(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Index Alphabétique des Cinquante Premiers Volumes de La Revue des études Juives"

•co 



■ 






et .. . 



V 



5.- 






n 



• i> 



. 






4 



*r; 






} m, 



r *'j 



, 















^et 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



DES 



CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



DE 



LA « REVUE DES ÉTUDES JUIVES » 







INDEX ALPHABETIQUE 



DES 



CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



DE 



LA « REVUE DES ETUDES JUIVES » 

I 



PARIS 

LIBRAIRIE A. DURLACHER V^ 

83 bis, RUE LAFAYETÏE /V^.^^A*^ 



1910 



loi 

v.l-50 



AVANT-PROPOS 



Cet Index, entrepris sous la direction de M. Israël Lévi, secré- 
taire général de la Revue, a pour auteur M. Albert Hertz. Son 
travail a été revisé d'aussi près que possible, et complété par plu- 
sieurs collaborateurs, qui ont, en outre, rédigé plusieurs articles 
tels que Bible et Talmud, ainsi que les Index hébreu, grec et 
latin. 

En dépit des soins apportés à la composition et à la correction de 
cet Index, dont la publication a dû être par là même fort retardée, 
des omissions ou des erreurs ont pu échapper à notre attention. 
Nous nous en excusons d'avance. Les lapsus sont à peu près inévi- 
tables dans ces sortes de travaux ; puissent-ils ne pas être trop 
nombreux ! 



Remarques et abréviations concernant l'Index général. 

Mots en GRANDES CAPITALES = auteurs des articles parus 
dans la Revue. 

— en petites capitales = auteurs dont l'ouvrage est signalé 

dans la Bibliographie. 

— italiques = noms géographiques. 
C. r. = compte rendu bibliographique. 

A suivi d'un chiffre romain (I à IV) renvoie à l'un des quatre 
tomes de l'Annuaire. 



VI AVANT-PROPOS 

Act., suivi seulement d'un chiffre romain, renvoie aux Actes et 
Conférences qui, publiés avec les dix-huit premiers tomes, forment 
un volume séparé, avec pagination continue en chiffres romains. 
Si Act. est suivi d'un chiffre arabe, puis d'un chiffre romain, le 
chiffre arabe indique le tome, le chiffre romain, la page des Actes 
et Conférences formant supplément au tome de la Revue. 

Quand un titre est suivi de deux ou plusieurs chiffres arabes, le 
premier indique le tome, le ou les suivants les pages. Ex. : Anli- 
nomisme (Les sectateurs juifs de l'J, 38, 21, 38, 194, 204, c'est-à- 
dire : tome 38, p. 21, 38, etc. Quand il y a plusieurs tomes cités, 
ils sont séparés par un point et virgule. Ex. : Assyrien (Analogies 
et rapprochements de l'hébreu et de 1'), 26, 50 et 52; 31, 117 ; 34, 
118; c'est-à-dire tome 26, p. 50, etc. ; tome 31, p. 117 ; tome 34, 
p. 118. 

Dans le corps des notices, le titre placé en tête est indiqué par 
l'initiale. 



Remarques concernant V Index hébreu. 

La partie hébraïque de l'Index contient : 

1° Les mots hébreux, araméens, d'origine grecque ou latine, judéo- 
arabes et judéo-allemands expliqués dans la Revue par l'au- 
teur de l'article, à l'exclusion des mots phéniciens, assyriens, 
français (leazhn), etc. ; 

2° Les formules, signes mnémoniques, etc., en hébreu; 

3° Les noms de personnes et de lieux, quand ces noms sont 
expliqués ; 

4° Les tites d'ouvrages hébreux décrits ou signalés; 

5° Les titres des ouvrages hébreux analysés ou enregistrés dans la 
Ribliographie. 

Les mots sont placés dans l'ordre alphabétique en tenant compte 
généralement des matres lectionis, mais sans tenir compte du n 
article et de 'o, abrégé de *ido, quand ces lettres sont en tête de 
l'article. 

Les formes verbales doivent être cherchées généralement à 



AVANT-PROPOS VII 

l'infinitif de la première forme. Pour les mots difficiles de la Bible, 
se reporter aussi à l'article Bible de l'Index français. 

La traduction du mot hébreu est mise entre guillemets ; toute 
autre indication n'est pas guillemetée. 

Pour les ouvrages relevés dans la Bibliographie, le titre hébreu 
est suivi généralement du titre non hébreu et d'un équivalent fran- 
çais et, entre parenthèses, du nom de l'auteur, du traducteur (trad.) 
ou de l'éditeur (éd.) ou, à défaut, du lieu et de la date d'impression. 



Index grec et latin. 

On n'a fait ligurer dans ces index que les mots faisant l'objet 
dans la Revue d'un article, d'une explication ou d'une observation 
particulière et les noms propres de personnes qui ne sont pas 
mentionnés dans l'Index général, à l'exclusion des noms géogra- 
phiques, des traductions ou équivalents de noms bibliques, des 
titres d'ouvrages, etc. . . 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



DE LA BEVUE DES ÉTUDES JUIVES 



Aaron (Le mont) à la Mecque, 7, 168. 

Aai'oti (L'alliance de Dieu avec les des- 
cendants d'1 d'après Ben Sira et la Me- 
chilta, 34, 48 ; 45, 319. 

Aaron, exégète français mentionné dans 
le Hadar Zekènim, 49, 43. 

Aaron (Massacre des Juifs sous l'hospa- 
dar) (1593), 15, 141. 

Aaron (Abraham). Voir Pedro de Bor- 
dils. 

Aaron ou Arons (Abraham), Juif d'An- 
vers, 8, 218, 224. 

Aaron (Alexandre), Juif de Phalsbourg 
(1789), A, II, 115. 

Aaron b. Ascher et les noms des sept 
voyelles hébraïques, 18, 123, note 2. 

Aaron b. Elie et Meswi al Okbari, 3 4, 165 ; 
rareté des citations dans son Gan Eden 
et son Kéter Tora, 45, 51. 

Aaron b. Gerson Aboulrabi. Voir Aboul- 
rabi. 

Aaron b. Israël Finzi d'Arezzo (Ferrare), 
10, 184, 200. 

Aaron b.Meschoullam, partisan de Maïmo- 
nide, 4, 200; sa querelle avec Méïr Ha- 
ie vy Aboulafia, 7, 45. 

Aaron b. Moïse (Yehezkel Moïse), rabbin 
du comté de Hanau, 41, 118. 

Aaron b. Vyves , Juif d'Angleterre au 
xin e siècle, 18, 260. 

Aaron (Cerf), Juif de Paris (1756), 49, 
137. 

Aaron David b. Aaron *p^bT73, 10, 193. 

Aaron de Fez (1492), 39, 316. 

Aaron de Lincoln (xn e siècle), 3, 290. 



Aaron de Lunel (Fragment de l'ouvrage d') 

(1204), 16, 308. 
Aaron de Milhaud, d'Avignon (1558), 7, 

237. 
Aaron filius Diaboli, 14, 301. 
Aaron hakohen de Lunel (Édition du Or- 

hot Hayyim de), 50, 149. 
Aaron Halévy de Barcelone (xm e siècle), 

commentateur d'Alfassi , 4, 196 ; ms. 

de son commentaire sur Baba Batra, 23, 

101; sesNovelles, 50, 265. 
Aaron ibn Sardjado. Voir lbn Sardjado. 
Aaron (Lœb), rabbin à Mutzig (1765), A, 

II, 164. 
Aaron Victoria, Juif de Saint-Marc (1765), 

4,245. 
Aaron Worms. Voir Worms. 
Ab et Belit, 3, 187. 
Ab (Le jeûne du 9) et les Juifs de Hague- 

nau (1579), 3, 65 ; ce j. et les Sabbatiens, 

35, 278 ; le ,j. et les sept martyrs mac- 

chabéens, 45, 44, n. 1. 
Abahou (R.). Explication de son nom, 42, 

44; ses pouvoirs judiciaires, 39, 50; 

son identification de Ribla etd'Antioche, 

45, 30 ; A. et l'ascension de Jésus et 

d'Enoch, 1, 206; 5, 3. 
Abarbanel. Voir Abravanel. 
Abarim. Voir Juceff Abarim. 
Abassides. Leur intolérance envers les re- 
. ligions autres que l'Islam, 28, 76. 
Abatage (L') selon le rite juif, 11, 277 et 

280 ; 38, 301 ; livre du médecin et poète 

Yebiel b. Yekoutbiel b. Beujamiu sur 

Ta., 44, 300; l'a. et les Caraites, 44, 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



182, note 1 ; l'a. pratiqué chez les 
Arabes comme chez les Juifs, 47, 199. 
Voir Bauwerker, Dembo, Ehrmann, 
Weichmann et Schehita. 

Abayé et les superstitions juives (voir 
Abbaï), 2, 143. 

Abaz (Samuel). Discurso contra los de- 
fençores de la Trinidad, 22, 119. 

Abba (Le nom d') parmi les Tannaïm et les 
Amoraïm, 36, 105. 

Abba (R.) en Palestine, 38, 48. 

Abba b. Bina et l'évaluation de la somme 
exigée dans la Ketouba, 50, 150. 

Abba b. Elie Sarfati, 10, 199. 

Abba Gorion (Le Midrasch) , 14, 296 ; ce 
Midrasch et le Yalkout, 25, 45. 

Abba Helkia (Le thaumaturge), 48, 275; 
petit-fils d'Onias, 49, 206. 

Abba Isi b. Yohanan ou Hanin, nom 
d'un tanna cité dans le Dérech Éreç, 
36, 214; 37, 299. 

Abba Juda, Juif d'Antioche, 45, 40. 

Abbamare Halplion et Yehiel de Pise, 26, 
86 ; A. etlsaac de Pise, 26, 87. 

Abba Mari, sur une inscription, 42, 44. 

Abba Mari b. Abraham (Astruc d'En 
Abram), cité dans le registre des no- 
taires de Montpellier (1301), 28, 118, 
note 3. 

Abba Mari b. David adhère au parti de 
Salomon b. Adret, 4, 197. 

Abba Mari b. Isaac, bailli du comte Ray- 
mond, à St-Gilles, 4, 197. 

Abba Mari b. Joseph ibn Caspi, poète li- 
turgique d'Alger, écrivit l'inscription 
du tombeau d'isaac b. Schéschet, 4, 
206. 

Abba Mari b. Moïse b. Joseph de Lunel 
(Notice sur), 4, 192; 5, 314; son lieu 
d'origine, 4, 194 ; dates de sa vie, 4, 
195; sa descendance de Meschoullam b. 
Jacob de Lunel, 4, 201 ; A. commentateur 
d'Alfassi, ses écrits, 4, 202 ; A. et Sa- 
lomon b. Adret, 12, 88 ; A. et la lutte 
contre les études philosophiques, 29, 
216; une consultation d'A., 38, 111. 

Abba Saiil (L'architecture du Temple et), 
6, 42, note 5 ; A. et la captivité de 
Manassé en Babylonie, 45, 295. 

Abbaï. Origine de ce nom, 36, 309 ; le 
surnom d'A. donné à Nahmani, 42, 45; 
comment A. devint chef d'école, 38, 56 ; 
A. et l'histoire juive, 38, 318 ; A. et la 
chronique hasmonéenne, 38, 222, note 
3; A. et l'ouvrage de Jésus b. Sirach, 
35, 23. Voir Abayé. 

Abbas I et les persécutions contre les 

Juifs de Perse, 47, 262 ; poésies sur les 

persécutions des Juifs sous A., 44, 87. 

Abbas II (Poésies relatives aux persé- 



cutions des Juifs sous), 44, 87; 48, 94. 

Abbàs b. Mirdàs (Élégie d') sur les Alkâ- 
hinan, 7, 170, note 1. 

Abbasside. Voir Abasside. 

Abbaye et banquiers juifs, 2, 247; débi- 
trice de Juifs (1208), 49, 14. 

Abbeville (Le vase funéraire d'), 14, 38, 
241. 

Abdalhach (Aron et Moxino) (Sur le nom 
d'), 40, 170; acquéreurs d'ouvrages de 
la bibliothèque de Léon Mosconi, 40, 
168. 

Abd Allah ibn Salami et les Juifs, 5, 56 ; 
les questions d'A. à Mahomet, 7, 190, 
note ; sa conversion au mahométisme, 
10, 12 et note 2. 

Abd al Sayyid b. Ishâk b. Yahya l'Israé- 
lite, médecin du Caire, converti à l'is- 
lamisme (xiv e s.), 43, 1. 

Abdima (les trois fils d'), Resch Pirka, 
48, 148. 

Abdimilkout, roi de Sidon réfugié à 
Yatnan, 2, 4. 

Abd Rabbih (Ibn) donne des renseigne- 
ments topographiques sur Jérusalem et 
l'enceinte du Temple, 2, 331. 

Abdullah et les Juifs d'Acre (1818), 26, 
113. 

Abd-ul-Mejid (Les Juifs ottomans sous) 
(1839-61), 26, 124. 

Abel (Le sacrifice d'), 39, 130; significa- 
tion du nom A. dans les Pseudo-Clé- 
mentines, 46, 92. 

Abenafeia (Struch), Juif de Barcelone 
(1383), 4, 62; le nom d' A., 4, 66; 
le nom de Struch 4, 76. 

Abenafia (Jussefj, médecin de Syracuse 
(1393), 11, 287, 288. 

Abenamias. Voir Mosé A. de Zamora. 

Abenasia (Joseph), premier juge général 
de Sicile (1405), 13, 209. 

Abendana (Jacob et Isaac) et Jean Bux- 
torf, 13, 273. 

Abendana (Manuel), premier marrane 
établi à Amsterdam, 32, 94, note 7. 

Aben-Ezra. Voir Ibn Ezra. 

Abentsenhor (Jossé), Juif expulsé d'Espa- 
gne (1492), 9, 70. 

Abercius (Saint) à Rome et une légende 
concernant Simon b. Yohaï, 35, 286. 

Abertin, nom juif (?) du xiv e s., 8, 167. 

Abgar, chef de l'Arabie pendant l'insur- 
rection de Bar-Kochba, 19, 148; 46, 225. 

Abib, nom d'un mois hébreu, 2, 126, 
note. 

Abibaal,roi de Samsimuruna, 2, 2; expli- 
cation du nom A., 2, 10. 

Abigdor. Voir Avigdor. 

Abigdor b. Isaac cité dans Joseph le 
Zélateur, sa biographie, 3, 3. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



Abigdor (Joseph), traducteur cité par 

Azarie ibn AbbaMari, 5, 42. 
Abigdor le Français. Voir Abigdor b. 

Isaac. 

Abimélech du livre apocryphe : le Reste 

(des Sermons) de Jérémie, 49, 189, 

204. 

Abimi (Eïfa et), « gens subtils de Poum- 

badita » et les fils de Rehaba, 39, 192*. 

Abin (Rabbi) et le mot rP"ip, 40, 158 ; 

41,222. 
Abinou Malkénou (Passages du) supprimés 

par la Censure, 3, 228. 
Abisaï. Son rôle dans une légende de 

David, 17, 202. 
Abi-Saïd b. Daûdi. Voir David Alroï. 
Abkhir. Ce Midrasch et le Yalkout. 6, 304; 
7, 288; 25, 45. Voir Midrasch et -pDnN- 
Ablak (al-) ai-Fard, château-fort de As- 

Samaoual, 7, 176,180, n. 2. 
Abner de Rurgos. Voir Alphonse de Valla- 

dolid. 
Aboab (Isaac) au Rrésil, 31,294; manière 
dont il raconte la légende d'Asnath , 
femme de Joseph, 22, 88; est rabbin 
d'Amsterdam pendant 70 ans, 32, 196. 
Aboab (Isaac b. Abraham), date de com- 
position de son Menorat hammaor, 6, 
132. 
Aboab (Jacob et Joseph) et les prison- 
niers juifs de Chmielnicky, 25, 203. 
Aboab (Samuel) et Isaac Cardoso, 12, 303 ; 
A. et Alexandre Sûsskind, 28, 202; A. 
et Saùl Morteira, 37, 111. 
Aboda Zara (Examen du chapitre II de la 
Mischna), 2, 325 ; les Tossaphot d'A., 45, 
208, n. 2. 
Abot (Pirké) (Les traductions du) , 40 , 
112 ; édité par Strack, 5, 120 ; analysé 
par Hoffmann, 6, 134 ; voir A. Sinker, 
Strack, Taylor ; commentaire du Mah- 
zor Vitry et le caraïsme, 45, 198 ; les 
Anciens dans A., 19, 191 ; A. et le 
Déreck Éreç Rabba, 36, 31; Maasiot 
des A., 36, 205, n. 2. 
Aboth de R. Nathan (Edition des) par 

Salomon Schechter, 14, 293. 
Abou-Afak et Mahomet, 10, 16. 
Abou Ahron, le Rabylonien, 23, 230. 
Abou-Ali-al-Ausi le disciple (Les écrits d'), 

3, 136; 40, 58. 
Abou-Amram Tiflisi. Voir Mousa Zafrani. 
Abou-Rekr al-Khaççàf et le serment des 

Juifs, 45, 2. 
Aboudarham (David) cite les Azharot de 
Amram b. Chèchan, 5, 32 ; sa syna- 
gogue à Tolède, 38, 254. 
Abou-Djobeila et les tribus juives de 

Médine, 7, 172. 
Abou-Hudait al Allàf et Saadia, 3, 138. 



Abou-Isâ al-Warrâke, son ouvrage Kitdb 

al Makdlât, 50, 16. 
Abou-Isà lsf'ahani et Kirkisani, 5, 208. 
Abou-Karib, roi du Yémen, qui se con- 
vertit au judaïsme (200) et dont le nom 
se retrouve dans les inscriptions himya- 
rites, 1, 56, 57. 
Abou-Kathir Yahyâ b. Zakarîyya, théolo- 
gien, 47, 41. 
Aboul-Afiya. Voir Aboulafia. 
Aboulafia (Abraham) (Un passage d'), 9, 

148. 
Aboulafia (Méir Halévi b. Todros). Voir 

Méir H. ben Todros A. 
Aboulafia (Samuel). Synagogue élevée par 

lui à Tolède, 38, 253/ 
Aboul Faradj, kounya honorifique, 50, 

186, n. 2. 
Aboulfaradj b. R. Daniel, ses écrits, 40, 

59. 
Aboulfaradj-Fourkân. Voir Yeschoua b. 

Juda. 
Aboulfaradj Haroûn b. Al-Faradj, gram- 
mairien caraïte de Jérusalem (xr s.); 
écrit le Mouschtamil, 30, 255 ; extraits 
de sa grammaire, 33, 24; ses autres 
ouvrages, 33, 213. 
Aboul-Fath (Chronique samaritaine d') 
{el-Tholideh), 44, 189; 50; 78; A. et le 
Dosithéisme, 44, 28, 35, 40. 
Abou'I Hassan b. el-Iman, disciple dTbn- 

Radje, 5, 113. 
Aboul-Hassan Hacohen. Ses consultations 

rabbiniques, 40, 58. 
Aboul-Hassan Lari, Juif de Lâr, converti 

à l'islamisme, sous Abbas I, 47, 263. 
Abou'l-'Izz (La bibliothèque du médecin 

juif), 40, 56 et 264. 
Aboul-Kheyr Dawoûd ibn Moùsadj, Mou- 

takallim juif, 47, 42. 
Aboulrabi (Ahron ben Gerson), 21, 246; 

22, 134, 160 et 318; 23, 318. 
Aboul-Walid Merwan. Voir Ibn-Djanah. 
Aboul-Walid b. Hasdaï, maître et ami 

dTbn-Djanah, à Lucène, 1, 138. 
Abou Maaschar. Son livre cité dans une 

vieille liste de livres, 39, 204. 
Abou-Mançour (Les écrits d'), 40, 58. 
Abou-Nasr. Voir Ibn Abbas (Samuel). 
Abou Saïd, le Samaritain, et Aboul-Fa- 

radj, 33, 217. 
Abou Saïd b. Ai-Hassan al Rasri. Voir 

Lévi b. Yéfet. 
Abou-Salt, médecin (Traduction hébraïque 

des œuvres d'), 7, 309. 
Abou-Schams b. Ohad, médecin de Perse, 
fit élever un monument en l'honneur 
d'un Mardochée, 36, 249. 
Abou Soleimàn de Fez. Voir David b, 
Abraham, de Fez. 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Abou-Souleymàn Mouhammed ibn Tàhir. 
Son cercle philosophique, 47, 42. 

Abou-Yacob Joseph b. Noah ou Nouh, 
grammairien, auteur d'un Se fer Ha- 
miçwolh et du Aldiqdouq, 30, 251, 
253 ; son Commentaire, 33, 215. 

Abou Zakhariya ben Bilam. Voir Ibn Ba- 
laam. 

Abraam Juccff, Juif de Barcelone (1392), 
4, 59. 

Abraam Salamo, Juif de Barcelone (1392), 
4, 60. 

Abraam Salomon, médecin de Saint- 
Maximin (1446), 47, 229. 

Abraan de Cabanas, Juif de Manresa, 5, 
287. 

Abrabanel. Voir Abravanel. 

Abrabanel Dormido (David) et la rentrée 
des Juifs en Angleterre, 6, 101. 

Abrafan, pour Abraham, 4, 235. 

Abraha, général abyssin à Nedjrân, 18, 
17. 

Abraham, le patriarche (Origine ara- 
méenne d'),9, 14; l'explication biblique 
de son nom, 15, 177; son nom, 47, 7; 
sa naissance et la chronologie de la 
Genèse, 31, 12; la légende d'A. enfant, 
50, 278; A. et la vie nomade, 3, 183; 
la Babylonie à l'époque d'A., 17, 3; 
l'époque d'A., 19, 178 et 184; la civili- 
sation au temps d'A., 3, 141 ; A. et les 
Mandéens, 22, 148; le Dieu d'A. et Nem- 
rod, 3, 238, n. 2; pourquoi A. prati- 
qua la circoncision, 12, 128 ; A. inter- 
cédant pour les justes de Sodome, 41, 
162 ; A. et le Botna de Hébron, 43, 198; 
ses 318 serviteurs, 47, 314; 49, 242, 
n. 4; A. considéré comme père des pro- 
sélytes, 4, 13, n. 3; 50, 7 ; A. et Mel- 
chisédec, 8, 198; A., Melchisédec et les 
premiers chrétiens, 5, 1, 4, 15; A. au 
secours de Lot, 15, 161 ; absence du nom 
d'A. parmi les Tannaïm et les Amoraïm, 
36, 103; A., les Psaumes et le Schemoné 
Esré, 19, 28; A. dans Isaïe, 39, 37; 23, 
185; A. parlait arabe aux anges, 21, 247; 
A. rencontrant l'Anti-Messie à Dan, 38, 26 ; 
le Midraschet A., ï, 107; A. et le Séfer 
Yecira, 29, 61 et 75; le conte d'A., 2, 
139; A. et le Shikand gûmd?ûk, 18, 
13; A. et l'astrologie, 46,94; sa bio- 
graphie légendaire et la légende des 
Sept-Dormants, 49, 202; le Dieu d'A. 
dans les prières des Mahométans, 45,9; 
le testament d'A. (apocryphe), 27, 191; 
l'apocalypse d'A., 36, 125; l'inauthen- 
ticité du livre d'Hécatée sur A., Act., 
35, xliv ; la foi d'A. et Guillaume 
d'Auvergne, 18, 251, n. 1 ; Dieu ment à 
A. (controverse de 1240), 1, 254 ; 3, 



43; A. et l'iconographie chrétienne, 14, 
43; A. recevant les trois anges sur les 
pierres tombales, 8, 293. Voir P. Dorn- 
stetter, Jedliczka, Winckler. 

Abraham, médecin juif, consulté par le 
comte de Toulouse au moment du Con- 
cile de Béziers, 2, 18. 

Abraham (Maître), médecin d'Henri de 
Bourgogne, 8, 167. 

Abraham, le mari à la Grosse Juive (men- 
tionné dans un rôle de 1300), % 28. 

Abraham, Juif possesseur d'une maison 
vendue en 1311 à Gillard du Mas, 2, 67. 

Abraham Cominero (Don), en 1379, à Va- 
lence, 2, 137. 

Abraham, le mari de la Boiteuse, à Stras- 
bourg, 3, 59. 

Abraham, fds de Jacob Louis, 2, 102,115. 

Abraham, fds de Letob, 2, 102, 114. 

Abraham, fils de Paoa, 2, 102, 115. 

Abraham (femme) , mentionnée pour 
usure (1300), 2, 28. 

Abraham Aaron b. Samuel (xvi 9 s.), 10, 
188. 

Abraham Ab Beth-Din et les lectures sab- 
batiques, 6, 123. 

Abraham aben Schoschan, fermier d'Al- 
phonse de Castille, 49, 304. 

Abraham a S. Clara. Judas der Ertz- 
Schelm, 8, 289. 

Abraham bN3 cité dans un Mahzor, 1, 
130. 

Abraham Bedarsi. contemporain d'Elazar 
Ezobi, 1, 73; A. et Mordekhaï b. Isaac 
(En Crescas d'Avrengah), 1, 79. 

Abraham b. Abraham Basola, 10, 191. 

Abraham b. Atar (Oraison funèbre d'), 
3, 129. 

Abraham b. David Alfassi (Les signes 
mnémoniques d') pour les lettres ser- 
\iles et radicales, 16, 288. 

Abraham b. David de Posquières (Ra- 
bad), son commentaire de Tamid, 7, 
57; son commentaire du Sifra et Sim- 
son de Sens, 7, 61; son commentaire 
de Baba-Kamma (ms. du xm e s.), 23, 
102; A. et la résurrection, 7, 45 ; A. et 
les Tossaphot de Sens sur Édouyot, 7, 
61; A. et Hillel de Grèce, 7, 62; A. et 
Azriel Trabotto, 4, 215, 223. 

Abraham b. David de Tolède. Voir Ibn 
Daoud. 

Abraham b. Euphrase (Mar) et les mar- 
tyrs de Nedjrân, 18, 28, 162. 

Abraham b. Gonzalès, signataire d'une 
pétition à Cromwell, 6, 108. 

Abraham b. Hayya ou Hiyya Hanassi et 
le salut des morts, 29, 54; utilisé par 
un moine, 28, 155. 

Abraham b. Isaac (Biographie d'), 3. 3; 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



frère d'Abigdor b. Isaac (?) 3, 14; un 
ab-beth-din de Narbonne de ce nom au 
xn c s., 1, 236; un tosafiste du nom d'A. 
enterré à Dijon, 6, 228. 
Abraham b. Isaac de Carpentras et le 
témoignage de la fille orpheline du 
beau-frère relativement à sa tante, 40, 
92 et 94. 

Abraham b. Isaac de Montpellier (Consul- 
tation rabbinique d'), 38, 108, 112. 
Abraham b. Isaac de Pise surnommé le 
Gaon, 32, 130 ; petit-fils de Yehiel de 
Pise, 26, 96; une consultation d'A., 32, 
131. Voir Pise. 

Abraham b. Isaac Ezobi, éditeur du 
Én-Yosef de Joseph b. Elie Hazzan, 
1, 74. 

Abraham b. Ismaël, 4, 193. 

Abraham b. Joab (Les règles relatives à 
la Schehita par), 25, 277; 44, 301. 

Abraham b. Joseph Cohen (Glossaire de), 
42, 60. 

Abraham b. Juda Hacohen, païtan du 
XI e s., 49, 240 ; un talmudiste de ce nom 
à Mayence, 49, 240. 

Abraham b. Léon de Candie, Juif de 
Barcelone (1378), 26, 205, n. 2. 

Abraham b. Méir, correspondant d'Abra- 
ham b. David, 4, 224. 

Abraham b. Menaliem Finzi de Rovigo, 
10,183,191, 196; un ms. du Mischné- 
Torah ayant appartenu à A., 36, 67. 

Abraham b. Meschoullam d'Agnello, 10, 
185. 

Abraham b. Mosé Cohen, rabbin de Bo- 
logne, contre Reoubéni, 30, 306. 

Abraham b. Natan Hayarhi de Lunel, 
auteur du Manhig, 4, 194, n. 3 ; 6, 185 ; 
7, 47; A. et Saadia, 7, 48; une Consul- 
tation d'A., 32, 286. 

Abraham b. Saadia (Un sceau au nom d'), 
14, 268; 15, 122. 

Abraham b. Salomon de Torrutiel (Torre 
de Utiel) raconte l'expulsion des 
Juifs d'Espagne, 14, 312. 

Abraham b. Salomon du Yémen et Tan- 
boum Yerouschalmi, 40, 130, n. 3 ; 
A. et Ibn Baroun, 41, 239; 50, 191; 
A. et Isaac b. Samuel hasephardi, 41, 
303. 

Abraham b. Samuel copie le Niççahon de 
Leipzig, 5, 276. 

Abraham b. Samuel Alnaquava (La syna- 
gogue élevée à Tolède par), 38, 254. 

Abraham b. Schemaya, haber à Fostât 
(xn e s.), 30, 235. 

Abraham b. Simha hasefardi (L'ins- 
cription d'), 5, 207. 

Abraham Bonet Avicdor, 41, 69, n. 1, 
71, note. 



Abraham Boucherot, Juif de Paris (1296), 

1, 63. 
Abraham Conat (L'imprimerie d') et sa 

femme (1476), 36, 121. 
Abraham d'Ancône (La captivité d'), 16, 

38. 
Abraham d'Andrade, Juif de la Martinique 

(1680), 2, 102 et 115. 
Abfaham de Balmes, médecin juif (xvi e s.), 
5, 112; 6, 159; A. et le Séfer Sékkel 
Tob, 28, 212; le signe mnémotechnique 
d'A. pour les lettres serviles, 17, 60 ; 
traduit en latin, sur l'hébreu de Jacob 
b. Makhir, l'ouvrage d'Ibn Haitham, 6, 
300; son livre a été imprimé en 1523, 
3, 92; traduit en latin Averroès, 5, 112. 
Abraham de Berre, Juif de Marseille 

(1339), 46, 15. 
Abraham de Carcassonne, Juif d'Avignon 
(1705), établi à Montpellier pendant les 
foires, 38, 285. 
Abraham de Castro, 49, 267. 
Abraham de Falaise, chargé d'affaires des 

Juifs (1300), 15, 240. 
Abraham de Frankenberg et la traduction 

du Behinat Olam, 20, 268. 
Abraham de Lublin, accusateur des Juifs, 

14, 283. 
Abraham de Muttersholz, président et 
syndic de la communauté de cette loca- 
lité, 40, 231. 
Abraham de Nîmes (1426), 41, 64, n. 2. 
Abraham d'Orléans, oncle maternel de 
Gerson de Joigny (voir ce nom), 41,304. 
Abraham de Pise, petit-fils de Yehiel de 

Pise (voir Pise), 29, 147. 
Abraham de Posquières, médecin (xiv e s.), 

46, 37, n. 1. 
Abraham de Sarteano, auteur de VEnnemi 

des femmes, 34, 309. 
Abraham de Tortose, médecin et natura- 
liste, 5, 45, n. 1. 
Abraham de Toul ou Touques dans la 
querelle contre Maimonide, 7, 47, n. 2. 
Abraham Farissol. Voir Farissol. 
Abraham, fils d'Abraham d'Augsbourg, 
supérieur des déchaussés, prosélyte, 
martyr à Wissembourg, 4, 13. 
Abraham Galante (Le commentaire sur 
Echa d') et Menaliem Azaria di Fano, 
36, 108. 
Abraham Geronbache de Metz, 50, 120. 
Abraham Halévy et la lettre de Maimonide 

aux Juifs du Yémen, 33, 146. 
Abraham Ha- Yakhini, de Constantinople, 
et Sabbatai Cevi, 26, 209; lettre d'Ezé- 
chias Romano à A., 37, 110. 
Abraham Hayyoun de Lissabos et Yehiel 

de Pise, 26, 86. 
Abraham ibn Ezra. Voir Ibn Ezra. 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Abraham Israël, signataire d'une pétition 
à Cromwell, 6, 108; Juifs de Paris de 
ce nom en 1755, 49, 130, 140. 

Abraham Jacob prête de l'argent à 
Charles I er d'Angleterre, 5, 313. 

Abraham Jacob de Salon et Louis Doria, 
43, 294. 

Abraham Jacob, Joseph, Moyse, Samuel, 
Juifs de Paris (1755), 49, 127, 136, 
138. 

Abraham le Juif traduisit l'ouvrage d'Ibn 
Haitham, 6,300. 

Abraham le Juif. Voir Brunschwig (Abra- 
ham). 

Abraham Lévy de Metz, 50, 117. 

Abraham Loret, Juif de Rosnay, et l'ab- 
baye de Saint-Loup, 2, 247. 

Abraham Maïmouni commente la Genèse, 
49, 313. 

Abraham Malequi, délégué juif auprès de 
Philippe de Majorque, 4, 50 ; rachète 
une maison confisquée, 4, 53. 

Abraham Marc-dargent, Juif de Paris en 
1296, 1, 64. 

Abraham Menahem Porto. Voir Porto. 

Abraham Merot, Juif de Paris (1296), 1, 
63. 

Abraham Officiai (Don), cité par Joseph 
Hacohen, 1, 244. 

Abraham Provençal, rabbin à Ferrare et 
Mantoue, auteur d'un index expurga- 
toire, 30, 260. 

Abraham Royuelo, Juif de Léon (xiv 6 s.), 
37, 137 et 138. 

Abraham Salomon, médecin du roi René 
de Provence, 39, 107. 

Abraham Sefior, grand-rabbin de Cas- 
tille, plaide en faveur des Marranes 
auprès de Ferdinand, 20, 241 ; le saint 
enfant de la Guardia et A., 21, 160. 

Abraham Trier, rabbin à Francfort, 40, 
240. 

Abraham Wittersheim (Dreyfus), rabbin 
de Marmoutier, 41, 118. 

Abraham Zakouto. Voir Zacouto. 

Abrahams (B. Lionel). Condition of the 
Jews of England at the time of their 
expulsion in 1290, 34, 142. 

Abrahams (J.). The Bodleian ras. entitled 
« The fcar'of Sin », 32, 294; Chaptcrs 
on Jewish literature (de la destruction 
du Temple jusqu'à Mendelssolm), 39, 
439 ; The sources of the Midrash Echah 
Rabbah, 7, 291. 

Abrahan (La famille d'), changeur à 
Jerez (1484), 22, 104. 

Abrahan, frère de Gordonnus de Thury, 
Juif disputé par Philippe le Bel et son 
frère, 2, 25. 
Abrahan de Curto Gudomari, Juif dis- 



puté par Philippe le Bel et son frère, 
2, 25. 

Abrahan dit le Maître, Juif disputé par 
Philippe le Bel et son frère, 2, 25. 

Abrahem, rabbin à Saragosse, 13, 239. 

Abrahen (Don) b. Don Mayr al Lévi, Juif 
de Tolède (1313), 7, 296. 

Abrahim b. Bolpharaig, négociant juif 
de Marseille (xm e s.), 16, 74. 

Abram et le pape Paul III, 5, 224, n. 3. 

Abram Bonahora, Juif de Marseille, 5, 
282. 

Abram (Franceso) et les Juifs de Sienne 
(1799), 4, 286. 

Abramuccio, enfant de trois ans baptisé 
furtivement, 3, 104. 

Abravalla (Don Samuel), Juif notable de 
Valence, 13, 241. 

Abravanel. La vraie prononciation de ce 
nom, 40, 126 ; A. et Abravini, 4, 66. 

Abravanel (Isaac) plaide en faveur des 
Marranes auprès de Ferdinand, 20, 
241; en prison sous Hercule II, 20, 36; 
A. et le commerce des épices avec 
Calicut, 38, 145 ; la tombe d'A. détruite, 
27, 33; A. et le banquier Yehiel de 
Pise, 26, 84; 49, 75; Eléazar Aschke- 
nazi et A., 14, 295; A. et Elia de Ge- 
nazzano, 40, 190 ; l'ouvrage d'A. « Prin- 
cipes de la foi », incunable, 3, 83; 
traduction des « Principes de la foi », 
10, 265; A. et la lettre de Maïmo- 
nide aux Juifs du Yémen, 33, 145; 
Bible écrite pour A., 47, 132. Voir 10, 
188. 

Abravanel (Jacob) à Ferrare, 36, 68. Voir 
10, 200. 

Abravanel (Jonas) et Don Miguel, 18, 287. 

Abravanel (Joseph), médecin à Amster- 
dam, 32. 96. 

Abravanel (Juda Léon) et l'Index, 9, 128; 
A. à Ferrare (1540), 36, 68. Voir Léon 
Medigo. 

Abravanel (Mariasse) d'Amsterdam, 32, 98. 

Abravanel (Samuel) à Ferrare (1540), 36, 
68 ; A. et l'expulsion des Juifs de Naples, 
20, 40; A. dans le Nord de l'Italie, 35, 
86; A. à Salonique, 40, 229; A. cité par 
Widmanstadt, 1, 299, n. 3. 

Abravini (Vidal), Juif de Barcelone (1392), 
4, 61 ; A. et Abravanel, 4, 66. 

Abréviations (Les mots bibliques fautifs 
par suite d'), 47, 2; 31, 155. 

Absalon se révolte contre David, 38, 175; 

177, n. 2; A. à Hébron, 43, 201. ' 
Absolution (Les Juifs et 1'), 19, 137, 145. 
Abstraits (Les noms) hébreux et le singu- 
lier, 24^ 108. 
Abtalion, descendant de Sennachérib, 5, 
182; A. et le Pollion de Josèphe, 24, 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



76; l'origine d'A. et Akabia b. Mahala- 
lel, 41, 32. 

Abtinas (La famille d'), 6, 49, n. 2. 

Abu, nom de mois assyrien, 3, 183. 

Abu... Voir Abou... 

Abydos (Inscription d'), 8, 149. 

Abyssinie. Le Judaïsme dans le Yémen 
jusqu'au moment de la conquête de l'A. 
par les habitants actuels, 1, 57; une 
reine juive en A. (ix e s.), 21, 77; révolte 
des Falaschas au xvr» s., 25, 133; l'A. 
au secours des chrétiens de Nedjrân, 
18, 17; le christianisme en A., 18, 172; 
Jésus b. Sira en A., 35, 25 ; « La 
vision du prophète Gorgorios », œuvre 
d'un Juif d'A., 32, 294. 

Académies (Les corrections au Talmud 
des] babyloniennes, 44, 295 ; la que- 
relle de Ben Meïr et des A., 44, 230 ; 
l'A. palestinienne et Ephraïm b. Sche- 
maria de Fostat, 48, 147, 160 ; les Ca- 
raïtes avaient-ils des A. à Jérusalem, 7, 
201 ; une A. juive littéraire à Amster- 
dam (1685), 32, 88 ; l'A. d'Abraham 
Grumbach à Metz, 44, 106. 

Açanch de latorie, Juif de Catalayud, et 
explication du nom A., 16, 275. 

Acaz Jacob, gardien de lions à Saragosse, 
25, 255. 

Accad (La ville d') et les inscriptions cu- 
néiformes, 1, 10. 

Accadien (L ? ) et les inscriptions cunéi- 
formes, 6, 291. 

Accent (Notion hébraïque de 1'), par Sa- 
batier, 1, 125 ; l'a. tonique en hébreu, 
20, 73; les a. toniques et une critique 
de la Bible du temps des Gueonim, 
46, 101. 

Acclamations (Les) des épitaphes hé- 
braïques, 1, 136. 

Accoignes (Moïse), Juif du Brésil (xvir s.), 
31, 295. 

Accouchement (La position des femmes 
juives pendant 1'), 40, 37. 

Accum, Accoum (Introduction du mot) 
dans les textes, 10, 271. 

Accusation (Les 35 chefs d') contre le 
Talmud en 1240, 1, 249 ; une a. de 
meurtre rituel , voir meurtre rituel ; 
une a. confondue, 10, 232. 

Acelin, accusé de vente d'enfants chré- 
tiens, 10, 289. 

Acer le Lombard, Juif anglais, 3, 290. 

Achab à la bataille de Qarquar, 47, 31. 

Achaz (Inhumation d') par son fils Ezé- 
chias, 46, 80, 84 ; le roi A. et la source 
de Siloé, 2, 335 ; 3, 167, 297 ; A. et le 
culte sur le toit, 14, 53. 

Achbor (Le nom), preuve de totémisme 
chez les Hébreux, 45, 15, 



Achelis (J.). Der religionsgeschichtliche 
Gehalt der Psalmen mit Bezug auf das 
sittlich religiœse Leben der nachexili- 
schen Gemeinde, 50, 267. 

Achéménèset les inscriptions cunéiformes, 
1, 14. 

Achéménides (La dynastie des), 1, 9 ; 
les mouvements juifs et zoroastriens de- 
puis les A. jusqu'aux Sassanides, 1, 186. 
Voir S. Jampel. 

Ackermann (A.). Das hermeneutische Elé- 
ment der biblischen Accentuation. Ein 
Beitrag zur Geschichte der hebr. Spra- 
che, 27, 278 ; Vogelfrei, 43, 136. 

Açmâ et Mahomet, 10, 16. 

Acmé et Julie, fille d'Auguste, 11, 28. 

Acosca, époux de Sara Gradis, 4, 135. 

Acosta (Benjamin d') (Refus d'accorder le 
séjour à la Martinique à), 2, 94 ; sup- 
plique au roi par A., 2, 106 ; A. et la 
culture de la canne à sucre et du cacao- 
tier, 2, 93 et note 2. 

Acosta. Voir Isaac A. 

Açouçah (Etymologie du mot), 3, 297. 

Acquiet, Juif de Poligny (1310), 7, 7. 

Acra (Emplacement de 1'), 2, 331 ; ce que 
Simon Macchabée fit de l'A. après sa 
victoire, 34, 86. 

Acre (Saint- Jean d') (Le [commerce des 
Juifs de Marseille avec) (xm e siècle), 16, 
79; les Juifs d'A. (1818), 26, 113. 

Acta Marcianae et les Juifs, 44, 22. 

Actar , Aptar (Davyn) , Juif d'Avignon 
(1558), 7,237. 

Actes (Valeur des) juifs en hébreu, 4, 34; 
comment les notaires en usaient avec 
les a. des Juifs, 4, 38 ; a. de vente hé- 
breux en Espagne, 4, 226; 5, 159; 47, 
57 ; à Marseille, en 1422, 5, 282 ; 6, 
315 ; a. de mariage, voir Ketouba; a. 
d'acquisition fait à Colchester, 5, 246 ; 
6, 159; a. originaires d'Espagne, 10, 
108. 

Actes des Apôtres (Les pays habités par 
les Juifs d'après les), 30, 171 ; les A. 
et les païens d'Antioche passés au ju- 
daïsme, puis au christianisme, 45, 41 ; 
les A. et Pierre mangeant avec des 
païens (en rapport avec la Mischna), 46, 
90 ; mots hébreux des A. dans un Mys- 
tère, 46, 148. 

Acteurs juifs (xvi 8 siècle), 23, 76. 

Adab de Moïse ibn Ezra, 21, 98. 

Adalberon, évoque de Metz et les Juifs, 2, 
160. 

Adam parlait arabe, 30, 12 ; le péché 
d'A. et Elia de Genazzano, 40, 189 ; la 
faute d'A. et la littérature cunéiforme, 
45, 142 ; un cylindre babylonien et A., 
1, 128 ; la création d'A. et les Maho- 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



métans, 47, 183, note 4; la pénitence 
d'A. dans le Pirké R. Eliézer, 18, 86 ; 
le jeûne d'A. (Midraschim juifs et mu- 
sulmans), 26, 300; la Vie d'A. et le 
Pirké R. Eliézer, 18, 88; 21,82; le 
livre d'A. [versions slaves), 27, 292 ; ori- 
gine juive de la Vie d'A., 41, 280 ; tra- 
ditions juives du livre d'A. chrétien, 46, 
92,94; A. et le roman d'Akhikar, 38, 
2; A. et Eve dans l'iconographie chré- 
tienne, 14, 36. 
Adam (Herbert B.). Summer schools, 41, 

279. 
Adamantinus Eremita, censeur de livres 

hébreux, 30, 264. 
Adan l'apostat et le passage d'Isaïe (vm, 

14), 3, 11. 
Adar et les sept grands dieux, 3, 187 ; A. 

nom de mois et de dieu, 3, 181. 
Adda (La tekoufa de R.), 19, 214; 47, 

163, note 1. 
Addis (W. E.). The documents of the 
Hexateuch 25, 126; 38, 286; documents 
of the Hexateuch transîated and arran- 
ged in chronol. order, 36, 306. 
Adela, fille d'Ascher, massacrée à Nurem- 
berg, 4, 23. 
Adelantados, fonction chez les Juifs de 

Valence, 13, 239. 
Adélard de Bath et Berachia b. Natronaï 

ha-Nakdan, 46, 286. 
Adelheid, nom de plusieurs femmes ou 
jeunes filles massacrées à Nuremberg, 
4, 19, 23. 
Adeline, femme de Salomon b. Siméon, 

4, 20. 
Adelkind, massacrée à Nuremberg (1298), 

4,23. 
Aden (Juifs d'), 15, 131 ; pierres tumu- 
laires, 48, 286 ; A. résidence de l'au- 
teur d'un glossaire arabe sur le Yad, 
50, 191. 
Adgar de Willame (Texte de) relatif à un 
miracle concernant un enfant juif, 1, 
132. 
Adijà, Juif de Teimà. 7, 176. 
Aditaïm (L'emplacement d'), 34, 53. 
Adjectif (L'article devant 1') en poésie 

hébraïque, 37, 204. 
Adjiman, famille juive célèbre de Turquie, 

26, 116. 
Adlef, massacrée à Nuremberg (1298), 

4, 23. 
Adler (Cyrus). La grotte du Coton (car- 
rière de pierres à Jérusalem), 35, 122. 
Adler (Cyrus) et Casanowicz. Biblical an- 

tiquities, 38, 286; 43, 283. 
ADLER (Elkan N.). Note additionnelle sur 
Moïse Halawa, 39, 89 ; nouveaux frag- 
ments relatifs à Ben Méir, 41, 224; 



une nouvelle chronique samaritaine, 
44, 188 ; 45, 70, 223 ; 46, 123 ; docu- 
ments sur les Marranes d'Espagne et de 
Portugal sous Philippe IV, 48, 1 ; 49, 
51 ; 50, 53, 211 ; toast au 25 e anni- 
versaire de la Société, Act., 50, lxiv. 
Adler (Elkan N.). The inquisition in 

Peru, 50, 267. 
Adler (H.). Récent phases of judœopho- 
bie, 4, 294 ; some chapters of the Etz- 
Hajim of Jacob b. Jehuda Hasan of 
London, 32, 295; the North London 
pulpit, 39, 139; our provincial bro- 
thers, 43, 283; the Bar-Mitzvah rite, 
46, 278 ; Baal Shem de Londres (Haim 
Falk), 47, 146 ; Judaism and War, 41, 
279 ; the jewish ministry, 46, 278. 
Adler (Liebman). Sabbath hours, 27, 286. 
Adler (Marcus N.). The Temple of Jérusa- 
lem, 14, 121. 
Administrations (Les) juives, 14, 262. 
Adolph (Herm.). Archaiolog. Glossen zur 

Ur^eschichte, 13, 140. 
Adolphe, Juif de Cologne, 5, 122. 
Adolphe (Ordonnance du roi) concernant 
les livres mis en gage chez les Juifs, 
41, 150. 
Adon, nom commun, 2, 328. 
Adoullam (L'emplacement d'), 3i, 54. 
Adramalec dans la Bible et la chronique 

babylonienne, 20, 3. 
Adret, vraie prononciation du nom m^JN, 
4, 67 ; nom juif espagnol, 10, 122 ; nom 
de Juifs de Barcelone (1392) ; (Abra- 
ham), 4, 61, 62 ; (Nathan), 4, 60 ; (Sa- 
lomon), 4, 60. 
Adribi b. Samuel (Isaac), rabbin de Sa- 

lonique (xvr s.), 41, 98. 
Adrien (L'empereur) et les Juifs, 30, 212; 
A. en Palestine contre Ben-Coziba, 2, 
127; la statue d'A. au Temple, 2, 129; 
A. et la reconstruction de Jérusalem, 
16, 162; 18, 302; la taxe de guerre 
imposée par A. aux Juifs, 34, 197, 
n. 1 ; la truie placée par A. sur la porte 
de Bethléem, 20, 272; 47, 177; A. mis 
pour Vespasien dans le Midrasch, 46, 
225, n. 2; A. fait vendre à Botna les 
Juifs prisonniers après Bétar, 43, 198; 
ses prisonniers en Afrique, 44, 16; A. et 
la reconstruction du Temple, 36, 197 ; 
A. mis pour Alexandre, 7, 93 ; A. et le 
livre de Tobit, 11, 292; la révolte des 
Juifs sous A. et l'épigraphie romaine et 
grecque, 1, 42. 
Aelia. Voir Jérusalem. 
Aelyon (Salomon), partisan de Hayyoun, 

36, 264. 
Aerius et l'usage des prières aux morts et 
aux saints, 41, 163. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



Afondopoulo (C;ilcb), caraïte, et les poètes 
rabbanites, 32, 285. 

Afghans (Persécutions contre les Juifs 
sous les rois) en 1729, 44, 87. 

Aiiquia, femme de Jésus b. Sira, 43, 231. 

Afraat. Ses controverses anti-judaiques, 
50, 278. 

Africa, pour Magog, 7, 86. 

Africanus (Sextus Julius) et le calendrier 
juif, 18, 90. 

Afrique, origine des Sémites, 14, 307; 
le lot de Cliam en A., 24, 83; Juifs 
de l'A. du Sud, 2, 156 ; une synagogue 
du iv e s. en A., 6, 157; persécutions 
des Juifs d'A., 4, 2; les Juifs convertis 
de Majorque en A., 4, 40; une liste 
hébraïque de noms géographiques de 
l'A. du Nord, 33, 306 ; les anciennes 
inscriptions chrétiennes d'A., 12, 309; 
Abraham ibn Ezra y voyagea-t-il ? 12, 
309 ; les colonies juives dans l'A. ro- 
maine, 44, 1 ; le jeûne d'Ab en A., 45, 
44, n. 1 ; la Bible latine en A., 42, 129 ; 
l'A. chrétienne, 50, 280; la Ketouba en 
A. au temps des Gaonim, 50, 145. 

Afronilde Elinfante (Dona) achète une 
vigne de Joseph Escapa, 4, 226, 229. 

Aftorikaï, 42, 225, note. 

Agada (La naissance de 1') en vue de la 
polémique, 1, 205, 208; contenu primi- 
tif de 1' A., 38, 216; 1' A. et les his- 
toires non conservées dans la Bible, 9, 
301; rôle de l'A., 3, 110; la critique 
des textes bibliques et l'A., 2, 317; TA. 
des Tannaïtes, 9, 124; l'A. sadducéenne 
dans le Talmud, 8, 38 ; l'A. et la que- 
relle de Siméon b. Gamaliel, Nathan 
et Méïr, 28, 62; V A. et le commentaire 
des Proverbes de Saadia, 37, 238; la 
A. et la controverse de 1240, 1, 255; 
la réunion des A. et le Caraïsme. 5, 
212; les éléments alexandrins de l'A. 
conservés dans le Talmud et le Mi- 
drasch, 43, 139; contribution à la my- 
thologie comparée tirée de l'A., 43, 
290 ; biographie des personnages bi- 
bliques d'après l'A., 43. 291 ; l'A. dans 
les documents islamiques, 44, 63 ; l'A. 
et les Pères de l'Église, 45, 139; le 
taureau de Phalaris dans l'A., 45, 291; 
éléments de l'A. dans les Pseudo-Clé- 
mentines, 46, 192; l'A. source de la 
légende des Sept Dormants, 49, 199, 
202, 217 ; l'A. et les halakhistes, 50, 274 ; 
la mise par écrit de l'A., 50, 301. Voir 
Bâcher (W.). 

Agada, rituel des soirées de Pàque, 9, 
303, n. 2; les chansons de l'A. de 
Pàque, 31, 240 ; A. avec peintures, 3, 
229; les cycles d'images du type alle- 



mand dans l'illustration ancienne de 
l'A., 38, 74; une A. illustrée, 45, 112; 
46, 160 ; la phrase ^p-iin "JN72 b3 
b*0-»:n imb dans V A., 43, 10. Voir 
Hagada. 

Agadat Samuel dans le Yalkout, 25, 45. 

Agadta, mot employé dans la controverse 
"de 1240, 1, 261. 

Agar et la Synagogue, 49, 243, n. 2. 

Âgasan hapas, lieu habité par les Juifs 
à Narbonne, 2, 51. 

Agassa ^Guillaume) (Les machinations des 
lépreux et l'interrogatoire de), 40, 116. 

Agatharchides et Josèphe, 5, 130. 

Agathius Guidacerius, incunable hébreu, 
3 , 86 ; Grammaire hébraïque d'A.. 3, 
88; Commentaire sur les lettres hé- 
braïques, 3, 90. 

Agathoboulos , famille de prosélytes , 3 , 
302. 

Agde (Le concile d') et les Juifs, 30, 297, 
n. 2. 

Agen (Saisie des livres juifs dans la séné- 
chaussée d') en 1250, 3, 214. 

Aggada. Voir Agada, Haggada. 

Agla, initiales de A ta ghibbor leolam 
atlonaï, 15, 123 ; cette formule sur les 
médailles, 12, 312 ; employée pour 
l'exorcisme, 12, 314. 

Aglen (A.-S.). Lessons in Old Testament 
history, 36, 306. 

Agnès (femme du duc Robert) et le cime- 
tière des Juifs de Dijon, 3, 123. 

Agnès, Juive de Saint-Quentin, expulsée 
en 1245, 20, 26; A. la juive, mention- 
née dans un rôle de 1300 pour usure, 
2, 28. 

Agnus dei (Le trafic des) et les Juifs, 2,~ 
280. 

Agobard, 1, 247; A. et les Juifs, 30, 137; 
Act., 50, lxxx ; A. et la fortune des 
Juifs, 5,218; A. et l'Index, 9, 12S ; A et 
le mysticisme des commentateurs juifs, 
49, 242. 

Agostino de Sessa et Yehiel Nissim de 
Pise, 26, 93. 

Agriculture et les Juifs. 6, 302; 28,2; 
42, 6 ; a. de Misnie, 25, 220 ; a. d'Arabie, 
20, 158 ; le commerce des Juifs favorise 
l'a. (Languedoc), 35, 92 ; Pinhas b. 
Iaïr et l'a., 21, 91 ; Abba Juda et l'a., 
45, 40; Jacob Schweich et l'a., 46, 271. 
Voir Bambus. 

Agrippa l dans la Mischna, 6, 134; A. 
et les Pharisiens, 13, 39; un procès 
devant Claude contre Hérode A., 31, 
163 et 169; les pays habités par les 
Juifs sous A., 30, 171; l'entourage d'A. 
à Rcmie, 11, 51 ; A. et le papyrus de 
Claude, 34, 297. 



10 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Agrippa II est l'A. du Talmud, 37, 31 ; les 
impôts en Judée sous A., 34, 195. 

Agrippa (Marcus), gendre d'Auguste, en 
Palestine, 11, 22, n. 5, et 25; la visite 
d'A. à Jérusalem et le récit concernant 
Alexandre, 36, 76. 

Agron (Séfcr), vrai titre de l'ouvrage de 
Saadia (voir )T\Mi), 39, 207. 

Aguilar(D'). Voir Daguilard. 

Aglilar (Grâce). Les femmes d'Israël, 
41, 279. 

Aguilar (Moseh Raphaël de), du Brésil, 
31, 294; successeur de Manassé b. Is- 
raël au Kéter Thora d'Amsterdam, 32, 
93 ; Tradado da Immortalidade da Aima 
par A., 22, 119. 

AGUILO (Estanislas). La bibliothèque de 
Léon Mosconi, 40, 168. 

Aha (R.) et le siège de Mo'ise, 34, 299. 

Aha de Schabcha, 48, 149. 

Ah aï Gaon (R.), auteur des Sc/teêltot, 

4, 215; 7, 194 ; explication du titre de 
l'ouvrage de A., 32, 59 ; A. et Meïri, 

5, 208. 

Aharru (occident), nom de la Phénicie, 
2, 6. 

Ahasveros identifié à Xerxès, fds de Da- 
rius, 28, 32. 

Ahasvérus ou le Juif-Errant (Premières 
traces de l'histoire d'), 32, 149 ; les 
sources de la légende d'A., 10, 267 ; 
légende née en Allemagne, 8, 307 ; A. et 
Wotan, 2, 322. 

Ahi b. Yoschia et le retour de Rab en Ba- 
bylonie, 44, 55. 

Ahimaaç, nom de Juifs en France et en 
Italie, 41, 275, n. 2. 

Ahimaaç b. Paltiel Païtan, auteur d'un 
Séfer Youhasin en prose rimée, 32, 145, 
147 ; 48, 145 ; l'établissement des pri- 
sonniers juifs de Titus dans l'Italie mé- 
ridionale et A., 33, 43. 

Ahitophel (Légende sur), 43, 315. 

Ahiyya de Silo et la dynastie de David, 
15, 139. 

Ahmad ou Ahmed, nom de jeunesse de 
Mahomet, 7, 187, n. 2. 

Ahmed II et la communauté d'Andrinople, 
31, 53. 

Ahmed b. Abd-al-Hakk (Le recueil d') et 
les Juifs, 31,212. 

Ahmed b. Ibrahim, disciple d'isaaclsraéli, 
40, 64. 

Ahmilki, roi de Asdudi, et l'explication de 
son nom, 2, 2, 11. 

Ahriman dans le Talmud, 15, 112. 

Ahron. Voir Aaron. 

Ahron Théomim, 46,270. 

Ahumada (Didacus), censeur des livres 
hébreux (xvr s.), 30, 263. 



Ahyah, premier exilarque mentionné par 
le Talmud, 32, 53. 

Aichach (Persécutions à) en 1349, 4, 27. 

Aide (L'impôt appelé) et la statistique des 
Juifs de Castille, 14, 164, 167. 

Aigle (Le rôle de 1') dans l'Agada, 21, 254, 
note. 

Aignelet. Voir Davy A. 

Aiguebelle (Juifs d') brûlés en 1348, 8, 
237. 

Ailion, nom de Juif, 8, 293. 

Aïn-el-Ioudi, localité en Palestine, 44, 6. 

Aïn-Kadès et Kadès Barnéa, 3, 306. 

Aix (Juifs à) (1299), 39, 96; population 
juive d'A. (1341), 14, 170 ; l'émeute des 
moissonneurs contre les Juifs d'A., 12, 
180 note; le sarcophage d'A., 14, 219 ; 
imposition des Juifs d'A. (1419), 41, 66; 
contribution des Juifs d'A. aux droits 
dus au roi et au Conservateur des 
Juifs (1446), 47, 231; Juifs d'A. convo- 
qués à Tarascon (1403), 46, 14; pillage 
des Juifs d'A. (1484), 46, 258. 

Aix-la-Chapelle (Juifs d'j,15, 134. 

Akabia b. Mahalalel et sa génération, 41, 
31; son inhumation, 46, 79. 

Akhan (La tendance du récit concernant), 
39, 34. 

Akhikhar (Le roman d'), 38, 1. 

Akiba b. Joseph, descendant de Sisera, 
5, 182, n. 6; son surnom de ÏTHp, 3, 
141 ; le bruit de Rome et A., 2, 310 ; 
A. et la mort de Jésus, 6,295; A. et 
les Sifré Amiram, 3, 112; A. et les 
livres hiçonim, 3, 279 ; entretien d'A. 
avec Turnus Rufus sur le sabbat, 
25, 2; A. et la prédominance de Jéru- 
salem, 39, 40; la Mischna d'A., 1, 202, 
note; A. n'a pas rédigé le traité Kélim, 
32, 101; A. et l'emploi du Midrasch 
Halakha, 1, 198, n. 2; l'herméneutique 
d'A., 36, 157; A. et la prophétie mes- 
sianique des Nombres, 36, 202; inter- 
prétation par A. de Nombres (v, 28), 17, 
144; les lettres du texte biblique et 
l'école d'A., 3, 301; A. et les alphabets 
allégoriques, 4, 267; A., auteur du 
Séfer Yecira, 29, 76; l'école d'A. et 
les apocalypses, 11, 291; A. et Akabia 
b. Mahalalel, 41, 35; A. et les prières 
pour les morts, 41, 165; A. et les Sa- 
maritains, 43, 59; le nom talmudique 
d'A., 44, 128; A. à Antioche, 45, 40; 
le problème du mal moral, A. et les 
Pseudo-Clémentines, 46, 96. 
Akiba Kohen, rabbin, « Prince de Bude», 

43, 155. 
Aksa (Saintes empreintes de pieds à la 

mosquée d'), 2, 327. 
Alachia (Le pays d'), 44, 39, 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



11 



Ala§»in, Juif do Tullius, 9, 245. 
Alaric et les vases du Temple, 2, 159. 
Al-A'schâ, poète, et Schoreih, 7, 180, n. 3. 
Alatino (Azriel Petahia), Juif d'Italie 

(xvn e s.), 5, 110. 
Alatino (Moïse Amram) et Elie de Nola, 

35, 297 ; lettre à Andréa del Monte, 47, 

144. 
Alatzar (Jacefo), Juif de Majorque baptisé 

(1391), 44, 299. 
Alatzar (Samuel), Juif médecin de Sara- 

gosse, 28, 116. 
Albanès (J.-H.). Gallia christiana novis- 

sima, 41, 298. 
Al-Batalyoûsî. Voir Batalyoûsi. 
Albelda (Les Juifs d'J (xm a s.), 32, 307. 
Albelda (Moïse), commentateur de Raschi, 

21, 246. 
Albers (Emmanuel). Die Quellenberichte 

in Josua (i-xn), 21, 306. 
Albert le Grand et la littérature juive, 18, 

243; A., Ibn Gabirol, I. Israëli et Maï- 

monide, 3, 289 ; 41, 312; 45, 140 ; A. et 

Maïmonide, 19, 231. Voir J. Bacb. 
Albl (Les Pastoureaux et les Juifs à), 36, 

143. 
Albigeois (Situation parallèle des Juifs et 

des), 2, 338. 
Albo au colloque de Tortose, 16, 234; A. 

et Messer David Léon, 24, 125; A. et 

Elia de Genazzano, 40, 192; traduction 

des Ikkarim en allemand (1628), 20, 

267. Voir A. Taenzer. 
Albon (Juifs d') en 1337, 9, 241. 
Alboraïque, livre de polémique contre les 

néo-chrétiens espagnols, 18, 238. 
Alborga (Juceff), Juif de Barcelone, 4, 60; 

note sur ce nom, 4, 67. 
Albrecht (Karl). Die ira Tachkemoni vor- 

kommenden Angaben ùber Harizis Le- 

ben, Studien u. Reisen, 23, 147. 
Albuber (Samuel), rabbin de Salonique 

(xvi e s.), 41, 98. 
Alcabala, impôt sur la viande à Madrid, 

49, 303. 
Alcala (La synagogue d') et Ferrand Mar- 

tiuez. 38, 264. 
Alcan (Moïse), banquier juif établi à 

Nancy (1708), 3i, 109. 
Alcaniz (Juifs de France à), 27, 149; les 

Juifs d'A. et l'ordre de Calatrava, 39, 

314. 
Alcaravi (Bonastrucb), Juif de Barcelone 

(1392), 4,61 ; ce nom et -i-npb», 4, 67. 
Alcarsi (Jacob), traducteur des tables as- 
tronomiques d'Alpbonse, 3, 139. 
Alcbalay (Juda) (Relations d') avec David 

de Pomis, 1, 151 et n. 1. 
Alciato appelle les Juifs « rate de l'Etat », 

6, 115. 



Alcime n'est pas Apostemos-Apostat, 2. 
128 ; les Hassidim et A. d'après les 
deux premiers livres des Macchabées, 



43, 224. 



Alconstantini (Bonafos), oncle maternel de 
Joseph Haccohen, 16, 40. 

Alconstantini (Obadia), iils du précédent, 
16, 41, 50; A. et l'incendie de Salonique 
(1595), 21, 294. 

Alcorsno. Voir Jacob A. 

Aide le Jeune (Relations entre) et D. de 
Pomis, 1, 150. 

Aldenahr (Massacres à) et baptême de six 
jeunes gens (1289), 4, 11. 

Aldobrandini (Le cardinal) et les Juifs de 
Mantoue (1610), 11, 275. 

Aleander (Jérôme), cardinal d'origine 
juive, et sa conduite envers les Juifs, 
27, 210. 

Alegra, nom de Juive d'Espagne, 9, 70. 

Alègre (Léon). Lévi ben Gerson, philo- 
sophe, astronome et médecin, 1, 30G. 

Alègre (La maison de Salomon) à Tou- 
louse, 2, 21, 35, 40. 

Alemano (Johanan b. Isaac) (Biogra- 
phie de), 12, 245; commentateur du 
Cantique, 5, 279 ; A. et Yehiel de Pise, 
26, 85. 

Alenaise, nom de Juive (1310), 7, 7. 

Alençon (Les Juifs d') et Philippe III, 
3, '218; Juifs à A. (xiv e s.), 9, 56; 
les Juifs d'A. et Pierre de France, 42, 
104. 

Alenou (Passages d') supprimés, 3, 228. 

Alep (R. Isserl à), 20, 278; Saadia à A., 
48, 149. 

Alet (Grand Jusse d') à Béziers (1306) , 
2, 37. 

Alexandra. Voir Salomé Alexaudra. 

Alexandre (le Grand) et l'établissement 
des Juifs à Alexandrie, 45, 161 ; la re- 
lation de Josèphe concernant A., 36, 1 ; 
influence des guerres d'A., 1, 181; la 
légende d'A. dans le Talmud, 2, 293 ; 4, 
162 ; A. dans le Midrasch, 7, 78 ; 8, 158 ; 
histoire d'A. en araméen avant le v e s., 
2, 297; traductions hébraïques de l'his- 
toire légendaire d'A., 3, 238; le roman 
d'A. contenu dans le Yosippon est une 
interpolation, 28, 147; A. au Paradis, 
2, 298; version latine du voyage d'A. 
au Paradis, 12, 117. 

Alexandre III et l'archevêque de Sens en 
ce qui concerne les Juifs, 6, 171. 

Alexandre IV et les vêtements sacerdotaux 
en gage chez les Juifs, 1, 295; A. et la 
rouelle (1257), 6, 87; A., la rouelle et le 
Talmud, 1, 116. 

Alexandre VI et les Juifs, 6, 9, 21 ; A, 
et la rouelle, 6, 90. 



12 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Alexandre VII (Le commerce d'argent, les 
Juifs et), 9, 79. 

Alexandre (de Lithuanie) et les Juifs, 8, 
298. 

Alexandre, évèque de Lincoln, et YAlter- 
calio de Gilbert Crespin, 5, 243. 

Alexandre, Juif de Soultz-sous-Forèts, 3, 
65. 

Alexandre b. Isaac, Juif martyr de Hague- 
nau, 40, 238. 

Alexandre b. Isaac, rabbin à Metz (xvn° 
s.), 50, 114. 

Alexandre de Haies et le judaïsme, 19, 
224 ; A. et le Guide de Maïmonide, 39, 
457; A. et Ibn Gabirol, 41, 312. 

Alexandre Jannée et les Pbarisiens, 13, 
36; A. et les Romains, 38, 170; récits 
relatifs à A. dans le Talmud, 35, 213, 
218; A. et la cbronologie des rabbins, 
17, 249. 

Alexandre Lysimaque fait dorer neuf 
portes du Temple d'Hérode, 2, 326; 
Julien et Pappos descendants d'A., 16, 
162, 168. 

Alexandre Polyhistor et le poète tragique 
juif Ezéchiel, 46, 48. 

Alexandrie. Sur la date de la fondation 
de la colonie juive d'A., 45, 161 ; les 
Juifs d'A. avant l'ère chrétienne, 30, 
165; rapports des habitants juifs d'A. 
avec la Palestine, 50, 10 ; le messia- 
nisme à A., 30, 175; Juifs d'A. et Ha- 
noucca, 30, 29; le Midrasch et les Juifs 
d'A., 38, 317 ; fuite de Josué b. Perahia 
et de Jésus à A., 35, 215 ; les Juifs 
d'A. et le commerce, 28, 4; les que- 
relles entre les habitants d'A. et les 
Juifs, 27, 76; les antisémites d'A. contre 
le roi Agrippa, 31, 163; la sépulture 
d'Hypatia à A. 20, 90; l'église d'A. et 
la fixation de la Pàque, 2, 158; Juifs à 
A. sous le pontificat de Cyrille (412), 3, 
134; les Juifs d'A. et les prières en fa- 
veur des morts, 41, 169; les Juifs de 
Marseille ne pouvaient s'embarquer pour 
A., 46, 28 : Juifs à A. (xvi* s.), 27, 128 ; 
ils parlent l'espagnol à cette époque, 
40, 209. 

Alexandrie (Italie). Juifs à A., 10, 192, 
194. 

Alexandrine (La poésie) et Virgile, 32, 
294. 

Alexandrinisme (L') et le judaïsme pales- 
tinien, 21, 80; A. et gnosticisme, 5, 7; 
l'A. et l'Epitre aux Hébreux, 5, 19; in- 
fluence de l'A. sur le judaïsme pales- 
tinien et babylonien, 43, 139; l'A. et 
Spinoza, 49, 163. 

Alexandrium (Emplacement de 1') de Jo- 
sèphe, 3, 147. 



Alfacar (Joseph) et les Caraïtes de Gastille, 
19, 207. 

Alfamem (Abraham), Juif de Barcelone 
(1392), 4, 61; A. et *BnNb«, 4, 67. 

Alfandari. Voir Jacob b. Salomon A, 

Alfandéry (Moïse), médecin juif d'Avi- 
gnon pendant la peste de 1506, 5, 308; 
34, 253. 

Alfaniyya (La secte des), 12, 260. 

Alfaquim (Bonfos Cresques), Juif de Per- 
pignan (1413), 14, 67. 

Alfaquim (Mossé), Juif chassé d'Espagne 
(1492), 9, 70. 

Alfaquim (Samuel) et des Juifs de Perpi- 
gnan, 16, 2. 

Alfarda, taxe des Juifs d'Espagne, 31. 53. 

Alfarudj (Joseph) et les Caraïtes de Cas- 
tille, 19, 207. 

Alfassa (Jossé), Juif chassé d'Aragon 
(1492), 9, 70. 

Alfassi (Le baisement des mains d') par 
Maïmonide, 23, 134; A. et le Kol Nidré, 
39, 77; A. et le Yerouschaimi, 46, 155. 

Alfeu (Abraam), Juif de Barcelone (1392), 
4, 59; A. et Halphen, 4, 67. 

Alfonse. Voir Alphonse. 

Alfonsi (Petrus), polémiste anti juif, 3, 
157. 

Alfonso (Caracciola) (Controverse entre 
un Juif et le jésuite), 40, 199. 

Alfred l'Anglais (Berakhia-ha-Nakdan, col- 
laborateur d'), 20, 154. 

Al-Gazâli. Voir Gazâli. 

Algèbre (Le livre de 1') de Siméon Motot, 
27, 93. Voir L. Rodet. 

Alger (Résidence des frères et sœurs de 
Don Miguel à), 18, 277; l'antisémitisme 
à A., 11, 297 ; émeute contre les Juifs à 
A. (1884), 9, 131. 

Algérie (Les Juifs d'), 10, 255; les Juifs 
d'Espagne (1492) en A,, 14,177; adeptes 
d'Isaac Louria en A. (xvi e s.), 34, 127 ; 
notice sur l'émancipation des israélites 
d'A. et sur leur histoire, 15, 141 ; la 
naturalisation des Juifs en A. et l'in- 
surrection de 1871, 34, 135; liste des 
localités de l'A. dressée par les rabbins 
pour les actes de divorce, 5, 249. Voir 
Durieu. 

Alhadad. Voir Israël A. 

Alhanati (Semtob), rabbin de Salonique 
(xvr s.), 41, 98. 

Al-Harizi. Voir Juda Al-Harizi. 

Alhasan ibn Mohammed. Voir Léon l'Afri- 
cain. 

Ali ibn Israël, cité dans les mss. hébreux 
de Pétersbourg, 2, 333. 

Alias (Moïse), rabbin de Salonique (xvi e s.), 
(Joseph, Benjamin, Méir), 41, 98. 

Alietzer. Voir Samuel A. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



L\ 



Aliezar. Voir Salomon A. 

Alimentation et loi mosaïque, 41, 144; 
Ta. juive et le totémisme, 45, 22. 

Alkabéç. Voir Salomon Hallévi A. 

Aliot, Juif de Châtillon, 48, 218 ; d'Au- 
xonne, 49, 247, n. 6. 

Alissac équivaut à Elisée, 12, 61, n. 1. 

Alix de Vergy et les Juifs (1222), 48, 215. 

Aljama (La), communauté juive en Es- 
pagne, 4, 61 ; accord entre le roi Sanclio 
et les secrétaires de l'A. de Majorque, 
4, 42; établissement et organisation de 
l'A. de Perpignan, 15, 250; 16, 2; la 
perception des A. et l'ordre de Galatrava, 
39, 314. 

Alken (Massacre des Juifs à) (1337), 
4,25. 

Alker (Emmerich). Die Chronologie der 
Bûcher der Konigc u. Paralipomenon, 
20, 150. 

Allah, nom répandu avant Mahomet, 5, 
294; A. dans une ancienne inscription, 
9, 7; A. et le serment des Juifs, 45, 1. 

Allainval (Le Juif dans le théâtre d'), 39, 
124. 

Allaverdi et la rouelle à Chiraz, 47, 265. 

Allégorie (L'interprétation par 1') et les 
Juifs, 40, 108 ; l'a. chez les Juifs 
alexandrins, 5, 7; Tanhoum Yerous- 
chalmi et l'a., 40, 144. 

Allés-orisme (Un trait de V) des Juifs, 49, 
239. 

Allégoriste (Le mot) dans le Talmud, 3, 
109. 

Allegra, équivalent italien du nom hébreu 
Simha, 31, 63. 

Allegretia, fille de Létitia. Voir ce nom. 

Allemagne (Le nom latin d') en hébreu, 
41, 275 et 42, 286; les communautés 
juives d'A., 7, 298 ; 18, 313 ; nombre des 
Juifs en différentes communautés de 
l'A., 14, 172, n. 7; les Benjaminites en 
A., 5, 214; Juifs français établis en A., 
37, 148, 156 ; éducation et civilisation 
des Juifs d'A. du x e au xiv e s., 2, 158; 
émancipation des Juifs en A., 27, 171 ; 
impôt de trente deniers dû par les 
Juifs d'A., 14, 165, n. 1; la rouelle en 
A., 7, 99; les bandes d'Armleder en A., 
2, 78; la peste noire en A., 3, 321 ; R.a- 
schi en A., 1, 141 ; le Juif-errant en A., 
8, 307; relations entre les Juifs d'A. et 
ceux de Palestine, 44, 243; 48, 150 et 
n. 7; 50, 181; les études talmudiques 
en A. et Charlemagne, 49, 148 ; les 
glossaires hébreu-français en A., 50. 
198; persécutions juives en A. et Joseph 
Salvador, A. I, 11. 

Allemand (Raschi savait 1'), 2, 322 ; litté- 
rature judéo-a., 5, 142 ; les cycles d'i- 



mages du type a. daus l'illustration 
ancienne de la Haggada, 38, 74; les 
gloses a. de Gerschom de Metz, 42, 
240. 

Alliance (La coutume de donner une) pour 
sceller l'union des époux, 50, 173. 

Alliance Israélite (Les mss. et incunables 
hébreux de la bibliothèque de 1'), 49, 
74. Voir Bulletin. 

Allitération et Paytanim, 27, 90. 

Almahona, impôt sur l'abattoir juif à 
Madrid, 49, 303. 

Almancas (Abram), Juif chassé d'Espagne 
(1492), 9, 70. 

Almançour et le vêtement des Juifs, 28, 
295. 

Almanza (Liste des impôts payés par 
la communauté d') (1474), 37, 141, n. 4. 

Almemar, Almemor, Almember et Raschi, 
2, 320; 47, 198, n. 1. 

Almêria (Géographe anonyme d'), 50, 
273. 

Almiliby (Adam), Juif percepteur sous Al- 
fonso IV (1353), 32, 282. 

Al-Mokamaç. Voir David b. Merwan. 

Almosnino (Baruch), rabbin de Salonique, 
41, 99. 

Almosnino (R. Joseph b. lsaac), maître 
de Joseph ibn Danon de Belgrade, 
rabbin de Belgrade (xvir s.), 37, 285. 

Almosnino (Moïse), délégué de Salonique 
à Constantinople (1568), 40, 216, 217 ; 
41, 99. 

Almosnino (Samuel), rabbin de Salonique, 
41, 99; auteur de VEreb rab, commen- 
taire de Raschi, 5, 49; 21, 246. 

Almudayna (Château des Juifs dans 1'), 
4, 35, n. 1. 

Almujucial (Joseph), médecin de Lérida 
dispensé de la rouelle, 6, 93. 

Alnaharvàni et Saadia, 20, 138. 

Alnaqua. Voir Ephraïm A. 

Alnikrisi (Jacob b. Moïse) et Albirouni, 
19, 210. 

Alongo (Abram), Juif chassé d'Espagne 
(1492), 9, 74 et note. 

Alonzo de la Espina (Un sacrilège commis 
par des rabbins de Ségovie et), 39, 210 
et 216 ; A. fonde un couvent à Ségovie, 
14, 257 ; A. et les marranes de Cordoue, 
43, 259. 

Alonzo Enriques, moine se faisant passer 
pour rabbin, 15, 218. 

Alonzo Rodriguez et les marranes de Cor- 
doue, 43, 260. 

Alouf (Une lettre de Haï à) identique à 
Héfeç b. Yaçliah, 5, 37. 

Alphabet (L') et les différents organes 
servant à le prononcer dans la littéra- 
ture juive, 28, 98; sens donnés aux 



14 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



lettres de l'a., 4, 262 et 267; un a. hé- 
breu divisé en lettres radicales et ser- 
viles, 16, 290; a. hébreu-anglais du 
xiv e s., 4, 255; 6, 285 ; 19, 151 ; a. hé- 
breu et samaritain dans des mss., 28, 
150 ; a. samaritain, 50, 76 ; la création 
de l'a., 50, 189; l'a. et les Pères de 
l'Eglise, 4, 262 ; Juda b. Barzilaï et l'a., 
16, 147 ; origine des combinaisons mys- 
tiques tirées de l'a., 28, 95. 

Alphabétade Ben-Sira, 35, 25; l'A. de 
Ben-Sira et Pierre le Vénérable, 29, 198. 

Alphanderic (Lyon), membre du conseil 
d'Avignon (1558), 7, 237. 

Alphandéry (Mossé). Voir Alfandéry 
(Moïse). 

Alphen (Borich), Juif de Paris (1756), 49, 
134. 

Alphonse I er (duc d'Esté) (Edit d') concer- 
nant les Juifs d'Espagne, 15, 117 ; A. et 
les banquiers juifs de Ferrare, 20, 35. 

Alphonse II (duc de Ferrare) et les Juifs, 

5, 224, n. 5 ; A. et les banques juives 
de Ferrare, 20, 36. 

Alphonse VI (La synagogue de Ségovie du 
temps d'), 39, 209; la prise de Tolède 
par A. et les impôts des Juifs (1085), 
14, 164. 

Alphonse VIII et les Caraïtes de Gastille, 
18, 60, note; 19, 207; A. et l'abattoir 
des Juifs de Madrid, 49, 303. 

Alphonse IX (Persécution de Caraïtes sous), 
18, 60 note. 

Alphonse X (La rouelle en Castille sous), 

6, 92; A. et la juiverie de Jerez de la 
Frontera, 15, 125; A. et les Juifs de Or- 
rion et de Sahagun (1255), 37, 138; une 
synagogue à Ségovie du temps d'A., 39, 
213 ; les Cantigas d'A., 47, 209. 

Alphonse XI et le tributdes Juifs, 5, 122; 
les Juifs à Madrid sous A. (1343), 13, 
245; A. et les Juifs de Maqueda, 39, 
314; A. et le Juif Abraham Boyuelo 
(1336), 37, 138. 

Alphonse III (d'Aragon) et les Juifs de Sa- 
ragosse (1288), 28, 115. 

Alphonse IV (d'Aragon) et les Juifs de 
Perpignan, 16, 9. 

Alphonse V (d'Aragon) et les Juifs de Mar- 
seille, 46, 255. 

Alphonse IV (de Portugal) (La rouelle sous), 
6, 95. 

Alphonse, comte de Toulouse, consulte un 
médecin juif après le concile de Béziers, 
2, 18. 

Alphonse de Poitiers et la rouelle, 3, 216; 
6, 84; A. et Mossé de Saint-Jean-d'An- 
gély, 6, 88; A. expulse les Juifs (1268), 
12, 39. 

Alphonse de Spina (Les citations des 



Batallas de Dios dans), 18, 60. Voir 
Alonzo de la Espina. 

Alphonse de Valladolid et les Caraïtes 
d'Espagne, 19, 207 ; le Mostrador de 
Justicia de A., 18, 53; A. et IsaacPul- 
gar, 18, 63 ; A. et Semtob ibn Scha- 
prout, 18, 221. 

Alpron. Voir Jacob b. Moïse A. 

AKRaki. Voir Mokammeç. 

Ah'oï. Voir David Alroï. 

Alsace (Massacre de Juifs en), (1349), 4, 
29 ; conduite de Samson b. Samuel lors 
des persécutions des Armleder en A., 
43, 237 ; la rouelle imposée aux Juifs 
d'A., 3, 62 ; souffrances des Juifs en A. 
(1476) 16, 95; les Suisses, mercenaires 
licenciés par Louis XI, se répandent 
en A. et pillent les Juifs, 2, 272; passage 
en A. de Juifs baptisés du Portugal, 
3, 61 ; expulsion de Juifs en A. (xvr s.), 
31, 86; guerre des paysans en A. et les 
Juifs, 16, 97; les Juifs en A. (1552), 
14, 282; les Juifs d'A. au xvm e s., 38, 
312; dénombrement des familles juives 
de l'A. en 1716, 30, 131; 42, 253; 
l'émancipation des Juifs et l'A., 27, 
162 ; contribution à l'histoire des Juifs 
d'A. pendant la Terreur, 47, 283; l'usure 
juive en A. et Napoléon I ef , 28, 266; 
inscriptions juives d'A., 18, 316; les 
mémoriaux de l'A., 40, 231; législation 
concernant l'éducation des enfants des 
convertis, A, III, 291. 

Altdorf (Consultation sur les services que 
rendent les chrétiens aux Juifs le samedi 
à), 2, 333. 

Altercatio judœi cum Christiano est une 
controverse réelle, 5, 239, 243. 

Altiburos. Voir Pli. Berger. 

Alting (Jacob) et la langue hébraïque, 20, 
263. 

Altkirch (Massacre de Juifs à) (1338), 4, 
25; 49, 111. 

Altona (Eibeschùtz à), 12, 285. 

Altoun (Isaac), rabbin de Salonique, 41, 99. 

Altulli (Jeuda), Juif chassé d'Espagne 
(1492), 9, 70. 

Aluchla (Juifs d'), siège des Khozars, 2, 
308. 

Alupka, résidence des Khozars, 2, 308. 

Alvarez, Juif de Léogane (xvm e s.), 4, 
241, 245. 

Alvarez de Péralta (Josué A.). Estudios 
de orientalisme Iconografia simbolica 
de los alfabetos fenicio y hebraico, 36, 
124. 

Aly (Abram) (La '^bibliothèque d') (1346), 
16, 177. 

Alzei (Massacre de Juifs à) (1349), 4, 29; 
8, 135. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



15 



Amadeo b. Moses de Recauati, traducteur 
italien du guide de Maïmonide, 39, 159. 

Amalec (Le mot) dans le Cantique de 
Débora, 24, 226. 

Amalécites (Contrée attribuée tantôt aux), 
tantôt aux Ismaélites, 48, 30. 

Amalfi (La famille Amittaï à), 32, 147. 

Amalric, vicomte et seigneur de Narbonne, 
a un différend avec deux Juifs, 3, 215. 

Aman (Le judaïsme et les descendants d'), 
5, 182; A., surnom juif du pape Paul IV 
(Theatino), 4, 93 ; anecdote sur A. cbez 
les Arabes, 16, 144. 

Amance (Abrabam d'), 8, 167; Eliot d'A., 
8, 168. 

Amantius (Meurtre d'), collecteur d'impôts, 
Juif de Tours (vi 6 s.), 17, 211. 

Amanus (Le mont) dans les inscriptions 
cunéiformes, 1, 10, n. 1; le pays d'A. et 
Cham, 6, 131. 

Amar (Benjamin) et Isaac b. Schescbet, 
4, 195. 

Amarkol (Le service des), 31, 145. 

Ainarna (Les lettres babyloniennes d'el) 
et la géographie palestinienne, 20, 201 ; 
la géographie des tablettes d'A., 43, 
161; 44, 29. 

Amatus Lusitanus identique avec Habib 
Hassefardi, 4, 72 ; A. et l'Index, 9, 
128; A. et Jacob Mantino, 27, 217. 

Amauri, vicomte de Narbonne, à qui fu- 
rent cédés les biens des Juifs (1309), 
2, 61. 

Amazia (Sépulture d'), 20, 90. 

Amazones dans le Talmud, 7, 82. 

Amberley (Viscount). The case of the 
Jews in the matter of the founder of 
Christianity, 14, 122. 

Amboise (Juifs à) au moyen âge, 17, 218, 
229. 

Ambroise (Saint), traducteur latin de Jo- 
sèphe, 2, 316; commentaire du Psaume 
gxviii, 4, 262 ; ses citations bibliques, 
43, 27. 

Ambron (Benoît), Voir Letitia. 

Ame (L'immortalité de 1') chez les Sé- 
mites, -6, 292; dans les Psaumes, 21, 
42 ; dans les deux premiers livres des 
Macchabées, 43, 223; dans le Talmud, 
25, 4; le livre de Jonas est une histoire 
des fonctions de l'a., 40, 146 ; le débat 
de l'a. et du corps, 23, 199 ; les for- 
mules de commémoration des a. dans le 
Judaïsme, 29, 44; 47, 214; l'a. et les 
Dosithéens, 42, 40. Voir Bôcklen, escha- 
tologie, Volz. 

Amédée V (Savoie) et les Juifs, 8, 235. 

Amelbuti, Juif de Marseille (xv* s.), 7, 293. 

Amémar et le mariage de l'exilarque 
Houna b. Nathan, 32, 52. 



Amendant dacre, Juif ayant habité Paris 

en 1296, 1, 63. 
Amende (Le revenu appelé) tiré des Juifs 

de France, 15, 234. 
Aménopbis III et la sortie d'Egypte, 19, 

187. 
Aménophis IV (La correspondance d') et 

la Bible, 20, 199; 21, 43. 
Amerdan, Juif disputé par Philippe le 

Bel et son frère, 2, 25. 
American Society (Publications de la), 32, 

312; 36, 132; 48, 297. 
Amérique (L'établissement des Juifs en), 

32, 312 ; les nouvelles colonies juives 

d'A. (1885), 12, 122 ; le livre de l'A. par 

Josef Haccohen, 16, 30 et 43 ; histoire 

des Juifs d'A. par Reisin, 45, 318. 
Amestris (Esther et), femme de Xerxès, 

28, 39. 
Amgarruna (Ekron), nom de ville, 2, 2. 
Am-Haareç et Pharisien, 13, 33; A. et 

'haber, 13,313 ; a. et communisme, 3, 

299. 
Amherst. Papyri (The). Part I. Ascension 

d'Isaïe et fragments divers, 43, 283. 
Ami (R..), considéré comme juge, 39, 51. 
Amideu, Juif de Villars (1264), 49, 3. 
Amiens (Juifs à), 30, 148 ; la taille des 

Juifs à A. (1296), 42, 106 et n. 2 ; le ju- 
daïsme représenté au grand portail d'A., 

47, 189. 
Amiete et son gendre, Juifs ayant habité 

Paris en 1296, 1, 65. 
Amigo (Joseph), 10, 202. 
Amiot n'est pas Moïse, mais Bon-Ami, 18, 

152. 
Amitai (L. K.). Vae vae victis ! Romains 

et Juifs, 30, 128; Assimilation, 41, 279. 
Amittaï (Rapport entre Jouas et) d'après 

Tanhoum Yerouschalmi, 40, 147. 
Amittaï b. Schefatia, poète liturgique 

(îxe s.), 32, 147. 
Ammœdara (L'inscription d'), 12, 309. 
Animer se fouiller (Les Juifs d') et Josel- 

mann, 5, 95. 
Ammi (Origine du mot), divinité d'Am- 

mon 2, 124. 
Ammiel, Ammihoud, Amminadab, noms 

équivalant à Joël, Hôdiyâh, Youadab, 

2,123. 
Amminadab (Sur le nom d'), 2, 123. 
Amminadab da Fano, membre de la com- 
munauté de Mantoue (xvir s.), 35, 87. 
Amminadbi, roi de Bit-Ammana, 2, 2. 
Amna. Voir Yamna. 
Amnon (Sur l'histoire d') et de Thamar, qui 

ne doit pas être traduite, 3, 141. 
Amnon, auteur de Pioutim, 40, 241. 
Amolon et les Juifs, 30, 138; Acl. 50, 

cix. 



16 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Amoraïm (Le rôle des), 1, 198 et 202; 
44, 60; l'Agada des A. palestiniens, 
32, 310; les A. mentionnés dans le 
Midrasch Samuel, 26, 306 ; la seule 
date fixe pour la chronologie des A- 
palestiniens, 44, 148. Voir Bâcher, As- 
chkanazé. 

Amont (Les Juifs du bailliage d'), en 
1348, 7, 19. 

Amorbach (Persécutions à) en 1349,4, 27 ; 
8, 135. 

Amorrhéens (Les livres des), 3, 279 ; A. 
désignant Ghananéen, 20, 205. 

Amos. Voir Bible, à ce mot. 

Amoudè Golah. Voir Semaq. 

Ainram Gaon (Rab), auteur d'un Sid- 
dour, 4, 210 et 216; A. et les formules 
dans son Siddour, 6, 125 ; A. et les 
lectures sabbatiques, 6, 250, n. 3; A. 
et le Kol nidré, 39, 77 ; A. et le repos 
sabbatique des âmes damnées, 25, 1. 
Voir Bùchler (la Ketouba). 

Amram (D. M.). Jewish law of divorce ac- 
cording to Bible and Talmud, 36, 124. 

Amram b. Schèchan [Les Azharot d'), 
5, 32. 

Amram b. Schelomo, Gaon de Sora (914), 

7, 196. 

Amraphel, roi de Sennaar, 17, 2; 18, 142, 
144, 146; A. et Nemrod, 23, 194 ; A. et 
Hammurabi, 15, 168. 

Ainroûn b. Klia de Sicile et Ephraïm b. 
Schemaria de Fostât, 48, 146. 

Amsterdam (Origines de la communauté 
d'), 18, 276 ; la communauté d'A. 
(xvn e s.), 32, 88 ; Chrétiens judaïsants 
à A., 25, 108; le rachat des prisonniers 
juifs de Chmieluicky et la commu- 
nauté d'A., 25,204; une eulogie récitée 
à A. concernant Sabbata'i Gevi, 35, 269; 
Juifs d'A. et le marquis de Langallerie 
28, 198 et 201 ; Juifs d'A. et Diderot 

8, 141 et n. 2 ; Hayyoun à A., 36, 263 \ 
Joseph ibn Danon à A., 37, 288; 
Alexandre Sùsskind à A., 28, 202 ; un 
conflit dans la communauté hispano- 
portugaise d'A., 43, 275; la famille 
Ghristovam Luis à A., 49, 266 ; Juifs à 
A., 50, 88, 270. Voir Gardozo de Bethen- 
court et Hillesum. 

Amulettes (Croyance juive aux), o, 216; 

a. sémitique en forme de bamot, 4, 

290 ; le dragon gravé sur les a., 29, 64; 

a. juives du musée de Gluny, 23, 137. 
Amulhet (Vitalis), 46, 43. 
Amwas (Le chapiteau et l'inscription d'), 

3, 296; 4, 156. 
Amyal, Juif du Dauphiné, 6, 299. 
Anabi (Schalom et Joseph), noms cités 

dans Candia, 3, 304. 



Anacaz, Juif de Barcelone, et étymologie 

du nom, 48, 143. 
Anaclet II (L'antipape), fils de Juif baptisé, 



4. 285. 



Analogie herméneutique dans la litté- 
rature talmudique, 36, 151 ; l'a. et les 
caraïtes, 45, 57, n. 1, 67, 69. 

Anan (Les connaissances d'), 5, 201, 209; 
A. à Jérusalem, 5, 210; les œuvres d'A., 
5, 210; 44, 161; A. et le calendrier rab- 
banite, 19, 211; A. et le caraïte Daniel 
al-Koumisi, 39, 208. 

Anan b. Anan aurait accompli le rite 
de la vache rousse, 2, 149 ; contro- 
verses d'A. avec Yohanan b. Zaccaï, 2, 
153; le service du Temple après A., 
31, 144. 

Ananias (La légende d') et les persécu- 
tions religieuses sous Nabuchodonozor, 
1,26. 

Ananias et Izate, 50, 2. 

Ananiya et Caraïtes, 44, 181 ; 45, 50. 

Anape (Inscriptions juives à), 2, 134, 
note 1; 5, 208; 6, 153. 

Anasthase (Le meurtre du patriarche), 5, 
202. 

Auatolio. Voir Jacob A. 

Anatolius de Laodicée et la fixation de la 
Pàque, 2, 157. 

Anatomie et Samuel, 42, 17, 18. 

Anatzanell (Bonjuha), Juif de Barcelone 
(1392), 4, 59 ; sur ce nom, 4, 67. 

Anawim (Les) des Psaumes, 5, 124. Voir 
Pauvres. 

Ancclhuti. Voir Durand A. 

Ancenis (Juifs à), 14, 84. 

Anceny (F.), nom inscrit sur des mss. hé- 
breux, 3, 228. 

Ancêtres (L'importance des) chez les Rab- 
bins, 5, 182 et note 6. 

Ancien Testament. Voir Testament et 
Bible. 

Anciens (Les) du traité Abot, 19, 191. 

Aucune (Les Juifs d') et les papes, 23, 
252 ; les Juifs d'A., Paul 111 et Soliman, 
4, 288 ; la réponse de Paul IV à Soliman 
au sujet des Juifs d'A., 28, 142 ; les 
martyrs d'A., 11, 149; 4, 93; 31, 222; 
34, 127 ; les suites des persécutions 
contre les marranes d'A. (1556), 16, 
61 ; le boycottage d'A. par Don Jo- 
seph de Naxos, 31, 231 ; un ghetto 
établi à A. (1556), 3, 95 ; un mariage à 
A., 3, 107; la communauté d'A. et l'ap- 
parition du Meor Enayim, 33, 79 ; 
raison qui empêcha Clément VIII de 
chasser les Juifs d'A. (1593), 27, 20, 
n. 13; les conversions des Juifs d'A., 
9, 78; le rachat des prisonniers juifs de 
Chmielnicki et la communauté d'A., 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



17 



25, 206; meurtre rituel d'A. (1711), 18, 
1S3; un procès de la communauté d'A., 
6, 314; les Juifs d'A. expurgeant eux- 
mèmes leurs livres, 30, 278; consultation 
sur un procès à A. (1309), 43, 282; Juifs 
d'A. à San-Marin, 48, 242. 

Ancre (Pierre de 1') et les Juifs, 19, 236. 

Ancyre (Inscription d'), 1, 43 ; le temple 
d'A. et ledit favorable aux Juifs, 11, 
30. 

Andalousie (Edit d'expulsion des Juifs d') 
(1481), 22, 105. 

Andernach (Massacre de Juifs à) (1337), 
4, 25. 

Andis (Juifs et) du Daghestan, 14,302. 

André (L.). Le culte des morts chez les 
Hébreux, 32, 201. 

André (Tony). L'esclavage chez les an- 
ciens Hébreux, 25, 126 ; à propos d'Ag- 
gée (i, 6), 34, 133; les apocryphes de 
l'Anden-Testament, 48, 282. 

André de Rinneuse, 10, 152 ; Ganganelli 
et le meurtre rituel d'A., 18, 181. 

André de Spolète, franciscain, et les 
Juifs de Fez (1532), 39, 317. 

André de Stella, autorisé à acheter des 
fonds de terre des Juifs, 2, 33. 

Andréa (L') cité par Racon est identique à 
Jacob Antoli, 0, 146, note 1. 

Andréa (H.-V.). Das Ruch Jesaja, 24, 
294. 

Andréa del Monte (Le rabbin converti) et 
les Juifs, 9, 88 ; A. et l'Index des livres 
hébreux, 30, 260 et 280 ; lettre à A. de 
M. Alatino, 47, 144. Voir Joseph Moro. 

Andréas (La conversion de maître) à 
Venise et la satire de Jacob b. Elie, 35, 
301 ; attaqué à l'instigation de deux 
Juifs, 21, 291. 

Andrée (Richard). Zur Volkskunde der 
Juden, mit einer Karte iïber die Ver- 
breitung der Juden in Mitteleuropa, 3, 
131 ; Die Flutsagen, 23, 147. 

Andrinople (Firman de la ville d') con- 
cernant l'impôt, 31, 60 ; séjour de Jo- 
seph Karo à A., 2, 323 ; Sabbataï Gevi 
à A., 18, 106; 37, 103 et 108; Samuel 
Primo à A., 37, 105; les partisans ju- 
déo-musulmans de Sabbataï Gevi à A., 
35 , 265 ; romances judéo-espagnoles 
chantées à A., 32, 10 ï. 

Andronicus Mesalamus , sous Ptolémée 
Pbilométor, 42, 33. 

Anduze (Mossé d') à Carpentras (1343), 
12, 49. 

Ane, animal sacré des Israélites, 14, 294 ; 
l'âne et les Égyptiens, 14, 123; A., mon- 
ture du Messie, 1, 111 ; l'a. et l'échelle, 
43, 9 ; les Juifs accusent les Chréticus 
à Carthage d'adorer l'a., 46, 291. 



A net (Héliotd') (1297), 2, 26. 

Ange (lia légende de 1') et l'ermite dans 
le Talmud, 8, 64, 202; 48,275. 

Angelina (IN.). U Pentateuco di Mose, 25, 
128. 

Angélique, Juive de Maçon, fille de R. 
Jacob, 5, 105. 

Angélologie dans le Talmud, 8, 46 ; 43, 
141 ; vocabulaire de l'a. d'après les mss. 
hébreux de la Ribliothèque nationale, 
34, 155. Voir M. Schwab. 

Angélus de Todi adresse une supplique 
à Francesco Sforza, 2, 319. 

Angélus (Maître), médecin juif de Corfou, 
23, 70. 

Angers (Juifs d') (1239), 14, 85; la com- 
munauté d'A., 29, 237 ; le mot A. dans 
Joseph le Zélateur, 3, 15. 

Angleterre (Etablissement des Juifs en), 
9, 136 ; les Juifs en A., 5, 313; 6, 97 ; 
11, 266 ; 13, 143 ; 16, 297 ; documents 
sur les Juifs d'A., 34, 142; l'A., re- 
fuge des Juifs de Rretagne (1239), 14, 
86; émigration des rabbins d'A. (1211) 
et la lettre de Maïmonide aux Yémé- 
nites, 34, 105 ; la rouelle en A., 7, 97 ; 
massacre de Juifs en A., 4, 14; marra- 
nes portugais se réfugiant en A. (1621), 
48, 1; l'émancipation des Juifs en A., 
27, 166 ; parlement d'A. et Manasseh 
b. Israël, 42, 102, note 3 ; controverse 
entre Juif et Chrétien d'A. (xi e siècle), 
5, 239; catholiques et Juifs d'A., 4, 
288 ; le rituel des Juifs d'A., 23, 234 ; 
lettre française écrite par un Juif d'A. 
(xm e siècle), 18, 256; la Lettre du 
Sabbat dTbn Ezra a-t-elle été écrite 
en A. ? 34, 178. Voir Karl Heinrich 
Schaible 

Anglo-jewish histor. exhibition (Confé- 
rences faites à la), 14, 301 ; 16, 296. 

Anglo-juif, litre d'un pamphlet contre les 
Juifs, 6, 101. 

Anglure (Voyage du seigneur d') à Jéru- 
salem, 1, 310. 

Angouléme, citée par Joseph le Zélateur, 
3, 15. 

Anjou (Les Juifs dans l'),29, 229; mas- 
sacres de Juifs dans l'A., 4,14; 14, 
85 ; 17, 92 ; expulsion des Juifs de l'A., 
17, 213 et 225 ; le mot A. chez Joseph 
le Zélateur, 3, 15 ; Juifs d'A. et Charles 
de Valois, 42, 103 ; Juifs de Narbonue 
en A., 48, 204, note i . 

Anjou (Les Juifs de Corfou sous la domi- 
nation de la maison d'), 23, 64. 

Ankel (Otto). Grundziige der Landesua- 
tur des Wcstjordanlandes, 16. 299. 

Annales de la société historique Jules 
Darasch, 15, 132; 20, 150. 



18 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Annan (Moyse), chef de la communauté 

de Ferrare, 3, 108. 
Anne de Bretagne et les Juifs, 33, 91. 
Amicaux (La parabole des trois), 8, 295; 

11, 1. 
Année (L') et le livre des Jubilés, 22, 11 ; 
l'a. juive, 42, 175 ; l'a. juive, ms. du 
musée de Cluny, 50, 137. 
Annuaire des Archives Israélites, 13, 140; 
15, 132 ; (5651 ) 21, 306 ; (5653) 24, 294. 
Annuaire du Judaïsme français (1885), 11, 

273. 
Annuaire du Judaïsme roumain, rédigé 
par M. Schwarzfeld, 4, 285; 5, 291 ; 8, 
290; 11, 273; 13, 141. 
Annuaire Israélite (5648), 14, 302. 
Annuaire de la Société littéraire israélite 
de Hongrie (1895-1901), 35, 159; 43, 
158. 
Anoch, Juif de Manresa, 5, 287. 
Anou (Le dieu) et le démiurge de Philon, 

1, 129; A. et ses messagers, 3, 184. 
Ansaret b. Abraham, négociant juif de 

Marseille (xm e s.), 16, 74. 
Anschel Schoplich Ha-Lévi, rabbin de 

Rosheim, 41, 121. 
Ansegise, archevêque de Sens, et les Juifs', 

6, 170. 
Anselme (Les œuvres de saint) et les 
controverses de Juifs à Chrétiens, 5, 
239, n. 3 et 10; 5, 240. 
Anselmo, Juif d'Asolo (xvi e s.), 5, 220. 
Anshan (Le pays d') et l'Elam, 19, 168. 
Antakiék. Voir Antioche. 
Antar (Le serment des Juifs dans le ro- 
man d'), 45,7. 
Antéchrist (L') est un pseudo-Messie, 38, 

15; l'A., Néron et Méir, 5, 181. 
Anthologie de la littérature juive depuis 

la clôture du Canon, 24, 299. 
Anthonius buçot. Voir Asquio de Milan. 
Anthropologie (L') juive, 11, 283; A. con- 
cernant les Juifs de Russie, 12, 309. Voir 
C. Ikow. 
Anthropomorphisme (Les Musulmans ac- 
cusent les Juifs d'), 28, 88 ; les a. des 
Proverbes et Saadia, 37, 235. 
AnLicoli (Joseph d'), 3, 97. 
Antidotarium de Nicolaus Pnepositus, tra- 
duit par un Juif, 3, 261. 
Antigone et la chronologie des rabbins, 

17, 249; A. à Antioche, 45, 35. 
Antigone de Sokho (La maxime d') dans 

Abot, 19, 199. 
Anti-Liban (Différentes appellations de T), 

2,7, note. 
Antinomisme (Les sectateurs juifs de 1'), 

38, 21, 38, 194, 204. 
Antioche (Renseignements sur) dans la 
traduction latine de Josèphe, 2, 316 ; 



les Juifs à A. avant l'ère chrétienne, 30, 
173 ; composition de la colonie juive 
d'A., 11, 289; traditions juives se ratta- 
chant à A., 45, 27; A. et la Meguillat 
Antiochos, 45, 172, 173; Paul à A., 41, 
184 ; la revision du Nouveau-Testament à 
A. au m» s., 42, 134; le Concile d'A. et 
la fixation de la Pàque, 2, 158; l'exé- 
gèse, la dogmatique et la christologie 
de l'école d'A., 40, 107; Juifs à A. 
(xvi° s.), 27, 129. 
Antiochos (La Megillat) et le livre des 
Asmonéens, 30, 215; la Megillat A. en 
arabe (mss.), 25, 153; un indice sur la 
date et le lieu de sa composition, 45, 
172. 
Antiochus III et la Cœlé-Syrie, 39, 163, 
165; les édits d'A. relatifs aux Juifs, 
40, 101 et 102. 
Antiochus Epiphane (Caractère d'), 3, 
132 ; A. et le temple de Persépolis, 
6, 305; la prise de Jérusalem et du 
Temple sous A. d'après Josèphe, 32, 
180; A. et le Psaume xliv, 27,258; la 
mort d'A. d'après les deux premiers 
livres des Macchabées, 43, 222, 225 ; le 
nom d'A. dans le Midrasch, 45, 27 ; A. 
de la légende des Macchabées et Décius 
de celle des Sept Dormants, 49, 218. 
Antiochus VII (Sidetès) (Mort d') (II Mac- 
chabées), 43, 222, 227. 
Antiochus VIII (Grypus) et Jean Hyrcau, 

38, 161. 
Antiochus IX (Cyzicène) et les Juifs, 38, 

161; 41, 177. * 
Antiochus, Juif apostat, déchaîne un 
massacre de Juifs à Antioche (i er s.), 
45, 36. 
Antipatris (Emplacement de 1') d'Hérode, 

41, 179. 
Antiquités judaïques (Les sources de Jo- 
sèphe dans ses) (xn, 5~xm, 1), 32, 179. 
Antisémitisme (Les causes et les origines 
historiques de 1'), conf., A, III, 113 ; 
27, 20, 23, 25 ; causes de l'a. en 1882, 
3, 320 ; l'a. question économique, 7, 1 ; 
l'a. à travers les âges, 11, 293 ; pro- 
cédés de l'a. à Alexandrie, 31, 166; 
l'a. au xie s . , 46, 239 ; l'a. à Alger (1 884), 
11, 297; bibliographie de l'a. en 1875- 
1883, 8, 300 et 11, 282 ; à la date de 
1885, 11, 300 et 12, 142 ; littérature de 
l'a., 1, 247 ; 3, 131 ; 3, 142. Voir Chmer- 
kine, Coudenhove, Cari Vogt. 
Antithèse (L') et la langue hébraïque, 

22, 74. 
Antoine et les Juifs, 8, 35; A. et Hérode, 
11, 27; A., les Juifs et les Tyriens, 
45, 35. 
Antoine (Nicolas), pasteur protestant!, 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



19 



brûlé à Genève (1632) pour crime de 
judaïsme, 36, 161 ; 37, 161. 
Antoine de Galiana (L'évèque) et le bap- 
tême des Juifs, 4, 37. 
Antoli. Voir Jacob A. 

Antonio et les Juifs, 6, 66; 50, 8; l'édit de 
tolérance d'A. dans la Mekhilta, 36, 201; 
l'A. du Talmud et Elagabal, 3, 132; 
TA. en relations avec Juda I, 11, 277; 
44, 45; paroles d'A. à Rabin. 23, 199. 

Antonio (Saint) de Pamiers et la dimen- 
sion de la rouelle, 6, 86. 

Antonio d'Avila, médecin, espion de l'In- 
quisition, 15, 218. 

Antonio (Don) de Faria, prêtre des Mar- 
chands portugais (1619), 22, 108. 

Antonio José da Silva (Les opéras d'}, 1, 
126. 

Antonio de Sotomayor et les Marranes, 
48, 1. 

Antonio de Torres, brûlé (1722), 43, 127. 

Antonius Jnlianus et la guerre juive de 
70, 37, 201. note 1. 

Anvers (Les Juifs à), 7, 265; 8, 218 ; le 
droit de bourgeoisie des Juifs à A., 8, 
225; la Juiverie à A., 7, 118; le ser- 
ment juif d'A., 7, 254; Menasseh b. Is- 
raël à A., 49, 103. 

Aouste (Isaac de Carssi, habitant d'), à 
Valence (1331), 9, 240. 

Apâm Napàt. le père de la race humaine 
et le feu d'Elie, 1, 194. 

Apamée (Juifs d 1 ) (r* s. av. J.-C), 16, 208. 

Aperignan, Juif d'Avignon (1653), 33, 
285. 

Aphéka, traces du culte de Vénus et d'A- 
donis, 2, 327. 

Aphel (L') en judéo-babylonien, 1, 221. 

Apion et les Juifs, 11, 49; composition 
de l'ambassade d'A. auprès de Claude, 
31, 167, n. 2 ; A. et Josèpbe, 2, 152 ; 
un roman historique sur A., 7, 291 ; 
A. était-il Alexandrin? 41, 188. Voir 
Contre Apion. 

Apiphior (Origine du mot), 34, 224; 35, 
111 ; 36, 105. 

Apocalypses (Les) messianiques juives, 
1, 108; 43, 288; l'A. et le gnosticisme, 
38, 19; à propos de l'A., 11, 291 ; les 
A. juives, conf., A, IV, 77 ; l'A. juive 
et la philosophie de l'histoire, conf., 
Act., 40, LXXXV ; le Testament d'Abra- 
ham, 26, 288 ; le livre d'Hénoch, Act., 
27, i ; Die lateinische A. der alten afri- 
kanischen Kirche, 42, 137, 172; l'As- 
cension d'Isaïe , 43 , 285 ; le 4 6 Ezra, 
43, 298. Voir Baldensperger, Bon- 
■vvetsch, Buttenwieser, de Faye, Gun- 
kel, Leimdorfer, Lods. Macler, Singer 
(W.), Vischer. 



Apocryphes (Traduction des) de l'Ancien- 
Tcstameut, 38, 152; les A. éthiopiens 
traduits en français, 39, 140 ; les A. 
et les Juifs, 8, 73; usage des A. par 
les Agadistes, 30, 231; 46, 95 ; la lit- 
térature midrasehique et les A., 24, 
284; les A. et pseudépigraphes (trad. 
de Kautzsch), 41, 279; A. juifs conser- 
vés par les légendes arabes, 49, 209. 
Voir André, Basset, Belléli, Berendts, 
Feldmann (F.), Frankenberg, Gaster, 
Gebhardt, Ginsberg, Jagic, Kabisch, 
Kautzsch, Perles, Rabaisson, Rosen- 
mann, Rosenthal, Scholz, Strack. 

Apollonius (Pseudo), écrivain mystique, 
5, 279, note. 

Apollonius de Thyane et le livre de Ben 
Lanah, 3, 117 ; les Arabes et A., 40, 66. 

Apollonius Molon de Rhodes (Raison de 
l'inimitié d') contre les Juifs, 30, 163 et 
173. 

Apollos, auteur de l'Epitre aux Hébreux, 
5, 20 ; 6, 192 ; A. polémisant contre les 
Juifs, 5, 194, note ; A. et l'essénisme, 
14, 211. 

Apologétique chrétienne du xn c siècle 
contre les Juifs, 5, 239. 

Apostat (Le rôle du Juif) dans la lutte 
contre le judaïsme et ses calomnies, 3, 
11 ; 5,127 et 146 ; 50, 98, 99 ; a. juif et 
islamisme, 30, 2; a. juif, auto-dafé du 
Talmud et meurtres rituels, 4, 89 ; l'ex- 
purgation des livres hébreux et les a. 
juifs, 30, 258 et 260 ; situation de l'a. dans 
le judaïsme, 3, 319. 

Apostemos serait Severus, 2, 128. 

Apôtres (Source juive de l'enseignement 
des douze), 14, 125; dénonciation de 
chrétiens par les Juifs sous Domitien 
d'après les actes apocryphes des treize 
a., 1, 41. 

Ar-r-EL (M.). Predigt, 39, 139. 

Appianos (Le gymnasiarque) devant Com- 
mode, 37, 222. 

Appien (L'histoire du Tobiade Joseph 
dans), 39, 163, note 1 ; A. et l'attribu- 
bution de la Cœlé-Syrie à Ptolémée V 
Epiphane, 33, 165, note. 

Apremont (Juifs à) (xiv e siècle\ 7, 13, 
19, 21 ; 49, 6, 

Apt (Massacre de Juifs à), 16, 315 ; im- 
position des Juifs d'A. (1419), 41, 65 ; 
Bellantd'A. (1357), 12, 193. 

Apulie (La langue des Juifs d') au v» 
siècle, 6, 202 ; Juifs d'A. à Corfou, 
23,68. 

Aquaviva (Marguerite), 3, 107. 

Aquila et Onkelos, 2, 316 ; 8, 289 ; étude 
de Friedmann, 34, 140; fragments de 
la traduction d'A. du livre des Rois, 



20 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



36, 128, 140; fragment de la version 
d'A. provenant du Caire, 38, 300 ; A. et 
saint Augustin, 43, 24. 

Aqnin, Juif de Salins en relations com- 
merciales avec Othon IV, 7, 4, note. 

Aquinet, Aquinot, Aquinous, Juifs de 
France (xiv e siècle), 37, 262, 264; 48, 
219. 

Aquitaine (Les Juifs d'), 11, 79. 

Ar (Le mot), correspondant à l'article hé- 
breu ou au mot nN, 28, 157. 

Arabarque (Le titre d'), 34, 150. 

Arabe (Les littératures) et juive, 22, 244; 
les civilisations a. et chrétienne et les 
Juifs, 27, 91 ; l'influence des A. sur 
les Juifs en matière de sciences, 8, 302; 
la description de Rome d'après la géo- 
graphie a. (ces relations se rapportent 
à Constantinople), 2, 310 ; épigraphic 
a., 9, 16 ; les A. et la prise de Jérusa- 
lem, 5, 205; 41, 147; l'a., l'hébreu et 
l'assyrien. 8, 323 ; analogies gramma- 
ticales entre l'a. et l'hébreu (le pluriel), 
24, 100 ; 50, 292 ; l'a. et l'hébreu dans 
Samuel b. Nissim, 21, 125; l'a. et la 
lexicologie hébraïque, 10, 297 ; analo- 
gies du conditionnel a. et du parfait 
hébreu, 26, 49; comparaisons de l'hé- 
breu avec l'a. dans Ihn Baroun, 41, 
246 ; la phonétique et la vocalisation 
de l'a. littéral, 43, 306 ; l'énergique a. 
et le noun des suffixes pronominaux, 
46, 183 ; rapprochements entre l'a. et 
l'hébreu chez les exégètes du nord de 
la France, 46, 311; 47, 47, 197; 50, 
144; transcription de l'a. en hébreu, 
50, 183 ; a. classique et dialectes a., 
de Noldeke, 50, 291 ; la langue a. dans 
les écrits caraïtes, 45, 191, note 2. 

Arabie (Antiquité de la civilisation en), 
9, 6 ; antiquité du séjour des Juifs en 
A., 5, 204; les Juifs en A. (in e -vi e 
siècle), 23, 124 ; découvertes épigra- 
phiques en A., 9, 1 ; Juifs de l'A. du 
Nord, 7, 167 ; les troupes romaines d'A. 
et la guerre de Bar-Kochba, 46, 226. 

Arc el-Amir (Les eaux d'), 4, 152 ; inscrip- 
tions d'A., 6, 148. 

Arados (L'inscription d'), 10, 252. 

Aragon (Charte concernant les Juifs d'), 
(1228-40), 15, 23, 24 ; les pillards 
aragonais contre les Juifs de Barcelone, 
4, 57 ; Juifs d'A. allant à Marseille 
(1492), 9, 66; le Livre vert (VA., 19, 
107 ; les livres hébreux des Juifs d'A. 
expurgés sur l'ordre de Jacques I, 30, 
258, note 5. 

Arah-Samnu, nom de mois assyro-babylo- 
nien, septembre-octobre, ^73123 nT\ 
1, 11; 3, 183. 



Araha, descendant 'de Nabuchodonozor, 
i, 17. 

Arakel et les persécutions des Juifs d'Ispa- 
han (xvn e siècle), 44, 90. 

Aram, mis pour Edom, 1, 109, note 1, 

Arama. Voir Isaac A. 

Aramaïsmes (Les) du jéhoviste, 3, 309 ; 
dans la Bible, 46, 152. 

Araméen (Le peuple). Lieux où se trou- 
vaient les A., 15, 201 ; étude sur les A., 
3, 306 ; A. et Israélites, 46, 192 ; la 
langue: lexicographie a., 2,313 ; 9,152; 
considérations sur l'a., 21, 239 ; l'a., 
langue primitive des Juifs, 9, 14 ; l'a. 
et l'écriture carrée des Juifs, 5, 204 ; 
l'a. et le tétragramme, 9, 170; traduc- 
tion de mots hébreux en a., 1, 212 ; le 
b dans l'a. biblique, 1,218; Ta. biblique, 
9, 138 ; l'a. biblique et l'hébreu, 31, 
300 ; l'a. biblique et le palmyrénien, 
8, 57 ; l'a. en Babylonie (langue vul- 
gaire), 2, 130 ; l'a. judéo-babylonien, 
34, 154; l'a. au temps de Jésus, 11, 
296 ; l'a. et l'hébreu talmudique, 7, 
80; l'a. du Talmud et celui des œuvres 
littéraires, 2, 296 ; histoire d'Alexandre 
en a. d'avant le v e siècle, 2, 297 ; 
l'a. christiano-palestinien et la lexico- 
graphie néo-hébraïque, 41, 215 ; l'a., 
l'hébreu et les premiers grammairiens, 
33, 37; l'a. et le néo-hébreu chez Ibn 
Djanah, 12, 123 ; l'a. et l'hébreu dans 
Samuel b. Nissim, 21, 124; rapproebe- 
ments de Tanhoum Yerouschalmi entre 
l'a. et l'hébreu, 40, 137 ; les pluralia 
tantum hébreux et l'infinitif a., 43, 
209, note 2 ; la terminaison de l'état 
emphatique en a., 43, 307, note 2 ; for- 
mation du pluriel dans le nom a., 50, 
292 . 

Aranis (Le feu des) et les Tannaim, 1, 193. 

Araq-el-Amir. Voir Arac. 

Ararat, 6, 131 et 135. 

Arau (Persécutions en 1349 à), 4, 27. 

ARAUJO (Oscar d'). La grande synagogue 
de Ségovie, 39, 209. 

Aray el Emir (Monument ammonite d'), 2, 
146. 

Arbois (Juifs à), 49, 4. 

Arbol de los Vidos (L'école) à Amsterdam, 
32, 90. 

Arburg (Persécution en 1349 à), 4, 27. 

Arc de triomphe de Titus, conf., Ac(., 20, 
lxv ; l'inscription de l'a. de Titus et 
l'histoire juive, 1, 35. 

Archagathos. Voir Cécilius de Calacté. 

Archambaud de Bourbon et ses Juifs, 3, 
212. 

Arche (L') de N r oé, 22, 165 ; sur une mon- 
naie d'Apamée, Act., ccxvn. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



21 



Arche (Une nouvelle théorie sur 1') d'al- 
liance, Act., 35, xlii. 
Archelaiis devant Auguste, 11, 28. 
Archéologie juive (Etudes d'), 13, 45, 14, 
119 ; a. hébraïque, 28, 306 et 309 ; 
a. talmudique, 11, 195 ; a. juive et 
chrétienne, 13, 219; l'a. et Salomon 
Azubi, 11, 102; travaux de la société 
d'à. biblique (1883-84), 9, 127 ; a. 
biblique d'après une inscription phé- 
nicienne, 1, 305 ; a. et Juifs à Cartilage, 
44, 4. Voir Nicol, Visser. 
Archiphérékite (Titre et fonction d"), 

48, 148. 
Arcliisynagogue (Le rôle de 1'), 39, 151 ; 

la. juive Rufina, 7, 162; 42, 2. 
Archives (Les) juives conservées dans le 
Temple, 37, 24 ; l'incendie des a. de 
Jérusalem par Hérode, 2, 325; a. de la 
communauté de Padoue, 5, 220, n. 1; 
a. juives de Narbonne, 48, 205. 
Ardechir dans le Midrasch Esther, 19, 147. 
Ardit (Isaach Abraam), Juif de Barcelone 
(1392), 4, 59; (1383) 4, 62; sur ce nom, 
4, 67. 
Arditi (R.). Maimonide, l'apôtre de la 
tolérance, 41, 280 ; la première année de 
thèmes bébraïques, 50,267; un rabbin 
tunisien au xvm s. (Haï Taïeb), 50, 
267. 
Arezzo (Synagogue d'), 10, 198. 
Areminus, Juif du Dauphiné, 6, 299. 
Arétin (Le Juif dans le théâtre de 1'), 39, 

127. 
Arezzo (Salomon Salvador), neveu par 

alliance de Graziani, 4, 119. 
Argens (Lettres juives d'), A, I, 54, n. 1. 
Argent (Les Juifs sont contraints au com- 
merce d'), 27, 114; Juifs de Marseille 
et le commerce de l'a., 46, 261 ; la 
question d'à. domine l'Inquisition dans 
sa haine contre les Juifs, 48, 6; étude 
sur le commerce de l'a. aux xin e et 
xiv e s. en Bourgogne, 48, 208. 
Argent (Bonjuha), Juif baptisé à Barcelone 

(1391), 4, 58; sur ce nom, 4, 68. 
Argentan (Salmin, fils de Cochard d') 

(1297), 2, 25. 
Argenter (Jacob), Juif de Barcelone (1383), 

4, 63 ; sur ce nom, 4, 68. 
Argentière (Salves de 1'), à Carpentras 
(1459), 12, 176 ; Durand d'A. ; Bondavi 
d'A. ; Dieulosault d'A., 12, 196, 197. 
Argovie (Les rabbins d';, 46, 273. 
Arianisme (L 1 ) et le judaïsme, 20, 222; 
21, 74 ; l'a. dans le royaume himyarite, 

18, 172; l'a. judaïsant dans le Yémen, 

19, 314. 

Ariat, général abyssin à Nedjràn, 18, 17. 
Ariens (Les) et les Juifs, 30, 296; 44, 26. 



Ariok (Identification d'), 17, 4; A. roi 
d'Ellasar et l'assyriologie, 15, 167. 

Aristéc (La lettre d'), 10, 266 ; 36, 124 ; 
édition de cette lettre, 41, 280; la lettre 
d'A. et rétablissement des Juifs en 
Egypte, 45, 161. 

Aristobule I et le triomphe de Pompée, 
8, 14, 15, n. 1 ; A. et les prescriptions 
mosaïques, 29, 184, note; A. et la chro- 
nologie des rabbins, 17, 249. 

Aristobule II (Alliance d') et des Romains, 
38, 170; A. et la chronologie des rab- 
bins, 17, 249. 

Aristocratie d'Israël et de son Dieu, 4, 
293; l'a. romaine et la résistance des 
Juifs aux empereurs, 8, 301. 

Ariston de Pella et son Dialogue entre Ja- 
son et Papiskos sur le Christ, 44, 26. 

Aristote. Ses ouvrages en hébreu, 6, 126; 
un pseudo-livre d'A. écrit à la cour 
d'Hérode, 6, 313; Catégories, Analyti- 
ques, Physique acroamatique, Problèmes 
en hébreu, 13, 301 ; les préceptes d'A. 
à Alexandre, 3, 242 et n. 2 ; A. dans le 
Talmud, 22, 134; A. et Israël!, 8, 297; 
influence d'A. sur Ibn Gabirol, 35, 163; 
Ibn Gabirol fait d'A. un réaliste plato- 
nicien, 41, 311; A. et Maimonide, 2, 
140; A., Moïse ibn Tibbon et Mantino, 
27, 35; A. et Joseph ibn Saddik, 46, 
316, 317; A. et Messer David Léon, 
24, 122. 

Arius et la secte des Magariites, 30, 126 ; 
A. et le Messie (d'après Schahrastani), 
50, 16. 

Arlay (Les Juifs de), 7, 5; 49, 3 et 7. 

Arles (Juifs* à) aux premiers siècles de 
l'Eglise, 1,266, n. 5; les Juifs d'A. aux 
v° et vi° s., 12, 36; les Juifs au siège 
d'A. par les Francs et les Burgondes, 
30, 295; population juive d'A. (1160), 

14, 172; la juiverie d'A. détruite (1484). 
6, 17; 46, 258; persécutions contre les 
Juifs d'A., 10, 92 ; le samedi saint et les 
Juifs d'A., 16, 83; l'émeute des moisson- 
neurs à A. (1484), 12, 180 note; docu- 
ments sur les Juifs d'A, 41, 62; 47, 221 ; 
les consuls de Marseille et les Juifs d'A., 
44, 302 ; lettre des Juifs d'A. à ceux de 
Constantinopleet réponse, 1, 120 et 301 ; 

15, 262 ; un manuscrit du Mischné Tora 
vendu à A. (1373), 36, 67 ; inscriptions 
hébraïques d'A., 40, 74 ; 41, 154 ; les 
sarcophages chrétiens d'A., 14,37, 45, 
217, 223, 226, 249. 

Armagnacs et Juifs de Hagiienau, 3, 60. 

Armani (Jean) baptise furtivement un en- 
fant de trois ans, 3, 104. 

Armée (L') romaine au siège de Jérusa- 
lem, conf., Act., 22, xxvm. 



22 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Armes (Défense aux Juifs de porter des), 
4, 41; les a. juives (xiv s.), 4, 279 ; 
a. de Widmandstadt, 1, 300. 

Armellino (François) (Les Juifs du Comtat 
et), 32, 67. 

Arménie (Origine des Juifs en), 19, 52; 
TA. et la tribu de Zabulon, 25, 37 ; la 
légende du Juif-errant en A., 8, 307; 
Juifs et Arméniens, 26, 115 ; Juifs d'A. 
conduits en esclavage à Antioche, 45, 40. 

Arménien (La Septante en), 43, 270; Phi- 
Ion en A., 50, 30, n. 2. 

Armianzk (Juifs d'), 2, 308. 

Armleder (Les) et les Juifs, 2, 77 ; Juifs de 
Nuremberg et A., 2, 320. 

Arnaldus de Rosanes. Voir Coffe (Mestre 
Abraam). 

Arnaldus Ferrarius. Voir Senton del Bell- 
cayre. 

Arnaldus Soler. Voir Mercadell (Vidal;. 

Arnaud de Villanova, 13, 303. 

Arnaudi. Voir Pierre A. 

Arnaut-Keni (Inscription d'), 26, 167. 

Arnay (Juifs à), 6, 222. 

Arnsladt (Persécutions et massacres à) 
(1264), 4,11; (1349) 4, 28. 

Arnstein, ville de sang (Memorbuch de 
Mayeuce), 4, 24. 

Arnulphus de Roie, Juif expulsé de Saint- 
Quentin en 1245, 20, 26. 

Aroër (Emplacement d'), 35, 197. 

ARON (Maurice). Le duc de Lorraine, 
Léopold et les Israélites, 34, 107. 

Aron (Maurice). Histoire de l'excommu- 
nication juive, 5, 291. 

Aron. Voir Aaron. 

Akonius (Julius). Regesteo zur Gescbichte 
der Juden im frânkischen u. deutschen 
Reichc bis zum Jahre 1273, 18, 150; 
23, 147. 

Arons. Voir Aaron Abraham. 

Arouch (Les gloses allemandes de F), 9, 
152; allusion à la lutte de Grégoire VII 
et de l'empereur Henri IV dans l'A., 26, 
281 ; l'A. de Cémah Gaoh, 7, 194 ; l'A. et 
Abraham Ibn Ezra, 5, 140; l'A. et le 
Zohar, 22, 45; abrégé de l'A., 5, 146; 
l'A. et la captivité de Manassé en Baby- 
lonie, 45, 292 ; citation de l'A. dans 
Samuel b. Méir et Raschi, 46, 311. 

Arphaxad (L'année de la naissance d'), 45, 
287. 

Arraguel. Voir Mosé A. 

Arras (Deux mss. hébreux a), 50, 274. 

Arsacide (La dynastie) et le calendrier, 
18, 92. 

Arsouf etReseph, 3, 296. 

Art oriental et art grec, 8, 153; l'a. chré- 
tien primitif et les tombes, 14, 33; 
l'a. oriental, mérovingien et carolingien, 



41, 299; l'a. pictural et les Juifs, 45, 
112; l'a. du moyen âge et la Synagogue, 
47, 188 ; l'a. juif au moyen âge, 48, 296. 

Art poétique de Moïse b. Ezra, 21, 98. 

Arts et métiers (Les communautés d') et 
les Juifs, 36, 83; les a. et m. et Jacob 
Sclvweich, 46,271; écoles d'à. des Juifs 
d'Alsace et de France, Act,, 38, xxxix. 

Artémise (Mélissa) et Débora, 4, 292. 

Arthur (prince de Galles) (Le mariage d') 
avec Catherine, et les Juifs, 5, 313. 

Article (L') hébreu, 23, 117; l'a. dans la 
poésie hébraïque, 37, 203. 

Artois (Juda b. Éléazar et le dialecte de 
F), 42, 57. 

Arukh. Voir Arouch. 

Arzila (Juifs d') (1790), 37, 122 et n. 1. 

Asa. Voir Gaza. 

Ascalon (L'assyriologie et le nom d'),20, 
203; sculptures d'A., 16, 24; Hérode 
originaire d'A., 45, 45. 

Ascamoth da lrmandade, 22, 119. 

Ascanius, gouverneur de Haguenau, et les 
Juifs, 4, 102. 

Ascarelli (Débora), bienfaitrice juive en 
Italie, 2, 330. 

Ascension (L') d'Enoch et de Jésus, 1, 
206; 5, 3. 

Ascétisme (L') chez les Juifs, 5, 215 ; l'a. 
d'Anan, 44, 181, n. 3 ; a. musulman et 
Bach y a, 49, 157. 

Ascha/f'enburr/ ( Massacre de Juifs à) 
(1337). 4, 25. 

Aschbel (La composition du nom du fils 
de Benjamin), 2, 124. 

Ascher (R.), frère de Joseph le Zélateur, 
1, 245 ; A. et le ms. de Joseph le Zéla- 
teur, 4, 146. 

Ascher b. Jacob ha-Lévi, auteur du petit 
Arouch (1290), 35, 241, n. 2. 

Ascher b. Meschoullam, talmudiste et as- 
cète, 4, 201. 

Ascher b. Pérez de Nice, imprimeur 
(1491), 3, 92. 

Ascher b. Yehiel (Rpsch) (Biographie d'), 
13, 138; la date de la mort d'A., 17, 
81 ; arbitre dans le procès de Salomon 
ibn Albagal et d'Israël Alhadad, 39, 
315; A. et l'impôt des 30 deniers en 
Castille, 14, 165 ; A. et le Kol Nidré, 
39, 80; A. commente Raschi, 5, 49; A. 
et Simson de Sens, dont il recueille 
les Tosaphot, 6, 168; 7, 50; A. cité 
par Azriel Trabotto, 4, 214 ; A. et Isaac 
b. Abraham Navarro, 36, 291 ; les leçons 
du Yerouschalmi citées par A., 43, 
311 ; A. et l'origine de la Ketouba, 50, 
153, n. 3. 

Ascher Laemmlein (Le prophète) dans 
l'Italie du Nord, 4, 83. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



23 



Aschéra, mot expliqué par Héfeç b. Yaç- 

liah, 5, 40. 
Aschersleben (Les Juifs à) ( x 1 1 e s.), 25, 

219. 
AsCHKANAZE (M.).Tempus loquendi. Ueber 
die Agada (1er paliistin. Amorâer, nach 
der neuesten DarstelluDg, 36, 12 i. 
Aschkenaz (Joseph-Lévi), premier rabbin 

de Metz, 23, 93. 
Ascbkenazi (Le nom d') en Candie, 20, 

125. 
Ascbkenazi Jacob, 10, 189. Voir Eliézer 
A., Benjamine). Méir Lévi A., Salomon 
A., Eléazar A: 
Ascbi, nom dans une inscription cartha- 
ginoise, 42, 44. 
Aschi (La rédaction du Talmud et R), 
33, 178 ; 34, 243 ; 41, 291 ; Houna bar 
Nathan et A., 32, 52. 
Aschna (L'emplacement d'), 34, 54. 
Ascboura (L'origine juive de 1'), 12, 263. 
Asclépiade et la synagogue d'Antiocbe, 

45, 46. 
Ascoli (G.-J.). lscrizioni inédite o mal 
note Grecbe, Latine, Ebraicbe di anti- 
chi sepolcri Giudaici del Napolitano, 1, 
133. 
Ascoli (Le rabbin Azriel Trabot à), 10, 

186. 
Ascoli (Rafl'aello). Gli Ebrei venuti a Li- 

vorno, 13, 141. 
Asdodéen (Les Juifs et 1'), 9, 10, n. 2. 
Asdracb, Azdia (Salamo), Juif de Barce- 
lone (1383), 4, 61, 62 ; sur ce nom, 4, 68. 
Asie (L'église d') et la fixation de la 

Pàque, 2, 157. 
Asie-Mineure (Pénétration de la civilisa- 
tion babylonienne en), 21, 59 ; les Juifs 
d'A. sous Hyrcan 1, 38. 165 ; la con- 
currence des négociants hellènes et 
juifs en A., 16, 208; Juifs d'A. et pré- 
dication de Paul, 41, 187. 
Askenazi. Voir Ascbkenazi. 
Asmodée (Étymologie du mot), 8, 64, 
n. 2 ; Asmodée et Salomon, le voyage 
d'A., 8, 64 ; 48, 275. 
Asmonéens. Voir Hasmonéens, Maccha- 
bées. 
Asmùnit, mère des martyrs macchabéens, 

45, 46, n. 5. 
Asnath, femme de Joseph, fille de Dinab, 

21, 254; 22, 87. 
Asolo (Les Juifs d'), 5, 219: (1547) 35, 

302; la rouelle à A., 7, 95,97. 
Aspenarit, 22, 295. 
Asquio de Milan. Juif de Barcelone (1392), 

4, 59 ; sur le nom d'Asquio, 4, 68. 
Assaf (L'ouvrage médical d'), 2, 313: ce 
livre utilisé par Salomon b. Samuel et 
D. Kimhi, 44, 152. 



Assarhadon. Voir Assurabiddin. 
Assemani (Joseph) et le baptême secret, 

3, 108. 
Asser (Sur le nom d') , fils de Jacob, 
28, 191 ; géographie de la tribu d'A., 
26, 16 et 22 ; la pierre du pectoral re- 
présentant A., 2!), 87. 
Asser de Luncl, Juif de Perpignan (1276), 

15, 32. 
Assi (Le pouvoir judiciaire de R.), 39, 51. 
Assistance mutuelle des Juifs de Nar- 
bonne, 2,20; a. publique et privée des 
Juifs, Act., 35, i. 
Assomption de Moïse traduite en anglais, 
36, 124 ; l'A. et les Pharisiens, 13, 37 
et 42 ; l'A. (Rosenthal), 11, 291 ; sur le 
Ta.ro de l'A., 5, 305 ; l'A. et le service 
du Temple, 31, 145 ; l'A. et le mot Schi- 
loh, 49, 308. 
Assuérus dans la tradition persane, 19, 
55; A. et Pharaon, 18, 130; A. et son 
palais, Act., cclxv. 
Assurabiddin (L'invasion de l'Assyrie sous), 

17, 19; la stèle d'A., 2, 2 et 123. 
Assurbanhabal (Dialogue d') et du dieu 

Nebo, 5, 129. 
Assyrie (Soumission des Juifs à 1'), 1, 
307 ; influence antique de TA. sur l'A- 
rabie, 9, 6 ; le roi Cadorlagomor et 
l'A., 1, 16; l'abaissement de l'A. dans 
Deutéro-Zacharie, 2, 332 ; les Psaumes 
en A., 22, 26 ; religion de l'A., 45, 
141. 
Assyriens (Valeur des hymnes des), 3, 
174 ; invocations des A. aux monta- 
gnes et aux fleuves, 3, 191 ; cosmo- 
gonie des A. , 3 , 184 ; analogies et 
rapprochements de l'hébreu et de l'a., 
26, 50 et 52; 31, 117; 34, 118 ; la pré- 
formante n en a. au lieu de m, 16, 
139 ; l'a. dans les livres d'Ezra, de Né- 
hémie et d'Eslher, 10, 277; a. et lexi- 
cologie hébraïque, 10, 297 ; 13, 142 et 
305; l'a. et l'araméen, 21, 225. 
Assyriolngie et histoire juive, 20, 156; 
a. et documents bibliques, 15, 166; 20, 
2 et 200; 42, 13; 46, 278; 48, 31; a. 
et exégèse biblique, 8, 322; 45, 142. 
Assyro-babylonienne (Religion), 1, 309. 
Astarotb, Asteria, mère de Melchisédec, 

5, 4. 
Astarté (Le culte d').2, 126; dépenses du 
temple et règlement du culte d'A., 2, 
322; les mythes sémitiques et A., 9, 
182; le mythe d'A. dans le Talmud, 8, 
40; l'ange d'A., 1, 125; description par 
A. du royaume des morts, 3, 178. 
x\ster et le nom d'Estber, 25, 159. 
Astérius chez les Juifs d'Afrique, 44, 8, 
n. 9 et 12. 



24 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Astoaud (Honoré), seigneur de Mazan, dé- 
fenseur des Juifs, 6, 32; 7, 139. 

Astoret (Le pilier de Job à), 2, 327. 

Astres (Influence des), 3, 129. 

Astrologie ^L') du Sefer Yecira, 29, 66 ; 
l'a. et Ibn Gabirol, 40 , 121; l'a. et 
Abraham, 29, 75; 46, 94. 

Astronomie (Traité d') de Raschbam, 3, 
131 ; tables d'à. par Pierre III d'Aragon, 

3, 139; A. et René Elohim, 46,93. Voir 
Schiaparelli, Steinscbneider. 

Astruc (Etymologie du nom d'), 4, 68; 
Juifs de Paris en 1755, 49, 132, 137, 
141 ; Juif de Limoux, 38, 106. 

Astruc, secrétaire et interprète de Jaimel, 
24, 298. 

Astruc (Abraham), Juif du Conseil d'Avi- 
gnon (1558), 7, 237. 

ASTRUC (Aristide). Les causes et les ori- 
gines historiques de l'antisémitisme, 
conf., A, III, 113. 

Asthuc (Aristide). L'enseignement chez 
les Juifs anciens, 2, 141 ; enseignement 
normal de l'histoire des Hébreux, 2, 
309; le Judaïsme et le Christianisme 
d'après M. Renan, 7, 291. 

Astruc b. Abba Mari. Voir Isaïc b. Abba 
Mari. 

Astruc (Bon), Juif d'Ardizas, 2, 65. 

Astruc Bonafos fisico, Juif de Barcelone 
(1383), 4, 62. 

Astruc Cordier, négociant juif de Marseille, 
(xiip s.), 16, 74. 

Astruc d'Alet, propriétaire aux Grandes 
juiveries de Narbonnc, 2, 51. 

Astruc de Milan, Juif de Barcelone (1392), 

4, 59. 

Astruc de Montpellier, Juif de Manresa, 5, 

287. 
Astruc d'En Abraham, propriétaire à Mont- 
pellier avant l'expulsion, 2, 56. 
Astruc de Saint-Thibéry, Juif de Béziers, 

chassé en 1306, 2, 37. 
Astruc de Salves, vendeur à l'encan à Ta- 

rascon (xiv e s.), 39, 97. 
Astruc de Surgières , propriétaire aux 

Grandes juiveries de Narbonne, 2, 51. 
Astruc de Teraçona, Juif de Barcelone 

(1392), 4, 60. 
Astruc de Toulon, imprimeur à Constan- 

tinople (1515), 3, 92. 
Astruc Durand. Voir Struchus Durandi. 
Astruc (En). Voir Abba Mari b. Moïse de 

Lunel. 
Astruc Ferrier, Juif de Marseille, 46, 9. 
Astruc Isac Orgier, Juif d'Arles (xiv e s.), 

5, 280. 

Astruc Juceff Levi, Juif de Barcelone 

(1383), 4, 63. 
Astruc Lorie, Juif de Sauve, 2, 41. 



Astruc (Moïse et Bénédic) de Perpignan, 

4, 193. 
Astruc (Momet), Juif de Castellon (1321), 



5, 122. 



Astruc Quadrati (La maison d'), à Arnaud 
(1309), 2, 61. 

Astruc Salomon, Juif de Sauve, 2, 41. 

Astruc Vides. Juif de Barcelone (1383), 4, 
63. 

Astruccus, Juif de Valréas (1247), 7, 305. 

Astrug Sehalem (xiv e s.), 47, 59. 

Astruga, 38, 107. 

Astruga, femme de Biona da pura, bap- 
tisée à Barcelone (1392), 4, 60. 

Astruge, fille d'Abraham de Thézau, pro- 
priétaire à Béziers, 2, 53. 

Astrugon Mancipi, Juif du Dauphiné, 6, 
298. 

Astrugue, Juive de Marseille (xm e siècle), 
16, 74. 

Astrugue de Provence, Juive de Narbonne 
(1308), 2, 52. 

Astruguet, Juif de Perpignan (1413), 14, 67. 

Astruque (1386), 41, 298. 

Astudillo (Juifs d') (xv e s.), 33, 147. 

Asur (A.) (Pétition d') à l'administration 
municipale de Paris (1791), 23, 97. 

Asur-Nasir-Abal (Une campagne d') et la 
géographie de la Palestine, 26, 33. 

Asymptotes (Le problème des) de Siméon 
Motot, 28, 228. 

Atabac, Juif espagnol (xin e s.), 15, 125. 

Atacherie, rue de Paris habitée par les 
Juifs en 1296, 1, 62. 

Atar, dieu du feu, 1, 189, 190 et 194. 

Athar, Atar (Samuel), Juif établi à Mont- 
pellier (1712), 33, 286. 

Athanase (Saint) et la légende de Melchi- 
sédec, 8, 197. Voir Conybeare. 

Athènes (Juifs à) (xix° s.), 18, 105. 

Athéniens (Les) à Jérusalem, 40, 83; la 
revanche des Juifs sur les A., 11, 218. 

Athias, nom correspondant à Diaz, 25, 
102. 

Athias (Joseph), éditeur de la Bible, 32, 
89. 

Athias (Vshac) [Fortification de la Fée 
par), 22, 120. 

Atkribis (Synagogue d 1 ), 17, 235; 45, 163. 

Atlas catalan de la Bibliothèque Natio- 
nale, 25, 129; a. juif des statues de 
la Vierge, 48, 82 ; a. de Manassé b. 
Israël, 49, 101. 

Atrebates (La population des), citée dans 
le Talmud, 25, 17. 

Attacana, impôt sur les bètes tuées par 
les Juifs d'Avignon, 1, 285. 

Atticus, nom sur une inscription juive de 
Chypre, 48, 195. 

Atzaï Cresques, Juif de Barcelone (1383), 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



25 



4,62; sur ces deux noms, 4, 08. Voir 

Hasda'i Crescas. 
Au (Massacres de Juifs à) (1336), 4, 11 et 

25. 
Aubar/ne (Léon Davin de Lattes, habitant 

d'), médecin à Marseille (1406-28\ 7, 

294. 
Aubaine (Application du droit d') aux 

Juifs des Colonies, 4, 136. 
Aubervilllers (Juifs à) (1206), 9, 64; 49, 

45. 
Aubigné (Agrippa d'). Voir J. Trénel. 
Audi (Lettres patentes accordées aux 

Juifs de la généralité d') (1723), 4, 131 ; 

11, 126, n. 2, 133; les Juifs portugais 

d'A. commerçant en Bourgogne (1724), 

34, 283 ; une inscription juive à A. 

dans un prieuré, 19, 219; 20, 28, 30; 

25, 159 ; Samuel, Juif d'A. (1306), 2, 35, 
66. 

Audecoz (?), Audetoz, mot de la contro- 
verse de 1240, 3, 44. 

Audius, fondateur d'une secte quartodéci- 
mane en Mésopotamie, 2, 158. 

Auerbach (Abiezri, Seligb. R.Cevi Hiiscli), 
rabbin à Boimviller, 41, 118. 

Auerbach (Abraham), gendre de Sintz- 
heim, 47, 287. 

Auerbach (Berthold). Biographie, 4, 152; 
Briefe an seinen Freund Jakob Auer- 
bach, 8, 315. Voir Lud-wig Stein. 

Auerbach (Leopold). Das Judenthum und 
seine Bekenner in Preussen, 20, 151. 

Auger, abbé de la Grasse, et Bontils, 3 
223. 

Augsbourg (Lettres patentes accordées 
aux Juifs d'), 2, 273; Joselmann à la 
diète d'A., 2, 275; règlement de Josel- 
mann fait à A. pour les communautés 
allemandes, 2, 273; expulsion des Juifs 
d'A., 2, 321; la rouelle des Juifs d'A., 
7, 99 ; les armes de la juiverie d'A., 7, 
125, n. 2 ; massacres des Juifs à A. ; 
persécutions (1349; 1379), 4, 26-28; les 
notices du Testament de Juda Hassid sur 
A., 2, 161; traduction allemande du 
Pentateuque faite à A., 5, 143. 

Auguste (empereur) et le temple de Jé- 
rusalem, 11, 21 et 22, n. 5; A. et l'idée 
du Messie, 11, 42. 

Auguste (Le prince) et les Juifs de Saxe, 

26, 257. 

Auguste III et les Juifs de Pologne (1763), 
18, 180. 

Augustésiens (Synagogue des) à Rome, 
42, 4. 

Augustin (Saint) porte des accusations 
contre les Manichéens, 25, 165; le repos 
des âmes damnées et A., 25, 7; la vie 
d'outre-tombe et A., 26, 71; A. et les 



sacrifices aux morts, 41, 161; A., Ibu 
Gabirol et Pécole franciscaine, 41, 312 ; 
A. et la Bible, 42, 132; 43,15; A. et les 
Juifs à Carthage, 44, 5 ; sermon contre 
les Juifs attribué à A., 47, 192. 

Aulone (Messer David Léon, rabbin d'), 
en Grèce, 24, 128. 

Aumerat. L'antisémitisme à Alger, 11, 
297. 

Aumône, nom de l'hôpital juif de Nar- 
bonne vendu en 1308, 2, 51. 

Aumonière (Une) judéo -espagnole en 
pierre, 25, 78. 

Aumônerie des Juifs de Marseille, 46, 
6, 32. 

Aunée de Letor, Juif expulsé de Saint- 
Quenlin (1245), 20, 26. 

Aunis (Juifs de 1'), 20, 296. 

Auracbius de Chaffaro, syndic des Juifs 
de Corfou, 23, 70. 

Auraycœ. Voir Orange. 

Aurélien (Le mur d'j à Rome et le Tal- 
mud, 33, 194. 

Aurelius, nom juif, 34, 149. 

Aurich (Les Juifs d') et le meurtre rituel, 
3, 299. 

Aurideus (Baphaël), Juif du Dauphiné, 6, 
299. 

Auriol (Le siège d') et les Juifs de Mar- 
seille, 46, 8. 

Auro, Juive d'Espagne, (xn c s.), 4, 230, 
234 ; un acte de vente d'A., fille de 
Joseph, 4, 229; A. (Toda), 4, 231. 

Aus b. Koureyza (Poëme d') contre l'isla- 
misme, 45, 7. 

Ausbour (David), 50, 124. 

Auscher (Simon). Die Geschichte Josef's. 
Eine Uebersetzung u. kritisch. Behand- 
lung des Midrasch Bereschit Rabba, 36, 
124. 

Aushehn, ville de sang (Memorbuch de 
Mayence), 4, 24. 

Authalzon (Simha d'), 8, 169. 

Auto-da-fé des Juifs de Strasbourg et de 
Haguenau, 2, 82; a. d'un Juif converti 
à Perpignan, 16, 13 ; a. de Troyes, 
2, 199, 242; a. de Chinon (1321), 17, 
221; 29, 299; a. des Juifs de Vienne 
(1421), 28, 249; l'a. des 45 martyrs 
de Séville (1501), 38, 275 ; deux a. 
en Espagne (1627), 30, 94; a. à Lle- 
rena (1662), 6, 114 ; a. de Cordoue, 
43, 126; à Lisbonne, 49, 262 ; liste des 
victimes de l'a. de Lisbonne (1682), 32, 
253; un a. à Valence (1826), 5, 155; 
enfant née dans un a., 4, 12; effet des 
a. sur les néo-chrétiens, 15, 229 ; a. 
du Talmud (1242), 1, 140 et 248 ; il n'y 
eut point d'à. du Talmud en 1248, 1, 
295; a. du Talmud (1553), 4, 89; a. à 



26 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Ferrare, 20, 36 ; le dernier a. de livres 
hébreux (1559), 30, 258 ; élégie sur un a. 
du Talmud de Mardochée Juda de Bla- 
nes, 21, 303. 
Autoémancipation , Mahnruf an seine 
Stammgenosscn von einem russischen 
Juden [Pinsker], 5, 298. 
Autopsie (L') et la loi juive, 32, 276; 33, 
306; 34, 119; prix surfait pour l'a. 
d'un Juif, 2, 288; l'a. et le Talmud, 
42, 17. 
Autorisation et ordination, 46, 197. 
Autriche (Juifs en), 3, 294; 7, 310; 28, 
247; 32, 298; les cimetières Juifs d'A. 
(1784), 7, 129 ; l'émancipation des Juifs 
d'A. -Hongrie, 27, 177 ; les commerçants 
Juifs en A., 27, 108; massacre de Juifs 
en A. (1349), 4, 29; l'A. et les Armle- 
der, 2, 78 ; l'A. centre de la science 
juive, aux xiv e et xv e s., 16, 303. 
Autun (Juifs d'), 6, 228 et n. 3. 
Auvergne (Juifs en), 23, 159 ; 35. 95; 43, 

292; Juifs d'A. et Templiers, 21, 315. 
Auxerre (Juifs d') à Paris (1296), 1, 65. 
Auxonne (Juifs à) (xiv e s.), 7, 13 et 19; 

48, 217; 49, 5. 
Auzia (Epitaphe juive à), 44, 8. 
Avallon (Juifs à), 48, 217. 
Avempace. Voir Ibn Badja. 
Avemplex, Juif de Tarrega, 5, 288. 
Avenare — Ibn Ezra (Abraham) chez les 
traducteurs latins du moyen âge, 1, 317. 
Avendeath (Jean), traducteur d'Ibn Gabi- 

rol, 18, 251; A. et les Juifs, 5,292. 
Avengena (Maçot), Evangena, Juif de 
Barcelone (1391), 4, 58 et 61 (sur Ma- 
çot, 4, 74); A., altération d'Ibn Djanab, 
4, 68. 
Avensenhor (Mosse), Juif chassé d'Espa- 
gne (1492), 9, 70. 
Avent (Le sermon imposé aux Juifs pen- 
dant 1'), 6, 4, n. 1. 
Averroès (Traduction latine d' ) par 
Abraham de Balmes, 5, 112; un traité 
d'A. résumé en hébreu, 5, 252 et 256 ; 
histoire de l'étude d'A. au xnr» s., 5, 
279; les premières éditions du Colliget, 
3,77; commentaires d'A. en bébreu, 
13, 301 ; le commentaire de Vital, 2, 
340; ms. d'A. servant à payer un mé- 
decin, 5, 280 ; les œuvres d'A. et 
Yehiel Nissim de Pise, 26, 91 et 93 ; A. 
et Messer David Léon, 24, 122 ; A. et 
Jacob Mantino, 27, 34 ; A. et la création, 
43, 300. 
Averroïsme (L') et les Juifs méridionaux 

du xiv e s., 39, 249. 
Avesnes (Les juiveries de l'arrondisse- 
ment d'), 7, 118, n. 2. 
Avessé (Orgetus d'j (1297), 2, 25. 



Avesta (Zend-) et la Bible, 29, 159 ; les 
dieux et démons du Z. A. et du Tal- 
mud, 1, 186, 187, 190 et 196; Z. A. 
et Philon, 50, 12. 

Aveugle (L'j et le cul-de-jatte, 23, 199; 
24, 160. 

Avicenne (Premières éditions d') , 43 , 
77 ; le traducteur d'A. Salomon, 2, 339 ; 
le grand canon d'A., version hébraïque 
manuscrite, 13, 301; 24, 158; A. et Ye- 
hiel JNissim de Pise, 26, 93 ; A. et Jacob 
Mantino, 27, 47, 212. 

Aviczor (La tbèse de médecin de Salo- 
mon), 41, 67, n. 4. 

Avigai, femme d'Obadyah b. Yehiel, 4, 22. 

Avigaie, première femme de Samuel de 
Roye, 2, 27 ; Juive de Paris en 1296, 
1, 65. 

Avigalina. Voir Eiguelina. 

Avigdor (Abraham), médecin juif de 
Marseille, 7. 294. 

Avigdor Cividal (Venise, 1569), 10, 196. 

Avigdor de Fano (Eliézer et Hanna de 
Volterra dans le poème d'), 34, 309. 

Avigdor (S.). Le mouvement agricole 
juif, 45, 136. 

Avignon (Établissement des Juifs à), 
organisation de la juiverie, 1, 262 et 
274; les Juifs d'A. sous le gouverne- 
ment des papes, 1, 124; 6, 1; statuts 
des Juifs d'A. (1779), A, I, 165; les cou- 
tumes d'A.; la rouelle et le concile d'A., 
6,83, 84, 88 et 90 ; les Juifs d'A. en 1297, 

29, 238 ; la peste à A. et la commu- 
nauté juive (1338, 1506, 1721), 34, 251; 
les Juifs d'A. et la peste noire (1382), 

30, 53; population juive d'A. (1358, 
1570), 14, 170 ; les bayions d'A. et l'école 
d'Arles, 41, 72; synode d'A. (1441); 
concile d'A. (1457) et les Juifs, 6, 9 ; 
Juifs d'A . et Nicolas V , 6 , 7 ; un 
procès juif à A. (xvi e siècle), ; lettre 
des Juifs d'A. à ceux de Pérouse, 10, 
79, 92 et 93; 11, 317; Schemariah de 
Nègrepont et Jean d'A., 10, 86 ; Pé- 
trarque à A., 10, 94; Juifs d'A. sous In- 
nocent VI et leur expulsion d'A. (1570), 
12, 34, n. 2, et 164; raison pour la- 
quelle les Juifs ne sont pas chassés d'A. 
en 1593, 27, 20, n. 13 ; un commence- 
ment d'insurrection au quartier juif 
d'A. au xvn e s., 36, 99, note; 38, 123; 
les statuts d'A. et le chapeau jaune des 
Juifs (1698), 36, 54; Juifs d'A. au 
xvm e s., 35, 305 ; prêt demandé aux 
Juifs d'A. (1746), 27, 263; Juifs d'A. 
débiteurs du conseil de Malaucène. 6, 
271 ; mémoire des Juifs d'A. (1821), 7, 
300; taxe dispensant les Juifs d'A. des 
fêtes athlétiques, 19, 135; le vice-légat 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



27 



d'A. et les Juifs commerçants en Lan- 
guedoc, 34, 276; les Juifs d'A., mar- 
chands de soie, 35, 100 ; marchands 
juifs d'A. aux foires de Lodève, 43, 
296; un conservateur des Juifs à A., 6, 
16 ; A. lieu de naissance de Josef Hac- 
cohen, 10,250; 16, 10; A. ville d'ori- 
gine d'Abraham Yârhi,32, 286; Hysope 
identifiée avec A., 1, 7i; les archives 
municipales et les Juifs d'A., 7, 227 ; 
les médecins juifs d'A. au moyen âge, 
.*i, 306; un professeur de médecine juif 
à A., 5, 311; histoire de Doucette Car- 
cassonne d'A., 3, 104; histoire de Roussa 
Lea de Milliaud, 3, 107; un manuscrit 
du Mischné Tora vendu à A. (1351), 36, 
66; conliscation de livres chez Jacob 
de Lunel à A. (1755), 23, 148; le sar- 
cophage d'A., 14, 219; le renégat d'A. 
et le Juif, 8, 141 ; baptême d'une Juive 
(1565) et d'un Juif (xvm e s.) à A., 50, 
96, 97. 

Avila (Le miracle des croix d') (1295), 20, 
24 ; Sambenitos à A. (1490, 1629), 22, 
105; Juifs à A. (1491), 18, 137; le ci- 
metière juif d'A., 32, 307; le meurtre 
de l'enfant de La Guardia jugé à A., 15, 
206 ; le Messie à A. et Alfonse de Val- 
ladolid, 18,57; l'hostie du couvent des 
dominicains d'A., 48, 7. 

Avilius Januarius, Pater sinagogae de Si- 
tifis, 44, 8. 

Avinione, propriétaire juive à Narbonne, 
2 52. 

Avocats juifs (1654) à Corfou, 32, 233. 

Avren (Mosse) , Juif chassé d'Espagne 
(1492), 9, 70. 

Avrenga, Aurenga. Voir Orange. 

xVxucuri, Juif espagnol (xnr s.), 15, 125. 

Ayles (H.-H.-R.). A critical commentary 
on Genesis n, 4-m, 25, 50, 267. 

Aym, Juif espagnol (1492), 9, 70. 

Aymé de Chambéry, Juif baptisé, et l'en- 
quête sur les livres hébreux à Trévoux, 
10, 34. 

Aymeric (Don), vicomte et seigneur de 
ÎN'arbonne, et les Juifs, 3, 212 et 217; 
un soulèvement contre les Juifs sous 
A., 32, 129 ; A. et le roi des Juifs, 48, 
202. 

Aymeric Picaud , auteur de Cantiques 
latins entremêlés de mots grecs et hé- 
breux (xii 9 s.), 5, 311; 6, 120. 

Ayon Ghœn, délégué juif auprès de Phi- 
lippe de Majorque, 4, 51. 

Ai/lona (Juifs de France à), 27, 149. 

Azaria (La légende d') et les persécutions 
religieuses sous Nabuehodonozor, 1, 26; 
A. et les sarcophages chrétiens, 14, 
234. 



Azaria, exégète, 48, 281. 

Azaria aben Jacob, médecin et rabbin de 
Saragosse, 28, 116. 

Azaria b. Joseph ibn Abba Mari. Voir Ro- 
nafoux Bonfil Astruc. 

Azaria de Rossi (Hypothèse sur les Roé- 
thusiens par), 3, 119 et 120; A. et les 
Esséniens, 14, 185 et n. 2; A. et Phi- 
Ion, 50, 10; A. et l'histoire d'Alexan- 
dre, 3, 259, n. 2; A., maître du duc 
Ferdinand, 13, 263; A. et la mort de 
Marguerite de Savoie, 30, 314 ; contri- 
butions à l'histoire des luttes d'A., 33, 
77 ; la défense de lire le Meor Enayim, 
38, 280 ; mot d'A. sur Hanoucca, 32, 
50 ; A. et une interpolation dans la 
lettre de Maïmonide aux Juifs du Yé- 
men, 24, 114 ; A. et les livres de Yehiel 
>"issim de Pise, 26, 96. 

Azèqa (L'emplacement d'), 34, 53. 

Azevedo (Daniel Cohen d'), auteur du Ser- 
mao heroico, 22, 120. 

Azharot (Les) etlesHalakhot Guedolo/,5, 
28 ; A., Pioutim de la Pentecôte, 5, 30 ; 
les A. de l'Académie, 5, 31 ; en judéo- 
persan, 43, 101. 

Aziz billàh et le ministre Paltiel, 32, 149. 

Azriel b. Yehiel Sarfati (Ascoli, xvi e s.), 
10, 184, 188, 195, 196, 199. 

Azriel b. Yehiel Trabotto, arrière petit- 
fils de Graziano, 4,208; 10, 186, 196, 
198 ; liste de rabbins d'A., 4, 208; A. 
et la discussion sur les phylactères, 5, 
273. 

Azriel Dayena (R.) et Elhanan da Fano 
de Rologne, 35, 86 ; une nouvelle élégie 
sur A., 38, 277 ; voir 10, 199, 201. Voir 

Dayiena. 

Azub'i (Salomon b. Juda) (Origine de), 
rabbin de Carpentras (xvn° s.), 11, 101 
lettres écrites à Peiresc, ib., et 252 ; 
12, 95; 12, 129; lettre qui lui est adres- 
sée, 16, 150. 

Azymes (défense de donner des pains) aux 
chrétiens, 3, 99; 6, 239; la fête des a. 
en automne, 42, 32. 



Raal (Règlements du culte de), 2, 126; 
R. est un nom commun, 2, 328; un 
nom collectif des divinités sidérales, 

14, 53. 
Raalbeki. Voir Meswi al Okbari. 
Raal Hammam, dieu de la chaleur et du 

feu, 2, 329. 
Raal Léban an (Fragment du Temple de) 

avec le nom de Hiram, 1, 309. 



28 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Baal Peor (Les sanctuaires de) identifiés, 
4, 300. 

Baas (de), gouverneur de la Martinique, 
protecteur des Juifs (1669), 2,97 et 98; 
4, 128. 

Baba Batra (Commentaire inédit de), 3, 
129; le f° 14 b édité en 1488, 12, 119. 

Baba b. Nouriel, traducteur persan des 
Psaumes, 41, 302, 

Babad (Sens du uom propre^ 2, 322. 

Babaï et les signes distinctifs imposés 
aux Juifs de Perse, 47, 262. 

Babaï b. Far h ad et ses poésies judéo-per- 
sanes, 44, 88. 

Babaï b. Loutaf de Radian, ibid. 

Babel (La tour de), légendes juives et 
musulmanes, 3, 238. n, 2. 

BABELON (Ern.). Un vase judéo-chaldécn, 
4, 165. 

Babenhausen (Juifs martyrs de) en 1349, 
8, 135. 

Babi, surnom de Schemtob de Tortose, 5, 
257. 

Babylone (Les deux explications du nom 
de), 15, 170; durée de la captivité de 
B., 19, 203 et 204; la captivité de B. 
et le second Isaïe, 23, 176; B. et Ezé- 
chiel, 42, 13; les Psaumes et l'exil de 
B., 20, 64; 21, 205; les colonies juives 
des ruines de B., 4, 165: Juif bour- 
guignon auprès du Soudan de B., 48, 
214. Voir C. F. Kent. 

Babylonie (La langue de la) avant l'ar- 
rivée des Sémites, 6, 291 ; les rois de 
la B. à l'époque d'Abraham, 17, 3; la 
race hébraïque en B., 2, 328: 9, 14; 
la captivité de Manassé en B., 45,292; 
la Bible et la B., 46, 278; la poésie 
lyrique (Psaumes) eu B., 22, 26; le 
commencement de la journée en B., 
34, 169, n. 2; la religion de la B. et de 
l'Assyrie, 45, 141 ; le nom de Iau dans 
les noms théophores en B., 9, 169; 
géographie et ethnographie de la B., 
8, 291 ; les synagogues de prêtres en 
B., 31, 149, n. 5; la classe nD" 1 ^ en 
B., 2, 325; la B. et les Juifs, 45, 142; 
influence du parsisme sur le judaïsme 
de B. et de Palestine, 1, 194 et 196; 
langue des Juifs de B., 2, 129: l'ou- 
vrage de Jésus b. Sira en B., 35, 23; 
histoire des Juifs de B., 15, 131; 46, 
284; les Samaritains en B., 43, 67; les 
Juifs de B. sous les Parthes, 6, 66; 
l'esprit babylonien remplaçant l'esprit 
hellénique et palestinien, 1, 137; vie 
dans les écoles de la B., 1, 198; 36, 
30; la solution des questions de casuis- 
tique en B., 33, 166; les noms des fêtes 
de B. mentionnés dans les deux Tal- 



muds, 24, 258; le retour de Bab en B., 

44, 45; dépendance des Juifs de B. 
vis-à-vis de ceux de Palestine après 
l'institution du calendrier fixe, 44, 234; 
l'apocalypse en B. au iv B s., 1, 111; la 
Meguïllat Antiockos est-elle l'œuvre 
d'un écrivain de B. ? 45, 172; l'exilarcat, 
48, 167; la dignité d'exilarque ne pou- 
vait être cumulée avec celle de chef 
d'école, 32, 53; B. lieu de l'invention 
des points-voyelles hébraïques, 31, 304; 
le système des points- voyelles de B., 
26, 276; l'indépendance talmudique de 
la Palestine, même après le Gaouat, 
48, 147; les relations des communautés 
africaines avec la B. à l'époque des 
Gueonini, 50, 145; Ben Meïr et les com- 
munautés de B., 40, 261; lutte des aca- 
démies de B. contre Ben Meïr, au sujet 
du calendrier .42, 173; l'excommunica- 
tion juive en B. et les Pirké di B. 
Eliézer, 43, 52; la B. et l'origine du roi 
de Narbonne, 48, 205. 

Babyloniens. Voir G. Bezold, A. Lods. 

Bacchide (Le rôle de), gouverneur de Jéru- 
salem sous Antiochus Epiphane, 32, 
l!)'i; 34, 70; B. et la citadelle deBagras, 

45, 173. 

Baccbus (Le culte de) et les Juifs, 8, 6, 
n. 4: 12, 124; B. et le dieu des Juifs 
d'après Plutarque et Tacite, 37, 182. 

Bach (JosefJ. Des Albertus Magnus 
Verbaltniss zu der Erkenntnisslehrc 
der Griccben, Lateiner u. Juden, 3, 289. 

Bacharach (Massacres àj de 26 personnes 
(1337), 4, 11 et 26. 

Bacuaracii (Haini). Commentaire sur le 
Séfer llamaor, 2, 336. 

BACHER (W.). Notes sur Aboulwalid, 4, 
273; étude critique sur quelques tra- 
ditions étranges relatives à Habbi Méir, 
5, 178; Joseph Kimchi et Aboulwalid 
ibn Djanah, 6, 208; un abrégé de gram- 
maire hébraïque de Benjamin ben Juda, 
de Borne, et le Pélah Debaraï, 10, 123; 
Moïse Ha-Nakdan,glossateur de la gram- 
maire de Joseph Kinihi, 12, 73; le sens 
du mot micra, 15, 113; le commen- 
taire de Samuel ibn Bofni sur le Pen- 
tateuque 15,277; 16, 106; encore un 
mot sur micra et pasouq. 16, 277; les 
signes mnémoniques des lettres radi- 
cales et serviles, 16, 286; une préten- 
due citation de Salonion ibn Gabirol 
dans Joseph Kimhi, 17, 158 ; matériaux 
pour servir à l'histoire de l'exégèse 
biblique en Espagne, au xn a siècle, 
Jehuda b. Barzilaï de Barcelone, 17, 
272; Abraham ibn Ezra dans le Nord 
de la France, 17, 300; le Schem Ha m- 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



29 



mephorasck et le nom de quarante- 
deux lettres, IN, 290; note sur Genèse 
(m, 19), IN. 299; un manuscrit hébreu 
intéressant, 20, 138 ; la conversion des 
Khazars d'après un ouvrage midra- 
schique, 20, 144; le commentaire sur 
Job de Samuel ben Nissim d'Alep, 21, 
118; une version abrégée de la gram- 
maire de Moïse Kimbi, 21, 2N1; l'exé- 
gèse biblique dans le Zobar, 22, 33, 
219; Aristote dans le Talmud, 22, 134; 
encore un mot sur Samuel ben Nissim, 
22, 135; le baisement des mains dans 
le Zobar, 22, 137; 23, 133; une gram- 
maire hébraïque du Yémen, 23, 238; 
Derascb et Haggada, 23, 311 ; étude de 
lexicographie talmudique, 26, 63; une 
allusion à l'histoire contemporaine dans 
YAroiikh de II. Nathan, 26, 280 ; une 
ancienne altération de texte dans le 

Taimud, nns "pâbn m»ibnn bs 

riDrî, 27, 141 : le nom de Natronaï, 
28, 287; une ancienne liste des noms 
grecs des pierres précieuses relatées 
dans Exode, xxyiii (17-20), 29, 79; un 
acrostiche dans le Mahbévet de Mena- 
Il em b. Sarouk, 29, 152; remarques 
sur le Pétah Debaraï, grammaire hé- 
braïque anonyme, et sur le Sékhel Tob 
de Moïse Kimbi, 29 293; le grammai- 
rien anonyme de Jérusalem et son livre, 
30, 232; Joseph Derenbourg : sa vie et 
sou œuvre, 32, 1 ; un vieux catalogue, 
32, 126; notes critiques sur la Pesikla 
rabbali, 33, 40; Rome dans le Tal- 
mud et le Midrascb, 33, 187; le pas- 
sage relatif au Messie dans la lettre 
de Maïmonide aux Juifs du Yémen, 

34, 101; le siège de Moïse, 34, 299: 
un Midrascb sur le Cantique des Can- 
tiques, 35, 230 ; la légende de l'exor- 
cisme d'un démon par Simon b. Yohaï, 

35, 285; une date chronologique dans 
une pièce de poésie de Saadia, 35, 290; 
contribution à l'onomastique juive, 36, 
103; erreurs récentes concernant d'an- 
ciennes sources historiques, 36, 197 ; R. 
Sabbataï, amora palestinien du m e s., 

36, 301; un livre d'histoire inconnu, 
">3tt ma dnjT! "mH, 37, 143; ob- 
servations sur la liste des rabbins men- 
tionnés dans le traité Dérekh Ereç, 

37, 299; le mot Minim dans le Tal- 
mud désigne-t-il quelquefois des chré- 
tiens ? 38, 38; les trois branches de la 
science de la vieille tradition juive (Mi- 
drascb, Halakhot etHaggadot), 38, 211 ; 
une vieille liste de livres, 39, 199; la 
bibliothèque d'un médecin juif, 40, 55; 
les Athéniens à Jérusalem, 40, 83; notes 



exégétiques, 40,248; notes sur les nou- 
veaux fragments de Ben Sira, 40, 253; 
une version arabe du récit de la des- 
truction de Jérusalem, 41, 147; re- 
marques sur les mots nblD et p2 , 
"^n-pp et 13113.% 41, 221; fragments 
du lexique de Saadia ibn Danan, 41, 
268; contribution à l'onomastique tal- 
mudique, 42, 43; Isaïe liv, 7, 44, 283; 
"JIM dans le sens d' a obscurité », 44, 
286; le taureau de Phalaris dans FA- 
gada, 45, 291 ; chants judéo-arabes du 
Yémen, 47, 142; un épisode de l'his- 
toire des Juifs de Perse, 47, 262; élégie 
d'un poète judéo-persan contemporain 
de la persécution de Schah Abbas II, 

48, 94; le Kitab al-Tarik de Saadia, 

49, 298 ; Bischr b. Aaron, 49, 300 ; «pa^o 



d'ouvrages 



301. — C. R. 
Werke des Saadya Caon 
307; 25, 143; Chresto- 
en caractères hébreux, 



24, 



ma, 49, 

Leben u. 
(Harkavy). 
matbie araln 
avec glossaire (Hirschfeld), 25, 151; 
Midrascb Samuel (Buber), 26, 302; 
Midrascb Agada sur le Pentateuque 
(Buber), 27, 302;Quam notitiam linguae 
hebraicae habuerint Christiani medii 
a?vi temporibus in Galba (Berger), 28, 
149; Mose ben Samuel Hakkohen Ibn 
Cbiquitilla nebst den Fragmenten seiner 
Schriften (S. Poznanski), 31, 307; Anec- 
dota oxonensia (Neubauer, 32, 138; 
Semitic studies in memory of. D r Alex. 
Kohut, 35, 115; l'Ecclésiastique de Sira 
(Israël Lévi), 37, 308; le Commentaire 
sur les Proverbes du caraïte Yéphet 
b. Ali Halévi (Gunzig), 38, 157; Séfer 
Ha-Likkutim (Grùnhut), 38, 315; com- 
mentaires de Maïmonide sur Megilla 
(Behrens) et sur Pesahim (Kroner), 42, 
2S1 ; Zur Genesis der Agada (Weinstein), 
43, 139; Variantes et additions pour le 
texte du Talmud jer. d'après d'an- 
ciennes sources (Ratner), 43, 310; 46, 
154; 50, 140; Dorot Hariscbonim (Isaac 
Halévy), 44, 132; Beréschit Rabba (éd. 
critique et commentaire de Theodor), 
46, 301; Zebn Schriften des R. Josef 
ibn Kaspi (Last), 47, 147; Schiloh (Ad. 
Poznanski), 49, 307. 
Bâcher (Wilhelm). Abraham ibn Ezra, als 
Grammatiker, 5, 137; Die bebraisch-neu- 
hebrâische und hebrâisch-aramaische 
Sprachvergleichung des Abulwalid Ibn 
Ganah, 8,^290; 12, 123; Die Agada der 
Tannaiten, 9, 124; 48, 282; Leben u. 
Werke des Abulwalid Merwan ibn Ga- 
nah, 11, 310 ; Die Agada der palastinen- 
sischen Amorâer, 23, 149; 32, 309; 38, 
2X6; Die Bibelexegese der judischen Re- 



30 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



ligionsphilosophen des Mittelalters vor 
Maimûni, 24, 298 ; Die jùdische Bibelexe- 
gese vuni Anfange des zehnten bis zuni 
Ende des funfzehnten Jahrhunderts, 26, 
141 ; Scliaar Schiineon. Hebrâische Dich- 
tungen von Simon Bâcher... ausgewàhlt 
u. herausg. von seineni Soline, 28, 30G : 
Sefer Uaschoraschim. WurzeVworterbuch 
der hebr. Sprache von Abiilwalid Mer- 
wan Ibn Ganah, aus dem Arabischen 
in's Hebrâische iibersetzt von Jehuda Ibn 
Tibbon, 28, 306; Die Ajofenge der he- 
braeischen Grammatik, 31, 302 ; Die 
Bibelexegese Moses Maimuni's, 33,317: 
Die atteste Terminologie der judischen 
Schriftauslegung, 39, 139; Ein hebrâ- 
isch-persisches Wôrterbuch ans dem 
vierzehnten Jahrhundert, 41, 285 ; 44, 
152; Die Agada der Tannaiten und Amo- 
ràer. Bibelstellenregister (avec un Index 
des noms mentionnés dans l'Agada des 
Amoraïm babyloniens), 45, 136; Aus 
dem Wôrterbuche Tanchum Jerusehal- 
mis, 48,293 ; Die Bibel-und Tradition- 
sexegetische Terminologie der Amorâer, 
GO, 267. 

Bachi (Raphaël;, Juif de Paris (1759), 49, 
145. 

Baciimaxn (Johannes). Praeparatio zu den 
kleinen Propheten, 24, 294 ; Prœpar. 
u. Commentai- zu Genesis, 24, 295: den 
Psalmen, 23, 295: Jesaya, 25, 128: Alt- 
testamentliche Untersuchungen, 28, 306. 

Bach rat (Léon), Juif de Paris (1755), 49, 
130. 

Bachrite (Le nom de), preuve de toté- 
misme chez les Hébreux, 45, 15. 

Baçir (Yousouf al-), théologien caraite, 

49, 224. Voir Joseph al-B. 

BACK (A.). Geschichte des Achtzjehnge- 

bets (Elbogen). c. r., 46, 282. 
Back (L.). Das Wesen des Judentums, 

50, 267. 

Back (S.). Die Geschichte des judischen 
Volkes u. seiner Literatur vom babylo- 
Qischen Exile bis auf die Gegeuwart, 
27, 278; R. Méir b. Baruch aus Ro- 
thenburg, 31, 130. 

Backofen (Jacob), rabbin de Metz (1716), 
8, 271. 

Bacon (B. W.). The genesis of Genesis, 24, 
295. 

Baron (Roger), auteur de correctoria, 28, 
153. 

Baden (Juifs à) (1643), 8, 80, note. 

Badorch (Sur le nom de), 4, 68: (Bonju- 
ha) Juif de Barcelone, 4, 59 et 63; (1s- 
saach) Juif de Barcelone, 4, 59. 

B.kdkkik (K.). Palestine et Syrie, manuel 
du voyageur, 4, 151, 157. 



B.kxtsch (B.). Das Bundesbuch, 24, 295 : 
Das Heiligkeits-Gesetz Lev. xvn-xxvi, 
26. 286: Geschichtseonstruetion oder 
Wissenschaft ? Ein Wort zur Verstân- 
digung iiber die Wellhausensche Ge- 
schichtsauffassung mit besouderen Be- 
ziehuugen auf die vorprophet. Stufe 
der Religion Israels u. die religions- 
geschicbtl. Stellung Davids, 34, 134 ; 
36, 124: Exodus-Leviticus, 43, 283. 
Baer (Issachar). Commentaire sur le Gan- 

ti([ue, 36, 133. 
Baer (Oscar). Das Gesetz ùber falsehe 
Zeugen nach Bibel und Talmud, 6, 128. 
Baer (Tobia), Juif de Paris (1759), 49, 

145. 
Baerwald (H.). Der alte Friedhof der Is- 
raelitischen Gemeinde zu Frankfurt am 
Main, 7, 292; Moses Mendelssohn, 13, 
141. 
Baethgen (Friederich). Beitrâge zur Semi- 
tischen Religionsgeschichte, 18, 150; 
Die Psalmen, 25, 130; Hiob, 38, 286. 
Bag-bag (Ben) (Etude sur), 9, 124. 
Bagdad (L'exilarque de) vers 1170, 25, 
274: l'exilarque de B. et les Juifs d'E- 
gypte, 48, 164: B. centre de la science 
arabe, 6, 300: An an exerça à B., 44, 
163, n. 6, 166; Saadia et Ben Meïr à 
1! . 42, 200; 48, 149, n. 3; Abou-1-Kheyr 
Davùiud ibn Moùsadj à B., 47, 42. 
Bagé (Juifs à), 8, 236 et 238. 
Bagi. Voir Begi. 

Bagnols (Juifs de), 35, 103, n. 1 ; rues de 
B. rappelant La population juive, 1, 
306: lieu de naissance de Lévi b. 
Gerson, 1, 81: Juifs de Carpentras à 
B., 35, 102. 
Bagras et la Meguillal Anliochos. 45, 

173. 
]',a/iia (Isaac de Gâstro à), 49, 267. 
Bahman et Assuérus, 19, 55. 
Bahr (H.). Die babylon.-Busspsalmen u. 
das 'Alte-Testament. Zum Streit um 
Bibel u. Babel, 46, 278. 
Bahràm Gôr (L'origine demi-juive de), 19, 

41 et 48. 
Bahya b. Ascher de Saragosse et Al-Batla 
yùsi, 1, 316: B. et R. Dan Aschkenasi, 
36. 289; son n?ûp- HD, 1S,S3 ; 24,293. 
Bahya b. Joseph ibn Pakouda (Introduc- 
tion de), 2, 142; 49, 154; un livre incon- 
nu de B., 25, 248; B. et Hàwi Albalkhi, 
25, 249; B. et Ibn Gabirol, 6, 132; B. 
et Samuel b. ISissim. 21, 120; B. et 
Abouhvàlid, 44, 70; B. et Al-Ghazàli, 
49, 154; ses Réflexions sur l'âme, 34, 
133; le ms. de ses Devoirs des cœurs 
49, 86 ; la traduction du même ouvrage 
par Juda Ibn Tibbon et Kimhi, 6, 209. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



31 



Baifjneux-les-Juifs (Juifs à), 6, 222; 48, 
217-221. 

Baillis (Les Juifs) e1 le concile de Ghàteau- 
Gonthier, 17, 214. 

Bailun, magistrat d'une juiverie, A, I, 
174; 1, 275 et 284; membre du conseil 
juif d'Avignon, 7, 231, 2.35 et 241, n. 1 ; 
les h. de Carpentras et L'évêque eu 1385, 
12, 53; L'administration de la commu- 
nauté d'Arles par des b., 41, 63; les b. 
de Marseille, 4G, 6; le b. et les exilés 
juifs d'Espagne, 46, 258. 

Bain (Heure fixée pour le) des femmes 
juives, 6,239; les établissements de b. 
de Rome et le Talmud, 33, 193 ; établis- 
sements juifs de b. à Narbonne, vendus 
après l'expulsion, 2, 20 et 52; b. des 
juives de Marseille, 46, 6, 32. 

Bairakdar-pacba et les Juifs, 26, 112. 

Baisemeut (Le) des mains à Smyrne, 24, 
151; dans le Zohar, 22, 137; 23, 133; 
24, 151. 

Bakà Halévi (Les écrits de), 40, 59. 

Baktsehisaraï, Juifs ouvriers, 2, 308. 

Balaam (Parallèle entre) et Job, 1, 6; B. 
et Jésus, 3, 299 ; les discours de B. et 
la bénédiction de Juda par Jacob, 24, 
212; rapports entre l'histoire de B. et 
celle d'Esther, M, 294; la critique bi- 
blique au temps des Gaonim (Histoire 
de B.), 46, 103; l'histoire de B. et 
la prière quotidienne, 31, 196, n. 2; la 
littérature des Pauvres et les discours 
de B., 24, 217 et 221 ; Maïmonide et Ju- 
da b. Barzilaï sur les mots de B : D30 
2pyb -|£îr>, 34, 102 et 104 ; signifi- 
cation messianique des paroles de B. 
dans la lettre de Maïmonide aux Juifs 
du Yémeu, 24, 114. Voir B. Seraphim. 

Balabrège, Balabrègue. Voir Valabrègue. 

Balance, titre que les Juifs, a l'imitation 
des philologues arabes, donnent à leurs 
œuvres de philologie comparée, 41, 235. 

Balandjar(A propos de la ville de), 5, 213. 

Balbronn (Le mémorial de), 40, 235. 

Baldenspekukk (W.). Das Selbstbewusst- 
sein Jesu im Lichte der messianischen 
Hoffnungen seiner Zeit, 16, 299; Die 
messianisch-apokalyptischenHoffnungen 
des Judentums, 48, 282. 

Bcile (Massacre de Juifs à), 4, 26 ; le con- 
cile de B. et les Juifs, 4, 79 ; 6, 7; 11, . 
127, n. 2; les Juifs à B. depuis 1543, 8, 
77; l'édition de B. du Talmud et l'ex- 
jurgation, 30, 264; mss. hébreux de B. 
5, 250 ; le sacrifice d'Isaac dans la ca- 
thédrale de B., 14, 45; la truie de la 
cathédrale de B., 20, 271. 

Baléares (Les Juifs des], du xm* au xiv 9 
s., 4, 31. 



Balinas. Voir Apollonius (Pseudo). 

Ball (C. J.). The sacred Books of tlie 
Old Testament. Genesis, 34,312; Light 
from the east, or witness of tbe mo- 
numents, 39, 139. 

Bàllantine (W. G.). Ezekiel, Jeremiah, 
24, 295. 

Ballin (Ada S. et F. L.). A Hebrcw 
Grammar, 3, 289. 

Balthazar (La légende de) et les inscrip- 
tions cunéiformes, 1, 9. 

Balthazar (Don). Voir Orobio de Castro. 

Baltzeh (J. P.). Grammaire hébraïque, 
14, 122. 

Balu, roi de Tyr, 2, 2. 

Bambevg (La rouelle des Juifs de), 7, 99; 
B. , ville de sang (Memorbuch de 
Mayencc) ; persécutions en 1349 et 1379, 
4, 24, 28 ; archives hébraïques de B., 36, 
120 ; statue de la Synagogue à la cathé- 
drale de B., 47, 188. 

Bamberger (S.). Commentaire de Maïmo- 
nide sur Kilayhn, 24, 295 ; Die neuesten 
Verofîentlichungen aus dem arabischen 
Mischna Kommentare des Maïmonides, 
48, 282 ; Historische Berichte liber die 
Juden der Stadt u. des ehemaligen 
Fùrstentums Aschaffenburg, 43, 283. 

Bambula (Les décombres de), 3, 174. 

Bambus (Willy). Die jiid. Ackerbau-Kolo- 
nisation in Palàstina u. ihre Geschichte, 

31, 130. 

Bamot représentées en amulettes, 4, 290. 

Bamot équivaut à Beaumes, 3, 157; Ger- 
son b. Hiskiyya et B., 1, 80. 

Bandig de Chartres, Juif de Valence (xiv* 
s.), 9, 240. 

Bandit, Voir Bendit. 

Bandit, fils de Benion, et Philippe, abbé 
de Saint-Loup, 2, 247. 

Banditet, Juif de Vesoul (1348), 49, 9. 

Banditus de Montigniaco, Juif disputé par 
Philippe le Bel et son frère, 2, 25. 

Baneth (E.). Maimuni's Neumonds Be- 
rechnung, 36, 306 ; 38, 287; 45, 137; 
46, 279. . 

Banhola Jacob) (Acte de vente de), 39, 
95. 

Banionville est Bayonville, 1, 63; 3, 157. 

BANK (L.). Une mesure religieuse relative 
à la Mezouza prise lors de persécu- 
tions, 29, 91 ; une agada provenant de 
l'entourage du Resch Galoutha Houna 
bar Nathan et dirigée contre R. Aschi, 

32, 51 ; Rigla, Riglè, Schabbata deri- 
gla, 33, 161 ; Rabbi Zeira et Rab Zeira, 
38, 47 ; les gens subtils (^D"Hn) de Poum- 
badita, 39^ 191. 

Banks (L. A.). The great sinners of thr 
Bible, 41,281. 



32 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Banoczy Toldi et la Bible, â5, 160. 

Banque Les opérations de) et les Juifs do 
France (\iv e s.), 8, 162 ; 9, 34; opéra- 
tions dé l>. <lcs Juifs de Lyon avant 
1394, 48, 299 : registres de la b. de Ja- 
suot, Juif de Montbard, 48, 222 ; Juifs 
et 1). en Bourgogne, 49, 5, 14 ; la b. et 
les Juifs comtadins, 1, 306; 32,68; 35, 
102 ; la b. et les Juifs en Allemagne, 25, 
221 ; la b. et les Juifs de Candie, 26, 
203 ; les ducs d'Esté et les b. de prêts 
des Juifs à Ferrare, 20, 37 ; h. de prêts 
juives en Istrie (précurseurs des monts 
de piété), 2, 175, 188; on impose la fon- 
dation de 1). de prêts aux Juifs de Ve- 
nise, 32, 230 ; les Juifs et les opérations 
de b. à San-Marin, 48, 241. 

Banquiers juifs à Nancy (xviir s.), 34, 168 ; 
en Angleterre (xiv e -xvn e s.), 6, 97; en 
Italie, 19, 141; 20, 34; en Autriche 
(1156), 27, 106, 114 ; b. juifs et abbayes. 
2, 247. 

Baptême des Juifs obtenu par la foire, 
défendu par différents papes, 1, 115; 
Innocent III et le h. des Juifs, 35, 252, 
n. 2 ; l'inquisition romaine et le b., 3, 
96, 108; cérémonie du b. des Juifs de- 
venus chrétiens, 50, 96 ; b. «les Juifs à 
Barcelone (1391), 4, 57; à Majorque 
(1391), 44, 297 ; à Sahagun (1399), 37, 
140 ; en Palestine sous Phocas, 28, 291 ; 
à Marseille (xv e s.), 14, 310 ; 46, 1, note, 
et 13 ; à Arles, 41, 69, n. 1 et 76 ; dans 
le Roussillon, 16, 16 ; dans l'État de Sa- 
voie (xvr s.), 5, 227 ; b. des Juifs et 
départ pour les croisades, 6, 239; légis- 
lation visigothe sur les Juifs ayant reçu 
le b., 3, 133; conduite des Juifs après 
le b,, 6, 1 13 ; l'infiltration des Juifs dans 
la population européenne par le b.. 27, 
9; le b. et Joseph le Zélateur, 3, 30; b. 
et circoncision, 3, 293 ; b. et culte des 
sacrifices, 46, 90 ; facilités du b. des 
Juifs, 4, 41 ; l'importance de la cérémo- 
nie du b. chez certains Juifs de la Dias- 
pora, 29, 189; le b. pour les morts des 
prosélytes juifs, 41, 170 ; le b. et les es- 
claves des Juifs d'Italie, 5, 225 ; b. de 
Borach Lévi, A, III, 290. 

Baptiste de Ponte et ses courtiers juifs, 43, 
294. 

Bar des textes est Bar-le-Due, 1, 63 ; 3, 
157. 

Bara, Juif de Manresa, 5, 287. 

Barach (Jacob), Juif de Paris (1757), 49, 
140. 

Barano, Juif de Manresa, 5, 287. 

Barante (Le baron de) et la réunion du 
grand Sanhédrin, 28, 265. 



Bar-Bahloul (Explications syriaques de), 
14, 51, note, 52, note, 279. 

Barbarea. Voir Sabbato di Ventura di 
Monte. 

Barbarie (Juifs de), 12, 267. 

Barbastre (Juifs de), 47, 201. 

Barbier (Le métier de) défendu aux Juifs 
de Majorque, 4, 42 ; aux Marranes (xvir 
s.), 48, 8. 

Barbossa (Diego), Juif de Bordeaux (1636), 
25. 99. 

Barbuti, nom d'un sous-portique à Rovi- 
gno prouvant l'existence de Juifs, 2, 177. 

Barca, Barce (Les noms de), 5, 172. 

Barcelone (Les Juifs de] au xi e s., 48, 
142 ; au xiv s., 28, 109 ; de 1383 à 91, 
14, 170; le sac de la juiverie de B. 
(5 août 1391), 3, 145 ; liste nominative 
des Juifs de B. en 1392, 4, 57, 321 ; 
controverse de 1263 à B., 15, 1 ; la peste 
noire à B. (1348), 5, 119 ; B. sous 
Jaime I, 4, 33 ; Juifs de Fiance à B., 
27, 149; Abba-Mari alla-t-il à B. ? 4, 
194; un cosmographe juif de B. au xiv e 
s. (Cresques le Juif), 25, 129 ; savants 
juifs à B., 4, 63, 65 ; inquisition à B., 
37, 269; rouelle à B., 6, 92 et 94 ; ci- 
metière juif de B., 5, 123. 

Barco (Imprimerie hébraïque à), 36, 121. 

Bar-Cochba ou Goziba (La lutte de), 1, 
42; durée de sa guerre, 46, 223; ses 
monnaies, 16, 161 et 167 ; 17, 43 ; 18, 
302 ; le rachat des prisonniers après le 
soulèvement, 42, 222 ; sa mission et la 
Bible, 36, 202 ; drame musical de Gold- 
faden sur B., 18, 309 ; B., la Légende 
d'Onias et les Paralipomena Jeremiae, 49, 
207. 

Bardenhewer (Otto). Die Pseudo-aristote- 
lische Schriften Uber das reine Gule } 
bekannt unterdem Namen de Causis, 5, 
291 ; Der Name Maria, 32, 152. 

Bardesane et le Séfer Yecira, 29, 71. 

BARDINET (Léon). Antiquité et organisa- 
tion des juiveries du Comtat Venaissin, 
1,262; condition civile des Juifs du 
Comtat Venaissin pendant le xv c s., 6, 
1 ; lettres d'abolition octroyées par le 
cardinal de Foix, 6, 280 ; documents re- 
latifs à l'histoire des Juifs dans le Com- 
tat Venaissin, 7, 139. 

Bardinet (Léon). De la condition civile des 
Juifs du Comtat Venaissin pendant le 
séjour des papes à Avignon (1309-76), 
1, 124; les Juifs du Comtat Venaissin 
au moyen âge, leur rôle économique et 
intellectuel, 1, 306. 

BARDON (A.). Un registre de M» Eustache 
de Nîmes (1380-8), 41, 298. 

Barrette jaune des Juifs d'Asolo, 5, 223. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



33 



Bar-Ezra de Rhodes, nom cité dans Can- 

dia, 3, 304. 
Barfat (Crescas) est le frère de R. Isaac bar 

Scheschet. 17, 318. Voir Crescas P>. 
Bar-Hê-Hê et le prosélyte d'Hillel, 3, 305. 
Bar-Hebrœus (Gregorius-Aboulfarag), le 
chroniqueur, 45, 45 et n. 3 ; son origine 
et son époque, 4, 270 et u. 1 ; « Maga- 
sin des mystères », 15, 155; ses explica- 
tions bibliques, 46, 285 ; B. et les sectes 
juives, 50, 17. Voir R. Gluck. 

Bari, ville citée par la Pesikta rabbati, 32, 
280 ; 33, 40 ; école de B. et école franco- 
allemande, 23, 310. 

Barjeau (J. -Philippe de). L'école exégé- 
tique d'Antioche, 40, 107. 

Barjésu des Actes des Apôtres est un Mi- 
néen, 38, 201. 

Bar-Kappara (Nom entier de), 37, 303 ; B. 
considéré comme juge, 39, 46 ; B. et les 
318 soldats d'Abraham, 47, 314. 

Barki (Samuel), rabbin de Salonique (xvi e 
s.), 41, 99 ; Joseph et Isaac b. Élie B. 
sont de la même famille. Voir Joseph 
Barqui. 

Barlaam et Joasaph, 19, 160 ; ce roman et 
le Pirké de R. Eliézer, 18, 85. 

Bar-Miçwa (Fixation de la) à 13 ans, 13, 
314. Voir Adler (H.). 

Barnabe, auteur de l'Épitre aux Hébreux, 
5, 17 et 191 ; la reconstruction du Temple 
et l'épitre de B., 16, 162. 

Barnes (W.-E.). Version arabe du Testa- 
ment d'Abraham, Isaac et Jacob, 25, 
134; An apparatus criticus to Chronicles 
in the Peshita version, 36, 124 ; The 
book of Chronicles, 41, 281. 

Barnstein (Henry). The Targum of On- 
kelos ofGenesis, 34,135; 36, 124. 

Baro Dayot Cohen, médecin juif de Perpi- 
gnan (1354), 16,172. 

Baro (Lobell), Juif de Barcelone (1392), 4, 
60 ; sur le nom de B., 4, 69. Voir Lo- 
bell. 

Baron (D.). Ancient scriptures and the 
modem Jew, 43, 283. v 

Baron de Castres, Juif de Marseille, député 
par ses coreligionnaires (1481) pour ré- 
clamer une jeune fdle juive baptisée de 
force, 14, 310; 46, 13. 

Baroni, nom juif espagnol, 48, 143. 

Barons (Les terres des) et les Juifs (1288), 

3, 219. 

Baroth, Juif de Bracon (1384), 49, 11. 
Barques, Juif des colonies françaises (1765), 

4, 245. 

Barqui. Voir Barki, Joseph B. 
Barrault, le Saint-Simonien, 31, 267. 
Barre (De la) et les Juifs des Colonies, 4, 
128. 



Barrocas (Mardochée) et Don Miguel, 18, 

286. 
Barrois (Juifs du) en 1321-23, 19, 246. 
Barsuda (Benjamin), Barjuda, Juif de la 
Martinique (1680), 2, 102, note, 115. 

Bar ou Ben Talmion. Voir Bartholomée. 

Barth (J.). Maimonidcs Commentar zum 
Tractât Makkoth in arab. Original, 2, 
335 ; Etymologische Studien zum semi- 
tischen, insbesondere zum hebrâischen 
Lexicon, 26, 286; 27, 150; Die Pôlel- 
Conjugation und die Pôlal-Participien, 
35, 120 ; Babel und israelitisches Reli- 
gionswesen, 45, 137 ; Wurzeluntersu- 
chungen zum hebrâischen und ara- 
mâischen Lexicon, 45, 141 ; éléments 
midraschiques dans la tradition musul- 
mane, 47, 137. 

Barthauer (W.). Optimismus u. Pessi- 
mismus im Bûche Koheleth, 41, 281. 

Barthélémy (D r L.). Les médecins juifs de 
Marseille, 7, 292; 46,36; la savonnerie 
et les Juifs de Marseille, 46, 46. 

Bartholomé de Fonseca (Le testament de), 
inquisiteur, 6, 114. 

Bartholomée et Ben Thymélion, 10, 60, 
66; 11, 317; 35, 285. 

Bartolomeo Cambi, franciscain, à Man- 
toue (1602), 11, 274. 

Bartholomeus de Casasagia. Voir Dalell 
Bonjuha Isaach. 

Bartholomeus despont. Voir Mosse Bono- 
feu. 

Bartholomeus Sait. Voir Barzalayt Michaél. 

Barton (W.-E.). The Psalms and their 
story, 38, 286. 

Baruccaba, chanson à boire de Sienne, 4, 
287. 

Baruch (Apocalypse de) et le Dieu homme, 
5, 241 ; B, et la lin du monde, 32, 311 ; 
46, 95; sa date, 11,292. 

Baruch (Livre de), traduit de l'éthiopien 
en français, 27, 278 ; B. et la légende des 
Sept dormants, 49, 190 et s. 

Baruch (Waroch), médecin juif de la cour 
de Dresde, 25, 233. 

Baruch Abraham b. Petahia de Spoleto 
(1579), 10, 195. 

Baruch b. David Hacohen et les persécu- 
tions de 1171, 26, 183. 

Baruch b. Isaac de Worms (Lettre de), 4, 
155 ; auteur du Séfer Haterouma, 6, 
185; 7, 57, n. 2; B. et les tossafot de 
Aboda Zara, 45, 208, n. 2; B. et les 
dinim de R. Péreç, 45, 211. 

Baruch b. Joseph Dellaripa, 10, 197. 

Baruch b. Meïr d'Orléans écrit une rela- 
tion des événements de 1171 (Blois et 
Loches), 26, 183. 

Baruch b. Menahem, massacré à Blois, 4, 12. 



34 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Barucli b. Samuel, auteur du Se fer lïaho- 

kJima, 7, 57, n. 2. 
Baruch 1). Yona (Elégie en l'honneur de), 

2, 132. 
Baruch d'Avirey, victime de l'autodafé de 
Troyes, 2, 202 ; 4, 13 ; sa biographie, 2, 
240. 
Baruch de Bénévent et Widmandstadt, 1, 
299 et n. 3 ; B. et le divorce d'Henri VIII, 
27, B4. 
Baruch de Ferrare, 10, 488, 195. 
Baruch de Soultz et le magistrat de Ha- 

guenau, 3, 66. 
Baruch Hayyim, fils de Menahem de Ne- 
vers (Niort), 7, 75. 

Baruch Hazac, 10, 199. 

Baruch Nahamias. Voir Benedito de Cas- 
tro. 

Baruch Uzziel (Ferrare, 1563), 10, 188, 190, 
201. 

Barullas^ accusé de meurtre rituel à Val- 
réas (1247), 7, 304. 

Barzalay (Le nom de), 4, 69. 

Barzalayt (Michael), Juif baptisé à Barce- 
lone (1391), 4, 58. ,; 

Bai'zele, nom juif espagnol, 48, 1 'i3. 

Barzilaï (Méïr) de Safed (Elégie sur le rab- 
bin), 4, 117. 

Basadonna, capitaine de Raspo, 2, 175. 

Basrhiaîschi (Elia) et le devoir d'éteindre 
les lumières le samedi, 44, 17 i, n. 1 ; 
B. cite rarement Anan, 45, 51. 

Baschiatschi (Moïse) (Les citations d'Auan 
pari, 45, 52, 176. 

Daschhala (Juifs de), 7, 295. 

Basile (Les Juifs sous l'empereur), 32, 146, 
n. 1, 147. 

Basilea (Simone), comédien juif de Man- 
toue, dispense de porter la rouelle et 
d'habiter le ghetto, 23, 79. 

Basilius, évèque de Tibérinde, traduit 
l'Ecclésiastique en arabe, 43, 231. 

Basola, 10, 190. Voir Moïse et Abraham B. 

Bass [Sabbataï), auteur d'une bibliogra- 
phie hébraïque (1880), (i, 128 ; la cen- 
sure et B., 12, 314. 

Bassan (Barukh, Mardoeihée 1). Jaeoh, 
Gerson, Bendit de), famille juive d'Italie 
(xvn 9 et xvm 8 s.), 5, 110 et n. 5. 

Bassano (Isaïe Israël), disciple, gendre et 
Successeur de Goeu Benjamin, i, 119, 
n. 4. Voir Isaïe B. 

Basse (a. Metz. 1739). 50, 257. 

Basset (René). Les apocryphes éthiopiens 
traduits en français (Baruch et légende 
de Jérémie), 27, 278 ; 28, 306; Apocal. 
d'Esdras, 39, 140 ; Nédrornah et les 
Traras, 43, 283. 

Bassevi (Jaeoh) et sa famille à i?rague, 29, 
131 et 136. 



Bassfreuno (Jacob). Das Fragmenten-Tar- 
gum zum Pentateuch, 34, 134. 

Bassi (D.). Mitologie orieritali, 38, 286. 

Bassin (Eliezer). The modem Hebrevr and 
the hebrew Christian, 6, 128. 

Bassora (L'encyclopédie des frères de la 
Pureté écrite à), 5, 126. 

Batalyoûsi (al) (Ibn As-Sid), philosophe 
arabe de Badajoz, 1, 315 ; ses cercles 
intellectuels, 7, 274 ; 8, 131 ; B. et Jo- 
seph ibn Saddik, 46, 317. 

Bâte Cohen, Juif de Sicile (1394), 11, 288. 

Batte.n (L.-W.). The old Testament from 
the modem point of view, 43. 284 ; The 
books of Ezra and Neliemiah, 43, 290. 

Battersby (J.-E. Garpenter et G. H.). 
Hexateueh, 41, 282. 

Batzendorfçeui recevoir des Juifs (1561), 

6, 236 ; Juifs de Pologne à B., 8, 243. 
Baudin, fils de Vaalin de Troyes, en rela- 
tions de banque avec l'abbaye de Saint- 
Loup, 2, 247. 

Baudissin (Comte Wolï Wilhelm). Die 
Geschiehte des alttestamentl. Priester- 
thums, 18, 309: 21, 306 ; Einleitung in 
die Bûcher des Alten Testamentes, 43, 
28 i. 

Bauditet, Juif de Franche-Comté (xrv e s.], 
7,27. 

BAUER (Jules). Les troupes du Maréchal 
de Belle-Isle et les Juifs du Gointat- 
Venaissin (1746-581, 27, 263 ; les Juifs 
de Bédarrides, 29, 25 \ ; les Juifs de la 
principauté d'Orange, 32, 236 ; la peste 
chez les Juifs d'Avignon, 34, 25! ; une 
nouvelle inscription hébraïque, 35, 305; 
le. chapeau jaune chez les Juifs comta- 
dins, 36, 53 ; un commencement d'in- 
surrection au quartier juif d'Avignon 
au xvn" s., 38, l->3 ; les conversions 
juives dans le Comtat-Venaissin, 50, 90. 

Bauer (L.). Vollvsleheu im Lande der Bi- 
hel, '18, 283. 

Baulay (Juifs à), au xiv s.. 7, 9. 

Baum (J.). Moses, sein Leben u. Wirken, 

7, 294 ; Der Universalismus der mosais- 
chen Heilslehre, 36, 306. 

Baum (Moritz). Ein wichtiges Kapitel oder 
Abhandlung liber die Bcdeutuug und 
Wiirde nach den Gesetzen der Thora der 
Volker unserer Zeit sowie der Vorzeit irn 
Talmud gewuhnlich Akkum genannt, 8, 
291. 

Baumann (E.). Der Aufbau der Amosreden, 
48, 283. 

Baumann (V.). Hebrâische Relativsàtze, 
30, 129. 

Baumarin. Voir Bonmarino. 

Baume (Juifs à) au xiv" s., 7, 13 ; 49, i. 

Baumgahtner (Ant. J.). Etude critique sur 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



35 



l'état du texte du livre des Proverbes, 
23, 147. 

Baumont (H.). Histoire de Lunév'ille, 43, 
284. 

Bautzen (Juifs à), 25, 226. 

Bauwerker (C). Das rituelle Schâchten 
der Israeliten im Lichte der Wissen- 
schaft, 4, 149. 

Bavière (La cause do la perte des Juifs eu), 
2, 321 ; les Juifs en B. et les Armleder, 
2, 78 ; massacre des Juifs en B. (1349), 
4, 29; Joselmaun et les Juifs de B. 
(droit de domicile et de passage), 2, 27$ 
et 270 ; 16, 105. 

BAYET. Discours au 25» anniversaire de la 
Société des Etudes juives, Act. 50, ux. 

Bayle et Spinoza, 49, 168. 

Bayle (Gustave). Les médecins d'Avignon 
au moyen âge, 5, 306. 

Baylon. Voir Bailon. 

Bayonne (Juifs à), 25, 109 et 241 ; au 
xm e s., 38, 273; en 1728, 11, 144; ré- 
fugiés d'Espagne à B., 11,100. 

Bazard et Olinde Rodrigues, 31, 264. 

Baze i Abraham), Juif d'Orange [TW S.), 
32, 240. 

Beardslee (J. \V.). Outlines of an intro- 
duction to tbe 01<l Testament, 48, 283. 

Béatrice. Juive d'Ancône convertie et favo- 
risée pour cette raison, 2, 281. 

Beaucaire (Règlement pour les débiteurs 
des Juifs de), 2, 64; Juifs à la foire de 
B., 35, 96. 

Beaudoiu de Senlis, préposé à la garde des 
biens confisqués aux Juifs victimes de 
l'autodafé de 1288, 2, 236, 246. 

Beaune (Juifs à), 6, 222; 48, 217, n. 6; 
49, 6. 

Bebri (Jabuda), ambassadeur de Moha- 
med IV, 8, 293. 

Beçalel Asehkenazi (Collection de Tossa- 
phot dey, 7. 51 ; 45, 207. 

Beçalel de Sarteano, auteur de l'élégie sur 
la mort de Yebielde Pise, 29, 142. 

Bêchai. Voir Bahya. 

Beck (.J.-C). Erklârung der Propheten Mi- 
cha u. Joël (avec introd. sur la prophé- 
tie), 38, 286 ; Erklârung der Propheten 
Naliura u. Zephanya, nebst einem pro- 
pbet. Titelbild der Zukunft, 38, 287. 

Beck (K.-A.). Handbuch zur Erklârung der . 
bibl. Geschichte. I. Das Alte Testament, 
32, 291. 

Beck M.). Cuvent de jale in Pomenirea lui 
Ad. Crémieux, 1, 125; luvetatura reli- 
giunei Mosaice, pentru usul junimei 
Israélite, 14, 122. 

Bédarrides (Expulsion des Juifs de), 29, 
254. 

Bède le Vénérable, et le quadruple sens de 



l'Ecriture, 22, 38 ; son Commentaire des 
Lamentations, i, 262. 

Bédouin (La prière du) naïf, 45, 11. 

Beelyadâ, fils de David, 2, 124. 

Béelzeboub et le totémisme des Hébreux, 
45, 20. 

Béer (G.). Individual und Gemeinde- 
psalmen, 28, 306; Der Text des Bûches 
Hiob untersucht, 36, 125. 

Beerlsaac Béer et la Commission d'affran- 
chissement des Juifs (1788), 42, 259. 

Beérolh (Emplacement de), 29, 162. 

Beërschéba (Identification de), 35, 194. 

Begi, écrivains caraïtes, 2, 150. 

Beoley (Walter). Biblia cabalistica or the 
cabalistic Bible, 47, 312. 

Behaï. Voir Bahya. 

Behar Yedidia (Abraham), imprimeur à 
Smyrne (1660), 18, 306. 

Behémoth et Léviathan, 1, 125. 

Behloula, Berbères juifs, 44, 9. 

Behr (Isaac), rabbin de la Basse-Alsace, 
44, 109. 

Behràm. Voir Spenishta. 

Behrexd (Benzion). Die Kreti und Pleti, 
ihre inhaltliche Bedeutung u. Ge- 
schiclite, 18, 309. 

Behrens (Siegfried). Moses-Maimûnis Mi- 
sclinah Commentai- zum Tractât Megil- 
lah, 42, 280. 

Beit-Natif (Un milliaire à), 18, 95. 

Béjar (Inscription hébraïque à), 4, 150 ; 
5, 159. 

Bekhar (Le mot), ajouté aux noms espa- 
gnols, 23, 318. 

BekhorSehor (Joseph) (Les descendants de) 
en Angleterre, 18, 259 et 261 ; incunable 
hébreu de B. (1518), 3, 89, 92 ; son com- 
ment, du Pentateuque, 41, 287; B. dans 
le Hadar Zekènim, 49, 38. Voir Joseph B. 

Bel La couche de) et le lit d'Og, 21, 223 ; 
B. a la direction du royaume céleste, 
3, 185. 

Bêla IV et la communauté de Bude (Ofen). 
43, 155. 

Belamy (Ishac), Juif percepteur sous Al- 
to nso IV (1353), 32, 282. 

Belaset, Juif anglais, 3, 290. 

Beiassenco de Païenne, négociant juif de 
Marseille (xiii» s.), 16, 74. 

Belence, enfant de Joce, Juif de Pontoise 
(1296), ',2, 105. 

Bele-Viinie, 1, 65. 

Bel fort (Juifs à). A, II, 140 ; 49, 10. 

Belgique (Etablissement des Juifs en), 1 
265 ; Juifs de B sous l'ancien régime 
7, 117, 252, 315; 8. 206; 9, 264; lé- 
gende du Juif-errant enB., 8, 307; le 
judaïsme secret en B. au xvn* s., 49, 
103, n. 2. 



36 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Belgrade (Les Juifs et la prise de) (1688), 
21, 133; destruction de la communauté 
en 1688, 37, 284 et 287. 

Belgrado (Samuel-Isaac) et Nathanaël Tra- 
botto, 35, 257. 

Beli (Vente des vignes de), Juif de Tou- 
louse (1306), 2, 36. 

Belilhos (Daniel). Sermon funeral, 22, 120. 

Bel infante, famille espagnole de passage 
en Turquie (1526), 2, 326. 

Bella, nom de Juive, 5, 251 ; 14, 67 ; 
femme de Nathan b. Isaac ; de Yehiel 
b. Ouri, 4, 22 ; vieille femme massacrée 
à Nuremberg, 4, 23 ; Juive de Metz 
(1715), 5, 148; 8, 270. 

Bellanoé (Charles). Le judaïsme et l'his- 
toire du peuple juif, 18, 309. 

Bellant, médecin-chirurgien juif de Ta- 
rascon, 39, 98, 265; 41, 67. 

Bellarmin (Robert), cardinal, dirige les 
travaux d'un Index expurgatoire des 
livres hébreux, 30, 263. 

Bellarossa, nom de Juive (Italie, xvi« s.}, 
7, 290. 

Belle, femme Mosse, la maîtresse des Juifs, 
mentionnée pour usure dans un rôle de 
1300, 2, 28; la Juive B. en Bourgogne 
(1333), 48, 226, n. 1. 

Belle-Assez (Belschet), nom de Juive sur 
une stèle d'Arles, 40, 76 ; B. A. de Gon- 
nesse, 1, 65 ; lcnglesche, 1, 63, 64, 65 ; 
le nom de B. A. au xi 8 s., 42, 275. 

Bcllecayre. Voir Davi de B. 

BeUejeune, nom supposé de Rachel, fille 
de Raschi, est à restituer eu celui de 
Belle-Assez, 42, 275. 

Belle-la-Juive. Voir Belle. 

BELLÉLI (Lazare). Deux versions peu con- 
nues du Pentateuque, 22, 250 ; les cinq 
livres de la Loi, trad. en néo-grec (Hes- 
seling), c. r., 35, 132. 

Bellkli (Lazare). Mélanges hébraïques, 
31, 130; un nouvel apocryphe, 50, 267. 

Bellet, femme de Joseph b. Isaac, 4, 20. 

Belletta, femme de Pessah b. Yerahmiel, 
4, 21 ; Juive chassée d'Espagne (1492), 
9, 70. 

Bellida, Juif aragonnais (1492), 9, 70. 

Bellitégua, Juif du Dauphiné, 6, 299. 

Bellona, fdle de Salomon Gard, baptisée 
par Roussa Lea de Milliaud, 3, 107. 

Bellshom (Bonjuhas) (La bibliothèque de), 
(1403), 16, 181 ; B. (Efraym), acquéreur 
d'ouvrages de la bibliothèque de Léon 
Mosconi, 40, 169 ; 42, 277 ; B. (Samuel), 
Juif de Barcelone (1392), 4, 60; sur le 
nom de B., 4, 69. 

Bellum judaicum (Divergences et analo- 
gies dans les récits parallèles du) et des 
Antiquités, 32, 194; 34, 71. 



Belmonte (Jacob Israël) et Don Miguel, 18, 
282; B. David et Moseh, ses fds, 18, 
284; 32, 94, n. 9; B. Jacob et Benja- 
min, deux autres fds, 32, 100, n. 6. 

Belniah, nom de Juive, 38, 247. 

Belnie, Juive française (xiv e s.), 8, 137, 
167. 

Belon (Pierre), du Mans, voyageur, et les 
Juifs, 27, 123. 

Belsazzer du livre de Daniel, 28, 45. 

Beluta, deuxième femme de Samuel de 
Roye, acquittée avec lui du chef de la 
mort de sa première femme (Paris, 1299), 
9 27 

Belvèse, fauhourg de Narbonne, habité 
par les Juifs (1300), 2, 48, note. 

Bembire (La synagogue de), (1490), 37, 
140. 

Benaciat b. Bonfils de Tourves, négociant 
juif (xm e s.), 16, 74. 

Benamozegh (Elie). Israël et humanité, 11, 
274 ; bibliothèque de l'hébraïsme, pu- 
blication mensuelle de ses mss. inédits, 
36, 306. 

Benartuni (Josué), juge général des Juifs 
de Sicile, 13, 209. " 

Ben-Ascher n'était pas caraïte, 7, 201 ; B. 
et la grammaire hébraïque, 31, 302. 

Benavites (Inscription de), 19, 158. 

Ben Bag Bag. Voir Bar lié Hé. 

Ben Baracho, Juif de Majorque (1391), 4, 
38. 

Bendig, accusé de meurtre rituel à Valréas 
(1247), 7, 304; 9,23 4. 

Bendig Aym , médecin juif de la reine 
Jeanne (Provence, 1370), 46, 37 ; sa fa- 
mille, 41, 69, n. 1 ; 47, 232, n. 2. 

Bendig de Bourrian , médecin d'Arles 
(1427), 41, 67, n. 4. 

Bendit. Voir Bandit. 

Bendit, gendre de Vivet Hcrbout, 2, 247. 

Bendit ou Bénédict d'Aviré, martyr de 
Troyes, 4, 13. Voir Baruch d'Avirey. 

Bondit Vidal (En) , Juif de Perpignan (1413), 
14, 58. 

Benè Berak, les descendants d'Aman, et 
Akiba, 5, 182 et n. 5. 

Benedetti (Sâlomone de). Interpretazione 
délia colonna délia sala quadrata nelle 
catacombe di S. Gennaro, 5, 292. 

Bénédict, iils d'Isaac le Riche (en hébreu 
Elias), 3, 290. 

Benedictde Castro et don Miguel, 18,284. 

Bénédict le Ponctuateur et Berakhia Ha- 
nakdan, 20, 154. 

Bénédictions (Les dix-huit). Voir Sche- 
moné Esré. 

Ben-Euezer. Die Judenfrage u. der socia- 
listische Judenstaat, 38, 287. 

Bené-Eiohini, Cabires et Dioscures, 1,126 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



37 



Bené-Etam, famille de lévites jouant de 
la lyre, 5, 295. 

Benenie, Juif à Dijon, après l'expulsion de 
1306, 48, 223. 

Benestru, Juif de Montreux(1637), 12, 162. 

Benestru de Digne, Juif de Carpentras 
(1738), 24, 277. 

Bénévent (Inscription duxn e s. à), 1, 135; 
expulsion de Juifs de B. (1571), 9, 85. 

Beneventus de Chaire, Juif disputé par 
Philippe le Bel et son frère, 2, 25. 

Benè Yeduthun, famille de lévites jouant 
de la lyre, 5, 295. 

Benfeld (Persécutions à) en 1349, 4, 27. 

Benfort (Massacre à) en 1338, 4, 25. 

Ben-Hadad (Le mot ben dans), 21, 229. 

Beniet, Juif de Dole (1286), 7, 4, note. 

Beni-Israël (A sketch of tue history of), 
and an appeal for their éducation, 18, 
150. 

Bénion, Juif de Chàlon (1306% 48, 221. 

Benjamin (Le patriarche) et le traité Dé- 
reck Ereç, 37, 47 ; pierre du pectoral 
représentant B., 29, 88 ; le territoire de 
B. d'après Josué, 29, 31 et 174 ; la tribu 
de B. dans le royaume d'Israël, 2i, 211 
et n. ; importance de la tribu de B. aux 
yeux de R. Meïr, 28, 66. 

Benjamin, exégète mentionné dans le Ha- 
dar Zekènim, 49, 43. 

Benjamin (Abraham), Juif de Londres, 
demande la permission de se iixer à 
Anvers (1769), 8, 225. 

Benjamin al-Nahavendi et le lévirat, 45, 
62 ; B. et le sacrifice pascal le vendredi, 
45, 178; B. et Philon, 50, 11. 

Benjamin (Emil). Rabbi Israël Lipkin Sa- 
lant, 41, 281. 

Benjamin (R.) et le Kol Nidrè, 39, 78. 

Benjamin b. Isaac de Carcassonne (La ver- 
sion hébraïque de l'ouvrage de Jean de 
Bourgogne par), 41, 153. 

Benjamin b. Juda de Rome commente 
Proverbes, Daniel, 3, 143; Ezra, Néhô- 
mie, 36, 120 ; un abrégé de grammaire 
hébraïque de B. et le Pétah Debaraï, 
10, 123; 11, 318; B. fait une introduc- 
tion à la grammaire de M. Kimhi et un 
Mebo Hadiqdouk, 10, 124. 

Benjamin b. Méir Lévi Aschkenazi (xvi e s.), 
10, 187. 

Benjamin b. Mischaël (Les Azliarot de), 
traduites en versjudéo-persans, 43, 101, 
n. 2. 

Benjamin b. Moïse de Rome (Le S. Tescfwu- 
bot Hanoçerim de), 41, 278. 

Benjamin b. Samuel de Coutauces, auteur 
d'une Keroba, 3, 226. 

Benjamin b. Yehiel, Juif de Colchester 
(1252), 5, 247. 



Benjamin de Canterbury et les comparai- 
sons de l'hébreu avec l'arabe, 47, 49, 
n. 2. 

Benjamin de Tudèle et les Juifs de Mar- 
seille, 46, 30, n. 3, 36, n. 1 ; de Chypre, 
34, 179 ; B. à Antioche, 45, 48 ; B. et les 
Hongrois de Constantinople, 2, 143; B. 
et la communauté de Fostàt, 48, 159 ; 
B. à Tripoli, 48, 170, n. 2 ; B. et le roi 
juif de IN'arbonne, 48, 203; B. et les chro- 
niqueurs juifs, 17, 270; son Itinéraire et 
Scaliger, 20, 203 ; quel Todros men- 
tionne-t-il ? 1, 235 ; 3, 2 ; B. et l'Index, 
9, 128. 

Beujaniiiij(Salomon), Juif de Paris (1756), 



49, 122, 137. 



Benjamin Saiil b. Joseph de Rossi, 10, 
189, 202. 

Benjamin Scherwiller, rabbin à Nidernai, 
40, 122. 

Ben-Jeiiuda. Dictionnaire hébreu, 36, 315. 

Ben Kalbà Schabboua, chef d'insurrection 
contre Rome, 6, 60. 

Ben Laanaet Akiba, 3, 112, 115, 117 et 280. 

Ben Maschiah (Commentaire anonyme de 
l'Exode attribué à), 44, 177, n. 3. 

Ben Méir (La lettre de) aux communautés 
babyloniennes en réponse à Saadia, 40, 
261 ; fragments relatifs à B., 41, 224, 
229 ; la querelle de B. au sujet du ca- 
lendrier et les académies babyloniennes, 
42, 173 ; la môme querelle et Saadia, 
48, 149; B. et l'ouvrage intitulé « les 
Quatre portes », 44, 230. 

Bennett. The book of Jeremiah (ch. xxi- 
xlii), 31, 130. 

Ben-Neftali n'était pas caraïte, 7, 201. 

Benneirst (Bonjuha), Juif de Barcelone 
(1392), et son nom, 4, 61 et 69. 

Bennid, nom sur une inscription à Auch, 
19, 221. 

Benoist (La femme maître), mentionnée 
pour usure (1300), 2, 28. 

Benoit XIII et les Juifs de Carpentras, 12. 
51; à Perpignan, 16, 17, et n. 1 ; B. et 
le baptême des Juifs de Sahagun (1399), 
37, 140 ; B. et la bulle de Valence (1415), 
6, 3 ; B. et la rouelle, 6, 94; B. et la 
littérature juive, 30, 257 ; B. dsLUsVEmefc 
Habbakha, 17, 91 ; B. dans le Schébet 
Iehuda, 24, 10. 

Benoît XIV et la synagogue de Carpen- 
tras, 3, 104; le divorce des néophytes, 
A, III, 295 ; 3, 107 ; B. et le meurtre 
rituel de Iampol (1756), 18, 180. 

Benoit (G.). La prédication rabbinique au 
xixe s., 43, 285. 

Benoit-Lévy (Edmond). Etudes historiques 
et juridiques sur le serment more ju- 
daico, 3, 289. 



38 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Benoliel (Joseph-M.). Porat Yosef, 16, 

299. 
Bensemer. Beitrâge zu einor Geschichte 

der Juden in Spanien u. Portugal, 45, 

137. 
Benskeim (Juifs martyrs de) en 1319, 8, 

135. 
Ben-Sion b. Raphaël Sarfati (Venise , 

xvi» s.), 10, 186, 197. 
Ben Sira. Voir Sira. 
Ben Sisa commente le commentaire de 

Raschi sur le Pentateuque, 5, 49. 
Ben Sita (Le surnom du Caraïte), 23, 132. 
Bensly (R.-L.). The fourth book of Ezra, 

32, 291; The fourth book of Mac- 
chabées and kindred documents in Sy- 

riac, 32, 291. 
Ben Sotada et Jésus, 1, 251, 256, n. 1 ; 

6, 295 ; les livres de B., 3, 280.' 
Ben Temalion (L'exorcisme de) par Simon 

b. Yohaï, 35, 285. Voir Bartholomée. 
Ben Tigla, 3, 115 et 117. 
Ben Tsitsit, chef d'insurrection contre 

Rome, 6, 60. 
Ben Thymélion (La légende de), 10, 60 et 

66. Voir Bartholomée. 
Benvenida, mère dTsaac de Castro, 49, 

267. 
Benvenida (Donna), femme de D. Samuel 

Ahravanel, 2, 330. 
Benvenist. Voir Scheschet b. Isaac b. Jo- 
seph B. 
Benvenist, Juif espagnol, i8, 113. 
Benvenist .(Don Abraham) et le règlement 

de Valladolid, 13, 189. 
Benvenist Astruc de Besalu et la taille des 

Juifs de Perpignan (1413), 14, 65. 
Benveniste. Voir Isaac B. 
Benveuiste, surnom d'ibn Baroûn, 50, 192. 
Benveniste 'La bibliothèque de Don Juda 

Senyor) à Salonique, 40, 22'.). 
Benveniste (Samuel) ou Bennevist, Juif 

baptisé à Barcelone (1383-91), 4, 58 et 

62. 
Benzinger (J.). Hebraïsche Archâologie, 

28, 306; Die Bûcher der KOnige, 38, 

287 ; 41, 281 ; Die Bûcher der Chronik, 

43, 285 ; Geschichte Israels, 50, 267 ; 

Bilder- Atlas zur Bibelkunde, 50, 271. 
Ber, Juif de Metz (xvn» s.), 5, 148. 
Bera, iils de Moïse, massacré à Nuremberg 

(1298), 4, 20. 
Berab (Jacob) (La biographie de), 2, 323. 
Berachot Traité). Voir Talmud. 
Berakhia b. Natronaï ha-Nakdan. Son 

identité avec Krespia ou Crisbia, 46, 286; 

ses fables, 20, 154 ; ses gloses, 42, 58 ; 

son éthique, 45, 139; sur son œuvre, 

46, 286 ; sa paraphrase des Emounot, 

5, 6o ; 46, 286. 



Berakhia ha-Cohen et le nombre des libres 
bibliques, 3, 116. 

Berbères judaïsants, 44, 9 et 27. 

Berching (Persécutions et massacres à) en 
1298 et 1349, 4, 15 et 27. 

Berdiansk (Juifs et synagogue de), 2, 309. 

Berendts (A.). Studien iiber Zacharias- 
Apokryphen u. Zacharias-Legenden, 34, 
135. 

Berengario, Juif de Manresa, 5, 287. 

Berengarius badorch. Voir Badorch Bon- 
juha. 

Berengarius dezcortey. Voir Falco (Juceff 
des). 

Berengarius Ferrarius. Voir Ferrer Juceff. 

Berengarius Oliverius. Voir Ferrer Juceff. 

Berenguer Ramon II (Juifs à Barcelone 
sous), 48, 142. 

Bérénice (La reine), 28, 311 ; B. et Quinti- 
lien, 11, 167, n. 4; B. et Juvénal, 11, 
189; B. et Tacite, 19, 62. 

Bérénice (Synagogue de Schédia consacrée 
à), épouse d'un Ptolémée, 45, 162. 

Bérénice (Le 7:o).ÎTeu[xa de), 40, 53. 

B reschit Rabba (Edition critique du), 45, 
155 ; 46, 301 ; traduction allemande du 
B., 3, 294; études sur le B., 2, 323; 
ses sources, 3, 305 ; lepseudo-Raschi du 
B., 46, 314 ; les deux Yalkout et les ci- 
tations du B., 25, 46 ; 26, 79 ; le B. et le 
Scoliaste de la Meghillat Taanit, 41, 267 ; 
le B. et le Midrasch Samuel, 26. 304 ; le 
B. et Nicolas de Lyre, 26, 178; le mot 
"jriN dans le B. et Philon, 42, 285 ; la 
création de la lumière dans le B. et 
Philon. 43, 142. Voir Midrasch, Margel. 

Bereschit rabbati et le PugioFidei, 14,295 ; 
17. 313: 18, 152 : le:; rapports du B. R. 
avec le Rabba Rabbati et Moïse Hadar- 
schan, 17, 313 ; le B. R. et Eldad Ha- 
dani. 17, 317; 25, 39. 

Bcrezi-Savah = Berezis havangah (Le feu), 
1, 189, 191. 

Berg 'J. Frédéric). The influence of the 
Septuagint upon the Pesittà Psalter, 

32, 292. 

Bergame (Louis XII chasse les Juifs de), 

33. 91. 

Bergel (Joseph). Der Himmel und seine 
Wunder, 2, 309 ; Mythologie der alten 
Hebrâer, 5. 120 ; 6,' 128 ; Die Medizin 
der Talmudisteu, 10, 266. 

Berger (Philippe). Notice sur les carac- 
tères phéniciens destinés à l'impression 
du Corpus inscriptionum semiticarum, 
1, 124; l'ange d'Astarté, 1, 125 ; ins- 
cription néo-punique d'Altiburos, 23, 
149; les origines babyloniennes de la 
poésie sacrée des Hébreux, 50, 267. 

Berger (Samuel). Quam notitiam linguae 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUiMES 



30 



hebraicœ habuerint Ghristiani medii 
irvi temporibus m Gallia, 28, 149; les 
Bibles castillanes (avec appendice sur les 
Bibles portugaises), 41, 281. 
BERGMANN (J.).Deux polémistes juifs ita- 
liens, 40, 188 ; les éléments juifs clans 
les Pseudo-Clémentines, 46, 89. 
Berkheim (Persécutions à) en 1338 et 1349, 

4, 25, 27. 
Berkowitz (H.). Kiddusli or Sabbath sen- 
timent in tbe home, 38, 287. 
Berlin (Juifs à) au xiv e s., 10, 278; Juifs 
exilés de Vienne à B., 18, 294 ; massa- 
cre à B., 4, 26, 38; Juifs brûlés à B. 
(1510), 5, 102; 16, 96 et 99; les célé- 
brités de la communauté de B. (1671- 
1871), 7, 290 ; Nehémia Hayyoun et 
Naftali Cohen à B., 36, 262 ; le judaïsme 
à B. en 1872-97, 36, 130. 
Berlin (N.). Reality in fiction (voyage au 

Guéhinomj, 14, 122. 
Berliner (Adolf) . Personliche Beziehun- 
gen zwischen Christen u. Juden im Mittel- 
alter, 3, 132; Beitrâge zur Géographie 
u. Ethnographie Babyloniens im Tal- 
mud und Midrasch, 8, 291 ; Synagogal- 
Poesien, 9. 124; Die Srhriften des D r M. 
Steinschneider, 12, 308 ; Aus den lelz- 
ten Tagen des romischen Ghetto, 12, 308 ; 
Paul de Lagarde nach seiner Natur ge- 
zeiehnet, 14,122; Cens ur und Confiscation 
hebrâischer Bûcher im Kirchenstaate, 
23, 147 ; Aus Briefen Joseph Deren- 
burg's, 23, 149 ; Geschichte der Juden in 
Rom, 30, 129 ; Ueber den Einfluss des 
ersten hebr. Buchdrucks auf den Cultus 
u. die Cultur der Juden, 32, 292; Aus 
meiner Bibliothek, 38, 287 ; Aus dem 
Leben des Deutschen Juden im Mittelal- 
ter, 41, 281 ; anniversaire (Festsehrift) 
de sa 70° année, 46, 283; 47, 133; 
Beitrâge zur Geschichte der Raschi- 
Commentare, 46, 310 ; Zur Lehr' u. 
zur Wehr liber u. gegen die kirchliche 
Orgen im jùdischen Gottesdienste, 48, 
286 ; Die altfranzosischen Ausdriïcke 
im Pentateuch - Commentar Piaschis 
alphabetisch geordnet u. erklârt, 50, 
267 ; Blicke in die Geistes-Werkstatt 
Raschi's, 50, 268. 
Berlinger (J.). Die Peschitta zum I. Buch 
der Konige u. ihr Verhâltniss zum Mas. 
Texte, LXX u. Targum, 36, 125. 
Bernage (Louis Basile de), intendant du 

Languedoc, et les Juifs, 36, 95. 
Bernai Jacob) et les martyrs de l'Inqui- 
sition (1655), 18, 285, n. 3. 
Bernaldez (La « Cronica de los Reyes Ca- 
tolicos » par) et l'expulsion de 1192, 
14, 173. 



Bernard, Juif de Nantes (1780), 33, 99. 
Bernard (Aron) de Castres, Juif de Paris 

(1755), '.!>, 128. 
Bernard Benedict, Juif de Lesparre (xiii» 

s.), 11, 79. 
Bernard (Etienne-Louis) d'Oberberckheim 
(Elie Schwab etle Juif baptisé), 44, 120. 
Bernard (Joau Abraham), Juif du Puy 

(1373), 33, 278. 
Bernard (Lazare). L'antisémitisme, son 
histoire et ses causes, 28, 312 ; antisé- 
mitisme et révolution, 30, 111; Juifs en 
Roumanie, 45, 157. 
Bernard (Lion) à Nantes (1792), 49, 111 

et 113. 
Bernardin de Feltre et les banquiers juifs 
de Ferrare, 20, 35; B. et la banque de 
Yehiel de Pise, 26, 84. 
Bcrnardo Philipp, brûlé pour crime de 

judaïsme (1724), 43, 128. 
Beruardus Arnau. Voir Lobell de Manresa. 
Bernardus Çaclosa. Voir Çatorra Astruch. 
Beruardus Calaf. Voir Nogueres Abraam. 
Bernardus Casais. Voir Juceff Abraam. 
Bernardus Cisa. Voir Abraam Juceff. 
Bernardus Coll. Voir Baro Lobell. 
Bernardus Costa. Voir Mahir Bonjuha. 
Bernardus de Muntalt. Voir Jafiel Juceff. 
Bernardus de Terra. Voir Navarro Jafuda. 
Bernardus Dezcarnes. Voir Vidal. 
Bernardus Dezpont. Voir Vinag Jafuda. 
Bernardus Gualter. Voir Dalell Bonjuha 

Mosse. 
Bernardus Lunes. Voir Adret Abraam. 
BERNARDY (Amy A.). Les Juifs dans la 
République de Sau-Maiïn du xiv c au 
xvii" s., 48, 241 ; 49, 81 ; 50, 129. 
Bernart le borgne, Juif de Paris (1296), 

1, 64. 
Berna ys (Jacob). Ueber die unter Philo's 
Werken stehende Schrift « Ueber die 
Unzerstœrbarkeitdes Weltalls », 7, 294; 
Gesammelte Abhandlungen, 11, 311. 
Bernbourg (Massacre de Juifs à) en 1349, 

4, 29. 
Berncastel (Massacres de) en 1279, 4, 4. 
Berncastel (Abraham de), Juif non expulsé 

de Coblentz en 1561, 3, 298. 
Bernedet , fils de Jacob b. Schabthaï , 

4, 20. 
Bernfeld (S.). Das Buch der Bûcher, 38, 
287 ; Der Talmud, sein Wesirn, seine 
Bedeutung u. seine Geschichte, 41,281. 
Voir D^nbN P3H, 36, 117; 39, 137. 
Bernheim(Mardoché), Juif de Paris (1755), 

49, 129. 
Bernheim (Samsou) demande à habiter 

Horbourg (1767), 48, 110. 
Bernstein (Bêla). Die Schi'ifterklârung 
des Bachja b. Ascher ibn Chalàwa u. 



40 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



ihre Quellen, 24, 295 ; la Révolution 
hongroise de 1848-9 et les Juifs, avec 
préface de M. Jokaï, 43, 157. 
Bernstein (Hermau). In the gâtes of 

Israël, 46, 279. 
Bernstein (Ignace). Catalogue des livres 
parémiologiques composant sa biblio- 
thèque, 41, 316. 
Beroka (R.) (Anecdote concernant) , 48 , 

277. 
Bérose et la chronologie de la Genèse, 

31, 2. 
Berour-Eaïl , siège du tribunal de Yo- 

hanan b. Zaccaï, 39, 40. 
Bertheau (E.). Die alttestamentliche Auf- 

erstehungshoffnung, 50, 268. 
Bertholet (Alfred). Die Stellung der 
Israelitcn u. der Juden zu den Frem- 
dem, 34, 135 ; Die israelitischen Vor- 
stellungen vom Zustand nach dem Tod, 
39, 140; Das Buch Hesekiel erklârt, 38, 
287 ; Zu Jesaja, LUI, ïb.\ EinErklârungs- 
versuch, ib. ; Deuteronomium, 41, 281 ; 
Leviticus erklârt, 43, 285 ; Die Bûcher 
Ezra u. Nehemia erklârt, 45, 137. 
Bertin, ministre de Louis XVI, et les Juifs 

des colonies, 5, 86, 89. 
Bertolio (L'opinion de l'abbé) sur les Juifs, 

1, 127. 
BERTOLOTTI (A.). Les Juifs à Rome aux 

xvi e , xvii 6 et xvm e s., 2, 278. 
Bertolotti (A.). Martiri del libero pen- 
siero e vittime délia Santa Inquisizione 
(xvp-xvni e s.), 25, 128. 
Bertrade et les Juifs deTouraine, 17, 211, 

223. 
Bertrand (Etienne), jurisconsulte, et les 

Juifs du Comtat Yenaissin, 6, 10, 40. 
Bertrandus Çabater. Voir Mahir Abraham. 
Bertrandus Laoça. Voir Juceft* de Pon- 

tardia. 
Bôrûnî (A1-) et les Juifs, 12, 258 ; B. et 
le calendrier juif actuel, 19, 210, 212; 
B. et Anan, 44, 165 ; B. et les Maghà- 
riya, 50, 16. 
Béryle (Agrippa et Bénénice à), 45, 36, 

n. 2. 
Bssalu (Juifs à), 34, 303. 
Besamano (L'usage du), 24, 152. 
Besançon (Juifs à) de 1393 â 1404, 49, 
12 ; B. pendant la peste noire ; la pro- 
pagande juive à B. (1245-8), 7, 2-19; 
B., résidence de Paul de Bonnefoy, 5, 
284 ; Bible ms. à la bibliothèque de la 
Tille de B., 42, 111. 
Besaut (Walter). Jérusalem, the city of 

Herod and Saladin, 18, 309. 
Besozzi (Le P.) et les superstitions jui- 
ves, 3, 101 ; B. et le baptême d'une 
Juive de 3 ans, 3, 107. 



BESREDKA. Note exégétique (nwbïl), 

26, 279. 

Best.mann (H. J.) Entwicklungsgeschichte 

des Reiches Gottes unter dem Alten. u. 

Neuen Bunde. I. Das Alte Test., 32, 292. 

Bétail (Juifs et commerce de), 24, 273 ; 

35, 93. 
Béthar au pouvoir des Romains, 1, 42 ; 

identifié avec Bettir, 28, 315. 

BéLhel (Identification de) , 35 , 198 ; le 

sanctuaire de B., 21, 215 ; B. et les 

pierres sacrées, 2, 327. 

Bet-Hannissôs, salle dans le Temple, 6, 61. 

Bet-Yosef, commencé à Andrinople, 2, 

323. 
Bethléem (La grotte sacrée de) et le culte 
du soleil, 2, 327 ; B. sanctuaire de Juda, 
21, 214. 
Betsabé (L'histoire de) et de David ne doit 

pas être traduite, 3, 141. 
Beth-Schammâr (Le Pseudo-Moïse des 

Juifs du) (735), 28, 293, 
Béthulie (Identification de la) du livre de 

Judith, 3, 306. 
Bettir, identique à Béthar, 28, 315. 
Bctyles (Culte des) et Jacob, 2, 328 ; éty- 

mologie de B., 3, 305. 
Beugnot et les Juifs, 28, 269, n. 2. 
Bevan (A. A.). A short commentary on 

the Book of Daniel, 24, 295. 
Bevan (F.). Last parabel of Ezechiel, 43, 

285. 
Beverovicius, Beverwijck (Jan van), et Me- 

nasseh b. Israël, 49, 104. 
Bevis (sir) of Hamdon, roman imité eu 

hébreu, 5, 147. 
Bewan (E. R.). The house of Seleucus, 46 
279 ; Jérusalem under the High priests, 
50, 268. 
Beyrouth (Culte de Theos Hypsistos à), 36, 
139 ; synagogue à B. en 501, 6, 137 ; ac- 
cusation de meurtre rituel (1890) à B., 
25, 161 ; meurtre d'Arabes et de Chré- 
tiens à B., 5, 127. 
Bézek (Victoire de) dans le livre des Ju- 
ges, 39, 28, n. 3. 
Bezes, Bizès, Bizous équivalents de Bé- 

ziers, 36, 134. 
Béziers (Acquisitions de Juifs 'de), nombre 
et contributions des Juifs à B. (1272), 3, 
215-217 ; (xiv e s.), 41,298; la commu- 
nauté de B. d'après Yedaya, 20, 245 ; 
Juifs et Simon de Montfort à B., 19, 
260 ; marchands de bestiaux juifs à B., 
24, 273 ; Juifs et négociants à B., 35, 
102 ; 36, 92 ; séjour d'Abraham Ibn 
Ezra à B., 17, 303 ; concile de B. inter- 
disant aux médecins juifs de soigner 
les chrétiens, 2, 18. 
Bezold (C.j. Die babylonisch-assyr. Keil- 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



41 



ïnschriften u. ihre Bedeutung fur das 
Alte Testament, 48, 286. 
Biarritz (Juifs à), 22, 111 ; 25, 236. 

BIBLE 

Bible (Ancien Testament). Introductions 
générales. Dictionnaires. — Canon. — 
Histoire et critique du texte. — Manus- 
crits. — Impressions. — Versions et Tra- 
ductions. Targoums. Septante et autres 
versions grecques. Vulgate et autres 
versions latines. Peschitto. Traductions 
arabes, persanes, etc. Traductions occi- 
dentales et modernes. — Commentaires 
généraux. Manuels exégétiques. — 
Etudes de critique et d'exégèse. — 
Grammaire. Lexicographie. Onomas- 
tique. — Histoire. Chronologie. — 
Géographie. Ethnographie. — Archéo- 
logie. Sciences. Lettres. Théologie. — 
— La Bible, les découvertes et les 
civilisations. Assyrie. Autres civilisa- 
tions anciennes. Christianisme. — His- 
toire de la Bible et de l'exégèse bi- 
blique. 

Hexateuque, Jéhoviste, Elohiste, etc. Pen- 
tateuque (Onkelos, etc.). Genèse, et les 
autres livres de la B. dans l'ordre du 
canon hébreu et suivant le même plan 
que ci-dessus. — N.-B. La mention du 
nom de l'auteur renvoie, sauf indi- 
cation contraire, à la bibliographie. 

Introductions à la B. : de Baudissin, 
43, 2S4 ; de Beardslee, 48, 2S3 ; de Blau, 
30, 135 ; de Briggs, 38, 287 ; de Chauvin, 
38, 288 ; de Cornill, 24, 296 ; 34, 139 ; 
d'après Cornill, par Plet, 32, 301; de 
Driver, 23, 150 ; de Frick, 31, 131 ; de 
Kuenen, 12, 126; 14, 305; 30, 137; de 
Rupprecht, 38, 298 ; de Strack, 36, 314 ; 
de Wildeboer, 30, 143; histoire de l'A. T. : 
par Kautzsch, 37, 157 ; par Reuss, 2, 293; 
4, 150 ; de la B. et de l'exégèse, par Wogue, 
2, 316 ; appréciée, 3, 303; la B.,par Dods, 
50, 272 ; par R. St-Hilaire, 8, 320 ; par 
Urqhart, 48, 299; herméneutique biblique 
(Mader), 38, 295 ; qu'est-ce que l'Ecriture 
(T. Calmes), 41, 282; origine de l'A. T. 
(Duhm), 36, 128 ; origine et histoire des 
livres de l'A. T. (Fiske), 32, 295. 

Dictionnaires de la B. : de Cambridge, 
46, 278 ; d'Easton, 27, 279; de Guthe, 46, 
290 ; de Hastings, 36, 140 et 310 ; 39, 
143; de Hastings-Selbie, 50, 275; de Mac- 
pherson, 26, 144 ; de Schaff, 3, 146 ; de 
Vigouroux, 24, 303 ; apprécié, 34, 150. 

Encyclopédies de la B. : de Cheyne- 
Black, 38, 288 ; 41, 282 ; 43, 286 ; de Ham- 
burger, 36, 286 ; de Rosenberg, 34, 131 . 



— BIBLE — 

Manuels de la B. : de Conder, 3, 146 ; 
de Vigouroux, 6, 307. 

Allas de la B. : par Frohmeycr-Ben- 
zinger, 50, 274. 

Canon. Canon de l'A. T. : de Budde, 41, 
281 ; de Buhl, 21, 307 ; 23, 148 ; de Ryle, 
24, 302; de Strack, 4, 297; histoire du Ca- 
non (Neteler), 43, 296; canonicité de l'A.T. 
(Magnier), 24, 300; classement des livres, 
20, 80 et 318; clôture du Canon (Graetz), 
14, 137 ; le Canon au début de l'ère chré- 
tienne, par Van Kasteren, analysé, 34, 144 ; 
livres canoniques et extra-canoniques d'a- 
près Josèphe et le Talmud (Graetz), 14, 
137 ; tradition rabbinique sur l'ordre et 
l'origine des livres de l'A. T., 24, 296. 

Texte. Texte de l'A. T. (Buhl), 21, 307; 
23, 148; son histoire (Loisy), 24, 306; son 
histoire et sa tradition (Kenyon), 32, 296 ; 
notes sur le texte, par Altschùler, 14, 141 ; 
par Cheyne, 48, 287; histoire de l'ortho- 
graphe de l'A. T. (Bardowicz), 30, 129 ; in- 
fluence de la matière des livres sur les 
textes et les versions (Blau), 47, 134 ; texte 
de la B. d'après la tradition babylonienne, 
46, 296 ; les maires leclionis (Bardowicz) ; 
27, 289 ; 28, 313 ; les points extraordi- 
naires, 30, 116 ; abréviations dans les 
anciens manuscrits, 34, 126 ; nombre des 
lettres dans laB. (Blau), 32, 300 ; des ver- 
sets, 3,300; 12, 119; numérotation arabe 
des chapitres de la B.. 35, 129 ; critique 
du texte (Perles), 31, 154 ; ses altérations 
(Graetz), 5, 124; corrections du texte, 31, 
154; leur légitimité, 17, 162; les fautes 
se produisent par groupes, 47, 5 ; ditto- 
grapbies verticales, 28, 281 ; 33, 305 ; 34, 
100 ; 36, 101 ; 37, 207, n. 2 ; 38, 268 ; 39, 
303; 40, 249; 41, 201, n. 10; 42, 120, 
121, 265 et 266 ; 43, 268 ; 45, 290 ; 64, 
147 ; 48, 131 ; émendations de Graetz, 24, 
306; 25, 129 ; 27, 280 ; 30, 134; de 
Kuenen etc.. 43, 300 ; un problème de 
paléographie ( r '^ î ), 47,1; confusion entre 
13 et 12 (Simonsen), 15, 145. Texte mas- 
sorétique, v. Massora. 

Manuscrits. Manuscrits anciens de la B. 
(Kenyon), 32, 296 ; mss. perdus, 35, 123; 
modernité, des mss., 10, 312 ; leur matière 
(Blau), 46, 289 ; longueur des pages et 
lignes dans les mss., 33, 305 ; 34, 94 et 
99 ; fac-similés de mss. (Ginsburg), 36, 
309 ; fragments avec ponctuation nouvelle, 
43, 303 ; texte auté-massorétique, 31, 156; 
papyrus ancien contenant le Décalogue et 
le Schéma (papyrus Nash) , son usage et 
son style, 46, 212 ; le même, par Burkitt, 
46, 299 ; 48, 301 ; 50, 289 ; par X. et Gall, 
50, 289; — mss. bibliques : de la Biblio- 



42 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 

thèque Nationale, 28, 150; 36, 112; 37, 
127 ; de la Bodléieune, 13, 155; du Bri- 
tish Muséum, 23, 99 et 279 v v. l'Index, 
p. 296), 41,301; de la bibliothèque d'Àbou'l 
Azziz, 40, 55 et 264; de celle de Léon 
Mosconi, 39, 242, 40, 62 et 87 ; mss. espa- 
gnols, 25, 277 ; enluminés, 38, 309 ; six mss. 
caraïtes (Hoerning), 19, 156; codex baby- 
loniens de 916 (Ginsburg), 38, 288; 41, 
283 ; nis. de Besançon, 42, 111 ; de Coïm- 
bre, 47, 131 ; écrit à Lisbonne en 1283, 
6, 158 ; à Soria en 1312, 20, 80 ; 37, 127; 
à Zurich, 24, 156; B. de Hananel b. 
Paltiel, 32. 150; copie de la B. faite pour 
Joab b. Benjamin de Rome, 10, 125. 

Editions. B. hébraïque incunable, 3, 
76 et 82 ; Polyglotte Complutensis , 3, 
78, 88 ; 27, 38 ; B. de Crémone et de 
Bàle, 5, 143; B. d'Ixar, 6, 127; B. rabbi- 
nique de Buxtorf, 8, 78 ; 30,70 ; passages 
bibliques gravés par Le Bé, 18, 311 ; B. po- 
lychrome de Haupt(B. arc-en-ciel), 27, 285; 
30, 142 ; 32, 298 ; 39, 143 ; 41 , 287 et 293 ; 
43, 290 et 297 ; 50, 287 ; appréciée. 34, 
313; édition critique de Kittel, 50, 267; 
sur une nouvelle édition de la B. (Kittel), 
45, 142: polyglotte de Yigouroux, 41, 293; 
43, 300 ; 46," 295 ; 50, 287 ; celle d'Anvers 
et l'Inquisition, 9, 128 ; vcUv de Wallon 
mise a l'Index, 12, 313. 

Versions et Traductions. La Septante, 
Saadia et Mendelssohu (Bâcher), 39, 144; 
consultation de Haï sur la traduction de 
la B., 42, 232. 

Targoums, Histoire des T. (Hausdorff), 
28, 313 ; littérature des T.. par Gelbbaus, 
28, 307 ; par Winter et Wûnsche, 24, 299; 
étude de Berliner analysée. 8, 289 ; notes 
de Reifmann, 14, 133 ; de Silber, 6, 303 ; 
ms. du British Muséum (Barnstein), 38, 
303 ; bibliographie des premières éditions 
(Merx), 6, 127; cbrestomalhie de Merx, 16, 
307 ; dictionnaires : de Dalman, apprécié, 
36, 308; 45, 137; de Jastrow, 14, 305; 
16, 154; notes sur le vocabulaire des T., 
47, 134 ; texte des T., 30, 151 ; remarques 
sur leur vocalisation (Merx), 6, 127 ; leurs 
variantes (Rosenfeld), 8, 287 ; rapports 
des T. et de l'Agada (H. Oppenbeim), 2, 
317; 3, 140; 6, 303; les anfhropomor- 
phismes dans les T. (Ginsburger), 24, 297; 
ancienneté de ceux-ci, 43,268; incertitude 
des traditions sur l'origine des T., 43, 236; 
T. écrits à l'époque de la Mirchna, 30, 
152; utiiisés par Beréschit rabba, 2, 323; 
les T. dans le Zohar, 22, 45 ; T. interdits 
(Ginsburger), 41, 296; T. mis à l'index par 
l'Inquisition, 9, 127 ; T. pour les lectures 
de Pàque et Pentecôte (Ginsburger), 30, 



— BIBLE — 
145; défense de traduire en T. certains 
passages (M. Brull], 3,141. -— Onkelos, 
Pseudo-Jonatban, v. Pentateuque. — Tar- 
goûm Jonathan, v. Prophètes. 

Versions grecques. Introduction à la 
Septante (Swete), 43, 290; édition de' 
Swete, 45, 149; concordance de la S. 
(Mûultou-Geden), 36, 132; et des autres 
versions grecques (Hatcb-Redpatb), 24, 
297; étude de hagarde, 24, 300: juge- 
ment sur la S. (G. Jahn), 46, 289: revi- 
sions de la S., 42, 134; par Lucien (Stock- 
mayer), 26, 295; le codex Alexandrinus, 
31, 142; un verset de la S. sur un pa- 
pyrus biblique, 46,213; « Euilat » dans 
la S. (Krauss), 39, 147: histoire de la S. 
(Luzzato), 2. 306; sa date (S. Fricdmann), 
4, 298; elle n'a pas évincé la récitation en 
hébreu des passages consacrés, 46, 215; 
la S. de Pbilon (Conybeare), 26, 295; 32, 
300: Pbilon cite la B. d'après elle, 22, 17, 
n. 1 : le Samaritain et la S. (S. Colin], 27, 
289; la S. en Afrique, 42, 132: ses diffé- 
rentes versions dans ce pays, 42, 134: 
imitée par la B. africaine, 43, 45: carac- 
tère divin qu'on lui attribuait, 42, 133; 
43, 19: prédilection de saint Augustin 
pour elle, 43, 19 et 24: Zacbarias Fran- 
Kel et la S., 43. 303. — Etude sur Aquila 
(Burkitt) 36, 137; Onkelos et A. (Fried- 
mann),34, 140; A., Bymmaque, Théodotion 
et les Hexaples d'Origène cités par saint 
Augustin, 43, 24; fragments îles Hexaples 
de Milan (Klostermanu), 34, 144. 

Versions latines. Manuscrits espagnols 
«le la Vulgate, 38, 309 et 310; ms. d'Albe, 
38, 310; de Girone, 13, 150: d'Olivarès, 
38, 310 et 311 : de Wolfenhiittel, 11, 281 ; 
éd. des traductions latines de l'A. T. (de 
Lagarde), 10, 273: scholia fiebraica sur la 
B. latine, 28, 150 : comment saint Jé- 
rôme fut amené à traduire la B., 43, 17; 
trois phases de sa traduction, 43, 18; 
livres traduits sur l'hébreu, 43, 18; op- 
position contre la Vulgate, 43, 18 et 19: 
ses causes, 43, 19 et 21: différents élé- 
ments de la V., 43, 47: comparée à la B. 
africaine, 43, 47; utilisée par saint Au- 
gustin, 43, 27 et 29; la Y. au moyen 
âge, 32, 307: la V. et les autres versions 
latines en Gaule, 38. 234 et 239; 43, 40: 
connue par Ibn Djanah, 4, 273 ; par des 
rabbins français, 3, 131. — Textes latins 
de la B. antérieurs à saint Jérôme. 12, 
309; 42, 129; fragment d'une vieille trad. 
latine (Molsdorf),°50, 290; Vllala, 2, 145: 
origine de ce nom, 43, 15 ; son carac- 
tère, 43, "16; son autorité pour saint 
Augustin, 43, 24, peut-être critiquée par 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



43 



— BIBLE — 
lui, 43, 27: textes italiens utilisés par lui, 
43, 27: critiqués par saint Jérôme, 43, 
17; la B. latine en Afrique, 42, 129: 43, 
15; comment on peut la définir, 43, 42; 
ce qui eu reste, 43, 42; son origine in- 
digène', 43, 43: son style, 43, 44; souroes 
des citations, 42, 130; pluralité des ver- 
sions, 42, 136; leurs 3 groupes, 42. 130 et 
165; leurs divergences, 42, 132 et 164; 43, 
41; point de B. officielle, 43, 41 et 44; 
deux périodes dans l'histoire de la B. afri- 
caine, 43, 42; existence de traductions au 
début du m B siècle, 42, 151; leur consti- 
tution au milieu de ce siècle, 42, 153; 
livres dont la version existait sous Tertul- 
lien et Cyprien, 42, 155; introduction de 
textes italiens en Afrique, 43, 15; leur 
succès, 43, 17 ; succès des textes mixtes 
en Afrique, 43, 31; persistance des textes 
africains, 43, 37 ; les textes africains de 
basse époque, 43, 38; leur caractère et 
leurs traces, 43, 38 et 39; la B. africaine 
dans la Vulgate, 43,47; son influence sur 
la littérature chrétienne d'Afrique, 43, 49 ; 
la B. de Tertullien, 42, 138; 43, 43; livres 
sur lesquels portent ses citations, 42, 139; 
divergences avec la Vulgate, 42, 139; cer- 
taines de ses citations se retrouvent chez 
d'autres Pères et dans la Vulgate, 42, 143; 
Tertullien se reporte au grec, 42, 141; 
mais il connaît des traductions latines, 42, 
142 et 150; ses citations comparées à celles 
de Cyprien et à la Vulgate, 42, 147; la B. 
de saint Cyprien, 42, 136 et 152; il con- 
naissait une B. au texte arrêté, 42, 155; 
mais qui ne s'était pas imposée à toute 
l'Afrique, 42. 163, 164 et 172; elle repré- 
sente le type pur de la B. africaine, 43, 47, 
n. 2; participation possible de Cyprien à 
la revision de la B., 42, 154; ses deux col- 
lections de textes bibliques, 42, 155; carac- 
tères de ses citations, 42,153; comparées 
avec le De Pascha et la Vulgate, 42, 154; 
avec les textes du concile de Cartilage et 
le De aleatoribus, 42, 162; ses citations 
utilisées par Commodien, 42, 156; et 
d'autres écrivains, 42, 157; dont Lae- 
tance et Victorin, qui ont aussi d'autres 
textes, 42, 166; la B. africaine fidèlement 
suivie par saint Optât, 42, 168; Zenon de 
Vérone, 42, 168, n. 1; et les Douatistes, 
42, 170: 43,34; principalement Tyconius, 

42, 171; la B. de saint Augustin, 43, 22; 
abondance et divergences de ses citations, 

43, 23 et 26; son éclectisme, 43, 25; il 
utilise avec indépendance les textes ita- 
liens, 43, 27; les textes africains, 43, 28; 
la Vulgate, 43, 29 ; — la B. latine au 
moyen âge, 28, 151 et 153: en Gaule, 42, 



— BIBLE — 

133, n. 1; versions européennes et mêlées 
de la B. latine conservées en Gaule et à 
Rome, 43, 40: B. latine île Lyon, 2, 145; 
par U.Robert, 41,288; divergences sur son 
origine, 42, 157, n. 4 : sa parenté avec les 
textes italiens, 43, 27, n. 7; le Pentaleuque 
de Lyon et les anciennes trad. latines (M. 
Vernes), 3, 307; traduction latine de la 
B. au moyen âge, 28, 156. 

Versions orientales. Histoire de la B. 
syriaque (G. Hoffmann), 2, 333: notes sur 
la Peschito, 14, 49 et 277; sur un ms. île 
la P., par Baethgen, 14, 141; par Gwil- 
liam, 11, 296; ms. de la Biblioth. Na- 
tionale, 37, 127 ; origine de la P., 2, 171 ; 
14, 49; 16, 156; 50,29; elle évite les an- 
tliropomorpbisines, 35, 56; Edom et Borne 
dans la P., 14, 50; « le (ils du toit » dans 
la P., 14, 52; traduction arabe connue par 
Samuel b. Hofni, 36,113: traduction arabe 
de Saadia, 24, 309; par S. Frankel, 41, 
296; écrite en caractères arabes, 2, 307; 
trad. pehlvie de la B., 18, 5; date de la 
trad persane, 5, 305; date et modèles de 
la traduction arménienne, 43, 272, n, 1 ; 
trad. néo-grecques, 6, 202 et 295; 22,252. 
Traductions modernes. Trad. de la B, 
en vieux français, 5, 250; 49, 31; trad. 
anglo-normande, 4, 256; bibliographies 
des B. françaises des xv e et xvi e s. (Van 
Eys), 43,288 ; la B. luthérienne (P. Cassel), 
12, 124; B. espagnole de Manassé b. Is- 
raël, 49, 106; B. castellanes et portugaises 
(Berger). 41 , 281 ; traduction hongroise, 12, 
137; 43, 158; traductions : de Boisson, 43, 
285; de Crampon, 50, 272; de Kautzsch, 
24, 302; de Kuenen, 41, 286; de Ledraiu, 
14, 122; 26,287; du Kabbinat français, 
38, 306; 39, 141 ; de Beuss, 1, 309; pages 
choisies (Karppe). 32, 296; trad. judéo- 
allemandes, 5, 143; paraphrase en langue 
vulgaire (Gaster), analyse, 15, 135; chres- 
tomathie anglaise de Montefiore, 38, 296; 
allemande de Waldeck, 6, 301 ; 7, 310 ; B. 
de la famille en anglais, 2, 172. V. aussi, 
plus loin, les Manuels exégétiques de No- 
wack et de Strack-Zockler. 

Commentaires. Commentaires de la B. 
mss. du British Muséum, en hébreu et en 
arabe, caraïtcs en arabe, 23, 99 et 279 
(v. l'Index, p. 296] ; 41, 403; arabes, mss. 
au Brit. Mus., 33,25; arabes, du Yémen, 
5, 305: fragments de commentaires per- 
sans au Brit. Mus., 41, 305; commentaires 
de la bibliothèque d'Abou'l Tzziz, 40, 55 et 
264; de celle de Léon Mosconi, 39, 242; 
40, 62 et 67; commentaires: dAbnulfaradj 
Haroùn,41,307; de D. AJ-Mokaramez, 15, 
148; d'Ascher Schoschan , 28, 305; de 



44 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 

J.Caspi, édités, 47, 147; de Gersonide, mss. 
du Brit. Mus., 41, 304; de J. Hayoùu, 41, 
304; d'Ibn-Bilàm, 2, 333; 17, 173, n. 6; 
d'Ibn-Chikitilla, 31, 309 ; 40, 131, n. 4 ; d'Ibir 
Ezra, mss. du Brit. Mus., 41, 304; notes 
sur ce corn ni. (Beifmann), 3, 140; de D. 
Kimhi, mss. du Brit. Mus., 41, 304; mis 
à l'Index, 9, 127; de Kirkisàni, 5, 305; de 
Menahem b. Helbo, 48, 281; de Messer 
Léon, 22, 86; de JNahmanide, mss. du 
Brit Mus., 41, 304; de Bascbi, mss. du 
Brit. Mus., 41, 304; mis à l'Index, 9, 127; 
de Saadia, 2. 333; cité dans une liste de 
rabbins, 4, 213 et 216; de Tanhoum Ye- 
rouscbalmi, 40, 129; de Yéfet, 41, 306; 
commentaires rabbiniques censurés, 9, 
89; 29, 267; 30, 257; scolies de Bar 
Hebraeus (Gluck), 50, 274 ; postilles de 
Nicolas de Lyre, 26, 172; 27, 250 ; — com- 
mentaires critiques : de Marti, 36, 307 
et 314: 38, 287 et 292; 41, 281 et 284; 
43, 285, 287, 290 et 295; 45, 137; 46, 
280; 48, 291 et 295; 50, 281; de Nowack 
(avec trad. allemande), 24, 297; 25, 130; 
27,280; 34, 139; 38, 289 et 299; 39, 146; 
41, 285, 286 et 290; 43, 283, 289, 290 
et 297 ; de Strack-Zockler (avec trad. 
allemande), 24, 300, 32, 296; 38, 299; 
41, 285; de A. Cabana (en hébreu), 48, 
282; 50, 267; de Heintzeler, 34, 297; de 
Steele-Lindsay, 25, 134. 

Etudes bibliques : de Bacbmaun, 28, 
306; de Cbcyne, 38, 303; de Deissmann, 
31, 131; de J. Derenbourg, 1, 1 et 165; 
6, 161: de Graetz, 14, 137; de Kuenen, 
30, 137 ; de Loisy, 43, 295 ; de Nol- 
deke, 13, 147; de Stosch, 41, 290; de 
M. Vernes, 23, 157 ; de Wellbausen, 
12, 131; 19, 158; 20, 157; 25, 134 ; 
de Wiener, 50, 287; de Winckier, 25, 
134; 28, 311; 32, 299; 38, 301; 39, 146; 
problèmes bibliques de J. Oppert, 28, 
32; recbercbes bibliques de J. Halévy, 
9, 161; 10, 1; 11, 60; 12,3; 13, 1 et 161; 
14, 1 ; 15, 161 ; 17, 1 et 161 ; 19, 1 et 161 ; 
20, 1 et 199 ; 21, 43 et 207 ; 22, 26 et 161 ; 
23, 32; 24, 30; dans la Revue sémitique, 
43, 290 ; 50, 275 ; notes de critique bi- 
blique, de Cheyne, 38, 302; 39, 146; de 
Heilprinn, 30, 134; notes exégétiques, de 
W. Bâcher, 40, 248 ; de M. Lambert, 
22, 129; 24, 139; 25, 246; 26, 277; 
28, 281; 29, 148 et 289; 30, 115; 31, 126 
et 274; 33, 140 et 304; 36, 293; 38, 
268; 39, 299; 40, 81 et 249; 42, 119 et 

265; 43, 268; 44, 122; 45, 289; 46, 147; 

48, 130 et 273; 49, 146 et 297; 50, 261; 

de E. Lederer, 31, 277; de Rothschild, 2, 

321 ; — explications bibliques : d'Aboul- 



— bible — 
Faradj Haroûn, 30, 232; 33, 24 et 197; 
d'Aboulrabi, 21, 246; de J. Ben-Barzilaï, 
17, 272; de Dan Aschkenazi, 36, 289; 
d'Ibn-Baroùn, 30, 157; d'Ibn-Chikitilla, 31, 
310 et 313; de M. Ibn-Ezra, 22, 236 et s.; 
de D. Kimbi, 41, 270 ; de J. Kimhi, 12, 73 ; 
du Kitdb al-Taarikh, 32, 144 ; de Menahem 
b. Helbo, 48, 281 ; du sectaire Meswi al- 
Okbari, 34, 161 ; de Moïse Galant, 36, 177 ; 
de Moïse ha-Nakdan, 12, 73; de Salomon 
b. Samuel, 44, 152; de Samuel b. Hofni, 
15, 277; 16, 106; de Tanhoum Yerou- 
schalmi, 40, 129; 41, 45; du Zohar, 22, 
33 et 219; de Guillaume de Mara, 28, 153; 
de Nicolas Antoine, 37, 175; de Nicolas 
de Lyre, 26, 174; de B. Ehrlich, 38, 204; 
41, 278; 43, 281; explications d'après 
l'arabe. 6, 210 et suiv. (v. Lexicographie <; 
— autorité de la B., par Haussleiter, 50, 
275; par Kônig, 48, 294; critique de la 
B., par Delaurier, 41, 282 ; par Scerbo, 
46, 295; par Zahn, 38, 302; résultats de 
l'exégèse biblique (Vernes), 45, 138; sur 
la critique rationaliste moderne (Hopfl), 
45, 140; critique de l'hypothèse Graf- 
Wellhausen, par Hoffmann, 48, 290; par 
Moller, 41, 287; critique d'une nouvelle 
exégèse (Magnier), 39, 144; règles de la 
critique biblique, 45, 145; règles pré- 
tendues (style, métrique, strophique), 45, 
145 et 146; exposé de la critique mo- 
derne sur la formation de la B., 37, 
157; sa valeur, 37, 158; sur la tendance 
à « poétiser » la B. (Konig), 46, 299; 
date des [livres de la B. d'après le style, 
37, 159; d'après le vav conversif, 26, 
62; date et lieu d'apparition de l'A. T. 
(Scholz), 26, 145; écrits bibliques anté- 
exiliens, 3, 181; variantes dans le Talmud 
et le Midrasoh, 42, 123; variantes de la 
B. (Rosenfeld), 8, 287; littérature salo- 
monienne (Conway) , 42, 282; passages 
suspects dans les livres poétiques (Cheyne), 
36, 136. 

Grammaire, Lexicographie et Ono- 
mastique. Glossaires bibliques, 42, 59; 
la langue de la B. et celle de la Mischna 
(J. Briill), 3, 141; l'araméen de la B., 
sa grammaire, par Kautzsch, 9, 138; 10, 
283"; par Marti, 34, 141; par Strack, 31, 
300; 34,141; 43, 290; paradigmes de l'a- 
raméen biblique (S. Baer), 5, 119; passif 
dans l'araméen biblique, 8, 57; par Vil- 
stadt, 10, 286; — concordances de laB.,de 
Mandelkern, 36, 181 ;[de Strong, 30, 142 ; 
prolégomènes d'un dictionnaire de l'A. T. 
(F. Delitzsch), 13, 142 ; hapaxlegomena 
(Yahuda), 48, 300; aramaïsmes dans la 
j B., 9, 142; leur définition, 46, 152; par 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



45 



— BIBLE — 

Kautzsch, apprécié, 46, 152; mots syria- 
ques dans la B., par Reifmann, 3, 141 ; 4, 
153 et 296; par Miller, 4, 154; explications 
de mots bibliques d'après l'hébreu de la 
Mischna, 7, 65 ; d'après l'arabe : d'Ali 
Ibn Suleiman, 41, 247, n. 6; 42, 77, n. 1. 
et 93, n. 2: de David b. Abraham, 41, 
244; 43, 159; deDounasch bon Labrat, 47, 
51 et suiv.; de Dounasch b. Tamim, 41, 
237, n. 1, et suiv.; d'Êldad ha-Dani, 47, 
53; de Gavison, 42, 96, n. 4; de Haï, 42, 
78, n. 3 et suiv.; 44, 156; 47, 48, n. 3; 
d'Ibn-Balàm, 42, 78, note 3 et suiv.: d'Ibn- 
Baroùn, 41, 233; 42, 76; 43, 158, n. 2; 
d'Ibn-Djanah, 41, 237 et suiv., et 270; 
42, 76 et suiv., et 102; 43, 153, n. 2, et 
156: du ms. d'Ibn-Djanah de Rouen, 41, 
240; par Bâcher, 8, 290; d'Ibn-Ezra, 41, 
239; 42,79 et suiv.; 43, 158, n.2: 47,54, 
n. 4 et 56; de M. Ibn-Ezra, 41, 238, n. 2 
et suiv.; 42, 88, n. 6; d'Ibn-Giat, 41, 82, 
n. 10; d'Ibn-Koreisch, 41, 242 et suiv.; 42, 
77 et suiv., et 101; 43, 159, n. 3: par 
Kppcnstein, 43, 302; de D. Kimhi, 47, 
56; de J. Kimhi, 41, 238 et suiv.; 42, 
100; de Maïmonide, 41, 238, n. 2; du 
Minhat Yehouda, 42, 89, n. 6; 47, 50, 
n. 2; de Moïse ha-Darschan, 41, 47 et 
suiv.; de Saadia, 41, 241 et suiv.; 42, 77 et 
suiv., 101 et 102; de Saadia Ibu-Danàn, 
41, 238, n. 2 et suiv., et 268 ; de Salomon 
b. Samuel, 44, 153, n. 2, et suiv.: de Sa- 
muel Ibn-Masnûth,41, 241, n. 4; 43, 158, 
n. 2: de Simon Duran, 41, 238, n. 2, et 
suiv.: de Tanhouni Yerousehalmi, 41, 
239 et suiv.; 42, 80, n. 7; de Zerahya b. 
Schealtiel, 41, 241, n. 5. et suiv.; 42, 77 
et suiv.; 47, 50, n. 2; des écrivains fran- 
çais, 47, 47; « élever la corne » (D.-H. 
Muller), 28, 317; « terre de lait et de 
miel », par Guidi, 46, 299; par Stade, 45, 
155; les dérivés de la racine pi^ dans 
l'A. T. (Kautzsch), 2, 312; la préposition 
by dans l'A. T.(Budie), 5, 293 ; — fragment 
arabe d'onomastique biblique (Guidi), 48, 
301; noms propres bibliques, 2, 123; 8, 
317; par Gray, 34, 136; noms bibliques 
d'origine nabatéenne (Neubauer), 11, 296; 
les noms de lieu hittites et les noms bi- 
bliques, 15, 187; les noms de personnes 
dans la B. et dans les inscriptions himya- 
rites, 1, 56; les noms propres de la B. et 
les croyances populaires, 31, 132; noms 
bibliques dans lesquels le tétragramme 
entre en composition, 9, 163; le nom de 
Miriam dans la B., 34, 152. 

Histoire et Chronologie. L'histoire dans 
l'A. T. (Kittel), 34, 140; autorité de l'his- 
toire biblique, 45, 143: mensonges de 



— BIBLE — 
l'histoire biblique (Sommer), 46, 295; ori- 
gines de l'histoire d'après la B. (Lenor- 
mant), 6, 135; histoire des Israélites d'a- 
près l'exégèse biblique (L. Ménard), 7, 303; 
réalité historique dos personnages bibli- 
ques, 45, 146 et 147; interprétation my- 
thologique dos récits bibliques, 45, 146; 
distinction entre les faits légendaires et 
les faits historiques, 45, 147: dates otages 
dans laB., 45, 285; les fractions des jours 
et des années comptent pour des entiers, 
45,286; l'année biblique, 22, 14, n. 1; 
époque d'Abraham d'après la B. et l'épi- 
graphe égypto-babylonienne, 19, 178; Scn- 
nachérib et ses fils dans la B., 20, 1 ; — 
chronologie de la B., 19, 202; 28, 43; par 
Bousset, 41,297; par Dumas, 24, 296; par 
Kessler, 5, 294; par Gli. Lagrange, 27, 
281 ; par Neteler, 25, 131; 26, 144; 28, 
309 ; par Oppert, 1, 308; son autorité, 19, 
180; 31, 2; ses principales dates, 19, 179; 
le système de computation biblique com- 
paré aux systèmes chaldéen et égyptien, 
31, 1; la chronologie biblique d'après les 
éclipses des cunéiformes (J. Oppert), 2, 
341; d'après Daniel, 19, 204; d'après 
Kirkisâni, 19, 204. 

Géographie et Ethnographie. Géogra- 
phie de la B., par Glaser, 21, 308; par 
Withney, 3, 146; notes de géographie bi- 
blique (Cheyne), 38, 202; carte de la Pa- 
lestine biblique (Benzinger), 21, 300; pu- 
bliée par la « Palestine Exploration Fund », 
2, 345 ; la B. et les études topographiques 
(Le Camus), 24, 306; noms géographiques 
de l'A. T. (Kampfmeyer), 26, 142; expli- 
cations de noms de villes, 15, 169; iden- 
tification de localités bibliques (Conder), 
4, 156; liste des noms géographiques à 
l'est du Jourdain mentionnés dans la B., 
2, 154; Antioche nommée dans la B. d'a- 
près la tradition juive, 45, 29; « Assur » 
dans la B. (Feuchhvang), 34, 144; loca- 
lités arabes dans la B. (Konig), 45, 145; 
Kédar et Nebaiot dans la B., 48, 29 et 176 ; 
le Sinaï mentionné dans la B., 24, 60 et 
n. 1 ; le Sinaï biblique (Lagrange), 39, 147; 
place du mont Sion à l'époque biblique, 2, 
156; — ethnographie de la B. (Glaser), 21, 
308 ; mélange des peuples en Palestine 
d'après la B., Act., 47, ix; mélanges de race 
dans la B. (Neubauer), analysé, 12, 127; le 
nombre des peuples bibliques, parKrauss, 
38, 305; 41, 297; par S. Poznanski, 50, 
290; les tribus ismaélites d'après la B., 
48, 29 et 176; les Minéous dans la B., 17, 
316; le peuple des Salamiens dans la B., 
48, 187. 
Archéologie. Archéologie biblique, par 



46 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 

Benzinger., 28, 306 ; par Ncrwack, -28, 309: 
30, 141; articles de Driver, appréciés, 32, 
300: totémisme dans la B., 41, 145: par S. 
A. O.k. 45, 154; d'après Jacobs, 12, 140; 
18, 312: clans totémiques (Jacobs), 30, 
135: le commerce dans la B., Acf., 20, 
xxxvi ; le vin dans la B. (Drlitzsch), 12, 
144; l'esclavage dans la B. (T. André , 25, 
126; enterrements dans la B. [Kuchen- 
meister), 26, 281: le sabbat dans la B., 
21, 18: les noms de mois dans la B.. 2, 
125: 3, 180 et 302: l'année biblique d'après 
Hitzi::, 22. 14, n. 1; prières et lectures 
publiques dans la B., 31. 170 et 180: for- 
mules de salut dans la B., 6, 73, n. 1; 
baisement de mains dans la B , 22, 131; 
le mariage dans i'A. T. (Schwarz), 43, 303: 
la femme dans l'A. T., par Canonge, 36, 
126: par Koestsveltl, 38, 294; la femme 
dans l'antiquité biblique (Mavbaum), 9, 
135: le médecin dans la B. (Preuss , 31, 
141: la médecine dans TA. T. (Ebstêin), 
42. 2N8: obstétrique dans la B., 40, 37: 
le roi idéal de TA. T. (Oettli . 32, 296: les 
Anciens dans l'A. T. Seesemann), 32. 298: 
le Kab Saris et le Tartan dans la B., 20, 
7 et 8. 

Sciences et Lettres. La science de la 
B. (Brennan), 36,307: astronomie [Schia- 
parelli . 48, 299: 50, 284: mythologie 
(J. Berjrel), 2, 309; manuel de mytho- 
logie (Srlmltze), 4, 292: 6, 128; la B.' et la 
science naturelle (F. Preyer), 32, 300: les 
tremblements de terre dans la B., 2, 313; 
zoologie de la B. (Schwarzstein , 41, 279; 
l'œil dans la B. [Rosenzweig , 25. 132: le 
serpent (Murion), 30, 288; les gallinacés à 
l'époque biblique, 6, 166; les prétendus 
singes et paons dans la B., 21, 63: flore 
biblique (Fonck), 41. 283: B. et folklore 
(Gosquin), 30, 271 : prétendue existence de 
traditions populaires dans la B., 12, 32: 
l'Aggada dans la B., 9, 301 et 31 1 : Ahikar 
dans la B. (Gosquin), 41, 297: la Cabbale 
dans la B. (Begley), apprécié, 47, 312: 
magie dans la B., 40, 103: la superstition 
dans la B., 2, 143; — théologies de l'A. T., 
de Davidson, 50, 272 ; de Dillmann. 32, 293: 
.le Dttff, 24, 296; de Hitzig, 2, 155: de 
F.-E. Kœnig, 6, 303; de Kuenen, 6, 303: 
de Oebler, 25, 131: de Schulze, 26, 145: 
de Smend, 27, 285; de Stade, 50, 286: 
de Tiele, 4, 293; la religion biblique (Ma- 
tbesi.n \ 38, 295: B. et philosophie reli- 
gieuse Steinthal), 23. 156; 31, 140; unité 
religieuse de la B. (Gounon), 41, 283: va- 
riété des idées religieuses de la B., 1, 180; 
passage de la religion biblique au talmu- 
disme [Sack), 18, 311 : philosophie grecque 



— BIBLE — 

dans la B., par M. Frîedlânder, 50, 274; 
par Sellin, 50, 286; morale de l'A. T. 
(Bruce), 31, 130; morale des livres gno- 
miques (Zscliokke^ 18, 312; universalisme 
dans la B., 28, 165: l'A. T. et l'humanité 
(Cornill), 31, 131; la justice dans la B., 
36. 307 ; la bienfaisance dans la B., 
Act., 35; la sociabilité dans la B. (Ro- 
senzweig), 32, 298 ; le Dieu biblique 
(Turner), 41, 293: l'idée de Dieu dans la 
B. (Jacobs). 2. 328: (Moller), 48, 296; 
le nom divin dans la B , par Giesebrecht, 
apprécié, 43, 288 ; emploi de Sehaddaï 
dans la B., 47, 7 et 13: la justice de 
Dieu dans l'A. T. [Martin), 25, 131 ; le 
royaume de Dieu dans la B., par Best- 
mann, 32. 292: par C. von Orelli, 5, 129; 
les esprits malfaisants dans l'A. T. H. 
Dulim), 50, 272: démonologie dans la B., 
40, 203; absence de démons dans la B., 
45. 143: la B. ne parle pas du Diable, 
3, 141: l'eschatologie de la B. et de l'E- 
vangile, 1, 182, n. 2; les termes sur 
l'àme dans l'A. T. RosenblutlO. 36, 312; 
l'immortalité de l'àme dans la B., par 
Bruston, 3, 132: d'après J. Halévy, 6, 292; 
la résurrection dans la B., 1, 1N2 : mes- 
sianisme dans la B., Act., 22, xx ; par 
Cassel, 12, 124; par Pick. 13. 144; par 
Piolet. 41, 288: par Vaconius, 25.134; 
son évolution, 23, 33: le Christ dans l'A. T. 
Goodspeed), 41, 283; le Dieu-Homme, 
l'Immaculée Conception et la B., 5, 241 : 
Baaî dans la B., 14, 53: sacrifices hu- 
mains dans la B., 44, 24: culte des astres 
dans la B., 14, 53; culte du plia lus dans 
la B., 2, 322: histoire du sacerdoce de 
l'A. T. (Baudissin , 21, 306: le jour du 
Pardon dans la B., 6, 306: le jeune et la 
prière dans la B., 47, 161 : le serment 
dans l'A. T. (Happel), 27, 280 : anathéme 
dans l'A. T. (Mandl), 28, 312: interdic- 
tions alimentaires dans la B., 44, 144 ; 
textes bibliques sur la circoncision, 15, 
182; —valeur de l'A. T. (Kautzsch;. 45, 
142; son inspiration, 25, 134; 26. 288: 
par Lagrange et Dick, 34, 144: par 
C.-G. Montefiore, 28. 314; son originalité, 
Act.. 22. xvn : elle ne nous a conservé 
que des échantillons de chaque genre, 
1, 2; les titres des livres de la B. et leurs 
auteurs, 35, 19: la joie dans l'A. T. 
(Wunsche ), 32, 299: le sentiment de la 
nature dans la B. (J. Simon), 27, 285: la 
sagesse dans la littérature biblique (Graeiz , 
15, 147; les énigmes dans la B. (Wûnsclie); 
analysé, 6, 301 ; paraboles et énigmes 
dans la B. d'après M. Ibn-Ezra. 22, 80 ; 
le pauvre dans l'A. T. (Didiot), 34, 135: 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



47 



— BIBLE — 

48, 287; la littérature des pauvres dans 
la B., 20, 161 ; 21, 1 et 161; 24, 196; 25, 
265 (v. Psaumes et Second-Isaïe) ; acros- 
tiches dans la B., 45, 145; morceaux alpha- 
bétiques (Lûhr), 50, 290; la guematria 
dans la B., 47, 314; la poétique de la B., 
d'après Moïse Ilm-Ezra, 21, 98; 22, 62: 
d'après Saadia, 37, 84; caractère de la 
poésie de l'A. T. (Flockner), 39, 143; 
poésie arabe et la B. (Gall), 48, 302 : 
chants populaires dans TA. T. (Budde), 
34, 133: les morceaux poétiques insérés 
dans la B., 24, 196; leur plan, 24, 197; 
leur parenté, 24, 199; ce ne sont pas des 
poésies de circonstance, 24, 199: thèmes 
poétiques uniformes, 23, 192: l'élégie hé- 
braïque (Budde), 3,309; 25, 140: 26. 296; 
trop es bibliques d'après M. lbn-Ezra, ±2, 
71 et s. ; métaphores bibliques (Monte- 
flore), 27, 288 : la vie des métaphores 
dans la B. (I. Loeb), 23, 150; expressions 
imagées de la B. transposées en histoires 
ou mythes, 25, 271 : le langage figuratif 
de la B. (Neil), 25, 131: figures du lan- 
gage dans la B. (Bullinger), 41, 281 ; 
paronomasies dans l'A. T. (Gasanowicz), 
30, 130 ; absence de rimes dans la B., 
45, 145; mèlro et rythme dans les poésies 
bibliques, 2, 151 ; rythme métrique et 
slrophique dans la B. (Doller), 39, 143; 
essai de trouver un rythme, dans la 
B. par Eléazar Aschkenazi, 14, .295; 
métrique de la B. par Bickell, 3, 308; 
4, 285: apprécié par D. de Giinzburg. 3, 
133: par Ley, 15, 138: par Schloegel, 41, 
289 : par Sievers, apprécié, 45, 157 ; d'après 
Origène (Ley), 26, 295; d'après M. lbn- 
Ezra, 21, 107; théories de Bickell, Ley 
et Duhni, 43, 145; faiblesse des études sur 
la prosodie biblique, 43,286: absence de 
métrique et de prosodie dans la B., 3, 
152; caractère de la métrique biblique, 
45, 146; strophique biblique, 50, 296; 
parBrigirs, 15, 144; par Millier, 38, 292; 
par F. Perles, 34, 141 : par llubeu, 38, 
303; faiblesse des théories de Lohr et 
de Cornill sur la strophique biblique, 
45, 146. 

La Bible, les découvertes et les civi- 
lisations. La B. et les découvertes, 21, 
302; par Boscawen, 31, 130; par A.Lods, 
48, 295: par Oppe.rt, 27, 289; par Ur- 
quhart, 43, 300; 46. 297; par Vigouroux, 
34, 142; les découvertes et la traduction 
de la Bible (Urquhart). 41, 293; la B. et 
les monuments, par Bail, 39, 139; par 
Boscaxven, 31, 130; 41, 281; par Priée, il, 
288; la B. et la science orientale (Favier), 
41, 283; la B. à la lumière de l'Orient an- 



— BIBLE — 

tique (Jeremias), 48, 293 ; — la B. et l'as- 
syriologie, par Kohler, 48, 300; par Zim- 
niern, 20, 159; mélanges assyriologiques et 
bibliques (Karppe), 36, 137; l'A. T. et les 
fouilles assyriennes (Buddensieg), 2, 328; 
les inscriptions assyriennes et l'A. T. (Ch. 
Bruston), 3, 132; les inscriptions cunéi- 
formes et l'A. T. (Schrader), 6, 139 ; textes 
cunéiformes pour l'A. T. (Winckler), 24, 
304; 25, 134; 46, 297; importance des 
cunéiformes pour la B. (Bezold), 48, 286 ; 
les renseignements de la B. confirmés par 
les inscriptions, 28, 43; civilisation baby- 
lonienne et religion biblique (Koberle), 
48, 294; théories de Winckler combattues 
par Budde, 46, 280; les fouilles et la pré- 
histoire biblique, par Budde, 46, 290; par 
Lohr, 46, 291; l'A. T. et l'histoire et la 
légende assyriennes (Pioches), 46, 293; 
synchronismes assyriens et bibliques 
(Neteler), 25, 131; Babel et B., brochures 
de Delitzsch, 45, 137; 46, 280; 48, 287; 
réponses : de Bahr, 46, 278; de Barth, 
46, 137; de Bœhmer, 48, 286; de Budde, 
46, 280; 48,286: de Dieckmann, 46, 280; 
d'Evetts, 26, 142; de Faîb, 48, 289; de 
Feuchtwang, 48, 289; de Gasser, 48, 290; 
de Geyser, 46, 284; de Giesebrecht, 48, 
290 ; de Goldschmied, 46, 285 ; de Grimme, 
48,290; de Gunkel, 46, 288; de Heyn, 
46, 289; de Hirsch, 48, 290; de Hommel, 
46, 289; de Horovitz, 48, 291; de Jere- 
mias, 46, 289; de Kitchin, 25, 130; de 
KitteJ, 46, 290; de KJausner, 46, 290; de 
Koberle, 48, 294 ; de Kdnig, analysée, 45, 
142; 50, 276 et 277; de Leimdo'rfer, 46, 
290 ; de Lohr, 46, 291 ; de Marcus, 50, 281 ; 
de Meyer, 46, 291; 48, 296; de Miinz, 46, 
292; de Nickel, 48, 296; de Piato, 46, 293; 
de Porges, 48, 297; de Roseuthal, 48, 
298; de Schieler, 46, 295; de Schmidt, 
46, 295; de Sofer, 50, 286; de Sommer, 
46, 295; de Volck, 46, 297; de Walter, 
46, 297; de Weber, 48, 299; de Zorell, 
48, 300 ; le royaume de Cyrus d'après les 
inscriptions babyloniennes et la B. , 19, 
163; la correspondance d'Aménophis IV et 
la B., 20, 199; 21, 43; 25, 136; la mort 
de Sennachérib d'après la B. et d'après 
les cunéiformes, 20, 1; géographie et 
ethnographie bibliques d'après l'assyrio- 
logie (Delitzsch) , 13, 305 ; 14. 1 16 ; « Assur » 
dans la B. (Feuchtwang), 34, 144; noms 
propres en assyrien dans la B., 20, 10; 
les psaumes babyloniens et la B. (Bohr), 
46, 278 ; — l'Egypte et la B. (Volter), 48, 
299; l'égyptologie et la B. (Moor), 41, 
287; noms bibliques expliqués d'après 
l'égyptien par P. Cassel, 14, 123; la 



48 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 
Philistie dans la B., 21, 65; la B. et 
la Phénieie, 1, 305; 2, 329 ; 3, 178; 
noms propres bibliques d'après le phéni- 
cien, 3, 312; la B. et l'archéologie sy- 
rienne (Ermoni), 48, 288; la B. et les 
inscriptions de Zindjirli, 26,159 ; origines 
bibliques du mandaïsme , 22, 301; — le 
Zend-Avesta et la B., 29, 159; 50, 13; 
par Cassel, 13, 142; par Flugel, 39, 143; 
par C. de Harlez, 34, 144; prétendus em- 
prunts de la B. aux croyances iraniennes, 
1, 18; — l'A. T. et le Nouveau, par 
Brandes, 27, 290; par Toy, 23, 156 ; la B., 
le Talmud et l'Evangile (Soloweyczik), 1, 
131 ; l'A. T. employé par le Nouveau (Cle- 
men), 31, 131 ; cité par lui (Hiihn), 41, 284 ; 
l'Evangile de Matthieu et la B. (Lippe), 
19, 156; Jésus et l'A. T. Gloek\ 11, 
279 ; par Reiehenbach, 10, 297 ; le ser- 
mon de Jésus et l'A. T. (Schiirer), 5, 
130; le royaume de Dieu dans l'A. T. et 
le N. T. (Bestmann), 32, 292. 

Histoire de la Bible et de l'exégèse 
biblique. Généralités : histoire de l'exé- 
gèse (Bacber), 24, 299; histoire de la B., par 
Kautzsch, appréciée, 37, 157 ; par Plato, 
25, 132; par Woltuc, 2, 316; la B. dans le 
développement de l'humanité (Haering), 
50, 275; la B. dans l'histoire (Ziemsseir, 

39, 146 ; vitalité de la B. (Blaikie), 24, 297 ; 
la B. et le point de vue moderne (Batten), 
43, 284; la critique moderne et l'A. T. 
(G.-A. Smith), 43, 299 ; la B. et la science 
(Lotz), 50, 280; la B. et la sociologie (O.- 
D. Josus), 1, 127; l'A. T. dans les homé- 
lies (Bering), 43, 290; Aristote et la B. 
(Modlinger), 20, 155; influence de la B. 
sur la formation d'expressions dans les 
langues indo-européennes (Griinwald), 
9, 133; en français, 49, 18; versets bi- 
bliques sur des monnaies et des mé- 
dailles, 12, 312. — Judaïsme : l'A. T. 
dans l'église juive (Smith), 24, 303; in- 
fluence de la B. sur le Schcmoné-Esré, 
19, 21, 23, 26 et 27; la B. d'après Sira, 

37, 311; influence de la B. sur Sira, 34, 
1 et 294; 35, 48; 37, 312; 38, 137 et 210: 

40, 12, 31 et 253; la B. de Josèphe 
(Mez), 31, 139; 32, 297; Philon et la B. 
(Ryle). 31, 139; la B. dans le traité sur 
« l'Indcstructibilité du monde », 7, 291; 
étude de la B. à l'époque talmudique, 2, 
149; critique biblique dans le Talmud, 
par M. Eisenstadt, 30, 130; par Epstein, 

38, 288 ; caractère de l'exégèse talmudi- 
que, 40, 108; terminologie de l'exégèse 
ancienne, par Bâcher, apprécié, 39, 139; 
terminologie exégétique des Amoraïm (Bâ- 
cher), 50,267; noms des parties de la B. 



— BIBLE — 
dans le Talmud, 38, 211; variantes de la 
B. dans le Talmud et le Midrasch, 8, 287 ; 
42, 123 et 286; critique biblique dans la 
Haggada (Friedmann), 2, 317; contre les 
Samaritains, 2, 331; comment la Haggada 
dramatise la B., 1, 107; passages bibliques 
interprétés dans le Midrasch, 3, 109; exé- 
gèse biblique de Nahschon Gaon, 39, 310; 

40, 128; nom de la jB. dans Samuel b. 
Hofni, 16, 113, n. 5 ; Hiwi Albalchi et la B., 
17, 310 ; critique de la B. du temps des 
Gueonim, auteur, but et analyse, 46, 99 ; 
publié par Schechter, 43, 301 ; l'étude de 
la B. d'après Anan, 44, 179; obligatoire 
chez les Caraïtes, 44, 187, n. 1 ; l'exégèse 
juive aux x-xv* ss. (Bâcher), 26, 141; exé- 
gèse des savants français, 49, 50 et 242; de 
Menahem b. Helbo, 48, 280 ; de Raschi, 
Act., 50, xlviii ; de Joseph Caspi, 47,149; 
étude et lecture de la B. dans le Comtat 
Venaissin, 1, 286 et 287; l'exégèse en 
Espagne au xu e s., 17, 172; passages 
expliqués par Ibn Djanah et J. Kimhi. 6, 
212; l'exégèse des théologiens avant Maï- 
monide (Bâcher), 24, 298 ; d'Ibn-Gabirol, 

41, 310 ; de M. Ibn Ezra, 22, 81 et 236; 
du Kozari, 23, 312; de Maïmonide (Bâ- 
cher), 26, 293; 33, 37 et 317; du Zohar, 
22, 23 et 219; la B. dans le dictionnaire 
hébréo-persan de Salomon b. Samuel, 44, 
152; autorité de la B. d'après Spinoza, 
49, 173; laB. de Zunz (D. Rosin), 30, 145; 
critique biblique de Luzzatto (Elbogen), 43, 
302; la B. dans la poésie néo-hébraïque 
(Feldman , 39, 146 ; représentants de l'exé- 
gèse esthétique de la B., 22, 81. — Chris- 
tianisme : étude de la B. chez les Chré- 
tiens, 28,149; les symboles tumulaires de 
la B. dans l'art chrétien, 14, 33 et 217; 
l'A. T. dans saint Paul (Vollmer), 31, 140; 
l'A. T. d'Origène (Van Kasteren), 43, 301 ; 
exétrèse de l'école chrétienne d'Antioche, 
40, 107 ; exégèse biblique de Bar-Hebraeus, 
par R. Gliick, apprécié, 46, 285; ses scolies 
(Gluck), 50, 274; ses citations bibliques 
(Goettsbcrger), 43, 303; exégèse de Iso- 
dhad (Diettrich), 45, 138 ; la B. fran- 
çaise au moyen âge (S. Berger), 8, 320; 
exégèse chrétienne des x - xi e ss., 49, 
242; la B. dans Alexandre de Haies, 19, 
230 ; dans Guillaume d'Auvergne , 18, 
243; Etienne de Cîteaux et la B., 18, 132; 
27, 42 ; 28, 151 ; 48, 214 ; Dante et la B., 
37, 258 ; explications bibliques du gram- 
mairien Virgilius Maro, 38, 231 ; de l'em- 
pereur Frédéric II (Grun), 26, 296; in- 
fluence de l'allégorisme chrétien sur l'exé- 
gèse juive (Bâcher), 9, 135; la B. dans le 
Mistèredu Vieil-Testament, 1, 308; 8,306; 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



49 



— BIBLE — 
trad. de la B. projetée par le pape Clé- 
mont VII, 27, 42 ; défense de traduire la 
B. en catalan (1228), 15, 24; la B. à 
l'époque de la Réforme (S. Kohn), 28, 
312; la B. et Luther (Baehmann), 28, 
306 ; la B. dans Agrippa d'Aubigné (Tré- 
nel), 48, 299; la B et les puritains, 6, 
97; Ruskin et la B. (Brunhes), 45, 137; 
l'exégèse ehez les catholiques, 27, 293; 
28, 307; 32, 306; questions actuelles 
d'Ecriture sainte, par Brucker, 31, 130; 
par Levesque, 32, 301 ; la B. dans l'é- 
glise catholique (Chauvin), 41, 282; la 
question biblique (Delattre), 50, 272; et 
l'exégèse large (Magnier), 27, 283; la B. 
chez les catholiques (Houtin) , 45, 140; 
l'encyclique Proindenlisshnus(La'j:vanî:v), 
32, 301. — Mahométanisme : la B. chez 
les Musulmans, 26, 301 ; 44, 63; 49, 220; 
dans la littérature arabe, 35, 128; cita 
tions bibliques chez les Mabométans 
(Goldziher), 27, 290; dans le Coran et la 
tradition, 35, 130; passages expliqués par 
des auteurs arabes, 35, 128; prédictions 
musulmanes dans TA. T., 31, 142; Maho- 
met et la B., 30, 1 ; la B. dans Al-Béruni, 
12, 263; dans Saïd h. Hasan, 30, 1 ; polé- 
mique pehlvie contre la B., 18, 5; 22, 
317; reproche fait par les Musulmans 
aux Juifs d'avoir falsifié la B., 10, 251. 
— Polémique : Versets bibliques allégués 
contre les Chrétiens, 1, 224; par Joseph 
le Zélateur et d'autres rabbins français, 
3, 5 et suiv. ; par Isaac Pulgar, 18, 69; 
versets interprétés par les Chrétiens, 15, 
117; 18, 48; dans la controverse de 1240, 
2, 253 et suiv. ; 3, 39 et suiv. ; méfaits des 
J. signalés dans la B., d'après la « Sen- 
tinelle contre les Juifs », 6, 112 ; les rab- 
bins défendent que les enfants pratiquent 
laB. [controverse de 1240), 2, 263; la B. 
dans Abner de Burgos, 18, 59; contre les 
arguments tirés de la B. en faveur du 
Christianisme, par Benjamin b. Moïse, 
41, 278 ; controverse anti-chrétienne sous 
forme de commentaires de la B., 47, 142. 
llexaleuque. Introduction à TH., par 
Holziuger, 27, 280; par Steuernagel, 41, 
290; étude de Briegs, 36, 125; de Gie- 
sebrecht, 3, 309; de Wellhausen , 12, 
131: composition de TH., par Carpcn- 
ter, 46, 280; par Montet, 31, 139; par 
Wellhausen, 19, 158; ses documents, 25, 
126; par Carpenter-Battersby, 41, 2S2 : 
ses sources traduites et ordonnées (Addis), 
36, 306; 38, 286; sa modernité d'après 
les critiques, 19, 15; TH. et le Deutéro- 
nome (Montet), 24, 301; il est antérieur 
au psaume 68, 19, 15; chants anciens 



— bible — 
qu'il cite, 12, 3 ; « berith » dans l'H. 
et les livres historiques (Valeton), 26, 
295; l'H. de Lyon. V. Trad. latines de 
la B. ; — Jéhoviste : son lexique et sa 
grammaire, d'après Giesebrecht, 3, 30!): 
les noms propres chez le J. et chez l'EIo- 
histe (Lovvy), 19, 157; la complète delà 
Palestine d'après lui, 2, 232; sa théologie 
(Ayles), 50, 267; — Elohiste : étude de 
Bruston, 6, 307: son style, 6, 289; —Code 
sacerdotal; sa rédaction, 3, 181; son ca- 
ractère et son histoire (Wurster), 8, 322: 
son influence sur les Prophètes (Halévy), 
45, 154; son existence avant l'exil, 12.31 ; 
pendant l'exil (Halévy), 14, 139; Ezra et 
lui (Halévy), 3, 307; « Berith » chez lui 
(Valeton). 25, 140; - Livre de l'Alliance, 
par Baentsch, 24, 295; — Code de sain- 
teté, par Baentsch, 26, 286; par Wurster, 
8, 322. 

Pentaleuque 5 Livres de Moïse, Toral. 
Manuscrits : de Bàle, 5, 250 et 251: de 
Londres, au British Muséum : fragment de 
Séfer provenant de Bavière, 23, 104: 
hébreu, Targoum, traduction arabe et 
Raschi, 34, 108 et 111; hébreu et Mas- 
sora, 23, 109, 111, 112 et 113; hébreu, 
Targoum et Massora, 23, 112; avec les 
Premiers Prophètes, 23, 116; fragment 
provenant de l'Afghanistan, 23, 100; de 
Nimes (fragment de Séfer), 3, 229; de Pa- 
ris, à la Bibliothèque Nationale, 8, 183; 
37, 128; hébreu, Targoum et Raschi, 37, 
131; à la Bibliothèque de l'Alliance Israé- 
lite (ms. de 1487), 49, 285; ms. de Parme, 
23. 135; de Wolfenbùttel, 11, 281: frag- 
ments en lettres arabes, 41, 302; ms. per- 



san, 5, 



304 



ms. chinois, , 130 ; mss. de 



la communauté de Kaï-Fong-Fou, 41, 301 ; 
mss. espagnols, 18, 66, n. 1; 25, 276 et 
277; manuscrits orientaux au Brit, Mus., 
23, 107; mss. yéménites, 4, 275; 5, 47, 
n. 1 ; avec Massora (au Brit. Mus.), 23, 
106; ms. de Joseph de Pontailler, 8, 182, 
n. ; ms. illustré par le peintre Mosé de! 
Castellazo, 22, 291 ; faux manuscrit Scha- 
pira, 7, 316; — P. samaritain ms. (Wat- 
son), 38, 293; avec Targoum samaritain 
(mss. du Brit. Mus. \ 23, 107; copie du P. 
samaritain (G. Margoliouth), 48, 300: édi- 
tion de Heidenheim, 9, 125; de Peter- 
manu, 5, 297; notes sur le Targoum sa- 
maritain (Kahle), 38, 293 ; — Éditions du 
P. : avec Onkelos et Raschi, incunable, 
3, 81, 89: avec Onkelos et une version en 
langue vulgaire (Lisbonne 1492), 35, 138: 
avec trad. allemande et commentaires 
rabb iniques (Torah Or), 36, 123: éd. de 
Vigouroux, 30, 142; édition de Constau- 

4 



îiO 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 

tinopleavec traduction en néo-grec, 154"7, 
22, 250; — versions et traductions du 
P. : dissertation sur Onkelos (Luzzatto) , 
2, loi et 326: introduction de Berliner 
analysée, 8, 289; étude de Colin, 25, 
137; de Luzzatto , 2 , 306; 5, 118; de 
Reuss, 46, 294; manuscrit de Bâle, 5, 252: 
notes sur les mss. Yéménites (Diettrich), 
41, 297; édition critique de Berliner, 8, 
288; appréciée par Schûrer, 9, 134; date 
d'Onkelos (P. Rosenthal), 4, 154 et 296: 
5, 134; son origine d'après la tradition, 
43, 236; pourquoi Onkelos a traduit le 
P. en araméen, 2, 163; Onkelos composé 
d'après la trad. d'Akylas, 2, 306; Onkelos 
et Akylas, par Friedmann, 34, 140; 
d'après Rappoport, 2, 306; Onkelos et la 
Halacha (S. Singer), 2, 315; notes sur la 
Massora d'Onkelos (Scheftcl), 2, 321: 
4, 154; Onkelos d'après Samuel 1>. Hofni, 
15, 112; caractère officiel d'Onkelos en 
Babylonie au xi e s., 42, 236; Onkelos 
étudié par les enfants d'après un règle- 
ment scolaire du moyen âge, 2, 163; 
quelques manuscrits n'ont pas la bé- 
nédiction sacerdotale, 3, 141 ; pseudo- 
Jonathan : notes de Reifmann, 2, 317; 
14, 133; ras. du Brit. Mus., 41, 302; sur 
un ms. du Targoum Jonathan (H. Dal- 
man), 36, 137; édition de Ginshurger 
appréciée, 46, 285 ; prétendue antiquité 
du Ps. Jonathan (Bassfreund), 43, 302: 
variations du Targoum Yerouschalmi, 30, 
51 ; anthropoinorphismes dans ce Targoum, 
43, 268; citations de ce Targoum (Gins- 
hurger), 46, 300; Targoum Yerouschalmi 
perdu, 34, 134; le Targoum palestinien 
d'après Haï Gaon, 42, 235; son caractère 
et sa parenté avec le Targoum Yerou- 
schalmi, 42, 236; sa prétendue origine et 
sa diffusion, 42, 236 ; le Targoum frag- 
mentaire, par Bassfreund, 32, 300; 34, 
135; par Ginshurger, 36, 137; notes de 
I. Low, 43, 303 ; étude sur la traduc- 
tion syriaque du P. (Pieifmanu), 2, 318; 
fragments d'une traduction du P. avant 
saint Jérôme (Ziegler), 8, 313 (sur le P. de 
Lyon, v. aux versions latines de la B.) ; 
la trad. éthiopienne du P. et la Septante, 
15, 150: trad. du P. de Saadia, 5, 138, n.4; 
7, 197; 12, 133; 14,118; 25,249; 37,78; 
éditée parDerenbourg, 27, 285; mss. delà 
Bihlioth. Nation., 37, 132 et 134; du Brit. 
Mus., 23, 102, 111, 113 et 289; notes sur 
cette trad. (Schmiedl), 43, 303; 45, 153; 
46, 298; pourquoi Saadia a traduit le P. 
en arabe, 2, 163; sa traduction et le À7- 
tab al'Taarikh, 32,143 ; fragment d'une 
trad. arabe du P. (Hirsch), 41, 284; 



— BIBLE — 
trad. persane du P., 14, 125 ; deux ver- 
sions (néo-grecque et espagnole] du P., 

22, 250; 35^ 132, 314; trad." italienne de 
Léon de Modène, 22, 84; trad. espagnole 
de Manassé b. Israël. 50, 136; trad. judéo- 
allemandes du P., 5, 143 et 315 ; 15, 159; 
le Tzéiia-Ouréna, 5, 145; — commen- 
taires du P.: 148 comm. comptés par R.eg- 
gio, 11, 317; comment. d'Aben-Yohef (?), 
18, 231, n. 1 ; d'Aboul-Faradj-Haroûn, 
33, 214 et 217; 45, 176, n. 3; d'Aboul- 
rabi , 21, 251, n. 1; d'Abraham Maï- 
monidc, 33, 308; d'Abravanel, 30, 267; 
attribué à Anan, 45, 191 ; d'Aron b. Elie 
(Kéler Torah), 34, 165; 45, 51; ms. de 
ce comm. au Brit. Mus., 23, 104; comm. 
d'Aron b. Joseph le Caraïte, au Brit-Mus., 

23, 104; comm. de Bahya b. Asrher, 22, 
88; de Bechor Schor, ms., de l'Alliance 
israélite, 49, 80; édition incunable, 3, 
89; cité dans une liste de rabbins, 4, 
214; loué par I. de Lattes, 4, 220; deux 
comm. de Caspi édités par Last, 50, 266; 
comm. arabe attribué à David Maïmonide, 
au Brit. Mus., 23, 101; comm. d'Elia le 
Garaïte au Brit, Mus., 23, 104; d'Elia 
Vilna, 14, 119 ; d'Eliézer de Touques cité 
dans une liste de livres, 9, 217; de Hay- 
yim Paltiel, 3, 302; deN. B. Hirsch, à la 
Bibl. Nation., 37, 135; de Hizkia b. Ma- 
noah {Hizlwuni), 20, 125; ms., de ce 
comm. appartenant à l'Alliance israélite, 
49, 84; comm. d'Jbn-Balàm, 17, 173 et 
179; son titre, 41, 303, n. 1; comm. 
d'Ibn-Ezra, 17, 302, n. 4, et 303; son 
grand comm., 45, 200, n. 6 ; mss. au 
Brit, Mus., 23, 104 et 109; fragm. ms. à 
Nîmes, 3, 229 ; date de ce connu. 
(D. Kaufmann), 10, 284; additions à ce 
comm., 12, 307; comm. d'Immanuel 
Romi, 2,142; d'Isaac Aboab, en espagnol, 
22, 88; du Tossafiste Isaac b. Ahraham, 
6, 181; d'Israël Isaac Lévi, 12, 123; de 
Jacob b. Ascher, 30, 267; 44, 157, n. 10; 
ms. de ce comm. appartenant à l'Alliance 
israélite, 49, 84; comm. de Jacob de 
Vienne, publié par Grossberg, 18, 308 ; 
de Joseph de Milhaud, ms. de l'Alliance 
israélite, 49, 78; de Joseph l'Official, 1, 
244; de Juda b. Eliézer (Minhat Ye 
houda), 49, 33; 50, 45; ms. de ce com- 
ment, appartenant à l'Alliance israélite, 
49, 273; de Juda b. Isaïe pmE, 13, 
138; de J. Kimhi, 37,92, n. 4; de Kirki- 
sâni, en arabe, 34, 151; de Lempert, 23, 
144; de Léon de Modène, 22, 82; comm. 
faussement attribué au même, 22, 85; 
comm. de Léontin, 49, 234; de Lévi b. 
Gerson, ms. de l'Alliance israélite, 49, 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



51 



— RIBLE — 

279; fragm. ms. à Nîmes, 3, 230; édité 
à Mantour .'ii 1470, 30, 279; Buxtorf et 
ce comm., S, ( S3: comm. attribué à Mat- 
tatia Yiçbari, 7, 154; 9, 117 et 118; 
conini. de Meyouhas b. Elia, 41, 303; d* 
Moïse Isaac b, Samuel Aschkenazi, 3, 
288; de Nahmauide, incunable, S, 331; 
eité par I. de Lattes, 9, 227: Buxtorf et 
ce comm., 8, 82: de Nathan h. Samuel, 
41, 305; de Nataniel b. Isaïe, 25, 153; 
de Nataniel 1». Yeschoua en arabe, ms. 
à la Bibl. Nat., 37, 129; d'Ohadia Bforqo, 
30, 265 ; de Bascbi, ms. de la Bibl. 
Nationale, 37, 133; fragm. ms. à Nîmes, 
3, 229; éd. incunable, 2, 81; éd. de Cré- 
mone 1566 et de Venise 1548, 30, 279: 
comm. de M. Bécanati, 5, 61 ; ms. de 
ce comm. à Nîmes, 3, 236; comment, 
de Saadia, 7, 197; 22, 241; 37, 73 et 
74: 49, 313, n. 1; cité, 47, 185: frag- 
ments de connu., 5, 138, n. 4: 14, 
118; ce comm. cité par le commenta- 
teur Isaac b. Samuel, 41, 203; de SabJ, 
ms., 7, 199; de Salomon Astruc de Barce- 
lone, 37, 96, n. 5; de Salomon Ephraïm, 
30, 91; de Samuel 1». Hofni, 15, 277 ; 16, 
106; de Samuel Magrebi, 41, 307; de 
Samuel b. Méir, édité par Bosin, 3, 130; 
de Schemarya de Négrepout, 10, 87; 
comm. faussement attribué à Sinison b. 
Abraham, 7, 64; comment, de Tanhoum 
Yerouschalmi, 20, 305; 40, 129; de Yéfet, 
41, 306; de Yekoutiel b. Juda, ms. du 
Brit. Mus., 23, 102; fragm. du comm. de 
Yeschoua b. Juda, 45, 54; comm. de 
Zerahya, ms. de l'Alliance israélite, 49, 
280; Tossafot du P., 22, 88; 28, 153; 49, 
33; comm. ms. de Dresde, 14, 107; ms. 
de Vienne. 7, 46, n. 3: comm. écrit en 
Bussie avant 1155 (Neubauer), 25, 139; 
deux comm. mss. appartenant à l'Alliance 
israélite, 49, 279; comm. caraïtes, 35, 
127; 41, 308; fragm. d'un ancien 
comm. caraïte (Harkavy), 26, 292; comm. 
arabes du P., 33, 215 et 216; comm. de 
Manzour al-Dhamâri (Kohut), 24, 301; 
comm. allégorique de Cyrille d'Alexan- 
drie^, 135; comm. de Strack (Genèse à 
Nombres), 24, 300; — études sur le P. : 
par Angelina, 25, 128; par D. Castelli, 
11, 275^ par Hague, 43, 290; par Klos- 
termann, 26, 287; scolies sur le P., 14, 
137; critique du P. (Konigsberger), 26, 
292; 28, 312; noms des livres du P., .!, 
208; style et caractère du P. (RodkinsoiD, 
28, 309 ; son historicité (F. Roos), 7, 
308 ; son antiquité, 1, 31; 21, 64; il 
est antérieur à l'exil, 3, 181 ; origines 
et développement de la Tora (Gom- 



— bible — 
pert), 31. 131; sources du P. et ïeur 
date, 37, 157; les 5 documents de la loi 
mosaïque (Bruston), 26, 295; les sources 
du P., par Lagrange, 38, 305; par West- 
pbal, 24, 304; antériorité des 4 premiers 
livres du P. au Deutéronome, 21, 223; le 
P. antérieur aux Prophètes, 12, 3; contre 
la critique moderne du P. (Hommelj, 36, 
129; la prétendue rédaction critique du 
P. (Noldeke), 13, 147 (sur l'unité du P. 
et les questions afférentes, voir les Be- 
chenhes bibliques de J. Halévy) ; quel est 
l'auteur du P.? (Finke), 41, 283; Moïse et 
le P., par Hoberg, 50, 276; par Spencer, 
26, 145; Ksdras principal auteur du P., 1, 
20 et 30; la rédaction du P. est un com- 
promis entre le sacerdoce et le prophé- 
tisme, 38, 193 ; civilisation avancée à l'é- 
poque du P., 21, 64; la loi d'Hanimourabi 
et la Tora (Oettli), 46, 292 ; les fêtes d'après 
la critique du P., 28, 307; la fête de Pàque 
d'après le P. (J. Muller;, 7, 306; la prière 
dans le P. (Lorriaux), 38, 295; les inter- 
dictions alimentaires dans le P., 41, 144; 
groupement de quelques parties du P. 
{in Leltevbode), 2, 151 et 321 ; 3, 154; 
date des textes du P. relatifs à la conquête 
de la Palestine, Act., ccclxix; leP. et les 
Psaumes, 21, 183 ; et le Cantique de Débora, 
24, 60 ; le mot nbnn dans le P., 33, 141 ; 
explications données par deux versions de 
Gonstantinople [néo-grecque et espagnole), 
22, 254; par Samuel Hasid b. Calonymos, 
48, 282 ; — histoire du P. et liturgie : 
conservation du P., 18, 65; le P. rapporté 
par Titus, par Epstein, 1 1, 277; par Hoch- 
muth, 14, 137 ; promulgation de la loi 
(Friedmann), 8, 316 ; promulgation et 
transcription de la loi, d'après la B. et 
le Talmud (J. Brull), 7, 312; sa rédac- 
tion d'après G ui/ tin, 61 a, 3, 140; les 
8 derniers versets du P. dans l'Aggada, 
2, 318; 20, 304; Massora du P. par Me- 
nahem Meiri, 2, 309; les divisions du 
P. (Friedmann), 5, 134 et 301; 6, 303 et 
250; 7, 146 et 313; 8, 316; 9, 133; 10, 
281; 13, 132; les sections du P. et parti- 
culièrement celles de Mattot et Massé, 6, 
122 et 250 (3, 282 et 284) ; lecture du P., 
2, 311; cycle biennal pour la lecture du 
P., 15, 146; cycle triennal (Theodor), 14, 
137; 15, 147; cycle triennal pour la lec- 
ture de la Loi et des Prophètes (Biï- 
chler), 26, 295; groupement des préceptes 
du P., Simon b. Yohaï et saint Jérôme, 
47, 33; sur la défense de lire et de tra- 
duire en Targoum certains passages du P. 
(M. Brull), 2, 141 ; chapitres du P. qu'on 
lit sans traduire (Friedmann), 5, 301 ; lec- 



52 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 
ture du P. origine de la prière, 31, 180 ; 
lecture du P. le jour du Kippour, 7, 147, 
n. 1 ; lecture des 8 derniers versets du P. 
(Lôwy), 3, 299; enseignement du P. chez 
les anciens Juifs, 47, 40 ; prétendue dé- 
fense chez les Juifs de lire le P., 11, 
281; les sections du P. lues en français, 
5, 146; le P. aurait été traduit de l'arabe, 
21, 246; 22, 160; il aurait été compilé 
par Ezra d'après des apostats, 10, 251; 
influence du P. sur l'Avesta (Halévy), 32, 
302 ; Mahomet et le P., 5, 205 ; les mys- 
tères du P., par Eléazar Aschkenazi, 14, 
295 ; la législation du P. et Henri VIII 
d'Angleterre, 27, 54 ; le P. et David Lévi 
de Barrios, 18, 278; Juifs de Bourgogne 
rachetant leurs P., 48, 220; le P. et la 
xylographie (1521), 22, 291 ; noms des 
livres du P. dans un document savoisien, 
10, 57 ; réflexions morales sur les sections 
du P. (Brausch), 11, 27 \ : les prescriptions 
de laTora (Stern), 14, 131 : usage d'aller 
au-devant du roi avec le livre de la loi 
(Reifmann), 2, 149; les J. de Damas 
portant la Tora dans une procession, 3, 
135. 

Genèse. Manuscrits du Brit. Muséum : 
hébreu, 23, 113 ; hébreu, Targoum et 
Saadia, 23, 113; hébreu et Massora, 23, 
115 ; — édition de Bail appréciée, 34, 
312 ; édition polychrome de Bissel, 26, 
141 ; éd. de Muhlau-Kautzsch, 27, 277 ; 
— Onkelos sur G. d'après les mss. yé- 
ménites (Barnstein), 34, 135; 36, 124; 
Onkelos sur G. 5, 24, 35, 123 ; influence 
palestinienne sur la Septante de G. 1-20, 
35, 122 ; la Septante sur 4, 26, 35, 123 ; 
sur 14, 7 et 16, 13, 35, 123; trad. sama- 
ritaine de la G. (Heidenheim), 9, 125 ; 14, 
140 ; version latine de la G. mentionnée 
par Tertullien, 42, 142, 147 et 151 ; trad. 
arabe et comm. de la G. par Samuel h. 
Hofni, 14, 130 ; trad. et comm. arabes de 
la G. (ms. Brit. Mus.), 23, 105 ; para- 
phrase arabe de la G. (ms. Bibl. Natio- 
nale), 39, 129; trad. et comm. de la G. 
par Gunkel, 43, 290 ; trad. de Kautzsch, 
18, 154; de Lenormânt, 6, 296; — com- 
mentaires sur la G. : d'Abraham Maïmo- 
nide, 33, 308; 49,313 ; d'Ibn-Ezra, 17, 302, 
n. 4, et 303 ; de D. Kimhi (ms. de l'Alliance 
israélite), 49, 281 ; fragment de ceconim., 
3, 137; de Kirkisàni, ms. du Brit. Mus., 
23, 282 ; 41, 305 ; de Lévi b. Yéfet, 41, 
306 ; de Menahem b. Salomon, 43, 281 ; 
45, 135 ; de Samuel b. Hofni, 15, 278 ; 
comm. attribué à Schemarya de Négre- 
pont, 10, 87, n. 2 ; comm. de Yéfet, 44, 
173, n. 3 ; 45, 177, n. 3 et 197, n. 3 ; 



— BIBLE — 
de Pierre Damien et de Rémi d'Auxerre, 
49, 242 ; comm. anonyme découvert par 
Harkavy, 17, 311; comm. chrétien en 
arabe, 23, 105 ; comm. de Dillmann, 6, 
296 ; de Gunkel, 43, 290 ; de Hoberg, 41, 
284 ; de Holzinger, 38, 292 ; de Roller, 3, 
129 ; de de Rosemont, 8, 320 ; de Sayee, 
apprécié, 32, 300 (v. aussi aux trad.); — 
études sur la G. : par Bachmann, 24, 295 ; 
par Driver, 48, 287 ; par Fripp, 25, 129 ; 
par Maclaren, 50, 281 ; par Ryle, 25, 132 ; 
« recherches » de J. Halévy : la création et 
les vicissitudes du premier homme, et la 
migration d'Abraham, 26, 295; le pacte 
préliminaire et la naissance d'Ismaël, 30, 
146; depuis le pacte de la circoncision 
jusqu'à l'Alliance avec Abimélech, 31, 142; 
histoire d'Isaac, 32, 301 ; Jacob à l'étranger 
et la fondation de sa maison, 32, 302 ; les 
sources de la G. (Bacon), 24, 295 ; les deux 
documents constitutifs de la G., 6, 296; 
la G. œuvre des Israélites du Nord, 39, 
300 ; Ezéchiel et la G., 42, 10, n. 3, et 11, 
n. 1 ; l'histoire de Joseph, Esther et Da- 
niel (Rosenthal), 31, 142 ; le relatif 1D dans 
la G. (SkipAvith), 34, 143; étymologie des 
noms propres dans la G., 14, 15 ; historicité 
de la G., 19, 185 ; absence de chrono- 
logie dans la G., 31, 1; graphique des 
synchronismes de la G. (Nestlé), 48,302; 
chronologie de la G. et des Ghaldéens 
(J. Oppert), 2, 342; l'ethnographie de 
G. 10, d'après Dclitzsch , 3, 291; par 
Harkavy, 6, 130 ; d'après Lenormânt, 
6, 136; la G. distingue deux peuples 
arabes, 48, 190; le peuple de Mizza 
dans la G. 19, 316; Gomer dans la G., 
17, 14 et suiv. ; le récit de la Création, 
par G. d'Eichthal, 15, 153 ; par Humme- 
lauer, 36, 310 ; par de Josefowicz, 1, 
127 ; par Kaulen, 45, 142 ; par Netter, 48, 
296; par Verrier, 45, 152; par Zapletal, 
46, 297 ; prétendus emprunts de la G. 
aux croyances iraniennes, 1, 18 ; le 
mythe du Paradis (Stade), 46, 300; les 
fleuves Gihon et Pischon, 6, 135; le péché 
originel et la femme, AcL, v ; le signe de 
Caïn (Stade), 30, 146 ; le signe de Gain, 
les Kénites et la circoncision (Zeydner), 
36, 138; les Bené-Elohim dans la G., 1, 
126 ; les fils de D. et les filles de l'homme 
(Gh. Robert), 32, 301 ; la Tour de Babel 
(Stade), 30, 146; la Tour de Babel, la fa- 
mille d'Abraham et la circoncision (Jed- 
liczka), 48, 293 ; le récit du déluge dans 
la G., son unité, 22, 172 et 188 ; parW.-H. 
Green, 35, 121 ; sa date, d'après P. Haupt, 
3, 134 ; étymologie du nom de Noé d'après 
la G., 39, 299; âge de Noé au moment du 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



53 



— BIBLE — 

déluge, 45, 286 ; le point d'atterrissement 
de Noé (Nôldeke); 13, 147 ; généalogie des 
descendants de Noé, 5, 204 ; Jéhovah-Jovis 
et les fils de Noé, 43, 289 ; longévité de 
Sem, 31, 12 et 20; le groupe de Sem, 6, 
131 ; la descendance de Sem et la Pales- 
tine, 24, 85; Sein et Melchissédec, 5, 4; 
7, 159 ; les Japhétites, 6, 131 ; 17, 161 ; la 
légende des patriarches (Staerk), 38, 299; 
41, 290 ; la religion des patriarches (Lié- 
nard), 38, 295; Abraham babylonien, Jo- 
seph égyptien (Winckler), 46, 297; Abra- 
ham ou les origines du peuple hébreu 
(Dornstetter), 45, 138; les quatre rois con- 
temporains d'Abraham et Amraphel, 17, 1 ; 
ruine de Sodome et Gomorrhe (Blanc- 
kenhorn), 38, 208; le mythe de la fin de 
Sodome (Kraetzschmar), 34, 145 ; la lé- 
gende de Jacob (Staerk), 41, 290; Jacob 
à Béthel (Palmer), 41,287; Zilpa, concubine 
ou tribu, 2, 332 ; Bouz et Elihou le Bou- 
zite, 1, 6; sources de l'histoire de Joseph 
(Leander), 34, 145 ; mots égyptiens dans 
l'histoire de Joseph (Levesque), 39, 147; 
la prophétie de Jacob (Lagrange), 38, 305; 
la bénédiction de Jacob et la Littérature 
des Pauvres, 24, 198, 208, 217; les héros 
de la G. et l'histoire des tribus, 2, 332 ; 
passages expliqués: 

1-11 (Ryle) 25, 132 ; 

1-18 (de Lagarde) 4, 285 ; 

1 6/s, 2,3^11^11) 45, 142; 

2 (Haupt) 34, 140; 
9 44, 313; 

11 31, 133; 

12 34, 314; 

21 44, 315; 

22 31, 281; 



2-4 



(géogr. dans) 17, 161 ; 



2 34, 314; 

3 40, 81 et 251 ; 
(Schill) 46, 299; 

4-3,25 (Ayles) 50, 267; 

20,23 (Stade) 34, 145; 
23 8, 321 ; 41, 202; 

48, 292; 

25 (Edwards) 15, 144; 

3, 6 21, 90; 



14 (Stade) 
16 

(Nestlé) 
17 

(Budde) 
19 
4-5 
1 



34, 145; 

34, 315; 

50, 290; 

41, 146; 

14, 141; 

18, 299; 41, 202; 

14, 1 ; 

36, 102; 



1-4 (de Moor) 32, 297 ; 

2 34, 315; 41, 146; 

3-7 39, 128; 



4, 4 
6 

7 



14-15 
24 



26 
5,29 



BIBLE — 

29, 148; 
9, 164; 

2, 318; 34, 318; 
(Nestlé) 50, 290; 

10 36, 146; 

25, 24, n. 3; 
41, 204; 

14, 21, n. 1 ; 34, 
318; 41, 202; 

39, 299; 
(Budde) 14, 141; 

6-9 (style de) 35, 121 ; 

1 41, 202; 
1-9, 17 22, 161 ; 

2 46, 93 ; 

3 22, 131; 31, 118, 

n. 1 ; 44, 227 ; 

41, 294; 43, 301; 

15, 181; 
36, 138; 

34, 315; 46, 179; 
41, 146; 
34, 315; 
44, 315; 
41, 206, n. 4; 
41, 206; 
34, 315; 

24, 139; 31, 136 
14, 141; 
31, 281; 44, 315 



(Berry) 



i4 



9-22 

r. 



16 

7, 2 
3 

H 
12 
23 

8, 7-8 
17 
21 (Budde) 

9,10 
18-28 
20 
27 
10 



13, 91 



!24; 



6, 135; 34, 316 
13, 163; n. 1 ; 
6, 130, 136; 13, 1 
et 161; 15.201 ; 
17, 14, 161 et 
166; 21, 51; 
(Nestlé) 48, 302; 

(date de) 17, 39 et 41 ; 19, 

186 ; 
10 et 14 (unité de) 19, 185; 



2-4 



17, 161 , 



10 (Feuchtwanir) 36, 304; 

11 13, 21; 

19 13, 18, n. 1 ; 

21 41, 202; 

22 13, 174; 

23 9, 15 ; 
25 41, 202; 

11, 1-9 13, 26; 
6 34, 316; 

9 1, 12, n. 2; 14,16, 

n. 1; 41,203; 

12, 4 34, 316; 

6 15, 175; 34, 316; 

8 29, 32 ; 

15 41, 204; 

14 15, 161 ; 19, 181 ; 

(Jastrow) 41,295; 



S4 



INDEX ALPHABÉTIQUE 





— BIBLE - 




— 


BIBLE — 


14 


(Noldeke) 


13, 147; 




28,19 


49, 184; 


1 




26, 9; 




29, 2 


41, 206; 


2 




10, 3, n. 2 


5 


32 


46, 182; 


5 




21, 222, n. 


2; 


34 


41, 203, n. 5 ; 


5- 


7 


35, 192; 




30, 1 


40, 39 ; 


15 




44, 35 ; 




3 (Stade) 


14, 141; 


6 




26, 55; 




11, 13 


34, 318; 


9 




31, 126; 




13 


28, 189; 


12- 


16 (Couard) 


26, 296; 




19 


10, 299; 


17 




26, 277 ; 




31, 7 


26, 55 ; 


18- 


21 


35, 190; 




11 


50, 12, n. 2; 


19 




35, 196; 




13 


34, 317; 


20 




21, 223; 




48 


41, 203; 


34 




41, 202; 




32,4-33, 17 


39, 33, n. 7 ; 


16 et 21 


48, 29 : 




33,17 


41, 203; 


11 




44, 314; 




18 


49, 188; 


14 




41, 203; 




34, 5 


26, 55 ; 




(Nestlé) 


43, 303; 




7 


41, 203; 


17 




15, 181 ; 




35, 4 


49, 188; 


5 




15, 177; 




8 


41, 206; 49, 187, 


12 




41, 200, a. 


<> • 




n. 4; 


16 




15, 178 et 


180; 


12 


34, 317; 


17 




26, 217; 




17 


40, 39 ; 


18-19 


(Fripp) 


25, 140 ; 




36 


39, 33 ; 


4 




41, 204; 




2 et 3 


14, 15; 


5 




31, 50; 




3 


34, 317; 


11 




40, 38; 




5 


41, 202; 


14 




28, 28 i; 




12 


48, 36; 


24- 


25 


41, 200, n. 


2; 


13 et 17 


19, 317; 


19, 8 




31, 50; 




20-30 


45, 17; 


16 


(Nestlé) 


34, 144 ; 




24 


3, 299; 


38 




2, 123; 




25 


34, 318; 


20, 1 




35, 202; 44, 316; 


36 


. 12, 139; 


2 et S 


39, 299; 




37, 17 


49, 189; 


6, 


8-21 (fripp) 


25, 140; 




26 


39, 34 ; 


10 


(Bâcher) 


39, 147; 




33 


41, 202; 


21,13 




41, 203; 




38 


39, 34 ; 


25 




26, 55 ; 




5 


34, 61 et 317; 


32 




35, 195, n. 


9 • 


12,14,20,21 


34, 54 ; 


22,17 




26, 59; 




26 


31, 50; 


24 




34, 316; 




40,13 


33, 305; 45, 286: 


24,14 




34, 316; 




15 


41, 201; 


15 




41, 202; 




16 


44, 122; 


27 




34, 316; 




41,16 


44, 122 ; 


33 




41, 204; 




34 


35, 109, n. 1 ; 


44 




34, 316; 




43 


14, 153; 


53, 


55 


40, 81 et 253; 


50 


41, 202; 


25, 3 




21, 67; 




42,16 


41, 205, n. 2; 


6 




48, 178; 




44, 4 


34, 317; 


10 




41, 202; 




28 


41, 202; 


12 




48, 29; 




45, 7 


34, 100; 


18 




48, 36; 




46, 4 


41, 204, n. 6; 


30 




41, 203; 




22,27 


41, 202; 


26,18 




41, 203; 




47, 2 


28, 285; 31, 300; 


27,28 




34, 317; 






44, 317; 


33 




25, 246; 26, 160; 


5-6 


34, 318; 






41, 204, 


n. 6 ; 


17 


34, 317; 


39 




44, 309; 




18 


33, 304; 


28, 6 




26, 55.; 




21 


28, 285; 34, 318 ; 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



00 



— BIBLE — 

47,31 16, 133; 50. 29; 

48, 1 41, 206 : 

7 (Bud.le) 6, 306 ; 

10 (Edwards) i5, 144; 
49 24, 208; 30, 115; 

10 30, 115 ; 31, 134 ; 

40, 311 ; 
(Kônigsberger) 25, 137 ; 

14 20, 145 ; 

15 37, 208; 
29-50, 14 35, 121 ; 
32 34, 317; 

50, 9 41, 186, n. 6 ; 

10 35, 121; 

15 44, 31S : 

23 40, 40; 11, 202: 

23 (Stade) 14, 141 ; 

26 41, 204; — 

histoire de la G. : chronologie de la G. et 
Rérose, 31, 2 et 25 ; la G. et le Traité du 
Sublime, 26, 43 ; Tobitetla G. (Abrabams), 
26, 295 ; la table ethnographique de la G 
dans le Talmud. le Midrasch et le Targoum 
(Krauss), 30, 145 ; les Ghamites de cette 
table selon le Pseudo-Jonathan, 24, 82 ; les 
Bené-iïlohim d'après Simon b.Yohaï, On- 
kelos et Symmaque, 46, 93 et 94; G. 14, 
14 et 22, 5 dans le Midrascb, 22, 72; G. 
34, 14 dans le Midrascb, 20, 145; G. 36, 
24 dans le Midrascb, 3, 110; G. 42, 2 
dans le Midrascb, 22, 72; la G. et la si- 
bylle chrétienne, 30, 161, n. : saint Jérôme 
et la tradition juive dans G. (Lagrange), 
38, 305; la jalousie de Gain d'après saint 
Ëphrem, 46, 92; G. 9, '4 et les Caraïtes, 
44, 182, n. 1 : !a G. et les Arabes, 48, 190 ; 
Mahomet prédit dans la G., 30, 12 ; G. 3, 
19 dans un texte pehlvi, 18, 7 et 299: G. 
43, 27 et 46, 4 expliqués par Ibn-Djanab et 
J. Kimhi, 6, 220 et 218: dissertation sur 
G. 1, 20, par Isaac Israéli, 22, 243: G. 42, 
2 et Maïmonile,24, 113; G. 1,26 expliqué 
par Yomtob de Joigny, 3, 4 ; autre expli- 
cation de ce verset dirigée contre la Tri- 
nité, 3, 21 ; G. 35, 16, d'après Salomon 
b. Yona, 46, 311; G. 40, 10 expliqué par 
II. Isaac, 3, 7 ; G. 37, 36 expliqué contre 
les Chrétiens, 3, 23 ; la bénédiction de Ja- 
cob et Pierre le Vénérable, 18, 45 ; G; 1, 
16 ; 2, 23 ; 8, 22 ; 18, 12 et 13 ; 26, 5 ; 50, 
16-17 dans la controverse de 1240, 3, 3!). . 
54 ; 2, 264 ; 3, 43 et 42 ; 2, 253 ; 3, 43 : 
histoire de l'interprétation de G. 49, 10 par 
A Poznanski, apprécié, 49, 307 ; par Zim- 
mels, 25, 137 ; la G. et la science moderne 
(Worcester), 43, 300. 

Exode. Mss. du Rritish Muséum : hébreu, 
23, 113 ; hébreu, Targoum ettrad. de Saa- 
dia, 23, 113 ; - Qnkelos sur K., 2, 315; 



— BIBLE — 

commentaires sur TE. : d'Abraham Maïmo- 
nidc, 33, 308; de Ben-Masehiah, 44, 177, 
n. 3 ; de David b. Roaz, en arabe, pis. du 
Rrit. Mus., 23, 115 ; 41, 305 et 307 ; de Ha- 
nanel, 44, 176, n. 5; d'Ibn-Ezra, 17, 302, 
n. 4 et 303; long comm. du môme, 34, 
177 ; comm. de Menahem b. Salomon, 44, 
287 ; fragment de celui de Saadia, 6, 78 ; 
comm. attribué à Sahl b. Maçliah, 44, 176; 
comm. arabe de Yéfet, 45, 57, n. 1, et 177; 
ms. de ce comm. au Brit. Mus., 23, 114; 
comm. ms. d'un petit-fils de Samuel le 
Pieux, 7, 63 ; comm. caraïte anonyme, 41, 
306; auteur de ce comm., 44, 117, n. 3 ; 
comm. allégorique arabe de « Reschallah » 
(M.Friedlander), 43, 293 ; comm. de Baen- 
tsch, 43, 283; de Holzinger, 41, 28 4; — 
études sur l'E. : de Heath, 7, 314; de 
Neile, 38, 296; de Youngbusband, 24, 304; 
le Pharaon de l'E. (Miketta), 48, 296; date 
de la sortie d'Egypte, 19, 187; topogra- 
phie de l'E., 2, 326 ; la route de l'E , par 
Conder, Clarke, Gell et C. M. W., 6, 306 ; 
par Baker Greene, Hull, 10, 285 ; parWeld, 
7,314; le pays de Goschenetl'E. (Brown), 
39, 140 ; Sinaï Maan Petra (Sargenton- 
Galichon^, 50, 284; le cantique de la Mer 
rouge (Lagrange), 41, 297 ; le Décalogue 
(Wordswortb), 26, 288 ; autres passages de 
TE. expliqués: 

1.10 39, 300; 
16 40, 40 ; 

(Stade) 14, 141 ; 

21 41, 196, n. 2; 

2, 1 9, 168 ; 

3,11-15 9, 165; 

14 39, 31, n. 5; 

15 3, 310; 

6, 3 9, 164; 39, 31, 

n. 5 ; 48, 292 ; 
(Robert) 23, 155: 

7.11 40, 103; 

8, 13 24, 109, n. 5; 

32 46, 153; 

9,24 26 15, 183; 

10,11 41, 206, n. 4 ; 
12,27-41,42 9, 303; 

40 (Couard) 26, 296; 
13,8-14,' 15 9, 304; 

14,20 44,122, 286 et287; 

15 24, 197 et 201 : 

Bender 46,299; 

1 26, 51, n. 2 ; 46 

147; 

2 39, 300 ; 
21 46, 147 ; 
23 41, 204; 

16,15 9, 14, n. 1 ; 

17, 7 41, 206; 



56 



INDEX ALPHABETIQUE 



— BIBLE — 

11,16 3,299; 

19 (Klopfer) 28, 305 ; 

3 26, 59 ; 

13 37, 142; 41, 204; 

20, 4 (Fiichs) 48, 302 ; 
7 48, 292 ; 

24-26 12, 23; 

21, 2 31, 300; 
10 27, loi ; 

20 41, 197, n. 4, et 

205, n. 5 ; 

21 41, 204; 

22 31, 274 ; 
30 41, 204; 

22, 6 41, 201 ; 
12 46, 179 ; 
22 36, 293 ; 
29 47, 179; 

23, 2 26, 278 ; 
5 31, 299 ; 

25,28 41, 203; 

26,24 26, 59; 

25 44, 316; 

27, 8 41, 204, n. 1 ; 

28 42, 9 ; 

17 44, 316; 

17-20 14, 24,u.l; 29, 19; 

28 25, 60 ; 

29, 11 39, 301 ; 

30, 2 44, 316; 

32 41, 204: 

32, 14 40, 251 ; 

33.20 46, 182; 48, 292; 
34, 1 35, 108, n. 1 ; 

13 et 15 40, 82; 

35.17 44, 123 et 124; 
36,38 26, 55; 

37.18 44, 124; 

38.21 41, 202; 
28 26, 55; 

39, 3 26, 55 ; 

39,40 44, 123; - 

histoire de l'E. : Targoum surE. 15, 21, 38, 
237, n. 1 ; Targoum Yerouschalmi sur E. 
7, 11, 3, 306 ; Septante sur E. 24, 5 et 11, 
22, 110 ; E. 22, 28 expliqué par Josèphe, 

11. 313 ; l'E. imité par le poète tragique 
Ezéchiel, 46, 48; E. 26, 12 et 31, 10 ex- 
pliquas d'après l'hébreu de la Mischna, 31, 
10 ; E. 15, 22 et 25 ; 16, 2, 15, 21, 31 ; 22, 
19 ; 28, 17-20 et 32, 2 dans le Midrasch, 3, 
109, 278, 109 et 110; 29, 89 ; 3, 111 ; E. 

12, 1-28; 21, 1-23, 9 d'après Simon b. 
Yohaï, 47, 34; E. 20, 5; 24, 7 et le Shi- 
kand Gûmanîk, 18, 11, n. 4 et 5 ; E. 12, 2 
d'après Menahem b. Salomon et les Quatre 
Portes, 44, 230; E. 14, 28 d'après laMas- 
sora, 34, 95 ; le nom de Haschkem douné 
à la section Bô, 14, 107 ; la section de 



■ — BIBLE — 

Mischpatim divisée en deux, 3, 282 et 284 ; 
E. 12, 6 et Anan, 45, 176 ; E. 34, 6 d'après 
Saadia et M. Ibn-Ezra, 22, 241 ; E. 29, 30, 
d'après Raschi, 43, 94 ; E. 38, 8 expliqué 
par Moïse de Paris, 3, 8 ; E .1, 16 d'après 
D. Kimhi, 40, 42; E. 24, 11 d'après Dan 
Aschkenazi, 36, 289 ; E. 14, 29 expliqué 
contre les Chrétiens, 3, 30 ; E. 20, 4 et 23, 
20 dans les controverses, 4, 85 ; E. 10, 26 ; 
9, 6 ; 14, 7; 21, 35 ; 32, 2 ; 34, 27 dans la 
controverse de 1240, 2, 264 et 265; 3, 46; 
2, 255. 

Lévitique. Edition critique du L. par 
Driver, 30, 142; trad. et comra. de Hoff- 
mann, 50, 276; commentaires : de David b. 
Boaz, 41, 305, n. 2. et 306; 45, 56, n. 5; 
de Kirkisàni, 45, 193 ; de Saadia, 41, 306; 
de Yéfet, 44, 173, n. 3; 45, 51; ses deux 
recensions, 45, 178 et 184; ms. de ce 
comm. à l'Alliance Israélite, 49, 286; com- 
mentaires anonymes manuscrits au Brit. 
Mus., 41, 307; fragments d'un comm. 
arabe (Poznanski), 43, 304; comm. du 
samaritain Ibrahim ibn Yakoub sur L. 23 
(Hanovcr), 48, 290; commentaires: de 
Baentsch, 43, 283; de Bertholet, 43, 285; 
— L. antérieur à l'exil, 3, 307; L. et Ezé- 
chiel 18, 24, 50; L. 17-26 et Ezéchiel (L. 
Ilorst), 5, 149; Nadab et Abihou dans le 
L., 21, 311: la lèpre d'après le L., par 
Munch, 2(i. 287: par Cohn, 38, 289; date 
de la Pentecôte d'après le L., 22, 5 (V. 
aussi Gode sacerdotal) ; — passages expli- 
qués : 



1, 1 


41, 206; 


8 et 12 


39, 300 ; 


52 


45, 25 ; 


2, 2 


45, 25 ; 


3,14 


40, 82; 


26 


44, 123; 


31 


41, 124; 


4, 5 


44, 124 ; 


23 


24, 19; 


33 


41, 206; 


5,23 


42, 123; 


6,21 


41, 202 et 203; 


7,19 


40, 249; 


8,20 


39, 300; 


31 


41, 204, n. 1; 


33 


41, 206, n. 4; 


9, 10 


30, 117 ; 


10, 6 


41, 206; 


14 


45, 25; 


16 


41, 202; 


17 


41, 203; 


19 


46, 153; 


11, 2 


45, 21 ; 


10 


31, 281; 


35 


41,202,n. 4 et 204; 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



57 



11, 


38 




46 


12, 


3 


13, 


23 


14, 


5 




13 




14 




41 


la, 


23 


16, 


32 


n, 


11 


19, 


20 


20, 


7 


22, 


25 (Kucnen 


23, 


40 


24 


10 




12 


25 


,20 




37 


26 


42 




43 


27 






1-24 



— BIBLE — 

41, 204; 
31, 281; 
41, 200, n. 2; 

7, 65; 
41, 204; 
41, 206; 
41, 203; 

41, 206, n. 4; 

42, 119; 
41, 206 et n. 4; 

45, 191 ; 

41, 202, n. 1, 204, 
n. 6, et 206, n. 4; 

42, 124; 
3, 304; 6, 135; 
3, 307; 
9, 171; 39, 34, 

n. 1 ; 
41, 202, n. 8; 

46, 153; 
36, 294; 
33, 157; 
26, 60; 50, 262; 
45, 287; 

43, 129; 45, 287; 
histoire du L. : L. dans les Targou- 

mim, 2, 324; fragments de la Syrohexa- 
pla du L. (Kerber), 34, 144; L. 13, 23; 19, 
13 et 28 ; 21, 18 et 26, 36 expliqués d'après 
l'hébreu de la Miscbna, 7, 65; L. 19, 1-37; 
20, 7-27 et Simon b. Yohaï, 47, 34 ; le nom 
de D. substitué dans L. 24,11, 6, 71; 17, 
244 ; pourquoi les enfants commençaient 
l'étude de la B. par le L., 2, 149 ; L. 16, 3 fai- 
sant allusion à la durée du temple, 22, 72 ; 
universalité des prescriptions de L. 19, 
1-18, 47, 36; L. 11, 37, 44; 18, 16 et 18 
et Anan, 45, 161, 185; L. 12, 4 et les Ca- 
raïtes, 44, 173 ; L. 23, 40, les Samaritains, 
Plutarque et les Garnîtes, 37, 189, n. 1, 2, 
3 ; Midrasch d« Mar Héfez Alouf sur le L., 
3, 288 ; ouvrage midraschique arabe sur 
le L., 25, 153 ; L. 3, 4 d'après Raschi, 42, 
251 ; L. 5, 17-19 d'après Tobia b. Moïse, 
44, 186; le L. et le Hadar Zekènim, 49, 
49 ; L. 23, 2, 3 et 7 dans la controverse de 
1240, 2, 259 ; le L. et le divorce d'Henri VIII, 
27, 18 ; le L. et l'hérésie des Marranes, 
48, 5. 

Nombres. Edition critique des N. par 
Paterson, 43, 297; commentaires : d'Ali b. 
Souleimàn, 41, 307 ; de Bechor-Schor (Neu- 
maun\ 41, 287 ; de David b. Boaz, 41, 305 ; 
d'Ibn-Balàm, 17, 173 ; de Léontin, 49, 234; 
commentaires: de Gray, 48, 290; de Hol- 
zinger, 48, 291; de Hummelauer, 41,284; 
— la loi de la sotah 'Stade), 30, 146; l'épi- 
sode de Balaam intercalé, 1, 6; son ana- 
lyse, 1, 7 ;sonton prophétique, 1,8; com- 





— 


BIBLE — 


paré à Job, 1 


,6; 


étude sur cet épisode par 


Steintbal, 11, 


29'. 


; notes sur les oracles de 


Balaam (Lefr 


inc) 


, 41, 297 ; un verset dans 


la bénédictioi 


i de 


Balaam, 9, 135; la cban- 


son d'Hésébo 


n (L 


agrange), 41. 297; pas- 


sa^es expliqués : 




1,17 




41, 203; 


3.26 




44, 123; 


31 et 37 




44, 124; 


49 




23, 303, n. 1 ; 24, 
143; 25, 263; 44, 
312; 


4, 5 et 26 




44, 124; 


9,10 




30, 117; 


10,35-36 




24, 212 et n., 216; 


11,33 




45, 290; 


13.2-30 




35, 191; 


22 




21, 67 et 69; 


24 




41, 204; 


14,21 




41, 198, n. 4; 


43 




31, 50; 


45 




41, 204, n. 5; 


16, 30 32 




49, 188; 


19, 13 et 20 




41, 201; 


20,13 




35, 192; 


14-17 




35, 191; 


21, 1 




35, 193; 


13 




8, 323; 


14-18 




12, 3; 


17-18 




24, 216; 


27-30 




12 5- 


22-24 (Wobersin) 41, 294 ; 


6 




41, 204; 


23 24 




24, 217 ; 


23, 13 




46, 183; 


19 




26, 55; 


33 




49, 312 ; 


24,10-12 




26, 10; 


22 




48, 36; 


23 




6, 139; 


25, 8 




34, 100; 


12 




44, 315; 


59 




9, 168; 


26,20 




39, 35; 


24 




13, 167; 


54 




41, 204; 


32 




27, 64 ; 


5 




41, 204; 


14 




27, 138; 


33 




46, 183; 


39-42 




27, 61 ; 


33, 42 (Lagrang 


e) 38, 305; 


34 


*- 


26, 1 ; 35, 185 ; 


4-5 




35, 185; 


35, 4 




41, 206; 


25 et 33 




41, 203; — 


histoire des 


N. : 


N. 32, 37-38 et la stèle 


de Mésa, 48, 


295 


; N. 5, 11-31 et Akabia 


b. Malialel,41 


3-5 


; interprétations d'Akiba 



58 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 
etd'Ismaël sur N 4 5, 28, 47, 144; N. 15, 
31 contre les Samaritains, G, 159; N. 10, 
9 et le rituel des jeûnes, 47, 1G1 ; les sec- 
tions de Mattot et Massé, 3, 282 et 284 ; 6, 
122 et 250; N. 11, 16 d'après le Sifré et 
le Midrasch ha-Gadol, 42, 213; N. 15, 
14-16 d'après le Tana debé Eliahu, 20, 
144; N. 12, 21 d'après l'agada et Nissim 
b. Jacob, 47, 182; N. 20, 19 expliqué par 
Ibn-Djanah et J. Kirnbi, 6, 219; discussion 
entre R. Nathan et un pape sur N. 24, 17, 
3, 11; N. 23, 23 dans la lettre de Maïrao- 
nide aux Juifs du Yémen, 24, 113 ; N. 6, 
2 et 11 ; 15, 31 ; 28, 15 ; 30, 2 et 3 dans la 
controverse de 1240, 2, 268; 3, 54; 2, 254; 
3, 40; 2, 269. 

Dentéronome. Etudes sur le D. : de d'Ei- 
chthal, 14, 124; de h. Horst, 26, 295 ; de 
Porges, 48, 297; de Preiss, 24, 301; de 
Vernes, 14, 309; 15, 153; de Westphal, 
24, 304 ; — édition critique du D. par 
Moulton, 34, 141 ; — trad. samaritaine du 
D. en arabe, 3*>, 137 ; — commentaires du 
D. : d'Ali b. Souleimân, 41, 307 ; de David 
b. Boaz, 41, 305, n. 2, et 306; d'Ibn-Ba- 
làm, 17, 173 ; 40, 133, n. 1 ; 42, 78, n. 3 ; 
de Lévi b. Gerson, 1, 74 et 82 ; de Samuel 
b. Hofni, 45, 193; de Saadia, ms., 17, 
312; de Tanhoum Yerouschalmi, 40,129, 
de Yéfet, 44. 184; de Yeschoua b. Juda, 
41, 307; comment, caraite, 4, 299; com- 
ment, anonyme du xiv e s. au Brit. Mus., 
41, 307 ; comment, arabe à Saint-Péters- 
bourg, 17, 311 ; commentaires : de Ber- 
tholet, 41, 281 ; de Driver, 31, 131 ; — le 
D. d'après d'Eichtbal et Vernes, 15, 153; 
D. et Hexateuque (Montet , 24, 301 ; Deu- 
teronomius (Nestlé), 34, 144; 38, 305; 
Deuleronoinhun et Deuteronomius (Gall), 
38, 305 ; oriuine de la loi du D. (Steuer- 
nagel), 32, 299 ; D. et II Rois, 22 (Nestlé), 
45, 155 ; les remarques archéologiques du 
D., 15, 175; le lit d'Og (D. 3), 21, 217 ; 22, 
Act., x ; les peuples étrangers dans le D., 
15, 175 ; Dieu « feu dévorant » d'après le 
D., 1, 189 et n. 2: le cantique de Moïse 
(P. Haupt;, 48, 300 ; ce cantique et la Lit- 
térature des Pauvres, 2 4. 218 ; la béné- 
diction de Moïse et la Littérature des 
Pauvres, 24, 203 et s. ; absence de Siméon 
dans la bénédiction de Moise (Halévy), 36, 
137; les huit derniers versets du D., 20, 
304 ; passages expliqués : 

1, 19 35, 191 ; 

44 41, 204, n. 5; 

2, 4 26, 60; 

23 9, 11, n. 1; 

30 



3. 9 



26, 55 ; 

11, 67; 26, 5; 



24, 



4 



26, 2 



— BIBLE — 

3,11 11, 63 ; 

49 25, 113; 

4,16 12, 139; 

5, 8 (Fuchs) 48, 302; 

8, 9 20, 219 ; 

10, 1 et 4 35, 108, u. 1 ; 

11, 2 40. 82; 
21 34, 16; 
26 49, 36 ; 

12, 3 41, 202 ; 

11 43, 289; 

14, 3 45. 21 ; 

15, 2 41, 204 ; 
18,11 40, 105; 

19 48, 292 ; 

19, 5 41, 203; 

20, 8 41, 206, n. 4; 

21, 3 41, 202; 
9 34, 117 ; 

18 et 20 31, 276; 

22,49 31, 299; 
23, 19 (D. Kaufmanu) 14, 141 ; 

20 41, 206, n. 1; 
41, 213 ; 
42 124 • 

12 50,' 262 ; 
28, 4, 18,51 9, 183; 

25,31, 48, 55 et 57 33, 158, n. 1 ; 

40 41, 206; 
63 41, 203 ; 

29,28 30, 117; 

30, 12 23, 5, n. 2 ; 

32 24, 218 ; 36, 47 : 
1-42 (Stade) 12, 138 ; 

2 19, 12 ; 

5 36, 138; 
(Herzl) 27, 289 ; 

6 31, 50 ; 45,291; 
8 42, 12, n. 1 ; 

10 8, 323 ; 

21 (Bewer) 43, 301 ; 

22 27, 137, n. 2 ; 
24-25 22, 174 ; 

31 31,275; 

39 et s. 23, 192 ; 

41 26, 60 ; 

42 (Tyler) 36, 137 ; 

33 24, 197, 204 et 213; 
(Riedel) 41, 298 ; 

3 10, 298 ; 

4 44, 316 ; 

16 3, 153, n. 1 ; 

20 36, 294 ; 

21 (R.) 28, 372 ; — 
histoire du D. : D. 16, 20 dans la Septante 
(Nestlé), 50,' 288; D. 30, 11-14 et Philon, 
30, 169; D. 21, 8 dans le Targoum Yerou- 
schalmi, 18, 129; fragments de la Syro- 
Hexapla du D. (Kerber), 34, 144; D. 7, 15 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



59 



— BIBLE — 
sur l'inscription do Palmyre, 20, 158; D. 
27, 6 et Yohanan 1). Zaccaï, 31, 146; D. 
1,13; 5, 4 d'après le Sïfré et le Midrasch, 
42, 213, 211: D. 10, 19 et les prosélytes, 
20, 145 ; D. 16, i8-25, 19 et les cent pré- 
ceptes, 47, 3.S ; D. 18, 18 et le Messie, 20, 
13 ; D. 21, 28 et la Massora, 34, 95 ; D. 
4, 25 expliqué par Samuel b. Hofni, 22, 
72 et 2 il ; D. 25, 5 et Anan, 15, 61 ; D. 4, 
32 et Aboul-Faradj, 33, 214; D. 32, 40 et 
Nissirn b. Jacob, 47, 184 ; D. 33, 4 et Yéfet 
b. Ali, 44, 184 ; le cantique de Moïse trad. 
en arabe d'après Ibn-Hazm, 35, 128; 
Mabomet désigné dans D. 18, 18, 10, 251 ; 
D. 2, 6 et 28, 65 expliqués par Ibn-Djanab 
et J. Kimhij 6, 219 et 217 ; D. 29, 18 expli- 
qué par M. Ibn-Ezra, 22, 76 ; D. 4, 6, Maï- 
monide et Guillaume d'Auvergne, 18, 248; 
D. 4, 25 dans la lettre de Maïmonide aux 
Juifs de Yémen, 24, 113 ; D. 6, 4 expliqué 
contre la Trinité, 3, 21; D. 32, 21 discuté 
par R. Natban et un moine, 3, 14; D. 13, 7 
dans les controverses, 4, 85 ; D. 9, 10 ; 25, 
3 ; 17, 11 ; 30, 12 ; 32, 7 ; 33, 2 et 4 dans 
la controverse de 1240, 2, 254, 260 et 261 ; 
3, 46 ; 2, 262, 266 et 265 ; le D. et le di- 
vorce d'Henri VIII, 27, 50; l'énumération 
des sens et le D., 8, 302; le faux manus- 
crit du D. de Scbapira, 10, 268. 

Prophètes. Ms du xvi e s., 5, 251 ; — 
éd. avec conim. de D. Kimbi (1485), 49, 
294; — Targoum des Prophètes (T. Jo- 
natan), notes sur son texte (Bacber), 39, 
146; ses variantes, 48, 273; sa tosefia, 
30, 44; 50, 266 ; ce Targoum dans Etienne 
de Citeaux, 18, 132; - commentaires sur 
les Propbètes : d'Elia ha-Melamed, au Brit. 
Mus., 23, 105 ; titre de celui d'Ibn-Balàm, 
41, 303, n. 1 ; de Joseph le Zélateur, 3, 34; 
de D. Kimbi, incunable à l'Alliance israé- 
lite, 48, 294; de Tanboum Yerouscbalmi, 

40, 129 et 130; Yalkout des P., 25, 44 
(pour l'histoire et la théologie du pro- 
phétisme, v. Prophètes postérieurs). 

Premiers Prophètes (Livres historiques). 
Manuscrits des Premiers Prophètes au Bri- 
tish Muséum : hébreu, 23, 116; hébreu et 
Targoum, 23, 113; hébreu, Targoum et 
Massora, 23, 108, 109 et 110; hébreu et 
Massora, 23, 113; — édition incunable, 2, 
82; — commentaires sur les Premiers Pro- 
phètes : d'Abraham b. Schlomot en arabe, 
au Brit. Mus., 23, 114; de David b. Yéfet, 

41, 306 ; d'ibn-Balàm, 17, 178 ; de Saadia, 
14, 118 ; de Tanboum Ycrouschalmi, 40, 
130 ; comm. provençal au Brit. Mus., 41, 
304; — composition des Premiers Prophètes, 
par Montet, 31, 139; par Wellhauseu, 19, 
158 ; leurs sources, par Schwally, 25, 140 ; 



— bible — 
d'après Vernes, 32, 293 ; leurs légendes 
locales (Vernes), 36, 136 ; — Josué et Juges, 
ititrod. de Budde, 15, 150 ; ils ne formaient 
à l'origine qu'un seul livre, 38, 182, n. 1 ; 
critique du texte de ces deux livres (Hol- 
lonberg), 2, 171 et 332. 

Josué. Études sur J., par Johnson, 
25, 130; par Zahn, 38, 302 ; par J.-B. 
Meyer, 27, 284; — trad. et comment. d< j 
Stcuernagel, 39, 146; — commentaires : 
de David b. Yéfet, 41, 306; d'Ibn-Balàm, 
édité par Poznanski, 47, 140; 48, 280; 
d'Isaac b. Samuel, 41, 303 ; de Samuel b. 
Méir, 1, 130 ; de Tanhoum Yerouscbalmi, 
40, 130 ; 41, 240, n. 1 ; de Yéfet, 41, 306 ; 
comment, caraïte en arabe au Brit. Mus., 
23, 115 ; commentaires : de Holzinger, 43, 
290 ; de Hummelauer, 46, 289 ; — double 
tradition dans les récits de J., 38, 179 et 
s.; sources de J., 1-12 (Albers), 21, 306; 
J. et le Pentateuque (Bennet), 38, 303 ; 
géographie de J., 29, 27 : la Palestine 
d'après J., 20, Act., xvn ; frontière méri- 
dionale de la Palestine d'après J., 35, 185; 
le territoire de Juda d'après J., 34, 51 ; 
la conquête de la Palestine d'après les 
sources de J., 2, 332; conquête de la 
Palestine septentrionale d'après J. , 45, 
165; administration politique de la Pales- 
tine d'après J., 21, 53 ; la Galilée d'après 
J., 26, 12 ; Ephraïm et Manassé d'après 
J., 27, 61 ; 49, 181 ; Issachar d'après J., 
46, 184 ; la circoncision d'après J., 15, 
182; la « colline des prépuces» (Stade), 

14, 141 ; l'épisode des Gabaonites, 4, 301 ; 
origine du miracle du soleil arrêté, 25, 271 : 
localités ajoutées par la Septante de J. 

15, 2, 332 ; passages expliqués : 
3,14 45, 290 ; 
4-5 (Gooke) 26,112; 

3 26, 56 ; 

19 29, 35 ; 



24 




24, 


139; 


5, 9 et s. 




15, 


182; 


6, 8 et 13 




26, 


55; 


26 




38, 


182, n. 3 ; 


7 




39, 


34; 


2 




29, 


32 et 33 ; 


9 




26, 


61 ; 


11 




A, 


3, 320 ; 


21 




39, 


303; 


(Fétu 


ditwang) 


38, 


304; 


(Meissner) 


46, 


299 ; 


9, 24 




15, 


182, n. 1; 


10,12-14 




12, 


6; 


24 




21, 


5; 


40-41 




35, 


191 ; 


11 




21, 


53; 


1-5 




45, 


165; 



60 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



BIBLE 



H, 1-9 
3 

4 et 6 
8 
21 

L 



12 



13-1* 

15-24 

17 

19 

22 

44 



11 



13, 8 
9 

14,15 
15 

15-19 
2-4 
5 8 
6 

9-10 
10-11 
13 

21-32 
30 
44 
48 



16-17 
2 



17, 2 



18 



3 

8 
9 
2 

7-8 
11 



12 

12-14 

13 

16-19 
22 

25-26 

28 
19, 1-9 
5 
7-8 

10-12 

12 

13-1 4 

15 

18 

20 

25 

25-27 

33 

34 

36-38 



(date de] 



43, 

35, 121 : 



19, 12 : 

26, 4, n. 5 ; 

26,4; 

44, 315; 
35, 196; 
35, 196; 

45, 166; 

43, 177 ; 49, 188 
2, 12 • 

26, 15'; 
49, 188 ; 
49, 185 ; 

46, 195 ; 
39, 33 ; 
29, 174; 

27, 67 ; 
35, 185; 
29, 34 ; 
10, 304; 
29, 166 ; 

20, 30 ; 
39, 33; 
35, 187; 

21, 68, n. 1 ; 
181 

186, 

n. 6 ; 
27, 61 ; 49, 181 ; 
29, 32 et 33 ; 
49, 183; 
45, 167 ; 
43, 207, n. 3 ; 
49, 186; 
45, 167 ; 

26, 16 ; 46, 186 ; 
AcL, ccclxix ; 
29, 33; 
29, 31 ; 
29. 33 ; 

184 ; 
29, 34 ; 
29, 31 ; 
29, 172; 
2, 315; 
35, 187 ; 
21, 67 et 68; 
35, 198 ; 
26, 14; 49, 182; 
21, 47 : 46, 189 et 

190 ; 
26, 19 ; 
21, 47; 

26, 14; 45, 168; 
45, 169; 

45, 168; 
26, 16 ; 

46, 190 ; 
26, 19; 
26, 23 ; 



49, 182 et 



49, 185 ; 



19,49-46 
41 

41-42 
44 
50 

20, 7 

21, 17 

19 et 21 
22 
23 
25 
28 
30 
32 

36-37 
40 
'.. 



- BIBLE — 

29, 27 ; 
43, 181 ; 

43, 177 ; 

45, 170 ; 
49, 187 ; 
26, 6 ; 
29, 37 ; 
49, 186; 

49, 183 et 187 ; 
2, 10, n. 1 ; 

46, 187, n. 1 : 

45, 169 ; 46, 190 ; 
26, 16 et 17 ; 
26, 6 ; 

44, 312 ; 
49, 187 ; 
38, 178 ; 
49, 186 ; 
38, 181 ; 
13, 17, n. 1 ; 
49, 187 ; — 

J. et le Midrasch Rabba 



23-2* 

1 et 10 

24 
12 

30 et 33 
histoire de J. 
Rabbati, 17, 317; le début de J. d'après 
les Charischtaniens, 20, 306 ; le miracle 
de J. et la littérature, 13, 268 ; l'arrêt du 
soleil et Emanuel 7 Porto, 43, 134. 

Juges. Études sur les J., de Black, 26, 
141 ; de Làgrange, 45, 153 ; 46, 290 ; — 
édit. critique de Moore, 31, 139 ; 41, 287 ; 
— Targoum des J. (Praetorius), 43, 297 ; 
la Septante des J. (Brooke-Mc Lean), 36, 
12.'i ; trad. et comment, de Nowack, 43, 
297 ; -- commentaires : de David b. Yéfel, 
41, 306; d'Isaac h. Samuel, 41, 303; de 
Tanhouni Yerousclialmi, 40, 130 et 131 ; 
41, 60, n. 1 ; comment, de Budde, 36, 
307 ; de Friedmann, 23, 146 ; de Moore, 31, 
139; — sources des J. (Kalkoffi, 27, 280; 
sources et construction des J. (Budde), 21, 
307 ; le 1. des J. anté-déteuronomique 
(Sta.le), 3, 308 ; chronologie des J. et de 
I II. (Kessler), 5, 29 4; chronologie du temps 
des J. (Noldeke), 13, 147 ; époque -des J. 
iM Vernes), 8, 319 ; opposition entre Israël 
et Juda d'après J., 39, 28 ; le territoire de 
Dan d'après J., 29, 27 ; celui de Benjamin 
d'après J.,29, 31 ; la Scheféla et la mon- 
tagne de Juda d'après J., 34, 31 ; la reli- 
gion israélite d'après J., 21, 207 ; par Pie- 
penbring, 26, 295; par Seyring, 45, 151 ; 
conquête de la Palestine d'après les J., 2, 
332; la victoire de Bézek, 39, 28, n. 3; 
Othoniel et le roi Couschan, 39, 29 ; natio- 
nalité des ennemis d*Othoniel, 41, 192; 
Scliamgar etSisara (G.-F. Moore), 38, 292; 
campagne de Sisara (Marmier), 41, 297; 
Débora (Làgrange), 24, 52 ; le cantique de 
Débora, 24," 52 ; par Graetz, 4, 299 ; par 
Kennedy, 38, 303; par D.-H. Millier, 41, 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



61 



— BIBLE — 

279 ; par P. Ruben, 38, 302 ; par Tyler, 36, 
137 (v. aussi ch. 5) ; les récits sur Gédéou 
(Winckler), 28, 65 ; Gédéou et les J. (Lang), 
21, 310; 23, 153; étymoloyic populaire 
dans l'histoire de Gédéon (Halévv\ 38, 
303 ; Oplira, patrie de Gédéou, 3, 306 ; 
théâtre de L'histoire d'Ahimélech, 49, 189 ; 
Jephté, Act., ('.(.cxliii ; 20, Act., xvn ; 
histoire de Micha (ch. 17-18), 21, 207 ; 22, 
Act., xi; passages expliqués : 
1 39, 28 ; 

4-8 

16 

16-17 

27 

29 

30 

33 

2, 3 
6-9 
9 

37 

3, 8 
8-11 



1 

2 

13 



(Niehuhr) 
2 

5 

6 

8 

17 
26 

6, 3 

11-24 (Bohme) 12, 138 ; 

28 41, 202 ; 

33 47, 178 ; 

7, 1 46, 189 et 192 ; 
5 46, 181 ; 

5 et 6 (Mez 43, 303 ; 
(Stade) 32, 302 ; 

12 47, 178 ; 

13 26, 56; 

• 23 46, 188; 

8,22 31,50; 

21 48, 190 : 

9, 9 et 11 41, 202, n. 1 ; 

17 29, 161 ; 

54 36, 102 ; 

56 49, 189 ; 

10, 6 9, 180 ; 

11 Act., cccxliu ; 

3 et 5 46, 194 ; 

12, 6 49, 146 : 



21, 


53; 


39, 


33, n. 3; 


35, 


196 ; 


46, 


186; 


49, 


183; 


21, 


47; 


26, 


24; 


8, 


323; 


38, 


182, n. 1 ; 


49, 


187; 


31, 


157; 


46, 


192; 


38, 


29; 


21, 


52; 


46, 


190 ; 


45, 


168; 


26, 


9; 


24, 


52, 197, 203, 


211 et 225 ; 25, 


Act., xxviii ; 


27, 


285 ; 


24, 


140 ; 


37, 


314; 


24, 


61 : 


30, 


115; 


9 


152; 


26, 


56; 


47, 


178; 



1/ 



— BIBLE — 

12, 13 et 15 49, 186; 

13-16 (Wictzkeï 18, 158: 

2, 24 (15 •dune) 12, 138; 

«i d'après Saadia) 49, 298 ; 

* ' (Stade) 8, 322 ; 

15, 8 3, 307 ; 
(Ibn-Djanah et J. Kimlii) 6, 220; 

11 38, 29 ; 

11 et s. 39, 32 ; 

18-19 34, 63 ; 

16, 18 26, 56 ; 

31 29, 30 ; 

17-18 21, 207 ; 

18, 7 46, 193 ; 

11-13 29,166; 

27 26, 5 : 
27-28 26, 6 ; 

28 46, 193 ei 195 : 

29 26,5; 41,202; 47, 

29; 

30 (Sinker) 43, 299 ; 
19,12-13 29, 240; 

20, 6 46, 180, n. 2; 

31 40, 206, n. 4; 
43 (Ibn-Djanah et J. Kimlii) 6,217; 

21 (Bohme) 10, 287 ; 

6 41, 207, n. 2 ; 

19 49, 180; 

26 47, 61 ; 

27, 2 41, 202. 

Samuel. Etudes sur S., par Budde, 21, 
307; 23, 148; 46, 280; par Freund et 
Marx, 24, 296; par N. Peters, 41, 287; 
— édition de S. Baer, 26, 285; de Budde, 
30, 142; —la Septante de S., par S. Kohn, 

27, 289; par Méritan, 38, 295; par Woods, 
11, 295; I S., 12, 3 dans la Septante, 34, 
296; I S. 18, 19 dans la Septante (Nestlé), 
25, 140; 1 S., 23, 14 et 19 dansda Septante, 
35, 187; fragments de la Syro-hexapla 
de S. (Kerber), 38, 305; trad. judéo- alle- 
mande de S., 5, 144; — commentaires de 
S. : d'Ali h. Israël, 2.333; 14, 119; dlhn- 
Balàm, 41, 52; d'Isaac b. Samuel, 5, 139, 
n. 3; 41, 52, n. 1, et 303; ms. de ce 
comm. au Brit. Mus., 23, 114; ce comm. 
sur II Samuel (G. Margoliouth , 38, 302; 
comment, de Léon de Modène, 22, 84; 
de Saadia, 37, 74, n ; de Tanhoum Ye- 
rouschalmi, 41, 52; comm. anonyme fran- 
çais, attribué à tort à J. Kara, 46, 312 et 
313; comm. faussement attribué à Jérôme, 

28, 150; comment, de H. -P. Smith, 38, 
299; — notes sur le texte de S. (Driver), 
23, 150; corrections dans S. (Krenkcl), 5, 
137; I Samuel, 21, 197, par Marshall, 45, 
148; composition de II S. (S. -A. Cook), 41; 
295; histoire de S. (Stosch), 41, 290; 43, 
299 ; la ville natale de Samuel, 29, 41 ; la 



62 



INDEX ALPHABÉTIQUE 







- Bl 


BLE — 




— BIBLE — 


prière de H 


aima. 


24, 


221 ; la route de Saiil, 


J,23, 3 




43, 181 ; 


7, 314; 8, 


319; 


la j 


eunesse de David (J. 


24, 5 




44, 317; 


Monnin), 38, 29( 


>; h 


istoire d'Aninon et de 


25,34 




3, 153, n. 1 ; 


Tamar, 3, 


141; 


David nommé roi de Jutla 




(Nestlé) 


30, 146; 


par les Phi 


listins, 38 


174 ; combats à Gatli 


26, 9 




26, 56; 


sous David 


, 21, 


243 


, la révolte de Schéba 


27, 1 




44, 314; 


et les lsraé 


lites i! 


u Nord, 38, 175 : un point 


8 




46, 195, n. 1; 


de repère 


dans 


l'histoire de David, 21, 


28, 4-5 




46, 189; 


241 ; l'élég 


ie de David (Wolfsolin), 2,321; 


29, 1 




46, 189; 


fin de II S 


21 


141 


: passages expliqués : 


30,14 


et 16 


35, 194; 


I, 1, 1 






49, 187; 


31, 1 




46, 189; 


2 






24, 221; 


12 




46, 86, n. ; 


16 






41, 204, n. 6; 


13 




44, 41; 


23 






45, 290; 


11, 1, 9 




36, 102; 


3,13 






31, 156 et 157; 


10 




26, 60, n. 1 ; 36, 


4, 1 






29, 169; 






302; 46, 479, 


19 






26, 56; 40, 46; 






u. 1; 


5, 7 






26, 56; 


16 




36, 102; 


9 






9, 183; 


17- 


27 


2, 151; 


6, 9 






43, 180 ; 


23 




41, 197; 


21 






29, 167: 


2, 9 




46, 195; 


7, 1 






29, 167; 


13 et 24 


29, 164; 


5-7 






29, 169; 


3, 5 




il, 202; 


6 






36, 318; 47, 161, 
n. 4; 


6, 6 
19 




29, 181; 
14, 223; 


10 






29, 169; 


7,11 




26, 56; 


12 






29, 169; 34, 55; 


19 




26, 59; 


16-17 






29, 37 et 169; 49, 


8, 3 




47, 29; 








187; 


3- 


6 


46, 194; 


8, 4 






49, 187; 


5 




47, 30; 


9 






3, 147; 6, 306; 


8 




20, 219; 44, 316 


9-10 






29, 170; 






46, 196; 


4 






49, 185 et 186; 


10, 6 . 


3t 8 


46, 193; 


10, 2 






29, 167; 


16 




46, 196; 


12, 3 






37, 315; 


16- 


19 


H), 194; 


21 






40, 249; 42, 266; 


12, 23-24 (Hertzel) 


27, 289; 


13-14 






29, 38; 


31 




26, 56; 


5 






29, 39 ; 




(Condamin) 


38, 305; 


6 






41, 203; 


13,18 




26, 56; 


8 






31, 157; 


37 




46, 195, n. 1; 


14 






13, 16; 


14, 5 




31, 157; 


18 (M 


drti) 




8, 321; 


6 




46, 179; 


34 






7, 314 ; 


14 




41, 206, n. 1; 


14,13 






36, 102; 


19 




31, 156; 


24 






41, 203 ; 


43 




41, 203; 


47 






46, 193 ; 


15, 8 




46, 195, n. 1; 


15, 4 






4, 154; 


30 




29, 36; 


6 






35, 190 ; 


16, 6 < 


ît 13 


41, 202, n. 6; 


7 






48, 30; 


16 




26, 56 ; 


9 






44, 316; 


17, i-c 


! 


34, 53 ; 


16-11, 1 ( 


Monnin) 


38, 296; 


2 




2, 152; 


23 






44, 315; 


3 


(Schill) 


25, 140; 


17,12 






44, 315; 


11 




35, 194; 


51 






36, 102; 


34 




31, 156; 


51-52 






34, 57; 


18, 9 




41, 204; 


19,18-23 






49, 187; 


20 




31, 51 ; 


22 






29, 37; 


20,13 




41, 201; 


20, 4 






44, 317; 


18 




41, 204, n. 6; 


30 






10, 296 ; 


19 




46, 195: 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



C3 







— 


BIBLE — 


21 






21, 241 ; 


2 






29, 37 : 


6 






41, 204; 


9 






29, 163; 


19 






38, 268; 


20 






41, 202; 43, 21; 
n. 3 ; 


22 






41, 202; 


22 et Ps. 18 




21, 198; 




(Benrctt) 


15, 144; 


12 






44, 225 ; 


46 






44, 286; 


23, 8 






39, 303; 


20 






35, 190; 42, 124; 



26 35, 193; 

24, 6 2, 9; 3, 142; 

29,37 31, 50; - 

histoire de S. : S. et les Mischmarot, 31, 
151 ; pourquoi Samuel a seul entendu la 
voi\ divine, d'après Saadia, 47, 185; lé- 
gende sur David dans II S., 21, 16-17, 17, 
202: I S., 10, 12 expliqué par Saadia et 
M. Ibn-Ezra, 21, 101 ; 1 S. 25, 6 ; II S. 14, 
10 expliqué par Menahein ben Sarouq, 16, 
58; II S., 13, 20 et 25, 6 expliqués par 
lbn-Djanah et J. Kimbi, 6, 219 et 220. 

Rois. Introduction aux R., par Zahn, 38, 
302; — éd. critique de B. Strack, 50, 
287 ; — la Septante sur I R. , (Silber- 
stein), 26, 296 ; fragments de la version 
d'Aquila, édités par Burkitt, 36, 128 ; la 
Peschitto de I R. (Berlinger), 36, 125; 
traduction judéo-allemande, 5,144; trad. 
et comment, de Kittel, 41, 285 ; trad. et 
comment, de l'hébreu et de la Vulgate 
(Neteler), 39, 145 ; — commentaires : d'Ibn- 
Balàm, 49, 298; d'Isaac b. Samuel, 41,303; 
de Tanboum Yerouschalmi, 40, 130 et 142; 
41, 52, et 293, n. 4; comm. anonyme au 
Brit. Mus., 41, 307 ; comm. anonyme faus- 
sement attribué ta Jérôme, 28, 150 ; comm. 
de Benzinger, 38, 287 ; 41,281 ; — éléments 
et caractère des R. (Holzberg), 38, 292 ; 
41, 28 i ; les 3 e et 4 e livres des R. (Neteler), 
39, 1 i5 : le midrasch du livre des Rois 
25, 140 ; le Deut. et II R., 18 (Nestlé), 
45, 155; sur le texte des R. (Burney) , 
46,280; chronologie des R. (Kampbau - 
sen, '7,300; chronologie des R. et des 
Chroniques, 20,150 ; comment les R. comp- 
tent les années des règnes, 28, 49 et 57; 
chronologie des derniers rois de Juda, 
28, 50 ; histoire de Salomon (Sarowy), 
43, 298 ; sa politique étrangère, 13, 183 ; 
son (âge à son avènement (D. Kaufmann), 
6, 306; texte du récit de ses constructions 
(Stade), 6, 306; temple de Salomon (Près- 
tel , 15, 150 ; le pays d'Ophir et de Salo- 
mon, 32, 297 ; 48, 299 ; Joram, roi de Juda 



— bible — 
(Stade), 43, 303 ; Scnnachérib, 20, 3 ; 46, 
292 ; meurtre de Sennachérib (Johns), 32, 
299 ; captivité de Manassé, 45, 292 ; Ezé- 
chias, les Philistins et le roi d'Eqron, 23, 
33; généalogie de Yoyakhin (Rothstein), 
> i, 151 ; Eyil-Merodach et Yekhonia, 28, 
45, 50 ; règne de Sédécias, 28, 52, ,55 : 
élude sur le passage parallèle à lsaïe (Vien- 
not , 8, 320 (v. aussi : Histoire biblique); 
géographie et ethnographie des R. (Dol- 
ler , 50, 272 ; passages expliqués : 
I, 1,19 29, 36; 

34 (Stade) 6, 306 ; 

2,17 31,51; 

21 41, 204; 

3,24 29, 163; 

4 46, 187 ; 

8-12 . 43, 177; 

10 49, 189 ; 

19 38, 176, n. 6; 

5, 9 44, 316 ; 

10 48, 178 ; 

17 41, 204, n. 1 ; 

29 38, 269 ; 

6,32,35 26,56; 

7,27-39 (Stade) 43,303; 

45 36, 146; 

46 46, 187,196; 
8,12-13 38, 303; 

13 [sic lege) 10, 299; 

47 26, 56 ; 
65 47, 30 ; 

9, 16 27, 67, n. 1 ; 

26-28 46, 293 ; 

10 46, 293; 

22 21, 63; 

11,10 26, 57; 

25 40, 249; 

26 46, 188 ; 
12,32 26. 57; 

13, 9 41, 204, n. 1 ; 

12 44, 317 ; 

22 41, 204, n. 1 ; 

14,10 41, 206, n. 4; 

27 26, 57 ; 
15,17 29.40; 

19 45, 170 ; 

20 46, 195 ; 

21 49, 188 ; 

22 29, 171 ; 

33 49, 188 ; 
16, 8-9 49, 188; 

9-19 45, 170; 

15, 17 49, 188; 

24 45, 168 ; 

31 40, 250 ; 

34 9, 176, n. 2 ; 29, 

35; 38, 183, n. 3; 
17, 1S (Vigouroux) 34, 144; 



64 



INDEX ALPHABÉTIQUE 





— 


BIBLE — 


1,18,26 






41, 203; 


19, 2 






35, 194 ; 


11 






44, 316; 


20,11 






26, 57; 


21,14-15 






41, 202; 


22, 38 






41. 206; 


48 et 


s. (Stade) 


10, 287; 


11,2, 1-2 






49, 186; 


3, 8 






44, 317; 


23 






41, 204, n. 6, et 
206, n. 4 ; 


4. 38-4 


1,42 




49, 186: 


5 






21, 315; 


17 






41, 204; 42, 119; 


6,11 






40, 250 ; 


13 






49, 189; 


7,13 






36, 101 ; 


9,33 






46, 180; 


10, 14 (Stade) 




12, 138; 


14, 7 


• 




48, 36 ; 


14 






26, 57 ; 


25 






47, 30; 


28 






48, 31 ; 


15,12-13 






2, 322 ; 


17,25 


et 27 




48, 31 : 


14 et 


17 




3, 317 ; 


16,19 






48, 32, n. 1: 


17,13-19. 


37 




20, 1 ; 


18, 4 






26, 57; 41, 206; 


4 et 


s. 




38, 189; 


17 






20, 7 ; 


17-36 


(Halé\ 


y) 


45. 154 ; 


36 






26, 57 ; 


19, 9 






34, 27; 


15-19 






24, 223 : 


16 






34, 27 ; 


1S 






26, 57; 34, 27; 


25 






50, 262; 


29 






34, 27 ; 


35-36 






48, 46 ; 


37 






3, 185, n. 1 ; 
20. 2; 


20,13 






34, 27; 44, 315; 


17 






41, 203; 


21, 4, 6 


3t 13 




26, 57 ; 


23, 4, 5, 


8, 10 


et 14 


26, 57; 


16 






34,117; 


33 






26,11; 


24, 2 






48, 37 ; 


14 






26, 57 ; 


25 






26, 19; 


25,21 






26, 11; 



29 



26, 5" 



— histoire des R. : II II., 14, 4 et 17, 4 
expliqués par Ibn Djanah et J. Kimlii, 6, 
220 et n. 3 ; l R , 5, 12 et 17, 6 expliqués 
par M. Ibn-Ezra, 21, 107, 108; les traduc- 
tions des R. et la langue française au 
moyen âge, 49, 30. 



— BIBLE — 
Prophètes (postérieurs). Etudes sur les 
P. : de Castelli, 6, 129 ; de Cornill, 30, 
130; de Darmesteter, 24. 296; 25, 129; 
30, 130 ; de Davidson-Paterson, 48, 287; de 
Meignan, 24, 301 ; de Meinhold, 48. 296; 
d'Oettli, 50,282 : de Smith, 10,283 ; de Stein- 
thal, 11, 294; — manuscrits des P. pos- 
térieurs : de Râle, 5, 251 ; du Rrit. Mus. : 
hébreu et Targoum,23, 113; hébreu, Tar- 
goum, Massoraet (sur Isa'ie) trad arabe, 23, 
108 et 110; — éd! incunable, 3,81 ;49, 294 
(pour le Targoum des Prophètes, v. Pro- 
phètes) ; — commentaire de Yefet sur les 
P. postérieurs, 41, 306; de Moïse Isaac 
Askenazi sur Isa'ie, Jérémie et Ezéchiel, 
25, 122; — modernité des P. d'après les 
critiques, 19, 15 ; par Havet, 19, 158 ; 23, 
152; par Horst, 25, 139 ; leur disparition 
après l'exil, 1, 30; prétendues allusions 
de certaines prophéties au zoroastrisme, 
1, 20; les suscriptions ne garantissent 
pas l'auteur, 1, 20 , n. 1 ; origine de la 
forme actuelle des P. (Stade]), 46,299 ; 
grammaire des P. (Girdlestone), 45, 139 ; 
le « massa » des P., 26, 296 ; transposi- 
tions dans le texte des P. (Condamin). 50, 
288; strophes et chœurs dans les P. (Con- 
damin), 43, 301 ; forme primitive des P. 
(D.-H. Millier), 32, 297; P. et élégie hé- 
braïque, 3, 310; histoire, prophéties et 
monuments (Me Curdy), 43, 296 ; histoire 
chez les P. d'avant l'exil (Proksch), 46, 
294 ; P. et les trois patriarches , 39 , 45 ; 
les patriarches chez les P. (Hollmann) , 
36, 310; les Iduméens et les Hébreux d'a- 
près les P., 48, 182; la campagne de Scn- 
nachérib et les P. (Martin), 25, 131; clas- 
sement chronologique des prophéties sur 
Kédar, 48, 179 et 184 ; — développement 
du prophétisme, par Maybaum, analysé, 
7, 302; doctrine des P. Kirkpatrick), 26, 
143; prédictions prophétiques (Delitzsch), 
21, 307 ; prophétie et prédiction (Kittel , 
39, 144; noms des P. (Laur , 48. 294 ; P. 
et voyant (Kraetzchmar), 43, 294; P. et 
prêtres, 10, 276; psychologie des P. 
(Kurtz), 50, 277; leur vocation, par Giesc- 
breclit, 36, 128 ; par Kunig, 43, 294 ; leur 
mission sociale (Waltcr), 41, 293; mo- 
nothéisme des P., 1, 30; les noms de D. 
chez les P., 47, 12; le culte et les P., 
38, 186; l'idée de justice chez les P. (X. Ku- 
nig), 30, 136 et 146; les P. et le Messie 
(Volz), 36, 136 ; la philosophie de l'histoire 
des P., A., 1, 38 ; 40, Act., lxxv (v. aussi 
Bible, Théologie) ; — les P. d'Israël et 
ceux de Juda, 98, 186; Samarie et ses P. 
(Lincke), 48, 295; le prophétisme israé- 
lite, 38, 186; judaïte, 38, 190: triomphe 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



65 



— BIBLE — 

du second pondant l'exil, 38, 192; — his- 
toire des P. : P. et Scythes, 17, 35; con- 
cordance des P. avec Jésus, 6, 4, n. 1 ; 
passages des P. cités à l'appui du chris- 
tianisme, 15, 117 ; les P. dans les légendes 
arabes (Lidzbarski) , 28, .'ION; nis. des P. 
postérieurs porté par un moine deMayence 
à Pfurzheini, 37, 38. 

Isa'ie. Introduction à I., par Cheyne, 31, 
131 ; études suri. : de Douglas, 31, 131; 
de Giesebrecht,21, 308; de Heiligstedt,24, 
297; notes de Barth, 10, 272 ; de Kohut, 
26, 143 ; deSkipwith, 31, 141 ; — édit. cri- 
tique d'I. par Cheyne, 39, 143; — Targoum 
d'I. 1-5 avec comment. (H. -S. Lewis), 18, 
149 ; sur un mot grec dans le Targoum d'I. 
3,301; 1.5'*, 7-8 dans le Targoum^ 44, 284; 
Septante d'I. (Ottley). 50,282 ; 1.19, 13 et 
34,5 dans la Septante, 37, 315; traduct. 
grecques d'I. (Zillessen), 46, 299 ; I. 19, 13 
et 42, 19 dans la Peschitto, 37, 315 et 22, 
317 ; version d'I. par Saadia en mss., 5, 
47, n. 1 ; 37, 128 ; éditée par Derenhourg, 
21, 313; version et comment. d'I. par 
Saadia (M. Lambert), 32, 298 ; trad. d'I. : 
citée par Algàhiz (Bâcher), 43, 301 ; trad. 
d'I. avec connu. : d'Andréa, 24, 294; de 
Bachmann. 25, 128 ; de Condamin, ap- 
préciée, 50, 296; de Duhm, 24, 297; — 
commentaires sur I. : d'Ibn-Balàm, publié, 
17, 172; 18, 71 ; 19. 84 ; 20, 225 ; 22, 47 
et 190; 23, 43 et 206; signalé, 41, 81, n. 10; 
étudié par Bâcher, 26, 296 ; d'Ibn-Ghikitilla, 
31, 314; 41, 51,n. 2 ; notes sur le comiti. 
d'Ibn-Ezra (Eisler), 4, 153; de Kimhi, à 
l'Alliance israélite, 49, 281 ; comment, de 
Saadia, 37, 74 ; 38, 160 ; cité par Ihn- 
Balàm (?), 22, 61. n. 1 ; fragments de 
ce comni., 17, 172; par Lambert, 43, 
293 (v. aussi plus haut : versions d'I.); 
comm. de Tanhoum Yerouschalmi, 40, 
129; 41, 49; comment, de Cyrille d'A- 
lexandrie, 3, 135 ; commentaires : de 
M. Friedinann, 32, 295; de Maclaren (ch. 
1-48), 50, 281 : de Marti, 41, 287; de Ro- 
senmûller, 2, 144 ; — critique documen- 
taire d'I. : composition d'I. (Cornilli, 8, 
322; unité d'I. (Jeffreys), 41, 285 ; I. 1-39 
(Blake), 26, 141; le premier I. (Rambaud), 
41, 288; analyse de la l r8 partie d'I. 
(Cheyne), 25. 139; le jugement de D. dans 
I. 1-39 (Liebich), 24,' 300; I. 40-66, par 
Konig, 38, 294 ; par Ley, 26, 287 ; texte 
restauré d'I. 40-66 (Grunning), 36, 310; 
38, 292; explication d'I. 40-66 (Seinecke), 
21, 183; Septante d'I. 40-66 (Zillessen), 
45. 155; unité d'I. 40-66 (Graf), 31, 132 ; 
composition et doutes sur l'unité du se- 
cond I., 23, 191; date du second I., 



— biblk — 

23, 172; 25, 268, et AcL, xxm ; le 
second I. d'après les cunéiformes (Ley), 
26, 287; syntaxe d'I. 40-66 (A. Barta), 41, 
295 ; le second I. dans la littérature des 
Pauvres, 23, 1 et 161 ; le serviteur de D. 
dans le second Isaïe, 23, 3; est-il le peu- 
ple, le pauvre ou le Messie?, 23, 13, 16 et 
20; ses souffrances, 23, 3; leur symbo- 
lique, 23, 5 ; le Méchant et les Nations, 23, 
7; rémunération, 23, 9; symbolique de la 
nature, 23, 10 ; la société humaine, 22, 
13 ; polémique contre les idoles, 23, 163 ; 
péchés des Juifs de l'époque, 23, 180; 
Dieu dans le second Isa'ie, 23, 25 ; culte 
et pratiques religieuses, 23, 29; Dieu uni- 
versel et fraternité des peuples, 23, 161 ; 
omniscience de D., les événements pro- 
chains et derniers, 23, 165 ; le libérateur 
mystérieux, 23, 23; retour des exilés, 23, 
166 et 175; relèvement de la nation juive 
et de la Terre Sainte, 23, 169; recons- 
truction de Jérusalem et du temple, 23, 
174 ; chute de Babylone, 23, 179; histoire 
ancienne et contemporaine du second 
Isaïe, 23, 185 ; sa géographie, 23, 188 ; — 
Israël dans I., 40-55 (Zillessen), 50, 290 ; 
Israël et le monde dans 1., 40-55 (H. Roy), 
46, 294 ; situation des captifs en Baby- 
lonie d'après le second I., 22, 31 ; le Messie 
d'après L, 49-57 (Schenz), 24, 302; Abra- 
ham et Cyrus dans le second I., 15, 174 ; 
Moïse dans I. , 39 , 36 ; Cyrus dans 
le second 1,1, 21, 23, 172; par Kittel, 
36, 138 ; date et ordre des prophéties sur 
Cyrus, 1, 20, 29, n. 1 ; le « Serviteur 
de Dieu », par Fiillkrug, 41, 283 ; par 
Bothstein, 45, 151 ; les poèmes d'Ebed- 
Yalnvé, par Budde,41, 281 ; par Lane, 36, 
129 ; par Schian, 31, 140; traces des idées 
du second I.,2, 153; — date du Trito-Isaïe 
(Littmann), 41, 286; — I. et son temps 
(Meiuhold), 38, 295 ; I. et le tremblement 
de terre sous Osias, 2, 314; I. et le per- 
cement de la source du Siloé, 3, 297 ; 
philosophie de l'histoire d'I. (Proksch), 
45, 150; le culte d'après L, 23, 29; l'at- 
tente de l'avenir dans 1. (Hackmann). 26, 
286; le jugement divin dans I. (Liebirk , 

24, 300 ; les souffrances expiatoires et 
l'exégèse d'I. (Feilchenfeld), 7, 313; 8, 
296; Qédar dans L, 48, 179 ; l'article dans 
L, 37, 204; 1. et Genèse, 14, 15. 176: 
I. et les Psaumes, 2, 153; I. et le Sehe- 
moné-Esré, 19, 26; strophique d'I., 50, 
297; métrique du ch. 1 (Ley), 45, 155: 
Massora d'I. (Dietrich) , 41, 282; texte 
d'I. 1-15 (Bachmann. 28, 306; parabole 
de la vigne (P. Haupt), 48, 300 ; prophétie 
dTmmanuel (Hoonacker), 48, 301; le ch. 



66 



TABLE ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 
21 appliqué à Sichem (Ftirst), 10, 283 ; 
étude sur le passage d'1. parallèle aux 
Rois (J. Viénot), 8, 320; le prisme de Sen- 

uaeliérib dans I. (B. Sax), analysé, 36, 
312 ; passages expliqués : 

1-2 (Condamin) 48, 301; 

6 41, 199,201,n.ll, 

et 202; 

7 (Bewcr) 43, 301; 

17 31, 134; 
(Bewer) 43, 301; 

18 b (Gates) 41, 295; 

20 41, 201, n. 4; 42, 

124; 44, 314; 

29 37, 207 et 208 ; 

2, 2 27, 140, n. 4; 
6 28, 286; 

9 33, 157; 

20 33, 159; 

3, 5 41, 203; 

24 18, 122; 44, 315; 

4, 2-6 (Stade) 8, 322; 

5 (Cersoy) 38, 305; 

19 3, 153, n. 1 ; 
23 33, 159; 
24-25 (Condamin) 45, 153; 

26 33, 159; 

6 2, 314; 
4 11, 63; 

7 (Deinard) 38, 302; 
6 40, 250; 
8-9 (Baumann) 43, 303; 

14 6-16 (Gates) 41, 295; 

25 (Ley) 41, 297; 

8, 4 41, 206; 

8 26, 57 ; 
19 50, 262; 

23 36, 146; 44, 312; 

9, 5 41, 202; 

16 35, 63; 

17 41, 206, n. 1 ; 
10, 3 50, 261 ; 

(Deinard) 38, 302; 

13 30, 316; 

13-14 36, 313 ; 

28-32 29, 39 ; 

29 29, 37; 

30, 31 41, 186, n. 6; 

11,1-8 (Béer) 38, 305; 

4 48, 179 ; 
13-14 1, 21; 

4 41, 202, n. 7; 

14, 3 41, 202; 

4-21 3, 310; 

19 (Nestlé) 48, 302; 

22 3, 179, n. 1 ; 

27 50, 261; 

30 29, 148; 



15, 1 



41, 202 ; 



16, 



5 
8 
3 



4 

6 
17,13 
18 



19 



1 
18 



— BIBLE — 

41, 206; 

37, 207 ; 
31, 275; 
17, 207 ; 
48, 131; 

41, 202; 50, 261: 

38, 189 ; 
(Baumann) 43, 303 ; 

14, 280; 

(Cheyne) 26, 296 ; 

27, 138 ; 

9, 14; 
45, 153; 
19, 175: 
48, 184: 
41, 204, n. 1; 
48, 184; 
41, 201; 

3, 195; 

41, 202 et 204; 
41, 202; 

2, 314; 
45, 155; 
14, 137; 

45, 154 et 155; 

50, 290; 
8, 322; 
41, 201 ; 
41, 204; 
41, 204, n. 6; 
41, 201 et 202; 
31, 277 
41, 204; 
41, 204, n. 2; 
41, 206 
41, 201 



21-22 (Condamin) 

21, 1-10 
2 

6 

9, 16-17 

22, 3 
15 

23, 1 
14 
24 

24-27 (Bohmer) 
(Graetz) 
^Liebmann] 

(Smend) 
10. 
12 
19 
22 

25, 2 et 4-5 

26, 1 
10 

27, 3 
7 



28-33 (unité et date) 36, 307 

(Bruckner) 36, 126 et 307; 



4 

6 

7, 10 et 13 

16 

27 

27-28 

29, 8 
10 
14 

30, 3-5 
13 
17 
21 
24 

31, 3 
5 

32-33 (Stade) 
5-6 
14 



42, 265; 
44, 318; 

31, 275; 38, 189, 
n. 3 : 

33, 155; 41, 201. 
n. 5; 

41, 204; 
31, 277; 
31. 276; 
22, 173; 

44, 318; 
31, 47; 

41, 207, n. 1; 
31, 279; 

40, 248; 

41, 201; 

34, 118; 
26. 57; 

8, 322; 

45, 291; 
41, 202; 



DES CINQUANTE PHEM1ERS VOLUMES 



67 



— M BLE — 




— BIBLE - 


33, 4 


39, 207; 41, 204 


44, 7 




23, 190; 31, 157; 




et 203 ; 


9 




23, 162, n. 1 ; 


9 


37, 207; 44, 203; 


45, 6 




2, 326; 


42 et 20 


44, 206 etn. 4; 


18- 


■19 (S.-A. Hi 


•scli) 43, 302; 


34 


48, 183 ; 


46 et Daniel 


35, 121 ; 


34- 35 (Cheyne) 


25, 138 : 


47 




23, 191, n. 1; 


35, 7 


33, 159; 37, 207; 




(D. H. Mùllei 


) 41, 295; 


9 


44, 316; 


6 




1, 25; 


36 et II Huis, 48 


20, 8 


7 




14, 313; 


36-39 (Meinhold) 


38, 295; 


8 




41, 203: 


(Touzard) 


38, 305; 


y, 


il et 12 


40, 104; 


37, 3 


40, 47; 


48, 1 




23, 190; 


9, 17 et 19 


34, 27; 


8 




41, 202; 


24-25 


36, 313; 


H 




23, 190; 


30 


34, 27 : 


14 




23, 23, n. 1 ; 


38, 9 


44, 31 S; 


16 




23, 2i, n. 1 et 


9-20 


24, 222; 






190; 


10 


41, 202; 


49, 3 




23, 20, n. 1; 


12 


41,. 203; 


6 




45, 289; 


43 


41, 206, n. 4; 


16 et 26 


23, 190; 


15-20 


24, 223 ; 


25 




41, 204; 


19 


38, 268; 


51, 1 




41, 202; 


39. 2 


34< 27; 


2 




23, 190; 46, 179, 


6 


41, 203: 






n. 1 ; 


40, 2 


4, 25; 


7 




1 25- 


g et 10 


36, 310; 


15 




44, 284; 


10 (Meinhold) 


',::, 303; 


22 




44, 124; 


17 


23, 490; 


52-53 




27, 281 ; 


19 


37, 208; 


5 




il, 202; 


20 


36, 310; 37, 208; 


13 


(Meinhold) 


43, 303; 


24 


23, 490; 41, 204 


13- 


53 


1, 26; 




et 203 ; 




(M. Friedmar 


n) 20, 152; 


26 


23, 190; 


15 




23, I8,ii.l, et 190; 


27 


1, 25; 


53 


(Bertholet) 


38, 287; 


30 


41, 204, n. 6; 




(Dalman) 


21, 307; 24, 296; 


11, 1 


23, 190; 36, 310; 




(Kittel) 


3 s, 294; 


2 


36, 310; 


7 




38, 268; 41, 203; 


4 


H, 316; 




•t 


44, 318; 


20 


1, 4; 23, 490: 


8 




41, 202; 


21 


23, 190; 


9 




41, 206; 


24 


23, 190; 44, 318; 


11 




H, 316; 


25 


23, 479 et 190; 


54 




44, 283; 


28 


23, 190; 


7 


et Hab., 32 


44, 284; 


42, 2 


23, 190; 


9 




22, 174; 


9 


37, 207 ; 


15 




46, 153; 


10-12 


48, 179; 


17 




41, 204; 


14 


48, 38 ; 


55, 4 




37, 315; 


14 


23, 5, n. 1, et 23, 


57, 3 




46, 183; 




190; 


17 




31, 276; 46, 179, 


49 


18, 12, n. 7 ; 23, 






n. 1 ; 




6, n. î; 


18 




46, 479, n. 1; 


22 


1,25; 


58, 12 




23, 190; 41, 202; 


(Bewer) 


43, 301; 


59,10 




50, 290; 


24 


1, 25; 23, 491; 


13 




41, 201, n. 9; 


28 


23, 190; 


15 




37, 20* ; 


43, 17 


41, 201, n. 8; 


17 




49, 198; 


44-48 


1, 21; 


18 




31, 19; 


4 


50, 262; 


21 




33, 157; 44, 315; 





50, 4; 


60 




48, 184 



68 



TABLE ALPHABÉTIQUE 



60, 5 


— BIBLE 

37, 215; 


6 


48, 46; 


7 


48, 180; 


11 


40, 203; 


61, 3 


41, 202; 


6 


27, 136, n. 1 : 



6 6 (Meinhold) 43, 303; 

19 18, 13, n. 6; 

62, 2 41. 202; 

63 (Winckler) 32, 299; 

3 36, 126, n. 1; 

6 21, 190; 

7 31, 49; 

7-19 23, 193; 39, 36; 

9 (Scerbo) 46, 295; 

11 21, 191; 

15 6 36. 126, n. 1: 

19 . 21, 191: 

64, 4 46, 117; 

65, 5 23, 191; 



8-16 


23, 17; 


66, 1 


41, 202; 


4 


44, 226: 


8 


41, 201; 


8 et 10 


40, 47: 


9-12 


23, 193; 


11 


44, 221; 


(Langdon) 


50, 28S: 


17 


41, 146, n. 1; 


(Skipwith) 


31, 143; 


19 


23. 189, n. 2; 



autres versets du second I. expliqués dans 
«La littérature des Pauvres », 23,1 et 161 ; 
— histoire d'I. : I. 51, 21 et une ins- 
cription palmyrénienne , 44, 125 ; I. 9, 
18; 58, 7 et 61, 1 expliqués d'après l'hé- 
breu de la Mischna, 7, 65; I. 32, 6 et les 
« sedarim » de la Mischna, 3, 208, n. 5 ; 
I. 32, 6 dans le Talmud, 3, 208, n. 4; I. 
14, 19 dans le Midrasch, 46, 86 ; 1. 52 et 
l'agada messianique, 20, 14; I. 53 et Zo- 
robabel, 20, 152 ; I. 56, 6 et les prosé- 
lytes, 20, 145; I. 61 comme Haftara de 
Hanoueca, 30, 31; I. 11 et Virgile, 32, 
294; I. et l'Antéchrist, 38, 18, n. 1 ; I. 
dans Tertullienet Cyprien, 42, 148 ; I. 36, 
1 d'après Saadia, 20, 137 ; I. 44, 16 d'a- 
près Saadia (Eppenstein), 41, 296; I. 7, 
14 expliqué par Ibn-Djanah contre les 
Chrétiens, 4, 273 ; I. 11. 3-1; 16. 6; 21. 
16; 27, 8; 33, 1; 53, 5; 59, 10 et 13 ex- 
pliqués par Ibn-Djanah et J. Kimhi, 6, 
218, 219 et 220; I. 27, 2 expliqué par M. 
Ibn-Ezra, 22, 210; I. 54, 7 d'après la Yul- 
gate et D. Kimhi, 44, 283 ; 1. 54, 8 et J. 
Kimhi, 44, 284 ; I. 52 expliqué par Be- 
chor-Schor, 3, 5 ; I. 9, 18 expliqué d'a- 
près l'arabe par J. Gavison, 21, 104, n. 3; 
1. 6 d'après Guillaume d'Auvergne, 18, 



— BIBLE — 

247: I. 8, 14-16 appliqué à Jésus par un 
apostat, 3, 11: I. 6. 3 expliqué contre la 
Trinité, 3, 20 et 31; 1. 46, 1 expliqué par 
Guerschom de Metz, 42, 241; I. 6, 14; 7, 
14 et 65, 4 dans les controverses, 4, 85; 5, 
241 et 3, 35; I. 36, 27-28 et le Shikand- 
Gûmdnîk, 18,11, n. 6; L 22, 12 et 66,24 
dans la controverse de 1240, 3, 47 et 53; 
I. 52-53 et la controverse de 1263, 15 : X 
et II ; Mahomet prédit dans I. 42, 1, 30, 
2 et 13 ; Mahomet se rapportant une pro- 
phétie d'I., 35, 130; glossaire allemand 
d'I. du xv e s., 5, 113 ; I. jugé à l'époque 
de la Renaissance, 27, 43 ; I. 53 et Nico- 
las Antoine. 37, 177: I. 65, 8 et la famine 
de Weimar, 12, 312 ; I. 52, 13-53 dans un 
manuscrit du xvi e siècle (Kohutl, 26, 113: 
27, 281. 

Jérémie. Etudes sur J. : de Ballantine,24, 
295 ; de Blake, 29, 141 ; de G. Douglas, 18, 
287 ; de Graetz, 3, 314 ; 6, 305 ; de Lazarus. 
30, 137 ; trad. en hébreu, 26, 118 ; de F.-B. 
Meyer. 45. 149 ; de Moulton, 36, 132; de 
Ramsay, 50, 283 : de Skipwith, 31, 141 ; 
notes de Stade, 26, 296; — ms. du Brit. 
Muséum, hébreu, Targoum et Massora. 23, 
108 ; — édit. massorétique de Baer. 21, 
305; — Targoum de J. (Wolfsohn), 46, 297; 
Targoum sur J. 17, 13, 31, 4 ; 48, 273; le 
texte massorétique et la Septante de J. 
(Streane), analysé, 33, 315; 34, 142; 
trad. et comment, partiels sur J., de J. 
Bernays, 11, 312; — commentaires sur 
J. : d'Ibn-Balâm, 17, 179; de Joseph 
Hayyoùn, 41, 304; de J. Kara, publié par 
Schlossberg, 3, 130; de Menahem b. Si- 
mon, 41, 304 ; de Moïse b. Schéschet, 40, 
131, n. 7; de Tanhoum Yerousclialmi, 41, 
53; comment, arabe anonyme. 45, 193; 
commentaire de RabanMaur, 4, 261; com- 
mentaires (avec traduction) : de Duhni, 13, 
287; 46, 281; de Giesebrecht, 27, 280; 
de Nowack, 27, 2X0 ; de Sehneedorfer, 46, 
295; — J. dans la critique de l'A. T. 
(Bruston), 27, 279; le second J. (Skip- 
with), 28, 314: J. et son temps (Erbt), 46, 
283: J. et le faux prophétisme. 38. 191 ; 
le silence des Rois sur J. 37. 159; J. pos- 
térieur au psaume 68, 19, 11; J. et Deu- 
téro-Zacharie, 2, 332; texte de J. (Smith), 
15, 111; absence de l'article dans J. 14 et 
48-50, 37, 204; métrique de J., par Gor- 
nill, apprécié, 43, 286; par Giesebrecht, 
50, 274; J. et l'élégie hébraïque, 3, 310; 
chronologie de J., 28, 43, 50 et 52; J. et 
les Qédréens, 48, 176 ; Magog dans J., d'a- 
près F. Lenormant, 6, 136; composition de 
J. 1-20 (G. Jacoby), 48, 293 ; ethnographie 
dans J. 16, 17, 16 ; passages expliqués : 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



69 



1,40 

2,10 

17 
21 
34 

3, I 
2 
6- 
9 

11) 
17 

4, 1 3 
20 
2(1 

5,15 

20 

7, 4 
18 
23 
2i 
31- 
44 

8, 3 
13 

9,18 
23- 
25 
10, 3 



— HI BLE — 

23, 
48, 
(Haacke) 43, 

33, 
31, 
46, 
il, 
16 (Stade) 8, 

il, 
33, 
41, 

il, 

il, 
44, 
34, 
4 i, 

26, 
2 

27', 

44. 



5 
11 
20 
33 
13, 1 
19 



IV, 
15, 

16, 



'. 

2 
6 

i 

17 
17,11 

18, 3 
14 
18 

19, 7 
11 
12- 
13 

20; 9 
1 4- 
21-42 

22, 15 
26 

23, 6 
13 

2:;, 18 

34 

29, 4 



-3 



14 



15 
(P. Blooh) 



24 



32 34, 

(Stade) 1 i, 

33, 
27, 
il, 
24 et Daniel, 11 35, 
•26 48, 

33, 
41, 
11, 
41, 
26, 
47, 
41, 



37, 
22, 
3 4, 
41, 
36, 
45, 
40, 
3, 

1, 
34, 

il, 
34, 
14, 
ii, 
41, 
31, 
34, 
il, 
36, 
45, 
48, 

1, 

il. 



21, 11. 1 : 

17!); 

303; 

316, n. 1 

50; 

153 

203 

322 

316 

206 

305 

203 

202 

203 

31S 

118 

315 

2S0 

322 

138 

229 

117 

141 

306 

1 il 

203 

121 

176 

306 

204, 11. 6; 

69; 13, 307; 

202; 

56; 

179 

202 

208 

174 

118 

202 

101 

291 

il, 43 

171; 

3; 

117 

206 

117 

53; 

316 

202 

130 

L00 

202 

308 

291 

176 

312 

2:1 : 

202; 



43, 269; 
47, 179; 



30,21 

2S 

31-33 
4 

H 

22 
32, ;. 

11-14 

29 
33,16 

20 
3 i, 27-28 
36, 2:5 
38, 7-13 

(Budde) 



(Stade) 



H 



.4 
16 
23 

39, 3 
13 



10-41 



41, 12 
40 

42, 6 

43, 12 



(Gall) 



44, 1 et 15 (Halévy) 

ii;, :; 

16 
48, 1, 15 et 20 

27 
30 
46 



49 



2 

3 et 10 
12 



2S 



34 



et s. 
39 



50 



51 



17 
21 

37 

:;i 
56 

5 S 



(Halévy) 



BIBLE — 

33, 159; 

37, 312, n. \ : 
36, 171; 37; 175; 

48, 274; 
33, 159; 
31, 276; 
il, 206, n. 4; 
10, 2S7; 
14, 53; 
41, 206; 

33, 158; 44, 315; 
31, 50; 

44, 317 ; 46, 179; 
49, 204; 
7, 315; 

38, 26S; 
41, 206; 

30, 119; 49, 147; 
20, 8; 30, 119; 
29, 169; 
29, 16 i; 
il, 206; 

31, 136; 
48, 302; 
25, 136; 
il, 204, n. 5 ; 
ii, 314; 
il, 202; 
31, 135; 
48, 131; 
41, 202; 
48, 178; 
41, 206; 
41, 202; 
il, 204, n. 6; 
il, 202; 
48, 38 et 43; 
48, 178; 
19, 175; 

1, 29; 
ii, 286; 

1, 29; 
il, 201; 

1, 2S; 
ii, 227; 
38, 303; 
31, 49; il, 204, 

n. I; 
41, 206, n. 1; 

S, 322; - 



52 (Cornill) 

histoire de J. : le sommeil de soixante-dix 
ans de J.,2, 153, 325 ; le fils de J. et lalé- 
gende de Sosioch, 29, 199, 203 ; le langage 
consolant de J. etle mot ■»3"lTJ', 40, 159; 
il, 220, 222; J. et Zoroastre, 19, 56; J. 
et le Schemoné-Esré, 19, 27 ; J. et l'inter- 
cession des morts en faveur des vivants, 

41, 162 ; J. cité pat Tertullien et Cyprien, 

42, 149 ; J. et Kzra dans les apocryphes 



70 



TABLE ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 

d'après les légendes arabes, 49, 209 ; J. 
46, 23 expliqué par l'Anonyme de Jéru- 
salem, 4, 27 4; J. 32, 4 et le' titre du Sé- 
fer ha-(uilou !h 24, 313; J. 4, 16; 8, 19; 
11. 19: 13, 19; 25, 30 et 51, 38 expliqués 
l>arlbn-DjaiuilietJ.Kimhi,6, 217, 218,219 
et 220, n. 4; J.31, 2 expliqué d'après l'a- 
rabe par J. Gavison, 21, 104, n. 3 ; J. 10, 
11 d'après un ex^gète chrétien du moyen- 
àge, 28, 155; J. 23, 7-8 contre les Chré- 
tiens, 3,25; J, 13, 17 dans la controverse 
de 1240, 3, 47 ; glossaire hébreu-français 
sur J. 50, 199. 

Ezéchiel. Introduction à E. (Davidson), 
24, 296; études : de Ballantine, 24, 295; 
de Bevan, 43, 285; — éditions critiques: 
de Cornill, 13, 142; de Toy, 41, 293; — 
trad. et comment, de Kraetzschmar, 41, 
286; — commentaires sur E. : d'Ibn-Ba- 
làm, 17, 179; 23, 133; de Kirnhi, 23, 132; 
ms. de ce comni., 9, 116; de Menahem b. 
Simon, 41, 30 4; de Tanhoum Yerou- 
schalmi, 40, 131, n. 7; 41, 53; prétendu 
comm. de J. Kara, 47, 55; commentaires : 
de Bertholet, 3S, 2X7; d'Orelli, 32, 297; 
de Schmalzl, 43, 299; — authenticité d'E., 
13, 168; sa date, Act., ccclxx; E. con- 
temporain de l'Elohiste d'après Giese- 
brecht, 3, 309; E. et le Gode sacerdotal 
d'après Gastelli et Hoffmann, 11, 276; E. 
18 et Lévitique,24, 50; caractère littéraire 
d'E., 42, 11, n. 1; mission d'E. (Gautier), 
24, 297; E- combat la réversibilité des 
peines, 3, 193, n. 1 ; E. cite INoé, Daniel et 
Job, 1, 3; explication de la vision d'E. 
(Rubin), 7, 312 ; les animaux dans la vi- 
sion d'E. (Wimkler!, 32,299; l'image de 
la jalousie dans E. (Gheyne), 43, 303; Is- 
raël d'après R., Àçt., ccclxi ; reconstruc- 
tion de Jérusalem d'après E., 48, 181; le 
temple d'E., d'après Chipiez, 8, 155; d'a- 
près Smend, 3, 146; prêtres et lévites dans 
E. (Hoonaeker), 38, 305 ; ethnographie 
dans E., 17, 15, 165 et 167; la généalogie 
séthite dans E., 14, 17; Gomer dans E., 
17, 15 et 30; Magog dans E., 13, 9; Gog 
et Magog dans E., 17, 15 ; d'après Lenor- 
mant, 6, 136; E. et la littérature assyro- 
babylonienne, 42, 13; E. et le récit ba- 
bylonien du Déluge (Daiches), 50, 289; 
corrections au texte d'E. (Spoer), 46, 298; 
la ■!«■• date dans E. (Lambert;, 38, 303; 
passages expliqués : 

2, 3 44, 315; 
18 48, 131; 

3, 8 48, 131; 
■ -, 3 et 5 12, 139; 

1^ d 3M157; 

6, 1 31, 157; 



— BIBLE — 




6,10 


41, 


251; 


7, 13 


48, 


131 ; 


14 


26, 


56; 


8, 7-12 


45, 


20 et 21 


16 


38, 


268; 45, 145; 


26 


1, 


4; 


10,13 


41, 


202; 


12,10-13 


48, 


181; 


13, 3 


44, 


318; 


6 


42, 


265 : 


9 


9, 


302; 


14,12 


41, 


214, n. 4; 


12-19 


1, 


3; 


12-20 (Daiches) 


50, 


289; 


12-23 


14, 


17 et 22: 


20 


99 

— — , 


174: 


15, 3 


41, 


204; 


5 


41, 


211, n. 1; 


16 


24, 


30; 


4 


36, 


102; 41, 203 et 




204, n. 6; 


18 


Act 


'., 25, xxix; 


34 


41, 


201; 


39 


41, 


202; 


17, 5 


18, 


120; 48, 132, 




n 


. 1; 


12-17 et 20-21 


48, 


181; 


18 


2 4, 


47; 


7 . 


43, 


3; 


9 


47, 


3; 


10-11 


47, 


2; 


14 et 17 


47, 


3; 


18 


47, 


4; 


19, 5 


41, 


206, n. 4: 


12 


41, 


204: 


20 


3, 


307: 


(Friedmann) 


18, 


150; 


21, 3 


6, 


66; 


11 


41, 


201, n. 5; 


14-15 


47, 


4; 


15-16 


41, 


202; 


20 


8, 


323 ; 42, 76 ; 




4 


7, 4; 48, 281; 


25-26 


48, 


1S2; 


27 


48, 


131 ; 


30-32 


49, 


30S; 


31 


26, 


56; 


22, 3 


48, 


181; 


18 


44, 


316; 


24 


22, 


17 4: 


23, 3 


H, 


202 et 20 4, 




n 


. i; 


21 


48, 


181; 


24, 6 


48, 


181; 


10 


41, 


211, n. 1; 


25, 3-5 


48, 


1N2 


4 


48, 


179; 


7 


44, 


318; 


10 


48, 


179; 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



71 



— BIBLK — 

2:;, lii 35, L94; 

27 13, 169 : 48, 180; 
4 (Chajes) 13, 303; 

7 48, 179, n. 1; 

10 13, 182, n. 1; 

11 10, 295; 13, 175, 

n. 1; 
15 2, 4, n. 2 ; 44, 

223; 
21 4,S, INO; 

23 13, 174; 

28 42, 7; 
28-29 13, 1G9; 

3 42, 10; 
11-19 42, 7; 

30,21 41, 202; 

H 46, 179, n. 1; 

15 42, 124; 

32,29 &8, 182; 

33, 18-19 33, 159; 

35, 1-7 48, 183; 

4 30, 102; 
14-15 48, 183; 

36,32 il, 199; 

37, 1 7 13, 171; 38, 269; 

38, 5 13, 182, n. 2; 
13 48, INO; 

39, 2 13, 172; 

5 41, 205, n. 4; 
11-16 13, 172; 

27 43, 269; 

41, 6 31, 134; 

9 37, 313: 

60 33, 157; 

43,21 ;}, 314; 

44, 9 42, 124; 

''■"'• 1-8 Act., ccclxv; 

23 1, N; 

47 Act., ccclxiii; 26, 

2; 35, 185; 
19 35, 185; 

46, 147; 
48, 8-22 Act., ccclxv; — 

histoire d'E. : E. 9, 4 dans Echa rabba/i, 
42, 211, 216; E. 9, 4 d'après R. Nèhémia, 
42,216; E.18,6 d'après Anan, 23, 152;E. 
24. 16-18 d'après uu critique du temps des 
Gueoiiim, 46, 103; 32, 20 d'après l'Ano- 
nyme de Jérusalem, 4, 27 i; E. 27, 27 ex- 
pliqué par Ibn-Djanah et J. Kimhi, 6, 220, 
n. 3; E. 2i, 6 d'après Raschi, 42, 24i;E. 
27, 17 d'après Samuel b. Périgoros; E. et 
les sarcophages chrétiens, 14, 226; cita- 
tions d'E. dans Tertullien et Gyprien, 42, 
149; E. et la légende des Sept dormants, 
49, 198; E. et la légende arabe de la 
prise de Jérusalem, 49, 212. 

Douze (Pefits) Prophètes. Texte des 
Petits prophètes et introduction, parJ.-A. 



— BIBLK — 
Smith, 32, 299; notes de 3"NÎ (H.-J. Mat- 
thews), 3, 151; de Buhl, 10, 287; — le 
Dodécapropheton des Alexandr'ins (Vol- 
lers), 7,315; 8, 321 ; traduction syriaque 
(Sehok-Schonherger), 16, 310; traduct. et 
comment., de Rlake, 26, 111 ;de M. Hirseh, 
41, 28'..; de Wellhausen, 25, 134; — com- 
mentaires : dlbn-Ezra, 17, 303; notes sur 
ce eomm. (Eisler), 4, 153; d'Isaïe deTrani, 
faussement attribué à lhn-Ezra, 12, 72, n. 
1 ; de J. Kara, 47, 141 ; de Tanhoum 
Yerouschalmi, 40, 130 ; Yalkout ba-Machiri 
sur les P., 25, 47 ; comment, de Cyrille 
d'Alexandrie, 3, 135,; de saint Jérôme 
(Rahmer), 3N, 2!>N; 15,15,0; comm. de 
Marti, 48, 295; 50, 281. 

Osée. Etudes sur 0. : de Brùll, 6, 131 ; 
de Halévy, 45, 154; — Septante d'O. 
(Treitel), 36, 137; — commentaires sur O. : 
d'Eléazarde Beaugency (Poznanski), 46, 
276; eomm. attribué à J. Kara, 47, 55 et 
n.2; de Tanhoum Yerouschalmi, 41, 241, 
u. 3; de Véfet, au Brit. Mus., 23, 115; 
copain, de Harper, 50, 275; — origine ju- 
daite d'O., 38, 186; sa prédilection poul- 
ies Judaïtes, 38, 185; son mariage (Ha- 
lévy), 38, 304; Israël et Juda dansO. (See- 
semann), 38, 299; histoire d'Israël d'après 
0., 12, 33 ; par Laurange, 24, 306 ; le pa- 
triarche Jacob dans 0., 39, 35; religion 
du royaume d'Israël d'après O., 12, 7, 33; 
38, 18*4 et 186; par Oettli, 45, 145; la phi- 
losophie de l'histoire d'O. (Proksch), 45, 
150; passages expliqués : 

1-3 (Seesemann) 38, 185 et 299; 



1-7 (Bachmann) 


28, 306; 


2-3 (Harper) 


41, 295; 


2-9 


12, 10; 


5 (Harper) 


41, 295; 


2, 1-3 


12, 11; 


(Condamin) 


45, 153; 


2 


39, 300; 


3, 1-4 


12, 10; 


i. 1-7,7 (Harper) 


48, 300; 


4 (Massai» 


io, 287; 


[Taylor) 


12, 138; 


5 


38, 180; il. 




n. 2; 


16 


31, 276; 


5. 11 


3S. IN9, n. 3 


7, 5 


31, 276; 


8-14, 10 (Harper) 50. 2SS: 


8, 7 (Bech) 


14, 140; 


9 (Condamin) 


\'.\. 153; 


12 


38, 184, n. 3 


9, 1-7 a 


12, 28; 


3-4 


38, 187; 


3-5 (Kuenen) 


ti, 135; S, 3 


4 


1 •> 23 ■ 



212. 



72 



TABLE ALPHABÉTIQUE 



9, 6 



— BIBLE — 

44, 318; 



7-8 



(Béer) 



41, 20 i; 



38, 187; 
31, 48; 

41, 201; 
31, 302; 
27, 290; 

38, 185, n. 8; 
12, 33; 

39, 35; 
39, 36; 

2, 321: 

42, 124; 
31,' 47; 44, 315; — 

: O. 2 d'après Eléazar, 30, 
3, 2 et les 60 commande- 
ments, 46, 91; 0.1, 2 d'après un critique 
du temps des Gueonim, 46, 103; 0. 10, 7 
d'après Raschi, 42, 244; 0. 9, 4 dans des 
polémiques sur l'hostie, 1, 245. 

Joël. Etudes sur J., de Merx, 1, 128; 
de Montet, 7, 306; de Pearson, 12, 128; 
— édit. de S.-R. Driver, 36, 309; — 
comment, de Beck, 38, 286; — arguments 
pour ou contre l'ancienneté de J., 2, 13; 
division des chap. dans J. (Nestlé), 
302; passades expliqués : 
1-2 [Hoonackerj 50, 288; 

41. 202: 



15 

10. 10 

H 

12 

1 

4-5 
4-6 
13-15 
13.13 
15 
14, 3 
histoire d'O r 
162, n. 2; O. 



s. 



4, 



10 
\2 
17 
15 
20 
4 



(Nestlé) 



37, 207; 
41, 297; 
47, 162. n. 

38, 268; 
31. 50: — 



i; 



J. 4, 11 expliqué d'après l'hébreu de la 
Misclma, 7, 65. 

Amos. Etude sur A., par Elhorst, 41, 
283; notes de Felscnthal, 35, 128; de 
Hotthiann, 6, 306; de Hoonacker, 50,288; 
— édit. de Burrows, 38, 288; de Driver, 
36, 309; — commentaires sur A. : d'Ibn- 
Cliiki tilla, 41 , 55, n. 1 ; de Tanhoum Yerou- 
schalmi, 41, 54; commentaires de Harper, 
50, 275; de Hartung, 38, 292; — date de 
la prophétie d'A , 48, 32; A. est-il posté- 
rieur à l'exil? (Day-Chapin), 45, 153; com- 
position d'A. (Baumann), 48, 283; structure 
d'A. (Harper), 50,275; Israël et Judadans 
A. (Seesemann), 38, 299; nom de la Pa- 
lestine dans A., 20, 205; histoire d'Israël 
dans A., 12, 33; le patriarche Isaac dans 
A., 39, 36; religion du royaume d'Israël 
d'après A., 12, 14 ; 38, 183 et 187; par 
Oettli, 45, 149; philosophie de l'histoire 
d'A. (Proksch), 45, 150; A. et le trem- 
blement de terre sous Osias, 2, 314; le fil 
à plomb dans A. (Condamin), 41, 297; 
passages expliqués : 

1-2 (D. H. Millier) 32, 294; 
1 (Budde) 35, 122; 



— 


BIBLE — 


3-5 


48, 32; 


11 (Bewer) 


43, 301; 


13-15 


48, 32; 


4-16 


38, 183; 



3,11 



(Bewer) 



12 (Margot i s) 



46, 298; 

41, 204, n. 1; 
43, 301; 
il, 203; 

3, 153, n. 1; 
43, 301; 
38, 187; 
12, 31; 
43, 301; 

43, 301; 
48, 130: 

42, 126; 

44, 315; 
35, 128; 
41, 206; 

38, 188; 

39, 36; 
38, 188; 
46, 298; 
H, 228; 
35, 1 9 4 ; 

9, 7 11, 60; 

10 (Riedel) 41, 298; 

Obadia. Etude sur O. par Peters, 25, 
132; 26, 144; — comm. de Tanhoum Ye- 
rouschalmi, 40, 142; Zorobabel dans O. ? 
18, 184; O. 3 dans la Septante et la Pe- 
schitto, 37. 31'i, 

Jonas. Etudes sur J., de Lowy, 24, 300 : 
de Dahle, 41, 282; notes de Winckler, 39, 
146; — trad néo-grecque de J., 22, 251 ; 
23, 64, 135; 35, 138; — commentaire de 
Tanhoum Yerouschalmi, 40, 129; 41, 45; 
— légende de J. (Simpson), 41, 290; Tar- 
sis ou Ninive dans J. (Lohmann), 48, 295; 
passages expliqués : 

1, 4 



\. 


2 




3 




(Margolis) 




4 et s. 




5 




(Margolis) 




6 (Margolis) 


6, 


1 




1-7 




2 




10 




12 


~, 


6 




9 




10 


8. 


4 (Bewer) 




8 




14 



38, 269; 37, 269; 
41, 203; 
10 45, 288; 

2 24, 223 ; 

3, 10 40, 252; 

— histoire de J. : Midrasch de J., 2, 
139; Alexandre et le Yalkout sur J., 7 
90; J. et le Zohar, 40, 152; les symboles 
funéraires chrétiens empruntés à J., 14, 
228; S' Gyprieu ne cite pas J., 42, 139, 
155 ; J. d'après S 1 Jérôme et S 1 Augustin, 
43, 21; version de J., par S 1 Jérôme, en 
Afrique, 44, 6; histoire de J. d'après un 
ms. (Wolf), 36, 136. 

Miellée. Etudes sur M., par Ryssel, 14, 
308 ; par Ehrenreich, 14, 291 ; par JNowack, 
8, 302; par Stade, 2, 333; — édit. de 
Cheyne, 6, 306; — trad. arabe de M. 
(Ryssel), 10, 287; — commentaires sur 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



73 



— RI BLE — 

M., de J. Kara (Eppenstem), 47, .'12, n. 4; 
édité, 47, 141; de Jacob Panlo, 37, 135; 
comm. de Beck, 38, 286; — structure de 
M. (Skipwithi, 28, 314; sou caractère com- 
posite d'après Stade, 2, 333; religion «les 
Israélites du Nord d'après M., 38, 187; pas- 
sages expliqués : 



1 



24, 19S, n.2, 206; 



7 


41, 204; 


10 


2, 327; 


4 


41, 203 et 206; 


(Stade) 


14, 141 ; 


12-13 (Condamin) Î5, 153; 


5 et s. 


38, 187; 


5 (Stade) 


6, 306; 


6 et suiv. 


38, 188; 


16 


26, 60, n. 1; - 



3, 
4, 

6, 

histoire de M. : M. 4, 7 d'après un critique 

du temps des Gueonim, 46, 101, n. 5; M. 
7, ."i-6 et la légende des Sept Dormants, 
19, 197. 

Nahunii Targoum de N. (M. Adler), 31, 
141; commentaire sur N., de Tanhoum 
Yerouselialmi, il, 55; comm. de Beek, 38, 
2S7: N. et la chute de Ninive (Billerbeck 
et Jeremias), 31, 130 ; l'article dans la 
poésie de N., 37, 207; acrostiche du eh. 1, 
4. 286; passages expliqués : 

1 (Gunkel) 27, 290; 

(Happel) 41, 284; 

1-2,3 (Arnold) 43, 303; 



6 

10 

2, 9 

3, 7 



(Bickellj 



(Wildeboer) 



28, 306; 

41, 203; 

il, 201; 

36, 207; 



129; 



45; 1 



55; 



histoire de N. : N. 2, 8 expliqué par lbn- 
Djanah et J. Kimhi, 6, 218; N. 1, 2 et le 
Shikand Gûmânîfc, 18, 11 et n. 3. 

Habacuc. Etude sur H. par Smit, 41, 
290; notes de Stade, 8, 322; note de Gû- 
deinann, 16, 292; — commentaire sur H. 
de Tanhoum Yerouselialmi, 37, 98, n. 10; 
10, 129, n.l, et 131;— strophique de H. 
(Kelly), 45, 153; commentaire de l'ode de 
H. iBelleii), 31, 130; le psaume de H. et 
le Psautier (Nestlé), il, 297; passages ex- 
pliqués : 

1, 



3, 



5 






M, 


203; 


8-10 






48, 


177; 


11 






9, 
24, 


176, n, 1 ; 
197, 206; 


(Gon 


damin) 


38, 


305 ; 


1 






44, 


229; 


2 et Is. 


5i 
1, 


7 


44, 


284; 


3 






37, 


307; 


4 






50, 


2SN; 


6 






26, 


279; 


i 






48, 


177; 



— I5IRLE — 

3,14 J8, 130; 

17 41, 203; — 

histoire de H. : H. et la conquête de Jé- 
rusalem, 48, 177; Abraham désigné dans 
H. 3, 2. ±2, 72; H. 3, 6 expliqué par lbn- 
Djanah et J. Kimhi, (i, 218; H. 2, 3 dans 
des polémiques, 1, 2i5; 2, Il et la Lé- 
gende des Sept Dormants, 49, 197. 

Sophonie. Etude sur S. par J. Bach- 
mann, 24, 294; — comment, sur S. de 
Tanhoum Yerouselialmi, il, 56; comm. 
de Beck, 38, 287; passages expliqués ; 

1, 2 27, 140; 



17 

2, 5 

3, 7 
10 



li, 53; 
41, 203; 
35, 194; 
31, 49; 
39, 302; — 



histoire de S. : S. 3, 9 et les Noahides, 47, 
35; S. et le grammairien Virgilius Maro, 
38, 233. 

Aggée. Commentaire sur A. de Tanhoum 
Yerouselialmi, 41, 59;— texte d'A. (A.-P. 
Sym), 32, 300; passages expliqués : 

1, 6 (Tony- André) 34, 13 i; 

2,12 46, 153; 

2,17 40, 249; 

23 42, 10; 

histoire d'A, : 1, 15; 2, 1 d'après Benja- 
min Nahavendi, 50, 19; la caverne d'A. au 
mont des Oliviers, 48, 158, n. 6. 

Zacharie. Etudes sur Z., de Marti, 2i, 
301; de F.-B. Meyer, 45, 149; — com- 
ment, sur Z. : de Tanhoum Yerouselialmi, 
il, 59; de Yéfet, 44, 180 et 184; comm. 
de B. Goldenberg, 26, 285 — texte de Z. 
(A -P. Sym), 32, 300; Deutéro-Z. (ch. 9- 
14 , 2, 171 ;3, 14, 332 ; par Griitzmaeher, 
26, 142; par Hoonacker, i5, 153; par Bu- 
binkam, 25, 132; par Stade, 2, 332; 3, 
310; 5, 137; son style (Eckardt), 26, 296; 
les couleurs dans les visions de Z. (Se- 
klcsl, 12, 136; l'Egypte et les Grecs dans 
Z., 2, 332 ; passages expliqués, : 

43, 268; 44, 315; 

44, 228; 

43, 292; 

44, 317; 
47, 30; 

2, 315; 

23, 15: 

40, 103; 
il, 202; 44, 314; 

41, 202; 

24, 110, n. 1; 44, 
311; 

41, 202; 
46, 191; 
il, 201; 





7 




7, 


2 






8 (Bai 


•th.] 




9 et 15 




9, 


1-2 

7 
9 




10, 


2 




11, 


2 
3 



13 




12, 


11 




14, 


4 





74 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 

14, .", 2, 314; 

12 41, 206, n. |; — 

histoire de Z. : Zorobabel dansZ. 4, 7, 43., 
208 : la Haftara de Hanoucca empruntée 
à Z.. 30, 31 ; Z. et la représentation du 
Messie, 23, 15; Z. 5, S et les Caraïtes, 44, 
ISO, 184; 11, 13 et les Noahides. 46, 91 ; 
47, 33 ; Z. 2, 17 expliqué par Itm-Djanah 
et J. Kindii, 6, 217 : Z. 11, 10 et 14 expli- 
qués contre le christianisme, 3, 31; Z. 2, 
12 dans la controverse de 1240, 3, 49. 

MalacJtie. Notes sur M., 23, 194 ; — com- 
ment, de M. par Yéfet, 44, 185; — M. et 
Ezra, 23, 194 ; M. mentionne seul Elie, 
2, 291; les sacritices d'après M. (D.-H. 
Muller), 34, 144 ; passages expliqués : 

1, 6-14 23, 195 et s.; 
16 44,318; 

2,10-12 23,194; 

2, 11 (Farmer et Marshall) 32, 299; 

(H. Isaacs) 38, 303 ; 

3, 1-4 22,195; — 
histoire de M.: M. 3, 22-23 (rainés Yéfet 
b. Ali, 44, 185; M. 2, 9 expliqué contre le 
christianisme, 3, 26 ; M. 3. 21 dans la con- 
troverse de 1240, 3, 52. 

Hagior/raphes. Etude sur les H. par 
Wohlstein, 18, 158: — manuscrit des H. 
à la Bibliothèque Nationale, 37, 129 ; au 
British Muséum : hébreu et Massora, 23, 
110 et 113; hébreu, Taraoum, Massora et 
trad. arabe, 23, 108 et 113; trad. arabe, 
23, 105; hébreu et trad. arabe attribuée 
à Saadia, 23, 108 ; — édition incunable 
de Psaumes, Proverbes et Job, 13, 290 ; 
édition des H. de Buxtorf, 8, 83; — Tar- 
goum des H. inconnu d'Ibn-Djanah, 4, 
273; tosefta du Targoumdes H., 50, 266; 
Yalkout des H., 25, 44. — doctrine des 
livres sapientiaux iZschokke), 18, 312; — 
traité sur l'accentuation de Psaumes, Pro- 
verbes, Job (Wickes), 4, 148 ; poème sili- 
ces accents (Wickes), 12, 306 ; 13, 134; — 
clôture du canon des H., 1, 171 ; auteurs 
qui y ont pris place, 1, 4 ; le livre de Sira 
en faisait partie, 35, 22. 

Psaumes. Introductions aux Ps. : de 
Philippe, 24, 301 : de Raffl, 24, 302; con- 
tributions à une introd. aux Ps. (B. Ja- 
cob), 32, 302: 34 , 144; 36, 138; 41 , 
2(17; notes sur l'introd. aux Ps . (G. -G. 
Montetiore), 38, 296; études sur les Ps. : 
de Barnes, 32, 299; de Bartoo, 38,286; 
de Cheyne, 26, 142 ; 48, 287 ; de Cross, 
9, 125; de Halévy, 30, 146; 32, 302; de 
Me Fadyen, 50, 281 ; de Rodeumeyer, 34, 
141; de Wellhausen, 18, 158; 39, 146; 
notes de Carrier, 41,295; de J. Deren- 
bourg, 4, 156; de Feilchenfeld, 8, 319; 



— BIBLE 

de Goldenberg, 2, 319 ; — manuscrits des 
Ps. : à la Bibliothèque Mazarine, 11, 158 ; 
ms. de Bàle, 5, 252; de Zurich, 24, 156; 
ms. grec en onciales (Klustermann), 36, 
138; ms. persan, 5, 304; fragments de 
mss. éthiopiens, 41, 302; 1 er livre de 
Ps. d'après un ms. de Cambridge, 7, 290; 
— psautiers polyglottes incunables, 3, 78 ; 
psautier avec Kimhi, incunable, 8, 331; 
psautier de Crémone 1561, avec Kimhi, 
acquis par Hottinger, 8, 80; psautiers po- 
lyglottes, 37, 38 ; éd. des Ps. par Sender- 
Polir, 8, 314; — notes sur le Targoum 
des Ps. (Reifmann), 3, 140; 4, 153; les 
suscriptions des Ps. dans la Septante, 2, 
124; trad. des Ps. par saint Jérôme, 
2, 332 ; trois trad. de saint Jérôme, 43, 
18; trad. africaine des Ps. passée dans 
la Vulgate, 43, 42 et 47; hébreu et Vul- 
gate des Ps, (Mlcoch), 21, 311 ; psautier 
hébreu-latin du xvi e s.,5, 251 ; influence de 
la Septante des Ps. sur la Peschitto (Berg), 
32, 292 ; glossaire hébreu-syriaque de la 
Peschitto des Ps. (Techen),' 34, 145; 36. 
138; Ps. 12, 9 dans la Peschitto, 14, 50; 
trad. arabe des Ps. possédée par Jacob 
Roman, 8, 89 et 91; trad. et comment, 
arabes des Ps. (Mittwoch), 46, 299 ; trad. 
arabe de Hais al-Qouti, 30, 65, 67; texte 
des Ps. avec trad. et comment, arabes 
(attribués à Saadia) au Brit. Mus., 23, 105; 
41, 304: trad. [et comment.] de Saadia 
sur les Ps. publiée par Margulies, 8, 309 : 
Saadia sur Ps. 1-20 édité par S. -H. Mar- 
gulies, 11, 288; sur Ps. 21-41 édité par 
Lehmann, 45, 148 ; sur Ps. 50-72 édité par 
Baron, 43, 298; 44, 156, n. 1 : trad. des 
Ps. 27-2S par Tanhouin Yerouschahni 
(Eppensteiu), 46, 276; ms. des Ps. avec 
trad. persane, 5, 304; 7, 290; version 
néo-grecque des Ps. par un moine crétois, 
22, 262, n. 1 ; psautiers français du 
moyen âge, 49, 30, 31 ; trad. castillane 
des Ps., 38, 310; vieille trad. judéo-alle- 
mande des Ps., 3, 144 ; trad. des Ps., par 
le ranbinat français, 50, 283 : traduction 
des Ps. en vers français par Mcssio, 21, 
310: paraphrase des Ps. par Boileau, 25. 
128: texte des Ps. avec trad. anglaise par 
Eisenstein, 34, 284; trad. des Ps. en \ers 
espagnols par Melo, 18, 282 ; sur une nou- 
velle trad. hongroise des Ps. (I. Low), 8, 
320; traduction des Ps. : de Bickell, \. 
ce nom ; de Brustôn, 3, 132 ; de d'Ey- 
ragues, 48, 288: de Duhm, 41, 282; de 
Ehrlich (avec commentaire), 50, 272 ; de 
Graetz, avec texte et comment., 5, 123 : 
6, 130 ; de Gunkel, avec comment, (choix 
«le Ps.j, 50, 274; de Kirkpatrick. 45,142; 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



75 



RI RLE — 

de Raffl, avec comment., 24, 302 ; — com- 
mentaires sur les Ps. : de Recbor-Schor, 
3, -ï ; de David I». Yéfct (?), il, 300; 
d'Klia ha-Meîamed, au Brit. Mus., 23, 105; 
fragment du commentaire d'Ibn-Abitour, 
12. 133; comment. d'Ibn-Chikitilla, 41, 
51, n. 2; dThn-Ezra, 17, 303; ms. de ce 
connu, à la Rild. Nation., 17, 133 ; d'Ibn- 
Schocib, 20, 123; d'Immanue) Romi, pu- 
blié par Perreau, 2, 142 et 345 ; 3, 134 et 
292 ; l, 150 et 289 ; 5, 120 et 294 ; 6, 293; 
7, 299 ; de Joseph Hay.youn, 41, 304 ; de 
Joseph Ibn-Satanas, 12, 133; 14, 119; de 
Joseph lé Zélateur, 3, 34; de J. Kara, 20, 
180; de lvimhi, 13, 295; 211, 84; ms. de 
ce comm. au Brit. Mus., 23, 102; à Sois- 
sons, 13, 295; éd. incunable de ce comm. 
à l'Alliance Israélite, 49, 294 (v. aussi 
aux éditions) ; éd. de ce comment, par 
Srbiller-Szinessy, 7, 290 ; 9, 230 ; 49, 294; 
comm. de Mattatia Yiçbari sur le Ps. 119, 
7, 15i : comment, de Menahem, 30, 265 ; 
de M.-J. Mercado, 32, 95 ; de Saadia, 5, 
33; 14, ILS ; 37, 73, 74 et 88, n. 11; 45, 
148 ; 48, 298 ; introd. de ce comm. tra- 
duite par J. Colin, 2, 323 ; 3, 305 (v. 
aussi aux trad.) ; comment, de Samuel b. 
Meir, 3, 10 ; de Schemaryade Négrepont, 
10, 87 ; de Tanhoum Yerousrhalmi, 40, 
130; éd. par Poznanski, 43, 304 ; fragment 
de ce comm., par Eppenstein, 48, 301 ; 
par Bâcher, 48, 302 ; comm. de Véfet, 38, 
157 et 159; 41, 300; texte des Ps. avec 
comm. arabe, 13, 140; comment. Bet 
Jacob, de Jacob Heilpern, 39, 138 ; comm. 
Mikdasch Mea//i. 20, 149; comment. 
Schaaré Hai/i/un et Meçoudai Clon , 
30, 123; comment, de saint Augustin, 
43, 2§; de Théodore de Mopsuesie (Baeth- 
gen), 10, 287; de Saint-Rémi, 4,261, 
2(i2 ; de Nicolas de Lyre, 26, 175, 180 ; 
commentaires : de Bacbmann, 24, 29.» : 
de Baethgen, 25, 130 ; de H. -P. Chajes (en 
hébreu), 48, 282; 50,267; de Kessler, il, 
285 (v. aussi aux traductions); Midrascb 
des Ps. (122-137;. 32, 280; Yalkout ïia- 
Makhiri sur les Ps., 25, 47 ; 40,282, 283 ; 
— origine et contenu religieux des Ps. 
(Cbeyne), 24, 295; leur ancienneté et leur 
variété, 21. 27; leur âge on date, 20, 
162; 21, 205 et 298; Act., 22. xvm ; 
25, 268 ; par Giesebrecbt, 3, 308 ; d'après 
Graetz, 5, 124; leur ordre, 21, 201 ; leur 
nombre et leur division d'après Graetz, 5, 
123 ; texte primitif des Ps. (Bruston), 3, 
132; leur rédaction (Riedl), 38, 305; ori- 
gine du 1 er 1. des Ps. (Sellin), 24,303; 
David et les Ps. (Wright), 43, 300 ; auteurs 
de Ps., 21, 194; auteurs et titres des Ps. 



— lilliLF. 

d'après les autorités juives (Neubauerj, 21, 
311 ; suite des Ps. d'après Saadia, 37, 
76 ; Psaumes de l'époque d'Ezéchias, 23, 
33 ; Ps. de la captivité Parisot), 32, 301 ; 
34, 144; 17 Ps. macebabéens d'après 
Tbéod. de Mopsueste (Baetbgen), 15, 150 ; 
titres des Ps., d'après Graetz, 5, 123 ; par 
Staerk, 25, 140; par Tbirtle, 48, 299; 
titres musicaux des Ps. (Parisot), 33, 305; 
titres des Ps. en arménien (Kaminka), 45, 
135; explications de mots servant d'épi- 
graphe à 4 Ps. (Perdicidès), 18, 155 ; les 
suscriptions ne garantissent pas l'auteur 
des Ps., 1, 20, n. I ; eulouïes finales des 
Ps., 31, 188, n. 1 ; Ps. prophétiques, 1, 
21 ; Ps. des Degrés, 2, 150 ; Ps. de Hal|el, 
f\V. Jabez), 15, 143; le Ps. delà dédicace 
du Temple, 43, 269; les Ps. et l'élégie hé- 
braïque, 3, 310; épithalame dans les Ps. 
(Martin), 46, 298; chants choraux dans 
les Ps. (Zenner), 34, 143 ; métrique, stro- 
phique et pasek dans les Ps. (Grimme), 

45, 140; métrique du Ps. 1 (Bickell), 4, 
286 ; forme poétique du Ps. 1 (P. Haupt), 

46, 298 ; acrostiches dans les Ps. (Rosen- 
thal], 32, 302; nbnn dans les Ps., 33. 
141; présence de l'article dansPs. 123-127, 
133, 136-137, 37, 203; idées des Ps,, 19, 
26 ; religion des Ps. (Acbelis), 50 267 ; 
poésie et religion des Ps. (Robertson), 38, 
298; théologie des Ps. (Davison), 32, 299; 
les Ps. dans la « Littérature des Pauvres », 
20, 161; AçL, xvm ; 21,1 et 161; 22, 
Act,, xiv ; 23,1 et 161; le Pauvre et 
le Méchant dans les Ps., 20, 168 et 191 ; 
les souffrances du Pauvre, 20, 172 ; ses 
misères sociales et morales, 20, 177 ; sa 
honte, 20, 187 ; son portrait, 20, 188 ; le 
Méchant, 20, 183 ; les Nations, 20, 187; le 
peuple juif, 20, 191 ; Pauvre et Peuple, 

20, 192 ; Méchant et Nations, 20. 195 ; la 
société humaine et la guerre, 21, 16; le 
Roi, 21, 176; le sort des Nations et leur 
conversion, 21, 167 ; le retour des exi- 
lés, 21, 181 ; le messianisme, 21, 17 4 : 
l'époque messianique, 21, 182 ; le Messie, 

21, 172; récompense du Pauvre et puni- 
tion du Mécbant, 21, 164 ; Dieu, sa force 
et sa grandeur, 21, 21 ; sa Providence et 
sa bonté, 21, 28 ; Dieu nourricier, 21, 31; 
la justice de D. , rémunération, monde 
futur, 21, 40 et 161 ; le jugement de Dieu, 
21 , 161 ; culte rendu à Dieu, prières , 
synagogue, 21, 32 ; 33, 142 ; sacrifices et 
vœux. 21, 36; autres pratiques, 21. 39; 
les prières des anciennes religions et les 
Ps.,35, 131; les « Pauvres » dans les Ps., 
19, 24; Ani et Anaxv dans les Ps. (Rablfs), 
24 , 302 ; la communauté du peuple 



76 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 

et celle îles pauvres dans les Ps. (Roy\ 
36 134 ; parti des « Anawim » dans les 
Ps. d'après Graetz, 5, 123 ; le « moi » 
dans les prières des Ps. (Coblenz), 34, 
135; 35, 131; 36, 126 ; Ps. individuels 
et collectifs (Béer), 28, 306 ; les Ps. et la 
loi (Zahn), 38, 302 ; les Ps. et le culte du 
temple (Matlies), 45, 154; le juste priant 
des Ps. (Engert), 45, 138 ; le roi dans les 
Ps. (Gray), 31, 141 ; messianisme dans les 
Ps. (Lagrange), 50, 288; Ps. messianiques 
(Minocchi), 46, 299; — histoire dans les 
Ps., 21, 183 ; patriarches, 21, 183 ; tribus. 
21, 184 ; Lévi, ibid.; Juda, Joseph, Ben- 
jamin, 21, 185 ; Ephraïm, Moïse et Aai'on, 
21, 186; Hébreux en Egypte, 21, 187; 
sortie de l'Egypte , passage de la Mer 
Bouge, Hébreux dans le désert, 21, 188 ; 
conquête de Canaan, époque des Juges 
et des Rois, 21, 190 ; Josué inconnu des 
Ps.,38, 182; David, 21, 192; 24, 303; 
39, 30 ; Ezéchias, 21, 177 ; la tribu d'E- 
phraïm, 21, 186, 191 ; divers souvenirs 
historiques, 21 , 194 ; histoire d'Israël 
d'après le Ps., 68, 19, 11; géographie des 
Ps., 21, 195 ; Jérusalem et Sion, ibid. ; 
noms propres dans les Ps., 21, 196; la 
nature dans les Ps., 21, 1 et 15 ; la nature 
inorganique et sa symbolique, 21,1; les 
animaux et leur symbolique, 21, 9 ; la na- 
ture organique, 21, 13 ; les Ps. et les 
psaumes babyloniens, 20, 164; 22, 26; 
Act., 23, xi ; héllénismes dans les Ps. 
(Cassel), 12, 124; influence du zoroas- 
trisme dans les Ps., 35, 122; explications 
de passades des Ps., par Bruston, 3, 132 ; 
par J. Derenbourg, 3, 308; l'ouvrage 
de D. Kahana sur le Ps. 68 Beifmann , 3, 
140 ; passages expliqués : 



bible — 



1, 



Nestlé 



1 
4 
2 

1 
11 et 12 
3, 9 
5, 8-9 

9 



6, 

7 



7 
11 



1 
6 

10 

8, 6 

10 

9 

9-10 



(Halévy) 



[Deinard] 



50, 290; 
21, 197; 

20, 13; 23, 33; 

40, 250 ; 
10, 272; 
37, 207 ; 

21, 197; 
31, 276; 
39, 302 ; 
21, 197; 

36, 127, n.2; 

28, 314; 
44, 228; 

3, 153, n. 1 ; 
39, 303; 44, 316; 

41, 295; 

21, 201 ; 

22, 26 ; 

20,' 196; 21, 197; 
22, 28 ; 



7 
9 



(Abbott) 



10, 9 et 10 (Riedel) 

10 
11 

2-3 
6-7 
12, 7 (Cheyne) 
(Jacob) 
(PeiserJ 
8 
14 et 53 

1 

15, 4 

17, 5 

8 

11 

11-12 (Nestlé) 
(Wildeboer) 
18 et II Sam. 22 
(Bennet) 



6 

12 

6 

51 
19 

20, 6 
22 



(Nestlé ) 



(V. Rose) 

(Weissmann) 

(Winckler) 



4 
10 

17-18 

29 (Haupt 
23 

24, 7-10 

25, 22 
26,126 
27,11 

14 
28, 9 

13 
29-30 

11 

30, 6 

31, 3 
12 
14 
22 

32, 5 

33, 7 
34 



17 
22 



35 



(Hirscn) 



(Hirsch) 



l; 



34, 144; 

37, 208; 44, 31 i 
41, 207, n. 3 ; 
41, 298; 
41, 209, n. 1; 

35, 122 ; 
37, 207; 
21, 198; 
34, 145; 
34, 145; 

34, 144; 

37, 208; 
21, 198; 
45, 291; 

35, 62, n. 
28, 188 ; 

8, 324; 
28, 189; 
34, 144; 
34, 145; 
21, 198; 
15, 144; 
40, 105; 
44, 225 ; 
44, 286 ; 
34, 144; 
21, 201 ; 
21, 198; 
10, 299; 
32, 301; 
12, 135; 

38, 301 ; 
26, 279; 
37, 215, n. 1 ; 
21, 198; 
37, 207; 
50, 288 ; 
43, 271 ; 

20, 194, n. 1 ; 

21, 201 ; 
21, 198; 
21, 201 ; 

20, 194, n. 1 ; 

21, 199 ; 
43, 269; 
21, 201; 



44. 



284 



36-39 (Halévy; 



37, 217; 
21, 198; 
27, 140, n. '*; 
21, 198; 
18, 86; 
21, 198 ; 
45, 153; 
21, 198; 
36, 102; 

45, 153; 

46, 179 ; 
31, 142; 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



77 







— 


BIBLE — 




— BIBLE — 


36, 2 






21, 198: 




65, 2 et ti 


21, 19!): 


9 






44, 227: 




67, 7 (Weismann) 


25, 140; 


J3 






41, 201 : 




68 


2, 150 ; 19 , 1 


37,35 






21, 198: 






21, 26 ; 


39, 6-7 






28, 281 




(Rehrencl, Reuss) 


14, 136; 


14 






31, 300 




(Halévy) 


22, 285; 


40 






2, 153 




(Wettsteiu) 


12, 131 : 


8 o 


t 1 


-18 


21, L99; 




et Deutér. 22 


2 1, 58 ; 


12 






6, 161 




et Cantique de 




42-43 






21, 199 




Débora 


24, 220: 


42- 'fi 






1, 23 et 26: 


2 


41, 201 ; 


5 






31, 118 ; 


7 et 1 9 


21, 199 ; 


7 






1, 27, n. 1 ; 


8-28 


21, 26, n. 5: 


11 






21, 199; 23, 189, 


18 


24, 216; 








n. 1 ; 


25 


26, 27!» : 


44, 3 






21, 199: 




26 


3, 197 : 


!i 






44, 227 




28 (Bewer) 


43, 301 : 


23 






41, 201 




28 et 31 (Cheyne) 


38, 305; 


r. 






15, 145 


23, 41 et 


69, 5 (Isaacs) 


38, 303 ; 








42; 


36-27 


21, 201 ; 




(v. 


Rose) 


52, 301 : 


71 (Schilling) 


27, 285 : 


3 






41, 204, n. 3; 


3 


37, 217 ; 


6 






21, 199; 


6 et 13 


21, 199; 


J 






31, 49: 


72 (Weissnianiii 


14, 136; 


(Riedel 


11, 298: 


10 


44, 223; 48,180 ; 


46, 7 






21, 199 : 


15 


46, 181, n. 1 ; 


il, 10 






50, 7; 


19 


44, 224 ; 




(St{ 


ide) 


27, 290 ; 


20 (Noldeke) 


38, 305; 


49, 8 






47, 6 ; 


73 et 90 (Jastiw) 


30, 141; 


9 






27, 137, n. 4 ; 


2 


41, 203; 


12 






42, 124 




8 


44, 227 ; 


13 






21, 199 




24 6 (Béer) 


43, 303; 


15 






42, 124 




53 


37, 207; 


2t 






21, 199 




74 


6, 161 ; 21, 35: 


50,10 






21, 199 




(Woods) 


15, 144; 


M 






44, 221 




3 


31, 49; 


20 






21, 199; 


4 


21, 200; 23, 16(j 


51,20-2 


l 




21, 37 et 201 ; 




n. 2 ; 


52, 3 et 9 




37, 207 




5 


21, 36, n. 2; 


53, 2 






45, 291 




6 


44, 225; 


f, •) 






20, 197; 


44, 224 ; 


8 


21, 35; 


55, 15 






40, 250 




9 


23, 166, n. 2: 


16 






21, 199. 


' 44, 226 ; 


11 


3. 309; 5, 124 


20 






5, 124 


; 44, 225 : 




21, 200; 


56, 1 i 






21, 199 




12 


21, 200; 


57 et 5! 


(G 


ray) 


36, 137 




14 


44, 226; 


5 et 


10- 


-12 


21, 199 




1!) 


21, 9, n. 2; 


58. 4 






44, 221 




75, 5 


31, 276; 


6 






40, 103 




7 


21, 199; 


9 






37, 207 




76, 9 


14, 228 ; 


10 






21, 199 




11 (Nestlé) 


31, 144; 


60, 2 






41, 211 




77, 2 


26, 56; 


10-11 




21, 199 




11 


21, l!)i); 


62, 4 






37, 208 




15 


37, 207; 


9 






21, 199 




21 


21, 201 ; 


12 






41. 208 




78,59-71 


'*'.), 308; 


63 






2, 322 




66 


21, 199; 


6 






44, 316 




79, 6 


21, 200; 


64,14 






40, 250 




80, 7 


44, 220; 



78 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 



80,14 
81,13 
82, 8 
83 

6-9 
10 
84 

87, 4 
5-6 

88, 5 
28 

89, 6-19. 44 et 48-49 
90 

2 
12 
91, 1-2 

92 (Steiuthal) 

95, 10 
96 

1-13 
101 

2 et 6 
102,' 4 
9 
103, 5 



14 

(Schmiedl) 
16 

(Lambeck) 
3 



104 



4 

105, 1-15 
9 

27-28 

106, 1 
6 
7 

30 

47-48 
107 



108 



109 



3 

16 
18 

28 



110 



(Margoliouth, 

etc.) 

(Siuker) 
(Weissmann) 
1 
3 
(H.-P. Chajes) 
112, 9-10 
116 
12 



44 
21 
48 
48 
6 
6 
21 
41 
21 
44 
21 
30 
41 
41 
36 
23 
18 
43 
21 
35 
29 
21 
44 
38 

31 
12 

37 
8 

18 
36 
21 
39 
42 
42 
38 
42 
37 
21 
20 



21 

37 
2 

36 
21 
21 
21 

24 
43 
15 
37 
42 
43 
21 
21 
31 



46, 

O V 

00, 

41, 



224; 

229; 

201 ; 

36, 37 ; 

35; 

161; 

161; 

192; 

202; 

200; 

227 ; 

200 ; 

141 : 

202; 

208, n 

127, n 

150; 

12, n. 

272; 

200; 

122; 

289; 

200; 
/. 



189; 
122; 
202; 



1 



31 1 
269, 
317; 
134; 

137: 
313 ; 
304; 

12, d. 3: 
146; 
200; 
36, n. 3; 
120 
121 
268 
121 
207 
200 
176 
181, n 
199 
207 
150 
102 



306; 44, 



5, 11 
200 
180 



307 
299 
146 
217 
121 
303 
200 
199 
49; 



n. 1; 21, 

2, et 200; 



i; 

23, 343; 



15 
117, 1 

36 
118 

16 

26 
119,49 
120. 5 



5-6 

7 



130, 



132, 



4 



6 

7 

5-7 
15 



BIBLE - 




37, 


208 


37, 


208 


44, 


318 


20, 


197, 


31, 


276 


21, 


200 


42, 


265 


21, 


192 


48, 


186 


42, 


266 


37, 


207 


n 


• 4; 


28, 


288 



n. 2 



41 , 207, 



(Nestlé) 



133, 3 
136,25-26 
137 
2 

138, 7 
139,11 

15 

16 
140,14 
143, 9 
1 



44, 2 
10 



145 

148, 3 
8 

19-20 

149, 6 



37, 
29, 
21, 
30, 
46, 
21, 

1, 
45, 
21, 
44, 
44, 
41, 
21, 

21 , 
21, 
44, 
12, 
44, 
37, 
21, 
31, 



207 

167 

200 

146: 

190 

201 

22: 

32; 

200; 

122, 286 ; 

202: 



202, 

200 

200 

198 

126 

250 

287 

207 

201 

276 



11. 2 



(un très grand nombre de versets sont ex- 
pliqués dans la « Littérature des Pauvres », 
21, 1 et 161); — histoire des Ps. : Ps. 
55, 14 et Aliitophel, 43, 315; Ps. 118, 7 
et la stèle de Mésa, 48, 295; Jaddua, au- 
teur du Ps. 119 (Nestlé), 46, 299; Ps. 
118 et Jérémie, 30, 30, n. 5; Ps. 22 et 
Esther, 47, 171 ; Ps. 120 et Jason, 48, 
186 ; les Ps. et les Pharisiens, 20, 165 ; 
Ps. 122-138 et le Midrasch, 32, 280 ; Ps. 
22 et la Pesikta rabbati, 24, 284, n. 3 ; les 
Ps. et le puisage de l'eau à Souccot, 5, 
124 ; lecture des Ps. le jour des Expiations, 
6, 65 ; Ps. 23 et les Noachides, 47, 34; Ps. 
80, 4 et Rome, 47, 178, n. 1 ; Ps. 26, 9 et 
l'inhumation des criminels, 46, 74; Ps. 
102, 27 d'après Hayyoudj, 19, 306; Ps. 



76, 7 ; 80, 6 



102, 24 



138, 7 



144, 



10 



expliqués par Ibn-Djanah et J. Kimhi, 6, 
218, 219, 220 ; Ps. 2 d'après Bechor-Scbor, 
3, 6 ; les Ps. et les sabbatieus judéo-mu- 
sulmans, 35, 265; influence des Ps. sur 
la liturgie, 21, 308; place des Ps. dans la 
liturgie (Kohler), 36, 133; ancienneté de 
la récitation des Ps. du Hallel, 9, 303, 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



79 






— BIBLE — 
Û.2; récitation des Ps. dans le temple, 
31, 188; influence des Ps. sur le Sche- 
moiié-Esré, 1!), 24 et s.; les Ps. dans le 
christianisme (Cheyfie), 41, 282; Ps. 22 et 
la Passion dans les Evangiles et dans la 
tradition juive, 22, 283; 47, 171; les Ps. et 
le récit de la Résurrection, 8, 299 ; Ps. 3 et 
la résurrection de Jésus, 46, 94, note; Ps. 
52 et la chute de Simon le Magicien, 45, 
42, n. 1 ; les Ps. et la secte de Melchisé- 
dec, 5, 2 ; versets des Ps. conservés par 
des inscriptions latines en Afrique, 43, 
32 ; citations des Ps. dans Tertullien et 
saint Cypiïen, 42, 147; Ps. 118, l'alpha- 
bet hébreu et le comment, de saint Jé- 
rôme, 4, 261, 262; influence des Ps. sur 
la liturgie catholique, 23, 151; Ps. 111) et 
Nicolas Antoine, 37, 175 ; Ps. 32, 1 ; 72 
expliqués contre les chrétiens, 3, 18,24; 
Ps. l 'tO, 3 dans les controverses, 4. 85; 
Ps. 84, 7: dans la controverse de 1240, 
.'!, 52; les Ps. et les devises des médailles, 
12, 312. 

Proverbes. Etudes sur les Pr. : de P. 
Cassel, 18, 151; de H. Deutsch , 10 , 
284; 14, 136; de Graetz, 8, 318; 9, 
\U; de Schloegel, 41, 297; de Schmid, 
38, 299; de Wohlstein, 18, 158; notes 
de Chajes, 41, 295; de Malan, 24, 301; 
de Seiple, 46, 298 ; de L. Treitel, 5, 303 ; 
— éd. desProv. par Perowne, 41, 287; — 
Targoum syriaque des Pr., 45, 175 ; notes 
sur le Targoum des Pr. (Reiss), 25, 137; 
Targoum de Pr. 8, 12 et 25 (Pinkuss),25, 
137: Septante dePr.,24, 7, 35, 59, n. 1 ; 
IVschitto des Pr., par Chajes, 41, 295 ; 
par Piukuss, 28, 314; 30, 146; trad. et 
comment, arabes de Saadia, au Brit. Mus., 
23, 105; édités par Derenbourg-Lambert, 
30, 141 ; étudiés, 37, 72, 226 ; trad. judéo- 
persane des Pr., 13, 136; trad. grecque 
d'Elie Phobian(?j, 22, 252; trad. judéo- 
allemandes, 3, 144 ; trad. judéo-alleraaude 
à Râle, 5, 253; trad. et comment, des Pr., 
par Frankenherg, 38, 289 ; par Strack, ap- 
préciés, 38, 299; — comm. sur les Pr. : 
de Benjamin b. Juda, 3, 143; 10, 131, 
n. 1 ; étudié par Berger, 43, 303 ; de 
Caspi,'cité dans Une liste de livres, 13, 
302 ; deux comm. de Gaspi, édités pat- 
hast, 47, 148 ; commentaires attribués à 
tort à Ibn-Ezra, 2, 140 et 152 ; 3, 143 ; 6, 
211, n. 2 ; 10, 271 ; 12, 72, n. 1 ; 3S, 159; 
44, 158, n.14; par Horovitz, 8, 286; 
comm. d'Ibn-Ezra inconnu à Renjamin h. 
Juda, 3, 143 ; comm. d'immanuel de Rome, 
9, 146; 13, 296; éd. incunable de ce 
comm. à l'Alliance israélite, 49, 294 ; 
comm. de J. Kimhi, 37, 92, n. 4 ; 41, 248, 



— BIBLE — 

note 6 ; par Eppenstein, 43, 304; 44., 153; 
de M. Kimhi, 2S, 213 et 214, n. 2 ; de 
Lévi b. Gerson,30, 264 ; ms. de ce comm. 
à l'Alliance israélite, 49, 279; introd.de 
ce comm. (G. Margoliouth) , 43 , 304 ; 
comm. de Machiri, 40, 286; 46, 277; fie 
Menahem Meiri, 13, 301 ; ms. de ce comm. 
à l'Alliance israélite, 49, 79 ; cité dans 
une liste de livres, 13, 302; de Menahem 
"*l72n, écrit en 1529, 3, 143; de Messer 
Léon sur le ch. 31, 10, 34; de Raschi, 47, 
53 ; de Saadia, 7, 198 ; 38, 159 ; cité par 
I. de Lattes, 9, 224 (v. aussi aux traduc- 
tions) ; de Tanhoum Yerous< halmi, 40 
130 ; de Yéfet, au Prit. Mus., 23, 115 ; 41 
306 ; edil.de ce comm. appréciée, 38, 157 
de Zerahya b. Schaltiel, 41, 91, n. 13 
commentaire de Rar-Hehraeus, 15, 157 
comment, de Rertheau-Nowack, 6, 296 
de Goldenberg, 26, 285 ; de Strack, 38, 
299 ; de Wildebœr, 36, 314; — texte des 
Pr.(A.-J. Raumgartner),23, 147 ; le recueil 
salomoniendes Pr. (ch. 10-22, 16) (Chajes), 
39, 141 ; l'article dans les Pr., 37, 203 et 
206; accents des Pr. (Wickes), 12,306; 
13, 134 ; philosophie des Pr. (Pfeiffer), 34, 
141 ; 36, 132 ; la sagesse dans le pro- 
logue des Pr. (Rretey), 30, 130; stro- 
phique dans les Pr. (Muller), 43,292; 
passages expliqués : 

1-9 (Frankenberg) 30, 146; 

17 37, 207; 
2,22 41, 206; 

3, 8 43, 208, n. 4 ; 

12 37, 209 ; 
4,18 44, 292,n,2; 
5,22 37, 208; 

7, 9 8, 324; 
14-15 31, 51; 

18 22, 132; 

8, 2 37, 313 ; 
23 41, 203; 
31 (Wildebœr) 38, 305 ; 

10, 1 (Rehnke) 32, 302; 

12.15 1, 4; 

13, 4 45, 290 ; 
10 41, 206; 

15 3,178,n.2; 

14, 2 44, 314; 

13 42, 266; 
15,33 35, 49,,». l ; 
17,21 45, 291; 

18.16 33, 159; 

19 47, 5; 
21,10 41, 204; 

H-12 42, 266; 

22,23 12, 72; 

23, 4 45, 289; 

3 42, 266 ; 



24, 



80 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 

24, 9 44, 315; 
26 41, 206 : 

25, 1 (Behnke] 32, 302 ; 
116-12(Cbajes) 43, 303 ; 
19 (Houtsma) 30, 146 ; 

26,14 37, 207; 

25 45, 289; 

28, 1 33, 159; 

27, 3 37, 207; 

18 15, 162, note 1: 

30,12 41, 202: 

31 31, 118; 44, 126; 

— histoire des Pr. : Sira et Pr. (Selig- 
raaiin], 8, 320; les Pr. d'après le Talmud 
et le Midraseli (Deutsch), 12, 125; lecture 
des Pi', le jour des Expiations, 6, 65 ; la 
Pesikta et le Midraseli sur Pr., 13, 25, il, 
226 et 227 ; Pr., 30, 31 et le dieu naba- 
téen Scht'a al-Kaum, 44, 126 ; explications 
sur les Pr. de Saadia, 37,72 et 226; Pr., 
1, 11 et 18, et 25, 23 expliqués par ïbn- 
Djanali et J.Kimhi, 6, 220 et 217 ; Pr., 30, 
31 et Raschi, 47, 200: Pr., il, 26 et le 
« Kornjud », 12, 312. 

Job (Livre de). Etudes sur J. : de Béer, 
36, 125 : de Delitzsch, 45, 137; de Dulim, 
36. 128; de Gibsoii, 38, 291: 39, 144: 
de Koberle, 50, 276 de Kœni'gsberger , 

32, 301 ; 31, 141 ei 144: de de M ', 50, 

i>82; de Rose, 32, 301 : de Scliatzkes, 12, 
122; de Walls, 24; 303; de Watson. 24, 
303; de Zuck, 38, 302; notes de Herz. il, 
297; de Samucls, 15, 145; — texte cor- 
rigé et trad. de J., par Bicketl, 28, 306; 
éd. critique et trad. de J., par Siegfried, 
27, 285;— Targoum de J., 21, 122: 
trad. latine revisée par saint Jérôme, 43, 
18 ; utilisée par saint Augustin et d'autres 
écrivains africains, 43, 30 et 37 ; nou- 
velle trad. de saint Jérôme d'après l'hé- 
breu, 43, 19; mal accueillie par saint Au- 
gustin, 43, 20 ; Peschitto de J. (Bauraann), 
38, :]05 ; 39, 147; 41, 297 ; trad. et com- 
ment, de Saadia. publiés par Colin, 6, 287; 
18, 308; trad. grecque, 251 et 252 ; 23, 
135; trad. judéo-allemande à Bàle, 5, 
253: traductions : de Bacthgen. 38, 286; 
de Budde [avec cumin.), 34,139; de Cas- 
telli (avec comm.\ 36, 126; de Loisy, 27, 
283; de Wernikowski, 46, 297; de Win- 
terfeid (avec analyse littéraire), 38, 301 ; 
— commentaires sur J. : de M. Alscheich, 
13, 263 : de Caspi, édité par Last, 47, 
148; cité dans une liste délivres, 13, 302; 
d'Elie de Nola, 35, 297: connu, attribué à 
M. Ibn-Chikitilla, 31. 309; étude sur le 
connu. d'Ibn-Ezra (Galliner), 43, 288; 
poésie en tète de ce comm., 2, 151 ; d'Im- 
manuel de Rome (Perreau), 2, 142 ; 4, 



— bible — 
300; 5, 136 et 304 ; 8, 319; 10, 284; 
d'isaac ha-Cohen, 13 , 263 ; d'Isaïe de 
Trani II, 37, 91, n. 2, et s. ; de Jacob 
Giani, 8, 304 ; de Jacob b. Nissim d'Alcp, 
21, 119; de J. Kimlii, 37, 98; 41, 238, 
n. 2 ; 44, 153, n. 2, et 157, n. 4; publié 
par Schwartz , 6 , 208 ; fragrn . de ce 
comm., 37, 86; de M. Kimlii, 37, 90, n. 6; 
de Lévi h. Gerson, 1, 82; 13, 296; ms. de 
ce comm. à Parme, 1, 243, n. 1 ; de 
ISahmanide, 21, 122, n. 2 ; 23, 141 ; 37, 
88, n. 2, et s. ; ms. de ce comm. à Sois- 
sons, 13, 294; de Raschi, 17, 68 ; 26, 177, 
n. 1 : fragments d'un comment, de Raschi 
(Wertheimer), 45, 134; de Saadia, 37, 
74, 88, n. 7, et s. ; de Samuel b. Méir, 1, 
30 ; de Samuel ibn Masnûth, 21, 120, 
304 ; 37, 88, n. 6, et 102, n. 4 ; de Sa- 
muel b. jNissim, 22, 135; de Schemarya de 
>'égrepont, 10, 87 ; de Sforno, 37, 92,' n.2; 
de Simon b. Cémah Duran, 37, 92, n. 2 
et 1; 41, 238, n. 2: 42, 83, n. 10; de 
Tanhoum Yerouschalmi, 40, 130 ; de Yé- 
fet, 38, 159; 41, 306 ; de Zerahya b. 
Sehealtiel, 37, 90, n. 6, et s. ; 41, 91, n. 13; 
44, 158, n. 8 ; comm. Meyasclier Nebo- 
chirn, 36, 117; comm. de saint Jérôme et 
de saint Augustin, 43, 19; comment, de 
Renkema, 41, 288; de Szold, 14, 131 (v. 
aussi aux trad.); — rétlexions sur J., 1, 
1 ; existence possible d'autres ouvrages 
dont J. est le type, 1, 2 ; philosophie de 
J., 1, 2 ; scène de J., 1, 3 ; J. cité par Ezé- 
chiel, 1, 3: J. est un livre de « Hokmah >•>, 
1, 3 ; J. ne se sert qu'une fois du nom de 
Dieu, 1, 4 ; J. place l'action dans le pays 
d'Ouç, 1, 4 ; interpolation des discours 
d'Elihou, 1, 5; J. et Bileam, 1, 6; com- 
ment les amis de J. apprennent sou mal- 
heur, 17, 209 ; le J. authentique (E. Mul- 
ler), 45, 149 ; J. d'après G. Hoffmann, 23, 
152; composition de J., par Grill, 21, 308; 
par Hoonacker, 46, 299; par Laue, 32, 
297; J. comparé à l'épisode de Bileam, 1, 
6 : forme originale de la légende de J. 
(Macdonald), 38, 302; cadre narratif de J. 
(Kautzsch;, 41, 285 ; texte de J., par Béer, 
34, 144: 38, 305; par Cheyne, 36, 116; 
corrections au texte de J. (Spoer), 46, 298; 
corrections de Graetz (Cheyne), 36. 137: 
grammaire de J. (Weber), 38, 302 ; le pro- 
nom personnel de la troisième pers. dé- 
signe Dieu dans J., 5, 163; la langue de J. 
et celle de Sira, 34, 49; métrique de J. 
(Yetter), 36, 136; J. d'après la strophique 
(Bickell), 28, 306; les accents de J., 4, 
149: par Wickes, 12, 306; 13, 134; les 
problèmes de J. (Garland), 36, 309; la 
justice divine d'après J. (E. Bruston), 36, 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



81 



— BIBLE — 
126; les noms de D. dans J. 47, 9 ; l'atti- 
tude obstétricale des femmes juives d'a- 
près J. 3, 11-12, 40, 39; passages expli- 
qués : 

1, 1 1, 4; 

3 48, 178; 

22 45, 291 ; 

2,10 45, 291; 

3, 3 41, 201, n. 9; 

6 35, 59; 

11-12 40, 40: 

12 (Stade) 14, 141; 

20 41, 206; 
4,20 41, 204; 

21 41, 203; 
5, 7 41, 202; 

17 28, 190; 
21 41, 202; 

6,14 31, 118; 

7.10 37, 313; 

18 46, 180; 

8.11 46, 147; 50, 262; 
9,20 50, 262; 

10, 7 et 16 46, 147; 

H, 3 48, 130; 

6 (Tyler) 38, 303; 

12, 5 44, 313; 

9 1, 4; 

14-15 46, 153; 

17 31. 276; 
14,16 28, 288; 

21 26,69; 

17, 3 41, 205, n. 5; 

16 48, 131; 

18,13 48, 131; 

19,23 41, 204; 

23-27 49, 197; 
(Droste) 8, 322; 

25-27 (Speer) 50, 290; 

20.13 42, 124: 

15 46, 180; 

18 22, 132; 
26 41, 202; 

22, 2 9, 311; 

11 31, 275; 

16 41, 202 et 204; 
28 31, 275; 

23, 8 46, 153; 
13- 9, 311; 

24.12 45,291; 

25.14 9, 311; 
26, 9 9, 311; 

12 44. 284; 
27-28 5, 137; 

17 42, 124; 
28, 2 et 15 41, 204; 

29.13 22, 132; 
30,11 41, 203; 

31.15 46,180; 







— BIBLE — 


31,27 




22, 137; 


33, 6 




41, 202; 


24 




46, 180; 


34, 25- 


26 


31, 51; 


35, 9 




26, 278; 


36,24 




44, 228; 


37,11 




44, 286 et 287; 


38, 2 




1, 4; 


11 




42, 125; 



11-16 (Feinstein) 27, 289; 

12 (Konigsberger) 27, 289; 

12-14 (Kaminka) 27, 289; 

22 33, 159; 

34 44, 225; 

40,23 46, 153;47,9,n.l; 

41, 4 48, 130; 

— histoire de J. : J. dans la littérature 
rabbinique (Wiernikowski), 46, 297; J. 
dans l'Aggada (H.-E. Kaufmann), 28, 308 ; 
Yalkout Machiri et un Midrasch sur J., 40, 
283; J. et le jour des Expiations, 6,49 et 
65; J. et Enosch, 14, 14, 20; fausse introd. à 
J. de Maïmonide (S. Mandelkern), 39, 155; 
explications de Jacob b. Nissim d'Alep sur 
J., 21, 118; !J. 30, 24 expliqué par Ibti 
Djanab, 6, 220, n. 4; J. 11, 12; 15, 29; 16, 
9; 18, 13; 19, 12; 22, 24; 36, 27 et 40, 2 
expliqués par Ibn Djanab et J. Kimhi, 
6, 217, 218 et 220 ; explications de J. Kimhi 
sur J., 37, 86; Job et M. Ibn Ezra, 21, 107; 
J. et le Christ (trad. en vers de J.), par 
M. Bonnefoy, 1, 125; J. et le yvwOi creau- 
tôv, 5,116; J. 4, 18 et le Shîkand-Gûmâ- 
nîk, 18, 12, n. 8; J. 11, 20 et l'inscription 
d'Auch, 20, 31. 

Megnillot. Manuscrit des M. à l'Al- 
liance israélite (hébreu , Targoum et Ra- 
schi), 49, 76 ; — édit. des M. de Riva di 
Trento (hébreu, Targoum et Raschi), 30, 
247; éd. massorétique de Baer, 13, 134; 

— notes sur le Targoum des M. (J. Deutsch), 
10, 283 ; — comment, sur les M. de Raschi, 
ms. de l'Alliance israélite, 49, 282; de 
Tanhoum Yerouschalmi, 40, 129; — lec- 
ture des M. en langue vulgaire en Orient, 
35, 137. 

Cantique des Cantiques. Etudes sur 
le C. : de J. Halévy, 45, 154; de P. Haupt, 
45, 145; 46, 298; de Leverkùhn, 25, 130; 
de Rothstein, 27, 285; de Torelli, 25, 134; 
de Zs. P., 10, 285; — éd. du C. avec 
Piaschi, Tolcdot Aharon, Alscheich, etc., 
20, 149; — trad. et comment, du C. attri- 
bués à Saadia, ms. du Brit. Mus. (avec 
hébreu et Targoum), 23, 305; trad. de 
Saadia ou attribuée à Saadia, 41, 243, 
n. 4, et 302; 42, 201; 44, 153, n. 2; par 
Bâcher, 7, 314; traduction latine (avec le 
texte), par Kossowitz, 4, 289; paraphrase 

6 



82 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 
persane (avec hébreu et Targoum), 13, 140; 
trad. de Castelli (avec une étude), 24, 295; 
de Siegried (avec comment.), 38, 299; 
trad. du C. en plusieurs langues, par de 
Léon, 25, 130; — comment, sur le G. : 
d'Abigdor Cohen Gédek, 41,278; d'Ale- 
mano, 5, 279; 12, 244; au Brit. Mus., 23, 
293; de Caspi, édité par Last, 47, 148; 
relation sur le comm. d'Immauuel Romi, 
2, 142; comm. de Joseph Ibn Aknin, 19, 
309; 41, 244, n. 3; de Joseph Ibn Hay- 
youn, au Brit. Mus., 23, 102; de Lévi b. 
Gerson, cité dans une liste de livres, 9, 
217; de Moïse b. Isaac de Halaio, 30, 266; 
comment, attribué à Nahmanide, 22, 45, 
n. 3; comm. arabe attribué à Saadia, 3, 
304 (v. aussi aux trad.); comm. de Sal- 
mon b. Yeroham, 41, 305; comm. attribué 
à Samuel b. Méir, 4, 130; 47, 50 et 56, 
n. 1 ; comm. de Schemarya de Nègrepont, 
48, 87 et 88, n. 3; de Tanhoum Yerou- 
schalmi, 40, 143; de Yéfet, 38, 157; 41, 
306; 44, 162, n. 1; commentaire ano- 
nyme français, 44, 153, n. 2; comment, 
anonyme trad. en latin, 2, 151 ; comm. 
anonyme publié par H.-J. Matthews, 32, 
295; 41, 239, n. 4 ; comm. hébreu et arabe 
(J. F. Friedlander), 32, 295; comm. copié 
par Elia b. Menahem de Nola, 30, 265; 
les commentateurs juifs du G. au moyen 
âge (Perreau), 3, 304; 4, 155; comment, 
de Bar-Hebraeus, 15, 157; comment. d'I- 
saïe Jacob ha-Lévi, 38, 283 ; d'Issachar 
Baer, 36, 133; de M.-M. Krengel, 36, 117; 
de N. Maguid (Nehémot 'Israël), 45, 135; 
comment, de Feilchenfeld, 27, 279 (v. aussi 
aux traductions); — caractère du C., 37, 
156; livre unique de ce genre, 1, 2; le C. 
est un drame (Bruston et Bickell), 34, 134; 
formation du G., 37, 58; parallèles du C. 
(G. Jacob), 46, 289; sens et date du C. 
(Bruston), 24, 295; pourquoi le G. est 
placé sous l'auspice de Salomon, 1, 4; le 
G. ne renferme pas le nom de Dieu, 1, 4; 
origine véritable de la « Sulamite » du G., 
48, 187; l'article dans le G., 37, 283; 
1*7730 dans le G. (J. Derenbourg), 14, 141 ; 
passages expliqués : 

4, 5 48, 487; 

2, 4 et 4 40, 299; 

3, 8 31, 134; 

4, 8 47, 29; 
5,13 (Cheyne) 44, 295; 

6, 4 40, 299; 

7, 4 48, 487; 

(Cheyne) 44, 295; 

6 (Cheyne) 38, 303; 

11 13, 473; 

(Nestlé) 50, 290; — 



— BIBLE — 

histoire du C. : Hérode et le C, 35, 239; 
exégèse du C. cbez les Juifs et les Grecs 
(Riedel), 38, 298; Midrasch perdu sur C, 
25, 47; deux Midrascliim sur C.,26, 84; 
autre Midrasch sur C., 35, 230; Midrasch 
Hazita et nouveau Midrasch sur C, 35, 232 ; 
R. Hanania dans un Midrasch du G., 35, 
233; polémique du Midrasch sur G. contre 
le christianisme, 35, 235; Midrasch du C, 
d'après le ms. de Parme, 36, 115; le G. 
et Théocrite, 46, 298 ; les dichiavata du 
C. 35, 137, n.; le C. et les Azharot de 
Saadia, 5, 33; Raschi sur G. 7, 7, 
42, 251. 

Ruth (Livre de) . Etude sur R. par N.Brull, 
6, 132; — éd. de R. avec comm. de Raschi 
et d'Elia de Vilna, 32, 290; — Targoum 
de R. (Wessel), 41, 294; trad. et comm. 
attribués à Saadia, au Brit. Mus. (avec 
hébreu et Targoum), 23, 105; deux an- 
ciennes trad. arabes de R. (M. Peritz), 
38. 304; 41, 296; trad. et comm. de No- 
wack, 43, 297 ; — comment sur R. : de 
J. Caspi, édité, 47, 153; d'Immauuel de 
Rome, publié par Perreau, 3, 134; de 
Joseph b. David Ibn Yahya, au Brit. Mus., 
23, 102; comm. attribué à Saadia, 41, 302 
(v. aussi aux trad.); comm. de Yéfet, 44, 
306 ; édit. de ce comm. par Schornstein, 
48, 293 ; — le livre de R. joint aux Juges, 
34, 446 ; tendances et date de R., 37, 
458; la « gueoulla » dans R. (Bewer), 46, 
298 ; le « Goël » dansR. (Bewer), 48, 300; 
passages expliqués : 

4,13 48, 274; 

4, 7 26, 58; 37, 458; 

42, 265, n. 1; 
17 41, 202; 

— histoire de R. : R. dans le Midrasch 
(Hartmann), 43, 290 ; Massora de Ruth 
(Diettrich), 45, 155; Midrasch sur R. de 
Tobia b. Eliézer, 14, 297; les dichiarata 
de R., 35, 137, note. 

Lamentations (Th rênes). Etude sur les 
L., par Kelso, 45, 142; — trad. des L. 
par Lôhr, 27, 280; — comment, sur les 
L. : de Benjamin Coen, 4, 120, n.; de 
J. Caspi, édité, 47, 153; de David b. 
Boaz(?) ms.,41, 306; dTbn Ezra, trad. en 
allemand, 16, 310; d'Immauuel de Rome, 
2, 142; de J. Kara (Buber), 43, 293; de 
Salmon b. Yeroham en ms., 41, 305 ; de 
Tanhoum Yerouschalmi, 40, 131 ; de To- 
bia b. Eliézer (Nacht)) 31, 139; de Yekou- 
tiel b. Juda, au Brit. Mus., 23, 102; 
comment, inédit publié et traduit en alle- 
mand, 16, 310 ; comm. attribué à saint 
Jérôme ou à Bède le Vénérable, 4, 262 ; 
comm. dePaschal Radbert, 4, 261, 262; 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



83 



— BIBLE — 
de Rabban Maur, 4, 261 ; comment, de 
Lohr, 27, 280; de Schneedorfer, 46, 295; 
— style des L. (Lubr), 28, 314; rythme 
des L., d'après Budde, 3, 310 ; les L. et 
l'élégie hébraïque, 3, 310 ; date de L. 4-5, 
par Lubr (époque des Macchabées), 28, 
314; L. 4-5 et l'époque des Macchabées 
(Frics), 26, 296; passages expliqués : 
i, 5 31, 276; 

12 (Lohr) 30, 146; 

13 46, 180; 

14 (Lohr) 30, 146; 
16 44, 317; 

2, 6 (Lohr) 30, 146; 

6 a (Jastrow) 31, 142; 

11 31, 276; 

13 (Lôhr) 30, 146; 

(Meinhold) 31, 142; 

3 (Lohr) 48, 302; 

28 35, 52, n. 5 ; 

4, 1 41, 204; 
5 et 16 (Praeto- 

rius) 31, 142; 

5, 5 41, 208, n. 6; 
9 (Béer) 31, 142; 

10 8, 325; 10, 300; 

11 41, 204, n. 1; — 
histoire des L. : exégèse rabbinique des 
L., par Schoenfelder, v. ce nom ; L. 3, 12, 
dans le Midrasch, 26, 63 ; les quatre gé- 
néraux de Titus dans le Midrasch, 19, 148 ; 
les L. et l'alphabet, 4, 261 ; les dichiarala 
sur les L , 35, 137, note; les L. et la re- 
présentation de la synagogue au moyen 
âge, 47, 191 ; L. 13. 56 expliqué par Ibn 
Djanah et J. Kimhi, 6, 218 ; L. 4, 7 jugé 
par M. IbnEzra,22,76. 

Ecclésiaste (Kohélet). Introductions à 
l'E. : par Haupt, 30, 141 ; par Leimdorfcr, 
24, 300 ; par Morpurgo, 38, 296 ; par 
B. Salzberg, 30, 127 ; études : de Conda- 
min, 41, 297; de Laue, 41, 286: de Me 
Neile, 50, 281 ; de Renan, appréciée, 4, 
152; de Schiffer, 10, 277 ; de Streane, 41, 
293 ; de Taylor, 26, 294 ; notes de Winc- 
kler, 32, 299 ; — Peschitto de l'E. (Kame- 
netzky), 50, 289 ; trad. de Saadia (Poz- 
nanski), 46, 298 ; trad. et comm. arabes 
attribués à Saadia, au Brit. Mus. (avec 
hébreu et Targoum), 23, 105; paraphrase, 
arabe, avec le texte, 13, 139 ; traduct. de 
Haupt (avec comm.), 50, 275; de Renan, 
4, 293 ; de Siegfried (avec comm.), 38, 
299; deTyler (avec une analyse), 39, 144; 
de Zapletal (avec comm.), 50, 288 ; — 
comment, sur l'E. : de J. Caspi, édité, 47, 
148,152; cité dans une liste de livres, 13, 
302 ; de Daniel Ibn Al-Amschata, 33, 310 ; 
de David b. Boaz, 41, 306 ; de J. Giani, 8, 



— BIBLE — 
304; d'Ibn : Ezra,cité dans une liste délivres, 
9, 127; d'Immanuel, 2, 142; dlsaac b. 
Abraham, 5,297; d'Isaac Ibn Giat, 8, 304; 
41, 82, n. 10 ; publié par J. Lœwy, 8, 304 ; 
de J. Kara (Einstein), 14, 124; de M.Israël 
Mercado, 32, 95 ; de Saadia (?) (D. Frân. 
kel), 50, 266 (v. aussi aux trad.) ; de 
Salmon b. Yeroham, 38, 159; 41, 305; de 
Samuel b. Méir, 1, 130; de Samuel Ibn 
Tibbon, au Brit. Mus., 23, 102 ; de Tan- 
boum Yerouschalmi, 40, 129, n. 5, 143 
et 239, n. 4 ; 41, 305 ; de Tobia b. Eliézer, 
édité par Feinberg, 50, 273 ; comm. de Bar- 
Hebraeus, 15, 157; de Hitzig-Nowack, 6, 
296; de J. Kok,41, 286; de Scholz, 43, 298 
(v. aussi aux trad.) ; — notes sur l'E., 1, 
165; nom du livre, 1, 168 ; livre unique de 
ce genre, 1, 2, 165 et 183; E. comparé à 
Daniel, 1, 182; son entrée dans le canon, 
1 , 1 83 ; elle prouve son ancienneté, 1 , 1 71 ; 
date probable de l'E., 1, 180; l'auteur de 
l'E. aurait vécu hors de Jérusalem, 1, 184; 
pourquoi PE. est placé sous l'auspice de 
Salomon, 1, 4; Kohélet est Salomon et 
non Hérode, 1, 168; caractère littéraire 
de l'E., 1, 172 ; son style, 1, 182 ; l'E. ne 
renferme pas le nom de Dieu, 1,4; phi- 
losophie de l'E., 1, 176, 179 et 182; l'im- 
mortalité de l'àme d'après l'E., 1, 181 ; 
prétendues interpolations dans l'E., 1, 183; 
41, 286; citations d'auteurs sapientiaux 
dans l'E., 1, 184; auteur et date de l'E. 
(Winckler), 38, 301 ; critique du texte 
massorétique de l'E. (Euringer), 21, 307; 
23, 150; métrique de l'E. (Zapletal), 50, 
288 ; optimisme et pessimisme dans l'E. 
(Barthauer), 41, 281; l'E. et la philoso- 
phie grecque (Lods), 21, 310; 23, 153; 
influence grecque dans l'E. (Menzel), 18, 
311 ; l'E. et Sira (Grootaert), 50, 288; pas- 
sages expliqués : 

1-4 1, 172 et s. ; 

1 48, 273; 

4 28, 282; 

5 1, 173, n. 1; 

7 17, 61; 

8 1, 173, n. 2; 28, 

282; 

13 1, 174, n. 2 
15 41, 208, n. 2; 

18 1, 173; 28, 282; 

2, 2 1, 173; 

3 25, 247; 

8 10, 301 ; 28, 283; 

11 1, 173; 

12 1, 173, n. 3; 
12-17 28, 283; 

14 1, 174; 
18 28,282; 



84 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 


2,18-19 


1, 171 ; 


23 


28, 283; 


24-26 


1, 174; 


25 


1, 173, n. 3 ; 


3, 1 


1, 174; 


5 


41, 208, n. 6; 


9-10 


1, 174; 


11 


1, 174, 175, n. 1; 


12 


1, 173, n.3; 


13 


1, 175; 


14-15 


1, 174; 


15 


1, 174, n. 2; 


16-17 


1, 175; 


17 


1, 173, n. 3 ; 


18 


28, 283; 31, 117; 


18-22 


1, 175; 


4, 1-6 


1, 175; 


7 


1, 176; 


7-12 


1, 171; 


12 


46, 179; 


13-15 


1, 170; 


17 


1, 177, n. 1 ; 


5-8 


1, 176; 


1 


i, m; 


3 


1, 177, n. 1 ; 


6 


1, 176 et 177, n. 




1; 28, 282; 


6-8 


28, 284; 


7 


1, 177 et n. 2; 


8 


1, 177,n. 2; 


8-11 


1, 177; 


9 


37, 215; 


16 


28, 283; 


6, 3, 6 et 7 


28, 282 ; 


8 


1, 171, n. ; 


12 


28, 282; 


7, 1-8 


1, 185; 


11 


48, 273; 


14-20 


1, 177; 


15-16 


1, 182, n. 3; 


19 


1, 178, n. 1 ; 


8, 1 


42, 125 ; 


1-10 


1, 178; 


2 


1, 169etl78,n.2; 


6 


28, 284 ; 


6 b, Set 9-10 


1, 178, n. 2; 


15 


41, 214, n. 2; 


16 


28, 282; 


16-17 


1, 175, n. 1 ; 


9, 1 


28, 282; 31, 117; 


5 


26, 69; 


14-15 


1, 171, n. ; 


17 


1, 185, n. 1 ; 


-10,4 


1, 185; 


10, 8-10 


1, 185; 


10 


1, 185, n. 2; 


16-17 


1, 169; 


18 


43, 214 ; 


11, 1 


1, 178, n. 3; 



12, 



— 


BIBLE — 


11-12, 8 


1, 178; 


5 


22, 183, n. 1 ; 


3 


35, 62, n. 2; 


3-6 


1, 185; 


4 


41, 202; 


9-14 


1, 179, n. 2; 


12 


31, 118, n. 1 ; 


14 


1, 173, n. 3; 



histoire de l'E. : TE. critiqué par les rab- 
bins, 1, 172 ; l'E. d'après le Talmud et le 
Midrasch (Schiffer), 10, 277; E. 3, 19 ex- 
pliqué par Ibn Djanah et J. Kimhi, 6, 220. 
Esther (Livre d'). Etudes surE., d'Erbt, 

43, 288; de Harper , 45, 140; de Leim- 
durfer, 39, 145; de Steinthal, 11, 294; 
études sur Ezra , Néhémie et E. , par 
Harper, 45, 140 ; par Sayce, 10, 277 ; 
manuscrits d'fi. (Meguillot), à la Biblioth. 
Nat., 37, 128 et 132; à Nîmes, 3, 229 ; au 
Brit. Mus., 23, 109; ms. avec miniatures, 
au Brit. Mus., 23, 103 ; à Zurich, 24, 158 ; 
ms. espagnol, 25, 276 ; ms. indien, au 
Brit. Mus., 23, 104; — Targoum Schéni 
d'E., par Gassel, 12, 144 ; par Gelbhaus, 
26, 296 ; 27, 279; édité par M. David, 36, 
309; notes sur ce Targoum (J. Beiss), 3, 
303 ; sa date, 44, 293, n. 2 ; il imite Sira, 

44, 292 ; bp"iN dans le Targoum Schéni, 
22, 208 ; le texte massorétique et la Sep- 
tante d'E. (Scheftelowitz), 47, 298 ; trad. 
syriaque d'E. (Grùnthal), 41, 284; trad. 
et comm. de Siegfried, 43, 298 ; — com- 
mentaires sur E. : de J. Caspi, édité par 
Last, 47, 153 ; second comm. d'Ibn Ezra, 
2, 151 ; comm. dlmmanuel de Borne, 2, 
142 ; de Juda Méir Taurisi, 41, 308 ; de 
Lévi b. Gerson, à l'Alliance israélite, 49, 
279; de Schemarya de Nègrepont, 10, 87; 
de Simon Castellazo (?), 23, 140 ; de Ye- 
koutiel b. Juda, au Brit. Mus., 23, 102; 
comm. anonyme à l'Alliance israélite, 49, 
279; comm. français anonyme, 41, 304; 
comment, arabe attribué à Maïmonide 
(Hirschfeld), 35, 127 ; fragm. d'un com- 
ment, arabe (de Saadia ?) (Hirschfeld), 
50, 289; comm. aggadiques, 14, 121 et 
296 ; édit. d'E. avec commentaires rabbi- 
niques, 28, 304 ; commentaires de Pape 
(avec le texte), 25, 125 ; de Scholz, 24, 
302 (v. aussi aux trad.) ; — le livre et 
la légende d'E. (Erbt), 43, 288 ; fond his- 
torique d'E., 14, 137; historicité et date 
d'E., Act., cclxv; 28, 35, 38 et 41; date 
et tendances d'E., d'après J.-S. Bloch, 5, 
121; E. probablement écrit en Babylonie, 

I, 195, n. 2; l'hellénisme dans E. (J.-S., 
Bloch), 5, 121 ; les péripéties d'E. (Horo- 
witz), 4, 155; E. et l'histoire de Bileam, 

II, 294; E. et les histoires de Joseph et 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



85 



— BIBLE — 

de Daniel (Rosenthal), 31, 142; 34, 145; 
Ë. opposé à Daniel, 5, 121; le jeune dans 
E., 47, 167; absence du nom de Dieu dans 
E., 47, 171 ; les noms propres dans E., 
28, 37 et 39 ; l'Assuérus d'E. est Xerxès, 
28, 32; le palais d'Assuérus dans E., AcL, 
cclxv ; la disgrâce d'Aman (Gondamin), 
38, 305; passages expliqués : 

3, 2 26, 59 ; 41, 206 ; 

7 41, 204, n. 1 ; 

9, 3 2, 4, n. 2; 

26 34, 100; 

31 47, 168 ; — 

histoire d'E. : E. et Ps. 22, 22, 283 ; E. et 
le Roman d'Ahiakar, 38, 1 ; E. et les Ar- 
méniens, 26, 115 ; E. 1, 14 ; 8, 9 expli- 
qués par Ibn Djanah et J. Kimhi, 6, 220 ; 
roman provençal d'E. par Crescas de Cay- 
lar, 24, 302; — Midrasch E., 2, 139; Tiri- 
date I et Ardechir dans le Midrasch E., 
19, 147; Midrasehim sur E., 14, 121; 35, 
124; Midrasch Rabbati de Ahasvéros , 
2, 154. 

Daniel (Livre de). Etudes sur D., par 
A.-R. Henry, 38, 292 ; par P. Perreau, 2, 
142; par Riessler, 38. 298; notes de 
Nestlé, 8, 322 ; — édition massorétique de 
D., par Raer, 5, 119 ; édit. avec comment, 
de Saadia, Abeii Ezra, Raschi, etc., par 
Galle, appréciée, 41, 314 ; — la Septante 
de D. (Rludau), 36, 125 ; citée par Ter- 
tullien, 42, 164 ; supplantée par la version 
de Théodotion, ibid.; établissement d'une 
traduction mixte, ibid. ; 3 versions de D. 
en Afrique au m siècle, 42, 133, 137, 163; 
leurs divergences, 42, 133 ; caractère parti- 
culier de la version de D. par saint Cyprien, 
42, 149; trad. judéo-allemande, 5, 144; 
trad. de Fabre d'Envieu (avec texte et 
comment.), 16, 301 ; trad. de G. Jahn 
(avec comm.), 50, 276 ; — commentaires 
sur D. : d'Ibn Ezra, 17, 303 ; mss. du 
petit comm. d'Ibn Ezra, 2, 151 ; comm. 
de Jacob, b. Nissim, 21, 121; comm. 
attribué à Saadia, 2, 143 ; 4, 283 ; 36, 
148 ; 41, 315, 316; par Porges, 10, 284; 
auteur réel de ce comm., 3, 143 ; comm. 
attribué à Samuel b. Nissim, 21, 119 et 
121; 22, 135 ; comm. deTanhoum Yerous- 
chalmi, 40, 129 ; de Yéfet, 38, 157, 160 ; . 
44, 185 ; commentaires de Revan , 24, 
295; de Marti, 13, 295; de Tiefenthal, 31, 
140 ; la Massora de D. (Raer), 5, 119 ; — 
D. placé dans les Hagiograpbes, 1,9, n. 3; 
son entrée dans le canon, 1, 171; 6, 66; 
34, 147; texte de D. (Lôhr), 31, 142; 
32, 302; langue de D., 9, 138; comparée 
à celle de Sira, 34, 49 ; le hophal dans 
D., 8, 57; mots grecs dans I)., 28, 45; 



— bible — 
d'après H. Derenbourg, 8, 294 ; l'araméen 
deD., 9, 139 ; histoires profanes dans D. 
(Rasmussen-Lcndrgaard) , 38, 298; les 
quatre bètes de D., 1, 109, n. 1 ; origine de 
la légende des jeunes gens dans la four- 
naise, 1, 26 ; origine de la légende de D. 
jeté dans la fosse, 25, 271 ; D. et Esther, 
5, 121 ; D. comparé à l'histoire d'Esther 
et de Joseph (Rosenthal), 31, 142 ; 34, 145 ; 
manque d'historicité de D., 28, 43, 53; 
D. et l'assyriologie, 28, 44; D. et l'his- 
toire (Kamphausen), 25, 130; les diffi- 
cultés historiques et critiques de D. (Henry), 
38, 292; Relsatzar et Darius dans D., 28, 
45 ; par Halévy, 28, 314 ; Antiochus dans 
D., d'après Graetz, 6, 305; eschatologie 
dans D. (Volz), 46, 297 ; la résurrection 
d'après D., 1, 182 ; D. et la métempsycose, 
29, 208 ; le messianisme d'après D. (La- 
grange), 50, 288 ; les royaumes temporels 
et le royaume de Dieu dans D., 21, 307; 
le royaume de D. et le fils de l'homme 
dans D. (Rohmer), 38, 287; Mené, Tekel, 
Pères (Glermont-Ganneau), 15, 144; les 
70 semaines de D., par Fraidl, 8, 296; 
par Mémain, 50, 281 ; par Wolf, 18, 312; 
chronologie biblique d'après les semaines 
de D., 19, 204 ; passages expliqués : 



1, 2 




1, 25; 




3 




9, 133 ; 




10 




48, 132, n. 


i; 


11 




31, 117; 




16 




48, 131, n. 


■> 


2, 5 




3, 314, n. 


3; 


6 




48, 274 ; 




8 




3, 314, n. 


3; 


9 




48, 274; 




13, 18 et 38 


27, 270; 




3,25 




50, 262 ; 




29-33 




11, 70; 




4,24 




48, 274 ; 




32 




48, 132; 




34 




50, 262 ; 




5,16 




48, 132 ; 




6, 8,12 


et 16 


40, 251 ; 




7,19 




27, 270; 




9, 1 




28, 43; 




21 




46, 153; 




1 (Sz 


old) 


35, 120 ; 




14 (Schlatter) 


28, 314 ; 




30 




13, 167 ; 




41 




40, 249 ; 




45 




6, 305 ; 




2, 2 




1, 182;41, 


168; 



histoire de D. : influence de D. (Steinthal), 
26, 296; imitations de D., 1, 108 ; D. et 
Enoch, 14, 20; D., Enoch et le roi de 
Tyr, 12. 10, n. 3, et 13; D. et Ahikar 
(Rarton), 41, 295; D. et les Sadducéens 



86 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



— BIBLE — 

et les Pharisiens, 8, 53 ; D. cité par Za- 
charia b. Raboutai, 6, 66; D. 7 , 2 et 
Akiba, 20, 15 ; D. et le rituel des jeûnes, 
47, 167; D. et la Guematria, 47, 314; 
lecture de D. le jour des Expiations, 6, 49, 
65 ; D., modèle des apocalypses, 40, Act.i 
lxvi; calculs sur les temps fixés par D., 
1, 111 ; les 70 semaines de D. et la chro- 
nologie talmudique, 37, 21 ; D. imité par 
les chrétiens, 1, 182 ; représentations de 
D. dans les catacombes chrétiennes, 14, 
237, 241 ; D. 11, 34 et l'empereur Julien, 
34, 199, d. 1; citations de D. dans Ter- 
tullien et Cyprien, 42, 149, 164 ; les se- 
maines de D. et les chrétiens, 4, 86 ; 18, 
51 ; D. 2, 11 expliqué contre l'incarnation, 
3, 15 ; D. 12, 4, et Yéfet b. Ali, 44, 185 ; 
D. 4, 6 expliqué par Ibn Djanah et J- 
Kimhi, 6, 218; mot celtique dans D., 5, 
7, 25, 29; D. 9, 10, et le Shikand Gûmâ- 
nîk, 18, 13, n. 4. 

Ezra et Néhémie. Études sur E. et N., 
par Harper, 45, 140 ; par Holzhey, 45> 
140; par Pvyles, 26, 144; par Sayce, 
10 , 27 ; par F. de Saulcy, 2, 169 ; — 
édit. critique de Guthe-Batten, 43, 290 ; 
trad. de Siegfried (avec comm.), 43,298; 
— commentaires sur E. et N. : de Ben- 
jamin b. Juda de Rome, 4, 283 ; édité, 36, 
120 ; de Caspi, édité par Last, 47, 148, 
153; d'Isaïe de Trani, édité par Schàchter, 
25, 134; de Juda Ibn Balâm , 25, 193; 
de Lévi b.Gerson,18, 148 ; comm. attribué 
à Saadia, 3, 143; 41, 316; édit. de ce 
comm. par Matthews, 4, 283 ; comment. 
de Bertholet, 45, 137 ; de L. Gnïnhut, 41, 
278; — composition et historicité d'E.- 
N. (Torrey), 34, 142; langue d'E.-N., 9, 
138 ; la question Néhémie et Esdras 
(Van Hoonacker), 32, 301 ; chronologie 
d'E.-N., par Fischer, 48, 289 ; par Van 
Hoonacker, 24, 297; par Huyghe, 27,280; 
Artaxerxe I et N., Artaxerxe II et E, 24, 
297; — E.-N. et les Samaritains d'après 
les Pirké de R. Eliézer, 43, 51, 68. 

Ezra (Esdras). Commentaires sur E. : 
d'Ibn Ezra(?), 3, 143 ; comm. de M. Kimhi, 
faussement attribué à Ibn Ezra, 3, 143 ; 
16, 288; authenticité du comm. attribué 
à Raschi, 47, 56, n. 2 ; — notes sur E. 
(Frâenkel), 38, 306 ; les mémoires d'Ezra 
et l'Hexateuque, 41, 286; les adversaires 
des Juifs au retour de l'exil (Feilchenfeld), 
21, 309; E. et Malachie, 23, 194; 32, 140; 
le code sacerdotal existait-il avant E .? 3, 
307 ; E. compilateur du Pentateuque et 
Ibn Daud, 10, 251; l'araméen d'E., 9, 8, 
139; le hofal araméen dans E., 8, 57; 
passages expliqués : 



bible — 



2,20-26 


29, 37 ; 


26,27 


29, 40; 


3, 3 


42, 125; 


11 


41, 206, n. ; 


55 


48, 183 


4-6 (Ed. Meyer) 


38, 305; 


2 et 10 


9, 12; 


5,17 


31, 157; 


6 et Jér. 10, 11 


11, 71; 


1 


31, 157; 


6 


9, 12; 


6 et s. 


11, 71; 


7 et 18 


27, 270 ; 


8,21 


41, 203; 


27 


36, 146; 


9, 1 et 5 


49, 297; 


10,8 et 16 


41, 210; — 


îistoire d'E. : E. et 


le jour des Expia- 


ions, 6, 49, 65 ; E. e 


t les lectures sabba- 



tiques, 6, 122 ; E. et les sacrifices en fa- 
veur des morts, 29, 50, n. 1 ; E. et l'art fu- 
néraire chrétien, 14, 248 ; E. et les lé- 
gendes arabes, 49, 207. 

Néhémie. Comment, sur N. d'Ibn Ezra, 
3, 143; — les murs de Jérusalem d'après 
N. (Vincent), 48, 301 ; les Juifs émigrés 
avec N. et les prophètes, 1, 20, 30, 31 ; N. 
et Sanballat, 36, 9, n. 3, 21 ; N. ne men- 
tionne pas Josué, 38, 182, n. 2 ; passages 
expliqués : 



1, 3 




48, 


183; 


2, 1 




49, 


297; 


3 et 13 




41, 


201; 


3, 6-7 




29, 


172; 


13-14 




3, 


304; 


15 et 18-19 




29, 


172; 


31 




3, 


314; 


6, 3 




46, 


180; 


7,25-30 




29, 


37; 


26 




29, 


175; 


8, 8 




41, 


202, n.8; 


10,39 




50, 


262; 


11,29 




34, 


55. 


Chroniques. 


Edit 


massorétique des 


Chr., par Baer, 


18, 


149; é 


d. de Barnes, 



41, 281 ; éd. critique de Kittel-Bacon (avec 
trad. anglaise), 32, 298 ; — le Targoum des 
Chr. et la descendance de Cham, 24, 87; 
noms des Chr. dans la Septante, 31, 142; 
Peschitto des Chr. (Barnes), 36, 124; — 
comment, sur les Chr. : de Caspi, édité 
par Last, 37, 148, 153; de Jacob b. Nis- 
sim, 21, 119, 121 ; de Lévi b. Gerson (avec 
Ezra et Néhémie), 18, 148; comm. attribué 
à Raschi, 4, 284; comm. de Saadia(?), 4, 
284; 21, 82,94; petit comm. du x» s., 2, 
134, n. 2 ; comment, faussement attribué à 
saint Jérôme, 28, 150 ; comment, de Benzin- 
ger, 43, 285 ; — modernité et tendances 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



87 



— BIBLE 

des Chr., 2, 14; autorité des Chr,, 24, 46 ; 
tendance pragmatique des Chr. , 39, 37, 
n. 4; tendance des Chr. à éliminer les 
éléments païens, 2, 126; les Chr. et le 
Pentateuque (Hervey), 25, 130 ;les Chr. et 
le « Midrasch des Rois», 37,159; historicité 
des Chr., 24, 46 ; chronologie des Rois et 
des Chr., 20, 150; inexactitudes chrono- 
logiques des Chr., 45, 287; noms propres 
et généalogies dans les Chr., par Friedlân- 
der, apprécié, 48, 289 ; particularité des 
tables généalogiques des Chr., 1, 6 ; dis- 
cordance entre Juda et Israël d'après les 
Chr., 38, 178 ; le récit des Chr. sur la 
conversion de Manassé confirmé par lescu- 



I. 



I, 



d'ormes, 


2, 14 ; passages 


expliqués : 


1,19 




41, 


202; 


36 




48, 


36; 


3,17-24(Rothste 


in) 45, 


151; 


4,12 




34, 


61; 


28-3 


3 


35, 


187; 


68 




49, 


187; 


5, 2 




49, 


311 ; 


10 




48, 


30, 35; 


17, 


18 et 22 


48, 


30; 


6,55 




46, 


187, n. 1 ; 


57 




46, 


190; 


58 




46, 


183, 191; 


67 




49, 


186; 


72 




45, 


169; 


74 




26, 


16,17; 


76 




26, 


6; 


7,24 




49, 


183; 


27 




38, 


183, n. 1 ; 


28 




29, 


32; 49, 1É 






184, 186; 


29 




46, 


186; 


8 


(Hogg) 


38, 


303 ; 


10, 1 




46, 


189; 


11,27 




35, 


193; 


12,31 




41, 


203; 


17, 9 




42, 


125; 


10 




26, 


56 ; 


17 




26, 


59; 


18, 3 




46, 


196; 


8 




46, 


196 et n. 2 ; 


19, 6-7 




46, 


193; 


23-26 


(Berlin) 


41, 


295; 


13 




41, 


210 ; 


27,34 




42, 


125; 


28,29 




43, 


272; 


29, 1 




44, 


317; 


33,13 




42, 


125; 


1,10 




44, 


314; 


2-7 




29, 


163 ; 


2,32 




31, 


1 57 ; 


3, 3 




37, 


209; 


4,17 




46, 


188, 196 ; 


6,37 




26, 


57; 



— BIBLE — 

8, 3 46, 196; 

11, 5-6 34, 67; 

13,19 49, 187; 

18,23 44, 317; 

19.14 35, 194; 

20, 1 43, 146, 150 ; 

11 31, 50; 
21 (siclege) 26, 62; 

25,23 48, 36; 

26, 7 48, 43 ; 

27, 5 48, 31 ; 
28,16-20 38, 37; 
29 38, 269 ; 

30.15 et 35, 12-16 
(Biïchler) 50, 290; 

32,22 13, 306, n. 1; 

33, 7, 15 12, 139; — 

hist. des Chr. : Chr. et Sira, 37, 160 ; 
les Chr. et Juda b. Barzilaï, 17, 275 ; 
les Chr. et le jour des Expiations, 6, 49, 
65; I Chr., 28, 9 et les Caraïtes, 46, 317 ; 
II Chr. 32, 33 et les anniversaires des 
morts illustres, 33, 162 ; Saadia le com- 
mentateur des Chr., 4, 284. 

Bible historiale de Pierre Comestor, 15, 
135; miniatures tirées d'un ms. de la 
B.,15, 134. 

Bibliographie de l'Orient latin, 13, 141 ; 
Orientalische B., éd. par A. Mùller, 16, 
299; Hebrâische B., continuée par H. 
Brody, 32, 308; b. samaritaine, 50, 77; 
b. de personnages juifs dont il a été fait 
une oraison funèbre, 9, 123 ; b. des ou- 
vrages hébreux relatifs aux noms de lo- 
calités, de cours d'eau et de personnes, 26, 
141 ; b. des ouvrages relatifs au Mischné 
Tora de Maïmonide, ib. ; b. des sy- 
nonymes hébreux de Sam. David Luz- 
zatto, 16, 292 ; b. juive par Effrath, 19, 
155; 21, 303; 23, 145 ; bio-b. de Zunz, 
36, 117. Voir S.Bass, H. Brody, van Eys, 
Zeitlin. 

Bibliothèque juive vers le xi° s., 39, 199; 
40, 87; b. de particuliers juifs au xiv e s., 
16, 177; inventaire du mobilier et delà 
b. d'un médecin juif de Majorque, 39, 
242; 40,62 et 168; b. d'un médecin juif, 
40, 55 et 264; b. d'un riche juif au 
xvi 9 s. (Yehiel Nissim de Pise), 26, 91 
et 93. 

Bîbra (Persécutions à) en 1349, 4, 27. 

Bickart (Paul), Juif à Horbourg, 48, 107 ; 
(Borach, Lipman, Joseph, Isaac), 48, 
109,111. 

Bickell (Gustav). Carmina Veteris Testa- 
menti metrice, 4, 285; Dichtungen der 
Hebrâer, 5, 121; 7, 294; Beitrâge zur 
semitischen Metrik, 28, 306; 30, 129; 



88 



liNDEX ALPHABÉTIQUE 



Das Bueh Job nach Auleitungder Stro- 

phik u. der Septuaginta, 28, 306 ; Be- 

merkungen zu dem Vortrage von Ch. 

Bruston^ 34, 134. 
Bitlache (Juifs à), 25, 236 et 241. 
Bidroudj vient du mot Petrus, 1, 139. 
Bienfaisance (Le judaïsme ancien et les 

institutions de), 47, 137. Voir J. Leh- 

mann. 
Bien-li-Vieigne, Bien-li-Vigne, Juifs de 

Paris (1297), 1, 67; fils de Vivet Her- 

bout, 2, 247 ; Juif de St-Christophe 

(1349), 9, 244. 
Bienvenu, Juif de St-Quentin, expulsé en 

1245, 20, 26. Voir Bique Gabay. 
Bigart (Jacques). L'Alliance israélite ; son 

action éducatrice, 41, 281. 
Biget. Voir Elias B. (sir). 
Bildàd dans Job, 1, 1 et 5. 
Bildstein impose les Juifs de Hagueneau, 

4, 102; B. et le cimetière juif à H., 4, 
108. 

Bileam. Voir Balaam. 

Bilha, concubine de Jacob ou tribu, 2, 

332. 
Bilitéralité des racines l"$ y"y, 33, 152. 
Bilitères (Racines) dans l'hébreu, 29, 62. 
Billerbeck (A.). Susa (étude sur l'histoire 

ancienne de l'Asie occidentale), 28. 307. 
Billettes (Le sacrilège et le miracle de 

l'Eglise des), 3, 220; l'affaire desB. dans 

5. Usque et YEmek habbakha, 16, 213. 
Bing (Metz, 1739), 50, 257. 

Biiig (Joseph), Juif de Mous (1786), 8, 211. 
Binga (Jacob Méir), Juif de Metz (xvn e s.), 

5, 148. 
Bingen (Persécutions des Juifs à) (1349), 

4, 27; 8, 135; dispense de la rouelle à 

B., 7, 100. 
Binjaminiyya (Secte des), 29, 207. 
Biographie (Dictionnaire pour la) dus 

rabbins et personnes mentionnés dans 

les deux Talmuds, 48,280; dictionnaire 

de Fùnn, 16, 293; 21, 304; 23, 146. 
Biona del Mestre, prince de la Commu- 
nauté de Majorque (1385), 42, 278. 
Bione Bondie (Salomo), Juif de Barcelone 

(1383), 4, 62, 69 et 70. 
Biram (Origine du nom de), 2, 322. 
Birier (Metz, 1739), 50, 258. 
Biroûni (Al). Voir Bèrùnî (al). 
Bisbal. Voir Isaac B. 
Bischheim (Mémorial de), 40, 233; Cerf- 

Berr et sa famille à B., A, II, 154. 
Bischi, nom usité pour Moïse en Tunisie, 

20,79, n. 1. 
Bischoff (Erich). Kritische Geschichte der 

Thalmud. Uebersetzungen aller Zeiten u. 

Zungen, 40, 112; 41, 281 ; Die Kabhalah. 

Einfùhrung in die jùdisehe Mystik und 



Geheinrwissenschaft, 48, 286; Jésus u. 

die Rabbinen, 50, 268. 
Bisclwfsheim (Massacre de Juifs à) en 

1235,4, 10; en 1337, 4, 25. 
Bischr(Les écrits de) l'Officiant, 40, 60. 
Bischr b. Aron, conciliateur entre Saadia 

et David b. Zaccaï, 49, 300. 
Bischwiller (Persécutions à) en 13 i9, 4, 27. 
Bisoutoun (Inscription de), 1, 14, 18. 
Bissel (E(h\in-Cone). Genesis printed in 

colors, 26, 141. 
Bita. propriétaire d'une vigne à Léon 

(1053), 2, 136. 
Bit A)nmana{Ammon), nom de ville, 2,2. 
Bithar. Voir Betar. 
Bituriges. Voir Bourges. 
Blach (Adolf). Biblische Sprache u. bi- 

blische Motive in Wielands Oberou, 36, 

125. 
Black (J.-S.ï. Book of Judges, 26, 141; 

Encyclopedia biblica, a dictionary of the 

Bible, 38, 288; 41. 282; 43, 286. 
Blaikie (W. G.). The vitality of the Bible, 

24, 297. 
Blake (Buchanan). How to read Isaiah ; 

being prophecies of Isaiah (Ch. i-xxxix) 

arrangea in order of tinie and subject. 

De même, Jérémie, Jonas, Amos, Osée, 

Zacharie ux-xiv), Michée, Nahum, So- 

phonie, Habakkouk , Obadia, Joël, 26, 

141; Joseph and Moses, 46, 279. 
Blanc (Alphonse). Le livre de comptes de 

Jaimes Olivier, marchand narbonnais au 

xiv s., 41, 298. 
Blanca, Juive chassée d'Aragon (1492), 9, 

70. 
Blanche, comtesse de Champagne, et Cres- 

selin, 3, 212; 48, 215. 
BLA^CHET (J. Adrien). Les Juifs de Pa- 

miers en 1256, 18, 139. 
Blanchet (J. Adrien). Sceaux juifs du 

moyen âge, 20, 151. 
Blanchetti (Jacques-Damien) et ses frères, 

3, 96. 

Blanchisseuses (Les) de Ceuto ne peuvent 

entrer dans les maisons des Juifs, 3, 

102. 
Blanckenhorn (M). Das Todte Meer u. 

der Untergang von Sodom und Gomor- 

rha, 38, 287. 
Blanes (Juda) et David Reubeni, 4, 93, 

n. 1 ; Mordechaï b. Juda, son fils, poète, 

4, 93 et u.l. 

Blason chez les Juifs, 1, 147. 
Blasphémateurs et Juifs, 2, 167. 
Blasphèmes du Talmud, 1, 255; 3, 214; 

des Juifs, 3, 215. 
Blaton (Juifs à) au xiv e s., 7, 121. 
BLAU (Liuhvig . Origine et histoire de la 

lecture du Schéma et des formules de 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



89 



bénédiction qui l'accompagnent, 31, 179; 
quelques notes sur Jésus ben Siracli et 
son ouvrage. 35, 19 : G. r. : Zur griechi- 
ichen und lateinischén Lexicographie 
aus jùdischen Quellen (Krauss), 27, 
294; Die Pries-ter und der Cultus ini 
letzten Jahrzehnt des Jerusaleinischen 
Tempels (Buchler) , 31, 143; Ana- 
lekteu zur Textkritik des Alten Tes- 
taments (Perles), 31, 154; Der Name 
Maria (Bardenhewer), 32, 152; Die her- 
meneutische Analogie in der talmudi- 
schen Literatur (Sclrnarz), 36, 150; Ma- 
gic, divination and demonology among 
the Hebrews and their neighbours (Da- 
vies), 40, 103 ; L'école exégétique d'An- 
tioche (Barjeau), 40, 107; Biblia Caba- 
listica or the Gabalistic Bible (Begley), 
47, 312. 

Blau (Ludvrig). Masoretische Untersu- 
cbungen, 23, 148 ; Beitrage zur Erkla- 
rungeo der Mecbilta u. der Sifre, 32, 
294; Das altjudiscbe Zauberwesen, 38, 
293 ; Brill Samuel Lôw. A Pesti Rabbi- 
sag elnoke (1814-97), 45, 137; Studien 
zum altliebrâischen Bucliwescn u. zur 
bibliscben Litteraturgeschiebte, 46, 289 ; 
la Bible comme livre, 47, 134. 

Blé (Les distributions de) à Rome et le 
Talmud, 33, 192 ; Juifs de Marseille et 
commerce du b. au xm e s., 16, 74, 79; 
46, 8. 

Bleichroder (J.). Maimonides Commentar 
zum Tractât Sanhédrin, 50, 268. 

Blénac (Comte de), gouverneur général des 
îles d'Amérique, et les Juifs (17 e s.), 2, 
94; 4,129. 

Bleue (La couleur) et les anciens Juifs, 2, 
32 4. 

Blien, Blieu, Blim (Moyse) reçoit la per- 
mission de résider à Strasbourg v 1745), 
A, II, 149; Juif de Paris (1756), 49, 
133; à Paris pour la défense d'Hirtzel 
Lévy, A, I, 149; cousin de Boracli Lévi, 
A, III, 280 et note. 

Bliu Samuel, Juif de Paris (1756), 49, 
134. 

Bliss (F.-J.). Excavations at Jérusalem 
(1894-7), 38, 287. 

BLOCH (Camille). Un épisode de l'histoire 
commerciale des Juifs en Languedoc 
(1738), 24, 272; l'opinion publique et 
les Juifs au xvm e s. en France, 35, 112. 

BLOCH (Isaac). Bonjusas Bondavin, 8, 280; 
notes sur les Israélites de l'Algérie, 10, 
255; les Juifs d'Oran, 13, 85; Kalila b. 
Malka, 14, 114; un permis de résidence, 
14, 116; une expulsion de Juifs en Al- 
sace au xvi c s., 31, 74. 

Bloch Isaac). Inscriptions tumulaires des 



anciens cimetières d'Alger, 18, 151; les 
fils de Samson (roman), 16, 299; ser- 
mons, 36, 306; le Judaïsme et la femme, 
43,285; histoire de la littérature juive, 
d'après G. Karpeles, 43, 285. 

Bloch (J.). Die Samaritanisch-arabische 
Pentateuch - Uebersetzung. Deuterono - 
mium i-xi , 45, 137. 

Bloch (J.-S.). Hellenistische Bestandtheile 
im bibliscben Scbriftthum, eine kriti- 
sche Untersuehung ùber Abfassung,Cba- 
racter u. Tendenzen, sowie die Ge- 
schichte der Kanonisirung des Bûches 
Esther, 5, 121 ; Quellen u. Parallelen zu 
Lessing's Nathan, 5, 121; Der Arbeiter- 
stand bei den Palâstinensern, Griechen 
und Romern, 5, 292; Einblicke in die 
Geschichte der talmudischen Literatur, 
8, 292; Aus der Vergangenheit in die 
Gegenwart, 14, 122; Aus der Vergan- 
genheit fur die Gegenwart, 15, 132 ; Der 
nationale Zwist und die Juden in Œster- 
reicb, 15, 133. 

Bloch (Joseph) (Acten u. Gutachten in 
dem Prozessen Rohling contra), 21, 306; 
23, 147; B. traite Rohling de menteur, 
25, 168. 

BLOCH (Maurice). La femme juive dans le 
roman et au théâtre, Act., 24, xxviii; 
l'œuvre scolaire des Juifs depuis 1789, 
Act., 26, xciii; les vertus militaires des 
Juifs, Act., 34, xviii ; les Juifs et la 
prospérité publique à travers l'histoire, 
Act., 38, xiv ; les poésies d'Eugène 
Manuel, Act., 46, xxi; la société juive 
en France depuis la Révolution, Act., 
48, xvn ; rapports sur les publications 
de la Société, Act., 30, x; 32, ix; pré- 
sidence de la Société, Act., 42, i. 

Blocii (Maurice). Pièce de vers, 23, 149. 

BLOCH (Moïse). Les 613 lois, 1, 197; 5, 
27. 

Bloch (Moïse) , traducteur de l'Histoire 
des Juifs, de Graetz, 27, 279. 

Bloch (Moses). Die Ethik in der Halacha, 
13, 141; Das mosaisch-talmudische Er- 
brecht, 21, 307; Das mosaisch-talmu- 
dische Besitzrecht, 36, 129; Das mo- 
saisch-talmudische Strafgerichtsverfah- 
ren, 43, 285, 291; Der Vertrag nach 
mosaisch-talmudischem Rechte,26, 287; 
27, 280; Die Vormundschaft nach mo- 
saisch-talmudischem Rechte, 50, 276; 
Mémoires pour son jubilé, 50, 272. 

Bloch (Philipp). Die General-Privilegien 
der polnischen Judenschaft, 26, 286; 
Geschichte der Entwickelung der Kab- 
bala u. der jiid. Religionsphilosophie, 
31, 130; Uebersetzungsprobe aus der 
Pesikta der Rab Kahana. Die Piskoth 



90 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



fur die drei Trauersabbathe ÏTD^S 
i-DI 13>72125 ùbersetzt, 32, 294; Hein- 
rich Gnetz. A memoir, 36, 306 ; le Mam- 
ram (lettre de change judéo-polonaise), 
47, 145. 

BLOGHET (A.). '01o?Épv7]«, 'Opoçépvvj;, 
'Apxatpépvy]?, 31, 281 . 

Blochet (A.). Le messianisme dans l'hé- 
térodoxie musulmane, 47, 137. 

Blois (Massacres à), d'après le Memorbuch 
de Mayence (1171), 4, 11 et 24; relation 
hébraïque du massacre de B., 26, 183. 

Blomell, femme d'Abraham de Hochfelden 
(xvi e s.), 5, 99. 

Blouet, membre de la commission chargée 
de la lecture des mémoires envoyés à 
l'Académie de Metz, 1, 85 et n. 3. 

Blouvine Wolf et sa femme Hayya, 50.85. 

Bludau (A.). Die alexandrinische Ueber- 
setzung des Bûches Daniel u. ihr Ver- 
hâltniss zum massoretischen Text, 36, 
125. 

Blum (David), rabbin de Salzbourg(xvi e s.), 
22, 95. 

Blum (Félix). Le synhédrin. Son origine et 
son histoire, 20. 151. 

Blum (Hans). Ausdem alten Pitaval. Fran- 
zosische Rechts-u. Gulturbilder aus den 
Tagen Ludwig's <les XIII. , XIV. u. XV., 
14, 122. 

Blum (Marc), instituteur (1846), A, III, 
227. 

Blumberg (Massacre de Juifs à) (1338), 4, 
25. 

Blumenthal (Adolf). R. Meir, 18, 15; Of- 
fener Brief an Franz Delitzsch, 20, 151. 

Blumenstein(J.). Die verschiedenen Eides- 
arten nach mosaisch - talmudischem 
Redite u. die Fâlle ihrer Anwendung, 
8, 292. 

Boàz (Elihou le Bouzite de Job descend 
de), 1,6, 

Boc, Juif de Marseille (xni e s.), 16. 75. 

Boccace et les Juifs, 9, 150; B. et la pa- 
rabole des trois anneaux, 11, 11. 

Bocsa, Juif d'Avignon (1653), 33, 285. 

Bodel ou Bedel (Jean) et Berakhia b. Na- 
tronaï ha-Nakdan, 46, 287. 

Bodin (Jean) était Juif, 11,103, n. 1 ; 
Lessing français du xvi e s., 2, 323; un 
précurseur de Lessing, 15, 133 ; étude 
surB., 14, 122; les Juifs et Satan dans 
un récit de B., 25, 128. 

Bœnius (Jean) (Ouvrage de) traduit par 
Josef Haccohen, 16, 29. 

Bœrne (Ludwig) (Vie et œuvres de), 16, 
305; voir Holzmann (Michael). 

Boétusiens et Esséniens, 3, 119. 

Bogot (Jusse), propriétaire aux Juiveries 
de Narbonne, 2, 51. 



Bohême (Juifs de), 12, 125; massacre en 
B. (1349), 4, 29; Armeleder en B., 2, 
78; monnayage delà B. (1621) et Jacob 
Bassevi, 29, 137 ; Juifs en B. pendant 
la guerre de 30 ans, 30, 79; musique 
de synagogues de B., 15, 141. 

Bohmer (J.). Das biblische « Im Namen », 
36, 306 ; Reich Gottes u. Menschensohn 
im Bûche Daniel, 38, 287 ; Babel-Bibel. 
Katechismus in 500 Fragen u. Ant- 
worten fur Bibelfreunde, 48, 286. 

Bohn (F.). Der Sabbat im Alten Testa- 
ment u. im altjudischen religiosen 
Aberglauben, 48, 286. 

Boileau. Les Psaumes. Paraphrase, 25, 
128. 

Boindin (Le Juif dans le théâtre de), 39, 
123, 125. 

Boissiek (G.). Le jugement de Tacite sur 
les Juifs, 40, 115. 

Boisson. Trad. française de la Bible, 43, 

* 7 7 

285. 

Boklen (E.). Die Verwandtschaft der ji't- 
disch-christlichen mit der parsischen 
Eschatologie, 45, 137. 

Bolach (Jacob), Juif de Horbourg (1739), 
48, 108. 

Bolaix, Juif de Barcelone, 4, 70; (Juceff), 
4, 62; (Bonjuha-Samuel), 4, 63. 

Bollandistes et le meurtre rituel, 18, 183. 

Bollêne (Juifs de), 29, 254. 

Bollwiller (Juifs de) et le meurtre rituel de 
Waldkirch(1503), 44, 129. 

Bologna, Bolognese (Siméon), 10, 191. 

Bologne (Réunion des Communautés ita- 
liennes à) en 1415, 23. 252; imprimerie 
hébraïque à B. (1482), 36, 121; mss. 
et imprimés hébreux précieux de la 
bibliothèque de B., 6, 291; Juifs 
à B. après l'exil de 1569, 35, 298; 
la communauté de B. au xvn* s., 
35, 86 ; deux inventaires d'anciens 
livres hébreux à B., 20', 117; B., 
lieu d'exécution de Salomon Moleho , 
2, 275. 

Bolpharaig, Juif de Marseille, (xm« s.), 
16,74. 

Bolsenfteim (Mémorial de), 40, 235. 

Bolzano (Communauté juive de) au xvn» 
s., 13, 261, n. 1. 

Bomacip, Juif de l'isle (1307), 2, 40. 

Bomacip (Samuel), 2, 50, 52. 

Bombay (Juifs de), 15, 131. 

Bomberg (Daniel) n'imprime pas Salomon 
Moleho, 27, 58; B. et les mss. de J. 
Mantino, 27, 216. 

Bona, tille d'Abraham, femme de Benedet, 
massacrée à Nuremberg, 2, 320; 4,21 
et 22; femme du môme nom massacrée 
à Blois, 4, 12. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



91 



Bonafes Abraham de Perpignan. Voir 
Menahem b. Abraham. 

Bonafiha, Juive de Manresa, 5, 287. 

Bonafos. Voir Isaac B. 

Bonafos, Juif de Berga, 5, 288. 

Bonafos Falco, Juif courtier de Louis 
Doria, 13, 294. 

Bonafos (Maître), médecin juif de Perpi- 
gnan (1335), 16, 172. 

Bonafos (Mosse), propriétaire aux grandes 
Juiveries de Narbonne, 2, 51. 

Bonafos Roget, Juif de Perpignan, et l'in- 
quisiteur Pierre Sola, 16, 17. 

Bonafoux b. Cressent, négociant juif de 
Marseille (xin 9 s.), 16, 74, 75. 

Bonafoux Bontil Astruc de Perpignan , 
fils de Joseph Ibn Abba Mari (Les tra- 
ductions de), 5, 41. 

Bonafoux de Largentière, fils d'Abba 
Mari b. Joseph Ibn Caspi, 4, 206. Voir 
ll)n Caspi (Joseph). 

Bonafoux de Nafagim, propriétaire aux 
Juiveries de Narbonne, 2, 53. 

Bonafoux de Viviers (Lettre de) à Isaac 
b. Mardochée, 38, 111 et 113. 

Bonafoux du Caylar (Astruc), Juif de 
Narbonne, possesseur d'un plant de 
vignes, 2, 50. 

Bonahora (Le nom de), 6, 315. Voir 
Abram B. 

Bonald (Article de) sur les Juifs, 28, 269, 
n. 2. 

Bonamic (1413), 14, 67. 

Bonanada, femme d'Astrucb Biona, bap- 
tisée à Barcelone (1392), 4, 60. 

Bonanascb (Astruc), Juif de Barcelone 
(1391), 4, 58, 70. 

Bonanin (Moxin), témoin dans l'inventaire 
des objets de J. L. Mosconi, 39, 242. 

Bonapena, Juif du Daupbiné, 6, 299. 

Bonastruc de Barcelone et Abba Mari, 4, 
195. 

Bonastruc Desmestre de Girone (Lettre de) 
à Zerahya b. Isaac Halévi, 16, 34. 

Bonastrucb Samuel, Juif de Barcelone 
(1383), 4,63. 

Bonastiugus de Porto est-il le môme que 
Nahmani? 15, 6, n. 3, 17. 

Bonaventure et Ibn Gabirol, 41, 312. 

Bondavin (Abraham), médecin juif de 
Marseille (1389), 46, 41, n. 1 et 42. 

Bondavin (Bonjuzas), médecin de Mar- 
seille (xiv e s.), 7, 293; 8, 280; familier 
de la reine Marie (1387), 46, 6, 10 et 
27. 

Bondavin de Draguignan, Juif faisant le 
commerce de l'argent à Marseille, 46, 
248. 

Bondi (J. H.). Dem bebrâiscb-phonizi- 
seben Spracbzweige angeborige Lehn- 



wôrter in hieroglipbiscben u. hierati- 
schen Texten, 14, 123. 

Boxni (J.). Der Siddur des Rabbi Saadia 
Gaon, 50, 268. 

Bondi (Stella) (Baptême de) et de ses pa- 
rents, 3, 98. 

Bondia(1293),23, 269. 

Bondia, rabbin à Saragosse, 13, 239. 

Bondia R.ovem, 4, 70, 75. 

Bondie de Surgières, i)ropriétaire aux 
grandes Juiveries de Narbonne, 2, 51. 

Bondies (Maître) et le Conseil de Carpen- 
tras (1459), 12, 176. 

Bondion de Saint-Paul, baylon d'Arles 
(1431), 47, 224. 

Bonecbose, Juif expulsé de Saint-Quen- 
tin, 20, 26. 

Bonedame (xrrr s.), 16, 74. 

Bone de Compigne, Juif de Paris (1296), 

1, 64. 

Bonef, Bonus. Voir Bonéfès. 
Bonéfès de Wintzenbeim demande à ré- 
sider à Haguenau, 3, 66 ; puis à se 

rendre à la synagogue de Haguenau, 4, 

102; B. etGreiff,4, 109. 
Bonefille, Juif expulsé de St-Quentin en 

1245, 20,26. 
Bone Foy, 38, 246. 
Bonefoy, fils de Coban le iuyf, Juif de 

Paris (1296), 1, 63. 
Bonempor, 48, 144. 

Bonenfant, de Marseille (xm e s.), 16, 75. 
Bonenfant de Béziers, propriétaire aux 

Juiveries de Narbonne, 2, 53. 
Bonet, 48, 144 ; médecin de Marseille 

(1248), 46, 44. 
Bonet Crescas de Lunel (Don) ou Meschoul- 

lam b. Makbir, 4, 205 et n. 7. 
Bonet de Lates, médecin de Léon X, 21, 

285. 
Bonet de Lunel. Voir Yedaya b. Samuel 

de Lunel. 
Bonet de Paulhan, propriétaire à Béziers, 

2, 53. 

Bonete, Juif expulsé de St-Quentin en 1245, 

20, 26. 
Bonevie, Juif expulsé de Saint-Quentin en 

1245, 20, 26. 
Bonfed (Salomon) prend part au colloque 

de Tortose, 17, 90. 
Bonfil (1413), 14, 67. 
Bonfil de St-Savin , père de Croissant 

Castellon. Voir ce nom. 
Bonfilio (Immanuel b. Jacob). Voir Imma- 
nuel b. Jacob B. 
Bonfillon, Juif de Sauve, ebassé en 1307, 

2 41 
Bonfils, 1° médecin de Sauve, 2, 19, 41 ; 

2° Juif de la Grasse, 3, 223; 3° Juif de 

Marseille (xm e s.), 16, 76. 



92 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Bonfils (Maître) de Marseille (1320) et les 

Pastoureaux, 46, 19. 
Bonfils de Beaucaire [Le différend du 

gendre de) avec Amalric, 3, 216. 
Bonfos (4413), 14, 67. 
Bongoda, fille de Jacob Kohen, beau-frère 

de Moïse lbn Tibbon (Procès de), 12, 

82 et 86. 
Bongorda Orgeir, médecin de Marseille 

(xv e s.), 5,280; (1478), 46, 17, 
Boniac, Juif provençal , 9, 51 , note 6 ; 

(1413), 14, 67 ; à Carpentras (xv e s.), 

6, 25. 
Boniac Bonsenior, Juif de Perpignan 

(1413), 14, 56. 
Boniace Cohen, Juif du Comtat Venaissin, 

50, 94, n. 6. 
Bonias Salemas (Testament de), Juif de 

Marseille, concernant les aumoneries, 

46, 32. 
Boniface de Vitalinis et les juges des 

Juifs, 6, 3, n. 4 et 11. 
Bonio b. Beslinenga, Juif de Pamiers 

(1256), 18, 140. 
Bon Isaac et Boniac, 9, 51, n. 6. 
Bonisac, Juif de Marseille (xin* s.), 16, 

76. 
Bonisac de Businis, bailon à Carpentras 

(1403), 12,55. 
Bonisac de Lunel, mari de Stella, pro- 
priétaire aux Juiveries de Narbonne, 

2, 52. 
Bonisac d'Orange, propriétaire à Carcas- 

soune, 2, 59; vente de son verger 

(1307), 2, 39. 
Bonisach, Juif de Montpellier (xm e s.), 19, 

260, n. 2. 
Bonizac (Acte de citadinage de), Juif de 

Marseille, 46, 5. 
Bonjorn del Barri, dispensé de la rouelle 

(1323), 15, 48. 
Bonjour, Juif de Gray (1384), 49, 11. 
Bonjudas, Juifs de Marseille (xm e s.), 

16, 76. 
Bonjues Allamand, Juif du Conseil d'Avi- 
gnon (1558), 7, 237. 
Bonjues Carcassoni, baylon à Arles (1435), 

41, 64, n. 1. 
Bonjues del Cestier, chargé de présenter 

une protestation au Viguier et au Conseil 

de Marseille (1485), 46, 264. 
Bonjues Orgier. Voir Bongorda Orgeir. 
Bonjuha (Sur le nom de), 4, 70. 
Bonjuha Assanell, syndic de la commu- 
nauté de Barcelone (1383), 4, 62. 
Bonjuhes ou Bongodas, 5, 307. 
Bonjuhes Bellshom (Bibliothèque de) 

(1403), 16, 181. 
Bonjuif de Mazères , propriétaire aux 

grandes Juiveries de Narbonne, 2, 50. 



Bonjuif de Millau, 2, 50. 
Bonjuif Sescaleta, 2, 51. 
Bonjusas (Salomon) (Requête de) en 1345, 

47, 302. Voir Bondavin (Bonjusas). 
Bonjusce du Castel, Juif de Montpellier 

(xm e s.), 19, 260, n. 2. 
Bon Juyf, 1° Juif de Paris (1296), 1, 63; 

2° Juif de Sauve, chassé en 1307, 2, 41. 
Bonk (H.). De Davide Israelitarum rege 

(1- partie), 24, 295. 
Bonline, 1° femme de Juda b. Moïse, 4, 

21 ; 2° de Moïse b. Jacob, 4, 22. 
Bonmancip de Narbonne, Juif de Mont- 
pellier (1294), 22, 266. 
Bon Marino (Israël), Juif converti, et l'his- 
toire de ses filles (1758), 33, 101. 
Bonmarino (Joseph), Juif de La Rochelle 

(1739), 20, 291. 
Bonmascip, Juif de Narbonne (1294), 23, 

265. 
Bonmoullns (Juifs de), donnés par Phi- 

lippe-le-Bel à Charles de Valois, 42, 

103. 
Bonn (Massacres de Juifs à), 4, 11 ; 43, 

292. 
BONMRD (J.). Un alphabet hébreu-an- 
glais au xiv e s., 4, 255. 
Bonnat, Juif de Marseille (xiii* s.), 16,76. 
Bonnefille, Juive d'Apremont (xiv e s.), 7, 

281; 49, 8. Voir Bonefille. 
Bonnefoy (Marius). Job et le Christ, 1, 

125. 
Bonnefoy (Paul de) , maître d'hébreu et 

de chaldéen au xv e s., 4, 78; 5, 57. 
Bonne Heure, Juive .l'Arles (1293), 22, 

267. 
Bonneline (voir Bonline), 1° femme d'A- 
braham Cohen, 4, 18 ; 2° de Calony- 

mos b. Nathan, 4, 19; 3° de Pessah b. 

Samuel Halévy, 4, 20; 4° d'Isaac b. 

Abraham, 4, 22. 
Bonnetiers (Les Juifs de Nîmes briguent 

la maîtrise dans le corps des) en 1784, 

36, 84. 
Bonne Vie, Juif de Gray (xiv e s.), 7, 24 ; 

48, 221 ; 49, 8. 
Bonnieux (Juifs à), 29, 254. 
Bonnize Rocel prête avec Sime de Capista 

5*0 fl. d'or (1386), 41, 298. 
Bon-Nom, Juif de Marseille (xm c s.) 16, 

76. 
Bon-Nom (David), libraire ecclésiastique 

(xv e s.), 5, 307. 
Bonostru (Bonastruc), Juif de Guérande 

(1234), 14, 81 et 83. 
Bon Seuho (Salomon), Juif d'Alais, 19, 

267. 
Bonsenhor Asday , médecin et baylon 

d'Arles, 41, 67 ; sa famille (xv e s.), 47, 

232, n. 2. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



93 






Bonsenior, Bonsior (1413), 14,66. 

Bonsenor Macif d'Argentière. Voir Natan 
Caspi. 

Bonscnyor (Isaacli), Juif baptisé à Barce- 
lone (1391), 4, 58, 70. 

Bonsion, Juif de Philippe le Bel, 17, 227. 

Bonsignour, nom de Juifs de Marseille 
(xin 9 s.), 16, 77. 

Bonsignour (Mossé), médecin juif de Tou- 
lon, 7, 293. 

Bonus Amicus, Juif de Mazères,et les biens 
de son père condamné pour hérésie, 3, 
218. 

Bonus Mancipus (Maison de), vendue en 
1306, 2, 36. Voir Bonmancip, Bon- 
mascip. 

Bonwetscii (G.-N.). Das slavische He- 
nochbuch, 32, 292; Die Apokalypse 
Abrahams, 36, 125. 

Bonzeol (Asscr), Juif du xv e s., 6, 32, n. 1. 

Bopart ou Boppart (Massacres à) en 1337, 
4, 11 et 25 ; Méir de Rothenbourg à B., 
20, 24. 

Boralevi (G.). Civilta e culto giudaico ne- 
gli scrittori greci e latini, 34, 135. 

Borcin du Boucachart , Juif de Paris 
(1296), 1, 64. 

Bordeaux (Juifs de), 11, 78; l'invasion des 
Normands etles Juifs de B., 6, 170 ; néo- 
chrétiens à B., 27, 202, n. 1, et 206; 
Juifs de B. (1684) , 25, 240 ; Juifs de 
la généralité de B. (1723), 11,126, n. 2; 
133 et 144; Juifs portugais de B. com- 
merçant en Bourgogne (1724), 34, 283; 
les Juifs portugais et le règlement des 
merciers drapiers de B. (1729), 36, 95, 
n. 1 ; Juifs de B. et l'île de Tounis 
(1765), 36, 98, note; les Juifs de B. et 
Malesherbes, 1,95; souscription des Juifs 
de B. en 1782, en faveur de la guerre 
d'indépendance de l'Amérique, 25,104; 
les Juifs des colonies et la communauté 
de B., 5, 81 ; famille de G. Luis à B., 
49, 266 ; bague d'or mérovingienne 
trouvée àB., 25, 158; les commerçants 
juifs de B. et l'ornementation du moyen 
âge, 41, 299; statue de la synagogue à 
Saint-Seurin de B., 47, 188. 

Bordel (Vidal), propriétaire aux grandes 
Juiveries de Narbonne, 2, 51. 

Borgerhout (Projet d'une synagogue à) et 
Innocent X, 7, 267. 

Borgesa (1413), 14, 68. 

Borghèse et la fermeture du ghetto à 
Rome, 2, 280. 

Borghi(Hakimb. Siméon), 10, 193. 

Borion (Juifs à), 44,7 et 27. 

Borne, Juif de Montbozon, 49, 10. 

Borner (F. -S.). Geheime Verkeltung der 
Sprachenbildung aus Gothis Weisen- 



steiu mit Judenthum u. Rœmerge- 
walt, 27, 279. 

Borrolano (Méir), Juif italien (xvr s.), 1, 
290. 

Borso (Le duc) et les banques juives à Fer- 
rare, 20, 35. 

Boscawen (W. St Ch.). The Bible and 
the monuments, 31, 130; 41, 281. 

Bôsing (L'affaire de l'hostie à) (1529), 16, 
98. 

Bosnay (Juifs à), 7, 280, n. 8. 

Bosone Novello et Manoello, à'propos de la 
mort du Dante, 37, 252. 

Bosphore (Juifs de la région du), 36, 
138; inscriptions et Juifs du B., 5, 
208. 

Bossendorf peut recevoir des Juifs (1561), 
6, 236. 

Bossenhor de Abamario, propriétaire à 
Béziers, 2, 53. 

Bossozel (Guillaume de), imprimeur , sa 
marque typographique, 3, 89. 

Bossuet à Metz, 3, 297 ; B. et Sabbataï 
Cevi, 7, 226 ; B. et les prières pour les 
morts, 41, 164. 

Bostanaï (La mouche du cachet de), 5, 
205. 

Botarel (Boniac), médecin juif d'Avignon, 
5, 307. 

Botarel (Moïse Farissol), auteur de tables 
astronomiques, 1, 78. 

Botarel (Salomo), Juif de Barcelone (1392), 
4, 59 et 70. 

Botarel (Salomon), député des Juifs de 
Marseille (1481), 14, 310 ; réclame une 
jeune fille baptisée de force, 46, 13. 

Botarelli. Voir Crescas B. 

Botna (Le Yerid de) 43, 197. 

Bottschcr (K.) et la non-trilitéralité des ra- 
cines l'y, y"y, 35, 204. 

Bôttscher iK.). Aus Geweihten Landcn , 
38, 287. 

Boucachard, Bourg-Achard, 1, 64 ; 3, 
157. 

Boucherie ci Pirano; les bouchers doivent 
servir les Juifs d'après leurs rites, 2, 
181 ; la viande cascher débitée chez les 
chrétiens à Majorque, 4, 37; b. et Juifs 
en Bourgogne, 49, 14; b. des Juifs en 
Italie (xvi e s.), 5, 222 et 226; b. juive 
à Garpentras, 12, 221 ; à Tarascon, 39, 
263 ; à Marseille, 46, 33 ; association de 
chrétiens et de Juifs à Arles pour l'ex- 
ploitation d'une b., 47, 234. 

Bouddha et le Judaïsme, 18, 84; B. et 
Nemrod, 44, 152; B. et saint Josaphat, 
49,217. 

Boudin. Voir Justin (le père). 

Bougie (Juifs de Marseille font du com- 
merce à) au xm e s., 16, 79. 



94 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Boul, nom de mois dans l'inscription 
d'Eschmounnzar et dans les Rois, 2, 124. 

Boulangers à Narbonne promettent de ne 
pas cuire les viandes des Juifs (1306), 
41, 298. 

Boulay (Du), historien, 1, 143. 

Boun (Rabbi) (Éloge de) par R. Zéra, 49, 
199. 

Bourg (Juifs à), 8, 236, 237. 

Bourg Saint-Gilles (Juifs à] en 1160, 14, 
172; 50, 194. 

Bourges (Juifs à) en 1349, 43, 292 ; le 
concile de B. et les Juifs (1277), 17, 215; 
règlement concernant les créances des 
Juifs de B., 2, 62; synagogue de B., 
1, 132. 

Bourgeois (L'affaire) en 1652, 27, 180. 

Bourgeoise la Juive, femme d'isaac de 
Muret. Voir ce nom. 

Bourgeoisie (Formation de la) et l'antisé- 
mitisme, 27, 26 ; b. de Prague et les 
Juifs, 30, 84; le droit de b. et les Juifs 
de Belgique, 8, 224; le droit de b. des 
Juifs à Antioche, 45, 33. 

Bourgogne (Juifs de), expulsés en 1395, 6, 
222 ; Juifs dans le Comté de B. expul- 
sés, 7, 1, 11; inscription hébraïque 
dans des pièces relatives à la B., 41, 
272 ; les Juifs dans les deux B., 48, 208 ; 
49, 1, 244; le pape Alexandre IV et les 
Juifs du duc de B., 1, 116. 

Bournabouriasch (Lettre de), roi de Kar- 
douniasch, au roi d'Egypte (document 
de Tell-Arnarna), relative à la visite aux 
malades, 44, 66, note. 

Bourreau (Corvée de) imposée aux Juifs, 
20, 42 et n. 3; b. à Corfou, 32, 226. 

Bourscheid (Juifs de), A, 11, 119. 

Bobsset (W.). Der Antichrist in der Ueber- 
lieferung des Judenthums, des neuen 
Testaments u. der alten Kirche, 31, 130 ; 
Die Religion des Judenthums im neu- 
testamentlichen Zeitalter, 46, 89, 279; 
Volksfrommigkeit u. Schriftgelehrten- 
tum, 48, 286. 

Bouthrays et la légende du Juif-errant en 
France, 8, 307. 

Boutiques (Lieux des) juives de Ferrare, 3, 
101 et 102. 

Bouttadeus (Sens du mot), 10, 267. 

Bouver (Joseph), Juif de Paris (1756), 49, 
135. 

Bouxwiller (Mémorial de), 40, 235. 

Bouz de la Genèse et Elihou de Job, 1, 6. 

Bovia, fils de Belinenga, 3, 215. 

Boylesve (Le P. Marin de). Behémoth et 
Léviathan, 1, 125. 

Br... Origine des noms propres de Juifs 
modernes commençant par ces deux 
lettres, 2, 322. 



Brabant (Juifs du), 7, 117, 122; leur ex- 
pulsion, 8, 312 ; la constitution du Br. 
n'est pas opposée à l'établissement des 
Juifs, 7, 264; massacres au Br. en 
1349, 4, 29. 

Bracon (Expulsion de Juifs de) en 1374, 
15, 298; 49, 5, 11. 

Bragadin, imprimeur de livres hébreux 
(1550), 8, 75. 

Bragin (A.). Diefreireligiôsen Strômungen 
im alten Judenthume, 32, 292. 

Brahmanes (Polémique de Saadia contre 
les) dans son commentaire des Prover- 
bes, 37, 230. 

Brak (Origine du nom de), 2, 322. 

Bram (Origine du nom de), 2, 322. 

Brancas (La taxe sur les Juifs de Metz et 
du Plat-Pays accordée au duc de) et à 
sa famille, 1, 83 ; 2, 319 ; A, II, 111. 

Brandebourg (Juifs du), 3, 141; leur ex- 
pulsion (1510), 8, 300. 

Brandeis (J.). Sippurim, Ghettosagen, 
jûd. Mythen und Legenden, Volksan- 
gabe, 16, 299. 

BRANDIN (Louis). Les loazim de Ger- 
schom b. Juda de Metz, 36, 141 ; 42, 48 
et 237; 43, 72; 45, 137. 

Brandin (L.). Glossaire. Voir M. Lambert. 

Brandon-Salvador (Marguerite). A tra- 
vers les moissons, 48, 286. 

Brandt (A.-J.-H. Wilhelm). Die Mandaï- 
sche Religion, ihre Entwickelung und 
geschichtliche Bedeutung, 19,156; 22, 
139. 

BRANN (M.) . Additions à l'autobiographie 
de Lipman Heller, 21, 270. 

Brann (M.). Das biographische Handbuch 
des Schabtai Bass in der lateinischen 
Uebersetzung Clanners , 6 , 128 ; Ge- 
schichte der Juden u. ihrer Literatur, 25, 
129; 30, 129; 32, 292; Geschichte des 
Rabbinats in Schneidemùhl, 30, 129; 
Geschichte der Juden in Schlesien, 32, 
296; 34, 140; 43, 291; Geschichte des 
jùdisch-theologischen Seminars in Bres- 
lau, 50, 268. 

Brantspiegel, livre de morale juive, 5, 145. 

Brathu, divinité dans la mythologie phé- 
nicienne et traduction du mot cyprès 
dans Théodotion, 2, 7, note. 

Braton, Bracon, Brani, Juif de Paris 
(1296), 1, 63. 

Braunschweiger (M.). Die Lehrer der 
Mischnah, 20, 151; 46,279. 

Brausch (Gottlob). Moralische Betrach- 

tungen iiber jeden der 54 Wochenabsch- 

nitte der Pentateuch, 11, 274. 

Brav (Origine du nom de), 2, 322. 

Bray-sur-Seine (Juifs à), 9, 64 et n. 1 ; 12, 

92; leur massacre (1190), 3, 7 ; 49, 45. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



95 



Brennau (M.-S.). The science of the Bi- 
ble, 36, 307. 

Brescia (Imprimerie hébraïque à) en 1492, 
36, 121. 

Brésil (Juifs au), 31, 294; Menasseh b. 
Israël au B., 49, 102, 106; Isaac de 
Castro au B., 49, 267. 

Breslau (Juifs à), 25, 229 ; leur massacre 
(1349), 4, 26, 28; Nehémia Hayyoun, 
Naftali Cohen, Cebi Aschkenasi y habi- 
tent, 36, 262, 270. 

Breslauer (Ê.). Sind originale Synagogue- 
u. Volksmelodien bei don Juden ge- 
schichtlich nachweisbar? 38, 287. 

Bresnes (Juifs à), 49, 46. 

Bresse (Juifs de), 8, 237; 10, 50. 

Bresslau. Introduction aux relations hé- 
braïques des persécutions des Juifs pen- 
dant la première croisade, 25, 182. 

Brest (Juifs à), 49, 112. 

Bretagne (Juifs de), 14, 84, 85; 49, 110; 
persécutions qui les atteignent par suite 
de la croisade de 1235, 17, 92; 29, 233; 
Juifs convertis en B., 20, 291; Juifs au 
xviii 9 s. en B., 33, 88; inscriptions hé- 
braïques de B., 43, 117. 

Bretey. De la notion de sagesse dans le 
prologue des Proverbes et de ses ori- 
gines, 30, 130. 

Brettheim (Persécutions des Juifs à), 
(1337-1349), 4, 25, 27. 

Bréviaire avec fragments de la Mischna, 
(xv* s.), 25, 142; prière du br. et la 
liturgie juive, 14, 251. 

Breviarium judaicum, titre d'un ms. hé- 
breu àMelun, 13, 296. 

Briançon (Juifs de) et le dauphin Louis II 
(futur Louis XI), 41,300. 

Brie-Comte-Robert (Juifs à), 49, 46. 

Brieli (Léon Juda b. Eliézer), rabbin à 
Mantoue, 32, 134 ; B. et la lutte contre 
Hayyoun, 36, 264. 

Briogs (Ch.-A.). A study of the use of 
nb and 2^b in the Old Testament, 35, 

121 ; The higher criticism of the Hexa- 
teuch, 36, 125; The gênerai introduc- 
tion to the study of Holy Scripture, 38, 
287.- 

Brigidi (E.-A.). Giacobini e Realisti o il 
Viva Maria, storia del 1799 in Toscana, 
4, 286. 

Brindisi (Juifs à), 43, 290; trois inscrip- 
tions de B., 1, 135. 

Brinton (Daniel). The cradle of the Sémi- 
tes, 21, 307. 

Brisac (Metz, 1739), 50, 258. 

Brisack (Paris, 1756), 49, 126, 130 , 132 , 
143. 



Brisch (Cari). Geschiehte der Juden in 
Coin u. Umgebung, 5, 121. 

Bri&k (Communauté de), 12, 307. 

Bristol (Juif accusé de blasphème à) en 
1589, 5, 313. 

British Muséum (Catalogue des mss. hé- 
breux et samaritains du), 23, 99, 279; 
41, 301; 50, 270. 

Brit Muzza et Emmaùs, 3, 306. 

Brockmann (F.-J.). System der Chrono- 
logie unter besonderer Berùcksichtigung 
der jûdischen, romischen, christlichen 
und russischen Zeitrcchnung sowie der 
Osterrechnung, 7, 295. 

Broda (Abraham), rabbin de Metz (1703), 
8, 260; 19, 120. 

Brody (H.). Dix poésies de Moïse ibn 
Ezra ponctuées et commentées, 32, 295; 
Hebrâische Bibliographie, 32, 308; édi- 
teur du Diwan de Juda Halévi, 45, 134; 
48, 279; ïHp &np73, Arnold B. Ehr- 
lich's Mikra ki-Peschutô , kritisch be- 
leuchtet, 45, 135 ; TID^n "nfiWfifl D^np, 
47, 139. 

Bromberg (Juifs à), 46, 289. 

Bron (Isaach de), Juif de Barcelone (1392), 
4,59. 

Brooke (A.-E.). The book of Judges in 
Greek according to the text of Codex 
Alexandrinus, 36, 125. 

Brousse (Colonie de Marranes à) au xvi e s., 
27, 135. 

Brown (B.-H.). The land of Goshen and 
the Exodus, 39, 141. 

Brown (Francis). A Hebrew and English 
lexicon of the Old Testament, 26, 142. 

Brown (R.). Semitic influence in hellenic 
mythology, 38, 287. 

BROYDÉ (L). Nouveaux fragments rela- 
tifs à Ben Méir, 41, 224. 

Broydé (L). UJDjH nmfl 'O- Les ré- 
flexions sur l'âme par Bahya ben Joseph 
ibn Pakouda, traduites de l'arabe en 
hébreu, 34, 133. 

Bruce (W.-S.). The ethics of the Old Tes- 
tament, 31, 130. 

Bruchsal (Juifs martyrs à) (1349), 8, 134. 

Brucker (J.). Questions actuelles d'Ecri- 
ture Sainte, 31, 130. 

Bruckner (Martin). Die Komposition des 
Bûches Jes. C. xxvm-xxxiii, 36, 126, 
307. 

Brull (A.). Die Mischehe im Judentum 
im Lichte der Geschiehte, 50, 268. 

Brull (N.). Origine de la Tosefta, 9, 311; 
Jahrbuch fur Geschiehte u. Litteratur, 6, 
131; 10,271; 16,305; 18, 153; 21,309. 

Bruna (Israël), assassiné àWaizen, 2, 143. 

Brunau (Massacre de Juifs de), (1338), 4, 
26. 



96 



INDEX ALPHABETIQUE 



Brune, femme 1° de Aschcr b. Eliézer Ha- 
ie vy; 4, 20; 2» d'Orschraga b. Salo- 
mon, 4, 21 ; 3° d'Isaac b. Moïse le 
Vieux, 4, 22. 

Bruneline, nom de femmes juives, 4, 19. 

Brunelli, Juive de Metz (1715), 5, 148; 8, 
270. 

Brunelli (Salomo), Juif de Barcelone (1383;, 
4, 62. 

Brunhes (H.-J.). Ruskin et la Bible, 45, 
137. 

Bruniau, Brienau (?), 1, 65; 3, 157. 

Bruno (Giordano) et'lbn Gabirol, 35, 182. 

Brunschwicg (Abraham b. Eliézer) et Bux- 
torf, 8, 77 et 84. 

BRUNSCHWICG (Léon). Les Juifs de Nan- 
tes et du pays Nantais, 14, 80; 17, 125 ; 
19, 294; les Juifs d'Angers et du pays 
Angevin, 29, 229; Juifs en Bretagne au 
xviir s., 33, 88; 49, 110. 

Brunswick (Massacre de Juifs de) (1349), 

4, 29. 

Brussel (Les revenus tirés des Juifs dans 
V Usage des Fiefs de), 15, 234. 

Brlston (Charles). Histoire critique de la 
littérature prophétique des Hébreux 
depuis les origines jusqu'à la mort 
d'Isaie, 2, 132; La Sulamite, mélodrame 
en 5 actes et en vers, 24, 295 ; un an- 
cien drame sémitique (le Cantique), 34, 
134. 

Bruston (E.). De l'importance du livre 
de Jérémie dans la critique de l'A. T., 
27, 279; De justitia divina secundum 
Job, 36, 126. 

Brutails (J.-A.). L'archéologie du Moyen 
Age et ses méthodes, 41, 299. 

Bruxelles (Juiverie et cimetière à), 7, 
118 ; acquisition du droit de bour- 
geoisie à B., 9, 269; massacres à B. 
eu 1349, 4, 27; Joselmann à B., 2, 273; 
séjour de Don Miguel à B., 18, 278; 
Juifs à B. en 1756, 8, 217. 

BRUZZOiNE (P.-L.). Les Juifs des Etats 
de l'Eglise au xvm e s., 16,246; docu- 
ments sur les Juifs des Etats pontificaux, 
19, 131; les Juifs au Piémont, 19, 141. 

Bi'her (Salomon). Lekach Tob, 1, 313; 
Midrasch Samuel, 26, 302; composition 
des Petihot du Midrasch Echa rabbati. 
32,295; 2PD mpa^ETacbM ŒTVD) 
intf T\ 47, 143; Midraschicbe Ausle- 
gungen zum ersten Bûche Mosis, 47, 
154. Voir au mot Midrasch. 

Buch des ewigen Lebens, livre de morale, 

5, 145. 

Bucharesl (Massacre de Juifs de) (1593), 

15, 140. 
Buchen (Juifs martyrs à) (1349), 8, 135. 
Buchheim (Massacre des Juifs à) (1337), 



4, 25; tableau à B. rappelant le meur- 
tre rituel de Waldkirch (1503), 44, 129. 

Buchholtz (A.). Geschichte der Juden in 
Riga bis zur Begrùndung der Ptigi- 
schen Hebrâergemeinde im Jahre 1842, 
38, 288. 

Buchhorn (Persécutions des Juifs à) 
(1349), 4, 27. 

BUCHLER (Adolphe). La conspiration de R. 
Nathan et R. Méïr contre le patriarche 
Simon b. Gamaliel, 28, 60; les sources 
de Flavius Josèphe dans ses Antiquités 
(xii, 5-xm, 1), 32, 179; 34, 69; la lon- 
gueur des pages et des lignes dans les 
anciens mss. de la Bible, 34, 94; la re- 
lation de Josèphe concernant Alexandre 
le Grand, 36, 1 ; la fête des Cabanes 
chez Plutarque et Tacite, 37, 181; en- 
core quelques notes sur le nouveau frag- 
ment de l'Ecclésiastique, 38, 136; du 
sens des mots riblD et *I3D , "'jFHï} 

't - • T : - 

et 13"P3J dans le Midrasch, 40, 154; 
une localité énigmatique mentionnée 
sur la mosaïque de Madaba, 42, 125 ; 
DD^DDT HD^nn expression désignant 
les Docteurs de la Loi, 42, 211; les Do- 
sithéens dans le Midrasch, 42, 220 ; 
l'interdit prononcé contre les Samari- 
tains dans les Pirké di R. Eliézer et 
Tanhouma, 43, 50; relation d'Isaac b. 
Dorbelo sur une consultation envoyée 
par les Juifs du Rhin en l'an 960 aux 
Communautés de Palestine, 44, 237 ; 
l'enterrement des criminels d'après le 
Talmud et le Midrasch, 46, 74 ; du sens 
de DIW^D dans le Talmud babylonien 
(Guittin, 43 b), 48, 132 ; la Ketouba 
chez les Juifs du nord de l'Afrique à 
l'époque des Gueonim et les relations 
des communautés africaines avec la Ba- 
bylonie et la Palestine, 50, 145. 

Buchler (Ad.). Untersuchungen zur Ent- 
stehung u. Entwickelung der hebrâis- 
chen Accente (l re part.), 24, 295; Die 
Priester u. der Cultus im letzten Jahr- 
zehnt des jerusalems. Tempels, 31, 
143 ; Die priesterlichen Zehnten u. die 
romischen Steuern in den Erlâssen Câ- 
sars, 32, 295; Der Kalender im Bûche 
der Jubilâen, 34, 140; Die Tobiaden u. 
die Oniaden imll. Makkabaerbuche und 
in der verwandten judisch-hellenisti- 
schen Litteratur, 39, 144; 40, 99; Das 
Synhedrionin Jérusalem und das grosse 
Beth-Din in der Quaderkammer des 
jerusalemischen Tempels, 45, 141. 

Buchler (Alexandre). Histoire des Juifs à 
Budapest, 43, 154. 
, Buda, Ofeu (Juifs à], 2, 143; source d'eau 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



97 



chaude à B., 35, 15S, 160 ; Pourim de B., 
43, 155 ; siège de B. par les chrétiens, 2, 
322; 43, 155; accusations de meurtre 
rituel à B. (1887-91), 25, 161. 

Budarius, archisynagogue de Cœsarca 
(Cberchel),44, 8, 11 et 22. 

Budde (Karl). Die Rucher Richter u. Sa- 
muel, 21, 307; 23, 148; 36, 301 ; 46, 
280; Kleinigkeiten zu den historischen 
Volksliedern des Alton Testaments, 34, 
133; Das Bueh Hiob, 34, 139; Die Ue- 
berschrift des Ruches Amos u. des Pro- 
]>heten Hcimat, 35, 122 ; Der Kanon des 
Alten Testaments; Die Religion desVol- 
Kes Israël bis zur Verbannung; Die so- 
genannten Ëbed-Jahwe Lieder u. die 
Bedeutung des « Knechten Jalnves » in 
Jes. xl-lv, 41, 281 ; Das Alte Testament 
und die Ausgrabungen, 46, 280 ; Was 
soll die Gemeinde aus dem Streit von 
Babel u. Bibel lernen ? 48, 286. 

Budie (Max). Die hebrâische Proposition 
by, 5, 293. 

Bildingen (Massacre à) (1337), 4, 2o. 

Budinger (M.). De colonarium quarundam 
phœniciarum primordiis cum Hebrae- 
oruin Exodo coniunctis, 21, 295. 

Badireiss (Massacre à) (1338), 4, 26. 

Riuui-Isaac, Juif de Rarcelone, 5, 287. 

Bueno (Joseph), médecin du prince d'O- 
range, 8, 293 ; R. cité par don Miguel 
ou David Lévi de Barrios, 18, 282. 

Bl'hl (Frantz). Kanon u. Text des Alten 
Testaments, 21, 307; 23, 148; Géogra- 
phie des alten Palâstina, 34, 139; Die 
socialen Verhâltnisse der Israeliten, 38, 
288; trad. française, 50, 268. 

Buisson ardent (Le) et le poète Ezéchiel, 46, 
59. 

Bulgarie (Episode de l'histoire des Juifs 
en) au xv e s., 27, 277; romances judéo- 
espagnoles chantées en B., 32, 103. 

Bulles inédites, 1, 144 et 293; de Sixte IV 
(1484), 22, 105; d'Honorius III, 5, 123 ; 
de RenoitXIII, 6, 3; d'Eugène IV, 6, 7. 

Bullinoer (E. W.J. Figures of speech 
used in the Rible, 41, 281. 

Bundehesch (Les six feux dans le), 1, 186- 
196. 

Runo (Jean) et la rouelle (Memoriale ju- 
ris), 45, 218. 

Ruono, Ruona (Rachel), Juive de la Mar- 
tinique (1680), 2, 102, note 1, 115. 

Rurcellas et le meurtre rituel de Valréas, 
9, 234. 

Rurgales (Sur le nom de), 4, 70 ; (Davi , 
(Juceffj, Juifs de Rarcelone (1392), 4, 
59, 60' 

Burgau (Persécutions à) (1349), 4, 27. 

Burgdorf (Persécutions à) (1349 , 4, 27. 



Burgos (Caraïtes de), 19, 208; les Juifs et 
les Cortès de B., 38, 258. 

Rurnell (Robert) (Lettres en français adres- 
sées à) par un Juif anglais, 18,257. 

Burney (G. F.). ?fote on the hcbrcsv text 
of the books of Kings, 46, 280. 

Burrows (W. O.). Amos, 38, 288. 

Rusone de Gubbio et la parabole des trois 
anneaux, 11, 10. 

Bussière (L'abbaye de la) reçoit en don le 
cimetière des Juifs de Dijon, 3, 123. 

Ruttadeus, nom d'Ahasvérus, 8, 307. 

Ruttenwieser (M.). Die hebr. Elias-Apo- 
kalypse u. ihre Stellung in der apoka- 
lypt. Litteratur des rabbinischenSchrift- 
tums u. der Kirche, 36, 126 ; Outline of 
the neo-hebraic apocalyptic Lileratur, 

43, 285. 

Buttner (M.). Judas Ischarioth, 45, 137. 

Bulzbach (Massacres à) (1349), 4, 29. 

Ruxtorf (Jean) et Piichelieu, 8, 74; ses 
correspondants juifs, 13, 260; R. et R. 
David Cohen de Lara, 41, 160; R. et 
Emanuel Porto, 43, 133 ; édition de 
sa Rible rabbinique, 30, 70; R. et la 
rouelle (Synagoga judaica), 45,218; R., 
Scaliger et la langue hébraïque, 20, 
263 et n. 3 ; lettres de condoléances en 
hébreu à sa mort, 20, 264. 

Ruxtorf (le jeune), traducteur du Guide 
de Maïmonide en latin (1629), 39, 158. 

Buxy (Juifs à), 48, 217. 

Ruzurg Mihr, correction de Abuzuy Mi- 
llier, 5, 201. 

Ryblos. Voir Tammouz. 

Byehelin,2, 79. 

Byrsa (Epitaphes juives à), 44, 4. 

Bgzacène (Juifs en), 44, 6. 

Byzance (L'expédition de) contre la Syrie 
réveille les espérances messianiques, 

44, 243, note ; le Heptalychnos du pa- 
lais de B., 13, 55. 

Ryzantins (Accusations des) contre les 
Juifs, 5, 202 ; Antiochc au pouvoir des 
R. et les Juifs, 45, 45. 



Ça pour Isaac, 15, 205, n. 4. 

Cabanes (La fête des) chez Plutarque et 
Tacite, 37, 181. Voir Souccol. 

Cab b. Al-Aschraf, 1° poète juif arabe, 7, 
170; 2» rabbin a Médine, 7, 192; 10, 11 
et 18. 

Cabbale (Étude sur la), 18, 314; son in- 
fluence, 47, 315; la C. et le livre des Cinq 

7 



98 



INDEX ALPHABETIQUE 



substances du Pseudo-Empédocle, 41, 
309 ; G. et Nahschon Gaon, 39, 311 ; C, 
Abou Ahron et Moïse b. Calonymos de 
Lucques, 23, 233 ; C. et Maïmonide, 24, 
115 ; C, et Messer David Léon, 24, 125 ; 
G. et le Schébet Jekuda, 24, 8 ; G. et 
Elia de Genazzano, 40, 192; G. et 
Léontin, 49, 239; C. et Isaac Pulgar, 18, 
66; C. et spinozisnie, 49, 162; G. et 
Sabbataï Cevi, 35, 276 ; C. et l'Index de 
Rome, 9, 127 ; confiscation des livres de 
C. à Prague, 29, 267 ; G. en Italie, 9, 148 ; 
la C. et le christianisme, 10, 273 ; 11, 
284. Voir Bisehoff, Pli. Bloch, Ehren- 
preis, Karppe, Nommés, Papus (D r Gé- 
rard Encausse), Rubin, Stossel, Te- 
descbi. 

Cab b. Asad, Juif de la tribu des prêtres, 
7, 170 et n. 1, 185. 

Cabessatge, capitation payée par les Juifs 
de Perpignan, 15, 37. 

Cabin Cressant, Juif de Paris (1296), 1, 
63. 

Cabires, Bené Elobim et Dioscures, 1, 126. 

Gaboe, Juif de Paris (1296), 1, 65. 

Caboul (Ms. provenant de la synagogue 
de), 23, 100. 

Cabrit (1413), 14, 66; Juif de Barcelone 
(1392), 4,61 et 71. 

Cabrit (Isaac), médecin juif de Perpignan 
(1409), 16, 175. 

Gacana, Tacana. Voir Attacana. 

Cacérès, Cazarès (Samuel), beau-frère de 
Spinoza, 32, 95. 

Çaçon (Moïse), gendre d'Abraham Abeu 
Schosrhan, 49, 304. 

Caderousse (Juifs de), 29, 254. 

Cadmus (La légende de), 50, 295. 

Çadok (Pi.) à la destruction de Jérusalem 
dans un texte judéo-arabe, 41, 147. 

Çadok b. Yosia, « Troisième» sous le Gaon 
Ebiathar à l'académie palestinienne de 
Tyr, 48, 167, n. 2. 

Cadytis (Identification de), 31, 27. 

Cœlicola;, secte judaïsante, 44, 9 et 24. 

Cœsarea (Synagogue de), ou Cherchel, 
44, 8. 

Çag (Descendance de D.), Almoxarife 
mayor, 39, 315. 

Çag (Don) b. Don Mayraben Njahman, Juif 
de Tolède (1313), 7, 297. 

Çag (D.) b. Don Todros al Xévi, Juif de 
Tolède (1313), 7, 297. 

Çag de Barcelone et Don Isaac Benvcniste, 
50, 195. 

Cagliari (Le médecin Bondavin à), 8, 281. 

GAGNAT (R.). Un milliaira inédit de Ju- 
dée, 18, 95 ; l'armée romaine au siège de 
Jérusalem, conférence, Act., 22, xxvni. 

Cagnone, ive de Rompjio (1349), 9, 244. 



Cahatides, Lévites tenant le Nabal dans le 
Temple, 5, 295. 

CAHEN (Abraham). Règlements somptuai 
res de la Communauté juive de Metz à la 
fin du xvn e s., A, I, 75 ; l'émancipation 
des Juifs devant la Société royale des 
Sciences et Arts de Metz, en 1787, et 
M. Rœderer, 1, 83 ; les Juifs de la Mar- 
tinique au xvii 9 s., 2, 93; enseignement 
obligatoire édicté par la Communauté 
israélite de Metz, 2, 303 ; le noble et le 
Juif, prêteurs d'argent, 3, 126; la 
section de Mischpatim divisée en deux 
pour la lecture de la Tora, 3, 282; les 
Juifs dans les colonies françaises au 
xvin* s., 4, 127, 236; 5, 68, 258; le rab- 
biuat de Metz pendant la période fran- 
çaise (1567-1871), 7, 103, 204; 8, 255 ; 
12, 283 ; 13, 105 ; 14, 123 ; discours sur 
la tombe de J. Derenbourg, 30, vu; allo- 
cution présidentielle, Act., 32, i. 

Caiien (Ab.). Oraison funèbre de Cré- 
niieux, 1, 125. 

CAHEN (Albert). La prédication juive en 
France, conférence, Act., xcv ; allocu- 
tion présidentielle, Act., 40, i. 

Cahen (Alexandre) de Metz (Procès des 
descendants de) avec les comtes de Li- 
nange Hardembourg, 3, 126. 

Cahen (D r ), président des écoles israélites 
de Paris, A, III, 206. 

Cahen (Emile). Les Juifs à Reims au moyen 
âge (x° s.), 1, 125. 

Cahen (Famille) à Metz, 50, 258. 

Cahen (Menées de Joseph) à Metz, 7, 209. 

Cahen (Oury), expulsé de Metz, 7,214. 

Cahen (Oury Phobus), rabbin à Metz, 13, 
106 et 112. 

Caben (Raphaël), baylon à Avignon, 1, 273. 

Cahen (S.), instituteur consistorial à Paris 
(1823), A, III, 197. 

Cabin (Ory, Aron Samuel, Joseph, Salo- 
mon, Garçon et Olry, Jacob Samuel, 
Lyon, Salomon Bernard, Salomon, Jo- 
seph), Juifs de Metz domiciliés à Paris 
en 1755, 49, 125, 128, 130, 135, 136, 
137, 140, 142, 144. 

Cahors (Le sarcophage chrétien de), 14, 
37. 

Cahun (Léon). La vie juive, 11, 315. 

Caïff'a (Accusation de meurtre rituel à) en 
1887, 25, 161 ; le tombeau de Yehiel de 
Paris à C, 3, 4. 

Caïl (xiv s.), 9, 56. 

Cain (Explication du nom de) dans 1rs 
Pseudo-Clémentines, 46, 92 ; remarques 
sur l'histoire de C, 14, 3 ; le ressenti- 
ment de C., 39, 129 ; C. et la vie no- 
made, 3, 183 ; C. symbolisant les Juifs, 
49, 243, n. 2 ; l'odieux et sanglant 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



99 



meurtre commis par le maudit C, 
tragédie de Le Coq, 1, 128. 
Caire (Origine du mot), 32, 149; Juifs 
du C. au xiv s., SI, 212; xvi 8 s., 27, 
128 ; 10, 209 ; documents provenant 
du C, 25, 272: 30, 140; 39, 199; une 
vieille liste de livres du C, 40, 87; la 
Gueniza du C. et l'ouvrage de Jésus b. 
Sira, 35, 29; les Castellazzo, rabbins du 
C, 23, 139; les Juifs du C. prêtaient ser- 
ment sur là tombeau de Sem, 45, 6 et 8. 
Caithness (Lady). Tliéosophie sémitique, 

20,151. 
Cajran (Abraham b. Isaac), n'ayant pas 

voulu apostasier, est pendu, 2, 283. 
Calabre (Juifs de) punis d'une amende 

au xv° s., 43, 292. 
Calabresi (Abraham), Juif d'Italie (xvm e s.), 

et Sarah, sa lille, 4, ! 18. 
Calais (Taille des Juifs à) en 1296, 42, 
106 et n. 2 ; il faut remplacer ce nom 
par pays de Caux, 42, 28(3. 
Calatayud (Inscription hébraïque de), 

16, 273. 
Calatrava (L'ordre de) et les Juifs, 39, 313. 
Calatz (Famille Moïse b. Eléazar, Juda b. 
Abraham, Issachar), 5, 50 et n. 3. Voir 
Juda b. Salomon C; Û^btt rPtÛE. 
Calbim, à propos d'une inscription phé- 
nicienne, 1, 305. 
Calcul ta (Juifs à), 15, 131. 
Caldas de Malavella (Juifs à) en 1417, 

11, 300. 
Caleb (Origine iduméenne de), 39, 32. 
Caleb, disciple de Maïmonide, prit la dé- 
fense de son maître contre Simson de 
Sens, 7, 48. 
Calébite (Le mot) preuve de totémisme chez 

les Hébreux, 45, 15. 
Calef (Raphaël), chirurgien juif du prêtre 

Mainardi, 3, 10 i. 
Calendrier juif, 7, 288 ; origine du c. ac- 
tuel des Juifs, 19, 209 ; les différents c. 
employés par les Juifs, 14, 129 ; le c. 
solaire chez les Juifs, 14, 294 ; tableaux 
du c. chaldéo-assyrien et autres calen- 
driers sémitiques, 1, 127 ; le c. des Hé- 
breux, 2, 318; 3, 141; c. employé par 
les Juifs dans les opérations commer- 
ciales, 8, 190 ; translation hébraïque des 
noms du c. grégorien, 14, 79; histoire 
du c. juif, 't, 153; étude sur le c. faite 
en 1762, 4, 2N9; précision dans la lon- 
gueur du mois lunaire, 3, 303; la lixa- 
tion du c. et les études philosophiques 
excusées, 9, 55; Midrasch sur le c, 3, 
38: règlement du c. et le Nasi de Pales- 
tine, 48, 168; question du c. et affran- 
chissement de la Palestine de la domi- 
nation babylonienne par Ben Méïr, 41, 



225; la querelle au sujet duc. entre 
Ben Méïr et les Académies babylonien- 
nes, 42, 173; même débat et l'ouvrage 
intitulé « les Quatre Portes », 44, 230; 
lien Méïr et Saadia sur cette question, 
48, 1 19; leMahzor ftYryetlec., 35, 312; 
tables de concordance des c. juif et 
chrétien, 49,317; le c. et Benjamin Na- 
hawendi, 50, 19; le c. des Samaritains 
et Xel-Tholideh, 50, 79. Voir Brock- 
mann, Freund, Goldberg, Haguenauer, 
Lacoiue, Loch, Lourié, Mahler, abbé 
Mémain. Raab, Schram, Simon et Co- 
hen, Slonimskv, Zuckermann. 

Calhi (Vital), baylon d'Arles (1401), 41, 69. 

Calicul (Don Isaac Abrabauel fait le com- 
merce des épiées avec), 38, 145. 

Caligula (Statue de) et Siméon le Juste, 2, 
324; C. à Jérusalem, 11, 22; C. et les 
antisémites alexandrins, 31, 166; une 
cause d'antisémitisme sous C, 11, 48; 
annonce de l'avènement de C. à Jérusa- 
lem, 6, 138 ; incendie, de la synagogue 
d'Antioche sous C, 45, 36. 

Calixte II (Ms. de) contenant une hymne 
entremêlée de mots hébreux, 5, 311; 
6, 120. 

Calixte III et les Juifs, 6, 8; 23, 25::. 

Call, quartier juif de Perpignan, 15, 25; 
lii. 2, 9, 15, 19, n. 5, 203. 

Callisthènes (Pseudo-). Récits sur Alexan- 
dre, 3, 238 ; une histoire analogue dans 
le Ps.-C. et le Talmud sur Alexandre au 
pays des ténèbres, 7, 82. 

Calmer (Abraham), accusé de meurtre 
rituel, 3,300. 

Calmes (T.). Qu'est-ce que l'Écriture 
sainte? 41, 282; l'Évangile selon saint 
Jean, 50, 269. 

Çalmon (Le, mont). Voir Hermon. 

Calonymos (Ascendance des) et David, 7, 
155 ; 23, 230 ; 24, 149 ; C. et Charle- 
magne, 3, 302 ; 49, 1 i8 ; C. vécut au 
x° s., 5, 214 ; famille de C, Nasi de Nar- 
bonne, 2, 20, 338; sceau deC.,2, 340; 
C. vers 1195, 3, 2 ; famille des C. et 
Pierre le Vénérable, 18, 45. 

C-alHuymos b. Calonymos de l'Argentière 
(Lettre de), 9, 117, n. 2; traduction de 
la lettre de l'homme et la bête de C, 5, 
126 ; traité sur les animaux et la 
« Pierre de touche », 13, 301 ; la « Pierre 
de touche » imprimée en 1489, 3, 82; 
C. et al-Batlayûsi, 1, 316; Jéhova et EIo- 
him dans la Cenèse d'après C, 16, 315. 
Calonymos b. David termine la grammaire 
d'Abraham de Balmes, 5, 112; C. et le 
divorce d'Henri VIII, 27, 55. 
Calonymos b. Joseph, massacré à Nurem- 
berg (1298), 4, 22. 



100 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Calonymos b. Juda, cité par J. Kara, 46, 
314. 

Calonymos b. Méïr, le môme que Calony- 
mos b. Calonymos b. Méïr d'Arles, 4, 
193 ; traduit la physique d'Averroès, 5, 
115; l'arithmétique de Nicomaque de 
Gerasa, 11, 159. 

Calonymos b. Sabbataï de Rome, auteur 
du Pseudo-Rasehi sur Beveschil Rabba, 
46,314. 

Calonymos b. Todros, Nasi de Narbonne, 
1, 235; 2, 20 et 48 ; en 1306, on vend 
douze de ses maisons, 2, 52; 48, 202; 
parent et partisan d'Abba Mari, 4, 198 ; 
lettres de Schesehet b. Isaac b. Joseph 
Benveniste de Saragosse aux princes C. 
et Lévi de Narbonne, 39, 62. 

Calot de Rouen, procureur général des 
Juifs (1297), 15, 239; 42, 105; C. et 
Pierre le Vénérable, 18, 46; arbitre de 
Philippe le Bel dans sa transaction avec 
son frère au sujet de quarante-trois Juifs, 
2 24 

Caloyanni (C.-A.). Histoire des Hébreux, 
31, 131. 

Calpurnius (Juifs à Rome sous Caïus), 8, 5. 

Calva, Juive (xiv e s.), 9, 56. 

Calvaire (Le) à Jérusalem, 3, 306. 

Calvet (Guillaume), 2, 329. 

Calvo. Voir Emanuel b. Raphaël C. 

Calvo (Joseph), rédacteur du Risibisi, 2, 
323. 

Cambyse (Le père et le fils de Cyrus se 
nomment), 1, 9 et 11. 

Camée antique avec inscription hébraï- 
que, 33, 149. 

Cammeo (Giuseppe). La communione israe- 
litica di Napoli (1830-90), 21, 307. 

Campanton (Isaac) (Élèves de), 17, 84. 

Campensis (Jean) remanie les ouvrages de 
Levita, 2"/, 42 et n. 3. 

Cainporotundo, Camprodon, Juif de Man- 
n/sa, 5, 287. 

Campos, famille juive, 25, 242. 

Campos (Isaac, Moyse), Juifs de Paris 
(1755), 49, 129, 143. ' 

Canaan. Voir Chanaan, Chananéeu. 

Candélabre à sept branches sur une bague 
mérovingienne, 25, 158. Voir Chandelier. 

Candie (Juifs de), 26, 198 ; C. aux xv e et 
xvi e s., 20, 119. 

Candoles, pains azymes, A, I, 191. 

Canolent (Otte), famille de Juifs convertis, 
9, 285. 

Canon. Voir Bible. 

Canons (Les Juifs fabriquent les) des 
Turcs, 40, 206. 

Canonge (A.). La femme dans l'Ancien 
Testament, 36, 126. 

Canope (Inscription de), 2, 9. 



Cantatorium, ou chronique de l'abbaye de 
Saint-Hubert, reproduit une légende 
juive sur Alexandre, 7, 92. 

Cantemir (Juifs de Moldavie sous), 13, 128 
et 129. 

Cantique des Cantiques. Voir Bible. 

Cantor : 1° (Jacob), Juif admis comme 
bourgeois à Anvers, 8, 224 ; 2° (Benja- 
min) et Samuel Joël, 8, 227. 

Caorsins (Taux d'usure des) et taux d'inté- 
rêt des Juifs, 2, 161 ; 48, 211; 49, 3. 

Caoshanc et Mardouk, 1 , 19. 

Cap (Astruc), Juif de Barcelone (1392), 4, 
59 et 71. 

Cap de Pebre (Davi-Issach), Juif de Barce- 
lone (1383), 4, 63. 

Cap Vert (Juifs au), 20, 93. 

Capage (L'équivalent du) dans les com- 
munautés juives ottomanes, 31, 55. 

Capat (Es) Malit. Voir Moïse b. Isaac Hal- 
levi. 

Gapelle : 1° (Abraham), Juif de Marseille 
(1304), 46, 47; 2» (Astrugon), Juif de 
Marseille (1332), 46, 247. 

Capestang (Juifs de) et Pierre, arche- 
vêque d'Aymeric, 3, 217. 

Capétiens (La taille des Juifs dans le do- 
maine patrimonial des), 15, 238. 

Capistrano (Jean de) (Echos juifs des persé- 
cutions de), 23, 250. 

Capitation imposée par les Romains à. la 
Judée, 34, 194, 196 et 202 ; c. et les 
Juifs de Castille, 14, 164. 

Capitis, Juif de Manresa et de Barcelone, 
5, 287. 

Capito (Grammaire hébraïque de), réim- 
primée en 1525, 3, 89. 

Capitoli (Les) de Piranodont les Juifs pro- 
meut, 2, 175 et 183. 

Capitoulat toulousain et Juifs (1750), 34, 
289; 36, 98 et note. 

Capodistria (Banques juives et mont-de- 
piété à), 2 , 177, 185 et 186. 

Çaporta (Juceff), Juif de Barcelone (1392), 
4, 60. Voir Saporta. 

Capoue (Juifs à) au xn e s., 14, 172. 

Cappadoce (Secte des Hypsistariens en), 
36, 139. 

Capsali (Elie) Histoire de Hongrie de), 2, 
143; C. et Juifs de Coustantinople, 15, 
267 ; C. et l'impôt des trente deniers, 
14, 164. 

Capuchon que doivent porter les Juifs de 
Majorque, 4, 41. 

Caqucllet et l'empiète sur le Talmud à 
Trévoux (1428), 10, 41. 

Caqueux, nom donné à de prétendus Juifs 
en Bretagne (xv e s.), 14, 87. 

Gara. Voir Gard. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



101 



Caracausa, Juif de Tarascon, 39, 266. 

Caraccio (M.). Erode I re degli Ebrei, 48, 
2X6. 

Caraffa (Paul). Voir Paul IV. 

Çaragoça (Isaach), Juif de Barcelone (1392), 

" 4, GO. 

Garaïsme (Sectes du), 30, 126; renseigne- 
ments sur le c, 3, 131 ; progrès du c. 
en Palestine au x" s., 48, 150; c. en 
Egypte au xi c s., 48, 163; sources men- 
tionnant le c, 44, 161 ; c. et ancienne 
Halacha, 44, 173 ; c. et calendrier rab- 
banite, 19, 212; rapprochements et dif- 
férences entre le c. et les Zahirites, 43, 
6 ; c. et sectateurs de Meswi al Okbari, 
34, 164; c. et commentaire des Pro- 
verbes de Saadia, 37, 229; Simon Ka- 
bira et le c, 5, 127; c. et Salomon b. 
Samuel, 44, 158; le c. et le développe- 
ment des « Mystères » cbez les rabba- 
nites,49, 242, n. 1. 

Caraïtes et Kbozàrs. 4, 299; groupe à 
Jérusalem (xr s.), 14, 303; c. d'Espagne 
(xn e s.), 17, 275 ; c. persécutés en Es- 
pagne, 18, 60 et note; c. expulsés d'Es- 
pagne, 19, 206; leur synagogue au Caire, 
45, 6; c. et rabbanites au xvi" s. en Tur- 
quie, 40, 210; c. à Constantinople, 22, 
251 ; c. en Crimée, 2, 308; 6,148; rap- 
ports entre c. et rabbanites, 24, 126; c. 
attaquent la légende d'Asnatb, femme 
de Joseph, 22, 91 ; c. et Lévitique (xxnr, 
40), 37, 189; c. et le mot Schiloh, 49, 
308; c. auraient possédé le Livre des 
Jubilés de Pinbas b. Yaïr, 21, 91; 22, 
5; c. et anthropomorphismes aga- 
diques, 47, 183; c. et chrétiens, mu- 
sulmans, philosophie des Motazals, 
gnosticisme, 5, 210-216; leurs acadé- 
mies de Jérusalem, 7, 201 ; mss. c. du 
British Muséum, 41, 305 ; morceaux 
clioisis de littérature c, 25, 154 , le 
« Grammairien de Jérusalem » (Aboul- 
Faradj-Haroun) était-il c? 30, 235 et 254; 
savants c. ,2,320 ; auteurs c. cités dans les 
mss. hébreux de Pétersbourg, 2, 333 ; c. 
dans le Tanna de bè Eliyyahu, 2, 318; 
c. et le P. Besozzi, 3, 101 ; c. et Abra- 
ham Ibn Ezra, 5, 139; c. et Simson de 
Sens, 7, 41 ; c. et Al Bèrûni, 12, 259 ; c. 
et Aboulrabi, 21, 253; c. et Moïse ibn 
Ezra, 22, 243; c. et Meschoullam b. Ka- 
lonymos, 27, 84 ; c. et le Diwan el inchâ, 
28, 298; étude de \Yeiss sur les <•., 15, 
130. Voir Franck, Frankl. 

Carapito (Le zèle de Alonso Mendez) contre 
le christianisme, 6, 116. 

Carasol, Carassol, Juive d'Aragon (1492), 
9, 70. 

Caravaggio (Statue de la Vierge à), 48, 86. 



Caravida (Le nom de En) en Espagne, 10, 
115, n. 3. 

Caravida Çaporta, Juifs do Barcelone 
(1391-, 4, 58, 62 et 71. 

Caravido, Juif du midi de la France, 39, 
268, n. 3. 

Caravidon Cresques, Juif de Tarascon 
(1432), 39, 104. 

Çarça, Zarza (Samuel) était-il de Palcnce 
ou de Valence ? 38, 143. Voir Samuel Ç. 

Carcassonne (Juifs de) et le vicomte de 
Béziers, Roger, 3, 211; Juifs chassés 
d'Angleterre à C, 3, 221 ; Juifs à C. 
protégés contre les inquisiteurs, 2, 31; 
contributions des Juifs (1250), 3, 215; 
taille des Juifs à C. (1290), 21, 315; 
cimetières et synagogues ; acquisitions 
des Juifs à C, 3, 217; 18, 262, n. 1 ; 
fripiers juifs à C, 35, 99 ; Officialis 
régis, Juif à C. sous saint Louis, 6, 172; 
ordonnance de Philippe le Hardi concer- 
nant la condition des Juifs dans la séné- 
chaussée de C, 15, 138; les Pastou- 
reaux à C, 36, 143. 

Carcassonne (Doucette), Juive d'Avignon, 
3, 104. 

Carcassonne (Jonathan) , Juif de Paris 
(1755), 49, 130. 

Carcassonne (Le mémoire de Mardochée), 
Juif de Nimes, à l'intendant du Langue- 
doc. (1788), 34, 279; 36, 85, n. 1, 86, 
n. 2. 

Carcassonne (Moïse), banquier (1778), 35, 
102. 

Carcassonni. Voir Bonjues C. 

Carcassonni (Moïse), chargé, lors de son 
voyage à Amsterdam, d'une lettre de 
Mosé Zacout à Saiil Morteira, 37, 111. 

Carcause, Juif de Marseille (xin° s.), 16, 
75. 

Cardoso (Abraham Michel ou Miguel), 12, 
301; 18, 279 et 28 i; C. et Samuel Primo, 
37, 106; cf. 26, 216. 

Cardoso (Les négociations de Aron), 13, 
91. 

Cardoso (Fernand-Isaacï, 12, 301; 18,2X4 : 
49, 267. 

Cardoze (David et Emmanuel), Juifs de 
Bordeaux, 4, 145. 

Cardoze (Sarah), Juive de Bordeaux (1718), 
20, 290. 

CARDOZO DE BÉTHENCOURT. Le trésor 
des Juifs Sephardim, 20, 287 ; 25, 97 et 
235 ; 26, 240 ; lettres de Menasseh b. 
Israël à Vossius (1651-1655), 49, 98; 
l'autodafé de Lisbonne (15 décembre 
1647), 49, 262. 

Cahdozo de Béthencouht. Aankomst der 
Jodente Amsterdam, Ury haLévy.aerste 
Haham, 50, 270. 



102 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Carême (Juifs obligés d'aller entendre le 
sermon de), 2, 330; c. et boucliers juifs 
ù Prague, 30, 86. 

Çarfati, titre des Colon, 4, 208. 

Çarfatim (Usage des) de lire en français 
la section sabbatique, 2, 163. 

Caridad (La) de Cordoue (1473), 43, 259. 

Carie (Juifs de), 42, 1. 

Carinthie (Massacre en) en 1340, 4,29. 

Caritat (Gcrson b. Hiskiyya à),l, 82, n. 3. 

Carlebacii (S.). Gescbicbte der Juden in 
Ltibeck und Moisling, 41, 282. 

Carlos de Viana, son emprisonnement par 
la femme de son père (D. Juan II), 49, 
302. 

Carlsladl, ville de sang, 4, 24. 

Carmel (Pierres sacrées du mont), 2, 327. 

Carmi (Josepb Ididia) discute sur les Piou- 
tim, 4, 124. 

Carmona (Massacres de Marranes à) et 
Antoine de Montoro (147 i), 43, 2G6. 

Carmona (Tcbélébi Behor) et le sultan 
Mahmoud II, 26, 113 et 116. 

Carmontelle (Le Juif dans le théâtre de), 
39, 122. 

Carnaval à Rome et les Juifs, 15, 139 ; 
Act., 22, LXVI, LXXIX. 

Carneval de Buda, 2, 322. 

Carné Reémim (Àggadat), 2, 139. 

Carnevali (Luigi). Il ghetto di Mantova, 
10, 267; il, 274. 

Carniole (Juifs de la) au xv e s., 28, 251. 

Caru. Voir Annibal C. 

Caro (Lettre de Joseph) aux Juifs de Car- 
pentras, 18, 134; C. est-il l'auteur du 
Maggid Mêscharim ? 16, 299 ; élégie sur 
C, 9, 304; son KessefMischné et Mena- 
hemAzaria di Fano, 36, 108; C. et Salo- 
mon Molkho, 34. 126; C. et les Juifs 
d'Italie au xvi e siècle, 10, 189 et 203. 

Caro (Samuel), Juif expulsé d'Aragon 
(1492), 9, 70. 

Caro (Senton), 4, 71 et 76. 

Carpegnà (Le cardinal-vicaire de) et les 
pains azymes, 3, 99 ; C. et le travail des 
Juifs aux fêtes chrétiennes, 3, 100. 

Cari'exter (J.-E.). Hexateuch, 41, 282; 
46, 280. 

Carpentras (Nombre des Juifs de) en 1277 
et 1600, 14, 170; Juifs de C, 7, 300; 
12, 34 et 161 ; (xiv e s.), 38, 106; synode 
de C. (1446), 6,9; massacre à C. en 
1459, 6, 22, 24, 29; juiverie de C, 1, 
272; la carrière de C, A, I, 168; sy- 
nagogue de C, 3, 104 ; 11, 276 ; rabbins 
de C, 11, 101 et n. 3 ; baptême à C, 
3, 108; 50, 98; commerce des Juifs de 
C, 24, 272; 35, 102; taxe dispensant les 
Juifs de C. de prendre part aux jeux 
athlétiques, 19, 135 ; Pierre de Foix et 



l'émeute de C. (1459), 6, 280 ; bulle de 
Clément VII à C, concernant les Juifs, 
32, 6i-, note; le vendredi saint 1603 a 
C, 26, 206 ; Tranquillo Vita Corcos, 
bienfaiteur de la communauté de C, 26, 
268 ; eonliscation des livres hébreux aux 
Juifs de C, 23, 148; le chapeau jaune 
et le maire de C, 36, 64 ; chants hébraï- 
ques suivant le rite de C, 16, 300 ; lettre 
de Joseph Caro aux Juifs de C, 18, 133; 
protestation des Juifs de C. contre un 
prêt imposé, 27, 265 ; Juifs de C. débi- 
teurs du Conseil de Malaucène, 6, 271 ; 
histoire de deux manifestes faits à C. en 
1669-70 et 1678-9, A, 1,261 ; conférences 
chrétiennes aux Juifs de C, 50, 92; une 
conversion à C. au xvm e s., 50, 95. 

Carpl (Juifs de) et Alphonse I, 20, 35. 

Carpi (Enriehetta), Juive célèbre de Pe- 
saro, 2, 330. 

Carpi (Zaeliarie) Mémoires de , 1799-1801, 
25, 126. 

Carpocratc (La secte de) et l'accusation de 
meurtre rituel, 25, 165. 

CARRA DE VAUX (Baron). Joseph Salva- 
dor et James Darmesteter, conférence, 
Act., 40. xxiii. 

Carra de Vaux. Gazali, 47, 155. 

Carrafa (A.) et les maladies spéciales aux 
descendants de chacune des dix tribus, 
16, 303. 

Carrière au sens de juiverie, 12, 173; celle 
des Juifs de Tarascon, 39, 201 ; à Car- 
pentras, A, I, 166, 168. 

Carrière (A.). Moïse de Khoren et les 
généalogies patriarcales, 23, 149. 

Cavrion (Droits concédés aux Juifs de) 
(1255), 37, 138; caraïtes à C. et leurs 
démêlés avec les rabbanites, 18,63; 19, 
208. 

Carsium (Jacob), auteur de tables astro- 
nomiques, 3, 139; C. et Pierre IV d'A- 
ragon, 4, 302. 

Cartaphilus, le Juif-Errant arménien et 
origine du nom, 8, 307; 10, 267. 

Carthage (Colonie juive à), 44, 2 ; Juifs 
et chrétiens à C, 46, 291 ; l'Église de C. 
et la Septante, 42, 132 ; S. Cyprien et ci- 
tations bibliques du Concile de C. (256), 
42, 138, 154; 46, 162; chandeliers de 
C, 19, 104. 

Carthagène citée dans le Talmud, 5,203 ; 
étymologie midraschique de ce nom, 7, 
89 et n. 3. 

Carton (Joseph), député des Juifs de Cor- 
fou à Venise (1572), 32, 229; 33, 222. 

Caruba. Voir Joseph C. 

CARVALLO. Paragraphes du livre de la 
Création de Philon relatifs aux proprié- 
tés des nombres, 6, 273. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



103 



Cdial Montferrat (Juifs à) (xvi a s.), 10, 
191 ; Joua Râpa y vivait, 48, 84, 91. 

Casale-Maggiore j Imprimerie hébraïque 
de) (1484), 36, 121. 

Casanowicz (Immanuel M.}. Paronomasia 
in the Old Testament, 30, 130; Bibli- 
cal anti<|iiities, 38, 2X0; Descriptive ca- 
talogue of a collection of objerts ol' Je- 
wish cérémonial deposited in tlie LI. S. 
N. Muséum, 43, 283. 

Gasaubon a des relations avec un Juif 
d'Oxford, 5, 313. 

Cases (Synagogue) à Mantoue, 3, 107. 

Casino Lepore (Inscription hébraïque à) 
(1492), 1, 135. 

Caslari (David), 2, 340. 

Caspi (Joseph). Voir Ibn Caspi; Abba Mari 
b. Joseph lbn G.; Nathan G. 

Gassard (L'amiral) et la défense de Suri- 
nam par les Juifs, 4, 131. 

Cassel (Persécutions à) (1379), 4, 28. 

Cassel (D.). Joseph Caro und das Maggid 
Mescharim , 16, 299; Hebrâisch-Deut- 
sches Wûrterbuch,18, 309; sa bio-biblio- 
graphie, 26, 157. 

Ca&SRL (Paulus). Vom Nil zum Ganges, 3, 
132; Die Symbolik des Blutes und der 
arme Heinrich von Hartmann von Aue, 
6, 289; Ahasvérus, 10, 207; Kritische 
Sendschreiben ùber die Probebihel 
(avec les héllénismes des Psaumes), 12, 
124; Messianische Stellen des alten Tes- 
taments (aVec étude sur la Megillat 
Taanit), ibid. ; Aus Literatur und Ge- 
schichte (nom des mois, etc.), ibid.; Aus 
dem Lande des Sonnenaufgangs , 13, 
141; Zoroaster, 13, 142; Zophnat Pa- 
neah, 1 1, 123 ; Mise/de Sinbad, 18, 151. 

Casseves (Benjamin de), Juif de la Marti- 
nique [1683 , 2. 116. 

Cassia (Identification de), 7, 85et n. 2. 

Cassin (Abraham), Juif de Morn'as, et la 
peste noire (1364), 6, 299; 9, 247. 

Gassin (Salomon), médecin juif à Mar- 
seille, 7. -2\)' t . 

Gassin de! Puget, rabbin à Avignon (xvn» 
s.), 38, 12(1. 

Cassius (Avidius) et le gouvernement de 
la Palestine, 46, 219. 

Castellane (Juifs à), 37, 263. 

Gastellazzo (Yehiel), rabbin du Gaire ; Si- 
méon, son lils ; Abigdor; Menahem, 2:'», 
139-141. Voir Mose dal G. 

Caslelletlo-Mont ferrât (Joseph Haecoheu 



à), 16, 



/. ^ 



CASTELLI (David). Le Séfer Sékhel Tob, 
abrégé 'le grammaire hébraïque de 
Moïse Qimhi, 28. 212: 29, 100 ; the Sa- 
cred Books of the Old Testam., Genesis. 
(C.-J. Bail), c. r., 34, 312 



Castelli (David). La profezia nella Bi- 
blia, 6, 129; la legge de! popolo Ebreo 
nel suo svolgimento storico, 11, 275; 
storia degli Israeliti, 14, 123; il Can- 
tico dei Cantici, 21, 295; il poema se- 
mitico del pessimismo (Job traduit et 
commenté), 3(i, 120; gli Ebrei. Sunto di 
storia politica et litteraria, 158, 288; 
oraisons funèbres de G., 45, 137, 

Gastello. Voir Ottaviauo de G. 

Caslellon d' Amplifias (Juifs à), 10,117, 
n. 3, 122; 47, 60. 

Castellon de la Plana (Les Juifs de), 14, 
172, 201. 

Castelnovi (Samuel), Juif baptisé, frère de 
Narni, 3, 106. 

Castelnuovo (Deux fds de Danicle) tués en 
1799, 4, 287. 

Castelnuovo (Raffaële), rabbin de Sienne 
(1799), 4, 287. 

Castiolioni (V.). L'idéale di Samuel Da- 
vid Luzzatto, 41, 282; éditeur de la cor- 
respondance de S.-D. Luzzatto, 41, 270. 

Castille (Nombre des Juifs de) au moyen 
âge, 14, 164; 21, 154; Juifs en G. (fin 
du xiv e s.), 38, 258; Règlement des 
Juifs de C. en 1432, 13, 187; 14, 262; 
l'établissement du grand-rabbinat de G. 
16, 233; caraïtes en C., 19, 206. 

Castro. Voir Isaac de C. 

Castro (D. Adolfo de) et les lettres des 
Juifs d'Arles et de Constantinople, 1, 
302. 

Castro (D. Henriques de). Kcur van 
Grafsteenen op de nederl.-portug. - 
israel. Begraafplaats te Ouderkerk aan 
den Amstel, 8, 292. 

Castro giovanni (La population juive de), 
(1400), 14, 172. 

Catacombes de Venouse, 1, 134, 135; 6, 
200; c. juive de la Vigna Randanini, 

13, 50 et 51; c. chrétiennes primitives, 

14, 33; symboles représentés sur les 
tombes juives des c. 47, 138. 

Catalan (Rites) et espagnol, 20, 124; un 
contrat de mariage en langue c, 24, 
291. 

Catalan (Laurent), marranc de Montpel- 
lier, 33, 284. 

Catalina (La reine) et le ghetto de Ségovie 
(1412), 14, 255 ; C. et la grande syna- 
gogue de Ségovie. 39, 210. 

Catalina de Reyna y Médina, brûlée pour 
crime de Judaïsme (1722), 43, 127. 

Catalogne (Juifs de), 16, 22 ; persécution 
enC. (1393) et Ibn Verga, 17, 91 ; Voha- 
nan b. Matatia et les rabbins de C, 39, 
86. 

Catalogue d'actes relatifs aux Juifs pen- 
dant le moyen âge, 3, 211 ; différents t. 



104 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



10, 268; c. de livres hébreux, juifs, 
orientaux, 14, 123; c. de l'Exposition 
historique anglo-juive, 14, 301 ; c, de 
la bibliothèque de Merzbacher, 16, 292; 
c. des mss. judaïques entrés au British 
Muséum de 1867 à 1890, 23, 43 et 206; 
c. sur le premier feuillet du ras. de 
l'Amànât, 32, 126; c. des mss. hébreux 
de la Bibliothèque de Munich, 36, 314; 
une vieille liste de livres, 39, 199 ; 40, 
87; c. de la bibliothèque d'un mé- 
decin juif, 40, 55; c. d'une exposition 
de livres hébreux, 45, 156; c. des mss. 
hébreux et samaritains du British Mu- 
séum, 41, 301; 50, 270. Voir Ad. Neu- 
bauer, nbïip. 

Catéchumènes (Défense aux Israélites de 
visiter les) à Rome au xvm 9 siècle, 3, 
99 ; instruction des c. dans le judaïsme, 
47, 40. 

Cathédrales (Contribution des Juifs de Ma- 
jorque à la construction des), 4, 36. 
Voir Église. 

Catherine II et les Juifs de Russie, A, 

11, 97. 

Catherine. d'Aragon (Divorce de) et J. Man- 

tino, 27, 52. 
Catherine de Fernandez (La sœur et la 

nièce de) (1619), 22, 108. 
Catorra (Astruch), Juif de Barcelone (1391), 

4, 58 et 62; Juif de Manresa, 5, 287. 
Caucase (Juifs au), 10, 264; 14, 302; 30, 

136. 
Causida, Juive de Marseille (xnr 3 s.}, 16, 

77. 
Caux (Hérault) (Astruc de), à Carpentras 

(1357), 12, 193. 
Caux (Juifs du pays de), 42, 286, 106 et 

n. 2. 
Cavaillon, une des « 4 communautés », 

12, 34, 38 et 161; un Juif de C. (4185), 
15, 21 ; Juifs de C, 6, 35 ; (1746), 27, 
268; juiverie, 1, 272; synagogue, 11, 
276; 12, 235; taxe sur les Juifs de C. 
les dispensant des fêtes athlétiques, 19, 
135 ; saisie des bestiaux appartenant 
aux Juifs, 35, 97, n. 1; Juifs de C. et 
Raschi, 47, 199; faveurs dont jouissent 
les Juifs convertis de C, 50, 94, n. 4; 
lettre des bayions à l'évèque de C, 50, 
107. 

Cavaillon (Aïn de) de Carpentras baptise 
Semé, fils du rabbin Elie Crémieu, 3, 108. 

Cavaillon (Isaac-Bénestruc), Juif de Car- 
pentras, converti au catholicisme, 50, 
95. 

Cavagliro (David b. Moïse), propriétaire 
du ms. de Nîmes de Recanati, 3, 236; 
C. (Moïse, Isaac, doua Lionesa), noms 
inscrits sur un ms. de Recanati, ib. 



Cavagnara (Carlo). Gli Ebrei in Egitto, 
24, 295. 

Cavaler, Juif espagnol, 48, 144. 

Cavalieri. Voir Jacob b. Abraham C. 

Cavalières, partisans judèo-musulmans de 
Sabbataï Cevi, 35, 265. 

Cavallero (Salomon), rabbin de Salonique 
(xvi e s.), 41, 100. 

Caverne des Trésors (La) et le Pirké II. 
Eliézer et d'autres Midraschim, 21, 82 
et n. 3. 

Cayenne (Juifs à), 31, 295 ; compagnie des 
Indes occidentales et Juifs de C, 4, 127. 

CAZÈS (D.). Antiquités judaïques en Tripo- 
litaine, 20, 78. 

Cazès (D.). Essai sur l'histoire des Israé- 
lites de Tunisie, 18, 151 ; notes biblio- 
graphiques sur la littérature juive tuni- 
sienne, 27, 279. 

Cazet (Abbé CI.). Du mode de filiation des 
racines sémitiques et de l'inversion, 6, 
129. 

Cazivar (Benjamin de). Juif de la Marti- 
nique (1680), 2, 102, note. 

Ceba(Le nom de), 20, 124. 

Cécilius de Calacté, rhéteur judaïsant, 26, 



42. 



Cécilius (Q. Niger), Juif affranchi (?) et 
Cicéron, 26, 39 ; 8, 24. 

Cefalu (Les médecins juifs à), 3. 96. 

Célah de Kairouan écrit à Haï, 50, 164. 

Célestin I er et le Messie juif, 6, 112. 

Célestin III et la synagogue d'Orléans, 1, 
118. 

Cellem (Aaron), Juif de Manresa, 5, 287. 

Celse (Légende rapportée par) sur l'ori- 
gine de Jésus, 1, 203, n. 1 ; C. et les 
Juifs, 44, 26. 

Celsona, Juif de Manresa, 5, 287. 

Celtiques (Mots) dans la littérature rabbi- 
nique, 25, 28. 

Cémah ( Caractère messianique du nom 
de), 28, 290. 

Cémah de Lunel, cité dans un ms. de Lévi 
b. Gerson, 3, 230. 

Cémah de Mantoue (Le gaon), 10, 201. 

Cémah Duran et la bibliothèque de Léon 
Mosconi, 42, 277. 

Cémah Gaon, auteur d'unAroukh, 7, 194; 
lettre de la communauté de Kairouan à 
C, 2, 318; C. et Eldad Hadani, 7, 195; 
trois gueonim de ce nom (b. Hayyim, b. 
Paltoï, et b. Salomon), 50, 156, 160, 175. 

Cemellum, Cemenelium. Voir Ciniiez. 

Censure du Talmud faite par les Juifs, 9, 
90 ; c. des livres hébreux imprimés à 
Salonique, 40, 229 ; la c. et les livres 
hébreux, 3, 228; 9, 127; 12, 313; 30, 
257 ; 47, 144. Voir Betiiner, Reusch, W. 
Popper. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



105 



Cenlo (Alphonse I et les Juifs de), 20, 35; 
Juifs de C. (1703), 16, 248; l'ordon- 
nance de 1733 et les Juifs de C, 3, 102. 

Cento, Juif aragonnais (1492), 9, 70. 

Cercles de la pensée. Voir Vergers. 

Cercueil [L'usage du) chez les Juifs, 46, 
78. 

Cerdagne (Juifs de), 15, 19; 16, 1 et 
170. 

Cerdilium (Culte d'Hypsistos à), 36, 139. 

Céret (Juifs de) au xnr» s., 15, 32; cime- 
tière a C, 15, 42; Lao de C. et Maître 
Mossé de C. (1413), 14, 70, 71. 

Cerf (Benjamin, Jacob, Tranelle), Juifs 
de Paris (1755-8), 49, 125, 138, 144. 

Cerfberr (Alphonse), secrétaire de la com- 
mission d'instruction consistoriale (18 19), 

A. III, 173. 

Cerf-Beer (Hertz Bischheim) et les mé- 
moriaux alsaciens, 41, 142; C.-B. et la 
commission d'affranchissement des Juifs 
(1788), 'ri, 259; notes et documents con- 
cernant sa famille, recueillis par un de 
ses membres, 46,292; C.-B, pendant la 
Terreur, 47, 284; un de ses parents 
(Séligmann Alexandre) en prison pen- 
dant la Terreur, 1, 129; son procès 
contre Strasbourg, A, II, 146 et 154; C- 

B. et le péage corporel des Juifs, A, II, 
169; une pièce signée de C.-B., A, II, 
179. Voir H. Friedlânder, 14, 124. 

Cerfberr (Marx) et le cor des Juifs, A, III, 
357. 

Cerfberr (Théodore), membre de la com- 
mission de l'école juive secondaire, A, 
III, 204, n. 1. 

Cérinthe et l'apôtre Jean, le Melchisédé- 
cisme et sa doctrine, 5, 10-12 ; C. et le 
baptême pour les morts, 41, 170, n. 5. 

Cernay ^Massacres à) (1338, 1349), 4, 25, 
27. * 

Cernon, Juif de Bracon (1384), 49, 11. 

Cervera (Persécution des Juifs à), en 1462, 
49, 302. 

Cervo de Mestre, banquier appelé à Capo- 
distriapour v soulager la misère(x\i e s.), 
2, 185. 

Césaire (Saint 1 ) et les Juifs d'Arles, 30, 
295. 

César et les Juifs, 8, 13, 20, 28, 32; 11, 
23 et n. 2 ; le récit de Josèphe concernant 
les faveurs accordées par Alexandre le 
Grand aux Juifs est inspiré par les 
ordonnances de C. relatives aux Juifs, 
36, 18. 

Césarée construite par Seth, 44, 192, n. 2; 
les Pharisiens la déclarent impure, 37, 
11; influence des écoles chrétiennes de 

C. sur le Midrasch, 45, 43 ; prise de C. 
par Moslemah, 28, 292. 



Ceti, Juive espagnole, 9, 70. 

Cevi Aschkenazi et Sabbataï Cevi, 37, 
104; C. et Naphtali Cohen, 36, 263. 

Cewi b.Zekharia (Prière en l'honneur de), 
50, 85. 

Chabad (Secte des), 6, 128. 

Chabeuil (Juifs à), 6, 299; 9, 252, 253, 
254; saisie de livres hébreux à C, 10, 
242. 

Chabone, Juif de Paris (1296), 1, 64. 

Chabot (A.). Grammaire hébraïque élé- 
mentaire, 2, 310; 31, 131. 

CHABOT (J.-B.). Trois épisodes concernant 
les Juifs, tirés de la chronique syriaque 
de Denys de Tell-Mahré, 28, 290. 

Chachbaççar (Soulèvement de) etEzéchiel, 
48, 181.' 

Chaikin (Avigdor). Apologie des Juifs 
(jusqu'en 1306), 15,133; The celebrities 
of the Jews, 38, 288. 

Chaïm. Voir Hayyim. 

Chaïm de Bérigny. Voir Haym de Brinon. 

Chaîne de la tradition dans le premier 
chapitre d'Aboth, 19, 191. 

Chais (Dom), bénédictin, auteur d'un 
mémoire sur les Juifs (1784), 1, 88. 

CHAJKS (H.-P j. Les juges juifs en Pales- 
tine de l'an 70 à l'an 500, 39, 39 ; notes 
critiques sur le texte hébreu de l'Ecclé- 
siastique, 40, 31; traits apologétiques 
dans la Agada de Samuel b. Nahmani, 
39, 303; quelques remarques sur les 
citations bibliques dans le Talmud, 42, 
123; sur quelques noms propres talmu- 
diques, 44, 126; notes de lexicographie 
hébraïque, 44, 223; Agadath Bereschit 
(Buber) (c. r.), 47, 154. 

Chajes (H.-P.). Proverbia-Studien zu der 
sogenannten salomonischen Sammlung 
(x-xxn, 16), 39, 141 ; Beitrâge zur 
nordsemitischen Onomatologie, 42, 43 ; 
Les Psaumes, 48, 282 ; Judische u. 
Judisch-indische Grabinschriften aus 
Aden, 48, 286. 

Chalaf. Voir Ahron ibn Sardjado. 

Chalautre (Aron de), 8, 167. 

Chalcis et Aram Çôbà, 20, 219. 

Chaldaicum (l)ictionnarium), grammatica 
cil., incunables, 3, 78. 

Chaldée (Histoire delà), 30, 139; la langue 
primitive de la C, 17, 1; l'art en C, 
8, 153. Voir E. Ledrain. 

Chaliça et loi française, 4, 301. Voir 
Haliça. 

Chalon-Arlay (La famille) et les Juifs, 7, 
5 et 6. 

Chalon-s. -Saône (Juifs à), 6, 222; 7, 26, 
n. 1; 48, 217. 

Ckâlons-s. -Marne (Le cimetière juif de) 
et le procès entre le roi et l'évêque, 2, 



106 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



72; IS, 269; image de la synagogue 
sur uu vitrail de la cathédrale de C, 
47, 189. 
Cham (Le groupe de), 6, 131; C. et le 
surnom de chien donné aux Juifs, 6, 
113. 
Chamanu et le pays de Cham, 6, 131. 
Chambéry (Juifs à), 8, 235, 236, n. 1 , 
241, 242; (1348), 10, 32; Gerson b. 
Moïse Soncino à C, 36, 121. 
Chambrais (Brogliei Hagin de) (1297), 2, 

25. Voir Chambres. 
Chambre impériale (Juifs de la), 2, 75. 
Chamb)>es, Chanvres (Juifs de) à Paris 

(1296), 1, 63. 
Chameau (Le) borgne, 11, 209. 
Chamites (Race des), 13, 6 et 14; les C. 
de la table ethnographique selon le 
Pseudo-Jonathan comparé avec Josèpbe 
et le livre des Jubilés, 24, 82. 

Chamorre (ou Chamorro), soi-disant rabbin 
d'Arles, écrit aux Juifs de Constanti- 
nople, 1, 120 et n. 22; explication de 
cette signature, 1, 304; 19, 111. 

Chamorro (Moïse), Juif converti d'Espagne, 
19, 111. 

Champagne (Juifs de) (xir s.), 7, 280; 
50,280; taille imposée aux Juifs de Ch., 
15, 239; le tarif des chartes juives en 
Ch., 43, 296; dialecte de la Ch. et les 
loazim de Gerschom de Metz, 42, 238 ; 
dialecte de la complainte française sur 
l'autodafé de Troyes, 2, 211. Voir A. 
Gerson. 

Chanaan (Pays de) sous la domination 
susienne, 15, 161; son nom dans les 
documents babyloniens, 20, 205; C. et 
la Judée, 24, 87 ; massacres en C, ce mot 
équivalant à pays slaves, 4, 14. 

Cbananéen et hébreu, 9, 14; les Ch. et le 
roi David, 6, 132; les Ch. à Carthage, 
44, 2. 

Chananel di Foligno, apostat juif, pro- 
voque l'autodafé du Talmud de 1553 et 
accuse les Juifs de meurtre rituel en 
155:;, 4, 89 et 92. 

Chandelier (Comment le) fut remplacé 
après la victoire des Macchabées, 30, 
35; le ch. à sept branches renversé, 
symbole de la défaite du Judaïsme 
à Carthage, 44, 18; ch., symbole sur 
les tombes juives, 19, 77; 47, 138; 
le ch., symbole chrétien, 13, 219: le ch. 
de la mosquée de Gaza, 19, 100. 

Changeurs chrétiens et, juifs à Marseille, 
16, 81. 

Chanson populaire en hébreu, 5, 147; en 
judéo-espagnol, 32, 102, 263; 33, 122, 
255. 

Chanteime de la Saussaye (P.-D.). Lehr- 



buch der Religionsgeschichte, 15, 133; 

traduit en français sous la direction de 

Henri Hubert et Isidore Lévy, 48, 287. 

Chants (Citation d'anciens) dans l'Hexa- 

teuque, 12, 1. 
Chapeau jaune et propriétés des Juifs d'Au- 
triche, 27, 109; ch. chez les Juifs com- 
tadins, 36, 53; ch. imposé aux Juifs de 
Perse, 47,263; ch. de Juifs sur un sceau, 
7. 125 et n. 2; le ch. et Jacob Mantino, 
27, 43; sur la tiare de Paul IV, 4, 94. 
Chardin expose la cause des persécutions 
des Juifs à Ispahan (xvir s.), 44, 91 ; 
Ch. et les Juifs de Perse, 47, 262. 
Chariez (Juifs à) (1348), 7, 19; 49, 5. 
Charischtan et les huit derniers versets 

du Pentateuque, 20, 307. 
Charité chez les disciples de Sabbataï Cevi, 

35, 274; ch. juive, Aet., 35, i. 
Charlemagne et les Juifs, 10, 275 ; Ch. à 
Aix-la-Chapelle, 15, 134; Ch. en Italie, 
9, 144; Ch. et les vêtements sacerdotaux 
mis en gage chez les Juifs, 1, 295; Ch. 
et le serment juif, 7, 252; Ch. et la fa- 
mille Calonymos, 23, 232: Ch. et le 
Nasi de Narbonne, 48, 198; Ch. et les 
études talmudiques à Narbonne et en 
Allemagne, 49, 148. 
Charles II le Chauve et les Calonymos, 23, 
237: cf. 48, 198, et 49, 148 ; Ch. et Juda 
le Catalan, 10, 248. 
Charles IV le Bel et les Juifs au Puy (1325), 

33, 281. 
Charles V, dauphin, et les Juifs (1349), 9, 
244; Ch. et les Juifs, 20, 158; 22, 268; 
Ch. et les Juifs de Paris (1380), 13, 86 ; 
Ch. et la rouelle, 6, 83-89; taux des 
prêts permis aux Juifs par Ch., 28, 14; 
prix des lettres de chancellerie pour les 
Juifs sous Ch., 43, 296. 
Charles VI et les Juifs, 32, 307; Ch. et les 
Juifs du Dauphiné, 9, 255 ; Ch. et les 
Juifs de Montpellier, 22, 270; fonction 
de conservateur des Juifs sous Ch., 6, 
16; exil des Juifs de France sous Ch., 
29, 240; sa mappemonde, 25, 129; Ch. 
et les Juifs de Bourgogne, 48, 229. 
Charles VIII et les Juifs de Tarascon, 39, 
112 et243;Ch. et les Juifs chassés d'Es- 
pagne, 16, 190 ; Ch. et les Juifs de Pro- 
vence, 14, 310 ; expulse les Juifs de 
Provence (1493), 1, 120; 46, 2 et 258 : 
expulse les Juifs d'Arles, 41, 96. 
Charles I er d'Anjou, roi de Sicile, et les 
Juifs d'Anjou, 29, 235; Ch. reçoit une 
lettre d'Alexandre IV relativement aux 
Juifs, 1, 116. 
Charles II le Boiteux, et les Juifs d'Arles, 
40, 74 et 78; Ch. et les Juifs du Maine 
et de l'Anjou, 29, 238; Ch. et les Juifs 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



107 



de Provence (1308), 39, 97; Ch. expulse 
[es Juifs du Maine et de l'Anjou (1288), 
17, 225. 

Charles m et les Juifs de l'Anjou, 29, 239; 
Gh.etles Juifsde Corfou (1882), 23,66; 
32 227 

Charles du Maine et d'Anjou, comte de 
Provence, et les Juifs de Marseille, 46, 
; et 256, 

Charles de Valois et les Juifs, 42, 103; 
en désaccord avec Philippe le Bel sur la 
propriété des Juifs, 15, 239, 

Charles de Lorraine, gouverneur de Bel- 
gique, et les Juifs, 8, 216, 

Charles 11 l, due de Lorraine, et les Juifs 
de Saint-Hippolyte, 31, 73, 80 et 86. 

Charles le Mauvais, roi de Navarre, et les 
Juifs de Montpellier (1374), 22; 269; Ch. 
et les Juifs de Navarre (1350), 24, 307. 

Charles 111, roi de Navarre, et le surnom 
de Ghueta donné aux Juifs convertis de 
Majorque, 44, 299. 

Charles I er d'Angleterre fait une pension à 
un Juif de Camhridge, 5, 313. 

Charles IV, empereur d'Allemagne, et les 
Juifs (1344), 18, 313; 25, 22'k Ch.vend 
les Juifs de Francfort à la ville (1349), 
3, 300; Ch, et les Juifs de Haguenau 
(1317:, 2, 78 et 83. 

Charles-Quint et les Juifs de Naples, 20, 
il); 13. 277; son élection et les Mar- 
ranes, 37, 269; siège de Magdehourg: 
chanson en judéo-allemand, 5, 147; Ch. 
et David Reoubéni, 30. 305; Ch. et Jo- 
selmann,2, 272; 5, 100; 13, 65; 16,97; 
19, 283 ; Ch. et les Juifs de Colmar, 5, 
95; Ch. et les Juifs allemands, 16, 100; 
Ch. et le meurtre rituel, 13, 249. 
i Charles VI (Autriche) et les Juifs de Pa- 
doue, i9, 283 ; Ch. et le péage des Juifs 
de Belgique, 8. 208. 

Charles de Lichtenstein et les Juifs, 29, 
152 et 136. 

Charles (B.-H.). The book of Enoch, 26, 
^sii ; A critical history of a future life 
in Israël, Judaism and christianity, 41, 
28^; Ascension of Isaiah, 43, 285; Book 
of Juhilees, 40, 280. 

Charles-Robert (Hongrie] et les Juifs de 
Sopron, 35, 158. 

CHAltLEVILLE. Les sections du Penta- 
teuque, 6, 122. 

Chaklkyille. L'Enfer et le Paradis d'après 
la tradition juive, 11, 276. 

Charleville (Mayer), rabbin à Metz, 13, 
116. 

Charolais (Le comte de) et les meurtres 
rituels, 8, 140. 

Charpennes (L.). La Judée et le Judéo- 
christianisme au I er s., 50, 270. 



Charray (Juifs de) (1297), 2, 25. 

Chartes de Corbeil (Deux), 9, 02; ch. tirées 
des Archives nationales, 9, 03. 

CHARTIER [F.-L.). Un document inédit sur 
Mirabeau, 41, 299. 

Chartres, citée dans Joseph le Zélateur, 
(On^np), 3, 15; Juifs à Ch., 1, 66; 9, 
240, 244. 

('luise : Juifs à), 7, 5. 

Chasse (Scènes de] dans le Talmud, 17, 
1 16. 

Chastelain (Isaac), victime, avec, sa femme, 
ses deux tils et sa bru, de l'autodafé de 
Troyes, 2, 202 et 237; 4, 13. 

Chdleaubelin (Juifs à) (xiv e s.), 7, 13; 
49, 6. 

Château-Çhinon (Juifs à), 17, 218. 

Chdlean-Gontier (Le concile de) et les 
Juifs, 17, 214. 

Château-Lambert (Juifs passant à), 7, 7. 

Châteauneuf (Juifs à), 29, 256 ; Juifs de 
C. donnés par Philippe le Bel à Charles 
de Valois, 42, 105. 

Cluîteau-Renard (Juifs à), 37, 262. 

Chalel (Massacre de Juifs en 1348 à), 10, 
32. 

Chdiillon-le-Buc (Juifs à) (xiv s.), 7, 13; 
49,6. 

Châtillon-les-Dombes (Juifs à) (1284- 
1479), 8, 238. 

Châlillon-s. -Indre (Vente d'une maison 
et courtil à), appartenant à Croissant 
Castellon le Poitevin (1307), 2, 44. 

Chdtillon-s. -Marne (Juifs à) sous Phi- 
lippe le Bel, 2, 23; 50, 280. 

Chdtillon-s. -Seine (Juifs à), 6, 222; 48, 
216. 

Chdtrices (Les Juifs et l'abbaye de), 50, 
280. 

Chatte (Juifs à) (1337 et 1349), 9, 244. 

Chauderon, Juif de Dijon (1306), 48, 219. 

Chauvin (C). Leçons d'introduction géné- 
rale, théologique, historique et critique 
aux divines Écritures, 38, 288 ; la Bible 
depuis ses origines jusqu'à nos jours, 
41, 282. 

Chauvin (Victor). La recension égyptienne 
des Mille et une Nuits, 39, 141. 

Chazari (al). Voir Kbozari (al). 

Cheder Vom) zur Werkstàtte (sur les Juifs 
de Galicie), 10, 268. 

Chekla, signe distinctif des Juifs du Ma- 
ghreb, 28, 296. 

Chelit, sœur de Raschi, 3, 308. 

Cheminon (Juifs à), 2, 29. 

Chennebrun (Juifs à), 2, 24. 

Chéops La chronologie de la grande py- 
ramide de) et celle de la Bible, 27, 281. 

Cherchcl (Synagogue de), 44, 8. 

Chernon, Juif de Bracon (1391), 49, 11; 



108 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Chersen b. Salomon, Juif de Rethimo 
(1421)-, 26, 205. 

Chersones, résidence d'Isaac Sangari, 2, 
309. 

Cheval (L'adoration du) et le totémisme 
chez les Hébreux, 45, 20. 

Chevaubc Samuel , Juif de Metz (1628), 
7, 116; 44, 105.' 

Cheyne (M. -A.). Das religiose Leben der 
Juden nach Exil, 39, 143; The book of 
Isaiah, 39, 143. 

Cheyne (Thomas Kelly). The origine and 
religious contents of the Psalter in tbe 
light of old Testament criticism and tbe 
history of religion, 24, 295; Aids to the 
devout study of criticism. Part. I. The 
David narratives. Part. II. Tbe book of 
Psalms, 26,142; Introduction to tbe book 
of Isaiah, 31, 131; The book of Psalms, 
ils origin and relation to Zoroastria- 
nism, 35, 122; Jewish religious life af- 
ter tbe exile, 38, 288; Christian use of 
Psalms, 41, 282; Critica biblica, or cri- 
tical notes on text of old Testament 
writings, 48, 287; Book of Psalms, 48, 
287; Encyclopedia biblica, 38, 288; 41, 
282; 43, 286. 

Chien dans l'administration des temples 
sémitiques, 3, 201 ; rôle du c. dénonçant 
les Juifs, 6, 112; le mot marrane signi- 
fie c. , 6, 116. 

Cliiere de Longavilla (Juifs à' (1233, 15, 
243. 

Chieti (Juifs de) accusés de sorcellerie, 22, 
234. 

Chièvres (Inscription hébraïque à l'église 
de), 7, 135, n. 2. 

Cbiisme et messianisme, 47, 137; Ch. et 
Juda Halévi, 50, 34. 

Chillon (Massacre de Juifs à) (1348), 10, 32. 

Chillon (lsak), signataire d'une pétition à 
Cromwell, 6, 108. 

Chilpéric et les Juifs de Marseille, 46, 1, 
note. 

Chine (Juifs de) (1704), 35, 110; 43, 280; 
le peuple de Dieu en Ch., 1, 130. Voir H. 
Cordier. 

Chinon (Un prétendu meurtre rituel à) 
(1317), 24, 153; massacres de Juifs à 
Ch. (1321), 6, 314; 17, 221; 29, 299. 

Chintila reçoit le serment des Judéo-chré- 
tiens (637), 2, 137 ; Ch. n'expulsa pas 
les Juifs, 2, 138. 

Chipiez (Charles). Le Temple de Jérusalem 
d'après Kzéchiel, 14, 124; le Temple de 
Jérusalem et la maison du Bois-Liban, 
20, 151; Histoire de l'art dans l'anti- 
quité, t. I, l'Egypte; t. II, Chaldée, As- 
syrie; t. III, Judée, 8, 152; t. VIII, la 
Grèce archaïque, 48, 296. 



Chiraz (Juifs de) et la rouelle, 47, 264; 
poésies relatives aux persécutions des 
Juifs à Ch. (xviio s.), 44, 88. 

Chirurgien juif au xm e s., 2, 241. 

Caisse;/ (Juifs h) (xiv e s.), 7, 13; 49,4,7. 

Chmerkine (N.). Les conséquences de l'an- 
tisémitisme en Russie, 36, 126. 

Chmielnicky Rachat des Juifs faits pri- 
sonniers pendant la persécution de), 25, 
202. 

Chodorlogomer (Kédor la 'Omer% roi su- 
sien, 1, 16; roi d'Élam, son nom assy- 
rien, 15, 167 et 172; son identification, 

17, 1. 

Chosrau I, Chosroès-Anouschirvan et les 
Juifs de Babylonie, 36, 236; Ch. et les 
Juifs d'Antioche, 45, 45. 

Cbotus, Juif du Dauphiné, 6, 299. 

Choum, frère de Séphora, d'après le poète 
tragique Ézéchiel, 46, 57. 

Chousor, dieu phénicien inventeur des 
constructions, 3, 182. 

Chrétiens (Rapports des) avec les Juifs, 3, 
132; 4, 40; rapports interdits, 2, 279; 
6, 4 et 10; 50, 97; la rouelle doit distin- 
guer les Juifs des chr., 6, 81 ; 8, 279 et 
290; savaids chr. et juifs (xvn e s.), 13, 
271 ; 16, 9; commerce sexuel entre chr. 
et Juifs, 20, 44 ; conversions des esclaves 
chr. au judaïsme, 27, 8 et n. 4; chr. 
et médecins juifs, 39, 98, 106; services 
qu'ils rendent aux Juifs le samedi, 2, 
333 ; 6, 238 ; défense aux Juifs d'avoir 
des nourrices et des serviteurs chr., de 
vendre leurs viandes aux chr., de se 
baigner avec eux (1274), 3, 217; 49, 
256 ; les chr. sous Justinien en Pales- 
tine, 5, 202 ; chr. d'après le Sc/tébel. 
lehouda, 24, 15 ; rachat de chr. cap- 
tifs au Maroc par les Juifs de Bor- 
deaux, 25, 105; chr. et Juifs en Bour- 
gogne, 48, 218, 224; à Carthage, 46, 
291 ; affaires, commerce et usure des 
chr., 4, 86; 20, 252; 27, 108; 28, 14, 
n. 1; 46,249; 48, 209; Juifs prête- 
nom des chr. dans le commerce d'ar- 
eent, 5, 312; chr. et Juifs associés en 
affaires, 7, 14; 9, 36, 38: 16, 79; 32, 
237; 43, 294; les chr. font protéger 
leur commerce au détriment de celui 
des Juifs (Candie), 26, 202; les chr. 
créanciers des Juifs, 15, 43; contro- 
verses entre chr. et Juifs, 4, 85; 5, 196 
et 238; 6, 292; 16, 148; 21. 251: 40, 
188; sentiments injurieux des Juifs à 
leur égard, 26, 194; 28, 168; persécu- 
tions de chr. à l'instigation des Juifs, 

18, 17; 19, 48; examen critique des 
sources relatives à la persécution des 
chr. de Nedjran par le roi juif des Hy- 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



109 



myaiïtes, 18, 16 et 169 ; 20, 220 ; 21, 
73; érudition hébraïque des clir., 1, 
249; 20, 261 ; 28, 149; 32, 159; inter- 
prétation de l'Écriture par les chr., 22, 
39 ; relations scientifiques des chr. avec 
les Juifs, 28. 151; les chr. dans le Tal- 
mud, 10, 47 ; le mot « Minini » dans 
le Talniud désigne-t-il quelquefois des 
chr.? 38, 38, 194; Aiian et les chr., 5, 
210; chr. et caraïtes, 21, 155; Aboul- 
Walid et les chr., 4, 273: Raschbam et 
les chr., 3, 131; Maïmonide connu chez 
les chr., 18, 249; chr. et Sabbataï Gevi, 
34, 30(i; chr. et jugement de l'antiquité 
sur le Judaïsme, 8, 3; 11, 183; chr. et 
Juifs d'après Alexandre de Haies, 19, 
225; opinions des chr. sur les Juifs au 
xvu" s., 27, 193: rites et pratiques sem- 
blables des chr. et des Juifs, 14, 251 ; 
25, 7; 30, 195; L'abstention du sang les 
désigne aux persécutions, 11, 312; ils 
smit accusés de pratiquer le meurtre 
rituel, 5, 127: L8, 184; déclarations de 
saint Justin, Tertullicn, Minucius Félix, 
2,5, lH.i; les chr. s'imaginent que les 
Juifs ont besoin de leur sang pour guérir 
leurs plaies, 20, 26 : l'art chr. primitif et 
les tombes, 14, 33; symboles chr. et juifs, 
19, 104; l'hostilité grandissante entre les 
chr. et les Juifs se marque dans l'art au 
moyen âge, 47, 190 ; chr. judaïsants à 
Zurich, 4, 278; chr. à Amsterdam, 25, 
108 ; nouveaux chr. et Henri 11, 20, 288 ; 
nouveaux clir. en Provence, 50, 90. 

Christ (Job et le), 1, 125; le nom de Ch. 
dans Josèphe, ;ï propos de Jésus, 35, il. 
Voir Jésus. 

Christian de Brunswick et les Juifs de 
Francfort, 15, 103, 104. 

Christian (Pierre), pareur de draps, à 
Narbonne, 2, 21. 

Ghristiani (Paul), Juif converti, sa contro- 
verse devant Jacques d'Aragon, 2, 21 ; 
Ch. et l'ordonnance de saint Louis sur 
la rouelle, 6. 88; Ch. et Jacob b. Elia, 4, 
N0: Cli. et Moïse b. Nahman (1263), 15, 
3: Ch. et les livres des Juifs, 3, 216. 

Christianisme et judaïsme, 7, 291 ; 11, 2 ; 
ch.- et essénisme, 1 4, 202 : la dogmati- 
que du chr. primitif, 20, 11 ; le chr. fait 
ses premières conquêtes parmi les pro- 
sélytes juifs ; la propagande juive fut 
utile à son développement, 30, 178; 36, 
139; 47, 39; son origine juive, 14, 33; 
le chr. amalgame de judaïsme et de 
polythéisme, A. ,1, 36; le chr. et le ju- 
daïsme, l'alexandrinisme, le melchisédé- 
cisme, l'ébionisme, Paul et Apollos, 5, 
8-21 : chr. et mandéisme, 22, 149, 152: 
chr. en Judée au I er s., 50, 270 ; littéra- 



ture du chr. primitif et préceptes noa- 
chidiques, 47, 33 ; ses débuts à Au- 
tioche, 45,41 ; à Cartilage, 44, 17: Juifs 
et chr. à la tin du 5 e millénaire, 28, 153 ; 
de l'identité originelle, et de la sépara- 
tion graduelle du judaïsme et du chr., A., 
III, 74 ; clir. et Juifs de Majorque (1391), 
44, 297; chr. et Juifs d'après une con- 
troverse de 1617, 40, 199; Marranes 
portugais au xvu" s. et chr., 48, 4; 
usure et chr., 28, 10; le salut en dehors 
du chr., 3, 23; accusations du chr. 
contre les hérétiques et les Juifs, 46, 244, 
n. 2; conversion de Meswi al Okbari au 
chr.,34,l80;Talmudctchr., 1, 252; 18, 
232; 43, 286; Pesikta rabbati et chr., 
24, 284; polémique contre le chr. dans 
un midrasch sur le Cantique, 35, 235; 
dans le commentaire de Saadia sur les 
Proverbes, 37, 229; l'exégèse du chr. et 
Iehouda b. Barzilaï, 17, 280; le chr. est 
une idolâtrie pour un Juif du xi e s., 5, 
242; éléments juifs dans la littérature 
du chr. (les Pseudo- Clémentines), 46, 
89; le chr. et le mot Schiloh, 49, SOS; 
le chr. et Spinoza, 49, 168, 175, 176; 
le chr. et David b. Merwàn al Mokam- 
mes, 50, 28. Voir J. Eschelbacher, E. 
Havet, J. Labourt. 

Christine de Suède (Le médecin de) Ba- 
ruch Nahamias, 18, 284 n. 2; Chr. et 
Menasseh b. Israël, 49, 99, 100, 103, 
104. 

Chronique de Nestor, traduite par L. Lé- 
ger, 8, 306. 

Chronique d'ibn Verga, 24, 3 ; la chr. du 
second Temple et Salomon b. Samuel, 
44, 152; une nouvelle chr. Samaritaine, 
44, 188; 50, 76. 

Chroniques. Voir Bible, à ce mot. 

Chronique de Paris (La) et les Juifs (1791), 
23, 96. 

Chronique paschale (La) et le prétendu 
meurtre d'Anasthasc par les Juifs, 5, 
202 ; la chr. et le massacre des chré- 
tiens en Palestine au temps de Justi- 
nien, ib. 

Chroniqueurs juifs (Josef Haccohen et les), 
16,28, 211; 17, 74, 247, 318. 

Chronologie biblique, 45, 286 ; chr. bi- 
blique et Saadia, 49, 298; critiquée au 
temps des Gueonim, 46, 102; chr. de la 
Genèse, 31, 25; chr. des Juges et des 
premiers Rois, 5, 294; la chr. juive, 19, 
202 ; critique de la chr. en cours (vers 
1880), 1, 308; chr. des rabbins pour 
l'époque du second Temple, 17, 247; 
dates importantes de la chr. du second 
Temple, d'après Aboda Zara, 37, 1. 
Voir Dumax, Manier. 



HO 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Chrysostome (Saint Jean) et les Juifs 
d'Antioehe, 45, 43; Chr. d'accord avec 
le Midrasch Tadscké sur l'interpréta- 
tion de Gen., m, 6, 21, 90, note. 

Chueta, nom donné aux marranes de Ma- 
jorque (1391), 44, 299. 

Chumaceiro (Abraham Mendes), Sermaô, 

22, 120. 
Chwolson (Daniel). Corpus Inscriptionum 
Hebraicarum, 6, 147; Das letztc Passa- 
mahl Ghristi u. der Tag seines Todes 
nach den in Uebereinstimmunggebrach- 
ten BerichtenderSynoptiker u. d. Evan- 
gelium Johannes nebst einem Anhang : 
Das Verhâltniss der Pharisâer, Saddu- 
câer u. der Juden ùberhaupt zu Jésus 
Cbristus nach denmitHilferabbinischer 
Quellen erlâuterten Berichten derSynop- 
tiker, 26, 142; Hat es jemals irgend ein- 
en Grund gegeben den Rùsttag des jiid. 
Passahfestes als 7tptÔTY) xtov à£u(j.cov zu 
bezeichnen? 31, 131; Catalogue des 
incunables de sa bibliothèque, 34, 133: 
l'imprimerie hébraïque, 36, 120; Be- 
cueil des travaux rédigés pour son ju- 
bilé scientifique, 38, .288; Die Blutan- 
klago u. sonstige mittelalterliche Be- 
schuldigungen der Juden, 43, 286. 

Chydœos et Juifs, 11, 165. 

Chypre (Juifs Mesvites à) et le sabbat, 
34,177; 179; documents concernant la 
révolte juive de Cb.,1, 42, note; mas- 
sacres de Juifs à Ch., 6, 294; rôle des 
Juifs dans l'île de Ch., 3, 132 ; inscrip- 
tions juives de Ch., 2, 124; 48, 194. 

Ciboire volé et marranes portugais xvu e s.\ 
48, 3. 

Ciboure (Juifs et néo- chrétiens portugais 
à), 22, 107. 

Cicéron et les Juifs, 8, 13; 20 et 23 ; 11, 
314 : communautés d'Asie-Mineure qu'il 
cite, 16, 206; le procès de Verres et les 
Juifs à Borne, 26, 38. 

Cid, nom porté par des Juifs d'Espagne 
(xir s.), 4, 230 et 233. 

Ciel (Le), d'après les données du Talmud, 
2, 309. 

Cifuentes (Juifs à), 37, 137. 

Ciklag i Emplacement de), 35, 190 et 195. 

Cilihi Moïse). Practica si apropourile lui 
vestitul din tara Bomaueasca, 8, 294. 

Cilicie Eglise de, et la fixation de la Pâ- 
que, 2, 158. 

Cimento, Juif espagnol, 48, 144. 

Cimetière i Vente du de Sens après l'expul- 
sion des Juifs de France, 2, 59; 6, 169; 
le c. de Màcon, 2, 62 ; (1105), 5, 104, 
note ; don du c. de Mantes à Hennequin 
de Perxvis, 2, 63; le c. de Paris donné 



au couvent de Saint-Louis de Poissy, 2, 
67 ; celui de Châlons h l'évèque, 2, 72 ; 
c. de Strasbourg, 3, 59 ; 7, 17 ; de 
Haguenau, 4, 99, 108 ; 5, 130; 6, 233; 
10, 212; de Dijon, 3, 123; 48, 217; 
de Paris (1780), 4, 150; 13, 145; 38, 
242 ; de Cavaillon, 6, 35 ; de la Pi- 
gnotte, 6, 39 ; de Carpentras, 6, 39, n. 7, 
12, 50 et 225; de Stepney (1657), 6, 
104; de Bourgogne, 6, 222; 7, 36 ; 49, 
12; de Malaucène, 6, 270; c. dans 
le Jura, 7, 5; c. de Metz, 7, 108; 13, 113, 
50, 119; de Montélimar, 9, 237; d'Avi- 
gnon, 10, 94; de Bordeaux (xir s.), 11, 
79; de Colmar, 13, 71; d'Oran, 13, 86; 
de Marseille, 14, 302; 46, 267; de Per- 
pignan, 15, 41; d'Ule, 16, 18, n. 4; de 
Tours xii« s. ), 17, 212; du Barrois, 19, 
247; de Montpellier, 19,264; d'Ennezat, 
23, 159 ; de Peyrehorade, 25, 236 ; de 
Bédarrides, 29, 255 ; de la rue de la 
Harpe ;xm e s.), 38, 242 (voir Paris plus 
haut ; de Tarascon, 39, 262 ; de Luné- 
ville, 43, 284; d'Arles (1442), 47, 228; de 
Nantes 1231), 49, 110; d'Espagne, 5, 
122; de Gerone, 2, 329; de Manresa, 
5, 286; de la Coruua, 6, 118; de Tala- 
vera,7, 296 ; de Ségovie, 14, 255 ; 259 ; de 
Castellou, de la Plana, 14, 261; de Cala- 
tayud, 16,273; d'Avila 1494), 18, 137; 
de Jerez 1,1459), 18, 138 ; de Barcelone 
(Moutjuir , 28, 113; 48, 142; de Pirano, 
2, 181; de Capodistria, 2, 186; de Fer- 
raiv, 3, 104 ; d'Asolo, 5, 222; des Etats 
de Savoie, 5, 226; de Padouc, 27, 33 ; 
de Rome inscription), 42, 4; inscrip- 
tions d'anciens c. napolitains, 1, 133, 
de Dangolsheim et Ettendnrf, 5, 100 ; 
de Jungholtz, 14, 116; 40, 234: 48, 
116: de Francfort-sur-le-Meiu, 7, 292: 
de Mayence, 37, 148 : de Meissen,25,220 
et 225; de Wiener-Neustadt, 28, 250; 
de Prague 1648), 30, 81 ; de Suisse Ju- 
denaul , 46, 270; de Luxembourg, 7, 
119; de Louvain, 7, 120; de Belgique, 
7, 126; d'Ouderkerk, 8, 292; de Sébas- 
topol soldats juifs russes;, 2, 309; 
d'Alexandrie, 27, 81, n. 2; c. au pied 
du Carmel, 6, 176 n. 2; c. du Mont 
Pagus, 34, 159; de Carthage, 44, 4 et 
13; de Gamart, 19, 105; de Fez, 1790), 
37, 122; Philippe le Hardi fait dé- 
fendre aux Juifs d'avoir de nouveaux 
c, 3, 218 ; Philippe le Bel confirme 
les Juifs de Cereassonne dans la pos- 
session de leurs c, 3, 219 ; violation 
des c. par les chrétiens et intervention 
d'Innocent IV, 25, 174; emplacement 
des c. juifs, 18, 263 et n. 3; impôt sur 
les e. juifs, 6, 233 ; usage d'arracher des 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



m 



herbes au c. et de se laver les mains, 
3, 9, n. 1. 

Cimfa, femme de DavidNegro (Ibn Yahya), 
32, 283. 

Cimiez (Juifs à] (ni" s.), 1, 266, u. 5. 

Gimmériens et la Cappadoce, 17, 36. 

Cinfa, Juive espagnole, 48, 1 1 i. Voir 
Cimfa. 

Gingoli (Isacco-Giuseppe) . 11 sacerdozio 
deir Umanità, 21, 307. 

Ciniat, Juif de Moutbozou (1348), 49, 10. 

Gino de Pistola et la mort de Manoello, 
37, 253. 

Circoncision et le rédacteur jéhoviste, 15, 
182 ; la c. des esclaves et le Talmud, 6, 
159; c. et premiers disciples de Jésus, 
35, 15; c. et Pliilou, 29, 185; c. et pro- 
sélytisme juif, 50, 1, 2 et 3 ; dissimu- 
lation de la c. par suite du fiscus 
judaïeus, 34, 196, n. 3 et 4 ; c. et 
Strabon, Martial, Juvénal, 11, 41; 171 
et 190; c. confondue avec le Sabbat, 
11, 39, u. 1 et 192; ruse des Juifs 
pour l'accomplir, 29, 95; sa publicité 
à Carpentras, 12, GO ; représentation 
de la c, 3, 229; euphémisme pour la 
mentionner, 35, 235; sa pratique, 12, 
128; ses effets hygiéniques, 3, 131; 
traités sur la c. au xm e s., 25, 123; 
la c. et la chirurgie moderne, 14, 
125; la c. et Anan, 45, 195; la c. chez 
les peuples de la Syrie, 26, 298 ; la c. 
et les Deunmeh, 35, 275 et 279 ; la c. 
invoquée dans le serment des Juifs de 
Hagueu.au, 6, 231 ; la c. et les Marranes 
de Montpellier (1553), 33, 284; lac. à 
Avignon (1599), 25, 84; la c. à Bàle 
(1619), S, 78; registre de c. à Bordeaux, 
26, 246; la o. et le régime de la Ter- 
reur en Alsace, 47, 284; le philosophe 
Guillot de Marcilly assiste à unec, 28, 
200, n. 5. Voir Jaffé, Jedliczka, Klein, 
D r Kutna, Lowenstein, Ploss, "p^n 

bans)" 1 . 

Cirta (Épitapbes de Juifs de), 44, 8. 

Cisneros (de), Juif de Bordeaux (1636), 
25, 99. 

Citations d'anciens chants dans l'Hexa- 
teuque, 12, 1. 

Citium (Les inscriptions peintes de), 3, 
173; une nouvelle inscription phéni- 
cienne à G,, 30, 118. 

Cividal (Avigdor), 10, 196. 

Gividali (Israël) et sa fille, Bonne-Anne, 
épouse d'Orsino, &, 123. 

Civray (Juifs à) (570), 17, 210. 

Clans de totem dans la Bible, 12, 140. 

Clara. Voir Aslrusra. CL, sœur de Josef 
Haccohen, et leur différend, 16, V.\ et 49. 

Clarice, Juive de Paris (1296), I, 65. 



Claude et les Juifs, 11,23, u. 2, 45 et 58; 
procès de Cl. contre Hé rode Agrippa I, 
31, 169; le papyrus de CL, 34, 296. 

Claus de Marlenhciin et Smubl d'Espar Ii, 
5, 99. 

C lausures (Juifs des), 15, 19, n. 2. 

Clayra (Le Judegass de) (1011), 15, 20. 

Cléarque de Sole et les Juifs, 25, 267. 

Gledardius (Nicolas) (Grammaire hébraïque 
de) (1529), 3, 90. 

Cleeve (L.). Woman and Moses, 45, 137. 

Clemen (A.) Der Gebrauch des Allen Tes- 
tamentes in den neutestam. Schriften, 
31, 131. 

Clémence (Salmon de), 2, 25. 

Clément III et les Juifs, 1, 115. 

Clément IV et les Juifs du comté de Bour- 
gogne, 7, 3; bulle de C. adressée à 
Jayme I d'Aragon sur les Juifs et As- 
trugus de Porta, 15, 17 ; G. fait expurger 
les livres hébreux, 30, 258, n. 5 ; sa bulle 
contre les judaïsants, 49, 2. 

Clément V et les Juifs de Malaucène, 6, 
270. 

Clément VI et les Juifs, 12, 39, n. 3 et 49; 
bulles de Cl. (1348), 7, 18; Cl. et la 
peste noire, 12, 51 ; CL et les flagellants, 
3, 323; CL et les Juifs d'Avignon, 34, 
252. 

Clément VII et les Juifs du Cointat, 32,63 ; 
CL et le chapeau jaune, 6, 90; 36, 54; 
Cl. et les juifs baptisés, 27, 41, n. 4; or- 
ganisation de la Communauté de Rome, 
sous CL, 29, 145; CL et la guerre contre 
les Turcs, 29, 147; Cl. et Daniel de Pise, 

26, 89; 31, 63. 

Clément VIII et les Juifs, 7, 234; 10, 180; 
12, 163, 161 et 169; Juifs de ses Etats, 

27, 20 ; Cl. et la rouelle, 6, 91 ; CI. et 
les pains azymes, 3, 99 ; Cl. fait expurger 
des livres hébreux, 30, 277. 

Clément IX et les jeux des Juifs au car- 
naval de Rome, 2, 321. 

Clément XI et l'entretien des Juifs prison- 
niers, 2, 285. 

Clément XII et la rouelle en voyage, 3, 
102. 

Clément XIII et le meurtre rituel de 
Iampol (1759), 18, 180. 

Clément XIV et le meurtre rituel, 18, 179; 
25, 171 ; Gutacbten Gauganelli's in 
Angelegenheit der Blutbeschuldigung 
der Judeu, 16, 304. 

Clément d'Alexandrie et le Judaïsme, 2, 
Ô44. 

Clément (Roger). La condition civile des 
Juifs de Metz sous l'ancien régime, 50, 
112. 

Clémente, famille néo-chrétienne d'Ara- 
gon, 19, 111. 



112 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Cïementia, Juive d'Ancône, convertie, 2, 
281. 

Clémeutins (Idées «les livres) communes 
avec celles du Séfer Yecira, 29, 67 
et 73; éléments juifs des Cl., 46, 89; 
47, 32. 

Gléodème. Voir Malchus. 

Cléopàtre (La synagogue d'Athribis est 
dédiée à) ainsi qu'à Ptolémée VI, 45, 
163; Cl. et R. Méir, 5, 184. 

Clercs (L'érudition hébraïque des) au 
xiii* s.; leur traduction du Talmud, 1, 
249, 250 et 258. 

Clergé chrétien et rabbins, 11, 115; cl. 
de Prague et Juifs, 30, 85; cl. lorrain 
et Juifs (xvnr* s.), 34, 108; cl. et prêt 
à intérêt aux Juifs de Pologne, 3, 106; 
le cl. de Bourgogne emprunte aux Juifs, 
49, 252. 

Clergeon du Puy, enfant de chœur, 33, 
278. 

Clermoni-Ferrand (Conversion des Juifs 
à), 20, 249. 

Clermont-Ganneau (L.). Les fraudes ar- 
chéologiques en Palestine, 10, 268; mis- 
sion en Palestine et en Phénicie, 10, 
269 ; répigraphie et les antiquités sémi- 
tiques en 1891, 21, 296; les tombeaux de 
David et des rois de Juda et le tunnel- 
aqueduc de Siloé, 36, 307. 

Clerval (Juifs à) (xiv e s.), 7, 13; 49, 7. 

Cluny (Les médailles juives du musée de), 
23, 136; les mss. hébreux du musée 
de CL, 50, 136. 

Cliui;/ (Ornements de l'église de) vendus 
à des Juifs (1033), 48, 214; un abbé de 
C. converse avec R. Nathan, 3, 13. 

Cobevn (Massacres de Juifs à) (1296, 1349), 
4, 11 et 29. 

Coblence (Juifs à), 2, 322; massacres à 
C, (1265, 1337, 1349), 4, 10, 25, 26 
et 28. 

Coblenz (Félix). Ueber das betende Ich in 
den Psalmen, 31, 135; 36, 126. 

Coccejus (Jean; et la langue hébraïque, 
20,' 263. 

CociiAHD. La juiverie d'Orléans du vi* au 
xv e s., 32, 292. 

Cockem (Massacres à) (1253), 4, 11. 

Cochers juifs de maîtres chrétiens à Rome, 

2, 287; au service des Juifs, 3, 100. 
Cochin (Juifs à), 15, 131. 

Code noir (Lois édictées dans le) contre les 
Juifs des Colonies françaises, 2, 93 et 
110; 4, 129. 

Code (le) sacerdotal existait-il avant Ezra? 

3, 307. Voir Lévitiquc. 

Coen (Abraham), Juif de Cirone, 3, 144. 
Coen (Benjamin) d'Alexandrie, rabbin de 
Reggio Emilia, 4, 119 et n. 4. 



Coen (Félix) (Mariage de), à Ancône, 3, 

107. 
Coen (Ismaël), auteur du Zéra Emet, 4, 

115. 
Coen (Philippe), Paris (1756), 49, 137. 
Cœphalœus (Marque typographique de), 

3, 89. 

Coffe (Mestre Abraham), Juif de Barcelone 

(1392). 4, 61 et 71. 
Coffen, Juif de Manresa, et Cardona, 5, 

287, 288. 
Coffeu (Viuaut), Juif baptisé à Barcelone, 

4, 58, 77. 

Coffeu Sartor (Jacob), Juif de Barcelone 



•1392) 



4, 59. 



Coç/nac (Juifs chassés de) (1735), 34, 

286. 
Cohen (Abraham), Juif de la Martinique 

(1680), 2, 102 et 115 ; C. (Bionvenida, 

Sara, Semha) ses filles, 2, 115; C. (Da- 
niel), son fils, 2, 115; Rachel, sa femme, 

2, 115. 
Cohen Cédek I, cité par Azriel Trabotto, 

4, 210 et 216; C, David b. Zakkai et 

Oukha, 7, 196. 
Cohen (Daniel) b. Perahia et ses frères 

Samuel et Joseph, rabbins de Salonique, 

41, 100. 
Cohen (David), 1° Juif de la Martinique 

(1683), 2, 116 ; 2» Juif de Paris (1759), 

49, 145. 
Cohen (Hermann). Die Nachstenliebe im 

Talmud, 18, 151;Liebe u. Gerechtigkeit 

in den Begriffen Gott und Mensch, 41, 

282 ; Autonomie u. Freiheit, 43, 293. 
Cohen (Joseph), auteur de YEmek haba- 

cha. Voir Joseph Haccohen. 
Cohen le Juyf de Paris (1296), 1, 63. 
Cohen (M.). Petite histoire des Israélites 

depuis la destruction du premier Temple 

jusqu'à nos jours, 36, 127. 
Cohen (Salomou b. x\braham), rabbin de 

Salonique (xvi e s.), 41, 100. 
Cohen (T.).Israels Gemeinschaftslehen mit 

den vorchristlichen Volkeru, 26, 142. 
Cohen Nérol (Moïse), rabbin de Metz 

(1649), 7, 220. 
Cohn (Albert) et l'installation de l'Orphe- 
linat à Paris, A, III, 232. 
Cohn (Heinrich Meyer). Die Juden im heu- 

tigen England, 21, 307. 
Cohn (N.j. Die Zaraath-Gesetze der Bihel 

nach dem Kitab al-kali der Jusuf lbn 

Salamah, 38, 289. 
Cohortatif et suffixes pronominaux, 46, 

181. 
Coïmbre Marranes portugais à) au xvn e s., 

48, 3 et 16 ; un enfant volé à C. par les 

Juifs (1569), 48, 7. 
Cokheba et Beth-Schémesch, 42, 42, 228. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



113 



Colbert et 1rs Juifs de la Martinique, 2, 98; 
Cet les Juifs de Nantes, 17, 127. 

Colc/iester (Juifs à) (1252), 5, 246. 

Colerus (Kœhler) et Spinoza, 49, 1G4, 168. 

Collectifs (Pluriel dos) on hébreu, 24, 103 
et 10!) ; loue terminaison et leur genre, 
33, 157. 

Gollega (Gh. Pompeius] et los Juifs d'An- 
tioche, 45, 37. 

Collégiants (Secte dos) et Spinoza, 49, 
168. 

Gollegio rabbinico ltaliano. Relazione sul 
biennio 1899-1900, soguita da Cenni 
storici sulcollegio rabbinico di Raffaello 
Prato, Gommemoràzione di S. D. Luz- 
zato di Istnar Elbogen, 43. 286; 

Collegium Judaeorum à Rome, 8, 31 et 
35; 11. 58; 39, 150. 

Collera, Juif do Manresa, 5, 287. 

Collier Thomas) et le rétablissement des 

Juifs en Angleterre, 6, 102. 
Collioure (Juifs à), 15, 32 ; 16, 184. 
Colmar Juifs à), 13, 63, 64 et 70; C. ne 
veut plus recevoir do Juifs, 3, 61 : Juifs 
expulses de G. eu 1512 et Josehnann, 
2. 273 : C. eu procès avec Josehnann, 

5, 96 ; 16, 105 : serment dos Juifs de G., 

6, 231, n. 1 ; Juifs baptisés du Portugal 
;i G., 3, 02 ; persécutions à C. (1349), 
4, 27 et 29 : obstacles aux relations 
entre Juifs et chrétiens à C., 5, 94 ; G. 
refuge des Juifs contre les Armleder, 2, 
78 : Juifs de G. et le meurtre rituel de 
Waldkirch (1503), 44, 129; inscriptions 
funéraires à G., 18, 317 ; procès de Hirt- 
zel, Menke et Lang à G., A, I, 135. 

Cologna (Chevalier de), grand-rabbin de 
France (1818), A, III, 170, n. 2, 191, 
note, 206, n. 1. 

Colof/ne Juifs sous Adrien à), 1, 266, 
u. 5; concile de G. et la rouelle, 7. 99; 
coupe funéraire de G., 14, 38, 227 et 
231 : Juifs de G , 5. 121 : massacres à 
G. 1096 , 4, 10 et 11 ; relation hébraïque 
des événements de C. pendant la pre- 
mière croisade, 25, 182 ; persécutions à 
C. 1379 , 4. 2o et 28. Voir Brisch. 

Colagne-du-Gers (Biens dos Juifs de , 2. 
65. 

Colomb Christophe Les compagnons 
juifs de , 23, 155. 

Colon Jona . 1° victime de l'auto-da-fé de 
Troyos; sa biographie, 2, 202, 204, 
n. 6, 241 ; 2° Juif de Franche-Comté 
:xiv e s.), 7, 27. 

Colon Joseph . Voir Trabotti. 

Colonia Les frères 1539 , 10, 201. 

Colonies juives dans l'Afrique romaine, 
44, 1 : Juifs dans les c. françaises 
xviip s. . 4. 127, 236 ; 5, 68 et 258. 



Col Pon/roi Manessier de , 2, 25. 
Colportage Le des Juifs en Languedoc, 

34, 280 ; 35, 98 ; 36, 75. 
Comédie Le Juif dans la au xvm e s., 39, 

119; Acl., xlix; 24, xxvin. 
Comédiens juifs à Mautoue, 23, 76. 
Commentaires. Voir Bible. 
Commentateurs juifs et chrétiens aux xn* 

et xm e s., 2, 159. 
Commerce (Le) et les Juifs, 10, 212, 219 et 
274 ; 24, 272 ; 28, 2 ; c. des Juifs dé 
Majorque réglementé par Ferdinand I" 
1413), 4, 41 ; les bulles des papes, 
les jurisconsultes et la municipalité 
d'Avignon h l'égard du c. des Juifs du 
Comtat, 4, 6, <S, 10, 18; c. des Juifs 
de Carpentras, 6 , 27 ; c. permis aux 
Juifs de Pirano, 2, 180 ; c des Juifs 
do Franco (xiv« siècle), 9, 36 ; c. d'ar- 
gent aux xm e et xiv e siècles. 18, 208 : 
c dos Juifs de Candie, 26, 202 ; c. des 
Juifs autrichiens et allemands au moyen 
âge, 27, 106, 107 et 114; entraves au c. 
des Juifs du Gomtat-Venaissin, 32. 65 
et 125; entraves au c. des Juifs do Bre- 
tagne, 33, 93 et 96 ; le c. et les Juifs de 
Montpellier xvm e s. , 33, 287; le c. des 
Juifs en Languedoc (xvm e s. . 34. 276; 
le c. et les Marranes portugais 1622 . 18. 
2; le c. des Juifs eu Hongrie, 35, 159; 
le c. et les Juifs de Salonique, 40, 225 ; 
le o. dos Juifs d'après les poésies arabes 
de l'époque ancienne de l'Islam, 43,10; 
le c. dos Juifs de Marseille, 16, 73 ; 46, 
45 ; Juifs de Marseille et c. maritime 
xm e s. , 16, 79 ; l'esprit de c. des juifs 
et des chrétiens à Marseille, 16, 80 ; c. 
et langue biblique, 14. 304. Voir H. 
Pigeonneau. 
Commode Juifs et Alexandrins devant, 
27, 80 : le gymnasiarque Appiauos de- 
vant C, 37, 222. 
Commodien et los Teslimonia de saint 
Cyprien, 42, 156; C, les Juifs et tes ju- 
daisants, 44, 17 et 20. 
Communauté de marchands en Languedoc 

et Juifs. 36, 75. 
Communautés Organisation dos judéo- 
grecques, 12,239; 39, 150; administra- 
tion d'une c. juive au moyen âge, 7. 
104; pauvreté des c. (Arles, £7, 230: 
c. juive empruntant de l'argent. 4, 61. 
Communay. (Maître Vivant do , chirur- 
gien du Dauphin, 9. 211. 
Communistes Les am-haareç seraient 

des), 3, 299. 
Compagnons Le traité des contient un 

pamphlet contre Ibn Djanah, 1, 138. 
Comparino, Juif allemand, banquier à 
Pola, 2. 177. 

8 



114 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Compert Joseph), Paris, 1756, 49, 132. 

Gompet'tz Lambert), Paris, 1756, 49, 136. 

Compiègne Juifs de) à Paris en 1296, 1, 
64, 67, 70. 

Complainte sur l'autodafé de Troyes, 2, 
205. 

Comprad Farissol, élève de Salomon 1>. 
Menahem, 1, 317. 

Comprat (Isaac), bailon de Garpentras, 12, 
56. 

Comprat (Don , d'Agde, Juif d'Avignon 
1382 , 30, 55. 

Comprat Mossé, médecin juif de Marseille 
;1492), 7, 294; 9, 67. 

Comprat Rossel, médecin juif de Tarascon, 
39, 98. 

Comptabilité (Notes hébraïques de) du 
xm e s., 41, 149 ; 50, 264. 

Comtat Venaissin Les Juifs du) sous les 
Papes, 1, 124; Juifs du C, 7, 139, 227; 
6, 270 ; 10, 79 ; antiquité des juiverics 
du C. et leur organisation, 1, 262, 274; 
les Juifs y exercent la banque, 1, 306 ; 
y sont agents matrimoniaux des chré- 
tiens, 3, 132 ; Juifs du C. sous Clé- 
ment VII, 32, 64 ; histoire des Juifs du 
C. d'après un mémoire des Juifs d'Avi- 
gnon, 7, 300 ; communautés juives du 
C, 12, 34; Juifs expulsés du C. (1569), 
12, 165 ; après leur expulsion, les Juifs 
d'Orange et de Tarascon s'y réfugient, 
32, 239; 39, 112; condition civile des 
Juifs du C. au xv e s., 6, 22 ; la rouelle 
au G., 6, 84-90 ; chapeau jaune au C, 
36, 53 ; le commerce des Juifs du C. 
dans le Dauphiné, la Provence et le 
Languedoc au xvm e s., 34, 276 ; 35, 
91 ; 36, 75 ; un prêt est demandé aux 
Juifs du C. (1746), 27, 263 ; Juifs du C. 
devant les trihunaux, 6, 283 ; excom- 
munication des Juifs du C., 5, 291 ; la 
ville d'Hysope est-elle dans le G. ? 1, 80 ; 
chants hébraïques de l'ancien C. , 16, 
300; littérature juive du G., 24, 302 ; 
les conversions juives dans le C, 50, 90. 
Comtesse, Contesse, mère de Moïse de 

Londres, 4, 284. 
Gonat. Voir Abraham C. 
Concile de 1 179 et Juifs, 1, 115 ; les c. et la 
rouelle, 6, 82, 84, 92; 7, 94, 97, 99; 
conversion des esclaves au judaïsme 
et mariages mixtes ; relations entre 
Juifs et chrétiens, 27, 8, n. 4 et 5, 19; 
c. de Béziers interdit aux médecins 

juifs de soigner les chrétiens , 2, 
18 ; c. de Nicée et la Pàque, 2, 157; 
c. de Bàle et les Juifs à Verdun, 11, 
127, n. 2 ; c. de Vienne, 4, 79 ; d'Avi- 
gnon (1457), 6, 9; existence de Juifs au 
nord de la Gaule prouvée par les arrêtés 



des c, 6, 170 ; c. du vi e s. et les Juifs 
du Midi de la France, 12, 36 : c. de 
Tours (1236), IN, 262; c. et Juifs de 
Touraine, 17, 214: c. de 1231, 29, 235. 
Concurrence des Juifs et avantages du pu- 
blic (xvm e s.), 34, 288 ; 35, 93 ; 36, 79, 
88, 90, n. 2, 92. Voir Fila y Colomé, 
G. Wolf. 
Coxdamin (Le P. A.). Le livre d'Isaïe, 50, 

296. 
Condé-en-Brie (Les Juifs s'installent à) 

(1228), 3, 213. 
Conder (Claude-Reignier). Syriau stone- 
lore ; or the monumental history of 
Palestine, 16, 300 ; the Bible and the 
East, 32, 292. 
Conder (E. R.). The origin of the Hebrew 

religion, 24, 297. 
Condom dans les textes hébreux, 7, 75. 
Condotta, sauf-conduit accordé aux Juifs 

d'Asolo (Vénétie), 5, 219. 
Conduit (La taxe des Juifs de Belgique à 

titre de haut), 8, 212. 
Conegliano (Israël). Poésies en l'honneur 
de ses fils, 39, 133. Voir D. Kaufmann. 
Confession (La valeur de la) d'après Jo- 
seph le Zélateur, 3,24; nom de la con- 
troverse de 1240 dans les Extractiones, 
1, 250. 
Confient (Juifs à), 15, 30; 16, 184. 
Confrérie juive à Metz (1621), 7, 110 ; c. 
de pauvres dans les Psaumes, 20, 
170; e. du Bosphore, ayant adopté le 
culte de 6èo; vtyiatoç, 36, 139; les Juifs 
de Tarascon font partie des c. au xv" s., 
39, 107. 
Congrès des orientalistes de 1897, 41 , 

279. 
Connueto (R. Isaac), rabbin de Bembibre 

(1490), 37, 141. 
Conque (Abraham) et Naphtali Cohen, 36, 

258. 
Conrad et les Juifs (1234), 2, 75. 
Consécration (Le chapitre du Lévitique 

relatif a la), 43, 129. 
Conseil des Dix de Venise et le Juif Sala- 

moncini, 1, 128. 
Conseils (Les trois) de Salonion, 11,223; 

12, 158. 
Conservateurs des Juifs, 6, 16 ; leurs pro- 
fits, 46, 22; c. dans Je Comtat, 7, 140; 
dans les Etats de Savoie (xvi e siècle), 
o, 227. 
Consistoire central des Israélites de France 

en 1809, A, III, 166. 
Consolaçam as tribulaçoès de Ysraël de 
Samuel Usque; comparaison de ce livre 
avec YEmek Habbak/ut, 16, 212-223. 
Consolation à Boèce, traduction de Aza 
rie (Bonafoux Bonfil Astruc), 5, 41. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



115 



Consolo (F.). Un poco plu di luce sulle 
interpretazioni délia parola inbD, 50, 
271. 

Consonnes (Influence des) sur la vocalisa- 
tion dans les ségolés, 33, 18. 

Constance (Persécution contre les Juifs 
sous), :is, ut. 

Constance (Persécutions et massacres à) 
(1326, 1349), 4, 14 et 27. 

Constant (Le R.-P.). Les Juifs devant 
l'Église et Thistoire, 36, 127. 

Constantin le Grand (Controverses reli- 
gieuses entre Juifs et chrétiens sous), 
38, 64 ; impôts levés par C. sur les Juifs, 
34, 198; C. et les Juifs de Carthage, 
'»'»■, 23 ; la hiérarchie de ses dignitaires 
de cour et le Talmud, 34, 228 et 840; 
C. et le Yerid de Botna, 43, 199. 

Constantin VIII et le serment des Juifs, 7, 
252. 

Conslantinople (Juifs à , 22, 251 ; 26, 
111 : 27, 125; (1881), 3, 131; Juifs de 
C. et Buxtorf, 8, 83 ; Sabbataï Cevi à 
C. ! 1666) et en prison, 26, 216 ; 34, 306; 
lettre des Juifs d'Arles à ceux de C. et 
réponse, 1, 120, 121, 301 ; correspon- 
dante entre les Juifs d'Espagne (de To- 
lède, entre autres) et ceux de C, 6, 415; 
15, 262; 19, 108; les relations talmu- 
diques et arabes sur Rome se rap- 
portent à C, 2, 311 ; C. dans la Tosefta 
du Targoum Yerouschalmi, 30, 44 ; tra- 
duction en néo-grec du Pentateuque à 
C. (1547), 35, 132; Rahbanites et Ca- 
raïtes de C, 40, 208, 210; un octroi 
établi par les Juifs à C. pour le rachat 
de leurs frères de Russie, 31, 56; ro- 
mances judéo-espagnoles àC, 32, 103; 
accusation de meurtre rituel à C. (1887), 
25, 161. 

Constanzi (Rastiano), 10, 198. 

Consultations (Date de la rédaction des) 
fie Salomon b. Adret, 4, 202, n. 1 ; 
c datée de 1610, à Ferrare, 5, 109; 
nouvelles collections de c. 12, 80; un 
recueil de c. rédigé en Italie auxvi's.; 
10, 183 ; c. rabbiniques sur le système 
fiscal des Juifs ottomans, 31, 52; c. 
de rabbins de la France méridionale, 38, 
1 03 ; 39, 76 et 226 ; fragment d'une col- 
lection de c. rabbiniques du xvi* s., 
40, 91 : c. inédite sur l'intercession des 
vivants en faveur des morts, 47, 214. 

Contabili (Paul) de Ferrare, maître du 
palais apostolique (1573), dirige les 
travaux d'un Index expurgatoire des 
livres hébreux, 30, 262. 

Contarini (Marc-Antoine) et Jacob Man- 
tino, 27, 212. 

Contes sur les Juifs, 2, 322 ; contes juifs, 



11, 209 ; 12, 141 ; recueil de c. juifs iné- 
dits. 33, 47, 233; 35, 65; 47, 205. Voir 
L. Léger. 

Contesse. Voir Comtesse. 

Contrebande commerciale des Juifs et des 
chrétiens de ISimes au xvnr s., 36, 88. 

Controverse de 1240, 1, 247; 3, 1; re- 
cueil de c. rédigé par Joseph le Zéla- 
teur, 1, 222; 2, 1 ; c. entre chrétiens 
et Juifs, ib. ; 4, 85; 5, 238; 17, 193; 
50, 92; résultats des c, 11, 3 ; le plus 
ancien livre de c. judéo-chrétiennes, 18, 
46; c. d'Aboulrabi avec des chrétiens, 
21, 251; c. de Barcelone (1263) entre 
Paulus Christian! et Moïse b. Nahman, 
15, 1 ; c. a Prague (Juif et jésuite), 29, 
268; à Fez, 39, 317; c. défendue par 
Grégoire IX, 1, 223, n. 1 ; un livre de 
c. en Gaule vers 430, 6, 292 ; lettre c. 
d'un évèque voulant se faire Juif, 16, 
300 ; c. entre Elia de Genazzano et 
Francisco de Aquapendente, 40, 194 ; 
c. entre un Juif et le jésuite Alfonso de 
Caracciola (1617), 40, 199 ; c. entre un 
Juif, un Chrétien et un Turc , œuvre 
de Mattatya ha Yiçhari, 7, 154; c. lit- 
téraire de Salomon Azubi, 11, 255; c. 
dans le Schébet Jehuda, 24, 4 et 8; c. 
antichrétienne sous forme de commen- 
taire de la Rible, 47, 142; livre de c. 
de Salomon d'Ofîenhausen, 5, 146; c. 
entre Juifs et Musulmans, 12, 262 ; 43, 4. 

Convention nationale et Juifs de Hague- 
nau, 10, 230. 

Conversion d'un Juif devenu moine, 5, 241 ; 
c. de Juifs en Angleterre, 5, 313; 6, 
101 , 102 ; c. de Juifs des États de 
l'Église au catholicisme, 9, 78, 81 ; c. 
en Alsace. 10, 204, 210 ; c. et Alexandre 
de Haies, 19, 228 ; c. des Juifs en Tur- 
quie d'après André Thevet, 20, 90 ; c. 
à Avignon pendant la peste (1592) 
(1721), 34, 254, 256; c. en Provence, 50, 
90; c. et Innocent III, 35, 251 ; c. pro- 
blématiques à Oxyrhynchus, 37, 221 ; 
à San-Marin, 48, 245 ; c. par contrainte, 
2, 281, 282; 15, 268; c. des Juifs et 
les papes, 3, 32, n. 1 ; c. en Bo- 
hème, 30, 87 ; c. à l'islamisme, 31, 
213; 43, 2; c. au judaïsme, 6, 115; c. 
des esclaves et Je Talmud, 5, 203 : 6, 
159 ; c. de Borach Lévi (1752), A, 111, 

280. Voit-nu::!^ rmnDi onarnp. 

Convertis (Juifs) mis parles rois et l'église 
à l'abri du besoin, 17, 215 ; Juifs c. 
pensionnés par Anne de Bretagne, 33, 
92; Juifs c. et meurtre rituel, 18, 
182 ; 25, 176 ; Juifs c. calomnient leurs 
anciens coreligionnaires, 24, 154; Juifs 
c. et expulsion, 49, 260; Juifs c. de 



■ne 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Majorque, 4, 31 , 39, 40, 47 : 44, 299. 

Gonway (M.-D.). Salomon and Salomon 
literature, 41, 282. 

Gonybeare (F. -G.). Philo about the Con- 
templative Jife, or tlie fourth hook of 
the treatise concerning virtues, 31. 131; 
the dialogues of Athariasius and Zac- 
chaeus and of Timotty and Aquila, 41, 
282. 

Cook (G. -A). A text book of North Semi- 
tic inscription, 46, 2<S0. 

Cook (Stanley A.). A glossary of the ara- 
niic inscriptions, 38, 289 ; the laws of 
Moses and the Code of Hamniurabi, 48, 
287. 

Gooke. The history and song of Dehorah, 
26, 142. 

Gooke (A.-W.). Palestine in gcography 
and in history, 43. 286. 

Copenhague (Haggada illustrée, écrite à), 
en 1769, 46, 160. 

Copernic et Jacob Mantino, 27, 33. 

Copin. Juif anglais, 3, 290. 

Gopiu Cahoe, Juif de Paris (1296), 1, 65. 

Çoppens lU.). Le palais de Caïphe au 
Mont-Sion, 50, 271. 

Coppinet, Juive de Bourgogne (1348) , 
49, 8. 

Coquebert oe Montbret (Eugène). Notice 
sur l'état des Israélites de France (1821), 
A. III, 196, note, 204, n. 2. 

Coran (La composition du), 46, 289 ; le 
G. et la langue arabe actuelle, 9, 20 ; 
ses citations bibliques, 35, 130; in- 
fluence midraschique sur le G., 17, 316; 
G. et auteurs juifs, 41, 245 ; le nom de 
Jésus dans le C., 18, 127 ; le C. et le 
Juif-errant, 8, 306; le C. et Bahya, 49, 
158 ; éternité ou révélation du C, 50, 
188. 

Coray (Juceff), Juif de Barcelone (1383), 
4, 63. Voir Toraif. 

Corbeil (Juifs à), 9, 62; ville de sang 
(Memorhuch de Mayence), 4, 24 ; auto- 
da-fé à C, 4, 14; une habitation juive 
à C, 2, 21, 33; Juifs de C. à Paris 
(1296), 1, (>^. 

Gorheron (de), président du conseil sou- 
verain de Colmar, et Elie Schwab, 44, 
109. 

Corcos (Eliézer b. Salomon , Rome, 1578, 
10. 185. Voir Corkos. 

Corcos (Hiskia Manoah Hayyim), (Lettre de 
la communauté de Carpentras à) rabbin 
de Borne (1711), 26, 268. 

Corcos (Moïse) (Le testament de), 10, 
202. 

Corcos ,Tranquillo Vita), 26, 268. 

Cordeliers (Nom hébreu de Tordre des), 
37, 153 : ordre cité dans Pélégie pour les 



Tictimes de l'auto-da-fé de 1288, 2, 231 ; 
dans Joseph le Zélateur, 3, 13 et 23; 
c. et exégètes, 49, 38. 

Gordier. Voir Astruc C. 

Cordieh (Henri). Les Juifs en Chine, 23, 
149. 

Cordonniers (Confrérie juive de) à Sara- 
gosse, 2N, 116. 

Cordoue (Persécution et massacres de 
Juifs à) en 1391, 14, 171; 43, 123; les 
Marranes à G., 43, 259; l'Inquisition à 
C, 37, 269; (1627), 30. 96; synagogues 
de G.. 38, 255; bulle d'Innocent IV sur 
la synagogue de C. en construction, 5, 
122'; (1250), 9, 157; 10,244; 11, 156; 
synagogue mauresque de C, 25, 276: 
Ibn Djanah y est né, 1, 13S ; un cha- 
noine judaïsant y est brûlé, 10, 287. 

Corduero (Moïse (Ouvrages de) et Mena- 
hem Azaria di Fano. 36, 108. 

Corfou (Juifs de), 6, 127; 32, 226; his- 
toire de la communauté de C, 23, 63; 
règlement des Juifs de G. (1387), 26, 
206 ; accusation de meurtre rituel à 
C. (1891), 25, 162, 172. 

Corinaldi (Les frères), 10, 200, 2U2. 

Corinthe (Juifs a au xif s., 23, 64; bap- 
tême pour les morts des prosélytes 
juifs de C., 41, 170. Voir E. Maass. 

Çorite, nom de tribu, preuve de totémisme 
chez les Hébreux, 45. 15. 

Corkos (Samuel), rabbin du xvn° s., 4, 
113, n. 2. Voir Corcos. 

Corualia ou voile imposé aux femmes 
juives, 6, 83. 

Cornély (B.). Syuopses omnium libro- 
rum sacrorum utriusque Testamenti, 41, 
282. 

Corneto (Michel) d'Aucune, 10, 185, 187, 
195, 196, 197, 202, 203. 

GORNILL (Cari- Heiurich). Das Buch des 
Propheten Ezechiel, 13, 142; Einleitung 
in das Alte Testament, 24, 296; Der 
israelitische Prophetismus, 30, 130 ; 
Das Alte Testament u. die Humanitàt, 
31, 131 ; Einleitung in das Alte Testa- 
ment mit Einschluss des Apokryphen 
u. Pseudoepigraphen , 34-, 139; Ge- 
schichte des Volkes Israël von deu 
âltesten Zeiten bis zur Zerstorung Jeru- 
salems durch die Borner, 38, 289 ; Die 
metrischen Stiicke des Bûches Jeremia, 
43, 286. 

Cornut (Gautier), archevêque de Sens, 
sous Louis IX, favorable aux Juifs, 1, 
1 43, 144 et note. 

Coron (Juifs prisonniers à) en 1532, 16, 46, 
99. 

Corporations (Les Juifs et les), 27, 303 : 
36, 83. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



117 



Corpus inscriptionum Semiticarum, 3, 
310; 8, 1-46; 12, 308 ; 15, L33 : notes 
sur quelques textes araméens du C, 
21, 224. 

Correa (Isabelle] citée par Daniel Lévi de 
Barrios, is. 287. 

Correctoria (Auteurs de), 28, 153. 

Correspondance (La) dos Juifs d'Espagne 
avec ceu\ de Coustautiuople, 15, 262; 
19, 10(1. 

Correspondants juifs de Jean Buxtorf, 13, 
260. 

Gorrons, Juif de Manresa, .*i, 287. 

Corse (Les Juifs accusés de vouloir de- 
venir souverains de la). 35, 113. 

Corsse.n (Peter . Die Altercatio Simon i s 
ludfp.i et Theophili Christiani auf ihre 
Qucllen geprûft, 21, :U)7 ; 23, 1 is. 

Cortada de Narbonne, 2, 20 et is. 

Cortaoun (Gerson b. Hiskiyya à), 1 , S0 et 
n. !5, S2. u. 3. 

Coiies Davi), Juif de Barcelone (1392), 



61. 



Cortoui (Abraham), Juif de Castellon 

(12.*i!l), ."i. 122. 
Coruna (Inscriptions tumulaires de la), 6, 

Ils. :ill : 7, 315. 
Cos (Mithridatc enlève à) 800 talents ap- 
partenant aux Juifs, 16, 204; insrrip- 

tion à C, d'après Galland, 18, 107. 
Cosaques juifs (1787), A, II, 97. 
Coscia (François), 3, 106. 
Cosimo 1 er et les Juifs de Florence, 2, 

:i27 . 
Cosman Lévy, Paris. 1755, 49, 130. 
Cosmas Indicdpleustes et les persécutions 

des chrétiens de Nedjràn, 18, 18, 21. 
Cosmographe juif (Cresques) (xiv e s.). 25, 

12!)/ 
Cosquin (Emmanuel). Légende du page 

de sainte Elisabeth de Portugal, 47, 

20(> ; fantaisies biblico-mythologiques 

de M. Stucken, 50, 271. 
Costa, famille portugaise !xw e s.), 47, 132. 
Coste. Voir Lacoste-Furtado. 
Costniz (Massacre de Juifs à (1349), 4, 28. 
Cota (Rodrigo) 'Poésie de), 28, 318. 
Côtes-du-Nord (Juifs des), 49, 114. 
Coublanc (Sonnet ou Sounet de), 8, 169. 
CouCHOUD (P.-L.). B. Spinoza, 49, 166, note. 
Couci (Meschoullam) h. Aschcr de Monta- 

1:11011e (xvi e s.), 10, 187, 188. 
Coudée employée pour la construction du 

Temple, 3, 166 et note. 
Coidexhove (H. -G.). Das Wesen des Anti- 

semitismus, 43, 2S7. 
Couen, Juif de la Martinique (xvin e s.), 

5, 80, note. 
Coulommiers (Juifs à) en 1275. 50, 280 : 

Juifs de C à Paris (1296), 1, 66. 



Coupes funéraires des premiers chrétiens, 
1 i, 37: c. magiques de Mésopotamie, 
12, 140. 

Courlande Juifs en , 2, 157. 

Couvthezon (Juifs à) (xiv e s.), 7, 293; 
Gerson I». Hiskiyya y fut eu prison. 1, 
80. 

Courtiers i Juifs) et agents financiers de 
chrétiens, 43, 294 : c. juifs à Marseille, 
46, 4, 7, 46 : 47, 6.".. 

Courtomer (Abraham de\ 2, 2.">. 

Courtonne (Gérard de) vend les grandes 
Juiveries de Narbonne 1307), 2, 48. 

Court-Robert de Paris, rue habitée par les 
Juifs de Paris (1296), I, 62. ■ 

Cousrh (Résidence de) et de ses tils d'après 
Josèphe, le livre des Jubilés, le Targouni 
Jonathan, etc., 24, 90. 

Cousin (Victor) et Spinoza, 49, 161. 

Cousseri (La famille) à Riva, 35, 302. 

Coussiel, Juif (h- Metz (1595), 7, 107, 116; 
50, 118. 123. 

Couvent (Juives enfermées de force au), 
33, 100, 101: usure des c. et leurs 
richesses, 27, 1 Os : leurs revenus pro- 
venant des Juifs. 1!, 80, 81 : Juifs et 
moines en France au xi e s., 46, 240. 

Cowley (Abraham). Sur Cromwell à propos 
des Juifs, 6, 105 : C. et Neubauer, Eccle- 
siasticus, xxxix, 15 to xlix, 11 trans- 
lated from the hebrew arranged in 
parallel columns with engl. revised 
version, 36, 127; cf. 34, 3. 

Cracovia. Voir Menahem C. 

Cracovie (Massacre de Juifs a) (1349), 4, 
26, 28 : (1360), 3, 323; traduction alle- 
mande de la Bible à Cr., 5, 144, note: 
la communauté de Cr. reçoit de Zaccuto 
des règles pour l'écriture du Séfer 
Tora, 2, 309; Tobias Moschides séjourne 
à Cr.. 18, 295: histoire de la typogra- 
phie hébraïque à Cr., 41. 277. 

Crampon (A.). La sainte Bible (trad. fran- 
çaise), 50, 272. 

Crassus et les Juifs, 8, 32. 

Cran (Pont de la) et les Juifs d'Arles, 16, 
83. 

Créancier (De quelles personnes un Juif 
peut être le) d'après le règlement des 
Juifs d'Allemagne de 1530, 2. 274; 
cr. chrétiens de Juifs, 2, 284 : 46, 
246; médiocrité des créances juives en 
Bourgogne, 49, 10. 

Création du monde dans la Genèse et la 
légende chaldéenne, 31, 3: ère usitée 
dans les inscriptions juives, l, 135; 
Azaria de Rossi et ère de la c du 
monde, 33, 79 : œuvre de la c. dans le 
livre des Jubiles, Philon et le Midrasch 
Tadsché, 21/85; cfet leVrf/ter. Yecira 



118 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



29, 71 ; essai d'une explication scienti- 
fique de la c. ex-7iihilo, 1, 127; le 
récit du deuxième jour, 3, 30 ; 49, 35. 
Voir Mir y Noguera, Ab. Netter. 

Credo traduit en hébreu et transcrit en 
caractères latins, 45, 296. 

Cregot Vidal de Bédarrides (xvr* s.) , 
10, 79. 

Créhange (Israël), Juif de Metz habitant 
Brest (1780), 33, 98. 

Creisson (Crescent) , Juif de Guérande 
(1234), 14, 81 et 83. 

Crémation et loi juive, 32, 276. 

Crémieu (Juifs de), 6, 299; 9, 243. 

Crémieu (1779), 35, 104, n. 4. 

Crémieu (David b. Joseph), rabbin à Car- 
pentras (xvu e s.), 11, 114. 

Crémieu (Elie), rabbin à Carpentras (1764), 
3, 108 ; rapt de Semé, son iils, 50, 99, 
n. 4. 

Crémieux (Adolphe). Liste des oraisons 
funèbres prononcées en mémoire de), 1, 
125-126. 

CRÉMIEUX (Ad.). Un droit perçu sur les 
Juifs étrangers venus en France au 
xvii* s., 44, 301; les Juifs de Marseille 
au moyen âge, 46, 1 et 246; 47, 62 et 
243. 

Crémone (La communauté de) et l'appari- 
tion du Meor Enayim, 33, 79; édition 
de la Bible de Cr. et celle de Bàle, 5, 
143. 

Crégut de Capestang, médecin juif de 
Tarascon, 39, 101. 

Crésanche, Juif de Paris en 1756, 49, 133. 

Crésant le Juif, mentionné pour usure 
(1300), 2, 28. 

Cresbia dirige l'école talmudique de Dreux 
(1224), 46, 286. 

Crescas, Juifs de Marseille (xnr s.), 16, 77; 
nom d'une famille au xvi e s., 10, 79. 

Crescas, Juif de Valréas (1247), 7, 305. 

Crescas de Florensac et les tailles, 3, 222. 

Crescas Barfat (Don) (Lettre de) à Péreç 
Cohen, 16, 36 ; frère d'isaac b. Schescbet, 
17, 318. 

Crescas Botarelli,baylon de Marseille (1490), 
46, 32. 

Crescas d'Aurenque de Carcassonne de- 
vient acquéreur d'une vigne (1298), 3, 
223. 

Crescas Davin Sabonerius introduit l'in- 
dustrie de la savonnerie à Marseille 
(xiv e s.), 17, 97; 46, 46. 

Crescas de Béziers et le différend entre 

Amalric et Moyse de Florensac (1267), 

3, 215. 

Crescas de Caylar, médecin juif du xiv e s., 

auteur du roman provençal d'Esther, 

24, 302. 



Crescas (Maître), médecin juif de Mar 

seille (1396), 46, 39 et 40. 
Crescas (Salamias), baylon d'Arles (1401) 

41, 69 et 70. 
Crescent, fils de Jacob de Villemaur, et 

Philippe, abbé de Saint-Loup, 2, 247. 

Voir Creisson, Cressent. 
Creschas d'Orange (Maison et courtil de) 

vendus (1307), 2, 39. 
Cresques =ri73£, 4, 71 ; Juif de Perpignan 

(1413), 14, 66; Juif de Barcelone et 

Berga, 5, 287, 288. Voir Atzaï C. 
Cresques le Juif, géographe de Barcelone 

(xiv e s.), 25, 129. 
Cresques Astruch, créancier de l'abbé de 

Saint-Martin de Canigou (1274), 15, 31. 
Cresques Mossé, membre du Conseil d'Avi- 
gnon (1558), 7, 237. 
Cresques Salamo, Juif de Barcelone (1383), 

4, 62. 
Cressandus de Gorrant, Juif disputé par 

Philippe-le-Bel et son frère, 2, 25. 
Cressandus de Longo Vado, Juif disputé 

par Philippe-le-Bel et son frère, 2, 25. 
Cressant avait une maison a Corbeil sur 

les bords de la Seine, vendue 520 livres, 

2, 21, 33. 
Cressant le Juif, à Paris (1296), 1, 64. 
Cresselin, Juif de Blanche, comtesse de 

Champagne, 3, 212. 
Cressent, Juif de Marseille (xm e s.), 16, 74. 

Voir Creisson, Crescent. 
Cressin, mentionné dans le livre d'Héliot 

de Vesoul (xiv e s.), 8, 167. 
Cressin le Chaperonnier, Juif de Paris 

(1296), 1,64. 
Cressonc, Juif de Rethimo (1432), 26, 202, 

n. 2. 
Cressonnius, mentionné pour usure (1300). 

2, 28. 
Crestin, Juif de Marseille (xm e s.), 16, 

77. 
Crète (Juifs en) (xiv s.), 26, 198; les 

portes des maisons des Juifs de C. 

étaient marquées d'un signe, 7, 102. 
Creuznach (Martyrs juifs à) (1349], 8, 

135. 
Creyssentii. Voir Nathan C. 
Crimée (Renseignements sur les Juifs de] , 

2, 308 ; rachat des prisonniers juifs de 

C. (1648), 25, 203; inscriptions des 

synagogues ; établissement des Caraïtes, 

6, 148. Voir Deinard. 
Criminalité des Juifs, 28, 178; cr. des Juifs 

d'Allemagne, 32, 296 ; cr. juive au moyen 

âge, 49, 258. 
Criminels (L'enterrement des) d'après le 

Talmud et le Midrasch, 46, 74. 
Crispino (Moïse), fils de Léon de Livourne, 

4, 122. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



119 



Cristoforo Boncompagui et le ghetto d'An- 

cône 3, 98. 
Critique de Saadia (Découverte d'une], 19, 

3;ls. 
Croisade et Juifs de Bretagne, 14, 84; 
33, S9; départ pour les cr. et mas- 
sacre de Juifs, 48, 239; persécutions 
lors de la première cr., 12, 311 ; cr. 
mentionnée dans le Lékah Tob, 1,314; 
avec la première cr. disparait l'Acadé- 
mie de Palestine, 48, 110; relations 
hébraïques des persécutions des Juifs 
lors de la première cr., 23, INI ; 2(i, 
1 8Ôj ; relations sur les persécutions de la 
2« cr., 4,2; 26, 184. Voir Jorga, le 
Comte Riant, rnnT}. 
Croissans, Juif expulsé de Saint-Quentin 

(1245), 20, 26. 
Croissant, fils de Josson de Coulommiers, 

2, 69. 
Croissant Castellon le Poitevin, Juif de 
Chàtillon sur Indre, chassé en 1307, 2, 
44. 
Croisselin, Juif de Dijon, 48, 219. 
Croissent, Juif (1310), 7, 7. 
Croix et prophète Zacharie, 3, 31 ; les pre- 
miers chrétiens et l'adoption du signe de 
la cr., 3S, 32 ; miracles des cr. à Jérusa- 
lem et à Avila, 20, 24. 
Croke Richard) pour le divorce d'Henri 

VIII consulte les Juifs, 27, 51. 
Cromlechs à l'est du Jourdain et de la 
mer Morte identifiés avec Bamoth Baal 
et d'autres Baal, 4, 300. 
Croimvell et les Juifs, 6, 105; 9, 136 ; Cr. 

et Menasseh h. Israël, 6. 96 ; 49, 109. 
Gronbach Siegmond). Aus dem Notizbuch 

des Onkel Jouas, 14, 121. 
Cros Juifs à . 23, 159. 
Choss John A. . Some notes on the Book 

of Psahns, 9, 125. 
Crucifix au moyen âge ornés d'un soleil 
et d'une lune obscurcis, 5, 242 et note. 
Çulema Ibn Albagal, Juif de Vilhi-Real 

1310 , 39, 314. 
Cul meiMiu, ville citée dans le MemorhUch 

de Mayence, 4, 2i. 
Culte des prophètes des Israélites du Nord 
e! de ceux des Judéens, 38, 186 : c. au 
temps des Juges, 21, 2117 : c. dans le 
second ÏSaïe, 23, 29 ; le c. et les Psaumes, 
21, ;i2 : les Juifs de Rome ne doivent 
pas acheter les objets du c. chrétien, 
3, 99. Voir Religion. 
Cumanus La querelle des Juifs et des 
Samaritains sous et le récit relatif aux 
rapports des Samaritains avec Alexandre, 
36, 25. 
Cumes La svbille de et les Romains. 32, 
293. 



Gumont Franz . Lis coufiéries du culte 

du Dieu suprême, 36, 138. 
Cunéiforme Origine sémitique de l'écri- 
ture), 21, 316 ; deux inscriptions C. rela- 
tives au règne de Nabouide et à la prise 
de Babylone par Cyrus, 1, 9; textes et 
inscriptions c. et la Bible, 6, 139: 15, 
166 ; inscriptions c. et langue sumé- 
rienne, 6, 291. 
Cunéo Permission à un Juif de d'épou- 
ser deux femmes, 19, 14fi. 
Curdy J. F. Me). History, prophecy and 
monuments of Israël and tin 1 nations, 
43, 296. 
Clktiss (S.-I.). Primitive semitic religion 
of to day, 46, 280 ; Ursemitische Reli- 
gion im Volksleben des heutisren Orients, 
48 j 287. 
Cuthéens Interdit prononcé contre les), le 
Pirké de R. Eliézer et le Tanhouma, 43, 
50. Voir Samaritains. 
Cuti (Sens du mot' dans les textes posté- 
rieurs, 10, 271. 
Cuzzeri = nmp, 31, 292. 
Cycle .Histoire de la formation du juif 

de dix-neuf ans, 19, 214. 
Cyprien (Saint) et les Juifs, 44, 19 ; frag- 
ments des Livres saints dans C, 42, 129, 
133,135, 143 et 152 : source de ses Testi- 
monia, 6, 292 ; C. et Tertullien, 42, 
144. 
Cyprien (Saint , évêque de Toulon, au- 
teur de la vie de Césaire, 30. 295. 
Cyrénaïque (Juifs de), 20, 78 : documents 
concernant les révoltes juives en C, 1, 
42, note. 
Cyrène (Juifs au temps de Sylla à), 30, 

170: massacres de Juifs à C, 6, 294. 
Cyrille d'Alexandrie et les Juifs, 3, I3i; 
C. et la rouelle, 6, 295. Voir Joseph 
Kopalik. 
Cyrus (La Susiane, royaume de', 19, 167; 
C. et la tradition persane, 19, 54: Cet 
Abraham, 15, 174; C. et le second Isaïe, 
23, 2, 23 et 272 ; C. et le retour de 
l'exil, 1,9; 19, 161 : C. et le monothé- 
isme juif, 1, 18. 
Cyzique et Babylone identifiées. 11, 205. 



Daat Zeqénim, recueil de Tussafoth, uti- 
lise Joseph le Zélateur, 3, 8S ; D. Z. et 
HadarZekènim, 49, 33. 

Dacosta (Benjamin) , Juif de la Marti- 
nique 1680), 2, 102. 116; 5, 84, note. 



120 



INDEX ALPHABETIQUE 



Dacosta (David Meudès), Juif de Paris 
1750), il), 138, 145. 

Dacosta (lsaac). Voir Koi. 

Dacosta Teille (Famille), 20, 242. 

Dactilometès (Vitalis) traduit pour le car- 
dinal Grimani un ouvrage hébreu, 5, 
115. 

Dafonsequa (Ester), 2, 116. 

Dagama (lsaac). Voir Pava. 

Daggatoun, tribu d'origine juive Sahara), 
1, 128. 

Dar/heslan (Juifs au), 20. 159. 

Dagobert (Juifs sous), 34, 13<S; l'expul- 
sion des Juifs sous D., 11, 28(i ; expul- 
sion invoquée par l'inspecteur des ma- 
nufactures de Languedoc (1784), 3(1, 
84, n. 3. 

Daguesch insolite dans sept versets dé- 
signés par le mot « ogiràh », 4, 275. 

Daguilar (Salonion), Juif de Paris (1755), 
49, 130. 

Daguilard (Moïse), syndic des Juifs des 
colonies (xvm e s.), 4, 241; 5, 73, note ; 
D. se fait chrétien, 5, 79 ; sa succes- 
sion, 4, 145. 

Dahle (L.). Die Heidenniissionar des Al- 
ten Blindes. Der Prophet Jona, 41,282. 

Daisona, Juive de Marseille, 16, 77: 46, 
246. 

Dalascar (David), Juif de Paris (1758), 49, 

142. 
Dalell (Bonjuha Isaach), Juif de Barce- 
lone (1383, 1392), 4, 58,62, 71. 
Dalell (Bonjuha Mosse), Juif baptisé de 



Barcelone [1391 



N ', 



58. 



Dallest (Bonjues), médecin juif à Marseille, 
7. 29'.. 

Dalmacio de Garriga (Ordres donnés au 
sujet des Juifs à), lieutenant royal à Ma- 
jorque, par Jaime II, 4, 35. 

Dai.man (Gustaf-liermann). Der leidende 
iiihI der sterbende Messias der Syua- 
goge im ersteu nachehristlichen Jahr- 
tausend, 16, 300 : 1S. 151 ; Jiidiscli- 
deutsche Volkslieder ans Galizien und 
Russlacd, 18, 309; 24, 296; Studien 
zur hihlisdien Théologie (le nom de 
Dieu : Adonay), 21. 307; Jesaja 53, 
«Lis Prophetenwort vom Sûhnleider des 
Heilsmittlers, 21, 307; 2i, 296: Was 
sagt der Thahnud iiher Jesum? 24, 
296: Traditio rabbinorum veterrima de 
lihrorum V. T. ordine atque origine, 24, 
296; Grammatik des jiidisch-palâsti- 
nischen Aramaïsch nach den Id ionien 
des palâstinisclien Talmud und Mid- 
rasch, dis Ookelostargum und der jeru- 
salemitischen Targume zum Pentateuch, 
30. 150; Aramâische Dialektproben. Le- 
sestiicke zur Grammatik des judisch- 



pàlâstinischen Aramaisch zumeist nach 
Manuseripten des Britishen Muséums, 
mit Worterverzeichniss, 34, 151 ; Die 
richterliche Gerechtigkeit im Alten Tes- 
tament, 36 , 307 ; Aramâisrh-neuhe- 
brâisclies Worterbuch zu Targiim, Tal- 
mud und Midrasch nnter Mitwirkung 
von P. Theodor Schârf. Teil I. Mit Lexi- 
con der Abbreviaturon von (L H. Han- 
dler, 36, 308 ; Teil II, 45, 137; Die 
Worte Jesu, mit Berurksichtigung des 
nachkanonischen jiidischeu Schriftums 
n. der aramaischen Sptache erœrtert, 
38, 156 et 289 : Messianische Texte aus 
der nachkanonischen Litteratur , 38 , 
2S9. 
Dahnbert (M. S. Mayer) (1817), A. III. 170, 

n. 1. 
Dalpuget (Israël, Jacob, lsaac, Moyse , 
Joseph, Emanuel), Juifs de Paris (1755- 
58), 49, J 27- 145. Voir Delpuget et 
P lige t. 
Dalpuget (Israël), famille juive de mar- 
chands bordelais, 33, 93, 94. 
Dalpuget (Moïse) , mercier juif de Paris 

(1767), 23. SS, 91, 94, 95 et n. 1. 
Dalpuget (Semé), Juif établi à Montpel- 
lier (xvm e s.).' 33, 286. 
Dalsace (Lazare, Joseph), Juifs de Paris 

( 1755-59), 49, 122, 145. 
Damas (Juifs à) au xvi e s., 27, 129: la 
peste noire à D., 3, 135; l'académie de 
D., 48, 164 et 170; synagogue à D., 
12, 263; documents sur le procès de 
D., 25, 141 : meurtres rituels ;ÏD. (1840), 
2."i, 170; (1890), 25, 161; culte sama- 
ritain à D., 50, 79, n. 2. 
Damase (Le pape) et la Bible de saint 

Jérôme, 43, 17. 
Damnées [Le repos sabbatique des âmes), 

25,91: 26, 131. 
Dampierre (Juifs à) et l'abbaye de Saint- 
Loup, 2. 2'i7: école de Ri le saint 
(lsaac b. Samuel) à D., 6, 184. 
Dan (La tribu de) et les bénédictions de 
Jacob et de Moïse. 24, 211 ; territoire de 
D., 21, 210: 29, 27; pierre du pecto- 
ral représentant D., 29, 86: tribu d'ori- 
gine de l'Antéchrist, 38, 2. : i. 
Dan Aschkenasi (IL), exégète allemand 
qui émigra en Espagne (xiv s.), 36, 
2S7. 
Dancourt (Le Juif dans le théâtre de), 

39, 124. 
Dandéli (Moïse), Juif du Dauphiné, 6, 299. 
Dandra.de (Jacob). Juif de la Martinique 

(1683), 2, 116. 
Dajigolsheim (Juifs à) (xxr s.), 5, 100: 
expulsion des Juifs de D. (1519 , 16, 
97. 



DUS CINQUANTE IMtKMIKRS VOLUMES 



12 



o\ 



Daniel. Voir Bible, à es mot. 

Daniel, fils du roi David. Voir Kilab. 

Daniel, Juifs de Paris (1756*, 49, 133, 
137. 

Daniel al Qoumsi, petit-fils d'Anan(?), 44, 
165, n. 6; contemporain de Natronaï, 
5, 209; un écrit de D., 39, 200,207 ; D. 
et le sacrifice pascal, 45, 178. 

Daniel b. Aiaria de Babylonie, Gaon pa- 
lestinien, 48, 165, 166, n. 1. 

Daniel b. Saadia de Babylonie et Maïmo- 
aide, 33, 310. 

Daniel Lévi de Barrios. Voir Miguel (don). 

Daniel de Dise et Clément VII, 26, 89 ; D. 
réorganise la communauté de Rome, 2!), 
1 II. Voir Pise. 

Danny, Juif d'Apremont (1348), 49, 8. 

DANON (Abraham). Etude historique sur 
les impôts directs et indirects des com- 
munautés Israélites en Turquie, 31, 52; 
recueil de romances judéo-espagnoles 
chantées en Turquie, avec traduction 
française , introduction et notes, 32, 
102. 263; 33, 122, 2S5; une secte judéo- 
musulmane en Turquie, 35, 264 ; do- 
cuments et traditions sur Sabbataï Cevi 
et sa secte, 37, 103 ; la communauté 
juive de Salonique au xvi e s., 40, 206; 
il, 98, 250. 

Dante utilise le De Causis, 5, 292; D. et 
Manoello, 37, 252. 

Danyel le Breton, clerc de Philippe-le- 
Bel, percepteur d'impôts sur les Juifs 
du domaine royal (1296), 15, 238. 

Danz André) , hébraïsant chrétien au 
xvii« s., 20, 263. 

Daoumi bo Ezmani , pseudo-héroïne du 
martyrologe de Nedjran, 18, 41, 165. 

l)ii/)/u)( : Synagogue à), 45, 46; exil des 
Juifs a D., 15, 30. 31. 

Daquin (Philippe et Louis;, Juifs français 
baptisés au xvu e s., 12, 315. 

Darcey (Juifs à), 48, 221. 

Dan.; (Maymono) , acquéreur d'un ou- 
vrage de la bibliothèque île Léon Mos- 
cou!, 10, 169. 

Darened (Joseph), Juif de la Martinique 
1683), 2, 116. 

Darius, nommé Tùhàrlàk dans la légende 
chrétienne et par Jacques de Saroug, 22, 
120. n. 1. 

Darius le Mède, fds de Xerxès, dont il 
est parlé dans le livre de Daniel, 
28. u;. 

DARMESTETEB (Arsène). Xotes épigra- 
phiques touchant quelques points de 
l'histoire des Juifs sous l'empire ro- 
main, 1, 32; lettres des Juifs d'Arles 
et de Constantinople (1489), 1, 119; 
l'autodafé de Troyes (24 avril 1288), 2, 



11)!); un alphabet, hébreu-anglais au 
xiv" s., 4, 259 ; le Talmud , Ad.. 
CCGLXXXI. G. r. : Iscrizioui inédite (As- 
coli), 1, 133; Guillaume d'Auvergne 
(Valois), 1, L40. 

Darmesïeteu (Arsène). Reliques scienti- 
fiques, 20, 151. 

DARMESTETER (James). Les six feux 
dans le Talmud et dans le Bundehesh, 
1, 186 ; Joseph Salvador, A, I, 3 ; Da- 
vid et Rama, 2, 300 ; textes pehlvis re- 
latifs au Judaïsme, 18, 1 ; 19, 41. 

Dakmesteter (James). Coup d'oeil sur 
l'histoire du peuple juif, 2, 164; Rap- 
port annuel de la Société asiatique 
(1890), 23, 148; une prière judéo-per- 
sane, 23, 149 ; les prophètes d'Israël, 24, 
296; 30, 130; les prophètes, 25, 129. 

Darmsladt (Ha^irada de la bibliothèque 
de), 45, 114. 

Darsat dans la controverse de 1 240, 1, 
261. 

Date (La) de Ledit d'expulsion des Juifs 
du Portugal, 5, 285. 

Dattylus et Johanan Alemanno, 12, 244. 

(kutendorf (Juifs de Pologne à), 8, 243. 

Dauiot, enfant de Joce, Juif de Pontoise 
(1296), 42, 105. 

Daulah (Le nom), 36, 253. 

Dauphiné (Juifs du), 8, 237; 9, 231 ; une 
partie des Juifs du Gomtat et de la 
Franche-Comté se réfugient dans le D., 
12, 48; petit nombre des Juifs de six 
villes du D. (1390), 14, 170; Juifs du D. 
aux xiv" et xv e s., 6, 298 ; sous Louis II 
(futur Louis XI), 41, 299; les Juifs du 
Comtat demandent à y exercer le ma- 
quignonnage au xvm e s., 35, 92. 

Davi Choen de Belvèse a sa maison ven- 
due après l'expulsion de 1306, 2, 53. 

Davi de Bellecayre, Juif de Barcelone 
(1383, 1392), 4, 59, 62 et 69. 

Davi Jaques, Juif de Barcelone (1392), 4, 
60, 72 et 74. 

Davi Juceff, Juif de Barcelone (1 392 ) , 4, 
60. 

David (Les ancêtres paternels de) , am- 
monites ; maternels, moabites; nom de 
ses descendants, 2, 124 ; son ascen- 
dance, 6, 132; Cité de D. et tombeau 
sur l'Ophcl, 2, 327 ; un point de repère 
dans l'histoire de D., 20, 241; la tribu 
de Juda sous D., 38, 172 et 173; ses 
incursions dans la région de Ciklag, 
35, 195; sa lutte contre les Araméens, 
46, 193; D. et Rama, 2, 300 ; D. et 
Iscbbi Benob, ib. et 17, 202; D. au- 
teur de la division des prêtres et 
des Lévites en Mischmarot, 31, 151 ; 
origine de la légende le faisant pas- 



122 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



teur, 25, 271; son nom dans l'inscrip- 
tion de Mt'-sa, 5,168; D. et le second 
Isaïe, 23, 187; 1). et les Psaumes, 21, 
192 \ D. remplaçant Alexandre, 7, 92; 
D. et Satan dans le Talmud, 17, 202; 
D. ancêtre de la famille de Hillel, 28, 
64; Hillel descend-il de D.? 31, 202; 
33, 143; D. tire Absalon de l'enfer, 29, 
;;i ; D. et la harpe d'Èole, 11, 293; D. 
représenté sur des sarcophages, 14, 
225 ; l'histoire de D. et Betlisabé ne 
devait pas être traduite, 3, 141 ; D. dans 
la légende des Sept -Dormants, 49, 
195. Voir Clermont-Ganneau, Dieulafoy, 
Mouniu, Storjohann. 

David, fils de Mayer et Richa, banquier 
en Istrie au XV e s., 2, 177. 

David, gendre de Sarre de Esseyo, Juif 
disputé par Philippe-le-Bel et sou frère, 



^ 25 



David, poète de Lune), 4, 194, u. 3. 

David, fils de Letob. Voir ce mot. 

David, grand-père de û"-|rî, 49, 42. 

David, Juifs de Paris (1755), 49, 133, 144. 

David Alrdï (Extrait d'un chroniqueur 
juif italien sur), 27, 277 ; D. et VEmèk 
kabbaklia, 16, 215; Ali, maître de D. 
à Bagdad, 17, 304 ; le mouvement qu'il 
occasionna, 4, 173, 182, 189 ; proclamé 
Messie dans une lettre apocryphe de 
Maïmonide, 24, 115. 

David b. Abraham de Fez, auteur d'un 
Ayron, 30, 252; son dictionnaire et 
celui de Salomon b. Samuel, 44, 159; D. 
et lbn Baroun, 41, 244; auteur prétendu 
d'un Commentaire sur les Parschiyyot 
du Pentateuque, sauf les Nombres, 23, 
101 ; le caraite D. et lbn Gikatilla, 31, 
311. 

David b. Abraham Ezoviv, typographe à 
Salonique (1578), 1, 74. 

David b. Benjamin de Fano, possesseur 
d'une Haggada, 5, 253. 

David b. Boaz le prince (Abou-Saïd) (Frag- 
ment du commentaire de) sur l'Exode 
et le Pentateuque, 41, 305 et 307; com- 
mentaire sur Lévitique, XI, 35, qui lui 
est attribué, 45, 56, n. 5. 

David b. Daniel b. Azaria, et il arque 
ényptieu, épouse une Caraite, 48, 163 
et 166. 

David b. Ellézer de Castoria, 1, 314, note. 

David b. Ellézer, copiste du rituel ma- 
nuscrit de Cambrai (xiv e s.), 25, 253. 

David b. Eliézer de Ravenne, 10, 185, 193. 

David b. Houna, auteur d'une Qeroba, 3, 
226. 

David b. Joseph ibn Yahia de Naples, 
auteur d'une Grammaire hébraïque, 3, 
90; maître de Widmanstadt, 1, 299; 



D. auteur d'une circulaire pour le ra- 
chat des prisonniers juifs faits à Tunis 
(1533), 16, 37 et 46. 

David b. Kalonymos b. Méïr de Munzen- 
berg, maître de Simson b. Abraham, 6, 
177, 183; 7, 61, 74. 

David b. Merwan al-Mokameç, premier 
auteur connu de philosophie religieuse, 
5, 215; son époque et ses œuvres, 7, 
200; utilisé par Kirkisàni, Hadassi, etc., 
50, 15, 21 ; D. et les Sadducéens, 44, 
170, n. 6, 176; D., les Sadducéens et 
les Maghâriya, 50, 15; D. maître de 
Saadya, 50, 27, n. 3. 

David b. Saùl Sali (Une consultation de), 
39, 228. 

David b. Yedidya (Poésie sur les signes 
du Zodiaque attribuée à), 38, 252. 

David b. Zaccaï, Ukba et Cohen Çédek, 
7, 196; D., Ben Méïr et Saadia, 41, 
224; sa lutte contre Saadia, 49, 300. 

David Caslari, rabbin français, 2, 340. 

David Castro, Juif des colonies françaises 
(1765), 4, 245. 

David Cohen de Corfou (Consultations de), 
10,191. 

David Cohen de Lara (Trois lettres de) à 
Johann Telemaco Estella, 40, 95; 41, 
160 ; D. et les savants chrétiens (Jean 
Buxtorf), 13,269,271; D. et Jean Adler 
Salvius, 49, 104. 

David d'Agde, propriétaire à Montpellier, 
2, 56. 

David de Castelli et le gouverneur délie 
Piane, 10,201. 

David de Castro Tartas, 49, 266. 

David de Mauguio, propriétaire aux jui- 
veries de INarbonne, 2, 53. 

David de Modène (xvi e s.), 10, 188. 

David de INarbonne, père de Vital, qui 
eut un différend avec Amalric, 3, 216. 

David de Perejon et h; meurtre de l'en- 
fant de la Guardia, 15, 205. 

David de Poinis, auteur de 1' « Apologie 
du médecin juif », 1, 145 ; son lexique 
et Scaliger, 20, 263. 

David de P.ugles, Juif disputé par Phi- 
lippe-le-Bel et son frère, 2, 25. 

David de Semo, Juif de Corfou, ambas- 
sadeur à Venise (1386), 32, 227. 

David de Tivoli et Messer David Léon, 24, 
120, note. 

David de Tournus, tossalîste, li, 228. 

David de Villefort, Juif de Pamiers, rab- 
bin, 2, 340; 28, 119, n. 8, 124; D. et 
le curé Jean de Floquier, 3, 224. 

David de Yères, Juif familier de la mai- 
son du Dauphin (1338), 9, 243. 

David du Caylar, médecin de Narbonne, 
protecteur d'Abraham Bedersi, 2, 19. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



123 



David el Adeni (Notices sur), 2, 320. 

David (Ernest). Les opéras du Juif Anto- 
nio José daSilva 1105-39 , 1, 126. 

David Gans. Voir Gans (D.). 

David Griso. Voir Griso. 

David (Jean), Juif converti, brûlé en 1346 
par l'Inquisition, 16, 13. 

David Julius). Denkrede auf A. Crémieux, 
1, 123. 

David Kokhahi, 9, 214; 10, 317. 

David « le Pieux » do Château-Thierry et 
la querelle centre Maïmonide, 7, 46. 

David Lévi, médecin juif de Gap (1445), 
9, 261. 

David (M. . Das Targum Scheni, 36, 309. 

David Mehattob h. Isaac, Juif de Ferrare 
(1610), 5, 110. 

David Provenzali fit le projet d'une Uni- 
versité juive au xvi e s., 47, 145. Voir 
Provenzale. 

David Reoubéni (Histoire de), 10, 288; son 
jeûne, 4, 93, n. 1 ; sa fin, 30, 304; D. 
et le peintre juif vénitien Mosé dal 
Castelhzo, 22, 290 ; D. dans la maison 
de Yehiel Nissim de Pise, 26, 89 ; ses 
relations avec Daniel et Yehiel de Pise, 
29, 144; relation de ses voyages (1522- 
25) éditée d'après un ms. de la Bo- 
dléienne, 32, 139 ; D. et Salomon Mol- 
kho, 34, 126. 

David Samuel b. Calonymos. Voir Zanvil 
Pescarolo. 

David Vital, 10, 186. 

Davidson (A.-B.). The book of the Pro- 
phet Ezekiel, 24, 296 ; Introductory he- 
brew grammar. Hebrew syntax, 30, 
130: The exil and the restoration, 36, 
127 (avec J.-A. Paterson) ; Old Testa- 
ment prophecy, 48, 287; 50, 272. 

Davies (T.Witton). Magic, divination and 
demonology among the Hebrews and 
their neighbours, 38, 289; 40, 103. 

Davin (Crescas et Salomon) et le savon 
de Marseille, 14, 310. 

Davin de Naufagim, propriétaire aux Jui- 
veries de Narbonne, 2, 52. 

Davinou et David, 38, 109. 

Davint de Chambéfy, Juif de Grenoble 
(13S9 , <J. 252. 

Davis (A.). The hebrew accents of the 
twenty-one books of the Bible, 24, 296. 

Dams (D.). The mediaeval Jews of Lincoln, 
3, 290 ; Hebrew deeds of English Jews 
beforë 1290, 18. 151. 

Davv Ai-nelet, Juif de Paris (1296), 1, 64, 
65. 

Dax (Juifs à) (1684), 25, 241 ; Isaac de 
Castro à D., 49, 266. 

Dayena. Veif Azriel Jacob. 

Dayieua (Azriel b. Salomon), rabbin de 



Sabbioneta (xvi e s.), 10, 201 ; 30, 304; 
élégies sur sa mort, 31, 65, 121 et 318. 
Voir Azriel Dayena. 

Dayot, Juifs de Perpignan (1413), 14, 68. 

Dayot Cohen. Voir Baro D. C. 

Dayot de Pontoise, Juif de Charles de 
Valois, 42, 105. 

Dayot de Seez, préposé à la taille des 
juifs, 15, 240. 

Dayûn. Voir Saint Sin. 

De anima d'Averroès résumé en hébreu, 
5, 252, 256. 

Debir (L'emplacement du), 34, 63. 

Débiteurs juifs de chrétiens, 2, 274; 46, 
246 ; des moines de San-Francesco, 48, 
243. 

Débora (Le cantique de), 24, 52 et 225 ; 
mythe dyonisiaque, 4, 292 ; la littéra- 
ture des Pauvres et le cantique de D. 
24, 197, 199, 201, 203, 212, 213. Voir 
Niebuhr. 

Deborab, fille de Letob. Voir ce mot. 

Décalogue (Un papyrus contenant le), 46, 
212; Midrasch sur le D., 11, 228; sa 
division, 27, 313 ; le D. et les 613 pré- 
ceptes, 5, 32 ; le D. et Alexandre de 
Haies, 19, 227; la récitation quotidienne 
duD.; 1,205; 31, 181, 190, 196; rai- 
sons de sa révélation dans le désert 
(Midrasch, Philon et Prolégomènes de 
l'Alexandrin), 50, 24. 

De Causis (Le), au moyen âge, 5, 291. 

Décius dans la légende des Sept Dormants, 
49, 218. 

Dedenat, Juif espagnol, 48, 144. 

Dedon, Juif de Bar-sur-Aube autorisé à 
s'établir à Moulins, 3, 214. 

Dedon de Bray, Juif du roi de France 
(1222), 3, 213. 

Defensio Joannis Reuchlin, incunable 
(1514), 3, 86. 

Dégoiser (Étymologie du mot), 42, 58. 

De.ideskeim (Juifs martyrs à) (1349), 8, 
134. 

Deir el Qal'a (Inscription à), 43, 184. 

Deinard. Voyage en Europe, 10, 271 ; en 
Crimée, 2, 308. 

Deissmann (G.). Bibelstudien, 31, 131 ; Die 
Hellenisierung des semitischen Mono- 
theismus, 48, 287. 

DEJOB (Charles). Documents sur les Juifs 
des Etats pontificaux, 9, 77 ; de la con- 
dition des Juifs de Mantoue au xvi e s., 
23, 75 ; le Juif dans la Comédie au 
xviip s., 39, 119. 

Delahache (Georges). Juif, 43, 287. 

Delattre (A.-J.) . Autour de la question 
biblique, 50, 272. 

Delaurier (E.). Critique de la Bible, 41, 
282. 



124 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Delà val (Emile,. La lui sous les Phari- 
siens. Drame judaïque en vers, 1, 306. 

Delbaille (Benjamin) [La succession de) 
en 1779, 5, 90. 

Delcampo, Juif de Paris (1758), 49, 144. 

Delétra (C.-L.). Beclierches sur les ves- 
tiges d'un culte des morts chez les an- 
ciens Hébreux, 50, 272. 

Delgado (Mosseh Pinto) cité par Daniel Lévi 
de Barrios, 18, 282. 

Delitzsch (Franz). Rohling's Talmudjude 
beleuchtet, 2, 141; The Hehrew New- 
Testament, 7 , 295 ; Schachmatt den 
Bludlûgnern Rohling und Justus,7, 295, 

8, 294 ; Neueste Traumsesichte des an- 
tisemitischen Propheten, 8, 294 ; Die 
Bihel und der Wein, 12, 124; Ernste 
Fragen an die Gebildeten jiidischer Re- 
ligion, 20, 152 ; Messianische Weissa- 
gungen in geschichtlicher Folge, 21, 
307. 

Delitzsch (Friederich). Wo lag das Para- 
dies ? 3, 290 ; The hebrew language 
viewed in the light of assyrian rese- 
arch, 8, 322 ; 10, 297 ; Prolegomena 
eines neuen hebraïsch-aram. Worter- 
buchs zum Allen Testament, 13, 142, 
305 ; 14, 146 ; Das Buch Hiob, 45, 137 ; 
Babel u. Bibel, 45, 137; Zweiter Vor- 
trag iiber Babel u. Bibel, 46, 280 : Ba- 
bel u. Bibel. Ein Rùckblick u. Ausblick, 
48, 287. 

Della-Riccia (Angelo) (Bravoure de), sa 
mort, son refus d'apostasier, 2, 283. 

Dellaripa (Baruch b. Joseph), 10, 197. 

Del Medigo (Elie) et Pic de la Mirandole, 
12,251 ; choisi comme arbitre dans une 
discussion philosophique a Padoue, 25, 
132. 

Del Medigg (Joseph), auteur du Se fer 
Elim, 7, 112; traduction arabe d'Eu- 
clide, 2, 153, 154 ; D. et Jean Buxtorf, 
13, 276; citation de D. concernant 
Abou-Ahron le Babylonien, 23, 230 ; D. 
résume les œuvres de Mo'ise Gorduero, 
36, 110, n. 3 ; confusion avec Menahem 
Azaria di Fano, 39, 114. 

Delpont Profaich, Juif de Marseille (1492), 

9, 67. 

Delpuget. Voir Cassin del Puget. 

Delpuget (Mordecaï) et la peste d'Avignon 
(1721), 34, 256. 

Delsat, Juif du xiv* s., 8, 167, 170. 

Déluge (Unité de composition du récit con- 
cernant le) dans la Genèse (vi-ix), 35, 
121 ; sa date, 31, 6; 45. 287 ; la tra- 
dition du d. est -elle universelle? 2, 
329 ; 14, 10 ; d. babylonien et biblique, 
comparaison des récits du d., 3, 134 ; 
11, 290 ; 22, 166, 180 ; 31, 10 ; mythes 



s'y rattachant et rites agraires. 43, 201 
Voir P. Haupt, Oppert. 

Delveccbio (Enrichetta Trieste) (Fondations 
de), 2, 330. 

Delveccbio (Samuel), 10, 190, 196. 

Démétrins II Nicator et Jonathan Maccha- 
bée, 45, 34. 

Démocrite et le roman d'Akhikar, 38, 7. 

De modo legendi... hebrea 1503 , ou- 
vrage contenant les premiers types de 
caractères carrés, 3, 85. 

Démons dans le Talmud, 8, 47 ; leur fuite, 
4, 165 ; d. et pourceaux dans les Evan- 
giles, 47, 175. 

Démonologie dans la Bible, 40, 105 ; d. 
et rabbins du Talmud, 10, 65. 

Dengel (Lebna), roi éthiopien du xvr s., 
et les Israélites, 3, 304. 

Dengel (Sartsa) (Ouvrage composé en 
Ethiopie sous), 3, 304. 

Deniers (Impôt de 30) sur les Juifs de Cas- 
tille, d'Allemagne, 14, 162, 165, 167 et 
257. 

Dennery (Raphaël), Juif de Nantes (1796), 
33, 102. 

Dénombrement des Juifs d'Alsace (1784), 
42, 256. 

Denys d'Alexandrie et la fixation de la 
Pàque, 2, 157. 

Denys de Tell-.Mahré et les martyrs chré- 
tiens de Nedjràn, 18, 166; sa chronique 
et les Juifs, 28, 290. 

Deodatus. Voir Matatia de Bray. 

Déot, Juif de Trévoux (1428), 10, 35. 

Depas, famille de Juifs de Saint-Louis, et 
leurs impôts, 4,240, 246; succession de 
l'un d'eux (xvin 8 s.), 5, 91. 

Dera = Edrei ou Adraha? 2, 327. 

De rame Y (J.). La vision du prophète Gor- 
gorios, son voyage aux Enfers et au 
Ciel, traduit de l'éthiopien, 32, 294. 

Derasch et Haggada, 23, 311 ; d. et prin- 
cipes du christianisme, 1, 205. 

Déréch éreç (Le traité talmudique), 36, 
27 et 205 ; observations sur la liste des 
rabbins qui y sont mentionnés, 37,299. 

DERENBOURG (Hartwig). Les noms de 
personnes dans l'Ancien Testament et 
dans les inscriptions himyarites, 1, 56: 
Aî-Batalyousi, 7, 274; Léon l'Africain 
et Jacob Mautino, 7, 283: catalogue des 
mss. judaïques entrés au British Mu- 
séum de 1867 à 1890, 23, 99 et 279 ; un 
sceau phénicien, 23, 314; Pinamou fils 
de Karil, 26, 135; Adolphe Franck, AcL, 
28, m ; une nouvelle inscription phéni- 
cienne de Citium, 30, 118; le Kitah Al- 
Moustalhak dTbn Djanah, 30, 298 ; le 
dieu Rimmôn sur une inscription him- 
yarite, 35, 122 ; un dieu nabatéen ivre 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



125 



sans avoir bu de vin, 44, 124. C. r. : 
Corpus inscriptionum semiticarum, 3, 
310 : 8, 145 ; la Juive (Gréville), 4, 306 ; 
histoire de l'ail dans l'antiquité, 8, 152; 
18, 296 ; histoire ancienne des peuples 
de l'Orient classique (Maspéro), 30, 
139; Dotes critiques sur les mss. arabes 
de la Bibliothèque nationale de Ma- 
drid, 49, 315 ; Beitrâge zur semitisrhen 
Spraehwissenschaft (Noldeke), 30, 290. 

Derenbourg (H.). Opuscules et traités 
d'Ahoul-Walid, 1, 137 ; le livre de Siba- 
waihi, 4, 138; les mots grecs dans Da- 
niel, 8, 294 ; études sur l'épigraphie 
du Yémen, 8, 293 ; les monuments sa- 
héens et himyarites de la Bibliothèque 
nationale, 23, 149 ; opuscules d'uu ara- 
bisant, 50, 272. Voir Joseph Dereu- 
bourg. 

DERENBOURG (Joseph). Etudes bibliques: 

1. Réflexions détachées sur le livre de 
Job, 1, 1 ; 2. Notes détachées sur l'Ec- 
clésiaste, 1, 165 ; 3. Le Psaume lxxxiv, 
6, 161 ; sur le nom d'Amminadab, 2, 
123 ; le mois de Etanim, 2, 124 ; les 
anciennes épitaphes des Juifs dans l'I- 
talie méridionale, 2, 131 : le prophète 
Elie dans le Rituel, 2, 290 ; année de la 
composition du Tanna debé Eliahou, 3, 
121 ; l'inscription hébraïque du Siloàh, 
près de Jérusalem, 3, 161; les sections 
et les traités de la Mischnâh, 3, 205 ; 
quelques observations sur la section de 
Mischpatim divisée en deux pour la 
lecture de la Thora, 3, 284 ; un rudi- 
ment de grammaire hébraïque en arabe, 
i, 274; essai de restitution de l'ancienne 
rédaction de Massékhet Kippourim, 6, 
41 ; encore quelques mots sur les sec- 
tions du Pentateuque, 7, 146; la mon- 
tagne de fer, 8, 275 ; légende et Hag- 
gada, 9,301 ; un rideau de synagogue 
de 1796, 10, 253; mélanges rabbini- 
ques : 1. Mischnâh laddim, eh. rv, § 1; 

2. Mischnâh ladaïm, ch. iv, § 2, 12, 
65 ; 3. Quelques observations sur le Ri- 
tuel, 14, 26 ; 4. Les signes mnémotech- 
niques des lettres radicales et serviles, 
16. 57: Elazar le Peitan, 12, 298; 16, 
301 : le sarcophage de Tabnit, 15. 109; 
encore un mot sur les signes mnémo- 
techniques, 17, 157 ; gloses d'Abou Za- 
kariva heu Bilam, sur lsaïe. 17, 172 ;. 18, 
71 ; 19, Si ; 20. 225 ; 22, 47, 190 ; 23, 
43 et 206 ; le nom de Jésus dans le Ko- 
ran, 18. 126; le nom de Fangar, 19, 
1 48 ; l'ouvrage perdu de Jehouda Haj- 
joudj, 19, 306; sur le nom du Traité de 
Moed Katon, 20, 136 ; la critique de 
Saadia, par Mebasser, 20, 137 ; articles 



à l'occasion de son 80 e anniversaire, 22, 
1 ; un livre; inconnu de R. Bahia hen 
Joseph, 25, 248 ; allocution pronon- 
cée le 26 janvier 1884, A, III, 115 ; le 
20 décembre 188 4, A, IV, 7; le 33 e jour 
de l'Onier, 29, 149 ; l'édition de la Bible 
rabbinique de Jean Buxtorf, 30, 70 ; 
discours prononcés sur sa tombe, 30. I ; 
sa biographie, 32, 1 ; supplément à la 
bibliographie de ses travaux, 33, 160 : 
46, 160. G. r. : traduction du commen- 
taire de Maïmonide sur le traité Mak- 
koth (Barth), 2, 335; Lehrbuch (1er 
hebraeischen Grammatik Stade , 3, 149: 
Abraham ibn Ezra als Grammatiker 
Bâcher), 5. 137; Séfer Ha Mitzw.ith 
(Peritz), 6, 307 ; Neuaufgefundene he- 
braeische Bibelhandschriften (Harkavy , 
10, 311 ; le traité de la Vie contempla- 
tive et la question des Thérapeutes 
(Massebieau), 16, 151 ; contributions à 
l'histoire de la philologie hébraïque et 
de la littérature juive-arabe au moyeu 
âge (KokowzofF), 30, 155 ; Assab'iniyya 
(Hirschfeld), 31, 157. 

Derenbourg (Joseph . Opuscules et traités 
d'Ibn Djanach, 1, 137; quelques obser- 
vations sur l'inscription d'Eschmouna- 
zar, 1, 306 ; deux versions hébraïques 
du livre de Kalilàh et Dimnàh, 3, 291 ; 
études sur l'épigraphie du Yémen, 8, 
295 ; œuvres de Saadia, voir ce nom ; 
ouvrages dédiés à D. à l'occasion de son 
80 e anniversaire, 23, 149. 

Déroulkde (Paul). La Moabite, 1, 319. 

Desgrano (Louis). De l'influence des reli- 
gions sur le développement économique 
des peuples, 8, 295. 

Desilveira (Pétition de) (1791), 23, 97. 

Desmarais (Cornu (L'utilité des Juifs par 
(1784», 1, 90. 

Desmestre (Le nom de) en Espagne, 10, 
115, n. 4. 

Des Portes. Voir Isaac D. 

Dessau (Juifs à) depuis Moïse Isserles, 4l, 
283. 

Destinon (Justus von). Die Quellen des 
Flavius Josephus, 6, 129 ; Untersu- 
chungen zu FI. Josephus, 50, 272. 

Dettes dues aux Juifs et comment ou en 
diffère le paiement ou comment on les 
leur paie, 2, 31 ; 4, 37, 38, 39 ; d. des 
seigneurs envers les Juifs. 5, 212. 

Deulecress équivaut à Salomon, 18, 152; 
Juif anglais, 3, 290. 

Deu lo guart (Mestre Bendit), Juif bap- 
tisé à Barcelone (1391), 4, 58, 72. 

Deunmeh, ou Dônmeh, secte de partisans 
judéo- musulmans de Sabbataï Gevi , 
35, 264. 



126 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Deutéronome. Voir Bible à ce mot. 

Deutsch (Gotthard). Die Symbolik in Cul- 
tus und Dichtung bei den Hebrâern, 
13, 142 ; The theory of oral tradition, 
36, 127; The philosophy of jewish his- 
tory, 36, 132. 

Deutsch (Hermann). Die Spruche Salomo's 
nach der Auffassung im Talmud und 
Midrasch, 12, 125. 

Deutsch (L). Die Regierungszeit der ju- 
dâiseheu Konigin Salome Alexandra 
und die Wirksamkeit des Rabbi Simon 
b. Schetach, 43, 287. 

Deutz, grand-rabbin à Paris de la famille 
des Rofé, 3, 299; A, III, 170, n. 2, 
196, n. 1. 

De Vita contemplativa (Epoque de la com- 
position du), 30, 167 ; 16, 151. 

Dextera excelsi (droite de Dieu), 1, 118; 
3, 157. 

Deyat de Bergheim à Strasbourg en 1369 
et à Haguenau, 3, 59; 6, 231. 

Dhoù Nouwâs, roi himyarite juif, ne s'ap- 
pelait pas Joseph, 2, 156, 330 : D. con- 
tre le Nedjran, 18, 16, 177 ; explication 
du nom de D., 5, 204. 

Diai, Diyé, noms usités en Angleterre et 
en Allemagne, 18, 152. 

Dialecte (Le) du Talmud est le dialecte 
populaire de Babylonie, 1, 212 ; d. des 
Juifs parlant arabe, 50, 41. 

Dias, Diaz, famille juive de Bordeaux, 
25, 101. 

Diaspora (Pays ayant droit au titre de), 
48, 167 et 169 ; les partis religieux de 
ces contrées, 29, 183; d. et les trente 
préceptes, 47, 34; le prosélytisme des 
Juifs de la d. avant l'ère chrétienne, 
30, 161. 

Diaya, Juif français (xrv 8 s.), 8, 167. 

Dibré Hayyamim (Additions au) de Josef 
Haccohen, 10, 248. 

Dichiarata, version de Ruth, Pirké Abot, 
Lamentations et Cantique en grec, 35, 
137, note. 

Dicta philosophorum et la légende d'A- 
lexandre, 7, 91. 

Dictionnaire de la Bible, édité par J. Has- 
tings, 39, 143; petit d. de la Bible, 46, 
278~ 290 ; d. hébreu de Hay Gaon, 2, 
333; d. de Kimhi (ms. de Nimes), 3, 
236 ; d. de Reuchlin (incunable, 1518), 
3, 88 ; voir Siegfried et Stade, Francis 
Brown, Gesenius, Ben Jehuda d. de 
l'araméen, du néo-hébreu et du Talmud, 
voir Lattes, J. Levy , Fried. Delitzsch, 
Jastrow, D. Rundo, H. Dalman ; N. M. 
ISathan ; d. hébréo- persan, Bâcher; d. 
de biographie juive, 16, 293 ; 48, 280 ; 
d. des pseudonymes juifs, 45, 135. 



Didachè. Voir Ad. Harnack. 
Didacco Pyrrho. Voir Eborensis. 
Didascalus, dénomination des rabbins au 
xu e s., 12, 118, n. 1. 

Diderot et les Juifs, 8, 141. 

Dédie. Les Esséniens dans leurs rapports 
avec le judaïsme et le christianisme, 
31, 131. 

Didiot (J.). Le pauvre dans la Bible, 34, 
135; 48, 287. 

Die (Sarcophage chrétien à). 14, 40. 

Dieburg (Martyrs juifs à) (1349), 8, 135. 

Dieckmann (Ch.). Das Gilgamis-Epos in 
seiner Bedeutung fur Bibel u. Babel, 
46, 280. 

Diego Antonio Muntanez, brûlé en effigie 
à Cordoue pour judaïsme /1723), 43, 127. 

Diego del Aguila, médecin condamné à la 
prison perpétuelle (1724), 43, 128. 

Dii 'go de Herrera, brûlé pour crime de 
judaïsme (1722), 43, 127. 

Diego de las Casas, médecin, et l'arche- 
vêque de Tortose, 48, 8; 49, 52. 

Diego Hurtado de Mendoea et Jacob Man- 
tino, 27, 213. 

Diego Joseph Ramos (ou Diego de Acosta), 
brûlé pour crime de judaïsme (1724), 
43, 128. 

Dienchelele, juge général des Juifs en 
Sicile, 13, 208. 

Dienek (Karl). Libanon, Gruudlinien der 
physichen Géographie u. Géologie von 
Mittel-Syrien, 14, 124. 

Dienstfertig (Meyr). Die Prophetologie in 
der Pieligionsphilosophie des ersten 
nachchristlichen Jahrhunderts unter 
bes. Beachtungen d. Verschiedenheit in 
d. Auffassungen d. Philon von Alexan- 
drien u. des Flavius Josephus, 26, 142. 

Diéot, Juif de Vesoul (xiv e s.), 8, 167. 

Diera (Bartholomé), Juif de Bordeaux 
(1636), 25, 99. 

Diessenhofen (Les Juifs de Fribourg et le 
meurtre rituel de) en 1401, 44, 130. 

Diettrich. Die Massorah der ostlich. u. 
westl . Syrer in ihren Angaben zum 
Propheten Jesaia, 41, 282: Isô'dhads 
Stellung in der Auslegungsgeschichte 
des Alteu Testamentes an seinen Com- 
mentaren zu Hosea, Joël, Joua, Sa- 
charya (ix-xiv) und einigen ange- 
hàngten Psalmen, 45, 138 ; Die neusten 
Angriffe auf die religiôsen u. sittlichen 
Vorstellungen des Alten Testamentes, 
48, 287. 

Dieux (Distinction entre les différents) 
chez les Sémites et chez les Grecs, 
5, 162 ; d. de la Néoménie, 3, 184 ; la 
valeur du nom de D. et le rôle de ce 
nom, 43, 288 ; 48, 291 ; ses 70 noms, 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



127 



3, 308 ; les noms de D. et leur emploi, 

47, 8 ; le nom de D. prononcé le jour de 
Kippour, 6, 71 ; le nom de D. dans les 
édita romains concernant les Juifs, 11, 
29 ; dans le second Isaïe, 23, 25, 161 
et 165 ; D. dans les Psaumes, 21, 21-32; 
D. dans la Bible et les théologiens, 2, 
328 ; D. dans la Bible, les gnostiques, 
l'Agada et les Pseudo-Clémentines, 46, 
97 : D. dans la théologie pharisienne, 

48, 284 : manières d'arriver à D. dans le 
Midrasch Tadsché, 22, 1 ; la connais- 
sance de D. d'après Aboul-Kheyr, 47, 
44 : D. se demandant à lui-même pitié 
pour les Juifs, 3, 45. 

Dieudonés, Juif expulsé de St-Quentin 

(1245), 20, 26. 
Dieudonné, Juif du Seigneur de Preuilly 

(1233), 17, 217, 224. 
Dieudonné, Juif de Bar-sur-Aube (1250), 

48, 215, u. 2, 216. 
DIEULAFOY Marcel). Le livre d'Esther et 

le palais d'Assuérus, conférence, Act., 

CCLXY. 

Dieulafoy (>1.). L'Acropole de Suze (4 e p., 
l'Apadana et l'Ayadana), 26, 142 ; le roi 
David, 36,127. " 

Dieu-lo-Crescas (Roget', médecin juif de 
Marseille (1389), 7, 293; 46, 41, n. 1. 

Dieulogart (Isaac), Juif de Marseille (1320), 
46, 19. 

Dieulosal, médecin à Marseille au xm e s., 
16, 77; 46, 37, note 1. 

Dieulosal, Dieu lo Sault, Juifs de Car- 
pentras, 12, 197,202 1413), 14,68; 
D. et rP^bO, 5, 306, note ; don D. et 
b'vDlbn'n, 2, 340; D., Juif de Tarascon 
(maitre-maçon), 39, 104. 

Dieu-lo-Sal Destella , médecin juif de 
Marseille (xv s.), 7, 294. 

Dieulosal de Stella, médecin juif d'Avi- 
gnon, 5, 306 ; 6, 90. 

Dieulosal Don) d'Uzès et Isaac Petit, 43, 
246. 

Dieulosal (Isaac'., nom cité dans Candia, 
3, 304. 

Dieuslossal Vidal i de Florensac, Juif de 
Narbonne (1308), 2, 48-51; fils d'I- 
saac, médecin (?) de Narbonne, 2, 19, 
21 et 47. Voir Duilesaut. 

Diex-lo-Gart de Béziers, propriétaire, aux 
Juiveries de Narbonne, 2, 51. 

Diez. Voir Dias. 

Diez Massacre de Juifs à) (1337i, 4, 25. 

Diha, femme de Meïr b. Saadyah, 4, 22 ; 
fille d'Abraham, massacrée à Nurem- 
berg, 4, 23. 

Dijon (Le maire et les échevins de) re- 
çoivent des Juifs d'Eudes III, 3, 211 ; 
Juifs à D., 48, 214 ; 49. 1 1 ; lo Parlement 



et les Juifs de D. 1724, 1730), 11, 126, 
n. 2; 19, 294; 23, 89 ; 34, 283; grand 
et petit midrasch (école, à D., 2, 162, 
n. 4; cimetière de D., 3, 123; pierres 
tumulaires hébraïques à D., 6, 222 ; Paul 
de Bonnefoy y réside, 5, 283 ; résidence 
de Joseph de Trêves et Joseph b. Matatia, 
43, 282 ; registres de comptes en hébreu 
à D., 7, 7 ; 8, 161 ; 9, 21 et 187 ; deux 
chartes sur les Juifs à D., 7, 281. 

Dikdouké hateamim (Un ms. du), 6, 158. 

Dillingen (Persécutions à) (1349), 4, 27, 
29. 

Dillmann (A.). Handbuch der alttesta- 
mentl. Théologie, 32, 293. 

Dimanche, premier jour de l'année bibli- 
que, 22, 14, n. 1 ; importance de ce 
jour chez les Alexandrins, 22, 17; tra- 
vail et inhumation le d., 6, 238; inter- 
diction de travailler le d. aux Juifs de 
Marseille, 46, 26. 

Dîme imposée aux Juifs du Comtat, 6, 7, 
12, 21 ; la d. d'après Anan, 45, 53, n. 1. 

Dina (La fille de) dans le Midrasch, 22, 88. 

Dindime, roi des Bragmanes, dans la lé- 
gende d'Alexandre, 3, 261. 

Dingelwatigen (Massacre de Juifs à) (1338), 
4, 26. 

Dinini (Floraison des recueils de), 45, 216 ; 
d. de R. Péreç, 45, 99, 204. 

Diukart et le Judaïsme, 18, 3. 

Dinkelspiel (Persécutions à) (1349), 4, 27. 

Dioclétien (Les Thermes de) et lo Talmud, 
33,193; D. dans le Midrasch, 10, 62; D. 
et le Yerid de Tyr, 43, 196. 

Diodore de Sicile (La prise de Jérusalem 
sous Antiochus Epiphane dans) et Jo- 
sèphe, 32, 183 et 199; 34, 71; les frag- 
ments d'Hécatée chez D., Act., 35, xliv. 

Diois (Juifs du comté de), 9, 240. 

Dion Cassius et les Juifs, 8, 11. 

Dionysiaques identifiées par Plutarque avec 
Soukkot, 37, 181. 

Dioscoride (Traduction en hébreu par Bo- 
nafoux Bonfil Astruc de Perpignan du 
Tcept tcov àvTiêa>.),o[/iv(ov de), 5, 46. 

Dioscures, Cabires et Bené Elohim, 1, 126. 

Diplomatie (La) étrangère s'occupe de la 
rentrée des Juifs en Angleterre, 6, 103 
et 104. 

Discussion (La) sur les phylactères, 5, 
273. 

Dispersion des Juifs (Les causes de la), 
39, 148. 

Disputatio ecclesiae et synagogae n'est pas 
de Gilbert Crépin, 5, 244. 

Disraeli (Benjamin) habita Venise avant 
de s'installer à Londres, 2, 342; 5, 155; 
Rébecca d'Israëli, sa femme ; Isaac son 
fils, 2, 343. 



128 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Dit (Le) du vrai anneau, 11, 7 

Dittographies verticales dans la Bible, 
28, -2S1 : 36, 101 ; 38, 268; 42, 265, 266; 
43, 268 : 45, 290; 48, 131 ; 50, 261 ; iu- 
terlinéaires, 33, 305; 34, 100. 

Dium (Le songe d'Alexandre à) et le récit 
concernant Jaddua, 36, 13. 

Divination et judaïsme, 40, 105. 

Divinités égyptiennes et syriennes dans le 
Talniud, 35, 116. 

Divorce (Le) et Anan, 45, 65; le d. non 
obligatoire pour les néophytes dont la 
femme n'a pas voulu se convertir, 3, 
107; d. d'un Juif converti, A, III, 312. 
Voir D. W. Amram, Luckock. 

Dix-huit cboses défendues à la destruc- 
tion du Temple, 2, 325. 

Dix-buit bénédictions (Les). Voir Sehe- 
moné-Esré. 

Dizabet le Juif, « escuier d'escurie », au 
siège de Pouancé, 29, 240. 

Djaççaç (Al) et les serments des Juifs des 
pays musulmans, 45, 2. 

Djebel (L'oasis de), berceau des Juifs de 
Tripoli, 20, 80. 

Djédeida (Ferme-école de), 45, 136. 

Djei, Dje>j. Voir Ispahan. 

Djeraoua, Berbères juifs, 44, 9. 

Djimal al Daulah lit élever un monument en 
l'honneur d'un certain Mardochée qui 
serait Saad-al-Dauluh, 36, 249; 37, 303. 

Docteurs (de la Loi) en rapport avec les 
Mages, 1, 186 et n. 2; comparaison des 
d. avec les prophètes dans le Talmud, 
2, 258. Voir Rabbin. 

Do-del-Port (Arnold). Moses bder Dar- 
win? 20, 152. 

Dons (Marcus). The Book of Zechariah, 
14, 130 : Tlic Bible, its origine and na- 
ture, 50, 272. 

Doeller (J.) Rythmus, Metrik u. Strophik 
in der biblisch-hebrâischen Poésie, 39, 
143; Geographische u. ethnographi- 
sche Studien zum ni. u. iv. Bûche der 
Konige, 50, 272. 

Doellinger lA. von). Akadcmisrlic Vor- 
trâge, 16, 301. 

Dogmatique (Laj du christianisme pri- 
mitif, 20, 11. 

Dogmes dons le judaïsme. 2, 328. 

Dohilew (Accusation de meurtre rituel à) 

(1886), 25, 161. 
Dohm et les Juifs de Surinam. 1, 310; 
son ouvrage sur la réforme civile des 
Juifs et Zalkind Hourwitz, 1, 93. 

Dolabella et les Juifs, 8, 35 et n. 5. 

Dolça, nom roman d'une Juive de Nurem- 
berg, 2, 320; femme brûlée à VVissem- 
bourg, 4, 13; mère de Josef Haccohen, 
16, 40. 



Dolceto (Solomon), syndic des Juifs de 

Gorfou, 23, 70. 
Dôle (Juifs à) (xm e s.), 7, 4. note; 49, 3 

et 4; possesseurs du bourg de Marnay, 

7, 8 ; Juif de D. et Jean de Chàlon, 7, 9. 
Doliveira (Jacob), beau-frère d'Abraham 

d'Andrade, 2,116. 
Domasch (Juceff), Juif de Barcelone (1383), 

4, 62, 72. 
Domeuico Gerosolimitano. un des deux 

auteurs du Sefer haziqouq, 30, 260. 
Domestiques chrétiens au service des 

Juifs, 2, 279 ; 3, 99; 4, 40 ; 15, 138: 49, 

256: dans le ghetto de Ferrare, 3, 103: 

en Pologne, 3, 105. 
Domfront (Juifs de) et Jean saus Terre, 

3, 212. 
Domingo Rodriguez (Auto-da-fé de), 43, 

126. 
Dominicains, ordre cité dans Joseph le 

Zélateur, 3, 13; D. et Nathan l'Official, 

I, 231 ; procès entre D. et Juifs 1327), 

II, 257; D. et Ibn Gabirol, 41, 312: un 
général des D., en 1661, repousse l'ac- 
cusation du meurtre rituel, 18, 183 : D. 
nommés par des cxégètes juifs français. 



49. 38. 



Dominicus Puiol. Voir Maymo Vidal. 

Dominique de Jérusalem. Voir Poitevin 
Peitavi. 

Dominus, lils de Samuel Rose, Juif dis- 
puté par Philippe-le-Bel et son frère, 
2, 25. 

Domitien (Persécution des Juifs sous le 
règne de), 1, 36: D. et l'épopée de la 
guerre juive, 11, 163, note. 

Don, titre défendu aux Juifs des Baléares, 
4, 41. 

Donadiu y PuiGNAN. A Sonto Tomas de 
Aquino, 18, 152. 

Donatus, Juif expulsé de Saint-Quentin 
1215 , 20, 26. 

Don-Don (Moïse), rabbin de Salonique 
(xvi' s-), il, 100. 

Do)if/e (Juifs à), xm e s.), 14, 81. 

Donin de La Rochelle (Nicolas), Juif 
apostat sous Louis IX, 1, 111, 112: 
porte des accusations contre le Tal- 
mud, 1, 217; D. et les Extractiones de 
Talmud, 1, 219; ms. de la controverse 
de D. avec Vehiel de Paris, 1, 221 ; D. et 
l'attente du Messie, 28,153 ; D. et le mas- 
sacre des Juifs de l'Anjou, 29, 231: D. 
et la violation des engagements, 39, 79. 

Donin le Juif (Vente de la grange de) et 
de sa maison de Melun 1307), 2, 38. 

Donin (Rabby , Juif de Dijon (1306), 18, 
219. 

Doniot, Juif à Dijon après 1306, 48, 221. 

Donmeh. Voir Deuumeh. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



129 



Donnolo (Sabbataï). Voir Sabbataï Don- 

nolo. 
Dora, Dura, Juive de Carpentras (xrv* s.), 
38,106. 

Doria (Louis) avait des Juifs pour cour- 
tiers, 43, 294. 

Dormants (Eléments parallèles et origine 
de la légende des sept), 49, 190. 

Dornstetter (P.). Abraham, 45, 138. 

Dortmund (Massacres de Juifs à), 4, 11, 
26; (1349), 4,28. 

Dorvilliers et les Juifs de Surinam, 4, 130. 

Doscha, Juif de Majorque (1391), 4, 3S. 

Dosion dans les Abot de R. Natban, 42, 
30, 220. 

Dosithée et les Dosithéens, 42, 27; 43, 50. 

Dosithéens (Secte des) et le Midrasch, 42, 
28, 220; 43, 50. 

Dossa, fils de Saadia, et les Juifs de Kai- 
rouan, 50, 160. 

Dosthaï (R.) et le Dositbée des sources 
chrétiennes, 42, 29 et 224. 

Dosthaï b. Yannaï dans le Yalkout, le 
Tanhouma et le Talmud, 42, 31, 37, 224. 

Douane (Les impots et droits de) en Ju- 
dée, sous les Romains, 34, 192, 199. 

Doucette, Juive (xive s.), 8, 167. 

Douglas (G.). Isaiah one and Lis book 
one, an essay and an exposition, 31, 131 ; 
Book of Jeremiah, 48, 287. 

Douma, l'ange gardien des âmes, 25, 2, 6, 
11; 26, 69. 

Dounasch ben Labrat. Voir Ibn Labrât 
(Dounascb). 

Dounasch ben Tamim de Kairouan, com- 
mentateur du S. Yecira, 8, 126; D. et la 
grammaire hébraïque, 31, 303; D. et 
Tanhoum Yerouschalmi, 40, 133; D. et 
Ibn Baroun, 41, 237, n. 1; 42, 100. 

Doustan, nom des Dosithéens chez les 
Arabes, 42, 40. 

Doynues de Aquila, Juif disputé par Phi- 
lippe le Bel et son frère, 2, 25. 

Drach, directeur d'école, se convertit 
au christianisme (1819), A, 111, 172, 
195. 

Drach.man (Bernard). Die Stellung und 
Bedeutung des Jehuda Hajjug in der 
Geschichte der hebrâischen Grammatik, 
H, 276. 

Drada ou Druda, Juive de Manresa, 5, 
287. 

Dragon dans la Gnose, 38, 20; ieli. dans 
le Séfer Yecira n'est pas le d., 29, 63. 

Draguignan, Juif de Romans, 9, 245. 

Draguignan (Imposition des Juifs à) 
(1419), 41, 65. 

Drapiers juifs de Marseille, 46, 7, 46. 

Drayfous (Isaac), Juif de Paris (1756), 49, 
134. 



Dreifus (Wolf), rabbin de Endingen-Len- 
gnau, 46, 273. 

Dresde (Juifs à), 14, 128; 25, 226, 230; 
26, 260; Mendelssohn à D. en 1776, 5, 
294. 

Dresdner (Albert). Regesten zur Ge- 
schichte der Juden im frânkischen u. 
deutschen Reiche, 23, 147. 

Dreseman (Otto). Die Juden in Aachen, 
15, 134. 

Dreux (La direction de l'école talmudique 
de), en 1224, 46, 286; D. et Gournay, 
17, 154, 318; Abraham Ibn Ezra à fJ., 
17, 301 ; 34, 178 ; Juifs de D. à Pai'K 
1, 69. 

Dreydorff (J.-Q.). Quousque tandem? 
Ein ernstes Wort wider den alttesta- 
mentlichen Geschichtsunterricht , 45, 
138. 

DREYFUS (Abraham). Le Juif au théâtre, 

Act., XLIX. 
Dreyfus Ferdinand). Comment les Juifs 

sont devenus citoyens français, 41, 299; 

Misères sociales et études historiques, 

45,138. 
Dreyfus (J.). Adam u. Eva nach Auffas- 

sung der Midrasch, 31, 131. 
DREYFUSS (J.-H.). Discours présidentiel, 

Act., 46, i. 
Driver (S.-R.). An introduction to the li- 

terature of the Old Testament, 23, 150; 

Notes on the Hebrew text of the books 

of Samuel, 23, 150; A treatise on the 

use of the tenses in Hebrew, and some 

other syntactical questions, 24, 296; 26, 

142; A critical and exegetical commen- 

tary on Deuteronomy, 31, 131; The 

books of Joël and Amos (avec introd. 

et notes), 36, 309 ; Book of Genesis, 48, 

287. 
Droit syro-romain (Termes du) dans Exode 

Rabba, 2, 331. 
Dropsie (Moses-A.). The life of Jésus from 

and including the accusation until the 

alleged résurrection, 23, 150. 
Drosendorf (Massacre de Juifs à) (1338), 

4, 26. 
Drummond (James). Philo Judaeus, 16, 301 . 
Druses (Les théologiens) et les Prophètes, 

49,220. 
Drusius (Jean) et la langue hébraïque, 20, 

263. 
Dualia tantum en hébreu, 43, 214. 
Duarte Henriques, brûlé à Lisbonne (1647) 

49, 265. 
Dubno (Salomon) (Jacob Schweich et le 

grammairien ), 46, 271. 
Dubnow (S. -M.). Die jùdische Geschichte. 

Ein geschichtsphilosophischer Versuch 

9 



130 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



(traduit du russe par J. F. Berl), 36, 
309; (traduction anglaise), 46, 280.' 

DUCHESNE (Abbé L.). Note sur le mas- 
sacre des chrétiens himyarites au temps 
de l'empereur Justin, 20, 220. 

Duchesne (L.)- La question de la Pàque 
au concile de Nicée, 1, 307; 2, 157. 

Duchmann (Hermann), caution des Juifs 
de Haguenau, 2, 79. 

Duda de Banionville à Paris en 1296, 1, 
63. 

Duesterwald (Franz). Die Weltreiclie und 
das GottesreicM nach den Weissagun- 
gen des Propheten Daniel, 21, 307. 

Duff (Arcbibald). Old Testament theology, 
24, 296; 41, 282; The theology aiid 
ethic of the Hebrews, 46, 281. 

Duhm (B.). Das Buch Jesaia (trad. et 
annoté), 24, 297 ; Das Buch Hiob, 36, 
128 ; Die Entstehung des Alten Testa- 
ments, 36, 128; Die poetischen u. pro- 
phetischen Biicher des Alten Testaments 
i Psaumes , 41, 282; Das Buch Jeremia 
erklârt u. ùbersetzt, 43, 287; 46, 281; 
Die Gottgeweihten in der alttestament- 
lichen Beligion, 50, 272; Die bosen 
Geister im Alt. Testam., 50, 272. 

Duilesaut , de Florensac , contraint de 
payer la taille (1293), 3, 222. Voir Dieus- 
lossal. 

DUKAS (Jules). Lettres inédites écrites à 
Peiresc par Salomon Azubi, 11, 101, 
252; 12, 95; David de Pomis, apologie 
du médecin juif, 1, 145. 

Dulcia, Juives de Manresa et Besalu, 5, 
287, 288. 

Dulciorella (Le nom) chez les Juifs, 19, 
82. 

Dulion, Juif de Nantes (1712), 33, 92. 

Dulys, banquier juif sous Louis XV, 39, 
126. 

Dumas (B.). Pourquoi les Hébreux n'ont- 
ils pas eu de mythologie? 43, 287. 

Dumax (Abbé V.). Bevision et reconstitu- 
tion de la chronologie biblique et pro- 
fane des premiers âges du monde, IX, 
152; 24, 296. 

DuniNEr (J.-H.). Leeredenen gedurende het 
zomer semeMer 5661-62, 45, 138. Voir 

mrttn 

Duns Scot (Jean) et la littérature juive, 
18, 243; D. et la philosophie religieuse 
du judaïsme, 45, 140 ; D. et l'influence 
d'Ibn Gabirol, 35, 182; 41, 312, 313. 

Duperrut (F.). Qu'est-ce que la Bible? 38, 
289. 

Dura (Isaac), 10, 191. 

Duran. Voir Cémah D. 

Duran (Simon) et le Coran, 3, 136. 



Duran de Lunel (En). Voir Simon b. Jo- 
seph. 
Durand, accusé de meurtre rituel à Val- 

réas (1247), 7, 304. 
Durand Ancelhuti, Juif de Marseille (1492), 

9, 68. 
Durand d'Alais, chargé de présenter une 

protestation au viguier et au conseil de 

Marseille (1485), 46, 264. 
Durand de Bagnols, bailon des Juifs de 

Carpentras (1460), 12, 176. 
Durand de Sommières, propriétaire à 

l'Ile (Juiveries de Narbonne), 2, 50. 
Durand Duranti, fermier des revenus de 

la Chambre apostolique de Malaucène, 

6, 271. 
Durand-Gasselin (C). La conversion chez 

les Prophètes d'Israël, ses postulats, sa 

nature, 46, 281. 
Durand (Michel), Juif de Nantes, 17, 131 
Durand Nicholay, médecin venant succé- 
der à Dieulosal, en 1307, à Narbonne, 

2, 19, 21 et 47. 
Duranta du Barri (Le contrat de mariage 

de), Juive d'Arles (1446), 39, 105. 
Durantet de Malguer, tisserand à Taras- 

con, 39, 104, 
Duranton, Juif de Carpentras (xiv* s.), 12, 

42, 149; 
Duranton Meïr, Juif de Tarascon, 39, 99. 
Durckheim (Martyrs juifs à) (1349), 8, 

134. 
Durée, Juive expulsée de Saint-Quentin, 

(1245), 20, 26. 
Diïren, ville citée dans le Memorbuch de 

Mayence, 4, 24 et 27. 
Durieu (Louis). Le prolétariat juif en 

Algérie, 39, 143. 
DiiringJieim (Massacre de Juifs à) (1338), 

4, 25. 
Durinkheim (Persécutions en 1349 à), 4, 

27. 
Durlacher (L.). Joseph et ses frères, 15, 

134. 
Dury (John) (Pamphlet de) contre les Juifs 

(1655), 6, 101. 
Dusis équivaut à Dosithée, 42, 36. 
Dusseldorf (Beprésentation de la syna- 
gogue de) sur un ms., 47, 189. 
Duval (Isaac), Juif de la Martinique (1680), 

Raguel, sa femme, 2, 102, note et 116. 
Du Val (Jacob), fils d'Abraham Cohen, 2, 

115. 
DUVAL (Rubens). Origine et formation de 
la conjonction talmudique Ilmalé, 4, 
268; étymologies araméennes, 5, 106 ; le 
passif dans l'araméen biblique et le 
palmyrénien, 8, 57 ; notes sur la Pes- 
chitto, 14, 49, 277 : le mot araméen 
inttO, 29, 290. — C. R. : Palestine et 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



131 



Syrie (Bœdeker), 4, 157; le livre de Si- 
bawaihi (H. Derenbourg), 4, 158; The 
hebrew language viewed in the light of 
assyrian research (Fred. Delitzsch), 8, 
322); Granimatik des biblisch-aramaei- 
schen (Kautzsch), 9, 138; les comnien- 
taires de Abulfarag (Rahlfs), 15, 155. 

Du val (Rubens). Traité de grammaire 
syriaque. 3, 291 ; les dialectes néo- 
araméens de Salamas. Textes sur l'état 
actuel de la Perse et contes populaires, 
avec trad. française, 7, 295. 

Dyaya, Juif anglais, 3, 290. 

Dyheman et les dettes des Juifs de Ha- 
guenau, 2, 79. 

Dyrel (Isaac) et les dettes des Juifs de 
Haguenau, 2, 79. 



E 



Easton (M. G.). Illustrated Bible diction- 
nary and treasury of biblical bistory, 
biography, geography, doctrine and li- 
terature, 27, 279. 

Eau (Interdiction de boire de 1') l'après- 
midi, 25, 6. 

Ebedmélech. Voir Abimélech. 

Eben-Ezer identique à Khurbet Samwil,2, 
327. 

Eberbach (Martyrs juifs à) (1349), 8, 135. 

Eberly, Juif martyr à Endingen (1470), 7, 
299. 

Ebermansladt, ville citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 24. 

Ebern (Persécutions à) (1349), 4, 27. 

Ebert (Thomas), savant chrétien de Franc- 
fort (xvii siècle), traduit en latin le 
Mibhar ha Peninim, 20, 267. 

Ebiatar b. Elia, chef de Yeschiba en Pa- 
lestine (1085), 46, 201, n. 2; sa Meguilla 
provenant de la Gueniza du Caire, 48, 
160 et 166 ; E. en correspondance avec 
Meschoullam b. Mo'ise de Mayence, 48, 
165 et n. 3. 

Ebionites et christianisme, 5, 13 ; E. au- 
teurs des Pseudo-Clémentines, 46, 90. 

Eborensis (Flavius), poète né de parents 
juifs, 7, 298. 

Ebrieu — hébreu au xv* siècle, 4, 78. 

Ebstein (W.). Die Medizin im Alten Tes- 
tament, 43, 288. 

Ecclésiaste. Voir Bible, à ce mot. 

Ecclésiastique de Jésus.fils de Sirach (Décou- 
verte de fragments de l'original hébreu 
de l'), notes critiques sur ces textes, 32, 
303 ; 34, 1, 294 ; 35, 25, 29 ; 37, 210 ; 38, 



137, 306 ; 39, 1 et 177 ; 40, 1 et 253 ; 47, 
1, 31 ; notes sur xlix, 14, 42, 267 ; quel- 
ques citations de l'E. (dans le Testament 
de saint Ephrem, le Targoum Schéni 
d'Esther et le livre de Tobit), 44, 291 ; 
l'E. et lesjeûnes,47,162,n. 4; le titre de 
l'E. traduit en arabe, 43, 231; l'E. en Ba- 
bylonie au iv" s., 42,271; l'origine du 
texte hébreu de l'E., 38, 306; E., i, 4, 
50, 269 ; notes sur l'auteur de l'E., 35, 
19 ; le nom de l'ouvrage, 35, 20 ; ses di- 
verses recensions, 35, 22 ; notes critiques 
sur le texte de l'E. (d'après les versions), 
35, 48. — Voir Cowley et Neubauer, Gas- 
ter, Grimme, Herkenne, Kùnig, Is. Lévi, 
Margoliouth, Peters, Schecliter etTaylor, 
Schlatter, Schlœgel, Smend, Strack. 
Ecclésiastiques chrétiens et savants juifs 
(xvir» s.,) 13, 262 ; e. et prêts des 
Juifs, 15, 31. 
Echa. Voir Bible, à ce mut. 
Echa rabbati (Les deux sources du Mi- 
drasch) et son Age, 7, 291 ; notes sur la 
guerre juive dans E., 46, 83, n.2; E. pu- 
blié d'après les deux mss. de Rome et du 
British Muséum, 39, 137; commentaire 
de l'E. r. sur Ezéchiel, ix, 4, 42, 211 
et 216; citation de l'E. dans le Yalkout, 
25, 45 ; l'E. et la supériorité des Juifs, 1 1 , 
218; l'E. et les Athéniens à Jérusalem, 
40, 83. 
Echelle (L'àne et 1'), 43, 9. 
Echelles du Levant (Juifs des), 12, 268. 
Eck (Jean), élève d'Elia Levita, 20, 261 ;. E. 
et le meurtre rituel de Waldkirch (1503), 
44, 129. 
Eckenrnuhl, localité citée dans le Memor- 

buch de Mayence, 4, 24. 
Eckstein (A. D.). Geschichte der Juden im 
ehemaligen Fùrstbistum Bamberg, 38, 
289. 
Ecole (Juifs à) en 1277, 12, 41 et 42. 
Ecoles juives au xm e s. à Narbonne, Orlé- 
ans, Toulouse; préoccupations hygiéni- 
ques dans la construction des e. et 
indices d'un enseignement profes- 
sionnel, 2, 17 et 18 ; agrandissement 
des é. juives à Rome (1735), 3,102; é. 
juives et Philippe le Bel, 3, 221; ce roi 
donne celles de Paris à son charretier, 
2, 47; vente en 1308 d'autres é. à Nar- 
bonne, 2, 51, 52; à Dun-le-Roi, 2,54; 
à Lyzi-en-Mulcien, 2, 56; à Toulouse 
(1311), 2,66; é. juives du moyen âge, 
leurs règlements 2, 159; é. juive 
à Paris (xm e s.), 38, 249; à Arles, 
(1407), 41,70; a Marseille, 9, 70; 46, 6, 
25, 31; é. j. en Italie (xvn e s.), où l'on 
place des poésies à la muraille, 4, 122; 
les marranes en fondent à Amsterdam 



132 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



et à Rotterdam, 32, 90; é. israélites en 
Russie (1880), 2, 140; histoire des é. 
consistoriales et communales israélites 
de Paris (1809-1883), A, III, 165. 

Ecriture des inscriptions juives d'Italie, 1, 
135; les Arabes n'ont pas appris lé. 
des Juifs, 5, 204; é. hébraïque, terme 
de comparaison dans la poésie de l'an- 
cien Islam, 43, 13. 

Ecriture (Sainte). Voir Bible. 

Edel, nom juif dans un ms. de Bàle, 5, 
251. 

Eden, mythe commun aux Orientaux, 6, 
135. 

Edersheim (Alfred). History of Judah and 
Israël, 14, 124; La société juive à l'é- 
poque de Jésus-Christ (traduit par Gus- 
tave Roux), 32, 293 ; (avec Ginsburg) 
L'Orient et la Bible, l'Israélite de la 
naissance à la mort ^traduit par Clément 
deFaye), 32, 296. 

Edesse (Juifs à), en 500, 6, 137. 

Edom, identifié à Esaû, 39, 33; E. et 
Rome, dans le Talmud et la Peschitto, 
1, 109, n. 1; 14, 49; 33, 189; E. ou les 
colonies iduméennes, ouvrage de Pierre 
Le Loyer, 29, 229. 

Edomites (Les généalogies des) et le toté- 
misme des Hébreux, 45, 18. 

Edouard I (La rouelle sous), 7, 97; E. 
chasse des Juifs d'Angleterre (1290), 6, 
97; les Juifs de Gascogne (1280), 11, 79. 

Edouard II et Maître Elie, 28, 316; E. 
chasse les Juifs d'Aquitaine, 11, 80. 

Edouard III et les Juifs de la Guyenne, 11, 
81. 

Edouard, comte de Savoie, et les Juifs, 8, 
235. 

Edouyot (La Mischna d') et Akabia b. 
Mahalalel, 41, 31. Voir Talmud. 

Edréi (Moïse), earaïte, a pillé les poètes 
rabbanites, 32, 285. 

Efod (Origine de 1'), 7, 302. 

Efodi. Voir Profiat Duran. 

Egara (Inscription d'j, 5, 123. 

Eger (Massacre de Juifs à), 4, 26. 

Eggenburg (Massacre de Juifs à) (1338), 
4, 26. 

Egica (Inscription juive de l'époque d'), 
19, 76. 

Egine (Inscription dans l'île d'), 25, 159; 
archisynagogue à E., 7, 165. 

Eglise primitive et synagogue, 14, 33; la 
politique de l'E. envers les Juifs, 17, 
214; son mépris des Juifs, 3, 49; E. et 
relations entre Juifs et chrétiens, 27, 
19; l'E. et l'émancipation des Juifs, 1, 88; 
le mot é. dans le Talmud, 8, 279; l'E., 
Melchissédec et le Judaïsme, 5, 1 ; l'E. et 
la fixation de la Pâque, 2, 157; l'E. afri- 



caine, la Bible et s. Cyprien, 42, 132 e 
153; premières é. et synagogues, 12, 
243 ; 13, 60; l'é. du Corpus Christi, à 
Ségovie, est une ancienne synagogue, 
39, 209; Juifs obligés de se rendre à 
l'E. à Gènes (1662), 2, 330. 

Eglon (Emplacement d'), 34, 59. 

Egypte (Histoire de l'ancienne), 30, 139; 
époque de la sortie d'E. et durée de l'es- 
clavage ; itinéraire des Juifs à la sortie 
d'E., 19, 187, 203; 2, 327; sortie d'E. 
illustrant les sarcophages cbrétiens, 14, 
217; profanation des sarcophages d'E. 
15, 111; religion de l'E. et des Sémites, 
4, 293 ; abaissement de l'E. dans Deu- 
téro-Zacharie, 2, 332; les reines d'E. 
associées à la puissance royale dans l'E. 
ptolémaïque, 39, 170 ; date de l'établis- 
sement des Juifs dans l'E. ptolémaïque, 

45, 161 ; Juifs dans l'E. hellénisée, 
17, 236 ; documents relatifs aux Juifs 
d'E., 37, 218; discussions entre Juifs et 
Samaritains d'E. sur la valeur de leurs 
sanctuaires palestiniens, 36, 12 ; Juifs 
en E. avant l'ère cbrétienne, 30, 163 : 
l'expédition de César en E. inspire le 
récit des faveurs accordées par Alexan- 
dre le Grand aux Juifs, 36, 21 ; le sou- 
venir de la sortie d'E. l'appelé après la 
destruction du Temple, 31, 187 et 194; 
documents concernant la révolte des 
Juifs d'E. sous Trajan, 1, 42, note ; 
secte des Dositbéens en E., 42, 39; 
les prières en faveur des morts et les 
Juifs d'E., 41, 168 et 169; E. suze- 
raine de la Palestine, 21, 49 ; le Nagid 
d'E. indépendant de la Babylonie (de 
985 au xii 6 s.), 25, 273; rapports des 
Juifs d'E. avec les académies babylo- 
nienne et palestinienne, 48, 160, 169 ; 
50, 145 ; Juifs d'E. sous les khalifes fa- 
timides, 48, 145 ; Juifs y faisant des 
voyages d'affaires au moyen âge, 2, 161 ; 
Juifs d'E. (xiv e s.), 30, 9^ n. 2 ; 31, 212 ; 
signe distinctif imposé aux Juifs d'E., 
28, 296 ; voyage de Raschi en E., 1, 141 ; 
un papyrus biblique provenant d'E., 

46, 212 ; l'art dans l'antique E., 8, 153 ; 
Arabes et E., 9, 6. Voir C. Niebuhr, 
Sayce, Spiegelberg. 

Egypte (Petite), rue des Juifs à Mâcon, 5, 

104, note. 
Egyptologie et géographie syro-phéni- 

cienne, 21, 65. Voir F. de Moor. 
Ehrenpreis (M.). Kabbalistische Studien. 

Die Entwickelung der Emanationslehre 

in der Kabbala der XIII. Jahrhundert, 

32, 293. 
Ehrentheil (M.). Jùdisches Familien- 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



133 



, Buch, 3, 291 ; Der Geist des Talmud, 

16, 301. 
Ehnheim (Plaintes des Juifs contre la ville 

d') (1515), 16, 97. 
Ehrlich (A.-B.). Die Psalmen, 50, 272. 

Voir iuiu:dd Nnp?3- 

Ehrlich (Moriz). Konigthum u. Staatswe- 

sen der alten Hebràer, 20, 152. 
Ehrmann (H.). Thier-Schutz und Men- 
sclien-Trutz, 11, 277; Durch's Jahr. Es- 
says ùber die gehobeuen Momente des 
jùdischen Pflichtlebensin allen Monaten 
des Jahres, 43, 288. 
Eibeschutz (Jonathan) (Querelle d'), 8, 
300 ; E. postulant, puis rabbin à Metz, 
8, 273; 12, 283 ; E. à Prague en 1741, 
15, 160 ; E. et Sabbataï Gevi, 35, 267, 
n. 2 et 276 ; philosophie et lettre d'E., 
21, 305; 23, 147. 
Eichthal (Gustave d'). Sur le nom et le ca- 
' ractère dn Dieu d'Israël, Iaveh, 1, 307; 
théorie et doctrine religieuse de Socrate, 
2, 310; mélanges de critique biblique, 
14, 124; 15, 153 ; E. et Olinde Ro- 
drigues,31, 264, 266. 
Eicken (Heinrich von). Geschichte und 
System der mittelalterlichen VVeltan- 
schauungen, 18, 152. 
Eîfa et Abimi, « Gens subtils de Poumbe- 
dita», et les fils de Rehaba, 39, 192 et 
193. 
Eiguelina, massacrée à Blois, 4, 12. 
Einhord. Voir Horn (Edouard). 
Einsiedeln (Recueil d'inscriptions du cou- 
vent d 1 ), 1, 35. 
Einstein (Berthold). R. Josef Kara und 

sein Commentar zu Kohelet, 14, 124. 
Eischtàdt (Persécution à) en 1298, 4, 24; 

40, 236. 
Eisenach (Persécutions en 1349 à), 4, 28. 
Eisenmenger et les Juifs, 1, 247 ; 8, 309. 
Eisenstadt (M.). Ueber Bibelkritik in der 

talmudischen Literatur, 30, 130. 
Eisik Wérd (Isaac b. Jacob Juda), rabbin 

de l'Alsace, 41, 123. 
Eislek (Leopold). Beitiâge zur rabbini- 
schen Sprach und Alterthumskunde, 21, 
307; 23, 150. 
Eisler (Moi*.). Vorlesungen ùber die 
jùdischen Philosophen des Miltelalters. 
(Exposé des idées et systèmes de Lévi 
b. Gerson, Hasdai Crescas et Albo), 7, 
296 ; Az erdélyi Zsidok multjabol (Aus 
der Vergangenheit der Juden in Sieben- 
bùrgen), 45, 138. 

Eislingen (Massacre de Juifs à), 4, 26. 

ELsea de Mysie (Communauté juive à), 12, 
239. 

Elagabai (Culte d'), 3,144; la pierre d'E. et 



le dieu Hadad, 3, 304; E. et l'Antonin 
du Talmud, 3, 132. 
El- A marna (Géographie des tablettes d';, 

43, 161. 
El-Arak = Ophra, patrie de Gédéon, 3, 

306. 
Elazar Allouf et Anan, 45, 192. 
ElazarEzobi, rabbin, 1, 73. 
Elazar b. Isaac, Juif de Montaurio (1053), 
4, 227. 

Elazar b. Jacob, auteur de Middôt, 6, 42. 

Elazar b. Kalir le Paitan. Voir Kalir. 

ELBOGEN (I.). Les «dinim» de R. Pé- 
reç, 45, 99 et 204. 

Elbogen (I.). Die neueste Konstruction der 
jùdischen Geschichte, 45, 138 ; Ge- 
schichte des Achtzehngebets, 46, 282; 
Glossaire hébreu-italien d'expressions 
philosophiques (xm e s.), 47, 143; Die 
Religionsanschauungen der Pharisâer 
mit besonderer Berùcksichtigung der 
Begritt'e Gott und Mensch, 48, 283. 

Elchanan Paulus Pragensis et l'Index, 9, 
128. 

Elchy. Voir Elhy. 

Eldad le Danite (La qualité de Garaïte d') 
n'est pas prouvée, 7, 195 ; son livre, 
3, 295 ; il n'est pas l'auteur du livre qui 
porte son nom, 2, 318 ; E. et le Rabba 
Rabbati, 17, 317 ; E. et Raschi, 47, 53 ; 
la lettre d'E. sur les dix tribus, 23, 144: 
25, 30. Voir D.-H. Mùller et Abr. Eps- 
tein. 

Eléazar (Monnaies frappées au nom d'), 
15, 59; 16, 168, n. 2 ; 17, 43, note; 18, 
301; 36, 198. 

Eléazar, Juif de Galilée, et Izate, 50, 2. 

Eléazar (R.). Voir Eléazar b. Pedat. 

Eléazar Aschkenazi, auteur d'un ouvrage 
sur les mystères du Pentateuque (1364), 
14, 295. 

Eléazar b. Ascher ha Lévi, auteur du 
Se fer Hazikhronoth, 35, 241, n. 2. 

Eléazar b. Azaria et les trois branches de 
la tradition, 38, 215. 

Eléazar b. Harsom et l'Eléazar Hakkohcn 
des monnaies de Barkokhba, 36, 198. 

Eléazar b. Irai et Eléazar Hakappar, 37, 
60, 303 ; son livre de Sagesse, 35, 24 ; 
42, 270 ; cité par Saadia, 40, 30. 

Eléazar b. Juda raconte les massacres des 
Juifs à Mayence (1187), 26, 184. 

Eléazar b. Kalir. Voir Kalir. 

Eléazar b. Mattatia et le séjour d'Abraham 
Ibn Ezra à Dreux, 17, 302. 

Eléazar b. Mosché Hadarschan, arrière pe- 
tit-fils de Samuel le Pieux b. Calony- 
mos, 7, 63. 

Eléazar b. Pedat, considéré comme juge, 
39, 49; E. interprète de songes, 27, 



134 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



141 ; aggada sur ce rabbin, 8, 43 ; E. et 
Ben Sira, 39, 4. 

Eléazar b. Poéra et Alexandre Jannée, 35, 
218, 221. 

Eléazar b. Sadoc de Jérusalem (Inhumation 
du père d'), 46, 75. 

Eléazar b. Simon b. Yohaï (Surnom d'), 
38, 69 et 229 ; la justice en Palestine 
d'après E., 39, 45. 

Eléazar b. Yosé et les « Sages du Sud», 
ce qu'il entend par cette expression, 44, 
138. 

Eléazar de Modin (Paroles d') dans Aboth 
et les Ebionites, 46, 90, n. 2; E. dans la 
Mechilta et Aboth, 46, 279 ; 50, 301. 

Eléazar de Worms, apparenté àRaschi, 7, 
76 ; 26, 133 ; E. et le Yerouschalmi, 46, 
155; ses gloses françaises, 42, 58, n. 3 ; 
E. et Calonymos de Lucques, 49, 148. 

Elégie (Etude sur 1') hébraïque, 3, 309 ; lé. 
du Vatican, sur l'auto-da-fé de Troyes, 2, 
199 ; é. de Graziani (Abr.-Joseph-Salo- 
mori), 4, 115 et 117 ; é. d'Abba Mari, 4, 
205 ; é. de Mosé Zaccout sur Saiil Mor- 
teira, 37, 112 ; é. de David b. Aron Ibn 
Housseïn sur les souffrances des Juifs au 
Maroc (1790), 37, 123 ; é. sur des rabbins 
martyrs composée par Samuel b. Ascher 
Halévi (1428), 47, 307. 

Eléonore, femme d'Hercule I", et les Juifs 
d'Espagne, 20, 38. 

Eleusis (Mystères d') célébrés à Jérusalem, 
36, 317. Voir Venetianer. 

Elhanan. Voir Elchanan. 

Elhanan b. Isaac de Dampierre, le Tossa- 
fiste, mort martyr d'après Azriel Tra- 
botto, 4, 211 et 221 ; ses Tossafot, 43, 
282; 45, 208, n. 2. 

Elhanan b. Schemaria correspond de Kai- 
rouan avec Haï, 48, 161 ; 50, 164. 

Elhanan da Fano de Bologne à la réception 
de Charles de Gonzague I er , 35, 84, n. 3, 
85. 

ElHarrah (Voyages dans 1'), 2, 327. 

Elhorst (H.-J.). De profetie van Amos, 
41, 283. 

Eli, chef d'école, maître de David Alroï, 
4, 190. 

Elia Bahour. Voir Levita (Elias). 

Elia b. Ebiatar, gaon à Fostàt. Voir Elia- 
hou Hacohen. 

Elia b. Menahem de Nola. Voir Eustachio 
(G. Paolo). 

Elia Hacohen (La lettre d') à Jacob b. 
Joseph, 47, 139. 

Elia Hayyim b. Benjamin de Genazzano, 
auteur d'une controverse sur le péché 
originel, 34, 311 ; soutient une contro- 
verse contre le moine Francisco de 
Aquapendente, à Orvieto, 40, 189. 



I 



Eliab de Bray, fds dlsaac de Bray, 49, 
45. 

Eliahou. Voir Elyahu. 

Eliahou de Troyes, cité par Joseph le Zé- 
lateur, 3, 4. 

Eliahou Hacohen b. Ebiatar, descendant 
de Gaonim de Fostàt, 30, 235 ; 48, 170. 

Eliahou Hazzakenb. Menahem (Les Azha- 
rot d') et lesHalakhot Guedolot, 5, 28 
et 34. 

Eliahou le Saint, frère de Joseph le Zéla- 
teur, 1, 245. 

Eliahou (R.), auteur de la préface de Jo- 
seph le Zélateur et compilateur de son 
recueil, 1, 226; 3, 4 ; E. et l'enseigne- 
ment de Yomtob de Joigny, 1, 234. 

Eliahou Zoutta (Séder) et les Samaritains, 
43, 66. 

Eliaix, Juif de Perpignan (xin 6 s.), 15,22. 

Eliakim (R.), maître de Juda b. Eléazar, 
50, 50 et 51. 

Elian ou Elion, martyr d'Endingen (1470), 
7, 299. 

Elias, banquier juif de Vesoul, 7, 8-14. 
Voir Héliot. 

Elias b. Salomon Corcos à Rome en 1578, 
10, 185. 

Elias Biget (Sir) cité dans le Hadar Zekè- 
nim\ 49, 44. 

Elias de Nisibis, chronographe syro-arabe, 
et les Juifs, 10, 266; E. et la querelle 
de Ben Méir, au sujet du calendrier, 42, 
178, n. 2. 

Elias (Joseph), Juif de Paris (1756), 49, 
132. 

Elias Levita. Voir Levita (Elias). 

Eliatz, à Strasbourg, puis à Haguenau en 
1371, 6, 231. 

Elie (Le feu d'), 1, 188 et 194; la vi- 
sion d'E. en éthiopien, 3, 304; l'enlè- 
vement d'E. et Abbahou, 1, 206, n. 6 ; 
E. dans le rituel, 2, 290 ; son rôle dans 
l'Apocalypse, 1, 110 ; son incarnation 
dans le Sabbatéisme, 35, 277 ; E. et 
Mardochée. 47, 171; E. dans les cata- 
combes chrétiennes, 14, 225 ; son rôle 
dans les légendes, 48, 277. Voii E. Fer- 
dinand. 

Elie b. Berachia Ha-Nakdan copia les 
Mischlé Schoualim de son père et sert 
ainsi à déterminer l'époque de ce der- 
nier, 46, 287. 

Elie b. Joseph Xabillo de Nola, médecin, 
traducteur hébreu d'Aristote, 5, 292 ; 
35, 296. 

Elie b. Menahem. Voir Eustachio (G P.). 

Elie b. Moïse Baschiaçi, Caraïte, auteur 
d'un Séfer Hamiçwot, 8, 75. 

Elie b. Salomon b. Yehouda, gaon de l'aca- 
démie palestinienne (1062), 48, 165. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



135 



Elie 1). Samuel da Consigli (Sonnet «le 
Moïse Hayyim Luzzatto sur), 39, 134. 

Elie b. Yehouda le Pieux de Paris est cité 
par Azriel Trabotto, 4, 211, 220. 

Elie Cesana (Sonnet inédit de Luzzatto en 
Tlionneurd'), 39, 134. 

Elie del Medigo. Voir Del Medigo. 

Elie de Nlsibis. Voir Elias de Nisibis. 

Elie de Pologne et Sabbat aï Cevi, 26, 217. 

Elie l'ancien b. Menabem du Mans, 29, 
230. 

Elie le Français, tué à Ortenbcrg (1243), 
37, 156. 

Elie le Hazzan, b. Joseph, massacré à Nu- 
remberg (1298), 4, 22. 

Elie (Maître) et Edouard II, roi d'Angle- 
terre, 28, 316. 

Elie (R.) de Paris, adversaire de R. Tarn, 

5, 276. Voir Elie b. Yehouda. 

Elie Sabbat, médecin en Bourgogne (xi V e s.), 

49, 259. 

Eliet le Borgne de Vesoul (1348), 49, 9. 

Eliézer, mentionné par Simson de Sens et 
Isaac l'Ancien, 7, 42 et n. 6. 

Eliézer b. Aaron, rabbin de Bourgogne, 6, 
227 ; auteur des Schaaré Hapanim (?), 
7, 47. 

Eliézer b. Abraham de Castoria, 1, 314, 
note. 

Eliézer b. Elia de Padoue, illustrateur du 
Pentateuque, 22, 292. 

Eliézer b. Elie Aschkenazi, rabbin de Cré- 
mone (1576), 10, 185; 33, 318. 

Eliézer b. Gabriel de Padoue, 10, 185. 

Eliézer b. Hanoch (Excommunication d' , 
41,39, 40. 

Eliézer b. Hyrcanos et Gamliel H, 12, 70 ; 
sa discussion avec R. Josué sur les con- 
ditions de l'avènement du Messie, 35, 
282 ; ses relations avec les judéo-chré- 
tiens, 35, 21 ; E. et Jacob de Kephar 
Sechania, 38, 43 et 198 ; E. le 4 e Ezra, 
11,292; son Pérek, 2, 139 ; six recen- 
sions du Maassé d'E., 3, 295; E. et 
le pain des Samaritains, 43, 63 ; E. à 
Antioche, 45, 40 ; E. dans la Mekhilta, 

50, 301 ; E. et Ketia b. Schalom, 50, 

6. Voir Pirké, 

Eliézer b. Immanuel, rabbin à Tarascon 
(1283), 39, 96. 

Eliézer b. Isaac de Worms (Lettre d') à 
Juda b. Isaac sur les communautés 
hongroises, 2, 143; son testament reli- 
gieux et moral, 2, 159. 

Eliézer b. Jacob et les unions entre la 
classe nO"»3> et les prêtres, 2, 325. 

Eliézer b. Joël Halévi. élève de Simson 
«le Sens, 4,211; 6, 186. 

Eliézer b. Joseph, chef de l'école et mar- 
tyr de Chinon (1321), 29, 300. 



Eliézer b. Juda, massacré à Nuremberg 

(1298), 4, 22. 
Eliézer b. Nathan, auteur du Çofnat Pan- 
nèah, relation hébraïque des persécu- 
tions .juives pendant la première croi- 
sade, 1, 238, n. 5; 4, 1; 25, 189. 
Eliézer b. Salomon Corcos (Rome, 1578), 
10, 185. 

Eliézer b. Samuel, imprimeur, et le texte 
de Maïmonide, 36, 121. 

Eliézer b. Yosé Haguelili (Les 32 rèulrs 
d'interprétation de), 36, 150; E. et la 
Guematria, 47, 313. 

Eliézer de Beaugency (Gloses d'), 42, 56. 

Eliézer de Metz et les Dinim de R. Péreç, 
45, 209. Voir 2"WP 'O 

Eliézer de Sens, contemporain de R. Tarn, 
6, 173. 

Eliézer de Volterra, gendre de Yehiel de 
Pise par sa femme Hanna, 29, 142; 34, 
309. 

Eliézer Hakappar (Sur le nom d') et son 
chapitre dans le traité Dérekh. Éreç, 
36, 32, 205,214; 37, 59 et 299. 

Eliézer le Grand b. Isaac (?), 1, 314; b. 
Juda(?), sa consultation, 49, 231 et n. 3. 

Eliézer Lipmann b. Zekel Meyer, rabbin 
à Ribeauvillé, 41, 125. 

Eliézer Toledano, imprimeur à Lisbonne 
(1489), 36, 121. 

Elihou b. Barachèl, son rôle dans le livre 
de Job, 1, 5. 

Elim et l'endroit (Panchaea) où appa- 
raît le Phénix, 46, 174. 

Elionœus (Le nom propre), 42, 45. 

Eliot Joseph, de la Haye, vend à Avignon 
un ms. du Mischné Tora (1351), 36, 66. 

Eliot (George). Daniel Deronda, 3,291; 

28, 300. 

Eliphaz dans le livre de Job, 1, 1. 
Elisabeth (sainte) de Portugal (Légende 

du page de), 47, 206. 
Elischa (Le pays d') == l'Hellas, 13, 4 et 

14; E.,Riphat et Tarschisch, 17, 161. 
Elischa b. Abouya, auteur du Se fer Yecira 

29, 76; E. et les Sifrè Minim, 38, 202; 
E. et Faust, 49, 203, n. 5. 

Elischa (R.), Caraïte (?), 5, 209. 

Elisée (Les « Orot » d'), 11, 294; E. dans 
Jésus b. Sira, 35, 28; E. sur les sar- 
cophages chrétiens, 14, 226. 

Eliyahu Baal Schem, petit-fils de Josel- 
mann, 5, 103. 

Eljakim Gôtz b. Méir, rabbin d'Hildes- 
heim, 20, 277. 

Elk (Julius). Die jùdischen Kolonien in 
Russland, 13, 142. 

Ella, femme de Jacob b. Yehosiphyah, 
4, 19. 



136 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Ellenberger (Heinrich). Die Leiden u. 
Verfolgungen der Juden und ihre Be- 
schûtzer in chronologischer R.eihenfolge 
von Pharao bis zur Gegenwart, 3, 292; 
Chronologische Reihenfolge der heili- 
gen jùd. Tradition, 6, 290. 

Ellène, fille de Jacob, massacrée à Nurem- 
berg, 4, 23, 

Ellesbeaïos et Dhou Nowàs, 18, 18, 20, 
173. 

Ellion de Carcassonne, Juif séjournant à 
Montpellier (xvnr 5 s.), 33, 286. 

Ellwangen (Persécutions à) en 1349, 4, 
27. 

Elue (Juifs expulsés d'), 15, 142; 16, 
196; Astruc, fils de Vidal d'E. (1278), 
16, 28. 

Elobiste. Voir Bible. 

Elonites, tribu, et le totémisme cbez les 
Hébreux, 45, 15. 

Eltville (Persécutions à) en 1349, 4, 27; 
8, 135; 

Elucidarius Carrninum et historiarum , 
imprimé en 1507, a des caractères hé- 
breux, 3, 85. 

Elul et Ischtarit, 3, 187. 

Elvire (Le concile d') et les relations des 
Juifs et des Chrétiens, 3, 100. 

Elyes Doucette, dans le rôle de Paris 
(1296), 1,64. 

Elyes (Mestre) le Vesk, médecin de Lon- 
dres (1280), 18, 259. 

Emancipation (L') des Juifs devant la 
Société royale des Sciences et des Arts 
de Metz en 1787 et M. Rœderer, 1, 83. 

Emanuel. Voir Immanuel. 

Emanuel Porto (Deux lettres d), 43, 133. 

Emanuel Filibrrto de Savoie et les Juifs, 
5,223. 

Emanuel, voivode de Moldavie (1591), 8, 
290. 

Emanuel b. Jonathan de Rimini, Juif de 
San-Marin (1369), 48, 242. 

Emanuel b. Raphaël Calvo et Moïse Hay- 
yim Luzzatto, 39, 134; sa promotion 
au grade de docteur célébrée en poésie, 
39, 317. 

Emanuel de Reç (Reggio), nom de Mena- 
hem Azaria di Fano, 36, 108. 

Emanuel de Sanfus (Zantus), piètre des 
marchands portugais (1619), 22, 168. 

Embolismiques (Règle pour déterminer 
les années), 18, 91. 

Embron (Jacob et Salomon), Juifs ex- 
pulsés d'Espagne (1492), 9, 70. 

Emden (Jacob) (Autobiographie d), 36, 
118; E. et Sabbataï Cevi, 34, 305; 
35, 267, n. 2. 

Emek Habbakha, ms., 16. 51 ; ses récits 
sont dignes de foi, 4, 91. 



Emersdorf (Massacre de Juifs à) (1338), 
4, 26. 

Emesse (Serment des Juifs d'), 45, 7. 

Emmails serait Brit-Muzza, 3. 306. 

Emmelina, Juive expulsée de Saint-Quen- 
tin (1245). 20, 26. 

Emmerich (Metz, 1739), 50, 258. 

Empédocle et le livre de Ben Tigla, 3, 
117; le Pseudo-E. source d'ibn Gabirol, 
41, 309 ; dans Joseph Ibn Saddik, 46, 
317. 

Empoisonnement (Accusation d') des fon- 
taines par les Juifs lors de la première 
croisade, 25, 199. Voir puits. 

E)npoli (Juifs d') et Moïse b. Tsmaël de 
Rieti, 26, 91. 

Emrich Szerenosès. baptisé, bienfaiteur 
des Juifs de Hongrie, 2, 143. 

Enantiosémie (Le problème de l'j, 31, 298 

Enarratio Apologica, titre de 1' « Apo- 
logie du Médecin Juif » dans l'édition 
de 1588, Venise, 1, 146. 

En Astruc. Voir Abba Mari. 

En Baki (Le Yerid d') et Héliopolis, 43 
193. 

En Bonet Abram. nom de Yedayah Penini, 
3, 235. 

Encabezamiento, impôt sur les Juifs de 
Castille, et la statistique des Juifs de ce 
pays, 14, 162, 164. 

En Cresi'as d'Avrengali. Voir Mordekhai 
b. Isaac Ezobi. 

Encyclique (L'j Providentissimus et les 
catholiques anglais et américains, 28, 
306. 

Encyclopedia (The jewish) 43, 291; 45, 
138; 46, 282; 48, 287; 50, 272. 

Encyclopédie Pahad Yihak, 12, 307; e. 
talmudique, 13, 132. Voir Aron Azriel, 
Cheyne et Black, Hamburger, Lichten- 
berger. 

Encyclopédie (L') et les Juifs, 8, 141 et n. 1 

Encyclopédie des sciences religieuses, 2 
310; 4, 149; 5, 293; 13, 132. 

« Encyclopédie méthodique » (L') et les 
Juifs de Paris en 1791, 23, 86. 

Enczko (Rabbi) Juif de Prague (1622), 
29, 140. 

Endinqen (Juifs à), 13, 62; 46, 269; per- 
sécutions à E. (1349), 4, 27 ; prétendu 
meurtre rituel à K. ; martyre de trois 
Juifs à E. (1470), 7, 299 ; 16, 236; la 
famille de Joselmann est impliquée 
dans l'accusation de meurtre de chré- 
tiens à E., 16, 95. 

Enespia, Juif espagnol, 48, 144. 

Enfants (La présence des) à une excom- 
munication, 43, 52 ; le cycle des légendes 
relatives à l'e. juif baptisé par une image 
de la Vierge, 48, 82. Voir Guardia. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



137 



Enfantin et Olinde Rodrigues, 31, 262, 
264, 266. 

Enfer (L'j etles Juifs d'après le Talmud, 3, 
52 ; e. assyrien, 1, 309. 

Enforadada (Samuel), Juif chassé d'Espa- 
gne (1492), 9, 70. 

En Gannim (Emplacement d'), 34, 54. 

Engel (Moritz). Die Lôsung der Paradies- 
frage, 10, 270. 

Enoelremper (W.). De Saadia? Gaonis 
vita, bibliorum versione, hermeneutica, 
36, 128 ; Saadja Gaon's religions- phi- 
losophisehe Lehre ûber die heilige 
Schrift (trad. et commentaire de l'A- 
manàt), 48, 288. 

Esgert (T). Der betende Gerechte der 
Psalmen, 45, 138. 

Enghien (La maison de Jonathas à), 7, 118. 

Enol^nder (M.). Die auffallend hâufigen 
Krankheitserscheinungen der jùdischen 
Rasse, 45, 138. 

English Levant Company et les Juifs, 5, 
313. 

Enguerrand de Coucy et ses Juifs (1228;, 
3, 213. 

Enigme (L'_) chez les Hébreux, 6, 301 ; 
e. en vers dans un manuscrit, 20, 143. 
Voir Wùnsche. 

En Jacob de Jacob b. Habib, 2, 323. 

Enjosé (Le nom d') chez les Juifs de Per- 
pignan, 38, 108. 

Enluminure de la Bible par les Juifs, 38, 
310; e. de la Haggada, 38, 74; e. d'un 
Mahzor, 48, 230. 

Ennery (Juifs d) xv* s.), 50, 113. 

Ennery (Marchand). Dictionnaire hébreu- 
français, 24, 296. 

Enoch (Hémistiche de l'Ecclésiastique con- 
cernant), 42, 267 ; son ascension et celle 
de Jésus, 1, 206; 5, 3 ; la légende d'E. 
chez les Juifs, 6, 133. 

Enoch (Le livre d') trad. par W. R. Morlill 
avec introd. et notés de H. Charles, 32, 
292; le livre d'E. traduit de l'éthiopien 
en hébreu, 25, 123; fragments grecs 
du livre d'E., 25, 141 ; l'âge de la com- 
position du livre, 26, 147 ; le livre d'E. 
et le calendrier des Hébreux, 3, 141 ; 
ce livre et le calendrier octaétéride, 18, 
90, n. 2; l'année et ce livre, 22, 11; 
ce livre et les Pirké de R. Eliézer, 43, 
70; E. et Daniel, 14, 20; E., Daniel et 
le roi de Tyr, 42, 10 n. 3 ; le Messie 
et ce livre, 23 , 37. Voir Bonwetsch, 
Charles, Flemming, Radermacher. 

Enoch Joseph \ Das Achtzehngebet, 15, 
134. 

Enosch (Moyse), de Ribeauvillé ^1765 ), 
A, n, 164. 



Enrique et les massacres de Cordoue 
(1391), 43. 124; E. et l'abattoir des Juifs 
de Madrid, 49, 303. 

Enseignement chez les anciens Juifs, 2, 
141 ; e. normal de l'histoire des Hébreux, 
2, 309; e. juif au moyen âge, 2, 163; e. 
obligatoire décidé par la Communauté 
de Metz, 2, 303. Voir Astruc, M. Blo-ii, 
Salomon Kahn, Joseph Simon. 

Ensheirn (Moyse) (Cantique hébreu pour 
une fête civique composé par), 13, 108. 

Enslieim. Voir Samuel E. 

Ensishe'nn (Juifs a), 47, 127; Juifs d'E. et 
Armleder, 2, 78; massacres à E. (1338, 
1319), 4, 25, 27; Méïr de Rothembourg 
y fut en prison, 20, 23; des Juifs y 
furent transportés, lors de l'accusation 
de meurtre rituel de Waldkirch, 44, 130. 

Enterrement (Usage de jeter de la terre 
derrière soi à 1'), 3, 9; l'e. des criminels 
d'après le Talmud et le Midrasch, 46, 
74. 

Envoùteur juif, 22, 232. 

Epaone (Le concile d') et les Juifs, 6, 
298. 

Epernon (Le duc d') et les Juifs de Metz. 
2. 319. 

Ephodi. Voir Profiat Duran. 

Ephraim, tribu, 27, 64: E. dans les Psau- 
mes, 21, 186 et 191 ; la montagne d'E. et 
Béthel, 21. 211, 216; le royaume d'E. et 
la bénédiction de Jacob, 24, 210, n. 5; 
E. d'après Josué, 49, 181. 

Ephraim Aben Schoschan de Fuencarral, 
49, 305. 

Ephraim Alnaqua, auteur du *n3D "l^ttî 
'H, 47, 145. 

EPHRAIM (Armand). Rapport sur les pu- 
blications de la Société (1880-81), A, 
11,15. 

Ephraim b. Eliézer le Lévite, mort du 
supplice de la roue, 4, 11. 

Ephraim b. Gerschom (Discours d') (ms. 
xv e s.), 23, 105. 

Ephraim b. Samuel, brûlé à Wissembourg, 



4, 



13. 



Ephraim b. Schemaria de Fostât et l'aca- 
démie palestinienne, 48, 145. 

Ephraim de Bonn (Martyrologe d') et les 
rabbins français en Angleterre, 18, 
261 ; relation des persécutions de la 
2 e croisade, 4, 2; 26, 184. 

Ephraim Kohen, rabbin à Bude (1666), 
43, 156. 

Ephraim le Grand mentionné par Azriel 
Trabotto, 4, 214. 

Ephraim (R.), Caraïte (?), 5, 209. 

Ephraim (Samuer, Paris (1756 x . 49, 134. 

Ephraim Soeiro et Menasse b. Israël, 49. 
102. 



138 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Ephraïmites (Le zézaiement des), 49, 146. 

Ephrem (Saint) et la jalousie de Caïn et 
Abel, 46,92; citations de l'Ecclésiastique 
dans son Testament, 44, 291 . 

Épidémie à Marseille et médecins juifs, 
46, 38. Voir A. von Kremer, Ppeifer et 
Ruland. 

Épigraphie sémitique, 3, 318; 8, 145; 18, 
212; juive, 1, 135; arabe, 9, 1 ; 19, 312; 
nabatéenne, 12, 151; araraéenne, 21, 
225; sabéenne, 22, 125; phénicienne, 
23, 315; syrienne, 43, 184; samaritaine, 
50, 76; notes d'é. toucbant quelques 
points de l'histoire des Juifs sous 
l'empire romain, 1, 32; notes d'histoire 
et de. (Isidore Lévy), 41, 174; manuel 
d'é. des peuples sémites du nord, 46, 
286 ; l'é. et les noms propres du Talmud 
et du Midrasch, 42, 43; insci iptionsjuives 
de la Gaule, 25, 158; inscriptions hé- 
braïques de la France, 34, 301 ; 38, 242 
et 272; 50,284; d'Alsace, 18, 316; de 
Narbonne, 19, 76; inscription n° 206 de 
Narbonne, 35, 292; d'Aucb, 19, 220; 
20, 29; d'Issouduu et de Senneville, 20, 
254; d'Avignon (musée), 35, 305; 
d'Arles, 40, 74; de Bretagne, 43, 117; 
de Béjar, 4, 150; de Riva, 16, 269; 35, 
302; d'Anatolie (grecque , 12, 236; du 
Pirée (phénicienne), 16, 140; de Manti- 
née, 34, 148; du Bosphore (i^ s.), 36, 
139; concernant la communauté d'Athri- 
bis, 17, 236; intailles sémitiques de Pa- 
lestine, 25,143; inscription de Sindjirli, 
26,159; d'Arnautkeni, 26, 167; é. rela- 
tive au temple d'Onias, 40, 50; la pierre 
de Myndos, 42, 1; inscription de Sclie- 
dia, 45, 162; citations de l'Ancien Tes- 
tament dans l'é. africaine, 42, 131 ; 43, 
32; é. des Juifs d'Afrique, 44, 2 et 6; 
inscriptions hébraïques du Sahara 
oriental (xiv e s.,) 48, 137; cimetière 
de Saïda, 48, 138; inscription de Chy- 
pre, 48, 191; nom du peuple d'Is- 
raël dans une inscription égyptienne 
du xiii' s. av. l'ère chrétienne, 32, 302; 
inscriptions hébraïques sur camée, 33, 
1 49; inscriptions des tombeaux de Mar- 
dochée et Esther, 36, 247; 37, 303; 38, 
274. Voir Clermont-Ganneau, A. Cooke, 
Lidzbarski, Sayce, inscriptions. 

Epiphane et la reconstruction de Jérusalem 
sous Adrien, 16, 162; le partage de la 
terre après Noé, selon É., 24, 85. 

Epistate, fonction remplie en Egypte par 
des Juifs, 17, 238. 

Epistola expeditionis, traduction de la 
lettre d'adieux d'Ibn Badja, 5, 114. 

Epitaphes, voir Épigraphie; e. juives en 
grec, latin, grec et latin avec noms 



en hébreu ; avec candélabres, loulab, 
éthrog, à Rome, à Worms, du I er au 
iv e s. 1, 133; de l'Italie méridionale, 
2, 131; de Crimée, 6, 152; de Cologne 
(1171), 5, 122; comment les Juifs de 
France (xm e s.) les datent, 38. 250; 
araméennes, himyarites, sidoniennes, 
15, 109. Voir Feuchtwang. 

Epitre aux Hébreux, 6, 143, n. 3 ; son 
antériorité à la secte de Melchisédec; sa 
doctrine et son auteur, 5, 1, 15 ; 6, 191. 

Épopée biblique en persan, 5, 146 et 305. 

EPPENSTEIN (Simon). Un fragment du 
commentaire de Joseph Kimhi sur Job 
(i ; xxxiv, 17-xlii), 37, 86; Ishak ibn 
Baroun et ses comparaisons de l'hébreu 
avec l'arabe, 41, 233 ; 42, 76 ; recherches 
sur les comparaisons de l'hébreu avec 
l'arabe chez les exégètes du Nord de la 
France, 47, 47; commentaire de Joseph 
Kara sur Mikha, 47, 141. C. r. : Ein he- 
braisch-persisches Worterbueh aus dem 
xiv. Jahrhuudert (Bâcher), 44, 152. 

Eppingen (Martyrs juifs d') (1349), 8, 134. 

EPSTEIN (Abr.). Sur l'origine du mot 
Talit, 20, 301 ; un ms. de Hajjoudj, 20, 
316; le livre des Jubilés, Philon et le 
Midrasch Tadsché, 21, 80; 22, 1; les 
Chamites et la table ethnographique 
selon le pseudo-Jonathan, 24, 82; le 
lieu de séjour de Meschoullam b. Calo- 
nymos de Lucques, 24, 149; 27, 83; la 
lettre d'Eldad sur les dix tribus, 25, 
30; le Yalkout Schimeohi et le Yalkout 
Ha-Makhiri, 26, 75; une lettre d'Abra- 
ham Ha-Yakhini a Nathan Gazati, 26, 
209; recherches sur le Se fer Yecira, 
28, 95; 29, 61; Tosefta du Targoum 
Yerouschalmi, 30, 44; Jacob b. Simson, 
35, 240; les Saboraïm, 36, 222; la 
querelle au sujet du calendrier entre 
Ben Méïr et les Académies babylo- 
niennes; l'ouvrage intitulé les « Quatre 
portes » et cette affaire, 42, 173; 44, 
230; le retour de Rab en Babylonie, 
d'après M. Isaac Halévy, 44, 45; ordi- 
nation et autorisation, 46, 197. C. r. : 
Der Brief eines œgyptischen Rabbi an 
den Gaon (Salomon) ben Jehuda (Mill- 
ier et Kaufmann), 25, 272; Midrasch 
Agada sur le Pentateuque (Buber), 27, 
153; Sifrè Suta (Kœnigsberger), 29, 
316; Machsor Vitry (Hurwitz et Ber- 
liner),35, 308. 

Epstein (Abr.). Ein von Titus nach Rom 
gebrachter Pentateuch. Codex und seine 
Varianten, 11, 277; p-m^pE 
Û^TliTït. Beitràge zur jùd. Alterthums- 
kuûde, 14, 294; Bereschit RabbatU des- 
sen Verhàltniss zu Rabba Rabati, Moses 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



139 



ha-Darschan und Pugio fidei, 17,313; 
Das talmudische Lexicon D^cOn lOirn 
Û'WTIENI nnd Jehuda b. Kalonymos 
aus Speier, 31, 131 ; Der Gerschom 
Meor ha Golah zugeschriebene Talmud- 
Commentar, 32, 295 ; Jiïdische Alter- 
thùmer in Worms u. Speier, 34, 135; 
Glossen zu Gross' Gallia Judaica, 36, 
128; Die Wormser Minhagbùcher, 43, 
293 ; Samuel Hehasid b. Calonymos 
(Spire, 1115), 48, 281. 

Epstein (M.). Prozessuale Rechtsgrund- 
sàtze derJuden in biblischer und nach- 
biblischer Zeit, 50, 272. 

Epstein (Rituel de Michel) au musée de 
Cluny, 50, 136. 

Eqron (Ezéchias et le roi d'), 23, 34. 

Equinoxe, point de départ de l'année bi- 
blique, 45, 285. 

Erbach (Persécutions de 1349 à), 4, 27; 
8, 135. 

Ërbt (W.). Die Purimsage in der Bibel : 
Untersuchungen iiber das Buch Ester u. 
der Estersage verwandte Sagen des 
spàteren Judenthums, 43, 288; Jeremia 
u. seine Zeit, 46, 283. 

Erburg (Massacres à) en 1338, 4, 26. 

Erckert (R. von). Der Kaukasus und 
seine Vôlker, 14, 302. 

Ercolano (Joseph), parent de Perla. Voir 
ce mot. 

Erdberg (Juifs brûlés à), sur la Ganse- 
weide, 27, 115. 

Erding (Massacres à) en 1338, 4, 26. 

Ère sabéenne (Etablissement de 1'), 19, 
313. 

Ereton. Voir Hereton. 

Erfurth (Juifs à), 25, 219 et 224 ; meurtre 
rituel à E., 2, 76; dispense de la rouelle 
à E., 7, 98; massacres à E. en 1221, 4, 
10; peste de 1349 à E., 12, 312; E. cité 
dans le Memorbuch de Mayence, 4, 
24 et 26; le ms. de la Tosefta à E., 
50, 198. 

Ergas (Rites d') (Espagne), 20, 123. 

Erikepaios. Voir Orphée. 

Erkolsheim, localité citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 24. 

ERLANGER (M.). Rapports sur la situation 
financière de la Société, A, II, 31, 70; 
A, III, 15 ; A, IV, 11 ; Act., xl, cxxxvn, 
ccxxxix, cccix; Act., 20, v; 22, m; 
24, m. 

Ermite (Notes sur la légeude de l'ange et 
1'), 8, 64, 202; 48, 275. 

Ermoni (V.). Bible et archéologie syrienne, 
48, 288. 

Erpenius (Thomas) et la langue hébraïque, 
20, 263. 



Errera (Léo). Les Juifs russes. Extet mi- 
nation ou émancipation? 27, 286. 

Erstheim (Persécutions à) en 1349, 4, 27. 

Ervy (Juifs d'), 3, 212. 

Erythrée (Les Romains et la sibylle d'), 
32, 293. 

Esaiï (Noms des femmes d') 14, 15, n. 3; 
ses descendants à Huillé, 29, 229 ; à Car- 
tilage, 44, 3; E. et la race des Pub, 14, 
306. 

Esarhaddon (Le prisme d'),20, 5; culle de 
Jéhova et colons établis par lui à Sa- 
marie, 1, 18. 

Escalette se retrouverait dans Scaletta, 
d'après Saige, 4, 76. 

Escalho (Samuel), Juif chassé d'Espagne, 
(1492), 9, 70. 

Escapat (En) Malit Halévy et la querelle 
des philosophes (1305), 4, 76. 

Eschatologie et Scheol, 2, 315; e. et Tal- 
mud, 8, 48, 71; 25, 4; e. et livre 
d'Enoch, 26, 150; e. au I er siècle, 38, 
14. Voir àme, Bôklen, Frey, Fried- 
laender, Lodz, Volz. 

Eschbaal. Voir Aschbèl. 

Eschbach pouvait recevoir des Juifs (1561), 
6, 236. 

Eschelbacher (J.). Zwei Reden iiber den 
Talmud in der Synagoge zu Bruchsal 
gehalten, 25, 129; Das Judentum u. das 
Wesen des Christentums, 50, 272. 

Eschmounazar (Remarques sur l'inscrip- 
tion d'), 1, 306; études sur le sarco- 
phage d'E., 1, 309; 2, 124, 126. 

Esclaves (Commerce des) chrétiens et juifs, 
16, 80; vente de l'e. dans le droit syro- 
romain et le Midrasch Rabba, 2, 331 
le Talmud et la conversion des e., 5, 
203; 6, 159; les Juifs en Turquie (xvi e - 
s.), 27,134. Voir André (Tony), Kahn 
(Zadoc), Winter (Jacob). 

Escolot et rabbins, 19, 189, 193. 

Esdras. Voir Ezra. 

Eskeles (Gabriel) et Alexandre Susskind, 
28, 202. 

Eslingen (Massacres à) en 1349, 4, 28. 

Esmies, Juif de Perpignan (1413), 14, 66. 

Esofowicz (Meier). Voir E. Orzesko. 

Esope et le roman d'Akhikar, 38, 5. 

Espagne (Notes et documents pour l'his- 
toire des Juifs d'), 2, 135; 3, 157; 5, 
122, 285; 14, 254; 18, 136; 22, 104; 
23, 136 ; 27, 148 ; 30, 135 ; 43, 123, 288 ; 
49, 302; cimetières d'E., 5, 122 ; nombre 
des Juifs d'E. au moyen âge, 14, 161; 
émigrations juives d'E. , 1 , 263 ; noblesse 
et judaïsme d'E., 27, 9; origine pré- 
tendue des Juifs d'E., 24, 15; antiquité 
des Juifs d'E., 5, 203; l'E. était consi- 
dérée par les Juifs de Palestine et de Ba- 



140 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



bylonie comme un pays éloigné, 5, 206: 
relations entre les Juifs d'E. et de la Ba- 
bylonie, 48, 150, et n. 7; correspondance 
entre les Juifs d'E. et ceux de Constan- 
tinople, 15, 262; 19, 108; Caraïtes en 
E., 19, 206; actes de vente hébreux 
(xin e et xiv s.), 4, 226; 10, 109; oppo- 
sition en E. à la pratique populaire des 
aumônes faites en vue des morts, 47, 
214; persécutions et massacres en E., 
4, 2; (1349), 4, 29; expulsions d'E., 16, 
190; différence des conversions du JNord 
et du Sud de TE., 18, 242; conversions 
en E. (1391-1413), 21, 147; Juifs ex- 
pulsés d'E. vont en France (1492), à 
Avignon, 6,21, dans le Comtat, 7,228, 
à Marseille, 9, 66; 10, 236; à Bordeaux, 
11, 83; en Angleterre, 5, 313; à Fer- 
rare, 15, 117; 20, 37; en Candie, à Cor- 
fou, 20, 119; 23, 68; leurs malheurs 
eurent un contre-coup sur les Juifs de 
Savoie et de Lithuanie, 8, 242 et 298; 
la police de l'Inquisition en E. à ses dé- 
buts, 20,237; judaisants et inquisition 
des judaïsants, 30, 94; 37, 266; le nom 
de TE. dans les prières de Bosch-Ha- 
schana (xiv s.), 13, 298 ; les Juifs d'E. et 
l'ordre de Calatrava, 39, 313; Juifs d'E. 
et INatronaï, 5, 218; E. et l'alchimiste 
Flamel, 18, 103; voyage de llaschi en 
E., 1, 141; dénomination des livres de 
la Bible autres que le Pentateuque en 
E., 15, 114; l'exégèse biblique en E. 
(xir s.), 17, 272; traduction du Guide 
en E., 39, 158; trois pièces en judéo-espa- 
gnol écrites en E., 10, 243. 

Espha (Midrasch), 5, 212. 

Essai (Sarad') et David son gendre (1297;, 
■2, 25. 

Esséniens (Origine du nom d'), 3, 295; 
sur cette secte, 13, ;U7; prières qu'ils 
adressent au soleil, 31, 192; E. et Te- 
pbillin, 50, 196; un midraseh e.,le testa- 
ment de Job, 35, 124; E. et Hassidim, 
30, 185; E. et Boéthusiens, 3, 119; E. et 
melchisédécisme, 5, 8 ; E. et hellénisme, 
14, 184; 21, 81 ; E. et christianisme pri- 
mitif, 20, 11; Dosithée était un E., 42, 
30, 221 ; E. en Egypte (Magariites), 30, 
126; 50, 20; E. et l'auteur de l'Epître 
aux Hébreux, 6, 199. Voir Dédie, Olile, 
Begeffe, Weinstein. 

Estaing (Le comte d') et les Juifs dans 
les colonies françaises, 4, 236. 

Este (Les ducs d') et les banquiers juifs, 
20, 34. 

Estella (Juifs d'), 10, 104; sous Charles 
le Mauvais, 24, 307; (1366j, 14, 172. 

Estella (Johann Telemaco l (3 lettres de 
David Cohen de Lara à), 40, 95. Voir 



Stella de Téry. 

Estellina (Testament d'), femme de Sa- 
lomon Salon, 2, 329. 

Estber. Voir Bible, à ce mot. 

Esther, fille d'Orfila, 3, 144. 

Esther, fille de Letob. Voir ce mot. 

Estori Parhi et les Caraïtes, 7, 41 ; E. et 
les martyrs de Chinon, 29, 299; son 
voyage en Palestine, 36, 305. 

Esz/ergom (Juifs d') et Soliman (1526), 43, 
156 : la statue de la Vierge d'E., 48, 86. 

Etablissements de saint Louis, 5, 312. 

Etam, rocher où se retire Samson, 3, 307. 

EtampeSy ville citée dans Joseph le Zéla- 
teur, 3, 15. 

Etana, divinité assyrienne du royaume des 
morts, 3, 178. 

Etanim (Mois d'), 2, 124. Voir Ethanim. 

Etat civil des Juifs et nouveaux chrétiens 
portugais, 26, 241. 

Etat construit du pluriel hébreu, 24, 99. 

Etats (Les Juifs dans les) français du Pape 
au moyen âge, 7, 227; 8, 96; 9, 92; 10, 
145. 

Etats pontificaux (Documents sur les Juifs 
des), 19, 131 ; au xvm e s., 16,246 ; docu- 
ments tirés des papiers du cardinal Sir- 
leto sur les Juifs des E. p., 9, 77. Voir 
Papes. 

Etats-Unis (Statistique des Juifs des), 2, 
147. Voir Publication. 

Ethanim, dans l'inscription phénicienne de 
Larnaca, 1, 305. Voir Etanim. 

Ethiopie (Juifs d'), 3, 304; chroniques 
d'E. et souvenirs bibliques, 3, 142 ; 
noms de deux fleuves d'E. dans So- 
pbouie, 39, 302. 

Ethiopien (Analogies de 1') avec l'hébreu, 
26, 50, 52; pluriels hébreux et e., 24, 
109; modernité de l'écriture é., 3, 311, 
n. 2. 

Ethique [L') et le traité Dérekh Ereç % 36, 
2 7. Voir Lazarus, Steckelmacher, Stein. 

Ethnarque dans le Talmud, 37, 66. 

Ethnologie (L') et la question de race dans la 
biostatique des Juifs, 5, 153 et 154. 
Voir Andrée (Bichard), Danglar, Galton, 
(iellion, Glaser, Ikow , Jacobs, Jahn, 
Jellinek, Neubauer, race, Vibert, types 
juifs (conter. Ac/. y 26, xlix). 

Etienne III et les Juifs de Narbonne, 48, 
207. 

Etienne, comte d'Auxonne, et les Juifs de 
Narbonne, 49, 2. 

Etienne de Bourbon et la parabole des 

anneaux, 11, 6. 
Etienne de-Citeaux (Belations scientifiques 

d')avec les Juifs, 18, 132; 28, 151. 
Etienne de Langlon et la rouelle en Angle- 
terre, 7, 97. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



141 



Etienne (Emeute à Avignon contre l'évè- 
que), où les Juifs figurent, 1, 266. 

Eltendorf pouvait recevoir des Juifs 
(1561), 6, 236; cimetière d'E., 5, 100. 

Ettenfeld (Massacres à) en 1338, 4, 26. 

Ettenheim (Massacres à) en 1338 et 1349, 
4, 25 et 27. 

Ettlingen(Les Juifs d') et le meurtre rituel 
d'Endingen (1470), 16, 240. 

Ettlinger (Estligue), Metz (1739), 50, 258. 

Etymologie de racines hébraïques iden- 
tiques à celles d'autres langues sémiti- 
ques, 27, 150; é. dans le Commentaire 
des Proverbes de Saadia, 37, 82; notes 
d'é. talmudique, 20, 302; 22, 133; é. 
araméennes, 5, 106. . 

Eu (Moreau d'), Juif de Marie, reine de 
France (1304), 2, 32. 

Eucharistie (L'j et les Juifs, 3, 49, 223 ; l'e. 
et Joseph le Zélateur, 3, 23. 

Euclide (Traductions hébraïques d'), 14, 
130; traduction arabe d'E. avec envoi 
de Joseph Delmedigo, 2, 153. 

Eudes 111 donne des Juifs au maire et 
aux échevins de Dijon, 3, 211 ; 48, 214. 

Eudes IV et le cimetière des Juifs de Dijon, 
3, 123 ; E. et les Juifs, 48, 215, n. 1 ; 
49, 6. 

Eudes Clément, archevêque de Rouen, au- 
rait intercédé auprès de saint Louis en 
faveur des Juifs, qui l'auraient acheté, 
1,131, 142. 

Eudes de Bourbon et Dedon de Bar-sur- 
Aube, 3, 214. 

Eudes de Bourgogne et les Juifs de Fran- 
che-Comté, 7, 13, 19. 

Eudes de Chàteauroux (Lettre d') à Inno- 
cent IV et réponse de celui-ci, 1, 142 , 
293, 294 ; E. et la controverse de 1240 ; 
il ordonne la composition des Extrac- 
tiones de Talmud, 1, 248; cité (?) dans 
Joseph le Zélateur, 3, 12. 

Eudes de Sully et la rouelle, 6, 82. 

Eugène IV et les Juifs, 6, 7. 

Eileisburg (Olgazu). Von Asdod riach Ni- 
nive im Jahre 711 v. Chr., 45, 138. 

Euloge d'Alexandrie et les Dosithéens, 42, 
39. 

Eupatoria (Juifs d') et Caraïtes, 2, 308. 

Eupen (Juiverie d'), 7, 118. 

Eupolémos et les Phéniciens, 36, 15, note. 

Euringer (Sébastian). Der Masorahtext 
des Kohelet, 21, 307; 23, 150. 

Euripide et Jésus b. Sira, 43, 295; E. et 
le poète juif Ezéchiel, 46, 161. 

Europe (Juifs d'), 27, 16. 

Eusèbe ( Explication par) de l'alphabet 
hébreu, 19,151. 

Eusébios, Juif de Myndos, 42, 2. 



Eustache (Saint) (La légende de) chez les 
Juifs, 11, 233. 

Eustachio (Giovanni Paolo), Juif baptisé, 
fut chargé de l'expurgation des livres 
hébreux; s'appelait d'abord Elia b. Me- 
uahem de Nola, 30, 260, 265; 31, 298. 

Euting (Julius). Nabatàische Inschriften 
aus Arabien, 12 151 ; Ueber die alteren 
hebrâischen Steiue im Elsass, 18, 316. 

Evagrius (Texte d') relatif à un miracle 
concernant un enfant juif, 1,132; relate 
une controverse entre un Juif et un 
Chrétien (430), 6, 292. 

Evangena. Voir Avengena. 

Evangena (Juceff), Juif de Barcelone 
(1392), 4, 59. 

Evangiles (Modifications des récits dans 
les différents), 4, 250 ; é. primitif, 38, 
155 ; la langue originale des é., 11, 296 ; 
é. et les Pharisiens, 13, 34; 48, 283 ; 
é. et l'essénisme, 14, 207 ; é. et opinion 
des Sadducéens sur le lévirat, 45, 63 ; 
é. et la condamnation de Jésus, 35, 15; 
é. et l'inhumation de Jésus, 46, 87 ; é. 
et les percepteurs de douane, 34, 216; 
é. et le Talmud, 9, 126 ; 38, 39, et 197 ; 
é. et les Juifs, 4, 84 ; 8, 311 ; 18, 47 et 
51 ; paroles de Jésus dans I'é. contre la 
Loi juive, 2, 329; é. et le service du 
Temple, 31, 145; é. et l'agneau pascal, 
2, 157; é. et le symbolisme des Psau- 
mes, 20, 168 et 175; é. et le siège de 
Moïse, 34, 300; style des é. et l'antisé- 
mitisme, 27, 23. Voir Handmann, Niki- 
titsch, Schnedermann. 

Eve et Marie, mère de Jésus, 3, 22; E. 
dans l'iconographie chrétienne, 14, 36. 

Everard et les Juifs, 6, 97. 

Evetts (B. T. A.). New light on the Bible 
and theHoly Land, being an accountof 
some récent discoveries in the East, 26, 
142. 

Evian (Juifs à) (1346), 9, 262. 

Evil-Merodach, fds de Nabuchodonozor, et 
Jechonia, roi de Juda, 28, 45 et 50. 

Evreux (Transcription d') en hébreu, 41, 
150, n. 2. 

Excerpta talmudica, ms. de la Nationale, 
1, 141. 

Excommunication chez les Juifs, 5, 291 ; 29, 
217; sa procédure, 5, 206; e. des Sama- 
ritains d'après le Pirké de R. Eliézer et 
le Tanhouma, 43, 52 ; son rôle dans 
l'affaire de la Guardia, 15, 211, n. 1; 
e. de Spinoza, 49, 169 ; formule d'e. 
usitée à Prague contre les fraudeurs en 
matière électorale, 30, 92 ; e. et Men- 
delssohn, 49, 178. Voir M. Aron. 

Exégèse biblique, -3, 309 ; 26, 277 ; pre- 
miers essais d'e., 5, 39; e. d'Onkelos, 



142 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



2, 316 ; e. du temps des Gaonim, 46, 99 ; 
e. des commentateurs juifs et chrétiens, 
2, 159 ; e. des rabbins dans les contro- 
verses, 5, 197 ; e. de Saadia (Introduction 
aux Proverbes), 37, 75 ; e. de Maïmonide, 
33, 317 ; e. de Tanhoum Yerouschalnii, 
40, 131; e. biblique dans le Zohar, 22, 
33, 137, 219; 23, 133, 311 ; e. de Jo- 
seph ibn Caspi, 47, 150 ; e. du pasteur 
judaïsant Nicolas Antoine, 37, 174; e. 
de Spinoza, 49, 163, 177, 179 ; en 
France et eu Allemagne (x e ou xin» s.) 
49, 243 ; en France (xi e s.), de Menahem 
b. Helbo, 48, 280 ; e. des Juifs français 
du Nord (comparaisons de l'hébreu 
avec l'arabe), 47, 49, 197 ; e. en Espagne 
(xii e s.), 17, 274; e. en Syrie (xm e s.\ 
21, 128 ; e. à Constantinople (1547), 35, 
145. Voir Bâcher, Delattre, Lambert, 
Plato, Vernes. 

Exercitus judaicus, sur une médaille, 1, 

49. 

Exil (L')des Juifs et Dieu, d'après le Tal- 
mud, 3, 42, 47 ; e. de Daphné, 45, 31 ; 
Midrasch des Dix e., 38, 315. 

Exilarcat (Etude sur 1'), 23, 152; histoire 
de Le. d'après une chronique arabe, 32, 
142; l'e. d'après le Séder Olam Zoulta 

32, 139 ; généalogie des membres de 
l'e., 32, 151 ; cause de la décadence de 
cette fonction, 5,212; l'e. et Kohen Cé- 
dek, 7, 196. 

Exilarque (Dignité de F), 8, 121; 12, 
262; 19, 47 et n. 1 ; 48, 167; ses pou- 
voirs judiciaires, 39, 46; c'est un chef 
temporel, 33, 168, n. 6 ; Te. et làrigla 

33, 178; aucun e.ne fut Rosch Yeschiba, 
mais lui était soumis, 32 53 et 54 ; 
lutte entre e. et Patriarches, 28, 65 ; 
31,208, 210, n. 2; l'e. etAnan, 44,161, 
164 ,167. 

Exilés (Un convoi d') d'Espagne à Mar- 
seille en 1492, 9, 66; 10, 236. Voir 
Espagne. 

Exode. Voir Bible, à ce mot. 

Exorcisme et Juifs, 10, 65 ; formule d'e. 
12, 314. 

Expulsion des Juifs de France (Mobile de 
1') et ses résultats, 2, 15, 21, 22 et n. 3 ; 
15, 241. Voir Loeb (Isidore). 

Extractiones de Talmut, relation latine de 
la controverse de 1240, 1, 242; e. et 
Théobaldus, 3, 142. 

Exham{Le Concile d') et la rouelle, 7, 98. 

Eyragues (M. B. d'). Les Psaumes, tra- 
duits de l'hébreu, 48, 288. 

Eys (W. J. van). Bibliographie des Bibles 
et des Nouveaux-Testaments en langue 
française des xv* et xvi's., 43, 288. 



Ezéchias (Réforme religieuse d'), 38, 189; 
E. dans l'inscription du prisme de Sen- 
nachérib, 36, 313; le miracle du ca- 
dran solaire et Emanuel Porto, 43, 134 ; 
E. et Meswi al Okbari, 34, 165, 168; 
sa mort, 33,162; les Psaumes et E., 
21, 177 ; les Psaumes de son époque 
(Littérature des pauvres), 23, 33 ; 24, 
222 ; les Proverbes et les gens d'E. 
d'après Saadia, 37, 228; docteurs etE., 
46, 80. 

Ezéchiel. Voir Bible, à ce mot. 
Ezéchiel, poète juif, 46, 48. 

Ezéchiel de Jongh, Juif d'Amsterdam, 
admis comme bourgeois d'Ostende, 9, 
264. 

Ezéchiel de Trino, 10, 198. 

Ezéquiel, Juif d'Espagne (1006), 2, 136. 

Ezmel d'Ablitas, banquier à Tudèle, cen- 
tralise les prèls forcés sous Charles le 
Mauvais, 24, 307 ; 41, 299. 

Fzobi. Voir Azubi. 

Ezobi (La famille), 16, 183. Voir Joseph 
h. Hanan b. Nathan, Joseph b. Samuel, 
Meschullam b. Honaïn , Monlekai b. 
Isaac, Salomon, Samuel b. Joseph. 

Ezobi Moïse b. Josué), dit Marquis, rab- 
hin, 1, 73. 

Ezobib. Voir Nehoraï b. Saadia. 

Ezobiens (Rabbins), 1, 72. 

Ezra. Voir Bible, à ce mot. 

Ezra(Le 3 e ) et le Yosippon, 24, 285. 

Ezra (Le 4»), 11, 292; 39, 146; traduit de 
l'éthiopien en français, 39, 140 ; la Pe- 
sikta Rabbati et le 4» E., 24, 283 ; E. 
et les prières en faveur des morts, 41, 
168, n. 4. 

Ezra (Le Gaon) à Damas, 48, 164 et 170, 
n. 6. 

Ezra di Fano et Menahem Azaria di Fano, 
36, 110. 

Ezra le Cohen, massacré à Nuremberg 
(1298), 4, 19. 

Ezra le Prophète de Moncontour, élève de 
Ri le Saint, 6, 184 ; 7, 55, n. 8. 



Faber (Wilhelm). Der Kampf des Lichtes 

mit der Finsternis unter den Juden 

Osteuropa's, 25, 129. 
Fabib (Astruch), Juif de Barcelone, 4, 61 

sur ce nom, 4, 72. 
Fabib (Bonafeu), Juif de Barcelone (1392), 

4, 59. 
Fabib (Salamo), Juif de Barcelone (1383- 

92), 4, 61, 63. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



143 



Fabius Mieses (Biographie de), 21, 306; 
lettre de F. M. à Samuel Piuchas Horo- 
witz, 23, 146. 

Fables juives, 20, 153; dans le Talmud 
et le Midrasch, 2, 325 ; leur origine 
historique, 3, 301. 

FABREd'ENvmu (J.). Daniel, traduction et 
commentaire, 16, 301. 

Faukège (F.). Histoire deMaguelone. T. II, 
43, 288. 

Fabricius de Worms (Philippe -Jacob) 
(Lettres de), en hébreu, à Buxtorf, 20, 
264. 

Fabricius (Laurentius) (Jugement de) sur 
le Talmud, 6, 290 ; histoire de la truie 
de Wittemberg, 20, 269. 

Fachon, Juif du Dauphiné, 6, 299. 

Fadhâlika, ouvrage d'Anan, résumant son 
Livre des Préceptes, 45, 184. 

Fadhlat (Acte de liançaillesde) (1049), 47, 
300. 

Fagius (Paul) (Le Liber fidei de) et celui 
de Paul de Bonnefoy, 4, 81 ; F. et Sé- 
bastien Munster, 5, 57, 58 ; ses initiales 
hébraïques, 9, 154. 

FAGNAN (E.). Le signe distinctif des Juifs 
au Maghreb, 28, 294. 

Falaise (Les savants juifs de), 6, 180 ; Ja- 
cob b. Simson y habita peut-être, 35, 
243, 244. 

Falaschas (Histoire des), 3, 131 ; F. au 
xvi e s., 25, 133 ; leurs écrits pseudo-épi- 
graphiques, 46, 288 ; les F. et l'ancienne 
Halacha, 44, 176 ; les F. et le iévirat, 45, 
64; les F. et le sacrifice pascal, 45, 180 ; 
leurs coutumes en concordance avec le 
livre des Jubilés, 22, 9, 14, 24 ; leur livre 
de prières, 49, 286. 

Falb (R.). Babel, Bibel u. Jao, 48, 289. 

Falcanas (Mosse), propriétaire à Nar- 
bonne, en 1308, 2, 51. 

Falces (Population juive de) (1366), 14, 
172. 

Falcho, Falco (de), Falco (des), 4, 72; 14, 
69; Asfcruch F., 4, 59; Salamon, Juceff 
des F., 4, 58 et 63 ; Mosse F., 4, 58. 

Falco nieri (Julienne), Juive de Rome 
(1751), 3, 107. 

Falder (John) appuie la veuve de Manas- 
seh b. Israël pour un secours, 6, 110. 

Falk (Haïm-Samuel-Jacob) , Baal Schem 
de Londres, 47, 146. 

Falk (Jacob-Josua), rabbin de Metz (1133), 
8, 273. 

Falzingen, localité citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 24. 

Famine Les Juifs sont accusés au moyen 
âge de provoquer la), 12, 312; tels 
ceux de Marseille. 46, 262. 



Fangar(Le nom de), 19, 148. 

Fano. Voir Amminadab da F., Avigdor 
de F., Elhanan da F., Isaac Berechya 
da F., Jacob de F., Menahem Azaria 
«li F. 

Fano (Moïse di), 2 e lils de Menahem Aza- 
ria, 38, 148. 

Fano (Esther), femme de Hephtsia Lévi, 
4, 118 ; femme de Mordeebaï h. David, 
4, US. 

Fano (Juda h. Moïse de), Juif de Vérone 

(1610), 5, 110. 
Fantin, Juif «le Jussey, et Othon IV, 7, 4, 

note. 

Fantinus de Bar, intermédiaire pour la 
taille des Juifs, 15, 240. 

Faquim (Sur le nom), 40, 170. 

Faradj (Juda), délégué auprès des Juifs 
levantins pour les inviter à boycotter le 
port d'Ancùne (1556), 16, 63. 

Faradj Mosé b. Salem (Notice sur), mé- 
decin et traducteur, 2, 320 ; son por- 
trait, 19, 153. 

Farahabad (Juifs de) (xvn e s.), 47, 266; 
persécutions à F., 44, 88. 

Faraig, Juif de Majorque (1391), 4, 38. 

Faraig (Maymon-Pedro-Salvador), Juif de 
Majorque baptisé, 44, 299. 

Farbstein (David). Das Recht der unfreien 
u. der freien Arbeiter nach jiïdisch- 
talmud. Recht, 32, 294. 

Farganet (R. P. Jean-Jacques), auteur 
d'un Mémoire dont on se sert contre 
les Juifs de la Martinique, 2, 104. 

Farces (Louis). La question juive, il y a 
cent ans (1886), 15, 142. 

Farhi (Haïm-Salomon), famille juive cé- 
lèbre de Saint-Jean-d'Acre (1818), 26 
112; Ishak F., auteur du Imr.é Bina, 
26, 122. 

Farissol, Juif de Perpignan (1413), 14, 
67; 

Farissol (Abraham), auteur du Mageii 
Abraham, livre de controverses reli- 
gieuses, 49, 86; une Haggada illustrée, 
écrite par- lui, 45, 114. 

Farnese (Rôle d'Alexandre) en faveur des 
Juifs, 4, 91. 

Farrar (Abr.) (Le conflit dans la commu- 
nauté d'Amsterdam et), médecin, 43, 
276. Voir Ferrar. 

Farwardigan (La fête de) et Pourim, 15 
137. 

Fass (Moïse 1 !, Juif de Metz (xvnr 3 s.), 5, 
148. 

Fatimides (Les Khalifes) et les Juifs de 
Palestine et d'Egypte, 48, 145. 

Faure (E.). La sagesse divine dans la lit- 
térature didactique des Hébreux et des 



144 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Juifs, 41, 283. 

Faustinus, nom de Severus - Apostemos 
Afostenus, 2, 128. 

Faux-monnayeurs juifs se convertissant, 
4, 35. 

Fava, Juive de Montpellier (1294), 22, 266. 

Favier (M.). La Bible et la science orien- 
tale, 41, 283. 

Faye (Clément de). L'Orient et la Bible, 
32, 296. 

Faye (E. de). Les apocalypses juives, 26, 
142. 

Fayoum (Papyrus de) avec mention d'un 
nom de Juif, 31, 220, 224 ; autre papy- 
rus de F., 42, 4; papyrus du m e s. 
relatifs à l'établissement des Juifs, 45, 
462. 

Fazaz, Berbères juifs, 44, 9. 

Febvre (Michel). (Le théâtre delà Turquie 
de) et les Juifs, 20, 97. 

Fedural, Juif mentionné dans un acte es- 
pagnol (1045), 2, 136. 

Feilchenfeld (j.j. Kurzgefasstes Lehrbuch 
der jud. Religion, 19, 156. 

Feilchenfeld (L.). Babbi Josef von Bo- 
sheim, 38, 289. 

Feilchenfeld (W.). Das stellvertretende 
Suhne-Leiden uud die Exégèse der Je- 
saïanisehen Weissaguug (cap. lu, 13- 
15 u. cap. lui), 8, 296 ; Das Hohelied 
inhaltlich u. sprachlich erlautert, 27, 
279. 

Feile, fille d'Hirtzel Lévy, A, 1, 150. 

Feilman (Jacob), Juif de Paris (1755), 49, 
128. 

Feinbero (G.). Tobia b. Eliezer's Com- 
mentar zu Kobelet, 50, 273. 

Feiss b. Simson de Grussenbeim, accusé 
de brigandage, A, I, 130, 154. 

Felden Massacre de Juifs à), en 1338, 4, 
26. 

Felder (H.). Die Krisis der religiôsen Ju- 
dentums zur Zeit Cbristi, 48, 289. 

Feldmann (Franz). Textkritische Materia- 
lien zum Bucb der Weisheit, gesam- 
melt ans der Sabidiscben, Syrohexa- 
plar. u. armen. Uebersetzung, 46, 283. 

Felk (Massacre de Juifs à) (1338), 4, 26. 

Fellheim (Persécutions en 1349 à), 4, 27. 

Felsenthal (B.). Babbi Patrick, 18, 152; 
Zur Erklarung von Amos, 35, 128 ; 
thèses juives, 47, 146. 

Femmes (L'instruction des) et leur éduca- 
tion chez les Juifs, 5, 145 : la fête de 
Hanouca et les f., 32, 42; le Psaume 
lix et La Bruyère sur les t., 2, 312 ; 
la f. vertueuse des Proverbes et Saa- 
dia, 37, 247 ; le caractère des f. dans la 
Chronique d'Ibn Verga, 24, 7; discus- 
sions sur les f. dans la littérature juive 



italienue, 34, 311 ; le mieux est d'en 
avoir quatre, 5, 218 . Voir Grâce Agui- 
lar, M. Bloch, A. Canonge, Franck, 
Kœstsveld, Kurrein, F. Meyer, Mossé 
B ), Bemy. 

Fendelaoua, Berbères juifs, 44, 9. 

Fer (La montagne de), 8, 275. 

Ferdinand I (Aragon) et les Juifs de Per- 
pignan. 16, 6. 

Ferdinand V (le Catholique) et les Juifs 
du Koussillon et de la Cerdagne, 16, 
195 ; F. et le ghetto de Ségovie, 14, 



254. 



Ferdinand I (Allemagne) et les Juifs de 
Majorque, 4,40; F. et la rouelle imposée 
aux Juifs d'Alsace, 3, 62; 6, 93; 7, 100: 
son règlement concernant les Juifs, 6, 
235; Joselmann auprès de F., 16, 98 : 
F. et les Juifs de Sopron, il leur impose 
la rouelle, 35, 158, 160. 

Ferdinand II (Allemagne) et les Juifs, 15, 
100, 105 ; F. et les" Juifs à la bataille 
de la Maison-Blanche, 29, 130, 135: 
30, 82. 

Ferdinand III (Allemagne) et les Diplura- 
nologia d'Emanuel Porto, 43, 133 ; F. et 
Manasseh b. Israël, 49, 100, 107. 

Ferdinand III (Toscane) et les Juifs de 
Sienne, 4, 287. 

Ferdinand (Azaria de Rossi, maître du 
duc), 13, 263. 

Ferdinand de Bohème et les Juifs, 20, 
112. 

Ferdinand F.). Le prophète Elie, 41, 283. 

Ferdinand (Philippe), maître de Joseph 
Scaliger, 20, 261. 

Ferdinaut (Bachel), Juif de Paris, 1757, 
49, 140. 

Fereire, Juif des colonies françaises (1765), 

4, 245. 

Fermiers d'impôts juifs, au service des 

Papes, 6, 8 ; f. royal juif en France 

(xvn e s.), 44, 303. 
Fermo (Moïse), Juif d'Ancône, et sa fille 

Sara (xvir* s.), 4, 118. 
Fermo (Salvador), grand rabbin d'Ancône, 

4,119. 
Fernand de Castille et le doyen de Tolède, 

5, 122. 

Fernand b. Alvarez Porto, nouveau chré- 
tien, et l'Inquisition, 25, 128. 

Fernandez (Alonso et Gonzalo) de Aguilar 
et les Marranes de Cordoue, 43, 260; 
F. et Antoine de Montoro, 43, 265. 

Fernandez (Duarte et Lopez) et la succes- 
sion de dona Maria de Portugal, 48, 15, 
22 ; 49, 54. 

Fernandez y Gonzalez (Francisco). Insti- 
tuciones juridicas del pueblo de Israël 
en los diferentes estados de la penin- 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



145 



sula ibêrica, t. I, 3, 133 ; Ordenamiento 
formado por los procuradores de las 
aljamas hcbreas pertenecientes al- terri - 
torio de los Estados de Castilla (1432), 
11, 278. 

Fernando Alfonso de Bona Ventura, père 
du chansonnier marrane Antoine de 
Montoro, 43, 262. 

Feroso (C.) et les martyrs d'Ancône, 11, 
150. 

Ferrand Martinez (L'archidiacre) et les 
persécutions de 1391, 13,242; 38, 260; 
43, 123. 

Ferransol Cohen, propriétaire à Montpel- 
lier, 2, 56. 

Ferrant Nunez et le roi Fernand de Cas- 
tille, 5, 122. 

Ferrar (Abraham) cité par Daniel Lévi de 
Barrios. 18, 281. Voir Farrar. 

Ferrare (Antiquité de la communauté de), 
20, 37, n. 2 ; Juifs exilés d'Espagne re- 
çoivent la permission de s'établir à F. 
(1493), 15, 117 ; les ducs d'Esté et les 
banques de prêt des Juifs de F., 20, 
34 ; Juifs de F. (1703), 16, 247 ; auto- 
risation du rite allemand à F., 3, 95 
et 105 ; guetto de F., 3, 103 ; droit poul- 
ies Juifs de F. de chanter au cimetière, 

3, 104 ; la barrette et le chapeau jaune 
imposés aux Juifs de F., 20, 45; éta- 
blissement d'un impôt pour la construc- 
tion de moulins, 10, 198 ; le tremble- 
ment de terre de F. (1570), 35, 85 ; im- 
primerie hébraïque à F. (1477), 36, 
121 ; un ms. du Mischné Tora vendu à 
F. (1547), 36, 67 : réunion à F. pour 
l'expurgation des livres hébreux par les 
Juifs eux-mêmes, 30, 278, n. 2 ; la 
communauté et le rabbinat de F. à 
l'apparition du Meor Enayim, 33, 79 ; 
38, 281 ; une controverse entre un Juif 
et un jésuite à F. (1617), 40, 199; per- 
mission accordée à un Juif de F. d'é- 
pouser deux femmes (1590), 19, 131 ; 
rituel de Moïse b. Hayyim AkrischàF. 
(1512), 50, 138. 

Ferrarese (Salomon), 10, 198. 

Ferrarii Gracia de Gualbis. Voir Bonse- 

nyor Isaach. 
Ferrarii Vital, Juif de Barcelone (1383), 

4, 62. 

Ferrario, Juif de Manresa et de Girone, 5, 

287 et 288. 
Ferrarius Sayol Pujades. Voir Abravini 

Vidal. 
Ferrentino (L'évèque de) et les Juifs 

(1728), 3, 98. 
Ferrer équivaut à Barzilaï, 4, 69, 72; 14, 

73; 17, 90; (Jafiel), Juif baptisé à 

Barcelone (1391), 4, 58, 74; (Juccff 



Abrahe), Juif de Barcelone (1383 et 
1392), 4, 60, 61, 63. 

Ferrer (Babbi) est Vidal Benvenist, 21, 
152. 

Ferrer (Vidas\ péager juif à Tarascon, 39, 
104. 

Ferrer (Vincent) et le sac de la juivene 
de Valence, 13, 245. 

Ferrier, nom juif (1294), 16, 76 ; 23, 267 ; 
Juif de Mende, dont les biens furent 
vendus en 1309, 2, 61. 

Ferrier (Astruc), Juif de Marseille, 46, 9. 

Ferrier b. Salomon d'Amilhac, Juif de 
Montpellier (1294), 22, 266. 

Ferrier Bonafos, syndic des Juifs de Mont- 
pellier (xm e s.), 19, 263. 

Ferrier Marnan, médecin juif de Marseille 
(1389), 46, 41, n. 1, 43 et 47. 

Ferrier Rossel, médecin juif de Tarascon, 
39, 98, 101, 261. 

Ferrière (Emile). Le paganisme des Hé- 
breux jusqu'à la captivité de Babylone, 
9,125. 

Ferrusol, Juifs de Marseille (xiii* s.), 16, 76. 

Ferrussol de Pampellone, Juif du Conseil 
d'Avignon (1558), 7, 237. 

Ferrussol (Salomon), Juif de Marseille 
(1234), 46, 246. 

Ferrussol (Salomon) fait le commerce 
de librairie ecclésiastique à Avignon 
(xv e s.), 5, 307. 

Ferrussol (Vitalis), baylon de la juiverie 
d'Avignon, 1, 273 

Ferry III et les Juifs en Lorraine, 7, 5. 

Fessard (Pierre et Jean), Juifs des Colo- 
nies françaises (xvm e s.), 4, 245. 

Fêtes juives et jeûnes décrits par Al-Bè- 
rùnî, 12, 263; les rigla et les f., 33, 
164; f. observées par les Deunmeb, 35, 
276 ; les Juifs de Marseille et les f . chré- 
tiennes, 46, 26 ; f. persanes et babylo- 
niennes mentionnées dans les deux 
Talmuds, 24, 256. 

Fettmilch et le sac du ghetto de Franc- 
fort, 47, 123. 

Fetwà (décisions juridiques) et les Juifs 
des pays de l'Islam, 31, 212. 

Feu (La défense d'avoir du) le samedi dis- 
cutée par les Caraïtes et Saadia, 5, 138, 
n. 4; 44, 174; les six f. dans le Tal- 
mud et le Bundehesh, 1, 186. 

Feuchtwang (Persécutions à) en 1349, 4, 
27. 

Feuchtwang (David). Kanzelreden, 39, 
143;Epitaphien màhrischer Landes-und 
Localrabbiner von Nikolsburg, 43, 293; 
Zur Erklârung ùber Babel u. Bibel, 48, 
289. 

Feuille Nantaise (Le journal la) et les 
Juifs (8 flor. an VI), 49, 112. 

10 



146 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Fez (Consultations envoyées à) par Sche- 
rira et Haï, 48, 162, n. 2 ; F. et les 
académies babyloniennes, 50, 147, 164 ; 
Juifs de F. (1076), 28, 297 ; le Messie 
de F. et Pierre le Vénérable, 18, 44; 
le Guide de Maïmonide dans les écoles 
de F., 39, 156 ; Juifs exilés d'Espagne 
à F. (1492), 14, 176 ; Antoine de Mon- 
toro à F., 43, 265; Jacob Berab à F., 
2, 323 ; persécution à F. (1790), 37, 
122; 39, 315; le quartier Juif de F., 
45, 149 ; marabout à F., commun aux 
Juifs et aux musulmans, 41, 300. 
Ficin (Marsile) et les Juifs, 12, 250. 
Fiebig (P.). Altjùdische Gleicbnisse li. die 

Gleichnisse Jesu, 50, 273. 
Fièvre. Voir Salomon b. Isaac de Lunel. 
Filgert. Voir Bickart. 

Fils aîné consacré à l'étude d'après un 
document hébreu du moyen âge, 2, 
160. 
Fina, Pena, nom juif (1413], 14, 71. 
Financiers juifs italiens et Papes, 32, 68. 
Finistère (Inscriptions hébraïques du), 43, 

117; Juifs du F., 49, 112. 
Fink (Daniel). Miggo als RechtsbemMs ini 

babylonischen Talmud, 24, 296. 
Finke (G.). Wer bat dio fûnf Bûcher 

Moses verfasst? 41, 283. 
Finkelscherer (Israël). Mose Maimunis 
Stellung zum Aberglauben u. zur Mys- 
tik, 30, 130. 
Finsler (Rudolf). Darstellung und Kritik 
der Ansiclit Wellhausens von Geschicbtc 
u. Religion des Alten Testaments, 14, 
124. 
Finzi. Voir Jacur, Isaac b. Raphaël, Aarou 
b. Israël, Jacob Israël b Raphaël, Né- 
bémia b. Aaron, Salomon Mazliah b. 
Raphaël Elia F. de Recanati. 
Finzi (Ezéchias), Juif d'Italie (xvn e s.), 5, 

110 et 111. 
Finzi (Moï'sej. Il diritto-di hazaka, 47, 

145. 
Finzi (Mordekhai b. Abraham), traducteur 

de l'art mnémotechnique, 27, 92. 
Finzi (Samson), Juif de Corregio (xvn 6 s.), 

4, 118. 
Finzi de Recanati (J.), 10, 200. 
Fioghi (Marco -Fabiano], Juif baptisé , 
censeur des livres hébreux (xvi« s.), 
30, 267. 
Fioretti Talmudici (choix de maximes 

talmudiques), 11, 278. 
Firkowitsch (Abraham) (Biographie de), 
6, 148; histoire du caraïsme d'après F., 
44, 163, 166, n. 1. 
Firmon (Jacob, b. Samuel), rabbin de 
Saionique (xvi 8 s.), 41, 100. Voir Sa- 
mout Jacob . 



Firouz (Les Juifs sous , 33, lO.et 184. 
Firouz-Schabour Les derniers Saboraïm 

à), 36, 231 et 236. 
Firt (Massacre de Juifs à) (1338), 4, 25. 
Fisc apostolique (Le et h>s Juifs, 6, 8. 
Fischer (Bernard). Talmudische Chresto- 
matliie, 8, 296; 9, 308; 10, 317; He- 
brâiscbe Unteriïchtsbriefe nach bewàhr- 
ter Méthode fur den Seibstunterricht 
in Alt-und Neubebràisch, 19, 156. 
Fischer (J ). Die chronologischen Fragen 
in den Biichern Ezra-Nebemia, 48, 289. 
Fischer (Karl). Gutmeinung ùber den 
Talmud der Hebrâer, nach einem Ms. 
vom Jalire 1802, 6, 290. 
Fiscus judaicus (Le) était consacré à Ju- 
piter Gapitolin, 34, 196. et ri. 2. 
Fiske (A. K.). The Jewisb Scriptures, 

32, 295. 
Fislin. Juif du moyen âge, 4, 281. Voir 

Suslin. \ 

Fistié (Camille). L'amour au village, ro- 
man, 1, 126. 
Fita ^R. -P. -Fidel) y Colomié. Supplemen- 
tos al concili'o nacional Toledano, t. VI. 
2, 141; Guiatich en favor de Salonio 
Gracia juheu de Barcelona (1395), 3, 
145; Actas ineditas de siete coucilios es- 
paùoles celebrados desde el aiïo 1282 
liasta el de 1314, 5, 122; Duas lapidas 
Romanas novament descobartas, 5, 123; 
Datos epigrafieos è bistoricos de Tala- 
vera de la Reina, 7. 296; Escrituras 
ineditas (xi à xiv e s.), 7, 296 ; Liber de 
preconiis ci vitatis numantine de Gil de 
Zamora,9, 136 ; Estudios bistoricos, 11, 
279; 13, 142; El Santo Nino de la 
Guardia, 15, 134; La Espana Hebraea, 
datos bistoricos, 23, 151. 
Fitjaoun (AI), chef juif arabe (v a s.), 7, 172. 
Flaccus, préfet d'Alexandrie, et les antisé- 
mites alexandrins, 31, 166. 
Flaccus (Valérius et les Juifs. 8, 20. 
Flagellants (Agitation des), sociale et po- 
pulaire, 3, 322. 
Flaminio (Marcantoni), hébraïsant (xv« s.), 

27, 33. 
Flandre (Tolérance du Conseil de) à. l'é- 
gard des Juifs (1781), 9, 265; marranes 
en F. (1621), 48, 1. 
Flavim, Juif de Montbozon (1348), 49, 10. 
Flavius Clemens et Quiutilien, 11, 168. 
Flavius Eborensis. Voir Eborensis (F.). 
Flavius Josèphe. Voir Josèphe. 
Fleckeles (Eléazar), rabbin de Prague 

(1767), et Frank, 6, 290; 29,282. 
Fle.mming (L. Raderniacher et J.). Das 

Buch Henoch, 43, 288. 
Fleurance-s.-Gers, citée dans une formule 
de divorce, 45, 100. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



147 



Fleurie Fallium, Juif de Pevrins (1349), 
9, 244. 

Flœkner (C). tJeber den Gharakter der 
alttestamentlichen Poésie, 39, 143. 

Floigl (Victor). Gesclrichte der semiti- 
schen Altertums, 5, 293. 

Florence Juifs à) (xv°s.), 4,288; ghetto 
de F., 2, 327; savants juifs à FI. (xv 
s.), 12, 244; 15, 159. 

Floren.sac. Dieulosal de F., Moyse de F., 
CrescasdeF., 2, 19, 47; 3, "215, 222. 

Floria, Juive, 38, 244; Juive expulsée de 
Saint-Quentin (1245), 20, 26. 

Florion, 50, 280. 

Floris et Blanchefleur, roman traduit en 
judéo-allemand, 5, 147. 

Floynius Bononatus. Voir lsaach de 
Ganges. 

Fluegel (Maurice). Die mosaische Diât 
und Hygiène vom pbysiologischen und 
etliischen Staudpunkte und deren Ré- 
sultat auf Korper und Geist, 3, 133 ; 
Gedankeu iiber religiôse Branche u. 
Anschauungen. Der Parsismus u. die 
biblisehen Religionen, 18, 152; Spitït 
of the biblical législation in parallel 
with Talmud, moralists, casuists, New 
Testament, 28, 307; The Zend-Avesta 
and eastern religions, 39, 143. 

Flûte (L'emploi de la) dans l'orchestre du 
Temple, 37, 194, n. 3. 

Foa (Menahem), 10, 185. 

Foà (Moïse) i L'enfant de) enlevé et bap- 
tisé, 2, 330. 

Foi (Le livre de la), Paul Fagius et Sébas- 
tien Munster, 4, 81; 5, 56; 6, 159; 8, 
332. 

Foires du Languedoc (Juifs aux) (1731), 33, 
291 ; 34, 287; 36, 96 ; en Italie, 3, 96, 97. 

Foissac (de) (Pamphlets de) contre les 
Juifs de Metz, 1, 92 et n. 1. 

Foix Quête et contribution des Juifs dans 
le comté de), 3 222. 

Folk-lore juif dans le Schébet Jehuda, 
24, 1 ; le f. et les Juifs, 47, 206; le f. 
et Had-Gadya, 31, 242; le f. et le ro- 
man d'Akbikhar, 38, 4; le f. et le conte 
d'Aiiquia, 43, 236; le f. et la légende 
des Sept dormants, 49, 190. Voir Gas- 
ter, Gelbhaus, Jacobs, Lévi (Israël), 
Lœw, Stiïcken. 
Fongk (L.). Streifzuge durch die bibliscbe 

Flora, 41, 283. 
Fondremand (Juifs à) (xiv° s.\ 7, 13, 

19, 21 ; 49, 7. 
Fous Vitae (Un ms. nouveau du), 6, 312. 
Fonseca et la commission d'affranchisse- 
ment des Juifs (1782 . ii', 259. 
Fonseca Hexriques ^Francisco de). Medi- 
cina Lusitana, 22, 120. 



Fonsèque, famille juive de Peyrehorade, 

25, 244. 
Fontaine (Taxe prélevée par la comtesse 
sur les Juifs de Metz et du Plat Pays, 
1, 83. 
Fontaine-Française (Juifs à), 6, 222. 
Fontaines empoisonnées par les Juifs, 48, 

7. Voir puits. 
Fontenoy-le-Châleau (Juifs de) au xiv e 

s., 7, 13; 49, 7. 
Forcalquier (Communauté juive de) (xiv e 
s.), 37, 259; 41, 274; massacres à F. 
(1351), 16, 315. 
Forcliheim, citée dans le Memorbuch de 

Mayence, 4, 24. 
Forest (Louis). La naturalisation des 
Juifs algériens et l'insurrection de 1871, 
34, 135. 
Forli (Réunion des Communautés juives 

à) en 1418, 23, 252. 
Forli (Ester), Juive de Sermide, 4, 122. 
Formica lAgostino) baptise une enfant de 

trois ans, 3, 108. 
Formiggini (Pèlerin), Juif de Modène 
(xvn e s.); (Elie) son père; (Joseph Elié- 
zer et Eve; ses frère et sœur; (Samuel 
de Finale), 4, 118-119. 
Furn (Abraam des), Juif de Barcelone, 4, 
60, 73; (Samuel des), 4, 59, 62; (Sen- 
ton), 4, 63. 76. 
Forster (G.). Das mosaische Strafrecht in 
seiner geschichtlichen Entwickelung, 
43, 288. 
Forstheim peut recevoir des Juifs (1561), 

6, 236. 
Fortunat (Venance) et l'odeur des Juifs, 

20, 249. 
Fortune (La) des Juifs au moyen âge, 2, 

160. 
Fortuxio. Le nouveau Juif errant, 1,126. 
Foslât (Vieux-Caire) (Ecole de) au xn e s., 
30, 235; les Juifs à F. sous les Kba- 
lifes Fatimides, 48, 146; actes hébreux 
de fiançailles dressés à F. en 1049. 47, 
301; (10301, 48, 174; 50, 153. 
Fouard (Abbé C). Les origines de l'É- 
glise, saint Jean et la fin de l'âge apos- 
tolique, 50, 273. 
Foucauld (Ch. de) fait une reconnaissance 

au Maroc, 16, 301. 
Poulain (Juifs de) à Paris, 1296, 1, 63. 
Fould, banquier (1818), A, III, 170, n. 1. 
Founière, Juive expulsée de Saint-Quen- 
tin (1245), 20, 26. 
Fourier et les Juifs, 31, 268. 
Fourmi (Légendes juives sur la), 2, 150. 
Foy (Livre de la) de Paul Fagius, 4, 81 et 

5, 57. Voir Foi. 
Fraenkel (Jona Théomim), rabbin à Metz 
(1660), 7, 224. 



148 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Fraidl (Franz). Die Exégèse der siebzig 
Woclien Daniels in der alten und mitt- 
leren Zeit, 8, 296. 

Franc (Michel; Mayer), Juifs de Paris, 

49, 123, 128, 130. 

Franca Sara, Ribca, Juives de la Marti- 
nique (1683), 2, 114. 

Français (Traduction de la Bible en vieux), 
5,250; une lettre en fr. d'un Juif an- 
glais au xm e s., 18, 256; proverbes fr. 
concernant les Juifs, 11, 284; les loa- 
zim et le f. des x« et xi e s., 42, 48 ; 49, 
18; 50,197; glossaires hébreux-fran- 
çais, 50, 197,278 ; institutions [Tak- 
kanot) de rabbins fr., 17, 66. 

France (Nom de la) dans les prières 
juives, 13, 298 ; le nom de Coq appliqué 
à la F. et Joseph Hacohen, 16, 44, 
note ; — documents sur les Juifs de F., 
11, 140; 42, 110; inscriptions juives en 
F., 19, 76; 34, 301; 38, 242; 40, 74; 

50, 284; — pourquoi les Juifs se répan- 
dirent en F., 10, 104; situation des 
Juifs de F. au xi° s., Act., 50, xxvii; 
les Juifs expulsés d'Angleterre reçoi- 
vent des privilèges en F., 30, 147; l'éta- 
blissement de la monarchie en F. et 
les Juifs, 30, 287, 288 ; revenus tirés 
des Juifs de F. au xm e s., 15, 233; 
prix des chartes pour les Juifs de F., 
43, 296; Juifs de F. martyrs au xm e s., 
4, 14, 29; les Juifs de F. et le synode 
de Montpellier (1215), 23, 251 ; la 
rouelle dans la F. méridionale, 6, 82; 
l'Inquisition en F., 27, 292; affaire de 
meurtre en F. au xiv" s., 17, 89; Juifs 
de F. en 1360-1394, 21,146; Juifs de 
l'est au xiv e s., 8, 162; Juifs de F. en 
Allemagne aux xin e -xiv e s., 37, 156; 
l'expulsion des Juifs de F. et Joseph 
Hacohen, 16, 217; émigration des Juifs 
de F. après 1306, 37,264; — éducation 
et civilisation des Juifs de F. du x* au 
xiv e s., 2, 158; écoles, synodes rabbi- 
niques, langue des Juifs de F., 2, 160, 
161 ; rabhins du nord de la F., 6, 167 ; 
fortune des Juifs de F., 23, 147; vie in- 
térieure des communautés de F., 34, 
138;jeunes gens et tournois en F., 7, 
42, n. 1; comment les Juifs de F. pro- 
nonçaient l'hébreu, 28, 159; suppression 
du Kol Nidré en F., 39, 81; rituel delà 
Haggada en F., 25, 66; les Juifs de F. 
et le Messie, 28, 153; et la Schemilta, 
37, 28 ; envoyait-on les noms des 
morts de F. en Babylonie? 5,206 ; rap- 
ports de la F. avec les Arabes, 47, 48, 
198 ; controverses entre Juifs et chré- 
tiens en F., 5,238; la légende du Juif 
errant en F., 8, 307; —recueil de con- 



sultations de rabbins français, 38, 103; 
39, 76, 226; 43, 237; 44, 73; lutte pour 
le rabbinat de F. à la fin du xiv e s., 
39, 85; situation des Juifs de F. à cette 
époque, 39, 88; poésie, 7, 69; traduc- 
tion du Talmud en F., 40, 114; Mes- 
choullam b. Calonymos habitait-il la F.? 
27, 84; Abraham Ibn hzra en F., 17, 

300 ; l'attaque de Maïmonide contre les 
Juifs de F. est une interpolation, 24, 
115; l'émigration des Juifs de F. en 
1211 et la lettre de Maïmonide aux Yé- 
ménites, 34, 105; copies du Guide en 
F., 39, 156; — Juifs de F. en Espa- 
gne, 27, 149; Juifs en F. après les ex- 
pulsions d'Espagne et de Portugal, 9, 
66; 20, 288; Juifs de F. à Bade, 43, 
155; en Belgique, 7, 124; notes pour 
l'histoire des Juifs de F. aux xvn e - 
xvm e s., 11, 141; marranes portugais 
réfugiés en F. en 1621, 48, 1 ; Juifs de 
F. en 1670, 8, 139 ; 27, 201 ; Juifs de F. 
allant aux colonies, 4, 131 ; droit perçu 
sur les Juifs étrangers venus en F., 44, 

301 ; catholiques judaïsants en F. au 
xvii» s., 49, 266, 268; Juifs de F. au 
xvn e s., 39, 119; nécessité de rappeler 
les Juifs en F. dans l'intérêt public 
(1756), 35, 112 ; émancipation des J. 
de F., 27, 162; Juifs du Comtat de- 
mandant l'hospitalité de la F. , 34, 279; 
la société juive en F. depuis la Révolu- 
tion, Act., 48, xvn. — Voir Lévi 
(Israël), Loeb (Isidore). 

France (Veuve Isaac), 10, 198. 

Fraucès (Poésies anti-sabbatiennes d'Em- 
manuel et de Jacob), 12, 307 ; 35, 279 ; 
prosodie hébraïque d'Em. F., 26, 140. 

Francès (Joseph), auteur mentionné par 
Daniel Lévi de Barrios, 18, 286. 

Francesca, Juive de Narbonne, 2, 49. 

Francesco de Gonzague. V. Gonzague. 

Fraucesco ")^^2 (xvr s.), 10, 193. 

Francfort (Metz, 1739), 50, 258. 

Francfort (Marc), Juif de Paris, 1756, 
49,133. 

Franc for t-s .-le-Mein (Etablissement des 
Juifs à), 4, 288; massacres à F. (1241], 
4, 10; (1349), 3, 100; 8, 135; (1379), 
4, 28; Juifs de F. et l'accusation de 
meurtre rituel d'Endingen (1470), 16, 
237; la rouelle à F., 7, 99; Juifs de F. 
sous Charles-Quint, 16, 101, 104; Juifs 
de F. au xvi e s., 14, 129. 282; livres 
juifs et Pfefferkorn, 22, 112; Juifs de 
F. protégés par Joselmann (1515), 2, 
273; Jacob Roman à F., 8, 36; sac du 
ghetto (1614), 47, 123; Juifs de F. en 
1622, 15, 99; la communauté de F. et 
le rachat des Juifs prisonniers de 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



149 



Chmielnicki (1651), 25, 205; en 1683, 
2, 152; Juifs de F. au XVIII e s., 8, 300; 
les Juifs de F. et le marquis de Lan- 
gallerie, 28, 197, 201 ; cimetière de F., 
7, 292; inscription à F., 43, 291; les 
rabbins de F., 7, 298; 8, 300; les im- 
primés hébreux de F., 8, 75; un mys- 
tère, composé à F., s'occupant des Juifs, 

47, 193. 

Franc forts. -l'Oder (Juifs à l'Université 
de), 18, 294; l'électeur de F. protecteur 
de Gabriel Moschides, 32, 135. 

Franche-Comté (Juifs de), 7, 18, 161; 

48, 225; 49, 6, n. 3, 10. u. 3. 
Francillon, Juif des Colonies françaises 

(1765), 4, 245. 

Franciscain (Nom hébreu des), 37, 153: 
les F. et les Juifs de Haguenau, 2, 
84; les F. et Nathan l'Official, 1, 231 ; 
influence d'Ibn Gabirol sur l'école f. , 
41, 312; sœurs f. et grande synagogue 
de SégOYie, 39, 210. 

Francisco Colonna, auteur du Songe de Po- 
liphile, 3, 78. 

Francisco de Aquapendente (La contro- 
verse de) avec Elia de Genazzano, 40, 
189. 

Francisco Fernandez, brûlé en efligie à 
Cordouc (1724), 43, 128; 49, 263. 

Francisco Gomez Ferro et l'Inquisition 
(xvn e s.), 49, 264. 

Franciscus (Berton). Voir Adret Natan. 

Franciscus Cahauerius de Saragosse et les 
vols de la Juiverie de Barcelone, 4, 57. 

Franciscus Colomerius. Voir Samuel Ana- 
nell. 

Franciscus (Donnus), Juif de Valréas 
(1247), 7, 305. 

Franciscus (Guich), voir Asdrach Salamo; 
(Joannes), voir Anatzanell Bonjuha; 
(Lodrigo), voir Aifamem Abraam; (Oli- 
ver), voir Sescola Astruch ; (Pedralbes), 
voir Falco Mosse ; (de Podio), voir 
Cortes Davi; (Pujades), voir Sadoch 
Samuel; (Ripoll), voir Alborja Juceff; 
(Vilamarin), voir Badorch Issaach ; 
(Vilaplana), voir Barzalay Michel. 

Franciscus de Torrejoneillo, auteur de la 
« Sentinelle contre les Juifs », 5, 289. 

Franck et les Franckistes, 36, 120. Voir 
Frankistes. 

Franck (Abraham), Juif de Rennes (1780), 
33, 98. 

FRANCK (Adolphe). La religion et la science 
dans le judaïsme, conférence, A, II, 76; 
le péché originel et la femme d'après le 
récit de la Genèse, conférence, Act.,\; le 
panthéisme oriental et le monothéisme 
hébreu, conférence, Act. , cccxvi ; 
allocution prononcée le 19 janvier 1889, 



Act., cccvn ; le 25 janvier 1890, Act., 
20, i. 

Franck (Ad.). La Kabbale ou la philoso- 
phie religieuse des Hébreux, 2° éd., 18, 
314; nouvelles études orientales avec 
préface d'Eugène Manuel, 34, 135. 

Franck-Mourier, rue habitée par les Juifs 
de Paris (1296), 1, 62. 

Franco (Les quatre frères) et l'enfant de 
la Guardia, 15, 205. 

Franco (Daniel), Juif de Livourne (Es- 
pagne), 6, 116. 

Franco (David b. Isaac), Juif d'Italie 
(xvn a s.) 5, 110; Isaac F., 10, 189. 

Franco (Haym Atias), Juif de la Marti- 
nique (1683), 2, 114 ; Jacob, son fils. 

FRANCO (M.). Les Juifs de l'empire otto- 
man au xix e s., 26, 111. 

Franco (M.). Essai sur l'histoire des Israé- 
lites de l'empire ottoman, 36, 128. 

François I er et Elias Levita, 27, 38 ; son 
médecin juif, 16, 304. 

François d'Assise (Portrait de) par un 
sculpteur juif espagnol (1214), 22, 290 

François-Marie H, duc d'Urbin (L'Apolo- 
gie du Médecin juif, dédiée à), 1, 147. 

Franconie (Massacre de Juifs en) (1349), 
4,29. 

Franguella (Laurentius), Juif baptisé, au- 
teur d'un index expurgatoire des livres 
hébreux, 30, 271. 

Frank (Louis). La bienfaisance israélite à 
Bruxelles, 18, 153. 

Franke (Hermann). Ueber Bedeutung, In- 
halt und Alter des Sepher Hajjaschar, 
15, 135. 

Fkankel (Emil). Das jiid. Eherecht nach 
dem Reichscivilegesetz vom 6 Februar, 
1875, 23, 151. 

Frankel (S.) . Kleine Beitrâge zum targu- 
mischen Worterbuch, 47, 134. 

Frankenberg (W.). Die Datierung des 
Psalmen Salomos, 34, 135; Die Sprùche 
(traduit et commenté), 38, 289. 

Frankistes (Lettre des) aux Juifs de Bo- 
hème, 29, 282; 36, 120. 

Frankl (O.). Der Jude in den deutschen 
Dichtungen des xv-xvn. Jahrhundertes, 
50, 274. 

Frankl (P. -F.). Beitrâge zur Litteratur- 
geschichte der Karâer, 14, 303. 

Frankl-Gron (Ad.). Die Ethik des Juda 
Halevi, 12, 125 ; Geschichte der Juden in 
Kremsier mit Rùcksicht an die Nachbar 
Gemeinden, 32, 296; 38, 289; 45, 138. 

Franklin (Samuel), Juif de Prusse, con- 
verti, et son acte de baptême, 20, 291 ; 
33, 120. 

Franqua, Juive de Tarascon (Testament 
de) (1426), 39, 105. 



150 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Franz (A.)* Das Buch der Religionen, 18, 

153. 
Frat Maïmon. Voir Salomon b. Menahem. 
Frauberger (H.), auteur d'une étude sur 
des monuments de l'art juif au moyen 
âge, 48, 296. 
Frauenberg (Juifs de), 47, 87. 
Frédéric I er (Barberousse) (Le Privilège 
de) (1156Ï, 27, 106; F. et le tribut sur 
les Juifs de Haguenau, 2, 77. 

Frédéric II (L'ordonnance de), 27, 106; F. 
et la roubelle à Naples, 7, 94; F. et les 
Juifs de Sicile, 11, 287; F. et le prêtre 
Jean, 10, 100; F. et Juda Cohen de To- 
lède, 9, 146; F. et le Guide de Maï- 
monide, 39, 157. 

Frédéric III (Jacob b. Jebiel Loubans, mé- 
decin de), 13, 63. 

Frédéric I er le Guerrier et les Juifs de Saxe, 
25, 230. 

Frédéric II le Doux et les Juifs de Saxe, 
25, 231. 

Frédéric-Auguste de Saxe (Les Juifs de 
passage dans les États de), 26, 259,262. 

Frédéric V de Bohème (Réception de) et 
les Juifs de Prague, 29, 128. 

Frédéric (Le comte) et les Juifs de Hom- 
bourg, 2, 330. 

Frédéric (Privilège de), duc d'Autriche 
(1244), 28, 13. 

Frédéric-Guillaume III et l'émancipation 
des Juifs, 27, 171. 

Frédéric-Guillaume IV et l'émancipation 
des Juifs, 27, 174. 

Frédéric de Teck (Legs de Charles, fils de 
Jean de Bohème, à), 2, 79 et note. 

Freistadt, localité citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 24. 

Freiberg (Juifs de), 25, 220 ; 26, 258. 

FREIMANN (A.), Meschullam Cusser de 
Riva et sa tombe, 35, 111. 

Freimaînn (A.). Festschrift zum siebzigsten 
Geburtstage A. Berliner's, 47, 133 ; mé- 
moire sur les annales de l'imprimerie 
hébraïque à Wilmliersdorf, 47, 145. 

Freimut (Bernardin). Die jud. Blutmorde 
von ihrem ersten Erscheinen in der 
Geschichte bis auf unsere Zeit, 31, 131. 

Frenk (Joseph) et l'Inquisition, 3, 108. 

Frenkel (David) (Nomination de) à Berlin, 
7,290. 

Frères de la Charité (Les) et la tombe de 
Samuel Gradis, 4, 133. 

Frères de la Pureté (Les) et Saadia, 5, 129 ; 
Joseph ibn Saddik a subi l'influence des 
fr. 46, 316; pareillement Juda Halévi, 
50, 35. 

Frères hospitaliers (Les) de Jérusalem re- 
çoivent de Philippe-Auguste la syna- 
gogue d'Orléans, 1, 117. 



Frères sincères, voir Frères de la Pureté. 
Fresco (M.). Histoire des Israélites depuis 
le retour de la captivité dé Babylone jus- 
qu'à nos jours, 38, 289. 
Freude, femme de Yehiel Hazaken b. Jo- 
seph, 4, 22. 
Freudenberg, localité citée dans le Me- 

morbuch de Mayence, 4, 24. 
Freudenthal (J.) Ueber die Théologie des 
Xenophanes, 13, 143; Die Lebens ge- 
schichte Spinoza's in Quellenschriften, 
Urkunden u. nichtamtlichen Nachrich- 
feen, 38, 291 ; 48, 289; Spinoza, 49, 161, 
n. 1. 

Freudenthal (Max). Die Erkenntniss- 
Jehre Philos von Alexandria, 24, 296; 
Aus der Heimat Mendelssohns, 41, 283 ; 
B. David Frânckel, 43, 293; Die jiidi- 
schen Besucher der Leipziger Messen in 
den Jahren 1675-99, 46, 284. 

Freund iSalomon-W ). Vergleichende Da- 
tum-Tabellen auf 216 Jahre des jiïdi- 
schen, 12, 308; Pra>par. zu den Bùchern 
Samuelis, 24, 296. 

Frey<J.). Tôt, Seelenglaube u. Seelenkult 
im alten Israël, 38, 291. 

Fribourg (Juifs de) (1342), 47, 125; Per- 
sécutions à F. (1349), 4, 27. Voir Ad. 
Lewin. 

Frick. (J.-H.-A. ). Bibelkunde, zugleich 
praktischer Kommentar zur biblischen 
Geschichte, 31, 131. 

Frida, femme d'Abraham b. Jacob, 4, 23. 

Fridmann (Léon*). Méthode de lecture hé- 
braïque, 43, 288. 

Fried (Salomon). Das Buch liber die Ele- 
mente (d'isaak b. Salomon Israelii, 8, 
297. 

Friedberg (Persécutions à) en 1349, 4,27. 

Friedburg (Massacres de Juifs à) (1337 ; 
1349), 4, 25,29. 

Friedeberg (M.). Bilder von der Ostgrenze, 
14, 124. 

Friedl.ender (H.). Popular-wissenschaft- 
liche Vortrâge, 20, 152. 

Friedl.«nder (J.). L'idée messianique dans 
l'islamisme, 47, 137 ; Commencement 
d'un Commentaire du Cantique des Can- 
tiques en hébreu et en arabe, 32, 295 ; 
Sprachgebrauch des Maimonides (Lexi- 
que pour l'arabe du moy en âge), 45 , 
139. 

Friedlaender (Mfichael]). Spinoza, bis 
life and philosophy, 18, 153; The 
Jewish religion, 23, 151. 

FRIEDLAENDER |M oritz]). La secte de 
Melchisédec et l'Epître aux Hébreux, 5, 1 
et 188; 6, 187; les Pharisiens et les gens 
du peuple, 13, 33; les Esséniens, 14, 
1-84; la sibylle juive et les partis reli- 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



151 



gieux de la Dispersion, 29, 183; les 
prophéties sur la guerre judéo-romaine 
de Tan 70. 30, 12â; la propagande reli- 
gieuse dos Juifs avant l'ère chrétienne, 
30, 161; l'anti-Messie, 38, 14; encore 
un mot sur Minim, Minout, Guilionim 
dans le Talmud, 38, 194. 
FRiEDLiENDER (Mforitz]). Neue Âufschlusse 
iiber Lessing's Nathan, 2, 310; Rufus 
oder der Judenaufstand miter Hadrian 
(drame), 8, 297; Bei den socialistischen 
Secten des Judenthums im Jetzten 
vorchristliehen Jahrhundert, 23, 149; 
Zur Entstehungsgoschichte des Chtïs- 
tenthums. Ein Excurs von der Sep- 
tuaginta zum Evangeliuni, 28, 307 ; 
Das Judenthum in der vorchristliehen 
grlechischen Welt, 36, 128; Der vor- 
christliche jiidische Gnosticismus , 38, 
291; Ans Galizien. Reise Erinnerungen, 
41, 283; Geschichte der jiidischen Apo- 
logetik als Vorgeschichte des Christen- 
thums, 48, 289; Griechische Philoso- 
phie in Alten Testam. (Les Psaumes et 
les livres de Sagesse), 50, 274. 
Friedl.knder (M.-H.l. Zur Geschichte der 
Bluthesehuldigungen gegen die Juden 
im Mittelalter and in der Neuzeit, 1171- 
1883, 8, 297; Geschichtsbilder aus der 
nachtahnudischen Zeit, 14, 124; Die 
Arbeit nach der Bibel, dem Talmud u. 
den Auspriichen der Weisen in Israël, 
23, 151; Die wichtigsten Institutionen 
d. Judenthums nach der Bibel, dem 
Talmud u. den Auspriichen der- Weisen 
in Israël, 24, 297 ; Das Talmudstudium 
in der ersten Hâlfte des neunzehnten 
Jahrhunderts in den Jeschibot zu Ni- 
kolsburg, Posen u. Pressburg, 45, 139. 
Friedmann (A.). Die Geschichte der Juden 

in Iugolstadt, 43, 288. 
Frieomann (M.). Pesikta rabbati, 1, 312 ; 
Seder Eliahu Rabba u. Seder Eliahu 
Zutta (d'après les ras. du Vatican), 41, 
284; Eine Abraham-Légende, 43, 293; 
Pseudo Seder Eliahu Zuta, 50, 276; 
S'rubabel, Erlauterung der Weissagung 
Jes. 52, 13 und 53, Commentaire d'Isaïe, 
32, 295; Onkelos u. Akylas, 34, 140. 
Friedrich (Thomas). Tempel u. Palast Sa- 
lomo's, Denkmaler phOnikischer Kunst, 
16, 302. 
Fries (A.). Die Gesetzesschrift des Kônigs 

Josia, 50, 274. 
Fripier (Juif, synonyme de), 27, 184, 192, 
205 ; f. et le poète marrane Antoine de 
Montoro, 43, 262 ; f. et Juifs de Mont- 
pellier, 33, 288; l'assemblée des f., 
pamphlet, 27, 197. 
Friperie et Juifs, 35, 99; 36, 82 et 87. 



Fripp (E.-J.). The composition of the 

book of Genesis, 25, 129 
Fritz (Johannes). Aus antiker Weltan- 

schauung, 14, 125 
Friuli. Voir Marcuzzo F. 
Frohnmeyer et Benzwger. Bilder-Atlas 

zur Bibelkunde, 50, 274. 
Fhomer (J.). Maimonides Commentar zum 

Tractât Middoth, 3.8, 291; Das Wesen 

des Judenthums, 50, 274. 
Fronilde (Dona) achète la vigne de José b. 

Joab, 2, 136. 
Froug (Samuel), poète juif russe, 40, 276. 
Fuld (Ludvig). Das jiidische Verbrecher- 

thum, 11, 298. 
Fulda (Massacres de Juifs à) en 1236, 4, 

10; en 1379, 4,26, 28; F. et Innocent IV, 

25, 175; accusation de meurtre rituel à 

F., 2, 76; Méir Hallévi n'est pas de F., 

27,115. 
Fuli,iquet(G.). Les expériences religieuses 

d'Israël, 45, 139. 
Fullkrug (G.). Der Gottesknecht des 

Deuterojesaja, 41, 283. 
Fulvius (L'augure) et l'enfant Jésus, 43, 

273. 
Funéraire (L'art) des premiers chrétiens, 

14, 33. 

Funk (S.). Die haggadischen Elemente in 
d. Homilien des Aphraates, 24, 297 ; 
Die Juden in Babylonien (200-500), 46, 
284 ; Das Grundprincip des biblischen 
Strafrechtes nach Maimonides u. Hofrat, 
Millier, 50, 274. 

Furdian des Perses et Purim des Juifs, 

15, 137. 

Furrer (Konrad). Die hebrâische Sprache 
als Sprache der Bibel, 14,304; Wan- 
derungen durch das heilige Land, 24, 
297. 

Furst (A.). Christen u. Juden. Licht. u. 
Schattenbilder aus Kirche u. Synagoge, 
26, 286. 

FURST (Julius) Les interprétations d'Akiba 
et d'Ismaël sur Nombres v, 28, 17, 143; 
sur les monnaies de Simon, 18, 300; 
mélanges lexicographiques, 19, 147; 37, 
65 ; 38~ 64, 220; notes d'étymologie tal- 
mudique, 20, 302; 22, 133 ; encore un mot 
sur \eSchem hammephorasch^ 24,286; 
le sens du motblT^ et l'autopsie au point 
de vue talmudique, 32, 276; 34, 119; 
le sens de Ivob, fiWnab, 38, 140; un 
passage difficile du Yalkout, 39, 132; 
Midrasch Echa rabbati, c. r., 39, 137. 

Furst ( Julius). Glossarium graeco-he- 
brœum, 21, 307 ; 23, 129 et 151 ; Spuren 
der palâstinich -jiidischen Schriftdeu- 
tung u. Sâgen in der Uebersetzung der 
LXX, 35, 122. 



152 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Furst (Julius], rabbin d'Endingen (1854), 
46, 274. 

Furt (Persécutions à) en 1349, 4, 27. 

Furtado (Gaspar Mendes), arrière grand- 
père de Disraeli, 2, 343. 

Furtado et la Commission d'affrancliisse- 
ment des Juifs (1788), 42, 259 ; F. pré- 
sident du Grand Sanbédrin réuni par 
Napoléon I er , 28, 273. 

Fiirth (Persécutions à) en 1349, 4, 27; 
Eibeschùtz à F., 12, 285. Voir Neubur- 
ger. 

Futur hébreu, 26, 53 ; irrégularité du f. 
des verbes à l re radicale "|, 2, N, 27, 
136 ; absence de Hifd dans les verbes 
ayant le f. en é, 36, 144; les ségolés se 
rattachent au f., 33, 23; de l'emploi 
des suffixes pronominaux avec Noun et 
sans Noun au f. et à l'impératif, 46, 
178. 



Gabaa (Emplacement de), 29, 37. 
Gabaonites (Explication de l'épisode des), 

4, 301. 
Gabay (Rique), Gabays (Samuel), Gabaye, 

Juif de la Martinique (1680), 2, 102, 

116. 
Gabbaï (Juceff) (Sur le nom de), Juif de 

Barcelone (1383), 4, 62. 73. 
Gabbaï (Moïse) et Aboulrabi, 21, 249. 
Gabbaï (Yéhazkel), banquier juif de Bag- 
dad, puis de Constantinople, 26, 115. 
Gabelle de la viande, du vin, de l'eau-de- 

vie, en Turquie, 31, 54, 55 ; g. du vin des 

Juifs de Tarascon, 39, 264. 
Gabès et les académies babyloniennes, 50, 

147. 
Gabiel de Granada (Procès de), 41, 288. 
Gabriel (L'ange) et les feux, 1, 187-189; 

G. et les Esséniens, 14, 197, n. 1. 
Gabriel b. Aron de Strasbourg, édite le 

traité de Berakhot en 1483, 3, 81. 
Gabriel b. Josué (1648), 41, 278. 
Gabriel Bonus. Voir Cabrit Mossé. 
Gabriel de Muntpaho. Voir (Abraam Vi- 
dal de) Muntso. 
Gabriel de Prades. Voir (Juceff de) Prades. 
Gabriel des Sayol. Voir Mercadell Bon- 

senyor. 
Gabriel Eskeles de Cracovie, rabbin à 

Metz (1694), 8, 258. 
Gabriel Selig b. Mosé, à l'université de 

Francfort-sur-Oder, 18, 294. 



Gad (La tribu de) et les bénédictions de 
Jacob et de Moïse, 24, 211 ; la pierre 
du pectoral représentant G., 29, 87. 

Gadara, Gerasa (Le démon du miracle 
de), 47, 172 et note. 

Gaeta (Juifs à), 9, 153. 

Gafiki et les médecins juifs, 3, 294. 

Gages volés et prêts juifs, 2, 274 ; g. que 
les Juifs de Pirano ne pouvaient prendre 
et vente des gages des dettes non 
payées, 2, 181 ; prêts sur g. et Juifs, 
49,15. 

Gai. Voir Ispalian. 

Gaidoz (H.) et Sébillot (Paul). Blason 
populaire de la France, 8, 297. 

Gaie, Juif de Metz, 7, 115 ; dame G., men- 
tionnée pour usure (1300), 2, 28. 

Gaila (abrégé d'Abigaïl), massacrée à Nu- 
remberg, 4, 23 et n. 2. 

Gajo del Maestro Agnolo, Juif d'Arezzo, 2, 
319. 

Galante. Voir Abraham G. 

Galalz (La synagogue de) incendiée en 
1820, 8, 290. 

Galcerandus Castellus. Voir Sutlam Vidal. 

Galet (Yedidia), Juif d'Italie (xvn e s.), 5, 
110, 

Galicîe (Juifs de), 2, 150 ; (1785), 8, 213 ; 
natalité illégitime chez les Juifs deG., 5, 
316; sectes juives deG., AcL, cxu.Voir 
M. Friedlânder. 

Galien (Microtechnô et irspî xptaewv de) en 
hébreu, 13. 301 ; G. est appelé Gama- 
liel chez les Juifs du Midi, 8, 302 ; 29, 
217; G. et Maïmonide, 7, 153. 

Galilée (Description géographique, histo- 
rique et archéologique de la), 1, 126; 
géographie de la G. d'après le livre des 
Juges, 26, 12 ; sous la domination ro- 
maine, elle fut réunie (?) à la Phénicie, 
46, 222; prêtres en G., 31, 151; le 
nom de Dossa en G., 42, 224; sacri- 
fices au tombeau de Bar Yohaï, 2, 
327. 

Gall (A. von). Die altisraelitischen Kult- 
stâtten, 38, 291. 

Gallabim, barbiers, procédant aux inci- 
sions^, 126; G. dans l'inscription phéni- 
cienne de Larnacca. 1, 305. 

Galland (Antoine) (Les Juifs dans le Jour- 
nal de), 18, 105. 

Galle (A. -F.]. Daniel avec Commentaires 
de R. Saadia, Aben-Ezra, Raschi, etc., 
et variantes des versions arabe et sy- 
riaque, 41, 314. 

Gallica, manteau mentionné dans le Sifré, 
25, 24. 

Galliehi (Moïse et Giuseppe, deux frères, 
et Isaac), martyrs à Sienne (1799) 4, 
287. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



15- 



Gallico, nom primitif de la famille des 

Graziani, 4, 113; (Mordecliaï Abner), 4, 

123. 
Galliner (J.). Abraham Ibn Ezra's Hiob- 

kommontar auf seine Quellenuntersucht, 

43, 288. 
Galterus III, archevêque de Sens, et les 

Juifs (controverse de 1240), 6, 172. Voir 

Gauthier de Cornut. 

Galton (Francis). Photographies compo- 
sites (Le type juif), 11, 290.: 

Galuche. Voir Jacob G. 

Gàlûti, nom des rabbanites chez les Ara- 
bes, 8, 125. 

Gamala (Renseignements sur) dans la 
traduction latine de Josèphe, 2, 316. 

Gamaliel (Origine davidique de), 31,203; 
interlocuteur dans une controverse 
tictive, 5, 245 et note. 

Gamaliel II, confondu avec Gamaliel I, 19, 
195; son origine davidique, 31, 204; 
son patriarcat, 12, 69, n. 2; G. et le 
Schemoné-Esré, 19, 17, 36; 32, 166; 
46, 282 ; institue le jeûne de Lydda en 
opposition à Hanoucca, 30, 212; G. à 
Jabné, 31, 146, n. 3; 39, 40 et n. 8; 
G. et le bruit de Rome, 33, 195 ; G. 
enseigne la doctrine juive à des dépu- 
tés romains, 38, 214; G. et Ketia b. 
Schalom, 50, 6; G. excommunie Akabia 
b. Mahalalel, 41, 33 et 34; G. et l'ex- 
communication, 41, 39; G. et les 
études grecques, 14, 188 ; son inhuma- 
tion, 46, 78 et 83, n. 2 ; G., la des- 
truction des faux dieux et les Pseudo- 
Clémentines, 46, 95. 

Gamaliel III, Nassi, 39, 45. 

Gamaliel IV, Nassi, et l'autorité romaine, 
39, 49. 

Gamaliel V et le gouverneur Hésychius, 
46, 230. 

Gamart, Qumart (Chandeliers juifs au 
cimetière de), 19, 102 ; 44, 4, 13. 

Gamburg, localité citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 15, 24. 

Gampert (A.). La T'hora. Étude historique 
sur ses origines et son développement, 
31, 131. 

Gand (Juiverie et cimetière de), 7, 118, 
134 ; serment juif à G., 7, 256. 

Ganganelli (Laurent) et le baptême secret, 
3, 108 ; G. et l'accusation de meurtre 
rituel, 18, 179; 19, 151 ; 25, 171. Voir 
Clément XIV. 

Gauges, Guanges. Voir Isaac de G., Jacob 
de G., Moyse de G. 

Gans (David) et Tycho Brahé,3, 132, 139; 
sa chronique éditée par Grunwald, 20, 
152; histoire de G., 21, 307. 



Gaon (Gueonim). Origine du titre de G., 
5, 205 ; 30, 235; il est donné à des au- 
torités non babyloniennes, ï, 210, 217; 
G. en Palestine, 48, 147, 152, 163; héré- 
dité de la fonction de G., 7, 201 ; hon- 
neurs funèbres rendus à leur mémoire, 
33, 163; Saadia et Haï sont appelés G. 
par Ibn-Ezra, 5, 138, n. 4, 139, n. 3 ; 
activité des G., 36, 235 ; décisions des 
G. provenant des Saboraïm, 5, 200 ; G. 
consultant des patriarches chrétiens, 1, 
196, n. ; consultations des G., 12, 308; 
recueils de leurs décisions, 2, 141 ; pu- 
blication de leurs œuvres, 13, 133; his- 
toire du Gaonat, 32, 139 ; suite des G. 
de Sora au x e s., 7, 196 ; les Juifs au 
dernier siècle des G., 12, 259; les rela- 
tions des communautés africaines avec 
la Babylonie et la Palestine au temps des 
G., 50, 145 ; une critique de la Bible du 
temps des G., 46, 99; noms portés de 
préférence de leur temps, 36, 104, n. 2 ; 
le caraïsme et les G., 45, 191 ; avant les 
G., 13, 147 ; les G. et le Motazilisme, 47, 
IciO ; et Abou-Isa, 44, 179 ; les G. et le 
lévirat de l'apostat, A, III, 326 ; et le 
salut des morts, 29, 53 ; et le Kol Nuire, 
39, 77; et le mot Schiloh, 49, 308 ; les 
G. et le Sécler Olam, 28, 304 ; l'excom- 
munication sous les G., et les Pirké de 
R. Eliézer, 43, 55, 68 ; les G. et les rab- 
bins français, 3, 155 ; leur littérature 
dans le Nord delà France, 47, 198. Voir 
aussi les noms des différents Gueonim. 

Gaonat. Voir Gaon. 

Gap (Juifs à ! , 9, 247, 261. 

Garcia (Benito) et le meurtre de l'enfant 
de La Guardia, 15, 205. 

Garcie, Juif des Colonies françaises (1765), 



245. 



Gard (Deux enquêtes sur les Juifs du), 

45, 156. 
Gard, famille juive avignonnaise, 20,295, 

n. 1 ; (Isaac et Joseph), 10, 79. Voir 

Gart. 
Gard (Joseph), Juif établi à Montpellier 

(xviii 6 s.), 33, 286. 
Gard (Salomon) (La fille de), âgée de trois 

ans, est baptisée, 3, 107. 
Gardadors de bulles, archivistes des Juifs 

d'Avignon, 7, 232. 
Gardanne (Communauté juive de), 37,262. 
Gardaya (Juifs à), 2, 344. 
Gardonnus de Thury, Juif disputé par 

Philippe le Bel et son frère, 2, 25. 
Garibaldi (César) et les martyrs d'Ancône, 

11, 149. 
Garin (Frère) dominicain cité dans Joseph 

le Zélateur, 3, 13, 



154 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Garizim (Le temple du mont), 36, 10. 

Garland (G.-V.). The problems of Job, 
. 36, 309. 

Garsie b, Juda Cohen le Eveske, Juif an- 
glais, 3, 290. 

Garson (Moïse b. Juda), rabbin de Salo- 
nique (xvi e s.), il, 101. 

Gart (Durai)), médecin juif à Ai\, 7, 295-. 
Voir Gard. 

Garth (Massacres à) en 1298, 4, 15. 

Gascogne (Législation des Juifs de) au 
Xin e s., 11, 79; controverse judéo-chré- 
tienne en G., 18, 47. 

Gas.nos {Xi). Etude historique sur la con- 
dition des Juifs dans l'ancien droit fran- 
çais, 36, 309. 

Gaspar Matute y Luquin. Voir D. Luis 
Maria Ramirez de las Casas Deza. 

Gasr-el-Abed. Voir Aray el Emir. 

Gassendi a rapporté la formule du Hérem, 
1, 277 et n. 4; G. parle de Salomon 
Azubi, 11, 101, 104. 

Gasseu (C). Babel u. Bibel in gemein- 
' fasslicher Weise bcleuohtet, 48, 290. 

Gassek (J.-K.).Das althebrâische Spruch- 
buch u. die Sprùche Jesu b. Sira, 50, 
274. 

GASTER (M.). La source de Yalkout II, 25, 
44. 

Gaster (M.). Beitrâge zur vergleichenden 
Sagen und Marehenkunde, 10, 270 ; Je- 
wisli Folk-Lore in the Middle Ages, 14, 
304; Greeko-Slavouic (Histoire compa- 
rée des légendes el, coûtes juifs), 15, 
135 ; Origin and sources of the Schul- 
chan Aruch and the Sefer Assufo/h, 
27, 280: The Sefèr ha-Maasiyoth, 34, 
153 ; La plus ancienne version du Mi- 
(/rasc/t Meguilla publiée d'après un 
nis. unique du x e s., 35, 123; The 
Chronicles of Jerahmeel, 39, 143; His- 
tory of the ancient synagogue of the 
Spanish and Portuguese Jews, i-3, 2S8 ; 
Geuiza-Fragmente, 43, 293. 

Gath (Combats sous David à), 21, 243. 

Gaït G.). Die Hiigel von Jérusalem, 36, 
12S. 

Gattenio (Tsaac b. Samuel), 10, 197. 

Gauderiis [Le biilli de) et les Juifs réfu- 
giés à G., 3, 218. 

Gaule (Juifs en), 6, lii: émigrations 
juives en G., 1, 263; Juifs dans la G. 
narbonuaise, 16, 309; Juifs de G. se 
réfugiant a Marseille, 46, 1 ; littérature 
de controverses en G.. 0, 292; vête- 
ments et produits :1e la G en Palestine, 
25, 18; les sarcophages de la G., 14, 
217 ; la Bible latine en G. n'était pas la 
Vnlgate, 38, 234, 239; 42, 133, u. 1; 
43, 40. 



GAULLIEUR (E,). ISotes sur les Juifs àBor- 
deaux, 11, 78. 

Gauloises [Antiquités) dans le Talmud, 25, 
14. 

Gaultier de Coincy. Texte relatif à un 
miracle concernant un enfant juif, 1, 
132. 

GAUTHIER (Léon). Les Juifs dans les deux 
Bourgognes, 48, 208 ; 49, 1 et 244. 

Gauthier de Cornut, archevêque de Sens, 
cité dans Joseph le Zélateur, 3, 12. Voir 
Galterus III et Cornut. 

Gautier (Lucien j. La mission du prophète 
Ezéchiel, 24, 297: Au-delà du Jour- 
dain, 36, 128 : Souvenirs de Terre-Sainte, 
36, 309; Autour de la mer Morte, 41, 
283. 

Gavison et le baisement des mains lors de 
la mort d'un personnage illustre, 23, 
133. 

Gayrauh (H.). L'antisémitisme de saint 
Thomas d'Aquin, 32, 296. 

Gaza (Influence égyptienne sur le nom 
de), 20, 203; séjour d'Israël ISagara, 
2, 323. 

Gazàli (Al) (Aboû Hàmid Mohâmmad) et 
Al Batalyoûsi, 7, 275; 8, 132; sa phi- 
losophie et sa morale par le baron 
Carra de Vaux, 47, 155; G. et les pen- 
seurs juifs, 49, 154; G. et le Khazari, 
50, 32. Voir J. Wolfsobn. 

Gazeta de Amsterdam, journal juif en 
1678, 22, 120. 

Gazora restituée aux Juifs, 38, 166 et 171. 

Gébal. Voir Tammouz. 

Gébeil (Inscription de), 18,216. 

Gebiiarut (Oscar von). Die Psahnen Salo- 
mo's, 31, 131. 

Gédéon, chef falascha (1587), 25, 133 ; 
Juif de Paris (1755), 49, 128. 

Getl'rinon d'Andelot achète des biens des 
Juifs d'Andelot, 2, 62. 

Géhenne (Le repos sabbatique dans la), 
25, 2. Voir Guehinnom. 

Geigel (A.). Das franzosische und reichs- 
lândische Staatskirchenrecht mit den 
neuesten Gesetzen und der Rechtspre- 
chung der deutschen Staaten, 9, 125. 

Geiger (A.). Judaism and Islam, 41, 283; 
Was liât Mohammed ans dem Juden- 
thume aufgenommen (2 e éd.), 45, 139. 

Geiger (Ludwig). Aus Leopold Zunz' Na- 
chlass, 23, 149. 

Geikie Bildergriisse aus dem Heil-Lande, 
31, 132. 

Geisendorf (T.). L'avènement du roi mes- 
sianique d'après l'apocalyptique juive 
et les Évangiles synoptiques, 43, 288. 

Gélase. pape (V e s.), et la Vie d'Adam, 
18, 89.. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



i:'»5 



Gelbhaus (S.)- Ueber Stoffe altdeutscher 
Poésie, 16, 302 ; Mittelhochdeutsche 
Djchtung in îhrer Beziehung zur bi- 

blisch-rabbinischen Literatur, 21, 308; 
Die targumliteratur, vergleichend aga- 
disch u. krjtisch philolpgîsch beleuch- 
tet, 27, 271); Die Targumliteratur, 28, 
307; Nehemias und seine socialpoli- 
tischen Bestrebungen, 45, 139. 

Gellion-Danolar (Eug.). I jGS Sémites et 
le sémitisme aux points de vue ethno- 
graphique, religieux ei politique, 4, 150. 

Gémignij (Inscription de), 25, 158. 

Géminées (Racines), 35, 206. 

Gemma, femme de Joseph b. Jebiel, 4, 
19; femme de Joseph b. Abraham, 4, 
19; tille de Samuel b. Yekutbiel, 4, 19; 
vieille femme massacrée à Nuremberg, 
4, 23. 

Genda, Juif espagnol (1492), 9, 70. 

Genebrard (Gilbert) traduit en latin un 
commentaire anonyme du Cantique 
(1570), 2, 151 ; 38, 247. 

Gênes (Les Juifs à), 2, 155; 12, 238; 
(1160), 14, 172; eopcordat entre G. et 
les Juifs, 3, 96, 106; deux familles de 
Londres à G., 3, 106 ; expulsion des 
Juifs de G. (1550), 16, 43 ; Josef Hacco- 
hen y exerce la médecine, 16, 42, 44; 
la rouelle à G., 7, 95; Juifs obligés d'y 
aller à Péglise; leur expulsion, 2, 330. 

Genèse. Voir Bible, à ce mot. 

Genève (Nicolas Antoine, pasteur brûlé à) 
en 1632, pour crime de judaïsme, 36, 
161; 37, 161. 

Genitschesk (Juifs à), 2, 307. 

Gennarelli (A.). La persecuzione degli 
Ebrei specialemente in Romania ed in 
Russia, 4, 288. 

Gennaro (Inscriptions hébraïques de la 
catacombe de), 5, 292. 

Gentille, Juive d'Amboise (xiv 6 s.\ 17, 
218, 229. 

Gentils (Les) et les Psaumes, 21, 167; la 
sibylle juive et leur conversion, 30, 161 ; 
G. et Jésus, d'après Josèphe, 35, 14. 

Gento, Jento, Juif espagnol (1492), 9, 70: 
48, 14 4. 

Geoffroi de Paris écrit des vers sur les 
Juifs, 48, 224. 

Géographie, de la Palestine et des pays 
voisins, 26, 1 ; 28, 300; 35, 185; 36, 
116 ; 43, 161 ; 44, 29; 45, 165; 46, 184; 
47, 23 ; 48, 29 et 176 ; 49, 181 ; g. du ter- 
ritoire de Juda, 34, 51 ; g. biblique et 
Pseudo-Jonathan, 24, 88, 98 ; g. des 
livres talmudiques, 7,289; de la France 
d'après les sources rabbiniques, 34, 136 ; 
g. juive de la Bretagne, 33, 105 ; les 
actes de divorce, 5, 249 ; g. de l'Afrique 



du Nord d'après une liste du ms. Ef 
Sof'e/% 35, 306 ; description de Rome 
d'après la g. arabe, 2, 310. Voir Eps- 
tein, Glaser, Gross, Hildesheimer, Mar- 
mier, Smith, Stewart. 

Georges (Le margrave)et les Juifs de Silésie 
1533), 20, 108. 

Georires de Chypre (La division de la Pa- 
lestine d'après). 46, 233. 

Géorgie (Juifs en), 32, 313. 

Geraldini (Ange), protecteur des Juifs du 
Comtat, 6, 23. 

Gérard (L'archevêque) et la rouelle des 
Juifs d'Erfurth, 7, 98. 

Gérard de Hoyo, auteur d'un correcto- 
riura, 28, 153. 

Gérard Salian, hôte de Christine de Suède 
à Anvers, 49, 103, n. 1. 

Gerber (W.-J.). Die hebr. Verba deno- 
minativa insbesondere im theolog. 
Sprachgebrauch des Alten Testamentes, 
34, 136. 

Gérim (Les) et l'inscription phénicienne 
de Larnacca, 1, 305. Voir Prosélytisme. 

Germain (Saint), évèque, et les Juifs de 
Civray, 17, 210. 

Germanie (Etablissement des Juifs en), 

1, 265. Voir Allemagne. 
Germersheim (Persécution de) (1349), 8, 

134 ; Juifs bridés à G. en 1373, 4, 26. 

Gernau, localité citée dans le Memorbuch 
de Mayence, 4, 24. 

Geroldshof'en, localité citée dans le Me- 
morbuch de Mayence, 4, 24. 

Geronbache, Juif de Metz, 7, 115. Voir 
Abraham G. 

Gérondin (Salomon), médecin juif de Mar- 
seille (1443), 46, 43. 

Gerontios dans une inscription juive, 26, 
169. 

Gerotwol (Mayer), rabbin à Metz (1595), 
7, 107; (Aron), 50, 121. 

Gersburg, localité citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 24. 

Gerschon Kitzingen de Casai Montferrat, 
10, 194. 

Gerson. Juif de Haguenau, 3, 65. 

GERSON (M. A.)- Paul de Bonnefoy, 5, 
283 ; les pierres tumulaires hébraïques 
de Dijon, 6, 222; Lothair ou Lorraine. 
7, 279; notes sur l'histoire des Juifs de 
la Savoie, 8, 235 ; deux miniatures avec 
la roue des Juifs, 15, 114. 

Gerson (M. -A.). Essai sur les Juifs de la 
Bourgogne au moyeu âge, 26, 286 ; les 
Juifs en Champagne, 41, 283. 

Gerson Aschkenazi. VoirOulif. 

Gerson b. Hiskiyya des Bamot, rabbin 
inspiré par les songes, 1, 80, 82, n. 3 ; 

2, 161. 



156 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Gerson de Joigny, grand père de l'auteur 
de la compilation sur le Pentateuque 
intitulée -|V£5 "TQD, 41. 304. 

Gerson de Metz (Rabbenou Guerscbom b. 
Juda) (Epoque de), 5, 245 ; G. et Mes- 
chullam, 24, 150; 27, 86; G. cité par 
Azriel Trabotto, 4, 213 ; son fds, 12, 
92; ses Consultations, 3, 154; commen- 
ta le Talmud, 4, 7; commentaire inédit 
de Baba Batra, 3, 129 ; comparaison 
entre son commentaire et celui de Ras- 
cbi, 3, 140 ; ses gloses françaises, 42, 

48, 237 ; G. et les" Perousch Hakhemé 
Mayence, 46, 310 ; son explication du 
mot Bigla, 33, 164; son maître Léontin 

49, 231 ; questions soulevées par son 
édit sur la monogamie, A, 111, 324. Voir 
Brandin. 

Gerson de Turckbcim et le procès des 
Juifs contre Colmar ; il y remplace Jo- 
selmann, 5, 97 ; 19, 286." 
Gersouides, lévites tenant les cymbales 

dans le Temple, 5, 295. 
Gerstel (le Welcb) à Haguenau, 4, 101. 
Gervaise (Jacques) achète des biens des 

Juifs de Paris, 2, 56. 
Gerzon (J.U Die jùdisch-deutsche Spra- 

che, 45, 139. 
Gesenius (Wilhelm). Hebrâische Gramma- 
tik, voiligumgearbeitet von ( Kautzsch 
(26° éd.), 33, 151; (27 e éd.), 44, 307 ; 
Rebrâisches und aramâisches Hand- 
worterbuch iiber das Alte Testament 
(13 e éd.), 39, 144. 
Gesta Karoli Magni ad Carcassonam et 
Narbonam et le Nassi de Narbonne, 48, 
197. 
Gesta romanorum et la parabole des trois 

anneaux, 11, 8. 
Gesïetner (Ad.). Mafteàch ha Vijutim 
Jndex des pioutim cités par Zunz), 20, 
152. 
Getslik, Juif de Metz (xvm e s.), 5. 148. 
Geulincx et le Trac talus de Spinoza, 49, 

171. 
Gévaudan (Juifs du), 20, 159. 
Gevrey (Cimetière juif aux baraques de), 

6, 223! 
Geyser (N.l. Der Kampf um das Alte 

Testament, 46, 284. 
Gézer (Emplacement de), 43, 172 ; inscrip- 
tion de G., 6, 148. 
Gharîd b. Adijà, père de As-Samaoual,7, 

176. 
Ghemalites (Le nom de), preuve de toté- 
misme chez les Hébreux, 45, 15. 
Ghetarello (Synagogue à), 3, 102. 
Ghetto (Etymologie^ du mot), 10. 306, 
note; 12, 173, n. 1; influence du g. 
sur la physionomie juive, 27, 9; 



g. d'Avignon, 1, 268; g. dans le 
Comtat, 12, 163 ; g. à Carpentras, 
6, 26; 12, 182; à Cavaillon, 6, 35; 
à Tarascon, 39, 261 ; à Haguenau, 3, 
64; g. et Paul IV, 4, 93; g. et Be- 
noît XIII, 6, 4; g. de Rovigno, 2, 177; 
de Veglia, 2, 187; de Padoue, 2, 320 ; 
de Florence, 2, 327; d'Ancône (1556), 
3, 95; de Ferrare, 3, 103 et 104; le 
plus ancien g. de l'État pontifical, 3, 
105 ; g. de Sienne (xvi e s.), 4, 286 ; de 
Mantoue, 11, 274; 23, 78 et n. 1; de 
Rome, 12, 308; 15, 139; 21, 312; 22, 
lix; 23, 155; de Valence, 13, 240; de 
Madrid, 13, 247 ; de Ségovie (1412 et 
1481), 14, 254; de Wiener-Neustadt, 
28, 250 ; dernières personnalités de 
celui de Vienne, 29, 275 ; de Corfou, 
23, 71 ; d'Alexandrie, 27, 81 ; vie juive 
dans le g., 1, 272; réglementation de 
l'entrée et de la sortie du g. ; recense- 
ment et cérémonies funèbres, 3, 98 ; 
révoltes ou désordres dans le g., 2, 
283, 320 ; réglementation concernant 
sa fermeture, 2, 280; la vie dans le g. 
turc, 31, 55; le g. de R_ome interdit aux 
néophytes, 9, 83 ; le g. et le prince de 
Ligne, A, II, 102. Voir Natali, carrière. 
Ghiatba, Berbères juifs, 44, 9. 
Giavi (Victor). Le Judaïsme au xx e s., 7, 
297 ; brises d'Orient et brises du Nord, 
20,152; les Echos du Liban (poésies 
juives), 23, 151. 
Gibat ha-Elohhn et le tombeau de N'ebi 

Samwil, 3, 147. 
Girson (E.-C.-S.). The book of Job, 38, 

291; 39, 144. 
Girson (Miss). Apocrypha arabica, 43, 

236. 
Gien (Juifs à) (1739), 34, 287 ; 36, 78, n. 

4. 
Giesebkecht (Friedrich). Beitrâge zur 
Jesaiakritik, 21, 308 ; Das Buch Jeremia, 
27, 280 ; Jeremias metrik am Text dar- 
gestellt, 50, 274 ; Die Berufs bega- 
bung der alttestam. Propheten , 36, 
128; Die Geschiclitlichkeit des Sinai- 
bundes untersucut, 41, 283; Die alt- 
testamentlicbe Scliâtzung des Gottes- 
namens und ihre Geschichtliche Grund- 
lage, 43, 288 ; Friede fur Babel u. Bibel, 
48, 290; Die Grundzùge der israeliti- 
schen Religionsgcschichte, 50,274. 
Giesebrecht (Bans) et le meurtre rituel de 

Waldkirch (1503), 44, 130. 
Giffone (Juifs à). 9, 153. 
Gigognau (Juifs à), 29, 256. 
Gihon du Paradis biblique. 6, 135 ; G. et 

la Mer Bouge, 6, 291. 
Gilbert (Crépin), abbé de Westminster, 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



157 



auteur d'une ' Allercatio, 5, 240; G. n'est 
pas l'auteur de la Disputalio ecclesise 
et synagogue, 5, 244. 

Gilebert (Pierre). Les tables astrono- 
miques de Pierre d'Aragon, 3, 139. 

Gimirràa. Voir Gomer. 

Ginsburg (C.-D.). On tbe relationship of 
the so-called Codex babylonicus of A. 
D. 916, 41, 283; Tbe bebrew Bible. A 
séries of 18 fac-similcs of mss. printed 
in collotype by J. Hyat, 36, 309; G. et 
Edersbeim. L'Orient et la Bible. Tra- 
duit de l'anglais par Clément de Faye, 
32, 196. 

GINSBURGER (Ernest). Les Juifs de 
Frauenberg, 47, 87 ; contributions à 
l'histoire des Juifs d'Alsace pendant la 
Terreur, 47, 283. 

GINSBURGER (M.). Les mémoriaux alsa- 
ciens, 40, 231; 41, 118; la traduction 
de la Bible d'après Haï Gaon, 42, 232 ; 
note sur l'Ecclésiastique, 42, 267 ; deux 
lettres d'Emanuel Porto, 43, 133; Elie 
Schwab, rabbin de Hagueuau (1721- 
47), 44, 104 et 260; 45, 255; les Juifs 
de Villingen, 47, 125; la famille 
Schweich, 47, 128, 277; contributions 
à l'histoire des Juifs d'Alsace pendant 
la Terreur, 47, 283; les Juifs de Hor- 
bourg, 48, 106; les Juifs de Metz sous 
l'ancien régime, 50, 112, 238. 

Ginsburger (M.). Die Anthropomorphis- 
men in den Thargumim, 24, 297 ; Pseu- 
do-Jonathan nach der Londoner Hds., 

46, 284 ; Der israelitische Friedhof in 
Jungholz, 50, 274. 

Ginzberg (Louis). Die Haggada bei den 
Kirchenvâtern u. in der apokryphi- 
schen Literatur, 45, 139 ; Meguillat An- 
tiochos, 45, 172; The Talmud student, 
50, 274. 

Giraud Jusse d'Alet, Juif de Béziers (avant 
1306), 2, 37. 

Girdlestone (R.-B.). Grammar of pro- 
phecy, 45, 139. 

Girgaséens à Carthage, 44, 2. 

Giro del Ano, astronome juif d'Amster- 
dam, 32, 93. 

Girone (Juifs à) (1285), 18, 312; (1391), 
11, 299; massacres à G. (1391), 28, 
112; savants juifs de G., 4, 63; lasyna- 
gogue de G. et l'évèque, 5, 122 ; cime- 
tière de G., 5, 123; juiverie de G., 10, 
108 ; inscription hébraïque à G., 17. 
149; document hébreu du xiv e s., don- 
nant la prononciation du nom de G., 

47, 57,61. 

Gish (Synagogue avec inscription à), 6, 

148. 
Gisni. Voir Menahem G. 



Giurgevo (Massacre de Juifs à) (1594), 15, 
140. 

Giustiniani (Augustin), traducteur latin 
du Guide de Maïmonide (1520), 39, 157. 

Givry (Juifs à), 48, 217. 

Gizeh (Le papyrus de), 32, 160. 

Gizia (Juifs à) en 1349, 9, 245. 

Gladiateurs juifs, 17, 308. 

Gladstone (W.-E.). The impregnable rock 
of Holy Scripture, 24, 297. 

Glaser (Alfred). Geschichte der Juden in 
Stras burg, 30, 130. 

GLASEPi (Edouard). Une inscription sabé- 
enne. 22, 280; une inscription judéo- 
sabéenne, 23, 121. 

Glaser (E.). Skizze der Geschichte Ara- 
biens von den âltesten Zeit bis zum 
Propheten Mahommed, 19, 312; 21, 
308; Jehowah-Jovis und die drei Sôhnc 
Noah's, 43, 289. 

Glatigny -(Meurtre rituel à), 8, 139. 

Glock (J.-Ph.). Die Gesetzesfrage in Le- 
ben Jesu und in der Lehre des jjPaulus, 
11, 279. 

Glogau (Massacre de Juifs à) (1360), 3, 
323. 

Gloses, explications de mots hébreux en 
langue vulgaire dans les commentaires 
bibliques et talmudiques, 2, 205 ; 
règles présidant à la transcription des 
g. françaises en hébreu, 9, 196; g. 
françaises dans les textes hébreux, 3, 
155 ; 20, 151 ; g. françaises des écrits 
juifs des rabbins allemands, 2, 160; de 
Menahem b. Helbo, 48, 281 ; de Jo- 
seph le Zélateur. 3, 16; de Joseph Kara, 
3, 130; 14, 124; du Sépher Hassi- 
dim, 3, 232 ; de Moïse de Londres, 4, 
284 ; du Radar Zekénim, 49, 46 ; de 
Simson de Sens, 7, 59 et 66; de Gers- 
chom de Metz, 42, 48 et 240 ; g. pro- 
vençales chez Calonymos b. Calony- 
mos, 5. 126 ; g. de Rascbi, 5, 143 et 
note ; g. de Rascbi relatives aux noms 
des plantes, 47, 140; g. arabes de Pias- 
chi, 47, 51 et 197; g. de Rascbi, des 
tosafistes et Alexandre Siisskind, 28, 
205; les g. françaises de certains tosafot 
sont en anglo-normand, 18, 261 ; g. 
italiennes de la Bible, 9; 130; italiennes 
d'Aboulrabi, 21, 269; g. de l'Aroukh, 
9, 152; g. espagnoles des actes hébreux 
2, 136 ; g. espagnoles du Schibbole 
Halléket, 27,240; 29, 15 4; g. alle- 
mandes au xn e s., 5, 142 n. 3; g. hé- 
braïques du grammairien Virgilius 
Maro. 38, 234. Voir Berliner. 

Glossaires hébréo-français, 42, 59 ; 50, 
197; allemand sur Isaïe, 5, 143; arabe 
sur le Yad, 50, 191. 



158 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Gluck (R.). Die SclioJien des Grcgorius 
Abulfarag Barhebraeus zu Gen. 21-50. 
Exod. 14-15. Leviticus, Deuteron. u. 
Josua auf jiid. Quellen untersucht, 46, 
285 ; 50, 274. 

Gluckel de Hameln, grand' tante d'Elie 
Schwab, 44, 105. 

Gmiind, localité citée dans le Memorbuch 
de May e née, 4, 24. 

Gnendeline , femme de Samuel b. 
Ephraïm, 4, 21. 

Gncndle, Juive de Metz (1715), 5, 148; 8, 
270. 

Gnomon (L'emploi du) chez les Juifs, 11, 
294. 

Gnomique. Recueil de 7.000 sentences 
rabbiniques, 43, 278 ; contribution à la 
littérature g., 45, 298; la littérature g. 
hébraïque, 37, 58. Voir Proverbes. 

Gnose (La) et le Séfer Yecira, 29, 74 et 76; 
la su., les sectes du christianisme primitif 
et l'alexandrinisme, 5, G, 7; Voir HOnig. 

Gnosticisme (Le) chez les Juifs, 5, 216; 
le g. et les Juifs du I er siècle, 38, 14; 
39, 196, 204; le g. et î'essénisme, 14, 
204 ; son point de départ dans le mel- 
rhisédécisme, 5, 7 ; faux et vrai g., 5, 
198; g. mandéen, 22, 296; le g. et les 
Juifs dans l'Islam, 29, 207. 

Gnostiques et Juifs, 18, 315; Dieu dans 
J'Agada, les Pseudo-Clémentines et les g., 
46, 97 ; g. accusés d'offrir des sacrifices 
humains a Pàque, 2, 327. 

Gochan, chef de Falaschas révoltes (1587), 
25, 133. 

Godchaux, Metz, 1739, 50, 288. 

Gœggingèn, localité citée dans le Me- 
morbuch de Mayence, 4, 24. 

Goeje (J. de). Les citations bibliques du 
Coran, 35, 130. 

Gœrlilz (Juifs a), 25, 228. 

Gog d'Ezéchiel, 17, 15; son rôle dans la 
traditiou juive, 38. 35. 

Goï signifierait habitant de la vallée, 2 ? 
9. Voir Goy. 

Goig, Goze, Juif de Tarregn, 5, 288. 

Goïm (Gen., xiv), nom de la Syro-Phé- 
nicie, 2, 10. 

Goitein (H. ) Der Optimismus, und Pessimis- 
mus in der jiid. Religionsphilosophie 
(théodicée dans la Bible, Saadia, Joseph 
ibn Çaddik, Juda Halévy, Abraham ibn 
Daud,Maïmonide), 21, 308; Ankliiger u. 
Vertheidiger des Talmud, 34, 136. 

Golda, Golde, nom des femmes de Na- 
than b.CalonymOs, de Samuel b. Pessah, 
de Halafta b. Jacob, de Jacob b. Moïse, 
d'Elie b. Abraham, de Juda b. Moïse, 
de Nathan le Cohen etc., 4, 19-23. 
Goldberg (Béer), 8, 327. 



Goldberg. Notes sur le calendrier juif, 7, 
289. 

Goldbekgkk (P.). Die Allégorie in ihrer 
exegetisehen Anwendung bei Moses 
Maimonides, 45, 139. 

GOLDBLUM (Isidore). Elégies sur des rab- 
bins martyrs composées par Samuel b. 
Ascher Halévi, 47, 307. 

GoldChmit (Jacob), Paris, 1755, 49, 123. 

Goldelina, nom des femmes d'Isaac b. 
Samuel ; de Yehiel b. Abraham etc., 4, 
20-23. 

Goldhammer (Leopold). Die Psychologie 
Mcndelssohn's aus den Quellen darges- 
tellt, 14, 304. 

GOLDSCHMIDT (Edouard de). Présidence 
de la Société, 50, 1. 

Goldschmidt (Lazarus). Das Buch der 
Schopfung, 29, 310 ; Der babylonische 
Talmud (éd. de Venise, 1520-3, et var., 
traduction), 32, 296; 36, 309; 38, 291; 
Die Recension des Herrn D r D. Hoff- 
mann ùber meine Talmud-Ausgabe im 
Licht der Wahrheit, 32, 296. Voir 

Goldschmidt (S.) Geschichte der Judcn in 
England. 13, 143 

GOLDSCHMIED (Léopold). Les impôts et 
droits de douane en Judée sous les 
Romains, 34, 192. 

Goldschmied (L.). Modernes Judenthum, 
36, 309; Der Kampf um Babel-Bibel 
im Lichte des Judenthums, 46, 285. 

Goldsmid (Memoir of Sir Francis Henry), 
5, 300. 

Goldstein (A). Gebet u. Glaube, 23, 
151. 

GOLDZIHER Jïnace). Renseignements de 
source musulmane sur la dignité de 
Resch Galuta, 8, 121 ; usages juifs 
d'après la littérature religieuse des 
Musulmans, 28, 75 ; Sa'id b. Hasan 
d'Alexandrie, 30,1; quelques obser- 
vations sur l'édition du traité des suc- 
cessions de Saadia, 38, 270; mélanges 
judéo-arabes, 43, 1 ; 44, 63 ; 45, 1 ; 47, 
41, 179; 49, 219; 50, 32, 182: su- 
perstitions musulmanes ayant trait à la 
mémoire et à l'amnésie avec passais 
parallèles tirés de la littérature juive, 
47, 137 ; c. r. Le Kitab al Hidaja ila 
fard, id al-qulub de Bahya (Yahuda), 
49, 154. 

Goldziher (I). S'ad b. Mansur ibn Kam- 
mùna's Abhandlung uber die Unver- 
glinglichkeit der Seele 32, 295 ; Die 
Sabbat Institution im Islam, 43, 293. 
Golgos (Culte d'Hypsistos àj, 36, 139. 
Golgotha (Etymologie du nom du) et 
son site, 3, 306, 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



159 



Goliath sur les sarcophages chrétiens, 14, 

225. 
Golius de Leyde et la langue hébraïque, 

20, 26.']. 
Gollancz (Hermann). Paraphrase aramé- 

enne de L'Amida des Juifs du Yémen, 

35, 126; The ethical treatises of Bera- 

chya son of Rabin National ha-Nakdan, 

being the Compendium and the Maçref, 

46, 139; 46, 285; Clavicula Salomonis, 

46, 288. 
Gombette (La loi et les Juifs de Bour- 
gogne, 48, 213. 
Gome, Juif français (xiv e s.), 8, 168. 
Gomer, groupe des Phrygo-arméniens, 

6, 136; G. et Germania, 1, 86; G. et la 

Cappadoce orientale, 13, 3 et 8; 17, 

13. 
Gomer (Hayem), Juif de Barcelone (1392), 

4, 59, 73. 
Gomes (Britesi. 49, 264; 
Gomperz (Histoire de la famille), 15, 131. 
Gomperz (Agathe, JacheL mère d'Elie 

Schwab, 44, 104 et 106. 
Gondisalvi (Dominique), traducteur d'Ibn 

Gabirol, 35, 182 ; il, 312. 
Gonesse (Juif de) à Paris (1296), 1, 65. 
Gonzague (de) (Guillaume, Vincent, Fran- 

cesco) et les Juifs de Mantoue, 11, 275. 
Gonzague .Hercule) et Jacob Mantiuo, 27, 

35. ' 
Gonzalez (Famille), 25, 238. 
Goodspeed (G. S.) Israel's messianic hope 

to the time of Jésus, 41, 283. 
Gordon (La langue hébraïque du poète), 

40, 270; ses poésies, 9, 123. 
Gordon de Vilna, Yekouthiel b. Lœb et 

Mose Hayyim Luzzatto, 23, 256. 
Gordon Yekoutiel , 23, 256. 
Gorgorios ^La vision du prophète) et son 

voyage aux Enfers et au Ciel, 32, 294. 
Gornici (Geoffroy) et la taille des Juifs 

sous Philippe le Bel, 15, 238. 
Gorothéens, secte samaritaine, 42, 31, 32, 

37, n. 3. 
Gorron (Cressand de), 2, 25. 
Gôrlz .Massacre de Juifs à) (1338), 4, 26. 
Goschen. Voir R. H. Brown. 
Gotbs au service de rabbins, 39, 47, u. 3. 
Gotha (Persécutions à) en 1212, 25, 219; 

(1349), 4, 28. 
Gothon, nom juif (1413), 14, 69. 
Goïtiieil Gustav). Sun and shield, 38, 

292. 
GOTTHEIL (Richard. Le mot Tebelma- 

rematha, 27, 273. 
GnrriiEiL (R.) Nathanêl al-Fawùmi, 32, 

295. 
Gottlieb, femme d'Ascher b. Méïr Halevi, 

4, 20. 



Gondchaux, Juif de Paris, 49, 123, 127, 
131 ; ;i MHz, 50, 122. 

Goi \<>\ L. Kssai sur l'unité religieuse 
de la Bible, il, 283. 

Ùounstett pouvait recevoir des Juifs 
(1561), 6, 236. 

Gournay (Juifs à) en 1204, 17, 318. 

Gournis, à. changer en Tournus, 6, 228. 

Goy (Le mot) et la controverse de 1210, 1, 
251. Voir Goï. 

Goyes, Juive de Tarragone ixm e s.), 10, 
112. 

Goysica, Juive aragonuaise (1492), 9, 70. 

Gracia. Voir Gratia, Grazia. 

Gracia (Sur le nom juif), 4, 73; (Aslruc), 
Juif de Perpignan, 14, 66 ; (Bissaltell), 
Juif de Barcelone, 4, 62, 70 ; (Bon- 
juha), 4, 58, 62 ; (Bonsenyor), 4, 62, 
70; (Ferrarii de Gualbis), 4,60; (Lo- 
bell Bonjuba), 4, 59; Salamo Lobell), 
4, 60. 

Gracia (Bonsenyor-Miguel réclame le prix 
de son baptême et de celui des Juifs de 
Majorque, 44, 298. 

Gracia Donna) et les Juifs d'Ancône sous 
Paul IV, 16, 65 ; 28, 145. Voir Gratia. 

Gracian (La famille), 3, 146; Salomon G. 
et le roi Jean I d'Aragon, 3, 145; épi- 
taphe de Salomon b. Moïse b. Schealtiel 
b. Zerahya G., 3, 146. 

Gracietta lit faire l'inventaire des ou- 
vrages de la bibliothèque de Léon Mos- 
coni, 39, 242; 40. 170. 

Gradis (La famille) de Bordeaux, et les 
colonies françaises (xvm e s.), 4, 132 ; 
David, fils de Diego, fondateur de la 
maison G. ; Samuel, son fils; Abraham, 
neveu de David, son testament; Su- 
zanne, convertie au christianisme ; Ré- 
becca et Judith refusent d'épouser les 
Mendez, 4, 132-144; 5, 258; la maison 
G. et le comte d'Estaing; Jacob 
épouse Esther Depas, 5, 91; G. et la 
commission d'émancipation des Juifs 
(1788), 42, 259. 

Gradis (Henri). Le peuple d'Israël, 23, 
151; Jérusalem, drame, 7, 297; Ju- 
daïsme, 50. 274. 

GRAETZ (H.). Les monnaies de Simon, 10. 
161 : des prétendues monnaies de Si- 
mon et de Bar Koziba, 18, 301; but 
réel de la correspondance échangée 
entre les Juifs espagnols et provençaux 
et les Juifs de Constantinople, 19, 106; 
un mot sur la dogmatique du chris- 
tianisme primitif, 20, II: la police de 
l'Inquisition d'Espagne .ï ses débuts, 
20, 237; un point de repère dans l'his- 
toire du roi David, 21, 241. 

Graetz (H.).Kritischer Commentai' zu den 



160 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Psalmen nebst Text u. Uebersetzung, 5, 
123; 6, 130; Die Psalmen aus dem 
Original iïbersetzt 5, 125 ; Die jiïdi- 
schen Proselyten unter den Kaisern Do- 
mitian, Nerva, Trajan und Hadrian, 8, 

301 ; Volkstûmliehe Geschichtc der 
Juden, 16, 302; Geschichte der Juden, 
21, 146, 308 : 23, 151 ; trad. française, 4, 
288; 27, 279; 36, 128; anglaise, 28, 
307; Das sikarikon Gesetz," 24, 297; 
Emendationes in plerosque sacrae scrip- 
turae Veteris Testamenti libros secun- 
dum veterum versiones nec non auxi- 
liis criticis cœteris adhibitis ( œuvre 
posthume), 25, 129; 27, 280; 30, 134. 

Graf (E.). De l'unité des chap. xl-lxvi 

d'Isaïe, 31, 132. 
Graf fîtes avec mots hébreux (vni p -xv 6 s.), 

1, 135; sur tombes juives, 2, 331; du 

cimetière de Gamart, 19, 103; d'Issou- 

dun, 20, 255. 
Graisivaudan (Deux documents sur les 

Juifs du) en 1346, 10, 239; inscriptions 

hébraïques du G. 6, 299. 
Grammaire hébraïque (Débuts de la), 31, 

302 ; questions de g. hébraïque : les 
racines sémitiques, 6, 129 ; de la trili- 
téralité des racines y" y et i'y, 35, 
203; les points-voyelles, 26,274; clas- 
sification des substantifs, 20, 142; les 
anomalies du pluriel des noms en 
hébreu, 43, 206; le pluriel, 24, 99; 
pluriel vocalisé, 18, 118; les voyelles, 
18, 123; l'accent tonique, 20, 73; 43, 
297 ; 45, 150 ; le déplacement du ton et 
la syllabe protonique, 25, 111 ; la ponc- 
tuation, 43, 303; le vav conversif, 26, 
47; irrégularités des verbes géminés et 
des 1"? et ■»"*, 33, 152; l'emploi du 
Nifal en hébreu, 41, 196; la syntaxe 
de l'impératif, 35, 106; les règles du 
nombre, 33, 156; de l'emploi des suf- 
fixes pronominaux avec noun et sans 
noun au futur et à l'impératif, 46, 178; 
la g. hébraïque et Saadia, 24, 314; 
la g. dans son commentaire des Pro- 
verbes, 37, 81 ; Hajjudj et les verbes 
faibles géminés, 36, 310 ; g. d'Ibn 
Djanah, 14, 120; la g. et A. Ibn Ezra, 
5, 138; Joseph Kimhi et Ibn Ezra. 
6,209; et Isaac Ibn Jaschusch, 2, 333; 
et l'arabe d'après Ibn Baroun, 2, 333; 
41, 246; un rudiment de gr. hébraïque 
en arabe venu du Yémen, 4, 274; 5,314; 
6, 159 ;gr. hébraïque duYémen,23,238 ; 
Tanhoum Yerouschalmi et la gr., 40, 
135 et 141 ; la gr. et le Zohar, 22, 225; 
la gr. et Nicolas de Lyre, 26, 174 ; 
un abrégé de gr. hébr. manuscrit, 10, 
124; 11, 318; par Munster, 5, 60; chré- 



tiens auteurs de g. au xvii 8 s., 20, 263; 
la plus ancienne g. due à un chrétien, 

2, 345 ; gr. de Joseph b. Juda Zark, 23, 
102; de Konig (2 e partie), 31, 132; 
3 e vol. : la syntaxe, 36, 143 ; Kautzscb- 
Gesenius, 26» éd., 33, 151 ; 27 e éd., 44, 
307 ; g. comparée et historique des 
langues sémitiques, 43, 306. Voir 
Ackermann, B;dlin, Baltzer, Baumann, 
Cassel, Cazet, Chabot, Davidson, Drach- 
mann, Frankel, Fiïrrer, Gerberg, Half- 
mann, Herner, Japliet, Jastrow, Kaban, 
Kammermann, Kennedy, Kleimenhagen, 
Lambert, Levin, Lollin, Ludwig, Ma- 
nassewitch, Moïse b. Isaac, Neubauer, 
Nolan et Hirsch, Pantazidès, Peschke, 
Poznanski, Bosenack, Schilling, Schultze, 
Seffer, Steuernagel , Strack , Torath 
Halaschon , Vivas, Vosen, Wijnkoop, 
Zapletal, Zimmern, Se fer Zikaron. 

Grammaire araméenne.Voir Dalman, Marti, 

Bosenberg, Strack, Winer. 
Grammaire talmudique. Voir Liebermann. 
Grammaire syriaque. Voir Bubens Duval. 
Grammaire comparée sémitique. Voir Th. 

Noldeke. 
Grammairien (Le) de Jérusalem (Aboul- 

Faradj-Haroun), 30, 234. 
Grammatica hebraicae linguae d'Aga- 

thium Guidacerium, 3, 88. 
GBANDMAISON (Louis de). Le cimetière 

des Juifs de Tours, 18, 262. 

Grand-prêtre (Les vertus du vêtement du) 

3, 194. 

Grane (Juifs à) en 1349, 9, 244. 

Granges (Juifs à) (xiv s.), 7, 9. 

Grase, division sociale dans la commu- 
nauté juive de Carpentras, A, 1, 265. 

Grasse (Juifs à) 14, 71 ; 37,' 263 ; nom 
hébreu de G. (Yitzhari), 7, 153; 9, 116. 

Grassino, Juif d'Asolo (xvi e s.), 5, 220. 

Grassmann (B.). Die wissenschaftlicbe 
Feststellung von Ort u. Zeit fur die 
biblische Geschichte des Alten Testa- 
mentes, 41, 284 ; Biblische Geschichte 
nacb den Ergebnissen der streng wis- 
senschaftlicbeu Forschung, 41, 284. 

Grath, localité citée dans le Memorbuch 
de Mayence, 4, 24. 

Gratia Tita Goen et la rouelle en voyage, 
3, 102. Voir Gracia, Grazia. 

Gratiani (Isaac) dispensé de la rouelle, 6, 
93. 

Grau (B. F.). Gottes Volk u. sein Gesetz, 
30, 134. 

GBAUBABT (D.). Le véritable auteur du 
traité Kélim, 32, 200. 

Graveurs v Juifs), A, II, 103. 

Gravure (Une) satirique, 23, 313. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



iéi 



Gray (Juifs à (xiv° s.), massacres et vente 
des biens, 7, 13, 19, 22 ; 49, 4, 7, 8. 

Gray (Buclianan). Studies in hebrevy pro- 
per liâmes, 34, 136; Divine discipline 
ut' Israël, 41, 284; A critical and exege- 
tical comnientary on Nombers, 48, 290. 

Grazia, veuve à qui l'Inquisition rend ses 
5 enfants, 3, 97. Voir Gracia, Gratia. 

Graziana, nom de femmes de la famille 
Graziani, 4, 114. 

Graziani (Abraham Joseph Salomon b. 
Mordechaï), surnommé le « pèlerin » , 
ses notes dans un Schalschélet Hakka- 
bâlâh, rabbin de Modène, poète, 4, 88, 
113, 321 ; 25, 207 ; succéda, à Modène, à 
Nathanaël Trabotto, 35, 257 ; collec- 
tion de ses mss., 5, 273; en relations 
avec Nahman b. Joseph Ibn Nahman, 
38, 281 ; son Mahzor, 24, 289 ; Aron, son 
frère, 4, 123; Mardochée, son père, et 
Patience, sa mère;. 4, 113; Tobie, ap- 
pelé Graziano, 4, 114; Johanan b. To- 
bie et Ouziel b. Johanan G., 4, 114; 
Esméralde, sa nièce par son frère Emma- 
nuel, 4, 1 19 ; Abraham Joseph G. permet 
l'orgue dans les synagogues, 4, 116. 

Grec, langue de la Palestine, 2, 131; 11, 
296; mots g. dans Daniel, 8, 294; son 
étude défendue au n° siècle sauf à 
certaines familles, 2, 130; les mots g. 
du Midrasch, 23, 129 ; termes g. dans 
l'Agadat Bereschit, 47, 154 ; sur la 
sémantique des mots talmudiques em- 
pruntés au g., 39, 53; le plus ancien 
texte en g. vulgaire (traduction de Jo- 
uas), 23, 64 ; traductions en g. moderne 
de la Bible, 22, 252; les liturgies 
en g. des communautés juives grecques, 
5, 146. 

Grecs (Comparaison des mœurs des) et de 
celles des Juifs, 2, 152; analogies de 
génie, d'histoire entre les G. et les 
Juifs, 2, 310 ; la défaite des G. clans 
Deutéro-Zacharie, 2, 332 ; haine des G. 
contre les Juifs, 6, 295; les anciens G. 
et les Juifs, 8, 10, 17, n. 2. 

Grèce (Juifs de) (xn« s.), 23, 64; au 
moyen-âge, 9, 145; Juifs y faisant des 
voyage d'affaires, 2, 161 ; voyage de 
Raschi (?) en G., 1, 141. Voir Kent. 

Greding (Persécutions à) en 1349, 4, 27. 

Gheen (William Henry). Die Feste der He- 
brâer in ihrer Beziehung auf die mo- 
dernen kritischen Hypothesen ùber den 
Pentateuch, 28, 307 ; style du récit du 
déluge, 35, 121. 

Greenburg (W.).The Haggadah according 
to the rite of Yemen, 34, 136. 

Grégoire (Sur le nom de) donné au Juif- 
errant, 10, 267. 



Grégoire, patriarche grec, et les Juifs, 
26, 114. 

Grégoire I er (le Grand) et les Juifs, 44, 27. 

Grégoire VI, pape d'origine juive, 7, 308. 

Grégoire IX et saint Louis, 1, 142 et 144; 
défend de discuter avec les Juifs, 1, 
223, n. 1 ; discuta-t-il avec Nathan l'Offi- 
cial? 1, 230; G. et l'accusation de Do- 
nin, 1, 247; les articles de sa bulle 
contre le Talmud, 1, 249; 3, 55; la 
croisade de 1235 prèchée par G. et les 
dettes envers les Juifs, 14, 84, 85; G. 
et les Juifs de Bretagne, 14, 86; 29, 233, 
234; G. et la rouelle; 6, 84 et n. 2, 
86, 91 ; 10, 245; G. et le meurtre 
rituel, 18, 181. 

Grégoire X ouvre le Concile de Lyon, dis- 
cute avec Nathan l'Official, l.*230; re- 
nouvelle la bulle d'Innocent IV, 3, 11; 
G. et le meurtre rituel, 25, 172. 

Grégoire XIII et les nourrices et sages- 
femmes chrétiennes au service des Juifs, 

3, 99; G. et la prédication chrétienne 
aux Juifs, 3, 301 ; 50, 92; G. et la Con- 
grégalion de l'Index, 30, 259. 

Grégoire XV place les mss. hébreux du Pala- 
tinat à la Bibliothèque Vaticane, 2, 324. 

Grégoire (L'abbé) auteur d'un Mémoire 
sur la Réforme des Juifs (1784), 1, 89; 

4, 308; 49, 152; G. et les Juifs de la 
Martinique, 2, 93 ; G. et les règlements 
somptuaires de la communauté de Metz, 
A, I, 81. 

Grégoire de Tours et les Juifs de Mar- 
seille, 17, 96; 46, 1; la Bible latine en 
Gaule de son temps, 42, 133, n. 1 ; texte 
de G. relatif à un miracle concernant 
un enfant juif, 1, 132; variantes de ce 
récit, 48, 83; G. et la légende des Sept 
Dormants, 49, 190, 216, 217. 

Grégorius Abulfarag. Voir Abulfarag. 

Grenade (La rouelle à) sous les Musul- 
mans, 6, 92 ; les écoles de G. sous Juda 
b. Salomon, 5, 49; lettre du roi de 
G. au Juif Sanson (1321), 40, 117; le 
siège de G. et les services rendus par 
les Juifs, 16, 189. 

Grenoble (Juifs de), 9, 241 et 254 ; le Par- 
lement de G. etles Juifs, 9, 239 ; banques 
juives de G., 6, 298. 

Gréville (Henry). La Juive, 4, 306. 

Grill (Julius). Zur Kritik der Composi- 
tion des Bûches Hiob, 21, 308. 

Grimani (Le cardinal) et Abraham de 
Balmes, 5, 114. 

Grimm (R.-J.). Euphemistic liturgical ap- 
pendixes in the Old Testament, 45, 139. 

Grimm (H.). Mètre et strophe dans les 
fragments hébreux du ms. A de l'Ecclé- 
siastique, 45, 139; Psalmenprobleme 

11 



462 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



(métrique des Psaumes), 45, 140 ; « Un- 
bewiesenes». Bemerkungen eiries Philo- 
logen zu Fr. Delitzseh's Babel u. Bibel, 
48, 290. 

Griso (David), 10, 198. 

Gritti (Andréa), doge de Venise, et les 
Juifs, 27, 46. 

Gi'odno (Accusation de meurtre rituel à) 
(1886), 25, 161. 

Grodvol, nom des Juifs de Metz, 49, 129; 
50, 258. 

Grœbler (F.). Das Blutopfer der talmud. 
Juden, 7, 297. 

Groet (Cimetière juif de), 7, 292. 

G ROSS (Henri). Notice sur Abba Mari de 
Lunel, 4, 192; étude sur Simson b. 
Abraham de Sens, 6, 167 ; 7, 40. 

Gross (Henri). Zur Geschichte der Juden 
in Arles, 1, 126; Gallia judaica (Diction- 
naire géographique de la France d'après 
les sources rabbiniques), 34, 136 (cf. 
36,128). 

Grosse Juive, femme d'Abraham, men- 
tionnée pour usure (1300), 2, 28. 

G?'oxsf'eld, localité citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 24. 

Grotius(Hugo)etMenasseh b. Israël, 49, 18. 

Grotwohl (Samuel b. Bar Haas) et le ra- 
chat des prisonniers juifs de Chmiel- 
nicki, 25, 205. 

Grumbach (Bel la), femme de Méïr b. 
Abraham Schwab, 44,106; 50, 120. 

Grunau (H.). Exil. Drama aus dem jud. 
Leben, 45, 140. 

GRUNBAUM (Max). Un prétendu talisman 
arabe d'origine juive, 29, 150. 

Gkunbaum (Max). Judischdeutsche Chres- 
tomathie, 5, 142, 315 ; 15, 159 ; N'eue Bei- 
trage zur semitischen Sagenkùnde, 26, 
298; Jùdiseh-spanisehe Chrestomàthje, 
32, 296 ; Renan iiber die spâteren For- 
men der hebr. Sprache, 35, 119 ; Gesam- 
melte Aufsâtze zur Sprach und Sagen- 
kùnde, hrsgg. von Félix Perles, 43, 2N9. 

GRUNEBAUM (Paul). Les Juifs d'Orient 
d'après les géographes et les voya- 
geurs, 27, 121; un épisode de l'histoire 
des Juifs d'Aucune, 28, 142. 

Gkuneisen (C.). Der Ahnenkultus u. die 
Urrcligion Israels, 41,284. 

GRUNHUT (L.). L'exégèse biblique de 
Nahschon Gaon, 39, 310. 

Ghunhut (L.). Se'fer ka-Likkutim (Réu- 
nion de Midraschim), 38, 315 et 316 ; 
remarques sur l'édition de Raschi, par 
Berliner, 47, 140. 

GnuNTHAL (J.). Die syrische Uebersetzung 
zum Bûche Esther, 41, 284. 

GRUIWVALD (M.). Les signes mnémoniques 
des lettres radicales et serviles, 162, 86. 



Grunwald (Moritz). Zur romanisehen Dia- 
lektologie (gloses de Raschi), 6, 130; 
Didacco Pyrrho auch Flavius Eborensis 
genannt, 7, 298; Zur Geschichte derjiï- 
dischen Gemeinden Pisek und Mirolitz, 
11, 280; Geschichte der Juden in Boh- 
men, 12, 125; Ueber den jiidisch- 
deutschen Jargon, vulgo Kauderwâlch 
genannt, 16, 302; Die Gastfreundschaft 
nach biblischer Anschauung, 18, 153; 
Jungbunzlauer Rabbiner, 18, 153; 
Ueber den Eiufluss der Psahnen auf 
die Entstehung der katholischen Li- 
turgie, 21, 308; 23,151; Ueber der 
Verhâltniss der Kirchenvâter zur tal- 
mudisch-midraschichen Literatur, 23, 
151. 

Gkunwald (Moritz). Spinoza-Jude ? 28, 
307 ; Sitten u. Brâuche der Juden in 
Orient, 30, 134; Die Eigennamen des 
Alten Testamentes in ihrer Bedeutung 
fur die Kentniss des hebr. Volksglau- 
bens, 31 ,1 32 ; Ueber Kananâischen Volks- 
glauben, 36, 128; Spinoza in Dcut- 
schland, 36, 128; Juden als Reder u. 
Seefahrer, 46, 288; Portu^iesengrâber 
auf deutscher Erde, 46, 288 ; Hamburgs 
deutsche Juden bis zur Auflosung der 
Dreigemeiuden 1811, 50, 274. 

Ghutzmachek (G. K.). Untersuchung ùber 
den Ursprung der in Zach. (ix-xiv) vor- 
liegenden Profetien, 26, 142. 

Guardia (L'alfaire du saint enfant de la), 
14, 258; 15, 134,203; 18, 137; 19,110; 
21, 159; 30, 131 ; cette affaire et l'ex- 
pulsion d'Espagne, 22, 106. 

Guadalaxara (Imprimerie hébraïque à 
(1482), 36, 121. 

Gualbis (Sur le nom de), 4, 73. 

Guasse (Simon), Juif de Sainte-Marie-en- 
Cliaux, 7, 9. 

Gubair b. Mutim et le bruit de Rome, 2, 
310. 

Gubti (Byblos), 2, 2 et 12. 

GUDEMANN (Moritz). Les médailles de la 
collection Strauss, 23, 317. 

Guuemann (Moritz). Geschichte des Erzie- 
hungswesens u. der Gultur der Juden 
inFrankreich u. Deutschland (x-xiv° s.), 
1, 126 ; 2, 158 ; (xiv° et xv), 16, 302 ; Ge- 
schichte des Erziehungswesens u. der Cul- 
tur der Juden in Italien wâhrend des 
Mittelalters, 8, 298; 9, 144; LudwigGei- 
ger, 20, 153; Evangelium Nâchstenliebe, 
ein Beitrag zur Erklârung des Matthâus, 
21, 308 ; Die superstitieuse Bedeutung des 
Eigennamens in vormosaischen Israël, 
32, 294; National-Judenthum, 36, 129; 
Das Judenthum u. die bildenden Kiinste, 
38, 291 ; Stellung der jiid. Litteratur in 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



163 



(1er christlich-theolog. Wissenschaftwàh- 

rend u. am Ende des 19. Jabrhunderts, 

43,293; Das Judentliiirn in seineu Grund- 

zùgen u. nach seinen geschichtlicheu 

Grundlagen, 45, 140; un projet pour 

fonder une université juive (1564), 47, 

145; Das vorchristliche Judcnthum in 

christlicher Darstcllung, 48, 290. 
Guèbres et Juifs, 2, 143; 8, 218. 
Guedaliali b, Joseph. Voirlbu Iahya. 
Guettera (Emplacement de), 34, 53. 
Guedilia (Élégie sur Abraham), 4, 118. 
Guèhinnom et la vallée du Cédron, 2, 

327. Voir géhenne. 
Gueldres [Simon de), Juif de Paris, 49, 

144. 
Guematria (Origine de la), 47, 313; g. 

chrétienne et époque messianique, 4, 

86, n. 2 ; g. dans la Mischna, 45, 135; 

g. et commentaires bibliques, 49, 232. 
Guénée (L'abbé) et les Juifs, 39, 124. 
Guéneau de Mussy. Etude sur l'hygiène 

de Moïse et des anciens Israélites, 10, 

270. 
Gueuiza (Ce qu'était une), 3, 280, note ; 

la g. d'Ofen, 21, 134; la g. du Caire, 

36, 140; un ms. delà g. de Lublin, 50, 

84. Voir Taylor. 
Guérande (Juifs de), 14, 81 , 84. 
Guérin (Victor). Description géographique, 

histor. et archéol. de la Palestine, 1, 

126,307; Jérusalem, 20, 152. 
Guerlande, Guellande (Cimetière juif à 

Paris (1296) situé rue), 1, 62. 
Guekrieki (G.). Gli Ebrei à Brindisi à 

Lecce (1409-97), 43, 290. 
Guerrini (O.). Codici e libri preziosi rin- 

venuti nella R. Bibliotheca dell' Uuiver- 

sità di Bologna, 6, 291. 
Guerschom. Voir Gerson, Gerschom. 
Guesnon (A.). Talniud et Machzor, 50,274. 
Guetche Gille, syndic des Juifs de Frauen- 

berg, 47, 88. 
Gueudeville (Ch.). Justice et compassion 

(sur l'abatage juif des animaux), 11, 

280. 
Gueviler (Persécutions à) en 1349, 4, 27. 
Gugel, localité citée dans le Memorbuch 

de Mayence, 4, 24. 
Guggenheim. Voir Jacob Jegil. 
Gui de Chàtillon, Dedon de Bray et Hélye, 

3, 213. 
Gui de Dampierre et les Juifs, 3, 212. 
Gui de Terrena (L'évèque) et les Juifs de 

Majorque, 4, 36. 
Guiatge (Lettres de) données aux Juifs, 15, 

51. 
Guibéon (Emplacement de), 29, 163. 
Guibert de Nogent (Mémoires de), moine 

du xi e s. , sur les Juifs, les sorciers, et les 



hérétiques au moyeu âge, 46, 237. 
Voir \">. Monod. 

Guidabaldo, dut- d'Urbin, et les marranes 
dePesaro, 31, 232. 

Guide m (Corrado). Pro Judaeis, 9, 126. 

GoiDi (Ignazio). La descrizione di Roma 
uei geographi arabi 2, 310; Di una 
versione persiana del Pentateuco, 14, 
125. 

Guido. Voir R_angoni. 

Guienoz, Juif de Bourgogne (1363), 48, 
226. 

Guilionim (Minim, Minout et) dans leTal- 
mud, 38, 194. 

Guillaume I er de Vergy et les ordonnances 
de saint Louis contre les Juifs, 7, 2. 

Guillaume II (comte) et les Juifs (1337), 7, 
124. 

Guillaume VII, duc d'Aquitaine, et le 
prieuré Saint-Martin, 11, 78. 

Guillaume d'Auvergne (Vie et ouvrages 
de), évèque de Paris ; G. et la condam- 
nation du Talmud, 1, 113 et 140 ; G. et la 
littérature juive, 18, 247; G. et Ibn Ga- 
birol, 41, 312; G. est cité dans Joseph 
le Zélateur (?), 1, 231 ; 3, 12. 

Guillaume de Champeaux (Une fausse 
« Altercatio » attribuée à), 5, 243. 

Guillaume de Chartres , chroniqueur, et 
saint Louis, 1, 144. 

Guillaume de Gonzague. V. Gonzague. 

Guillaume de La Broa (Polémique de l'é- 
voque) dans Méir. b. Simon, 3, 302. 

Guillaume de Lamarre et Ibn Gabirol, 41, 
312. 

Guillaume de Mara, auteur du Correcto- 
rium Vaticanum, 28, 153. 

Guillaume de Nogaretet la vente des biens 
des Juifs de Toulouse, 2, 33. 

Guillaume de Padoue et le Nasi de Nar- 
bonne, 48, 198. 

Guillaume de Plaissan et les Juifs, 2, 33. 

Guillermus (Çagarriga), voir Fabib Sala- 
mo; (Çatorra), voir Abraam Salamo; 
(Ferrer), voir Astruch de Milan ; (Mas- 
caro), voir Mahir Bonjuha ; (Mulet), voir 
Ferrer Jafiel; (Oliverius), voir Cap As- 
truch ; (Salelles), voir Morcat Salamo ; 
(Vallès) , voir Isaach Bonafos ; (Vidal 
Puiol), voir Piera (Isaach de). 

Guimpel, nom équivalent à Mordekhaï, 30, 
78, n. 5. 
, Guiza (R.), le dernier Sabora de Sora, 36, 
231, 236. 

Guizbarim (Le service des), 31, 145. 

Guizot (Les souvenirs du baron de Bâ- 
rante, le Grand Sanhédrin et), 28, 267, 
n. 2. 

Gumprecht b. Abraham, rabbin d'Emdcn, 
et Jacob Alting, 20, 263. 



164 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Giihdelwangen (Persécutions à), en 1349, 
4, 27. 

Gundisalvi [Dominique), traducteur d'Ibn 
Gabirol, 18, 251. 

Gunkel (H.). Der Prophet Esra (IV Esra) 
iibersetzt, 41, 284; Genesis ùbersetzt u. 
erklârt, 43, 290; Israël u. Babylonien, 
4G, 288 ; Ausgewâhlte Psalmen ùb. u. 
erklart, 50, 274. 

Gunning (J.-H.). Jesaja (xl-lxvi). He- 
breuwsclie Tekst, 36, 310; Jesaja (xl- 
lxi), 38, 292. 

GUNZBOUUG (David de). Une inscription de 
Riva, 16, 209; notices et extraits de mes 
manuscrits. I. Siddour du Yémen, 17, 
16; études épigraphiques, 18, 212; ori- 
gine du mot Talit, 20, 16; le chiffre de 
Sabbataï Gevi, 27, 144 ; un talisman 
arabe, 27, 145; un titre cbez les Juifs, 
27, 146; m»K et "n^DN, 28, 186 ; quel- 
ques mots sur le Yosippon, 31, 283; 
extraits de livres juifs du Yémen, 32, 
295; le premier livre imprimé en bé- 
breu, 38, 288 ; deux mots sur le travail 
de la création et sur la mère de Ré- 
becca, 40, 251 ; une citation méconnue 
dans le D"HD10 rO073, 40, 258; le nom 
d'Abraham, 47, 7. 

Gunzbourg (D. de). M. Bickell et la mé- 
trique hébraïque, 3, 133. 

Gunzlmrger de Hegenheim (Sur le nom du 
rabbin), 42, 286.' 

Gunzig (Israël). Le Commentaire sur les 
Proverbes du Caraïte Yepheth b. Ali 
Halévi, 38, 157. 

Guta, nom des femmes: de Jacob Hazaken 
b. Schabthaï, de Moïse b. Jérémie, de 
Salomon de Hochstedt, 4, 20-23. 

Gutart, Gutherz, Schontef, noms équiva- 
lents, 4, 21,22, n. 2. 

Guteret, femme d'Isaac b. Joseph, 4, 19. 

Guthe (H.). Ausgrabungen bei Jérusalem 
im Auftrage des deutschen Yereins zur 
Erforschung Palâstinas, 7 , 297 ; Ge- 
schichte des Volkes Israël, 41, 284 ; The 
books of Ezra and Nehemiah, 43, 290. 

Gutierrez, famille réfugiée à la Jamaïque 
pour échapper à l'Inquisition, 5, 156. 

Gutline, nom de femmes : de David b. 
Moïse, de Galonymos le lévite, de Baruch 
b. Moïse, deMenahem, d'Israël h. Yoëc, 
de Jacob b. Moïse, etc., 4, 19-23. 

Gutscumid (A. von). Schriften zur grie- 
chischen Geschichte u. Literatur, 28, 
307. 

Guttieie (L'évèque) s'empare de la syna- 
gogue de Valence (1379), 2, 137. 

GUTTMAINN (J.). Guillaume d'Auvergne et 
la littérature juive, 18,243; Alexandre 
de Haies et le Judaïsme, 19, 224. 



Guttmann (J.). Die Philosophie des Sal. 
ibn Gabirol, 19, 156; Das Verhâltniss 
des Thomas von Aquino zum Judenthum 
u. zur jiid. Litteratur (Avicebron u. Mai- 
monides),23,149; UeberDogmenbildung 
im Judenthum, 30, 134 ; Die Scholas- 
tik des dreizehnten Jahrhunderts in ihren 
Beziehungen zum Judenthum und zur 
jiïdischen Literatur, 45, 140 ; Die Be- 
deutung des Judenthums im Leben der 
Gegenwart, 48, 290. 

Guy de Chàteauneuf (L'abbé) et le cime- 
tière des Juifs de Dijon, 3, 123. 

Guy de Noyers, archevêque sous Philippe- 
Auguste, et les Juifs, 6, 171. 

Guy-Valvor. Les Israélites et le judaïsme 
en Occident, 38, 292. 

Guyane (Les Juifs à la), 1, 87; 31, 295. 

Guyenne (Juifs en), 20, 288; (1725), 4, 
132 ; (1728), 11, 144 et 146 ; (1737), 34, 
286. 

Gyflen (Hirsch), Juif de Prague (1622), 
29, 140. 

Gyula-Fekeroar (Un Juif assassiné à), 2, 
143. 



H 



Haas de Metz (1715), 5, 148. 

Habacuc. Voir Bible, à ce mot. 

Haber et Am-haarcç, 13, 313. 

Haber (Isaac), greffier à Salonique (xvi e 
s.), 41, 101. 

Habetdeus (Citations bibliques de), 43, 
34. 

Habillement spécial prescrit aux Juifs et 
défense de certains ornements, 4, 41. 

Habram, Juif de Marseille, lutte contre le 
bailli de Roquevaire, 46, 12. 

Habram (Maître), médecin juif de Mar- 
seille (xiv 9 s.), 46, 37, n. 1. 

Habram de Narboune et Michel le Moine 
(1320), 46, 29. 

Habrelin, Juif de Vesoul (xiv e s.), 7, 26, 
27 ; 49, 9. 

Habrenin, Juif de Dijon (1306), 48, 219. 

Habsbourg (Les Juifs sous la dynastie 
des), 35, 158. 

Haçan al Baçri (La prière du pieux) invo- 
quant Abraham, Isaac et Jacob, 45, 9. 

Hache, symbole des Esséniens, 14, 197. 

Hackmann (H.). Die Zukunftserwartungd. 
Jesaia, 26, 286. 

Hackspann (Theodor)(Le jugement de) sur 
le Talmud, 6, 290. 

Haçor (Emplacement de), 35, 193. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



165 



Hacquin, médecin de Jean Sans Peur, 7, 
36; 49,259. Voir Haquin. 

Hadad, divinité araméeune, 2, 123; H. 
et la pierre d'Elagabale, 3, 301. 

Hadal (Banou), tribu juive à Médine, 7, 
169. 

Hadamar, Hadamard, Hadamart, Juifs de 
Paris et de Metz xvin 8 s.), 49, 142, 
145 ; 50, 258. 

Hadar Zekéuim (Mss. du), 49, 33. 

Hadas (La cérémonie des) chez les Mar- 
ranes, 37, 267. 

Hadassi (Yehouda) (Histoire du Caraïsme 
d'après), 44, 163, 172, n. 3, 177 ; H. et 
les règles d'Ëliézcr b. Yosé Haguelili, 
44, 179, n. 2; H. et les expressions ca- 
raïtes désignant les lois traditionnelles, 
44, 182, n. 3 ; citations d'An an par IL, 
45,51 et 184; H. etlesMaghàriya, 50, 14. 

Hadassie, Hausassie, femme de Méir Ha- 
lévi, 27, 119. 

Had Gadya (Etude sur le), 8, 290; ori- 
gine et diffusion du l.i., 31, 24(1. 

Hadith et usages juifs, 28, 80. 

Hadmart, Juifs de Paris (xvm° s. 1 , 49, 
125, 126, 127, 129, 144. 

Hadrien. Voir Adrien. 

Hadrumète (Juifs et judaïsants à), 44, 6, 

1"L 

Hafs al-Quouti (Origine de), 30, 318; il 
traduit en arabe les Psaumes, 30, 67. 

Hagar, nom donné à la Hongrie, 2, 144. 

Hagenthal (École talmudique de), 46, 
272. 

Hages d'Altona (Mosé) et Mosé Hayyim 
Luzzatto, 23, 257. 

Haggada. Voir Agada. 

Haggada, nom satirique donné à des ou- 
vrages de polémique contre le chris- 
tianisme, 48, 85 et n. 2. Voir Agada, 
Greenburg. 

Haggée. Voir Bible, à ce mot. 

Hagiograpbes. Voir Bible, à ce mot. 

Hagin~ Juif de Paris (1296), 1, 65; fa- 
mille H. en Angleterre, 18, 259 ; H. et 
Hayyim en Angleterre, 3, 290. 

Hagin de Bar, H. Landenaise, Juifs de 
Paris, 1296, 1, 63. 

Hagin de Provins, préposé à la taille des 
Juifs, 15, 240. 

Haginet, enfant de Joce, Juif de Pontoise 
(1296), 42, 105; Juif de Paris (1296), 1, 
65. 

Hagins de Scrupt, mentionné pour usure 
(J300), 2, 28. 

Haginus, nom de plusieurs Juifs disputés 
par Philippe le Bel et son frère, 2, 
24. 

Haginus, fds de Deulacres, et Matatia, 2, 
161: 



Haoue (G.). Some practical studies in the 
history and biography of the Old Tes- 
tament, 43, 290. 

Raguenav, (Juifs de), 2, 73 ; 3, 58 ; 4, 98; 
6, 230; 8, 243; 10, 204; (1528), 16, 98 ; 
(1630), 12, 93, note; IL reçoit les Juifs 
chassés de Strasbourg, 3, 59; les Juifs de 
IL et le magistrat de Strasbourg, 5, 99; 
ils s'adressent à Joselmann. 2, 277; la 
synagogue de IL, 2, 330 ; 3, 307 ; les rites 
des Juifs de IL au xvn e s., 4, 9s, n. .'{ ; 
A, II, 164, n. 3; le mémorial de; H., 40 ; 
235 ; la rouelle, 7, 100 ; persécutions 
(1349), 4, 27 et 29; 8, 134; Elie Schwab, 
rabbin de H. (1721-17), 44, 104; la so- 
ciété Guemilass-Hassodim à H. (1622- 
1875), 5, 130; un incunable de 1507 à 
H., 3, 85; un imprimeur de 1517-26 à 
H., 3, 86; BorachLévi, de H., A, III, 
280. 

Haguenauer (P.). Les Soubbotniky, secte 
judaïsante de Russie, 39, 144; notions 
sur le calendrier juif, 41, 284. 

Haguis. Voir Moïse b. Jacob. 

Habn Nurlingen sur la Guerre de 30 ans et 
les Juifs, 15, 99. 

Haï (Emplacement de), 29, 32. 

Haï iSur le nom de), 5, 315; rapports 
avec les noms de Vivaset Vivante, 5, 111. 

Haï (Gaon) fit un commentaire sur Te/ta- 
rot, 7, 59; fragments de son commen- 
taire sur Kélim, 45, 134 ; H. et la tra- 
duction de la Bible, 42, 232 ; H. et 
les Caraïtcs, 45, 193, n. 4; IL et le 
livre d'Anan, 5, 209; H. et l'excommu- 
nication, 43, 52; partageait-il les su- 
perstitions de ses contemporains? 6, 
133 ; H. et le calendrier actuel des Juifs, 
19, 209 ; H. et le salut des morts par 
l'intercession des vivants, 29, 54 ; con- 
sultations de H. sur des esclaves deve- 
nus israélites, 32, 291 ; H. et la Ketouba, 
50, 145, 148 et n. 1, 151; poésie éthi- 
que attribuée à H., 32, 291 ; son pèle- 
rinage au mont des Oliviers à Hoschana 
Rabba, 48, 153, n. 2; son dictionnaire 
(Hawi), cité dans les mss. hébreux de 
Pétersbourg, 2, 333 ; son dictionnaire 
et Ibn Baroun, 41, 236 et n. 4; 41, 
243 ; IL et Mosché Hadarschan, 47, 48 
et n. 3; H. et Tanhoum Yerouschalmi, 
40, 133; H. et Moïse b. Ezra, 22, 212; 
H. et Salomon b. Samuel, 44, 156 ; 
lettre de H. à Samuel Naguid, 49, 76 ; 
H. et le syriaque, 50, 29 ; sa correspon- 
dance avec Elhanan b. Schemaria de 
Kairouan, 48, 161 ; le serment des Juifs 
chez les Musulmans de son temps, 45, 
1, n. 3, 7, n. 1 ; H. et les fêtes persanes 
et babyloniennes citées dans le Talmud, 



106 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



24, 262 et 265 ; son prétendu "-101*3 
bîWÎÏT incunable de 1503. 3, 85; H. et 
le Kalilâ et Dimnâ, 3, 117; II. et Simon 
Kayara, 1, 194; H. et Al-Batalyoùsi, 7, 
27!). 

Haï (Joab Josué b. Moïse), Juif d'Issi 
(xvir s.), 5, 110. 

Haï (Josué), Juif de Mantoue (1610), 5, 
110. 

Haï b. R. Nahschon, Gaon de Sora, 15, 
209; H. et le Kol Nid ré, 39, 77. 

Haïa Sabl b. Biscbr Abou Othman, ma- 
thématicien, 5, 215. 

Haïa b. David, Gaon à Poumbedita, 5, 
209. 

Haïa b. Kioumi, Gaon à Sora, 7, 196. 

Haillecourt (Mémoire de) contre l'émanci- 
pation des Juifs, 1, 86. 

Haïm. Voir Hayyim. 

Hainaut (Juifs du), 7, 117, 118. 

Hajjoudj (Juda b. David). Voir Hayyotidj. 

Hakim et les Juifs, 10, 266. 

Hakim b. Ascber, massacré à Nuremberg 
(1298), 4, 21. 

Halacha (Contenu primitif de la), 38, 216; 
b. le mosché misinaï (premières, an- 
ciennes), 1, 197; b. ancienne et nou- 
velle, 44, 173 ; éducation préalable 
pour l'enseigner, 2, 163 ; l'Écriture ex- 
pliquée par la h., 47,134; sa lutte contre 
le Christianisme naissant, 1, 205, 208; 
la b. dans les Pseudo - Clémentines, 
46, 89 ; la h. dans le Commentaire 
des Proverbes de Saadia, 37, 242; la b. 
et l'islamisme, 28, 78; 43, 5; b. et 
Agadi'stes, 50, 274. Voir Blocb , Olitzki. 

Halacbot Guedolot (L'auteur des), 4, 210, 
215; 9, 53 et u. 1 ; 5, 27; 7, 195 ; 
les H., les Scheellol et le Se fer Hamiç- 
swoty 5, 39; leur origine, 50, 162; gloses 
arabes dans les H., 47, 202 ; H. et. Samari- 
tains, 43, 66; H. G. et Haï, 50, 106. 

Halafta b Jacob, mnssacré à Nuremberg 
(1298), 4. 20. 

Ualal'tlia (R.) et Akabia b. Mabalalel, '.1, 
42 et n. 1. 

Halberstadt (Samuel), rabbin à Hague- 
n.iu (1147), 10, 229 ; H, 121; A, H, 
164. 

HALBERSTAM (S.-J.). Apostemos. 2, 127; 
Joseph le Zélateur, 4, 147; l'élégie 
d'Abraham Ibn Ezra, 20, 314 ; trois 
lettres relatives au Meor Enayim, 32, 
295; sur les poésies de Moïse Hayyim 
Luzzatto, 39, 317. 

Haldenberg , localité citée dans le Memor- 
buch de Mayenee, 4, 24. 

lîalévi (Question à Elie) sur les enfants 
d'Emrich Szerenosès, baptisé, bienfai- 
teur des Juifs, 2, 143. 



HALÉVY (Isaac). La clôture du Talmud et 
lesSaboraïm, 33, 1; 34, 241. 

Halévy (I.). Dorol Harischonim, 43, 
279; 45, 138. 

HALÉVY (Joseph). Cyrus et le retour de 
l'exil, 1, 9; Manassé, roi de Juda, et 
ses contemporains, 2, 1; les inscriptions 
peintes de Citium, 3, 173 ; sens et ori- 
gine de la parabole évangélkpie dite du 
bon Samaritain, 4, 249 ; traces d'Ag- 
gadot sadducéennes dans le Talmud, 8, 
38 ; découvertes épigraphiques en Ara- 
bie, 9, 1 ; recherches bibliques : I. Le 
tétragramme, 9, 161; II. ,nbN # 5N 
mniDy b^S, 9, 175; III. L'origine du 
"2 dans les noms propres composés, 
10, 1; IV. Petits problèmes (1. -!">p ; 
2. ri72K ; 3. n:D ; 4. DTpîïGrTiffi ; 
5. Ikpo-exOàv et Ba<7£>>>i6 ; 6. Le verset 
araméen de Jérémie, x, 11 ; 7. nt<3 
3>3125), M, 60; V. Les citations d'an- 
ciens chants dans l'Hexateuque, 12, 3; 
VI. Le témoignage d'Hosée sur la reli- 
gion du royaume d'Israël, 12, 7 ; VIL 
Le verset d'Hosée, ix, 4, 12, 23; VIII. 
Considérations supplémentaires sur le 
x' chapitre de la Genèse, 13, 1 et 161 ; 
IX. Caïnites et Séthites, 14, 1; X. Le 
XIV e chapitre de la Genèse, 15, 161 ; 
XL û"na p?3n 3N, 15, \Tï; XII. La 
langue des Hittites, d'après les textes 
assyriens, 15, 184; XIII. Note supplé- 
mentaire sur Aniraphel, 17, 1; XIV. 
Gomer, 17, 13; XV. Riphat, Elisa et 
Tarsix, 17, 161 ; XVI. Le psaume lxviii, 

19, 1 ; XVII. Le royaume héréditaire 
de Cyrus, 19, 161;' XVIII. L'époque 
d'Abraham, 19, 178; XIX. Vérifica- 
lions documentaires de deux données 
bibliques relatives à Sennachérib, 

20, 1 ; XX. La correspondance d'A- 
ménophis IV et la Bible, 20, 199; 
21,43; XXI. L'histoire de Miellée, 21, 
207; XXII. Le lit d'Og, roi du Basan, 

21, 217 ; XXIII. Le Psaume ix, 22, 2fi ; 
XXIV. Noé, le déluge et les Noabides, 

22, 161 ; XXV. Quelques psaumes de 
l'époque dÉz.ehias, 23, 32; XXVI. 
Ézéchiel, xvi, 2i, 30; XXVII. Ézéchiel, 
xviii, 2i, 47; Ben-Tymelion et Bartho- 
lomée, 10, 60; inscriptions nabatéen- 
nès de Médaïn Salih, 10,260; notes 
d'archéologie talmudiques (1° Le nom 
de Kuliht-irti-Diinna dans le Talmud ; 
2° •pTDT'l "p-PS), H, 195; deux ins- 
criptions phéniciennes récemment dé- 
couvertes, 12, 107; encore un mot sur 
l'inscription de Teima, 12, 111 ; petits 
problèmes (2 9 série). 1. ")1D ; 2. Un 
mot important dans l'inscription pLuh 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



107 



niçienne de Tabnit, 15; 289; 3. La dé- 
sinence du pluriel dans les Langues 
sémitiques, 16, 138; note sur l'inscrip- 
tion phénicienne du Pirée, 16, 140; 
examen critique îles sources relatives à 
la persécution des chrétiens de Nedjran 
par le roi juif des Himyarites, 18, 16 et 
161 ; réponse à une déclaration de 
M. J. Qppert, 18, 144; remarque sur 
un point contesté touchant la persécu- 
tion de Nedjran, 21, 73; notes sur 
quelques textes araméens du Corpus, 
21, 224; une inscription sahéenne soi- 
disant d'origine juive, 22, 125 ; une 
inscription sahéenne, 22, 281 ; l'article 
hébreu, 23, 117 ; un dérider mot sur 
l'inscription himyarite soi-disaid d'ori- 
gine juive, 23, 304 ; élégie hébraïque 
sur la mort d'Isidore Loeb, 24, iv ; 
C. R. : Mittbeilungen (Paul de La- 
garde), 10, 204 ; Tlïe hebrevv language 
(Delilzsch), 10, 297 ; Prolegomena ei- 
nes neuen hebraisch-aramâischen Wor- 
terbuebs (Delitzsch), 13, 305; 14, 146; 
Nabatâische ïnsebriften aus Arabien 
(Eutingl, 12. 151 ; Tin; apocrypbal eba- 
racter of the Moabite Stone (Lowy), 14, 
315; Skizze «1er Geschiehte Arabiens 
von dén aeltesten Zeiten bis zum Prophe- 
ten Mubammed (Glaser), 10, 312; Die 
mandâische Religion (Branclt), 22, 139, 
206. 
Hal;':vy (.1.). Mélanges de critique et. d'bis- 
toire relatifs aux: peuples sémitiques, 
6, 291 ; mémoire sur quelques noms 
géographiques de la Palestine, 21, 304; 
l'histoire des origines d'après la Ge- 
nèse, 43, 200; essai sur les inscriptions 
du Safa, 5, 203 ; l'état actuel de la cri- 
tique biblique; sur les Elioud du livre 
d'Hénocb, 34, 134; l'enterrement de 
Jacob, 35, 121 ; études évangéliques 
(1 er fascicule), 48, 200; recherches bi- 
bliques, 50, 275; Te'ezaza Sanbat, ac- 
compagné de six autres écrits pseudo- 
épigraphiques admis par les Falascbas, 
16; 288. 
ILilévy (Léon et Saint-Simon, 31, 261. 
Halévy (Meseboullam), rabbin de Modèpe, 
4, 116; Benjamin (Elégie de), i, 118. . 
Halfan (Elle Menahem), 10, 40't ; H. et le di- 
vorce d'Henri VIII, 27, 51 ; H. et Jacob 
Mautino, 27, 56. 
Halfan (Menahem) de Nancy. A, I, 150. 
Halfan (Péreç), gendre de Josef llaccohen, 

16, 41. 
Halfen (Etymologie du nom), 4, 67. Voir 

Halphen. 
Halfmann (H.). Beitrâgc zur Syutax der 
hebr. Sprache, 24, 2!)"?. 



Halfon. Voir Halfan. 

Halfôn (Abrabam) (Mémoires de), 20, 84. 
Halfoune, Juif de Metz, 7, 115; 50. 121. 
Haliça (Manière dont s'accomplit la), 40, 

93; la b. et les Carades, 45, 62. 
Halle (Persécutions et massacres des Juifs 
à) en 1205, 25.219 ; en 1349,4, 14, 26, 
28; cimetière de IL, 18, 262, n. 1. 
Halle! (Pourquoi on récite le] à Hanoucca, 

30, 30, 37, n. 1. 
Hallcluia Ezriel Modène, rabbin (xvn c s.l, 

4, 117. 
Halles (Juiverie de Paris dans le quartier 

des), 27, 188, note, 205. 
Hallevi (voir Juda heu Samuel). 
Halphen, A, III, 171, 236; 50, 258. Voir 

Halfen. 
Haluseh l'erchtoldsdorf, cité dans le livre 
foncier des duchesses d'Autriche, 27, 
119. 
Ham (Massacres de), 4, 14. 
ilamadan (Tombeau de Mardochée et Es- 
ther à), 36, 237 ; 37, 303 ; 38, 274 ; per- 
sécutions des Juifs au xvir 3 s., 44, 87. 
Ham an (Le nom de), 28, 39. 
Hamath et Antiochc, 45, 29. 
Hambourg (Kulogie récitée à) concernant 
Sabbataï Cevi, 35, 269 ; persécutions à 
H., 50, 88. 
Hambourg, Juifs de Paris et de Metz 

(xvme s.), 49, 123, 129; 50, 250. 
Hamburger (J.). Real Encyclopédie fur 
Bibel u. Talmud, 4, 288 ; 13, 143 ; 26. 
143, 286. 
Hamburger (Leopold). Die Miinzprâgungen 
waMirend des letzten Aufstandes der Is- 
raeliten gegen Rom, 26, 286. 
Hamcl (Jacob) et Ruxtorf, 8, 76. 
Hamidl 9r et la communauté d'Andrinople, 

31, 53. 
H ami et et un conte juif, 11, 222. 
Rammam-el-Enf, llammam-Lif (Synago- 
gue en ruines à) (iv e s.), 6, 157 ; 13, 46, 
217:#44, 5 et 11. 
Hammeïburg, localité citée dans le Me- 

moibuch de Mayence, 4, 24, 25, 27. 
Hammenon.nom donné au Messie, 28,156. 
HAMMKRSCHLAG (S.). Inscriptions tumu- 

laires de la Basse -Autriche, 29, 245. 
Hammurahi (Amrapa.lt) (La dynastie des), 
45, 145, 144; H. et l'époque d'Abra- 
ham, 19, 181, 184 ; le code de H. et la 
loi juive, 46, 202; 48, 287. Voir Millier, 
Roseribachcr. 
Hamon, famille de médecins juifs de Tur- 
quie, 27, 132, noie. 
Hamor (Le nom de), preuve de totémisme 

chez les Hébreux, 45, 15. 
Ha m y (E. T.). Cresques lo Juheu. géogra- 
phe cat;ilm \-iv g;)*. 25, TiJO, 



168 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Hananel (Origine de), rabbin de Kaironan, 

4, 216; H. et les fêtes babyloniennes 
mentionnées dans les Talmuds, 24, 265. 

Hananel b. Amittaï, poète liturgique (Paï- 

tan), 32, 147. 
Hananel b. Samuel (Un Juif égyptien écrit 

une lettre à) (xn e s.), 45, 7. 
Hanania, Misaël, Azaria sur les sarcopha- 
ges chrétiens, 14, 234. 
Hanania, nom du iils d'Akabia b. Mabalalel, 

41, 40, n. 3. 
Hanania, frère d'Anan, 44, 166. 
Hanania, Gaon de Sora, 50, 156, 157. — 

Gaon de Poumbedita, 50, 146, 148, 161. 
Hanania (Pi.), un des derniers Amoraïm 

palestiniens, dans un Midrasch sur le 

Cantique, 35, 233. 
Hanania, neveu de R. Josué, fonde une 

académie babylonienne (Institution des 

Riglè),6, 66; 33, 172. 
Hanania b. Ishak. Voir Honcin b. Isbak. 
Hanau (Martyrs à) (1349), 8, 135; le Mé- 
morial de cette communauté mentionne 

Joselmann, 2, 277. 
Hanau (Salomon), de Metz (1621), 50, 

121. 
Haine (Hanna), fille de Joce, Juif de Pon- 

toise (1296), 42, 105. 
Handmann (Rudolf). ï)as Hebrâcr Evange- 

lium, 18, 310. 
Hanifa (Abou) et Anan, 44, 167 et n. 2. 
Hanin (Nabman), Juif de Ferrare (1610), 

5, 110. 

Hanin (Rab) et les différentes catégories 

de prosélytes, 50, 8. 
Hanina b. Dosa, la table à trois pieds et 

le Shikand gûmânîk, 18, 15, n. 2 ; un 

trait de probité de ce rabbin, 49, 200. 
Hanina b. Hama, juge, 39, 45, n. 9. 
Hanina b. lsmaël [b. Eliseha] (Une opi- 
nion de), 29, 81. 
Hanina b. Teradion (Inhumation du fils 

de), 46, 84. 
Hanina (Melul) (Rôle de), Juive d'Oran 

(1810), 13, 92. 
Haninaï Cohen (Déposition du Gaon), 23, 

235 ; H. en relations avec l'Afrique, 50, 

159. 
Hanli, Juive de Metz (1715), 5, 148 ; 8, 

270. 
Hanna (La prière de) et la littérature des 

Pauvres, 24, 221. 
Hanna, Hanno, noms théophores apocopes, 

5,177. 
Hanneline, massacrée à Nuremberg (1298), 

4, 23; femme de Hakim b. Ascher, 4,21. 
Hanneman de Sickingen et les Juifs de 

Haguenau, 3, 58. 
Hanoch (Commentaire de) sur le More, 

13, 301. 



Hanoucca, fête d'inauguration, de réjouis- 
sance, de lumière et des femmes, 30, 25, 
28, 32, 37, 220 ; H. et la fête des Tentes, 

30, 28, 32, 48 ; H. et ]e jus primœ noc- 
tis, 7, 157 ; 31, 119; 32, 39 ; H. eu 
Egypte, 43, 229; H. en discussion sym- 
bolique avec les autres fêtes, 5, 253. 

Hanoucca (R.), caraïte (?), 5, 209. 

Hanover (S.). Das Festgesetz der Samari- 
taner nach Ibrahim ibn Jakub, 48, 290. 

Haouys et sa fille mentionnées pour usure, 
(1300), 2, 28. 

Hapegant. Voir Jacob H. 

IlAPrEL (Julius.) Der Eid im Alten Testa- 
ment. 27, 280. 

Haim'EL (O.). Der Psalm Nahum. 41, 284. 

Haquemant, Juif de la Franche-Comté 
(xiv° s.), 7, 27; 49, 9. 

Haquin équivaut à Isaae, 3, 290 ; Juifs de 
Paris (1296) ayant porté ce nom : 
H. Bourbot; Cohe ; le Barbier; le fils 
Persion; Pierre, 1,63; H. et la dette du 
comte de Champagne (1224), 3, 213, 
215 ; H. sous Philippe le Bel, 17, 227 et 
228; H. Chastellun, voir Châtelain (Isaae); 
H. mentionné pour usure (1300) ; H. de 
Rosières; H., le frère Jacob; H., le frère 
de la Maîtresse (des Juifs), 2, 28 ; H. dit 
Havez, Juif d'Issoudun, 2, 68 ; H du 
Tour, préposé a la taille des Juifs, 15, 
240; H., frère de Baudin Vaaliu, 2, 247. 

Haquinet, Juifs français (xiv e s.), 8, 167; 
49, 7. 

Haquinus de la Hunière, Juif disputé par 
Charles de Valois et Philippe le Bel, 

2, 24. 

Harane (Aron), Juif de Segré (1234), 14, 

81, 83. 
Haraucouht (Edmond). Shylock, comédie, 

20, 153. 

Hàrith (Al) et As-Samaoual, 7, 177 et 
n. 2. 

Harizi (Juda-Al) (Sur le nom de), 43, 3 : 
traduisit-il du latin? 3, 248 ; auteur de 
la traduction du Mousaré hafilosofim, 

3, 243 ; auteur de la traduction Sod 
Hasodot i 3, 241 ; traduit le Guide de 
Maitnonide, 39, 157; ses pérégrinations 
en Terre Sainte (à Jérusalem, Acco), 1, 
310 ; 6, 178; H. et Samuel b. Nissim, 

21, 118; édition de H., 6, 2X8; poème 
de H. (?), 45, 133. Voir 32, 290; 46, 
297 ; ^317DDnn. 

HARKAVY (A.). Additions et rectifications 
à l'histoire de Graetz, 5, 199 ; 7, 194; 
un quatrième ouvrage de Juda Hayyoudj, 

31, 288 ; un fragment du livre des mas- 
culins et féminins de Moïse ibn Gikatilla, 
31, 289; contribution à la littérature 
gnoniique, 45^ 298! 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



169 



Marra Vî (A.). Û^rn3 Epi* 73 recueil d'ar- 
ticles scientifiques), 6, 126; 24, 292; 
Eine neue Ansicht iiber die Eintheilung 
der Volkergruppe in der genealogischen 
Tafel der Genesis, 6, 130; Zur Ge- 
schichte der Juden in Lithauen im xiv- 
xvi Jahrhuudert, 8, 298; Neuaufgcfun- 
dene hcbr. Bibelhandschriften, 10, 311; 
11, 318 ; Hadasehim gam yechanim (dé- 
couvertes littéraires), 14, 118; Studien 
und Mittheilungen (Responsen der Geo- 
nim), 14, 292 ; Un fragment hébreu 
de papyrus en la possession de B. G. 
Golenischeff, 21, 308; Leben u. Werke 
des Saadya Gaon (documents inédits de 
l'Agron et du Séfer Haggalouy), 24, 
307; 25, 143, 145; le Séfer Maasiot de 
Nissim Gaon, 32, 295 ; passages de 
Saadia et d'un commentaire caraite re- 
latifs aux Kbazares, 35, 127 ; travaux de 
H. et la secte caraite, 44, 161, note ; 45, 
53 ; la famille de Netira, de Bagdad, 
47, 138. 

Harmuth (G. -F. Aug.). Der clironologi- 
sche Rbytmus des Alten Testant., 16, 
304. 

Harnack (Adolf.).Die Altercatio Simonis 
ludaei et Theopbili Christiani 6, 292; 
Die Apostellehre und die jûdischen bei- 
den Wege, 14, 125. 

Haro (Juifs et juiverie à), 31, 125 ; 32, 
307. 

Haronnin, Juif de la Franche-Comté 
xiv s.), 7,27; 49, 9. 

Hàroùn, ministre juif d'un sultan de Fez 
(xv s.), 28, 297. 

Harper (H. -A.). From Abraham to David, 
25, 130. 

Hahper (W.-R.). Ezra, Nehemiah and Es- 
ther, 45, 140 ; The structure of the text 
of the book of Amos ; a critical and 
exegetical commentary on Amos and 
Hosea, 50, 275. 

Harrer (Joansen), caution des Juifs de 
Haguenau, 2, 79. 

Hahris (Isidore). The rise and développe- 
ment of the Massorah, 18, 310. 

Hartmann (P. D.). Das Buch Ruth in der 
Midrasch-Litteratur, 43, 290. 

Hartung (K.). Der Prophet Amos nach 
dem Grundtexte erklart, 38, 292. 

Haktwig. War Luther antisemit ? Nebst 
zwei nothwendigen Vorfragen, 45, 140. 

Harvat (Jacob Juda), officier juif de Wald- 
stein, 30, 80. 

Hasadia, païtan, 32, 147. 

Hasdaï (D'où) reçut le titre de Rosch Kala, 
7.202. 

Hasdaï (ben ?). exilarque vers 1040, 48, 
163; 



Hasdaï, exilarque, maître de David Alroï, 



4,189. 



Hasdaï Crescas b. Abraham (Atzay Cres- 
ques) se lit-il baptiser? 4, 0* ; meurt 
en 1410, 16, 34, n. 1 ; 17, 83; sa lettre 
sur les persécutions de 1391, l'émeute 
de Barcelone et les massacres de Cor- 
doue, 4, 57 ; 14, 171 ; 17, 95 ; 43, 124, 
n. 1 ; 44, 297 ; polémique contre la 
religion chrétienne, 18, 226; 23, 101 : 
H. est-il le géographe Cresques le Juif? 
25, 129; H. et Yohanan b. Matatia, 39, 
86 ; H. et Spinoza, 49, 102. Voir J. 
Wolfsohn. 

Hasdaï Ibn Schaprout. Voir lbn Seha- 
prout. 

Hasel (Persécutions à), en 1349, 4, 27. 

Hasin de Scrupt, mentionné pour usure 
(1300),^, 28. 

Hasmonéens (La généalogie des) et le 
Talmud,26, 165 ; la durée de leur dynas- 
tie d'après le Talmud, 37, 4; ce que les 
rabbins appellent l'ère des H.. 17, 248; 
une chronique des H. en hébreu, 30, 
214 ; 35, 222 ; le rouleau de la maison 
des H. cité dans une vieille liste de 
livres, 39, 200, 204 ; les Juifs à Rome, 
sous les H., 8, 9. Voir Macchabées. 

Hasperde, localité citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 24. 

Hassebauer, jésuite, et Eibcschiitz, 12, 
284. 

Hassid, équivalent de maître zélé pour la 
loi, 42, 223 ; ce que le Talmud entend 
par ce mot, 30, 183. 

Hassidim (Secte des), 19, 23, 24, n. 1; 
les H. et les Esséuiens, 14, 186 ; les H. 
d'après les textes talmudiques, 30, 183; 
les H. dans les deux premiers livres 
des Macchabées, 43, 224. 

Hassidim (Séfer ha) (La prière du berger 
naïf dans le), 45, 12. 

Hastings (J. x ,. Dictionary of the Bible, 36, 
310 ; 50, 275. 

Hatch (E.). A concordance to the Septua- 
ginta and other greek versions of the 
Old Testament, 24, 297. 

HatchweU [Sol), Juive de Tanger, martyre, 
7, 299. 

Haupt (Paul). Der keilinschriftl. Sint- 
fluthbericht 3, 133; The beginning 
of the judaic account of Création (le 
mot Ifit), 39, 140 ; Ecclesiastes, 50, 
275. 

Hauser (Mayer) demande à habiter Hor- 
bourg (1765), 48, 110. 

Hauser D. Knollys Society publie des bro- 
chures concernant les Juifs, 6, 101. 

Haussleiter. Die Autoritat der Bibel, 50; 
275. 



170 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Hauts-Plateaux (Propagande juive parmi 
les tribus berbères des), 44, 9. 

Havenline, massacrée à Nuremberg, 4, 23. 

Ha vet (Ernest). Le christianisme et ses 
origines, 8, 298 ; la modernité des Pro- 
phètes, 19, 158 ; 23, 152. 

Havent risch (Sur le nom de Haym), Juif 
de Barcelone (1392), 4, 60, 74. 

Havila dans le Yémen, 6, 291. 

Havra, nom turc de la Synagogue, 31, 53. 

Hdvre (Juifs du], 14, 311. 

Hàwi Albalkhi, vrai nom de cet hérétique 
révélé par Bahia, 25, 249; son rationa- 
lisme, 27, 271 ; son argument sur l'unité 
de Dieu, 17, 312; H. et le Tanna de bè 
Eliyyahou, 2, 318; H. et la littérature 
pehlevie, 22, 289; H. et les écrits des 
Mages, 50, 13. 

Hayem de Hatten demande à résider à 
Haguenau, 3, 66. 

Hayioûn (Joseph), commentateur de Jéré- 
mie et peut-être de la Bible, 41, 303-4. 

Hayman (Isaac), Juif de Londres, baptisé 
à Nantes (1753), 49, 1H. 

Hayon (Néhémie) , disciple defjSabbataï 
Cevi, 12, 283 ; ses controverses avec 
Josepb Bavcnne, 4, 119, n. 1; H. et la 
Trinité, 35, 267, n. 3 ; lutte de Naphtali 
Cohen contre H-., 36, 256; 37, 274; H. 
et Samuel Primo, 37, 104. 

Hayya (Xaia) b. Salomon, Juif d'Espagne, 
(1053), 4, 227 et 229. 

Hayya-schar (L'auteur du S.) est Espagnol, 
6, 132. 

Hayyim (Biographie de), victime de l'auto- 
dafé de Troyes, 2, 202, 2 il. 

Hayyim, rabbin et médecin à Landau, se 
réfugie à Haguenau pendant la guerre 
de Trente Ans, 4, 98-110. 

Hayyim et Isaac Petit, 43, 247. 

Hayyim b. Beçalel, commentateur cabba- 
listique, rabbin de Friedberg (1567), 7, 
60, n. 4; 22, 94. 

Hayyim b. Eliézer Lévi, 10, 185. 

Hayyim b. Hananel Cohen, grand-père de 
Moïse de Coucy, 7, 43 ; 45, 211. 

Hayyim de Brinon, chirurgien, victime de 
l'autodafé de Troyes, 2, 19, 202, 241. 

Hayyim de Chaourse, martyr de Troyes, 4, 
13. 

Hayyim ibn Musa (La vie de), 3, 141 ; sa 
polémique, 18, 230. 

Hayyim Isaac de Sermaise, mentionné 
pour usure (1300), 2, 28. 

Hayyim Porvinçal, scribe du commentaire 
de Becanati (ms. de Nimes), 3, 236. 

Hayyim (Hheinweld), médecin et rabbin à 
Haguenau (1633), 44, 104. 

Hayyim Schabtaï et les conséquences de la 
prise d'Ofen par les Turcs, '2, 143. 



Hayyim Vital (Biographie de), 2, 323. 

Hayyoudj (Juda b. David Abou-Zakarya 
Yahya). Origine de son nom, 1, 139; 
son vrai nom est Hiyyoudj, 20, 141 ; 
valeur de H., 11, 276; études sur H., 
11, 283 ; 31, 302 ; son succès et ce que 
lui doit Ibn Djanah, 6, 220, 221 ; texte 
arabe de ses œuvres sur les verbes fai- 
bles et les verbes géminés, 3, 151 ; 36, 
310 ; le Kitâb-an-Natf, 31, 288 ; cet 
ouvrage cité dans Tanhoum Yerouschal- 
mi, 19, 306, 310 ; H. et Tanhoum Yerou- 
schalmi, 40, 133; 41, 46; H. et Samuel 
Ibn Hofni, 16, 109 ; H. et le « Gram- 
mairien de Jérusalem » (Aboul-Faradj- 
Haroun), 30, 252, 253 ; manuscrit de la 
traduction des œuvres de H. par Moïse 
ibn Gikatilla, 20, 139; cette traduction, 
31, 312; H. et la valeur grammaticale 
des voyelles, les sept noms des voyelles, 
3, 150*; 18, 124; H. et la trilitéralité des 
racines, 35, 203. 

Hazak (Baruch , 10, 199. Voir Hazkito. 

Hazan (Abraham et Salomon), rabbins à 
Salonique (xvi a s.i, 41, 101. 

Hazkito (Baruch Uzicl b. Baruch Hazak , 
rabbin à Ferrare (1563), écrivit une bio- 
graphie d'Isaac Abravanel, 36, 69 ; H. 
cité, 10, 188, 190, 201. 

Hazkito (Isaac b. Joseph), 10, 196. 

Hazir, nom propre, 5, 213. 

Ha/.ita (Midrasch) et un nouveau Midrasch 
sur le Cantique, 35, 232. 

Ha/./.an (David). Historia ottomana, 16, 
304. 

Hé-Hè (Etude sur ben), i>, 124. 

Hébraïsants (Les) chrétiens au xvn c s., 20, 
2(11. 

llt'lireichsdorf (Massacre de Juifs à), 
(1338), 4, 26. 

Hébréû-persau (Dictionnaire! de Salomon 
b. Samuel, 44, 152. 

Hébreux (Types d') sur les monuments 
assyro-babyloniens, 4, 297 ; les Toura- 
niens mêlés aux H., 5, 296; j'Epître aux 
H. et Melchissédec, 5, 1 ; l'Evangile aux 
H., son sort, 5, 1S9; Synagogue de ce 
nom à Borne, 6, 143. 

Hébreu (L') et la langue primitive des 
Israélites,, 9, 13 ; phonétique de l'h.; ses 
voyelles, 3, 150, 151 ; h. et assyrien, 8, 
322 ; lexicographie assyrienne et h., 10, 
297; l'h. comme langue au temps de 
Jésus, 11, 295; l'h. dans ses rapports 
avec le grec et le latin, d'après Virgilius 
Maro, 38, 231 ; comparaisons dTbn Ba- 
roun entre l'arabe et Th., 41, 246 ; l'h. 
arabisé par les Juifs, 50, 42 ; recherches 
sur les comparaisons de l'h. avec l'arabe 
chez les exégètes du nord de la France; 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



\1\ 



47 et 197 ; enseignement de L'h. aux 
chrétiens, 2, 279; l'h. et les savants 
chrétiens, 20, 262 ; la connaissance de 
l'h. ehez les chrétiens du moyen Age, 
28, 149 ; sa prononciation au moyen âge 
'd'après des mss. d'Orléans, de Paris et 
de Toulouse, 28, 158; comment on appre- 
nait a le lire, 28, 95; les maîtres d'h. 
au xv s., 4, 78 ; 5, 58 ; les villes payaient 
les professeurs d'h. au xv s., 5, 283; 
le français en caractères h. ,9, 196; mots 
en h. dans un cantique latin, 6, 120; le 
Credo traduit en h. et transcrit en carac- 
tères latins, 45,296; l'h. et les mystères 
du moyeu âge, 46, 148; prix des livres 
h. au xvii" s., 8, 79 ; l'h. dans la litté- 
rature moderne de la théologie musul- 
mane, 49, 220. 

Hébron (Les corps des trois patriarches 
à), 7, 308 ; Ahsalon à H., 43, 201 ; H. 
et Jérusalem dans Ezéchiel, 24, 43 ; H. 
dans les inscriptions tumulaires, 16, 
274 ; massacre de Juifs à H. (1834), 26, 
123. 

Héeatre d'Ahdère (L'authenticité des frag- 
ments il') relatifs aux Juifs, AcL, 35, 
xliv ; H. et la date de la colonie juive 
dans l'Egypte ptolémaïque, 45, 161, 164. 

Hedjâz (Juifs du), 7, 167; 10, 30; ins- 
criptions du H., 9, 16; les habitants du 
H. introduisent l'araméen en Palestine 
adopté «l'abord par les Samaritains, 
9, 13. 

Héfee b. Yaçliah, auteur d'un livre des 
Préceptes, 5, 37 ; H. et Tanhoum Yerou- 
schalmi, 40, 133. 

Héfez (Moïse) et Aboulrabi, 21, 249. 

Hefzi-bah, lille de Joseph, massacivr à 
Nuremberg, 4, 21. 

Hégésippe, traducteur de Josèphe en latin, 
2, 316; H. et Anlioche, 45, 38, n. 4. 

Hégésippe et Dosithée, 42, 35 

Heiin (J.). Siinde u. Erlôsung nach bibli- 
scher u. babylouischer Anschauung, 48, 
290. 

He/rfek, localité citée dans le Memorbuch 
de Mayence, 4, 24, 27. 

Heidelberg (Persécutions à), en 1349, 4, 
27; 8, 135. 

Heidenueim (M.). Bibliotheca Samaritana, 
14, 125. 

HEiniNOSFELnEU (B.). Allgemeines Lexi- 
con sammtlicher jiidischen Gemeinden 
Deutschlands, 7, 298. 

fjeiligenstadt (La truie de la chapelle de), 
20,' 271. 

Heiligstedt (A.). Préparation zum Prophe- 
ten Jesaja, 24, 297. 

Heii.phin (Michael). Bibelkritische Notizen 
30, 134, 



Heimbach (Massacres à), 4, 14. 

Heine (Henri) et la censure, 12, 314. 

Hkinkmann (Otto von). Die Handschriften 
der hèrzoglichen Bibliothek zu Wolfen- 
hiittel, 11,280. 

Hejntzeleh (Th.). Erklarung der samtli- 
chen geschichtlichen u. poetischen Bû- 
cher d. Alten Testaments, 24, 297. 

Heiiingsfeld, localité citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 24. 

Hélène (d'Adiabène), convertie, 50, 2 ; H. 
et Salomé Alexandra, 17, 255 ; le lustre 
d'H., 11, 294; la lampe d'or d'H., et la 
récitation du Schéma, 31, 184. 

Helget, Juif de Vesoul (xiv s.), 7, 10. 

liélias (Maître), médecin de Valence, et 
l'école d'Arles, 41, 70. 

Hélias d'Evian, médecin juif du comte de 
Savoie, 8, 241. 

Helies (Bonjuses et Jacob\ médecins juifs 
de Clayra (1341), 16, 172. 

Helion, banquier. Voir Elias. 

Iléliopolis (Les préfets du nome d'), tirés 
de la famille d'Onias, 40, 53. 

Iléliopolis (La triade d') : Jupiter, Vénus 
et Mercure, 43, 184; H. et En Baki, 43, 
193. 

Héliot de Vesoul, syndic des Juifs du nord- 
est de la France (xiv e s.), 7, 20; 8, 162; 
43, 241, n. 1 ; 49, 4, 245. Voir Elias. 

Héliot, Juif de Romans (1349), 9, 244; H., 
Juif de Chàlon (1306), 48, 220. 

Héliot d'Anet, Juif donné à Charles de 
Valois, 42, 105. 

Hélisot, péager juif de Savoie, 8, 241. 

Helkias (Nom d'), fils d'Onias, sur une ins- 
cription grecque, 40, 51. 

Hell, bailli, et l'affaire des fausses quit- 
tances. 42, 253. . 

HELLER (Bernard). La version arabe et le 
Commentaire des Proverbes du Gaon 
Saadia, 37, 72, 226 ; éléments parallèles 
et origines de la légende des Sept Dor- 
mants, 49, 190. 

Heller (Lipmann). Additions à son autobio- 
graphie, 21, 270; 22, 160 ; H. et les 
Juifs de Prague pendant la guerre de 
Trente Ans (Selihot), 29, 128, note et 
131; H. et Jacob Bassevi, 29, 138; ses 
postes rabbiniques, 30, 92 ; H., auteur 
d'une controverse, 5, 255. 

Heller (S.). Die echten hebraischen Melo- 
dieen, Uebersetzungen, 26, 286. 

Hell manu (Samuel), rabbin à Metz, 12, 
2S9. 

Hellènes (négociants) et Juifs, 16, 207. V. 
Grecs. 

Hellénisme (Influence de 1') sur le judaïsme 
palestinien, 21, 80 ; 23, 199; 26, 132. 

Helphensteiuer Voir Widmanstadt. 



172 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Hélyede Bray,Juif du roi de France (1222), 
3. 213 ; 49, 45. 

Heman (C. F.). Die rcligiose Weltstellung 
des judischen Volkes, 5, 125. 

HEMEHD1NGER (Gabriel). Le dénombre- 
ment des Israélites d'Alsace (1784), 42, 
253. 

lien, nom de famille espagnole, équiva- 
lent de Gracia, 4, 73. 

Henchir-Djouana (Inscription trouvée à) 
relative à des payens judaisants, 44, 6. 

Henchir-Fuara ^Colonie juive à), 44, S. 

Henckel (H.). Ueber die MOglichkeit eines 
semitiseben Ursprungs des Ditbyrambos, 
34, 139. 

Hendion (Creseas), Juif du Daupbiné, 6, 
299. 

Hendrick (Henry), Juif admis à la bour- 
geoisie d'Ostcnde, 9, 2G8. 

Henné am Rhyn (0.). Kulturgeschichle d. 
judischen Volkes von den altesten Zei- 
ten bis zur Gegenwart, 25, 130. 

Hennequin de Pervis, valet de Marie de 
Brabant, reçoit le cimetière juif de 
Mantes, 2, 63. 

Hénoch. Voir Enoch. 

Henri II (Mariage de] (alors duc d'Or- 
léans) et les Juifs du Comtat, 32, 74 ; 
H. et les lettres patentes de 1550, 4, 
132 ; 5, 82, 267 ; H. et les Juifs de 
Guyenne, 20, 288 ; H. et les Juifs à 
Bordeaux, 11, 145 ; H. et les Juifs à 
Lyon, 30, 138. 

Henri III et les Juifs de Guyenne, 20, 289; 
et les Juifs de Bordeaux, 11, 145. 

Henri II (Allemagne) (Couronne de) vendue 
aux Juifs, 48, 214. 

Henri IV et les Juifs de Saxe, 25, 218, 
221 ; une allusion de l'Aroukb à la des- 
titution de H., 26, 281. 

Henri II (Angleterre) et les Juifs, 29, 231. 

Henri V et Paul de Bonnefoy, 4, 79. 

Henri VIII (Divorce de) et Jacob Mantino, 
27, 52; consultation sur son divorce, 
30, 309; H. et Sébastien Munster, 5, 
58. 

Henri II (Castille) et les Juifs, 38, 144, 
257 ; H. et la rouelle, 6, 93 ; H. et les 
Juifs de Villa-Real, 39, 314; lettre de 
H. à Samuel Çarça, 33, 148. 

Henri III (Castille) et les Juifs (1390), 38, 
264; et les Juifs de Sabagun -1401), 37, 
139. 

Henri IV et les néo-chrétiens d'Espagne, 
17, 125; et Emmanuel Pimientel, 8, 292; 
H. et les Marranes, 43, 259. 

Henri de Bourgogne, en relations d'ar- 
gent avec les Juifs, 9, 208 ; 49, 5. 

Henri de Cologne, inquisiteur, condamne 
les livres juifs, 1, 142. 



Henri de Fleckenstein et Joselmann, 5, 
95; H. et le cimetière de Dansolsheim, 
5, 100. 

Henri de Lorraine et les Juifs, 8, 244. 

Henri de Rodez tient à garder deux Juifs 
et une Juive, 3, 221. 

Henri, sire de Montfaucon, et Samson b. 
Samuel, 43, 241. 

Henriques (Isabelle) citée dans Daniel Lévi 
de Barrios, 18, 285. 

Henry (A. B.). Les difficultés critiques et 
historiques du livre de Daniel, 38, 
292. 

Henrychowski (Ignatzï. Halelû Jàh, 16, 
305; Zebaotb I, im Verhaltniss zu Zaba- 
Zebaot, II, oder Zcbahamarom, 24.297. 

Hep, Hep, cri poussé lors des persécu- 
tions des Juifs d'Allemagne, A, I, 11 et 
n. 2. 

Heppenheim (Juifs martyrs à) (1349), 8, 
135. 

Heptaplomeres, dialogue de Bodin, où un 
Juif tient un rôle important, 2, 323. 

Heraclite d'Epbèse. Voir E. Ptlciderer. 

Héraclius fait baptiser les Juifs de Pales- 
tine, 28, 292, n. 1 ; Juifs à Chypre sous 
H., 48, 194. 

Héraklas, père de Melchisédee, 5, 4. 

Hercule I et les banquiers juifs de Fer- 
rare, 20, 35; et les Juifs exilés d'Espa- 
gne, 20, 38; l'ambassadeur de Ferrare 
lui fait un rapport concernant les mar- 
tyrs de Sévi Ile, 38, 276. 

Hercule H et les Juifs à Ferrare, 20, 35. 

Ilérem (Le), les Pirké de R. Eliézer et 
les Gconim, 43, 70; formule de h. dans 
Gassendi, 1, 277, n. 4; le h. à Metz, 
12,292; chez les Juifs en pays arabes, 
8, 123; dans les Etats du pape, 7, 233, 
240, n. 2. Voir excommunication. 

Hérésie des Dosithcens, 42, 27 et 220. 

Hereskshmit (Anna), Juive de Paris (1756), 
49, 135. 

Hérétiques (Traitement des) au temps 
d'Anan, 44, 164; Juifs, sorcierseth.au 
moyen âge, 46, 237; les biens des h., 
3, 218. 

Hereton, Juif de Manresa, 5, 287. 

Herford (R.-T.). Christianity in Talmud 
and Midrascb, 48, 290. 

Herglin, femme de Siméon b. Moïse, mas- 
sacrée à Nuremberg (1298), 4, 19. 

Hering (F.). Die homiletische Behandlung 
des Alten Testaments, 43, 290. 

Herkenne (H.). De veteris lalinae Eccle- 
siastici capitibus i-xlih, 38, 292 ; Die 
' Briefe zu Beginn des zweiten Makka- 
bàerbuches, 48, 290. 

Herleshausen (Persécutions à) (1349), 4, 
28. 



DKS CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



173 



Uerlisheini (Persécutions à) (1338, 1349), 
4, 25, 27. 

Hermau (l'Aléman) (Psautier de), 38; 310. 

Hermandad (La Aljama île Jerez de la), 
22, 104. 

Hermann (J.). Essais sur l'origine du culte 
chrétien dans ses rapports avec le ju- 
daïsme, 13, 143. 

Hermann (J.). Die Idée der Siihne itn 
Alten Testament, 50, 275. 

Herméneutique (L'analogie) dans la litté- 
rature talmudique, 36, 151. 

Hennon (Montagne de) dans la Bible. 19, 
12. 

Herner (S.). Syntax der Zahlworter im 
Alten Testament, 27, 280. 

Hérode (Origine philistine de la dynas- 
tie d'), 45, 45; son temple, 6, 43; H. et 
les grands-prêtres, 2, 153; H. et les 
Romains, 11, 23; H. et l'empereur Au- 
guste, 19, 60 et 74; H. et le Messie, 11, 
44 ; le procès d'H., Saméas et Pollion, 
24, 68; Hillcl est-il son contemporain? 
31, 203; H. visé dans le Cantique des 
Cantiques; 35, 239; H. et Kohélet, 1, 
169 et 171 ; ce que devient Hanoucca 
sous son règne, 30, 36 ; ses funérailles, 
46, 78 et 81 ; H. et Antioche, 45, 35 ; 
sculptures d'Ascalon datant d'H., 16, 
26; portée de l'incendie des Archives 
de Jérusalem par H., 2, 325; durée de 
sa dynastie d'après le Talmud, 37, 5. 
Voir Caraccio. 

Hérodote et la circoncision des peuples 
syriens, 26, 298; H. et la chute de Ni- 
nive, 31, 26; H. et le poète Ezéchiel 
dans la description du Phénix, 46, 173. 
Voir Sayce. 

Héronin, mari d'Iviete, la fille au presire, 
Juif à Paris (1296), 1, 65. 

Herring (Samuel) demande l'établisse- 
ment des Juifs en Angleterre, 6, 99. 

Herriot(E.). Philon le Juif, 36, 129. 

Herrmann (S.). Esther, pièce pour les en- 
fants, 11, 281. 

Hersohn (Paul Isaac). A talmudic mis- 
cellany, 2, 311. 

Ilerlsa (Roumanie) (Massacre de femmes 
juives a) (1820), 8, 290. 

Hertz, médecin juif à Metz (xvif s.), 8,259. 

Hervey. The Books of Chronicles, in rela- 
tion to the Pentateuch and the higher 
criticism, 25, 130. 

Herzberg (J.). Geschichte der Juden in 
Bomberg, 46, 289. ' 

Herzberg (W.'l. DasMâdchen von Tanger, 
20, 153. 

Herzberg-Fr.enkel (Léo). Rab Herschel, 
roman, 1, 126 ; Abtriinnig, ein Lebcns- 
bild aus Galizien, 20, 153. 



HerzfëLD (L.). Handelsgeschichte der Ju- 
den des Alterthums, 30, 134. 

Hesbon Identification de), 4, 156. 

Heseham et le pseudo-Moïse (735 », 28, 
294. 

Heschel, grand rabbin de Cracovie, 50, 
88. 

Hesse-Darmstadt Juifs de) protégés par 
Joselmann, 2, 273; 5, 102. Voïr Dre- 
seman, Joesten. 

HFSSELING (D.-C). Les cinq livres de la 
loi (Traduction en néo-grec : Constan- 
tinople, 1547), 35, 132; lettre sur cette 
édition, 35, 314. 

Hessmann, Juif martyr à Endingen (1470), 
7, 299. 

Hésychius, gouverneur de la Palestine, et 
Gamliel, 46, 230. 

Heure (Les 1.080 parties de I') juive, 19, 
214. 

Heurta, Juif de Metz, 7, 116; 50, 124. 

Hexateuque. Voir Bible, à ce mot. 

Heyn (J.). Zum Streit um Babel u. Bibel, 
46, 289. 

Hibbour Maasiot de Nissim Gaon, 8, 67, 
n. 2; 39, 142; fragment d'une traduc- 
tion arabe du H., 45, 305. 

Hidka (R.), cité dans le Dérech Ereç, 36, 
217; 37, 299. 

Hiéracites (Les) voyaient en Melchisédec 
l'incarnation du Saint-Esprit, 5, 4, 14. 

Hiéronyme Buslidius, fondateur d'un col- 
lège trilingue à Louvain, 44, 38. 

Hieronymus. Voir Josua Lorki. 

Hierre, Juif de Paris (xm e s.), 25, 99. 

Hifil (Le) remplace le Qal dans l'hébreu 
rabbinique, 34, 118; le h. ayant des 
compléments directs sous-entendus, 36, 
146; le nifal, réfléchi du h., 41, 199, 
200 ; le nifal, passif du h., 41, 209. 

Hilaï de Sora et les Juifs de Kairouan, 50, 
160. 

Hilarius, gouverneur de la Palestine, 46, 
231. 

HILD (J.-A.). Les Juifs à Rome devant 
l'opinion et dans la littérature, 8, 1 ; 11, 
18, 161. 

HILDENFINGFR (P.). Documents relatifs 
aux Juifs d'Arles, 41, 62; 47, 221 ; 48, 
48, 265; une accusation de meurtre ri- 
tuel à Waldkirch en Brisgau (1503), 44, 
129; figures de Juifs portant la rouelle, 
45, 218 ; la figure de la synagogue dans 
l'art du moyen âge, 47, 187. C. R. Mé- 
langes de littérature et d'histoire reli- 
gieuses, 40, 115; Summer schools and 
university extension (Adams), 41, 279; 
Publications pouvant servir à l'histoire 
des Juifs de France, 41, 298; Histoire 
de Lunéville 'Beaumont), 43, 284; 



474 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Fàbrège; Joesten; Jorga; Journaux du 
trésor de Philippe VI; Labande; Mar- 
tin; Morel; Silberstein; Zeller-Werd- 
muller, 43, 288, 300; le Sénat «le Nice, 
48, 296; la banque à Lyon, 48, 299; 
documents du comté de Champagne, 
50, 280. 

Hildesheim (Massacre de Juifs à) (1349), 
4,29. 

Hildesiieimer (Hirsch). Beitrâgc zur Geo- 
graphie Palestinas, 13, 143; Die vati- 
canisclie Hds. der ftalachoth Gedoloth, 
15, 135 ; Jubelschrift zur ziebzigsten 
Geburtstag des H., 21, 309. 

Hilfaï 1). Karouya (Paroles de) dans la 
Pesikta Rabbati, 33, 45. 

Hillah (Découverte d'un vase judéo-chal- 
déen à), 4, 165. 

Hillel (Origine davidique de), 31, 202; 
33, 143; H. identifié à Pollion, 24, 80; 
H. en Babylonie, 44, 138; sa dialec- 
tique tahnudique, 2, 166; H. et la ré- 
daction de la Mischna, 6, 134; H. et 
la règle n3TD nmi HDD, 45, 180; ses 
maximes dans Abot, 19, 197, n. 2; ses 
sentences en araméen,l, 212; H. et le 
Messie, 8, 51 ; H. et Bar Hé-Hè (Ben 
Bag-Bag), 3, 305; H. et Akabia b. Maha- 
lalel, 41, 33; H. et Jésus, 48, 298. 

Hillel II et le calendrier des Juifs, 18, 94; 
19, 210. 

Hillel (frère de Juda II) et Origène, 3, 
303. 

Hillel b. Eliakym de Grèce, commentateur 
du Sifra et du Sifré, 7, 62. 

Hillel b. Samuel b. Elazar, traducteur hé- 
breu du De Causis, 5, 292. 

Hillel de Vérone (Séjour de) à Marseille 
(1255), 15, 74, 77. 

Hillel (F.). Die INominalbildung in d. 
Mischnah, 24, 297. 

Hillesum (J.-M.). Dri ha-Levy (1593), 50, 
275. 

Hilprecht (H.-V.). Explorations in Bible 
lands during the 19th. century, 46, 289. 

Himanuel Nehemias cité par Daniel Lévi 
de Barrios, 18, 282. 

Himyarites = Sabéens, 9, 16; leur ju- 
daïsme, 22, 127; 23, 124; Juifs dans 
le royaume des H., 20, 224, n. 1; 21, 
73; inscription juive h., 23, 304; le 
royaume des H. lutte contre les chré- 
tiens de Nedjràn, 18, 16, 169 ; haine di s 
H. pour les Abyssiniens, 5, 204. 

Hippolyte de Ferrare revoit l'Index expur- 
gatoire d'Abraham Provençal, 30, 260. 

Hippolyte et le Dosithéisme, 42, 27. 

Hippone (Communauté juive à), 44, 8 et 
24 ; l'église d'H. et la Septante, 42, 132. 

Hiram (Correspondance de) avec Salo- 



mon, 2, 126; H. et les noms des mois 
phéniciens dans la Bible, 2, 125 ; 3, 180 ; 
son nom sur un fragment de bronze du 
Baal Lébanon, 1, 309. 
Hirsch (J.). Fragment einer arabischen 
Pentateuch-Uebersetzung, 41 , 284 ; Meine 
Glossen zum zweiten Vortrage des Pro- 
fessors Delitzsch ùber Babel u. Bibel, 
48, 290. 
HIRSCH (Joseph). Essai sur l'heure de la 
nuit close, 11, 239. 

Hirsch (Josué-Falk). Homélie hébraïque 
sur Ad. Crémieux, 1, 126. 

Hirsch (M.). Die 12 Propheten ùbersetzt 
u. erlâutert, 41, 284. 

Hirsch (S. A.). The Grcek Grammar of 
Roger Bacon and a fragment of his 
Hebrew Grammar, 46, 292 ; A book of 
essays, 50, 275. 

Hirsch (Samson Raphaël). Ueber die Be- 
ziehung des Talmuds zum Judenthum 
und zu der sozialen Stellung seiner 
Bekenner, 8, 299 ; The nineteen letters 
of Ben-Uziel, being a spiritual pré- 
sentation of the principles of Judaism, 
38, 292 ; Gcsammelte Schriften, 46, 
289. 

Hirschfeld (E.). Commentarius Maimo- 
nidae in Mischnam ad tractatum Joma 
(i-iv), 45, 140. 

HIRSCHFELD (Hartwig). Essai sur l'his- 
toire des Juifs de Médine, 7, 167 ; 10, 
1 ; réplique à M. Bâcher, 25, 266. 

Hirschfeld (Hartwig). Arabie Chresto- 
mathy with a glossary, 25, 151, 260; 
26, 310; Assabiniyya, a philosophical 
poem in Arabie by Musa b. Tuby, 31, 
157 ; Das « Buch der Definitionen » des 
Abu Iaqûb Suleimàn al Isràilî in der 
hebr. Uebersetzung des Nissim b. Sa- 
lomon, 32, 295; New researches into 
the composition and exegesis of the 
Qoran, 46, 289. 

Hirtz, médecin (Discours funèbres sur), 1, 
311. 

Hirtz, Juifs de ce nom, A, II, 178; A, 
III, 291, 297, note. 

Hirtzel Lévy (Procès et martyre de), A, 
I, 125; A, II, 198; A, III, 355. 

Hiseham b. Mohammed (Histoire des chré- 
tiens de Nedjrân, par), 18, 17. 

Hisda (R.), chef de l'école de Sora, 38, 
51. 

Hiskia. Voir Hizkia. 

Hiskia b. R. Hiyya, auteur de la Mechilta 
de R. Simon b. Yohaï, 50, 301. 

Hiskiyya, Juif de Màcon (1260), 5, 105. 

Hispalensis (Jean). Voir Avendeath. 

Hispallus ou Hispanus (Cornélius) et les 
Juifs de Rome, 8, 5, 7. 



Des cinquante premiers volumes 



175 



Hispano-portugais (Notes sur la littérature 
des Juifs), 22, 119. 

Histlin, Histline, massacrée à Nuremberg' 
(1298), 4, 19, 23. 

Histoire juive, 2, 164; enseignée à l'école 
laïque, 2, 309 ; chez les Juifs allemands, 
5, 145. 

Histoire littéraire juive de Daniel Lévi de 
Barrios, 18, 276; 19, 318. 

Historia de Praeliis (La traduction hébraïque 
de 1') par Immanuel b. Jacob, 6, 279. 

Historiographie des Juifs hellénisants, 21, 
81. 

Hieonim et Esséniens, 14, 215. 

Hittim désigne tantôt la Syrie septen- 
trionale, tantôt la Syrie, la Palestine et 
les pays adjacents, 2, 7. 

Hittites (Des) et le récit de la Genèse (xiv), 
15, 173; leur langue et les textes assy- 
riens, 15, 184. 

Hiwi Albalchi. Voir Hàwi Albalkhi. 

Hixas, Juif expulsé de Saint- Quentin 
(1245), 20, 26. 

Hiyya (R.), juge, 39, 46, n. 1 ; H. et la vie 
d'outre-tombe, 26, 69 ; ses relations avec 
JudaHauassi,28,72et 73; H. et l'origine 
davidique de Juda Hanassi, 31, 210; H. 
et Rabba b. Hanna (question de l'ordi- 
nation donnée par Rabbi à un rabbin 
de la Babylonie), 46, 201, 204 ; H. et le 
retour de Rab en Babylonie, 44, 46. 

Hiyya b. Abba (Paroles de) dans la 
Pesikta Rabbati, 33, 45. 

Hiyya b. Louliani et les Noachides, 47, 35. 

Hizkia. Voir Hiskia. 

Hizkia, dernier Gaon babylonien, 48, 152, 
u. 1, 166. 

Hizkia (Molla), auteur d'une élégie sur 
les persécutions de Schah Abbas 11, 48, 
94. 

Hobe (Robert), fermier des rouelles des 
Juifs de Champagne, 15, 239. 

Hoberg (G.). Die Genesis nach der Lite- 
ralsinn erklart, 41, 284 ; Moses iD der 
Pentateucb, 50, 276. 

Hocart (J.). La question juive, 38, 292. 

Hochfeldy localité citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 24. 

Hochmuth (Abraham) . Gotteserkentniss und 
Gottesvcrehung (catéchisme), 4, 288. 

Hqekstra (H.). Salomo's Hooglied-Zestien, 
leeredenen over de eerste drie hoofd- 
stukken, 41, 284. 

Hoenioer (Robert). Der Schwarze Tod in 
Deutschlaud, 2, 141 ; 3, 321 ; Das Ju- 
denschreinbuch der Laurenzpfarre zu 
Koln, 18, 153. 

Huering (Th.). Das Verstândnis der Bibel 
in der Entwicklung der Menschheit, 50, 
275. 



Hoernino (Reinhart). Description and col- 
lations of six Karaït manuscripts, 19, 
156. 

Hofni, deuxième fils de Cohen Cédek, 7, 
202. 

Hoffmann (D.). Die erste Mischna und die 
Controversen der Tannaim, 6, 133 ; Der 
Schulchan Aiuch u. die Rabbinen ùber 
das Verhâltniss der Juden zu Anders- 
glâubigen, 10, 270 ; 28, 307 ; Zur Ein- 
leitung in die halachischen Midraschim, 
18, 153 ; Midrasch al schelosch esre 
Middot, 47, 135; Die wichtigsten Instan- 
zen gegen die Graf -Wellhausensche 
Hypothèse, 48, 290; Das Buch Leviticus 
ùbersetzt und erklart, 50, 276 ; Me- 
chilta de Rabbi Simon b. Jochaï, 50, 
298. 

Hoffmann (Georges). Job, 23, 152. 

Hohenberg, localité citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 24. 

Hokenburg (Massacre de Juifs à) (1336), 
4, 25. 

Hohenfelden (Wolf), rabbin de Hague- 
nau et de la Landvogtei, 44, 104 et 
114. 

Iiohenstelt, localité citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 24. 

HoLL.EiNDERSKi fLéon) et Wogue. Diction- 
naire français-hébreu, ms., 49, 292, 
293. 

Hollande (Massacre de Juifs en) (1349), 
4, 29; cimetière juif en H., 8, 292; 
émancipation des Juifs de H., 27, 165; 
histoire des Juifs de H., 2, 154; mar- 
ranes portugais en H., 48, 2. 

HOLLEAUX (Maurice). Sur un passage de 
Flavius Josèphe (Antiq. jud. XII, 4, 
§ 155), 39, 16.1. 

Hollfeld, localité citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 24. 

Hollmann (R.). Untersuchungen ûber die 
Erzvâter bei den Propheten bis zum 
Beginn des babylonischen Exils, 36, 
310. 

Holopherne (Le nom de), 31, 281; H. et 
Nicanor, 12, 124, 128. 

Hôlscher (G.). Palàstina in der persi- 
schen u. hellenistischen Zeit, 46, 289 ; 
Die Quellen des Josephus fur die Zeit 
vom Exil bis zum jùdischen Kriege, 50, 
276. 

Holst. Der Prophet Elias, 26, 287. 

Hoezer (J.). Zur Geschichte der Dogmen- 
lehre (Mose Maimuni's Einleitung zu 
Chelek), 46, 289. 

Holzhey (C). Das Buch der Kônige, 38, 
292; 41, 284; Die Bûcher Ezra u. Ne- 
hemia, 45, 140. 

Holzingbr (H.). Einleitung in den Hexa- 



170 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



teucli, 27, 280; Genesis, 33, 292; Exo- 
dus, 41, 284; Numeri, 48, 291; Das 
Bucb Josua erklârt, 43, 290. 

Holtze (Friedrich). Das Strafverfahren 
gegen die mârkischen Juden im Jahre 
1510, 8, 300. 

Holtzmann (Oskar). Das Ende des jiid. 
Staatswesens u. die Entstehung des 
Christenthums, 19, 156. 

Holzmann (Mikhael). Ludwig Bœrne (Vie 
et œuvres), 16, 305. 

Hombourg (Juifs à), 2, 330. 

Homélies. Voir Clémentines (Pseudo-), 
Wohlgemùth. 

Homère dans le Talmud, 3, 113; H. et 
les DVP?3rî "nSD, 3, 278. 

Homme (L') dans la théologie phari- 
sienne, 48, 285. 

Hommel (Fritz). Eduard Glasers historische 
Ergebnisse aus seinen siïdarabischen 
Inschriften, 20, 153; Die altisraelitische 
Ueherlieferung in inschriftlicher Be- 
leuehtung, 36, 129 ; Der Gestirndienst 
der alten Araber u. die altisraelitische 
Ueberlieferuug, 43, 290 ; Die altorienta- 
lischen Denkmaler u. das Alte Testa- 
ment, 46, 289. 

Homonymes (Le livre des) de Juda Ibn 
Bal'àm, 36, 298. 

Homs (Le lac de) dans le Talmud, 3, 306. 

Honain b. Rabouacb, astrologue (xn e s.), 
50, 273. 

Honein b. Isaac. auteur du Mousarè Ha- 
philosophim en arabe, 3, 243 ; 34, 139 ; 
H. n'en est pas l'auteur, 32, 290 ; 38, 
309; ce livre de H. et Joseph Ibn Kaspi, 
47, 149, note ; H. et Galien, 27, 36. 

Hongrie (Histoire de la) d'après la litté- 
rature juive, 2, 143 ; immigration de 
Juifs de H. en Turquie, 27, 125, 130; 
les Juifs en H. sous la domination 
turque, 37, 284; Juifs de H. (xix° s.), 
35, 156. Voir Samuel Kolm, Mandl. 

Honi Hameaguel (Sommeil de) et celui de 
Jérémie, 2, 153; 48, 275, n. 2; H. et la 
légende d'Onias, 49, 206. 

Honio (Ado'lfj. Die Ophitcn (la gnose juive), 
20, 153. 

Honiosos, secte de partisans judéo-mu- 
sulmans de S. Cevi, 35, 265. 

Honorata, Juive expulsée de Saint-Quen- 
tin (1245), 20,26. 

Honorius défend l'exportation des taxes 
destinées au Patriarcbe, 34, 199. 

Honorius I (Bulle de) contre les Juifs, 2, 
141. 

Honorius III impose la rouelle aux Juifs 
(1218) et le paiement de la dime à 
l'Église (1219), 5, 123 ; H. et les Juifs 
de Gastille et de Portugal, 6, 91, 94. 



Honorius IV et le Talmud, le prosélytisme 
des Juifs parmi les chrétiens et les Juifs 
baptisés, 1, 298. 

Hoonacker (A. van). Néhémie et l'an 20 
d'Artaxerxès I ; Esdras et l'an 7 d'Ar- 
taxerxès II, 24, 297 ; nouvelles études sur 
la Restauration juive après l'exil de Ba- 
bylone, 34, 142; le sacerdoce lévitique 
dans la loi et dans l'histoire des Hébreux, 
39, 144. 

Hopfl (P. -H.). Die hôhere Bibelkritik, 45, 
140. 

Ho?- (Le mont) et le Ros en Nakoura, 
26, 2. 

Horace et les Juifs, 11, 32 ; H. et le pro- 
sélytisme juif, 50, 1. 

Horace, duc de Castro, cité par David de 
Pomis, 1, 149, n. 6. 

Horayat Ha-Koré (Notes sur l'ouvrage) ap- 
porté de Jérusalem à Mayence, 23, 308. 

Horeb (Le miracle de l'eau au) reproduit 
sur les sarcopbages chrétiens, 14, 221. 

Horites (La généalogie des) et le toté- 
misme des Hébreux, 45, 16, 19. 

Hormizd IV et les Juifs de Babylonie, 36, 
236. 

Horn (Massacre de Juifs à) (1338), 4, 26. 

Horn (Edouard) (La révolution de 1848, 
les Juifs de Hongrie et), 43, 157. 

Hornberg (Juifs à) (1342), 47, 125 ; mas- 
sacres à H., 4, 11. 

Horbourg (Juifs à), 48, 106. 

Hornheim, localité citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 24. 

Horovitz (J.). Babel u. Bibel. Randglos- 
sen zu den beiden Vortràgen Fiïediicb 
Delitzschs, 48, 291 ; Untersuchungen 
ùber Philons u. Platons Lehre von der 
Weltschôpfung, 42, 283. 

liorowitz (Joselmann et les Juifs de) 
(1534), 16, 99. 

Horowitz (M.). Frankfurter Rabbinen, 4, 
288; 7, 298; 8, 300; Judische Aertzte 
in Francfurt-a.-Mein, 13, 145; Die In 
schriften des alten Friedhofs der israel. 
gemeinde zu Frankfurt-a-M., 43, 291 ; 
Aus meinem Briefwechsel mit D. Kauf- 
mann, 43, 293; Halacha u. Schrifterklâ- 
rung, 47, 13 i. 

HonowiTZ (S.). Die Psychologie Ibn Ga- 
birols, 40, 118; Der Mikrokosmos des 
Josef Ibn Saddik, 46, 314. 

Horsa (Benoit) se fait chrétien ; décision 
de l'Inquisition à l'égard de sa femme 
et de ses enfants, 3, 97. 

Horsï (L.). Leviticus XVH-XXVI und He- 
zechiel, 5, 149. 

Horwicz (Isaïe), rabbin de Prague, 30, 91. 

Hoschana Rabba à Jérusalem, et le Gaon 
de l'Académie au xi e s., 48, 153. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



177 



Hoschaya (R.) et Origènê, 3, 303; H. et 
les Noachides, 47, 35. 

Hosmek (J.-K.) Historia de los judios de 
las edades antigua. média y moderna, 
20, 143. 

Hospice des Juifs de Narbonne, 2, 20. 

Hostie (L'J et les Juifs, 19, 238; l'h. et le 
verset d'Osée, ix, 4, 1, 245; sur l'accu- 
sation de profanation de l'b., 10, 274 ; 
l'envoûtement, l'h. et les Juifs, 22, 
233 ; son transpercement pour servir à 
des actes de magie, 15, 204, 215, 224; 
différentes histoires d'h., 6, 115, 116; 
35, 254; l'h. de la rue des Rillettes, 15, 
132; de Bruxelles, 7, 118, n. 3: sacri- 
lège de l'h. à La Guardia (1491), 14, 
258; profanation de l'h. à Knoblauch 
en 1510, 2, 152, 273; 8, 300; affaire 
d'h. à Bosing (1529), 16, 98 ; Juifs brû- 
lés à Erdberg pour une profanation 
d'h., 27, 115; accusation de profana- 
tion d'h. contre les Juifs de Vienne et 
vrais motifs de leur expulsion (1421), 
28, 249 ; l'usure des chrétiens fait ac- 
cuser les Juifs de profanation d'h., 27, 
108 ; vols d'h. et miracles qui s'en sui- 
vent, 48, 3 et 7. 

Hottiuger (Jeau-H.) (Connaissances hé- 
braïques de), 20, 265 : ses achats de 
livres hébreux, 8, 80. 

Houna (Le nom de), 42, 46; les deux H., 
42, 206; l'inhumation de H., 46, 83; 
H., les Noachides et les Pseudo-Clé- 
mentines, 46. 91 ; H. et les 30 préceptes, 
47, 35. 

Houna b. Mar Zoutra, Resch Galouta, mis 
à mort par Firouz, 33, 185, n. 3. 

Houna b. Nathan, exilarque, et R. Aschi, 
32, 52 et n. 6, 55 ; H. et Yesdegerd I, 
19, 46. 

Houna b. Yehouda et le sens du mot tal- 
mudique DIE"^. 48, 132. 

Hou non (Le nom du chef slave), 7, 203. 

Hourwicz, Hourvitz (Zalkind). Voir Zald- 
kind. 

Houschiel de Kairouan (La signature de), 
39, 3, n. 1; poésie de Samuel Hanaguid 
adressée à H., 47, 139. 

Houssen (Juifs accusés d'un crime com- 
mis à), A, ï, 128. 

Hounif (A ). La question biblique chez les 
catholiques de France au xix" s., 45, 
140. 

Hoyyeyy b. Akhtab. rabbin, raille l'igno- 
rance de Mahomet, 10, 11. 

Huacar (Moïse b. Isaac) de Guadalaxara 
(1340), 12, 307. 

Huakt (C). Wahb b. Monabbih et la tra- 
dition chrétienne au Yémen, 50, 276. 

HUBERT (Henri). Die eleusinischenMyste- 



rien im jerusalemischen Tempel (Veue- 
tianer), c. r., 36, 317. 

Hudson (E.-H.). A history of the Jews in 
Rome, 6, 131. 

Huelgoat (Juifs à), 49, 113. 

Huero lAbraham), Juif de la Martinique 
(1683), 2, 116. 

Huet et Menasseh b. Israël, 49, 98. 

Huefe (Le rôle de) et les impôts des Juifs 
d<> Castille, 14, 161. 

Hugenis de Tueruey (Nom de) en hébreu 
sur un document bourguignon, 41, 273. 

Hugo (Victor). Torquemada, 4, 304. 

Hugouis (R.) et la justice en faveur des 
Juifs d'Orange, 3, 217. 

Hugues de Bourgogne (Testament de), 7, 
6; 48, 214. 

Hugues de Digneneton et la rouelle en An- 
gleterre, 7, 98. 

Hugues de Saint-Chair (Le Correctorium 
du dominicain), 28, 153. 

HugotiodePise. (Deux lignes d'hébreu dans 
le « liber derivationum » d'), 50, 264. 

Hbhn (E.). Die messianischen Weissagun- 
gen des israelitisch-jùdischen Volkes 
bis zu den Targumim, 38, 292 ; 41, 
284. 

Huhu (Michel) et le meurtre rituel de 
Waldkirch (1503), 44, 130. 

Uni (Une rue des chiens [Juifs] à), 7, 119. 

Huillé [Le village d') fondé par les des- 
cendants d'Esaii, 29,229. 

Hulda (Le caveau de) et le culte des In- 
dous, 2, 327. 

Humbert 1" et les Juifs du Dauphiné, 6, 
298. 

Humbert (Cantique du cardinal) pour 
saint Jacques, 6, 120. 

Hummelauer (F. von). Nochmals der bi- 
blische Schopfungsbericht, 36, 310 ; Das 
vormosaische Priesterthum in Israël, 38, 
292 ; Commentarium in Numéros, 41, 
284; in librum Josue, 46, 289. 

Huppe (Pouvoir magique de la), 7, 159. 

Hurlburt (J.-L.). From Saul to Salomon, 
48, 291. 

Hurtado (Pedro) et l'Inquisition, 6, 116. 

Hurwitz (Jesaya), rabbin de Prague, et Jo- 
seph Aschkenaz, 22, 100. 

Hurwitz (Pinhas), martyr à Tomaschow 
(1676), 50,85. 

Huss (Jean) et les Juifs, 25, 231. 

Huyghe (C). La chronologie des livres 
d'Esdras et de Néhémie, 27, 280. 

Hygiène des Israélites d'après Maïmonide, 
14, 307; Samuel et l'h., 42, 25; l'h. et 
les règles de boucherie, 2, 152; h. des 
Israélites, conférence, A, III, 101. Voir 
Flùgel, Guéneau de Mussy, Nossig, 
Passigli. 

12 



178 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Hyun (Néhémie) (Controverse de) avec 
Joseph Ravenne, 4, 119, n. 1. Voir 
Hayyoun. 

Hypaepa (Juifs à), 10, 74. 

Hyperbole (V) dans la langue hébraïque, 
22, 78. 

Hypnérotomachie. Voir Songe de Poli- 
phile. 

Hypogée juif à Carthage, 44, 14. 

Hypothèques (Prêt sur, et Juifs, 49, 15. 

Hypsistariens et Juifs, 36, 139. 

Hyrcan I er et les Pharisiens, 13, 34 ; sa 
rupture avec les Pharisiens dans Josè- 
phe et celle de Jannée dans le Talmud, 
35, 218 ; sa conquête de la Samarie et le 
Talmud, 37, 6 ; H. et Antiochus IX de 
Cyzique, 38, 161; 41, 177; H. et la 
chronologie des rabbins, 17, 248; H. et 
le livre d'Enoch, 26, 147. 

Hyrcan II couronné par les Athéniens, 8, 
34; le décret athénien en son honneur, 
39, 16 ; le décret en son honneur et les 
anecdotes (ïEcha Rabbali, 40, 83 ; H. 
et la chronologie des rabhins, 17, 249; 
les Antiochiens sous H., 45, 34 ; inter- 
diction du grec sous H., 14, 188 ; H. 
cite Hérode devant le Synhédrin, 24, 
69; H. et le récit relatif à Jaddua sous" 
Alexandre le Grand, 36, 18 et 21 ; guerre 
de H. contre Aristobule II et la légende 
d'Onias, 49,206. 

Hyrcan b. Joseph b. Tobie à la cour 
d'Egypte, le seul des Tobiades fidèle 
aux Ptolémées, 39, 162; 40, 100. 

Hysope (La ville d'), 1, 72 ; 2, 340; 3 , 
157. 



Iaazania b. Schafan et le totémisme des 

Hébreux, 45, 21. 
Iadaïm (Corrections à la Mischna de), vi, 

§ 1, 12, 67. 
Iahwé (Origine babylonienne du nom de), 

45, 144 ; 1. et la religion du royaume 

d'Israël, 12, 16 ; nom et caractère de I., 

1, 307. Voir Iao, d'Eichthal, Ch. Robert, 

Sellin, Westphal. 
Iaisch (Moïse), rabbin à Salonique(xvi»s.), 

41, 102. 
Iampol (Meurtre rituel à), 18, 183, 186, 

n. 3. 
Iao, prononciation du tétragramme, 9, 162; 

I. et la tète d'àne, 9, 174 ; le culte de 

I., 36, 139. 
ia-ou-dou (Le mot), 27, 291. 



Iaré (Berakhia Ruben), Juif d'Italie txvii 6 
s.), 5, 110, 111 ; (Joseph b. Yehiel de 
Lori), Juif de Reggio (1611), 5, 110. 

Iatom, surnom de certains Juifs, 5, 207. 

Iayu vend sa vigne à l'abbesse Sindnara 
(xi e s. 1 , 2, 136. 

Ibn Abbas Samuel) et les vases du Tem- 
ple, 2, 311 ; I. et Abraham ibn Daud, 
10, 251 ; sa biographie de David Alroï, 
5, 52, 54 ; son fils Juda, auteur du } 'air 
Nelib, 6, 300. 

Ibn Abdallah (Joseph), neveu de Maïmo- 
nide, 7, 152. 

Ihn Abd-Rabbih donne des renseigne- 
ments topographiques sur Jérusalem, 2, 
331. 

Ibn Adret. Voir Salomon b. Adret. 

Ibn Aknîn ^Joseph b. Juda) et Simson de 
Sens, 6, 179 ; I. et Tanhoum Yerous- 
chalmi, 40, 134; sa dissertation surl'àme 
(ms.), 49, 275. 

Ibn Al-Amschàta (Daniel), auteur du 
Takwim, adversaire littéraire de Maïmo- 
nide, 33, 309. 

Ibn Albalia ilsaac)et Joseph ibn Çaddik, 
46, 316 ; son maître, 2, 320. 

Ibn Albatrik (Jahia) = Jean fils de Patrice, 
auteur arabe du Secret des Secrets, 3, 
241, 261. 

Ibn al-Hiti (Chronique des docteurs ca- 
raïtes d'après), 44, 163. 

Ibn Al-Latif (Isaac b. Abraham) (Ms. des 
œuvres d'), 23, 104 ; I. et Al-Batalyusi, 
1, 316. 

Ibn Attar Hayyim). Voir D" , p" , "l^ rTÛ^E 
et ïTTI -Tiptt, (18, 308 ; 36, 305). 

Ibn Badje, philosophe espagnol <xn e s.), 
5, 111, 113 ; son «Régime du Solitaire », 
32, 290. 

Ibn Balaam (Juda) cité dans les mss. hé- 
breux de Saint-Pétersbourg, 2, 333 ; ses 
signes mnémotechniques pour les lettres 
radicales et serviles, 16, 60, 287 ; gloses 
d'I. sur Isaïe, 17. 182 ; 18, 71 ; 19,84; 
20, 225 ; 22. 47, 190 ; 23, 43 et 206 ; I. 
et le caraïte Ben-Sita, 23,132 ; I. et les 
Caraïtes, 46, 193; son Taamé Ramikra 
{Horayat BakÔré), 23, 240 : il n'en est 
pas l'auteur, 23, 308 ; I. et le grammai- 
rien de Jérusalem (Aboul- Faradj Ha- 
roun), 30, 233 ; son opuscule sur les 
particules, 32, 199 ; un fragment de l'ori- 
ginal arabe de son traité sur les verbes 
dénominatifs, 36, 298; I. et Héfeç b. 
Yaçliah, 5, 37, 40; ses luttes avec Moise 
ibn Gikatilla, 30, 155 ; 1. et Saadia, au- 
teur de la Chronique juive Kitdb-al- 
Tdrîkh, 32, 143 ; 49, 298 ; I. et Tanhoum 
Yerouschalmi, 40, 133; 41, 54; com- 
mentaire arabe d'I. sur Josué, 47, 140. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



179 



Ibn Baroun (Abou Ibrahim Ishak b. Jo- 
sepb ibn Benveniste), maître d'ibn 
Djanab, 1, 138 ; vie et œuvre d'I., 41, 
234; 50, 191; I., auteur du « Livre de 
la comparaison de l'hébreu avec l'arabe» 
[Kitab al-Mouwâzana), 27, 281; 30, 
155; il, 234; sa grammaire citée dans 
les mss. bébreux de St-Pétersbourg, 2, 
333: I. et Moïse ibn Giquatilla, 40, 131, 
n. 4 ; I. et Salomon b. Samuel, 44, 157. 

Ibn Billa (Salomon b. Jacob), rabbin à 
Salonique rxvi* s.), 41, 101. 

Ibn Caspi (Josepb) et Al-Batlayùsi, 1, 316 ; 
œuvres d'I.. 13, 301 ; se réfugie à Taras- 
cou, 39, 98 ; I. et le médecin Léon Mos- 
coui, 39, 249 ; 40, 63 ; dix écrits d'I. 
publiés par I. Last, avec introduction 
de Blau, 47, 147 ; ses deux commentaires 
des Proverbes, 50, 266. 

Ibn Çaddik (Joseph) et Henri de Transta- 
mare, 38, 257, note; I. et Anan, 45, 
202 ; son Microcosme, 46, 314. 

Ibn Chaiyoun (Josepb b. Abrabam), auteur 
d'un Commentaire du Cantique , 23, 
102. 

Ibn Danàn (Saadiai et Anan, 45, 202 

Ibn Danon de Belgrade ( Josepb b. Jacob 
b. Moïse] (Pérégrinations de), 37, 284. 

Ibn Daud (Abrabam) et l'origine des Juifs 
de Narbonne, 10, 100; 48, 203; I. et 
Samuel ibn Abbas, 10, 251 ; I. et Josef 
Haccoben, 17, 269; l. et Hiwi Albalchi, 
22. 2X8 ; I. et les Saboraïm, 33, 2 ; 36, 
223 : I. et la mort de Rabina, 33 8. 17 ;. 
I. et Anan, 44, 167, 169 ; 45, 199 ; son 
histoire romaine (xn e s.ï, 35, 287 ; sa 
critique d'ibn Gabirol, 41, 310. 

Ibn Djàmi i^Samuel) et les Caraïtes,45, 201; 
ce qu'il dit du Sadducéisme et du Ca- 
raïsme, 44, 170. 

Ibn Djanab (Abou'l-Walid Merwan Jona) 
(Opuscules et traités d'), 1. 137; notes 
sur L. 4, 273; vie et œuvres d'I, 11, 
310 ; publication de sa grammaire \Lou- 
ma), 14, 120 ; 41, 236 ; I. et la correc- 
tion du texte biblique, 31, 154 ; sa cri- 
tique paléographique, 47, 6 ; I. est cité 
dans le Commentaire sur les Proverbes 
attribué à Ibn Eira, 2, 140; dans les 
mss. hébreux de St-Pétersbourg, 2, 333; 
I. et les grammairiens arabes, 4, 159; I. 
et Héfeç b. Yaçliah, 5, 39 ; I. et Joseph Ki- 
mhi, 6, 209; I. et Juda ibn Balaam, 17, 
178; son Moustalliaq et Hayyoudj, 19, 
308 et 311; ms. d'une traduction hé- 
braïque du Moustalhaq par Obadia, 20, 
139; cette œuvre, 30, 298; I. et les Ca- 
raïtes, 23, 133 ; 1 et le Se fer Haggalouy, 
24, 312; I. et le grammairien Aboul- 
Faradj Haroun, 30, 233, 253; ses luttes 



avec Samuel Hanàguid, 30,155; traduc- 
tion de son dictionnaire (Se'pher llascho- 
raschim) par Juda ibn Tibbon,36, 122; 
le S. Haschoraschim, 28, 306 ; ms. de 
Rouen du dictionnaire, 41, 240 ; I. et 
Tanhoum Yerouschalmi, 40, 132 etsuiv., 
41, 53; son influence sur Ibn Baroun, 
41 , 237 et 245 ; 1. et Salomon b. Samuel, 
44, 156 ; emprunts à I. introduits dans 
le Commentaire de Rascbi, 47, 56; I. et 
la valeur grammaticale des voyelles, 3, 
150; les sept noms des voyelles chez I., 
18,124; sa lexicologie comparée, 8, 291 ; 
le uéo-bébreu et l'araméen d'après l., 
12, 123 ; ses signes mnémoniques pour 
les lettres radicales et serviles, 16, 58 et 
290; I. et le passif du Qal, 41, 201 ; 
observations d'I. sur Genèse, m, 19, 18, 
299 ; sur Exode, i, 16, 40, 42 ; sur Isaïe, 
liv, 7, 44, 283 ; sur le mot n*lN dans le 
sens d'obscurité, 44, 287 ; sa célébrité 
en Italie, 9, 145. 
Ibn Ezra (Abraham b. Méïrj (Vie errante 
d'), 1, 317; ses œuvres, 28, 307; ses 
poésies et sa biographie, 10, 275; son 
Diwan, 12, 306 ; traduction de ses poésies, 
16, 309 ; ses poésies inédites, 27, 277 ; I. à 
Dreux, 17, 301; I. en Angleterre et sa 
lettre du Sabbat, 10, 313 ; 34, 142 et 176 ; 
un proverbe arabe dans sa poésie ayant 
trait à sa malcbance, 44, 72 ; Saddu- 
céens et Caraïsme d'après L, 44, 170; I. 
et l'exégèse caraïte, 45, 200 ; I. défend 
Saadia contre Dounasch, 24, 312 ; son 
éloge par Maïmonide est une interpola- 
tion, 24, 116 ; élégie d'I. (1140), 20, 84 
et 314; I. est garant de la véracité 
d'Eldad Hadani, 7, 195; I. et la longi- 
tude d'Hysope, 1, 76, n. 1; se sert du 
système de numération dit arabe, 1, 130 ; 
2, 314; son Se fer ha-Mispar traduit par 
Moritz Silberberg, 32, 290; I. et les 
mathématiques, 3, 304 ; L et l'astrono- 
mie (mss.), 5, 253 ; I. grammairien et 
exégète, 5. 138; 17, 175; I. et les hé- 
braïsants qui l'ont précédé, 41, 233 et 
235 ; ses signes mnémotechniques poul- 
ies lettres radicales et serviles, 16, 60, 
287 ; son Moznaïm et Hayyoudj, 19, 
306 ; son exégèse et Samuel b. Nissim, 
21, 122; L et Ibn Gabirol, 41, 310; I. 
et le grammairien Aboul Faradj Haroun, 
30, 232, 253 et 254; 33, 24; sa dis- 
cussion avec Juda Hallévi. 30, 156; I. 
et Ibn Giquatilla, 31, 308, 312; I. et 
Bahya, 49, 155 ; I. et Spinoza, 49, 177 ; 
I. et la trilitéralité des racines, 35, 
203; a utilisé (?) Ibn Baroun, 41, 239; 
additions à son Commentaire sur le 
Pentateuque, 12, 307; Commentaire sur 



180 



INDEX ALPHABETIOUE 



le Pentateuque, ms. 3, 229 ; est-il l'auteur 
du Commentaire des Proverbes? 2, 140; 
3, 143 ; 6, 211, n. 2; son Commentaire 
sur Jub. 43, 288 ; I. et la propbétie, 
45, 135 ; le Commentaire d'I.et le Zohar, 
22, 42 ; ouvrages sur le Commentaire 
d'L, 40, 68; 47, 144; Commentaire de 
Léon Mosconi, 40, 63 ; Commentaire de 
Joseph Ibn Caspi sur ses « mystères », 
47, 153 ; I. et Tanhoum Yerouschalmi, 
40, 134 et 140 : emprunts à I. introduits 
dans le Commentaire de Raschi, 47, 54 
et 56 ; I. et Salomon b. Samuel, 44, 
157 ; I. et Al-Batalyousi, 7, 279; ses 
citations de R. Lévi peuvent se rappor- 
ter à Lévi b. Yéfet, 41, 307; I. sur 
Nombres, ni; 31, 44, 124; sur Isaïe, 
liv, 7, 44, 284 ; I et le mot TIX dans 
le sens d'obscurité, 44, 287 ; 1. et les 
613 Lois, 1, 210 ; observations sur I.,5, 
119. 

Ibn Ezra (Isaac b. Abraham) (Manuscrit 
copié pour) (?), 20, 140. 

Ibn Ezra (Juda) et les Caraites de Castille, 
19, 206. 

Ibn Ezra (Moïse) et Juda ibn Balaam, 17, 
176; I. et Moïse ibn Giquatilla,17, 178, n 1; 
I. et Hafs-al-Qouti, 30, 65 ; I. et Aboul 
Faradj Haroun, 30, 232 et 255: dit que 
Saadia n combattu la méthode de l' « ana- 
logie » (CpTl), 40 87 : I. et Tanhoum 
Yerouschalmi, 40, 133; I. et Juda al- 
Harizi, 45, 133; ce qu'il dit contre Anau 
et les Caraites, 45, 198 ; I. et les anthropo- 
morphismes bibliques, les Mahométans 
et les Caraites, 47, 183; son Kitab al- 
Moubàdara wa-1-Moudhàkara et ses 
sources, 21, 98; 22, 62 et 226 ; son art 
poétique, sa rhétorique et Ibn Baroun, 1, 
236, 238; 50, 191, 192; son UT^in 
appelé pjy, 40, 59 ; sens qu'il donne aux 
mots Derasch et tiaggada, 23, 312. 

Ibn Falaquera (Schemtob b. Joseph) et le 
Pseudo Empédocle, 41, 309, 310. Voir 
S. Hamaaloth, 3, 244 ; 28. 305. 

Ibn Gabbaï (Méir) et Nabscbon Gaon, 39, 
311. 

Ibn Gabirol (Salomon) et Albert le Grand, 
3, 289 ; I. et Guillaume d'Auvergne, 18, 
252 ; I. et Alexandre de Haies, 19,229 ; 
L et Thomas d'Aquin, 41 311; utilise 
les Halakhol, Guedolot, 5, 28. 36; I. 
et la Cabbale, 5, 131 ; I. et le De Cavsis, 
5, 292; I. et Al-Batalyoûsi, 7, 278; une 
prétendue citation d'L dans Joseph 
Kimbi, 17, 158, 306; I. et Honein b. 
Ishak, 34, 139; L et Tanhoum Yerous- 
chalmi, 40, 133; I. et Beracbia b. Na- 
tronaï Ha-Nakdan, 46, 288 ; I. et Joseph 
ibn Çaddik, 46, 317 ; I. et Spinoza, 49, 



163 ; est-il l'auteur du Séder Aboddh? 
6, 64, n. 3; un manuscrit du Fous vitae 
d'L à Séville, 6, 312 ; ses signes mnémo- 
techniques pour les lettres radicales et 
serviles, 16, 59 et 286; poésies inédites 
d'L, 27, 277 ; son Fons vitae (traduction 
de Jean l'Espagnol) et Dominicus Gundis- 
salinus, 28, 1 28 ; ses Azharot traduites 
en vers judéo-persans, 43, 101: études 
sur L, 41, 309 ; sa physique, 35, 162; 
sa psychologie, 40, 118 ; son éthique, 
45, 152; date de sa mort, 17, 76 ; ses 
sources ; sa phraséologie néo-platoni- 
cienne, 50, 30. 41 . Voir Guttmann, 
D. Kaufmann, Stôssel, Wise, Wittmann, 

1DDZ71 nVTTS ppP- 

Ibn Giat (Isaac, et Juda ibn Balaam, 17, 
178, n. 3 ; son commentaire arabe sur 
l'Ecclésiaste, 8, 304; consultation des 
Juifs de Kairouan à Haï apportée par I, 
50. 161. 

Ibn Giquatilla (Isaac) et Ibn bjanah à Lu- 
cène, 1, 138. 

Ibn Giquatilla (Joseph) et Elia de Genuz- 
zano, 40, 193. 

Ibn Giquatilla (Moïse b. Samuel Hacohen) 
et Juda ibn Balaam, 17, 178; manuscrit 
de sa traduction de Hayyoïulj, 20. 139, 
141 ; fragment de son livre des mascu- 
lins et féminins, 31, 289; sa bio-biblio- 
graphie, 31, 308 ; 1. et la non-trilitéra- 
lité des racines Y'y, 35, 203; I. et Tan- 
houm Yerouschalmi, 40, 133 : 41, 45. 

Ibn Haitham (Abu Ali) (Traduction d'une 
œuvre d'), par Abraham de Balmès, 5, 
113; son ouvrage astronomique, 6,300; 
en différentes recensions, 9, 130. 

Ibn Hasdaï (Abraham), auteur ?) du l'étah 
Debaraï^ 10, 141 ; la traduction de son 
Séfer Hammiçwol, 16, 294 ; texte de sa 
traduction de la Lettre de Maïmonide 
aux Juifs du Yémen, 24, 116, n. 2; 
auteur de la traduction du « Prince et 
du Derviche », 18, 84. 

Ibn Hazm , auteur du Kitab al-milal 
wahnhut (xi* s ). 35, 128. 

Ibn Housseïn (David b. Aron) (Elégie d') 
sur les souffrances des Juifs du Maroc 
(1790), 37, 123. 

Ibn Iahya (David b. Joseph) et l'expulsion 
des Juifs de Naples, 20, 40. 

Ibn lahya (David b. Salomon b. David) 
(Signe mnémotechnique d') pour les 
lettres serviles, 16, 60 

Ibn Iahya (Guedalia b. Joseph), 10, 196 ; 
et Abraham b. Isaac de Pise, 31, 62; 32, 
133; I. et Elhanan da Fano de Bologne, 
35,86; auteur du Schulschélel-llal- 
kabbala, 4, 90; 5, 273; une de ses 
sources, 4, 208. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



81 



Ibn lah va (Tarn b. David b. Salomon), 
rabbin à Constantinople, médecin de So- 
liman II et jurisconsulte, 41, 102. 

Ibn Kbordadbeb et les voyages des négo- 
ciants juifs, 2, 311. 

Ibn Koreiscb (Juda) tRisalé d') et Ibn 
Baroun, 41, 236. 242; 42, 101 ; I. et la 
grammaire hébraïque, 31, 303 ; I. etSa- 
lomon b. Samuel, 44, 159 ; I. et Moscbé 
Hadarschan, 47, 48 et 54 ; I. et le mot 
"HN dans le sens d'obscurité, 44, 286 ; 
l. sur Exode, i, 16, 40, 42 

Ibn Labràt iDounasch). Etymologie du 
nom Dounascb, 2, 152; I. cité par J. 
Kara, 3, 130; ses signes mnémoniques 
pour les lettres radicales et serviles, 16, 
59 ; I. et les noms des voyelles hébraï- 
ques, 18, 124 ; sa critique de Saadia, 24, 
311; 43, 293; I. et la grammaire hé- 
braïque, 31, 303 ; accuse de caraïsme 
Menahem b. Sarouk, 45, 192 ; I. et Tan- 
lioum Yerouschalmi, 40, 133; I. et 
Moscbé Hadarschan, 47, 48; I. et Raschi, 
47, 51 ; I. et Rabbénou Tarn, 47, 49 et 
197 ; I. et le mot "iin dans le sens d'obs- 
curité, 44, 287. 

Ibn Leb (Joseph) et les marranes d'Ancône 
(1556), 16, 62. note; I. et l'incendie de 
Salonique (1595), 21 , 293 ; I. vante Moïse 
Halawa, 39, 89. 

Ibn Mayor (Schemtob) et le livre dThn Gi- 
quatilla sur les masculins etféminins, 41, 
47, n. 2. 

Ibn Merwan b. Moïse de Mayrargues con- 
sulté par Isaac Petit, 43, 249. 

Ibn Migasch (Joseph Halévi) (Consultations 
d'), 4, 203; I. et Maïmonide, 6, 133 ; I. et 
une légende concernant Maïmonide, 23, 
134; ses Novelle9, 45, 134; commente 
Ketoubot, 9, 53, n. 8. 

Ibn Parhon (Salomon"! (Le Dictionnaire d') 
et le Zohar, 22, 44; I. et le mot "n&* 
dans le sens d'obscurité, 44, 287 ; I. et 
Joseph Kimhi, 12, 73. 

Ibn Sâgewechi (Polémique de Saadia 
contre), 39, 205; 40, 88. 

Ibn Sardjado (Aron), 2, 333 ; et Tanhoum 
Yerouschalmi, 40, 132; le vrai nom de 
son beau-père, 49, 300. 

Ibn Sarouk (Menahem) cité par J. Kara, 3, 
130 ; sens de ses signes mnémoniques 
pour les lettres radicales et serviles, 16, 
58 ; I. et les noms des voyelles hébraï- 
ques, 18, 124 ; son acrostiche dans le 
Mahbéret, 29, 152; I. et la grammaire 
hébraïque, 31, 303; son caraïsme, 45, 
192 ; sa défense par Rabbénou Tarn, 47, 
49 ; I. et Raschi, 47, 51 ; I. et Exode, i, 
16, 40, 41 ; le mot "hn dans le sens 
d'obscurité, 44, 286; I. et Menahem b. 



Helbo, 48, 281 ; son dictionnaire des 
racines (ms.), 49, 271. 

Ibn Satanas 'Joseph) (Œuvres d') retrou- 
vées, 14, 119. 

Ibn Schaprout ^Hasdaï) (Lettre de), 2, 143 ; 
son rôle dans la querelle entre Menahem 
et Dounascb, 24, 144 ; la lettre du roi 
Joseph à I et le Tanna debè Etiahou, 
20, 146. 

Ibn Schaprout (Notice sur Schem Tob b. 
Isaac) (xiv» s.), 5, 256; traduit l'Evan- 
gile de Mathieu, 5, 58 ; 1. et Al Batlayûsi, 
1, 317 ; auteur du Ëben Bohan, 18, 219. 

Ibn Schem Tob (Joseph), auteur d'un En 
hakoré, 5, 254 ; ses œuvres et Yehiel 
de Pise, 26, 84 et 86. 

Ibn Schoeïb (Joël), commentateur des 
Psaumes, 20, 123. 

Ibn Schoeïb (Josué), commentateur de 
Raschi, 5, 49. 

Ibn Schoschan (Joseph b. Salomon), élève 
à ses frais une synagogue à Tolède. 38, 
142, 252 ; I. et le poète Schéschet Ben- 
veniste, 39, 66. 

Ibn Sina. Voir Avicenne. 

Ibn Tàbban(Abou'l Fahm Lévi), auteur du 
livre de « La Clef », 30, 156; maître de 
Ibn Baroun, 41, 235 ; I. et Samuel Ha- 
naguid (ouvrage sur les infinitifs), 41, 
245. 

Ibn Tibbon (Juda), père de Samuel, 4, 
199 ; traducteur du Kitab al Ousoul, 32, 
291; 36. 122 ; traducteur de Saadia, 2, 
307; 7, 47 ; 43, 293; sa traduction de 
Saadia et le Livre de la Foy, 5, 65; 
auteur du Rouah Hen (?) 3, 235 ; sa tra- 
duction de Bahya et les mss. arabes de 
Paris et d'Oxford, 49, 156. 

Ibn Tibbon (Juda b. Moïse), adversaire 
d'Abba Mari, 4, 194 et 200. 

Ibn Tibbon (Moïse b. Samuel), père du 
précédent, 4, 200 ; sa valeur, 8, 133 ; 
traducteur des « Vergers », 1,315; tra- 
ducteur d'ouvrages médicaux, 2, 18; sa 
traduction du De Anima, 5, 256 ; sa 
traduction d'Euclide, 14, 130 ; influence 
de sa traduction d'Al-Batalyousi, 7, 279 ; 
I. et le Yelamdènou, 13, 227; I. et le 
Compendium d'Aristote, 27, 35. 

Ibn Tibbon (Samuel b. Juda), surnommé 
le « vieux roi », grand-père de Jacob b. 
Makhir, 4, 199 ; procès dans sa famille 
(1255). 13, 145 ; 15, 71; rabbin, méde- 
cin, prince des traducteurs, 2, 18; au- 
teur du Séfer Toledot Alexander, 3, 
240, 259 ; sou histoire d'Alexandre, le 
Yosippon et l'His/oria de Prseliis, 3, 
246, 263; sa traduction du Guide, 39, 
156; auteur du Rouah Hen (?), 3,235 ; 
manuscrit d'I. à Vesoul, 8, 283. 



182 



INDEX ALPHABET1QUK 



Ibn Verga (La famille) tire son nom de 
Be.ga, 21, 148; I. et Josef Haccohen, 
17,269; I. (Juda) auteur du Schébet 
Yehouda, 4, 2 et n. 5 ; I. et les marranes 
de Séville, 20, 238. I. (Salomon) et la 
rouelle, 6, 87, n. 2 et 88 ; sur le pape 
Jean XXIII, 6, 3, n. 1 : I. et la légende 
des trois anneaux, 2, 313 ; le folk-lore 
juif dans sa Chronique, 24, 1. 

Ibn Yamin (Molla\ Nassi, et le bonnet im- 
posé aux Juifs de Chiraz, 47, 264. 

Ibn Yarhi (Abraham b. Nathan) et Joseph 
b. Salomon Ibn Schoschan, 38, 252. 

Ibn Yaschousch (Ishak) , grammairien 
(xi e s.), 30, 156 ; sa biographie, 17, 175; 
fragments de ses œuvres, 1, 138; sa 
grammaire citée dans les mss. hébreux 
de Saint-Pétersbourg, 2, 333. 

Içhaki (Abraham) et son fils Isaac, gref- 
fiers de Salonique ,xvi e s.), 41, 101. 

Iconographie juive, 45, 112 et 218; 48, 
230 ; i. chrétienne, 14, 34 ; la synagogue 
dans Fi. chrétienne, 47, 127. 

Iczmann (Rabbi) (Lettre d') aux Juifs 
d'Ober Glogau, 20, 110. 

Identité originelle (L') et la séparation 
graduelle du judaïsme et du christia- 
nisme, A, III, 71. 

Iriit (Controverse de Rab) avec un chrétien, 
5, 195. 

Idolâtrie des Hébreux, 2, 167 ; l'i. dans le 
second Isaïe, 23, 163 ; i. et christianisme, 
5, 242; l'i. et le Talmud, 1,252. 

Idoubi équivaut à Ketouba, 9, 151. 

Iduméen (Le peuple) et le Psaume cxxxvn, 
1,22. 

Iehiel, voir Yehiel. 

Iehoudia, nom d'une localité en Tripoli- 
taine, 44, 7. 

Iekhonia construit une synagogue à Nehar- 
déa,21, 315. 

Ifrâ Hormuzd et les Juifs, 19, 47 ; 50, 278. 

Iglau (Persécutions à) en 1379, 4, 28. 

Ikow (Constantin). Neue Beitrâge zur An- 
thropologie des Juden, 12, 309. 

Ile de France (Rapports des commu- 
nautés de 1') avec celles du Languedoc, 
1, 236. 

Iliowizi (Henri). Jewish dreams and rea- 
lities contrasted with lslamitic and 
Christian claims. 21, 308; Sol, an epic 
poem, 7, 298; Herod, tragedy, 8, 300. 

Ille (Communauté d'), 15, 32. 37, n. 3 ; 16, 
18, n. 4; cimetière d'L, 15, 42. 

I Ile-et-Vilaine (Juifs de 1'), 49, 114. 

Illescas (El Judio errante d'), 10, 287; 
Juifs d'I , 18, 312. 

Illustration d'un ms., 3, 249 ; d'un Mahzor, 
48, 230; les cycles d'images du type 
allemand dans l'i. ancienne de la Hag- 



gada, 38, 74 ; i. avec Juifs portant la 
rouelle, 45, 218. Voir vignettes. 

Imling (Juifs d'), A, II, 121. 

Imma Schalom (L'origine davidique d'), 
31, 204; sa discussion avec un chré- 
tien, 2, 297, note. 

Immanuel. Voir Emanuel. 

Immanuel b. Isaac de Latès, précepteur 
chez Ismaël de Rieti, 26, 91. Voir Lattis 
(Emmanuel de). 

Immanuel b. Jacob Bonfilio (Tables astro- 
nomiques d'), 11, 101, 103; 39, 98; I. 
et Salomon Ezobi, 1, 73, 77; auteur 
d'une traduction hébraïque de XHisto- 
ria de Prœliis, 3, 240, 245, 255; 6, 
279. 

Immanuel b. Salomon (Allégorisme d'), 19, 
146 ; les séances littéraires d'L, 23, 102 ; 
ses commentaires et Abravanel, 26, 86; 
ses commentaires inédits, 2, 142 ; I. et 
le Dante, 37, 252 ; rime rolgari di L, 
36, 311. Voir Sacerdote 

Immanuel Francès. Voir Francès. 

Immortalité de l'âme dans le Talmud, 25, 
4. Voir âme, eschatologie. 

Imnestar (Les Juifs d') et Pourim, 45,46. 

Imola (L'évèque d') et les Juifs aux 
foires, 3, 97. 

Imola, nom de Juive sur une inscription 
d'Arles, 40, 75. 

Impératif (De l'emploi des suffixes prono- 
minaux avec noun et sans noun à 1'), 
46, 178 ; la syntaxe de l'i. en hébreu, 
35, 106. 

Impôts et droits de douane en Judée sous 
les Romains, 34, 192 ; i. dans les juive- 
ries du Comtat-Venaissin, 1, 278 ; i. de 
culte exigés sous peine d'excommuni- 
cation dans le Comtat, 5, 291; i. des 
Juifs pour les catéchumènes à Rome, 

9, 84 et 88; les Juifs de Barcelone 
exemptés des i. en 1392, 28, 113; 
i. des Juifs, 13, 207 ; 14, 55; 36, 80, 
n. 1 ; i. pesant sur les Juifs étrangers 
passant par la France (xvn e s.) , 44, 302 ; 
la protection des Juifs leur coûte de 
lourds i., 46, 23, n. 2 ; i. des Juifs de 
Bourgogne, 48, 216; 49, 12 ; des Juifs 
à Mâcon, 5, 104, note ; des Juifs du 
Comtat, 6, 37; du Dauphiné, 6, 299; 
d'Avignon sur le revenu et la boucherie, 
8, 98^ et 114; 9, 92; de la Bresse, 8, 
238; de Haguenau, 8, 247; 10, 213; 
i. payés aux Franciscains à Haguenau, 

10, 225; refus des Juifs de Carpentras 
de payer les i., 12. 61 ; i en Touraine 
(xii* s.\ 17, 211 et 224; à Bédarrides, 
29, 256 ; à Arles, 41, 64 ; de Perpignan 
(1413), 14, 55 ; i. des Juifs de Charles de 
Valois, 42, 103 ; i. sur les Juifs des 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



183 



Pays-Bas catholiques, 8, 206 ; rôle dos 
impôts payés par les Juifs de Castille 
(xnr s.), 14, 161 ; 13, 187 ; dans la 
àljama, 15, 37; d'Avila ^1388], 18, 137; 
Juifs percepteurs et collecteurs d'i en 
Portugal, 32. 2N2 ; i. turcs pesant sur 
les Juifs, 18, 107 ; 31, 52 ; i. à Prague 
(xvii« s.), 30, 88 ; en Candie, 26, 200. 

Imprimerie (Histoire de 1') chez les Juifs 
(1475-15001, 36, 121 ; i. hébraïque à 
Craeovie, 41, 277; introduction de Pi. 
en Orient, 3, 76 ; i. juive en Turquie 
(xvi e s.), 27, 130 ; à Salonique, 40, 229; 
a Metz, 12, 292, 297 ; à Rome, 27, 210; 
à Wilmhersdorf, 47, 145. 

Impur (Raisons pour lesquelles un animal 
est décrété!, 41, 145. 

Imrou'lkeis (As-Samaoual et le poète), 7, 
177. 

lna (R.) identique avec R. Guiza, 36, 231. 

Incantator, Juifs de Marseille, vendeurs à 
l'encan, 46, 46 ; 47, 65. 

Inceste (L'j et Anan, 45, 60. 

Incunables hébreux, 3, 75; H, 317; 12, 
119 ; 36, 122 ; i. de la Bibliothèque de 
l'Alliance israélite, 49, 74, 294. 

Inde (Juifs de 1'), 15, 131 ; 35, 131 ; I. et 
descendance de Cousch, 24, 91 ; objets 
provenant des Juifs de 11., 14, 301 ; I. 
patrie d'origine des légendes du moyen- 
âge contes juifs et chrétiens), 10, 68; 
17, 60, 63 ; la Compagnie des I. et 
l'église d'Atocba, 48, 87 ; les musulmans 
modernes de 11. et les citations hébraï- 
ques, 49, 221. Voir G. Oppert et Amé- 
rique pour Inde espagnole. 

Indépendants (Les) d'Angleterre et les 
Juifs, 6. 98. 

Index pontifical et livres juifs, 9, 127 ; 12, 
313 ; i. des articles du Schoulhan Arouch, 
25, 123 : i. expurgatoires des livres hé- 
breux. 30, 260. Voir F. H. Reusch, M. 
Mortara. 

Indiens (L'influence des) sur le Séfer 
Yecira, 28, 101. 

Indicatif coordonné avec l'impératif dans 
les parties prosaïques de la Bible, 35, 
106. 

Industrie (L'| et les Juifs, 2, 21 ; de Mar- 
seille, 46, 46. 

Infinitif second et ségolés, 24, 104. 

bigelfingen, localité citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 24. 

Ingolstadt (Persécutions à) en 1349, 4, 
27 ; 43, 288. 

Ingrandes (Accusation de meurtre rituel 
à) (1892 , 25, 162. 

Inhumation des criminels d'après la 
Mischna, 46, 74 ; redevance des Juifs au 
seigneur pour chaque i., 49, 13, n. 3. 



Innocent III et les Juifs, 1, 115, 110: 35, 
247; 2, 75; Philippe Auguste, I. et les 
Juifs, 6, 172; I. impose la rouelle aux 
Juifs du Portugal, 6, 94 ; I. et les mau- 
vais traitements contre les Juifs, 18, 
181 ; I. cause de l'émigration de rabbins 
en Palestine, 6, 176; 1. et les Juifs 
champenois et bourguignons (1205), 48, 
215; un Juif délégué à L, 50, 195. 

Innocent IV (Les Juifs intercèdent auprès 
d') en faveur du Talmud ; il écrit à 
Eudes à ce sujet, 1, 294; les commu- 
nautés de France se réunissent à St- 
Gilles, pour lui députer un des leurs, 
39, 63 ; I. et la condamnation du Tal- 
mud, 1. 142; I. et les Juifs, 1, 115; I. 
et les Juifs de Vienne (France), 9, 235, 
237 ; 1. et les sages-femmes et nourrices 
chrétiennes au service des Juifs, 3, 99 ; 

1. et le meurtre rituel (1247), 18, 181, 
184 ; 25, 173 ; I. et la rouelle, 6, 92 ; 
49, 2 ; I. et la rouelle à Cordoue, 10, 
245 ; 1. et la synagogue de Cordoue, 5, 
122 ; sa bulle en faveur des Juifs d'Alle- 
magne, 1, 231. 

Innocent VIII et les Juifs, 6, 9 ; I. et les 
Juifs de Carpentras, 12, 183 ; I. et l'im- 
pôt des Juifs du Comtat, 6, 17, 19, n. 4. 

Innocent X et le projet de synagogue à 
Borgerhout, 7, 267. 

Innocents (L'église des Saints), construite 
avec les dépouilles des Juifs, 27, 188, 
note. 

Innsbruck (Juifs à) au xvn* s., 32, 136. 

ln-pace (Origine juive de 1'), 12, 309. 

Inquisiteurs (Le guide des), 18, 231 ; 
défense est faite par Philippe le Bel 
d'arrêter ou faire arrêter les Juifs de 
France, à la requête des i., 2, 31 ; i. des- 
cendant de Juifs, 37, 268 ; les i. et les 
Juifs de Marseille, 46, 17; i. soupçonné 
d'être soudoyé par les Juifs, 49, 53. 

Inquisition (L') et les Juifs, Act., 40, 
xlix ; dossiers et procédures de 11, 11, 
84 et 89 ; impôts, amendes et confisca- 
tions prononcés par 11. ; ses erreurs et 
sévérités, 22, 104, 106, 107; I. et auto- 
da-fé, 43, 126 ; 11. est née en France, 
4, 305 ; 11. brûle treize Juifs à Troyes, 

2, 199 ; 11. en Bresse, 8, 237 ; 11. et le 
meutre rituel de Valréas, 9, 233 : H. et 
la boucherie juive de Carpentras, 12, 
233 ; 11. à Perpignan, 16, 11 ; 11 et les 
Juifs du Comtat (1525), 32, 71 ; 11. à 
Avignon et le chapeau jaune (1704), 36, 
54; son rôle eu Espagne, 15, 265; la 
police de 11. d'Espagne cases débuts, 20, 
237 ; notes sur l'histoire de 11. et des 
Judaïsants d'Espagne, 37,266; 11. et les 
Marranes, 27, 292; 48, 1 ; 49, 169; pro- 



184 



INDEX ALPHABETIQUE 



cédés de justice de 11. à propos du 
meurtre rituel de La Guardia, 14, 258 ; 
15, 203, 210 et 218; 11. à Tolède, 16, 
313 : chanoine de Conloue brûlé par 
11., 10, 287; 11. à Valence (1826,5, 
155 ; 11. introduite au Portugal, 6, 116 ; 
ses victimes à Lisbonne à la fin du xvn e 
s., 32, 251 ; 49, 263 ; 11. aux Baléares, 

4, 47 ; 11. romaine et les Israélites, 3, 

94 ; 11. et les Juifs de Rome, 9, 81 ; 11. 
au xvm e s., 6, 313; en 1793, 2, 288 ; 
11. à Bologne, 35, 85; 11. à Mantoue du 
xvï e au xvm e s., 25, 128 ; à Ferrare, 20, 
36 ; 11. d'Italie et le Talmud (1553), 26, 

95 ; martyrs de 11. en 1655, 18, 285, n. 
3 ; Judaïsants victimes de 11. ixvir s.), 
30,100; I. au Pérou, 50, 267. Voir 
Israël Lévi. 

Inscriptions tumulaires juives des cime- 
tières napolitains, 1, 133 ; i. du musée 
de Léon, 2, 135; de Venise, de Vérone, 

2, 308 ; du cimetière caraïte d'Eupato- 
ria, 2, 308; de Siloé, 2, 314,331, 333 ; 

3, 161, 296 ; de Léon de Modène, 2, 
308 : i du musée de Nancy (antérieures 
à 1389), 3, 307 ; i. tumulaires du ix e s., 

5, 217 ; de Mantes, 8, 137, 15, 295; 
d'Orléans, 16, 279 ; 17, 318; de Mon- 
treuil-Bonnin, 38, 272 ; de Lozère, 49, 
305 ; de Belgique, 7, 135, u. 2 ; de la 
Coruna, 6, 118, 317; 7, 315; de Ca- 
latayud, 16, 273 ; de Girone, 17, 149; 
funéraires d'Italie, 16, 301; i. juives 
d'Italie. Act , 41, xvi ; i. juives de Tri- 
politaiue, 20, 78; de Volubilis, 22, 
294 ; i tumulaire de Mayence concer- 
nant Meschoullam b. Galonymos, 24, 
151 ; i. tumulaires de Wiener-IS'eustadt 
et Krems, 29, 247 ; deux i. hébraïques 
du Touat (xiv e s.) et de Saïda (xvnr s.), 
48, 137; i. puniques, 1, 309; i. cunéi- 
formes et rapports des Hébreux avec 
les Assyriens et les Babyloniens, 2,328; 
i. sabéenne, 22, 125, 280,281 ; 23, 121, 
304 ; i- phéniciennes, 3, 311 ; 12, 107 ; 
16, 140, 275 ; i. peintes de Cilium, 3, 
173; 30, 118; i. de Teima, 12,111 ; i. 
relatives à l'établissement des Juifs à 
Alexandrie, 45, 162; i. grecques rela- 
tant l'établissement des Juifs sur le lit- 
toral de la mer Noire, 5, 208 ; i. d'Am- 
was, 3, 296; i. de Smyrne, 7. 161 ; i. 
d'une synagogue de Phocée, 13, 238 ; i. 
judéo-grecques, 10, 76; 14, 303; i. de 
Nabonède et de Gyrus et le retour des 
Juifs, 10, 277 ; i. nabatéennes de Medain 
Salin, 10, 260 ; i. témanite et nabaté- 
enne, U, 296; 12, 151; i. chrétiennes 
en Afrique, 12, 309; i. du sarcophage de 
Tabnit, 15,110, 292; i. latine relative 



à la guerre de Judée sous Adrien, 17, 
299. Voir épigraphie, Fidel Fita, Kiins- 
tle, Monceaux. 
Institutions (mjpn) de rabbins français, 

17, 66. 
Intailles (Nouvelles) de Palestine, 25, 142. 
Intérêts pris par les Juifs et par un no- 
ble, 3, 126 ; le prêt à i. et les chrétiens, 
17, 217 et 231 ; i. pris par les Juifs à 
Pirano, 2, 180, n. 1 ; à Capodistria 
(xvi e s.), 2, 186 ; i. pris par les Juifs de 
Bourgogne, 49, 244. 
Introductio utilissima hebraice, incuna- 
ble de 1520 avec types hébreux de 
1501, 3, 85 et 89. 
Inventaires Deux) d'anciens livres hébreux, 

20, 117, 318; 21, 318. 
Ioete, Juive du xm e s., 15, 295. 
Iohan de Ocaiia et le meurtre de l'enfant 

de La Guardia, 15, 205. 
Iohanan. Voir Johanan. 
Iphofea Massacres à) (1298 et 1336), 4, 15 

et 25. 

Irdk (Activité intellectuelle des Juifs de 

1'), 47, 44; patrie du Kalir, 1, 139; 

résidence de Nahoum b. Yosef, 50, 182. 

Irgaz de Livourne, disciple de Benjamin 

Cohen, 4. 119. u. 4. 
Ironie dans l'Ecriture sainte, 37, 85. 
Isaac (Amos et;, 39, 36 ; le sacrifice dl. 
sur les tombes chrétiennes, 14, 43 ; le 
Dieu dl. dans les prières des Mahomé- 
tans, 45, 9. 
Isaac (R.), Tanna de l'école dlsmaël, 29, 

81. 
Isaac (R.) s'entretient avec le Chancelier 
de Paris sur le meurtre rituel ; rensei- 
gnements sur I., 3, 3 et 7. 
Isaac (Vidal et Astruc, fils d'), médecins 
juifs de Carcassonne, 2, 19 ; I. de Wit- 
tersheim demande à résider à Hague- 
nau, 3, 66 ; l. et sa femme Bella (Me- 
morbuch de Mayence), 4, 7 ; I. massa- 
cré à Nuremberg (12981, 4, 21 et 23; 
I. fils de Paoa, voir ce mot; plusieurs 
Juifs de ce nom à Paris (1755), 49,124, 
136, 140. 
Isaac Acosta, chef de laYeschiba de Biar- 
ritz, 22, 111. 
Isaac Arama (Aragon, xvi* s.), 10, 187. 
Isaac b. Aaron, délégué juif auprès de Phi- 
lippe de Majorque, 4, 51. 
Isaac b. Abba Mari de Marseille, auteur 
de VItlour, n'est pas un ancêtre d'Abba- 
Mari, 4, 197 et 198 ; I. cite l'avis de 
Samuel d'Otrante, 7, 63. 
Isaac b. Abigdor de Lunel, fils d'Abigdor 

b. Isaac (?J, 3, 3. 
Isaac b. Abraham ^Inscription funéraire 
d') (1339), 20, 259. 



DES CINQUANTE PKEM1EKS VOLUMES 



185 



Isaac b. Abraham, martyr de Wissembourg 
(prosélyte ?), 4, 13 et 14. 

Isaac b. Abraham Aruch, 10, 189. 

Isaac b. Abraham Cohen de Viterbe, mé- 
decin et rabbin de Sienne, 10,185,196; 
27, 207, n.2. 

Isaac b. Abraham Latif, cabbaliste du 
XIII» s., 1, 316; 11, 273. 

Isaac b. Abraham le Jeune de Dampierre 
(Hiba, Rïçba), frère de Simson b. Abra- 
ham, 6, 175, 180; 7, 42; auteur des 
T.osaphot de Sens, 7, 57; son rôle dans 
la lutte anti-maïmoniste, 7, 46; I. 
mentionné dans le lladar Zekènim,Vè, 
41. 

Isaac b. Abraham Navarro (Le recueil d') 
contient trois explications de R. Dan 
Aschkenasi, 36, 290. 

Isaac b. Ascher, martyr de Wissembourg, 
4, 13. 

Isaac b. Ascher ba-Lévi de Spire (Riba), 
tosaphiste, 6, 181; I. et R. Péreç, 45, 
212. 

Isaac b. Renveniste, prince et médecin, 
(xm« s.), 50, 194. 

Isaac b. Benveniste de Narbonne (xn* s.) 
cité par Samuel ibn Djâmi, 50, 193. 

Isaac b. Dorbelo (Relation d'-) sur une 
consultation envoyée par les Juifs du 
Rhin, en 960, aux communautés de Pa- 
lestine, 44, 237. 

Isaac b. Eléazar, propriétaire d'une vigne 
près de Léon (1058), 2, 136. 

Isaac b Eléazar Halévi et les écrits des 
Kimhi, 40, 134, n. 3. 

Isaac b. Eliézer, massacré à Blois, 4, 12. 

Is:iac b. Gento, Juif de Barcelone (xi 9 s.) ? 
48, 142. 

Isaac b. Gikatila, 1, 138. Voir Gikatilla. 

Isaac b. Hayyim et la date de l'arrivée du 
Messie, 1, 233, n. 1. 

Isaac (Halaban) b. Jacob de Prague, élève 
de R. Tarn, 7, 74. 

Isaac b. Immanuel de Lattes, rabbin du 
xvi« s., 10, 80, n. 2. 

Isaac b. Jacob (Biographie d'), 2, 150. 

Isaac b. Joseph. Voir Isaac de Corbeil. 

•Isaac b. Joseph, martyr de Wissembourg, 
4, 13. 

Isaac b. Joseph de Monza, 10, 202. 

Isaac b. Joseph Hazkito, 10, 196. 

Isaac b. Juda n'est pas l'auteur des com- 
mentaires du Talmud de Gerschom de 
Metz, 42, 238 ; 46, 310 ; maître de Ras- 
chi, 3, 140; ses Consultations, 3, 154. 

Isaac b. Juda de Manosque correspond 
avec Isaac b. Mardochée Kimhi, 4, 204 ; 
43, 249. 

Isaac b. Juda dei Piattelli, 10, 185. 

Isaac (Halévy) b. Juda, auteur du Paa- 



néak Raza, 6, 173 ; 27, 305 ; ses gloses, 

42, 56. 

Isaac b. Juda Haccohen (Consultation de), 
41,274. 

Isaac b. Juda Qorquossah, 3, 231. 

Isaac b. Just, copiste (1225), 20, 140. 

Isaac b. Lazare Lévy, rabbin à Metz (1620), 
50, 114. 

Isaac b. Malkiçédek de Siponto. auteur 
d'un Commentaire sur Zeraïm et Taha- 
rot, 7, 59, 62. 

Isaac b. Mardochée de Pologne et Mena- 
hem Azaria da Fano, 35, 85. 

Isaac b. Mardochée Kimhi Petit (Con- 
sultations d'), 38, 113 ; 39, 76; 40, 91; 
I. dans le procès de Samson b. Samuel 
avec les filles de Samuel Hayyim (1340), 

43, 240. 

Isaac b. Mattatia Aboab de Fonseca, ori- 
ginaire de Biarritz ^?), 22, 111. 

Isaac b. Menahem du Mans, rabbin d'Or- 
léans, 29, 230 ; ses Consultations, 3, 
154. 

Isaac b. Moïse de Fano, 10, 197. 

Isaac b. Nathan, savant de Fez, 4, 180 ; 
neveu du Rif, 4, 210, 217. 

Isaac b. Nathan l'Espagnol, traduc eur de 
Gazzàli, 34, 132 ; traduit en hébreu un 
commentaire arabe du Guide, 47, 145. 

Isaac b. Néhémie de Dreux (Institutions 
d'), 17, 67. 

Isaac b. Raphaël Finzi (Pesaio, 1571), 10, 
183. 

Isaac b. Ruben Albargeloni, auteur d'Az- 
karot, 5, 35. 

Isaac b. Salomon, auteur d'un Commen- 
taire des Abat, 23, 102. 

Isaac b. Salomon, rabbin de Sens (con- 
temporain de Raschbam), 6, 173. 

Isaac b. Salomon de Paris, signataire d'une 
takkana, 17, 67. 

Isaac b. Samuel, fils de Raschbam, 17, 67; 
maître de Simson b. Abraham, 6, 177, 
184 ; son école à Dampierre, 6, 175 ; 
Tossaphot de son école, 7, 51. 

Isaac b. Samuel traduit en hébreu le Du 
ciel et du monde d'Aristote, 24, 159. 

Isaac b. Samuel de Meiningen, scribe de 
lal re partie du Memorbuch de Mayence, 
4, 5; 37, 151. 

Isaac b. Samuel ha-Sefardi (Commentaire 
arabe ms. de), sur II Samuel, 5, 139, 
note; 41, 303. 

Isaac b. Samuel b. Hayyim Sefardi dédie 
à Isaac b. Yehiel de Pise un ouvrage 
26, 85. 

Isaac b. Saùl, grammairien juif à Lucène, 
1, 138. 

Isaac b. Scheschet Barfat (Ribasch) (Con- 
sultations de), 43, 281 ; ses renseigne- 



186 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



ments sur les Juifs de Majorque confir- 
més, 44, 297 ; I. a résidé à Barcelone, 

4, 64 ; I. et le Kol Nidré, 39, 77 ; I. et 
Yohanan b. Matatia, 39, 86 ; fête d'I. à 
Alger, 4, 319; la date de sa mort, 8, 
282 ; sur le nom de Barfat, 10, 255. 

Isaac b. Todros commente les Azharot de 
Gabirol, 5, 32. 

Isaac b Yéfet hé-Hazzan, copiste du Com- 
mentaire de Tanhoum Yerouschalmi sur 
l'Ecclésiaste (1326), 40, 129, n. 5. 

Isaac b. Yehiel, Juif de Golchester (1252), 

5, 247. 

Isaac b. Yomtob le Saint, correspondant 

de Simson de Sens, 7, 43 ; I. et Isaac de 

Joigny, 18, 261. 
Isaac Bénestruc de Cavaillon se convertit 

au catholicisme (xvm e s.), 50, 95. 
Isaac Benveniste convoque les commu- 
nautés de France à St-Gilles (1215), 39, 

63 ; 50, 194. 
Isaac Bereciiya da Fano (Elégie sur la 

mort d'), 35, 87. 
Isaac Bisbal, Juif de Barcelone (1383), 4, 

62. 
Isaac Bonafos, Juif de Barcelone (1392), 4, 

59, 62. 
Isaac Cardoso. Voir Gardozo (Isaac). 
Isaac Chastelain, martyr de Troyes,2,202; 

4, 13. 
Isaac Cohen et le règlement de Valladolid, 

13, 190. 
Isaac Cohen, victime de l'autodafé de 

Troyes, 2, 202 ; 4, 13. 
Isaac Da Costa. Voir Roi. 
Isaac d'Aix, propriétaire aux Juiveries de 

Narbonne, 2, 52. 
Isaac d'Antioche (L'homélie De Magis, 

Incantoribus et Divinis, par), et les 

Juifs, 45, 44. 
Isaac de Almeyda, cité par Daniel Lévi de 

Barrios. 18, 285. 
Isaac de Castro, brûlé à Lisbonue (1647), 

49, 266. 
Isaac de Gorbeil, auteur du Semaq, 3, 

231 ; ms. de son ouvrage, 49, 278 ; im- 
primé en 1510, 3, 92. 
Is;iac de Dampierre. Voirlsaac b. Abraham. 
Isaac d'Evreux, cité dans le Radar Zekè- 

ntm, 49, 42. 
Isaac de Fez et Yehiel de Pise (1490), 26, 

86. 
Isaac Dreyfuss de Sierentz (1755), A, I, 

150. 
Isaac de Ganges, Juif de Barcelone (1392), 

4, 61. 
Isaac de Herrera, cité par Daniel de Bar- 
rios, 18, 282. 
Isaac de Lattes (Variantes de la préface du 

Schaaré Sion de), 9, 60; édition de 



son Schaaré Sion, 10, 265; I. et Anan,. 
45, 202. Voir Lattis. 

Isaac de Léon commente Raschi sur 1& 
Pentateuque, 5, 49. 

Isaac de Mollosheim, Juif de Strasbourg 
(1383), 3, 59. 

Isaac de Muret (Jean de St-Just et Guil- 
laume de Nogaret vendent l'ouvroir d') 
(1306), 2, 34. 

Isaac de Norwich (Caricature d'), 14,301. 

Isaac de Piera, Juif de Girone, mari d'Es- 
telina, 2, 329 

Isaac de Perugia, 10, 203. 

Isaac de Pise et les exilés d'Espagne (1492), 
26, 87. 

Isaac de Portes, Juif de Nimes chassé en 
1306, 2, 46. 

Isaac de Saintes, contemporain de Yehiel 
b. Joseph de Paris, 6, 175. 

Isaac de Silva, cité par Daniel de Barrios, 
18, 2S6. 

Isaac de Vienne avait des textes différents 
du Yerouschalmi, 43, 312; I. mentionné 
par Azriel Trabotto, 4, 214, 221. 

Isaac d'Orange avait une belle résidence 
à Garcassonne, 2, 20. 

Isaac d'Ourville, auteur du Menahel, 45, 
205. 

Isaac Dura, auteur de Tossafot sur Ketou- 
bot, 10, 191. 

Isaac Elhanan (Vie d'), 36, 306. 

Isaac Franco (xvi* s.), 10, 189 

Isaac Gerson (Italie, xvi e s.), 10, 185, 195,, 
199. 

Isaac Gerson de Safed, 10, 185. 

Isaac Halévi fut-il le maître de Raschi ?* 
3, 140 ; I. et les explications de Raschi 
sur Houllin, 46, 311. 

ïsaac Israëli, auteur du Se fer Hayesodot, 
1, 195; 45, 134 ; étude sur L, 8, 297 ; 
écho des controverses entre les philoso- 
phes et les Moutakallîmoûn chez I., 
47, 43, n. 4 ; on lui attribue un com- 
mentaire sur le Séfer Yecira, 8, 126 ; 
22, 218 ; I. et le Moutazilisme, 47, 179 ; 
I. et Albert le Grand, 3, 289. 

Isaac Jesurum, cité par Daniel de Barrios, 
18, 286. 

Isaac Judseus, incunable, 3, 77. 

Isaac Judels de Prague installe une impri- 
merie hébraïque à Wilmhersdorf 1669), 
47, 145. 

Isaac Laquédem, le Juif errant belge, 8, 
307 ; origine de ce nom, 10, 267. 

Isaac le Français, tué à Worms (1349) 
avec sa femme Joce, 37, 156. 

Isaac Léon b. Eliézer Sephardi (Ancône), 
10, 186. 

Isaac Lévi l'Hébreu (Canzonetta sur la 
mortd'), 2,320. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



187 



Isaac Luria (Biographie d'), 2, 323. 
lsaac Machoro de Léon (Inscription bilin- 
gue sur), 43, 120 
Isaac Méir de Phalsbourg, à Niderenheim 

et à Furth, 43, 311. 
Isaac Mosse, Juif de Barcelone (1392), 4, 

61. 
Isaac Moysès (fds) et les dettes des Juifs 

de Haguenau, 2, 79. 
Isaac Nathan (Les délégués de Provence 

chez) pour la répartition d'un impôt 

(1419), 41, 65. 
Isaac Pulgar, auteur du Ezer hadat, 18, 

63. 
Isaac Sabbatai Rocca fait une élégie sur 

la mort dTsaac Berecbya da Fano, 35, 

89. 
Isaac Salomon Bendit, Juif de Perpignan 

(1413), 14, 55, 58, 63, 69. 
Isaac Samson, Juif de Perpignan (1413), 

14, 56. 
Isaac Sangari aurait habité à Chersones, 

2, 309; son épitaphe, 6. 149. 
Isaac Senor et les prisonniers juifs de 

Chmielnicki, 25, 224. 
Isaac Walache, Metz (xvn e s.), 50, 115. 
Isabel de Pas, 49, 266. 
Isabelle et les impôts des Juifs de Tudèle, 

14, 164 ; l. et le pardon des Juifs d'Es- 
pagne, 48, 5. 
Isaïe. Voir Bible, à ce mot. 
Isaïe Bassano et Mosé Hayyim Luzzatto, 

23, 258. 
Isaïe Béer Bing (Lettre du sieur), Juif de 

Metz, 1, 92, \i. 1. 
Isaie b. Abba Mari (La lutte d') avec Yo- 

hanan b. Matatia pour le rabbinat de 

France (fin du xiv s ), 39, 85. 
Isaïe b. Daniel de Pas et les prisonniers 

juifs de Chmielnicki, 25, 207. 
Isaie di Trani et Joseph Kimhi, 37, 101, 

n. 11 ; I. et le Kol Nïdrè, 39, 78 et 81; 

I. et la Ketouba en Palestine et en Ba- 

bylonie, 50, 145. Voir Schechter. 
Isaïe Libermann, chef du rabbinat de 

Prague (xvr s.), 36, 257. 
Isaïe Sabbatai Raphaël b. Moardochaï délia 

Rocca. Voir Rocca. 
Isaïe Samuel b. Abraham Aron, 10, 187. 
Isawites et Anan, 44, 178 ; Mahomet et 

cette secte, 29, 206. 
Isbahaniyya (Secte des), 12, 259, n. 10. 
Isboseth et la discordance entre Israël et 

Juda, 38, 173. 
Iscina (Juifs d') à l'époque romaine, 44, 

7 et 16. 
Isenheim (Le Mémorial d'), 40, 234. 
Ishbi Benob et David, 2, 300; 17, 202. 
Isidor (Lazare . Oraison funèbre de Cré- 

mieux, 1, 125. 



Isidore, gymnasiarque d'Alexandrie, contre 
Agrippa, 31, 166; 37, 221 

Isidore, de Séville (Etymologies hébraïques 
d'), 4, 261 ; 1. et les Khazares, 5, 203 . 

Islam ou Islamisme, et les Juifs, 7, 169 ; 
20, 90, 107; 28, 75; 31, 212; 47, 137; 
influence de l'î. sur les Juifs, sur Saa- 
dia, 37, 245; sur Bahya, 49, 158; 
le serment des Juifs dans les pays de 
l'I.,45, 1;1'I. et Salomon Molko, 34, 122; 
l'I. et les sectes juives, 29, 207 ; l'I. et le 
caraïsme, 44, 165, n. 1, 167 ; l'I. et 
Aboulrabi, 21, 252; et Sabbatai Cevi, 
26, 216; 35, 274; 37, 103; et la science, 
6, 300; conversion de Juifs à l'I., 43, 2; 
au Maroc, 37, 122; à Fez, 39, 316 ; con- 
versions forcées à l'I. sous Schah- 
Abbas II, 48, 94 ; la légende des Sept 
Dormants dans 1T., 49, 190, 198. Voir 
Geiger, Knopping, R.enan, Roubin. 

Isle (Ancienne juiverie à), 1, 272 ; Juifs 
d' (1747), 6, 35. 

Isle-Aumont (Juifs à), 50, 280. 

Ismaël fils d'Abraham et Mahomet, 5, 205. 

Ismaël et Simon, martyrs identifiés avec 
Julien et Pappos, 16, 166 ; 17, 43; 18, 
305. 

Ismaël, fils de Sabbatai Cevi, 26, 218. 

Ismaël Aboul-Walid et la rouelle à Gre- 
nade, 6,92. 

Ismaël al Okbari, fondateur d'une secte, 
34,162; I. et Anan, 5, 217; I. et les 
Samaritains, 43, 67. 

Ismaël b. Elischa (R.) (Les 13 règles d'in- 
terprétation de), 36, 150 et suiv. ; Mi- 
drasch sur ses Middot, 47,135; les Mid- 
dot d'I. et Anan, 44, 180; un fragment 
de son Midrasch, 29, 79 ; une explica- 
tion d'I., 3, 111 ; son interprétation de 
Nombres, v, 28, 17, 144 ; ses qualités 
juridiques, 39, 41. Voir Petuchowski. 

Ismaël b. Yosé (R.), modèle des juges in- 
corruptibles, 39, 45; sa fuite à Laodi- 
cée, 46, 228, n. 6. 

Ismaël de Rieti et David Reoubeni, 26, 
90. 

Ismaël Hanina b. Mordechaï, rabbin con- 
damné par l'Inquisition, 35, 85. 

Ismaélites (Les) étaient une peuplade 
araméenne, 9, 13 et 15 ; situation des 
tribus i., 48, 29. 

Isola (Banques juives à), 2, 177. 

îspahan (La colonie juive d') établie par 
la reine judéo-sassamde Shasyàn, 19, 
51; Juifs d'I., 12, 259. n. 10; appa- 
rition de David Aboi à I., 4, 181, 1. sous 
Schah-Abbas II, 48, 94 ; persécution 
des Juifs d'I. en 1656, 20, 107 ; quatre 
poésies judéo-persanes sur les persé- 
cutions à I., 44, 87. 



188 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Israël et Juda, 38, 172; religion d'I., 12, 

8; les rois d'I. et les inscriptions cunéi- 
formes, 6, 140. 
Israël, identique à Schweich, 50, 259. — 

Plusieurs Juifs de Paris de ce nom .1755), 

49, 122 144. 
Israël, enfant de 15 ans enlevé pour être 

converti. Voir Rubin de Gavi. 
Israël d'Avignon et la rouelle, 6, 88. 
Israël Alhadad (Procès d') avec Çulema 

ibn Albagal, 39, 314. 
Israël Baruch demande à habiter Nantes 

(1785 , 33, 99. 
Israël b. Guriel, 10. 189. 
Israël b. Joseph, ami du RokcIi, 38, 255. 
Israël b. Méïr de Heidelberg écrit une 

Haggada (1480), 46, 160. 
Israël de Bologne, accusé faussemeut de 

n'avoir pas porté la rouelle et torturé, 

2, 286. 
Israël de Valabrègue et la taille promise 

au comte de Provence (1299), 39, 96. 
Israël Jacob Hayyim était d'Antioche (?), 

45, 49. 
Israël Nathan b. Samuel, le premier des 

Soncino, 36, 121. 
Israéli (Isaac b. Salomon). Voir Isaac Is- 

raëli. 
ISRAELSOHN. Hiwi Albalchi, 17, 311 ; 

l'ouvrage perdu de Jehouda Hajjoudj, 

19, 306 ; les huit derniers versets du 

Pentateuque, 20, 304; Aspenarit, 22, 

295 ; le surnom du Garaite Ben-Sita, 23, 

132. 
Isra' illiyyat (Al), récits provenant ou se 

rapportant à des Israélites, 44, 63. 
Issachar (Géographie de la tribu d'), 26, 

12 ; I. d'après le livre de Josué, 46,184; 

pierre du pectoral représentant I., 29, 85 ; 

I. dans la bénédiction de Moïse, 24, 212, 

214 ; I. dans le cantique de Débora, 24, 

227 ; I. ancêtre des Samaritains, 5, 

185. 
Issachar b.Mardochée b.Susan, auteur du 

Tiqqoun Issachar, 6, 265. 
Isserl de Neustadt (L'année de la mort 

d'), 29, 277, n. 1. 
Isserlein (Israël) et les Juifs hongrois qui 

se convertissaient plusieurs fois, 2, 143. 
Isserls. Voir Moise Isserls. 
Issi, père de Zeïra, 38, 59. 
Issoudun (Inscriptions hébraïques à), 20, 

253. 
Istoczy et les Juifs, 1, 126. 
Istres (Juifs à), 9, 54. 
Istrie (Banques juives et monts de piété 

en), 2, 175, 185, 187. 
Itala, ancienne traduction latine de la Bi- 
ble, 2. 145; 43, 15. 
Italie (Juifs en) au temps de Cicéron, 1, 



262; 8,20; pasde colonie juive en I. avant 
l'an 63 av. J.-G., 26, 46; anciennes épi- 
taphes juives de l'I. méridionale, 2, 131 ; 
6, 201 ; le mot I. en hébreu confondu 
avec Ereç Yiçraël (v{*) ; comment le 
Talmud et le Midrascli désignent ce 
pays, 33, 42, 191 ; influence des acadé- 
mies palestiniennes sur les Juifs d'I. au 
x* s , 48, 150 et n. 7 ; histoire d'une 
famille juive de l'I. méridionale du ix ê 
au xi* s., 32, 145; histoire des J. en I. 
aux xv« et xvi* s , 20, 33 ; persécution 
des Juifs d'I. (1448 , 23 249 ; la rouelle 
en I ,7,94; Juifs d'Espagne en 1.(1492}, 
14, 177 ; voyage en I. des Juifs baptisés 
du Portugal, 48, 1 ; documents sur les 
Juifs daus les Ktats pontificaux, 3, 94 ; 
9, 77 ; les communautés et le rachat 
des Juifs d'I. faits prisonniers par Ces- 
gala Visconti et André Doria, 16, 37 ; 
secours des Juifs d'I. en faveur des pri- 
sonniers du siège d'Ofen, 21, 137 ; Juifs 
d'I. à Salonique, 40, 210; polémique- 
des Chrétiens et des Juifs en L, 32,281 ; 
40, 189 ; histoire politique et littéraire 
des Juifs d'I. au xvr* s., 5, 219 ; vie in- 
tellectuelle des Juifs d'I. au moyen âge, 
9, 144; littérature juive en L, 9, 129 ; 
l'émancipation des Juifs d'I., 27, 169 ; 
le mot Apiphior en L, 34, 235 ; la ver- 
sion hébraïque du 1 er livre des Maccha- 
bées écrite en L, 43, 215 ; caractéristi- 
que des Midraschim de l'I. méridio- 
nale, 36, 116; I. patrie du Kalir (?), 1, 
139 ; 12 299; la légende du Juif-errant 
en L, 8, 307 ; voyage de Raschi enl. (?), 
1, 141; consultations rabbiniques d'I. 
(xvi e s.), 10, 183; liste des rabbins d'I. 
(1508-1818 , 36, 304 ; le Juif au thé- 
âtre en I. (xvin" s.), 39, 127 ; le rite 
français dans le Nord de l'I., 49, 296. 
Voir Berliner, Vogelstein et Rieger, 
S. Morais, Rignano. 

Italien dans les gloses françaises de Ger- 
schom de Metz, 42, 239 ; i. et grammaire 
hébraïque, 10, 137 ; l'i. du xiv° s. et le 
Maq'é Dardequé, 16, 254; proverbes i. 
concernant les Juifs, 11, 284; les textes 
bibliques dits i., 43, 16. 

IVE (Antonio). Banques juives et Monts 
de piété en Istrie. Les Capitoli des Juifs 
de Pirano, 2, 175. 

Ivette, Juive de Dijon, 6, 225. 

Ivoy (Paul d' . Les Juifs à travers les âges, 
roman, 21, 309. 

Izate et le prosélytisme juif, 50, 1. 



DES CINQUANTE PliEMIEKS VOLUMES 



189 



Jabal et la vie nomade, 3, 183. 

Jabin (Emplacement du royaume de), 45, 
168. 

Jabné (Le Sanhédrin de\ 12, 69, n. 2 ; 
39. 39 ; 41. 38 ; fondation et recrutement 
de l'école de J , 31, 146. 

Jacassua de Lattes, bailon à Avignon 
(xvii' s.), 38, 126. 

Jacefo Alatzar, Juif de Majorque baptisé 
.1391), 44, 299. 

Jacefo (Don) b. Salomon Malequi (Acte de 
mariage de). 24, 291. 

Jacb, associé de la maison de banque juive 
de Pirano, 2, 184. 

Jâckel = Jacob et la ville de Haguenau, 4, 
101. 

Jakson (F. y F.). Biblical history of He- 
brews. 48, 291. 

Jaco, nom juif (1413), 14, 70. 

Jacob le patriarche 1 et le culte des bétyles 
2, 328; l'échelle de J. et l'àne, 43, 9; le 
songe de J. et la postérité d'Ismaël, 30, 
14; J. cité par Osée 39 35; et le 
second Isaie, 23, 185; la naissance de J. 
dans le livre des Jubilés et le Midrasch 
Tadsché, 21, Si et 94 ; J. offre a son 
père le vin surnaturel provenant de la 
création, 18, 14, n. 1 ; J. dans la polé- 
mique chrétienne contre les Juifs, 3, 
27 ; le totémisme dans les bénédictions 
de J , 45, 25. 

Jacob. Juifs de ce nom à Paris (xvm e s.), 
49, 126-141. 

Jacob, Juif d'Espagne (1031), 2, 136. 

Jacob, fils de Cid Isaac, Juif d'Espagne 
(xir s. 1 , 4, 230. 

Jacob, fils de R. Joselmann de Rosheirn, 
2, 277. 

Jacob, fils de Paoa, voir ce mot; fils de 
Letob, voir ce mot; fils de Vaalin, voir 
Baudin, fils de Vaalin. 

Jacob, maître des Juifs de Troyes. et Thi- 
baud, comte de Champagne, 3, 213. 

JACOB (B.i. Nouvelles remarques sur les 
mots rfb"lS et pD, "On-rp et W*, 
41, 215. 

Jacob B.ï. Im Namen Gottes,eines> racht- 
liche u. religiousgeschichtliche Unter- 
suchung zum Alten und Neuen Testa- 
ment, 48, 291. 

Jacob G.). Das Hohelied, auf' arab. u. 
anderer Parallelen untersucht, 46, 289. 

Jacob, gaôn du temps de David Alroï, 4, 
190. 



Jacob jm*, Juif de Candie, 3, 301. 

Jacob aben Schoschan de Tolède, 49, 305. 

Jacob Alcorsono (Identité des trois) ; J. 
n'est pas un faux Messie, 4, 161. 

Jacob a Porto, Buxtorf et Scaliger, 20,263 
et n. 3. 

Jacob b. Aaron (Les chroniques samari- 
taines et le grand-pr'tre), 44, 189. 

Jacob b. Abraham Cavalieri, 10, 189. 

Jacob b. Abraham Salomon Cohen, 10, 
196. 

Jacob b. Aksaï traduit en hébreu le Com- 
mentaire de Maïmonide sur Naschim,!, 
60. 

Jacob b. Ascher et le Kol Nidré, 39, 
77 et 81 ; J. mentionné par Azriel Tra- 
botto, 4, 214 ; J cité par la « Censura 
et Confutatio libri Talmud », 18, 231 ; 
testament religieux et moral de J., 13, 
138. 

Jacob b. Ascher Halévy, auteur probable 
du ms. hébreu 326 de la Bibliothèque 
Nationale à Paris, fut un des signataires 
des Takkanot de 1220, 35, 241, n. 2. 

Jacob b. Elie et Paul de Bonnefov. 
4, 80 ; J. et l'usure, 4, 86 ; satires sur 
la conversion, contre Maître Andréas 
(1421) et contre Saul (xm e s.), 35, 301. 

Jacob b. Eliézer, cité dans la lettre du roi 
des Kazares, 3, 143. 

Jacob b. Ephraïm, polémiste anticaraïte 
du X e s., 43, 293. 

Jacob b. Ephraïm, martyr à Lnblin (1655), 
50, 86 

Jacob b. Habib, auteur du En Jacob, 2, 
323; cité dans un recueil de consulta- 
tions rabbiniques (xvi e s.), 10, 202. 

Jacob b. Joël Gulche, Juif de Coblence, 
créancier de différents seigneurs, 7, 
124. 
Jacob b. Joseph Almàlih (Elégie de) sur 
les souffrances des Juifs au Maroc, 37, 
121. 
Jacob b. Juda le Lorrain, rabbin français 
du xm e s., auteur de la Seliha sur 
l'autodafé de Troyes, 2, 301. 
Jacb b. Makhir Profatius, adversaire 
d'Abba Mari, 4, 194 ; sa parenté avec 
Meschoullam b. Jacob de Lunel, 4, 200; 
médecin et astronome, 2, 19 ; traduisit 
l'abrégé de la Logique d'Averroès, 5, 

• 117 ; traduisit en hébreu l'ouvrage dTbn 
Haitham (1271), 6, 300 ; J. et la latitude 
de Montpellier, 1, 79 ; cité dans le regis- 
tre des Notaires de Montpellier (1301), 
28, 119, n. 7 et 123; J. nous renseigne 
sur l'extraction d'Abba Mari, 4, 199. 
Jacob b. Méïr. Voir Jacob Tarn. 
Jacob b. Méïr de Provins et Simson de 
Sens, 6, 181 ; 7, 44. 



190 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Jacob b. Meschoullam et Jacob Nasir, cab- 
baliste, 4, 201 ; finit-il le Commentaire 
de Raschi sur Job? 17, 68. 

Jacob b. Moïse, mentionné au martyrologe 
de Ribeauvillé, 40, 238. 

Jacob b. Moïse Alpron (Poésie en l'honneur 
de), par M. H. Luzzatto, 39, 134. 

Jacob iLévy) b. Moïse Ascher, rabbin à 
Metz, 50, 116. 

Jacob b. Moïse de Bagnols, rabbin proven- 
çal (xiv e s.), 9, 51. 

Jacob b. Moïse Halévi, auteur d'une élégie 
sur les massacres de 1656, 25, 207. 

Jacob b. Mordekhaï, chef de l'école de 
Soura (ix e s.), 44, 239. 

Jacob b. Mordekhaï Poggetto et les ouvra- 
ges de Moïse Corduero, 36, 110. 

Jacob b. Natronaï, gaon de Sora, 7, 196. 

Jacob b. ÎNissim de Kairouan, commenta- 
teur du S. Yeçira, 8, 126 ; lettre de Haï 
Gaon à J. sur la manière de traduire la 
Bible, 42, 232. 

Jacob b. Ruben, auteur du Se fer Milhamot 
Adonaï (1170), 18, 46 ; J. et les Saddu- 
céens, 44, 171, n. 1. 

Jacob b. Salomon Alfandari était de Pa- 
lence, 38, 145. 

Jacob b. Salomon Çarfati, rabbin, expulsé 
de France, possesseur d'une haggada 
écrite dans le Nord, alla à Avignon (1373), 
25, 67. 

Jacob b. Salomon de Courson, élève de 
Simson de Sens, 6, 185 ; 7, 42. 

Jacob b. Samson le Roux, Juif de Dam- 
pierre, et l'abbaye de Saint-Loup, 2, 247. 

Jacob b. Scharah fYakoub ibn Tarik) était 
Arabe, 5, 214. 

Jabob b. Simson de Paris ou de Falaise, 6, 
180; cité par Simson de Sens, 7, 52; 
auteur d'un ouvrage sur le Calendrier, 
d'un Mahzor, de Commentaires sur 
quelques traités, d'un Séder Olam, 35, 
240. 

Jacob b. Yakar, maître de Raschi (?), 3, 
140; J. et les explications de Raschi sur 
Eroubin, 46, 311. 

Jacob Benjamin (Cérémonie de baptême de) 
Juif de Manon, 50, 106. 

Jacob Çaddik, auteur d'une Chorographie 
de la Palestine, 19, 81. 

Jacob Calonymos b. Aaron, 10, 187. 

Jacob Cohen Popers de Prague et M. H. 
Luzzatto, 23, 258. 

Jacob Dayena (Reggio, 1550), 10, 202. 

Jacob de Chinon, disciple d'Isaac b. Abra- 
ham de Dampierre, maître de R. Péreç, 
45, 212; 49, 43. 

Jacob de Corbeil (Date de la mort de), 17, 
79. 

Jacob de Corinaldo, 10, 201. 



Jacob de Ferrare (xvi e s.), 10, 188. 
Jacob de Flessicourt, intermédiaire chargé 

de verser aux fonctionnaires royaux la 

taille des Juifs (fin du xiir 8 s.), 15,240. 
Jacob de Guanges, médecin juif d'Elne 

(1380), 16,172. 
Jacob de Kephar Sechania, minéen, 38, 

201. 
Jacob de Léon et le « grammairien de 

Jérusalem », 30, 233 et 254. 
Jacob de Lunel, médecin juif de Taras- 

con, s'interdit, par un acte, de jouer, 

39, 108. 
Jacob de Marvège correspond avec le ciel, 

2, 161. 
Jacob de Milan, Juif de Barcelone (1383), 

4, 62. 
Jacob de Monteux, Juif de Carpentras 

(1738), 24, 276. 
Jacob de Montreuil, commentateur du 

Pentateuque, 49, 40. 
Jacob d'Orléans en Angleterre, 18, 261. 
Jacob ou Manuel de Pina, cité par Daniel 

de Barrios, 18, 283. 
Jacob de Pont-Audemer, commentateur du 

Pentateuque, 7, 72; 49, 42. 
Jacob de Ramerupt. Voir Jacob Tarn. 
Jacob de Schopfen accusé d'usure à Stras- 
bourg, 5, 98. 
Jacob de Viviers. Voir Jacob de Marvège. 
Jacob di Fano (Cento, xvr s.), 10, 185, 

187, 189, 191 ; sa poésie ayant trait aux 

massacres d'Ancône, 4, 93 ; 11, 154 ; son 

Schilté kaguibborim et Paul V, 11, 150. 
Jacob Emden et la famille de Naftali Cohen, 

36, 271. 
Jacob Ephraïm b. Haraw Nephtali Hirsch 

Schor (Sceau de) [?), 15, 124. 
Jacob Galuche, mentionné pour usure 

(1300), 2, 28. 
Jacob Hasoser (R.), péritomiste du xir s., 

25, 123'. 
Jacob Hapegaut, Juif disputé par Philippe 

le Bel et son frère, 2, 25. 
Jacob Israël b. Raphaël Finzi de Recanati, 

10, 188, 196, 202. 
Jacob Jegil Guggenheim, rabbin à Nider- 

nai, 41, 127. 
Jacob le iaolier, Juif de Paris (1296), 1, 

63. 
Jacob le Juif, mentionné pour usure (1300), 

2, 28. 
Jacob le Noir, Juif de Paris (1296), 1, 63. 
Jacob le Pèlerin n'est pis Abou'l-Walid, 5, 

314. 
Jacob Lévy de Tarascon, imprimeur du 

xv e s., 3, 92. 
Jacob Louis, Juif de la Martinique (1680), 

2, 102 et 115. 
Jacob Mantino cité peut-être sous le nom 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



\\)\ 



de J. fils de Siméon, chez Léon l'Afri- 
cain. 1, 284 ; J. et Joseph Haccohen, 
16, 48, 50 ; sa vie et son œuvre, 3, 27, 30; 
et 207 ; sa Paraphrasis Averrois à la 
Columbina de Séville, 31, 160. 
Jacob Marrone, Juif de Paris (1296), 1, 6i. 
Jacob Nasir. Voir Jacoh h. Mescboullam. 
Jacoh Phujetti d'Asti, 4, 124, n. 3. 
Jac<ih Rafaël h. Yehiel Hayyim Peglione, 
rabbin de Modène (1530), et le divorce 
d'Henri VIII, 30, 310. 
Jacoh Roman cite le Mekhor Hayyim, 41, 
310 ; J. en relations avec Buxtorf, 8, 85. 
Jacoh Rosati, 10, 202. 
Jacob Rothenbourg, copiste du Malialacli 

de Moïse Kamhi, 12, 9i. 
Jacob Rothenbourg, rabbin à Metz (xvm e 

s.., 12, 94. 
Jacoh Sacerdote (Cohen), banquier à Pi- 

rano, 2, 179. 
Jacob Tarn (Biographie de), 7, 290 ; cité 
dans le Memorbuch de Mayence, 4, 7 ; 
date de sa mort (1271), 5, 119; ses ins- 
titutions {Takkanot), 9, 119; 17, 66; 
ses gloses, 42, 57 ; ses comparaisons de 
l'hébreu avec l'arabe et l'araméen, 47, 
49 et n. 2, 197; J. et la Guezéra Scha- 
va, 36, 154 ; ses Consultations, 3, 154 ; 
J. et le prozbol, 37, 29 ; J. et le Kol 
Nidré, 39, 77 et 80 ; J. et les Tel'illin, 3, 
141 ; 5, 275; interdit de boire de l'eau 
l'après-midi du Sabbat, 25, 5; 26, 134; 
J. et l'origine biblique de la Ketouba, 
50, 154, n. 1 ; J. et les Juifs de Carpen- 
tras, 12, 37 ; J. et la ville de Bari, 33, 
43 ; J. et les anciens de Lothair, 7, 280 ; 
correspond avec Meschoullam b. Nathan 
de Melun, 1, 230 et 236 ; J. mentionné 
par Àzriel Trahotto, 4, 213 ; J. et Sim- 
son h. Abraham de Sens, 6, 176 et 183; 
J. et Simson b. Joseph l'Ancien, 6,180; 
J. et David h. Kalonymos, 6, 184 ; J. et 
Samuel Sulami, 39,230; J. et Samuel 
Hasid b. Kalonymos, 48, 282 ; J. 
et le Schilo, 3, 31 ; fait un Tiqqun 
Séfev Toî'a, 7, 71 ; J et le nom divin 
de 5-2 lettres, 18, 292 ; J. et le divorce 
d'Eliézer Jocelin (Weslin), 42, 275, 276; 
cité dans Joseph le Zélateur, 3, 6. 
Jacob Tamani n'a pu ètreRosch Yeschiba, 

à Tschufut-Kalé au x e s., 7, 200. 
Jacob Traballio, propriétaire d'une vigne 

à Montaurio (xr s.\ 4, 229. 
Jacob Weil, 16, 303. 
Jacobel, nom de ville égyptienne, d'où le 

nom de Jacob, 5, 162. 
Jacoben, Juif de Strasbourg eu 1369, 3, 

59. 
JACOBS (Joseph). Une lettre française d'un 
Juif anglais au xnr s., 18, 256. 



Jacobs Joseph). The jewish question (1875- 
83). Bibliographical handlist, 8, 300 ; 11, 
282 ; On the racial characteristics of 
modem Jews, 11, 283, 290; the compa- 
rative distribution of jewish ability, 14, 
142; Jebuda llalevi poet and pilgrim, 
14, 304 : Catalogue of the Anglo-Jewish 
historical exhibition, 16, 305 ; Jewish 
diffusion of Folk-Taies. Was sir Léon 
ever in London, 18, 153 ; The Fables of 
Aesop as flrst printed by William Cax- 
ton in 1 4SI, 20, 153 ; The Jews of An- 
gevin England, 26 287 ; An inquiry into 
tlie sources of the bistory of the Jews in 
Spain, 30, 135; Studies in hiblical ar- 
chœology, 30, 135 ; Jewish ideals and 
otber essays, 34, 140. 

Jacobus (Augustus), voir Samuel Abraam; 
(Baron), voir Falco Astruch ; (de podio), 
voir Toraif Salamo ; (Lonch), voir Gracia 
Salamo Lohell ; (Mediona),voir Bellshom 
Samuel. 

Jacobsohn (N.). Voir Josus (O. D.). 

Jacoby (G.), (ilossen zu den neuesten 
Aufstellungen iiber die Composition des 
Bucbes Jeremja, 48, 292. 

Jacollet, Juif de Trévoux (1428), 10, 35. 

Jacot de Bruuiau, Juif de Paris (1296), 1, 
65. 

Jacques (La mort de), frère de Jésus, dans 
Josèphe, 35, 5, 6 ; l'Epître de J. est- 
elle l'œuvre d'un chrétien ? 34, 148 ; 
l'unité religieuse de l'Espagne et J., 
48, 4. 

Jacques I er (Aragon, voir Jaime I. 

Jacques de Majorque, fils du précédent, 
et les Juifs, 15, 29 et 47. 

Jacques de Camplo et les Juifs du Com- 
tat, 5, 5. 

Jacques de Compostelle (Cantique en 
l'honneur de Saint), 5, 311 ; 6, 120. 

Jacques de Nantes, Juif (1234), 14. 81. 

Jacques de Saroug (Épitre de) aux Himya- 
rites, 18, 22, 174; J. et la légende des 
Sept Dormants, 49, 191, 216, 217. 

JACQUES (D r Victor . Types juifs, confé- 
rence, Act., 26, xlix. 

Jacur (Dolcetta), bienfaitrice juive, 2, 
330. 

Jaddua (Le récit concernant) et Alexandre 
le Grand dans Josèphe, 36, 5, 12. 

Jafa, Jaffé (Origine des noms), 2, 322. 

Jafé (Samuel) et Aboulrabi, 21, 248. 

Jaffa (Création du port de), 1, 130. 

Jaffe (Julius). Die rituelle Cireumcision 
im Lichte der antiseptischen Chirurgie, 
14, 125. 

Jaffé (Mardoche) de Lublin, 50, 87. 

Jatfuda, Jassuda et Juda, 4, 74. Voir Ja- 
huda Bonsenvor. 



U2 



INDEX ALPHABETIQUE 



Jaffuda Coffe, Juif notable de Valence 

(xiv e s.\ 13, 241. 
Jaffuda Lobell Cresques n'est pas r.resques 

le Juif, géographe,. 25, 129. 
Jafiel (Juceff), Juif de Barcelone (1392), 4, 

59, 62, 74 
Jafra. Juif de Manresa et de Girone, 5, 

287, 288. 
Jcigerndorf (Les Juifs de) accusés d'em- 
poisonner les puits (1531), 20, 109, n. 1. 
Jagic. Slavische Beitrâge zu den bibli- 

schen Apocryphen, 26, 287. 
Jahel (L'époque de) dans le Cantique de 

Débora, 24, 61. 
Jahn (Albert). Des h. Eustathius, Erzbi- 

schof von Antiochen, Beurtheilung des 

Origenes betreffend d. Auffassung I Kôn. 

(Sam. , 28, 14, 126. 
Jahn (G.). Beitrâge zur Beurtheilung der 

Septuaginta, 46, 289; Das Buch Daniel, 

nacb der Septuaginta, 50, 276. 
Jahn (Ulrich). Ueber den Zauber mit 

Menschenblut und an der en Theilen 'des 

menschlichen Kôrpers, 18, 153. 
Jahrbuecher fur jiidische Geschichte u. 

Literatur par N. Brïill, voir ce nom. 
Jahres Beuicht des Rabbiner-Seminars zu 

Berlin, 3, 292 ; 6, 133 ; 8, 301 ; 10, 272 ; 

15, 135; 45, 141; 50, 276. Voir Barth, 

Hildesbeimer, Hoffmann, Woblgenmth. 
Jahres Beright des jiid. theol. Seminars 

Fraenkelscher Stiftung, 6, 132; 8, 301; 

2 4, 297; 26, 143; 28, 307; 32, 296; 34, 

140; 36, 129; 38, 292; 41, 285; 43, 

291; 45, 141; 48, 293; 50, 276. Voir 

Brann, Graetz, S. Horowitz, Joël (D.), 

Rosin, J. Lewy. 
Jahresbericht der Landes-Rabbi ner Scbule 

in Budapest, 5, 293; 6, 133; 8, 301; 

24, 297; 26, 287 ; 30, 135; 31, 132; 

34, 140; 36, 129; 38, 293; 41, 285; 

43, 291; 40, 289 : 48, 293; 50, 276. 

Voir Bâcher (W.), Bloch (Moses), Blau, 

Kaufmann. 
Jahresberi ht (Wissenschaftlicher) liber 

die morgenland. Studien, 5, 126; 7, 

299. 
Jahresbericht (Theologischer) , 16, 305 ; 

18, 154; 24, 298. Voir Lipsius. 
Jahresbericht der isr.-theol. Lehranstalt 

in Wien, 30, 132 ; 32, 135 ; 34, 140; 

36, 129; 38, 292; 39, 144; 41, 284; 

43, 291 ; 45, 141 ; 50, 276. Voir Biicbler, 

Friedmann, A. Schwartz, D.-H. Millier. 
Jaliuda Bonsenyor (de Astrue) (Libre de 

paraules e dits de savis e filosofs de), 

21, 309; 22, 121; 24, 298. 
Jaime I, roi d'Aragon, et les Juifs, 4, 31 

et 32 ; 13, 239; et la rouelle en Aragon, 

6, 91 ; 45, 218 ; J. et la conversion des 



Juifs; saisie des livres de Maïmonide 
et autres mandements concernant les 
Juifs, 15, 16 ; établit le Call à Perpi- 
gnan, 15,24; les Juifs du Roussillon 
et de la Cerdagne sous ce mouarque, 
15, 28 ; J. fait expurger les livres hé- 
breux des Juifs rie ses Etats (1263 , 30, 
258, n. 5 ; J. et les Juifs de Montpellier 
(1252), 19, 261 ; 22, 271 ; les actes de 
mariage des Juifs de Majorque, 24, 
291 ; J. et Jabuda Bonsenyor, 24, 298. 

Jaime I, roi de Majorque, 15, 20 et 47. 

Jaime II et les Juifs de Majorque, 4, 34 
et 206; J. et la rouelle, 6, 92 ; J. et la 
synagogue de Palma, 5, 122; J. et la 
synagogue de Montpellier, 19, 263 ; 
J. et les Juifs de Montpellier après l'ex- 
pulsion de 1306, 22, 267 ; fait prêcher 
le christianisme dans les synagogues 
(1299), 27, 148; les Juifs d'Alcaniz 
et l'ordre de Calatrava. 39, 314 

Jaime Villanueva et les Juifs de Majorque 
et de Minorque, 4, 31. 

Jakaub de Caure, signataire d'une pétition 
à Cromwell, 6, 108. 

Jakut et les 600,000 bains de Rome, 2, 
311. 

Jalta (Juifs à), 2, 308. 

Jamaïque (Juifs de la) (xvn e s ), 4, 128; 
5, 155 ; le commerce de la J. et les 
Juifs, 4,248; un souvenir de la famille 
Gutierrez à la J., 5, 156. 

Jamblique (La légende de), 49, 193, n. 3, 
214. 

Janibus, voir Jaunes. 

James (R.l. The Testament of Abraham, 
25, 134. 

Jamilla, Juive d'Espagne (1492). 9, 70. 

Jampkl (S. .Die Wiederherstellung Israels 
unter den Achàmeniden, 48, 293. 

Janissaires et Juifs, 26, 111. 

Jaunes et Jambus et le 5 e papyrus Anas- 
tasie, 3, 306. 

Janva pour Hananya (?), Juif de Barce- 
lone (1392), 4, 74. 

Japhet (Le groupe de), 6, 131. 

Japhet (J.-M.). Die Accente der heiligen 
Schrift mit Ausschluss der Bûcher 
n»N, 34, 140. 

Japbétites (Les peuples), 13, 3 et 7. 

Jaquin (Famille) et Isaac J. à Saulieu, 6, 
228. 

Jare (Giuseppe). ^pn r^n j"3Nnr! DN 
Timbra, 47, 143. 

Jargon employé par les Juifs réfugiés 
d'Espagne, 11, 263. 

Jarnèguc (Cimetière juif de l'île de), 39, 
95, n. 3. 

Jason, grand-prêtre, 1, 182 ; fut-il grand- 
prêtre ou fonctionnaire de Ptolémée IV? 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



103 



40, 99, 100; ses partisans à Jérusalem, 
45, 33. 

Jason (Controverse de) avec Papiscus, G, 
292. 

Jason de Cyrène et le 2° livre des Mac- 
chabées, 32, 197; 41, 166; 43, 222, 
225. 

Jasquftll (Isaac), Juif de Barcelone (1392), 
4, 60, 74. 

Jasséda de Carcassonne, Juif de Carpen- 
tras (1738), 24, 277. 

Jassy (Synagogue de), 13, 130. 

JASTROW (Marcus). Traditions mal com- 
prises par le Talmud de Babylone, 7, 
1 i9 ; note sur les mots ">pN")"ip 
ipSWn, 8, 277 : Nbfcb», "»blb« et 
N73"ÔN, 11, 141 ; scènes de chasse dans 
le Talmud, 17, 146; Ludim et Ludaï, 
17, 308; les Juifs et les jeux olym- 
piques, 32, 124. 

Jastrow (Marcus). A Dictionnary of the 
Targumim, the Talmud Babli and Je- 
rusalmi and tin» Midrashic Littérature, 
14, 305; 16, 154; Transposed stems in 
talmudie rlrbrew and Ghaldaic, 23, 149; 
The history and the future of the tal- 
mudie text, 36, 129 ; les Psaumes 
lxxxiv, xi et ci, 35, 122. 

Jastrow (Morris-Is.) Abu Zakariyyâ Ya- 
hyà ibn Daxvùd Hajjug und seine zxvei 
grammat. Schriften liber die Verben mit 
schxvachen Buchstaben u. die Verben 
mit Doppelbuchstaben 11, 283 ; The 
weak and geminative verbs in hebrew 
by Abu Zakariyyâ Yahya ibn Dawûd 
of Fez known as Hayyûg, 36, 129; Jexvs 
and Judaism, 14, 126; Die Religion Baby- 
loniens und Assyriens, 45, 141. 

Jasuot de Montbart (1251-1306), 48, 222; 

49, 244. 

Jaufredi (Les Juifs d'Aragon et de Mar- 
seille et Bartholomée), 9, 08. 
Jaufredus Escales. Voir Rosscli Abamari. 
Jaunisse et Juifs, 27, 134. 
Jean (Evangile de) et gnosticisme, 5, 198; 

50, 269, 273; J. et Jean-Baptiste, 14, 
207; les Actes de J. parlent de dénon- 
ciation, à Domitien, des chrétiens par 
les Juifs, 1, 41. 

Jean, évêque de Worchester, et Pierre de 
Blois, 5, 238, n. 1 et 2, 239, n. 8. 

Jean. Pour les rois d'Espagne (Gastille, 
Léon, Aragon) et de Portugal, voit- 
Juan. 

Jean I de Vergy et les Juifs de Franche- 
Comté, 7, 4. 

Jean II le Bon et la rouelle (couleur, di- 
mension, privilèges), 6, 83-S9 ; J. et les 
Juifs de Montpellier, ■>>, 268. 

Jean XXII et les Juifs, 12, 47; J, expulse 



les Juifs de Malaucène, G, 270 ; J. et 
les livres hébreux, 30, 257. 
Jean XXIII et les Juifs, 6, 2. 
Jean Alemauno, voir Alemano (Jobanan 

b. Isaac). 
Jean-Baptiste et Jésus, 4, 252 ; J.-B. et 
l'essénisme, 14, 20G ; J.-B. et Josèphe, 
35, G, 10. 
Jean Chrysostôme, les chrétiens d'An- 

tioche et la Pàque, 2, 158. 
Jean d'Avesnes et le médecin Elie de 

Londres, IN, 257. 
Jean d'Avignon l'apostat Moïse b. Samuel 

de Roquemaure), 5, 307. 
Jean de Bourgogne (Traduction hébraïque 
de l'ouvrage de médecine de) par Ben- 
jamin b. Isaac de Carcassonne, 41, 
153. 
Jean de. Capoue, Juif converti, traduit en 
latin le Kalila et Dimna, 9, 118 ; 15, 
150. 
Jean de Ceita et le nom de perros donné 
aux Juifs, 6, 113 ; J. et leur surnom de 
rate de l'Etat, 6, 115. 
Jean de Chalon et les judaisants de la 

Franche-Comté, 7, 3 ; 49, 2, 3. 
Jean de Crépy, clerc du roi, chauoine de 

Senlis, 2, 48, 55. 
Jean de Floquier, curé de « Grasanis », et 

le Juif David de Villefort, 3, 224. 
Jean de Langeac et Jacob Mantino, 27, 

44. 
Jean de Léon de Saugocia découvre les 
trésors cachés par Main de la Rochelle 
et en reçoit le 1/5 de la valeur, 2, 21 
et 55. 
Jean de Lichtenberg pardonne à la ville 
de Haguenau ses mauvais traitements 
à l'égard des Juifs, 2, 80. 
Jean de Nogaret excite à l'expulsion des 
Juifs et s'empare de leurs biens, 2, 22, 
34. 
Jean de Patinges achète une maison qui, 
avant l'expulsion, avait servi de lien 
d'école aux Juifs de Dun-le-Roi, 2, 54. 
Jean d'Ephèse et les martyrs de Nedjràn, 

18, 40, 166. 
Jean d'Espagne et la Physique dlbn Ga- 

birol, 35, 182. 
Jean de Rivesaltes (Compromis entre) et 
les Juifs de Perpignan, 15, 38 ; créan- 
cier des Juifs de cette ville, 1 1, 50 et 74. 
Jean de S 1 Just reçoit mission de vendre 
les biens des Juifs de Toulouse, 2, :>:î 
et n. I: vend à Jean de Nogaret les biens 
de Main de la Rochelle, 2, 34. 
Jean de Soissons et les Juifs, 46, 239. 
Jean de Syrie et la légende des Sept Dor- 
mants, 49, 194. 
Jean de Wiuterthur et les Juifs de Horn- 

13 



1U4 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



berg (1342), Fribourg, Schaff bouse et 

Villingen, 47, 125. 
Jean, fils do Conrad, et les Juifs de Ha- 

guenau, 2, 76. 
Jean, tils de Jean, et les Juifs de Hague- 

nau, 2, 76. 
Jean, tils de Patrice. Voir Ibu Albatrik 

(Jabia). 
Jean Frédéric de Saxe et Josehnann, 5, 

101 ; 16, 99 et 101. 
Jean Georges IV (de Saxe) et les Juifs, 

26, 259. 
•Iran leFlamengparalytique lutte contre un 

Juif géant à Mons (1326), 8, 312. 
Jean Point-l'Ane ehargé de réclamer la 

taille des Juifs (1288), 15, 238. 
Jean Psaltès (Hymne de) sur les martyrs 

de Nedjràn, 18, 25, 174. 
Jean-René, comte de Hanau-Lichtenberg, 

et le rabbin d'Alsace (1718), 44, 109. 
Jean sans Peur avait un médecin juif 

nommé Hacquin, 7, 36; 48, 229, n. 5; 

49, 259. 
Jean sans Terre et les Juifs do Domfront, 

3, 212 ; et le Juif Vivant, 41, 151. 
Jean, sire de Muntfaucon, et Héliot de 

Vesoul, 43, 241, n. 1. 
Jeanne (La reine) et les Juifs de Tarascon, 

39, 99. 
Jeanne d'Anjou et les Juifs de Corfou, 

2:5, 65. 
Jeanne II et les Juifs de Francbe-Comté, 

7, 12; 49, 10. 
Jeanne d'Evreux (Représentation de la 

synagogue dans la Bible bistoriée de , 

47, 191. 
Jébusiles (La ville et citadelle des), 2, 

331. 
Jecbonia (Durée du règne de), 2S, 53; 

date exacte de s;i mise en liberté, 28, 

50. 
Jedidia de Rhodes, Juif de Candie, 3, 

304. 
Jedt.iczka (J.). Der angebliche Turmbau 

zu Babel, die Erlebnisse der Familie 

Abrabams u. die Bescbneidung, 48, 

293 . 
Jeitheys (L.-D.). The unity of tbe book 

of lsaia, 41, 285. 
Jebiel. Voir Yehiel. 
Jebova. Voir Iahwé. 
Jélioviste (La langue du), 3, 309; le J. et 

la conquête de la Palestine, 2, 332 ; 

l'araniéen chez le J., 46, 154. Voir 

Bilde. 
Jébu et Acbab, dans une critique du 

temps des Gueonini, 46, 103 ; la mon- 
naie de J., 2, 290. 
Jehûda, Jehudaï. Voir Juda et Judaï. 
Jebyel, Juif de Vernon, 2, 63. 



Jekhomen (Jacquemin), meneur de l'accu- 
sation contre les Juifs de Troyes, 2, 
229, 213. 

Jekouthiel. Voir Yekoutbiel. 

Jelli.nek (Ad.). Franzosen ùber Juden, 1, 
126 ; Der judische Stamm in nichtju- 
dischen Sprichwortern, 2, 311 ; 3, 292 ; 
11, 283. Voir encore nnDTO. 

Jelski. Die innere Einricbtung des gros- 
sen Synedrions zu Jérusalem und ibre 
Fortsetzung im spâteren palâstinensi- 
seben Lehrhause bis zur Zeit des Rabin, 
30, 135 ; Das Wesen des Judentbums, 
46, 289. 

Jemnitz (Massacre de Juifs à) (1338), 4, 
26. 

Jephet b. Ali (Commentaire de) sur le 
livre de Ruth, 48, 293. 

Jepbté et le droit des gens, Act., cccxxm. 

Jehabeck (L.). Der alte Prager Juden- 
friedhof, 50, 276. 

Jcrahmïel (La ebronique del, 39, 143. 

Jeuemias (Alfred). Die babylonisch-assy- 
riseben Vorstellungen vom Lebeu nacb 
dem Tode, 16, 305: Im Kampfe um 
Babel u. Bibel ; Holle u. Paradies bei 
den Babylonien) ; Mosesu. Hammurabi, 
îli, 289; Das Alte Testament im Licbte 
des alten Orients, 48, 293. 

Jéréinio. Voir Bible, à ce mot. 

Jérémie (R.) et Rabin Zeïra, 38, 61 ; ses 
relations avec Vobanan, Yosé b. Hanina 
et Eléazar b. Pedat, 41, 143. 

Jerez de la Fonlrera (Juifs de) (1332), 
18, 138 ; juiverie à J. (1266), 15, 125; 
expulsion des Juifs et inquisition h J.. 
22, 101. 

Jéricho (Emplacement de), 29, 35 ; l'en- 
trée à J. est-elle historique? 2, 332; 
passages concernant sa reconstruction, 
38, 182. n. 3; les piètres et le demi- 
mischmar de J., 31. 145, 151 ; la lec- 
ture du Schéma à J., 31, 197. 

Jéroboam et les Israélites du Nord, 38, 
177 ; son schisme, source du rabba- 
nisme d'après les Caraïtes, 44, 162, 164. 

Jérôme (Les versions latines du Penta- 
teuque antérieures à saint), 2. 145 ; 
42, 129; études sur l'alphabet hébreu, 
4, 262, 267 ; la permutation des lettres, 
28, 95; prononciation du « fé » hé- 
breu, 28, 105 ; sa traduction de la Bible, 
42, 143; histoire de sa traduction, 43, 
17; sa traduction des Psaumes, 2, 332; 
J. et l'inhumation de Naburhodonozor, 
46, 86 ; J. et les commandements et 
défenses (613 lois), 47, 33, 37; J. et le 
titre du livre de Jésus b. Sira, 35, 20 ; 
J. et leDosithéisme, 42, 28; J. renseigne 
sur les rapports du patriarche et du 



DES CINQUANTE PftEMIEHS VOMIMES 



195 



gouverneur romain de la Palestine, 16, 
230; J. et les Juifs «le l'Afrique latine, 
U, 3; J. et le Yerid de Botna, 13, 198; 
J. connu de rabbins du xn e s., 3, G. 
Jérusalem et les textes de Tell- Aniaina, 
24, 34, note; le Tofet de J. décrit par 
J. kara, 3, 130 ; la prise de J. et le livre 
des Juges, 39, 28, n. 3; le Temple 
de J. d'après Ezécbiel, l'i, 12 i : le 
ebap. xvi «l'Kzécbiel et J., 2i, 13 ; la re- 
construction de J. et le 11 Isnïe, 23, 174 ; 
le Temple (hérodien) de J., 14, 121; la 
population de J. second temple), 3, 147; 
description de J., 7, 287, 301 ; 10, 277; 
bistoire des prêtres àj., 31,243; ceux 
que Ton appelle les « gens de J. », 31, 
150; la composition du Maamad à J., 
31, 151 ; le tombeau des rois à .1., 3, 
206 ; dates précises des sièges de J. 
par Nabuebodonosor, 2N,53; 48, 177 ; le 
siège de J. par Nabuebodonosor dura 
32 mois, 28, 53; la destruction de J. 
et les jeunes prêtres, 31, 153; prise de 
J. par Nabuebodonosor, 49, 210; étude 
sur les noms géographiques de J. (Sion, 
Moiia. Jébus, Salem , 21, 304: la des- 
truction de J. et le syntbétisme judéo- 
persan, 19, 53 ; le voyage d'Àlexandre- 
le-Grand a J. 36, 6: les Athéniens à 
.1.. 40, 83 ; J. et le 5« livre sibyllin, 
29, 192 ; les Antiocbiens de J. ou par- 
tisans de Jason, 45, 33 ; prise de J. 
sous Antiocbus Epipbane, 32, 180; 
les idées de la Diaspora à J., 30, 175; le 
trésor de J. ot les Juifs d'Asie Mineure. 
\Ç^ 205; envois d'argent à J. par les 
Juifs de Rome, 8, 19, 21 et n. 1 ; 11, 
29: les mystères d'Eleusis et la libation 
«l'eau du Temple de J., 36, 317; César 
et la reconstruction de J., 8, 34; l'in- 
cendie des Arcbives de J. par Hérode, 
2,325; l'avènement de Caligula à J., 6, 
138 ; la destruction de J. dans le 4 e Ezra 
et la Pesikta rabbati, 24, 281; le nom 
d'Aelia Capitolina donné à J., 46,228, n. 
7; L'armée romaine à J., AcL, 22, xxvm ; 
une version arabe du récit de la destruc- 
tion de J., 41, 147; le miracle des croix, 
lois de la reconstruction du temple de 
J. sous Julien, 20, 24 ; prise de J. par 
' les Arabes, 5, 205 ; Anan à J., 5, 210; 

44, 164, 165 et 181, n. 3; caraïtes et 
académies caraïtes à J., 14, 303 et 7, 
201 ; le Sanbédiin «le J. au x e s., 44, 
239 : Ben Méir, chef de l'Académie «le 
J., 48, 149; J. subordonnée à Ramlé, 

45, 156, n. 2; prise «le J. par Mélik 
Scbah (1071); émigration de l'académie 
de J. à Tyr, 48, 165 ; J. et le roi Sala- 
din, 4, 1X4 et n. 2 ; prise de J. par les 



chrétiens d'après Ylïmek kabbahka et 
Josef ibn Caddik d'Arévalo, 17, 75: 
le grammairien anonyme de J. Aboul 
Karadj Haroun), 4, 274; 30, 234; 33, 
2i: description riméc de J. 1241), 6, 
139; persécution de Juifs au xin" s., 36, 
305 : bistoire d'une synagogue à J. au 
\v e s., 30, 8 ; massacre de Juifs 1834 , 
26, 123 ; Juifs de J. en 1880, 2, 140; 5, 
120; les Confréries de J. pour diverses 
cérémonies importantes naissance, ma- 
riage, deuil), 40, 76; annuaire avec 
articles sur les bonimes célèbres et la 
communauté (1892), 28, 301 ; fouilles à 
J., 7, 297: les ossuaires, 2, 331 ; un 
milliaire près de J., 18, 96; le Yerid de 
J., 43, 195 et 199; briques trouvées à J., 
47, 177 ; J. et Elia de Genazzano, 40, 
196 ; vase destine au culte de Molocb à 
J., 3, 306 : le Calvaire et la tombe de 
Joseph d'Arimalbie, 3, 306 ; saintes 
empreintes de pied, 2,327 ;Talmu«l «le J., 
voir Talmud : Temple de J., voirTemple. 
Jérusalmi (Abraham , rabbin de Salo- 

nnpie (xvi 9 %.), 41, 102. 
Jescbua b. Juda, cbef «les caraïtes de Jé- 
rusalem (xi c s. , 14, 303, 
Jessé, frère de David, nus pour Gama- 

liel II, 28, 68. 
Jessel (Sir George), 6, 157. 
Jésuites (les) et les Juifs des Colonies 
françaises, 4, 129, 140; j. contre domi- 
nicains sur la question du Talmud, 9, 
90, n. 2; les j. de Paderborn et le meur- 
tre rituel, 18, 184; les j. et les Suisses, 
25, 165 ; et les néopbytes juifs, 29, 140 ; 
30, 86 ; j. anglais contre l'accusation de 
meurtre rituel soutenue par les j. de 
France, 41 , 158. 
Jésus (L'augure Fulvius et l'enfant , ï3, 
273 ; la date de sa naissance Noël et 
Epiphanie , 12, 111 ; la légende de son 
origine, 1, 203, n. 1 ; nativités de J. et 
de Ben Sira, 29, 201, 202; deux vies de 
J. eu bébreu, 18, 222 ; origine de nom- 
breux épisodes de sa vie, 25, 271 ; Vie 
de J., ms. du xv 6 s., 49, 274; J. et 
Paul de Samosate, 1, 207; son origine 
davidique, 1, 231; la niessianité de J., 
40, 201 ; le royaume messianique d'après 
J. et les Juifs, 5, 130 ; une tradition juive 
conc« j inant le Messie appliquée à J. dans 
l'Apocalypse, 38, 33 ; preuve de sa mes- 
sianiti! par la Guematria chrétienne, 4, 
86 ; le messianisme «le J. parmi les Juifs 
palestiniens et al«'xandrins, 30, 177 et 
178; J. et le possède de Gerasa, 47, 172; 
J. et l'agneau pascal, 2, 157; J. et Hé- 
uoeb, 6, 133; J. et Bileam, 3, 299 ; J. 
a-t-il été un rabbin, 9, 128; 11, 279; 



196 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



la mort de J. et les Juifs, 14, 122 ; 3, 
35; 35, 15; sa condamnation et les Évan- 
giles, 33, 15; 37, 15; sa mort, d'abord 
attribuée aux Romains, Test ensuite aux 
Juifs, 6, 294; l'enterrement de J., 46, 
87 ; sa passion et le second Isaïe, 23, 18 
et 21,n. 1 ; J. et les Psaumes, 20, 189: 
J. et le Psaume s vu, 22, 283 ; ses tor- 
tures et l'expiation des Juifs, 2, 78: 
6, 236; 48, 6 et 20; sa mort et l'ac- 
cusation de meurtre rituel, 20, 25; sa 
Passion renouvelée dans le meurtre de 
Fenfant de La Guardia, 15, 208 ; la Pa- 
lestine à son époque, 10, 289; les dia- 
lectes palestiniens de son temps, 11, 
295 ; les idées juives à son époque, 38, 
157 ; sa liliation divine et l'essénisme, 
20, 11 ; J., les Pharisiens et les Sama- 
ritains, 4, 25, 252 ; Abraham, Melchi- 
sédec et. J. ; 5, 2, 9, 15; 6, 188; J. 
et Dosithée, 42, 36 et 39 ; J. et Jean- 
Baptiste, 14, 209, n. 3 ; sources de sa 
doctrine, 5, 297; Josèphe sur J., 35, 1 ; 
son nom dans le Talmud, 14, 258 ; 
Jésus dans le Talmud, 1, 141 ; 3, 48 ; 
38, 197 ; 48, 290 ; paroles de J. citées 
dans le Talmud et dans Mathieu, 
38, 41 ; blasphèmes contre J. dans le 
Talmud, 1, 145, 251, 256; 3, 214: 
J. fils de Sotada, 1, 256, n. 1 ; J. et 
Onkelos, 3,49; J. dans le Talmud et 
les Juifs de Trévoux (1428), 10, 46 ; sa 
vie d'après les init's(Tole<(ot/i Yeschou) 
et les légendes concernant Simon le 
Magicien, 45, 41 ; épithètes nialson- 
uantes contre J. dans les compositions 
juives, 2, 221, 222; sa naissance illé- 
gitime et les Juifs, 2,293, n. 3 ; J. dans 
le Hadav Zekènim, 49, 35 ; J. et la 
légende du Juif-errant, 8, 306 ; origine 
de la tète d'âne de J., 14, 123; carica- 
ture de J. à Carthage, 44, 4 et 17; J. et 
les Mandéens, 22, 148, 151 ; Jésus et le Pas 
algaloùt, 8, 121 ; son nom dans le Coran, 
18, 127; J. et la chronologie juive, 15, 
10^ note; 17, 256; J. et Anan, 5, 211 et 
41, 168, n. 2 ; J. et Juda lbn Balaam, 
16, 60; J. et Juda h. Barzilaï, 16, 117 ; 
J. et le Beresc/iil Rabba de Mosché Had- 
darschan, 21, 251 ; et Eliade Genazzano, 
40, 195 ; J. dans le Schébet lehuda, 21, 
11: J. et les Pseudo-Clémentines, 16, 
89 et 98 ; J. et Abou Isa, il, 178 ; polé- 
mique car aï te contre J., 25, 155 ; J. dans 
Joseph le zélateur, 3, 19 et s.; J. et 
Spinoza, 49, 173 ; comment on écrivait 
J. en hébreu, 7, 286 ; la manière de 
graver son nom en hébreu : Jhoschoua, 
15, 122 ; la Cabbale et sa divinité, 47, 
315 ; l'insuccès de Jésus auprès des 



Juifs, 7, 291; 8, 299: J. et les Juifs 
d'après Innocent III, 35, 250 : les trente 
deniers de J. et les impôts des Juifs, 
14, 162, 165, 167; J. et la propagande 
chez les non-israélites, Act., 36, xxv : 
la cérémonie du feu sacré à son tom- 
beau, 2, 327 ; J. et les premiers sarco- 
phages chrétiens, 14, 39. Voir Bischoff, 
Dalman, Fiebig, Glock, Laible, Lejeal, 
Miiller, Philippson, Reichenbach, Ré- 
ville, Sayous, Schnedermann, Schùrer, 
Sinker. 

Jésus b. Sirach. Voir Ecclésiastique et 
S ira. 

Jéthro et Abraham chez Démétrius, 46, 
56 ; J. et Moïse, chez le poète Ezéchiel, 
46, 59, 163. 

Jeux de hasard et Juifs du Roussillon, 15, 
17. 

Jeûnes et odeur des Juifs, 11, 171, n. 7; 
notes sur les j. chez les Juifs, 47, 101 ; 
j. et Al-Bèrùnî, 12, 265; j. des Sabba- 
tiens, 35, 268. 

Jewbury (Signification du terme), 3, 297. 

Jewish colonization association, i(> ; 290. 

Jewish (The) theological semiuary of Ame- 
rica, 46, 290. 

Jewish Encyclopedia. Voir Encyclopedia. 

Jézabel (Sur le nom de), 30, 120; le nom 
•le J. sur un cippe de Tharros, 5, 177. 

Joab (Abraham) et les consultations de 
Joseph Alinosnino, 37, 286. 

Joab b. Benjamin, maître de Juda b. Isaac, 
3, 231 ; poète liturgique, 10, 125. 

Joab de Modène et Joseph Sark, 37, 306. 

Joachim (La durée du règne de), 28, 53. 

Joachim, personnage d'un roman pro- 
vençal, 1, 264. 

Joachim de Trinitate et la lecture du tétra- 
gramme, 3, 310. 

Joauila, femme du fermier d'impôts Salo- 
mon ihn Alhagal, 39, 315. 

Joaô Roiz, marrane brûlé en 1647, 49, 263. 

Joayah I». Samuel Joie), Juive de Mâcon 
(1310), 5, 106. 

Job. Voir Bible, à ce mot. 

Job (Le pilier de) à Astoret, 2, 327. 

Job (Le Testament de), niidrasch essénieu, 
35, 124. 

Joce et ses enfants, Juifs de Pontoise 
donnés par Philippe le Bel à son frère, 
2, 24 ; 49, 5; J. leuglais, Juif de Paris 
(1296), 1, 63, 64. 

Jocelot, Juif de Dijon 1306), 48, 219. 

Jocesinus de Tournus combat les troupes 
de s. Louis, 6, 228. 

Jocon, Juif de. Port-sur-Saône (xiv e s.), 7, 
27 ; 49, 8, 9. 

Jocon le Juif, mentionné pour usure (1300 , 
2, 28. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



197 



Jocon Hurtevin, Juif du Paris (1296), 1, 
63. 

Joël. Voir Bible, à ce mot. 

Joël Abraham, graveur à Hattstadt (1778), 
5, 94, n. 1. 

Joël (D.). Der Aberglaube und die 
Stellung des Judenthums zu demselben, 
2 1 42 

Joël M.). Der Couflict des Heidentbums 
mit dem Cbristenthum in seinen Folgen 
fur das Cbristenthum, 6, 132, 293. 

Joël Hallévi (Gloses de) sur BerakhoL dans 
le Se fer Rawiah, 7, 289. 

Joël Sirks (R.) ou Szerkes et la commu- 
nauté d'Amsterdam, 43, 275; écrit sur 
un Juif assassiné, 2, 143. 

Joesten. Zur Gesebicbte der Hexen und 
Juden in Bonn, 43, 292. 

Joetun et Judas, 2, 322. 

Johanan. Voir Yobanan. 

Johann Telemaco Estella, Jean Tileman, 
équivaut à Stella de Téry et Morimont, 
41, 160. Voir Stella. 

Johannes (Bertran), voir Alcaravi Bonas- 
truch et Benvenist Samuel; (Corro), 
voir Çaragoça Isaach ; (de Ouilles), 
voir Vives Astruch ; (de Fontcubcrta), 
voir Ferrei Juceff; (de Galbis), voir 
Gracia Lobell Boujuha ; (de Valencia), 
voir Salamo de Valencia ; (de Valle- 
sicca), voir Havent Risch Haym ; (Dez- 
val), voir Evangeua Juceff; (Ferrarius), 
voir A lf eu Abraam ; (Ferrer), voir 
Ravalla Astruch; (Giner), voir Gracia 
Bonjuha; (Gracia), voir Roven Mosse ; 
(lsarcb), voir Mahir Issaach Senton ; 
(Massana), voir Maçana Salamo ; (Roure), 
voir (des) Forn Samuel; (ses Escales), 
voir Gotfeu Vinant. 

Juhannitius, voir Houein b. Isaac. 

Johxson (G.-E.). The Book of Joshua, 25, 
130. 

Joiant, Joie, Joye, noms juifs, 5, 106; 15, 
297 ; Juif de Pontoise donné à Charles 
de Valois par Philippe le Bel, 42, 104 ; 
arbitre dans l'affaire des Juifs des deux 
frères (?) percepteurs de la taille des Juifs 
à Amiens et à Calais, 42, 105, 106. 

Jokcl, Juif de Paris, 49, 123. 

Jokhébed, fille de Raschi, 4, 218. 

Jona, gendre de Kadméneth, martyr de 
Troyes, 4, 13. 

Joua Colnn. Voir Colon. 

Jona, banquier à Pola, 2, 177. 

Jona de Giroue et Guillaume d'Auvergne, 
18, 250. 

Jona ibn Gannach. Voir Ihn Djauah. 

Jona (R.) et l'armée d'Ursicinus, 34, 198, 
n. 1, 206, n. 4. 

Jona (Rab). Voir Ibn Djauah. 



Jona Râpa, auteur d'un atlas des statues 
de la Vierge Marie, 48, 84. 

JONA (S.). Abraham-Joseph-Salomon Gra- 
ziani, 4, 113. 

Jona (S.). Catalog der hebriischen Hand- 
scbrifteu der Bibliotbek in Modeua, 6, 
296. 

Jonadith Franchetta, Juive brûlée à Mau- 
toue par l'Inquisition (1600), 25, 12S. 

Jouas. Voir Bible, à ce mot. 

Jouas b. Simon, établi à Haguenau en 
1626, 4, 101. 

Jouas (Emile). Chants hébraïques, 13, 
145. 

Jonathan, fils de Saûl, mis pour R. Na- 
than dans l'Agada, 28, 70. 

Jonathan b. David Hacohen de Luncl, 
partisan de Maïmonide, émigra en An- 
gleterre; ses relations avec Ri de Dam- 
pierre, 6, 178 ; reçut une lettre de Ra- 
bad, 7, 45. 

Jonathan b. Eléazar (Origine sacerdotale 
de), 44, 136; son explication du pluriel 
dans la création de l'homme et les 
Pseudo-Clémentines, 46, 98. 

Jonathan Gher, chrétien converti au ju- 
daïsme, 22, 119. 

Jonathan (Notes sur le Pseudo), 2, 149 ; 
J. et Bereschit Rabba, 2, 323; et les 
Chamites, 24, 88, 98 ; et le service du 
Temple, 31, 145; sur Genèse, m, 15, 
38, 19, 27 ; édition d'après un ms. de 
Londres, 46, 284. Voir Prophètes, au 
mot Bible. 

Jonathan (R.) (Opinion de) à propos du 
Messie, 1, 111 ; sa tbéorio sur la forma- 
tion des anges à rapprocher des Xoyot 
de Philon, 43, 141 ; réunion des noms 
de Rab et de J., 44, 54; J. et la vie 
d'outre-tombe, 26, 69 ; sa valeur comme 
juge, 39, 46. 

Joncs (tchonq), recueils de litanies judéo- 
turques, 32, 104. 

Joppe restituée aux Juifs sur l'ordre des 
Romains, 38, 166, 171 ; le père de 
Saadia y mourut, 48, 149, n. 3. 

Jokdan (S. -A.). Rabbi Yobanan bar Na- 
pacha, 32, 296. 

Jokga (N.). Notes et extraits pour servir 
à l'histoire des Croisades au iv* s. 
(2« série), 43,. 292. 

Jorge Mendez de Castro, brûlé avec sa 
femme dans un autodafé à Cordoue, 
43, 126. 

Jorrez (?) (Juif de) à Paris 1296), 1, 68. 

José. Voir Yosé. 

José b. Eliakim et la communauté des 
Watikin, 31, 185. 

José b. Joézer et la fin des escolof, 19, 
190, 193; son époque, 30, 185. 



198 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



José 1). José, porte, du v e ou du vr s. (paï- 
tan), 6, 70, ri. 2; son aboda avec com- 
mentaire d'Aboudraham, 43, 282. 

José b. R. Joab (Vente de la vigne de) à 
Dona Fronilde, 2, 136. 

José b. Menahem Gominero (xi e s.), 2, 
136. 

José (En) Mordecaï Salamies, Juif de Per- 
pignan (1413), 14, fil. 

José Rullan et l'histoire des Juifs des 
Baléares, 4, 32. 

Josel (R.) de Lokacze et Lipman Heller. 
21, 271. 

Joselmann de Rosbeim, 2, 271; 5, 93; sa 
biographie, 13, 62, 248; son journal 
autobiographique, 16, 85; J. et Pfef- 
ferkora, 2, 321 ; 19, 286; 22, 112; et 
Reucblin, 2, 321 : procès de J. contre la 
ville de Colmar, 19,282; J. et les Juifs de 
Francfort-s.-le-Mein, 22, 112 ; J. et Salo- 
nion Molkbo, 34, 126; J. et le magistrat 
de Strasbourg, A, II, 140 ; J., roman 
historique, 1, 127. Voir Feilchenfeld. 

Joselmann (Joseph), Hazzan à Mayence, 
arrière-petit-fils du précédent, 2, 277. 

Joseph (Les tribus issues du patriarche) et 
Josué, 27, 62 ; J. ancêtre des Samari- 
tains, 5, 185 ; J. dans les Psaumes, 21, 
185 ; la coupe de J. et l'hydromancie, 4, 
171 ; pierre du pectoral le représen- 
tant, 29, 88 ; le Midrasch et sa femme 
Asnath, 22, 87; l'histoire de J. serait 
l'Iliade des Hébreux, 4, 292 ; J. dans l'art 
funéraire chrétien, 14, 249 ; légende 
mahométane le concernant, 3, 136; sa- 
crifiées à son tombeau, 2, 327. Voir 
Durlacher, H. Winekler. 

Joseph, nom de Juifs de Paris, 49, 128. 

Joseph et Sepho (d'après le Yosippon), 
44, 3. 

Joseph et les Tobiades, 2, 146; 39, 162, 
172; « surveillant du Temple » sous 
Ptolémée IV, et Antiochus III, 40, 100. 

Joseph (La lettre de), beg des Khazares, à 
Hasdaï ibn Schaprout, 3, 143 ; 5, 204, 
213. 

Joseph, nom d'un enfant juif martyr, 
d'après certains manuscrits du vi e s., 
1, 132. 

Joseph, banquier de Pirano, associé de 
Moïse et de Jacob Sacerdote ; durée de 
sa banque, 2, 179-184. 

Joseph II (Edit de bannissement prononcé 
par) contre les Juifs d'Endingen, 7, 300 ; 
J. et les Juifs des Pays-Bas catholiques, 

8, 206; son projet d'édit contre les Juifs, 

9, 276; J. et l'émancipation des Juifs, 
27, 162; J. et les Juifs de Hongrie, 43, 
156 et 157; 48, 295; J. et les Juifs de 
Bohème, A, II, 97. 



Joseph Aben-Trevi, rabbin et médecin à 

Barcelone, 13, 239. 
Joseph al-Baçir (Sadducéisme et caraïsme 

d'après), philosophe caraïte (xi e s.), 14, 

303 ; 44, 170, 174. 
Joseph Barqui, délégué juif auprès de 

Philippe de Majorque, 4, 51. 
Joseph Baruch d'Urbiu, gendre de Matha- 

nael Trabotto, 35, 257. 
Joseph Bekhor-Schor (Biographie de), 3, 

5 ; J. est le même que Joseph d'Orléans, 

3, 6 ; 4, 220 ; J. mentionné par Azriel 

Trabotto, 4,214, 220; ses -loses, 42, 

56. Voir J. Neumann. 
Joseph b. Aarou à Pesaro, 10, 196. 
Joseph b. Abba Mari b. Joseph ibn Caspi. 

Voir Bonafoux de l'Àrgentière. 
Joseph b. Ascher de Chartres, beau-frère 

de Joseph b. INathan d'Etampes, 1, 238, 

240, 246 ; J. et la pendaison de Jésus, 

3, 30, 32. 

Joseph b. Baruch de Clisson, chef des 
pèlerins de 1211, 6, 178 ; 49, 42, 44. 

Joseph b. Calonymos (Identification de), 
13, 135; son commentaire sur trois 
livres bibliques, 12, 306. 

Joseph b. David, beau-frère de Joseph 
Haccohen, 16, 42, 43, 49. 

Joseph b. David de Grèce et le mot *l!l 
(Ezéchiel, vu, 7), 41, 54. 

Joseph b. Elie Hazzan. auteur du 'p.v 
tp-p, 1, 74. 

Joseph b. Gorion. Voir Yosippon. 

Joseph b. Hanau b. Nathan Ezobi de Per- 
pignan, poète (xin e s.), auteur du niJp 
t|OS, 1, 73; 11, 112; 16, 183. 

Joseph I). Hayyim, illustrateur de la Bible, 
22 292. 

Joseph b. Ibn Baroùn, 50, 196. 

Joseph b. Isaac, auteur d'une histoire des 
Mahométans et des Juifs, neveu de 
Simson de Sens, 6, 182; 7, 42. 

Joseph b. Jacob, fils de R. Tarn, 17, 67. 

Joseph h. Jacob "HjTi^ et le procès de 
Sanison b. Samuel, 43, 238. 

Joseph b. Joab Escapat (voir ce mot) 
vend une vigne à Doua Afronilde (1053), 

4, 226. 

Joseph b. Juda b. Isaac Zark, auteur 
d'une grammaire hébraïque et poète, 
23, 102; 26, 83 ; 49, 317 ; J. et Joab de 
Modène, 37, 306. 

Joseph b. Leb (Consultations de), 38, 
104. 

Joseph b. Matassiès, professeur de Talmud 
à Arles (14071, 41, 72. 

Joseph b. Matatia, lils du rabbin de Paris 
(xiv e s.), 39, 89 ; sa consultation sur un 
procès débattu à Ancône (1399), 43, 
282. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



l'jy 



Joseph I). Méir, rabbin de Saulieu, (>, 227. 

Joseph h. Menahem, Juif d'Espagne (1053), 
4, 227. 

Joseph h. Mesrhullam, grand-père d'Abba 
Mari, 4, 201. 

Joseph b. Miniomé, nom d'un des Sabo- 
raïm, 33, 6. 

Joseph b. Nathan 1). Mesrhullam d'Etam- 
pes, père de Nathan Officiai, fi, 173. 

Joseph b. Nathan d'Etampos. Voir Joseph 
b, Simon Kara. 

Joseph b. Nathan de Sens l'Official = Jo- 
seph le Zélateur (Vie de), ses ouvrages, 
ses relations, 1, 222; 3, 1 ; 4, 1 46, 147, 
321 ; 8, 32; 49, 40. 

Joseph b. Nathanaël Sarfati, protecteur 
dos proscrits juifs arrivant à Amster- 
dam, 37, 288 ; J. auteur de l'histoire de 
David Reûbeni à Rome, 29, 145. 

Joseph b. Pinhas Hallévi raconte la que- 
relle sur les études philosophiques 
xiv e s.), 29, 215. 

Joseph b. Salomon b. Juda, Gaon de l'aca- 
démie palestinienne, 48, 157, 165. 

Joseph b. Salomon de Carcassonne, au- 
teur d'un -piout relatif à Hanoucca 
(1050), 43, 217, note. 

Joseph b. Samuel Ezobi, 1, 73, 74, n. 1. 

Joseph b. Samuel Tob Elem dirige les 
Juifs de l'Anjou et du Limousin, 1, 237 ; 
29, 229; mentionné par Azriel Trabotto, 

4, 210, 217. 

Joseph b. Schela, chef de l'académie de 
Poumbadita (ix e s.), 44, 240. 

Joseph b. Semtob, auteur du Mare dérekk 
ledarsclianim, 2, 141 ; traducteur du 
Biltoul ikrè hanoçrim de Hasdai Cres- 
cas, 18, 226; 23, 101. 

Joseph b. Simon, disciple de Maimonide, 
ï, 193. 

Joseph b. Simon Kara cité dans Joseph le 
Zélateur, 1, 239; sa vie, 3, 30; J. et 
Nicolas de Lyre, 26, 180 ; ses gloses, 
42, 56 ; ses comparaisons de l'hébreu 
avec l'arabe, 47, 50, 200, n. 1 ; neveu 
de Menahem b. Helbo, 48, 280 ; étude 
sur J., 14, 124 ; son commentaire sur 
Jérémie, 3, 130 ; sur les petits prophè- 
tes, 47, 141 ; sur Samuel, 46, 312 ; J,et 
le pseudo-Raschi sur Berescldt Rabba 
46, 314; surEcha, 43, 293; J. et l'Ec- 
clésiaste, 14, 124. 

Joseph b. Si m son (Les leazim de) et ceux 
de Raschi, 42, 52. 

Joseph b. Simson, rabbin de Statthagen, 
22. 98. 

Joseph b. Taiihum (Lettre de) au fils de 
Maimonide, 28, 305. 

Joseph b. Yehiel, Juif de Colchester (1252), 

5, 2i7. 



Joseph b. Yehiel Cohen, massacre à Nu- 
remberg (1298), 4, 19. 

Joseph b. Yehoschayah, Juif de Colches- 
ter (1252), 5, 24<S. 

Joseph Caro. Voir Joseph Karo. 

Joseph Caruba, 10, 186, 

Joseph Cémah, mentionné par Daniel de 
Rarrios, 287. 

Joseph (D.). Stiftshiitte, Tempel ttnd Syna- 
gogenbauten aus aller Zeit, 45, 141. 

Joseph d'Arimathie et l'enterrement de 
Jésus, 46, 87 ; son tombeau à Jérusalem, 
3, 306. 

Joseph d'Arli, 10, 186, 195. 

Joseph de Babel, Tanna (fin du n e s.), J, 
195. 

Joseph de Caslar (Don), 38, 113. 

Joseph de Chinon cité dans le Minhat 
Yehouda, 49, 42. 

Joseph de. Clisson. Voir Joseph b. Raruch. 

Joseph de Foligno et le lé virât, 10, 196 ; 
J. et Menahem Azariadi Fano, 35,85; J.et 
Elie b. Menahem (Joan Paolo Eustachio), 
35, 29S. 

Joseph de Lattes, chez le pape Paul HT, 
32, 74. 

Joseph dcl Medigo (Influence de) sur Spi- 
noza, 49, 167. 

Joseph de Lunel, rabbin de. Marseille, 43, 
245. 

Joseph de Mussidan et le procès de Sam- 
son b. Samuel, 43, 238. 

Joseph de Pontailler écrit un ms. du Pen- 
tateuque, 8, 182, note. 

Joseph de Saint-Mihiel, Juif de Dijon, 48, 
226; 49, 11, 253. 

Joseph de Trani et les lectures sabbatiques!, 
(i, 123. 

Joseph de Trêves résidant à Dijon. Voir 
Joseph b. Matatia. 

Joseph de Zurich, Juif débarqué h Venise 
(1329), 21, 290. 

Joseph d'Orléans. Voir Joseph Bekhor- 
Schor. 

Joseph de *^b^ï5, 49, 41. Voir Joseph b. 
Méir. 

Joseph Faquin, Juif de Barcelone voulant 
s'établir à Majorque, 4,53. 

Joseph Haroeh (Abou-Yacoub) et Joseph 
ibn Çaddik, 46,3J8. 

Joseph Hacohen d'Avignon, auteur de 
YEinek Uabbakha, 4, 2 et n. 7, 90 ; tra- 
duction française de cet ouvrage, 9,134; 
biographie et œuvres. 16, 40 ; additions 
à son Histoire, 10, 248 ; J. et l'histoire 
de Hongrie, 2, 145 : J. et les martyrs 
d'Aucune, 11, 151 ; J. et Jacob Mantino, 
27, 213 ; J. et les Chroniqueurs juifs, 
16,28,211 ; 17, 74, 247; 47, 3ls. 

Joseph Hacuhen, Ab-Beth-Din, 48, 151. 



200 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Joseph Hanassi, grand-père d'Abba Mari, 
4, 196. Voir Joseph b. Mescbullam. 

Josepli Hayyim b. Aaron de Strasbourg 
corrige le Pentateuque de 1482, 3, 81, 92. 

Joseph Hazan b. Yéfet, messager de l'aca- 
démie palestinienne (xi e s.), 48, 154. 

Joseph ibn Al Faroudj al Qabri et les Ca- 
raïtes d'Espagne, 44, 164, n. 3. 

Joseph ibn Schraga et Ascher Lemlein, 9, 
152. 

Joseph la^bp, nom cité dans Candia, 3, 
304. . 

Joseph Juda d'Arli (Sienne, 1539), 10, 186, 
195. 

Joseph Karo et le Yerouschalmi, 43, 312 ; 
.1. et les rabbins d'Italie (xvi e s.), 10, 
189, 203 ; une élégie sur J., 9, 304 ; une 
lettre de J. aux Juifs de Carpcntras,18, 
133. 

Joseph l'Arménien. Voir Cartaphilus. 

Joseph le Jerusalmi, messager des com- 
munautés de Jérusalem (1473), 3, 304. 

Joseph le Sefardi (Lettre de) à R. Nissim 
de Kai rouan, 4, 155. 

Joseph Lévi Aschkenaz, premier rabbin de 
Metz, 7, 107; 22, 93. 

Joseph le Zélateur. Voir Joseph b. Nathan 
de Sens. 

Joseph (M.). Zur Sittenlehre des Judeu- 
thums, 45, 141 ; Judaism as creed and 
life, 48,293. 

Joseph "JN7373, auteur de prières recueil- 
lies dans Schibhé Elohim, 1. 130. 

Joseph Naci et la communauté de Saloni- 
que, 40, 217. 

Joseph ÏTTV1N3 (xvr* s.), 10,1N7. 

Joseph Officiai. Voir Joseph h. Nathan de 
Sens. 

Joseph Porat de Benedetto, disciple de 
Raschbam, 45, 212. 

Joseph (Rab) (Opinion de) sur l'arrivée du 
Messie, 1, 111 ; J. et l'ouvrage de Jésus 
b. Sirach, 35, 23. 

Joseph Tamari (Le procès de) contre Sa- 
muel de Venturozzo, 26, 90. 

Josépha de Torres, condamnée à la prison 
perpétuelle (1722), 43, 127. 

Josèphe (Flavius) (Ms. de Sir John Joaue 

avec ancienne traduction des œuvres de) 

1, 307; sou traducteur latin, 2, 316; 

édité par Niese, 13, 145; 18, 152; 2'.. 

299 ; sur le passage des Antiquités, XII, 

4, S 155, 39, 161 ; ses œuvres complètes 

traduites eu français (tome I Ant. jud , 

I-V), 41,285 ; (tome VII, I e ' fascicule, 

Gontre-Apion), 45, 141 ; (tome III, Ant., 

XI-XV), 50, 276 ; traduit en allemand, 

41, 285; 45, 142; la Guerre a été traduite 

en syriaque d'après le texte syro- 

chaldéen de l'auteur, 14, 126 ; J. et la 



Halacha, 14, 129; ses sources, 6, 129; 
ses sources dans Antiquités (XII, 5- 
XIII, 1), 32, 179 ; 34, 69 ; J. et les frag- 
ments d'Hécatée, Acf., 35, xliv ; J. et 
le second livre des Macchabées, 41, 166 ; 
son Contre-Apion, 38, 289 ; J. et les 
prosélytes judéo-romains, 8, 301 ; J. et le 
prosélytisme, 50, 2 ; J. et les Flavius, 
11, 172, n. 5; son prénom de Flavius 
devenu en hébreu « philosophe », 23, 
318 ; J. et la langue grecque, 14, 187; 
J. et les Essénieus, 14, 190 ; J. et Tacite, 
19, 63 ; identification de Saméas et 
Pollion dans J., 24, 71 ; J. et l'accusation 
de meurtre rituel, 25, 165 ; la descen- 
dance de Cham dans J., 24, 86; J. et le 
siège de Jérusalem par Pompée, 32, 
168 ; la géographie de la Palestine 
dans J., 26, 3; sa relation concernant 
Alexandre le Grand, 36, 1 ; J. et l'his- 
toire des Juifs d'Egypte, 40, 52 ; J. et 
la date de l'établissement des Juifs dans 
l'Egypte ptolémaïque, 45, 161 ; J. et 
l'histoire des Juifs avant le soulèvement 
des Macchabées, 40, 59 ; son récit de 
la rupture de Jean Hyrcan avec les 
Pharisiens et celui du Talmud concernant 
Alexandre Jaunée, 35, 219 ; J. et le 
principat d'Hyrcan, 3S, 162 ; J. et le dé- 
cret athénien en l'honneur d'Hyrcan 11,. 
39, 16; J. et le fondateur d'Antioche ; J.et 
la diaspora juive de Syrie, 45, 29 et 33 ; 
et les 800 talents des Juifs à Gos, 16, 205 ; 
J. et l'organisation du Temple, 31, 
144; J. et le sanctuaire considéré comme 
une réduction du monde, 21, 96. n. 1; 
J. et le fhciis judaicus, 34, 196, n. 2, 203 ; 
J. et les raisons de la guerre judéo-ro- 
maine, 30, 122; J. et la composition 
de l'ambassade à Caligula, 31,167, n. 2; 
J. sur Jésus, 35, 1 ; J. sur Jésus et le 
pasteur Antoine, 37, 177, note ; J. et 
Hanoucca. considérée comme fête des 
Lumières (<1>ù>tcc), 30,32, 36; J. et Plu- 
tarque dans la description de la fête de 
Soukkot, 37, 197 ; son assertion relative 
au pays d'origine d'Apion, 41, 188 ; J. et 
les Dosithéens équivalant aux Samari- 
tains, 42, 32, 33 et 36; J. et le sacrifice 
pascal, 45, 180; J. et l'enterrement des 
criminels, 46, 75, n. 1 ; J. et l'absence 
du nom de Dieu dans Esther, 47, 171; 
J. cité par Innocent III, 35, 247; la 
légende d'Onias dansJ., 49, 206; J. et 
l'exégèse du mot Schiloh, 49, 30N. Voir 
Dienstfertig, Mez, Niese, Olitzki, Schmidt. 

Joseps de Capi, Juif expulsé de St-Quentin 
(1245), 20, 26. 

Josianne la Juive, mentionnée pour usure 
(1300), 2, 28 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



201 



Josias et la rédaction du Deutéronouie, 5, 
149 ; sa réforme religieuse, 38,191. Voir 
Fries, 

Josiphon. Voir Yosippon. 

Jossc, Juif d'Arlay 1209), 49, 12. 

Josse de Salon, bailon île Marseille (1490), 
i6, 32. 

Josse du Caviar (Le contrat de mariage 
de), à Tarascon (1 U6), 39, 105. 

Jossé Latès, Juif courtier de Louis Doria, 
43, 294. 

Josses, Juif expulsé de St-Quentin [1245), 
20, 26. 

Josson, Juif de Paris (1290), 1,65; Juif de 
Trévoux (1428), 10, 35. 

Josson de Coulommiers et son (ils Crois- 
sant, Juifs dont l'immeuble fut vendu 
en 1313, 2,21, 09. 

Jossonet, Juif de Grane, 9, 244. 

Josué. Voir Bible, à ce mot. 

Josué considéré comme le propbète annoncé 
par Peut., xyiii, 15, 42, 39 ; J. dans les 
légendes musulmanes, 43, 284. 

Josué (Mort tragique de), fils de Josepb 
Haccoben, 10,42. 

Josué b. Hanania (Discussion de) avec 
Eliézer sur les conditions de l'avène- 
ment du Messie, 35, 282 ; J. et la recons- 
truction du Temple, 30, 204 ; J. etle jeune 
de Lydda, 30. 213 ; J. et la récitation du 
Schéma, 31, 184 et n. 1, 180, n. 4 ; J . et 
l'excommunication d'Akabia b. Mahala- 
lel, 41, 39, n. 1 ; J. et Eléazar de Modin 
dans la Mecbilta, 40, 279 ; J. à Antiocbe, 
45, 40 : J. et les Romains, 31, 140. n. 3; 
J. et Katia b. Scbalom, 50, 0. 

Josué b. Isaac Halévi, Juif de Tarragone 
(1284), 10, 109. 

Josué b. Isaïe Teomim, rabbin de Metz, 8, 
70 et n. 3. 

Josué b. Korha, fils d'Akiba, 3, 141 ; 
identifie Malachie et Ezra, 23, 194 ; la 
connaissance qu'a Dieu de L'avenir d'a- 
près J., les gnostiques et les Pseudo- 
Clémentines, 40, 97. 

Josué b. Lévi (Rôle de) dans l'Apoca- 
lypse de l'époque arabe, 1, 112 ; J. et le 
prophète Elie, 2, 291 ; J. sur la signifi- 
cation des lettres de l'alphabet hébreu, 
4, 207; le Maasé R. J. traduit en latin 
dans le traité contre les Juifs de Pierre 
le Vénérable. 18, 43 ; J. et le Messie, 28, 
289 ; J. sur la participation des femmes 
à la fête de Hanoucca, 31, 37, 119 : J. 
cité dans le Dérech Ere<\ 36, 218 ; J. à 
Césarée, 39, 40, n. 4; J. et le mot 
ttrHD du Yelamdénou, 40, 157 ; opi- 
nion de J. sur le « craignant-Dieu », 
50, 8. 

Josué b. Nehémia (Opinion de) sur le rôle 



du nombre trois dans la doctrine juive, 
38, 211. 

Josué I). Perabia (Fuite de) à Alexandrie, 
35, 215 et note. 

Josué b. Siméon Asira, nom de Jésus b. 
Sirach dans la traduction syriaque, 35, 
1!). 

Josué de Cavaillon fait partie du bureau 
de santé pendant la peste d'Avignon 
(1500), 34, 253. 

Josué le Stylite (Chronique de), éditée et 
traduite en anglais par \V. Wright, 0, 
137. 

Josué Lorqui. Voir Lorqui. 

Josué Scbealtiel, 10, 199. 

Josué Sègre et la statue de la Vierge de 
Loreto, 48, 91, n. 2. 

Josué Soncin et les 24 martyrs d'Ancône 
(1550), 10, 03, note, 64, n. 2, 05, n.13. 

Josuée la Juive, mentionnée pour usure 
(1300), 2, 28. 

Josus (O.-D.). Die Geheimnisse der Bibel 
entziffert als Grundlehren der selbst- 
losen Volkwirthschaft u. der friedli- 
chen Selbsthilfe, 1, 127. 

Joùcet de Pontoise, arbitre dans la con- 
testation, au sujet de la propriété de 
43 Juifs, entre Charles de Valois et Phi- 
lippe le Bel; son rôle financier, 2, 24; 
15, 239, 240 ; 49, 5. 

Joucctus de Frenello, Juif disputé par 
Philippe le Bel et son frère, 2, 25. 

Joucetus de Souvence, Juif disputé par 
Philippe le Bel et son frère, 2, 25. 

Jourdain (Etymologie du nom du), 43, 
193, n. 1 ; J. sur les listes égyptiennes, 
44, 44. 

Jourdain Bernard achète les biens des 
Juifs de l'isle Jourdain, 2, 58. 

Journal of the american Oriental society, 
34, 140 ; 38, 293. 

Journaux (les) du «Trésor de Philippe VI 
de Valois suivis de l'Ordinariura tlie- 
sauri de 1338-9, 43, 292. 

Joyachin (Date de la délivrance de), par 
Evil Merodacb, d'après le Midrasch, 46, 
86. Voir Rothstein. 

Joyon, Juif de Paris (1290), 1, 04. 

Jozefowigz (Pierre de). Les métamor- 
phoses du principe de la pensée, ou 
Essai d'une explication scientifique de 
la création ex nibilo, 1, 127. 

Juan 1 (Aragon) et les Juifs de Murviedo 
(1390), 14, 202:J.et les Juifs de Perpi- 
gnan, 15, 54; J.et le géographe Cresques 
le Juif, 25, 129. ' 

Juan II (Aragon) et les Juifs du Roussil- 
lon, 10, 187; sa seconde femme, 49, 
302. 

Juan I (Castille) (La commisération de) 



202 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



pour les fauteurs des troubles de 1391, 
4,39; J. et la Aljama de Barcelone, 28, 
113; sou avènement au trône, 38, 259. 

Juan H (Castille) et le règlement de Val- 
ladolid, 13, 189 ; J. et le ghetto de Ségo- 
vie, 14, 256 ; J. et l'affaire de meurtre à 
Erija et Pahna, 17, 87. 

Juan I (Portugal) et le chapeau des Juifs, 
0, 95. 

Juan II (Portugal), parent du roi Manuel, 
3, 287. 

Juan Agraz d'Alhacete et Antoine de Mon- 
toro, 43, 263. 

Juan Alfonso de Baena, poète à la Cour 
de Juan II (Castille), 43, 262. 

Juan Antoni d'Orsines, prince de Tarente, 
et les Juifs, 5, 44. 

Juan de Anchisas et la correspondance 
des Juifs d'Espagne et de Coustauti- 
nople. 19, 107. 

Juan de la Puerta Vizcains, auteur de La 
Sinagoga Balear (Histoire des Juifs de 
Majorque), 44. 299. 

Juan de Mena et Antoine de Montoro, 43, 
262. 

Juan do Tordesillas, évèque, reçoit la 
grande synagogue de Ségoxie, de Gata- 
lina, 39, 210. 

Juan de Vall fait un prêt à la commu- 
nauté de Barcelone, 4, 61. 

Juan de Valladolid et Antoine de Montoro, 
43, 263 et 264. 

Juan Félix Fernandez, brûlé pour crime 
de judaïsme (1723), 43, 127. 

Juan Fernandez Dias, brûlé pour crime de 
judaïsme (1723, : sa femme condamnée 
à la prison perpétuelle, puis brûlée en 
effigie (1724), 43, 127 et 128, 

Juan, (ils d'Alonso de Pasamontes, appelé 
le saint enfant de La Guardia, 15, 223. 

Juan Martine/ Guijarro. Voir Siliceo. 

Juan Nicolas Lopez de la Peùa, brûlé pour 
crime de judaïsme (4722), 43, 127. 

Jubilés (La supputation en) dans les livres 
talmudiques, 21, N2 ; la pratique du j. 
et le Talmud, 37, 34. 

Jubilés (Le livre des) et Pinhas b. 
Jaïr, 21,91 ; J.etle MidraschTadëché, 
14, 295; J., Philon et le Midraach 
Tmdsehé, 21, 80; 22, 1 ; J. et la célé- 
bration du sabbat par les anges, 26, 
131; J. et la descendance de Cham, 24. 
87, 98; J. et les Noachides, les Bené 
Elohim, 46, 91, 93; J. et Abraham as- 
trologue, 46, 94 ; J. et le sacrifice pas- 
cal, 45, 180 ; J. et la fête de Soukkot, 
37, 185, note, 192, 196 ; J. et la fête des 
Expiations, 37, 194, n. 1 ; J. et le ser- 
vice du Temple, 31, 145 ; J. et le cycle 
de huit ans, 19, 213 ; J. et l'année solaire 



ou lunaire, 50, 18, 20. Voir Charles, 
S. Singer. 

Jueeff Abarim (Récit du massacre do 1391, 
à Valence, par), 13, 243, 

Jueeff Abraain, Juif de Barcelone (13911, 
4, 59. 

Jueeff d'Elue, créancier d'eccléslastiquet* 
(xm e s.), 15, 31, note. 

Jueeff de Pontardia, Juif de Barcelone 
(1392), 4, 60. 

Jueeff Mosse, Juif de Barcelone (13X5), 
4, 62. 

Jueeff Struch Benett (Nom pris par) après 
le baptême, 3, 145. 

Juda dans la bénédiction de Jacob, 15, 
139; J. dans la bénédiction de Moïse, 
24,210,n. 5 et 213; pierre du pectoral 
le représentant, 29, 85; son nom sert à 
R. Méir pour décocher des traits au 
patriarche, 28, 63, 65; la tendance de 
l'histoire le concernant (Gen., xxxvm), 
39, 34. 

Juda (tribu et royaume) (Les tribus de) 
et de Dan mises en parallèle sous 
le rapport du Messie et de l'anti-Messie, 
38, 26, 27; J. et Israël, 38, 172; J. et 
le second Isaïe, 23, 1N6. 

Juda (Malaucène appelée ville de), 6. 
271. 

Juda (Macchabée). Voir Macchabée. 

Juda, peut-être nom hébreu de Philon, 
50, 27. 

Juda, Juif catalan du ix» s., 10, 248. 

Juda (al-Harizi). Voir Harizi. 

Juda, Juif de Màrini, 5, 105. 

Juda, rabbin de Volubilis, 44, 11, 22. 

Juda Don) eonnninero en 1379, à Va- 
lence, 2, 137. 

Juda Aben Abraham (Don) contre Fer* 
rand Martinez (1388), 38, 262. 

Juda Azahel del Bette, rabbin d'Urbino 
11652), 25, 206. 

Juda b. Aaron, massacre à Blois, 4, 12. 

Juda b. Aaron, Juif de Màcon (1304), 5, 
105. 

Juda b. Alan de Tibériade n'est pas l'au- 
teur du Mouschéamil, 30, 256. 

Juda b. Ascher (Le testament de), 13, 
138. 

Juda b. Attar, rabbin à Fez (xvui e s.), 14, 
115. n. 1. 

Juda b. Baba et la fin des escolof, 19, 
193 ; éloge de J. dans le Talmud, 36, 
199 : J. désigné comme hassid, 42, 223. 

Juda b. Barzilai commente le Se'fer Ve- 
ctra au xir s., 13, 137 ; 17, 274; son 
Séfer Ha-Ittim, 48, 279 ; 50, 266. 

Juda b. Betéra (?) (Opinion de) sur Aka- 
bia b. Mahalalel, 41, 33 et 36. 

Juda b. Galonymos de Spire, auteur d'un 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



203 



lexique talmudique, 38, 231 ; .1. et le 
commentateur Salomon (xir s.), 49, 
^:» t ; son commentaire de l'Ecclésiaste, 
50, 273. Voir Nacht. 

Juda J). David. Voir Bondavln (Bonjusas). 

Jinla I). David de Melun (Rôle de) dans la 
controverse de 12 îO; ses réponses aux 
3'i chefs d'accusation contre le Talnuid, 
1, 248 et 249. 

Juda b. Eléazar, auteur du Minhat Ye- 
houda, ses gloses et ses mites sur le 
Pentateuque, 42, 56, 89, n. 6; 47, 50; 
50, 45 et 51. 

Juda 1). Eliézer, porteur d'une lettre de 
Yohanan b. Matatia, 39, 87. 

Juda b. Ephraïm Haeoheu (Biographie du 
père de), 2, 14 4; J. et les relations 
entre la Hongrie et Mayence, 2, 143. 

Juda h. Guedidia dans le récit talmudique 
concernant Alexandre Jannée, 35, 218, 
221. 

Juda h. Haï, désigné par le terme de 
hassid, 42, 223 ; J. et le traité Kelim, 
32, 202; ses fonctions auprès de Siméon 
h. Gamaliel, 28, 64, n. 2 ; J. et les trois 
branches de la tradition juive, 38, 213; 
J. et Akabia b. Mahalalel, 41, 33, 36; 
ses discussions avec R. Néhémia, 35, 
233. 

Juda b. Isaac. Voir Juda Sir Léon de 
Paris. 

Juda b. Tsaac, scribe d'un Mischné Tora/i, 
3, 231. 

Juda b. Isaac, Juif de Golchester (1252), 
5, 248. 

Juda b. Isaac (Cardinal), traducteur 
d'Abu's-Salt, 7,309. 

Juda b. Joseph b. Abigdor, ami de Si- 
méon Motot, 27, 92. 

Juda b. Méir, massacré à Blois, 4, 12. 

Juda b. Méir Hacolien. Voir Léontin. 

Juda b. Moïse Cohen (Alfaquim), auteur 
des Tables Alphonsines, 17, 80. 

Juda b. Moïse Naqdan raconte l'histoire 
de la captivité des dix tribus, 6, 150. 

Juda b. Moïse Roniano, auteur d'un Com- 
mentaire sur le Mischné Tora, 3, 231 ; 
traducteur du De Cuusis, 5, 292. 

Juda b, Nathan et le commentaire de 
Raschi sur Mttkkoi, 46, 311. 

Juda b. Nissim b. Malka commenta en 
arabe le Séfer Yëcira, 25, 15 4. 

Juda b. Sabbataï b. Juda, copiste d'un 
Midrasch sur le Cantique (1147 . 35, 
230. 

Juda b. Sabbati, greflier de la commu- 
nauté de Rome (1554), 4, 91. u. 2. 

Juda b. Salomon Calatz commente Raschi 
sur le Pentateuque, 5, 47 ; son Messitth 
ilemim, 5, 50. 



Juda b. Salomon Hakoben, astronome et 
mathématicien de Tolède (1245), 14, 
290; 21), 123. 

Juda b. Salomon l'Espagnol. Voir Ha- 
rizi. 

Juda b. Salomon Natau, traducteur des 
Simplïcia d'Abus-Salt, 7, 309. 

Juda b. Samuel, massacré à Blois, 4, 
12. 

Juda b. Samuel de Spire. Voir Juda Has- 
sid. 

Juda b. Samuel Hallévi, 26, 142 ; son 
Diwan (éd. Brody), 32, 2*S; 43, 280; 15, 
134 ; 48, 279; 50, 266 ; poésies inédites 
de J., 27. 277; son Kozari en allemand, 
10,272 ; en latin, 20, 267 ; conférence 
sur J., AcL, 58, lxv ; son Kozari et A! 
Ghazàli, 47, 156; 49, 154; 50, 32; la 
date de la mort de J., 17, 85 ; sa morale, 
12, 125; sens que J. attache aux mots 
Devasck et Haggada, 23, 312; J. et le 
earaïsme, 43, 7 ; 44, 170; 45, 199; J. et 
Abr. Ibn Ezra, 5, 140; J. et Ibn Baroùn, 
41,235 ; 42, 100 ; 50, 192 ; J. et Tauhoum 
Yerouschalmi, 40, 133; J. et Messer 
David Léon, 24, 126; J. et Joseph ibn 
Çaddik, 46, 317. Voir Frankl-Grun, Jo- 
seph Jacobs, Sulzbach, Julien Weill. 

Juda b. Saiil, rabbin à Kairouan, 50,117, 
158. 

Juda b. Tabbaï (Maximes de), dans Aboth, 
19, 200 ; son exil à Alexandrie, 35, 215, 
note. 

Juda b. Yosia, exilarque d'Egypte, 48, 
164. 

Juda b. Zacharie (Le nom de) sur une ins- 
cription à Lozère, 49, 306. 

Juda Coro, délégué à Constantinople par 
les Juifs de Salonique, 40, 217. 

Juda Cot (le Catalan), féal de Charles le 
Chauve, 10, 218. 

Juda Cresqucs (Jaime Ribes) acquiert un 
livre de la bibliothèque de Léon Mos- 
coni, 42, 278. 

Juda de Lunel, poète, 4, 194, n. 3. 

Juda (Léon de Modène (Autobiographie 
de), 5, 119 ; sa vie, 22, 82 ; inscriptions 
tumulaircs composées par J., 2, 308 ; J., 
maître de Plautavit, 11, 115 : livre de J. 
contre le jeu de cartel, 45, 316 ; rensei- 
gnements de Guilio Morosini sur J., 47, 
146 ; J. étudie avec soin les œuvres po- 
lémiques christiano-juives, 40, 200 ; tra- 
duction de son Kol-Sachal, 45, 153 ; son 
commentaire sur le Pentateuque, 22, 

82. Voir rmN rmrr. 

Juda de Sens, cité à côté de Raschi, 6, 

174. 
Juda de Set -Mois i Généalogie de), 16, 

281. 



204 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Juda, frère d'Isaac de Trêves, massacré à 

Blois, 4, 12. 
Jmta Guedalia (L'imprimerie de) à Salo- 

Qique, 40, 229. 
Juda ha Cohen ibn Soussan, maître de 

Maïmonide, 4, 180 et n. 1. 
Juda Hadassi et le jour de la Pentecôte, 

22, 5. 
Juda Hanassi (Origine davidique de), 28, 
71 ; 31, 208 ; durée de sa vie, 44, 45 ; 
son inhumation, 46, 79 ; J. et Antonin, 
3, 132; 23, 199; J. et l'empereur Sévère, 
11, 277; J. et la ville de Palmyre, 46, 
227 ; paroles de R. Méïr sur ce patriar- 
che, 31, 205 ; le nom de son ouvrage, 
38, 216; la rédaction de la Mischna, 3, 
206 ; rapports de J. avec la Mischna de 
Kélim, 32, 216 ; J. et les langues parlées 
en Palestine, 2, 129 ; J. et l'introduction 
de l'araméen à l'école, 11, 296 ; J. et les 
relations entre Juifs et Samaritains, 43, 
60 ; la récitation du Schéma sous J., 31, 
186 ; J. révèle les calculs pour le règle- 
ment du Calendrier, 48, 168 et n. 2 ; J. 
considéré comme juge, 39, 44 ; J. en dés- 
accord avec Pinhas b. Jaïr, 21, 92; J. 
donne 1' « autorisation » à liai», 46, 197. 
Juda II, fin de la période tannaïtique, 44, 
150 ; le retour de Rai) en Babylonie eut 
lieu sous J., 44, 48, fil, 52, 55; J. et 
l'aurum coçonarium, 34,197 et n. 3; son 
pouvoir judiciaire, 39, 47. 
Juda III (Patriarcat de), 39, 50. 
Juda ha Parsi soutient que les Israélites 
ont de tout temps compté par années 
solaires, 50, 19. 
Juda Hassid (Le mysticisme juif dans les 
écrits de) est expliqué par la supersti- 
tion chrétienne de l'époque ; il est l'au- 
teur primitif du Se fer Hahassidim, 2, 
159, 160; 3,232; son commentaire de 
l'aphorisme « Ne fais pas à autrui » 
44, 294, n. 3 ; J. commente la Bible, le 
Talmud et les prières, 7, 63. 
Juda le Galiléen vit à l'époque de Dosithée, 

42, 36. 
Juda le prosélyte rapporte une légende du 

sommeil d'Onias, 49, 206. 
Juda Moscato, 10, 187 ; J. critique le Meor 
Encujim, 33, 78 ; biographie de J., 41, 
278. 
Juda Mosconi d'Ocrida et Al-Batlayûsi, 1, 

316. Voir Léon Mosconi. 
Juda Pamsch rachète les Juifs de Colmar, 

13, 63. 
Juda (Rab), maître de Rabbi Zeïra, 38,48; 
J. communique à R. Yohanan les opi- 
nions de Eifa et d'Ahimi, 39, 192. 
JudaSarfati (Aragon, xvi° s.), 10, 187. 
Juda Siciliano, liturgiste, 9, 448; 



Juda Sir Léon de Paris (Tosaphot de), 6, 
168 ; 7, 49 ; 45, 208, n. 2 ; J. cité dans les 
Dinim de R. Péreç, 45, 212 ; J. en Angle- 
terre, 18, 261 ; J., maître de Yehiel de 
Paris, 1, 248, n. 1; auteur du Sépher- 
Hahassidim (?), 3, 232; c'est peut-être 
J. qui défendait la lecture des récits de 
guerre le samedi, 5, 146, n. 3. 
Judaei (Article) de Th. Reinach dans le 

Dictionnaire des Antiquités, 39, 147. 
Judaï Gaon (CEuvres de), 13, 133 ; il est 
l'auteur de plusieurs passages du Tal- 
mud, 36, 235, n. 4 ; des Halachot. Gue- 
dolot, 4, 210, 215 ; des Halachot Que- 
çoubot, 5, 211 ; J. eut pour disciple 
Anan, 44, 167; 45, 54, 67. 
Judaïques (Les rues) de Bordeaux, 11, 

81. 
Judaïsant (Un chanoine) brûlé à Cordoue, 

10, 287. 
Judaïsme dans l'antiquité païenne, 8, 2 ; 
diffusion du j. dans le monde poly- 
théiste, A, I, •'!(') : j. nationaliste et uui- 
versaliste dans la Diaspora, 29, 183, 
187; lej. et l'idée religieuse, 2, 164 ; le 
j. et le miracle. 2, 166 ; le j.,la science et 
le progrès, 2, 167; lej. etles superstitions, 
2, 142 : établissements de bienfaisance 
dans lej. (2 e temple), 47,137; notes sur 
les jeûnes dans lej., 47, 161 ; j. pendant 
la Terreur, 47, 28 i ; j. moderne, 4, 291 ; 
ses ennemis se convertissent d'après la 
légende, 5, 181 : comparaison du j. avec 
les autres religions, 14, 131 ; j. et man- 
daïsme, 22, 301: j. et christianisme, 3, 
320; 7, 291; A, III, 74; j. origine du 
christiahisme, 18, 151 ; le j. et le 
sermon sur la montagne, 5, 130 ; le 
j. et l'Epi tre aux Hébreux : j. témoi- 
gnage du christianisme, 5, 21 ; j. et 
Melchisédec, 5, 1 ; le moyen âge excité 
contre le j. par l'art, 47, 187 ; opinions 
d'Innocent III sur le j., 35, 249; j. et 
Guillaume d'Auvergne, 18, 244 ; et 
Mahomet, 2, 146; 7, 188; j. et isla- 
misme, 43, 5 et 6; 47, 137; sur quels 
points Meswi al Okbari s'est écarté du 
j. 34, 163; conversion au j. du pasteur 
Nicolas Antoine (1632 ,36, 161 ; 37, 161 ; 
j. et Spinoza, 49, 161; un texte de Mon- 
tesquieu sur le j., 49, 151 ; le j. et le 
parlement des religions, 28, 311. Voir 
Astruc, Back, Eschelbacher, Fromer, 
Gradis, Gudemann, Mariano, Scherdlin, 
Toy. 
Judau (R.) (Opinion de) sur les forteresses 

de Jérusalem, 36, 201. 
Judan b. Tarfon (Inscription de), 10, 260. 
Judas Iscariote (Histoire de), au xvi° s., 
8, 289 ; histoire de la représentation de 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



205 



J. au moyen âge, 7, 307 ; J. s'élève au 
ciel au moyen du nom ineffable, 2, 301 ; 
J. et le bûcher de Jœtun, 2, 322. Voir 
Butiner, Clara, Porte. 
Judée (Les prêtres en , 31, 151 ; la langue 
grecque et l'alexandrinisme en J., 14, 
187 ; notes épigraphiques touchant quel- 
(|ues points de l'histoire des Juifs sous 
l'empire romain, 1, 32 ; Pline L'Ancien 
en Judée, 10, 2;:2 ; inscriptions relatives 
à la guerre de J., 17, 299; un milliaire 
inédit de J , 18, 95 ; les impôts et droits 
de douane sous les Romains en J., 34, 
192; la J. et les Juifs dans l'Histoire 
romaine de Mommsen, 11, 288; Juifs de 
J. au xvi e s., 27, 12N ; la domination ro- 
maine en J., A, I, 46. Voir Palestine. 
Jùdchen dans la légende allemande, 2, 

322. 
Judeliue, enfant massacré à Nuremberg 

1298), 4, 23. 
Judenberg de Saverne, 0, 233. 
Judenhus, synagogue de Haguenau, 2, 82. 
Judenhute (Monnaies appelées), 25, 231. 
Judensand de Mayence, 6, 233. 
Judéo-allemand (Le) et l'argot des voleurs 

(xviii» s.), A, I, 129, n. 4. 
Judéo-arabes (Mélanges), 43, 1 ; 44, 63 ; 
45, 1 ; 47, 41, 179 V 49, 219 ; 50, 32, 182; 
chrestomathie j., 25, 151 ; Philou dans 
la littérature j., 50, 10. 
Judéo-babylonien (Sur la conjugaison du 

verbe en), 1, 212. 
Judéo-chaldéen (Vase\ 4, 165. 
Judéo-chrétiens et Juifs, 1, 203 ; leur ser- 
ment à Tolède (637), 2, 137; les j. et la 
récitation du Décalogue dans la prière 
journalière, 46, 214. 
Judéo-espagnols (Journaux), 2, 323; pièces 

en j., 10,243. 
Judéo-musulmans (Secte de) descendants 

de partisans de S. Cevi, 35, 264. 
Judéo-persan (Piout) de Moselle b. Ishak, 
i:î, 101; quatre poésies en j. sur les 
persécutions des Juifs d'Ispahan, 44-, 87 ; 
élégie d'un poète j. contemporain de la 
persécution de Schah-Ahbas II, 48, 91. 
Juderia de Barcelone, 28, 112; j. de Sara- 

gosse, 28, 115. 
Judio (El) errant de Illescas, 10, 2N7. 
Judith (Sur le livre de), 12, 128 ; 28, 35; 
J. et les jeûnes, 47, 163; J. etHanoucca, 
30, 38, 222. Voir Cassel, Raboisson, 
Si holz, Winckler. 
Judith, Juive de Reggio, 3, 107. 
Judith Montefiore Collège Ramsgate Re- 
port, 26, 287. V. M. Gaster. 
Juerie. V. Juiverie. 

Juete, Juive expulsée de Saint-Quentin 
,1245. 20,26. 



Juez Mayor. Voir Juzgador. 
Juges. Voir Bible à ce mot. 
Juges (Les) juifs en Palestine de l'an 70 à 

l'an 500, 39, 39. 
Juif-errant (Légende du), 8, 306 ; 27,284; 

ses sources, 10, 267. 
Juives célèbres d'Italie, 2, 330. 
Juiverie de Paris (1296), 1, 62 ; 27, 2$ ; 
de Metz, 1, 84; du Comtat Venaissin 
(Avignon, Carpentras, Cavaiilon ; leur 
organisation et leurs fonctionnaires, 1, 
262-282 ; grandes j. sur la rive gauche 
de l'Aude, 2, 20; j. de Majorque, 4,35- 
40 ; de Malaucène, 6, 270; belge, 7, 118; 
de Corfou, 23, 71 ; de Bretagne, 33, 105; 
de Marseille, 46, 3, 28, 30. Voir carrière, 
ghetto. 
Jules II, cité par David de Pomis dans 
son De medico hebrœo, 1, 149 ; J. et 
les Juifs du Comtat, 6, 9 ; J. et les 
Juifs d'Avignon et de Carpentras, 7, 
234; 12, 62. 
Jules III (Lettres de) concernant les Juifs 
d'Ancône, 5,225; J. et les autodafés de 
la littérature juive, 30, 258 et 260. 
Jules l'Africain confirme les indications 
de Néhémie sur la colonie qui vint en 
Palestine au temps d'Ezra, 2, 323. 
Julianus équivaut à Simon, 18, 300. 
Julianus s'emploie à la reconstruction du 
Temple sous Adrien, 16, 162. Voir Pap- 
pos. 
Julianus (Antonius), informateur probable 
de Tacite sur le conseil de guerre tenu 
devant Jérusalem, 19, 69. 
Julich (Massacres à), 4, 14. 
Julien (L'empereur) et le miracle des 
croix, 20, 24 ; J. et les impôts des Juifs, 
34, 198 ; roman syriaque sur J., 2, 
311. 

Julien de Tolède rapporte inexactement les 
indications du Talmud touchant les 
temps messianiques, 5, 206. 

Jullos. Voir Hillel. 

Julius, rabbin italien (790), 9, 130. 

Julius-Ahgar. Voir Abgar. 

Juuus (C). DiegriechisclienDanielzusâtze 
und ihre kanonische Geltung, 43, 292. 

Jungholz (Mémorial de), 40, 234 ; cime- 
tière juif de J., A, l, 160 ; 50, 274. 

Juxowit.sch (J.). Die karâischen Fest und 
Fasttagc von Samuel b. Moses Hamaa- 
rahi. 50, 276. 

Jupiter héliopolitain, 43, 184, n. 3. 

Jurer (Histoire d'un homme qui ne voulait 
pas), 11, 228. 

Ju>és-gardes (L'inspection des) et les mar- 
chandises des Juifsen Languedoc ,1732), 
34, 285 ; 36, 80, n. 2. 

Jurie, 1, 61, n. 4. Voir Juiverie. 



206 



INDEX ALPHABETIQUE 



Jurisconsultes (Les) d'Avignon et les Juifs, 

6, 10. 

Jusce b. Jacob, Juif de Bullène, 19, 266. 
Jus primae noctis dans l'antiquité juive, 

7, 156 ; le j. et Hanoucca, 30, 219 ; 32, 
39 ; 39, 56, n. 4. 

Jusse b. Durand de Luncl, Juif de Mont- 
pellier (1293), 22, 266. 

Jusse (Vente du verger de Maître), méde- 
cin à Béziers, 2, 19, 38. 

Jussey (Juifs de), 7, 4, note, 19. 

Jussif (Suffixes pronominaux du), 46,181. 

Justice (Organisation de la) en Palestine 
de 70 à 500, 39, 39 ; laj. de Dieu selon 
les Psaumes, 21, 161. 

Justin (L'historien latin) et les Juifs, 11, 
40. 

Justin (Persécutions des chrétiens du 
Nedjrân, sous l'empereur), 18, 18, 21. 

Justin Martyr et les J., 2, 322; sources 
du dialogue de J. contre Tryphon, 6, 
292 ; 50, 269. 

Justin (Le père) et les Juifs, 50, 93. 

Justiniani, auteur du Psalterium, 3, 78. 

Justinien (La novelle 146 de), 5, 201; J. 
et les Juifs, 6, 10, n.3 ; les massacres de 
chrétiens sous J., 5, 202 ; J. et les mar- 
tyrs du Nedjrân, 18, 28, 38 ; il consi- 
dère les Juifs comme hérétiques, 44, 2<>. 

Justof Missin, Juif de Candie (13N9), 20, 
2(11. 

Justot, Juif de Dijon (1306), 48, 219. 

Justus (Le nom) chez les Juifs, 19, 80. 

Justus (Accusations du D r ), alias A. Brie- 
niann, contre les Juifs (1883), 10, 316 ; 
25, 167. 

Justus b. Pistos de Tihériade et Jésus, 35, 
6 ; J. et Tacite, 19, 61. 

Jui/sés (E.). Tablas de reduccion del com- 
puto hebraico al cristiano y vice versa 
preceditas de una explication en castel- 
lano y en latin compuestas por proce- 
dimientos completaniente nuevos, 48, 
293; 49, 317. 

Juvénal et les Juifs, 11, 184 : 30, 174 ; les 
« metuentes » dans J., 11, 313 ; 50, 1. 

Juvete, Juive de Paris, 38, 247. 

Juzeges ou Juhegues (Sur le mot), 15, 20. 

Juzgador (Fonctions de), 13, 205. 



K 



Ra'b h. Çouriyyah (Le serment de a Ma- 
homet, 45, 2. 
Kabbon (Emplacement de), 34,58. 
Kabès 'Les Juifs de), 50, 164, 167. 
lvabesi (Le surnom de), 5,216. 



Kakiscii (Richard). Das vierte Buch Egra 
auf seine Quellen uutersucht, 20, 154. 

Kachan (Persécutions à) au xvne s.. 44, 
N7. 

Kadesch, Kedeschàh (Explication de), 2, 
126. 

Kadès, Kadesch (Les deux ), 26, 6; lieu 
des guerres des Khètos et des Egyptiens, 
2, 9; emplacement de K., 35, 191. 

kadesch Barne'a (Identification de), 2, 
154; 35, 191. 

Kadisch (Les différent») et leur histoire, 
2, 326; l'ancienneté du K., 13, 315; R. 
Akiba et le K; 41, 165; commentaire 
anonyme du K.,'t5,134. Voir Schechter, 
tt^p et P13N *p70. 

Kadmeneth semble être un nom de femme, 
2, 239. 

Kaiian (J.). Ueber die verbal nominale 
Dnppelnaturderhcbrâischen Participien 
u. Infinitive und ihre darauf heruhende 
verschiedene Konstruction, 23, 152. 

ivahana (Vesdegerd I et la lille de Kab), 
19, 47. 

Kaiile (P.). Textkritische u. lexikalische 
Bemerkungen zum Saniaritanisi htm 
Pentateuchtargum. 38,293; Der masso- 
retische Text des alten Testaments nach 
der Ueberlieferung der babylon. Juden, 



46, 290. 



KAHN (Léon). Histoire des écoles consis- 
toriales de Paris, A, III, 163 ; les Juifs 
de Paris (1755 a 1759), 49, 121. 

Kahn (Léon). Histoire de la communauté 
israélite de Paris, 11, 285 ; 14, 126 ; le 
Comité de Bienfaisance, etc.. 13, 145: 
les Juifs à Paris depuis le vi e s., 18, 
154; les Juifs de Paris sous Louis XV, 
24, 300 ; Goudchau et la duchesse d'Or- 
léans, la femme de Chabot, 26, 286 : 
les Juifs à Paris au xviii s., 30, 130 : 
Jacob Pereyra, 34, 134; les Juifs de 
Paris pendant la Révolution, 3S, 293. 

KAHN (Salomon). Documents inédits sur 
les Juifs de Montpellier, 19, 259 ; 22, 
264 ; 23, 265; 28, 118; 33, 283: Tbomas 
Platter et les Juifs d'Avignon, 25, NI : 
les Juifs de Tarascon au moyen âge, 39, 
95. 261. 

Kahn (Salomon). Les écoles juives et la 
faculté de Montpellier, 21, 309: Notice 
sur les Israélites de Nîmes, 43, 292. 

KAHN Zadoc). Etude sur le livre de Joseph 
le Zélateur, 1, 222; 3, 1 ; allocution pro- 
noncée le 26 novembre 1881, A, II, 9; 
le 30 novembre 1882, À, II, 37 ; le 
I e ' décembre ISS3, A, III. 8; le 13 avril 
1883, A, III, 99; le 1 er mars 1886, Act., 
xlix; le 11 décembre 1886, AcL, cxxxvi; 
le 29 janvier 1887, 4ct. t t;xu : le 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



207 



26 mars 1887, Act., CLXIV ; le 30 avril 
1887, Ad., clxxxi ; le :!! janvier 1888, 
Act., ccxxxv ; Isidore Loeb, 24, 161 ; 
discours sur la tombe de J. Dereabourg, 

30, I ; allocution prononcée le 10 i'év. 
1002, Act., 44, î ; discours au 25« aniii- 
versairede la Société des Etudes juives, 
Je/., 50, lix. 

K.vu.N" (Zadnc). Oraison funèbre d'Adolphe 
Grémieux, 1,125; Sermons et allocutions, 
13, 151 ; Die Solaverei nacb Bibel u.Tal- 
mud, 18, 154; Souvenirs et Regrets, 
(oraisons funèbres], 8€, 301. 

Kahva et la communauté de Salouique, 
40, 210. 

Kdi Fang-fou (Juifs de], 41, 293 ; synago- 
gue de K. (1704), 35, 110 ; ras. du Pen- 
tateuquc de K., 1,130; 41, 301. Voir le 
P. J. Tubar. 

Kuirouan (Lettre des habitants de) au 
Gaon Gémah, 2, 318 ; la lettre d'Eldad 
et cette lettre, 25, 32 ; consultations de 
Seberira et de Haï envoyées dans cette 
ville, 48, 1G2, n. 2 ; K. et les académies 
babyloniennes, 50, 147, 155, 168 ; Na- 
boum b. Yosef à K., 50, 182. 

Kaiserin, massacrée à Nuremberg (1208), 
4,20. 

Kaisersberg (Persécutions à) (1338,1340), 
4, 25, 27. 

Kaiserslautern (Persécutions à) (1349), 8, 
134. 

Kalat Bayras et la Meyuillat Antiochos, 
45, 173; 46, 318. 

Kal*at Sim*ân (Ruines de), 4, 158. 

Kalifa b. Malka , rabbin du Maroc 
(xvm e s.), 14, 114. 

Kalila et Dimnâ (Le nom du livre de) 
dans le Talmud, 11, 195 ; K. et R. Haï, 
3, 117. Voir J. Derenbourg. 

Kalir (Eléazar b.) le Païtan (Biographie 
de), 12, 298 ; son époque et sa patrie, 
1, 139; 7, 199; Quinot de K., 3, 226; 
un ebant nuptial de K. (?), 26, 283; K. 
cité par J. Kara, 3, 130. 

Kalisch (Massacres à) (1360), 3, 233. 

Kalkofk (G.). Zur Quellenkritik des Ricb- 
terbuches, 27, 280. 

Kalla (Le traité de), 36, 28, 33. 

Kalla (Les jours de) et les Riylè, 33, 170, 
176, 183, 1X5. 

Kallner (A.). Mischnah- Commentai 1 des 
Maimonides zum TraktatTaanitb I-II im 
Urtext mit hebrâischer Uebersetzung 
des El-Fauwal, 45, 142. 

Kalmer, Juif condamné sous la Terreur, 
20, 158. 

Kamenker (Méir), missionnaire des Sab- 
batarieus, 12, 283. 

Kambi. Voir Kimbi. 



KAMINKA (A.). L'inscription u° 206 de 
Narbonne, 35, 293 ; quel est le Psaume 
de la dédicace du Temple, 43, 269. 

Kaminka (Armand). Studien zur Gescbiebte 
Galiliias, 20, 154. 

Kamm (Massacres à) 1338), 4, 26. 

Kammermann (Hayyim). n^ttl btf"ltfJ 'o 
Grammaire hébraïque eu judéo-espa- 
gnol, 23, 152. 

Kampf.meyer (G.). Alte Namen im heuti- 
geu Paliistiua u. Syrien, 26, 143. 

Kampii.misen (A.). Die Cbronologie der be- 
braisebeu Koniure, 7, 300 ; Das Buch 
Daniel und die neuere Geschichtsfor- 
schung, 25, 130 ; Das Verhâltniss des 
Menscbenopfers zur israelit. Religion, 34, 
140. 

Kanaan. Voir Gbauaan. 

Kanaani, habitants de vallée = goi, 2, 9. 

Kanizal (Jacob), commentateur de Raschi, 
21, 246. 

Kapff (L.-H.). Hebrâisches Vocabularium, 
4, 150. 

Kappara, nom donné à ses Sermons par 
Azubi, 11, 108, n. 3. 

Kaprik (Isaïe), Juif de Prague (1622), 29, 
140. 

Kara (Le nom de) signifie lecteur de la 
Bible, 48, 281. 

Kara (Joseph ben Siméon). Voir Joseph K. 

Karasubazav, colonie principale des Juifs 
Krimtcbakes, 2, 308, 309. 

Karleback (Elie), Juif de Paris (1756), 49, 
134. 

Karo. Voir Joseph K. 

Karpeles (Elias). Sabbath-Reden fur die 
israelit. Jugend, 14, 126. 

Karpeles (Gustav). Geschichte der jiidi- 
seben Literatur, 12, 126; Die Frauen in 
der judischenLiteratur, 20, 154; Jewish 
literature and other essays, 30, 136 ; A 
sketch of jewish history, 36, 129; Heiu- 
rieh Heine's Stammbaum vaterlicber- 
scits, 43, 203 ; Litte ou Liwa de Ratis- 
bonne, 47, 143. 

Karppe (S.). La Bible. Pages choisies, 32, 
296 ; étude sur les origines et la nature 
du Zobar, précédée d'une étude sur 
l'histoire de la Cabbale, 43, 292. 

Kasès (Hanania) réfute l'opinion de Ras- 
cbi sur la Guezèra schava, 36, 155. 

Kasser b. Aarou, Saadia et David b. 
Zaccaï, 49, 300. 

Kasterex (R.-P. Van). Le canon juif vers 
le commencement de notre ère, 34, 
145. 

Katz Albert). Die Juden im Kaukasus, 
30, 136. 

Katz Leopold). Ptlicbteu des Bar-Mizwa, 
46, 290. 



208 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Katzenellenbogen, famille de rabbins à 
Haguenau, 10, 229. 

Katzenellenbogen (Hirsch), rabbin à Wint- 
zenheim, 41,125; son panégyrique de 
Séligman Ris et de Wolf Reicbsbofen, 
46, 272. 

Katzenellenbogen (J.-L.), librairie hé- 
braïque à Vilna, 40, 273. 

Katzenellenbogen (Méir b. Isaac), prési- 
dent du Synode de Ferrare (1554), 10, 
187, 188 ; 20, 37; question posée à K. 
sur les enfants de Szercnosès; 2, 
1 13 ; K. et le différend entre Josef 
Haccohen et sa sœur, 16, 50; réfuté 
par Abraham b. Isaac de Pise, 32, 

,1 Q 1 
lûO. 

Katzenellenbogen (Samuel-Juda b. Méïr) 
contre le Meor Enayim, 33, 78 ; sur ce 
rabbin, 10, 184, 195, 202. 

Kaufmann (Sur le nom de), 35, 303. 

Kaufmann (David) (Biographie de), 41, 1. 

KAUFMANN (David). Délivrance des Juifs 
de Home en 1555, 4, 88; liste de rab- 
bins dressée par Azriel Trabotto, 4, 
208 ; la discussion sur les phylactères, 
5, 273 ; le neveu de Maïniouidc, 7, 152; 
le prétendu commentaire d'isaac Israéli 
sur le livre Yecira, 8, 126; les cercles 
intellectuels de Batalyousi, 8, 131 ; Sa- 
muel ibn Abbas dans Abraham ibn 
Daud, 10, 251 ; Pline l'Ancien en Judée, 

10, 252 ; les martyrs d'Ancône, 11, 
149: 31, 222; la synagogue de Cordoue, 

11, 157; études d'archéologie juive (la 
synagogue de Hammam-Lif), 13, 45 ; 
une liste d'anciens livres hébreux, 13, 
300; sens et origine des symboles tu- 
mulaires de l' Ancien-Testament dans 
l'art chrétien primitif, 14, 33 et 217 ; 
le sceau d'Abraham bar Saadia et le 
sceau BJÎ-ftïiaN'V 15, 122 ; les marra- 
nes de Pesaro, 16, 61 ; deux nouvelles 
lettres des marranes de Pesaro aux 
Levantins touchant l'interruption des 
affaires avec Aucône, 31, 231; une anec- 
dote sur Pharaon et Aman chez les 
Arabes, 16, 144; les lettres L, M, N, 
dans l'alphabet, 16, 146; une inscrip- 
tion de Riva, 16, 269; 31, 292; la 
pierre tumulaire de Meschoullam Kocer 
à Riva, 33, 311 ; la famille Cousseri à 
Riva, 35, 111, 302 ; les signes mnémoni- 
ques des lettres radicales et serviles, 16, 
286; la mode du Talet, 17, 159 ; David 
Alroy et les chroniqueurs juifs, 17,304; 
l'élégie composée sur Menahem Vardi- 
mas, 17, 301; une citation de Salomon 
ibn Gabirol dans Joseph Kimhi, 17, 
306 ; les Juifs et la Bible de l'abbé 
Etienne de Citeaux, 18, 131 ; une lettre 



de Joseph Caro adressée aux Juifs de 
Garpentras, 18, 133; trois docteurs de 
Padoue, Tobias Moschides, Gabriel Se- 
lig b. Mosé, Isak Wallich, 18, 293 ; 
extraits de l'ancien livre de la commu- 
nauté de Metz, 19, 115; un portrait de 
Faradj, le traducteur, 19, 152; nou- 
velles remarques surl'inscriptiond'Auch, 
20, 29 ; contributions à l'histoire des 
Juifs en Italie (1° les ducs d'Esté et les 
banques de prêt des Juifs de Ferrare; 
2» arrivée des Juifs d'Espagne à Ferrare 
en 1492 ; 3° la situation des Juifs dans 
le royaume de Naples de 1533 à 1540; 
4° les signes jaunes des Juifs à Ferrare, 
à Rome et à Milan ; 5° la quête poul- 
ies Marranes expulsés de Pesaro), 20, 
34; la truie de Wittenberg, 20, 269; 
un siècle de l'existence d'une famille 
de médecins juifs de Vienne et de Po- 
sen, D r Léo, D r Jacob, D r Isaac, D r Wolf- 
Winkler, 20, 275 ; le nom de &TT73, 20, 
309 ; les victimes de la prise d'Ofen, en 
1686, 21, 133; lettre de Tobia Cohen 
(Moschides), 21, 140: la synagogue de 
Mardochée Meisel et Jacob Scgré, 21, 
143 ; Léon X et les Juifs de Rome, 21, 
2X5 ; notes sur l'histoire des Juifs de 
Venise, 21, 289 ; l'incendie de Saloni- 
que du 4 ah 1545, 21, 293 ; R. Joseph 
Lévi Aschkenaz, premier rabbin de Metz, 
22, 93 ; le Sambation, 22, 285 ; une nou- 
velle source de Hixvi ai-Bach i, 22, 287; 
le peintre vénitien Mosé dal Castellazo, 
22, 290; la famille Gastellazzo, 23, 139 ; 
correspondance échangée entre les com- 
munautés juives de Recanati et d'An- 
cône en 1448, 23, 249 ; contributions à 
la biographie de Mosé Hayyim Luzzatto, 
Vekutiel Gordon et Mosé liages, 23, 
256 ; une falsification dans la lettre 
envoyée par Maimonide aux Juifs du 
Vémen, 24, 112 ; le chant nuptial *i?0 
THN, 24, 288; une Haggada de la 
France septentrionale ayant appartenu 
à Jacob ben Salomon à Avignon, 25, 
65 ; le « grand deuil » de Jacob b. Sa- 
lomon Sarfati d'Avignon, 30,52; David 
Garcassoni et le rachat par la commu- 
nauté de Constantinople des Juifs faits 
prisonniers durant la persécution de 
Ghmielnicky, 25, 202; la famille de 
Vehiel de Pise, 26, 83 et 220; 27, 276 
et 318; 29, 142; 31, 62; 32, 130; Tran- 
quille Vita Corcos, bienfaiteur de la 
communauté de Garpentras, 26, 268; 
Jacob Mantino, une page de l'histoire 
de la Renaissance, 27, 30, 207 et 317 ; 
Saadia et Hixvi Albalchi, 27, 271; rela- 
tions du marquis de Langallerie avec 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



209 



les Juifs, notamment avec Alexandre 
Susskind d'Amsterdam, 28, 193: notes 
sur l'histoire de la famille « de Pise », 
29, 142; 31, 62; 32, 130; deux lettres 
de Siméon b. Joseph (En Dutan de 
Lunel), 29, 214; R. Eliézer h. Joseph 
et le martyre de Chinois (27 août 1321), 
29, 298; le « grand deuil » de Jacob b. 
Salomon Sarfati d'Avignon, 30, 52 ; 
inscriptions tumulaires de Wiener - 
Neustadt, 30, 300; Azriel b. Salomon 
Dayicna et la seconde intervention de 
David Reubéni en Italie, 30,304; une 
nouvelle élégie sur R. Azriel Dayéna, 
38, 277 ; consultation de Jacob Rafaël 
Peglione de Modène sur le divorce 
d'Henri VIII, 30, 309; le Pourim de 
Narbonne, 32, 129 ; une lettre de Ga- 
briel-Félix Moschides à R. Judo Rriel, 
32, 134 ; contributions à l'histoire des 
Juifs de Corfou, 32, 226; 33, 64 et 
219; 34, 263; contributions à l'his- 
toire des luttes d'Azaria de Rossi, 33, 
77; 38, 280; la prétendue signature 
d'Abraham Zacouto, 34, 120; un poème 
messianique de Salomon Molkho, 34, 
121 ; comment faut-il prononcer le nom 
de Salomon "Dbtt? 34, 125; une pièce 
diplomatique sur Sabbataï Cevi, 34, 
305 ; Eliézer et Hanna de Volterra dans 
le poème d'Avigdor de Fano, 34, 309 ; 
Menahem Azaria da Fano et sa famille, 
35, 84; 39, 113 ; quatre élégies sur la 
mort de Nathanel Trabotto de Modène, 
35, 256 ; l'inscription (n« 206) de Nar- 
bonne, 35, 292; Elie b. Joseph de Nola 
à Pologne, 35, 296; Maître Andréas et 
Jacob b. Elie, 35, 300; Menahem Aza- 
ria da Fano et les ouvrages de Moïse 
Corduero et d'Isaac Louria, 36. 108 ; 
un ms. du Mischné Tora, 36, 65 ; la 
lutte de R. Naftali Cohen contre Hay- 
youn, 36, 256; 37, 274; R. Dan Ascii- 
kenasi, exégète, 36, 287 ; l'élégie de 
Mosé Zacout sur Saiil Morteira, 37, 111; 
élégie de David b. Aron Ibn Housseïn 
sur les souffrances des Juifs au Maroc 
(1790), 37, 120; Manoello et le Dante, 
37, 252 ; Joseph ibn Danon de Belgrade, 

37, 284 ; le tombeau de Mardochée et 
d'Esther, 37, 303 ; 38, 274 ; Joseph 
Sark et Joab de Modène, 37, 306; les 
cycles d'image du type allemand dans 
l'illustration ancienne de la Haggada, 

38, 74; Samuel Çarça était-il de Pa- 
lence ou de Valence? 38, 143; don 
Isaac Abrabanel et le commerce des 
épices avec Calicut, 38, 145; Moïse di 
Fano, 38, 148 ; les synagogues de To- 
lède, 38, 251 ; l'autodafé des 45 mar- 



tyrs de Séville en 1501, 38, 275; une 
nouvelle élégie sur Azriel Dayéna, 38, 
277 ; la défense de lire de Meor Enayim 
d'Azaria de Rossi, 38, 280; lettres de 
Scheschet b. Isaac b. Joseph Benveniste 
de Saragosse aux princes Kalouymos et 
Lévi de Narbonne, 39, 62 et 217; Me- 
nahem Azaria da Fano, 39, 113; poésies 
de Moïse Hayyim Luzzatto pour féliciter 
ses amis promus docteurs en médecine 
et (m philosophie, 39, 133. C. R. Heber 
Kutforrasak, etc. (Recueil des notices 
répandues dans la littérature juive sur 
la Hongrie) (D r Kohn), 2, 143; Gu- 
glielmo Raimondo Moncada (Starraba), 
2, 147 ; La descrizione diRoma nei geo- 
graphi arabi (Guidi), 2, 310 ; Guide des 
Egarés, en hongrois (Klein), 2, 312 ; 15, 
138 ; Ueber die grossen Seuchen des 
Orients nach arabisch. Quellen (Kre- 
rner), 3, 135 ; Ueber die Gedichte des 
Lebyd (Kremer), 5, 294; Amuhamme- 
dan Jozsef-monda, etc. (origine et dé- 
veloppement de la légende mahomé- 
tane de Joseph) (Neumann), 3, 136 ; 
Die pseudo-aristotelischc Scbrift Ueber 
das reine Gule [Liber de Causis) 
(Bardenhewer), 5, 291 ; Der Index der 
verbotenen Bûcher (Reusch), 9, 127; 
12, 313; Die Handschriften der herzogl. 
Bibliothek zu Wolfenbùttel ( Heine- 
maun), 11, 280; Gesammelte Abhand- 
lungen (Bernays), 11, 311 ; Neue Bei- 
trâge zur Antbropologie der Juden 
(Ikow), 12, 309 ; Die altchristlichen In- 
schriften Afrika's (Kunstle), 12, 309 ; 
Pestilentia in nummis (Pfeifer et Ru- 
land), 12, 311; Ueber die âlteren he- 
brâischen Steine im Elsass (Euting), 18, 
316. 

Kaufmann (David). Die Spuren al-Batla- 
jusis in der jiid. Religionsphilosophie, 
1, 315 ; Die Sinne, Beitrâge zur Ge- 
schichte der Physiologie und Psycho- 
logie im Mittelalter, 8, 301 ; Vom jûdi- 
scheu Katechismus, 8, 303 ; Paul de 
Lagarde's judische Gelehrsamkeit, eine 
Erwiederung, 14, 305 ; Zur Geschichte 
judische Familien, 18, 154 ; Die letzte 
Vertreibung der Juden ans Wien und 
Niederosterreieh , ihre Vorgeschichte 

. (1625-70) und ihre Opfer, 18, 310 ; Franz 
Delitzsch, ein Palmblatt aus Juda auf 
sein frisches Grab, 21, 309; 23, 152; 
Der Bricf eines aegyptischen Ràbbi an 
den Gaon (Salomon) b. Jehuda, 25, 
272 ; R. Jaïr Chajjim Bacharach u. seine 
Ahnen, 28, 308 ; Die ErsUirmung Ofens 
u. ihre Vorgeschichte nach dem Berichte 
Isalc SchulhOfs (1650-1732), 30, 136; 

U 



210 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



D r Israël Conegliano und seine Ver- 
dienste um die Republik Venedig bis 
nacb dem Frieden von Carlowitz, 31, 
132; Das Sendschreiben des Mose Ri- 
mos aus Majorca an Benjamin b. Mor- 
dechai in Rom, 32, 295; Aus der Ge- 
scbichte der Juden in Frankreicb, 34, 
140; Der « Fiïhrer » Maimuni 's in der 
Weltlitteratur, 39, 155 ; Studien iiber 
Salomon ibn Gabirol, 41, 309; Gedeuk- 
buch zur Erinnerung an D. K., hrsg. 
von M. Brann und F. Rosentbal, 43, 
292; lettres de K. à Berliner, 47, 147. 

Kaufmaisn (Félix). Traktat iiber die Neu- 
lichtbeobacbtung und den Jabresbe- 
ginn bei den Karàern von Samuel b. 
Moses, 46, 290. 

Kaufmann (H.-E.). Die Anwendung des 
Bucbes Hiob in der rabbiniscben Aga- 
dah, 28, 308. 

Kaufmann (Mescbullam b. Scbemayal, 10, 
190. 

Kaulen (F.). Der bibliscbe Schopfungs- 
bericbt, 45, 142. 

Kautzsch (E ). DieDerivate des Staminés 
p*7£ im alttestamentlicbeu Sprachge- 
braueb, 2, 312; Grammatik des Bi- 
blisch-aramaischen, 9, 138; Die Genesis 
mit àusserer Unterscheidung der Quel- 
lenschriften iibersetzt, 18, 154; 23,152; 
Die beilige Schrift d. Alten Testaments 
ùbers. u. brsgg., 24. 302; 26 e éd. de 
la Grammaire hébraïque de Gesenius, 
33, 151 ; 27 e édition, 44, 307 ; Abriss 
der Gescbicbte des alttestamentlicben 
Scbrifttums, nebst Zeittafeln zur Ge- 
schicbte der Israelilen u. auderen 
Beigaben zur Erklaerung des Alten Tes- 
taments, 37, 157 ; Die Apokryphen und 
Pseudepigrapben des Alten Testaments 
iibersetzt, 38, 152; 41, 279; Die bloi- 
bende Bedeutung des Alten Testaments, 
45, 142; Die Aramaïsmen im Alten 
Testament, 46, 152. 

Kautzsch (K.). Das sogenannte Volksbucb 
von Hiob u. der Ursprung von Hiob 
(cap. i, u, xlii, 7-17), 41, 285. 

Kavala (Etablissement des Juifs bongrois 
à), 2, 325. 

Kawadh I et les Juifs de Babylonic (488- 
531), 36, 235. 

KAYSERLUNG (M.). Richelieu, Buxtorf 
père et iils et Jacob Roman, 8, 74 ; les 
correspondants juifs de Jean Buxtorf, 
13, 260 ; une histoire de la littérature 
juive de Daniel Lévi de Barrios, 18, 
276 ; 32, 88 ; les hébraïsants chrétiens 
du xvir s., 20, 261 ; notes sur la litté- 
rature des Juifs hispano-portugais, 22, 
119; un contrat de mariage en langue 



catalane, 24, 291 ; des Juifs gardiens de 
lions, 25, 255 ; l'exposition historique 
européenne à Madrid, 25, 276 ; un chant 
nuptial, 26, 283 ; Raymond Lulle, con- 
vertisseur des Juifs, 27, 148; les Juifs 
de France en Espagne, 27, 149 ; un 
épisode de l'histoire des Juifs en Espa- 
gne (xv e s.), 27, 274 ; les Juifs à Mon- 
réal, 27, 275; notes sur l'histoire des 
Juifs d'Espagne, 28,109; 33, 147; 43, 
123; 48, 142 ; 49, 302 ; notes sur l'his- 
toire des Juifs au Portugal, 32, 282; 
mots espagnols dans le Schibbolé Hal- 
iéket, 29, 154 ; les Juifs de INajera et 
de Haro, 31, 124 et 125; une pierre 
tumulaire à Tolède, 31, 126 ; les Juifs 
dans le royaume de Léon, 37, 137; 
notes sur l'histoire de l'Inquisition et 
des judaïsants d'Espagne, 37, 266; la 
treizième synagogue de Tolède, 38,142; 
l'archidiacre Ferrand Martinez et les 
persécutions de 1391, 38, 257; l'ordre 
de Calatrava et les Juifs, 39, 313; une 
persécution des Juifs à Fez, 39, 315 ; 
nouvelle note sur la bibliothèque de 
Léon Mosconi, 42, 277 ; un chansonnier 
marrane (Antoine de Montoro), 43,259; 
un conflit dans la communauté hispano- 
portugaise d'Amsterdam; ses consé- 
quences, 43, 275 ; les Juifs de Naples, 
43, 277 ; notes sur l'histoire des Juifs 
de Majorque, 44, 297 ; un ouvrage in- 
connu d'un savant italien, 44, 300 ; les 
rabbins de Suisse, 46, 269: une an- 
cienne Bible hébraïque, 47, 131 ; C. R. 
Libre de paraules e dits de savis e iilo- 
sofs (Jahuda Bonsenyor), 24, 298. 

Kayserling (M.). Die Blutbeschuldigung 
von Tisza Eszlar, 5, 126 ; Der Wucher 
und das Judenthum, 6, 134; Moses 
Menddssohn ungedrucktes und un- 
bekanntes von ihm und iiber ibn, 5, 
294; Moses Mendelssohn , 16, 306; 
Jùdische Geschichte von der Zerstorung 
Jerusalems bis zur Gegenwart, 18, 154; 
Bibliographie judéo -espagnolo- portu- 
gaise, 20, 154; D r W.-A. Meisel, ein 
Lebens- u. Zeilbild, 23, 152; Sterbe- 
tage aus alter u. neuet* Zeit, 23, 152 ; 
Gedenkblâtter (Personnalités juives du 
xix» s.), 24, 300; Die jùdische Liltera- 
tur von Moses Mendelssohn bis auf Ge- 
genwart, 32, 296 ; Ludwig Philippson, 
eine Biographie mit Portriit, 36, 129; 
Die Juden von Toledo, 41, 285. 

Kaysersberg ne peut plus recevoir de 
Juifs (1477), 3, 61. 

Kédar (Les tribus de) et le pseudo-Messie 
David Aboi, 4. 183; prophétie sur K., 
48, 178. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



211 



Kedousclia inédite, 2, 292; sa provenance, 

3, 227, n. 2. 
Kéfassi (Joseph) , rabbin de Salon ique 

(xvr 3 s.), 41, 102. 
kef'r-Bereim (Synagogue de), 6, 148 ; 

inscriptions hébraïques à K., 18, 212. 
Keila (Banou) (La tribu des) parmi les 

Juifs de Médine, 7, 171. 
Keinoka Banou), tribu juive à Médine, 

7, 169, 186, note; 10, 11, 17. 
Kela, Juive de Metz (1715), 5, 148; 8, 

270. 
Keleb (Explication du mot) dans le Deu- 

téronome, 2, 126. 
Keiim (L'auteur du traité), 32, 201. 
Kellheim (Massacre de Juifs à) (1338), 4, 

26. 
Kelso (J.-A.). Die Klagelieder, der maso- 
rethische Text u. die Versionen, 45, 142. 
Kemosch (Explication du nom de), divinité 

de Moab, 2, 124. 
Kemosch Nadab, roi de Moab, 2. 123. 
Kempen (Massacres à) (1288), 4, 11. 
Kennard. Philistines and Israélites, 26, 

287. 
Kennedy (J.). Studies in hebrew syno- 
nymes, 38, 294; The note-line in the 
hebrew scriptures, commonly called 
Paseq or Pesiq, 48, 294. 
Kent (C.-F.). A history of the Jewish 
people during the Babylonian, Persian 
and Greek periods, 39, 144. 
Kenyon (F. -G.). Our Bible and the ancient 

manuscripts, 32, 296. 
Kenzingen (Persécutions à) (1349), 4, 27. 
Kephar-Hésed (Identification de), 1, 80, 

82, n. 3. 
Kephira (Emplacement de la ville de), 29, 

161. 
Kerber (G.ï. Die religionsgesehichtliche 
Bedeutung der hebr. Eigennamen des 
Alt. Testamentes, 36, 129. 
Keroubim (Conférence de Aboulrabi de- 
vant Martin V sur les), 21, 250. 
Kessler (H.). Die Psalmen, 41, 285. 
Kessler (J.-C.-A.). Chronologia Judicum 
et primorum Reaum israelitarum, 5, 
294. 
Kestenhol&iPersècutions à) (1349), 4, 27. 
Kethuda. Voir Kahya. 
Ketia b. Schalom et les rabbius, 50, 6. 
Ketouba donnée par un rabbanite à une 
caraïte (1084), 48, 164, n. 1 ; K. de 1030; 
48, 173 ; K. chez les Juifs du Nord de 
l'Afrique au temps des Gueonim, 50, 
145 ; K. au musée de Cluny, 50, 136. 
Kewa Kewi, nom de la Phénicie, 2, 9. 
Khalaf, nom arabe d'Aron lbn SarJjado, 

7,198; 49,300. 
Kharassan (Juifs à), 2, 308. 



Khazars (Les) et Hasdai ibn Schaprout, 
2, 143; une allusion dlsidore de Séville 
aux K. 5, 203; date de leur conversion, 
5, 213 ; la conversion des K. d'après 
un ouvrage midraschique, 20, 136 ; 
ville autrefois habitée par les K., 2, 
308 ; sur les K., 10, 272 ; K. et mamzer, 
4, 299 ; K. et caraïtes, 35, 127 ; les K. 
aident les Magyars à conquérir la 
Pannonie, 35, 157 ; les K. et le prince 
Wladimir, 8, 306. 
Khazari (Al) de Juda Hallévi, 13, 142 ; 
K. traduit en allemand, 10, 272 ; est 
imité des ouvrages de Ghàzali, 50, 32. 
Voir Juda b. Samuel Hallévi. 
Khazradj (Al) (La tribu d') et les Juifs, 

7, 185. 
Kheibav (La tribu de) et Mahomet, 10, 

13. 
Khétos, peuple en cruerre avec l'Egypte, 

2, 9. 
Kliidhr (Les légendes relatives au) sont 
sans doute empruntées aux Juifs, 2, 292, 
n. 1. 
Khodja Eléazar et le bonnet imposé aux 

Juifs de Farahabad, 47, 265. 
Kkurbel Samiril, l'ancien Eben-Ezer, 2, 

327. 
Kiblah (Mahomet change la), 5, 205. 
Kiççur Mordekhaï, ouvrage de S. Schletts- 

tadt (1376), 1, 307. 
Kiddouschin. Voir Talmud. 
Kiefeh (L.-A.). Steuern, Abgaben und 
Gefâlle in der ehemaliireu Grafschaft 
Hanau-Lichtenberg, 23, 152. 
Kiesler (Heinrich). Judenthum und mo- 

derner Zionismus, 36, 311. 
Kiew (Juifs à) (1113), 8, 306. 
Kilab, lils de David, mis pour Juda le Saint, 

28, 68, 69. 
Kilos et Pangar, chefs de l'Arabie durant 
la guerre de Bar-Kochba, 46, 225. Voir 
Abgar (Julius). 
Kimhi (Ancienneté de la prononciation) 

pour Kamhi, 35, 128. 
Kimhi. Voir Isaac b. Mardochée. 
Kimhi (David) (Ouvrages de), imprimés 
pour la première fois entre 1476 et 
1480, 3, 91 ; son dictionnaire hébreu, 3, 
236; son commentaire sur les Psaumes 
(nouvelle édition), 7, 290 ; manuscrit de 
son commentaire sur les Psaumes, 13, 
295 ; son commentaire sur Ezéchiel, 23, 
132; K. et Exode n, 16, 40, 42; K. sur 
Isaïe, liv, 7, 44, 283 ; K. mis à l'Index, 
9, 127 et 128 ; K. et ce qu'est devenu 
le rouleau de la Loi de Titus, 11, 277; 
son commentaire utilisé dans le Zohar, 
22, 44 ; ras. de son Séfer Haschoru- 
schim, 37, 132; K. et la trilitéralité des 



212 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



racines, 35, 203 ; K. fut-il connu de 
Tanhoum Yerouschalmi? 40, 134; K. 
cité par Saadia ibn Danan, 41, 269 ; 
explications communes à K. et à Salo- 
mon b. Samuel, 44, 158. 
Kimhi (Isaac et Mordechaï b. Isaac), iils et 

petit-fils du précédent, 4,203. 

Kimhi (Joseph) parle d'Hysope. 1, 79 ; a 

traduit Ibn Gabirol et Bahya, 6, 209 ; ce 

qu'il doit à Aboulwalid, 6, 208 ; K. parle 

d'une anecdote arabe sur Aman, 16, 145 ; 

cette anecdote, le Séfer Hayaschar l'a 

empruntée à K., 18, 130; ses signes 

mnémoniques pour les lettres radicales 

et serviles, 16, 287 ; son Séfer Hagalouy, 

16, 295; fragment de son commentaire 

sur Job, (i-xxxiv, 17 à xlii), 37, 86 ; K. 

a utilisé Ibn Baroun, 41, 23S ; 42, 100; 

explications communes à K. et à Salo- 

mon b. Samuel, 44, 157 ; K. sur Isaïe, 

liv, 8, 44, 284 ; son Séfer Haggalouy 

et les gloses de Benjamin de Canter- 

bury, 47, 49, ri. 2 ; polémique de K. 

contre le christianisme, 49, 80. 

Kimhi (Moïse) (Commentaires de) attribués 
à Ibn Ezra, 3, 143 ; entre autres celui 
des Proverbes, 2, 140; 6, 211, n. 2; 
Benjamin b. Juda de Borne, auteur de 
l'introduction à la grammaire de K. 10, 
123; K. est commenté par E. Levita, 
10, 123, 49, 295; sa grammaire avec 
traduction interlinéaire latine et ita- 
lienne, 10, 138, ri. 2; ses signes mné- 
motechniques pour les lettres radicales 
et serviles, 16, 60 ; ms. de sa grammaire 
hébraïque, 20, 139 ; une version abrégée 
de sa grammaire, 21, 281; auteur du 
S. Sékhel Tob, 28, 213 ; 29, 293, 297. 

Kinnof (Forme du), 3, 301. 

Kincs (Origine du nom de famille juive 
hongroise), 2, 322. 

Kinot sur des particuliers, 39, 202. 

Kippour (Prières de), 3, 130 ; la vraie for- 
me de K. est Kippourim, 6, 44 ; lecture 
du Pentateuque de ce jour, 7, 147,n.l ; 
K. à Haguenau sous la Convention, 10, 
230 ; K. et Mahomet, 10, 14, note; K. et 
la commémoration des morts, 29, 47 ; 
K. et Nissim b. Jacob, 47, 182, n. 3. 

Kippourim (Essai de restitution de la 
Massékhet), 6, 41, 315. 

Kira (Massacres à) (1287), 4, 14. 

Kirch, ville citée dans le Memorbuch de 
Mayence,4, 24. 

Kirchberg (Massacres à) 1287 et 1337), 4, 
14, 25. 

Kircher (Le P. Athanase) en relations avec 
Peiresc et Azubi, 11, 118. 

Kirghhoff (A.). Palâstinakunde zur Erlâu- 
terung der bibl. Geschichte, 38, 294. 



Kirk (T.). Samson, his life and work. 24, 
300. 

Kirkisani (Abou Jacob), auteur du Kitab 
el Anwar, et les sectes juives, 5, 208 
44, 162, 176: extraits de ce livre, 35 
126; son Séfer Hammizwoth, 25, 155 
K. et la science d'Anan, 5, 209; 45 
51 ; K. nous fait connaître le vrai nom 
de Malik, 5, 211 ; K. et la secte des 
Yogdanites, 5, 215 ; rapports entre les 
Samaritains et Ismael al Okbari d'après 
K., 43, 67 ; K. était connu de Joseph 
ibn Çaddik, 46, 318 ; commentaire ms. 
de K. sur la Genèse, 41, 305; sa chro- 
nologie biblique, 32, 151 ; K. cite la 
doctrine de JNahaAvendi sur la création 
du monde, 50, 11. 

Kirkpathick (A. -F.). The doctrine of the 
prophète, 26, 143 ; The book of Psalms, 

4;;. 142. 

Kirn, ville citée dans le Memorbuch de 
Mayence, 4, 24. 

Kiryah-Yearim et Erma, 3,306; son em- 
placement, 29, 166. 

KISCH (Alexander . Trois sceaux juifs du 
moyen âge, 4, 278. 

Kisr.H (A.). Oraison funèbre d'Ad. Crémieux, 
1, 125 

Kislew (Nergal, dieu tutélaire de) 3, 187. 

Kisne. Juif de Paris (1755), 49, 127. 

Kitàb. Voir ce mot à l'hébreu. 

Kitàb al Anwar de Kirkisani. 5, 208 ; 50, 
23, 26. Voir Kirkisani. 

Kitàb al Madhal, cité dans une vieille liste 
de livres, 39,199,204. 

Kitàb al Taçrif, ouvrage de médecine, de 
Schem Tob b. Isaac Tortosi, 5, 256. 

Kitchin (J -G). The Bible student in the 
British Muséum, 25, 130. 

Kition, ville de Chypre, 2, 5. 

Kitos (La guerre de) et la date de l'apo- 
calypse de Baruch, 11, 292. 

Kîlrusi. nom de ville chypriote, 2, 2. 

Kitïel (R.). Geschichte der Hebrâer, 16, 
306; 25, 130; Die Anfânge des hebr. 
Geschichtsschreibung im Alten Testa- 
ment, 34,140; Zur Théologie des Alten 
Testaments, 38, 294 ; Prophétie und 
Weissagung, 39, 144; Die Bûcher der 
Kœnige, 41, 285 ; Ueber die Notwendig- 
keit und Moglichkeit einer neuen Aus- 
gabe der hebràischen Bibel, 45, 142 ; 
Der Babel-Bibel-Streit u, die Offenba- 
rungsfrage, 46, 290 ; Die babylonischen 
Ausgrabungen u. die bibl. Urgeschichte, 
46, 290. 

Kittim est l'île de Chypre, 13, 4, 14. 

Kitzingen (Massacres à) (1243,1298,13361, 
4,10,15,25; 37,152. 

Kitzingen (Gerschon), 10, 194. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



213 



Ki.vtt J.).Literatur-Blatt fiirorieutalische 

Philologie, 9, 126. 
Klaus de Metz, 8, 260; K. et Abraham 

Grumbach, 44, 106. 
Klausner (Abraham 1 ), grand-rabbin de 
Vienne, mort en 1407; K. et le Livre des 
Juifs, 27,112,n. 3, 114. 
Klausner (J.). Die messianische Vorstel- 
lung des jùdischen Volkes un Zeitalter 
der Tannaiten kritîsch untersucht u. im 
Rahmcn der Zeitgeschichte daruestellt, 
48,294. 
Klausner (M.-A.l. Hie Babel — Lie Bibel, 

46, 290. 
Kleimenhagen (H.). Beitrâge zur Synony- 
mik der hebrâischen Spraehe iiber 
Gegenstande theologischen, psycholo- 
gischen, naturhistorischen u. archâolo- 
gischen Inhalts, 34,151. 
Klein (D r ). De la circoncision, 18, 154 ; 
le Psautier du professeur Gnetz, 20, 
154. 
Klein. A Tevelygœk utmutatoja (Le Guide 
des Egarés traduit en hongrois), 2, 312. 
Klein (M.). D. Kaufmann, als philosophi- 

scher Schriftsteller, 43, 293. 
Klein (Moses). Migdal Zophim — the 
Jewish problem and agriculture as its 
solution, 21, 309. 
Klingenau (Juifs à) (xvii e s.), 46, 269. 
Klingenbuvg, localité citée dans le Me- 

morbuch de Mayence, 4, 24. 
Klostermann (A.). Der Pentateuch, 26, 
287; Geschichte des Volkes Israël bis 
zur Restauration unter Ezra u.Nehcmia, 
32, 296. 
Klotz (Moritz). Der talmudische Tractât 
Ebel rabbathi oder S'machot (trad.),21, 
310 ; 23, 152 ; Krankenbesuch und 
Trauergebrâuche nach Bibel und Tal- 
mud, 45, 142. 
Klueger (Hermann). Ueber Genesis u. 
Composition der Halacha - Sammlung 
Eduyot, 31,132; 32, 296. 
Knieschke. Wellhausen nach Schrift u. 

Insehrifl beurteilt, 50, 276. 
Knoblauch 37 Juifs de) brûlés pour pro- 
fanation d'hostie, 2, 152. 
Knoller. Das Problem der Willensfreiheit 
in der àlter jiid. Rcligionsphilosophie, 
10,273. 
Knopping-Roubin. Islam u. Judaismus, 41, 

2S5. 
Kuberle (J.). Die Tempelsânger im Alten 
Testament, 41, 285 ; Babylonische Kul- 
tur u. biblische Religion. 48, 294 ; Sùnde 
und Gnade im religiosen Leben des 
Volkes Israël bis auf Christum, 50,276; 
Das Ràtsel des Leidens (Job), 50, 276. 
Kocer (Meschoullam) (La pierre tumulaire 



de) a Rivii. 33, .'ill ; Jacob b. Joseph K. 
de Ferrare (1465), 33, 31 i. 
Koch (P.). Der Ritualmord, 46,290. 
Koch (S.). Italieuische Pfandleiher im 
nordlichen u. ostlichen Frankreich, 48, 
294. 
Kochem (Massacres à) (1337), 4, 25. 
Kockenburg (Massacres à) (1349), 4, 28. 
Koenigsbergeh (Bernhard). Aus Masorah 
u. Talmud Kritik, 24, 300; Sifrè Suta, 
29,316; Hiobstudien, 34, 141. 
Kœnigssee, localité citée dans le Memor- 

buch de Mayence, 4, 24. 
Koestveld (G. E. van). Die Frau in der 

Bibel, 38, 294. 
Kohélet. Voir Bible. 

Kohler (Auguste). Lehrbuch derbiblisehen 
Geschichte Alten Testamentes, 2, 312 ; 
19, 156; 26, 143. 
Kohler (K. .Le testament de Job(Midrasch 
essénien), 35, 124; Zum Kapitel der 
jûdischen Wohlthâtigkeitspflege, 47, 
136. 
Kohen-Cantarini, famille juive d'Asolo 

(xvi e s.), 5,220. 
Kohn (Efraïm) (Consultations d'i, source de 
renseignements pour l'histoire de la civi- 
lisation des Juifs en Hongrie, 2, 143. 
Kohn (Samuel). Israël Bajnoka, emlékbes- 
géd Crémieux lzsak Adolf, 1, 125; Hé- 
ber Kutforrasaketim (Sources et com- 
munications juives sur l'histoire de la 
Hongrie), 2, 243; Die Sabbatharier in 
Siebenbiirgen, 28, 308. 
Kohut (Adolphe). Moses Mendelssohn und 
seine Familie, 13, 145 ; Geschichte der 
deutschen Juden, 38, 294; Beriihmte 
israelitische Mànner u. Frauen in der 
Kulturgeschichtfi der Mensehheit, 43, 
294. 
KOHUT (Alexandre). Mélanges talmudi- 
ques et midrasehiques, 22, 208 ; les fêtes 
persanes et babyloniennes mentionnées 
dans les Talmuds de. Babylone et de 
Jérusalem, 24, 256. 
Kohi't (Alexandre). Haggadic éléments in 
arabic legends, 23, 153; Discussions on 
Isaiah, 26, 143; 27, 281; Secular and 
theological studies, 26, 143 ; Die Ho- 
schanot des Gaon R. Saadia, 27, 281 : 
The hebrew scriptures : what they hâve 
wronght for mankind, 28, 308; Allocu- 
tions et articles nécrologiques sur K., 

30, 136 et 141 : Semitic studies in me- 
mory of K., 35, 115. 

KOHUT (Georges-Alexandre). Le Had Ga- 
dya et les chansons similaires, 31,240; 
les Juifs dans les colonies hollandaises, 

31, 293 ; victimes de l'Inquisition à Lis- 
bonne à la fin du xvir s., 32, 251. C. r. 



214 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



publications of the American jewish 
Society, 32. 312. 

Kohut (G. -A.). The court Jew Lippold. 
Taie of a sixteenth century martyrdom, 
27,281; Semitic studies in memory of 
Keverend D r Alex. Kohut, 35,131 :Ezra 
stiles and the Jew, 45, 147. 

Kok (J.). Salomo's Prediker, gerangschikt 
en Verklaard, 41,286. 

Kokos, nom de famille juif provenant de 
la ville de ce nom, 2, 308. 

Kokhabi. Voir David Kokhabi. 

Kokowtsoff (P. de). Le livre de la com- 
paraison de l'hébreu avec l'arabe, par 
Abou Ibrahim ibn Baroun, 27, 281; 30, 
155; un nouveau fragment dis. du Tal- 
mud de Jérusalem, 39, 144. 

Kolb (Frantz). Die Oftenbarung betrachtet 
vom Standpunkte der Weltanschauung 
und des Gottesbegriffs der Kabbala, 18, 
154. 

Kolbe (J.-S.). Archâologische Beschrei- 
bung Jerusalems, 7, 301. 

Kolbo cite des Dinim de R. Péreç b. Elie, 
45, 104. 

Kol Nidré et formules magiques juives du 
moyen âge, 4, 170; opinion dTsaac b. 
Mardochée sur le K.1N., bistoire de cette 
formule, 39, 76. 

Kôisia (F.-Eduard). Historisch-kritisches 
Lchrgebâude der hebr. Sprache, 3, 134; 
30, 136 ; Die Hauptprobleme der israeli- 
tischen Religionsgeschichte gegeniïber 
den Entwickelungstheoretikern, 8, 303; 
Beitrâge zum positiven Aufbau der 
Religionsgeschichte Israels, 14, 126; 
Lehrgebâude der hebràisclien Sprache 
mit coniparativer Berùcksichtigung des 
Semitischen iiberhaupt, 31, 132 ; Histo- 
risch- comparative Syntax der hebrâi- 
schen Sprache, 36, 113; The Exiles' 
book of consolation contained in 
Isaiah, xl-lxvi (traduction), 38, 294; 
Die Originalitât des neulich entdeckten 
hebrâischen Sirachtextes , 41 , 286 ; 
Das Berufungsbewusstsein der alttes- 
lamentlichen Propheten, 43, 294 ; He- 
brâisch u. Semitisch. Prolegomena u. 
Grundlinien einer Geschichte der semi- 
tischen Sprachen, nebst einem Excurs 
iiber die vorjosuanische Sprache Israels 
und die Pentateuchquelle P. C, 43, 
306 : Stilistik, Rbetorik, Poetik in Bezug 
auf die bihlischeLitteratur komparati- 
visch dargestellt, 43, 294; Bibel und 
Babel, eine kulturgeschichtliche Skizze, 
i'i, 142; Fûnf ueue arabische Land- 
schaftsnamen im Alten Testament be- 
leuchtet, 45, 145; Neueste Piïnzipien 
der alttestamentlichen Kritik gepriïft, 



45, 145 ; Babylonisierungsversuche bc- 
treffs der Patriarchen u. Konige Israels, 

46, 290 ; Der Kampf um das Alte Testa- 
ment. I Heft. Glaubwiïrdigkcitsspuren 
des Alten Testaments, 48, 294 ; Im 
Kampf um das Alte Testament, 50, 
276, 277. 

Konio (X.). Essai sur l'évolution de l'idée 

de justice chez les prophètes hébreux, 

30, 136. 
Konigsheim, localité citée dans le Memor- 

buch de Mayence, 4, 24. 
Kônigshofen, localité citée dans le Memor- 

buch de Mayence, 4, 24 et 28. 
Konrad Ki'irsner Pellikan (Le moine) et 

la connaissance de l'hébreu, 27, 37. 
Kons/adt, localité citée dans le Memorbuch 

de Mayence, 4, 24. 
KONT (J.). Publications de la Société 

israélite de Hongrie, c. r., 35, 156; 43, 

154. 
Kopallik (Joseph). Cyrillus von Alexan- 

drien, 3, 134. 
Kopelowitz (Jacob). Bibel und Talmud 

oder ist der rituelle Mord moglich, 7, 

301. 
Kopp (Joseph). Zur Judenfrage (Procès 

Rohling;, 13, 145. 
Kordozo. Voir Mikhael Kordozo. 
Korea, Koréai, o;isis de Kerawa, 3, 147. 
Koreizà (Banou), tribu juive à Médine, 7, 

169 et 186; 10, 17. 
Korx (J. Cb. . Der Talmud vor Gericht, 

8, 303. 
Kornfeld (H.). Verbrecben u. Geistessto- 

îung im Lichte der altbiblischen Tradi- 
tion, 50, 277. 
Kornjud, le Juif accapareur de blé, 12, 

311. 
hoslow. Voir Eupatoria. 
Kossmann (Le nom de) associé avec celui 

de Moïse en Allemagne, 35,303. 
Kossowitz. Canticum Canticorum, trad. 

latine du Cantique des cantiques, 4,289. 
Kosters. Die Wiederherstellung Israels in 

der persischen Période, 31, 138. 
Kotbam, nom de Mahomet, 7, 187, n. 2. 
Kottek (Hermann). Das sechste Bucl. 

des Bellum Judaicum nach der... Pcs- 

chitta-Handschrift ùbersetzt u. kritiscb 

bearbeitet, 14, 126. 
Kouba (Juifs à), 14, 303. 
Koz, nom de famille juif et nom de ville, 

2, 309. 
Kozares. Voir Khazars. 
KRACAUER (J.). Accusation de meurtre 

rituel portée contre les Juifs de Francfort 

au xvi* siècle, 14, 282 ; histoire d'un prêt 

forcé demandé à la communauté des 

Juifs de Francfort, 15, 99 ; Rabbi Josej- 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



215 



m an n de Eosheîm, 16, 84; l'affaire des 

Juifs d'Endingen, 16, 236 ; procès (Je 
R. Joselmarm contre la ville de Colmar, 
19, 2S2 ; additions à l'histoire de la 
persécution des Juifs dans la Haute- 
Silésie en 1533, 20, 108 ; Pfefferkorn et 
la confiscation des livres hébreux a 
Francfort, 22, 112. 

Kr.etzschmar (R.). Dus Buch Ezechîel, 
41,286; Propbet und Seher im Alten 
Israël, 43, 294; Die Buudesvorstellung 
im Alten Testament inihrer geschichtl. 
Entwickelung, 32, 296. 

Kraiburg (Massacre de Juifs à) (1338), 
4, 26.' 

Kramer (J.). Das Prohlem des Wunders 
im Zusammenhang mit dem der Provi- 
denz bei den jiidischen Religionsphi- 
losophen des Mittelalters von Saadia bis 
Maimuni, 48, 294. 

Krantz [Sur le nom de), le Juif-Errant, 
10, 267. 

Krauskopf (J .). Israël a nation, race or 
people ? 50, 277. 

KRAUSS (Samuel). Les antiquités gauloi- 
ses dans le Talmud, 25, 14 ; la fête de 
Hanoucca, 30, 24 et 204 ; 32, 39 ; Api- 
phior, nom hébreu du pape, 34, 218; 
36, 105; le traité talmudique Dérech 
Ereç, 36, 27 et 205; 37, 45; les gloses 
hébraïques du grammairien Virgilius 
Maro, 38, 231 ; sur la sémantique des 
mots talmudiques empruntés au grec, 
39, 53; David Kaufmann, 41, 1; Dosi- 
thée et les Dosithéens, 42,27 ; Antioche, 
45, 27 ; les divisions administratives de 
la Palestine à l'époque romaine, 46, 
218; les préceptes des Noachides, 47, 
32; un atlas juif des statues de la 
Vierge Marie, 48, 32. G. r. : Kritische 
Geschichte der Talmud. Uebersetzun- 
gen aller Zeiten und Zungen (E. Bis- 
choff), 40, 112. 

Krauss 'Samuel). Zur griechischen u. 
latein. Lexicographie aus jiidischen 
Quellen.27, 281, 294; Noms de dieux 
égyptiens et syriens dans le Talmud, 

35, 116; Griechische und lateiniscbe 
Lelmworter im Talmud. Midrasch u. 
Targum mit Bemerkungen vou Im. Low, 

36, 311 ; Akylas, der Proselyt, 32, 295; 
trad. du Derec/i Ereç en hongrois, 35, 
159 ; Joachin Edler von Popper, 43, 
293; Das Leben Jesu nachjud. Quellen, 
het-sg. u. erlauterl, 45, 148 ; Zur Kata- 
kombenforschung, 47, 138. 

Krautheim, localité citée dans le Me- 
morbuch de Mayence, 4, 15 et 24. 

Kremer (A. von). Ueber die grossen Seu- 
chen des Orients nuch arabischen Quel- 



len, 3, 135 ; Ueber die Gedichte des 

Labyd, 5, 294. 
Krems (Communauté juive de), 27, 107 ; 

massacres à K., 4, 26 et 28. 
KuENGEL (J.). Das Hausgeràt in der Mis- 

nah, 38, 294. 
Krenkel iMax;. Joscphusu. Lucas, 30, 136. 
Kreslingen, localité citée dans le Memor- 

buch de Mayence, 4, 24. 
Kreuznach (Massacres à), 4, 11. 
Kreyczy (Marcus), Juif de Prague (1622), 

29, 140. 

Krimtchakes, les plus anciens Juifs de 
Crimée, 2. 308. 

Krochmal (Menahem Mendel) (Localités 
hongroises mentionnées dans les consul- 
tations de), 2, 143. 

KRONER (Herm.). Encore le mot biv:, 
33, 306. 

Kroner (H.). Maimonides Commentar zum 
Tractât Pesachim, 42, 280. 

Kroner (Th.). Geschichte der Juden von 
Ezra bis zur Jetztzeit fur Volksschulen 
u. hôhere Lehranstalten, 38,294. 

Krubot (Explication du mot), 2, 249. 

Krzeminiec (Lettre de la communauté de 
à Lipman Hellcr (1640), 21, 270. 

Ksour el Ghennaia (Inscription de), 44, 8. 

Kuchenmeister. Die Todtenbestattungen 
der Bibel u. die Feuerbestattung, 26, 
287. 

Kudur-ma-bu-ug, roi susien, dominateur 
de la Palestine, 15, 167. 

Kuenen (A.). Volksreligion und Weltrcli- 
gion, 6, 134; 8, 303 ; Historisch-kriti- 
sche Einleitnng in die Bûcher des Alten 
Testaments hinsichtlich ihrer Entste- 
hung u. Sammlung, 12, 126; 14, 127; 

30, 137; Gesammelte Abhandlungen zur 
bibl. Wissenschaft (trad.), 30, 136 ; Het 
oude Testament, opnieuw. uit den 
grondtekst overgezet en van inleiden 
gen en aanteekeningen voorzien, 41, 
286. 

KUIPER (K.). Le poète juif Ezéchiel, 46, 

48 et 161; 48,294. 
Kùlslieim (Massacre de Juifs à) (1337), 

4, 25. 
Kunstle (Karb. Die altchristlichen In- 

schriften Afrika's, 12, 309. 
Kunzelsau , localité citée dans le Me- 

morbuch de Mayence, 4, 24. 
Kuppenheim (Joseph b. Juda), rabbin à 

Marmoutier, 41, 129. 
KmmEiN (Adolf). Die Frau im jiidischen 

Volke, 11, 286; Traum und Wahrheit, 

Lebensbild Josephs nach der Agada, 

20, 154; D' Adolf Jellinek, 23, "l53 ; 

Die Pflichten d. Besitzes nach Bibel u. 

Talmud, 24, 300; Der Friede der Lehre, 



216 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



das Idéal u. das Leben Israels, 25, 

130. 
Kurtz (R.). Zur Psychologie der vorexi- 

lischen Prophétie in Israël, 50, 277. 
Kusa (La légende de) et Mardochée, 15, 137. 
Kusel (Martyrs juifs à) (1349), 8, 134. 
Kutna (S. IN.). Die Schôpfungslehre der 

mosaischen Urkunde innerhalb der 

Grenzen der blossen Vernunft, 26,143; 

Sollen wir unsere Knâblein beschnei- 

den?46, 290. 
Kuttner (Bernhard). Jiidische Sagen u. 

Legenden fur Jung u. Alt, 46, 290: 

48^294. 



La (Massacre des Juifs à) (1338), 4, 26. 

Labana, fdle de Letob. Voir ce mot. 

Labande (H. L '.). Les Doria de France, 43, 
294. 

Labat (Le père) et Benjamin d'Acostat, 2, 
93, n. 2. 

Labergemeni-lez-Frénois (Enterrement 
d'un Juif à) (1306), 48, 223. 

Labiales (Les) favorisent dans les ségolés 
la voyelle a, 33, 21. 

Là bol' ht (J.)- Le christianisme dans l'em- 
pire perse sous la dynastie Sassanide 
(224-632), 50, 277. 

Lacomb (Emile). Tables de concordance des 
dates des calendriers arabe, copte, gré- 
gorien, israélite, julien, républicain, 
établies d'après une nouvelle méthode, 
23, 153. 

Lacordaire (Extrait de) sur les Juifs, cité 
dans Jellinek, Franzosen iiber Juden, 
1, 127. 

La Coruùa (Inscriptions tumulaires de), 
6, 118. 

Lacoste-Furtado, nom de famille juif, 25, 
107. 

Lactance (L'Altercatio Simonis Judas i elles 
Institutiones de), 6, 292 ; L. et les Juifs, 
44,22 ; le texte biblique de L., 42, 157, 
164 et 166. 

Lacuée de Cessac, membre de la Commis- 
sion chargée de lire les mss. composés 
sur la question des Juifs (1785), à Metz, 
1, 85 et n. 5, 

Lafay (J.). Les Sadducéens, 50, 278. 

La Ferté-Fresnel (Joucet de) en 1297, 

-, -o. 

Laffitte (P.). Les grands types de l'hu- 
manité, Moïse, Manou, Bouddha, Ma- 
homet, etc., 1, 127. 



Lagarde (Paul de) . Orientalia, 5, 295 ; Probe 
einer neuen Ausgabe der lateinischen 
Uebersetzungen des Alten Testaments, 
10,273; Mittheilungen, 10, 295; Erin- 
nerungen an Friedrich Rùckert, Lipman 
Zunz und seine Verehrer, 14, 127; 
Purim, ein Beitrag zur Geschichte der 
Religion, 15, 137 ; Uebersicht ûber die 
im Araniàischen, Arabischen u. Hebrài- 
schen iibliche Bildung des domina, 19, 
156; Septuaginta Studien, 24, 300; Bi- 
bliotheca? syriacœ a P. de L. collectai 
quae ad philologiam sacram pertinent, 
26, 143. 

Laghelte (Statue de la Vierge de), 48, 90. 

Lagides (Privilèges conférés aux Juifs par 
la dynastie des), 45, 161 . 

Lagneàu (D r G.). Remarques à propos du 
dénombrement de la population, 5, 
299. 

Lagrange (Ch.).Laloi historique de Biirck, 
la chronologie de la Bible et celle de 
la grande pyramide de Chéops, 27, 281. 

Lagrange (M. J.). Etudes bibliques. Les 
Juges. Les religions sémitiques, 46, 
290 ; la réforme de Zoroastre et le Ju- 
daïsme, 50, 278. 

La Guardia. Voir Guardia (La). 

Lagumina (Les frères). Codice diplomatico 
dei Giudei di Sicilia, 10, 306 ; 11, 286. 

Laguna (Juifs à), 26, 244. 

La Harpe (Cimetière de la rue), à Paris, 
1,62. 

La Haye (Les Juifs de) et le marquis de 
Langallerie, 28, 200 et 201. 

Lahr, localité citée dans le Memorbuch 
de Mayence, 4, 24. 

La Humière (Haquin de), 1297, 2, 24. 

Laible (Heinrich). Jésus Christus im Tal- 
mud, 23, 153 ; Der Tosefta Traktat B<>- 
raehot (irad. allemande), 46, 290. 

Laigle (Doynus de), 1297, 2, 25. 

Lainage (Commerce de) chez les Juifs 
comtadins, 35, 101. 

Lakisch (Emplacement de), 34, 59. 

LAlbenc (Juifs de) en 1337, 9, 243. 

Lallemant, Juif de Paris (1757), 49, 140. 

Lambeck. (H.). Psalm CIV, im Urtext mit 
seiner Uebertragung in elf Sprachen, 
8, 304. 

Lamber, médecin à Metz, 50, 126. 

Lambert, Juifs de Paris, 49, 128, 142. 

Lambert (Eliézer). La solidarité sociale 
d'après la morale juive, 38, 294. 

LAMBERT (Mayer). ibttbtt et iblbN, 9, 
290 ; le traité de Para ponctué, 14, 269; 
le pluriel vocalisé en hébreu, 18, 118 ; 
deux passages talmudiques négligés 
ou méconnus par les exégètes juifs, 
18, 120 ; quelques remarques sur les 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



217 



voyelles hébraïques chez les grammai- 
riens juifs avant Qamchi, 18, 123 ; 
l'accent tonique en hébreu, 20, 73 ; 
éléments de grammaire hébraïque, 
21, 310; 41, 286; notes exégétiques : 
le mot "O et les prépositions unili- 
teres, 22, 129; le verbe ob*, 22, 132; 
DWSJ, 24, 140; Vr>bD et ÏTb">bc, 
31, 214 ; ^U» et mmn, 36. 294 ; 
mStt, nbStt, D^?3, 38, 269; la 
racine lOVI, 40, 250; nbsn, 45, 290; 
bD3, 45, 291 ; sur 
Genèse n, 3 40, 81 ; 

iv, 4 29, 148; 

v, 29 39, 299 ; 

vi, 3 22, 131; 

vm, 17 24,139; 

xv, 9 31, 126; 

xv, 17 26, 277; 

xvm, 14 28, 284; 

xx, 5 39, 299; 

xxiv, 53 et 55... . 40, 81 ; 

xxvii, 33 25, 246 

xli, 16 44, 122 

xlvii, 18 33, 304 

xlvii, 21 28, 285 

xlix, 10 30, 115 

Exode i, 10 et Osée n, 2, 39, 300 

xiv, 20 et Psau- 
mes cxxxix, 11. 44, 122; 

xv, 2 39, 300 ; 

xxii, 22 36, 293; 

xxiii, 2 26, 278; 

xxxiv, 13 et 15.. . 40, 82 ; 

xxxix, 40 et Nom- 
bres m, 26.... 44, 123 ; 
Lévitiquei, 8 et 12 39, 300; 

m, 14 40, 82; 

vm, 20 39, 300 ; 

xv, 23 42, 119; 

Nombres m, 26 et Exode 

xxxix, 10 44, 123 ; 

m, 31 et iv, 5... 44, 124; 

Deutéronome xi, 2 40, 82; 

Juges v, 2 24, 140; 

v, 8 30, 115; 

xn, 6 49, 146; 

I Rois xi, 25 40, 249 ; 

xvi, 31 40, 250; 

II Rois v, 17 42, 120 ; 

vi, H 40, 250; 

Isaïe n, 6 28, 286; 

x, 3 50, 261; 

x, 13 30, 116; 

xiv, 27 50, 261; 

xvii, 13 50, 261 ; 

xxviu, 4 42, 265 ; 

xliv, 4 50, 262; 

xlix, 6 45, 289 ; 

liv, 7 44, 285; 



Kzéchiel xm, 6 et Psau- 
mes cxix, 49.. . 42, 265 ; 

Osée n, 2 et Exode i, 10. 39, 300 ; 

Amos vi, 1 et Uabacouc, 

III, 14 48, 130 : 

Jonas i, 4 38, 269; 

Habacouc m, 14 et Amos 

vi, 1 48, 130 

Sophonie m, 10 39, 302 

Zacharie iv, 7 43, 268 

Psaumes vi, 7 39, 302 

xxxix, 6-7 28, 281 

ci, 2 29, 289 

cv, 27 et 28 42, 120 

cvi, 7 42, 121 

ex, 3 42, 121 

exix, 49 et Ézé- 

chiel xm, 6. . . 42, 265 ; 

cxx, 7 42, 266; 

cxxxix, 11 et Exo- 
de xiv, 20 44, 122 

Proverbes xiv. 13 42, 266 

xxi, 11 et 12 42, 266 

xxiii, 4 45, 289 

xxiv, 3 42, 266 

xxvii, 25 45, 289 

Job x, 7 et 16 46, 147 

xi, 3 et xu ; 4.... 48, 130 

Ecclésiaste i, 1 48, 273 

i, 8 et 18 28, 282 

il, 3 25, 247 

n, 8, 12-17 28, 283 

ni, 18 28, 283 

v, 6 28, 284 

vi, 3, 12 28, 284 

vu, 11 48, 273 

vm, lfi 28, 284 

Daniel il, 6, 9 ) ^ 274 



IV, 24. 



2^ 
Ezra ix, 1, 5 



49, 297 
49, 297 



Néhémie il, 1 

les prépositions "p2, D'y et le pluriel 
hébreu, 23, 302 ; remarques sur la 
formation du pluriel en hébreu, 24, 99; 
le déplacement du ton en hébreu et la 
syllabe protonique, 25,111; la substi- 
tution du mem au noun en hébreu, 
25, 112; le waw conversif, 26, 47; les 
points-voyelles en hébreu, 26, 274 ; le 
futur qal des verbes à première ra- 
dicale waw, noun ou alef, 27, 136 ; 
de l'emploi du lame cl en araméen bi- 
blique devant le complément direct, 
27, 269 ; les points extraordinaires, 30, 
116 ; b3, b*D, b* p, 31, 47 ; le mot 
pTi suivi des nombres ordinaux, 31, 
279 ; quelques remarques sur l'adjectif 
en arabe et en hébreu, 32, 294 ; de la 
vocalisation des ségolés, 33, 18; le mot 
nbnn, 33, 140; une hypothèse sur la 



218 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



longueur des lignes dans les anciens 
manuscrits de la Bible ; dittographies 
verticales, 33, 305 ; 34, 99 ; 36, 101 ; 38, 
268 ; 39, 303 ; 40, 249 ; 43, 268 ; 45, 290 ; 
48, 131 ; quelques singularités de la vo- 
calisation massorétique, 34, 117 ; la per- 
mutation du n et du ■©, 34, 118 ; sur 
la syntaxe de l'impératif en hébreu, 35, 
106 ; de la formation des racines trili- 
tères fortes, 35, 120; la trilitéralité des 
racines y"y et V'j, 35, 203 ; le Canti- 
que de Moïse, 36, 47; le verbe nni73, 
36, 102; le verbe rm, 37, 142; mba 
et nbi^, 37, 143 ; l'article dans la 

T 

poésie hébraïque, 37, 203 ; un frag- 
ment polémique de Saadia, 40, 84 et 
260 ; l'emploi du niphal en hébreu, 
41, 196 ; la substitution du sebeva au 
qametz devant l'alef, 42, 122; de la 
Consécration (Lévitique, xxvn, l-24\ 

43, 129; les anomalies du pluriel des 
noms en hébreu, 43, 206; les dates et 
les âges dans la Bible, 45, 285; de 
remploi des suffixes pronominaux avec 
noun et sans noun au futur et à l'im- 
pératif, 46, 118; variantes du Targoum 
des Prophètes, 48, 273 ; la transposition 
de la voyelle du n et du y à la consonne 
précédente, 50, 262. C. R : Etymologische 
Studien zum semitischen, insbesondere 
zum hebraeischen Lexicon (Barîh), 27, 
150; Das Buch der Schôpfung (Gokl- 
schmidt), 29, 310 ; Lehrgebâude der 
hehrâischen Sprache mit comparativer 
Berûcksichtigung des Semitischen iiber- 
haupt (2 e vol.) (Konig), 31, 132; His- 
torisch - comparative Syntax der he- 
hrâischen Sprache (Konig), 36, 143 ; 
llebrâiseh u. Scmitisch (Konig) , 43, 
306 ; Die gegensinnigen Wœrter im Alt 
und Neuhebraischen sprachvergleichend 
dargestellt (Landau), 31, 298; Abriss 
des biblischen-aramadschen Grammatik 
(Strack), 31, 300; 34, 141; Die An- 
faenge der hebrâischen Grammatik 
(Bâcher). 31, 302; Hebraische Gram- 
matik (Gesenius-Kautzsch), 33, 151 ; 

44, 307; The double text of Jeremiah 
(Streane), 33, 315; Die Bibelexegese 
Moses Maimuni's (Bâcher), 33, 317; 
Beitrâge zur Synonymik der hebr. 
Sprache (Kleimenhagen), 34, 151 ; Tar- 
gum Onkelos(Barnstein), 36,124; Ueber 
das betende Ich in den Psalmen (Co- 
blenz), 36, 126; Die Komposition des 
Bûches Jes. (xxvm-xxxiii) (Briïckner), 
36,307; Die richterliche Gerechtigkeit 
im Alten Testam. (Dalman), 36, 307; 
The weak and gemiuative verbs in 



hebrew by... Hayyûg (Jastrow), 36, 
310 ; Einleituug in das Alte Testameut 
(Strack), 36, 314 ; Abriss der Gesehichte 
des dlttestam. Schrifttums (Kautzsch),37, 
157 ; Die Spriiche Salomos iibersetz u. 
erklârt (Strack), 38, 299; Die metrische 
Stvicke des Bûches Jeremia (Cornill), 
43,286; Die alttestamentliche Schâtzung 
des Gottesnamens und ihre Geschicht- 
liche Grundlage (Giesebrecht), 43,288; 
Metrische Studien (Sievers), 45, 157 ; 
Die Aramâismen im Alten Testament 
(Kautzsch), 46, 152; Genealogischc 
Studien zum Alten Testam. (Friedlân- 
der), 48, 289 ; Im Namen Gottes (Jacob 1 , 
48, 291 ; Tablas de redduccion delcom- 
puto hebraico al christiano y viceversa 
(Jusué), 49, 317 ; Rapports sur les pu- 
blications de la Société (1898-1905), 
Act. 40, vin; 42, vu ; 44, ix ; 46, vu ; 
48, vi ; 50, x. 

Lambert (Mayer). Une série de Qeré-Ke- 
tib, 23, 150; traduction du commentaire 
de Saadya sur le Séfer Yetzira, 23, 155 ; 
nouveaux fragments du commentaire de 
Saadia sur Isaïe (XL, 2-5 et 10-11), 43, 
293 ; (en collaboration avec L. Brandin) 
Glossaire hébreu-français du xin* s., 50, 
278. 

Lambert (Mayer Lion), rabbin à Metz, 13, 
125 ; L. (Willstadt), 50, 259. 

Lambertini (Le Cardinal) et les Juifs de 
Cento (1735), 3, 102. 

Lambsheim, communauté juive brûlée 
(1373), 4, 26. 

Lamech (Origine des noms de femmes 
dans le récit de), 14, 15, n. 3. 

Lameira, Juifs de Galice et du Portugal 
établis à La Rochelle, 20, 289. 

Lamennais et Joseph Salvador, A, 1, 67. 

Lamentations. Voir Echa. 

Lameyre, Juif des colonies françaises 
(xvin e s.), 4. 245. 

Lamoignon de Basville, intendant du Lan- 
guedoc, et les Juifs, 36, 94. 

Lampes juives, 13, 218. 

Lampon, membre de l'ambassade d'Apion, 
31, 167; 37, 224, 

Lampronti (Isaae) mentionne dans son 
Pakad Ishak quelques décisions de 
Graziani, 4, 115 ; poésie de Luzzatto en 
l'honneur de Salomon b. Isaac L., 39, 
134. 

Landau (Persécutions de Juifs en 1338 et 
1349 à), 4, 26,27 et 29 ; .8, 134. 

Landau (E.). Die dem Ranme entnomme- 
nen Synonyma fur Gott in der neuhebr. 
Litteratur, 18, 154 ; Die gegensinnigen 
Wœrter im Alt- und Neuhebraischen 
sprachvergleichend dargestellt, 31, 298, 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



2-1 y 



Landau (L.). Epifre historique de Schenra 
Gaon, 50, 279. 

Landau (Richard). Geschichte der jud. 
dSrzte, 31, 138. 

Landau (S. R.\ Unter jiidischen Proleta- 
riern, 38, 294. 

Landau (Yeheskel), rabbin à Prague (xvnr 
s.), 30, 02. 

Landauer (S.). Notice biographique sur 
Samuel Schlettstadt, 1, 307 ; Das Elif 
als mater loctionis im Judisch-Ara- 
mâischen, 47, 134. 

Landerneau (Inscription bilingue à)(1694), 
43, 119 

Landsberg (Persécutions en 1349 à), 4, 27. 

Landshut (Massacres en 1338 et 1349 à), 
4, 26 et 28. 

Lanessan (J. L. de). La morale des reli- 
gions, 50,279. 

Lang (John-Marshall). Gideon and tlie 
Judges, 21, 310; 23, 153. 

Lang (M.). Moses, 46, 290. 

Langage (Origine du) d'après le Talmud, 
2, 318. 

Lange, Juif des colonies françaises (1765\ 
4, 245 ; (Jacob), conscrit de l'an XIV, 
33, 294. 

Langenstein (Massacres à) en 1287, 4, 11. 

Langlois (Ch.-V.) Le règne de PhilippelII 
le Hardi, 15, 137. 

Langues (Histoire des) sémitiques, 43, 306. 

Languedoc (Juifs du), 2, 338 ; Juifs du 
L. en 1364, 23, 272 et 273 ; Juifs «lu 
L. au xiv* s., 31, 290; à l'avènement de 
Charles V, 22, 268; au xvin* s., 33, 
285 ; expulsion de Juifs du L., 3, 141 ; vie 
commerciale des Juifs comtadins en L. 
au xvm e s., 24, 272 ; 34, 276 ; verse- 
ments des Juifs du L. au Trésor (1328- 
49), 43, 292; Juifs du L. en Bourgogne, 
48, 312. 

Lauor (' Jesse) , Juif chassé d'Espagne ( 1 492 1, 
9, 70. 

Lao, Laon, Léon, nom juif (1413V, 14, 
69 et 70. 

Laodiçée (Juifs de) (i er s. av. J.-C), 16, 
208 ; 46, 228, n. 6; concile de L., 1, 
203, n. 5; 3, 100. 

Lapidaire, de Berachia b. Natronaï ha- 
Nakdan, 46, 286. 

Laqiiedem (Isaac) (Origine du nom de), 8, 
307; 10, 267. 

Lar (Persécutions à) en 1349, 4, 27. 

Lâr [Mss. judéo-persans et trad. persane 
du Pentateuque provenant de), 47, 263. 
n. 1. 

Larissa (Juifs à), 18, 105. 

Larnaca (Inscription phénicienne de). 1, 
305. 

la Rochelle. Voir Main de La R. 



La Rochelle (Ernest). Jacob Rodrigues 
Pereire, premier instituteur des sourds- 
muets en Fiance, 4, 150. 

Larraga Juifs de) (1366), 14, 172. 

Larros (Mosse), Juif chassé d'Espagne 
(1492), 9, 70. 

Lartigue (de). L'Aurès, 50, 280. 

Lascari (Mgr), nonce de Varsovie, et les 
Juifs de Pologne, 3, 105. 

Last (Isaac). Zean Schriften des R. Josef 
ibn Caspi (introd. de L. Blau), 47, 
147. 

Later (Joseph) et le marquis de Langalle- 
rie, 28, 197. 

Latès. Voir Lattes. 

Latif (Isaac b. Abraham ibn , auteur du 
Rab Poalim, 11, 272. 

Latimer (E.-W.j. Judea from Cyrus to 
Titus, 41, 286. 

Latin (Influence du) sur le néo-hébreu, 41, 
221 ; commentaire de Raschi, trad. en L, 
5, 47. 

La Tour (Jacob Astruc de), 10, 81. 

Latran (Le concile de) (1215) et les Juifs : 
rouelle, 6, 82; domestiques chrét., 3, 
99; dispositions diverses, 1, 114; 39, 
63. 

Lattes, nom de famille provençale, 5, 308 ; 
origine de ce nom, 9, 240, n. 1. 

Lattes. Voir Joseph de Lattes. 

Lattes (Guglielmo). Educazione e civilta 
israelitica, 26, 287; Vita e opère di Elia 
Benamozegh, 43, 294 ; Apologia délia 
tradizione, 47, 146. 

Lattes (Léon Davin de), médecin juif de 
Marseille, 7, 294. 

LATTES (Mose). Notices et documents sur 
l'histoire des Juifs en Italie, 5, 219. C. 
R. : La persecuzione degli Ebrei specia- 
lemente in Romania ed in Russia (Gen- 
narelli), 4, 288 ; I Gantici di Salomone 
Rossi (Parisini), 4, 291 ; Interpretazioue 
délia colonna. . . nelle Catacombe <li 8. 
Gennaro (Benedetti), 5, 292; Codici e 
libri preziosi. . . nella R. Biblioteca dell' 
Università di Bologna (Guerreni), 6, 
291. 

Lattes (Mose). Catalogo dei codici ebraici 
délia biblioteca Marciana, 4, 289 ; Sag- 
gio di giunte correzioni al Lessico tal- 
inudico, 4, 290 ; 12, 126. 

Littès (Emmanuel de), médecin juif, pro- 
fesseur à Avignon (1529;, 5, 311. Voir 
Immanuel b. Isaac de Latès 

Lauda (Massacre à) en 1235, 4, 10. 

Lauden, localité citée dans le Memorbuch 
de Mayence, 4, 24. 

Laudenburg (Martyrs à) en 1349, 8, 135. 

Laddowicz (F.). De doctrinis ad animarum 
pneexistentiam atque metempsvehosin 



220 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



spectantibus, quatenue in Judaeorum et 
Cliristianorum theologiam vim quandam 
exercuerint qua>stiones, 38, 294. 

Laue (L.). Die Composition des Bûches 
Hiob, 32, 297 ; Die Ebed-Jalnve Lieder 
im II. ïheil des Jesaia, 36, 129 ; Das 
Buch Kobeletli u. die Interpolationshy- 
pothese Siegfrieds, 41, 286. 

Laur (E.). Die Prophetennamen des Alten 
Testamentes, 48, 294. 

Laurencius Sent. Voir Maçot Evangena. 

Laurent, représentant du peuple, et les 
Juifs, 9, 283. 

Laurent de Médicis et les savants juifs, 12, 
244. 

Laurent Pascal, juge des Juifs de la séné- 
chaussée de Garcassonne, 3, 222. 

Lauterbach (Massacre de Juifs à) (1336), 
4, 25. 

Lauterbourg (Persécutions à) en 1349, 4, 
27. 

Lauze (Abbé de la), auteur d'un mémoire 
sur les moyens de rendre les Juifs utiles 
et heureux en France (1785), 1, 88, 89. 

Laval (Juifs à) en 1337, 9, 243. 

La Valette, gouverneur de Metz, et les Juifs, 
7, 111 et 206. 

Lavater et les Juifs de Suisse (1774), 46, 
271. 

Lavello (Deux inscriptions du ix e s. à), 1, 
135. 

Laye (Hagin de) (1297), Juif de Poissv, 2, 
25. 

Lazara, école juive à Avignon, 1, 270 et 
276. 

Lazard et la commission d'affranchissement 
des Juifs (1788), 42, '259, 

LAZARD (Lucien). Les revenus tirés des 
Juifs de France dans le domaine royal 
(xm e s.), 15, 233 ; les Juifs de Touraine, 

17, 210 ; essai sur la condition des 
Juifs dans le domaine royal au xnr 3 s., 

18, 154 ; la fortune des Juifs en France 
(xiii" s.), 23, 147; Rapports sur les pu- 
blications de la Société (1896-98), Act., 
34, ix ; 36, xv ; 38, vu. 

Lazare de Surbourg (Sonnenbourg) (Le 

contrat de), 3, 64 et 66 ; procès des 

Juifs contre Golmar, 5, 97 et n. 3; 19, 

286 ; 6, 159. 
Lazare (Léon) Lévi, originaire de Novel- 

lara. père de Servandio Lévi, 43, 136. 
Lazare (Moyse), rabbin à Haguenau (1765 , 

A, ii, 164. 
Lazaro de Pavie et Bernardin de Feltre, 

12, 253. 
Lazarus (Emma). Songs of a Sémite, 6, 

296. 
Lazarus (Félix). Die Hâupten der Vertrie- 

benen, 23. 152. 



Lazarus (M.). Der Prophet Jeremias, 30, 
137 ; étude sur j. Sabbat, I, 4, 3 c, 38, 
35, 119 ; Die Ethik des Judeuthums, 
294 ; (traduit en anglais, 45, 148) ; Was 
heisst u. zu welchem Ende studirt man 
jùdische Geschichte u. Literatur ? 41, 

■im. 

Lazarus (N. R.). Das jùdische Haus, 38, 
294. 

Lazina, lieu de réunion pour les mariages 
juifs à Avignon, 1, 270. 

Lazzerino, pour Eliézer (Italie), 10, 190. 

Lea, femme de Jacob ou tribu, 2, 332 ; 
les dudaïm de L., 11, 294 ; le nom de 
L., preuve de totémisme chez les Hé- 
breux, 45, 15. 

Léaul, gardienne d'école à Vesoul, 7, 26 ; 
49, 9. 

Leb (Joseph b.), rabbin de Salonique 
(xvi e s.), 41, 102. 

Le Bé (Guillaume) (Caractères hébreux 
gravés par), 16, 308; 18, 311. 

Le Blant (Edmond). Nouveau recuei 
d'inscriptions chrétiennes de la Gaule 
antérieures au vin* s., 25, 158. 

Le Blond (Michel) et Manassé b. Israël, 

49, 104, 105. 

Leblois (Louis). Les Bibles et les initia- 
teurs religieux de l'humanité, 16, 306. 

Le Bonine, Juif de Franche-Comté (xiv*s.), 
7, 26. 

Lehrecht (Philippe Nicodème), apostat 
juif, auteur d'un ouvrage sur le Had 
Gadya, 31, 2 il. 

Le Buis (Juifs à), 6, 299. 

Lebyd(Poésiesde)et l'influence du Judaïsme 
sur les Arabes avant l'Islam, 5, 294. 

Le Camus (E.). Voyage aux sept églises 
de l'Apocalypse, 34, 159. 

Lecce (Juifs à) (1533), 20, 41. 

Lechenick (Massacres à), 4, 14. 

Lechieni. Voir lihyanite. 

Lechler Gotthard Victor). Das jposto- 
lische unddas nachapostolischeZeitalter, 
12, 126. 

Lechman, Juif de Paris, 49, 135. 

Leclercq (Dom H. .L'Afrique chrétienne, 

50, 280. 

Le Coq (Thomas . L'odieux et sanglant 
meurtre commis par le maudit Cain 
(tragédie), 1, 128. 

Lectures (Les) sabbatiques dans le calen- 
drier, 6, 250 ; 7, 146. 

LEDERER Ignace). Notes exégétiques, 31, 
277. 

Lederer (Plï.). Lehrbuch zum Selbstun- 
terricht im babylonischen Talmud, 14, 
128 ; Hebrâische u. chaldâische Abbre- 
viaturen, welche in dem talmud. 
Schriftthume u. in don Werken der 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



221 



hcbr. Litteratur vorkommen, 27, 281 ; 
28, 308. 

Ledrain (E.). Une page de mythologie 
sémitique sur un petit bijou du Louvre, 
4, 290 ; histoire d'Israël, 5, 128 ; les 
antiquités chaldéennes du Louvre, 5, 
295 ; M. Renan et l'Ecdésiaste, 5, 296 ; 
la Bible, traduction nouvelle, 1 \, 122 ; 
26, 287. 

Légat (La Palestine gouvernée par un), 46, 
219. 

Légende (La) d'Alexandre, 2, 293; 3, 238; 
7, 78; 12, 117; la 1. de l'auge et l'er- 
mite, 8, 64, 202 ; 1. de Melchisédec, 8, 
197; la 1. chrétienne de Bartholomé, 8, 
200; 10, 60, 66; 1. populaire chez les 
Juifs, 14, 304; le Juif de l'histoire et 
le Juif de la 1., conférence, Act., 20, 
xxxiii ; le Juif de la 1., 20, 249; 22, 
230; cycle des 1. relatives à des Juifs et 
à la Vierge Marie, 48, 82. Voir Kohut, 
Vcrnes. 

Léger (Antoine) met Buxtorf en relations 
avec des Juifs orientaux, 8, 85 et 87. 

Léger (Louis). Recueil de contes popu- 
laires slaves traduits, 7, 301. 

Leggûn, deux localités de Palestine, ori- 
gine de ce nom, 47, 174, n. 3. 

Légion (Mon nom est), 47, 172. 

Législation biblique et droit français, 5, 
313 ; 1. civile du Talmud, 1, 129 et 308 ; 
I. juive influencée par la 1. romaine, 7, 
152; 1. des Wisigoths à l'égard des 
Juifs, 3, 133 ; 1. concernant les Juifs de 
Savoie (xvi e s.), 5, 225 ; de Haguenau, 
6, 235 ; de Montpellier (1374), 22, 270 ; 
de Salonique, 40, 211 ; 1. civile des 
Juifs au moyen âge, 17, 216; 1. juive 
antique et assistance, Act., 35, ï. Voir 
Fernandez y Gonzalez, Fluegel, Gasnos. 

Legs en faveur des Juifs baptisés, 50, 94, 
n. 4. 

U Gué (Vivant del, 2, 25. 

Le Havre (Juifs de), 14; 311. 

Lehmann (Berend) (Situation privilégiée 
delà famille de) en Saxe (xvii e -xvin° s.), 
26, 259. 

Lehmann (C.-F.). Babyloniens Kulturmis- 
sion einst u. jetzt, 48, 294. 

Lbhmann (Emil). Aus alten Acten. Bilder 
aus der Entstehuugsgeschichte der isr. 
Religionsgemeinde zu Dresden, 14, 128. 

Lehmann fils, d'Obernai, Juif accusé de 
profanation d'hostie, 2, 273. 

LEHMANN (Joseph). Le procès d'Hérode ; 
Saméas et Pollion, 24, 68 ; les sectes 
juives mentionnées dans la Mischna 
de Berakhot et de Meguilla, 30. 182: 
31, 31; 32, 297; assistance publique 
t privée d'après l'antique législation 



juive, conférence, Act.. 35, ï; quelques 
dates importante! de la chronologie du 
deuxième Temple d'après Aboda Zara 
(8 6), 37, 1; Allocution prononcée en 
1899, Act., 38, ï. 

Lehmann (S.). Saadia al-Fajjumi's ara- 
bisrhe Psalmenuberset/ung und Com- 
mentai- (Psahn xxi-xli), 45, 148. 

Leibnitz et Ibn Gabirol, 35, 183; L. et 
Spinoza, 49, 162. 

Leimdorfer (David). Das heilige Schrift- 
■sverk Kohelet im Lichte der Geschirhte, 
24, 300; Die Messias-Apokalypse, 31, 
138 ; 32, 297 ; Zur Kritik des Burins 
Esther, 39, 145; Der Jhwh-Kund von 
Babel in der Bibel, 46, 290. 

Leime Bischhcim et l'abolition du péage 
corporel en Alsace, A, II, 173. 

Leinen (Etymologie do mot), 2, 151, 320. 

Leipzig (Juifs à), 25, 232 ; 26, 259. 

Leiria (Imprimerie hébraïque à), (1492), 
36, 121. 

Lejan, Juif des colonies françaises (1765), 
4, 245. 

Lejeal (G.). Jésus l'Alexandrin, 43, 294. 

Lekah Tob ou Pesikta Zoutrata de Tobia 
b. Eliézer, 1, 313; 14, 296. 

Leloger (Pierre) ou Le Loyer, auteur 
d' « Edom ou les Colonies iduméennes », 
29, 229. 

Lelorhain (Ch.\ Le polythéisme juif et 
chrétien, 25, 130. 

Leluc (Massacres à), 16, 315. 

Lemaistre de Saey (La traduction de Tobic 
de), avec dessins de Bida, 1, 124. 

Léman, Juif de Paris, 49, 143. 

LéMann (l'abbé Augustin). Le sceptre de 
Juda entre les mains de Jésus-Christ ou 
le Messie venu, 1, 127; l'avenir de Jéru- 
salem. Espérances et chimères, 45, 148. 

Lémann (l'abbé Joseph). Les nations fré- 
missantes contre Jésus-Christ et son 
Eglise, 1, 127 ; Napoléon I er et les Israé- 
lites, 28, 308. 

Lemans (Ulrich) (La relation de voyage de 
en Palestine (1472-1478), 3, 142. 

Lemberg (Cimetière juif de), 13, 50. 

Lemercier (Le Juif Lemos dans le Pinto 
de), 39, 123, 125. 

Le Nain, intendant du Languedoc, et les 
Juifs, 36, 95. 

Lenczycs (Salomon-Ephraïm), chef de la 
communauté de Prague (xvn* s.), 30, 90. 

Lenghi (Israël), rabbin cabbaliste à Reg- 
gio-Emilia, auteur du Dérekh Hamélekh, 
4, 117 et n. 1 ; (David) fait faire par Gra- 
ziani une élégie sur Léon Rabbeno, 4, 
125. 

Lengnau (Juifs à), 13, 62 ; 46, 269 et 270. 

Lenie, Juif de Frauenberg (1715), 47, 87. 



222 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



LENORMANT (François). La catacombe 
juive de Venosa, 6, 200. 

Lenormant (François). Les origines de 
l'histoire d'après la Bible et les tradi- 
tions des peuples orientaux, 1, 127 : 6, 
135 ; la Genèse, traduction avec distinc- 
tion des éléments constitutifs du texte, 
6, 296 ; liste de ses œuvres intéressant le 
judaïsme, 8, 328. 

Lentelshorisen peut recevoir des Juifs 
(1561), 6, 236. 

Lentulus (Lucius) (Édit de) relatif au ser- 
vice militaire des Juifs. 8, 35 et n. 5. 

Lcnutius de Todi (Supplique de) à Fran- 
cesco Sforza (1438), 2, 319. 

Lrnz (H.-K.). Der Kirchenvâter Ansichten 
u. Lehren iïber die Juden, 30, 137. 

Léo, Juif de Pforzheim, martyr à Endingen 
(1470), 7, 299. 

Léo Cymète, Juif disputé par Philippe le 
Bel et son frère, 2, 24. 

Léo de Lyre. Bonne vie, Juif disputé par 
Philippe le Bel et son frère, 2, 25. 

Léo de Nealpha, Juif disputé par Philippe 
le Bel et son frère, 2, 25. 

Leobschiitz (Expulsion des Juifs de) (1553), 

20, 109 et 113; 27, 284. 

Léoman, martyr à Endingen (1470), 7, 299. 
Léon (Les Juifs du royaume de), 37, 137. 
Léon (Cimetière juif de), 5, 123; prise du 

quartier juif, 17, 76. 
Léon, rabbin, est-il Pogetti? 4, 124. 
Léon, Juifs de Paris (xvin 9 s.), 49, 122-135. 
Léon Juif et Odon, 5, 245. 
Léon (L'Empereur) oblige les Juifs de son 

empire à se baptiser (an 101 de l'hégire), 

10, 266. 
Léon X et les Juifs des Etats de l'Eglise, 

21, 285; L. et les Juifs du Corntat, 32, 
68 ; L. permet d'imprimer le Talmud. 3, 
76 ; une grammaire hébraïque est dé- 
diée à L., 3, 86; L. et Jacob Mantino, 
27, 34. 

Léon de Bagnols. V. Lévi h. Gerson. 
Léon de Modène. V. Juda de Modèue. 
Léon (Henry, . Histoire des Juifs de Bayonne, 

27, 281. 
Léon (Jésus Diaz de). El cantar de los Can- 

tares de Salomon traducido del hebreo, 



25. 130. 



Léon l'Africain (Le vocabulaire arabe de) 

et Jacob Mantino, 7, 284; 27, 37. 
Léon Mosconi (Note sur la bibliothèque de), 

4 2, 277. V. Juda Mosconi. 
Léon Rabbenou, rabbin de Reggio Emilia, 

4, 125, 184. 
Léon (Sire) (Différents), 16, 281. 
Léonard Fibonacci de Pise, introducteur 

de l'algèbre en Europe (xnr s.), et Si- 

méon Motot, 27, 95 et 105. 



Léonardus ferrer. V. Argent Bonjuha. 

Léontin (Un commentaire biblique de), le 
maître de R. Gerschom (vers l'an 1000), 
49, 231 : 50, 263. 

Léontopolis (Inscription provenant du 
Temple d'Onias à), 40, 52. 

Léopold d'Autriche et les Juifs do Franc- 
fort, 15, 105. 

Léopold, duc de Lorraine, et les Juifs, 
34, 107 ; 47, 87 ; L. et Samuel Lévy, 
Isaïe Lambert, Moïse Alcan, 44, 107 et 
108. 

Léopold Eberhard et les Juifs de Hor- 
bourg, 48, 106. 

Léopold Guillaume, gouverneur des Pays- 
Bas, et les Juifs, 7, 259. 

Le Payen, rapporteur du concours ouvert 
par la Société Royale de Metz (1788), 
1, 93. 

Lèpre (la) chez les Juifs et les non-Juifs 
d'après Samuel b. Nahmani, 39, 304. 
Voir Colin, G. N. Munch. 

Lépreux et Juifs accusés de s'entendre 
contre les Chrétiens, 17, 220 ; 29, 298 ; 
(1321), 40, 116. 

Leptis Minor (Ruines de , 20, 89. 

Le Puy (Prétendu meurtre rituel à), 24. 
153. 

Lévida (Charte concernant les Juifs donnée 
à), 4, 34; la rouelle à L., 6, 92, n. 5 ; 
massacres à L. (1391), 14, 171 ; 38, 112. 

Le Roy (Jean) (Ms. d'un rituel appartenant 
à), 25, 250. 

Leroy-Beaulieu (Anatole). Les Juifs et 
l'Antisémitisme. Israël chez les Nations, 
26, 143 ; les doctrines de haine : l'anti- 
sémitisme, l'antiprotestantisme, l'anti- 
cléricalisme, 45, 148. 

Lersch (B.-M.). Einleitung in die Chrono- 
logie oder Zeitrechnung verschiedener 
Volker und Zeiten, nebst christlichem 
und jiidischem Fest Kalender, 19, 157. 

Lesparre (Juifs à), en 1265, 11, 79. 

Lessing (Conférence sur Nathan le Sage 
de), 2, 312; L. et la tolérance, 2. 321. 
Voir Reinkens. 

Lesyer (Maître) de Vienne (xiv e s.), 27, 
112 et n. 2. 

Léthargie (La) dans le Midrasch, 22, 209; 
23, 128. 

Letitia retrouve ses deux filles, 3, 96. 

Le Tob (Isaac), Juif de la Martinique 
(1680), 2, 102 et 114. 

Letras e patentas que contem os Privile- 
gios que se concederaô aos Judeos Es- 
panhoes e Portuguezes etc. (1550), 22, 
121. 

Lettre de change (la), Chrétiens et Juifs, 
16, 80. 

Lettres (Les) faibles ; leur ordre, 4, 276 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



223 



n. 1 ; 1. finales représentant les cen- 
taines (500 à 900), 42, 194, n. 1 ; noms 
des lettres sémitiques, 50, 295 ; créa- 
tion des 1., 50, 188; les lettres I, m, n, 
dans l'alphabet, 10, 146. 

Lettres des Juifs d'Arles et de Constanti- 
nople (1489), 1, 119. 301 ; 15, 262 ; 19, 
306; 20, 160 ; 1. des Juifs chassés d'Es- 
pagne, 16, 191. 

Lettres patentes accordées aux Juifs par 
Maximilien I", 2, 273 ; 1. de Clément VII 
obtenues par les Juifs du Comtat (1525), 
32, 67 ; 1. de 1723, leur application, 
i, 136 ; 1. confirmant les privilèges des 
Juifs de Metz, 7, 223 ; 1. concernant les 
Juifs d'Alsace (1784), 42, 254. 

Leuca (lieue) gauloise daus la littérature 
rabbinique. 25, 27. 

Leude (Le paiement de la: et les Juifs, 3, 
215; 15, 29; 16, 22. 

Leun (Massacre à), (1337), 4, 25. 

Leusden (Jean) compose un dictionnaire 
et une grammaire hébraïque; ses rela- 
tions avec les Juifs d'Amsterdam, 20, 
263. 

Levant (Juifs du), protégés français, 12, 
267; 13, 277; Juifs du L. usant de re- 
présailles contre Aucune à la suite de 
persécutions de Marranes 1556), 16, 62 ; 
27, 121. 

LEVEN (D r Manuel). L'hygiène des Israé- 
lites, A, III, 97. 

Leverkuhn (A.). Iuhalt u. Auslegung d. 
Hohen Liedes, 25, 130. 

Lévi. Voir aussi Lévy. 

Lévi (Reproches que Jacob fait à), 2, 331 ; 
L. dans les bénédictions de Jacob et de 
Moïse, 24,212 et 214; pierre du pec- 
toral représentant L., 29, 84; le Testa- 
ment deL.,41, 280. 

Lévi (Abraham) demande le droit de bour- 
geoisie à Anvers (1784), 8, 234. 

Lévi Askenazi (Benjamin b. Meïr) (Le ri- 
tuel de), à l'usage de la communauté 
allemande de Salonique, 40, 210 ; son 
fils David, 41, 103. 

Lévi b. Abraham de Béziers, hébergé par 
Samuel Sulami, 2, 20. 

Lévi b. Abraham de Villefrauche inspiré 
par les songes, 2, 161 ; ses œuvres de 
jeunesse, 16, 184 ; L. et Al Batlayùsi, 
1, 316. 

Lévi b. Elia. Voir Nomico. 

Lévi b. Gerson de Bagnols Biographie 
de) par Alègre, 1, 306; 20, 159; L., 
médecin, 3, 157 et 7, 299 ; origine 
perpignanaise de sa famille, 16, 186 ; 
son passage à Orange, 32, 236, note ; 
date de sa mort, 17, 83 ; œuvres de L. 
imprimées dès 1476-1480, 3, 91; com- 



menta le Pentateuque . ms.), 3, 230 ; i9, 
279 ; son commentaire d'Esther et des 
Proverbes, 49, 279 ; un de ses ms. à 
Venise, 4, 289 ; son commentaire visé 
par un index expurgatoire du x\T' siècle, 
30, 270 ; ses consultations casuistiques, 
43, 248 ;L. et la ville d'Hysope, 1,74; ses 
élèves commentent Averruès, 5, 277 ; L. 
et l'ouvrage d'Ibn Haitham, 6, 300 ; Bon 
commentaire hébreu sur Aristote, tra- 
duit en latin par Jacob Mantino, 27,34 et 
219 ; Elia de Genazzauo polémise contre 
L., 40, 192 ; influence de L. sur Spinoza, 
49, 162. Voir Zimmels. 

Lévi b. Gersou de Marseille correspond 
avec Isaac b. Mordechaï Kimhi, 4, 20 i. 

Lévi b. Haïtha sur la captivité de Manassé 
en Babylonie, 45, 292. 

Lévi b. Moïse b. Todros, Naci de Nar- 
bonne, 16, 33, n. 3 ; lettres de Scheschet 
b. Isaac b. Joseph Benveniste de Sara- 
gosse aux princes Calonymos et L., 39, 
62 : au concile de Bourg-Saint-Gilles, 
50,' 194. 

Lévi b. Sisi en Babylonie, 44, 140 ; est-il 
mort du temps de Yohanan ? 44, 142 ; 
auteur d'un midrasch sur Abraham, 1, 
107 ; rapporte comment H. Méïr expli- 
quait son nom, 5, 180 ; envoyé comme 
juge à Simonis, 39, 44, n. 7. 

Lévi (Halévi) b. Yéfet (Deux personnages du 
nom de), l'un descendant d'Ali, l'autre 
de Hanania, 30, 236, 252 et 253 ; frag- 
ments de ses commentaires sur Josué, 
Juges, Psaumes (?), 41, 306 et n. 2. 

Lévi (Borach) (L'Affaire), A, III, 273. 

Lévi (Ber), Juif de Metz (xvnr" s.), 5, 
148. 

Lévi Caniso (Simon ou Jacob), père de 
Dom Miguel (Daniel Lévi de Barrios), 
18, 276. 

Levi (David). Il semilisnio ncllà civilta dei 
popoli, 8, 304 ; 10, 273 ; il simbolismo 
îiell' antieo Egitto c l'idea ebraica, 31, 
139. 

Lévi, frère de Mosché Haddarschan, émigré 
de France, 1, 237. 

Lévi (Hephtzia), Juif de Modènc (xvn e s.), 
4, 118. 

LÉVI (Israël). Manger le morceau, 1, 105 ; 
apocalypses dans le Talmud, 1, 108; 
notes de grammaire judéo -babylo- 
nienne, 1, 222 ; un passage du Talmud 
sur le pehlevi, 2, 129 ; la légende 
d'Alexandre dans le Talmud, 2, 293 ; 7, 
78; le voyage d'Alexandre au Paradis, 
12, 117 ; les traductions hébraïques 
de l'histoire légendaire d'Alexandre, 3, 
238 ; la traduction de l'Historia de 
Prœliis par Immanuel ben Jacob, 6, 



224 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



279 ; le Yosippon et le roman d'Alexan- 
dre, 28, 147; un nouveau roman 
d'Alexandre, 32, 295 ; controverse entre 
un Juif et un chrétien au xi e s., 5, 
238; acte hébreu de Marseille, 5, 282 ; 
mom, 7, 285; la légende de l'ange 
et Termite dans les écrits juifs, 8, 64, 
202; 48, 275; légendes judéo-chré- 
tiennes (1. la légende de Melchisédec 
dans les œuvres de saint Athanase ; 
2. la légende chrétienne de Bartholo- 
mée dans le Talmud), 8, 197; encore un 
mot sur la légende de Bartalmion, 10, 
66; contes juifs (1. le chameau borgne; 
2. les trois conseils de Salomon ; 3. his- 
toire d'un homme qui ne voulait pas 
jurer), 11, 209 ; la mort de Titus, 
15, 62; Ormuz et Ahriman, 15, 112; 
miniatures représentant des Juifs, 15, 
116; l'orgueil de Salomon, 17. 58; 
signes de danger et de malheur, 17, 
202; éléments chrétiens dans le Pirké 
Rabbi Êliézer, 18, 83 ; une nouvelle 
interprétation de la dénomination Sc/iem 
Hammephorasch, 18, 119 ; les vers 
accusateurs, 18, 128 ; une anecdote sur 
Pharaon, 18, 130 ; note sur le traité de 
polémique pehlevi, 19, 149 ; encore un 
mot sur un alphabet hébreu-anglais au 
xiv e s., 19, 151 ; le traité sur les Juifs 
de Pierre de l'Ancre, 19, 235; les Juifs 
d'Orient d'après les géographes et les 
voyageurs, 20, 97 ; le Juif de la légende 
(1. l'odeur des Juifs ; 2. le Juif ono- 
làtre; 3. le Juif usurier), 20, 249; [4. le 
Juif châtié ; 5. le Juif sorcier), 22, 
230 ; mélanges talmudiques et midra- 
schiques, 23, 125 ; note sur Malachic, 
23, 194 ; l'aveugle et le cul-de-jatte, 
23, 199 ; notes sur l'histoire des Juifs 
(1. une cause des persécutions des Juifs 
au moyen âge; 2. la roue des Juifs), 24, 
152 ; bibliographie des travaux d'Isi- 
dore Loeb, 24, 184 ; la Pesikta Rabbati 
et le 4 e Ezra, 24, 281 ; le repos sabba- 
tique des âmes damnées, 25, 1 ; notes 
complémentaires, 26, 131 ; une aumô- 
niére judéo-espagnole en pierre, 25, 78; 
si les morts ont conscience de ce qui se 
passe ici-bas, 26, 69 ; les Juifs de Candie 
(1380-1485), 26, 198 ; l'Affaire Bourgeois 
(1652), 27, 180; 30, 317; 33, 160; Napo- 
léon P r et la réunion du grand Sanhé- 
drin, 28, 265 ; la commémoration des 
âmes dans le Judaïsme, 29, 43 ; une 
consultation inédite sur l'intercession 
«les vivants eu faveur des morts, 47, 
214; la nativité de Bcn-Sira, 29, 197; 
30, 318 ; Hanoucca et le Jus primsp 
noctis, 30, 220: 31, 119; Louis VIII et 



les Juifs, 30, 284 ; saint Césaire et les 
Juifs d'Arles, 30, 295 ; l'origine davi- 
dique de Hillel, 31, 202 ; 33,143 ; Clé- 
ment VII et les Juifs du Comtat-Ve- 
naissin, 32, 63 ; les Dix-huit bénédictions 
et les Psaumes de Salomon, 32, 161 ; 
33, 142 ; notes critiques sur Bari dans 
la Pesikta Rabbati, 32, 278; 35, 224; un 
recueil de contes juifs inédits, 33, 47 et 
233 ; 35, 65; 47, 205; une falsification 
dans la lettre de Maïmonide aux Juifs 
du Yémen, 33, 144 ; 34, 105 ; la Sagesse 
de Jésus, fils de Sirach ; découverte d'un 
fragment de l'original hébreu, 32, 303; 
34,' 1 et 294 ; 35, 29 ; 36, 130 ; 45, 319 ; 
notes exégétiques sur un nouveau frag- 
ment de l'Ecclésiastique, 37, 210; les 
nouveaux fragments hébreux de l'Ecclé- 
siastique, 39, 1 et 177 ; fragments de 
deux nouveaux mss. hébreux de l'Ecclé- 
siastique, 40, 1 et 255 ; 41, 317; note sur 
l'Ecclésiastique ch, xlix, 14, 42, 269; 
quelques citations de l'Ecclésiastique, 44, 
291 ; les sources talmudiques de l'his- 
toire juive, 35, 213 ; 36, 160 ; la discus- 
sion de R. Josué et R. Eliézer sur les 
conditions de l'avènement du Messie, 35, 
282 ; l'inscription (n° 206) de Narbonne, 

35, 294 ; le tombeau de Mardochée et d'Es- 
ther, 36, 237 ; 37, 305 ; 38, 274 ; la mort 
de Yezdegerd d'après la tradition juive, 

36, 294 ; le livre journal de Maître Ugo 
Teralh, notaire et drapier à Forcalquier 
(1330-32), 37, 259 ; la communauté juive 
de Forcalquier, 41, 274; 42, 286; un 
recueil de consultations de rabbins de 
la France méridionale, 38, 103 ; 39, 76, 
226; 43, 237; 44, 73; le mot « Minim » 
désigne-t-il jamais une secte juive de 
gnostiques antinomistes ayant exercé 
son action en Judée avant la destruc- 
tion du Temple? 38, 204; la lutte entre 
Isaïe, fils d'Abba Marie, et Yohanan. 
fils de Matatia, pour le rabbinat de 
France, à la fin du xiv* s., 39, 85 ; l'in- 
ventaire du mobilier et de la biblio- 
thèque d'un médecin juif de Majorque 
au xiv e s., 39, 242 ; la lettre de Ben 
Méïr aux communautés babyloniennes 
en réponse à Saadia, 40, 261 ; nou- 
veaux fragments relatifs à Ben Méïr. 41, 
•12S) : uu document bourguignon avec 
inscription hébraïque, 41, 272 ; le livre 
d'Eléazar b. Irai, 42, 270 ; sur les deux 
premiers livres des Macchabées, 43, 215 ; 
Afiquia, femme de Jésus, fils de Sira, 
43, 231; les gloses de Gerschom de 
Metz, 43. 317, 318 ; la langue originale 
du livre de Tobit, 44,288; un fragment 
du Maftéah de R. ÎNissim sur Sanhé- 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



225 



drin, 44,294; 46, 160; un indice sur la 
date et le lieu de la composition de la 
Meguillat Antiochos, 45, 172; 46, 318; 
un fragment d'une traduction arabe du 
Hibbour Maasio/, 45, 305 ; un papyrus 
biblique, 46. 212; un problème de 
paléographie hébraïque, 47, 1; notes 
sur les jeunes chez les Juifs, 47, 161 ; 
un acte hébreu de fiançailles (1049 , 47, 
300; mss. du Hadar Zekènim, 49, 33; 
un commentaire biblique de Léontin 
(vers l'an 1000), 49, 231; le prosély- 
tisme juif, 50, 1 ; quelques mss. du 
Minhat Yekouda de Juda b. Elié- 
zer, 50, 45 ; fragments d'un glossaire 
hébreu- français, 50, 197; discours 
au 25 e anniversaire de la Société 
des Etudes Juives, Act., 50, lxiii. — 
Revues bibliographiques: 24, 292; 25, 
122 ; 26, 139 et 285; 27, 277 ; 28, 299 ; 
30, 125; 31, 129; 32, 285; 34, 131; 
36. 115 et 304; 38, 282; 39, 137 ; 41, 
276; 43, 278; 46, 276; 48, 279; 50, 
265. — G. R. Talmudische Chrestoma- 
thie (B. Fischer), 9, 308; Bereschit 
Rabbati (Epstein), 17, 313; Die jùdische 
Litteratur seit Abschluss des Kanons, 24, 
299 ; Les Juifs de Paris sous Louis XV 
(1721-1760) (L. Kahn), 24, 300; Les Juifs 
de Paris au xvme s. (Kahn), 30, 136 ; 
Les Juifs de Paris pendant la Révolu- 
tion (Kahn), 38, 293 ; Gedenkblâtter 
(M. Kayserling), 24, 300 ; Le roman 
provençal d'Esther par Grescas de Caylar, 
médecin juif du xiv e s. (Neubauer et 
Meyer), 24. 302 ; Die gottesdienstlichen 
Vorti âge der Juden (L. Zunz), 24, 304; 
DW^OfiTÔ m-O "p-OÏ 'O. Die rituelle 
Gircumcision (Glassberg), 25, 123 ; "^CO 
"p^n traduit en hébreu par Lazarus 
Goldschmidt, 25, 123 ; L'esclavage chez 
les anciens Hébreux (T. André), 25, 126; 
Martiri del libero pensiero e vittime 
délia Santa Inquisizioue nei Secoli xvi, 
xvn et xvni (Bertolotti), 25. 128 ; 
Cresques lo Juheu (Hamy), 25, 129 ; 
Nicoletto Vernia (Raguisco), 25, 132 ; 
L'Abyssinie dans la seconde moitié du 
xvr s. (Saineano), 25, 133 ; Fragments 
du livre d'Enoch en grec, découverts à 
Akmin (Bouriant), 25, 141 ; Le livre 
d'Enoch, fragments grecs découverts à 
Akhmin (Lodsj, 26, 146; yrW* -^n:^ 'O 
Origine des usages des Juifs (Ab. 
El. Hirschowitz), 26, 140 ; Die echten 
hebràischen Melodien (Heller), 26, 286; 
La franc-maçonnerie (Mgr. Meurin), 26, 
290 ; L'inspecteur Meusnier (P. d'Estrée), 
26, 296; Faits relatifs à l'histoire de la 
circoncision chez les peuples de la Syrie 



(Th. Reinach), 26, 297; Neue Reitraege 
zum semitischen Sagenkunde (Griin- 
baum), 26, 298; Histoire des Juifs, 
T. IV (traduction fr.) (Gra3tz), 27, 279 ; 
Histoire des Juifs de Bayonne (Léon), 
27, 281 ; Le Juif-errant à la Salpétrière 
(Meige), 27. 283 ; Les Juifs russes 
(Errera), 27, 286; The Testament oi 
Abraham (James), 27, 291 ; Le livre 
d'Adam (Jagiç) 27, 292 ; Juifs d'Espagne 
(R. P. Fitel Fila), 27, 292 ; 30, 148 ; 43, 
304 ; Histoire des tribunaux de l'Inqui- 
sition en France (Tanon). 27, 292 ; £0373 
H 1 ubiy -HOnb (Ratner), 28, 301 ; 
nm obiy -no (Ratner), 36, 118; 
Die hebràischen Uebersetzungen des 
Mittelalters u. die Juden als Dolmetscher 
(Steinschneider) , 28, 309 ; Inscription 
à Bettir (Clermont-Ganneau), 28, 315 ; 
baHET ""tt" 1 i"lOT 'O (Rabiuowitz), 
30, 125 ; 32, 288; 41, 276 ; Geschichte 
der Juden in Rom (Berliner), 30, 129; 
Geschichte der Juden in Strashurg 
(Glaserj, 30, 130 ; An inquiry into the 
sources of the history of the Jews in 
Spain (Jacobs), 30, 135 ; Notice sur 
les Israélites de Lyon (A. Lévy), 30, 
137; mnSOn "l£1N, 32, 285; ^35 
Cb^Jin^ (S A. Wertheimer), 32, 286 ; 
rmpn ">101 Défense de Rappoport 
contre les attaques de M Weiss (Ep- 
stein), 32, 286; ^Jipn bOTl 'O Con- 
cordance de la Bible (Maudelkern), 32, 
288; 36, 131; D^DIOlb^sn ' V -IC"IE 'O 
de Honein ibn Ishak traduit en hébreu 
par Al'Harizi (Lœwenthal), 32, 290 ; 34, 
139 ; 38, 309 ; The Book of the Secrets 
of Enoch (Charles), 32, 292; Les sources 
des livres historiques de la Bible — 
Juges, Samuel, Rois (Vernes), 32, 293; 
La vision du prophète Gorgonios (Dera- 
mey), 32, 294 ; Le nom du peuple d'Is- 
raël dans une inscription égyptienne du 
xm e s. av. 1ère chr. (Pétrie), 32. 302 : 
La Vie contemplative et la secte des 
Thérapeutes Conybeare et Weudland), 
32, 305 ; Die Agada der Palaesiinensi- 
schen Amorâer (Bâcher), 32, 309; 38, 
286 ; Bibelstellenregister (Bâcher), 45, 
136; -«bNUbK nr^n^N HttNtt Ver- 
sion hébraïque de Gazzali (Malter), 34, 
132; Actes du 10° congrès international 
des orientalistes, 34, 133; Das Frag- 
menten-Targum zum Pentateuch (Bass- 
freund), 34, 134 ; Die Datierung der 
Psalmen Salomos (Frankenberg), 34, 
135; Gallia Judaica (Gross), 34, 136; 
Le Canon juif vers le commencement 
de notre ère (Van Kastereni 34, 145 ; 
Dictionnaire de la Bible (abbé Vigou- 

15 



226 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



roux), 34, 150 ; The Sefer Ha-Maasiyoth 

(Gaster), 34, 153 ; Vocabulaire de l'an- 
gélologie des mss. hébreux de la Bibl. 
Nat. (Schwab), 34, 155; -|TD p"ttN 
D^TUDri (Schechter), 36, 115 ; Biogra- 
phie et bibliographie de Zunz (Rabbi- 
nowitz), 36, 117; -p by y.Tp, 36, 120; 
38, 285 ; 41, 278 ; Les commencements 
de l'imprimerie hébraïque (Chwolson), 
36, 120; 38. 288 ; Die Apokalypse Abra- 
hams (Bonwetsch), 36, 125 ; Torque- 
mada et l'inquisition (de Molènes), 36, 
131 ; Catalogo dei codici ebraici délia 
Biblioteca Casanatense (Sacerdote), 36, 
134 ; Das hebr. Fragment der Weisheit 
des Jésus Sirach (Smend), 36, 135 ; La 
propagande juive aux environs de l'ère 
chrétienne et le culte du Dieu suprême 
(Schurer), 36, 138 ; niDl "11PDD d'Es- 
tor Parchi (Luncz), 36, 305 ; Biblio- 
thèque de l'hébraïsme (Benamozegh , 
36, 306 ; Le prisme de Sennachérib 
dans Isaïe (Sax), 36, 312 ; Inscriptions 
hébraïques en France du vn e au xv e s. 
(Schwab), 36, 313 ; Die hebràischen 
Handschriften der K. Hof-u. Staatsbi- 
bliothek in Muuchen (Steinschueider),36, 



31 



Un nouveau dictionnaire hébreu 



(Ben Jehuda), 36, 315; Geschichte des 
jûd. Volkes im Zeitalter Jesu Ghristi 
(2* partie) (Schurer), 38, 151 ; Die 
Apokryphen und Pseudepigraplien des 
Alten Testaments (Kautzsch), 38, 152; 
41, 279 ; Die Logîa Jesu (Resch), 38, 155 ; 
n^;?3 3133 'o (Grossberg), 38, 283 ; 
Histoire des Israélites (Fresco), 38, 289 ; 
Histoire du peuple d'Israël (Piepen- 
bring), 38, 297 ; Songsfrom the Ghetto 
(Rosenfeld), 38, 298; Une nouvelle Bible 
française, 38, 306 ; L'origine de l'ori- 
ginal hébreu de l'Ecclésiastique (Mar- 
goliouth), 38, 306 ; Les Juifs d'Alsace au 
xvii e s. (Beuss), 38, 312 ; Usages, cou- 
tumes et croyances (Dergny), 38, 314 ; 
Sepher Ha - Likkutim (Griinhut), 38, 
316 ; La récension égyptienne des Mille 
et une Nuits (Chauvin), 39, 141 ; Réper- 
toire des articles relatifs à l'histoire et 
à la littérature juives parus dans les 
périodiques de 1783 à 189S (Schwab), 

40, 122 ; Salomon Munk (Schwab), 41, 
289; Kinleitung in deu Thalmud (Strack), 

41, 290 ; Daniel avec Commentaire^ de 
Saadia, Ibn Ezra, Haschi (Galle), 41, 314; 
Catalogue des livres parémiologiques 
composant la Bibl. de Ignace Bernstein, 
41,316; D^Dn •ptDb -|£"IN 'D (Perle), 
43, 278 ; D^VUfinn Pim (Halévy), 
43,279; D"M2ipbn 'O, 43, 280; p"no 'O 
mtznm lZ5"n^nn, 43, 281 ; Nédromah 



et lesTraras (Basset), 43,283; DieBlutan- 
klage u. sonstige mittelalterliche Beschul- 
digungen der Juden (Chwolson), 43, 286 ; 
Gesammelte Aufsâtze zur Sprach und 
Sagenkunde (Griinbaum), 43, 289 ; The 
Jewish Encyclopedia, 43, 291 ; 45, 282 ; 
48, 287 ; Histoire des Israélites (Th. Rei-. 
nach), 43, 297; Die Haggada bei den 
Kirchenvâter u. in der apokryphischen 
Litteratur (Ginzberg), 45, 139; Mètres 
et strophes dans, les fragments hébreux 
du ms. A de l'Ecclésiastique (Grimme), 
45,139; Une édition critique duMidrasch 
Bereschit Rabba (Theodor), 45, 155 ; 
•pin (Horodezky), 46, 276; ïî-Hft 
bVTJin (Schechter), 45, 277 ; A textbook 
of North-Semitic inscriptions (Cooke), 
45, 280; Ecclesiasticus (Schmidt), 45, 
281 ; Pseudo-Jonathan nach der Londo 
ner Hds. (Ginsburger), 45, 284 ; The 
ethical treatises of Berachia, son of 
Rahbi Natronaï ha-Nakdan, being the 
Compendium and the Masref (Gollanz), 
45, 285 ; Tharshish u. Ophir(Oppert), 45, 
292 ; Bousset's Beligion des Judentums 
im neutestamentlichen Zeitalter kritisch 
untersucht (Perles), 45, 293; Die ara- 
bische Literatur der Juden (Steinschnei- 
der), 45, 295 ; Die Spriiche Jésus', des 
Sohnes Sirachs ( Strack ), 45, 296 ; 

TD?n -n dpijTd ">m "onniD (Poz- 

nanski), 48, 280 ; TOnn bôn^TE 'l 
(Epstein), 48, 281 ; A travers les mois- 
sons (Brandon-Salvador), 48, 286 ; The 
note-Une in the hebrew scriptures. 
commonly called Paseq or Pesiq (Ken- 
nedy), 48, 294 ; A critical examination 
of the so-called Moabite inscription in 
the Louvre (Lowy), 48, 295 ; La Société 
israélite d'après l'Ancien - Testament 
(Buhl trad. de B. de Centré), 50, 268 ; 
Catalogue of the Hebrew and Samari- 
tan m au u scripts in the British Muséum 
(Margoliouth), 50, 270; Fantaisies bi- 
blico- mythologiques. M. Stucken et le 
folk-lore (Cosquin), 50, 271 ; Les origines 
de l'Eglise. Saint-Jean et la lin de l'âge 
apostolique (abbé Fouard), 50, 273 ; 
Le Christianisme dans l'empire perse 
sous la dynastie Sassanide (Labourt), 
50, 277 ; Glossaire hébreu-français du 
xm e s. (Lambert et Brandin), 50, 278 ; 
Epitre historique du B. Scherira Gaon 
(Landau), 50, 279 ; Liber Iesu iilii Sirach 
(Petersl, 50, 282 ; Rapport sur les 
inscriptions hébraïques de la France 
(Schwab), 50, 284; Mechilta de R. 
Simon B. Jochaï, 50, 298. 
Lévi (Israël). Les Juifs et l'Inquisition dans 
la France méridionale, 23, 150; manuel 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



227 



de lecture hébraïque, 23, 153 ; le romau 
d'Alexandre, texte hébreu, avec intro- 
duction et notes critiques, 14, 299 ; 
Alexandre et les Juifs d'après les sour- 
ces rabbiniques, 43, 293; histoire des 
Juifs de France (jusqu'au x« s.), 48, 
294; l'Ecclésiastique, 36, 130; 37, 308; 
43, 294 ; the Hebrew text of the hook 
of Ecclesiasticus, 48, 294. 

Levi (J.). Elia Levita, seine Leistungen, 
als Grammatiker, 18, 310. 

Lévi ou Lévy (Joseph), rabbin de Metz, 
7, 107 et 110. 

Lévi Joseph b. Abia, 10, 187, 188. 

Lévi (Histoire de Raphaël), 14, 123; 36, 
133; 49, 83. 

Lévi (Salomon), de Florence, beau-père 
du rabbin Mordechaï Piovigo, 4, 122. 

Lévi Salomon b. Isaac), rabbin de Salo- 
nique, et son petit-fils du même nom, 
41, 103. 

Levi iSimeone). Vocabularice geroglifico 
copto ebraico, 16. 307. 

LEVI (Sylvain). Allocution prononcée le 
24 janvier 1904, Act., 48, i. 

Lévi (Victor). D^mNEn D^ttH D^ttn, 
la aguada de la Sota, 21, 310. 

Leviathan (Behémotb et le), ouvrage du 
P. Boylesve, 1 , 125 ; le L. dans la contro- 
verse de 1240, 1, 252; 3, 44; opinions 
rabbiniques sur h L. combattues par 
Nicolas de Lyre, 26, 177 Voir Sonntag. 

LEVIN. La condamnation du Talmud sous 
saint Louis, 1, 131; localités illustré, s 
par le martyre des Juifs en 1096 et * 
1349, 8, 134. 

Levin iM.). Hnria, Bilder aus der Spa- 
nisch-jiidischen Geschichte, 12, 127 ; 
Lehrbuch der jiidiscben Geschichte u 
Literatur, 18, i 55 ; 41, 286 

Levin (S.). Versucb einer hebrâischen Sy- 
uonymik, 28, 308; 30, 137. 

Levinson (Isaac Ber) (Vie et œuvres de), 
45, 310 et 312. 

Levinsohn < J.-B.). Die Blutliige (Efess Da- 
mim), traduit de l'hébreu (préface d'A. 
Katz), 25, 131. 

Lévirat (Le) chez les caraïtes, 34, 169; 45, 
60; consultations rabbiniques mss. re- 
latives au 1. 40, 91 ; 1. d'un apostat, 
A, III, 320. 

Levis ou Lewis, Juif de Cayes (xvnr 3 s.); 
ses impôts, 4, 241 et 247 

Levita (Elias), 9, 154; sa vie et ses œuvres, 
49, 284; L appelé à Paris, 27, 38; L. 
chez Marco Grimani, 27, 42, n. 3 ; L. 
et Sébastien Munster, 5, 60 ; 49, 76 ; L. 
et Abraham de Pise, 29, 147; et M. 
Kimhi, 49, 295 ; son lexique hébreu 
(marque typographique de l'édition de 



1541), 3,93; L. a prouvé l'introduction 
relativement récente des signes-voyelles 
dans le texte biblique, 3, 150; son signe 
mnémotechnique pour les lettres ser- 
vies, 16, 60. Voir J. Levi. 

Lévites (Vie des) au sein des tribus, 21, 
212; leurs rapports avec les prêtres, 31, 
144 et 145; les 1. et les Pauvres de la 
Bible, 19, 24 ; les 1., auteurs des Psaumes, 
5, 123. 

Lévitique. Voir Bible, à ce mot. 

Lévy, Juifs de Paris (1755-1758), 49, 125, 
127, 128, 132, 133, 135, 136, 138,141, 
142, 143, (1821), A, III, 192, n. 1 ; (Isaac), 
A, III, 242, n. 1. 

Lévy, Juif de Metz (1739), 50, 259. 

Lévy, fermier du droit royal perçu sur les 
Juifs étrangers venus en France au 
xvn e s., 44, 302. 

LÉVY (A.), Notes sur l'histoire des Juifs 
en Saxe, 25, 217. 

Lévy (La famille du minéralogiste et ma- 
thématicien Abélard Servandio),43, 136. 

Lévy (Abraham), Juif de Marmoutier, 
venu à Frauenberg (1691), 47, 87. 

Lévy 'Alfred). Installation à Lyon. 1, 311; 
notice sur les Israélites de Lyon, 30, 137 : 
sermon de Pâque, 38, 295. 

LÉVY (Emile). Les Juifs de Metz et la 
ville de Verdun (1748), 11, 126; un do- 
cument sur les Juifs du Barrois, 19, 
246. 

Lévy (Emile). La monarchie selon la Bible 
et le Talmud, 10, 273 ; Israël au xix* s., 
43, 2*5; la bénédiction, 46, 291 ; (en 
collaboration avec I. Bloch) histoire de 
la littérature juive d'après G. Karpelès, 
43. 285. 

LÉVY (Isaac). Un ms. hébreu de la biblio- 
thèque de Vesoul, 8, 283. 

Levy (Isaac). Natban le Sage, 2, 312 ; 
prière pour tous les sabbats et fêtes de 
l'année, 38, 295. 

Lévy (Isaac b. Lazar), rabbin à Metz (1595), 
7, 107. 

LÉVY (Isidore). Notes d'histoire et d'épi- 
graphie, 41, 174; cultes et rites syriens 
dans le Talmud, 43, 183. 

Lévy (^Isidore), traducteur du Lehrbuch 
der Religionsgeschichte de Chantepie 
de la Saussaye, 48. 287. 

Levy (J. . Neuhebrâisches u. chaldâisches 
Wôiterbuch iiber die Talmudim u. 
Midraschim, 14, 128 ; 16, 307: Ein Vor- 
trag uber dasRitual desPesach Abends, 
48, 293 

Lévy (Jacques . Oraison funèbre de Gré- 
mieux, 1, 125. 

LÉVY (Louis -Germain). Du totémisme 
chez les Hébreux, 45, 13. 



22»! 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



Lévy (L.-G.). La famille dans l'antiquité 
israélite. La métaphysique de Maïmo- 
nide, 50, 280. 

Lévy (Raphaël). Un Tannah, R. Méir, 7, 
302. 

Lévy (Raphaël-Michel) peut entrer à Stras- 
bourg et faire la banque, A, II, 150, 
153, note. 

Lévy (Salomon), banquier à Nancy au 
xviii* siècle, frère de Samuel Lévy, 34, 
108. 

Lévy (Samuel), banquier établi à Nancy 
(xviii b s.), receveur général des Finances, 
34, 108 et 112. 

Lévy (Simon). Moïse, Jésus, Mahomet ou 
les trois grandes religions sémitiques, 
14, 306. 

Lévy-Bing (L.). La linguistique dévoilée, 
1, 307; 7, 302. 

Lévy (Simon). Les loisirs d'un rabbin, 32, 
297. 

Lévysohn (L.). Appendice à la zoologie du 
Talmud dans Mélanges Kohut, 35, 119. 

Lewin (Adolf). Juden in Freiburg in B., 
21, 310; 23, 153; Das Judenthum u. 
die Nichtjuden, 23, 153 ; Der Juden- 
spiegel des D f Justus, 8, 304. 

Lewin (Louis). R S. ben Jocbai, ein 
historiches Zeitbild aus dem zweiten 
nachchristlichen Jahrhundert nach den 
Quellen dargestellt, 26, 143 ; Die Juden- 
verf'olgungen im zweiten Schwedisch- 
polnischen Kriege (1655-59) 45, 148. 

Lewin (M.). Aramâische Sprichwôrter u. 
Volksspriiche, 31, 139; Wo wâren die 
zehn Staminé Israël zu suchen ? 43, 
295. 

Lewinski (A.). Beitrâge zur Kenntuiss der 
religionsphilosophischen Anschauungen 
• Ifs Flavius Josephus, 16, 307 ; Der 
Hildesheimer Rabbiner Samuel Hameln, 
43, 293. 

Lewis (H.). By the river Ghebar, some 
applications of Ezekiel's visions. 48, 
295; (en collaboration avec C. Russel) 
The Jew in London, 43, 298. 
Lewit (Julius). Darstellung der theoreti- 
schen u. praktischen Pâdagogik im ju- 
dischen Altertume nach talmudischen 
Quellen, 34, 141. 

Lewy (Heinrich 1 ). Die soziale Frage u. das 
jùdische Alterthum, 34. 141 ; Die se- 
mitischenFremdwôrter im Griechischen, 
31, 139. 
Lewy (L). Ein Wort ùber die Mechilta 
des R. Simon, 18, 155 ; 50, 298 ; Inter- 
prétation des II-III Abschnitts der Pa- 
lâst. Talmud Traktats Nesikin, 38, 292; 
45, 141. 
Lexicographie hébraïque, 6, 293 ; 44, 223 ; 



45, 290; 1. talmudique, 19, 146; 25, 
116, 256; 26, 63; 1. araméenne, 2,313; 
notes de L, 37, 65; 38, 64 et 220 ; pre- 
miers essais de 1 . , 5, 39 ; 1. dans le com- 
mentaire des Proverbes de Saadia, 37, 
82 ; procédés de l'ancienne L, Haï, le 
Mouschtamil d'Aboul Faradj Haroun, 
bons à consulter sur la 1. hébr., 33, 
26 ; 1. hébraïco-arabe d'IbnJïaroun, 41, 
246 ; 1. comparée de l'hébreu et de 
l'assyrien, 8, 322; 11), 297; 1. grecque 
et latine des sources juives, 27, 281 et 
294 ; particularités dialectales judéo- 
arabes, 50, 41. Voir Bâcher, Budie, Cas- 
sel, Herzfeld, Kapfl, Kautzsch, Krauss, 
Lagarde, H. Lewy, Lôw. 
Lexicologie biblique au temps des Gao- 
nim, 46, 120; 1. du Tanhoum Yerou- 
schalmi, 40, 136; remarques de 1. par 
Moïse ibn Ezra, 22, 238; 1. dans le 
Zohar, 22, 226. 
Ley (Julius). Leitfaden der Metrik der 
hebr. Poésie, 15, 138; Historische Er- 
klârung des I. Teils des Jesaia.26, 287. 
Leyde (Hébraïsants chétiens de) au xvii» 
s., 20, 263 ; Isaac de Castro à L., 49, 
267 et n. 1 ; ms. du Yerousch. de L., 50, 
140. 
.Lezana, Juif de Stettin, et le marquis de 

Langallerie, 28, 195, n. 4, 197, n. 1. 
Lézat (Pastoureaux à), 36, 143. 
Lhuistre, L'huilre (Synagogue de), 7, 

280; en hébreu « Lotliir », 9, 119. 
Liber augmenti et diminutionis, attribué 

à Ab. Ibn Ezra, 1, 318. 
Liber de Causis (Traductions du), 6, 312. 
LIBER (M.). Gloses arabes dans Bascbi, 
47, 197; Raschi, conférence, Act.. 50, 
xxvi. C. R. : Bibel und Babel (Kônig), 
45, 142; Neueste Prinzipen der alttesta- 
mentlichen Kritik gepriïft (Konig), 45, 
145 ; Das Alte Testam. und die Ausgra- 
bungen (K. Budde), 46, 280 ; Die Reli- 
gionsanschauungen der Pharisâer (Elbo- 
gen), 48, 283. 
Libeh (M.). Raschi, 50, 280 
Liberl (Isaïe), Juif de Prague (xvir 3 s.), 29, 

140. 
Libermann b. Isaac, massacré à Nurem- 
berg (1298), 4, 21. 
Liberté humaine et prescience divine, 3, 
138 ; le problème de la L, les Esséuiens 
et les Pharisiens, 30, 201. 
Librairie (Une vieille liste de livres pro- 
venant d'une), 39, 201; 40,87. 
Libres otages de Pacore dans Josèphe 
(Ant. jud., XIV, 13, 5) est la traduction 
du pehlevi Azat, 2, 129. 
Libri judeorum, rôles concernant les Juifs 
dans les Archives de Manresa, 5, 286. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



229 



Lichlenberg, localité citée dans le Memor- 
buch de Mayence, 4, 24. 

Lichleneck, localité citée dans les Memor- 
buch de Mayence, de Nuremberg, 4, 24 ; 
37, 152. 

Lichtenfels, localité citée dans le Memor- 
bucb de Mayence, 4, 24. 

Lidzbarski (M.). De propheticis quae dicun- 
tur legendis arabicis, 28, 308 ; Hand- 
bucb der nordsemitischen Epigraphik 
nebst ausgewâhlten Inschriften, 4 J , 286; 
tableau des formes de l'alphabet hé- 
breu dans la 27 e édition de la Gram- 
maire hébraïque de Gesenius, 44, 308; 
Ephemeris fur semitische Epigraphik 
(1" vol , 3 e fasc), 45, 148. 

Liebermann (A.). Das Pronomen u. das 
Adverbium des babylon. talmudischen 
Dialektes, 32, 297. 

Liebich. Die Bilder des gôttlichen Straf- 
gerichtes im Jesajah Bûche, 24, 300. 

Lieblein (J.). Handel u. Schiffahrt auf 
dem rothen Meere in alten Zeiten 
nach âgyptischen Quellen, 14, 306. 

Liebste (Libussa !), femme de Siméon b. 
Joseph, martyre à Nuremberg (1298), 
4, 20. 

Liebtmans (lsaac), négociant en diamants 
d'Amsterdam (1771), 8, 223. 

Liefman Calmer (Procès de), contre un 
évèque, A, III, 333. 

Liège (Conversion de deux Juifs à), 9, 
286 ; la rue des Chiens à L. devrait son 
nom au séjour des Juifs, 7, 119. 

Liénard (J. L.). La religion des patriar- 
ches, 38, 295. 

Lièvre, symbole sur les monuments chré- 
tiens primitifs, 13, 220. 

Ligne (Prince de). Mémoire sur les Juifs, 
14, 128; A, II, 93. 

Lioneau(J. de). Juifs et autisémites en 
Europe, 24, 305. 

Lihyanites (Inscriptions) etl'article hébreu, 
23, 117. 

Lilienthal (Biographie de), 2, 150 ; L. et 
la Russie, 4, 308; 5, 152. 

Lille (Juifs de) à Paris, en 1296, 1, 66. 

Limay (Stèle de), 15, 297. 

Limbourg (Juifs de), 7, 117, 118, 126. 

Limbourg (Juifs du nom de), 49, 137-142; 
50. 259. 

Limoges (Communauté de) (994', 46, 300 ; 
accusation contre les Juifs, 22, 233. 

Limousin (Juifs du), 35, 95. 

Limoux (Juifs de) (xiv e s.), 2,31 ; 38, 106 ; 
inquisiteurs et Juifs à L., 2, 31. 

Linange Hardembourg (Procès des comtes), 
avec les Cahen de Metz, 3, 126. 

Lincoln (Communauté de), 3, 290. Voir 
Davis. 



Lindau (Persécutions à) (1349), 4, 27 et 
29. 

Lindo (David Abarbanel), mohel de Dis- 
raeli, 2, 343. 

Linguarum XII characteribus... alphabe- 
tum, etc., incunable de 1538, 3, 78. 

Linguistique et théosophie, 28, 102. Voir 
Ndldeke. 

Linguistique dévoilée, ouvrage sur le phé- 
nicien, origine de toutes les langues, 1, 
307. 

Linke (K. F. A.). Samaria u. seine Pro- 
pheten mit einer Textbeilage : Die Weis- 
heitslehre des Phokylides, griechisch 
unddeutsch, 48, 295. 

Linz (Massacre de Juifs à) (1338), 4, 26. 

Lion (Asser), rabbin à Metz (xix* s.), 12, 
294; 13, 114. 

Lion (David), administrateur de la Com- 
munauté de Carpentras, 26, 270. 

Lion (Le procès d'Isaac Samuel) à Car- 
pentras, 12, 187. 

Lion (Josias), Juif de Paris, 49, 143. 

Lion le Grand, St-Julien (1269), 49, 12. 

Lion le Gros, Juif de Gray (xiv e s.), 7, 24. 

Lion le Petit d'Orgelet (1269), 49, 13. 

Lion (Menahem), Juif de Carpentras (xvm e 
s.), 26, 270. 

Liones, Juif expulsé de St-Quentin (1245), 
20, 26. 

Lionet, Juif de Besançon (xiv« s.), 8, 168. 

Lions (Juifs gardeurs de), 25, 245. 

Lipheim (Persécutions à) en 1349, 4, 27. 

Lippe et les Juifs de Francfort, 15, 101. 

Lippe (Dr C). Service funèbre en l'hon- 
neur d'Ad. Crémieux (29 fév. 1880) à 
Jassy, 1, 125. 

Lippe (Ch. D.). Bibliographisches Lexicon 
der gesammten jûd. Literatur der 
Gegenwart, etc., 14, 306 ; 20, 154; 38, 
295. 

Lippe (Dr K.). Sur le Dr Justus, 12, 127 ; 
Das Evangelium Matthaei vor dem Fo- 
rum der Bibel und der Talmud, 19, 
156; Piabbinisch-wissenschaftliche Vor- 
trâge, 36, 130. 

Lippmann Heller. Voir Heller. 

Lippmann Muhlhausen, auteur d'un Niz- 
zahon, 4, 84. 

Lippstadt, Metz 1739, 50, 259. 

Lipschitz (Salomon), médecin juif de 
Metz (xvir 3 s.), 8, 259 ; 50, 259. 

Lipsius (R. A.). Theologischer Jahresbe- 
richt, 14, 128 ; 18, 154; 24, 298 ; Die 
Pilatus-Acten kritisch untersucht, 14, 
128. 

Lisbonne (Les victimes de l'Inquisition à) 
(1682), 32, 253; imprimerie hébraïque 
à L. (1489), 36, 121 ; éd. du Pentateu- 
que (1492), 35, 138; sacrilège dans une 



230 



INDEX ALPHABETIQUE 



église (1622), 48, 1 et 3 ; l'autodafé de 
L. en 1647, 49, 262. 

Lisbonne (Jacob). Juif de Bordeaux (1767), 
33, 97. 

Lisbonne (Jassé) (1783;, 35, 104, n. 1. 

Lischkôt, chambres du Temple de Jéru- 
salem, 6, 57. 

Lisle-s.-Sorgue, une des « Quatre Com- 
munautés», 12, 34, n. 1; 161 et 170; 
la maison de Bomacip de L. confisquée 
(1307), 2, 39. 

Liste des Juifs de Barcelone en 1392, 4, 
57, 321; 1. d'anciens livres hébreux, 13, 
300 ; 1. de rabbins dressée par Azriel 
Trabotto, 4, 208 ; 1. des membres de la 
Société des Études juives, 1, 1, 347; 
A, II, 221 ; 8, 335;' A, IV, 99; Act., 
lïxiv ; ccxx ; ccxcn, 19, i; 22, lxxxiii ; 
24, lui; 26, lxxxi; 28, lv ; 33, i; 38, 
lu ; 41, v ; 46, xlix; 50, lxxiii. 

Lithuanie (Juifs de). 8, 298 ; 12, 307. Voir 
Rabbinowitz. 

Lille (Liwa) de Ratisbonne copiste du 
« Samuelbuch », 47, 143. 

Littérature juive (Histoire de la), 12, 126; 

1. de Daniel Lévi de Barrios, 32, 91 ; 1. 
rabbinique (deuxième moitié du xni e s.) 

2, 16 ; 1. antijuive en italien, 3, 308; 
1. au moyen âge et judaïsme, 47, 194. 
Voir Giïdemann, Karpeles, Mùller, 
Reusch, Slouschz, Wellhausen, Zim- 
mermann. 

Littmann (E.'i. Ueber die Abfassungszeit 
des Tritojesaia, 41, 286 ; Zur Entziffe- 
rungder Safà-Inschriften, 46, 291. 

Littré (E.). Comment, dans deux situa- 
tions historiques, les Sémites entrèrent 
en compétition avec les Aryens pour 
l'hégémonie du monde et comment ils 
y faillirent, 1, 127. 

Liturgie juive et culte du Temple, 32, 
162 ; 1. des Juifs en grec, 5, 146; 1. et 
Saboraïm, 5, 200; 1. juive et chrétienne, 
14, 251 ; 47, 192 ; mss. de la 1. hébraï- 
que à Oxford, 13, 155. Voir Minkowsky. 

Livourne (Juifs de) (1710), 20, 102 et note; 
séjour de Don Miguel à L., 18, 277. 

Livre (Le) de la foi, Paul Fagius et Sé- 
bastien Munster, 5, 56; 6, 159; 8, 332. 

Livres de caisse des Juifs de Pirano, 
2, 180 et n. 2; deux 1. de commerce 
(xiv s.), 8, 161 ; 9, 21, 187 ; 10, 238 ; 1. 
fonciers des Juifs et des chrétiens en 
Autriche, 27, 108; 1. de banque de 
Josuot, 48, 222. 

Livron (Lionel de) (1392), 9, 237. 

Liz (Joseph de) (Sur le nom de), 49, 267, 
n. 3. 

Lizy-en-Mulcien (Maisons de Juifs à) en 
1308, 2, 56. 



Llerena (Autodafé à) en 1662, 6, 114. 

Loazim. Voir Gloses. 

Lob. Voir Loeb. 

Lob b. Isaac(Juda). Voir Winckler (Léo). 

Lob Pintschow, rabbin de Lengnau et 

Endingen (xvnr s.], 46, 270. 
Lob Théomim (Schnapper, Aryéh Juda), 

rabbin à Brisach, 46. 269. 
Lobel (Sceau d'Isaac Juda b. Juda), 20, 

151. 
Lôbele. Prossnitz. sabbatarien, et Néhémia 

Hayyoun, 36, 261. 
Lobell de Manresa, L. Bonjuha Gracia, L. 
Gracia, L. Baro, L. Massana. L. Jaffuda 
Cresques, Juifs de Barcelone, 4, 59, 60, 
62 ; sur le nom de Lobell, 4, 74. 
Lobin (Isaar), Juif de Valence il391), 13, 

243. 
Lobisches, rabbin à Lublin, 50, 86. 
Localités illustrées par le martyre des 

Juifs (1096, 1349), 8, 136 ; 9, 159. 
Loches, citée dans Joseph le Zélateur, 3, 
15 ; Juifs à L. au moyen âge, 17, 218 
et 228 ; relation hébraïque des persécu- 
tions de 1171, 26, 183. 
Lôd, résidence de R. Eliézer, 12, 69, n. 2 

et 70. 
Lodève (Juifs à), 43, 295 ; Vidal Meir de 

L., à Perpignan (1413), 14, 73. 
Lodovicus buçot. Voir Vidal Isaach. 
Lodovicus de Prades. Voir Vidal de Pra- 

des. 
Lods (Adolphe). L'Ecclésiaste et la phi- 
losophie grecque, 21, 310 ; 23, 153 ; les 
fragments grecs découverts à Akhmim 
du livre d'Enoch, 26, 146 ; les décou- 
vertes babyloniennes et l'Ancien Testa- 
ment, 48, 295 ; les Israélites croyaient- 
ils à la vie future? 50, 280. 
Lœb. Voir Lob. 

Lœb de Villingen (1420), 47, 126. 
LOEB (Isidore). Le nMe des Juifs de Paris 
en 1296 et 1297, 1, 61 ; la ville d'Hy- 
sope, 1, 72 ; bulles inédites des papes, 
1, 114, 293; revue bibliographique, 
1 er semestre 1880, 1, 124; 2* semestre 
1880, 305; 1" trim. 1881, 2, 139; 2» 
trim. 1881, 306 ; 3» trim. 1881, 3, 129 ; 
4 e trim. 1881, 288; 1" trim. 1882, 4, 
149 ; 2 e trim. 1882, 282: 3 e trim. 1882, 
5, 118; 4 e trim. 1882, 290; 1" trim. 
1883,6,126; 2 e trim. 1883, 286; 3« et 
4 e trim. 1883, 7, 287 ; 1 er et 2 e trim. 

1884, 8, 285 ; 3« trim. 1884, 9, 122 ; 4- 
trim. 1884 et l ef trim. 1885, 10, 262 ; 
2e et 3 e trim. 1885, 11, 270; 4» trim. 

1885, 12, 121 ; 1 er et 2 e trim. 1886,306, 
13, 131 ; [1887], 14, 118, 390; 15, 129; 
[1888], 16, 292; [1889], 18, 148, 307; 
19, 155; [1890], 20, 148; 21, 302; 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



231 



[1891], 23, 144; la controverse de 1240 
sur le Talmud, 1, 247 ; 2, 248 ; 3, 39 ; 
les armes de Widrnanstadt, 1. 298 ; 
Chronique, 2, 168, 341 ; 4, 308 ; 5, 152, 
309; 6, 155, 311 ; 7, 316 ; 8, 327 ; 9, 
155, 315; 11, 316; 12, 159, 316; 13, 
158: notes sur les antiquités juives en 
Espagne, 2, 135 ; Rahbi Joselmann de 
Rosheim, 2, 271 ; 5, 93; Hirtzel Lévi, 
mort martyr à Golmar en 1754, A, I, 
123 ; statuts des Juifs d'Avignon (1779), 
A, I, 165 ; histoire de deux manifestes 
faits à Carpentras en 1669-70 et 1678- 
79, A, I, 261 ; la date de l'édit d'expul- 
sion des Juifs du Portugal. 3, 285; liste 
nominative des Juifs de Rarcelone en 
1392, 4, 57, 321 ; actes de vente hébreux 
en Espagne, 4, 226 ; pierres tumulaires à 
Mâcon, 5, 104; notes sur l'histoire des 
Juifs d'Espagne : 1. Les Juifs de Man- 
resa ; 2. La sentinelle contre les Juifs, 
5, 285; 3 Inscriptions tumulaires de la 
Coruna ; le manuscrit de Galixte III, 6, 
112; 4. La juiverie de Ségovie; 5. Le 
cimetière des Juifs de Ségovie; 6. Les 
Juifs de Majorque en 1391 ; Les Juifs de 
Castellon de la Plana ; 7. Les adminis- 
trations juives ; 8. Plan de la juiverie 
de Valence en 1391 ; 9. Un sceau juif, 
14, 254 ; 10. [Analyse des travaux pu- 
bliés par le R. P. Fidel Fita]. 18, 136; 
les Juifs à Strasbourg depuis 1349 jus- 
qu'à la Révolution, A, II, 137 ; les lec- 
tures sabbatiques dans le calendrier. 6, 
250; la roue des Juifs, 6, 268; les 
Juifs de Malaucène, 6. 270; R. Mattatya 
ha-Yiçhari, 7, 153 ; Rorach Lévi, A,1U, 
273 ; deux livres de commerce du com- 
mencement du xiv e s , 8, 161 ; 9, 21 et 
187 ; 5, 232 ; un convoi d'exilés d'Espagne 
à Marseille en 1492, 9, 66 ; un épisode de 
l'histoire des Juifs de Savoie, 10, 32 ; 
actes de vente hébreux originaires 
d'Espagne, 10 108 ; notes sur l'histoire 
des Juifs : 1. Une accusation confondue- 
2. Les exilés d'Espagne en France ; 3. 
Le Juif Priscus ; 4. Deux livres de com- 
merce du commencement du xiv e s.; 
5. Deux documents sur les Juifs du 
Graisivaudan ; 6. Trois pièces en judéo- 
espagnol écrites en Espagne : 7. La sy- 
nagogue de Gordoue ; 8. Juda, juif ca- 
talan du ix* s.; 9 Addition au Dibré 
Hayyamim de Joseph Haccohen, 5, 232; 
10. La Chronologie juive ; 11. Les Ca- 
raïtes en Espagne; 12. Date du calen- 
drier juif et observations diverses sur 
ce calendrier ; 13. Histoire de la forma- 
tion du cycle juif, 19, 202 ; 14. Le corps 
de Méir de Rothenbourg ; 15. Le miracle 



des croix; 16. L'accusation du sang; 
17. Les Juifs de Saint-Quentin sous 
saint Louis, 20, 23 ; les Juifs de Car- 
pentras sous le gouvernement pontifical, 

12, 34, 161 ; règlement des Juifs de 
Castille en 1432, 13, 187 ; sac des jui- 
veries de Valence et de Madrid en 1391, 

13, 239 ; histoire d'une taille levée sur 
les Juifs de Perpignan en 1413-1414,14, 
55; le nombre des Juifs de Castille et 
d'Espagne au moyen âge, 14, 161 ; la 
controverse de 1263 à Rarcelone. 15, 1 ; 
le procès de Samuel ibn Tibbon, 15, 
70; 16, 124; le sceau d'Abraham bar 
Saadia et le sceau Œmnnfcr, 15, 122; 
la juiverie de Jerez de la Frontera, 
15, 125; le saint enfant de La Guardia, 
15, 203; la correspondance des Juifs 
d'Espagne avec ceux de Constantinople, 
15, 262 ; expulsion des Juifs de Salins 
et Rracon en 1374, 15, 298; Josef Hac- 
coben et les chroniqueurs juifs, 16, 28 
et 211 ; 17, 74 et 247 ; 18, 310: les né- 
gociants juifs à Marseille au milieu du 
xm e s., 16, 73 ; le mot Taule enjudéo- 
allemand, 16, 148 et 278; le nom 
Nl3N"H, 16, 160; une inscription hé- 
braïque de Galatayud, 16. 273 ; les quatre 
sedarim du Talmud, 16,282; une ins- 
cription hébraïque à Girone, 17, 149 ; 
polémistes chrétiens et juifs en France et 
en Espagne, 18, 43, 155 et 219 ; 19, 160 ; 
un mémoire de Laurent Ganganelli 
sur la calomnie du meurtre rituel, 18, 
179 et 19, 151 ; les dix-huit béné- 
dictions, 19, 17 ; chandeliers à sept 
branches, 19, 100 ; notes sur le chapi- 
tre I er des Pirké-Abot, 19, 156 et 188 ; le 
Juif de l'histoire et le Juif de la légende, 
conférence, Act., 20, xxxm ; 21, 310; 
la littérature des Pauvres dans la Rible. 

1. Les Psaumes, 20, 161 ; 21, 1 et 161 ; 

2. Le second Isaïe, 23, 1 et 161 ; 3. Les 
morceaux poétiques insérés dans les 
parties de prose de la Bible, 24, 196 ; 
25, 265 ; M. Joseph Derenbourg, 23, 1 ; 
une confiscation de livres hébreux à 
Carpentras en 1754, 23, 147 et 148 ; la 
vie des métaphores dans la Bible, 23, 
150; le folk-lore juif dans la chronique 
d'Ibn-Verga, 24, 1 ; réflexions sur les 
Juifs, 27, 1 et 161 : 28, 1 et 161 ; 29, 1. 
C. R. : Les origines de l'histoire d'après 
la Rible et les traditions des peuples 
orientaux (Lenormant), 1, 127; 6, 135; 
Notice sur des documents relatifs au 
Conseil des Dix, de Venise (Mas-Latrie), 
1,128 ; Seligmann Alexandre ou les tri- 
bulations d'un Israélite strasbourgeois 
pendant la Terreur (Reuss), 1, 129; 



232 



INDEX ALPHABETIQUE 



Schibhé Elohim, 1, 130; Guillaume 
d'Auvergne, évèque de Paris (1228-49), 
sa vie et ses ouvrages (Valois), 1, 131 : 
Der Judenknabe (Wolter), 1, 132; 
Opuscules et traités d'Abou'I-Walid 
Merwan ibn Djanah de Cordoue J. et 
H. Derenbourg), 1, 137; Lévi b. Gerson 
(Alègre), 1, 306 ; La linguistique dé- 
voilée (Lévy-Bing), 1, 307; Le Mistère 
du Viel Testament (J. de Rothschild), 

1, 308; 4,303; 8, 305; Les Juifs de 
Surinam (Zimmermann), 1, 309 ; Pesikta 
Rabbati Giidemann), 1, 312; Lekach 
Tob (Buber), 1, 313; Die Spuren Al- 
Batlajùsis in der jùdischen Religions- 
philosophie (D. Kaufmann), 1, 315; 
Abraham Ibn Esra (Steinschneider , 1, 
317; n-UN ni3N jHorowitZi, 2, 139; 
^IttDn'O (Castelli), 2, 139; Rohling's 
Talmudjude beleuchtet (Delitzsch), 2, 
141 ; Commentaires d'Immanuel b. Sa- 
lomo Romano (abbé Perrean\ 2, 142 ; 3, 
134; Catalogo ragionato degli scritti 
sparsi di S. D. Luzzatto (Luzzatto), 

2, 144; Pentateuchi versio latina anti- 
quissima e codice lugdunensi (U. Ro- 
bert), 2, 144 ; Inventaire critique des 
lettres historiques des croisades (Riant), 
2, 145; Histoire des Macchabées (Saulcy), 
2, 146; Le Talmud de Jérusalem (tra- 
duction de M. Schwabj, 2, 147; 4 
153; 6, 301; 10, 278; 12, 129 ] 
16, 311; 18, 157; 20, 157; La question 
de la Pâque au concile de Nicée (abbé 
Duchesne), 2, 157; Geschichte des 
Erziehungswesens und der Cultur der 
Juden in Frankreich u. Deutschland 
von der Begrùndung der jùd. Wissen- 
schaft in diesen Lândern bis zur Ver- 
treibung der Juden ans Frankreich 
(Gùdemann), 2, 158 ; Coup d'œil sur 
l'histoire du peuple juif (Darmesteter), 
2, 164; mron CSmn 'O (Xeinnes;, 
2, 306; D".-ip ^H ^sina 3>073 (Dei- 
nard), 2, 308; -]DD n"Hp (Menahem 
Méiri), 2, 309 ; Der jûdische Stamm 
in nichtjudischen Sprichwdrtern [Jelli- 
nek), 2, 311; 3, 292; 11, 283; Die 
Derivate des Stammes p-j£ im alttes- 
tamentlichen Sprachgebrauch (Kautsch), 
2, 312; Lessing. Nathan le Sage, confé- 
rence (I. Lévy), 2, 312; Die biblische 
Erdbeben-Theorie (Ralimer), 2, 313; 
Sur les notations numériques et algé- 
briques antérieurement au x\V s. (Ro- 
det), 2, 314; The ancient hebrew 
inscription discovered at the pool of 
Siloam in Jérusalem (Sayce), 2, 314 ; 
Graetz's Geschichtbauerei (Schreiber) , 
2, 315; Onkelos und das Verhâltniss 



seines Targums zur Halacha (Singer), 2, 
315 ; De Hegesippo qui dicitur Iosephi 
interprète (Vogel), 2, 316 ; Histoire de la 
Bible et de l'exégèse biblique (Wogue), 
2, 316; rmnn CTPS (Samuel b. 
Meir), 3, 130; Zur Volkskunde der 
Juden (Andrée), 3, 131; Vom Nil zum 
Ganges (Cassel), 3, 132; Instituciones 
juridicas del pueblo de Israël en los 
diferentes estados de la péninsule 
iberica (Fernandez y Gonzales), 3, 133; 
J. Salvador, sa vie et ses œuvres 
(G. Salvador), 3, 137; Notice sur les 
tables astronomiques attribuées à 
Pierre III d'Aragon (Steinschneider), 3, 
138; pipnn DnUSip Jellinek), 3, 
288 ; The mediaeval Jews of Lincoln 
(Davis), 3, 290 ; Marc-Aurèle et la fin du 
monde antique (Renan], 3, 293,319 ; Die 
Juden in Oesterreich nach der Zâhlung 
vom 31 December 1880 (Schimmèr), 3, 
294; Der schwarze Tod in Deutschland 
(Hœniger). 3, 321; Notice sur une ins- 
cription hébraïque découverte à Béjar 
(Ouverleaux), 4, 150 ; Palestine et Syrie 
(Baedeker),4,151 ;L'Ecclésiaste (Renan), 
4. 152; 5, 296; «-|T3> hy U5T1D 
n' , ?2n;i, 4. 283; Carmina Yeteris Tes- 
tamenti metrice (Bickell), 4,285; Giaco- 
bini e Realisti o il Viva Maria (Brigidi), 
4, 286; Frankfurter Rabbinen (Horo- 
witz), 4. 288; 7, 298; 8, 300; Nuovo 
saggio di giunte e correzioni al Lessico 
talmudico (Lattes), 4, 290; Le Judaïsme 
moderne (Scherdlin). 4, 291 ; Handbuch 
der hebrâischen Mythologie (Schultze), 

4, 292 ; Histoire comparée des anciennes 
religions de l'Egypte et des peuples 
sémitiques (Tiele), 4, 293 ; Torque- 
mada (V. Hugo), 4, 304 ; M. Lilienthal 
et la Russie, 4, 308 ; b""T£ mi)N, 5, 
118; 6, 126; Û^bttJTP (Luncz), 5, 119; 
14, 292; 21, 303; Hellenistiche Bestand- 
theile im biblischen Schriftthum 
(Bloch), 5, 121; Geschichte der Juden 
in Coin (Brisch), 5, 121 ; Actas ineditas 
de siete concilios espanoles celebrados 
desde el ano 1282 hasta el de 1314 (Fita 
y Colomé), 5, 122 ; Kritischer Com- 
mentar zu den Psalmen (Graetz), 5, 
123; Die religiôse Weltstellung des 
jiidischen Volkes (Heman), 5, 125 : Die 
Blutbeschuldiaunc- von Tisza-Eszlar 
(Kayserling , 5, 126; Histoire d'Israël 
(Ledrain), 5, 128; Die Predigt Jésus 
Christi in i lire m Verhâltniss zum Alten 
Testament und zum Judenthum (Schù- 
rer\ 5, 130; Babylonierlhum, Juden- 
thum u. Christenthum (Wahrmund), 

5, 131 ; Histoire de l'excommunication 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



233 



juive (Aron), 5, 291 ; Moses Mendelssohn 
(Kayserling). 5, 294; 16, 306 ; Chro- 
nologia Judicum et primorum Regum 
israelitarum (Kessler), 5, 294; The 
guide of the perplexed of Mainionides 
IFriedlânder), 5, 296; Mélanges sur la 
Kabbale (Nommés), 5, 296; Manuscrits 
caraïtes, 5, 305 ; Die Quellen des Flav. 
Josephus (Destinon), 6, 129; Eine neue 
Ansicht ùber die Eiutheilung der Vôl- 
kergruppe in der genealogischen Tafel 
der Geuesis (Harkavy), 6, 130 ; Jalir- 
bùcher fur jùd. Geschichte und Litéra- 
tur (Briill), 6, 131 ; Die erste Mischna und 
die Controversen der Tannaim (Hoff- 
mann!, 6, 133 ; The Chronicle of Joshua 
the Stylite, 6, 136 ; La limite initiale 
de la Pàque au temps de J.-C. (Mémain), 
6, 137 ; Die Keilinschriften und das 
Alte Testament (Schraderj, 6, 139 ; Die 
Tosefta des Tractâtes Erubin (Schwarz), 
6, 140; n^fab nbon (Rodkinssohn), 
6, 288 ; Gutmeinung ùber <len Talmud 
der Hebràer (Fisi-her), 6, 290 ; Mélanges 
de critique et d'histoire relatifs aux 
peuples sémitiques (Halévy), 6, 291 ; 
Die Altercatio Simonis Iudaei et Theo- 
phili Christiani (Harnack) , 6, 292; 
Einblicke in das Sprachliche der semiti- 
schen Urzeit betreffend die Enstehungs- 
weise der meisten hebrâischen Wort- 
stâmme (Herzfeld), 6, 292 ; Blicke in 
die Religionsgeschichte zu Anfang des 
zweiten christlichen Jahrhunderts (Joël), 
6, 293 ; Qusestiones de historia Sabbati 
(Lotz), 6, 297; Memoria historica de 
los Hebreos y de los Arabes en Manresa 
(Mas y Casas), 6, 297; Les Juifs en Dau- 
phiné aux xiv e et xv e s. (Prudhomme), 
6, 298; L'islamisme et la science (Re- 
nan), 6, 300; Notice sur un ouvrage 
astronomique d'Ibn Haitham (Stein- 
schneider), 6, 300 ; 9, 130 ; Die Râthsel- 
weisheit bei den Hebrâern (Wùnsche), 
6, 301; nbjfcn TO" 1 (Bril), 7, 288; 
TD3N 1Z5T7E73 D^Oipb (Buber), 7, 
288; n'^asn 'O, 7, 289; The sources 
of the Midrasch Echah Rabbah (Abra- 
hams), 7, 291 ; Le Judaïsme et le Chris- 
tianisme d'après M. Renan (Astruc), 7, 
291 ; Der alte Friedhof der israeli- 
tischen Gemeinde zu Frankfurt-am-Main 
(Baerwald),7, 292; Les médecins à Mar- 
seille avant et pendant le moyen âge 
(Barthélémy), 7, 292; Ueber die unter 
Philo's Werken stehende Schrift « Ueber 
die Unzerstœrbarkeit des Weltalls (Ber- 
nays), 7, 294 ; Les dialectes néo-araméens 
de Salamâs (Duval), 7, 295 ; Datos epi- 
graficos e historicos de Talavera de la 



Reina (Fita), 7, 296 ; Escrituras ineditas 
de los siglos xi y xiv (Fita), 7, 296 ; 
Didacco Pyrrho auch Flavius Eborensis 
genannt (Grùnwald et Casnacick), 7, 
298 ; Wissenschaftlicher Jahresbericht 
ùber die morgenlândischen Studien im 
Jahre 1880 (Kuhn et Muller), 7, 299; 
DasEndinger Judenspiel (K. von Amira), 
7, 299; Les Juifs de Carpentras avant 
la Révolution, 7, 300 ; Die Chronologie 
der hebrâischen Kônige (Kamphausen), 
7, 300; Recueil de contes populaires 
slaves Léger), 7, 301 ; Un tanab (R. 
Lévy). 7, 302; Die Entwickeluns des 
israelitischen Propbetenthums (May- 
baum), 7, 302; Enquête sur un meurtre 
imputé aux Juifs de Valréas en 1247 
(Molinien, 7, 304 ; Essai sur les origines 
des partis sadducéen et pharisien et 
leur histoire jusqu'à la naissance de 
J.-C. (Montet), 7, 305 ; Kritischer 
Versuch iiber den Ursprung und die 
geschichtliche Entwicklung des Pesach- 
und Mazzothfestes (Muller), 7, 306 ; Der 
Ursprung der Blutbeschuldigung gegen 
die Juden (Oort), 7, 306; Judas Isca- 
rioth in der bildenden Kiïnst (Porte), 

7, 307 ; Invention de la sépulture des 
patriarches Abraham, Isaac et Jacob à 
Hébron (Riant), 7, 308; Abu's- Sait und 
seine Simplicia (Steinschneider), 7, 309; 
rmnn b^ obpN D^nn (Berliner), 

8, 288; Anuarpentru Israël iti (Schwarz- 
feld), 8. 290 ; Die hebrâische arabische 
Sprachwergleichungdes Abulwalid Mer- 
wan ibn Ganah (Bâcher), 8, 290 ; Aus- 
wahl von Grabsteinen auf dem nie- 
derl.-portug -israel. Begrâbnissplatze 
zu Ouderkerk an den Amstel (de Castro), 
8, 292 ; Les mots grecs dans le livre 
biblique de Daniel (H. Derenbourg), 8, 
294 ; Études sur l'épigraphie du Yémen 
(J. et H. Derenbourg), 8, 295 ; Li dis 
dou vrai aniel, 8, 295 ; Das Buch ûber 
die Elemente von Isaak Israeli (Fried), 
8, 297 ; Zur Geschichte der Juden in 
Lithauen im xiv-xvi Jahrhundert (Har- 
kavy), 8, 298 ; Le christianisme et ses 
origines (Havet), 8, 298 ; Das Strafver- 
fahren gegen die mârkischen Juden im 
Jahre 1510 (Holtze), 8, 300; Die jùdischen 
Proselyten ïm Rômerreiche unter den 
Kaisern Domitian, Nerva, Trajan und 
Hadrian (Graetz), 8, 301 ; Die Sinne 
(Kaufmann), 8, 301 ; Vom jiidischen 
Katechismus (Kaufmannj, 8, 303 ; Die 
Hauptprobleme der israelitischen Reli- 
gionsgeschichte gegenuber den Entwi- 
ckelungstheoretikern (Kœnig). 8, 303; 
El tizon de la nobleza espanola (Mendoza 



234 



INDEX ALPHABETIQUE 



y Bovadilla), 8, 305; Chronique dite de 
Nestor, 8, 306; Die Sagen vom ewigen 
Juden (Neubaur), 8, 306 ; Die Evan- 
gelische Christenheit und die Juden 
unter dem Gesichtspunkte der Mission 
geschichtlich betrachtet (J.-F. Roi), 8, 
308 ; Mission des Juifs (Saint- Yves d'Al- 
veydre), 8, 310; Das Judenthum und 
die christliche Verkiindigung in den 
Evangelien (Schnedermann), 8, 310; Les 
mauvaises langues du bon vieux temps 
(de Soignie), 8, 312; Die Teufelskralle ; 
zur Geschichte der Blutopfer, 8, 313 ; 
Précis de l'histoire du droit français et 
notions de droit canonique (Viollet), 8, 
313; BpO&H, 9, 122; 12, 121, 307 ; 14, 
118 ; 16, 292; Die Agada der Tannai- 
ten(Bacher). 9, 124; Literatur-Blatt fur 
orientalische Philologie Klatt), 9, 126; 
Hat Nieuwe Testament en de Talmud 
(Moscoviter), 9, 126 ; Geschichte des 
Volkes Israël (Seinecke), y, 129 ; Lettera- 
tura italianadei Giudei (Steinschneider, 

9, 129 ; Zur Statistik der Juden in Preus- 
sen von 1816 bis 1880 (Neumann), 9. 131 ; 
Estudios historicos (Fidel Fita\ 11, 279, 
300 ; 13, 142 ; 14, 145 ; 15, 134 ; 23, 151 ; 
Boletin de la Real Academiade la Histo- 
ria (Fidel Fila), 9, 136; 14,311; 16,313; 
18, 31 2 ; 19, 158 ; Une découverte à Cor- 
doue (F. Fita), 9, 157; Histoire des 
Israélites (Reinach), 9, 306 ; m"!5N 
-l"^, 10,262; 12, 121; 13, 132 ;bj' 131 

•nabnn nm», 10, 262 ; noTOn 'o 

D^NDTlb, 10, 263; m3>0.ttn 'O, 10, 
263; Fragmente syrischer und arabis- 
cher Historiker (Friede), 10, 266; Ahas- 
vérus, die Sage vom ewigen Juden 
(Cassel), 10, 267 ; Mission en Palestine 
et en Phénicie (Clermont-Ganneau), 10, 
269; Étude sur l'hygiène de Moïse et 
des anciens israélites (Guéneau de Mus- 
sy), 10, 270; Der Schulchan Aruch und 
die Rabbineu iiber das Verhâltniss der 
Juden zu Andersglâubigen (Hoffmann), 

10, 270 ; La monarchie chez les Juifs en 
Palestine selon la Bible et le Talmud 
(Em. Lévy), 10, 273; Der Aberglaube des 
Mittelalters und der nâchstfolgenden 
Jahrhunderte (Meyer), 10, 274; Histoire 
du commerce de la France (Pigeonneau), 
10, 274 ; An introduction to the books of 
Ezra, Nehemiah and Esther (Sayce), 10, 
277 ; Das Buch Kohelet nach der Auf- 
fassung der Weiseu des Talmud u. Mi- 
drasch und der jiidischen Erklàrer des 
Mittelalters (Schiffer), 10,277; Berlini- 
sches Stadtbuch, 10, 278 ; Le Pentateuque 
selon Moïse et le Pent. selon Ezra (Weill), 
10, 279; 12, 130; Sir Moses Monte- 



fiore iWolf), 10, 280; El Judio errant 
de Ulescas (Fidel Fita), 10, 287; Un 
canonigo judaizante quemado en Cor- 
dova, 10, 287 ; El Messianismo israelita 
en la peninsula iberica durante la pri- 
mera mitai del sigle xvi (Fern. y Gon- 
zalez), 10, 288; Histoire des Juifs de 
Nîmes (Simon), 10, 288; 13, 148; 
Affaire de sang tPoma), 10, 289 ; La 
Palestine au temps de J.-C. (Stapfer), 

10, 289; nmns maN, H, 270 ; 
rtDin^Nn 3>OE (Peinard), 11.271 ; 13, 
135 ; D^bys 31 'O (Ibn Latif), 11, 272 ; 
Il Ghetto di Mantova (Garnevali), 11, 274; 
L'Enfer et le Paradis d'après la tradition 
juive (CharlevillH), 11, 276; Die Stellung 
und Bedeutung des Jehuda Ha.jjug in der 
Geschichte der hebrâischen Grammatik 
(Drachman), 11, 276 ; Thier-Schutz und 
Menschen-Trutz (Ehrmann), 11, 277 ; 
Ein von Titus nach Rom gebrachter 
Pentateuch-Codex und seine Varianten 
(Epstein), 11, 277; Ordenamiento for- 
mado por los procuradores de las alja- 
mas hehreas pertenecientes al territorio 
de los Estados de Castilla (publié par 
Fernandez y Gonzalez), 11, 278; 12, 
140; 13, 147; Die Gesetzesfrage im 
Leben Jesu und in der Lehre des Pau- 
lus (Glock), 11,279; Zur Geschichte der 
jiidischen Gemeinden Pisek und Mirotitz 
(Grunwald), 11, 280; The jewish ques- 
tion (1875-84) (Jacobs), H. 282; On 
the racial characteristics of modem 
Jews (Jacobs), 11, 283, 290 ; Histoire de 
la communauté israélite de Paris (L. 
Kahn), 11, 285 ; 13, 145; 14, 126 ; Codice 
diplomatico dei Giudei di Sicilia (Lagu- 
mina), 11, 286; Piômische Geschichte 
(Mommsen), 11, 288 ; Le poème chaldéen 
du déluge traduit de l'assyrien (Oppert), 

11, 290 ; La généalogie de la famille 
Rosanès (Rosanis), 11, 291 ; Vier apokry- 
phische Bûcher aus der Zeit und Schule 
R. Akiba's (Rosenthal), 11, 291 ; Die Uhr 
(Spitzer), 11, 293 ; Haman, Bileam und 
der jiidische Nabi (Steinthal), 11, 294; 
Studia biblica, 11, 294; Das jiidische 
Verbrecherthum (Fuld), 11, 298; El 
Castillo de Brunyola (Girbal), 11, 299; 
Quelques livres sur la question anti- 
sémitique, 11, 300; 12, 142; La vie 
juive (Cahunet A. Lévy), 11,315; Die he- 
brâisch-neuhebrâisch und hebrâisch-ara- 
mâische Sprachvergleichung des Abul- 
walid-Merwan ibn Ganah (Bâcher), 12, 
123 ; Kritische Sendschreiben iiber die 
Probebibel, mit einer wissenschaftli- 
chen Anmerkung iiber Hellenismen in 
der Psalmen (Cassel), 12, 124; Messia- 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



235 



nischeStellendesAlten Testaments. II An- 
gehàngt sind Anmerkungen ùber Megil- 
lat Taanith (Cassel), 12, 124 ; Aus 
Literatur und Geschichte (Cassel), 12, 
124 ; Die Bibel und der Wein (Franz 
Delitzsch), 12, 124 ; Die Sprùche Salo- 
mo's nach der Auffassung ira Talmud 
u. Midrasch (Deutsch), 12, 125; Die 
Ethik des Juda-Halevi (Frankl-Griin), 12, 
125; Geschichte der Juden in Bôhmen 
(Grùnwald), 12, 125; Geschichte der 
jùdischen Literatur (Karpeles), 12, 126; 
Iberia, Bilder aus der spanisch-jùdi- 
schen Geschichte (Levin),12, 127; Notes 
on the race-types of the Jews (Neu- 
bauer), 12, 127; Geschichtliches und 
ethnologisches ùber Knabenbeschnei- 
dung (Ploss), 12, 128; Das Jahrhundert 
nach dem babylonischen Exile mit be- 
sonderer Rùcksicht auf die religiôse 
Entwicklung des Judentums (Rosenz- 
weig), 12, 128 ; Das Buch Judith, eine 
Prophétie (Scholz), 12, 128; Geschichte 
des jùdischen Volkes im Zeitalter Jesu 
Cliristi (Scbùrerj, 12, 129; Les corres- 
pondants de Peiresc (Taraizey de Lar- 
roque et Dukas), 12, 129; Knittelverse 
eines Elsàsser Propheten (Weill), 12, 
131 ; Das batanâische Giebelgebierge 
(Wetzstein', 12, 131; Das tridentinische 
Concil und der Talmud (Wolf), 12, 131 ; 
le\iélri (^Neubauer), 12, 139; Nebo in 
Canaan (Neubauer), 12, 139 ; La Marja- 
draque (Fidel Fita\ 12, 140; *{N"p-i 

N-ny p an-iDN'-ib, 12,306; manttîn 

O^lfiWH (Harkavy), 12, 308 ; Verglei- 
chende Datum-Tabellen auf 216 Jahre 
des jùdischen und allgemeinem bùrger- 
lichen Kalenders (Freund), 12, 308 ; 
Tables du calendrier juif depuis l'ère 
chrétienne jusqu'au xxx c siècle (Loeb), 

12, 309; Catalogue of the hebrew Ma- 
nuscripts in the Jews' College(Neubauer), 
12,311; n-TS- 1 'O ffiVPS, 13, 137; 
mtni:, Testament religieux et moral de 
Juda b. Ascher et de son frère Jacob 
(Schechter), 13, 138 ; Aus dem Lande des 
Sonnenaufganjrs (Cassel), 13, 141; Das 
Buch des Propheten Ezechiel (Cornill), 

13, 142; Zur Judenfrage, nach den Akten 
des Prozesses Rohling-Bloch (Kopp), 13, 
145; Jews as they are (Salaman), 13, 
148; Sermons et Allocutions (Z. Kahn), 
13, 151 ; Catalogue of the Hebrew 
manuscripts in the Bodleian Library 
and in the Collège Libraries of Oxford 
(Neubauer), 13, 155; D^UT' D3 D^in 
(Harkavy), 14, 118; bftniD^ no:a (Rab- 
binowicz), 14, 119; 16, 293; 3NP3 
*»bb« (Ibn Djanah), 14, 120; Professor 



P. de Lagarde nach seiner Natur gezeich 
net (A. Berliner), 14, 122; Aus dem 
alten Pitaval (Blum), 14, 122; Zophnat 
Paneali (Cassel), 14, 123; Bilder von der 
Ostgrenze (Friedeberg), 14, 124 ; Die 
Apostellehre und die jùdischen beiden 
Wege (Harnacki, 14, 125 ; Erinnerungen 
an Friedrich Rùckert. Lipman Zunz und 
seine Verehrer (P. de Lagarde), 14, 127; 
Biblische Chronologie und Zeitrech- 
nung der Hebrâer (Mahler), 14, 128 ; 
La connaissance des temps évangéliques 
(abbé Mémaiu), 14, 129; L'histoire des 
religions (Vernesi, 14, 131 ; The compa- 
rative distribution of Jewish ability (Ja- 
cobs), 14, 142 ; Materialen zur Statistik 
des jùdischen Stammes (Nossig), 14, 143; 
La France n'est pas juive (Reynaud), 14, 
143 ; rniDOH nXIN n^3 (Grâber), 14, 
290; 15, 129 ; yibon, 14, 292, 16, 293, 
21, 303; Anglo-Jewish historical Exhi- 
bition, 14. 301, 312 ; 16, 296, 305; An- 
nuaire israélite (J. Molina). 14, 302; 
Der Kaukasus und seine Vôlker (von 
Erckert), 14, 302; Beitrâge zur Littera- 
turgeschichte der Karâer (Frankli, 14, 
303; Die hebrâische Sprache als Sprache 
der Bibel (Furrer), 14, 304; Jewish Folk- 
lore in the Middle Ages (Gaster), 14, 304; 
15, 135 ; P. de Lagarde's jùdische Ge- 
lehrsamkeit (Kaufmann), 14, 305 ; Han- 
del und Schiffahrt auf dem rothen Meere 
in alten Zeiten, nach âgyptischen Quel- 
len (Lieblein), 14, 306 ; Die semitischen 
Sprachen (Nôldeke), 14, 307 ; Histoire 
des Juifs d'Alsace (Scheid), 14, 308; Das 
Machsor Nùrnberg (Ziemlich), 14, 309; 
La Savonnerie marseillaise (D r Barthé- 
lémy), 14, 310 ; Un épisode historique 
de l'église St-Martin de Marseille (D r Bar- 
thélémy), 14, 310; Juifs du Havre, 

14, 311; TimVTI -m TH. 15, 130 ; 
Sb "^"isb nb "Oirtt, 15, 131 ; Analele 
societatii istorice Iuliu Barasch, 15, 132; 
20, 150; Apologie des Juifs (Chaikin), 

15, 133; Die Juden in Aachen (Drese- 
mann), 15, 134 ; El santo Nino de la 
Guardia Fita), 15, 134 ; Purim, ein Bei- 
trag zur Geschichte der Religion (P. de 
Lagarde), 15, 137 ; Le règne de Philippe 
III le Hardi (Langlois), 15, 137 ; Leitfa- 
den der Metrik der hebrâischen Poésie 
(Ley), 15, 138 ; Die Zerstorung des 
Tempels und des Prophetenhauses zu 
Silo (Maybaum), 15, 138 ; Il Ghetto di 
Roma (Natali), 15, 139; Macelul Evrei- 
lor sub Mihai-Viteazu al Munteniei si 
Aron-Voda al Moldavei (Schwarzfeld), 
15, 140 ; Elne historique et archéolo- 
gique (Vidal), 15, 142 ; La question juive 



236 



INDEX ALPHABÉTIQUE 



il y a cent ans (Farges), 15, 142 ; Le mou- 
vement religieux (Astruc), 15, 151 ; Mé- 
langes de critique biblique (Eichthal), 
15, 153 ; Une nouvelle hypothèse sur la 
composition et l'origine du Deutéronome 
(Vernes), 15, 153; mi:73n '0 (Maï- 
monide), 16, 294; Josef Karo und das 
Maggid Mescharim, 16, 299; Contro- 
verse d'un évèque de 514, 16, 300 ; 
Ueber Stoffe altdeutscher Poésie (Gelb- 
haus', 16, 302; Geschichte des Erzie- 
hungswesens und der Cultur der Juden 
in Deutschland wâhrend des xiv. und 
xv. Jahrhunderts (Gùdemann), 16,302; 
Mediaewal Jewish Chronicles and chro- 
nological Notes (Neuhauer), 16, 308 ; 
Spécimens des caractères hébreux gravés 
par Guillaume Le Bé à Venise et à Paris 
(Omont), 16. 308 ; 18, 311 ; Regesten zur 
Geschichte der Juden im frânkischen u. 
deutschen Reiche bis zum Jahre 1273 
(Aronius), 16, 309 ; Un faux diplomate 
au xvii siècle (Stein), 16, 310 ; Einlei- 
tung in den Thalmud (Strack), 16, 311 ; 
Cours de théologie juive (Wogue), 16, 
311 , Samaritanische Traditionen mit- 
getheilt und nach ihrer geschichtlichen 
Entwickelung untersucht (Wreschner), 
16.312; Hebrew deeds of English Jews 
before 1290 (Davis), 18, 151 ; Universal- 
Kalender (Raab), 18, 1515; Reliques 
scientifiques (Arsène Darmesteter), 20, 
151; La Kahbale (Franck), 18, 314; 
The Fables of ^sop as first printed by 
William Caxton in 1484 (Jacobs), 20, 
153; Les signes d'infamie au moyen 
âge (Kobert), 20, 156; Les résultats de 
l'exégèse biblique (Vernes), 20, 157 ; 
Skizzen und Vorarbeiten (Wellhausen), 

20, 157; Geschichte der Juden (Graetz), 

21, 146, ynN -n? ni72U3 bs -iene 

bôtnïïD" 1 (J.Halévy), 21,304; Aus schwe- 
ren Zeiteo (Berliner), 21, 309; Le poème 
des Psaumes (Mcssioï, 21, 310; Censur 
und Confiscation hebrâischer Biicher im 
Kirchenstaate (Berliner), 23, 147; Tables 
de Concordance des dates des différents 
calendriers Lacoine), 23, 153. 

Loeb (Isi iore). Judisch-arabische Aertzte, 
1, 128; Tables du calendrier juif jus- 
qu'au xxx e s., 12, 309 ; La littérature des 
Pauvres dans la Bible, 25, 265. 

Loeb (Isidore) (Discours prononcés sur la 
tombe d'), 24, n ; élégie hébraïque sur 
sa mort, 24, iv; sa biographie, 24, 161 ; 
bibliographie de ses travaux, 24, 184. 

Lœïb, Lob, rabbin à Metz, 7, 216. 

Lœlius (D.) et les Juifs, 8, 21. 

Loening (Edgard). Die Gemeindeverfassung 
der Urchristenthums, 18, 310. 



Lœw. Voir Lôw. 

Lœw (Arié). Voir Lion Asser. 

LOEW Immanuel). Mélanges de lexico- 
graphie talmudique, 25, 116 ; mélanges 
de lexicographie rabbinique, 25, 256 ; 
A dictionary of the Targumim, the Tal- 
mud Babli and Yerushaimi and the 
midrashic literatur (Jastrow), c. r., 16, 
154. 

Loew (Immanuel). Aramâische Pflanzen- 
namen, 2, 313; Notes marginales sur 
YAruch compietum dans Mélanges 
Kohut, 35, 116; Die Finger in Litteratur 
u. Folklore der Juden, 43, 293 ; Les 
noms des plantes rencontrés dans Ras- 
chi, dans Mélanges Berliner, 47, 140. 

Lœw (Leopold). Gesammelte Schriften, 
21, 310; 25, 131 ; 36, 130; 41, 286; 
Histoire du Serment juif, 45, l,n. 4. 

LŒWÉ (Maurice). La physique d'Ibn Ga- 
birol, 35, 161 ; Die Psychologie Ibn 
Gabirols (Horovitz), c. r., 40, 118 ; Die 
Stellung des hl. Thomas von Aquin zu 
Avencebrol (Wittmann), c. r., 41, 311. 

Loeweinfeed (S.). Regesten zur Geschichte 
der Juden unter Philipp August von 
Frankreich, 1, 128. 

Loewenstein (Leopold . Azriel b. Salomon 
Dayiena, 31, 120 ; Abréviations et iden- 
tifications de noms de villes rencontrés 
dans la littérature juive, 47, 145; Bei- 
trâge zur Geschichte der Juden in 
Deutschland, 30, 138; 36, 131; David 
Oppenheim, 43, 293 ; Geschichte der 
Juden von der babylon. Gefangenschaft 
bis zur Gegenwart, 50, 280. 

Loewey (H.), Die mystischen Bezeichnun- 
gen Jesu Christi als Siloë, Schiloh und 
Piscis, insbesondere die Bezeichnung 
der christi. Operfeier als Missa, 18, 
155. 

Loewy (A.). Old jewish legends on bibli- 
cal topics. Legendary description of 
Hell, 18, 155 ; The apocryphal charac- 
ter of the Moabite stone, 14, 315 ; A 
critical examination of the so-called 
Moabite inscription in the Louvre, 48, 
295 ; The Elohistic and Jehovistic pro- 
per names of men and women in the 
Bible, 19, 157 ; Catalogue of Hebraica 
and Judaica on the Library of the 
Corporation of the city of London, 23, 
154. 

Logique (La) dans le Commentaire des 
Proverbes de Saadia, 37, 234 ; dans 
ceux de Joseph ibn Caspi, 47, 150. 

Logos (Le) de Philon n'est que la forme 
philosophique du Dieu Anu. 1, 129; le 
L. et le 4 e Evangile, 4, 156 ; L. dans 
l'Agada, 43, 143 ; L. alexandrin et 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMKS 



237 



la gnose chrétienne, 5, 7 ; L. désigné 
dans les textes africains par le mot 
serma, 42, 142. 
Lohmann (E.). Tharsis oder Ninive. Ein 
Beitrag zum Verstândnis des Bûches 
Jona, 48, 295. 
Lôhr (Max). Die Klagelieder des Jereraia 
iibers. u. erklârt, 27, 280 ; Geschichte 
des Volkes Israël, 41, 286 ; Babel u die 
biblische Urgeschichte, 46, 291. 
Lohr.isp (Le roi) et les Juifs, 19, 53. 
Loi mosaïque, ses prescriptions, sa valeur 
éternelle, 3, 25 et 27 ; 1. et les inter- 
dictions alimentaires, 41, 144 ; rédaction 
et contenance de la 1. chez les Israélites 
du Nord et chez ceux de Juda. 38,184; 
les 613 1., 1, 197, 199; 5, 27; les 613 
1. et les azharoth de Saadia, 5, 33 ; 1. 
rabbiniques abrogées en temps de per- 
sécution, 29, 95 ; 1. juive et Jésus, 2, 
329; 1. et les Psaumes, 20, 164; 21, 
39 ; 1. civile, politique et religieuse des 
Juifs, 2. 310 ; le rouleau de la 1. placé 
près des tombes, 33, 162. Voir Gampert, 
Trabaud. 
Loire (Juifs sur les rives de la), 48, 209. 
Loisy (A ). Le livre de Job traduit, 27, 

283 ; Études bibliques, 43, 295. 
Lokacze (La communauté de) et Lipmann 

Heller, 21, 271. 
Lolli (Eudes). Gorso di grammatica délia 
lingua ebraica, 13, 145 ; Un eco délia 
commemorazione tenuta a Berlino di 22 
Agosto 1900 pel centenario délia nascita 
di S. D. Luzzatto, 45, 148. 
Lombard, nom juif en Angleterre, 16, 298. 
Lombards et Juifs, 7, 2 et 4 ; 1. créanciers 
des Juifs, 9, 35; leur taux d'usure et 
celui des Juifs, 2, 161 ; 48, 211. 
Lombard-les-Arlay (Juifs de), 7, 5. 
Lombay (G. de). Au Sinaï. Palestine et 

Syrie, 26, 143. 
Lombroso, nom juif, 32, 316; Jacob L. 
cité par Daniel Lévi de Barrios, 18, 284, 
n. 5; Jacques L. Juif de Bordeaux 
(1684), 25, 242. 
Lonardo (P. M.). Gli Ebrei a Benevento, 

38, 295. 
Londres (Juifs à), 3, 290 ; (1241), 14, 172, 
n. 7; (après 1290), 11, 269; 43, 298; 
massacres (1264), 4, 14; vie juive dans 
l'est de L., 2,148 ; 18,313; Abr.Ibn Ëzra 
à L.,17, 3U3 ; Joseph Ibn Danon de Bel- 
grade à L., 37, 290 ; mss. hébraïques en- 
trés au British Muséum (1867-90), 23, 99. 
Longnon (A.). Documents relatifs au comté 
de Champagne et de Brie (1172-1361), 
50, 280. 
Longpérier (Adrien de) et les inscriptions 
hébraïques, 50, 285. 



Longue (Cressand de), 2, 25. 

Longueil (Les Juifs ne peuvent habiter à), 

17, 215; 
Lons-le- Saunier (Juiverie de), 49,2 et 7. 
Lonsano (Menahem), poète hébreu, 32, 103. 
Looz (Juifs du comté de), 7, 118. 
Lope de Vera y Alarcon et Spinoza, 49, 

167. 
Lopes, Juif des colonies françaises (1765), 

4, 245 ; de Paris, 49, 145. 
Lopes de Paz (Depas), famille juive de 
Bordeaux, 20, 295 ; ses relations avec 
David Gradis et ses démêlés avec le 
père Rhédon, 4, 132 et 142. 
Lopès Dubec et la commission d'affran- 
chissement des Juifs (1788), 42, 259. 

Lopès Rosa. Voir Abraham Farrar. 

Lopez (Aron), 1° Juif de la Martinique 
11680), 2, 102 et 116 ; 2« Juif de Paris, 
49, 145. 

Lopez de Gomara (Francisco), son livre 
La Historia gênerai de las Indias, 
traduit en hébreu par Josef Haccohen, 
16, 31. 

Lopez bidacus, censeur de livres hébreux 
(xvr- s.), 30, 264 et 270. 

Lopez Roderigo, médecin d'Elisabeth, et 
Shylock, 5, 313. 

Lopo Ramirez, Juif d'Amsterdam (1657), 
7, 254. 

Loredan (Léonardo), doge de Venise, et 
les Juifs, 5, 219. 

Lorenço Escudero, auteur duFortaleza del 
Judaismo, cité par Daniel Lévi de Bar- 
rios, 18, 288. 

Lorenzo Dalmaki et Emmanuel Porto, 43, 
134. 

Loret. Voir Abraham L. 

Loreto (Statues de l'église de), 48, 91. 

Lorie. Voir Astruc L. 

Lorki (Josua), surnommé Sancta Fide, 4, 
80, n. 1. 

Lormaye (Rue aux Juifs à) en 1304 ; Mo- 
reau d'Eu y avait deux maisons, 2, 32. 

Loro (Salomon), Juif expulsé d'Aragon 
(1492), 9, 70. 

Lorrains (Les), garnison de Haguenau, et 
les Juifs, 4, 107. 

Lorraine (Juifs de), 7, 5; 34, 107 ; 47, 
88 ; Memorbuch de L., 4, 5 ; en hébreu 
«Lothair ou Lothir », 7, 279; 9, 119 ; 
Juifs de L. et de Metz, A, H, 113. 

Lorriaux |R.). La prière dans le Penta- 
teuque, 38, 295. 

Lorsh (Massacre de Juifs à) (1337), 4, 25. 

Lossal de Florensac. Voir Dieus. 

Lothair (Les sages de), 7, 103. V. Lor- 
raine. 

Lotra, la Lorraine, 2, 202, n. 1. 

Lotz (Guilelmus). Quaestiones de historia 



238 



INDEX ALPHABETIQUE 



Sabbati, 6, 297 ; Das alte Testament u. 
die Wissenschaft, 50 280. 

Louans (Louhans) en Touraine, origine de 
la famille de Joselmann, 2, 272; Juifs 
de L., 13, 63. 

Louis, nom d'une famille juive ancienne- 
ment fixée dans le midi de la France, 
25, 238. 

Louis le Débonnaire et le De Insolentia, 
1, 247; L. et le serment juif, 7, 252. 

Louis VI et les Juifs de Touraine, 17, 211. 

Louis Vil et les Juifs, 6, 171 ; L. d'après 
le Machsor Mtry, 3, 10. 

Louis VIII et les Juifs, 30, 284; L. et les 
Juifs du comte de Champagne, 3, 213; 
revenus que L. tire des Juifs, 15, 235; 
les intérêts des créances juives et les 
sceaux sDéciaux des Juifs, 48, 215. 

Louis IX (Controverse sur le Talmud 
sous), 1, 140, 223, n. 1, 247, 293; L. 
et le pape Alexandre IV, 1, 116; 1. 
défend aux Juifs d'exercer la magie 
contre les cbrétieus, 3, 9, n. 1 ; L. 
interdit la possession d'immeubles aux 
Juifs, 2,16; 15, 233; les synagogues 
et les cimetières des Juifs sous L. 18, 
265 et 270; L., les barons et les Juifs, 
3,213; L. impose la législation française 
sur les Juifs à ses grands vassaux, 
48, 215: L. et la rouelle, 3, 213; 6, 
83 et 91; 15, 236; L. et les Juifs (di- 
verses questions], 3, 319; 5, 312; 6, 
172 ; 15, 235 ; 17, 216 ; ordonnance de 
L. en faveur des Juifs, 49, 2 ; Juifs de 
Touraine et L., 17, 213 ; expulsion des 
Juifs de Saint-Quentin, 20, 27. 

Louis X et la rouelle, 6, 83, 84 et 86; 
synagogues et cimetières, 18, 269; L. 
rappelle les Juifs, 42, 110; L. et les 
Juifs en Bourgogne, 48, 224. 

Louis XI persécute les Juifs de Provence, 
1, 120; L. et les Juifs du Dauphiné, 6, 
299; 9, 239; 41, 299; et les Juifs de 
Bordeaux, 11, 82; du Roussillon, 16, 
187 ; ses médecins juifs, 39, 98. 

Louis XII et les Juifs, 33, 91 ; édit d'expul- 
sion (1501), 15,276; L. impose les nou- 
veaux chrétiens de Provence (?), 50, 90. 

Louis XIII et les Juifs, 11, 145 et 147 ; 12, 
101. n. 4 ; 34, 280: L. et les Juifs de 
Nantes, 17, 128 ; L. à Metz et les Juifs, 
50, 127. 

Louis XIV à la synagogue de Metz, 7, 228 ; 
50, 128 ; L. et les Juifs en France, 8, 
139; 18, 309; à Orange, 32, 242; à 
Nancy, 34, 110. 

Louis XV et les Juifs, 11, 126, n. 2 et 149 ; 
33, 93 ; 39, 126 ; L. et les Juifs de Metz', 
8,266; 12, 286; 50, 128; de Paris, 23, 
88 ; 24, 300 ; lettres de maîtrise et Juifs 



sous L., 36, 87; lettres patentes en fa- 
veur d'Elie Schwab, 44, 109. 
Louis XVI et les Juifs, 1, 84; J. de Paris, 
23, 90 et 92; de Metz, 12, 295; deux 
familles juives au Havre, 14, 311; avè- 
nement de L et les Juifs des colonies, 

5, 81 ; affaire des fausses quittances en 
Alsace, 42, 253 ; L. et les Juifs de Hor- 
bourg, 48, 118. 

Louis II, comte de Provence et les Juifs, 

6, 12: 39, 103 ; 41, 68; 46, 14 et 22; 
47, 222. 

Louis III, comte de Provence et les Juifs, 

6, 16; 39, 104; 46, 255. 

Louis V (Bavière) et les Juifs, 25, 224; L. 

et les Juifs de Villingen(1324), 47, 125; 

L. et les Armleder, 2, 78. 
Louis I er le Grand expulse les Juifs de 

Sopron (Hongrie) en 1360, 35, 158. 
Louis II. roi de Hongrie. Après sa mort, 

les Juif de Sopron sont exilés (1526), 

35, 158. 

Louis de Compiègne (de Veil), Juif baptisé 
par Bossuet, 3, 297. 

Louis de Nice, Juif médecin, converti, 8, 
239, n. 1. 

Louis de Silva et les Juifs, 49, 53, 60. 

Louisenstadt (Juifs dej, 2, 330. 

Loulab (La cérémonie du) et le Penta- 
teuque, 37, 184 et 187 ; 1. représenté 
sur les tombes juives, 47, 138. 

Loup, nom de Juif (1413), 14, 66; Jusse 
L., propriétaire à Béziers avant l'expul- 
siou, 2, 54. 

Louria (La famille), 43, 281. 

Louria (Isaac) (Ouvrages de) et Menahem 
Azaria di Fano, 36, 110: son rituel pro- 
pagé en Algérie, 34, 127. 

Louria. Voir Luria, Salomon L. 

Lourié (Josefs). Matematijeska teorie 
ebreiskago kalendar (Théorie mathé- 
matique pour le calcul du calendrier 
juif), 16. 307 ; 18, 155. 

Louvain (Juiverie et synagogue de), 7, 
118 et 119; inscription hébraïque à L., 

7, 135. n. 2, 285. 

Louvre (Les revenus des Juifs et le Trésor 
du), 15, 241. 

Lôw. Voir Lœw. 

Lôw (Albert). Thierschutz im Judenthume 
nach Bibel und Talmud, 23, 153. 

Lôwel, fils de Mayer de Haguenau, 4, 104. 

Lowen, frère de Mennelin d'Ulm à Stras- 
bourg, 3, 59. 

Lôwenstein (D r Ludwig). Die Beschnei- 
dung im Lichte der heutigen medi- 
cinischen Wissenschaft, mit Beriïck- 
sichtigung ihrer geschichtl. u unter 
Wiirdigung ihrer religiôsen Bedeutung, 

36, 131. 



DES CINQUANTE PREMIERS VOLUMES 



239 



Lowenthal (A.). Pseudo-Aristoteles iiber 
die Seele, eine psychologische Schtift 
des 11. Jahrbunderts u. ihre Beziehun- 
gen zu Salomo Ibn Gabirol, 23, 153. 

Lôvvy (Adolf*). Oie Tugend-und Sitten- 
lehre des Talmud dargestellt in anzie- 
henden Erzâhlungen, 23, 154. 

Lowy (D.). Der Talmudjude von Rohling, 
S, 304. 

Lowv (Jacobus). Libri Kolielet versio ara- 
bica quam composuit Ibn Ghijàtb, 8, 304. 

Lowy (M.). Ueber das Buch Jona, 24, 300. 

Loge (Juifs à la) en 1309, 49, 5. 

Loyenvilla in Belsia (Cressnnd de Longue 
babite) en 1297, 2, 26. 

Lozère (Inscription hébraïque à), 49, 305. 

Liibeck (Juifs à), 41, 282. 

Lubel, femme de Yebiel b. Pessah Halévy, 
4, 20. 

Lublin (Un ms. de la Gueniza de), 50, 84. 

Lublinski (S.). Die Entstebung des Juden- 
tums, 48, 295. 

Luc (Sur le propos de saint) ayant trait 
au prêt à intérêt, 28, 315 ; L., originaire 
d'Aiitioche, 45, 41 ; L. et le possédé de 
Gerasa, 47, 173; statues de la Vierge 
Marie peintes d'après la légende par L., 
48, 88. 

Luc (Juifs au), 37, 263. 

Lucas (A.). The jewisb year (Réunion de 
poèmes sacrés pour sabbats et fêtes), 
38, 295. 

Lucas (Jean-Maximilien) et Spinoza, 49, 
164 et 169. 

LUCAS (Léopold) Innocent III et les Juifs, 
35, 247. 

Lucas (Paul) (Relations de voyage de) con- 
cernant les Juifs, 18, 102. 

LUGE (Siméon). Catalogue des documents 
du Trésor des Chartes relatifs aux Juifs 
sous le règne de Philippe le Bel, 2. 15. 

Lucène, résidence dTbn Djanah, Gikatilla 
(Isaacj,Isaacb. Saill, Ibn Baroun, Aboul- 
Walid b. Hasdaï, 1, 138; Juifs et mu- 
sulmans à L., 28, 297, n 2; ITbn Ba- 
roun qui vécut à L. est du xi e s., 50, 
192, n. 2. 

Lucien (Recension de la LXX par) dans 
l'Afrique chrétienne, 42, 134. 

Lucius, Juif de Valréas, 7, 305; L. empri- 
sonné pour meurtre rituel, 9, 233 et 234. 

Luck (Lettre de la communauté de) à Lip- 
mann Heller, 21, 270. 

L