(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Biodiversity Heritage Library | Children's Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Répertoire de peintures du moyen âge et de la renaissance (1280-1580) .."

This is a digital copy of a book that was preserved for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 
to make the world's books discoverable online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 
to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 
are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that 's often difficult to discover. 

Marks, notations and other marginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book' s long journey from the 
publisher to a library and finally to y ou. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prevent abuse by commercial parties, including placing technical restrictions on automated querying. 

We also ask that y ou: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain from automated querying Do not send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a large amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attribution The Google "watermark" you see on each file is essential for informing people about this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are responsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countries. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can't offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
any where in the world. Copyright infringement liability can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps readers 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full text of this book on the web 



at |http : //books . google . corn/ 



F/V 'iôià. i 



rWJ^SFERR^O 



(FINE 



^arbarb CûUcgc ÎLibrarg 







FRO^f THE FUNB BEqySATHED 

BY 

CHARLES SUMNER 

SENATOR FROM MASSACHUSETTS 
**For hookt relDtfing to PoUticB a^d Fioc Aite,' 






II 



l 



f 



i Digitizedby Google ^ 

I 



Digitized by VjOOQ IC 



Digitized by VjOOQ IC 






SALOMON REINACH 

CONSERVATEUR DBS MUSÉES NATIONAUX 
MEMBRE DE L'INSTITUT 



RÉPERTOIRE 

DE PEINTURES 

DU MOYEN AGE ET DE LA RENAISSANCE 

(1280— 1580) 

TOME DEUXIÈME 
CONTENANT 1200 GRAVURES 

F*x*i3c "DTX. ffanos 



PARIS 

ERNEST LEROUX, ÉDITEUR 

28, RUE BONAPARTE, 28 



1907 



Digitized by VjOOQ IC 








{ 



y 



Digitized by VjOOQ IC 



r 



31 



INTRODUCTION 



Aux 1.046 tableaux reproduits dans le premier volume de ce Répertoire , 
celui-ci en ajoute 1.200. Gomme il y a cinq doubles emplois, que l'on trou- 
vera spécifiés aux Addenda et cotrigenday cela fait un ensemble de 2.241 
tableaux antérieurs à la fin de la Renaissance ; aucun Musée du monde n'en 
possède plus de 600 de cette période. 

Quelque considérable que ce chiffre paraisse^ il est presque insignifiant en 
présence de Ténorme quantité de peintures qui nous sont parvenues du xiii« au 
XTi* siècle. J'ai fait, il y a quelques années, un dépouillement approximatif des 
catalogues de neuf grands Musées (Berlin, Munich, Londres, Florence, Paris, 
Vienne, Dresde, Madrid, Saint-Pétersbourg), en vue d'estimer leur richesse 
comparative en œuvres italiennes, franco-flamandes et allemandes dues à 
des artistes nés avant Tan 1500 ' . Je reproduis en note cet essai de statistique, 

1. Dans rintroduction à un album, Les chefs-d'œuvre du Musée du Louvre, publié sau 
nom d'auteur en 1900. 



Musée de Berlin . . . 
HuBée de Munich. . . 
Musée de Londres . . 
Musée de Florence (Pitti 

et Uffi2i) 

Musée de Paris . . . . 
Musée de Vienne . . . 
Musée de Dresde . . . 
Musée de Madnd . . . 
Musée de St-Péterebourg 


ITALIRNS 


FRARCO-FLAMAKDS 


AIXBMANDS 


TOTAL 


280 
119 
301 

322 
253 
U5 
148 
104 
97 


85 
71 
53 

20 
53 
82 
22 
38 
24 


87 

220 

26 

31 
21 
75 
66 
23 
9 


452 
410 
380 

373 
327 
302 
236 
185 
130 






TOTAL. . . . 


2.795 



Digitized by VjOOQ IC 



INTRODUCTION 



1 



d*où il résulte que le nombre total des peintures dites « primitives > 
s'élève à près de 3.000 ; or, je n'ai pas fait état des « primitifs » anglais, espa- 
gnols et portugais ; j*ai travaillé sur des catalogues en partie très incomplets 
et vieilli» ; enfin et surtout, je me suis borné à neuf Musées de premier ordre, 
laissant de côté trente ou quarante galeries très riches, une centaine de col- 
lections privées importantes, sans compter la multitude des fresques et des 
peiiilure^ qui figurent encore à leur place dans les monuments publics, les 
eouv&nts et les églises! 

Les 3.000 c primitifs » des neuf grands Musées constituent à peine, je 
crois, la dixième partie de ce que le xx^ siècle a le devoir d'inventorier; je m'y 
emploie de mon mieux, mais sans espoir de voir la fin d'un travail que 
j'aurai du moins, suivant la formule, u Thonneur d'avoir entrepris ». 

1^ principale difficulté que j'éprouve ne tient pas au manque de documents 
photQgrai)hiques (j'en possède assez déjà pour trois ou quatre volumes comme 
celui-ci), mais au fait que je n'ai encore trouvé aucun dessinateur qui puisse 
sseconder efficacement M. Paride Weber, calquer avec la même habileté, la 
mêmn célérité et la même conscience que lui. Ses dessins originaux — tous 
dé|H>£és au Musée de Saint-Germain — sont des modèles du genre, supérieurs 
à toutes les gravures au trait des anciens recueils; bien que leur qualité 
artistiiiue perde une première fois à la réduction, une seconde fois (et beaucoup 
plus) au tirage, ils méritent, même sous l'aspect où je les livre au public, le 
suffra^^^e ei l'estime des gens de goût. Je veux témoigner ici une fois de plus, 
à leur auteur^ mes sentiments de gratitude cordiale. 

Je dois remercier aussi plusieurs amateurs et collectionneurs qui m'ont 
fûurt)] de bonnes photographies, notamment M. le baron Chiaramonte-Bordo- 
naio, M. de Bissing, MM. Dowdeswell, Cardon, Rosenberg, Kleinberger, 
Mallieux, Mesquita de Figueîredo, Marquet de Vasselot, Sandars, etc. Je sol- 
litile encore l'envoi de photographies d'après des œuvres inédites ou peu con- 
nuesj eussent-elles déjà été publiées dans des catalogues de ventes, bro- 
chures éphémères que je reçois en trop petit nombre et dont l'existence même 
me reste ^^ouvent inconnue. 

Il n'a paru qu'un seul compte-rendu sérieux du premier volume de ce 
Répertoire; c'est celui de M. Herbert Cook dans la Revue archéologique (1905, 
n, p. 394). Les corrections que cet éminent connaisseur m'a indiquées et 
celles qui m'ont été signalées d'ailleurs sont consignées dans les Addenda du 



Digitized by dOOQ IC 



INTRODUCTION 



ni 



présent volume : j'en ai tenu compte dans les grands index récapitulatirs 
que j'ai composés, pro pâma peccatorum^ avec tout le soin et toute Tabné^^a- 
tion dont je suis capable'. 

Salomon Reinach. 

Musée de Saint- Germain-en-Laye, juin 1907. 



I. Il est regrettable que les meilleurs catalogues raisounés de peintures — ceux <k 
Torin, Berlio, Muoich, VieuDe, Londres — ne se terminent pas, comme le prt^seut 
volome, par des index des sujets et des personnages représentés. De pareils inde^ cnuâti- 
tueraient presque, à eux seuls, l'iconographie des saints et des personnages bistaiiqucs 
qui fait si cruellement défaut à nos recherches. 



Digitized by dOOQ IC 



Digitized by VjOOQ IC 



DIEU LE PÈRE 












Gand. Cathédrale de S. Bavon. Hubert et Jean van Eyck. Dieu le Père bénissant/Ie sceptre 
dans la main gauche. Inscriptions : Hic e{sl} Deus poie{n)tissim{tis), etc. Sur le socle : 
VUa sine morte in capile, etc. Sur la poitrine : Sabaolh, preuve qu'il s'agit bien de Dieu 
le Père et non de Jésus. Partie centrale supérieure du Retable de V Agneau ouvert. — Bilder- 
sehaU, n. 1306; Lafenestre et Richtenberger, La Belgique^ p. 307; F. Gevaert, Renais- 
sance septentrionale, pi. à la p. 208. 

i 



Digitized by dOOQ IC 



DIEU LE PERE 





1. Paris. Collection du baron de Schickler. Ecole de Gérard David. Le Père Eternel entre 
deux anges (lunette). Attribué par H. Bouchot à un maître français, par M. Hulin et d'autres 
à la dernière manière de G. David. — Hulin, Catalogue critique^ p. 38; Friedlaender, 
Meislerwerke niederlàndischer Malerei^ pi. 49; Gazette, 1904, 11, p. 311; Bodenhausen, 
G. Davidi p. 157. 

2. Rome. Eglise San Pietro in Montorio. Antoniazzo Romano. Le Père Eternel dans une man- 
dorla. Autrefois attribué à Pinturicchio. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. 1, p. 339. 



Digitized by dOOQ IC 



LA TRINITÉ 











""->- f- 



k 



k 



r.ms^e1 27, Jacob Cornelisz Tan Oostsanen (Jacob d'Amsterdam). Glorification de la Sainte 
Trinité, Au mjiîeu, 5ur une boule de cristal représentant le monde et qui supporte la croix, 
%)Dt assis Dieu le Père et Jésus; à mi-hauteur de la croix on aperçoit la colombe du Saint- 
Esprit Le cercle de métal qui entoure la sphère porte ces mots : Hec e(st) vita etema ut 
cognoscamus te solu{m) veru{m) Deum. A gauche de Jésus, des moines en adoration; à 
droite de Dieu le Père, des cheTaliers. Au-dessous, Motse afcc les Tables de la Loi (inscr. 
Sikii ad perfectionem adduxit Lej7)^puis Aron, Josué, David (harpe;. Sur le volet gauche 
on Toit les patriarches (Adam, Eve, Abraham, Isaac), la Vierge couronnée, sainte Catherine 

< des anges; à gauche en bas, sur une banderoUe, la date 1523. Le volet droit représente 
1 idoration de la Trinité par les représentants de la nouvelle alliance, SS. Paul, Pierre, les 
( !ox Jean, des Pères, des cardinaux, des évêques, des saints et des martyrs. A droite en bas, 
1 inderolle avec un monofframme composé d'un I, de deux A entrelacés et d'un A (?). Acquis 
( s Campe à Leipzig en 1827. Autrefois attribué à Jean de Mabuse. Une réplique de la partie 

< entrale était dans la collection Baudot à Dijon (Michiels, L'art flamand dans l'est de la 
Irance, 1877, p. 58). 



Digitized by dOOQ IC 



LA TRINITÉ 




Cassel 3 a. Mattre de Messkirch. Adoration de la Sainte-Trinité par des anges, des saints 
et la famille de Bubenhoven. En haut à g., S. Jean rEyangéliste tenant un calice, S. André 
et la Vierce; à droite, S. Sébastien et Tarchange Michel tenant Tépée et une balance, dont 
un des plateaux est occupé par une âme (sous Taspect d'un enfant) et l'autre par trois 
démons. Les noms des membres de la famille de Bubenho?en sont inscrits en bas. Autrefois 
attribué k B. Beham. Acquis à Berlin en 1887; antérieurement dans les collections Abel et 
Julius Lettenmayer à Stuttgart. 



Digitized by VjOOQ IC 



LA TRINITÉ 




1 . CoHeetioa APeber à Hambourg. Petit triptyque provenant de la Chartreuse de Champmol, 
autrefois dans la collection Baudot à Dijon (1894). Attribué (à tort) à Melchior Brodedam. 
Au milieu, le Père Etemel tenant le Christ en croix ; à droite et à gauche, les E?angélistes. 
Peint à Tœuf sur fond d'or. — Bouchot, Exposition des Primitifs français, pi. 7 ; Cata^ 
logue officiel de V Exposition des Primitifs^ n. 8; Gazette^ 1904, I, p. 459. 



2. Aiz en Provence 283. Suivant une 
note inscrite au revers du panneau, ce 
serait le portrait de Thomas Morus par 
Holbein, peint en 1339. Provient de la 
foilection d'Entrecasteaux et du fond Bour- 
guignon. — ûn»,40 X 0«n,28. 




Digitized by V^jOOQ IC 



CRÉATION d'Eve 







1. Florence. Pitti. 367. Andréa del Minga. La création d'Eve. Tableau exécuté, suivant Vasari 
(VI, 188), d'après un carton de Baccio Bandinelli. — Lafenestre et Ricbtenberger, Florence^ 
p. 165. 







w w \\ >' rt^r,:- 



2. Amsterdam 761. Joos van Cleve (maître 
de la Mort de la Vierge). Portrait d'homme 
sur fond vert. — Lafenestre et Richten- 
berger, La Bollande, p. 313. 



Digitized by VjOOQ IC 




ADAM ET èVE 




i 



1. Madrid 1314. A. Durer. Adam tenant à la main le fruit défendu. Ce panneau, avecjcelui 
Tfe qui lui fail pendant [n. 2), appartenait à la collection de Philippe lY. — BUder- 
:haiZt n. 28; V. beherer, DUrer^ p. 34. 

^. Madrid 1S15. Albert DQrer. Eve reçoit du serpent le fruit défendu. Peint eu 1507. Pro- 
Tient {iLvec TAdam qui fait pendant) de la collection de Philippe lY et du Palais Royal de 
Wadrid* Répliques des deux figures au Palais Pitti. — Bilderschalz, n. 29; V. Scherer, 
Jûrer^ p. 34. 



Digitized by VjOOQIC 



ADAM ET fcVE 



n 











V ^, ,• 







^"L 



^^ 



K 




L Bruxelles 14, 15. Lucas Cranach. Adam et Eve. Ces deux tableaux ont été achetés à Paris 
<;n i874 (6.000 francs) ; il en existe des répliques aux Uffizi et ailleurs. 




2. Augsbourg. Maximilianeam. Christoph 
Amberger. Portrait du sa?ant Conrad Peu- 
tlnger, exécuté par ordre de ses fils en 
1543. — Janilschek, Geschichie der 
deutschen Malerei^ p. 433. 



Digitized by VjOOQ IC 



ABRAHAM ET MELCHISÈDEC 



r 1 



V^^ 



,-^ 












f . Munich 110. Bouts. La rencontre d'Abraham et de Melchisédec. Partie d'un triptyque dont 
\ç panni^&u central est resté à Louvain (cf. p. 16;. Achevé en 1467. Collection Boisserée. — 
BUderschaU, n. 1465. 



S* Augsbourg. Imitateur flamand (?) de Léo- 
nard de Vinci. Portrait de femme. — MUntz, 
l^onard de Mincit p. 511. 




Digitized by VjOOQ IC 



10 



ABRAHAM ET MELCHISÈDEC 




i. Était, cil 190O, dans lacoîleclion Alberl Langtn k Paris. Maflre hollaiidai$(Corpells!L suivant 
DûtbergJ. tn rcdcoiitrc d^Abraimm et de Melchisédec^ 




S* Vente Antokûhky (Paris, 4 murs 1903, 
D. 2). Altnbuû à Holbeia. PorLiaït d'un ^ei- 
giieur ecclésiastique. Daté iB2'à. — Haut.» 



Digitized by VjOOQ IC 



ABRAHAM, DAVID, SALOMON 



II 



1 33^TT[P5 











L. Paris. Gollectiûn P. Durrieu. Attribué par Durrieu à un peintre français de la vallée de la 
I ire, par Hulin t\ Schmidt Degeren à Jean Prévost. Un ange annonce à Abraham que la 
1 aile Sara lui donnera un fils. A terre, un chien tondu en lion. — Durrieu, LExposiUon 
I I Primilif^t P'^ ^ ^^ P* ^^'i ^- Reinach, Tableaux inédits, pi. 13. 

ï. Rome. Église San Pietro in Montorio. Attribué à Baldassare Peruzzi. Les rois David et 
i iùrnuû ; au oiitieu, l'écusson d*Ëspagne. — Lafenestre et Richtenberger, Romef t. H, 
3394 



Digitized by dOOQ IC 



MOÏSE 




jii /\^'**'^^*^''* Ulh(*dralfl S. Sauveur. Triptyque peint par Mcolas Froment (1475-76). 
dU '. La Biiwsan Ardenl m. Au milieu. Moïse reperdant le Buisson Ardent (ici un buisson de 
roses); d ou surgît la Vierge porlaot lEnfantî vis à tis de lui, nu aug-- ]*appelle ou lui explique 
&a vision. Moïse se déchausse poîjr paraître pieds nus devant la Vitige (Bouchot). A cauche 
le m René agenouillé, présente par les Irois saints Maurice. Anloinn de Viennois. Madeleine- 
à droite, la rcme Jeanne de Laval, entourée de S. Jean fKTangélisle. .S^* Agnès et S. Nicolas 
Tableau coaiifiandL^ f.ar le roi René pour La cathédrale dUix. autrefois attribué àVanEyck — 
Houchùi Exposition des Primiitfs français, pL 48, 49; Calatottue officiel de VExpôsi- 
ttm, n, -a; Gazftie, 1904, 1, p, 269; fievue ^e farè, 1897, 11, p, 312. ««^ * ^^«« 



Digitized by LjOOQ IC 



SALOMON 



lî 




i. Autrefois à Paris chez Durand-Ruel. Ecole fla- 
mande (de Van Orley?). A gauche, David recevant 
Un (?) ; à droite, Salomon recevant Ja Reioe dt 
Satka (?). 

2. Londres. Collection Ayr. Jean Perréal ou Jean 
Bourdichon? Portrait du dauphin Charles-Orland, 
fils de Charles Ylll, peiot en 1494 ; Tàgc de Ten- 
fant (né en 1492) est indiqué sur le cadre. Ce por- 
trait, envoyé à Charles Vlll. perdu par lui à For- 
nooe, fut acheté par un Vénitien, puis par un 
agent de change parisien, Bligny; le Louvre a 
manqué deux fois de Tacquérir. — Bouchot, Ex^ 
position des Primitifs français, pi. 84 ; Cata- 
logue officiel de r Exponlion, n. 110; Gazette, 
1901, H, p. 95; 1904, II, p. 129; Rassegna.imk, 
p. 83. 







Digitized by LjOOQIC 



"»v'? 



H 



JOB 




Bruxelles 41. B. van Orley. Volet du grand triptyque des Epreuves de Job. 1« Volet de 
droite. Les amis de Job viennent Tiinplorer; Tun' d'eux indique de la main deux biches 
qu'il offre en holocauste; au fond, à gauche, deux chameaux. 2* Au revers, la mort du mau- 
vais riche et le mauvais riche aux Enfers, assailli par des serpents et des démons. Tout en 
haut, l'âme de Lazare dans le sein d'Abraham. Signé el daté 1521. Ce triptyque fut com- 
mandé par Marguerite d'Autriche. Collection de Guillaume H; acquis en 1869 de r^ieuwenhuys. 
— Lafenestre et Richtenberger, La Belgique, p. 70. 



Digitized by dOOQ IC 



JOB 














Bfuïellci 4!. B. Tan Orley. Volets du grand triptyque des Epreuves de Joh. 1" Rever> 
tiu voici de gauche. Lazare, les mains jointes, est tombé à la porte du mauvai*» rielic ; un 
serriteur, accompapé de deux chiens, s avance vers lui avec un bâton. Au fomJ, le mauvais 
richt* est assis à table avec une femme et un convive qui a les traits du peinlre. Eu haut, 
Tâine de Lazare est enlevée au ciel par deux anges. 2® Volet de gauche. Les Sabéens en- 
lèvonl le^ troupeaux de Job. En haut, dans une nuée. Dieu autorise Satan à mettre à tïpreuve 
la tertu dt Job. Signé et daté 1521. Ce triptyque fut commandé par Marguerite d'Aulrirhe. 
CoUeclioQ de Guillaume H; acquis en 1869 de Nieuwenhuys. — Lafenestre et Richtcuberger, 
La Belgique, p. 70. 



Digitized by LjOOQ IC 




i6 



EUE AU DÉSERT 








i . Berlin 533. Bouts. Le prophète Elie nourri 
dans le désert par un ange. Au fond à droite, 
le prophète retourne aux montagnes. Avec la 
Pâque de Berlin (n. 539) et deux tableaux 
de Munich {^Abraham et Melchisédec, la 
Manne) ^ ce panneau formait l'intérieur des 
Tolets d*un triptyque dont le sujet central, la 
Cène, est encore dans l'église S. Pierre à 
Louvain. Achevé en 1467 ; acquis en 1834 de 
la collection Bettendorf à Aix-la-Chapelle. — 
Bildersckatz, n. 1250. 

2. Anvers 539. Jean Fouquet (?) Portrait dit 
« L'homme à la flèche » (dévotion à S. Sébas- 
tien). De la main gauche il tient une flèche 
et la poignée d'une arme ; à gauche, une hor- 
loge où se lit la devise française : Tant que 
je vive autre n'auray (lecture de M. Bou- 
chot; on lisait autrefois Antwerp.). Au fond, 
sur une banderolle : Hora estiam nos de 
supno surgere quia novissima hora est. Col- 
lection Van Ertborn. — Bouchot, Exposition 
des Primitifs français, pi. 37; Catalogue 
officiel de l'Exposition, n. 47. 



Digitized by dOOQ IC 



JUDITH 



17 




1. Paris. Collection Dannat. Jan Metsvs. Judith avec la tète d'Holopherne. La lame du glai?e 
porte la signature : Ofnu Johannis matsiis. « Un des meilleurs tableaux de Jan Matsys; 
bien conseryé ». — Hulin, Catalogue critique^ n. 241 ; Zeitschrifl f. bild. A'., 1903, 
p. 193; Gazette, 1902, II, p. 305. 

2. Vente Otlet (Bruxelles, 19 décembre 1902). Jan Metsys. Judith. Signé sur le talon de la 
'•ime du glaive. 1,16 X 0,83. 



Digitized by VjOOQIC 



i8 



TOBIE ET L ANGE 




baron 



1. Turin 117. Antonio et Piero PoUaiuolo. Tobie et l'archange Raphaël. Acquis en 1865 du 
ron Garriod ; pi'oyenant, dit- on, de la maison Tolomci à Sienne. — Baudi di Vesme, 

Catalogo délia Regia Pinacoteca, p. 53 et pi. 
■■' V ^-£ ^ ^^ j^ (ayec bibliographie); S. Reinach, ApoUo, fig. 23S. 




2. Bâle. Hans Holbein. Portrait du bourgmestre de 
Bâie, Jakob Meyer. — Bilderschatz, n. 38. 



Digitized by VjOOQ IC 



TOSm ET LAI4GE 



19 













■ â 


pN, (^ 


'^BA'Ïii 


#^>*: 

\ ^"^ 


%.■: 


m 


^wMSo 


rfç 


T^^kiHfD 


n 


^JÊfU 








ffiwH 


=^^vt3 


v»,«^_ A *^/' 




^ ^ "^n^wJlKQB 


^ml 




M 


1^' 


W5 


.►.-r' 

•-■'i 


*^ -v . 


-'^-- -y , 


' 


'■ : ■-■ 







!if 



m 



toolu l4 i lic.41irellL Totde ^tles troi*; afcliBRges^ ï^rûTkul du coLtvjîul di; San Hiiinlo. — La- 
i*tît H Bkbîenberger, Florence, p* lâ8; H. MacLowstY, îcrrocc/ifo, |>. 87: Biider- 

L&ndrei, NsUcmal CiUarj' 181, Jasctu'ea 1867, dans h «iiïllectîoû du pomtô Caîlî Tassi à 
D*c. AUribué è PoUAiuofô, puU à VtM'roccbîo et h Fr* Botlîcioi (Bopeo*onl Tohk iicc<im- 
ï luiT Vmge Rapbaèl. — Bildei'seftntzt u. 1328. 
. Yéroae. Gïaarruncfl&eo Catùlo. L*; jc«uc Tobie arec tes tfùh ureUauces» — Diermttnu, 



Digitized by VjOOQ IC 



20 



ESTHER 





1. Londres. Collection Mond. Luca Signorelli. Esther devant Assuénis. Prédelle. — Cruttwell, 
Signorellif p. 103. 

2. Vente Ollet (Bruxelles, 19 décembre 1902). Lucas de Leyde. Esther devant Assuénis. 
Tapisserie d'après un carton perdu de l'artiste ; signée et datée 1513. 



Digitized by dOOQ IC 



ESTHER 



21 




1. Venise. Eglise di San Sebastiano. P. Yéronëse. Partie du plafond représentant le triomphe 
de Mardochée, monté sur un cheval dont Aman et un écuyer tiennent la bride. — Lafenestre 
et Richtenberger, Venise, p. 237. 



2. B&Ie. Hans Holbein. Portrait de Bonifazius Amer- 
bach. Signé : Bon. Amerbachium Jo, Holbein de- 
pingebat A.M.DXIX. Prid. Eid. Ociobr. Autrefois 
dans la famille Amerbach. ^ Bitderschatz, n. 1245. 




Digitized by VjOOQ IC 



22 



SUZANNE AU BAIN 

















1. Szegedin. Collection Back. Attribué à Paul Véronèse. La chaste Suzanne ; au fond à droite, 
les Tieillards. ^ BUderschatz^ n. 1526. 

2. Vatican. Appartements Borgia. Pinturricchio. Suzanne entre les yieillards. La fontaine 
paraît reproduire celle de Verrocchio dans la cour du Palais Vieux à Florence. — Lafe- 
nestre et Richtenberger, Rome, t. I, p. 101 et pi.; Steinmann, Pinturrichio, fig. 48. 

Digitized by V^jOOQ IC 




LA PAQjUE 



23 




1 . Berlin 39. D. Bouts. La Pâque célébrée 
par une famille juive (du temps de Jésus?). 
Acquis en 1834 à Aix-la-Chapelle. Cf. 
p. 16, 1. 

2. Bftle. Hans Holbein. Portrait de Doro- 
thea Offenburç sous les traits de LaKs 
[LaU Carinthtaca, 1520). Les pièces d'or 
figurées entre les deux mains de la dame 
semblent indiquer sa vocation. — BU' 
dersehatZt n. 1234. 




Digitized by V^JiOOQ IC 



24 



VIE DE LA VIERGE 




Collection L. Gardon à Bruxelles. Ecole française Ters 1400 (attribué à tort à Broederlam). 
Volet d'un édicule gothique avec scènes de la yie de la Vierge et de Jésus (à gauche : Annon- 
ciation, Visitation, Annonce aux bergers, Nativité, les Mages; k droite : Fuite en Egypte, 
Idole brisée, Présentation au temple. Massacre des Innocents ordonné par Hérode). Peint à 
l'œuf sur fond d'or. — Bouchot, Exposition des Primitifs français ^ pi. 11; Catalogue 
officiel de VExposition, n. 17. 



Digitized by dOOQ IC 



MARIAGE DE SAINTE ANNE 



2S 




Bnnelles 44. B. Yan Orley. Revers de volet gauche d'un triptyque, nutrefois dans l'église 
du Sablon. Le grand prêtre marie S'^ Anne et S. Joachim. Daté 1528. — Lafenestre et 
Richtenberger, La Belgique^ p. 72. 



Digitized by dOOQ IC 



a.-r^:?*'^-- 



26 



S*^ ANNE ET S. JOACHIM 




1. Bruxelles 12. Cornelis van Coninxloo. Les parents de la Vierge, St« Anne et S. Joachim, qrl 
montre de la droite un bélier. Entre les époux s'élève un arbuste surmonté d'un calice d'oti 
sort un buste de la Vierge allaitant TEnfant. Au fond k gauche, l'annonciation à Joachim ; à 

droite, la rencontre à la Porte d'Or. Signé 
et daté dans le manteau de S^« Anne : Cor- 
nilis a Conixlo scernir (?) 1526, Autre- 
fois dans la collection d'Arenberg. — La- 
fenestre et Richtenberger^ La Belgique^ 
p. 21 et pi. à la p. 22. 




2. Bâle. Hans Holbein. Portrait d'Erasme 
écrivant. — Bitderschatz, n. 63. 



Digitized by dOOQ IC 



FAMILLE DE LA VIERGE 



27 




1. Carlsnibe Ik. École tyrolienne vers 1500, sous l'influence de Burgkmair. La famille de 
la Vierce. Au milieu, Marie avec rEnfant ; à droite, Anne lisant la Bible, Jacques le Majeur et 
Jean TEyangéliste avec Marie Salomé. A gauche, Marie Cléophas avec Jacques le Mineur, 
Joseph Juste, Simon et Jude. En arrière, de gauche à droite, Alphée, Joseph, Cléophas, 
Zébédée. Joachim et l'auteur du tableau {?). Fond d'or. 



2. Bergame. Gall. Lochis 193. Francesco 
Becfarmzzi. Portrait d'une jeune femme, 
la main posée sur un casque. Comparez 
la Didon de Dosso Dossi {infrà.) 







r ^ //)/ /K -^^ I .—— • ^-^ : . 



Digitized by V^jOOQ IC 



28 



FAMILLE DE LA VIERGE 




1. Église d*OberTellach en Garinthie. Jan Scorel. La famille de la Vierge. A gauche, Alphée et 
Marie Giéopbas avec les quatre enfants, Jacques le Mineur, Barnabe, Simon et Jude ; à droite 
Zébédée et Marie Salomé avec le petit Jean rËYangélisle sur les bras de sa mère et Jacques 
le Majeur en costume de pèlerin. Au milieu, la Vierge et TEnfant ; k droite, Joachim et 
Anne, k gauche Joseph, puis deux inconnus de la famille des donateurs. Signé en bas 
Joannes ScoreV kollandirV piclorie {artis) amator pinqehaL Au revers, les armoiries de 
la famille des donateurs, Lang Yon Wellenburg, d'Augsbourg, et les Frangipani, avec la 
date 1520. — Bilderschaiz, n. 1359, arec notice de Bayerddofer, d'après Thode, Der 
Ring des Frangipani, Francfort, 1895. 











2. Bftle. H. Holbein. La femme du peintre 
et ses deux enfants. — Bilderschatz, 
n. 74 ; F. Benoit, Holbein, pi. à p. 96. 



Digitized by dOOQ IC 



FAMILLE DE LA VIERGE 



29 




1. Ulm. Autel majeur du dôme. Martin Schaffner. Volets extérieurs d*ane grande composi- 
tion. A gauche, Alphée et Marie Cléophas avec leurs quatre enfants ; à droite, Zébédée et 
Marie Salomé avec deux enfants. Signe et àaiéiAnno Dom{ini) M DXXl MS (formant mono- 
gramme). — Gazelle, 1900, I, p. 58 ; Bilderschatz, n. 1709. 



2. B&le. Hans Holbein. Portrait de la 
femme du bourgmestre J. Meyer. — BU- 
der$chaiz, n. 39. 




Digitized by dOOQ IC 



30 



ANNONCIATION A JOACHIM 




1. Bruxelles 38. Quentin Metsys. Volet de gauche du triptyque de S^® Anne. L'ange 
annonçant à Joachim la naissance de la Vierge. A droite, son chien couché. — Lafenestre et 
Richtenberger, La Belgique, p. 58. 




2. Crypte d'Ossuna (Espagne). Tableau signé : Hernandus Stormius Zericksensis faciebat, 
i555. Apparition de la Vierge et de l'Enfant à S. Joachim et à S*o Anne (?). 



Digitized by dOOQ IC 



NAISSANCE DE LA VIERGE 



31 







l. Bruxelles 44. Bernard yan Orley. La naissance de la Vierge et Toffrande de Joachim 
repoussée. Deai Yolets de 'triptyque.* Au revers du premier est le mariage de S^« Aune, au 
rerers du second Jésus apparaissant aux apôtres. Autrefois dans l'église du Sablon ; trans- 
férés «D Musée en 1859. — Lafenestre et Richtenberger, La Belgique^ pi. à la p. 72 ; 
Biderschaiz, n. 706. 




2. Rome. Eglise S. Maria del Popolo. École de Piuturiochio. La Naissance de la Vierge. Au 
3ud S^c Anne, à laquelle une servante donne des soins ; trois autres servantes s'occupent 
e laver Tenfant. — Lafenestre et Richtenberger, RomCf t. U, p. 189. 



Digitized by dOOQ IC 



32 



liAISSAKCE DE LA VIERGE 




1^ 




Rome. Eglise S. Maria del Popolo. Sebastiano del Piombo. Naissance de la Vierge ; au 
second plan, S^' Anne couchée ; au-dessus, TEternel bénissant. Un des chefs-d'œuvre de 
Tauteur. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. 1, p. 191 et pi. k la p. 190. 



Digitized by dOOQ IC 



NAISSANCE DE LA VIERGE 



Î3 



iJU/M'^i^ 




f TTiiTi'i 'i'T?:73-T^"^'.- 



1. Bergame. Gall. Lochis 235. Ecole de Garpaccio. Naissance de la Vierge. A droite, 
S** Anne au lit, à laquelle une servante apporte à manger ; sur le devant, une ^mme assise ; 
au milieu, la nourrice oui baigne l'Enfant; à gauche, S. Joachim. Au-dessus, inscription hé- 
braïque et signature : Victor Carpatius faciehal. Tableau endommagé. — Crowe et Caval- 
caselle, éd., ail., t. Y, p. 218. 



2. Bâle. Hans Holbein. Portrait de Doro- 
thée Offenburg, épouse de Joachim von 
Soltz, représentée sous les traits de Vénus, 
en compagnie d'un Amour tenant une 
flèche (cf. p. 23, 2.) Appartenait autrefois 
à la famille Amerbach. — Bilderschatz, 
n. 1227. 




Digitized by dOOQ IC 



34 



NAISSANCE DE LA VIERGE 




Âugsbourg 2. Altdorfer. La Naissance de la Vierge. S^« Anne est coachée an fond ; an 
second plan, une nourrice tient TEnfant auprès du bercean; au premier plan, à droite, 
S. Joachim apporte un pain et du lait. Sous la yoûte gothique, un chœur d'anges. Copie 
ancienne à la Société historique de Ratisbonne. — Janitschek, Geschichte dei* aeutscnen 
Materei, p. 417 ; S. Reinach, Apollo, fig. 295. 



Digitized by dOOQ IC 



PRèSEKTATION DE LA VIERGE AU TEMPLE 



ii 




1, Rome. Eglise S. Maria del Popolo. PiDluricchio. Présentation de la Vierge au temple, 
ikmcre l'auleî se tient le grand prêtre ; à gauche, S*« Anne et S. Joachim; à droite, quatre 
li^istiûti, — Lafeneslre et Richt^nberger, Rome^ t. I, p. 189. 




. Venise. Académie 626> Titien. La Présenlûtion de la Vierge au temple. L'enfant monte les 
i res \tt% le grand praire qui lui tend ks bras. Dans la foule à gauche, plusieurs portraits. 
J raie, un torse d'une statue d^empereur remain. — Lafenestre et Richtenbercer, Venise^ 
l t; 0, Fîschel, TizUtn, p, 69. 



Digitized by dOOQ IC 



36 



MARIAGE DE LA VIERGE 



-^- 




■ 


te 


^ 


|ijg: 


^§^v 


^KS 


^yipij^^^^^a^^^ 


^^^g^gV r rr^ 



1. Colmar 264. Francesco Ri7.zo di Santa Groce. Le mariage de la Vierge, assistée par 
S. Joachinif S^^ Anne et une suivante; S. Joseph est accompagné de trois hommes. ProTient 
du musée Gampana (n. 508 du catalogue français de 1862); attribué au musée de Golmar en 
1865. 




^ 



Himm 






;\. 



fel 



fe#^^ 









&'^^^ 



liscitf 






2. Naples. Francesco Zaganellî di Gotignola(?). Mariage de la Vierge. De part et d'autre du 
grand prêtre, de S. Joseph et de la Vierge, se tiennent un évoque et S^* Lucie lyeux sur un 
plat). Autrefois attribué à Gosimo Rosselli. — BUderschatz^ n. 1640. 



Digitized by VjOOQIC 



"1 



MARIAGK DE LA VIERGE 




37 



1. Munich 25. Mattre dit : « de la \ie de la Vierge », autrefois confondu avec le Maître dit 
« de la Passion de Lyversberg ». Cette peinture fait partie d'une série de huit tableaux rela- 
tifs à la fie de la Vierge qui ornaient autrefois un polyptyque dans Téglise de S^'-Ursule à 
Cologne (un des panneaux est à la National Gallery, n. 706). Le grand prêtre marie la Vierge 
à Joseph devant un autel surmonté d'un triptyque, dont le panneau central porte une inscrip- 
tion hébraïque et les volets les figures de deux prophètes ; au dessus est la statue de Moïse, 
tenant les tables de la Loi. — Aldenhoven, Kôlner MaLerschuU^ p. 210, pi. 57 ; Bilderschalz, 
n. 1514. 



ip®^ 











2. Florence. Eelise Santa Croce. Chapelle Baroncelli. Taddeo Gaddi. Le mariage de la 
Vierge. S. Joseph porte un rameau fleuri sur lequel est posée une colombe. Au premier 
plan, un jenne homme brise son bâton. — Lafeneslre et Richtenberger, Florence^ p. 233 et 
pi. à la p. 232 ; BilderschaiZy n. 79. 



Digitized by dOOQ IC 



38 



MARIAGE DE LA VIERGE 




!. Rome. Galerie Doria 134. Giovanni di Paolo (Berenson). Le mariage de la Vierge. Au- 
trefois attribué à Pisanello ; Morelli songeait à Bartolo di Maestro Fredi, d'autres connais- 
seors à Sassetta. -^ Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. H, p. 223. 




2. Berlin 79 c. SignorelU. Portrait d'hom- 
mOp peint vers 1500. Provient de la Casa 
Torrigiani à Florence ; acquis à Florence en 
1894. — Verzeichniss aer Gemàlde, pi. 
à la p. 288; BilderschaU, n. 1262; 
Gruttwell, Sigfnorelli, p. 45. 



Digitized by dOOQ IC 



ANNONCIATION 



39 




1. Rome. Eglise Santft Maria sofira Mincrva. Aotoma^^o Rûoiauo. L'AnDouciallon. U Vier^^ 
tend une bourse à une des ïrçth jeune*^ tilles que lui présente un dominicaiuf le cardioal 
Johannes a Turrecrematu (Turqucmada). I^n haut k gaurhe^ l'Eterael bém^sunl. Autrefoit 
attribué à Fra Angelico et h. Kcno^/o Cioi- 
loli, ce tableau rappelle la rotidatron faite, 
en 1460, de la confréri« de rAnnua^Jata, 
destinée à secourir, sous le patron a^^^e de 
la Vierge, des jeunes filles indlgeotes. — 
Lafenestre et Richtenberger» Rome, t, l, 
p. 246 et planche. 



2. Berlin 583 b. B. SlrigeL Jobaaaea 
Cospinian (de son vrai nornSpiesàhâinmer), 
aiec sa femme et ses deu\ tih. Insf.rîp- 
tions : Zebedeus, Jacobnjs maior Chris io 
coevus, Salome uxor i paciftca quia 
fdio» pac{ifico)8 genuii. FUn colite 
Dewn, disette prudencia{m), diligiie ho- 
nestate(m). Au revers du tableau est 
inscrit le nom du peintre avee la date, 
1520 (voir cet textes au complet dans le 
cataL des peintures de Beriiu}. -^ BU- 
(Urschatz, n. 1347. 




Digitized by VjOOQ IC 



40 



ANNONCIATION 




1. Berlin 529 a. Petrus Cristus. L'Aononciation. Partie supérieure d'un yolet dont la partie 
inférieure représente la naissance de Jésus. Signé. Provient d*une église de Burgos; 
acquis en 1850 à Augsbourg. — Bilderschatz, n. 1352. 




2. Rome. Galerie Barberini. Seb. Mai- 
nardi. Portrait d'homme. Autrefois attribué 
à Masaccio. — Lafenestre et Richtenber- 
ger, Rome^ t. II, p. 156. 



Digitized by VjOOQ IC 



ANNONCIATION 



4» 




BerEin 521. Hubert et Jan Van Eyck. Revers d*un volet du Retable de i* Agneau, dont la 
fire porte ks Anges musiciens. Dans la lunette est figuré le prophète Michée avec Tinscrip- 
ton : Eir te egredielur qui sii dominator in Israël. Micha propheta. — Bilderschalz, 
J t. l£9l; F, Gevaert, Renaissance septenlrionalcy pi. à la p. 188. 



Digitized by dOOQ IC 



42 



ANNONCIATION 




1. Péroase V, 21. Annonciation. Partie supérieure d'un grand tableau d'autel de Piero dei 
Fr&nceschi. Autrefois dans l'église Saint-Antoine de Padoue. — Bilderschaiz^ n. 1489. 




2. Gênes. Palazzo Rosso. École de Paul Véronèse. L'Annonciation. 



Digitized by dOOQ IC 



ANNONCIATION 



43 



r^^^TTT^ 



1 1'>"^- 




1. Klosteroeobarg. Lazzaro Bastiani (Venise, peignit de 1470 à 1508). L'Annoncïatioa. Tableau 
uaiocne au musée Correr k Venise, signé de Bastiani. — Drexler et List, TâfeitUdtr in 
imMuseum des SUftes Klostemeuhurg, pi. 33. 




2. Péionse VI, 1. Benedetto Bonfigli. L'Annonciation ; entre la Vierge et l'ânge, saïQt Luc 
llTingéliste. Appartenait à la Compagnie des Notaires de Pérouse. 



Digitized by V^jiOOQIC 



44 



ANNONCIATION 




1. Anvers. Simone di Martini. L'ange Gabriel et la Vierge (Annonciation). Ces deux petits 
tableaux ont été acquis à Dijon en 1826 par Van Ertbom. — Lafenestre et Richtenberger, 
La Belgique, p. 209 ; Bilderschalz, n. 1165. 




2. Nuremberg 130 et 131. Martin Schwarz(de Rothenburg). Deux yolets d*un tableau d'autel. 
L'Annonciation et la Nativité. Provient de Rothenburg an der Tauber, avec quatre autres 
panneaux également à Nuremberg. — Bilderschatz^ n. 1172. 



Digitized by VjOOQ IC 



ANNONCIATION 



4S 




Bruxelles 57. École de R. yan der Weydeo. L* Annonciation et la Présentation au temple. 
A droite, la Vierge agenouillée i laquelle apparaît l'ange ; à gauche, dans une rue, S^* Anne 
et S. Joachim s^avancent yers un escalier que gravit la petite Marie, à laquelle un anp tend 
les bras ; devant le temple, le grand prêtre. Ce panneau fait partie d'une série de dix pan- 
neaux, réduits aujourd'hui à huit, qui, d'après l'inscription que porte l'un d'eux, auraient été 
peints à Bruxelles. — Lafenestre et Richtenberger, La Belgique t^. 110. 



Digitized by VjOOQ IC 



46 



ANNONCIATION 






,^... ^^ 










X; 



r Lodi. S. Iiicoriinata. Aaibragi» ISm'gognane. L'Aanonciittion. — Bi/dersc/ialz, n. 1712* 








2. Dcrlm 5R3. Ghr. Amberger. Portrait 
du rrtsTiîopîraphe Sébastien MUnster. Au re- 
vers, OD lit : Seftmtian Munster Cosmo- 
ffraphuSf aeinêii Aiiers 65, qemalt An, 
ISSii (?}. Autre foi N dans la collection 
Praun & Kurembers^. — Bilderschatz 
n. 13i&. 



Digitized by dOOQ IC 



ANNONCIATION 



47 




"ittà di Castcllo. Attribué à Raffacllino del Colle. L'Annonciation. 



Digitized by dOOQ IC 



48 




ANNONCIATION 

71 




1. Moulins. Cathédrale. Revers (en grisaille) des yolets du triptyque de Moulins par Perréal (?) 
gL' Annonciation. — Bouchot, Exposition des Primitifs français^ pi. 75; Gazette^ 1902, I, 
p. 69; Us Arts, 1904, n. 28, p. 44. 




2. Rome. Collection Barracco. Piero di 
Cosimo. Sainte Madeleine. L'inscription 
sur le cartel est illisible. — Biider^ 
schatz, n. 1179. 



Digitized by dOOQ IC 



ANNONCIATION 



49 




!, Autrefois à Paris chez Durand Ruel. Ecole de Rogier van der Weydeu. L'Annonciation. 



2. Bergame. Galleria Garrara 133.|G. Ca- 
riani. Portrait d'homme. 




Digitized by dOOQ tC 



$0 



ANNONCIATION 







■^ ■ ^^ K. ^ y. 






Jw-> ;/ 





l.Recanati. S. Maria sopra Mereanti. Lo- 
renzo Lotlo. L'Annonciation. En haut à 
droite, Dieu le Père. Un chat, effrayé par 
Tapparition de Tange, fuit vers la gauche. 
Signé L. Lolus. Peint vers 1530. — fîiV- 
derschatZf n. 1575; Berenson, Lorenzo 
Lotlo, p. 176 et pi. à la p. 178. 



2. Berlin 556. Christoph Ambercer. Pori 
trait de Charles-Quint (âgé de 32 ans). 
Signé au revers. Anciennes copies à Sienne 
et à Lille. — Bilderschalz, n. 132; Ter- 
zeichniss (Berlin), pi. à la p. 6. 



Digitized by dOOQ IC 



ANNONCIATION 



51 




i. Volterre. Cathédrale. Mariotto Albertinelli (Bereoson). L'Annonciation, Œuvre de jeu- 
Desse, aussi attribuée à Fra Bartolomeo. — BilderschatZy n. 1466. 



\ 2. Bergame. Gall. Lochis 147. Attribué à 
[ Hoibein. Portrait de jeune homme. 



1; 



s^*'S■ 





1 

\ 


1^ 






/'■ 

/ 
/ 





Digitized by VjOOQ IC 



5^ 



ANNONCIATION 




K Colmar. Ecole de Martin Schongauer. L'Annonciation. Autour du sceptre de Tange on lit : 
Aoe gracia piena dominus iecu{m) ; autour du nimbe de la Vierge : Ecce Virgo conci- 
pie£,eic. Aut^ pieds de la Vierge est un Ivs dans un vase; au dessus d'elle descend la 
^'.olonibe. Peintures extérieures des volets d un tableau d'autel de l'église de S. Antoine à 
J^enheim; le panneau central est perdu. — Janitschek, Geschichte der deutschen Malerei^ 
l>. 253; BitiUrsdiatz, n. 1232. 




2. Berlin 12 a. Giorgione. Portrait déjeune 
homme. Les lettres V V sur le parapet 
sont inexpliquées; on a pensé qu'il fallait 
lire Z Z [Zorzon^ vénitien pour uiorgione). 
Provient de la collection Giustiniani à 
Padoue et de la collection J. P. Richter à 
Londres. — Verzeickniss der Gemàlde^ 
pi. à la p. 124; BilderschatZy n. 1364; 
Cookf Giorgione t pi. à la p. 30. 



Digitized by LjOOQ IC 



ANNONCIATION 



53 



I 




1. Sienne 544. Ptrîs, Bordone. L'Annoaciation. Signé Paris.., (le reste manque). 




h "^m 


m 


w^& 


m 


=^^ 


^^-^==^^'^^v^ 


V ^^ 


\ 



2. CoUectton HasselinanD, puis Oppolzer à Prague. Hans ron Kulmbach. L'Annonciation. Yo- 
U d îin tftlileau d'autel disparu. ^ Bilderschatz^ n. 1561. 



Digitized by dOOQ IC 



54 



ANNONOATION 




ï 



Munich 149. Lucas de Leyde. L*ange Gabriel tient un sceptre entouré d*une banderolle où 
8« lit Ave Maria, Un ange tient un bout de son manteau. Peint en 1522. Au reyers de ce tableau 
figurent S** Madeleine ayec le donateur; en sciant le panneau, on Ta gravement endom- 
magé (restauré en 1876). » Bilderschatz, n. 1579; Catalogue of the paintings in Munich, 
pi. à la p. 15. 



Digitized by dOOQ IC 



ANNONCIATION 



55 




L Rome. Capitale 120. Attribué à Garofalo. L'Annonciation. Dans le ciel, à gauche, le Père 
Eternel aeeompagné d'an ange portant les instruments de la Passion. A droite, un chat près 
tf*QDe chemiDée. ~ Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. Il, p. 125. 







SL Turin 112. Franciabigio. L'Annonciation. En haut k gauche, le Père Etemel. Peint ptur 
famOle de' Corbizzi à San Pier Maggiore de Florence. 



Digitized by VjOOQIC 



r." 



56 



ANNONCIATION 




MuDich 210, 211. H. Uolbein. L'Annonciation (grisaille). Volets d'un triptyque dont le pan- 
neau central représente S. Sébastien (Munich 209). Commandé en 1315 à Holbein le Vieux 
pour réglise S. Salvator à Augsbourg, mais probablement exécuté par son fils, alors dans 
râtelier de son père (1512-1515). A rintérieur des volets sont représentées S^ Barbe et S^* £Ii- 
zabeth de Thuringe. Acquis en 1809 de l'église S. Salvator. — Bilderschatz, n. 1694. 



Digitized by dOOQ IC 



ANNONCIATION 



i7 



i. Oitàdi Castello. Francesco di Castello. 
L'Annonciation. 



2. Berlin 557 .9. A. DQrer. Portrait déjeune 
smme. Signé du monogramme en haut à 
ittche. Peint probablement à Venise en 
506; acquis à Londres en 1893. — Yalen- 
n Scherer, Durer, p. 31. 




till^'^^xr^:^^ 



Digitized by V^jOOQIC 



$8 



ANNONCIATION 




l. Bergamts. CaO. Carrera 70. Francesco Rhm dî Sauta Croce. L'Annonciation. Signé et 
dtld ; FranciscMs de Sania Crucis fecU 1504. 




2. BtTÏm 571. Attribué à Christoph Ara- 
be rger. Portrait du capitaine Georges de 
Fruûdsberg (1473-1528). A droite, les ar- 
moiries du personnage. Peint en 1528. — 
Bilderschatz, n. 1257. 



Digitized by dOOQ IC 



r^-^m-l^,' 



AÏJNONCIATION 



59 




1. Munich 114. Attribué k Hu|(o van der Goes et (par Hulin) à Aeibrecht Bouts, L'Annonda- 
tion. Dans la Terriëre de la f^nt^tre^ on voit le^ nrmeA do Louvaln, H (suivant Hulm) tes 
armes parlantes d'A. Botib. — Hulin, Catalogue critique, p. xnu; Bilderschati, n. 19. 



2. Berlin 586. Hans Holbein. P(^Hrait du 
négociant Georg Gisze, dont le nom est 
inscrit snr le mur à gauche au-dessous de 
la deTise : Nui/a sine mer on voluplas. 
Sur nn cartel en haut se lit une iDscrip- 
ion en Ters qui donne Ja date de la pem- 
tnre, 1532 (transcrite et traduite dans le 
eatalosue de Berlin).— Verzeichniss der 
Gemàlde zu Berlin^ pK à la p. UO. 







Digitized by dOOQ IC 



6o 



ANNONCIATION 



B^: 









1. Rome. Eglise Santa Maria sopra Minenra. Filippino Lippi. L'Annonciation. S. Thomas 
d'Aquin présente le cardinal Caraffa à la Vierge. Fresque exécutée entre 1487 et 1493. — La- 
fenestre et Richtenberger, Rome^ t. I, p. 248. 




2. Berlin 605. Ecole de Scorel. Portrait 
d*homme tenant une lettre dans sa main 

gauche. Autrefois attribué à Técole de 
Qrer ; mais récriture de la lettre prouve 
que le tableau est hollandais. 



Digitized by dOOQ IC 



. ' "g qi ^..- — 'j'g^ 



A^NONCIATION 



6i 




1. Néfdllagea. SelïftsLiui Deig, l'Annonciation. -» Bilderschatz^ n. 1688. 




^^'-^-V^r^^^^S-v^^ 




i Sterling. Hdtel de Ville. Hans Multscher. Partie sapérieure et partie inférieure de deux 
ToJ«U intérieurs d*un rétable exécuté en 1458 pour l'église de Steraing. L'Annonciation et la 
Mtïrt de la Vierge. An-dessous de l'Annonciation est figurée la Nativité ; au-dessus de la Mort 
d( la Vierge, TAdoration des Mages. — BUderschatz, n. 1717, avec la notice de Bayersdorfer. 



Digitized by dOOQ IC 



62 



ANNONCIATION 







■r^^-' 



K~- "S 



\'^-â^*^ -V ^::^':X '*■!" <■ - -^^-ri-^vi 



i. Milan. Collection Guido Cagnola. Triptyque sculpté et peint, signé et daté : MCCCCLU. Bar- 
Iholomeus et Antonius fratres de Murano pinserunt. Au milieu, en bois peint, l'Annon- 
ciation; à droite, S. Philippe (lys, lÏTre); 
à gauche, S. Augustin. — B<w«e^îia (farte, 
1903, p. 167. 







2. Berlin 52o a. Jan van Eyck. Portrait 
dit « l'homme aux œillets. » Collections 
Engels à Cologne (sous le nom de Hol* 
bein, 1867) et Suermondt à Aix-la-Cha- 
pelle (1874). L'attribution à J. van Eyck a 
été contestée par M. K. Voll. — Verzei- 
chniss der Gemâlde zu Berlin^ pi. à la 
p. 98 ; Bilderschatz, n. 1153; K. Voll, Die 
Werke des Jan van Eyck, p. 113 et 
suiv. 



Digitized by dOOQ IC 



ANNONCIATION 



«î 




l^iltffij;Mëilïl% 



1 . Madrid 14. Fra Angelico. L^Annonciation. Dans le faisceau de lumière qui descend vers la 
Vierge est figurée (près de la tête de Tange) une colombe. A gauche, Adam et Eve chassés 
du Paradis. Dans la prédelle sont peintes des scènes de la vie de la Vierge. Cédé au Musée 
RoYal en 1861 par le couvent de las Descalzas reaies. Pour* le sujet, cf. VAnnoRdalion de 
Coftone. Bép., t. 1, p. 25. — Bildersckatz, n. 1; Langton-Douglas, Fra Angelico, pi. à h 
p. 54; Gazelle des Beaux-Arts, 1893, 1, p. 197. 



2. Berlin 557 d. A. Durer. Portrait de 
Jacob Muffel. En haut à gauche, au-dessus 
da monogramme : Effigies Jacobi Muffel, 
aetatis suae anno 'L\\ salutis vero 
MDXXVI. Autrefois dans la collection 
Sehônbom à Pommersfelden. Ancienne co- 
pie au nausée de Nuremberg. — Yalentin 
Scherer, Durer, p. 64. 



DricmUcoaioinTTa 

Af TATlt t1M( — -- ' ■ *- 

UIVTH L- 







! ■'■ .VIA- /-"/■/. f ■ ) V t l ^' 



Digitized by dOOQ IC 



64 



ANKONCÎATION 





1. Pérou se V» 5-6. Fra Aiigelipo. UAnûoncialion (rÂoae Gabriel et la Vierge), Peint sur 
fond d'or. — Bilderschfttz^ n. 1621 ; Langlon-I^ouglas, Fra Angeiicû^ p, m. 



"Z^ 






nr:-- -- 






ffl7 



50C 



A 41 



_^j At^ ^ fV Aiu^Vit /fc' a -r^ * ^X^.-w. 



^ m. FI v-\ ^\ \-A >^v^\x:\ 



. \ 



2. NaUoDal Galli^r^ Ë66. Fra Filippo Lîppi. L'Annonciation. Peint pour Cosme de Médids; i 
aehelé vers 18*6 par les frères McU(:<T au Palais Kkcirdi (Mediei) à Florence; donné à la • 
Galerie en 18«1 par Easllake, — SI ru il, Filippo Lippi, p. 56; Bas Muséum^ tX, p. 33, 



Digitized by VjOOQ IC 



i 



:*"^'^ 



ANNONCIATION 



65 




i . Rome. Galerie Doria. Fra Filijpp^ Lippi. L'Annonciation. — Lafenestre et Richtenberger, 
Rome^ t. II, p. 226; Stnitt, Fra Filippo Lippi, p. 198. 




2. Gassel 1. Copie d'un tableau perdu du mattre de Flémalle (Daret?) L'Annonciation. Provient 
du château de Hanau (1877). 



Digitized by dOOQ IC 



66 



A^JNONCIATION 




Âh 



itÊ-v:. 







\r^^j i.r -'. iTI 




1, r.r>UeelioD ^aiTilIier h. ^iorX. Kcoï« française vers 1390, L^Annoticîation. Peint sur fond 
d*or. Partie d'un palvplygue jj ru i tenant de la Charlreuse de Dijon, liotjt d'autres panneaux 
sont dans la lollcclm Majer van tien liergh k Au \ ers. — Bouchot ^ E,i position des Primi- 
tifs français, pi. 20. 



.C 



1^: 









l^^J^ 




2. Vente Bourgeois (Cologne, 1904, n. 33) ; 
acquis par Kleinbergtr (7500 ft*.). École 
f^nco- flamande. Doutvle portrait. On lit 
sur les cadres : Jehan Barrai, — Jehenne 
Cambry^ sa femme. En haut, des armoi- 
ries, — 0™,*1 X Û^-jEl. Voir denx por- 
traits avec mêmeïi inscriptions au Musée de 
Bruxelles, n"* 73, 74 (Lafenestre et Rich- 
t«Dj>orger, La Belgique, p. 115, 116). 



Digitized by dOOQ IC 



i^^p.irjîy 



ANNONCIATION 



éy 




!. Eglise de la Msdeleme à Aï%. Attribué d'abord k Jan ^an Eyf^^ et à hnrerj jiuh k VénAc 
de Boargogne (Bouchot) et h un maître flamaTid émij^é en !*mvejH'c (IJLilîni, LMûiionc talion- 
Un enfant minuscule, ilescendant t ers la Vierge en prière, est iïpiré dairs le faisceau dt- raynus 
qui émane du Père EterueL Sur un vitrail, les armes des MniJté. Peint vers U4[}. — Lîou- 
chot, Expùsilion des Primitifs français, pi. 53; Catalogue officiel de lEjipoaïtion^ 
n. 37; Burlington Magazine, i9U, !V, p. 236; Gazette, 1^04, I, f>. 3fiâ; Lf,^ Arti^, 1904, 
n« 28, p. 30. 



2. Boston, École de Holbein. Un donateur 
protégé par S. Pierre et par S. Paul, 




Digitized by VjOOQ IC 



6S 



ANNONCIATION 








Rome. Musée de Saint-Jean de Latran. Attribué à Francesco Francia et, plus récemment, 
à Antoniazzo Romano et à Palmezzano (Berenson). L'Annonciation. En haut, Dieu le Père au 
niilim d anges, tenant le globe du monde et bénissant; la colombe du Saint-Esprit Yole Ters 
Li Yîergtî. — Lafenestre et Richtenberger, Romef t. 1, p. 226 et pi. 



Digitized by V^jOOQ IC 



ANNONCIATION 



69 




r^- tfBFRT A^C- 



National Gallef7 739. Carlo CrÎTelIi. L'Annonciation. A côté de l'ange est agenoaillé S. Emi- 
diaSf patron d'Ascoli, tenant un modèle de la ville. En bas, Libertas ecclesiasiica et trois 
écossons, aux armes de l'évêque d^Ascoli, Prospero Gaffarelli, du pape Innocent Vlll et de la 
fille d'Ascoli. Signé et daté : Opus Karoli Crivelii Veneii i486. Peint pour le couvent de 
TAnnoDciation à Ascoli, ce tableau y était encore en 1790; il appartint ensuite à Solly, puis 
ï Laboochëre (1847), qui, devenu Lord Taunton, le donna en 1864 k la Galerie. — Vas 
Muséum, V, 26 ; Rnshforth, CriveUi, p. 88. 



Digitized by dOOQ IC 



70 



ANNONCUTIOM 



] 




Modène. Bianchl Ferrari. L'Annonciation. Au-dessus, Dieu le Père dans une mandorla et 
la colombe descendant vers la Vierge. Autrefois attribué à Francia. ^ Bilderschaiz, n. 1720. 



Digitized by dOOQ IC 



VISITATION 



71 




^' Rome. Galerie Doria 161. Garofalo. La Visitation. Derrière S^» Elizabeth parait Zacharie; 
la Vierge est suirie de S. Joachim, de S'» Anne et d'uae autre femme. Daté 1318. Un des 
ehefs-aœoTre de la première manière de Garofalo. — Morelli, t. 1, p. 266; Lafenestre et 
Bichtenberger, Rome, t. 11, p. 203. 



L 



Digitized by VjOOQ IC 



72 



VISITATION 




1. Lisbonne. Velasco da Coimbra. La Visitation. — Bilderschatz^ n. 117. 




2. Besançon 1 (legs Gigoux). Attribué à 
Aldegrever. Portrait d*homme. Inscription : 
Philippus d{ei) g{ralia) ep(iscopu)8 Spi- 
rensts praepositus Weisenhurgienns). 



Digitized by dOOQ IC 



PPPBn»«5^ 



NATIVITÉ 



73 







Dijon 150. Le maître de Flémalle (attribué jadis à Memling). Nativité. M. Bouchot a vu 
dans ce tableau un argument en faveur de sa théorie qui rattache le maître de Flémalle 
[Dtret?) aux Limbourg. — Bouchot, Exposition des Primitifs français, pi. 26 ; Cata- 
togue officiel de f Exposition, n. 32; Gazette, 1900, I, p. 247; 1904, 1, p. 285; Revue 
de rArl, 1904, II, p. 51 ; Rassegna, 1904, p. 81 ; Gonse, Musées de France, pi. à p. 104. 



L 



Digitized by dOOQ IC 



74 



NATIVITÉ 




1. Eyéché d'Autun. Le maître de Moulins ou peintre des Bourbons (Jean Perréai?). NatiTité, 
ayec le cardinal Jean Rolin en prière. Peint yers 1480 par un élèTO (?) de Van der Goes 
(les bergers du fond sont imites du triptyque des Portinari à Florence). Probablement la 
première œuvre connue de l'artiste. — Bouchot, Exposition des Primitifs français, pi. 83 : 
Catalogue officiel de VExposiiion, n. 103; Burlington Magazine, 1904, V, p. 358; 

Gazette, 1904, 11, pi. à p. 124; Ref>ue de 
l'art, 1904, 1, p. 464; Les Arts, 1904, n. 
28, p. 21 ; Rassegna, 1904, p. 84. 



2. Vente Bourgeois (Cologne, 1904, n. 15), 
acquis par Reiling n.500 fr.). Attribué à 
Bronzino. Portrait d'une jeune femme. — 
0»,61 X C™,50. 




Digitized by dOOQ IC 



NATIVITÉ 



75 







National Gallery 1133. Ecole de Luea Signorelli. Adoration des Bergers. En baut à gauche, 
l'Annonce aux bergers ; à droite, sur un rocher, on berger assis. Ce tableau, qui paraît 
tfoir orné autrefois un autel à S. Francesco de Città di Gastello, appartint ensuite au 
marquis Mancini de cette Yille et fut acquis de Bardini à Florence en 1882. 



Digitized by dOOQ IC 



76 



NATIVITÉ 







National Gallerv 908. Piero dei Franceschi. La Nativité. S. Joseph est assis, derrière la 
Vierge, sur la selle de l'Ane; auprès de lui sont deux bergers; au fond, Tétable. Chef- 
d'œuvre inachevé, autrefois propriété de la famille Marini-Franceschi à Borgo Sansepolcro et 
acquis en 4861 à Florence par Alexandre Barker. Acheté à la vente Barker en 1874. — 
Gazette, 1898, II, pi. à la p. 50; Waters, Piero, p. 126. 



Digitized by dOOQ IC 



NATIVITÉ 



77 


















1. Rome. Galerie Doria 165. Attribué à Garofalo par Morelli et, par Venturi, à G. B. Ben- 
fenuti dit Ortolano. Nativité. Adoration de l'Enfant Jésus par la Vierge, S. Jean, S. Joseph, 
S. François et S*» Madeleine. Au fond, l'Annonce aux bergers. — Lafeneslre et Richtenberger, 
RoTM, t. II, p. 208. » B 6 » 



2. Vente Bourgeois frères (Cologne, 27 oc- 
tobre 1904), n. lU. Attribué à Frans Pour- 
bus Taîné. Portrait de Marguerite de Parme, 
gouvernante des Pays-Bas. 0,30 'X 0,21 . — 
Catal. de vente, pi. à lap.[18.' 




Digitized by dOOQ IC 



78 



NATIVITE 



n 




1. Garlsruhe 409. Lorenzo di Credi. La Vierge et S. Jeaa adorant TEnfant Jésus. Tableau de 
la jeunesse deTartiste. — Bilderschatz, n. 31. 




2. Bergame, Lochis, 208. Ecole de Pénigin. La Nativité (0m,32 X Om,43). Sujet très fré- 
quemment traité par le maître et ses élèves. 



Digitized by VjOOQ IC 



"^C^-lîf,'?' "!*"•■ 



"{ 



^^ 



NATIVITÉ 



79 




1. Collection Fairfax Murray à Londres, puis chez Sedelmeyer à Paris. Attribué à Cosimo 
Rosclli; suivant Berenson, œuvre de Tommaso [de Morelli, Gai. Borgkese, p. i!51 La 
Yierge avec l Enfant, S. Jean et S. Joseph. — Sedelmeyer Gallery, 1899, p. 73. 






=-UK^ 




mkë 






2. Autrcfoi» à Paris chez Sedelmeyer, puis chez M. John G. Johnson à Philadelphie. Ecole de 
'raADgehco. LaNaUvité. — Sedelmeyer Gallery, 1898, n. 238. 



Digitized by VjOOQ IC 



"«^ 



80 




1. Anvers. Collection Mayer van deuBergh (autrefois chez Micheli à Paris). Ecole Je Bour- 
gogne. La Nativité. Fragment d'un retable provenant de la Chartreuse de Dijon (cf. p. 66). — 
Catalogue Mayer van den Bergh (Anvers, 1905), pi. à la p. 19. 




2. Bibliothèque Nationale (Cabinet des ma- 
nuscrits). Ecole française, sous Tinfluence 
milanaise. Moitié d'un petit diptyque repré- 
sentant Charles Vil! et la reine Anne de 
Bretagne au moment de leur mariage, vers 
1492. — Bouchot, Exposition des Pri- 
mitifs français^ pi. 87; Gazette archéo- 
logique, 1888, pi. 7. 



Digitized by dOOQ IC 



NATIVITÉ 



8l 




Venise. Eglise dei Garmini (Santa Maria del Garmelo). Gima da Gonegliano. La Nativité. 
Signé au pied du berceau : Joanes Conellanensis opus, — Lafeneslre et Richtenberger, 
Venise, p. 239 et pi. à la p. 240 ; BHderschatz, n. 1525; R. Burckhardl, Cima du Co?ie- 
gliano, p. 66 et gray. p. 67. 



L 



Digitized by VjOOQ IC 



82 




NATIVITÉ 



■^^^ 











1. Sienne 437. Francesco di Giorgio Martini. La Nativité. Les personnages agenouillés sont 
la Vierge, S. Joseph, deux anges, S. Benottet S. Thomas d'Aquin (modifiés ensuite en S. Ber- 
nardin de Sienne et le bienheureux Ambro- 
gio SansedoniJ. Signé Francise. Georgii 
pinxiL Autrefois à Monte Oliveto. — Lane- 
ton-Douglas, Hisiory of Siena, pi. à la 
p. 382. 




2. Berlin 557 e. A. Durer. Portrait deHie- 
ronymus Holzschuher. Signé en haut à droite 
du monogramme ; on lit à gauche : Hiero- 
nini' Hotlzschuer anno doni 45i6 ela- 
lis sue 57. Sur le cadre (original) se 
voient les armes des familles Holzschuher 
et MUnzer, avec la date 1326. Acquis en 
1884 de la famille du Freiherr von Holz- 
schuher à Nuremberg. — Biiderschatz, 
n. 3; V. Scherer, Durer, p. 63. Ver- 
zeichniss de Berlin, p. 82 et pi. 



Digitized by dOOQ IC 



NATIVITÉ 



83 



^i^-^ 
t^''/ 









1. Nonich 174. Martin Schougauer. Devant l'étable, où Ton aperçoit S. Joseph avec l'âne et 
boeuf, est assise la Vieree, oui offre ane 



fie boeuf, est assise la Vierge, qui offre une 
[tear à rEnfaot. Provient de la galerie de 
[Manjiheim. — BilderscKatz, n. 1382. 



2. Bibliothèque Nationale (Cabinet des Es- 
bopes). Attribué à Girard d'Orléans (vers 
1^8). Portrait de Jean le fion. Peint à Tœuf 
^•arfond d'or. Autrefois à Ihôtel S. Paul à 
fuis, puis au château d*Oyron et chez Gai- 
«lièrcs; acquis par le Régent en 1717. — 
loQchot, Exposition des Primitifs fran- 
^pàt, pi. 1 ; Catalogue officiel de VËxpo- 
^<m, n. 1 ; Revue de Vart, 1904, 1, 
>. 243 ; Gazelle, 1904, J, p. 454. 



UJ"t- ! i s - .»,.. m. - . i . ig K.! 




1^ M --JW^Vv >„^<>^U^^ 




Digitized by VjOOQIC 



84 



NATIVITÉ 



I 










1 . Farbam (Dorset). King John's House. Ancienne collection Pitt Rivers. Garofalo (?). Adora- 
tion de l'Enfant Jésus par Joseph et Marie. D'après une phot. communiquée par M. Sandars. 











(Pt'^-eP 



^J'^ 



2. Vente Bourgeois (Cologne, 1904, n. 95) ; 
acquis par Kleinberger (11.500 mk.). 
Attribué à Bartolomeo Yeneto. Portrait 
d'homme portant une chaîne ornée d'une 
croix, tenant une feuille de papier et un 
gant. — 0»,48 X 0»,35. 



Digitized by dOOQ IC 



NATIVITÉ 



85 



1; 



TT-"^ — f — r ^ 




1. Autrefois à la Chartreuse de Dijon, puis chez Micheli à Paris et dans la collection Mayer 
▼an deo Bergh à Anvers. Ecole de Bourgogne. La Nativité. — Collection Mayer van den 
Bergh, pi. à la p. !6. 



2. Vente Bourgeois (Cologne, 1904, n. 63) ; 
■«quispar Steinmeyer (38.500 mk.). Sebas- 
Uanodel Piombo (?j. Portrait sur ardoise de 
Vittoria Colonna, marquise de Pescaire. Au- 
trefois au palais Bandmi à Rome. — lm,08 
X 0n,83. 













Digitized by V^jOOQIC 



86 



NATIVITÉ 












1 Qvy— ^^%^4^ ; ^ 



Modène. Battista Dosso. Nalifité. — Woermann, Gesch. der Malerei, i, II, p. 695 ; 
BUderschatZf d. 1681. 



Digitized by dOOQ IC 




l 



ËnLielle^ 68. Ecole flamande U\c Vnu ittr \\>ydt^D), La rsativilé et la Oircorci&ion. A 
oitltt la Vierge tsl agi^ncmiJIée de vont rhnfoùl daos une ùiable; deniers tsilc paraU 
, Joiepb. Au miUeUj dc^ anj^es tl un icligktix k genoux adon'Dt TK^faT]!; de la irouctie du 
ililieui sort le Ters i Pr^shtjt^ ri misereie lift duki^^sime Mtesu, A droile, le (iiatid prêtre 
ftoacU Jksu^ ; autour tie lui saul la VkrjUf, S'^ AcLe, S. Joseph» mi moint' Lt hu aulie pei- 
mtt^e, tu haut, vn aii^e jioite d<:'Éj\ i inJi^iines de rtistb qu 31 Icnd h un jeune bomu o 
là Uûe jeune femn]L^ — Lafeiustrir et Rit; h te/] berger» La Iklgùine, \k il4. 



Digitized by LjOOQ IC 



88 



NATIVITÉ 




îdll 



m^9mSimv 




^ mrm m-m^'-mi* 



1. Berlin 529 A. Petrus Cristus. Jésus, qui Tient de naître, est adoré par la Vierge Marie, la 
sage-femme, S. Joseph et trois anges. Au fond, Tétable. A droite, en haut, TAnnonce aux 
bergers. Partie inférieure dhin volet dont la partie supérieure représente T Annonciation. 
^_______^ Siffné. Profient d'une église de Burgos; ac- 

.-Xr-^\ ^ '' \ ' 71 I ■' / / ' ' qw8 en 1850 à Augsbourg. Cf. plus haat 

v/^'" v^£K*;y / \v ! P- ^^- ~" Bild^fschaiz, p. 1346. 









2. Vente Bourgeois (Cologne, 1904, n. 64); 
acquis par Steinmeyer ^35.500 mk.). Se- 
bastiano del Piombo (?). Portrait de la 
duchesse Catherine Sforza. On lit sur la ban- 
derolle : Sup. spem et sainte dUexi sapm 
sedibuset regnis praeposui illa (sic). A 
côté, la roue de S^* Catherine. On ajpropcsé 
d'y reconnaître aussi Catherine Colonna, 
sœur de Vittoria Colonna. Peint sur ardoise. 
Profient du palais Bandini à Rome (cf. 
p. 85). — 1«,08X0»,83. 



Digitized by VjOOQ IC 



NATIVITÉ 



89 







1- -! — -, — i^' • --. !_.'-" T^^i 







Broxelles 58. £coIe de Rogier Tan der Weyden. La Nativité et TAdoration des Mages. Ce 
panneau fait partie d'nne série qui en comptait autrefois dix et paraît, d'après nne inscrip- 
tion (jne porte Tun d'eux, avoir été peinte à Bruxelles. ^ Lafenestre et Richtenberger, La 
Belgique, p. 110. 

Digitized by VjOOQ IC 



90 



^ 



ADORATION DES BERGERS 



■4 . "Att >7' 






m¥^mM^^^-^€^MT^ 




1, Turin 574. Gian Girolamo Savoldo. Adoration des Bergers. Autrefois au palais Durazzo de 
V,èmA, ofi ce tableau était attribué à Titien. — Morelli, I, p. 319; BUderschatz^n. 1563. 




2. Milan. Ambrosiana 213. Bart. Suardi (Bramantino). Adoration des Bergers. L'Enfant, cou- 
ché k t^^rre, est entouré de la Vierge et de trois moines; au second plan sont les bergers et, 
au fond, quatres anges musiciens. La femme k droite est difficile à dénommer. — Horelii, 
t, m, p, 11; Bilderachatz, ri. 1616. 



Digitized by dOOQ IC 



ADORATION DES BERGERS 



9Ï 




Rome. S. Maria del Popolo. Maître-autel. Pinturicchio. Adoration de i'£nfant par la Vierge, 
S. Jérôme et deux bergers ; S. Joseph est endormi au pied d'un arbre. Dans le fond, la 
caTalcade des Rois Mages et Tange de TAnnonciation. — Lafenestre et Ricbtenberger, iiome, 
p. 185; C. Ricci, Pinturicchio , éd. fr., pi. en couleurs à la p. 80. 



Digitized by VjOOQIC 



9» 



ADORATION DES BERGERS 



^ 





M 


~^— f ' " Ml 


H 


j 

r 




1 





1. Palais Manfrini à Venise, puis chez Sedelmeyer à Paris. Bonifazio. L'Adoration des Bergers. 
- Sedeimeyer Gallery. 1900, p. 70, n. 55. 




2. Gortone. Cathédrale. Ecole de Signorelli. Adoration des Bergers. 

Digitized by V^jOOQ IC 



ADORATION DES BERGERS 



93 




i. Florence. Académie 92. Lorenzo di Credi. L'Adoration des Bergers. A droite, S. Joseph, 
tppoyé sar un bâton; à gauche, trois pasteurs. Au fond à droite. l'Annonce aux bergers. 
mat poar les religieuses de Santa Ghiara. — Lafenestre et Richtenberger, Florence, p. 190 
et planche ; Bilderschaiz, n. 1292. 



2. Bruxelles 32. H. Memling. Portrait de 
Gaillaume Moreel, bourgmestre de Bruges. 
Derrière le panneau, les armoiries de la 
femme du bourgmestre et l'inscription : 
Arma D. Barbare De Vlaenderbergh 
aiias de Herstueide uxoris Guitlermi. 
Aatrefois ^ Thôpital Saint-Julien de Bruges; 
tequis à Louvain en 1861 avec le pendant. 
Le même portrait se retrouve dans la Des- 
cente de la Croix de la galerie Doria et 
dins le Saint Christophe de Bruges. — 
Ufenestre et Richtenberger, La Belgique^ 
p. 62; Weale, Memling, pi. à la p. 40. 




Digitized by dOOQ IC 



94 



ADORATION DES BERGERS 




Ravenne. Francesco Zaganelli da Cotigaola. Adoration des Bergers. 



Digitized by dOOQ IC 



ADORATION DES BERGERS 



95 




berger, La Belgique^ p. 109 et pi. à la p 
110; Dos Muséum 



ce, p. lu» 

, m, 41. 



1. Venise. Eglise de San Giobbe. Gian. Girolamo Savoldo. Jésus adoré par ses parents et trois 
bergers. Tableau très restauré, exécuté en 
1540. — Lafenestre et Richtenberger, 
Venise, p. 179; Bilderschatz^ n. 1628. 



2. Bruxelles 53. Attribué à Rogier van der 
Weyden. Portrait présumé de Charles le 
Téméraire tenant une flèche (dévotion à 
S. Sébastien). ~ Lafenestre et Richten- 




S:?- 






Digitized by dOOQ IC 



9é 



ADORATION DES MAGES 




1. Collection Lippmann à Berlin. Ecole provençale (?) vers 1390. Adoration des Mages. Fond 
d'or. Pendant d'un panneau représentant la Mort de la Vierge. — Bouchot, Exposition des 
Primitifs français, pi. 15; Catalogue officiel de PExposilion, n. 5; Fry, Burlington 
Magazine, juin 1903, p. 90; Les Arts, 1904, n. 28, p. 3. 










2. Berlin 1310. Jacob 
Gomelisz van Amster- 
dam (van Oostsanen). 
Deux groupes de qua- 
tre donateurs et de sept 
donatrices, dont trois 
habillées en religieuses. 
En bas du cadre on lit 
une longue inscription 
flamande avec la date 
1500. 



Digitized by dOOQ IC 



ADORATION DES MAGES 



97 




Florence. Spedale degli Innocenti. Mattre- autel de Téglise. Domenico Ghirlandajo. L*Ado- 
ntioD des Maces. A gauche, S.Jean-Baptiste et un jeune martyr au crâne saignant; ë 
droite, S. Joseph agenouillé. Au fond à gauche, le Massacre des Innocents (cf. t. I, p. 365) ; 
à droite, T Annonce aux bergers. On croit que Ghirlandajo s*est représenté lui-même à 

?ioebe (tftte tournée de trois quarts ters la droite). Daté sur la frise du portique : 1488. 
eiot à la détrempe. Chef-d*œuTre de l'artiste. — Lafenestre et Richtenberger, Florence ^ 
p. 294 et pi.; BUderschatz, n. 7; S. Reinach, Apollo, fig. 242. 



Digitized by dOOQ IC 



98 



ADORATION DES MAGES 




i. Saronno. Eglise de la Yierse. Luini. Adoration des Mages. Au fond, le cortège des Rois 
Mages ; dans le ciel, an chœur d'anges. — Williamson, Luinif pi. à p. 48 et p. 133, 




2. Bruxelles. Collection Gardon. Jan Gos- 
sart (Jan de Mabuse). Portrait d'Isabelle 
de Bourgogne, sœur de Charles-Quint, en 
Madeleine. En haut à droite, un Y timbré 
d'une couronne (Ysabeau), — Catalogue 
de VExposilion des Primitifs flamands 
à Bruges, n» 221 ; Hrnians, Vexposition 
des Primitifs, p. 80; Hulin, Catalogue 
critique, p. 60. 



Digitized by dOOQ IC 



ADORATION DES MAGES 



99 










''yn>%'^ué'j 



jgf^-<^ ^-^^i t't^.-^A 





1, Cologne 192. Maitn de S. SéTerin. Adoralion ilrs ïloia Mages (evo^ Meij^e ajisgesucfU 
kâsslicker Mengcfun in farbenpr/îchtigen Oewamiem. Aliicrihovyii, K^lfi^r MalerschfiU^ 
p. 279), Poad iror. De part et d'autre» sont ageDouiKt^? ]f.'«i ilonateur^, le ilocteur en droit 
Cbristiaa Conre^hem» ait JUeumenger, et sa 
femme f deniir« Lesquels sont leurs patrons, 
S. Oswald et S" Ûrsuk, laquelle abrite troii 
litTgei afeo oui Liées aous son maateau. Peîat 
en 1510-1511, 



i. Bibliottaèqae Nationale (Cabine tdes£s- 
Iwûpesj. EcoLfl de Piaaaello (?), Portrait d« 
Uuis II d'Anjou (fers Ui2), ayant appar- 
Unii à Roger de Caignières el ï Emmanuel 
Miller. Attribué à T Ecole française par 
H, Bouchot, h l'Ecole italienne par M. Hu- 
lin. Aquarelle. — Bouchot, E^Q$Hiùn deê 
PrimUifs français^ pL 28 ; Gas^iU ar- 
chMogiqu^^ 1886, pi. 8. 



A^^-^^^^^^-x -lui 







Digitized by dOOQ IC 



k_. 



100 



ADORATION DES MAGES 



l- 






I- 







Amsterdam 533. Ecole de Geertgen. Adoration des Mages. Autrefois aa chfttean de Can- 
nenborgh ; acquis eu 1879. — Revue de l'art, 1904, 11, p. 380. 



Digitized by VjOOQ IC 



ADORATION DES MAGES 



lOI 






1. Autrefois chez Durand-Ruel à Paris. Ecole allemande. Triptyque; au milieu, TAdoratioil 
des Mages; à gauche, S. Maurice, nègre; à droite, S. Pierre. 







2. Autrefois chezDurand-Ruel à Paris. Ecole hollandaise des premières années duxvi« siècle. 
L* Adoration des Rois Mages. 

Digitized by VjOOQ IC 



102 



ADORATION DES MAGES 




1. Munich 107. Bouts. Adoration des Mages. Partie centrale d'un triptyque. Le pins âgé des 
rois, agenouillé, a placé un vase de cristal sur une table basse; le second roi otfre la 
coupe d'or à 8. Joseph; le troisième, avec son cortège, est encore en dehors de rédifice en 
ruines. Derrière la Vierge se tient une servante. Ce triptyque provient de la chapelle privée 
de la famille Snoy à Malines ; il passa à Munich avec la collection Boisserée. — Catalogue 
of the Pinakothek, pi. à la p. 22 (l'ensemhle du triptyque); Bilderschalz, n. 1381. 




2. Venise. Académie 287. Bonifazio. Adoration des Rois Mages. La Vierge, tenant Tenfant, 
est assise près de S. Joseph; un roi, agenouillé, baise la main de TEnfant; les deux autres 
lui offrent des présents. Aux pieds de la Vierge, sur une pierre, quatre écussons avec les 
initiales AV, Vu, AC, GZ. — Lafenestre et Richtenberger, Venise^ p. 24. 



Digitized by dOOQ IC 



ADORATION DES MAGES 



103 




1. Venise. Académie 281. Booifazio. Adoration des Rois Mages. La Vierge est assise, 
auprès de S. Joseph debout; TEnfant soulève le couyercle d'un vase que lui apporte un roi 
mage; le second roi ma^e, agenouillé^ lui présente un coffret; leftroisième prend un yase 
d*or des mains d'un serviteur nègre. Autrefois au Palais ducal. — Lafenestre et Ricbtenber- 
ger, Venise, p. 24. 



2. Berlin 545. Rogier van der Weyden. 
Portrait de Charles le Téméraire (1433- 
1477). Il porte l'ordre de la Toison d'Or 
et tient une épée. Collection Solly (1821). 




■■^T=»l 



104 



ADORATION DES MAGES 



t 




Klosterneuburg. Ecole d'Autriche vers 1300. L'Adoration des Mages. Au fond, on Toit le 
débarquement des Mages et leur voyage vers Tétable de Bethléem. Au premier plan, It Vierge 
et TEnfant, devant lesquels s'agenouille le roi Kaspar (inscr. dans le nimbe : King Kas- 
par aus India) ; derrière lui se tient le roi Ballhazar, avec une monstrance gothique à la 
m&m (Kinig [sic] Wallhazar von..,.); vient ensuite Melchior {Kinig Juli Melchtor aus 
Mohrenland), qui tend une monstrance à un serviteur nègre agenouillé. Derrière le négrillon 
est un chevalier en armure. Au second plan, derrière la Vierge, est Saint-Joseph. — Drex- 
1er et List, Tafeibilder in dem Muséum des Stifles Klosterneuburg, pi. 16. 



Digitized by V^jOOQ IC 



ADORATION DES MAGES 



10^ 




^#•- 



1. Génes.'Palazio Rosso. Attribué à Booifazio. Adoration des Mages. 



■â 




L 



2. Kloslemeuburg. Ecole de TAutriche ou de rAIIemagne du sud (deuxième moitié du 
XTi» siècle). L'Adoration des Mages; au fond à gauche, S. Joseph. — Drexler et List, Ta- 
felbilder in dem Muséum des Stiftes Kloslemeuburg, pi. 32. 

Digitized by dOOQ IC 



io6 



ADORATION DES MAGES 



1 




1. Chartreuse de Dijon, puis collection Micheli à Paris et Mayer vun den Bergh à AnTers. 
Ecole de Bourgogne. Adoration des Mages. — Collection Van den Bergh^ pi. à la p. 19. 




2. Genève. Attribué à Conrad Witz. Adoration des Mages. 



Digitized by dOOQ IC 



ADORATION DES MAGES 



107 




LouTre 2739« Gompolt Giltlinger. Adoration des Mages, réplique meilleure d*uQ tableau 
signé appartenant à la famille R. Hoffmann à Augsbourg (t. I, p. 75). Il y a eu deux pein- 
tres du même nom à Augsbourg, le père et le fils, Tun actif de 1481 à 1522, Tautre de 
1520 à 1547. — Bilderschalz, n. 1203. 



Digitized by dOOQ IC 



io8 



ADORATION DES UAGES 










1, Sienne 104. Eartolo di Maesli-o Fredi. L'Adoration des Koiâ Mages, 




2. hûTWn 1G17. Jean Fouquet. Etienoa 
r,h(*Talier, Irésntier de Charles VU, et soi 
prolerleur S. tiienne, tenant une picrw 
pour ra|i|>eieE- sa lapidation. Volet d'un dip- 
tyque iicint verï liSO, autrefois consenré à 
N.'D. 4e Meluii: l'autre volet. Vierge cl' 
E ri fa ni nu militiu d'anges, a passé avee 
la colle piian Vso Ertborn au Musée d'An- 
vers. Clelui-ci appartenait à Brentano à 
Fm ut! fort; le duc d'Aumale ayant refusé 
de Taequérir avec 40 miniatures de Foa- 
quel, il fui Lirhcté en 1896 pour le musée 
de iJerlin. — Itouchot, Exposition de* 
Fnmififs fravçais^ pi. 34; Catalogue 
ù//ïciel de I'Ej position, n. 41 ; Gazette, 
Î8ye, I. p. 9ti; Hevue de l'art, 1897, 1, 
p. :iG; 1904, I, p. 83; Les Arts, 1904, 
D. 28, p. là; Jarhb, der preuss, Kunst- 
sammlungen, 1896, p. 206; Kufistgesch, 
hi BUdern, IV, 26, 4; Dos Muséum, 1, 
107. ^ ' 



Digitized by dOOQ IC 



ADORATION DES MAGES 



109 




1. Florence. Pitti 358. Ëcole de Domenico Ghirlandajo. L* Adoration des Rois Mages. Ré- 
plique, avec Tariantes, d'un tableau du Musée des Offices (n« 1295}, daté de 1481. — Lafe- 
nestre et Richtenberger, Florence, p. 163. 




2. Sienne. Collection Saracini. Sasselta. Adoration des Mages. — Revue de rarl^ 1904, 
II, p. 149; Les ArU, 1904, n. 33, p. 8. 



Digitized by dOOQ IC 



IIO 



ADORATION DES MAGES 







t:^^^ 



1. Londrts. National Gallery 1079. Gérard David. Adoration des Rois Mages. Légué ea 
1880 par M'* Joseph H. Green. — Bodenhausen, 6. David, pi. à la p. 186. 




2. Berlin, 519, 522.HubertetJanTanEyck. 
Revers des volets du Retabie de VAgneitu 
sur lesquels sont figurés les Soldats du 
Christ et les Saints Solitaires. Portraits du 
donateur Jodocus Vydt et de sa femme 
Isabella Vydt, née Burluut Probablement 
de Jan van Eyck seul. Au-dessous se lit 
Thexamètre latin dont les lettres peintes 
en rouse reproduites ici en majuscules 
donnent la date de la dédicace de 1 œufre : 
VersVs seXta Mal Vos coLloCat aCta 
tVerl (6 mai 1432 =V4-V + X+M + 

Btlderschatz, n. 1299. 



Digitized by dOOQ IC 



ADORATION DES MAGES 



îlî 



'-^ 




i. Bruxelles 20. Gérard David. Adoration des Mages. Ce tableau, pro?enant de la collec- 
tion Maertens de Rotterdam (1848), a été exposé et publié sous les noms de Jau van 
Eyck, Liévin de Witte, tan der Goes, Mostaert. 11 paraît bien être un chef-d'œuTre de 
Gérard. — Lafenestre et Richtenberger, La Belgique, p. 34; Hulin, Catalogue cri- 
tique, p. 33; Bodenhausen, G. David, pi. à la p. 144. 



2. Bruxelles 43. Bernard vanOrley. Por- 
trait de Guillaume de Norman. On lit au- 
dessous du blason : Guillaume de Nor- 
man, MDXIX. Derrière le panneau : 
Guillaume : de Norman, écuyer, capi' 
laine de tout le pays de Bourgogne à 
VEcluse, vice-amiral de la mer de 
Flandre sous le seigneur de Bevere, 
conseiller et receveur général d'Artois 
i*, de Picardie, fut chargé de plu- 
i eurs missions importantes, de Maxi- 
ï lilien d'Autriche, du roi Philippe son 
i Is, et autres princes leurs successeurs, 
t tprès des principales puissances d'Eu- 
I fpe, — Lafenestre et Richtenberger, La 
ï Hgique, p. 71. 




Digitized by dOOQ IC 



112 



ADORATION DES MAGES 




1. Cologne. Dôme. Stephan Locbner. Panneau central du célèbre Domhild. L'Adoration 
des Mages, peinte a tempera vers 1425. Le nom de l'auteur est connu par le carnet de 
voyage d'Albert Dorer, qui ^it et admira ce tableau en 1520; un document d'archives a 
réfélé depuis que Locbner était originaire de Mersburg sur le lac de Constance. Autre- 
fois dans la Ratskapelle à Cologne, depuis 1810 dans le dôme, oU les exigences du clergé 
local en rendent l'étude malaisée. — Bilderschatz, n. 1724; Aldenhoven, Geschichte der 
Kôlner Malerschule, p. 164 et pi. 45 ; S. Reinacb, Apollo^ fig. 393 (avec les Tolets). 







^^WçM 



2. Berlin. Collection de l'empereur 
Guillaume 11. Lucas Cranach. Portrait 
de Joacbim 11 de Brandebourg. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT AVEC SAINTS 



IIÎ 




1. Vente Gernuftchi (Pam, 25 mars 1900» n» 144). Ecole de Van der Wiiydcu, La Vierge 
avec l'Enfant et S. Joseph, «couronnée par deux angei ; k droite, im roi msge (?). Toiilâau 
très fortement repeint. — i^^îSS X i^ï^^. 



2. Bruxelles 34. Memllag. Porlrait pté- 
samé de Nicolas Stroz^i, Acquis en 1SS6, 
à Bruges, à la \enle Stejaert H. 493 frj 
— Weale, Memling, p. 68 ; Lafeue^lre et 
Bichtenberger, La Belgique^ p, 63. 




Digitized by dOOQ IC 



ii6 



PRÉSENTATION AU TEMPLE 




Klosleraeuburg. École d'Autriche. La Présentation au temple. — Drexler et List, Tafel- 
àilder aus dem Muséum des Sliftes Klosterneuburg^ pi. 8. 



Digitized by VjOOQ IC 



PRESENTATION AU TEMPLE 



117 




1. Autrefois à la Gharlr«use de Bijou, puU chez Micheli h. Paris e\ dans la eoUect1oi> 
Mayer Tan den Bergh à Anvers^ tilriolG de Bourgogùe, La Présentalioa au (empLe. ^^ColUcUon 
Maytr van den Bergh [19051, P^- ^ ^^ P- l^- 



2. Bnmswick 15. Attribut^ à Barlh. Bru^n 
(autrefois à Holbein ou à Van Ork\}. Por- 
trait de jeune femme. Inscription •. Anna 
1539 • Aetatis 19. — Firme nich-RicharU, 
Barih. Bruyn, p. 72, 84, 




Digitized by LjOOQIC 



ii8 



PRÉSENTATION AU TEMPLE 



^ 1 lUH 




1. KIosterneuburg. Ecole de Vienne (Autriche). Présentation de TEnfant Jésus au Temple; à 
gauche, S. Joseph tenant la corbeille aux colombes (placées sur Tautel à droite) et un 
rosaire. Cette peinture appartient à une série de huit panneaux relatifs à la vie de la 
Vierge. — Drexler et List, Tafelbilder in dem Mmeum des Stiftes KIosterneuburg, 
pi. 10. 




2. Rome. Galerie du Gapitole 147. Gio- 
Tanni Buonconsigli dit 11 Marescalco. 
Portrait du peintre. Sur le papier qu'il 
tient, on lit : Zuane Marescalcho p. — 
Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. Il, 
p. 112 et gravure. 



Digitized by dOOQ IC 



PRÉSENTATION AU TEMPLE 







Francfort sur le Mein. Musée de la ville. École de Durer. Présentation au temple. Le grand 
prêtre Siméon reçoit Marie et l'Enfant. Attribué dubitativement à Baldung GrOn. — fit/der- 
schati, n. 1679. 



Digitized by VjOOQ IC 



120 



PRÉSENTATION AU TEMPLE 




'■^^^'''^^li™ 



I . Bcrgamc (Lochis n. 209). Attribué à Boccaccino. La Vierge, suivie de S^* Anne, présente 
rËufsjit au Temple; à gauche, S. Joseph apporte les colombes pour le sacrifice. Signé B. B. 




2. Cassel 33. Attribué à Antonis Mor. 
Portrait présumé de Don Carlos infant 
d'Espagne. Très retouché. 



Digitized by dOOQ IC 



^^i^^^ 9 '■;■% r '' 



CIRCONCISION 



121 




1. Arezzo. Église de S.-Augustin. Dom. Pecori. La Circoncision. Peint pour la confrérie de la 
Trinité à Arezzo. — Growe et Cavalcaselle, éd. ail., t. IV, p. 50. 



2. Rome. Galerie du Gapitole 141. Por- 
trait présumé de Giovanni Bellini par lui- 
même. Signé Joannes Bellinwi P. G'est 
plutôt le portrait d'un inconnu par quelque 
élève de Bellini, comme Bissolo. — Lafe- 
nestre et Richtenberger, Dorne, t. li, 
p. 128. 









. ■-'^ 




~^-^ /.- ' 


""^"v , 




( 


^ru- 










^■^ ^ V . 






' V ••:' ^^ 


■> \ ^ 


' 


V 


'••■ i 


, ^ ■ \ 


_ -, 




1 : -■- 
\ •' 'S' 


1 


'\ . ' 




^t 


. \ ■ 


/ 


,--5-^^ 


ir^^-^- "' 


^\ 


'// J 


i 


"^•«-^ 


\\ 


,1?: 




fo 












lOïKN.NJES 


BELLlhJVS 





Digitized by V^jOOQ IC 



122 



VIERGE ET ENFANT 




1. National Gallery 565. Attribué à Cimabaé (probablement Siénois, de Técole de Daccio). La 
Vierge et TEnfant au milieu d'anges. Vasari dit que ce tableau était dans la chœur de Téglise 
S. Croce à Florence; en 1671, il avait été transporté dans le Couvent de S. Croce. Acquis 
par la Galerie à Florence en 1857. — Crowe et Gavalcaselle, nouv. éd. angl., t. I, p. 184. 




2. Bruxelles 33. Memling. Portraitde Bar- 
bara de Vlaendenbergh, femme de Guil- 
laume Moreel, bourgmestre de Bourges. 
Au revers, les armoiries de Guillaume, avec 
l'inscription : Arma OuiUermi Moreel, 
— Lafenestre et Ricbtenberger, La Bel- 
gique^ p. 62 et pi. ; Weale, Memling^ pi. 
à la p. 42. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE, ENFANTS ET SAINTS 



123 




1, N&tîonal Gallery 566. Duccio. Triptyque. Au centre, la Vierge tenant TEnfant, entourée 
d*aagês; plus haut, David et six prophètes. Sur les volets, S. Dominique et S^* Catherine 
il'AleiADdrie. Autrefois à Pise; acquis à Florence en 1857 de la collection Lombardi-Baldi. 



2. Bihlïotbèque Nationale (Cabinet des 
m anuscrits). Ecole française, sous Tinfluence 
milanaise. Moitié d'un petit diptyque re- 
présentant la reine Anne de Bretagne et 
Charles Yllï au moment de leur mariage, 
Y m f4<^2. Cf. plus haut^ p. 80. — Bou- 
c hot, Ex^onlion des Primitifs français ^ 
pL 87 - Gautte des Beaux-Arts, 1890, 1, 
p 1, à p. 182 ; Gazette archéologique, 1888, 
pL 7. 




Digitized by dOOQ IC 



124 



VIERGE ET ENFANT 




1. Collection Aynard à Paris. Attribué à Broederlam (Hulia) oa à l'école de Malouel (Bou- 
chot). Vierge et Enfant. Peint à Tœuf. — Bouchot, Exposition des Primitifs français^ 
pi. 10; Catalogue officiel de f Exposition, n. 13; Revue de Vart, 1904, II, p. 49. 




2. Bruxelles 107, 108. Jean Mostaert(?). 
Deux Tolets de triptyque (le panneau 
central manque). A gauche, le donateur 
accompagné de S. Pierre; au fond, un 
château fort et de nombreux personna- 
ges. A droite, la donatrice accompagnée 
de S. Paul ; au fond, la conversion 
de S Paul. Ancienne collection d*Aren- 
berg. Ces panneaux ont été attribués à 
Mostaert par G. GlUck: ils sont de la 
même main qu'un portrait d'homme à 
Bruxelles (n. 108 a), une Adoration des 
Mages à Amsterdam et un portrait de 
femme à Berlin (magasins). Camille 
Benoît et Friediaender ont proposé 
d'identifier le même maître à l'auteur 
du triptyque dit d'Ouitremont au Musée 
de Bruxelles. — Lafenestre et Richten- 
berger, La Belgique, p. 122; Hulin, 
Catalogue critique, p. 92. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



125 




1. Anvers 132. Jean Fouquet. La Vierge et TEnfant entourés d'anges. La Vierge a les 
traits d'Agnès Sorel. Volet d'un diptyque autrefois conservé à la cathédrale N. D. de Melun 
et qui avait été commandé par Etienne Chevalier, trésorier des finances de Charles VU. 
L'autre volet, oU sont figurés Chevalier et son protecteur S. Etienne, a passé dans la collection 
Brentano 2^ Francfort et de là au Musée de Berlin (1896). La Vierge est parvenue au Musée 
d'Anvers avec la collection Van Ertbom. — Bouchot. Exposition des Primitifs français^ 
pi. 33; Catalogue officiel de V Exposition, n. 40; Lafenestre et Richtenberger, La Bel- 
gique, p. 195 et pi. ; Burl. Magazine, 1904, V, p. 358; Gazette, 1896, I, p. 99 ; 1904, 11, 
p. 117; Revue de CArt, 1897, I, p. 37; Bilderschatz, n. 1045. 



3. Cassel 2. Attribué à Michel Wohlgemut 
(autrefois à Burgkmair ou à Scbongauer). 
Portrait d'Ursula Tucher. Inscription : Ur- 
sula Hans Tucherin 1478, 







Digitized by VjOOQIC 



126 



VIERGE ET ENFAKT 




1. VfiDïae^ Académie 594. Giovanni Bellini. La Vierge et l'Enfant. Signé et daté sur le 
parapet : Joanne^ Bellinus P. I4b7. — Bilderschatz, n. 1111; S. Reinach, Apollo^ fig. 
■212. 




2. Budapest 142. Albert Durer. Portrait 
d'homme. — Bilderschalz, n. 1719; 
V. Scherer, DUrcr^ p. 12. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



127 




National Gallery 280. Giovanni Bellini. La Vierge et TEnfant. La Vierge tient une pomme 
nr laquelle s'appnie la main droite de Jésus. Si^né sur le devant : loannes BeUinus p. 
Icquis en 1855 du baron Galvagna à Venise. — BilderschatZt n. 908. 



Digitized by VjOOQ IC 



128 



VIERGE ET ENFANT 




i. Autrefois à Paris chez Durand-RueU Ecole florentine (de BotticellL) U Vierge et l*EnfuiU 




2. Vente Bourgeois (Cologne, 27 octobre 1904, n. 39). Attribué à Graffione {élève de lialdo- 
vinetti). La Vierge et TEnfant avec un ange. Vendu 1550 mark. — 0,66 X ^M^ 



Digitized by VjOOQIC 



VIERGE ET ENFANT 



129 




i. Berlin 248. Raphaël. Vierge au livre, dite Madonna di Casa Colonna (autrefois chez les 
Coionna à Rome). InacheTé; peint vers la fin de 1507 (par Âlfani?) Etudes à Florence et à 
rAIbeitine de Vienne. Acquis en 1827 de la famille Lante en Italie. — Bilderschaiz^ n. 97 ; 
A. Rosenberg, Ra/foe/, p. 35; Passavant-Lacroix, t. II, p. 66 (avec l'indication des anciennes 
copies). 




2. Budapest T7. A. PreTitali. La Vierge et l'Enfant. Provient de la collection Esterhazv. — 
BUderscAatx^ n. 110. 

9 



Digitized by VjOOQ IC ■■■ - 



130 



VIERGE ET ENFANT 




Bruxelles 47. Attribué à B. van Orley ou à Bellegambe. La Vierge et TEnfant devant un 
portique; du plafond pend une couronne. — Lafenestre et Richtenberger, La Belgique,^. 73. 



Digitized by VjOOQIC 



y5ï5¥^i*"^>' --v ■ ,- 



VIERGE ET ENFANT 



131 




1 . Boston. Ecole flamande (de Boats?). La Vierge et TEnfant. 




2. Bergame (Lochis 131). Attribué à Ambrogio Borgognone par Morelii. Vierge allaitant 
rEnbnt. ka signature Benuir... Zinalia (Zenale), que l'on aperçoit sur la droite, est suivant 
Morelii, TœaTre d'un faussaire (t. H, p. 132 de Téd. allemande). 

Digitized by dOOQ IC 



L^ 



132 



VIERGE ET ENFANT 




mi^ 



1. Bergame (Lochis 127). Bartolommeo Veneto. La Vierge et TEnfaul. Signé etdalé : Bar- 
tnolomeus Venetus faciehat 4505. — Morelli, t. III, p. 222. 




2. Autrefois à Paris chez Durand-Ruel. Bernard Van Orley. Vierge et Enfant. Nombreuses 
répliques. 



Digitized by dOOQ IC 




VIERGE ET ENFANT 



133 




1. Ermitage 93. Titien (?). La Vierge tenant l'Enfant sur ses genoux. Tableau de la jeunesse 
dn maître, acquis à Paris en 1819 par Taide de camp général prince W. S. Troobetzkoy. 
— Bilderschalz, n. 9; 0. Tischel, Tizian, p. 167. 



2. Bruxelles 40. B. Van Or- 
ley. Volets de gauche et de 
droite d'un ti7ptique dont le 
Dtnneau central représente 
Jésus pleuré. A gauche, le do- 
niteur, Philippe Hanneton^ 
secrétaire du Conseil priTé 
de Marguerite d'Autriche, 
iTec ses sept fils et S. Phi- 
lippe (au revers, TAnnoncia- 
tioD). A droite, la donatrice, 
Ibrjnierite Numan , femme 
de Hanneton, avec ses cinq 
filles et sainte Marguerite, 
foulant aux pieds le dragon 
et tenant une croix sur la- 
quelle est posée une colombe 
(an revers, TAnnonciation} . 
Provient de la chapelle au 
Saint-Sacrement à Sainte- 
Godole. — Lafenestre et 
Richtenberger, La Belgique^ 
p. 68. 










Digitized byVjOOQ IC 



134 



VIERGE ET ENFANT 




1. Bergame. Attribué à Andréa Solario. La Vierge allaitant '£nfant. 




2. Rome, Galerie Gorsini 580. Bugiardinl. La Vierge etTEnfant. Sur la tranche du lirreque 
tient la Vierge, on lit : A. S. M... D. I. X. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. 11, p. 76. 



Digitized by ^OOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



155 




l.Rome* Galerie Doria I63.NlcfoloRondinel[o, La Vierge, lea muios jointes, regai-deuD oiwau 
que rBafant tenait par aa Hl et qu'il a- laissé échapper. Signé sur la rampe : Nicolaux Bondi* 
nelo. Réplique ayec variantes h. Rovigo. — Lafeoeatrc d Hichleubepgerj HomSf L [J, p. 212, 



2. Cassel 29. Jan van Scorcrk 
Tableaa de famille, un des 
cbefs-d*œa¥re de l'artiste. 
Autrefois attribué à H. UoL- 
bein ou à Heemskerck. 




Digitized by VjïOOQ IC 



U: 



/ 




136 



VIERGE ET ENFANT 




1. Bergmme (Lochis 137). Attribué à Beltraffio. La Vierge allaitant TEnfant. 




2. Weimar. Collection du grand-duc de Weimar. Lucas Granacb. La Vierge et l*Enfant. 

Digitized by VjOOQIC 



VIERGE ET ENFANT 




137 



i. Rome. Galerie Corsini 714. Attribué à Spagna. La Vierge et TEnfant. 




2. Bcrgame (Lochis 140.) Gioyanni BelUni. Vierge et Enfant. Signé: loannes BtUinus. 

Digitized by VjOOQIC 



138 



VIERGE ET ENFANT 



1 




ail-, t V, p, 631, ^liwflDerger, /fom^, t. [[, p. 212; Crawo ot Cavalcaselle, éd. 




2. Gasse! iH. AUribué à Pontormo ou à 
Bronîino Portrait du poète espagnol Gar- 
cUaso de la Vega. - Jafirb. der preuss, 
KumUammim^m, 1S93, p. 178. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



139 




1. Bergame (Lochis 171), Aûdres PfofiltU. U Vîeriîc et l'EnfanU 



2. Cassel 10. Attribué k Joos van CïeTe. 
Portrait d*homme, a titre foi s attribué à 
H. Holbein; peot-étrc résèque de Stras- 
bourg comte WflbeJm vdq Hoheusteiu. 
Il en existe une réplique à UitDovre. 




Digitized by dOOQ IC 



140 



VIERGE ET ENFANT 




!. Vente Batirgeois (Cologne, 1904, û. 53); acquis par BObler (13.300 fr.)- Attrîbud *u 
maHre brugeûjs de la Légende de Sainte Ursule. La Vierge présentant une p^mmeà. rËnfant. 
Exposé à Dlïsseldorf en 1904. — 0°i,lS X0",225. 




2. Vente Bourgeois [Cologne, 1904, n. 54); acquis par Michels (4.300 fr.). Attribué au maître 
brugeoia de la légende de Sainte Ursule. La Vierge présentant une pomme à r£nfant. — 
Oin^2lXO«^,2l, 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



141 




1, BruïcIleR. Hattrç de Moulins ou peintre des Bourbons (Jean Perréal?). La Vierge et TEnfant 
entourée d'ange». Peint vera 1490. Autrefois dans la collection Huybrecbts à Anvers, à la 
leiita de l&quelle i& Louvre manqua d'acquérir celte œuvre importante. La petite Suzanne 
de Bourbon de la collecLiou Ylurbe a peut-être été un des volets de ce tableau. — 
Bûucbot, Exposition dex Primitifs français, pi. 80 ; Catalogue officiel de V Exposition, 
B, t09; Gazette, 1901, II, p. Hd ; 19D(, II, p. 123 ; Les Arts, 1904, n. 28, p. 20. 



1 Cissel 15^ Ecole rrani:aise veis 1530. 
Portrait d'un homme tenant une tablette 
H2r laquelle on lit ; Tu michi causa dolo- 
rii, AutTÊfois aUribué à Técole de Uolbein. 




Digitized by dOOQ IC 



142 



VIERGE ET ENFANT 



'^^'^"^rmim 



\4^ 









mm;- , 






•■^y^-->--^.^- 



I. Vente Bourgeois (Cologne, 1904), n. 4; «cquis par Schall (9.000 mk.). £cole d« Cio- 
TOnni B«IUni. Vierge et Enfant. Signé : Joannes Bellintu. — 0>>>,84 X 0b,63S. 



I 




2. Bergame (Lochis 230). Attribaé à Gentile da Fabriano. La Vierge et TËnfant sur fond d'or. 

Digitized by V^jOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



143 




1 . Autrefois à Parit chez Durand-Ruel. Ecole de Botticelli. Vierge et Enfant.— 1^,10 X 0^,65. 



2. Chartres 505. Barth. Bruyn le Jeune. 
Portrait d^un homme tenant un œillet, daté 
1345 (?), inspiré du portrait de Hans Imboif 
par A. Durer. — S. Reinacb, Tableaux 
mécUts, notice de la pi. 52. 




Digitized by VjOOQ IC 



H4 



VIERGE ET ENFANT 







1. BergaoïG (Lochis i35).<^Beltraffio. La Vierge allaitant l'Enfant. 




2. Vente Gernnschi (Paris, 25 mai 1900). 
Ecole de Bourgogne (?). Une Sibylle. In- 
scriptions : Sioyila AgHpa. Alotsia Sa- 
bauda. Une tête analogae, portrait de Ja- 
cobœa de Bavière, copie présumée d'un ori- 

Sinal perdu de Jan Van Eyck figure air Musée 
e Copenhague (Kaemmerer, Van Eyck, 
p. 47. fig. 40). — Bois. 0»,495 X 0»,35. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



H$ 




i. Bruges. Hôpital Saint-Jean. H. Memling. Panneau de gauche du diptyque dont le panneau 
droit offre le portrait du donateur, Martin van Nieuwenhoven. La Vierge donnant une pomme 
à TEafkat. Sur le vitrail de gauche, les armoiries du donateur avec la devise : U y a cause. 
Le cadre (ancien) porte la date 1487. Â Paris de 1794 à 1815. — Lafenestre et Richtenber- 
ger, La Belgique^ p. 340 et pi.; Bilderschatz, n. 91; Weale, Memling, pi. à la p. 44. 




2. Ermitage 68. Francesc<) Francia. La Vierge et TEnfant. Au fond, à droite, la Résurrection 
et, à gauche, la Transfiguration du Seigneur. Signé F. Francia (par un faussaire?) sur le 

Îlobe que tient Jésus. Acquis en 1832 de la galerie du prince Eug. Sapieha à Grodno. — 
Hlderschalt, n. 14. 



id 



L 



Digitized by VjOOQ IC 



146 



VffiRGE ET ENFANT 




1. Turin 162. Gregorio Schiavone. La Vierge et TËnfant avec deux auges. L*£nfant tient un 
chardonneret. Signe sur le cartel : Opus Sclauoni dalmatici Squarzoni Sicholaritis'i). 
Autrefois à Fossombrone ; vendu à Turin en 1S79 par le comte Benacci de Sinigaglia. — 
Baudi di Vesme, Catal, del/a Pinacoteca di Torino, p. 64 ; Bilderschatz, n. 1695. 




2. Ciltà di Castello. Palazzo Bufalini. Pinturricchio. Vierge et Enfant. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



M7 




1. Collection J. G. Johnsca à Philadelphie. Attribué à Gérard van der Moire. Vierge et Enfant. 
Autrefois en Angleterre chez J. Harman et le Re?. Healh. — Sedelmeyer Gaïlery. 1898, 
n. 83 et phol. ^ 



2. Gassel 42. Attribué à Adriaen Thomas - 
ion Key (d'Anvers). Portrait de Guil- 
laume !•' d'Orange-Nassau. 







Digitized by VjOOQIC 



148 



VIERGE ET ENFANT 




1. Crypte des ducs d^Ossuna à Ossuna (Espagne). Imitateur espagaol de Luini (?). Vierge 
et Enfant. 




2. Cassel 4. Attribué autrefois à Burgk- 
mair, puis à Georg Pencz et à l*écoIe de 
Nuremberg. Portrait de Johann Neudorfer. 
Inscription : Anno Damini Johann iVeti- 
dorffer seines Alters im M,D,XXVU 
Rec/wnmaister XXX iar, Neudorfer était 
un mathématicien de Nuremberg, dont il 
existe à Munich un autre portrait par 
Nicolas Neufcbatel. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



14? 




t. Klosternenburg. Ecole de Vivarini. Vierge et Enfant. Répliqne chez le comte Charles 
LanckoroDski à Vienne. » Drexier et List, Tafelbilder ans d»m Muséum des Stiftes 
KlosUmeuàurg^ pi. 11. 



2. Cassel 24. Nicolas Neufchatel dit 
Lacidel. Portrait d'homme, autrefois attri- 
bné à H. Holbein. 




Digitized by VjOOQIC 



L ^ 



150 



VIERGE ET ENFANT 





1. Autrefois à Paris cbez Durand- 
Ruel. Ecole florentine. Vierge et En- 
fant. 0,56 X 0,32. 



2. Autrefois à Londres chez J. P. Kichter, 
à Paris chez Sedelmeyer et chez H. Heu- 
gel. Filippo Mazzola. Vierge et Enfant. — 
Sedelmeyer Gallery, 1900, p.62etphot. 



Digitized by dOOQ IC 



• • *!- 



VIERGE ET ENFANT 



I5Ï 




1. Parme. Corrège. Vierge et Enfant, dite Madonna délia Scaia (freaque)* — G. Ricd, 
CarreggiOy éd. ail., p. 255 et pbot. 



2. fiadapest72. Attribué à Raphaël. Por- 
trait de jeune homme. Collection Ëster- 
hazy. — Bilderschatz^ n. 50. , 




L 



Digitized by VjOOQ IC 



152 



VIERGE ET ENFANT 



j-y-^f^ 




i 


Ç O"^ î-^ 


\v\: 


1 


/^ j ■■ ^ -- 






r i %" 


\Vm 




^r^r-r- 


jM 


^m 


1 


■■<^^ 


Ib 


M\|l 


Ik. 


'■^WK. y^ 


r « 


7^ 1 (|1\ 


///M% 


'^' Y ""vsÂij 


M 'Wi 


Wii^ 


; V:J^^ 


a 1/' 


/ 
j 


/ u.— — *\ •-'''""S/ J 


r ll|\ fl / 


/ 




wA 1 / 




'^^ ^^^V ^ 


^ %/// 




/^^^ 


Î^/ 




. r"-""i 1 



1. Vente Meazza à Milan (1884, n. 57, pi. 4], autrefois dans la collection Lochis à Bergame. 
École de G. Bellini. Signé et daté 1480. 




2. Gassel 34. Ântonis Mor. Portrait de 
Johannes Gallus. Si^é et daté à gauche, 
Antonius Morus pingebat MDLIX, Sur 
l'ancien cadre est inscrit, dans un dis- 
tique latin, le nom du modèle. 



Digitized by VjOOQ IC 



s'-"^ 



VIERGE ET ENFANT 



153 




1. Aatrefois chez Sedelmeyer à Paris. Attribué à Antoniasso Romano. Vierge et Enfant. 
Fond d*or. — Sedilmeyet* Gallery^ 1901, n. 54 et phot. 



2. Rome. Galerie Gorsini. Attribué (par 
Venturi) à Prancesco Franciabigio. Portrait 
d'homme. — Lafenestre et Richtenberger, 
Rome^ t. II, p. 8U 







.'ir/j. 



.^ r~^i<^'^<:z. 



-^.J^ LIZ 




Digitized by V^jOOQ IC 



154 



VIERGE ET ENFANT 



I 




1 



L Dijon 30. Luini. Vierge et Enfant. Envoyé de Paris avant 1814. 




2. Cassel 450. Titien. Portrait d*an sei- 
gneur, peut-être Giovanni Francesco 
Aquaviva, duc d'Atri (on y reconnaissait 
autrefois Don Alfonso Davalos, marchese 
del Vasto). Acheté à Paris en 1756, ra- 
mené à Paris en 1806, rendu à Cassel en 
1817. Signé Tiiianus fecit. Peint vers 
1550. — 0. Fischel, Tizian, p. 114; 
Jahrb, der preuss. Kunstsamndungen, 
1894, p. 160; Da« Muséum, VU, 49. 



Digitized by dOOQ IC 



ViERGE ET ENFANT 



155 




1. Venise, Académie. G. EalliitL Vierge el Enfant, entourés da séraphins pL&uaitt dans lu 
airs. (JEuvre de jeunesse, provenant de l'égUse Délia Cari ta. — Fry, Giùmnni Bellinif 
pi. 15 ; BilderschatZy n. 1269, 



2. Cassel 36. Antonis Mor. Portrait de la 
femme de Johannes Gallus. Pendant dn 
portrait de Jobannes Gai 3 as aumâme musée, 
daté de 1559 (plus haut, p, 15^). 




Digitized by VjOOQ IC 



156 



VIERGE ET ENFANT 




1. Ancône, Pinacoteca Podesti. G. GriTelli. Vierge et Enfant. Signé : Opta Caroli Crivelli 
VenetL Autrefois dans l'église de S. Francesco. — Rushforth, Crivellt, p. 102 et pi. à la 
p. 45. 







2. Donauesehingen 76, 78. Maître de Mess- 
kirch. Volets du tableau d'autel autrefois 
dans la chapelle du château de Wilden-* 
tein. Le chevalier agenouillé est désigné 
par rinscriplion : Golfrid Wernner 
Grave und Herr zu Zymbem, Berre 
zu Willdenstein und Messkireh^ 1536. 
De même la donatrice : Von Gotles Gna^ 
den Apolonia Grdvin und Fraw zu 
Hennenberg, 1538. Au revers de ce» to- 
lets est représenté Jésus à Gethsemani ; sur 
le panneau central figurent la Vierge et 
TEnfant au milieu d'anges. Autrefois attri- 
bué à B. Beham. — Bilderschalz, 
n. 1622, avec la notice de Bayersdorfer. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



157 




f . Aotreroîs en Angleterre chez Willett et à Paris ches Sedelmeyer. Attribué à R. Yan der 
Weyden. Vierge et Ëifiiit. Fond d'or. — Sedelmeyer Gallery, 1896, n. 63. >fu^u4v«L'&^ u^/^ 



2. Dsrmttadt 226. Hans Holbein. Portrait 
déjeune bomme. Daté 1515. Profient de 
la nmille Scbinz à Zurich. Peut- être d'Am- 
brosius Holbein. — Bildeschartz, n. i38. 




i^. 



Digitized by VjOOQ IC 



158 



VIERGE ET ENFANT 




1. Autrefois chez MUnchhausen à Cologne (yente du 28 octobre 1887), puis à Paris chez SedeU 
meyer. L. Granach. Vierge et Enfant. 



l|rai^.V 


i| 


1 jt^FÏ "^ 


w 


V^im, 


^ "jjfes. 


'^ '^ 


^pv\ 


^^ 


^^\sl 



2. Rome. Galerie Corsini 758. Attribué 
(à tort) à Holbein et (par Friedlaender) à 
Hans Schwarz. Portrait de Wolfgang Tan- 
velder. On lit sur le fond le nom et l'âge 
du modèle (26 ans), ainsi que la date de 
la peinture M 524). — Lafenestre et Rich- 
tenberger, Rome, t. II, p. 100. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



159 ;^^^:^ 




1. Narembera 171. Hans Burgkmair. La Vierge tend une grappe de raisin à TEnfant. Signé 
sur an cMTiei:M,D.X,lohs Burgkmair pmgebai in Augusla Vindelicorum (Âugsbonrg). 
Appartenait dès 1598 aux ducs de Bayière. — Bilderachatz, n. 1155. 



2. Borne. Galerie Doria. Attribué (à tort) à 
Broniino, peut-être copié d'après une m- 
Ture. MachiaTel. En haut on lit : Nicolaus 
Maefdaveiltis hi8loriar{um) scriptor. 
-» Lafenestre et Bichtenberger, Rome, 
U U, p. 321. 



HlSTOiUâk^ SCRIFTOB. . 




Digitized by dOOQ IC 



i6o 



VIERGE ET ENFANT 




1. Lovere. Jacopo Bellini. Vierge et Enfant. — Rassegna darU, 1901, p. 113 et phot. 




2. Dijon. Attribné à Sigismond HoIbein« 
Portrait de femme. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



l6l 




I. Turin 144. Timoteo Viti (?). Matlre ombro-bolonais, suifant Berenson (cf. la réplique 
f. 162). Vierffe et Enfant. Signé : To. Viti Urhinas p{inxii) MDXIX. On a suspecté l'an- 
Ibenticité de Ta signature; Morelli attribuait ce tableau à l'école de Pérugin (t. I, p. 33 ; 
t. III, p. 237). Acquis à Rome en 4883 comme provenant de Bologne. 



2. Casself9. Ecole de Van Orley (autrefois 
attribué à Lucas Granaeh). Portrait d'un 
sdgneur français, tenant une feuille de 
papier ou on lit une traduction française 
de V Ecclésiastique, VI, 14. 










11 



MlttE;^\ 



Digitized by dOOQ IC 



^^ 



162 



VIERGE ET ENFANT 




i. Autrefois dans les coUecUons Hankej, Beaulieu et Hastings, P^J^ Paris ^^^^^^ 
Attribué à Francia. D'un maître ombro-bolonais (cf. p. 161). — Sedêlmeyer Gallery, i901, 
n« 60 et phot. 




2. Cassai 3. Albert Durer (attribué par 
Thausing, 1, p. 82, à Wohlgemuth dont on 
connaît, à Cassel aussi, un portrait d'Ur- 
sule Tucher, daté de 1478, Janitschek, Ge- 
sckichte der deutschen Malerei, p. 293). 
Portrait d'Elisabeth Pusch, femme Tucher. 
En haut à droite, l'inscription et la date : 
ElspetNiclas Tuchem 26 alU499;k 
gauche, au-dessus des doigts, le mono- 
gramme de Durer. — V. Scherer, Durer, 
p. 10. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



163 




1. Collection Matthys à Bruxelles. Rogier van der Weyden. La Vierge et TËnfant. — Uymans, 
VExpù$ilion des primitifs à Bruges, pi. à la p. 24. 




Vente Rezzonico (Blilan, 1898). Ecole de B. van Orley. Vierge et Enfant. 

Digitized by VjOOQ IC 



i64 



VIERGE ET ENFANT 




i. Vente Milnchhausen à Cologne (28 octobre 1887). Attribué à van Orley. Vierge et Enfant. 
0,16 X 0,16. 




2. Autre fois à Paris chez Sedelmeyer. Marco Basaiti. Vierge et Enfant — Sedelmeyer 
Gallenjy 18%, no 65. 



Digitized by VjOOQ IC 




16$ 



1. Milan. Collection Trivulâo. Y. Foppa. Vierge et Enfant. 




2. Klosterneuburg. Ecole tyrolienne (?) de la seconde moitié du xv* siècle. Vierge et Enfant ; 
à gancbe, une colombe; à droite, un ange portant une croix. Fond d*or. — Diexler et List, 
Tafeibilder in dèm Muséum des Stiftes Kloslemeuburg^ pi. 13. 



Hkli^Micâ.. 



Digitized by dOOQ IC 



i66 



VIERGE El' ENFANT 




1. Collections Pembroke, Boyce, puis Sedelmeyer à Paris. Jean Gossart (Jean de Mabnse). 
Vierge et EpTaot. Il existe plusieurs répUques de ce Ubleau. — Sedelmeyer Gallery, 1896, 




1. Munich 1044. Bernardino dei Conti. La Vierge donnant le sein à TEnfant. Autrefois dans 
Ia. galène do Deax-Ponts. Une réplique, signée Bernardinus deComitibus et datée do 1501, 
est il lïorgame. — Morelli, t. Il, p. 247. 



Digitized by VjOOQIC 



pVMP i. ki >'. 



VIERGE ET ENFANT 



i6: 




i. Urbin. Maison de Rapbaèl. Giovanni Santi. La Vierge tenant l'Enfant et lisant dans un 
liTre. On croit que la Vierge reproduit les traits de Magia, femme de Giovanni, et que l'En- 
fant est le jeone Sanzio. Fresque. — Passavant-Lacroix, t. II, p. 613. 




2. Anciennes collections 
Shaw à Boston. F. Francia. 



Dudley, Petrella Mergellina, Pulci Doria, Sedelmeyer, puis Quincy 
. Vierge et Enfant, — Sedelmeyer Gallery, 1898, n. 243 . 

Digitized by VjOOQIC 



i68 



VIERGE ET ENFANT 




1. Turin 115. Lorenzo diCredi. Vierge et Enfant. Provient de la collection FalletU de Barolo. 
- Morelli, t. I, p. 116. 










2. Madrid. Collection Pablo Bosch. Ecole de Quentin Metsys. Vierge et Enfant. — Bol, de 
la Soc. espan, de excursiones, t. X, avec planche. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



169 




1. Londres. NaUoaal Gallery 517. Attribué à Bouts ou à Van der Goes. Vierge et Enfant. 
Il existe des répliques de ce tableau. 



2. Dresde 1890. HansHoIbein. Portrait du 
sieur de Morette, qui Técut avec Holbein 
à la cour d'Henri Vlll. Donné au xyu» siè- 
cle au duc de Modène par le marquis Mas- 
similiano MontecucuUi, ambassadeur de la 
maison d'Esté à Parme et à Rome, ce tableau 
fut attribué par erreur à Léonard de Vinci 
lors du transport des tableaux de Modène 
à Dresde et porta ce nom jusqu'en 1846, 
époque où Kumohr prouva qu'il est de 
Holbein. En 1881, S. Larpent a montré 
qu'il représente le sieur de Morette et non, 
comme on le croyait jusque-là, Torfèvre 
anglais Hub. Morett. Le dessin oricinal 
de Holbein pour le portrait est au musée de 
Dresde (n. 1891). — Woermann, Katalog 
des Gemâldegalierie zu Dresden, p. 613 
et pi. à la p. 606; Bilderschalz, n. 123. 



L 









• ■''1-' ..'-. ■,>'.i n \ 



m:^c 



Digitized by V^jOOQ IC 



170 



VJERGE ET ENFANT 




l. Berlin 104. A. Verrocchio (suivant Bode et Berenson). Vierge et Enfant. Apparten ait au 
prince Jérôme Napoléon; acquis en 1873 à Florence. — Morelli, t. II, pi. à la p. 32. 





^^^^ 




Â'm 


i 


^^^^Éf 


À 


^^^^fe 


i 


^^^B' 


"^^ 


'^^\^l^S^ jfe^wP^' 




, -^^^!S3i-r^ ^^ ^ --' 



2. Autrefois à Paris chez Durtfnd-Ruel. 
Ecole de Glouet. Portrait de la duchesse de 
Guise. 



Digitized by dOOQ IC 



7^?\^ 



VIERGE HT ENFANT 



171 




1. Vente Btrberiffo de Venise (Milan, 1887, pi. 5, n. 1). Attribué, sans motif, à Lucas de 
Leyde. La Vierge et TEnfant avec S. Joseph, qui leur présente un plat chargé de fruits. — 
0»,88 X 0»,66. 



2. Autrefois à Paris chez Durand-Ruel. 
Attribué à François Glouet. Portrait d*une 
dame de la cour des Valois. 




Digitized by dOOQ IC 



t^z 



VIERGE ET ENFANT 




1, Rdiqd. Cderie Golonna 443. Ecole de Fra Filippo Lippi. Vierge et Enfant. Aussi attribué à 
Lorenzo di Credi et considéré par Moreili comme une copie flamande (Bugiardini?). — Stnitt, 
Fra Filippo Lippi, pi. à la p. 176; Lafenestre et Richtenberger, Romef t. Il, p. 168. 




2. Autrefois à Paris chez Durand-Ruel. 
Ecole de Holbein. — 0^,65 X 0^,48. 



Digitized by VjOOQ IC 




VIERGE ET ENFAKT 



Î73 










Opvj caiwhi CTivriu vtniti ^ 



1. Bergame (Lochis 129). Carlo Crivelli. La Vierge et rEnfant tenant une pomma ; en arriéra, 
des festons avec des fruits; d'autres fruits sont posés sur la balustrade. Signi : Qpus Karoli 
Crivelli Veneti, Provient probablement de la Casa Lenti, à Ascoli. — llusàfortfa, Cnveili^ 
p. i03 ;Bilderschaiz, n. 1333. 



2. Florence. Pitti. Ecole de Clouet. Portrait 
de Claude de Lorraine, duc de Cuise. — 
Burlington Magarine, 1904, VI, p. 157; 
Us Arts, 1905, n. 45, p. 24. 




Digitized by CjOOQ IC 



174 



VIERGE ET ENFANT 




1 . Vérone 351 . Carlo GrÎTelli. Vierge et Enfant aa milieu d^anges tenant les instruments de la 
Passion. Au-dessus de la guirlande, deux anges musiciens; à droite, au loin, scènes de la 
Passion. Les cheveux de la Vierge ont été repeints. Signé sur le parapet : Opus KaroU Cri- 
velli Veneti, Provient de l'église S. Lorenzo à Venise. — Rushforth, Crivelîif p. 115, et pi. 
à la p. 38 ; Bildersckatz^ n. 1726. 




2. Francfort 60 a. Attribué à François 
Glouet. Portrait d'une veuve, peint sur 
parchemin et collé sur bois. Legs Gontard 
(1892). 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



175 




1 AntrefoiE à Paris chez Dnrand-Ruel, puis chez M. Th. Davis à Newport. Pier Francesco 
Ftorentiiio (?), Vierge et Enfant. — 0™,64 X 0»,47. f:<^.<u. F^vrCo^ô . pso nhv,»ew G»//. 



L Autrefois à Paris chez Durand-Ruel. At- 
tribué k Mans Hûlbein. Portrait d*homme. 




Digitized by dOOQ IC 



176 



VIERGE ET ENFANT 




m/,;J^"'î®'^" ^ ^,*"« chez Durand-Ruel. Ecole milanaise. Vierge et Eafant. PeuUtrt do 
même auteur que la Pala Sforzesca à la Brera de Milan. - ûm,37 X 0^28 




2. Autrefois à Fans t^hei Durand-FucL 
L. Cranach. Porlrait d'une princesse alle- 
mande. — O'u.ae." X 1Ï=,32S. 



Digitized by LjOOQ IC 



L 



VIERGE ET ENFANT 



177 




1. Gênes. Palazzo Bianco. Gorrège. La Vierge adorant l'Enfant. Ancienne copie dtL Uhleai^ 
conservé aux Uffizi à Florence (G. Ricci, Correggio, éd. ail., pi. à la p. 192). 



2. GollectioD Gh. Du Bourg k Perrenx 
(Loire). Attribué à Técole de Touraine ou 
à Memling. Portrait d*uD seigneur tenant 
un œillet rouge. — Bouchot, Exposition 
des Primitifs français, pi. 59; Cata- 
logtte officiel de VExposition, n. 59. 




Digitized by VjOOQIC 



lyS 



VIERGE ET ENFANT 




1. Vente Meazza (Milan, 1884, n. 62, pi. 7), puis collection Gagnola à Milan. Paolo Morando. 
La Vierge et TEnfant. ~ 0^,49 X 0^,36 . 




2. Autrefois chez Durand-Ruel à Paris. 
Attribué à H. Holbein. Portrait de Pierre 
Veenlant. On lit au-dessous: Petms Veen- 
lanl Consul Schiedamensis iempore Ma» 
ximilianiRomanorum régis itemcomiti$ 
Hollandia{e), — 0»,45 X 0»,26. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 




179 



ï.^^erer» 2S (CoUflction Ctmpana, n. 435). Ecole florentine (?). Vierge et Enfant. — Revue 
archéologique^ 1904, I, p. 318. 



2. Florence. Pitti 102. Aurelio Luini . 
SôBte Madeleine. 




Digitced by V^jOOQIC 



i8o 



VIERGE ET ENFANT 







1. Gênes. Pâlazzo Bianco. Ecole de Gérard David. La Vierge donnant àTEnfantde la soupe 
au laît. Des variantes de ce tatdeau se trouvent au musée de Bruxelles, dans la collection 
Traumann à Matindctau musée de Strasbourg. — Hulin, Catalogue critique, p. 57, n. 209; 
Bûdenhaiiseii, G. Pmtid, p. 180. 




2. Florence. Pilti 61. Raphaél. Portrait 
d'Angelo Doni. Ce portrait et celai de Mad- 
dalena Doni (Pitti 59), peints par Raphaël 
en 1504, passèrent au commencement du 
XIX* siècle aux mains de la marquise de 
Villeneuve à Avignon et furent acqois par 
le grand duc Léopold II en 1828. L'attri- 
bution et la désignation ne sont pas incon* 
testables. — Lafenestre et Richtenberger, 
Florence, p. 122 et pi.; Bilderschatz, 
n. 1334 ; A. Rosenberg, Baffael, p. 14 ; 
Cartwright, Raphaël, p. 46; Passavant- 
Lacroix, t. II, p. 39. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



l8l 




1, Blilan. Ecole de Feirare. Vierge et Enfant. — Rassegna (Tarte, 1904, p. 8. 



I 2. Florence. Pitti i84. Prétendu portrait 

I d'Andréa del Sarto par lui-même. — Lafe- 

1 aestre et Ricfatenberger. Florence, p. 146 ; 

' Bildersehatz, n. IHS. 




Digitized by VjOOQ IC 



l82 



VIERGE ET ENFANT 




i. Autrefois chez le duc de Lorraine, puis chez James, Earl of Waldegrave (1163), chez la 
duchesse de S^ Albans, et k Paris chez Sedelmeyer. Atelier de Raphaël. Vierge et Enfant, 
réplique d'une des Vierges de Panshanger (Rosenberg, fla/fae/, p. 36; Passayant-Lacroix, 
1. 11, p. 65). — Sedelmeyer Gallery, 1894, n. 71. 




2. Florence. Uffizi 30 bis. Attribué à 
l'un des Pollaiuoli. Portrait d'homme. — 
Lafenestre et Richtenberger, Florence, 
p. 31 ; Bildersckaix, p. 1207. 



Digitized by dOOQ IC 



'"V*. - T T r— 



VIERGE ET ENFATTr 



183 




I 



1. Autrefois à Paris ^hé? Durând-Ruel, puis chet Th« l^^vh k NewpcrL Bartoh Vivarim« 
U Vierge et l'Enfant. — 0,83 X 0.65. 



2. Francfort sur le Hein 11. Ecole de Bol- 
ticelli. Portrait plus grand qae nature, nc^ 
quia en 1849. Au collier â^ U dame est 
suspendu un camée sur lequel on recoanaft 
Apollon et Marsyas, suj«l g raté sur nue 
célèbre intaille de la collection des Médicis, 
Le modèle appartenait donc k celte famille ; 
mais on n*est pas autorisé, potir riaslant, à 
rappeler la Bella Simonetta (maltresse de 
Julien de Hédicis),ni Lucrezia de* Toma* 
buani, ni enfin, comme on Ta proposé, 
Giovarma de* Tomabuoni. Cf, la notice 
dans le Catalog de Wekâ&cker et plus 
haut, t. I, p. 97. — » Bildérsckaiif n. 
1310. 




Digitized by dOOQ IC 



184 



VIERGE ET ENFANT 







1. Autrefois chez Darand-Ruel à Paris. Attribué à l'école de Bourgogne. Vierge et Enfant. 










2. Francfort 112. Ecole de Clouet. Portrait 
de Beatrix Pacheco, comtesse de Monlbel 
et Entremonts. Acquis à Paris (1876) à la 
vente d*EudoxeMarcille.Béatrix (1510-1 555?) 
fut dame d'honneur de Catherine de Médi- 
l'is. On croyait autrefois que ce portrait 
représentait la fille de Béatrix, Jacqueline 
de Montbel, seconde femme de l'amiral de 
Coligny. Voir la notice du catalogue de 
Francfort, p. 71-72. 



Digitized by VjOOQ IC 



4 

i 



VIERGE ET EKFANT 



t8s 



^ 




1. Vendu à Gheltenhum en 1903. Attribué à Granai^ci. ViÊrge et Enfant 



2. Florence. Pilti. 59. Baphaêl. Portrait 
de Maddalena Strozzi, mailée k Antielu Duni. 
Ce portrait, inspirédela Joconilc.fut peint à 
Florence en 1504 ; au commença mû al du 
XIX siècle, il était, ayec le portrait d'An- 

felo Doni, à ÀTignon, chez la marquise de 
illeneuve, héritière des Doni; Les deu^ por- 
traits furent acquis en tS26 par Je graud 
duc Léopold II. Le Louvre pos^iïde une 
étude à la plume pour ce portrait. — Lafenes- 
tre et Richtenberger, Florence, p. 122; 
Bilderschatz^ n. 1S15; Passai an t-Ucrorx, 
t. Il, p. 39. Cf. plus haut, p, 180, 2, 







Digitized by VjOOQ IC 



i86 



VIERGE ET ENFANT 




1. tSalioDAl r;aJl{ji7 599. Atlnbué à Murco Easailï. L'Eu faut eDdormî sur les genoux de la 
Vîerfe, Acquis k Florence d'Achille Fniiaa eu 185S. *-- Dcti Mtœumf \Uf2î. ^ 




2. FrsDCforl atir le Mein 96. Barth. 
Bruyn. ï»ortrait d'uDe dame de Cologne. — 
FirmenicJi-RieharU, BarihoL Bruyn, p. 
106, 



-) 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



187 




1 . Autrefois chez Sedelmeyer à Paris. Domenico Ghirlandajo. La Vierge et l'Enfant entre 
deux anges. Sur la balustrade : Ave gra{iia) plen(a). Ancienne collection Alcock. — 
Sedelmeyer Gallery, 1900, n. 58. 













IMi 



sr-h'L 



L 



2. Aix-en-ProTence 464. École de Botticelli. La Vierge, l'Enfant et S. Jean. QEuyre remar- 
qu^le. qui ne parait pas avoir été remarquée. 



Digitized by dOOQ IC 



188 



VIERGE ET ENFANT 







-^'lu: 



1. Boston, tlcolc lie liottjccllî. La Vier]ga nec l'Enranl et S. i«an. 




MI 



S. Glanes. P>1>LS Spinola. Ecole aile- 
madilc. portrait de Luther. 



Digitized by dOOQ IC 



.'■V:^ "V r*^-»*'' 



w ' • ; 



VJERGE ET ENFAKT 



189 




I. Milan. Musée Poldi-Pe7ï<»lL Raffaelliûo del Capone. Vierge et EnfaQl avec S» Jtan, 



2. Gênes. Palais Spinola. Etale aUemande. 
Portrait de la femme de Luther. 




Digitized by GoOglC ^J 



1^0 



VIERGE ET ENFANT 




1. C&Dii&no (Marcbeâ), GoJlegiata di S. GiûTaimk fiattisU, teolt umbHtaae. Vierge et Enfant 
a?ec S. Jeau, 




3. Vente S. El. Goldftchmidt (Paris, 14 mai 
1S9S), puis Tcnta L, de Somzée (Broxelies, 
24 mai 1904, a. 627). Ëcole de Bruyn; at- 
tribué sans motif sérieux à Marcellus Kof- 
fermans. Armoiries en haut k gauche. Pro- 
vient de la coll. Pommersfelden, vendue en 
1867. — 0"',8lXO'tt,58. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



191 




1. Bersame. École de Gima da Conegliano. La Vierge et rEnfantayec S. Jean. La demi-uudité 
da sein de la Vierge n'est pas conforme aux traditions yénitiennes. 



2. Collection Heuffel à Paris. Ecole de 

Fouqnet. Portrait d homme. — Bouchot, 

L' Bxposilion des Primitifs français, pi. 44. 



L 




Digitized by dOOQ IC 



192 



VIERGE ET ENFANT 




1. Sienne 387. Pinturicchio. La Vierge et TEnfant avec S.Jean. — C. Ricci, Pinturicchio^ p. 5. 




2. Vente S. H. Goldschmidt (Paris, 14 mai 
1898), puis vente L. de Somzée (Bruxelles, 
24 mai 1904. n. 626) et musée de Bruxel- 
les. Ecole' de Bruyn ; attribué sans motif 
sérieux à Marcellus Koffermans (cf. plus 
haut p. 190, le pendant.) Femme tenant 
un œillet ; une mouche est figurée sur son 
bonnet. Armoiries en haut à droite. Pro- 
vient de la coll. Pommersfelden, vendue en 
1867. — 0«,81 X 0a,58. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



193 




1. Munich 1051. Raphaôl (exécaté par Jules Romain). La Vierge aTec Jésus et S. Jean, 
tableau dit Madonna délia Tenda à cause du rideau que l'on aperçoit k droite. On croit 
qa*ii fut consenré à TEscurial jusqu'au commencement du xix* siècle et gu'il passa, yers 1813, 
en Angleterre, oU il fut acquis par Sir Thomas Baring. Le prince héritier Louis Tacheta de 
ce dernier en 1814 pour 125.000 francs (somme très supérieure à la laleur de cette peinture 
abîmée). Répliques anciennes à Turin (n. 146), au palais Albani et à l'Académie de Sienne. 
— Passavant-Lacroix, t. 11^ p. 242; GaTalcaselle, Raffaello, t. IL p. 270. 



2. Paris. Ancienne collection Pourtalès 
(1865), puis Rodolphe Kann. Bronzino. 
Portrait présumé d'une fille de Gosme !•' 
de môids. — Sedelmeyer Gallery, 1898, 
n. 241. 




13 



Digitized by VjOOQIC 



Ï94 



VIERGE ET ENFANT 





v.. 




1 




M 


g 


^ 








3^^ 


J^ 




^ 


E^:^ 


n^ 


»y / 


^ 


? 



1. Dijon 71. Attribué (à tort) à Pérugin. La Vierge et TEnfant avec S. Jeu ;, qui lient une 
croiK et montre le ciel. Peut-être de Granacci. Envoyé de Paris avant 181 4. 




2. Était, en 1900, à Paris^ dans la col- 
lection de M. Albert Ungeo. Luca^ Cra* 
nach. Portrait de femme. -^ S» Heipach, 
Tableaux inédits, pU 51. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



195 




1. Rome. Galerie Doria 142. Andréa del Sarto. La Vierge et TEnrant avec S. Jean. Signé de 
deux A. Morelii a cru que c'était une copie allemande d'un original perdu. — Lafenestre 
et Richtenberger, Romet ^* ^h P« ^92* 



L 



2. LooTre. 289. Jean Fouquet. Portrait de 
Charles VII. Le nom du roi est donné par 
rinscription (ancienne) du cadre. Peint Ters 
1445. Autrefois à la Sainte-Chapelle de 
Bourges ; au Loutre avant 1836. Une copie, 
acquise comme « œuvre grecque » par 
Louis -Philippe, est à Versailles; une autre 
appartient k M. G. de Montbrison-. — Bou- 
chot, Exposition des Primitifs français, 
pi. 30 ; Calologue officiel de V Exposi- 
tion^ n. 38; Les Arts, 1904, n. 28, p. 10 ; 
Dos Muséum^ IX, pi. 9. 




Digitized by ^OOQIC 



196 



VIERGE ET ENFANT 




i. Ermitage 51. Joies Romata. La Vierge avec l'Enfant Jésus et S. Jean. Autrefois chez le 
comte Pries à Vienne; acquis en 1841 du banquier GoesTelt. — Bilderschatz, n. 21. 




f ^^WTS ] 



2. Rome. Galerie Doria 126. Attribué à Giovanni Bellini. La Vierge, TEnfant etj S. Jean (?). 
Signé sur un cartel : Joannes BelUnus. La signature est suspecte et Morelli attribue ce 
tableau à Rondinello. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. II, p. 194. 



Digitized by VjOOQIC 



■i^T^Ç'^ 



VIERGE ET ENFANT 



197 




1. Autrefois chez Dowdeswell à Loûdfes. GiampetriDo, Tierce et Enfant 



2. Prague. CoUectionld^ Unna. Ecole Té- 
nitienne. Buste d'un saint {1} eo armure, 
ProTient, dit-on, de Brescia. 




mk'iii 1' 



Digitized by dOOQ IC 



1^8 



VIERGE ET ENFANT 




n 



L Aulrefoîs àSandford Priory (Newbury) et chez Sedelmeyer à Paris. G. BugiardiciL Vierge, 
^raiil et S. Jean. — Sedelmeyer Gallery^ 1902, n. 55 et phot. 




2. Louvre. Ecole fr&oçaîse (t) rers {300. 
Portrait d'une dame teuaut de la maîïi 

Sauche un phylactère sur lequel ou lit uuc 
evise espagnole : De guoilque non ned^ 
yo my recorde. Le fond est semé de pen- 
sées ; sur le cadre s^îit peints des pensées 
et des myosotis alternés^ ave<? les inïtiiies 
E. S, — Bouchot, Exposition des Primi* 
tifs français t pi. 93. 



Digitized by dOOQ IC 



mY>^r-^. -, Hr-«T :;v - 



VIERGE ET ENFANT 



199 




1. Vente Gostabilide Ferrare (Milan, 1885, n. 52). Attribué à Francia. Vierge et Enfant avec 
S. Jean. — 0,60 X 0,48. 



2. LouTre 2641 c. Mattre dit des demi- 
figures féminines (Hollandais travaillant en 
France). Jeune fille lisant. Copie ? 




Digitized by LjOOQ IC 



200 



VIERGE ET ENFANT 




1. Autrefois ea ÀDgleterre chez Willett, puis à Paris chez Sedelmeyer. Attribué à Piero Pol- 
ttiuolo. Vierge et Enfant, avec un ange tenant un vase. — Sedelmeyer Gallery^ 1899, 
n. 12 et phot. 







s. Auckoneis collections Dudley, Sedelmeyer et Palffy à Paris. Francia. La Vierge et TEofant 
iT€c S* Joseph, — Sedelmeyer Gallery, 1898, n. 244. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



201 




1 . Autrefois chez Gsell et chez Klinkoscb à Vienne, puis à Paris chez Sedelmeyer. Joos Yon 
Cleve (le Maître de la Mort de la Vierge). La Vierge, TEnfant et S. Joseph. On lit sur le car- 
tel en haut à droite : Ave Maris Stella Dei Mater Aima, Variantes au Musée d'Epiual et 
chez Salting à Londres. — Sedelmeyer ^ Gallery, 1902, n. 25. 




2. Autrefois chez Scott Murray à Danesfield, puis à Paris chez Sedelmeyer. F. Francia. La 
^rge et TEnfant avec S. Georges. — Sedelmeyer Gallery, 1896, n. 69. 



Digitized by VjOOQ IC 



202 



VIERGE ET ENFANT 




\. Rome. Galerie Doria 129. G. M. Chiodarolo. La Vierge avec l'Enfant et S. Joseph. 
Lafenestreet Richtenberger, Rome^ t. Il, p. 199 et pi. à la p. 198. 




2. Rome. Église San Onofrio. Beliraffio. L*£nfant, sur les genoux de la Vierge, bénit un 
donateur. Fond doré imitant la mosaïque. Cette fresque a été longtemps attribuée à Léonard 
de Vinci et à Lorenzo di Credi ; l'attribution actuellement reçue est due à Morelli. — (Lafe- 
nestre et Richtenberger, Rome, t. 1, p. 327 et pi. à la p. 326; ^r/e, 1903, p. 310. 



Digitized by VjOOQIC 



'^ '^H'*^'j 



VIERGE ET ENFANT 



203 




1 . Vente Bourgeois (Cologne 1904, n. 24), acquis par Fox (8.300 fr.). Attribué (à tort) à Gérard 
David ; platM provençal ou catalan. La Vierge et l'Enfant avec S. François d'Assise. On lit 
sur le cadre i Virgo precamitr ut tollas precibus^ etc. — 0«,37 X 0™,28. 




2. Florence. Pitti. 362. J. Boateri. Vierge et Enfant avec saint Antoine. Signé à droite : Jaco- 
tu de Boateri. Autrefois attribué À Francia, maître de Boateri. •— Lafenestre et Richten- 
erger, Florence^ p. 164. 



Digitized by dOOQ IC 



204 



VIERGE ET ENFANT 




1. Chartreuse de Dijon, puis collection Micheli à Paris et Mayervan den Bergh à Anvers. 
Ëcole de Bourgogne. S. Bernard en prière devant la Vierge et TEnfant. Au revers da pan- 
neau est peinte une tête de mort. — Collection Mayer van der Bergh^ n. 14. 




mmi' 



4ff|©'if 



2. Rome. Collection du comte Gr. Stroganoff. A. Borgognone. Vierge et Enfant avec un char- 
treux.^— Rassegna d'arle^ août 1903, p. 118. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



205 




i. Bergame (autrefois chez Baglioni.) Attribué à G. Cariani. La Vierge et rEufantjaTec un 
donateur. 




2. Vente Bourgeois (Cologne, 1904, n. 38) ; acquis par Michels (3.000 mk.). Attribué àDome- 
nico Ghirlandajo. La Vierge et l'Eufant entre deux anges. Autrefois chez le marquis Ridolfo 
Ridolini à Florence. Diam., 0n,94.; 



Digitized by VjOOQIC 



2o6 



VIERGE ET ENFANT 




L Rome, Gsbrie du Cat^itole 70. Attribué (par Morelli) à la vieillesse de Lorenzo di Credi. 
La Vierge et Tfliifafit entre deux anges. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. Il, p. 127. 




2. Louvre 1004. Maître de Moulins 
(peintre des Bourbons, peut-être Jean 
Perréal). Pierre 11, duc de Bourbon, et 
son protecteur S. Pierre. Peint en 
1488 ; acquis en i842 par Louis -Phi- 
lippe pour le musée de Versailles ; au 
Louvre depuis 1870. — Bouchot, Expo- 
siliondes Primitifs français , pi. 77; 
Catalogue officiel de l* Exposition, 
n. 104; Gazette, 1901, II, p. 321 ; Us 
Arts, 1904,û. 28, p. 22. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 






207 




1. Veatc Beurnonville (Paris, 21 mai 1883). Ecole de Filippo Lippi (Botticini?). Vierge et 
ÏBÎVii a*ec deux anges. ~ 1™,79 X 0™,51. 



3. Florence. AcHdétnie241 
ti 342, l*érugin. Portraits 
dedom Bla-^îo (lîîamo, gé- 
*ér%\ de Tûrdrede vallnm- 
iTD&a] et db 0om BftlLhBzar 
inJbbé du couvent), los- 
<rriplit)iis ; Blasio g%n{e- 
falii servû tuo succurre ; 
Ù. SùUasar rnonaea j{^- 
w) iuo succurre. Cmyer 
1 ïltribué, non sans vrai- 
semblance, ce a admirai des 
f-srtraits à Raphaël » qui re- 
{ it HiQspitalité des moi- 
( » de VaUombrosa* — La- 
f Dt»tre et fi ichten berger, 
) UïTénce^ p. ai2 ; Gniver, 
/ wtraiU de Raphaël^ t. 
\ p. 130; Bildçr&chatz, 
r . 1202. 



BIASIOCEN 


■ ^ < 1 


f 


-y 


Tgi 






1 


7/ 


*V 


< 


\S 


t 


X 


7i 
en 


ssa^ 


\ 


.y 




■::;^^ 


- 


à 












Digitized by VjOOQ IC 



20B 



VIERGE ET ENFANT 




i. Berlin. A. Durer. La Vierge au serin. S. Jean offre à la Vierge des fleurs, qu'elle reçoit 
de la main gauche. Signé : Alberlus Durer Germanus faciebat post Virginis partum 
1506. Peint à Venise. Autrefois en Angleterre, chez le marquis de Lothian ; acquis par Berlin 
en 1802. — V. Scherer, DUrer, pi. 28; Bilderschatz, n. H98. 



'i^^lm^I 




2. Louvre. Le maftre de Moulins (Jean Per- 
réal?). S^« Madeleine et une donatrice. La 
donatrice est peut-être une bâtarde du roi 
René nommée Madeleine, qui épousa Jean 
Louis de Bellenave en Bourbonnais. Ce ta- 
bleau, vendu en Angleterre sous le nom 
de Van £yck, appartint de nos jours à 
Léon Somzéc (Bruxelles) et à la maison 
Agnew (Londres). Il a été acquis par le 
Louvre lors de l'Exposition des Primitifs 
français (1904). — Bouchot, exposition 
des Primitifs français, pi. 82;Durneu, 
Exposition des Primitifs^ p. 83. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



209 




1. Vente Bourinois (Cologne, 1904, n. 11); acquis par le musée de lille (7.900 fr.). Ecole de 
BotticellL La Vierge et l^nfant. Autrefois chez le marquis del Turco à Florence. — 
0»,8O X 0»,50. 



2. Milan. Musée Poldi Pezzoli. Andréas 
CordegliagU (ou Cordelleagi), artiste de 
Bergame qu'on a identifié à Andréa ProTltali 
(Crowe et Cavale, édit. ail., t. V, p. 290). 
Portrait d*homme. 




Digitized by dOOQ IC 



210 



VIERGE ET ENFANT 




1. Autrefois à Londres chez Alex. Barker et G. P. Boyce, puis à Paris chez Sedelmeyer. 
Attribué à Antonio Pollaiuolo. Vierge et Enfant a^ec deux jeunes saints. — Sedelmeyer 
Gallery, 1897, n. 57etphot. 




2. Milan. Beltraffio. Portrait du poète Gi- 
rolamo Casio. Le même poète, figuré de 
profil, paraît dans le grand tableau d'autel 
de Beltraffio au Louvre (cf. Strong, Criti- 
cal Studies, p. 85). — Zeitschrift f. hild. 
KunsU 1903, p. 52. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFAKT 



2IC 




1. Aatrefois à Paris chez Darand-Ruel. Ecole de Filippo Lippi. La Vierge et TEnfant avec 
S. Jean et an ange. — 0b,70 X 0b,50. 












V^f V. 



2. Rome. Galerie Golonna. Attribué à Bugiardini. La Vierge et l'Eafant, avec S. Jean et 
S. Françoia. 



Digitized by dOOQ IC 



1 l'in 



2t2 



VIERGE ET ENFANT 




1. Louvre. B. van Orley. La Vierge et TEofant avec S. Joseph et un jeane donateur. Sigoé 
sur le parapet : Bem, Orleyn. pingeàat anno verbi 152t. Collections de Jacques II et di 
marquis de Peralta; acheté à la vente Otlel de Bruxelles (19 décemhre 1902). 



t .li,^^ 




'^^_ji,v''^»j3^S, ''^jf ^L/r '^"v 


■^^^^L^ 


^ "^^(Itf^^ --4 JJK"* Ibc^ 


T^^^^^ 


^kS 


7 / )jffii|SîW^ 


^r^^ 


( \Jng^sÊÊg&^i 


SlfwM^fe 


\ t^^^JwBÊ^ÊI^^Sk ^K ¥ \\ 


j> ^V/ //l^^/ 


^^^^y 


\\^^^" 



2. Gênes. Palazzo Bianco. Palma Vecchio. La Vierge et l'Enfant, entre S. Jean Baptiste et 
Si« Catherine. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



213 




1. Collections Wynn Ellis et Becket-Denison à Londres, puis à Paris cbez Sedelmeyer. Inno- 
emo dm Imola. Mariage mystique de sainte Catherine. — Sedelmeyer Gallery^ 1897, n<» 51 
et phot. 



2. Madrid 333. Parmigianiuo (Prancesco 
MazzQola). Portrait d'une dame avec trois 
enfants, autrefois dite comtesse de San 
Segnndo, peut-être Riccarda Malaspina, 
époiise de Lorenzo Gibo. — Gaze Ut des 
BeatUD^ArU, 1893, I, p. 205. 




Digitized by V^jïOOQ IC 



L 



214 



VIERGE ET ENFANT 




1. Sien&e 285. Neroccio Landi. La Vierge et TEnfant entre S. Bernardin et S*« Catherine. 




2. Milan. Lorenzo Lotto. Portrait de Laura 
di Pola, femme de Febo de Brescia. Peint 
en 1544. — Berensoni Lorenzo Lotto, 
p. 219 et frontispice; Bilderschatz, 
n. 1468; S. Reinach, Apollo, fig. 284. 



Digitized by LjOOQ IC 



*fTV^ 



VIERGE ET ENFANT 



215 




i. Paris. Collection ioaepb Rebach. Giacomo Fraaclft. LaVicr^û tt 1 Knfaut, avec S, Franco!» 
et S. Pétrone qui présente k TEnfaDt ua modèle de L'égLise S. Pdruuio da Bologne. AcqiMS 
à Bologne. 



L 



2.Miltn. Collection PoldiPenoH. Attribué 
à Vincenzo Foppa. Portrait d'hooime* 




Digitized by VjOOQ IC 



2l6 



VIERGE ET ENFANT 




1. Sienne. Collection Saracini. Neroccio Landi. Vierge et Enfant ayec S. Jean-Baptiste et 
St« Madeleine. 




2. Bergamo (Garrara, 483). Andréa ProTitali. La Vierge et TEnfant, a^ec S.*Paul»^S»« Agnès 
et les deux donateurs, Paolo et Agnese Gasotti. Autrefois chez le marquis Solzafet dans la 
collection Lochis à Bergame. — Bilderschatz, n. 1238. 



Digitized by VjOOQIC 



r^^ 



VIERGE ET ENFANT 




217 



1. National Gallery 638. Fr. Francia. La Vierge et TËnfant avec un jeune saint et S. Jérdme. 
Acquis dX Beaucousin à Paris en 1860. 




2. Madrid 60. G. Bellini. La Vierge et l'Enfant, entre S^* Ursnle (ouS** Gatiierine) et S»« Ma- 
deleine. Autrefois au palais de Saint-lldefonse. Variante, de la main de Tartiste, d*un tableau 
de l'Académie de Venise (plus haut, t. 1, p. 338, 2). — Fry, Giovanni Bellini^ p. 34. 



Digitized by V^jiOOQIC 



2l8 



VIERGE ET ENFANT 




1. Bergame (Carrara). Â. Previtali. La Vierge et TËnfant entre S. Jérôme et S^ Anne ea 
prière. Sur la couyerture du livre que tient TËnfant, on lit : Andréas Ber, pinxit. Autrefois 
chez le comte Baglioni à Bergame. — Crowe et Cavalcaselle, éd. ail., t. V, p. 292. 




2. Venise. Académie 610. Giovanni Bellini. La Vierge elTEnfant, avec S. Paul et S. Georees. 
Sicné loannes BelUnus. — Lafenestre et Richtenberger, Venise, p. 16, avec pi.; BUder- 
scnaiz, n. 1233. 



Digitized by V^jOOQIC 



VIERGE ET ENFANT 



219 




i. Munich 149. Lucas de Leyde. Deyact la Vierge et TËnfant, qui tient une grappe de raisin, 
est assise Marie Madeleine tenant un vase; auprès d'elle, le donateur agenouillé, tenant un 
lys et un outil de menuisier (?) Reyers du tableau de TAnnonciation (t. Il, p. 54). Cette pein- 
ture appartint à Frans Hoogstraet de Leyde, puis à l'empereur Rodolphe II et aux électeurs 
de Bayière. — Catalogue of the oid Pinakothek, pi. à la p. 32 ; Btlderschaix, n. 1574. 



L 




2. Madrid 336.Parmegianino. La Vierge et l'Enfant avec un ange et S. Joseph. L'ange tient 
une] corbeille et offre des fruits à l'Enfant. 



Digitized by dOOQ IC 






220 



VIERGE ET ENFANT 




1. Autrefois à Paris chez Sedelmeyer. Marco Palmezzano. La Vierge et l'Enfant avec S. Joseph 
et S. Jean. Inscription hébraïque sur le parapet. — Sedelmeyer GaUery, 1900, n. 66. 




2. Munich 220. H. Burgkmair. Portrait de 
Bipsch Martin Schongauer Maier (le 
peintre), daté 1483; en haut à gauche, 
un écusson (croissant rouge sur écu blanc). 
Au revers, une longue inscription mutilée, 
relative à la biographie de Schongauer. Ce 
portrait a peut-être appartenu à Durer; 
il en existe une ancienne copie à Sienne. 
^ Catal. of Ihe old Pinakothek, pi. à la 
p. 48; Bilaerschatz, n. 1639. 



Digitized by dOOQ IC 



■^JUl 



VIERGE ET ENFANT 



221 




1. MUan. A. Solario. U Vierge et TEnfant entre S. Joseph et S. Jérôme. Signé en bas à 
gauche : Andréas Mediolanesis, Autrefois dans Téglise S. Pietro Martyre à Murano ; donné 
à la Brera en 1811 par le TÎce-roi Eugène. 



2. Milan 360. Andréa Solario. Portraitd un 
docteur (?). 




Digitized by dOOQ IC 



222 



VIERGE ET ENFANT 




{.Autrefois chez Durand-Ruel à Paris. Attribué à Lanini. Vierge et Enfant, avec S. Joseph, 
un ange et un agne^au. 




2. Munich lif 2. Portrait de Charles Quint 
assis. Signé et daté : Tilianus f, MDXLVIII. 
Peint à Augsbourg en 1548, épo(^ue à 
^ laquelle Titien fut appelé à la cour impé- 
riale qui y séjournait. Une esouisse de ce 
chef-d'œuvre est à Vienne, n. 510. — Ca- 
ialogue of ihe old Pinakothek pi. à la 
p. 224 ; 0. Fischel, Tizian, p. 100 ; Bil- 
derschatz, n. 1641. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANt 



223. 




1. Vente M un chhausen (Cologne, 28 octobre 1887). L. Granach. Vierge et Enfant avec S. Jean 
ci dcuï anges. Daté 1534. — 1^,26 X 0-,84. 



3. Huni^h €64. Nicolas Neafchatel dit Lu- 
ridel , Porlralt d'homme/ Provient du châ- 
teau de >enbupg sur le Danube. — BU- 
detschaU, u, 108. 




Digitized by VjOOQ IC 



234 



VIERGE ET ENFANT 








"^".v 



iiiiL 



^' ^^ 



1 . Farham (Dorsetj. King Jobn's House. Ancienne collection Pitt Riyers. Ecole de GioTaïui 
fiellini (signé en bas à droite). La Vierge et l'Enfant, entre S. Jean et S. Jérôme, avec ODe 
donatrice que protège S. Jean. 




2. Dresde 103. Giulio Romano. Tableau dit LaMadonna délia Catina, La Vierge tient TEn 
fant dans un bassin, tandis gue le petit S. Jean ?erse de l'eau sur lui ; derrière S. Jean 9* 
tient S. Joseph; derrière la Vierge, S** Elisabeth, apportant un peignoir. Acquis en 1746 i 
Modène. Peint pour le duc Frédéric de Hantoue, probablement d'après un croquis de Raphaël. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



225 




1. Vérone. Bonsignori. La Vierge et l'EnfaDt etoc S. Georces, un saint tenant un liTre et le 
modèle d*ane église, et deux anges mucisiens. — Bilderscnatz^ n. 1369. 




2. V^Ôrliiz. Gotiscbes Haus. Lucas Cranach. Le mariage mystique de sainte Catherine. A 
droite de TEnfant est sainte Barbe, désignée par le calice et rhostie; Tépée couchée survie 
parapet est Tattribut de sainte Catherine. — Bilderschatz, n. 1660. 

15 



L 



Digitized by dOOQ IC 



226 



VIERGE ET ENFANT 



Ajê% 


vfe.?^ 


^&- 


fâi 


^^^Ë 


^« 


^^' 


^W 


^^Y»^^ 


%^^ 



i, Ancieone collection Lizé à Rouen (n. 327 da[catalogue, 25 mars f901}. Ecole allemande (?). 
La Vierge et l'Enfant, ayec S. Joseph, S^* Anne et deux anges. S. Joseph oihre une pomme à 
rEnfant. 0»,52 X 0»,47. 




2. Munich 188. B. Strigel. Portrait de 
Conrad Rehlingen von Hainhofen, patri- 
cien d'Augsbourg, âgé de 47 ans. Daté 
1517. Autrefois au château de Hainhofen. 
— BUderschati^ n. 1635. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



227 




1, Pnii, CollecUon Dnrrieu. Ecole ombrieine. La Vierge et TEnfant, avec S. Jean Baptiste, 
. Se bat Ue a et deux autres saints. 



2. 3lunicbl123. Moretto. Portrait d'uir 
savftiit ecclésiastique ; sur la droite, un sa- 
bU«r posé mt deux livres. Attribué par 
Mor^llià Moroni.— Bilderschatz, n. 1682. 




Digitized by dOOQ IC 



228 



VIERGE ET ENFANT 




f. Sienna 287. Neroccio Laadi. La Vierge et l'Enfant, entre S. Jérôme, S^ Catherine de 
Sienne, une sainte et un saint. 




2. Munich. Hattre de la Mort de Marie 
(Joos Ton Cleye). Portrait d'un prédica- 
teur (?). Autrefois considéré comme un por- 
trait de Luther par Hans Holbein et con- 
serré dans la collection royale de Bavière. 
— BilderschatZt n. 1600. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



229 




i. Rome. Galerie Doria. Boccaccino (suivant Morelli). La Vierge et TEafant, avec S. Pierre, 
S. Jean-Baptiste, S. Nicolas de Bariet une sainte. Aussi attribué à Basalti, à Galeazzo Campi 
et à Tommasso Aleni. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. II, p. 195. 




3. Dresde 168. Titien. La Vierge et l'Enfant, entre S. Jean- Baptiste, S. Paul, S*» Madeleine et 
S. Jérôme. Autrefois dans la maison Grimani dei Servi à Venise. Attribué à Andréa Schia- 
vone par Crowe et Cavalcaselle (Tizian, p. 715), mais revendiqué pour la jeunesse de Titien 
par MoreUi(t. III, p. 297). — Biiderschatz, n. 1353; 0. Fischel, Tizian, p. 8. 



Digitized by dOOQ IC 



230 



VIERGE ET ENFANT 




Berlin 584 B. Lucas de Leyde. La Vierge tient TEnfant, auquel un ange offre un œillet; 
un second ange joue de la viole. A g. de la Vierge, deux anges; à dr., un enfant, peut- 
être le donateur du tableau. Collection Posonyi à Vienne, puis Â. Hulot à Paris (Tendue en 
1892). — BilderschatZj n. 1274. 



Digitized by dOOQ IC 



ppl ' 



VIERGE ET ENFANT 




?3I 



1. Florence. Galerie Gorsini 167. École de Botticelli.La Vierge et rEnfant entourés de denx 
anges qai la couronnent et de quatre anges portant les instruments de la Passion. — Lafe; 
neatre et Richtenberger, Florence, p. 315; Streeter, BoUicellij p. 163. 




2. Péronse IX, 16. Fiorenzo diLorenzo(?).La Vierge et l'Enfant an milieu d'anges, entourés 
d'une guirlande de fleurs et de fruits. Autrefois à S. Agostino. — S. Weber, Fiorenzo di 
Urtnzo, Strasbourg, 1904, p. 124 (conteste l'attribution) ; Bilderschaiz, n. 1670. 



Digitized by V^jOOQ IC 



232 



VIERGE ADORANT L ENFANT 







Collection du comte Braccî à Florence, puis à Paris chez Sedelmeyer. Ecole de Filippino 
Lippii Vierge et Enfant avec S. Jean. — Sedelmeyer Gallery^ 1902, n. 59 et phot. 



Digitized by V^jOOQ IC 



'^ 



VIERGE ADORANT L ENFANT 



233 




1. Aulrafoîs à Paris chez Sedelmeyer. £cole de Lorenzo di Gredi. La Vierge adorant TEnfant 
Jésus. — Sedeime^er Qallery^ 1896, n. 68. 



t, Mimich 287. Hans ftaldung Grien. Por- 
trait du margi^ve Hârohard 111 de Bade 
(t474-l5a6). SigDé HDG (moDOgramme) et 
daté 1515. Le de^sia original est dans 
falbuia de Baldting & Garlâruhe. — BU- 




Digitized by VjOOQ IC 



\ 



234 



VIERGE ADORANT L ENFANT 




1 . Autrefois à Londres chez G. Perkias et J. P. Richter, puis à Paris chez Sedelmeyer. 
Andréa Solario. La Vierge adorant l'Enfant avec deux anges. — Sedelmeyer Gallery, 1900, 
n. 68 et phot. 



- 


: 0^ 


/^^S^ W:^'':!.-^ 
' y 



2. Munich 249. A. Durer. Portrait de Jakob 
Fugger. Peint à la détrempe ; le fond vert 
est moderne. Une bonne réplique, signée 
et datée de 1520, était dans la collection 
làningkVLunich, --BUderschaiz, n. 1629 ; 
V. Scberer, Durer, p. 57. 



Digitized by dOOQ IC 



VIESGB ADORANT L ENFANT 



2?s 




^ii^iM 







i. Vente Meazza(ML]aa,1S84, a. 64, pi. 1). Luim. U Vierge adomat L'Karaat, ealre S. FraD- 
çois et S*« Catherine^ fc droite, S. Joseph, Freaque transportée sur toile. — 1=,78 X t™iâ4. 



2. Londres. Natiaaal GafLery, u. 63 L 
▲ttribné à Bissolo, Part mit d'uùe dame 
▼énitienne. Acquis ea 1360 à Paris d'Ed- 
mond Beaucoosin. 




L 



Digitized by LjOOQ IC 



2]6 



VIERGE ADORANT L ENFANT 




1 . >]ilan. Ambrosiana. Rotticelli. La Vierge avec l'Enfant et des anges ; elle tend an rayon 
de niiel à TEnfanl. Peint vers 1490. — Ulmann, Sandro BotticellU p. 125 ; Bt/deryc^^, 
a. 1495. 




2. Munich 91. Hans TanMelem (Golonais, 
connu par ce seul tableau). Portrait de Tar- 
tiste à rage de 37 ans. On lit sur le mur: 
Ecce duos annos et seplem lustra g9- 
rentis : | huic tabule e Melem forma 
Joannis inest. \ Hoc opus ecce novum 
construxit valde perilus. — Catalocue 
of the old Pinakoihek, pi. à la p. 18; 
Bilderschalz, n. 1678. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGK ADORANT L ENFANT 



2J7 




i.Pérouse Yl, 13. Benedetto BoafiglL La Vierge fîtFËnfant av^c doa B.nge^ mustcLens. Pro- 
vient de réglise de S. Domeoico. 



2. Munich 433. Quentin Me bjs. PorLraLt 
de Jehan Garondelet , chancelier àe 
Flandre. A droite en haut, Jes armes ilu 
chancelier; à gauche un tableau représea- 
tant S. Jean. Peint en 1543, suivaat une 
inscription au revers . Autrefois attri- 
bué à Holbein. — Catalogue of ihe old 
Pinakothek, pi. à It p.30; BUderschaiZj 
n. 1556. 











Digitized by dOOQ IC 



238 



VIERGE ADORANT L ENFANT 




1 . Florence. Uffizi 60. Alessio Baldovinelti. La Vieree et l'Enfant, avec S. Jean>Baptiste, 
S. Cosme, S. Damien, S. François, S. Laurent, S. Georges, S. Antoine et S. Dominique. 
Autrefois dans la chapelle de la villa de Gafaggiolo. — Lafenestre et Richtenberger, Flo- 
rence, p, 11 et pi. à la p. 10. 



• a» »i *yV '»*<^*" *»*^S 



/If t |Ma s* ipmrw C«Mt fi*» 







2. Munich 218. Martin Schaffner (d'Ulm). 
Portrait du comte Wolfgang von Oetting, 
tenant un rouleau et un rosaire. Au-des- 
sus, une inscription latine en quatre vert, 
donnant le nom du personnage représenté, 
r&ge de sa mort (cinquante-deux ans) et 
la date du tableau (1508). — Bilder- 
sehatz, n. 1569. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ADORANT l'enFANT 



239 




Péroue VI, 16. GioTanni Boccati da Camerino. La Vierge et TEnfant .entourés d'angei. 
Peint en 1447. — Brousole, Jeunesse de Pérugm^ p. 145. 



Digitized by dOOQ IC 



240 



VIERGE ADORANT L ENFANT 




1. Naples. Bart. Yi?arini. La Vierge et Enfant ayec S. Roch, S. Nicolas et deux autres 
saints ; dans les nuages, les demi-figures de S. Dominique, S. Pierre Martyr, St^ Catherine 
d'Alexandrie et S^* Madeleine. Signé et daté sur les degrés : Opus Barlolomei Vivarini de 
Murano 4465. Peint pour une église de Bari. — BUderschatz^ n. 1657. 




2.Naples.Tilien. Le pape Paul 111 avec ses 
neveux le cardinal A. Famèse et le duc 
Octave Famèse de Parme. Peint vers 1545 
à Rome et resté inachevé. — BUder- 
schatz, n. 1728 ; 0. Fischel, Tizian^ p. 81. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



241 




Bergame (Carrara, 191). Bartolomeo ViTarini. La Vierge, sur un trôno, en prière doant 
I £nfaiit endormi sur ses genoux. Signé et daté : Factum Veneiiis per Bartholomvum 
fivarinum de Murano, pinxit 1488. — Growe et Cavale, éd. ail., t. V, p. 46. 

16 



Digitized by VjOOQIC 



342 



VIERGE ET ENFANT 










^ — r~ 



1. ÀTignoD^ Mu^e Calret. École d'Avignon. L^Enfant Jésus adoré par ua cheTâLIei' et un 
évt^qiie. Œuvre iafluencée par l'école milanaise, attribuée autrefois {«ans malir) à G. de 
Hat-lem. Le gesie de Fêvêque est identique à celui du S. Georges de Vati Eyck dan» le tableau 
de \^(i de Paele à liruges. — Bouchot, Exposition des Primitifs français, pJ. 60; Cata^ 
togue officiel de l' Ej:positiont n. 85; Gonse, Musées de France^ p. 48; Gatette^ 1904, II, 
p. %\ ; Us Arts, 1904, n. 28, p. 37. 




2. Munlc^h, Luoa Sif Dorelli. La Vierge et l'Enfant; au second plan, uq jeune homme nu me 1- 
Imit (àQ ùtaot) sa sandale. Ancienne collection Ginori à Florence; acquis en 1894. — Bilder- 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



Mi 




1. Rome. Galerie RosplgUosî. SigQorelti. LaVkrgfi et TËnraLit, avec S. Je&n et S. Joseph, 
— Ufenestre et Richtenberger, Home, l. Il, 242; Crutlwell, SignoreiHi pi. à la p. 46. 



2. National Gallery 653, Krnie At* Yan Erck 
[ (maître de Flémalle?). Portrait irhomiTie. 
I Pendant du portrait de femme p, ^46, Al'- 
I qnis à Pans d'E. Beaucousin eu 1B6D. 
I — JahrbUcher der prems, Kunstsamm' 
lungen, 1898, p. 32. 




Digitized by LjOOQ IC 



244 



VIERGE ET ENFANT 




1. Berlin 567 a, Lucas Granach. L'Enfant est assis sur les genoux de S^* Anne, tenant des 
cerises que vient de lui donner la Vierge. Au fond, trois anges tenant une draperie. Signé 
du monogramme. Tableau de la jeunesse de Granach, légué au musée en 1890. 




2. National Gallery 1047. Lorenzo Lotto. 
Portraits présumés du peintre, de sa femme 
et de ses deux enfants. Signé Z. Lotio. 
Légué en 1879 par Miss Sarah SoUy. — Be- 
renson, Lorenzo LoUo, p. 155 et pi. à la 
p. 156; Muséum, ly, 13. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



24S 




4. Collection W. Richmand à Londres, puis à Paris chez Sedelme^'er. Ecole de Fra FilippD 
Lippi(Jacopo Sellaio, suLvant Bereason;. Vierge et ËQfSDt &Tec S,ieaii et un ange. ^ Sedei* 
meyer GalUry, 1899, n, 70 et pbot. 



2. Ntples. Prtncesco Masizuola dit Parmeg- 
ôanino (le Parmesan). Portrait de jeune 
femme, aite « la belle du Parme $^n tt. ^ 
BilderschatZf n. 1610. 




Digitized by VjOOQ IC 



246 



VIERGE ET ENFANT 




1. Florence. Uffizi 1129. Raphaël. La Vierge au chardonneret (Madonna del Cardellino). 
Peint à Florence en 1506 et donné par Raphaël à Lorenzo Nasi, à roccasion de son mariage, 
ce tableau fut très endommagé, en 1547, lorsqu'un tremblement de terre renyersa la maisoo 
Nasi. Il a été très fortement restauré. On en connaît plusieurs anciennes copies, entre antres 
à l'Ariana près de Genèye (autrefois chez Campana, cf. Rev, archéoL, 1905, I, p. 358). — 
BilderschaiZt n. 105; Lafenestre et Richtenberger, Florence^ p. 46; Passavant-Lacroix, 
t. II, p. 34. 




2. National Gallery 653. École de Van 
Eyck (Mettre de Flémalle?). Portrait de 
femme, pendant d'un portrait d*hon»e, 

Î. 243. Acquis à Paris d'E. Beanconsin en 
860. — Jahrbiicher der prettss. Kunst- 
sammlungen, 1898, p. 33. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



247 




i. Eimita^e 38. Raphadl. La Vierge avec lUnfant et S. Jean, dit Madonna delta Casa 
d*Aiba, Peint à Rome vers 1508. Au xti« siècle ce tableau se trouTait dans l'église du 
monastère de Monte Oliveto, à Nocera de' Pagani; il fut acheté par le M^* del Caprio, vice- 
roi de Naples^ oui remporta en Espagne. Au xyiii» siècle, il était dans le palais d'Albe à 
Madrid, La duchesse dAlbe, en 4801, le légua à son médecin, qui le vendit à Tambassadeur 
de Danemark, €<« Edmond de Bourke, lequel le vendit au bananier Coesvelt (100.000 fr.). 
L*Ermitaffe Tacquit en 1836 pour 350.000 francs. Esquisses à Lille et à Vienne; cartons à 
S. Jean oe Latnn et dans la collection d'Oultremont à Liège ; beaucoup d'anciennes copies 
(cf. plus bas, p. 248). Voir la notice du Catalogue de l'Ermitage par SomoiT. — Bilder^ 
êchali, n. 92; Passavant- Lacroix, t. II, p. 105. 



2. National Gallery 1022. Giambattista 
Moroni. Portrait d'nn membre de la fa- 
mille Fenaroli de Brescia, la main gau- 
che appuyée sur un casque. Acquis de Bas- 
Uni à Miltn en 1816. 




L 



Digitized by V^jOOQIC 



;248 



VIERGE ET ENFANT 




1. Rome. Galerie BarberiDÎ 33 (phot. Anderson). Réplique oa copie andeone de la Madone 
de la Maison d'Albe par Raphaël à TErmitage (Passavant-Lacroix, Raphaël, t. Il, p. 105). 
Pour le tableau original, voir A. Rosenberg, Raffael, p. 38, et plus haut, p. 247. 




mil % 1^ 




2. Londres. National Galler^ 734. Andréa 
Solario. Portrait de Gio. Cnstoforo Lon- 
goni. Le nom est écrit sur une lettre qu'il 
tient dans la main droite : NobiH Joanni 
Christoforo Longono amico. Signé et 
daté : Andréas D. Solario F. 1505. 
Acquis à MJan en 1863. — BUderschatx^ 
n. 100. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



249 



^?V?^ 







i . Rome. Galerie Doria. Fra Paolioo da Pistoja. La Vierge et l'Enfant aTec S. Joseph imberbe, 
S. Jean Baptiste et deux anges. Sur le sol. des grenades et un chardonneret. Attribué autre- 
fms à Fra Bartolomeo ; répliques à la galerie Borghèse et au Musée de Vienne. L'influence 
de Raphafil est sensible dans le dessin. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. II, p. 209. 




S. Gênes. Palazzo Rosso. Andréa del Sarto (?). Vierge et Enfant, ayee S^* Anne et S. Jean. 

Digitized by V^jOOQ IC 



250 



VIERGE ET ENFANT 




Munich i049. Raphaël. Vierge dite de la maison Ganigiani. Au premier plan, Jésus et 
S. Jean, assis sur les genoux de la Vierge et de S^* Elisabeth; S. Jean offre à Jésus un rou- 
leau sur lequel est inscrit i4 ^77 1/« Dei. Derrière ce groupe se tient S. Joseph, qui fait « pyra- 
mider » Tensemble. Signé sur la poitrine de la Vierge Raphaël Urbinas, Ce tableau, peint 

Sour Domenico Ganigiani à Florence, appartint au grand duc de Toscane et fût transféré à 
Qsseldorf comme dot de Marie Louise, fille du grand duc Gosme III, mariée à l'électeur 
palatin Jean Guillaume. Il y ayait autrefois des anges à la partie supérieur^ du panneau ; 
comme ils étaient fort abîmés, on les fit disparaître à DQsseldorf par un repeint (1 état pri- 
mitif est connu par d'anciennes copies conseryées à Florence). — Catalogué of thê old 
Pinakothek, pi. à la p. 210; Passavant-Lacroix, t. II. p. 52; Bilderschats, n, 1412. 



Digitized by VjOOQ IC 



lî-c'^w-'^r--*^,/ -. " 



VIERGE ET ENFANT 



251 




Munich 1066. Andréa del Sarto. La Vierge et l'Enfant, aTec S. Jean, S^ Elisabeth et deux 
anffes, dont le premier tient un ebalumeau. Tableau fort endommagé, non moins que la réplique 
(originale ?) du Louvre (n. 380), celle de Vienne (n. 193) et les anciennes copies (GrosTenor 
House, Latnn). — H. Guinness, Andréa del Sarto ^ p. 75. 



Digitized by VjOOQIC 



252 



VIERGE ET ENFANT 




i. Autrefois à Paris chez Durand-Ruel. Giampedrino. Vierge et Enfant, a?ec S. Jean^et deux 
saintes. — i,33 X 1*01. 




2. National Gallery 895. Piero diCosimo. 
Portrait d'un guerrier florentin ; au fond, 
la Piazza délia Signoria à Florence. Légué 
par Sir Anthony G. Sterling en 1871. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFAKT 



253 




Péroose XIII, 27. Domenico Alfaoi. La Vierge couronnée par des anges, avec TEnfant, 
S. Pierre, S. Paul, S. Nicolas et St« Lucie. Daté 1524. 



Digitized by dOOQ IC 



^54 



VIERGE ET ENFANT 




Londres. National Gallery 1093. Attribué à Léonard de Vinci ou à Ambro^o da Prédis. La 
Vierge aux Rockers, Autrefois dans la collection Suffolk ; les Tolets, acquis plus tard, sont 
rœayre d*Ambrogio da Prédis. Des phototypies de ce tableau et de la Vierge aux Rochers 
du Louvre (t. I, p. 242) sont juxtaposées dans Montz, Léonard de Vinci, p. 170. 



Digitized by VjOOQIC 



jz-r»^'^ 



VIERGE ET ENFANT 




MhM' 









"'^-âA 



■;^- ji^. 






25 5 



4. Naples. Cesare Hagni. La Vierge et TEnfant, a^ec S. Jean et un ange. Imitation de la 
Vierge aux Rochers de Léonard au Louvre. 



2. National Gallery 291. Lucas Gra- 
nacb. Portrait d'une jeune femme. Signé 
du dragon. Acquis à la vente d'Alton 
Towers en 1851. 



L. 




Digitized by dOOQ IC 



2)6 



VIERGE ET ENFANT 



\ 




1. Milan. Ambrosiana. Luinî. Vierge et Enfant, ayec Sainte Anne, S. Joseph et S. Jean. 
D'après un carton de Léonard de Vinci à l'Académie de Londres.— WÙliamson,Lutnt, p. 126. 




2. San Seyerino (Marches). S. Agostino. Lorenzo di San Séverine II. La Vierge et l*Enfact 
avec quatre anges, entre S. Jean-Baptiste et un évêque. Fond d'or. — Crowe et Cavalcaselle, 
éd. ali., t. IV, p. 124. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



257 










1. Lisbonne. Velasco da Coimbra. La Vierge et l'Enfant au milieu d'anges, dans le jardin du 
Paradis. — Bilderschati, n. 57. 



2. National Gallery 699. Lorenzo Lotte. Por- 
traits d'Agostino et de Niccolo délia Torre. 
Agostino, qui tient un volume de GalieUi 
était professeur de médecine à Padoue. Si- 
gné L. LottUy p. 1545, Acquis en 1862 à 
Bergame de Giovanni Morelli. — Daa Mu- 
leiim, 11^ 102; Berenson, Lotto^ p. 110. 



L: 



'OSM, 
















Digitized by dÔOQ IC 



-->m 



iS8 



VIHRGE ET ENFANT 




i. firuxellei 38. (^uentm Mebvs, Partie centrale du grand Iriplyqae reprétcntant la légende 
de S^« Anne. La Vierge et rKnFant tenant un oiseau, auquel sainte Anna présente une grappe 
de raisin : à ^uufrtief iMâfir, Cli^Qphaa avec ses quatre enraûK saint Joseph et saint Alphée ; 
à droite^ Marie Salomé avi^r ses deu^ enfants, Joachim et 7.ébédée. La «cène se passe devant 
un portique à ivoh ari!adea niiitrécs. Sigaë cl date 1S09 (sur Je reTCFS du volet de gauche). 
Ce chef-d"ûeuvrt% fort onriommagé, commandé par la corifréne de Sainte-Anne à Louyain, 
placé dans réglisc Saînt-IHerre de cette ville, figura au Louvre de 1794 àiâl5, puis, jusqu'en 
IBldf b^ S, Pierre da Louvaîn, dont le conseil de fabrique le rendit au gouvernement belge 
(2ftO.0OÛ franca). — Ufenestre et Richlenberger, La Hdgiqne, p. 58, 




2, Nuremberi? WS. Lucas Cranach. 
Portrait d*une jeune dame. — Bilder^ 
SChaU^ il. 13:15. 



Digitized by dOOQ IC 



r 



VIERGE ET ENFANT 



3J9 




1. Rome. San Pietro in Montarb. Attribué ï Pmturiechio et, ptu& rrcfïmmenl, à AiiioniisjM) 
Romano. Sainte Anne pose la mem sur Té^^aule rie la Vierge^ qui pr>rle rUntaut Jésus béni$su}t. 
A droite, partie du profil du donateur. — l.ar«n^alr« et Rkhleoberi^firi Hometl I, p, 339. 



2. Londres. National Gallery S99. Mo- 
retto. Portrait du comte Sciarra Bi&rtî- 
nengo Cesaresco, de Brescia. Sur le cha- 
peau est un cartel ayec rinscriptiou 10 r 
AI AN n00i[2, allusion, croyaiL-on, au 
désir violent que possédait le nom le de 
yenger la mort de son père as&as&jné ( 1 569) ; 
mais il s*agit probablement d'un dë^r d'a- 
mour pour Julia Pozzo ('louXixv ito6£j). 
Autrefois dans la collection du comte Le- 
chi à Brescia; acguis en 1853. ^ Bil- 
derschaiz, n. 1348. 




Digitized by VjOOQIC 



26o 



VIERGE ET ENFANT 



^"^•^ 




Francfort 82. Mattre do Francfort (autrefois appelé par erreur Conrad Fyoll), La famiJIe 
de la Vierge. Au milieu, la Vierge, TEnfant et S^» Anne ; à gauche, S. Joseph avec on oalÛ 
de charpentier; à droite, S. Joachim (?). Sur le devant, au milieu de fleurs et de fruits, 
jouent irois enfants (Jacques le Majeur, Jean rEvangéliste et Jean-Baptiste ?) ; de part et 
d'autre, deux anges musiciens. Deux colonnes, à droite et à gauche du baldaquin tenda psr 
des anges, portent les statuettes de David et d'un autre ancêtre du Christ, fin haut, Diea le 
Père et la colombe. Légué en 1861 par Passavant. Cette peinture trahit l'influence du grand 
tableau de Q. Mc^tsys à Bruxelles (p. 258). 



Digitized by dOOQ IC 




VIERGE ET ENFANT 



261 




T^ttionU Gallery 74S. Girolamo dai Libri. La Vierge et TEnfant ayec sainte Anne sous un 
«itroanier. Dans le b«s, Lrois anges musiciens. Signé : Hieronymus a Libris f. Autrefois à 
Vér«ie, dans l'église S» Maria della Scala. Acquis du comte Monga à Vérone en 1864, 



Digitized by LjOOQ IC 



"liltlI^fiV 



262 



VIERGE ET ENFANT 




iolgny-auf-Yoane. Eglise S. Jean. Ecole française (de Fouquct?}. La Vierge et L^ËnraDt avec 
S'* Anne^ S. Joseph -,?) et S. Joachim (?) ; au ciel, le Père Eternel el éçu\ ange». — Boucholp 
Expositian des Primitifs français, pi. 94; Catalogue officiel de fExpQsiii^n^ u. S+j 
Burlington Magazine , 1904, t. V, p. 370. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



263 




1. Bruxelles 36. Ecole de Memling (?). La Vierge et l'Enfant, avec sainte Anne ; h droite, an 
moine en prière; à gauche, un livre ouvert. Acquis en 1817. ^ Lafenestre et RicbLeuberger, 
La Belgique j p. 63. 



I 




2. Orrieto. Façade du Dôme. Andréa di Giovanni. La Vierge et TEnfant entre deux iinge»« 
Peint en 1412. 



Digitized by VjOOQ IC 



264 



VIERGE ET ENFANT 




Francfort- 8ur-le-Mein 19. Macrino d'Âlba. Panneau central d'un triptyque. La Vierge sur 
un Irdne. Signé en bas : Macrinus fadehat. Cettte œuvre capitale de Tartiste, peinte vers 
1500, a été accmise en 1831 ; elle provient de Téglise S. Francesco à Alba. — Ugo Fleres, 
Macrino d'Alha, dans Gallerie nazionali ilaliane, t. III (1897), p. 78. 



Digitized by V^jOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



265 







Nuremberg 170. Burgkmair. La Vierge et TEnfant dans un jardin. Signé sur Jl^ b^mc à 
droite : M. D. VIII. Joh(a)n{ne)8 Burgkmair pingebat. Peint sous Tinfluence floreulinc. — 
BilderschaiZf n. 1293. 



Digitized by dOOQ IC 



266 



VIERGE ET EOTANT 




L LouvTfï 1279. Attrihaé k Gentiledn Fiibrianfi el tparC^rrudo RiocS) I Jiicûpo BeUinî» Pm- 
dolfa Me^latBsLa, seigneur de Riminï, en adûmtîoa lievanl lu Werg^ et TËnfant. — Hatie* 
gna d'<trte, i303» p. 4fi3* 




2, National Galler)"M0-33. GianibaltisU 
Morout. P^rrlrait présamé d'une daitté de 
la f&mille FenarnU de BrescU. Protenanl 
de lu colieeUon feniiroru Acqtib de B»s- 
liiu à MiUn en 1876. — Da^ Mtixeum, 
l\\ 137. 



Digitized by VjOOQIC 



VIERGE ET ENFANT 



267 




i. Vente Beurnonville (Paris, 2i mai 1883, n. 56). fcicole flamande. La Vierge et TEnfant. 
Ce tableau, provenant de la collection de la reine d'Espagne, est une réplique partielle de la 
célèbre composition représentant saint Luc peignant la Vierge (Munich, n. 100), attribuée à 
Roper Tan aer Weyden, mais probablement d'un autre maître (Bouts?). — 1» X 0™,55. 



2. National Gallery 758. Piero dei Fran- 
ceschi. Portrait présumé de la comtesse 
Palma d'Urbin. Autrefois chez les comtes 
Pancrazi à Ascoli; acquis d'Egidi à Flo- 
rence en 1866. — Dos Muséum, IV, 99. 




Digitized by dOOQ IC 



m 



VIERGE ET ENFANT 




i . Carlaruhc 134. Mattre de Cologne vers 1500. Vierge et Enfant. Au fond, la Fuite en Egypte 
et te baptËme de Jésus. 




2, Autrefois à Paris chez Sedelmeyer. B. van Orley. Vierge et Enfant. — Sedebneyer Gai- 
Ury, 1S99, n. 32 et phot. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



269 




Autrefois à Londres chez J. P. Ricbtcr, puis chez D. Guido Gagnola à Milan. Jacopo Bel- 
Inii. Vierge et Enfant. — Rassegna d'arte, 1903, p. 162. 



Digitized by dOOQ IC 



270 




PaUîs Colon D a i Home. Bartolomeo Yivarini. Vierge et EnfuDt. Si gué : Opiis factum 
Veneliis per Barthotomeum Vivat inum de Murano, MCCCCLXXL — A. Vealuri, Te^Qti 
d'arte inedUidi Homa, n. 38; Bilderschatz, n, 1208 ; Lafenestre et Richlcnberger, Rome, 
t 11, [I. 183. 



Digitized by dOOQ IC 



1 



VIERGE ET ENFANT 



271 







1/ \OpVSCAP0Lf rRft/ELi. 



Home. Musée de S. Jeta de Latran. Carlo Crivelli. La { Vierge et TEnfant. Signé en bas et 
daté : Opus Caroîi Crivtlli Veneti 1482. — Lafenestre et Richlenberger, Home, L l, 
p. 225 et pi. à la p. ^24 ; Rusbforth, Crivelli ^ pi. à la p . 28. 



Digitized by dOOQ IC 



272 



VIERGE ET ENFANT 




Bergame (Garrara, 98). Gaadenzio 
le couvent de Santa Ghiara à Milan. 
E. Halsey, Gaudenzio Ferrari^ p. i 



Ferrari. La Vierge et TEnfant bénissant. Aatrefois dans 
Ne paratt pas entièremeat de la main dn mattre. — 
35. 



Digitized by VjOOQIC 



VIERGE ET ENFANT 



273 




Bruxelles 16. Carlo GriTelli. La Vierge et TEnfant, signé à droite: Carolus CrivêUua Vene- 
iuê pimil. ProTient du couvent de Monte-Fiore à Fermo, ainsi que le Saint François d'Assise 
du même mutée (n. 17). — Lafenestre et Richtenberger, La Belgique^ p. 27; Rushforlh, 
Ctivellh p. 85. 



Digitized by dOOQ IC 



274 



VIERGE ET ENFANT 













Bruxelles 47 a. Joachim Palinir. Le Repos en Egypte. Acheté à Paris en 1884. — Lafe- 
nestre et Richtenberger, La Belgique, p. 76 et pi. 



Digitized by dOOQ IC 




VIERGE ET ENFANT 




27S' 



1 . G«nèTe. Conrad Witz. La Vierge et l'Enfant avec révèque de Genève (Jean de Brogny) 
présenté par S. Pierre. Peint en U44. — D. Burckhardt, Basler Festschrifl, 1901. 



X 




2 

entourés 



L 



NeTers 22 (collection Gampana, n. 360). Lorenzo di San Séverine (?). La Vierge et l*Enfant 
orés d'anges. — Remie archéologique^ 1904, I, p. 320. 

Digitized by LjOOQIC 




27^ 



VIERGE ET ENFANT 




1. Milan. Collection Aldo Noseda. Vincenzo Foppa. La Vierge et l'Enfant aiec quatre anges 
musiciens. 




2. Pérouse XI, 10. Pinturicchio. Partie centrale de la Grande aneona autrefois à S. Maria 
dei FosH, transportée à l'Académie de Pérouse en 1810. — £. Steinmann» Binturicchio, 

fig. n. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



277 




1. Turin 139. Cesare daSesto (Sogliani, suivant Berenson). Vierge et Enfant aiec S. Jean. 
Vendu en 1839 au roi Charles Albert comme proTenant de Milan. 




2. Palais Barberini à Rome. Andréa de! Sarto. La Vieree et TEnfant a?ec saint Joseph. 
Répliques à Madrid et chez le duc de Westminster à Londres. — Lafenestre et Richtenber- 
ger, Rame, II, p. 145; Bilderachaiz, n. 1383. 



Digitized by dOOQ IC 



278 



VIERGE ET ENFANT 




1. Autrefois à Paris chez Sedelmeyer. Attribué àJTitien. La Vierf^ a^ec TEnfant, S.Jean et 
S. Joseph. — Sedelmeyer Gallery, 1901, n. 64. 




2. National Gallery 923. Andréa Solario. 
Portrait d'un sénateur vénitien, tenant un 
œillet de la main droite. Autrefois chez le 
marquis Girolamo GaTotli de Gênes : ac- 
quis de Baslini, à Milan, en 1875. — Ven- 
turi, Galleria Crespi, p. 141 ; Dos Mu- 
séum, Vil, 60. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



a?» 




i , Autrefois dans la collection Badetty à Marseille ; apporté à Paris tx\ 1900 . Ecole Téaitîetine. 
TableaB dit p Titien et sa famille ». La Vierge et rÈnfant entre S. Jéfùme et S. Joaepb. 
Figure» de grandeur naturelle. 



1^^^^ 




^A$L&^^^i^M^i§^4Ê^. 


ï^^ô^' 


^^^^HP'a^l 


Êw 


r'^wWwn 


^. 


1 ^^'^■A/'f iw^"^^ 


^^^O^ 


' ^- — - -^^T/ v^^^s^^ ^f-* 





2> Milan (andeime galerie de Tarchevêché). Paris. Bordone. La Vieri^e et l'Enfant^ ayec 
S. Josepbt S» Ambroise et un donateur. 



Digitized by dOOQ IC 



28o 



VIERGE ET ENFANT 




1 . Rome. Galerie Doria Pamphili 139. Garofalo. La Vierge et rEnfant, aiec S. Joseph, S'* Eli- 
sabeth et Zacharie. Autrefois attribué à Basaiti, rendu à Garofalo par Morelli. * l^afenestre 
et Richtenberger, Rome, t. Il, p. 203 et pi. à la p. 202. 




2. Venise. Académie 269. Bonifazio Veronese. La Vierge et l'Enfant, a?ec S. Jean, S'* Ca- 
therine d'Aleiandrie, S^* fiarbe. S. Joseph et S Jérôme. Autrefois dans la Scuoala di 
San Pasquale à Venise. — Bilderschalz^ n» 1185 ; Lafenestre et Richtenberger, Venise, p. 23. 

Digitized by V^jOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



28 1 




1. MnnichilOS. Palma Vecchio. La Vierge etrEnfant, qui remet lerosaireà S. Roeh; adroite, 
S*« Madeleine. ProTenant de la Galerie de Dusseldorf. — Catalogue of Ihe ùld Pinakoth^k, 
pi. à la p. 224; Bilderschali, n. 44. 




S. Bergame. (Lochis, 160.) Giovenone. La Vierge et TEnfant adorés par ua donateur qu'ac- 
eompagnent S. Michel (balance) et une sainte, et par une donatrice qu'accompagnent S. Domi- 
niqne et S^ Lucie. 



Digitized by dOOQ IC 



282 



VIERGE ET ENFANT 




1. Parme. Girolamo Mazzola-Bedoli. Deux peintures appartenant à un autel. A gauche, la 

Vierge. 1 Enfant. $H Itkun aI /Iaiiv onoAc . & /l»/xi4A c D/xkA«» «uwx a^ i« Pk.:.» n:«.. a^^ 

vaut a 
sente 





2. Gênes, Palazzo Rosso. Benv. Garofalo. Vierge et Enfant a^ec S. Jean, S. Joseph et 
un saint é?êque. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



283 




National Gallery il. Andréa del Sarlo. La Vierge etTEnfaDt, avec S. Jean et S^» Elisabeth. 
Autrefois dans la villa Aldobrandini à Rome; acquis par M.fiuchanan en 1809 et légué à la 
galerie par Holwell-Carr en 1831. 



Digitized by VjOOQIC 



284 



VIERGE ET ENFANT 




Autrefois dans les collectioDs Markham Hall et Doetsch, puis à Paris chez Sedelmeyer. 
Loreozo Lotto. La Vierge et l'Enfant, avec S'« Catherine, St« Madeleine, S. Jérôme et S. Jean- 
Baptiste. — B. Berenson, Lorenzo LoUo, p. i61 ; Sedelmeyer Gallery, 1900, n. 61. 



Digitized by V^jOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



285 




Londres. National Gallery 774. Ecole flamande. La Vierge et TEnfant entre S. Pierre tenant 
un livre et S. PanI qui offre nn œillet à l'Enfant. Ce tableau, provenant de la collection 
Càarles EasUake (1867), appartenait autrefois à la collection Zambeccari de Bologne, oU se 
trouTait aussi la Crucifixion aujourd'hui à Bruxelles, attribuée à R. Tan der Weyden et, plus 
récemment, à son élève italien, Zanetto Bugatto, auquel on pourrait également songer pour ce 
panneau. 



Digitized by dOOQ IC 



286 



VIERGE ET ENFANT 




Louvre 1048. Attribué à Jean Perréal (à cause des initiales I P sur les prie-Dieu, oui 
indiquent plutôt les noms des donateurs), puis à un maître flamand ou picard. Tableau dit La 
Vierge aux colonnes -historiées, La Vierge et TEnfant entre deux donateurs ; tout en bas, 
dans la bordure, des caractères hébraïques oii M. de Mély a cru Toir 1 P, plus la date 1490. 
— Bouchot, Exposition des Primitifs français^ pi. 92 ; Catalogue officiel de l'Exposition, 
n. 138. 



Digitized by dOOQ IC 



P"' * 



VIERGE ET ENFANT 



287 




1. Autrefois à Paris chez Durand-Ruel. Ce tableau, attribué à l'école siénoise, paratt être le 
produit d*ane fabrique de Sienne qui fut très active à la fin du xix« siècle (Federigo loni?). 



2. National Gallery 585. Piero de! Fran- 
(esehi. Portrait présomé d'isotla da Ri- 
■ini« quatrième femme de Sigismond Ma- 
litesta. Peint en 1451 (?). Autrefois chez le 
jMrquis Carlo Guicciaraioi à Florence ; 
neqois dans cette ville de la collection 
OiMDbardi-Baldi en 1857. 




Digitized by dOOQ IC 



im 



VIERGE ET ENFANT 






m 




National GiUer]^ 274. Andréa Mantegna. La Viem et l'Enfant entre S. Jean-Baptiste et 
S^e Marie- 51 ^elein€. Signé Andréas Mantinia C{ivis} P{atavinus) f[eciL) Propriété de 
La. famille Honti, puis des familles Andreani, Mellerio et Somaglia à Milan ; acquis de RoTer- 
telli en 1B55. ^ Krisleller, Mantegna^ éd. angl., p. 320 ; Bildersckalz, n. 854. 



Digitized by dOOQ IC 



^"^'^r^rr^'' •'^ : rr 



VIERGE ET ENFANT 



-89 







£vi.o>v^iW;?;i.î.NijV/iJjiMïrsi i%^[\. y^- 



M .*• ^Hl**i ^^^^ ^«1 Venrochio (?). Vierge et Enfant entre S. Léonard et S. Julien (?). Autre- 
fois altnbué à D. Ghirlandajo. — Bilderschalz, n. U71 (avec la notice de Bayersdorfer); 
Makowsky, Verrochio, p. 99, fig. 77. 




2. Prato. FSlippino Lippi. La Vierge et l'Enfant adorés par S. Jean -Baptiste et S Etienne 
Sur le cadre, une inscripUon et la date, 1503. Fresque commandée par la commune *de Prato* 
— Crowe et Cavalcaselle, éd. ail., t. 111, p. 197; Corradini, Prato, p 111 



19 



Digitized by V^jOOQ IC 



i 



290 



VIERGE ET ENFANT 




1. Dublin 108. Zenobio deMacchiavelli. La Vierge et TEnfant, entre S. Bernardin de Sienne, 
S. Mare (?J, un jeune évêque, peut-être S. Louis de Toulouse, et S. Jérdme. A droite on lit : 
Opus Cenobii de Machiavelis. Autrefois à Pise, dans Téglise Santa Groce ; acquis en 1861 
à Londres à la vente de la collection Uzielli. — Gazette des Beaux* Arts^ 1900, I, p. 278, 
a?ec héliogravure; Burlington Magazine^ oct. 1906^ p. 9. 




2. Londres. National Gallery 1432. G. David. Mariage mystique de S^* Catherine. A fauche 
est agenouillé un moine eu prière. Les autres saintes sont Barbe et Madeleine. Vendu 54.000 fr. 
en 1881, à la vente du Bo° de Beurnonville (n. 287), sous le nom de HusoTan der Goes (phot. 
dans le catalogue). — Gaze^/e des Beaux-Arts, 1904,11, p. 323; Bodenhaosen, G. Davidj 
pi. à la p. 160. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



291 




1. LouTre 1469. Beltraffio. Vierge dite de la famille Casio. Le donatear, Girolamo Casio, est 
agenouillé à gauche ; à droite est son fils Giacomo Casio, le poète, portant une couronne de 
laurier. A droite et à gauche, S. Sébastien et S. Jean-Baptiste. En haut, un ange jouant 
de la mandoline, qu'une tradition attribue à Léonard. Peint en 1500 pour l'église de la Misé- 
ricorde à Bologne; à Paris depuis 1812 (par échange avec le musée de Milan). Ce tableau a 
été vanté outre mesure par Vasari. — Lafenestre et Richtenberger, Le Louvre^ p. 88 et pi. ; 
Bilderschatz, n. 1606. 




S. Sienne 432. Matteo di GioTanni. La Vierge et TEnfant, avec S. Cosme et S. Damien 
agenouillés, S. Sébastien et S. Galgano debout; derrière le trône de la Vierge sont quatre 
anges, dont deux la couronnent. 



Digitized by dOOQ IC 



292 



VIBRGE ET ENFANT 




Lisbonne. Ecole portagaise (vers 1520). La Vierge et TEnfant entre deux anges. — - BU- 
derschaUf n. 51. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



293 




OfTieto. Dôme. Gentile da Fabriano. La Vierge et TEafant avec $<« Catherioe (cette 
demiâr^ figure est une addition postérieure). — Veoturi, Gentile da Fabriano e Pisa^ 
neito, p. 24 et pi. à la p. 56. 



Digitized by VjOOQ IC 



294 



VIERGE ET ENFANT 






1. National Gallery 1077. Ambrogio Borgognone. Triptyque. Au milieu, laVierge et TEnfant 
a^ec deux anges musiciens; à gauche, Jésus àGetbsemani; à droite, le portement de la 
croix. Collections du duc de Melzi, puis du duc Scoiti à Milan : acheté de Baslini à Milan en 
1879. 




2. Varese. Baptistère. Giovenone. Vierge et Enfant, entre S. Jean rEvangéliste et un autre 
saint martyr. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



295 




1. Autrefois à Paris dans le commerce (?). Ecole de Sienne (?). Petit triptyque. Au milieu, la 

quatre anges tenant des fleurs ; à gauche, 
à droite, la Vierge de TAnnonciation, 



Vierge et TEnfant, qui tient un oiseau, entourés de quai 
range de T Annonciation, S. François et S^* Claire; i 
S. Michel et une sainte. 



2. National Gallery 690. Andréa del 
Sarlo. Portrait présumé deTartiste. Sicné 
du monogramme AA {Andréa cTAgnoio). 
Acquis de la succession de Niccolo Pucci- 
ni à Florence en 1862. 




Digitized by V^jOOQ IC 



296 



VIERGE ET ENFANT 




Chartres 1. Attribué à Mariotto Albertinelli. Partie centrale d'un triptyque. La Vierge 
avec l'Enfant, S'^^ Apollonie (dents arrachées), S'» Catherine et deux anges. Collection Gam- 
pana (no 221). — S. Reinach, Tableaux inédits, pi. 28. 



Digitized by V^jOOQIC 



r 



VIERGE ET ENFANT 




297 



[ 1. Vatican. Pinacothèque. Horelto. La Vterg« et rEorant et le^ SS. JérÀme d Barthélémy, 

I tableau dit « La Vierge à la poire »^ parce qa& l'Enfant tead une ^joire à S. Jén'mie. Acheté 

I par Pie IX au comte Costa de Plaisance. Tp^s retouché. — Lafeacslr^; el Ftîchtenber^^er, 

I Roïïne, 1, p. 13. 



2. Nuremberg 204. École allemande. Por- 
trait d*un jeune homme blond Ifiaaut une 
fleur de la main droite. Œuvre attribuée k 
la ieunesse de DQrer, mais pJu$ tr&iâem- 
blaîdement de Wohlgemuth ( J aoi tache k, 
Deutsche Malerei^ p. 293), 




Digitized by VjOOQ IC 



298 



VIERGE ET EKFANT 


















1. Bologne. Francesco Gossa. La Vierge et l'Enfant entre S. Pétrone (tenant le modèle de 
régliae) et S. Jean l'ETangéliste. Au second plan, le donateur, Alberto de* Catanei. Signé 
et daté : Francisons Cossa 1474. — Bilderschalz, n. 134. 




2. Rome. Gapitole 36. Attribué autrefois à Botticelli ou à un élève de Ghirlandajo, plus 
récemment à Macrino d*Alba. L'Enfant, sur les genoux de la Vierge, prend une des bourses 
que lui présente S. Nicolas de Bari ; à droite, S. Martin évoque tenant un ttyre. — - Lafe- 
nestre et Richtenberger, Rome, t. 11, p. 126. 



Digitized by VjOOQIC 



VIERGE ET ENFANT 



299 




i. Florence. Pitti 77. Nicolas Soggi. La Vierge et TEnfant atec S. Eustache (?), que bénit 
Jésus, et S. Jean Baptiste: plus loin deux enfants qui s*embrassent et, tout au fond, sur une 
coUînef le Repos en Egypte. — Lafenestre et Richtenberger, Florence^ p. 124. 




2. Rome. Eglise de Sao Gosimato. Pinturicchio. La Vierge et TEnfant entre S. François d'As- 
sise et S^ Claire, qui présente l'hostie. Aux pieds de la Vierge, trois têtes de chérubins. 
— Lafenestre et Richtenberger, Rome^ 1. 11, p. 331. 



Digitized by VjOOQ IC 



300 



VIERGE ET ENFANT 




1. Collection Mongiardinià Florence, puis Sedelmeyer à Paris. Domenico Francia La Vierge 
et TEnfant a?ec deux saints, le petit S. Jean, sept anges et un donateur. Signé : Ûomco del 
Francia F. — Sedelmeyer Gallery, 1902, n. 57. 




2. Vente Otlet (Bruxelles, i9 décembre 
1902). Ecole flamande vers 1520. Dona- 
teurs représentés sur les volets d'un trip- 
tyque. Sur la frise du prie -dieu de la 
dame, on lit : Aetatis suae 38 Maiie 
Monpeliers sa femme. — 0,67 X 0,285. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



301 




1 . Città di Gastelio. Frtncesco Tifernate da Castello. La Vierge et TEnfant, entre S. Jérôme 
et S. Augustin, qui tient le modèle d'une église. 



2. Attribué à Lorenzo Lotto. Périrait 
de femme. Vendu à Paris vers 1890. Gra- 
vé par Gaucberel. 




Digitized by dOOQ IC 



302 



VIERGE ET ENFANT 




1. Rome. Sacristie de S. Pierre. Jules Romain. La Vierge et TEnfant avec S<« Anne, 
S. Pierre et S. Paul. — Lafenestre et Ricbtenberger, Rome, 1. 1, p. 317. 




2. Parme. Hans Holbein. Portrait d'E- 
rasme, peint en 1530. Réplimies à Vienne, 
Rotterdam et Turin. — Bilderschatz. 
n. 1478. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



303 




Rome» Musée de S. Jean de Latran. Marco Palme^iDo. La Vierge et TEtifant sar un 
trûae, au pied duquel nn ange joue de la TÎole ; di; p&rt ei d'autrts^ S. Jeen Baptisle el 
S. Jérjme. Signature effacée. — Lafenestre et RicMen berger, Rûmê^ t. ], p. 228 H pi. 



Digitized by dOOQ IC ~ 



304 



VIERGE ET ENFANT 




i, Vérouc. EgSi&e SaiiGiorj^io. Oirolamo dei Libri. La Vierge et TEnfint, en compagnie de 
trois anges ël de ika^ saints éYËqu«Si Lor€u?,o Giu^timBuo et £eno. Signé : Rieronymus a 
Liùrù ei éftié i526, — Crowo et Cava^caselle, éd. ait., t. V, p, $28; Bilderschatz.n. iQ6. 




2. Saint-Pétersbourg. Ermitage. Por- 
trait du pape Paul 111, peint vers 1543. 
\\ y a detix variantes oie ce portrait à 
N api es. — 0, Fischel, Tiiian^ p. 80; 
BiiderschaU, n. 1522. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



3<>S 




Carpi. Golieetion Foresti. Doinenico Ghirlandajo. Vierge et Enfant, avec S. Nicolas, S. Jean 
et deux donateurs. Daté i486. 

20 



Digitized by dOOQ IC 



3o6 



VIERGE ET ENFANT 




i. Pérouse Vil, 20. Bernardioo di Mariotto. La Vierge et l'Enfant sur un trône, entre 
S. André et S. Julien. Autrefois dans la sacristie de Téglise S . Antonio. 







â-^^B 




IM^jj^^^&L ^Ç^ ^K2^ 


l: 


^iwr""'?JWgi. y^jfvv^x v*^^ 


-\ 


^^^^^Wj/i 






\ 



2. Richmond. Collection Gook. Ecole de 
Rotticelli. Buste de jeune femme. Cf. les 
tableaux de la collection Cohen (t. I, p. 97, 
2) et de Berlin (n. 106 A). 



Digitized by LjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



307 




1. San Marino. Eglise de S. Francesco. Attribué à Gioyanni Bellini et (par Cayalcaselle) à 
Coda ou à Gotignola. La Vierge et TËnfant entre S. Marin, S. Jean-BapUste, S. François et 
S^ Catherine. — Crowe et Cayalcaselle, éd. ail., t. V, p. 196. 



2. Paria. Collection de M. Eug. Richten- 
terger. Attribué au maître des demi- 
figures, Hollandais qui travailla en France. 
Portrait présumé de Marguerite d'Au- 
triche. — S. Reinach, Tableaux inédits , 
pi. 44. 



^ 


r\ 




V 




\ 


^ 


}< 




/fe 


^^ 


~J 


./Wr^i'i^. .'^^^^ 


jf 



Digitized by dOOQ IC 



3o8 



VIERGE ET ENFANT 




^m^>é^ 



1. Rome. Eglise Santa Maria délia Anima. Jules Romain. La Vierge et TËnfant avec saint 
Marc (lion), S. Joseph, S. Jean-Baptiste, S. Jacques en costume de pèlerin (coquille, bourdon) 
et trois anges. Au fond, S** Anne, une quenouille à la main, sort d'une porte. Tableau 
endoi&magé, peint pour Jacques Fuggerd'Augsbourg. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, 
t. 1, p. 257. 



r^i — 



'k7^;^ 













2. Bergame 204. Dosso Dossi. La Vierge et TEnfant, protégés par S. Georges et adorés par 
un saint évêque. — Morelli, éd. ail., t. I, p. 281. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



309 




I 



L 



Sienoe. Dôme. Daccio. Tableau colossal connu sous le nom de Maesld^ peint de 1308 à 
1310 pour l'autel majeur et transporté dans Téglise en grande pompe après son achèTement. 
AumiKeu, la Vierge portant TEnfant sur un trône entouré d'anges (4 appuyés sur le trône, 
2 de cba<fue côté tenant les accoudoirs, 6 à droite et à gauche formant la* garde céleste). 
Devant eux, à gauche, S. Jean rEvanfzéliste, S. Paul et S^» Catherine; à droite. S. Jean- 
Baptiste, S. Pierre et S^* Agnès. Au premier plan sont agenouillés les quatre évoques Savinus, 
insanus, Crescentius et Victor, patrons de Sienne. Tout en haut, les apôtres. Sur le socle du 
rône on lit ce distique composé de vers léonins : iéater sancta Dei sis caussa Senis 
'eguiei Sis Ducio vita te quia pinxit ita. C'est au reversde ce tableau que Duccio peignit 
les 28 compositions relatives à la Passion, encore conservées pour la plupart au Dôme de 
Sienne. — Crowe et Cavalcaselle, éd. ail., 1. 11, p. 213 (avec longs détails impossibles à repn>> 
luire dans cette notice) ; Gazette^ 1893, 1, p. 97 et 106. 



Digitized by dOOQ IC 



k.. 



310 



VIERGE ET ENFANT 




1. Pérouse 1, 1. Meo da Siena. La Vierge et l'Enfant entourés d*anges. Partie centrale 
d'nn tableau d'autel autrefois dans l'église de Monte l'Abbate à Pérouse. Sur le cadre des yolets, 
on lit : Opus pinxit Meus Sénés. — BUderschatz^ n. 1615. 










2. Paris. Collection Eus. Ricbtenberger. 
Attribué à Clouet. Portrait d'homme (Bon- 
niyet?) avec la légende : Fol désir nous 
abuie. — Exposition des Primitifs 
français, n. 145; S. Reinach, Tableaux 
inédits, pi. 16. 



Digitized by dOOQ IC 



^ 
^ 



VIERGE ET ENFANT 



311 




Kloreoea. Musée du Bargello. Ecole française vers 1380. Diptyque. A gauche, la Vierse cl 
TËufiDl au miliea d'anges et de saints; à droite, le Christ en croix. Lésué par Garrand. — 
Bouchot, Exposition des Primitifi français, pi 2; Burlington Magazine^ 1904, lY, 
p. SE86; Ga^cUt, 1904, I, pi. à la p. 462; Les Arts, 1904, n. 28, p. 5. 



i 



Digitized by LjOOQ IC 



312 



VIERGE ET ENFANT 




1. Darmstadt 167. Ecole allemande (du Rhin moyen.) Panneau central d'un triptyque à fond 
d'or, autrefois dans Téglise d'Ortenberg (Oberhessen). La famille de la Vierge. Autour de 
la Vierge, qui porte l'uifant, sont réunies les femmes de sa famille et leurs enfants, aux- 
quels la légende associe l'évêque Seryatius. Le peintre a encore admis dans sa composition 
les saintes Agnès, Barbe et Dorothée, avec deux anges musiciens. Sur les volets figurent la 
Nativité et TÂdoration des Mages. — BUderschatz, n. 49. 




2. King John*s House, Farham (Dorset). 
Ancienne collection Pitt Rivera. Nicolas Lu- 
cidel (?). Banquier et sa femme. Photogra- 
phie communiquée par M. Sandars. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



313 




I 

I ri 



Bruietl«a 140. Eleale &l)Ë[nù.Qtk^ (?) tu Vierge cl rK^fanl. qui donne )'«nneau nuptial à suinte 
fAllieriiie* DeTaat U Vierge est agienotiillée S** Mûdeleine, oiïpaiît im Tftae do pàrfuiti» à 
rÊnfant* A gwche du S|jL*t;Uteur* S** Ursule lenant me «îouronne, S^* Lude portant sei 
u>iit $tir un j>lal. S^» A[>oltonle tenant des lenaijlys* S** Cécile lisant. A droite du *peo 
t»l*?tîr| S*« Barbe offract nnft rose, &■« A galbe présûntant son sein arraclïé avec une 
lanwtlet S'* Hi'I^ae (tlt^r!j& tt érriloire)^ nue rompagno de S^* Llrsukj S^» Agnès (ligiieau). 
Au fond^ S, GÊOrEca lomhattaiït le dragon. Protient de ia collection d'Arettberg* *- Lafe- 
awtrc et RicM^nberger^ La Beh/ique, p. 135 et pL à la p« Ijté. ' "' 



Digitized by LjOOQIC 



3M 



VIERGE ET ENFANT 




National Gallery 788. CriTelli. La Vierge et rEnfant sar un trdne ; signé sous le trône 
OpuâKaroliCrivelli Veneli 4476, De part et d'autre, S. Pierre, S. Jean-Baptiste, S^* Cathe- 
rine d'Alexandrie, S. Dominique. A l'étage supérieur, S. François, S. André, S. Etienne, 
S. Thomas d'Aquin. En haut, l'archange Michel pesant des &mes, S^* Lucie, S. Jérôme, 
fmodèle d'église) et S. Pierre martyr. Autrefois dans l'église S. Dominico à Ascoli, pois à 
Rome chez le cardinal Zelada, à Florence dans la collection Rinuccini, à S. Donato dans la 
chapelle du prince Anatole Demidoff, enfin chez G. H. Philipps, qui avait transporté ce 
tableau à Paris et le vendit à la galerie de Londres en 1868. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



3IS 




Pérouse XI, 10. Pinturicchio. Ensemble de la grande ancona. Dans le tympan, Jésus au 
tombeau entre deux angea. Ao milieu, la Vierge aTec l'Enfant et S. Jean-Baptiste. A gauche, 
TAnge de TAnnonciation et S. Augustin ; à droite, la Vierge et S. Jérôme. Sur le soobasse- 
ment, à gauche, entre les bustes de S. Marc et de S. Luc, S. Augustin avec Tenfant qui 
teut enleier l'eau de la mer; à droite, S. Jérôme au désert entre les bustes de S. Mathieu et 
de S. Jean. Peint pour l'aatei majeur de l'église Santa Maria dei Fossi. — Steinmann, Pintu- 
riccMo, p. 86, 81. 



Digitized by 



Google 



3r6 



VIERGE ET ENFANT 




1, Nordlingcti. Fhedmta Herleu. La Vierge et TËnfant 8?ec la famille du doTialeur Herlcu. 
L'£nfanl fcuillelte im Ëvra qtit; lui tend b. Luc, patron d*un homme agetiouiUé suiti de ses 
quatre tiU, A droite du trAne, S^* Marguerite, la femme et les cinq liJIes du donateur, tne 
trâdiUoa locale, confirmée par la présence de S. Luc, leut que le donateur soit le peintre 
luï-mËme. — Bilderschatz^ n. 1376. 




2. Collections Scdelmeyor et S&itiûg. 
Attribué à Hans Holbein. Portrait de Laii- 
denberger, daté 1536. — Sedelmei^er Gàl- 
lery, 1894, n. 17. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



317 




1 



1. Bergame (Lochis, 173). Girolamo da Santa Groce. La Vi«rge et TEarant sur un trône> 
autour duquel se tiennent S. François, S*« Catherine, S'« Thérèse et 6. Rocb, Aux pieds du 
irAne^ detix anges jouant de la viole; au-dessus, anges et chérubins. 



2. VieTine. Collection du comte SchÔnborn. 
Hktis Kolbein. Portrait d'un jeune homme 
^é de 29 ans, peint en 1532. — Bilder- 
sehaU, Q. 94. 








Digitized by VjOOQ IC 



3i8 



VIERGE ET ENFANT 



t ^ 


K3 J-Li:r-2^^^'^^l^^*M-'"îiëî 


L^ 




M 


^dfî" 1™/' 


P 






S 


^ffiif^M 


rr 


m\ 




^r^%j^* 



1. Rome. Capitole 13. Âttribaé k Francia. La Vierge et l'Enfant avec les SS. Jean-Baptiste, 
Pierre et Paul k gauche, Jean i'ËYangéliste, André et François à droite. Tableau exécuté en 
1513 pour Alberico Malaspina Regolo, attribué aussi à Pérugin ou à un élève de Francia. — 
Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. II, p. 124. 




2. Sienne. Collection Saracini. Attribué 
k Domenico Gbirlandajo. Dame florentine 
avec les attributs de S^e Catherine. 



Digitized by LjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



319 




NitiOûal Galler; 611. Garofalo. La Vierge et TEnfant, entre S. François, S. Anloinei 
S, Ouiliaume el ^^* Claire. Autrefois sur l'autel de Téglise S. Guglieimo à Ferrare^puJs dans 
Il calhédrale ti àam le palais de Tarchevéque. Acquis en 1861 du comte Antonio Maz^a. 



Digitized by dOOQ IC 



320 



VIERGE ET ENFANt 




Milan 179. Ercole Roberti. La Vierge et TEafant, assis sar un trône orné de bas- reliefs, 
entre deux saintes ; plus bas, S. Augustin et S. fionaventure. Autrefois attribué à Stefano da 
Ferrara. — Venlun, Jakrb. der pfeuss. KunstsammL, t. VllI, p. 75; Rassegna d'arle, 
1904, p. 11 ; Growe et CaYalcaselle, éd. ail. t. V, p. 565. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



321 




Autrefois chez Guggenheim à Venise et cliez Sedelmeyer à Paris. Bartol. Ramenghi dit 
Bagnacavallo. La Vierge et l'Enfant avec S. Jean TEvangélistc, S. Joseph» S. Sébastien, 
sTPierrc et un autre saint. Au-dessus, trois anges. Tableau d'autel. — Sedelmeyer Gai- 
ùry, 1900, p. 66. 



21 



Digitized by dOOQ IC 



Î22 



VIERGE ET EXFANT 



y 




Bergame. S. fiernardino. Lorenzo Lotto. Autel de la Vierge. Autour delà Vierge avec VU- 
fMil, que surmonte un baldaquiu tenu par des anges, sont groupés S. Antoine, abbé, 
S. Jean- tUptiste, S. Bernardin et S. Joseph. En bas du trône est assis un ange, écriT&ot 
Haiis \m livre. Signé : L, Lotus MDXXL — B. Berenson, Lorenzo Lotto, p. 143 et pi. * I» 
\u i42; Bilderschatz, n. 1280. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



323 




Rome. Eglise Santa Maria del Popolo. Pinturicchio. La Vierge et TEnfant, avec S. Augus- 
tin, S. Antoine de Padoue, S. François et S. Nicolas de Tolentino; au dessus, dans une 
lunette, l*Eternel. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. I, p. 188. 



1 

L 



Digitized by VjOOQ IC 



324 



VIERGE ET ENFANT 




Isola Bella. Dans le château, fiutiinone. Vierse et Enfant, avec des anges, entre S. Jean et 
S'e Justine. — Malaguzzi-Valeri, Pillori Lomoardi, p. 158 et fig. 17; Mary Logan, Revue 
archéoL, 1905, I, p. 329. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



52s 




^Jiii^a^Ptif^tMgto 



Montelupo. Eglise de S. Giovanni. Benedetto Ghirlandajo. Vierge et Enfant av^r jiiatt'r< 
saints. 



Digitized by dOOQ IC 



r 



326 



VIERGE ET ENFANT 



1 




Rome. Musée de Saint-Jean de Latran. Marco Palmezzano. La Vierge et l'Enfant sur un 
trône, autour duquel sont groupés S. Antoine (canne), S. Dominique (modèle d'église et lys), 
S. Pierre (livre, clefs), S. François priant, S. Laurent (gril et palme) et S. Jean-Baptiste 
(croix). Du plafond pend une lampe ; un ange joue de la viole au pied du trône. Signé et 
daté : Marchus Palmezanus pictor foroliviensis faciebat, M CCCCC XXXVIl, Provient du 
couvent del Carminé à Gesena. — Lafenestre et Richtenberger, RomCt t. I, p. 228. 



Digitized by dOOQ IC 






VIERGE ET ENFANT 



327 




Sienne 431. Bernardino Fangai. LaViergoavec l'Enfant, couroanée par deux anges, sur un 
trône au pied duquel sont deux anges, dont l'un tient une crosse d'évêque; autour du trône, 
S. Sébastien, S. Jérôme, S. Nicolas de Bari et S. Antoine de Padoue. Signé : Opus Ber- 
nardini Fongarii de SeniSf 1512. — Langton -Douglas, Hisiory of Siena^ pi. à la p. 408; 
S. Weber, Fiorenzo di Lorenzo, pi. 25. 



Digitized by dOOQ IC 



328 



VIERGE ET ENFANT 




1. AuirefoischezDurand-Ruel à Paris. Attribué k Lanioi ou à Gaudenzio Ferrari. La Vierge 
et rEufant, entre S. Jacques le Majeur (pèlerin avec gourde) et S. Dominique (lys et livre}, 
avec des donateurs en prière. 




2. Ancienne collection du général Bul- 
wer, puis à Paris chez Sedelmeyer. 
W. Streetes. Portrait de Henry Vill. — 
Sedelmeijer Gallery, 1902, n. 100. 



Digitized by dOOQ IC 




' ^^"^r ' - ' M^ 



VIERGE ET EKFANT 



329 




Florence. Pitti 165. Raphaël et un élève. Tableau dit La Vierge au baldaquin, La Vierge 
tient l'EnCant, qui se tourne vers S. Pierre et S. finino; à droite, S. Jacques et S. Augus- 
tin; en bas, deux anges dérouleot une banderolle. Commencé par Raphaël en 1508, terminé 
par un élève en 1514. Autrefois à Pescia, acquis en 1697 par Ferdinand de Médicis, trans- 
porté sous le premier Empire au musée de Bruxelles. — Lafenestre et Richtenberger, Flo- 
rence, p. 142; Passavant-Lacroix, Raphaël, t. Il, p. 70. 



Digitized by dOOQ IC 



330 



VIERGE ET ENFANT 




1. CaseDtino (prov. d^Arezzo). Eglise de S. Marie del Sasso àBibbiena. FraPaolino. La Vierge 
et l'Enfant, avec S»« Lucie, S'» Rose (?) et quatre saints dominicains. 




2. Collection Louis de Navas à Madrid, 
puis Sedelmeyer à Paris. Antonio Moro. 
Portrait d'une dame.— Sedelmeyer Gai- 
lery, 1900, n. 22. 



Digitized by LjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



331 



^;->Aj|^*|; 







1, Viatiae S^Ej. H. Memling. Tierge et Enfant, auquel un ange ttnd une pomme ; à droite, 
le donateur. Sur les volets, les deux S. Jean, Adam et Eve. Variantes à la National Gallery', 
à W^rliU ei cbez le duc de Westminster. — Weale, Memling^ p. 75. 



2. Amlrefoift chez Sedelmeyer à Paris. 
ëûoIê lie François Glouet. Portrait de 
)lidame de Suce. — Sedelmeyer Gal- 




Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 




KlosLerneuburg. Ecole de Vienne, dans la manière de Burgkmair. La Vierge, portant TEo- 
fant, tient à la main une pomme. A droite, les évêques Virgilien, Ulrich et Ruprecht; à 
^'auch€, S(« Agnès avec Tagneau, S^« Barbe avec Tépée, S^* Dorothée avec la corbeille de 
I ose^f oLi TEnfant vient de puiser. Sur le devant est agenouillé le donateur avec l'inscription : 
Ora pro me mater misericordiae ; derrière lui est S. Jérôme, vis à vis S*« Valérie avec 
épêe et tiHe coupée dans la main. Au milieu, deux anges, dont Tun tient les armes de Tévêque, 
Tâutre les armes du couvent de Chiemsee. Sur un socle, portant la date 1516, est placé un 
vase de fleurs. Au bas du tableau on lit : Hic est sepuUus reverendus in Chrislo paler et 
tîominus Ludovicus Ebner quondam episcopus Chyemensis obyt autem [Vindooonae...] 
Ludwig Ebner, dont ce tableau décore la tombe, fut évoque de Chiemsee (1495), se démit 
«n t5u2 et se retira au couvent des Auguslins de Vienne, où il mourut en 1516; il apparte- 
itail & une famille patricienne de Nuremberg. — Drexier et List, Tafelbilder aus dem Muséum 
des Siiftes Klosterneuhurg^ pi. 26. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



333 




1. Vent© Bianco de Turin (Milan, 1889, n. 37, pi. 9). Defendente da Ferrari. La Vierge et 
TËnfant avec S. Joseph, S*' Anne et des donateurs des deux sexes. Aussi attribué à Macrino 
d'Alba. Ce tableau provient d'une église de Lanzo- Canavese. — 1™,75 X l™i44. 



2. ^Autrefois à Rome «chez le prince 
Sciarra, puis chez Sedelmeyer à Paris. At- 
tribué à Giorgione. Portrait de gentil- 
homme. — Sedelmeyer Gallery, 1902, 
n. 58. 




Digitized by VjOOQ IC 



334 



VIERGE ET ENFANT 




1. Madrid. Ecole deGastille. Ferdinand Vet sa famille adorant la Vierge. — Bilderschalz, 
n. 80. 




2. Bergame. San Spirito. Lorenzo Lotto. La Vierge et l'Enfant couronnés par des anges, 
entre S. Antoine, S. Sébastien, S. Ambroise et S^* Catherine; en bas du trône, S. Jean 
caresse un agneau. Signé L, Lotus 15%U — Berenson, Lorenzo Lotto^ p. 144 et planche; 
Bilderschatz, n. 1228. 



Digitized by LjOOQ IC 




VIERGE ET ENFANT 



335 







Roiii«, O&lerict Gorsini 711. Ecole ombrienne. En haut, la Vierge tient TEnfant qu'enjhraas^e 
S. Jeao ; autour d'eux, deux anges en prière et quatre anges musiciens. Plus bas, la rolanjbe 
du Stitit^Espril envoie ses rayons sur Si« Elisabeth, S. Pierre Martyr, S. Zacharie el S, An- 
toine de Pftdoue* — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. II, p. 102. 



Digitized by CiOOQ IC — ^ 



336 



VIERGE ET ENFANT 




1. Gortone. Eglise du Gesii. SignorelU. La Vierge et TËnfant entre S. François, S. Bruno, 
un évéque lisant et un «autre saint. Au-dessus, le Père Eternel, addition postérieure. 
Œuvre d'atelier. — Crowe elCavalcaselle, éd. alj., t. IV, p. 33. 




2. Autrefois chez Lord Ashburnhaui, 
puis chez Sedelmeyer à Paris. Lorenzo 
Lotto. Portrait d'une dame vénitienne. 
— Sedelmeyer Gailery, 1902, n. 60. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



337 




1. Ravenne. N. Rondinelli. La Vierge et TEnfant, avec S^» Madeleine et S^» Catherine, les 
saints Thomas et Jean-Baptiste. Sur le premier decré du trdne» deux anges musiciens. — Ch. 
Diehl, Ravenne, p. 128 ; Growe et Cavalcaselle, éd. ail., t. V, p. 633. 




2. Pérouse V, 26. Domenico Bartoli. La Vierge et T Enfant, avec une donatrice agenouillée, 
S. Jean-Baptiste et S. Benoît à droite, S^* Julienne et S. Bernard k gauche. Au-dessus de la 
Vierge, le Père Eternel bénissant. La prédelle comprend cina petits tableaux, relatifs à l'his- 
toire de S. Jean-Baptiste. On lit sur un rouleau aux pieds de la Vierge : Dominicus Bar- 
toli de Senis me pinxil et plus bas : Hoc opus fecit fieri Domina Anlonia fi lia Fran- 
cisci de domo BucnoliSy abbatissa islius monasterii in anno MCCCCXXXVUI de mensis 
Maii. — Crowe et Cavalcaselle, éd. ail., t. IV, p. 59. 

22 



Digitized by dOOQ IC 



338 



VIERGE ET ENFANT 




1. Autrefois k Paris chez Durand-Ruel.Girolamo di Benvenuto. Vierge et Enfant au milieu 
d'anges, de saints et de saintes. Signé et daté 1471. 




2. Anciennes collections Gerrard, East- 
lake et Sedelmeyer; puis chez VL'^^ Han- 
ford à Chicago. Attribué à Holbein. Portrait 
d'un ecclésiastique.— Sedelmeyer Gallery^ 
1898, n. 67. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



339 




.National Gallery 629. Lorenzo Costa. La Vierge et l'Enfant avec des anges^ enlre les 
laints Jean-Baptiste et Pierre à gauche, Jean l'Evangéliste et Philippe à droite. Signé et 
4*lé : Laurentius Costa f. 1503. Autrefois sur Tautel de l'Oratorio tfelle Graziû k Faensîa, 
pois dans la collection Hercolani à Bologne (1180), chez Wigram à Rome (1837), chez Van 
Coyek (i848), puis chez Reiset (1849), qui vendit ce tableau à la Galerie en 1839, 



Digitized by dOOQ IC 



340 



VIERGE ET ENFANT 




1 . Collection de M. de Triqueli, puis de M™c Blanche Lee Childe à Paris (yendu le 4 mai 1S86). 
Attribué à Fra Ancelico. La Vierge et l'Enfant ayec S. Pierre, S. Georges et quatre an^es. 
— Diam. 0m,29. (5^5-H^ f /4 A 




2. Cagli. Eglise de S. Dominique. Giovanni Sanli. La Vierge et l'Enfant, avec des anges (dont 
l'un serait le portrait de Raphaël à neuf ansj, 8. François d'Assise, S. Pierre, S. Dominique 
et S. Jean-Baptiste. Fresque endommagée. — Passavant-Lacroix, t. Il, p. 613. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



341 




1. Péroiue IV, 9. Taddeo Bartoli. La Vieree et TËafant, avec des anges, Marie-Madeleine, 
S. Je an- Baptiste, S. Jean l'ETangéliste et S^« Catherine de Sienne. Avant 1810 à San Fran- 
cescQ del Prato. 




â. Collection Somzée à Bruxelles, puis chez Sedelmeyer à Paris. Lancelot Blondecl. La Vierge 
«t TËnfant, entourés de S^« Anne, S. Joseph, S. Liévin, S. Georges et S. Joachim ; une 
jeune femme est agenouillée au premier plan. — Sedelmeyer Gallery^ 1901, n. 3. 



Digitized by V^jOOQ IC 



342 



VIERGE ET ENFANT 




1. Chapelle de Saint Jérôme dans Téglise de S. Domenico près d'Assise. Tiberio d'Assisi. 
Vierge ayec Enfant, couronnée et adorée par des anges, en présence des SS. Bernardin, 
Jérôme, François, Glaire et d'une femme en prière (tout à droite). Inscription : Hoc opits 
fecit fieri Galeotius de Bistocchis de Assisi a. d. MDXVII die F© Sepiem. — Crowe et 
Cavalcaselle, éd. ail., t. lY, p. 362. 




2. Pérouse IX, 10. Fiorenzo di Lorenzo. La Vierge et l'Enfant, avec deux anges et deux moines 
en prière; à droite et à gauche, S. Pierre et S. François, S. André et S»e Mustiola (noms 
inscrits dans les nimbes). Dans la prédelle, au milieu, Jésus sortant du tombeau entre la 
Vierge et S. Jean ; à droite et à gauche, des saints. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



341 




1. Botne. Musée de Saint Jean de Latran. Carlo GriTelli (7J. La Vierge et l'Ënfanl euLrc 
quatre saints, S. Grégoire, S. Jean-Baptiste, S. Jean r£TaD{;^lblû cl S. JérOme. Vn peLil 
donateur est agenouille aux pieds de la Vierge. Daté 1481. Autrefois dam T^gLise S. Agoailuo 
h GrottaMare; transporté an Latran sous Gréffoire XVI. — LafenesiTe et HicTiiûDber^er, 
Borne, U I, p. 225; Rushforth, Crivelli, p. 111. 




3, Rome. Sacristie de Saint-Pierre. Giotto. La Vierge et TËafant, entre deux anges jiortiu^i 
des encensoirs, S. Pierre et S. André. Panneau de la prédelle du ciiorium eicécuté p^^ur le 
Cardinal Stefaneschi. — Lafenestre et Richtenberger, Romêt t. li p. 'J2l ; Mason l'erkiu», 
Gioîto, pL. h la p. 42. 



Digitized by V^jOOQ IC 



344 



VIERGE ET ENFANT 




Aix-en-Provence. Maître de Flémalle. La Vierge et TEnfant en gloire, adorés par S. Pierre, 
S. Augustin et un moine augustin. Autrefois attribué à Van Eyck; rendu au Maître de Flé- 
malle par M. L. Gonse; attribué par M. Bouchot à un des frères de Limbourg. — Bouchot, 
Exposition des Primitifs français^ pi. 23 ; Catalogue officiel de f Exposition, n. 30 ; 
Gonse, Musées de France^ I, pi. à la p. 30. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



34S 




l.Pérouse, IV, 22. Ecole d'AgnoloGaddi. Mariage mystique de S^» Catherine, AtirMo lulre- 
fois à Taddeo Gaddi. — Crowe et Catalcaselle, éd. nouv. éd. angl., t. Il, p, i37, note. 



2. Collection J. Van Speybronck, puis 
chez Sedelmeyer à Paris. Ecole flamande 
ou franco-flamande. Portrait de Philippe 
le Bon. Il en existe des répliques. — 
Sedelmeyer Gailery, 1901, n. 9. 




Digitized by V^jOOQ IC 



346 



VIERGE ET ENFANT 

r 
\ 




Bome. Galerie Doria 144. Garofalo. S. François d'Assise et S. Bernardin de Sienne ado- 
rant la Sainte Famille (Vierge et Enfant, S. Elisabeth, S. Jean, S. Joseph, Zacharie). Au 
fond en haut, des anges musiciens. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, 1. 11^ p. 203. 

Digitized by V^jOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



347 




Milan. Collection Triyulzio. Mantegoa. La Vierge et TEnfant, ayec des anges et des saints 
(Jean-Baptiste, Jérôme, Romuald ou Zenon et un pape canonisé). Sicné : A, Manlinia pi, 
an. gracie^ 1497, 15 augusti. Exécuté pour Santa Maria in Organo àVérone. — P. Kristeller, 
Mantegna éd. angl., p. 316 et pi. 19. 



Digitized by dOOQ IC 



L.-._ 



3^8 



VIERGE ET ENFANT 




Arezzo 3. Siffnorelli. Vierge et Enfant avec des anges, S. François, S'* Monique et les 
saintes Marie-Madeleine et Marguerite. Tableau très endommagé. — Crowe et GaTalctselle, 
éd. ali., t. IV, p. 35. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



349 




Cassel 465. Niccolô Giolfino. La Vierge en gloire, entourée d'anges et de figures allégori- 
ques de la Foi, de l*Ëspérancc et de TAmour; au-dessous S. Jacques le Mineur, S. Jean 
l'ETangéliste et le buste du donateur. Collection Solly (1821); prêté par le musée de 
Berlin (1884). 



Digitized by dOOQ IC 



3S0 



VIERGE ET ENFANT 




1. Berlin 197. Moretto. La Vierge ayec l'Enfaat, le petit S. Jeaa, deux anges et la colombe 
planant au-dessus du donateur, Fra Bartolommeo Averoido, abbé du clottre des Umiliati à 
Vérone, et de son neveu Aurelio Averoido. Dans l'intervaile vole un ange portant une ban- 
deroUe : Tuo sydere afflari reviviscere est. Signé : Aies. Moret lus pinx. f, MDXLl. Com- 
mandé en 1541 par Averoido pour Téglise Délia Gliiara à Vérone ; acquis en 1841 delà collec- 
tion du comte Lecchi èi Brescia. — VerzeichnisSy pi. à la p. 30; BildersckaiZy n. 131. 




2. Autrefois chez Sedelmeyer, à Paris. 
G. B. Moroni. Portrait d'un gentilhomme. 
— Sedelmeyer Gailery, 1894, n. 57. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



35Ï 




[fresde i51. Corrèfre. La Vierge dite de S. Sébastien. A côté du saint sont Tévêque S. Gémi- 
^en, ag«aouiLIéi qui montre du doifft la Vierge et l'Enfant, un ange tenant le modèle de 
IVglUe et S, RochflQdcinni. Commandé en 1325 par la confrérie des archers de S. Sébastien à 
Klodèae pour une chapelle du dôme ; cédé en 1659 par l'église au duc Alphonse IV et res- 
Auré a^lors par Fiamiino Torre. Acquis avec la galerie de Modène (1746). — Bilderschatz^ 
a. 131; Ricci jCorre^f/to, éd. ail., frontispice. 



Digitized by VjOOQ IC 



352 



VIERGE ET ENFANT 




1. Munich 1011. Domenico Ghirlandajo. La Vierge avec TEnfant, entourée d'anges ; à ses 
pieds^ S. Michel, S. Jean-Baptiste, S. Dominique et S. Jean l'Evangéliste. Panneau central 
d'un triptyque, dont les volets représentent S. Laurent et S^*' Catherine de Sienne (Munich, 
n<»« 1012, 1013) ; autrefois à S. Maria Novella de Florence ; acquis par le prince Louis de 
Bavière en 1804. — Bilderschalz, n. 43. 




T^- 



2. Modènc. S. Pietro. Francesco Rondani. La Vierge et l'Enfant avec S. Georges et S. Gré- 
^'oire, qu'inspire une colombe volant près de son oreille gauche. Autrefois attribué à Marco 
Meloni. — BUdersctialz^ n. 1345. 



Digitized by dOOQ IC 



r- 



4 



VIERGE ET ENFANT. — CRUCIFIXION 



353 




Chantilly 107. Attribué à Memling (plutôt à*ua artiste français ou italien influencé par 
Rogier). Diptyque ayant appartenu à Jeanne de France, fille de Charles VII, mariée en 
1452 avec Jean II duc de Bourbon, qui est figurée k gauche. U princesse est agenouillée 
devant un prie-Dieu; en face d'elle, un ange lient un écusson fleurdelysé; derrière elle, 
S. Jean- Baptiste; au ciel, le Père £temel, la Vierge et TEnfant sur le croissant lunaire. 
L'autre yolet représente le Christ entre les larrons. Acquis en 1885 de John Fuller Russell 
— Bouchot, Exposition des Primitifs français, pi, 66; Gazette, 1906, I, p. 122; Durrieu, 
Buil. soc, anlig., 6 déc. 1905. 

23 



Digitized by dOOQ IC 



354 



VIERGE ET ENFANT 




Moulins. Cathédrale. Le Peintre des Bourbons, dit le Maître de Moulins (Jean Perréal?). 
Tripytque autrefois attribué à Ghirlandajo. Au milieu, la Vierge portant Tenfant, les pieds sur 
la lune {Apoc.^ m, 1), entourée d'anges. A droite, la duchesse Anne de France, fille de 
Louis XI, à genoux ainsi que sa fille Suzanne, présentée par S^« Anne. A gauche, le duc 
Pierre II de Bourbon à genoux est présenté par S. Pierre. Sur la dalmatique de S. Pierre se 
lit la devise des Bourbons : Espérance, Sur les volets extérieurs est peinte en grisaille TAn- 
nonciation. Le cadre ancien porte les lettres P et A liées (Pierre et Anne de Bourbon). — 
Bouchot, Exposition des Primitifs français^ pi. 73 ; Catalogue officiel de t Exposition, 
n. H2; Revue de Part, 1904, 1, p 84; Les Arts, 1904, n. 28, p. 24, 25; Burlington 
Magazine, 1904, V, p. 328; Das Muséum, IX, 91; Gazette, 1902, 1, p. 69. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



355 




Berlin. Collection de M^^* de Carstanjen. Mattre (colonais) de la Sainte Famille {der keili- 
gen Sippé). En haut, le Père Eternel au milieu d'anges; au-dessous, la Vierge portant TEu- 
fant, assise sur le croissant lunaire et couronnée par deux anges. Plus bas, dans les sièges 
dn chœur, S. Jacques le Majeur, levant son chapeau de pèlerin, S. Thomas, S. Oeor^'es, 
S. André, S. Jérôme et S. Laurent. Ces saints recommandent la nombreuse famille du dona- 
teur, comte Gumprecht zu Neuenahr, et de la donatrice sa femme. Au fond, paysage avec 
scènes de la Passion. Ce tableau proyient de Téglise couTentuelle S. Mariengarten'àCoIocrne, 
où étaient enterrés les comtes de Neuenahr. Autrefois dans la collection du Freiherr Gustav 
▼ on der Leyen à Blômersheim. — Clemen, Meisterwerke wesldeulscher Malereij pi. 12 et 
p. 7. 



Digitized by VjOOQ IC 



356 



VIERGE ET ENFANT 




1. Doaaueschiûgen 76. Mattre de Messkirch (vers 1530). La Vierge, tenant l'Enfant, est debout 
sur le croissant lunaire ; deux anges approchent pour la couronner. Autour d'elle, à gauche, 
S. Martin éyêque (avec un mendiant), S. Christophe (atec l'Enfant Jésus), S.Georges (portrait 
du comte Gottfried Wemer), S. André, S»« Anne, S*« Catherine d'Alexandrie, S*« Barbe ; à 
droite, S. Erasme, S. Roch, S. Sébastien, S. Jean-BapUste, S»« Odile, S*» Madeleine et 
S*« Ursule. Partie centrale d'un petit triptyque proYenant de la chapelle du château de Wil- 
denstein sur le haut Danube. — Kôtschau, Barthel Beham und der Meister von Messkirch^ 
p. 65; BilderschatZy n. 1693 (avec la notice de Bayersdorfer; cf. celle de Woltmann dans le 
catalogue de Donaueschingen). 




2. Autrefois dans la collection Sedel- 
meyer à Paris. Attribué à Jan Mostaert. 
Portrait d'homme. — Sedelmeyer Gallery^ 
1899, n. 29. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



357 



.^MS 




/é/'j JA :. , 







'iPv-'^ 



1. Collection de Lord Pembroke à Wilton House. École française yen 1396. Richard II est 
«resenté à la Vierge entourée d'anges par les saints Edmond, Edouard et Jean-Baptiste, 
diptyque grayé par Hollar au xvii* siècle, attribué à un artiste italien par Walpole ; publié 

en couleurs par TArundel Society. — Bouchot, Exposition des Primitifs français , pi. 19 ; 

Strong, Crilical Studies, pi. à la p. 104; Revue de VArt, 1904, l,p. 92; Les Arts, 1905, 

n. 37, p. 18, 19. 



Dr 



2. Autrefois chei H. Willett àBrighton, 
pois chez Sedelmeyer à Paris. Attribué à 
A. Dorer. Portrait présumé de Hans Frey, 
le beau-père du peintre. — Sedelmeyer 
Gallery, 1896, n. 58. 




Digitized by dOOQ IC 



3$8 



VIERGE ET EKFANT 




Anvers 255. Attribué à Memling. La Vierge portant TEnfant, dans la nef d'une église 
gothique. Volet droit d'un triptyque. Réplique dans la collection Doria à Rome (p. 359.) — 
Lafcnestre et Richtenberger, La Belgique, p. 216. 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFAKT 



^S9 




Rotne. Palais Doria ^appartements). Ecole flamande. Vierge et Enfant dans une cathédrale 
Vaiet de triptyque. Réplique, avec rariantes, d*un tableau attribué à Memling h Anv^r^ 
(p, ms.) 



Digitized by dOOQ IC 



36o 



VIERGE ET ENFANT 




New- York. Metropolitan Muséum 262. Attribué k J. van Eyck (Petrus Cristus?). Vierge et 
Enfant. Au dessus de la Vierge on lit : Domus Dei est et porta coeli; au dessous : Ipsa 
est Quam preparavit Domus filio D{pmi)ni met. Autrefois dans la coll. du roi de Hollande, 
vendue en 1857, puis dans celles de J. Beresford Hope et de Henry G. Marquand^ qui a 
donné ce tableau au Musée de New- York. — Waagen, Art Treasures in Great Britain^ 
t. IV, p. 190 ; Sedelmeyer Galtery, 1898, p. 44, n. 32. 



Digitized by LjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



361 




yituûû 6S^. AttHbiî^ ^ Rogier yan der Weyden. La Vierge donnant le sein à TEnfant. La 
nielle est oraée de sUtues représentant Adam et Eve. Peut- être identique au tableau que 
Marc Aatonio Micbiel vît en 1530 à Venise dans la maison de Gabriel Vendramin. A Paris 
de1S09àlSl!î. 



Digitized by VjOOQ IC -- 



5^3 



VIERGE ET ENFANT 





IF» 


1 




^UL 


B if ^ê;ç î VWl 

Il ff^^-^^ l Vif 


/ ^ kÎ8^ ' 1 Wl 







GoIIectiûn Sûyei b Amiens. Ecole picarde (?) vers 1470. La Vierge et FEafant dtos unt^ 
église, l^rovienl' de Tabbaye de Thuisou-les-Abbevilie. — Bouchot, E:;cposiiîon des primt- 
iifs français j pi, 64, 



Digitized by dOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



363 




i. PrstQ. Fresquo du tabernacle. Filippino Lippi. Partie centrale d'une compo^Utoa, peinte 
en I-19&, qui «comprend encore, à droite, S^« Catherine et S. Etienne, à gauche S^« MargUË- 
rite et S. Antoinfl abbé. — Bilderschatz, n. 1627; Konody, Filippino Lippi, p. 52.' 




2. Milan (legs Sîpriot). Nicold da Cremona. La Vierge et TEnfant entre S. iean-Baplislc et 
S, Uûmiaique. Signé et daté : Af. Nieolauê Cremonensiê 1520. ^ R<ustgna d'arte^ 1904, 
p. 9. 



Digitized by dOOQ IC 



sH 



VIERGE ET ENFANT 




Paris. Collection Gustave de Bothschild (autrefois chez son père). Attribué à Jan van Ejtk 
(par la plupart des critiques), à Hubert van Eyck (Weale) et & Petrus Gristus (Kaemmerer). 
La Vierge et TEnfant, entre Sainte Barbe (tour) et S^* Ëlizabeth; S^* Barbe protège an 
chartreux agenouilléi le donateur (suivant Weale, Hermann Steenkeo, vicaire du cotiveat de 
Sainte Anne ter Woestine & Bruges, mort en 1418). Dans la tour qu'on aperçoit derrière 
S^« Barbe, est placée une statue de bronze avec Tinscription : Mars. Au fond à droite^ « ne de 
la Meuse à Liège (comme sur le tableau d'Âutun aujourd'hui au Louvre). Une réplique par- 
tielle de ce tableau, due peut-être à Petrus Gristus, a passé de Burleîgh llouso à Berlin, 
n. 523 6 (p. 365). — Jahrbuch der preuss, Kunstsammlungen^ 1894, p. 65; Leê Arts^ 
1903, no 23, p. 7; Weale, Burlington Magazine^ janvier 1904, p. 30; Ka^mmerer, Van 
Eyckf p. 89; S. Beinach, Tableaux inédits ou peu connus^ pi. 1-IV. 



Digitized by LjOOQ IC 



VIERGE ET ENFANT 



365 




Berlin 523 b. Ecole de Van Eyck. Un chartreux, protégé par S^» Barbe, est agenouillé 
detant la Vierge et TEnfant. Réplique ou copie libre du tableau appartenant k M. Gustaye 
de RothschUd à Paris (p. 364). Aussi attribué à Petrus Gristas. Ce tableau fut inventorié en 
1595, sous le nom de Ritpert van Eyck, avec les biens de Tarchiduc Ernest et vendu à La 
Haye en 1662 sous le nom de Jan van Eyck. Acquis à Londres en 1888 de la collection du 
marquis d'Exeter à Burleigh House. — Verzeichniss der Gemâlde zu Berlin, p. 97 et 
-pL à la p. 96; Bilderschatz, n. 1261; Kaemmerer, Van Eyck, fig. 72. 



Digitized by dOOQ IC 



366 



VIERGE ET ENFANT 




Florence. Uffizi 1112. Andréa del Sarto. Tableau célèbre dit Madonna délie Arpie^ à cause 
(les figures de harpyes qui décorent les angles du piédestal. La Vierge et TEnfant entre 
S. Fran(;ois et S. Jean TEvangéliste. Daté 1517, peint pour un Franciscain de Florence, acheté 
par le grand-duc Ferdinand de Médicis; placé autrefois au Pitti, puis aux Uffizi. — Lafe- 
nestre et Richlenberger, Florence^ p. 22, avec planche ; Guinness, Andréa del Sarto, pi. à 
la p. 22; S. Reinach, Apollo, fig. 340. 



Digitized by dOOQ IC 



FUITE EN EGYPTE 



367 




Gôme. Cathédrale. Gaudenzio Ferrari. La Fuite en Egypte. Peint vers 1527 sou? l'ityQueuce 
le Corrège. — E. Halsey, Gaudenzio Ferrari, pi. à la p. 88. 



Digitized by VjOOQ IC 



368 



FUITE EN EGYPTE 




1. Autrefois à la Chartreuse de Dijon, puis chez Micheli à Paris et dans la collection Mayer 
Van den Bergh à Anvers. Ecole de Bourgogne. Hérode ordonne le massacre des Innocents; la 
Fuite en Egypte. — Collection Mayer van den Bergh, pi. à la p. 19. 




2. Autrefois chez H. Willett, puis chez 
Sedelmeyer à Paris. Nicolas Neufchatel 
dit Lucidel. Portrait de dame. Inscription : 
A, 1545, suae aetatis 26. — Sedel- 
meyer Gallery, 1896, n. 62. 



Digitized by dOOQ IC 



FUITE EN EGYPTE 







Berlin 638 e. Albrecbt Altdorfer. Le Repos pendant la fuite en Egypte. Auprès d'une fon- 
taine de style Renaissance est assise la Vierge, tenant TEnfant ; tout autour du bassin, des 
anges musiciens ; à droite Joseph, auqnel Marie tend des cerises. Signé et daté, 1510, sur 
la fontaine (le millésisme 15t0 a été altéré en 1540). — Verzeichniss der Gemûlde zu Ber- 
lin^ pi. à la p. 4 ; BUderschalz, n. 1311. 

24 



l 



Digitized by LjOOQlf 



370 



REPOS EN EGYPTE 



k1 W^^à 



.D>V^ 







Berlin (acquis en 1900). L. Granach. Le Repos pendant la fuite en Egypte. Quatre anges font 
do la musique, un autre apporte des fraises, un sixième de Teau, un septième un oiseau. 
Sif,'né et daté 1504. C'est le plus ancien tableau connu de Cranach et peut-être son chef- 
d'd'uvre. Autrefois dans les collections Sciarra à Rome et H. Levi à Munich. — Arte^ 1899, 
p. 503; Gazette, 1899, 11, p. 193; Bilderschatz, n. 1673. 



Digitized by VjOOQ IC 



REPOS EN EGYPTE 



371 




^w**'' 






l^Pwis. Collection A. Schloss. Marcellus Koffermans. Le Repos en Egypte. La Vierge et 
' ^; ifant sont entourés de quatre anges; à gauche, S. Joseph endormi. Signé Marcellus Kof- 
'j^ mans fecil. — Weale, Catalogue de V Exposition de Bruges, n. 235; S. Reinach, 



hleaux inédits^ pi. 12. 



Digitized by dOOQ IC 



37i 



REPOS 'en Egypte 












Rome. Galerie Doria 213. Ecole hollandaise (attribué à tort à Lucas de Leyde). Le Repoi 
CD Egypte. La Vierge allaite TEnfant, tandis que S. Joseph puise de Teau à une source. 
— Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. Il, p. 221. 



Digitized by VjOOQIC 






JÉSUS PARMI LES DOCTEURS 



373 




1. S&ronno. Santutrio délia Yergine. Luini. Jésus disputant avec les docteurs. A gauche, la 
Vierge, S. Joseph et six personnages; le vieillard assis dans le coin passe pour être Luini 
lof-même. — williamson, Luini, p. 133 et pi. à la p. 46. 



2. Autrefois chez Arthur Seymour à 
Londres, puis à Paris chez Sedelmeyer. 
Jean Gossaert (Jan de Mabuse). Portrait 
d'une dame tenant une fleur. — Sedel- 
meyer Gallery, 1897, n. 16. 




Digitized by dOOQ IC 



374 



BAPTÊME DE JÉSUS 




1 . Florence. Académie 71. Andréa del Yerrocchio. Le Baptême de Jésus par S. Jean. D*après 
une tradition recueillie par Vasari, Léonard de Vinci aurait travaillé à 1 un des deux anges 
qui présentent au Christ un manteau (la tête de profil). Peint à San Salyi pour les reli- 
gieux de Vallombrosa. — Bilderschatz, n. 122; H. Mackowsky, Verrocchio, fig. 57; Lafe- 
nestre et Richtenberger, Florence, p. 183 et pi. à la p. 182. 




2. Collection de Lord Cowlev, puis de 
Doetsch à Londres et chez Sedelmeyer à 
Paris. Attribuée Jacopo de' Barbari.' Por- 
trait d'un jeune homme. L'inscription que 
portait le cartel (en bas au milieu) est 
effacée. — Sedelmeyer Gallery, 1902, 
n. 51. 



Digitized by dOOQ IC • 



BAPTÊME DE JÉSUS 



375 




I Foligno. Eglise de S. Annunziatia (Nunziatella). Pérugin et ses aides. Dans la luactte, 

\ TEtenel entre deux anges; plus bas, le baptême de Jésus par saint Jean. Fresque très 

r endommagée. — Crowe et Cavalcaselle, éd. ail., t. IV, p. 244. 



Digitized by dOOQ IC 



?76 



BAPTÊME DE JÈSUS 




1. Baptistère de CasUglione d'Olonna. Masolino. Baptême de Jésus par S. Jean (inscription). 
Fresqne peinte en 1435. — Bilderschatz, n. 1699. 




2. Vienne 4. Giovanni Bellini. Jésus baptisé par S. Jean, en présence du donateur et de deux 
jeunes gens. Signé Joannes BeUinus P. Autrefois à S. Giovanni del Tempio à Venise; 
acquis en 1838. Attribué à Bissolo par Berenson et Wickhoff. Réplique du tableau'^de S. Gorona 
à Vicence. — - Bilderschatz, n. 1213. 



Digitized by dOOQ IC 



BAPTÊME DE JÉSUS 



377 




i. Blilan. Ecole tnilmnaîse. Baptême de Jésus par S. Jean ; dans Je del, le Père Éteraeït In 
colombe do S. Esprit et deux apge&. ^ Hafsegna cTArle^ 190%, p. 9. 



2. Collections Buchner^ Sehocalank et 
Sedelmeyer. L. Granach. Po rirait de L^éLeiï- 
trice palatine, femme de Jean Frédéric de 
Saxe. — Sedelmefjer Gallery, 1900, 
n. 7. 







^ 


^ 






__^/f^^p^ 


_^^^'' "" 


^^P^ t 


■"^^ ^&J 


(ST^'^i" 


fj'^ 


jMt 


v ^ ^m^ 




"^(( 




igS[^ 








^^^Âr 


^ 


'^'4 




fs^^n 


wk 


vuH 




WïïÀ 


K>\ 


{ 


%<' 


w 




% 


i^p-^ 


^^ 




\ 




ryw 


tII 


^ \_ 


' 'ym^t 


' / T 


\ \ t 



Digitized by VjOOQ IC 



378 



BAPTÊME DE JÉSUS 




Klosterneoburg. Ruland Fniehauf (de Passau). Une des douze peintures d*un retable dont 
Tune porte la signature Rtteland. Jésus baptisé par S. Jean dans le Jourdain. — Drexier et 
List, Tafeibilder in dem Muséum des Sttftes Kloslemeubutgt pi. 23. 



Digitized by V^jOOQIC 



p^*^ 



BAPTÊME DE JÉSUS 



379 




1. Francfort. Stàdtisches Muséum. Hans Baldung Grien. S. Jean baptisant Jésus en présence 
de deux anges. Peint vers 1510. Dans les cieux le Père Etemel, des chérubins et la colombe. 
— Bilderschalz, n. 1386. 



2. Collection J. Van Speybronck, puis 
Sedelmeyer à Paris. Ecole hollandaise 
(xYi« siècle). Portrait d'une jeune femme. 
— Sedelmeyer Gallery, 1901, n. 14. 




Digitized by V^jOOQ IC 



38o 



JÉSUS CHEZ MARIE ET MARTHE 




Augsbourg. Tintoret. Jésas chez Marie et Marthe. A la table est assis Lazare, frère des 
jeunes filles; au fond, des apôtres. Signé à gauche : Jacopus Tinloreltu /. Proiient de 
l'église des Dominieains à Augsbourg. — Bilderschalz^ n. 1389. 



Digitized by VjOOQIC 



JÉSUS CHEZ SIMON 



381 




Bruxelles 24. Attribué à Jean Gossaert (Jan de Mabuse). Panneau central d'nn triptyque. 
Jésus chez Simon le Pharisien; à ses pieds, Madeleine. Le conviTe à rextromité de laUble 
ressemble à Luther. Peint yers 1520 ; provient, dit-on, de l'abbaye de Dieli^hem. On a aussE 
attribué ce tableau à Herri Blés. — Lafenestre et Richtenberger^ La Belgique^ p, 3 S et pï. 



Digitized by 



Google 



382 



JÉSUS CHEZ SIMON 




1. Autrefois dans la collection Thiem à San Remot puis au musée de Berlin. Th. fiouts. Jésus 
chez Simon. A la table sont assis Jésus, le pharisien Simon, S. Pierre et S. Jean ; Madeleine 
est aux pieds de Jésus, qui la bénit pendant qu'elle lui sèche les pieds. A droite est age- 
nouillé le donateur, un Carme. Acquis d'une coll. privée h Milan (voir le suivant). 




2. Bruxelles. Albert Bouts. Jésus chez Simon, Copie libre, en sens inverse, d'un tableau de 
Thierry Bouts qui était conservé chez A. Thiem à San Remo (ci-dessus, n. 1). — Hulin, Cala- 
logue critioue, p. il ; Friedlaender, Meisterwerke niederlândischer Malei^ei, p. 8 et pi. 18 
(le tableau de Thiem). 



Digitized by dOOQ IC 



RÉSURRECTION DE LAZARE 



383 




1. Colleclion Kaafmann à Berlin. Attribué à Nicolas Froment; plus vraisemblablement d'un 
peintre flamand émigré en Provence dont Froment s'est inspiré (Hulin.) Résurreclioû du 
Lazare. Le fond du paysage paraît provençal. Les figures de S. Pierre k droite ei du Lazare 
ressemblent k celles du tableau de Froment à Florence (p. 384). — Bouchot, Exposition 
des Primitifs^ pi. 51; Catalogue officiel de VExposiltotit n. 81; Hulin, Jahrhuck det 
preussisc/ien KunsUammlungen, 1904, p. 1 et pi.; Gazette, 1904, II, p. 61. 



2. Autrefois à Hamilton Palace (1882), 
puis chez Sedelmeyer à Paris. Attribué à 
Sebastiano del Piombo. Portrait du pape 
Clément VII. — Sedelmeyer Gallery, 
iOOn, n. 67. 




Digitized by dOOQ IC 



384 



RÉSURRECTION DE LAZARE 




1. Florence. Uffizi 744. Nicolas Froment d'Avignon. Triptyque. An miliea, la Résurrection 
de Lazare, en présence de ses sœurs et d'apôtres. A gauche, Marthe aux pieds de Jésus ; à 
droite, le repas chez Simon, avec Madeleine agenouillée devant le Sauveur. A Textérieur des 
volets, on voit la Vierge et l'Enfant avec un donateur, un moine et un jeune homme. Signé 
en bas : Nicolaus Frumenli absolvU opus XX» XC» Junii MCCCCLX!. Autrefois au cou- 
vent de Bosco à Frati, commune de Mugello. ~ Lafenestre et Richtenberger, Florence , 
p. 69 et pi. à la p. 68 (le milieu seulement) ; Bouchot, Exposition des Primitifs français^ 
pi. LVl (le milieu) ; Gazette, 1895, I, p. 139; Revue de fArt, 1897, 11, p. 309; Les Arts, 
1905, n. 39, p. 25. 





9 


^ 


^to%- 


i^â 


l^^^^l^^r:'-^'. 


^^^ 


^S^^^^^^^^' 


'\^^ 


^S^^^^^^^fep''^^^^ ^ 


w' 


'^^^ÎX^O^S^ 


1 


^^^^ 



2. Autrefois chez Sedelmeyer à Paris. 
Bronzino. Portrait de Giovanni dei Medici, 
chef des Bandes Noires, — Sedelmeyer 
Gallery, 1900, n. 54. 



Digitized by dOOQ IC 



PÊCHE MIRACULEUSE 



38s 




1. GenèTe. Conrad Witz. La pèche miraculeuse. Le lac figuré est celui de CenèTe. — Zeii- 
schHft fur bildende Kunsi, 1902, p. 2^0. Cf. p. 275, I. 



2. Collection Medicl-Angelini (F!oreu«e), 

fais à Paris chez Sedelm«yer. BruDmo. 
ortrait d'une dame floreitine, — Sedel- 
meyer GalUry, 190^, n. 53. 









/J 






^^fk 




1 




OT 


te 


:% 


\\">v' 


W 



25 



Digitized by VjOOQIC 



|86 



JÉSUS ET SAINT PIERRE 




1. Madrid 108. Boccaccino (?). Jésus remettant les clefs à S. Pierre, en jïréseace de Irai» 
Te m mes symbolisaDt l'Espérance, la Foi et la Charité. Aussi attribué à Viuccnto Cale a a. el 
[par Morelli) à Rocco Marconi. Provient du monastère de TEscurial. 




X 

2. Collection Berk^ord (Fonthill), paii | 
chez Sedelmeyer à Paris. Broniino, For- ! 
trait de Bianca Capello. ^ Sedelmffyer 
Gallery, 1900, n, Ê3. 



Digitized by dOOQ IC 



JÉSUS ET MARIE-MADELEINE 



387 




i. Mation&l Gallery 931. Paul Véronèse. Marie Madeleine, agenouillée aux pieds de Jésus, se 
déivouille de ses joyaux. Légué par Wynn Ellis en 1876. 



2. Collection Willett k Brighton, puis 
chez Sedelmeyer à Paris. Nicolas Neufchâ- 
tel dit Lucidel. Portrait d'homme, ayec 
tnnoiries en haut à gauche. — Sedel- 
meyer Gallery, 1897, n. 26. 




Digitized by dOOQ IC 



388 



TRANSFIGURATION 




1. Ca8sel32. Attribué à Jan van Scorel. Transfiguration de Jésus sur le mont Thabor. Agaocbe 
en bas, un donateur agenouillé ; à droite, ses armoiries. 




2. Autrefois à Paris chez Sedelmeyer. 
G. B. Moroni. Portrait de gentilhomme. 
— Sedelmeyer Gallery, 1894, n. 57. 



Digitized by dOOQ IC 



TRANSFIGURATION 



389 




VaUcan. Pinacothèque. Raphaël et Jules Romaiu. La Transfiguration. En haut. Jésus monte 
sa ciel entre Moïse et Elie; S. Pierre, S. Jacques et S. Jean sont prosternés sur le sommet 
du Thabor ; à gauche, S. Julien et S. Laurent en prière. En bas, un enfant a tu le miracle ; 
l'on père et sa mère le soutiennent, croyant qu'il est possédé du démon, et une jeune (emme, 
agenouillée au premier plan, le montre aux apdtres. Le premier interrompt sa lecture : les 
nattes regardent le jeune malade, sauf l'un d'eux, oui lève la main fers Tapparition. Les détails 
de llnterprétation laissent encore à désirer. Ce tableau fut ache?é par Jules Romaiu après 
la mort de Raphaël ; le cardinal Jules de Médicis le destinait à Teglise de Narbonne, mais 
le conserva jusqu'en 1523, époque à laquelle il en fit don à San Pietro dl Montorio. A Paris 
de 1797 à 1815. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. I, p. 22; Bilderschatz, n. 699. 



Digitized by CjOOQIC 



390 



LA Cfeî4E 




1. Assise. Petit réfectoire dn con?ent de S. François. Adone Doni. La Cène. 




2. Bruxelles 29. Attribué à Lambert Lombard. La Gène. Sur la muraille, deux médaillons où 
Ton distingue Samson tuant les Philistins et David vainqueur de Goliath. Daté 1531. Variantes 
à Liège et à Nuremberg. — Lafenestre et Richtenberger, La Belgique, p. 54 et pi. 



Digitized by dOOQ IC 



LA. CENK 



391 




Bruxelles 3 f. Th. Bouts. La Gène. Acquis en 1874 de la famille d'Arenberg. Réplique plus 
petite de la célèbre Cène de Téglise S. Pierre à Louvain; achevée en 1468. — Lafenestre 
et Richtenberger, La Belgique, p. 13. 



Digitized by dOOQ IC 



392 



JÉSUS AU JARDIN DES OLIVIERS 




1. National Gallery 1417. Andréa Mantegna. Jésus en prière à Gethsémani. Au ciel, des 
anges; à droite, Judas avec les soldats romains; sur le deyant, les disciples endormis. Signé 
Opus Andreae Mantegna, GoIIecGons Fesch, Goningham et Northbrook. — Kristeller, Man- 
tegna^ éd. angl., p. 163, pi. 9. 




2. National Gallery 726. Gioyanni Bellini. Jésus à Gethsémani. Un ange apparaît au ciel, 
tenant un calice ; au fond, Judas s'avance avec les soldats ; au premier plan, les disciples 
endormis. Acquis à la vente Davenport Bromley en 1863. 



Digitized by dOOQ IC 



JÉSUS AU JARDIN DES OLIVIERS 



393 




'^i^a 



National Gallery i032. Spagna (?). Jésus ea prière à Gethsémani. Un anse, portant un 
calice, descend du ciel ^ers le Christ; k droite, Judas approche avec des soldats romains; 
sur le deyant, les disciples endormis. Attribué à Raphaël par Passavant, sur Tautorité de 
Yasari, ooi cite un quadrello du même sujet peint par le jeune Raphaël pour le duc Guido- 
baldo dlJrbin (éd. Milanesi, t. IV, p. 322). Je partage Topinion de Passavant, mais ne crois 
pas que Texécution soit de Raphaël. Acquis par les frères Woodburn & Rome du prince 
Gabnelli, vendu à Londres et acheté par la galerie de W. Fuller Maitland en iSlS. 



Digitized by dOOQ IC 



394 



JÉSUS AU JARDIN DES OLIVIERS 




1. Rome. Galerie GorsiDÎ 2310. Spagna ou Bianchi Ferrari (Ventari.) Jésus au jardio des 
Oliviers ; k droite, un auge apportant un calice; à gauche, les disciples endormis. Acquis en 
1897 sous le nom de Lucas de Leyde (!). Réplique à la National Gailery, n. 1812. — Lafe> 
nestre et Richtenberger, Rome, t. II, p. 74 et pi . 




2. Autrefois dans la coll. Guadagni i 
Florence, puis à Paris chez Sedeimejer. 
Bronzino. Portrait présumé de Gesarino 
Sforza. » Sedelmeyer Gallery, 1901, 
n. 56. s 



Digitized by dOOQ IC 



s^jù*^ 



"«- 



JÉSUS AU JARDIN DES OUVIERS 



395 




KlosterneuboTff. Roland Fruehanf (de Passau). Jésus agenouillé devant un rocher; au 
second plan, trois apdtres endormis. En bas à droite on lit le monogramme R et la date 15.. 
(compléter 1501). de tableau fait partie d'un rétable comprenant douze peintures, dont auatre 
relatiTOS à la Passion, quatre à la Tie de S. Jean-Baptiste, les quatre autres k la fondation 
du couvent de Klosterneuburg. — Drexler et List, Tafelbilaer in dem Muséum des 
SHfles Klosterneuburg^ pi. 31. 



Digitized by VjOOQ IC 



396 



jèsUS AU JARDIN DES OLIVIERS 




Munich. Collection Rôhrer. Joachim Patinir. Jésus, en prière à Getiisémini, reçail d'ua 
ange une couronne de laurier. A gauche, la Mort versant de Teau dans un caUce oii Tod 
aperçoit une peUte croix et la couronne d'épines; à droite, les trois disciples eadormis; au 
fond, Judas et ses compagnons. — Bilderschatiy n. 1167. 



Digitized by dOOQ IC 



BAISER DE JUDAS 



397 
















Autrefois à Paris chez Durand-Ruel. Ecole allemande. Jésus recevant le baiser Tde fJudas. 
Malchus, dont S. Pierre vient de couper Toreille, se roule à terre ; Jésus fait un geste de la 
main pour le guérir. 



Digitized by dOOQ IC 



398 



ARRESTATION DE JÈSUS 




Klosterneuburg. Ruiand Fruehauf (de Passau). Une des douze peintures d'un retable, dont 
une autre porte la signature Riuland. Arrestation de Jésus, qui se penche pour guérir l'oreille 
de Malchus. Au fond, S. Pierre et S. Jean. — Drezler et List, Tafelbilder in aem Muséum 
des Stiftes Klosterneuburg ^ pi. 21. 



Digitized by VjOOQIC 



JÉSUS RAILLÉ 



399 




1 . Iiscurial. Jérôme Bosch. Ecce homo» Jésus raillé. — Bilderschalt, û. 109, 



S. Autrefois à Paris chez Sedelmeyer. 
A ttribué à François Glouet. Portrait de la 
d ufiiheàse d'AngouIême. — Sedelmeyer 
Gaiitry, 1899, n. 75. 




Digitized by VjOOQ IC 



40O 



JÉSUS PRÉSENTÉ A LA FOULE 



' -^.i^^ ^^^^^^ n"l j L^tLL!ai^> 



J.j r.i 




•j r^i r.^ 



Ilapagne. Collection privée (non désignée dans la notice da Biiderschatz). Antonio del 
Rincon. Le Christ présenté au peuple {Ecce homo), — BUderschatij n. 67 . 



Digitized by VjOOQ IC 



jfesUS PRÉSENTÉ A LA FOULE 



401 




Londres. Collection Charles T. D. Crews. Ecole française (?) Ters 1480. Présentation de 
Jésus à la foule (Ecce homo). Bouchot reconnaît que le peintre a subi des influences alle- 
mandes et le croit lorrain. — Bouchot, Exposition des Primitifs français, pi. 45; Cata- 
logue officiel de V Exposition, n. 94. 

26 



Digitized by dOOQ IC 



402 



COURONNEMENT D^ÉPINES 




1. Carlsrohe 60. B. Strigel. Jésus raillé et couronné d'épines, en présence de Pilate et de 
son cortège. 




2. Autrefois chez Gayendish-BenUnck e 
chez Willett en Angleterre, puis chez Se 
delmeyer à Paris. Ecole vénitienne. Por 
trait d'homme. « Sedelmtyer Galiery 
1897, n. 61. 



Digitized by dOOQ IC 



COURONNEMENT d'ÉPINES 



403 




Berlin 1212. Gornelis Engelbrechtsen. Jésus couronné d'épines et flagellé (au fond à gauciie). 
Sur le devant, S^« Glaire à genoux, S. Augustin, S^* Agnès et St< Cécile. Collection Solly, 
1821. 



Digitized by dOOQ IC 



434 



FLAGELLATION 




i . Milan. S62. Signorelli. La Flagellation de Jésus, en présence de Pilate. Un des plus an- 
ciens tableaux du maître (1483?). Signé : Opus Luce Cortoneruis. ProTient de Téglise de 
Santa Maria del Mercato à Fabriano. — Cruttwell, Signoreliij pi. à la p. 32; Bilderschatz, 
n. 1652. 




2. Autrefois chez Sedelmeyer à Paris. \ 

Filippo Mazzola. Portrait de jeune homme. 
— Sedelmeyer Gailery, 1903, n. 61. 



Digitized by dOOQ IC 



i a •-"•% -* ■ 



FLAGELLATION 



405 




i . Bergtme (Lochis, 27.) Àttribaé à Masaccio. La Flagellation. 




2. Rome. Bglise San Pietro in Montorio. Sebastiano del Piombo. La Flagellation. Fresque 
dont Vasari attiibae l'esquisse à Michel Ange. « Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. 1, 
p. 333. 



Digitized by V^jOOQ IC 



^^^^ 



4o6 



FLAGELLATION 




Bruielles 127. Ecole allemande (manière de F. Herlen soiyant Scheibler). La FlageUa- 
tloB. Volet gauche d'un triptyque dont le revers représente Jésus portant la croix, et le volet i 
droit JésQs montant au ciel. — Lafenestre et Richten berger, La Belgique, p. 127 et pi. à 
li p^ 126 i Aldenhoven, Kôlnische Malerschule^ p. 415. 



\ 



Digitized by dOOQ IC 



/ 



FLAGELLATION 



407 




1. Carlftrnhe 98. Meister tod Messkircb. La Flagellation. Partie centrale d^un triptyque. 




2. Vente Lamponi (Florence, 1902). Attribué à Antonellode Messine. Le Christ attaché ait 
colonne; à gaucne, S. Dominique et St« Catherine; à droite, un donateur (?}. . 



Digitized by V^jOOQ IC 



4o8 



MONTÉE AU CALVAIRE 




i. Sterzing. Hôtel de Ville. Hans Maltscher. Partie sapérieure des volets extérieurs d'un 
retable exécuté en 1458 pour Téglise de Sterzing. A gauche, Jésus k Gethsémani ; à droite, 
Jésus montant au Calvaire. Deux autres compositions, peintes au-dessous de celles-ci, repré- 
sentent la Flagellation et le Couronnement d'épines. — Bilderschatz^ n. 1111, avec It 
notice de Bayersdorfer. 




2. Collection de R. Kann, pois chez Se- 
delmeyer à Paris. L. Cranach. Portrait 
d'homme. En haut à droite, des armoiries 
iJt rinscription : Aetatis sitae 77, anno 
1557, — Seldeimeyer Gallery^ 1899, 
n. 3. 



Digitized by dOOQ IC 



MONTÉE AU CALVAIRE 



40? 




1. Carlsruhe. Mathias GrUnewald. Jésus mouUnt au GaJvaire. 



V 2. Stuttgart 3. ïTans Haldung GHfiD. 

Portrait du Freiherr ïon Morsperg. Kn 
haut, trois cartels : 1' //a^i^^ Jacop Frei- 
her zu Morsperg und Be/feri {BelfortJ 
Ro. K. M, (RÔmiscfier Kaiserthher Ma» 
jeslâl) Lanlvogt in under Eisas\ 2* 
Seins Allers im XLVi Jor (sic); 3° Ai^ 
mon zalt nach CrisU Gefmrl XV iS$5 
XXV (sic). L'attribut] OQ à Ëakluug est 
due à Scheibler. 




Digitized by LjOOQIC 



410 



MONIÈE AU CALVAIRE 




Louvre. Attribué à Jean d'Orléans (vers 1380). Partie gauche du Parement dit de Nar- 
bonne, décoration d'autel peinte (à l'encre) sur soie, provenant de la cathédrale de Nar- 
bonne, oii le peintre Boilly Tacquit au commencement du xix* siècle. Son fils la céda au 
Louvre en 1852. Les scènes figurées sont Tarrestation de Jésus, la Flagellation et le Porte- 
ment de la croix. — Bouchot, Exposition des Primitifs français^ pi. 5 ; Catalogue offi- 
ciel de VExpositioUy n. 3; Burlington Magazine, 1904, IV, p. 92. 



Digitized by V^jOOQ IC 



MONTÉE AU CALVAIRE 



411 




1. Londres. National Gallery 1143. Ridolfo Ghirlaudajo. La montée auGaWaire; S^* Véro- 
nique, à genoux, reçoit de Jésus le Saint Suaire. Derrière elle viennent la Vierge, S. Jean 
PETaDgéliste, Marie-Madeleine et d'autres. Vasari dit que Ghirlandajo introduisit dans ce 
tableau les portraits de son père, de quelques-uns de ses élèves et de trois de ses amis. Peint 
pour la famille Antinori, d*abord dans Téglise de San Galle, puis dans celle de San Spirito et 
au palais Antinori ; acquis des héritiers Antinori en 1883. — Bilderschatz, n. 1371. 



2. Vente Tabourier (Paris, 20 juin 1898). 
Attribué à Fr. Clouet. Portrait d*homme. 
— 0»,i8 X 0M5. 




Digitized by V^JiOOQ IC 



412 



MONTÉE AU CALVAIRE 




CanobbLo (Lago Maggiore). Chiesa délia Pietà. Gaudenzio Ferrari. La montée au Calfaire. 
Pfllîit Tera 1517. — E. Halsey, Gaudenzio Ferrari^ p. 71 et pi. à la p. 72. 



Digitized by V^jOOQ IC 



^ — 



MONTÉE AU CALVAIRE 



4Ï3 




^i^-'^^' 



Madrid 366. Atelier de Raphaël. Jésus tombé sous le poids de la croix. Tableau connu 
sous le nom de lo Spasimo di Sicilia. La croix est soutenue par Simon de Cyrène ; à droite, 
la Yierse, les deux Maries et S. Jean. Signé sur une pierre : Raphaël Uroinas. Autrefois 
dans TegUse de S. Maria dello Spasimo à Païenne. Le laisseau qui transportait ce tableau à 
Païenne ayant fait naufrage, il arriva en flottant sur la mer jusqu*au port de Gènes ; il fal- 
lut rinienrention du pape pour le fairb rendre à sa destination. Philippe IV le fit enlever en 
échange d^une rente perpétuelle ; il figura d'abord dans la chapelle royale de Madrid, puis au 
Palais, d'oti il fut transporté au Louvre en 1813. On Tentoila avant de le rendre à Madrid 
(1822). Kugler a soutenu que l'exécution de cette peinture était de Bernard van Orlej; en 
tous les cas, elle n'est pas de la main de Raphaël. Il en existe d'anciennes copies en Sicile, 
à Madrid et à Vienne. — Passavant-Lacroix, t. 11, p. 244. 



Digitized by dOOQ IC 



414 



jèsUS EN CROIX 




1. Rome. Galerie Borghèse 461. Andréa Solario. Jésus, couronné d*épines et accosté de 
deux bourreaux, porte la croix. Signé et daté 1511. Nombreuses répliques. Morelli consi- 
dérait ce tableau comme une copie flamande. — Lafenestre et Richtenberger, Rome^ t. II, 
p. 55. 




.^.MumM^^^^^ ^xw:àMmdm 



2. Florence. Musée de San Marco. Fresque de la Salle du Chapitre. Fra Angelico. Jésus en 
croix entre les larrons. Au pied de la croix, la Vierge soutenue par S. Jean, S^« Madeleine 
agenouillée, yuede dos, S. Jean-Baptiste, S. Marc, S. Laurent, les SS. Damien et Gosme, 
S. Dominique à genoux, S. Jérôme, S. A.nbroise et S. Augustin en évêques, S. François 
d'Assise, S. Bernard agenouillé, S. Benoit (discipline), S. Romuald (liyre), d. Jean Gualbert, 
S. Pierre martyr et S. Thomas d'Aquin (lîTre). Au-dessous, une série de médaillons avec 
des moiues et des évéques à mi-corps ; sur le pourtour, patriarches, évêques et Frères 
Prêcheurs. — Lafenestre et Richtenberger, Florence^ p. 324 ; Bilderschatz, n. 26 ; L. Dou- 
glas^ Fra AngelicOf pi. à la p. 88. 



Digitized by dOOQ IC 



.-VI 



JÉSUS EN CROIX 



4ÏS 




Rome. Eglise de San Clémente. Masolino da Panicale. Jésus en croix entre les deux lar- 
rons. S** Madeleine embrasse la croix, tandis qu'un bourreau roule en un paquet les vête- 
meots des condamnés. En bas, au milieu, la Vierge s*éTanouit parmi les saintes femmes et 
8. Jean lève les yeux vers son maftre. A gauche. Judas tenant la sacoche et trois autres 
personnages. Un ange emporte l'âme du bon larron ; un démon tourmente l'autre. — Lafe- 
nestre et Richtenberger, Rome, t. I, p. 310. 



Digitized by dOOQ IC 



4i6 



JÉSUS EN CROIX 




Paris. Musée de Cluny. Ecole de Tours (Fran<^is Fouquet?j. Peinture sur lélia 
(0,40 X 0f30), probablement d'après un tableau. Calvaire et scènes de la Passion : Jésus an 
mont des Oliyiers, arrestation de Jésus, Jésus devant Pilate, montée au calvaire, crucifiiion, 
descente de la croix, mise au tombeau. — Bouchot, Exposition des Primitifs français^ 
pi. 97. 



Digitized by dOOQ IC 



JÉSUS EN CROIX 



417 







'^^(I^ W^^^^-f^f^^^^?A}'^^I^^^^^(?^^^^^ 



1 



Loufre. Attribué à Jean d'Orléans (vers 1380). Partie centrale du Parement dit de Nar- 
boane, décoration d'antel peinte (à l'encre) sur soie, provenant de la cathédrale de Narbonne, 
oii le peintre Boilly l'acquit au commencement duxix« siècle. Son fil» la céda au Louvre 1852. 
La scène figurée est la Crucifixion ; la croix est surmontée du pélican dans son nid, nourris- 
sant sa couvée. A droite et à gauche, en haut, la Vraie Foi et la Synagogue aux yeux ban- 
dés, accompagnées chacune d'un roi ; au-dessous, Chartes V et sa femme Jeanne de Bourbon 
agenouillés. Dans les bordures est inscrit le chiffre K {Karolus), — Bouchot, Exposition 
des Primitifs français, pi. 5; Catalogue officiel de l'Exposition^ n. 3; Burlington 
Magazine, 1904, IV, p. 92. 



Digitized by dOOQ IC 



4i8 



JESUS EN CROIX 




Klosterneubnrg. Ecole allemande, sous rinfluence de Rogier. Jésus en croix, entre les deux 
larroDSf reçoit le coup de lance. Au premier plan, les deux xMaries et S. Jean auprès de la 
Vierge ; à droite, un cavalier parlant à un soldat. A droite, vers le milieu, un soldat porte 
un petit drapeau sur lequel se lit un monogramme (D et N ou Z ?). Sur le casque d*im 
antre soldat on lit HCFË (?) et, sur une pierre, la date 4846, qui est celle d'une restauratioQ 
du tableau. — Drexlcr et List, Tafelbilaer in dem Muséum des SHftes Klostemeuburg^ 
pi. 19. 



L 



Digitized by dOOQ IC 



JÉSUS EN CROIX 



4'9 




1. Vente Tabourier (Paris, 20 juin 1898), puis colleetion Marlin-Leroy à Paris. Ecole aile- 
mande (de 'Westphalie). Jésus en croix entre les larrons; à gauche, la Vierge s'évanouit 
entre S. Jean et les saintes femmes. ln,dO X 2 m. 



2. Vente Tabourier (Paris, 20 juin 1898). 
Kcole de Clouet. Portrait d*homme. — 
0n,16 X 0»,14. 









Digitized by dOOQ IC 



420 



JÉSUS EN CROIX 




Louvre (depuis 1904). Autrefois dans la grande salle du Parlement de Paris et au Palais de 
Justice. Ecole franco -flamande vers 1460. Au centre, Jésus en croix; à droite, Saint Denys et 
Charlemagne; à gauche, S. Louis (sous les traits de Charles VU) et S. Jean- Baptiste. Au 
fond, vue sur le Seine et le vieux Louvre. Autrefois attribué à Jean van Eyck, à Rogier et à 
d'autres; peut-être de l'école de Valenciennes (Marmion). — Bouchoi, Exposition des Pri- 
mitifs français^ pi. 67-68 6w; Gazette^ 1901, U, p. 101; Les Arts, 1904, n. 35, p. 11. 



Digitized by VjOOQ IC 



r 



JÉSUS EN CROIX 



421 




Carlsruhe 55. Peintre dXlm vers 1500, dit « mattre de la collection de Sigmaringcii ». 
Jésus sur la croix, au pied de laquelle est Madeleine. A droite, le Centurion et le mauvais lur- 
ron, à gauche Longin et le bon larron. Sur le devant, à droite, les soldats qui se partageul 
la tunique de Jésus; à gauche, Marie, S. Jean, les saintes femmes et Nicodëme. imitation 
d'une gravure d'Albert Dorer. Fond d'or. 



Digitized by dOOQ IC 



422 



JÉSUS EN CROIX 




Fribourg en Brisgau. Cathédrale (&IaQster^ Baldung Grien. Jésus ea croix entre les lar- 
rons, revers du tableau de l'autel majeur. — Bilderschatz, n. 1459. 



Digitized by dOOQ IC 



r^ 



jfesUS EN CROIX 



423 




Klostemeuburg. Ecole d'Autriche vers 1320, sous Tinflaence de l'école de Bavière. Les 
bourreaux dressent la croix; au premier plan sont assis les deux larrons, les mains liées 
derrière le dos. A gauche, les saintes femmes avec S. Jean. Des inscriptions sont tracées 
sur les bordures des TÔtements; on lit, entre autres, Lenhart Jacob et Altman, noms qui 
désignent ssuns doute les donateurs. — Drexler et List, TafelbUder aus dem Muséum des 
StifUs Klostemeuburg, pi. 20. 



Digitized by VjOOQ IC 



424 



JÉSUS EN CROIX 



IIMRII 




^3-4» 



Vérone 363. Jacopo Belliai. Jésus en croix. — i Rassegna d'arle, 1903, p. 162. 



Digitized by VjOOQ IC 



JÉSUS EK CROIX 



42s 




1. Brcslau 842. Hans Pleydenwurff. Fragmeot d'une crucifixion, sur fond d*or; iVuTreori- 

finale, dont il reste un autre morceau, représentant la Présentation au temple (Breslau â32K 
tait pent-être an grand tableau d'autel peint en 1462 par Pleydenwurff pour TéglUe (1« 
S'« Elisabeth à Breslau. — Thode, Die MalerschuU von Nûrnherg^ p. lit ; S^hlmschm 
Muséum zu Breslau, pi. à la p. 102. 



2. Milan. Collection Trivulzio. Ecole de 
Botticelli. Portrait d'une dame florenline. 




Digitized by VjOOQIC 



426 



JÉSUS EN CROIX 




Bruxelles 31. Ecole de Van der Weyden. Panneau central d'un triptyque. Jésus en croix, 
entre la Vierge et S. Jean; au premier plan> trois personnages agenouillés, François Sforza, 
sa femme Blanche Visconti et leur fils Galéas Marie. Autrefois dans la collection Zambeccari 
à Bologne; acheté en 1872 à la vente Middleton de Londres. Ce tableau a été attribué à 
tort à Memling; M. Darrieu pense au'il peut être l'œuvre d'un peintre milanais, Zanetto 
Bugatto, qui fut élève de Rogier van der Weyden (cf. Revue archéoiogique, 1904, 11, p. 421). 
— Lafenestre et Richtenberger, La Belgique^ p. 61 et pi. à la p. 60; Gr. et Gav., Aitniea. 
Malerei, p. 252. 



Digitized by VjOOQIC 



T^ 



■^ 



jfesUS EN CROIX 



427 




Garlsruhe. Mathias Grtinewald. Jésus en croix entre la Vierge et S. Jean. — Zeiischrift 
fUr bildende Kunstj 1903, pi. à la p. 153; Meisterw, der Gâterie zu Kasself p. 209. 



Digitized by V^jOOQ IC 



428 



lÈSUS EN CROIX 









Bruiclles âo. Ecole flamande. Triptyque. Au milieu, Jésus en croix avec la Vierge, Made- 
leine et S. Jeâo; à gauclie, le donateur et ses deux fils (au revers, S. Adrien); à droite, la 
(loiiatrkfl tl ses trois filles (au revers, la Vieree et l'Enfant avec S»« Anne). — Lafenestre 
et Hî(;Mcabcrger, La Belgique, p. 117 et pi. à la p. 118. 



Digitized by dOOQ IC 



JÉSUS EN CROIX 



4a) 




Pesaro. Ateneo. Attribué à Squarcione. Jésus en croix entre la. Vierge eÈ S* Jean, arec 
Madeleine au pied de la croix. 



Digitized by dOOQ IC 



\ 



4^0 



JÉSUS EN CROIX 




ÂDTers 259. Simone Martini. Jésus en croix reçoit le coup de lance da centurion. La 
Vierge s'évanouit entre les bras des saintes femmes ; Madeleine embrasse le pied de la 
croix. A droite, des soldats et un enfant qui montre Jésus à son père. — Lafenestre et Rich- 
tenberger, La Belgique , p. 210. 



Digitized by dOOQ IC 



JÉSUS EN CROIX 



43' 




1. Arrezzo. Cathédrale. Barna (ou Berna) ée Sienae. Jésus en croit, adori^ par k chevalier 
Guccio di Vanni Tarlati; à gauchf, S. Mi r bel et ia Vierge; à droite, S. Je au l'Evangèlîstc et 
S. François. Fresque exéculée veri 138{), — Crowe et (âvalca^dle, éd. ail., t. Il, p. 281. 



2. Milan. Collection Trîvul/io. Bellraffio. 
Portrait de Ludovic le Hore. 




L 



Digitized by dOOQ IC 



432 



JÉSUS EN CROIX 




Berlin 538 a. Le Mattre de Flémalle. Jésus en croix avec la Vierge au pied de la croix, 
deux saintes femmes, Marie-Madeleine et S. Jean. Dans le ciel, des anges. Une inscription 
sort de la bouche de la Vierge : Fi7t dignar eme atlrahere et crucU ko pedem manus 
figere Beimhard. Acquis en 1892 à la Tente A. Hulot à Paris. — Verzeichniss der Gemàlde 
zu Berlin, p. 188 et pi. 



Digitized by VjOOQ IC 



lÈSUS EN CROIX 



433 




Klosterneuburg. Ecole d'Autriche, sous rinûueoce de Giotto ; tableau peint à Vîeniit: en 
1329, fortement restauré. Jésus en croix ; à gauche, le groupe des saintes feuinics ; a 
droite, S. Jean et les soldats. Trois anges recueillent le sang du SauTeur. Au pied île h 
croit est agenouillé le donateur [Stphs ppls=:Stephanu8 preabylerus Ton Sierndorf, 1317- 
1335), tenant un rouleau sur lequel on lit : Miserere met Deus. A droite, le Genturîoii h-ve 
le bras droit et Uent un autre rouleéi sur lequel on lit : Vere filius Dei eral iste. Peiot à 
la détrempe sur fond d'or. — Dréxler et List, Tafelbilder in detn Muséum des Siiftes 
Kloêlemeuburgf pi. 1. 

28 



Digitized by dOOÇlC 



436 



JÉSUS EN CROIX 




Garlsruhe 84. Hans Leonhard Sch&ufeleio. Jésus en croix. En bas, à droite, le Centurion 
et deux soldats ; à gauche Marie, S. Jean et une sainte femme. Signé du monograoune de 
l^rtiste et daté, 1515. 



Digitized by dOOQ IC 



JÉSUS EN CROIX 



4Î7 




Berlin. Collection Soltmann. Hans Leonhard Sch&ufelein. Jésus en croix entre la Vierge, 
Madeleine et S. Jean. Aalrefois attribué à Altdorfer. — Bilderschatz, n. 1363. 



Digitized by V^jOOQ IC 



43» 



. JÉSUS EN CROIX 




Rouea. Palais de Justice. Ecole française du xv« siècle. Jésu^i ^n crois entre Js. Tierge et 
S. Jean, Âti-dciï^us^ le roi Salomou et le roi David. Tableau rk^iuié par Louit XU I rtèlù- 

guier permanent de Normandie en 1499; restauré en 1859 ii placé, depuis 1860, dans b 
randc CIiambiL^ du Conseil de Ja Cour d'Ap-pel, —UiWiu y An lifjuiléa nationales ^Vins^ 
1791, t. 111, p. 13 et pi. 3. 



Digitized by VjOOQIC 



JÉSUS EN CROIX 



439 




Donaueschingen 86. Mattre de Messkirch. Jésus en croix ayec S^* Madeleine, la Vierge et 
S. Jean. Au ciel, le soleil et la lune, et deux anges qui recueillent le sang de Jésus dans des 
calices. Le carton de ce tableau est au musée de Berlin. Autrefois au château de Messkircb. 
— BiidenchatZt n. 1609. 



Digitized by VjOOQ IC 



440 



JÉSUS EN CROIX 




Chartrease du val d'Emma près de Florence. Salle da Chapitre. Ilariotto Albertinelli. 
Jésus en croix entre deux anges qui recueillent le sang de ses plaies dans des calices ; au pied 
de la croix, la YiergCf S^« Madeleine, deux cr&nes (d'Adam et d'Eve) et S. Jean. Signé au 
pied de la croix : Mariotto florentini opus pro quo paires Deus orandus est A, D. 
MCCCCCVI mens, sept, — Lafeneslre. et Ricbtenberger, Florence, p. 291; BUderschatz, 
n. 68. 



Digitized by VjOOQIC 



JÉSUS EK CROIX 



441 




Autrefois chez Durand- Rael à Paris. Attribué à Lucas de Leyde. Jésus en croix, percé 
de la lance. Le centurion converti, à droite, lève la main vers Jésus, tandis que Madeleine 
embrasse le bois de la croix. 



Digitized by VjOOQ IC 



442 



jfesUS EN CROIX 




Klosterneuburff. Ëcole d'Autriche vers 1510. Jésus en croix, entouré de sa mère, des saintes 
femmes, de S. Jean et de soldats. — Drexler et List, Tafelbilder aus dem Muséum des 
Stiftes Klostemeuhurg^ pi. 25. 



Digitized by VjOOQIC 



JÉSUS EN CROIX 



443 




Klosterneuburg. Ecole d'Autriche yen 1480. Jésus en croix, recevant le coup de lance. Au 
pied de la croix, les saintes femmes, les soldats et les Pharisiens. S. Jean et S'« Madeleine 
soutiennent la Vierge. Vis-à-vis, le centurion pose la main droite sur son cœur comme pour 
attester sa conversion. Au fond, Jésus en croix entre les larrons ; un ange recueille, pour la 

Sorter au ciel, Tàme du bon larron. Volet d'un retable auquel appartenait aussi une Descente 
e la croix (infrà). — Drexler et List, Tafeibilder ans dem Muséum des SU fies Kloster- 
neuburg^ pi. 14. 



Digitized by dOOQ IC 



444 



JÉSUS EN CROIX 



^^■JS^rJl^L^; 


■^.. ti;^'^ 




c^^^ 


\. J^MTra^^ 


î^r V ^^ 


i^jkgh^^rïjM 


Im.^>^^ 


/%y^ïX£^^*i^^B»^74l gfflË! 


Sf^<^pMrjj 'jJk 


TÉ^^^9!W^^^( Jn ^|S5 


^S^âyl^^^ 


îP^^^'fô^'^nl l^E 


^^^^^Tà 


^^^^ 


^s 


I^^M 


^pl 


WÙ^P^ t^S^ 


^fï^^^ 



1. Turin 50. Gaadenzio Ferrari. Jésus en croix, recevant le coup de lance; deux auges 
recueillent son sang dans des calices; deux autres anges volent à droite et à gauche. Au 
pied de la croix, la Vierge, les saintes femmes, S'« Madeleine, Longin et d'autres caTaliers, 
S. Jean TEvangéliste ; des soldats jouent aux dés pour le partage des vêtements du Sei- 
gneur. Réplique libre, par Tartiste lui-même, de sa grande fresque de la Crucifixion à Ver- 
ceil. Provient de Casale. — BilderschatZy n. 1557; E. Ualsey, Gaudenzio Ferrari^ pi. à la 
p. 98 (pour la fresque de Yerceil) et p. 142. 




2. Milan. Collection Trivulzio. Pontor- 
mo. Portrait d'un savant (?) 



Digitizedby Google j 

l 



JÉSUS, EN CROIX 



445 




Klostoroenbarg. Ruland Fraehanf (de Passaa). Une des douze peintores d*Qn retable dont 
'ane porte la signature RueUtnd. Jésus en croix entre la Vierge et Saint Jean. — Drexler et 
IJst, Tafelbilder aus dem Muséum des Stiftes Klostemeuburg, pi. 22. 



Digitized by VjOOQ IC 



446 



JÉSUS EN CROIX 




Chartres 503. Attribué à Jacob Comelisz d'Amsterdam (?on Oostsanen). Jésus en croix 
avec Madeleine, la Vierge et S. Jean. -» S. Reinacb, Tableaux inédits, pi. 7. 



Digitized by VjOOQIC 



P^LJI 101, ■ Il 

JÉSUS £K CROIX 



447 




^^^r?Wy:^ ^" '<' 



1. Autrefois à Paris cUf^i Sed^lmevep. Adrien heul,r«d L?}. J^^ua en croh avec U VierKC 
Marie-Mtdeleine et S. Jeao, Attribué aussi îiJau Mo^taerU 




2. Nuremberg 
Barbe, Madeleine 
^ Bilderschaii 



U Stcphan Lof^hner. Jésus en croix, entre la Vierge et S. Jean. Iles S^'^^ 



Digitized by dOOQ IC 



448 



JÉSUS EN CROIX 




Autrefois chez Soinzée à Bruxelles, pois chez Sedelmeyer à Paris. Attribué à G. David, à 
Iseobrant et à Técole des frères Claeis. Jésus en croix, entre la Vierge et S. Jean, avec 
Marie -Madeleine au pied de la croix. Au premier plan, S. Michel, S. Andréet S. François 
d'Assise. — Sedelmeyer Gallery, 1901, n. 7 ; Hulin, Catalogue criliquef p. 51, n. 185 ; 
Bodenbausen, G. David^ p. 220 (96). 



Digitized by dOOQ IC 



—^ 



JÉSUS EN -CROIX 



449 




1. Florence. CooTentde S. Marc. Fra Benedetto da Mugello. Jésns en croix entre la Vierge 
et S. Dominique. Au bas de la croix, le crâne d'Adam. Fresque. — Bilderschatz, n. 1231. 



2. Vatican. Antichambre des Audiences. 
Bernudino dei Conti. Portrait du jeune 
Francesco Sforza, plus tard abbé de 
Noirmoutiers. Linscriplion apprend que 
le modèle aiait cinq ans et que le tableau 
a été peint en 1496 ; opus Bernardini de 
Comitibus. Autrefois au Capitole, puis à 
TAcadémie de S. Luc. — Bilderschatz, 
n. 1196; Lafenestre et Ricbtenberger, 
Rome, I, p. 127 et pi. à la p. 128. 




Digitized by VjOOQIC 



450 



DESCENTE DE LA CROIX 







mm 



1. Assise. Fresque de Téglise inférieure. Pietro LoreDzetti. Descente de la croix. — Bildtr- 
schatz, n. 133. 




2. Venise. Museo Civico (Correr). Gen- 
tile Bellini. Portrait du do^e Giovanni Mo- 
cenigo, 1478-1485 (autrefois cru Francesco 
Foscari, doge 1423-1457). -» Lafenestre 
et Richtenberger, Venise^ p. 233 et pi. ; 
BilderschatZf n. 1538, a?ec la notice de 
Bayersdorfer. 



Digitized by VjOOQ IC 



DESCENTE DE LA CROIX 



4SI 




Florence. Académie 466. Fra Angelico. Descente de la croix. S. Jean el quatre disciples 
soutiennent le corps de Jésus; à droite, un disciple est agenouillé et cinq autres sont debout; 
Tun montre la couronne d'épines et les clous de la croix à un voisin. A gauche, S>« Made- 
leine embrasse les pieds du Christ; derrière elle, la Vierge agenouillée et les saintes femmes. 
Au ciel, six anges Tolant vei-s la croix. Aux pinacles, au milieu, la Résurrection ; à gauche, 
Jésus apparaissant à Madeleine ; à droite, les saintes femmes au tombeau. Sur les montants, 
images des saints. Peint pour la saciistie de Sainte Trinité. — Lafenestre et Kicbtenberger, 
Florence, p. 204; L. Douglas, Fra AngelicOj pi. à la p. 80; Bilderschalz, n. 103. 



Digitized by VjOOQ IC 



452 



DESCENTE DE LA CROIX 




KIosterneuburg. Ecole d'Autriche vers 1480. Descente de la croix. Le corps de Jésus est 
soutenu par Joseph d*Arimathie, Nicodème, S. Jean et un quatrième personnage (le dona- 
teur ?). lin autre doaateur (?) se tient à côté du premier. A gauche de la croix sont les 
saintes femmes. Fond d'or. Volets d'un retable, auquel appartenait aussi la crucifixion 
figurée plus haut. — Drexler et List, Tafelbilder ans dem Muséum des Sliftes Kloslev' 
neuburg, pi. 15. 



Digitized by dOOQ IC 



DESCENTE DE LA CROIX 



453 




Anvers 260. Simone Martini. Descente de la croix. Les disciples, montés sur deux échelles, 
ont détaché le corps de Jésus ; à gauche, la Vierge, Madeleine et des fidèles s'apprêtent à 
recevoir le corps; à droite, des saintes femmes et un enfant tenant le linceul et un vase de 
parfums. An milieu, un homme porte des clous ; au premier plan, un évêque aeenouillé près 
du crâne d*Adam. — Lafenestre et Richtenberger, La Belgique j- ^, 210; Bilderschatz, 
n. ini. 



Digitized by GoOglC -^ 



1 



454 



LAMENTATION SUR JÉSUS 




i. Vente Lamponi (Florence, 1502, n. 2335). Attribué (à tort) à Lucas de Leyde; peut- 
être français. Jésus pleuré. — 0,71 X 0,48. 




2. Louvre 998. Ecole de Paris vers 1490 (?). Jésus descendu de la croit, soutenu par on abbé 
nu-téte. Les autres personnages sont la Vierge, deux saintes femmes, S.Jean, Joseph d'Arima- 
tliie tenant la couronne d'épines et S^' Madeleine tenant un yase sur lequel on croit lire le 
nom de Scipion. Les fonds représentent S. Germain-des Prés, la Seine, le Louvre et Mont- 
martre. Autrefois à Saint Germain des Prés, puis à S. -Denis; au Louvre depuis 1845. — 
Bouchot, Exposition des Primitifs français^ pi. 99 ; Catalogue officiel de t Exposition ^ 
n. 92 ; Les Arts, 1904, n. 28, p. 40. 



Digitized by VjOOQIC 



r 



LAMENTATION SUR JÈSUS 



4S? 




1. Aulreffiis dans la <:ûl]et*tioii J. He^ih nf llntÎPM, U|>h4ïok, |i[iis à l*am ehe/ SeoiùtaQ ot k 
Berlin i:he^ M. B, tin KauftnflQCi; {suavement ciiiiutnnjaiTÛ par un incendie en 19ûi. Ulrihué ii 
Memliag [k un [leintpe du BrsbaDt par H* Wealeu Déposition lie la «roix, en présente de la 
Vierge, de S. Joseph d'Antiiathie, de S'* Maduteiue, de S. Jacques et de S. Christophe* — 
Weaie, Metniingj p. 1:j \ Sedelmet/er Galiert/, IHl^S, u. 84. 




Um^- 







s. -* 
















2. iSruxdleri m, P«lrus Crislus Le i.hnsi picuré 11 esl soutenu par Nirodi^ine, sur 
ODlJoseph fi'Arimalhi!! [îiîhI îeîilréTnité Au milÎPin la ViMrgp sYvauotiit cnlhHf^s 



, - .. ,„_„™ ^.-. ,_, „„. un suaire 

doDlJoseph fi Arimalhii! Ih'M îeîilréTnité Au milÎPin la ViMrgp sYvauotiit cnlhHf^s bras de 
S. Jean ; à g., Marii'-.^lîulcletne à ^yuDUit ; au prcmiiir t>laa, tiii va^<! ft paifutn^, tîn marle/m et 
des dous, A droilt'. ^l^loD et Marie Sali>En(\ AltriJiué d abord à Mem]iii;,\ pnis k lînuts et 
à Ouvvaler, ce Hief-^l'-t-uvrc il èb- rendu il ^un \i^viUUle aukur par !{Hule. Il iinivit-nt, rroH- 
00, de rabhtye dv Toui^vrloô et a éia aihelp 4.UUÛ iraucs f!)en 1S44. — Lafeiieâlre el iicrb- 
lenber^'er, La Helgiqiie, pi. à la p. 26, t'oridltiecdcr, .tf«jf(<frit\ der nieUerL Matet-ei, pL (0; 
BiltUrschalz, a.m. 



Digitized by dOOQ IC 



45 e 



LAMENTATION SUR jisUS 



] 



^ir^Tisrpy 



ujjgr 










Ndrdlingen. H. L. ScbaeaffeleiD. Lamentation sur le corps de Jésus. Les personnages sont 
la Vierge, S. Jean, deux saintes femmes, Marie-Madeleleioe, Nicodème, Joseph d'Anmathie, 
S. Georges et S. Jacques le Majeur; sur le devant est le donateur, patronné par S. Emeram. 
Peint en 1317, en souvenir du docteur en théologie Emeram Wagner, mort en 1516. Au- 
dessous, six hexamètres latins (transcrits dans la notice de BaTersdorfer)^ au milieu desquels 
est le monogramme du peintre. Autrefois à S. Georges de Nôrdlingen. — Bilderschalz^ 
n. 1455, avec la notice de Bayersdorfer. 



Digitized by dOOQ IC 



LAMEKTATION SUR JESUS 



457 




1. Vente Otlet (Bruxelles, 19 décembre 1902). AUribné à Memline. Jésus descendu de la croix, 

Rleuré par la Vierge, S. Jean, S'» Anne, Marie Cléopbas et Marie Madeleine. Au fond à droite, 
licodème et Joseph d'Arimathie soulèvent le couvercle du sépulcre. Provient du couTent des 
Carmélites de Valladolid. — 0,67 X 0,60. 







2. Florence. Pitti 64. Pra Bartolomeo. Déposition de la croix. Jésus est soutenu par la 
Vierge et par S. Jean, tandis que Marie Madeleine embrasse ses jambes. Bugiardini avait 
ajouts à ce tableau, laisse inachevé par Tauteur, un S. Pierre et un S. Paul qixi ont été 
effacés depuis. Autrefois au couvent des Augustins, puis à San Jacopo Ira i fossi, — Lafe- 
oestre et Richtenberger, Florence, p. 123 ; Bilderschatz, n. 86. 



Digitized by VjOOQ IC 



4S8 



LAMENTATION SUR JÉSUS 




Turin 155. Francia. Mise au tombeau de Jésus, en présence de S. Jean TËvangéliste, 
S^* Madeleine, la Vierge Marie, S. Albert (carme) et Joseph d'Arimathie. Signé : F. Francia 
aunfex Bononiensis f, M. D XV, Autrefois à Casai; à Turin depuis 1835. Très restauré. 
— S. Reinach, Apolio, fig. 316. 



Digitized by dOOQ IC 



'^1 



LAMENTATION SUR JÉSUS 



4>9 





::mM 







1. Aatrefois à Paris tlictz Durand-Uuel. Trî|ïlyquc. Eeolc rîe Gérard Davul [maîtn} du Sainl 
SaDg?). Au milieu, le Christ pleuré; k liroitc, Josnp!» U' Vrimalhie {lu doiialeur?J porbdl \îl 
couronne d'épin^f^, ^koilî^m^ el un malue j? ; k gaucliL-» S^^ Made Madeieloe et M&rie 
Salomé. 1» X 0^,10. 



2. Vienne t»85. Hans Holheîn. PcirlraU 
de DirckTybîs^ écrivaut miG leltre, U'aprêî* 
les inscriptions (trau^f^rites il an* [e uata- 
logae de Vieiiiie)^ eu pûrtr^^îL a élu pdnt 
à Londres en 1333, — HUderschaiz^ 
0. 1161. 




Digitized by LjOOQ IC 



460 



LAMENTATION SUR JÉSUS 




Bruges. Hôpital Saint Jean. Memling. Partie centrale du tryptique de la Descente de la 
croix. S. Jean enlève à Jésus la couronne d'épines; à droite, la* Vierge el Madeleine; au fond, 
la croix a?ec une échelle, Nicodème et Joseph d'Arimathie au Saint Sépulcre, un passant se 
dirigeant vers Jérusalem. Au-dessus du panneau central on lit les initiales du donateoTf 
A(drian) l^(eyns) et la date, 1480. L'authenticité de cette peinture a été contestée, surtout 
à cause de la coloration rouge et de la pose théâtrale de Madeleine. — Lafenestre et Rich- 
tenberger, La Belgique^ p. 341 ; Weale, Memling^ p. 64. 



Digitized by VjOOQIC 



LAMENTATION SUR JÉSUS 



/6i 




Manich 238. A. Durer. Jésus pleuré. Autour du mort sont la Vierge, S. Jean, S. Nicodème, 
Joseph d*Arimathie et les saintes femmes; au fond, Jérusalem. Signé et daté 1500. Réplique 
a?ec variantes à Nuremberg. — Thausing, Durer ^ p. 134; V. Scherer, Durer ^ P« 13; Bil~ 
derschalif n. 1685. 



Digitized by dOOQ IC 



462 



LAMENTATION SUR JÉSUS 




Vienne 645. Gerrit Tan Haarlem, dit Geertgen tôt S. Jans ou Gérard de Harlem. Lamenta- 
tion sur le corps de Jésus. — Bilderschatz^ n. J243; Gemcilde-Galerie zu Wien, pi. à la 
p. 190. 



Digitized by dOOQ IC 



LAMENTATION SUR JÉSUS 



465 




Vente Bourgeois (Cologne, 1904, n. 10). Acquis par Schmitzche (8.600 mk.)- Ecole 1I0 BùïU- 
celli. Lamentation sur le corps de Jésus. Au fond, Joseph d'Arimathie élève la courouiie 
d*épines et les clous de la crucifixion. Réplique ou copie ancienne du tableau qui eal au musée 
Poldi-Pezzoli à Blilan (t. I, p. 445). — l»,i3 X 0» 74. 



Digitized by VjOOQIC 



464 



LAMENTATION SUR JÉSUS 




Louvre (1905). Jusqu'en 1905, k THospice de Villeneuve -les- Avignon. Maître provent^Al ou 
catalan vers 1465. Jésus mort sur les genoux de la Vierge, entre S^* Marie-Madeleine, S. Jean 
et un donateur (le curé de Villeneuve?). Fond d'or. Au fond, une ville avec minarets. Pr^n«<it 
de la Chartreuse de Villeneuve. — Bouchot, Exposition des Primitifs français, pi. 55 (a» TI 
du Catalogue officiel de V Exposition); Gazette, 1904, II, pi. à la p. 66; Revue de Cafi, 
1904, 11, p. 96; Les Arts, 1904, n. 28, p. 27; Burlington Magazine, 190*, V, p. 31&; 
Sanpere y Miquel, Cuatrocenlislas catalanes, t. Il, p. 92 (attribué à BartoL Bermeja). 



Digitized by dOOQ IC 



LAMENTATION SUR JÉSUS 



465 




Tarin Si.Gaadenzio Ferrari. Jésus, descendu de la croix, est sur les genoux de la Vierge; 
Marie-Madeleine lui baise les pieds, tandis que Marthe lui tient le bras droit et Marie (îleo- 
phas lui baise la main gauche. Les autres personnages sont S. Pierre, S. Jean TËTangéliste, 
S. Antoine abbé, S. Jéi^me et S. Nicodème. A gauche, an loin, le Calcaire. Fresque presque 
identique peinte par Gaudenzio en 1513 à Varallo ; carton à la bibliothèque Albertine de 
Turin. Ce tableau a été au Lou?re sous le nom de Bramante de 1799 à 1815. — £. Halsey, 
Gaitdenzio Ferrari^ p. 87 et pi. à la p. 86. 

30 



Digitized by VjOOQ IC 



466 



LAMENTATION SUR JÉSUS 




1. Environs de Yicence. Ëjzlise de Monte Berico. Bartolomeo Montagna. Lamentation sur le 
corps de Jésas. A gauche, S. Joseph (?); à droite, S. Jean et S^* Madeleine. Signé et daté : 
Opus Bartholom. Montagna M CCCCC V aprile. — Bilderschatz, n. 1658. 




2. Vienne 1410. Chr. Amberger. Por- 
trait de Martin Weiss. 11 porte une chaîne 
d'or avec un crâne formant breloque. On 
lit en haut à droite : M DXXXXIIL Martin 
Weiss. Aelalis suae XLlîl. Ck>llection de 
l'archiduc Léopold-Wilhelm. — Bilder- 
schatZf n. 1186. 



Digitized by dOOQ IC 



r'ij • ^ 



LAMENTATION SUR JÉSUS 



467 




1. Autrefois chez Sedelmeyer à Paris. B. Bruyn. Descente delà Croix, en présence de Marie 
Madeleine, S. André, S^* Agnès, S. Pierre, S^« Catherine et le groupe, deux fois répété, des 
pnateors. A gauche, un jeune enfant agenouillé. — Firmenich-Richartz, Bruyn und seine 
pchule, p. 130; Sedelmeyer Gallery^ 1896, n. 57. 



2. Vienne 572 b. Ecole française (?) Portrait 
d'homme, autrefois attribué à Chr. Am- 
^rger, puis à un maître anglais et enfin 
à an peintre français de Lorraine. £n haut 
à gauche on lit : 1535 di Marzo. — BU- 
derschatz, n. 1209. 




Digitized by dOOQ IC 



468 



LAMENTATION SUR JÈSUS 




1, Louvre (acquis en 1895). Quentin Matsys ou Palinir. Jésus éleadu sur les genoux de la 
Vierge; S. Jean place un linge sous sa lôte. Au fond, le Calvaire. — Sedelmeyer Galiery, 
1894, n. 20. 




2. Montpellier. Collection du baron d'41benas. Ecole d'Avignon ou de Catalogne vers 1480. 
Le Christ pleuré. Jésus est soutenu par la Vierge et Marie Cléopbas; une autre sainte fenune 
en pleurs est assise au milieu. A gauche, le donateur, agenouillé sur un coussin. Au second 
plan le bois de la croix et les deux larrons. Au fond, le mur d'enceinte d'une ville, un ch&teau 
en ruines, une égUse et plusieurs tours et flèches; Thorizon est borné par une croupe neigeuse. 
On a attribué ce tableau à Antonello de Messine et supposé qu'il était identique à une com- 
position de ce maître qui ornait autrefois la sacristie de la chapelle de la S*« Trinité à 
Venise. Mais il est vraisemblable qu'il a été peint en France, par quelque mattre avi^onais 
ou catalan — Hulin, Catalogue critique^ n. 32, p. 9; Bouchot, Exposition des Primitifs 
francais,\\, 61; Gazette, 1902, 11, p. 191; Les Arts, 1904, n. 28, p. 36; Burl. Mag., 
1903; m, p. 257; Revue de Vart, 1902, II, p. 440. 



Digitized by dOOQ IC 



LAMENTATION SUR jfeSUS 



469 




Paris. Collection Adolphe Schloss. Petrus Gristus. Jésas est étendu sur les genoux de la 
Vierge ; derrière elle, S. Jean; à droite, Marie-Madeleine; à gauche, une autre sainte femme. 
— weale, Catalogue de l'exposition des Primitifs à Bruges^ p. 124, n. 325; S. Reinach, 
Tableaux inédits^ pi. 5. 



Digitized by 



Google 



470 



LAMEKIATION SUR JÉSUS 




1. Eglise de Saint-Pierre près de Péroose. Bonfigli. La Vierge tenant !e corps de Jésus mort, 
entre S. Jérôme et S. Léonard. Daté 1468. 




2. Collection Wilczek, puis au Lou?re 
( 1 906). Attribué à Jean Fouquet (vers i 450). 
Portrait dit c L'homme au verre de vin ». 
— Bouchot, Exposition des Primilifs 
français, pi. 36 ; Catalogue officiel de 
VExposition, n. 43; Gazette, 1904, II, 
p. J21 ; 1907, I, pi. à la p. S;Rassegna, 
1904, p. 82. 



Digitized by dOOQ IC 



LAMENTATION SUR JÉSUS 



471 




Collection Lazzaroni à Paris. Ecole de Bourgogne ou de Provence (?). La Vîcr^e »but«Qanl 
le Christ mort. Analogue au tableau d' A Ibenas (p. 468). — Bouchot, Exposition de^ Prmi- 
tifs français, pi. 90 ; Catalogue officiel de CExposilion, n. 135 ; Goze/te, ISui, I, p. SGI; 
Les Arts, 1904, n. 28, p. 39. 



Digitizedby VjOOQIC — 



47^ 



LAMENTATION SUR JÉSUS 




Vienne* Académie. Ecole de DOrer. Lamentation sur le corps de Jésus, tenu par la Vieing* 
et par S. Jean. — BilderschatZy n. 1708. 



Digitized by VjOOQIC 



/ 



LAMENTATION SUR JÉSUS 



473 




Wiesbaden. Mattre anversois influencé par Quentin Metsys. La Vierge embrassant son Fils 
mort. Comparez la Pieià de Munich, attribuée à Metsys (t. I, p. 444.) D'après une photogra- 
phie communiquée par feu Cissner, conserrateur du musée de Wiesbaden. 



Digitized by VjOOQIC 



474 



LAMENTATION SUR JÉSUS 




National Gallerr 1427. Hans Baldung Grien. Le Christ mort, Boutenu par la Vierge et par 
S. Jean ; derrière, le Père Etemel et la colombe du Saint-Esprit. En bas, le donateur et 
sa famille agenouillés, avec des armoiries. Signé et daté 1512. — KunstgescMchte in BU- 
dem, IV, 41, 4; Dos Muséum, VI, 77. 



Digitized by dOOQ IC 



LAMENTATION SUR JÉSUS 




Troyes. Ecole de Malouel. Jésus mort entre la Vierge et S. Jean, soutenu par deux anges. 
Peint à la détrempe sur fond pl&tré et doré. « Une des particularités de cette pièce, ce sont 
les anges portant, sur le front, un bandeau orné d'une croix, qui restera avec Van Eyck ci 
à toute recelé flamande » (Bouchot.) — Bouchot, Exposition des Primitifs français, pi. 14; 
Catalogue officiel de V Exposition, n. 14 ; Burlington Magazine, 1904, IV, p. 286. 

Digitized by V^jOOQl. 



476 



LAMENTATION SUR jfesUS 




1. Ossuna. Crypte des ducs d'Ossuna. Ecole espagnole (?}. La Vierge embrassaDt le Christ 
mort. 




2. Collection de M»* de Yturbe à Paris. 
Le peintre des Bourboos dit le maître de 
Moulins (Jean Perréal?). Portrait de Su- 
zanne de Bourbon (Durrieu). Aatrefois at- 
tribué à Holbein el cm représenter 
Jeanne la Folle, dans la collection de Don 
Sébastien Gabriel de Bourbon. Le châ- 
teau figuré au fond paraît être celui de La 
Palisse. — Bouchot, Expoaition des Pri- 
milifs français^ pi. 79 ; Catalogue offi- 
ciel de V Exposition^ n. 107; Gazette^ 
1901, II, p. 328; Burlington Magazine, 
1904, V, p. 370. 



Digitized by dOOQ IC 



JESUS MORT 



477 




1. LoQvre 996. Jean Malouel (vers 1400). Jésus mort soutenu par le Père Ëternel et la Vierge ; 
à droite S. Jean; à g., des anges. Tableau provenant de la chartreuse de Champmol près de 
Dijon ; au revers, les armes du duc de Bourgogne. L'identité de style de ce tableau et d'un 
groupe de miniatures exécutées à Paris au début du xv* siècle a été signalée par moi 
{Gazette des Beaux-Arts, 1904, I, p. 60) et prouvée {Rev. archéoL, 1906, 1, p. 352). — 
Bouchot, Exposition des Primitifs français, pi. 8 ; Catalogue officiel de l'Exposition, n. 15 ; 
Gazette, 1898, I, p. 133; 1904, 1, p. 60; Revue de fart^ 1904, I, p. i%l; Muséum, IX, 89. 




2. Milan. C. Crivelli. Jésus mort soutenu par S. Jean, la Vierge et Madeleine. A gauche, 
sur le parapet, est un livre ouvert, avec un encrier, une botte à plumes et une chandelle 
allumée. « The last work of a disagreable, but most talented pointer ». (Growe et 
Cavalcaselle). — Rushforth, Crivelli, p. 107 ; Bilderschatz, n. 1301. 



Digitized by dOOQ IC 



478 



JÉSUS MORT 




1. Pérouse. Pinturricchio. Jésus mort soutenu par deux anges. Détail de la Grande antona. 




2. Modène. Bartolomeo Bonasia. Jésus mort soutenu par la Vierge et S. Jean. Le sarcophage 
est orné de reliefs de style antique. Signé. — Bilderschalz, n. 1676. 



Digitized by dOOQ IC 



JÉSUS MORT 



47^^ 




1. Rimini. Palais numicipal. Giovanni Bellini. Jésus mort soutenu par trois anges. — Fry» 
Bellini, pi. 8; Bilderschatz, n. 128. 






S 




2 Berlin 28. Giovanni Bellini. Jésus mort soutenu par deux anges. Peint sous l'influence de 
Mantegna. On connaît des Ubleaux analogues à Rimini («uprài, au Musée Correr de Venise et 
dans la collection Menghini à Mantoue. — Bilderschalz, n. 82. 



Digitized by dOOQ IC 



48o 



JÉSUS MORT 



^ 




Pâ&iro. Ateneo. M. Zoppo. Jésus mort soutenu par deux anges. 

Digitized by VjOOQ IC 



JÉSUS MORT 



481 




1. Cagli. Eglise Saa Domenico. Gioyanni Santi. Jésus debout dans son tombeau, entre 
S. Jérôme et S. Bonaventure. Au-dessous on lit : Baptistae coniugi pientisHmae jPeirus 
Calliensù salutem deprecatur. AnnoM CCCC LXXXL Cette fresque surmonte le tombeau 
de Battista, épouse de Pietro Tiranni. — Passavant-Lacroix, Raphaël, t. Il, p. 614. 




2. Londres. Collection R. Crawsbay. G. Grivelli. Jésus mort est soutenu par la Vierge et 
Marie-Madeleine ; en arrière, S. Jean. Autrefois dans la collection Bisenzo à Rome ; vente 
Dudley (1892). — Rnsbforth, Crivelii, p. 94 et pi. à la p. 66. 

31 



Digitized by dOOQ IC 



482 



JÉSUS MORT 




1. Copenhague 45. A. Mantegna. Jésus mort soutenu par deux anges. Proyient de la collée- 
lion du cardinal Valenti, secrétaire d*Etat du pape Benoît XIV. Signé sur le pied du sarco- 
phage : Andréas Mantinia. Réplique en Angleterre (iVet/; Gallery^ 1881, n. 188). — Kris- 
teUer, Mantegna^ éd. angl., p. 328 et 442; Bilderschatz, n. 1671. 




Bâle. Hans Holbein. Le corps de Jésus couché dans la tombe. — Bilderschatz, n. 32. 

Digitized by VjOOQIC / 



MISE AU TOMBEAU 



483 







''fBmf%ir-''^ 




Loane 997. Ecole française de la fin du xiv* siècle. Mise au tombeau. Fond d'or, — Hou* 
chol, Bxpontian des Primitifs français, pi. 7 {Catalogue officiel de l'Exponlion, n. 4j* 






Digitized by VjOOQ IC 



484 



MISE AU TOMBEAU 




1. Vente Ollet (Bruxelles, 19 décembre 1902, n. 15). Ecole allemande (de Souabe). Mise u 
tombeau de Jésus, par Nicodème et Joseph d*Arimathie, en présence d'anges et de saiBt«» 
femmes, — 1™,29 X 0m,86. 



I - 




2. Woerlitz. CollecUon du duc 
d'Anhalt. Attribué à Memlingoufplu!^ 
justement) à Rogier ?an der Wey- 
den. Portrait de femme. — Bur' 
lington Magazine, 1903, 1, pi. à 
la p. 330 ; Gazette des Beaux- 
Arts, 1902, H, p. 291 ; Friedlaen- 
der, Meisterwerke der nierderL 
Malerei, pi. 12. 



Digitized by dOOQ IC 



MISE AU TOMBEAU 



48$ 




Vente Barberij;o (de Venise), Blilan, 1887, n. 116. Attribué à Carrara da Forli, élèfe de 
Helozzo. EnaeTebssement de Jésus, (m*entourent ou que soutiennent la Vierge, S^ Madeleine, 
Marie Salomé, Joseph d'Arimathie et Micodème. Au fond, à droite, le Calvaire. 



Digitized by VjOOQIC 



486 



MISE AU TOMBEAU 




ÂDTers 245. Quentin Metsys. Partie centrale d'un triptyque. Enseyelissement de Jésus. A 
gauche, Joseph d'Arimathie lui soutient la tète ; Nicodëme, à genoux, le prend sous les ais- 
selles. Au milieu, S. Jean soutient la Vierge . Au second plan, à droite, Marie Salomé prend 
la main gauche de Jésus et tend l'autre à une sainte femme qui lui présente ine éponge ; 
Madeleine essuie les pieds de Jésus. Derrière Marie Salomé, une sainte femme joint les mains 
et derrière Nicodème un disciple porte la couronne d'épines. Au fond, Jérusalem, le Saint 
Sépulcre et le Galyaire. Œuvre commandée en 1508 pour l'autel de la corporations des 
menuisiers d*AnYers dans l'église Notre-Dame, achetée en 1511, transportée en 1798 à l'école 
centrale du département des Oeux-Nèthes. — Lafenestre et Richtenberger, La Beigiqitef pi. 
à la p. 210; Bilderschatz, n. 1089. 



Digitized by dOOQ IC 



/ 






MISE AU TOMBEAU 



487 




National Gallery 790. Mlcbel-Ange. Mise au tombeau. Tableau inacheT6« S. Jean (ou Ifioo- 
dème), Joseph d'Arimathie et Marie-Madeleine portent au tombeau le corps de Jésus. A 
gauche, Mane Salomé assise (geste inexpliqué) ; à droite, Marie Gléoj^iaf et la Vierge age> 
nouillée (en silhoutte seulement). Ce tableau appartint aa cardinal Feseb et fut Tendu en 
1845 par le prince de Husignano à un marchand de tableaux romain, de qui Robert Macpher- 
son Tacquit en 1846 dans un état déplorable. Le peintre Pierre Cornélius, en 1886« y reoon- 
But la main de Michel-Ange. Acquis de Macpherson par la Galerie en 1868. ^ BilaerschaU, 
n. 124; F. Knapp, Michelangelo, p. 162. 



Digitized by VjOOQ IC 



488 



MISE AU TOMBEAU 




Klosterneoburg. Ecole allemande. La Mise au tombeau. Le linceul est ieaii par N'icodèiP^ 
Joseph d*AriinaUiie et une sainte femme. Deux autres s^empressent autour de la Vierge;: 
S. Jean se tord les mains. Au fond, le Calvaire. Imité d'une çrrByurf di^ Mantegna. —Dm-' 
1er et List, Tafelbilder aus dem Muséum des SU fies Kfosh-7 n^uburg, pL 31. 



V 



Digitized by LjOOQ IC 



jèSUS AUX ENFERS 



489 




Louvre. Attribué à Jean d'Orléans (vers 1380). Partie droite du Parement de Narbonne 
(voir plus baut). Mise au tombeau, descente aux limbes, apparition de Jésus à Marie-Madeleine^ 
— Boucbot. Exposition des Primitifs français, pi. 6 ; Catalogue officiel de l'Exposition, 
n. 3; Burlington Magazine, 1904, IV, p. 92. 



Digitized by dOOQ IC 



490 



JÉSUS AUX ENFERS 




i. Madrid. Ecole de Valence. Jésus descendaDt aux Enfers. — Bilderschaiz^ n. 121. 



M 


% 


x,^>=- 


WÊ 




B 


^*c^^-* ^i:r^ ...^'^^ 1 



2. Sienne. Opéra del Duomo. Duccio. Jésus apptratt à ses disciples. — Phot. Lombard!, 381. 

Digitized by dOOQ IC 



JÉSUS AUX ENFERS 




Sienne 427. Domenico Beccafami. Jésus descend tnx Enfers ponr libérer les patriarches. 
Antrefois dans la chapelle de la famille MarsiU à Téglise S. Francesco. 



DigitizedbydOOQlC _ 



492 



JÉSUS VAINQUEUR DE LA MORT 




Autrefois k la Ghartrease de Dijon, puis chez Micheli à Paris et dans la collection Mayer 
van den Bergfa à Anvers (p. 17, c, du catalogue). Ecole de Bourgogne (Broederlam?). Jésus 
sortant du tombeau. 



Digitized by VjOOQ IC 



^f^m 



JÉSUS APPARAIT A MADELEINE 



493 




i. Madrid 132, Corrège, Noit me îanyere. Jésus apparaît à Mttrie-Madeleiïie. Peint ver* 
1525. Donné par le duc de M€<Hiia Je las Torrea à l^hilippe IV, qui le pïaça au moQastère 
de l'Escurial. Tableau abîmé ti fortement restauré. — C. Hicci, Correggio, éd. alL, p. 246 
et pi. à la p. 247. 



2. Florence. Uffizi 282. Sodoma. Porlrait 
d'homme (du peintre?). — Bildtrsckalz^ 
n. 669; Priuli-Bon, Sodomat p* 103. 




Digitized by VjOOQ IC 



494 



JESUS APPARAIT A MADELEINE 




1. Londres. National Gallery 270. Titien. Jésus ressuscité apparaît à Marie-Madeleine. 
Tableau dit Noli me ianaere (Jean, XX, 17). Autrefois à Vérone, dans la collection Muselli^ 
puis dans la galerie d'Orléans et chez Rogers. * 0. Fischel, Tizian, p. 19. 




2. Florence. Uffizi 1124. Fr. Francis. Por- 
trait d*Ëvangelista Scappi. Le nom du mo- 
dèle est inscrit sur le rouleau. — BUder- 
schatz, n. 615. 



Digitized by dOOQ IC 



JÉSUS APPARAIT A MADELEINE 



495 




Kloslerneuburg. Ecole d'Autriche, sons riufluence rhénane. Jésus, tenant la croix pas- 
chale, paratt à Marie-Madeleine. — Drexier et List, Tafelbilder ans dem Muséum des 
Siifies Kloslerneuburg^ pi. 9. 



Digitized by VjOOQ IC 



496 



JÉSUS ET SAINT THOMAS 




Venise. Académie 61t. Cima da Gonegliano. S. Thomas touchant les blessures de Jésus, en 
présence de saint Magne, patron des maçons comme S. Thomas. — Lafenestre et Richten- 
berger, Venisej p. 43 et pi.; Bilderschatz, n. 85; R. Burckhardt, CtTmz, p. 43; Gusman, 
Venisey p. lU. 



Digitized by dOOQ IC 



APPARITION DE JÉSUS 



497 




Bruxelles 44. B. van Orley. Revers du volet droit d un triptyque. Jésus apparaîl à ses 
disciples et à la Vierge, sous la forme d'un enfant que leur montre un ange. Aatrefois dans 
la sacristie de Téglise du Sablon. — Lafenestre et Richtenberger, La Belgique^ p. 72. 

32 



Digitized by dOOQ IC 



498 



ASCEHSION DE JÉSUS 







Bruxelles !21. Attribua au mattre colonais dit de la Passion de Lyvenberg, plus rêcem- 
it\m\ (pai- gcliaiblor) h L'école de F. Herlen. Volet d'un triptyque. Ascension de Jésus, qui 
ji'éléve âu-dussus d'un terLiT ; de part et d'autre, la Vierge en prière et les apôtres. — Lafe- 
«ealre et R ieh le n berger, la Belgique, p. 127; Aldenhoven, Gesdiichte der Kôhier Muier- 
sc/tiit€f p. 415t 



Digitized by VjOOQ IC 



JÉSUS EN GLOIRE 



499 




1. Rome. Palais du Quirinal, escalier d'honneur. Melozzo da Forii. Jésus béaissaiit. Cette 
fresque est un fraffoient de VAscensiorii autrefois dans Téglise des Saints Apôtres (1482), 
qui, CD 1711, fut détachée du mur; les autres morceaux sont à la sacristie de S. Pierre à 
Kome. — Lafenestre et Richtenberger, Rome^ t. 11, p. 297 et pi. à la p. 296. 



2. Florence. Uffiâ 629. G.-B. Moroni. Por- 
trait d*un savant. — BilderscfiatZf n. 640. 




Digitized by dOOQ IC 



500 



JÉSUS EN GLOIRE 




Rome. 3* sacristie de Saint-Pierre. Giotto. Jésus sur un trdue, au milieu d*anges, adoré 
par le donateur, cardinal Gaetani de* Stefaneschi ; en baut, TËternel tenant le globe, un livre 
et répée de justice (entre ses dents, ne se voit pas sur le dessin). — Lafenestre et Ricb- 
tenberger, Rome, t. I, p. 319 et pi. à la p. 318; M. Perkins, Giotto, p. 35 et frontispice; 
Ventun, Storia diW arte, t. V, p. 433, fig. 354. 



Digitized by dOOQ IC 



JÉSUS EN GLOIRE 



SOI 



r,r\ /m 




r 


Vl\ 


1 ^ s^^Sj^^"^} I^Cctï^^ 






^ffl 






S 


8 


^M È 


^^^g/j^ 



1. Venise. Académie 284. Bonifazio. Jésus sur un trône, entouré des SS. (Dominique, 
Maïc, Louis roi (ou David) et L.ouis évêque ; à gauche, S^* Justine avec la licorne. Daté 
sur la base du trône 1530. — Bilderschatz, n. 1388; Lafenestre et Richtenberger, Venise, 
p. 21. 




2. National Gallery 1233. Giovanni Bellini. Jésus ressuscité tient de son bras gauche la 
croix, à laquelle est suspendue la couronne d'épines; le sang de sa blessure coule dans un 
calice que tient un ange. Le parapet de la terrasse est orné de bas-reliefs de style antique. 
Acquis à Londres de Fairfax Murray en 1887. — Fry, Bellini, pi. 4. 



Digitized by dOOQ IC 



502 



JUGEMENT DERNIER 




^^^ 





R^-£É^<K1#' 



s. Wulfran d*AbbeviIle. Ecole française (?). Anlependium en trois parties : au milieu, 
le Jugement dernier; à droite et à gauche, la Résurrection des corps. Peint sur fond d*or 
gaufré au fer chaud en relief sur un mastic. — Bouchot, Exposition des Primitifs français^ 
pi. 12; Catalogue officiel de VExposiiion, n. 24. 



Digitized by VjOOQIC 



MORT DE LA VIERGE 



503 






\0^X 







i. Dtrmstadt 185. Ecole rhénane (Johann von Kôln ?). La mort de la Vierge. — Bilderschatx, 
115. 







m'^jM^- 



•M 



mmm 






V>-v,./ --^r^ il. 



2. Chez J. P. Richter, à Londres, puis chez Sedelmeyer à Paris et au musée de Bile 
(10.000 francs). H. Holbein le Vieux. La Mort de la Vierge, entourée des apôtres; S. Pierre 
lit des prières au pied du lit. — Sedelmeyer Gallery, 1896, p. 16. 



Digitized by VjOOQIC 



504 



MORT DE LA VIERGE 





Primitifs français, p. i 

zine, juin 1903, p. 90 ; Les Arts, ^904, d. 28, p. 3 . 



Digitized by dOOQ IC 



MORT DE LA VIERGE 



SOS 




1. Londres. National Gallery 658. Ecole flamande (?). Attribué à Martin SchoDg&u^r^ j^ms à 
Hugo van der Goes. La mort de la Vierge. Au-dessus de la mourante, qu'eatourent les 
apôtres, plane rEternel (ou Jésus?) au milieu d*anges. Autrefois dans la collection du roide 
Hollande ; acquis d'Edouard Beaucousin à Paris en 1860. 



â.Louvre 1 156. Attribué autrefois à Gentile 
Bellini, puis (par Gayalcaselle) à Gariani. Il 
y a un portrait analogue à Berlin, n. 188. 





^ 


^h 


_ 






-— 




éKk 


^^H 


i ^" 


^ 




'•■ ^. 




Sm 






••"^ 


1 


/t 


'M.H 


rf 


l / \ -^ 




'^ 


^^-^ 




II 


Lp 




^ 






v^ 


^^ 


■:^' "i 


iè^ ^''^A 


0- 


1 


h /. 





Digitized by dOOQ IC 



^'^'^ — f »W| F 



506 



MORT DE LA VIERGE 




Carlsruhe 82. Ecole d'Alsace vers 1460. Mort de la Vierge, dont l'âme, sous l'upect d'un 
enfant, est recueillie par Jésus. A droite, S. Pierre ; à gauche, S. Jean ; autour d'eux les 
apôtres ; sur le devant, Matthieu et Luc. Fond d*or. 



Digitized by dOOQ IC 



MORT DE LA VIERGE 



507 




KlosterneubuTff. Ecole de Vienne. La mort de la Vierge. A droite est agenouillé S. Jean ; 
•de l'autre côté du Ht sont les apôtres ; S. Pierre tient le cierge et le goupillon. Au-dessus du 
lit, Jésus tenant dans ses bras l'âme de sa mère. Ce tableau fait partie d'une série de huit 
panneaux relatifs à la vie de la Vierge. — Drexler et List, lafeloilder ans dem Muséum 
des SU fies Kloslerneuburg, pi. 11. 



Digitized by dOOQ IC 



5o8 



MORT DE LA VIERGE 




Boston (acquis en 1904). Wohlgemuth. La Mort de la Vieree. Dans le cartel est une in- 
scription donnant la date de la mort de la dame Hettwig Wolkamem (1479). — Boston 
Muséum Bulletin, 1904, p. 14. 



Digitized by dOOQ IC 



MORT DE LA VIERGE 



50^ 




Lyon 229. Ecole provençale (?). La mort de la Vierge; autour d'elle, les apôtres; au- 
dessus, des anges en prière. — Bouchot, Exposition des Primitifs firançais, pi. 89 ; Cata- 
logue officiel de VExpositioriy n. 98 ; Gonse, Musées de France^ I, p. 169. 



Digitized by VjOOQIC 



4 



510 



MORT DE LA VIERGE 




KIosterneuburg. Imitateur d'Albert Durer. La mort de la Vierge. La Vierge tient dans 
la main droite le cierge que lui a donné S. Jean ; les apôtres sont agenouillés autour du lit; 
seul Pierre est debout, maniant lel goupillon. A droite est agenouillé le prélat MosmQller 
(1618-1630), donateur du tableau, conduit par S. Léopold; à ses pieds, un ange porte ses 
armoiries. Au-dessus de la Vierge paraît Jésus avec Tàme de sa mère dans ses bras, entouré 
d'anges (inscriptions : Surge^ propera arnica mea^ veni de Libano, veni coronaberis, 
etc.). Il est question d'un tableau de Durer, représentant la mort de la Vierge et daté 1518, 
qui aurait appartenu en 1823 au comte Moriz von Pries à Vienne et serait passé en Angle- 
terre, où il n'a pas reparu depuis. Dans ce tableau, Marie atait les traits de Marie de Bour- 
goffne, S. Jean ceux ae Philippe le Beau, le prélat aeenouillé ceux de Georg von Zlatkonia, 
éveque de Vienne: à la place de S. Léopold on voyait 1 empereur Maximilien. Il est donc pro- 
bable que MosmUller, donateur du tableau de KIosterneuburg, a fait copier, avec quelques 
variantes,'Je tableau perdu de Durer. — Drexler et List, Tafelbilder aus dem Muséum des 
Stiftes KIosterneuburg^ pi. 30. 



Digitized by dOOQ IC 



ASSOMPTION DE LA VIERGE 



5" 




Borgo SanMpolcro. Cathédrale. Palma le Jeune. Assomption de la Vierge. 



Digitized by VjOOQ IC 



$12 



ASSOMPTION DE LA VIERGE 




Florence. Académie 57. Pérugin. L'Assomption. En haut, le Père Eternel avec des anges ; 
au-dessous, la Vierge au milieu d*anges et de chérubins; en bas, S. Michel, S. Jean Gualbert, 
S. Benott et le cardinal Bemardo Degli Uberti, aux pieds duquel est l'inscription : Peints 
Persinus pinxit a, d, MCCCCC. Peint en i500 pour le mattre-autel du monastère de Vallom- 
brosa. — Lafenestre et Richtenberger, Florence, p. 180 ; Williamson, Perugino, p. 82. 



Digitized by dOOQ IC 



r- 'ifT 



ASSOMPTION DE LA VIERGE 



$tî 




i. Rome. Eglise Santa Maria sopra Minerva. Filippino Lippi. L'Assomption. Pi-^^^ie â'nne 
lunette, exécutée entre 1487 et 1493. — Lafenestre et Richtenberger, Aome, t. 1, p. 34S et 
pi. 



2. Vienne 141. Palma le Vieux. Portrait 
de femme. — Bildersclialz^ n. 932. 




Digitized by CjOOQIC 



s H 



ASSOMPTION DE LA VIERGE 




Città di^Castello. Attribué à Raffaelino del Colle. Assomption de la Vierge. 

Digitized by V^jOOQ IC 



ASSOMPTIOK DE LA VIERGE 



SIS 




Rome. Eglise Santa Maria del Popolo. Ecole de Pinturicchio. L'Assomption de la Vierge. 
Elle monte au ciel dans une mandorla bordée de têtes de chérubins et soutenue par deux 
anges; de chaque côté planent des anges musiciens. A terre, les apôtres sont réunis autour du 
tombeau Tide. — Lafenestre et Richtenberger, RomCf t. li, p. 188. 



Digitized by dOOQ IC 



$l6 



ASSOMPTION DE LA VIERGE 




Bruxelles 70. Partie centrale (l*un triptyque attribué successÎTement à Gérard van der 
Meire, à Hugo van der Goes, à Gosmin van der Weyden, etc. L'Assomption de la Vierge, 
montant au ciel entre deux saints vers Dieu le Père cpi'entourent des anges. Auprès du tom- 
beau vide de Marie, S. Pierre, en habits pontificaux, agite un encensoir, S. Jacôues s'appuie 
sur une croix, S. Jean tient une palme. Au second plan, le convoi funèbre de la Vierge. — 
Lafenestre et Richtenberger, La Belgique^ p. 114 et pi. 



Digitized by dOOQ IC 



LA VIERGE ET S. THOMAS 



SI7 




1. Rome. Musée de S. }tm de Lalrfin, BenctT^o GozzolL S, Thomas recuit la cenituie des 
mains de la Vierge; au milieu, le lorobeau vide où sont Dées ttes fleuri, Sur los pilaislres du 
cadre, six saintes debout; sur la prédclle, épisodes de la vje d» lu Vierge (iiaissuiLcef iiiariuge, 
annonciation, nativité de Jésu^, ciix^oniùftion, morl de la Vierge]. Peinture a levipeta pm- 
^enant de Téglise San Fortunalo prés de Uontiîfalco. -^ Lafenei^tre et Kiublonbci'ger, itdine, 
t. I, p. 226 et pi.; Venturi, L'ArU, 1901, p. Tè. 



2.LoaTre 2715. Holbein le jeune. Portrait 
d'Ërasme (1523). Répliques à Longford et 
à Bftie. Autrefois cher, Gliarl es \*f. — Bii- 
dersckatZf n. 814. 




Digitized by dOOQ IC 



5i8 



VIERGE EN GLOIRE 



1 




1» €oUection Jules Quesnel à Pm%. Ectle de Fouquel (?). La Vierge glorietise ealonrfe 
d'anges. — fioucbott Exposition des Primitif & français, pi» 81 ; Catalogue officiai (k 
rMcpontionj n. IM ; Burlington Magazine^ 1904^ \\ p. 310. 




2. Hniniwkk 1 8. Holbein le jeima, Fortrait 
du TJiarrhatid Cyri&cus Kale, daté de I53S. 
Restauré an 1892 par Haaaer, *- Bilder- 
schaiz, n. iU06, 



Digitized by dOOQ IC 



COURONNEMENT DE LA VIERGE 



$tf^K. 




Lvon 230. Ecole provençale (?). Couronnement de la Vierge par le Père Eternel. — 
Bouchot, Exposition des Primitifs français, pi. 88; Catalogue officiel de l Exposition, 



Digitized by VjOOQ IC 



320 



COURONNEMENT DE LA VIERGE 




Città di Castello. Ecole florentine (de Lippi). Couronnement de la Vierge, en présence 
de saints et de saintes. 



Digitized by dOOQ IC 



COURONNEMENT DE (.A VIERGE 



521 




Nôrdlingen. H. Leonh. Schàuffelein. Assomption et couronnement de la Vierge. Tout 
en bas, les membres de la famille du donateur et une inscription donnant la date de son 
décès (1521). Autrefois dans Téglise de S. Georges à Nôrdlingen. — Bilderachatz, n. 1659 
(avec la notice de Bayersdorfer). 



Digitized by dOOQ IC 



522 



COURONNEMENT DE LA VIERGE 







Brescia. SS. Nazaro e Celso. Couronnement de la Vierge par son fils. Dans le bas. saint 
Michel transperçant le Démon, représenté comme une sorte de Pan, S. Joseph tenant le 
bftton qui fleurit, S. Nicolas évéque et S. François. Ghef-d'œuTre de l'artiste. — Crowe et 
Gavalcaselle, éd. ail., t. VI, p. 462. 



Digitized by dOOQ IC 



COURONNEMENT DE LA VIERGE 



523 




i. Rome. Eglise S. Pietro in Mootorio. Attribué à Baldassare P e ruzzi. Jésus couronne la 
Vierge; le Père Etemel pose une main sur Tépaule de chaque per sonnage. A Tentour, des 
anges musiciens. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. 1, p. 33 7 . 



2. Florence. Pitti 245. Raphaël. U 
« femme voilée > {donna velaia), modèle 
de la Vierffe de S. Sixte à Dresde. — 
Ridolfi, Ârchivio deW Arie, 1891 , p. 452 ; 
MoreUi, t. 1, p. 64. 




fi i^^ r\'\ 



Digitized by dOOQ IC 



524 



COURONNEMENT DE LA VIERGE 



1 




National Gallery 569. Attribué à Orcagna. 1 « Couronnement de la Vierge par Jésus ; en 
bas, des anges musiciens ; 2® k droite et k gauche, vingt-quatre saints en adoration. Sur la 
gauche est S. Pierre, portant sur ses genoux le modèle de Téglise de S. Pietro Masgiore k 
Florence, pour laquelle a été peint ce tableau. Les noms des autres saints sont donnes (sous 
réserves) dans le catalogue de la National Gallery. Ce tableau, qui ornait d*abord le grand 
autel de S. Pietro Maggiore, avait été transféré, avant 1617, dans la chapelle Délia Rena. 
De la famille Délia Rena il passa au marquis Roberto Pucci. Acquis k Florence, en 1857, de 
la collection Lombardi-Baldi. 



Digitized by dOOQ IC 



COURONNEMENT DE LA VIERGE 



S2S 




1. Autrefois chez i. Sanford, chez Lord Methuen et chez Sedelmeyer à Paris. Gentile da 
Fahriano. Jésus couronne la Vierge, au-dessus de laquelle plane la colombe. — Sedelmeyer 
Gallery, 1900, n. 57. , 



2. Vente D. Schevitch (Paris, 4 avril 
1906). Ecole hollandaise. Marie-Madeleine. 




DigitizedbyV^jOOQlC ' 



1 



526 



JÉSUS ET MARIE EN GLOIRE 




Augsbourg. H. Burgkmair. Jésus et Marie en gloire, accompagnés d'anges musiciens. 
Dans le bas, k gauche, S(« Elisabeth (de Thuringe), S. Joseph, S^« Elisabeth (mère de S. Jean), 
S. Henri, S. Félix, St« Hélène, S»» Anne et S. Joachim; à droite, S*» Pélagie, Si» Véronique, 
S(« Madeleine d*£gypte, S^« Afra, S'« Marie-Madeleine et Job. Signé : H, Burgkmair pin* 
gebal 1507. Partie centrale d'un triptyque autrefois an couTent de S^* Catherine à Augs- 
bourg. — BilderschatZy n. 1667 (avec la notice de Bayersdorfer). 



Digitized by LjOOQ IC 



VIERGE ET SAINTS 



527 




mi^ 



Bercame. Eglise San Spirito. Âmbrogio BorgognoDe. Grand tableau d'autel achevé en 




MDVllL — Crowe et Cavalcaselle, éà. ail., t. VI, p. 53 



Digitized by dOOQ IC 



528 



LA VIERGE AU PARADIS 






'■^-jf--.fiL:-ï 



l'V 



1 ( 






1. Francfort. Musée delà ville. Ecole allemande du Rhin moyen (?; La Vierge au jardin du 
Paradis. Dans un jardin clos de murs et semé de fleurs brilianles, la Yierae est assise, 
lisant devant une table de marbre. A gauche, trois vierges, dont Tune cueille des cerises, 
l'autre puise de Teau, la troisième joue avec un enfant (S<« Cécile et Jésus ?). A droite deux 
jeunes gens avec nn ange, devant lesquels est un animal mort (peut-être S. Michel, S. Georges 
et le dragon occis). Bayersdorfer a fait remarquer la similitude des types avec ceux de la pré- 
délie et de la lunette du tableau d*autelde L. Moser à Tiefenbronn. — Bilderschalz^ n. 1653, 
avec la notice de Bayersdorfer; Clemen, Meislerwerke westdeutseher Malerei^ p. 3 et pi. 6 ; 
Aldenhoven, Geschichte der Kôlner Malerschule, p. 113. 




2. Louvre 73. Domenico Ghirlandajo. Por- 
trait d'un vieillard et de son petit- fils. Ac- 
quis de Bardini à Florence en 1879; au- 
trefois dans la famille RidolQ. 



Digitized by dOOQ IC 



LA VIERGE MARIE 



529 




1. Gand. Egbsc de S. Bavon. Hubert et Jan Tan Eyck. La Vierge lisant. Volet de diuUe de 
la partie centrale du Reiable de Vagneau, — Bilderschalz, p. i307 ; F. Gevaert, La flenai^- 
4ancê ieplentrionaU, p. 177. ' 



^i 



Digitized by VjOOQIC 



S30 



LA VIERGE MARIE 




1. Rruges. Notre-Dame, chapelle de Charles le Téméraire. Ecole flamande. Notre-Dame des 
Sept Douleurs. La Vierge est entourée de sept médaillons oii sont figurées les sept Douleurs, 
à savoir la Circoncision, la Fuite en Egypte, Jésus parmi les docteurs, le Portement delà croix, 
le Calvaire, la Descente de la croix, la Mise au tombeau. Ce tableau a été attribué à Jean 
Mostaert et à Jean de Mabuse ; M. Hulin le donne à Adriaen Ysenbrant (entre 1528 et 1535). 
C'est le feuillet principal d'un diptyque dont un ?olet, représentant les donateurs et leurs 
patrons, existe au musée de Bruxelles. — Lafenestre et Richtenberger, La Belgique^ ^. 354; 
Hulin, Catalogue critique, j} , 47. 




2. Florence. Pitti 54. Titien. Portrait de 
Pietro Aretino. — Bilderschatz, n. 618 
0. Fischel, Tizian, p. 89. 



Digitized by dOOQ IC 



LA VIERGE MARIE 



S3I 




1. Bruges. Eglise S. Sauvear. La Vierge, Mère des Douleurs. Ce tableau porte le mouo- 
gramme J. Y. E. oU Ton a voulu autrefois reconnaître une signature de Jean Tan Eyck. 
mais que M. Hulin a interprété comme celle de Jan van Eeckele (vers 1530-1540). Sui- 
vant le même connaisseur, le tableau de Bruxelles, dont il existe une variante k Munich, 
serait la copie d'un original perdu de Quinten Metsys. ^ Hulin, Catalogue ;c;*i^taue, p. 24, 
n. 105. 




2. Lille, Ecole franco flamande. La Vierge en prière soutenue par un ange. 

Digitized by VjOOQ IC 



S32 



VIERGE TUTÈLAIRE 




1. Sienne. Archi?es. Neroecio dei Landi. Partie supérieure d*un feuillet de parchemin 
avec 11 éeussons au-dessous. La Vierge Marie est agenouillée devant la ville de Sienne, 
figurée comme un modèle d'architecture que supportent trois colonnes ; elle serre une corde 
autour de la ville comme symbole de la concorde entre les citoyens ; sur une banderolle on 
lit : Hec est civita mea. Dans le ciel parait Dieu bénissant. Au-dessous des éeussons, on 
lit les noms des citoyens qui ont été exeguUori di gabella en 1479 et U80. — Lucy Olcott, 
Guide to Siena, p. 210, 293. 




2. Paris. Collection André-Jacquemart. 
Ecole de Léonard de Vinci. Portrait d*une 
inconnue. — Bilderschatz^ n. 626. 



Digitized by VjOOQ IC 



VIERGE TUTÉLAIRE 



533 




1. Klosterneuburg. Ecole de Vienne vers 1510. Cette peinture fait partie d*une série de 
neuf tableaux qui représentent la Vierge en tant que reine des neuf chœurs des anges. 
Marie est figuree ici avec le neuvième chœur ; elle est ailée comme les anges et écarte les 
pans de son manteau, sous lequel s'abritent, à gauche, les représentants du clergé, à droite, 
ceux du christianisme laTc. Autour de Marie, quatre anges musiciens. Inscriptions : Cura{m) 
habens 8inguloru{m) sortem tene angelorum. Mater omniu{m) bonoru{m) hic asisto 
cu8t08 horum. — Drexler et List, Tafeiàilder ans deni Muséum des Stiftes Klosiemeu* 
hurg^ pi. 4. 



Digitized by dOOQ IC 



534 



VIERGE TUTÉLAIRE 




1. Chantilly lil. Enguerrand Cbaronton et Pierre Villate (1452); autrefois attribué à Fra 
Ângelico ou à on maître flamand. La Vierge de Miséricorde, entre S. Jean-Baptiste présen- 
tant Jean Cadard et S. Jean rEvangéliste présentant Jeanne Gadard. Sur les pne-Dieu, 
armoiries de Jean Cadard, médecin oe Charles Vil, et de sa femme Jeanne des Moulins. 
Commandé le 16 février 1452 à E; Charonton, peintre du diocèse de Laon, et à P. Villate, 
du diocèse de Limoges (documents publiés par l'abbé Requin). Provient de la chapelle des 
Cadard dans Téglise des Célestins d'Avignon ; autrefois dans les collections Rousseau et Reiset. 
— Bouchot, Exposition des Primitifs français^ pi. 43 ; Gazette, 1904, II, pi. à la p. 8 ; 
Revue de Part^ 1904, U, p. 53; Les Arts, 1905, n. 39, p. 19. 




2. Ancienne coll. Doetscb, n. 241. Alle- 
mand ou Vénitien? Portrait de Barbara 
Kressin, Agée de 17 ans, daté de 1544. At- 
tribué par Berenson {Venetianpainters, 



ibué par Berenson {Venetianpainte 
104) à Bemardino Ueinio. 



Digitized by dOOQ IC 



•«•r «^ f i î*'r • i^ 



VIERGE TUTéLAIRE 



535 




Le Puy. Ecole française Ters 1420. Vierge protectrice entre S. Pierre (à g.), S. Roch (le 
2m« à d.) et S. Sébastien (?). Parmi les suppliants de droite, figurent TEmpereur, le roi île 
France, le duc de Berry, le duc d'Anjou et le duc d'Orléans ; à gauche, le Pape, des palriarslies, 
des moines et un président au Parlement. Peint sur toile à la détrempe (bannière ?V Auti^' 
fois chez les Carmes du Puj. — Bouchot, Exposition des Primitifs français, pi. 22 ; Caia- 
logue officiel de VExposttion, n. 28: P. Perdrizet, La a Afa^er omnium » du Musée du 
Puy, in Congrès archéologique de France, 4905. 

DigitizedbyV^jOOQlC ,^ 



536 



VIERGE TUTÈLAIRE 




Oryieto. Dôme, cappella del Santissimo Corporale. Lippo Memmi. Vierge miséricordieuse, 
dite Madonna de' raccomandati. Sur le socle on lit : Lippus de Sena nat nos pi{n)cx{it) 
amena, — Crowe et Cavalcaselle» éd. ail., t. 11, p. 276. 

DigitizedbyV^jOOQlC ^ 



VIERGE TUTÉLAIRE 



537 




Rome. Galerie Colonna 39. Attribué à Niccolô da Foligno dit Alunno di Liberttore. 
La Vierge dans une gloire, tenant une banderolle et brandissant une massue {clavigera), 
arrache un enfant des griffes du démon qu'elle Tient de frapper. Peint en 1468 pour réglise 
del Castello à San Severino. — Lafenestre et Ricbtenberger, Borne, t. Il, p. 162 et pi.; 
Perdrizet et Jean, La galerie Campana (Bordeaux, 1907), p. 65; S. Reinacb, Comptes* 
rendus de VAcad, des Inscr., 25 janTier 1907. 



Digitized by VjOOQ IC 



S38 



VIERGE EN ARMURE 




Klosterneuburg. Ecole de Vienoe vers 1500. Ce tableau, provenant d*an couvent de Car- 
mélites à \icnne. fait partie de deux séries de neuf et de sept peintures, représentant la 
Vierge comme reine des neuf chœurs des anges et comme reine aes saints. Celui-ci montre 
Marie revêtue d'une armure, avec le sixième chœur des anges, les Puissances^ également 
armes et ailés. Au milieu du tableau se dresse la tour de David à laquelle Mnt suspendues 
des pièces d'armures. Inscriptions : Digneris vobiscu{m) sisti turàa{m) demonu{m)qtte 
vicisii, Vi turris David armis fuita hic viriute asto m{u)ita. Peint à la détrempe sur 
fond d'or. — Drexler et List, Tafeibilder aus dtm Muséum des Stiftes Kloslemeuburg^ 
pi. 3. 



Digitized by dOOQ IC 



L ARCHANGE GABRIEL' 



539 




Berlin P20. Hubert et Jan Van Eyck. L'archange Gabriel portant un lys (Annonciation). 
Au-desfius, dans la lunette, le prophète Zacharie et Tinscription : Exulta satis filia Sion 
Jubila^ ecce rex iuus venit. Zacharia propheta. Revers du volet du Relabie de l'Agneau 
où figurent les anges chantant (Berlin 514). — Bilderschalz^ n. 1297; F. Gevaert, La 
Renaissance septentrionale^ pi. à la p. 188. 



Digitized by dOOQ IC 



540 



ANGES MUSICIENS 




Berlin 314. Hubert et Jan van Ëyck. Anges chantant. Face d*un Tolet du) Retable de 
TAgneau. On lit sur Tancien cadre : Melos Ueo laus phenis grar a,.o {perhenrUs gra- 
tiarum actiof). Sur le pupitre, bas-relief représentant S. Georges qui tue le dragon. — 
Bildersc/iatz, n. 1301 ; Fierens-Gevaert, La Renaissance septentrionale^ p. 184. 



Digitized by V^jOOQ IC 



ANGES MUSICIENS 



541 




Berlin 515. Hubert et Jaa van Eyck. Anses musiciens, ^Partie supérieure droite du 
volet gauche du Retable de C Agneau, — Bilaerschatz, n. 13)2; F. Geraert, La Renaie- 
satice septentrionale, p. 185. 



Digitized by dOOQ IC 



S42 



ANGE MUSICIEN 




Lille. Ecole franco-flamande. Ange jouant de la harpe. 



Digitized by dOOQ IC 



JESUS AVEC SAIKTS ET SAINTES 



543 




1. Gassol 20. Attribué à Jaa van Goninxloo. Triptyqae. Au milieu, Jésus avec la Vierge, 
S'» Anne, S'« Marie-Madeleine, S. Paul et S. Pierre. A gauche, S. François et S'« Claire, 
que bénit un ange; à droite, S^» Odile (?) ou S^e Dympna (?) et S^» Catherine de Bologne (?) 
au-dessus desquelles plane également un ange. La première sainte tient une épée ; à ses pieds 
paraît la partie supérieure du corps d'un roi (son père?). Autrefois attribué à Jan Tan Eyck; 
l'attribution à Goninxloo est due à Scheibler. 



2. Florence. Pittil71. Raphaël. 
Portrait de Tommaso Inghirami. 
Réplique ou copie ancienne de 
Toriginal qui, longtemps conservé 
dans la famille Inghirami à Vol- 
terra, a passé dans la collection 
de M"* Gardner à Boston. — 
BilderschatZj n. 597 ; A. Rosen 
berg, RaffaeU p- 70. 




Digitized by dOOQ IC 



544 



APOTRES 




1. Rome. Sacristie de S. Pierre. Giotto. Partie de la prédelle du ciborium du cardinal 
Stefaneschi. Cinq apôtres. — Crowe et GaTalcaselle, nouv. éd. angl. t. il, p. 47 ; Lafenestre 
et Richtenberger, Rome, 1. 1, p. 321. 




2. Rome. Sacristie de S. Pierre. Giotto. Partie de la prédelle du ciborium du cardinal 
Stefaneschi. Cinq apôtres. — Crowe et Catalcaselle, nouY. éd. angl., t. II, p. 47; Lafenestre 
et Ricbtenberger, Rome, t. 1, p. 321. 



Digitized by VjOOQ IC 



SAINT JEAN BAPTISTE 



545 




Gand. Cathédrale de S. BaTon. Hubert et Jan Tan Eyck. S. Jean-Baptiste tenant un 
lÎTre sor ses genoux. Inscriptions : Hic e{8t) Bapliêta Joh{an)€Si major Ao(m)t(n)e, par 
(mg(e)lisy legis 9um(m)a^ evangelii 8a{n)c(l)iOt ap{osto)lo(rum) vox, 8ile{n)ciu{m) 
p{ro)phelar(um)f lucema mundi^ (domi)nt ùslis. Volet supérieur gauche de la partie 
centrale du Retable de V Agneau, — Bilderschalz^ n. 1308; Lafenestre et Riehtenberger, 
La Belgique^ p. 307. 

35 



Digitized by VjOOQIC 



546 



SAINT JEAN 




1. Berlin 518, 523. Hubert et Jan TanEyck. Volets extérieurs en griiaille du Retable de 

i. Jean-Baptiste (Jo/^[an7i}e« 
l'un atec Tagneau, Tautre 
appartenant à l'école de Glaus 
Siuter. — Bilderschatz, n. 1300'. 




3. Florence. Eglise de Santa Croce. Chapelle Peruzzi. Giotto. Le mnd-prêtre Zacharie, 
suiti é^ trob musiciens, agite un encensoir ; un ange, suivi de deux femmes, lui annoice la 
naissance de S. Jean. Fresque très repeinte. — Growe et Gavalcaselle, nouT. éd. angl., t. Il, 
p. 18 ; Lafenestre et Richtenberger, Flarencet p. 237 ; BilderschaU, n. 13. 



Digitized by VjOOQ IC 



/ 



«.»jr^ "^ ^*» "^ i 



SAINT JEAN BAPTISTE 



547 




Milan. Collection TriTulzio. AUribué à Jacopo del Sellaio. S. Jean-fiapUste au désert. 

Digitized by V^jiOOQIC 



L i 



548 



SAINT JEAN BAPTISTE 




Klosterneubufff. Rulaud Fruehauf (de Passau]. Arrestation de S. Jean-Baptiste, conduit 
en prison par des gardes. — Drexler et List, Tafelbilder aus dem Muséum des SUftes 
Klostemeuburgy pi. 23. ^ 



Digitized by VjOOQIC 



MARTYRE DE SAINT JEAN 



549 




Klosterneuburg. Nicolas Kirberger. Dans la nef d'une église sothique, Hérodiade, accom- 
pagnée de plusieurs femmes, s'avance vers S. Jean agenouillé, derrière lequel est le bour- 
reau avec 1 épée nue. A gauche, Bérode est assis à une table avec des compagnons et des 
femmes. Sur le bord de la table se lit la date 1521 et sur le pied le monogramme NK. La col- 
lection Albertine de Vienne contient une esquisse de la même composition, avec la même 
signainre, datée de 1519; au reyers est inscrit le nom du peintre, Nicolas Kirberger ans 
mûnchen, d'ailleurs inconnu. ^ Drexler et List, Tafelhilder ans dem Muséum des Siiftes 
Klosterneuburg^ pi. 27. 



Digitized by VjOOQIC 



s 50 



SAINT JEAN BAPTISTE 




Carlsruhe 36. Ecole d'Ulm (Herlen?) Martyre de S. Jean-Baptiste, dont Hérodiade lient 
la tête dans un plat. Fond d'or. 



Digitized by VjOOQIC 



MARTYRE DE SAINT JEAN 



S5ï 




Klosteraeoburg. Ruiand Fruehauf de Passau (cf. p. 548). Un bourreau présente la tête 
de S. Jeao, dont le corps est étendu devant lui, à Hérodiade c[ui tient un plat pour la rece- 
voir. — I>rex]er et List, Tafelbilder aus dem Muséum des Stiftes Klostemeuburg, pi. 23. 



Digitized by VjOOQIC 



552 



SAINT JEAN BAPTISTE 




1. Baptistère de Castiglione d'Olona (entre Saronno et Varese). Masolino da Paoicale. 
Fraflment d une fresque représentant Hérodiade qui reçoit la tête de S. Jean. Peint en 
1428. — Growe et GayalcaseUe, éd. ail, t. II, p. 80. 




2. National Gallery 1438. Ecole de Solario. La tête de; S. Jean-Baptiste sur un plat. Daté 
du deuxième jour des calendes de féfrier 1511. 



Digitized by VjOOQ IC 



SAINT JEAN BAPTISTE 



553 




Vienne 644. Gerrit Tan Haarlem, dit Geertgen tôt S. Jans ou Gérard de Harlem. Jnlien 
TApostat fait brûler les ossements de S. Jean -Baptiste. Au premier plan, on ouyre le sépulcre 
da saint et l'on jette ses ossements dans le feu. Douze membres de Tordre de S. Jean entou- 
rent la tombe. Au fond, ensevelissement du saint en présence de Jésus. A droite, les cheva- 
liers de S. Jean emportent les restes épargnés du samt Ce tableau, avec la descente de la 
croix (Vienne 645), faisait partie d'une peinture d*autel exécutée par Geertgen pour Téglise 
des Johannites à Harlem. Il appartenait en 1635 à la collection de Charles !«', vendue par 
ordre de Cromwell, et passa dans la galerie de Tarchiduc Léopold Wilhelm à Bruxelles, qui 
fat transférée à Vienne en 1637. — Bilderschalz, n. 1256; Mtueum, VU, 63; Revue de 
FArt, 1904, U, 252. 



Digitized by dOOQ IC 



S54 



SAINTS 




%ig 













1. Bereame. Eglise San Spirilo. Andréa Previlali. S. Jean-Baptiste entre S. Nicolas de 
Bari, S. Barthélémy, S. Joseph et S. Jacques de Bergarae. Signé et daté sur le socle : 
Andréas Pmitalus pinxit MDXV. — Crowe et Gavaicaselle, éd ail., t. V, p. 294. 





%#w 



2. Munich 245, 246. A. Durer. Les SS. Joachim, Joseph, Siméon et Lazare. Intérieur des 
volets d'un triptyque dont le panneau central est perdu, autrefois dans la maison Jabach à 
Cologne. Les volets extérieurs représentent Job (Francfort) et deux musiciens (Cologne). — 
Bilderschalz, n. 1702; V. Scherer, A. Durer, p. 11. 



Digitized by dOOQ IC 



L - 



SAINTS 



5SS 





i. Paris. Collection Martin Le Roy. Ecole flamande (du maître de Flémalle)? Quatre Pères 
de rKglise : S. Jérdme, S. Augustin, S. Grégoire, S. Ambroise. Au revers des volets, l'An- 
nonciation et la Vierge en grisaille. — Bouchot, Ea:position des Primitifs français, pi. 65; 
Catalogue officiel ae V Exposition, n. 56. 



2. Rome. Galerie Rorghèse 396. 
Antonello de Messine. Portrait 
d'homme. Autrefois attribué à 
Giov. Rellini; probablement un des 
portraits tus en 1530 à Venise 
chez Pasqualino par V Anonyme dit 
de Morelli. — Bilderschatz, n. 
943 ; Lafenestre et Richtenberger, 
Rome, t. II, p. 8 et pi. 




Digitized by dOOQ IC 



5S6 



SAINTS 




1. Vérone. SS. Nazaru e Celso. Bartolommeo Montagna. Les S S. Jean-Baptiste, Benoît, 
Nazaire et Gelse. Peint en 1493. — Bilderschatz, n. 1707; Crowe et Cayalcaselle, éd. ail., 
t. V, p. 454. 




2. Lucques. Pontormo. Portrait de 
Julien defAéôieu.^^Bilderschatz, 
n. 1053. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINTS 



5S7 



^^^ % 


Ij^^^t^fj 


^^a~ 


^.v r#-^ Afl 1 A^ 




/ffl^r- 


ll-y/fil 


1. 


' j WiHal 


^~^;^^.Y 




i. PéroQse, XI, 10. Pinturicchio. Yolets de la grande ancona, représentant, en haut, l'An- 
nonciation et, au dessous, Augustin et S. Jérôme. — Steinmann, PtniuricchiOf p. 90. 




2. Francfort. Musée de la ville. Mathias Granewald. Les saints Gyriaque et Laurent, le 
premier guérissant une possédée, le second tenant le gril. Signé MGM. Grisailles (revers des 
Tolets d'un triptyque). — Bilderschatz, n. 1684. 



Digitized by dOOQ IC 



5S8 



SAINTS 




Bruxelles 31. Ecole de Van der Weyden (attribué à Memlinp). Volets peints en grisaille 
d'un triptyque dont le panneau central représente Jésus en croix, a^ec François Sforza et 
Blanche Visconti agenouillés au premier plan. S. Jérôme retirant une épine de la patte du 
lion; S. Georges tuant le dragon. Peint vers 1460. acheté en 1872 à la vente Middleton à 
Londres (23.000 francs). — Lafenestre et Ricbtenberger, La Belgique, p. 62. 



Digitized by VjOOQ IC 



SAINT JEAN ET SAINT JÉRÔME 



~m. 





Klosterneoburg. Ecole autrichienoe vers 1500. S. Jean rEvangéliste entre deux anges 
et b. Jérôme en cardinal, retirant Tépine de la patte du lion, également entre deux anges. 
— Drexler et List, Tafeibilder aus dem Muséum des S liftes KÏostemeuburg^ pi. 18. 



Digitized by LjOOQlf 



^m^^f^^w^ 



560 



SAINTS JEAN BAPTISTE KT JEROME 





MîUd. héHsndente da Ferrari. S. Jean-Baptiste, S. Jérdme et un donateur* ~ Aotte^ 
d'arif, !90i, p. 8. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINT JOSEPH ET SAINT ZACHARIE 



Sét 




i. Munich 254 et 255. Hans von Kolmbach. b. Jûseph et S. Zacharie. roud iror. Autri^- 
fois à Nuremberg. — Bitderschatz, n. 1527. 



2. Berlin 557 c. A. DQrer. Portrait 
de Frédéric le Sage (yers 1495- 
1498). Signé du monogramme. 
Acquis de la coll. Hamilton en 
1882. — Bilderschatz, n. 933 ; V. 
Scherer, DùreTf p. 4. 




3ë 



Digitized by dOOQ IC 



562 



SAINT MICHEL ET SAINT JEAN 





1. Vente Barberigo de Venise (Milan, 1887, no« 49 et 50). Attribué à Gossa. S. Michel et 
S. Jean. — lm,io X 0»,48. 




2.T'lorence. Coll. Marcuard (?). 
Melchior Feselen. Portrait de 
Hans Yon SchôniU. — Bilder- 
schatz, n. 68t. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINT NARCISSE ET SAINT MATHIEU 



S63 







Munich 292 a. Ulrich Âpt. S. Narcisse, évèque, avec le dragon dompté à ses pieds, et S. 
Mathieu l'Eyangéliste, avec la hallebarde, instrument de son martyre, qui est représenté dans 
le lointain. S. Narcisse fut évèque d*Augsbourg. Le Musée de Munich possède aussi les 
volets de ce tableau, représentant l'un la Vierge et TEnfant. Tautre S. Jean TEvangéliste, et, 
à Textérieur, S. Christophe et S^< Marguerite. — Bilderschatz, n. 1544; Catalogue of the 
old Pinakoiheki p. 64. 



Digitized by VjOOQ IC 



564 



SAINT PAUL ET SAINT MAUREL 




Rome. Galerie Golonna. Gosimo Tara. L*é?6qa6 Lorenzo RoTerello et tes deux |>atroas, les 
saints Panl et Maarel. Fragment d^un tableau d*aatel autrefois à S. Giorgio fuori le mura à 
Ferrare. Le panneau central est à la National Gallery, la Pielà du tympan est au Louvre. — 
Lafenestra et Richtenberger, Rame, t. 11, p. 181 et pi. à la p. 182; Bilderschalz^ n. 1190. 



Digitized by VjOOQ IC 



SAINT PAUL ET SAINT PIERRE 



S6S 




1. Paasola (Marches). Antonio da Murano. S. Pierre et S. Paul. Proyenant d'un polyp- 
tyque autrefois à la chapelle des SS. Pierre et Paul. — RaasBgna dartê^ 1903» p. 168* 



2. Vienne. Breughel le Vieux. Por- 
trait d'un vieux bouffon. — Bil- 
derschati, n. 1019; GazelU, 1892, 
1, pi. à la p. 122 et 1891, II, p. 442. 




Digitized by dOOQ IC 



566 



SAINT PIERRE 




1. Vente BeurnonYille (Paris, 21 mai 1883). Ecole de Bruges. Partie extérieure d'un 
petit retable; en haut, deux anges; au-dessous, S. Pierre et un saint pèlerin, peut-être 
S. Jacques le Majeur (coquille). 




2. Windsor, Holbein le jeune. Le 
troisième duc de Norfolk. — Bit- 
dertchalz, n. 818. 



Digitized by VjOOQ IC 



SAINTS ET SAINTES 



S67 







Bruxelles 31. Ecole de Rogier van der Wc^den (attribué àMemliog). Volets d'un trip- 
tyque dont le panneau central représente le Christ en croix adoré par François Sfona et 
Blanche Visconti. K^ S^« Catherine (couronne, épée, roue) et S^* Barbe (tour); au second 
plan, S. Jean-Baptiste dans le désert. En haut on lit : Ecce agnus Dei, etc. (au revers, 
S. Georges, grisaille) ; 2* S. François d'Assise, aux mains stigmatisées, suivi de S. Bavon 
(faucon); au second plan, l'Enfant adoré par la Vierge et trois anges (au revers, S. Jérôme 
et le lion). Cf. plus haut, p. 558. Vente Middleton à Londres, 1812 (23.000 fr.). — Lafo- 
nestre et Richtenberger^ Là Belgique^ p. 61. 



Digitized by dOOQ IC 



s 68 



SAINTS ET SAINTES 





— ,, 


.M:: 




1 


P 




m 


UÊ 


Û 


1^ 


m 



V. .'-r^ 


«ra^i 


pP'jfll^ 


wm 



i, Àulr«faift chez Antonio Carrer à Venise et chez Sedelmeyer à Paris. Ecole fli 
S. Jean- Baptiste et S. Jean rEvangéliste, S^* Catherine et S^^ ApoUonie. Deux Tolets d' 
triptjquo. — Sedelmeyer Gallery^ 1901, n«« 10 et 11. R •A*'*- 




2. Vienne 69. Ambrogio dt Pré- 
dis. Portrait de rempereurMaximi- 
lien !•'. Signé et daté 1502. Autre- 
fois dans la collection Ambras, où 
la signature de ce portrait (attribué 
longtemps à Borgognone) fat Ine 
d'abord par Horelli. — BUder' 
schalz^ n. 1130; Morelli, 1, p. 230 
et pi. 



Digitized by dOOQ IC 



i 



SAINT AirrOIME ET SADITB CiCILB 



$69 




Rome. Golieclion Ghici. G.-B. Battista dit Ortolano. S. Antoine abbé, S. Antoine de 
Padoue et St« Cécile. Daté 1523. Autrefois attribué à Garofalo. — Lafenestre et Richtenber- 
ger, Rame, t. II, p. 276; BUdenchalz, n. 1204. 



Digitized by VjOOQ IC 



570 



SAINTS ET SAINTES 




^'' '' -M 




1. Rome. Collection de Miss Harry Hertz. Ecole ombrienne (Spagna?). S. Sigismoud, 
S<« Madeleine et S. Antoine de Padoue. 




2. Munich 48. Maître colonais dit de Barthélémy ou de Tautel de Thomas. Saint Barthélémy 
(liire, couteau) entre S^* Agnès (livre) et S^ Cécile (orgue tenu par un ange). Autrefois à 
réglise S. Columba à Cologne. Les volets représentent S. Jean rEvangéliste avec S^« Mar- 
guerite, S. Jacques le Mineur avec S^« Christine. — Aldenhoven, Geschichte der Kôlner 
Malerschule, p. 269 et pi. 89; Biiderschatz, n. 1603. 



Digitized by VjOOQ IC 



SAINTS ET SAINTES 



57» 




1. Kiosterneaburg. Ecole de Salzbourg (?). S. Etienne, S(« Madeleine et S. Sébastien. Restes 
d'an polyptyque. — Drexler et List, Tafelbilder aus dem Muséum des Stifes Ktostemeu- 
burg^ pf. 28. 












2. Collection Kogers, Vernon etR. Kann (à Paris). Hans Memling. Deux volets de triptyque 
a?ec portraits des donateurs et de leurs patrons, S. Guillaume et S^« Anne. Le panneau 
central est perdu. — Weale, Memling, p. 66; Gazette des Beaux-Arts, 190!, I, p. 392; 
Sedelmeyer Galtery, 1891, n" 19 et 20. 



Digitized by dOOQ IC 



572 



SAINTE CATHERINE ET SAINT LAZARE 




Afignon. Nasée Calvet. Ecole de Provence (?). S<« Catherine et S. Lazare. — Boaebot, 
Exposition des Primilifs français, pi. 57. 



Digitized by dOOQ IC 



r 



SAINTE MADELEINE ET SAINT THOMAS 



S73 




Bruxelles i4i. Ecole allemande. S^^ Marie Madeleine (tase à parfums) et S. Tho- 
mas (lance et liyre). Ancienne collection d'Arenberg. — Lafenestre et Richtenberger, 
La Belgique, p. 128. 



Digitized by dOOQ IC 



574 



SAINTE CHRISTINE ET SAINT JACQ.UES 



~ 




Munich 49. Maître de l'autel de S. Thomas à Cologne. S'* Christine avec meule et 
Hèche, S. Jacques le Mineur avec massue et livre. Volet de droite du tableau représentant 
S. Barthélémy, S^» Agnès et S^^ Cécile (p. 570). — Bilderschatz, n. 1537. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINTE IRÈNE ET SAINT SÉBASTIEN 





Grenoble 51. Pérugin. S. Sébastien et Si« Irène. Partie du grand tableau peint par le 
maître pour S. Agostino à Pérouse, dont les morceaux sont conservés à Péronse, Grenoble. 
Toulouse, Lyon et Nantes; un fragment, appartenant au musée de Strasbourg, a été détruit 
en 4810, mais il en existe une gravure. — Growe et Cavalcaselle, éd. ail., t. IV, p. 252. 



Digitized by VjOOQ IC 



576 



SAINT GEORGES ET SAINTE CATHERINE 




1. Bruxelles 142. Ecole allemande. Saint Georges (épée, éca, dragon» lance brisée à ses 
pieds) et S^* Catherine (coaronne, épée* roue). Ancienne collection d'Arenberg. — Lafe- 
nestre et Richtenberger, La Belgique , p. 128. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINTS ET SAINTES 



577 



^&^f 




^wlfâk^ 


1^^ 


ws 


M 






1. Carlsrahe 27, 38. Ecole de Souabe ?en i450. S. Sébastien (ûèches) et S^« Ursule 
(flèche). Volets d'un grand autel provenant des euTirons de Salem. 




2. Sienne. San Domenico. Matteo di Giovanni. Sainte Barbe (palme et tour) sur un trdne, 
avec deux anges qui la couronnent, deux anges musiciens, S^* Madeleine et S*> Catherine. 
Signé en bas du trône : Opus MaUi de Senis MCCCC LXXVIllt. — Growe et GaTalcaselle, 
éd. ail., t. IV, p. 93. 

37 



Digitized by CjOOQ IC 



578 



SAINTS ET SAINTES 




1. Munich SiO, SH. Holbein le Vieux (aidé de sou fils). S«« Barbe (calice et hostie) et 
S*« Elizabeth de Thuringe, soignant un enfant et un vieillard infirme (l*homme harbu au 
second plan est Holbein le ifieux; au fond, la Wartburg près d'Eisenach). Volets d un Ubleau 
représentant le mar^ de S. Sébastien (Munich, n. 209), peint en 1515 et acquis en 1809 
de réalise de S. Sauveur à Augsbourg. L'identification de Thomme barbu avec Holbein le Vieux 
est autorisée par un dessin de cette tète à Chantilly, avec Tinscription : Hanns Holbein ma- 
1er der ait 1515. — Catalogue ofthe old Pinakothek, pi. à la p. 44 ; Biiderschatz, n. 15. 




2 Vente Passalacqua {^Milan, 1885, n. 7 et 8, pi. V). Ecole milanaise. S. Alexandre et 
S. Etienne. — 0»,60 X Û»,35. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINTES CATHERINE ET MADELEINE 



-r^ 



579 




Strasbourg 1. Conrad Witz (de Roitweil en Souabe). Les saintes Catherine (roue) et 
Madeleine. Légué au Musée par Straub. — [Dehio], Verzeichniss der Gemâlde-Sammlung 
in Strasêburg, pi. à la p. 4; Bilderschalz, n. 1237; Springer, Kunstgeachickte, t. lY, 
pi. à la p. 50 (en couleurs j. 



Digitized by VjOOQ IC 



58o 



SAINT AMBROISE 



1. R»me. Sao Clemeote. Fres- 
ques de la chapelle de la Passion. 
Masolino da Panicale. S. Ambroise 
enfant est couché dans son ber- 
ceau ; sa mère, munie d*un éven- 
tail, écarte de lui les abeilles qui 
viennent se poser sur ses lèvres. 
A gauche, le père d*Ambroise, gou- 
verneur de Rome, prédit à un ami 
les hautes destinées de son fils ; à 
droite, deux femmes. Attribué par 
Vasari à Masaccio. — Lafenestre et 
Richtenberger, Rome, t. I, p. 308. 




2. Rome.! San Clémente. Maso- 
lino da Panicale. S. Ambroise nom* 
mé évèque de Milan sur la désigna- 
tion d'un enfant. — Lafenestre et 
Richtenberger, Romey 1. 1, p. 30S. 



Digitized by dOOQ IC 



J 



SAINT AMBROISE 



581 




1. Rome. San Clémente. Attribné à Masolino da Panicale. Mincie opéré par S. Ambroise 
pendant une inondation. On voit une maison déjà enTahie par l'ean et, sur la droite, trois 
cavaliers. — Lafenestre et Riehtenberger, Romet U I, p. 308. 




2. Rome. San Gemente. Attribué à MasoHno da Panicale. Mort de S. Ambroise. Fresque 
très abîmée. 



Digitized by LjOOQ IC 



582 



SAINT AMBROISE 




Bcrgame (Lochis 219). Ambrogio Borgognone. S. Ambroise écarte Tempereur Théodose 
de réglise, pour le punir du massacre de Salonique. Tableau minuscule (On 32 X 0i>>,22). -^ 
Growe et Cayalcaselle, éd. ail., t. VI, p. 54. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINT ANTOINE 



583 




1. Vente Bianco de Turin (Milan, 1889}. Fr. Traini. S. Antoine abbé. — 0J2 X 0,35. 



2. Bruxelles 356. Antonis Nor. 
Portrait du duc d*Albe. — Bilder^ 
sehaiz, n. 755 ; Lafenestre et Rich- 
tenberger, La Belgique^ p. 65 et 
pi. à la p. 64. 




Digitized by VjOOQ IC 



584 



SAINT ANTOINE 




Colmar. Mathias Grûnewald. La Tentation de S. Antoine, tourmenté par des démons. 
Dans le ciel, Jésus en gloire et S. Michel descendant vers la terre. Revers du volet droit du 
tableau d'autel d'isenheim. — Bilderschatz, n. 1323; Schongauer-Gesellscbaft, Bulletin^ 
1893-1902, pi. à la p. 126 ; Bévue de l'Art, 1904, II, p. 428. 



Digitized by VjOOQ IC 



F" 



SAINT ANTOINE DE PADOUE 



58s 



:^-.^ I 




1. Padoue. Scuolt del Saalo, Tilieu. Miracle de S, Aotninc, qui fait pftHer un liouveau-oé 
pour attester lionoceuee d'ane femme injuste méat accuisée. Pe^int vers IS!I. — Bilder- 
whalz, n. 1665; 0. Pjschel, Tizian^ p. 16. 



2. Brunswick 38. Antoois Mor f ?)* 
Portrait d'un inconnu. A Paris 
jusqn'en 1815. — BiidertchaUt 
n. 952. 




Digitized by dOOQ IC 



S86 



SAINT ANTOINE DE PADOUE 




Rome. S. Maria in Araceli. Benouo Gozzoli. S. Antoine de Padoue couronné par deux 
anges. Il tient d'une main un livre et de l'autre un cœur rayonnant. Aux pieds du saint, deux 
donateurs agenouillés. Seul reste d'un cycle de peintures relatives à S. Antoine de Padoue 
(Vasari, III, p. 47). — Lafenestre et Richtenberger, Aome, t. I, p. 286. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINT AUGUSTIN 



587 




1. Pérouse, XI, 12. Pinturricchio. S. Augustin en costnme d'éTdque, entouré de quatre )^ 
membres de la confrérie des Disdplinati. Peint en 1500. 



2. Vienne 274. Lorenzo Lotto. 
Portrait d'homme, la main droite 
sur le cœur (le coude g. est ap- 
VUYé sur une table). — Bilder- 
schatZy n. 1084; Berenson, Lo^/o, 
p. 173 et pi. à la p. 174. 




Digitized by dOOQ IC 



588 



SAINT AUGUSTIN 




San Gimiffnano. Chœur de S. AgosUno. Benozzo Gozzoli. S. Augustin, lisant les Epttres 
de S. Paul dans un jardin. Dixième fresque du cycle relatif à la Tie de S. Augustin que 
Benozzo peignit en 1463, aiec l'aide de Giosto d'Andréa, pour Domenico Strambi de Pans. 
— BildersehatZf n. 1532. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINT AUGUSTIN 



J89 




1. San Gimi^ano. San Agostino. B«nozzo Gozzoli. Education de S. Augnstin. Une inscrip- 
tion, tracée au-destoQs de la fresque, en indique le sujet : Beatus Auguitinua in puerili 
aetate a pâtre Patritio et matre Monica magiatro gramatice (sic) fyrcuUtue ultra 
modum brevi profecU tempore, -^ Bilderschatz, n. 135. 



2. Rome. Galerie Borghèse 397. 
SuÎTant Morelli, portrait de Péru- 
gin ou de Pinturricchio par Ra- 

Ehaèl. Autrefois attribué à HoN 
ein ou à Pérugin. •— Bilder- 
eehatz, n. 1149; Morelli, t. 1, 
p. 174; Rosenberg, Ba/faei, p. 4. 




Digitized by dOOQ IC 



590 



SAINT BARTHELEMY 




Vendu à Paris ten 1895. Rcole française du xv« siècle (?). S. Barthélémy tenant un 
démon enchaîné. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINT BENOIT 



591 




Bruxelles 39. Attriboé à Jan Mosttert (sans motif). A droite, le miracle du tamis brisé: 
S. Benott, agenoaillé, en présence de sa nonrrice qui pleure, demande au Ciel de remettre 
en état un tamis qu'elle a emprunté et brisé. A gauche, S. Benott et le curé de Monte-Pre- 
claro sont asenouillés deiant le repas que le euro a apporté au saint le jour de Pâques ; au 
fond, le cure agenouillé, auquel Dieu, apparaissant dans une nuée, donne Tordre de nourrir 
le saint; à droite, le curé marchant vers la caTome du saint. Sur le revers de ces deux 
panneaux, provenant d'un triptyque, est fi|[urée la messe de S. Grégoire avec la date 1552. 
— Lafenestre et Richtenberger, La Belgique ^ p. 66 et pi. ; GazetU des Beaux- Arts, 1887, 
11, pi. à la p. 442. 



Digitized by dOOQ IC 



592 



SAINT BENOIT 




1. BaoQconventi. GouTent de Monte Oliveto. Sodoma. Fresaue représentant, à gauche, le 
jeune S. Benott qui restaure, par ses prières, un tamis brisé par sa nourrice ; à droite, le 
peintre lui-méfne, sous l*aspect d*un riche seigneur entouré de ses animaux familiers et de 
sa cour. Peint en 1506. — Priuli Bon, Sodoma^ p. 20 ; BUdersehati, n, 1675. 




2. Vienne 1481. Holbein le jeune. 
Portrait de Jane Seymour, reine 
d'Angleterre (1513-1537). — BU- 
derschatz, n. 945. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINT BERNARD 



59Î 




Florence. Église délia Badit. Klippmo Lippi. La Vierjge apparaît à S. Bernard. Tableau 
commandé en 1480 par Francesco del Pugliese ponr Téglise de Compare hors les mars» d'ob 
il ftat retiré lors da siège de Florence en 1529. — Larenestre et Richtenberger, Florence, 
p. 229 et pi. à la p. 228 ; Bilderschaii, n. 20 : Berenson, Study and critiêism, t. Il, 
p. 90 ; Dos Muieum, IX, 41 ; S. Reinaeb, ApoUo, fig. 245 ; Konody, Filippino Lippi, 
pi. 18. 

38 



Digitized by dOOQ IC 



594 



SAINT BERNARD 




1. Munich 1034. Pérugin. Apparition de la Vierge Marie, suivie de deux anges, à S. Ber- 
nard, derrière lequel se tiennent S. Barthélémy et S. Jean l'Evangéliste. Autrefois dans la 
chapelle Nasi à San Spirilode Florence ; ac<^uis par Louis !•' vers 1830 delà Casa Capponi. 
— Bilderschalz, n. 68; Williamson, Perugtno, p. 62. 




2. Rome. Galerie I>oria403. At- 
tribué à Raphaël et. plus récem- 
ment, à un copiste vénitien. Por- 
traits d'Andréa Ntvagero et d'A- 
gostino Beazzano ; Tori^nal, de la 
main de Raphaël, serait perdu (je 
n'en crois rien). — Bilderschatz, 
n. 823; Lafenestre et Richtenber- 
ger, Rome^ t. II, p. 224 et pi.; 
A. Rosenberg, Ranael, p. 126; 
Morelli, t. I, p. 415. 



Digitized by VjOOQ IC 



SA{C(T BERNARZUN 



595 




Rome. Église Santa Maria in Aracoeli. Pinturricchio. La mort de S. Bernardin de 
Sienne. Au premier plan, an nouTeau-né dans an berceau et deux enfants jouant. Deux 
des personnages sont oes membres de la famille Bufalini, dont les fresques de Pinturicchio 
décorent la cnapelle. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. Il, p. 283 et pi. à la p. 282 ; 
Steinmann, Pinturicchio, p. 18, fig. 14. 



Digitized by dOOQ IC _^ 



596 



SAINT BERNARDIN 




Rome. Eglise Santa Maria in Aracoeli. Pinturricchio. Glorification de S. Bernardin. Le 
saint, monté sur une pierre, montre le ciel ; à droite, défaut un palmier, S. Antoine de 
Padoue, un cœur enflammé dans la main gauche ; à gauche, S. Louis éfêque. Au second 
plan, le martyre d'un saint, un lac et des i illages. Au ciel, deux anges à senoux s'apprêtent 
à couronner S. Bernardin; plus haut, le Christ bénissant, au milieu d'anges musiciens. 
Fresque restaurée vers 1850 par Camuccini. — Lafenesire et Richtenberger, ilome, t. 1, 
p. 284 ; Steinmann, PinlurHcchiOf p. 21. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINT BERTIN 



5?; 





1. Berlin (1905). Attribué à Simon Marmion. La naissance de S. Bertin. Panneau du 
poWptyque autrefois à S. Orner, puis chez Guillaume II roi de Hollande et chez le prince de 
l^ied, acquis en 1905 par le musée de Berlin. — Dehaisnes, Recherches iur le retable de 
S^ Berlin^ p. 8 et pi. ; Glemen, Meislerwerke weatdeutscher Malerei, pi. 48. 



2. Berlin (1905). Attribué à Simon Marmion. Panneau du rétable de S. Bertin, autrefois 
au château de Wied. Bertin et ses deux compagnons, Momelin et Ebertramne, Têtus de 
l'habit des bénédictins, portant des bâtons de pèlerin, s'agenouillent devant Téiéque de 
Thérouanne qui, de la main droite, relève S. Bertin. tandis qu'il soulève son chapeau de la 
main gauche. Derrière lui, un religieux. — Debaisnes, Recherches sur le retable de 
S. Bertirif p. 10 et pi. ; Clemen, Meisterwerke westdeutscher Malerei, pi. 49. 



Digitized by V^jOOQ IC 



598 



SAIKT CHRISTOPHE 




1. Oberwellach. Autel dans I*église, Jan Ttn Scorel. S. Christophe et S** Apollonle, Toués 
par les donatears Cristoforo Francipani et ApoUonia, née Lang Ton Wellenburg. Volets d'un 
triptyque. — BUderschatz, n. 1350. 




2. Loreto. Palazzo apostolico della Santa Casa. L. Lotto. S. Christophe entre S. Roch et 
S. Sébastien. Variante à Berlin (sans le S. Roch). Signé Laurtntii LoH picloris opuM, — 
Berenson, Lorenzo Lotto, p. 200. 



Digitized by dOOQ IC 



'I 



SAINT CHXISTOPHE 



S99 







1. Chartreuse de Dijon, pais collection Micheli à Paris et Mayer Tan den Bergh à Anvers 
{CalaLj pi. à la p. 15.) Ecole de Bourgogne. S. Christophe. 




2. Donaueschingen. Mattre de Messkirch. S. Christophe, S. Sébastien et S. Roch, avec 
range guérisseur. Volets extérieurs d'un triptyaue dont le panneau central représente 
S«« Anne avec les S^«« Barbe, Odile, Catherine et Ursule. — Bt7der«cAa/s, n. 1490. 



Digitized by V^jOOQIC 



6oo 



SAINT JEAN-BAPnSTE ET SAINT CHRISTOPHE 




1. Muuicb 108 et 109. D. BoUts. Volets d'un triptyque dont le panneau central porte une 
adoration des Mages. S. Jean-Baptiste et S. Christophe. — Bilderschatz, n. 1393. 




2. GracoTie. Coll. Czartoryski (au- 
trefois à Paris). Raphaël. Portrait 
de jeune homme (François Marie 
délia Rovere ?). — Bilderschatz, 
n. 579 ; Woermann, Geschichte der 
Malerei, t. It, p. 648; MOntz, 
Raphaël^ p. 693 (conteste à tort 
l'authenticité). 



Digitized by dOOQ IC 



SAINT CHRISTOPHE 



60 1 




Padoue. S. AgosUno. Chapelle des Eremitani. Ansuino da Forli. Prédication de S. Chris- 
tophe. Fresqae signée en bas à droite opiis Ansuini (rancienneté de cette inscription est 
douteuse). — P. Kristeller, ManUgna, éd. angl., p. 72, fig. 12 ; Gazette des Beaux-Arts, 
ISaT^ H, p. 183, 185 ; Bilderschatz, n. 1651. 



Digitized by dOOQ IC 



602 



SAINT CHRISTOPHE 




Rome, 
pilastre de 



e de San Clémente. Masolino da Panicale. S. Christophe. Presque au 
. — Lafenestre et Richtenberger, jRome, t. I, p. 807. 



Digitized by VjOOQIC 



l_. 



SAINT CLÉMENT 



603 




Londres. Collection J. Salting. Mattre boor^gnon Ters 1460. Un donateur et S. Clé- 
ment pape, qui tient une ancre et porte une mitre à fleurs de lys. — Bouchot, Exposition 
des primitifs français, pi. 58 ; Catalogue officiel de VExposition, n. 75. 



Digitized by VjOOQIC 



6o4 



SAINTS COSME ET DAMIEN 




1. Munich 991. Fra Angelico. Martyre des saints Cosme et Damien, crucifiés; leurs trois 
frères, les S. Anthimus, Leontius et Euprepius sont enchaînés à une poutre transversale au 

Eied des croix. Une pluie de pierres et de flèches, dirigée contre eux, se retourne contre les 
ourreanx. Peint en 1438 comme partie de la prédelle du tableau d'autel de S. Marc k 
Florence, acquis par Louis I*' de Bavière en 1822 avec deux autres panneaux de la même 
série. — Bilderschatz, n. 1711 ; L. Douglas, Fra Angelico, p. 78. 




2. Munich. Ane. coll. Schubart. 
Christophe Âmberger. Portrait de 
Barbara Schwartz. Daté 1501. — 
Bilderschatz, n. 994. 



Digitized by dOOQ IC 



L 



SAINT DENIS 



60; 




Louvre 995. Jean Malouel et Henri de Bellechose. La dernière communion et le martyre de 
S. Denis. Profient de la chartreuse de Champmoi près de Dijon ; donné au Louvre en 1863 
par Reiset. — Bouchot, Exposition des Primitifs français , pi. 13 ; Catalogue officiel 
de VExposition^n, 16; Burlington Magazine, 1904, IV, p. 286; Revue de l'art, 1904, I, 
p. 245. 



Digitized by VjOOQ IC 



6o6 



SAINT DONATIEN 





1. National Gallery 1045. Gérard David. Ua chanoine présenté par ses patrons, S. Bernar- 
din de Sienne, S. Martin et S. Donatien (portant la crosse et la roae). Volet droit d'an 
retable autrefois sur Tautel de S. Jean-Baptiste et de S** Marie-Madeleine dans l'église de 
S. Donatien à Bruges, peint en 1501 pour le chanoine Bernardine de SaUiatis, fils d'un mar- 
chand italien résidant en Flandre. Le volet gauche est perdu. Acquis en 1792 par Thomas 
Barrett, eii 1859 par Benoni White ; légué par ce dernier en 1878 à la Galerie. — Boden- 
hausen, Gérard David, pi. à la p. 150. 




2. Paris. Collection Alphonse de 
Rothschild ; autrtfois ehez Sciarra 
à Rome. Attribué à Raphaël, puis 
à Sebastiano de! Piombo. Le vio- 
loniste. Daté 1518. — BUder- 
schalz, n. 836; A. Rosenberg. 
Raffaél, p. 140; Morelli, t. i, 
p. 49. 



Digitized by dOOQ IC 



... ■ t¥^A^m^jJ^ 



SAINT ETIENNE 



607 




Klosterneuburg. Ecole d'Aatriche vers 1300. Décoarerte du corps de S. Etienne. A 
gauche, les quatre cadavres, Gamaliel, Abibon, Nicodème et S. Etienne ; auprès de leurs 
tètes sont des vases avec des roses rouces, symbolisant le martyre. De l'autre cèté de la 
bière sont Tévéque Jean de Jérusalem; le prêtre Lucien, qui lui tend Vaspergile, et des 
fidèles. Sur la construction du fond on distingue les deux lettres F et A. A gauche le prêtre 
Lucianus est couché dans un lit ; Tinicription Luciane Luci{ane) est peinte sur une bande- 
rolle. Fond d'or. — Drexier et List, Tafelbilder aus dem Muséum der SHfUs Kloster^ 
neuburg, pi. 12. 



Digitized by dOOQ IC 



6o8 



SAINT ETIENNE 




Stuttgart 452. Garptccio. Lapidation de S. Etienne. Les bonrreanx sont oostomét en 
Tnrcs; an fond, Jérnsalem. Signé Victor Carpathius op. MDII (on MDXV). Ce tableau 
appartient à la série des peintures de Carpacdo relatives à la vie de S. Etienne, exécutées 
pour la confrérie de S. Stefano à Venise, à partir de 1511 ; les autres sont à la Brera, au 
Loutre et à Berlin. Autrefois dans la collection Barbini Breganze. — > BUderschatz, n. 1S91 ; 
Molmenti, Carpacdo, pi. à la p. 252. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINT FRANÇOIS 



609 




1. AMise. Eglise supérieure. Giotto. Songe d'Innocent 111. qui voit en réfe S. François- 
soutenir I*église cbanceiuite du Latran. Devant le pape Teillent deux cardinaux. Fresque. — 
BiiderschaU, n. 1381 ; Perkins, Giotlo, p. 78. 



IT'I^P"^^ 










' 


Ml I 


Mi 


\ 




^^ t 


- • -[ 


s 




w 


l 


■■---^ 


n^ 


lWf kIl 


!<]■■ 


' 


1 


m 




1 




1 


Îr-^T'TS^^-^ ^— iT>'^lS;_£^^^^î!S^^^ 





2. Assise* Eglise supérieure. Giotto. Un admirateur de S. François élend son manteau 
devant ses pieds. Fresque. — Bilderêchaiz^ n. 1851 ; Perkins, Giotto, p. 76. 

39 



Digitized by V^jiOOQIC 



6rIO, 



SAINT FRANÇOIS 




1. Assise. Éfflise supérieure de S. François. Giolto. S. Frtoçois est agenouillé à gauche; 
défaut luif un frère exorcise la fille d'Arezzo, possédée par les démons. Les démons s*en- 
folent au-dessus des toils de la fille. Dixième fresque de la série relatif e à la fie de 
8. François. — Bilderschalz^ n. 1315; Perkins, Giotlo, p. 79. 




2. Pérouse IV, 5. Taddeo Bartoli. S. François foulant aux pieds les trois fices (Orgueil, 
Afarice, Luxure)j,.entre S. Antoine de Padoue, S. Louis, S. Ercolano et S. Gostanzo. Ju8qu*en 
1810 à San Fràncesco àl Prato. * 



Digitized by dOOQ IC 



ij 



SAIKT FRANÇOIS 



6ii 




i. Assise. Éfflise supérieare de S. François. Giotto. Ascension de 8. François. En bas, des 
Franeiscains aamirent le miracle et Tun d'eux éveille ses compagnons encore assoupis. — 
Bilderschaiz, n. 1273. 




* 2. ^oVence. Collection Marcuard. Helchior Feselen. S. Georges livre le dragon vaincu à 
S^ Hàrgueiite. Autrefois à Ansbach. — Bitderschalz, n. 1214. 



Digitized by VjOOQ IC 



6l2 



SAINT GEORGES 




Collection H. Haro à Paris. Ecole ftwnçaise Ton 1480. S. Georges tuant le dragon ; &a 
fond, Aya, la fille du roi de Dade, à genoux. — Bouchot, Exposition des PHmiHfs ftinçaU^ 
pi. 93 ; Catalogue officiel de VExpositiorif n. 91. 



Digitized by VjOOQIC 



SAINT GEORGES 



613 




1. Vaticac. Appartements du pape. Attribué à Paris Bordoue ou à Pordenooe. S. Georges 
combattant le dragon. Sisné sur une banderoUe à gauche : I. A. REG. PORD. F. — Lafe- 
nestre et Richtenberger, le Vatican, t. 1, p. 127 et pi. à la p. 126; BUderschatz, n. 1156. 



2. Florence. Pitti 229. Raphaël. 
Portrait dit de la femme enceinte 
(Donna gravida), peint vers 
1506 dans le style du nortrait de 
Maddalena Doni. — Rosenberg, 
Raffael, p. 23 ; Biiderschatz, n. 
752. 




Digitized by dOOQ IC 



6x4 



SAINT GEORGES 







Rome. Galerie Gorsini 712 fOalerie Nationale). Francia. S. Georges combattant le drigoa; 
au fond, la princesse agenouillée. Sur la croupe du cheral sont tracées les lettres E. G. Autre- 
fois attribué à Ercole Grandi Ik cause du monogramme), puis à Francia par Morelii et Friz- 
zoni. -^ Venturi, Le QalUHe nazionali, t. II, uU 2 ; Les Arts^ 1902, n« 8, p. 23 ; Lafe- 
nostrc et Richtenberger, Rome, t. Il, p. 81 et pi. 



Digitized by VjOOQ IC 



SAINT GEORGES 



€rj 




1. Autrefois chez Durand-Ruel à Paris. École de Raphafil. Variante mal conserfée da 
tableau de l'Ermitage, représentant S. Georges combattant le dragon (A. Rosenberg, Raffael, 
p. 29). Une réplique ancienne appartenait au comte d'Espagnac à Paris (Passafant- Lacroix, 
t. II, p. 43). 



2. Autrefois à Paris chez Rothan, 

{»uis chez Hainauer à Berlin ; dani[^ 
e eomxnerce en 1906. Attribué-'à 
Mostaert. Portrait dit « Le daiQoi- 
seau à la chatnette. » — ^aoim- 
lung Hainauer, p. 66; Gazielie, 
1899, 1, p. 375. 



/ 



I 




Digitized by VjOOQ IC 



6i6 



SAINT GRÉGOIRE 



n 




1. Autrefois dans la collection Gh. R. Rahlà Cologne, puis chez Sedelmeyer à Paris et chez 
Harriman à Rome. Hans Memling. Petit triptyque. Au milieu, la messe de S. Grégoire; à 
gauche, S. Michel ; à droite, S. Jérôme. — Sedelmeyer Gallery, 1895, n. 22 ; Exposition 
de Bruges^ n. 87. 




2. Hambourg. Collection Ed. F. Weber. Ecole flamande. Le ChrisA apparaft sur un autel, 
montrant ses plaies à S. Grégoire pape agenouillé, dont un acolytil '*»*^® '* chasuble. A 

Sauche, un cardinal. Une inscription flamande, sur une tablette suspeP^"® ^^^J^"'^* .^P"''® ^ 
ate 1514. On connaît au moins une réplique de ce tableau. — Hymw^'» ^'Exposition des 
Primitifs^ p. 35; Weale, Catal. de V Exposition de Bruges^ p. 66, i 



Digitized by ^JjOOQiQ 



byyi 



SAINT HERCULAN 



617 




Pérouse, 11, 6. Benedetto Bonfigli. Transport du corps de S. Herculan (Ercolano) de 
S. Pierre à S. Lorenzo. Fresque. 



Digitized by dOOQ IC 



6i8 



SAINT HIPPOLYTB 




1. Bruges. Eglise du Saiit Sauveur. D. Bouts. Ecartèlement de S. Hippolyte. Panneau cen- 
tral d'un triptyc[ne offert par Hippolyte de Berthoz et sa femme Elisabeth de RoTerswyck, 
dont les portraits (sur les volets) sont, en partie, Tœuvre de Van der Goes (vers 1475). — 
Hulin, Catalogue critique, p. 10, n. 37; Friediaender, Meislerwerke der niederl, Maie^ 
rei, pi. 22; S. Reinach, Monuments Piot^ t. XI, p. 48. 




2. Munich. Ane. coll. Schubart. 
Christophe Amberger. Portrait de 
Mathias Schwartz. Daté 1542. — 
BUderschattf n. 988. 



Digitized by dOOQ IC 



.. .J 



SAINT HONORÉ 



619 




Collection Soyez à Amiens. Ecole picarde (?) vers U70. Saint Honoré. Profient du retable 
de la chartreuse de Thoison-les-Abbe ville. — Bouchot, Exposition des Primitifs français, 
pi. 63. 



Digitized by dOOQ IC 



620 



EXHUMATION DE SAINT HUBERT 




Londres. National Gallery 783. Ecole de Jan van Eyck. Exhumation de S. Hubert, évêque 
de Liège, au viii* siècle. La scène se passe dans le chœur d'une église gothique; au-dessus 
de Tautel est une statue de S. Pierre, sur l'autel la ch&sse de S. Hubert. Le corps du saint 
est porté par deux moines; à ses pieds est agenouillé un évéque, tandis qu'un autre évéque 
brûle de Tencens sur le corps. L'évèque debout à droite, de profil, ressemble à Guill. Fillastre 
{Monum. Piot^ t. XI, pi. 1). Du même côté se tient le roi des Francs, portant sa couronne 
dans sa main. Autrefois dans la collection Beckford à Fonthill, acquis en 1868 des héritiers 
de Sir Charles Eastlake. 



Digitized by dOOQ IC 



SAIKT ISIDORE 



621 



n 




Vente Bourgeois (Cologne, 1904, n. 23); acqnis par le Loufre (60.500 fr.). Attribué à 
Lois Dtlman (de Barcelone). Intronisation de S. Isidore, éTêque de Séville, par la Vierge, 
ooi le rerêt dn pallium, en présence de S. Antoine TËrmite, les saintes Odile, Agathe, Cathe- 
rine et Marguerite. ProTonant d*nne église de Valladolid. Cf., sur Dalmau, M. DTorak, Dos 
Râtsel der Kunsl dêr Brader Van Eyck, Vienne, 1904 (p. 246, le tableaa de Dalman au 
Musée de Barcelone). 8", 40 X 1",7S. — GaieUe. 1906, I, p. 297 ; Chronique dee Arts, 
1905, p. 269. 



Digitized by 



v^oogle 



^i 



SAINT JEROME 




Berlin (1905). Ercole di Roberti. S. Jérôme portant un liyre et le modèle dVne église. 
Autre rots dans la collection de Thiem à San Bemo, qui en » fait don au Musée Frédéric — 
Bildcrschali, û. 1472. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINT. JÈR0M£ 



623 




Vente Barbarigo de Venise (Milan, 1887, n» 46, pi. 14). Niccolo Pizzolo (élèYO de Squar- 
cione). S. Jérôme avec le lion. Bois. — l™,i4 X 0m,58, 



Digitized by VjOOQIC 



624 



SAINT JEROME 




1. Venise. GoUection Urard. Giov. Girol. Savoldo. S. Jérôme a^^enouillé, se frtpptnt avec 
une pierre. Au fond, la Tille de Pesaro. Autrefois dans la coUechon Manfrin. — Lafenestre 
et Richtenberger, Vemêe, p. 310; Biider$chatz, n. 1664. 



ù 




m 


y 




fe 


^ 




K^^ÏSE^-? 


S?^-^-i 


À 




i 


m^^- 



2. Rome. Eglise S. Maria del Popolo. Pinturiechio. S. Jérôme discutant avec un disciple 
de Pelage, en présence de plusieurs auditeurs. A gauche, contre le mor, un chapeau de car- 
dinal; à droite, un chien et un loup. -^ Lafenestre et Richtenberger, Aorne, t. il, p. 186. 



Digitized by VjOOQIC 



SAINT JEROME 



625 




Bergame (Loehis 225). Vinceazo Foppa. S. Jérôme en prière devanl le crucifix, se 
frapptnt avec une pierre. Signé sur un cartel : Opus Vincentii Foppa. — Crowe et Cavale. 
éd. ail., t. YI, p. 3. 

40 



Digitized by VjOOQ IC 



626 



SAINT JEROME. — SAINT LOUIS 




1. Gônes. Palazzo Rosso. Ecole de Q. Metsys (attribué à tort à Holbein). S. Jérôme. 




2. Vente Bourgeois (Cologne, 27 octobre 1904, n. 19) ; acquis par Viabhoff (au nom de 
P. Morgan) pour 20.000 mk. Lorenzo di Gredi (?]. Apothéose de saint Louis (?). Autrefois chez 
le comte ae GorbelU à Florence; exposé en 1904 à DQsseldorf. Diam. O^fiH, 



Digitized by VjOOQIC 



i 



SAINT LUC 



627 




ne. Académie de S. Luc. Attribué à tort, mais très ancieonement, à Rapliaël. S. Luc 
la Vierge et l'Enfant; k droite du peintre, on jeune homme qui serait Raphafil lui- 



1. Rome. 

peignant la „ . , . . 

même. Le bœuf (à droite) est l'attribut de S. Luc. Passavant croyait que la tête du saint était 
de Raphafil, le reste d'un élève tel que Penni. Pierre de Cortone donna ce tableau à Téglise 
S. Martine k Rome, rebâtie d'après ses plans, qui appartenait, depuis 4588, à l'Académie de 
peinture. — Passavant -Lacroix, t. II, p. 347; Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. II, 
p. 133 et pi. à la p. 134. 



2. Paris. Coll. Duchatel (U Tré- 
molUe). Q. Matsys ou Joos van 
Qeve. Portrait du chancelier Ca- 
rondelet. — BUdersehats, n. 873 ; 
Revue de Cart, «98, H, pi. à la 
p. 224. 




Digitized by VjOOQ IC 



é28 



SAINT LUC 




ï 



Boston. Réplique, acquise en Espagne, du célèbre tableau du musée de Munich (n. iOO) 
ui représente S. Luc peignant la Vierge et TEnrant. Ce dernier tableau, provenant, dit-on, 
ie la guilde de S. Luc à Bruxelles» est attribué à Rogier van der We^den ; mais cette attri- 
bution souffre des difficultés, vu le fait que le fond trahit une imitation senrile de Jan yan 
Ëyck, dont Rogier ne fut pas Télève. Autres répliques ou anciennes copies à Madrid, dans la 
collection Casser k Vienne, à TErmitage (le saint Luc seul), au Louvre (en tapisserie), etc. 
— Cf. Crowe et Cavalcaselle, Geschichle der aUniederUlndischen Maierei^ p. 260. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINT MAKC 



629 




1. Rome. Eglise San Marco. Attribué h Mcloizo da ForJi.puU k l*éco!e de BtHolomeo Yîtt- 
rini. S. Marc bénissant. — LafenesLre et R ich le n berger. Home, L K P- 239. 



2. Windsor. Holbein le Jeune. Por- 
trait de Sir Henry Guildfoi-a. Daté 
1527. — Bilderschalz, n 656. 




Digitized by LjOOQ IC 



630 



SAINT MARTIN 



mkm 4°.#ii^ 




Urbin. Dôme. Timoteo Viti (1504). S.Martin, S. Thomas de Yilleneuye, Téfêque ArriTabeni 
et Guidobaldo, duc d'Urbin, en prière. — Morclli, t. II, p. 234. 



Digitized by dOOQ IC 



SAIKT HiARTIN 



631 




Assise. Eglise inférieure de S. François. Chapelle du cardinal Gentili. Simone Martiii. 
Un ecclésiastique réveille S. Martin assoupi dans une église ; devant le saint s'acenouille un 
diacre qui l'attend pour célébrer la messe. Ce tableau fait paiiie d'une série de dix fresques- 
relatives à la légende de S. Martin. — BUderschatz^ no 1321. 



Digitized by VjOOQIC 



632 



SAINT MAURICE 




Munich 281. Mathias GrUnewald. S. Maurice, vêtu d'une riche armure, s'eutretieat avec 
révAque Erasme; au second plan, un vieux chanoine: derrière S. Maurice, quatre soldats. 
Peint par ordre du cardinal Albert de Brandebourg, électeur de Hayence, pour la colléffiale 
de S. Maurice et S^« Madeleine construite par lui à Halle en 1518. Acquis pour Munich en 
1836. — Catalogue of the old Pinacothek, pi. à la p. 60 ; Bilderschatz, n. i52< -'* 



Digitized by V^jOOQ IC 



SAINT MICHEL 



63Î 




Avignoa. Musée Calvet. Ecole de ProTence vers 1500. S. Michel terrassant le Dragon. 
Attribué à Nicolas Promeut par M. Wauters. Au revers, uae AnooDciation. — Bouchot, 
Exposition dës Primilifs français^ pi. 62 ; Catalogue officiel de l'Exposition^ n. 87 ; 
Revue de tart^ 1904, H, p. 211; Les ArU, 1904, n. 28, p. 38. 



Digitized by VjOOQ IC 



6h 



SAINT MITRE 




Aix en Provence. Cathédrale. Ecole de Nicolas Froment vers 1480. Légende de S. Mitre, 
qui, mis k mort par le préteur romain Aryandus à Aquae Sextiae, porte sa tête dans ses maies 
à la cathédrale. Au fond, différents épisodes de la légende du saint. Les donateurs sont 
Jacques de la Roque, fondateur de l'hôpital d'Aix, et sa femme. — Bouchot, Exposition 
des Primitifs français, pi. 54; Catalogue officiel de V Exposition, n. 80; Gazette, 1904, 
II, p. 11; Revue de V art, 1904, II, p. 215; Bassegna, 1904, p. 84. 



Digitized by LjOOQ IC 



J 



SAINT NICOLAS 



635 







1 . Pérouse Y, 4. Fra Angelico. S Nicolas arrête le bras d*un bourreau. Partie de la pré- 
delle d*une grande Vierge peinte pour S. Domeiico à Pérouse ; trois des panneaux sont k 
Pérouse, deux autres au Vatican. — ILAngton Douglas, Fra Angelico ^ p. 60. 



2. Florence. Uffizi 462. Antonis 
Mor. Son portrait. Signé et daté, 
1558. — Bilderschaiz, n. 809. 




Digitized by dOOQ IC 



6}6 



MORT DE SAINT NICOLAS DE BARI 




1. l'érouse. Fra Allg«Ut^o- Mort He wint NicûLas de B»ri. Panneau de la prédelle d*ttn 
grand taideau eiéeutë pour Téglise de San Domenico à Pér(}u$c. — Langton Douglas, Fra 




■2. KrmUa^e 111. Attribué k Paris 
Hordoue^ Veintienne et son enfant 
(crue à tort Isabelle d'Ëste, du- 
ches!*e de ilantoue). — Bilder- 



Digitized by dOOQ IC 



r 



SAINT NICOLAS DE CUSA 



637 




1 Auffsbourg. Michel Pacher. Nicolas de Cusa consacre son cœur k Téglise de Neustift 
près Brixen U scène est symbolisée par une vision; un ange a extrait le cœur du saint 
endormi et place sur raulcl le reliquaire où a été enfermé cet organe. Fragment d'un reUble 
autrefois dans l'église de Neustift. — Bilde^ickatz, n. 1555; Gazette, 1894, 11, p. 273. 




d'un ( 



2. Augsbourg. Michel Pacher. L'évêque Mcolas de Cusa guérissant un malade (?). Provient 
iD couvent d^Auguslins à Brixen. — Bilderschatz, n. 1531 ; Das Muséum, X, 52. 



Digitized by dOOQ IC 



^^^ 



638 



SAINT PAUL 





."-;>^^^ 
^-^'<^l^ ^ 



Gai8el.502 a. Giroiamo Romauino. Saint Paul appuyé sur son épée. 

Digitized by VjOOQIC 



SAINT PAUL 



639 




AucsbouFR. Hans Holbein le Vieux. Baptême de S. Paul par S. Ananas; k droite, l'ar- 
tiste avec deux enfants (Sigismond et Hans Holbein?). A gauche, S. Paul en prison, recevant 
une lettre k travers les barreaux. En haut, la vision de Paul sur le chemin de Damas. Volet 
sauche d'un triptyque peint en 1504 pour la basilique de S. Paul. Autrefois dans le cloître 
de S»» Catherine k Augsbourg. — BUderschalz, n. 1405. 



Digitized by VjOOQ IC 



'* ■ I <9I 



640 



SAINTS PIERRE ET PAUL 




Auffsbourg.'Hans Uolbeia le Vieux. En haut, Jésus raillé et couronné d*épines. Ao dev 
sous,rapdtre Paul prêche dans une église (Basilica Sancli Pau/t); une fidèle, S^ Afn, ^ 
assise et tournée vers lui. Sur le detant, à droite, S. Pierre et S. Paul se séparent, emmeiei 
par leurs bourreaux ; à gauche, Paul gtt décapité, tandis que l'exécuteur remet Pépée sa foof* 
reau. A l'endroit où est tombée la tête de Tapôtre jaillissent les trois fontaines {ire fwtan^' 
Au fond, à droite, S. Paul apparaît à Plautilla et lui remet le bandeau qu*elle lui t do&sé; 
à gauche, les deux apôtres sortent de Rome. Panneau central d'un triptyque voué ptr linv 
nica Welser dans le clottre de S^* Catherine à Augsbourg en 1504. 11 y avait une sigoitvi^ 
sur Tancien cadre, aujourd'hui perdu. — Bilderschaiz, n. 1387, avec la notice do Bayersdorftf- 



Digitized by dOOQ IC 



SAINT PAUL 



641 




Rome. Sacristie de S. Pierre. Giotto. Paaneau latéral gauche du ciborHum du cardinal 
Stefaneschi. Martyre de S. Paul. — Lafeoestre et Richtenberger, Rome^ t. 1, p. 320; Mason" 
Perkins, Giotto^ p. 40. 

41 



Digitized by dOOQ IC 



642 



SAINT PIERRK 




1. Chaplres 183. Ecole orabneane. S. Pierre lenant la clef et un lîTre. Collection Cam- 
pana, n. 335* 




2. Nuremberg 225.' Hans Leonbard Scbaeufelein. S. Pierre délivré par un ange. Devant la 
prison, le saint prend'conffé du gardien. Au milieu^ la scène de Domine quo vadis (Pierre, 
fuyant Rome, rencontre Jésus sur la voie Appienne). Fond d'or. — Bilderschatz, n. 1180. 

Digitized by V^jOOQIC 



SAINT PIERRE 



643 




1. GenèYe. Conrad Witz. Délivrance de S. Pierre. «- ZeiUchrift fiir biliende Kunst^ 
1902-3, p. 230. 



2. Bruxelles 226. Alonzo Sancbez 
Coello. Portrait de Marguerite de 
Parme, fille de Charles Quint et 
gouvernante des Pays-Bas (1522- 
1586). Autrefois chez Louis-Phi- 
lippe. ^ Bilderschalz, n. 742. 




Digitized by LjOOQ IC 



'"^W. 



644 



SAINT PIERRE 




Rome. Sacristie de S. Pierre. Giolto. Le martyre de S. Pierre, cracifié la tête en bas, 
en présence de S^* Madeleine, de S. Jean, de soldats et d'autres personnages. Au fond, deax 
pyramides, dont l'une surmontée d'un arbre. Deux anges volent vers le saint; an dessus, il 
est enlevé au ciel par des anges. Sur les deux côtés, bustes de prophètes; au sommet do 
gable, Abraham et Isaac. Sur les montants, de chaque côté, trois prophètes. Panneau latéral 
droit du ciborium exécuté pour le cardinal Stefaneschi (cf. p. 641). ^ Lafenestre et Rîchten- 
berger, Bomey I, p. 319; Mason Perkins, Giotlo^ pi. à la p. 40. 



Digitized by VjOOQ IC 



SAINT PIERRE DE LUXEMBOURG 



645 




Avignon. Musée Calvet. Ecole de ProTence vers i440. Le bienheureux cardinal Pierre 
de Luxembourg (1369-1387), en extase devant un crucifix. Fonds d'or gaufrés en relief. — 
Bouchot, Exposition des Primitifs français, pi. 52; Catalogue officiel de VExposilion, 
n. 70; Gonse, Musées de France, I, p. 47; Gazette^ 1904, II, p. 71; Les Arts, 1904, 
n. 28, p. 26. 



Digitized by VjOOQ IC 



646 



MARTYRES DE SAINT PIERRE ET DE SAINT PLACIDE 






~>'^/.Wt''7 













1. National Gallery 812. Ecole de GioTanni Bellini. Meurtre de S. Pierre Martyr, sir h 
route de Milan à Côme. Signé loannes Bellinus fi. Donné en 1870 par Ladj EasUake. 




2. Parme. Corrège. Martyre de S. Placide, de sa sœur FiaTia et de ses deux frères Eotv- 
chiiis et Victorinus. Peint en 1522 pour l'église S. Giovanni à Parme; de 1796 à 1815 k Hns. 
— Bilderschatz, n. 1568; C. Ricci, Correggio^ éd. ail., pi. à la p. 232. j 



Digitized by dOOQ IC 



SAINT aUIRIN 



647 




Nuremberg 248. Âltdorfer. Deux hommes et deux femmes retirent de Teau le corps du 
martyr S. Quiria et le portent sur une charrette. A gauche, une pierre meulière. Ce tableau, 
avec deux autres du même musée (246« 247) et deux panneaux conservés à Sienne (t. I, 
p. 581), appartenait à une série de cinq peintures relatives à la vie de S. Quirin. — BU- 
derschatz, n. 1365. 



Digitized by dOOQ IC 



648 



SAINT SÉBASTIEN 



1 




Venise. S. Giacomo dair Orio (pour Luprio^ nom de Tilot). Giov. Buonconsiglio dit 
Marescalco. S. Sébastien entre S. Laurent et S. Roch (montrant sa blessure). Signé : Joan- 
nés Boni'Chosili dilo Marescalco p. — Biiderschaiz, n. 1696 ; Lafenestre et Hichtenber- 
ger, Veniset p. 212. 



Digitized by VjOOQ IC 



SAINT SÉBASTIEN 



649 




National Gallery 292. A. Pollaiuolo (1475). Martyre de S. Sébastien, percé de flèches. Le 
haut de la tête du saint, coupé par le bord supérieur du panneau, a été rétabli dans notre 
destin. Ce tableau, cité par Vasari comme Toeuvre capitale d*Antoaio Pollaiuolo, fut achevé 
en 1475 pour Tautel de la chapelle Pucci dans l'église de S. Sebastiano de' Servi à Flo- 
rence. Acquis du marquis Pucci à Florence en 1857. — GruUwell, Pollaiuolo, pi. 33, p. 150; 
BilderschalZf n. 655. 



Digitized by VjOOQ IC 



650 



SAINT SÉBASTIEN 







;-.>;- 't^ ;r-^- .N'N'.'TI ^îyfHÏN^- 




1. Bruxelles 3 e. Th. Bouts (?). Martyre de S. Sébastien. Acquis à Paris en 1884 (10.000 fr.). 
Aussi attribué à Memling, dont il existe un tableau analogue au Louvre (n. 2028) ; H. Weale 
attribue Tune et l'autre peinture à un élève de Memling. — Weale, Memling^ p. 76; Lafe- 
nestre et Riebtenberger, La Belgique, p. 12. 




2. Aix (en Provence). Ecole vénitienne. S. Sébastien et un donateur. 

Digitized by VjOOQIC 



^,J 



SAINT SÉBASTIEN 



6SI 




1. EergBïnG. AatoneUo de Mwsine. S. SébHsUeo. - Venluri, Gaiie^^û Cr«s;jt\ p. 75. 




2. Hilan ITT. Liboralo da V^rotta* S. Séb&sUea> Provient de Tégliso S< Domemco à Ânc^ne. 
- Bildericfmis, n. 1701, i^oorjIr> 

Digitized by VjOVJv IC 



^:-,' '*'6î3 



SAINT SÉBASTIEN 




Berlin li28. Botticelli. S. Sébastien. Peint probablement en 1473 ponr Laurent I*' de 
Médieis. Acquis en 1821 avecla collection Solly. — Biiderschaiz^ n* 1201. 



Digitized by LjOOQ IC 



SAINT SÉBASTIEN 



653 




Pérouse VllI, 6. Fiownzo di Lorenzo (?). S. Sébastien, — S. Weber, Fiorenzo di Lorenzo, 
p. 70. 



Digitized by VjOOQIC 



654 



SAINT SÉBASTIEN 




Rome. Galerie Doria Pamphili 124. Basait). Martyre de S. Sébastien. Analogue à on 
tableau signé de Berlin, n. 37. — Lafenestre et Richtenberger, Aome, t. II? p. 193. 



Digitized by VjOOQIC 



SAINT SÉBASTIEN 



655 




1. Vente Meazza (Milan, 1884, n. 60, pi. 5). Pinturicchio(?). S. SébasUen. — 0»,10 X 0»,55. 



2. Florence. Pitti 157. L. Lolto(?). 
Tableau très abîmé, dit « Les trois 
&ge8 de rbomme ». A Paris de 
1799 à 1815. Attribué par MorelH 
& Giorgione, par M^' Mary Logan 
à Morto da Feltre. — Morelli, III, 
p. 282; Bilderschàlz, n. 712; 
BerensoD, L, Lotto, p. viii. 



®â 


M 


""^^^^ 


mi 


\i^^ 



Digitized by ^OOQ IC 



6s6 



SAINT SIFFREIN 




Grand séminaire d'Avignon. Attribué à Nicolas Froment. S. Siffrein, évèque de Carpen- 
tras. Peint à la détrempe sur fond d*or vers 1470. En bas à gauche, un mors de bride, élé- 
ment des armoiries de la Tille de Carpentras. -~ Bouchot, Exposition d9s Primitifs fran- 
çais, pi. 46 (no 76 du Catalogua officiel de f Exposition); Revue de Vart^ 1904,111, 
p. 263 ; Les Arts, 1904, n. 28, p. 35. 



Digitized by VjOOQIC 



i 



SAINT SISINNIUS 



657 




Vente Passalacqua (Hilan, 1885, n. 34, pi. 3), puis collection Benson à Londres. Luini. 
10 Départ des trois saints Sisinnius, Martyrius et Alexandre; an second plan, ils traversent 
une rivière; 29 les trois corps des martyrs sont traînés par des soldats. L'ensemble se com- 
pose de trois panneaux. — Williamson, Luinù p. 102: Pictures by Mitanese Maslers (Bur- 
lington Club, 1899), pi. XXlll, p. 8. 

42 



Digitized by VjOOQIC 



658 



SAINT SYLVESTRE 




1. Rome. Galerie Doria. Peselliiio. Episodes de la vie du pape saint Sylvestre. A^sauche, 
le pape est amené devant le gouverneur Tarquinus, auquel il prédit qu il mourra dans la 
nuit. Au milieu, le gouverneur s*évanouit à table, parce qu'une arête de poisson s*est arrêtée 
dans sa gorge ; le saint observe cet accident derrière le grillage de sa prison. A droite, le 
pape sort de sa prison. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. Il, p. 230 et pi. 




2. Rome. Galerie Doria. Pesellino. A droite, S. Sylvestre pape lie la gueule d'un dragon 
qui faisait périr des chrétiens ; au milieu, il ressuscite deux magiciens qui lui cherchaient 
noise et que Thaleine du monstre avait étouffés. A gauche, Tempereur Constantin et ses offi- 
• iers. Fragment de prédelle. — Lafenestre et Richtenberger, Borne, t. H, p. 230; BUder- 
srhatz, n. 1195. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINT THOMAS 



6J9 




1. Rome. Stnta Maria Sopra Miaer?a. Filippino Lippi. Le miracle du craeifix (fresque). A 
sauche, S. Thomas d'Aquin entre deux anges est prosterné devant le crucifix ; un moine s'en- 
fuit vers la droite. A droite, deux femmes regardent un jeune homme qui repousse un vieil 
Oriental ; à terre, au milieu, un enfant vers lequel jappe un chien et qui laisse tomber son 
g&teau. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. I, p. 248; Konody, Filippino Lippi, p. 59. 



2. Pise. S. Calarina. Francesco Traini. 
S. Thomas assis en gloire, avec les quatre 
Evangiles sur ses genoux et la Summa 
Theologiae dans les mains. Au dessus de 
lui, Jésus bénissant, entouré d'anges, vers 
lequel se dirigent à travers les airs S. 
Paul, MoYse et les quatre Evangélistes. A 
gauche de S. Thomas est Aristote, à droite 
Platon, au dessous Averroés. A gauche et 
adroite, saintes et saints. — Bilderschatz, 
n. 1249; Crowe et Cavalcaselle, éd. ail., 
t. II, p. 32. 




Digitized by dOOQ IC 



66o 



SAINT THOMAS D AQUIN 




Florence. Fresque de la chapelle des Espagools à S^* Marie Nouvelle. Attribuée par 
Vasari k Taddeo Gaddi, par les modernes à Antonio Veneziauo ou à Andréa da Firenze. Le 
triomphe de S. Thomas d*Aquin. Le saint est assis sur un trdne, ayant à ses pieds Arias, 
Averroès et Sabellius ; autour de lui des anges, des évangélistes, des prophètes et des saints. 
A la deuxième rangée sont assises les Vertus et les Sciences et, plus bas, les hommes qui se 
sont le plus distingués par la science ou la yertu (Gicéron sous la Rhétorique, Euclide sous 
la Géométrie, etc.). — Bildtrsckatz, n. 1183; Lafenestre et Richtenberger, Florence, p. 271. 



Digitized by dOOQ IC 



J 



SAINT THOMAS D AQUIN 



éél 




Rome. S. Maria Sopra Minerva. Filippino Lippi. S. Thomas triomphant des hérétiques. 
Au dessus des colonnes qui soutiennent la chapelle, deux enfants élèvent des cartouches avec 
inscriptions : Declaratio sei^mo^um) tuorum illumir.al) et intellectum dat parvulis. 
S. Thomas, sur un trône, est assis entre la Philosophie, la Théologie et deux autres figures 
allégoriques; il montre de la main droite un hérétique foulé aux pieds qui tient une bande- 
role avec ces mots : Sapientia vincit malitiam. Sur le sol, des ouvrages condamnés ; sur 
les côtés, des hérétiques, Arius, Sabellius, Averroës, et de nombreux spectateurs. Au fond, 
à gauche, la statue équestre de Marc-Aurèle. Fresque très détériorée. — Lafenestre et Rich- 
tenberger, Rome, t. I, p. 247 et pi. à la p. 246; Dos Muséum, IX, 28. 



Digitized by LjOOQ IC 



662 



SAINT VIT 




Carlsruhe lOi. Maître de Messkirch. S. Vit (palme et chaudron). Fond d'or. Voleld'oa 
triptyque. 



GooqIc ] 



Digitized by VjOOQ 



PAPE BÉNISSANT 



663 




1. ÀDTers 224. Attribué à Juste de Gand dit Juste d'Allemagne. Un pape élève un osten- 
soir, entre deux anges agenouillés et agitant des encensoirs ; au fond, un autel orné d'un 
polyptyque sur leuuel sont représentées TAnnonciation et d'autres scènes de la naissance de 
Jésus ; tu-dessus aes anges, banderoles avec inscriptions latines. — Lafenestre et Richten- 
berger, La Belgique^ p. 205. 



2. Berlin. Collection Kaufmann. 
Le maître de la Mort de la Vieree 
(Joos Tan Cleve?). Portrait du 
peintre. — Muséum, III, 121 ; 
Arte, 1902, p. 205 ; Bilderschaiz, 
n. 580; Sammlung Kaufmann, 
pi. XIV. 




Digitized by V^jOOQ IC 



664 



SAINT ANONYME 




Bergame (Lochis 18.) Civerchio. Un saint lisant. Signé d'un Vavec un C an milieu (Ftcen- 
Uv8 Civerchius), Tableau repeint. — Crowe et Ca\alcaselle, éd. ail., t. VI, p. 86. 

Digitized by ^OOQ IC 



SAINTS èVÊaUES 



66s 




^Lr 






HJ 



1. Vente Otlet (Bruxelles, 19 décembre 1902, n. 18 et 19). Ecole de Bourgogne. Deux saints 
évêques. A droite en bis du premier panneau, une petite femme nue (une ame) en prière. 
Fond d'op. 0^,86 X 0™,40 et 0^,86 X 0"»,35. 












2. Vente Beumonyille à Paris (21 mai 1883, n. 43). Ecole de Bourgogne (?). Un évêque 
bénissant; au fond, un jeune possédé secouru par deux hommes. Bois. 0'',62 X 0°>,48. Œuvre 
importante» apparentée à celles du matlre de S. Gilles (t. I, p. 556). 



Digitized by VjOOQ IC 



666 



HISTOIRES DE SAINTS 




1. Orvieto. Cathédrale. Chapelle del S. S. Corporale. Ugolino di Prête Ilario (Ugolinus 
pictor de VrhtveUris anno Domini MCCCLXIV). Le miracle da poisson et de l'hostie. 
Fresque très restaurée. — Crowe et Cayalcaselle, éd. ail., t. II, p. 36K; Burckhardt-Bode, 
Der Cicérone, p. 628 {schwache, aber humorisliche Legenden-Fresken). 




2. Home. Galerie Barberini 85. 
Attribué à Raphaël ou à Tun de ses 
élèves. Portrait présumé de la For- 
narina. — Biiaerschatz, n. 916; 
Lafenestre et Richtenberger, Rome, 
t. II. p. 151 et pi. à la p. 150; 
Morelh, t. 1, p. 68. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINTE AGATHE. — SAINTE BARBE 



667 



^È 


^^M 


^Ê 


^^Ê 


ïm 


^Mr^ 



1. Florence. Pitli 119. Sebasliand del Piombo. Martyre de S»» Agathe. Le préleup Ouinlia- 
no$, assis à gauche, ordonne aux bourreaux d'arracher les seins de la martyre. Au second 
plan, à gauche, trois soldats; à droite, des hommes allumant du feu. Signé à droite, sur une 
balustrade, à cdté d'un couteau : Sebasiianu!* Venelus faciebat fîom[ajf , MDXX. Ce tableau 
appartint tu duc dUrbin. — Lafenestre et Richlen berger, Florence^ p. 142 avec planche; 
Biiderschatz, n. 1341. 




2. Vatican. Appartements Borgia. Fresque d'une lunette de la Sala délie Slampe, Pin- 
turricchio. S^^^ Barbe délivrée de la tour qui lui sert de prison; son père Dioscorus, tenant 
nn glaive, s'éloigne vers la droite. Au fond, à gauche, Barbe s'enfuit avec sa compagne 
Julienne; à droite, un berger dénonce à Diopcoms la retraite de la sainte. Peint en 1493-94. 
— Bi/derschatz, n. 1197; Lafenestre et Ricbtenberger, Rome, t. I, p. 100. 



Digitized by VjOOQ IC 



668 



SAINTE BARBE 




Berlin 207. Beltraffio. S^* Barbe tenant une coupe; à gauche, la tour qui lai serrit de 
prison. — Bilderschatz^ n. 1394. 



Digitized by VjOOQ IC 



SAINTE BARBE 



669 




Klosterneuburg. Ecole de Souabe. S^« Barbe lisant ; derrière elle, la tour qui lui servit 
de prison, avec un ciboire renfermant Thostie. ~ Drexler et List, Tafelbilaer aus dent 
Muséum des Stiftes Klosterneuburg, pi. 29. 



Digitized by VjOOQ IC 



670 



SAINTE CATHERINE 




Viterbe. Attribué à Giovanni di Paolo ^u à Vecchietta. Les deux saintes Cathcriae 
«i*AIexandrie et Catherine de Sienne, avec un évêque en prière. 



Digitized by VjOOQ IC 



SAINTE CATHERINE 



671 




Francfort 74 a, Bembard Slrigel. S'» Catherine d'Alexandrie (couronne et roue). Acquis 
en 1890; provient d*QB couvent des environs d'Aschaffenbourg. 



Digitized by VjOOQ IC 



672 



SAINTE CATHERINE 




Vienne 633. Attribué à Rogier van der Weyden. S^o Catherine. 



Digitized by VjOOQ IC 



SAINTE CATHERINE 



673 




Rome. Saint-Clément. Masolino da Panicale (?). S^« Catherine d'Alexandrie disputant 
avec huit philosophes, sous la présidence de Tempereur. A droite, on aperçoit à travers une 
fenêtre les philosophes livrés aux flammes par ordre de Tempereur et exhortés par la sainte 
pendant leur supplice. Fresque. — Bilderschalz, n. 1513; iafenestre et Richtenberger, Aome, 



1. 1, p. 309 et pi. à la p. 308. 



43 



Digitized by dOOQ IC 



674 



1 



SAINTE CATHERINE 




1. Rome. Saint-Clément. Masolino da Panicale. S^» Catherine convertit la femme de Tem- 
pereur Maxence. A gauche, la sainte, en prison, parle avec Timpératrice, assise devant elle 
sur un escabeau. A droite, an bourreaa remet dans le fourreau Vépée avec laquelle il vient 
de décapiter Timpératrice. Au fond, un ange emporte au ciel l'âme de la martyre. ^ Lafe- 
nestre et Richtenberger, Rome, t. I, p. 309. 







"5 ''./, I 






â. Rome. Saint-Clément. Masolino da Panicale. S** Catherine exhorte les Alexandrins à 
abandonner le paganisme. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. i, p. 309. 



Digitized by VjOOQIC 



SAINTE CATHERINE 



675 




Rome. Saint-Clément. Attribué à Masolino da Panicale. Martyre de S^^ Catherine. La 
inte est placée entre deux roues munies de crochets de fer que font tourner les bourreaux ; 
ûs un ange arrête Tune d'elles de son épée, tandis que l'autre se brise. L'empereur et 

femme, sur un balcon, assistent au miracle. — Lafenestre et Richtenberg(tr, Rome^ t. Il, 

310 et planche. 



Digitized by dOOQ IC 



676 



SAINTE CATHERINE 




1. Rome. Saiat-Clément. Attribué à MasoliDO da Panicale. Mort de S^e Catherine, décapitée 
devant une troupe de soldats. Au fond, à droite* deux anges ensevelissent la martyre sur le 
mont Sinai, tandis qu*un autre ange emporte son âme au ciel. — Lafenestre et Richtenl>er- 
ger, Rome, t. Il, p. 310. 




2. Munich 1083. Lorenzo Lotto. Mariage mystique de S^* Catherine. Signé Laurent, Lotus. 
F. Peint vers 1507. Provient du palais archépiscopal de Wtinbourg. — Catalogue of the old 
Pinacothek, pi. à la p. 218; Bcrenson, L. Lotto, p. 9. 



Digitized by VjOOQ IC 



SAINTE CATHERINE 



677 




Angleterre. Collection de Lord Amherst (Norfolk). Attribué à Carel yan Mander. Mariage 
mystiqne de S^* Catherine. A côté de S^« Catherine est S^^ Gertrude ; de l'autre côté, 8^® Agnès 
ftvec un agneau et S^^ Gudule tenant un livre, imitation d'une composition attribuée à Gérard 
David (Mnnich, n. 117). 



Digitized by VjOOQ IC 



678 



MARIAGE DE SAINTE CATHERINE 




Turin 35. Defeadente Ferrari. Le mariage mystique de S^« Catherine, en présence de 
S. Pierre et d'un ange. Les cinq panneaux de la pmelle représentent la condamnation, le 
supplice et le transport au ciel de St« Catherine. Ce tableau fnt acquis en 1863 et la prédelle 
en 1814. — Lafenestre, Peinture italienne^ t. I, p. 355 ; Baudi di Yesme, PinacoUea di 
Torino, p. 34. 



Digitized by dOOQ IC 



wr- 



MARIAGE DE SAINTE CATHERINE 



679 




Modène. Gatpare Pagani. Mariage mystique de S*« Catherine, defant S** Glaire, S. Domi- 
nique, S. François et un autre saint. Provient de S. Chiara à Modène. -> BilderachatZf 
n. 1598. 



Digitized by dOOQ IC 



éSo 



MARIAGE DE SAINTE CATHERINE 




Pérouse VII, 1. Bernardino di Mariotto. Le mariage mystique de S^* Catherine. Outre 
la Vierge, TEnfant, S^* Catherine et le petit S. Jean, on voit S. Pierre, S^« Madeleine et un 
saint éTêque. Autrefois dans Téglise de S'« Catherine. ' 



Digitized by dOOQ IC 



f 



SAINTE CHRISTINE 



68 1 



1 



^fe^ 




^ 


^ 


1 


'^'*>^Ai^ ^ ^ 


j^ ^ 


* 


^^^Eâ 


M 


mj 


^' 


rVnr'^ l AkW 


fWffiSP^' 


yfi 


%^^^Mj 


^ ^ 









^ 


Pi 



1. Venise. Chiesa S. Maria Mater Domini. Vincenzo Gatena. Martyre de S^* Christine. La 
sainte porte an cou une corde à rextrémité de laquelle est attachée une meule que sou- 
tiennent trois anges. Au fond, le lac de Bolsena, où elle fut noyée. Daté 1520. — Bilder^ 
tchaii^ n. 1160; Lafenestre et Richten berger, Venise, p. 210 et planche. 



2. Rome. Capitolel41. Giof. Bel- 
lini (?). Portrait de jeune homme, 
autrefois considéré comme celui de 
Bellini par lui-même. La signature 
est apocrrpbe. Attribué par Yen- 
tari à Bissolo. — Bilderechalz, 
n. 871 ; Lafenestre et Richtenber* 
ger, Home, t. il, p. 128. 



' — > r^"^*^^ 


^— ^ r 


^JÊÊ^ 


^^.r ^ 


s §^ 


^y odH^^k 


^^w^ 


mPlT^ 


t/~ 


^^^^^^i^/^W 


ICANNES 


ÔELLII^VS 



Digitized by VjOOQ IC 



682 



SAINTE CLAIRE 




Milan. Autrefois à la Pinacotheca Arcivescovile. Marco d*Oggiono. S^* Claire. 



Digitized by VjOOQ IC 



SAINTE DOROTHÉE 



683 




GarUruhe 30. Ecole de Souabe vers 1450. S^« Dorothée conduite par un ange qai porte 
an panier. Fond d'or. Volet d*an tableau d'autel autrefois aux environs de Salem. 



Digitized by dOOQ IC 



684 



SAINTE ELISABETH 




Ndrdlingen. Hans Leonhard Sch&uffelein. S^« Elisabeth de Tharinge soignant an malade 
et S^* Barbe portant le calice avec l'hostie. Volets de l'autel dédié en 1521 dans la chapelle 
de réalise de S. Georges à ?<ôrdlingen, <:on8truite de 1512 à 1519 par le vice-chancelier 
d'Empire Nicolas Ziegler. Le panneau central et deux volets sont encore dans Péglise. Deux 
autres volets mobiles, sur lesquels sont figurés S. Nicolas et S. Simpert, sont au musée de 
Thôtel de ville à Ndrdlingen. — Bilderschatz, n. 1617, avec la notice de Bayersdoifer. 



Digitized by dOOQ IC 



KMC^â^ 



SAIKTE LUCIE 



68? 




Carisruhe 100. Mattre de Messkirch. S>« Lucie, le cou tratersé par une épée. Inscrip- 
tion : Sancta Lueia virgo et m(artyr) Chrisii fili dei miserere nostri. Volet d'un trip- 
tyque dont le panneau central représente la Flagellation. 



Digitized by VjOOQ IC 



686 



SAINTE LUCIE 




i. Ptdoae. Oratoire de S. Georges. Avanzo (?). Martyre de S^* Lucie, saccessiYement brû- 
lée, soumise à répreuve de lliuile bouillaate et percée d'un glaive. Partie d'une fresque 
peinte vers 1380. — Bilderschaiz, n. 1663 (avec la notice de Bayersdorfer). 




2. Autrefois à Paris chez la prin- 
cesse de Sagan, auj. aux Etats- 
Unis (?). Ang. fironzino. Portrait 
de jeune homme. — Biiderschatz, 
n. 676. ' 



Digitized by dOOQ IC 



..iaL 



WT^ 



SAINTE MADELEINE 



687 




1 . Arezzo. Cathédrale. Piero dei Franceschi. S^* Marie Madeleine. 



2. Florence. Pitti43. Franciabigio. 
Portrait d'un jeune homme tenant 
un gant, signé d'un monogramme 
et daté 1514 (sor la balustrade). 
— BUderschatZf n. 693. 




Digitized by V^jOOQ IC 



688 



SAÎKTE MADELEINE 




Bniiellei 28 a. Attribué k Marr. Kofermans. D^»prè» une graTitre de l-f «^ . 
Marie Maddeme fit un cavalier daasoal *tu sou de k Mi^ et ilu temboiur, tout *« ?J\^^j 
iii>mtin>ûse a^î^istidce. Acquis .iu lït84 à la vente Sieuwenhuy* {!3.2a0 tr.)- — WeMH«* 
Richtfiuberger, X^ Belgique, p. 53" O^sf^^^» 1907, ï, p. 4d0, 



Digitized by VjOOQIC 



p^ 



SAINTE MADELEINE 



689 




!. Autrefois dans la collection Poncelet à Paris. Attribué à Jean Cousin (école de Fontai- 
nebleau). S^ Marie Madeleine. Gravure de Haussoullier. 






. Munich 243. A. Durer. Portrait 
de M. Wohigemuth, mattre de Du- 
rer» signé et daté 1516. Autrefois 
dans le cabinet Praun à Nurem- 
berg. — V. Scherer, Durer, p. 51. 







Digitized by dOOQ IC 



690 



SAINTE MADELEINE 



1 




1. National Gallery 1031. Girolamo SaYoIdo. Marie Madeleine marchant vers le sépulcre. 
Un tableau analogue, signé de Savoldo, est à Berlin; celui-ci paraît avoir été, à Tépoque de 
Ridolû, dans la casa AYeroldi à Brescia (plus tard dans la casa Fenaroli de la même Tille), 
icquis de Basllni à Milan en 1878. 




2. Rome. Eglise Santa Maria in Aracœli. Pintaricchio. S^* Madeleine au désert. A droite, 
la sainte vêtue d'une peau de béte et lisant; au milieu, un jeune homme la montre da doigt 
à une nombreuse assistance. On croyait autrefois reconnaître dans cette fresque S. Jean au 
désert. — Lafenestre et Richtenberger, Rome^ t. I, p. 284 et planche. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINTE MADELEINE 



691 




|BrazelIes 24. Attribué à Coninzlo (autrefois à J. Gossaert et à Herri Blés). Volets de trip- 
que dont le panneau central représente Jésus chez Simon. !<> Résurrection de Lazare ; à 
|bite, les deux sœurs de Lazare, Marthe et Marie; dans une nuée, TEtemel bénissant; 
f Assomption de Marie Madeleine, entourée d'anges, vêtue de sa seule chevelure; en bas, 
' abbé de l'ordre des Prémontrés en prière ; au fond, un prêtre témoin du miracle. Peint 
> 1508. Proviendrait de l'abbaye de Dilighem. — Lafenestre et Richtenberger, La Bel- 
, p. 38. 



Digitized by 



v^oogle 



692 



SAINTE ODILE 




Garlsruhe 104. Ëcole de Souabe Ters 1500. S^« Odile, par ses prières, arrache a«x 
flammes du Purgatoire son père, le duc Ëtticho d'Alsace. La sainte porte Thabit des domini- 
caines; au fond, une église. 



Digitized by VjOOQIC 



SAINTE URSULE 



693 




1. Dôme de Cologne. Stephan Lochner. Volets intériears du grand tableaa (Dombild), dont 
le panneau central représente TAdoration des Rois. A gauche, S'« Ursule avec ses compagnes, 
son fiancé Ericherus, le pape Cyriacus, Tévéque SimpUcius ; à droite, S. Géréon, chef de la 
légion thébaine, qui se réfugia à Cologne afec 318 soldats chrétiens après la mort de S. Flo- 
rian et 7 fut martyrisé en 297 sous Dioclétien. — Bilderschatz, n. 1725: Aldenhoven, 
Geschichie der KÔlner MaUrschule, p. 64 et pi. 46; S. Reinach, Apollo, fig. 393 (l'en- 
semble). 



2. Vienne 1405. H. Burgkmair. Le 
peintre et sa femme ; dans le mi- 
roir que tient celle-ci se reflètent 
deux crftnes. Signé et daté 1329. — 
BilderschatZf n. 968. 




Digitized by dOOQ IC 



694 



SAINTE URSULE 




«,?; u^^t, "^ri'ï ^- ''««o- "«mUng. Grand médaillon de la cMsse de S<« Ursule. S" Ur- 




2. Windsor. Joos ?on Clefe. L 
femme du peintre. ^ Bilde - 
schalz, n. 939. 



Digitized by dOOQ IC 



SAINTE URSULE 



695 




Bruges. U^ital de S. Jean. Premier panneau de la chftsse de S^* Ursule (1489). Débar- 
quement de St* Ursule à Cologne. La sainte est reçue sur le quai par la reine des Ubieus, 
Sîgilandis, et plusieurs amies; derrière elle, les matelots transportent des bagages. Au fond, 
la porte de la ville et plusieurs édifices, la cathédrale, S. Séverin, S. Cunibert et le Beyen- 
Tbunn. A droite, la sainte est assise devant une fenêtre ; un ange lui apparaît et lui annonce 
sa mission. — Lafenestre et Ricbtenberger, La Belgique^ p. 334; Weale, Ifem/m^, pi. à la 
p. 48. 



Digitized by VjOOQIC 



696 



SAINTE URSULE 




Bruges. tfOpital Sai^t-Jean. Memliog. Cinquième panneau de l'histoire de S** UrsaU 
sur la châsse de S^« Ursule. Le massacre des vierges ; au second plan, à droite, S^* Ui 
re<:oit dans ses bras une de ses compagnes, que vient de poignarder un soldat. Au foad. 
églises de Cologne. -^ Lafene^tre et Richtenberger, La Belgique, p. 335. 



Digitized by V^jOOQ IC 



SAINTE URSULE 



697 




Bruges. GouTent des Sœurs Noires. Maître dit « de la Légende de S^* Ursule » (vers 
1460). Un des huit panneaux de deux Tolets relatifs à la légende de S^* Ursule. La Téné- 
ration des reliques des onze mille Vierges. — Weale, Catalogue de VExposition des Pri- 
milifs à Bruges, n. 47 ; Friedlaender, Meisterwerke der niederlàndischen Malerei, pi. 38. 



Digitized by VjOOQIC 



6ji 



SAINTE VÈRONiaUE 




1. Londres. National Gallery 687. Stephan Lochner (école de Cologne). St« Véroniaoe tenaat 
le saint Snaire. Sur le nimbe on lit Xp(taTo)c 'lT)a(ouc). Fond d*or. Peint à la aétrempe. 
Autrefois dans le Lorenz-Kircbe à Cologne ; acquis à Cologne, en 1862, à la Tente J. P. 
Weyer. — Aldenhoven, Kôlner Malerschule^ p. 65. 




2. Florence. PitU 216. P. Véro- 
nèse. Portrait de Daniel Barbare. — 
Bilderschalz, n. 605. 



Digitized by VjOOQ IC 



J 



ppp^*il*' 



TRIOMPHE DE LA MORT 



699 




Pise. Campo Sanlo. Mur du sud. Antonio et Pietro Lorenzetti (?). Fresque attribuée par 
Yasari à Orcagna, par Milanesi à Bernardo Daddi. Le triomphe de la Mort (partie gauche 
seulement). A gauche, scènes de la vie contemplative et pastorale des saints ermites; au- 
dessous, trois seigneurs brillamment montés, allant à la chasse, aperçoivent tout à coup trois 
cercueils ouverts qui leur rappellent la fragilité de l'existence. £n haut à droite, des démons 
emportent des âmes ; en bas à droite, des pauvres et des misérables tendent vainement les 
bras vers la Mort (figurée sur la section de droite, non reproduite ici). — Woennann, Ges- 
chichte der Malerei, t. I, p. 461, planche hors texte, (ensemble de la fresque) ; Burckhardt- 
Bode, Der Cicérone, t. U, p. 609 ; Crowe et Cavalcaselle, nouv. éd. angl., t. Il, p. 218, 220. 



Digitized by VjOOQIC 



700 



L ANTECHRIST 




Or?ieto. Cathédrale. Chapelle de S. Brizio. Luca SignorelU. L'Antéchrist. Il est debout 
sur un piédestal et, soufflé par Satan, prêche au peuple, que tentent les trésors accumulés 
aux pieds du prédicateur. A gauche, Lucifer est précipité du ciel par un ange vers un groupe 
de spectateurs épouvantés; aautres sont livrés aux bourreaux. Tout en bas, deux hommes 
debout, que Ton croit être les décorateurs du dôme, Signorelli et Fra Angelico. Au milieu, 
devant un temple, s'accomplissent les miracles de l'Antéchrist (?). Peint à fresque de 1500 à 
1502. — Bilderschatz, n. 1166; Cruttwell, Signoreili, pi. à la p. 70. 



Digitized by dOOQ IC 



r. 



LA SYNAGOGUE 



701 




Bruges. GouTent des Sœurs Noires. Ecole flamande. Allégorie de la Synago^e aveugle. 
Sur un autre petit volet du même retable est figurée TEglise. — Weale, Expontion des FH" 
mitifs à Bruges, p. 20, n* 46; Hulin, Catalogue critique , p. 13. 

Digitized by VjOOQIC 



7«)2 



LA SYNAGOGUE 




Digitized by dOOQ IC 



ET l'Église 



703 



1. Madrid 2188. Attribué à Jan ou à Hubert van Eyck. Tableau dit la Source des eaux 
vi^es ou le Triomphe de TEglise sur la Synagogue. Autrefois dans la sacristie du cloître de 
Parral près de Ségoyie. A la terrasse supérieure d*un édifice gothioue, Jésus trône en costume 
pontifical, entre la Vierge et S. Je&n Baptiste ; à ses pieds est 1 agneau, au-dessous duquel 
jaillit la source. Autour du Christ sont les symboles des Efangélistes. La terrasse inférieure 
porte dee anges musiciens, dont l'un tient un rouleau avec ces mots : fona horlortan puieus 
aquarum viventium. Tout en bas est le bassin, oîi nagent de nombreuses hosties ; à gauche 
sont les croyants, le pape en tête, tenant un étendard, suivi d'un cardinal, d'un évoque, d'un 
empereur, d'un roi et de plusieurs laïcs, parmi lesquels on croit reconnaître Hubert et Jan 
van Eyck ; à droite, les incrédules, tout d'abord le grand prêtre des Juifs qui, les yeux bandés, 
se détourne de la fontaine ; un autre prêtre tombe à terre, un troisième prend la fuite, un 
quatrième couvre ses oreilles de ses mains, un cinquième déchire ses habits. L'exécution de 
ce tableau ne répondant pas à la conception, on mcline à y voir une copie d'un original 
perdu d'Hubert; M. Dvorak a proposé récemment d'attribuer cette copie (ou interprétation 
libre) à Dalmau, peintre catalan. — Growe et Gavalcaselle, Gesch, der altniederlândischen 
Malerei, p. 96; A. J. Wauters, La peinture flamande^ p. 46 et fig 7; Kaemmerer, Van 
Btfcky p. 39, fig. 3; Dvorak, Dos Misel der Kunst der BrUder Van Eyck, p. 243 et 
suiv. 



2. Florence. Pitti 207. Attribué à 
Franciabigio ou à Ridolfo Ghirlan- 
dajo, autrefois à, Léonard de Vinci. 
Portrait d'un orfèvre ou d'un col- 
lectionneur. — Biiderschatz, n. 
878. 




Digitized by VjOOQ IC 



704 



l'église 




Carisruhe 45. Bartholom&as Zeitblom. Allégorie de l'Eglise militaote et de l'Ei&i. 
triomphante» sur deux volets juxtaposés. Au milieu, sur des sièges, Jésus et les trois pn» 
phètes, Isaïrt, Micbée, Daniel; derrière eux, des anges, des bienheureux et des saints (Cbrii- 
tophe, Constance, Démétrius, Eustache, Ursule, Etienne, Georges, Dorothée). Sur le fit- 
mier plan sont agenouillés, de droite à gauche, S. Wendelin, un prieur des Bénédictiiu, Se 
Sébastien, S. André, Jacques le Majeur. St« Catherine, S. Jean l'Evangéliste et le }tmt 
donateur. — Koelitz, Kaialog der Gemâidegalierie zu Karlsruke^ p. 54. 



Digitized by dOOQ IC 






JUGES ET SOLDATS DU CHRIST 



705 




Berlin, 512, 513. Hubert et Jan van Eyck. Volets intériears de droite du HetabU de 
PAgneau. Dix cavaliers dits les juges équitables et les soldats du Christ. Diaprés une 
tradition ancienne, le premier cavalier à gauche serait Hubert van Eyck, le quatrième (tour- 
nant la tête) son frère Jean. Parmi les soldats du Christ, il y a trois port«-bannières cou- 
ronnés (les saints Georges, Géréon, Liberalis?). Inscription de l'ancien cadre : Juslij'udicest 
Christi milites. — Bilderschalz^ n. 1303. 

45 



Digitized by dOOQ IC — 



7o6 



ERMITES ET PÈLERINS 



\ 



>4 iL'""^'" -'^''*^'' 




Berlin 516^ 517. Hubert et Jan Tan Eyck, Volets inférieurs de gauche du Hetabie de 
tagneau. Cortège des saints ermites (Paul, Antoine, Madeleine et Marie l'Egyptienne), sniri 
du cortège des saints pèlerins (Christophe et 17 autres). Inscriptions sur le cadre : Eeyre^ 
meli S[ancti), Peregrini S{ancli), — BilderschatXf n. 1304. 



Digitized by dOOQ IC 



VERTUS THÉOLOGALES 



707 




L Rome. Eglise S. Pietro in Hontorio. Attribué à Baldassare Peruzzi. Les qaatre Vertus 
iologales : la Justice, le Courage, la Tempérance, la Charité. Au milieu, deux anges sou- 
lant on écusson aux armes d'Espagne. — Lafenestre et Richtenberger, Romet t. I, p. 338. 



I. Vienne 1479. Holbein le jeune, 
lirait d*un jeune homme de 28 
I, daté 1541. — Bilderschalz, 
1113. 








Digitized by dOOQ IC 



7o8 



CALAMITÉS HUMAINES 












Bruxelles 30 (563.) Attribué à Lambert Lombard. Tableau dit Les calamités kttmames, 
10 Un ange portant une croix vole Ters un homme en prière, debout sur le rivase de la mer; 
à ses pieds, une barque échouée à laquelle s'accroche un naufragé ; 2» Le pape Grégoire, por- 
tant une image de la Vierge, s'avance vers une église pour implorer la cessation de la pesle. 
Au premier plan, deux morts et deux ouvriers portant une civière. En haut du château S. 
Ange, Tarchange remet son épée au fourreau, signe que la ]>este va disparaître. Dans le 
ciel, un ange en prière, portant une croix. Autrefois chez Guillaume II, roi de Hollande; 
acheté à La Haye en 1877 (4.000 fr.). — Lafenestre et Richtenberger, La Belgique^ p. 54. 

Digitized by V^jOOQ IC 



i 



ENFAKT PRODIGUE 



709 



^T^ 







«o .— ^ 
«CO S 

— p =* * 
2 ® *' s 

a ^ Ci 
2— «>- . 

P S 

-^ S? a- 

a O ^ 

fc. -* t- 

T3 JS gfi 

«= «8 s 

es ac a «A 

* S **-K 
«n ** o 

2 2 «g 

qj .- ^ a» 

a-3 3^ 

« &. C0 «} 

e S « I 
4:2 S I 



« S 



£ « a C 
= •-«*» 

*: o « « 

** « S S 



Digitized by dOOQ IC 



7IO 



ALLÉGORIES 




1. Florence. Pitti 336. Ecole florentine du zv« siècle. Sujet à expliquer. Au premier plan, 
un jeune homme enlacé par un serpent; au second plan, un autre jeune homme, avec un 
serpent enlacé autour des jambes, et un vieillard assis (Jupiter?), tenant dans ses mains la 
foudre. De sa bouche sortent les mots : Nulla deterior pestis quam familiaris inimicus 
(le serpent familier?). Au fond, vue de Florence. — Lafenestre et Richtenberger, Florence, 
p. 160. 




2. Senlis. Collection du baron de Pontalba. Jérôme Bosch. Concert allégorique et satyrique 
(inexpliqué). — S. Reinach, Tableaux inédits, pi. 14. 



Digitized by VjOOQ IC 



LES TROIS AGES 



7ir 




Madrid 1887. Baldung Grien (?). Les trois ftges. Volet d*un diptyque dont Taatre \olet 
(Madrid 1886) représente les trois Grâces. 

Digitized by V^IjOOQ IC 



712 



LA MUStaUE 




1 . Vatican. Appartements Borgia {Sala dei classici), B. Pinturicchio. La Musique jouant 
du violon entre aeux petits génies qui jouent de la flûte ; au premier plan, deux jeunes gens 
chantant et jouant de la harpe. Sur la marche supérieure du trône on lit : Musica. — Lafe- 
nestre et Richtenberger, Le Vatic€m, p. 111; VArU^ 1902, p. 383; Bilderschatz, n. 1605. 




2. Brunswick 160. Lucas de 
Leyde. Portrait du peintre. A Paris 
jusqu'en 1815. — BUderschatz, 
n. 896. 



Digitized by dOOQ IC 



ALLÉGORIES 



713 




1. Farham (Dorset). King John's House. Ancienne collection Pitt Rivera. Réplique d'un 
tableau célèbre autrefois attribué à Léonard, aujourd'hui à Luinl, oui a passé de la collection 
Sciarra dans celle de M. £dmond de Rothschild à Paris (autre répliaue, petite et médiocre, 
au musée de Constance). On y a vu généralement l'allégorie de la Vanité et de la Uodestie ; 
mais il est probable que l'artiste a voulu figurer Marthe, en costume de religieuse, et Marie 
Madeleine, richement parée. — Williamson, tut'fit, p. 112. 




2. Autrefois dans la collection Uzé à Rouen. Ecole de Primatice. Allégorie sur la nais- 
sance d^une princesse (?) au milieu de nymphes et de dryades. 



Digitized by VjOOQIC 



7H 



ALLÉGORIE 




1. Vente OUet (Bruxelles, 19 décembre 1902, n. 16). Ecole allemande (de Souabe). Un 
pape, assis devant une table senrie, lèye les mains avec un geste d'étonnement; k sa gauche 
est une femme mnnie d'ailes de chauve-souris et de griffes (le démon). Sujet k découvrir. 







2. Louvre 2709. A. DQrer. Tête de 
vieillard. Signé et daté 1520. Aqua- 
relle et gouache. — Bilderschaiz^ 
n. 889; V. Scherer, Daret\ p. 57. 



Digitized by dOOQ IC 



.J 



iaLÉGORIE 



715 




Paris. Collection R. Kann. Autrefois dans la Wlla Pellucca près de Monza, daas la col- 
lection Cavalier! à Milan (1873) et dans celle de Gemaschi à Paris. B. Luini. Cette fresque 
fait partie d'une série de quatre compositions encore inexpliciuées, 0(1 Ton a cru Toi r une 
allégorie des souffrances et des luttes de la Lombardie sous la domination espagnole. Celle 
aue reproduit notre dessin représenterait une femme priant pour la libération du pays; der- 
rière elle s'avance une autre femme tenant un arc. — > Seaelmeyer Gallery^ 1S97, n. 53. 

Digitized by V^jOOQ IC 



7f6 



ALLÉGORIE 



-1-1 /' iL*,-^;»^"^ 




1. Yilla E'clkirra pKs ïlon^a, puis che?. Ceniuscbi et R. Kana à Paris. Fresque. Un jeune 
homme armé d'une Jam e inootre du doigt une bergère (î) eûdormie dans Therbe parmi ses 
moutoivs. Allégorie de la Paix? Voir p* 715, — Sidflmeifer Gallery, 1897, p. 62, n. 52. 







2. Florence. Uffizi 287. Pérugin. 
Portrait de Francesco dell' Opère, 
$igné et daté (au dos] 1491. Attri- 
bué h Francia jusqu'à la découyerte 
de L^. signature, qui donne aussi le 
nom ilu modèle (1837). 



Digitized by dOOQ IC 



r^ 



ALLÉGORIE 



717 



1 













fi-^â-T 



':l.% -^-^-^ 



Paris. Collection R. Kann. Autrefois dans la villa Pellucca près de Honza, chez Cava- 
lieri à Milan, chez Cemuschi et chez Sedelmeyer à Paris, (cf. p. 715.) B. Luini. Un ienne 
homme se défend contre des loups; deux femmes à gauche et plusieurs antres an second plan 
paraissent Tenir à son secours. L'ensemble des dix fresques, dont fait partie celle-ci, est 
encore inexpliqué. ^ Sêdelmtyer Gallery, 1897, n. 55. 



Digitized by VjOOQ IC 



7i8 



ALLÉGORIE 



'^^h^r 







y < ( V y 







1. Autrefois dans la villa Pellucca près de Monza, puis dans la coll. Gayalieri à Milan, chez 
Cernuschi à Paris, enfin chez Sedelmeyer et R. Kann. Fresque inexpliquée (cf. p. 715), où 
Ton a Youlu voir « rensevelissement d'un trésor ». — Sedelmeyer ôaUery, 1897, n. 54. 




2. Collection Gzartoryski à Cra- 
oovie. Attribué à Léonard de Vinci. 
Dame avec belette (Gecilia Gal- 
lerani, suivant Carotti, Le opère di 
Leonardo^ p. 37). — Bilder- 
echatZi n. 616. 



Digitized by VjOOQ IC 



..^ 



AMOUR 




Vienne 62. ParmigianiDO (Francesco Maria Mazzola). L*Amoar, le pied posé sur des 
livres, fabrique un arc avec une branche. Au second plan, Eros tourmentant Psyché. Peint 
par le Parmesan pour Baiardo à Parme, plus tard à Madrid et à Prague ; autrefois attribué 
à Corrège. Il y a plusieurs répliques de ce tableau; j'en ai tu une très bonne à Athènes, 
chez Constantin Garapanos. »— Gemaldegalierie zu Wien, pi. à la p. 26; Bilderschaiz^ 
Q. 1221. 



Digitized by LjOOQlf 



720 



ENFANT BACCHIQ.UE 




Rome. Académie de Saint-Lnc. RaphaSl. Fragment repeint d'une fresque autrefois aa 
Vatican, qui représentait les armes de Jules II portées par deux enfants ; rapproché avec 
raison par Taine {Rom€, p. 252) des peintures gréco-romaines. — Lafenestre et Richtea- 
berger, Rome, t. II, p. 136; Passavant -Lacroix, t. II, p. 114. 



Digitized by VjOOQ IC 



ARIANE 



721. 




1. Venise. Palais ducal. Sala deW anticollegio, Tintoret. Ariane couronnée par Vénus, en 
présence de Bacchus, qui offre un anneau k la jeune femme. Tableau mal conservé. — lAfe- 
nestre et Ricbtenberger, Venise, p. 2B2. 



2. National GaUery 1141. Anto- 
nello da Messina. Portrait supposé 
de Vartiste. Acquis à Gènes en 1883. 
Il y avait une réplique 'de ce por- 
trait dans la coll. Somzée. — Bt(- 
dersckalZj n. 901. 



^'- 


--X 




■)\ 


1 / • 


F ' 




y. 


1 , 





Digitized by VjOOv IC 



722 



BACCHU6 ET ARIANE 










T^ational Gallery 35. Titieo. Bacchus et Ariane. L'amante de Thésée s'éloigne effrayée 
sur la gauche; Bacchas descend en hftte de son char (traîné par des panthères) pour s'élancer 
vers elle. Autour du dieu s'agite le cortège bacchique, un Panisque, des Ménades, des 
Satyres. Au dessus d'Ariane on aperçoit (pas sur le dessin) les étoiles de la constellation que 
lui donna Bacchus. Signé Ticianus f. Peint en 1514 à Ferrare pour le duc Alphonse 1«', 
puis dans la famille fiarberini et dans la villa Aldobrandini à Rome ; acquis en 1806 par Buch* 
anan, transporté en Angleterre, enfin ac<niis de Hamiet en 1826. — Berenson, Veneiian 
PainterSt pi. à la p. 116; Das Aft^eum, VI, 51; 0. Fischel, Tizian, p. 41. 



Digitized by V^jOOQ IC 



CIRGË 



723 










1. Rome. Galerie Borghèse 217. Dosso. L^enchanteresse Gircé, tenant uae tablette avec signes 
laques et allumant une torche à une coupe d'ob sortent des flammes. A sa droite, un gros 
dœn et un pigeon sur une cuirasse. A l'un des arbres, sur la gauche, sont suspendus des 
«adaTres d'enfants. — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. Il, p. 23 et pi. à la p. 22 ; 
Hilderschalz, n. 1406. 



2. Vienne 1480. Holbein le jeune. 
Portrait de John Chambers, méde- 
cin du roi Henri YIII, Agé de 88 
ans. — Bilderschatz, n. 940. 




Digitized by ^OOQ IC 



724 



DANAÈ 



y SI .rr 




fTs-^^^^'^-^çî-^S-^ 



1. Madrid 458. Titien. Danaé recevant la pluie d*or, dont une servante cherche à garder 
quelque chose pour elle. Collection de Philippe 11. Variantes à Naples, Vienne et Saint- 
Pétersbourg. — 0. Fischel, Tiiian, p. 1 16. 




2. Ermitage 100. Titien. Danaé recevant dans son sein la plnit d*or ; une vieille servante 
étend son tablier pour en avoir sa part. Ce tableau appartenait en 1633 au marquis de Vril- 
Uère, à Paris, qui lui consacra un poème latin; Timpératrice Catherine Tacquit, avec la Paie- 
rie Crozat, en 1111. Titien a peint plusieurs fois le même sujet (à Naples, à Madrid, à 
Vienne). — Bilderachatz, n. 30 ; 0. Fischel, Tizian^ p. 1 il. 



Digitized by VjOOQIC 



^« 



DIANE ENDORMIE 



72s 




1. Vente Meazza (n* 801, pi. 26). Lacas Granach le Jeune. Diane endormie auprès d'une 
fontaine. En haut à gauche, dans un cartel : Lvmphae nynœha Moerae, samnum ne rwnpe, 
Quiesco. 11 existe plusieurs répliques de ce tableau. -^ 0,72 X ^^^' 



MTJTTS N«MPm &4CRI SoMNVm NE Rl^\P[ 
QVIESCO 







2. Cassel 14. Lucas Granach le Jeune. Diane couchée auprès d'une source. On lit en haut 
à droite : Fonlis nympha tacri^ êomnum ne rumpê, quiesco. Au rcTers une inscription 
ancienne atteste que ce tableau est bien du second Granach, non du premier; mais c'est une 
œuvre d'atelier, dont on connaît plusieurs répliques. — Reoue de l'art, 1899, H, p. 238. 



Digitized by VjOOQ IC 



726 



DIANE 



] 










^<'-'i 



v^^^ 



K^^ 




1. Besançon. Lacas Craoach. Diane endormie près d*une source. Inscription : Fontu 
nympha sacrif somnum ne rumpe, qtdesco. Cf. page précédente. 



■ ='^ :il " ftî^PI^^''4 ■ K^M^f *Ar, ALT ru ■ Aii( u T S 







2. Vienne 1424. H. Baldung Grien. 
Portrait d*homnie, signé et daté 
1515. A Paris de 1809 à 1815. — 
Bilderschaiz^ n. 964. 



Digitized by VjOOQ IC 



EUROPE 



727 




National Gallery 91. Paul Véronèse. L^eDlèyement d'Europe. Au fond, Europe assise à 
gauche sur le taureau^ sur le point d'entrer dans la mer. Étude pour le grand tableau de 
Venise ; autrefois dans les collections du duc d'Orléans et de Holwell-Carr, qui le légua à 
la galerie en 1831. 



Digitized by LjOOQ IC 



728 



EUROPE 




1. Vçftiie^ Palaîa des DogQs {sala delf AniicoU^io}. PaqI Véroaèse. L'etïlëTement d'£a- 
rope. A Par ii de 1797 à 1S15, ^ Ufcae»lr« 6t RichtfntMïrger, Vemse,^. 283 et pi. ^ la 
p. 282; S, Reina^^h, vipo^/o, p, i74. 




2. Veais«. Musée Gorrer (Civico). 
Ânsuino da Farli. Portrtit de jeiine 
bommc. Signé A* F. P. — BU^ 
derschaU, a. 10â7« 



Digitized by dOOQ IC 



HERCULE 



729 




Gassel 5 Hans Baldnng Grien. Combat d'Hercule [et d'Antée. tParalt inspiré de Pol- 
laiuolo (cf. Cruttwcll, Pollaiuolo, pi. 9). 



Digitized by VjOOQ IC 



730 



HERCULE 




1. Nuremberg 205. Albert DQrer. Hercule tuant les oiseaux du lac Stymphale. Peint à 
l'aquarelle sur toile. Signé à g. du monogramme et daté 1500. Imité d*un dessin de Pol- 
laiuolo. — V. Scherer, Durera p. 15; BilderschatZtn, 1714. 




2. National Gallery 1313. Tintoret. L'origine de la Voie Lactée. Jupiter» descendant du 
<*.iel, apporte Tenfant Hercule à Junon, entourée d'Amours ; le lait qui jaillit des seins de la 
déesse donne naissance èi la constellation. A droite, Taigle de Jupiter et les paons de Junon. 
Acquis de Tearl of Damley en 1890. — S. Reinacb, Apollo, p. 173. 



Digitized by VjOOQ IC 



LÉDA. — MUSE 



731 




i, Berlin 218. Gorrège. Léda et le cygne; à gauche, Gnpidon jouant de la lyre et deux 
Amours. Ce tableau fut acquis en Espagne pour Tempereur Rodolphe II (1603); les Suédois, 
après la prise de Prague (1648), remportèrent à Stockholm; en 1722, il devint la propriété 
du Régent Philippe d'Orléans, dont le fils, dans un accès de pruderie, détruisit le visage de 
Léda. Charles Covpel répara le tableau et le garda chez lui ; il passa ensuite à Pasquier et à 
Frédéric le Grand (1755). La tête actuelle de la Léda est TœuTre de Schlesinger. Réplique 
ancienne à VErmitage, avec la tête de la Léda. — Bilderschatz, n. 1287 ; G. Ricci, Cor- 
reggio^ éd. ail., pi. à la p. 336. 




2. National Gallery 1234. Dosso Dossi. Fragment d'une décoration, représentant peut-être 
une Muse inspirant un poète (évidemment un portrait). Acquis en 1887 de Fairfax Murray. 



Digitized by VjOOQIC 



732 



NEPTUNE ET MINERVE 










.rî:;s„-ASruœ-r^-riS;r-"-- - " 



Digitized by dOOQ IC 



NYMPHES 



733 



J' oi^ 9^ ^ 


ftSp 




1^^^^ 




S 



1. Autrefois au château d'Azay-Ie-Hideau. Attribué à Primatice. Nymphes de Diane (?). 



^ -JÏ--^ J^^ Ai >4^^JLr > flsîsj f A.* <:v- *^;#^ :^w_-t?^ /fîT^.^s 







2. Vente Bourgeois (Cologne, 27 octobre 1904, d. 49). Attribué à Mantegna. Allégo 
le bord d'une rivière est endormie une nymphe que déyoilent deux Pans ; à droite. 



Allégorie. Sur 
droite, un per- 
sonnage (rEnvie?) lève la main d'un geste menaçant. Au premier plan, Neptune chevauchant 
un dauphin et Mars assis, appuyé sur sa lance. Des deux grandes vasques figurées au fond 
émergent des têtes humaines. On lit sur le rebord des vasques, à gauche : P. vir. ma. d. : 
à droite, Bap, Spa. d. Sur les vasques sont inscrits des hexamètres latins (non reproduits 
dans le catalogue de vente). Peinture brun sur brun, ayec rehauts d'or. Les hgures de Mars 
et de TEnvie se retrouvent sur des dessins de Mantegna au British Muséum et chez le duc de 
Devonshire. Vendu 2.000 mark. — 0,36 X 0,56. 



Digitized by dOOQ IC 



7H 



LE JUGEMENT DE PARIS 




C.ai'lsrulie 109. Lacas Granaeh. Le Jageinent de Paris. Ce derniefi vêtu en chevalier du 
wi'- siècle, écoute les propos de Mercure, comme lui armé de toutes pièces, qui tient dans 
sa iTtaia gauche la boule de cristal, symbole de domination. En haut, à gauche de l'arbre, 
<:upidoQ lance une flèche. Signé et daté 1530. -^ Bilderschatz, n. 45; S. Reinach, ApoUoj 
tig. 412. 



Digitized by VjOOQ IC 



I f al 



PROCRIS 



735 




1. National Gallery 698. Piero di Oosimo. La mort de Procris. Ua satyre pose la main sur 
son épaule ; le chien Laelaps, don de Diane, la regarde. Acquis de Lombarai à Florence en 
1862. » Jahrbacher der preussischen Kuntisammiungenf 1896, p. 121. 



2. Berlin, 644. Jan van Scorel. 
Portrait de Cornelis Aemtsz van der 
Dussen, secrétaire de la ville de 
Delft depuis 1550. Le nom d'Aemisz 
Secretarius se lit sur la lettre que 
tient le personnage. Réplique à 
Amsterdam. 




Digitized by V^jOOQ IC 



73« 



SIBYLLES 




1. Spello. S^« Marie Majeure. Piniuricchio. La sibylle d*Erythrée (Sibilie Erilrea). On lit 
sur Tautel à gauche : De excelso celorum habitaculo prospexil Deus humiles suos et 
nascitur. L'eosemble des fresques de la Cappella bella est daté de 1501. — Bilderschatz, 
D. 1519; Steinmann, Piniuricchio, p. 91. 




i 



2. Rome. San Pietro in Montorio. Attribué à Baldassare Peruzzi. Les quatre Sibylles. Au 
milieu, Técusson d'Espagne, soutenu et entouré par des anges. — Lafenestre et Ricblenberger, 
Rome, t. 1, p. 338. 



Digitized by dOOQ IC 



i 



VÉNUS 



7Î7 




National Gallery 651. Broozino. Vénus, Gupidon, la Folie et le Temps. Venus tient une- 
flèche et la pomme de discorde; elle se retourne pour embrasser l*Amour, qui lui presse le 
sein gauche de sa main droite. Un autre Amour, symbolisant la Folie, leur jette des roses ; 
par derrière, une Harpye leur offre un g&teau de miel. Le Temps se dispose à couvrir la scène 
d'un voile. Dans les coins, des colombes et des masques. L'interprétation aurait besoin d'être 
précisée. Ce tableau, peint pour François !•% autrefois dans la collection d'Althorp, fut acquis 
à Paris, en 1860. d'Edmond Beaucousin. 

47 



Digitized by VjOOQIC 



738 



VENUS 




4. Vente Arsène HoasMje (22 mai 1896). Ecole de Fonteinebleau. Diane de Poitiers (?) en 
Vénus. lm,25 X l-,55. 




2. Ancienne collection Lizé à Rouen (yente du 25 mars 1901, n. 302). Attribué à Titien. 
Mars et Vénus surpris par Vulcain. — 1»,75 X 2»,05. 



Digitized by dOOQ IC 



VÉNUS. — CliOPATRE 



7>9 




i. National Gallery 637. Paris. Bordone. Daphnis et Chloé, que couronoe un Amour. Aussi 
expliqué comme Vénus et Adonis. Acquis d*£. Beaucousin èi Paris en 1860. — Venturi, Gai- 
leria Crespi^ p. 168. 




2. Cassel 466. Attribué à Paul Véronèse. La mort de Cléopâtre. A Paris de 1806 à 1815; 
autrefois attribué à Titien et (par Groiive et Cavalcaselle) à Gesare Vecelli. 



Digitized by VjOOQ IC 



740 



DIDON 




1. Amsterdam. ColIecUon du prof. Lanz. Attribué par Berenson à Garoto. Didon abandon < 
née, assistant au départ de la flotte troyenne. Panneau de cas8<me. 




2. Rome. Galerie Doria 411. Dosso Dossi. La douleur de Didon; elle tient des deux mains 
le casque d'or d*Enée. Autrefois considéré, à tort, comme le portrait de Gatarina Vanozza, 
"maîtresse du cardinal Borgia (Alexandre VI). — Lafenestre et Richtenberger, Rome, t. H^ 
p. 201. 



Digitized by dOOQ IC 



ENLÈVEMENT d'hÈLÈNE 



741 




National Gallery 594. Benozzo GozzoH. EnlèTement d'Hélène par Pftris. Provient proba- 
blement dun cassone. Ancienne collection du marquis Albergotli à Arezzo; acquis en 1857 
de la collection Lombardi-Baldi à Florence. 



Digitized by dOOQ IC 



742 



SENTENCE DE L EMPEREUR OTHON 




Bruxelles 3. Thierri Bouts. La sentence inique de l'empereur Othon Ut. Le bourreau 
présente à la veuve du gentilhomme, décapité sur les faux rapports de Timpératrice, la tête 
de son époux. Le corps du supplicié est étendu sur le sol. Dans le fond, à gauche, le con- 
damné, les mains liées, marche au supplice précédé d'un moine ; à droite, sur une terrasse, 
les souverains regardent la scène. Le pendant représente Teropereur réparant Tinjnstice qa*U 
a commise. Ces deux chefs-d'œuvre furent commandés à Bouts en 1468 pour la salle du con- 
seil de Louvain ; ils figurèrent, à la vente du roi Guillaume de Hollande, en 1850 et furent 
acquis par le gouvernement belge en 1861* — Lafenestre et Richtenberger, La Belgique, p. li. 



Digitized by VjOOQ IC 



SENTENCE DE L EMPEREUR OTHON 



743 







..^ 



Bruxelles 3 d. Th. Bouts. L'empereur Othou réparanl l'injustice qu'il a commiie. La 
▼euve du genUlhomme mis à mort, agenouillée devant l'empereur, tient de la main droite la 
tjSte de son mari et de la main gauche un barreau de fer rouge (épreuve du feu). Au fond, 
Timpératrice coupable est brûlée vive. Commandé en 1468, avec un autre tableau, pour orner 
la salle du conseil à Louvain. Ce chef-d'œuvre fut acquis, à la vente de Guillaume II (1850), 
par Nieuwenhyus, qui le vendit en 1861 au gouvernement belge avec le pendant (30.000 fr.). 
~ Lafenestre et Richtenberger, La Belffique, p. 11 et pi. à la p. 12. 



Digitized by dOOQ IC 



744 



LUCRÈCE. — BAPTÊME DE CLOVIS 




1. Budapest 127. Attribué à Quentin Metsys et (plus vraisemblablement) à Jacob Comeliszeiu 
Lucrèce se perçant le sein. — Bilderschatz, n. 119. 




2. Vente Beurnonville (Paris, 21 mai 1883, n» 44). Ecole de Bourgogne (?). Le baptême 
de Glovis. Bois. 0,62 X 0/^8. Autrefois dans la collection du comte de Lestrauge-Parade. A 
en juger par la photographie, ce tableau présente des analogies avec ceux du maftre de 
Saint-Gilles (t. I, p. 556, 557). 



Digitized by dOOQ IC 



J 



DÉFAITE DE CHOSROÈS 



745 




1. Arezzo. Chœur de Téglise de S. François à Arezzo. Piero dei Franceschi. Défaite de 
Chosroës par l'empereur Héraclius. Peint en 14^4 . Fresque. » Bilderschaiz, a. 1159. 



2. Windsor. Holbein le jeune. 
L'évêque Stoltesley. — BildiT' 
schatz, n. 784. 




Digitized by dOOQ IC 



T^'"- "^ 



746 



TRIOMPHE D'ALEXANDRE III 



Ea /^. /fr^f ^ /j^4 




i 




él 



1. Sienne. Palazzo publico, sala di Balia. Spinello Aretino. Fragment d*ane fresque repré- 
sentant le triomphe du pape Alexandre III à Venise; les rênes du chefal du pontife sont 
tenues par l'empereur Barberousse et le doge Ziani. — Growe et Gayalcaselle, nouv. éd. 
anglaise, t. II, p. 262. 




2. National Gallery, 650. Bronzino. Por- 
trait d'une Florentine. Acquis de E. Beau- 
cousin, à Paris, en 1860. 



Digitized by dOOQ IC 



HISTOIRE DE PIE II 



747 




Sienne. Libreria. Pintaricchio. Eneas SylTius, plus tard Pie 11, accompagnant le car- 
dinal Gapranica en qualité de secrétaire, va s'embarquer à Piombino, en route pour le concile 
de Bâle. Le cavalier tenant un chien en laisse serait le jeune Raphaël. Le ciel, char(|é de 
nuages, annonce Torage qui jeta le navire du cardinal sur la côte d'Afrique. Inscription : 
Aeneaa Siivius Ficcolomineua nains est pâtre Silvio^ matre Victoria, XVIII oct, ann. 
HGCGCY,. Corsiani ineundis aeniHiciis Banleam ad concilium conlendent vi tempes- 
taiis in Libyam prope/Zt^ur. Fresque. ~ Bilderschalz, n. 1178; Steinmann, Pinturieefuo, 
p. 121, flg. 103. 

Digitized by ^OOQ IC 



748 



HISTOIRE DE PIE II 




Sienne. Libreria. Pinturicchio. Aeneas Sylvius (plus tard Pie II), en fêtements épiseo- 
paux, présente Tempereur Frédéric III à sa fiancée Ëléonore de Portugal. La scène se passe 
à Sienne (24 février 1452;. Au milieu, colonne commémorative avec les armes de TEmpire 
et de Portugal. Inscription : Aeneas Federico lll Imp, Leonoram sponsam exkibet et 
puellae laudis ac regum lusitanorum complectitur. — Bilderschatz^ n. 1154 ; Steinmann, 
Pinturicchio, p. 129, fig. 107. 



Digitized by V^jOOQIC 



GÉNÉALOGIE DES BABENBERGER 



749 




Klosterneuburg. Ecole d'Autriche vers 1500. Partie du volet droit d*an triptyque peint à 
la détrempe, oU est figurée la généalogie de la famille Babenberger. Pour le détail, voir Drexler 
et List, Tafelbilder aus dem Muséum des Stiftes Kloelemeuburg^ pi. 7. 



Digitized by VjOOQ IC 



7)0 



LE CONCERT. — l'eSCAMOTEUR 



J ' ' " 




^^ J iLr:z 


j»!= 


Y.'Tfîfc-^ 


p 


i£ 


^tPr 




1^ 


jQm 


p-sp^ëSM^ ' ^'^ 






m 








m 




^^> 


^111 *V r* 


. ..'^- 



1.^ Vienne. Collection Harrach. U maître des demi-figures de femmes (Cloaet jeune, sui- 
▼ant une hypothèse erronée de Wickhoff). Le concert. — Bildertchaiz, n. 87. 




3. Hilan. Collection Crespi. Jérôme Bosch. L'escamoteur. Réplique beaucoup plus grande 
et aTec nombreuses différences du tableau conservé au Musée municipal de S. Germain en 
Làye (t. I, p. 663). 



Digitized by dOOQ IC 



•' 



LE BAKaUI£R. — LE CHANGEUR 



751 




1. Louirre 2029. Quentin Metsys. Tableau dit « Le Banquier et sa femme ». Signé en haut 
à droite : Quentin Matsys Schilder 1518 (ou 1519). Acquis par le Loutre en 1806. II y a 
des répliques à Sigmaringen et dans une collection privée à AuTers. — Lafenestre et Rich- 
tenberger, Le Louvre, p. 172. 




2. Madrid 1422. Marinus Tan Roemersvael. Tableau dit « Le changeur et sa femme ». 
Autrefois dans la collection disabelle Famèse et au palais de Saint- Udefonse, où il était attri- 
bué à Lucas de Leyde. On en connaît plusieurs répliques et Tariantes, notamment à Munich, 
Dresde, Copenhague, Londres et Nantes. Cf. le précédent, prototype de toutes les composi- 
tions similaires qui tendent de plus en plus vers la caricature. — Bildenchatz, n. 73. 



Digitized by VjOOQ IC 



752 



LES AVARES. — COURTISANE ET VIEILLARD 



^^^^^^M 




i. Rome. Galerie Doria Pamphili. Marious de Roemerswael (autrefois attribué là Quentin 
Metsys). Les ayares ; au secoua plan, deux paysans. — Lafenestre et Richtenberger, Romef 
t. II, p. 221, n. 173. 




2. Anyers 566. Ecole de Quentin Matsys. Courtisane agaçant un fieillard. Au fond, derrière^ 
une porte^ un homme qui rit. Collection Yon Ertborn. 



Digitized by dOOQ IC 



LE CHIRURGIEN 



7S3 




1. Autrefoii chez Darand-Ruel à Paris. Ecole de Quentin Metsys. Le chirurgien. Comparez 
un tableau de J. van Hemessen à Madrid, reproduit par Meige, Nouvelle iconographie de 
la Salpétrière, t. VIII, pi. 41 {Les opérations sur la tête). 




2. Berlin. Collection R. von Kaufmann. Breughel le Vieux. Le pays de Cocagne. — Fried- 
laender, Meisterwerke niederlândischer Malerei, pi. 90; Das Muséum, X, 33; Gazette 
des Beaux-Arts, 1902, 11^ p. 303. 

48 



Digitized by dOOQ IC 



754 



PORTRAITS DE FAMILLE 




1. Munich 56. Joos van Gleve (maître de la Mort de Marie). Volet intérieur du triptyque 
qui représente la mort de Marie : à gauche, les donateurs, Hacquenay père et fils, avec 
leurs patrons, S. Georges et S. Nicaise ; à droite, les femmes des donateurs, appartenant 
aux familles Merlo et Hardenrath, avec leurs patronnes S^* Christine (meule) et S^* Gudule. 
Sur les prie-Dieu sont figurées les armoiries des familles. Autrefois à S^* Marie du Capitule 
à Cologne et dans la collection Boisserée. — Bilderschatz^ n. 1687. 











2. Londres. CoUeciiou Ch. Butler. Attribué à Giovanni di Paolo et (par Mary Logan) à Pier 
Francosco Florentine. Panneau décoratif. 



Digitized by dOOQ IC 



POTTRATT d'un FENAROLI 



755 




National Gallery 1065. Moretto. Portrait d'an noble italien de la famille Fenaroli, dont la 
cape est ornée d'an médaillon à l'effigie de S. Christophe. Daté 1526. Autrefois dans la Casa 
Fenaroli à Brescia; acquis de fiaslini à Milan en 1876. — Dos Muséum, IX, 103. 



Digitized by V^jOOQIC 



756 



PORTRAIT DE TIMOTHÊE (?) 







Nalional Gallery 290. Jan yan Ëyck. Portrait d'homme tenant une feuille de papier rou- 
lée. Sur le parapet, au bas, le nom Ti{ji60eo; (?) ; au-dessous Leal Souvenir et la signature : 
Facluim) ano D[fi)m{ini\ t432. 10 die octobris a Jnh. de Eyck. Acquis de Garl Ross à 
Munich en 1857. — Kaemmerer, Van Eyck, fig. 43, p. 52. 



Digitized by VjOOQIC 



LES AMBASSADEURS. •*- LE ROI RENÉ ET JEANNE DE LAVAL 7S7 




1. National Gallery 1314. H. Holbein. Les Ambassadeurs. Sur le poignard du personnage à 
gauche on lit : aeL suae f9 ; sur le lifre auquel s*appme Tantre : aetatis suae 25, Signé 
et daté : Johannes Holbein pingebal 1533, Les noms des « ambassadeurs • ont donné lieu 
à des discussions qui ne sont pas closes; on les appelle d'ordinaire Jean de DinteTille, sei- 
gneur de Polisy, ambassadeur de France à la Cour d'Angleterre, et Georges de Selve, évéque 
de Layaur. Ce grand tableau était à Paris vers 1790 ; il fut Tendu alors par J. B. P. Lebrun 
en Angleterre et acquis vers 1795 par le second Earl of Radnor. En 1891, il fut acheté à 
TEarl of Radnor, avec deux portraits de Vélasquez et de Moroni, pour une somme de 
1.375.000 francs, sur lesquels 625.000 donnés par l'Etat et le reste par MM. de Rothschild, 
Sir E. Guinness et Charles Cotes. — Dos Muséum, IV, 124, 125; F. Benott, Holbein^ p. 45. 




2. Louvre. Ecole de Nicolas Froment. Le roi René et la reine Jeanne de Laval, diptyque 
autrefois donné par le roi René à J. de Matheron. Un autre diptyque, oii sont figurés les 
mêmes personnages, appartient à M»* Chabrière-Arlès. » Bouchot, Exposition des Pri- 



mitifs /Yançais, pi. 50 ; Catalogue officiel de rExposition, n. 79 
p. S5; Revue de fart, 1897, II, p. 307. 



i^it^ 



le 



758 



PORTRAÏT DE CHRÉTIEN DE HONDT 




Angers 256. Altribué à Memlin g. Portrait de Chrétien de Hondt, trentième abbé des Dunes, 
élu en 14S5. II porte Tbabit blanc des moines de Clteaux. En bas k droite, un petit chien 
endormi. Signé sur la console d'un monogramme ; les armes du prélat et celles de Tabbave 
des Dunes figuraient au revers du panneau. Bl. Weale n'admet pas qu'il soit de Memling. 
— Lafenestre et Ricbtenberger, La Belgique, p. 216. 



Digitized by dOOQ IC 



PORTRAIT DE CLAUDE DE PONTAILLER (?) 



759 




Bruxelles 108 a. Atlribué autrefois k Memling, aujourd'hui k Jean Mostaert ou au « maître 
d'Oullremont », lequel serait, suivant A. J. Wautera, Alaert Claeszoon, dit Aertsen de Leyde 
{Catal. historique de Bruxelles, 1906, p. 36). Portrait d*bomine tenant un chapelet, posé 
sur mi coussin rou^e aux coins duquel sont les lettres A et G. Au fond, Auguste auquel la 
Sibylle montre la Vierge au ciel; au milieu, un pilastre dont les chapiteaux portent des enfants 
tenant des armes. Le modèle est peut-être Claude de Pon tailler, chambellan de S. M. Catho- 
lique en 1516, marié à Agnès de Homes (les inititi&les du coussin seraient celles de Claude 
et &' Agnès), L'auteur a été identifié k Jean Mostaert par Gustav GlUck et au mattre d'Oultre- 
mont par Benott et Friediaender; cette dernière hypothèse est repoussée par M. Hulin. — 
Lafenestre et Ricbtenberger, La Belgique, p. 123 et pi. k la p. 122; Hulin, CaUUogue erim 
tique, p. 91-94; Revue de fart, 1902, U, p. 443; Gazette, 1899, i, pi. k la p. 370. 



Digitized by VjOQQ IC 



7^3 



LA FAMILLE MICAULT 




Bruxelles 92 (493). Ecole flamande. Attribué à Jean Corneille Yermeyen (autrefois à Heeois- 
kerk). Deux Tolets. 1» Jean Micault à genoux, devant un prie-Dieu orné de ses armes; 
derrière lui, ses trois fils ; au fond, une cavalcade dans un cirque (au revers, Jésus au Jar- 
din des Oliviers, en grisaille) ; 2» Livine van Yelle, femme de Jean Micault, agenouillée 
devant un prie-Dieu orné d*un tapis armorié, au pied duquel est un chien familier et snivie 
de ses quatre filles; au fond, un aqueduc analogue au Pont du Gard (an revers, Agar, Ismaël 
et Sara en grisaille). Peint vers 1550. ^ Lafenestre et Richtenberger, La Belgique, p. 119; 
Wauters, Catalogue (1906), p. 193. 



Digitized by dOOQ IC 



PORTRAIT DE SCHEURIKG 



761 







Bnixelles 13 (122). Lacas Granacb. Portrait da docteur Scbeuring. On lit en haut : Johannes 
Scheuring D, Signé en haut du monogramme (dragon) et daté 1529. Acquis en 1869 de 
M. Gaucbez (2.000 fr.). — Lafeneatre et Richtenberger, La Belgigue^ p. 23 et pi. à la p. 22; 
S. Beinacby Apollo, fi g. 490. 



Digitized by VjOOQ IC 

JE 



762 



PORTRAITS DE DONATEURS 







■t \ 







:vs^ 




Bruxelles 70 (534). Attribué par M. Nuliu à Albert Bouts (Caial, critique^ p. xviii). 
Volets d'un triptyque dont le panneau central représente TAssomption de la Vierge. 1® Un 
donateur agenouillé, protégé par un ange et accompagné de deux prêtres; au fond, un ange 
remet à S.Thomas la ceinture de la Vierge ; au ciel, un ange portant un écusson. 2o L'n dona- 
teur et une donatrice agenouillés, protèges par un ange ; au fond, des saintes femmes age- 
nouillées ; au ciel, un ange portant un écusson surmonté d'un crucifix. — - Lafenestre et Bicb- 
tenberger, La Belgique ^ pi. à la p. 114. 



Digitized by VjOOQ IC 



ANNE DE BEAUJEU 



7«3 




Louvre 1005. Le mattre de Moulins ou le peintre des Bourbons (Jean Perréalî). Anne de 
Beaujeu, duchesse de Bourbon, et saint Jean TEvangéliste ; au fono, le château de Bourbon. 
Peint en 1488 ; pendant du portrait de Pierre 11 avec ^nt Pierre (Louyrei n 1004). Donne 
par J. Maciet. — Bouchot, Exposition des Primitifs français, pi. 78 ; Catalogue officiel 
de fExposition, n. 105; Gazette, 1901, II, p. 325; Les Arts, 1904, n. 28, p. 22. 



Digitized by VjOOQIC 



764 



BIANCA MARIA SFORZA 







Collection 0. von Spitzel à Munich. B. Strigel. Bianca Maria Sforza, deuxième femme de 
Tempereur Maiimilien. — Bilderschatz, n. 1413. 



Digitized by dOOQ IC 



PORTRAIT DE CHARLES-QUINT 



7^5 




Madrid 453. Titien. Charles Quint caressant un gros chien. Peint en 1533.— IL l'isiiL^il^ 
Tizian, p. 56. 



Digitized by dOOQ IC 



766 



PORTRAIT DUN DONATEUR 




Florence. Collection Marcuard. Attribué à Friedrich Herlen. Un donateur aYOc les saints 
Sébastien et Christophe. Volet d'un triptyque. — BilderschatZf n. 1220. 



Digitized by dOOQ IC 



J 



LA FAMILLE REHLINGBN 



767 




Munich 189. Bernhard Strigel. Les enfants du patricien Conrad Rehllngen, seigneur de 
Hainhofen. A l*horizon apparaissent la Vierge et TEnfant, entourés d'anges. Sur la tapisserie 
est inscrite une prière en deux Ters à la Vierge: au-dessous da tableau, la date 1511. — 
Catalogue of tke Pmakotkekf p. 42 ; Bilderschatz, n. 1909. 



Digitized by VjOOQIC 



768 



PORTRAIT DE MAXIMILIEN 




Dans le commerce (?) à Munich. B. Strigel. Portrait de Tempereur Maximilien. Une des 
nombreuses répliques de ce portrait. — BiÙerschaiz^ n. 1599. 



Digitized by dOOQ IC 



PORTRAIT D*UNE VÉNITIENNE 



769 




Munich 1122. D'après Paris Bordone. La dame en velours rouge. Ce célèbre tableau est 
une copie faite au xix* siècle par le peintre vénitien Lattanzio Guarena et achetée par le roi 
Maximilien !«'. On connaît de nombreuses copies anciennes de ce portrait, dont roriginal se 
tiouvait autrefois, suivant Mundler, dans une collection particulière à Carlsruhe (cf. le 
même modèle peint par Paris Bordone à Vieonei n. 248). 

49 



Digitized by dOOQ IC 



Digitized by VjOOQ IC 



P W^' . ^-^ 



INDEX DES NOMS D'ARTISTES 



iV.-B. — !• Les chiffres et groupes de chiffres précédés de la lettre b renvoit^ni aux 
pages du tome IL — 2» Sous les noms des maîtres, on trouvera des renroij aux 
œuvres de leurs éléoes^ de leurs imitateurs et même de leurs copistes, Pour ta critique 
des attributions, se reporter au texte. 



Aertgen de Leyde, 6 124. 

.Ubertinelli(Mariotto), 34,44, 54; 6 5 1 , 296, 440. 

Aldegrever (Heinricn), b 72. 

Âleni (Toramaso), b 229. 

Aertgen de Leyde, b 759. 

Alfaiii (Domenico), 56, 301, 346; b 129, 253. 

Allon (Cridtoforo), 128. 

Âltdorfer (Albrecht}, 581 ; b 34, 369, 647. 

ilunno. Voir Niccoto, 

Amberger (Christoph), 281, 663; b 8, 46, 50, 

58, 468, 604, 618. 
Andréa da Firenze, b 660. 
Andréa da Milano, 525. 
.\ndrea di Giovanni, b 263. 
Andréa di Niccolo, 59. 
Angelico (Fra Giovanni da Fiesole), 24, 25, 

180, 311, 411, 487, 496, 504, 548, 549, 570, 

571, 579, 610; B 63, 64, 79, 340, 414, 451, 

603, 635, 636. 
Ansuino da Forli, b 601, 728. 
Antonello da Messina, 98, 135, 142, 153, 399, 

565, 589, 666; b 407, 468, 555, 651, 721. 
Antoniasso Romano, 290, 492 ; b 2, 39, 68, 

153 259* 
Apt (Ulrich), 464; b 563. 
Aspertini (Amico), 74. 
Avanzo (J. d'), b 686. 
Bacchiacca. Voir Uberlini. 
fiagnacavallo (Ramenghi da), b 321. 
Baldovinetti (Àlessio), b 238. 
Balducci (Matteo), 18. 
Baldung. Voir Grien. 
Barbari (Jacopo dei), 374; b 374. 
BartoH (Domenico di), 199; 6 337. 



Rartoli (Taddeo), 43, 412; 6 341, 610. 
Rartolo di Maestro Fredi, 481, 4g2; à 108, 
Rartolommeo (Fra B. délia Porta), 167, 229, 

273. 320, 475, 488, 606; b 249, 457, 
Rartolommeo della Gatta, 590. 
Rartol. Veneto. Voir Veiielo. 
Basaiti (Marco), 28, 130, 145, 162, 317, 360, 

561 ; b 164, 186, 229, 280, 654. 
Bastiani (Lazzaro), b 43. 
Beccaruzzi (Francesco), 342; b 27. 
Beccafumi (Dom.). b 491. 
Beham (Bart.), b 4. 
Beham (Hans Sebaid), 582. 
Bellechose iHenri), b 603. 
Rellegambe (Jean), 505, 506; b 130. 
Bellini (Gentile), 214; b 450, 505. 
Bellini (Giovanni), 60, 119, 299, 337. 338, 

373, 374, 448, 530, 561, 566, 618; E 121. 

126, 127, 137, 142, 152, 155, 196, 217. 218, 

224, 307, 376, 392. 479, 501, 646, 681. 
Bellini (Jacopo), 160, 266, 269, 42k 
Beltrafflo ou Boltrafflo (Giov. Antonio, 90, 

103, 104, 126, 138; B 136, 144, mt, 2lU, 

291, 431, 668. 
Benvenuti (Ortolano), 95, 339, :^6t; h il, 

569. 
Benvenuto (Girolamo da), 246, 268, 269^ b 

338. 
Benvenuto di Giovanni, 17. 
Bermejo (Bart.), b 464, 633. 
Berna da Siena, 398; h 431. 
Bertucci (Giacomo), 497. 
Blanchi (Francesco , 65, 103; 6 70, :i9L 
Bissolo (Francesco), 337; 6 235,^6, liSt.y 

Digitized by V^jOOQ IC 



J 



772 



INDEX DES NOMS D ARTIS'^ES 



Bles(Hem), 78; 6 381. 691. 

Blondel (Lancelot), 6 341. 

Boateri (Franc), 6 203. 

Boccaccino (Boccaccio), 402, 504; 6120, 229, 
386. 

BoccAtis (GioTanni;, 272, 392, 400, 407 ; b 239. 

Bonasia (Bart.), 6 478. 

Bonflgil (Benedetto), 6 43, 237, 470, 617. 

Bonifazio Veronese (del Pitati), 334, 384; 6 
92, 102, 103, 105, 280, 501. 

Bono da Ferrara, 563. 

Bonsignori (Francesco), 244 ; h 225. 

Bonvicino. Voir Moretto, 

Bordone (Paris), 4, 531, 575; 6 53, 279, 
613, 636, 739, 769. 

Borgognone (Ambrogio da Fossano), 137, 
240; 6 46, 131, 204, 294, 527, 582. 

Bosch (Hieronymus Tan Aken), 663; b 399, 
710, 757. 

Botticelli (Alessandro Filippepi Sandro), 10, 
11, 13. 48, 53, 71, 83, 85, 86, 88, 92, 97, 
129, 138, 139, 143, 151, 152, 153, 159, 164, 
194, 212, 216, 230, 231, 236, 238, 289, 
365, 377, 445, 496, 507, 510, 511, 562, 592, 
641, 645, 654; B 128, 143, 183, 187, 188, 
209, 231. 236, 298, 306, 425, 463, 652. 

Botticlni (Francesco), 239, 568; 6 19, 207. 

Bourdichon (H.), b lo. 

Bouts (Aelbrecht), b 59, 382, 391, 516, 762. 

Bouts (Dirk ou Thierri), 5, 88, 428, 450, 465, 
576, 656; B 9, 16, 23, 102, 131, 169, 267, 
382, 391, 600, 618, 650, 742, 743. 

Bramantino (Bartolommeo Suardi), 134, 
188; b 90. 

Breughel ou Brueghel le Vieux (Peter), b 
565, 753. 

Broederlam (Melchior), b 5, 24, 124, 492. 

Bronzino (Angelo), 25, 64, 67, 120, 174, 598, 
673, 676; J 74, 138, 159, 193, 384, 385, 

386, 394, 686, 737, 746. 

Bruyn (Barthel), 21, 52, 294, 452, 474, 481, 
559,606, 648; 6 117,143,186, 190, 192, 467. 

Bugatto (Zanetto), 6 285, 353, 426, 558, 567. 

Bugiardini (Giuliano), 135, 250; b 134, 172, 
198, 211, 457. 

Burgkmair (Hans), b 27. 148, 159, 220, 265, 
332, 526, 693. 

Buttinone (Beriiard), 6 324. 

Caliari (Carlo). 641. 

Caliari (Paolo Veronese), 641 ; 6 21, 22, 42, 

387, 698, 727, 728, 739. 
Campi (Galeazzo), 386; 6 229. 
Campin (R.), 465 ; b 66. 
Capone (Raffaellino del). b 189. 
Caprioli (Domcnico). 115, 172, 224. 
Cariani (Giovanni Busi), 347, 403, 662, 664; 

b 49, 205, 503. 



Carli (Raffaello de'), 446. 

Caroto (Gio. Franc), b 19, 740. 

Carpaccio (Vittore), 390, 485, 518, 568, 611, 

651 ; b 32, 608. 
Garrara da Forli, b 485. 
Castagno (Andréa del), 413, 669-672. 
Gastello (Franc, di). 6 57. 
Catena (Vinceuzo di Biagio), 60, 179, 335, 

336, 338, 344, 345, 374, 566; b 386, 681. 
Gharonton (Enguerrand), 6 534. 
Ghiodarolo (Giovanni), 6 202. 
Gima da ConegUano (Giovanni Battista), 114, 

120, 250, 533, 524; 6 81, 191, 496. 
Cimabué, 6 122. . 
Civerchio (Vincenzo), 6 664. 
Glaeis (P.), 6 448. 
Glaeszoon (Alaert), b 124 (add.). 
Cleve(Joo8van), 94, 194, 266, 305, 361, 4(n, 

646; b 6, 139, 201 , 228, 274, 627, 663, 694, 754. 
Clouet (Fr.), 106; 6 170, 171, 173, 174, 184, 

310, 331, 399, 411, 419, 750. 
Coda (Bened.), 6 307. 
Goello (Sanchez), b 643. 
Colle (Raffaello del), 437 ; b 47, 514. 
Colonais (maître), 264, 265, 397, 454. Voir 

Lochner, Maître de la vie de Marie, etc. 
Coninxlo (famille, Cornélis, Gilles et Jan 

Tan), 6 26,381,543, 691. 
Conti (Bernardino de'), 91, 105, 381; 6 166, 

449. 
Cordeeliagli (Andréa), 6 209. Voir PrevUali. 
Corneiisz (Jac), dit Jacob d'Amsterdam, 

d'Oostsanen, 77, 350, 472, 520, 595 ; B 96, 

310, 446, 744. 
Corregglo (Antonio Allegri), 51, 68, 85, 147, 

172, 223, 287, 308, 348, 367, 391, 528, 

637; B 151, 177, 351, 493, 646, 719, 731. 
Cortellini (Michèle), 282. 
Cosimo (Piero di), 125, 490, 590, 612, 615, 

634, 637 ; 6 48, 252, 735. 
Cossa (Francesco), 29, 624 ; 6 298. 
Costa (Lorenzo). 60, 65, 473, 673 ; 6 339, 561 
Coter (Colin de), 448, 449 ; 6 133. 
Cousin (Jean), 6 689. 
Cozzarelli (Giacomo), 289. 
Cranach (Lucas der Aeltere), 355, 427, 433, 

525, 625, 639, 640; 6 8, 112, 136, 158, 161. 

176, 194, 223, 225, 244, 255, 258, 370, 377, 

408,725,726,734,761. 
Cranach (Lucas der Jungere), 517 ; b 725. 
Credi (Lorenzo di), 30. 51, 55, 134, 175,1 

118, 208, 221, 241, 304, 501, 555. 643 ;«1 

78, 93, 168, 172, 202, 206, 233, 626. 
Cremona (Nice, da), 6 363. 
Cristus (Petrus), 179, 234, 292, 421, 

602; 6 40, 88, 360, 365, 455, 469. 
Crivelh (Cario), 41, 42, 117, 213, 466, I 

Digitized by V^jOOQ IC 



INDEX DES NOMS D ARTISTES 



773 



b 69, 156, 173, 174, 271, 273, 314, 343, 
477, 481. 
Daddi (Beraardo), 415; h 609. 
Dalmau fLodov.)» h 621, 703. 
Daniele da Volterra, 438. 
David (Gérard), 36, 205, 267, 273, 330, 564, 
578, 602; 6 2, 110, 111, 123, 180, 203, 
290, 435, 448, 459, 606, 677. 
Delg (Seb.), b 6\. 
Delfo Oelli, 6U. 
Dietrich von Prag, 262. 
Domenico Yeneziano, 642. 
Doni (Ad.), b 390. 
DossiDosso (GiOTaniii),37, 178,227, 635,645, 

674, 685; 6 114, 308, 723, 731, 740. 
Dosso (BatUsta), 655; b 86. 
Duccio (AgosUno di), 383, 393, 394, 404, 412, 

470 ; b 123, 309, 490. 
Dûnwcffffe 395 

Durer (Albrecht), 8, 53, 81, 83, 87, 107, 230, 
460, 514, 623, 653, 665, 681, 682, 684, 
685; b 7, 57, 63, 82, 119, 126, 162, 208, 
234, 297, 357, 421,461, 472, 510, 554, 561, 
689, 714, 730. 
Eeckele (Jan van), b 531. 
Engelbrechtz (Cornelis), 417 ; b 403. 
Eusebio di San Giorgio, 84, 100, 297, 324, 357. 
Eyck (Hubert van), 469, 519, 591, 597; b 1, 

41, 110, 545,546,702,705, 706. 
Eyck (Jan van), 133, 206, 228, 359, 622, 680, 
681; B 62, 110, 208, 344, 360, 364, 365, 
529, 539, 540, 541, 756. 
Fabriano (Gentile da), 70, 72 ; 6 142, 266, 

293, 525. 
Ferrari (Defendente da), b 333, 560, 678. 
Ferrari (Gaudenzio), 16, 19, 64, 471 ; b 272, 

328, 331, 367, 412, 444, 465. 
Feselen (Melchior), 6 562, 611. 
Floris (Fraos), 227. 
Foppa (Vincenzo), 73, 399, 371, 451, 462, 

588: 6 165,215, 276.625. 
Forli. Voir Ansiàno^ Carrara et Melozzo. 
Fouquet (François), b 416. 
Fouquet (Jean), 616 ; 6 16, 108, 123, 191, 

195, 262, 470, 518. 
Pranceschi. Voir Piero. 
Francesco di Giorgio, 61, 150; b 82. 
Prancia (Francesco di Marco Raibolini), 21, 
47, 61, 62, 171, 232, 283, 382; b 68, 70, 
145, 162. 167, 199, 200, 201, 203, 2t5, 217, 
300 (Dom.), 318, 458, 494, 614. 
Franciabigio (Francesco di Gristofano), 29, 

165, 218 ; b 55, 153, 687, 703. 
Fredi. Voir Bartolo, 
Prey (Carlos), 35. 

Froment (Nicolas), b 12, 383, 384, 634, 656, 
757. 



Fruehauf (R.). 6 378, 395, 398, 445, 548, 551 . 
Fungai (Bern.), 499; 6 327. 
Fyol (Conrad), 431 ; b 260. 
Gaddi (Angelo), 191, 548; b 345. 
Gaddi (Taddeo), 15, 260 ; 6 37, 345, 660. 
Garbo (RaffaelUno del), 162, 232, 323. 
Garofalo (Benvenuto Tisi da). 288, 340 ; 6 

55, 71, 84, 280, 282, 319, 346, 569, 732. 
Geertgen tôt S. Jans (Gérard de Hariem), 

76, 358; 6 100, 242,462,553. 
Gerino da Pistoia, 71. 

Ghirlandajo (Benedetto Bigordi), 142; 6 325. 
Ghirland^o (Domenico Bigordi), 44, 232, 

313, 315, 365. 455, 515, 562, 615, 654, 655; 

B 97, 109, 187, 205,298, 305, 318. 352, 5S8. 
Ghirlandajo (Ridolfo), 586, 592; 6 411, 703. 
Giampetrino (Giovanni Pietro Rizzi), 92, 93, 

192, 638; b 197,252. 
Gitio di Pietro, 123. 
Giltlinger (Gumpold), 75, 86; b 107. 
GioIflno(Nicc.),6 349. 
Giorgione (Giorgio), 4, 10, 37, 108, 243, 277, 

300, 395, 463, 620, 632, 636, 639, 644, 652, 

664 ; b 52, 104, 333, 655. 
Giotto di Bondone, 14, 371, 409, 494, 509, 

549, 551 ; b 343, 500, 544, 546, 609, 610, 

611, 641. 644. 
Giovanni di Piemonte (?), 295. 
Giovenone (Girol.), 6 281, 291. 
Girard d'Orléans, b 83. 
Glrolamo dai Libri, 298 ; b 261, 304. 
Glovio (G.), 411. 
Goes (Hugo van der), 70, 182, 352, 566, 629, 

686; 6 59, 169, 505.516. 
Gossaert (Jan van Mabuse), 1, 20, 113, 118, 

185, 195, 197, 200, 210. 360, 607, 640; 

b 98, 166, 373, 381, 330, 691. 
Gozzoli (Benozzo), 193, 649; 6 517, 586,588, 

589 741. 
Graffione (Giov.), 6 128. 
Granacci (Francesco), 164, 515; b 185. 
Grandi (Ercole di Giulio Cesare), 303. Voir 

Roberti, 
Gregorio (maestro), 189. 
Grien (Hans Baldung), 57, 603, 621, 635 ; b 

119, 233. 379. 409, 422, 474, 711, 726, 729. 
Grûnewald (Mathias), 536; b 409, 427, 557, 

584, 632. 
Gualdo (Matteo da), 293. 
Guarena (Lattanzio), 6 769. 
Heemskerk (Marten van), 204, 616 ; 6 135,760. 
Hemessen (Jan van), b 709. 
Herlen (Fr.), 6 316, 406, 498, 550, 766. 
H. F. (monoerammiste), 660. 
Holbein (Ambrosius), 687. 
Holbein (Hans der Aeltere), 183, 192, 392, 

396, 401, 484, 584, 596; B 5, 10, 18, SI, 



Digitized by V^jOOQIC 



774 



INDEX DES NOMS D ARTISTES 



23, 26, 28, 33, 51, 67, 115, 133, 139, 149, 

157, 158, 169, 172, 175, 178, 228, 302, 316, 

317, 338, 503, 578, 639, 640. 
HolbeiQ (Hans der Jûngere), 42, 122, 407, 

547, 563, 647, 667, 684 ; B 59, 459, 482, 

517, 518, 366, 592, 629, 707, 723, 745,757. 
Holbein (Sigismond), 393, 461 ; 6 160. 
Imola (innocenzo Fraacucci da)^ 166 ; b 213. 
Ingegno (Luigi d'Assisi), 144. 
loni (Federigo), b 287. 
Jacob d'Amsterdam. Voir Comelisz, 
Jacob van Utrecbt, 268. 
Jacometto da Venezia, 251. 
Jean d*Orléans, b 410, 417, 488. 
Johann von Kôln, b 503. 
Joos ou JooBt von Cleve ou van Cleff. Voir 

Cleve. 
Justus (Jodocus) de Gand, 626, 627; b 663. 
Key (Adr.), 6 147. 
Kirberger (Nie), à 549. 
Koffermanns (Marc.)) b 190, 192, 371, 688. 
Kulmbacb (Hans von), 527, 580 ; 6 53, 561 . 
Landi. Voir Neroccio. 
Lanini (Bem.), 6 222, 328. 
Lanzani (Polidoro Veneziano), 341. 
Leydcn (Lucas Jakobsz van), 521, 607, 667; 

6 20, 54, 171, 219, 230, 372, 441, 454, 688, 

703, 712. 
Libérale da Verona, 6 651. 
Licinio (Bernardino), 108, 600; b 534. 
Limbourg (frères), b 344. 
Lionardo da Pistoja, 101. 
Lionardo da Vinci, 34, 91, 110, 176, 208, 222, 

242, 375, 551, 617, 618; 6 9, 169, 202. 

254-6, 291, 374, 532, 718. 
Uppi (Filippino),54,102, 138,239, 323,649; 

6 60, 232, 363, 513, 520, 593, 659, 661. 
Uppi (Fra FUippo), 28, 116, 131, 157, 158, 

271, 599; b 64, 65. 172, 207, 211, 245, 289. 
Lochner (Stephan), 512; b 112, 114, 447, 

693, 698. 
Lombard (L.), b 390, 708. 
Lorentinc d*Angelo, 291. 
Lorenzetti (Pietro), 258, 413, 424 ; b 450, 699. 
Lorenzo (Fiorenzo di), 18, 59, 79, 290, 303, 

308, 309, 362, 543, 544; 6 231, 342, 653. 
Lotto (Lorenzo). 286. 344, 366, 423, 621; B 

50, 214, 244, 257, 284, 301, 322, 334, 336, 

587, 598, 655, 576. 
Lucidel (Nicolas Neufchatel, dit), 565 ; b 223, 

312, 368, 387. 
Luini (AureUo), b 179. 
Luini (Bernardino), 20, £5, 63. 82, 166, 220, 

221, 245, 372, 375, 508, 522; b 98, 154, 

235, 256, 373, 657, 713, 715-718. 
Mabuse. Voir GossatrU 
Macchiavelli (Zenobio), 345 ; 6 290. 



Macrino d*Alba, 6 264, 298. 
Magni (Cesare), b 255. 
Mainardi (Bastiano), 329; h 40. 
MaitredeFlémalle (Daret?), 184, 235, 236, 438, 

441, 609 : 6 65, 73, 243, 246, 344, 432, 555. 
Ualtre de Francfort, 431, 629; b 260. 
Maître de Gustrow, 6 497 {add.). 
Maître de la Mort de la Vierge. Voir Cte». 
Maître de l'autel de S' Barthélémy ou de 

S» Thomas, 533; 6 570,574. 
Maître de la Vie de Marie, 483; 6 37. 
Maître de Lyversberg, b 498. 
Maître de Messkirch, b 4, 156, 356, 407, 439, i 

599, 662. 685. 
Maître de Moulins, 686; b 141, 354, 476,763. . 
Maître de S'« Ursule, b 140. 
Maître de Saint Séverin, 6 99. 
Maître de Sigmaringen, b 421. 
Maître des demi-figures, GO; 6 199, 307, 750. 
Maître des saintes familles (der heiUgen Sip- 

peu), 263, 403; b 355. 
Maître d'Oultremont, b 124, 759. 
Maître du Saint-Sang, b 459. 
Malouel (Jean), b 124, 475, 477, 605. 
Mander (Carel van), b 677. 
Manni (Giannicola), 529. 
Mantegna (Andréa), 23, 121, 363, 408, 442, 

455, 558, 617, 659, 660; b 288, 347, 392, 

482 488 733 
Marconi (Rocco), 23, 131, 255; 6 386. 
Marescalco (Buonconsiglio, dit il), 6 118, 648. 
Mariotto (Bernardino da), 280; 6 306, 680. 
Marmion (Simon), 545, 546, 626; b 420, 597. 
Martini (Simone), 379, 588. 573, 574 ; 6 44, 

430, 433,631. 
Masaccio (Tommaso di Ser Giovanni), 386, 

532, 559; b 405, 580. 
Masolino da Panlcale (Fini), b 376, 415, 552, 

580, 581, 602, 673-6. 
Massys (Jan), 6 17. 
Massys (Quinten), aussi nommé Matsys et 

Metsys, 93, 111, 198, 444, 683; 6 30, 168, 

237, 258, 468. 473, 486, 626, 627, 744, 751, 

752, 753. 
Matteo da Siena (di Giovanni), 140, 141, 

148, 149. 321, 650; 6 291, 577. 
Mazzola (Fil.), b 150, 404. 
Mazzola-Bedoli (Girol.), b 282. 
Mazzolino (Ludovico), 376. 
Meire (G. van der), 74. 556, 557; 6 147, 516. 
Melem (Hans von), b 236. 
Melone (Aitobello), 384. 
Melozzo da Forli, 626, 627; b 499,629. 
Melzi (Francesco), 646. 
Memling (Hans), 88, 127, 181, 191,203, ^28, 

330, 335, 337, 358, 518, 534; b 93, f 13, 
122, 145, 177, 263, 353, 358, 359, 455, i H, 



Digitized by ^OOQ IC 



pi-"-* ^. 



INDEX DES NOMS D ARTISTES 



17$ ' 



460, 484, 571, 616, 650, 694, 695, 696, 758, 

759. 
Memmi (Lippo), 23, 188, 398; b 536. 
Meo da Siena, h 310. 

Michel Angelo Buoaaroti, 228, 244 ; b 405,487. 
Minga (Andréa del), b 6. 
Mino (Jacopo di), 196. 
Monaco (Lorenzo), 196, 259, 497, 559. 
Montagna (Bartolommeo), 349, 350; 6 466, 

556. 
Morando (Paolo Gavazzola), 56; 6 178. 
Moretto (Alessandro Bonvicino), 281, 493, 

502, 509, 510, 569, 570; 6 227, 259, 297, 

350 522 755. 
Moro\Antonio)i b 120, 152, 155, 330, 583, 

585, 635. 
Morone (Domenico}, 651. 
Moroni ^Giov. Battista), 558; 6 247, 266, 

350, 388, 499. 
Morto da Feltre, 6 655. 
Moser (Lukas), 418. 
Mostaert (Jan), 201; b 124, 356, 530, 591, 

615, 759. 
Maeello (Bened. da), b 449. 
Multscher (Hans), b 61, 408. 
Murano (A. et B. da), 6 62, 565. 
Napolitano (Francesco), 89. 
NeHi (OltaTiano), 310, 315. 
Neroccio di Landi, 329; 6 214, 216, 228, 532. 
Neri di Bicci, 237, 261, 296, 491. 
Neufchatel. Voir Lucidel. 
Niccolo Alunno di Liberatore, 257 ; b 537. 
iNiccolo (Andréa di), 299, 419. 
Oggiono (Marco d'), 248, 375; b 682. 
Oostsanen. Voir Comelisz. 
Orcagna (Andréa), 479, 531 ; b 524, 699. 
Orley (Barend van), 203, 449; b 13, 14, 15, 

25, 31, 111, 130, 132, 133, 161, 163, 164, 

212, 268, 497. 
Ortolano. Voir BenvenuU. 
Ouwater (Aalbert van), 388, 421. 
Pac€hiarotto (Giac), 45, 478, 553. 
Pacher (Michel), 6 637. 

Paffani (Gasp.), b 679. 

Palma (Jacopo, dit Palma Vecchio), 9, 306, 

334, 344, 352, 598; 6 212, 281, 513. 
Palma (Jacopo, dit Palma Giovine), 6 511. 
Paolino. Voir Pistoia, 
Paolo (Giovanni di Paolo dal Poggio, di 

Siena), 381, 511, 516, 523; b 38, 670, 754. 
Palmezzano (Marco), 162, 249, 322, 373, 550 ; 

b 220, 303, 326. 
Parentino (Bern.), 455. 
Parmegianino (Francesco Mazzola), 341 ; b 

213, 219, 245, 719. 
Parrï di Spinello, 122. 

Patinir (Joachim), b 274, 396, 468. 



Pecori (Domenico), 292, 300; b 12i. 

Pencz (Georg), b 115, !48. 

Penni (Giovanni F^ancesco^ 46, 215, 219; 
b 627. 

Perréal (Jean), 686; b 13, 48, 74, 141, 206, 
208, 286. Voir Mailre de Moulins. 

Perugino (Pietro Vannucci), 39, 49, 66, 71, 
80, 95. 133, 163, 201, 202, 208. 233, 253, 
278, 284, 290, 305, 306, 319, 357, 377, 400, 
414, 432, 473, 474, 476, 477. 489, 500, 560, 
583, 589, 610, 619 ; h 78, 194; 207, 318, 375, 
512, 575, 594, 716. 

Peruzzi (Baldassare), 157, 652, 657; b 11, 
523, 707, 736. 

Pftsellino (Francesco), 6, 7, 209, 312, 508, 
519, 577, 615; 6 658. 

PierFrancescoFlorentino, 116,612; 6 175,754- 

Piero di Gosimo. Voir Cosimo. 

Piero dei Franceschi ou délia Francesca, 3, 
27, 156, 213. 320, 34!i, 378, 528. 547, 553, 
613; b 42, 76, 267, 287, 687, 745. ' 

Pietro di Domenico, 6. 

Pinturicchio (Bernardino Betti), 99, 124, 136, 
211, 231, 354; 6 2, 22, 31, 35, 91, 146, 192, 
259, 276, 299, 315, 323, 478, 515, 557, 587, 
595, 596, 624, 655, 667, 690, 712, 736, 747, 
748. 

Piombo (Sebastiano Luciani dcl), 66, 90, 
173, 207, 389, 405, 490, 658, 676; 6 32, 
85, 88, 383, 405, 606, 667 . 

Pisano (Vittore), dit PisancUo, 529, 535, 
550. 

Pistoja (Fra Paolino da), 6 249, 330. 

Pistoja (Leonardo da), 101. 

Pizzolo (Nice), b 623. 

Pleydenwurff (Hans), 405, 423, 439; b 425. 

Pollajuoli (Antonio et Piero), 24, 161, 624, 
626; b 18, 19, 182, 200, 210, 649, 730. 

Pontormo (Jacopo da), 520, 661 ; b 138, 444^ 
556. 

Pordenone (Giov. Antonio da), 522; b 613. 

Pourbus (P.), 6 77. 

Prédis (Ambrogio da), 197, 222, 487, 608, 
668 ; b 254, 568. 

Prête Ilario (Ugol. da). b 666. 

Previtali (Andréa), b 129, 139, 209, 216, 218, 
554. 

Prévost (Jan), 6 11. 

Primatice (Fr.), b 713. 733, 738. 

Quirizio da Murano, 554. 

Baffael (Santi), 9, 40, 46, 95, 96, 97, 98, 100. 
126, 128, 159, 165, 168, 169, 170. 175, 177, 
207, 215, 216, 217, 233, 243, 277, 284, 
307, 396, 402, 422, 503, 585, 619, 624, 632, 
675; B 129, 151, 180, 182, 185, 193, 207, 
246, 247, 248, 250, 329, 389, 413, 523, 543, 
589, 594, 600, 606, 613, 615, 627, 666, 720. 



Digitized by V^jOOQ IC 



776 



INDEX DES NOMS D ARTISTES 



HiQCon (An t. del), 6 460. 

Ulzzo (Francesco). Voir Sanla-Croce. 

Roberti (Ercole de*, de Grandis), 65, 399, 

443, 468, 633, 666; b 320, 614, 622. 
Rocmerswael (Mariaus Tan), 661 ; b 751, 752. 
Rcnnain (Giulio Pippi, Romano), b 193, 196, 

224, 302, 308. 
Rt)manino (Girolamo), 47, 171, 279, 665; b 

638. 
Rondani (Fr.), b 352. 
Rondineiii (N.), 109; b 135, 138, 337. 
Rosselli (Gosimo), 435, 568, 599; b 79. 
Sano di Pietro, 148, 258, 347,495, 541, 542. 
San Severino (Lorenzo da), b 256, 275. 
Santa Grèce (Francesco Rlzzo da), 2, 37, 

351 ; b 35, 58. 
Santa Groce (Girolamo da), 9, 352; 6 317. 
SanU (GioTanni), 314, 317, 585; b 167, 340, 

381. 
Sarto' (Andréa del^, 40, 69, 177, 180, 223, 

285, 37a, 458, 493, 539, 574, 594, 678; B 

181, 195, 249, 251, 277, 283, 295, 366. 
Sassetta (Stefano di GioTannl), 309 ; b 38, 109. 
Savoldo (GioY. Girol.), b 90, 95, 624, 690. 
Schaffner (Martin), 6 29, 238. 
Sch&ufelein (Hans Leonhard), 370, 429; b 

436,437, 456, 521,642,684. 
Schiavone (Andréa Medollal, 154, 155 ; 6 

146, 229. 
Schongauer (Sfartin Schdn), 186, 420, 447 ; 

b 52, 83, 505. 
^chwarz (H. et M.), b 44, 158. 
Scorel (Jan van), 48, 55^ 679; b 28, 60, 135, 

388, 598, 735. 
Sebastiano. Voir Piombo, 
Sellaio (Jacopo del), 12, 52, 15t ; 6 245, 547. 
Sesto (Gesare da), 94, 109, 176, 225, 241 ; 6 

277. 
Signorelli (Luca), 15, 22, 247, 276, 294, 326. 

332, 390, 427, 456, 468, 519, 539, 554; B 

20, 75, 242, 243, 336, 348, 404, 700. 
Sodoma (Giovanni Antonio de* Bazzi), 106, 

108, 241, 273, 590, 600, 638, 647, 6(9; 6 

493 592 
Soggi'(Nicc.), b 299. 
Sogfiani (Antonio), 34, 273; b 277. 
Solario (Andréa), 91, 391; b 134, 221, 234, 

248, 278. 414, 552. 
Spagna (Giovanni di Pietro), 302, 316, 319, 

356; b 137, 393, 394, 570. 
Spinello Aretino, 26, 254, 497; b 746. 
Squarcione (Francesco), 121, 125; b 429. 
Stormius (Hem.), b 30. 



Streetes (Guill.), b 320. 

Strigel (Bernhard), 32, 387, 395, 457; 6 39, 

226,^402,671,764,767, 768. 
Théodoric. Voir Dietrick, 
Tiberio d*Assisi, 430; b 342. 
Tifernate ^Francesco), 318; 6 301. 
Tintoretto (Jacopo Robusti), b 380, 721, 730. 
Tiziano Vecellio, 108, 115, 144, 147, 172, 

229, 342, 385, 469, 524, 572, 604, 614, 620, 

621, 623. 642, 643, 644, 672; B 35,90. 133, 

154, 222, 229, 240, 278, 279, 304, 494, 530, 

585, 722, 724, 738, 739, 765. 
Tommaso, b 79. 

Traini (Francesco), 582; 6 583, 659. 
Tura (Gosimo). 239, 366, 628; 6 564. 
Ubertino (Francesco Bacchiacca), 677. 
UcceJlo (Paolo Doni), 590, 658. 
Ugollno da Siena, 439. 
Vanni (Andréa). 188. 256, 612. 
Vargas (Luis de), 69, 616. 
Vecchietta (Lorenzo), 601 ; 6 670. 
Vecelli (Gesare). 6 739. 
Velasco da Golmbra, 58; b 257. 
Veneto (Bartolommeo), 62, 84, 94, 146. 173, 

188,556, 662; 6 84, 132. 
Veneziano (Antonio), 6 666. 
Vermeyen (Jean Gorneille), 6 760. 
Veronese. Voir Culiarù 
Verrocchio (Andréa dei), 34, 107, 127, 131. 

132, 160, 224, 304, 528, 617, 642; 6 170, 

289 374 
Villate (Pierre), 6 534. 
Vitale di Bologna, 187. 
Viti (Timoteo), 605; 6 16i, 630. 
Vivarini (Aivise), 98, 146. 
Vivarinl (Bartol.), 331, 356; b 149, 183, 240, 

241, 270, 629. 
Wertinger (Hans), 648. 
Weyden (Rogier van der W., ou Roger de 

la Pasture), 33, 38, 81, 87, 214, 325, 327, 

369, 379, 380, 385, 425, 461, 465; B 45, 49, 

87, 89, 95. 103, 113, 157, 163, 285, 361, 

426, 484, 628, 672. 
Wilhelm (Meister), 410. 
Witz (Gonrad), 6 125, 275, 385, 579, 643. 
Wohlgemuth (Micb.), 6 106, 162, 297, 508. 
Ysenbrant (Adrian), 50, 112, 267; 6 447, 

448, 530. 
Zaganelli (Francesco da Gotignola), 530 ; 6 

36, 94, 307. 
Zeitblom (Barth.), 459; 6 704. 
Zenale (Bart.), 6 131. 
Zoppo (Marco), 128; b 480. 



Digitized by VjOOQ IC 



r 



r-V.>f*V^. 



INDEX DES SUJETS 



N.-B. — Les chiffres précédés de b renvoient aux pages du tome II, — On trouoera ' / 
aussi, dans cet index, Us noms de quelques localités et collections citées incidemnmU ^ 
dans le texte. ^ ' 



Abimelek (?), 7. 

Abraham, b, 3, 9, 10, 11. 

Acciajuoli (Niccolo), 670. 

Acharius, 527. 

Actéon, 631. 

Adalbert, 262. 

Adam et £ve, 1 ; 6 3, 6, 7, 8, 63, 361. 

Adonis, 641 ; b 739. 

Aerntsz (von der Dussen), 6 735. 

Afra (S**), b 526, 640. 

Agathe (S'*), 271, 282, 324, 608; b 313, 621, 

667. 
Ages (les trois), 620 ; b 655, 711. 
Agnès, 275, 496, 527, 594 ; 6 12, 216, 309, 

312, 313, 332, 403, 467, 570, 677. 
Albe (duc d'), 6 583. 
Albert (S^), b 458. 
Alexandre (S»), 47; b 578, 657. 
Alexandre-le-Grand, 647, 648. 
Alexandre III, pape, b 746. 
Allégories, 615-629; 6 699-737. 
Alphée, 265 ; b 27, 28, 258. 
Alphonse IV, 6 351. 
Aman, 6 21. 
Ambassadeurs, b 757. 
Ambroise (SOv 272, 506 ; b 279, 334, 414, 

555, 580-582. 
Ame figurée, 6 414, 507, 510, 665, 674, 676, 

699. 
Amerbach (B.), b 21. 
Amour, 614 ; b 719. Voir Cupidon et 

Triomphes. 
Amour sacré et Amour profane, 621 ; com- 
bat de l'Amour et de la Chasteté, 625. 
Voir Vénus. 
Ananas (S.), b 639. 

André (S.), 252, 323, 533; b 4, 306, 314, 
318, 342, 343, 351, 356, 448, 467. 



André del Sarto, 493. 

Ange (château S»), 6 708. ' \ 

Anges, 507-510 et passim ; 6 357, 370, 374» 
559, 566 et passim, 

Ange Politien, 178. ; 

Angelico (Fra), son portrait, 6 700. 

Angoulème (duchesse d'), b 399. 

Aiyou (Charles d'J. 686. 

Anne (S^"), 253, 273, 334, 346, 358, 361,- 
368-372, 505, 595; B 25, 26, 27, 30, 31, 32, 
33, 35, 87, 120, 218, 226, 244, 249, W, 
258, 260, 261-3, 302. 308, 333, 341, 394» 
356, 543, 571. Voir Marie. 

Anne de Beai^ea (de France), 6, 354,769^ 

Anne de Bretagne, b 123. ". 

Annonciation, 509, 510, 526; 6 557. Voir 
Marie. 

Ansanus, évéque, 6 309. 

Antéchrist, b 700. 

Antée, b 729. 

Antinori, 6 411. 

Antoine (abbé ou ermite), 254, 256, 310^ 
312, 313, 315, 322, 328, 427, 430, 435, 490» 
530, 534-538; B 12, 203, 238, 319, 322, 

326, 334, 465, 569, 570, 583, 584, 585, 621, 
706. 

Antoine de Padoue, 287, 302, 578; b 323, 

327, 335, 586, 596, 610. 
Antonello de Messine, 135. 

Apollon et Daphné, 630. 632; et Marsyas, 

Apollonie ou Apolline (S.), 254, 275, 282, 

284, 596 ; b 296, 313, 568, 598. 
Apôtres, 83, 500, 503, 512-514; b 544. î'otr 

leurs noms. 
AquaviTa, 6 154. 
Archange de la peste, b 708. 
Archinto (Franc, di Bart.), 487. 



Digitized by V^jOC . 



778 



INDEX DES SUJETS 



1 



Arétin (P.), b 530. 

Arezzo, 6 610. 

Argonautes, 649. 

Ariane, b 721, 722. 

Aristote, 614; 6 659. 

Arius, 6 660, 661. 

Armures, 6 538. 

Arnold de Louvain, 327. 

Arnolfini, 680. 

Aron, b 3. 

Arpenteurs (prétendus), 652. 

Arriyabeni, b 630. 

Arvandus, 6 634. 

Ascension de saint François, 6 611. 

Ascension de Jésus, 476-478 ; b 498.Voir Jésu«. 

Assomption de Madeleine, b 691 . 

Assomption de Marie, 487-490; 6 511-516. 

Assuérus, b 20. 

Auguste (empereur), 656, 657; 6 759. 

Augustin (S.), 272, 283, 305, 318, 350, 501, 
506, 539; 6 62, 301, 315, 320, 323, 329, 344, 
403, 414, 527, 555, 557, 587, 588, 589. 

Automne, 624. 

Avalos (A. d*), b 154. 

Avares, 661 ; b 752. 

ATeroldo (B. et A.], 6 350. 

Averroës, b 659, 660, 661. 

Aya, 6 612. Voir Georges (S). 

Bacchanale, 634; b 722. 

Bacchantes, 635, 643. 

Bacchus, b 721, 722. 

Baiser de Judas, 392; b 397. 

Baltazar (Dom), b 207. 

Bandeau avec croix sur le front, 6 475. 

Bandinelli (Esmeralda), 562. 

Banquier, b 751. 

Baptême de Jésus, 377-382; b 374-379. 

Barbaro (Daniel), b 698. 

Barbe (S»»), 264, 265, 27S, 333, 335-337, 350, 
355, 410, 501, 596-598, 608; 6 225, 290, 
312, 313, 332, 356, 364, 365, 447, 567, 577, 
578, 667-669, 684. 

Barbe de Brandebourg, 23, 660. 

Barberousse, 6 746. 

Barrât (Jean), b 66. 

Bartelli (Liberato), 354. 

Barthélémy (S.), 256, 308, 320; 6 297, 554, 
570, 590, 594. 

Bassin aux hosties, b 703. 

Bataille de S. Egidio (prêt.), 658. 

Batenberger, b 749. 

Baumgartner, 684. 

Bavon (S.), 538; b 567. 

Béatrice d'Esté (?), 222. 

Beazzano, b 594. 

Becket (Thomas à), 591. 

Bellenave (Madeleme de), b 208. 



Benci (GInevra dei), 617. 

Benoit (S.), 279, 280, 292,297, 309, 413, 419, 

446, 489; 6 82, 337, 4^, 512, 556, 591, 592. 
Berger et bergère, 662. 
Bernard (S.), 292, 540; b 204^ 282, 337, 

414, 593, 594. 
Bernard III de Bade, b 233. 
Bernardin (S.), 278, 308, 329,541-544; 6 82, 

290, 322, 342, 346, 595, 596, 606. 
Bemardo degli Uberti, 489. 
Bertin, 545, 546; 6 597. 
Bianchini (Bartol.), 47. 
Bibbiena (?), 168. 
Bisenzo, 6 481. 
Biaise (S.), 296. 
Biaise (dom), b 207. 
Blômersheim, b 355. 
Boccaccio (GioT.), 672. 
Bohémienne (?), 504. 
Bojardo (Pierre), 270. 
Bolsena (lac de), 6 681. 
Bonaventure (S.), 4S7, 506, 530; b 320, 481. 
Bonnivet, b 310. 
Botzheim (Anna), 565. 
Bouffon, 6 565. 

Bourbons (princes de), b 354, 763. 
Bourbon (cardinal de), 629. 
Bourgeois (Stéph.), 6 621. 
Brice (S.), 356. 
Brigitte (S.), 342. 
Brogny (J. de), 6 275. 
Bruno (S.), 6 329, 336. 
Bubenhoven, b 4. 
Buffi (Gasp.). 314. 
Burgkmair, b 693. 
Gadard (Jean et Jeanne), b 534. 
r,adaTre {cogita mort), 629. 
GaffarelU, b 69. 

Caïphe, 394. Voir Jésus au prétoire, 
Calamités humaines (allégorie), b 708. 
Cambry (Jeanne), 6 66. 
Camille, reine des Voisques, 650. 
Gampaspe, 614. 
Gapello (Bianca), b 386. 
Caraffa (cardinal), b 60. 
Carapanos (Gonst.), b 719. 
Garlos (don), b 120. 
Garondelet, 658; b 237, 627. 
Carpentras, b 656. 
Gasio (Girol.), b 210, 291. 
Gasotti (P. et A.), b 216. 
Gassien (S.), 257. 
Gastiglione (Balthazar), 616. 
Gastor (S.), 364. 
Catherine d'Alexandrie (S.), 84, 94, 166, 176, 

190, 246, 254, 260, 264-266. 268, 273, 275, 

284, 287, 293, 296, 316, 320, 321, 324, 333, 

Digitized by ^OOQ IC 



INDEX DES SUJETS 



779 



335, 338, 340, 342, 344, 348, 355, 356, 410, 
458, 484, 490, 496, 606, 610; B 3, 123, 212, 
213, 217, 225, 235, 240, 280, 284, 290, 293, 
296, 307, 309, 314, 317, 318, 334, 337, 345, 
356, 407, 467, 567, 568, 572, 576, 577, 579, 
621, 670-6. Voir Mariage mystique. 



Catherine de Bologoe (S.), b 543. 

Catherine de Sienne (S.) t î 

6 228, 341,352,670,676 



246, 268, 599-602; 
•80. 
Cattanei (A)b. dei), 6 298. 
CécUe (S.), 275; b 313, 403, 528, 569, 570. 
Cécile (mariage de S.)> 21. 
Ceinture de la Vierge, b 517, 762. Voir As- 

somplion, 
Celse (S.), 6 566. 
Centaures, 634. 

Centurion, 6 443. Voir Jésus en croix, 
Cemu8chi, 6 715 et suiv. 
Cesaresco (Sciarra Martinengo), b 259. 
Challant (dame de), 197. 
Chambers, b 723. 
Champmol (chartreuse de), 6 5, 80, 85, 106, 

117, 477, 492, 599, 605. 
Changeurs, 6 751. 
Chantilly, b 578. 

Charité (allégorie), 628, 640 ; 6 349, 386. 
Charlemagne, b 320. 
Charies IV, 262. 
Chartes Vil, 6 195, 420. 
Charles VIII, b 80. 
Chartes-Quint, b 50, 222, 765. 
Charles le Téméraire, 6 95, 103. 
Chartreuse de Dijon. Voir ChampmoL 
Chasteté, 621,625. 
Cheseman (Robert), 684. 
GheTalier (Etienne), b 108. 
Chirurgie (scène de), b 753. 
Chioé, b 739. 
Chosroês, 6 7i5. 

Christine (S.), 326; b 574, 681, 754. 
Christophe (S.), 290, 332, 534; 356 b 447, 

455, 598-602, 704, 706, 755, 766. 
Chute et Rédemption, 427. 
Cicéron, 6 660. 
Circé, 635; 6 723. 
Circoncision, 373, 375; 6 721. 
Claire (S.), 271, 316, 430; 6 295, 299, 319, 

342, 403, 543, 679, 682. 
Claude (S.), 364. 
Clément VII, 675; b 383, 603. 
Cléopâtre, b 739. 
Clovis (baptême de), b 744. 
Cocagne (pays de), b 753. 
Cologne (Tue de), b 695, 696. 
Colombin (S.), 432. 
Colonna (Vittoria), 6 85. 
Colonne Tn^ane, 616. 



Golumba (S^e), 533. 

Compare, b 593. 

Concert. 664, 665; 6 710, 750. 

Condottiere (?i, 153. 

Constance, b 704. 

Constantin, 547 ; b 658. 

Conti (Sigismond), 284. 

Cornaro (Catherine), 147. 

Cosme (S.), 311, 325, 572; b 238, 291, 414, 

604. Voir Damien. 
Costanzo (S.), b 610. 
Courtisane, b 752. 
Cranach (L.), 433. 
Crânes, b 693. 
Crâne au pied de la croix, b 440, 449, 453 

et passim, 
Crespin (S.), 299. 
Crescentius, évéque, 6 309. 
Cresptnien (S.), 299. 
CriTelli (Lucrezia), 618. 
Gulmace (S.). 291. 
Cunégonde (S.)> 275. 
Cuntbert (S.), 410. 
Gupidon, 6 737, 739. Voir Amour. 
Guspinian, 6 39. 
Cyriaque (S.), b 557, 693. 
Dalila, 614. 
Damase (S.), 568. 
Damien (S.), 311, 325, 572; 6 238, 291, 414, 

604. 
Damoiseau à la chaînette, b 615. 
Danaé, 6 724. 
Daniel, b 704. 
Daphné, 630, 632. 
Daphnis, b 739. 
David et Goliath, 4; David roi, 276, 429; b 

3, 11, 13, 390, 438, 501. 
Démétrius (S.), b 704. 
Démon, 6 522, 537. Voir Satan. 
Démons d*Arezzo, 6 610. 
Denier et tribut de César, 385, 386. 
Denis (S.), b 420, 605. 
Derich Born, 42. 
Descente de la croix, 437-440, 462; 6 450- 

473. 
Diable. Voir Satan. 
Diane, b 725, 726. 
Diane et Actéon, 631. 
Diane de Poitiers, b 738. 
Didon, 652; 6 740. 
Dieu en gloire, 530 ; 6 1, 2 ; soutenant Jésus, 

441 ; 6 4, 5, 477 ; avec des saints, 606 ; 6 3. 

Voir Père Etemel. 
DMon (chartreuse de). Voir Champmol. 
DlntevUle (J. de), 6 757. 
Dioscorus (S.), 6 667. 
Disdplinati, b 587. 



Digitized by VjOOQ IC 



780 



INDEX DES SUJETS 



Docteurs disputant, 6 373. Voir Jésus. 

Doetsch, b 374. 

Domine quo vadis^ b 642. 

Dominique (S.), 190, 269, 272, 300, 3H, 320, 

345, 496, 532, 566, '599; b i23, 238, 240, 

281, 314, 326, 328, 352, 363, 407, 414,449, 

501, 679. 
Donat (S.), 276. 
Donatien (S.), 358; b 606. 
Doni (Angelo et Maddalena), b 180, 185. 
Donna gravida, b 613. 
Donna velata^ b 523. 
Donne (John), 335. 
Doria (Andréa), 676. 
Dorothée (S.), 66, 275, 603; b 313, 332, 4i7, 

683, 704. 
Douleurs de la Vierge, b 530. 
Dudley, b 481. 
Durer (le père), 685. 
Durer (A), 53, 107. 
Durer (H.), 230. 
Dympna (S.), b 543. 
Ebertramme, b 597. 
Ecartèlement, 6 618. 
Ecole (scène d*). b 589. 
Edmond (S»), 6 367. 
Edouard (S»), b 357. 
Eglise triomphante, 616; 6 702, 704. 
Egmont (Floris d*), 257. 
Ëisenmcnçer (Chr.), 6 39. 
Electrice de Saxe, b 377. 
Eléonore d'Aragon, 239. 
Eléonore de Portugal, b 748. 
Eléonore de Tolède, 64, 675. 
Elie, 477; b 16, 389. 
Elizabeth (S.), 173, 180, 334, 339, 515, 516; b 

224, 250, 251, 280, 283, 335, 346, 364, 526. 
Elizabeth de Breda, 327. 
Elizabeth de Thuringe, 595; b 526, 578, 684. 
Eloi (S.), 548. 

Empereur aux pieds de la Vierge, b 535. 
Emidlus (S.), b 69. 
Enée, 652. 

Enfant prodigue, b 709. 
Envie, h 733. 
Erasme, 6 26, 302, 517. 
Erasme (S.), b 356, 632. 
Ercolauo (S.), 247; b 610, 617. 
Ericherus, 6 693. 
Ermites saints, b 706. 
Escamoteur, 663; b 750. 
Espagnac (Ci« d'), b 615. 
Espérance, b 349, 386. 
Esther, 11-13; 6 20. 

Etienne (S.). 247, 256, 276. 283, 286, 317, 
543, 549; 6 108,289,314, 571,578,608,704. 
Etticho, 6 692. 



Euclide, 6 660. 

Europe (enlèvement d'), «36; 6 727, 728. 

Eurydice, 636. 

Ëusèbe (S.), 568. 

Eustache (S.), 550 ; 6 299. 

Eustochie (S.), 568. 

Eutting (Ct« d'), 6 238. 

Eutychius, 6 646. 

Evandre, 652. 

ETangélistes, 256, 475,511. Voir leurs noms. 

Eve. Voir Adam. 

Exhumation de S. Hubert. 6 620. 

Eyci (portraits des), 6 703, 705. 

Ezéchiel, 9. 

Fabriano. 6 404. 

Farnèse (Al. et Oct.), b 240. 

Fausta (S*«), 275. 

Félix (S.), 6 526. 

FenaroU, 6 247, 266, 690, 755. 

Ferdinand V, 6 334. 

Ferrier (Vincent), 435. 

Fesch (cardinal), 6 487. 

Festin d'Hérode, 523; 6 549, 550. 

Fiacre rS.), 527. 

Fiera (Battista), 673. 

FUlastre (cardUial), 6 620. 

Fischer (cardinal), 563. 

Flavie (S.), 6 6*9. 

Flagellation, 397; 6 404-407. 

Flora, 572. 

Foi (la), 6 349, 386. 

Folie (allée.), b 737. 

Force (allégorie de la), 619, 624. 

Fornarina (prétendue), 90, 490 ; 6 666. 

Foscari (Franc), 6 450. 

Francesco dell' Opère. 6 716. 

François d'Assise (S.), 25 f , 268, 272, 277, 278. 
280, 284, 287, 288, 292, 300, a02, 308, 310, 
313, 314, 316, 318, 319, 320, 322, 3^6. 345, 
356, 414, 415, 430, 432, 446. 487, 502, 549, 
551-553, 681; B 77, 203, 211, 215, 235, 
238, 295, 299, 307, 314, 317, 318, 319,323, 
326, 336, 342, 346, 348, 366, 414, «31, 448» 
522, 527, 543, 567, 609-611, 679. 

Frangipani, b 28, 598. 

Frédéric III, 6 748. 

Frédéric le Sage, b 561. 

Frey (Hans), 6 357. 

Fries (M. von), 6 510. 

Frundsberg (G. de), 6 58. 

Fugger (Jacques), 6 234. 

Fuite en Egypte, 366, 372; 6 367-372. 

Gabriel (rarchange), 41; 6 539. Cf. Marû . 

Gaetano (Scipio), 428. 
Garcia (don), 120. 
Gaudence (S.), 291. 
Galéas Marie, 6 426. 



Digitized by VjOOQ IC 



r 



INDEX DES SUJETS 



781 



Calgano (S.), b 291. 

Gallerani (Gecilia), 6 718. 

OaUus (Joh. et sa femme}, b 152, 155. 

Oarcllasso de la Vesa, b 138. 

Gardner (M»), b 543. 

Gaodioso (S.), 47. 

Géminien (S.), 6 351. 

Généalogie figurée, b 749. 

Genève (lac de), 6 385. 

Géométrie (personnifiée), b 660. 

Georges (S.), 254, 263, 266, 283, 3i2, 333, 535, 
554, 555; B 218. 225, 238, 308. 313, 340, 
341, 352, 355, 356, 455, 528, 540, 558, 576, 
611-515, 705, 754. 

Oeréon (S.)t b 693, 705. 

Gertrude (S.), 275; b 677. 

Giamberti (Franc), 125. 

Gilles (S.), 556, 557. 

Gisxe (G.), b 59. 

Godeliève (S««), 275. 

Godsalve, 122. 

Gonzague (Eléonore), 672. 

Gonzague (François), 659. 

Gonzague (Julie), 679. 

Grégoire(S.),272, 301 ; 6 343, 352, 555, 606, 707. 

Grimani (Antonio), 172. 

Grimston (E.), 602. 

GritU (Andréa), 206. 

Gudmarson (Ulf), 342. 

Gudule (S.), 275; b 677, 754. 

Guicbardin, 520. 

Guidobaldo dUrbin, 6 630. 

Guildford, b 629. 

Guillaume (S.), 37, 303, 352; b 319, 571. 

Guillaume 1*^ d'Orange, 6 147. 

Guillibald (S.), 484. 

Guise (duc de), b 173. 

Guise (duchesse de), b 170. 

Gumprecht zu Neuenahr, b 355. 

Hacquenay, b 754. 

Haneton (Philippe), 6 133. 

Hardenrath (famille), b 754, 

Harpe, h 542. 

Harpyes, b 366. 

Hélène (la belle), 6, 741. 

Hélène (S.), 527: 6 313,526. 

Hennenber*: (C*«"« de), b 156. 

Henri (S.J. "6 526. 

Henri VII, 591. 

Henri Vlll, à 328. 

Héraclius, b 745. 

Hercule, 639, 640 ; b 729, 730. 

Herculan. Voir Ercolano. 

Herlen (famille de), b 316. 

Hérode, 523; b 368, 549. 

Hérodiade, 523; b 549 et suiv. 

Hippolyte (S.), b 618. 



Hirschvogel (V.), b 115. 

Hohen-Landenberg, 406. 

Holbein-le- Vieux, son portrait, b 578, 639. 

Holbein (Sig. et Jean), leurs portraits, b 639. 

Holzschuher, 460; b 82. 

Homme à la flèche, b 16. 

Homme au yerre de vin, b 470. 

Homme aux œillets, b 62. 

Hondt (Chr. de), b 758. 

Honoré (S.), 6 619. 

Homes (Jacob Ton), 264. 

Hubert (S.), de Uège, b 620. 

Hulot, 6 432. 

Humbracht (famille), 431. 

Hylas, 637. 

Immaculée Conception, 505, 506. Voir Marie. 

Imboff (H.), 681. 

Inghirami, 6 543. 

Innocent HI, 6 609. 

Innocent VIII, b 69. 

Inondation, b 581. 

lo, 637. 

Irène (S*-), b 575. 

Isaac, b H. 

Isabelle de Bourgogne, b 98. 

IsabeUe d'Esté, 6 636. 

Isaïe, b 704. 

Isenheim, b 584. 

Isidore (S.), b 621. 

Isotta da ftimini, b 287. 

Jacob (bénédiction de), 2. 

Jacques le Majeur, 148, 172, 173, 256, 265, 
319, 550, 558; B 27, 260, 308, 328, 329, 
355, 389, 455, 456, 516, 566. 

Jacques le Mineur, b 27, 349, 574. 

Jacques (S.), de Bergame, 6 554. 

Jason. 649. 

Jean-Baptiste (S.), 245, 247, 248, 249, 256, 283- 
5, 287, 289, 297, 302-304, 306, 308, 309, 
314, 317, 319, 325, 333, 337, 347, 352, 356, 
358, 499, 518-520, 523-5, 530; fi 3, 97,352, 
353, 356, 557, 363, 375, 389, 413, 414,420, 
545 et ST., 556, 560, 562, 567, 568, 600, 
Naissance, 515, 516 ; part pour le désert. 
516; b 547; prêche, 517; sa mort, 379; 
6 549: sa tète coupée, 520-523; b 550- 
552; son exhumation, 6 553. Voir Bap- 
tême de Jésus. 

Jean Colombin (S.), 289. 

Jean le Bon, b 83. 

Jean l'ETangéliste (S.). 284, 286, 289, 309, 374, 
514, 518, 530, 532, 411, 413, 416, 418, 419, 
678; B 3, 4, 27, 260, 315, 318, 321, 339, 
341, 343, 349, 352, 366, 382, 411, 414, 
418, 426-8, 506, 507, 559, 568, 594, 763. 
Voir Jésus en croix et Marie. 

Jean Gualbert (S.), 489, 559; b 414, 512. 

Digitized by ^OOQ IC 



r 



782 



INDEX DES SUJETS 



Jeanne de France, b 353. 

Jeanne de Laval, 12. 

Jepbté, 6. 

Jérôme (S.), 9, 47, 93, 245,246, 252, 264, 268, 
269, 272, 273, 276, 284, 288, 289, 292, 293, 
302, 305, 307, 308, 312-315, 326, 331, 345, 
347, 351, 356, 357, 422, 432, 499, 506, 524, 
530, 560 569, 586; b 91, 217. 218, 221, 224, 
228, 229, 279, 280, 284, 290, 297, 301, 303, 
314, 315, 327, 332, 342, 343, 347, 355, 414, 
465, 481, 527, 555, 557, 558, 559, 560, 616, 
622. 623-626. 

JËSUS. Ensemble de sa vie, 14; nativité, 
48-58; 6 73-89; adoratioa âm bevgu» et 
mages, 59-86; b 90-112 ; Jésus enfant avee 
la Vierge, S. Jean, Joseph, des anges et des 
saints, 67-364; 6 113-366; Jésus parmi les 
docteurs, 376; b 373; consacrant le pain 
et le vin, 371; prenant congé de sa mère, 
391 ; au prétoire et devant Pilate, 393- 
396; b 400-402; portant la crois, 391, 
395, 398-402: b 408-414; en croix, 403- 
435, 529; b 311, 415-449; mort entre les 
bras de Marie (Pietà), 44J-467 ; 6 454-477; 
mort porté par des anges, 369. 442; 6478- 
482. 640; aux enfers, 470: b 489-492; res- 
suscité, 396 (voir Ascension;^ Résurrection) ] 
avec Madeleineau jardin, 472-73 ; b 493-495 ; 
Christ de douleur, 394. 399. 400; 6 399- 
401, sq. ; bénissant, 373. 379, 396; 6 500, 
501; en gloire, 479; b 499. 596, 7u3; cou- 
ronnant la Vierge, 494-504 ; 6 519-525; 
vainqueur de Satan, 433 ; de la mort, 47 1 ; 
b 492. 

Joacbim (S.), 15, 253, 265, 346, 505 ; b 25, 26, 
27, 30, 31, 33, 33, 258, 260, 262, 3il, 554. 

Joacbim de Brandebourg, 6 112. 

Job, 8; 6 14, 15, 526. 

Joconde (Monna Usa), 551. 

Joos van Cleve, portrait de sn femme, b 
694. 

Joseph, 2, 3, 4. 

Joseph (S.), 560; b 369, 371, 372, 522. 554, 
561 ; Joseph imberbe, 169, 176. Voir Marie, 

Joseph d*Arimathie, 401, 449. 451, 453, 457, 
459; b 452, 454, 455 sqq. Voir DescenU de 
la eroix. 

Josué, b 3. 

Joueurs de cartes. 667. 

Joueuse de clavecin, 30. 

Judas Iscariote, 392; b 392 et suiv., 414. 

Judas Thaddée, 265. 

Jude, h 27. 

Judith, 10; b 17. 

Juges équitables, 6 705. 

Jugement de Paris, 638; 6 734. 

Jules H, 585. 



Julien TAposUt, b 583. 

Julien (S*). 501 ; b 289, 306, 389. 

Julien de Médicis, 92, 128. 

Julienne (S.), b 33T. 

Junen, 638 ; 6 730. 

Jupiter, b 710. 730. 

Juste (S.). 315;* 27. 

Justice (allégorie), 624. 

Justine (S.), 279; 6 324, 501. 

Kalé (Cyriacus), b 512. 

Krell (Oswald), 682. 

Kressin (Barbara), b 534. 

Uïs, 6 23. 

Lamentation sur Jésus mort, 445-467; 6 

454-4^1. 
Landenberger, b 316. 
Lapidation, b 638. 
Latran (vue du). 6 609. 
Lardi (Pierre de), 270. 
Larrons. Voir Jésus en croix. Bon Larron 

en croix. 436. 
Laurent (S.), 251, 252, 254. 257, 285, 286, 

311, 321, 570, 571, 899; B 238, 326, 352, 

355, 389, 414, 557, 648. 
Laval (Jeanne et René de), b 757. 
Lavement des pieds, 387. 
Lazare, 383, 388, 389; 6 14, 15, 380, 383. 

384, 554, 572, 691. 
Lecchi, b 350. 
Léda, b 731. 
Légion thébaine, 6 693. 
Léon IX, 492; Léon X, 675. 
Léonard (S), 528; 6 289. 
Léopold (S.), 6 510. 
Lestrange, 6 744. 
Libérale (S.), 277; 6 705. 
Licorne, 6 501. 
Liévin (S.), 6 341. 
Lionel d'Esté, 529. 
Liverius (S.), 430. 

Longin (S.), 420, 421, 423; 6 421, 444. 
Longoni (J. Chr.), 6 248. 
Loredano, 530. 

Lorenzo Giustiniano (S.), 6 304. 
Lorraine (Claude de), 6 173. 
Lotto (portrait du peintre et de sa famille), 

Louis de France (S.), 6 420. 

Louis de Gonzague (S.), 6 23, 660. 

Louis de Toulouse (S.), 251, 312, 316, 319 ; b 

290, 501, 596, 610, 626. 
Loups, 6 624, 717. 
Louvre (vue du), 6 420, 454. 
Luc (S.), 360; 6 315, 316, 506, 627, 628. 
Lucie (Sie), 249, 254, 273, 275. 282, 334, 337, 

484 ; 6 36, 253, 281, 313, 314, 330, 685, 686. 
Lucien, prêtre, 6 607. 

Digitized by ^OOQ iC 



INDEX DES SUJETS 



785 



Lucrèce, 653, 654; 6 744. 

Lucrezia dei Pucci, 25. 

Lucrezia del Fede, 574. 

Ludmilla(St«), 262. 

LudoTic de Mantoue, 659. 

Ludovic le More, 6 431. 

Lune, 414, 417, 419, 423; b 353, 354, 355, 
356, 439. 

Luther, 433, 525; h 188, 189 (sa femme), 
228, 381. 

Luiembourg (Pierre de), b 645. 

NachiaTel (Nicolas), b 159. 

Macpherson (Robert), b 487. 

Madeleine, 192, 260, 285, 300, 308, 331, 338, 
341, 406, 410, 414, 417, 420, 421, 440, 446, 
447, 528, 530, 532, 604-607 ; b 12, 48, 54, 
77, 179, 208, 216, 217. 219, 229, 240, 281, 
284, 288, 290, 313, 337, 341, 348, 356, 381, 
382, 384, 387, 411, 414, 428 et suiv., 525, 
543, 570, 571, 573, 517, 579, 680, 687, 688* 
691. 706, 713. Avec Jésus au jardin, 472, 
473 ; 6 493-495. Voir Jésus en a'oix, 

Maestày b 309. 

Maene (S.), b 496. 

Maïaspina (Riccarda), b 213. 

Malatesta (Pandolfo), 266. 

Malchus, 392; 6 397 et suiv. 

Manfrin, b 624. 

Marc (S*), 311, 435, 514, 524, 572; b 290, 
308, 315, 414, 501, 629. 

Marc Aurèle (statue de), 6 661. 

Mardochée b ^\ 

Marguerite (St«),' 309, 490, 527, 528, 608; b 
316, 348, 611, 621. 

Marguerite d'Autriche, b 307. 

Marguerite de Parme, b 77, 643. 

Marguerite de Valois, 631. 

Mariage mystique de sainte Catherine, 180, 
250, 303.31 8, 342, 335 ; b 676 680. Voir Marie. 

Mariage d'AIeiandre et de Roxane, 647. 

MARIE (la Sainte Vierge). Naissance, 16; A 
31-34; présentation au temple, 17; 6 35; 
mariage, 18-20; b 36-38; conception, 22; 
annonciation, 23, 24«42, 318; b 39-70; 
Visitation, 44; b 71, 72; naUTité (voir 
Jé8tis)\ repos en Egypte, 185, 204, 205; b 
369-72 ; Vierge et Enfant (avec S. Joseph 
et S. Jean), 87-237; b 122-366; Vierge 
adorant l'Enfant, 2.37-241 ; b 73-93; mort 
et assomption delà Vierge, 245, 480-489; 
h 503-517; funérailles de la Vierge, 486; 
Vierge armée, couronnée, 494-504; 6 519- 
525; Vierge guérisseuse, tutéluire, 488, 
491, 492, 493; b 532-537; en armure, b 
538. Voir Jésus, 
Marie Cléophas, 253, 265, 449, 451; b 27, 
258. Voir Lamentation, 



Marie Salomé, 253, 265, 449, 451; 6 27, 

258. Voir Lamentation. 
Marie l'Égyptienne, b 706. 
Marin (SM, 6 307. 
Marquand, b 360. 

Mars et Vénus, 645; Mars, b 364, 733, 739. 
Marsili, b 491. 
Marsyas, 632. 

Marthe (S^*), 528; 6 380. 384, 691, 713. 
Martin (Sn, 573, 574; b 298, 356, 606, 630, 

631. 
Martyre de 10.000 chrétiens sous Sapor, 527. 
Martyrius, b 657. 
Massacre des Innocents, 365. 
Massue de la Vierge, b 537. 
Matheron (J. de), b 757. 
Matthieu (S^), 286; b 315, 506, 563. Voir 

Evangélistes, 
Maurel (S>) b 564. 
Maurice (S»), 6 12, 101,632. 
Maxence, empereur, b 674. 
Maximilien 1»^, empereur, b 568, 768. 
Médée, 621, 633, 649. 
Médicis, b 183, 193. 
Médicis (Ferd. de), b 631. 
Médicis (Jean de), b 384. 
Médicis (Julien de), b 556. 
Melchissédec, b 9, 10. 
Melem, b 236. 
Menghini (Mantoue), b 479. 
Mercure, b 734. 

Mère des Douleurs, b 531. Voir Marie. 
Merio {famille), b 754. 
Messe de S* Grégoire, b 616. 
Messkirch, b 439. 
Michée, 6 41« 704. 
Metabus, 650. 
Methuen (lord), b 525. 
Metsvs (Q.), 92. 

Meyer (Jakob et sa femme), 6 18, 29. 
Micault (Jean), b 760. 
Michel (St),140, 256, 284, 296, 309, 315, 317, 

329, 342, 489, 502, 519; b 4, 281, 314, 352, 

431, 448. 51i, 522, 528, 562, 584, 616, 633. 
Micheli, 6 368, 492, 599. 
Minarets, 6 464. 
Minerve, 616, 617; b 732. 
Mise au tombeau, 413, 461 , 465,469 ; b 483-488. 
Mitre (S»), 6 634. 
Mocenigo (Giov.), 450. 
Modèle d'église, b 524, 543, 622. 
Modération (allégorie de la), 619. 
Modestie (allégorie de la), 713. 
Moïse, 5, 477; 6 3, 12, 389, 659. 
Momelin (S«), b 597. 
Momus, 616. 
Monique (S>«), 279, b 348. 



Digitized by VjOOQ IC 



.^-3^"=-^ '» 



784 



INDEX DES SUJETS 



Montefeltre (Fr. de), 320. 

Montc-Berico, b 466. 

Montefalco, b 517. 

Montmartre, b 454. 

Monpelliers (Marie), b 300. 

Moreel (GuiU.), 6 93. 

Moreel (Marie), 127. 

Morelte, b 169. 

Moro(Ant). b 635. 

Morsperg, b 409. 

Mort personnifiée, b 396, 699. 

Moru8, b 5. 

Mosmûller, b 510. 

Mûffel (Jakob), b 63. 

Munster (Séb.), b 46. 

Muse, 6 731. 

Musignano (prince de), 6 487. 

Musiciens, 664-666, 676, 677. 

Musique (allégorie de la), 626; b 112. 

Mustiola (S(«), b 342. 

Narbonne (parement de), b 410, 417 

Narcisse (S»), b 563. 

Nastagio degli OnesU), 654. 

Navagero, b 594. 

Nazaire (S»), b 556. 

Neptune, 616; b 732, 733. 

Neuenahr, 6 355. 

Neudorfer (Jean), b 148. 

Neustift, b 637. 

Nicaise (S»), 6 754. 

Nicodème, 449. 453, 457. 459; b 421, 452. 
Voir Descente de la Croix, Mise au tom- 
beau. 

Nicolas de Bari, 190, 254, 268, 269, 276, 281, 
301, 303, 304, 309.310,313,318,326,331, 
336, 502, 515-579, 586; B 12, 229. 240, 
253, 298, 305, 327, 522, 554, 635, 636, 637. 

Nicolas de Tolentino, b 323. 

Nicostrate, 364. 

Noerdlingen. b 684. 

Norfolk (duc de), 6 566. 

Norman (Guill. de), A 111. 

Numan (Marguerite) b 133. 

Nymphe, 622; b 725, 726, 733. 

Ocko de Wlaschim, 262. 

Odile (S»«), 608; b 356, 543, 621, 692. 

Offenburg (Dorothée), 6 23, 33. 

Oiseau (grand échassier), b 754. 

Ompbale, 639, 640. 

Onuphre (S*), 247,285. 

Oriey (B. van), 623. 

Orlant (Charies), b 13. 

Oriéans (duc d^), b 494, 727, 731. 

Orphée, 636. 

Oswald (S*), b 99. 

Othon, empereur, b 742, 743. 

Otto Ueinrich, comte palatin, 582. 



Overbecke (GuilI. van), 352. 

Pacheco (Béatrice), b 184. 

Palma dUrbin, b 267. 

Pan. 645; b 733. 

Pape inconnu. 6 663, 714. 

PAque, b 23. 

Paradis, 618; 6 528. 

Paris, jugement. 638; b 734; naissance, 
639; enlève Hélène, b 741. 

Parlement de Paris (tableau du), b 420. 

Passalacqua, b 657. 

Paul (S^), 248, 256. 290. 294. 311, 319, 321, 
322, 324, 356, 362, 458, 514, 524, 530, 532, 
580, 618; b 3, 67, 124, 216, 218, 229, 253, 
285, 302, 309, 318, 543, 564, 565 sq., 638 
sq., 641 sq., 659. 

Paul Ermite, 6 706. 

Paul III, b 240, 304. 

Paule (Ste), 568. 

Pelage, 406. 

Pélagie (S^), b 526. 

Pelée et ThétU, 615. 

Pèlerins (saints), b 706. 

Pélican, b 417. 

Pellucca, 6 715 sq. 

Père Etemel, 441, 530, 606; b 353, 355, 375. 
377, 379, 474, 477, 512, 516, 519, 523, 532, 
691. 

Pérugin (P.), b 589. 

Pesaro, b 624. 

Peseuse d'or, 20. 

Pétrone (S»;, b 215, 298. 

Peutinger (Conrad), 6 8. 

Phaéthon, 630. 

Pharisiens, b 443. 

Philippe, 490, 539; b 62, 339. 

Philippe Benizio, 47. 

Philippe de Bourgogne, évéque d'Utrecht, 
200. 

Philippe, évéque de Spire, b 72. 

Philippe le Bon, b 345. 

Philosophie (personnifiée), b 661. 

Pie 11, b 747, 748. 

Pierre (S»), 245, 290, 294, 299, 309, 319, 320, 
321, 322. 324, 325, 331. 334, 337, 352, 362, 
383, 386, 387, 388, 392, 458, 490, 514, 524, 
528, 530, 618; B 3, 67, 101, 124, 206, 229. 
253, 285, 302, 309, 314, 318, 321, 326, 329, 
339, 340, 342, 343, 344, 354, 382. 383, 386. 
389, 467, 503, 506, 507, 516. 524, 543, S65 j 
sq., 640 sq., 642 sq., 618, 680. 

Pierre Damase, S57. 

Pierre Lombard, 506. 

Pierre Martyr, 599; b 240, 314, 335, 414, i 

Pierre de Vérone. 311. 

Pierre II de Bourbon, b 34, 206. 

Pilate, 393-396; b 402 et suiv., 416. 

Digitized by V^jOOQ IC 



_^.. 



/ . • 



INDEX ÛES SUJETS 



78s 



Placide (S»), b 646. 

Platon, b 659. 

Plautilla, b 640. 

Poisson et hostie, h 666. 

Pola (l^ura di), b 214. 

Pomone et Yertumne, 645, 646. 

Pontailler (CI. de), b 759. 

Pont du Gard, b 760. 

Portement de croix, 395, 398-402; 6 294, 

408-414. 
Possédé, 6 665. 
Pottier (Jean), 506. 
Prémontré, b 691. 
Présentation au temple 368, 369-372; 6 114- 

120. 
Priape, 643. 
Procope, 262. 
Procns, b 735. 
Prosdocime, 279. 
Prudence (allégorie), 624, 626. 
Psyché, b 719. 
Puissances, b 538. 
Quintianus, 6 667. 
Quiriacus, 527. 
Quirinus, 581 ; 6 647. 
Rctccomandati, b 536. 
Raphaël (archange), 298, 315, 599; b 18, 

393. 
Raphaël Sanzlo, 29, 277: b 340, 627, 747. 
Rehlinffen (Conrad), b 767. 
Reine de Saba, 6 13. 
Reiset, b 534. 
René d'Anjou, b 12. 
Repas d'Emmaûs, 390; chez Simon, 190; 

6 381,382. 
Repos en Egypte, 185, 344, 367; h 274. 
Résurrection de Jésus, 473-475 ; b 492, 493. 
Résurrection des morts, b 502. 
Reyns (\drian), b 460. 
Reys (Cristina), 255 ; (Weicker), 656. 
Rhétorique (allégorie), 627; b 660. 
Richard II, h 357. 

Robert, abbé de la Chaise-Dieu, b 282. 
Roch (S'), 285, 316, 344, 572, 596; b 240, 

281, 317, 351, 356, 5:^5, 598, 599, 648. 
Rois et princes de France, b 535. 
Roland et Rodomont, 655. 
Romuald (S^), 415, 582; b 347, 414. 
Roque (Jacques de la), b 634. 
Rose (S»«), 6 330. 
Rothan, b 615. 
RoTere (Fr. M. della), b 600. 
Roverello (Lorenzo), b 564. 
Roxane (mariage de), 647. 
Ruccellai (Girolarao), 568. 
RubI, b 616. 
Ruprecht (évoque), b 332. 



Ryht (Joh. von), 481. 

Saba (reine de;, 6, 7. 

SabeUius, b 660, 661. 

Sabins et Romains, 665. 

Sablon (égUse de), b 497. 

Saint-Esprit. Descente sur la Vierge^ 43. 

Voir Marie {Annonciation), 
Saintes Femmes au tombeau, 469. Voir 

Marie Cléophas, 
Salomé, 520, 521, 522, 523. 
Salomon, 6, 7; 6 11, 13, 438. 
Salvlatis (B. de), b 606. 
Samaritaine et Jésus, 383, 384. 
Samson, 614; b 390. 
Sanford (J.), b 525. 
San Gallo (Giuliano da), 612. 
Sansedoni (Ambr.), b 82. 
Sara, b 11. 

Sarcophage à reliefs, 6 478. 
Sarto (Andréa del), 6 181, 295. 
SassetU (Fr.), 232. 
Satan, 433, 502; b 700, 714. 
Sat^rres, 643; 6 722. 
SaTinus, évoque, b 309. 
Scappi (Evang.), b 494. 
Scheuring (D'), b 761. 
Schmitçen, 467. 
Schoenborn, 405. 
Schoenboven (Agata van), 48. 
Schoenitz (H. von), 6 562. 
Schwartz (Barbara), 6 604. 
Schwartz (Math.), b 618. 
Sciarra, 6 370. 

Sciences personnifiées, 6 660. 
Scipion, b 454. 
Scolarï (Filippo), 669. 
Scolastique (S^*), 419. 
Scot (Duns). 506. 
Sebastien (S'), 254. 269, 283, 290, 306, 314, 

323, 326, 332, 344, 536, 572, 583-590, 618; 

6 4, 227, 291, 321, 327, 334, 356,535, 571, 

575, 577, 598, 599, 648-655, 704, 766. 
Secrétan, b 453. 

Segundo (comtesse de San), i^ 213. 
Selves (Georges de), b 757. 
Serpent (allégorie du), 6 710. 
Servatius, éveque, b 312. 
Seymour (Jane), b 592 
Sforza (Battista), 320, 553. 
Sforza (Bianca Maria), 668 ; 6 764. 
Sforza (Catherine), b 88. 
Sforza (Cesarino), b 394. 
Sforza (François), 6 426, 449, 558. 667. 
Sforza (Max.j, 188. 
Sibylles, 6 144, 736, 759. 
Sibylle et Auguste, 656, 657. 
Sibylle, électrice de Saxe, 625. 



Digitized by 



Gï^ogle 



786 



INDEX DES SUJETS 



Sienne, ville figurée, b 532. 

Sierndorf (Etienne de), h 433. 

Siifrein (S»), h 656. 

Sigismond (S»), 262; 6 570. 

Signorelli, b 700. 

Siméon. 368. 369-371; b 115, 119, 120, 554. 

Simon apôtre. 265. 

Simon de Cyrène, 401 ; 6 413, 4D5. 

Simon le Pharisien, b 381, 382, 384. 

SimonetU, 511. 

Simplice (S»), 364; 6 693. 

Sipnot, b 363. 

Sislnnius (S.), 6 657. 

Sixte IV, 506. 

Sluter (CL), b 546. 

Soderini, 598. 

Soldats du Christ. 6 705. 

Soleil, b 439. Voir Lune. 

Somzée, b 721. 

Sophie (Si«). 317. 

Southwell (Sir Richard), 647. 

Speybronk, b 349. 

Steenken (H.), b 364. 

Stefaneschi. b 641, 644. 

Stokesley, b 745. 

Strozzi (Madeleine), b 185. 

Strozzi (Nicolas), b 113. 

Stymphale (oiseaux de), b 730. 

Suaire, b 698. Voir Vét*oniqtte. 

Suce (M«« de), b 331. 

Suzanne, 6 22. 

Suzanne de Bourbon, 6 354, 476. 

Sylvestre (S.), 6 658. 

Sylvlus f Aeneas), b 747, 748. 

Symphorien, 364. 

Synagogue, 6 701, 702. 

Talbot (Lady), 498. 

Tamis brisé, b 591, 592. 

Tanfelder (W.), b 158. 

Tarquinius, b 658. 

Tasso (Domenico), b 527. 

Tempérance (allééorie), 624. 

Temps personnifie, b 737. 

Tentation de S^ Antoine, b 584. 

Tentation de Jésus, 383. 

Théodose, 6 582. 

Théologie personnifiée^ 6 661. 

Thérèse (S*«), b 317. 

Thiem, 6 382, 622. 

Thomas (S*), 503; 6 337, 355, 496, 517, 573, 

762. 
Thomas d'Aquhi, 532; 6 60, 82, 314, 414, 

659-661. 
Thomas de Villeneuve, 6 630. 
Thuison les Abbeville, 6 362, 619. 
Timothée (S^), 6 756. 
Tiranni (Pietro), 6 481. 



Titien et sa famille, 6 279. 

Toble, 13, 298, 307, 599; 6 18, 19. 

Tongerloo, 6 455. 

Torre (Agost. et Nice), 6 257. 

Torre (Flaminio), 6 351. 

Tour de David, 6 358. 

Triomphe, 613; triomphe de l'Aipour, 612. 
614s de la Chasteté, 621; de Constantin, 
651 ; de la Gloire, 615; de Minerve, 617; 
de Vénus, 615. 

Tucher (Eliz.), 6 512. 

Tucher (Ursule), 6 125. 

Tybis (Dirck), 6 459. 

Uberti (Bernardo degli), 671. 

Uberti (Farinata degli). 671. 

Ulrich, évoque, 6 332. 

Urbin (duchesse d'), 672. 

Ursule (S'*), 338, 410, 501; 6 99, 217, 313, 
356, 577, 693-7, 704. 

Val d'Emma. 6 440. 

Valenti, cardinal, b 482. 

Valérie (S*«\ 6 332. 

Valladolid, 6 457, 621. 

Vallombrosa, 6 374. 

Van Eyck (dame), 133. 

Vanité personnifiée, 6 713. 

Vanni (Gucciodi), 6 431. 

Vanozza (Catarina), 6 740. 

Veenlant (Pierre). 6 178. 

Vélin, 6 416. 

Velle (Livlne van), 6 760. 

Venceslas, 262. 

Vendramin (Gabriel), 6 631. 

Vénus, 622, 623 ; 6 33, 721, 737-739; naissant 
641 ; fuyant devant la Chasteté, 621 
triomphant, 615; avec Adonis, 641 ; b 739 
avec r.\mour, 642-645; avec Mars, 645 
6 738; avec Médée, 621. 

Vérène (S**), 537. 

Véronique (Si«), 401, 609; 6 411, 526, 698. 

Verrocchio, 175. 

Vertumne et Pomone, 645, 646. 

Vertus, 647 ; 6 660, 707. 

Vices, 617; 6 610. 

Victor rst), 686; 6 309. 

Victorinus, 6 646. 

Villeneuve-lez-Avignon, 6 464. 

Violoniste. 6 606. 

Vincent (S»), 320. 

Virgilien (S»), 6 332, 

Visconti (Blanche), 6 426, 558, 567. 

Vit (S*), 262; 6 662. 

Vlandenberg (Barbara de), 6 122. 

Voie Lactée, 6 730 . 

Volto Santo, 435. Voir Véronique. 

Vos van Steenwijk, 547. 

Vulcain, 616; 6 739. 



Digitized by V^jOOQ IC 



INDEX DES SUJETS 



787 



Vvdt, h 110. 

Walburge, 608. 

Wartburg, b 578. 

Weiss (Martin), 6 466. 

Wellenburg, h 28» 598. 

Weîser (Veronica), h 640. 

Wendeliii(S»),6 704. 

Werner (Golfried), b 356. 

Wied (princesse ae), b 597. 

Wilhelm, évêque de Strasbourg, b 139. 

Willett, b 368, 402. 

Wilczek (comte de), 6 470. 



Wohlgemuth, b 689. 

Wolkamern, b 508. 

Wurzbourg, 6 676. 

Zacbarie, i44, 34i, 515, 516; 6 280, 335, 

346, 539, 546, 561. 
Zambeccari, b 426. 
Zébédée, b 27, 258. 
Zeno (St), b 304, 347. 
Zenobio, 304, 315, 592. 
Ziani, doge, b 746. 
Zymbern (comte de), b 156. 



Digitized by VjOOQ IC 



Digitized by VjOOQ IC 



t 



II 



DES TOMES 1 ET 11 



N,'B. — Les noms des collectionneurs (passés ou acluels) se Irouoent à leur rang alpha- 
bétique^ davs quelque pays que la coUecUon ait été formée ou vendue. Le nom d^une 
villey sans autre indication, désigne te musée public ou la principale église. Les noms 
des peintres ne sont indiqués que sous réserve et pour fixer les idées^ les informations 
complémentaires devant être cherchées dans le texte. 



ABRÉVIATIONS VSITÊEfl 



A = Ange. 

D = Donateur ou donatrice. 

E = Enfant. 

F = Femme. 

B = Homme 

S n Jésus. 



M = Maître. 

P = Portrait. 

S — Saint ou Sainte 

SS = Saints ou Saintes. 

S J B n Saint Jean-Baptiste. 

V = la Vierge Marie. 



Abbe'ville. — S. Wulfram. Français, Juge- 
ment dernier f 6 502. 
Aix-en-ProT6no6. — Botticelli, K. E. SJB., 
b 181; Holbein, Th. Morus, 6 5; M. de 
Flémalie, K. E. SS., b 344; Vénitien, 
S. Sébastien, b 660. 

Cathédralb. Froment. 8. Mitre^ b 634. 
S. Madeleine. Français, Annonciation, 
b 61. 



S. Sauveur. Froment, Buisson ardent, 
b 12. 

ÂlbeoM. — Provençal, J. pleuré^ b 468. 

ÂmhexBt. — Flamand, Mariage de S. Cathe- 
rine, b 677. 

AmieiiB. — Vivarini, V. E. S^'., 331. 

Amsterdam. —GIeve(Joos van), P. d'homme, 
b 6; Geertgen, Adoration des Mages, b 
100; Gossaert, Philippe, évêque d'Utrecht 



Digitized by ^OOQ IC 



*'*.:• t^.' 



790 



INDEX TOPOGRAPHiaUE ET MUSEOGRAPHIQUE 



200; Melsys, V, E., iH ; Scorel, 8. Made- 
leinej 552. 
Anoône. — Crivelli, V, E., b 156; Lotto, 

V, E. SS., 286. 
André- Jaoqoemart. — Léonard, P. de 
femme, b 532; Metsys, P. de Var liste, 93. 
Anhalt. — Voir Woerlilz. 
AntokoUky. ■— Holbein P. d'homme, b 10. 
Anvers. — Fouquet, H. à la flèche y 6 16; 
V. E. A A., b i25; Juste de Gand, Pape 
bénissant, b 663; Simone Martini, Ajinon- 
dation, b 44 ; Crucifixion^ b 43U ; Descente 
de la croix, b 453; Memling, V. E., b 
358; Chrétien de Hondt, b 158; Metsys, 
Mise au tombeau, b 486; Courtisane et 
vieillard, b 752. 
ASEZZO. — Lorentino d*Ange)o, V. E. SS,, 
291 ; Ne ri di Bicci, T. protégeant le 
peuple, 491 ; Signorelli, y, Ë. avec David 
et SS., 276; V. E. SS,, b 348. 

S. Agostino. D. Pecori, Circoncision, b 
121. 

S. AifNUNZUTA. Spinelio Aretino, An- 
nonciation, 26. 

Baoia. Giotto, J. en croix, 409. 

S. Bernardo. Pecori, V, E. SS., 292. 

Cathédhale. Bama, J. en croix, b 431 ; 
P. délia Francesca, S. Madeleine, b 687. 

S. DoMBNico. Pecori, S. Madeleine avec 
.SS., 300. 

S. Francesco. p. délia Francesca, An- 
nonciation, 27 ; Songe de Constantin, 547 ; 
Joseph tiré de la citerne, 3 ; iJé/aite de 
Chosroës, b 745. 

S.BlicHBLB. Neri di Bicci, V.E. SS., 261. 
Ashbarnbam. — Botticciii, Mort de Lu- 
crèce, 654; Gozzoli, Les Argonautes en 
Colchide, 649; Ghirlandajo, Naissance de 
S. J., 515; Lippi (Filippino), Dépari des 
Argonautes, 649; Piero délia Francesca 
(Dom. Yeneziano), P. de femme, 642; Pi- 
sanello, I ision de S. Eus tache, 550. 
Aahbarton. — Gorrège, â>'. Marguef*ile et 
Marie-Madeleine entre S, Pierre et S. Léo- 
nard, 528; Giorgione, Paysage avec 
figures^ 620 : Licinio, Professeur n V Uni- 
versité de Bologne, 600; Titien, E. avec 
chien, 524. 
Assise. — Gathédralb. Nie. Aluuno, Trip- 
tyque, 257. 

S. DoMKNico. Tib. d'Assisi, V. E. .S.S., b 
342. 

S. Francesco. Doni, La Cène, b 390; 
Giotto, ij. François préchant devant le 
pape, 549; Mort du Seigneur de Celano, 
551 ; Vie de S. François, b 609, 610, 611 ; 
Lorenzetti, Descente de la croix, b 450; 



S. Martini, Songe de S. Martin, 513; 
S. Martin ceint de Cépée par Justinien, 
574 ; Episode de la vie Je S. Martin, b 631; 
NelJi, V. avec E. et SS., 3.0; Spagna, 
y. avec. E. et SS., 316; Tiberio d\\ssisi, 
Christ en croix avec V. et SS., 430. 

Anasbourg. — Altdorfer, Naissance de la 
V., b 34; Amberger, P. de Peuiinger, b 8 
(au Maximilianeum) ; Beham. Le co»>te 
palatin Otto Heinrich, 582: Burgkmair, 
J. et la V. en gioire, b 526 ; Holbein-le- 
V., Baptême de S. Paul, b 639; ^5. Paul 
et S. Pierre, b 640; Léonard (imitateur 
de), P. de f., b 9; Pacber, Nicolas de 
Cusa, b 637 ; Tintoret, J. chez Marthe et 
Marie, b 380. 

Ansien. - BotUcelli, V. E. SJE., 164; 
V., E. et S Joseph, 238; Lippi iFilippo). 
V, et E. avec S. Claire et S. Agathe, ilK ; 
Piero di Cosinio, Triomphe de la Gloire. 
615; Raphaël, P. déjeune homme, 159. 

Anian. — M. de Moulins, Nativité, b 74 (à 
révêché.) 

ATignon. — Français, J. adoré par cheva^ 
lier et évéque, b 242; .S. Catherine et 
S. Lazare, b 572; 8. Michel, b 633 ; Pierre 
de Luxembourg, b 645; Froment, 8. Sif- 
frein, b 65b (au Séminaire). 

Aynsrd. — Français, V. E.,b 124. 

Ayr. — Bourdir.non, P. du Dauphin Or- 
lant, b 13. 

Asa%-le-Ridesn. — Primatice, Nymphes de 
Dume, b 733. 

Baok (Szegedin). — Véronèse, Suzanne et 
les vieillards, b 22. 

Badetty (Marseille). — Vénitien, V. E. SS., 
b 279. 

Baie. — Holbein le Jeune, Amerbach, b 21 : 
Dorothée Offénburg en Vénus, b 33: 
Lais, b 23; Erasme, b 26; Jakob Meyer, 
b iS; La femme de J. Meyer, 6 29; F. et 
E., b 28; J. mort, b 482; Holbein le 
Vieux, Mort de la V., b 503. 

Barbarigo. — Garrara da Forli, Mise au 
tombeau, b 485; Gossa, SS. Michel et Jean, 
b 562; L. de Leyde, V. L., b I7i ; N. Pii- 
zolo, S. Jérôme, b 623. 

Barberini (Home).— Mainardi, P. d'h., 649. 
Raphaël, Prêt. Fomarina, b 666 ; V. de la ; 
maison dAlbe, b 248; A. del Sarto, I . £. J 
S. Joseph, b 277. 

Bardini. — Siénois, Deux portraits, 17. 

Barraoco (Rome). — P. di Gosimo, ^. UûA 
deleine, h 48. j 

Bande t. — Français, Trinité, b 3 ; Trip-Ï 
tyque, 6 5. I 

Battersea. — Botticelli, V. £.,129; Gisa*J 



Digitized by ^OOQ IC 



f 



INDEX TOPOGRAPHIQUE ET MUSÉOGRAPHiaUE 



791 



pedrino. K. E., 192; Filippo Lippi (Pier 
FraDcesco Florenlino), E. K., 116; Pol- 
laiuolû. V. E, avec angCy 161. 

Benton (M. et M™*). — Bartolonjmeo Veneto, 
V.et E. avec deux anges, 146: Basaiti. P. 
de noble vénitien j 28; V. et E. avec SS., 
337; Beccaruzzi, K. et E. avec 8S.. 343; 
B>"»rii ^Basaiti), S. Jérôme^ 561 ; Berna da 
Siena (Memmi), J. portant la croix, 398 ; 
Gariani, V. E. avec S. Joseph^ 347 ; Garpac- 
cio, S, lisant, 611 ; Catena, V. E. S.Joseph, 
179 ; Corrège» J. prenant congé de m mère, 
391 ; Dosso, Circé, 635 ; Duccio, Scènes de 
la vie de J., 383 ; Garbo fRaff. del). V. E., 
162 ; Ghiriandajo, P. de Fr, SasseitL 232 ; 
Lorenzetti, J. en croix, 413 ; Luini, 8. Si- 
xinnius, b 657 ; P. di Gosimo, Hyla», 638 ; 
Titien, F. E„ 115 ; Tura, Fuite en Egypte, 
364 ; Vénitien, V. E. avec S. Joseph, 179. 

Berenton. — P. Lorenzetti (S. Martini), 
V E SS 258. 

BEBaÂMB' (Carrara et Lochis). — rVnto- 
neUo. S. Sébastien, à 651 ; Bart. Vene- 
to, V. S., b 132; Beccaruzî, P. de t., 
b 27 ; Giov. Bellini, F. E., b 137 ; Bel- 
traffio, F. K., 6 136; 6 144; Boccaccino, 
Présentation au temple, b 120 ; Borgo- 
gnone, F. E», b 131 ; S, Amb*'oisf et 
Théodore, b 582; Botticelli. P. et Julien 
de Médicis, 92; Gariani, Berger et ber- 
gère. 662 ; P. d'k , 6 49 ; V, E. D., b 205 ; 
Carpacclo, Naissance de la V.. h 33 ; 
Cima, V, E. SJB., b 191 ; Giverciiio, 
8. lisant, b 664: Crivelli, F. E., b 173; 
Dosso, F. E. SS , b 308 ; Gentile de 
Fabriano, F. E., b 142; Ferrari. F E., 
b 272; Foppa, S. Jérôme, b 625: Gior- 
gione, Eurydice, 636 : Giovenone, V. 
E. SS. DD., h 281 ; Holbein, P. dit., 
b 51 ; MasRCcio, Flagellation, b 405 ; P«''- 
rugin. Nativité, b 78 ; Pisanello, P. de 
Lionel d'Esté, 529; PrevitaU, F. E,. b 
1.H9; F. E. SS. DD., b 216; F. E. S. Jé- 
rôme et S. Anne, b 218 ; Francesco da 
Santa Croce, Annonciation, b 58: Girol. 
da Santa Groce, F. E. SS., b 317 ; Solario, 
V, E., 6 134; Bart. Vivarini, F. E., A 241. 
S. Bbbnardino. Lotto, F. E. SS., b 322. 
S. SpiftiTo. Borgognone, F. i?. SS'., b 527 ; 
Lotto, F. £:. SS., 6 334; Previtali, SJB. 
SS: b 554. 

BEBLIN. — Âltdorfer, Kepo^ «>i Egypte, 
h 369; Araberçer, Charles Quint, b 50; 
P. d<? Frundsberg, b 58; P. rfc Séb. 
Munster, b 46: AntonellOj P. rf'/i., 666; 
Basaiti, F. E. AA., 145; Giov. Bellini. J. 
mort, b 479, Beitraffio, S. Barbe, b 668; 



Botticelli, F. ^. SS., 289; S. Sébastien, 
b 652; Bouts, J. en croix, 428; E/ie £2an« 
le désert, 6 16 ; Aa Pd^we, b 23, J. chez 
Simon, b 382; Bronzino, Eléonore de 
Tolède, 673 ; Brayn, P. (26 Joh. von Ryht, 
481; J. van Cleve, P. de jeune h., 194: 
Gornelisz, F. E. SS., 350; S. i^nne <?^ 
S. Elizabeth, 595; Salomé, 520; Dona- 
/etirs e^ donatrices, b 96 ; Gorrège, Lé^fa, 
/> 731; Gossa, L'automne, 624; Granach, 
Aepo9 en Egypte, b 370 ; F. £. S. i4nn«, 
A 244 ; P. Gristus, Lady Talbot, 498 ; Na- 
tivité, b 88; Annonciation, b 40; Durer, 
Holzschuher, b 82: Frédéric le Sage, b 
561; /aA. MUff^el, h 63; P. d« femme, 
6 57 ; F. au «ertn, b 208 ; Engelbrcchtsen^ 
/. raillé, b 403; Eyck (H. et J.), Annon- 
ciation, b 41; SJB et SJE., b 546; Anges 
musiciens b 541 : Anges chantant, b 540 ; 
L'Archange Gabriel, b 539; Ermites et 
pèlerins, b 706 ; Juges et soldats du 
Christ, b 705; Josseei Isab. Vydt, b 110; 
L'homme à r œillet, h 62; F. fi. SS., b 
365 ; Foppa, Déposition de la croix, 454 ; 
Fouquet, Etienne Cfievalier, h 108 ; Garbo 
(Raft. del), F. E. SS., 323; Giorgione, 
P déjeune h., b 52; Gossaert, F. fi., 110, 
118, 195; Adam et Eve, 1 ; Peseuse d'or, 
20 ; Heemskerk, Triomphe de Momus, 616 ; 
F, tenant un fruit, 204: Holbein le jeune, 
P. d'A., 547; P. de Giszé?, 6 59; L. de 
Leyde, F. fi. ^4^4., 6 230 ; Lippi (Filipplno), 
F. E., 138; F. fi. SS., 323; Mamardl, 
Portraits, 329; M. de Flémalle, Cruci- 
fixion, b 432; Mantegna, i\ fi., 121; 
Marraion, Vie de S. Berlin, b 597 ; Melzi, 
Pomone et Vertumne, 646 ; Metsys, F. E. , 
198; Moretto, V. E. SS., b 350 ; Mostaert, 
Repo* en Egypte, 204; Néerlandais (fla- 
mand ou hollandais), F. E., 110, 112, 
185, 358; V. E. SS., 327: F. fi. S.Jérôme 
et DD., 264; ^nnoncm/ion, 33; Adora- 
tion des Mages, 74, 77; Descente de la 
croix, 440; Histoire de Joseph, 2; Abimé- 
lek épiant Isaac, 7; P. cT'A. (1539), 130; 
S. Jérôme en prière, 567; S. Sébastien, 
587; Ouwater, Résurrection de Lazare, 
388; Piero della Francesca (Domenico 
Veneziano), P. de femme, 642; Pinturric- 
chio, F. fi., 136; Raphaël, F. au Zicrc, 6 
129; Roberti (Ere. di), S. Jérôme, b 622; 
Scorel, P. d'h., * 60; P. de Comelis van 
der Oussen, b 735 ; Sebastiano del Piombo, 
P. e^ Dorothée. 66; P. d'A., 405; Signo- 
relli, P. d'A.. 6 38; Squarcione, F. fi., 
125: Strigel, Cuspinian, b 39 ; Van Utrecht. 
P, d'A„ 268 ; Verrocchio, F. E., 131 ; 6 170 ; 



Digitized by ^OOQ IC 



792 



INDEX TOPOGRAPHIàUE ET MÙSÉOGRAPHiai^E 



P. de /*., 224; R. van der Weyden, V. £., 
87; Charles le Téméraire^ 6 i03; Ysem- 
brant, F. £., 112. 

Palais impérial. — Granach, JoacAtm // 
de Brandebourg^ b 112. 

Beiançon. — Aldegrever, Philippe, évégue 
de Spire, b 12; Granach, Diane endormie, 
b 726. 

BearDonTille. — Botticini. V,E.AA ., h 207 ; 
Franco -Flamand, Baptême de Clovis, b 
744; S. Hémi (?) bénissant, b 665; 
S. Pierre et S. Jacques, b 56t>; K. E,, b 
267. 

Bianoo. — Defendente da Ferrari, V. E. 
SS , 6 333 ; Traini, i\ Antoine, b 583. 

Bibbiena. — S. Maria dbl Sasso. Fra Pao- 
lino, V, E. SS., b 330. 

Bibliothèqae Nationale (Paris). — Fran- 
çais, Anne de Bretagne, 6 123 ; Charles 
VHI, b 80; Girard d'Orléans, Jean le Bon, 
b 83; Pisanello, Louis II d'Anjou, b V9. 

Blgorio. — Dosso (Florls), V. E., 227. 

BOLOQNB. — Bugiardini, Mariage de 
S. CatheHne, 250; K. E,, 135; Cossa, 
V. E. SS,, b 298; Francin, Adoration de 
l'E., 62; V. E. SS., 283; Pérugin, V. E. 
SS,, 284 ; Tim. ViU, Ste Madeleine, 605 ; 
Vitali di Bologna, V, E. AA, D., 137. 

S. Gecilia. Francia, Mariage de S. Cé- 
cile, 21. 

Bordeaux. — Pérugin, V. E, SS., 305. 

Borgbèse (Rome). — Antonello, P, d'h., 
b 555; Botlicelli, V. E. A A., 230; L. di 
Credi, F. E. SJB., 221; Dosso, Circé, b 
723; Pontormo, P, d'h., 661; Raphaël, 
P. de Pérugin, b 589 ; Solario, Portement 
de croix, 6 414 ; Titien, Amour sacré et 
Amour profane, 621 . 

BOBGO 8ANSEP0LGB0. — Gathédrale. 
Palma jeune. Assomption de la V., b^i\; 
Pérugin, Ascension de J., 476; Signorclli, 
J, en croiXf 427. 

Santa Ghiaka. P. délia Francesca, As- 
somption de la V., 276. 

BoBOb (Madrid). — Mctsys, V. E., b 168. 

Boston. — BotUcelli, V, E. SJB., b 188; 
Bouts, V, E., 6 131; Grivelli, J, mort, 
466; Holbein, S. Piètre et S. Paul, b 67; 
R. van der Weyden, S. Luc peignant la F.. 
b 628; Wohlgemuth, Mort de la V,, b 
508. 

Bourgeois. — Bart. Veneto, P. d'h., b 84; 
Giov. Bellini, V. E., b 142; Bollicelii, 
J. pleuré, b 463 ; Bronzino, P,de f ,blk; 
G. David, V. E, S. François, b 203; 
Franco-Flamand, Jean Barrât et sa /"., 
6 66; D. Ghiriandajo, V. E, A A,, b 2U5 ; 



Graffione, V. E„ h 128 ; M. de S. Ursule, 
b 140 ; V. E., Mantegna, Allégorie, b 
733; Pourbus a\né, M arguetn te de Parme, 
b 77 ; Seb. del Piombo, Catherine Sforza, 
b 88 ; Viltoria Colonna, b 85. 

Bourgei. — Ombrien, V. E. SJB., 167; 
Romain, V. E. SJB,, 219. 

Boyce. — Flamand, P. d'h., 383. 

BBE80IA. - Raphaël, J. ressuscité, 396. 
Eglise du Paitone. Moretto, Madonna 
di Paitone, 493. 

S. Maria dei Mihacoli. Moretto, V, E. S. 
Nicolas, 281. 

SS. Nazaro b Gelso. Moretto, Couron- 
nement de la Vierge, 502 (et b 522). Voir 
Martinengo, 

Breslan. — Pleydenwurf, J, en croix, b 425. 

Bridge water. — Raphaël, V, de Bridge- 
water, 96 ; Titien, Les trois âges, 620. 

Brownlow. — G. Bellini (Catena), Nativité, 
60; Gima, V. E. SS., 333; Batt. Dosso, 
Combat de Roland et de Rodomont, 655; 
Florentin, Ange volant, 508 ; Titien, Afo- 
deleine, 604. 

BBUQES. — J. van Eyck, P. de sa femme, 
133. 

Gathédhalb (S. Sauveur). Bouts, Morl 
de S Hippolyte, 6 618; Eeckele, V, Mert 
des Douleurs, b 531 ; Flamand, J. en 
doix, 410, 434. 

Hôpital S. Jean. Memling, Présentation 
au temple, 368 ; Sibylle persique, 127 ; 
V. E., b 145 ; Descente de la croix, à 
460 ; Débarquement de S. Ursule, b 695 ; 
Massacre des Vierges, b 696 ; S. Ursule, 
6^4. 

POTRE Dami. Flamand, N, D. des sept 
Douleurs, 530. 

Sgburs noires. M. de S Ursule, Véné- 
ration des reliques des Vierges, b 697 ; 
Im Synagogue, b 701. 

Brantwick. — Amberger, P. d'h , 281 ; 
Bruyn, P. d'h., 52 ; P. de f,, b 117 ; Gra- 
nach, Hercule et Omphale, 639 ; Granach 
jeune. Prédication de SJB., 517 ; Fla- 
mand, S. Bavon, 538 ; V. E, avec char^ 
treux, 358; Gior^ione, P. d'h., 6 114 ; 
Holbein le jeune, P. de Cyriacus Kale, 
b 518; L. de Leyde, P. de VartUte, b 712. 

firoxellei. — Allemand, Ste Marie-Made- 
leine et S. Thomas, b 573; [Brugeois?], 
V. E. SS.,b 313; S. Georges et S. Cathe- 
rine, b 576; Alb. Bouts, J. chez Simon, b 
382 ; La Cène, b 391 ; Assomption, b 510 ; Vo- 
lets de tryptique, 6762 ; D Bouts, Les sen- 
tences d'Othon^ b 742, 74;j; La Cène, b 
391 ; 8. Sébastien, b 650 ; ^ruyn, P, de /"., 

Digitized by ^QOQ IC 



\ 



INDEX TOPOGRAPHIdUE ' 



rJ^HP^^r}"' Cr««A^.o„, 6 426; S. Je- | ' 



i MOsàOGRAPHIQUE 



79} 



Antoniazzo Romano, La V, gué- 
Léon IX, 492; Florentin, Jugement 



ParmBhÏÏ?^^^' V'^ î Coello, ^farn de ' d'i Paris, 638 ; Miracle de S. Sicolds, 575 ; 
^^. Jofl^L ÀU^'^T'i^^' ^': ^"«^ e4' Giovanni diPaolo, Srèwe» Je /a w> rfe 



mand, Crucifianon, i,^^:i^ Vb 

Enfant prodiÔuei?^'^ f.ossîiort (ou Co- 

A 708; L tir**<>^<'«•^•''^^9^;L.Lom- 
rfe MadeldÊ^^^^ » Ca/aw/7^5 humaines, 
V, Ë i,J^ Leyde (Koftcnnans), flaZ 
A 258 • ^r^^» * 688 ; M. do Moulins, 
h 30 'm?^** ; Metsvs, V, E. et S. Anne, 
hara f^nonce de la naissance de la V., 
5/,.03-A^mIing, Guill. Moreel, h 93; Bar- 
\ Mff"^ Vlandenhergh, b 122; Me. 
s'. Pfh 6 113; y, E. et S. .Anne, b 263 ; 
de ^^y P- ^" ûfMC d'Albey b 583 ; Mostaort, 
lier*^^^^^^ ^- ^û"^ «^ ^^T * \2k'. Miracles 
14^ J. fienoiV, 6 591 ; Claude de Pontail- 
449^ b 759; Orley, Epreuves de Job, b 
If j45; Lamentation sur le corps de J., 
,vJ(attrib. à C. de Coter); V. i5., 203; 
25^80; Phil. IJannetony b 133: GuilL de 
deif^o.n, b 111; Mariage de S. Anne, b 
pi Naissance de la V., b 31; Apparition 
f J„ b 497 (attrib. au M. do Gustrow) ; 
Rtinir, Hepos en Egypte, b 274; Ycr- 
heyen, Jean Micault et sa famille, b 760 ; 
IVeyden, Nativité, b 87, 89; Ch. le Té- 
^^néraire, b 95 : Annonciation et présenta- 
tion au temple, b 45 ; CruciRxion, b 426. 
kooleneh. — Garofalo, V. E. ^^ Joseph, 
^t S. Catherine, 340. 
^adapeBt. — Rronzino, Adoration des ber- 
gers, 67; Corneiiszen, Lucrèce, b 744; 
Crivelli, V, E., 213; Durer, P. d'h.. b 
126; Ombrien, V. E., 124; Previtali, 
V, E., b 129; Rapbarl, P. de jeune 
homme, b 151; Scb. del Piombo (prêt 

(Raphaël), P. d'homme, 207; Vénitien, 
i P. de noble Vénitien, 173. 
BnffaUni (Città di Gastello). — Pinturic- 
chlo, V. E., b 146; Signorelli, T. £. avec 
SS. Christophe et Sébastien, 332. 
Builook Hall. — Romain, V, et E. avec 

S. J., 217. 
Barke. — Piero di Cos\mo,Bacchanale, 634. 
Borne Jones. — Florentin, Diane et Ac- 
téon, 631; Giorgione, Enlèvement d'Eu- 
rope, 636. 



S. J., 381, 516, 523; Masaccio, Evêque et 
5S., 532; Matteo da Siena, Histoire de 
Camille, 650: F. et E., 141; A. Melone 
(Catena), /. et la Samaritaine, 384 ; Om- 
brien, Funérailles de la V,, 480; Gosimo 
Rosselli, S. Catherine de Sienne, 599 ; 
Ubertino, Joueur de luth, 577. 

Oagli. — G. Santi. V. E. .SS., 6 340; J. mort 
entre S. Jérôme et S. Bonaventure, b 481 
(à San Domonico). 

Oagnola. — (;iac. Rellini. V. E., h 269; 
Morando, V. E., b 178; R. et Ant. da 
Murano, Annonciation, b 62. 

Oambridge (Fitzwillian Muséum). — A. 
Vanni (L. Memmi), V. E., 188. 

Cambridge (Ma.ssachusett.s, Fogg Muséum). 
— Girol. da Renvenuto, T. E. SS., 268. 

Oanobbio (Pietà). — G. Ferrari, Montée au 
Calvaire, b 412. 

Oantiano. — Ombrien, V. E, SJB., b 190. 

Gardon. — Rroederlam, Vie de la V, et de 
J., b 24; Gossaert, Isab. de Bourgogne^ 
b 98. 

Carlsrahe. — Allemand, /. en croix, 406, 
418, 420; SS. Antoine et Vérene, 537; 
S. Dorothée, b 683; S. Odile, b 6î*2 ; 
Mort de la V., b 506: S. Sébastien et 
S. Ursule, b 577; RIess, Ador. des 
Mages, 78; Rurgkmair, Famille de la V., 
b 27 ; Colonais, ./. pleuré, 454 ; V. E, SS. 
A A., triptyque, 264; V. E., b 268; Cra- 
nach, Mariage mystique de S. Cathe- 
rine. 355; Juqement de Paris, b 734; 
Credi, Nativité, b 78; Culrabach (Hans 
von), SS.. 527; Flamand, T'. E., 205; La- 
mentation sur J., 463; Gossaert, V. E., 
113; Grûnewald, Chemin du Calvaire, b 
409; Crucifixion, b 427; flerlen, Mort de 
SJB., b 550 ; Holboin le V., J. portant la 
croir, 401 ; Innorenzo da imola, V E. S. J. 
et S. CaLherinf, 166; M. de Messkirch, 
Flagellation, b 407; S. Luciff, b 683; 
S. Vit, 6 662; M. de Slgmaringen, Cruci- 
fixion, b 421 : Poncz, P, de Hirschvogel, 
h 115; Santa Croce, \\ E. S., 351 ; Schftu- 
felein, Présentation au temple. 370 ; Cru- 
cifixion, b 436; Strigel, Annonciation, 
22; J. pUuré, 457; J. raillé, b 402; La- 
vement des pieds, 387; Zeitblom, Allégo- 
rie de l'Eglise, b 704. 

Oarringion. — Marconi, P. rf'A., 131. 

Oarstanjen. — Allemand, V. E. SS., b 
355. 



Digitized by 



Google 



794 



INDEX TOPOGRAHiaUE ET MUSÉOGRAPHIQUE 



OaBentino. — Fra Paoliiio, V. E. 5.S., b «30. 

OâMel. — Allemand, P. de Johnnn iVe/- 
dorfer, h 148; Rriiyn, P. d'h., 648; P. œ 
/*., 21 ; Clevp (Joos Van), Evéque de Stras- 
bourg , b 139; Coninxioo, J. avec SS , b 
543 ; Cornelisz, J. apparaît à Madeleine^ 
472 ; Glorification de la Trinité, b 3 ; 
Cranachf Diane endormie, b 725; Durer, 
Eliz, Piisch, b 162 ; Français, P. rf'/i.. 6 
141 ; Giolflno, V. E. SS., b 349 ; f.rien, 
Hercule et Antée, h 729 ; Key, Guillaume 
/«•• d'Orange. 6 147 ; M. de Flémalle, An- 
noncialion, ft 63; M. de Messkiroh, Ado- 
ration de la Trinité, 6 4 ; A. Mor, Johan- 
nés Gallus, b 152; Femme de Johannes 
Gallus, b 155; Don Carlos, b 120; Neuf- 
châtel, P, d'h., b 149; Orley, P. rfVi., 
A 161 ; Ponlormo (ou Bronzino), Gard- 
lasso da Vega i?), b 138; Homanino. 
S. Paul, b 638 ; Scorel, Transfiguration 
du Christ, b 388 ; Tableau de famille, b 
135 ; Titien, Portrait d'Aguaviva (?), b 
154; Véronèse, Cléopdtre, b 739; Wohl- 
geoiuth, P. d'Ursule Tuclier, 6 125. 

OMtelfranoo. — Giorgione, V. E. SS., 277. 

Oftstiglione d'Olonoa. — Baptistkrr. Maso- 
lino, Baptëm? de /., b 376; llérodiade, 
b 552. 

Oernntohi. — Borgognono, V. adorant 
VE., 240 : Crivelli, S. François d'Assise, 
532 ; Foppa, Descente de la croir, 462 ; 
J. consacrant le pain et le vin, 371 ; G. 
Ferrari, Naissance de la V., 16 ; Credi, 
Nativité, 51 : Français, Louise de Savoie 
en Sgbille, b 144; Luinl, Circoncision, 
375; Mantegna (Parontino), Descente de 
la croix, 455; L. de Gonzague et Barbe 
de Jfohenzollern, 23: Milanais ou Parme- 
san. V. E, avec S. Elisabeth et S. Jac- 
ques, 173 ; B. van der Weyden, V. E. S. 
Joseph, 4 113. 

Ohantiilj. — Botticelli, Histoire d'Esther, 
13: Charonlon, V. lulélaire, b 534 : Mem- 
ling (Bugatto), V. E SS. et crucifixion, 
b 353. 

Ohartre». — Albertinelli, V E. SS.. b 
296; Bruyn, H. à l'œillet, 6 143; Cor- 
nelisz, Crucifixion, b 446; Omlirien, 
5. Pierre, b 642. 

OhaUworth. — Memling, V. E. SS., 355; 
SJB., 518: S. Christophe et S. Antoine, 
534 : Eyck, Consécration ds Thomas a 
Beckett, 591. 

Ohelteoh*m. — Granacci, \\ E., b 185. 

Ohiaramonte-Bordonaro. ~ Giov.di Paolo, 
J, et les Evangélisies, 51 1 ; Pacchiarotto, 
5. FrançoiSf 553. 



Ohigi. — Botticelli, V. E. SJB., 159: Orto- 
lano, S. Antoine et S. Cécile, b 569. 

Oittà di OMtello. — Colle (Raff. dcl). De>- 
cente de la croix, 437 ; Annonciation, h 
57: Assomption de la T., b 514; Um 
(Filippino), Couronnement f^^J^J'';/ 
è^L- Giovanni Piemontese. V. fi. i)S.i4ii., 
295->S-Tifernate, Mariage mystique dt 

S Cathè}^ («'^^li^c ^"'^' ^'^""^*^' ^*^*' 

rni'«...r\ n^iTHel I, Ange, 507, 50», r. 
S; / ^QÎ "i r3i >'. de Batlista Fie- 
de f., 97; L. UjsUV raq 51 n- 8 li- 
ra, 673; Morelto, ^nS^;^. \;^ ' «î Sclh 
rame, 569; .>. Joseph. 9L »„ j^ .-....- t, 
vénitien, 558 ; Pollaiuolo^ 

Colmar. - (;ranewald, S.>§fjf 'f'.j! 
S. Antoine, 536; Tentation \^^'j^ 
laine, b 584; Santa-Croce, M^(aiiûn 
la V., b 36; Schongauer, AnrJ^^'^^'°^ 

^* 52. ta- la Im 

Ooloflfoe. — Colonais, La famille a{. ^ ^^ 

265; Durer, Fifre et tambour, 660V ^99 

S. Se vérin, Adoration des MageiL ^^^ 

Gatmkoralr. Lochner, AdoratiâLf.j. », 

Afages, b 112; .S. Ursule et S. Géi^ ' 

693. 

Oolonna f Borne). — Alunno, V. à L 

sue, b 537; Bugiardini, \\ E. SJB. 

François, b 211; D. Ghirlandajo, 

ciliation des Romains et des Sabin 

Lippi (Filippo), V. E., b 172; G. 

Roverello, S. Paul et S, Maurel, b 

Bart. Yivarini, V. E., b 270. 

Côme. — Cathkdralk. G. Ferrari, Mari 

de la V., 19; Fuite en Egypte, b 3< 

Luini, Adoration des Bergers, 63 ; Ado 

tion des Mages, 82; V. sur trône a 

SS., 246. 

GonsUntini. — B. Ghirlandajo, V. E., U 
Oook (Bichmond). — Antonello, Christ 
douleur, 399; Botticelli, Tête de Jeune f. 
b 306; Cima (Jac. dei Barbari), Tête dt 
SJB., 374; Ere. di Boberti. Médée, 633 ; 
Gossaert, Hercule et Omphale, 640 ; Seb. 
del Piombo, P. de f., 493 ; Eyck. Saintes^ 
f. au tombeau, 469; Zoppo, V. E., 128. 
Gopenhagae. — Mantegna, J. mort soutenu 

par deux anges, b 482. 
Coroiano. — Florentin. Annonciation, 38 
Ooraini (Florenoe). — Botticelli, 1 . E. AA.^ 

b 231. 
Oorsiai (Borne). — Musée national. Bugiar- 
dini, V. E., b 134; Francia, 5. Georges, 
6 614; Franciabigio, P. dh., 6 153; Om- 
brien, V. E. SS., 335; H, Schwarz. P. de 



[mas- 
ïelS. 
)écon' 
1655; 

|6^; 



Digitized by V^jOOQ IC 



INDEX TOPOGRAPHiaUE ET MUSEOGRAPHIQUE 



795 



Tanvelder, b 158; Spagna, \\ E., b 137; 
J, à Gelhsémanif b o»4. 

Oortone. — Cathbdralb. Signorelli, Concep- 
tion de la V., 22 ; Déposition de la croix, 
456 ; Adoration des Bergers, b 92. 
S. DoHENico. Sassetla, V, E, NS., 309. 
Gbsù. Angelico, Annonciation, 25 ; Signo- 
reili, V. E. SS., h 336. S. Niccolo. Si- 
gnorelli, V. E, SS., 294 ; Déposition de 
la croix j 468 {Compagnia di S. Niccolo). 

Oo»tabiii. — Costa, J, apparaît à Made- 
leine, 473 ; Francia, V. E. SJD., 6 199 ; 
Ortolano, V. E„ 95 ; Sano di Pietro, V. 
E. SS , 347 : Sii^'nois. Couronnement de 
la V., 498 ; Vénitien, P. Bojardt avec ta 
r. et l'E., 270. 

Crawford. — Carpaccio, P. de /*., 518 ; 
Duccio, J, en croix, 404 ; Florentin (J>ie- 
tro di Domenico?), Triomphe de Jepàié, 
6 ; (Peseliino ?j Salomon et la reine de 
skiba, 6, 7 ; Cassone, 622, 623 ; Histoire 
de Phaéthon et d' Apollon, 630 ; HafTacl- 
lino del Garbo, V, E., SJB. et deux 
anges, 162 ; Signorelli, Histoire de S, 
Joachim, 15 ; Naissance de S. J,, 515 ; 
Vénitien, F, de vieillard, 261. 

Cr*W8b*7. — Cnvelii, J. mort soutenu par 
la V„ b 481. 

Créa. — Ambrogio da Prédis, Martyre de 
S. Marguerite, 608. 

Crespi. — J. Bosch, L'escamoteur, b 750 ; 
Corrège, Nativité, 51 ; Titien (Giorgione), 
P. de f., 108; Bartôi. Veneto, P. d'h,, 
62. 

Orews. — Français, Présentation de J. à la 
foule, b 401. 

OrombeE. — Pleydenwurf, Descente de la 
croix, 439. 

Oavillier. — Français, Annonciation, b 66. 

Gtftrtoryski. — Léonard, Dame à la be- 
lette, b 718 ; Raphaël, P, de j. h,, b 600. 

Csemin. — Durer, P. d'k. dgé, 87. 

Oumat. — Jan Metsys, Judith, b 1 7. 

Darmiiadt. — Allemand, ^'. Odile, S. 
Barbe, S. Agathe, 6. Walpurga, 608; 
La V, tenant le corps de J,, 447 ; Mort 
de la V., b 503 ; Holnein, P. déjeune h., 
157 ; Lochner, Présentation au temple, b 
114; Rhénan, Famille de la W, b 312; 
Véronèae, Vénus et Adonis, 641 ; Wil- 
helm, J. en croix, 410. 

Dmvïn (Wewport). — P. Franc. Florentino, 
V. E., b 175; B. Vivarini, ï'. E., b 183. 

Dijon. — Granacci, V. E. SJB., b iU ; 
Sigism. Holbein, P, de /*., 6 160 ; Luini, 
V. E., b 154; M. de Flémalle, Nativité, 
b 73. 



DoeUob. — Giorgione, P. d'h., 463; Lici- 
nio, Barbara Kressin, b 534. 

DonauMohingen. — Holbein le V., Le 
baiser de Judas, 392 ; Pilate se lavant les 
mains, 396 ; Porlemenl de la croix, 401 ; 
M. deMesskirch, Donateurs, b 156; V. E. 
SS.j b 356; Crucifixion, b 439; S. Chris- 
tophe, b 599. 

Dorohetter Honse. — Rondinelii, P. de 
jeune h., 109. 

Doria (Rome). — Basaiti, S. Sébastien, h 
654; Giov, Bellini, V. E, SJB,, b 196; 
Boccaccino, V. E. SS., b 229 ; Bronzino, 
P. de Macchiavel, b 169; Chiodarolo, V, 
E. et S. Joseph, b 202 ; Dosso, Didon, b 
740 ; Garofalo, Visitation, 6 71 ; Nativité 
b 77 ; V. E. SN., b 280, 346 ; Giovanni 
di Paolo, Mariage de la Y., 6 38 ; Hol- 
landais, Bepos en Egypte, b 372 ; Lippi 
(Filippo), Annonciation, b 65 ; Memling, 
y. E., b 359 ; Paolino da Pistoja, V. E. 
S. Joseph, SJB. et A A., b 249 ; Peseliino, 
S. Silvestre, h 658 ; Raphaël, A. Navagero 
et A. Beazzano, b 594; Roemerswael, Les 
Avares, b 752 ; Rondinello, V. E., b 135, 
138 ; A. del Sarto, V. E. SJB., b 195 ; 
Scorel, P. d'Agata van Schoenhoven, 48 ; 
Seb. del Pioml)0, P. d'Andréa Doria, 676. 

Douai. — Bellegambe, Glorification de la 
V., 505, 506. 

Dowdeewell. — Gianpedrino, V, E., b 197. 

Dresde. — Antonello, .S. Sébastien, 589 ; 
Bruyn, J. pleuré, 452 ; Cleve (Joos van;, 
P. d'h., 305; Corrège, Nativité {La Nuit), 
68; V. et S. François, 287 ; ^'. E, SS., b 
351 ; Cossa, Annonciation, 29 ; Durer, 
B, d'Orleyn 623; Garofalo, Neptune et 
Minerve, b 732 ; Giorgione, Vénus couchée, 
644; Holbein, Th, Oodsalve et son fils, 
122 ; Morette, b i69 ; Roberti (Krc. di), 
Chemin du Calvaire, 399 ; J. Romain, 
Madonna delta Câlina, b 224 ; Titien, Le 
denier de César, 375 ; V. E. SS., b 229. 

Dublin. — Allemand (Dûnwegge?), J. de- 
vant Pilate, 395; Flamand, Miracles d'un 
S., 576 ; MaechiaveJli, V, E. SS., b 290; 
Palmezzano, V. E. SS., 249; Signorelli, 
Repas chez Simon, 390. 

Du Bourg. — Français (Memling ?), Lh. à 
f œillet, b 177. 

Duobfttel. — Metsys, Carondelel, b 627. 

Durand-Bael. — Allemand, Adoration des 
Mages, 6 101 ; Baiser de Judas, b 397 ; 
Girol. di Bcnvenuto, V. E, SS., b 338 ; 
Botticelli, V. E., b 128, 143 ; Clouet, Du- 
chesse de Guise, b 170 ; Princesse de 
France, 6 171 ; Cranach, Princesse aile- 



Digitized by V^jOOQ IC 



796 



INDEX TOPOGRAPHIQUE ET MUSÈOGRAPHIQjUE 



mande, h 176 ; G. Ikivid, J. pleuré, h 459 ; 
Florentin, V, E., 6 150 ; Français, I'. E., 
b 184; Gianpedrino, I. E. SJB. SS., h 
252; Holbein, l\ d'h., b 172, 175 ; P. de 
Veenlant, b 178 ; Hollandais, Adoration 
des Mages, b 101 ; Fed. Joni, V. E, SS., 
b 287 .• Lanini, V. E. S. Joseph, b 222 ; 
r. E. SS. DD., b 328 ; Lippi (Filippo), 
V. E. SJB. A., b 211 ; L. de Leyde, 
Crucifixion, à 441 ; Metsys. Le Chirurgien, 
b 753; Milanais, Y, E., b 176: Orley, 
David et Salomon, b 13 ; V. E., b 132; 
Raphaël, 5. Georges, b 615 ; Slénois, 
Crucifixion, b 434 (cf. p. 287); Weyden, 
Annonciation, b 49. 

Darrien. — Ombrien, V. E. SS., b 227 ; 
J. PKîTost, Abraham, Sara et un ange, b 
11. 

Erle-Drftxe. — Tim. Viti (Raff. di Carll), 
/. mort, 446. 

Ermitage (S. Pétbrsbourg). — Bordone, 
Vénitienne avec son fils, b 636 ; Rruyn, 
P. d'une f, avec sa fille, 606 ; Cranach, 
P. d^une princesse de Saxe, 625 ; Francia, 
V. SS., 252; V. A\. b 145; Giorgione, 
Judith, 10; Arabr. Holbein, P. d'h., 687; 
Léonard, V. Litta, 91 ; 1'. E. S. Joseph 
et S. Catherine (Cesare da Seslo), 176 ; 
Raphaël, 8. Famille avec S. Joseph im- 
berbe, 169 ; V. de la mavton d'Albe, h 
247 ; J. Romain, V. E. SJB., b 196; A. 
del Sarto, V. E avec S. Elizabelh, 
S. Jean et S. Joseph, 180 ; Titien, Paul II!, 
b 304; V. E., b 133 ; Danaê, b 724. 

Btrer* — Cranach, La Charité, 640. 

Eflciirial. — J. Hosch, Jésus raillé, b 399. 

Espagne (?). — A. del Rineon, J. présenté 
à la foule, b 400. 

Este. — CoNsoLAZioNK. Cima, V. E , 120. 

Fano. — S. Makia Novblla. Pérugin, An- 
nonciation, 39. 

Ferh&m. — Rellini, 1'. E. SJB. S. Jérôme, 
b 224 ; Garofalo, Nativité, b 84 ; Luini, 
Vanité et modestie, b 713; NeuchîUel, 
Banquier et .m femme, b 312. 

Farrar. — Franciabigio, P. de Haphacl, 29 ; 
Lanzani, V. E. SS., 341 ; Licinio, P. d'un 
savant, 600 ; Montagna, V. E., 349 ; Si- 
gnorelli, ^^ Georges, 554. 

Ferrare. — Carpaccio, Funérailles de la V,, 
485; Cortellini, V. E. SS., 282; Garofalo, 
V. E. SS., 288. 

FLORENCE 

Académie. — An^elico, Descente de lacroix, 

b 451 ; Botlicini, Tobie et les anges, b 19 ; 

Credi, Adoration des bergers, b 93; Gen- 



tile da Fabriano, Adoration des Mages, 
70 ; Ghirlandajo, S. Jérôme, 562 ; Péru- 
gin, Assomption de la V., 489 (et 6 512) ; 
Dom Biaise et dom Baltazar, b 207 ; 
Verrocchio, Baptême de J., b 374. 

8. Apollonia. — Castagno, Cruciflrion, 413. 

Badia. — Lippi (Filippino), V. et S. Ber- 
nard, b 593. 

Bargello. — Français, V. E. et crucifixion, 
b 3U. 

Bnonarotti (Galekib). — Pesellino, Vie de 
S. Nicolas, 577. 

Oalza (La). — Pérugin, Christ en croix, 432. 

Carminé (Brancagci). — Masarcio, S. Pierre 
et le poisson, 389. 

Oastagno (Musée). — Castagno. Acciajuoli, 
670 ; Gio Bocaccio, 672 ; Filippo Scolari, 
&69 ; Farinata degli Uberti, 671. 

Oroce (Santa). — Taddeo Gaddi, S. Joachim 
et S. Anne à la Porte d'Or, 15 ; Mariage 
de la V., b 37 ; Giotto, Naissance de 
SJB., b 546. 

Innooenti. — D. Ghirlandigo, Adoration des 
Mages, b 97 ; Massacre des Innocents, 
365. 

Marco (San). — Angelico, Annonciation, 24; 
J. en croix avec S.. Dominique, 411 ; 
Grande crucifixion, b 314, V. E. SS., 
311 ; Bened. da Mugello, Crucifixion, b 
449. 

Maria Novella (S.). — Taddeo Gaddi, 
Triomphe de S. Thomas, 6 660. 

Fitti. — .4lberUnelIi, J. entre la V. et un A., 
54 ; Fru lîartolomeo, J. et les Evangé- 
listes, 475; Descente de la croix, b 4*57; 
Boateri, V. E. >. Antoine, b 203; Boccac- 
ciiio, Bohémienne, 504 ; Botticclli, V. E. 
SJB., 231 ; Bella Simonelta, 511 ; Botti- 
i-ini, V. adorant VE., 239; Bronzino, 
V. E. SJB. et S.Joseph, 6 174; Clouet, 
Claude de Lorraine, Â 173 ; P. di Cosimo 
ou Bart. délia Gatla, Tête de saint, 590; 
L. di Credi. 1'. et S. Joseph adorant VE., 
55; Florentin, Allégorie du Serpent, h 
710 ; Franciabigio, L'h. au gant, b 687 ; 
L'orfèvre, b 703 ; l). (ihirlandajo. Adora- 
tion des Mages, b 109 ; (liorgione. Le 
Concert, 300 ; Graiiacci, V. E. SJIf., 164 ; 
Lippi (Filippino), V. adorant l'Enfant, 
239 ; Lotto, Les trois âges, b 655 ; Aure- 
lio Luini, S. Madeleine, b 119 ; P. Minga, 
Création d'Eve, b 6 ; Raphaël, P. de 
Jules II, 585 ; P. de Léon X, 675 ; P. dln- 
ghirami, b 543 ; P. d'Angelo Doni, 6 180 ; 
P. de Maddalena Doni, b 185; Donna 
velata, b 523; Donna gravida, b 613; 
V. du Grand Duc, 97 ; Vision d'Ezéchiel, 

Digitized by ^OOQ IC 



fR-' 



INDFX TOPOGRAPHIQUE ET MUSÈOGRAPHIQUE 



797 



9 ; K. au baldaquin. 329 ; A. del Sarto, 
Annonciation^ 40 ; J. pleuré^ 458 ; P. de 
Varliste, 493, b 181 ; V. E. E. SS., 285; 
Sebastiano del Piombo, Martyre de 
S. Agathe, 667 ; Soggi. ^- ^' ^^"> ^ 2<»9; 
Titien, La Bella, 612 ; F. de fArétin, b 
530; Véronèse, P. d« Daniel Barbavo^ 
b 698. 

Uffisi. — Albertinelli, Annonciation^ 34 ; Fi- 
sitationy 44 ; AJlori (d'après Raphaël), 
Julien de Médicis, 128 ; Angelico, CoU' 
ronnement de la K, 496 ; Baldovinetti, 
y\ E. SS., b 238 ; G. Bellini, Allégorie 
religieuse, 618 ; BoUicelii, Adoration des 
Mages, 71, 85, 86 ; Judith, 10 ; Naissance 
de Vénus, 641 ; V. E., 194 ; V. du Magni- 
ficat, 143 ; Bronzino, P. d'Enfant, 120 ; 
P. de Lucrezia dei Pucci, 25 ; Corrège, 
r. E. AA., 147 ; Piero di Cosimo, V. SS,, 
490; L. di Credi, P. d'i4. Verrocchio, 175 ; 
<47monctaZû>n, 30 ; Vénus, 6i3 ; Cuimbach 
(H. von), Martyre de S. Paul, 580 ; Dosso, 
P. d'A., 674 ; Durer, Adoration des 
Mages, 81 ; P. de Durer père, 685 ; 
P. délia Francesca, Batt. Sforza. 320 ; 
Char triomphal, 613 ; Federigo da Monte- 
feltro^ 320 ; Francia, P. d'Evang. Scappi, 
b 494; Franciabigio, V. E. SJB. {Vierge 
au puits), 218 ; Froment, Résurrection de 
Lazare, b 384; D. Ghirlandajo, V, E. SS., 
315 ; B. GMrlandajo, Miracle de S, Zéno- 
bie, 592; G. Giltinger, Les Rois Mages, 
86 ; Hugo van der Goes, Nativité, 70 ; Hol- 
bein. Sir Richard Southwell, 647 ; Léo- 
nard, Annonciation, 34; Lippi (Filippo), 
V. E. A., 158 ; Martini (Simone), Annon- 
ciation, 23; Memling, F. E. AA., 181 ; 
Lippe Memmi, Annonciation, 23; Michol 
Ange, F. E. S. Joseph, 244 ; Lorenzo Mo- 
naco, F. E. AA., 259 ; A. Mor, P. de far- 
tisle, b 635 ; Moroni. P. de savant, b 499 ; 
Pérugin (L. di Credi?), P. de ^ewne A., 
208 ; P. de Francesco dell Opère, 6 716 ; 
F. ^. SJB. et S. Sébastien, 306 ; J. en 
croix, 432; Pollaiuolo, La Justice, 624; 
/^ Prudence, 626, P. d'A., 6 182; Ra- 
phaël, F. a?/ chardonneret, 216 (ot mioux, 
6 246); A. del Sarto, F. E. SS., b 366 ; 
Sebastiano del Piombo, Prêt. Fornarina, 
90; Sodoma, S. Sébastien, 590; P. d'/i., 6 
493; Titien, Flore, 572 ; Fénw^ e/ Amour, 
642. 

Foligno. — NuNZiATBLLA, Pérugin, Baptême 
de J., b 375. 

Foretti (A Carpi). — D. Ghirlandajo, F. E. 
SS., b 305. 



FBANCFOBT-SUB-LE-MBIN. 

Mutée StoedeL — Allemand, Crucifixion, 

416 ; P. d'/i. et de f., 579; Amberger, P. 
dVi., 663; Bartol. Vonelo, S. Catherine, 
94 ; P. de /., 662; Botticelli, P. de /"., 6 
183 ; Bouts, /. mort, 450 ; La Sibylle et 
Auguste, 656; Bruyn, L'h. à l'œillet, 194; 
Vh. au rouleau, 474 ; P. de /"., b 186 ; 
Cleve (Joos von), /. pleuré, 467 ; Clouet, 
P. d'i/ne ueuwe, 6 174 ; Beatrix Pacheco, 
b 184; P. Cristus, F. £:., S. Jérôme et 
S. François, 292 ; Crivelli, Varchange Ga- 
briel, 41 ; F. en prière, 42 ; G. David, i4n- 
nonciation, 36; ô'. Jérôme, 564; Durer, 
JoA e/ «a femme, 8 ; Fiorenzo di Lorenzo, 
F. £. SS., 290 ; Flamand, J. en croix, 

417 ; Francia (Aspertini), P. d'A., 74 ; 
Giorgione (Dosao), S. Georges et S. Guil- 
laume, 37 ; B. Gricn, Deux Bacchantes, 
635: Nativité, 57: Holbein, Sir George 
of Comwall, 667 ; LochniT, Martyre des 
douze apôtres, 512, 513 ; Macrino d'Alba, 
F. £., 6 26i ; M. de Fié malle, Dieu por- 
tant J, 441; Larron, en croix, 436; 
S. Véronique, 609; F. £., 235, 236 ; M. de 
Francfort, Je^w^ en croix, 431; Cogita 
mori, 629 ; Famille de la V., h 260 ; Mem- 
ling, P. d'/è., 191; Memling (Bouts), F. 
A'., 88; Mctsys, L'h. aux lunettes, 683 ; Pé- 
rugin (Eusebio di Sau Giorgio), F. E,, 
100; F. E. SJB., 163; Sodoma, P. de /"., 
679; Strigel, S. Catherine, b 671 ; Verroc- 
chio, F. E., 132; R. van der Weyden, 
Baptnne de J., 381) ; lie de SJB,, 379 ; 
F. £;. 5S., 325. 

Masée de 1» ville. — B. Grien, Présenta- 
tion au temple, 6 119 ; Baptême de J.-C, 
b 379 ; Grunewald, Deux saints, b 557 ; 
Rhénan, F. au Paradis, b 528. 

Friboarg-eD-Britgaa. — Cathkdrale, B. 
Grien, Crucifixion, b 422. 

Gand. — S. Bavon. Eyck (H. et J.), Dieu 
le Père, b 1 ; V. lisant, b r.29 ; SJB., b 
545. 

Gardner (Boston). — Botticelli, F. E. SJB., 
159; Mort de Lucrèce, 654; Giorgione, 
J, portant la croix, 395 ; Giotto, Présen- 
tation au temple, 371. 

GÊNES. 

PaUzKO Bianoo. — Corrcge, F. E., b 

177; G. David. F. E., b 180; Palma, F. 

E. SJB. et S. Catherine, b 212. 
Palazzo Spinola. — Allemand, Luther et 

sa femme, b 188, 189. 
Palaszo BoiBO. — Bonifazio, Adoration des 

Mages, 6 105 ; Garofalo, F. E. SS., b 282; 

Digitized by V^jOOQU 



798 



INDEX TOPOGRAPHIQUE KT MUSÉOGRAPHIQUE 



Metsys, S. Jérôme, b 626 ; A. del Sarto, 
V. É, S. Anne, SJB., b 249; V»îronèse, 
Annoncialionj b 42. 

Genève. — G. Witz, Adoration des Mages, 
6 106; V. E. et S. Piei^re, b 215 ; Pèche 
miraculeuse^ b 385 ; Délivrance de 
S. Pierre, b 643. 

Gimigneno (8.). — San Agostino. B. Goz- 
zoli, Education de S. Augustin, b 588, 
589. 

Giraod (L50D). — I^csellino, À\ Jean et 
S. Michel, 519. 

Glasgow. — Bart. Yeneto, ^. Catherine , 
84; CatPna, V. E. .S8., 338 ; Krancia, Na- 
tivité, 61 ; M. de Moulins, ^'. Victor et 
donateur, 686 ; Romanino, Deux musi- 
ciens, 665. 

GoldBohmidt (L.). — Durer, P. de Car- 
liste, 107. 

Goldechmidt (S.)- — BcIIini, Circoncision, 
373. 

Gooden (Stephen). — Iscnbrant, V. E. 
SS. D., 267. 

Gradare. — G. Santi, V, E. SS., 317. 

Orafton. — Seb. del Piombo, Carondelet 
et son serviteur, 658. 

Grenfell. — Ortolano, Repos en Egypte 
339. 

Grenoble. — Pérugin, S. Sébastien et 
S. Irène, 575. 

Gnbbio. — S. Maria Nuova, Nelli, 1". E. 
SS., 315. 

GnidI di Faenza. — Andréa da Milano, 
d\ Jean, 525 ; Mariage mystique de S. Ca- 
therine, 180; Bartôlommeo Veneto, P. 
d'h., 556 ; Bertucci. Couronnement de La 
r., 497 ; Bordone, Chasteté de Josepn, 4 ; 
Botticelli, Baptême de J., 377 : Bronzino, 
Eléonore de Tolède, 64; P. Soderini, 
5h8 ; Carpaccio, Le cheval de Troie, 651 ; 
Catena, T., E. et SS., 345; Costa, Adora- 
lion des Bergers, 60 ; Florentin, V. avec 
SS. Michel, Jean, Antoine et Paul, 2.'>6 ; 
Holbein, P. d'h., 407; Jacometto da Ve- 
nezia, P. de f., 251 ; Lippi (Filippino), 1. 
E. SJB., 54; Lippi ^Filippo), V. E., 212; 
Lotto (?), P. d'h., 423; Simone Martini, 
^'. Antoine, évéque de Thébaïde, 538; 
Palnia Vecchio, Prophète ou S, Jérôme, 
9; Palinezzano, Christ bénissant, 373; 
Pisan, ^S. Thomas, Jean, Paul, Domi- 
nique, 532 ; Romain, P. d'un Cardinal, 
428; A. del Sarlo, Bus U de J.. .378. 

Hainaaer. — Moslacrt, Damoiseau à la 
chaînette, b 615. 

Hampion-Ooart (Collection royale d'An- 
gleterre). — Corrège, V, E, S. Joseph et 



S. Jacques, 172: D088O, P. d'h., 685; 
Francia, Baptême de J., 382; Lc^onard 
(Oggiono), J. et SJB, enfants, 575. 

Hanford (Obicago). — Uolbein, P. d'ecclé- 
siajtique, b 338. 

Hardy. — Pérugin, Sainte en prière, 610. 

Haro. — Français, S. Georges, b 612. 

Harraob. — M. des demi-figures, Conceit, J 
b 750. ^ 

Harriman (Borne). — Memllng, Messe de 
S Grégoire, 6 616. 

Hendereon (Alex... — Botticelli, V. £.,53. 

Hermannetadt. — Gymnase. Van Eyck, i 
P. d'h., 228. 

Hertz. — Angelico, Martyre d'une sainte, 
610; Montagna, V. E. D., 350; Spagua, 
Trois saints, b 570. 

Hervey. — Ombrien, Annonciation, 40. 

Heeeltine. — Catena (Palma), Repos en, 
Egypte, 344. 

Hengel — Fouquet, P. d'h., b 191. 

Hoftaiann. — Giltlinger, Adoration des 
Mages, 75. 

Holford. — Angelico, Couronnement de la 
V., 504; Bonilazio, V. E. SS,, 334; Bra- 
mantino, Max. Sforza, 188; G. Ferrari, 
S. Famille avec le cardinal Tavema, 64 ; 
Gossaert, P, d'h., 607; Lotto (Campi?), 
Dame au griffon, 386; Pérugin, V. E., 
133; Pesellino, V. E, SS., 3l2; Porde- 
none, Salomé, 522; Titien, Andréa Grîtti, 
206; Catarina Cornaro, 147; Cos. Tura, 
Eléonore d'Aragon, 239. 

Hontiaye. — Allemand, P. de Cristina 
Reys, 255 J P. de Weicker Reys, 656; 
Ecole de Fontainebleau, Diane de Poi- 
tiers, b 738. 

lonidee. — Botticelli, Esmeralda Bondi- 
nelli, 562; Giotto, Couronnement de la 
V,, 494. 

leola Bella. — beltraûo, P. de magistral, 
126; Butiuone, V, E. SS„ b 324. 

Jekyll. — Titien, -4moi/r/iran^ de Parc, 614. 

Johnson (Philadelphie). — Angelico, A^oii- 
vite, b 79; Van der Meire, V. E., à 147. 

Joigny. — Français, V. E , SS., b 262. 

Kann (R.). — Bouts, Moïse devant le buis- 
son ardent, 5 ; Bronzino, P. d'une Médi- 
cis, b 193; Luini, fresques de la Pellucca, 
b 715, 716, 717, 718; Memling, ô'. GuU- 
laume. S, Anne et DD., b 571. 

Kanfmann. — Breughel le Vieux, Pat/s de 
Cocagne, b 753; Cleve (Joos ^an), /*. de 
Var liste, b 663 ; Colin de Coter, V. dou- 
loureuse, 448; Froment, Résurrection de 
Lazare, b 383; Memling, J» pleuré, b 455. 

Kemp. — Giorgione. P, d'h., 463. 



Digitized by V^jOOQ IC 



J 



INDEX TOPOGRAPHIQPE ET MUsfeOGRAPHIQUE 



799 



'! 



Slostemenbiirg. — Allemand (Autrinhicn), 
Adoration des Magesy b 104, 405; Présen- 
tation au temple, h 116, 148; V. E., b 
165 ; V. Ë. SS., b 332 ; Crucifixion, b 418, 
423, 433, 442, 443 ; Descente de ta croix, 
b 452 ; Mise au tombeau^ b 4 58 ; J, appa- 
raît à Madeleine, b 495: Mort de la T., 
b 507 ; 1'. tutélaire, h 533 ; V. en armure, 
b 538 ; S. Jean et S. Jérôme, b 559 ; Trois 
saints, b 571 ; Découverte du corps de 
S. Etienne, b 607 ; S. Barbe, b 669 ; Gé- 
néalogie de ta famille Babenberger, b 749 ; 
L. Bastiani, Annonciation, b 43; Durer 
(d'après). Mort de la T., 6 510 ; Fru«hauf, 
Baptême de J., b 318; J. à Gethsémani, 
b 395; Arrestation de J., b 398; Cruci- 
fixion, b 445 ; Arrestation de SJB., b 
548 ; Mort de SJB., b 551 ; Kirbo.rger, 
Mort deSJB,, b 549 ; Vivarlni, 1'. E., b 149. 
La Haye. — Piero di Cosimo, Franc. Giam- 
berli, 125 ; Giuliano da San Gallo, 612 ; 
Cornelisz, Satomé, 520; Holbein, Rob. 
Cheseman, 684. 
LampoDi. — Antonello, Cht-ist à la Co- 
lonne, b 407; Florentin, V. E., 102; V. 
E. SJB., 168; Lucas de Leyde (Français?), 
J. pleuré, b 454. 
Langen (Alb.). — Gornelisz, Abraham et 
Melchissédec, 6 10 ; Cranach, P. de f., k 
194. 
Lanna (à Prague). — Vénitien, S. en ar* 

mure, b 197. 
LanBdowne. — Cariani, Concert champêtre, 

664. 
Laaz (à Amsterdam). — Garoto, Didon 

abandonnée, b 140. 
Layard. — Savoido, S. Jérôme, b 624. 
Lassaroni — Provençal. /. pleuré, b 471. 
Laighton. — Berna da Siena (Memmi), J. 

portant la croix, 398. 
Laipaig. — J. Van Eyck, Femme nue {allé- 
gorie), 622. 
JLe Puy. — Français, V. tutélaire, b 535. 
Le Roy (Martin). — Allemand, Crucifixion, 
A 419 ; Flamand, Quatre Pérès de l'Eglise, 
b 555. 
LiaobteoBtein. — Bolticclli, Esther, 11 ; 
P. de jeune h., 365 ; Fouquet, P. d'h , 
616 ; Memiing, V. avec /)., 338 ; Verrocchio 
fou Léonard), P. de f., 617. 
Lille. — Botticelli, V. E., b 209; Flamand, 
r. soutenue par un ange, b 531 ; Ange 
harpiste, b 542. 
Lindsay. — Angelico, S. Nicolas, 579 ; Bot- 
ticelli, V. E., 139. 
Iiippmann. — Français, Adoration des 
Mages, 6 96 ; Mort de la T., b 504. 



LÎBbonne. — Portugais, V. E. A A., b 292; 
Velaseo da Coimbra, Nativité, 58 ; Visita- 
tion, b 72; r. E. A A., b 251. 

LiTerpool. — Catena, V. E. SS , 336 ; Ere. 
di Boberti, Pietà, 443. 

Lise. -— Allemand, Funérailles de la V.^ 
486 ; Page lisant, 593 ; Tête de SJB., 
523 ; V. E. SS. AA., b 226 ; Ombrien, V. 
E. S. Jérôme, D. AA., 357; Primatice, • 
Naissance d'une pHncesse, b 713; A. del 
Sarto, P. d'h., 678; Titien, Vénus et 
Mars, h 738. 

Lodi. — Incoronata. Borgognone, Annoncia- 
tion, b 46. 

LondreB. — Voir National Gallery. 

Loreto. — Palais apostolique. Lotto, 
S. Christophe, b 598. 

Lotbian. — Botticelli, Couronnement de 
la V., 498. 

Lonia Pbilippe (?). — Bapliaël, V. au pal- 
mier, 177. 

Loavre. — Antonello, Condottiere, 153 ; 
Fra Bartolomeo, V. E. SS., 320 ; Belle- 
chose, Martyre de S. Denys, b 603 ; Jac. 
Bellini (ou Gentile da Fabriano), V. E., 
h 266 ; Beltrafflo, V. de la famille Casio, 
b 291 ; Botticelli, V. E., 151 ; Cariani, 
Deux portraits, b 505 ; Dalmau, V. de 
S. Isidore, b 621 ; Durer. Tête de vieil- 
lard, b 714; J. yan Eyck, V. au chance- 
lier Rolin, 359 ; Fouquet, P. de Charles 
Vil, b 195; L'A. au verre, b 470 ; Fran- 
çais, F. au myosotis, b 198; /. pleuré, b 
454, 464 ; Crucifixion {tableau du Parle- 
ment), b 420 ; Mise au tombeau, b 483 ; 
Froment, René et Jeanne de Laval, b 757 ; 
D. Ghirlandajo, Noces de Thétis, 615 ; 
P. d'un vieilard et d'un enfant, b 528; 
D. Ghirlandajo et Mainardi, Visitation, 
44; Giltlinger, Adoration des Mages, b 
101 ; Giorgionc, Concet champêtre, 664 ; 
Holbein, Erasme, 6 517 ; Jean d'Orléans 
(Parement de Narbonne), Montée au Cal- 
vaire, 6 410; Crucifixion, 6 417; Mise au 
tombeau, b 4H9; Léonard, V. aux rochers, 
242; V. E. S. Anne, 208; Lucrezia Cri- 
velli, 618 ; Sœur de François I", 631 ; 
Luini, Satomé, 522 ; Maître do Moulins, 
.S. Pierre et Pierre II, b 206 ; Anne de 
Beaujeu, b 763; 8. Madeleine et dona- 
trice, b 208 : Maître des demi-Ôgures, 
F. lisant, b 199; Malouel, J. mort, b 477; 
Martyre de S. Denys, b 605 ; Mantegna, 
J, en croix, 408; Minerve victoHeuse des 
vices, 617; Metsys, J. pleuré, b 468 ; Le 
banquier et sa femme, b 751 ; Orley, 
V. E. S, Joseph et D., b 212 ; Perréal ?), 



Digitized by VjOOQIC 



8oo 



INDEX TOPOGRAPHIQUE ET MUsèOGRAPHiaUE 



V. aux colonnes historiées, b 286 ; Ra- 
phaël, Apollon et MarsyaSf 632; Bal- 
thazar Castiglion", 619; Belle Jardinière^ 
217; V. au voile, 215: J. del Sellaio, Cou- 
ronnement dEslhevy 12; V. E., 151; So- 
lario, V. au coussin vert, 91. 

Lovere. — Jac. Bellini, V. E , b 160. 

Lacques. — Fra Bartolomeo, Dieu le 
Père, 8. Madeleine et S. Catlierine^ 606 ; 
V. de la Miséricorde, 488 : Pontormo, 
P. de Julien de Médicis, b 556. 

Lyon. — Florentin, P. de jeune h., 103; 
Français, Couronnement de la V., b 519 ; 
Mort' de la \ ., h 509. 

Maoqooid. — Flamand, P. du Comte Floris 
d'Egmont, 257. 

Madrid. — Fra .\ngeUco, Annonciation, b 
63 ; Giov. Bellini, 1. E. S. Vrsute, S. Ma- 
deleine, h 217 ; Boccaccino, Remise des 
clefs, b 386 ; Bronziuo, Jeune violoniste, 
676 ; Corrège, V. E. SJB., 223; /. appa- 
raît à Madeleine, b 493 ; Durer, P. de 
Varliste, 53 ; P. de H. Imlioff, 681 ; Adam 
et Eve, 7; Espagnol, K. adorée par Fer- 
dinand V, b 334 ; J. descend aux En- 
fers, b 490 ; Eyck (H. et J.), Source des 
eaux vives ou triomphe de l'Eglise, b 702 ; 
Eyck (M. de Flémalle), Prêtre en prière 
et S. Jean, 519; >'. Barbe lisant, 597; 
Gossaert, V. £., 191 ; B. Grien, Les trois 
dges, 6 711 : Léonard, Joconde, 551 ; Par- 
mesan, Dame et trois enfants, b 213* V. 
E. S. Joseph, A., h 219 ; Raphaël, P. d'un 
cardinal, 168 ; V. à Vagneau, 175; V. au 
poisson^ 307 ; V. à la rose, 170 ; Visita- 
tion, 46; Spasitno, ft 413; Rœmerswael, 
Les changeurs, b 751 ; A. del Sarto, Lu- 
crezia Fede, 574; V. E. S. Joseph, 177 ; 
Titien, Jardin d'Amour, 623 ; V. E. SS., 
343 ; Danaé, b 724 ; Charles Quint, b 765 ; 
R. van der Woydeu, J. en croix, 425 ; Le 
denier de César, 385. 

Manfrio.— Lolto, \ . E. SS., 344; Titien, A/we 
au tombeau, 469; Verrocchio, 1. E., 127. 

Mannelli-Blocardi. — D. Ghirlandajo, 
J. mort, 455. 

Mantone. — Gastbllo ui Gorte. Mantegna, 
Réception du cardifial François de Gon- 
zague, 659 ; Louis de Gonzague et sa 
famille, 660. 
Marooard. — Feselen, P, de Schmiitz, b 
562 ; S. Georges et S. Marffuerite, 6 611 ; 
llerlen, SS. èl D., b 766. ' 
Marseille. - Bolticelli, V. E., 152; IVru- 

gin, Famille de la !'.> 253. 
Martinengo (Brescia). — Quirlro da .Mu- 
rano, S. Georges et le dragon, 554. 



Mathyt (Bruxelles). — R. van der Weyden, 
y. E., à 163. 

Mawson. — G. David. S. Catherine, 602. 

Mayenoe. — M. de S. Barthélémy, 5. André 
et S. Columba, 553. 

Mayer van den Bergh (Anvers). — Fran- 
çais, Nativité, b 80, 85 ; Adoration des 
Mages, 6 106 ; Présentation au temple, b 
117; y. E, S. Bernard, b 204; Massacre 
des Innocents, b 368; J. vainqueur de lu 
mort, /j 492 ; S. Chris toplte, b 599. 

Meazza. — G. BeiliQi. V. E., b 152 ; Cra- 
nach, Luther, 525 ; Diane endormie, b 725 ; 
Luini, y. adorant CE, avec SS., b 2.S5 ; 
Memling, P. de vieille f., 337 ; Morando, 
P. de f., 56 ; Pinturricchio, S. Sébastien, 
b 655. 

MILAN. 

AmbroiBienoe. — Botticelli, 1 . E. AA , 23^ 
(et b 236) ; Bramantino, Adoration des 
Bergers, b 90 ; Léonard, Béatrice d'Esté, 
222; Luini, 1'. E. S. Joseph, SJB., S. 
Anne, b 256. 

Brera. — G. Bellini, Pietà, 448; Beltraf- 
flo, DD. en prière, 128; Giro/. Casio, b 210 ; 
Bordone, V, E. S., 6 279; Bramantino, 
V. E. S. Joseph, 134 ; Gorrège, Adoration 
des Mages, 85; Nice, da Gremona, V. E. 
SS., b 363; Grivelli, ./. mort, b 477 ; Dc- 
fendente da Ferrari, SJB. et S. Jérôme, b 
.%0; Ferrarais, r. E., b 181; Libérale da 
Verona, S. Sébastien, 6 651 ; Lotto, Laura 
di Pola, b 214 ; Milanais, Baptême de J., 
b 377; Franc. Napolitano, V. E., 89; Og- 
giono, y. sur trône avec deux saints, 248 ; 
S. Claire, b 682; Ere. Roberti, K. E. 
SS., b 320; G. da Sfslo, I'. E.. 225; Si- 
gnorelli, Flagellation, b 404 ; Sodoma, V. 
E. avec mouton, 106: Solario, V. E. 
S. Joseph et S. Jérôme, b 221 ; Portr . d*h., 
b 221. 

Mneeo Oaatello. — Foppa, S. Sébas- 
tien, 588. 
Poldi-PesKoli. — Voir à ce nom. 

Miller-Aiohboltz. — Neri di Bicci, V. E. 
S. Michel et S. Biaise, 296. 

Modène. — Blanchi Ferrari, Annonciation^ 
b 70 ; Bonasia, J. mort, b 478 ; Batt. Dosso, 
Nativité, b 86 ; Palgani. Mariage mystique 
de S, Catherine, b 679 ; Bondani, 1 . E. 
SS, (a San Piktko), b 352; Solario, J. por- 
tant la croix, 391. 

Molinari. — (lossaert. Joueuse de clavecin^ 
30. 

Monolar. — Portugais (?). J. mort, 453. 

Mond (Londres). — Gentile Bellini, ('. sur 



Digitized by VjOOQIC 



INDEX TOPOGRAPHIQUE ET MUSEOGRAPHiaUE 



80 1 



trône avec E., 214; Botticelli, S. Zenobio, 
592 ; Catena, ï'. E. SS., 336 ; Piero délia 
Francesca, P. de A, 340; Mantegna, V, E. 
S. Jean et 8, Joseph, 363; Peruzzi, P. 
rf*A., 151; Raphaël, /. en croix ^ 422: Si- 
gnorelli, Eslher et Assuérus, b 20 ; Vision 
de S. Augustin, 539 ; Sodoma, V, E., 108. 

Honte Borioo. ~- Montagna, /. pleuré y b 
466. 

Montelapo. — B. Ghirlandaio, F. E. SS., 
b 325. 

Honte Oliyeto. — Sodoma, Miracles de 
S. Benoit, b 592. 

Montpellier. — BotUcelli, V, E. .SVfî., 216. 

Horgan (Pierpont). — L. di Gredi. Apo- 
théose deS. louis, b 626 : Giov. di Paolo, 
Baptême de J., 381 ; Naissance de SJB., 
516 ; Tête de SJB. sur un plat, 523. 

Horriion. — Ambr. da Prédis, P, de Bianca 
Sforza, 668; L. di Credi, P. d'h., 134; 
Foppa, P. d*h., 339. 

Honlini. — Gathédralb. — Maître de Moxx- 
\\m, Annonciation, b 48; V,E. DD., 6354. 

HûBchheiisen. — Granach, V. E, SJB. 
AA., b 223 ; Gorrège, Mariage mystique, 
348; Luini, V. E. SJB,, 221 ; Orley, V. 
E., b 164. 

Hunich. — Angelico, Martyre de SS, Côme 
et Damien, b 604 ; H. Apt, J. pleuré, 
164 ; S. Narcisse et S. Mathieu, b 563 ; 
P. Bordone, P. de dame en velours, b 
769 ; Bouts, Abraftam et Meichissédec, b 
9 ; Adoration des Mages, 6 102 ; S. Chris- 
tophe et S. Jean, b 600 ; Burgkmair, P. 
de Martin Schôn, b 220 ; Cleye (Joos van), 
P. d'h., b 228; Donateurs, b 754: Gonti 
(Bern. dei), V.E., b 166; G. David, K. E., 
SS,, 275 ; Durer, Les Baumgartner, 684; 
P. de Bans Durer, 230, P. de J. Pugger, 
b 234 ; P. de Wohlgemuth, b 689 ; Lu- 
crèce, 653 ; Osio. Krell, 682 ; S, Jean et 
S. Pierre, 514 ; S. Marc et S. Paul, 514 ; 
Quatre saints, b 554 ; /. pleuré, b 461 ; 
Flamand (imitateur de Léonard), F. E., 
222; D. Ghirland^o, V. E. SS., b 352; 
Giampedrino, V. K., 90 ; H. van der Goes, 
Annonciation, 659; Gossaert, V. E.,2i0; 
B. Grien, P. de Bei^nard III de Bade, b 
223; M. Grûnewald, S. Maurice et Vévéque 
Erasme, b 632 ; Holbein le V., S. Sébas- 
tien, 584 ; Annonciation, b 56 ; Présenta- 
tion au temple, b 115 ; S. Barbe et 
S. Elizabeth, b 578 ; Kulmbacli, S. Joseph 
et S, Zacharie, b 561 ; Lucas de Leyde, 
Annonciation, b 54; V. E, />. et Made- 
leine, 6 219; Lippi (Filippo), Annoncia- 
tion, 28; Lotto, Mariage mystique de 



S. Catherine, b 676 ; Maître de S. Bartlié- 
lemy. Trois saints, b 570 ; 8. Christine 
et S, Jacques, b 574 ; Maître de la Mort de 
Marie, P. d'A., b 228 ; Maître de la Vie de 
Marie, Mariage de la K, 6 37 ; H. Melem, 
P. de Carliste, b 236; Metsys, Pietà, 
444 ; P. de Carondelet, b 237 ; Moretto, 
P. d'h,, b 227 ; Neufchàtel, P. d'h., b 223 ; 
Palma V., V. E. S. Roch et S. Made- 
leine, b 28Î ; Palmezzano, F. E, SS., 322 ; 
Pérujin, F. et S. Bernard, b 594 ; Pleyden- 
wurff, J. en ci*oix, 423 ; Raphaël, F. de 
la Casa Tempi, 95 ; F. delta Tenda, 6 193 ; 
F. Canigiani, b 250 ; A. del Sarto, F. £. 
.S/B., /Ii4., b 251; Scîiaftoer, C»« won 
Eutting, b 228 ; Schongauer, Nativité, b 
83 ; SignorelH, F. iî., 6 242 ; Strigel, Con- 
rad Rehlingen^ b 226 ; Famille Rehtingen, 
b 767 ; Maorimilien, empereur, b 769 (dans 
le commerce ?) ; Titien, Vénus, Satyre et 
Bacchante, 643 ; Charles Quint^ b 222 ; 
Verrocchio (Léonard), F. E., 107 ; R. van 
der Weyden, Adoration des Mages, 81 ; 
Annonciation, 38; Présentation au 
temple, 369. 

Nftplea.—Botticelli, V.E. SJB. et S. Jacques, 
143; Gesare Magni, F. aux rochers, b 255; 
Parmesan, La Be//a, 6 245 ; Pérugin, F. 
^. 202; Rapliaël, F. -B., S. /ean et S. ilnne, 
207 ; Titien, Paul III et ses neveux, b 240; 
Verrocchio, F. E. S. Léonard et S. Julien, 
b 289; Bart. Vivarini, F. E. SS., b 240 ; 
Zaganelli, Mariage de la F., 6 36. 

Nardae (Léo). — Mantegna, L. de Gonzague 
et Bai'be de Hohenzollem, 23 ; Memling, 
P. de vieille femme, 337. 

National Gellery (Londres). — Antonello, 

5 Jérôme, 565; Portrait de V artiste, b 
721; BasaiU, F. E., b 186; G. Bellini, 
Circoncision, 374; Le doge Loredano, 
530 ; 8. Jérôme, 566 ; F. £., b 127; /. à 
Gethsémani, b 392; /. ressuscité, 6 501; 
Meurtre de S. Pierre martyr, b 646; 
Beltrafflo, F. £., 90; Bissolo, P. de /*., 
b 235 ; Boccaccino, Portement de la croix, 
403 ; Bono da Ferrara, 8. Jérôme, 563 ; 
P. Bordone, Vénus et Adonis, b 739 ; Bor- 
gognone, F, E., 137 ; F. E. J. portant la 
croix, b 294; Botticelli, Adoration des 
Mages, 83; F. £. SJfl.. 88; Mars et Vé- 
nus, 645; Bottidni, S.Jérôme, 568; Toôic 
et S. Raphaël, b 19; Bouts, F. £., 6 169; 
Bronzino, Vénus et Cupidon, b 737 ; P. 
de /■., 6 746; Gatena, F. E. S. JoacpA et 
un chevalier, 335 ; Gimabué, F. £. i4i4., 

6 122 ; P. di Gosimo, Guerrier florentin, 
b 252 ; Jlfor^ de Procris, b 735 ; L. Gosta, 



Digitizedby^éfOgie 



8o2 



INDEX TOPOGRAPHiaUE ET MUSEOGRAPHiaUE 



V. E. SS., b 339 ; Cranach, P. dé /"., b 
255 ; Grivelli, V, É,, 213 ; Annonciation, 
6 69 ; V. E. SS., b 314 ; G. David, Ado- 
ration des Magesy 6 110; Mariage mys- 
tique de S, Catherine, b 290 ; 8. Dona- 
tien, S. Martin, 8. Bernardin, b 606; 
Dosso, Muse et poète, 6 731 ; Duccio, F. 
E, SS., b 123 ; J. van Eyck, Arnolfini et 
sa femme, 680 ; P. de Timotkée, b 756 ; 
G. Ferrari, J. ressuscité, 421 ; Fiorenzo 
di Lorenzo, V. E. SS., 308 ; Flamand, V. 
E. S. Pierre et S. Paul, b 285 ; Mort de 
la V., b 505 ; Exhumation de S. Hubert, 
b 620 ; Florentin, Combat de l'Amour et 
de la Chasteté, 625; Foppa, Adoration 
des Mages, 73 ; P. deila Francesca, Bap" 
Urne de J., 378 ; Palma d'Urbino, b 267 ; 
Isotta da Rimini, b 287 ; Nativité, b 76 ; 
Francia, V, E, Jérôme et SS,, b 217; 
Garofalo, F. E, ^\S., b 319; R. Ghirlan- 
d{go, Montée au Calvaire, b 411 ;B.Gozzoli, 
Enlèvement d'Hélène, b 741 ; Ere. Grandi, 
V. E, SS., 303; B. Grien, P. d'h., 621 ; 
J. pleuré, b 474 ; H. Holbein, Les ambas- 
sadeurs, b 757 ; Léonard, V, aux rochers, 
b 254 ; GiroJ. dei Libri, V. E. S. Anne, b 
261; Lippi (Filippo), Annonciation, b 
64 ; Lochner, S. Véronique, b 698 ; Lotto, 
Le peintre, sa f. et deux e,, b 244 ; Âgost. 
et Niccolo délia Torre, 6 257 ; Maître de 
Flémalle, P. d'h., b 243; P. de f., b 246; 
Maître de S. Gilles, ^ène de la vie de 
S. Gilles, 556; Mantegna, J, à Oethsé- 
mani, b 392; V. E. SJB., S, Madeleine, 
b 288; Marmion, Cinq anges, 545; Vâme 
de S. Berlin portée au ciel, 546 ; Melozzo 
da Forli, La Musique, 626; La Rhéto- 
rique, 627; Memling, W E. D,, 263; Mi- 
chel-Ange, r. E. SJB. A A., 228; Mise au 
tombeau, b 487; Moretto, P. du comte 
Sciarra, b 259 ; P. de Fenaroli, b 755 ; 
Moroni, P. de Fenaroli, b 247, 266; 
Orcagna, Couronnement de la V,, b 524 ; 
Pisanello, V. S. Antoine et S. Georges, 
535; Vision de S. Eus tache, 550; Polla- 
iuolo, S. Sébastien, b 649; A. da Prédis, 
Portrait d'Archinto, 487; Raphaël, 
V, Garvagh, 165; Ere. di Roberti, Nati- 
vité. 65 ; Mise au tombeau, 468 ; Roemers- 
Y^ael, Les avares, 661 ; Romanino, Nati- 
vité, 47; A del Sarto, F. E, SJB. 
8. Elizabeth, b 283; P. de Vartiste, b 
295; Savoido, Madeleine, b 690; Schia- 
vone, F. E. A A., 154; Sebastiano del 
Piombo, Résurrection de Lazare, 389; 
Jac. del Sellaio, Nativité, 52 ; Signorelli, 
y. E, SS., 326 ; Adoration des Bergers, b 



75 ; Solario, P. de Longoni, b 248 ; 
L'homme à CœilUt, b 278 ; Tête de SJB,, 
b 552 ; Spagna, J. à Gethsémani, b 393 ; 
Tintoret, La Voie lactée, b 730 ; TiUen, 
F. E, S. Jean et S. Catherine, 6 229 ; J. 
apparaît à Madeleine, b 494 ; Bacckus et 
Ariane, 6 722 ; P. UcceUo, Bataille, 658; 
Véronèse, /. et Madeleine, b 387 : Enlè- 
vement d'EuTùpe, b 727; Verrocchio, F. 

E. AA,, 160. 

NeTors. — Florentin, F. £., 6 147 ; Lorenzo 

da San Severlno, V. E. AA.,b 275. 
New York. — P. Cristus, F. E„ b 360. 
Nieawenhayt. — Pérunn, F. E., 95. 
Noerdlingen. ^ Séb. Deig, Annonciation^ 

b 61 ; Herlen, F. B SS. DD„ b 316 ; 

Schaeuffelein, Lamentation surJ., b 456; 

Couronnement de la V,, b 52i ; S. Elisa* 

beth de Thuringe et S, Barbe, b 684. 
Northampton. — Dosso, Vertumne et Po- 

mone, 645. 
Nortbbrook. — Fra Bartoloineo, F. E. 

SJB,, 167; GriveUi, F. E., 117; Flamand, 

F. £ , 226 ; Mazzolino, /. et les docteurs, 
376; Raphaël, F. J^., 126; R. van der 
Weyden, F. E„ 214. 

Notted* (Milan). — Foppa, F. E. et anges, 
b 276. 

Nuremberg. — Altdorfer, Martyre de 
S. QuiHn, b 647; Burgkmair, F. B., b 
159, 265; Cranach, P, de f., b ^S%', 
Durer, J. pleuré, 460 ; Hercule tuant tes 
oiseaux de Stymphale, b 730 ; H. van der 
Goes (M. de Moulins), P. de cardinal, 
629 ; Holbein le V., F. E. AA., 183, i«; 
Lochner, Crucifixion, b 447 ; M. der hei- 
ligen Sippe, /. en croix, 403; M. de la 
vie de Marie, Bi, de la F., 483; Pleyden- 
wurff , J. en croix, 405 ; Schftuffelein, J. 
en croix, 429; Délivrance de S. Pierre, 
b 642 ; M. Schwarz, AnnoncieUion et Na- 
tivité, b 44; Wohlgemnth, P. d\, b 297; 
Zeitblom, /. pleuré, 459. 

Oberveliaoh. — J. Scorel, Famille de la 
V., b 28 ; S. Christophe et S. Apolline, 
b 598. 

Oppolser. — fi. von Kulmbach, Annoncia- 
tion, b 53. 

Orvieto. — Cathédrale. — A. di Giovanni, ] 
F. E. AA., 6263; GentUe da Fabriano, V. 

E. S. Catherine, b 293; Lippo Memmi, 

F. tulélaire, b 536; Signorelli, U Anté- 
christ, b 700 ; Ugolino da Prête flario, 
Mircu:le du poisson, b 666. 

Omum. — Éspaenol, F. E., b 148; /. 
pleuré, b 476; Stormius, F. S. Anne et 
Joachim, b 30. 



Digitized by VjOOQIC 



INDEX TOPOGRAPHiaUK ET MUSÉOGRAPIHQUE 



8ô3 






'\% 



OtUt. — Allemand, Mise au tombeau, à 
484; Histoire d'un pape, b 714; Bourgui- 

S ion, Saints Eoéques, b 665 ; Flamand, 
D., b 300; Lucas de Leyde, Esther et 
Assuérus, h 20; Memling, /. pleuré, b 
457; JanMetâys, Judith, il. 

Oxford. — Chsist Church. P. délia Fran- 
cesca, V. E, AA., 213. 

Padoae. — Haiée. — Romanino, F. E. SS., 
279. 

S. Agostino. — Ansuino, S. Christophe, 
b 601. 

Erbmitani. — Mantegna, S. Jacques con- 
duit au supplice, 558. 

S. Giorgio. — ÂYanzo, Mort de S. Lucie, 
b 686. 

ScuoLA DEL Santo. — Titien, Miracle de 
S, Antoine, b 585. 

Païenne. — Gossaert, V. E. AA., 200. 

Palffy. » Francia, V. E, et S.Joseph, b 200. 

Parie (Voir Louvre). — Muses de Cluny. 
Ecole de Tours, Crucifixion, b 416. 

Parie. — Ventes diverses : Français, 
S. Barthélémy, b 590 ; Lotto, P. de f., b 
301 ; SIénois, V. E. SS., b 295. 

Parme. ~ Gorrège, V. délia Scala, b 151 ; 
V. délia Scodeïla, 367; F. de S. Jérôme, 
308; Martyre de S. Placide, b 646; Hol- 
beln, Erasme, b 302: Mazzola Bedoli, V. 
E., SJB. et S. Robert, b 282. 

Paeealaoqna. -^ Milanais, S. Alexandre et 
S. Etienne, b 578. 

Paaaola. — Ant. da Murano, 8. Pierre et 
S. Paul, b 565. 

Pambroke, — Français, Richard 11 et la 
F., b 367; Lucas de Leyde, Partie de 
cartes, 667. 

Fepy: — Luini. F. E. SJB., 220. 

PmOUSS. - Matée. — Alfani, NatioUé, 
56; F. E. SS., 301, 346: b 253 ; Ançelico, 
F. E. AA,, 160; Annonciation, ù 64; 
S. Nicolas arrêté le bras du bourreau, b 
635: Jlor/ de S. Nicolas, b 636 ; Bartoli 
(Domenico), F. K. SS., b 337; Bartoli 
(Taddeo), Descente du S. ff«pri^ 43 ; F. 
£. SS., 6 341 ; S. François vainqueur 
des vices, b 610 ; Boccati, Arrestation de 
J., 392; /. montant au calvaire, 400; J. 
en croix, 407; F. SS. ilil., 272; F. £. 
AA.^ 239; Bonfigli, Annonciation, b 43; 
F. ^. i4i4., 6 237 ; Obsèques de S. Hercu- 
lan, b 617 ; Ëusebio di San Giorgio, Ado- 
ration des Mages, 84 ; F. E. SS. 297 ; 
Fiorenzo di Lorenzo, Adoration des Ber- 
gers, 59; Adoration des Mages, 79; Mi- 
raclee de S. Bernardin, 543, 544; V. E. 
SS., 303, 309,^2; 6 342; F. S. AA,, b 



231; S. Sébastien, b 653; P. délia Fran- 
cesca, Annonciation, b 42; Agnolo Gaddi, 
Mariage mystique de S. Catherine, b 345 ; 
Matteo da Guaido, F. E. SS., 293; Gian- 
nic. Manni, J.. en gloire avec SS., 529 ; 
Bern. diMariotto, F. E SS., 280; b 306; 
Mariage mystique de S. Catherine, b 680 ; 
Meo daSiena, F. E. AA., b 310; Pérugin, 
Adoration des Bergers, 66; Christ de 
douleur, 400; i. «n croio;, 414; Couron- 
nement de la y., 500; Nativité, 49; iVar- 
/yre d« S. Së6a^h*en, 583 ; Transfigura^ 
tton, 477; F. JF. ilil., 20i ; F. J?. et les 
membres d*une confrérie, 277 ; F. E. SS., 
278; Pinturricchio, F. 15. S/fî.. 6 276 ; F. 
£. SS., b 315: J. moW, b 478; Annon- 
ciation e< SS., b 557 ; S. Augustin, b 587; 
Raphaël, F.i&.,98; Spagna, F. ^.SS., 302, 
S. Agostino. — Eusebio di S. Giorgio, F. 
E. SS., 324. 

Gambio. — Pérugin, Allégorie de la 
Force et de la Modération, 619. 
Cathédrale. — Signorelli, F. E. SS., 247. 
S. PiBTRo. — Bonfigli, J. pleuré, b 470 ; 
Raphaël, J. et SJB., 233. 

Peearo. — Atrneo. — Squarcione, Cruci" 
fixion, b 429 ; Zoppo, J. mort y h 480. 

Pétartbonrg. — Voir Ermitage. 

Piee.— MosÉB.— Macchiavelli, F.i^.SS., 345. 

Gampo Santo. — Lorenzetti, Triomphe 

de la Mort, b 699. 

S. Catarina. — Traini,S. Thomas, b 659. 

Cathédrale. ~ A. del Sarto,S. Agnès,^H. 

Pittoie. — Cathédrale. — L. di Credi. F. 
E. SS., 304. 

S. Domenico. — Fra Bartolomeo, F. E., 
229 ; R. Ghirlandajo, S. Sébastien, S. Jé- 
i*âme et un autre saint, 586. 

Poldi PenoU (Blilan). — Beltrafflo, F. E., 
103, 104; Capone (Raff. del), V. E. SJB., 
b 189; Conti (Bern. dei), F. E., 105; 
Bonsignori, P. de vieillard, 244 ; Botti- 
celli. Lamentation sur J., 445; Foppa, 
P. dh., b 215 ; P. délia Francesca, P. de 
f., 528; Preyitali. P. dh., b 209 ; Cosimo 
Tura, La ChaHté, 628. 

Ponoelet. — J. Cousin, S. Madeleine, b 689. 

Pontalba (Senlis). — J. Bosch, Concert 
satyrique, À 710. 

Prague. — B. Grien, Martyre de S. Doro- 
thée, 603 ; Geertgen, i4dora/ion des Mages, 
76; Gossaert, S. Lucpeianani la F., 360; 
Holbein le V., S. Barbe, S. Apollonie, 
S. Roch, 595 ; Mort delaV., 484 ; Théodore 
de Prague, Ex-voto de tarchevéque de 
Wlashim, 262 ; Wertinger, Alexandre et 
son mé<iecin, 648. 



Digitized by VjOOQI' 



e 



8o4 



INDEX TOPOGRAPHIQUE ET MUSÉOGRAPHiaUE 



1 



Prftto. — Lippl (Fllipj)o), P. de Francesco 
Datini, 599 ; Lippi (Filippino), V. E. 
S. Jean et S. Etienne, à 289; V. £., h 
363 (fresque du tabernacle). 

Spirito Santo. — Fra Bartolomeo, V. 
E.y 273. 

QaédeviUe. — Flamand, W E. D., 330. 

Qnetnet (J.). — Français, V. glorieuse, b 
E., 518. 

Qninoy-Shftw (Boston). — Francia, V, E., 
b 167. 

BMzyntki. — Gossaert, Joueuse de clave- 
cin, b 30. 

Ravenne. — Antoniasso (Fiorenzo di Lo- 
renzo?), V. E, SS., 290; Rondinelli, F. 
E, ^'S., b 337 ; Zaganelli, Adoration des 
Bergers, b 94. 

Beoaaftti. — S. Maria sopra Mehcanti. ~ 
Lotto, Annonciation, b 50. 

Beinaoh (Joseph). — Giac. Francia, V, E. 
S. François et S. Pétrone, b 215. 

Besxonico. — Basait!, S, Jérôme, 560 ; Ca- 
prioli, V. E, S. Jean et S. Joseph, 224 ; 
Morone, Triomphe de Constantin, 651 ; 
OrJey, V. E„ b 163 ; Penni, V. E, SJB,, 
219 ; Penizzi, Didon recevant Enée, 653 ; 
Pontormo, P, de Guichardin, 520 ; Arobr. 
da Prédis, La dame de Challant, 197 ; 
Andréa de! Sarto, F. E., S. Joseph et 
S, Jean, 169 ; Sodoma (Gianpetrino), 
Junon, 636. 

Biohtenberger. — Glouet, P. d'h., b 310 ; 
Flamand, Crucifixion, b 435; M. des 
demi figures, Marguerite d'Autriche, b 307. 

Bimini. — Giov. Bellini, J, mort, b 479. 

Bôhrer (Munich). — Patinir, /. à Gethse- 
mani, h 396. 

BOME. — Voir Barberini, Borghkse, Co^ 
lonna, Corsini, Doria, Rospigliosit 
Sciarra, etc. 

AcADÉHiE DE Saint-Ldc. — Raphaël, En- 
fant bacchique, b 720 ; S. Luc peignant la 
F., b 627. 

Capitule. — Giov. Bellini, P. d:h,, b 121 ; 
P. de VartisU, b 681 ; L. di Credi, K, E. 
- AA.,b 206; Dosso, V. E, S. Joseph, 178; 
Francia, F. E. SS„ b 318 ; Garofalo, An- 
nonciation, b 55; Macrino d'Alba, F. E. 
SS., b 298 ; Marescalco, P. defartisie, 6118. 
S. Clbhbnte. — Masolino, Crucifixion, b 
415 ; Histoire de S. Ambroise, b 580, 581 ; 
Histoire de S. Christophe, b 602 ; Histoire 
de S. Catherine, b 673-676. 

S. Gosihato. — Pinturicchio, V. E. SS,, 
b 299. 

Farnesina. — Sodoma, Mariage d'Alexan- 
dre, 647. 



S. Giovanni in Laterano. — Palmez- 
zano, V. E. SS., b 303. 

Latran. — Crivelli, F. E., 2 13 (et mieux, 
b 271) ; F. E. SS„ b 343 ; B. Gozzoli, His- 
toire de S, Thomas, b 517 ; Palmezzano, 
Annonciation, 6 68; F. E, SS., b 326. 

S. Marco. — Melozzo da Forli, S. Marc, 
b 629. 

S. Maria dell* Aniha. — J. Romain, F. 
E, SS,, b 308. 

S. Maru DEL PopoLo. — Pinturicchîo, 
Naissance de la F., b 31 ; Présentation 
de la F., b 35; Nativité, 6 91 ; F. E. SS., 
b 323 ; Assomption, b 515 ; 5. Jérôme, b 
624; Sebastiano del Piombo, Naissance 
de la V,, b 32. 

S. Maria in Aracbli. — B. Gozzoli, S. An- 
toine de Padoue, b 586 ; Pinturicchîo, 
Mort et glorification de S. Bernardin, h 
595, 596 ; S. Madeleine au déserf, b 690. 
S. Maria sopra Minerva. — Antoniasso 
Romano, Annonciation, b 39; Filippino 
Lippi, Annonciation, b 60 ; Assomption^ b 
513 ; Miracle de S. Thomas d'Aquin, b 
659; Triomphe de S. Thomas d'Aquin, h 
661. 

S. Onoprio. — Beltrafûo (Léonard), F. 
E. 0., b 202. 

S. Pierre. — Giotto, F. E. AA. SS., b 
343 ; J. sur trône, b 500 ; Apôtres, b 544; 
Martyre de S. Paul, b 641 ; Martyre de 
S. Pierre, b 644; Jules Romain, V. E» 
SS., b 302. 

S. Pieteo in Montorio. — Antoniasso, 
Père Eteimel, b 2; V. E. S. Anne, b 259 ; 
Peruzzi, David et Salomon, 6 11 ; Cou- 
ronnement de la V., b 523; Vertus 
théologaUs, b 707 ; StbylUs, b 736 ; Se- 
bastiano del Piombo, Flagellation, b 405 . 
(juiRiNAL. — Melozzo da Forli, J. en 
gloire, b 499. 

Trinita DEi MoNTi. — Daniel de Volterre, 
Descente de la croix, 438. 

Vatican. —Anfifelico, Histoire de S. Etieti- 
ne». 548, 549 ; 5. Laurent faisant Vaumône^ 
570 ; S. Laurent devant le juge, 571 ; Ber- 
nardine dei Gonti, P. de Francesco 
Sforza, b 449 ; Moretto, F. à la poire, b 
297; Pinturicchîo, Suzanne, b 22; 
8. Barbe, 6 667 ; La Musique, b 712 • Por- 
denone, S. Georges, 6 613; Raphaël, • i4/- 
légorie de la Sagesse^ de la Force et de 
la Modération, 624 ; Couronnement de la 
V., 503 ; F. de Foligno, 284 ; Transfigura- 
tion, b 389. 
Boaebery. — P. Bordone, P. de f., 575 ; 
L. di Gredl, À\ Georges, 555. 

Digitized by V^jOOQ IC 



INDEX TOPOGRAPHiaUE ET MUSÉOGRAPHiaUE 



805 



BoB«iib»rg. -- Titien, Le doge Grimant, 
172. 

Boapiglioti (Rome). — Lotto, La Chasteté 
poursuit Vénus, 621 ; SignoreJli, V. E. 
SJB. et S. Joseph, b 243. 

Bothichild (Alphonse de). — Palma, P. 
de f\, 306 ; Raphaël (Seb. del Piombo), 
Violoniste, b 606. 

BotheohUd (Gnitove de). — Yan Ëyck, V. 
E. SS.^ 6 364. 

RothBohild (Léopold de). — > Andréa del 
Sarto, V, E. SJB., 223. 

Roaen. — G. David, V. E. ^S., 275 ; Péru- 
sin (Gerino), Adoration des Mages, 71 ; 
Baptême de Jésus, 377 ; Résurrection de 
J., 474; Santa Croce (F. de), Annoncia- 
tion^ 37 ; Bénédiction de Jacob, 2. — 
Saint-Ouen. Allemand, Flageltation, 397. 
— Palais dbjitstice. Français, Crucifixion, 
6 438. 

Sftgftn. — Bronzino, P. de jeune h., b 686. 

Saint-Germain en Laye (Musée munici- 
pal). — }. Bosch, L'escamoteWy 663. 

Salting. — Bruyn, P. d*h., 559 ; Gariani, 
P. de vieillard, 403; Cleve (Joos von), 
r. E. S. Joseph, 94 ; P. Cristus, P. de 
Jeune h., 179 ; Français, Clément pape 
et un donateur, b 603; Holbein, P. de 
Landenberger, 6 316 ; M. de Flémalle, V. 
E., 184 ; Ère. di Roberti, Concert, 666 ; 
A. Vivarini, P. de jeune h., 98. 

Samueleon. — Raff. del Garbo, V. E. AA., 
232. 

San Marine. — San Francbsco. — Giov. 
Bellini. F. E. SS,, b 307. 

Saneepoloro. — Voir Borgo. 

San Séverine. — S. Agostino. — Lorenzo dl 
S. Severino II, V. E. SS, AA., b 256. — 
GATHtoRALB. — Pinturfcchio, V. E. AA. 
D., 354. 

Saraoini (Sienne). — D Ghirlandajo, P. de 
f. en S. Catherine, 6 318; N Landi, F. 
E. SJB. et S. Madeleine, 6 21 6 ; Sassetta, 
Adoration des Mages, 6 109 ; Ysenbrant, 
Nativité, 50. 

Baronne. — Santuario dblla Vergine. — 

' Luini, Anges, 508; Mariage de la V., 20 ; 

Nativité, 53; Présentation au temple, 

372; Adoration des Mages, b 98; Jésus 

et tes docteurs, b 373. 

Searpa. — Francia, F. E. et S. Joseph, 171 ; 
Giorgione, Concert, 243; Parmesan, F. 
S. Madeleine et S. Zacharie, 341 ; Raphaël 
(Seb. del Piombo), P. d'h., 207 ; Roma- 
nino, F. E. et S. Joseph, 171 ; Gesare da 
Sesto, F. E. S. Jean et S. Joseph, 241 ; 
Titien; Vénus et VAmour, 644. 



Sohevitoh. — Hollandais, Marie-Madeleine, 
b 525. 

Sohiokler. — G. David, Père Etemel entre 
deux anges, b 2 

SohloM. — P. Gristus, /. pleuré, b 469 ; 
Koffermanns, Repos en Egypte, b 371. 

Soiarra. — Palma. P. de f., 306. 

Scbdnbom. — Holbein, P. de jeune h., h 
317. 

Sohnbart. — Amberger, Barbara Schwartz, 
b 604 ; Mathias Schwartz, b 618. 

Sedelmeyer. — Antoniasso, F. E., b 153 ; 
Bagnacavallo, F. E. SS., b 321 ; Jac. dei 
Barbari, P. d'h., b 374 ; Basaiti, F. E., b 
164 ; Blondeel, F. E. SS., b 341 ; Boni- 
fazio, Adoration des Bergers, b 92 ; Bron- 
zino, Giov. de Medici, b 384 ; P. de /., b 
385 ; Bianca Capello, b 386 ; Cesarino 
Sforza, b 394; Bruyn, Descente de la 
croix, b 467 ; Bugiardini, F. E. SJB., b 
198; Gleve (Joos von), F. E. S. Joseph, b 
201 ; Glouet, Af™» de Suce, b 331 ; Du- 
chesse d'Anâoulême, b 399 ; Granach, F. 
E., b 158 ; Electrice Palatine, b 377 ; P. 
d'h., b 408 ; Lor. di Gredi, F. adorant, b 

233 ; G. David, Crucifixion, b 448 ; Du- 
rer, P. d*/!., 6 357 ; G. da Fabriano, Cou- 
ronnement de la V., b 525; Flamand, 
Philippe le Bon, b 345 ; Saints et Saintes, 
b 568; Francia, F. E., b 162; F. £. c^ 
S. Joseph, b 200 ; F. £. c^ S. Georges, b 
201 ; F. E. SS. AA., b 300 ; D. Ghirlan- 
dajo, F. ^., b 187; Giorgione, P. d'A., 6 
333; Gossaert, V. E., b 166 ; P. rfe /"., 6 
373; Hollandais, P. de /"., h 379; Inno- 
cenzo da Imola, Mariage mystique de 
S. Catherine, b 213 ; Filippinô Uppi, F. 
E. SJB., b 232; Lotto, F. E. SS., 6 284; 
P. d« /"., 6 336; Mazzola, F. B., 6 130; 
P. d'A., 6 404 ; A. Moro, P. de ^., 6 330 ; 
Moroni, P. d'h., b 350, 388 ; Mostaert, P. 
d'A., 6 356 ; Neufchâtel, P. de /•., b 368 ; 
P. d'A., b 387 ; Orley, F. E., b 268 ; Pal- 
mezzano, F. E. SJfi. e/ S. /. Joseph, b 
220; Pollaiuolo, F. £. i4., 6 200; F. E. 
AA,, b 210 ; Raphaël, F. de Lorraine, b 
182; Sebastiano del Piombo, Pape C/é- 
ment VU, b 383 ; Jac. del Sellaio, V. K. 
SJB. A., b 245; Solario, F. E. AA., b 

234 ; Streetes, P. de Henri VUl, b 328 ; 
Titien, F. Jî. SJB. e/ S. Joseph, b 278 ; 
Tommaso, Nativité b 79; Vénitien, P. 
d'h., b 402 ; R. van der Weyden, V. E., 
6 157 ; Ysenbrant, Crucifixion, b 447. 

Sepp. — Schongauer, F. au buisson de 

rotes, 186. 
SéTiilc. — Cathédrale. — Luis de Yargas, 

Digitized by ^OOQ IC 



8o6 



INDEX TOPOGRAPHIOUE ET MUSfeOGRAPHIQUE 



Adoration des Bergers^ 69; L'Eglise 
triomphante, 616. 
SlfiSB^NB. — Mneée.— Altdorfer, Histoire de 
S. Quirin, 581 ; Andréa di NiccolOf J. en 
croix, 419 ; Nativité, 59; Splnello Aretino, 
Couronnement de la F., 497 ; Domen. di 
Bartolo, V. E. A A,, 199; Beccafumi, Des- 
cente de J, aux Enfers, b 491 ; Girol. di 
Benvenuto, V, E, SS., 246; P. Bordone, 
Annonciation, b 53; Gozzarelli, V, E., 
SS., 289: BartoL di Fredi, Mort de la 
V,, 482 ; Présentation de la V. au temple, 
17; Ador. des Mages, b 108; B. Funeai, 
F. E. SS., b 327; Taddeo Gaddi, K. E. 
SS. AA,, 260; Fr. di Giorgio, V. E., SJB, 
A„ 150; Nativité, b 82; Matteo dt Gio- 
vanni, V. E, SJB. S. Jacques, AA., 148 ; 
V. E. AA„ 149 ; V, E, SS., b 291 ; Maestro 
Greçorio, V. E. A A,, 189; Simone Mar- 
tini, V. AA., 255; Nerocciodei Landi, F. 
E. SS,, 329; F. E. SS., b 214, 228; Pac- 
chiarotti, Ascension de J., 478; Visita- 
tion, 45 : Gilio di Pietro, F. E,, 123 ; 
Sano di Pietro, F. E. SS., 258; Couron- 
nement de la V., 495; Pinturicchio, F. 
E. SJB., b 192; Siénois, F. tenant un 
vase, 491 ; Andréa Vonni, Triomphe de 
VAmour, 612. 

Abchivio. — Nerocciodei Landi, V.pro- 
tectrice de Sienne, b 532. 

S. Don BNico. — Franc, di Giorgio, Nati- 
vite, 61 ; Benv. di Giovanni, F. E. SS. 
AA., 269 ; Matteo di Giovanni, S. Barbe, 
b 577 ; Sodoraa, Extase de S. Catherine, 
600. 

DuoMo (opBRA dbl). — Ducclo, Maestà, b 
309; J. au prétoire, 393; J. devant 
Càiphe, 394 ; J. aux Enfers, 470 ; J. ap- 
paraît aux disciples, b 490. 

FontbGiusta. — Fungai, Couronnement 
de la V., 499 ; B. Peruzzi, La Sibylle et 
Auguste, 657. 

Dbrbru. — Pinturicchio, Histoire de 
Pie II, b 747, 748. 

S. Maria della Nbvb. — Matteo di Gio- 
vanni, F. E. SS., 321. 
b S. MuSTioLA. — F. E. SS., 299. 

Palazzo Pdblico. — Spinello Aretino, 
Triomphe d* Alexandre 111, b 746 ; Sano 
da Pietro, S. Bernardin, 541, 542 ; Vec- 
chletta, S. Catherine, 601. 

S. Stbfano. — Andréa, Vanni, F. E. S S., 
256. 
Sinigaglia. — S. Maria dbllb Grazib. — P. 
delJa Francesca, F. E, AA., 156; Pérugln 
et Spagna, F. E. SS., 319. 



Soltmftiin (Berlin). -~ Scfaaûfelein, Crud- 

fixion, b 437. 
Somsée. — Bonifazio. /. et la Samaritaine^ 

:h84; Bruyn, P. d'h., b 190; G. David, 

Miracles de S. Nicolas, 578 ; L. de Leyde, 

Salomé, 521 ; M. de Flémalle, F. E., l84; 

Sebastiano del Piombo (Bart. Veneto), 

Noble Vénitien, 173. 
South Keniington. — Voir Victoria and 

Albert. 
Sojes (Amiens). — Français, F. £., b 362; 

S. Honoré, b 619. 
8PELL0. — S. Andréa. — Pinturicchio, F, 

E. SS., 251. 

S. Girolamo. — Fiorenzo di Lorenzo, 

Mariage de la V., 8. 
S. Maria Maggiore. — Pinturicchio ou Pé- 

rugin, F. E. SS., 296 ;Pinturicchio, F. E.^ 

11 ; Sibylle Erythrée, b 736 ; Spagna, F. 

E., b 99. 
Spenoer. — Joos van Cleve, P, de Vartiste^ 

646; Neufchàtel, P. d'Anna Botzheim, 

565. 
Spiridon (Paris). — D. Ghiriandajo, U- 

gende de Nastagio degli Onesti, 654. 
Spitzel (Munich). ~ Strigel, P. de Bianea 

Sforza, b 764. 
Spoiète. — Spagna, F. E. SS., 356. — Ca- 

THiJDRALB. Filippo Uppi, Annonciation^ 

34. 
Steinkopf (Londres). — M. de S. Gilles, 

Légende de S. Gilles, 556. 
Siertiing. — Hôtel de villb. — Multscber, 

Annonciation et Mort de la F., 6 61 ; J. 

à Gethsemani et montée au Calvaire, b 

408. 
Strasbourg. — C. Witz, S. Catherine et 

S. Madeleine, b 579. 
Street — Florentin, S. Bernard, 540 ; Giotto, 

Triptyque, 14. 
Strogaaoff (Rome). — Borgognone, F. E. 

et Chartreux, b 204; Botticelli, Deux 

anges, 510. 
Stuart (Sir M. Shaw). — Cima. F. E., 114. 
Stuttgart. - Basaiti, F. E., 130 ; G. Bel- 

lini, F. E. SS., 299 ; Carpaccio, Lapida- 
tion de S. Etienne, b 608 ; Gianpedrino, 

F. E. et S. Jérôme, 93 ; B. Grien, P. de 
Morsperg, b 409 ; Palnia V., S'* Famille 
et D., 334 ; F. E. et S. Pierre, 352; Pé- 
rugin, F. E. SJB. AA., 233. 

Tabourier. - Clouet, P. d'h., b 411, 419; 
Cohn de Coter, V. douloureuse, 448; 
H. Holbcin, P. du Cardinal Fischer, 563; 
Sig. Holbein, P. de jeune f., 393 ; P. de 
Jeune h.^ 461. 



Digitized by VjOOQ IC 



^ffr 



INDEX TOPOGRAPHiaUE ET MUSEOGRAPHiaUE 



«07 



Tofoanelli. — Spinello Aretino, F. E. SS., 
254; Tiberio (tAssisl, V. E. AA., 144; 
Taddeo Bartoll, /. en croix, 412 ; Dom. di 
Bartolo, F. E, AA., 209 ; Neri di Bicci. 
V. E,, 237; Cennini, V. E. SS; 259; 
L. di Credi, V. adorant VE., 241; B. 
Daddi, /. en croix, 413; Duccio, /. en 
croiXy 412 : Gentile da Fabriano, Adora- 
tion des Mages, 72; Florentin, 88. di- 
vers, 526; Piero délia Francesca, Profil 
de A, 553 ; Bart. di Fredi, Mort de la V., 
481 ; Angelo Gaddi, V. E. AA., 191 ; Tad- 
deo Gaddi, Vie de S. Eloi, 548 ; D. Ghir- 
landigo, F. E, SS,, 312; Giotto, Concert 
d'anges f 509; Glovio, /. en croix, 411 ; 
Hugo van der Goes, F. E. AA., 182 ; 
S. Dominique et S. Jérôme, 566; Lucas 
de Leyde, Marie Madeleine, 607 ; Filip- 
pino Lippi, F. E„ 102; Filippo Uppi, F. 

E, A A,, 157 ; A. Lorenzetti, J. en crois, 
424; Mantegna, J. mort entre deux anges, 
442; Simone Martini, Christ bénissant, 
379; F. E. SS., 258; Upoo Memmi, F. 
E., 188; Jacopo di Mino del Pellicciaio, 

F. E,, 196; Lorenzo Monaco, /. couron- 
nant la F., 497 ; V, E. AA., 259 ; Orcagna, 
J. en gloire, 479; Grand retable, 531 ; 
Pacchiarotto, 8. François recevant les 
stigmates, 553; GioTanni di Paolo del 
Poggio, /. et les Evangélistes, 511 ; Pe- 
sellino, Exécution de trois martyrs, 577 ; 
8. Jean et S. Michel, 519; Sano di Pietro, 
F. B. SS., 148 ; Andréa del Sarto, Lé- 
gende de 8. Philippe, 539; Cesare da 
Sesto, F. E., 109; Parri di Spinello, F. 
J?., 122; Traini, Vie de 8. Romuald, 582. 

Trftomftnn (Madrid). — Flamand, J, en 
croix, F. «/ D,, 434. 

TreTi. — S. Maria dbllb Lacruik. — Péru- 
gin, Adoration des Mages, 81. 

Trtqiieti. — Angelico, F. E. SS., 6 340; 
BotticelU, F. £. SJB., 153. 

TriTiilsio. — AntoneUo, P. d'h., 142; G. Bel- 
lini, F. E., 119; Beitrafflo, Ludovic le 
More, b 431 ; BotUcelli, P. de f., b 425; 
Foppa, F. E„ 6 165; Mantegna, F. E. 
SS., b 347 ; Pontormo, P. rfe savant, b 
444 ; Jacopo del Sellaio, 8. Jean Baptiste, 
b 547. 

TroyM. — Malouel, J. pleuré, b 475. 

Tarin. — L. di Credi, F. E.. 6 168 ; Defen- 
dente da Ferrari, Mariage mystique de 
S. Catherine, b 678 ; J. van Eyck, S. Fran- 
çois recevant les stigmates, 681 ; G. Fer- 
rari, Crucifixion, b 444 ; J, pleuré, b 465 ; 
Francia, Mise au tombeau, b 458 ; Fran- 
ciabigio, Annonciation, b 55 ; Pollaiuolo, 



Tobie et trois archanges, 13 ; Tobie et un 
archange, 6 18 ; Savoldo, Adoration des 
Bergers, b 90; Schiavone, F. E., b 146; 
Sodoma, F. Ë. SS., 273; Sogliani, F. E. 
SVfî., 6 277 ; T. Viti, F. E., ?., 161. 
Ulm. — OATHiDRALi. — M. Schaffner, Famille 

de la V., b 29. 
Urbin. — Cathédhalk. — T. Viti, S. Martin, 
b 630. 

Maison de Raphabl. — G. Santi, F. E., 
b 167. 

Palais Docal. — G. Sanll, F. E. 88., 
314; 8. Sébastien, 585. 
Val d'Emma. — Chartkbusk. — Albertinelli, 

Crucifivion, b 4iO. 
Varèse. — Baptistère. — Giovenone, F. E. 

88., A 294. 
Vasel. — Franciabigio, P. déjeune h., 165. 
VENISE. —Académie. — G.Bellini, F.E.,6 
126, 155; F. E. 88., 338; 6 218; Boni- 
fazio, /. sur trône, b 501 ; F. E. 88., ô 
280 ; Adoration des Mages, b 102, 103 ; 
Cima, F. sur trône avec SS., 254 ; J, et 
8. Thomas, b 496; Titien, Pré»en/atfon 
de la F. au temple, b 35. 

Carminé. —Cima, Nativité, b 81. 

CoKRBR (MusBo). — Ansuino, P. ef'/i., b 
728 ; Gentile Bellini, P. de Gtov. Mocenigo, 
b 450. 

S. GiACOMo dall' Orto. — Marescalco, 8. 
Sébastien, S. Laurent et 8. Roch, b 648. 

S. GiOBBB. — Savoldo, Adoration des 
Bergers, b 95. 

S. Giorgio. — Carpaccio, 8. Jérôme, 568. 

S. Maria dall' Ohto. — Cima, SJB» et 
SS., 524. 

S. Maria della Salute. — Titien, Prédi- 
cation de S. Marc, 572. 

S. Maria Formosa. — Palma V.,8. Barbe, 
598. 

S. Maria Mater. — Catena, Mat^tyre de 
8. ChHstine, 6 681. 

Palais ducal. — Tintoret, Ariane cou- 
ronnée, 6 721 ; Véronèse, Enlèvement d'Eu- 
rope, b 728. 

Rbdentore. — A. Vivarlni, F. E., 146. 

S. Salvatore, — Carpaccio, Repas dEm- 
maUs, 390. 

S. Sebastiano. —Véronèse, Triomphe de 
Mardochée, b 21. 

Seminario. — Giorgione, Apollon et 
Daphné, 632. 
Vérone. — J. Bellini, Crucifixion, b 424; 
Bonsignori, F. E. 88. AA., b 225; Ca- 
roto, robie et AA., b 19; Crivelli, F. E. 
A A., b 174 ; Girol. dei Libri, F. E. 8. Jo- 
«epA, C archange Raphaël et Tobie, 298. 



Digitized by V^jOOQl, 



8o8 



INDEX TOPOGRAPHIQUE ET MUSÈOGRAPHiaUE 



S. Giorgio. -— F. E, el deux évêques. b 
304. 

S. Nazaro e Cblso. — Montagna, 88., b 
556. 

VeraUm. — P. Gristas, P. (TE, GrimsLon, 
602. 

Victoria and Albert Mnaeam. — Botti- 
côlli, Esmeralda Bandinelli, 562 ; Giotto, 
Couronnement de la K., 494. 

VIENNE. — Académie. — Basaiti (Palmez- 
zano), P. d'h., 163 ; Durer, /. pleuré, b 
472 ; Monogrammiste H. F., P. d'A., 660. 
Musée. — Amberger, Martin Weiss, b 
466; G. Bellini, Baptême de /., b 376 ; P. 
Bordone, P. de f.j 531 ; Breughel le Vieux, 
Bouffon^ b 565 ; Burgkoiair, Le peintre et 
sa femme, b 693 ; Oleve (Joos von), F. E. 
DD., 266 ; Corrège, /o, 363 ; Français, P. 
d'A., 6 467 ; Geertçen, /. pleuré, b 462 ; 
Exhymation de SjB,, b 553; Giorgionc, 
Les arpenteurs (Enée et Evandre), 652 ; 
David et Goliath, 4; B. Grien, P. d'h., b 
786; H. Holbein, Dirck Tvbis, b 459; 
Jane Seymour, b 592 : P. ae jeune A., b 
707 ; P. de John Chambers, b 723; Lotto, 
P. d'h,, b 587 ; Memling, V. E. A., b 331 ; 
Palma V., P. de f,, b 513; Parmesan, 
V Amour, b 719 ; A. da Prédis, Maximi' 
lien, b 568 ; Titien, F. aux cef^ises, 144 ; 
R. van der Weyden, V. E,, b 361 ; S. Ca- 
therine, b 672. 

Viterbe. — Giov. di Paolo, Les deux S. Ca- 
therine, b 670. 

Volterra. — Albertinelli, Annonciation, b 
51. 

Wagner. — Dello Delli, Triomphe de 
l'Amour, 614 ; B. GozzoU, V. E. AA,, 193; 
Masaccioou Lor. Monaco, S. Jean Gualberl 
instituant Vordre de Vallombrosa, 559 ; 
Ugolino da Siena, Descente de la croix, 
439. 

Want«ge (lady). — L. di Credi, Couronne- 
ment de la K., 501 ; G. David, Légendes 



de 8. Nicolas et de S. Antoine, 578 ; Pé- 
rugin, S. Jérôme, 560 ; S. Sébastien, 589. 

Wartbarg. — Granacb, Chute de l'homme 
el Rédemption, 427. 

Weber (Hambourg). — Broederlam, Trip- 
tyque, à 3 ; Flamand, Messe de S. Gré* 
goire, b 616. 

Waimar. — Cranach, V.E„b 136. — Stabt- 
PFARRBRKiRGHB. — Cranach, Allégorie de 
la Rédemption, 433. 

Weld-Blondell. — J. van Ëyck, l\ E., 
206. 

Wetaminater (duc de). — Raphaël, V. E. 
SJB., 243. 

White. — Pérugin, Résurrection de /., 473. 

Wickham-FIower. — BotticelU, Nativité, 
53 ; Gianpcdrlno, S, Madeleine, 192. 

Widener (Philadelphie). — Clouet, Com* 
tssse Palatine, 106. 

Wiasbaden. — Anversois, J. pleuré, b 473. 

Willett. — Antonello, P. d'A., 135 : Fla- 
mand, Christ de douleur, 394; Giotto, 
Présentation au temple, 371 ; Alatteo da 
Siena, V. E. SJB et S. Michel, 140. 

Wimbome. — Ortolano, S. Joseph présen- 
tant VE. à la V., 364; Schiavone, V. E, 
AA., 155. 

Windsor. — Joos van Cleve, La femme du 
peintre, b 696; Holbein, P. de Derich 
Bom, 42 ; P. du duc de Norfolk, b 566 ; 
P. de Sir IL Guilford, b 629 ; P. de 
févêque Stokesley, b 745. 

Windaor (lord). — Lor. di Credi, P. d:Ange 
Politien, 168 ; Raphaël, J. portant ta 
croix, 402. 

Woerlitz. — Gothiscbes haus. — Cranach, 
Mariage myslique de S. Catlierine, b 223 ; 
Flamand, /. en croix, 421 ; R. van der 
Weyden, P, de f.. b 484. 

Yprei. — Hospice Belle. — Flamand, V. 
E. avec S. Georges et S, Catherine, 333. 

Ytnrbe. — Maître de Moulins, SuzçLnne 
de Bourbon, b 476. 



Digitized by VjOOQ IC 



ADDENDA ET CORRIGENDA 

DES DEUX PREMIERS VOLUMES 



TOME I" 



P. 23, 2/Auj. chez M. Léo Nardut à Paris. 
P. 36. Réplique au musée de Sigmaringen (Bo- 

denbaosen, Gérard David, p. 114). 
P. 37, 2. Réplique au musée de Versailles. 
P. 42, 2. Lire Derich. Ce tableau est daté de 
1533; il y a un portrait du même persou- 
nage à Munich, n. 212. 
P. 53, 1. Anj. à Londres, chez Sir Alex. Hen- 

derson. 
P. 62. 2. Le portrait reproduit est celui de la 
coll. Grespi à Milan ; celui du palais Gorsini 
est analogue, mais dilTère. 
P. 65. Lire « Lorenzo Costa. 
P. 70, 2. U Nativité de Van der Goes à Ber- 
lin n*est pas une réplique de celle de Florence, 
mais une composition différente. 
P. 89. Cf. RaJt9egna d^arte, 1905, p. 82. 
P. 106, 2. Collection Widener à Philadelphie, 

sous le nom de Glonet. 
P. 121. KristeUer, Mantepna, éd.^angl., p. 122. 
P. 124. I<iombreuses variantes. 
P. 128. L'original prétendu à passé récemment 
de Paris à Berlin chez M. Oscar Hulschinsky. 
P. 129. A Londres. 
P. 132. Cf. le Bamàino de Verroechio au Bar- 

gello. 
P. 135, 2. Ucoll. WiUett éUit A Brighton. 
P. 161. A Londres. 

P. 162, 1 Chez M. R. H. Benson à Londres. 
P. 169, 1. Ancienne copie au musée Calvet à 

Avignon. 
P. 172, 2. A Paru. 
P. 173, 2. Au musée de Budapest. 
P. 176. Au lieu de iord Warwieki lire lord 

Carvsfort 
P. 177, 1. Bonne réplique dans la collection 

Cook h Richmond. 
P. 192, 2. Autrefois dans la coll. Wickham- 

Flower. 
P. 198. Premier exemple du baiser maternel 

dans l'art religieux? 
P. 200, 1. Lire : « d*un triptype dont les voleU 



etc. ». U y a des répliques de ce tableau dans 
les collections Kaufmann à Berlin et Edm. 
de Rothschild à Paris. 

P. 20C, 2. Comparez, p. 257, 2. 

P. 206, 1. A Ince Hall (cf. Cr.-Cav. Gesch, 
der altrdêderL Malerei, p. 89). 

P. 225. Réplique chez lord Bute ; le tableau de 
Budapest est une ancienne copie (Cook). 

P. 227. A Bigorio. Un tableau analogue ou iden- 
tiaue a passé par la coll. Durand-Ruel. 

P. 234. J*ai retrouvé ce beau tableau dans la 
collection J. Dollfus, 35, rue Pierre-Charron, 
à Paris; il en existe une réplique à 8. Péters- 
bourg, dans la collection Strogonoff {Trésors 
d'art en Ritssie, I, pi. 106). 

P. 240. Ambrogio da Fossano est pins connu 
tous le nom de Borgognone. 

P. 242. J*ai expliqué le geste de Tange comme 
une allusion au culte de Florence pour S. Jean 
Baptiste (Comptes rendus de VAcad. des 
Inscriptions , 1 2 jan v. 1 907 . ) Dans la réplique 
peinte à Milan, sous la direction de Léonard 
(à la National Gallery), le geste a été suppri- 
mé, parce quMI n'aurait plus été compris. 

P. 251, 1, 1. 1, lire « Pinturricchio ». 

P. 275, 1. Tableau d*école. 

P. 275, 2. Voici les noms des saintes, recon- 
naissables en partie à leurs attributs (Boden- 
hausen, G. David, p. 160 et suiv.). A gauche 
de la Vierge, Fausta, puis une sainte ano- 
nyme^ Agnès, puis Catherine et Dorothée ; à 
droite, Apolline, Godeliève (ayant autour du 
cou le foulard qui servit à l'étrangler), puis 
Barbe (tour dans la coiffure), Céale, Lucie. 

P. 280. Le Raphaël de la coll. Pierpont-Morgau 
était encore exposé à la National Gallery en 
1907. 

P. 295. lire « imitateur ». 

P. 299, 2. Suivant M. H. Cook, l'original de ce 
tableau appartenait autrefois à la coll. 
Ahsburnbam. d'où il a passé dans celle de 
M. Vemon Watsey à Londres. 

52 



Digitized by VjOOQIC 



iro 



ADDENDA ET CORRIGENDA D2S DEUX PREMIERS VOLUMES 



K. ZVy 2. Supprimer le ? après le nom de 

M. Nftrdus. 
P. 340, 2. Collection L. àlond à Londres. 
P. 341, i. ColleclioD de Sir W. Farrer. 
P. 349. En Angleterre, mais non pas à Londres. 
P. 374, 2. Attribué à Jecopo dei Barbari. 
P. 375, 2. Belle réplique è Naples. 
P. 381, i. A Londres. 
P. 3b3, 1. A Londres. 
P. SB4, 2. A Londres. 

P. 395, 1. Style de Dunwegge (P. Leprieur). 
P. 398. Attribué à Lippo Memmi. 
P. 403. A Nuremberg, n. 100. 
P. 428, 2. Cardinal Scipio Gaetaoo? .R. Fry). 
P. 420. A Nuremberg, n. 220. 
P. 449. Attribué aujourd'hui, sans Tombre d'un 

motif sérieux, à Colin de Coter (A. J. Wau- 

ters. Catalogue historique de Bruxelies^ 

2»« éd., 1906, p. 50.) 
P. 455, 1. Attribué à Parentino, imitateur de 

Squarcione à Vicence. 
P. 459. A Nuremberg, n. 145. 
P. 463, 2. Collection George Kemp à Londres. 
P. 466. Lire « Rushforih, Cnvtlli, p. 103 ». 
P. 473, 1. Ce tableau a passé aussi dans la 

Tente Barbarigo à Venise (1887, n. 52, pi. 7 

du catalogue). 
P. 486. Cf. un tableau analogue de H. Leonhard 

Scbaeufelein à Nuremberg, n. 226. 
P. 496, 2. En Ecosse. . 
P. 508, I . A Londres. Le pendant est chez Lady 

Heni7 Somerset, 
p. 511, 1. Coll. Chiaramonte-Bordonaro à Pa- 
ïenne. 
P. 516, 1. Coll. Pierpont Morgan. 
P. 519, 1. Daté 143S. L'ecclésiastique est Hein- 

rich de WerL 
P. 519, 2. Coll. G. B. Giraud à Lyon. 
P. 523, 2. Coll. Pierpont Morgan. 
P. 529, 2. Daté 1441. 

P. 55?, 1. Coll. Chiaramonte-Bordonaro à Pa- 
ïenne. 
P. 554, 1. Lire : • Quirizio (Quiricius) da 

Murano ». 
P. 554, 2. A Londres. 
P. 536, 1. A la National Gallery; n*a jamais été 

chez M. Steinkopf. 
P. 559, i. Suivant Siren [Lorenzo Monaco, 

pi. 25), il s'agit de la véture de deux jeunes 

bénédictins. 
P. 567. Lire : '< Burgkmair n. 
P. 576, 1. 5. Le Ubleau de Munich (n. 100) est 

attribué très généralement à Rogier Van der 

Weyden. 
P. 577, 2. Attribué au a maître de l'autel de 

Carrand ». 



P. 579, 1. Ce n'est pas S. Nicolas, aiais S. Looii 
de Toulouse. 

P. 593. Probablement S. Corneille (cf. le ta- 
bleau autrefois attribué à Zeitblom [Maoieb, 
n. 179], qui provient d'un eouTcnt d'Uim). 
Peinture suspecte. 

P. 597. Attribué généralement au Maître de 
Plémalle. 

P. 599. « Collection de Ch Butler «.Strestde 
trop. 

P. 600, 2. Vendu à Londres, en juillet 1905, à 
Sir Will. Fanrer. 

P. 612, 1. Attribué à Pier Franc. Florentino. 
(Berensott). 

P. 614, 1. Angleterre. Attribué à Padofinaoo. 

P. 615, 1. Noces de Thétis et de Pelée; et Us 
Arts, 1902, n. 12, p. 18. 

P. 615, 2. Attribué par Berenson à Pesel'iD^i 
et auj. dans la coll. de M™* Gardner i 
Boston. 

P. 616, 3. U date se lit 1456. 

P. 617, 2. Suivant Bode, ce serait Ginetra dei 
Benci par Léonard, avec des feuillages de 
genévrier dans le fond fZeitschrift fur bit» 
dende Kunst, 1902, p.'274). 

P. 620. Lady L. Asbburtoo n'est plus en rie. 

P. 622. Suivant le professeur Th. Schreiber, il 
s'agit d'une superstition de la nuit de Saint 
André ; une jeune fille nue (nudité rituelle !) 
jette de l'encens sur un brasier et voit son 
fiancé dans un miroir. 

P. 629, 2. Réplique (ou original) à Chantilly, 
publiée par Bouchot, Exposition des Primi- 
tifs français, pi. 85. 

P. 634. Coll. Ricketts à Londres. 

P. 638, 1. Attribué par M. H. Cook à Gianpe- 
drino. 

P. 652, 1. Auj. à Verceil, dans la coll. Borgo- 
gna. 

P. 654, 2. Coll. Spiridon à Paris (1907). 

P. 655, 1. A Londres. 

P. 653, 2. Lire a Sabios ». Un cassone analogue 
est dans la coll. Johnson à Philadelphie, 
Burlington Mag., déc. 1906, p. 203. 

P. 636, 1. Plutôt de l'auteur de la Vie de S, 
Berlin autrefois à Wicd, qui est probable- 
ment Marmion. 

P. 656, 2. Coll. Doistau à Paris ; exposé à la 
Bibliothèque Nationale en 1907. 

P. 658, 1. M. Borne {Monthly Review^ oct. 
1901) a essayé de prouver oue cette bataille 
n'était pas celle de S. Egidio, mais la vic- 
toire de Niccolo Tolentino sur les Siéoois à 
San Romano (1432). 

P. 6tt3, 1. Gazelle des Beaux-Arts, 1S06, I, 
p). à la p. 132. 



Digitized by VjOOQ IC 



ADDENDA ET CORRIGENDA DES DEUX PREMIERS VOLUMES 



8ll 



TOME II 



p. 5, 4. Cf. A. J. Wautert, Catal. hiitorique 
de Bruxelles, 2b« éd. p. 851. 

P. 13, 4. La scène de gauche représente pro- 
bablement les guerriers qui apportent à David 

' de Veau du puits de Bethlehem (1 Chronigueê, 
XI, 16-19); elle n'a certainement rien à voir 
avec répisode dllri. 

P. ^5. Attribué par A. J. Wauters {Catal. his- 
torique, p. S20} au « maître de Gustrow •, 
peintre brabançon. 

P. 3f . Voir la notice précédente. 

P. 66, S. Les portraiU de Bruxelles (n«" 531, 
532) sont attribués à Robert Campin par A. 
J. Wauters, Catal. historique, p. 32. 

P. 87. Cf. A. J. Wauters, op. cit., p. 213. 

P. 111, 2. Clasué parmi les Inconnus par A. J. 
Wauters, op, cit., p. 227. 

P. 124, 2. M A J. Wauters (ibid., p. 36) veut 
identifier le maître d'Oultremont à Alaert 
Claeszoon, dit AertAon de Leyde, dontRubens 
possédait trois tableaux. 

P. 133, 2. Attribué à Colin de Coter par M. A. 
J. Wauters, op, cit., p. 50. 

P. 190, 2. Cf. V^auters, ibid., p. 29. 

P. 192, 2. Rendu à Barth. Bruvn dans le Cata- 
logue d'A. J Wauters, p. 28. 

P. 226, 1. Plutôt flamand (école de Liège ?). 

P. 236, 1. Déjà donné, t. I, p. 238. 

P. 247, 2. « Portrait d'un membre, etc. ». 

P. 27 1 . Déjàdonné à trop petite échelle, t I,p.213. 

P. 274. Attribué à Joos van Cleve (Wauters, Ca- 
ialogue, p. 41). 

P. 295, 1. Authenticité suspecte. 

P. 313. Attribué par M. A. J. Wauters {Cata- 
logue, p. 213) à un peintre brugeois inconnu ; 
G. David paraît s'en être inspiré dans son 
tableau de Roneo, peint une vingtaine d'an- 
nées plus Urd (1489-1509). 

P. 353. Peut-être de Zanetto Bugatto, élève mi- 
lanais de R. van der Weyden. 

P. 381. Attribué à Corneille van Coninxlo; peint 
non vers 1520, mais entre 1537 et 1538 
Clivant Wauters, Catalogue, p. 45-46. Le 
vieillard au bout de la table est peut-être 
François de Taxis, mettre des postes de l'Em- 
pire ; la même tête se voit sur la tapisserie 
de N.-D. du Sablon à Bruxelles {Exposition 
de la Toison d'Or^ p. 113). 

P. 382, 2. Wauters, op. laud., p. 21. 

P. 391. AtU'ibué à Albert Bouts (Wauters, op. 
laud.^ p«. 20). 



P. 426. Cf. Wauters, ibid., p. 29, qui accepte 
Tattribution à Bugatto. 

P. 431, 1. Lire « Arezzo ». 

P. 497. Suivant M. A. J. Wauters iCalaloguô^ 
p. 220), ce volet, œuvre du « maître de GOs- 
trow », représenterait sainte Anne et les Es- 
séniens prosternés devant l'apparition d'un 
ange annonçant la prochaine venue du Messie. 

P. 512. Déià donné, 1. 1, p. 489. 

P. 516, 1. 2. Lire « Goswm » ou « Gossuin ». 
Attribué à Alberts Bouts par van Even en 
1870, attribution confirmée par M. Hulin et 
adoptée par M. A. J. Wauters {op, laud., 
p. 20). 

P. 522. Déjàdonné i. I, jp. 502. 

P. 530, 1. Cf. Wauters, Catalogue, p. 220. 

P. 558. Attribué à Zanetto Bugatto (cf. p. 426 
et Vaddendum à cette page). 

P. 567. Même observation. 

P. 583, 2. Ancienne copie ; l'original, peint en 
1557, a passé aux Etats Unis (Wauters, op, 
laud., p. 130). 

P. 591. Cf. Wauters, ibid., p. 230. 

P. 626, 2. Ratsegna d'arte, 1905,p. 7. 

P. 633. Peut-être catalan, comme le tableau 
analdgue de la collection de Sir Julien Wem- 
her, attribué à Bartolomé Vermejo ou Ber- 
roojo {Burlington Magazine, nov. 1905, pi. 
à la p. 130). 

P. 688. Ce petit tableau (38XS0} est attribué 
par M. A. J. Wauters à Marcellin Koffermans 
{Catalogue, p. 106). 

P. 691. Attribue à Corneille van Coninxlo ; peint 
en 1537-1538 (Wauters, Catalogue, p. 45}. 

P. 708. Le second n» est celui du catalogue de 
M. Wauters (1906), souvent cité dans ces 
Addenda, dent je n'ai pu faire usage qu'en 
corrigeant les dernières feuilles de ce volume. 
11 est regrettable que ce catalogue, plein 
d'hypothèses hasardeuses, ne donne pas 
une table de correspondance entre l'an- 
cienne numérotation (suivie par Lafenestre et 
Richtenberger) et la nouvelle. 

P. 754, 1. Copie à Cologne. Des photographies 
des originaux et des copies anciennes de ces 
deux volets sont juxtaposées dans l'ouvrage de 
K. Voit, Vergteichende Gemûldestudien 
(Munich, 1907), pi. 17-20. 

P. 762. Wauters, Catalogue, p. 19. L'attribu- 
tion à Albert Bouts a déjà été proposée en 
1870 par van Even. 



Digitized by VjOOQLC 



Digitized by VjOOQ IC 



i 



TABLE DES MATIÈRES DES DEUX PREMIERS TOMES 



ANCIEN TESTABIKT^T 

Dieu le Père, la Trinité, b 16. 

Adam et Etc, i ; 6 7, 8. 

Abraham, 6 9-li. 

Jacob et Joseph, 2-4. 

Moïse, 3; 6 12. 

David, Salomon, 4, 6, 7; 6 13. 

Job, 8; 6 14, 15. 

Elle, Ezéchiel, 9; 6 16. 

Judith, Esther, Tobie, 10-13; b 17-21. 

Suzanne, b 22. 

NOUVEAU TESTAMENT 

Ensemble de la Vie de Jésus, 14; de la 

Vieree, b 24. 
Saint Joachim et sainte Anne, 15; b 25-30. 
Naissance de la Vierge et présentation au 

temple, 16. H; 6 31-35. 
Mariage de la Vieree. 18-20; b 36-38. 
Conception de la Vieree, 22, 43. 
Annonciation, 23-42; 5 39-70. 
Visitation, 44-46; b 71-72. 
Nativité (Vierge adorant Jésus), 47-62; b 

73-88. 
Adoration des Bergers et des Mages, 63-86 ; 

b 89-112. 
Présentation au temple, 368-372; b 114-120. 
Circoncision, 373-375; b 121. 
Fuite et repos en Egypte, 366, 367 ; b 367- 

372. 
Jésus parmi les docteurs, 376 ; b 373. 
Baptême de Jésus, 377-382; b 374-379. 
Vie, enseignement et miracles de Jésus, 

383.391 ; b 380-396. 
Arrestation et Passion de Jésus, 392-402; 

b 397-414. 



Jésus en croix, 403-436; b 415-449. 
Descente de la croix, lamentation sur Jésus 

mort, mise au tombeau, 450-488 ; b 437- 

469. 
Jésus aux Enfers, vainqueur de la Mort, 

ressuscité, avec Madeleine au jardin, 

en gloire, 470-479; b 489 501. 

LÉGENDES CHRÉTIENNES 

La ViergA Marie avec TEnfant et des saints, 
87-364 ; b 122-366. 

Mort, funérailles, assomption et couronne- 
ment de la Vieree, 480-506; b 504-526. 

Vierge tutélaire, glorieuse, etc., 490-493; 
b 532-538. 

Anges, Evangélistes, Apôtres, 507-514; b 
539-544. 

Histoire de S. Jean-Baptiste, 515-525;. b 543- 
553. 

Saints et saintes (suivant Tordre alphabé- 
tique), 526-611; b 554-698. 

ALLÉGORIE, MYTHOLOGIE, HISTOIRE 

Triomphes, 612-615; b 699. 

Allégories diverses, 616-629; 6 700-718. 

Personnages de la fable païenne (suivant 

Tordre alphabétique), 630-646; b 719-738. 
Personnages légendaires et historiques, 

647-660; 6 739-749. 

GENRE 

Sujets de la vie réelle, 661-667; b 751-753. 

ICONOGRAPHIE 

Portraits, 668-687; b 755-770 et passim au 
bas deê pages. 



AXGiaS, IMPRIIItRIB ORinfTALI A. BURDIIf ffT C^*, 4, ROB OARRIBR. 



Digitized by VjOOQ IC 



Digitized by VjOOQ IC 



Digitized by VjOOQ IC 



ERNEST LEROUX, ÉDITEUR 

28, RUE BONAPARTE, 28 



BERTRAND (Edouard). Études sur la peinture et la critique d'artdans 
l'antiquité. Iq-8: 6 fr. 

BORDET ET PONNELLE. Conversazioni romane. — Fra Angelico. 
— Luca Signorelli. — Giotto à Assise, etc. In -8 5 fp. 

GLAUSSE (G.). Les monuments du christianisme au moyen &ge. 
I. II. Basiliques et mosaïques chrétiennes. 2toI. in-8, illustrés. . . 30 fr. 
III. Les marbriers romains et le mobilier presbytéral. In-8, illustré. 15 fr. 
Les origines bénédictines. Subiaoo, Mont Gassin, Monte Olîveio. Ia-8, 

20 planches 12 fr. 

Les San Galle, architectes, peintres, sculpteurs. 3 vol. in-8, illustrés. 

Chaque volume 15 fr. 

Béatrix d'Esté, duchesse de Milan. In-8, 11 planches 2 fr. 50 

COLLIGNON, de l'Institut. La polychromie dans la sculpture grecque. 
In-18, 6g. et 10 planches 5 fr. 

DIMIER (L.). François Primatice, peintre, sculpteur et architecte des 
Rois de France. In-8, plans 15 fr. 

DOREZ (Léon). Les manuscrits à peintures de la bibliothèque de Lord 
Leicester à Holkham Hall (Norfolk). Ghoix de miniatures et de reliu- 
res (zi«-xv* siècles). 60 planches donnant environ 81 reproductions, 
avec texte explicatif et descriptif. Un volume in-folio 125 fr. 

ENGERAND(F.). Inventaire général des tableaux du Rov, rédigé en 
1707 et 1710 par Nicolas Bailly. In-8, planches. ...'.... 15 fr. 

— Inventaire des tableaux commandés et achetés par la Direction 
des Bfttiments du Roy (1709-1792). In-8. 15 fr. 

FEUILLET DE GONGHES. Histoire de Técole anglaise de peinture. 
In^ 5 fr. 

HAMDY BEY bt Th. REINAGH. Une nécropole royale & Sidon. 
In-folio, planchés en héliogravure et héliochromie ...... 200 fr. 

LASTEYRIE (R. db), de Tlnstitut. Études sur la sculpture française 
du moyen âge. In4, 22 héliogravures 40 fr. 

MAULDE (R. db). Jean Perréal, dit Jean de Paris, peintre de Gbar- 
ies VIII, de Louis XII et de François l<»^ Ia-18, planches. . . . 3 fr. 50 

MllNTZ (E.), de l'Institut. Les Arts à la Gour des papes. (1484-1503). 
In-8, 10 planches et 94 gravures 15 fr. 

OMONT (Henri), de l'Institut. Facsimilés des miniatures des plus 
anciens manuscrits grecs de la Bibliothèque Nationale, du vi« au 
xi« siècle. 76 planches en un volume grand in-folio 60 fr. 



ANGERS. — mPHIMBRlB A. BURDUV ET C**, 



♦•^Sz^ecP^y-^iâbOgle 






I 






3^ 



Digitized by VjOOQ IC 



Digitized by VjOOQ IC 



Digitized by VjOOQlf 



i^r ^ 






i?î; 



':^j^ 



^ÀA £