(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "KUR'AN----PRIJEVOD NA PREKO 40 JEZIKA"



Translation of the Meanings of 

THE NOBLE QURAN 

in the French Language 






Le Serviteur des deux Saintes Mosquees Le Roi Fahd ibn 'Abdal 'Aziz Al Saoud 

Roi du Royaume d' Arable Saoudite s'est fait Thonneur d'ordonner Timpression 

de ce Noble Coran et de la Traduction en Fran9ais de ses sens. 















i^s^SMiaii 





Mushaf Al-Madlnah 
An-Nabawiyyah 




Ce Saint Coran et la traduction en langue fran9aise de ses sens 

constituent un present du Serviteur des Deux Saintes 

Mosquees, Le Roi Fahd ibn 'Abdel 'Aziz Al-Saud. 





Complexe Roi FAHD 

pour r impression 

du NOBLE CORAN 




^ 

: -bu Ui 

i-.^u aj^jj^I ioyJI aSoLJlL ^Lij^lj Sy^JLilj <->UjVlj v»^V' ^jj-^' ©jljj j^ UUlj 
^^ j>iUUl ^jyJL-ll J^ 4.4> g fll ^L^— J *u-^l (JUJl OUJ ^--•J^ ^^J (fl^^^ jT^l ^_^U^ ^^^^y 
. « 5jT jjj ^^^ \ytL )) : (JL-j aJU 4JUI J-^ 4jy ^ 4j jy\i\ j-!AJJ U*i>ij ti-jyJl 
^ji^wal! AJ^IM X^ Jiiil ^«-*^ <^..Ja.. 4i-_J^I i^JUL 0>AJ^Li» ^'j^V i^JU-j 

. ljL«^ Ljjj--- iS^j^ /^j--*^'j *u2-* ^' *^-<>»^>«-* 

f !:>! ^ o^ps^U dy^ji^ — \ ^ ;o c-J«JL U-^ — >c^^' jIj-UI ^yL«-^ <-«.^^ OI iijJiJ Ll.J 
4I5' ^^JL-Jl J..*^ c^^JM ^ ^r^ '*^b 'i^.;^* "^^ vlii' j»-f» ^y (•^y^^ (^ ^^ ^ aJL-,a^ 



Au nom d' Allah le Tres Misericordieux, le Tout Misericordieux. 

PREFACE 

par 

Son Excellence Shaikh Saleh ibn *Ab-del *Aziz ibn Mouhammad al-el-Shaifkh- 
Ministre des Affaires Islamiques, des Waqfs, de T Appel 
et de rOrientation, Superviseur G6n6ral du Complexe. 

Louange a Dieu Maitre des mondes qui S'est adresse 
aux hommes en ces termes: «une lumiere et un livre 
explicite vous sont certes venus d'Allah». 

Que la benediction et le salut d' Allah soient sur le plus 
noble des prophetes et des messagers, notre Prophete 
Mouhammad {M) qui a dit:«le meilleur d'entre vous est 
celui qui a appris le Coran et Ta enseigne». 

En application des directives par lesquelles le Serviteur 
des deux Saintes Mosquees le Roi Fahd ibn Abd al-Aziz al- 
Saoud - que Dieu le protege - ordonne d'accorder un soin 
particulier au Livre d' Allah, d'oeuvrer en vue de faciliter 
son edition et sa distribution aux musulmans dans tous les 
coins du globe terrestre, de I'expliquer et de le traduire 
dans les differentes langues du monde, 

vu la conviction du Ministere des Affaires Islamiques, 
des Waqfs, de I'Appel et de TOrientation de Timportance 
de traduire les sens des versets du noble Coran dans toutes 
les langues importantes du monde, pour faciliter sa 
comprehension aux musulmans non-arabophones, ainsi que 
dans le but d'assurer la transmission (du message divin) 
ordonnee par le Prophete {M) dans son propos ci-apres : 
«Transmettez, sur mon ordre, meme un verset seulement», 

pour rendre service a nos freres francophones. 



le Complexe Roi Fahd pour Timpression du saint 
Coran a le plaisir de presenter au cher lecteur cette 
traduction en fran^ais realisee par Docteur Mouhammad 
Hamidallah et revisee de la part du Complexe par chacun 
de ceux- ci: Docteur Mouhammad Ahmad LO, Cheikh 
Ahmad Mouhammad al- Amine al-CHINQUITI et Cheikh 
Fode Soriba CAMARA. 

Nous remercions Dieu- I'Exalte et le Plus-Haut - pour 
avoir reussi dans la realisation de cette grandiose oeuvie, 
tout en esperant qu'elle soit vouee a Dieu et utile pour les 
hommes. 

Nous sommes conscients du fait que la traduction des 
sens du Coran - quelque soit sa minutie - est toujours en 
de^a des sens sublimes indiques dans le texte original du 
miraculeux Livre d' Allah, et que les sens exprimes dans la 
traduction sont le reflet du niveau atteint par le tiaducteur 
dans la comprehension du noble Livre d'Allah, et , partant 
elle pent comporter des lapsus comme tout autre acte 
humain. Ciar nul n'est infaillible. 

C'est pourquoi nous prions tout lecteur de cette 
traduction de faire parvenir au Complexe Roi Fahd a 
Medine tout lapsus, omission ou ajout qu'il y relevera en 
vue de les utiliser dans les futures impressions, s'il plait a 
Dieu. 

C'est Dieu qui accorde la reussite, 

C'est Lui qui guide dans le droit chemin. 

6 notre Seigneur, accepte ceci 
de notre part, c'est Toi Taudient, 
romniscient. 



Sens de quelques termes 

Le mot Coram signifie lecture. Les Arabisants modernes ont adopte I'ecri- 
ture Qor^an, pour distinguer le qaf (q) arabe guttural, du kaf (k) qui se 
prononce a partir de la langue et du palais. Cependant, les latinistes arabes 
ont traditionnellement rendu le Q latin par la lettre Q (qaf). C'est ce qui nous 
autorise a ecrire Goran. 

Le Cor an en tant que tel comporte 114 sourates, et ce du vivant meme du 
Prophete. Chaque sourate, - traduite generalement par le vocable «chapitre» - 
a ete conservee telle quelle dans toutes les traductions du Coran. Nous n'avons 
pas voulu sacrifier a cet usage. Mais la sourate, elle- meme, se compose d'un 
nombre inegal d'«ayats» ou de versets . 

Le Coran est la parole d' Allah ; Muhammad (que la priere et la benediction 
d' Allah soient sur lui)^ n'etant que I'agent qui regoit la Revelation du Message 
divin pour le communiquer d'abord a sacommunaute, ensuite a Thumanite 
toute entiere. En outre, les coranologues prennent le soin d indiquer la perio- 
de et le numero d'ordre chronologique. Le classement des sourates a ete opere 
par les soins du Prophete S: sur ordre d" Allah. 



Allah: 


4U\ 


Dieu ou divinite: 


4JI 


Divinites : 


<^T 



Allah: Nous avons prefere conserver le mot arabe designant «Dieu rUnique», 
car c'est ainsi qu'Il est designe dans le Coran. 

Islam: Etymologiquement, ce mot veut dire soumission totale a Allah. 

Ce vocable designe, aussi, I'engagement du fidele a observer les ensei- 
gnements coraniques et prophetiques. 

As'Saldt: Office religieux comportant un ensemble (ou cycle) d'actes devotion- 
nels a caractere rituel consistant a observer les positions suivantes: 
debout, inclinee, redressee, prosternee et assise. Dans chaque position, le 
fidele est tenu de prononcer des formules determinees. 

Cet office religieux dont le fidele est tenu de s'acquitter quotidienne- 
ment n'a pas d'equivalent dans les autres religions. C'est ce qui nous a 
pousses a retenir le vocable « As-Salat» au lieu de le traduire en fran9ais 
par le mot « Priere » qui se limite seulement aux invocations. 

Az-Zakdt: On serait tente de le traduire en fran9ais par le mot «aum6ne». 
Mais la zakat, en Islam, ne se limite pas a Facte de generosite ou de 
charite. C'est plutot un acte d'adoration par le versement de numeraires 

1. «Sallalahu "^alailii wa sal]ama»: expression arabe signifiant «que la paix et la benediction d'AlIah 
soient sur lui», et vivement recommandee d'etre reproduite par le musulman, par amour et 
veneration, a chaque fois qu'il rononce ou en tend le nom du Prophete Muhammad. 



dont les regies sont detaillees dans le Coran et la Sounnah. Le vocabu- 
laire frangais ne dispose pas d'un terme equivalent, ce qui explique notre 
souci de maintenir I'appellation arabe. 

As-Siydm: II s'agit d'observer un «jeune» qui consiste a s'abstenir, ala fois, 
de boire, de manger, de fumer, d'avoir des rapports charnels, - ou tout 
autre acte susceptible d'annuler le jeune - de I'aube jusqu'au coucher du 
soleil avec Tintention de se rapprocher d' Allah. 

II va de soi que le jeune a des effets tres benefiques sur la conscience 
du fidele, non seulement en vue de fortifier sa foi, mais de le preparer 
aux epreuves difficiles de la vie. 

La aussi, la terminologie arabe s'impose parce que la definition du 
jeune dans les autres religions n'a pas re^u la meme acception. 

Al-Hajj: Devoir religieux tres important, le pelerinage effectue aux Lieux Saints 
de rislam (La Mecque et ses alentours), n'est rendu obligatoire qu'une 
fois dans la vie et uniquement aux personnes disposant de moyens 
suffisants. L'obligation du pelerinage comporte des rites specifiques et des 
conditions auxquelles il faut obeir, dont la Purete de la Foi et la Vertu qui 
contribuent a renforcer la cohesion stride entre la pensee et I'acte. 

Al-Imdne: signifie litteralement : 

«connaissance, croyance et conviction sans aucun doute possible ». Done 
la foi est la conviction ferme. Al-Imane est a la base de I'lslam. II consiste 
a croire, a la fois , en Allah, en Ses Anges, en Ses Livres reveles, en Ses 
Messagers, en le Jour Dernier et enfin, en la Predestination favorable ou 
defavorable. 

Ce credo islamique n'est pas le meme dans les autres religions, ce qui 
justifie son appellation arabe. 



usrji\ oJla 


J 


ijlJ^I 


^J>1^ 


iu^l JJj>l 


r-j 


^> 






Systeme de transcription 






' 


s 


1= 


cr- 




3 


= 


e. 


i 


c 


= 


t 




A 


= 


i 




F 


= 


c_> 




B 


= 


i— ' 




s 


= 


u^ 




J 


= 


c 




Q 


= 


3 




D 


= 


^ 




R 


= 


J 




H 


= 


-A 


i 


S 


= 


u^ 




W 


= 


J 




T 


= 


o 




Z 


= 


J 




T 


= 






H 


= 


c 




H 


= 


t 




T 


= 


J^ 




P 


= 


i 




Y 


= 


Lf 




P 


= 


u^ 




K 


= 


iJ 


1 


Z 


^= 


Ji 




L 


= 


J 




G 


= 


t 




M 

N 


= 


r 


i 


Les voyelles 1 


longues seront surmontees d'un accent circonflexe. 1 


Par exemple : 


a 1 


Vi o 










1 
1 



1. Al-Fatiha (prologue ou ouverture) 



SOURATE 1 

AL-FATIHA 
(PROLOGUE ou OUVERTURE) 

7 versets 
Pre-hegirien n°5 



Al-Fatiha veut litteralement dire: Touverture. Mais cette sourate a plusieurs autres litres parmi 
lesquels: «Les Sept repetes», de ce que Ton repete ses 7 versets dans chaque cycle d'actes (rak'^a) 
d'une $alat. 



1. Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux^ , 

2. Louange a Allah, Seigneur de I'univers. 

3. Le Tout Misericordieux , le tres Misericordieux, 

4. Maitre du Jour de la retribution. 

5. C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons 
secours. 

6. Guide-nous dans le droit chemin, 

7. Le chemin de ceux que Tu as combles de faveurs, 

non pas de ceux qui ont encouru Ta colere, ni des egares^. 



1. C'est la formula que prononce le Musulman au commencement de tout acte, se rappelant ainsi 
de son Createur et de son Guide et Lui demandant Son aide pour bien I'accomplir. 

Selon les commentateurs, il faut sous-entendre : «Je commence » par le nom d' Allah, etc. Mais 
comme «par le nom» donne une ambigui'te et peut egalement signifier «Je jure par le nom 
d' Allah », il est preferable d'ecarter ici la formule «Par le nom». Qu'on entende seulement «Je 
commence par le nom d' Allah ». Les adjectifs Rahman et Rahim sont tous deux d'une meme 
racine, signifiant Misericordieux (le premier etant plus intense que I'autre). Nous traduisons 
done par «le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux ». 

2. Apres la recitation on prononce le mot « Amine ». 



2. Al-Baqarah (la vache) 



B 



SOURATE 2 

AL-BAQARAH (LA VACHE) 



286 versets 
Post-heg. n''87 



Titre tire des v. 67/73 
Le V. 281 a ete revele lors du pelerinage du Prophete. 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Miser icordieux, 

1. Alif, Lam, Mim^ 

2. C'est le Livre au sujet duquel il n'y a aucun doute, c'est un guide pour les 
pieux^, 

3. qui croient a Tin visible et accomplissent comme il faut la Salat et depensent 
[dans I'obeissance a Allah], de ce que Nous leur avons attribue^, 

4. Ceux qui croient a ce qui t'a ete descendu"^ (revele) et a ce qui a ete descen- 
du avant toi et qui croient fermement a la vie future. 

5. Ceux-la sont sur le bon chemin de leur Seigneur, et ce sont eux qui reussis- 
sent (dans cette vie et dans la vie future). 



1. Les sourates 2, 3, 7, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 19, 20, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 36, 38, 40, 41, 42, 
43, 44, 45, 46, 50 et 68 commencent non pas par des mots, mais par des lettres de I'alphabet, 
detachees en n'ayant pas de sens particulier. Le Prophete lui-meme ne semble pas avoir precise 
leur signification, d'ou d'innombrables interpretations suggerees par les exegetes anciens et 
modernes. Laissons-les, alors ,telles quelles. 

2. Pieux: le mot (Muttaqi) en arabe vient du mot (taqwa) qui signifie piete, c'est-a-dire la crainte 
de la punition d'Allah si on s'ecarte de Ses injonctions et I'espoir en Sa Misericorde quand on 
s'y conforme. 

Guide (Hudan): ce mot qui reviendra souvent, n'a pas d'equivalent en fran9ais. II designe 
Taction de guider, le fait d'etre guide ou le guide. 

3. L'invisible: tout ce que nous ne pouvons percevoir et connaitre et meme tout ce dont nous ne 
pouvons meme pas realiser I'existence passee, presente ou future. 

Saldt: signifie ici non pas la priere seulement, mais les prieres quotidiennes comportant des 
recitations, des invocations, des mouvements et des attitudes definis. 

II y a cinq Salat quotidiennes: a I'aube, peu apres que le soleil passe le meridien, tard dans 
I'apres-midi, tout de suite apres le coucher du soleil, et enfin a la disparition du crepuscule. 
Pour les pays pres des deux regions polaires, on a du amenager ces horaires. — La Salat 
hebdomadaire du vendredi remplace, ce jour-la, la deuxieme §alat, celle de midi. — Les Salat 
des deux fetes C^idul Fitr et *^idul Adha) sont recommandees par le Prophete, mais non obliga- 
toires. 

A part le nombre de cycles d'actes (Rak*^at), toutes ces $alat se ressemblent quant a la fa9on 
de les accomplir: on fait les ablutions (voir S. 5, v. 6), on se met debout et on se toume vers la 
Ka*^ba, a la Mecque (voir S. 2, v. 144)— en Europe occidentale, vers le sud-est — et on formule 
I'intention de prier. On recite la premiere sourate du Coran « Al-Fatiha», en la faisant suivre de : 



i^\m 






.-^ *'-'>^.^ 






2. Al-Baqarah (la vache) 



6. [Mais] certes les infideles ne croient pas, cela leur est egal, que tu les avertis- 
ses ou non : ils ne croiront jamais. 

7. Allah a scelle leurs coeurs et leurs oreilles ; et un voile epais leur couvre la 
vue; et pour eux il y aura un grand chatiment. 

8. Parmi les gens, il y a ceux qui disent: «Nous croyons en Allah et au Jour 
dernier !» tandis qu'en fait, ils n'y croient pas. 

9. lis cherchent a tromper Allah et les croyants; mais ils ne trompent qu'eux- 
memes, et ils ne s'en rendent pas compte. 

10. II y a dans leurs coeurs une maladie ( de doute ct d'hypocrisie ), et Allah 
fait croitre leur maladie. lis auront un chatiment douloureux, A cause de 
cequ lis mentaient 

11. Et quand on leur dit: «Ne semez pas la corruption sur la terre», ils disent: 
«Au contraire nous ne sommes que des reformateurs ! » 

12. Certes, ce sont eux les veritables corrupteurs, mais ils ne s'en rendent pas 
compte. 

13. Et quand on leur dit: «Croyez comme les gens ont cru», ils disent: 
«Croirons-nous comme ont cru les faibles d'esprit?» Certes, ce sont eux les 
veritables faibles d'esprit, mais ils ne le savent pas. 

14. Quand ils rencontrent ceux qui ont cru, ils disent: «Nous croyons »; mais 
quand ils se trouvent seuls avec leurs diables,^ ils disent: «Nous sommes 
avec vous; en effet, nous ne faisions que nous moquer (d'eux)». 

15. C'est Allah qui Se moque d'eux et les endurcira dans leur revoke et prolon- 
gera sans fin leur egarement. 

16. Ce sont eux qui ont troque le droit chemin contre I'egarement. Eh bien, 
leur negoce n'a point profite. Et ils ne sont pas sur la bonne voie. 

^ quelques versets coraniques ou d'une courte sourate. Puis on s'incline, mettant les mains sur les ge- 
nouxet on se redresse; ensuite,on se prosterne, posant le front sur le sol, puis on s'assied,et apres 
une deuxieme prostemation,on se remet dedout.Tout cela constitue un «cycle d'actes»,une Raka. 
On fait dans le deuxieme cycle Rakat la meme chose que dans le premier, mais au lieu de se mettre 
debout apres les prostemations, on reste assis et on recite le tachahhud [glorification d' Allah, salut 
au Prophete (^) , a soi-meme et a tous les bons croyants et temoignage de I'unicite d' Allah]. Si 
la S alat a deux cycles (comme lors de raube),elle se termine par le salut final, apres le tachahhud. 
Sinon, on se leve et on fait un nouveau cycle (dans la 4^ Salat il y atrois cycles, et dans les 2^, 3^ et 
5^ , quatre cycles), et on termine la Salat en saluant, toumant la tete a droite puis a gauche. 
Depensent dans I 'oheissance a Allah: en Islam, on est oblige de donner un pourcentage de ce que 
Ton possede, annuellement, et ce d'apres un bareme etabli : c'est la Zakat. D ailleurs on peut 
donner pour un acte de pure charite ce qu' on veut Sont visees dans ceversettoutes les depenses 
faites dans I'obeissance a Allah: la Zakat, la depense concemant les parents et les proches, les 
largesses benevoles, etc. 

4. Ce qui t'a ete descendu: il s'agit de Muhammad (pbAsl). C'est ce qu'il faut comprendre, a 
chaque fois qu'il y a une reference a la seconde personne du singulier non determinee. Le 
Prophete transmettait tel quel ce qu'il recevait d 'Allah par revelation. 

Avant toi: allusion aux revelations anterieures a Muhammad (pbAsl) et plus particulierement la 
Thora et I'Evangile. 

1. Diables: leurs semblables parmi les mechants. 

*^' ^ J i il J J" Ji J Jii»!Wg^ 



2. Al-Baqarah (la vache) 

17. lis ressemblent a quelqu'un qui a allume un feu; puis quand le feu a 
illumine tout a Tentour, Allah a fait disparaitre leur lumiere et les a aban- 
donnes dans les tenebres ou ils ne voient plus rien. 

18. Sourds, muets, aveugles, ils ne peuvent done pas revenir (de leur 
egarement). 

19. [On peut encore les comparer a ces gens qui,] au moment ou les nuees 
eclatent en pluies, chargees de tenebres, de tonnerre et eclairs, se mettent 
les doigts dans les oreilles, terrorises par le fracas de la foudre et craignant 
la mort ; et Allah encercle de tous cotes les infideles. 

20. L 'eclair presque leur emporte la vue : chaque fois qu'il leur donne de la 
lumiere, ils avancent; mais des qu'il fait obscur, ils s'arretent. Si Allah le 
voulait II leur enleverait certes I'oui'e et la vue, car Allah a pouvoir sur 
toute chose. 

21. O hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a crees vous et ceux qui vous 
ont precedes. Ainsi atteindriez-vous a la piete. 

22. C'est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit; qui precipite 
la pluie du ciel et par elle fait surgir toutes sortes de fruits pour vous 
nourrir, ne Lui cherchez done pas des egaux, alors que vous savez (tout 
cela). 

23. Si vous avez un doute sur ce que Nous avons revele a Notre Serviteur, 
tachez done de produire une sourate semblable et appelez vos temoins, (les 
idoles) que vous adorez en dehors d 'Allah, si vous etes veridiques. 

24. Si vous n'y parvenez pas et, a coup sur, vous n'y parviendrez jamais, parez- 
vous done contre le feu qu'alimenteront les hommes et les pierres, lequel 
est reserve aux infideles. 



Ee 



mm 



/>t:\tt>.'i 









^^^ 




2. Al-Baqarah (la vache) 



25. Annonce a ceux qui croient et pratiquent de bonnes oeuvres qu'ils auront 
pour demeures des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux ; chaque fois 
qu'ils seront gratifies d'un fruit des jardins ils diront: «C'est bien la ce qui 
nous avait ete servi auparavant». Or c'est quelque chose de semblable 
(seulement dans la forme) ; ils auront la des epouses pures, et la ils demeu- 
reront eternellement. 

26. Certes, Allah ne se gene point de citer en exemple n'importe quoi: un 
moustique ou quoi que ce soit au-dessus; quant aux croyants, ils savent 
bien qu'il s'agit de la verite venant de la part de leur Seigneur; quant aux 
infideles, ils se demandent «Qu'a voulu dire Allah par un tel exemple ?» 
Par cela, nombreux sont ceux qu'Il egare^ et nombreux sont ceux qu'Il 
guide; mais II n'egare par cela que les pervers, 

27. qui rompent le pacte qu'ils avaient fermement conclu avec Allah, coupent 
ce qu'Allah a ordonne d'unir, et sement la corruption sur la terre. Ceux-la 
sont les vrais perdants. 

28. Comment pouvez-vous renier Allah alors qu'Il vous a donne la vie, quand 
vous en etiez prives? Puis II vous fera mourir; puis II vous fera revivre et 
enfm c'est a Lui que vous retournerez. 

29. C'est Lui qui a cree pour vous^ tout ce qui est sur la terre, puis II S est 
oriente vers le ciel et en fit sept cieux. Et II est Omniscient. 



. Egare: dans une vingtaine de versets et meme plusje Coran aUribue directement a Allah le fait 
d'egarer tout comme de guider, mais nous devons etre convaincus que le fait de trouver la bonne 
direction, releve de la grace d'Allah, et que le fait de s'egarer en depit des instructions d'Allah 
vient de notrepropre faute. 

. Pour vous: pour toute Thumanite. 



J-J-l-J-J-J-J- 






'' > w 



r 



I^J CA^ > uj t^ u?i! l^j^ ky^'^j l-^ '•i-i'- 



aaaeB e 



2. Al-Baqarah (la vache) 



30. Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges: «Je vais etablir sur la terre un 
vicaire « Khalifa ^». lis dirent: « Vas-Tu y designer un qui y mettra le 
desordre et repandra le sang, quand nous sommes la a Te sanctifier et a 
Te glorifier?)) — II dit: «En verite, Je sais ce que vous ne savez pas!». 

31. Et II apprit a Adam tous les noms (de toutes choses), puis II les presenta 
aux Anges^ et dit: « Informez-Moi des noms de ceux-la, si vous etes 
veridiques!» (dans votre pretention que vous etes plus meritants 
qu'Adam). 

32. — lis dirent: «Gloire a Toi! Nous n'avons de savoir que ce que Tu nous a 
appris. Certes c'est Toi I'Omniscient, le Sage». 

33. — II dit: «0 Adam, informe-les de ces noms;^» Puis quand celui-ci les eut 
informes de ces noms, Allah dit: «Ne vous ai-Je pas dit que Je connais les 
mysteres des cieux et de la terre, et que Je sais ce que vous divulguez et ce 
que vous cachiez?» 

34. Et lorsque Nous demandames aux Anges de se prosterner devant Adam, 
ils se prosternerent a Texception dTblis"^ qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut 
parmi les infideles. 

35. Et Nous dimes: «0 Adam, habite le Paradis toi et ton epouse, et 
nourrissez-vous-en de partout a votre guise; mais n'approchez pas de 
I'arbre que voici: sinon vous seriez du nombre des injustes». 

36. Peu de temps apres, Satan ^ les fit glisser de la et les fit sortir du lieu ou ils 
etaient. Et Nous dimes : « Descendez (du Paradis) ; ennemis les uns des 
autres. Et pour vous il y aura une demeure sur la terre, et un usufruit pour 
un temps. 

37. Puis Adam regut de son Seigneur des paroles^ et Allah agrea son repentir 
car c'est Lui certes, I'Accueillant au repentir, le Misericordieux. 



1. Khalifa a plusieurs sens: 

a) gerant: celui a qui a ete donne le pouvoir de gouveraer d'autres personnes, comme Allah fit 
de David dans S. 38, v. 2 b: «0 David, gouverae les gens avec justice »; b) qui se succedent les 
uns aux autres, generation apres generation; c) qui remplace quelqu'un absent ou mort. 
Ici Khalifa a le sens (a) ou (b). 

2. // les presenta aux Anges: les etres dont Allah avait appris les noms a Thomme. Allah demontre 
ainsi aux Anges qu'il n'y a de science que de Lui. 

3. Informe-les de ces noms: les noms de ces choses. 

4. Iblis: Taieul ou le chef des diables ou Satan. 

L'episode de la prosternation des Anges et du refus de Satan (voir aussi S. 7, v. 11; S. 15, 
V. 28; S. 17, V. 61; S. 18, v. 50; S. 20, v. 116) explique la raison pour laquelle Allah a maudit 
Satan. 

5. Le Diable: toutes les fois que le texte arabe porte le mot « Iblis », nous le rendons par Satan. 

6. Paroles: qui ont permis a Adam de demander le pardon d'Allah. Et puisque Allah lui accorda 
le pardon, I'lslam ne reconnait pas le peche originel. 



IS 



'^2di3 ^\j>;i^ C^\t^ \^>>\ J.^>\^^ 



2. Al-Baqarah (la vache) 



38. — Nous dimes: «Descendez d'ici, vous tous! 

Toutes les fois que Je vous enverrai un guided ceux qui [le] suivront 
n'auront rien a craindre et ne seront point affliges». 

39. Et ceux qui ne croient pas (a nos messagers) et traitent de mensonge Nos 
revelations, ceux-la sont les gens du Feu ou ils demeureront eternellement. 

40. O enfants d'Israel, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai combles. Si 
vous tenez vos engagements vis-a-vis de Moi, Je tiendrai les miens. Et c'est 
Moi que vous devez redouter. 

41. Et croyez a ce que J'ai fait descendre, en confirmation de ce qui etait deja 
avec vous; et ne soyez pas les premiers a le rejeter. Et n'echangez pas Mes 
revelations contre un vil prix. Et c'est Moi que vous devez craindre^. 

42. Et ne melez pas le faux a la verite. Ne cachez pas sciemment la verite. 

43. Et accomplissez la Salat, et acquittez la Zakat^, et inclinez-vous avec ceux 
qui s'inclinent. 

44. Commanderez-vous aux gens de faire le bien"^, et vous oubliez vous-memes 
de le faire, alors que vous recitez le Livre? Etes-vous done depourvus de 
raison?. 

45. Et cherchez secours dans Tendurance et la Salat: certes, la Salat est une 
lourde obligation, sauf pour les humbles, 

46. qui ont la certitude de rencontrer leur Seigneur (apres leur resurrection) et 
retoumer a Lui seul. 

47. 6 enfants d'Israel, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai combles, 
(Rappelez-vous) que Je vous ai preferes a tous les peuples (de I'epoque). 

48. Et redoutez le jour ou nuUe ame ne suffira en quoi que ce soit a une autre; 
ou Ton n'acceptera d'elle aucune intercession; et ou on ne recevra d'elle 
aucune compensation. Et ils ne seront point secourus. 



1. Un Guide: un prophete ou une revelation. 

2. Ce que j'ai fait descendre: le Coran. 

Ce qui etait deja avec vous: la Thora et I'Evangile. 
Un vil prix: un profit terrestre. 

3. Acquittez la Zakdt (voir aussi v. 3 et 1 10): les termes memes de ces versets montrent qu'il existe 
une Zakat, distincte de Taumone en charite, faite «benevolement». La Zakat est prelevee par les 
gouvernements islamiques, a des epoques fixes, dans des proportions pre-determinees, et avec 
des sanctions contre I'infraction. Le taux differe selon les objets imposables: epargnes, recoltes 
mines, troupeaux de bestiaux, etc... 

L 'Islam coordonne le temporel et le spirituel dans un plus grand ensemble, et exige que 
toutes les actions de I'homme soient marquees par la foi en Allah et confonnes a Ses comman- 
dements. C'est ainsi que payer la Zakat est un acte d 'adoration d 'Allah par le moyen des biens, 
tout comme la Salat est « adoration par corps et esprit ». 

Rappelons que seule la Zakat sur les epargnes, quoique obligatoire, a quelquefois ete laissee 
a la discretion du croyant, en ce sens qu'il pouvait la payer directement aux beneficiaires 
designes par le Coran (S. 9, v. 60), sans I'intermediaire du gouvernement. 

Le Coran emploie aussi les mots Sadaqdt (S.9, v. 29 & 60) et Haqq (S. 6, v. 141), qui 
s'appliquent a la Zakat. A I'oppose, le mot «ZAKAT» s'apphque exclusivement a la «ZAKAT» 
imposee. : 



m\m 




2. Al-Baqarah (la vache) 

49. Et [rappelez-vous], lorsque Nous vous avons delivres des gens de Pha- 
raon, qui vous infligeaient le pire chatiment: en egorgeant vos fils et 
epargnant vos femmes. C'etait la une grande epreuve de la part de votre 
Seigneur. 

50. Et [rappelez-vous], lorsque Nous avons fendu la mer pour vous donner 
passage!.. Nous vous avons done delivres, et noye les gens de Pharaon, 
tandis que vous regardiez. 

51. Et [rappelez-vous], lorsque Nous donnames rendez-vous a Moise pendant 
quarante nuits!.. Puis en son absence vous avez pris le Veau pour idole 
alors que vous etiez injustes (a Tegard de vous memes en adorant autre 
qu' Allah). 

52. Mais en depit de cela Nous vous pardonnames, afin que vous reconnais- 
siez (Nos bienfaits a votre egard). 

53. Et [rappelez-vous], lorsque Nous avons donne a Moise le Livre et le Discer- 
nement* afin que vous soyez guides. 

54. Et [rappelez-vous], lorsque Moise dit a son peuple: «0 mon peuple, certes 
vous vous etes fait du tort a vous-memes en prenant le Veau pour idole. 
Revenez done a votre Createur; puis, tuez done les coupables vous- 
memes: ce serait mieux pour vous, aupres de votre Createur »!... C'est 
ainsi qu'Il agrea votre repentir; car c'est Lui, certes, le Repentant et le 
Misericordieux ! 

55. Et [rappelez-vous], lorsque vous dites: «0 Moise, nous ne te croirons 
qu'apres avoir vu Allah clairement»!... Alors la foudre vous saisit tandis 
que vous regardiez. 

56. Puis Nous vous ressuscitames apres votre mort afin que vous soyez 
reconnaissants. 

57. Et Nous vous couvrimes de Tombre d'un nuage, et fimes descendre sur 
vous la manne et les cailles : — « Mangez des delices que Nous vous avons 
attribues!» — Ce n'est pas a Nous qu'ils firent du tort, mais ils se firent 
tort a eux-memes. 



: 4. Le mot arabe «al-Birr» (la bonte pieuse): est un mot qui englobe la saine foi et toutes les 
bonnes oeuvres (S. 2, v. 1 77). 

Alors que vous recitez le livre: la Thora. Le reproche qui est fait ici aux Juifs c'est de ne pas 
croire en la Thora et de ne pas s'y conformer car dans la Thora est mentionnee la venue du 
Prophete Muhammad (pbAsl). 
1. Le discernement : le moyen de distinguer le vrai du faux et le bien du mal, c.-a-d. ici la Thora 
elle-meme. 



B 



iSi\m 






>Tr> ^ ^ ^ 






» y 9 ^ <^ <: -^ 



Qcy A^ uf3-^ i^^j>j5^^ 4ii^ gc?; o^ be^i; 

,^ -i^,^ Tl-^1 ^i-^f -^'Im-* -""il^i: \'"t' tj! 



< »"* -'> 



ii;i.5ii^l.jiaJ-::iU\5i4J^5i4^^j 



<& 









r^^t^tP m" "" ^" 



2. Al-Baqarah (la vache) 

58. Et [rappelez-vous], lorsque Nous dimes :« Entrez dans cette ville, et mangez- 
y a Ten vie ou il vous plaira; mais entrez par la porte en vous prosternant 
et demandez la « remission » (de vos peches); Nous vous pardonnerons vos 
fautes si vous faites cela et donnerons davantage de recompense pour les 
bienfaisants. 

59. Mais, a ces paroles, les pervers en substituerent d'autres, et pour les punir 
de leur fourberie Nous leur envoyames du del un chatiment avilissant. 

60. Et [rappelez-vous], quand Moi'se demanda de I'eau pour desalterer son 
peuple, c'est alors que Nous dimes: «Frappe le rocher avec ton baton ». Et 
tout d'un coup, douze sources en jaillirent, et certes, chaque tribu sut ou 
s'abreuver! — «Mangez et buvez de ce qu 'Allah vous accorde; et ne semez 
pas de troubles sur la terre comme des fauteurs de desordre». 

61. Et [rappelez-vous], quand vous dites: «0 Moise, nous ne pouvons plus 
tolerer une seule nourriture. Prie done ton Seigneur pour qu'Il nous fasse 
sortir de la terre ce qu'elle fait pousser, de ses legumes, ses concombres, 
son ail (ou ble), ses lentilles et ses oignons ! » — II vous repondit : « Voulez- 
vous echanger le meilleur pour le moins bon? Descendez done a n'importe 
quelle ville; vous y trouverez certainement ce que vous demandez !». L'avi- 
lissement et la misere s'abattirent sur eux; ils encoururent la colere d' Al- 
lah. Cela est parce qu'ils reniaient les revelations d 'Allah, et qu'ils tuaient 
sans droit les prophetes. Cela parce qu'ils desobeissaient et transgressaient. 



i^m 






2. Al-Baqarah (la vache) 



62. Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont juda'ises, les Nazareens, et les 
Sabeens, quiconque d'entre eux a cru en Allah, au Jour dernier et accom- 
pli de bonnes oeuvres, sera recompense par son Seigneur; il n'eprouvera 
aucune crainte et il ne sera jamais afflige^ 

63. (Et rappelez-vous), quand Nous avons contracte un engagement avec vous et 
brandi au-dessus de vous le Mont - : «Tenez ferme ce que Nous vous avons 
donne et souvenez-vous de ce qui s'y trouve afin que vous soyez pieux!» 

64. Puis vous vous en detournates apres vos engagements, n'eut ete done la 
grace d'AUah et Sa misericorde, vous seriez certes parmi les perdants. 

65. Vous avez certainement connu ceux des votres qui transgresserent le Sab- 
bat. Et bien Nous leur dimes : « Soyez des singes abjects ! » 

66. Nous fimes done de cela un exemple pour les villes qui I'entouraient^ alors 
et une exhortation pour les pieux. 

67. (Et rappelez-vous,) lorsque Moi'se dit a son peuple: « Certes Allah vous 
ordonne d'immoler une vache »3. lis dirent: «Nous prends-tu en 
moquerie?» Qu'Allah me garde d'etre du nombre des ignorants» dit-il. 

68. — lis dirent: «Demande pour nous a ton Seigneur qu'Il nous precise ce 
qu'elle doit etre». — II dit: « Certes Allah dit que c'est bien une vache, ni 
vieille ni vierge"^, d'un age moyen, entre les deux. Faites done ce qu'on 
vous commande». 

69. — lis dirent : « Demande done pour nous a ton Seigneur qu'Il nous precise 
sa couleur». 

— II dit : « Allah dit que c'est une vache jaune, de couleur vive et plaisante 
a voir». 



1. Ceux qui ont cru: les Musulmans. 

Les Juifs... etc: il s'agit ici de ceux qui suivaient les prophetes de leurs epoques. 

2. Les villes qui I'entouraient : qui entouraient cette ville, ainsi qu'aux generations a venir. 

3. Une vache: cf. le titre de la Sourate. Les Hebreux croient d'abord a une plaisanterie ; puis ils 
font semblant d'ignorer quelle vache on leur demande d'immoler. Moise leur donne les preci- 
sions qu'ils reclament: la vache en question est de couleur jaune vif, d'age moyen, non astreinte au 
travail.. : I'histoire met Taccent sur le degre de leur desobeissance. Le but meme de Timmolation de 
la vache devient apparent dans les versets 72 et 73. 

Les ignorants: les moqueurs, ceux qui se moquent des ordres d'Allah. 

4. ni vierge : ni jeune. 



IS 



m\^ 



;>|X||A> 



x-,/ ^ ^ '^^ ^ ^ 



i>^^ -^.-^.'"'T >'y>^o >i,^ 






y. S- 



•" I -' i^^ ti -^ ' ^ ■^, ' . 'till tK i \ ^ ^\ • v f T '" » 



2. Al-Baqarah (la vache) 



70. — lis dirent: «Deinande pour nous a ton Seigneur qu'Il nous precise ce 
qu'elle est car pour nous, les vaches se confondent. Mais, nous y serions 
certainement bien guidesS si Allah le veut». 

71. — II dit: « Allah dit que c'est bien une vache qui n'a pas ete asservie a 
labourer la terre ni a arroser le champ, indemne d*infirmite et dont la 
couleur est unie». — lis dirent: «Te voila enfin, tu nous as apporte la 
verite!» lis rimmolerent alors mais il s'en fallut qu'ils ne Teussent pas fait. 

72. Et quand vous aviez tue un homme et que chacun de vous cherchait a se 
disculper!... Mais Allah demasque ce que vous dissimuliez. 

73. Nous dimes done: «Frappez2 le tue avec une partie de la vache ». — Ainsi 
Allah ressuscite les morts et vous montre Ses signes afin que vous 
raisonniez. 

74. Puis, et en depit de tout cela^, vos coeurs se sont endurcis; ils sont devenus 
comme des pierres ou meme plus durs encore; car il y a des pierres d'ou 
jaillissent les ruisseaux, d'autres se fendent pour qu'en surgisse I'eau, d'au- 
tres s'affaissent par crainte d'Allah. Et Allah n'est certainement jamais 
inattentif a ce que vous faites. 

75. — Eh bien, esperez-vous [Musulmans] que des pareils gens (les Juifs) vous 
partageront la foi? alors qu'un groupe d'entre eux, apres avoir entendu et 
compris la parole d 'Allah, la falsifierent sciemment"^. 

76. Et quand ils rencontrent des croyants, ils disent: «Nous croyons»; et, une 
fois seuls entre eux, ils disent: «Allez-vous confier aux musulmans ce 
qu'AUah vous a revele pour leur fournir, ainsi, un argument contre vous 
devant votre Seigneur! Etes-vous done depourvus de raison?»^ 



1. Bien guides: a cette vache. 

2. Frappez,.. Litter.: frappez-le avec une partie d'elle. Le mort, frappe avec une partie de la vache 
sacrifice, ressuscita et designa son meurtrier. 

3. Tout cela: les signes de la puissance d' Allah mentionnes ci-dessus (versets 49 et suivants). 

4. Eh bien, esperez-vous: ceci s'adresse aux Musulmans, en parlant des Juifs. 

5. Des croyants: des Musulmans. 

Nous croyons: que Muhammad est le messager d'Allah. 

«Aiiez-vous leur fournir »: les Juifs refusent d'avouer qu'ils reconnaissent dans le Coran la 

revelation d'Allah. 

Etes-vous depourvus: autre sens: etes-vous inconscients du resultat de votre comportement. 



ES 



9R 



f^i'Wi^L-'^. 






Jf:.^^ 



^Ao^s^^^um^ ^ o>£"ii 



<.^ ^ \ >^^'i\ 









QI-S 



'^ssas 



2. Al-Baqarah (la vache) 



77. — Ne savent-ils pas qu'en verite Allah sait ce qu'ils cachent et ce qu'ils 
divulguent? 

78. Et il y a parmi eux des illettres qui ne savent rien du Livre hormis des 
pretentions et ils ne font que des conjectures ^ 

79. Malheur, done, a ceux qui de leurs propres mains composent un Hvre puis 
le presentent comme venant d'Allah pour en tirer un vil profit! — Mal- 
heur a eux, done, a cause de ce que leurs mains ont ecrit, et malheur a eux 
a cause de ce qu'ils en profitent! 

80. Et ils ont dit: «Le Feu ne nous touchera que pour quelques jours 
comptes ! » 

Dis: «Auriez-vous pris un engagement avec Allah — car Allah ne manque 
jamais a Son engagement; — non, mais vous dites sur Allah ce que vous 
ne savez pas»^. 

81. Bien au contraire! Ceux qui font le maF et qui se font cerner par leurs 
peches, ceux-la sont les gens du Feu ou ils demeureront eternellement . 

82. Et ceux qui croient et pratiquent"^ les bonnes oeuvres, ceux-la sont les gens 
du Paradis ou ils demeureront eternellement. 

83. Et [rappelle-toi], lorsque Nous avons pris I'engagement des enfants d'Israel 
de n 'adorer qu' Allah, de faire le bien en vers les peres, les meres, les proches 
parents, les orphelins et les necessiteux, d 'avoir de bonnes paroles avec les 
gens; d'accompHr regulierement la Salat et d'acquitter la Zakat! — Mais a 
I'exception d'un petit nombre de vous, vous manquiez a vos engagements 
en vous detournant de Nos commandements. 



1. Des pretentions: inventees par leurs maitres qui leur disaient: «CeIa vient de la part d'Allah ». 
Des conjectures: car ils ne se basent que sur des suppositions et non pas sur un Livre revele. 

2. Non: vous n'avez pas pris un engagement avec Allah. 

3. Qui font le mal: il s'agit ici de I'association (as-§irk) ou des grands peches non suivis de 
repentir. 

4. Pratiquent...: confonnement a la loi revelee. 



l^iiM' 



^p"^^^^^^^ 









aEse 



2. Al-Baqarah (la vache) 



84. Et rappelez-vous, lorsque Nous obtinmes de vous Tengagement de ne pas 
vous verser le sang, [par le meurtre] de ne pas vous expulser les uns les 
autres de vos maisons. Puis vous y avez souscrit avec votre propre 
temoignage. 

85. Quoique ainsi engages, voila que vous vous entretuez, que vous expulsez 
de leurs maisons une partie d'entre vous contre qui vous pretez main forte 
par peche et agression. Si vos coreligionnaires vous viennent captifs vous 
les ran9onnez alors qu'il vous etait interdit de les expulser (de chez eux). 
Croyez-vous done en une partie du Livre et rejetez-vous le reste? Ceux 
d'entre vous qui agissent de la sorte ne meritent que Tignominie dans cette 
vie, et au Jour de la Resurrection ils seront refoules au plus dur chatiment, 
et Allah n'est pas inattentif a ce que vousfaites^ 

86. Voila ceux qui echangent la vie presente contre la vie future. Eh bien, leur 
chatiment ne sera pas diminue. Et ils ne seront point secourus. 

87. Certes, Nous avons donne le Livre a Moi'se; Nous avons envoye apres lui 
des prophetes successifs. Et Nous avons donne des preuves a Jesus fils de 
Marie, et Nous I'avons renforce du Saint-Esprit. Est-ce qu'a chaque fois, 
qu'un Messager vous apportait des verites contraires a vos souhaits vous 
vous enfliez d'orgueil? Vous traitiez les uns d'imposteurs et vous tuiez les 
autres 2. 

88. Et ils dirent: «Nos coeurs sont enveloppes et impenetrables» — Non mais 
Allah les a maudits a cause de leur infidelite, leur foi est done mediocre^. 



1. Croyez-votds..? Comment pourriez-vous admettre une partie du Livre «en rachetant les captifs » 
alors que vous ne vous conformez point a I'autre prescription qui vous interdit de «vous 
entretuer et de vous expulser ». 

En cette vie: ce que nous traduisons par « cette vie» et « I'autre vie», concerne «la vie presente » 
et «la derniere», «rici-bas» et «rau-dela» correspond en arabe a I'expression: «la premiere 
(vie)» et «la derniere (vie)». — Parfois le mot «Vie» n'est pas mentionne. La «vie presente » est 
aussi designee par I'expression «ce qui est ephemere», «rephemere». 

2. Jesus: *^Issa, en arabe. 

Le Saint-Esprit: en Islam, c'est Gabriel. 

3. Leur foi est mediocre: autre sens: ils ne croient point. 



2. Al-Baqarah (la vache) 



89. Et quant leur vint d'Allah un Livre confirmant celui qu'ils avaient deja, — 
alors qu'auparavant ils cherchaient la suprematie sur les mecreants, — 
quand done leur vint cela meme qu'ils reconnaissaient, ils refuserent d'y 
croire. Que la malediction d'Allah soit sur les mecreants !^ 

90. Comme est vil ce contre quoi ils ont troque leurs ames! Ils ne croient pas 
en ce qu'Allah a fait descendre, revokes a I'idee qu'Allah, de par Sa grace, 
fasse descendre la revelation sur ceux de Ses serviteu'rs qu'Il veut. Ils ont 
done acquis colere sur colere, car un chatiment avilissant attend les 
infideles ! 

91. Et quand on leur dit: «Croyez a ce qu'Allah a fait descendre », ils disent: 
«Nous croyons a ce qu'on a fait descendre a nous». Et ilsrejettent^ le reste, 
alors qu'il est la verite confirmant ce qu'il y avait deja avec eux. — Dis: 
«Pourquoi done avez-vous tue auparavant les prophetes d'Allah, si vous 
etiez eroyants?» . 

92. Et en effet Moise vous est venu avec les preuves. Malgre cela, une fois 
absent, vous avez pris le Veau pour idole, alors que vous etiez injustes. 

93. Et rappelez-vous, lorsque Nous avons pris I'engagement de vous, et brandi 
sur vous At-Tur (le Mont Sinai) en vous disant: «Tenez ferme a ce que 
Nous vous avons donne, et eeoutez!». Ils dirent: «Nous avons ecoute et 
desobei». Dans leur impiete, leurs coeurs etaient passionnement epris du 
Veau (objet de leur eulte). Dis- [leur]: «Quelles mauvaises prescriptions 
ordonnees par votre foi, si vous etes croyants»-^. 



1 . Les Juifs annon^aient aux idolatres arabes rarrivee d'un des leurs comme prophete. Mais quand 
vint Muhammad (pbAsl), ils le desavouerent. 

2. lis rejettent le reste,. : c.-a-d. le Coran, confirmateur de la Thora. 

3. Ce que...: les lois de la Thora. 

Ecoutez: a nos commandements avec obeissance. 



mm 




2. Al-Baqarah (la vache) 



94. — Dis: «Si rUltime demeure aupres d'Allah est pour vous seuls, a I'exclu- 
sion des autres gens, souhaitez done la mort [immediate] si vous etes 
veridiques ! » 

95. Or, ils ne la souhaiteront jamais, sachant tout le mal qu'ils ont perpetre de 
leurs mains. Et Allah connait bien les injustes. 

96. Et certes tu les trouveras les plus attaches a la vie [d'ici-bas], pire en cela 
que les Associateurs^ Tel d'entre eux aimerait vivre mille ans. Mais une 
pareille longevite ne le sauvera pas du chatiment! Et Allah voit bien leurs 
actions. 

97. Dis :«Quiconque est ennemide Gabriel que c'est lui qui, avec la permission 
d'Allah, a fait descendre sur ton cceur cette revelation qui declare veridiques 
les messages anterieurs et qui sert aux croyants de guide et d'heureuse 
annonce». 

98. [Dis: « Quiconque est ennemi d'Allah, de Ses anges, de Ses messagers, de 
Gabriel et de Michael... [Allah sera son ennemi] car Allah est Tennemi des 
infideles)). 

99. Et tres certainement Nous avons fait descendre vers toi des signes evi- 
dents. Et seuls les pervers n'y croient pas. 

100. Faudrait-il chaque fois qu'ils concluent un pacte, qu'une partie d'entre 
eux le denonce? C'est que plutot la plupart d'entre eux ne sont pas 
croyants. 

101. Et quand leur vint d'Allah un messager confirmant ce qu'il y avait deja 
avec eux, certains a qui le Livre avait ete donne, jeterent derriere leur dos 
le Livre d'Allah comme s'ils ne savaient pas! 



1. Les Associateurs : ceux qui associent a Allah d'autres que Lui; cela comprend ceux qui adorent 
et venerent les idoles, les astres, les intermediaires, les Anges, les heros, les grands hommes, etc. 
Eux: les juifs ou les idolatres qui tiennent a la vie quelle qu'elle soit. 



'^\m 



aesssB 






^Jla:i5^ 4il\j rv^=2^--> O^^^O^ ('■^^^'^ "-^--^ «^ ' 



^T* 



% ^ji,.J^\,y...^ajS\j'^i6!i\jiy^^ 



iSDa 



2. Al-Baqarah (la vache) 



102. Et ils suivirent ce que les diables racontent contre le regne de Solayman. 
Alors que Solayman n'a jamais ete mecreant mais bien les diables: ils 
enseignent aux gens la magie ainsi que ce qui est descendu aux deux anges 
Harout et Marout, a Babylone; mais ceux-ci n'enseignaient rien a person- 
ne, qu'ils n'aient dit d'abord : « Nous ne sommes rien qu'une tentation : ne 
sois pas mecreant »; ils apprennent aupres d'eux ce qui seme la desunion 
entre I'homme et son epouse. Or ils ne sont capables de nuire a personne 
qu'avec la permission d'Allah. Et les gens apprennent ce qui leur nuit et 
ne leur est pas profitable. Et ils savent, tres certainement, que celui qui 
acquiert [ce pouvoir] n'aura aucune part dans I'au-dela. Certes, quelle 
detestable marchandise pour laquelle ils ont vendu leurs ames ! Si seulement 
ils savaientM 

103. Et s'ils croyaient et vivaient en piete, une recompense de la part d'Allah 
serait certes meilleure. Si seulement ils savaient! 

104. O vous qui croyez! Ne dites pas: «Ra*^ina»^ (favorise-nous) mais dites: 
«Onzurna» (regarde-nous) ; et ecoutez! Un chatiment douloureux sera 
pour les infideles. 

105. Ni les mecreants parmi les gens du Livre^, ni les Associateurs n'aiment 
qu'on fasse descendre sur vous un bienfait de la part de votre Seigneur, 
alors qu'Allah reserve a qui II veut sa Misericorde. Et c'est Allah le 
Detenteur de I'abondante grace. 



1. Solayman: (Salomon) n'a jamais ete mecreant. Pour I'lslam Salomon est un prophete dote de 
pouvoirs exceptionnels. 

Ce que les diables racontent..: que Salomon, devenu mecreant, favorisait Tidolatrie. 

2. On demande aux gens d'eviter I'expression «Ra'^ina» qui pretait a un mauvais calembour dans 
la bouche des Juifs qui le pronon9aient de fa9on a lui donner un mauvais sens. 

3. Les gens du Livre: ce sont principalement les Juifs et les Chretiens, et en general tous ceux qui 
se reclament de posseder un Livre revele. 



mm 






^ 55- •- 



^ »^ ^ 






> » f^ A* -5 






>^>^< >^''^J^^^'^^^. y 






< ^''^"'^ »> 



.T-^ 






qy: 



2. Al-Baqarah (la vache) 



106. Si Nous abrogeons^ un verset quelconque ou que Nous le fassions ou- 
blier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas 
qu' Allah est Omnipotent? 

107. Ne sais-tu pas qu'a Allah, appartient le royaume des cieux et de la terre, 
et qu'en dehors d 'Allah vous n'avez ni protecteur ni secoureur? 

108. Voudriez-vous interroger votre Messager comme auparavant on interro- 
gea Moise? Quiconque substitue la mecreance a la foi s'egare certes du 
droit chemin^. 

109. Nombre de gens du Livre aimeraient par jalousie de leur part, pouvoir 
vous rendre mecreants apres que vous ayez cm. Et apres que la verite 
s'est manifestee a eux! Pardonnez et oubliez jusqu'a ce qu'Allah fasse 
venir Son commandement. Allah est tres certainement Omnipotent! 

110. Et accompHssez la Salat et acquittez la Zakat. Et tout ce que vous avan- 
cez de bien pour vous-memes, vous le retrouverez aupres d'Allah, car 
Allah voit parfaitement ce que vous faites. 

111. Et ils ont dit: «Nul n'entrera au Paradis que Juifs ou Chretiens ». Voila 
leurs chimeres. — Dis: «Donnez votre preuve, si vous etes veridiques». 

112. Non, mais quiconque soumet a Allah son etre tout en faisant le bien, aura 
sa retribution aupres de son Seigneur. Pour eux, nuUe crainte, et ils ne 
seront point attristes^. 



1. A propos de rabrogation des versets, voir encore S. 16, v. 101. 

2. Voudriez-\ous : 6 musulmans . 

Votre Messager: envoye a vous (Muhammad, pbAsl). 

Comme on interrogea Moise: les gens lui demanderent de leur montrer Allah en clair (voir v. 55 

supra). 

3. Soumet son etre: traduction litter.: soumet son visage, le visage etant la partie du corps la plus 
frappante. 

Se soumettra a Allah et soumission a Allah: que nous rencontrerons souvent, concernent le 
Musulman. 



bCjl 



m\^ 




2. Al-Baqarah (la vache) 



113. Et les Juifs disent: «Les Chretiens ne tiennent sur rien»; et les Chretiens 
disent: «Les Juifs ne tiennent sur rien», alors qu'ils lisent le Livre!^ De 
meme ceux qui ne savent rien tiennent un langage semblable au leur. Eh 
bien, Allah jugera sur ce quoi ils s'opposent, au Jour de la Resurrection. 

114. Qui est plus injuste que celui qui empeche que dans les mosquees d' Allah, 
on mentionne Son Nom, et qui s'efforce a les detruire? De tels gens ne 
devraient y entrer qu'apeures. Pour eux, ignominie ici-bas, et dans I'au- 
dela un enorme chatiment. 

115. A Allah seul appartiennent I'Est et TOuest. Ou que vous vous tourniez, la 

faced'Allah est done la, car Allah a la grace immense; II est Omniscient. 

116. Et ils ont dit:« Allah s'est donne un fils»! Gloire a Lui!^ Non! mais c'est a 
Lui qu'appartient ce qui est dans les cieux et la terre et c'est a Lui que 
tous obeissent. 

117. II est le Createur des cieux et de la terre a partir du neant. Lorsqu'Il 
decide une chose, II dit seulement: «Sois», et elle est aussitot. 

118. Et ceux qui ne savent pas ont dit: «Pourquoi Allah ne nous parle-t-Il pas 
[directement], ou pourquoi un signe ne nous vient-il pas»? De meme, 
ceux d'avant eux disaient une parole semblable. Leurs coeurs se ressem- 
blent. Nous avons clairement expose les signes pour des gens qui ont la 
foi ferme. 

119. Certes, Nous t'avons envoye^ avec la verite, en annonciateur et avertisseur; 
et on ne te demande pas compte des gens de TEnfer . 



lis lisent le Liwe: Juifs et Chretiens ont des Livres reveles qui contenaient a I'origine les memes 

preceptes. 

Gloire a Lui: «Subhanahu» expression qui refute ici avec force la doctrine chretienne que Jesus 

est le fils d'Allah, et la doctrine juive selon laquelle Uzair est le fils d'Allah et celle des paiens 

arabes qui pretendent que les Anges sont les fiUes d'Allah. 

Nous t'avons envoye (6 Muhammad) (bpAsl). 



m\m^ 



/>LvtM.''i 






;^/ <:^.^ r f^. 









f'-'Tf^^ ^Of'^'^ "^.l"^ ^l'^ >*^ 



'^V-\ -v^ 






<<.<: <^ ::*•'> 



^*^if i<3i^ -H^J <>^>^-l^ U^ 0^ '-^-^ ?^ ^^^ 



'5.1'^'' ^T.'-'^ 







2. Al-Baqarah (la vache) 



I Y^f^^f^^MF^r^^r^F^r 



120. Ni les Juifs, ni les Chretiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu'a ce 
que tu suives leur religion. — Dis: «Certes, c'est la direction^ d' Allah qui 
est la vraie direction ». Mais si tu suis leurs passions apres ce que tu as 
re9u de science, tu n'auras contre Allah ni protecteur ni secoureur. 

121. Ceux a qui Nous avons donne le Livre, qui le recitent comme il se doit, 
ceux-la y croient. Et ceux qui n'y croient pas sont les perdants^. 

122. O enfants d'Israel, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai combles et 
que Je vous ai favorises par dessus le reste du monde (de leur epoque). 

123. Et redoutez le jour ou nulle ame ne beneficiera a une autre, ou Ton 
n'acceptera d'elle aucune compensation, et ou aucune intercession ne lui 
sera utile. Et ils ne seront point secourus. 

124. [Et rappelle-toi,] quand ton Seigneur eut eprouve Abraham par certains 
commandements, et qu'il les eut accomplis, le Seigneur lui dit: «Je vais 
faire de toi un exemple a suivre pour les gens». — «Et parmi ma 
descendance »? demanda-t-il. — «Mon engagement, dit Allah, ne s'appli- 
que pas aux injustes». 

125. [Et rappelle-toi], quand nous fimes de la Maison un lieu de visite et un 
asile pour les gens — Adoptez done pour lieu de priere, ce lieu ou Abra- 
ham se tint debout — Et Nous confiames a Abraham et a Ismael ceci: 
«Purifiez Ma Maison pour ceux qui tournent autour, y font retraite pieuse, 
s'y inclinent et s'y prosternent^. 

126. Et quand Abraham supplia: «0 mon Seigneur, fais de cette cite un lieu de 
securite, et fais attribution des fruits a ceux qui parmi ses habitants au- 
ront cm en Allah et au Jour dernier », le Seigneur dit: «Et quiconque n'y 
aura pas cru, alors Je lui concederai une courte jouissance [ici-bas], puis 
Je le contraindrai au chatiment du Feu [dans I'au-dela]. Et quelle mauvai- 
se destination »! 



1. La Direction: c.-a-d. la religion de I'lslam est la vraie religion. 

2. Le Livre: le Coran, autre interp. la Thora et TEvangile. 
Qui le recitent: autre interp. qui le suivent. 

3. La Maison: la Ka^aba de la Mecque, lieu des pelerinages, reconstruit par Abraham qui s'y tint 
debout pour Teriger et prier. 

Ceux qui tourneront autour..: rite du pelerinage; 
s'incliner et se prosterner: rites de la Salat. 



2. Al-Baqarah (la vache) 



127. Et quand Abraham et Ismael elevaient les assises de la Maison: «0 notre 
Seigneur, accepte ceci de notre part! Car c'est Toi I'Audient, I'Omniscient. 

128. Notre Seigneur! Pais de nous Tes Soumis^ et de notre descendance une 
communaute soumise a Toi. Et montre nous nos rites et accepte de nous le 
repentir. Car c'est Toi certes I'Accueillant au repentir, le Misericordieux. 

129. Notre Seigneur! Envoie I'un des leurs comme messager parmi eux, pour 
leur reciter Tes versets^, leur enseigner le Livre et la Sagesse, et les puri- 
fier. Car c'est Toi certes le Puissant, le Sage! 

130. Qui done aura en aversion la religion d'Abraham, sinon celui qui seme 
son ame dans la sottise? Car tres certainement Nous I'avons choisi en ce 
monde; et, dans I'au-dela, il est certes du nombre des gens de bien. 

131. Quand son Seigneur lui avait dit: «Soumets-toi», il dit: «Je me soumets 
au Seigneur de rUnivers». 

132. Et c'est ce qu'Abraham recommanda a ses fils, de meme que Jacob: «6 
mes fils, certes Allah vous a choisi la religion: ne mourrez point, done, 
autrement qu'en Soumis»! (a Allah) ^. 

133. Etiez-vous temoins quand la mort se presenta a Jacob et qu'il dit a ses 
fils: 

«Qu'adorerez-vous apres moi»? — lis repondirent: «Nous adorerons ta 
divinite et la divinite de tes peres, Abraham, Ismael et Isaac, Divinite 
Unique et a laquelle nous sommes Soumis». 

134. Voila une generation bel et bien revolue. A elle ce qu'elle a acquis, et a 
vous ce que vous avez acquis. On ne vous demandera pas compte de ce 
qu'ils faisaient. 



1 . Tes soumis, c.-a-d. : tes Musulmans. 

2. Tes versets: ce que nous traduisons tantot par verset, tantot par le signe (ayat) s'applique en 
effet a I'un et a I'autre. Le mot dydt designe toute expression de I'intervention d'Allah: les faits 
qui surviennent providentiellement dans la vie sont des dydt, chaque verset revele en est un 
aussi; il est aussi le recit d'un miracle ou d'une catastrophe, et I'expose d'un commandement. 

3. Soumis: Notez qu'en S.22, v. 78, Abraham nomme «Soumis» (Musulmans) ses fideles. 



B 



mm 




2. Al-Baqarah (la vache) 



135. lis ont dit^: «Soyez Juifs ou Chretiens, vous serez done sur la bonne 
voie». — Dis: «Non, mais nous suivons la religion d 'Abraham, le modele 
meme de la droiture et qui ne fut point parmi les Associateurs». 

136. Dites: «Nous croyons en Allah et en ce qu'on nous a revele, et en ce 
qu'on a fait descendre^ vers Abraham et Ismael et Isaac et Jacob et les 
Tribus, et en ce qui a ete donne a Mo'ise et a Jesus, et en ce qui a ete 
donne aux prophetes, venant de leur Seigneur: nous ne faisons aucune 
distinction entre eux. Et a Lui nous sommes Soumis». 

137. Alors, s'ils croient a cela meme a quoi vous croyez, ils seront certaine- 
ment sur la bonne voie. Et s'ils s'en detoument, ils seront certes dans le 
schisme! Alors Allah te suffira contre eux. II est I'Audient, I'Omniscient. 

138. « Nous suivons la religion d'Allah! Et qui est meilleur qu'Allah en Sa 
religion? C'est Lui que nous adorons»^. 

139. Dis: «Discutez vous avec nous au sujet d'Allah, alors qu'Il est notre 
Seigneur et le votre? A nous nos actions et a vous les votres! C'est a Lui 
que nous sommes devoues. 

140. Ou dites- vous qu 'Abraham, Ismael, Isaac et Jacob et les tribus etaient 
Juifs ou Chretiens ?» — Dis: «Est-ce vous les plus savants, ou Allah ?» — 
Qui est plus injuste que celui qui cache un temoignage qu'il detient d'Al- 
lah? Et Allah n'est pas inattentif a ce que vous faites. 

141. Voila une generation bel et bien revolue. A elle ce qu'elle a acquis, et a 
vous ce que vous avez acquis. Et on ne vous demandera pas compte de ce 
qu'ils faisaient. 



1. lis ont dit: les Juifs et les Chretiens. 

2. Ce qu'on a fait descendre: en revelation. 

3. Religion d'Allah: I'lslam (voir aussi S. 3, v. 19, 84 et 85).On revient ici au verset (136), c.-a-d. 
nous suivons la religion d'Abraham qui est la religion d'Allah. 

Autre interp.: le Coran emploie ici le mot «Sibgah» (couleur), c.-a-d.: cette religion est la 
couleur naturelle avec laquelle rhomme est ne, comme I'indique un «hadTt» du Prophete. 



Q 



pp 



m\m 



(^mm 




2. Al-Baqarah (la vache) 



142. Les faibles d'esprit parmi les gens vont dire: «Qui les a detournes de la 
direction (Qibla)^ vers laquelle ils s'orientaient auparavant?» — Dis: 
«C'est a Allah qu'appartiennent le Levant et le Couchant. II guide qui II 
veut vers un droit chemin». 

143. Et aussi Nous avons fait de vous une communaute de justes pour que 
vous soyez temoins aux gens, comme le Messager sera temoin a vous. Et 
Nous n'avions etabli la direction (Qibla) vers laquelle tu te tournais que 
pour savoir qui suit le Messager (Muhammad) et qui s'en retourne sur ses 
talons. C'etait un changement difficile, mais pas pour ceux qu'Allah gui- 
de. Et ce n'est pas Allah qui vous fera perdre [la recompense de] votre 
foi, car Allah, certes est Compatissant et Misericordieux pour les 
hommes^. 

144. Certes nous te voyons tourner le visage en tous sens dans le ciel. Nous te 
faisons done orienter vers une direction qui te plait. Tourne done ton 
visage vers la Mosquee sacree. Ou que vous soyez, tournez-y vos visages. 
Certes, ceux a qui le Livre a ete donne savent bien que c'est la verite 
venue de leur Seigneur. Et Allah n'est pas inattentif a ce qu'ils font^. 

145. Certes si tu apportais toutes les preuves a ceux a qui le Livre a ete donne, 
ils ne suivraient pas ta direction (Qibla)! Et tu ne suivras pas la leur; et 
entre eux, les uns ne suivent pas la direction des autres. Et si tu suivais 
leurs passions apres ce que tu as re9u de science, tu serais, certes, du 
nombre des injustes. 



1. (Qibla): est la direction vers laquelle on s'oriente dans raccomplissement de la Salat. Aux 
premiers temps de I'Hegire, elle etait vers Jerusalem. Elle fut bientot vers la Mecque, sur I'ordre 
d 'Allah pendant la deuxieme annee de I'Hegire. 

2. L'orientation vers la Ka'^aba equivaut done a une sorte de profession de foi. Allah est Omnipre- 
sent; mais pour que la communaute garde son unite, il lui faut un point focal commun. A la 
Mecque, avant I'Hegire, le Prophete s'orientait de telle sorte qu'il avait pour «Qibla» a la fois la 
Ka'^aba et Jerusalem. Arrive a Medine, il s'orienta vers Jerusalem. Au bout de quelques mois, il 
ressentit le desir de se tourner vers la Ka*^aba. Allah a exauce le souhait du Prophete. Ce verset 
repond a la question des infideles au sujet des « $alat» accomplies anterieurement dans la direction 
de Jerusalem et ce par I'expression «Imanakum» (votre foi). 

3. Vers la Mosquee sacree de la Mecque (la Ka*^aba). 

Ceux a qui le Livre (la Thora et I'Evangile) a ete donne: Juifs et Chretiens. 



^mm 




2. Al-Baqarah (la vache) 



146. Ceux a qui Nous avons donne le Livre, le reconnaissent comme ils recon- 
naissent leurs enfants. Or une partie d'entre eux cache la verite, alors 
qu'ils la savent! 

147. La verite vient de ton Seigneur. Ne sois done pas de ceux qui doutent. 

148. A chacun une orientation vers laquelle il se tourne. Rivalisez done dans 
les bonnes oeuvres. Ou que vous soyez, Allah vous ramenera tous vers 
Lui, car Allah est, certes Omnipotent. 

149. Et d'ou que tu sortes, tourne ton visage vers la Mosquee sacree. Oui voila 
bien la verite venant de ton Seigneur. Et Allah n'est pas inattentif a ce 
que vous faites. 

150. Et d'ou que tu sortes, tourne ton visage vers la Mosquee sacree. Et ou 
que vous soyez, tournez-y vos visages, afin que les gens n'aient pas d'ar- 
gument contre vous, sauf ceux d'entre eux qui sont de vrais injustes. Ne 
les craignez done pas; mais craignez-Moi pour que Je paracheve Mon 
bienfait a votre egard, et que vous soyez bien guides! 

151. Ainsi, Nous avons envoye parmi vous un messager de chez vous qui vous 
recite Nos versets, vous purifie, vous enseigne le Livre et la Sagesse et 
vous enseigne ce que vous ne saviez pas. 

152. Souvenez-vous de Moi done, Je Me souviendrai de vous. Remerciez-Moi 
et ne soyez pas ingrats envers Moi! 

153. O les croyants! Cherchez secours dans I'endurance et la Salat. Car Allah est 
avec ceux qui sont endurants. 



i^\m 



t^mm 




2. AI-Baqarah (la vache) 



EE 



ssss 



154. Et ne dites pas de ceux qui sont tues dans le sentier d' Allah ^ qu'ils sont 
morts. Au contraire ils sont vivants, mais vous en etes inconscients. 

155. Tres certainement, Nous vous eprouverons par un peu de peur, de faim et 
de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne an- 
nonce aux endurants, 

156. qui disent, quand un malheur les atteint: «Certes nous sommes a Allah, et 
c'est a Lui que nous retournerons. 

157. Ceux-la re9oivent des benedictions de leur Seigneur, ainsi que la miseri- 
corde; et ceux-la sont les biens guides. 

158. As Safa et Al Marwah^ sont vraiment parmi les lieux sacres d'Allah. 
Done, quiconque fait pelerinage a la Maison ou fait TUmra ne commet 
pas de peche en faisant le va-et-vient entre ces deux monts. Et quiconque 
fait de son propre gre une bonne oeuvre, alors Allah est Reconnaissant, 
Omniscient. 

159. Certes ceux qui cachent ce que Nous avons fait descendre en fait de 
preuves et de guide apres I'expose que Nous en avons fait aux gens, dans 
le Livre, voila ceux qu 'Allah maudit et que les maudisseurs maudissent^, 

160. sauf ceux qui se sont repentis, corriges et declares: d'eux Je re9ois le 
repentir. Car c'est Moi, I'Accueillant au repentir, le Misericordieux. 

161. Ceux qui ne croient pas et meurent mecreants, recevront la malediction 
d'Allah, des Anges et de tous les hommes. 

162. lis y demeureront eternellement ; le chatiment ne leur sera pas allege, et 
on ne leur accordera pas de repit. 

163. Et votre Divinite est une divinite unique. Pas de divinite a part Lui, le 
Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 



1. Dans le sentier d'Allah: au service d'Allah, dans les bonnes oeuvres. On comprend ici en premier 
lieu la guerre et la lutte centre les ennemis d'Allah, en second lieu, toute oeuvre pieuse. 

2. As'Sqfa et al~Marwah : deux collines proches de la Maison (la Ka*^aba) qui etaient autrefois des 
lieux de culte paiens. Ce verset 158 precise qu'il n'y a pas de mal a ce que les pelerins fassent le 
va-et-vient entre ces deux monts qui, etant dans 1 'enceinte de la Mecque, sont parmi les points 
de culte d'Allah TUnique. (Voir infra v. 196). 

3. Voir infra v. 174. 



imm 



t^mm 



j^'\Sd4'^cAzL\j j^-}i\j o:Ji:ai ^451 

^ ^ ■- ^ "^ ^ ^ ^ 



2. Al-Baqarah (la vache) 



164. Certes dans la creation des cieux et de la terre, dans Talternance de la nuit 
et du jour, dans le navire qui vogue en mer charge de choses profitables 
aux gens, dans I'eau qu'Allah fait descendre du ciel, par laquelle II rend la 
vie a la terre une fois morte et y repand des betes de toute espece, dans la 
variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout 
cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne. 

165. Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'Allah, des egaux a 
Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus 
ardents en I'amour d'Allah. Quand les injustes verront le chatiment, ils 
sauront que la force tout entiere est a Allah et qu'Allah est dur en 
chatiment!... 

166. Quand les meneurs desavoueront les suiveurs a la vue du chatiment, les 
liens entre eux seront bien brisesM 

167. Et les suiveurs diront:«Ah! Si un retour^ nous etait possible! Alors nous 
les desavouerions comme ils nous ont desavoues!» — Ainsi Allah leur 
montra leurs actions; source de remords pour eux; mais ils ne pourront pas 
sortir du Feu . 

168. O gens! De ce qui existe sur la terre, mangez le licite pur; ne suivez point 
les pas du Diable car il est vraiment pour vous, un ennemi declare. 

169. II ne vous commande que le mal et la turpitude et de dire contre Allah ce 
que vous ne savez pas. 



1. Les liens entre: autre interp. ils perdront tous leurs moyens de sauvetage. 

2. Un retour: sur terre. 



m^ 



(^mm 



;^^Xf>^4^^^^ 






-< -r 






>r ^^^ 






2. Al-Baqarah (la vache) 



170. Et quand on leur dit: «Suivez ce qu 'Allah a fait descendre», ils disent: 
«Non, mais nous suivrons les coutumes de nos ancetres.» — Quoi! et si 
leurs ancetres n'avaient rien raisonne et s'ils n'avaient pas ete dans la 
bonne direction? 

171. Les mecreants ressemblent a [du betail] auquel on crie et qui entend seule- 
ment appel et voix confus. Sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent 
point. 

172. O les croyants! Mangez des (nourritures) licites que Nous vous avons 
attribuees. Et remerciez Allah, si c'est Lui que vous adorez. 

173. Certes, II vous interdit la chair d'une bete morte, (sans egorgement) le 

sang, la viande de pore et ce sur quoi on a invoque un autre qu' Allah. II 
n'y a pas de peche sur celui qui est contraint sans toutefois abuser ni 
transgresser, car Allah est Pardonneur et Mise ricordieux. 

174. Ceux qui cachent ce qu' Allah a fait descendre du Livre^ et le vendent a 
vil prix, ceux-la ne s'emplissent le ventre que de Feu. Allah ne leur adres- 
sera pas la parole, au Jour de la Resurrection, et ne les purifiera pas. Et il 
y aura pour eux un douloureux chatiment. 

175. Ceux-la ont echange la bonne direction contre Tegarement et le pardon 
contre le chatiment. Qu'est-ce qui leur fera supporter le Feu ! 

176. C'est ainsi, car c'est avec la verite qu' Allah a fait descendre le Livre; et 
ceux qui s'opposent au sujet du Livre sont dans une profonde divergence. 



1. Du Livre...: de tous les livres sacres. 



2. Al-Baqarah (la vache) 



177. La bonte pieuse ne consiste pas a toumer vos visages vers le Levant ou le 
Couchant. Mais la bonte pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, 
aux Anges, au Livre et aux prophetes, de donner de son bien, quel- 
qu 'amour qu'on en ait, aux proches, aux orphelins, aux necessiteux, aux 
voyageurs indigents et a ceux qui demandent I'aide et pour delier les 
jougs, d'accomplir la Salat et d'acquitter la Zakat. Et ceux qui remplissent 
leurs engagements lorsqu'ils se sont engages, ceux qui sont endurants 
dans la misere, la maladie et quand les combats font rage, les voila les 
veridiques et les voila les vrais pieuxM 

O les croyants! On vous a present le talion^ au sujet des tues: homme libre 
pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. Mais celui a 
qui son frere aura pardonne en quelque fa9on doit faire face a une reque- 
te convenable et doit payer des dommages de bonne grace. Ceci est un 
allegement de la part de votre Seigneur, et une misericorde. Done, quicon- 
que apres cela transgresse, aura un chatiment douloureux. 



178 



179. C'est dans le talion que vous aurez la preservation de la vie, 6 vous doues 
d'intelligence, ainsi atteindrez-vous la piete. 

180. On vous a present, quand la mort est proche de I'un de vous et s'il laisse 
des biens, de faire un testament en regie en faveur de ses pere et mere et 
de ses plus proches. C'est un devoir pour les pieux. 

181. Quiconque I'altere^ apres I'avoir entendu, le peche ne reposera que sur 
ceux qui I'ont altere; certes, Allah est Audient et Omniscient. 



1. A delier les jougs: liU... les cous, c.-a-d. raffranchissement des esclaves et des prisonniers de guerre. 
Les combats: dans la guerre centre les infideles. 

2. D'instinct, Thomme outrage se venge, et parfois par un mal pire que le mal qu'il a re^u. 
L'application du talion, a pour effet d'oter a 1 'homme le droit de se venger lui-meme comme il 
I'entend, et substitue a I'instinct de vengeance la necessite de justice. Le talion represente done 
deja un adoucissement des moeurs. II est encore tempere ici (v. 178) par I'intervention du pardon 
de I'offense et d'un dedommagement par le coupable. 

3. L'altere: altere le testament. 



mm 



i^mrm 




2. Al-Baqarah (la vache) 



182. Mais quiconque craint d'un testateur quelque partialite (volontaire ou 
involontaire), et les reconcilie, alors, pas de peche sur lui car Allah est 
certes Pardonneur et Misericordieux^ ! 

183. O les croyants! On vous a present as-Siyam^ comme on Ta present a ceux 
d'avant vous, ainsi atteindrez-vous la piete, 

184. pendant un nombre determine de jours. Quiconque d'entre vous est mala- 
de ou en voyage, devra jeuner un nombre egal d'autres jours. Mais pour 
ceux qui ne pourraient le supporter qu'(avec grande difficulte), il y a une 
compensation:^ nourrir un pauvre. Et si quelqu'un fait plus de son pro- 
pre gre, c'est pour lui; mais il est mieux pour vous de jeuner; si vous 
saviez! 

185.(Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a ete 
descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direc- 
tion et du discernement. Done, quiconque d'entre vous est present en ce 
mois, qu'il jeune! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu'il jeune 
un nombre egal d'autres jours. — Allah veut pour vous la facilite, II ne 
veut pas la difficulte pour vous, afin que vous en completiez le nombre et 
que vous proclamiez la grandeur d 'Allah pour vous avoir guides, et afin 
que vous soyez reconnaissants ! 

186. Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche: 
Je reponds a Tappel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu'ils repon- 
dent a Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guides. 



1. Et les reconcilie: les legataires et ceux qu'on a injustement desherites. 

Pas de peche sur lui: si pour cela il modifie quelque chose au testament avec le consentement 
des beneficiaires. II s'agit du curateur qui constate dans le testament du defunt une certaine 
partialite involontaire [Janaf] ou volontaire (Itm = peche) et qui cherche a retablir la concorde 
des heritiers apres le deces du testateur. 

2. As'Siydm (le jeune): c'est pendant tout le mois de Ramadan (9® de I'annee) qu'on jeune. 

A cause du calendrier lunaire, les mois changent constamment de saisons. A partir du debut de 
Taube — environ une heure et demie avant le lever du soleil — jusqu'au coucher, on s'abstient 
de manger, boire, fumer et avoir des relations sexuelles. Du coucher du soleil a I'aube on mene 
une vie normale. De meme que pour les prieres, on a du amenager, pour les regions polaires, les 
horaires de jeune. 

3. Le paiement de la compensation s'applique exclusivement a ceux qui, a cause d'une grave 
maladie chronique ou de vieillesse, ne pourraient jamais remplacer les jours de jeune manques. 



B 



m\m 



^is^,P 




2. Al-Baqarah (la vache) 



187. On vous a permis, la nuit d'as-Siyam, d'avoir des rapports avec vos 
femmes; elles sont un vetement^ pour vous et vous etes un vetement pour 
elles. Allah sait que vous aviez clandestinement des rapports avec vos 
femmes. II vous a pardonne et vous a grades. Cohabitez done avec elles, 
maintenant, et cherchez ce qu' Allah a prescrit en votre faveur; mangez et 
buvez jusqu'a ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de Taube du fil 
noir de la nuit^. Puis accomplissez le jeune jusqu'a la nuit. Mais ne 
cohabitez pas avec elles pendant que vous etes en retraite rituelle dans les 
mosquees. Voila les lois d'Allah : ne vous en approchez done pas (pour les 
transgresser). C'est ainsi qu' Allah expose aux hommes Ses enseignements, 
afin qu'ils deviennent pieux! 

188. Et ne devorez pas mutuellement et illicitement vos biens, et ne vous en 
servez pas pour corrompre des juges pour vous permettre de devorer une 
partie des biens des gens, injustement et sciemment. 

189. lis t'interrogent sur les nouvelles lunes — Dis: « Elles servent aux gens 
pour compter le temps, et aussi pour le Hajj [pelerinage.] Et ce n'est pas 
un acte de bienfaisance que de rentrer chez vous par I'arriere des mai- 
sons^. Mais la bonte pieuse consiste a craindre Allah. Entrez done dans 
les maisons par leurs portes. Et craignez Allah, afin que vous reussissiez! 

190. Combattez dans le sentier d' Allah "^ ceux qui vous combattent, et ne trans- 
gressez pas. Certes, Allah n'aime pas les transgresseurs ! 



1. Un vetement: il faut entendre par la une source de tranquillite, de quietude et de complementarite 
reciproque entre les deux epoux. 

Autre interp. : une couverture. L'existence de liens permanents entre les deux epoux rend difficile le 
fait de s'abstenir de rapports conjugaux. C'est pour cette raison, que ces rapports leur ont ete 
permis la nuit d'as-Siyam. 

2. Le fil blanc. nuit: il faut entendre par la I'apparition de la lueur de I'aube. 

3. Rentrer par I'arriere des maisons: Les pelerins pre-islamiques, une fois sacralises, ne se permet- 
taient pas d'entrer dans la maison, avant d'avoir accompli le pelerinage. En cas de besoin 
pressant, on inventa d'entrer par un autre endroit que la porte. 

4. Dans le sentier d' Allah: voir note au v. 154. 



m\}m 



ii^mm 



,^'f <> ^^ i^-rf "-rr^ '^A -f^'T-S'-ff^ '^<f 

^1 cjiS^i^ij^'Ajiiiy \^jut5^^!>^5 



2. Al-Baqarah (la vache) 



191. Et tuez-les, ou que vous les rencontriez; et chassez-les d'ou ils vous ont 
chasses : Tassociation est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez 
pas pres de la Mosquee sacree avant qu'ils ne vous y aient combattus. 
S'ils vous y combattent, tuez-les done. Telle est la retribution des 
mecreants^ 

192. S'ils cessent, Allah est, certes, Pardonneur et Misericordieux. 

193. Et combattez-les jusqu'a ce qu'il n'y ait plus d'association, et que la 
religion soit entierement a Allah seul. S'ils cessent, done plus d'hostihtes, 
sauf contre les injustes. 

194. Le Mois sacre pour le mois sacre!^ — Le talion s'applique a toutes choses 
sacrees— . Done, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, 
a transgression egale. Et craignez Allah. Et sachez qu'Allah est avec les 
pieux. 

195. Et depensez dans le sen tier d' Allah. Et ne vous jetez pas par vos propres 
mains dans la destruction^. Et faites le bien. Car Allah aime les 
bienfaisants. 

196. Et accomplissez pour Allah le pelerinage et I'Umra. Si vous en etes empe- 
ches, alors faites un sacrifice qui vous soit facile. Et ne rasez pas vos tetes 
avant que I'offrande [ranimal a sacrifier] n'ait atteint son lieu d'immola- 
tion. Si I'un d'entre vous est malade ou souffre d'une affection de la tete 
(et doit se raser), qu'il se rachete alors par un Siyam ou par une aumone 
ou par un sacrifice. Quand vous retrouverez ensuite la paix, quiconque a 
joui d'une vie normale apres avoir fait I'Umra en attendant le pelerinage, 
doit faire un sacrifice qui lui soit facile. S'il n'a pas les moyens, qu'il 
jeune trois jours pendant le pelerinage et sept jours une fois rentre chez 
lui, soit en tout dix jours. Cela est present pour celui dont la famille 
n'habite pas aupres de la Mosquee sacree. Et craignez Allah. Et sachez 
qu'Allah est dur en punition"^. 



1. Sont vises ici ceux dont il est question dans le verset precedent. Pour ce qui est de la « guerre 
sainte» voir la note au v. 218. L'Association signifie idolatrie; associer d'autres divinites au culte 
rendu a Allah. 

2. Mois sacre pour.,.: «Mois sacre ». Les quatre mois pendant lesquels les Arabes pre-islamiques 
defendaient de se battre etaient le 7^ (Rajab), le 11^ (Zul-Qa'da), le 12^ (Zul-Hijja) et le l^r 
(Muharram). (Voir aussi S. 5, v. 97 et la note). 

3. Ne vous jetez pas...: depensez et luttez dans le sentier d'AUah. Sinon le resultat sera votre perte. 

4. Pour revenir a la vie normale et pour se desacraliser, on se rase la tete ou on se raccourcit les 
cheveux. II y a deux sortes de pelerinage: Hajj et ^Umra, I'Umra est un acte individuel et peut 
avoir lieu au gre de chacun, a n'importe quel moment. 

Le Hajj a lieu du 8 au 12 du mois de Zul-Hijja (12^ de I'annee) qui change de saison a cause 
du calendrier lunaire. Pour I'Umra on se rend devant la Ka*^aba, on en fait 7 fois le tour puis 
on efTectue 7 fois egalement le trajet entre les monts as-Safa et al-Marwa; enfin les hommes se 
rasent entierement la tete ou se contentent de se raccourcir les cheveux (les femmes en coupent 
une petite meche). Pour le Hajj, on passe la nuit du 8 a Mina, toute la journee du 9 a "^Arafat et 
la nuit a Muzdalifa, et du 10 au 11 ou au 12 (voir v. 203) de nouveau a Mina. La on sacrifie au 
moins un mouton. Si on accomplit les deux rites (Al-Hajj et Al-*^Umra) reunis on se rase la tete, = 



mm 



im^m 




2. Al-Baqarah (la vache) 



197. Le pelerinage a lieu dans des mois connus. Si Ton se decide de raccom- 
plir, alors point de rapport sexueP, point de perversite, point de dispute 
pendant le pelerinage. Et le bien que vous faites, Allah le sait. Et prenez 
vos provisions; mais vraiment la meilleure provision est la piete. Et 
redoutez-Moi, 6 doues d 'intelligence! 

198. Ce n'est pas un peche que d'aller en quete de quelque grace de votre 
Seigneur. Puis, quand vous deferlez depuis "^ Arafat, invoquez Allah, a al- 
Mas^ar-al-Haram (Al-Muzdalifa). Et invoquez-Le comme II vous a mon- 
tre la bonne voie, quoiqu'auparavant vous etiez du nombre des egares^. 

199. Ensuite deferlez par ou les gens deferlerent, et demandez pardon a Allah. 
Car Allah est Pardonneur et Misericordieux. 

200. Et quand vous aurez acheve vos rites, alors invoquez Allah comme vous 
invoquez vos peres, et plus ardemment encore. Mais il est des gens qui 
disent seulement: « Seigneur! Accorde nous [le bien] ici-bas!» — Pour 
ceux-la, nulle part dans I'au-dela. 

201. Et il est des gens qui disent: « Seigneur! Accorde nous belle part ici-bas, et 
belle part aussi dans I'au-dela; et protege-nous du chatiment du Feu!» 

202. Ceux-la auront une part de ce qu'ils auront acquis. Et Allah est prompt a 
faire rendre compte. 



— et, tous les jours, symboliquement, on lapide Satan — sur les steles construites a cet effet — et 
pendant ce sejour prolonge a Mina, on se rend de nouveau a la Mecque pour accomplir le reste 
des obligations, puis on rentre a Mina. 

Pendant le temps de sacralisation, les hommes — et non les femmes — portent des habits 
speciaux : un pagne et une houppelande tout en ayant la tete decouverte. Cependant, hommes et 
femmes ne doivent ni se raser ni se couper les ongles ni avoir des rapports sexuels. 

Lorsque vous retrouverez la paix: une fois debarrasses de I'ennemi qui vous a empeches 
d'acceder a la Mecque. 

1. Point de rapport...: ni d'en parler ni d'en faire les preludes. 

2. D'aller en quite de quelque grace: expression assez frequente. Les commentateurs y voient le 
profit que les hommes tirent du commerce, lequel profit est considere comme etant une grace 
d'Allah. 

Quand vous sortez d"^ Arafat, etc.: Rites du pelerinage (voir la note au v. 196). 
Mas'^ar-al-Haram: c'est al-Muzdahfa. Ce verset abolit la pratique des Mecquois de I'ante-Islam 
qui, lors du pelerinage, s'arretaient a Muzdalifa et n'allaient pas jusqu'au Mont d"^ Arafat. 



mm 




2. Al-Baqarah (la vache) 



203. Et invoquez Allah pendant un nombre de jours determines. Ensuite, il n'y 
a pas de peche, pour qui se comporte en piete, a partir au bout de deux 
jours, a s'attarder non plus. Et craignez Allah. Et sachez que c'est vers 
Lui que vous serez rassembles. 

204. II y a parmi les gens celui dont la parole sur la vie presente te plait, et qui 
prend Allah a temoin de ce qu'il a dans le coeur, tandis que c'est le plus 
acharne disputeur. 

205. Des qu'il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer le desordre et 
saccager culture et betail. Et Allah n'aime pas le desordre! 

206. Et quand on lui dit: «Redoute Allah », I'orgueil criminel s'empare de lui. 
L'Enfer lui suffira, et quel mauvais ht, certes! 

207. Et il y a parmi les gens celui qui se sacrifie pour la recherche de I'agre- 
ment d'Allah. Et Allah est Compatissant envers Ses serviteurs. 

208. 6 les croyants! Entrez en plein dans I'lslam, et ne suivez point les pas du 
diable, car il est certes pour vous un ennemi declare. 

209. Puis, si vous bronchez, apres que les preuves vous soient venues, sachez 
alors qu 'Allah est Puissant et Sage. 

210. Qu'attendent-ils sinon qu' Allah leur vienne a I'ombre des nuees de meme 
que les Anges et que leur sort soit regie? Et c'est a Allah que toute chose est 
ramenee^ 



1. Le Jour du Jugement dernier, Allah tranchera entre toutes Ses creatures. 



a 



m\m 



m^m 






rr 



2. Al-Baqarah (la vache) 



211. Demande aux enfants d'Israel combien de miracles evidents Nous leur 
avons apportes! Or, quiconque altere le bienfait d' Allah apres qu'il lui 
soit parvenu... alors, Allah vraiment est dur en punition. 

212. On a enjolive la vie presente a ceux qui ne croient pas, et ils se moquent 
de ceux qui croient. Mais les pieux seront au-dessus d'eux, au Jour de la 
Resurrection. Et Allah accorde Ses bienfaits a qui II veut, sans compter. 

213. Les gens formaient (a Torigine) une seule communaute (croyante). Puis, 
(apres leurs divergences,) Allah envoya des prophetes comme annonciateurs 
et avertisseurs ; et II fit descendre avec eux le Livre contenant la verite, 
pour regler parmi les gens leurs divergences. Mais, ce sont ceux-la memes a 
qui il avait ete apporte, qui se mirent a en disputer, apres que les preuves 
leur furent venues, par esprit de rivalite! Puis Allah, de par Sa Grace, 
guida ceux qui crurent vers cette Verite sur laquelle les autres disputaient. 
Et Allah guide qui II veut vers le chemin droit. 

214. Pensez-vous entrer au Paradis alors que vous n'avez pas encore subi des 
epreuves semblables a celles que subirent ceux qui vecurent avant vous? 
Misere et maladie les avaient touches ; et ils furent secoues jusqu'a ce que 
le Messager, et avec lui, ceux qui avaient cm, se fussent ecries: «Quand 
viendra le secours d'Allah?» — Quoi! Le secours d' Allah est surement 
proche. 

215. — Ils t'interrogent : «Qu'est-ce qu'on doit depenser?» Dis: «Ce que vous 
depensez de bien devrait etre pour les pere et mere, les proches, les orphe- 
lins, les pauvres et les voyageurs indigents. Et tout ce que vous faites de 
bien, vraiment Allah le sait». 



m\m 



(^mm 









rt 



ii%—Wi^gii 




2. Al-Baqarah (la vache) 



216. Le combat vous a ete present alors qu'il vous est desagreable. Or, il se 
peut que vous ayez de I'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un 
bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mau- 
vaise. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas. 

217. — lis t'interrogent sur le fait de faire la guerre pendant les mois sacres. — 
Dis: «Y combattre est un peche grave, mais plus grave encore aupres 
d 'Allah est de faire obstacle au sen tier d 'Allah, d'etre impie en vers Celui- 
ci et la Mosquee sacree, et d'expulser de la ses habitants ^ L'association 
est plus grave que le meurtre.» Or, ils ne cesseront de vous combattre 
jusqu'a, s'ils peuvent, vous detourner de votre religion. Et ceux qui parmi 
vous abjureront leur religion et mourront infideles, vaines seront pour eux 
leurs actions dans la vie immediate et la vie future. Voila les gens du Feu: 
ils y demeureront eternellement. 

218. Certes, ceux qui ont cru, emigre et lutte^ dans le sentier d' Allah, ceux-la 
esperent la misericorde d'Allah. Et Allah est Pardonneur et 
Misericordieux. 

219. — lis t'interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis: «Dans les deux il 
y a un grand peche et quelques avantages pour les gens; mais dans les 
deux, le peche est plus grand que I'utilite)). Et ils t'interrogent: «Que 
doit-on depenser (en charite)?» Dis: «L'excedent de vos biens.» Ainsi, 
Allah vous explique Ses versets afm que vous meditiez 



1. Ses habitants: les premiers musulmans de la Mecque. 

2. Ceux qui ont cru et emigre...: ceux qui ont fait I'Hegire avec le Prophete ou qui I'ont rejoint a 
Medine. 

...Et lutte.... : parmi les droits de la belligerance, il y a celui de tuer I'ennemi pour se defendre et 
defendre I'lslam (voir supra vv.l90 et 216). Mais le mot «jihad» (traduit par lutte) a un sens 
beaucoup plus large. Dans S. 8, v. 72, on parle de lutter corps et biens, a quoi le //ia^/ ajoute meme 
«par la langue», et «par tout autre effort » y compris I'efTort contre soi-meme. La « guerre sainte» 
dont il est si souvent question dans les ecrits europeens sur I'lslam, n'est qu'une traduction erronee 
du mot «jihad». Or ce mot signifie aussi « effort collectif», oil il n'est question ni de guerre ni de 
tuerie, moins encore de saintete. La guerre, dans le sentier d'Allah est, certes, obligation en Islam. 
La « guerre dans le sentier d'Allah » exige le sacrifice et la renonciation a tout but profane (gloire, 
patriotisme, pillage, exces, conquetes, etc.); et la vie, dans son ensemble, doit reposer sur les 
principes de paix juste et equitable, comme le dit si bien le Prophete; or, c'est dans ce sens de« lutte 
dans le sentier d'Allah » que la guerre se justifie. Toutefois, la guerre qui vise a convertir par la 
force, a I'lslam, est strictement interdite (voir S. 2. v. 256). 



13 



m\m 



i^mm 




2. Al-Baqarah (la vache) 



220. sur ce monde et sur I'au-dela! Et ils t'interrogent au sujet des orphelins^ 
Dis : « Leur faire du bien est la meilleure action. Si vous vous melez a eux, ce 
sont alors vos freres [en religion] ». Allah distingue celui qui seme le 
desordre de celui qui fait le bien. Et si Allah avait voulu, II vous aurait 
accables. Certes Allah est Puissant et Sage. 

221. Et n'epousez pas les femmes associatrices^ tant qu'elles n'auront pas la 
foi, et certes, une esclave croyante vaut mieux qu'une associatrice, meme 
si elle vous enchante. Et ne donnez pas d'epouses aux associateurs tant 
qu'ils n'auront pas la foi, et certes, un esclave croyant vaut mieux qu'un 
associateur meme s'il vous enchante. Car ceux-la [les associateurs] invitent 
au Feu; tandis qu'Allah invite, de par Sa Grace, au Paradis et au pardon. Et 
II expose aux gens Ses enseignements afm qu'ils se souviennent! 

222. — Et ils t'interrogent sur la menstruation des femmes. — Dis: «C'est un 
mal. Eloignez-vous done des femmes pendant les menstrues, et ne les ap- 
prochez que quand elles sont pures. Quand elles se sont purifiees, alors 
cohabitez avec elles suivant les prescriptions d 'Allah car Allah aime ceux 
qui se repentent, et II aime ceux qui se purifient»^. 

223. Vos epouses sont pour vous un champ"^ de labour; allez a votre champ 
comme [et quand] vous le voulez et oeuvrez pour vous-memes a Tavance. 
Craignez Allah et sachez que vous Le rencontrerez. Et fais gracieuse 
annonce aux croyants ! 

224. Et n'usez pas du nom d'Allah, dans vos serments, pour vous dispenser de 
faire le bien, d'etre pieux et de reconcilier les gens. Et Allah est Audient et 
Omniscient. 



1. Au sujet des orphelins: voir S.4, v. 3. 

2. Les femmes associatrices : une femme musulmane ne peut pas epouser un non-musulman. Pour 
rhomme musulman et la femme non-musulmane (voir S. 5, v. 5). 

3. Eloignez-vous: il s'agit de rinterdiction du coit pendant cette periode. 
Suivant les prescriptions d'Allah: uniquement par la vulve. 

Quand elles sont pures: il s'agit de la fin de la menstruation suivie par le bain rituel (ghusl). 
Cohabitez: il s'agit de la licitation du coit. 

4. Un champ: un lieu de productivite comme le champ. II s'agit de la reproduction des enfants. 



§mm 






rn 



2. Al-Baqarah (la vache) 



225. Ce n'est pas pour les expressions gratuites dans vos serments qu'Allah 
vous saisit: II vous saisit pour ce que vos coeurs ont acquis. Et Allah est 
Pardonneur et Patient ^ 

226. Pour ceux qui font le serment de se priver de leurs femmes, il y a un delai 
d'attente de quatre mois. Et s'ils reviennent^ (de leur serment) celui-ci 
sera annule, car Allah est certes Pardonneur et Misericordieux! 

227. Mais s'ils se decident au divorce, (celui-ci devient executoire) car Allah est 
certes Audient et Omniscient. 

228. Et les femmes divorcees doivent observer un delai d'attente de trois mens- 
trues^; et il ne leur est pas permis de taire ce qu'Allah a cree dans leurs 
ventres, si elles croient en Allah et au Jour dernier. Et leurs epoux seront 
plus en droit de les reprendre pendant cette periode, s'ils veulent la recon- 
ciliation. Quant a elles, elles ont des droits equivalents a leurs obligations, 
conformement a la bienseance. Mais les hommes ont cependant une pre- 
dominance sur elles. Et Allah est Puissant et Sage. 

229. Le divorce (reconciliable) est permis pour seulement deux fois. Alors, 
c'est soit la reprise conformement a la bienseance, ou la liberation avec 
gentillesse. Et il ne vous est pas permis de reprendre quoi que ce soit 
de ce que vous leur aviez donne, - a moins que tous deux ne craignent de 
ne point pouvoir se conformer aux ordres imposes par Allah. Si done vous 
craignez que tous deux ne puissent se conformer aux ordres d' Allah, alors 
ils ne commettent aucun peche si la femme se rachete avec quelque bien. 
Voila les ordres d 'Allah. Ne les transgressez done pas. Et ceux qui 
transgressent les ordres d'Allah ceux-la sont les injustes\ 

230. S'il divorce avec elle (la troisieme fois) alors elle ne lui sera plus licite tant 
qu'elle n'aura pas epouse un autre. Et si ce (dernier) la repudie alors les 
deux ne commettent aucun peche en reprenant la vie commune, pourvu 
qu'ils pensent pouvoir tous deux se conformer aux ordres d'Allah. Voila 
les ordres d'Allah, qu'Il expose aux gens qui comprennent^ 



1. Saisit: demande des comptes. 

Vos coeurs ont acquis: les serments faits en toute conscience. 

2. S'ils reviennent (sur leur decision); c'est pour le leur permettre que le delai de quatre mois leur 
est donne. 

3. Un delai de trois mens trues: delai d'attente avant un remariage eventuel. Menstrue ici signifie 
aussi bien la periode des regies que la periode seche. Le delai d'attente commencera inevitable- 
ment par la periode des regies. 

Ce qu'Allah a cree dans leurs ventres : qu'elles soient enceintes ou pas. 

4. Le divorce: apres avoir repudie sa femme, I'homme a le droit de la reprendre dans un delai de 
trois periodes de menstrues. Passe ce delai, il peut encore la reprendre, mais avec un nouveau 
contrat de manage. Si pendant le delai de trois mois, ou apres le nouveau contrat, I'homme 
repudie a nouveau sa femme, il peut encore la reprendre une deuxieme fois et toujours dans les 
memes conditions. Mais s'il la renvoie une troisieme fois, il n'a plus le droit de la reprendre 
aussi longtemps qu'elle n'aura pas epouse un autre homme, et le nouveau manage ne peut etre 
conclu qu'en cas de divorce avec le nouveau mari ou apres son deces. 



13 



^ST 



m\m 






rv 



2. Al-Baqarah (la vache) 



231. Et quand vous divorcez d'avec vos epouses, et que leur delai expire \ 
alors, reprenez-les conformement a la bienseance, ou liberez-les conforme- 
ment a la bienseance. Mais ne les retenez pas pour leur faire du tort: vous 
trangresseriez alors et quiconque agit ainsi se fait du tort a lui-meme. Ne 
prenez pas en moquerie les versets d'Allah. Et rappelez-vous le bienfait 
d'Allah envers vous, ainsi que le Livre et la Sagesse qu'Il vous a fait 
descendre, par lesquels II vous exhorte. Et craignez Allah, et sachez 
qu 'Allah est Omniscient. 

232. Et quand vous divorcez d'avec vos epouses, et que leur delai expire, alors 
ne les empechez pas de renouer avec leurs epoux, s'ils s'agreent I'un 
I'autre, et conformement a la bienseance. Voila a quoi est exhorte celui 
d'entre vous qui croit en Allah et au Jour dernier. Ceci est plus decent et 
plus pur pour vous. Et Allah sait, alors que vous ne savez pas^. 

233. Et les meres, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs 
bebes deux ans complets. Au pere de Tenfant de les nourrir et vetir de 
maniere convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens. La mere 
n'a pas a subir de dommage a cause de son enfant, ni le pere, a cause de 
son enfant. Meme obligation pour I'heritier^. Et si, apres s'etre consultes, 
tous deux tombent d'accord pour decider le sevrage, nul grief a leur faire. 
Et si vous voulez mettre vos enfants en nourrice, nul grief a vous faire 
non plus, a condition que vous acquittiez la retribution convenue, confor- 
mement a I'usage. Et craignez Allah, et sachez qu' Allah observe ce que 
vous faites. 



: 5. Elk ne lui est plus licite: le but est de mettre un frein aux divorces irreflechis. 
Us ne commettent pas de peche (elle et son premier marl). 
En reprenant la vie commune: par la conclusion d'un nouveau mariage. 

1. Et que le delai expire: delai prescrit consequent soit au premier soit au deuxieme divorce. 

2. Ne les empechez pas: ordre adresse aux parents de Tepouse. 

3. Pour I'heritier: Theritier recueille dans ce domaine, les charges de celui dont il herite. 



I^iiig 



(^mm 



y^zSc' rAl»-'S^ (>^-W*' O^ ^ ^^ ^iA^J^^-^ ^3^ 






J!A. 



2. Al-Baqarah (la vache) 



234. Ceux des votres que la mort frappe et qui laissent des epouses: celles-ci 
doivent observer une periode d'attente de quatre mois et dix jours. Passe 
ce delai, on ne vous reprochera pas la fa^on dont elles disposeront d'elles- 
memes d'une maniere convenable. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce 
que vous faites^ 

235. Et on ne vous reprochera pas de faire, aux femmes, allusion a une propo- 
sition de mariage^, ou d'en garder secrete I'intention. Allah sait que vous 
allez songer a ces femmes. Mais ne leur promettez rien secretement sauf a 
leur dire des paroles convenables. Et ne vous decidez au contrat de mana- 
ge qu'a Texpiration du delai present. Et sachez qu 'Allah sait ce qu'il y a 
dans vos ames. Prenez done garde a Lui, et sachez aussi qu'Allah est 
Pardonneur et Plein de mansuetude. 

236. Vous ne faites point de peche en divor^ant d'avec des epouses que vous 
n'avez pas touchees, et a qui vous n'avez pas fixe leur mahr^. Donnez-leur 
toutefois — I'homme aise selon sa capacite, Tindigent selon sa capacite — 
quelque bien convenable dont elles puissent jouir. C'est un devoir pour les 
bienfaisants.. 

237. Et si vous divorcez d'avec elles sans les avoir touchees, mais apres fixa- 
tion de leur mahr, versez-leur alors la moitie de ce que vous avez fixe, a 
moins qu'elles ne s'en desistent, ou que ne se desiste celui entre les mains 
de qui"^ est la conclusion du manage. Le desistement est plus proche de la 
piete. Et n'oubliez pas votre faveur mutuelle. Car Allah voit parfaitement 
ce que vous faites. 



1. On ne vous reprochera...: cette parole est adressee aux parents de la veuve; 
elles disposent d'elles-memes : en se parant et en cherchant a se remarier. 

2. Sont permis les propos de manage tenus a la veuve au cours du delai qui lui est impose. 

3. Mahr: il n'y a pas de terme pour traduire ce que le Coran nomme XsinXoi far ida. tantot sadac ou 
ajr, connu generalement comme mahr. 

La femme possedant une personnalite juridiquement complete, peut en efTet posseder en 
toute propriete des biens sur lesquels ni ses parents ni son mari n'ont aucun droit, pas meme de 
regard. II ne s'agit done la ni de la dot, ni du douaire, connus en Occident. 

4. Celui entre les mains de qui...: soit le mari qui se desiste de la moitie du mahr qu'il a deja 
integralement verse a la femme, soit le representant legal (al-Waliy) de la femme qui se desiste, au 
profit du mari, de la moitie du mahr qui revient de droit a la femme. 






mm 



^is^j^ 




2. Al-Baqarah (la vache) 



238. Soyez assidus aux Salats et surtout la Salat mediane; et tenez-vous debout 
devant Allah, avec humilite^ 

239. Mais si vous craignez (un grand danger), alors priez en marchant ou sur 
vos montures. Puis quand vous etes en securite, invoquez Allah ^ comme 
II vous a enseigne ce que vous ne saviez pas. 

240. Ceux d'entre vous que la mort frappe et qui laissent des epouses, doivent 
laisser un testament^ en faveur de leurs epouses pourvoyant a un an 
d'entretien sans les expulser de chez elles. Si ce sont elles qui partent, alors 
on ne vous reprochera pas ce qu'elles font de convenable pour elles-memes. 
Allah est Puissant et Sage. 

241. Les divorcees ont droit a la jouissance d'une allocation convenable, [consti- 
tuant] un devoir pour les pieux. 

242. C'est ainsi qu'Allah vous explique Ses versets, afin que vous raisonniez! 

243. N'as-tu pas vu ceux qui sortirent de leurs demeures, — il y en avait des 
milliers, — par crainte de la mort? Puis Allah leur dit: «Mourez». Apres 
quoi II les rendit a la vie. Certes, Allah est Detenteur de la Faveur, en vers 
les gens; mais la plupart des gens ne sont pas reconnaissants'*. 

244. Et combattez dans le sentier d'AUah. Et sachez qu'Allah est Audient et 
Omniscient. 

245. Quiconque prete a Allah un bon pret , II le lui rendra multiplie plu- 
sieurs fois. Allah restreint ou etend (Ses faveurs). Et c'est a Lui que vous 
retournerez. 



1 . Parenthese pour rappeler qu'au milieu des plus heureuses joies ou des luttes les plus apres, il ne 
faut pas oublier Allah. 

La Salat mediane: la $alat al-^Asr. 

2. Invoquez Allah: accomplissez normalement votre Salat (priere). 

3. Un testament: ce verset est abroge par le verset (234). 

4. N'as-tu pas vu (6 Muhammad) (pbAsl): veut dire « N'as-tu pas entendu parler des gens» qui 
essayerent de s'enfuir de la mort par peur? Ce verset rappelle aux Musulmans que la mort est 
entre les mains d' Allah seul. 



aga[ 



im\m 



t^mm 



^ ^z-* < ^-^ <<? 






^■'^ ^y -" J> ,1^ ^» 






*C-* 



f-H-fy^ 



7'*^ » f,» 



^l?^- m.>J^j^JL- ^^ c|.^— Ja— ^j© ^ l3j It ^'^"""^Clg- 















2. Al-Baqarah (la vache) 



246. N'as-tu pas su^ Thistoire des notables, parmi les enfants d'Israel, lors- 
qu'apres Mo'ise ils dirent a un prophete a eux: « Designe-nous un roi, 
pour que nous combattions dans le sentier d'Allah». II dit: «Et si vous ne 
combattez pas, quand le combat vous sera present ?» Ils dirent: «Et 
qu'aurions-nous a ne pas combattre dans le sentier d'Allah, alors qu'on 
nous a expulses de nos maisons et qu'on a capture nos enfants ?» Et 
quand le combat leur fut prescrit, ils tournerent le dos, sauf un petit 
nombre d'entre eux. Et Allah connait bien les injustes. 

247. Et leur prophete leur dit: «Voici qu'Allah vous a envoye Talut pour roi.» 
Ils dirent: « Comment regnerait-il sur nous? Nous avons plus de droit que 
lui a la royaute. On ne lui a meme pas prodigue beaucoup de richesses!» 
II dit: « Allah, vraiment I'a elu sur vous, et a accru sa part quant au 
savoir et a la condition physique. » — Et Allah alloue Son pouvoir a qui 
II veut. Allah a la grace immense et II est Omniscient. 

248. Et leur prophete leur dit: «Le signe de son investiture sera que le Coffre 
va vous revenir ; objet de quietude inspire par votre Seigneur, et contenant 
les reliques de ce que laisserent la famille de Mo'ise et la famille d 'Aaron. 
Les Anges le porteront. Voila bien la un signe pour vous, si vous etes 
croyants ! » 



1. N'as-tu pas su: litter. « N'as-tu pas vu». 



cs 



BC3 



mm 



(iimm 




2. Al-Baqarah (la vache) 



249. Puis, au moment de partir avec les troupes, Talut dit: «Voici: Allah va 
vous eprouver par una riviere : quiconque y boira ne sera plus des miens ; 
et quiconque n'y goutera pas sera des miens; — passe pour celui qui y 
puisera un coup dans le creux de sa main. » lis en burent, sauf un petit 
nombre d'entre eux. Puis, lorsqu'ils I'eurent traversee, lui et ceux des 
croyants qui I'accompagnaient, ils dirent:^ «Nous voila sans force aujour- 
d'hui contre Goliath et ses troupes !» Ceux qui etaient convaincus qu'ils 
auront a rencontrer Allah dirent: «Combien de fois une troupe peu nom- 
breuse a, par la grace d'Allah, vaincu une troupe tres nombreuse! Et 
Allah est avec les endurants». 

250. Et quand ils affronterent Goliath et ses troupes, ils dirent: « Seigneur! 
Deverse sur nous I'endurance, affermis nos pas et donne-nous la victoire 
sur ce peuple infidele». 

251. lis les mirent en deroute, par la grace d'Allah. Et David tua Goliath; et 
Allah lui donna la royaute et la sagesse, et lui enseigna ce qu'Il voulut. Et 
si Allah ne neutralisait pas une partie des hommes par une autre, la terre 
serait certainement corrompue. Mais Allah estDetenteur de la Faveur 
pour les mondes. 

252. Voila les versets d'Allah, que Nous te (Muhammad) recitons avec la 
verite. Et tu es, certes parmi les Envoyes. 



1. lis dirent: soit les croyants soit ceux qui burent (de la riviere). 



>^*'^i^r^'f ^ ^ ^\\ ^if^ 



'' ?<" <''"'-fi'' ^isi' Tx^ '♦'"* > -^?f > > -^ '^-f^ 

C;eaJ^ J:;j:3\ U iu\ ^I3jjj (J^Jl^\ ^^^A5 Jo\3 



y^^^y^ A'T*^^ 






^^s\/afi^t-^^5*\;pXii£:i:,i 



2. Al-Baqarah (la vache) 



253. Parmi ces messagers. Nous avons favorise certains par rapport a d'autres. 
II en est a qui Allah a parle ; et II en a eleve d'autres en grade. A Jesus fils 
de Marie Nous avons apporte les preuves, et I'avons fortifie par le Saint- 
Esprit^ Et si Allah avait voulu, les gens qui vinrent^ apres eux ne se 
seraient pas entretues, apres que les preuves leur furent venues; mais ils se 
sont opposes: les uns resterent croyants, les autres furent infideles. Si 
Allah avait voulu, ils ne se seraient pas entretues; mais Allah fait ce qu'Il 
veut. 

254. O les croyants! Depensez de ce que Nous vous avons attribue, avantque 
vienne le jour ou il n'y aura ni ran9on ni amitie ni intercession^. Et ce 
sont les mecreants qui sont les injustes. 

255. Allah! Point de divinite a part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui- 
meme «al-Qayyum». Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui 
appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut interceder 
aupres de Lui sans Sa permission? II connait leur passe et leur futur. Et, 
de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son Trone «Kursiy» 
deborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coute aucune peine. Et 
II est le Tres Haut, le TresGrand^. 

256. Nulle contrainte en religion! Car le bon chemin s'est distingue de Tegare- 
ment. Done, quiconque mecroit au Rebelle tandis qu'il croit en Allah 
saisit I'anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et 
Omniscient. 



1. Le Saint- Esprit : I'Ange Gabriel. 

2. Les gens qui vinrent: la communaute de chaque Prophete. 

3. Ni intercession: si ce n'est qu'avec la permission d'Allah. 

4. «Al-Qayyiim»: ce mot arabe n'a pas d'equivalent en fran9ais. II signifie: celui qui n'a besoin de 
rien alors que tout a besoin de Lui, qui ne depend de rien aiors que tout depend de Lui. 
«Kursiy»: mot arabe qui signifie « siege »; certains commentateurs I'interpretent comme etant la 
Science d'Allah. II est prouve qu' Allah ne ressemble en rien a Ses creatures. 



IS 



iSi\m 



^1 » 4 






'^^ *^i ^ ^ 






2. Al-Baqarah (la vache) 



257. Allah est le defenseur de ceux qui ont la foi: II les fait sortir des tenebres 
a la lumiere. Quant a ceux qui ne croient pas, ils ont pour defenseurs les 
Tagut\ qui les font sortir de la lumiere aux tenebres. Voila les gens du 
Feu, ou ils demeurent eternellement. 

258. N'as-tu pas su (Fhisoire de) celui qui, parce qu'Allah I'avait fait roi, 
argumenta contre Abraham au sujet de son Seigneur? Abraham ayant 
dit: «J'ai pour Seigneur Celui qui donne la vie et la mort», «Moi aussi, 
dit Tautre, je donne la vie et la mort.» Alors dit Abraham: «Puisqu' Allah 
fait venir le soleil du Levant, fais-le done venir du Couchant. » Le mecreant 
resta alors confondu. Allah ne guide pas les gens injustes. 

259. Ou comme celui qui passait par un village desert et devaste: « Comment 
Allah va-t-Il redonner la vie a celui-ci apres sa mort?» dit-il. Allah done 
le fit mourir et le garda ainsi pendant cent ans. Puis II le ressuscita en 
disant: «Combien de temps as-tu demeure ainsi? » « Je suis reste un jour, 
dit I'autre, ou une partie d'une journee.»«Non! dit Allah, tu es reste cent 
ans. Regarde done ta nourriture et ta boisson: rien ne s'est gate; mais 
regarde ton ane... Et pour faire de toi un signe pour les gens, et regarde 
ces ossements, comment Nous les assemblons^ et les revetons de chair ». 
Et devant I'evidence, il dit: «Je sais qu'Allah est Omnipotent ». 



1. Tdgut: comprend diable, idole et toutes fausses divinites. 

2. Les assemblons: autre lecture «qira^ah», Nous les ressuscitons. 



B 



m\^ 



> -^ ^ 

<^ ^ 9- -^vfi^r^ -^^^ ^-"-''t l^''/\^t^^'*^''- 



■>t<s^ 



2. Al-Baqarah (la vache) 



260. Et quand Abraham dit: « Seigneur! Montre-moi comment Tu ressuscites 
les morts», Allah dit: «Ne crois-tu pas encore?»«Si! dit Abraham; mais 
que mon coeur soit rassure». «Prends done, dit Allah, quatre oiseaux, 
apprivoise-les (et coupe-les) puis, sur des monts separes, mets-en un frag- 
ment ensuite appelle-les : ils viendront a toi en toute hate. Et sache qu'Al- 
lah est Puissant et Sage. » 

261. Ceux qui depensent leurs biens dans le sentier d' Allah ressemblent a un 
grain d'ou naissent sept epis, a cent grains I'epi. Car Allah multiplie la 
recompense a qui II veut et la grace d'Allah est immense, et II est 
Omniscient. 

262. Ceux qui depensent leurs biens dans le sentier d'Allah sans faire suivre 
leurs largesses ni d'un rappeF ni d'un tort, auront leur recompense aupres 
de leur Seigneur. Nulle crainte pour eux, et ils ne seront point affliges. 

263. Une parole agreable et un pardon valent mieux qu'une aumone suivie 
d'un tort. Allah n'a besoin^ de rien, et II est Indulgent. 

264. O les croyants! N'annulez pas vos aumones par un rappel ou un tort, com- 
me celui qui depense son bien par ostentation devant les gens sans croire 
en Allah et au Jour dernier. II ressemble a un rocher recouvert de terre: 
qu'une averse I'atteigne, elle le laisse denue. De pareils hommes ne tire- 
ront aucun profit de leurs actes. Et Allah ne guide pas les gens mecreants. 



1. D'un rappel: le v. 264 precise que rappeler a quelqu'un le bien qu'on lui a fait en annule le 
merite si c'est dans le dessein de s'en vanter. 

2. Allah n'a pas besoin de I'aumone de Ses serviteurs. 



mm 




2. Al-Baqarah (la vache) 



265. Et ceux qui depensent leurs biens cherchant ragrement d'AUah, et bien 
rassures (de Sa recompense), ils ressemblent a un jardin sur une colline. 
Qu'une averse Tatteigne, il double ses fruits; a defaut d'une averse qui 
Tatteint, c'est la rosee. Et Allah voit parfaitement ce que vous faites. 

266. L'un de vous aimerait-il avoir un jardin de dattiers et de vignes sous 
lequel coulent les ruisseaux, et qui lui donne toutes especes de fruits, que 
la vieillesse le rattrape, tandis que ses enfants sont encore petits, et qu'un 
tourbillon contenant du feu s'abatte sur son jardin et le brule? Ainsi 
Allah vous explique les signes afin que vous meditiez! 

267. O les croyants! Depensez des meilleures choses que vous avez gagnees et 
des recoltes que Nous avons fait sortir de la terre pour vous. Et ne vous 
tournez pas vers ce qui est vil pour en faire depense. Ne donnez pas ce 
que vous-memes n'accepteriez qu'en fermant les yeux! Et sachez qu'Allah 
n'a besoin de rien et qu'Il est digne de louange. 

268. Le Diable vous fait craindre I'indigence et vous commande des actions 
honteuses; tandis qu'Allah vous promet pardon et faveur venant de Lui. 
La grace d 'Allah est immense et II est Omniscient. 

269. II donne la sagesse a qui II veut. Et celui a qui la sagesse est donnee, 
vraiment, c'est un bien immense qui lui est donne. Mais les doues d'intel- 
hgence seulement s'en souviennent. 



i^\m 




2. Al-Baqarah (la vache) 



270. Quelles que soient les depenses^ que vous avez faites, ou le voeu que vous 
avez voue, Allah le sail. Et pour les injustes, pas de secoureurs! 

271. Si vous donnez ouvertement vos aumones, c'est bien; c'est mieux encore, 
pour vous, si vous etes discrets avec elles et vous les donniez aux indi- 
gents. Allah effacera une partie de vos mefaits. Allah est Parfaitement 
Connaisseur de ce que vous faites. 

272. Ce n'est pas a toi de les guider (vers la bonne voie), mais c'est Allah qui 
guide qui II veut. Et tout ce que vous depensez de vos biens sera a votre 
avantage, et vous ne depensez que pour la recherche de la Face«Wajh» 
d'Allah. Et tout ce que vous depensez de vos biens dans les bonnes oeu- 
vres vous sera recompense pleinement. Et vous ne serez pas leses^. 

273. Aux necessiteux qui se sont confines dans le sentier d'Allah, ne pouvant 
pas parcourir le monde, et que I'ignorant croit riches parce qu'ils ont 
honte de mendier — tu les reconnaitras a leur aspect — lis n'importunent 
personne en mendiant. Et tout ce que vous depensez de vos biens, Allah 
le sait parfaitement^. 

274. Ceux qui, de nuit et de jour, en secret et ouvertement, depensent leurs 
biens (dans les bonnes oeuvres), ont leur salaire aupres de leur Seigneur. 
lis n'ont rien a craindre et ils ne seront point affliges. 



1. Les defenses: en aumone ou «Zakat». 

2. De les guider: de guider les infideles. 

La recherche du «Wajh» d'Allah: le mot «Wajh» signifie «visage». Certains I'interpretent 
comme la grace d'Allah et Sa recompense ou encore «pour plaire a Allah » II est prouve 
qu' Allah ne ressemble pas a Ses creatures. 

3. Ce verset concerne au premier chef les emigres qui ont laisse leurs biens a la Mecque et se sont 
consacres entierement a la lutte pour la cause d'Allah, c'est pour cela qu'ils ne pouvaient 
parcourir la terre a la recherche de biens. 



m\m^ 




2. Al-Baqarah (la vache) 



275. Ceux qui mangent [pratiquent] de Tinteret usuraire ne se tiennent (au jour 
du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a 
bouleverse. Cela, parce qu'ils disent: «Le commerce est tout a fait comme 
rinteret». Alors qu 'Allah a rendu licite le commerce, et illicite I'interet^ 
Celui, done, qui cesse des que lui est venue une exhortation de son Sei- 
gneur, peut conserver ce qu'il a acquis auparavant; et son affaire depend 
d'Allah^. Mais quiconque recidive... alors les voila, les gens du Feu! lis y 
demeureront eternellement. 

276. Allah aneantit I'interet usuraire et fait fructifier les aumones. Et Allah 
n'aime pas le mecreant pecheur. 

277. Ceux qui ont la foi, ont fait de bonnes oeuvres, accompli la Salat et 
acquitte la Zakat, auront certes leur recompense aupres de leur Seigneur. 
Pas de crainte pour eux, et ils ne seront point affliges. 

278. Oles croyants! Craignez Allah; et renoncez au reliquat de Tinteret usuraire, 
si vous etes croyants. 

279. Et si vous ne le faites pas, alors recevez I'annonce d'une guerre de la part 
d'AUah et de Son messager. Et si vous vous repentez, vous aurez vos 
capitaux. Vous ne leserez personne, et vous ne serez point leses. 

280. A celui qui est dans la gene, accordez un sursis jusqu'a ce qu'il soit dans 
I'aisance. Mais il est mieux pour vous de faire remise de la dette par 
charite! Si vous saviez^! 

281. Et craignez le jour ou vous serez ramenes vers Allah. Alors chaque ame 
sera pleinement retribuee de ce qu'elle aura acquis"^. Et ils ne seront point 
leses. 



1. Ceux qui mangent de I'interet...: ce n'est pas seulement Tusure qui est interdite, mais le moindre 
pret a interet. Toute transaction a base d*interet est defendue, c.-a-d. tout gain a risque unilate- 
ral : par exemple, preter de I'argent a un commer9ant ou a un industriel et exiger un interet sans 
participer aux risques et aux pertes eventuelles du debiteur. Par centre, le pret avec participa- 
tion aux gains et aux risques est parfaitement licite: il s'agit alors d'une veritable association. 

2. Son affaire depend d'AUah: de lui pardonner. 

3. Dans I'aisance: en mesure de rembourser la dette. 

Si vous saviez: si vous saviez la recompense qu 'Allah vous reserve pour avoir agi de la sorte. 

4. Ce quelle aura acquis: expression signifiant les actes de rhomme. 



2. Al-Baqarah (la vache) 



282. 6 les croyants! Quand vous contractez une dette a echeance determinee, 
mettez-la en ecrit; et qu'un scribe I'ecrive, entre vous, en toute justice; un 
scribe n'a pas a refuser d'ecrire selon ce qu'Allah lui a enseigne; qu'il 
ecrive done, et que dicte le debiteur: qu'il craigne Allah son Seigneur, et 
se garde d'en rien diminuer. Si le debiteur est gaspilleur ou faible, ou 
incapable de dieter lui-meme, que son representant dicte alors en toute 
justice. Faites-en temoigner par deux temoins d'entre vos hommes; et a 
defaut de deux hommes, un homme et deux femmes d'entre ceux que 
vous agreez comme temoins, en sorte que si Tune d'elles s'egare, Tautre 
puisse lui rappeler. Et que les temoins ne refusent pas quand ils sont 
appeles. Ne vous lassez pas d'ecrire la dette, ainsi que son terme, qu'elle 
soit petite ou grande: c'est plus equitable aupres d'Allah, et plus droit 
pour le temoignage, et plus susceptible d'ecarter les doutes. Mais s'il s'agit 
d'une marchandise presente que vous negociez entre vous: dans ce cas, il 
n'y a pas de peche a ne pas I'ecrire. Mais prenez des temoins lorsque vous 
faites une transaction entre vous; et qu'on ne fasse aucun tort a aucun 
scribe ni a aucun temoin. Si vous le faisiez, cela serait une perversite en 
vous. Et craignez Allah. Alors Allah vous enseigne et Allah est 
Omniscient ^ 



1. D'ecrire la dette: prescription etonnante, en verite, qui exige des documents ecrits en un temps 
si primitif (an 1 ou 2 de I'Hegire — 622-3 de Fere (chretienne). 
Que dicte le debiteur. Litte. : que dicte celui sur qui (pese) le droit. 

Le mot arabe «Safih»: signifie ici gaspilleur » et, selon la loi islamique celui-ci doit etre empeche 
de traiter de tout acte financier. Le mot faible, litt. «da'if», concerne celui qui est incapable de 
dieter parce que mineur d'age ou atteint de vieillesse. 



m\m 




2. Al-Baqarah (la vache) 



283. Mais si vous etes en voyage et ne trouvez pas de scribe, un gage re9u 
suffit. S'il y a entre vous une confiance reciproque, que celui a qui on a 
confie quelque chose la restitue; et qu'il craigne Allah son Seigneur. Et ne 
cachez pas le temoignage: quiconque le cache a, certes, un coeur pecheur. 
Allah, de ce que vous faites, est Omniscient. 

284. C'est a Allah qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. 
Que vous manifestiez ce qui est en vous ou que vous le cachiez, Allah 
vous en demandera compte. Puis II pardonnera a qui II veut, et chatiera 
qui II veut. Et Allah est Omnipotent. 

285. Le Messager a cru en ce qu'on a fait descendre vers lui venant de son 
Seigneur, et aussi les croyants : tous ont cru en Allah, en Ses anges, a Ses 
livres et en Ses messagers; (en disant): «Nous ne faisons aucune distinc- 
tion entre Ses messagers ». Et ils ont dit: «Nous avons entendu et obei. 
Seigneur, nous implorons Ton pardon. C'est a Toi que sera le retour». 

286. Allah n 'impose a aucune ame une charge superieure a sa capacite. Elle 
sera recompensee du bien qu'elle aura fait, punie du mal qu'elle aura fait. 
Seigneur, ne nous chatie pas s'il nous arrive d'oublier ou de commettre 
une erreur. Seigneur! Ne nous charge pas d'un fardeau lourd comme Tu as 
charge ceux qui vecurent avant nous. Seigneur! Ne nous impose pas ce que 
nous ne pouvons supporter, efface nos fautes, pardonne-nous et fais nous 
misericorde. Tu es Notre Maitre, accorde-nous done la victoire sur les 
peuples infideles. 



(Simm 



^my^ 












3. Al-'Imran (la famille d'lmran) 



SOURATE 3 

AL-^IMRAN (LA FAMILLE D'lMRAN)^ 

200 versets 
Post-heg. n'^SQ 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Miser icordieux. 

1. Alif, Lam, MTm^. 

2. Allah ! Pas de divinite a part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par Lui-meme« al- 
Qayyum»^. 

3. II a fait descendre sur toi le Livre avec la verite, confirmant les Livres 
descendus avant lui"^. Et II fit descendre la Thora et I'Evangile 

4. auparavant, en tant que guide pour les gens. Et II a fait descendre le 
Discernement^. Ceux qui ne croient pas aux Revelations d' Allah auront, 
certes, un dur chatiment! Et, Allah est Puissant, Detenteur du pouvoir de 
punir. 

5. Rien, vraiment, ne se cache d 'Allah de ce qui existe sur la terre ou dans le 
ciel. 

6. C'est Lui qui vous donne forme dans les matrices, comme II veut. Point de 
divinite a part Lui, le Puissant, le Sage. 

7. C'est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre: il s'y trouve des versets sans 
equivoque, qui sont la base du Livre, et d'autres versets qui peuvent preter 
a d'interpretations diverses. Les gens, done, qui ont au coeur une inclina- 
tion vers I'egarement, mettent 1 'accent sur les versets a equivoque, cher- 
chant la dissension en essayant de leur trouver une interpretation, alors que 
nul n'en connait I'interpretation, a part Allah. Mais ceux qui sont bien 
enracines dans )a science disent: «Nous y croyons: tout est de la part de 
notre Seigneur !» Mais, seuls les doues d'intelligence s'en rappellent. 

8. « Seigneur! Ne fais pas devier nos cceurs apres que Tu nous aies guides; 
et accorde-nous Ta misericorde. C'est Toi, certes, le Grand Donateur! 

9. Seigneur! C'est Toi qui rassembleras les gens, un jour — en quoi il n'y a 
point de doute — Allah, vraiment, ne manque jamais a Sa promesse. 



1. Titre tire du verset 33. 

2. Alif, Lam, Mim: voir la note a S. 2, v. 1. 

3. «Al-Qayyum»: voir la note a S. 2, v. 255. 

4. Sur toi: (6 Muhammad) (pbAsl). 

Ce qui etait avant lui: avant le Coran: la Thora et I'Evangile. 

5. Le Discernement : le Coran. Ce mot designe aussi les autres livres divins parce qu'ils distinguent 
tous le Bien du Mai. 



^msm^ 




3. Al-*^Imran (la famille d'Imran) 



10. Ceux qui ne croient pas, ni leurs biens ni leurs enfants ne les mettront 
aucunement a Tabri de la punition d'Allah. lis seront du combustible pour 
le Feu, 

11. comme les gens de Pharaon et ceux qui vecurent avant eux. lis avaient 
traite de mensonges Nos preuves. Allah les saisit done, pour leurs peches. 
Et Allah est dur en punition. 

12. Dis a ceux qui ne croient pas: «Vous serez vaincus bientot; et vous serez 
rassembles vers I'Enfer. Et quel mauvais endroit pour se reposer!» 

13. II y eut deja pour vous un signe dans ces deux troupes qui s'affronterent : 
Tune combattait dans le sentier d'Allah; et I'autre, etait mecreante. Ces 
derniers voyaient (les croyants) de leurs propres yeux, deux fois plus nom- 
breux qu'eux-memes. Or Allah secourt qui II veut de Son aide. Voila bien 
la un exemple pour les doues de clairvoyance^ ! 

14. On a enjolive aux gens I'amour des choses qu'ils desirent: femmes, enfants, 
tresors thesaurises d'or et d'argent, chevaux marques, betail et champs; 
tout cela est I'objet de jouissance pour la vie presente, alors que c'est pres 
d'Allah qu'il y a bon retour. 

15. Dis: «Puis-je vous apprendre quelque chose de meilleur que tout cela? 
Pour les pieux, il y a, aupres de leur Seigneur, des jardins sous lesquels 
coulent les ruisseaux, pour y demeurer eternellement, et aussi, des epouses 
purifiees, et Tagrement d'Allah.» Et Allah est Clairvoyant sur [Ses] 
serviteurs. 



1. Allusion est faite ici a la bataille de Badr, la premiere en Islam. 



i^mm 



^imm^^mi^^^^ 



BSSt 









>^^^ 



cuJlLIi Jii jj^l^o^ 



..^f^d > 












i^'^ 



.>- 






3. Al-'^Imran (la famille d'lmran) 



16. qui disent: «0 notre Seigneur, nous avons la foi; pardonne-nous done nos 
peches, et protege-nous du chatiment du Feu», 

17. ce sont, les endurants, les veridiques, les obeissants, ceux qui depensent 
[dans le sender d 'Allah] et ceux qui implorent pardon juste avant I'aube. 

18. Allah atteste, et aussi les Anges et les doues de science, qu'il n'y a point de 
divinite a part Lui, le Mainteneur de la justice. Point de divinite a part Lui, 
le Puissant, le Sage! 

19. Certes, la religion acceptee d' Allah, c'est I'lslam. Ceux auxquels le Livre a 
ete apporte ne se sont disputes, par agressivite entre eux, qu'apres avoir 
re9u la science ^ Et quiconque ne croit pas aux signes d' Allah... alors 
Allah est prompt a demander compte! 

20. S'ils te^ contredisent, dis leur: «Je me suis entierement soumis a Allah, 
moi et ceux qui m'ont suivi». Et dis a ceux a qui le Livre a ete donne, 
ainsi qu'aux illettres: «Avez-vous embrasse rislam?» S'ils embrassent 
rislam, ils seront bien guides. Mais, s'ils tournent le dos... Ton devoir 
n'est que la transmission (du message). Allah, sur [Ses] serviteurs est 
Clairvoyant. 

21. Ceux qui ne croient pas aux signes d'Allah, tueht sans droit les prophetes 
et tuent les gens qui commandent la justice, annonce-leur un chatiment 
douloureux. 

22. Ce sont eux dont les oeuvres sont devenues vaines, ici-bas comme dans 
I'au-dela. Et pour eux, pas de secoureurs! 



1. La science: la prophetic de Muhammad (pbAsl) et I'lslam. 

2. S'ils te contredisent: (6 Muhammad) (pbAsl). 



i^mm 









► U <j-JU J^=> C-53JJ A-^c-o J If ^_^ 

IE 



3. Al-*^Imran (la famille d'lmran) 



23. N'as-tu pas vu comment agissent ceux qui ont re9u une part du Liv^e^ et 
qui sont maintenant invites au Livre d 'Allah pour trancher leurs diffe- 
rends; comment un groupe des leurs tourne le dos et s'esquive? 

24. C'est parce qu'ils disent: «Le Feu ne nous touchera que pour un nombre 
de jours determines. Et leurs mensonges les trompent en religion. 

25. Eh bien comment seront-ils, quand Nous les aurons rassembles, en un jour 
sur quoi il n'y a point de doute, et que chaque ame sera pleinement retri- 
buee selon ce qu'elle aura acquis? Et ils ne seront point leses. 

26. - Dis: « 6 Allah, Maitre de royaute. Tu donnes la royaute a qui Tu 
veux, et Tu arraches la royaute a qui Tu veux; et Tu domies la puissance 
a qui Tu veux, et Tu humilies qui Tu veux. Le bien est en Ta main et Tu 
es omnipotent. 

27. Tu fais penetrer la nuit dans le jour, et Tu fais penetrer le jour dans la 
nuit, et Tu fais sortir le vivant du mort, et Tu fais sortir le mort du vivant. 
Et Tu accordes attribution a qui Tu veux, sans compter ». 

28. Que les croyants ne prennent pas, pour allies, des infideles, au lieu de 

croyants. Quiconque le fait nest d' Allah en rien, a moins que vous ne 
cherchiez a vous proteger d'eux. Allah vous met en grade a regard de 
Lui-meme. Et c'est a Allah le retour. 

29. Dis: «Que vous cachiez ce qui est dans vos poitrines ou bien vous le 
divulguiez, Allah le sait. II connait tout ce qui est dans les cieux et sur la 
terre. Et Allah est Omnipotent. 



1. Une part du Livre: la Thora et I'Evangile encore en circulation, a I'epoque. 
Invites au Livre d' Allah: au Coran. 



t^Mli^ 



•,»iJj u> -Juc;\'t^^ j^^ l^"4* T '' i^i J CP*^ ^y^^S^j 



3. Al-'^Imran (la famille d'lmran) 



30. Le jour ou chaque ame se trouvera confrontee avec ce qu'elle aura fait de 
bien et ce qu'elle aura fait de mal; elle souhaitera qu'il y ait entre elle et ce 
mal une longue distance! Allah vous met en garde a I'egard de Lui-meme. 
Allah est Compatissant envers[Ses] serviteurs. 

31. Dis: «Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors 
et vous pardonnera vos peches. Allah est Pardonneur et Misericordieux. 

32. Dis: «Obeissez a Allah et au Messager. Et si vous tournez le dos... alors 
Allah n'aime pas les infidelesM 

33. Certes, Allah a elu Adam, Noe, la famille d'Abraham et la famille d'lmran 
au-dessus de tout le monde. 

34. En tant que descendants les uns des autres, et Allah est Audient et 
Omniscient. 

35. (Rappelle-toi) quand la femme d'lmran dit: « Seigneur, je T'ai voue en 
toute exclusivite ce qui est dans mon ventre. Accepte-le done, de moi. 
C'est Toi certes I'Audient et I'Omniscient. 

36. Puis, lorsqu'elle en eut accouche, elle dit: « Seigneur, voila que j'ai accou- 
che d'une fille»; or Allah savait mieux ce dont elle avait accouche! Le 
gar9on n'est pas comme la fille. « Je I'ai nommee Marie, et je la place, ainsi 
que sa descendance, sous Ta protection contre le Diable, le banni»^. 

37. Son Seigneur I'agrea alors du bon agrement, la fit croitre en belle croissan- 
ce. Et II en confia la garde a Zacharie^. Chaque fois que celui-ci entrait 
aupres d'elle dans le Sanctuaire, il trouvait pres d'elle de la nourriture. II 
dit: «0 Marie, d'ou te vient cette nourriture ?» — Elle dit: «Cela me vient 
d'Allah». II donne certes la nourriture a qui II veut sans compter. 



1. Au messager: Muhammad (pbAsl). 

Si vous tourniez,..: autre interpr. s'ils toument. 

2. Un gar f on n'est pas...: Anne «Hanna» la mere de Marie regrette de n'avoir pas eu un gar9on 
qui aurait pu servir dans le temple ou les femmes n'etaient pas admises. 

Le banni une des epithetes de Satan. 

3. Zacharie: c'est le pere de Jean-Baptiste (Yahya). 



RS 



BE 



i^mm^ 






.^\V\'^''<^\'^ >^^i<-^' 






00 



3. Al-*^Imran (la famille d'Imran) 



38. Alors, Zacharie pria son Seigneur, et dit: «0 mon Seigneur, donne-moi, 
venant de Toi, une excellente descendance. Car Tu es Celui qui entend 
bien la priere». 

39. Alors, les Anges I'appelerent pendant que, debout, il priait dans le Sanc- 
tuaire: «Voila qu'Allah t'annonce la naissance de Yahya, confirmateur 
d'une parole d' Allah ^ II sera un chef, un chaste, un prophete et du nom- 
bre des gens de bien». 

40. II dit: «0 mon Seigneur, comment aurais-je un gar9on maintenant que la 
vieillesse m'a atteint et que ma femme est sterile »?. Allah dit: «Comme 
cela!», Allah fait ce qu'Il veut. 

41. — « Seigneur, dit Zacharie, donne-moi un signe.» 

— «Ton signe, dit Allah, c'est que pendant trois jours tu ne pourras parler 
aux gens que par geste. Invoque beaucoup Ton Seigneur; et, glorifie-Le, 
en fm et en debut de journee. » 

42. (Rappelle-toi) quand les Anges dirent: «6 Marie, certes Allah t'a elue et 
purifiee; et II t'a elue au-dessus des femmes des mondes. 

43. «6 Marie, obeis a Ton Seigneur, prosterne-toi, et incline-toi avec ceux qui 
s'inclinent»^. 

44. — Ce sont la des nouvelles de I'lnconnaissable que Nous te revelons. Car tu 
n'etais pas la lorsqu'ils jetaient leurs calames pour decider qui se charge- 
rait de Marie! Tu n'etais pas la non plus lorsqu'ils se disputaient^ ! 

45. (Rappelle-toi,) quand les Anges dirent: «0 Marie, voila qu'Allah t'annon- 
ce une parole de Sa part: son nom sera«al-Masih»«''Issa», fils de Marie, 
illustre ici-bas comme dans I'au-dela, et I'un des rapproches d'Allah))"^. 



1. Parole d' Allah: un commandement d' Allah. Reference a Jesus qui naquit sans pere, sur ordre 
d'Allah qui dit: «Sois!». 

2. Avec ceux qui s'inclinent (pour la priere). 

3. Que Nous te revelons (6 Muhammad) (pbAsl). 

Lorsqu'ils jetaient leurs calames...: le contexte indique qu'il s'agit la d'un precede de tirage au 
sort. 

4. Une parole: voir la note S. 3, v. 39. 
«Al-Masih»: le Messie. 

<(^Issd»: Jesus. 



t^Mfeili^ 



^>a^^lj^^j;^^^'*,-*^i>^^ 




3. Al-'^Imran (la famille d'Imran) 



46. II parlera aux gens, dans le berceau et en son age mur et il sera du nombre 
des gens de bien». 

47. — EUe dit: « Seigneur! Comment aurais-je un enfant, alors qu'aucun hom- 
me ne m'a touchee?» — «C'est ainsi!» dit-Il. Allah cree ce qu'Il veut. 
Quand II decide d'une chose, II lui dit seulement: «Sois»; et elle est 
aussitot. 

48. «Et (Allah) lui enseignera Tecriture, la sagesse^ la Thora et I'Evangile, 

49. et il sera messager aux enfants d'Israel, [et leur dira]: «En verite, je viens 
a vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de 
la glaise comme la figure d'un oiseau, puis je souffle dedans: et, par la 
permission d'AUah, cela devient un oiseau. Et je gueris I'aveugle-ne et le 
lepreux, et je ressuscite les morts, par la permission d'AUah. Et je vous 
apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons. 
Voila bien la un signe, pour vous, si vous etes croyants! 

50. Et je confirme ce qu'il y a dans la Thora revelee avant moi, et je vous 
rends licite une partie de ce qui vous etait interdit, Et j'ai certes apporte un 
signe de votre Seigneur. Craignez Allah done, et obeissez-moi. 

51. Allah est mon Seigneur et votre Seigneur. Adorez-Le done: voila le che- 
min droit. » 

52. Puis, quand Jesus ressentit de I'incredulite de leur part, il dit: «Qui sont 
mes allies dans la voie d 'Allah ?» Les apotres dirent: «Nous sommes les 
allies d'AUah. Nous croyons en Allah. Et sois temoin que nous Lui som- 
mes soumis. 



1. La sagesse: le mot sagesse signifie ici «la prophetic ». 



i^i^Ji^ 



\<'t> _frl>'^trt< 






i^4AiV?4)i\j.^=^^SL>J^===^J ^•^"^ 



>'< >"'"'<' >^\''-^/' 






<^y:<^ 






oV 



3. Al-*^Imran (la famille d'lmran) 

IW^^^^^i-MB-MVWi. A J^mlmJ^^>J^^^^M;\ 

53. Seigneur! Nous avons cru a ce que Tu as fait descendre et suivi le messa- 
ger. Inscris-nous done parmi ceux qui temoignent»*. 

54. Et les autres se mirent a strategier Allah aussi strategic et Allah est le 
meuilleur des strateges^! 

55. (Rappelle-toi) quand Allah dit: «0 Jesus, certes, Je vais mettre fin a ta 
vie terrestre t'elever vers Moi, te debarrasser de ceux qui n'ont pas cru et 
mettre jusqu'au Jour de la Resurrection, ceux qui te suivent^ au-dessus de 
ceux qui ne croient pas. Puis, c'est vers Moi que sera votre retour, et Je 
jugerai, entre vous, ce sur quoi vous vous opposiez. 

56. Quant a ceux qui n'ont pas cru, Je les chatierai d'un dur chatiment, ici-bas 
tout comme dans I'au-dela; et pour eux, pas de secoureurs. 

57. Et quant a ceux qui ont la foi et font de bonnes oeuvres, II leur donnera 
leurs recompenses. Et Allah n'aime pas les injustes. 

58. Voila ce que Nous te recitons des versets et du sage rappel"*. 

59. Pour Allah, Jesus est comme Adam qu'Il crea de poussiere, puis II lui dit: 
«Sois»: et il fut. 

60. La verite vient de ton Seigneur. Ne sois done pas du nombre des 
sceptiques. 

61. A ceux qui te contredisent a son propos, maintenant que tu en es bien 
informe, tu n'as qu'a dire: «Venez, appelons nos fils et les votres, nos 
femmes et les votres, nos propres personnes et les votres, puis pro- 
ferons execration reciproque en appelant la malediction d'Allah sur les 
menteurs^. 



1. Ceux qui temoignent: qu'il n'y a pas d'autres divinites a part Allah et que Muhammad (pbAsI) 
est le Messager d'Allah. 

Autre interpretation: ceux qui temoignent qu 'Allah est unique et que ^ssa est un prophete. 

2. Et les autres (les Juifs): les infideles des fils d'Israel. 
A comploter: centre Jesus. 

3. Ceux qui te suivent: il s'agit des Chretiens qui n'ont pas altere les enseignements de Jesus et les 
Musulmans, car ce sont eux les vrais suiveurs de la ligne de Jesus, homme prophete. 

4. Sage rappel : le Coran. 

5. Allusion a la delegation des Chretiens de Najran, mais qui ne releva pas ce defi. 
Le verbe arabe «Nabtahil»: signife implorer. Ici demander malediction. 



E 



i?<!^Ji^ 






^ ^-^ 






»A 



3. Al-*^Imran (la famille d'lmran) 



62. Voila, certes, le recit veridique. Et il n'y a pas de divinite a part Allah. En 
verite, c'est Allah qui est le Puissant, le Sage. 

63. Si done ils tournent le dos... alors Allah connait bien les semeurs de 
corruption ! 

64. — Dis: «6 gens du Livre, venez a une parole commune entre nous et vous: 
que nous n'adorions qu'Allah, sans rien Lui associer, et que nous ne 
prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d 'Allah ». Puis, 
s'ils tournent le dos, dites: «Soyez temoins que nous, nous sommes soumis». 

65. O gens du Livre, pourquoi disputez-vous au sujet d'Abraham, alors que la 
Thora et I'Evangile ne sont descendus qu'apres lui? Ne raisonnez-vous done 
pas*? 

66. Vous avez bel et bien dispute a propos d'une chose dont vous avez connais- 
sance. Mais pourquoi disputez-vous des choses dont vous n'avez pas 
connaissance? Or Allah sait, tandis que vous ne savez pas. 

67. Abraham n'etait ni Juif ni Chretien. II etait entierement soumis a Allah 
(Musulman). Et il n'etait point du nombre des Associateurs^. 

68. Certes les hommes les plus dignes de se reclamer d 'Abraham, sont ceux qui 
I'ont suivi, ainsi que ce Prophete-ci, et ceux qui ont la foi. Et Allah est I'allie 
des croyants^. 

69. Une partie des gens du Livre aurait bien voulu vous egarer. Or ils n'egarent 
qu'eux-memes; et ils n'en sont pas conscients. 

70. O gens du Livre, pourquoi ne croyez vous pas aux versets d'Allah (le Coran), 
cependant que vous en etes temoins? 



1 . Ce verset refute aussi bien la pretention des juifs qui affirmaient qu'Abraham etait un juif que celle 
des Chretiens qui disaient qu'il etait un chretien. 

2. Le mot arabe «Hanrfan» signifie «celui qui s'eloigne» de toutes les doctrines fausses et adhere 
exclusivement a la vraie religion d'Allah: I'lslam. 

3. Ce Prophete-ci: Muhammad (pbAsl). 
Ceux qui ont la foi: les Musulmans. 



^^SSC 






•' 






^ 




3. Al-4mran (la famille d'Imran) 



71. O gens du Livre, pourquoi melez-vous le faux au vrai et cachez-vous 
sciemment la verite? 

72. Ainsi dit une partie des gens du Livre: « Au debut du jour, croyez a ce qui a 
ete revele aux Musulmans, mais, a la fin du jour, rejetez-le, afin qu'ils 
retournent (a leur ancienne religion). 

73. [Et les gens du Livre disent a leurs coreligionnaires] : «Ne croyez que ceux 
qui suivent votre religion... » Dis: «La vraie direction est la direction 
d'Allah» — [et ils disent encore: Vous ne devez ni approuver ni reconnaitre] 
que quelqu'un d'autre que vous puisse recevoir comme ce que vous avez re9U 
de sorte qu'ils (les musulmans) ne puissent argumenter contre vous aupres de 
votre Seigneur. Dis-[leur]: En verite la grace est en la main d'Allah. II la 
donne a qui II veut. La grace d'Allah est immense et II est Omniscent^ 

74. II reserve a qui II veut sa misericorde. Et Allah est Detenteur d'une grace 
immense. 

75. Et parmi les gens du Livre, il y en a qui, si tu lui confies un qintar^, te le rend. 
Mais il y en a aussi qui, si tu lui confies un dinar, ne te le rendra que si tu Ty 
contrains sans relache. Tout cela parce qu'ils disent: «Ces (arabes) qui n'ont 
pas de livre n'ont aucun chemin pour nous contraindre. » lis proferent des 
mensonges contre Allah alors qu'ils savent. 

76. Au contraire, quiconque remplit sa promesse et craint Allah... Allah aime les 
pieux. 

77. Ceux qui vendent a vil prix leur engagement avec Allah ainsi que leurs 
serments n'auront aucune part dans I'au-dela, et Allah ne leur parlera pas, ni 
les regardera, au Jour de la Resurrection, ni ne les purifiera; et ils auront un 
chatiment douloureux. 



1. Ce que \ous avez regu: autre interpretation: ne vous fiez qu'a vos coreligionnaires afin que nul 
d'autre que vous ne soit en mesure de savoir ce que vous savez et pour qu'il ne I'utilise pas 
comme argument contre vous aupres de votre Seigneur. 

2. Un qintdr: mille pieces d'or, d'oii le mot latin: quintal. 



^^^^^^ST 



^mm 




3. Al-'^Imran (la famille d'Imran) 



78. Et il y a parmi eux certains qui roulent leurs langues en lisant le Livre pour 
vous faire croire que cela provient du Livre, alors qu'il n'est point du Livre; 
et ils disent: «Ceci vient d'Allah, alors qu'il ne vient point d'Allah. lis disent 
sciemment des mensonges contre Allah. 

79. II ne conviendrait pas a un etre humain a qui Allah a donne le Livre, la 
Comprehension et la Prophetie, de dire ensuite aux gens: «Soyez mes 
adorateurs, a I'exclusion d'Allah; mais au contraire, [il devra dire] : «Devenez 
des savants, obeissant au Seigneur, puisque vous enseignez le Livre et vous 
retudiez». 

80. Et il ne va pas vous commander de prendre pour seigneurs anges et prophe- 
tes. Vous commanderait-il de rejeter la foi, vous qui etes Musulmans? 

8L Et lorsqu 'Allah prit cet engagement des prophetes: «Chaque fois que Je 
vous accorderai un Livre et de la Sagesse, et qu'ensuite un messager vous 
viendra confirmer ce qui est avec vous, vous devez croire en lui, et vous 
devrez lui porter secours.» II leur dit: « Consentez-vous et acceptez-vous 
Mon pacte a cette condition ?» — «Nous consentons», dirent-ils. «Soyez-en 
done temoins, dit Allah. Et Me voici, avec vous, parmi les temoins^ 

82. Quiconque ensuite tournera le dos... alors ce sont eux qui seront les pervers». 

83. Desirent-ils une autre religion que celle d'Allah, alors que se soumet a Lui, 
bon gre, mal gre, tout ce qui existe dans les cieux et sur la terre, et que c'est 
vers Lui qu'ils seront ramenes? 



1. Selon ce verset, Allah a demande a chacun des messagers anterieurs, et comme condition 
prealable a leur mission, de reconnaitre et d'annoncer la venue de Muhammad (pbAsl) comme 
messager. 



B 



t^MfcJJi^ 




3. Al-4mran (la famille d'Imran) 



84. Dis: «Nous croyons en Allah, a ce qu'on a fait descendre^ sur nous, a ce 
qu'on a fait descendre sur Abraham, Ismael, Isaac, Jacob et les Tribus, et a 
ce qui a ete apporte a Moise, a Jesus et aux prophetes, de la part de leur 
Seigneur: nous ne faisons aucune difference entre eux; et c'est a Lui que 
nous sommes Soumis». 

85. Et quiconque desire une religion autre que I'lslam, ne sera point agree, et il 
sera, dans I'au-dela, parmi les perdants. 

86. Comment Allah guiderait-Il des gens qui n'ont plus la foi apres avoir cru et 
temoigne que le Messager est veridique, et apres que les preuves leur sont 
venues? Allah ne guide pas les gens injustes. 

87. Ceux la, leur retribution sera qu'ils auront sur eux la malediction d'Allah, 
des Anges et de tous les etres humains. 

88. lis y demeureront eternellement. Le chatiment ne leur sera pas allege, et ils 
n'auront aucun repit, 

89. excepte ceux qui par la suite se repentiront et se reformeront : car Allah est 
certes Pardonneur et Misericordieux. 

90. En verite, ceux qui ne croient plus apres avoir eu la foi, et laissent augmenter 
encore leur mecreance, leur repentir ne sera jamais accepte. Ceux-la sont 
vraiment les egares. 

91. Ceux qui ne croient pas et qui meurent mecreants, il ne sera jamais accepte 
d'aucun d'eux de se racheter meme si pour cela il (donnait) le contenu, en or, 
de la terre. lis auront un chatiment douloureux, et ils n'auront point de 
secoureurs. 



1. Ce qu'on a fait descendre (de revelation). 



g 61 



i^mm^ 




3. Al-*^Imran (la famille d'lmran) 



92. Vous n'atteindrez la (vraie) piete que si vous faites largesses de ce que vous 
cherissez. Tout ce dont vous faites largesses, Allah le sait certainement bien. 

93. Toute nourriture etait licite aux enfants d'lsraeP, sauf celle qu'Israel lui- 
meme s'interdit avant que ne descendit la Thora. Dis-[leur]: «Apportez la 
Thora et lisez-la, si ce que vous dites est vrai!» 

94. Done, quiconque, apres cela, invente des mensonges contre Allah... ceux-la 
sont, done, les vrais injustes. 

95. Dis: « Allah a dit la verite. Suivez done la religion d'Abraham, 
Musulman droit. Et il n'etait point des associateurs ». 

96. La premiere Maison qui ait ete edifiee pour les gens, c'est bien celle de 
Bakka (la Mecque) benie et une bonne direction pour I'univers. 

97. La sont des signes evidents, parmi lesquels I'endroit ou Abraham s'est tenu 
debout; et quiconque y entre est en securite. Et c'est un devoir envers Allah 
pour les gens qui ont les moyens, d'aller faire le pelerinage de la Maison. Et 
quiconque ne croit pas... Allah Se passe largement des mondes^. 

98. — Dis: «0 gens du Livre, pourquoi ne croyez-vous pas aux versets d'Allah 
(al-Qur^an), alors qu'Allah est temoin de ce que vous faites ?» 

99. — Dis : « O gens du Livre, pourquoi obstruez-vous la voie d'Allah a celui qui 
a la foi, et pourquoi voulez-vous rendre cette voie tortueuse, alors que vous 
etes temoins de la verite !» Et Allah n'est pas inattentif a ce que vous faites. 

1 00. O les croyants ! Si vous obeissez a un groupe de ceux auxquels on a donne 
le Livre, il vous rendra mecreants apres que vous ayez eu la foi. 



1. Israel: Jacob qui s'interdit la viande et le lait de chameau. 

2. Ou Abraham s'est tenu debout: voir S. 2, v. 125. 
Le pelerinage: voir S. 2, v. 196. 



^'mm 




3. Al-'^Imran (la famille d'Imran) 



101. Et comment pouvez-vous ne pas croire, alors que les versets d' Allah vous 
sont recites, et qu'au milieu de vous se tient Son messager? Quiconque 
s'attache fortement a Allah, il est certes guide vers un droit chemin. 

102. Olescroyants! Craignez Allah comme II doit etre craint. Et ne mourez 
qu'en pleine soumission. 

103. Et cramponnez-vous tous ensemble au «Habl» (cable) d' Allah ^ et ne soyez 
pas divises ; et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous : lorsque vous etiez 
ennemis, c'est Lui qui reconcilia vos coeurs. Puis, par Son bienfait, vous etes 
devenus freres. Et alors que vous etiez au bord d'un abime de Feu, c'est Lui 
qui vous en a sauves. Ainsi Allah vous montre Ses signes afin que vous 
soyez bien guides. 

104. Que soit issue de vous une communaute qui appelle au bien, ordonne le 
convenable, et interdit le blamable. Car ce seront eux qui reussiront^. 

105. Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divises et se sont mis a disputer, 
apres que les preuves leur furent venues, et ceux-la auront un enorme 
chatiment. 

106. Au jour ou certains visages s'eclaireront, et que d'autres s'assombriront. A 
ceux dont les visages seront assombris (il sera dit) : « avez-vous mecru apres 
avoir eu la foi?» Eh bien, goutez au chatiment, pour avoir renie la foi. 

107. Et quant a ceux dont les visages s'eclaireront, ils seront dans la misericorde 
d'Allah, ou ils demeureront eternellement. 

108. Tels sont les versets d'Allah; Nous te (Muhammad) les recitons avec verite. 
Et Allah ne veut point leser les mondes. 



1. Le cable d'Allah: le mot «Habl» signifie litteralement « cable ou corde». 

II s'agit du Coran selon les dires du prophete. Le mot «Habl» exprime le lien entre Allah et Ses 
creatures. 

2. Convenable: c'est le mot «ma*^arouf» qui, etymologiquement, signifie: «reconnu» (par tout le 
monde comme bon). 

Blamable: c'est le mot «munkar», qui signifie de meme «meconnu» (et denonce comme mal par 
tout le monde). 



i3mym 



i^i'^" »'^^ 'f^- i"^,v1»\'''^-*rM'*-t 'tf> A" 

-tip, \_^ ^ (p OjJCuli>IO l_^.ia«^L^*4^i ^ 



3. Al-*^Imran (la famille d'Imran) 



109. A Allah appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et c'est vers 
Allah que toute chose sera ramenee. 

110. Vous etes la meilleure communaute qu'on ait fait surgir pour les hommes. 
vous ordonnez le convenable, interdisez le blamable et croyez a Allah. Si les 
gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, 
mais la plupart d'entre eux sont des pervers. 

111. lis ne sauront jamais vous causer de grand mal, seulement une nuisance (par 
la langue); et s'ils vous combattent, ils vous tourneront le dos, et ils 
n'auront alors point de secours. 

112. Ou qu'ils se trouvent, ils sont frappes d'avilissement, a moins d'un secours 
providentiel d 'Allah ou d'un pacte conclu avec les hommes. Ils ont encouru 
la colere d'Allah, et les voila frappes de malheur, pour n'avoir pas cru aux 
signes d'Allah, et assassine injustement les prophetes, et aussi pour avoir 
desobei et transgresse. 

113. Mais ils ne sont pas tous pareils. II est, parmi les gens du Livre, une 
communaute droite qui, aux heures de la nuit, recite les versets d'Allah en se 
prosternant. 

1 14. Ils croient en Allah et au Jour dernier, ordonnent le convenable, interdisent 
le blamable et concourent aux bonnes oeuvres. Ceux-la sont parmi les gens 
de bien. 

115. Et quelque bien qu'ils fassent, il ne leur sera pas denie. Car Allah connait 
bien les pieux. 



3f~64" 



i^m'^ 




3. Ai-*^Imran (ia famille d'Imran) 



1 16. Quant a ceux qui ne croient pas, ni leurs biens, ni leurs enfants ne pourront 
jamais leur servir centre la punition d'Allah. Et ce sont les gens du Feu : ils y 
demeureront eternellement. 

117. Ce qu'ils depensent dans la vie presente ressemble a un vent glacial qui 
s'abat sur un champ appartenant a des gens qui se sont leses eux-memes, et 
le detruit. Car ce n'est pas Allah qui leur cause du mal, mais ils se font du 
mal a eux-memes. 

118. O les croyants, ne prenez pas de confidents en dehors de vous-memes: ils 
ne failliront pas a vous bouleverser. Ils souhaiteraient que vous soyez en 
difficulte. La haine certes s'est manifestee dans leurs bouches, mais ce que 
leurs poitrines cachent est encore plus enorme. Voila que Nous vous 
exposons les signes. Si vous pouviez raisonner! 

1 19. Vous, (Musulmans) vous les aimez, alors qu'ils ne vous aiment pas; et vous 
avez foi dans le Livre tout entier. Et lorsqu'ils vous rencontrent, ils disent : 
«Nous croyons»; et une fois seuls, de rage contre vous, ils se mordent les 
bouts des doigts. Dis: «mourez de votre rage». En verite, Allah connait fort 
bien le contenu des coeurs. 

120. Qu'un bien vous touche, ils s'en affligent. Qu'un mal vous atteigne, ils s'en 
rejouissent. Mais si vous etes endurants et pieux, leur manigance ne vous 
causera aucun mal. Allah connait parfaitement tout ce qu'ils font. 

121. Lorsqu'un matin, tu (Muhammad) quittas ta famille, pour assigner aux 
croyants les postes de combat et Allah est Audient et Omniscient. 



t^mm 



x'^-'.'i' <r -^ »■ 






3. Al-'^Imran (la famille d'lmran) 



122. Quand deux de vos groupes songerent a flechir! Alors qu' Allah est leur allie 
a tous deux! Car, c'est en Allah que les croyants doivent placer leur 
conflance^ 

123. Allah vous a donne la victoire, a Badr, alors que vous etiez humilies. 
Craignez Allah done. Afin que vous soyez reconnaissants^ ! 

124. (Allah vous a bien donne la victoire) lorsque tu disais aux croyants; «Ne 
vous suffit-il pas que votre Seigneur vous fasse descendre en aide trois 
milliers d'Anges»^? 

125. Mais oui! Si vous etes endurants et pieux, et qu'ils [les ennemis] vous 
assaillent immediatement, votre Seigneur vous enverra en renfort cinq mille 
Anges marques distinctement"^. 

126. Et Allah ne le fit que (pour vous annoncer) une bonne nouvelle, et pour que 
vos coeurs s'en rassurent. La victoire ne peut venir que d'Allah, le Puissant, 
le Sage; 

127. pour aneantir une par tie des mecreants ou pour les humilier (par la defaite) 
et qu'ils en retournent done de9us^. — 

128. Tu n'as (Muhammad) aucune part dans I'ordre (divin) — qu'Il (Allah) 
accepte leur repentir (en embrassant Tlslam) ou qu'Il les chatie, car ils sont 
bien des injustes. 

129. A Allah appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. II pardonne a 
qui II veut, et II chatie qui II veut... Et Allah est Pardonneur et 
Misericordieux. 

130. 6 les croyants! Ne pratiquez pas I'usure en multipHant demesurement votre 
capital. Et craignez Allah afin que vous reussissiez! 

131. Et craignez le Feu prepare pour les mecreants. 

132. Et obeissez a Allah et au Messager afin qu'il vous soit fait misericorde! 



1. Ce verset fait allusion a la bataille d'Uhud de I'an 3 de I'Hegire. 

2. II s'agit de la bataille de Badr, en I'an 2 de I'Hegire, premiere rencontre entre le Prophete et les 
paiens de la Mecque, oii les Musulmans, trois fois moins nombreux qu'eux, les mirent en 
deroute. Cette victoire eut des consequences heureuses pour I'lslam. 

3. C'est I'interpretation la plus authentique; il s'agit done de la bataille de Badr. Mais il y a une 
autre interpretation selon laquelle il s'agit de la bataille d'Uhud. C'est une fausse interpretation 
parce que les Musulmans a la bataille d'Uhud n'etaient pas secourus par les anges a cause de la 
fuite de certains parmi eux. 

4. Anges marques: certains commentateurs expliquent cette expression par «qui portent des mar- 
ques distinctives». 

5. Ce verset est lie au verset 123: « Allah vous a bien donne la victoire» pour aneantir etc... autre 
interpretation: il vous a ordonne de lutter contre eux pour les aneantir. 



i^mm^ 



'^ **''^.**'-^- '^^ ^{{'^'^ X^'' 









<^f >i >^\^y^ 



>^^-» 



"W 




3. Al-4mran (la famille d'Imran) 



133. Et concourez au pardon de votre Seigneur, et a un Jardin (paradis) large 
comme les cieux et la terre, prepare pour les pieux, 

134. qui depensent dans I'aisance et dans Tadversite, qui dominent leur rage et 
pardonnent a autrui — car Allah aime les bienfaisants — 

135. et pour ceux qui, s'ils ont commis quelque turpitude ou cause quelque 
prejudice a leurs propres ames (en desobeissant a Allah), se souviennent 
d 'Allah et demandent pardon pour leurs peches — et qui est-ce qui par- 
donne les peches sinon Allah? — et qui ne persistent pas sciemment dans 
le mal qu'ils ont fait. 

136. Ceux-la ont pour recompense le pardon de leur Seigneur, ainsi que les 
Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer eternellement. 
Comme est beau le salaire de ceux qui font le bien! 

137. Avant vous, certes, beaucoup d'evenements^ se sont passes. Or, parcourez 
la terre, et voyez ce qu'il est advenu de ceux qui traitaient (les prophetes) 
de menteurs. 

138. Voila un expose pour les gens, un guide, et une exhortation pour les 
pieux. 

139. Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous etes les 
superieurs, si vous etes de vrais croyants. 

140. Si une blessure vous atteint, pareille blessure atteint aussi I'ennemi. Ainsi 
faisons-Nous alterner les jours (bons et mauvais) parmi les gens, afin 
qu'Allah reconnaisse ceux qui ont cru, et qu'Il choisisse parmi vous des 
martyrs — et Allah n'aime pas les injustes. 



1. (Evenements) Sunan (pluriel de sunnah): allusion aux chatiments infliges par Allah aux peuples 
precedents, ayant dementi leurs messagers. 



i^^mm 




3. Al-'^Imran (la famille d'Imran) 



141. et afin qu*Allah purifie ceux qui ont cru, et aneantisse les mecreants. 

142. Comptez-vous entrer au Paradis sans qu' Allah ne distingue parmi vous 
ceux qui luttent et qui sont endurants? 

143. Bien sur, vous souhaitiez la mort avant de la rencontrer. Or vous I'avez 
vue, certes, tandis que vous regardiez^ ! 

144. Muhammad n'est qu'un messager — des messagers avant lui sont passes — . 
S'il mourait, done, ou s'il etait tue, retourneriez-vous sur vos talons? 
Quiconque retourne sur ses talons ne nuira en rien a Allah; et Allah 
recompensera bien tot les reconnaissants. 

145. Personne ne peut mourir que par la permission d'Allah, et au moment 
predetermine. Quiconque veut la recompense d'ici-bas, Nous lui en don- 
nons. Quiconque veut la recompense de Tau-dela, Nous lui en donnons, 
et Nous recompenserons bientot les reconnaissants. 

146. Combien de prophetes ont combattu, en compagnie de beaucoup de disci- 
ples, ceux-ci ne flechirent pas a cause de ce qui les atteignit dans le sentier 
d'Allah. lis ne faiblirent pas et ils ne cederent point. Et Allah aime les 
endurants. 

147. Et ils n'eurent que cette parole: « Seigneur, pardonne-nous nos peches 
ainsi que nos exces dans nos comportements, affermis nos pas et donne- 
nous la victoire sur les gens mecreants ». 

148. Allah, done, leur donna la recompense d'ici-bas, ainsi que la belle recom- 
pense de Tau-dela. Et Allah aime les gens bienfaisants. 



1. Tandis que vous regardiez: c.-a-d.: de vos yeux, tandis que vous regardiez les autres tues autour 
de vous. Ce verset constitue une preparation psychologique des Musulmans a la mort de 
Muhammad. Elle ne devrait pas les empecher de rester fermes dans leur religion. 



B 



Wmm 



i3im}m 



jV^=:Ll3U j>2.^1t| j^^^y^-^^ ij-*^ b 



^^=^is\i^\j>jusi;^ 



^ x^^ '^l'^ ''> < >'^i^ ' -t 











3. AI-*^Iinran (la famille d'lmran) 



149. O les croyants! Si vous obeissez a ceux qui ne croient pas, ils vous feront 
retourner en arriere. Et vous reviendrez perdants. 

150. Mais c'est Allah votre Maitre. II est le meilleur des secoureurs. 

151. Nous allons Jeter I'effroi dans les coeurs des mecreants. Car ils ont associe 
a Allah (des idoles) sans aucune preuve descendue de Sa part . Le 

Feu sera leur refuge. Quel mauvais sejour, que celui des injustes! 

1 52. Et certes, Allah a tenu Sa promesse envers vous, quand par Sa permission 
vous les tuiez sans relache, jusqu'au moment ou vous avez flechi, ou vous 
vous etes disputes a propos de I'ordre donne, et vous avez desobei apres 
qu'Il vous eut montre (la victoire) que vous aimez! II en etait parmi vous 
qui desiraient la vie d'ici bas et il en etait parmi vous qui desiraient I'au- 
dela. Puis II vous a fait reculer devant eux, afm de vous eprouver. Et 
certes II vous a pardonne. Et Allah est Detenteur de la grace envers les 
croyants ^ 

153. (Rappelez-vous) quand vous fuyiez sans vous retourner vers personne, 
cependant que, derriere vous, le Messager vous appelait. Alors II vous 
infligea angoisse sur angoisse, afin que vous n'ayez pas de chagrin pour ce 
qui vous a echappe ni pour les revers^ que vous avez subis. Et Allah est 
Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. 



1. II s'agit de la bataille d'Uhud, de I'an 3 de I'Hegire ou les mecquois se lancerent dans une 
guerre de revanche. Les Musulmans eurent de lourdes pertes pour avoir neglige la strategie 
etablie par le Prophete qui avait demande a ses archers de ne pas abandonner leurs positions. 
Cependant, on ne peut considerer que les mecreants etaient sortis vainqueurs de cette bataille, 
car les musulmans les poursuivirent sur le chemin de la Mecque alors qu'ils fuyaient refusant le 
combat. 

2, // vous infligea...: autre interp. : II vous infligea Tangoisse par la defaite contre I'angoisse que 
vous avez infligee au Prophete par votre desobeissance. 

Ce qui vous a echappe: le butin convoite. 



i^'mm^ 






3. Al-*^Imran (la famille d'lmran) 



154. Puis II fit descendre sur vous, apres I'angoisse, la tranquillite, un sommeil 
qui enveloppa une partie d'entre vous, tandis qu'une autre partie etait 
soucieuse pour elle-meme et avail des pensees sur Allah non conformes a 
la verite, des pensees dignes de I'epoque de I'lgnorance. — lis disaient: 
«Est-ce que nous avons une part dans cette affaire ?» Dis: «L'afFaire toute 
entiere est a Allah. » Ce qu'ils ne te revelent pas, ils le cachent en eux- 
memes: «Si nous avions eu un choix quelconque dans cette affaire , 
disent-ils , Nous n'aurions pas ete tues ici.» Dis: «Eussiez-vous ete dans 
vos maisons, ceux pour qui la mort etait decretee seraient sortis pour 
I'endroit ou la mort les attendait. Ceci afin qu 'Allah eprouve ce que vous 
avez dans vos poitrines, et qu'Il purifie ce que vous avez dans vos coeurs. 
Et Allah connait ce qu'il y a dans les coeurs ^ 

155. Ceux d'entre vous qui ont tourne le dos, le jour ou les deux armees se 
rencontrerent, c'est seulement le Diable qui les a fait broncher, a cause 
d'une partie de leurs (mauvaises) actions. Mais, certes, Allah leur a par- 
donne. Car vraiment Allah est Pardonneur et Indulgent! 

156. Oles croyants! Ne soyez pas comme ces mecreants qui dirent a propos de 
leurs freres partis en voyage ou pour combattre: «S'ils etaient chez nous, 
ils ne seraient pas morts, et ils n'auraient pas ete tues.» Allah en fit un 
sujet de regret dans leurs cceurs. C'est Allah qui donne la vie et la mort. 
Et Allah observe bien ce que vous faites. 

157. Et si vous etes tues dans le sen tier d'Allah^ ou si vous mourez, un par- 
don de la part d'Allah et une misericorde valent mieux que ce qu'ils 
amassent. 



1. Pendant la bataille d'Uhud, apres la deroute des Musulmans, attaques par les troupes de Khalid 
Ibnil Walid, un sommeil de courte duree s'empara des Musulmans et leur redonna force et 
courage. 

Epoque de V Ignorance: epoque paienne avant Tlslam. 

2. Dans le sentier d' Allah: dans la lutte soutenue pour Allah. 



i^mm^ 



Ct^b^^^ ic|rtA;ji-ogj j^^^aJtLa.lj rt-^<— a-^vs 

b^^:.^ii liii i^'^. oii"^ ai^sii 



3. Al-^Imran (la famille d'Imran) 

158. Que vous mouriez ou que vous soyez tues, c'est vers Allah que vous serez 
rassembles. 

159. C'est par quelque misericorde de la part d' Allah que tu (Muhammad) as 
ete si doux envers eux! Mais si tu etais rude, au ccEur dur, ils se seraient 
enfuis de ton entourage. Pardonne-leur done, et implore pour eux le 
pardon (d'Allah). Et consulte-les a propos des affaires; puis une fois que 
tu t'es decide, confie-toi done a Allah, Allah aime, en verite, ceux qui Lui 
font confiance. 

160. Si Allah vous donne Son secours, nul ne peut vous vaincre. S'll vous 
abandonne, qui done apres Lui vous donnera secours? C'est a Allah que 
les croyants doivent faire confiance. 

161. Un prophete n'est pas quelqu'un a s'approprier du butin. Quiconque s'en 
approprie, viendra avec ce qu'il se sera approprie le Jour de la Resurrec- 
tion. Alors, a chaque individu on retribuera pleinement ce qu'il aura 
acquis. Et ils ne seront point leses. 

162. Est-ce que celui qui se conforme a I'agrement d'Allah ressemble a celui 
qui encourt le courroux d'Allah? Son refuge sera I'Enfer; et quelle mau- 
vaise destination! 

163. Ils ont des grades (differents) aupres d'Allah et Allah observe bien ce 
qu'ils font. 

164. Allah a tres certainement fait une faveur aux croyants lorsqu'Il a envoye 
chez eux un messager de parmi eux-memes, qui leur recite Ses versets, les 
purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils fussent aupara- 
vant dans un egarement evident. 

165. Quoi! Quand un malheur vous atteint — mais vous en avez jadis inflige^ le 
double — vous dites: «D'ou vient cela?» Reponds-leur: «I1 vient de vous- 
memes». Certes Allah est Omnipotent. 



1. Vous en avez inflige: a votre ennemi, lors de la bataille de Badr. 



i^mm 



'f -^ X^f^^*^ A<^ ^^«^T^^ 



!5 >^->'>^fvA^J(^^>^'rt^o:5|^ 






t: j^:ji^ j^5t;^4ij;i^t -yif 9 -^^P't 



jwjS^jdijaSt 



'.r-r '>r t -^ ^ 1 1 r-. -.i t > -^. tr>>-» < 



'j(n-5 



^^ ^.<ir.^< 






VY 



3. Al-*^Imran (la famille d'Imran) 



166. Et tout ce que vous avez subi, le jour ou les deux troupes se 
rencontrerent S c'est par permission d'Allah, et afin qu'Il distingue les 
croyants, 

167. et qu'Il distingue les hypocrites. On avait dit a ceux-ci: «Venez combattre 
dans le sentier d'Allah, ou repoussez [I'ennemi))]^, ils dirent: «Bien sur 
que nous vous suivrions si nous etions surs qu'il y aurait une guerre. » Ils 
etaient, ce jour-la, plus pres de la mecreance que de la foi. Ils disaient de 
leurs bouches ce qui n'etait pas dans leurs coeurs. Et Allah sait fort bien 
ce qu'ils cachaient. 

168. Ceux qui^ sont restes dans leurs foyers dirent a leurs freres: «S'ils nous 
avaient obei, ils n'auraient pas ete tues.» Dis: «Ecartez done de vous la 
mort, si vous etes veridiques». 

169. Ne pense pas que ceux qui ont ete tues dans le sentier d'Allah, soient 
morts. Au contraire, ils sont vivants, aupres de leur Seigneur, bien 
pourvus 

170. et joyeux de la faveur qu'Allah leur a accordee, et ravis que ceux qui sont 
restes derriere eux et ne les ont pas encore rejoints, ne connaitront aucune 
crainte et ne seront point affliges. 

171. Ils sont ravis d'un bienfait d'Allah et d'une faveur, et du fait qu'Allah ne 
laisse pas perdre la recompense des croyants. 

172. Ceux qui, quoiqu'atteints de blessure, repondirent a Tappel d'Allah et du 
Messager, il y aura une enorme recompense pour ceux d'entre eux qui ont 
agi en bien et pratique la piete"^. 

173. Certes ceux auxquels Ton disait: «Les gens se sont rassembles contre 
vous; craignez-les » — cela accrut leur foi— et ils dirent: « Allah nous 
suffit; II est notre meilleur garant». 



1. Le jour ou les deux troupes se rencontrerent : allusion a la bataille d'Uhud (suite du v. 152, voir 
la note). 

2. Repoussez I'ennemi: en accroissant le nombre des Musulmans aux yeux de I'ennemi. 

3. Ceux qui,..: ce sont les hypocrites mentionnes dans le verset 167. 

4. Allusion a cette poursuite, mentionnee dans la note 1, v. 152, p. 69; menee jusqu'a Tendroit 
Hamra al-Asad. 



0m^y^ 




3. Al-*^Imran (la famille d'Imran) 



174. lis revinrent done avec un bienfait de la part d' Allah et une grace. Nul 
mal ne les toueha et ils suivirent ce qui satisfait Allah. Et Allah est 
Detenteur d'une grace immense. 

175. C'est le Diable qui vous fait peur de ses adherents. N'ayez done pas peur 
d'eux. Mais ayez peur de Moi, si vous etes croyants. 

176. N'aie (6 Muhammad) aucun chagrin pour ceux qui se jettent rapidement 
dans la mecreance. En verite, ils ne nuiront en rien a Allah. Allah tient a 
ne leur assigner aucune part de biens dans I'au-dela. Et pour eux il y 
aura un enorme chatiment. 

177. Ceux qui auront troque la croyance contre la mecreance ne nuiront en 
rien a Allah. Et pour eux un chatiment douloureux. 

178. Que ceux qui n'ont pas cru ne comptent pas que ce delai que Nous leur 
accordons soit a leur avantage. Si Nous leur accordons un delai, c'est 
seulement pour qu'ils augmentent leurs peches. Et pour eux un chatiment 
avilissant. 

179. Allah n'est point tel qu'Il laisse les croyants dans I'etat ou vous etes 
jusqu'a ce qu'Il distingue le mauvais du bon. Et Allah n'est point tel qu'Il 
vous devoile I'lnconnaissable. Mais Allah choisit parmi Ses messagers qui 
II veut. Croyez done en Allah et en Ses messagers. Et si vous avez la foi et 
la piete, vous aurez alors une recompense enorme. 

180. Que ceux qui gardent avec avarice ce qu'Allah leur donne par Sa grace, 
ne comptent point cela comme bon pour eux. Au contraire, c'est mauvais 
pour eux: au Jour de la Resurrection, on leur attachera autour du cou ce 
qu'ils ont garde avec avarice ^ C'est Allah qui a I'heritage des cieux et de 
la terre. Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. 



1. On leur attachera... avec avarice : les biens qui n'auront pas ete purifies par la «Zakat» se 
metamorphoseront, au Jour de la Resurrection en une vipere qui cernera le cou du fautif et le 
mordra. 



i^mm 




3. Al-*^Iniran (la famille d'lmran) 



181. Allah a certainement entendu la parole de ceux qui ont dit: « Allah est 
pauvre et nous sommes riches. » Nous enregistrons leur parole, ainsi que 
leur meurtre, sans droit, des prophetes. Et Nous leur dirons: «Goutez au 
chatiment de la foumaise. 

182. Cela, a cause de ce que vos mains ont accompli (anterieurement) ! » Car 
Allah ne fait point de tort aux serviteurs. 

183. Ceux-la memes qui ont dit: «Vraiment Allah nous a enjoint de ne pas 
croire en un messager tant qu'Il ne nous a pas apporte une offrande que 
le feu consume ». 

— Dis : « Des messagers avant moi vous sont, certes, venus avec des preu- 
ves, et avec ce que vous avez dit [demande]. Pourquoi done les avez-vous 
tues, si vous etes veridiques»^? 

184. S'ils te (Muhammad) traitent de menteur, des prophetes avant toi, ont 
certes ete traites de menteurs. lis etaient venus avec les preuves claires, les 
Psaumes et le Livre lumineux. 

185. Toute ame goutera la mort. Mais c'est seulement au Jour de la Resurrec- 
tion que vous recevrez votre entiere retribution. Quiconque done est 
ecarte du Feu et introduit au Paradis, a certes reussi. Et la vie presente 
n'est qu'un objet de jouissance trompeuse. 

186. Certes vous serez eprouves dans vos biens et vos personnes; et certes vous 
entendrez de la part de ceux a qui le Livre a ete donne avant vous, et de 
la part des Associateurs, beaucoup de propos desagreables. Mais si vous 
etes endurants et pieux... voila bien la meilleure resolution a prendre. 



1. Ceux-la mimes...: les memes que ceux du v. 181 et du v. 182, c.-a-d.: les Juifs. 
Nous a enjoint: dans la Thora. 

Une offrande que le feu consume: certains Juifs justifient leur mecreance en vers Muhammad 
(pbAsl), pour un rite: celui de voir un feu descendre du ciel et consimier un animal sacrifie. 
Avec ce que vous avez demande: ce rite du sacrifice par le feu. 



i^mm^ 






-^/iT -'''<. 






^ 



3. Al-*^Imran (la famille d'Imran) 



187. Allah prit, de ceux auxquels le Livre etait donne, cet engagement: 
«Exposez-le, certes, aux gens et ne le cachez pas». Mais ils Font jete 
derriere leur dos et Ton vendu a vil prix. Quel mauvais commerce ils ont 

fait! 

188. Ne pense point que ceux-la qui exultent de ce qu'ils ont fait, et qui aiment 
qu'on les loue pour ce qu'ils n'ont pas fait, ne pense point done, qu'ils 
trouvent une echappatoire au chatiment. Pour eux, il y aura un chatiment 
douloureux ! 

189. A Allah appartient le royaume des cieux et de la terre. Et Allah est 
Omnipotent. 

190. En verite, dans la creation des cieux et de la terre, et dans I'alternance de 
la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doues d 'intelligence, 

191. qui, debout, assis, couches sur leurs cotes, invoquent Allah et meditent 
sur la creation des cieux et de la terre (disant) : « Notre Seigneur ! Tu n'as 
pas cree cela en vain. Gloire a Toi! Garde-nous du chatiment du Feu. 

192. Seigneur! Quiconque Tu fais entrer dans le Feu, Tu le couvres vraiment 
d'ignominie. Et pour les injustes, il n'y a pas de secoureurs! 

193. Seigneur! Nous avons entendu I'appel de celui qui a appele ainsi a la foi: 
«Croyez en votre Seigneur » et des lors nous avons cru. Seigneur, 
pardonne-nous nos peches, efface de nous nos mefaits, et place nous, a 
notre mort, avec les gens de bien. 

194. Seigneur! Donne-nous ce que Tu nous as promis par Tes messagers. Et ne 
nous couvre pas d'ignominie au Jour de la Resurrection. Car Toi, Tu ne 
manques pas a Ta promesse». 



i^^m 






^<r 



> ^> > 



^-'/.^i^ ^^*' f-f 



<i3^fJl2'.i\i^\Si^^fi\4u;j 






W >HHHHfB 



3. Al-*^Imran (la famille d'Imran) 



195. Leur Seigneur les a alors exauces (disant): «En verite, Je ne laisse pas 
perdre le bien que quiconque parmi vous a fait, homme ou femme, car 
vous etes les uns des autres. Ceux done qui ont emigre, qui ont ete expul- 
ses de leurs demeures, qui ont ete persecutes dans Mon chemin, qui ont 
combattu, qui ont ete tues, Je tiendrai certes pour expiees leurs mauvaises 
actions, et les ferai entrer dans les Jardins sous lesquels coulent les ruis- 
seaux, comme recompense de la part d'Allah.» Quant a Allah, c'est au- 
pres de Lui qu'est la plus belle recompense. 

196. Que ne t'abuse point la versatilite [pour la prosperite]^ dans le pays, de 
ceux qui sont infideles. 

197. Pietre jouissance ! Puis leur refuge sera I'Enfer. Et quelle detestable 
couche ! 

198. Mais quant a ceux qui craignent leur Seigneur, ils auront des Jardins sous 
lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer eternellement, un lieu 
d'accueil de la part d'Allah. Et ce qu'il y a aupres d'Allah est meilleur, 
pour les pieux. 

199. II y a certes, parmi les gens du Livre ceux qui croient en Allah et en ce 
qu'on a fait descendre vers vous et en ce qu'on a fait descendre vers eux^. 
Ils sont humbles envers Allah, et ne vendent point les versets d'Allah a vil 
prix. Voila ceux dont la recompense est aupres de leur Seigneur. En 
verite, Allah est prompt a faire les comptes. 

200. O les croyants! Soyez endurants. Incitez-vous a I'endurance. Luttez 
constamment (contre I'ennemi) et craignez Allah, afin que vous reussissiez! 



1. Prosperite: provenant de leurs activites dans le pays. 

2. Ce qu'on a fait descendre (de revelation). 



m^m 



j*^, -*--''* 






4. An-Nisa' (les femmes) 



SOURATE 4 

AN-NISA^ (LES FEMMES) ^ 

176 versets. Post-heg. n'^92 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1, O hommes! Craignez votre Seigneur qui vous a crees d'un seul etre, et a 
cree de celui-ci son epouse^, et qui de ces deux la a fait repandre (sur la 
terre) beaucoup d'hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel 
vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du 
sang. Certes Allah vous observe parfaitement. 

Et donnez aux orphelins leurs biens; n'y substituez pas le mauvais au bon^. 
Ne mangez pas leurs biens avec les votres: c'est vraiment un grand peche. 

Et si vous craignez de n'etre pas justes en vers les orphelins, ... II est permis 
d'epouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, 
si vous craignez de n'etre pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des 
esclaves"^ que vous possedez. Cela, afm de ne pas faire d 'injustice (ou afin 
de ne pas aggraver votre charge de famille). 

Et donnez aux epouses leur mahr^, de bonne grace. Si de bon gre elles vous 
en abandonnent quelque chose, disposez-en alors a votre aise et de 
bon coeur. 



2. 



3. 



4. 



5. Et ne confiez pas aux incapables vos biens dont Allah a fait votre subsis- 
tance. Mais prelevez-en, pour eux^, nourriture et vetement; et parlez-leur 
convenablement. 

6. Et eprouvez (la capacite) des orphelins jusqu'a ce qu'ils atteignent (I'aptitu- 
de) au mariage; et si vous ressentez en eux une bonne conduite, remettez- 
leur leurs biens. Ne les utilisez pas (dans votre interet) avec gaspillage et 
dissipation, avant qu'ils ne grandissent. Quiconque'' est aise, qu'il s'abstien- 
ne d'en prendre lui-meme. S'il est pauvre, alors qu'il en utilise raisonnable- 
ment: et lorsque vous leur remettez leurs biens, prenez des temoins a leur 
encontre. Mais Allah suffit pour observer et compter. 



1. Titre tire du v. 1. 

2. Et de celui-ci son epouse: d'Adam II a cree Eve. 

3. N'y substituez pas le mauvais (du votre), au bon (de leur bien). 

4. Esclaves: litter.: ce que vos mains droites possedent; teraie qui englobe hommes et femmes faits 
prisonniers de guerre a I'origine et par la suite faisant partie du patrimoine de leur maitre. 

5. Mahr: le don que fait le marie a la mariee, et negocie entre les deux parties (voir note 3, v. 236, 
p. 38). 

6. Prelevez-en pour eux: (pour les incapables): gaspilleurs, mineurs, sots, fous, etc. 

7. Quiconque (de ceux qui sont charges de {'heritage de jeunes orphelins) est aise devrait s'abstenir 
de se payer lui-meme de cet heritage qui lui est confie. S'il est pauvre, alors qu'il y puise une 
quantite convenable, a titre de renumeration de tuteur. 






•vA-Sri-r-i-<i^^ 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



7. Aux hommes revient une part de ce qu'ont laisse les pere et mere ainsi que 
les proches; et aux femmes une part de ce qu'ont laisse les pere et mere 
ainsi que les proches, que ce soit peu ou beaucoup: une part fixee. 

8. Et lorsque les proches parents, les orphelins, les necessiteux assistent au 
partage, offrez-leur quelque chose de I'heritage, et parlez-leur 
convenablement. 

9. Que la crainte saisisse ceux qui laisseraient apres eux une descendance 
faible\ et qui seraient inquiets a leur sujet; qu'ils redoutent done Allah et 
qu'ils prononcent des paroles justes. 

10. Ceux qui mangent [disposent] injustement des biens des orphelins ne font 
que manger du feu dans leurs ventres. lis bruleront bientot dans les flam- 
mes de I'Enfer. 

11. Voici ce qu 'Allah vous enjoint au sujet de vos enfants: au fils, une part 
equivalente a celle de deux fiUes. S'il n'y a que des fiUes, meme plus de 
deux, a elles alors deux tiers de ce que le defunt laisse. Et s'il n'y en a 
qu'une, a elle alors la moitie. Quant aux pere et mere du defunt, a chacun 
d'eux le sixieme de ce qu'il laisse, s'il a un enfant. S'il n'a pas d'enfant et 
que ses pere et mere heritent de lui, a sa mere alors le tiers. Mais s'il a des 
freres, a la mere alors le sixieme, apres execution du testament qu'il aurait 
fait ou paiement d'une dette. De vos ascendants ou descendants, vous ne 
savez pas qui est plus pres de vous en utilite. Ceci est un ordre obligatoire 
de la part d 'Allah, car Allah est, certes. Omniscient et Sage^. 



1, Une descendance faible: des enfants en has age. Ce verset constitue une recommandation aux 
tuteurs des orphelins d'etre justes a leur egard et de les traiter comme s'ils etaient leurs propres 
enfants. 

2. Voir aussi infra v. 176 pour la loi d'heritage (succession). 

Aufils tme part equivalente a celle de deux filles: cette disposition qui nous paraitrait empreinte 
de partialite, ne Test en aucune fa9on. Elle se justifie par plusieurs raisons: a) La femme est 
entretenue aux frais de son pere, frere, etc. puis de son mari, fils, etc., pour ce qui est du 
logement, de la nourriture, du vetement, etc.); b) elle re9oit en outre le «Mahr», sur lequel ni 
son mari, ni son pere ou ses autres parents n'ont aucun droit; c) elle n'a vis-a-vis des hommes 
aucune obligation financiere. Malgre tout, elle herite de son pere, de son mari, de ses enfants et 
autres parents. A sa mere alors le tiers, et le reste au pere. 






.<: >>'5jf>A, <f-«*f^<><^i-c 



-r-^^i"^ />t 






X 






'< -< y 












t: ^4. 



^-1 »>< 






^ ^^^'? T-t*. ^ 9^ 









X ^ 




4. An-Nisa^ (les femmes) 



12. Et a vous la moitie de ce que laissent vos epouses, si elles n'ont pas 
d'enfants. Si elles ont un enfant, alors a vous le quart de ce qu'elles 
laissent, apres execution du testament qu'elles auraient fait ou paiement 
d'une dette. Et a elles un quart de ce que vous laissez, si vous n'avez pas 
d'enfant. Mais si vous avez un enfant, a elles alors le huitieme de ce que 
vous laissez apres execution du testament que vous auriez fait ou paiement 
d'une dette. Et si un homme, ou une femme, meurt sans heritier direct, 
cependant qu'il laisse un frere ou une soeurS a chacun de ceux-ci alors, un 
sixieme. S'ils sont plus de deux, tous alors participeront au tiers, apres 
execution du testament ou paiement d'une dette, sans prejudice a quicon- 
que. (Telle est r)Injonction d'Allah! Et Allah est Omniscient et Indulgent. 

13. Tels sont les ordres d'Allah. Et quiconque obeit a Allah et a Son messa- 
ger, II le fera entrer dans les Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, 
pour y demeurer eternellement. Et voila la grande reussite. 

14. Et quiconque desobeit a Allah et a Son messager, et transgresse Ses or- 
dres, II le fera entrer au Feu pour y demeurer eternellement. Et celui-la 
aura un chatiment avilissant. 



1. Cependant qu'il laisse un frere ou une soeur (uterins). 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



15. Celles de vos femmes qui forniquent, faites temoigner a leur encontre 
quatre d'entre vous. S'ils temoignent, alors confinez ces femmes dans vos 
maisons jusqu'a ce que la mort les rappelle ou qu' Allah decrete un autre 
ordre a leur egard^ 

16. Les deux d'entre vous qui Font commise [la fornication], sevissez contre 
eux. S'ils se repentent ensuite et se reforment, alors laissez-les en paix. 
Allah demeure Accueillant au repentir et Misericordieux^. 

1 7. Allah accueille seulement le repentir de ceux qui font le mal par ignorance 
et qui aussitot^ se repentent. Voila ceux de qui Allah accueille le repentir. 
Et Allah est Omniscient et Sage. 

18. Mais I'absolution n'est point destinee a ceux qui font de mauvaises actions 
jusqu'au moment ou la mort se presente a Tun d'eux, et qui s'ecrie: 
«Certes, je me repens maintenant» — non plus pour ceux qui meurent 
mecreants. Et c'est pour eux que Nous avons prepare un chatiment 
douloureux. 

19. Oles croyants! II ne vous est pas licite d'heriter des femmes contre leur gre. 
Ne les empechez pas de se remarier dans le but de leur ravir une partie de 
ce que vous aviez donne, a moins qu'elles ne viennent a commettre un 
peche prouve. Et comportez-vous convenablement envers elles. Si vous 
avez de Taversion envers elles durant la vie commune, il se pent que vous 
ayez de I'aversion pour une chose ou Allah a depose un grand bien"^. 



1. Celles de vos femmes: des femmes musulmanes qu'elles soient mariees ou pas. 

Allah decrete un autre ordre: cet autre ordre sera revele plus tard (S.24, v. 2) et mentionne dans 
une tradition du Prophete (Hadlt). 

2. Ce verset est abroge par (S.24, v. 2) et par les traditions du Prophete. «Les deux» signifie ici, 
selon les interpretations , ou bien un homme et une femme ou bien deux hommes. 

3. Aussitot: jusqu'a voir I'Ange de la mort. 

4. D'heriter des femmes: a I'epoque preislamique on heritait les femmes des proches parents. 

De se remarier... donne: autre interpretation: il s'agit d'interdire a I'homme de nuire a I'epouse 

indesiree pour I'obliger a lui ceder quelque bien ou lui offrir un rachat. 

Un peche prouve : c.-a-d.: la fornication; la desobeissance au mari; la trivialite des paroles. 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



20. Si vous voulez substituer une epouse a une autre, et que vous ayez donne 
a Tune un qintar\ n'en reprenez rien. Quoi! Le reprendriez-vous par injus- 
tice et peche manifeste? 

21. Comment oseriez-vous le reprendre, apres que Tunion la plus intime vous 
ait associes Tun a I'autre et qu'elles aient obtenu de vous un engagement 
solennel? 

22. Et n'epousez pas les femmes que vos peres ont epousees, exception faite 
pour le passe. C'est une turpitude, une abomination^, et quelle mauvaise 
conduite ! 

23. Vous sont interdites vos meres, filles, soeurs, tantes paternelles et tantes 
maternelles, filles d'un frere et filles d'une soeur, meres qui vous ont allai- 
tes, soeurs de lait, meres de vos femmes, belles-fiUes sous votre tutelle et 
issues des femmes avec qui vous avez consomme le manage; si le mariage 
n'a pas ete consomme, ceci n'est pas un peche de votre part; les femmes de 
vos fils nes de vos reins; de meme que deux soeurs reunies^ — exception 
faite pour le passe. Car vraiment Allah est Pardonneur et Misericordieux ; 



1. Un qintdr: mille pieces d'or, d'ou le mot latin: quintal. 

2. Abomination: cette conduite est un affront du fils a I'egard de son pere qui engendre la colere 
d'Allah. 

3. Deux soeurs reunies: soeurs uterines ou par allaitement. II n'est pas interdit d'epouser la deuxieme 
soeur apres le divorce ou le deces de la premiere. 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



24. et, parmi les femmes, les dames (qui ont un man), sauf si elles sont vos 
esclaves en toute propriete^ Prescription d'Allah sur vous! A part cela, il 
vous est permis de les rechercher, en vous servant de vos biens et en 
concluant mariage, non en debauches. Puis, de meme que vous jouissez 
d 'elles, donnez-leur leur mahr. comme une chose due. II n'y a aucun peche 
contre vous a ce que vous concluez un accord quelconque entre vous apres 
la fixation du mahr. Car Allah est, certes. Omniscient et Sage. 

25. Et quiconque parmi vous n'a pas les moyens pour epouser des femmes 
libres (non esclaves) croyantes, eh bien (il peut epouser) une femme parmi 
celles de vos esclaves croyantes. Allah connait mieux votre foi, car vous 
etes les uns des autres (de la meme religion). Et epousez-les avec Tautorisa- 
tion de leurs maitres (Waliy) et donnez-leur un mahr convenable; 
(epousez-les) etant vertueuses et non pas livrees a la debauche ni ayant des 
amants clandestins. Si, une fois engagees dans le mariage, elles commettent 
I'adultere, elles re9oivent la moitie du chatiment qui revient aux femmes 
libres (non esclaves) mariees. Ceci est autorise a celui d'entre vous qui 
craint la debauche; mais ce serait mieux pour vous d'etre endurant. Et 
Allah est Pardonneur et Misericordieux^. 

26. Allah veut vous eclairer, vous montrer les voies des hommes d'avant vous, 
et aussi accueillir votre repentir. Et Allah est Omniscient et Sage. 



1 . Des esclaves en toute propriete, meme si elles etaient mariees avant leur captivite. Cependant il 
y aura une periode d'attente de trois mois environ pour s'assurer que la femme n'est pas 
enceinte. Si elle Test, le mariage n'aura lieu qu'apres raccouchement. 

2. Endurant: il s'agit de supporter votre condition de celibataire jusqu'a ce que vous puissiez 
epouser une femme. 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



27. Et Allah veut accueillir votre repentir. Mais ceux qui suivent les passions 
veulent que vous vous incliniez grandement (vers I'erreur comme ils le 
font). 

28. Allah veut vous alleger (les obligations,) car Thomme a ete cree faible. 

29. O les croyants! Que les uns d'entre vous ne mangent pas les biens des autres 
illegalement. Mais qu'il y ait du negoce (legal), entre vous, par consente- 
ment mutuel. Et ne vous tuez pas vous-memes ^ Allah, en verite, est Mise- 
ricordieux en vers vous. 

30. Et quiconque commet cela, par exces et par iniquite. Nous le jetterons au 
Feu, voila qui est facile pour Allah. 

31. Si vous evitez les grands peches qui vous sont interdits. Nous effacerons 
vos mefaits de votre compte, et Nous vous ferons entrer dans un endroit 
honorable (le Paradis). 

32. Ne convoitez pas ce qu'Allah a attribue aux uns d'entre vous plus qu'aux 
autres; aux hommes la part qu'ils ont acquise, et aux femmes la part 
qu'elles ont acquise. Demandez a Allah de Sa grace. Car Allah, certes, est 
Omniscient. 

33. A tous Nous avons designe des heritiers pour ce que leur laissent leurs 
pere et mere, leurs proches parents, et ceux envers qui, de vos propres 
mains, vous vous etes engages, donnez leur done leur part, car Allah, en 
verite, est temoin de tout^. 



1. Ne vous tuez pas vous-memes: en commettant des peches qui entrainent votre perte, dans cette 
vie et dans I'au-dela. 

2. Ceux envers qui vous vous etes engages: cette partie du verset est abrogee par la S. 8, v. 75. 



Sfi 



bCjI 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



34. Les hommes ont autorite sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah 
accorde a ceux-la sur celles-ci, et aussi a cause des depenses qu'ils font de 
leurs biens. Les femmes vertueuses sont obeissantes (a leurs maris), et 
protegent ce qui doit etre protege, pendant I'absence de leurs epoux, avec 
la protection d'Allah. Et quant a celles dont vous craignez la desobeissan- 
ce, exhortez-les, eloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles 
arrivent a vous obeir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah 
est certes, Haut et Grand* ! 

35. Si vous craignez le disaccord entre les deux [epoux], envoyez alors un 
arbitre de sa famille a lui, et un arbitre de sa famille a elle. Si les deux 
veulent la reconciliation, Allah retablira I'entente entre eux. Allah est 
certes. Omniscient et Parfaitement Connaisseur. 

36. Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associe. Agissez avec bonte envers 
(vos) pere et mere, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, 
le voisin lointain, le coUegue et le voyageur, et les esclaves en votre posses- 
sion, car Allah n'aime pas, en verite, le presomptueux, Tarrogant^, 

37. Ceux qui sont avares et ordonnent I'avarice aux autres, et cachent ce 
qu'Allah leur a donne de par Sa grace. Nous avons prepare un chatiment 
avilissant pour les mecreants. 



1. Ce qui doit etre protege: I'honneur de I'epouse et les biens de I'epoux. 
Frappez-les: pas violemment, mais simplement pour les faire obeir. 

2. Le proche voisin : par la parente, le voisinage ou la religion. 
CoUegue: compagnon de voyage, collegue au travail, ou epouse. 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



38. 



39. 



40 



Et ceux qui depensent leurs biens avec ostentation devant les gens, et ne 
croient ni en Allah ni au Jour dernier. Quiconque a le Diable pour cama- 
rade inseparable, quel mauvais camarade! 

Qu'auraient-ils a se reprocher s'ils avaient cru en Allah et au Jour dernier 
et depense (dans I'obeissance) de ce qu 'Allah leur a attribue? Allah, d'eux, 
est Omniscient. 



Certes, Allah ne lese (personne), fut-ce du poids d'un atome. S'il est une 
bonne action, II la double, et accorde une grosse recompense de Sa part. 

41. Comment seront-ils quand Nous ferons venir de chaque communaute un 
temoin, et que Nous te (Muhammad) ferons venir comme temoin contre 
ces gens-ci? 

42. Ce jour-la, ceux qui n'ont pas cru et ont desobei au Messager, prefere- 
raient que la terre fut nivelee sur eux et ils ne sauront cacher a Allah 
aucune parole. 

43. Oles croyants ! N'approchez pas de la Salat alors que vous etes ivres, jusqu'a 
ce que vous compreniez ce que vous dites, et aussi quand vous etes en etat 
d'impurete [pollues] — a moins que vous ne soyez en voyage — jusqu'a ce 
que vous ayez pris un bain rituel. Si vous etes malades ou en voyage, ou si 
I'un de vous revient du lieu ou il a fait ses besoins, ou si vous avez touche 
a des femmes et que vous ne trouviez pas d'eau, alors recourez a une terre 
pure, et passez-vous-en sur vos visages et sur vos mains. Allah, en verite, 
est Indulgent et Pardonneur^ 

44. N'as-tu (Muhammad) pas vu ceux qui ont re^u une par tie du Livre ache- 
ter I'egarement et chercher a ce que vous vous egariez du [droit] chemin? 



1. Alors que vous etes ivres: sur la question de I'alcool, voir aussi S. 2, v. 219 et S. 5, v. 90-91. 
Touche a des femmes: couche avec elles. Mais il y en a aussi qui disent qu'un simple toucher 
requiert une ablution. 

Recourez a une terre pure: c'est le «Tayammum»; comme indique dans ce verset, le tayam- 
mum remplace I'ablution avant la Salat (Wudu^), et le grand bain (Gusl), dans les endroits ou 
I'eau est introuvable. Le tayammum se pratique comme suit: on pose les mains sur de la terre 
propre, puis on se les passe sur le visage et on se frotte les mains. 






y \>^y ^ 4^4 f^ 



i^ijl^ii -^iTS^ci^ill^^jiij;^^^ 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



45. Allah connait mieux vos ennemis. Et Allah suffit comme protecteur. Et 
Allah suffit comme secoureur. 

46. II en est parmi les Juifs qui detoument les mots de leur sens, et disent: 
«Nous avions entendu, mais nous avons desobei», «Ecoute sans qu'il te 
soit donne d'entendre», et favorise nous «Ra*^ina», tordant la langue et 
attaquant la religion. Si au contraire ils disaient: «Nous avons entendu et 
nous avons obei», «Ecoute», et«Regarde-nous», ce serait meilleur pour eux, 
et plus droit. Mais Allah les a maudits a cause de leur mecreance ; leur foi est 
done bien mediocre ^ 

47. O vous a qui on a donne le Livre, croyez a ce que Nous avons fait descen- 
dre, en confirmation de ce que vous aviez deja, avant que Nous effacions 
des visages et les retournions sens devant derriere, ou que Nous les mau- 
dissions comme Nous avons maudit les gens du Sabbat^. Car le comman- 
dement d'AUah est toujours execute. 

48. Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associe. A part 
cela, II pardonne a qui II veut. Mais quiconque donne a Allah quelqu'as- 
socie commet un enorme peche. 

49. N'as-tu pas vu ceux-la qui se declarent purs^? Mais c'est Allah qui purifie 
qui II veut; et ils ne seront point leses, fut-ce d'un brin de noyau de datte"^. 

50. Regarde comme ils inventent le mensonge' a I'encontre d'Allah. Et 9a, c'est 
assez comme peche manifeste! 

51. N'as-tu pas vu ceux-la, a qui une partie du Livre a ete donnee, ajouter foi 
a la magie (gibt) et au taghout, et dire en faveur de ceux qui ne croient 
pas: « Ceux-la sont mieux guides (sur le chemin) que ceux qui ont cru»^? 



1. Ra'^ina, favorise-nous: voir aussi la note 2, p. 16. 

Leur foi est done bien mediocre: autre interpretation: a I'exception d'un petit nombre d'entre eux. 

2. Comme Nous avons maudit les gens du Sabbat: c'est la traduction litterale; mais il faut entendre 
les gens qui ont transgresse le Sabbat (voir S. 2, v. 65). 

3. Se declarent purs: les Juifs pretendaient etre les enfants d'Allah et Ses preferes. Voir S. 5, v. 18. 

4. Brin de noyau de datte (en arabe: Fatil): la pellicule recouvrant juste le creux du noyau de la 
datte, c.-a-d. : la plus petite quantite. 

5. Gibt: la magie, les idoles, I'association ou le diable. 
Tagut: voir S.2, v. 257. 

Ceux qui ne croient pas: ici les paiens parmi les Mecquois. 



a 



1^:?-^ ,^^<>^-9 '^^-^^O^ (n^-^-^^*!^ ' * cy* (n^ 



L6^ 






AV 



4. An-Nisa' (les femmes) 



52. Voila ceux qu' Allah a maudits; et quiconque Allah maudit, jamais tu ne 
trouveras pour lui de secoureur. 

53. Possedent-ils une partie du pouvoir? lis ne donneraient done rien aux 
gens, fut-ce le creux d'un noyau de datte^ 

54. Envient-ils aux gens^ ce qu' Allah leur a donne de par Sa grace? Or, Nous 
avons donne a la famille d 'Abraham le Livre et la Sagesse; et Nous leur 
avons donne un immense royaume. 

55. Certains d'entre eux ont cru en lui, d'autres d'entre eux s'en sont ecartes. 
L'Enfer leur suffira comme flamme (pour y bruler). 

56. Certes, ceux qui ne croient pas a Nos Versets, (le Coran) Nous les brule- 
rons bientot dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront ete consu- 
mees, Nous leur donnerons d'autres peaux en echange afm qu'ils goutent au 
chatiment. Allah est certes Puissant et Sage! 

57. Et quant a ceux qui ont cru et fait de bonnes oeuvres, bientot Nous les 
ferons entrer aux Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux. lis y demeu- 
reront eternellement. II y aura la pour eux des epouses purifiees. Et Nous 
les ferons entrer sous un ombrage epais. 

58. Certes, Allah vous commande de rendre les depots^ a leurs ayants-droit, et 
quand vous jugez entre des gens, de juger avec equite. Quelle bonne exhor- 
tation qu' Allah vous fait! Allah est, en verite, Celui qui entend et qui voit 
tout. 

59. O les croyants! Obeissez a Allah, et obeissez au Messager et a ceux d'entre 
vous qui detiennent le commandement"^. Puis, si vous vous disputez en 
quoi que ce soit, renvoyez-le a Allah et au Messager, si vous croyez en 
Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interpretation 
(et aboutissement). 



1. Creux d'un noyau de datte (Naquir): une quantite insignifiante. 

2. Aux gens...: au Prophete et a ses compagnons. 

3. Depots: au sens large: tout ce qui est du a autrui. 

4. Qui detiennent le commandement : les Ulemas et les Chefs. L'obeissance est due a ces derniers 
uniquement lorsqu'ils ordonnent le bien, et ce conformement au principe: « Point d'obeissance a 
qui ordonne de desobeir au Createur». Abu Dawud rapporte que I'Envoye d'Allah (p.b.A.s.l.) a 
dit: «Le musulman se doit d'ecouter et d'obeir dans ce qu'il aime et dans ce qu'il deteste tant 
qu'il ne lui a pas ete ordonne de desobeir a Allah. S'il en est ainsi, point d'ecoute ni 
d'obeissance. » 



4. An-Nisa' (les femmes) 



60. N'as-tu pas vu ceux qui pretendent croire a ce qu'on a fait descendre vers 
toi [prophete] et a ce qu'on a fait descendre avant toi? lis veulent prendre 
pour juge le Tagut, alors que c'est en lui qu'on leur a commande de ne pas 
croire. Mais le Diable veut les egarer tres loin, dans I'egarement. 

61. Et lorsqu'on leur dit: «Venez vers ce qu' Allah a fait descendre et vers le 
Messager», tu vois les hypocrites s'ecarter loin de toi. 

62. Comment (agiront-ils) quand un malheur les atteindra, a cause de ce qu'ils 
ont prepare de leurs propres mains? Puis ils viendront alors pres de toi, 
jurant par Allah: «Nous n'avons voulu que le bien et la reconciliation ». 

63. Voila ceux dont Allah sait ce qu'ils ont dans leurs coeurs. Ne leur tiens 
done pas rigueur, exhorte-les, et dis-leur sur eux-memes des paroles 
convaincantes. 

64. Nous n'avons envoye de Messager que pour qu'il soit obei, par la permis- 
sion d' Allah. Si, lorsqu'ils ont fait du tort a leurs propres personnes ils 
venaient a toi en implorant le pardon d'Allah et si le Messager demandait 
le pardon pour eux, ils trouveraient, certes, Allah, Tres Accueillant au 
repentir, Misericordieux. 

65. Non !... Par ton Seigneur ! lis ne seront pas croyants aussi longtemps qu'ils ne 
t'auront demande de juger de leurs disputes et qu'ils n'auront eprouve 
nulle angoisse pour ce que tu auras decide, et qu'ils se soumettent complete- 
ment [a ta sentence]. 



E 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



66. Si Nous leur avions present eeci: «Tuez-vous vous-memes », ou «Sortez de 
vos demeures», ils ne I'auraient pas fait, sauf un petit nombre d'entre eux. 
S'ils avaient fait ce a quoi on les exhortait, cela aurait ete certainement 
meilleur pour eux, et (leur foi) aurait ete plus affermie. 

67. Alors Nous leur aurions donne certainement, de Notre part, une grande 
recompense, 

68. et Nous les aurions guide certes vers un droit chemin. 

69. Quiconque obeit a Allah et au Messager... ceux-la seront avec ceux qu' Al- 
lah a combles de Ses bienfaits : les prophetes, les veridiques, les martyrs, et 
les vertueux. Et quels bons compagnons que ceux-la! 

70. Cette grace vient d 'Allah. Et Allah suffit comme Parfait Connaisseur. 

71. O les croyants ! Prenez vos precautions et partez en expedition par deta- 
chements ou en masse. 

72. Parmi vous, il y aura certes quelqu'un qui tardera [a aller au combat] et 
qui, si un malheur vous atteint, dira: « Certes, Allah m'a fait une faveur en 
ce que je ne me suis pas trouve en leur compagnie»; 

73. et si c'est une grace qui vous atteint de la part d'Allah, il se mettra, certes, 
a dire, comme s'il n'y avait aucune affection entre vous et lui: «Quel 
dommage! Si j'avais ete avec eux, j'aurais alors acquis un gain enorme»^ 

74. Qu'ils combattent done dans le sentier d'Allah, ceux qui troquent la vie 
presente contre la vie future. Et quiconque combat dans le sentier d'Allah, 
tue ou vainqueur. Nous lui donnerons bientot une enorme recompense. 



1. Affection: comme s'il n'etait pas de votre religion. 
Un gain enorme: il s'agit du butin. 









-X :> 



4. An-Nisa^ (les femmes) 






IS. Et qu'avez-vous a ne pas combattre dans le sentier d'Allah, et pour la 
cause des faibles: hommes, femmes et enfants qui disent: « Seigneur! Fais- 
nous sortir de cette cite dont les gens sont injustes, et assigne-nous de Ta 
part un allie, et assigne-nous de Ta part un secoureur». 

76. Les croyants combattent dans le sentier d'Allah, et ceux qui ne croient pas 
combattent dans le sentier du Tagut^ Eh bien, combattez les aUies du 
Diable, car la ruse du Diable est, certes, faible. 

77. N'as-tu pas vu ceux auxquels on avait dit: « Abstenez-vous de combattre, 
accomplissez la Salat et acquittez la Zakat!» Puis lorsque le combat leur 
fut prescrit, voila qu'une partie d'entre eux se mit a craindre les gens 
comme on craint Allah, ou meme d'une crainte plus forte encore, et a 
dire: «0 notre Seigneur! Pourquoi nous as-Tu prescrit le combat? Pour- 
quoi n'as-Tu pas reporte cela a un peu plus tard?» Dis: «La jouissance 
d'ici-bas est ephemere, mais la vie future est meilleure pour quiconque est 
pieux. Et on ne vous lesera pas, fut-ce d'un brin de noyau de datte. 

78. Ou que vous soyez, la mort vous atteindra, fussiez-vous dans des tours 
imprenables. Qu'un bien les atteigne, ils disent: «C'est de la part d'Allah. » 
Qu'un mal les atteigne, ils disent: «C'est du a toi (Muhammad). » Dis: 
«Tout est d'Allah. » Mais qu'ont-ils ces gens, a ne comprendre presque 
aucune parole? 

79. Tout bien qui t'atteint vient d'Allah, et tout mal qui t'atteint vient de toi- 
meme^. Et Nous t'avons envoye aux gens comme Messager. Et Allah 
suffit comme temoin. 



1. Tagut: voir S.2, v. 257. 

2. Tout bien qui t'atteint... tout mal qui t'atteint.,.: le verset s'adresse a tout le monde. 



RSBSB 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



80. Quiconque obeit au Messager obeit certainement a Allah. Et quiconque 
tourne le dos... Nous ne t'avons pas envoye a eux comme gardien. 

81. lis disent: « Obeissance ! » Puis, sitot sortis de chez toi, une partie d'entre 
eux delibere^ au cours de la nuit de tout autre chose que ce qu'elle t'a dit. 
[Cependant] Allah enregistre ce qu'ils font la nuit. Pardonne-leur done et 
place ta confiance en Allah. Et Allah suffit comme Protecteur. 

82. Ne meditent-ils done pas sur le Coran? S'il provenait d'un autre qu'AUah, 
ils y trouveraient certes maintes contradictions! 

83. Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffu- 
sent. S'ils la rapportaient au Messager et aux detenteurs du commande- 
ment parmi eux, ceux d'entre eux qui cherchent a etre eclaires, auraient 
appris (la verite de la bouche du Prophete et des detenteurs du commande- 
ment). Et n'eussent ete la grace d 'Allah sur vous et Sa misericorde, vous 
auriez suivi le Diable, a part quelques-uns. 

84. Combats done dans le sentier d'Allah, tu n'es responsable que de toi 
meme, et incite les croyants (au combat) Allah arretera certes la violence 
des mecreants. Allah est plus redoutable en force et plus severe en 
punition. 

85. Quiconque intercede d'une bonne intercession, en aura une part; et qui- 
conque intercede d'une mauvaise intercession en portera une part de res- 
ponsabilite. Et Allah est Puissant sur toute chose. 

86. Si on vous fait une salutation, saluez d'une fa^on meilleure; ou bien 
rendez-la (simplement)^. Certes, Allah tient compte de tout. 



1. Delibere... etc.: ils parlent entre eux de la desobeissance au Prophete (pbAsl). 

2. Avant I'lslam, les arabes se saluaient de differentes manieres en usant de formules diverses. 
L'lslam recommande la formule de salutation: «Assalamu *^alaykum». (Que la paix soit sur 
vous) et ce, que Ton s'adresse a une seule personne ou a plusieurs. En guise de reponse on dit : 
«Wa'^alaykumus-salam wa rahmatul-lahi wa barakatuhu». (Que la paix soit sur vous ainsi 
que la misericorde d' Allah et Ses benedictions). 



^ 



■ i J ^rnxmr 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



87. Allah! Pas de divinite a part Lui! Tres certainement II vous rassemblera 
au Jour de la Resurrection, point de doute la-dessus. Et qui est plus 
veridique qu 'Allah en parole? 

88. Qu'avez-vous a vous diviser en deux factions au sujet des hypocrites^? 
Alors qu'Allah les a refoules (dans leur infidehte) pour ce qu'ils ont ac- 
quis. Voulez-vous guider ceux qu'Allah egare? Et quiconque Allah egare, 
tu ne lui trouveras pas de chemin (pour le ramener). 

89. lis aimeraient vous voir mecreants comme ils ont mecru: alors vous seriez 
tous egaux! Ne prenez done pas d'allies parmi eux, jusqu'a ce qu'ils emi- 
grent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, 
et tuez-les ou que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allie ni 
secoureur, 

90. excepte ceux qui se joignent a un groupe avec lequel vous avez conclu une 
alliance, ou ceux qui viennent chez vous, le coeur serre d'avoir a vous 
combattre ou a combattre leur propre tribu. Si Allah avait voulu, II leur 
aurait donne I'audace (et la force) contre vous, et ils vous auraient certai- 
nement combattu. (Par consequent,) s'ils restent neutres a votre egard et 
ne vous combattent point, et qu'ils vous offrent la paix, alors, Allah ne 
vous donne pas de chemin contre eux^. 

91. Vous en trouverez d'autres qui cherchent a avoir votre confiance, et en 
meme temps la confiance de leur propre tribu. Toutes les fois qu'on les 
pousse^ vers I'Association, (I'idolatrie) ils y retombent en masse. (Par 
consequent,) s'ils ne restent pas neutres a votre egard, ne vous offrent pas 
la paix et ne retiennent pas leurs mains (de vous combattre), alors, 
saisissez-les et tuez les ou que vous les trouviez. Contre ceux-ci, Nous 
vous avons donne une autorite manifeste. 



1. Deux factions : les opinions etaient divisees quant a la fa^on de traiter avec eux; certains voulant 
adopter une attitude tres ferme, et d'autres voulant les ramener vers I'lslam. 

2. Chemin contre eux: permission pour les attaquer. 

3. On les pousse: «on», ce sont leurs mauvais compagnons. 



B 



bCjl 



4. An-Nisa' (les femmes) 



92. II n'appartient pas a un croyant de tuer un autre croyant, si ce n'est par 
erreur. Quiconque tue par erreur un croyant, qu'il affranchisse alors un 
esclave croyant et remette a sa famille le prix du sang, a moins que celle-ci 
n'y renonce par charite. Mais si [le tue] appartenait a un peuple ennemi a 
vous et qu'il soit croyant, qu'on affranchisse alors un esclave croyant. S'il 
appartenait a un peuple auquel vous etes lies par un pacte, qu'on verse 
alors a sa famille le prix du sang et qu'on affranchisse un esclave croyant. 
Celui qui n'en trouve pas les moyens, qu'il jeune deux mois d'affilee pour 
etre pardonne par Allah. Allah est Omniscient et Sage. 

93. Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa retribution alors sera 
I'Enfer, pour y demeurer eternellement. Allah I'a frappe de Sa colere, I'a 
m'audit et lui a prepare un enorme chatiment. 

94. 6 les croyants ! Lorsque vous sortez pour lutter dans le sentier d'AUah, voyez 
bien clair (ne vous hatez pas) et ne dites pas a quiconque vous adresse le 
salut (de Tlslam): «Tu n'es pas croyant », convoitant les biens de la vie 
d'ici-bas. Or c'est aupres d'Allah qu'il y a beaucoup de butin. C'est ainsi 
que vous etiez auparavant; puis Allah vous a accorde Sa grace. Voyez 
done bien clair. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce que vous 
faites^ 



1. Convoitant les biens de la vie d'ici-bas: dans le but de s'emparer du butin de I'infidele. 
Vous etiez (mecreants). 

Auparavant: Allah vous a accorde Sa grace (en vous faisant embrasser I'lslam apres avoir ete 
mecreants). 



4 • 



4.C. 



4Qf^£rvil^^:dii'^^0 li^oiij 



iiJijiiiai^^-,>&'(Sii^^ 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



95. Ne sont pas egaux ceux des croyants qui restent chez eux — sauf ceux qui 
ont quelque infirmite — et ceux qui luttent corps et biens dans le sender 
d'Allah. Allah donne a ceux qui luttent corps et biens un grade d'excel- 
lence sur ceux qui restent chez eux. Et a chacun Allah a promis la meil- 
leure recompense ; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combat- 
tants en leur accordant une retribution immense; 

96. des grades de superiorite de Sa part ainsi qu'un pardon et une misericor- 
de. Allah est Pardonneur et Misericordieux. 

97. Ceux qui ont fait du tort a eux memes, les Anges enleveront leurs ames en 
disant: «Ou en etiez-vous?» (a propos de votre religion) — «Nous etions 
impuissants sur terre», dirent-ils. Alors les Anges diront: «La terre d'Al- 
lah n'etait-elle pas assez vaste pour vous permettre d'emigrer?» Voila bien 
ceux dont le refuge est I'Enfer. Et quelle mauvaise destination! 

98. A I'exception des impuissants: hommes, femmes et enfants, incapables de 
se debrouiller, et qui ne trouvent aucune voie: 

99. A ceux-la, il se pent qu'Allah donne le pardon. Allah est Clement et 
Pardonneur. 

100. Et quiconque emigre dans le sentier d'Allah trouvera sur terre maints 
refuges et abondance. Et quiconque sort de sa maison, emigrant vers 
Allah et Son messager, et que la mort atteint, sa recompense incombe a 
Allah. Et Allah est Pardonneur et Misericordieux. 

101. Et quand vous parcourez la terre, ce n'est pas un peche pour vous de 
raccourcir^ la Salat, si vous craignez que les mecreants ne vous mettent a 
I'epreuve, car les mecreants demeurent pour vous un ennemi declare. 



1. De raccourcir: de faire les Salats comprenant quatre Rak*^a en deux seulement. 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



102. Et lorsque tu (Muhammad) te trouves parmi eux, et que tu les diriges 
dans la Salat, qu'un groupe d'entre eux se mette debout en ta compagnie, 
en gardant leurs armes. Puis lorsqu'ils ont termine la prosternation, qu'ils 
passent derriere vous et que vienne I'autre groupe, ceux qui n'ont pas 
encore celebre la Salat. A ceux-ci alors d'accomplir la Salat avec toi, 
prenant leurs precautions et leurs armes. Les mecreants aimer aient vous 
voir negliger vos armes et vos bagages, afm de tomber sur vous en une 
seule masse. Vous ne commettez aucun peche si, incommodes par la pluie 
ou malades, vous deposez vos armes; cependant prenez garde. Certes, 
Allah a prepare pour les mecreants un chatiment avilissant. 

103. Quand vous avez accompli la Salat, invoquez le nom d'Allah, debout, 
assis ou couches sur vos cotes. Puis lorsque vous etes en securite, accom- 
plissez la Salat (normalement), car la Salat demeure, pour les croyants, 
une prescription, a des temps determines. 

104. Ne faiblissez pas dans la poursuite du peuple [ennemi]. Si vous souffrez, lui 
aussi souffre comme vous souffrez, tandis que vous esperez d'Allah ce qu'il 
n'espere pas. Allah est Omniscient et Sage. 

105. Nous avons fait descendre vers toi le Livre avec la verite, pour que tu 
juges entre les gens, selon ce qu'Allah t'a appris. Et ne te fais pas I'avocat 
des traitres. 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



E 



106. Et implore d'Allah 
Misericordieux. 



le pardon car Allah est cartes Pardonneur et 



107. Et ne dispute pas en faveur de ceux qui se trahissent eux-memes. Allah, 
vraiment, n'aime pas le traitre et le pecheur. 

108. lis cherchent a se cacher des gens, mais ils ne cherchent pas a se cacher 
d'Allah. Or, II est avec eux quand ils tiennent la nuit des paroles qu'Il 
(Allah) n 'agree pas. Et Allah ne cesse de cerner (par Sa science) ce qu'ils 
font. 

109. Voila les gens en faveur desquels vous disputez dans la vie presente. Mais 
qui va disputer pour eux devant Allah au Jour de la Resurrection? Ou 
bien qui sera leur protecteur? 

110. Quiconque agit mal ou fait du tort a lui-meme, puis aussitot implore 
d'Allah le pardon, trouvera Allah Pardonneur et Misericordieux. 

111. Quiconque acquiert un peche, ne I'acquiert que contre lui-meme. Et Allah 
est Omniscient et Sage. 

112. Et quiconque acquiert une faute ou un peche puis en accuse un innocent, 
se rend coupable alors d'une injustice et d'un peche manifeste. 

113. Et n'eut ete la grace d'Allah sur toi (Muhammad) et Sa misericorde, une 
partie d'entre eux t'aurait bien volontiers egare. Mais ils n'egarent qu'eux- 
memes, et ne peuvent en rien te nuire. Allah a fait descendre sur toi le 
Livre et la Sagesse, et t'a enseigne ce que tu ne savais pas. Et la grace 
d'Allah sur toi est immense. 



(m^^^^ 



\ Ju^ •^^ J^ Jui3 ^1^ JJ^o^ J vLl^o^^-H^-^ 




4. An-Nisa^ (les femmes) 



114. II n'y a rien de bon dans la plus grande partie de leurs conversations 
secretes, sauf si Tun d'eux ordonne une charite, une bonne action, ou une 
conciliation entre les gens. Et quiconque le fait, cherchant I'agrement 
d'AUah, a celui-la Nous donnerons bientot une recompense enorme. 

115.Et quiconque fait scission d'avecle Messager, apres que le droit chemin 
lui Est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors Nous 
lui collerons ce qu'il s'est colle, et lebriilerons dans I'Enfer. Et quelle 
mauvaise destination! 

116. Certes, Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne des associes. A part cela, 
II pardonne a qui II veut. Quiconque donne des associes a Allah s'egare, 
tres loin dans Tegarement. 

117. Ce ne sont que des femelles^ qu'ils invoquent, en dehors de Lui. Et ce 
n'est qu'un diable rebelle qu'ils invoquent. 

118. Allah I'a (le Diable) maudit et celui-ci a dit: « Certainement, je saisirai 
parmi Tes serviteurs, une partie determinee. 

119. Certes, je ne manquerai pas de les egarer, je leur donnerai de faux espoirs, 
je leur commanderai, et ils fendront les oreilles^ aux bestiaux; je leur 
commanderai, et ils altereront la creation d 'Allah. Et quiconque prend le 
Diable pour allie au lieu d' Allah, sera, certes, voue a une perte evidente. 

120. II leur fait des promesses et leur donne de faux espoirs. Et le Diable ne 
leur fait que des promesses trompeuses. 

121. Voila ceux dont le refuge est I'Enfer. Et ils ne trouveront aucun moyen 
d'y echapper! 



1. Femelles: les paiens donnaient a leurs idoles des noms feminins: Late, Uzza, Manate, etc. 

2. lis fendront les oreilles: pratique superstitieuse des paiens de I'Arabie pre-Islamique (voir aussi 
S.5, V. 103). 



4. An-Nisa' (les femmes) 



122. Et quant a ceux qui ont cru et fait de bonnes oeuvres, Nous les ferons 
entrer bientot aux Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y 
demeurer eternellement. Promesse d'AUah en verite. Et qui est plus veridi- 

que qu' Allah en parole? 

123. Ceci ne depend ni de vos desirs ni des desirs des gens du Livre^ Quicon- 
que fait un mal sera retribue pour cela, et ne trouvera en sa faveur, hors 
d 'Allah, ni allie ni secoureur. 

124. Et quiconque, homme ou femme, fait de bonnes oeuvres, tout en etant 
croyant... les voila ceux qui entreront au Paradis; et on ne leur fera 
aucune injustice, fut-ce d'un creux de noyau de datte^. 

125. Qui est meilleur en religion que celui qui soumet a Allah son etre, tout en 
se conformant a la Loi revelee et suivant la religion d 'Abraham, homme 
de droiture? Et Allah avait pris Abraham pour ami privilegie. 

126. C'est a Allah qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et 
Allah embrasse toute chose (de Sa science et de Sa puissance). 

127. Et ils te consultent a propos de ce qui a ete decrete au sujet des femmes. 
Dis: « Allah vous donne Son decret la-dessus, en plus de ce qui vous est 
recite dans le Livre, au sujet des orphehnes auxquelles vous ne donnez pas 
ce qui leur a ete present^, et que vous desirez epouser, et au sujet des 
mineurs encore d'age faible». Vous devez agir avec equite envers les 
orphelins. Et de tout ce que vous faites de bien, Allah en est, certes. 
Omniscient. 



1. Les gens du Livre: Juifs et Chretiens. 

2. D'un creux de noyau de datte: dans la plus petite mesure. 

3. Ce qui leur a ete prescrit: ce qui leur est du (le tuteur les empechait d 'epouser un autre ou les 
epousait lui-meme en vue de s'emparer de leurs biens). 



s 



'PV*ffra[_ 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



128. Et si une femme craint de son mari abandon ou indifference, alors ce 
n'est pas un peche pour les deux s'ils se reconcilient par un compromis 
quelconque, et la reconciliation est meilleure, puisque les ames sont por- 
tees a la ladrerie. Mais si vous agissez en bien et vous etes pieux... Allah 
est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. 

129. Vous ne pourrez jamais etre equitables entre vos femmes, meme si vous 
en etes soucieux. Ne vous penchez pas tout a fait vers Tune d'elles, au 
point de laisser Tautre comme en suspens. Mais si vous vous reconciliez et 
vous etes pieux... done Allah est, certes, Pardonneur et Misericordieux. 

130. Si les deux se separent, Allah de par Sa largesse, accordera a chacun 
d'eux un autre destin. Et Allah est plein de largesses et parfaitement 
Sage. 

131. A Allah seul appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. 
«Craignez Allah !» Voila ce que Nous avons enjoint a ceux auxquels 
avant vous le Livre fut donne, tout comme a vous-memes. Et si vous ne 
croyez pas (cela ne nuit pas a Allah, car) tres certainement a Allah seul 
appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah se suffit 
a Lui-meme et II est digne de louange. 

132. A Allah seul appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et 
Allah suffit pour s'occuper de tout. 

133. S'll voulait, il vous ferait disparaitre, 6 gens, et en ferait venir d'autres. 
Car Allah en est tres capable. 

134. Quiconque desire la recompense d'ici-bas, c'est aupres d'Allah qu'est la 
recompense d'ici-bas tout comme celle de I'au-dela. Et Allah entend et 
observe tout. 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



135. Oles croyants! Observez strictement la justice et soyez des temoins (veridi- 
ques) comme Allah I'ordonne, fut-ce contre vous-memes, contre vos pere 
et mere ou proches parents. Qu'il s'agisse d'un riche ou d'un besogneux, 
Allah a priorite sur eux deux (et II est plus connaisseur de leur interet que 
vous). Ne suivez done pas les passions, afin de ne pas devier de la justice. 
Si vous portez un faux temoignage ou si vous le refusez, [sachez qu'] 
Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. 

136. O les croyants! Soyez fermes en votre foi en Allah, en Son messager, au 
Livre qu'Il a fait descendre sur Son messager, et au Livre qu'Il a fait 
descendre avant. Quiconque ne croit pas en Allah, en Ses anges, en Ses 
Livres, en Ses messagers et au Jour dernier, s'egare, loin dans I'egarement. 

137. Ceux qui ont cru, puis sont devenus mecreants, puis ont cru de nouveau, 
ensuite sont redevenus mecreants, et n'ont fait que croitre en mecreance, 
Allah ne leur pardonnera pas, ni les guidera vers un chemin (droit). 

138. Annonce aux hypocrites qu'il y a pour eux un chatiment douloureux, 

139. ceux qui prennent pour allies des mecreants au lieu des croyants, est-ce la 
puissance qu'ils recherchent aupres d'eux? (En verite) la puissance appar- 
tient entierement a Allah. 

140. Dans le Livre, II vous a deja revele ceci: lorsque vous entendez qu'on 
renie les versets (le Coran) d' Allah et qu'on s'en raille, ne vous asseyez 
point avec ceux-la jusqu'a ce qu'ils entreprennent une autre conversation. 
Sinon, vous serez comme eux. Allah rassemblera, certes, les hypocrites et 
les mecreants, tous, dans TEnfer, 



iissiir^ 






-^ .:r 



iix!;^iS:^ts^'^i^;ji:icsoi 



^»^ 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



141.Ceux qui restent dans Texpectative a votre egard; si une victoire vous 
vient de la pari d' Allah, ils disent: « N'etions-nous pas avec vous? »; et 
s'il en revient un avantage aux mecreants, ils leur disent: « Est-ceque 
nous n'avons pas mis la main sur vous pour vous soustraire aux 
croyants?» Eh bien, Allah jugera entre vous au Jour de la Resurrection. Et 
jamais Allah ne donnera uile voie aux mecreants contre les croyants. 

142. Les hypocrites cherchent a tromper Allah, et c est Lui qui les trompe. Et 
lorsqu'ils se levent pour la S^lat, ils se levent avec paresse et par 
ostentation envers les gens. A peine invoquent-ils Allah. 

143. Ils sont indecis (entre les croyants et les mecreants,) n'appartenant ni aux 
uns ni aux autres. Or, quiconque Allah egare, jamais tu ne trouveras de 
chemin pour lui. 

144. O les croyants! Ne prenez pas pour allies les mecreants au lieu des croyants. 
Voudriez-vous donner a Allah une preuve evidente contre vous? 

145. Les hypocrites seront, certes, au plus has fond du Feu, et tu ne leur 
trouveras jamais de secoureur, 

146. sauf ceux qui se repentent, s'amendent, s'attachent fermement a Allah, et 
Lui vouent une foi exclusive. Ceux-la seront avec les croyants. Et Allah 
donnera aux croyants une enorme recompense. 

147. Pourquoi Allah vous infligerait-Il un chatiment si vous etes reconnais- 
sants et croyants? Allah est Reconnaissant et Omniscient. 



f-xu^W^-^ 



mmm 












ll^i2iJ^>i:^jc4:ii\4ijj^^ 



m^ 



^^H 




4. An-Nisa' (les femmes) 



148. Allah n'aime pas qu'on profere de mauvaises paroles sauf quand on a ete 
injustement provoque. Et Allah est Audient et Omniscient. 

149. Que vous fassiez du bien, ouvertement ou en cachette, ou bien que vous 
pardonniez un mal... Alors Allah est Pardonneur et Omnipotent. 

150. Ceux qui ne croient pas en Allah et en Ses messagers, et qui veulent faire 
distinction entre Allah et Ses messagers et qui disent: «Nous croyons en 
certains d'entre eux mais ne croyons pas en d'autres», et qui veulent 
prendre un chemin intermediaire (entre la foi et la mecreance), 

151. les voila les vrais mecreants! Et Nous avons prepare pour les mecreants 
un chatiment avilissant. 

152. Et ceux qui croient en Allah et en Ses messagers et qui ne font point de 
difference entre ces derniers, voila ceux a qui II donnera leurs recompen- 
ses. Et Allah est Pardonneur et Misericordieux. 

153. Les gens du Livre te demandent de leur faire descendre du ciel un Livre. 
lis ont deja demande a Moi'se quelque chose de bien plus grave quand ils 
dirent: «Fais-nous voir Allah a decouvert!» Alors la foudre les frappa 
pour leur tort. Puis ils adopterent le Veau ( comme idole ) apres que les 
preuves leur furent venues. Nous leur pardonnames cela et donnames a 
Moise une autorite declaree. 

154. Et pour (obtenir) leur engagement. Nous avons brandi au-dessus d'eux le 
Mont Tor^ Nous leur avons dit: «Entrez par la porte en vous 
prostemant»; Nous leur avons dit: «Ne transgressez pas le Sabbat »; et 
Nous avons pris d'eux un engagement ferme. 



1. Nous avons brandi le Mont Tor: (le Sinaf) voir S.2, v. 63. 



u 



90 



mmm 



uuJiobf^-i V"C^J «>Jl^I*j 6_^Uj4Jii\ J_^j 

0^^1^i^^i1^f i,^'(;^t5jl.5it; 



4. An-Nisa' (les femmes) 



155. (Nous les avons maudits) a cause de leur rupture de Tengagement, leur 
mecreance aux revelations d 'Allah, leur meurtre injustifie des prophetes, 
et leur parole: «Nos coeurs sont (enveloppes) et impermeables». En reali- 
te, c'est Allah qui a scelle leurs coeurs a cause de leur mecreance, car ils ne 
croyaient que tres peu^ 

156. Et a cause de leur mecreance et de Tenorme calomnie qu'ils prononcent 
contre Marie, 

157. et a cause de leur parole: «Nous avons vraiment tue le Christ, Jesus, fils 
de Marie, le Messager d' Allah »... Or, ils ne I'ont ni tue ni crucifie; mais 
ce n'etait qu'un faux semblant! Et ceux qui ont discute sur son sujet sont 
vraiment dans I'incertitude : ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils 
ne font que suivre des conjectures et ils ne I'ont certainement pas tue 2, 

158. mais Allah I'a eleve vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage. 

159. II n'y aura personne, parmi les gens du Livre, qui n'aura pas foi en lui 
avant sa mort^. Et au Jour de la Resurrection, il sera temoin contre eux. 

160. C'est a cause des iniquites des Juifs que Nous leur avons rendu illicites les 
bonnes nourritures qui leur etaient licites, et aussi a cause de ce qu'ils 
obstruent le sentier d 'Allah, (a eux-memes et) a beaucoup de monde, 

161. et a cause de ce qu'ils prennent des interets usuraires"^ — qui leur etaient 
pourtant interdits — et parce qu'ils mangent illegalement les biens des 
gens. A ceux d'entre eux qui sont mecreants Nous avons prepare un 
chatiment douloureux. 

162. Mais ceux d'entre eux qui sont enracines dans la connaissance, ainsi que 
les croyants^, (tous) ont foi a ce qu'on a fait descendre sur toi et a ce qu'on 
a fait descendre avant toi. Et quant a ceux qui accomplissent la Salat, 
paient la Zakat et croient en Allah et au Jour dernier, ceux-la Nous leur 
donnerons une enorme recompense. 



1. Car...: autre interpretation: ils ne croyaient pas, a I'exception d'un petit nombre d'entre eux. 

2. Ils ne I'ont certes pas tue: autre sens: ils ne sont pas certains de I'a voir tue. 

3. Avant sa mort: il existe deux interpretations. La premiere affirmant qu'il s'agit de la mort de 
Jesus et la seconde estimant qu'il s'agit de la mort d'un partisan des gens du Livre. 

4. Interets: voir S.2, v. 275. 

5. Les croyants: ce sont les Musulmans. 






mmB 



v>>^j <y^^\3 jr^^^"-^! j>-t^^:;:l^l^^-?"-?b 



■"< . <'' <- 









/ .t^-i^^ 






GZE^i^^ 




4. An-Nisa' (les femmes) 



E 



S! 



163. Nous t'avons fait une revelation comme Nous fimes a Noe et aux prophe- 
tes apres lui. Et Nous avons fait revelation a Abraham, a Ismael, a Isaac, 
a Jacob, aux Tribus, a Jesus, a Job, a Jonas, a Aaron et a Salomon, et 
Nous avons donne le Zabour a David. 

164. Et il y a des messagers dont Nous t'avons raconte Thistoire precedem- 

ment, et des messagers dont Nous ne t'avons point raconte I'histoire - et 
Allah a effectivement parle a Moise - 

165. en tant que messagers, annonciateurs et avertisseurs, afin qu'apres la 
venue des messagers il n'y eut pour les gens point d'argument devant 
Allah. Allah est Puissant et Sage. 

166. Mais Allah temoigne de ce qu'Il a fait descendre vers toi, II I'a fait des- 
cendre en toute connaissance. Et les Anges en temoignent. Et Allah suffit 
comme temoin. 

167. Ceux qui ne croient pas et qui obstruent le sentier d' Allah, s'egarent 
certes loin dans I'egarement. 

168. Ceux qui ne croient pas et qui pratiquent I'injustice, Allah n'est nullement 
dispose a leur pardonner, ni a les guider dans un chemin 

169. (autre) que le chemin de I'Enfer ou ils demeureront eternellement. Et cela 
est facile a Allah. 

170. O gens! Le Messager vous a apporte la verite de la part de votre Sei- 
gneur. Ayez la foi, done, cela vous sera meilleur. Et si vous ne croyez pas 
(qu'importe!), c'est a Allah qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et 
sur la terre. Et Allah est Omniscient et Sage. 



4. An-Nisa^ (les femmes) 



171. O gens du Livre (Chretiens), n'exagerez pas dans votre religion, et ne 
dites d'Allah que la verite. Le Messie Jesus, fils de Marie, n'est qu'un 
Messager d'Allah, Sa parole qu'Il envoya a Marie, et un souffle (de vie) 
venant de Lui. Croyez done en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas 
«Trois». Cessez! Ce sera meilleur pour vous. Allah n'est qu'un Dieu 
unique. II est trop glorieux pour avoir un enfant. C'est a Lui qu'appar- 
tient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme 
protecteur^ 

172. Jamais le Messie ne trouve indigne d'etre un serviteur d'Allah, ni les 
Anges rapproches [de Lui]. Et ceux qui trouvent indigne de L'adorer et 
s'enflent d'orgueil... II les rassemblera tous vers Lui. 

173. Quant a ceux qui ont cru et fait de bonnes ceuvres, II leur accordera leurs 
pleines recompenses et y ajoutera le surcroit de Sa grace. Et quant a ceux 
qui ont eu la morgue et se sont enfles d'orgueil, II les chatiera d'un 
chatiment douloureux. Et ils ne trouveront, pour eux, en dehors d'Allah, 
ni allie ni secoureur, 

174. O gens! Certes une preuve evidente vous est venue de la part de votre 
Seigneur. Et Nous avons fait descendre vers vous une lumiere eclatante^. 

175. Alors ceux qui croient en Allah et qui s'attachent a Lui, II les fera entrer 
dans une misericorde venue de Lui, et dans une grace aussi. Et II les 
guidera vers Lui dans un chemin droit. 



1. Sa parole: «Sois». 
Trois: la trinite. 

2. Une preuve evidente.. 



une lumiere...: le Coran. 



mum 



nBmm 



»^- ^ ^/ y'^^r^ 



■^'>^ L^^^i^ 











"j^ 



"^Vk /-a, ^ y' 'x '<■ >^''''< ^^i^ "'l^i" 



"^"^^r^aww^jw. 



5. Al-Ma'idah (la table servie) 



176. lis te demandent ce qui a etedecrete. Dis: « Au sujet du defiint qui n'a 
ni pere, nifrere, Allah vous doiine Son decret: si quelqu'un meurt sans 
enfant, mais a une soeur, a celle-ci revient la moitie de ce qu'il laisse. Et 
lui, il heritera delle d'elle en totalite si elle n'a pas d'enfant. Mais s'il a 
deux soeurs, (ou plus), a elles alors les deux tiers de ce qu'il laisse; et s'il 
a des freres et des soeurs, a un frere alors revient une portion egale a 
celle de deux soeurs. Allah vous donne des explications pour que vous 
ne vous egariez pas. Et Allah et Omniscient^ 



SOURATE 5 

AL-MA-^IDAH (LA TABLE SERVIE)^ 

120 versets 
Post-heg. no 112 

Au nom d* Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. O les croyants! Remplissez fidelement vos engagements. Vous est permise la 
bete du cheptel, sauf ce qui sera enonce [comme etant interdit]. Ne vous 
permettez point la chasse alors que vous etes en etat d'ihrdm^. Allah en 
verite, decide ce qu'il veut. 

2. O les croyants! Ne profanez ni les rites du pelerinage (dans les endroits 
sacres) d'AUah, ni le mois sacre, ni les animaux de sacrifice, ni les guirlandes, 
ni ceux qui se dirigent vers la Maison sacree cherchant de leur Seigneur grace 
et agrement. Une fois desacralises, vous etes libres de chasser. Et ne laissez 
pas la haine pour un peuple qui vous a obstrue la route vers la Mosquee 
sacree vous inciter a transgresser. Entraidez-vous dans I'accomplissement des 
bonnes oeuvres et de la piete et ne vous entraidez pas dans le peche et la 
transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition!'^ 



1. Us te demandent ce qui a ete decrete...: il s'agit ici d'une legislation complementaire qui fait suite 
non pas au v, 12, mais au v. 127. Le premier fut reveie tout de suite apres la bataille d*Uhod — 
pour repondre a un cas ou Tancienne loi coutumiere avait de facheuses consequences — le 
second, plus tard. Selon I'ancienne coutume, non seulement les femmes, mais meme les fils 
mineurs n'heritaient rien du defunt: seuls les fils en age de combattre y avaient droit. Dans le 
cas precis, une veuve avec de nombreux enfants dut perdre du jour au lendemain toute une 
grosse fortune en faveur de parents eloignes, et devint indigente. Le Coran repara cette injustice. 

2. Titre tire du v. 11 2. 

3. Pendant que vous etes en etat de sacralisation : pour le hajj ou la *^umra. 

4. Ne profanez pas: litter, ne rendez pas licite (la violation du caractere sacre) de... 
Mois sacre: pendant lequel la guerre est defendue (voir v. 97), 

Les guirlandes: qui servent a marquer les betes destinees au sacrifice ou qui servent de signe 
distinctif aux pelerins. 



mBm 






-^ ft ^ 






5. Al-Ma^idah (la table servie) 



3. Vous sont interdits la bete trouvee morte, le sang, la chair de pore, ce sur 
quoi on a invoque un autre nom que celui d 'Allah, la bete etouffee, la bete 
assommee ou morte d'une chute ou morte d'un coup de corne, et celle 
qu'une bete feroce a devoree — sauf celle que vous egorgez avant qu'elle ne 
soit morte — . (Vous sont interdits aussi la bete) qu'on a immolee sur les 
pierres dressees, ainsi que de proceder au partage par tirage au sort au 
moyen de fleches. Car cela est perversite. Aujourd'hui, les mecreants deses- 
perent (de vous detourner) de votre religion: ne les craignez done pas et 
craignez-Moi. Aujourd'hui, J'ai paracheve pour vous votre religion, et 
accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agree I'lslam comme reUgion pour 
vous. Si quelqu'un est contraint par la faim, sans inchnation vers le peche... 
alors, Allah est Pardonneur et Misericordieux^ 

4. lis t'interrogent sur ce qui leur est permis. Dis: «Vous sont permises les 
bonnes nourritures, ainsi que ce que capturent les carnassiers que vous avez 
dresses, en leur apprenant ce qu'Allah vous a appris. Mangez done de ce 
qu'elles capturent pour vous et prononcez dessus le nom d'Allah. Et crai- 
gnez Allah. Car Allah est, certes, prompt dans les comptes. 

5. «Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures. Vous est permise 
la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. 
(Vous sont permises) les femmes vertueuses d'entre les croyantes, et les 
femmes vertueuses d'entre les gens qui ont re9u le Livre avant vous, si vous 
leur donnez leur mahr, avec contrat de mariage, non en debauches ni en 
preneurs d'amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son 
action, et il sera dans I'au-dela, du nombre des perdants^. 



. La chair de pore: y compris la graisse, I'os et la moelle etc... 

La bete qu'on a immolee sur les pierres dressees: bete immolee par des paiens sur des pierres 

sacrees, des idoles, des autels. 

Aujourd'hui... comme religion: ce verset a ete revele lors du dernier pelerinage du Prophete, trois 

mois avant sa mort. 

Si quelqu'un est contraint...: sous-entendu : et qu'il mange une de ces choses interdites, pour ne 

pas mourir de faim. 
. La nourriture des gens du Livre...: uniquement la nourriture licite en Islam. 

Et les femmes...: comme epouses. 

Le Mahr: voir S. 2, v. 236. Par ce verset, permission est donnee au Croyant musulman d'epouser 

les Juives et les Chretiennes, sans qu'elles renoncent a leur religion, ni meme a leurs pratiques 

religieuses; mais elles n'heritent pas de lui, tout comme il n'herite pas d'elles a cause de la 

difference de religion. 



m^rn 




5. Al-Ma'idah (la table servie) 



6. O les croyants! Lorsque vous vous levez pour la Saldt, lavez vos visages 
et vos mains jusqu'aux coudes; passez les mains mouillees sur vos tetes; et 
lavez-vous les pieds jusqu'aux chevilles. Et si vous etes pollues «junub»^, alors 
purifiez-vous (par un bain) ; mais si vous etes malades, ou en voyage, ou si 
Tun de vous revient du lieu ou il a fait ses besoins ou si vous avez touche aux 
femmes et que vous ne trouviez pas d'eau, alors recourez a la terre pure^, 
passez-en sur vos visages et vos mains. Allah ne veut pas vous imposer 
quelque gene, mais II veut vous purifier et parfaire sur vous Son bienfait. 
Peut-etre serez-vous reconnaissants. 

7. Et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous, ainsi que I'alliance qu'Il a 
conclue avec vous, quand vous avez dit: «Nous avons entendu et nous 
avons obei»^. Et craignez Allah. Car Allah connait parfaitement le contenu 
des coeurs. 

8. 6 les croyants! Soyez stricts (dans vos devoirs) en vers Allah et (soyez) des 
temoins equitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas a etre 
injustes. Pratiquez I'equite: cela est plus proche de la piete. Et craignez 
Allah. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. 

9. Allah a promis a ceux qui croient et font de bonnes oeuvres qu'il y aura 
pour eux un pardon et une enorme recompense. 



1 . Junub : le bain rituel est obligatoire si on a eu des rapports sexuels ou s'il y a eu ecoulement de 
sperme. 

2. Alors recourez a la terre pure...: Voir S. 4, v. 43, note 1. 

3. En adoptant I'lslam, vous avez pris Tengagement devant le Prophete (pbAsl) envers Allah 
d'obeir a Ses injonctions. 



>mm 



mm^ 










^ ^^ ^^ / 




-^ ::;^ 






L^ S J-i^ ^ ^!>^ J-> -^ f^ 

^^ < » >" >,^, -'f/'"' -^sr"-: »>::,-^ ^ . :r 



m^ 



ac^R 




5. Al-MaMdah (la table servie) 



10. Quant a ceux qui ne croient pas et traitent de mensonge Nos preuves, ceux-la 
sont des gens de I'Enfer. 

1 1. Oles croyants! Rappelez-vous le bienfait d'Allah a votre egard, le jour ou un 
groupe d'ennemis s'appretait a porter la main sur vous (en vue de vous 
attaquer) et qu'Il repoussa leur tentative. Et craignez Allah. C'est en Allah 
que les croyants doivent mettre leur confiance. 

12. Et Allah certes prit I'engagement des enfants d'Israel. Nous nommames 
douze chefs d'entre eux. Et Allah dit: «Je suis avec vous, pourvu que vous 
accomplissiez la Salat, acquittiez la Zakat, croyiez en Mes messagers, les 
aidiez et fassiez a Allah un bon pret. Alors, certes, J'effacerai vos mefaits, 
et vous ferai entrer aux Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. Et 
quiconque parmi vous, apres cela, mecroit, s'egare certes du droit 
chemin»M 

13. Et puis, a cause de leur violation de I'engagement, Nous les avons maudits 
et endurci leurs coeurs: ils detoument les paroles de leur sens et oublient 
une partie de ce qui leur a ete rappele^. Tu ne cesseras de decouvrir leur 
trahison, sauf d'un petit nombre d'entre eux. Pardonne-leur done et oublie 
[leurs fautes]. Car Allah aime, certes, les bienfaisants. 



1. L' engagement : d'accepter, par principe, I'Unicite d'Allah, ayant pour corollaire, I'ecoute et 
I'obeissance a Allah et a Son Messager. 

Bon pret: tout I'argent qu'on depense en charite Allah le dedommagera ici-bas et nous en 
recompensera dans I'au-dela. 

2. Ce qui leur a ete rappele: dans la Thora. 



^ 



■ 1 ■ v^iT ' 

"f f 'I aii^ 



'^mm 




5. Al-Ma^idah (la table servie) 



14. Et de ceux qui disent: «Nous sommes Chretiens », Nous avons pris leur 
engagement. Mais ils ont oublie une partie de ce qui leur a ete rappele. 
Nous avons done suscite entre eux I'inimitie et la haine jusqu'au Jour de la 
Resurrection. Et Allah les informera de ce qu'ils faisaient^ 

15. O gens du Livre! Notre Messager (Muhammad) vous est certes venu, vous 
exposant beaucoup de ce que vous cachiez du Livre, et passant sur bien 
d'autres choses! Une lumiere et un Livre explicite vous sont certes venus 
d'AUah^! 

16. Par ceci (le Coran), Allah guide aux chemins du salut ceux qui cherchent 
Son agrement. Et II les fait sortir des tenebres a la lumiere par Sa grace. 
Et II les guide vers un chemin droit. 

17. Certes sont mecreants ceux qui disent: « Allah, c'est le Messie, fils de 
Marie !» — Dis: «Qui done detient quelque chose d 'Allah (pour L'empe- 
cher), s'll voulait faire perir le Messie, fils de Marie, ainsi que sa mere et 
tous ceux qui sont sur la terre?... A Allah seul appartient la royaute des 
cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux». II cree ce qu'Il 
veut. Et Allah est Omnipotent. 



1. L engagement : d'accepter I'Unicite d' Allah. Voir n^l, v. 12 de cette sourate. 
Ce qui leur a ete rappele: dans TEvangile. 

2. Une lumiere: Tlslam ou le Prophete (pbAsl). 
Livre explicite: le Coran. 



}mm 



mmm 






5. Al-Ma'idah (la table servie) 



18. Les Juifs et les Chretiens ont dit: «Nous sommes les fils d'Allah et Ses 
preferes.» Dis: «Pourquoi done vous chatie-t-Il pour vos peches?» En fait, 
vous etes des etres humains d'entre ceux qu'Il a crees. II pardonne a qui II 
veut et II chatie qui II veut. Et a Allah seul appartient la royaute des cieux 
et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux. Et c'est vers Lui que 
sera la destination finale. 

19. O gens du Livre! Notre Messager (Muhammad) est venu pour vous eclai- 
rer apres une interruption des messagers afin que vous ne disiez pas : « II ne 
nous est venu ni annonciateur ni avertisseur». Voila, certes, que vous est 
venu un annonciateur et un avertisseur. Et Allah est Omnipotent. 

20. (Souvenez-vous) lorsque Moi'se dit a son peuple: «6, mon peuple! 
Rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous, lorsqu'Il a designe parmi vous 
des prophetes. Et II a fait de vous des rois. Et II vous a donne ce qu'Il 
n'avait donne a nul autre aux mondes. 

21. O mon peuple! Entrez dans la terre sainte qu' Allah vous a prescrite. Et ne 
revenez point sur vos pas [en refusant de combattre] car vous retoumeriez 
perdants. 

22. lis dirent: «0 Moise, il y a la un peuple de geants. Jamais nous n'y 
entrerons jusqu'a ce qu'ils en sortent. S'ils en sortent, alors nous y 
entrerons». 

23. Deux hommes d'entre ceux qui craignaient Allah et qui etaient combles 
par Lui de bienfaits dirent: « Entrez chez eux par la porte; puis quand 
vous y serez entres, vous serez sans doute les dominants. Et c'est en Allah 
qu'il faut avoir confiance, si vous etes croyants». 



B 



MlEli^ 



m^m 






>^. <^<^Zt^, <.c: ^ :irf- 



^-^> <. 






IVY 



5. Al-MaMdah (la table servie) 



24. lis dirent: «Mo'ise! Nous n'y entrerons jamais, aussi longtemps qu'ils y 
seront. Va done, toi et ton Seigneur, et combattez tous deux. Nous restons 
la ou nous sommes». 

25. II dit: « Seigneur! Je n'ai de pouvoir, vraiment, que sur moi-meme et sur 
mon frere: separe-nous done de ce peuple pervers». 

26. II (Allah) dit: «Eh bien, ce pays leur sera interdit pendant quarante ans, 
durant lesquels ils erreront sur la terre. Ne te tourmente done pas pour ce 
peuple pervers». 

27. Et raconte-leur en toute verite Thistoire des deux fils d'Adam. Les deux 
offrirent des sacrifices; celui de Tun fut accepte et celui de I'autre ne le fut 
pas. Celui-ci dit: «Je te tuerai surement». « Allah n'accepte, dit Tautre, que 
de la part des pieux». 

28. Si tu etends vers moi ta main pour me tuer, moi, je n'etendrai pas vers toi 
ma main pour te tuer: car je crains Allah, le Seigneur de TUnivers. 

29. Je veux que tu partes avec le peche de m'avoir tue et avec ton propre 
pec he: alors tu seras du nombre des gens du Feu. Telle est la recompense 
des injustes. 

30. Son ame Tincita a tuer son frere. II le tua done et devint ainsi du nombre 
des perdants. 

31. Puis Allah envoya un corbeau qui se mit a gratter la terre pour lui mon- 
trer comment ensevelir le cadavre de son frere. II dit: « Malheur a moi! 
Suis-je incapable d'etre, comme ce corbeau, a meme d'ensevelir le cadavre 
de mon frere ?» II devint alors du nombre de ceux que ronge le remords. 



m^m 



mmm 




5. Al-MaMdah (la table servie) 



32. C'est pourquoi Nous avons present pour les Enfants d'Israel que quicon- 
que tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption 
sur la terre, c'est comme s'il avait tue tous les hommes. Et quiconque lui 
fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie a tous les hommes. 
En effet Nos messagers sont venus a eux avec les preuves. Et puis voila, 
qu'en depit de cela, beaucoup d'entre eux se mettent a commettre des 
exces sur la terre ^ 

33. La recompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et 
qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tues, 
ou crucifies^ ou que soient coupees leur main et leur jambe opposees, ou 
qu'ils soient expulses du pays. Ce sera pour eux I'ignominie ici-bas; et 
dans I'au-dela, il y aura pour eux un enorme chatiment, 

34. excepte ceux qui se sont repentis avant de tomber en votre pouvoir: sachez 
qu'alors, Allah est Pardonneur et Misericordieux. 

35. O les croyants ! Craignez Allah, cherchez le moyen^ de vous rapprocher de 
Lui et luttez pour Sa cause. Peut-etre serez-vous de ceux qui reussissent! 

36. Si les mecreants possedaient tout ce qui est sur la terre et autant encore, 
pour se racheter du chatiment du Jour de la Resurrection, on ne I'accepte- 
rait pas d'eux. Et pour eux il y aura un chatiment douloureux. 



1. Quiconque lui fait don de la vie: quiconque pourrait tuer et ne le fait pas. 
Corruption: brigandage, adultere, abjuration. 

2. Le moyen: la piete et les bonnes ceuvres. 



'>mm 




5. AI-Ma'idah (la table servie) 



TssGaesm 



IS 



ssss 



s 



a 



37. lis voudront sortir du Feu, mais ils n'en sortiront point. Et ils auront un 
chatiment permanent. 

38. Le voleur et la voleuse, a tous deux coupez la main, en punition de ce 
qu'ils se sont acquis, et comme chatiment de la part d'Allah. Allah est 
Puissant et Sage. 

39. Mais quiconque se repent apres son tort et se reforme, Allah accepte son 
repentir. Car, Allah est, certes, Pardonneur et Misericordieux. 

40. Ne sais-tu pas qu'a Allah appartient la royaute des cieux et de la tene? II 
chatie qui II veut et pardonne a qui II veut. Et Allah est Omnipotent. 

41. O Messager! Que ne t'affligent point ceux qui concourent en mecreance; 
parmi ceux qui ont dit: «Nous avons cru» avec leurs bouches sans que leurs 
coeurs aient jamais cru et parmi les Juifs qui aiment bien ecouter le mensonge 
et ecouter d'autres gens qui ne sont jamais venus a toi et qui deforment le sens 
des mots une fois bien etabli. lis disent: «Si vous avez re9u ceci^ acceptez-le 
et si vous ne I'avez pas re9u, soyez mefiants». Celui qu 'Allah veut eprouver, 
tu n'as pour lui aucune protection contre Allah. Voila ceux dont Allah n'a 
point voulu purifier les cceurs. A eux, seront reserves, une ignominie ici-bas 
et un enorme chatiment dans I'au-dela. 



1. Si vous avez refu ceci: les Juifs voulaient que le jugement de Muhammad (pbAsl) concemant les 
adulteres soit la flagellation et non la lapidation. C'est pour cela qu'ils avaient refuse la 
lapidation prononcee par le prophete Muhammad (pbAsl) bien qu'une telle sanction soit pres- 
crite dans la Thora. 



m!i\m 



mmm 




5. Al-Ma'idah (la table servie) 



42. lis sont attentifs au mensonge et voraces de gains illicites. S'ils viennent a 
toi, sois juge entre eux ou detourne toi d'eux. Et si tu te detournes d'eux, 
jamais ils ne pourront te faire aucun mal. Et si tu juges, alors juge entre 
eux en equite. Car Allah aime ceux qui jugent equitablement. 

43. Mais comment te demanderaient-ils d'etre leur juge quand ils ont avec eux 
la Thora dans laquelle se trouve le jugement d' Allah? Et puis, apres cela, 
ils rejettent ton jugement. Ces gens-la ne sont nullement les croyants * . 

44. Nous avons fait descendre la Thora dans laquelle il y a guide et lumiere. 
C'est sur sa base que les prophetes qui se sont soumis a Allah, ainsi que 
les rabbins et les docteurs jugent les affaires des Juifs. Car on leur a confie 
la garde du Livre d 'Allah, et ils en sont les temoins^. Ne craignez done pas 
les gens, mais craignez Moi. Et ne vendez pas Mes enseignements a vil 
prix, Et ceux qui ne jugent pas d'apres ce qu'Allah a fait descendre, les 
voila les mecreants. 

45. Et Nous y avons present pour eux vie pour vie, oeil pour oeil, nez pour 
nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Les blessures tombent sous la loi 
du talion^. Apres, quiconque y renonce par charite, cela lui vaudra une 
expiation. Et ceux qui ne jugent pas d'apres ce qu'Allah a fait descendre, 
ceux-la sont des injustes. 



1. Cf. sur jugement note 1, p. 114. 

2. Temoins: de I'application correcte des injonctions de la Thora. 

3. Sous la loi du talion: voir S.2, v. 178. 



E 



M^m 



mmm 




5. Al-Ma'idah (la table servie) 



46. Et Nous avons envoye apres eux Jesus, fils de Marie, pour confirmer ce 
qu'il y avait dans la Thora avant lui. Et Nous lui avons donne I'Evangile, 
ou il y a guide et lumiere, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora 
avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux. 

47. Que les gens de I'Evangile jugent d'apres ce qu'Allah y a fait descendre. 
Ceux qui ne jugent pas d'apres ce qu'Allah a fait descendre, ceux-la sont 
les pervers. 

48. Et sur toi (Muhammad) Nous avons fait descendre le Livre avec la verite, 
pour confirmer le Livre qui etait la avant lui et pour prevaloir sur lui. 
Juge done parmi eux d'apres ce qu'Allah a fait descendre. Ne suis pas 
leurs passions, loin de la verite qui t'est venue. A chacun de vous Nous 
avons assigne une legislation et un plan a suivre. Si Allah avait voulu, 
certes II aurait fait de vous tous une seule communaute. Mais II veut vous 
eprouver en ce qu'Il vous donne. Concurrencez done dans les bonnes 
oeuvres. C'est vers Allah qu'est votre retour a tous; alors II vous informera 
de ce en quoi vous divergiez^ 

49. Juge alors parmi eux d'apres ce qu'Allah a fait descendre. Ne suis pas 
leurs passions, et prends garde qu'ils ne tentent de t'eloigner d'une partie 
de ce qu'Allah t'a revele. Et puis, s'ils refusent (le jugement revele) sache 
qu'Allah veut les affliger [ici-bas] pour une partie de leurs peches. Beau- 
coup de gens, certes, sont des pervers. 

50. Est-ce done le jugement du temps de I'lgnorance^ qu'ils cherchent? Qu'y 
a-t-il de meilleur qu'Allah, en matiere de jugement pour des gens qui ont 
une foi ferme? 



1. Pour confirmer le Livre: tous les livres reveles avant le Coran. 

Pour prevaloir : le Coran, dernier livre revele est par la-meme le protecteur, le temoin et le juge par 
rapport aux livres precedents. 

2. Le temps de I'Ignorance: avant I'lslam, dans I'Arabie paienne. 



Oi^i^^ialsiijSSlS^Qjbli^lSils 




5. Al-Ma^idah (la table servie) 



51. O les croyants! Ne prenez pas pour allies les Juifs et les Chretiens; ils sont 
allies les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour allies, devient 
un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. 

52. Tu verras, d'ailleurs, que ceux qui ont la maladie au coeur se precipitent 
vers eux et disent: «Nous craignons qu'un revers de fortune ne nous 
frappe.» Mais peut-etre qu' Allah fera venir la victoire ou un ordre ema- 
nant de Lui. Alors ceux-la regretteront leurs pensees secretes. 

53. Et les croyants diront: «Est-ce la ceux qui juraient par Allah de toute leur 
force qu'ils etaient avec vous?» Mais leurs actions sont devenues vaines et 
ils sont devenus perdants. 

54. O les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa rehgion... Allah va 
faire venir un peuple qu'Il aime et qui L'aime, modeste envers les croyants 
et fier et puissant envers les mecreants, qui lutte dans le sentier d'Allah, 
ne craignant le blame d'aucun blameur. Telle est la grace d'Allah. II la 
donne a qui II veut. Allah est Immense et Omniscient, 

55. Vous n'avez d'autres allies qu'Allah, Son messager, et les croyants qui 
accomplissent la Salat, s'acquittent de la Zakat, et s'inclinent (devant 
Allah). 

56. Et quiconque prend pour allies Allah, Son messager et les croyants, [reus- 
sira] car c'est le parti d'Allah qui sera victorieux. 

57. 6 les croyants ! N'adoptez pas pour allies ceux qui prennent en raillerie et jeu 
votre religion, parmi ceux a qui le Livre fut donne avant vous et parmi les 
mecreants. Et craignez Allah si vous etes croyants. 



'>mm 



(^mB 









Ojij<j ijp D LjjAcl 4Ji^j^^ lj>-^ j5 rtJ^jyiJ^ ^ li^ -3 jSj 



?>.^ 



QTa5 



5. Al-Ma^idah (la table servie) 



58. Et lorsque vous faites I'appel a la Salat, ils la prennent en raillerie et jeu. 
C'est qu'ils sont des gens qui ne raisonnent point. 

59. Dis: «0 gens du Livre! Est-ce que vous nous reprochez autre chose que de 
croire en Allah, a ce qu'on a fait descendre vers nous et a ce qu'on a fait 
descendre auparavant? Mais la plupart d'entre vous sont des pervers. 

60. Dis: «Puis-je vous informer de ce qu'il y a de pire, en fait de retribution 
aupres d' Allah? Celui qu'Allah a maudit, celui qui a encouru Sa colere, et 
ceux dont II a fait des singes, des pores, et de meme, celui qui a adore le 
Tagut, ceux-la ont la pire des places et sont les plus egares du chemin 
droit »^ 

61. Lorsqu'ils viennent chez vous, ils disent: «Nous croyons.» Alors qu'ils 
sont entres avec la mecreance et qu'ils sont sortis avec. Et Allah sait 
parfaitement ce qu'ils cachent. 

62. Et tu verras beaucoup d'entre eux se precipiter vers le peche et I'iniquite, 
et manger des gains illicites. Comme est done mauvais ce qu'ils oeuvrent! 

63. Pourquoi les rabbins et les docteurs (de la Loi religieuse) ne les 
empechent-ils pas de tenir des propos mensongers et de manger des gains 
illicites? Que leurs actions sont done mauvaises! 

64. Et les Juifs disent : « La main d' Allah est fermee ! »^ Que leurs propres mains 
soient fermees, et maudits soient-ils pour I'avoir dit. Au contraire, Ses 
deux mains sont largement ouvertes: II distribue Ses dons comme II veut. 
Et certes, ce qui a ete descendu vers toi de la part de ton Seigneur va faire 
beaucoup croitre parmi eux la rebellion et la mecreance. Nous avons jete 
parmi eux I'inimite et la haine jusqu'au Jour de la Resurrection. Toutes les 
fois qu'ils allument un feu pour la guerre, Allah I'eteint. Et ils s'efforcent 
de semer le desordre sur la terre, alors qu'Allah n'aime pas les semeurs de 
desordre. 



1. Tdgut: voir S. 2, v. 256. 

La pire des places : la pire des situations car leur refuge sera le feu. 

2. La main d' Allah est fermee: dans le sens d'avare. 



bM^ 






Jits J S=^'^f^'Uj^V^^tSi;>^l^fo^^ 



All. 



5. AI-MaMdah (la table servie) 



65. Si les gens du Livre avaient la foi et la piete, Nous leur aurions certaine- 
ment efface leurs mefaits et les aurions certainement introduits dans les 
Jardins du delice^ 

66. S'ils avaient applique la Thora et I'Evangile et ce qui est descendu sur eux 
de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au- 
dessus d'eux et de ce qui est sous leurs pieds^. II y a parmi eux un groupe 
qui agit avec droiture; mais pour beaucoup d'entre eux, comme est mau- 
vais ce qu'ils font! 

67. 6 Messager, transmets ce qui t'a ete descendu de la part de ton Seigneur. Si 
tu ne le faisais pas, alors tu n'aurais pas communique Son message. Et 
Allah te protegera des gens. Certes, Allah ne guide pas les gens mecreants. 

68. Dis: «0 gens du Livre, vous ne tenez sur rien, tant que vous ne vous 
conformez pas a la Thora et a I'Evangile et a ce qui vous a ete descendu 
de la part de votre Seigneur^. » Et certes, ce qui t'a ete descendu de la part 
de ton Seigneur va accroitre beaucoup d'entre eux en rebellion et en me- 
creance. Ne te tourmente done pas pour les gens mecreants. 

69. Ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaises, les Sabeens, et les Chretiens, 
ceux parmi eux qui croient en Allah, au Jour dernier et qui accomplissent 
les bonnes oeuvres, pas de crainte sur eux, et ils ne seront point affliges. 

70. Certes, Nous avions deja pris I'engagement des Enfants d'Israel, et Nous 
leur avions envoye des messagers. Mais chaque fois qu'un Messager leur 
vient avec ce qu'ils ne desirent pas, ils en traitent certains de menteurs et 
ils en tuent d'autres. 



1. Jardins du delice: I'un des noms du Paradis. 

2. De ce qui est au-dessus... de ce qui est sous,..: ils profiteront de la pliiie du del et des richesses de 
la terre. 

3. Et ce qui vous a ete descendu... Seigneur: afin que vous I'appliquiez; ainsi vous devez croire en 
Muhammad (pbAsl) et le suivre. 



m^m 



mmm 




5. Al-MaMdah (la table servie) 



ia 



^ 



71. Comptant qu'il n'y aurait pas de sanction centre eux, ils etaient devenus 
aveugles et sourds. Puis Allah accueillit leur repentir. Ensuite, beaucoup 
d'entre eux redevinrent aveugles et sourds. Et Allah voit parfaitement ce 
qu'ils font. 

72. Ce sont, certes, des mecreants ceux qui disent: «En verite, Allah c'est le 
Messie, fils de Marie. » Alors que le Messie a dit: «0 enfants d'Israel, 
adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur ». Quiconque associe a Allah 
(d'autres divinites,) Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. 
Et pour les injustes, pas de secoureurs! 

73. Ce sont certes des mecreants, ceux qui disent: «En verite, Allah est le 
troisieme de trois. » Alors qu'il n'y a de dieu qu'un Dieu unique! Et s'ils 
ne cessent de le dire, certes, un chatiment douloureux touchera les 
mecreants d'entre eux. 

74. Ne vont-ils done pas se repentir a Allah et implorer Son pardon? Car 
Allah est Pardonneur et Misericordieux. 

75. Le Messie, fils de Marie, n'etait qu'un Messager. Des messagers sont 
passes avant lui. Et sa mere etait une veridique. Et tous deux consom- 
maient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et 
puis vois comme ils se detournent^ 

76. Dis: « Adorez- vous, au lieu d'Allah, ce qui n'a le pouvoir de vous faire ni 
le mal ni le bien?» Or c'est Allah qui est I'Audient et I'Omniscient. 



1. Et tous deux consommaient de la nourriture: La Messie n'est qu'un etre humain puisque par 
principe Allah ne mange pas! 
Les preuves: sur I'unicite d'Allah. 



rn^rn 



mmm 






y ^ 






>^ "''»>,-' ,^ 









U^^Iil 



,-' ^ 









u 




5. Al-Ma^idah (la table servie) 



E 



sesss 



se 



77. Dis: «0 gens du Livre, n'exagerez pas en votre religion, s'opposant a la 
verite. Ne suivez pas les passions des gens qui se sont egares avant cela, 
qui ont egare beaucoup de monde et qui se sont egares du chemin droit. 

78. Ceux des Enfants d'Israel qui n'avaient pas cru ont ete maudits par la 
bouche de David et de Jesus fils de Marie, parce qu'ils desobeissaient et 
transgressaient. 

79. lis ne s'interdisaient pas les uns aux autres ce qu'ils faisaient de blamable. 
Comme est mauvais, certes, ce qu'ils faisaient! 

80. Tu vois beaucoup d'entre eux s'allier aux mecreants. Comme est mauvais, 
certes, ce que leurs ames ont prepare, pour eux-memes, de sorte qu'ils ont 
encouru le courroux d'Allah, et c'est dans le supplice qu'ils eterniseront. 

81. S'ils croyaient en Allah, au Prophete et a ce qui lui a ete descendu, ils ne 
prendraient pas ces mecreants pour allies. Mais beaucoup d'entre eux sont 
pervers. 

82. Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis 
les plus acharnes des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposes 
a aimer les croyants sont ceux qui disent: «Nous sommes Chretiens. » C'est 
qu'il y a parmi eux des pretres et des moines, et qu'ils ne s'enflent pas 
d'orgueil. 



mmm^ 



> .<->rM^/:: ,><,f 



^ -i 



r^f> -\^r 












^^r^4iS^0^>4^'ij-i^3ji'^^'^fj 









ljlLjb>-\j >JLaL>-1 i], p> 



:>/ -i?' 






5. Al-Ma^idah (la table servie) 



83. Et quand ils entendent ce qui a ete descendu sur le Messager [Muham- 
mad], tu vols leurs ^eux deborder de larmes, parce qu'ils ont reconnu la 
verite. Ils disent: «0 notre Seigneur! Nous croyons: inscris-nous done 
parmi ceux qui temoignent (de la veracite du Coran). 

84. Pourquoi ne croirions-nous pas en Allah et a ce qui nous est parvenu de la 
verite. Pourquoi ne convoitions-nous pas que notre Seigneur nous fasse 
entrer en la compagnie des gens vertueux?» 

85. Allah done les recompense pour ce qu'ils disent par des Jardins sous 
lesquels coulent les ruisseaux, ou ils demeureront eternellement. Telle est la 
recompense des bienfaisants. 

86. Et quant a ceux qui ne croient pas et qui traitent de mensonges Nos 
versets, ce sont les gens de la Fournaise. 

87. O les croyants: ne declarez pas illicites les bonnes choses qu'Allah vous a 
rendues licites. Et ne transgressez pas. Allah, (en verite,) n'aime pas les 
transgresseurs. 

88. Et mangez de ce qu'Allah vous a attribue de licite et de bon. Craignez 
Allah, en qui vous avez foi. 

89. Allah ne vous sanctionne pas pour la frivolite dans vos serments, mais II 
vous sanctionne pour les serments que vous avez I'intention d'executer. 
L'expiation en sera de nourrir dix pauvres, de ce dont vous nourrissez 
normalement vos families, ou de les habiller, ou de liberer un esclave. 
Quiconque n'en trouve pas les moyens devra jeuner trois jours. Voila 
l'expiation pour vos serments, lorsque vous avez jure. Et tenez a vos 
serments. Ainsi Allah vous explique Ses versets, afm que vous soyez 
reconnaissants ! 



rn^m 




5. Al-Ma'idah (la table servie) 



90. O les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressees, les fleches de 
divination ne sont qu'une abomination, oeuvre du Diable. Ecartez-vous en, 
afin que vous reussissiez. 

91. Le Diable ne veut que jeter parmi vous, a travers le vin et le jeu de hasard, 
rinimitie et la haine, et vous detourner d'invoquer Allah et de la Salat. 
Allez-vous done y mettre fin? 

92. Obeissez a Allah, obeissez au Messager, et prenez garde! Si ensuite vous 
vous detournez... alors sachez qu'il n'incombe a Notre messager que de 
transmettre le message clairement^ 

93. Ce n'est pas un peche pour ceux qui ont la foi et font de bonnes oeuvres 
en ce qu'ils ont consomme (du vin et des gains des jeux de hasard avant 
leur prohibition) pourvu qu'ils soient pieux (en evitant les choses interdites 
apres en avoir eu connaissance) et qu'ils croient (en acceptant leur prohibi- 
tion) et qu'ils fassent de bonnes oeuvres; puis qui (continuent) d'etre pieux 
et de croire et qui (demeurent) pieux et bienfaisants. Car Allah aime les 
bienfaisants^. 

94. O les croyants! Allah va certainement vous eprouver par quelque gibier a 
la portee de vos mains et de vos lances. C'est pour qu' Allah sache celui qui 
Le craint en secret^. Quiconque apres cela transgresse aura un chatiment 
douloureux. 

95. 6 les croyants! Ne tuez pas de gibier pendant que vous etes en etat d'lhranf. 
Quiconque parmi vous en tue dehberement, qu'il compense alors, soit par 
quelque bete de troupeau, semblable a ce qu'il a tue, d'apres le jugement 
de deux personnes integres parmi vous, et cela en offrande qu'il fera 
parvenir a (destination des pauvres de) la Ka*^aba, ou bien par une expia- 
tion, en nourrissant des pauvres, ou par I'equivalent en jeune. Cela afm 
qu'il goute a la mauvaise consequence de son acte. Allah a pardonne ce 
qui est passe; mais quiconque recidive, Allah le punira. Allah est Puissant 
et Detenteur du pouvoir de punir. 



1. Le Prophete n'est pas responsable de ce que font les gens apres avoir entendu le message. 

2. Les bienfaisants: ceux qui s'emploient a parfaire leur obeissance a Allah, de sorte qu'ils adorent 
Allah comme s'ils Le voient, et c'est ainsi qu'un Hadit definit «al-Ihsan». 

3. En secret: meme s'il n'est vu de personne. 

4. Ihram: Cf. p. 106, note 3. 

Equivalent en jeune: a ce sujet, consulter les livres de jurisprudence islamique. 



m^m 



A^^ ^ -S 



ijij^jp\:£„za;j3i2:^p:ij 



^J~iSJ 



^ ^ ^ ^ ^ 

6ii:^sf^::^i;c>i3^^^ 



5. Al-Ma'idah (la table servie) 



96. La chasse en mer vous est permise, et aussi d'en manger, pour votre 
jouissance et celle des voyageurs. Et vous est illicite la chasse a terre tant 
que vous etes en etat d'lhram, Et craignez Allah vers qui vous serez 
rassembles^ 

97. Allah a institue la Ka'^aba, la Maison sacree, comma un lieu de rassem- 
blement pour les gens. (II a institue) le mois sacre, I'offrande (d'animaux,) 
et les guirlandes, afin que vous sachiez que vraiment Allah sait tout ce qui 
est dans les cieux et sur la terre; et que vraiment Allah est Omniscient^. 

98. Sachez qu' Allah est severe en punition, mais aussi qu' Allah est Pardon- 
neur et Misericordieux. 

99. II n'incombe au Messager que de transmettre (le message). Et Allah sait 
ce que vous divulguez tout comme ce que vous cachez. 

100. Dis: «Le mauvais et le bon ne sont pas semblables, meme si I'abondance 
du mal te seduit. Craignez Allah, done, 6 gens intelligents, afin que vous 
reussissiez. 

101. O les croyants! Ne posez pas de questions sur des choses qui, si elles vous 
etaient divulguees, vous mecontenteraient. Et si vous posez des questions 
a leur sujet, pendant que le Coran est revele, elles vous seront divulguees. 
Allah vous a pardonne cela. Et Allah est Pardonneur et Indulgent. 

102. Un peuple avant vous avait pose des questions (pareilles) puis, devinrent 
de leur fait mecreants. 

103. Allah n'a pas institue la Bahira, la Sdiba, la Wasila ni le Ham. Mais 
ceux qui ont mecru ont invente ce mensonge contre Allah, et la plupart 
d'entre eux ne raisonnent pas^. 



1. Ceci implique que deja avant I'lslam il y avait des pelerins, qui venaient par mer a la Mecque. 

2. Le mois sacre: en Arabie pre-islamique, 4 mois, le 7« (Rajab), le U^ (Dul-Qa^da), 12* (Dul- 
Hijja) et le l^^ (Muharram) etaient consideres comme sacres. La guerre, I'effusion de sang 
etaient interdits pendant ces mois pour permettre aux gens d'accomplir leurs devoirs religieux et 
mondains en paix. Llslam a continue cette tradition. Pour s'assurer davantage de securite a 
regard des pillards, on suspendait des guirlandes au cou des betes qu'on menait a la Mecque 
pour I'immolation rituelle. 

3. Allusions a des coutumes paiennes marquant d'un tabou les betes de cheptel en raison de leur 
fecondite : 

Bahira: chamelle, ayant produit cinq fois, a laquelle on fendait Toreille pour indiquer qu'elle 

etait libre de paitre partout et qui etait consacree a une idole. 

Sdiha: chamelle laissee en liberte et consacree, a la suite d'un voeu, a un idole. 

Wasila : brebis ayant donne naissance cinq fois consecutives a des jumeaux. 

Ham: chameau etalon ayant assailli dix fois une chamelle qu'il a fecondee a chaque fois. 



miim 



mm 



ijiiJj^i^Ui^^^Ji^rt^jijiJcSGjiij^riii 



.^.\^^r^ ^. 



<^ i^^^^i^ i^> 






»>r 






jj,*^ >lSO 3j 






*-*'' .''■C»t T:** <-' ^''-^ ^.-c 






C^V 



:1 






5. Al-Ma^idah (la table servie) 



104. Et quand on leur dit; «Venez vers ce qu' Allah a fait descendre (la Revela- 
tion), et vers le Messager», ils disent: «I1 nous suffit de ce sur quoi nous 
avons trouve nos ancetres.» Quoi! Meme si leurs ancetres ne savaient rien 
et n'etaient pas sur le bon chemin...? 

105. O les croyants! Vous etes responsables de vous-memes^ ! Celui qui s'egare ne 
vous nuira point si vous vous avez pris la bonne voie. C'est vers Allah 
que vous retournerez tous ; alors II vous informera de ce que vous faisiez. 

106. 6 les croyants! Quand la mort se presente a I'un de vous, le testament sera 
atteste par deux hommes integres d'entre vous, ou deux autres, non des 
votres, si vous etes en voyage dans le monde et que la mort vous frappe. 
Vous les retiendrez (les deux temoins), apres la Salat, puis, si vous avez 
des doutes, vous les ferez jurer par Allah: «Nous ne faisons aucun 
commerce^ ou profit avec cela, meme s'il s'agit d'un proche, et nous ne 
cacherons point le temoignage d'AUah. Sinon, nous serions du nombre 
des pecheurs». 

107. Si Ton decouvre que ces deux temoins sont coupables de peche, deux 
autres plus integres, parmi ceux auxquels le tort a ete fait, prendront leur 
place et tous deux jureront par Allah: «En verite, notre temoignage est 
plus juste que le temoignage de ces deux-la; et nous ne transgressons 
point. Sinon, nous serions certainement du nombre des injustes». 

108. C'est le moyen le plus sur pour les inciter a foumir le temoignage dans sa 
forme reelle; ou leur faire craindre de voir d'autres serments se substituer 
aux leurs. Et craignez Allah et ecoutez. Allah ne guide pas les gens 
pervers. 



1. Responsables de vous-memes: apres avoir interdit le mal et ordonne le bien, vous n'etes respon- 
sables que de vous-memes. 

2. Nous ne faisons aucun commerce : (avec le temoignage), personne ne pourra acheter de nous un 
faux temoignage. 



iffiriir^ 






i^lEli^ 




5. Al-Ma^idah (la table servie) 



IZ 



se 



sesess 



109. (Rappelle-toi) le jour ou Allah rassemblera (tous) les messagers, et qu'Il 
dira: «Que vous a-t-on donne comme reponse?» lis diront: «Nous 
n'avons aucun savoir: c'est Toi, vraiment, le grand connaisseur de tout ce 
qui est inconnu». 

110. Et quand Allah dira: «0 Jesus, fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait 
sur toi et sur ta mere quand Je te fortifiais du Saint-Esprit. Au berceau tu 
parlais aux gens, tout comme en ton age mur. Je t'enseignais le Livre, la 
Sagesse, la Thora et I'Evangile! Tu fabriquais de I'argile comme une 
forme d'oiseau par Ma permission; puis tu soufflais dedans. Alors par 
Ma permission, elle devenait oiseau. Et tu guerissais par Ma permission, 
I'aveugle-ne et le lepreux. Et par Ma permission, tu faisais revivre les 
morts. Je te protegeais contre les Enfants d'Israel pendant que tu leur 
apportais les preuves. Mais ceux d'entre eux qui ne croyaient pas dirent: 
«Ceci n'est que de la magie evidente». 

111. Et quand J'ai revele aux Apotres ceci: «Croyez en Moi et en Mon messa- 
ger (Jesus) ». lis dirent: «Nous croyons; et atteste que nous sommes entie- 
rement soumis». 

112. (Rappelle-toi le moment) ou les Apotres dirent: «0 Jesus, fils de Marie, 
se peut-il que ton Seigneur fasse descendre sur nous du ciel une table 
servie?» II leur dit: «Craignez plutot Allah, si vous etes croyants». 

113. lis dirent: «Nous voulons en manger, rassurer ainsi nos coeurs, savoir que 
tu nous as reellement dit la verite et en etre parmi les temoins ». 



MBm 









< ^ < >\ 



-* ^-^''^ -^^-tt ^^'f f -'4rvfi''>T '•T- 
^Sf/ - < tA'<'"'>^'i .1'"' •iTf^ ^''<»f '*.r> "^ 



^YV 



5. AI-Ma^idah (la table servie) 

114. «0 Allah, notre Seigneur, dit Jesus, fils de Marie, fais descendre du del 
sur nous une table servie qui soit une fete pour nous, pour le premier 
d'entre nous, comme pour le dernier, ainsi qu'un signe de Ta part. 
Nourris-nous : Tu es le meilleur des nourrisseurs.» 

115. «Oui, dit Allah, Je la ferai descendre sur vous. Mais ensuite, quiconque 
d'entre vous refuse de croire, Je le chatierai d'un chatiment dont Je ne 
chatierai personne d'autre dans I'univers.)) 

116. (Rappelle-leur)Ie moment ou Allah dira^: «0 Jesus, fils de Marie, est-ce 
toi qui as dit aux gens: «Prenez-moi, ainsi que ma mere, pour deux 
divinites en dehors d'Allah?» II dira: «Gloire et purete a Toi! II ne 
m'appartient pas de declarer ce que je n'ai pas le droit de dire! Si je 
I'avais dit, Tu I'aurais su, certes. Tu sais ce qu'il y a en moi, et je ne sais 
pas ce qu'il y a en Toi. Tu es, en verite, le grand connaisseur de tout ce 
qui est inconnu. 

117. Je ne leur ai dit que ce que Tu m'avais commande, (a savoir): «Adorez 
Allah, mon Seigneur et votre Seigneur ». Et je fus temoin contre eux aussi 
longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m'as rappele, c'est Toi 
qui fus leur observateur attentif. Et Tu es temoin de toute chose. 

118. Si Tu les chaties, ils sont Tes serviteurs. Et si Tu leur pardonnes, c'est Toi 
le Puissant, le Sage». 

119. Allah dira: «Voila le jour ou leur veracite va profiler aux veridiques: ils 
auront des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux pour y demeurer 
eternellement. » Allah les a agrees et eux L'ont agree. Voila I'enorme succes. 

120. A Allah seul appartient le royaume des cieux, de la terre et de ce qu'ils 
renferment. Et II est Omnipotent. 



1. Oil Allah dira: Au jour du jugement dernier, en presence de ceux qui ont pretendu que Jesus 
etait un dieu ou fils d 'Allah. 



S 



im"^m 



Bmm 



mm 




'if "^ ^ T ^ 






iU/*y*jk-<J-^uUj O^ «l)^«-**Ss3Uj>biJjlS^^.^:>^ 



0^>^'^<>*.>«-4:HJ 









USs 



6. Al-An'^am (les bestiaux) 

SOURATE 6 

AL-AN^AM (LES BESTIAUX) ^ 

165 versets 
Pre-heg, w^'JJ 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Louange a Allah qui a cree les cieux et la terre, et etabli les tenebres et la 
lumiere. Pourtant, les mecreants donnent des egaux a leur Seigneur. 

2. C'est Lui qui vous a crees d'argile; puis II vous a decrete un terme, et il y a 
un terme fixe aupres de Lui. Pourtant, vous doutez encore^ ! 

3. Et Lui, II est Allah dans les cieux et sur la terre. II connait ce que vous 
cachez en vous et ce que vous divulguez et II sait ce que vous acquerez. 

4. Et il ne leur vient aucun des signes d'entre les signes de leur Seigneur, sans 
qu'ils ne s'en detournent. 

5. lis traitent de mensonge la verite quand celle-ci leur vient. Mais ils vont 
avoir des nouvelles de ce dont ils se moquent. 

6. N'ont-ils pas vu combien de generations, avant eux, Nous avons detruites, 
auxquelles Nous avions donne pouvoir sur terre, bien plus que ce que 
Nous vous avons donne? Nous avions envoye, sur eux, du ciel, la pluie en 
abondance, et Nous avions fait couler des rivieres a leurs pieds. Puis Nous 
les avons detruites, pour leurs peches; et Nous avons cree, apres eux, une 
nouvelle generation. 

7. Meme si Nous avions fait descendre sur toi (Muhammad) un Livre en 
papier qu'ils pouvaient toucher de leurs mains, ceux qui ne croient pas 
auraient certainement dit: «Ce n'est que de la magie evidente!» 

8. Et ils disent: «Pourquoi n'a-t-on pas fait descendre sur lui (Muhammad) 
un Ange?» Si Nous avions fait descendre un Ange, 9'eut ete, surement, 
affaire faite^; puis on ne leur eut point donne de delai. 



1. Titre tire des versets 136, 138, 139 et 142. 

Le terme designe exclusivement les betes suivantes: les moutons, les chevres, les boeufs et les 
chameaux. 

2. II a decrete pour chacun de vous un terme (pour votre mort). 
Un terme (pour votre resurrection). 

3. Affaire faite: 9'eut ete la fin. Quand I'Ange sera envoye, ce sera I'heure du cataclysme et du 
jugement... 



m"^m 



Bmm 




6. Al-An*^am (les bestiaux) 



9. Si Nous avions designe un Ange [comme prophete]. Nous aurions fait de 
lui un homme et Nous leur aurions cause la meme confusion que celle 
dans laquelle ils sont. 

10. Certes, on s'est moque de messagers avant toi, mais ceux qui se sont railles 
d'eux, leur propre raillerie les enveloppa. 

11. Dis: «Parcourez la terre et regardez ce qu'il est advenu de ceux qui trai- 
taient la verite de mensonge». 

12. Dis: «A qui appartient ce qui est dans les cieux et la terre ?» Dis: «A 
Allah !» II S'est a Lui-meme present la misericorde^ II vous rassemblera, 
certainement, au Jour de la Resurrection: il n'y a pas de doute la-dessus. 
Ceux qui font leur propre perte sont ceux qui ne croient pas. 

13. Et a Lui tout ce qui reside dans la nuit et le jour. C'est Lui qui est I'Au- 
dient, TOmniscient. 

14. Dis: «Devais-je prendre pour allie autre qu'Allah, le Createur des cieux et 
de la terre? C'est Lui qui nourrit et personne ne Le nourrit. Dis: «On m'a 
commande d'etre le premier a me soumettre^)). Et ne sois jamais du nom- 
bre des associateurs. 

15. Dis: «Je crains, si je desobeis a mon Seigneur, le chatiment d'un jour 
redoutable^)). 

16. En ce jour, quiconque est epargne, c'est qu' [Allah] lui a fait misericorde. 
Et voila le succes eclatant. 

17. Et si Allah fait qu'un malheur te touche, nul autre que Lui ne peut I'enle- 
ver. Et s'll fait qu'un bonheur te touche... c'est qu'Il est Omnipotent. 

18. C'est Lui le Dominateur Supreme sur Ses serviteurs; c'est Lui le Sage, le 
Parfaitement Connaisseur. 



1. S'est a Lui-meme present la misericorde: S'est attribue a Lui-meme, exclusivement, le pouvoir de 
pardonner. 

2. Le premier a me soumettre: a accepter I'lslam. 

3. Le chatiment d'un jour redoutable: Le Jour de la Resurrection et du Jugement. 



^"^^m 



m^m 






M -A 



y"^,/^ \ -^ ^ -^ 

vr 



6. Al-An*^ain (les bestiaux) 



19. Dis: «Qu'y a-t-il de plus grand en fait de temoignage?» Dis: « Allah est 
temoin entre moi et vous; et ce Coran m'a ete revele pour que je vous 
avertisse, par sa voie, vous et tous ceux qu'il atteindra.» Est-ce vous 
vraiment qui attestez qu'il y ait avec Allah d'autres divinites? Dis: «Je 
n'atteste pas». Dis [aussi]: «I1 n'y a qu'une Divinite Unique. Et moi, je 
desavoue ce que vous (Lui) associez», 

20. Ceux a qui Nous avons donne le Livre reconnaissent (le Messager Mu- 
hammad) comme ils reconnaissent leurs propres enfants. Ceux qui font 
leur propre perte sont ceux qui ne croient pas. 

21. Qui done est plus injuste que celui qui invente un mensonge contre Allah, 
ou qui traite de mensonge Ses versets^? Les injustes ne reussiront pas. 

22. Et le Jour ou Nous les rassemblerons tous puis dirons a ceux qui auront 
donne des associes: «Ou sont done vos associes que vous pretendiez? 

23. Alors il ne leur restera comme excuse que de dire: «Par Allah notre Sei- 
gneur! Nous n'etions jamais des associateurs». 

24. Vois comment ils mentent a eux-memes! Et comment les abandonnent (les 
associes) qu'ils inventaient! 

25. II en est parmi eux qui viennent t'ecouter, cependant que Nous avons 
entoure de voiles leurs coeurs, qui les empechent de comprendre (le Co- 
ran), et dans leurs oreilles est une lourdeur, Quand meme ils verraient 
toutes sortes de preuves, ils n'y croiraient pas. Et quand ils viennent 
disputer avec toi, ceux qui ne croient pas disent alors: «Ce ne sont que des 
legendes des anciens». 

26. Ils empechent [les gens] de s'approcher de lui^ et s'en ecartent eux-memes. 
Ils ne feront perir qu'eux-memes sans s'en rendre compte. 

27. Si tu les voyais, quand ils seront places devant le Feu. Ils diront alors: 
«Helas! Si nous pouvions etre renvoyes (sur la terre), nous ne traiterions 
plus de mensonges les versets de notre Seigneur et nous serions du nom- 
bre des croyants». 



1. Ses versets: le Coran. Autre sens: Ses preuves. 

2. S'approcher de lui: du Coran ou de Muhammad (pbAsl). Autre inter, il s'agit d'Abou Talib 
I'oncle du Prophete qui empechait les gens de nuire au Messager. 



f^m 









SiLi^tildt OjaL Ct":^^^ *J^"^ 1j^-a)J J_H^J C^ 

f''>,x,>';^ j;^» > 1"i'*^r1'" 'r"f>"^T ^„'- ""*?» 



6. Al-An^am (les bestiaux) 



28. Mais non! Voila que leur apparaitra ce qu'auparavant ils cachaient^ Or, 
s'ils etaient rendus [a la vie terrestre], ils reviendraient surement a ce qui 
leur etait interdit. Ce sont vraiment des menteurs. 

29. Et ils disent: «I1 n'y a pour nous [d'autre vie] que celle d'ici-bas; et nous 
ne serons pas ressuscites». 

30. Si tu les voyais, quand ils comparaitront devant leur Seigneur. II leur dira: 
«Cela^ n'est-il pas la verite?» lis diront; «Mais si! Par notre Seigneur !» 
Et, il dira: «Goutez alors au chatiment pour n'avoir pas cru». 

31. Sont perdants certes ceux qui traitent de mensonge la rencontre d'Allah. 
Et quand soudain I'Heure leur viendra, ils diront: « Malheur a nous pour 
notre negligence a son egard^, Et ils porteront leurs fardeaux sur leurs 
dos, et quels mauvais fardeaux! 

32. La presente vie n'est que jeu et amusement. La demeure dans I'au-dela 
sera meilleure pour ceux qui sont pieux. Eh bien, ne comprenez-vous pas? 

33. Nous Savons qu'en verite ce qu'ils disent te chagrine. Or, vraiment ils ne 
croient pas que tu es menteur, mais ce sont les versets (le Coran) d'Allah, 
que les injustes renient. 

34. Certes, des messagers avant toi (Muhammad) ont ete traites de menteurs. 
lis endurerent alors avec Constance d'etre traites de menteurs et d'etre 
persecutes, jusqu'a ce que Notre secours leur vint. Et nul ne peut changer 
les paroles d'Allah, et il t'est deja parvenu une partie de I'histoire des 
Envoyes. 

35. Et si leur indifference t'afflige enormement, et qu'il est dans ton pouvoir 
de chercher un tunnel a travers la terre, ou une echelle pour aller au ciel 
pour leur apporter un miracle'^,[fais-le doncJ.Et si Allah voulait, II pour- 
rait les mettre tous sur le chemin droit. Ne sois pas du nombre des 
ignorants. 



1. Ce qu'auparavant ils cachaient: I'evidence de I'unicite d'Allah, ainsi que leurs mefaits. 

2. Cela: la rencontre d'Allah. 

3. A son egard: I'Heure (la fin du monde). Autre interp. la vie terrestre. 

4. Un miracle: parmi ceux que les associateurs ont demande au Prophete. 



i^am 




6. Al-An'^am (les bestiaux) 



36. Seuls ceux qui entendent repondent a I'appel [de la foi]. Et quant aux 
morts, Allah les ressuscitera ; puis ils Lui seront ramenes^ 

37. Et ils disent: «Pourquoi n'a-t-on pas fait descendre sur lui (Muhammad) 
un miracle de la part de son Seigneur ?» Dis: «Certes Allah est capable de 
faire descendre un miracle. Mais la plupart d'entre eux ne savent pas». 

38. Nulle bete marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit 
comme vous en communaute. Nous n'avons rien omis d'ecrire dans le 
Livre. Puis, c'est vers leur Seigneur qu'ils seront ramenes. 

39. Et ceux qui traitent de mensonges Nos versets sont sourds et muets, dans 
les tenebres. Allah egare qui II veut; et II place qui II veut sur un chemin 
droit. 

40. Dis: « Informez-moi : si le chatiment d'Allah vous vient, ou que vous vient 
I'Heure, ferez-vous appel a autre qu 'Allah, si vous etes veridiques?» 

41. C'est plutot a Lui que vous ferez appel. Puis, II dissipera, s'll veut, I'objet 
de votre appeH et vous oublierez ce que vous [Lui] associez. 

42. Nous avons, certes, envoye (des messagers) aux communautes avant toi. 
Ensuite Nous les avons saisies par I'adversite et la detresse — peut-etre 
imploreront-ils (la misericorde) ! — 

43. Pourquoi done, lorsque Notre rigueur leur vint, n'ont-ils pas implore (la 
misericorde)? Mais leurs coeurs s'etaient endurcis et le Diable enjolivait a 
leurs yeux ce qu'ils faisaient. 

44. Puis, lorsqu'ils eurent oublie ce qu'on leur avait rappele. Nous leur ouvri- 
mes les portes donnant sur toute chose (I'abondance) ; et lorsqu'ils eurent 
exulte de joie en raison de ce qui leur avait ete donne, Nous les saisiriies 
soudain, et les voila desesperes. 



1. SeuJs repondront a ton appel. 6 Muhammad ceux qui entendent les paroles et les observent. 
Quand aux mecreants, ils sont semblables aux morts qui ne repondent a aucun appel. 
Cependant ils seront tous rappeles a Allah. 

2. L'objet de votre appel: le malheur qui vous pousse a appeler Allah. 



B 



m^m 



mm 



1-^- ^i" I'^'^r^ .If^jf^ <-?-":: '^•vf-'' .-r^ ^''< <v 
^L«>-(>5l^J j:cs^ 0:^ (Hi^**^ o^^^^-^^ L-^M^J 



6. Al-An'^am (les bestiaux) 



45. Ainsi fut extermine le dernier reste de ces injustes. Et louange a Allah, 
Seigneur de I'Univers! 

46. Dis: «Voyez-vous? Si Allah prenait votre ouie et votre vue, et scellait vos 
coeurs, quelle divinite autre qu 'Allah vous les rendrait? Regarde comment, 
a leur intention, Nous clarifions les preuves! Pourtant ils s'en detoument. 

47. Dis: «Que vous en semble? Si le chatiment d 'Allah vous venait a I'impro- 
viste ou au grand jour, qui seront detruits sinon les gens injustes ?» 

48. Nous n'envoyons des messagers qu'en annonciateurs et avertisseurs : ceux 
qui croient done et se reforment, nulle crainte sur eux et ils ne seront point 
affliges. 

49. Et ceux qui traitent de mensonges Nos preuves, le chatiment les touchera, 
a cause de leur perversite. 

50. Dis-[leur]: «Je ne vous dis pas que je detiens les tresors d'Allah, ni que je 
connais I'lnconnaissable, et je ne vous dis pas que je suis un ange. Je ne 
fais que suivre ce qui m'est revele.» Dis: «Est-ce que sont egaux I'aveugle 
et celui qui voit? Ne reflechissez-vous done pas?» 

51. Et avertis par ceci (le Coran), ceux qui craignent d'etre rassembles devant 
leur Seigneur, qu'ils n'auront hors d'Allah ni allie ni intercesseur. Peut-etre 
deviendraient-ils pieux ! 

52. Et ne repousse pas ceux qui, matin et soir, implorent leur Seigneur, cher- 
chant Sa Face « Wajh». Leur demander compte ne t'incombe en rien, et te 
demander compte ne leur incombe en rien. En les repoussant done, tu serais 
du nombre des injustes ^ 



1. Wajh: «Wajh» en arabe veut dire « visage », il est reconnu qu' Allah ne ressemble point aux 
creatures. Ce verset est descendu pour repondre aux critiques des idolatres et autres qui repro- 
chaient au Prophete d'avoir comme disciples une foule de gens parmi les moins fortunes. 
Cherchant Sa Face « Wajh»: Lui vouant la purete du culte et obeissant exclusivement a tous Ses 
commandemen ts . 



rs 



m'^m 




6. Al-An*^am (les bestiaux) 

53. Ainsi, eprouvons-Nous (les gens) les uns par les autres^ pour qu'ils di- 
sent: «Est-ce la ceux qu' Allah a favorises parmi nous?» N'est-ce pas Allah 
qui salt le mieux lesquels sont reconnaissants? 

54. Et lorsque viennent vers toi ceux qui croient a nos versets (le Coran), dis: 
«Que la paix soit sur vous! Votre Seigneur S'est present a Lui-meme la 
misericorde. Et quiconque d'entre vous a fait un mal par ignorance, et 
ensuite s'est repenti et s'est reforme... II est, alors, Pardonneur et 
Misericordieux». 

55. C'est ainsi que Nous detaillons les versets, afin qu'apparaisse clairement le 
chemin des criminels. 

56. Dis: «il m'a ete interdit d'adorer ceux que vous priez en dehors d'Allah». 
Dis: «Je ne suivrai pas vos passions: car ce serait m'egarer, et je ne serais 
plus parmi les bien-guides». 

57. Dis: «Je m'appuie sur une preuve evidente de la part de mon Seigneur, et 
vous avez traite cela de mensonge. Ce (le chatiment) que vous voulez hater 
ne depend pas de moi. Le jugement n'appartient qu'a Allah: II tranche en 
toute verite et II est le meilleur des juges. 

58. Dis: «Si ce que vous voulez hater dependait de moi, ce serait affaire faite 
entre vous et moi . » C'est Allah qui connait le mieux les injustes. 

59. C'est Lui qui detient les clefs de Flnconnaissable. Nul autre que Lui ne les 
connait. Et II connait ce qui est dans la terre ferme, comme dans la mer. 
Et pas une feuille ne tombe qu'Il ne le sache. Et pas une graine dans les 
tenebres de la terre, rien de frais ou de sec, qui ne soit consigne dans un 
livre explicite. 



1. Ainsi, eprouvons-Nous les uns par les autres: La plupart des gens qui ont suivi au debut le 
prophete furent parmi les plus faibles. Ce qui a fait dire aux notables mecquois: «Est-ce la ceux 
qu 'Allah a favorises parmi nous?» 

Allah leur a repondu qu'Il est Celui qui connait le mieux la pensee des gens et qu'Il guide ceux 
qui le meritent vers le droit chemin. 



6. Al-An*^am (les bestiaux) 

60. Et, la nuit, c'est Lui qui prend vos ames, et II sait ce que vous avez acquis 
pendant le jour. Puis II vous ressuscite le jour afin que s'accomplisse le 
terme fixe. Ensuite, c'est vers Lui que sera votre retour, et II vous informe- 
ra de ce que vous faisiez^ 

61. Et II est le Dominateur Supreme sur Ses serviteurs. Et II envoie sur vous 
des gardiens^. Et lorsque la mort atteint Tun de vous, Nos messagers (les 
Anges) enlevent son ame sans aucune negligence. 

62. lis sont^ ensuite ramenes vers Allah, leur vrai Maitre. C'est a Lui qu'ap- 
partient le jugement et II est le plus prompt des juges. 

63. Dis: «Qui vous delivre des tenebres de la terre et de la mer?» Vous I'invo- 
quez humblement"^ et en secret: «S'I1 nous delivre de ceci, nous serons du 
nombre des reconnaissants. 

64. Dis: « C'est Allah qui vous en dehvre ainsi que de toute angoisse. Pour- 
tant, vous Lui donnez des associes». 

65. Dis: «I1 est capable, Lui, de susciter contre vous, d'en haut, ou de dessous 
vos pieds^, un chatiment, ou de vous confondre dans le sectarisme. Et II 
vous fait gouter I'ardeur [au combat] les uns aux autres.» Regarde 
comment Nous exposons Nos versets. Peut-etre comprendront-ils? 

66. Et ton peuple traite cela (le Coran) de mensonge, alors que c'est la verite. 
Dis: «Je ne suis pas votre garant^. 

67. Chaque annonce arrive en son temps et en son lieu. Et bientot vous le 
saurez. » 

68. Quand tu vois ceux qui pataugent dans des discussions a propos de Nos 
versets, eloigne-toi d'eux jusqu'a ce qu'ils entament une autre discussion. 
Et si le Diable te fait oublier'^, alors, des que tu te rappelles, ne reste pas 
avec les injustes. 



1 . Qui prend \os dmes : qui vous plonge dans le sommeil, de sorte que vous ressemblez a des morts. 
Le terme fixe: pour la duree de la vie. 

2. Des gardiens: (des Anges qui enregistrent, seance tenante, les actions des humains). 

3. Us sont: les Anges ou I'ensemble des creatures. 

4. Humblement: autre interpr. publiquement. 

5. D'en haut ou de dessous vos pieds: de partout. 

6. Votre garant: «Je ne suis charge que de la communication des enseignements de I'lslam. 

7. Te fait outlier: si par oubli, Tu (Muhammad) assistes a leur discussion. 



mm 



j^^t <^ JtjLj >^^..£X*J^ 'i J (3>c^ ^ -Ally 0^^=ti 



6. Al-An*^am (les bestiaux) 



Et 



ss 



a 



69. II n'incombe nullement a ceux qui sont pieux de rendre compte pour ces 
gens la. Mais c'est a titre de rappel. Peut-etre craindront-ils [Allah]. 

70. Laisse ceux qui prennent leur religion pour jeu et amusement, et qui sont 
seduits par la vie sur terre. Et rappelle par ceci (le Coran) pour qu'une 
ame ne s'expose pas a sa perte selon ce qu'elle aura acquis, elle n'aura en 
dehors d 'Allah, ni allie ni intercesseur. Et quelle que soit la compensation 
qu'elle offrirait, elle ne sera pas acceptee d'elle. Ceux-la se sont abandon- 
nes a leur perdition a cause de ce qu'ils ont acquis. Leur breuvage sera 
I'eau bouillante et ils auront un chatiment douloureux, pour avoir mecru. 

71. Dis: «Invoquerons-nous, au lieu d'AUah, ce qui ne peut nous profiter ni 
nous nuire? Et reviendrons-nous sur nos talons apres qu' Allah nous a guides, 
comme quelqu'un que les diables ont seduit et qui erre perplexe sur la terre, 
bien que des amis I'appellent vers le droit chemin (lui disant): — «Viens a 
nous.» Dis: «Le vrai chemin, c'est le chemin d'Allah. Et il nous a ete 
commande de nous soumettre au Seigneur de I'Univers, 

72. Et d'accomplir la Salat et de Le craindre. C'est vers Lui que vous serez 
rassembles». 

73. Et c'est Lui qui a cree les cieux et la terre, en toute verite. Et le jour ou II 
dit: «Sois!» Cela estS Sa parole est la verite. A Lui, [seul,] la royaute, le 

jour ou Ton soufflera dans la Trompe. C'est Lui le Connaisseur de ce qui est 
voile et de ce qui est manifeste. Et c'est Lui le Sage et le Parfaitement 
Connaisseur. 



1. Cela est: cela se realise dans rimmediat. 



^m 




6. Al-An'^am (les bestiaux) 



74. (Rappelle le moment) ou Abraham dit a *^Azar, son pere: «Prends-tu des 
idoles comme divinites? Je te vois, toi et ton peuple, dans un egarement 
evident ! » 

75. Ainsi avons-Nous montre a Abraham le royaume des cieux et de la terre, 
afin qu'il fut de ceux qui croient avec conviction. 

76. Quand la nuit I'enveloppa, il observa une etoile, et dit: «Voila mon 
Seigneur !» Puis, lorsqu'elle disparut, il dit: «Je n'aime pas les choses qui 
disparaissent». 

77. Lorsqu'ensuite il observa la lune se levant, il dit: «Voila mon Seigneur !» 
Puis, lorsqu'elle disparut, il dit : « Si mon Seigneur ne me guide pas, je serai 
certes du nombre des gens egares». 

78. Lorsqu'ensuite il observa le soleil levant, il dit: «Voila mon Seigneur! 
Celui-ci est plus grand » Puis lorsque le soleil disparut, il dit: «0 mon 
peuple, je desavoue tout ce que vous associez a Allah. 

79. Je tourne mon visage exclusivement vers Celui qui a cree (a partir du 
neant) les cieux et la terre ; et je ne suis point de ceux qui Lui donnent des 
associes. » 

80. Son peuple disputa avec lui; mais il dit: «Allez-vous disputer avec moi au 
sujet d'Allah, alors qu'Il m'a guide? Je n'ai pas peur des associes que vous 
Lui donnez. Je ne crains que ce que veut mon Seigneur. Mon Seigneur 
embrasse tout dans Sa science. Ne vous rappelez-vous done pas? 

81. Et comment aurais-je peur des associes que vous Lui donnez, alors que 
vous n'avez pas eu peur d'associer a Allah des choses pour lesquelles II ne 
vous a fait descendre aucune preuve? Lequel done des deux partis a le plus 
droit a la securite? (Dites-le) si vous savez. 










/■ -5^^'' .^ <^\ ■>• ■^ ^ > 



'^ ^-^*'i ,^»^^ 






> y^y^^^ 'fy 



^ < ^rr 






^x -^f X> -^^^-^ 






6. Al-An*^am (les bestiaux) 



82. Ceux qui ont cm et n'ont point trouble la purete de leur foi par quel- 
qu'inequite (association), ceux-la ont la seurite; et ce sont eux les bien - 
guides ». 

83. Tel est Targument que Nous inspirames a Abraham contre son peuple. 
Nous elevons en haut rang qui Nous voulons. Ton Seigneur est Sage et 
Omniscient. 

84. Et Nous lui avons donne Isaac et Jacob et Nous les avons guides tous les 
deux. Et Noe, Nous I'avons guide auparavant, et parmi la descendance 
(d'Abraham) (ou de Noe), David, Salomon, Job, Joseph, Moi'se et Aaron. 
Et c'est ainsi que Nous recompensons les bienfaisants. 

85. De meme, Zacharie, Jean-Baptiste, Jesus et Elie, tous etant du nombre des 
gens de bien. 

86. De meme, Ismael, Elisee, Jonas et Lot. Chacun d'eux Nous I'avons favori- 
se par dessus le reste du monde. 

87. De meme une partie de leurs ancetres, de leurs descendants et de leurs 
freres et Nous les avons choisis et guides vers un chemin droit. 

88. Telle est la direction par laquelle Allah guide qui II veut parmi Ses servi- 
teurs. Mais s'ils avaient donne a Allah des associes, alors, tout ce qu'ils 
auraient fait eut certainement ete vain. 

89. C'est a eux que Nous avons apporte le Livre, la sagesse et la prophetic. Si 
ces autres-la n'y croient pas, du moins Nous avons confie ces choses a des 
gens qui ne les nient pas. 

90. Voila ceux qu'Allah a guides: suis done leur direction. Dis: «Je ne vous 
demande pas pour cela de salaire». Ce n'est qu'un rappel a I'intention de 
tout I'univers. 



Q 



STm 



m^m 



^l^ji.i 



iC^O^^.C^^^^y^ U ijJ biJz^^JS(3>- Alii bj-^L-j 



T-' mC -^ ^^t'f'7'**^ *!" 



^ilfi(ijij5l?><yi^-:^^''^«-^ J'C^^ 






^-'^•> -i 












• <'*''''<■ 



''^'^^ 






^><:^ 






a a i eae i e 



6. Al-An'^am (les bestiaux) 



91. lis n'apprecient pas Allah comme II le merite quand ils disent: « Allah n'a 
rien fait descendre sur un humain.» Dis: «Qui a fait descendre le Livre 
que Moise a apporte comme lumiere et guide, pour les gens? Vous le 
mettez en feuillets, pour en montrer une partie, tout en cachant beaucoup. 
Vous avez ete instruits de ce que vous ne saviez pas, ni vous ni vos ance- 
tres. Dis: «C'est Allah ». Et puis, laisse-les s'amuser dans leur egarement. 

92. Voici un Livre (le Coran) beni que Nous avons fait descendre, confirmant 
ce qui existait deja avant lui, afm que tu avertisses la Mere des Cites (la 
Mecque) et les gens tout autour. Ceux qui croient au Jour dernier, y 
croient^ et demeurent assidus dans leur Salat. 

93. Et quel pire injuste que celui qui fabrique un mensonge contre Allah ou 
qui dit: « Revelation m'a ete faite», quand rien ne lui a ete revele. De 
meme celui qui dit: «Je vais faire descendre quelque chose de semblable a 
ce qu'Allah a fait descendre. » Si tu voyais les injustes lorsqu'ils seront 
dans les affres de la mort, et que les Anges leur tendront les mains (di- 
sant): «Laissez sortir vos ames. Aujourd'hui vous allez etre recompenses 
par le chatiment de I'humiliation pour ce que vous disiez sur Allah d'autre 
que la verite et parce que vous vous detourniez orgueilleusement de Ses 
enseignements». 

94. Et vous voici venus a Nous, seuls, tout comme Nous vous avions crees la 
premiere fois, abandonnant derriere vos dos tout ce que Nous vous 
avions accorde. Nous ne vous voyons point accompagnes des intercesseurs 
que vous pretendiez etre des associes^. II y a certainement eu rupture entre 
vous: ils vous ont abandonnes, ceux que vous pretendiez (etre vos 
intercesseurs). 



1. Y croient: le Coran. 

2. Des associes: d'Allah dans vos actes d'adoration. 



i^m 




6. Al-An*^am (les bestiaux) 



95. C'est Allah qui fait fendre la graine et le noyau ^ : du mort il fait sortir le 
vivant, et du vivant, il fait sortir le mort. Tel est Allah. Comment done 
vous laissez-vous detoumer? 

96. Fendeur de I'aube, II a fait de la nuit une phase de repos; le soleil et la 
lune pour mesurer le temps. Voila I'ordre con9u par le Puissant, 
rOmniscient. 

97. Et c'est Lui qui vous a assigne les etoiles, pour que, par elles, vous vous 
guidiez dans les tenebres de la terre et de la mer. Certes, Nous exposons 
les preuves pour ceux qui savent! 

98. Et c'est Lui qui vous a crees a partir d'une personne unique (Adam). Et 
il y a une demeure et un lieu de depot (pour vous.) Nous avons expose les 
preuves pour ceux qui comprennent^. 

99. Et c'est Lui qui, du ciel, a fait descendre I'eau. Puis par elle, Nous fimes 
germer toute plante, de quoi Nous fimes sortir une verdure, d'ou Nous 
produisimes des grains, superposes les uns sur les autres ; et du palmier, de 
sa spathe, des regimes de dattes qui se tendent^. Et aussi les jardins de 
raisins, I'olive et la grenade, semblables ou differents les uns des autres. 
Regardez leurs fruits au moment de leur production et de leur murisse- 
ment. Voila bien la des signes pour ceux qui ont la foi. 

100. Et ils ont designe des associes a Allah: les djinns, alors que c'est Lui qui 
les a crees. Et ils Lui ont invente, dans leur ignorance, des fils et des filles, 
Gloire a Lui! II transcende tout ce qu'ils lui attribuent. 

101. Createur des cieux et de la terre. Comment aurait-Il un enfant, quand II 
n'a pas de compagne? C'est Lui qui a tout cree, et II est Omniscient. 



1. Fait fendre la graine et le noyau: pour faire sortir le germe. 

2. Demeure: Mustaqarr en arabe signifie: a)le ventre de la mere; b)la vie sur terre; c)la tombe; 
d)rau-dela. 

Lieu de depot: Mustawda*^ en arabe signifie: a) les reins du pere; b)la demeure derniere. 

3. Qui se tendent: qui se rapprochent (a portee de la main). 



1^ 



im^m 



s 






1 



^ f *?'--> vti-"ii-i'; ^-i ''I'ti-' iT-'»? 



'> _ 1^, 



^-i -r-*/ 






6. Al-An'^am (les bestiaux) 



102. Voila Allah, votre Seigneur! II n'y a de divinite que Lui, Createur de tout. 
Adorez-Le done. C'est Lui qui a charge de tout. 

103. Les regards ne peuvent Tatteindre, cependant qu'Il saisit tous les regards. 
Et II est le Doux, le Parfaitement Connaisseur. 

104. Certes, il vous est parvenu des preuves evidentes, de la part de votre 
Seigneur. Done, quieonque voit clair, e'est en sa faveur; et quieonque 
reste aveugle, e'est a son detriment, ear je ne suis nullement eharge de 
votre sauvegarde. 

105. C'est ainsi que Nous expliquons les versets. Et afin qu'ils disent^: «Tu as 
etudie». Et afin de Texposer elairement a des gens qui savent. 

106. Suis ee qui t'est revele de la part de ton Seigneur. Point de divinite autre 
que Lui. Et eearte-toi des assoeiateurs. 

107. Si Allah voulait, ils ne seraient point assoeiateurs! Mais Nous ne t'avons 
pas designe eomme gardien sur eux; et tu n'es pas leur garant. 

108. N'injuriez pas eeux qu'ils invoquent, en dehors d 'Allah, ear par agressivi- 
te, ils injurieraient Allah, dans leur ignoranee. De meme, Nous avons 
enjolive (aux yeux) de ehaque eommunaute sa propre aetion. Ensuite, 
e'est vers leur Seigneur que sera leur retour; et II les informera de ee 
qu'ils CEUvraient. 

109. Et ils jurent par Allah de toute la foree de leurs serments, que s'il leur 
venait un miracle, ils y eroiraient (sans hesiter,) Dis: «En verite, les mira- 
cles ne dependent que d'Allah.» Mais qu'est ee qui vous fait penser que 
quand eela (le signe) arrivera, ils n'y eroiront pas? 

110. Paree qu'ils n'ont pas cru la premiere fois, nous detournerons leurs ecEurs 
et leurs yeux; nous les laisserons marcher aveuglement dans leur rebellion. 



1. Afin qu'ils disent...: les mecreants disent que tu as appris cela dans les livres anciens. Accusation 
dont plusieurs fois on retrouvera des traces: «quelqu'un rinstruit», dit-on. 



^i'iSi 









6. Al-An'^am (les bestiaux) 



111. Et si Nous faisions descendre les Anges vers eux, [comme ils Tavaient 
propose] si les morts leur parlaient, et si Nous rassemblions toute chose 
devant eux, ils ne croiraient que si Allah veut. Mais la plupart d'entre eux 
ignorent. 

112. Ainsi, a chaque prophete avons-Nous assigne un ennemi: des diables 
d'entre les hommes et les djinns, qui s'inspirent trompeusement les uns 
aux autres des paroles enjolivees. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne 
I'auraient pas fait; laisse-les done avec ce qu'ils inventent. 

113. Et pour que les cceurs de ceux qui ne croient pas a I'au-dela se penchent 
vers elles^ qu'ils les agreent, et qu'ils perpetrent ce qu'ils perpetrent. 

114. Chercherai-je un autre juge qu' Allah, alors que c'est Lui qui a fait descen- 
dre vers vous ce Livre bien expose? Ceux auxquels Nous avons donne le 
Livre savent qu'il est descendu avec la verite venant de ton Seigneur. Ne 
sois done point du nombre de ceux qui doutent. 

115. Et la parole de ton Seigneur s'est accomplie en toute verite et equite. Nul 
ne peut modifier Ses paroles. II est I'Audient, I'Omniscient. 

116. Et si tu obeis a la majorite de ceux qui sont sur la terre, ils t'egareront du 
sentier d'Allah: ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer 
des mensonges. 

117. Certes ton Seigneur connait le mieux ceux qui s'egarent de Son sentier, et 
c'est Lui qui connait le mieux les bien-guides. 

118. Mangez done de ce sur quoi on a prononce le nom d'Allah si vous etes 
croyants en Ses versets (le Coran). 



1. Se penchent vers elles: vers les paroles enjolivees par les diables. 



E 



m'sm 




6. Al-An'^am (les bestiaux) 



119. Qu'avez-vous a ne pas manger de ce sur quoi le nom d'Allah a ete pro- 
nonce? Alors qu'Il vous a detaille ce qu'Il vous a interdit, a moins que 
vous ne soyez contraints d'y recourir. Beaucoup de gens egarent, sans 
savoir, par leurs passions. C'est ton Seigneur qui connait le mieux les 
transgresseurs ^ . 

120. Evitez le peche apparent ou cache, (car) ceux qui acquierent le peche 
seront retribues selon ce qu'ils auront commis. 

121. Et ne mangez pas de ce sur quoi le nom d'Allah n'a pas ete prononce, car 
ce serait (assurement) une perversite. Les diables inspirent a leurs allies de 
disputer avec vous. Si vous leur obeissez, vous deviendrez certes des 
associateurs. 

122. Est-ce que celui qui etait mort^ et que Nous avons ramene a la vie et a 
qui Nous avons assigne une lumiere grace a laquelle il marche parmi les 
gens, est pareil a celui qui est dans les tenebres sans pouvoir en sortir? 
Ainsi on a enjolive aux mecreants ce qu'ils oeuvrent. 

123. Ainsi, Nous avons place dans chaque cite de grands criminels qui y our- 
dissent des complots. Mais ils ne complotent que contre eux-memes et ils 
n'en sont pas conscients. 

124. Et lorsqu'une preuve leur vient, ils disent: « Jamais nous ne croirons tant 
que nous n'aurons pas re9U un don semblable a celui qui a ete donne aux 
messagers d' Allah ». Allah sait mieux ou placer Son message. Ceux qui 
ont commis le crime seront atteints d'un rapetissement aupres d'Allah 
ainsi que d'un supplice severe pour les ruses qu'ils tramaient. 



1. Le nom d'Allah a ete prononce: cet ordre est a double effet: il enjoint aux croyants de mention- 

ner le nom d*Allah sur la bete qu'ils egorgent, et de ne pas refuser de manger d'une bete qu'on 

a egorgee en pronon9ant le nom d'Allah. 

Saufsi votts y etes contraints: Sauf si vous y etes pousses par la faim et que vous ne trouvez rien 

d 'autre. 
2. Mort: au sens figure. Allusion ici est faite aux mecreants qui refusent la lumiere du Coran. 



fi^'sm 




6. Al-An'^am (les bestiaux) 



125. Et puis, quiconque Allah veut guider, II lui ouvre la poitrine a I'lslam^ 
Et quiconque II veut egarer, II rend sa poitrine etroite et genee, comme 
s'il s'effor9ait de monter au ciel. Ainsi Allah inflige Sa punition a ceux qui 
ne croient pas. 

126. Telle est la voie de ton Seigneur dans toute sa rectitude. Nous avons 
[effectivement] bien detaille les signes (ou versets) a des gens qui se 
rappellent. 

127. Pour eux la maison du Salut aupres de leur Seigneur. Et c'est Lui qui est 
leur protecteur, pour ce qu'ils faisaient (sur terre). 

128. Et le jour ou II les rassemblera tous: «0 communaute des djinns, vous 
avez trop abuse des humains». Et leurs allies parmi les humains diront: 
«0 notre Seigneur, nous avons profite les uns des autres, et nous avons 
atteint le terme que Tu avais fixe pour nous.» II leur dira: «rEnfer est 
votre demeure, pour y rester eternellement, sauf si Allah en decide 
autrement. » Vraiment ton Seigneur est Sage et Omniscient. 

129. Et ainsi accordons-Nous, a certains injustes I'autorite sur d'autres, (injus- 
tes) a cause de ce qu'ils ont acquis. 

130. O communaute des djinns et des humains, ne vous est-il pas venu des 
messagers, choisis parmi vous, qui vous ont raconte Mes signes^ et averti 
de la rencontre de ce jour? lis diront: «Nous temoignons contre nous- 
memes.» La vie presente les a trompes; et ils ont temoigne contre eux- 
memes qu'en (verite) ils etaient mecreants. 

131. C'est que ton Seigneur n'aneantit point injustement des cites dont les gens 
ne sont pas encore avertis^. 



1. Ouvrir la poitrine a I'Jslam: signifie rendre quelqu'un bien dispose a recevoir I'lslam. 

2. Ont raconte Mes signes: ont repete Mes enseignements, et les histoires des peuples infideles. 

3. Autre interpretation: c'est ainsi que ton Seigneur n'aneantit point des cites injustes dont les gens 
ne sont pas encore avertis (par un messager). 



Q 



i^-^m 




6. Al-An'^am (les bestiaux) 



132. A chacun des rangs (des recompenses) selon ses oeuvres. Or ton Seigneur 
n'est pas inattentif a ce qu'ils font. 

133. Ton Seigneur est le Suffisant a Soi-meme, le Detenteur de la misericorde. 
S'll voulait, II vous ferait perir et mettrait a votre place qui II veut, de 
meme qu'Il vous a crees d'une descendance d'un autre peuple. 

134. Ce qui vous a ete promis arrivera (certainement.) Et vous n'etes pas a 
meme de [ Nous ] reduire a Timpuissance. 

135. Dis: «0 mon peuple! Continuez a agir selon votre methode; moi aussi 
j'agirai selon la mienne. Ensuite, vous saurez qui aura un meilleur (sort) 
dans rau-dela.» Certes, les injustes ne reussiront jamais. 

136. Et ils assignent a Allah une part de ce qu'Il a Lui-meme cree, en fait de 
recoltes et de bestiaux, et ilsdisent:«Ceci est a Allah — selon leur preten- 
tion! — et ceci a nos divinites.» Mais ce qui est pour leurs divinites ne 
parvient pas a Allah, tandis que ce qui est pour Allah parvient a leurs 
divinites. Comme leur jugement est mauvais! 

137. Et c'est ainsi que leurs divinites ont enjoHve a beaucoup d'associateurs le 
meurtre de leurs enfants, afin de les ruiner et de travestir a leurs yeux leur 
religion. Or si Allah voulait, ils ne le feraient pas. Laisse-les done, ainsi 
que ce qu'ils inventent. 



^Vji^ 




6. Al-An'^am (les bestiaux) 



138. Et ils dirent: «Voila des bestiaux et des champs frappes d'interdiction: 
n'en mangeront que ceux que nous voudrons.» — selon leur pretention! 
— Et voila des betes dont le dos est tabou, et des betes sur lesquelles ils 
ne mentionnent pas le nom d'Allah. Des inventions contre Lui! II les 
retribuera pour ce qu'ils inventaient comme mensonges^ 

139. Et ils dirent: «Ce qui est dans le ventre de ces betes est reserve aux males 
d'entre nous, et interdit a nos femmes.» Et si c'est un mort-ne, ils y 
participent tous. Bientot II les retribuera pour leur prescription^, car II est 
Sage et Omniscient. 

140. Ils sont certes perdants, ceux qui ont, par sottise et ignorance tue leurs 
enfants, et ceux qui ont interdit ce qu 'Allah leur a attribue de nourriture, 
inventant des mensonges contre Allah. Ils se sont egares et ne sont point 
guides. 

141. C'est Lui qui a cree les jardins, treillages et non treillages; ainsi que les 
palmiers et la culture aux recoltes diverses; [de meme que] I'olive et la 
grenade, d'especes semblables et differentes. Mangez de leurs fruits, 
quand ils en produisent; et acquittez-en les droits le jour de la recolte. Et 
ne gaspillez point car II n'aime pas les gaspilleurs. 

142. Et (II a cree) parmi les bestiaux, certains pour le transport, et d'autres 
pour diverses utilites^; mangez de ce qu' Allah vous a attribue, et ne 
suivez pas les pas du Diable, car il est pour vous un ennemi declare. 



1. Des betes dont le dos est tabou: sur lesquelles il est defendu de monter. 
Sur lesquelles ils ne mentionnent pas le nom d'Allah: quand on les egorge. 

2. Prescription : le fait de decider de ce qui est licite et de ce qui ne Test pas, sans se conformer aux 
lois d'Allah, et selon leur bon vouloir. 

3. Diverses utilites: pour leur laine, viande, lait, etc. et non pour le transport a cause de leur jeune 
age ou de la petitesse de leur taille. 



^>^Ji^ 



Bssese 



i*^,i^ 






i^.-'^ *-^ 









""> "^tT^ '- *''*'f <^^rf 






> »> > 




/»^»^fv 



.'T.-fff^.* r 



5b ^UVj ^^^J^W'^«>*-i<^^^^,^Ji5. j-fci il^ 












6. AI-An'^am (les bestiaux) 



143. (II en a cree) huit, en couples: deux pour les ovins, deux pour les ca- 
prins... dis: «Est-ce les deux males qu'Il a interdits ou les deux femelles, 
ou ce qui est dans les matrices des deux femelles * ? Informez-moi de toute 
connaissance, si vous etes veridiques»; 

144. ... deux pour les camelides, deux pour les bovins... Dis: «Est-ce les deux 
males qu'Il a interdits ou les deux femelles, ou ce qui est dans les matri- 
ces des deux femelles? Ou bien etiez-vous temoins quand Allah vous 
renjoignit?» Qui est done plus injuste que celui qui invente un mensonge 
contre Allah pour egarer les gens sans se baser sur aucun savoir? Allah 
ne guide pas les gens injustes. 

145. Dis: «Dans ce qui m'a ete revele, je ne trouve d'interdit, a aucun man- 
geur d'en manger, que la bete (trouvee) morte, ou le sang qu'on a fait 
couler, ou la chair de porc^ — car c'est une souillure — ou ce qui, par 
perversite, a ete sacrifie a autre qu'Allah. » Quiconque est contraint, sans 
toutefois abuser ou transgresser, ton Seigneur est certes Pardonneur et 
Misericordieux. 

146. Aux Juifs, Nous avons interdit toute bete a ongle unique^. Des bovins et 
des ovins. Nous leurs avons interdit les graisses, sauf ce que portent leur 
dos, leurs entrailles, ou ce qui est mele a I'os. Ainsi les avons-Nous punis 
pour leur rebellion. Et Nous sommes bien veridiques. 



1 . Dans ce verset et le suivant sont mises en relief des superstitions pai'ennes selon lesquelles tel ou 
tel animal etait declare tabou: parmi ces quatre couples de huit betes qu'Allah a creees et qui 
sont toutes comestibles, pourquoi interdire telle ou telle dans des circonstances donnees? 

2. Ou la chair de pore: voir S.5, v. 3, note 1. 

3. Bete a ongle unique: comme le chameau, I'autruche, etc. 



^'^m 



^mmmmm^^^^^^mmm 









^ r^ 



^> 






5jii2|ia.,^,^S-Ji>'^'tvv5iipi 



TTTsaaa^ 




6. Al-An'^am (les bestiaux) 



147. Puis, s'ils te traitent de menteur, alors dis: «Votre Seigneur est Detenteur 
d'une immense misericorde cependant que Sa rigueur ne saura etre de- 
tournee des gens criminels». 

148. Ceux qui ont associe diront: «Si Allah avait voulu, nous ne lui aurions 
pas donne des associes, nos ancetres non plus et nous n'aurions rien 
declare interdit. » Ainsi leurs predecesseurs traitaient de menteurs (les 
messagers) jusqu'a ce qu'ils eurent goute Notre rigueur. Dis : « Avez-vous 
quelque science a nous produire? Vous ne suivez que la conjecture et ne 
faites que mentir». 

149. Dis: «L'argument decisif appartient a Allah. S'll avait voulu certainement 
II vous aurait tous guides, (sur le droit chemin) 

150. Dis: «Amenez-vos temoins qui attesteraient qu'Allah a interdit cela.» Si 
ensuite ils temoignent, alors toi, ne temoigne pas avec eux et ne suis pas 
les passions de ceux qui traitent de mensonges Nos signes et qui ne 
croient pas a I'au-dela, tandis qu'ils donnent des egaux a leur Seigneur. 

151. Dis: «Venez, je vais reciter ce que votre Seigneur vous a interdit: ne Lui 
associez rien; et soyez bienfaisants envers vos pere et mere. Ne tuez pas 
vos enfants pour cause de pauvrete. Nous vous nourrissons tout comme 
eux. N'approchez pas des turpitudes ouvertement, ou en cachette. Ne tuez 
qu'en toute justice la vie qu'Allah a fait sacree. Voila ce qu' [Allah] vous a 
recommande de faire; peut-etre comprendrez-vous. 



im^m 



:>i?/> 



3d. 



Y <.^ f >^ 






f^tf > 



.klilloiytjj^&zjli^itj 






<y-^A ^f/ 






^^j. 



•*» A <;^. <■, 



ir-fv- 






^ ^ 



y c 



,A^ 



»j j^^i ^^^-^^ Jkj 3yiii 



> I'^'-l.x -;-> 









i^_^ 



G3 






::?f^>^ 



^» /> >*r 



< y ^ 



> ^> 












6. Al-An'^am (les bestiaux) 



152. Et ne vous approchez des biens de Torphelin que de la plus belle maniere, 
jusqu'a ce qu'il ait atteint sa majorite^ Et donnez la juste mesure et le 
bon poids, en toute justice. Nous n'imposons a une ame que selon sa 
capacite. Et quand vous parlez, soyez equitables meme s'il s'agit d'un 
proche parent. Et remplissez votre engagement en vers Allah. Voila ce 
qu'Il vous enjoint. Peut-etre vous rappellerez-vous. 

153. «Et voila Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le done; et ne suivez 
pas les sentiers qui vous ecartent de Sa voie. » Voila ce qu'Il vous enjoint. 
Ainsi atteindrez-vous la piete. 

154. Puis Nous avons donne a Moise le Livre complet en recompense pour le 
bien qu'il avait fait, et comme un expose detaille de toute chose, un guide 
et une misericorde, Peut-etre croiraient-ils en leur rencontre avec leur 
Seigneur (au jour du Jugement dernier). 

155. Et voici un Livre (le Coran) beni que Nous avons fait descendre — 
suivez-le done et soyez pieux, afm de recevoir la misericorde — 

156. afin que vous ne disiez point: «On n'a fait descendre le Livre que sur 
deux peuples avant nous, et nous avons ete inattentifs a les etudier^. 

157. Ou que vous disiez: «Si c'etait a nous qu'on avait fait descendre le Livre, 
nous aurions certainement ete mieux guides qu'eux. » Voila certes que 
vous sont venus, de votre Seigneur, preuve, guidee et misericorde. Qui est 
plus injuste que celui qui traite de mensonges les versets d 'Allah et qui 
s'en detoume? Nous punirons ceux qui se detournent de Nos versets, par 
un mauvais chatiment, pour s'en etre detoumes. 



1. La majorite: en agissant en adulte raisonnable dans la gestion de ses biens. 

2. Peuples avant nous: les Juifs et les Chretiens 

Les etudier: les livres precedents (la Thora et I'Evangile). 



ES 



d^ViM 



^ 



< ^>., 
















^JJCJfJ 



)*yi<.Jufli. 



^ Js^^yjll^Aji^j y uJ \ ^^ tiij; 5^^?^^^ l^ 4 



^o 



6. Al-An'^am (les bestiaux) 



158. Qu'attendent-ils? Que les Anges leur viennent? Que vienne ton Seigneur? 
Ou que viennent certains signes de ton Seigneur? Le jour ou certains 
signes de ton Seigneur viendront, la foi en Lui ne profitera a aucune ame 
qui n'avait pas cm auparavant ou qui n'avait acquis aucun merite de sa 
croyance. Dis: «Attendez!» Nous attendons. Nous aussi. 

159. Ceux qui emiettent leurreligion et se divisent en sectes, tu n'es en rien 
de leurs: leur sort ne depend que d' Allah. Puis 11 les informera de ce 
qu'ils faisaient. 

160. Quiconque viendra avec le bien aura dix fois autant; et quiconque viendra 
avec le mal ne sera retribue que par son equivalent. Et on ne leur fera 
aucune injustice. 

161. Dis: «Moi, mon Seigneur m'a guide vers un chemin droit, une religion 
droite, la religion d'Abraham, le soumis exclusivement a Allah et qui n'etait 
point parmi les associateurs. 

162. Dis: «En verite, ma Salat, mes actes de devotion, ma vie et ma mort 
appartiennent a Allah, Seigneur de I'Univers. 

163. A Lui nul associe! Et voila ce qu'il m'a ete ordonne, et je suis le premier a 
me soumettre.» 

164. Dis: «Chercherais-je un autre Seigneur qu 'Allah, alors qu'Il est le Sei- 
gneur de toute chose? Chacun n'acquiert [le mal] qu'a son detriment: 
personne ne portera le fardeau (responsabihte) d'autrui. Puis vers votre 
Seigneur sera votre retour et II vous informera de ce en quoi vous 
divergez. 

165. C'est Lui qui a fait de vous les successeurs sur terre et qui vous a eleves, 
en rangs, les uns au-dessus des autres, afm de vous eprouver en ce qu'Il 
vous a donne. (Vraiment) ton Seigneur est prompt en punition, II est 
aussi Pardonneur et Misericordieux. 



iil^jl^ 



1^^^ iSi^am ^ 





—5 



^'1 J^% i;Ji ^So^jiu ia>;',^.:i4i 



7. Al-A^raf 



SOURATE 7 

AL-A^RApi 

206 versets 
Pre-heg. n"" 39 

Au nam d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Alif, Lam, Mim, Sad. 

2. C'est un Livre qui t'a ete descendu; qu'il n'y ait, a son sujet, nulle gene 
dans ton coeur; afin que par cela tu avertisses, et (qu'il soit) un Rappel 
aux croyants. 

3. Suivez ce qui vous a ete descendu venant de votre Seigneur et ne suivez 
pas d'autres allies que Lui. Mais vous vous souvenez peu. 

4. Que de cites Nous avons detruites ! Or, Notre rigueur les atteignit au cours 
du repos nocturne ou durant leur sieste. 

5. Leur invocation, lorsque leur survint notre rigueur, se limita a ces paroles: 
Certes nous etions injustes». 

6. Nous interrogerons ceux vers qui furent envoyes des messagers et Nous 
interrogerons aussi les envoyes^. 

7. Nous leur raconterons en toute connaissance (ce qu'ils faisaient) car Nous 
n'etions pas absent! 

8. Et la pesee, ce jour-la, sera equitable. Done, celui dont les bonnes actions 
peseront lourd... voila ceux qui reussiront! 

9. Et quant a celui dont les bonnes actions peseront leger... voila ceux qui 
auront cause la perte de leurs ames parce qu'ils etaient injustes envers Nos 
enseignements. 

10. Certes, Nous vous avons donne du pouvoir sur terre et Nous vous y 
avons assigne subsistance. (Mais) vous etes tres peu reconnaissants ! 

11. Nous vous avons crees, puis Nous vous avons donne une forme, ensuite 
Nous avons dit aux Anges: « Prosternez-vous devant Adam.» lis se pros- 
ternerent, a 1 'exception d'Iblis qui ne fut point de ceux qui se 
prosternerent. 



1. Al-A'^rdf: endroit sureleve entre le Paradis et I'Enfer, sur lequel vont se trouver des gens qui 
auront une vue sur les deux. Nous conserverons le mot al-A*^raf parce qu'il n'y a pas d'equiva- 
lent convenable en fran^ais. Titre tire des versets: 46, 48... 

2. Les envoyes: ici les prophetes qui ont une mission aupres des hommes ou les Anges qui exe- 
cutent les ordres d'Allah. 



i^m 



^^""^f^^^mmmKmmmimm^i^mmm 



m^m^^m^m^^ 



as 



■JFIffffF 






y 

^y-^. 






f / <» X ^ 



^^^^ 



^ -•> Tf ^ < -^ 



••Of-? (^ !:^' ^- ^--^^^^ 










TEES 






7. Al-A^raf 

12. [Allah] dit: «Qu'est-ce qui t'empeche de te prosterner quand Je te I'ai 
commande?» II repondit: «Je suis meilleur que lui: Tu m'as cree de feu, 
alors que Tu I'as cree d'argile». 

13. [Allah] dit: « Descends d'ici, Tu n'as pas a t'enfler d'orgueil ici. Sors, te 
voila parmi les meprises.» 

14. «Accorde-moi un delai, dit (Satan,) jusqu'au jour ou ils seront 
ressuscites.» 

15. [Allah] dit: «Tu es de ceux a qui delai est accorde.» 

16. «Puisque Tu m'as mis en erreur, dit [Satan], je m'assoirai pour eux sur 
Ton droit chemin, 

17. puis je les assaillerai de devant, de derriere, de leur droite et de leur 
gauche. Et, pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants. » 

18. «Sors de la», dit (Allah,) banni et rejete. Quiconque te suit parmi eux... de 
vous tous, J'emplirai rEnfer». 

19. «0 Adam, habite le Paradis, toi et ton epouse; et mangez en vous deux, a 
votre guise; et n'approchez pas Tarbre que voici; sinon, vous seriez du 
nombre des injustes.» 

20. Puis le Diable, afin de leur rendre visible ce qui leur etait cache — leurs 
nudites^ — leur chuchota, disant: « Votre Seigneur ne vous a interdit cet 
arbre que pour vous empecher de devenir des Anges ou d'etre immortels». 

21. Et il leur jura: « Vraiment, je suis pour vous deux un bon conseiller». 

22. Alors il les fit tomber par tromperie. Puis, lorsqu'ils eurent goute de 
I'arbre, leurs nudites leur devinrent visibles; et ils commencerent tous deux 
a y attacher des feuilles du Paradis. Et leur Seigneur les appela: «Ne vous 
avais-Je pas interdit cet arbre? Et ne vous avais-Je pas dit que le Diable 
etait pour vous un ennemi declare?» 



1. Leurs nudites: leurs parties genitales qui leur etaient jusqu'alors cachees. 



tifeVlJ^ 



'"nI^^k ^^ i^< ^^\^ '>\^"\ ""t ^''l'' 



&..... . . . ft . A 









7. Al-A^raf 



23. Tous deux dirent: «0 notre Seigneur, nous avons fait du tort a nous- 
memes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas misericorde, 
nous serons tres certainement du nombre des perdants». 

24. «Descende2, dit [Allah ],vous serez ennemis les uns des autres. Et il y aura 
pour vous sur terre sejour et jouissance, pour un temps. » 

25. « La, dit (Allah ), vous vivrez, la vous mourrez, et de la on vous fera 
sortir. » 

26. O enfants d'Adam! Nous avons fait descendre^ sur vous un vetement pour 
cacher vos nudites, ainsi que des parures. — Mais le vetement de la piete 
voila qui est meilleur. — C'est un des signes (de la puissance) d 'Allah. Afm 
qu'ils se rappellent. 

27. O enfants d'Adam! Que le Diable ne vous tente point, comme il a fait 
sortir du Paradis vos pere et mere, leur arrachant leur vetement pour leur 
rendre visibles leurs nudites. II vous voit, lui et ses suppots, d'ou vous ne 
les voyez pas. Nous avons designe les diables pour allies a ceux qui ne 
croient point, 

28. et quand ceux-ci commettent une turpitude, ils disent: « C'est une coutume 
leguee par nos ancetres et prescrite par Allah. » Dis: «[Non,] Allah ne 
commande point la turpitude. Direz-vous contre Allah ce que vous ne 
savez pas?» 

29. Dis: «Mon Seigneur a commande I'equite. Que votre prosternation soit 
exclusivement pour Lui. Et invoquez-Le, sinceres dans votre culte^. De 
meme qu'Il vous a crees, vous retournerez a Lui». 

30. II guide une partie, tandis qu'une autre partie a merite I'egarement parce 
qu'ils ont pris, au lieu d'Allah, les diables pour allies, et ils pensent qu'ils 
sont bien-guides! 



1. Fait descendre: don d'Allah le Tres Haut. 

2. Sinceres dans votre culte: Allah n'agree point un acte d'adoration s'il ne repond pas a deux 
conditions: a) qu'il soit conforme a la loi divine (Chaii"^ a) ; b) qu'il soit exclusivement voue a 
Allah. 



i^i'^ 



c4lf 1 j4^ c^iaT A^Lii \ |._5> a^^Ub^ 

(;>*^t|^''->4^ <-!>^-*^ (i>^ <>^-> (^^^ 

$1 S^ijr^t|;^t;^i>VSi^!^iJis 



7. Al-A^raf 

31. O enfants d'Adam, dans chaque lieu de Salat portez votre parure (vos 
habits). Et mangez et buvez; et ne commettez pas d'exces, car II [Allah] 
n'aime pas ceux qui commettent des exces^ 

32. Dis: «Qui a interdit la parure d'Allah, qu'Il a produite pour Ses serviteurs, 
ainsi que les bonnes nourritures?» Dis: «Elles sont destinees a ceux qui 
ont la foi, dans cette vie, et exclusivement a eux au Jour de la 
Resurrection. » Ainsi exposons-Nous clairement les versets pour les gens 
qui savent. 

33. Dis: «Mon Seigneur n'a interdit que les turpitudes (les grands peches), 
tant apparentes que secretes, de meme que le peche, I'agression sans droit 
et d'associer a Allah ce dont II n'a fait descendre aucune preuve, et de dire 
sur Allah ce que vous ne savez pas». 

34. Pour chaque communaute il y a un terme. Quand leur terme vient, ils ne 
peuvent le retarder d'une heure et ils ne peuvent le hater non plus. 

35. O enfants d'Adam! Si des messagers [choisis] parmi vous viennent pour 
vous exposer Mes signes, alors ceux qui acquierent la piete et se reforment, 
n'auront aucune crainte et ne seront point affliges. 

36. Et ceux qui traitent de mensonges Nos signes et s'en ecartent avec orgueil, 
sont les gens du Feu et ils y demeureront eternellement. 

37. Quel pire injuste, que celui qui invente un mensonge contre Allah, ou qui 
traite de mensonges Ses signes? Ceux la auront la part qui leur a ete 
prescrite; jusqu'au moment ou Nos Envoyes[Nos Anges] viennent a eux 
pour leur enlever Tame, en leur disant: «Ou sont ceux que vous invoquiez 
en dehors d 'Allah ?» — Ils repondront: «Nous ne les trouvons plus». Et ils 
temoigneront contre eux-memes qu'ils etaient mecreants. 



1. Des exces: L'Islam combat tout exces en matiere de nourriture et de boisson, de nature a 
exposer I'individu a toutes sortes de maladies. 

La medecine preventive actuelle ne fait que confirmer les enseignements de I'lslam, soucieux de 
preserver la sante de Thomme. 



^Viji^ 




7. Al-A^raf 



38. «Entrez dans le Feu», dira [Allah,] «parmi les djinns et les hommes des 
communautes qui vous ont precedes. » Chaque fois qu'une communaute 
entrera, elle maudira celle qui I'aura precedee. Puis, lorsque tous s'y re- 
trouveront, la derniere fournee dira de la premiere: «0 notre Seigneur! 
Voila ceux qui nous ont egares: donne-leur done double chatiment du 
feu.» II dira: «A chacun le double, mais vous ne savez pas». 

39. Et la premiere fournee dira a la derniere: «Mais vous n'avez sur nous 
aucun avantage. Goutez done au chatiment, pour ce que vous avez 
acquis ». 

40. Pour ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements et qui s'en ecar- 
tent par orgueil, les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes, et ils n'en- 
treront au Paradis que quand le chameau penetre dans le chas de I'aiguille. 
Ainsi retribuons-Nous les criminels. 

41. L'Enfer leur servira de lit et, comme couverture, ils auront des voiles de 
tenebres. Ainsi retribuons-Nous les injustes. 

42. Et ceux qui croient et font de bonnes oeuvres — Nous n'imposons aucune 
charge a personne que selon sa capacite — ceux-la seront les gens du 
Paradis: ils y demeureront eternellement. 

43. Et Nous enleverons toute la rancune de leurs poitrines, sous eux couleront 
les ruisseaux, et ils diront: «Louange a Allah qui nous a guides a ceci. 
Nous n'aurions pas ete guides, si Allah ne nous avait pas guides. Les 
messagers de notre Seigneur sont venus avec la verite. » Et on leur procla- 
mera : « Voila le Paradis qui vous a ete donne en heritage pour ce que vous 
faisiez». 



Q 



S 



gg 



sagf 



i^,i^ 



f^WAVA 













7. Al-A^raf 



44. Les gens du Paradis crieront aux gens du Feu : « Certes, nous avons trou ve 
vrai ce que notre Seigneur nous avait promis. Avez-vous aussi trouve vrai 
ce que votre Seigneur avait promis ?» «Oui», diront-ils. Un heraut annon- 
cera alors au milieu d'eux: Que la malediction d'Allah soit sur les 
injustes, 

45. qui obstruaient le sentier d'Allah, qui voulaient le rendre tortueux, et qui 
ne croyaient pas a I'au-dela,)) 

46. Et entre les deux, il y aura un mur, et, sur al-A^rdf seront des gens qui 
reconnaitront tout le monde par leurs traits caracteristiques^ Et ils crie- 
ront aux gens du Paradis: «Paix sur vous!» Ils n'y sont pas entres bien 
qu'ils le souhaitent. 

47. Et quand leurs regards seront tournes vers les gens du Feu, ils diront; «0 
notre Seigneur! Ne nous mets pas avec le peuple injuste». 

48. Et les gens d'al-A'^raf, appelant certains hommes qu'ils reconnaitront par 
leurs traits caracteristiques, diront: «Vous n'avez tire aucun profit de tout 
ce que vous aviez amasse et de I'orgueil dont vous etiez enfles! 

49. Est-ce done ceux-la au sujet desquels vous juriez qu'ils n'obtiendront de la 
part d'Allah aucune misericorde...? — Entrez au Paradis! Vous serez a 
I'abri de toute crainte et vous ne serez point aflfliges. 

50. Et les gens du Feu crieront aux gens du Paradis: «Deversez sur nous de 
I'eau, ou de ce qu'Allah vous a attribue.» «Ils repondront: Allah les a 
interdits aux mecreants». 

51. Ceux-ci prenaient leur religion comme distraction et jeu, et la vie d'ici-bas 
les trompait. Aujourd'hui, Nous les oublierons comme ils ont oublie la 
rencontre de leur jour que voici, et parce qu'ils reniaient Nos 
enseignements. 



1. Sur le terme al-A'^raf, cf. p. 151 note 1. 



».\<. '"""' ^> T 'r^>^r<;< //^ >,--t 'C't'- 



i-f .^ »'fr^''.^'i^*f T If »> u'^Xt -^^ N ^i: 't-fc i'"t 



\^ ^X''^/*-^ > > *Y'^i'^ 'T * I ^ 



i. f -* 






-^ »> 






\oV 



7. Al-A^raf 



52. Nous leur avons, certes, apporte un Livre que Nous avons detaille, en 
toute connaissance, a titre de guide et de misericorde pour les gens qui 
croient. 

53. Attendent-ils uniquement la realisation (de Sa menace et de Ses promes- 
ses?). Le jour ou sa (veritable) realisation viendra, ceux qui auparavant 
I'oubliaient diront: «Les messagers de notre Seigneur sont venus avec la 
verite. Y a-t-il pour nous des intercesseurs qui puissent interceder en notre 
faveur? Ou pourrons-nous etre renvoyes [sur terre], afin que nous oeu- 
vrions autrement que ce que nous faisions auparavant ?» lis ont certes cree 
leur propre perte; et ce qu'ils inventaient les a delaisses. 

54. Votre Seigneur, c'est Allah, qui a cree les cieux et la terre en six jours, puis 
S'est etabli «istawa» sur le Trone^ II couvre le jour de la nuit qui 
poursuit celui-ci sans arret. (II a cree) le soleil, la lune et les etoiles, soumis 
a Son commandement. La creation et le commandement n'appartiennent 
qu'a Lui. Toute gloire a Allah, Seigneur de TUnivers! 

55. Invoquez votre Seigneur en toute humilite et recueillement et avec discre- 
tion. Certes, II n'aime pas les transgresseurs. 

56. Et ne semez pas la corruption sur la terre apres qu'elle ait ete reformee. Et 
invoquez-Le avec crainte et espoir, car la misericorde d 'Allah est proche 
des bienfaisants. 

57. C'est Lui qui envoie les vents comme une annonce de Sa Misericorde. 
Puis, lorsqu'ils transportent une nuee lourde. Nous la dirigeons vers un 
pays mort [de secheresse], puis Nous en faisons descendre I'eau, ensuite 
Nous en faisons sortir toutes especes de fruits. Ainsi ferons-Nous sortir les 
morts. Peut-etre vous rappellerez-vous. 



1. Istawd: « S'est etabli». Aucune interpretation exegetique n'est en mesure de donner le sens reel de 
cette expression car il est bien evident qu'AUah ne ressemble point a Ses creatures. 



SSViM 



»*^ <'^>'^ •'if'^^**''^ r >-ii^^>>t'^ > ^^'^*<'-'^^ 



b>A^==»^jj 1 u^\j .^ \ ci^i*- d):jj\j Aix-isfU 



7. Al-A^raf 



58. Le bon pays, sa vegetation pousse avec la grace de son Seigneur; quant au 
mauvais pays, (sa vegetation) ne sort qu'insuffisamment et difficilement. 
Ainsi deployons-Nous les enseignements pour des gens reconnaissants ^ 

59. Nous avons envoye Noe vers son peuple. II dit: «0 mon peuple, adorez 
Allah. Pour vous, pas d'autre divinite que Lui. Je crains pour vous le 
chatiment d'un jour terrible ». 

60. Les notables de son peuple dirent: «Nous te voyons dans un egarement 
manifeste». 

61. II dit: «0 mon peuple, il n'y a pas d'egarement en moi; mais je suis un 
Messager de la part du Seigneur de I'Univers. 

62. Je vous communique les messages de mon Seigneur, et je vous donne 
conseil sincere, et je sais d'Allah ce que vous ne savez pas. 

63. Est-ce que vous vous etonnez qu'un rappel vous vienne de votre Seigneur a 
travers un homme issu de vous, pour qu'il vous avertisse et que vous 
deveniez pieux et que la misericorde vous soit accordee?» 

64. Et ils le traiterent de menteur. Or, Nous le sauvames, lui et ceux qui 
etaient avec lui dans I'arche, et noyames ceux qui traitaient de mensonges 
Nos miracles. C'etaient des gens aveugles, vraiment. 

65. Et aux ''Aad, leur frere Hud: «6 mon peuple, dit-il, adorez Allah. Pour 
vous, pas d'autre divinite que Lui. Ne [Le] craignez-vous done pas^?» 

66. Les notables de son peuple qui ne croyaient pas dirent: «Certes, nous te 
voyons en pleine sottise, et nous pensons que tu es du nombre des 
menteurs». 

67. II dit: «6 mon peuple, il n'y a point de sottise en moi; mais je suis un 
Messager de la part du Seigneur de TUnivers. 



1. Ibn- Abbas a dit au sujet de ce verset: c'est un exemple qui illustre la difference de comportement 
du croyant et du mecreant. 

Le premier se conforme a I'appel de la verite et agit en bonte avec tout le monde. Quant au 
second, en choississant la voie de I'egarement, il agit mal avec autrui. 

2. Et aux ^Aad (Nous avons envoye) leur frere Hiid: les "^Aad (ou ^Aadites) et les Tamud (ou 
Tamudites) dont il sera question au v. 73, sont d'anciennes peuplades d'Arabie, exterminees... 
leurs crimes et leur chatiment seront plus d'une fois cites en exemple. 



7. Al-A^raf 



68. Je vous communique les messages de mon Seigneur, et je suis pour vous 
un conseiller digne de confiance. 

69. Quoi! Vous vous etonnez qu'un rappel vous vienne de votre Seigneur a 
travers un homme issu de vous, pour qu'il vous avertisse? Et rappelez- 
vous quand II vous a fait succeder au peuple de Noe, et qu'Il accrut votre 
corps en hauteur (et puissance). Eh bien, rappelez-vous les bienfaits d'Al- 
lah afin que vous reussissiez. 

70. lis dirent: «Es-tu venu a nous pour que nous adorions Allah seul, et que 
nous delaissions ce que nos ancetres adoraient? Pais done venir ce dont tu 
nous menaces, si tu es du nombre des veridiques». 

71. II dit: «Vous voila, frappes de la part de votre Seigneur d'un suppHce et 
d'une colere. Allez vous vous disputer avec moi au sujet de noms^ que 
vous et vos ancetres avez donnes, sans qu'Allah n'y fasse descendre la 
moindre preuve? Attendez done! Moi aussi j'attends avec vous. 

72. Or, Nous Tavons sauve, (lui) et ceux qui etaient avec lui, par misericorde 
de Notre part, et Nous avons extermine ceux qui traitaient de mensonges 
Nos enseignements et qui n'etaient pas croyants. 

73. Et aux Tamud, leur frere Salih: «0 mon peuple, dit-il, adorez Allah. Pour 
vous, pas d'autre divinite que Lui. Certes, une preuve vous est venue de 
votre Seigneur: voici la chamelle d'Allah, un signe pour vous. Laissez-la 
done manger sur la terre d'Allah et ne lui faites aucun mal; sinon un 
chatiment douloureux vous saisira^. 



1. II s'agit des noms des idoles qui ne sont que des noms fictifs. 

2. Et aux Tamud (Nous avons envoye) leur frere Salih: les Tamud habitaient en Arable du Nord 
ou d'importantes ruines subsistent encore a Madam Salih. 

La chamelle d'Allah: envoyee par Allah pour mettre les Tamud a Tepreuve. On saura, par 
bribes, en quoi consista cette epreuve: par exemple en S. U, vv. 64 et65. 



&^\m 



^3^ \ jiji^vi^ii -.^ i; b:^ si^is^. jisj \ 






i^f^j AsuJl \jyL*3 M >^4^-j^l»::-^W 

c^c-^ o!,ij AA>to»^i ^4i::;:aiiy Ldj^^j^) 



7. Al-A^raf 



E 



se 



s 



74. Et rappelez-vous quand II vous fit succeder aux Aad et vous installa sur 
la terre. Vous avez edifie des palais dans ses plaines, et taille en maisons 
les montagnes. Rappelez-vous done les bienfaits d'Allah et ne repandez 
pas la corruption sur la terre «comme des fauteurs de trouble ». 

75. Les notables de son peuple qui s'enflaient d'orgueil dirent aux opprimes, 
a ceux d'entre eux qui avaient la foi; «Savez-vous si Salih est envoye de la 
part de son Seigneur ?» lis dirent: «Oui, nous sommes croyants a son 
message ». 

76. Ceux qui s'enflaient d'orgueil dirent: «Nous, nous ne croyons certaine- 
ment pas en ce que vous avez cru». 

77. lis tuerent la chamelle, desobeirent au commandement de leur Seigneur et 
dirent: «6 Salih, fais nous venir ce dont tu nous menaces, si tu es du 
nombre des Envoyes». 

78. Le cataclysme les saisit; et les voila etendus gisant dans leurs demeures. 

79. Alors il se detourna d'eux et dit: «0 mon peuple, je vous avais communi- 
que le message de mon Seigneur et vous avais conseille sincerement. Mais 
vous n'aimez pas les conseillers sinceres!» 

80. Et Lot, quand il dit a son peuple: «Vous livrez vous a cette turpitude que 
nul, parmi les mondes, n'a commise avant vous? 

81. Certes, vous assouvissez vos desirs charnels avec les hommes au lieu des 
femmes! Vous etes bien un peuple outrancier.» 



€8^jM 



m^^^mmmi^mmti^m^m^f^^mmm'im^^^^mmmm 






I > < ^'^•/t ^ 



1^fa«**>Li*J 






i'ili^l3^^jJc^=^"y3 



1^ 6fH\^\j\JMy^K^\S''(^\ 




>n 



■^^^^■^ ■ ■ 



7. Al-A^raf 



82. Et pour toute reponse, son peuple ne fit que dire: « Expulsez-les de votre 
cite. Ce sont des gens qui veulent se garder purs»M 

83. Or, Nous Tavons sauve, lui et sa famille, sauf sa femme qui fut parmi les 
extermines. 

84. Et Nous avons fait pleuvoir sur eux une pluie^. Regarde done ce que fut la 
fin des criminels! 

85. Et aux Madyan, leur frere Chu*^aib: «0 mon peuple, dit-il, adorez Allah. 
Pour vous, pas d'autre divinite que Lui. Une preuve vous est venue de 
votre Seigneur. Donnez done la pleine mesure et le poids et ne donnez pas 
aux gens moins que ce qui leur est du. Et ne commettez pas de la corrup- 
tion sur la terre apres sa reforme. Ce sera mieux pour vous si vous etes 
croyants. 

86. Et ne vous placez pas sur tout chemin, mena9ant, empechant du sentier 
d'Allah celui qui croit en Lui et cherchant a rendre ce sentier tortueux. 
Rappelez-vous quand vous etiez peu nombreux et qu'Il vous a multiplies 
en grand nombre. Et regardez ce qui est advenu aux fauteurs de desordre. 

87. Si une partie d'entre vous a cru au message avec lequel j'ai ete envoye, et 
qu'une partie n'a pas cru, patientez done jusqu'a ce qu'Allah juge parmi 
nous car II est le Meilleur des juges. » 



1. Des gens qui veulent se garder purs: expression dite par ironic. 

2. Pluie de roches. Cf. S. 11, v. 82. 



7. Al-A^raf 



88. Les notables de son peuple qui s'enflaient d'orgueil, dirent: «Nous t'ex- 
pulserons certes de notre cite, 6 Chua*^ib, toi et ceux qui ont cru avec toi. 
Ou que vous reveniez a notre religion. » - II dit: «Est-ce meme quand cela 
nous repugne?» 

89. Certes, nous aurions forge un mensonge contre Allah si nous revenions a 
votre religion apres qu'Allah nous en a sauves. II ne nous appartient pas 
d'y retourner a moins qu'Allah notre Seigneur ne le veuille. Notre Sei- 
gneur embrasse toute chose de Sa science. C'est en Allah que nous pla9ons 
notre confiance. 6 notre Seigneur, tranche par la verite, entre nous et 
notre peuple car Tu es le meilleur des juges. » 

90. Et les notables de son peuple qui ne croyaient pas, dirent : « Si vous suivez 
Chua*^ib, vous serez assurement perdants». 

91. Alors le tremblement (de terre) les saisit; et les voila etendus, gisant dans 
leurs demeures. 

92. Ceux qui traitaient Chua*^ib de menteur (disparurent) comme s'ils n'y 
avaient jamais vecu. Ceux qui traitaient Chua^^ii) de menteur furent eux les 
perdants. 

93. II se detourna d'eux et dit: «0 mon peuple, je vous ai bien communique 
les messages de mon Seigneur et donne des conseils. Comment done 
m'attristerais-je sur des gens mecreants?» 

94. Nous n'avons envoye aucun prophete dans une cite, sans que Nous 
n'ayons pris^ ses habitants ensuite par Tadversite et la detresse afin qu'ils 
implorent (le pardon). 

95. Puis Nous avons change leur mauvaise condition en y substituant le bien, 
au point qu'ayant grandi en nombre et en richesse, ils dirent: «La detresse 
et I'aisance ont touche nos ancetres aussi.» Eh bien. Nous les avons saisis 
soudain, sans qu'ils s'en rendent compte. 



1. Pris: puni a cause de leur rejet du message. 



^^.IM 




7. Al-A^raf 



96. Si les habitants des cites avaient cru et avaient ete pieux, Nous leur 
aurions certainement accorde des benedictions du ciel et de la terre. Mais 
ils ont dementi et Nous les avons done saisis, pour ce qu'ils avaient 
acquis. 

97. Les gens des cites sont-ils surs que Notre chatiment rigoureux ne les 
atteindra pas la nuit, pendant qu'ils sont endormis? 

98. Les gens des cites sont-ils surs que Notre chatiment rigoureux ne les 
atteindra pas le jour, pendant qu'ils s'amusent? 

99. Sont-ils a I'abri du stratageme d'Allah? Seuls les gens perdus se sentent a 
I'abri du stratageme d'Allah. 

100. N'est-il pas prouve a ceux qui re9oivent la terre en heritage des peuples 
precedents que, si Nous voulions. Nous les frapperions pour leurs peches 
et scellerions leurs coeurs, et ils n'entendraient plus rien? 

101. Voila les cites dont Nous te racontons certaines de leurs nouvelles. [A 
ceux-la,] en verite, leurs messagers leur avaient apporte les preuves, mais 
ils n'etaient pas prets a accepter ce qu'auparavant ils avaient traite de 
mensonge. C'est ainsi qu'Allah scelle les coeurs des mecreants. 

102. Et Nous n'avons trouve chez la plupart d'entre eux aucun respect de 
1 'engagement; mais Nous avons trouve la plupart d'entre eux pervers. 

103. Puis, apres [ces messagers,] Nous avons envoye Moise avec Nos miracles 
vers Pharaon et ses notables. Mais ils se montrerent injustes envers Nos 
signes. Considere done quelle fut la fin des corrupteurs. 

104. Et Moise dit: «0 Pharaon, je suis un Messager de la part du Seigneur de 
I'Univers, 



im^m 



**"*** 



Or'.A>£«t!^t^lj S^;*v!^^j<iJ.lii 



^nt 



7. Al-A^raf 



105. je ne dois dire sur Allah que la verite. Je suis venu a vous avec une preuve 
de la part de votre Seigneur. Laisse done partir avec moi les Enfants 
d 'Israel. » 

106. «Si tu es venu avec un miracle, dit (Pharaon,) apporte-le done, si tu es du 
nombre des veridiques.» 

107. II jeta son baton et voila que c'etait un serpent evident. 

108. Et il sortit sa main et voila qu'elle etait blanche (eclatante), pour ceux qui 
regardaient. 

109. Les notables du peuple de Pharaon dirent: « Voila, certes, un magicien 
chevronne. 

110. II veut vous expulser de votre pays. » -«Alors, que commandez-vous?» 

111. lis dirent: «Fais-le attendre, lui et son frere, et envoie des rassembleurs 
dans les villes, 

112. qui t'ameneront tout magicien averti. 

113. Et les magiciens vinrent a Pharaon en disant: «Y aura-t-il vraiment une 
recompense pour nous, si nous sommes les vainqueurs?» 

114. II dit: «Oui, et vous serez certainement du nombre de mes rapproches». 

115. lis dirent: «0 Moise, ou bien tu jetteras (le premier), ou bien nous serons 
les premiers a jeter». 

116. «Jetez» dit-il. Puis lorsqu'ils eurent jete, ils ensorcelerent les yeux des 
gens et les epouvanterent, et vinrent avec une puissante magie. 

117. Et Nous revelames a Moise: «Jette ton baton ». Et voila que celui-ci se 
mit a engloutir ce qu'ils avaient fabrique. 

118. Ainsi la verite se manifesta et ce qu'ils firent fut vain. 

119. Ainsi ils furent battus et se trouverent humilies. 

120. Et les magiciens se jeterent prosternes. 



E 



^viM 



^i.-^'t > "=^ -^ 'Iff ^^ 11'"-^ "f^ «f f > '' 't 

.^ff . =»>> <"!* '' »^^ '"^- '^'*' 



MO 



7. Al-A^raf 



121. lis dirent: «Nous croyons au Seigneur de I'Univers, 

122. au Seigneur de Moise et d'Aaron.» 

123. «Y avez-vous cru avant que je ne vous (le) permette? dit Pharaon. C'est 
bien un stratageme que vous avez manigance dans la ville, afin d'en faire 
partir ses habitants. Vous saurez bien tot... 

124. Je vais vous couper la main et la jam be opposees, et puis, je vous crucifie- 
rai tous.» 

125. lis dirent: «En verite, c'est vers notre Seigneur que nous retournerons. 

126. Tu ne te venges de nous que parce que nous avons cru aux preuves de 
notre Seigneur, lorsqu'elles nous sont venues. O notre Seigneur! Deverse 
sur nous Tendurance et fais nous mourir entierement soumis.» 

127. Et les notables du peuple de Pharaon dirent: « Laisseras-tu Moise et son 
peuple commettre du desordre sur la terre, et lui-meme te delaisser, toi et 
tes divinites?» II dit: «Nous allons massacrer leurs fils et laisser vivre 
leurs femmes. Nous aurons le dessus sur eux et les dominerons. » 

128. Moise dit a son peuple: «Demandez aide aupres d'Allah et soyez patients, 
car la terre appartient a Allah. II en fait heritier qui II veut parmi Ses 
serviteurs. Et la fin (heureuse) sera aux pieux». 

129. lis dirent: «Nous avons ete persecutes avant que tu ne viennes a nous, et 
apres ton arrivee.» II dit: «I1 se peut que votre Seigneur detruise votre 
ennemi et vous donne la lieutenance sur terre, et II verra ensuite comment 
vous agirez». 

130. Nous avons eprouve les gens de Pharaon par des annees de disette et par une 
diminution des ft*uits afin qu'ils se rappellent. 



7. Al-A^raf 



E 



SB 



K 



X 



131. Et quand ie bien-etre leur vint, ils dirent: «Cela nous est du»; et si un mal 
les atteignait, ils voyaient en Moi'se et ceux qui etaient avec lui un mau- 
vais augure. En verite leur sort depend uniquement d'Allah? Mais la 
plupart d'entre eux ne savent pas, 

132. Et ils dirent: «Quel que soit le miracle que tu nous apportes pour nous 
fasciner, nous ne croirons pas en toi». 

133. Et Nous avons alors envoye sur eux I'inondation, les sauterelles, les poux 
(ou la calandre), les grenouilles et le sang, comme signes explicites. Mais 
ils s'enflerent d'orgueil et demeurerent un peuple criminel. 

134. Et quand le chatiment les frappa, ils dirent: «0 Moise, invoque pour 
nous ton Seigneur en vertu de I'engagement qu'Il t'a donne. Si tu eloignes 
de nous le chatiment, nous croirons certes en toi et laisserons partir avec 
toi les enfants d'Israel». 

135. Et quand Nous eumes eloigne d'eux le chatiment jusqu'au terme fixe 
qu'ils devaient atteindre, voila qu'ils violerent I'engagement. 

136. Alors Nous Nous sommes venges d'eux; Nous les avons noyes dans les 
flots, parce qu'ils traitaient de mensonges Nos signes et n'y pretaient 
aucune attention. 

137. Et les gens qui etaient opprimes, Nous les avons fait heriter les contrees 
orientales et occidentales de la terre que Nous avons benies. Et la tres 
belle promesse de ton Seigneur sur les enfants d 'Israel s'accomplit pour 
prix de leur endurance. Et Nous avons detruit ce que faisaient Pharaon et 
son peuple, ainsi que ce qu'ils construisaient. 



rsn 



''''mm 



^ f^fy' y. 






nv 




7. Al-A^raf 



138. Et Nous avons fait traverser la Mer aux Enfants dlsrael. lis passerent 
aupres d'un peuple attache a ses idoles et dirent: «0 Moise, designe- 

nous une divinite semblable a leurs dieux.» II dit: «Vous etes certes des 
gens ignorants. 

139. Le culte, auquel ceux-la s'adonnent, est caduc; et tout ce qu'ils font est 
nul et sans valeur.» 

140. II dit: «Chercherai-je pour vous une autre divinite qu'Allah, alors que 
c'est Lui qui vous a preferes a toutes les creatures [de leur epoque]?» 

141. (Rappelez-vous) le moment ou Nous vous sauvames des gens de Pharaon 
qui vous infligeaient le pire chatiment. lis massacraient vos fils et lais- 
saient vivre vos femmes. C'etait la une terrible epreuve de la part de votre 
Seigneur. 

142. Et Nous donnames a Moise rendez-vous pendant trente nuits, et Nous les 
completames par dix, de sorte que le temps fixe par son Seigneur se 
termina au bout de quarante nuits. Et Moise dit a Aaron son frere: 
« Remplace-moi aupres de mon peuple, et agis en bien, et ne suis pas le 
sentier des corrupteurs». 

143. Et lorsque Moise vint a Notre rendez-vous et que son Seigneur lui eut 
parle, il dit: «0 mon Seigneur, montre Toi a moi pour que je Te voie!» II 
dit: «Tu ne Me verras pas; mais regarde le Mont: s'il tient en sa place, 
alors tu Me verras. » Mais lorsque son Seigneur Se manifesta au Mont, II 
le pulverisa, et Moi'se s'effondra foudroye. Lorsqu'il se fut remis, il dit: 
«Gloire a Toi! A Toi je me repens; et je suis le premier des croyants». 



©S^ji^ 




7. Al-A^raf 



144. Et (Allah) dit: «0 Moise, Je t'ai prefere a tous les hommes, par Mes 
messages et par Ma parole. Prends done ce que Je te donne, et sois du 
nombre des reconnaissants». 

145. Et Nous ecrivimes pour lui, sur les tablettes, une exhortation concernant 
toute chose, et un expose detaille de toute chose. «Prends-les done ferme- 
ment et commande a ton peuple d'en adopter le meilleur. Bientot Je vous 
ferai voir la demeure des pervers. 

146. J'ecarterai de Mes signes ceux qui, sans raison, s'enflent d'orgueil sur 
terre. Meme s'ils voyaient tous les miracles, ils n'y croiraient pas. Et s'ils 
voient le bon sentier, ils ne le prennent pas comme sentier. Mais s'ils 
voient le sentier de Terreur, ils le prennent comme sentier. C'est qu'en 
verite ils traitent de mensonges Nos preuves et ils ne leur accordaient 
aucune attention. 

147. Et ceux qui traitent de mensonges Nos preuves ainsi que la rencontre de 
I'au-dela, leurs oeuvres sont vaines. Seraient-ils retribues autrement que 
selon leurs oeuvres ?» 

148. Et le peuple de Moise adopta apres lui un veau, fait de leurs parures: un 
corps qui semblait mugir. N'ont-ils pas vu qu'il ne leur parlait point et 
qu'il ne les guidait sur aucun chemin? lis I'adopterent [comme divinite], et 
ils etaient des injustes^ 

149. Et quand ils eprouverent des regrets, et qu'ils virent qu'ils etaient be! et 
bien egares, ils dirent : « Si notre Seigneur ne nous fait pas misericorde et 
ne nous pardonne pas, nous serons tres certainement du nombre des 
perdants». 



1. Apres lui: pendant son absence. 
Un veau: comme divinite. 
Semblait mugir: le veau emettait un son qui ressemblait au mugissement du boeuf. 



i^\M 



c^\jX>-\_^ Hy jf I (>J 'J (^->(^ »>:u*^\ c^Ajo^>5 



'^^Xi^y V,i.<. 






3 u»^U;-v:>bL^j^jU^lftl4?cilib5a- 



n- 



7. Al-A^raf 



150. Et lorsque Mo'ise retourna a son peuple, fache, attriste, il dit: «Vous avez 
tres mal agi pendant mon absence! Avez-vous voulu hater le commande- 
ment de votre Seigneur? »^ II jeta les tablettes et prit la tete de son frere, 
en la tirant a lui: «0 fils de ma mere, (dit Aaron), le peuple m'a traite en 
faible, et peu s'en est fallu qu'ils ne me tuent. Ne fais done pas que les 
ennemis se rejouissent a mes depens, et ne m'assigne pas la compagnie des 
gens injustes». 

151. Et (Mo'ise) dit: «0 mon Seigneur, pardonne a moi et a mon frere et fais- 
nous entrer en Ta misericorde, car Tu es Le plus Misericordieux des 
misericordieux». 

152. Ceux qui prenaient le veau (comme divinite), bientot tombera sur eux de 
la part de leur Seigneur, une colere, et un avilissement dans la vie presen- 
te. Ainsi, Nous retribuons les inventeurs (d'idoles). 

153. Ceux qui ont fait de mauvaises actions et qui ensuite se sont repentis 
et ont cru... ton Seigneur, apres cela est surement Pardonneur et 
Misericordieux. 

154. Et quand la colere de Moise se fut calmee, il prit les tablettes. II y avait 
dans leur texte guide et misericorde a I'intention de ceux qui craignent 
leur Seigneur. 

155. Et Moise choisit de son peuple soixante-dix hommes pour un rendez-vous 
avec Nous. Puis lorsqu'ils furent saisis par le tremblement (de terre), il 
dit: «Mon Seigneur, si Tu avais voulu, Tu les aurais detruits avant, et 
moi avec. Vas-Tu nous detruire pour ce que des sots d'entre nous ont 
fait? Ce n'est la qu'une epreuve de Toi, par laquelle Tu egares qui Tu 
veux, et guides qui Tu veux. Tu es notre Maitre. Pardonne-nous et fais- 
nous misericorde, car Tu es leMeilleur des pardonneurs^. 



1. Hater le commandement : hater mon retour qui ne dependait que du commandement d'Allah. 

2. Certains commentateurs pensent que ce verset se refere aux hommes qui avaient demande de 
voir Allah. Un tremblement de terre mit fin a leur curiosite. 



i^jtm 



a s sese 



(*i^^j ojt^-*J ^tfvJb^ -sS^ t ^-^ ^-^-H ' <4 



w 




7. Al-A^raf 



156. Et prescris pour nous le bien ici-bas ainsi que dans I'au-dela. Nous voila 
revenus vers Toi, repentis.» Et (Allah) dit: «Je ferai que Mon chatiment 
atteigne qui Je veux. Et Ma misericorde embrasse toute chose. Je la 
prescrirai a ceux qui (Me) craignent, acquittent la Zakat, et ont foi en Nos 
signes, 

157. Ceux qui suivent le Messager, le Prophete illettre qu'ils trouvent ecrit 
(mentionne) chez eux dans la Thora et I'Evangile. II leur ordonne le 
convenable, leur defend le blamable, leur rend licites les bonnes choses, leur 
interdit les mauvaises, et leur ote le fardeau et les jougs qui etaient sur eux. 
Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront 
la lumiere descendue avec lui^; ceux-la seront les gagnants. 

158. Dis: «0 hommes! Je suis pour vous tous le Messager d' Allah, a Qui 
appartient la royaute des cieux et de la terre. Pas de divinite a part Lui. II 
donne la vie et II donne la mort. Croyez done en Allah, en Son messager, 
le Prophete illettre qui croit en Allah et en Ses paroles. Et suivez-le afin 
que vous soyez bien guides ». 

159. Parmi le peuple de Moise, il est une communaute qui guide (les autres) 
avec la verite, et qui, par la, exerce la justice. 



l. La lumiere descendue avec lui: le Coran et la revelation. 



^^.ll^ 






^>* ^ 







^ ■f-^.^< 






>>./ 






w> 



7. Al-A^raf 



160. Nous les repartimes en douze tribus, (en douze) communautes, Et Nous 
revelames a Moise, lorsque son peuple lui demanda de I'eau: «Frappe le 
rocher avec ton baton. » Et voila qu'en jaillirent douze sources. Chaque 
tribu sut son abreuvoir. Nous les couvrimes de I'ombre du nuage, et fimes 
descendre sur eux la manne et les cailles : « Mangez des bonnes choses que 
Nous vous avons attribuees.» Et ce n'est pas a Nous qu'ils ont fait du 
tort, mais c'est a eux-memes qu'ils en faisaient. 

161. Et lorsqu'il leur fut dit: «Habitez cette cite et mangez [de ses produits] a 
votre guise, mais dites: remission [a nos peches] et entrez par la porte en 
vous prosternant. Nous vous pardonnerons vos fautes ; et aux bienfaisants 
(d'entre vous,) Nous accorderons davantage». 

162. Puis, les injustes parmi eux changerent en une autre, la parole qui leur 
etait dite. Alors, Nous envoyames du ciel un chatiment sur eux, pour le 
mefait qu'ils avaient commis. 

163. Et interroge-les au sujet de la cite qui donnait sur la mer, lorsqu'on y 
transgressait le Sabbat! Que leurs poissons venaient a eux faisant surface, 
au jour de leur Sabbat, et ne venaient pas a eux le jour ou ce n'etait pas 
Sabbat! Ainsi les eprouvions-Nous pour la perversite qu'ils commet- 
taient^ 



1. C'est une epreuve par laquelle Allah a voulu mesurer le degre d'observance des interdictions 
edictees concernant le Sabbat. 



i^^m 



'S^^BS^SSlt 



^sst 



»»•:''>.*'•>-> 












7. Al-A^raf 



164. Et quand parmi eux une communaute dit: «Pourquoi exhortez-vous un 
peuple qu 'Allah va aneantir ou chatier d'un chatiment severe ?» lis repon- 
dirent: «Pour degager notre responsabilite vis-a-vis de votre Seigneur; et 
que peut-etre ils deviendront pieux!» 

165. Puis, lorsqu'ils oublierent ce qu'on leur avait rappele, Nous sauvames 
ceux qui (leur) avaient interdit le mal et saisimes par un chatiment rigou- 
reux les injustes pour leurs actes pervers. 

166. Puis, lorsqu'ils refuserent (par orgueil) d'abandonner ce qui leur avait ete 
interdit, Nous leur dimes: «Soyez des singes abjects». 

167. Et lorsque ton Seigneur annon9a qu'Il enverra certes contre eux quel- 
qu'un qui leur imposera le pire chatiment jusqu'au Jour de la Resurrec- 
tion. En verite ton Seigneur est prompt a punir mais II est aussi Pardon- 
neur et Misericordieux. 

168. Et Nous les avons repartis en communautes sur la terre. II y a parmi eux 
des gens de bien, mais il y en a qui le sont moins. Nous les avons eprou- 
ves par des biens et par des maux, peut-etre reviendraient-ils (au droit 
chemin). 

169. Puis les suivirent des successeurs qui heriterent le Livre, mais qui prefere- 
rent ce qu'offre la vie d'ici-bas en disant: «Nous aurons le pardon. » Et si 
des choses semblables s'offrent a eux, ils les acceptent. N'avait-on pas pris 
d'eux I'engagement du Livre, qu'ils ne diraient sur Allah que la verite? lis 
avaient pourtant etudie ce qui s'y trouve. Et I'ultime demeure est meilleu- 
re pour ceux qui pratiquent la piete, — Ne comprendrez-vous done 



pas 



1?. 



170. Et ceux qui se conforment au Livre et accomphssent la Salat, [en verite], 
Nous ne laissons pas perdre la recompense de ceux qui s'amendent. 



1 . Qui heriterent le Livre : il s'agit de la Thora 

Ce qu'offre la vie d'ici-bas: au lieu d'appeler les gens au droit chemin, ils s'attachent a la vie 

d'ici-bas, tout en esperant se faire pardonner par Allah. 

Et si des choses semblables s'offrent a eux: Les fils d'Israel esperaient le pardon d' Allah alors 

qu'ils ne rataient aucune occasion pour profiter des biens de ce monde, que ce soit de fa9on 

licite ou illicite. 

Etudie ce qui s'y trouve: il est mentionne dans leur livre (la Thora) qu'il n'y a point de repentir 

tant que I'intention de s'abstenir du peche n'est pas sincere. Comment done ont-ils ose preten- 

dre qu 'Allah leur pardonnera alors qu'ils n'ont pas cesse de commettre les peches? 



^^.IM 




7. Al-A^raf 



171. Et lorsque Nous avons brandi au-dessus d'eux le Mont, comme si c'eut 
ete une ombrelle. lis pensaient qu'il allait tomber sur eux. «Tenez ferme- 
ment a ce que Nous vous donnons et rappelez-vous son contenu. Peut- 
etre craindrez vous Allah »^ 

172. Et quand ton Seigneur tira une descendance des reins des Ills d'Adam et 
les fit temoigner sur eux-memes: «Ne suis-Je pas votre Seigneur ?» lis 
repondirent: «Mais si, nous en temoignons...» — afin que vous ne disiez 
point, au Jour de la Resurrection: «Vraiment, nous n'y avons pas fait 
attention », 

173. ou que vous auriez dit (tout simplement) : «Nos ancetres autrefois don- 
naient des associes a Allah, et nous sommes leurs descendants, apres eux. 
Vas-Tu nous detruire pour ce qu'ont fait les imposteurs?» 

174. Et c'est ainsi que Nous expliquons intelligemment les signes. Peut-etre 
reviendront-ils ! 

175. Et raconte-leur I'histoire de celui a qui Nous avions donne Nos signes et 
qui s'en ecarta. Le Diable, done, I'entraina dans sa suite et il devint ainsi 
du nombre des egares. 

176. Et si Nous avions voulu. Nous I'aurions eleve par ces memes enseigne- 
ments, mais il s'inclina vers la terre et suivit sa propre passion. II est 
semblable a un chien qui halete si tu I'attaques, et qui halete aussi si tu le 
laisses. Tel est Texemple des gens qui traitent de mensonges Nos signes. 
Eh bien, raconte le recit. Peut-etre reflechiront-ils ! 

177. Quel mauvais exemple que ces gens qui traitent de mensonges Nos signes, 
cependant que c'est a eux-memes qu'ils font du tort. 

178. Quiconque Allah guide, voila le bien guide. Et quiconque II egare, voila 
les perdants. 



1. Le Mont: le mont «Tur». 

Tenez fermement...: aux prescriptions de la Thora. 



im^m 



M ^/*/l^ ff ^ -' Tf ^^K^ ."^^ ^<^^^ .f%^^ »^<^ 






wt 



7. Al-A^raf 

179. Nous avons destine beaucoup de djinns et d'hommes pour I'Enfer. lis ont 
des coeurs, mais ne comprennent pas. lis ont des yeux, mais ne voient pas. 
lis ont des oreilles, mais n'entendent pas. Ceux-la sont comme les bes- 
tiaux, meme plus egares encore. Tels sont les insouciants. 

180. C'est a Allah qu'appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez-Le par 
ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms^ : ils seront retribues 
pour ce qu'ils ont fait. 

181. Parmi ceux que Nous avons crees, il y a une communaute qui guide (les 
autres) selon la verite et par celle-ci exerce la justice. 

182. Ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements. Nous allons les 
conduire graduellement vers leur perte par des voies qu'ils ignorent. 

183. Et Je leur accorderai un delai, car Mon stratageme est solide! 

184. Est-ce qu'ils n'ont pas reflechi? II n'y a point de folic en leur compagnon 
(Muhammad): il n'est qu'un avertisseur explicite! 

185. N'ont-ils pas medite sur le royaume des cieux et de la terre, et toute 
chose qu 'Allah a creee, et que leur terme est peut-etre deja proche? En 
quelle parole croiront-ils apres cela? 

186. Quiconque Allah egare, pas de guide pour lui. Et II les laisse dans leur 
transgression confus et hesitants. 

187. Ils t'interrogent sur I'Heure: «Quand arrivera-t-elle?» Dis: «Seul mon 
Seigneur en a connaissance. Lui seul la manifestera en son temps. Lourde 
elle sera dans les cieux et (sur) la terre et elle ne viendra a vous que 
soudainement. » Ils t'interrogent comme si tu en etais averti. Dis: «Seul 
Allah en a connaissance. » Mais beaucoup de gens ne savent pas. 



1. Profanent Ses noms: les paiens pretendaient que le mot Lat etait lie au mot Allah, Uzza a al- 
Aziz, et Manat a al-Mannane; Lat, Uzza et Manat etant des idoles, et al-Aziz (le puissant) et 
al-Mannane (le bienfaisant) etant des epithetes d'Allah. 



Li,,»-i-u^.,r.-Ma5 



7. Al-A^raf 

188. Dis: «Je ne detiens pour moi-meme ni profit ni dommage, sauf ce qu'Al- 
lah veut. Et si je connaissais Tlnconnaissable, j'aurais eu des biens en 
abondance, et aucun mal ne m'aurait touche. Je ne suis, pour les gens qui 
croient, qu'un avertisseur et un annonciateur»^ 

189. C'est Lui qui vous a crees d'un seul etre dont il a tire son epouse, pour 
qu'il trouve de la tranquillite aupres d'elle; et lorsque celui-ci eut cohabite 
avec elle, elle con^ut une legere grossesse, avec quoi elle se depla9ait 
(facilement). Puis lorsqu'elle se trouva alourdie, tous deux invoquerent 
leur Seigneur: «Si Tu nous donnes un (enfant) sain, nous serons certaine- 
ment du nombre des reconnaissants». 

190. Puis, lorsqu'Il leur eut donne un (enfant) sain, tous deux assignerent a 
Allah des associes en ce qu'Il leur avait donne. Mais Allah est bien au- 
dessus des associes qu'on Lui assigne. 

191. Est-ce qu'ils assignent comme associes ce qui ne cree rien et qui eux- 
memes sont crees, 

192. et qui ne peuvent ni les secourir ni se secourir eux-memes? 

193. Si vous les appelez vers le chemin droit, ils ne vous suivront pas. Le 
resultat pour vous est le meme, que vous les appeliez ou que vous gardiez 
le silence. 

194. Ceux que vous invoquez en dehors d'Allah sont des serviteurs comme 
vous. Invoquez-les done et qu'ils vous repondent, si vous etes veridiques. 

195. Ont-ils des jambes pour marcher? Ont-ils de mains pour frapper? Ont-ils 
des yeux pour observer? Ont-ils des oreilles pour entendre? Dis: 
« Invoquez vos associes, et puis, rusez contre moi; et ne me donnez pas de 
repit. 



1. Ce verset replique a tous ceux qui pretendent connaitre I'lnconnaissable, concernant I'avenir. Si 
le Prophete, en personne, declare qu'il ne connait de I'lnconnaissable que ce dont Allah I'a 
informe, comment quelqu'un ose-t-il pretendre detenir la connaissance du futur? 



7. Al-A^raf 



196. Certes mon Maitre, c'est Allah qui a fait descendre le Livre (le Coran). 
C'est Lui qui se charge (de la protection) des vertueux. 

197. Et ceux que vous invoquez en dehors de Lui ne sont capables ni de vous 
secourir, ni de se secourir eux-memes. » 

198. Et si tu les appelles vers le chemin droit, ils n'entendent pas. Tu les vois 
qui te regardent, (mais) ils ne voient pas. 

199. Accepte ce qu'on t'offre de raisonnable^, commande ce qui est conve- 
nable et eloigne-toi des ignorants. 

200. Et si jamais le Diable t'incite a faire le mal, cherche refuge aupres d'Allah. 
Car II entend, et sait tout. 

201. Ceux qui pratiquent la piete, lorsqu'une suggestion du Diable les touche 
se rappellent [du chatiment d'Allah] : et les voila devenus clairvoyants. 

202. (Quant aux mechants), leurs partenaires diaboliques les enfoncent dans 
I'aberration, puis ils ne cessent (de s'enfoncer). 

203. Quand tu ne leur apportes pas de miracle, ils disent: «Pourquoi ne 
I'inventes-tu pas?» Dis: «Je ne fais que suivre ce qui m'est revele de mon 
Seigneur. Ces [versets coraniques] sont des preuves illuminantes venant de 
votre Seigneur, un guide et une grace pour des gens qui croient. 

204. Et quand on recite le Coran, pretez-lui I'oreille attentivement et observez 
le silence, afin que vous obteniez la miser icorde (d'Allah). 

205. Et invoque ton Seigneur en toi-meme, en humilite et crainte, a mi-voix, le 
matin et le soir, et ne soispas du nombre des insouciants. 

206. Ceux qui sont aupres de ton Seigneur [les anges] ne dedaignent pas de 
L'adorer. lis Le glorifient et se prosternent devant Lui^. 



1. Raisonnable: dans ce qui touche aux bonnes actions, au bon comportement dans les relations 
sociales etc... 

2. Apres ce verset, dans la recitation liturgique du Coran, on se prosterne. Cette prosternation se 
trouve en quatorze endroits du Coran. II s'agit ici de la premiere prosternation. 



ae&jM 



3^m 









'^"'^-^'■"••■"•'-''-'ftUHv 



^^^'t^/iijLD'f j^;3 




8. Al-Anfal (le butin) 



SOURATE 8 

AL-ANFAL (LE BUTIN) ^ 

75 versets 
Post-heg. n^'SS 
Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. lis t'interrogent au sujet du butin. Dis: «Le butin est a Allah et a Son 
messager. » Craignez Allah, maintenez la Concorde entre vous et obeissez a 
Allah et a Son messager, si vous etes croyants. 

2. Les vrais croyants sont ceux dont les coeurs fremissent quand on mentionne 
Allah. Et quand Ses versets leur sont recites, cela fait augmenter leur foi. 
Et ils placent leur confiance en leur Seigneur. 

3. Ceux qui accomplissent la Salat et qui depensent [dans le sentier d'Allah] 
de ce que Nous leur avons attribue. 

4. Ceux-la sont, en toute verite les croyants: a eux des degres (eleves) aupres 
de leur Seigneur, ainsi qu'un pardon et une dotation genereuse. 

5. De meme, c'est au nom de la verite que ton Seigneur t'a fait sortir de ta 
demeure, malgre la repulsion d'une partie des croyants^. 

6. Ils discutent avec toi au sujet de la verite apres qu'elle fut clairement 
apparue; comme si on les poussait vers la mort et qu'ils (la) voyaient-*. 

7. (Rappelez-vous), quand Allah vous promettait qu'une des deux bandes sera 
a vous. «Vous desiriez vous emparer de celle qui etait sans armes, alors qu' Al- 
lah voulait par Ses paroles faire triompher la verite et aneantir les mecreants 
jusqu'au dernier"^. 

8. afm qu'Il fasse triompher la verite et aneantir le faux, en depit de la repul- 
sion qu'en avaient les criminels. 

1 . Titre tire du v. 1 : 

Le butin: comprend toutes les prises de guerre. 

2. Allusion a la bataille de Badr, vis-a-vis de laquelle une partie des croyants avait manifeste une 
certaine repulsion. L'issue de la bataille leur a quand meme prouve qu'il leur etait meilleur de 
sortir au combat. 

3. Le Prophete dressa une embuscade a Badr, mais la caravane a pu y echapper grace a la 
vigilance de son chef, Abu Sufyan. Malgre cela, le Prophete decida de ne pas rentrer a Medine 
mais d'affronter I'armee mecquoise qui avait accouru pour assurer la sauvegarde de la caravane. 
Mai prepares a cette eventualite, quelques uns des Musulmans (cf. verset 5) eurent peur. La 
rencontre survint quelques jours plus tard, avec la retentissante victoire des Musulmans. (Voir 
S.3, V. 123 et la note). 

La verite: le combat. 

Qu'ils la voyaient: a Texpectative comme si la mort etait presente a leurs yeux. 

4. L'une des deux bandes (ennemies): il y avait une caravane et une troupe armee. Or c*est la 
caravane que certains membres de Tarmee musulmane desiraient; tandis qu'Allah leur destinait 
Tautre, la troupe. Allah voulait ainsi que fut plus evident le triomphe de la verite, et la defaite 
de la mecreance. 



ais&ji^ 




8. Al-Anfal (le butin) 



B 



9. (Et rappelez-vous) le moment ou vous imploriez le secours de votre Sei- 
gneur et qu'Il vous exau9a aussitot: «Je vais vous aider d'un millier d'An- 
ges deferlant les uns a la suite des autres. 

10. Allah ne fit cela que pour (vous) apporter une bonne nouvelle et pour 
qu'avec cela vos coeurs se tranquillisent. II n'y a de victoire que de la part 
d'Allah. Allah est Puissant et Sage. 

11. Et quand II vous enveloppa de sommeil comme d'une securite de Sa part, 
et du ciel II fit descendre de I'eau sur vous afm de vous en purifier, d'ecar- 
ter de vous la souillure du Diable, de renforcer les coeurs et d'en raffermir 
les pas! [vos pas], 

12. Et ton Seigneur re vela aux Anges: «Je suis avec vous: affermissez done les 
croyants. Je vais jeter I'effroi dans les coeurs des mecreants. Frappez done 
au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts. 

13. Ce, parce qu'ils ont desobei a Allah et a Son messager.» Et quiconque 
desobeit a Allah et a Son messager... Allah est certainement dur en 
punition ! 

14. Voila (votre sort); goutez-le done! Et aux mecreants le chatiment du Feu 
(sera reserve). 

15. 6 vous qui croyez quand vous rencontrez (Farmee) des mecreants en 
marche^ ne leur tournez point le dos. 

16. Quiconque, ce jour-la, leur toume le dos, — a moins que ce soit par tactique 
de combat, ou pour rallier un autre groupe, — celui-la encourt la colere 
d'Allah et son refuge sera TEnfer. Et quelle mauvaise destination! 



1. En marche: allant a la guerre en rangs serres. 



3^im 



s^^As-K^-^ '>Xi'''^^^i^'''\^ '^*^,'t'^,x <»^''. 









\v^ 




8. Al-Anfal (le butin) 



17. Ce n'est pas vous qui les avez tues: mais c'est Allah qui les a tues. Et 
lorsque tu lan9ais (une poignee de terre)^ ce n'est pas toi qui lan9ais: mais 
c'est Allah qui lan9ait, et ce pour eprouver les croyants d'une belle epreuve 
de Sa part! Allah est Audient et Omniscient. 

18. Voila! Allah reduit a rien la ruse des mecreants. 

19. Si vous avez implore I'arbitrage d' Allah vous connaissez maintenant la 
sentence [d' Allah] Et si vous cessez [la mecreance et I'hostilite contre le 
Prophete..], c'est mieux pour vous. Mais si vous revenez, Nous reviendrons, 
et votre masse, meme nombreuse, ne vous sera d'aucune utilite. Car Allah 
est vraiment avec les croyants. 

O vous qui croyez ! Obeissez a Allah et a Son messager et ne vous detour- 
nez pas de lui quand vous Tentendez (parler). 

Et ne soyez pas comme ceux qui disent: «Nous avons entendu», alors 
qu'ils n'entendent pas. 

22. Les pires des betes aupres d'Allah, sont, [en verite], les sourds-muets qui 
ne raisonnent pas^. 

23. Et si Allah avait reconnu en eux quelque bien, II aurait fait qu'ils enten- 
dent. Mais, meme s'll les faisait entendre, ils tourneraient [surement] le 
dos en s'eloignant. 

24. O vous qui croyez ! Repondez a Allah et au Messager lorsqu'il vous appel- 
le a ce qui vous donne la (vraie) vie, et sachez qu'Allah s'interpose entre 
I'homme et son coeur, et que c'est vers Lui que vous serez rassembles. 

25. Et craignez une calamite qui n'affligera pas exclusivement les injustes 
d'entre vous. Et sachez qu'Allah est dur en punition. 



20 



21 



1. Langais: le Prophete prit une poignee de terre et la lan9a dans la direction de I'ennemi avant la 
bataille. 

2. Ceux qui refusent d'entendre I'appel de la verite sont des sourds-muets comparables aux pires 
des betes... 



3&^im 




8. Al-Anfal (le butin) 



E 



S 



3 



■v^^^ipyv^f 



sess 



a 



s 



26. Et rappelez-vous quand vous etiez peu nombreux, opprimes sur terre, 
craignant de vous faire enlever par des gens. II vous donna asile, vous 
renfor^a de Son secours et vous attribua de bonnes choses afin que vous 
soyez reconnaissants. 

27. O vous qui croyez ! Ne trahissez pas Allah et le Messager. Ne trahissez pas 
sciemment la confiance qu'on a placee en vous^? 

28. Et sachez que vos biens et vos enfants ne sont qu'une epreuve et qu'au- 
pres d'Allah il y a une enorme recompense. 

29. O vous qui croyez! Si vous craignez Allah, II vous accordera la faculte de 
discerner (entre le bien et le mal), vous effacera vos mefaits et vous par- 
donnera. Et Allah est le Detenteur de I'enorme grace. 

30. (Et rappelle-toi) le moment ou les mecreants complotaient contre toi pour 
t'emprisonner ou t'assassiner ou te bannir. lis comploterent. mais Allah a 
fait echouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagemes^. 

31. Et lorsque Nos versets leur sont recites, ils disent: «Nous avons ecoute, 
certes! Si nous voulions, nous dirions pareil a cela, ce ne sont que des 
legendes d'anciens. 

32. Et quand ils dirent: «0 Allah, si cela est la verite de Ta part, alors, fais 
pleuvoir du ciel des pierres sur nous, ou fais venir sur nous un chatiment 
douloureux ». 

33. Allah n'est point tel qu'Il les chatie, alors que tu es au milieu d'eux. Et 
Allah n'est point tel qu'il les chatie alors qu'Ils demandent pardon. 



1. La confiance (le depot): le depot c'est ce que Ton a confie a quelqu'un. Si Allah et Son messager 
vous confient quoi que ce soit, c'est dans votre propre interet: en les trahissant et en leur 
desobeissant, vous ne faites que nuire a vous-memes. 

2. Les mecreants complotaient: ce qui obligea le Prophete a s'expatrier et a s'installer a Medine. 



3}^im 



w^^^^^t^tK^^ 






^^^•3;l^ii. 



? ^ 









0> ■^tf'".'' '('"'Tf'^'' ^^ ^\'^ ^'^i'^'H'y^X ■'V 



^A' 



8. Al-Anfal (le butin) 

34. Qu'ont-ils done pour qu' Allah ne les chatie pas, alors qu'ils repoussent (les 
croyants) de la Mosquee sacree, quoiqu'ils n'en soient pas les gardiens, car 
ses gardiens ne sont que les pieux. Mais la plupart d'entre eux ne le savent 
pas. 

35. Et leur priere^, aupres de la Maison, n'est que sifflement et battements de 
mains: «Goutez done au chatiment, a cause de votre mecreance!» 

36. Ceux qui ne croient pas depensent leurs biens pour eloigner (les gens) du 
sentier d'Allah. Or, apres les avoir depenses, ils seront pour eux un sujet 
de regret. Puis ils seront vaincus, et tous ceux qui ne croient pas seront 
rassembles vers TEnfer, 

37. afin qu'AUah distingue le mauvais du bon, et qu'Il place les mauvais les 
uns sur les autres, pour en faire un amoncellement qu'Il jettera dans I'Enfer. 
Ceux-la sont les perdants. 

38. Dis a ceux qui ne croient pas que, s'ils cessent, on leur pardonnera ce qui 
s'est passe. Et s'ils recidivent, (ils seront chaties); a Texemple de (leurs) 
devanciers. 

39. Et combattez-les jusqu'a ce qu'il ne subsiste plus d'association, et que la 
religion soit entierement a Allah. Puis, s'ils cessent (ils seront pardonnes 
car) Allah observe bien ce qu'ils oeuvrent. 

40. Et s'ils tournent le dos, sachez alors qu'AUah est votre Maitre. Quel excel- 
lent Maitre et quel excellent Protecteur! 



1. Leur priere: leur fagon de prier. 



g 181 



tum^jM 



\mm 



s)j-tA?'^^-^--*^A<^^>cs^ ^ 



«;)1:SJ-a1Uj>u j^^^^uj^l Uj4jiiU^»ij^ 



^• 












< ^ 







8. Al-Anfal (le butin) 



41. Et sachez que, de tout butin que vous avez ramasse, le cinquieme appar- 
tient a Allah, au messager, a ses proches parents, aux orphelins, aux 
pauvres, et aux voyageurs (en detresse), si vous croyez en Allah et en ce 
que Nous avons fait descendre sur Notre serviteur, le jour du Discerne- 
ment: le jour ou les deux groupes s'etaient rencontres, et Allah est 
Omnipotent ^ 

42. Vous etiez sur le versant le plus proche, et eux (les ennemis) sur le versant 
le plus eloigne, tandis que la caravane etait plus bas que vous. Si vous 
vous etiez donne rendez-vous, vous I'auriez manque (effrayes par le nom- 
bre de Tennemi). Mais il fallait qu'Allah accomplit un ordre qui devait etre 
execute, pour que, sur preuve, perit celui qui (devait) perir, et vecut, sur 
preuve, celui qui (devait) vivre. Et certes, Allah est Audient et 
Omniscient^. 

43. En songe, Allah te les avait montres peu nombreux! Car s'll te les avait 
montres nombreux, vous auriez certainement flechi, et vous vous seriez 
certainement disputes a propos de I'affaire. Mais Allah vous en a preser- 
ves. II connait le contenu des coeurs. 

44. Et aussi, au moment de la rencontre, II vous les montrait peu nombreux a 
Vos yeux, de meme qull vous faisant paraitre a leurs yeux peu nombreux 
afin qu'Allah paracheve un ordre qui devait etre execute. C'est a Allah que 
sont ramenees les choses. 

45. O vous qui croyez! Lorsque vous rencontrez une troupe (ennemie), soyez 
fermes, et invoquez beaucoup Allah afin de reussir. 



\. En ce que Nous avons fait descendre (de secours) sur notre serviteur (Muhammad) (pbAsl). 

Le jour du Discernement : le jour de Badr ou Ton discerna le croyant du mecreant et le bien du 

mal. 
2. Description du combat de Badr: 

Plus bas que vous: vous etiez a Badr et la caravane etait sur le littoral de la Mer Rouge (a 

environ 25 kms du lieu de la bataille). 

Pour que, sur preuve, perit...: si I'infidele persiste dans son egarement, apres la victoire inatten- 

due des croyants en petit nombre sur les idolatres en nombre imposant, son choix, malgre cette 

preuve evidente constitue une charge a son encontre. 



tll\2&ji^ 






'> .<^.^-.f.r^. 



-?-* >:?f>> <^1r 



^ y\i^\l-xi'ii^4jii^o}JL^_^lv^ 



'sT^ty^i^d,^ 



8. Al-Anfal (le butin) 



46. Et obeissez a Allah et a Son messager; et ne vous disputez pas, sinon vous 
flechirez et perdrez votre force. Et soyez endurants, car Allah est avec les 
endurants. 

47. Et ne soyez pas comme ceux qui sortirent de leurs demeures pour repous- 
ser la verite et avec ostentation publique, obstruant le chemin d'Allah. Et 
Allah cerne ce qu'ils font^ 

48. Et quand le Diable leur eut embelli leurs actions et dit: «Nul parmi les 
humains ne peut vous dominer aujourd'hui, et je suis votre soutien. » Mais, 
lorsque les deux groupes furent en vue I'un de Tautre, il tourna les deux 
talons et dit: «Je vous desavoue. Je vois ce que vous ne voyez pas; je crains 
Allah, et Allah est dur en punition))^. 

49. (Et rappelez-vous), quand les hypocrites et ceux qui ont une maladie au 
coeur [dont la foi est douteuse] disaient: «Ces gens-la, leur religion les 
trompe.» Mais quiconque place sa confiance en Allah (sera victorieux)... 
car Allah est Puissant et Sage. 

50. Si tu voyais, lorsque les Anges arrachaient les ames aux mecreants! lis les 
frappaient sur leurs visages et leurs derrieres, (en disant): «Goutez au 
chatiment du Feu^. 

51. Cela (le chatiment), pour ce que vos mains ont accompli. » Et Allah n'est 
point injuste envers les esclaves. 

52. II en fut de meme des gens de Pharaon et ceux qui avant eux n'avaient pas 
cru aux signes (enseignements) d'Allah. Allah les saisit pour leurs peches. 
Allah est certes Fort et severe en punition"^. 



1 . 11 s'agit des Mecquois qui se precipiterent au secours de leur caravane menacee a Badr. Quoique 
rassures par la suite sur sa securite, ils marcherent jusqu'a Badr avec toute la fanfare dont parle 
le verset. 

2. Nul ne peut...: les Mecquois craignaient, s'ils marchaient jusqu'a Badr, de se faire attaquer par 
une tribu ennemie. Satan, se montrant en tant que chef de tribu, leur apparut pour dire qu'au 
contraire, il leur etait solidaire contre les Musulmans. A I'arrivee des Anges, il se sauva. 

3. Pendant la bataille de Badr, a laquelle les Anges participerent a cote des Musulmans (cf. supra 
V. 9) cependant le sens du verset n'est pas borne a la bataille. 

4. Rapprochement entre I'aide divine a Muhammad (pbAsl) a Badr, et celle accordee a Moise lors 
de I'Exode (voir v. 54). 






aisi^ji^ 




8. Al-Anfal (le butin) 



53. C'est qu'en effet Allah ne modifie pas un bienfait dont II a gratifie un 
peuple avant que celui-ci change ce qui est en lui-meme^ Et Allah est, 
Audient et Omniscient. 

54. II en fut de meme des gens de Pharaon et ceux qui avant eux avaient traite 
de mensonges les signes (enseignements) de leur Seigneur. Nous les avons 
fait perir pour leurs peches. Et Nous avons noye les gens de Pharaon. Car 
ils etaient tous des injustes. 

55. Les pires betes, aupres d'Allah, sont ceux qui ont ete infideles (dans le passe) 
et qui ne croient done point (actuellement), 

56. ceux-la memes avec lesquels tu as fait un pacte et qui chaque fois le 
rompent, sans aucune crainte [d'Allah]. 

57. Done, si tu les maitrises a la guerre, inflige-leur un chatiment exemplaire 
de telle sorte que ceux qui sont derriere eux soient effarouches. Afin qu'ils 
se souviennent. 

58. Et si jamais tu crains vraiment une trahison de la part d'un peuple, denon- 
ce alors le pacte (que tu as conclu avec), d'une fa9on franche et loyale car 
Allah n'aime pas les traitres. 

59. Que les mecreants ne pensent pas qu'ils Nous ont echappe. Non, ils ne 
pourront jamais Nous empecher (de les rattraper a n'importe quel 
moment). 

60. Et preparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme 
force et comme cavalerie equipee, afin d'effrayer I'ennemi d'Allah et le 
votre, et d'autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci 
mais qu'Allah connait. Et tout ce que vous depensez dans le sentier d'Allah 
vous sera rembourse pleinement et vous ne serez point leses. 

61 . Et s'ils inclinent a la paix, incline vers celle-ci (toi aussi) et place ta confiance 
en Allah, car c'est Lui I'Audient, I'Omniscient. 



I. 11 s'agit du changement de leur conduite religieuse. 



ES 



^^^3CjE 



i^^im 



imb^ 




8. Al-Anfal (le butin) 



62. Et s'ils veulent te tromper, alors Allah te suffira. C'est Lui qui t'a soutenu 
par Son secours, ainsi que par (rassistance) des croyants. 

63. II a uni leurs coeurs (par la foi). Aurais-tu depense tout ce qui est sur terre, 
tu n'aurais pu unir leurs coeurs; mais c'est Allah qui les a unis, car II est 
Puissant et Sage^ 

64. O Prophete, Allah et ceux des croyants qui te suivent te suffisent. 

65. O Prophete, incite les croyants au combat. S'il se trouve parmi vous vingt 
endurants, ils vaincront deux cents; et s'il s'en trouve cent, ils vaincront 
mille mecreants, car ce sont vraiment des gens qui ne comprennent pas. 

66. Maintenant, Allah a allege votre tache, sachant qu'il y a de la faiblesse en 
vous. S'il y a cent endurants parmi vous, ils vaincront deux cents ; et s'il y 
en a mille, ils vaincront deux mille, par la grace d'Allah. Et Allah est avec 
les endurants. 

67. Un prophete ne devrait pas faire de prisonniers avant d'avoir prevalu [mis 
les mecreants hors de combat] sur la terre. Vous voulez les biens d'ici-bas, 
tandis qu' Allah veut I'au-dela. Allah est Puissant et Sage^. 

68. N'eut-ete une prescription prealable d'Allah, un enorme chatiment vous 
aurait touche pour ce que vous avez pris. [de la ran9on] 

69. Mangez done de ce qui vous est echu en butin, tant qu'il est licite et pur. 
Et craignez Allah, car Allah est Pardonneur et Misericordieux. 



1. Allusion probable aux querelles sanglantes entre les deux tribus arabes de Medine, les Aws et 
les Khazraj. L'Islam mit fin a leur long antagonisme. 

2. Selon ce verset, lors de la bataille de Badr, les croyants auraient mieux fait de tuer les infideles, 
au lieu de les avoir captures, afin que cesse toute hostilite a leur egard. Ce n'est que plus tard 
qu 'Allah a permis et Temprisonnement et la ran^on (voir S. 47, v. 4). 



Q 



aGH 



a\2&j|^ 




8. Al-Anfal (le butin) 



70. O Prophete, dis aux captifs qui sont entre vos mains: «Si Allah sait qu'il y 
a quelque bien dans vos coeurs, II vous donnera mieux que ce qui vous a 
ete pris et vous pardonnera. Allah est Pardonneur et Misericordieux. 

71. Et s'ils veulent te trahir..., c'est qu'ils ont deja trahi Allah [par la mecrean- 
ce]; mais II a donne prise sur eux [le jour de Badr]. Et Allah est Omnis- 
cient et Sage. 

72. Ceux qui ont cru, emigre et lutte de leurs biens et de leurs personnes dans 
le sentier d 'Allah, ainsi que ceux qui leur ont donne refuge et secours, 
ceux-la sont allies les uns des autres. Quant a ceux qui ont cru et n'ont pas 
emigre, vous ne serez pas lies a eux, jusqu'a ce qu'ils emigrent. Et s'ils 
vous demandent secours au nom de la religion, a vous alors de leur porter 
secours, mais pas contre un peuple auquel vous etes lies par un pacte. Et 
Allah observe bien ce que vous oeuvrez^ 

73. Et ceux qui n'ont pas cru sont alhes les uns des autres. Si vous n'agissez 
pas ainsi [en rompant les liens avec les infideles], il y aura discorde sur 
terre et grand desordre. 

74. Et ceux qui ont cru, emigre et lutte dans le sentier d'Allah, ainsi que 
ceux qui leur ont donne refuge et porte secours, ceux-la sont les vrais 
croyants: a eux, le pardon et une recompense genereuse. 

75. Et ceux qui apres cela ont cru et emigre et lutte en votre compagnie, ceux- 
la sont des votres. Cependant ceux qui sont lies par la parente ont priorite les 
uns en vers les autres, d'apres le Livre d'Allah. Certes, Allah est Omniscient^. 



1. Allies les uns des autres; le Prophete unifia les emigres venant de la Mecque aux habitants de 
Medina par une fraternite, qui leur permettait de secourir I'un I'autre et meme d'heriter les uns 
des autres. Mais ces liens de fraternite ne s'appliquaient pas aux croyants restes a la Mecque. Le 
droit d'heritage entre emigres et Medinois fut aboli par le v. 75 infra. 

2. Ce verset a abroge le droit d'heritage des freres contractuels mentionne dans S. 4, v. 33. 



flmimiMmJM 






t^]^ 



imim 




9. At-Tawbah (le desaveu ou le repentir) 

SOURATE 9 

AT-TAWBAH (LE DESAVEU ou LE REPENTIR) ^ 

129 versets 
Post-heg. n^'lB 

1. Desaveu de la part d'Allah et de Son messager a I'egard des associateurs 
avec qui vous avez conclu un pacte: 

2. Parcourez la terre durant quatre mois; et sachez que vous ne reduirez pas 
Allah a Timpuissance et qu'Allah couvre d'ignominie les mecreants^.» 

3. Et proclamation aux gens, de la part d'Allah et de Son messager, au jour 
du Grand Pelerinage^, qu'Allah et Son messager, desavouent les associa- 
teurs. Si vous vous repentez, ce sera mieux pour vous. Mais si vous vous 
detournez, sachez que vous ne reduirez pas Allah a I'impuissance. Et an- 
nonce un chatiment douloureux a ceux qui ne croient pas. 

4. A I'exception des associateurs avec lesquels vous avez conclu un pacte, puis 
ils ne vous ont manque en rien, et n'ont soutenu personne [a lutter] contre 
vous: respectez pleinement le pacte conclu avec eux jusqu'au terme conve- 
nu. Allah aime les pieux. 

5. Apres que les mois sacres'^ expirent, tuez les associateurs ou que vous les 
trouviez. Capturez-les, assiegez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si 
ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors 
laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Misericordieux. 

6. Et si I'un des associateurs te demande asile, accorde-le lui, afm qu'il enten- 
de la parole d'Allah, puis fais-le parvenir a son lieu de securite. Car ce sont 
des gens qui ne savent pas. 



1. Cette Sourate a deux titres: «le Desaveu », tire du verset 1, et, «le Repentir », du verset 118. Elle 
est la seule qui ne commence pas par le nom d'Allah [Basmalah], etant consideree comme une 
continuation de la Sourate 8, ou du fait qu'elle annonce la fin de la paix entre musulmans et 
associateurs. 

2. C'est la proclamation de ce desaveu aux idolatres. 

3. Aujour du grand Pelerinage: ^K\\ Ibn Abr Talib a ete charge de faire la proclamation a Mina, 
au lendemain d'Arafat en I'an 9 de I'Hegire. 

4. Les mois sacres: sont les 4 mois de la treve mentionnee au v. 2 supra. 



&l^ 



0^m 



y ^ -;:f ^ 






f -J ..^^-^ ,>^ .^ 



9. At-Tawbah (le desaveu ou le repentir) 



3^SS 



3 



Iz 



7. Comment y aurait-il pour les associateurs un pacte admis par Allah et par 
Son messager? A I'exception de ceux avec lesquels vous avez conclu un 
pacte pres de la Mosquee sacree^ Tant qu'ils sont droits envers vous, 
soyez droits envers eux. Car Allah aime les pieux. 

8. Comment done! Quand ils triomphent de vous, ils ne respectent a votre 
egard, ni parente ni pacte conclu. Ils vous satisfont de leurs bouches, 
tandis que leurs coeurs se refusent; et la plupart d'entre eux sont des 
per vers. 

9. Ils troquent a vil prix les versets d'Allah (le Coran) et obstruent Son 
chemin. Ce qu'ils font est tres mauvais! 

10. Ils ne respectent, a I'egard d'un croyant, ni parente ni pacte conclu. Et 
ceux-la sont les transgresseurs. 

11. Mais s'ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, ils 
deviendront vos freres en religion. Nous exposons intelligiblement les 
versets pour des gens qui savent. 

12. Et si, apres le pacte, ils violent leurs serments et attaquent votre religion, 
combattez alors les chefs de la mecreance — car, ils ne tiennent aucun 
serment — peut-etre cesseront-ils? 

13. Ne combattrez-vous pas des gens qui ont viole leurs serments, qui ont 
voulu bannir le Messager et alors que ce sont eux qui vous ont attaques 
les premiers? Les redoutiez-vous? C'est Allah qui est plus digne de votre 
crainte si vous etes croyants! 



1. Ceux avec qui... Mosquee sacree: Qurays et tribus alliees couvertes par le traite de Hudai'biya. 



^m 







9. At-Tawbah (le desaveu ou le repentir) 



14. Combattez-les. Allah, par vos mains, les chatiera, les couvrira d'ignominie, 
vous donnera la victoire sur eux et guerira les poitrines d'un peuple 
croyant. 

15. Et il fera partir la colere de leurs cceurs. Allah accueille le repentir de qui 
II veut. Allah est Omniscient et Sage. 

16. Pensez-vous que vous serez delaisses, cependant qu 'Allah n'a pas encore 
distingue ceux d'entre vous qui ont lutte et qui n'ont pas cherche des allies 
en dehors d 'Allah, de Son messager et des croyants? Et Allah est Parfaite - 
ment Connaisseur de ce que vous faites. 

17. II n'appartient pas aux associateurs de peupler les mosquees d' Allah, vu 
qu'ils temoignent contre eux-memes de leur mecreance. Voila ceux dont les 
oeuvres sont vaines; et dans le Feu ils demeureront eternellement^ 

18. Ne peupleront les mosquees d'Allah que ceux qui croient en Allah et au 
Jour dernier, accomplissent la Salat, acquittent la Zakat et ne craignent 
qu'Allah. II se pent que ceux-la soient du nombre des bien-guides. 

19. Ferez-vous de la charge de donner a boire aux pelerins et d'entretenir la 
Mosquee sacree (des devoirs) comparables [au merite] de celui qui croit en 
Allah et au Jour dernier et lutte dans le sentier d'Allah? Ils ne sont pas 
egaux aupres d'Allah et Allah ne guide pas les gens injustes. 

20. Ceux qui ont cru, qui ont emigre et qui ont lutte par leurs biens et leurs 
personnes dans le sentier d'Allah, ont les plus hauts rangs aupres d'Allah... et 
ce sont eux les victorieux. 



1. A la suite de la revelation de ce verset, la Ka*^aba devint un lieu strictement reserve au culte 
islamique. 



mm 




9. At-Tawbah (le desaveu ou le repentir) 



E 



se 



SSK 



sess 



21. Leur Seigneur leur annonce de Sa part, misericorde et agrement, et des 
Jardins ou il y aura pour eux un delice permanent 

22. ou ils demeureront eternellement. Certes il y a aupres d 'Allah une enorme 
recompense 

23. O vous qui croyez! Ne prenez pas pour allies, vos peres et vos freres s'ils 
preferent la mecreance a la foi. Et quiconque parmi vous les prend pour 
allies... ceux-la sont les injustes. 

24. Dis : « Si vos peres, vos enfants, vos freres, vos epouses, vos clans, les biens 
que vous gagnez, le negoce dont vous craignez le declin et les demeures qui 
vous sont agreables, vous sont plus chers qu'Allah, Son messager et la 
lutte dans le sentier d'Allah, alors attendez qu'Allah fasse venir Son or- 
dre^ Et Allah ne guide pas les gens pervers». 

25. Allah vous a deja secourus en maints endroits. Et [rappelez-vous] le jour 
de Hunayn, quand vous etiez fiers de votre grand nombre et que cela ne 
vous a servi a rien. La terre, malgre son etendue vous devint bien etroite; 
puis vous avez tourne le dos en fuyards. 

26. Puis, Allah fit descendre Sa quietude [Sa «sakrna»] sur Son messager et 
sur les croyants. II fit descendre des troupes (Anges) que vous ne voyiez 
pas, et chatia ceux qui ont mecru. Telle est la retribution des mecreants. 



1 . Son ordre : raccomplissement de Sa menace. 



^m 



m^m 




9. At-Tawbah (le desaveu ou le repentir) 



27. Apres cela Allah, accueillera le repentir de qui II veut, car Allah est Par- 
donneur et Misericordieux. 

28. O vous qui croyez! Les associateurs ne sont qu'impurete : qu'ils ne s'ap- 
prochent plus de la Mosquee sacree, apres cette annee-ci^. Et si vous 
redoutez une penurie, Allah vous enrichira, s'll veut, de par Sa grace. Car 
Allah est Omniscient et Sage. 

29. Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui 
n'inter - disent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne 
professent pas la religion de la verite, parmi ceux qui ont regu le Livre, 
jusqu'a ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, en etat 
d'humiliation^. 

30. Les Juifs disent: «^Uzayr est fils d'Allah» et les Chretiens disent: «Le 
Christ est fils d' Allah ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. 
lis imitent le dire des mecreants avant eux. Qu'Allah les aneantisse! 
Comment s'ecartent-ils (de la verite)? 

31. lis ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, 
comme Seigneurs en dehors d'Allah, alors qu'on ne leur a commande que 
d 'adorer un Dieu unique. Pas de divinite a part Lui! Gloire a Lui! II est 
au-dessus de ce qu'ils [Lui] associent. 



. Apres cette annee-ci: en I'an 8 H., la Mecque fut lattachee a I'Etat islamique; mais c'est 
seulement un an plus tard que le Prophete envoya cette proclamation promulguant que, desor- 
mais, les polytheistes ne pourraient plus se servir de la Ka^aba pour leur culte idolatre. L'exclu- 
sion de ces pelerins commer9ants affecta I'economie de la Ville sainte. Allah a rassure les 
musulmans de la Mecque contre leur crainte d'une penurie. 

. Capitation (Jizya): c'est la taxe qu'on exige, dans un etat islamique, des sujets non-musulmans, ce 
qui les exempte de I'impdt sur les epargnes, de meme que du service militaire... les femmes, les 
esclaves, les mineurs, les ages et les pauvres sont exemptes de la dite capitation. 



m}^^ 



mm^mmm^mm^im^m 



^^< <r. 



''tf <^ >^ ^^ ""^ V\ ^ >/.^ > Tf >^ > ^ 1 ^ 4 



>J>^ 



^o-i^i^ .yj^ f-f 












>^^^,<> 



9. At-Tawbah (le desaveu ou le repentir) 



B 



3 



33 



34 



SB 



as 



32. lis veulent eteindre avec leurs bouches la lumiere d'Allah, alors qu'Allah 
ne veut que parachever Sa lumiere, quelque repulsion qu'en aient les 
mecreants. 



C'est Lui qui a envoye Son messager avec la bonne direction et la religion 
de la verite, afin qu'elle triomphe sur toute autre religion, quelque repul- 
sion qu'en aient les associateurs. 

O vous qui croyez! Beaucoup de rabbins et de moines devorent, les biens 
des gens illegalement et [leur] obstruent le sentier d'Allah. A ceux qui 
thesaurisent Tor et I'argent et ne les depensent pas dans le sentier d 'Allah, 
annonce un chatiment douloureux, 

35. le jour ou (ces tresors) seront portes a I'incandescence dans le feu de 
I'Enfer et qu'ils en seront cauterises, front, flancs et dos : voici ce que vous 
avez thesaurise pour vous-memes. Goutez de ce que vous thesaurisiez. » 

36. Le nombre de mois, aupres d'Allah, est de douze [mois], dans la prescrip- 
tion d' Allah, le jour ou II crea les cieux et la terre. Quatre^ d'entre eux 
sont sacres: telle est la religion droite.[Durant ces mois], ne faites pas de tort 
a vous-memes. Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous 
combattent sans exception. Et sachez qu'Allah est avec les pieux. 



1. Quatre sont sacres: les mois de Zul-Qa^da, Zul-Hijja, Moharram et Rajab. 



t^]^ 



(mm 




9. At-Tawbah (le desaveu ou le repentir) 



37. Le report d'un mois sacre a un autre est un surcroit de mecreance. Par la, 
les mecreants sont egares: une annee, ils le font profane, et une annee, ils 
le font sacre, afin d'ajuster le nombre de mois qu'Allah a fait sacres. Ainsi 
rendent-ils profane ce qu'Allah a fait sacre. Leurs mefaits leurs sont enjoli- 
ves. Et Allah ne guide pas les gens mecreants. 

38. O vous qui croyez! Qu'avez-vous? Lorsque Ton vous a dit: « Elancez-vous 
dans le sentier d' Allah »; vous vous etes appesantis sur la terre. La vie 
presente vous agree-t-elle plus que Tau-dela? — Or, la jouissance de la vie 
presente ne sera que peu de chose, comparee a I'au-dela! 

39. Si vous ne vous lancez pas au combat, II vous chatiera d'un chatiment 
douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne Lui nuirez 
en rien. Et Allah est Omnipotent^ 

40. Si vous ne lui portezpas secours... Allah I'adeja secouru, lorsque ceux 
qui avaient mecru I'avaientbanni, deuxieme de deux. Quandils etaient 
dans la grotte et qu'il disait a son compagnon: «Ne t'afilige pas, car Allah 
est avec nous. » Allah fit alors descendre sur lui Sa serenite « Sa sakina» 
et le soutint de soldats que vous n'avez as vus, et II abaissa ainsi la parole 
des mecre ants, tandis que la parole d' Allah eutledessus. Et Allah est 
Puissant et Sage^. 



1. Allusion a la bataille de Tabuk, au Nord de 1' Arabic, dirigee en I'an 9 H., contre le territoire 
byzantin, ou Ton avail assassine un ambassadeur musulman. La distance, la saison des chaleurs, 
ainsi que la gravite de 1 'expedition avaient permis de distinguer les sinceres des hypocrites, etc. 

2. Si vous ne lui portez pas secours (6 Muhammad) (pbAsl). 

Deuxieme de deux: le Prophete s'etait refugie dans la grotte de Tawr avec Abu Bakr, lors de 
I'emigration de Medine. 



imsm 







9. At-Tawbah (le desaveu ou le repentir) 



41. Legers ou lourds, lancez-vous au combat, et luttez avec vos biens et vos 
personnes dans le sentier d'AUah. Cela est meilleur pour vous, si vous 
saviez. 

42. S'il s'etait agi d'un profit facile ou d'un court voyage, ils t'auraient suivi; 
mais la distance leur parut longue^ Et ils jureront par Allah: «Si nous 
avions pu, nous serions sortis en votre compagnie.» Ils se perdent eux- 
memes. Et Allah sait bien qu'ils mentent. 

43. Qu'Allah te pardonne! Pourquoi leur as-tu donne permission^ avant que 
tu ne puisses distinguer ceux qui disaient vrai et reconnaitre les menteurs? 

44. Ceux qui croient en Allah et au Jour dernier ne te demandent pas permis- 
sion quand il s'agit de mener combat avec leurs biens et leurs personnes. Et 
Allah connait bien les pieux. 

45. Ne te demandent permission que ceux qui ne croient pas en Allah et au 
Jour dernier, et dont les coeurs sont emplis de doute. lis ne font qu'hesiter 
dans leur incertitude. 

46. Et s'ils avaient voulu partir (au combat), ils lui auraient fait des prepara- 
tifs. Mais leur depart repugna a Allah; II les a rendus paresseux. Et il leur 
fut dit: «Restez avec ceux qui restent»^. 

47. S'ils etaient sortis avec vous, ils n 'auraient fait qu'accroitre votre trouble et 
Jeter la dissension dans vos rangs, cherchant a creer la discorde entre vous. 
Et il y en a parmi vous qui les ecoutent. Et Allah connait bien les injustes. 



1. Un profit facile : un butin pas trop eloigne de Medine. 
Ils t'auraient suivi (6 Muhammad) (pbAsi). 

2. Permission: de rester chez eux et de ne pas aller a la guerre. 

3. Ceux qui restent: femmes, enfants, vieillards, malades, etc. 



^m 



^--^ ^ 4^ ' t^^j 4o-^^ J^o^ ,v4^j 

< > 







>>^<.^A>^ ^<r'"'> '^ 









^ OjA^3^j'^j,S_^Sf^ 



AA^ 



9. At-Tawbah (le desaveu ou le repentir) 



48. lis ont, auparavant, cherche a semer la discorde (dans vos rangs) et a 
embrouiller tes affaires jusqu'a ce que vint la verite et triomphat le 
commandement d'Allah, en depit de leur hostilite. 

49. Parmi eux il en est qui dit : « Donne-moi la permission (de rester) et ne me 
mets pas en tentation. » Or, c'est bien dans la tentation qu'ils sont tombes; 
TEnfer est tout autour des mecreants^ 

50. Qu'un bonheur t'atteigne, 9a les afflige. Et que t'atteigne un malheur, ils 
disent: «Heureusement que nous avions pris d'avance nos precautions. » Et 
ils se detournent tout en exultant. 

51. Dis: «Rien ne nous atteindra, en dehors de ce qu'Allah a present pour 
nous. II est notre Protecteur. C'est en Allah que les croyants doivent 
mettre leur confiance». 

52. Dis: « Qu'attendez-vous pour nous, sinon Tune des deux meilleures cho- 
ses^? Tandis que ce que nous attendons pour vous, c'est qu'Allah vous 
inflige un chatiment de Sa part ou par nos mains. Attendez done! Nous 
attendons aussi, avec vous». 

53. Dis: «Depensez bon gre, mal gre^: jamais cela ne sera accepte de vous, car 
vous etes des gens pervers». 

54. Ce qui empeche leurs dons d'etre agrees, c'est le fait qu'ils n'ont pas cru en 
Allah et Son messager, qu'ils ne se rendent a la Salat que paresseusement, 
et qu'ils ne depensent (dans les bonnes oeuvres) qu'a contre-coeur. 



1. Allusion a quelqu'un (Aljad Ibn Qays) qui donna comme pretexte (pour ne pas sortir) que les 
belles Byzantines le tenteraient. 

Plus grande tentation: la desobeissance au Prophete et le refus de partir en guerre. 

2. L'une des deux meilleures choses: la victoire ou la mort en martyr. 

3. Depensez: c.-a-d.: depensez de vos biens dans les bonnes oeuvres. 



9. At-Tawbah (le desaveu ou le repentir) 



55. Que leurs biens et leurs enfants ne t'emerveillent point! Allah ne veut par 
la que les chatier dans la vie presente, et que (les voir) rendre peniblement 
Tame en etat de mecreance. 

56. Et ils (les hypocrites) jurent par Allah qu'ils sont vraiment des votres; 
alors qu'ils ne le sont pas. Mais ce sont des gens peureux. 

57. S'ils trouvaient un refuge, des cavernes ou un souterrain, ils s'y tourne- 
raient done et s'y precipiteraient a bride abattue. 

58. II en est parmi eux qui te critiquent au sujet des Sadaqats^ : s'il leur en est 
donne, les voila contents; mais s'il ne leur en est pas donne, les voila 
pleins de rancoeur. 

59. S'ils s'etaient contentes de ce qu'Allah leur avait donne ainsi que Son 
messager et avaient dit: « Allah nous suffit. Bientot Allah nous accordera 
Sa faveur de meme que Son messager!.., C'est vers Allah que va tout notre 
desir». 

60. Les Sadaqats ne sont destines que pour les pauvres, les indigents, ceux qui 
y travaillent, ceux dont les coeurs sont a gagner (a 1 'Islam), I'affranchisse- 
ment des jougs, ceux qui sont lourdement endettes, dans le sentier d'Allah, 
et pour le voyageur (en detresse). C'est un decret d'Allah! Et Allah est 
Omniscient et Sage^. 

61. Et il en est parmi eux ceux qui font du tort au Prophete et disent: «I1 est 
tout oreille»^. — Dis: «Une oreille pour votre bien. II croit en Allah et 
fait confiance aux croyants, et il est une misericorde pour ceux d'entre 
vous qui croient. Et ceux qui font du tort au Messager d'Allah auront un 
chatiment douloureux. 



1. Sadaqdt: II s'agit de la Z2i\i2ii car le verset 60 en enumere les beneficiaires. Mais on peut aussi 
inclure dans les Sadaqat le butin de guerre que le Prophete distribuait aux croyants. 

2. Pauvres: ceux qui ne possedent rien. 

Indigents: ceux dont les besoins depassent les biens dont ils disposent. 

Ceux qui y travaillent: ceux qui collectent et distribuent les Sadaqat. 

Coeurs a gagner: les nouveaux Musulmans dont la foi n'est pas encore tres ferme. 

Jougs: esclaves. 

Voyageur en detresse: A condition que le but du voyage ne soit pas pour commettre un peche. 

3. // est tout oreille: il est attentif a tout ce que les gens disent. 



a 






t^jl^ 



(mm 




9. At-Tawbah (le desaveu ou le repentir) 

62. lis vous jurent par Allah pour vous satisfaire. Alors qu'Allah — ainsi que 
Son messager — est plus en droit qu'ils Le satisfassent, s'ils sont vraiment 
croyants. 

63. Ne savent-ils pas qu'en verite quiconque s'oppose a Allah et a Son messa- 
ger, aura le feu de I'Enfer pour y demeurer eternellement? Et voila I'im- 
mense opprobre. 

64. Les hypocrites craignent que Ton fasse descendre sur eux une Sourate leur 
devoilant ce qu'il y a dans leurs coeurs. Dis : « Moquez-vous ! Allah fera 
surgir ce que vous prenez la precaution (de cacher)». 

65. Et si tu les interrogeais, ils diraient tres certainement : « Vraiment, nous ne 
faisions que bavarder et jouer.» Dis: «Est-ce d'Allah, de Ses versets (le 
Cor an) et de Son messager que vous vous moquiez?» 

66. Ne vous excusez pas: vous avez bel et bien rejete la foi apres avoir cru. Si 
Nous pardonnons a une partie des votresS Nous en chatierons une autre 
pour avoir ete des criminels. 

67. Les hypocrites, hommes et femmes, appartiennent les uns aux autres. lis 
commandent le blamable, interdisent le convenable, et replient leurs mains 
(d'avarice). lis ont oublie Allah et II les a alors oublies. En verite, les 
hypocrites sont les pervers. 

68. Aux hypocrites, hommes et femmes, et aux mecreants, Allah a promis le 
feu de I'Enfer pour qu'ils y demeurent eternellement, C'est suffisant pour 
eux. Allah les a maudits. Et pour eux, il y aura un chatiment permanent. 



1. Une partie des votres: Allah leur pardonnera parce qu'ils se sont repentis. 



&\m 




9. At-Tawbah (le desaveu ou le repentir) 



E 



se 



vrrv^rr 



K 



69. [II en fut] de meme de ceux qui vous ont precedes: ils etaient plus forts 
que vous, plus riches et avaient plus d'enfants. lis jouirent de leur lot [en 
ce monde] et vous avez joui de votre lot comme ont joui vos predecesseurs 
de leur lot. Et vous avez discute a tort et a tr avers comme ce qu'ils avaient 
discute. Ceux-la verront leurs oeuvres aneantis dans ce monde et dans 
I'autre et ceux-la sont les perdants. 

70. Est-ce que ne leur est pas parvenue I'histoire de ceux qui les ont precedes: 
le peuple de Noe, des *^Aad, des Tamud, d'Abraham, des gens de Madyan, 
et des Villes renversees^? Leurs messagers leur avaient apporte des preuves 
evidentes. Ce ne fut pas Allah qui leur fit du tort, mais ils se firent du tort 
a eux-memes. 

71. Les croyants et les croyantes sont allies les uns des autres. Ils commandent 
le convenable, interdisent le blamable accompHssent la Salat, acquittent la 
Zakat et obeissent a Allah et a Son messager. Voila ceux auxquels Allah fera 
misericorde, car Allah est Puissant et Sage, 

72. Aux croyants et aux croyantes, Allah a promis des Jardins sous lesquels 
coulent les ruisseaux, pour qu'ils y demeurent eternellement, et des demeu- 
res excellentes, aux jardins d'Eden [du sejour permanent]. Et la satisfac- 
tion d'Allah est plus grande encore, et c'est la I'enorme succes^. 



1. Les villes renversees: les villes ou habitait le peuple de Lot. 

2. Verset important montrant que les delices du Paradis ne sont que peu de chose en comparaison a la 



satisfaction divine. 



E 



iM^m 



^ -^ XL 




i^'H / tf ^ \<''»s\-^'>' 9-<i^. y\>* ^ 9-: '^1. "-* ^ •> 




9. At-Tawbah(le desaveu ou le repentir) 



73. O Prophete, lutte contre les mecreants et les hypocrites, et sois rude avec 
eux; TEnfer sera leur refuge, et quelle mauvaise destination! 

74. lis jurent par Allah qu'ils n'ont pas dit (ce qu'ils ont profere), alors qu'en 
verite ils ont dit la parole de la mecreance et ils ont rejete la foi apres avoir 
ete musulmans. Ils ont projete ce qu'ils n'ont pu accomplir. Mais ils n'ont 
pas de reproche a faire si ce n'est qu 'Allah — ainsi que Son messager — 
les a enrichis par Sa grace. S'ils se repentaient, ce serait mieux pour eux. 
Et s'ils tournent le dos, Allah les chatiera d'un douloureux chatiment, ici- 
bas et dans I'au-dela; et ils n'auront sur terre ni allie ni secoureur^ 

75. Et parmi eux il en est qui avaient pris I'engagement envers Allah: «S'I1 
nous donne de Sa grace, nous payerons, certes, la Zakat, et serons du 
nombre des gens de bien». 

76. Mais, lorsqu'Il leur donna de Sa grace, ils s'en montrerent avares et 
tournerent le dos en faisant volte-face. 

77. II a done suscite I'hypocrisie dans leurs coeurs, et cela jusqu'au jour ou ils 
Le recontreront, pour avoir viole ce qu'ils avaient promis a Allah et pour 
avoir menti. 

78. Ne savent-ils pas qu'Allah connait leur secret et leurs conversations confi- 
dentielles et qu'Allah connait parfaitement les (choses) inconnaissables. 

79. Ceux-la qui dirigent leurs calomnies contre les croyants qui font des aumo- 
nes volontaires et contre ceux qui ne trouvent que leurs faibles moyens (a 
offrir), et ils se moquent alors d'eux. Qu'Allah les raille. Et ils auront un 
chatiment douloureux. 



1. Ce qu'ils n'ont pu accomplir: certains hypocrites voulaient assassiner le Prophete a son retour de 
Tabuk. 

Reproche: ici, reproches d 'ingratitude, au lieu de remerciements a Allah et a Son Prophete pour 
les avoir enrichis. 



ggflsT 



m\'m^ 



(mm 




9. At-Tawbah (le desaveu ou le repentir) 



80. Que tu demandes pardon pour eux, ou que tu ne le demandes pas — et si 
tu demandes pardon pour eux soixante dix fois — Allah ne leur pardonne- 
ra point. Et ce parce qu'ils n'ont pas cru en Allah et en Son messager et 
Allah ne guide pas les gens pervers. 

81. Ceux qui ont ete laisses a I'arriere se sont rejouis de pouvoir rester chez 
eux a I'arriere du Messager d'Allah, ils ont repugne a lutter par leurs biens 
et leurs personnes dans le sentier d' Allah, et ont dit: «Ne partez pas au 
combat pendant cette chaleur!» Dis; «Le feu de I'Enfer est plus intense en 
chaleur.» — S'ils comprenaient^! — 

82. Qu'ils rient un peu et qu'ils pleurent beaucoup en recompense de ce qu'ils 
se sont acquis^. 

83. Si Allah te ramene vers un groupe de ces (gens-la), et qu'ils te demandent 
permission de partir au combat, alors dis: «Vous ne sortirez plus jamais 
en ma compagnie, et vous ne combattrez plus jamais d'ennemis avec moi. 
Vous avez ete plus contents de rester chez vous la premiere fois; demeurez 
done chez vous en compagnie de ceux qui se tiennent a I'arriere »^. 

84. Et ne fais jamais la Salat sur I'un d'entre eux qui meurt, et ne te tiens pas 
debout aupres de sa tombe, parce qu'ils n'ont pas cru en Allah et en Son 
messager, et ils sont morts tout en etant pervers"^. 

85. Et que ni leurs biens ni leurs enfants ne t'emerveillent ! Allah ne veut par 
la, que les chatier ici-bas, et qu'ils rendent peniblement I'ame en 
mecreants^. 

86. Et lorsqu'une Sourate est revelee : « Croyez en Allah et luttez en compagnie 
de Son messager », les gens qui ont tous les moyens (de combattre) parmi 
eux te demandent de les dispenser (du combat), et disent: «Laisse-nous 
avec ceux qui restent». 



1. Ces versets se referent aussi a la guerre de Tabuk. 

2. Rient: ici bas. 
Pleurent: dans I'au-dela. 

3. Allah te ramene: de la guerre de Tabuk. 

Qui restent derriere: les enfants, les femmes, les malades et les infirmes. 

4. Ne te tiens pas debout : pour prier pour le mort. 

5. Selon certains commentateurs ce verset prouve que quiconque s'attache a ses enfants, a ses biens 
ou a tout autre chose et qu'il les prefere a I'obeissance a Allah, I'objet de son attachement sera 
pour lui one source de malheur, d'angoisse et de soufFrance dans ce monde. 



IS 



i^m 



rn^m 




9. At-Tawbah(le desaveu ou le repentir) 



87. II leur plait, (apres le depart des combattants) de demeurer avec celles qui 
sont res tees a I'arriere. Leurs coeurs ont ete scelles et ils ne comprennent 
rien ^ • 

88. Mais le Messager et ceux qui ont cru avec lui ont lutte avec leurs biens et 
leurs personnes. Ceux-la auront les bonnes choses et ce sont eux qui 
reussiront. 

89. Allah a prepare pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, 
pour qu'ils y demeurent eternellement. Voila Tenorme succes! 

90. Et parmi les Bedouins, certains sont venus demander d'etre dispenses (du 
combat). Et ceux qui ont menti a Allah et a Son messager sont restes chez 
eux. Un chatiment douloureux affligera les mecreants d'entre eux. 

91. Nul grief sur les faibles, ni sur les malades, ni sur ceux qui ne trouvent pas 
de quoi depenser (pour la cause d'AIlah), s'ils sont sinceres envers Allah et 
Son messager. Pas de reproche contre les bienfaiteurs. Allah est Pardon- 
neur et Misericordieux. 

92. (Pas de reproche) non plus a ceux qui vinrent te trouver pour que tu leur 
fournisses une monture et a qui tu dis: «Je ne trouve pas de monture pour 
vous.» lis retournerent les yeux debordant de larmes, tristes de ne pas 
trouver de quoi depenser. 

93. II n'y a de voie (de reproche a), vraiment, que contre ceux qui demandent 
d'etre dispenses, alors qu'ils sont riches. II leur plait de demeurer avec 
celles qui sont restees a I'arriere. Et Allah a scelle leurs coeurs et ils ne 
savent pas. 



1. Avec celles... a. I'arriere: il s'agit des hommes qui ne sont pas partis au combat a I'exemple des 
femmes qui sont restees dans leur foyer. 



i^}:m 



mm^ 






■ ^?f . ^ '♦• 



>^>^> .-{ 



f ^ 






9. At-Tawbah(le desaveu ou le repentir) 



94. lis vous presentent des excuses quand vous revenez a eux. Dis: «Ne pre- 
sentez pas d'excuses: nous ne vous croyons pas. Allah nous a deja informes 
de vos nouvelles. Et Allah verra votre oeuvre, ainsi que Son messager. Puis 
vous serez ramenes vers Celui qui connait bien I'invisible et le visible, et 
alors, II vous informera de ce que vous faisiez. 

95. lis vous feront des serments par Allah, quand vous etes de retour vers eux, 
afin que vous passiez (sur leur tort). Detournez-vous d'eux. lis sont une 
souillure et leur refuge est I'Enfer, en retribution de ce qu'ils acqueraient. 

96. lis vous font des serments pour se faire agreer de vous, meme si vous les 
agreez, Allah n'agree pas les gens pervers. 

97. Les Bedouins sont plus endurcis dans leur impiete et dans leur hypocrisie, 
et les plus enclins a meconnaitre les preceptes qu'Allah a reveles a Son 
messager. Et Allah est Omniscient et Sage. 

98. Parmi les Bedouins, certains prennent leur depense (en aumone ou a la 
guerre) comme une charge onereuse, et attendent pour vous un revers de 
fortune. Que le malheur retombe sur eux! Allah est Audient et 
Omniscient. 

99. (Tel autre,) parmi les Bedouins, croit en Allah et au Jour dernier et prend 
ce qu'il depense comme moyen de se rapprocher d'Allah et afin de benefi- 
cier des invocations du Messager. C'est vraiment pour eux (un moyen) de 
se rapprocher (d'Allah) et Allah les admettra en Sa misericorde. Car Allah 
est Pardonneur et Misericordieux. 



^m 



i^mm 



^^^^*^^-^^"W^^ 






^ >^< 













ij>.i«j 






><' i-^-^ )J^^ ^ ^i'"^ JL^\y -^^a -f^-T 




9. At-Tawbah(le desaveu ou le repentir) 



100. Les tout premiers [croyants] parmi les Emigres et les Auxiliaires et ceux 
qui les ont suivis dans un beau comportement, Allah les agree, et ils 
L'agreent. II a prepare pour eux des Jardins sous lesquels coulent les 
ruisseaux, et ils y demeureront eternellement. Voila I'enorme succes^! 

101. Et parmi les Bedouins qui vous entourent, il y a des hypocrites, tout 
comme une partie des habitants de Medine. lis s'obstinent dans I'hypocri- 
sie. Tu ne les connais pas mais Nous les connaissons. Nous les chatierons 
deux fois puis ils seront ramenes vers un enorme chatiment. 

102. D'autres ont reconnu leurs peches, ils ont mele de bonnes actions a d'au- 
tres mauvaises. II se pent qu'Allah accueille leur repentir. Car Allah est 
Pardonneur et Misericordieux. 

103. Preleve de leurs biens une Sadaqa^ par laquelle tu les purifies et les benis, 
et prie pour eux. Ta priere est une quietude pour eux. Et Allah est Au- 
dient et Omniscient. 

104. Ne savent-ils pas que c'est Allah qui accueille le repentir de Ses serviteurs, 
et qui re9oit les Sadaqat^, et qu' Allah est L'Accueillant au repentir et le 
Misericordieux. 

105. Et dis: «Cteuvrez, car Allah va voir votre oeuvre, de meme que Son messa- 
ger et les croyants, et vous serez ramenes vers Celui qui connait bien 
rinvisible et le visible. Alors II vous informera de ce que vous faisiez». 

106. Et d'autres"^ sont laisses dans Tattente de la decision d' Allah, soit qu'Il les 
punisse, soit qu'Il leur pardonne. Et Allah est Omniscient et Sage. 



, Les Emigres: les Mecquois qui ont suivi le Prophete. 

Les Auxiliaires: les Medinois musulmans (les Ansars) qui accueillirent bien volontiers les 

refugies mecquois. 
, L'ordre d 'Allah au Prophete est de prelever une Sadaqa sur tous leurs biens. Cette Sadaqa ne 

peut ainsi etre autre chose que la Zakat. 
. Ici Sadaqat est au pluriel. lis comprennent la Zakat et tout autre don volontaire fait ou par 

rintermediaire du Prophete, ou directement aux necessiteux. 

D'autres: II s'agit des trois personnes qui n'ont pas participe a la bataille de Tabouk, non par 

hypocrisie, mais par paresse et a la recherche du repos. 



^m 




9. At-Tawbah (le desaveu ou le repentir) 



107. Ceux qui ont edifie une mosquee pour en faire [un mobile] de rivalite, 
d'impiete et de division entre les croyants, qui la preparent pour celui qui 
auparavant avait combattu Allah et Son Envoye et jurent en disant: 
«Nous ne voulions que le bien!» [Ceux-la], Allah atteste qu'ils mentent^ 

108. Ne te tiens jamais dans (cette mosquee). Car une Mosquee fondee des le 
premier jour, sur la piete, est plus digne que tu t'y tiennes debout. [pour y 
prier] On y trouve des gens qui aiment bien se purifier, et Allah aime ceux 
qui se purifient^. 

109. Lequel est plus meritant? Est-ce celui qui a fonde son edifice sur la piete 
et Tagrement d'Allah, ou bien celui qui a place les assises de sa construc- 
tion sur le bord d'une falaise croulante et qui croula avec lui dans le feu 
de TEnfer? Et Allah ne guide pas les gens injustes. 

110. La construction qu'ils ont edifice sera toujours une source de doute dans 
leurs coeurs, jusqu'a ce que leurs coeurs se dechirent. Et Allah est Omnis- 
cient et Sage. 

111. Certes, Allah a achete des croyants, leurs personnes et leurs biens en 
echange du Paradis. lis combattent dans le sentier d'Allah: ils tuent, et ils 
se font tuer. C'est une promesse authentique qu'Il a prise sur Lui-meme 
dans la Thora, I'Evangile et le Coran. Et qui est plus fidele qu'Allah a son 
engagement? Rejouissez-vous done de Techange que vous avez fait: Et 
c'est la le tres grand succes^. 



1 . Certains hypocrites avaient construit une Mosquee rivale, peu avant le depart du Prophete pour 
Tabuk {supra v. 39); au retour, il ordonna de I'incendier. 

Qui auparavant avait combattu: le moine Abu "^Amir, qui, quoique medinois, se trouvait ainsi 
que ses partisans dans le camp des Mecquois, lors de la bataille d'Uhud (an 3 H.). 

2. La Mosquee fondee sur la piete: est la Mosquee de Quba, banlieue sud de Medine, ou Muham- 
mad (pbAsl) s'arreta d'abord, lors de I'Hegire, avant de s'installer a Medine. C'est lui-meme qui 
la fit construire. La « Mosquee rivale », dont on trouve encore I'emplacement, etait a proximite 
de la Mosquee de Quba. 

3. De I'echange que vous avez fait: du bon marche que vous avez fait (votre personne et vos biens 
contre le Paradis). 



E^g 



t^jl^ 




9. At-Tawbah(le desaveu ou le repentir) 

112. lis sont ceux qui se repentent, qui adorent, qui louent, qui parcourent la 
terre (ou qui jeunent), qui s'inclinent, qui se prosternent, qui commandent 
le convenable et interdisent le blamable et qui observent les lois d' Allah... 
et fais bonne annonce aux croyants^ 

113. II n'appartient pas au Prophete et aux croyants d'implorer le pardon en 
faveur des associateurs, fussent-ils des parents alors qu'il leur est apparu 
clairement que ce sont les gens de I'Enfer. 

114. Abraham ne demanda pardon en faveur de son pere qu'a cause d'une 
promesse^ qu'il lui avait faite. Mais, des qu'il lui apparut clairement qu'il 
etait un ennemi d'Allah, il le desavoua. Abraham etait certes plein de 
sollicitude et indulgent. 

115. Allah n'est point tel a egarer un peuple apres qu'il les a guides, jusqu'a ce 
qu'il leur ait montre clairement ce qu'ils doivent eviter. Certes, Allah est 
Omniscient. 

116. A Allah appartient la royaute des cieux et de la terre. II donne la vie et II 
donne la mort. Et il n'y a pour vous, en dehors d'Allah, ni allie ni 
protecteur. 

1 1 7. Allah a accueilli le repentir du Prophete, celui des Emigres et des Auxiliai- 
res qui I'ont suivi a un moment difficile, apres que les coeurs d'un groupe 
d'entre eux etaient sur le point de devier. Puis II accueillit leur repentir car 
II est Compatissant et Misericordieux a leur egard^. 



1. Commandent le convenable... le blamable, ces termes sont interessants : le bien reconnu comme tel 
par tout le monde...et le mal reconnu (ou desavoue) comme tel par tout le monde. Voila la base de 
la philosophie juridique des Musulmans. II faut obligatoirement faire ce qui est bien, s'abstenir et 
meme interdire ce qui est mal. La ou le bien est preponderant, il sera recommande, et le mal 
preponderant sera decourage. 

2. A propos de la promesse d'Abraham voir Sourate 19, v. 41 a 48 et sourate 60 v. 4. 

3. Allah a accueilli le repentir du Prophete: Allah lui a pardonne d'avoir permis a certains de rester 
chez eux. 

Un moment difficile: I'extreme chaleur et la soif des combattants. 



^'im 



m^mm 




9. At-Tawbah(le desaveu ou le repentir) 



118. Et [II accueillit le repentir] des trois qui etaient restes a I'arriere si bien 
que, toute vaste qu'elle fut, la terre leur paraissait exigue; ils se sentaient 
a I'etroit, dans leur propre personne et ils pensaient qu'il n'y avait d'autre 
refuge d'Allah qu'aupres de Lui. Puis II agrea leur repentir pour qu'ils 
reviennent [a Lui], car Allah est L'accueillant au repentir, le 
Misericordieux^ 

119. O vous qui croyez! Craignez Allah et soyez avec les veridiques. 

120. II n'appartient pas aux habitants de Medine, ni aux Bedouins qui sont 
autour d'eux, de trainer loin derriere le Messager d'Allah, ni de preferer 
leur propre vie a la sienne. Car ils n'eprouveront ni soif, ni fatigue, ni 
faim dans le sentier d'Allah, ils ne fouleront aucune terre en provoquant 
la colere des infideles, et n'obtiendront aucun avantage sur un ennemi, 
sans qu'il ne leur soit ecrit pour cela une bonne action. En verite Allah ne 
laisse pas perdre la recompense des bienfaiteurs. 

121. lis ne supporteront aucune depense, minime ou importante, ne traverse- 
ront aucune vallee, sans que (cela) ne soit inscrit a leur actif, en sorte 
qu'Allah les recompense pour le meilleur de ce qu'ils faisaient. 

122. Les croyants n'ont pas a quitter tous leurs foyers. Pourquoi de chaque 
clan quelques hommes ne viendraient-il pas s'instruire dans la religion, 
pour pouvoir a leur retour, avertir leur peuple afm qu'ils soient sur leur 
garde ^. 



1. Lors de I'expedition de Tabuk (an 9 H.), trois personnes, retarderent leur depart sous un faux 
pretexte, jusqu'a ce que le Prophete revint a eux. Ils avouerent leur faute, et coninie punition, 
personne, meme pas leurs femmes, ne devait avoir aucune relation avec eux. Parmi eux, etait le 
poete Ka'^b ibn Malik. Ce verset fut revele pour mettre un terme a leur punition. 

2. Apres la guerre de Tabtik — et suite a la revelation des versets precedents — tous les Musul- 
mans voulaient accompagner le Prophete au combat. 



&im 



mm^ 




9. At-Tawbah(le desaveu ou le repentir) 



123. O vous qui croyez! Combattez ceux des mecreants qui sont pres de vous; 
et qu'ils trouvent de la durete en vous. Et sachez qu'Allah est avec les 
pieux. 

124. Et quand une Sourate est revelee, il en est parmi eux qui dit: «Quel est 
celui d'entre vous dont elle fait croitre la foi?» Quant aux croyants, elle 
fait certes croitre leur foi, et ils s'en rejouissent. 

125. Mais quant a ceux dont les coeurs sont malades elle ajoute une souillure a 
leur souillure \ et ils meurent dans la mecreance. 

126. Ne voient-ils pas que chaque annee on les eprouve une ou deux fois? 
Malgre cela, ils ne se repentent, ni ne se souviennent. 

127. Et quand une Sourate est revelee, ils se regardent les uns les autres [et se 
disent] : «Quelqu'un vous voit-iF ?» Puis ils se detournent. Qu'Allah detour- 
ne leurs coeurs, puisque ce sont des gens qui ne comprennent rien. 

128. Certes, un Messager pris parmi vous, est venu a vous, auquel pesent lourd 
les difficultes que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui 
est compatissant et misericordieux envers les croyants. 

129. Alors, s'ils se detournent, dis: « Allah me suffit. II n'y a de divinite que 
Lui. En Lui je place ma confiance; et II est le Seigneur du Trone 
immense ». 



1. Souillure a leur souillure: doute, hypocrisie ou peche... 

2. Quelqu'un vous voit-il?: se disent les hypocrites. Si personne ne les regarde, ils se retirent. 



Q 






imswrn 



sesese 






T-A 



10. Yunus (Jonas) 



SOURATE 10 

YUNUS - (JONAS) 1 

109 versets 
Pre-heg. n*>51 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Alif, Lam, Ra^. Voici les versets du Livre plein de sagesse. 

2. Est-il etonnant pour les gens, que Nous ayons revele a un homme d'entre 
eux: «Avertis les gens, et annonce la bonne nouvelle aux croyants qu'ils 
ont aupres de leur Seigneur une presence meritee [pour leur loyaute anterieure] ? 
Les mecreants dirent alors: «Celui-ci est certainement un magicien evident ». 

3. Votre Seigneur est, Allah qui crea les cieux et la terre en six jours, puis 
S'est etabli «Istawa»3 sur le Trone, administrant toute chose. II n'y a 
d'intercesseur qu'avec Sa permission. Tel est Allah votre Seigneur. Adorez- 
Le done. Ne reflechissez-vous pas? 

4. C'est vers Lui que vous retoumerez tous, c'est la, la promesse d'Allah en 
toute verite! C'est Lui qui fait la creation une premiere fois puis la refait 
(en la ressuscitant) afin de retribuer en toute equite ceux qui ont cru et fait 
de bonnes oeuvres. Quant a ceux qui n'ont pas cru, ils auront un breuvage 
d'eau bouillante et un chatiment douloureux a cause de leur mecreance! 

5. C'est Lui qui a fait du soleil une clarte et de la lune une lumiere, et II en a 
determine les phases afin que vous sachiez le nombre des annees et le calcul 
(du temps). 

Allah n'a cree cela qu'en toute verite. II expose les signes pour les gens 
doues de savoir. 

6. Dans Talternance de la nuit et du jour, et aussi dans tout ce qu'Allah a 
cree dans les cieux et la terre, il y a des signes, certes, pour des gens qui 
craignent (Allah). 



1. Titre tire du verset no98. Jonas, prophete des gens de Ninive. 

2. Alif Lam Ra: voir la note a S. 2, v. 1. 

3. Istawa:«S''Qsi etabli ». Seul Allah en connait le comment. II est bien connu qu'Allah ne ressem- 
ble point aux creatures. 



^.Is^ 



imsmm 




10. Yunus (Jonas) 



7. Ceux qui n'esperent pas Notre rencontre, qui sont satisfaits de la vie 
presente et s'y sen tent en securite, et ceux qui sont inattentifs a Nos signes 
[ou versets], 

8. leur refuge sera le Feu, pour ce qu'ils acqueraient. 

9. Ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, leur Seigneur les guidera a 
cause de leur foi. A leurs pieds les ruisseaux couleront dans les Jardins des 
delices. 

10. La, leur invocation sera «Gloire a Toi, O Allah », et leur salutation: 
«Salam», [Paix!] et la fin de leur invocation: «Louange a Allah, Seigneur 
de rUnivers». 

11. Et si Allah hatait le malheur des gens avec autant de hate qu'ils cherchent 
le bonheur, le terme de leur vie aurait ete decrete. Mais Nous laissons ceux 
qui n'esperent pas Notre rencontre confus et hesitants dans leur 
transgression. 

12. Et quand le malheur touche I'homme, il fait appel a Nous, couche sur le 
cote, assis, ou debout. Puis quand Nous le delivrons de son malheur, il 
s'en va comme s'il ne Nous avait point implore pour un mal qui I'a tou- 
che. C'est ainsi que furent embellies aux outranciers leurs actions. 

13. Nous avons fait perir les generations d'avant vous lorsqu'elles eurent ete 
injustes alors que leurs messagers leur avaient apporte des preuves. Cepen- 
dant, elles n'etaient pas disposees a croire. C'est ainsi que Nous retribuons 
les gens criminels. 

14. Puis nous fimes de vous des successeurs sur terre apres eux, pour voir 
comment vous agiriez. 



B 



afior 






(^m» 




10. Yunus (Jonas) 



15. Et quand leur sont recites Nos versets en toute clarte, ceux qui n'esperent 
pas notre rencontre disent: « Apporte un Coran autre que celui-ci» ou bien 
«Change-le». Dis: «I1 ne m'appartient pas de le changer de mon propre 
chef. Je ne fais que suivre ce qui m'est revele. Je crains, si je desobeis a 
mon Seigneur, le chatiment d'un jour terrible ». 

16. Dis: «Si Allah avait voulu, je ne vous I'aurais pas recite et II ne vous 
I'aurait pas non plus fait connaitre. Je suis bien reste, avant cela, tout un 
age parmi vous. Ne raisonnez-vous done pas?»^ 

17. Qui est plus injuste que celui qui invente un mensonge contre Allah, ou 
qui traite de mensonges Ses versets (le Coran)? Vraiment, les criminels ne 
reussissent pas. 

18. lis adorent au lieu d' Allah ce qui ne peut ni leur nuire ni leur profiter et 
disent: « Ceux -ci sont nos intercesseurs aupres d' Allah ». Dis: «Informerez- 
vous Allah de ce qu'Il ne connait pas dans les cieux et sur la terre?» 
Purete a Lui, II est Tres eleve au-dessus de ce qu'Ils Lui associent! 

19. Les gens ne formaient (a I'origine) qu'une seule communaute. Puis ils 
divergerent. Et si ce n'etait une decision prealable de ton Seigneur, les 
litiges qui les opposaient auraient ete tranches. 

20. Et ils disent: «Que ne fait-on descendre sur lui (Muhammad) un miracle^ 
de son Seigneur ?» Alors, dis : « L'inconnaissable releve seulement d' Allah. 
Attendez done; je serai avec vous parmi ceux qui attendent. 



1. Je ne vous i'aurais pas recite: (ce Coran). 
Tout un age: quarante ans. 

2. Un miracle: semblable a ceux des Envoyes anterieurs, tels le baton de Moise et la chamelle de 
Salih, etc. 



fm 



10. Yunus (Jonas) 



2L Et quand Nous faisons gouter aux gens une misericorde apres qu'un 

malheur les a touches, voila qu'ils denigrent Nos versets. Dis: « Allah 

est plus rapide en fait de strategie ». Car Nos anges enregistrent vos 
denigrements^ 

22. C'est Lui qui vous fait aller sur terre et sur mer, quand vous etes en 
bateau. [Ces bateaux] les emporterent, grace a un bon vent. lis s'en rejoui- 
rent jusqu'au moment ou, assaillis par un vent impetueux, assaillis de tons 
cotes par les vagues, se jugeant enveloppes [par la mort], ils prierent 
Allah, Lui vouant le culte [et disant]: «Certes, si Tu nous sauves de ceci, 
nous serons parmi les reconnaissants ! » 

23. Lorsqu'Il les a sauves, les voila qui, sur terre, transgressent injustement. 6 
gens! Votre transgression ne retombera que sur vous-memes. C'est une 
jouissance temporaire de la vie presente. Ensuite, c'est vers Nous que sera 
votre retour, et Nous vous rappelerons alors ce que vous faisiez. 

24. La vie presente est comparable a une eau que Nous faisons descendre du 
ciel et qui se melange a la vegetation de la terre dont se nourrissent les 
hommes et les betes. Puis, lorsque la terre prend sa parure et s'embellit, et 
que ses habitants pensent qu'elle est a leur entiere disposition, Notre Ordre 
lui vient, de nuit ou de jour, c'est alors que Nous la rendrons toute mois- 
sonnee, comme si elle n'avait pas ete florissante la veille. Ainsi exposons- 
Nous les preuves pour des gens qui reflechissent. 

25. Allah appelle a la demeure de la paix et guide qui II veut vers un droit 
chemin. 



1. Les Anges consignent les actes de chaque personne, pour les lui presenter au Jour du Jugement 
Dernier. 



10. Yunus (Jonas) 

B 

26. A ceux qui agissent en bien est reservee la meilleure (recompense) et meme 
davantage. Nulle fumee noircissante, nul avilissement ne couvriront leurs 
visages. Ceux-la sont les gens du Paradis, ou ils demeureront 
eternellement^ 

27. Et ceux qui ont commis de mauvaises actions, la retribution d'une mauvai- 
se action sera I'equivalent. Un avilissement les couvrira, — pas de protec- 
teur pour eux contre Allah — , comme si leurs visages se couvraient de 
lambeaux de tenebres nocturnes. Ceux-la sont la les gens du Feu ou ils 
demeureront eternellement. 

28. (Et rappelle-toi) le jour ou Nous les rassemblerons tous. Puis, Nous dirons 
a ceux qui ont donne [a Allah] des associes: «A votre place, vous et vos 
associes.» Nous les separerons les uns des autres et leurs associes diront: 
«Ce n'est pas nous que vous adoriez». 

29. Allah suffit comme temoin entre nous et vous. En verite, nous etions 
indifferents a votre adoration ». 

30. La, chaque ame eprouvera (les consequences de) ce qu'elle a precedem- . 
ment accompli. Et ils seront ramenes vers Allah leur vrai Maitre; et leurs 
inventions (idoles) s'eloigneront d'eux. 

31. Dis: «Qui vous attribue de la nourriture du ciel et de la terre? Qui detient 
Tome et la vue, et qui fait sortir le vivant du mort et fait sortir le mort du 
vivant, et qui administre tout?» Ils diront: « Allah ». Dis alors: «Ne Le 
craignez-vous done pas?» 

32. Tel est Allah, votre vrai Seigneur. Au dela de la verite qu'y a-t-il done 
sinon I'egarement? Comment alors pouvez-vous, vous detourner?» 

33. C'est ainsi que s'est realisee la parole de ton Seigneur contre ceux qui sont 
pervers: «Ils ne croiront pas». 



1. La meilleure (recompense): le Paradis 

Et meme davantage: selon Muslim, le Prophete se referait a ce verset, pour dire qu'apres le 
Paradis, il y aura la vision divine, ultime recompense des gens de bien. 



rc 



95 



(ili^Ji^ 



»> 






;^ >^-. 






> ,-":::> 'k^\'',t'\iK<^ ''syx^^ ii^^ ■\'^'^\'' ^^ \^ 

:r>Jii::-^l^^iJfi!^£v^i^^feioiA 



10. Ytinus (Jonas) 



^S 



se 



sessea 



34. Dis: «Parmi vos associes, qui donne la vie par une premiere creation et la 
redonne [apres la mort]?» Dis: « Allah [seul] donne la vie par une premie- 
re creation et la redonne. Comment pouvez-vous vous ecarter [de I'adora- 
tion d'Allah]? 

35. Dis: «Est-ce qu'il y a parmi vos associes un qui guide vers la verite?» Dis: 
«C'est Allah qui guide vers la verite. Celui qui guide vers la verite est-il 
plus digne d'etre suivi, ou bien celui qui ne se dirige qu'autant qu'il est lui- 
meme dirige? Qu'avez-vous done? Comment jugez- vous ainsi?» 

36. Et la plupart d'entre eux ne suivent^ que conjecture. Mais, la conjecture ne 
sert a rien contre la verite! Allah sait parfaitement ce qu'ils font. 

37. Ce Coran n'est nullement a etre forge en dehors d 'Allah mais c'est la 
confirmation de ce qui existait deja avant lui, et I'expose detaille du Livre 
en quoi il n'y a pas de doute, venu du Seigneur de TUnivers. 

38. Ou bien ils disent: «I1 (Muhammad) Ta invente?» Dis: «Composez done 
une Sourate semblable a ceci, et appelez a votre aide n'importe qui vous 
pourrez, en dehors Allah, si vous etes veridiques». 

39. Bien au contraire: ils ont traite de mensonge ce qu'ils ne peuvent embras- 
ser de leur savoir, et dont 1' interpretation ne leur est pas encore parvenue. 
Ainsi ceux qui vivaient avant eux traitaient d'imposteurs (leurs messagers). 
Regarde comment a ete la fm des injustes! 



40. 



41. 



Certains d'entre eux y croient, et d'autres n'y croient pas. Et ton Seigneur 
connait le mieux les fauteurs de desordre. 



Et s'ils te traitent de menteur, dis alors: «A moi mon oeuvre, et a vous la 
votre. Vous etes irresponsables de ce que je fais et je suis irresponsable de 
ce que vous faites». 

42. Et il en est parmi eux qui te pretent I'oreille. Est-ce toi qui fait entendre les 
sourds, meme s'ils sont incapables de comprendre . 



1. Ne suivent: dans leur adoration des idoles. 






(^mm 






^^. 






TV 




10. Yunus (Jonas) 



44 



45 



43. Et il en est parmi eux qui te regardent. Est-ce toi qui peux guider les 
aveugles, meme s'ils ne voient pas? 

En verite, Allah n'est point injuste a Tegard des gens, mais ce sont les gens 
qui font du tort a eux-memes. 

Et le jour ou II les rassemblera, ce sera comme s'ils n'etaient restes [dans 
leur tombeau] qu'une heure du jour et ils se reconnaitront mutuellement. 
Perdants seront alors ceux qui auront traite de mensonge la rencontre 
d' Allah, et ils n'auront pas ete bien guides. 

46. Que Nous te fassions voir une partie de ce dont Nous les mena^ons, ou 
que Nous te fassions mourir\ (en tout cas), c'est vers Nous que sera leur 
retour. Allah est en outre, temoin de ce qu'ils font. 

A chaque communaute un Messager. Et lorsque leur messager vint, tout se 
decida en equite entre eux et ils ne furent point leses. 

Et ils disent: «A quand cette promesse^, si vous etes veridiques»? 

Dis: «Je ne detiens pour moi rien qui peut me nuire ou me profiter, 
excepte ce qu'AUah veut. A chaque communaute un terme. Quand leur 
terme arrive, ils ne peuvent ni le retarder d'une heure ni ravancer». 

50. Dis: «Voyez-vous! Si Son chatiment vous arrivait de nuit ou de jour, les 
criminels pourraient-ils en hater quelque chose? 

51. « Est-ce au moment ou le chatiment se produira que vous croirez? [II vous 
sera dit: « Inutile ».] Maintenant! Autrefois, vous en reclamiez [ironique- 
ment] la prompte arrivee!» 

52. Puis il sera dit aux injustes: «Goutez au chatiment eternel! Etes-vous 
retribues autrement qu'en rapport de ce que vous acqueriez?» 

53. Et ils s'informent aupres de toi: « Est-ce vrai?»^ — Dis: «Oui! Par mon 
Seigneur! C'est bien vrai. Et vous ne pouvez vous soustraire a la puissance 
d'Allah». 



47 

48 
49 



1. Nous te fassions mourir: avant cette realisation. 

2. Cette promesse: cette menace du Jour dernier. 

3. Est-ce vrai? le chatiment ou la resurrection. 



B 



a 



BdH 






^^mm 




10. Yunus (Jonas) 



54. Si chaque ame injuste possedait tout ce qu'il y a sur terre, elle le donnerait 
pour sa ran^on. lis dissimuleront leur regret quand ils verront le chati- 
ment. Et il sera decide entre eux en toute equite, et ils ne seront point 
leses. 

55. C'est a Allah qu'appartient, certes, tout ce qui est dans les cieux et sur la 
terre. Certes, la promesse d'Allah est verite. Mais la plupart d'entre eux ne 
(le) savent pas. 

56. C'est Lui qui donne la vie et qui donne la mort; et c'est vers Lui que vous 
serez ramenes. 

57. 6 gens! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, une guerison 
de ce qui est dans les poitrines, un guide et une misericorde pour les 
croyants. 

58. Dis: «[Ceci provient] de la grace d'Allah et de Sa misericorde; Voila de 
quoi ils devraient se rejouir. C'est bien mieux que tout ce qu'ils amassent». 

59. Que dites-vous de ce qu' Allah a fait descendre^ pour vous comme subsis- 
tance et dont vous avez alors fait des choses licites et des choses interdites? 
— Dis: «Est-ce Allah qui vous I'a permis? Ou bien forgez vous (des men- 
songes) contre Allah »? 

60. Et que penseront, au Jour de la Resurrection, ceux qui forgent le menson- 
ge contre Allah? — Certes, Allah estDetenteur de grace pour les gens, 
mais la plupart d'entre eux ne sont pas reconnaissants. 

61. Tu ne te trouveras dans aucune situation, tu ne reciteras aucun passage du 
Coran, vous n'accomplirez aucun acte sans que Nous soyons temoin au 
moment ou vous I'entreprendrez. II n'echappe a ton seigneur ni le poids 
d'un atome sur terre ou dans le ciel, ni un poids plus petit ou plus grand 
qui ne soit deja inscrit dans un livre evident. 



1. Fait descendre: a cree. 



(Bfeiigi 



im^ 












. ^ . ^ '^^ 



IcW' 



IS 4Jil j£> <<l^j3jA>U JC^4>iy^ 



10. Yunus (Jonas) 



66. 



62. En verite, les bien-aimes d 'Allah seront a I'abri de toute crainte, et ils ne 
seront point affliges, 

63. ceux qui croient et qui craignent [Allah]. 

64. II y a pour eux une bonne annonce dans la vie d'ici-bas tout comme dans 
la vie ultime. — II n'y aura pas de changement aux paroles d 'Allah — . Voila 
Tenor me succes! 

65. Que ce qu'ils disent ne t'afflige pas. La puissance toute entiere appartient a 
Allah. C'est Lui qui est I'Audient, TOmniscient. 

C'est a Allah qu'appartient, ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la 
terre. Que suivent done ceux qui invoquent, en dehors d'Allah, [des divini- 
tes] qu'ils Lui associent? lis ne suivent que la conjecture et ne font que 
mentir. 

67. C'est Lui qui vous a designe la nuit pour que vous vous y reposiez, et le 
jour pour vous permettre de voir. Ce sont en verite des signes pour les 
gens qui entendentM 

lis disent: « Allah S'est donne un enfant » Gloire et Purete a Lui! II est Le 
Riche par excellence. A Lui appartient tout ce qui est aux cieux et sur la 
terre; — vous n'avez pour cela aucune preuve^. AUez-vous dire contre 
Allah ce que vous ne savez pas? 

Dis: «En verite, ceux qui forgent le mensonge contre Allah ne reussiront 

pas». 

70. C'est une jouissance (temporaire) dans la vie d'ici-bas; puis ils retourne- 
ront vers Nous et Nous leur ferons gouter au dur chatiment, a titre de 
sanction pour leur mecreance. 



68 



69 



1. Qui entendent: qui reflechissent sur ce qu'ils entendent. 

2. Pour cela aucune preuve: pour attribuer un enfant a Allah. 



'■r^x\'i<'^ 



is^.ii^ 



m^mm 



^^^^^t^m^^ 



iesesesi 



f^g;SSIlS3I3SSSSSSE3Z 












6:^J^txi^lijgi^'^4*?t^^^ 



YV 



10. Yunus (Jonas) 



71. Raconte-leur Fhistoire de Noe, quand il dit a son peuple: «0 mon peuple, 
si mon sejour (parmi vous), et mon rappel des signes d 'Allah vous pesent 
trop, alors c'est en Allah que je place (entierement) ma confiance. Concertez- 
vous avec vos associes, et ne cachez pas vos desseins. Puis, decidez de moi 
et ne me donnez pas de repit. 

72. Si vous vous detournez, alors je ne vous ai pas demande de salaire...^ Mon 
salaire n'incombe qu'a Allah. Et il m'a ete commande d'etre du nombre 
des soumis». 

73. lis le traiterent de menteur. Nous le sauvames, lui et ceux qui etaient avec 
lui dans I'arche, desquels Nous fimes les successeurs (sur la terre). Nous 
noyames ceux qui traitaient de mensonge Nos preuves. Regarde comment 
a ete la fin de ceux qui avaient ete avertis! 

74. Puis Nous envoyames apres lui des messagers a leurs peuples. lis leur 
vinrent avec les preuves. Mais (les gens) etaient tels qu'ils ne pouvaient 
croire a ce qu'auparavant ils avaient traite de mensonge. Ainsi scellons- 
Nous les coeurs des transgresseurs. 

75. Ensuite, Nous envoyames apres eux Moise et Aaron, munis de Nos preu- 
ves a Pharaon et ses notables. Mais (ces gens) s'enflerent d'orgueil et ils 
etaient un peuple criminel. 

76. Et lorsque la verite leur vint de Notre part, ils dirent: «Voila certes, une 
magie manifeste!» 

77. Moise dit: «Dites-vous a la Verite quand elle vous est venue: Est-ce que 
cela est de la magie? Alors que les magiciens ne reussissent pas...». 

78. lis dirent: « Est-ce pour nous ecarter de ce sur quoi nous avons trouve nos 
ancetres que tu es venu a nous, et pour que la grandeur appartienne a vous 
deux sur la terre? Et nous ne croyons pas en vous!» 



\. Je ne vous ai pas demande de salaire: c.-a-d. : pourquoi me toumez-vous le dos alors que je ne 
vous demande aucun salaire? 






m^mm 




10. Yunus (Jonas) 



79. Et Pharaon dit: «Amenez-nioi tout magicien savant !» 

80. Puis, lorsque vinrent les magiciens, Moise leur dit : « Jetez ce que vous avez 
a Jeter ». 

81. Lorsqu'ils jeterent, Moise dit: «Ce que vous avez produit est magie! Allah 
I'annulera. Car Allah ne fait pas prosperer ce que font les fauteurs de 
desordre. 

82. Et par Ses paroles, Allah fera triompher la Verite, quelque repulsion qu'en 
aient les criminels». 

83. Per Sonne ne crut (au message) de Moise, sauf un groupe de jeunes gens de 
son^ peuple, par crainte de represailles de Pharaon et de leurs notables. En 
verite, Pharaon fut certes superbe sur terre et il fut du nombre des 
extravagants. 

84. Et Moise dit: «0 mon peuple, si vous croyez en Allah, placez votre 
confiance en Lui si vous (Lui) etes soumis». 

85. lis dirent: «En Allah nous pla9ons notre confiance. 6 notre Seigneur, ne 
fais pas de nous une cible pour les persecutions des injustes. 

86. Et delivre-nous, par Ta misericorde, des gens mecreants». 

87. Et Nous revelames a Moise et a son frere: «Prenez pour votre peuple des 
maisons en Egypte, faites de vos maisons un lieu de priere et soyez 
assidus dans la priere. Et fais la bonne annonce aux croyants». 

88. Et Moise dit: «0 notre Seigneur, Tu as accorde a Pharaon et ses notables 
des parures et des biens dans la vie presente, et voila, O notre Seigneur, 
qu'avec cela ils egarent (les gens loin) de Ton sentier. O notre Seigneur, 
aneantis leurs biens et endurcis leurs coeurs, afin qu'ils ne croient pas, 
jusqu'a ce qu'ils aient vu le chatiment douloureux ». 



1. Sort peuple: le peuple de Pharaon. 



ii^.'i^ 



m^mm 



^.^ '^^t'Ti^^ >-^»< 



Jj^3^}|yo^^o^U^JJ\ V}^ l^XAjl oj^U J licspJi 




10. YQnus (Jonas) 



89. II dit: «Votre priere est exaucee. Restez tous deux sur le chemin droit, et 
ne suivez point le sentier de ceux qui ne savent pas». 

90. Et Nous fimes traverser la mer aux Enfants d'Israel. Pharaon et ses ar- 
mees les poursuivirent avec acharnement et inimite. Puis, quand la noyade 
I'eut atteint, il dit: «Je crois qu'il n'y a d'autre divinite que Celui en qui 
ont cru les enfants d'Israel. Et je suis du nombre des soumis». 

91. [Allah dit]: Maintenant? Alors qu'auparavant tu as desobei et que tu as 
ete du nombre des corrupteurs! 

92. Nous allons aujourd'hui epargner ton corps ^ afin que tu deviennes un 
signe a tes successeurs. Cependant beaucoup de gens ne pretent aucune 
attention a Nos signes (d'avertissement). 

93. Certes, Nous avons etabli les Enfants d'Israel dans un endroit honorable, 
et leur avons attribue comme nourriture de bons aliments. Par la suite, ils 
n'ont diverge qu'au moment ou leur vint la science. Ton Seigneur decidera 
entre eux, au Jour de la Resurrection sur ce qui les divisait. 

94. Et si tu es en doute sur ce que Nous avons fait descendre vers toi, interro- 
ge alors ceux qui lisent le Livre revele avant toi. La verite certes t'est venue 
de ton Seigneur: ne sois done point de ceux qui doutent. 

95. Et ne sois point de ceux qui traitent de mensonge les versets d 'Allah. Tu 
serais alors du nombre des perdants. 

96. Ceux contre qui la parole (la menace) de ton Seigneur se realisera ne 
croiront pas, 

97. meme si tous les signes leur parvenaient, jusqu'a ce qu'ils voient le chati- 
ment douloureux. 



1. Epargner ton corps: Tempecher de disparaitre dans la mer. Selon certains theologiens la momie 
de Ramses II qui se trouve au musee du Caire est une explication a ce verset. 



B 



^'^ 



m^m^ 









i:.f> >--> ^ v^ ( 



ji i^^^^J^lBU^^ 



.^> -^*^^ ^^ *. 









^>^> 



^ >f'/^ 



v<^^ 



•^ . ?. 



/^^ >> 



(it:^j^ M <Il>i,rii^ ^^Il)if^^ J!,!l^ 









TY 



10. Yunus (Jonas) 



iT'T^T'^r^r^i^nr^M^t^r^^r^r^^^r 



98. Si seulement il y avait, a part le peuple de Yunus (Jonas), une cite qui ait 
cm et a qui sa croyance eut ensuite profite! Lorsqu'ils eurent cru\ Nous 
leur enlevames le chatiment d'ignominie dans la vie presente et leur 
donnames jouissance pour un certain temps. 

99. Si ton Seigneur I'avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru. 
Est-ce a toi de contraindre les gens a devenir croyants^? 

100. II n'appartient nullement a une ame de croire si ce n'est avec la permis- 
sion d'Allah. Et II voue au chatiment ceux qui ne raisonnent pas. 

101. Dis: «Regardez ce qui est dans les cieux et sur la terre ». Mais ni les 
preuves ni les avertisseurs (prophetes) ne suffisent a des gens qui ne 
croient pas. 

102. Est-ce qu'ils attendent autre chose que des chatiments semblables a ceux 
des peuples anterieurs^? Dis: « Attendez! Moi aussi, j'attends avec vous». 

103. Ensuite, Nous delivrerons Nos messagers et les croyants. C'est ainsi qu'il 
Nous incombe [en toute justice] de delivrer les croyants. 

104. Dis: «0 gens! Si vous etes en doute sur ma religion, moi, je n'adore point 
ceux que vous adorez en dehors d'Allah; mais j 'adore Allah qui vous fera 
mourir. Et il m'a ete commande d'etre du nombre des croyants ». 

105. Et (il m'a ete dit): «Oriente-toi exclusivement sur la religion en pur mono- 
theiste! Et ne sois pas du nombre des Associateurs ; 

106. et n'invoque pas, en dehors d'Allah, ce qui ne peut te profiter ni te nuire. 
Et si tu le fais, tu seras alors du nombre des injustes». 



1. Lorsqu'ils eurent cru: II s'agit du peuple de Jonas. 

2. Au sujet de la tolerance en matiere de foi religieuse (voir S. 2, v. 256). 

3. Les peuples anterieurs: qui ont traite d'imposteurs leurs messagers. 



B 


















mm 



\j,Ji*:^\d\j ^J^jJs^ ^yS^V^\ ^\\jj^^ \ 






i> 






A\\U\\^^ \'.^\\<A\'t\'.^. 



> ^i^jk-T'" 



TyT 



11. Hud 



107. Et si Allah fait qu'un mal te touche, nul ne peut I'ecarter en dehors de 
Lui. Et s'll te veut un bien, nul ne peut repousser Sa grace. II en gratifie 
qui II veut parmi Ses serviteurs. Et c'est Lui le Pardonneur, le 
Misericordieux. 

108. Dis: «0 gens! Certes la verite vous est venue de votre Seigneur. Done, 
quiconque est dans le bon chemin ne Test que pour lui-meme; et quicon- 
que s'egare, ne s'egare qu'a son propre detriment. Je ne suis nullement un 
protecteur pour vous^ 

109. Et suis ce qui t'est revele, et sois constant jusqu'a ce qu' Allah rende Son 
jugement car II est le meilleur des juges. 



SOURATE 11 

HUD2 

123 versets 
Pre-heg. no 52 

Au nom d' Allah le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1 . Alif, Lam, Ra. C'est un Livre dont les versets sont parfaits en style et en 
sens, emanant d'un Sage, Parfaitement Connaisseur^. 

2. N'adorez qu'Allah. Moi, je suis pour vous, de Sa part, un avertisseur et un 
annonciateur. 

3. Demandez pardon a votre Seigneur; ensuite, revenez a Lui. II vous accor- 
dera une belle jouissance jusqu'a un terme fixe, et II accordera a chaque 
meritant I'honneur qu'il merite. Mais si vous tournez le dos, je crains alors 
pour vous le chatiment d'un grand jour. 

4. C'est a Allah que sera votre retour; et II est Omnipotent. 

5. Eh quoi! lis replient leurs poitrines afin de se cacher de Lui. Meme lors- 
qu'ils se couvrent de leurs vetements, II sait ce qu'ils cachent et ce qu'ils 
divulguent car II conn ait certes le contenu des poitrines. 



1. Expression frequente dans le Coran qui veut dire: je ne suis pas responsable de ce que vous 
faites. 

2. Hud: I'apotre des *^Aad. Voir v. 50, et la note a S. 7, v.65. 

3. Alif Lam Rd. (Voir la note a S.2, v. 1). 

Emanant d'un Sage. Parfaitement Connaisseur : Allah. 



11. Hud 



6. II n'y a point de bete sur terre dont la subsistance n'incombe a Allah qui 
connait son gite et son depot; tout est dans un Livre explicite. 

7. Et c'est Lui qui a cree les cieux et la terre en six jours, — alors que Son 
Trone etait sur I'eau, — afin d'eprouver lequel de vous agirait le mieux. Et 
si tu dis: «Vous serez ressuscites apres la mort», ceux qui ne croient pas 
diront: «Ce n'est la qu'une magie evidente». 

8. Et si Nous retardons pour eux le chatiment jusqu'a une periode fixee, ils 
diront: «Qu'est-ce qui le retient? — Mais le jour ou cela leur viendra, il ne 
sera pas detourne d'eux; et ce dont ils se moquaient les enveloppera. 

9. Et si Nous faisons goiiter a rhomme une grace de Notre part, et qu'ensui- 
te Nous la lui arrachons, le voila desespere et ingrat. 

10. Et si Nous lui faisons gouter le bonheur, apres qu'un malheur I'ait touche, il 
dira: «Les maux se sont eloignes de moi», et le voila qui exulte, plein de 
gloriole. 

1 1 . sauf ceux qui sont endurants et font de bonnes oeuvres. Ceux -la obtien- 
dront pardon et une grosse recompense. 

12. II se peut que tu negliges une partie de ce qui t'est revele, et que ta poitrine 
s'en sente compressee; parce qu'ils disent: «Que n'a-t-on fait descendre 
sur lui un tresor?» Ou bien: «Que n'est-il venu un Ange en sa 
compagnie?» — Tu n'es qu'un avertisseur. Et Allah est Le protecteur de 
toute chose ^ 



I. II se peut que tu: Muhammad. 

Tu negliges une partie de ce qui t'est revele: en ne la transmettant pas. 



>HHHf 



&m 



i^^^m 



Mt-*^!^'--^' • '^-kI^-^^ *^>\<^tf^ \'^'sFf^ 



11. Hud 



a 



ss 



ss 



a 



3 



13. Ou bien ils disent: «I1 I'a forge [le Coran]» — Dis: «Apportez done dix 
Sourates semblables a ceci, forgees (par vous). Et appelez qui vous pourrez 
(pour vous aider), hormis Allah, si vous etes veridiques». 

14. S'ils ne vous repondent pas, saehez alors que c'est par la science d'Allah 
qu'il est descendu, et qu'il n'y a de divinite que Lui. Etes-vous soumis (a 
Lui)? 

15. Ceux qui veulent la vie presente avec sa parure. Nous les retribuerons 
exactement selon leurs actions sur terre, sans que rien leur en soit diminue. 

16. Ceux-la qui n'ont rien, dans Tau-dela, que le Feu. Ce qu'ils auront fait ici- 
bas sera un echec, et sera vain ce qu'ils auront ceuvre. 

17. Est-ce que celui qui se fonde sur une preuve evidente (le Coran) venant de 
son Seigneur et recitee par un temoin [rarchange Gabriel] de Sa part, 
cependant qu'avant lui [Muhammad] il y a le livre de Moise tenant lieu de 
guide et de misericorde... [ est meilleur ou bien celui qui ne se fonde sur 
aucune preuve valable?]. Ceux-la y croient; mais quiconque d'entre les 
factions n'y croit pas, aura le Feu comme rendez-vous. Ne sois done pas 
en .doute au sujet de ceci (le Coran). Oui, c'est la verite venant de ton Sei - 
gneur; mais la plupart des gens n'y croient pas. 

18. Et quel pire injuste que celui qui forge un mensonge contre Allah? Ceux-la 
seront presentes a leur Seigneur, et les temoins (les anges) diront: «Voila 
ceux qui ont menti contre leur Seigneur ». Que la malediction d'Allah 
(frappe) les injustes, 

19. qui obstruent le sentier d'Allah (aux gens), cherchent a le rendre tortueux 
et ne croient pas en I'au-dela. 



&^ 



mm<^ 



> j> >^ . < ^ < 4 






11. Hud 

20. Ceux-la ne peuvent reduire (Allah) a rimpuissance sur terre! Pas d'allies 
pour eux en dehors d'Allah et leur chatiment sera double. lis etaient 
incapables d'entendre; ils ne voyaient pas non plus. 

21. Ce sont ceux-la qui ont cause la perte de leurs propres ames. Et leurs 
inventions (idoles) se sont eloignees d'eux. 

22. Ce sont eux, infailliblement, qui dans I'au-dela seront les plus grands 
perdants. 

23. Certes ceux qui croient, font de bonnes oeuvres et s'humilient devant 
leur Seigneur, voila les gens du Paradis ou ils demeureront eternellement. 

24. Les deux groupes ressemblent, Tun a I'aveugle et au sourd, I'autre a 
celui qui voit et qui entend. Les deux sont-ils comparativement egaux? Ne 
vous souvenez-vous pas? 

25. Nous avons deja envoye Noe a son peuple: «Je suis pour vous un aver- 
tisseur explicite 

26. afin que vous n'adoriez qu'Allah. Je crains pour vous le chatiment d'un 
jour douloureux ». 

27. Les notables de son peuple qui avaient mecru, dirent alors: «Nous ne 
voyons en toi qu'un homme comme nous; et nous voyons que ce sont 
seulement les vils parmi nous qui te suivent sans reflechir; et nous ne 
voyons en vous aucune superiorite sur nous. Plutot, nous pensons que 
vous etes des menteurs». 

28. II dit: «0 mon peuple! Que vous en semble? Si je me conforme a une 
preuve de mon Seigneur, si une Misericorde, (prophetie) echappant a vos 
yeux, est venue a moi de Sa part, devrons-nous vous I'imposer alors que vous 
la repugnez? 



B 



^^ 






YYo 



11. Hud 



29. O mon peuple, je ne vous demande pas de richesse en retour. Mon salaire 
n'incombe qu'a Allah. Je ne repousserai point ceux qui ont cru, ils auront 
a rencontrer leur Seigneur. Mais je vous trouve des gens ignorants^ 

30. O mon peuple, qui me secourra contre (la punition d') Allah si je les 
repousse? Ne vous souvenez-vous pas? 

Et je ne vous dis pas que je detiens les tresors d'Allah, je ne connais pas 
rinconnaissable, et je ne dis pas que je suis un Ange; et je ne dis pas non 
plus aux gens, que vos yeux meprisent, qu'Allah ne leur accordera aucune 
faveur; Allah connait mieux ce qu'il y a dans leurs ames. [Si je le leur 
disais], je serais du nombre des injustes. 

Ils dirent: «0 Noe, tu as dispute avec nous et multiplie les discussions. 
Apporte-nous done ce dont tu nous menaces, si tu es du nombre des 
veridiques». 

33. II dit: «C'est Allah seul qui vous I'apportera — s'll veut — et vous ne 
saurez y echapper. 

34. Et mon conseil ne vous profiterait pas, au cas ou je voulais vous conseil- 
ler, et qu'Allah veuille vous egarer. II est votre Seigneur, et c'est vers Lui 
que vous serez ramenes». 

35. Ou bien ils disent: il I'a invente? Dis: «Si je I'ai invente, que mon crime 
retombe sur moi! Et je suis innocent de vos criminelles accusations ». 



31 



32, 



36. 



37. 



Et il fut revele a Noe: «De ton peuple, il n'y aura plus de croyants que 
ceux qui ont deja cru. Ne t'afflige pas de ce qu'ils faisaient. 
Et construis I'arche sous Nos yeux et d'apres Notre revelation. Et ne 
M'interpelle plus au sujet des injustes, car ils vont etre noyes». 



\. Je ne vous demande... en retour: pour avoir transmis le message. 
Je ne repousserai point : comme vous me I'avez demande. 

lis auront a rencontrer leur Seigneur: le jour de la resurrection. lis seront alors recompenses 
tandis que leurs adversaires seront chaties. 



■*'> '^^^> 

^i^ 



t^^WS 



iT^.Xf>^ ^^^ 






4J^ 



»w^ <^ '? -^^ ^-^ » t<^ tt'^ 






laJ^^^i^cii^o'iii^i'Hs^ 



it 



>..'".■{ y. 









/.'')»'H»> <'»^.'"{ '"'<>^'\^ '"■>''i^, 'C *.f » 1^- 

Si^t^l<lj1j^(iijijoiJ^l£^ 




11. Hud 

38. Et il construisait Tarche. Et chaque fois que des notables de son peuple 
passaient pres de lui, ils se moquaient de lui. II dit: «Si vous vous moquez 
de nous, eh bien, nous nous moquerons de vous, comme vous vous mo- 
quez [de nous]. 

39. Et vous saurez bientot a qui viendra un chatiment qui Thumiliera, et sur 
qui s'abattra un chatiment durable !» 

40. Puis, lorsque Notre commandement vint et que le four se mit a bouillon- 
ner [d'eau]. Nous dimes: « Charge [dans I'arche] un couple de chaque 
espece ainsi que ta famille — sauf ceux contre qui le decret est deja 
prononce — et ceux qui croient». Or, ceux qui avaient cru avec lui etaient 
peu nombreux. 

41. Et il dit: «Montez dedans. Que sa course et son mouillage soient au nom 
d' Allah. Certes mon Seigneur est Pardonneur et Misericordieux». 

42. Et elle vogua en les emportant au milieu des vagues comme des monta- 
gnes. Et Noe appela son fils,qui restait en un lieu ecarte (non loin de I'arche): 
«0 rnon enfant, monte avec nous et ne reste pas avec les mecreants». 

43. II repondit: «Je vais me refugier vers un mont qui me protegera de I'eaun. 
Et Noe lui dit: «I1 n'y a aujourd'hui aucun protecteur contre I'ordre 
d' Allah. (Tous periront) sauf celui a qui II fait misericorde». Et les vagues 
s'interposerent entre les deux, et le fils fut alors du nombre des noyes. 

44. Et il fut dit: «6 terre, absorbe ton eau! Et toi, ciel, cesse [de pleuvoir]!» 
L'eau baissa, Tordre fut execute, et I'arche s'installa sur le Judi^ et il fut 
dit: «Que disparaissent les gens pervers»! 

45. Et Noe invoqua son Seigneur et dit: «6 mon Seigneur, certes mon fils est 
de ma famille et Ta promesse^ est verite. Tu es le plus juste des juges». 



1. Le Judi: nom d'une montagne. 

2. Ta promesse: concernant le sauvetage de ma famille (voir la note suivante). 



li^i^ 



m^\iiB 






11. Hud 



46. II dit: «0 Noe, il n'est pas de ta famille car iU a commis un acte infame. 
Ne me demande pas ce dont tu n'as aucune connaissance. Je t'exhorte afin 
que tu ne sois pas du nombre des ignorants». 

47. Alors Noe dit: « Seigneur, je cherche Ta protection contre toute demande 
de ce dont je n'ai aucune connaissance. Et si Tu ne me pardonnes pas et 
ne me fais pas misericorde, je serai au nombre des perdants». 

48. II fut dit: «0 Noe, debarque avec Notre securite et Nos benedictions sur 
toi et sur des communautes [issues] de ceux qui sont avec toi. Et il y (en) 
aura des communautes auxquelles Nous accorderons une jouissance tem- 
poraire; puis un chatiment douloureux venant de Nous les touchera))^. 

49. Voila quelques nouvelles de ITnconnaissable que Nous te revelons. Tu ne 
les savais pas, ni toi ni ton peuple, avant cela^. Sois patient. La fin heureu- 
se sera aux pieux. 

50. Et (Nous avons envoye) aux *^Aad, leur frere Hud, qui leur dit: «0 mon 
peuple, adorez Allah. Vous n'avez point de divinite a part Lui. Vous n'etes 
que des forgeurs (de mensonges) . 

51. O mon peuple, je ne vous demande pas de salaire pour cela. Mon salaire 
n'incombe qu'a Celui qui m'a cree. Ne raisonnez-vous pas? 

52. O mon peuple, implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous a 
Lui pour quTl envoie sur vous du ciel des pluies abondantes et quTl 
ajoute force a votre force. Et ne vous detournez pas [de Lui] en devenant 
coupables)). 

53. lis dirent: «0 Hud, tu n'es pas venu a nous avec une preuve, et nous ne 
sommes pas disposes a abandonner nos divinites sur ta parole, et nous 
n 'avons pas foi en toi. 



1. II s'agit bien du fils de Noe, mais qui n'etait pas croyant. C'est pourquoi- Allah dit qu'il n'est 
pas de sa famille, de meme que dans le v. 40 supra (de la meme Sourate), il est mentionne que 
certains membres de sa famille ne seront pas sauves. 

2. Notre securite: autre sens: salut venu de Notre part. 
Des communautes issues...: les croyants parmi celles-ci. 

3. Avant cela: avant la revelation du Coran. 



&t^ 




11. Hud 

54. Nous dirons plutot qu'une de nos divinites t'a afflige d'un mal»^ II dit: 
«Je prends Allah a temoin — et vous aussi soyez temoins — qu'en verite, 
je desavoue ce que vous asssociez, 

55. en dehors de Lui. Rusez done tous^ contre moi et ne me donnez pas de 
repit. 

56. Je place ma confiance en Allah, mon Seigneur et le votre. II n'y a pas 
d'etre vivant qu'Il ne tienne par son toupet^. Mon Seigneur, certes, est sur 
un droit chemin. 

57. Si vous vous detournez... voila que je vous ai transmis [le message] que 
j'etais charge de vous faire parvenir. Et mon Seigneur vous remplacera par 
un autre peuple, sans que vous ne Lui nuisiez en rien, car mon Seigneur, 
est gardien par excellence sur toute chose ». 

58. Et quand vint Notre Ordre, Nous sauvames par une misericorde de Notre 
part, Hud et ceux qui avec lui avaient cru. Et Nous les sauvames d'un 
terrible chatiment. 

59. Voila les ^Aad. lis avaient nie les signes (enseignements) de leur Seigneur, 
desobei a Ses messagers et suivi le commandement de tout tyran entete. 

60. Et ils furent poursuivis, ici-bas, d'une malediction, ainsi qu'au Jour de la 
Resurrection. En verite les "^Aad n'ont pas cru en leur Seigneur. Que 
s'eloignent (perissent) les ^Aad, peuple de Hud! 

61. Et (Nous avons envoye) aux Tamud, leur frere Salih qui dit: «0 mon 
peuple, adorez Allah. Vous n'avez point de divinite en dehors de Lui. De 
la terre II vous a crees, et II vous I'a fait peupler (et exploiter). Implorez 
done Son pardon, puis repentez-vous a Lui. Mon Seigneur est bien pro- 
che et II repond toujours (aux appels)». 

62. Ils dirent: «6 Salih, tu etais auparavant un espoir"^ pour nous. Nous 
interdirais-tu d'adorer ce qu'adoraient nos ancetres? Cependant, nous 
voila bien dans un doute troublant au sujet de ce vers quoi tu nous 
invites ». 



1. T'a afflige d'un mal: Tune de nos divinites t'a rendu fou. 

2. Rusez done tous: vous et vos divinites. 

3. Tenir par le toupet: tenir dans sa possession et sous son ordre et controle. 

4. Un espoir: litter, un espere (une source d'esperance). 



B 



^j^ 




11. Hud 



63. II dit: «0 mon peuple! Que vous en semble, si je m'appuie sur une preuve 
evidente emanant de mon Seigneur et s'll m'a accorde, de Sa part, une 
misericorde, qui done me protegera contre Allah si je Lui desobeis? Vous 
ne ferez qu'accroitre ma perte. 

64. O mon peuple, void la chamelle d'Allah qu'Il vous a envoyee comme 
signe. Laissez-la done paitre sur la terre d'Allah, et ne lui faites aucun mal 
sinon, un chatiment proche vous saisira!» 

65. lis la tuerent. Alors, il leur dit: «Jouissez (de vos biens) dans vos demeures 
pendant trois jours (encore)! Voila une promesse qui ne sera pas 
dementie». 

66. Puis, lorsque Notre ordre vint, Nous sauvames Salih et ceux qui avaient 
cru avec lui, — par une misericorde venant de Nous — de I'ignominie de 
ce jour-la. En verite, c'est ton Seigneur qui est le Fort, le Puissant. 

67. Et le Cri saisit les injustes^ Et les voila foudroyes dans leurs demeures, 

68. comme s'ils n'y avaient jamais prospere. En verite, les Tamud n'ont pas 
cru en leur Seigneur. Que perissent les Tamud! 

69. Et Nos emissaires sont, certes, venus a Abraham avec la bonne nouvelle, 
en disant: «Salam!». II dit: «Salam!», et il ne tarda pas a apporter un 
veau roti^. 

70. Puis, lorsqu'il vit que leurs mains ne I'approchaient pas, il fut pris de 
suspiscion a leur egard et ressentit de la peur vis-a-vis d'eux. lis dirent: 
«N'aie pas peur, nous sommes envoyes au peuple de Lot». 

71. Sa femme etait debout, et elle rit alors; Nous lui annon^ames done (la 
naissance d') Isaac, et apres Isaac, Jacob^. 



1. Le Cri: un cri terrible qui accompagna le cataclysme. 

2. Nos emissaires: les Anges. 

La nouvelle: est I'annonce de la naissance d'Isaac. 
Saldm: la salutation des Musulmans qui signifie paix. 

3. Elle rit: rejouie de raneantissement du peuple de Lot. 
Sa femme: Sarra, la femme d' Abraham. 



11. Hud 



72. Elle dit : « Malheur a moi ! Vais-je enfanter alors que je suis vieille et que 
mon mari, que voici, est un vieillard? C'est la vraiment une chose 
etrange ! » 

73. lis dirent: « T'etonnes-tu de I'ordre^ d'AUah? Que la misericorde d'Allah 
et Ses benedictions soient sur vous, gens de cette maison! II est vraiment, 
digne de louange et de glorification ! » 

74. Lorsque Teffroi eut quitte Abraham et que la bonne nouvelle Teut atteint, 
voila qu'il discuta avec Nous (en faveur) du peuple de Lot, 

75. Abraham etait, certes, longanime, tres implorant et repentant. 

76. O Abraham, renonce a cela; car I'ordre de Ton Seigneur est deja venu, et 
un chatiment irrevocable va leur arriver». 

77. Et quand Nos emissaires (Anges) vinrent a Lot, il fut chagrine pour eux, 
et en eprouva une grande gene. Et il dit: « Voici un jour terrible ». 

78. Quant a son peuple, ils vinrent a lui, accourant. Auparavant ils commet- 
taient des mauvaises actions. II dit: «0 mon peuple, voici mes fiUes: elles 
sont plus pures pour vous. Craignez Allah done, et ne me deshonorez pas 
dans mes hotes. N'y a-t-il pas parmi vous un homme raisonnable^?» 

79. Ils dirent: Tu sais tres bien que nous n'avons pas de droit sur tes filles^. Et 
en verite, tu sais bien ce que nous voulons». 

80. II dit: « [Ah!] si j'avais de la force pour vous resister! ou bien si je trouvais 
un appui sohde!» 

81. Alors [les hotes] dirent :« O Lot, nous sommes vraiment les emissaires de 
ton Seigneur. Ils ne pourront jamais t'atteindre. Pars avec ta famille a un 
moment de la nuit. Et que nul d'entre vous ne se retourne en arriere. 
Exception faite de ta femme qui sera atteinte par ce qui frappera les 
autres. Ce qui les menace s'accomplira a Taube. L'aube n'est-elle pas 
proche?» 



1. L'ordre d' Allah: Son omnipotence. 

2. Mauvaises actions: homosexualite. 

Mes fdles: les femmes de son peuple. C'est -a-dire prenez des femmes pour epouses au lieu de 
vous livrer aux pratiques homosexuelles. 

3. Nous n'avons pas de droit: nous n'avons pas en vie. 



^SCM. 



^1^ 



mmt^. 






»*-r <i * -* >. 



< .^ -^ '^'f 



-- ^\'\^'^^ 



i^^^' 



'>C ^^ 






,x ^fx' <»/ 



>^« > 









^^l-jj J._^O^J\ bjljli ilili ji/u 



61 Joj) Uj\x-..->.ld^ a:^(_^^_;^<4^(:^4j^, Jc-c^ 



> ?^ 







M i^^^ljiJ§^^4iiil*:i)^;^^UjcJ^ 



3£I]a 



^^s 



11. Hud 



82. Et, lorsque vint Notre ordre, Nous renversames [la cite] de fond en 
comble, et fimes pleuvoir sur elle en masse, des pierres d'argile succedant 
les unes aux autres, 

83. portant une marque connue de ton Seigneur. Et elles (ces pierres) ne sont 
pas loin des injustes^ 

84. Et (Nous avons envoye) aux Madyan, leur frere Suayb qui leur dit: «0 
mon peuple, adorez Allah; vous n'avez point de divinite en dehors Lui. Et 
ne diminuez pas les mesures et le poids. Je vous vois dans I'aisance, et je 
Grains pour vous [si vous ne croyez pas] le chatiment d'un jour qui enve- 
loppera tout. 

85. O mon peuple, faites equitablement pleine mesure et plein poids, ne depre- 
ciez pas aux gens leurs valeurs et ne semez pas la corruption sur terre. 

86. Ce qui demeure aupres d'Allah est meilleur pour vous si vous etes 
croyants! Et je ne suis pas un gardien pour vous». 

87. lis dirent: «0 Suayb! Est-ce que ta priere te demande de nous faire aban- 
donner ce qu'adoraient nos ancetres, ou de ne plus faire de nos biens ce 
que nous voulons? Est-ce toi I'indulgent, le droit ?» 

88. II dit: «6 mon peuple, voyez-vous si je me base sur une preuve evidente 
emanant de mon Seigneur, et s'll m'attribue de Sa part une excellente 
donation?... Je ne veux nullement faire ce que je vous interdis. Je ne veux 
que la reforme, autant que je le puis. Et ma reussite ne depend que d'Al- 
lah. En Lui je place ma confiance, et c'est vers Lui que je reviens repentant. 



1. Marquees: les pierres portaient les noms de leurs destinataires. 



11. Hud 

"^-'i-fc- fc ■Ai.i,.fc-J«UW,JuJ,J^JV,.iJ,a.UI, I. i^^>JM 

89. O mon peuple, que votre repugnance et votre hostilite a mon egard ne 
vous entrainent pas a encourir les memes chatiments qui atteignirent le 
peuple de Noe, le peuple de Hud, ou le peuple de Salih et (Pexemple du) 
peuple de Lot n'est pas eloigne de vous^ 

90. Et implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous a Lui. Mon 
Seigneur est vraiment Misericordieux et plein d'amour». 

91. lis dirent: «0 Suayb, nous ne comprenons pas grand chose a ce que tu 
dis; et vraiment nous te considerons comme un faible parmi nous. Si ce 
n'est ton clan, nous t'aurions certainement lapide. Et rien ne nous empe- 
che de t'atteindre». 

92. II dit: «0 mon peuple, mon clan est-il a vos yeux plus puissant qu' Allah a 
qui vous tournez ouvertement le dos? Mon Seigneur embrasse (en Sa 
science) tout ce que vous oeuvrez. 

93. 6 mon peuple, agissez autant que vous voulez. Moi aussi j'agis. Bientot, 
vous saurez sur qui tombera un chatiment qui le deshonorera, et qui de 
nous est I'imposteur. Et attendez (la consequence de vos actes) ! Moi aussi 
j 'attends avec vous». 

94. Lorsque vint Notre ordre, Nous sauvames, par une misericorde de Notre 
part, Suayb et ceux qui avaient cru avec lui. Et le Cri terrible saisit les 
injustes, et ils giserent dans leurs demeures, 

95. comme s'ils n'y avaient jamais prospere. Que les Madyan s'eloignent 
comme les Tamud se sont eloignes^. 

96. Et Nous avions envoye Moise, avec Nos miracles et une autorite 
incontestable, 

97. a Pharaon et ses notables. Mais ils suivirent I'ordre de Pharaon, bien que 
I'ordre de Pharaon n'avait rien de sense. 



1. L'exemple du peuple de Lot n'est pas loin de vous: c.-a-d. : Thistoire de Lot est assez recente et 
Madian n^est pas loin de Sodome non plus. 

2. S'eloignent: de la Misericorde d* Allah. 



SS 






i;fe^w. 






» ^ ^» T-^\-^- 



lij ^ ^_4-^ fJi^^J J-^^^ £>-^fL>i.4:^ 



I < ''» •<K. »>' 



<■ -< ^ 










11. Hud 



98. II precedera son peuple, au Jour de la Resurrection. II les menera a 
I'aiguade du Feu. Et quelle detestable aiguade! 

99. Et ils sont poursuivis par une malediction ici-bas et au Jour de la Resur- 
rection. Quel detestable don leur sera donne! 

100. Cela fait partie des recits que Nous te [Muhammad] racontons concer- 
nant des cites : lesunes sont encore debout, tandis que d'autres (sont comple- 
tement) rasees. 

101. Nous ne leur avons fait aucun tort. Mais ils se sont fait du tort a eux- 
memes. Leurs divinites, qu'ils invoquaient en dehors d'Allah, ne leur ont 
servi a rien, quand I'Ordre (le chatiment) de ton Seigneur fut venu; elles 
n'ont fait qu'accroitre leur perte. 

102. Telle est la rigueur de la prise de ton Seigneur quand II frappe les cites 
lorsqu'elles sont injustes. Son chatiment est bien douloureux et bien dur. 

103. II y a bien la un signe pour celui qui craint le chatiment de I'au-dela. C'est 
un jour ou les gens seront rassembles; et c'est un jour solennel (atteste 
par tons). 

104. Et Nous ne le retardons que pour un terme bien determine. 

105. Le jour ou cela arrivera, nulle ame ne parlera qu'avec Sa permission (celle 
d'Allah). II y aura des damnes et des heureux. 

106. Ceux qui sont damnes seront dans le Feu ou ils ont des soupirs et des 
sanglots. 

107. Pour y demeurer eternellement tant que dureront les cieux et la terre — a 
moins que ton Seigneur en decide autrement — car ton Seigneur fait 
absolument tout ce qu'Il veut. 

108. Et quant aux bienheureux, ils seront au Paradis, pour y demeurer eternel- 
lement tant que dureront les cieux et la terre — a moins que ton Seigneur 
n'en decide autrement — c'est la un don qui n'est jamais interrompu. 



[^ 



*i^ Ma 



&'^ 




II. Hud 

109. Ne sois done pas en doute au sujet de ee que ceux-la adorent. lis n'ado- 
rent que comme leurs ancetres adoraient auparavant. Et Nous leur don- 
nerons la totalite de leur part, sans en rien retrancher. 

110. Et Nous avons deja donne a Moise le Livre. II y eut des divergences a son 
sujet. S'il n'y avait pas un decret prealable de la part de ton Seigneur, 
tout aurait ete decide entre eux. Et ils sont, a son sujet ^ pleins d'un doute 
troublant. 

III. Tres certainement, ton Seigneur fera leur pleine retribution a tous pour 
leurs oeuvres... II est Parfaitement Connaisseur de ce qu'ils font. 

112. Demeure sur le droit chemin comme il t'est commande, ainsi que ceux qui 
sont revenus [a Allah] avec toi. Et ne commettez pas d'exces. Car vrai- 
ment II observe ce que vous faites. 

113. Et ne vous penchez pas vers les injustes: sinon le Feu vous atteindrait. 
Vous n'avez pas d'allies en dehors d'Allah. Et vous ne serez pas secourus. 

1 14. Et accomplis la Salat aux deux extremites du jour et a certaines heures de 
la nuit. Les bonnes oeuvres dissipent les mauvaises. Cela est une exhorta- 
tion pour ceux qui reflechissent. 

115. Et sois patient. Car Allah ne laisse pas perdre la recompense des gens 
bienfaisants. 

116. Si seulement il existait, dans les generations d'avant vous, des gens ver- 
tueux qui interdisent la corruption sur terre! (Helas) II n'y en avait qu'un 
petit nombre que Nous sauvames, alors que les injustes persistaient dans 
le luxe (exagere) dans lequel ils vivaient, et ils etaient des criminels. 

117. Et ton Seigneur n'est point tel a detruire injustement des cites dont les 
habitants sont des reformateurs. 



1. A son sujet: soit au sujet de la Thora ou au sujet du Coran. 



ssCjE 



^m 



^^^m'^Yc 



■ ■ ■ g 



irwmfff 






iS- ^ 




f^>'^>'5<^>'- 



a?5»,-5i!^ 









xro 



11. Hud 



118. Et si ton Seigneur avail voulu, II aurait fait des gens une seule commu- 
naute^ Or, ils ne cessent d'etre en desaccord (entre eux,) 

119. sauf ceux a qui ton Seigneur a accorde misericorde. C'est pour cela qu'Il 
les a crees. Et la parole de ton Seigneur s'accomplit: «Tres certainement, 
Je remplirai I'Enfer de djinns et d'hommes, tous ensemble ». 

120. Et tout ce que Nous te racontons des recits des messagers, c'est pour en 
raffermir ton coeur. Et de ceux-ci t'est venue la verite ainsi qu'une exhor- 
tation et un rappel aux croyants. 

121. Et dis a ceux qui ne croient pas: «Cteuvrez autant que vous pouvez. Nous 
aussi, nous oeuvrons. 

122. Et attendez. Nous aussi nous attendons!» 

123. A Allah appartient I'lnconnaissable des cieux et de la terre, et c'est a Lui 
que revient Tordre tout entier. Adore-Le done et place ta confiance en Lui. 
Ton Seigneur n'est pas inattentif a ce que vous faites. 

SOURATE 12 

YUSUF (JOSEPH) 

111 versets 
Pre-heg, n^ 53 



Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Alif, Lam, Ra^. Tels sont les versets du Livre explicite. 

2, Nous Tavons fait descendre, un Coran en [langue] arabe, afm que vous 



3. 



raisonniez. 



Nous te racontons le meilleur recit, grace a la revelation que Nous te 
faisons dans ce Coran meme si tu etais auparavant du nombre des inat- 
tentifs (a ces recits). 

4. Quand Joseph dit a son pere: «6 mon pere, j'ai vu [en songe], onze 
etoiles, et aussi le soleil et la lune ; je les ai vus prosternes devant moi ». 



1. Une seule communaute: gens de meme confession. 

2. Voir note S.2, v. 1. 



IS 



^^■^ 



msmm- 






.^-«. »^ 



t^ '^l-**!''-*'^ ^1^' 



^j^ ij>)j>>^j pv-j 1 ^j po Jj«^ U^ 




12. Yusuf (Joseph) 



5. «0 mon fils, dit-il, ne raconte pas ta vision a tes freres car ils monteraient 
un complot centre toi; le Diable est certainement pour rhomme un ennemi 
declare, 

6. Ainsi ton Seigneur te choisira et t'enseignera I'interpretation des reves, et 
II parfera Son bienfait sur toi et sur la famille de Jacob, tout comme II I'a 
parfait auparavant sur tes deux ancetres, Abraham et Isaac car ton Sei- 
gneur est Omniscient et Sage. 

7. II y avait certainement, en Joseph et ses freres, des exhortations pour ceux 
qui interrogent, 

8. quand ceux-ci dirent: « Joseph et son frere^ sont plus aimes de notre pere 
que nous, alors que nous sommes un groupe bien fort. Notre pere est 
vraiment dans un tort evident. 

9. Tuez Joseph ou bien eloignez-le dans n'importe quel pays, afin que le 
visage de votre pere se tourne exclusivement vers vous, et que vous soyez 
apres cela des gens de bien»^. 

10. L'un d'eux dit: «Ne tuez pas Joseph, mais jetez-le si vous etes disposes a 
agir, au fond du puits afin que quelque caravane le recueille». 

11. Ils dirent: «6 notre pere, qu'as-tu a ne pas te fier a nous au sujet de 
Joseph? Nous sommes cependant bien intentionnes a son egard. 

12. Envoie-le demain avec nous faire une promenade et jouer. Et nous veille- 
rons sur lui». 

13. II dit: «Certes, je m'attristerai que vous Temmeniez; et je crains que le 
loup ne le devore dans un moment ou vous ne ferez pas attention a lui». 

14. Ils dirent: «Si le loup le devore alors que nous sommes nombreux, nous 
serons vraiment les perdants». 



1. Joseph et son frere: son frere germain qui s'appelle Benyamin. 

2. Se tourne. Litter. : devienne exclusivement pour vous. Le visage etant pris pour la personne elle- 
raeme. 

Des gens de bien: apres votre repentir et apres s*etre excuses aupres de votre pere. 



i^m 



i^mm 




12. Yusuf (Joseph) 



15. Et lorsqu'ils I'eurent emmene, et se furent mis d'accord pour le jeter dans 
les profondeurs invisibles du puits, Nous lui revelames: «Tu les informeras 
surement de cette affaire sans qu'ils s'en rendent compte». 

16. Et ils vinrent a leur pere, le soir, en pleurant. 

17. lis dirent: «0 notre pere, nous sommes alles faire une course, et nous 
avons laisse Joseph aupres de nos effets; et le loup Ta devore. Tu ne nous 
croiras pas, meme si nous disons la verite». 

18. Ils apporterent sa tunique tachee d'un faux sang. II dit: «Vos ames, plutot, 
vous ont suggere quelque chose... [II ne me reste plus done] qu'une belle 
patience! C'est Allah qu'il faut appeler au secours contre ce que vous 
racontez ! » 

19. Or, vint une caravane. Ils envoyerent leur chercheur d'eau, qui fit descen- 
dre son seau. II dit: « Bonne nouvelle! Voila un gargon!)) Et ils le dissimu- 
lerent [pour le vendre] telle une marchandise. Allah cependant savait fort 
bien ce qu'ils faisaient. 

20. Et ils le vendirent a vil prix: pour quelques dirhams comptes. Ils le consi- 
deraient comme indesirable. 

21. Et celui qui Tacheta etait de TEgypte. II dit a sa femme^ : « Accorde lui une 
genereuse hospitalite. II se peut qu'il nous soit utile ou que nous I'adop- 
tions comme notre enfant. » Ainsi avons-nous raffermi Joseph dans le pays 
et nous lui avons appris I'interpretation des reves. Et Allah est souverain 
en Son Commandement : mais la plupart des gens ne savent pas. 

22. Et quand il eut atteint sa maturite Nous lui accordames sagesse et savoir. 
C'est ainsi que nous recompensons les bienfaisants. 



1. Celui qui I'acheta: il s'agit de Putiphar, grand intendant d'Egypte dont la femme s'appelait 
Zulikha. 



B flaT 



\ 






12. Yusuf (Joseph) 



23. Or celle [Zulikha] qui I'avait re9u dans sa maison essaya de le seduire. Et 
elle ferma bien les portes et dit: «Viens, (je suis prete pour toi!)» — II dit: 
«Qu'Allah me protege! C'est mon maitre^ qui m'a accorde un bon asile. 
Vraiment les injustes ne reussissent pas». 

24. Et, elle le desira. Et il Taurait desiree n'eut ete ce qu'il vit comme preuve 
evidente de son Seigneur. Ainsi [Nous avons agi] pour ecarter de lui le 
mal et la turpitude. II etait certes un de Nos serviteurs elus. 

25. Et tous deux coururent vers la porte, et elle lui dechira sa tunique par 
derriere. lis trouverent le mari [de cette femme] a la porte. Elle dit: 
« Quelle serait la punition de quiconque a voulu faire du mal a ta famille, 
sinon la prison, ou un chatiment douloureux?)) 

26. [Joseph] dit: « C'est elle qui a voulu me seduire)). Et un temoin, de la 
famille de celle-ci temoigna: «Si sa tunique [a lui] est dechiree par devant, 
alors c'est elle qui dit la verite, tandis qu'il est du nombre des menteurs. 

27. Mais si sa tunique est dechiree par derriere, alors c'est elle qui mentit, 
tandis qu'il est du nombre des veridiques)). 

28. Puis, quand il (le mari) vit la tunique dechiree par derriere, il dit: « C'est 
bien de votre ruse de femmes! Vos ruses sont vraiment enormes! 

29. Joseph, ne pense plus a cela! Et toi, (femme), implore le pardon pour ton 
peche car tu es fautive)). 

30. Et dans la ville, des femmes dirent: «La femme d'Al-^Azize^ essaye de 
seduire son valet! II I'a vraiment rendue folle d'amour. Nous la trouvons 
certes dans un egarement evident. 



1. C'est mon maitre: allusion a Al-^Azize, mari de Zulikha. 

2. Al-'^Azize: litre de noblesse donne par le roi d'Egypte a cette epoque a un grand fonctionnaire 
ou ministre. 



12. Yusuf (Joseph) 



31. Lorsqu'elle eut entendu leur fourberie, elle leur envoya [des invitations,] et 
prepara pour elles une collation; et elle remit a chacune d'elles un couteau. 
Puis elle dit: «Sors devant elles, (Joseph !)» — Lorsqu'elles le virent, elles 
Tadmirerent, se couperent les mains et dirent: « A Allah ne plaise! Ce n'est 
pas un etre humain, ce n'est qu'un ange noble !» 

32. Elle dit: «Voila done celui a propos duquel vous me blamiez. J'ai essaye 
de le seduire mais il s'en defendit fermement. Or, s'il ne fait pas ce que je 
lui commande, il sera tres certainement emprisonne et sera certes parmi les 
humilies». 

33. II dit: «0 mon Seigneur, la prison m'est preferable a ce a quoi elles m'invi- 
tent. Et si Tu n'ecartes pas de moi leur ruse, je pencherai vers elles et serai 
du nombre des ignorants» [des pecheurs]. 

34. Son Seigneur I'exau^a done, et eloigna de lui leur ruse. C'est Lui, vrai- 
ment, qui est I'Audient et I'Omniscient. 

35. Puis, apres qu'ils eurent vu les preuves (de son innocence), il leur sembla 
qu'ils devaient Temprisonner pour un temps. 

36. Deux valets entrerent avec lui en prison. L'un d'eux dit: «Je me voyais [en 
reve] pressant du raisin... » Et I'autre dit: «Et moi, je me voyais portant 
sur ma tete du pain dont les oiseaux mangeaient. Apprends-nous Tinter- 
pretation (de nos reves), nous te voyons au nombre des bienfaisants». 

37. « La nourriture qui vous est attribute ne vous parviendra point , dit-il, 
que je ne vous aie avises de son interpretation [de votre nourriture] avant 
qu'elle ne vous arrive. Cela^ fait partie de ce que mon Seigneur m'a ensei- 
gne. Certes, j'ai abandonne la religion d'un peuple qui ne croit pas en 
Allah et qui nie la vie future ». 



1, Cela: il s'agit de deux choses: I'interpretation des reves, et rinformation de ce qui releve de 
rinconnaissable. 



B 



JmdmJMi f ~m 



mi^^ 



^•i'ltttiA 









-*"^£'r^?f,<*i '- 






12. Yusuf (Joseph) 



38. Et j'ai suivi la religion de mes ancetres, Abraham, Isaac et Jacob. II ne 
nous convient pas d'associer a Allah quoi que ce soit. Ceci^ est une grace 
d'Allah sur nous et sur tout le monde; mais la plupart des gens ne sont 
pas reconnaissants. 

39. O mes deux campagnons de prison! Qui est le meilleur: des Seigneurs 
eparpilles ou Allah, TUnique, le Dominateur supreme? 

40. Vous n'adorez, en dehors de Lui, que des noms que vous avez inventes, 
vous et vos ancetres, et a I'appui desquels Allah n'a fait descendre aucune 
preuve. Le pouvoir n'appartient qu'a Allah. II vous a commande de n'ado- 
rer que Lui. Telle est la religion droite; mais la plupart des gens ne savent 
pas. 

4L O mes deux campagnons de prison! L'un de vous donnera du vin a boire 
a son maitre; quant a Tautre, il sera crucifie, et les oiseaux mangeront de sa 
tete. L'affaire sur laquelle vous me consultez est deja decidee. » 

42. Et il dit a celui des deux dont il pensait qu'il serait delivre; « Parle de moi 
aupres de ton maitre n^. Mais le Diable fit qu'il oublia de rappeler (le cas 
de Joseph) a son maitre. Joseph resta done en prison quelques annees. 

43. Et le roi dit: «En verite, je voyais (en reve) sept vaches grasses mangees 
par sept maigres; et sept epis verts, et autant d'autres, sees. O conseil de 
notables, donnez-moi une explication de ma vision, si vous savez interpre- 
ter le reve». 



1. Ceci: cette religion monotheiste. 

2. Ce maitre etait le roi d'Egypte. 



ts^m 



dUi^VOylS^lij^li^l^li 






^ t_>^^l>-s^ ^^4^..A> (>^<-iu^ , 

TIT 



12. Ytisuf (Joseph) 



44. lis dirent: «C'est un amas de reves! Et nous ne savons pas interpreter les 
reves ! » 

45. Or, celui des deux qui avait ete delivre et qui, apres quelque temps se 
rappela, dit: «Je vous en donnerai I'interpretation. Envoyez-moi donc». 

46. «0 toi, Joseph, le veridique! Eclaire-nous au sujet de sept vaches grasses 
que mangent sept tres maigres, et sept epis verts et autant d'autres, sees, 
afin que je retourne aux gens et qu'ils sachent [I'interpretation exacte du 
reve] ». 

47. Alors [Joseph dit]: «Vous semerez pendant sept annees consecutives. Tout 
ce que vous aurez moissonne, laissez-le en epi, sauf le peu que vous 
consommerez. 

48. Viendront ensuite sept annees de disette qui consommeront tout ce que 
vous aurez amasse pour elles sauf le peu que vous aurez reserve [comme 
semence]. 

49. Puis, viendra apres cela une annee ou les gens seront secourus [par la 
pluie] et iront au pressoir.» 

50. Et le roi dit: «Amenez-le moi». Puis, lorsque I'emissaire arriva aupres de 
lui, [Joseph] dit: « Retourne aupres de ton maitre et demande-lui : « Quelle 
etait la raison qui poussa les femmes a se couper les mains? Mon Seigneur 
connait bien leur ruse». 

51. Alors, [le roi leur] dit: «Qu'est-ce done qui vous a poussees a essayer de 
seduire Joseph ?» Elles dirent: «A Allah ne plaise! Nous ne connaissons 
rien de mauvais contre lui». Et la femme d'Al-*^Azize dit: «Maintenant 
la verite s'est manifestee. C'est moi qui ai voulu le seduire. Et c'est lui, 
vraiment, qui est du nombre des veridiques!» 

52. «Cela afin qu'il sache que je ne I'ai pas trahi en son absence, et qu'en 
verite Allah ne guide pas la ruse des traitres. 



aCJE 



(m^m 




12. Yusuf (Joseph) 



53. Je ne m'innocente cependant pas, car Tame est tres incitatrice au mal, a 
moins que mon Seigneur, par misericorde, [ne la preserve du peche]. Mon 
Seigneur est certes Pardonneur et tres Misericordieux ». 

54. Et le roi dit: «Amenez-le moi: je me le reserve pour moi-meme». Et 
lorsqu'il lui eut parle, il dit: «Tu es des aujourd'hui pres de nous, en une 
position d'autorite et de confiance». 

55. Et [Joseph] dit: «Assigne-moi les depots du territoire: je suis bon 
gardien et connaisseur». 

56. Ainsi avons-nous affermi (rautorite de) Joseph dans ce territoire et il s'y 
installait la ou il le voulait. Nous touchons de Notre misericorde qui Nous 
voulons et ne faisons pas perdre aux hommes de bien le merite [de leurs 
oeuvres]. 

57. Et la recompense de I'au-dela est meilleure pour ceux qui ont cru et ont 
pratique la piete. 

58. Et les freres de Joseph vinrent et entrerent aupres de lui. II les reconnut, 
mais eux ne le reconnurent pas. 

59. Et quand il leur eut fourni leur provision, il dit: «Amenez-moi un frere 
que vous avez de votre pere. Ne voyez-vous pas que je donne la pleine 
mesure et que je suis le meilleur des botes? 

60. Et si vous ne me Tamenez pas, alors il n'y aura plus de provision pour 
vous, chez moi; et vous ne m'approcherez plus». 

61. lis dirent: «Nous essayerons de persuader son pere. Certes, nous le 
ferons». 

62. Et il dit a Ses serviteurs: «Remettez leurs marchandises dans leurs sacs: 
peut-etre les reconnaitront-ils quand ils seront de retour vers leur famille et 
peut-etre qu'ils reviendront»^ 

63. Et lorsqu'ils revinrent a leur pere, ils dirent: «0 notre pere, il nous sera 
refuse [a Tavenir] de nous ravitailler [en grain]. Envoie done avec nous 
notre frere, afin que nous obtenions des provisions. Nous le surveillerons 
bien». 



1. Joseph fait remettre dans les bagages de ses freres les marchandises avec lesquelles ils avaient 
paye le grain d'Egypte. II espere ainsi les forcer a revenir, car, en gens honnetes, ils devaient 
penser que cela avait ete fait par erreur. 



iS^m 












12. Yusuf (Joseph) 



64. II dit: «Vais-je vous le confier comme, auparavant, je vous ai confie son 
frere? Mais Allah est le meilleur gardien, et II est Le plus Misericordieux 
des misericordieux ! » 

65. Et lorsqu'ils ouvrirent leurs bagages, ils trouverent qu'on leur avait rendu 
leurs marchandises. lis dirent: «0 notre pere. Que desirons-nous [de 
plus]? Void que nos marchandises nous ont ete rendues. Et ainsi nous 
approvisionnerons notre famille, nous veillerons a la securite de notre frere 
et nous nous ajouterons la charge d'un chameau et c'est une charge facile ». 

66. — II dit: « Jamais je ne Tenverrai avec vous, jusqu'a ce que vous m'appor- 
tiez I'engagement formel au nom d'AUah que vous me le ramenerez a 
moins que vous ne soyez cernes». Lorsqu'ils lui eurent apporte I'engage- 
ment, il dit: « Allah est garant de ce que nous disons». 

67. Et il dit: «0 mes fils, n'entrez pas par une seule porte, mais entrez par 
portes separees. Je ne peux cependant vous etre d'aucune utilite contre les 
desseins d' Allah. La decision n'appartient qu'a Allah; en Lui je place ma 
confiance. Et que ceux qui placent leur confiance la.placent en Lui». 

68. Etant entres comme leur pere le leur avait commande [cela] ne leur servit 
a rien contre (les decrets d') Allah. Ce n'etait [au reste] qu'une precaution 
que Jacob avait juge [de leur recommander]. II avait pleine connaissance 
de ce que Nous lui avions enseigne. Mais la plupart des gens ne savent 
pas. 

69. Et quand ils furent entres aupres de Joseph, [celui-ci] retint son frere 
aupres de lui en disant: « Je suis ton frere. Ne te chagrine done pas pour ce 
qu'ils faisaient». 






mmc^ 




12. Yusuf (Joseph) 



70. Puis, quand il leur eut fourni leurs provisions, il mit la coupe dans le sac 
de son frere. Ensuite un crieur annon9a: « Caravaniers ! vous etes des 
voIeurs». 

71. lis se retournerent en disant: «Qu'avez-vous perdu ?» 

72. lis repondirent: «Nous cherchons la grande coupe du roi. La charge d'un 
chameau a qui Tapportera et j'en suis garant». 

73. «Par Allah, dirent-ils, vous savez certes que nous ne sommes pas venus 
pour semer la corruption sur le territoire et que nous ne sommes pas des 
voleurs». 

74. — Quelle sera done la sanction si vous etes des menteurs? (dirent-ils). 

75. lis dirent: «La sanction infligee a celui dont les bagages de qui la coupe 
sera retrouvee est: [qu'il soit livre] lui-meme [a titre d'esclave a la victime 
du vol]. C'est ainsi que nous punissons les malfaiteurs». 

76. [Joseph] commen^a par les sacs des autres avant celui de son frere; puis il 
la fit sortir du sac de son frere. C'est ainsi que Nous rusames en faveur 
de Joseph. Car il ne pouvait pas se saisir de son frere, selon la justice^ 
du roi, a moins qu' Allah neTeutvoulu. Nous elevens en rang qui 
Nous voulons. Et au-dessus de tout homme detenant la science il y a 
un savant [plus docte que lui]. 

77. lis dirent: «S'il a commis un vol, un frere a lui auparavant a vole aussi. 
« Mais Joseph tint sa pensee secrete, et ne la leur devoila pas. II dit [en lui 
meme]: «Votre position est bien pire encore! Et Allah connait mieux ce 
que vous decrivez». 

78. — lis dirent: «0 Al-^Azize, il a un pere tres vieux; saisis-toi done de Tun 
de nous, a sa place. Nous voyons que tu es vraiment du nombre des gens 
bienfaisants». 



1. La justice du roi: consistait a infliger un chatiment corporel au voleur et a lui faire payer le 
double de la valeur de Tobjet vole, alors que la tradition de Jacob condamnait le voleur a 
I'esclavage. 



i^^m 



mmm 




12. Yusuf (Joseph) 



E 



m 



se 



s 



79. — II dit: «Qu'Allah nous garde de prendre un autre que celui chez qui 
nous avons trouve notre bien! Nous serions alors vraiment injustes. 

80. Puis, lorsqu'ils eurent perdu tout espoir [de ramener Benyamin] ils se 
concerterent en secret. Leur aine dit: «Ne savez-vous pas que votre pere a 
pris de vous un engagement formel au nom d'Allah, et que deja vous y avez 
manque autrefois a propos de Joseph? Je ne quitterai point le territoire, 
jusqu'a ce que mon pere me le permette ou qu'AUah juge en ma faveur, et 
II est le meilleur des juges. 

81. Retoumez a votre pere et dites: «0 notre pere, ton fils a vole. Et nous 
n'attestons que ce que nous savons. Et nous n'etions nullement au courant 
de I'inconnu. 

82. Et interroge la ville ou nous etions, ainsi que la caravane dans laquelle 
nous sommes arrives. Nous disons reellement la verite.» 

83. Alors [Jacob] dit: «Vos ames plutot vous ont inspire [d'entreprendre] 
quelque chose!... Oh! belle patience. II se peut qu 'Allah me les ramenera 
tous les deux. Car c'est Lui TOmniscient, le Sage». 

84. Et il se detourna d'eux et dit: «Que mon chagrin est grand pour Joseph !» 
Et ses yeux blanchirent d'affliction. Et il etait accable. 

85. — lis dirent: «Par Allah! Tu ne cesseras pas d'evoquer Joseph, jusqu'a ce 
que tu t'epuises ou que tu sois parmi les morts». 

86. — II dit: «Je ne me plains qu'a Allah de mon dechirement et de mon 
chagrin. Et, je sais de la part d'Allah, ce que vous ne savez pas. 






mmm 



^ 



?-- < 









-Y7n^wWi»g 



12. Yusuf (Joseph) 



87. O mes fils! Partez et enquerez-vous de Joseph et de son frere. Et ne deses- 
perez pas de la misericorde d'Allah. Ce sont seulement les gens mecreants 
qui desesperent de la misericorde d'Allah ». 

88. Et lorsqu'ils s'introduisirent aupres de [Joseph,] ils dirent: «0 al-^Azize, 
la famine nous a touches, nous et notre famille; et nous venons avec une 
marchandise sans grande valeur. Donne-nous une pleine mesure, et fais- 
nous la charite^ Certes, Allah recompense les charitables ! » 

89. — II dit: «Savez-vous ce que vous avez fait de Joseph et de son frere alors 
que vous etiez ignorants? [injustes]». 

90. — lis dirent: «Est-ce que tu es... Certes, tu es Joseph !» — II dit: «Je suis 
Joseph, et voici mon frere. Certes, Allah nous a favorises. Quiconque 
craint et patiente... Et tres certainement, Allah ne fait pas perdre la recom- 
pense des bienfaisants». 

91. — Ils dirent: «Par Allah! Vraiment Allah t'a prefere a nous et nous avons 
ete fautifs», 

92. — II dit: «Pas de recrimination contre vous aujourd'hui! Qu'Allah vous 
pardonne. C'est Lui Le plus Misericordieux des misericordieux. 

93. Emportez ma tunique que voici, et appliquez-la sur le visage de mon pere: 
il recouvrera [aussitot] la vue. Et amenez-moi toute votre famille ». 

94. — Et des que la caravane franchit la frontiere [de Canaan], leur pere dit: 
«Je decele, certes, Todeur de Joseph, meme si vous dites que je radote». 

95. lis lui dirent: «Par Allah te voila bien dans ton ancien egarement». 



1. Fais-nous la charite: en acceptant cette marchandise, ou en nous rendant notre frere. 



^^^^^S 



gjdwwi < "i4r 






mmm 



<,'^ --T (''»'' -^ •■^> 1 AsV'""^"' 1 '-'f 'Ai^^ " 










12. Yusuf (Joseph) 



96. Puis quand arriva le porteur de bonne annonce, il I'appliqua [la tunique] 
sur le visage de Jacob. Celui-ci recouvra [aussitot] la vue, et dit: «Ne 
vous ai-je pas dit que je sais, par Allah, ce que vous ne savez pas?» 

97. — lis dirent: «0 notre pere, implore pour nous la remission de nos 
peches. Nous etions vraiment fautifs». 

98. — II dit: «J'implorerai pour vous le pardon de mon Seigneur, Car c'est 
Lui le Pardonneur, le Tres Misericordieux». 

99. Lorsqu'ils s'introduisirent aupres de Joseph, celui-ci accueillit ses pere et 
mere, et leur dit: «Entrez en Egypte, en toute securite, si Allah le veut!» 

100. Et il eleva ses parents sur le trone, et tous tomberent devant lui, proster- 
nes^ Et il dit: «0 mon pere, voila Tinterpretation de mon reve de jadis. 
Allah I'a bel et bien realise... Et II m'a certainement fait du bien quand II 
m'a fait sortir de prison et qu'Il vous a fait venir de la campagne, [du 
desert], apres que le Diable ait suscite la discorde entre mes freres et moi. 
Mon Seigneur est plein de douceur pour ce qu'Il veut. Et c'est Lui TOm- 
niscient, le Sage. 

101. O mon Seigneur, Tu m'as donne du pouvoir et m'as enseigne Tinterpreta- 
tion des reves. [C'est Toi Le] Createur des cieux et de la terre, Tu es mon 
patron, ici-bas et dans I'au-dela. Fais-moi mourir en parfaite soumission 
et fait moi rejoindre les vertueux. 

102. Ce sont la des recits inconnus que Nous te revelons. Et tu n'etais pas 
aupres d'eux quand ils se mirent d'accord pour comploter. 

103. Et la plupart des gens ne sont pas croyants malgre ton desir ardent. 



1. Prosternes: ils se sont inclines devant lui car telle etait la fa9on de saluer a I'epoque. 



12. Yusuf (Joseph) 



s 



seass 



104. Et tu ne leur demandes aucun salaire pour cela. Ce n'est la qu'un rappel 
adresse a Tunivers. 

105. Et dans les cieux et sur la terre, que de signes aupres desquels les gens 
passent, en s'en detournant! 

106. Et la plupart d'entre eux ne croient en Allah, qu'en lui donnant des 
associes. 

107. Est-ce qu'ils sont surs que le chatiment d' Allah ne viendra pas les couvrir 
ou que I'Heure ne leur viendra pas soudainement, sans qu'ils s'en rendent 
compte? 

108. Dis: «Voici ma voie, j'appelle les gens [a la religion] d'Allah, moi et ceux 
qui me suivent, nous basant sur une preuve evidente. Gloire a Allah! Et je 
ne suis point du nombre des associateurs. 

109. Nous n'avons envoye avant toi que des hommes originaires des cites, a 
qui Nous avons fait des revelations. [Ces gens la] n'ont-ils pas parcouru 
la terre et considere quelle fut la fin de ceux qui ont vecu avant eux? La 
demeure de I'au-dela est assurement meilleure pour ceux qui craignent 
[Allah]. Ne raisonnerez-vous done pas? 

1 1 0. Quand les messagers faillirent perdre espoir (et que leurs adeptes) eurent 
pense qu'ils etaient dupes voila que vint a eux Notre secours. Et furent 
sauves ceux que Nous voulumes. Mais Notre rigueur ne saurait etre de- 
tournee des gens criminels. 

111. Dans leurs recits il y a certes une legon pour les gens doues d'intelligence. 
Ce n'est point la un recit fabrique^ C'est au contraire la confirmation de 
ce qui existait deja avant lui, un expose detaille de toute chose, un guide 
et une misericorde pour des gens qui croient. 



1. Ce Coran n'est point un recit hypocrite contrairement aux pretentions des mecreants, mais il 
confirme les revelations divines anterieures. 



tM^\m 



mmm 




13. Ar-Ra'^d (le tonnerre) 



B 



TT'^r 



SOURATE 13 

AR-RA^D ( LE TONNERRE) i 



43 versets 
Post-heg. no 96 



Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Alif, Lam, Mlm, Ra^. Void les versets du Livre; et ce qui t'a ete revele par 
ton Seigneur est la verite; mais la plupart des gens ne croient pas. 

2. Allah est Celui qui a eleve [bien haut] les cieux sans piliers visibles. II S'est 
etabli [istawa] ^ sur le Trone et a soumis le soleil et la lune, chacun poursui- 
vant sa course vers un terme fixe. II regie TOrdre [de tout] et expose en 
detail les signes afm que vous ayez la certitude de la rencontre de votre 
Seigneur. 

3. Et c'est Lui qui a etendu la terre et y a place montagnes et fleuves. Et de 
chaque espece de fruits II y etablit deux elements de couple. II fait que la 
nuit couvre le jour. Voila bien la des preuves pour des gens qui 
reflechissent. 

4. Et sur la terre il y a des parcelles voisines les unes des autres, des jardins 
[plantes] de vignes, et des cereales et des palmiers, en touffes ou espaces, 
ar roses de la meme eau, cependant Nous rendons superieurs les uns aux 
autres quant au gout. Voila bien la des preuves pour des gens qui 
raisonnent. 

5. Et si tu dois t'etonner, rien de plus etonnant que leurs dires: «Quand nous 
seront poussiere, reviendrons-nous vraiment a une nouvelle creation ?» Ceux- 
la sont ceux qui ne croient pas en leur Seigneur. Et ce sont eux qui auront 
des jougs a leur cou. Et ce sont eux les gens du Feu, ou ils demeureront 
eternellement. 



1. Le titre est tire du verset 13. 

2. Voir a ce propos la note sur le verset 1 de la Sourate 2. 

3. Istawa: signifie litteralement «s'installer». Voir S. 10, v. 3. 



t^ii^ ggy t 



Yo 



13. Ar-Ra^^d (le tonnerre) 



6. Et ils te demandent de hater [la venue] du malheur plutot que celle du 
bonheur. Certes, il s'est produit avant eux des chatiments exemplaires. 
Ton Seigneur est Detenteur du pardon pour les gens, malgre leurs mefaits. 
Et ton Seigneur est assurement dur en punition. 

7. Et ceux qui ont mecru disent: «Pourquoi n'a-t-on pas fait descendre sur 
celui-ci (Muhammad) un miracle venant de son Seigneur? » Tu n'es qu'un 
avertisseur, et a chaque peuple un guide. 

8. Allah sait ce que porte chaque femelle, et de combien la periode de gesta- 
tion dans la matrice est ecourtee ou prolongee. Et toute chose a aupres de 
Lui sa mesure. 

9. Le Connaisseur de ce qui est cache et de ce qui est apparent, Le Grand, Le 
Sublime. 

10. Sont egaux pour lui, celui parmi vous qui tient secrete sa parole, et celui 
qui la divulgue, celui qui se cache la nuit comme celui qui se montre au 
grand jour. 

1 1 . II [rhomme] a par devant lui et derriere lui des Anges qui se relaient et 
qui veillent sur lui par ordre d'Allah. En verite, Allah ne modifie point 
Tetat d'un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient 
pas ce qui est en eux-memes. Et lorsqu'Allah veut [infliger] un mal a un 
peuple, nul ne peut le repousser: ils n'ont en dehors de lui aucun 
protecteur. 

12. C'est lui qui vous fait voir I'eclair (qui vous inspire) crainte et espoir* ; et II 
cree les nuages lourds. 

13. Le tonnerre Le glorifie par Sa louange, et aussi les Anges, sous I'effet de 
Sa crainte. Et II lance les foudres dont II atteint qui II veut. Or ils dispu- 
tent au sujet d' Allah alors qu'Il est redoutable en Sa force^. 



1 . La crainte est suscitee par la foudre et I'espoir par la pluie. 

2. D'autres exegetes interpretent ce terme par « violence ». 



o^li^ 



immm 






// < 



cr^.j>i©^t^9iy^^.:^ 



-3, 



.>^, 



g:. ^ 



'^'-'tf 'i''-*1^\'' ''- ^-'' '\"\\-^</\ 









T«\ 




13. Ar-Ra*^d (le tonnerre) 



14. A lui I'appel de la Verite^ ! Ceux qu'ils invoquent en dehors de Lui ne leur 
repondent d'aucune fa9on; semblables a celui qui etend ses deux mains vers 
I'eau pour la porter a sa bouche, mais qui ne parvient jamais a I'atteindre. 
L'invocation des mecreants n'est que vanite. 

15. Et c'est a Allah que se prosternent, bon gre mal gre, tous ceux qui sont 
dans les cieux et sur la terre, ainsi que leurs ombres, au debut et a la fm de la 
journee^. 

16. Dis: «Qui est le Seigneur des cieux et de la terre ?» Dis: « Allah ». Dis: «Et 
prendrez-vous en dehors de Lui, des maitres qui ne detiennent pour eux- 
memes ni bien ni mal?» Dis: «Sont-ils egaux, I'aveugle et celui qui voit? Ou 
sont-elles egales, les tenebres et la lumiere? Ou donnent-ils a Allah des 
associes qui creent comme Sa creation au point que les deux creations se 
soient confondues a eux? Dis: « Allah est le Createur de toute chose, et c'est 
Lui rUnique, le Dominateur supreme ». 

17. II a fait descendre une eau du ciel a laquelle des vallees servent de lit, selon 
leur grandeur. Le flot deborde a charrie une ecume flottante; et semblable 
a celle-ci est [1'] ecume provenant de ce qu'on porte a fusion, dans le feu 
pour [fabriquer] des bijoux et des ustensiles. Ainsi Allah represente en 
parabole la Verite et le Faux: I'ecume [du torrent et du metal fondu] s'en 
va, au rebut, tandis que [I'eau et les objets] utiles aux Hommes demeurent 
sur la terre. Ainsi Allah propose des paraboles. 

18. La meilleure [fm] est pour ceux qui repondent a [I'appel] de leur Seigneur. 
Et quant a ceux qui ne Lui repondent pas, s'ils avaient tout ce qui est sur 
la terre, et autant encore, ils Toffriraient en ran^on. Ceux-la auront le 
detestable rendement de compte et I'Enfer sera leur refuge. Quel detestable 
lit de repos! 



1. L'appel de la verite: II s'agit de la proclamation de FUnicite divine. 

2. II est recommande de se prosterner apres la lecture de ce verset. 



B flsT 



t^ii^ 



mmm 



5J 4*^^0!^*-^^l^^===Vi^^^^-^::!i 



Y6Y 



13. Ar-Ra'^d (le tonnerre) 



S 



v^r^r^r'F'rr^r^r 



19. Celui qui sait que ce qui t'est revele de la part de ton Seigneur est la verite, 
est-il semblable a I'aveugle^? Seuls les gens doues d'intelligence refle- 
chissent bien, 

20. ceux qui remplissent leur engagement en vers Allah et ne violent pas le 
pacte, 

21. qui unissent ce qu' Allah a commande d'unir^, redoutent leur Seigneur et 
craignent une malheureuse reddition de compte, 

22. et qui endurent dans la recherche de I'agrement d 'Allah ^, accomplissent la 
Salat et depensent (dans le bien), en secret et en pubhc, de ce que Nous 
leur avons attribue, et repoussent le mal par le bien. A ceux-la, la bonne 
demeure finale, 

23. les jardins d'Eden, ou ils entreront, ainsi que tous ceux de leurs ascen- 
dants, conjoints et descendants, qui ont ete de bons croyants. De chaque 
porte, les Anges entreront aupres d'eux: 

24. — «Paix sur vous, pour ce que vous avez endure !» — Comme est bonne 
votre demeure finale !» 

25. [Mais] ceux qui violent leur pacte avec Allah apres I'avoir engage, et 
rompent ce qu' Allah a commande d'unir et commettent le desordre sur 
terre, auront la malediction et la mauvaise demeure. 

26. Allah etend largement Ses dons ou [les] restreint a qui II veut. lis se 
rejouissent de la vie sur terre, mais la vie d'ici-bas ne paraitra que comme 
une jouissance ephemere en comparaison de I'au-dela. 

27. Ceux qui ont mecru disent: «Pourquoi n'a-t-on pas descendu sur lui (Mu- 
hammad) un miracle venant de son Seigneur ?» Dis: «En verite, Allah 
egare qui II veut; et II guide vers Lui celui qui se repent, 

28. ceux qui ont cru, et dont les coeurs se tranquilhsent a revocation d'Allah». 
N'est-ce point par revocation d' Allah que se tranquillisent les coeurs? 



1. Celui qui est aveugle: I'egare qui s'est ecarte du chemin de la verite. 

2. Qui unissent,.. d'unir: ceux qui respectent les liens entre les gens et notamment les parents et les 
proches. 

3. De i'agrement d' Allah: litteralement : du visage d'Allah. D'autres interpretations disent: dans 
leur recherche de voir Allah au Paradis. 



t^ii^ 



mm^!^ 



^ if ? -^ // f >^,^ 



> ^> ^ ^>-i ^ -T ,^ t < tf f -^ ^^1 >^i^ ^.x-^ AX 
^ -^ -^'ii? »»*'-^ <:::>» >-^^ "1 1 -* 'T V '^ '^ ■^ 






yor 



13. Ar-Ra*^d (le tonnerre) 






29. Ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, auront le plus grand bien et 
aussi le plus bon retour. 

30. Ainsi Nous t'envoyons dans une communaute — que d'autres communau- 
tes ont precedee — pour que tu leur recites ce que Nous te revelons [le 
Coran], cependant qu'ils ne croient pas au Tout Misericordieux. Dis: 
« C'est Lui mon Seigneur. Pas d'autre divinite a part Lui. En Lui je place 
ma confiance. Et a Lui je me repens». 

31. S'il y avait un Coran a mettre les montagnes en marche, a fendre la terre 
ou a faire parler les morts (ce serait celui-ci). C'est plutot a Allah le 
commandement tout entier. Les croyants ne savent-ils pas que, si Allah 
voulait, II aurait dirige tous les hommes vers le droit chemin. Cependant, 
ceux qui ne croient pas ne manqueront pas, pour prix de ce qu'ils font, 
d'etre frappes par un cataclysme, ou [qu'un cataclysme] s'abattra^ pres de 
leurs demeures jusqu'a ce que vienne la promesse d'Allah. Car Allah, ne 
manque pas a Sa promesse^. 

32. On s'est certes moque des messagers avant toi. Alors, J'ai donne un repit 
aux mecreants. Ensuite, Je les ai saisis. Et quel fut Mon chatiment! 

33. Est-ce que Celui qui observe ce que chaque ame acquiert [est semblable 
aux associes?...] Et pourtant ils donnent des associes a Allah. Dis [leur:] 
«Nommez-les. Ou essayez-vous de Lui apprendre ce qu'Il ne connait pas 
sur la terre? Ou avez-vous ete simplement seduits par de faux noms?» En 
fait, on a embelli aux mecreants leur stratageme et on les a empeches de 
prendre le droit chemin. Et quiconque Allah laisse egarer, n'a plus person- 
ne pour le guider. 

34. Un chatiment les atteindra dans la vie presente. Le chatiment de I'au-dela 
sera cependant plus ecrasant et ils n'auront nul protecteur contre Allah. 



1. S'abattra: le verbe peut etre aussi une deuxieme personne et dans ce cas le sens sera: Muham- 
mad tu camperas pres de leurs demeures (lors de la prise de la Mecque). 

2. II s'agit ici de la promesse portant sur la conquete de la Mecque. 



^ 



o^^m 



mmm 






^^Jo^< 



13. Ar-Ra'^d (le tonnerre) 



35. Tel est le paradis qui a ete promis aux pieux: sous lequel coulent les 
ruisseaux; ses fruits sont perpetuels, ainsi que son ombrage. Voila la fin 
de ceux qui pratiquent la piete, tandis que la fin des mecreants sera le Feu. 

36. Et ceux a qui Nous avons deja donne le Livre se rejouissent de ce qu'on a 
fait descendre vers toi. Tandis que certaines factions en rejettent une 
partie. Dis: «I1 m'a seulement ete commande d'adorer Allah et de ne rien 
Lui associer.C'est a Lui que j'appelle[les gens],Et c'est vers Lui que sera 
mon retour». 

37. Ainsi I'avons-Nous fait descendre (le Coran) [sous forme] de loi en arabe. 
Et si tu suis leurs passions apres ce que tu as re9u comme savoir, il n'y 
aura pour toi, contre Allah, ni allie ni protecteur. 

38. Et Nous avons certes envoye avant toi des messagers, et leur avons donne 
des epouses et des descendants. Et il n'appartient pas a un Messager 
d'apporter un miracle, si ce n'est qu'avec la permission d'Allah. Chaque 
echeance a son terme prescrit. 

39. Allah efface ou confirme ce quTl veut et I'Ecriture primordiale est aupres de 
Lui. 

40. Que Nous te fassions voir une partie de ce dont Nous les mena9ons, ou 
que Nous te fassions mourir (avant cela), ton devoir est seulement la 
communication du message, et le reglement de compte sera a Nous. 

41. Ne voient-ils pas que Nous frappons la terre et que Nous la reduisons de 
tous cotes? C'est Allah qui juge et personne ne pent s'opposer a Son 
jugement, et II est prompt a regler les comptes. 

42. Certes ceux d'avant eux ont manigance (contre leur Messager); le stratage- 
me tout entier appartient a Allah. II sait ce que chaque ame acquiert. Et 
les mecreants sauront bientot a qui appartient la bonne demeure finale. 



Eg 



^imm 



m%mm 



->^. 











^ ^-f ilT^f 



3^;j^:Vuui>^v::i!f_jt.;^.i^i4i-\ 



< .<^ 






14. Ibrahim (Abraham) 



43. Et ceux qui ne croient pas disent: «Tu n'es pas un Messager». Dis: « Allah 
suffit, comme temoin entre vous et moi, et ceux qui ont la connaissance du 
Livre (sont aussi tenioins)»^ 



SOURATE 14 

IBRAHIM (ABRAHAM)^ 



52 versets 
Pre-heg. no 72 



Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux , le Tres Miser icordieux, 

1. Alif, Lam, Ra^. (Void) un livre que nous avons fait descendre sur toi, afin 
que — par la permission de leur Seigneur — tu fasses sortir les gens des 
tenebres vers la lumiere, sur la voie du Tout Puissant, du Digne de 
louange, 

2. Allah, a qui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et 
malheur aux mecreants, pour un dur chatiment [qu'ils subiront]. 

3. Ceux qui preferent la vie d'ici bas a I'au-dela, obstruent [aux gens] le 
chemin d'Allah et cherchent a le rendre tortueux, ceux-la sont loin dans 
I'egarement. 

4. Et Nous n'avons envoye de Messager qu'avec la langue de son peuple, 
afin de les eclairer. Allah egare"^ qui II veut et guide qui II veut. Et, c'est 
Lui le Tout Puissant, le Sage. 

5. Nous avons certes, envoye Moise avec Nos miracles [en lui disant]: «Fais 
sortir ton peuple des tenebres vers la lumiere, et rappelle-leur les jours 
d'Allah ». [Ses bienfaits]. Dans tout cela il y a des signes pour tout homme 
plein d'endurance et de reconnaissance. 



1. Ceux... Livre: Les savants croyants parmi les Juifs et les Chretiens qui trouvent mentionnee dans 
leurs Livres Tannonce de Tarrivee de Muhammad. 

2. Le titre de cette Sourate est tire du verset 35. 

3. Voir a propos de ces lettres la note sur S. 2, v. 1 . 

4. Allah egare qui II veut: a cause du refus de Thomme de recherche r et de suivre la verite. 



i^2^1i^ 



'''' -5 f '' -' * f -*• >^ '"f » "^ 4 '' > 



^- <>.A»}-y^ K^%^ ''.'tj^t^ & xjSt.^<.tff ^^i-'iX '" 







14. Ibrahim (Abraham) 



B 



a 



ss 



^Sl 



zass 



se 



6. (Rappelle-toi) quand Moise dit a son peuple: « Rappellez-vous le bienfait 
d'Allah sur vous quand II vous sauva des gens de Pharaon qui vous infli- 
geaient le pire chatiment. lis massacraient vos fils et laissaient en vie vos 
filles. II y avait la une dure epreuve de la part de votre Seigneur », 

7. Et lorsque votre Seigneur proclama: «Si vous etes reconnaissants, tres 
certainement J'augmenterai [Mes bienfaits] pour vous. Mais si vous etes 
ingrats^ Mon chatiment sera terrible ». 

8. Et Moise dit: «Si vous etes ingrats, vous ainsi que tous ceux qui sont sur 
terre, [sachez] qu' Allah Se suffit a Lui-meme et qu'Il est digne de 
louange». 

9. Ne vous est-il pas parvenu le recit de ceux d'avant vous, du peuple de 
Noe, des "^Aad, des Tamud et de ceux qui vecurent apres eux, et que seul 
Allah connait? Leurs messagers vinrent a eux avec des preuves, mais ils 
dirent, ramenant leurs mains a leurs bouches^: «Nous ne croyons pas [au 
message] avec lequel vous avez ete envoyes et nous sommes, au sujet de ce 
a quoi vous nous appelez, dans un doute vraiment troublant». 

10. Leurs messagers dirent: «Y a-t-il un doute au sujet d' Allah, Createur des 
cieux et de la terre, qui vous appelle pour vous pardonner une partie de 
vos peches et vous donner un delai jusqu'a un terme rixe?» [Les me- 
creants] repondirent: «Vous n'etes que des hommes comme nous. Vous 
voulez nous empecher de ce que nos ancetres adoraient. Apportez-nous 
done une preuve evidente». 



1. Le terme traduit par ingrat peut egalement signifier: infidele, 

2. lis ramenaient leurs mains a leurs bouches pour exprimer etonnement, desapprobation ou 
mepris. 



im^m 



mmm 



a* 






; u o^ (^^c^oUj^^^^:^c^^^^c^(^c^^ 



■>U^\^^j^M'^a\oMliM^. 






>^ <^ 



>>M > 



^ *4'f^l^^ 






^:i:?^>3VtiS2i#=C2j ^OAlfii 



> ^ ^-^fl^fx- 



^ x^./x^ i^^ .^ .-^ i>-^l 



/ »> ^ 1^^^ 









,\^={;^' 



JjJ^ ^Uo^ 



^1^ 



-«' 



)_ybU__j <1)&\^ J^.^==3jj^O_^i AJ3u 



>-^^}J 






/ A »< 



::i^ 









> **',f ^ <-^ >^ 



A>O.AJLi^K 



^ ^ ^ ^^ 



Uf'^r}^^.\-y6> 



!>> 



^^IL? 



.11. 



rev 



14. Ibrahim (Abraham) 



11. Leurs messagers leur dirent: «Certes, nous ne sommes que des humains 
comme vous. Mais Allah favorise qui II veut parmi Ses serviteurs. II ne 
nous appartient de vous apporter quelque preuve, que par la permission 
d'Allah. Et c'est en Allah que les croyants doivent placer leur confiance. 

12. Et qu'aurions-nous a ne pas placer notre confiance en Allah, alors qu'Il 
nous a guides sur les sentiers [que nous devions suivre]? Nous endurerons 
surement la persecufion que vous nous infligez. Et ceux qui ont confiance 
en Allah s'en remettent entierement a Lui.» 

13. Et ceux qui ont mecru dirent a leurs messagers: «Nous vous expulserons 
certainement de notre territoire, a moins que vous ne reintegriez notre 
religion ! » Alors, leur Seigneur leur revela : « Assurement Nous aneantirons 
les injustes, 

14. et vous etablirons dans le pays apres eux. Cela est pour celui qui craint 
Ma presence^ et craint Ma menace ». 

15. Et ils^ demanderent [a Allah] la victoire. Et tout tyran insolent fut de^u. 

16. L'Enfer est sa destination et il sera abreuve d'une eau purulente 

17. qu'il tentera d'avaler a petites gorgees. Mais c'est a peine s'il peut I'avaler. 
La mort lui viendra de toutes parts, mais il ne mourra pas; et il aura un 
chatiment terrible. 

18. Les oeuvres de ceux qui ont mecru en leur Seigneur sont comparables a de 
la cendre violemment frappee par le vent, dans un jour de tempete. lis ne 
tireront aucun profit de ce qu'ils ont acquis. C'est cela I'egarement 
profond. 



1. Par I'expression, il faut entendre la comparution des hommes devant Allah au Jour dernier. 

2. Us: peut se referer soit aux prophetes qui voulaient avoir la victoire contre les mecreants ou aux 
autres qui voulaient mettre fin aux menaces des prophetes contre eux. 



ife^lj^ 



mmm 












.>>-i:t' .^ 



< > ^*1 rf 1'^ *cr 



.ji>i)i ai^ij ,l>'u;li1^x 



ra*V-i-i-r. 



14. Ibrahim (Abraham) 



19. Ne vois-tu pas qu 'Allah a cree les cieux et la terre pour une juste raison? 
S'll voulait, II vous ferait disparaitre et ferait venir de nouvelles creatures, 

20. et cela n'est nullement difficile pour Allah. 

21. Et tous comparaitront devant Allah. Puis, les faibles diront a ceux qui 
s'enflaient d'orgueil: «Nous etions bien vos suiveurs. Pouvez-vous nous 
etre de quelque utilite contre le chatiment d'Allah?» — Alors, les autres 
diront: «Si Allah nous avait guides nous vous aurions certainement gui- 
des. II est indifferent pour nous de nous plaindre ou d'endurer; nous 
n'avons pas d'echappatoire». 

22. Et quand tout sera accompli, le Diable dira: «Certes, Allah vous avait fait 
une promesse de verite; tandis que moi, je vous ai fait une promesse que je 
n'ai pas tenue. Je n'avais aucune autorite sur vous si ce n'est que je vous ai 
appeles, et que vous m'avez repondu. Ne me faites done pas de reproches; 
mais faites-en a vous-memes. Je ne vous suis d'aucun secours et vous ne 
m'etes d'aucun secours. Je vous renie de m'avoir jadis associe [a Allah] ». 
Certes, un chatiment douloureux attend les injustes [les associateurs]. 

23. Et on fera entrer ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, dans les 
jardins sous lequels coulent les ruisseaux, pour y demeurer eternellement, 
par permission de leur Seigneur. Et la, leur salutation sera: «Salam» 
(Paix). 

24. N'as-tu pas vu comment Allah propose en parabole une bonne parole^ 
pareille a un bel arbre dont la racine est ferme et la ramure s'elan9ant dans 
le ciel? 



1. Une bonne parole: la proclamation de runicite d'Allah. 



rs 



B flsT 



il^^il^ 



rH*-\i iu «,ujiJ 1 >s;;j3^ Jj-Ji? o^*^ L? oy-ftjiJ I 



14. Ibrahim (Abraham) 



E 



a 



25. II donne a tout instant ses fruits, par la grace de son Seigneur. Allah 
propose des paraboles a I'intention des gens afm qu'ils s'exhortent. 

26. Et une mauvaise parole est pareille a un mauvais arbre, deracine de la 
surface de la terre et qui n'a point de stabilite. 

27. Allah affermit les croyants par une parole ferme, dans la vie presente et 
dans I'au-dela^ Tandis qu'Il egare^ les injustes. Et Allah fait ce qu'Il veut. 

28. Ne vois-tu point ceux qui troquent les bienfaits d'Allah contre I'ingratitu- 
de et etablissent leur peuple dans la demeure de la perdition 

29. ...TEnfer, ou ils bruleront? Et quel mauvais gite! 

30. Et ils ont donne a Allah des egaux afin d'egarer (les gens) de Son sentier. 
— Dis: «Jouissez [de cette vie] car votre destination sera le feu». 

31. Dis a Mes serviteurs qui ont cru, qu'ils accomplissent la Salat et qu'ils 
depensent [dans le bien] en secret et en public de ce que Nous leur avons 
attribue, avant que vienne le jour ou il n'y a ni rachat ni amitie. 

32. Allah, c'est Lui qui a cree les cieux et la terre et qui, du ciel, a fait descen- 
dre I'eau; grace a laquelle II a produit des fruits pour vous nourrir. II a 
soumis a votre service les vaisseaux qui, par Son ordre, voguent sur la 
mer. Et II a soumis a votre service les rivieres. 

33. Et pour vous, II a assujetti le soleil et la lune a une perpetuelle revolution. 
Et 11 vous a assujetti la nuit et le jour. 



1. Dans I'au-deld: concerne rinterrogatoire qui sera fait aux morts dans leurs tombes. 

2. Voir note 4 V. 4 de la meme Sourate. 



^^^li^ 






,^> »'t't /,-- l^- - tl ^\^^ 

O^^ *>^ L--.U J:^==»o^l>loUj 

0'' >^*^ •>'^^1' ^^'^^1'^'^ >-'^''f^»»l'i 






14. Ibrahim (Abraham) 



34. II vous a accorde de tout ce que vous Lui avez demande. Et si vous 
comptiez les bienfaits d'Allah, vous ne sauriez les denombrer. L'homme 
est vraiment tres injuste, tres ingrat. 

35. Et (rappelle-toi) quand Abraham dit: «0 mon Seigneur, fais de cette cite 
un lieu sur, et preserve-moi ainsi que mes enfants de I'adoration des 
idoles. 

36. O mon Seigneur, elles (les idoles) ont egare beaucoup de gens. Quiconque 
me suit est des miens. Quand a celui qui me desobeit... c'est Toi, le Par- 
donneur, le Tres MisericordieuxM 

37. O notre Seigneur, j'ai etabli une partie de ma descendance dans une vallee 
sans agriculture, pres de Ta Maison sacree [la Ka'^ba], — 6 notre Seigneur 
— afin qu'ils accomplissent la Salat. Fais done que se penchent vers eux 
les coeurs d'une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-etre seront-ils 
reconnaissants? 

38. O notre Seigneur, Tu sais, vraiment, ce que nous cachons et ce que nous 
divulguons: — et rien n'echappe a Allah, ni sur terre, ni au ciel! — 

39. Louange a Allah, qui en depit de ma vieillesse, m'a donne Ismael et Isaac. 
Certes, mon Seigneur entend bien les prieres. 

40. O mon Seigneur! Fais que j'accomplisse assidument la Salat ainsi qu'une 
partie de ma descendance; exauce ma priere, 6 notre Seigneur! 

41. O notre Seigneur! pardonne-moi, ainsi qu'a mes pere et mere et aux 
croyants, le jour de la reddition des comptes». 

42. Et ne pense point qu'AUah soit inattentif a ce que font les injustes. lis leur 
accordera un delai jusqu'au jour ou leurs regards se figeront. 



1. Quant a celui... Misericordieux : Abraham a dit cela avant que son Seigneur ne rinforme qull 
n'absout jamais le peche de quiconque Lui associe quoi que ce soit. 



i^^mM 



immm 



"^^ 



^ r -f >^ > ^^ fli . ^ 



io:ljI' 



vx ^^ X I 



Ptt^-f^^' 






,X^ <^^ 



^--^-? 



CiAj^i (.1*3^ e>i^ 



p ^^ lS jIi<j^j>JuL-3Uji 



'ill 



f'^ 



X x' ^ 'itt^ 



IpLii Opl\ g^=Rl--* 4 




'J© Jbuoi 



is: 



^/-^ / 



T^^-r ''^^-A 



Lr^J^*-^ 



UC*3 



<J<w^.^=»i 



^1 






:t 



,(%j^:;^=*::i,:^:5S0 ji<;vt;3a 



3 tlsLl AI4 JjJ/vi ^ j"^ =^ 



1^ l-" '^^<^^ 



» ^^s^fi^i >r >> 



•^.*'* <i''^yy'^<. '^^ 



J-J>4jillolT4L-«^-^.ACjo<4i»^^\OS-^ C^ 



.r-- «< ff-'.r > < rf >4^''> 



'jpi!5of:viii>o^3vi ji:-;.^: Cp^tou 



^•^^ ^ > > 5 



y' ^X*^ 






X ♦^'^ -^ 



^joi^o^^^ 



-^ / 



'o^ 






*»y.^,^ ^ 



\Siib 



>lj!l>J 






i^-^ 






nva 



14. Ibrahim (Abraham) 



43. lis courront [suppliant], levant la tete, les yeux hagards et ies coeurs vides. 

44. Et avertis les gens du jour ou le chatiment les atteindra et ceux qui auront 
ete injustes diront: «0 notre Seigneur accorde-nous un court delai, nous 
repondrons a Ton appel et suivrons les messagers». — N'avez-vous pas 
jure auparavant que vous ne deviez jamais disparaitre? 

45. Et vous avez habite, les demeures de ceux qui s'etaient fait du tort a eux- 
memes. II vous est apparu en toute evidence comment Nous les avions 
traite et Nous vous avons cite les exemples. 

46. lis ont certes complote. Or leur complot est (inscrit) aupres d 'Allah meme 
si leur complot etait assez puissant pour faire disparaitre les montagnes...^ 

47. Ne pense point qu'Allah manque a Sa promesse envers Ses messagers. Certes 
Allah est Tout Puissant et Detenteur du pouvoir de punir, 

48. au jour ou la terre sera remplacee par une autre, de meme que les cieux et 
ou (les hommes) comparaitront devant Allah, I'Unique, le Dominateur 
Supreme. 

49. Et ce jour-la, tu verras les coupables, enchaines les uns aux autres, 

50. leurs tuniques seront de goudron et le feu couvrira leurs visages. 

51. (Tout cela) afin qu'Allah retribue chaque ame de ce qu'elle aura acquis. 
Certes Allah est prompt dans Ses comptes. 

52. Ceci est un message (le Coran) pour les gens afin qu'ils soient avertis, 
qu'ils sachent qu'Il n'est qu'un Dieu unique, et pour que les doues d'intel- 
ligence s'exhortent. 



1. L'expression «est inscrit » peut egalement signifier que leur punition pour ce complot est bien 
connue aupres d' Allah! 



mm^ 









Yl' 




15. Al-Hijr 

SOURATE 15 

AL-HIJR 1 

99 versets 
Pre-heg. no54 

Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Alif, Lam, Ra. Voici les versets du Livre et d'une Lecture explicite^. 

2. [Le Jour du Jugement Dernier] les mecreants voudraient avoir ete Musul- 
mans [soumis]. 

3. Laisse-les manger, jouir (un temps), et etre distraits par I'espoir; car bien- 
tot ils sauront! 

4. Or Nous ne detruisons aucune cite sans qu'elle n'ait eu [un terme fixe en] 
une Ecriture connue. 

5. Nulle communaute ne devance son terme, ni ne le retarde. 

6. Et ils (les mecquois) disent: «0 toi sur qui on a fait descendre le Coran, tu 
es certainement fou! 

7. Pourquoi ne nous es-tu pas venu avec les Anges, si tu es du nombre des 
veridiques?» 

8. Nous ne faisons descendre les Anges qu'avec la verite; et alors, il ne leur 
sera pas accorde de repit [a ces impies]. 

9. En verite c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous qui 
en sommes gardien^. 

10. Et nous avons certes envoye, avant toi, [des Messagers] parmi les peuples 
des Anciens"^. 

1 1 . Et pas un Messager ne leur est venu sans qu'ils s'en soient moques. 

12. C'est ainsi que Nous faisons penetrer (la mecreance) dans les coeurs des 
coupables. 

13. Ils ne croiront pas en lui [le Messager ou le Coran] bien que se soit 
accompli le sort traditionnel des anciens . 

14. Et meme si Nous ouvrions pour eux une porte du ciel, et qu'ils pussent y 
monter, 

15. ils diraient: «Vraiment nos yeux sont voiles. Mais plutot, nous sommes 
des gens ensorceles». 

1. Titre tire du v. 80, al-Hijr: une region dans 1' Arable du Nord, pays du prophete Salih. 

2. Pour les lettres isolees qui ouvrent les Sourates, voir S. 2, v. 1 . Les termes Livre et Lecture 
designent le Coran. 

3. Contrairement aux autres livres reveles confies aux hommes (voir S. 55, v. 44) et qui ont subi 
toutes sortes de modifications, la conservation a travers les siecles de Tintegrite du Coran, est un 
miracle. 

4. Nous avons envoye (des messagers) avant toi (6 Muhammad). 



BCjeT 



mmm 



^^}:^;^j<jj^:}^^ 

(j^ 4-jdOfl-uAjj:»40i^ i :>^ \^ oy^--* i*->-(>^ J^ls-aJU* 



15. Al-Hijr 

16. Certes Nous avons place dans le ciel des constellations et Nous Tavons 
embelli pour ceux qui regardent. 

17. Et Nous I'avons protege contre tout diable banni. 

18. A moins que Tun d'eux parvienne subrepticement a ecouter, une flamme 
brillante alors le poursuit. 

19. Et quant a la terre. Nous Tavons etalee et y avons place des montagnes 
(immobiles) et y avons fait pousser toute chose harmonieusement 
proportionnee. 

20. Et Nous y avons place des vivres pour vous, et (place aussi pour vous) 
des etres que vous ne nourrissez pas. 

21. Et il n'est rien dont Nous n'ayons les reserves et Nous ne le faisons 
descendre que dans une mesure determinee. 

22. Et Nous envoyons les vents fecondants; et Nous faisons alors descendre 
du ciel une eau dont Nous vous abreuvons et que vous n'etes pas en 
mesure de conserver^ 

23. Et c'est bien Nous qui donnons la vie et donnons la mort, et c'est Nous 
qui sommes I'heritier [de tout]. 

24. Et Nous connaissons certes ceux qui parmi vous ont avance et Nous 
connaissons ceux qui tardent encore^. 

25. Certes, c'est ton Seigneur qui les rassemblera. Car c'est lui le Sage, 
rOmniscient. 

26. Nous creames I'homme d'une argile crissante, extraite d'une boue 
malleable. 

27. Et quand au djinn^. Nous I'avions auparavant cree d'un feu d'une chaleur 
ardente. 

28. Et lorsque ton Seigneur dit aux Anges: «Je vais creer un homme d'argile 
crissante, extraite d'une boue malleable, 

29. et des que Je I'aurai harmonieusement forme et lui aurai insuffle Mon 
souffle de vie, jetez-vous alors, prosternes devant lui))"*^. 

30. Alors, les Anges se prosternerent tous ensemble, 

31. excepte Iblis qui refusa d'etre avec les prosternes. 

1. Ce verset nous apprend, bien avant que la science ne le confirme, que les vents sont charges de 
pollen male destine a la fecondation des plantes. 

De meme que ces vents sont facteurs de fecondation des nuages, ce qui entraine la descente de 
la pluie. En outre, nul n'est en mesure de conserver cette eau a cause du phenomene de 
I'evaporation. 

2. Ont avance: sont passes, sont morts. 

Retardent: qui ne sont pas morts encore, c.-a-d.: les generations presentes et futures. 

3. L^ djinn: Satan. 

4. Une prostemation sous forme d'inclination, en signe de glorification de I'Ordre divin. 



E 



^Mm^ 



m^mm 




15. Al-Hijr 



32. Alors [Allah] dit: «0 Iblis, pourquoi n'es-tu pas au nombre des 
prosternes?» 

33. II dit: « Je ne puis me prosterner devant un homme que Tu as cree d'argile 
crissante, extraite d'une boue malleable ». 

34. — Et [Allah] dit: «Sors de la [du Paradis], car te voila banni! 

35. Et malediction sur toi, jusqu'au Jour de la retribution ! » 

36. — II dit: «0 mon Seigneur, donne-moi done un delai jusqu'au jour ou ils 
(les gens) seront ressuscites». 

37. [Allah] dit: tu es de ceux a qui ce delai est accorde, 

38. jusqu'au jour de I'instant connu» [d 'Allah]. 

39. — II dit: «0 mon Seigneur, parce que Tu m'as induit en erreur, eh bien je 
leur enjoliverai la vie sur terre et les egarerai tous, 

40. a I'exception, parmi eux, de Tes serviteurs elus,» 

41. — « [Allah] dit: voici une voie droite [qui mene] vers Moi. 

42. Sur Mes serviteurs tu n'auras aucune autorite, excepte sur celui qui te 
suivra parmi les devoyes. 

43. Et I'Enfer sera surement leur lieu de rendez-vous a tous. 

44. II a sept portes; et chaque porte en a sa part determinee». 

45. Certes, les pieux seront dans des jardins avec des sources. 

46. «Entrez-y en paix et en securite». 

47. Et Nous aurons arrache toute rancune de leurs poitrines : et ils se sentiront 
freres, faisant face les uns aux autres sur des lits. 

48. Nulle fatigue ne les y touchera. Et on ne les en fera pas sortir. 

49. Informed Mes serviteurs que c'est Moi le Pardonneur, le Tres 
Misericordieux. 

50. et que Mon chatiment est certes le chatiment douloureux. 

51. Et informe-les au sujet des hotes^ d' Abraham 



1. Informe, O toi Muhammad. 

2. Les holes: les anges. 



m^^ 



mmm 




15. Al-Hijr 



52. Quand ils entrerent chez lui et dirent: «Salam»^ — II dit: «Nous avons 
peur de vous». 

53. Ils dirent: «N'aie pas peur! Nous t'annongons une bonne nouvelle, [la 
naissance] d'un gar9on plein de savoir». 

54. II dit: «M'annoncez-vous [cette nouvelle] alors que la vieillesse m'a touche? 
Que m'annoncez-vous donc?» 

55. — Ils dirent: «Nous t'annon9ons la verite. Ne sois done pas de ceux qui 
desesperent». 

56. — II dit: «Et qui desespere de la misericorde de son Seigneur, sinon les 
egares?» 

57. Et il [leur] dit: «Que voulez-vous, 6 envoyes d' Allah? 

58. — lis dirent: «En verite, nous sommes envoyes a des gens criminels, 

59. a I'exception de la famille de Lot que nous sauverons tous 

60. sauf sa femme. «Nous (Allah) avions determine qu'elle sera du nombre des 
extermines. 

61. Puis lorsque les envoyes vinrent aupres de la famille de Lot^ 

62. celui-ci dit: «Vous etes [pour moi] des gens inconnus». 

63. — Ils dirent: «Nous sommes plutot venus a toi en apportant (le chati- 
ment) a propos duquel ils doutaient. 

64. Et nous venons a toi avec la verite. Et nous sommes veridiques. 

65. Pars done avec ta famille en fin de nuit et suis leurs arrieres; et que nul 
d'entre vous ne se retourne. Et allez la ou on vous le commande». 

66. Et Nous lui annon^ames cet ordre: que ces gens-la, au matin, seront 
aneantis jusqu'au dernier. 

67. Et les habitants de la ville (Sodome) vinrent [a lui] dans la joie. 

68. — II dit: «Ceux-ci sont mes botes, ne me deshonorez done pas. 

69. Et craignez Allah. Et ne me couvrez pas d'ignominie. 

70. lis dirent: «Ne t'avions-nous pas interdit de [recevoir] du monde?» 



1. «Salam»: (salutation usuelle entre les croyants). 

2. Les envoyes: les Anges, toujours sous formes d'hommes, que Lot ne reconnait pas. 



mmm 




15. Al-Hijr 



71. II dit: «Voici mes filles*, si vous voulez faire [quelque chose] !» 

72. Par ta vie! ils se confondaient dans leur delire. 

73. Alors, au lever du soleil le Cri (la catastrophe) les saisit. 

74. Et Nous renversames [la ville] de fond en comble et fimes pleuvoir sur 
eux des pierres d'argile dure. 

75. Voila vraiment des preuves, pour ceux qui savent observer! 

76. EUe [cette ville] se trouvait sur un chemin connu de tous^. 

77. Voila vraiment une exhortation pour les croyants! 

78. Et les habitants d'al-AYka^ etaient [aussi] des injustes. 

79. Nous Nous sommes done venges d'eux. Et ces deux [cites]"^, vraiment, 
sont sur une route bien evidente [que vous connaissez]. 

80. Certes, les gens d'al-Hijr^ ont traite de menteurs les messagers. 

81. Nous leur avons montre Nos miracles, mais ils s'en etaient detournes. 

82. Et ils taillaient des maisons dans les montagnes, vivant en securite. 

83. Puis, au matin, le Cri les saisit. 

84. Ce qu'ils avaient acquis ne leur a done point profite. 

85. Et Nous n'avons cree les cieux et la terre, et ce qui est entre eux, que pour 
une juste raison. Et I'Heure [sans aucun doute] arrivera! Pardonne-[leur] 
done d'un beau pardon. 

86. Ton Seigneur, c'est Lui vraiment le grand Createur, I'Omniscient. 

87. Nous t'avons certes donne «les sept versets que Ton repete»^, ainsi que le 
Coran sublime. 

88. Ne regarde surtout pas avec envie les choses dont Nous avons donne 
jouissance temporaire a certains couples d'entre eux, ne t'afflige pas a leur 
sujet et abaisse ton aile pour les croyants^. 

89. Et dis: «Je suis I'avertisseur evident)) (d'un chatiment), 

90. De meme que Nous avons fait descendre [le chatiment] sur ceux qui ont 
jure (entre eux)^. 



1. MesJiIIes: voir note concemant verset 78, Sourate 11. 

2. Sur un chemin: sur un chemin bien connu des Mecquois, qui se rendaient chaque annee en 
Syrie, dans les caravanes de commerce. 

3. Al-ATka: un endroit boise pres de Madyan, le pays de Suayb. 

4. Ces deux cites: Sodome et al-Aika. 

5. Al-Hijr: titre de la Sourate. Pays du prophete Salih (aujourd'hui Mada'in Salih) au Nord de 
I'Arabie Saoudite. 

6. Allusion aux 7 versets de la Sourate 1, dont c'est Tun des titres — Sourate que Ton recite a 
chaque cycle d'actes de la Salat. 

7. Abaisse ton aile pour les croyants: sois modeste et bienveillant avec eux, 

8. Jure: a ne pas suivre les prophetes. 



m\m 



mim§^ 



^^s^s^sz 



c)^!^^> w ^^!5p oj^ly i^^Cp <:^i^ 




<Mii5^ 




?I^S?i5?J 






nv 



^BBB^iBS 




16. An-Nahl (les abeilles) 

E 

91. ceux qui ont fait du Coran des fractions diverses, (pour creer des doutes). 

92. Par ton Seigneur! Nous les interrogerons tous 

93. sur ce qu'ils oeuvraient. 

94. Expose done clairement ce qu'on t'a commande et detourne-toi des 
associateurs. 

95. Nous t'avons effectivement defendu vis-a-vis des railleurs. 

96. Ceux qui associent a Allah une autre divinite. Mais ils sauront bientot. 

97. Et Nous Savons certes que ta poitrine se serre, a cause de ce qu'ils disent. 

98. Glorifie done Ton Seigneur par Sa louange et sois de ceux qui se 
prosternent; 

99. et adore ton Seigneur jusqu'a ce que te vienne la certitude (la mort). 

SOURATE 16 

AN-NAHL (LES ABEILLES) ^ 

128 versets 
Pre-heg. no 70 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. L'ordre d' Allah arrive^. Ne le hatez done pas. Gloire a Lui! II est au- 
dessus de ce qu'on Lui associe. 

2. II fait descendre, par Son ordre, les Anges, avec la revelation, sur qui II 
veut parmi Ses serviteurs: «Avertissez qu'il n'est d'autre divinite que Moi. 
Craignez-Moi donc». 

3. II a cree les cieux et la terre avec juste raison. II transcende ce qu'on [Lui] 
associe. 

4. II a cree I'honime d'une goutte de sperme; et voila que I'homme devient 
un disputeur declare. 

5. Et les bestiaux, II les a crees pour vous; vous en retirez des [vetements] 
chauds ainsi que d'autres profits. Et vous en mangez aussi. 

6. Ils vous paraissent beaux quand vous les ramenez, le soir, et aussi le matin 
quand vous les lachez pour le paturage. 



1. Titre tire du v. 68. 

2. L'ordre d' Allah arrive: Allah nous informe de rimminence proche du Jour du Jugement. 



IS 



mm 



mmm 




16. An-Nahl (les abeilles) 



7. Et ils portent vos fardeaux vers un pays que vous n'atteindriez qu'avec 
peine. Vraiment, votre Seigneur est Compatissant et Misericordieux. 

8. Et les chevaux, les mulets et les anes, pour que vous les montiez, et pour 
Tapparat. Et II cree ce que vous ne savez pas. 

9. II appartient a Allah [par Sa grace, de montrer] le droit chemin car il en 
est qui s'en detachent. Or, s'll voulait, II vous guiderait tous. 

10. C'est Lui qui, du ciel, a fait descendre de I'eau qui vous sert de boisson et 
grace a laquelle poussent des plantes dont vous nourrissez vos troupeaux. 

11. D'elle, II fait pousser pour vous, les cultures, les oliviers, les palmiers, les 
vignes et aussi toutes sortes de fruits. Voila bien la une preuve pour des 
gens qui reflechissent. 

12. Pour vous, II a assujetti la nuit et le jour; le soleil et la lune. Et a Son 
ordre sont assujetties les etoiles. Voila bien la des preuves pour des gens 
qui raisonnent. 

13. Ce qu'Il a cree pour vous sur la terre a des couleurs diverses. Voila bien la 
une preuve pour des gens qui se rappellent. 

14. Et c'est Lui qui a assujetti la mer afin que vous en mangiez une chair 
fraiche, et que vous en retiriez des parures que vous portez. Et tu vois les 
bateaux fendre la mer avec bruit, pour que vous partiez en quete de Sa 
grace et afin que vous soyez reconnaissants. 



m 



mm 



mmm 



^^^fo'^^^^mam^m^^ 



^^^^^^^^^^^^m 




SB 



bi^cl^(C^j d^^jj fvr'^^ 1^"^ V*^.^~<>i*^ ^-^"^^ 
>^ 6^C:^ JJ L) ^^— ^=^>» Oft {^ ^S^_/> «-l^ 

Ill 



-»-«— ' L> j>-«-»_>*t>^ 



16. An-Nahl (les abeilles) 



15. Et II a implante des montagnes immobiles dans la terre afin qu'elle ne 
branle pas en vous emportant avec elle de meme que des rivieres et des 
senders, pour que vous vous guidiez, 

16. ainsi que des points de repere. Et au moyen des etoiles [les gens] se 
guident^ 

17. Celui qui cree est-il semblable a celui qu ne cree rien? Ne vous souvenez- 
vous pas? 

18. Et si vous comptez les bienfaits d'Allah, vous ne saurez pas les denombrer. 
Car Allah est Pardonneur, et Misericordieux. 

19. Et Allah sait ce que vous cachez et ce que vous divulguez. 

20. Et ceux qu'ils invoquent en dehors d'Allah ne creent rien, et ils sont eux- 
memes crees. 

21. lis sont morts, et non pas vivants, et ils ne savent^ pas quand ils seront 
ressuscites. 

22. Votre Dieu est un Dieu unique. Ceux qui ne croient pas en I'au-dela leurs 
coeurs nient (I'unicite d'Allah) et ils sont remplis d'orgueil. 

23. Nul doute qu' Allah sait ce qu'ils cachent et ce qu'ils divulguent. Et assure- 
ment II n'aime pas les orgueilleux. 

24. Et lorsqu'on leur dit: «Qu'est-ce que votre Seigneur a fait descendre?» Ils 
disent: «Des legendes anciennes!» 

25. Qu'ils portent done, au Jour de la Resurrection, tous les fardeaux de leurs 
propres oeuvres ainsi qu'une partie des fardeaux de ceux qu'ils egarent, 
sans le savoir; combien est mauvais [le fardeau] qu'ils portent! 

26. Ceux qui ont vecu avant eux, certes, ont complote, mais Allah attaqua les 
bases memes de leur batisse. Le toit s'ecroula au-dessus d'eux et le chatiment 
les surprit d'ou ils ne I'avaient pas pressenti. 



1. Les voyageurs se guident, le jour, grace aux montagnes et aux rivieres et la nuit, grace aux 
etoiles. 

2. lis ne savent pas: les idoles ne savent pas I'heure ou ils (les gens) seront ressuscites. 



m\m 



immm 









.^ . ^ 









16. An-Nahl (les abeilles) 



27. Puis, le Jour de la Resurrection, II les couvrira d'ignominie, et [leur] dira: 
«Ou sont Mes associes pour lesquels vous combattiez?» — Ceux qui ont le 
savoir diront: « L'ignominie et le malheur torn bent aujourd'hui sur les 
mecreants ». 

28. Ceux a qui les Anges 6 tent la vie, alors qu'ils sont injustes^ en vers eux- 
memes, se soumettront humilies, (et diront): «Nous ne faisions pas de 
mal!» — «Mais, en fait, Allah sait bien ce que vous faisiez». 

29. Entrez done par les portes de TEnfer pour y demeurer eternellement. 
Combien est mauvaise la demeure des orgueilleux! 

30. Et on dira a ceux qui etaient pieux: «Qu'a fait descendre votre Seigneur ?» 
lis diront: «Un bien». Ceux qui font les bonnes oeuvres auront un bien ici- 
bas; mais la demeure de Tau-dela est certes meilleure. Combien agreable 
sera la demeure des pieux! 

31. Les jardins du sejour (eternel), ou ils entreront et sous lesquels coulent les 
ruisseaux. Ils auront la ce qu'ils voudront; c'est ainsi qu' Allah recompense 
les pieux. 

32. Ceux dont les Anges reprennent Tame — alors qu'ils sont bons — [les 
Anges leur] disent: «Paix sur vous! Entrez au Paradis, pour ce que vous 
faisiez». 

33. [Les infideles] attendent-ils que les Anges leur viennent, ou que survienne 
I'ordre de ton Seigneur^? Ainsi agissaient les gens avant eux. Allah ne les 
a pas leses; mais ils faisaient du tort a eux-memes. 

34. Les mefaits qu'ils accomplissaient les atteindront, et ce dont ils se mo- 
quaient les cernera de toutes parts. 



1. Sont injustes: parce qu'ils sont des impies. 

2. L'ordre de ton Seigneur: le chatiment ou la resurrection. 



mm 



mmm 



<o >> 



'j-ot'*J^o0^%^^\':%''c^y'j- 



9^'^ ♦ .^^ 






^ ^ r^^i: .^ 









YV) 



16. An-Nahl (les abeilles) 



35. Et les associateurs dirent: «Si Allah avail voulu, nous n'aurions pas adore 
quoi que ce soit en dehors de Lui, ni nous ni nos ancetres; et nous n'au- 
rions rien interdit qu'Il n'ait interdit Lui-meme. Ainsi agissaient les gens 
avant eux. N'incombe-t-il aux messagers sinon de transmettre le message 
en toute clarte? 

36. Nous avons envoye dans chaque communaute un Messager, [pour leur 
dire]: «Adorez Allah et ecartez-vous du Tagut»^ Alors Allah en guida 
certains, mais il y en eut qui ont ete destines a Tegarement. Parcourez 
done la terre, et regardez quelle fut la fin de ceux qui traitaient [Nos 
messagers] de menteurs. 

37. Meme si tu desirais ardemment qu'ils soient guides... [Sache] qu 'Allah ne 
guide pas ceux qui s'egarent. Et ils n'auront pas de secoureurs. 

38. Et ils jurent par Allah en pronon^ant leurs serments les plus solennels: 
« Allah ne ressuscitera pas celui qui meurt». Bien au contraire! C'est une 
promesse veritable [de Sa part], mais la plupart des gens ne le savent pas. 

39. (II les ressuscitera) afin qu'Il leur expose clairement ce en quoi ils diver- 
geaient, et pour que ceux qui ont mecru sachent qu'ils ont ete des 
menteurs. 

40. Quand Nous voulons une chose, Notre seule parole est: «Sois». Et, elle 
est. 

41. Et ceux qui, pour (la cause d') Allah, ont emigre apres avoir subi des 
injustices. Nous les installerons dans une situation agreable dans la vie 
d'ici-bas. Et le salaire de la vie derniere sera plus grand encore s'ils 
savaient ! 

42. Eux qui ont endure et place leur confiance en leur Seigneur. 



1. Tdgut: voir note S.2, v. 257. 



mm 



mmm 



asssssssss 










>> > i^-: 






..^^ / ^^.f .,^>> ,^ -3 ^ 



■.^.-_;,i45.^rii;^j^ti:^rii 





16. An-Nahl (les abeilles) 



43. Nous n'avons envoye, avant toi, que des hommes auxquels Nous avons 
fait des revelations. Demandez done aux gens du rappeF si vous ne savez 

pas. 

44. (Nous les avons envoyes) avec des preuves evidentes et des livres saints. Et 
vers toi, Nous avons fait descendre le Coran, pour que tu exposes claire- 
ment aux gens ce qu'on a fait descendre pour eux et afin qu'ils 
reflechissent. 

45. Ceux qui complotaient des mefaits sont-ils a Tabri de ce qu'Allah les 
engloutisse en terre ou que leur vienne le chatiment d*ou ils ne s'atten- 
daient point? 

46. Ou bien qu'Il les saisisse en pleine activite sans qu'ils puissent echapper 
(au chatiment d 'Allah). 

47. Ou bien qu'Il les saisisse en plein effroi? Mais vraiment, votre Seigneur est 
Compatissant et Misericordieux. 

48. N'ont-ils point vu que les ombres de toute chose qu' Allah a creee s'allon- 
gent a droite et a gauche, en se prosternant devant Allah, en toute 
humilite? 

49. Et c'est devant Allah que se prosterne tout etre vivant dans les cieux, et 
sur la terre; ainsi que les Anges qui ne s'enflent pas d'orgueiF. 

50. Ils craignent leur Seigneur, au-dessus d'eux, et font ce qui leur est 
commande. 

51. Allah dit: «Ne prenez pas deux divinites. II n'est qu'un Dieu unique. 
Done, ne craignez que Moi». 

52. C'est a Lui qu'appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre; c'est a 
Lui que I'obeissance perpetuelle est due. Craindriez-vous done, d'autres 
qu' Allah? 

53. Et tout ce que vous avez comme bienfait provient d'AUah. Puis quand le 
malheur vous touche, c'est Lui que vous implorez a haute voix. 

54. Et une fois qu'Il a dissipe votre malheur, voila qu'une partie d'entre vous 
se mettent a donner des associes a leur Seigneur, 



1. Les gens du rappel: les savants parmi les gens du Livre. 

2. A la fin de la recitation de ce verset il est recommande de se prosterner. 



Dans les cieux: voir S.42, v. 29. 



mm 



m^mm 



'f^t^r 



^ CL ^ ft < ^ '^ ^^^ X A^i-^x.^ /^^ ^^'^ ^'J ^ ft it *^ '1 



16. An-Nahl (les abeilles) 



55. meconnaissant ainsi ce que Nous leur avons donne. Jouissez done [pour 
un temps!] Bientot vous saurez! 

56. Et ils assignent une partie [des biens] que Nous leur avons attribues a (des 
idoles) qu'ils ne connaissent pas. Par Allah! Vous serez certes interroges 
sur ce que vous inventiez. 

57. Et ils assignent a Allah des filles. Gloire et purete a Lui! Et a eux-memes, 
cependant, (ils assignent) ce qu'ils desirent (des fils). 

58. Et lorsqu'on annonce a I'un d'eux une fille, son visage s'assombrit et une 
rage profonde [I'envahit]. 

59. II se cache des gens, a cause du malheur qu'on lui a annonce. Doit-il la 
garder malgre la honte ou I'enfouira-t-il dans la terre? Combien est mau- 
vais leur jugement ! 

60. C'est a ceux qui ne croient pas en I'au-dela que revient le mauvais qualifi- 
catif (qu'ils ont attribue a Allah) ^ Tandis qu'a Allah [Seul] est le qualifi- 
catif supreme. Et c'est Lui le Tout Puissant, le Sage. 

61. Si Allah s'en prenait aux gens pour leurs mefaits, II ne laisserait sur cette 
terre aucun etre vivant. Mais II les renvoie jusqu'a un terme fixe. Puis, 
quand leur terme vient, ils ne peuvent ni le retarder d'une heure ni 
Tavancer. 

62. Et ils assignent a Allah ce qu'ils detestent^ [pour eux-memes] • Et leurs 
langues proferent un mensonge quand ils disent que la plus belle recom- 
pense leur sera reservee. C'est le Feu, sans nul doute, qui leur sera reserve 
et ils y seront envoyes, les premiers. 

63. Par Allah! Nous avons effectivement envoye (des messagers) a des 
communautes avant toi. Mais le Diable leur enjoliva ce qu'ils faisaient. 
C'est lui qui est, leur allie, aujourd'hui [dans ce monde]. Et ils auront un 
chatiment douloureux [dans I'au-dela]. 

64. Et Nous n'avons fait descendre sur toi le Livre qu'afin que tu leur montres 
clairement le motif de leur dissension, de meme qu'un guide et une miseri- 
corde pour des gens croyants. 



1. Mauvais qtialificatif: ils qualifient les Anges comme etant les filles d'Allah, alors qu 'eux-memes 
detestent les filles. Voir aussi v. 62. 

2. Ce qu'ils detestent: les filles (voir v. 58 et la note). 



mm 



mmm 



.^v -5^-"-; -''Iff • ^'1-,-',)^'' >-»" '-V'^^'i 









16. An-Nahl (les abeilles) 



65. 



66. 



67. 



68 



Allah a fait descendre du ciel une eau avec laquelle II revivifie la terre 
apres sa mort. II y a vraiment la une preuve pour des gens qui entendent. 

II y a certes un enseignement pour vous dans les bestiaux: Nous vous 
abreuvons de ce qui est dans leurs ventres, — [un produit] extrait du 
[melange] des excrements [intestinaux] et du sang — un lait pur, delicieux 
pour les buveurs. 

Des fruits des palmiers et des vignes, vous retirez une boisson enivrante et 
un aliment excellent. II y a vraiment la un signe pour des gens qui 
raisonnent^ 



[Et voila] ce que ton Seigneur revela aux abeilles: «Prenez des demeures 
dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font. 

69. Puis mangez de toute espece de fruits, et suivez les sen tiers de votre Sei- 
gneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux 
couleurs varices, dans laquelle il y a une guerison pour les gens. II y a 
vraiment la une preuve pour des gens qui reflechissent. 

70. Allah vous a crees! Puis II vous fera mourir. Tel parmi vous sera recon- 
duit jusqu'a I'age le plus vil, de sorte qu'apres avoir su, il arrive a ne plus 
rien savoir. Allah est, certes. Omniscient et Omnipotent. 

71. Allah a favorise les uns d'entre vous par rapport aux autres dans [la 
repartition] de Ses dons. Ceux qui ont ete favorises ne sont nullement 
disposes a donner leur portion a ceux qu'ils possedent de plein droit 
[esclaves] au point qu'ils y deviennent associes a part egale. Nieront-ils les 
bienfaits d' Allah? 

72. Allah vous a fait a partir de vous-memes des epouses, et de vos epouses II 
vous a donne des enfants et des petits-enfants. Et II vous a attribue de 
bonnes choses. Croient-ils done au faux et nient-ils le bienfait d' Allah? 



1. Ce verset est le premier revele au sujet des boissons enivrantes. 

D'autres versets scront rcveles par la suite et aboutiront a I'interdiction absolue des boissons 
enivrantes. Voir a ce propos le v. 90 de la S.5. 



mm 



mmm 




16. An-Nahl (les abeilles) 



E 



ae 



^F^M\ 



s 



73. Et ils adorent, en dehors d'Allah, ce qui ne peut leur procurer aucune 
nourriture des cieux et de la terre et qui n'est capable de rien. 

74. N'attribuez done pas a Allah des semblables. Car Allah sait, tandis que 
vous ne savez pas. 

75. Allah propose en parabole un esclave appartenant [a son maitre], depour- 
vu de tout pouvoir, et un homme a qui Nous avons accorde de Notre part 
une bonne attribution dont il depense en secret et en public. [Ces deux 
hommes] sont-ils egaux? Louange a Allah! Mais la plupart d'entre eux ne 
savent pas. 

76. Et Allah propose en parabole deux hommes: Tun d'eux est muet, depour- 
vu de tout pouvoir et totalement a la charge de son maitre; Quelque lieu 
ou celui-ci I'envoie, il ne rapporte rien de bon; serait-il I'egal de celui qui 
ordonne la justice et qui est sur le droit chemin? 

77. C'est a Allah qu'appartient I'inconnaissable des cieux et de la terre. Et 
I'ordre [concernant] I'Heure ne sera que comme un clin d'oeil ou plus bref 
encore! Car Allah est, certes, Omnipotent. 

78. Et Allah vous a fait sortir des ventres de vos meres, denues de tout savoir, 
et vous a donne I'ouie, les yeux et les coeurs (I'intelligence), afin que vous 
soyez reconnaissants. 

79. N'ont-ils pas vu les oiseaux assujettis [au vol] dans I'atmosphere du ciel 
sans que rien ne les retienne en dehors d'Allah? II y a vraiment la des 
preuves pour des gens qui croient. 



mm 



mmm 




16. An-Nahl (les abeilles) 



s 



¥fmfmfmffmfm^im^^^pmfmfmfm^ 



80. Et Allah vous a fait de vos maisons une habitation, tout comme II vous a 
procure des maisons faites de peaux de betes que vous trouvez legeres, le 
jour ou vous vous deplacez et le jour ou vous vous campez. De leur laine, 
de leur poil et de leur crin (II vous a procure) des effets et des objets dont 
vous jouissez pour un certain delai. 

81. Et de ce qu'Il a cree, Allah vous a procure des ombres. Et II vous a 
procure des abris dans les montagnes. Et II vous a procure des vetements 
qui vous protegent de la chaleur, ainsi que des vetements [cuirasses, armures] 
qui vous protegent de votre propre violence. C'est ainsi qu'Allah paracheve 
sur vous Son bienfait, peut-etre que vous vous soumettez. 

82. S'ils se detournent... il ne t'incombe que la communication claire. 

83. lis reconnaissent le bienfait d'AUah; puis, ils le renient. Et la plupart 
d'entre eux sont des ingrats. 

84. (Et rappelle-toi) le jour ou de chaque communaute Nous susciterons un 
temoin\ on ne permettra pas aux infideles (de s'excuser), et on ne leur 
demandera pas de revenir[sur ce qui a provoque la colere d'Allah]. 

85. Et quand les injustes verront le chatiment, on ne leur accordera ni allege- 
ment ni repit. 

86. Quand les associateurs verront ceux qu'ils associaient a Allah, ils diront: 
«6 notre Seigneur, voila nos divinites que nous invoquions en dehors de 
Toi». Mais [leurs associes] leur adresseront la parole: «Vous etes assure- 
ment des menteurs». 

87. lis offriront ce jour-la a Allah la soumission, et ce qu'ils avaient invente 
sera perdu pour eux. 



1. Un temoin: le messager qui lui a ete envoye. 

9S 



(mm 



&mmm 




16. An-Nahl (les abeilles) 



88. Ceux qui ne croyaient pas et obstruaient le sentier d' Allah, Nous leur 
ajouterons chatiment sur chatiment, pour la corruption qu'ils semaient 
(sur terre). 

89. Et le jour ou dans chaque communaute. Nous susciterons parmi eux- 
memes un temoin contre eux, Et Nous t'emmenerons [Muhammad] 
comme temoin contre ceux-ci^ Et Nous avons fait descendre sur toi le 
Livre, comme un expose explicite de toute chose, ainsi qu'un guide, une 
grace et une bonne annonce aux Musulmans. 

90. Certes, Allah commande I'equite, la bienfaisance et Tassistance aux pro- 
ches. Et II interdit la turpitude, Tacte reprehensible et la rebellion. II vous 
exhorte afm que vous vous souveniez. 

91. Soyez fideles au pacte d'Allah apres Tavoir contracte et ne violez pas vos 
serments apres les avoir solennellement pretes et avoir pris Allah comme 
garant[de votre bonne foi].Vraiment Allah sait ce que vous faites! 

92. Et ne faites pas comme celle qui defaisait brin par brin sa quenouille apres 
I'avoir solidement filee, en prenant vos serments comme un moyen pour 
vous tromper les uns les autres, du fait que (vous avez trouve) une 
communaute plus forte et plus nombreuse que Tautre^. Allah ne fait, par 
la, que vous eprouver. Et, certes, II vous montrera clairement, au Jour de 
la Resurrection ce sur quoi vous vous opposiez. 

93. Si Allah avait voulu, II aurait certes fait de vous une seule communaute. 
Mais II egarequi II veut et guide qui II veut. Et vous serez certes, 
interroges sur ce que vous faisiez. 



1. Ceux-ci: les mecreants de ta communaute. 

2. L'hypocrisie et les changements constants de loyaute sont assimiles a la sottise de defaire 
vainement ce qui est deja bien file. 



m\m 



m^mm 






X / 



,>^^ -^-r^^/ 4 /,// >^^ >>^^» ;>^>^ ^l•1-t 



/^> >/ 






rrvA 



16. An-Nahl (les abeilles) 



94. Et ne prenez pas vos serments comme un moyen pour vous tromper les 
uns les autres, sinon [vos] pas glisseront apres avoir ete fermes, et vous 
gouterez le malheur pour avoir barre le sentier d' Allah. Et vous subirez 
un chatiment terrible. 

95. Et ne vendez pas a vil prix le pacte d'Allah. Ce qui se trouve aupres 
d' Allah est meilleur pour vous, si vous saviez! 

96. Tout ce que vous possedez s'epuisera, tandis que ce qui est aupres d'Allah 
durera. Et Nous recompenserons ceux qui ont ete constants en fonction 
du meilleur de ce qu'ils faisaient. 

97. Quiconque, male ou femelle, fait une bonne oeuvre tout en etant croyant, 
Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les recompenserons, certes, 
en fonction des meilleures de leurs actions. 

98. Lorsque tu lis le Coran, demande la protection d'Allah contre le Diable 
banni. 

99. II n'a aucun pouvoir sur ceux qui croient et qui placent leur confiance en 
leur Seigneur. 

100. II n'a de pouvoir que sur ceux qui le prennent pour allie et qui devien- 
nent associateurs a cause de lui^ 

101. Quand Nous rempla9ons un verset par un autre — et Allah sait mieux ce 
qu'Il fait descendre— ils disent: «Tu n'esqu'un menteur». Mais la plupart 
d'entre eux ne savent pas. 

102. Dis: «C'est le Saint Esprit [Gabriel] qui I'a fait descendre de la part de 
ton Seigneur en toute verite, afin de raffermir [la foi] de ceux qui croient, 
ainsi qu'un guide et une bonne annonce pour les Musulmans. 



1. Qui deviennent associes a cause de lui: autre interpretation: ceux qui donnent des associes a 
Allah. 



m\m 



mmm 



►> •*»<■ >^ »^ ^'' 



9- i 



'^--^^-'cj^v-^--''- 



< 1.^ 



^^ "^-^x; 






16. An-NahJ (Jes abeiJJes) 



103. Et Nous Savons parfaitement qu'ils disent: «Ce n'est qu'un etre humain qui 
lui enseigne* (le Coran)». Or, la langue de celui auquel ils font allusion 
est etrangere [non arabe], et celle-ci est une langue arabe bien claire. 

104. Ceux qui ne oroient pas aux versets d' Allah, Allah ne les guide pas. Et ils 
ont un chatiment douloureux. 

105. Seuls forgent le mensonge ceux qui ne croient pas aux versets d'Allah; et 
tels sont les menteurs. 

106. Quiconque a renie Allah apres avoir cru... — sauf celui qui y a ete 
contraint alors que son coeur demeure plein de la serenite de la foi — 
mais ceux qui ouvrent deliberement leur coeur a la mecreance, ceux-la ont 
sur eux une colere d'Allah et ils ont un chatiment terrible. 

107. II en est ainsi, parce qu'ils ont aime la vie presente plus que I'au-dela. Et 
Allah, vraiment, ne guide pas les gens mecreants. 

108. Voila ceux dont Allah a scelle les cceurs, I'ouie, et les yeux. Ce sont eux 
les insouciants. 

109. Et nul doute que dans I'au-dela, ils seront les perdants. 

110. Quant a ceux qui ont emigre apres avoir subi des epreuves, puis ont lutte 
et ont endure, ton Seigneur apres cela, est certes Pardonneur et 
Misericordieux. 



1. Enseigne: les non-musulmans disaient qu'un Chretien enseignait au Prophete les paroles du 
Coran. 



ESdE 



mm 



m^mm 












0?Ju_jo 









<ii£iia:^i:£%b".iiiirii^,j;$jijliiji^^ 



kj 



4^iiiij^it^-i^'^l?^°l^i(>4^^ 




16. An-Nahl (les abeilles) 



Et 



111. (Rappelle-toi) le jour ou chaque ame viendra, plaidant pour elle- 
meme, et chaque ame sera pleinement retribuee pour ce qu'elle aura 
oeuvre sans qu'ils subissent la moindre injustice. 

112. Et Allah propose en parabole une ville: elle etait en securite, tranquille; 
sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se 
montra ingrate aux bienfaits d'Allah. Allah lui fit alors gouter la violence 
de la faim et de la peur [en punition] de ce qu'ils faisaient. 

113. En effet, un Messager des leurs est venu a eux, mais ils Tont traite de 
menteur. Le chatiment, done, les saisit parce qu'ils etaient injustes. 

114. Mangez done de ce qu 'Allah vous a attribue de licite et de bon. Et soyez 
reconnaissants pour les bienfaits d'AUah, si c'est Lui que vous adorez. 

115. II vous a, en effet, interdit (la chair) de la bete morte, le sang, la chair de 
pore, et la bete sur laquelle un autre nom que celui d'Allah a ete invoque. 
Mais quiconque en mange sous contrainte, et n'est ni rebelle ni transgres- 
seur, alors Allah est Pardonneur et Misericordieux^ 

116. Et ne dites pas, conformement aux mensonges proferes par vos langues: 
«Ceci est licite, et cela est illicite», pour forger le mensonge contre Allah. 
Certes, ceux qui forgent le mensonge contre Allah ne reussiront pas. 

117. Ce sera pour eux une pietre jouissance, mais un douloureux chatiment les 
attend. 

118. Aux Juifs, Nous avions interdit ce que Nous t'avons deja relate. Nous ne 
leur avons fait aucun tort; mais ils se faisaient du tort a eux-memes. 



1. La bete morte: soit par mort naturelle, soit non egorgee selon la chari*^a. 
Ni rebelle: sans y etre pousse par quelque desir. 
Ni transgresseur : sans en consommer au dela de ses vrais besoins. 



B 



mm 



m^mm 




16. An-Nahl (les abeilles) 

119. Puis ton Seigneur envers ceux qui ont commis le mal par ignorance, et se 
sont par la suite repentis et ont ameliore leur conduite, ton Seigneur, apres 
ceia est certes Pardonneur et Misericordieux. 

120. Abraham etait un guide ('Umma) parfait^ II etait soumis a Allah, voue 
exclusivement a Lui et il n'etait point du nombre des associateurs. 

121. II etait reconnaissant pour Ses bienfaits et Allah I'avait elu et guide vers 
un droit chemin. 

122. Nous lui avons donne une belle part ici-bas. Et il sera certes dans I'au- 
dela du nombre des gens de bien. 

123. Puis Nous t'avons revele: «Suis la religion d'Abraham qui etait voue 
exclusivement a Allah et n'etait point du nombre des associateurs ». 

124. Le Sabbat n'a ete impose qu'a ceux qui divergeaient a son sujet. Au Jour de 
la Resurrection, ton Seigneur jugera certainement au sujet de ce dont ils 
divergeaient. 

125. Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton 
Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure fa9on. Car c'est ton Seigneur 
qui connait le mieux celui qui s'egare de Son sentier et c'est Lui qui 
connait le mieux ceux qui sont bien guides. 

126. Et si vous punissez, infligez [a Tagresseur] une punition egale au tort qu'il 
vous a fait. Et si vous endurez... cela est certes meilleur pour les endurants^. 

127. Endure! Ton endurance [ne viendra] qu'avec (raide) d'Allah. Ne t'aflElige 
pas pour eux. Et ne sois pas angoisse a cause de leurs complots. 

128. Certes, Allah est avec ceux qui [L'] ont craint avec piete et ceux qui sont 
bienfaisants. 



1. Umma: signifie ici Imam, guide ou chef. Et Abraham possedait toutes les qualites d'un guide et 
chef parfait. Mais le mot Umma signifie en general : nation ou communaute. 

2. Le talion est autorise, mais le pardon est recommande 



B 



i^^%mm 




17. Al-Isra^ (le voyage nocturne) 



SOURATE 17 

AL-ISRA^ (LE VOYAGE NOCTURNE) i. 

Ill versets 
Pre-heg. no 50 

Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux, 

1. Gloire et Purete a Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Muham- 
mad], de la Mosquee Al-Haram a la Mosquee Al-Aqsa dont Nous avons 
beni I'alentour, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C'est Lui, 
vraiment, qui est I'Audient, le Clairvoyant^. 

2. Et Nous avions donne a Moi'se le Livre dont Nous avions fait un guide 
pour les Enfants d'lsrael: «Ne prenez pas de protecteur en dehors de Moi». 

3. [6 vous], les descendants de ceux que Nous avons transportes dans I'arche 
avec Noe. Celui-ci etait vraiment un serviteur fort reconnaissant. 

4. Nous avions decrete pour les Enfants d'Israel, (et annonce) dans le Livre: 
«Par deux fois vous semerez la corruption sur terre et vous allez transgres- 
ser d'une fa9on excessive ». 

5. Lorsque vint Taccomplissement de la premiere de ces deux [predictions,] 
Nous envoyames contre vous certains de Nos serviteurs doues d'une force 
terrible, qui penetrerent a I'interieur des demeures. Et la prediction fut 
accomplie. 

6. Ensuite, Nous vous donnames la revanche sur eux; et Nous vous renfor^a- 
mes en biens et en enfants. Et Nous vous fimes [un peuple] plus nombreux: 

7. «Si vous faites le bien, vous le faites a vous-memes; et si vous faites le mal, 
vous le faites a vous [aussi]». Puis, quand vint la derniere [prediction,] ce 
fut pour qu'ils^ affligent vos visages et entrent dans la Mosquee comme ils 
y etaient entres la premiere fois, et pour qu'ils detruisent completement ce 
dont ils se sont empares. 



1. Titre tire du v. 1. 

2. Mosquee al-Hardm: la mosquee au sein de laquelle se trouve la Ka^aba. 
Mosquee al-Aqsa: la mosquee de Jerusalem. 

3. Qu'ils: vos ennemis. 



ii^yj 



i<^>. 



mmm 






17. Al-Isra' (le voyage nocturne) 



8. II se peut que votre Seigneur vous fasse misericorde. Mais si vous recidi- 
vez. Nous recidiverons. Et Nous avons assigne I'Enfer comme camp de 
detention aux infidel es. 

9. Certes, ce Coran guide vers ce qu'il y a de plus droit, et il annonce aux 
croyants qui font de bonnes oeuvres qu'ils auront une grande recompense, 

10. et a ceux qui ne croient pas en Tau-dela, que Nous leur avons prepare un 
chatiment douloureux. 

11. L'homme appelle^ le mal comme il appelle le bien, car Thomme est tres 
hatif. 

12. Nous avons fait de la nuit et du jour deux signes, et Nous avons efface le 
signe de la nuit, tandis que Nous avons rendu visible le signe du jour, pour 
que vous recherchiez des graces de votre Seigneur, et que vous sachiez le 
nombre des annees et le calcul du temps. Et Nous avons explique toute 
chose d'une maniere detaillee. 

13. Et au cou de chaque homme, Nous avons attache son oeuvre. Et au Jour 
de la Resurrection, Nous lui sortirons^un ecrit qu'il trouvera deroule: 

14. «Lis ton ecrit. Aujourd'hui, tu te suffis d'etre ton propre comptable». 

15. Quiconque prend le droit chemin ne le prend que pour lui-meme; et qui- 
conque s'egare, ne s'egare qu'a son propre detriment. Et nul ne portera le 
fardeau d'autrui. Et Nous n'avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] 
avoir envoye un Messager. 

16. Et quand Nous voulons detruire une cite. Nous ordonnons a ses gens 
opulents^ [d'obeir a Nos prescriptions], mais (au contraire) ils se livrent a 
la perversite. Alors la Parole prononcee contre elle se realise, et Nous la 
detruisons entierement. 

17. Que de generations avons-nous exterminees, apres Noe! Et ton Seigneur 
suffit qu'Il soit Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant sur les peches de 
Ses serviteurs. 



1 . // appelle le mal: sur lui-meme et sur les siens. 

2. Opulents: tres riches qui ne se servent pas de leur richesse dans la bonne voie. Et la population 
est punie collectivement, pour ne pas avoir empeche ces riches de tomber dans la perversite. 



Q 



SB 



17. Al-Isra^ (le voyage nocturne) 



18. Quiconque desire [la vie] immediate \ Nous nous batons de donner ce que 
Nous voulons, a qui Nous voulons. Puis, Nous lui assignons I'Enfer ou il 
brulera meprise et repousse. 

19. Et ceux qui recherchent Tau-dela et fournissent les efforts qui y menent, 
tout en etant croyants... alors I'effort de ceux-la sera reconnu. 

20. Nous accordons abondamment a tous, ceux-ci comme ceux-la, des dons de 
ton Seigneur. Et les dons de ton Seigneur ne sont refuses [a personne]. 

21. Regarde comment Nous favorisons certains sur d'autres. Et dans I'au-dela, 
il y a des rangs plus eleves et plus privilegies. 

22. N'assigne point a Allah d'autre divinite; sinon tu te trouveras meprise et 
abandonne. 

23. Et ton Seigneur a decrete: «N'adorez que Lui; et (marquez) de la bonte 
en vers les pere et mere: si I'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la 
vieillesse aupres de toi, alors ne leur dis point : « Fi ! » et ne les brusque pas, 
mais adresse-leur des paroles respectueuses. 

24. et par misericorde, abaisse pour eux I'aile de Thumilite, et dis: «0 mon 
Seigneur, fais-leur, a tous deux, misericorde comme ils m'ont eleve tout 
petit ». 

25. Votre Seigneur connait mieux ce qu'il y a dans vos ames. Si vous etes 
bons, II est certes Pardonneur pour ceux qui Lui reviennent se repentant. 

26. «Et donne au proche parent ce qui lui est du ainsi qu'au pauvre et au 
voyageur (en detresse). Et ne gaspille pas indument, 

27. car les gaspilleurs sont les freres des diables^; et le Diable est tres ingrat 
envers son Seigneur. 



1. La vie immediate: allusion a celui qui oeuvre uniquement pour les jouissances de la vie d'ici-bas. 

2. Les freres des diables: car ils se laissent tenter par le diable en gaspillant leurs richesses inutile- 
ment, et en etant ingrats vis-a-vis des bienfaits d'Allah. 



'mym^ 



mmm 






»>.''ir.^i' r> 






17. Al-Isra^ (le voyage nocturne) 



28. Si tu t'ecartes d'eux a la recherche d'une misericorde de Ton Seigneur, 
que tu esperes, adresse-leur une parole bienveillante. 

29. Ne porte pas ta main enchainee a ton cou [par avarice], et ne I'etend pas 
non plus trop largement, sinon tu te trouveras blame et chagrine. 

30. En verite ton Seigneur etend Ses dons largement a qu'Il veut ou les accor- 
de avec parcimonie. II est, sur Ses serviteurs, Parfaitement Connaisseur et 
Clairvoyant. 

31. Et ne tuez pas vos enfants par crainte de pauvrete; c'est Nous qui attri- 
buons leur subsistance, tout comme a vous^ Les tuer, c'est vraiment, un 
enorme peche. 

32. Et n'approchez point la fornication. En verite, c'est une turpitude et quel 
mauvais chemin! 

33. Et, sauf en droit, ne tuez point la vie qu'Allah a rendu sacree. Quiconque est 
tue injustement, alors Nous avons donne pouvoir a son proche [parent] 2. 
Que celui-ci ne commette pas d'exces dans le meurtre, car il est deja assiste 
(par la loi). 

34. Et n'approchez les biens de I'orphelin que de la fa^on la meilleure, jusqu'a 
ce qu'il atteigne sa majorite. Et remplissez I'engagement, car on sera inter- 
roge au sujet des engagements. 

35. Et donnez la pleine mesure quand vous mesurez, et pesez avec une balance 
exacte. C'est mieux [pour vous] et le resultat en sera meilleur. 

36. Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. L'ouie, la vue et 
le coeur: sur tout cela, en verite, on sera interroge. 

37. Et ne foule pas la terre avec orgueil: tu ne sauras jamais fendre la terre et 
tu ne pourras jamais atteindre la hauteur des montagnes ! 

38. Ce qui est mauvais en tout cela est deteste de ton Seigneur. 



1. Ne tuez pas vos enfants...: allusion a d'anciennes coutumes paiennes d'Arabie. Voir S. 6, v. 151. 

2. Proche \parent] : le plus proche heritier a le droit de reclamer au juge I'application de la loi du 
tali on. 

Exces dans le meurtre... assiste: il ne peut reclamer I'application de la loi qu'a I'egard du 
meurtrier. 



i^mmm 



' tV^-''> '^-*'' t-Vt' 'i- 'I'M-'^-^ir^i^'^'- 






17. Al-Isra^ (le voyage nocturne) 

39. Tout cela fait partie de ce que ton Seigneur t'a revele de laSagesse. N'assi- 
gne done pas a Allah d'autre divinite, sinon tu seras jete dans TEnfer, 
blame et repousse. 

40. Votre Seigneur, aurait-Il reserve exclusivement pour vous des fils, et Lui, 
aurait-Il pris pour Lui des filles parmi les Anges? Vous prononcez la une 
parole monstrueuse. 

41. Tres certainement Nous avons expose [tout ceci] dans ce Coran afin que 
[les gens] reflechissent. Mais cela ne fait qu'augmenter leur repulsion. 

42. Dis: «S'il y avait des divinites avec Lui, comme ils le disent, elles auraient 
alors cherche un chemin [pour atteindre] le Detenteur du Tr6ne». 

43. Purete a Lui! II est plus haut et infiniment au-dessus de ce qu'ils disent! 

44. Les sept cieux et la terre et ceux qui s'y trouvent, celebrent Sa gloire. Et il 
n'existe rien qui ne celebre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne 
comprenez pas leur fa^on de Le glorifier. Certes c'est Lui qui est Indulgent 
et Pardonneur. 

45. Et quand tu lis le Coran, Nous pla9ons, entre toi et ceux qui ne croient 
pas en Tau-dela, un voile invisible, 

46. Nous avons mis des voiles sur leurs coeurs, de sorte qu'ils ne le compren- 
nent pas: et dans leurs oreilles, une lourdeur. Et quand, dans le Coran, tu 
evoques Ton Seigneur TUnique, ils tournent le dos par repulsion. 

47. Nous Savons tres bien ce qu'ils ecoutent. Quand ils t'ecoutent et qu'ils 
chuchotent entre eux, les injustes disent: «Vous ne suivez qu'un homme 
ensorcele». 

48. Vois ce a quoi ils te comparent! lis s'egarent done et sont incapables de 
trouver un chemin (vers la verite). 

49. Et ils disent: « Quand nous serons ossements et poussiere, serons-nous 
ressuscites en une nouvelle creation ?» 



sCJl 



imm 



i^mm 



a 






bj-W? 










17. Al-Isra' (le voyage nocturne) 



50. Dis: «Soyez pierre ou fer 

5 1 . ou toute autre creature que vous puissiez concevoir. lis diront alors : « Qui 
done nous fera revenir?» — Dis: «Celui qui vous a crees la premiere fois». 
lis secoueront vers toi leurs tetes et diront: «Quand cela?» Dis: «I1 se peut 
que ce soit proche. 

52. Le jour ou II vous appellera, vous Lui repondrez en Le glorifiant. Vous 
penserez cependant que vous n'etes restes [sur terre] que peu de temps !» 

53. Et dis a Mes serviteurs d'exprimer les meilleures paroles, car le Diable seme 
la discorde parmi eux. Le Diable est certes, pour I'homme, un ennemi 
declare. 

54. Votre Seigneur vous connait mieux. S'll veut, II vous fera misericorde, et 
s'll veut, II vous chatiera. Et Nous ne t'avons pas envoye pour que tu sois 
leur protecteur. 

55. Et ton Seigneur est plus Connaisseur de ceux qui sont dans les cieux et sur la 
terre. Et parmi les prophetes, Nous avons donne a certains plus de faveurs 
qu'a d'autres. Et a David Nous avons donne le «Zabur»^ 

56. Dis «Invoquez ceux que vous pretendez, (etre des divinites) en dehors de 
Lui. lis ne possedent ni le moyen de dissiper votre malheur ni de le 
detourner. 



57. 



58. 



Ceux qu'ils invoquent, cherchent [eux-memes]^, a qui mieux, le moyen ^ de 
se rapprocher le plus de leur Seigneur. lis esperent Sa misericorde et 
craignent Son chatiment. Le chatiment de ton Seigneur est vraiment 
redoute. 

11 n'est point de cite [injuste] que Nous ne fassions perir avant le Jour de la 
Resurrection, ou que Nous ne punissions d'un dur chatiment. Cela est 
bien trace dans le Livre [des decrets immuables]. 



1. Le Zabur: livre sacre revele a David. 

2. Eux-memes: les etres que Thomme prend pour des divinites. 

3. Le moyen: les bonnes actions. 



B 



m^m^ 




17. Al-Isra^ (le voyage nocturne) 



59. Rien ne Nous empeche d'envoyer les miracles, si ce n'est que les Anciens 
les avaient traites de mensonges. Nous avions apporte aux Tamud la 
chamelle qui etait un [miracle] visible: mais ils lui firent du tort. En outre, 
Nous n'envoyons de miracles qu'a titre de menace. 

60. Et lorsque Nous te disions que ton Seigneur cerne tous les gens (par Sa 
puissance et Son savoir). Quant a la vision que Nous t'avons montree, 
Nous ne I'avons faite que pour eprouver les gens, tout comme I'arbre 
maudit mentionne dans le Coran. Nous les menagons, mais cela ne fait 
qu'augmenter leur grande transgression ^ 

61. Et lorsque Nous avons dit aux Anges: « Prosternez-vous devant Adam», 
ils se prosternerent, a I'exception d'Iblis, qui dit: «Me prosternerai-je 
devant quelqu'un que Tu as cree d'argile?» 

62. II dit encore: «Vois-Tu? Celui que Tu as honore au-dessus de moi, si Tu 
me donnais du repit jusqu'au Jour de la Resurrection, j'eprouverai, certes, 
sa descendance, excepte un petit nombre [parmi eux]». 

63. Et [Allah] dit: «Va-t-en! Quiconque d'entre eux te suivra ... votre sanc- 
tion sera I'Enfer, une ample retribution. 

64. Excite, par ta voix, ceux d'entre eux que tu pourras, rassemble contre 
eux ta cavalerie et ton infanterie, associe-toi a eux dans leurs biens et 
leurs enfants et fais-leur des promesses». Or, le Diable ne leur fait des 
promesses qu'en tromperie. 

65. Quant a Mes serviteurs, tu n'as aucun pouvoir sur eux». Et ton Seigneur 
suffit pour les proteger! 

66. Votre Seigneur est Celui qui fait voguer le vaisseau pour vous en mer, 
afm que vous alliez a la recherche de quelque grace de Sa part; Certes II 
est Misericordieux envers vous. 



1. Ton Seigneur cerne les gew^;... Continue done a transmettre ton message car Allah te premunira 
contre les gens. 

La vision: le voyage nocturne et I'ascension. 
L'arbre maudit, «Zaqqum»: arbre infernal, servant de nourriture aux impies. 



E 



SCUM! 



iMmm 




17. AMsra^ (le voyage nocturne) 



67. Et quand le mal vous louche en mer, ceux que vous invoquiez en dehors 
de Lui se perdent. Puis, quand II vous sauve et vous ramene a terre, vous 
vous detournez. L'homme reste tres ingrat! 

68. Etes-vous a Tabri de ce qu'Il vous fasse engloutir par un pan de terre, ou 
qu'Il envoie contre vous un ouragan (avec pluie en pierres) et que vous ne 
trouverez alors aucun protecteur. 

69. Ou etes-vous a I'abri de ce qu'Il vous y ramene (en mer) une autre fois, 
qu'Il dechaine contre vous un de ces vents a tout casser, puis qu'Il vous 
fasse noyer a cause de votre mecreance? Et alors vous ne trouverez per- 
sonne pour vous defendre contre Nous! 

70. Certes, Nous avons honore les fils d'Adam. Nous les avons transportes sur 
terre et sur mer, leur avons attribue de bonnes choses comme nourriture, 
et Nous les avons nettement preferes a plusieurs de Nos creatures. 

71. Le jour ou Nous appellerons chaque groupement d'hommes par leur cheP, 
ceux a qui on remettra leur livre dans la main droite liront leur livre (avec 
plaisir) et ne subiront pas la moindre injustice. 

72. Et quiconque aura ete aveugle ici-bas, sera aveugle dans Tau-dela, et sera 
plus egare [encore] par rapport a la bonne voie . 

73. lis ont failli te detourner de ce que Nous t'avions revele, [dans I'espoir] 
qu'a la place de ceci, tu inventes quelque chose d'autre et (I'imputes) a 
Nous. Et alors, ils t'auraient pris pour ami intime. 

74. Et si Nous ne t'avions pas raffermi, tu aurais bien failli t'incHner quelque 
peu vers eux. 

75. Alors, Nous t'aurions certes fait gouter le double [supplice] de la vie et le 
double [supplice] de la mort; et ensuite tu n'aurais pas trouve de secou- 
reur contre Nous^. 



1. Leur chef: leur prophete, leur livre ou leur dirigeant. 

2. Double...: Allah aurait inflige au Prophete le double de la punition usuelle ici-bas comme dans 
I'au-dela. Mais la question ne se pose pas puisque le Prophete resista contre toute proposition 
venant des mecreants. 



i}'^\i:>^ 



fd/y^. 



mimm 



s 



3^2^Hf!^M 



ssBe 



>, ^ ^'^ 



j^o- aIJL $ ^iLJ3*:if [<iU:)^ -rSji^^ 



17. Al-Isra^ (le voyage nocturne) 

76. En verite, ils ont failli t'inciter a fuir du pays pour t'en bannir. Mais dans 
ce cas, ils n'y seraient pas restes longtemps apres toi. 

77. Telle fut la regie appliquee par Nous a Nos messagers que Nous avons 
envoyes avant toi. Et tu ne trouveras pas de changement en Notre regie. 

78. Accomplis la Salat au declin du soleil jusqu'a I'obscurite de la nuit, et 
[fais] aussi la Lecture a I'aube, car la Lecture a I'aube a des temoins^ 

79. Et de la nuit consacre une partie [avant I'aube] pour des Salat surerogatoi- 
res^ : afin que ton Seigneur te ressuscite en une position de gloire. 

80. Et dis: «0 mon Seigneur, fais que j'entre par une entree de verite^ et que 
je sorte par une sortie de verite; et accorde-moi de Ta part, un pouvoir 
beneficiant de Ton secours». 

81. Et dis: «La Verite (ITslam) est venue et I'Erreur a disparu. Car I'Erreur est 
destinee a disparaitre)). 

82. Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guerison et une miseri- 
corde pour les croyants. Cependant, cela ne fait qu'accroitre la perdition 
des injustes. 

83. Et quand Nous comblons Thomme de bienfaits, il se detourne et se replie 
sur lui-meme ; et quand un mal le touche, le voila profondement desespere. 

84. Dis: «Chacun agit selon sa methode, alors que votre Seigneur connait 
mieux qui suit la meilleure voie». 

85. Et ils t'interrogent au sujet de Tame, — Dis: «L'ame releve de I'Ordre de 
mon Seigneur ». Et on ne vous a donne que peu de connaissance. 

86. Si Nous voulons, Nous pouvons certes faire disparaitre ce que Nous 
t'avons revele; et tu n'y trouverais par la suite aucun defenseur contre 
Nous. 



1. Lecture: litteralement ; le Coran. II s'agit ici de la priere de I'aube. 

Ce verset fait etat des cinq prieres que tout musulman doit rituellement accomplir quotidienne- 
ment. II faut noter ici que la priere de I'aube a pour temoins les anges du jour et de la nuit. 

2. Salat surerogatoire : pas obligatoire, excepte pour le Prophete. Tout musulman pieux essaie de la 
celebrer. 

Une position de gloire: la grande intercession au Jour du Jugement Dernier. 

3. De verite: favorable, heureuse. 



imimm 




17, Al-Isra^ (le voyage nocturne) 



87. Si ce n'est par une misericorde de ton Seigneur, car en verite Sa grace sur 
toi est grande. 

88. Dis: «Meme si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque 
chose de semblable a ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, 
meme s'ils se soutenaient les uns les autres». 

89. Et certes, Nous avons deploye pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes 
d'exemples. Mais la plupart des gens s'obstinent a etre mecreants. 

90. Et ils dirent: «Nous ne croirons pas en toi, jusqu'a ce que tu aies fait jaillir 
de terre, pour nous, une source; 

9 1 . ou que tu aies un jardin de palmiers et de vignes, entre lesquels tu feras 
jaillir des ruisseaux en abondance; 

92. ou que tu fasses tomber sur nous, comme tu le pretends, le ciel en mor- 
ceaux; ou que tu fasses venir Allah et les Anges en face de nous^; 

93. ou que tu aies une maison [garnie] d'ornements; ou que tu sois monte au 
ciel. Encore ne croirons-nous pas a ta montee au ciel, jusqu'a ce que tu 
fasses descendre sur nous un Livre que nous puissions lire». Dis-[leur]: 
«Gloire a mon Seigneur! Ne suis-je qu'un etre humain-Messager?» 

94. Et rien n'empecha les gens de croire, quand le guide leur est parvenu, si ce 
n'est qu'ils disaient: « Allah envoie-t-Il un etre humain-Messager?» 

95. Dis: «S'il y avait sur terre des Anges marchant tranquillement, Nous 
aurions certes fait descendre sur eux du ciel un Ange-Messager». 

96. Dis: « Allah suffit comme temoin entre vous et moi». II est, sur Ses servi- 
teurs, Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant. 



1. En face de nous: (autre sens) tous ensemble. 



'mim 



mm^ 




17. Al-Isra^ (le voyage nocturne) 



97. Celui qu' Allah guide, c'est lui le bien-guide et ceux qu'Il egare... tu ne leur 
trouveras jamais d'allies en dehors de Lui et au Jour de la Resurrection, 
Nous les rassemblerons traines sur leurs visages, aveugles, muets et sourds. 
L'Enfer sera leur demeure: chaque fois que son feu s'affaiblit, Nous leur 
accroitrons la flamme ardente. 



98 



99 



Telle sera leur sanction parce qu'ils ne croient pas en Nos preuves et 
disent: «Quand nous serons ossements et poussiere, serons-nous ressusci- 
tes en une nouvelle creation ?» 



N'ont-ils pas vu qu'Allah qui a cree les cieux et la terre est capable de 
creer leurs pareils^? II leur a fixe un terme, sur lequel il n'y a aucun 
doute, mais les injustes s'obstinent dans leur mecreance. 

100. Dis: «Si c'etait vous qui possediez les tresors de la misericorde de mon 
Seigneur, vous lesineriez, certes, de peur de les depenser. Et rhomme est 
tres avare! 

101. Et certes, Nous donnames a Mo'ise neuf miracles evidents^. Demande 
done aux Enfants d'Israel, lorsqu'il leur vint et que Pharaon lui dit: «0 
Moise, je pense que tu es ensorcele». 

102. II dit: «Tu sais fort bien que ces choses [les miracles], seul le Seigneur des 
cieux et de la terre les a fait descendre comme autant de preuves illumi- 
nantes; et certes, O Pharaon, je te crois perdu ». 

103. [Pharaon] voulut done les expulser du pays. Alors Nous les noyames 
tous, lui et ceux qui etaient avec lui. 

104. Et apres lui, Nous dimes aux Enfants d'Israel: «Habite2 la terre ». Puis, 
lorsque viendra la promesse de la (vie) derniere, Nous vous ferons venir en 
foule. 



1. Leurs pareils: des creatures semblables parmi les humains et les djinns. 

2. Neuf miracles : le baton, la main, la disette, Tinondation, les sauterelles, les poux, les grenouilles, 
le sang, la traversee de la mer. 



E 



se 



iMmm 



\jxj\j^^\S:i^j\ Uj Jj; ^\j 4i4>i ^\j 

/ »> ^ »x ^» »^tf> ^x -^^^ d^^ »> < '^ * > i^ ^'^ 



ac^ii^ 



-^ 






wiL-^ 




17. Al-Isra^ (le voyage nocturne) 



105. Et c'est en toute verite que Nous Tavons fait descendre (le Coran), et avec 
la verite il est descendu, et Nous ne t'avons envoye qu'en annonciateur et 
avertisseur. 

106. (Nous avons fait descendre) un Coran que Nous avons fragmente, pour 
que tu le lises lentement aux gens. Et Nous I'avons fait descendre 
graduellement. 

107. Dis: «Croyez-y ou n'y croyez pas. Ceux a qui la connaissance a ete 
donnee avant cela, lorsqu'on le leur recite, tombent, prosternes, le menton 
contre terre 

108. et disent: «Gloire a notre Seigneur! La promesse de notre Seigneur est 
assurement accomplie». 

109. Et ils tombent sur leur menton, pleurant, et cela augmente leur humilite^ 

110. Dis: «Invoquez Allah, ou invoquez le Tout Misericordieux. Quel que soit 
le nom par lequel vous Tappelez, II a les plus beaux noms. Et dans ta 
Salat, ne recite pas a voix haute; et ne Ty abaisse pas trop, mais cherche 
le juste milieu entre les deux». 

111. Et dis: «Louange a Allah qui ne S'est jamais attribue d'enfant, qui n'a 
point d'associe en la royaute et qui n'a jamais eu de protecteur de 
rhumiliation». Et proclame hautement Sa grandeur. 

SOURATE 18 

AL-KAHF (LA CAVERNE)^ 

110 versets 
Pre-heg. no 69 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Louange a Allah qui a fait descendre sur Son serviteur (Muhammad), le 
Livre, et n'y a point introduit de tortuosite (ambiguite)! 

2. [Un Livre] d'une parfaite droiture pour avertir d'une severe punition 
venant de Sa part et pour annoncer aux croyants qui font de bonnes oeuvres 
qu'il y aura pour eux une belle recompense. 

3. ou ils demeureront eternellement, 

4. et pour avertir ceux qui disent: « Allah S'est attribue un enfant. » 



1. A ce verset, on se prosterne. 

2. Titre tire des versets 9, 10 etc. 






^ > ^9^ 






/^ 









18. Al-Kahf (la caverne) 

5. Ni eux ni leurs ancetres n'en savent rien. Quelle monstrueuse parole que 
celle qui sort de leurs bouches! Ce qu'ils disent n'est que mensonge. 

6. Tu vas peut-etre te consumer de chagrin parce qu'ils se detournent de toi 
et ne croient pas en ce discours! 

7. Nous avons place ce qu'il y a sur la terre pour Tembellir, afin d'eprouver 
(les hommes et afin de savoir) qui d'entre eux sont les meilleurs dans leurs 
actions. 

8. Puis, Nous allons surement transformer sa surface en un sol aride. 

9. Penses-tu que les gens de la Caverne et d'ar-RaguTm^ ont constitue une 
chose extraordinaire d'entre Nos prodiges? 

10. Quand les jeunes gens se furent refugies dans la caverne, ils dirent: «0 
notre Seigneur, donne nous de Ta part une misericorde; et assure nous la 
droiture dans tout ce qui nous concerne». 

11. Alors, Nous avons assourdi^ leurs oreilles, dans la caverne pendant de 
nombreuses annees. 

12. Ensuite, Nous les avons ressuscites, afin de savoir lequel des deux grou- 
pes^ saurait le mieux calculer la duree exacte de leur sejour, 

13. Nous allons te raconter leur recit en toute verite. Ce sont des jeunes gens 

qui croyaient en leur Seigneur; et Nous leur avions accru la guidee. 

14. Nous avons fortifie leurs coeurs lorsqu'ils s'etaient leves pour dire: « Notre 
Seigneur est le Seigneur des cieux et de la terre : jamais nous n'invoquerons 
de divinite en dehors de Lui, sans quoi, nous transgresserions dans nos 
paroles. 

15. Voila que nos concitoyens ont adopte en dehors de Lui des divinites. Que 
n'apportent-ils sur elles une preuve evidente? Quel pire injuste, done que 
celui qui invente un mensonge contre Allah? 



1. Ar-Raquim: c'est probablement rinscription qu'on avait installee a eel endroit concernant ces 
gens. 

2. Nous avons assourdi: Nous les avons endormis. 

3. Lequel des deux groupes: les deux groupes qui s'opposaient a propos du nombre des annees de 
leur sommeil. 



f&aiaB 



sCjE 



iixm\m 



iMmm 









> ^f^^ ^IK< <^ / 



.>^^ .^y 






<^t\^ll^'* 



-n£ 




18. Al-Kahf (la caveme) 



16. Et quand vous vous serez separes d'eux et de ce qu'ils adorent en dehors 
d'AUah, refugiez-vous done dans la caveme: votre Seigneur repandra de 
Sa misericorde sur vous et disposera pour vous un adoucissement a votre 
sort». 

17. Tu aurais vu le soleil, quand il se leve, s'ecarter de leur caverne vers la 
droite, et quand il se couche, passer a leur gauche, tandis qu'eux-memes 
sont la dans une partie spacieuse (de la caverne)... Cela est une des mer- 
veilles d'Allah. Celui qu'Allah guide, c'est lui le bien-guide. Et quiconque 
II egare, tu ne trouveras alors pour lui aucun allie pour le mettre sur la 
bonne voie. 

18. Et tu les aurais cru eveilles, alors qu'ils dorment. Et Nous les tournons sur 
le cote droit et sur le cote gauche, tandis que leur chien est a I'entree, 
pattes etendues. Si tu les avais aper^us, certes tu leur aurais toume le dos 
en fuyant; et tu aurais ete assurement rempli d'effroi devant eux. 

19. Et c'est ainsi que Nous les ressuscitames, afin qu'ils s'interrogent entre eux. 
L'un parmi eux dit: «Combien de temps avez-vous demeure la?» lis di- 
rent: «Nous avons demeure un jour ou une partie d'un jour». D'autres 
dirent: « Votre Seigneur sait mieux combien [de temps] vous y avez de- 
meure. Envoyez done l'un de vous a la ville avec votre argent que voici, 
pour qu'il voie quel aliment est le plus pur et qu'il vous en apporte de 
quoi vous nourrir. Qu'il agisse avec tact ; et qu'il ne donne I'eveil a person- 
ne sur vous. 

20. Si jamais ils vous attrapent, ils vous lapideront ou vous feront retourner a 
leur religion, et vous ne reussirez alors plus jamais ». 



mm:^^ 



f-y^i ^ <: 



^^ ^^ ^^tor^^-^ '>'y ^ -> ^'^.^fl-'C*' 



^ 



;2^ [^ s.j^_^ \ J \3 ^^ pJ^) ^^ l:^^. ^v^ 

\ 



<^ ^ < ^ ^-r * 






>rt---" ,^'»* 









> »> -^ 



><,/i»- »'f^ > *<: 



x' ^ ^ ^rv >»^x' ^^i^ / '^ ^ >^4 



18. Al-Kahf (la caverne) 



21. Et c'est ainsi que Nous fimes qu'ils furent decouverts, afin qu'ils [les gens 
de la cite] sachent que la promesse d'Allah est verite et qu'il n'y ait point 
de doute au sujet de I'Heure. Aussi se disputerent-ils a leur sujet et 
declarerent-ils : «Construisez sur eux un edifice. Leur Seigneur les connait 
mieux». Mais ceux qui I'emporterent [dans la discussion] dirent: «Elevons 
sur eux un sanctuaire»^ 

22. lis diront; «ils etaient trois et le quatrieme etait leur chien». Et ils diront 
en conjecturant sur leur mystere qu'ils etaient cinq, le sixieme etant leur 
chien et ils diront: «sept, le huitieme etant leur chien». Dis: «Mon Sei- 
gneur connait mieux leur nombre. II n'en est que peu qui le savent». Ne 
discute a leur sujet que d'une fa9on apparente et ne consulte personne en 
ce qui les concerne. 

23. Et ne dis jamais, a propos d'une chose: «Je la ferai surement demain», 

24. sans ajouter: «Si Allah le veut», et invoque ton Seigneur quand tu ou- 
blies et dis: «Je souhaite que mon Seigneur me guide et me mene plus 
pres de ce qui est correct ». 

25. Or, ils demeurerent dans leur caverne trois cents ans et en ajouterent neuf 
(annees). 

26. Dis: « Allah sait mieux combien de temps ils demeurerent la. A Lui appar- 
tient rinconnaissable des cieux et de la terre. Comme II est Voyant et 
Audient! lis n'ont aucun allie en dehors de Lui et II n'associe personne a 
Son commandement. 

27. Et recite ce qui t'a ete revele du Livre de ton Seigneur. Nul ne peut 
changer Ses paroles. Et tu ne trouveras, en dehors de Lui, aucun refuge. 



1. Un sanctuaire: lieu de prostemation. 



BCjgT 



immm 




18. Al-Kahf (la caverne) 



28. Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur 
matin et soir, desirant Sa Face. Et que tes yeux ne se detachent point 
d'eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n'obeis pas a 
celui dont Nous avons rendu le coeur inattentif a Notre Rappel, qui pour- 
suit sa passion et dont le comportement est outrancier. 

29. Et dis: «La verite emane de votre Seigneur ». Quiconque le veut, qu'il 
croie, et quiconque le veut qu'il mecroie». Nous avons prepare pour les 
injustes un Feu dont les flammes les cernent. Et s'ils implorent a boire on 
les abreuvera d'une eau comme du metal fondu brulant les visages. Quelle 
mauvaise boisson et quelle detestable demeure! 

30. Ceux qui croient et font de bonnes oeuvres... vraiment Nous ne laissons 
pas perdre la recompense de celui qui fait le bien. 

31. Voila ceux qui auront les jardins du sejour (eternel) sous lesquels coulent 
les ruisseaux. lis y seront pares de bracelets d'or et se vetiront d'habits 
verts de soie fine et de brocart, accoudes sur des divans (bien ornes). 
Quelle bonne recompense et quelle belle demeure! 

32. Donne-leur Texemple de deux hommes: a Tun d'eux Nous avons assigne 
deux jardins de vignes que Nous avons entoures de palmiers et Nous avons 
mis entre les deux jardins des champs cultives. 

33. Les deux jardins produisaient leur recolte sans jamais manquer. Et Nous 
avons fait jaillir entre eux un ruisseau. 

34. Et il avait des fruits et dit alors a son compagnon avec qui il conversait: 
« Je possede plus de biens que toi, et je suis plus puissant que toi grace a 
mon clan». 



s<Vl 



mmm 






18. Al-Kahf (la caverne) 

35. II entra dans son jardin coupable envers lui-meme [par sa mecreance]; il 
dit: «Je ne pense pas que ceci puisse jamais perir, 

36. et je ne pense pas que I'Heure viendra. Et si on me ramene vers mon 
Seigneur, je trouverai certes meilleur lieu de retour que ce jardin. 

37. Son compagnon lui dit, tout en conversant avec lui: «Serais-tu mecreant 
envers Celui qui t'a cree de terre, puis de sperme et enfin t'a fagonne en 
homme? 

38. Quant a moi, c'est Allah qui est mon Seigneur; et je n'associe personne a 
mon Seigneur. 

39. En entrant dans ton jardin, que ne dis-tu: « Telle est la volonte (et la 
grace) d'Allah! II n'y a de puissance que par Allah ». Si tu me vois moins 
pourvu que toi en biens et en enfants, 

40. il se peut que mon Seigneur, bientot, me donne quelque chose de meilleur 
que ton jardin, quTl envoie sur [ce dernier], du ciel, quelque calamite, et 
que son sol devienne glissant, 

41. ou que son eau tarisse de sorte que tu ne puisses plus la retrouver». 

42. Et sa recolte fut detruite et il se mit alors a se tordre les deux mains a 
cause de ce qu'il y avait depense, cependant que ses treilles etaient comple- 
tement ravagees. Et il disait : « Que je souhaite n'avoir associe personne a 
mon Seigneur !» 

43. II n'eut aucun groupe de gens pour le secourir contre (la punition) d'Allah. 
Et il ne put se secourir lui-meme. 

44. En I'occurrence, la souveraine protection appartient a Allah, le Vrai. II 
accorde la meilleure recompense et le meilleur resultat. 

45. Et propose-leur Texemple de la vie ici-bas. Elle est semblable a une eau 
que Nous faisons descendre du ciel; la vegetation de la terre se melange a 
elle. Puis elle devient de I'herbe dessechee que les vents dispersent. Allah 
est certes Puissant en toutes choses! 



iMmm 




18. Al-Kahf (la caverne) 



46. Les biens et les enfants sont rornement de la vie de ce monde. Cependant, 
les bonnes oeuvres qui persistent ont aupres de ton Seigneur une meilleure 
recompense et [suscitent] une belle esperance. 

47. Le jour ou Nous ferons marcher les montagnes et ou tu verras la terre 
nivelee (comme une plaine) et Nous les rassemblerons sans en omettre 
un seul. 

48. Et ils seront presentes en rangs devant ton Seigneur. «Vous voila venus a 
Nous comme Nous vous avons crees la premiere fois. Pourtant vous pre- 
tendiez que Nous ne remplirions pas Nos promesses». 

49. Et on deposera le livre (de chacun). Alors tu verras les criminels, effrayes a 
cause de ce qu'il y a dedans, dire: « Malheur a nous, qu'a done ce livre a 
n'omettre de mentionner ni peche veniel ni peche capital ?» Et ils trouve- 
ront devant eux tout ce qu'ils ont oeuvre. Et ton Seigneur ne fait du tort a 
personne. 

50. Et lorsque Nous dimes aux Anges: « Prosternez-vous devant Adam», ils se 
prosternerent, excepte Iblis [Satan] qui etait du nombre des djinns et qui 
se revolta contre le commandement de son Seigneur. Allez-vous cependant 
le prendre, ainsi que sa descendance, pour allies en dehors de Moi, alors 
qu'ils vous sont ennemis? Quel mauvais echange pour les injustes! 

51. Je ne les ai pas pris comme temoins de la creation des cieux et de la terre, 
ni de la creation de leurs propres personnes. Et Je n'ai pas pris comme 
aides ceux qui egarent. 

52. Et le jour ou II dira: «Appelez ceux que vous pretendiez etre Mes 
associes». lis les invoqueront; mais eux ne leur repondront pas, Nous 
aurons place entre eux une vallee de perdition. 

53. Et les criminels verront le Feu. Ils seront alors convaincus qu'ils y tombe- 
ront et n'en trouveront pas d'echappatoire. 



B 



S3C 



18. Al-Kahf (la caverne) 



54. Et assurement, Nous avons deploye pour les gens, dans ce Coran, toutes 
sortes d'exemples. L'homme cependant, est de tous les etres le plus grand 
disputeur. 

55. Qu'est-ce qui a done empeche les gens de croire, lorsque le guide ^ leur est 
venu, ainsi que de demander pardon a leur Seigneur, si ce n'est qu'ils 
veulent subir le sort des Anciens, ou se trouver face a face avec le 
chatiment. 

56. Et Nous n'envoyons des messagers que pour annoncer la bonne nouvelle 
et avertir. Et ceux qui ont mecru disputent avec de faux arguments, afin 
d'infirmer la verite et prennent en raillerie Mes versets (le Coran) ainsi que 
ce (chatiment) dont on les a avertis. 

57. Quel pire injuste que celui a qui on a rappele les versets de son Seigneur 
et qui en detourna le dos en oubliant ce que ses deux mains ont commis? 
Nous avons place des voiles sur leurs coeurs, de sorte qu'ils ne compren- 
nent pas (le Coran), et mis une lourdeur dans leurs oreilles. Meme si tu les 
appelles vers la bonne voie, jamais ils ne pourront done se guider. 

58. Et ton Seigneur est le Pardonneur, le Detenteur de la misericorde. S'll s'en 
prenait a eux pour ce qu'ils ont acquis, II leur haterait certes le chatiment. 
Mais il y a pour eux un terme fixe (pour I'accomplissement des menaces) 
contre lequel ils ne trouveront aucun refuge. 

59. Et voila les villes que Nous avons fait perir quand leurs peuples commi- 
rent des injustices et Nous avons fixe un rendez-vous pour leur 
destruction. 

60. (Rappelle-toi) quand Moi'se dit a son valet: «Je n'arreterai pas avant 
d'avoir atteint le confluent des deux mers, dusse-je marcher de longues 
annees ». 

61. Puis, lorsque tous deux eurent atteint le confluent, ils oublierent leur 
poisson qui prit alors librement son chemin dans la mer. 



1. Le guide: le Coran ou Je Prophete. 



a^ii^ 



i^^^mm 






^ .-i 






^yyyy ^ y% y y ^ '1L y yy y" '*y .^^^ x 4 "i » ♦ii 

.^i^ y^> y y ^ * *'^'^ ^-^ ♦^ ^^^ yC . ^ *y y *^'^'l y y 



18. Al-Kahf (la caverne) 



62. Puis, lorsque tous deux eurent depasse [cet endroit,] il dit a son valet: 
«Apporte-nous notre dejeuner: nous avons rencontre de la fatigue dans 
notre present voyage ». 

63. [Le valet lui] dit: «Quand nous avons pris refuge pres du rocher, vois-tu, 
j'ai oublie le poisson — le Diable seul m'a fait oublier de (te) le rappeler — 
et il a curieusement pris son chemin dans la mer». 

64. [Moise] dit: «Voila ce que nous cherchions». Puis, ils retournerent sur 
leurs pas, suivant leurs traces. 

65. lis trouverent I'un de Nos serviteurs a qui Nous avions donne une grace, 
de Notre part, et a qui Nous avions enseigne une science emanant de 
Nous. 

66. Moise lui dit: «Puis-je te suivre, a la condition que tu m'apprennes de ce 
qu'on t'a appris concernant une bonne direction ?» 

67. [L'autre] dit: «Vraiment, tu ne pourras jamais etre patient avec moi. 

68. Comment endurerais-tu sur des choses que tu n'embrasses pas par ta 
connaissance?» 

69. [Moise] lui dit: «Si Allah veut, tu me trouveras patient; et je ne desobeirai 
a aucun de tes ordres». 

70. «Si tu me suis, dit [l'autre,] ne m'interroge sur rien tant que je ne t'en 
aurai pas fait mention ». 

71. Alors les deux partirent. Et apres qu'ils furent montes sur un bateau, 
I'homme y fit une breche. [Moise] lui dit: «Est-ce pour noyer ses oc- 
cupants que tu I'as ebreche? Tu as commis, certes, une chose 
monstrueuse ! » 

72. [L'autre] repondit: «N'ai-je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience 
en ma compagnie?» 

73. «Ne t'en prends pas a moi, dit [Moise,] pour un oubli de ma part; et ne 
m'impose pas de grande difficulte dans mon affaire »^. 

74. Puis ils partirent tous deux; et quand ils eurent rencontre un enfant, 
[I'homme] le tua. Alors [Moise] lui dit: «As-tu tue un etre innocent, qui 
n'a tue personne? Tu as commis certes, une chose affreuse!» 



1. Mon affaire: mon voyage en votre compagnie. 



•/-X^tt^-n-A 



immm 






a 




18. Al-Kahf (la caveme) 

75. [L'autre] lui dit: «Ne t'ai-je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience 
en ma compagnie?» 

76. «Si, apres cela, je t'interroge sur quoi que ce soit, dit [Moise,] alors ne 
m'accompagne plus. Tu seras alors excuse de te separer de moi». 

77. lis partirent done tous deux; et quand ils furent arrives a un village habite, 
ils demanderent a manger a ses habitants; mais ceux-ci refuserent de leur 
donner I'hospitalite. En suite, ils y trouverent un mur sur le point de 
s'ecrouler. L'homme le redressa. Alors [Moise] lui dit: «Si tu voulais, tu 
aurais bien pu reclamer pour cela un salaire». 

78. «Ceci [marque] la separation entre toi et moi, dit [l'homme,] Je vais 
t'apprendre I'interpretation de ce que tu n'as pu supporter avec patience. 

79. Pour ce qui est du bateau, il appartenait a des pauvres gens qui travail- 
laient en mer. Je voulais done le rendre defectueux, car il y avait derriere 
eux un roi qui saisissait de force tout bateau . 

80. Quant au gargon, ses pere et mere etaient des croyants; nous avons craint 
qu'il ne leur imposat la rebellion et la mecreance. 

81. Nous avons done voulu que leur Seigneur leur accordat en echange un 
autre plus pur et plus affectueux. 

82. Et quant au mur, il appartenait a deux gar^ons orphelins de la ville, et il y 
avait dessous un tresor a eux; et leur pere etait un homme vertueux. Ton 
Seigneur a done voulu que tous deux atteignent leur maturite et qu'ils 
extraient, [eux-memes] leur tresor, par une misericorde de ton Seigneur. Je 
ne I'ai d'ailleurs pas fait de mon propre chef. Voila I'interpretation de ce 
que tu n'as pas pu endurer avec patience ». 

83. Et ils t'interrogent sur Dul-Qarnayn. Dis: «Je vais vous en citer quelque 
fait memorable ». 



gflro" 



'""tlli^ 



mm^m 




9^^^3=9^9 



SBB 









18. Al-Kahf (la caverne) 



84. Vraiment, Nous avons affermi sa puissance sur terre, et Nous lui avons 
donne libre voie a toute chose. 

85. II suivit done une voie. 

86. Et quand il eut atteint le Couchant, il trouva que le soleil se couchait dans 
une source boueuse^ et, aupres d'elle il trouva une peuplade [impie]. 
Nous dimes : « O Dul-Qarnayn ! ou tu les chaties, ou tu uses de bienveillan- 
ce a leur egard». 

87. II dit: « Quant a celui qui est injuste, nous le chatierons; ensuite il sera 
ramene vers son Seigneur qui le punira d'un chatiment terrible. 

88. Et quant a celui qui croit et fait bonne oeuvre, il aura, en retour, la plus 
belle recompense. Et nous lui donnerons des ordres faciles a executer». 

89. Puis, il suivit (une autre) voie. 

90. Et quand il eut atteint le Levant, il trouva que le soleil se levait sur une 
peuplade a laquelle Nous n'avions pas donne de voile pour s'en proteger. 

91. II en fut ainsi et Nous embrassons de Notre Science ce qu'il detenait. 

92. Puis, il suivit (une autre) voie. 

93. Et quand il eut atteint un endroit situe entre les Deux Barrieres (monta- 
gnes), il trouva derriere elles une peuplade qui ne comprenait presque 
aucun langage. 

94. lis dirent: «0 Dul-Qarnayn, les Ya juj et les Ma juj^ commettent du 
desordre sur terre. Est-ce que nous pourrons t'accorder un tribut pour 
construire une barriere entre eux et nous?» 

95. II dit: «Ce que Mon Seigneur m'a confere vaut mieux (que vos dons). 
Aidez-moi done avec votre force et je construirai un remblai entre vous et 
eux. 

96. Apportez-moi des blocs de fer». Puis, lorsqu'il en eut comble I'espace entre 
les deux montagnes, il dit: «Soufnez!» Puis, lorsqu'il I'eut rendu une 
fournaise, il dit: « Apportez-moi du cuivre fondu, que je le deversedessus». 

97. Ainsi, ils^ ne purent guere I'escalader ni I'ebrecher non plus. 



1. Une source boueuse: autre interpretation: une source bouillante. 

2. Ce sont les noms de deux peuples ennemis. 

3. Us: Ya juj et Ma juj (Gog et Magog). 



^^♦x ^ X -< 







18. Al-Kahf (la caverne) 



98.11 dit: «C'est une misericorde de la part de mon Seigneur. Mais, lorsque la 
promesse de mon Seigneur viendra, II le nivellera ^ . Et la promesse de mon 
Seigneur est verite». 

99. Nous les laisserons, ce jour-la, deferler comme les flots les uns sur les 
autres, et on soufflera dans la Trompe et Nous les rassemblerons tous. 

lOO.Et ce jour-la Nous presenterons de pres I'Enfer aux mecreants, 

lOl.dont les yeux etaient couverts d'un voile qui les empechait de penser a 
Moi, et ils ne pouvaient rien entendre non plus. 

102.Ceux qui ont mecru, comptent-ils done pouvoir prendre, pour allies, Mes 
serviteurs en dehors de Moi? Nous avons prepare I'Enfer comme residence 
pour les mecreants. 

103. Dis: «Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands 
perdants, en oeuvres? 

104. Ceux dont I'effort, dans la vie presente, s'est egare, alors qu'ils s'imagi- 
nent faire le bien. 

105. Ceux-la qui ont nie les signes de leur Seigneur, ainsi que Sa rencontre. 
Leurs actions sont done vaines». Nous ne leur assignerons pas de poids 
au Jour de la Resurrection. 

106. C'est que leur retribution sera I'Enfer, pour avoir mecru et pris en raillerie 
Mes signes (enseignements) et Mes messagers. 

107. Ceux qui croient et font de bonnes oeuvres auront pour residence les 
Jardins du « Firdaws, » (Paradis), 

108. ou ils demeureront eternellement, sans desirer aucun changement. 

109. Dis: «Si la mer etait une encre [pour ecrire] les paroles de mon Seigneur, 
certes la mer s'epuiserait avant que ne soient epuisees les paroles de mon 
Seigneur, quand meme Nous lui apporterions son equivalent comme 
renfort». 

110. Dis: «Je suis en fait un etre humain comme vous. II m'a ete revele que 
votre Dieu est un Dieu unique! Quiconque, done, espere rencontrer son 
Seigneur, qu'il fasse de bonnes actions et qu'il n'associe dans son adora- 
tion aucun autre a son Seigneur ». 



1. Le nivellera: Dul-Qarnayn, realise apres avoir aide ces gens que son travail sera le jour de la fin 
du monde reduit en poussiere. 






'mmm 



^^s^^s 



Ba 








Wf^"^-^ 






y^^^ 



01-*' '"'^"P^^'k > «- -^ "^ » "fi '' *V i^ * Tf^ 



r«g 



19. Mary am (Marie) 



SOURATE 19 

MAR YAM (MARIE) 1 

98 versets 
Pre-heg. n''44 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux, 

1. Kaf, Ha\ Ya\ ^Aln, Sad^, 

2. C'est un recit de la misericorde de ton Seigneur envers Son serviteur 
Zacharie. 

3. Lorsqu'il invoqua son Seigneur d'une invocation secrete, 

4. et dit: «0 mon Seigneur, mes os sont affaiblis et ma tete s'est enflammee 
de cheveux blancs. [Cependant], je n'ai jamais ete malheureux [de^u] en te 
priant, 6 mon Seigneur. 

5. Je crains [le comportement] de mes heritiers, apres moi. Et ma propre 
femme est sterile. Accorde-moi, de Ta part, un descendant^ 

6. qui herite de moi et herite de la famille de Jacob. Et fais qu'il te soit 
agreable, 6 mon Seigneur ». 

7. « O Zacharie, Nous t'annon9ons la bonne nouvelle d'un fils. Son nom sera 
Yahya [Jean]. Nous ne lui avons pas donne auparavant d'homonyme». 

8. Et [Zacharie dit]: «0 mon Seigneur, comment aurai-je un fils, quand ma 
femme est sterile et que je suis tres avance en vieillesse?» 

9. [Allah] lui dit: «Ainsi sera-t-il! Ton Seigneur a dit: «Ceci m'est facile. Et 
avant cela, Je t'ai cree alors que tu n'etais rien», 

10. «0 mon Seigneur, dit [Zacharie], accorde-moi un signe». «Ton signe, dit 
[Allah,] sera que tu ne pourras pas parler aux gens pendant trois nuits"*^ 
tout en etant bien portant. 

11. II sortit done du sanctuaire vers son peuple; puis il leur fit signe de prier 
matin et soir. 



1. Titre tire du v. 16. Le nom arabe est Maryam. 

2. Kaf...: cf. note a S.2, v. 1. 

3. Un descendant: qui herite du savoir et de la sagesse des prophete 

4. Trois nuits: y compris les jours. 



B 






immm 



y 9 ^ ^ 






USa 



mmat 




19. Maryam (Marie) 



12. ...«6 Yahya, tiens fermement au Livre (la Thora)!» Nous lui donnames la 
sagesse alors qu'il etait enfant, 

13. ainsi que la tendresse de Notre part et la purete. II etait pieux, 

14. et devoue envers ses pere et mere; et ne fut ni violent ni desobeissant. 

15. Que la paix soit sur lui le jour ou il naquit, le jour ou il mourra, et le jour 
ou il sera ressuscite vivant! 

16. Mentionne, dans le Livre (le Coran), Marie, quand elle se retira de sa 
famille en un lieu vers I'Orient. 

17. Elle mit entre elle et eux un voile. Nous lui envoyames Notre Esprit 
(Gabriel), qui se presenta a elle sous la forme d'un homme parfait. 

18. Elle dit: «Je me refugie contre toi aupres du Tout Misericordieux. Si tu es 
pieux, [ne m'approche point]. 

19. II dit: «Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour te faire don d'un 
fils pur». 

20. Elle dit: « Comment aurais-je un fils, quand aucun homme ne m'a touchee, 
et que je ne suis pas prostituee?» 

21. II dit: « Ainsi sera-t-il! Cela M'est facile, a dit ton Seigneur! Et Nous 
ferons de lui un signe pour les gens, et une misericorde de Notre part. 
C'est une affaire deja decidee». 

22. Elle devint done enceinte [de Tenfant], et elle se retira avec lui en un lieu 
eloigne. 

23. Puis les douleurs de I'enfantement I'amenerent au tronc du palmier, et elle 
dit : « Malheur a moi ! Que je fusse morte avant cet instant ! Et que je fusse 
totalement oubliee!» 

24. Alors, il I'appela d'au-dessous d'elle,^ [lui disant:] «Ne t'afflige pas. Ton 
Seigneur a place a tes pieds une source. 

25. Secoue vers toi le tronc du palmier: il fera tomber sur toi des dattes 
fraiches et mures. 



1. // I'appela d'au-dessous d'elle: soit TAnge Gabriel qui etait situe a cote d'elle, sur un plan de 
terrain plus bas, soit son fils Jesus qui venait de naitre. 



151 






&mmm 




19. Maryam (Marie) 

E 

26. Mange done et bois et que ton oeil se rejouisse! Si tu vois quelqu'un 
d'entre les humains, dis [lui:] «Assurement, j'ai voue un jeune au Tout 
Misericordieux : je ne parlerai done aujourd'hui a aucun etre humain». 

27. Puis elle vint aupres des siens en le portant [le bebe]. lis dirent: «0 Marie, 
tu as fait une chose monstrueuse! 

28. «Soeur de Harun^ ton pere n'etait pas un homme de mal et ta mere 
n'etait pas une prostituee». 

29. Elle fit alors un signe vers lui [le bebe]. lis dirent: « Comment parlerions- 
nous a un bebe au berceau?» 

30. Mais (le bebe) dit: «Je suis vraiment le serviteur d' Allah. II m'a donne le 
Livre et m'a designe Prophete. 

31. Ou que je sois, II m'a rendu beni; et II m'a recommande, tant que je 
vivrai, la priere et la Zakat^; 

32. et la bonte envers ma mere. II ne m'a fait ni violent ni malheureux. 

33. Et que la paix soit sur moi le jour ou je naquis, le jour ou je mourrai, et le 
jour ou je serai ressuscite vivant.» 

34. Tel est Issa (Jesus), fils de Marie: parole de verite, dont ils doutent. 

35. II ne convient pas a Allah de S'attribuer un fils. Gloire et Purete a Lui! 
Quand II decide d'une chose, II dit seulement: «Sois!» et elle est. 

36. Certes, Allah est mon Seigneur tout comme votre Seigneur. Adorez-le 
done. Voila un droit chemin». 

37. [Par la suite,] les sectes divergerent entre elles. Alors, malheur aux me- 
ereants lors de la vue d'un jour terrible^! 

38. Comme ils entendront et verront bien le jour ou ils viendront a Nous! 
Mais aujourd'hui, les injustes sont dans un egarement evident. 



J. Soeur de Harm: Harun etait un homme bien connu pour sa piete. II etait de Ja tribu de 
Maryam. 

2. On notera que la Zakat est toujours associee a la priere, et fut enjointe aux autres prophetes 
avant I'lsJam. 

3. Jour terrible: le Jour du Jugement dernier. 






'<ri^'^\)\\\>> 



K^m\i 






19. Maryam (Marie) 



39. Et avertis-les du jour du Regret ^ quand tout sera regie; alors qu'ils sont 
[dans ce monde] inattentifs et qu'ils ne croient pas. 

40. C'est Nous, en verite, qui heriterons la terre et tout ce qui s'y trouve, et 
c'est a Nous qu'ils seront ramenes. 

41. Et mentionne dans le Livre, Abraham C'etait un tres veridique et un 
Prophete. 

42. Lorsqu'il dit a son pere: «6 mon pere, pourquoi adores-tu ce qui n'entend 
ni ne voit, et ne te profite en rien? 

43. O mon pere, il m'est venu de la science ce que tu n'as pas regu; suis-moi, 
done, je te guiderai sur une voie droite. 

44. O mon pere, n'adore pas le Diable, car le Diable desobeit au Tout 
Misericordieux. 

45. O mon pere, je crains qu'un chatiment venant du Tout Misericordieux ne 
te touche et que tu ne deviennes un allie du Diable ». 

46. II dit: «6 Abraham, aurais-tu du dedain pour mes divinites? Si tu ne 
cesses pas, certes je te lapiderai, eloigne-toi de moi pour bien longtemps». 

47. «Paix sur toi», dit Abraham. «J'implorerai mon Seigneur de te pardonner 
car II m'a toujours comble de Ses bienfaits. 

48. Je me separe de vous, ainsi que de ce que vous invoquez, en dehors d' Al- 
lah, et j'invoquerai mon Seigneur. J'espere ne pas etre m'alheureux dans 
mon appel a mon Seigneur ». 

49. Puis, lorsqu'il se fut separe d'eux et de ce qu'ils adoraient en dehors 
d' Allah, Nous lui fimes don d'Isaac et de Jacob; et de chacun Nous fimes 
un prophete. 

50. Et Nous leur donnames de par Notre misericorde, et Nous leur accorda- 
mes un langage sublime de verite. 

51. Et mentionne dans le Livre Moi'se. C'etait vraiment un elu, et c'etait un 
Messager et un prophete. 



1. Jour du Regret: Jour de la Resurrection. 



B 






^mmm 







19. Maryam (Marie) 



52. Du cote droit du Mont (Sinai) Nous I'appelames et Nous le fimes appro- 
cher tel un confident. 

53. Et par Notre misericorde, Nous lui donnames Aaron son frere comme 
prophete. 

54. Et mentionne Ismael, dans le Livre. II etait fidele a ses promesses; et 
c'etait un Messager et un prophete. 

55. Et il commandait a sa famille la priere et la Zakat; et il etait agree aupres 
de son Seigneur. 

56. Et mentionne Idris, dans le Livre. C'etait un veridique et un prophete. 

57. Et Nous I'elevames a un haut rang. 

58. Voila ceux qu 'Allah a combles de faveurs, parmi les prophetes, parmi les 
descendants d'Adam, et aussi parmi ceux que Nous avons transportes en 
compagnie de Noe, et parmi la descendance d'Abraham et d'Israel, et 
parmi ceux que Nous avons guides et choisis. Quand les versets du Tout 
Misericordieux leur etaient recites, ils tombaient prosternes en pleurant^ 

59. Puis leur succederent des generations qui delaisserent la priere et suivirent 
leurs passions. Ils se trouveront en perdition, 

60. sauf celui qui se repent, croit et fait le bien: ceux-la entreront dans le 
Paradis et ne seront point leses, 

61. aux jardins du sejour (eternel) que le Tout Misericordieux a promis a Ses 
serviteurs, [qui ont cru] au mystere. Car Sa promesse arrivera sans nul 
doute. 

62. On n'y entend nulle parole insignifiante ; seulement: «Salam»^; et ils au- 
ront la leur nourriture, matin et soir. 

63. Voila le Paradis dont Nous ferons heriter ceux de Nos serviteurs qui 
auront ete pieux. 

64. «Nous ne descendons que sur ordre de ton Seigneur^. A Lui tout ce qui 
est devant nous, tout ce qui est derriere nous et tout ce qui est entre les 
deux. Ton Seigneur n'oublie rien. 



1. lis tombaient prosternes en pleurant: a ce verset, on se prosterne. 

2. Salam: «paix», la salutation de I'lslam. 

3. Nous ne descendons..,: ce sont les Anges qui parlent a Muhammad (pbAsl). 



19. Mar yam (Marie) 



65. II est le Seigneur des cieux et de la terre et de tout ce qui est entre eux. 
Adore-Le done, et sois constant dans Son adoration. Lui connais-tu un 
homonyme?» 

66. Et rhomme dit: «Une fois mort, me sortira-t-on vivant?» 

67. L'homme ne se rappelle-t-il pas qu'avant cela, c'est Nous qui I'avons cree, 
alors qu'il n'etait rien? 

68. Par ton Seigneur! Assurement, Nous les rassemblerons, eux et les diables. 
Puis, Nous les placerons autour de TEnfer, agenouilles. 

69. Ensuite, Nous arracherons de chaque groupe ceux d 'entre eux qui etaient 
les plus obstines contre le Tout Misericordieux. 

70. Puis nous sommes Le meilleur a savoir ceux qui meritent le plus d'y etre 
brules. 

71. II n'y a personne parmi vous qui ne passera pas par [L'Enfer]^: Car [il 
s'agit la] pour ton Seigneur d'une sentence irrevocable. 

72. Ensuite, Nous delivrerons ceux qui etaient pieux et Nous y laisserons les 
injustes agenouilles. 

73. Et lorsque Nos versets evidents leur sont recites les mecreants disent a 
ceux qui croient : « Lequel des deux groupes a la situation la plus conforta- 
ble et la meilleure compagnie?» 

74. Combien de generations, avant eux, avons-Nous fait perir, qui les surpas- 
saient en biens et en apparence? 

75. Dis: «Celui qui est dans I'egarement, que le Tout Misericordieux prolonge 
sa vie pour un certain temps, jusqu'a ce qu'ils voient soit le chatiment, soit 
I'Heure dont ils sont menaces. Alors, ils sauront qui a la pire situation et 
la troupe la plus faible». 

76. Allah accroit la rectitude de ceux qui suivent le bon chemin, et les bonnes 
oeuvres durables meritent aupres de ton Seigneur une meilleure recompen- 
se et une meilleure destination. 



1. Ne passera pas par I'Enfer: sur le pont de I'Enfer que les croyants franchiront selon leurs 
oeuvres ici-bas et les mecreants y tomberont. 



^^m 



m^my^ 



\%j^\:^d^}i:sij<:^^y^^^\^^^ 



,/' 9^ ^*'^tf^ 



-'-^ < ^ ^^'^'^ f<. 






J- / > f * i: 



»^ ^♦^.^ 






19. Maryam (Marie) 



77. As-tu vu celui qui ne croit pas a Nos versets et dit: «On me donnera certes 
des biens et des enfants»? 

78. Est-il au courant de I'lnconnaissableou a-t-il pris un engagement avec le 
Tout Misericordieux? 

79. Bien au contraire! Nous enregistrerons ce qu'il dit et accroitrons son 
chatiment. 

80. C'est Nous qui heriterons^ ce dont il parle, tandis qu'il viendra a Nous, 
tout seul. 

81. lis ont adopte des divinites en dehors d' Allah pour qu'ils leur soient des 
protecteurs (contre le chatiment). 

82. Bien au contraire! [ces divinites] renieront leur adoration et seront pour 
eux des adversaires. 

83. N'as-tu pas vu que Nous avons envoye contre les mecreants des diables 
qui les excitent furieusement [a desobeir]? 

84. Ne te hate done pas contre eux: Nous tenons un compte^ precis de [tous 
leurs actes]. 

85. (Rappelle-toi) le jour ou Nous rassemblerons les pieux sur des montures et 
en grande pompe, aupres du Tout Misericordieux, 

86. et pousserons les criminels a I'Enfer comme (un troupeau) a I'abreuvoir, 

87. ils ne disposeront d'aucune intercession, sauf celui qui aura pris un enga- 
gement avec le Tout Misericordieux. 

88. Et ils ont dit: «Le Tout Misericordieux S'est attribue un enfant !» 

89. Vous avancez certes la une chose abominable! 

90. Peu s'en faut que les cieux ne s'entrouvrent a ces mots, que la terre ne se 
fende et que les montagnes ne s'ecroulent, 

91. du fait qu'ils ont attribue un enfant au Tout Misericordieux, 

92. alors qu'il ne convient nullement au Tout Misericordieux d'avoir un 
enfant ! 

93. Tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre se rendront aupres du 
Tout Misericordieux, [sans exception], en serviteurs. 

94. II les a certes denombres et bien comptes. 

95. Et au Jour de la Resurrection, chacun d'eux se rendra seul aupres de Lui. 



1. C'est Nous qui heriterons: les biens et les enfants dont parle le v. 77 supra. 

2. Nous tenons un compte: (autre sens) Nous retardons leur chatiment jusqu'a un terme fixe. 



mmm 



J* T I I 1 ^ \ ^ 1 













20. Ta-Ha 



96. A ceux qui croient et font de bonnes ceuvres, le Tout Misericordieux 
accordera Son amour ^ 

97. Nous I'avons rendu (le Coran) facile [a comprendre] en ta langue, afin que 
tu annonces par lui la bonne nouvelle aux gens pieux, et que, tu avertisses 
un peuple irreductible. 

98. Que de generations avant eux avons-Nous fait perir ! En retrouves-tu un 
seul individu? ou en entends-tu le moindre murmure? 

SOURATE 20 

TA-hA^ 

135 versets 
Pre-heg. no45 

Au nam d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Ta-Ha. 

2. Nous n'avons point fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois 
malheureux, 

3. si ce n'est qu'un Rappel pour celui qui redoute (Allah), 

4. (et comme) une revelation emanant de Celui qui a cree la terre et les cieux 
sublimes. 

5. Le Tout Misericordieux S'est etabli «Istawd» sur le Trone^. 

6. A Lui appartient ce qui est dans les cieux, sur la terre, ce qui est entre eux 
et ce qui est sous le sol humide. 

7. Et si tu eleves la voix, II connait certes les secrets, memes les plus caches. 

8. Allah! Point de divinite que Lui! II possede les noms les plus beaux. 

9. Le recit de MoTse t'est-il parvenu? 

10. Lorsqu'il vit du feu, il dit a sa famille: «Restez ici! Je vois du feu de loin; 
peut-etre vous en apporterai-je un tison, ou trouverai-je aupres du feu de 
quoi me guider»'^. 

11. Puis, lorsqu'il y arriva, il fut interpelle: «Moise! 

12. Je suis ton Seigneur. Enleve tes sandales: car tu es dans la vallee sacree, 
Tuwa. 



1. Accordera Son amour: et ils s'aimeront reciproquement. 

2. Td-Ha: litre tire des deux initiales du v. 1. Sur ces initiales, voir la note a S.2, v. 1. 

3. Istawd: voir la note a S. 7, v. 54. 

4. Ou trouverai-je... de quoi me guider: Moise, egare dans le desert, espere trouver aupres du feu les 
gens qui lui indiqueront le chemin. II y trouvera le Guide d'Allah, la loi divine. 



^^Is'iSHi 



immm 



^^ ^ > ♦^ ♦ -# /^< 






y,y 



20. Ta-Ha 



13. Moi, Je t'ai choisi. Ecoute done ce qui va etre revele. 

14. Certes, c'est Moi Allah: point de divinite que Moi. Adore-Moi done et 
aeeomplis la Salat pour te souvenir de Moi. 

15. L'Heure va eertes arriver. Je la eaehe a peine, pour que ehaque ame soit 
retribuee selon ses efforts. 

16. Que eelui qui n'y eroit pas et qui suit sa propre passion ne t'en detoume 
pas. Sinon tu periras. 

17. Et qu'est-ce qu'il y a dans ta main droite, 6 Mo*ise?» 

18. II dit: « C'est mon baton sur lequel je m'appuie, qui me sert a effeuiller (les 
arbres) pour mes moutons et j'en fais d'autres usages ». 

19. [Allah lui] dit: «Jette-le, 6 Moise». 

20. II le jeta: et le voiei un serpent qui rampait. 

21. [Allah] dit: «Saisis-le et ne erains rien: Nous le ramenerons a son premier 
etat. 

22. Et serre ta main sous ton aisselle: elle en sortira blanehe^ sans aucun mal, 
et ce sera la un autre prodige, 

23. afin que Nous te fassions voir de Nos prodiges les plus importants. 

24. Rends-toi aupres de Pharaon car il a outrepasse toute limite. 

25. [Moise] dit: « Seigneur, ouvre-moi ma poitrine^, 

26. et faeihte ma mission, 

27. et denoue un noeud en ma langue, 

28. afin qu'ils comprennent mes paroles, 

29. et assigne-moi un assistant de ma famille: 

30. Aaron, mon frere, 

31. accrois par lui rna force! 

32. et associe-le a ma mission, 

33. afin que nous Te glorifions beaueoup, 

34. et que nous T'invoquions beaueoup. 

35. Et Toi, certes, Tu es Tres Clairvoyant sur nous». 

36. [Allah] dit: «Ta demande est exaucee, 6 Moise. 

37. Et Nous t'avons deja favorise une premiere fois, 



1. Blanche: etincelante de lumiere. 

2. Ma poitrine: rends mon coeur apte a recevoir Ta revelation. 



i^m^m 



< ^ < -> 






«^^ 






^ > -^^ 






♦^L <>*'^*^ «"fx' 






_nt 



20. Ta-Ha 

38. lorsque Nous revel ames a ta mere ce qui fut reveler 

39. « Mets-le dans le coffret, puis jette celui-ci dans les flots pour qu'ensuite le 
fleuve le lance sur la rive; un ennemi a Moi et a lui le prendra». Et J'ai 
repandu sur toi une affection de Ma part\ afin que tu sois eleve sous Mon 
oeil. 

40. Et voila que ta soeur (te suivait en) marchant et disait: «Puis-je vous 
indiquer quelqu'un qui se chargera de lui?» Ainsi, Nous te rapportames a 
ta mere^ afin que son oeil se rejouisse et qu'elle ne s'afflige plus. Tu tuas 
ensuite un individu; Nous te sauvames des craintes qui t'oppressaient ; et 
Nous t'imposames plusieurs epreuves. Puis tu demeuras des annees durant 
chez les habitants de Madyan. Ensuite tu es venu, 6 Moise, conformement 
a un decret. 

41. Et je t'ai assigne a Moi-Meme. 

42. Pars, toi et ton frere, avec Mes prodiges; et ne negligez pas de 
M'invoquer. 

43. Allez vers Pharaon: il s'est vraiment rebelle. 

44. Puis, parlez-lui gentiment. Peut-etre se rappellera-t-il ou [Me] craindra-t-il? 

45. lis dirent: «0 notre Seigneur, nous craignons qu'il ne nous maltraite 
indiiment, ou qu'il depasse les limites». 

46. II dit: «Ne craignez rien. Je suis avec vous: J'entends et Je vois. 

47. Allez done chez lui; puis, dites-lui: «Nous sommes tous deux, les messa- 
gers de ton Seigneur. Envoie done les Enfants d'Israel en notre compagnie 
et ne les chatie plus. Nous sommes venus a toi avec une preuve de la part 
de ton Seigneur. Et que la paix soit sur quiconque suit le droit chemin! 

48. II nous a ete revele que le chatiment est pour celui qui refuse d 'avoir foi et 
qui tourne le dos». 

49. Alors [Pharaon] dit: «Qui done est votre Seigneur, 6 Moi'se?» 

50. « Notre Seigneur, dit Moise, est Celui qui a donne a chaque chose sa 
propre nature puis I'a dirigee», 

51. «Qu'en est-il done des generations anciennes?» dit Pharaon. 



1. Une affection de Ma part: J'ai mis dans les coeurs de I'amitie pour Toi. 

2. La soeur de Moise fait en sorte que Ton choisisse comme nourrice, pour I'enfant, sa propre 
mere. Elle s'adresse aux gens qui ont recueilli I'enfant. 



B 



immm 




20. Ta-Ha 



52. Moise dit: «La connaissance de leur sort est aupres de mon Seigneur, 
dans un livre. Mon Seigneur [ne commet] ni erreur ni oubli. 

53. C'est Lui qui vous a assigne la terre comme berceau et vous y a trace des 
chemins; et qui du ciel a fait descendre de I'eau avec laquelle Nous faisons 
germer des couples de plantes de toutes sortes.» 

54. «Mangez et faites paitre votre betail». Voila bien la des signes pour les 
doues d'intelligence. 

55. C'est d'elle (la terre) que Nous vous avons crees, et en elle Nous vous 
retournerons, et d'elle Nous vous ferons sortir une fois encore. 

56. Certes Nous lui avons montre tous Nos prodiges; mais il les a dementis 
et a refuse (de croire). 

57. II dit: «Es-tu venu a nous, 6 Mo'ise, pour nous faire sortir de notre terre 
par ta magie? 

58. Nous t'apporterons assurement une magie semblable. Fixe entre nous et 
toi un rendez-vous auquel ni nous ni toi ne manquerons, dans un lieu 
convenable». 

59. Alors Moise dit: « Votre rendez-vous, c'est le jour de la fete. Et que les 
gens se rassemblent dans la matinee »^ 

60. Pharaon, done, se retira. Ensuite il rassembla sa ruse puis vint (au 
rendez-vous) 2. 

61. Moise leur dit: « Malheur a vous! Ne forgez pas de mensonge contre 
Allah: sinon par un chatiment II vous aneantira. Celui qui forge (un 
mensonge) est perdu ». 

62. La-dessus, ils se mirent a disputer entre eux de leur affaire et tinrent 
secretes leurs discussions. 



63. 



64. 



lis dirent: «Voici deux magiciens qui, par leur magie, veulent vous faire 
abandonner votre terre et emporter votre doctrine ideale^. 

Rassemblez done votre ruse puis venez en rangs serres. Et celui qui aura 
le dessus aujourd'hui aura reussi». 



1. Dans la matinee: apres le lever du soleil et avant midi. 

2. Sa ruse: ses gens ruses, les magiciens. 

3. Votre doctrine ideale: « votre religion » (la meilleure du monde). 



t^ll^li^ 






^^rtr^-. 






^^ •t'" 






.J»Xi " ^^ 



^^JiajJj jiii! 1 ^j4-(j|^3i!lL^';if o<_fliiLi-/v4 xL-oi 



?^L? 






rn 



20. Ta-Ha 



70 



71 



65. lis dirent: «0 Moi'se, ou tu jettes, [le premier ton baton] ou que nous 
soyons les premiers a jeter?» 

66. II dit: «Jetez plut6t». Et voila que leurs cordes et leurs batons lui parurent 
ramper par I'effet de leur magie. 

67. Mo'ise ressentit quelque peur en lui-meme. 

68. Nous lui dimes: «N'aie pas peur, c'est toi qui auras le dessus. 

69. Jette ce qu'il y a dans ta main droite; cela devorera ce qu'ils ont fabrique. 
Ce qu'ils ont fabrique n'est qu'une ruse de magicien; et le magicien ne 
reussit pas, ou qu'il soit». 

Les magiciens se jeterent prosternes, disant: «Nous avons foi en le Sei- 
gneur d' Aaron et de Mo*ise». 

Alors Pharaon dit: «Avez-vous cru en lui avant que je ne vous y autorise? 
C'est lui votre chef qui vous a enseigne la magie. Je vous ferai surement, 
couper mains et jambes opposees, et vous ferai crucifier aux troncs des 
palmiers, et vous saurez, avec certitude, qui de nous est plus fort en chati- 
ment et qui est le plus durable ». 

72. «Par celui qui nous a crees, dirent-ils, nous ne te prefererons jamais a ce 
qui nous est parvenu comme preuves evidentes. Decrete done ce que tu as 
a decreter. Tes decrets ne touchent que cette presente vie. 

73. Nous croyons en notre Seigneur, afm qu'il nous pardonne nos fautes ainsi 
que la magie a laquelle tu nous as contraints». Et Allah est meilleur et 
eternel. 

74. Quiconque vient en criminel a son Seigneur, aura certes I'Enfer ou il ne 
meurt ni ne vit. 

75. Et quiconque vient aupres de Lui en croyant, apres avoir fait de bonnes 
oeuvres, voila done ceux qui auront les plus hauts rangs, 

76. les jardins du sejour (eternel), sous lesquels coulent les ruisseaux, ou ils 
demeureront eternellement. Et voila la recompense de ceux qui se purifient 
[de la mecreance et des peches]. 



dwdmdmdmdwdmdmdmdi 



^mmm 



M e Mg g 



a 



y < ^/i 



.*♦* ^ > <,r> '^ .'t 






>^»:r>»^*» ^^' 






y^^ Kf^'^ ^ y -^^ 







20. Ta-Ha 



77. Nous revelames a Moise: «Pars la nuit, a la tete de Mes serviteurs, puis, 
trace-leur un passage a sec dans la mer: sans craindre une poursuite et 
sans eprouver aucune peur». 

78. Pharaon les poursuivit avec ses armees. La mer les submergea bel et bien. 

79. Pharaon egara ainsi son peuple et ne le mit pas sur le droit chemin. 

80. O Enfants d'Israel, Nous vous avons deja delivres de votre ennemi, et 
Nous vous avons donne rendez-vous sur le flanc droit du Mont. Et Nous 
avons fait descendre sur vous la manne et les cailles. 

81. «Mangez des bonnes choses que Nous vous avons attributes et ne vous 
montrez pas ingrats, sinon Ma colere s'abattra sur vous: et celui sur qui 
Ma colere s'abat, va surement vers Tabime. 

82. Et Je suis Grand Pardonneur a celui qui se repent, croit, fait bonne oeuvre, 
puis se met sur le bon chemin ». 

83. «Pourquoi Moise t'es-tu hate de quitter ton peuple? » 

84. lis sont la sur mes traces, dit Moise. Et je me suis hate vers Toi, Seigneur, 
afin que Tu sois satisfait. 

85. Allah dit: «Nous avons mis ton peuple a I'epreuve apres ton depart. Et le 
Samiri les a egares»^ 

86. Moise retourna done vers son peuple, courrouce et chagrine; il dit: «0 
mon peuple, votre Seigneur ne vous a-t-Il pas deja fait une belle promesse? 
L'alliance a-t-elle done ete trop longue pour vous? ou avez-vous desire que 
la colere de votre Seigneur s'abatte sur vous, pour avoir trahi votre enga- 
gement en vers moi?» 

87. lis dirent: «Ce n'est pas de notre propre gre que nous avons manque a 
notre engagement en vers toi. Mais nous fumes charges de fardeaux d'orne- 
ments du peuple (de Pharaon) ; nous les avons done jetes (sur le feu) tout 
comme le Samiri les a lances. 



1. Le Samiri les a egares: en les amenant a adorer le veau d'or. 



.'CilftltU. 



•^^»» 



.>, >'IiT'^ ^ I '^iC'T*.''-? >\\^ ^^^i 



■ > '♦ -^ ^ * r 



■>t</^^\ ^ ,. .-^r-^^-^^ 1 --.1 > .< fl 



20. Ta-Ha 

88. Puis il en a fait sortir pour eux un veau, un corps a mugissement. Et ils 
ont dit: «C'est votre divinite et la divinite de Moi'se; il a done oublie))^! 

89. Quoi! Ne voyaient-ils pas qu'il [le veau] ne leur rendait aucune parole et 
qu'il ne possedait aucun moyen de leur nuire ou de leur faire du bien? 

90. Certes, Aaron leur avait bien dit auparavant: «6 mon peuple, vous etes 
tombes dans la tentation (a cause du veau). Or, c'est le Tout Misericor- 
dieux qui est vraiment votre Seigneur. Suivez-moi done et obeissez a mon 
commandement ». 

91. lis dirent: «Nous continuerons a y etre attaches, jusqu'a ce que Mo'ise 
retourne vers nous». 

92. Alors [Moise] dit: «Qu'est-ce qui t'a empeche, Aaron, quand tu les as vus 
s'egarer, 

93. de me suivre?^ As-tu done desobei a mon commandement ?» 

94. [Aaron] dit: «6 fils de ma mere, ne me prends ni par la barbe ni par la 
tete. Je craignais que tu ne dises: «Tu as divise les enfants dTsrael et tu 
n'as pas observe mes ordres». 

95. Alors [Moi'se] dit: «Quel a ete ton dessein? O Samirr?» 

96. II dit: «J'ai vu ce qu'ils n'ont pas vu: j'ai done pris une poignee de la trace 
de I'Envoye^; puis, je I'ai lancee. Voila ce que mon ame m'a suggere». 

97. «Va-t-en, dit [Moi'se]. Dans la vie, tu auras a dire (a tout le monde): «Ne 
me touchez pas!» Et il y aura pour toi un rendez-vous que tu ne pourras 
manquer. Regarde ta divinite que tu as adoree avec assiduite. Nous la 
brulerons certes, et ensuite, nous disperserons [sa cendre] dans les flots. 

98. En verite, votre seul Dieu est Allah en dehors de qui il n'y a point de 
divinite. De Sa science II embrasse tout. 



\. II a done oublie: parmi les differentes interpretations nous retenons celle-ci. Les adorateurs du 
veau ont pretendu que Moise avait oublie son vrai Dieu (le veau) aupres d'eux et qu'il est alle le 
chercher ailleurs. 

2. De me suivre: pour m'informer de cette affaire. 

3. J'ai done pris une poignee: Samiri s'excuse en disant qu'il a vu, lui seul, la trace du pas de 
I'Envoye (Gabriel) et qu'il en a fait une prise, qu'il a jetee (au feu ou fondait le veau d'or). 



FHr^r-HHHHr'Hr'fCZ i: 



'>::-£<v<i',vn>-' 



'rl\i>M 



/ Aj* ^>'^'' ^"^i^H i>'»'tt'r''i^'^ 1'^. ''''..'1 



-.^♦^ 



.A^ClJ^ii^^ ^"bfy 



♦^^ A^ >?:^r':^ . X * 



5p iSs^O^^^o^.^ J^jJ^cr^^byv^^ 



_!::aj_^^'^^ 




20. Ta-Ha 



99. C'est ainsi que Nous te racontons les recits de ce qui s'est passe. C'est 
bien un rappel de Notre part que Nous t'avons apporte. 

100. Quiconque s'en detourne (de ce Coran), portera au jour de la resurrec- 
tion un fardeau; 

101. ils resteront eternellement dans cet etat, et quel mauvais fardeau pour 
eux au Jour de la Resurrection, 

102. le jour ou Ton soufflera dans la Trompe, ce jour-la Nous rassemblerons 
les criminels tout bleus (de peur)! 

103. Ils chuchoteront entre eux: «Vous n'etes restes la que dix [jours] »M 

104. Nous connaissons parfaitement ce qu'ils diront lorsque I'un d'entre eux 
dont la conduite est exemplaire dira: «Vous n'etes restes qu'un jour». 

105. Et ils t'interrogent au sujet des montagnes. Dis: «Mon Seigneur les dis- 
persera comme la poussiere, 

106. et les laissera comme une plaine denudee 

107. dans laquelle tu ne verras ni tortuosite, ni depression. 

108. Ce jour-la, ils suivront le Convocateur sans tortuosite^; et les voix baisse- 
ront devant le Tout Misericordieux. Tu n'entendras alors qu'un 
chuchotement. 

109. Ce jour-la, I'intercession ne profitera qu'a celui auquel le Tout Misericor- 
dieux aura donne Sa permission et dont II agreera la parole. 

110. II connait ce qui est devant eux et ce qui est derriere eux, alors qu'eux- 
memes ne Le cernent pas de leur science. 

111. Et les visages s'humilieront devant Le Vivant, Celui qui subsiste par Lui- 
meme «al-Qayyum»^, et malheureux sera celui qui [se presentera devant 
Lui] charge d'une iniquite. 

112. Et quiconque aura fait de bonnes oeuvres tout en etant croyant, ne crain- 
dra ni injustice ni oppression. 

113. C'est ainsi que nous I'avons fait descendre un Coran en [langue] arabe, et 
Nous y avons multiplie les menaces, afin qu'ils deviennent pieux ou qu'il les 
incite a s'exhorter? 



1. Les criminels, tous etonnes de se voir deja au Jour de la Resurrection, se disent les uns aux 
autres: «Nous ne sommes restes que dix jours sur terre». 

2. Sans tortuosite: avec I'obeissance totale. 

3. Al-Qayyum: voir la note de S. 3, v. 2. 






^ ^ ^>^ ^x'-x 



v-^ x^ 






x^ y^ ^ jr 






20. Ta-Ha 



114. Que soil exalte Allah, le Vrai Souverain! Ne te hate pas [de reciter] le 
Coran avant que ne te soit achevee sa revelation ^ Et dis: «0 mon Sei- 
gneur, accroit mes connaissances ! » 

115. En effet, Nous avons auparavant fait une recommandation a Adam; mais 
il oublia; et Nous n'avons pas trouve chez lui de resolution ferme. 

116. Et quand Nous dimes aux Anges: « Prosternez-vous devant Adam», ils se 
prosternerent, excepte Iblis qui refusa. 

117. Alors Nous dimes: «0 Adam, celui-la est vraiment un ennemi pour toi et 
ton epouse. Prenez garde qu'il vous fasse sortir du Paradis, car alors tu 
seras malheureux. 

118. Car tu n'y auras pas faim ni ne seras nu, 

119. tu n'y auras pas soif ni ne seras frappe par I'ardeur du soIeil». 

120. Puis le Diable le tenta en disant: «0 Adam, t'indiquerai-je I'arbre de 
I'eternite et un royaume imperissable?» 

121. Tous deux (Adam et Eve) en mangerent. Alors leur apparut leur nudite. 
lis se mirent a se couvrir avec des feuilles du paradis. Adam desobeit ainsi 
a son Seigneur et il s'egara. 

122. Son Seigneur Vk ensuite elu, agree son repentir et I'a guide. 

123. II dit: «Descendez d'ici, (Adam et Eve), [Vous serez] tous (avec vos 
descendants) ennemis les uns des autres^. Puis, si jamais un guide vous 
vient de Ma part, quiconque suit Mon guide ne s'egarera ni ne sera 
malheureux. 

124. Et quiconque se detoume de Mon Rappel,menera certes, une vie pleine de 
gene, et le Jour de la Resurrection Nous I'amenerons aveugle au 
rassemblement »^ . 

125. II dira: «0 mon Seigneur, pourquoi m'as-Tu amene aveugle alors qu'au- 
paravant je voyais?» 



1. Conseil au Prophete de ne pas se presser quand I'Ange Gabriel lui apporte des revelations, mais 
de I'ecouter attentivement jusqu'a la fin. 

2. Ennemis les uns des autres: (autre sens) les humains et les diables. 

3. Cf. p. 289, V. 72. 



BLM. 



tmmm 



4:jg Ijnj ^ ^J;;j \ <4ijg l^LJ^ft Ix^^^ 



^ >»'- »rf-^ ^ >• 



♦x* ^^ 



^t^ 









-T/.i' ^^-l?'*? 






^ .f 









20. Ta-Ha 



126. [Allah lui] dira: «De meme que Nos Signes (enseignements) t'etaient 
venus et que tu les as oublies, ainsi aujourd'hui tu es oublie». 

127. Ainsi sanctionnons-nous Toutrancier qui ne croit pas aux revelations de 
son Seigneur. Et certes, le chatiment de Tau-dela est plus severe et plus 
durable. 

128. Cela ne leur a-t-il pas servi de direction, que Nous ayons fait perir avant 
eux tant de generations dans les demeures desquelles ils marchent mainte- 
nant? Voila bien la des le9ons pour les doues d 'intelligence ! 

129. N'eussent-ete un decret prealable de ton Seigneur et aussi un terme deja 
fixe, (leur chatiment) aurait ete inevitable (et immediat). 

1 30. Supporte patiemment ce qu'ils disent et celebre Sa louange, avant le lever 
du soleil, avant son coucher et pendant la nuit; et exalte Sa Gloire aux 
extremites du jour. Peut-etre auras-tu satisfaction : 

131. Et ne tends point tes yeux vers ce dont Nous avons donne jouissance 
temporaire a certains groupes d'entre eux, comme decor de la vie presen- 
te, afin de les eprouver par cela. Ce qu'Allah fournit (au Paradis) est 
meilleur et plus durable. 

132. Et commande a ta famille la Salat, et fais-la avec perseverance. Nous ne 
te demandons point de nourriture: c'est a Nous de te nourrir. La bonne 
fin est reservee a la piete. 

133. Et ils disent: «Pourquoi ne nous apporte-t-il pas un miracle de son Sei- 
gneur? La Preuve (le Cor an) de ce que contiennent les Ecritures ancien- 
nes ne leur est-elle pas venue? 

134. Et si Nous les avions fait perir par un chatiment avant lui [Muhammad], 
ils auraient certainement dit: «0 notre Seigneur, pourquoi ne nous as-Tu 
pas envoye de Messager? Nous aurions alors suivi Tes enseignements 
avant d'avoir ete humilies et jetes dans rignominie». 

135. Dis: «Chacun attend. Attendez done! Vous saurez bientot qui sont les 
gens du droit chemin et qui sont les bien - guides ». 



'Mhi^ 



i^m^m 



'm^m 






>> y- »»| 



^ ^^^*-» 






>?^^'^^>^ >»^»'^^ tir< ^ T^ 













21. Al-Anbiya^ (les prophetes) 



SOURATE 21 

AL ANBIYA^ (LES PROPHETES) ^ 

112 versets 
Pre~heg. n" 73 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Miser icordieux. 

1. [L'echeance] du reglement de leur compte approche pour les hommes, 
alors que dans leur insouciance ils s'en detournent. 

2. Aucun rappel [de revelation] recente ne leur vient de leur Seigneur, sans 
qu'ils ne I'entendent en s'amusant, 

3. leurs coeurs distraits; et les injustes tiennent des conversations secretes et 
disent: «Ce n'est la qu'un etre humain semblable a vous? Allez-vous done 
vous adonner a la magie alors que vous voyez clair?» 

4. II a repondu: «Mon Seigneur sait tout ce qui se dit au ciel et sur la terre; 
et II est I'Audient, rOmniscient». 

5. Mais ils dirent: «Voila plutot un amas de reves! Ou bien II Ta invente. 
Ou, c'est plutot un poete. Qu'il nous apporte done un signe [identique] a 
celui dont furent charges les premiers envoyes». 

6. Pas une seule cite parmi celles que Nous avons fait perir avant eux n'avait 
cru [a la vue des miracles]. Ceux-ci croiront-ils done? 

7. Nous n'avons envoye avant toi que des hommes^ a qui Nous faisions des 
revelations. Demandez-donc aux erudits du Livre^, si vous ne savez pas. 

8. Et Nous n'en n'avons pas fait des corps qui ne consommaient pas de 
nourriture. Et ils n'etaient pas eternels. 

9. Puis Nous realisames la promesse (qui leur avait ete faite). Nous les sauva- 
mes avec ceux que Nous voulumes [sauver]. Et Nous flmes perir les 
outranciers. 

10. Nous avons assurement fait descendre vers vous un livre ou se trouve 
votre rappel [ou votre renom]. Ne comprenez-vous done pas? 



1. Titre tire du contenu de la Sourate. 

2. Que des hommes: jamais des Anges. 

3. Les erudits du Livre: les savants parmi les gens du Livre. 



B 



^^adO 



'M^m 



►''.^ /•^:'f^ "i^-^^^.-f » ^.'x ^* 



^^^i> 






^-^ *> 






.''<:. '^'^ < ■^■^, 



»^ ^^ 'T^ -^. 






21. Al-Anbiya^ (les prophetes) 



1 1. Et que de cites qui ont commis des injustices, Nous avons brisees; et Nous 
avons cree d'autres peuples apres eux. 

12. Quand [ces gens] sentirent Notre rigueur ils s'en enfuirent hativement. 

13. Ne galopez point. Retournez plutot au grand luxe ou vous etiez et dans 
vos demeures, afin que vous soyez interroges. 

14. Ils dirent: « Malheur a nous! Nous etions vraiment injustes». 

15. Telle ne cessa d'etre leur lamentation jusqu'a ce que Nous les eumes 
moissonnes et eteints. 

16. Ce n'est pas par jeu que Nous avons cree le ciel et la terre et ce qui est 
entre eux. 

17. Si Nous avions voulu prendre une distraction, Nous Taurions prise de 
Nous-memes, si vraiment Nous avions voulu le faire. 

18. Bien au contraire. Nous lan^ons contre le faux la verite qui le subjugue, et 
le voila qui disparait. Et malheur a vous pour ce que vous attribuez [injus- 
tement a Allah]. 

19. A Lui seul appartiennent tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre. 
Ceux qui sont aupres de Lui [les Anges] ne se considerent point trop 
grands pour L'adorer et ne s'en lassent pas. 

20. Ils exaltent Sa Gloire nuit et jour et ne s'interrompent point. 

21. Ont-ils pris des divinites qui peuvent ressusciter (les morts) de la terre i? 

22. S'il y avait dans le ciel et la terre des divinites autres qu'Allah, tous deux 
seraient certes dans le desordre. Gloire, done a Allah, Seigneur du Trone; 
II est au-dessus de ce qu'ils Lui attribuent! 

23. II n'est pas interroge sur ce qu'Il fait, mais ce sont eux qui devront rendre 
compte [de leurs actesj. 

24. Ont-ils pris des divinites en dehors de Lui? Dis: «Apportez votre preuve». 
Ceci est la revelation^ de ceux qui sont avec moi et de ceux qui etaient 
avant moi. Mais la plupart d'entre eux ne connaissent pas la verite et s'en 
ecartent. 



1. Autre interp. : ont-ils pris de la terre des divinites qui peuvent ressusciter les morts? 

2. La revelation: dans laquelle vous ne trouverez aucune preuve pour vous. 



*&h\'^ 






21. Al-Anbiya^ (les prophetes) 



25. Et Nous n'avons envoye avant toi aucun Messager a qui Nous n'ayons 
revele: « Point de divinite en dehors de Moi. Adorez-Moi donc». 

26. Et ils dirent: «Le Tout Misericordieux s'est donne un enfant ». Purete a 
Lui! Mais ce sont plutot des serviteurs honores^ 

27. lis ne devancent pas Son Commandement et agissent selon Ses ordres. 

28. II sait ce qui est devant eux et ce qui derriere eux. Et ils n'intercedent 
qu'en faveur de ceux qu'Il a agrees [tout en etant] penetres de Sa crainte. 

29. Et quiconque d'entre eux dirait: «Je suis une divinite en dehors de Lui». 
Nous le retribuerons de I'Enfer. C'est ainsi que Nous retribuons les 
injustes. 

30. Ceux qui ont mecru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une 
masse compacte? Ensuite Nous les avons separes et fait de I'eau toute 
chose vivante. Ne croiront-ils done pas^? 

31. Et Nous avons place des montagnes fermes dans la terre, afin qu'elle ne 
s'ebranle pas en les [entrainant]. Et Nous y avons place des defiles servant 
de chemins afin qu'ils se guident. 

32. Et Nous avons fait du ciel un toit protege. Et cependant ils se detournent 
de ses merveilles. 

33. Et c'est Lui qui a cree la nuit et le jour, le soleil et la lune, chacun voguant 
dans une or bite. 

34. Et Nous n'avons attribue Timmortalite a nul homme avant toi. Est-ce que 
si tu meurs, toi, ils seront,eux,eternels? 

35. Toute ame doit gouter la mort. Nous vous eprouverons par le mal et par 
le bien [a titre] de tentation. Et c'est a Nous que vous serez ramenes. 



1. Ce sont: il s'agit ici des Anges. II en est de meme dans les versets 27, 28 et 29. 

2. Ce verset renferme des verites concernant la formation des planetes et de la terre, et qui ont ete 
confirmees par les dernieres decouvertes scientifiques. 



mhim 



mmm 



*^r*ffp 



mimm^m^f^^^^ 












4 









-^ ''> 






/ » > •xAx*^^ 



"i 






21. Al-Anbiya' (les prophetes) 



36. Quand les mecreants te voient, ils ne te prennent qu'en derision (disant): 
«Quoi! Est-ce-la celui qui medit de vos divinites?» Et ils nient [tout] 
rappel du Tout Misericordieux. 

37. L'homme a ete cree prompt dans sa nature. Je vous montrerai Mes signes 
[la realisation de Mes menaces]. Ne me hatez done pas. 

38. Et ils disent: «A quand cette promesse si vous etes veridiques?» 

39. Si [seulement] les mecreants connaissaient le moment ou ils ne pourront 
empecher le feu de leurs visages ni de leurs dos, et ou ils ne seront point 
secourus... 

40. Mais non, cela^ leur viendra subitement et ils seront alors stupefaits; ils 
ne pourront pas le repousser et on ne leur donnera pas de repit. 

41. On s'est moque de messagers venus avant toi. Et ceux qui se sont moques 
d'eux, se virent frapper de toutes parts par I'objet meme de leurs 
moqueries. 

42. Dis: «Qui vous protege la nuit et le jour, contre le [chatiment] du Tout 
Misericordieux ?» Pourtant ils se detournent du rappel de leur Seigneur. 

43. Ont-ilsdonc des divinites en dehors deNous,qui peuvent les proteger? Mais 
celles-ci ne peuvent ni se secourir elles-memes, ni se faire assister contre 

Nous, 

44. Au contraire Nous avons accorde une jouissance [temporaire] a ceux-la 
comme a leurs ancetres jusqu'a un age avance. Ne voient-ils pas que Nous 
venons a la terre que Nous reduisons de tous cotes? Seront-ils alors les 
vainqueurs? 



1. Cela: I'Heure de la Resurrection. 



mh\m 



mmm 



G5 <>::;^j^yyo^jbo>-^^6Ju^=^^ 5$; 



21, Al-Anbiya^ (les prophetes) 






45. Dis: «Je vous avertis par ce qui m'est revele». Les sourds, cependant, 
n'entendent pas I'appel quand on les avertit. 

46. Si un souffle du chatiment de ton Seigneur les effleurait, ils diraient alors: 
« Malheur a nous! Nous etions vraiment injustes». 

47. Au Jour de la Resurrection, Nous placerons les balances exactes. Nulle 
ame ne sera lesee en rien, fut-ce du poids d'un grain de moutarde que 
Nous ferons venir. Nous suffisons largement pour dresser les comptes. 

48. Nous avons deja apporte a Moise et Aaron le Livre du discernement (la 
Thora) ainsi qu'une lumiere et un rappel pour les gens pieux, 

49. qui craignent leur Seigneur malgre qu'ils ne Le voient pas^ et redoutent 
THeure (la fin du monde). 

50. Et ceci [le Coran] est un rappel beni que Nous avons fait descendre. Allez- 
vous done le renier? 

51. En effet, Nous avons mis auparavant Abraham sur le droit chemin. Et 
Nous en avions bonne connaissance. 

52. Quand il dit a son pere et a son peuple: «Que sont ces statues auxquelles 
vous vous attachez?», 

53. ils dirent: «Nous avons trouve nos ancetres les adorant». 

54. II dit: « Certainement, vous avez ete, vous et vos ancetres, dans un egare- 
ment evident ». 

55. lis dirent: «Viens-tu a nous avec la verite ou plaisantes-tu?» 

56. II dit: «Mais votre Seigneur est plutot le Seigneur des cieux et de la terre, 
et c'est Lui qui les a crees. Et je suis un de ceux qui en temoignent. 

57. Et par Allah! Je ruserai certes contre vos idoles une fois que vous serez 
partis ». 



1. lis ne Le voient pas: autre interp.: alors qu'ils ne sont vus par personne. 



-mhm 



immm 






<'^/' ^ •A^ >''^.-f,'' i/ 



^^ 






•^ ^ 



^Jn:^. 



"rW 



21. Al-Anbiya^ (les prophetes) 

58. II les mit en pieces, hormis [la statue] la plus grande. Peut-etre qu'ils 
reviendraient vers elle. 

59. lis dirent: «Qui a fait cela a nos divinites? II est certes parmi les injustes». 

60. (Certains) dirent: «Nous avons entendu un jeunehommemedired'elles; il 
s'appelle Abraham ». 

61. lis dirent: «Amenez-le sous les yeux des gens afin qu'ils puissent 
temoigner. 

62. (Alors) ils dirent: «Est-ce toi qui as fait cela a nos divinites, Abraham ?» 

63. II dit: «C'est la plus grande d'entre elles que voici, qui Ta fait. Demandez- 
leur done, si elles peuvent parler». 

64. Se ravisant alors, ils se dirent entre eux: «C'est vous qui etes les vrais 
injustes». 

65. Puis ils firent volte-face et dirent: «Tu sais bien que celles-ci ne parlent 
pas». 

66. II dit: «Adorez-vous done, en dehors d' Allah, ce qui ne saurait en rien 
vous etre utile ni vous nuire non plus. 

67. Fi de vous et de ce que vous adorez en dehors d' Allah! Ne raisonnez-vous 
pas?» 

68. II dirent: «Brulez-le. Secourez vos divinites si vous voulez faire quelque 
chose (pour elles) ». 

69. Nous dimes: «0 feu, sois pour Abraham une fraicheur salutaire». 

70. Ils voulaient ruser contre lui, mais ce sont eux que Nous rendimes les plus 
grands perdants. 

71. Et Nous le sauvames, ainsi que Lot, vers une terre que Nous avions benie 
pour tout I'univers. 

72. Et Nous lui donnames Isaac et, de surcroit Jacob, desquels Nous fimes des 
gens de bien. 



21. Al-Anbiya' (les prophetes) 



73. Nous les fimes des dirigeants qui guidaient par Notre ordre. Et Nous leur 
revelames de faire le bien, d'accomplir la priere et d'acquitter la Zakat. Et 
ils etaient Nos adorateurs. 

74. Et Lot ! Nous lui avons apporte la capacite de juger et le savoir, et Nous 
I'avons sauve de la cite ou se commettaient les vices; ces gens etaient 
vraiment des gens du mal, des pervers. 

75. et Nous I'avons fait entrer en Notre misericorde. II etait vraiment du 
nombre des gens de bien. 

76. Et Noe, quand auparavant il fit son appel. Nous I'exaugames et Nous le 
sauvames, ainsi que sa famille, de la grande angoisse, 

77. et Nous le secourumes contre le peuple qui traitait Nos prodiges de men- 
songes. lis furent vraiment des gens du Mal. Nous les noyames done tous. 

78. Et David, et Salomon, quand ils eurent a juger au sujet d'un champ 
cultive ou des moutons appartenant a une peuplade etaient alles paitre, la 
nuit. Et Nous etions temoin de leur jugement. 

79. Nous la fimes comprendre a Salomon ^ Et a chacun Nous donnames la 
faculte de juger et le savoir. Et Nous asservimes les montagnes a exalter 
Notre Gloire en compagnie de David, ainsi que les oiseaux. Et c'est Nous 
qui sommes le Faiseur. 

80. Nous lui (David) apprimes la fabrication des cottes de mailles afm qu'elles 
vous protegent contre vos violences mutuelles (la guerre). En etes-vous 
done reconnaissants? 

81. Et (Nous avons soumis) a Salomon le vent impetueux qui, par son ordre, 
se dirigea vers la terre que Nous avions benie. Et Nous sommes a meme 
de tout savoir. 



1. On dit que David avait decrete que le troupeau deviendrait propriete de celui dont il avait 
ravage le champ; mais Salomon conseilla que le troupeau soit provisoirement confie au propie- 
taire du champ, a titre d'usufruit, et que le coupable irrigue le champ jusqu'a ce qu'il redevienne 
comme il I'etait auparavant ; ce n'est qu'alors qu'il pourra reprendre son troupeau. 



mh^M 



immm 



^a^-aT ajSLjC^ jJ-^<jA^^u Uii.^S*''^ LI>^Lu»b 



>< "^ < 









^»X^ 




21. Al-Anbiya^ (les prophetes) 



■HHp-<p-HfWHHHHMi 



82. et parmi les diables il en etait qui plongeaient pour lui et faisaient d'autres 
travaux encore, et Nous les surveillions Nous-memes. 

83. Et Job, quand il implora son Seigneur: «Le mal m'a touche. Mais Toi, tu 
es le plus misericordieux des misericordieux»M 

84. Nous rexau9ames, enlevames le mal qu'il avait, lui rendimes les siens et 
autant qu'eux avec eux, par misericorde de Notre part et en tant que 
rappel aux adorateurs. 

85. Et Ismael, Idris, et Dul-Kifl! qui etaient tous endurants; 

86. que Nous fimes entrer en Notre misericorde car ils etaient vraiment du 
nombre des gens de bien. 

87. Et Du'n-Nun^ (Jonas) quand il partit, irrite. II pensa que Nous N'allions 
pas I'eprouver. Puis il fit, dans les tenebres, I'appel que voici: «Pas de 
divinite a part Toi! Purete a Toi! J'ai ete vraiment du nombre des 
injustes» . 

88. Nous rexau9ames et le sauvames de son angoisse. Et c'est ainsi que Nous 
sauvons les croyants. 

89. Et Zacharie, quand il implora son Seigneur: «Ne me laisse pas seul, Sei- 
gneur, alors que Tu es le meilleur des heritiers». 

90. Nous rexau9ames, lui donnames Yahya et guerimes son epouse^. Ils concou- 
raient au bien et Nous invoquaient par amour et par crainte. Et ils etaient 
humbles devant Nous. 



1. Job fut eprouve par Allah par les maladies les plus penibles. II perdit ses biens et ses enfants, 
et cependant il ne se plaignit qu'a Allah. 

2. Dun-Nun: rhomme au poisson, « Jonas ». Jonas quitta son peuple en colere, parce que ceux-ci 
ne croyaient pas en Allah. II prit le bateau, mais le bateau s'arreta; et d'apres la coutume des 
marins, ils tirerent au sort pour connaitre le responsable. Le sort tomba sur Jonas, et les marins 
le jeterent a I'eau oii une baleine le recueillit pour le vomir plus tard sur le rivage. De la, Jonas 
alia accomplir sa mission a Ninive, La ville se convertit avant que ne vint un cataclysme 
annonce. Elle fut alors epargnee. 

3. Guerimes: Nous la rendimes feconde. 



sadlE 



'mhi'm 



i^mm 















21. Al-Anbiya^ (les prophetes) 



91. Et celle [la vierge Marie] qui avait preserve sa chastete! Nous insufflaines 
en elle un souffle (de vie) venant de Nous et fimes d'elle ainsi que de son 
fils, un signe [miracle] pour I'univers. 

92. Certes, cette communaute^ qui est la votre est une communaute unique, 
et Je suis votre Seigneur. Adorez-Moi done. 

93. lis se sont di vises en sectes. Mais tous, retourneront a Nous. 

94. Quiconque fait de bonnes oeuvres tout en etant croyant, on ne meconnai- 
tra pas son effort, et Nous le lui inscrivons [a son actif] . 

95. II est defendu [aux habitants] d'une cite que Nous avons fait perir de 
revenir [a la vie d'ici-bas]! 

96. Jusqu'a ce que soient relaches les Yajuj et les Majuj et qu'ils se precipite- 
ront de chaque hauteur; 

97. c'est alors que la vraie promesse s'approchera, tandis que les regards de 
ceux qui ont mecru se figent : « Malheur a nous ! Nous y avons ete inatten- 
tifs. Bien plus, nous etions des injustes». 

98. «Vous serez, vous et ce que vous adoriez en dehors d 'Allah, le combusti- 
ble de I'Enfer, vous vous y rendrez tous. 

99. Si ceux-la etaient vraiment des divinites, ils n'y entreraient pas; et tous y 
demeureront eternellement. 

100. Ils y pousseront des gemissements, et n'y entendront rien. 

101. En seront ecartes, ceux a qui etaient precedemment promises de belles 
recompenses de Notre part. 



1. Cette communaute: c.a.d., cette religion (I'lslam). Car tous les prophetes depuis Adam jusqu'a 
Muhammad ont preche la meme religion: la soumission a Allah. 



21. Al-Anbiya' (les prophetes) 



102. ils n'entendront pas son sifflement et jouiront eternellement de ce que 
leurs ames desirent. 

103. La grande terreur ne les affligera pas, et les Anges les accueilleront : «voici 
le jour qui vous a ete promis». 

104. Le jour ou Nous plierons le del comme on plie le rouleau des livres. Tout 
comme Nous avons commence la premiere creation, ainsi Nous la repete- 
rons; c'est une promesse qui Nous incombe et Nous Taccomplirons ! 

105. Et Nous avons certes ecrit dans le Zabur, apres Tavoir mentionne (dans le 
Livre celeste), que la terre sera heritee par Mes bons serviteurs»^ 

106. II y a en cela [ces enseignements] une communication a un peuple 
d'adorateurs! 

107. Et Nous ne t'avons envoye qu'en misericorde pour I'univers^. 

108. Dis: «Voila ce qui m'est revele: Votre Dieu est un Dieu unique; Etes-vous 
Soumis?» [decides a embrasser Tlslam] 

109. Si ensuite ils se detournent dis alors: «Je vous ai avertis en toute equite; 
je ne sais si ce qui vous est promis est proche ou lointain. 

110. II connait ce que vous dites a haute voix et ce que vous cachez. 

111. Et je ne sais pas; ceci^ est peut-etre une tentation pour vous et une 
jouissance pour un certain temps »! 

112. II dit: « Seigneur, juge en toute justice ! Et Notre Seigneur le Tout Mise- 
ricordieux, c'est Lui dont le secours est implore contre vos assertions »'^. 



1. Le Zabur: mot commun pour tous les livres reveles. Livre celeste: le Livre-mere qui se trouve 
aupres d' Allah. 

2. Tout ce qu' Allah nous attribue releve de Sa misericorde pour nous. Et II nous a envoye le 
Prophete Muhammad (pbAsl) comme representant de cette misericorde. 

3. Ceci: (ce delai qui vous est accorde). 

4. Contre vos assertions: (mensongeres a I'egard d'Allah). 



mmmm 




22. Al-Hajj (le pelerinage) 



SOURATE 22 

AL-HAJJ (LE PELERINAGE)! 

78 versets 
Post-heg. n^lOS 

Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. O hommes! Craignez votre Seigneur. Le seisme [qui precedera] I'Heure est 
une chose terrible^. 

2. Le jour ou vous le verrez, toute nourrice oubliera ce qu'elle allaitait, et 
toute femelle enceinte avortera de ce qu'elle portait. Et tu verras les gens 
ivres, alors qu'ils ne le sont pas. Mais le chatiment d'Allah est dur. 

3. Et il y a des gens qui discutent au sujet d'Allah sans aucune science, et qui 
suivent tout diable rebelle. 

4. II a ete present a I'egard de ce dernier qu'il egarera quiconque le prendra pour 
maitre, et qu'il le guidera vers le chatiment de la fournaise. 

5. O hommes! Si vous doutez au sujet de la Resurrection, c'est Nous qui vous 
avons crees de terre, puis d'une goutte de sperme, puis d'une adherence 
puis d'un embryon [normalement] forme aussi bien qu'informe pour vous 
montrer [Notre Omnipotence] et Nous deposerons dans les matrices ce que 
Nous voulons jusqu'a un terme fixe. Puis Nous vous en sortirons [a I'etat] de 
bebe, pour qu'ensuite vous atteignez votre maturite. II en est parmi vous qui 
meurent [jeunes] tandis que d'autres parviennent au plus vil de I'age si bien 
qu'ils ne savent plus rien de ce qu'ils connaissaient auparavant. De meme tu 
vois la terre dessechee: des que Nous y faisons descendre de I'eau elle remue, 
se gonfle, et fait pousser toutes sortes de splendides couples de vegetaux. 



1. Titre tire du v. 27. 

2. Le seisme de I'Heure: le tremblement qui precedera I'Heure de la fin du monde. 



^mm 






»rf 



^ oils b-^^ 1? V-^J/^-^-«f5L9(li^ V^' -^^ 



22. Al-Haij (le pelerinage) 



6. II en est ainsi parce qu 'Allah est la verite; et c'est Lui qui rend la vie aux 
morts; et c'est Lui qui est Omnipotent. 

7. Et que I'Heure arrrivera; pas de doute a son sujet, et qu'Allah ressuscitera 
ceux qui sont dans les tombeaux. 

8. Or, il y a des gens qui discutent au sujet d'Allah sans aucune science, ni 
guide, ni Livre pour les eclairer, 

9. affichant une attitude orgueilleuse pour egarer les gens du sentier d'Allah. 
A lui I'ignominie ici-bas; et Nous Lui ferons gouter le Jour de la Resur- 
rection, le chatiment de la fournaise. 

10. Voila, pour ce que tes deux mains ont prepare (ici-bas)! Cependant, Allah 
n'est point injuste envers Ses serviteurs. 

11. II en est parmi les gens qui adorent Allah marginalement^ S'il leur arrive 
un bien, ils s'en tranquilhsent, et s'il leur arrive une epreuve, ils detournent 
leur visage, perdant ainsi (le bien) de I'ici-bas et de I'au-dela. Telle est la 
perte evidente! 

12. lis invoquent en dehors d'Allah, ce qui ne peut ni leur nuire ni leur 
profiter. Tel est Tegarement profond! 

13. lis invoquent ce dont le mal est certainement plus proche que I'utilite. Quel 
mauvais allie, et quel mauvais compagnon! 

14. Ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, Allah les fait entrer aux Jar- 
dins sous lesquels coulent les ruisseaux, car Allah fait certes ce qu'Il veut. 

15. Celui qui pense qu'Allah ne le secourra pas dans I'ici-bas et dans I'au-dela, 
qu'il tende une corde jusqu'au ciel, puis qu'il la coupe, et qu'il voie si sa 
ruse va faire disparaitre ce qui I'enrage^, 



1. Marginalement : autre interp. : d'une fa9on indecise. 

2. Le secourra: secourra Muhammad (pbAsl). 

Au ciel: au plafond de sa maison, c'est-a-dire qu'il se donne la mort. 



^mm 









>^<tr-^>.'^tr. 



> rr 



-^^tf 1 -^ >♦"» »'' 



. >^ *-* ;?^ -^ ''rf> ^^ '*< 
t^>,^tT'''f> i0^ ^» > <i^>T'')^ >'^>rf'' 



wr 



A 



22. Al-Hajj (le pelerinage) 



IS 



SB 



SB 



16. C'est ainsi que Nous le fimes descendre (Le Coran) en versets clairs et 
qu'Allah guide qui II veut. 

17. Certes, ceux qui ont cru, les Juifs, les Sabeens [les adorateurs des etoiles], 
les Nazareens, les Mages et ceux qui donnent a Allah des associes, Allah 
tranchera entre eux le jour du Jugement, car Allah est certes temoin de 
toute chose. 

18. N'as-tu pas vu que c'est devant Allah que se prosternent tous ceux qui 
sont dans les cieux et tous ceux qui sont sur la terre, le soleil, la lune, les 
etoiles, les montagnes, les arbres, les animaux, ainsi que beaucoup de 
gens? II y en a aussi beaucoup qui meritent le chatiment. Et quiconque 
Allah avilit n'a personne pour I'honorer, car Allah fait ce qu'il veut^ 

19. Voici deux clans adverses qui disputaient au sujet de leur Seigneur. A ceux 
qui ne croient pas, on taillera des vetements de feu, tandis que sur leurs 
tetes on versera de I'eau bouillante, 

20. qui fera fondre ce qui est dans leurs ventres de meme que leurs peaux. 

21. Et il y aura pour eux des maillets de fer. 

22. Toutes les fois qu'ils voudront en sortir (pour echapper) a la detresse, on 
les y remettra et (on leur dira): «Goutez au chatiment de la Fournaise. 

23. Certes Allah introduit ceux qui croient et font de bonnes oeuvres aux 
Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. La, ils seront pares de bracelets 
d'or, et aussi de perles; et leurs vetements y seront de soie. 



1. Apres ce verset on se prosterne. 



22. Al-Haij (le pelerinage) 



24. lis ont ete guides vers la bonne parole et ils ont ete guides vers le chemin 
Du Digne des louanges. 

25. Mais ceux qui mecroient et qui obstruent le sentier d' Allah et celui de la 
Mosquee sacree, que Nous avons etablie pour les gens: aussi bien les 
residents que ceux de passage... Quiconque cherche a y commettre un 
sacrilege^ injustement, Nous lui ferons gouter un chatiment douloureux, 

26. Et quand Nous indiquames pour Abraham le lieu de la Maison (La 
Ka'^ba) [en lui disant]: «Ne M'associe rien; et purifie Ma Maison pour 
ceux qui tournent autour, pour ceux qui s'y tiennent debout et pour ceux 
qui s'y inclinent et se prosternent»^. 

27. Et fais aux gens une annonce pour le Hajj^. Ils viendront vers toi, a pied, 
et aussi sur toute monture, venant de tout chemin eloigne, 

28. pour participer aux avantages qui leur ont ete accordes et pour invoquer 
le nom d'Allah aux jours fixes, sur la bete de cheptel qu'Il leur a attri- 
buee*, «Mangez-en vous-memes et faites-en manger le besogneux 
miserable. 

29. Puis qu'ils mettent fin a leurs interdits (qu'ils nettoient leurs corps), qu'ils 
remplissent leurs voeux, et qu'ils fassent les circuits autour de I'Antique 
Maison »^. 

30. Voila [ce qui doit etre observe] et quiconque prend en haute consideration 
les limites sacrees d'Allah cela lui sera meilleur aupres de Son Seigneur. 
Le betail, sauf ce qu'on vous a cite, vous a ete rendu licite. Abstenez-vous 
de la souillure des idoles et abstenez-vous des paroles mensongeres. 



1. Un sacrilege: autre interp.: le polytheisme. 

2. Ceux qui tournent autour: pendant le rite du pelerinage et de la Umra, ainsi qu'a titre de 
salutation a la Mosquee Sacree. 

Qui s'y tiennent debout, etc: les diverses postures de la Salat, avec le visage tourne vers la 
Ka^ba. 

3. Le Hajj: le pelerinage a la Mecque. 

4. Et pour invoquer le nom d'Allah: il s'agit ici de I'invocation du nom d'Allah que Ton fait sur les 
betes sacrifices au cours du pelerinage. 

5. L' Antique Maison: La Ka'^ba. 



^^^^Sc 



, , , ^mmf 



i^s""'" 







22. Al-Hajj (le pelerinage) 



31. (Soyez) exclusivement [acquis a la religion] d' Allah ^ ne Lui associez rien; 
car quiconque associe a Allah, c'est comme s'il tombait du haut du ciel et 
que les oiseaux le happaient, ou que le vent le precipitait dans un abime 
tres profond. 

32. Voila [ce qui est prescrit]. Et quiconque exalte les injonctions sacrees 
d'Allah, s'inspire en effet de la piete des coeurs. 

33. [De ces betes-la] vous tirez des avantages jusqu'a un terme fixe; puis son 
lieu d'immolation est aupres de I'Antique Maison. 

34. A chaque communaute, Nous avons assigne un rite sacrificiel, afin qu'ils 
prononcent le nom d'Allah sur la bete de cheptel qu'Il leur a attribuee. 
Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous done a Lui. Et fais 
bonne annonce a ceux qui s'humilient, 

35. ceux dont les coeurs fremissent quand le nom d'Allah est mentionne, ceux 
qui endurent ce qui les atteint et ceux qui accomplissent la Salat et depen- 
sent de ce que Nous leur avons attribue. 

36. Nous vous avons designe les chameaux (et les vaches) bien portants pour 
certains rites etablis par Allah. II y a en eux pour vous un bien. Prononcez 
done sur eux le nom d'Allah, quand ils ont eu la patte attachee, [prets a 
etre immoles]. Puis, lorsqu'ils gisent sur le flanc, mangez-en, et nourrisez- 
en le besogneux discret et le mendiant. Ainsi Nous vous les avons assujet- 
tis afm que vous soyez reconnaissants. 

37. Ni leurs chairs ni leurs sangs n'atteindront Allah, mais ce qui L'atteint de 
votre part c'est la piete. 

Ainsi vous les a-t-Il assujettis afm que vous proclamiez la grandeur d'Al- 
lah, pour vous avoir mis sur le droit chemin. Et annonce la bonne nouvel- 
le aux bienfaisants. 

38. Allah prend la defense de ceux qui croient. Allah n'aime aucun traitre 
ingrat. 



1. La religion d'Allah: I'lslam. 



i^&m 



mtm^m 



>y ^> ^ "* ^ -5 



^^>0-J 1(^1^^^ c-^^^H«-*J ^ii^-*b 

^ * 

frrV 






22. Al-Hajj (le pelerinage) 



39. Autorisation est donnee a ceux qui sont attaques (de se defendre) — parce 
que vraiment ils sont leses;et Allah est certes Capable de les secourir* — 

40. ceux qui ont ete expulses de leurs demeures, — contre toute justice, simple- 
ment parce qu'ils disaient: « Allah est notre Seigneur». — Si Allah ne repous- 
sait pas les gens les uns par les autres, des ermitages seraient demolis, ainsi 
que des eglises, des synagogues des mosquees ou le nom d'Allah est 
beaucoup invoque. Allah soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Reli- 
gion). Allah est assurement Fort et Puissant, 

ceux qui, si Nous leur donnons la puissance sur terre, accomplissent la 
Salat, acquittent la Zakat, ordonnent le convenable et interdisent le blama- 
ble. Cependant, Tissue finale de toute chose appartient a Allah. 

Et s'ils te traitent de menteur, [sache que] le peuple de Noe, les *^Aad, les 
Tamud avant eux, ont aussi crie au mensonge (a Tegard de leurs messagers), 

43. de meme que le peuple d'Abraham, le peuple de Lot. 

44. et les gens de Madyan. Et Moise fut traite de menteur. Puis, J'ai donne un 
repit aux mecreants; ensuite Je les ai saisis. Et quelle fut Ma reprobation! 

45. Que de cites, done, avons-Nous fait perir, parce qu'elles commettaient des 
tyrannies. Elles sont reduites a des toits ecroules; Que de puits desertes! 
Que de palais edifies (et desertes aussi)! 

46. Que ne voyagent-ils sur la terre afin d'avoir des coeurs pour comprendre, 
et des oreilles pour entendre? Car ce ne sont pas les yeux qui s'aveuglent, 
mais, ce sont les coeurs dans les poitrines qui s'aveuglent. 



41 



42, 



1. On date ce passage de peu apres I'Hegire. II marque le commencement de la guerre defensive. 
Suit, jusqu'au v. 41, la liste de ceux qui ont cette autorisation. 



^^*>» y'^ >• »^ •^X 



iiP^t3i^b^(^<^'*^'*«i^^!^^ 







rrA 



22. Al-Hajj (le pelerinage) 



47. Et lis te demandent de hater [I'arrivee] du chatiment. Jamais Allah ne 
manquera a Sa promesse. Cependant, un jour aupres de ton Seigneur, 
equivaut a mille ans de ce que vous comptez. 

48. A combien de cites n'ai-Je pas donne repit alors qu'elles commettaient des 
tyrannies? Ensuite, Je les ais saisies. Vers Moi est le devenir. 

49. Dis: «0 hommes! Je ne suis pour vous, en verite, qu'un avertisseur 
explicite». 

50. Ceux done qui croient et font de bonnes oeuvres auront pardon et faveurs 
genereuses, 

51. tandis que ceux qui s'efforcent a echapper (au chatiment mentionne dans) 
Nos versets, ceux-la sont les gens de I'Enfer. 

52. Nous n'avons envoye, avant toi, ni Messager ni prophete qui n'ait recite^ 
(ce qui lui a ete revele) sans que le Diable n'ait essaye d'intervenir [pour 
semer le doute dans le coeur des gens au sujet] de sa recitation. Allah abroge 
ce que le Diable suggere, et Allah renforce Ses versets, Allah est Omnis- 
cient et Sage. 

53. Afin de faire, de ce que jette le Diable, une tentation pour ceux qui ont 
une maladie au coeur et ceux qui ont le coeur dur... Les injustes sont certes 
dans un schisme profond. 

54. Et afm que ceux a qui le savoir a ete donne sachent que (le Coran) est en 
effet, la Verite venant de ton Seigneur, qu'ils y croient alors, et que leurs 
coeurs s'y soumettent en toute humihte. Allah guide certes vers le droit 
chemin ceux qui croient. 

55. Et ceux qui mecroient ne cesseront d'etre en doute a son sujet, jusqu'a ce 
que I'Heure les surprenne a Timproviste ou que les atteigne le chatiment 
d'un jour terrifiant. 



I. Recite: litteralement : «Tamanna» := souhaiter. Mais le contexte du verset lui donne le sens de 
reciter. Voir note concernant S. 53, v. 19. 



immm 




22. Al-Hajj (le pelerinage) 



56. La souverainete ce jour-la appartiendra a Allah qui jugera parmi eux. 
Ceux qui auront cm et fait de bonnes oeuvres seront dans les Jardins du 
delice, 

57. et quant aux infideles qui auront traite Nos revelations de mensonges, ils 
auront un chatiment avilissant! 

58. Ceux qui emigrent dans le sentier d'Allah et qui sont tues ou meurent, 
Allah leur accordera certes une belle recompense, car Allah est le meilleur 
des donateurs. 

59. II les fera, certes, entrer en un lieu qu'ils agreeront, et Allah est certes 
Omniscient et Indulgent. 

60. Ainsi en est-il. Quiconque chatie de la meme fa9on dont il a ete chatie, et 
qu'ensuite il est victime d'un nouvel outrage, Allah I'aidera, car Allah 
est certainement Absoluteur et Pardonneur. 

61. C'est ainsi qu' Allah fait penetrer la nuit dans le jour, et fait penetrer le jour 
dans la nuit. Allah est, certes, Audient et Clairvoyant. 

62. C'est ainsi qu'Allah est Lui le Vrai, alors que ce qu'ils invoquent en dehors 
de Lui est le faux; c'est Allah qui est le Sublime, le Grand. 

63. N'as-tu pas vu qu'Allah fait descendre I'eau du ciel, et la terre devient 
alors verte? Allah est Plein de bonte et Parfaitement Connaisseur. 

64. A Lui appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre. Allah est le seul 
qui se suffit a Lui-Meme et qui est Le Digne de louange ! 






\^H\. 



> r^ /^ 



ois^^k^'u^ 



.•yi>^- 



.r > 



O'M 



» 



si 



C^-CMA-) 



iJ<v*i/^» 



» > 



-* < -» 



ji^-fr^i^j 



p^O^Dljii 



»> < 







><> 



>i;> 



..I.AJ 



y>c ■» >> 






^ 



ijgJL.<.*« ^ s.— ^*AJb 






-ii\ 






o^ 






^J^ot 



["^^ -r.-^ -ir 






22. Al-Haii (le pelerinage) 



65. N'as-tu pas vu qu'Allah vous a soumis tout ce qui est sur la terre ainsi que 
le vaisseau qui vogue sur la mer par Son ordre? II retient le ciel de tomber 
sur la terre, sauf quand II le permettra. Car Allah est Plein de bonte et de 
misericorde envers les hommes. 

66. C'est Lui qui vous donne la vie puis vous donne la mort, puis vous fait 
revivre. Vraiment rhomme est tres ingrat! 

67. A chaque communaute, Nous avons assigne un culte a suivre. Qu'ils ne 
disputent done point avec toi I'ordre reyu! Et appelle a ton Seigneur. Tu 
es certes sur une voie droite. 

68. Et s'ils discutent avec toi, alors dis: « C'est Allah qui connait mieux ce que 
vous faites. 

69. Allah jugera entre vous, au Jour de la Resurrection, ce en quoi vous 
divergez». 

70. Ne sais-tu pas qu'Allah sait ce qu'il y a dans le ciel et sur la terre? Tout 
cela est dans un Livre, et cela est pour Allah bien facile. 

71. Et ils adorent en dehors d' Allah, ce en quoi II n'a fait descendre aucune 
preuve et ce dont ils n'ont aucune connaissance. Et il n'y aura pas de 
protecteur pour les injustes. 

72. Et quand on leur recite Nos versets bien clairs, tu discerneras la reproba- 
tion sur les visages de ceux qui ont mecru. Peu s'en faut qu'ils ne se jettent 
sur ceux qui leur recitent Nos versets. Dis: «Vous informerai-je de quelque 
chose de plus terrible? — Le Feu: Allah I'a promis a ceux qui ont mecru. 
Et quel triste devenir!» 



IS 



bCUl 



i^mm 




22. Al-Hajj (le pelerinage) 



73. O hommes! Une parabole vous est proposee, ecoutez-la: «Ceux que vous 
invoquez en dehors d'Allah ne sauraient meme pas creer une mouche, 
quand meme ils s'uniraient pour cela. Et si la mouche les depouillait de 
quelque chose, ils ne sauraient le lui reprendre. Le solliciteur et le sollicite 
sont [egalement] faibles!» 

74. lis n'ont pas estime Allah a sa juste valeur; Allah est certes Fort et 
Puissant. 

75. Allah choisit des messagers parmi les Anges et parmi les hommes. Allah 
est Audient et Clairvoyant. 

76. II sait ce qui est devant eux et derriere eux. Et c'est vers Allah que tout 
retournera. 

77. O vous qui croyez! Inclinez-vous, pros ternez- vous, adorez votre Seigneur, 
et faites le bien. Peut-etre reussirez vousM 

78. Et luttez pour Allah avec tout Teffort qu'Il merite. C'est Lui qui vous a 
elus; et II ne vous a impose aucune gene dans la religion, celle de votre 
pere Abraham, lequel vous a deja nommes «Musulmans» avant (ce Livre) 
et dans ce (Livre), afin que le Messager soit temoin contre vous, et que 
vous soyez vous-memes temoins contre les gens. Accomplissez done la 
Salat, acquittez la Zakat et attachez-vous fortement a Allah. C'est Lui 
votre Maitre. Quel Excellent Maitre! Et quel Excellent Soutien! 



1. A ce verset on se prosterne. 



mm'i^ 



i^msm 



oJ^^^!i;i4^Sii qPP^^v^ 









•5u:^^^icj^gl;j5.i;Li^:^jiii£ 



rtT 



23. Al-Mu^minune (les croyants) 



SOURATE 23 

AL-MU^MINUNE (LES CROYANTS) ^ 

118 versets 
Pre-heg. n^ 74 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Miser icordieux. 

1. Bienheureux sont certes les croyants^, 

2. ceux qui sont humbles dans leur Salat, 

3. qui se detournent des futilites, 

4. qui s'acquittent de la Zakat, 

5. et qui preservent leurs sexes [de tout rapport], 

6. si ce n'est qu'avec leurs epouses ou les esclaves qu'ils possedent^, car la 
vraiment, on ne peut les blamer; 

7. alors que ceux qui cherchent au-dela de ces limites sont des transgresseurs; 

8. et qui veillent a la sauvegarde des depots confies a eux et honorent leurs 
engagements, 

9. et qui observent strictement leur Salat. 

10. Ce sont eux les heritiers, 

11. qui heriteront le Paradis pour y demeurer eternellement. 

12. Nous avons certes cree I'homme d'un extrait d'argile, 

13. puis Nous en fimes une goutte de sperme dans un reposoir solide. 

14. Ensuite, Nous avons fait du sperme une adherence; et de I'adherence 
Nous avons cree un embryon; puis, de cet embryon Nous avons cree des 
OS et Nous avons revetu les os de chair. Ensuite, Nous I'avons transforme 
en une tout autre creation. Gloire a Allah le Meilleur des createurs! 

15. Et puis, apres cela vous mourrez. 

16. Et puis au Jour de la Resurrection vous serez ressuscites. 

17. Nous avons cree, au-dessus de vous, sept cieux. Et Nous ne sommes pas 
inattentifs a la creation. 



1. Titre tire du v. 1. 

2. Heureux: dans toutes les phases de la vie ici-bas et dans I'au-dela. 

3. Les esclaves qu'ils possedent: les femmes esclaves (du temps ou regnait encore I'esclavage). 
Rappelons que I'lslam est la seule religion qui incita a I'affranchissement des esclaves en en faisant 
un acte d'adoration et un moyen de se racheter dans certains cas. 



&;mm^ 



i^mmm 






-s^^-s >i;.^'>-r( 



ITr" 



23. Al-Mu^minune (les croyants) 



18. Et Nous avons fait descendre I'eau du del avec mesure. Puis Nous I'avons 
maintenue dans la terre, cependant que Nous sommes bien Capable de la 
faire disparaitre. 

19. Avec elle, Nous avons produit pour vous des jardins de palmiers et de 
vignes, dans lesquels vous avez des fruits abondants et desquels vous 
mangez, 

20. ainsi qu'un arbre (I'olivier) qui pousse au Mont Sinai, en produisant Thui- 
le servant a oindre et ou les mangeurs trempent leur pain. 

21. Vous avez certes dans les bestiaux, un sujet de meditation: Nous vous 
donnons a boire de ce qu'ils ont dans le ventre, et vous y trouvez egale- 
ment maintes utilites; et vous vous en nourrissez. 

22. Sur eux ainsi que sur des vaisseaux vous etes transportes. 

23. Nous envoyames Noe vers son peuple. II dit: «6 mon peuple, adorez 
Allah. Vous n'avez pas d'autre divinite en dehors de Lui. Ne [Le] 
craignez-vous pas?» 

24. Alors les notables de son peuple qui avaient mecru dirent: «Celui-ci n'est 
qu'un etre humain comme vous voulant se distinguer a votre detriment. Si 
Allah avait voulu, ce sont des Anges qu'Il aurait fait descendre. Jamais nous 
n'avons entendu cela chez nos ancetres les plus recules. 

25. Ce n'est en verite qu'un homme atteint de folic, observez-le done durant 
quelque temps. 

26. II dit: « Seigneur! Apporte-moi secours parce qu'ils me traitent de 
menteur». 

27. Nous lui revelames: «Construis I'arche sous Nos yeux et selon Notre 
revelation. Et quand Notre commandement viendra et que le four bouil- 
lonnera, achemine la-dedans un couple de chaque espece, ainsi que ta 
famille, sauf ceux d'entre eux contre qui la parole a deja ete prononcee; et 
ne t'adresse pas a Moi au sujet des injustes, car ils seront fatalement 
noyes. 



m^m 



mmm 









:< »..>1 









/■'-.s^^^ 



/>^> 



.'-'.'» 



D ^jiCQ^^Sjtiiiij::' ^ cAu^fii 



rit 



23. Al-Mu'minune (les croyants) 



28. Et lorsque tu seras installe, toi et ceux qui sont avec toi, dans I'arche, dis: 
«Louange a Allah qui nous a sauves du peuple des injustes. 

29. Et dis: « Seigneur, fais-moi debarquer d'un debarquement beni. Tu es 
Celui qui procure le meilleur debarquement ». 

30. Voila bien la des signes. Nous sommes certes Celui qui eprouve. 

31. Puis, apres eux. Nous avons cree d'autres generations, 

32. Nous envoyames parmi elles un Messager [issu] d'elles pour leur dire: 
«Adorez Allah. Vous n'avez pas d'autre divinite en dehors de Lui. Ne le 
craignez-vous pas?» 

33. Les notables de son peuple qui avaient mecru et traite de mensonge la 
rencontre de I'au-dela, et auxquels Nous avions accorde le luxe dans la 
vie presente, dirent: «Celui-ci n'est qu'un etre humain comme vous, man- 
geant de ce que vous mangez, et buvant de ce que vous buvez. 

34. Si vous obeissez a un homme comme vous, vous serez alors perdants. 

35. Vous promet-il, quand vous serez morts, et devenus poussiere et osse- 
ments, que vous serez sortis [de vos sepulcres]? 

36. Loin, loin, ce qu'on vous promet! 

37. Ce n'est la que notre vie presente: nous mourons et nous vivons; et nous 
ne serons jamais ressusscites. 

38. Ce n'est qu'un homme qui forge un mensonge contre Allah; et nous ne 
croirons pas en lui». 

39. II dit: « Seigneur! Apporte-moi secours parce qu'ils me traitent de 
menteur». 

40. [Allah] dit: «Oui, bientot ils en viendront aux regrets ». 

4L Le cri, done, les saisit en toute justice ; puis Nous les rendimes semblables 
a des debris emportes par le torrent. Que disparaissent a jamais les 
injustes ! 

42. Puis apres eux Nous avons cree d'autres generations. 



<m»m 



^mmm 






1^ i*"* .III \. I •• t.***! 



*:^^^ *^^A 



<^^.'^f£4^^|i!^ ^j^i(Vy ^-^> 



no 



■ ■■■■■ 



23. Al-Mu^minune (les croyants) 



43. Nulle communaute ne peut avancer ni reculer son terme. 

44. Ensuite, Nous envoyames successivement Nos messagers. Chaque fois 
qu'un messager se presentait a sa communaute, ils le traitaient de menteur. 
Et Nous les fimes succeder les unes aux autres [dans la destruction], et 
Nous en flmes des themes de recits legendaires. Que disparaissent a jamais 
les gens qui ne croient pas! 

45. Ensuite, Nous envoyames Moise et son frere Aaron avec Nos prodiges et 
une preuve evidente, 

46. vers Pharaon et ses notables mais ceux-ci s'enflerent d'orgueil: ils etaient 
des gens hautains. 

47. Ils dirent: «Croirons-nous en deux hommes comme nous dont les conge- 
neres sont nos esclaves. 

48. Ils les traiterent [tous deux] de menteurs et ils furent done parmi les 
aneantis. 

49. Et Nous avions apporte le Livre a Moise afin qu'ils se guident. 

50. Et Nous fimes du fils de Marie, ainsi que de sa mere, un prodige; et Nous 
donnames a tous deux asile sur une colline bien stable et dotee d'une 
source. 

51. O Messagers! Mangez de ce qui est permis et agreable et faites du bien. 
Car Je sais parfaitement ce que vous faites. 

52. Cette communaute, la votre, est une seule communaute, tandis que Je suis 
votre Seigneur. Craignez-Moi donc»^ 

53. Mais ils se sont di vises en sectes, chaque secte exultant de ce qu'elle 
detenait. 

54. Laisse-les dans leur egarement pour un certain temps. 

55. Pensent-ils que ce que Nous leur accordons, en biens et en enfants, 

56. [soit une avance] que Nous Nous empressons de leur faire sur les biens [de 
la vie future]? Au contraire, ils n'en sont pas conscients. 

57. Ceux qui, de la crainte de leur Seigneur, sont penetres, 

58. qui croient aux versets de leur Seigneur, 

59. qui n'associent rien a leur Seigneur, 



1. Communaute: dans le sens de rhumanite tout entiere. Le Coran parle ici des messagers qui ont 
precede Muhammad (pbAsl). Et puisque tous les prophetes ont preche la meme religion, c'est-a- 
dire I'lslam, toute I'humanite devrait former une seule communaute. 



&mii^ 



^mmm 




23. Al-Mu'minune (les croyants) 



60. qui donnent ce qu'ils donnent, tandis que leurs coeurs sont pleins de crain- 
te [a la pensee] qu'ils doivent retourner a leur Seigneur. 

61. Ceux-la se precipitent vers les bonnes actions et sont les premiers a les 
accomplir. 

62. Nous n'imposons a personne que selon sa capacite. Et aupres de Nous 
existe un Livre qui dit la verite, et ils ne seront pas leses. 

63. Mais leurs coeurs restent dans I'ignorance a I'egard de cela [le Coran]. [En 
outre] ils ont d'autres actes (vils) qu'ils accomplissent, 

64. jusqu'a ce que par le chatiment Nous saisissions les plus aises parmi eux et 
voila qu'ils crient au secours. 

65. «Ne criez pas aujourd'hui. Nul ne vous protegera contre Nous. 

66. Mes versets vous etaient recites auparavant; mais vous vous [en] 
detourniez, 

67. enflant d'orgueil, et vous les denigriez au cours de vos veillees». 

68. Ne meditent-ils done pas sur la parole (le Coran)? Ou est-ce que leur est 
venu ce qui n'est jamais venu a leurs premiers ancetres? 

69. Ou n'ont-ils pas connu leur Messager, au point de le renier? 

70. Ou diront-ils: «I1 est fou?» Au contraire, c'est la verite qu'il leur a appor- 
tee. Et la plupart d'entre eux dedaignent la verite. 

71. Si la verite etait conforme a leurs passions, les cieux et la terre et ceux qui 
s'y trouvent seraient, certes, corrompus. Au contraire, Nous leur avons 
donne leur rappeP. Mais ils s'en detournent. 

72. Ou leur demandes-tu une retribution? Mais la retribution de ton Seigneur 
est meilleure. Et c'est Lui, le Meilleur des pourvoyeurs. 

73. Et tu les appelles, certes, vers le droit chemin. 

74. Or, ceux qui ne croient pas a I'au-dela sont bien ecartes de ce chemin. 



1, Leur rappel: Le Coran qui les edifierait s'ils observaient ses preceptes. 



^l^.p 






^< /j/^>i> ^ y^ ^ y '\Y\C 



AA rr 






riv 




23. Al-Mu'minune (les croyants) 



75. Si Nous leur faisions misericorde et ecartions d'eux le mal, ils persiste- 
raient certainement dans leur trangression, confus et hesitants. 

76. Nous les avons certes saisis du chatiment, mais ils ne se sont pas soumis 
a leur Seigneur; de meme qu'ils ne [Le] supplient point, 

77. jusqu'au jour ou Nous ouvrirons sur eux une porte au dur chatiment, et 
voila qu'ils en seront desesperes. 

78. Et c'est Lui qui a cree pour vous TouTe, les yeux et les coeurs. Mais vous 
etes rarement reconnaissants. 

79. C'est Lui qui vous a repandus sur la terre, et c'est vers Lui que vous serez 
rassembles. 

80. Et c'est Lui qui donne la vie et qui donne la mort; et I'alternance de la 
nuit et du jour depend de Lui. Ne raisonnerez-vous done pas? 

81. lis ont plutot tenu les memes propos que les anciens. 

82. lis ont dit: «lorsque nous serons morts et que nous serons poussiere et 
ossements, serons-nous vraiment ressuscites? 

83. On nous a promis cela, ainsi qu'a nos ancetres auparavant; ce ne sont que 
de vieilles sornettes». 

84. Dis: «A qui appartient la terre et ceux qui y sont? si vous savez». 

85. Ils diront: «A Allah ». Dis: «Ne vous souvenez-vous done pas?» 

86. Dis: «Qui est le Seigneur des sept cieux et le Seigneur du Trone sublime ?» 

87. lis diront: [ils appartiennent] « A Allah ». Dis: «Ne craignez-vous done pas?» 

88. Dis: «Qui detient dans sa main la royaute absolue de toute chose, et qui 
protege et n'a pas besoin d'etre protege? [Dites], si vous le savez!» 

89. lis diront: « Allah ». Dis: « Comment done se fait-il que vous soyez 
ensorceles?» [au point de ne pas croire en Lui]. 



&m-^ 



immm 






'^^'* *^ -'> 






23. Al-Mu^minune (les croyants) 



90. Nous leur avons plutot apporte la verite et ils sont assurement des 
menteurs, 

91. Allah ne S'est point attribue d'enfant et il n'existe point de divinite avec 
Lui; sinon, chaque divinite s'en irait avec ce qu'elle a cree, et certaines 
seraient superieures aux autres. (Gloire et purete) a Allah! II est Superieur 
a tout ce qu'ils decrivent. 

92. [II est] Connaisseur de toute chose visible et invisible! II est bien au- 
dessus de ce qu'ils [ Lui ] associent! 

93. Dis: « Seigneur, si jamais Tu me montres ce qui leur est promis; 

94. alors, Seigneur, ne me place pas parmi les gens injustes. 

95. Nous sommes Capable, certes, de te montrer ce que Nous leur 
promettons. 

96. Repousse le mal par ce qui est meilleur. Nous savons tres bien ce qu'ils 
decrivent. 

97. Et dis: « Seigneur, je cherche Ta protection, contre les incitations des 
diables. 

98. et je cherche Ta protection. Seigneur, contre leur presence aupres de 
moi ». 

99. ... Puis, lorsque la mort vient a I'un deux, il dit: «Mon Seigneur! Fais-moi 
revenir (sur terre), 

100. afln que je fasse du bien dans ce que je delaissais». Non, c'est simplement 
une parole qu'il dit. Derriere eux, cependant, il y a une barriere, jusqu'au 
jour ou ils seront ressuscites»^ 

101. Puis quand on soufflera dans la Trompe, il n'y aura plus de parente entre 
eux ce jour la, et ils ne se poseront pas de questions. 

102. Ceux dont la balance est lourde^ seront les bienheureux; 

103. et ceux dont la balance est legere seront ceux qui ont ruine leurs propres 
ames et ils demeureront eternellement dans I'Enfer. 

104. Le feu brulera leurs visages et ils auront les levres crispees. 



1. Derriere eux: apres leur mort. 

Une barriere: Barzah, c'est le monde qui separe I'heure de la mort de celle de la resurrection. 

2. Balance lourde: ceux dont le poids des bonnes actions Temporte sur celui des mauvaises. 



&mm 



i:mmm 



< 

\ 







< i'f^^J^ '-^ '''^ 



'-^tf-* ^-'^ 









-;&i|i|^ 






S 



23. Al-Mu^minune (les croyants) 



105. «Mes versets ne vous etaient-ils pas recites et vous les traitiez alors de 
mensonges?» 

106. lis dirent: « Seigneur! Notre malheur nous a vaincus, et nous etions des 
gens egares. 

107. Seigneur, fais nous-en sortir! Et si nous recidivons, nous serons alors des 
injustes». 

108. II dit: «Soyez-y refoules (humilies) et ne Me parlez plus». 

109. II y eut un groupe de Mes serviteurs qui dirent: « Seigneur, nous croyons; 
pardonne-nous done et fais-nous misericorde, car Tu es le meilleur des 
Misericordieux»; 

110. mais vous les avez pris en raillerie jusqu'a oublier de M'invoquer, et vous 
vous riiez d'eux. 

111. Vraiment, Je les ai recompenses aujourd'hui pour ce qu'ils ont endure; et 
ce sont eux les triomphants. 

112. II dira: «Combien d'annees etes-vous restes sur terre?» 

113. lis diront: «Nous y avons demeure un jour, ou une partie d'un jour. 
Interroge done ceux qui comptent.» 

114. 11 dira: «Vous n'y avez demeure que peu [de temps], si seulement vous 
saviez. 

115. Pensiez-vous que Nous vous avions crees sans but, et que vous ne seriez 
pas ramenes vers Nous?» 

116. Que soit exalte Allah, le vrai Souverain! Pas de divinite en dehors de Lui, 
le Seigneur du Trone sublime! 

117. Et quiconque invoque avec Allah une autre divinite, sans avoir la preuve 
evidente [de son existence], aura a en rendre compte a son Seignei^. En 
verite, les mecreants, ne reussiront pas. 

118. Et dis; «Seigneur, pardonne et fais misericorde. C'est Toi le Meilleur des 
misericord ieux». 



jp^m 



r> /'T^'^^ '^ ^ ^x'^^ x-^^^-^i 






ro 



24. An-Nur (la lumiere) 



SOURATE 24 

AN-NUR (LA LUMIERE)! 

64 versets 
Post-heg. «^ 102 
Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Voici une Sourate que Nous avons fait descendre et que Nous avons 
imposee, et Nous y avons fait descendre des versets explicites afin que 
vous vous souveniez» . 

2. La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de 
fouet. Et ne soyez point pris de pitie pour eux dans I'execution de la loi 
d'Allah — si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu'un groupe de 
croyants assiste a leur punition. 

3. Le fornicateur n'epousera qu'une fornicatrice ou une associatrice. Et la 
fornicatrice ne sera epousee que par un fornicateur ou un associateur; et 
cela a ete interdit aux croyants 2. 

4. Et ceux qui lancent des accusations contre des femmes chastes sans produi- 
re par la suite quatre temoins, fouettez-les de quatre-vingts coups de fouet, 
et n'acceptez plus jamais leur temoignage. Et ceux-la sont les pervers, 

5. a I'exception de ceux qui, apres cela, se repentent et se reforment, car 
Allah est Pardonneur et Misericordieux. 

6. Et quant a ceux qui lancent des accusations contre leurs propres epouses, 
sans avoir d'autres temoins qu'eux memes, le temoignage de Tun d'eux 
doit etre une quadruple attestation par Allah qu'il est du nombre des 
veridiques, 

7. et la cinquieme [attestation] est «que la malediction d'Allah tombe sur lui 
s'il est du nombre des menteurs». 

8. Et on ne lui infligera pas le chatiment [de la lapidation] si elle atteste 
quatre fois par Allah qu'il [son mari] est certainement du nombre des 
menteurs, 

9. et la cinquieme [attestation] est que la colere d'Allah soit sur elle, s'il etait 
du nombre des veridiques^. 

10. Et, n'etaient la grace d'Allah sur vous et Sa misericorde...! Allah est Grand 
Accueillant au repentir et Sage! 



1 . Titre tire du v. 35. 

2. II est strictement interdit aux croyants de s'adonner a la fornication et a I'adultere. Le 
<(Mauvais» qui a I'habitude de forniquer ne meriterait que d'epouser une fornicatrice et vice- 
versa. Un tel mariage ne saurait convenir aux croyants de par les suspiscions et les accusations 
qu'il engendre. 

II est cependant possible au fornicateur et a la fornicatrice de se marier, apres s'etre repentis. 

3. En cas d'affirmations contradictoires de I'epoux et de I'epouse, la separation judiciaire est 
prononcee; celle-ci a pour effet d'interdire toute eventuelle union dans I'avenir. 



4iP)^J^ 



i:mmm 




24. An-Nur (la lumiere) 



11. Ceux qui sont venus avec la calomnie^ sont un groupe d'entre vous. Ne 
pensez pas que c'est un mal pour vous, mais plutot, c'est un bien pour 
vous. A chacun d'eux ce qu'il s'est acquis comme peche. Celui d'entre eux 
qui s'est charge de la plus grande part aura un enorme chatiment. 

12. Pourquoi, lorsque vous I'avez entendue [cette calomnie], les croyants et les 
croyantes n'ont-ils pas, en eux-memes, conjecture favorablement, et n'ont- 
ils pas dit: «C'est une calomnie evidente?» 

13. Pourquoi n'ont-ils pas produit [a I'appui de leurs accusations] quatre 
temoins? S'ils ne produisent pas de temoins, alors ce sont eux, aupres 
d'Allah, les menteurs. 

14. N'eussent-ete la grace d'Allah sur vous et Sa misericorde ici-bas comme 
dans I'au-dela, un enorme chatiment vous aurait touches pour cette (ca- 
lomnie) dans laquelle vous vous etes lances, 

15. quand vous colportiez la nouvelle avec vos langues et disiez de vos bou- 
ches ce dont vous n'aviez aucun savoir;et vous le comptiez comme insigni- 
fiant alors qu'aupres d'Allah cela est enorme. 

16. Et pourquoi, lorsque vous I'entendiez, ne disiez- vous pas: «Nous ne de- 
vons pas en parler. Gloire a Toi (6 Allah)! C'est une enorme calomnie))? 

17. Allah vous exhorte a ne plus jamais revenir a une chose pareille si vous 
etes croyants. 

18. Allah vous expose clairement les versets et Allah est Omniscient et Sage. 

19. Ceux qui aiment que la turpitude se propage parmi les croyants auront un 
chatiment douloureux, ici-bas comme dans I'au-dela. Allah sait, et vous, 
vous ne savez pas. 

20. Et n'eussent ete la grace d'Allah sur vous et Sa misericorde et (n'eut ete) 
qu' Allah est Compatissant et Misericordieux...^ 



1. Lm calomnie: il s'agit d'une calomnie abjecte repandue dans la ville par une association d'hypocri- 
tes qui n'avaient accepte I'lslam qu'en apparence et dont le chef etait Abdullah ibn Oubey ibn 
Saloul, surnomme «la tete des hypocrites ». 

A son retour d'une campagne ou elle accompagnait le Prophete, son noble epoux, la mere des 
Croyants '^A'isa, alors toute jeune et toute frele, s'eloigna de la caravane pour quelque besoin 
naturel au cours d'une halte. Quand on leva le camp, les porteurs de son palanquin ne 
s'aper^urent pas qu'il etait vide tellement son poids etait alors leger... A son retour elle ne 
trouva plus la caravane et s'assit en pleurant a la place du bivouac. Un cavalier de I'arriere 
garde I'apergut et I'amena sur son cheval au gros de la troupe. Cela fit jaser les mauvaises 
langues et ce fut une occasion revee pour les hypocrites d'injecter leurs venins perfides et de 
semer le trouble et le chagrin dans la maison du Prophete. Apres un mois d'attente amere, 
Allah fit descendre ce chapitre afin de blanchir la sainte ^A^isa de toutes ces calomnies 
mensongeres. 

2. ... vous auriez ete severement punis. (Voir verset n^ 14). 



i^Uitl^ 



^^mm 






> A^ ^c '^^ ->>>. 







24. An-Nur (la lumiere) 



21. O vous qui avez cru ! Ne suivez pas les pas du Diable. Quiconque suit les pas 
du Diable, [sachez que] celui-ci ordonne la turpitude et le blamable. Et 
n'eussent ete la grace d'Allah envers vous et Sa misericorde, nul d'entre vous 
n'aurait jamais ete pur. Mais Allah purifie qui II veut. Et Allah est Audient et 
Omniscient. 

22. Et que les detenteurs de richesse et d'aisance parmi vous, ne jurent pas de 
ne plus faire des dons aux proches, aux pauvres, et a ceux qui emigrent 
dans le sentier d'Allah. Qu'ils pardonnent et absolvent. N'aimez-vous pas 
qu' Allah vous pardonne? et Allah est Pardonneur et Misericordieux ! 

23. Ceux qui lancent des accusations contre des femmes vertueuses, chastes 
[qui ne pensent meme pas a commettre la turpitude] et croyantes sont 
maudits ici-bas comme dans Tau-dela; et ils auront un enorme chatiment, 

24. Le jour ou leurs langues, leurs mains et leurs pieds temoigneront contre 
eux de ce qu'ils faisaient. 

25. Ce Jour-la, Allah leur donnera leur pleine et vraie retribution; et ils sau- 
ront que c'est Allah qui est le Vrai de toute evidence. 

26. Les mauvaises [femmes] aux mauvais [hommes], et les mauvais [hommes] 
aux mauvaises [femmes]. De meme, les bonnes [femmes] aux bons [hom- 
mes], et les bons [hommes] aux bonnes [femmes]. Ceux-la sont innocents 
de ce que les autres disent. Ils ont un pardon et une recompense genereuse. 

27. O vous qui croyez! N'entrez pas dans des maisons autres que les votres 
avant de demander la permission [d'une fa9on delicate] et de saluer leurs 
habitants. Cela est meilleur pour vous. Peut-etre vous sou venez- vous. 



jp^}m 



^laiSil 


















i 



^ » 



'Pi32 



^ >- 



? -i>-^ 



<::>f< , 



0^*1^ 



llj^/X^Iit 















-r »».^. iJ>^r 



ccji^£,^^^vis^j<<:):j;i.v; 






» 



;t 






<^u— )'«- 



--^-^ 



i?l<>f:Jy-^I^J^^ 



^-, ^'^ 



Ot^J 






\y^-~ 






.-^ ><:: Ail X 



» 



Jb'o^-^ 



J:::^foj^<:j^i^ji<<,JjUii,U© 



/ *>.^^< *>.'i ,> 






-i::]\4^iij:^Ul 



IW 



24. An-Nur (la lumiere) 



28. Si vous n'y trouvez personne, alors n'y entrez pas avant que permission 
vous soit donnee. Et si on vous dit: «Retournez», eh bien, retournez. Cela 
est plus pur pour vous. Et Allah, de ce que vous faites est Omniscient. 

29. Nul grief contre vous a entrer dans des maisons inhabitees ou se trouve un 
bien pour vous. Allah sait ce que vous divulguez et ce que vous cachez. 

30. Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chastete. C'est 
plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu 'ils 
font. 

31. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chastete, et de 
ne montrer de leurs atours que ce qui en parait et qu'elles rabattent leur 
voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'a leurs 
maris, ou a leurs peres, ou aux peres de leurs maris, ou a leurs fils, ou aux 
fils de leurs maris, ou a leurs freres, ou aux fils de leurs freres, ou aux fils 
de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles pos- 
sedent, ou aux domestiques males impuissants, ou aux gar9ons impuberes 
qui ignorent tout des parties cachees des femmes. Et qu'elles ne frappent 
pas avec leurs pieds de fa^on que Ton sache ce qu'elles cachent de leurs 
parures. Et repentez-vous tous devant Allah, 6 croyants, afin que vous 
recoltiez le success 



1. Qui en parait: conformement a la loi musulmane. 

Sur leurs poitrines: de meme que leurs tetes et leurs cous. 



^;i^,m 



mmm 



. ^x X' -iA-^ />xx x.»^^ ^^'^ ^y-\r'!'Y\*''<''.J^ 



24. An-Nur (la lumiere) 



32. Mariez les celibataires d'entre vous et les gens de bien parmi vos esclaves, 
hommes et femmes^ S'ils sont besogneux, Allah les rendra riches par Sa 
grace. Car (la grace d') Allah est immense et II est Omniscient. 

33. Et que ceux qui n'ont pas de quoi se marier, cherchent a rester chastes 
jusqu'a ce qu'Allah les enrichisse par Sa grace. Ceux de vos esclaves qui 
cherchent un contrat d'affranchissement, concluez ce contrat avec eux si 
vous reconnaissez du bien en eux; et donnez-leur des biens d' Allah qu'Il 
vous a accordes. 

Et dans votre recherche des profits passagers de la vie presente, ne 
contraignez pas vos femmes esclaves a la prostitution, si elles veulent rester 
chastes^. Si on les y contraint, Allah leur accorde apres qu'elles aient ete 
contraintes. Son pardon et Sa misericorde. 

34. Nous avons effectivement fait descendre vers vous des versets clairs, don- 
nant une parabole de ceux qui ont vecu avant vous, et une exhortation 
pour les pieux! 

35. Allah est la Lumiere des cieux et de la terre. Sa lumiere est semblable a 
une niche ou se trouve une lampe. La lampe est dans un (recipient de) 
cristal et celui-ci ressemble a un astre de grand eclat ; son combustible vient 
d'un arbre beni: un olivier ni oriental ni occidental dont I'huile semble 
eclairer sans meme que le feu la touche. Lumiere sur lumiere. Allah guide 
vers Sa lumiere qui II veut. Allah propose aux hommes des paraboles et 
Allah est Omniscient. 

36. Dans des maisons [des mosquees] qu'Allah a permis que Ton eleve, et ou 
Son Nom est invoque; Le glorifient en elles matin et apres-midi, 



1. Autre interp...: Ceux qui sont aptes parmi vos esclaves. 

2. L'esclave a le droit de racheter sa liberte moyennant un certain montant; et pour ce faire, il 
peut exiger que son maitre lui permette de travailler pour son propre compte. Voir aussi S. 9, 
V. 60, ou une partie du budget de I'Etat est consacree a la liberation des esclaves. 






i^tl^ 



^mmm 




24. An-Nur (la lumiere) 



37. des hommes que ni le negoce, ni le troc ne distraient de I'invocation d'Al- 
lah, de raccomplissement de la Salat et de Tacquittement de la Zakat, et 
qui redoutent un Jour ou les coeurs seront bouleverses ainsi que les 
regards. 

38. Afin qu' Allah les recompense de la meilleure fa9on pour ce qu'ils ont fait 
[de bien]. Et II leur ajoutera de Sa grace. Allah attribue a qui II veut sans 
compter. 

39. Quant a ceux qui ont mecru, leurs actions sont comme un mirage dans une 
plaine desertique que Tassoiffe prend pour de Teau. Puis quand il y arrive, 
il s'aper^oit que ce n'etait rien; mais y trouve Allah qui lui regie son 
compte en entier, car Allah est prompt a compter. 

40. [Les actions des mecreants] sont encore semblables a des tenebres sur une 
mer profonde : des vagues la recouvrent, [vagues] au dessus desquelles s'ele- 
vent [d'autres] vagues, sur lesquelles il y a [d'epais] nuages. Tenebres 
[entassees] les unes au-dessus des autres. Quand quelqu'un etend la main, 
il ne la distingue presque pas. Celui qu'AUah prive de lumiere n'a aucune 
lumiere. 

41. N'as-tu pas vu qu'AUah est glorifie par tons ceux qui sont dans les cieux et 
la terre; ainsi que par les oiseaux deployant leurs ailes? Chacun, certes, a 
appris sa fagon de L'adorer et de Le glorifier. Allah sait parfaitement ce 
qu'ils font. 

42. C'est a Allah qu'appartient la royaute des cieux et de la terre. Et vers 
Allah sera le retour final. 

43. N'as-tu pas vu qu' Allah pousse les nuages? Ensuite II les reunit et II en 
fait un amas, et tu vois la pluie sortir de son sein . Et II fait descendre du 
ciel, de la grele [provenant] des nuages [comparables] a des montagnes. II en 
frappe qui II veut et I'ecarte de qui II veut. Peu s'en faut que Teclat de son 
eclair ne ravisse la vue. 



J^}'^ 



i:mBm 



O^Uu I jv^ <iA^J^ Ifi ^ua:Ljj 4JIJ I 



^ *-^ 'i'f t > -^"j!" 



i^^^J^i^7t^i^,4i>^5 ♦^i 







24. An-Nur (la lumiere) 



44. Allah fait alterner la nuit et le jour. II y a la un sujet de reflexion pour 
ceux qui ont des yeux. 

45. Et Allah a cree d'eau tout animaP. II y en a qui marche sur le ventre, 
d'autres marchent sur deux pattes, et d'autres encore marchent sur quatre. 
Allah cree ce qu'Il veut et Allah est Omnipotent. 

46. Nous avons certes fait descendre des versets explicites. Et Allah guide qui 
II veut vers un droit chemin. 

47. Et ils disent: «Nous croyons en Allah et au messager et nous obeissons». 
Puis apres cela, une partie d'entre eux fait volte-face. Ce ne sont point 
ceux-la les croyants. 

48. Et quand on les appelle vers Allah et Son messager pour que celui-ci juge 
parmi eux, voila que quelques-uns d'entre eux s'eloignent. 

49. Mais s'ils ont le droit en leur faveur, ils viennent a lui, soumis. 

50. Y a-t-il une maladie dans leurs coeurs? ou doutent-ils? ou craignent-ils 
qu'Allah les opprime, ainsi que Son messager? Non!... mais ce sont eux les 
injustes. 

51. La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Allah et Son 
messager, pour que celui-ci juge parmi eux, est: «Nous avons entendu et 
nous avons obei». Et voila ceux qui reussissent. 

52. Et quiconque obeit a Allah et a Son messager, et craint Allah et Le redou- 
te... alors, voila ceux qui recoltent le succes. 

53. Et ils jurent par Allah en serments solennels que si tu le leur ordonnais, ils 
sortiraient a coup sur (au combat). Dis: «Ne jurez done pas. [Votre] 
obeissance [verbale] est bien connue. Allah est Parfaitement Connaisseur de 
ce que vous faites». 



1. A cree d'eau: d'un liquide spermatique. 

Mftiiiiijf^f^l BisSl 356 



j^m 



"fov 



24. An-NOr (la lumiere) 



54. Dis: «Obeissez a Allah et obeissez au messager. S'ils se detournent,... il [le 
messager] n'est alors responsable que de ce dont il est charge; et vous 
assumez ce dont vous etes charges. Et si vous lui obeissez, vous serez bien 
guides ». Et il n'incombe au messager que de transmettre explicitement (son 
message) ^ 

55. Allah a promis a ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes oeuvres 
qu'Il leur donnerait la succession sur terre comme II I'a donnee a ceux qui 
les ont precedes. II donnerait force et suprematie a leur religion qu'Il a 
agreee pour eux. II leur changerait leur ancienne peur en securite. lis 
M'adorent et ne M'associent rien et celui qui mecroit par la suite, ce sont 
ceux-la les pervers. 

56. Accomplissez la Salat, acquittez la Zakat et obeissez au messager, afin que 
vous ayez la misericorde. 

57. Ne pense point que ceux qui ne croient pas puissent s'opposer a I'autorite 
d'Allah sur terre. Le Feu sera leur refuge. Quelle mauvaise destination. 

58. O vous qui avez-cru! Que les esclaves que vous possedez vous demandent 
permission avant d'entrer, ainsi que ceux des votres qui n'ont pas encore 
atteint la puberte, a trois moments : avant la Salat de I'aube, a midi quand 
vous enlevez vos vetements, ainsi qu'apres la Salat de la nuit; trois occasions 
de vous devetir. En dehors de ces moments, nul reproche ni a vous ni a eux 
d'aller et venir, les uns chez les autres. 

C'est ainsi qu'Allah vous expose clairement Ses versets, et Allah est Om- 
niscient et Sage. 



// est charge: de la mission. 

Vous etes charges: des obligations religieuses. 



-^}m 



immm 






^ >,'^.. 



'"if'' > ''^JXi-' 



^ 







^^i^alji^^- ^'^^'^ 












24. An-Nur (la lumiere) 



59. Et quand les enfants parmi vous atteignent la puberte, qu'ils demandent 
permission avant d'entrer, comme font leurs aines. C'est ainsi qu'Allah 
vous expose clairement Ses versets, et Allah est Omniscient et Sage. 

60. Et quant aux femmes atteintes par la menopause qui n'esperent plus le 
mariage, nul reproche a elles d'enlever leurs vetements de [sortie], sans 
cependant exhiber leurs atours et si elle cherchent la chastete c'est mieux 
pour elles. Allah est Audient et Omniscient. 

61. II n'y a pas d'empechement a I'aveugle, au boiteux, au malade, ainsi qu'a 
vous-memes de manger dans vos maisons, ou dans les maisons de vos 
peres, ou dans celles de vos meres, ou de vos freres, ou de vos soeurs, ou 
de vos oncles paternels, ou de vos tantes paternelles ou de vos oncles 
maternels, ou de vos tantes maternelles, ou dans celles dont vous possedez 
les clefs, ou chez vos amis. Nul empechement a vous, non plus, de manger 
ensemble, ou separement. 

Quand done vous entrez dans des maisons, adressez-vous mutuellement 
des salutations venant d'Allah, benies et agreables. C'est ainsi qu'Allah 
vous expose Ses versets, afin que vous compreniez^ 



1. Pour des motifs d'hygiene et aussi en raison de certaines superstitions, les musulmans s'abste- 
naient de manger avec les aveugles, les boiteux et les malades. Dans certaines tribus, on tirait 
mauvais augure de prendre son repas seul. Par ailleurs, la revelation du verset 29 de la Sourate 
4 avail jete une confusion dans les esprits : les musulmans scrupuleux n'osaient plus manger les 
uns chez les autres meme quand il s'agissait de proches parents ou d'amis. 
Celles dont vous possedez les clefs: les maisons dont on vous a mandate. 



jp^}m 



immm 



agg 



gssa 



ff^^^r 



''•"''' .^-^ •-* ^'k' >'('•"' •<^ •Irf-' y^^it -1" 



US 




24. An-Ntir (la lumiere) 



62. Les vrais croyants sont ceux qui croient en Allah et en Son messager, et 
qui, lorsqu'ils sont en sa compagnie pour une affaire d'interet general, ne 
s'en vont pas avant de lui avoir demande la permission. Ceux qui te de- 
mandent cette permission sont ceux qui croient en Allah et en Son messa- 
ger. Si done ils te demandent la permission pour une affaire personnelle, 
donne-la a qui tu veux d'entre eux; et implore le pardon d' Allah pour eux, 
car Allah est Pardonneur et Misericordieux. 

63. Ne considerez pas I'appel du messager comme un appel que vous vous 
adresseriez les uns aux autres. Allah connait certes ceux des votres qui s'en 
vont secretement en s'entrecachant. Que ceux, done, qui s'opposent a son 
commandement prennent garde qu'une epreuve ne les atteigne, ou que ne 
les atteigne un chatiment douloureux. 

64. C'est a Allah, vraiment, qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur 
la terre. II sait parfaitement I'etat dans lequel vous etes, et le Jour ou les 
hommes seront ramenes vers Lui, II les informera alors de ce qu'ils ceu- 
vraient. Allah est Omniscient. 



SOURATE 25 

AL FURQANE (LE DISCERNEMENT)i 

77 versets 
Pre-heg, rf42 



Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Qu'on exalte la Benediction de Celui qui a fait descendre le Livre de Dis- 
cernement sur Son serviteur, afm qu'il soit un avertisseur a I'univers^. 

2. Celui a qui appartient la royaute des cieux et de la terre, qui ne S'est point 
attribue d'enfant, qui n'a point d'associe en Sa royaute et qui a cree toute 
chose en lui donnant ses justes proportions. 



1 . Titre tire du v. 1 

2. Le Discernement : ce mot est employe ici pour designer le Coran, dont le contenu doit servir aux 
hommes a discerner le vrai du faux, le bien du mal, la realite de I'apparence. 



Qmy^ 



i^^mm 




25. Al-Furqane (le discernement) 

3. Mais ils ont adopte en dehors de Lui des divinites qui, etant elles-memes 
creees, ne creent rien, et qui ne possedent la faculte de faire ni le mal ni le 
bien pour elles-memes, et qui ne sont maitresses ni de la mort, ni de la vie, 
ni de la resurrection. 

4. Les mecreants disent: «Tout ceci n'est qu'un mensonge qu'il (Muhammad) 
a invente, et ou d'autres gens Tont aide». Or, ils commettent la une injusti- 
ce et un mensonge. 

5. Et ils disent: «Ce sont des contes d'anciens qu'il se fait ecrire! On les lui 
dicte matin et soir ! » 

6. Dis: «L'a fait descendre Celui qui connait les secrets dans les cieux et la 
terre. Et II est Pardonneur et Misericordieux. 

7. Et ils disent: «Qu'est-ce done que ce Messager qui mange de la nourriture 
et circule dans les marches? Que n'a-t-on fait descendre vers lui un Ange 
qui eut ete avertisseur en sa compagnie? 

8. Ou que ne lui a-t-on lance un tresor? Ou que n'a-t-il un jardin a lui, dont 
il pourrait manger (les fruits) ?» Les injustes disent: «Vous ne suivez qu'un 
homme ensorcele». 

9. Vois a quoi ils te comparent! lis se sont egares. lis ne pourront trouver 
aucun chemin. 

10. Beni soit Celui qui, s'll le veut, t'accordera bien mieux que cela: des 
Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux; et II t'assignera des chateaux. 

11. Mais ils ont plutot qualifie THeure de mensonge. Nous avons cependant 
prepare, pour quiconque qualifie I'Heure de mensonge, une Flamme 
brulante. 



Q 



om^m 



i^mmm 



y ^^ / i^^ ^< 



>>'^^ •. 






>'tt > 



.-^^ /" 



> > ^»''?''f > '"' 7 



'V3i_>r^fJ:^\V^-^^ 



>'ii>t'^^ > '*i'^ > > t'^>^ 






/ ^ 



ouu^^jii:i^>i 



/^ >i7> ^ *c< 



l}yu^_j^\ 



■? 



K> ^iJi/^^ ^1--^ 



/^^ ^ ^> 






\*y 9<. 









:^. 



■i-V^ x-f 



JjM 



isj^<:y;j^*o\u<>f-d 






>'i<^> 



.^-x X ^ 






^^^ .^ 



'KiXj^^^P'ot^:^ 



X »< -^ ' 



j».^=SB,:a*>Lii^ 



• A .-'<»>?'' 



rjt3l>*- 



.•if^a 



> >^^^X 



T 






♦'"* *»^ 






Til 



25. Al-Furqane (le discernement) 



12. Lorsque de loin elle les voit, ils entendront sa fureur et ses petillements. 

13. Et quand on les y aura jetes, dans un etroit reduit, les mains liees derriere 
le cou, ils souhaiteront alors leur destruction complete ^ 

14. «Aujourd'hui, ne souhaitez pas la destruction une seule fois, mais 
souhaitez-en plusieurs. 

15. Dis: «Est-ce mieux ceci? ou bien le Paradis eternel qui a ete promis aux 
pieux, comme recompense et destination derniere? 

16. lis auront la tout ce qu'ils desireront et une demeure eternelle. C'est une 
promesse incombant a ton Seigneur. 

17. Et le jour ou II les rassemblera, eux et ceux qu'ils adoraient en dehors 
d' Allah, II dira: «Est-ce vous qui avez egare Mes serviteurs que voici, ou 
ont-ils eux-memes perdu le sentier?» 

18. lis diront: «Gloire a Toi^! II ne nous convenait nullement de prendre en 
dehors de Toi des patrons protecteurs mais Tu les as combles de jouissan- 
ce ainsi que leurs ancetres au point qu'ils en ont oublie le livre du rappel 
[le Coran]. Et ils ont ete des gens perdus». 

19. «Ils vous ont dementis en ce que vous dites. II n'y aura pour vous ni 
echappatoire ni secours (possible). Et quiconque des votres est injuste, 
Nous lui ferons gouter un grand chatiment»^. 

20. Et Nous n'avons envoye avant toi que des messagers qui mangeaient de la 
nourriture et circulaient dans les marches. Et Nous avons fait de certains 
d'entre vous une epreuve pour les autres — endurerez-vous avec Constan- 
ce? — Et ton Seigneur demeure Clairvoyant. 



1. Les mains liees...: autre interp. lies les uns aux autres. 

2. lis diront: ce sont les fausses divinites qui prennent la parole. 

3. c'est Allah qui s'adresse aux idolatres. 



Qmm 



mMm^ 






O'* 



^.^>> 



\y-^_y^j(^ 



^ 



U9J 



it: 



>t >< 



I >^ ■ 



> < 









> -^f X ^< , • X 






■>» -^ 1l^ l^> ^^ /« 



^^^ ♦-i^^ 



T >■ A»«N^* 



J/ 



' - <= -^ Tt 



'"■(ii^^ ,* > <. 



,1 



ll^yLi*: 



3>I 






*'><.. V ^ 



-J^ */^ 



> r>tf 



Jpi:>:o6=Goi^,iiJ W^:<ilPi Q 5UU 



;f > 



>^I^ j^pLkl i^^_JJ J^C^^^^f 



^1 y ^♦'^ 



^'T^'^^f^^..^ 



>^tr^^> 



»^^^ ^^ 



i^ii^^j4J5S5u:;j^_;^i^SjLi2i^. 



*. x^^ ^^ 



^^Xj>r'X^^^'^\c^^ 



ixiiij^ii 



.<> 



iJ>^ 



-jiUig ^ 1,jlo^:^,ii;iJf<Di^S 



,> »^ ^ / f > -^^ -f j*--^ ^ 



<4^SgjS\3^S\;y^\\Ai;bJLia\c<^5; 






li^U^^iil^^;^ d5-i;>.^^c>^^-^^tW.^J^ 



>>»^ /X <-»> <^ 






^^ 



|U^_^ 



^^ 



\X>2j 



r\\ 




25. Al-Furqane (le discernement) 



21. Et ceux qui n'esperent pas Nous rencontrer disent: «Si seulement on avait 
fait descendre sur nous des Anges ou si nous pouvions voir notre 
Seigneur !» En effet, ils se sont enfles d'orgueil en eux-memes, et ont 
depasse les limites de Tarrogance. 

22. Le jour ou ils verront les Anges, ce ne sera pas une bonne nouvelle, ce 
jour-la, pour les injustes, ils (les Anges) diront: « Barrage totalement 
defendu»M 

23. Nous avons considere I'oeuvre qu'ils ont accomplie et Nous I'avons reduite 
en poussiere eparpillee. 

24. Les gens du Paradis seront, ce jour-la, en meilleure demeure et au plus 
beau lieu de repos. 

25. Et le jour ou le del sera fendu par les nuages et qu'on fera descendre des 
Anges, 

26. ce jour-la, la vraie royaute appartient au Tout Misericordieux, et ce sera 
un jour difficile aux infideles. 

27. Le jour ou Tinjuste se mordra les deux mains et dira: «[Helas pour moi!] 
Si seulement j 'avals suivi chemin avec le Messager!... 

28. Malheur a moi! Helas! Si seulement je n'avais pas pris «un tel» pour 
ami!... 

29. II m'a, en effet, egare loin du rappel [le Coran], apres qu'il me soit 
parvenu ». Et le Diable deserte I'homme (apres Tavoir tente). 

30. Et le Messager dit: « Seigneur, mon peuple a vraiment pris ce Coran pour 
une chose delaissee!» 

3L C'est ainsi que Nous fimes a chaque prophete un ennemi parmi les crimi- 
nels. Mais ton Seigneur suffit comme guide et comme soutien. 

32. Et ceux qui ne croient pas disent: «Pourquoi n'a-t-on pas fait descendre 
sur lui le Coran en une seule fois?» Nous I'avons revele ainsi pour raffer- 
mir ton coeur. Et Nous I'avons recite soigneusement^. 



1. Defendu: dialler vers le Paradis. 

2. Nous I'avons recite soigneusement : pour etre lu et etudie facilement. 



a^Ji^ 



im^Mm 



^ 9^^ /a-'i^ 









-*'»>' 



:^ > 






ISS^HJ^O^^I'vJl:]^^^^^ 



y»y ^ '* > ^ 



']^4^U 



^*^>>> ^ 



'iO^\ix.bJ-J^< 



/ >^,^>^^ -^ > 



X ^*< tf^i 






^' 



/. / 



1.^01 






>''> 



^.>---; 



4li\> 



O . ^-'' x' 



i'^ ''i.^ 






nr 



25. Al-Furqane (le discernement) 



37 



38 



33. lis ne t'apporteront aucune parabole, sans que Nous ne t'apportions la 
verite avec la meilleure interpretation. 

34. Ceux qui seront traines [ensemble] sur leurs visages vers I'Enfer, ceux-la 
seront dans la pire des situations et les plus egares hors du chemin droit. 

35. En effet. Nous avons apporte a Moi'se le Livre et lui avons assigne son 
frere Aaron comme assistant. 

36. Puis Nous avons dit: «Allez tous deux vers les gens qui ont traite de 
mensonge Nos preuves». Nous les avons ensuite detruits completement. 

Et le peuple de Noe, quand ils eurent dementi les messagers, Nous les 
noyames et en fimes pour les gens un signe d'avertissement. Et Nous 
avons prepare pour les injustes un chatiment douloureux. 

Et les *^Aad, les Tamud, les gens d'Ar-Rass et de nombreuses generations 
intermediaires ! 

39. A tous, cependant, Nous avions fait des paraboles et Nous les avions tous 
aneantis d'une fa^on brutale. 

40. lis sont passes par la cite sur laquelle est tombee une pluie de malheurs. 
Ne la voient-ils done pas? Mais ils^ n'esperent pas de resurrection! 

41. Et quand ils te voient, ils ne te prennent qu'en raillerie: «Est-ce la celui 
qu' Allah a envoye comme Messager? 

42. Peu s'en est fallu qu'il ne nous egare de nos divinites, si ce n'etait notre 
attachement patient a elles!». Cependant, ils sauront quand ils verront le 
chatiment, qui est le plus egare en son chemin. 

43. Ne vois-tu pas celui qui a fait de sa passion sa divinite? Est-ce a toi 
d'etre un garant pour lui^? 



1. lis: les interlocuteurs de Muhammad (pbAsl). 

2. Allusion a des pai'ens de la Mecque qui adoptaient pour idoles de jolies pierres. Mais d'une 
fa9on generale, le verset fait allusion a tous ceux qui se laissent dominer par leurs passions au point 
qu'ils en deviennent les esclaves. 



QM^ym 



immm 




25. Al-Furqane (le discernement) 



44. Ou bien penses-tu que la plupart d'entre eux entendent ou comprennent? 
lis ne sont en verite comparables qu'a des bestiaux. Ou plutot, ils sont 
plus egares encore du sender. 

45. N'as-tu pas vu comment ton Seigneur etend I'ombre? S'll avait voulu, 
certes, II I'aurait faite immobile. Puis Nous lui fimes du soleil son indice, 

46. puis Nous la saisissons [pour la ramener] vers Nous avec facilite. 

47. Et c'est Lui qui vous fit de la nuit un vetement, du sommeil un repos et 
qui fit du jour un retour a la vie active. 

48. Et c'est Lui qui envoya les vents comme une annonce precedant Sa miseri- 
corde^ Nous fimes descendre du ciel une eau pure et purifiante, 

49. pour faire revivre par elle une contree morte, et donner a boire aux multi- 
ples bestiaux et hommes que Nous avons crees. 

50. Nous I'avions repartie entre eux afin qu'ils se rappellent (de Nous). Mais 
la plupart des gens se refusent a tout sauf a etre ingrats. 

5 1 . Or, si Nous avions voulu, Nous aurions certes envoye dans chaque cite un 
avertisseur. 

52. N'obeis done pas aux infideles; et avec ceci (le Coran), lutte contre eux 
vigoureusement. 

53. Et c'est Lui qui donne libre cours aux deux mers^ : I'une douce, rafi-aichis- 
sante, I'autre salee, amere. Et II assigne entre les deux une zone interme- 
diaire et un barrage infi*anchissable. 

54. Et c'est Lui qui de I'eau a cree une espece humaine qu'Il unit par les liens 
de la parente et de I'alliance. Et ton Seigneur demeure Omnipotent. 

55. Mais ils adorent en dehors d'AUah, ce qui ne leur profite point, ni ne 
leur nuit! Et I'infidele sera toujours I'allie des ennemis de son Seigneur! 



1. Le vent annonce la pluie, laquelle est I'une des plus evidentes manifestations de la misericorde 
d'Allah. 



2. Deux mers: deux masses d'eau, I'une douce, I'autre salee. 



Qm^m 



mmm 






X x- <:^ 






^E »-' ^ ^ ^ ^ f- >^^< 'tf'O^X'f^'^ 













25. Al-Furqane (le discernement) 



56. Or, Nous ne t'avons envoye que comme annonciateur et avertisseur. 

57. Dis: «Je ne vous en demande aucun salaire (pour moi meme).Toutefois, 
celui qui veut suivre un chemin conduisant vers son Seigneur [est libre de 
depenser dans la voie d' Allah] ». 

58. Et place ta confiance en Le Vivant qui ne meurt jamais. Et par Sa louange, 
glorifie-Le. II suffit comme Parfait Connaisseur des peches de Ses serviteurs. 

59. C'est Lui qui, en six jours, a cree les cieux, la terre et tout ce qui existe 
entre eux, et le Tout Misericordieux S'est etabli «Istawa»^ ensuite sur le 
Trone. Interroge done qui est bien informe de Lui. 

60. Et quand on leur dit: « Prosternez-vous devant le Tout Misericordieux », ils 
disent: «Qu'est-ce done que le Tout Misericordieux? Allons-nous nous 
prosterner devant ce que tu nous commandes?» — Et cela accroit leur 
repulsion^. 

61. Que soit beni Celui qui a place au ciel des constellations et y a place un 
luminaire (le soleil) et aussi une lune eclairante! 

62. Et c'est Lui qui a assigne une alternance a la nuit et au jour pour quicon- 
que veut y reflechir ou montrer sa reconnaissance. 

63. Les serviteurs du Tout Misericordieux sont ceux qui marchent humble- 
ment sur terre, qui, lorsque les ignorants s'adressent a eux, disent: «Paix», 

64. qui passent les nuits prosternes et debout devant leur Seigneur; 

65. qui disent; « Seigneur, ecarte de nous le chatiment de rEnfer». — car son 
chatiment est permanent. 

66. Quels mauvais gite et lieu de sejour! 

67. Qui, lorsqu'ils depensent, ne sont ni prodigues ni avares mais se tiennent 
au juste milieu. 



1. Istawa: mot arabe qui signifie «s'est etabli » mais il est prouve qu' Allah ne ressemble point aux 
creatures. 



2. Apres ce verset, on se prosteme. 



Qmm 



mm\m 



^ i'*'''' ,^ > »'' '^ -* <"», 






iii v4i%li;4-' >il^lli0 >i!^l>^ 

£!Sj5_,^=i: ji;::ij:L:Sr:ai!M^^'Jj! 



S^ji^ 




y-i-iti-j-jwj 



25. Al-Furqane (le discernement) 



71 



72 



68. Qui n'invoquent pas d'autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie 
qu' Allah a rendue sacree, sauf a bon droit; qui ne commettent pas de 
fornication — car quiconque fait cela encourra une punition 

69. et le chatiment lui sera double, au Jour de la Resurrection, et il y demeure- 
ra eternellement couvert d'ignominie; 

70. sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne ceuvre; ceux-la Allah 
changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et 
Misericordieux; 

et quiconque se repent et accomplit une bonne oeuvre c'est vers Allah 
qu'aboutira son retour. 

Ceux qui ne donnent pas de faux temoignages; et qui, lorsqu'ils passent 
aupres d'une frivolite, s'en ecartent noblement; 

73. qui lorsque les versets de leur Seigneur leur sont rappeles, ne deviennent ni 
sourds ni aveugles; 

74. et qui disent: « Seigneur, donne-nous, en nos epouses et nos descendants, 
la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux»^ 

75. Ceux-la auront pour recompense un lieu eleve [du Paradis] a cause de leur 
endurance, et ils y seront accueillis avec le salut et la paix, 

76. pour y demeurer eternellement. Quel beau gite et lieu de sejour! 

77. Dis: «Mon Seigneur ne se souciera pas de vous sans votre priere; mais 
vous avez dementi (le Prophete). Votre [chatiment] sera inevitable et 
permanent. 



1. Un guide: litteralement «imam» qui signifie un bon exemple a suivre. 



immm 



ciU-l^^yj Jis o^„S/1<Sje>3p5 oU;^f 

5J <i)iA^i<<;^*c:^bca^<ii^^^H*ic^ 




26. As-Su'^ara' (les poetes) 



SOURATE 26 

AS-SU^ARA^ (LES POETES) ^ 

227 versets 
Pre~heg. n"" 47 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Ta,Sin, Mim. 

2. Void les versets du Livre explicite. 

3. II se peut que tu te consumes de chagrin parce qu'ils ne sont pas croyants ! 

4. Si Nous voulions, Nous ferions descendre du ciel sur eux un prodige 
devant lequel leurs nuques resteront courbees. 

5. Aucun nouveau rappel ne leur vient du Tout Misericordieux sans qu'ils ne 
Tesquivent. 

6. Et ils ont traite de mensonge [tout ce qui leur vient du Seigneur]. II leur 
viendra bientot des nouvelles de ce dont ils se raillent. 

7. N'ont-ils pas observe la terre, combien Nous y avons fait pousser de 
couples genereux de toutes sortes? 

8. Voila bien la une preuve! Et la plupart d'entre eux ne croient pas. 

9. Et ton Seigneur est en verite Lui le Tout Puissant, le Tres Misericordieux. 

10. Et lorsque ton Seigneur appela Moise: «Rends-toi aupres du peuple 
injuste, 

11. [aupres du] peuple de Pharaon»; ne craindront-ils pas (Allah)? 

12. II dit: « Seigneur, je crains qu'ils ne me traitent de menteur; 

13. que ma poitrine ne se serre, et que ma langue ne soit embarrassee: Mande 
done Aaron. 

14. lis ont un crime a me reprocher; je crains done qu'ils ne me tuent»^. 

15. Mais [Allah lui] dit: « Jamais! Allez tous deux avec Nos prodiges. Nous 
resterons avec vous et Nous ecouterons. 

16. Rendez-vous done tous deux aupres de Pharaon, puis dites: «Nous som- 
mes les messagers du Seigneur de I'univers, 

17. pour que tu renvoies les Enfants d'Israel avec nous». 

18. «Ne t'avons-nous pas, dit Pharaon, eleve chez nous tout enfant? Et n'as-tu 
pas demeure parmi nous des annees de ta vie? 

19. Puis tu as commis le mefait que tu as fait, en depit de toute reconnaissance ». 

1 . Titre tire du v. 224. 

2, Moise etait intervenu dans une querelle entre un Juif et un Egyptien, et avait tue I'Egyptien; il 
avait du alors fuir. 



fmm 



immm 



^ 






o^cpi ji:it;iu;;5.3li:JLj ^^l- 









nA 



26. As-Su'^ara' (les poetes) 



20. «Je Tai fait, dit Mo'ise, alors que j'etais encore du nombre des egares. 

21 . Je me suis done enfui de vous quand j'ai eu peur de vous : puis, mon Seigneur 
m'a donne la sagesse et m'a designe parmi Ses messagers. 

22. Est-ce la un bienfait de ta part [que tu me rappelles] avec reproche, alors que 
tu as asservi les Enfants d'Israel?» 

23. «Et qu'est-ce que le Seigneur de runivers?» dit Pharaon. 

24. « Le Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui existe entre eux, dit [Moise], si 
seulement vous pouviez en etre convaincus ! » 

25. [Pharaon] dit a ceux qui I'entouraient : « N'entendez-vous pas? 

26. [Moise] continue: «...Votre Seigneur, et le Seigneur de vos plus anciens 
ancetres». 

27. « Vraiment, dit [Pharaon], votre messager qui vous a ete envoye, est un fou». 

28. [Moise] ajouta: «... Le Seigneur du Levant et du Couchant et de ce qui est 
entre les deux; si seulement vous compreniez!» 

29. «Si tu adoptes, dit [Pharaon], une autre divinite que moi, je te mettrai parmi 
les prisonniers». 

30. «Et meme si je t'apportais, dit [Moise], une chose (une preuve) evidente? 

31. «Apporte-la, dit [Pharaon], si tu es du nombre des veridiques». 

32. [Moise] jeta done son baton et le voila devenu un serpent manifeste. 

33. Et il tira sa main et voila qu'elle etait blanche (etincelante) a ceux qui 
regardaient. 

34. [Pharaon] dit aux notables autour de lui : « Voila en verite un magicien savant. 

35. II veut par sa magie vous expulser de votre terre. que commandez-vous?» 

36. lis dirent : « Remets-les a plus tard, [lui] et son frere, et envoie des gens dans les 
villes, pour rassembler, 

37. et t'amener tout grand magicien savant ». 

38. Les magiciens furent done reunis en rendez-vous au jour convenu. 

39. Et il fut dit aux gens : « Est-ce que vous allez vous reunir. 



& 



w^m 



m^mm 




26. As-Su'^ara' (les poetes) 



40. afln que nous suivions les magiciens, si ce sont eux les vainqueurs ? » 

41. Puis, lorsque les magiciens arriverent, ils dirent a Pharaon: «Y aura-t-il 
vraiment une recompense pour nous, si nous sommes les vainqueurs ?» 

42. II dit: «Oui, bien sur, vous serez alors parmi mes proches! 

43. Moise leur dit: «Jetez ce que vous avez a jeter». 

44. lis jeterent done leurs cordes et leurs batons et dirent : « Par la puissance de 
Pharaon!... C'est nous qui serons les vainqueurs ». 

45. Puis Moise jeta son baton, et voila qu'il happait ce qu'ils avaient fabrique. 

46. Alors les magiciens tomberent prosternes, 

47. disant: «Nous croyons au Seigneur de I'univers, 

48. Le Seigneur de Moise et d' Aaron ». 

49. [Pharaon] dit: «Avez-vous cru en lui avant que je ne vous le permette? En 
verite, c'est lui votre chef, qui vous a enseigne la magie! Eh bien, vous saurez 
bientot! Je vous couperai, surement, mains et jambes opposees, et vous 
crucifierai tous». 

50. Ils disent: «I1 n'y a pas de mal! Car c'est vers notre Seigneur que nous 
retournerons. 

5 1 . Nous convoitons que notre Seigneur nous pardonne nos fautes pour avoir ete 
les premiers a croire». 

52. Et Nous revelames a Moise [ceci] : «Pars de nuit avec Mes serviteurs, car vous 
serez poursuivis». 

53. Puis, Pharaon envoya des rassembleurs [dire] dans les villes: 

54. « Ce sont, en fait, une bande peu nombreuse, 

55. mais ils nous irritent, 

56. tandis que nous sommes tous vigilants». 

57. Ainsi,Nous les flmes done sortir^ des jardins, des sources, 

58. des tresors et d'un lieu de sejour agreable. 

59. II en fut ainsi! Et Nous les donnames en heritage aux enfants d'Israel. 

60. Au lever du soleil, ils les poursuivirent. 



1. Nous les Jimes sortir: Pharaon et les siens afin qu'ils rejoignent Moise et son peuple. 



^mm 



mm^m 




26. As-Su'^ara' (les poetes) 



61 . Puis, quand les deux partis se virent, les compagnons de Moise dirent : « Nous 
allons etre rejoints». 

62. II dit: « Jamais, car j'ai avec moi mon Seigneur qui va me guider». 

63. Alors Nous revelames a Moise: « Frappe la mer de ton baton ». Elle se fendit 
alors, et chaque versant fut comme une enorme montagne. 

64. Nous fimes approcher les autres [Pharaon et son peuple]. 

65. Et Nous sauvames Moise et tous ceux qui etaient avec lui; 

66. ensuite Nous noyames les autres. 

67. Voila bien la un prodige, mais la plupart d'entre eux ne croient pas. 

68. Et ton Seigneur, c'est en verite Lui le Tout Puissant, le Tres Misericordieux. 

69. Et recite-leur la nouvelle d' Abraham: 

70. Quand il dit a son pere et a son peuple: «Qu'adorez-vous?» 

71. lis dirent: «Nous adorons des idoles et nous leurs restons attaches ». 

72. II dit: «Vous entendent-elles lorsque vous [les] appelez? 

73. ou vous profitent-elles? ou vous nuisent-elles?» 

74. lis dirent: «Non! mais nous avons trouve nos ancetres agissant ainsi». 

75. II dit: «Que dites-vous de ce que vous adoriez..,? 

76. Vous et vos vieux ancetres? 

77. lis sont tous pour moi des ennemis sauf le Seigneur de I'univers, 

78. qui m'a cree, et c'est Lui qui me guide; 

79. et c'est Lui qui me nourrit et me donne a boire; 

80. et quand je suis malade, c'est Lui qui me guerit, 

8 1 . et qui me fera mourir, puis me redonnera la vie, 

82. et c'est de Lui que je convoite le pardon de mes fautes le Jour de la Retribution. 

83 . Seigneur, accorde-moi sagesse (et savoir) et fais-moi rejoindre les gens de bien ; 



w^r^ 



immm 









26. As-Su^ara' (les poetes) 



84. fais que j'aie une mention honorable sur les langues de la posterite; 

85. et fais de moi Tun des heritiers du Jardin des delices. 

86. et pardonne a mon pere: car il a ete du nombre des egares; 

87. et ne me couvre pas d'ignominie, le jour ou Ton sera ressuscite, 

88. le jour ou ni les biens, ni les enfants ne seront d'aucune utilite, 

89. sauf celui qui vient a Allah avec un coeur sain». 

90. On rapprochera alors le Paradis pour le pieux. 

91. et Ton exposera aux errants la Fournaise, 

92. et on leur dira: «Ou sont ceux que vous adoriez, 

93. en dehors d'Allah? vous secourent-ils? ou se secourent-ils eux-memes?» 

94. lis y seront done jetes pele-mele, et les errants aussi, 

95. ainsi que toutes les legions d'Iblis. 

96. lis diront, tout en s'y querellant : 

97. «Par Allah! Nous etions certes dans un egarement evident, 

98. quand nous faisions de vous les egaux du Seigneur de I'univers. 

99. Ce ne sont que les criminels qui nous ont egares. 

100. Et nous n'avons pas d'intercesseurs, 

101. ni d'ami chaleureux. 

102. Si un retour nous etait possible, alors nous serions parmi les croyants!» 

103. Voila bien la un signe; cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas. 

104. Et ton Seigneur, c'est Lui vraiment le Puissant, le Tres Misericordieux. 

105. Le peuple de Noe traita de menteurs les Messagers, 

106. lorsque Noe, leur frere, (contribule) leur dit : « Ne craindrez-vous pas [Allah] ? 

107. Je suis pour vous un messager digne de confiance. 

108. Craignez Allah done et obeissez-moi. 

109. Et je ne Vous demande pas de salaire pour cela; mon salaire n'incombe qu'au 
Seigneur de I'univers. 

110. Craignez Allah done, et obeissez-moi ». 

111. lis dirent: «Croirons-nous en toi, alors que ce sont les plus vils qui te 
suivent?» 



imm 



^mm 



- . ^ < ^ .^ 



irrO 






-^jiS^ySit S^llJS;bi\i^'^ 

TVY" 



26. As-Su'^ara' (les poetes) 



112. II dit: «Je ne sais pas ce que ceux-la faisaient. 

113. Leur compte n'incombe qu'a mon Seigneur. Si seulement vous etes 
conscients. 

114. Je ne suis pas celui qui repousse les croyants. 

115. Je ne suis qu'un avertisseur explicite». 

116. lis dirent: «Si tu ne cesses pas, Noe, tu seras certainement du nombre des 
lapides ! » 

117. II dit: «0 mon Seigneur, mon peuple me traite de menteur. 

118. Tranche done clairement entre eux et moi; et sauve-moi ainsi que ceux des 
croyants qui sont avec moi». 

1 19. Nous le sauvames done, de meme que ceux qui etaient avec lui dans Tarche, 
pleinement charge e. 

120. Et ensuite nous noyames le reste (les infideles). 

121. Voila bien la un signe. Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas. 

122. Et Ton Seigneur, c'est lui vraiment le Puissant, le Tres Misericordieux. 

123. Les *^Aad traiterent de menteurs les Envoyes. 

124. Et quand Hud, leur frere (contribule), leur dit: «Ne craindrez-vous pas 
[Allah] ?» 

125. Je suis pour vous un messager digne de confiance, 

126. Craignez Allah done et obeissez-moi. 

127. Et je ne vous demande pas de salaire pour cela; mon salaire n'incombe qu'au 
Seigneur de Tunivers. 

128. Batissez-vous par frivolite sur chaque colline un monument? 

129. Et edifiez-vous des chateaux comme si vous deviez demeurer eternellement? 

130. Et quand vous sevissez contre quelqu'un, vous le faites impitoyablement. 

131. Craignez Allah done et obeissez-moi. 

132. Craignez Celui qui vous a pourvus de [toutes les bonnes choses] que vous 
connaissez, 

133. qui vous a pourvus de bestiaux et d'enfants, 

134. de jardins et de sources. 

135. Je crains pour vous le chatiment d'un Jour terrible ». 

136. lis dirent: «Que tu nous exhortes ou pas, cela nous est parfaitement egal! 



^j|^j|^^ 



c«. 



mm^b 






26. As-Su^'ara' (les poetes) 

137. Ce ne sont la que des moeurs des anciens: 

138. Nous ne serons nullement chaties». 

139. lis le traiterent done de menteur. Et nous les fimes perir. Voila bien la un 
signe! Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas. 

140. Et Ton Seigneur, c'est Lui vraiment le Puissant, le Tres Misericordieux. 

141. Les Tamud traiterent de menteurs les Messagers. 

142. Quand Salih, leur frere (contribule) leur dit: «Ne craindrez-vous pas 
[Allah] ?» 

143. Je suis pour vous un messager digne de confiance. 

144. Craignez Allah done et obeissez-moi. 

145. Je ne vous demande pas de salaire pour cela, mon salaire n'incombe qu'au 
Seigneur de I'univers. 

146. Vous laissera-t-on en securite dans votre presente condition? 

147. Au milieu de jardins, de sources, 

148. de cultures et de palmiers aux fruits digestes? 

149. Creusez-vous habilement des maisons dans les montagnes? 

150. Craignez Allah done et obeissez-moi. 

151. N'obeissez pas a I'ordre des outranciers, 

152. qui sement le desordre sur la terre et n'ameliorent rien». 

153. lis dirent: «Tu n'es qu'un ensorcele. 

154. Tu n'es qu'un homme comme nous. Apporte done un prodige, si tu es du 
nombre des veridiques». 

1 55. II dit : « Voici une chamelle : a elle de boire un jour convenu, et a vous de boire 
un jour^ 

156. Et ne lui infligez aucun mal, sinon le chatiment d'un jour terrible vous 
saisira». 

157. Mais ils la tuerent. Eh bien, ils eurent a regretter! 

158. Le chatiment, en effet, les saisit. Voila bien la un prodige. Cependant, la 
plupart d'entre eux ne croient pas. 

159. Et ton Seigneur, c'est en verite Lui le Tout-Puissant, le Tres Misericordieux. 



1. Unjour convenu: un jour est reserve au breuvage de la chamelle, et un autre aux gens de la cite. 



m^m 



imjmm 




26. As-Su'^ara^ (les poetes) 



160. Le peuple de Lot traita de menteurs les Messagers, 

161. quand leur frere Lot leur dit: «Ne craindrez-vous pas [Allah]? 

162. Je suis pour vous un messager digne de confiance. 

163. Craignez Allah done et obeissez-moi. 

164. Je ne vous demande pas de salaire pour cela; mon salaire n'incombe qu'au 
Seigneur de Tunivers. 

165. Accomplissez-vous I'acte charnel avec les males de ce monde? 

166. Et delaissez-vous les epouses que votre Seigneur a creees pour vous? Mais 
vous n'etes que des gens transgresseurs». 

167. lis dirent: «Si tu ne cesses pas, Lot, tu seras certainement du nombre des 
expulses». 

168. II dit: «Je deteste vraiment ce que vous faites. 

169. Seigneur, sauve-moi ainsi que ma famille de ce qu'ils font». 

170. Nous le sauvames alors, lui et toute sa famille, 

171. sauf une vieille qui fut parmi les extermines. 

172. Puis Nous detruisimes les autres; 

173. et Nous fimes pleuvoir sur eux une pluie (de pierres). Et quelle pluie fatale 
pour ceux qui sont avertis ! 

174. Voila bien la un prodige. Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas. 

175. Et ton Seigneur, c'est en verite Lui le Tout Puissant, le Tres Misericordieux. 

176. Les gens d'Al-Aykah traiterent de menteurs les Messagers^ 

177. Lorsque Suayb leur dit: «Ne craindrez-vous pas [Allah] ». 

178. Je suis pour vous un messager digne de confiance. 

179. Craignez Allah done et obeissez-moi, 

180. et je ne vous demande pas de salaire pour cela; mon salaire n'incombe qu'au 
Seigneur de I'univers. 

181. Donnez la pleine mesure et n'en faites rien perdre [aux gens]. 

182. et pesez avec une balance exacte. 

183. Ne donnez pas aux gens moins que leur du; et ne commettez pas de desordre 
et de corruption sur terre. 



1. Al-Aykah: le buisson. II b'dgit ici de Madian. 



m^m 



immm 








26. As-Su'^ara^ (les poetes) 

184. Et craignez Celui qui vous a crees, vous et les anciennes generations ». 

185. lis dirent: «Tu es certes du nombre des ensorceles; 

186. Tu n'es qu'un homme comme nous; et vraiment nous pensons que tu es du 
nombre des menteurs. 

187. Pais done tomber sur nous des morceaux du del si tu es du nombre des 
veridiques ! » 

188. II dit: «Mon Seigneur sait mieux ce que vous faites». 

189. Mais ils le traiterent de menteur. Alors, le chatiment du jour de I'Ombre^ les 
saisit. Ce fut le chatiment d'un jour terrible. 

190. Voila bien la un prodige. Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas. 

191. Et ton Seigneur, c'est en verite Lui le Tout Puissant, le Tres Misericordieux. 

192. Ce (Coran) ci, c'est le Seigneur de I'univers qui I'a fait descendre, 

193. et I'Esprit fidele^ est descendu avec cela 

194. sur ton coeur, pour que tu sois du nombre des avertisseurs, 

195. en une langue arabe tres claire. 

196. Et ceci etait deja mentionne dans les Ecrits des anciens (envoyes). 

197. N'est-ce pas pour eux un signe, que les savants des Enfants d'Israel le 
sachent? 

198. Si Nous I'avions fait descendre sur quelqu'un des non-Arabes, 

199. et que celui-ci le leur eut recite, ils n'y auraient pas cru. 

200. Ainsi I'avons Nous fait penetrer [le doute] dans les coeurs des criminels; 

201. mais ils n'y [le Coran] croiront pas avant de voir le chatiment douloureux, 

202. qui viendra sur eux soudain, sans qu'ils s'en rendent compte; 

203. alors ils diront: «Est-ce qu'on va nous donner du repit?» 

204. Est-ce qu'ils cherchent a hater Notre chatiment? 

205. Vois-tu si Nous leur permettions de jouir, des annees durant, 

206. et qu'ensuite leur arrive ce dont on les mena^ait, 



1. L'ombre: un nuage epais et noir les couvrit. En le voyant, ils se sont abrites en dessous pour se 
rafraichir, mais ce fut un nuage de feu qui les brula. 

2. L' Esprit fidele: litter.: I'Esprit sur, ou digne de confiance (Gabriel, I'Ange porteur de la 
Revelation). 



imm 



imm\m 






tiHOiii^ 




Tn>HHr 



26. As-Su*^ara^ (les poetes) 



207. les jouissances qu'on leur a permises ne leur serviraient a rien. 

208. Et Nous ne faisons pas perir de cite avant qu'elle n'ait eu des avertisseurs, 

209. [a litre de] rappel, et Nous ne sommes pas injuste. 

210. Et ce ne sont point les diables qui sont descendus avec ceci (le Coran): 

211. ceia ne leur convient pas; et ils n'auraient pu le faire. 

212. Car ils sont ecartes de toute ecoute (du message divin). 

213. N'invoque done pas une autre divinite avec Allah, sinon tu seras du 
nombre des chaties. 

214. Et avertis les gens qui te sont les plus proches. 

215. Et abaisse ton aile [sois bienveillant] pour les croyants qui te suivent. 

216. Mais s'ils te desobeissent, dis-leur: «Moi, je desavoue ce que vous faites». 

217. Et place ta confiance dans le Tout Puissant, le Tres Misericordieux, 

218. qui te voit quand tu te l^ves^ 

219. et (voit) tes gestes parmi ceux qui se prosternent. 

220. C'est Lui vraiment, I'Audient, TOmniscient. 

221. Vous apprendrai-Je sur qui les diables descendent? 

222. Ils descendent sur tout calomniateur, pecheur. 

223. Ils tendent I'oreille... Cependant, la plupart d'entre eux sont menteurs. 

224. Et quant aux poetes, ce sont les egares qui les suivent. 

225. Ne vois-tu pas qu'ils divaguent dans chaque vallee, 

226. et qu'ils disent ce qu'ils ne font pas? 

227. a part ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, qui invoquent sou vent 
le nomd' Allah et se defendent contre les torts qu'on leur fait^. Les injustes 
verront bientot le revirement qu'ils [eprouveront] ! 



1. Qui te voit quand tu te leves: seul pour prier. 

2. «Les bons poetes se defendent par la poesie contre les injures et les attaques injustes. II s'agit 
plutot des poemes composes en reponse aux satires anti-islamiques par les poetes paiens. 
Muhammad (pbAsl) disait de son poete Hassane : « Quand il compose des poemes pour la cause 
de rislam, Allah I'aide par I'Esprit de saintete... et ses poemes sont plus durs aux paiens que les 
fleches». 



rn^rn 



^mm 






rwss 




27. An-Naml (les fourmis) 



SOURATE 27 

AN-NAML (LES FOURMIS) ^ 

93 versets 
Pre-heg. n<'48 

Au nom d' Allah le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. T'a, Sin^. Void les versets du Coran et d'un Livre explicite, 

2. un guide et une bonne annonce aux croyants, 

3. qui accomplissent la Salat, acquittent la Zakat et croient avec certitude en 
I'au-dela. 

4. Quant a ceux qui ne croient pas en I'au-dela, Nous embellissons [a leurs 
yeux] leurs actions, et alors ils deviennent confus et hesitants. 

5. Ce sont eux qui subiront le pire chatiment, tandis qu'ils seront dans I'au- 
dela les plus grands perdants. 

6. Certes c'est toi qui regois le Coran, de la part d'un Sage, d'un Savant. 

7. (Rappelle) quand Moi'se dit a sa famille: « J'ai apergu un feu; je vais vous 
en apporter des nouvelles, ou bien je vous apporterai un tison allume afin 
que vous vous rechauf!iez». 

8. Lorsqu'il y arriva, on I'appela, — beni soit Celui qui est dans le feu^ et 
Celui qui est tout autour, et gloire a Allah, Seigneur de I'univers. 

9. «0 Mo'ise, c'est Moi, Allah le Tout Puissant, le Sage». 

10. Et: «Jette ton baton ». Quand il le vit remuer comme un serpent, il tourna 
le dos [pour fuir] sans revenir sur ses pas. «N'aie pas peur, Moise. Les 
Messagers n'ont point peur aupres de Moi. 

11. Sauf celui qui a commis une injustice puis a remplace le mal par le bien... 
alors Je suis Pardonneur et Misericordieux ». 

12. Et introduis ta main dans I'ouverture de ta tunique. Elle sortira blanche et 
sans aucun mal — un des neuf prodiges a Pharaon et a son peuple, car ils 
sont vraiment des gens pervers» — . 

13. Et lorsque Nos prodiges leur parvinrent, clairs et explicites, ils dirent: 
« C'est la une magie evidente!» 



1. Titre tire du v. 18. 

2. Cf. note a S.2,v. 1. 

3. Celui qui est dans le feu: le feu fut la Lumiere d' Allah. Autre interp. celui qui est dans le feu, 
c'est Moise ou les Anges; car le mot arabe «nian» est utilise parfois pour un seul individu et 
parfois pour plusieurs. 



>Hr'r''i^Hf 



ismm 



immm 



asse 



■HHH- 



^ *^^\r ^**l^]y^ ULUrt^-^**^^ L^JUiJLi)!^ L^ \^-^^^^^ 



llJ^,:;lli^ ^^1:> UU jub C^ 

jyU-^\ J-^\ L^jIIj 4Uj cJUi^^ \ ^Ij (^ \y \ i jjj^ 




fVAS 



27. An-Naml (les fourmis) 

14. lis les nierent injustement et orgueilleusement, tandis qu'en eux-memes ils 
y croyaient avec certitude. Regarde done ce qu'il est advenu des 
corrupteurs. 

15. Nous avons effect! vement donne a David et a Salomon une science; et ils 
dirent: «Louange a Allah qui nous a favorises a beaucoup de Ses servi- 
teurs croyants». 

16. Et Salomon herita de David et dit: «0 hommes! On nous a appris le 
langage des oiseaux; et on nous a donne part de toutes choses. C'est la 
vraiment la grace evidente. 

17. Et furent rassemblees pour Salomon, ses armees de djinns, d'hommes et 
d'oiseaux, et furent placees en rangs. 

18. Quand ils arriverent a la Vallee des Fourmis, une fourmi dit: «0 fourmis, 
entrez dans vos demeures, [de peur] que Salomon et ses armees ne vous 
ecrasent [sous leurs pieds] sans s'en rendre compte». 

19. II sourit, amuse par ses propos et dit: «Permets-moi Seigneur, de rendre 
grace pour le bienfait dont Tu m'as comble ainsi que mes pere et mere, et 
que je fasse une bonne oeuvre que tu agrees et fais-moi entrer, par Ta 
misericorde, parmi Tes serviteurs vertueux». 

20. Puis il passa en revue les oiseaux et dit: «Pourquoi ne vois-je pas la 
huppe? est-elle parmi les absents? 

21. Je la chatierai severement! ou je I'egorgerai! ou bien elle m'apportera un 
argument explicite». 

22. Mais elle n'etait restee (absente) que peu de temps et dit: «J'ai appris ce 
que tu n'as point appris; et je te rapporte de Saba^^ une nouvelle sure: 



\.Saba\' dans le Yemen, (Arabie du Sud): royaume de Ja ceJebre Reine Bilqis. 



§^\^ 



im^Mm 



iesese 



\^->K k'"'^'Y'X^ 







27. An-Naml (les fourmis) 



23. J'ai trouve qu'une femme est leur reine, que de toute chose elle a ete 
comblee et qu'elle a un trone magnifique. 

24. Je I'ai trouvee, elle et son peuple, se prosternant devant le soleil au lieu 
d'Allah. Le Diable leur a embelli leurs actions, et les a detournes du droit 
chemin, et ils ne sont pas bien guides. 

25. Que ne se prosternent-ils devant Allah qui fait sortir ce qui est cache dans 
les cieux et la terre, et qui sait ce que vous cachez et aussi ce que vous 
divulguez? 

26. Allah! Point de divinite a part Lui, le Seigneur du Trone Immense ^ 

27. Alors, Salomon dit: «Nous allons voir si tu as dis la verite ou si tu as 
menti. 

28. Pars avec ma lettre que voici; puis lance-la a eux; ensuite tiens-toi a 
I'ecart d'eux pour voir ce que sera leur reponse. 

29. La reine dit: «0 notables! Une noble lettre m'a ete lancee. 

30. Elle vient de Salomon; et c'est: «Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, 
le Tres Misericordieux, 

31. Ne soyez pas hautains avec moi et venez a moi en toute soumission». 

32. Elle dit: «0 notables! Conseillez-moi sur cette affaire: je ne deciderai rien 
sans que vous ne soyez presents (pour me conseiller)». 

33. lis dirent: «Nous sommes detenteurs d'une force et d'une puissance redou- 
table. Le commandement cependant t'appartient. Regarde done ce que tu 
veux ordonner». 

34. Elle dit; «En verite, quand les rois entrent dans une cite ils la corrompent, 
et font de ses honorables citoyens des humilies. Et c'est ainsi qu'ils 
agissent. 

35. Moi, je vais leur envoyer un present, puis je verrai ce que les envoyes 
rameneront». 



1. Apres ce verset, on se prosterne. 

>Hr^-^rHHr''r^r-'difl 37r 



ili^li^ 



mmm 






rA 



27. An-Naml (les fourmis) 



36. Puis, lorsque [la delegation] arriva aupres de Salomon, celui-ci dit: «Est-ce 
avec des biens que vous voulez m'aider? alors que ce qu' Allah m'a procure 
est meilleur que ce qu'Il vous a procure. Mais c'est vous plutot qui vous 
rejouissez de votre cadeau. 

37. Retourne vers eux. Nous viendrons avec des armees contre lesquelles ils 
n'auront aucune resistance, et nous les en expulserons tout humilies et 
meprises. 

38. II dit: «0 notables! Qui de vous m'apportera son trone avant qu'ils ne 
viennent a moi soumis?» 

39. Un djinn redoutable dit: «Je te I'apporterai avant que tu ne te leves de ta 
place: pour cela, je suis fort et digne de confiance». 

40. Quelqu'un qui avait une connaissance du Livre dit: «Je te I'apporterai 
avant que tu n'aies cligne de Toeib). Quand ensuite, Salomon a vu le trone 
installe aupres de lui, il dit: «Cela est de la grace de mon Seigneur, pour 
m'eprouver si je suis reconnaissant ou si je suis ingrat. Quiconque est 
reconnaissant, c'est dans son propre interet qu'il le fait, et quiconque est 
ingrat... alors mon Seigneur Se suffit a Lui-meme et II est Genereux». 

41. Et il dit [encore]: «Rendez-lui son trone meconnaissable, nous verrons 
alors si elle sera guidee ou si elle est du nombre de ceux qui ne sont pas 
guides ». 

42. Quand elle fut venue on lui dit: «Est-ce que ton trone est ainsi?» Elle dit: 
« C'est comme s'il I'etait)). — [Salomon dit]: «Le savoir nous a ete donne 
avant elle; et nous etions deja soumis». 

43. Or, ce qu'elle adorait en dehors d' Allah I'empechait (d'etre croyante) car 
elle faisait partie d'un peuple mecreant. 

44. On lui dit: «Entre dans le palais». Puis, quand elle le vit, elle le prit pour 
de I'eau profonde et elle se decouvrit les jambes. Alors, [Salomon] lui 
dit; «Ceci est un palais pave de cristal». — Elle dit: « Seigneur, je me suis 
fait du tort a moi-meme: Je me soumets avec Salomon a Allah, Seigneur 
de Tunivers)). 



t!m\m 



immm 






»^ >. 






^ 



jl.1i^<<jL^=3 



^>T1. '^ ("-^^ r • -^-i » 



TaT 



27. An-Naml (les fourmis) 



45. Nous envoyames effectivement vers les Tamud leur frere. Salih. [qui leur 
dit]: «Adorez Allah ». Et voila qu'ils se diviserent en deux groupes qui 
se disputerent. 

46. II dit: «0 mon peuple, pourquoi cherchez-vous a hater le mal plutot que le 
bien? Si seulement vous demandiez pardon a Allah? Peut-etre vous serait- 
il fait misericorde. 

47. lis dirent: «Nous voyons en toi et en ceux qui sont avec toi, des porteurs 
de malheur». II dit: «Votre sort depend d'Allah. Mais vous etes plutot des 
gens qu'on soumet a la tentation. 

48. Et il y avait dans la ville un groupe de neuf individus qui semaient le 
desordre sur terre et ne faisaient rien de bon. 

49. lis dirent: «Jurons par Allah que nous I'attaquerons de nuit, lui et sa 
famille. Ensuite nous dirons a celui qui est charge de le venger: «Nous 
n'avons pas assiste a Tassassinat de sa famille, et nous sommes sinceres». 

50. lis ourdirent une ruse et Nous ourdimes une ruse^ sans qu'ils s'en rendent 
compte. 

51. Regarde done ce qu'a ete la consequence de leur stratageme: Nous les 
fimes perir, eux et tout leur peuple. 

52. Voila done leurs maisons desertes a cause de leurs mefaits. C'est bien la 
un avertissement pour des gens qui savent. 

53. Et Nous sauvames ceux qui avaient cru et etaient pieux. 

54. [Et rappelle-leur] Lot, quand il dit a son peuple: «Vous livrez-vous a la 
turpitude [rhomosexualite] alors que vous voyez clair». 

55. Vous allez aux hommes au lieu de femmes pour assouvir vos desirs? Vous 
etes plutot un peuple ignorant. 



1. Nous ourdimes une ruse: en sauvant le prophete et sa famille et en les aneantissant. 



tm}\ir^ 



OJI"MX 




^-r -'^^x x^'^r-^-r-r ^^^-^^i^,''-: -^^Irf-^/^ ^^ 

TAY" 




27. An-Naml (les fourmis) 



56. Puis son peuple n'eut que cette reponse: «Expulsez de votre cite la famille 
de Lot! Car ce sont des gens qui affectent la purete. 

57. Nous le sauvames ainsi que sa famille, sauf sa femme pour qui Nous 
avions determine qu'elle serait du nombre des extermines. 

58. Et Nous fimes pleuvoir sur eux une pluie (de pierres). Et quelle mauvaise 
pluie que celle des gens prevenus! 

59. Dis: «Louange a Allah et paix sur Ses serviteurs qu'Il a elus!» Lequel est 
meilleur: Allah ou bien ce qu'ils Lui associent? 

60. N'est-ce pas Lui qui a cree les cieux et la terre et qui vous a fait descendre 
du ciel une eau avec laquelle Nous avons fait pousser des jardins pleins de 
beaute. Vous n'etiez nullement capables de faire pousser leurs arbres. Y-a- 
t-il done une divinite avec Allah? Non, mais ce sont des gens qui Lui 
donnent des egaux. 

61. N'est-ce pas Lui qui a etabli la terre comme lieu de sejour, place des 
rivieres a travers elle, lui a assigne des montagnes fermes et etabli une 
separation entre les deux mers\ — Y a-t-il done une divinite avec Allah? 
Non, mais la plupart d'entre eux ne savent pas. 

62. N'est-ce pas Lui qui repond a Tangoisse quand il L'invoque, et qui enleve 
le mal, et qui vous fait succeder sur la terre, generation apres generation, 

— Y a-t-il done une divinite avec Allah? C'est rare que vous vous 
rappeliez ! 

63. N'est-ce pas Lui qui vous guide dans les tenebres de la terre et de la mer, 
et qui envoie les vents, comme une bonne annonce^ precedant Sa grace. 

— Y a-t-il done une divinite avec Allah? Allah est Tres Eleve au-dessus de ce 
qu'ils [Lui] associent. 



1. Les deux mers: les masses d'eau qui sont Tune douce et I'autre salee. 

2. Les vents comme une bonne annonce: precedent la pluie. 



tsmm 









27. An-Naml (les fourmis) 

64. N'est-ce pas Lui qui commence la creation, puis la refait, et qui vous 
nourrit du ciel et de la terre. Y a-t-il done une divinite avec Allah? Dis: 
«Apportez votre preuve, si vous etes veridiques!» 

65. Dis: «Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connait I'lncon- 
naissable, a part Allah ». Et ils ne savent pas quand ils seront ressuscites! 

66. Mais leurs sciences se sont rejointes au sujet de I'autre monde. Ils doutent 
plutot la-dessus. Ou plutot ils sont aveugles a son sujet. 

67. Et ceux qui ne croient pas disent: «Est-ce que, quand nous serons poussie- 
re, nous et nos peres, est-ce que vraiment on nous fera sortir (de nos 
tombes)? 

68. Certes, on nous I'a promis a nous et a nos peres, auparavant. Ce ne sont 
que des contes d'anciens!» 

69. Dis: «Parcourez la terre et voyez ce qu'il est advenu des criminels». 

70. Et ne t'afflige pas sur eux et ne sois pas angoisse a cause de leur complot. 

71. Et ils disent: «Pour quand cette promesse si vous etes veridiques?» 

72. Dis: «I1 se peut qu'une partie de ce que vous cherchez a hater soit deja sur 
vos talons ». 

73. Certes, ton Seigneur est pourvoyeur de grace aux hommes, mais la plupart 
d'entre eux ne sont pas reconnaissants. 

74. Certes, ton Seigneur sait ce que cachent leurs poitrines et ce qu'ils 
divulguent. 

75. Et il n'y a rien de cache, dans le ciel et la terre, qui ne soit dans un Livre 
explicite. 

76. Ce Coran raconte aux Enfants d'Israel la plupart des sujets sur lesquels ils 
divergent, 



B 



^sm\m 



'a 






<:< . . "^v 







27. An-Naml (les fourmis) 



77. cependant qu'il est pour les croyants un guide et une misericorde. 

78. Ton Seigneur decidera certes entre eux par Son jugement; et II est le 
Tout Puissant, le Sage. 

79. Place done ta confiance en Allah, car tu es de toute evidence dans la verite 
et le bon droit. 

80. Tu ne peux faire entendre les morts ni faire entendre Tappel aux sourds 
quand ils s'enfuient en tournant le dos. 

81. Et tu ne peux non plus guider les aveugles hors de leur egarement. Tu ne 
feras entendre que ceux qui croient en Nos versets et se soumettent. 

82. Et quand la Parole tombera sur eux, Nous leur ferons sortir de terre une 
bete qui leur parlera; les gens n'etaient nullement convaincus de la verite 
de Nos signes [ou versets]. 

83. Et le jour ou Nous rassemblerons, de chaque communaute, une foule de 
ceux qui dementaient Nos revelations, et qu'ils seront places en rangs. 

84. puis, quand ils seront arrives, [Allah] dira: «Avez-vous traite de menson- 
ges Mes signes sans les avoir embrasses de votre savoir? Ou que faisiez- 
vous donc?» 

85. Et la Parole leur tombera dessus a cause de leurs mefaits. Et ils ne pour- 
ront rien dire. 

86. N'ont-ils pas vu qu'en verite, Nous avons designe la nuit pour qu'ils y 
aient du repos, et le jour pour voir? Voila bien des preuves pour des gens 
qui croient. 

87. Et le jour ou Ton soufflera dans la Trompe, tous ceux qui sont dans les 
cieux et ceux qui sont dans la terre seront effrayes, — sauf ceux qu'Allah a 
voulu [preserver]! — Et tous viendront a Lui en s'humiliant. 

88. Et tu verras les montagnes — tu les crois figees — alors qu'elles passent 
comme des nuages. Telle est Toeuvre d'AIlah qui a tout fa9onne a la 
perfection. II est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites! 



27. An-Naml (les fourmis) 



89. Quiconque viendra avec le bien aura bien mieux, et ce jour-la, ils seront a 
I'abri de tout effroi. 

90. Et quiconque viendra avec le mal... alors ils seront culbutes le visage 
dans le Feu. N'etes-vous pas uniquement retribues selon ce que vous 
ceuvriez?» 

91. «I1 m'a ete seulement commande d 'adorer le Seigneur de cette Ville (la 
Mecque) qu'Il a sanctifiee, — et a Lui toute chose — et il m'a ete 
commande d'etre du nombre des Musulmans, 

92. et de reciter le Coran». Quiconque se guide, c'est pour lui-meme en effet 
qu'il se guide. Et quiconque s'egare..., alors dis: «Je ne suis que I'un des 
avertisseurs». 

93. Dis: «Louange a Allah! II vous fera voir Ses preuves, et vous les 
reconnaitrez». Ton Seigneur n'est pas inattentif a ce que vous faites. 



SOURATE 28 

AL-QASAS (LE REGIT) i 

88 versets 
Pre-heg. n"" 49 

Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. T'a, Sin, Mlm^ 

2. Voici les versets du Livre explicite. 

3. Nous te racontons en toute verite, de I'histoire de Moi'se et de Pharaon, a 
I'intention des gens qui croient. 

4. Pharaon etait hautain sur terre; il repartit en clans ses habitants, afin 
d'abuser de la faiblesse de I'un d'eux: II egorgeait leurs fils et laissait 
vivantes leurs femmes. II etait vraiment parmi les fauteurs de desordre. 

5. Mais Nous voulions favoriser ceux qui avaient ete faibles sur terre et en 
faire des dirigeants et en faire les heritiers, 



1. Titre tire du v. 25. 

2. Cf. note a S.2, v. 1. 



28. Al-Qasas (le recit) 



a 



6. et les etablir puissamment sur terre, et faire voir a Pharaon, a Haman, et a 
leurs soldats, ce dont ils redoutaient. 

7. Et Nous revelames a la mere de Mo'ise [ceci]: «Allaite-le. Et quand tu 
craindras pour lui, jette-le dans le flot. Et n'aie pas peur et ne t'attriste 
pas: Nous te le rendrons et ferons de lui un Messager». 

8. Les gens de Pharaon le recueillirent, pour qu'il leur soit un ennemi et une 
source d ' affliction ! Pharaon, Haman et leurs soldats etaient fautifs. 

9. Et la femme de Pharaon dit: «(Cet enfant) rejouira mon oeil et le tien! Ne 
le tuez pas. II pourrait nous etre utile ou le prendrons-nous pour enfant ». 
Et ils ne pressentaient rien. 

10. Et le coeur de la mere de Moise devint vide. Peu s'en fallut qu'elle ne 
divulguat tout, si Nous n'avions pas renforce son coeur pour qu'elle restat 
du nombre des croyants. 

11. Elle dit a sa soeur^: «Suis-le»; elle I'apergut alors de loin sans qu'ils ne 
s'en rendent compte. 

12. Nous lui avions interdit auparavant (le sein) des nourrices. Elle (la soeur de 
Moise) dit done: «Voulez-vous que je vous indique les gens d'une maison 
qui s'en chargeront pour vous tout en etant bienveillants a son egard?»... 

13. Ainsi Nous le rendimes a sa mere, afm que son oeil se rejouisse, qu'elle 
ne s'affligeat pas et qu'elle sut que la promesse d'AUah est vraie. Mais la 
plupart d'entre eux ne savent pas. 



I. A sa Soeur: la soeur de Moise. 



amim 



ojim^ 






28. Al-Qasas (le recit) 



14. Et quand il eut atteint sa maturite et sa pleine formation, Nous lui donna- 
mes la faculte de juger et une science. C'est ainsi que Nous recompensons 
les bienfaisants. 

15. II entra dans la ville a un moment d'inattention de ses habitants; il y 
trouva deux hommes qui se battaient, I'un etait de ses partisans et I'autre 
de ses adversaires. L'homme de son parti I'appela au secours contre son 
ennemi. Moi'se lui donna un coup de poing qui I'acheva. — [Moise] dit: 
«Cela est I'cEuvre du Diable. C'est vraiment un ennemi, un egareur evident». 

16. II dit: « Seigneur, je me suis fait du tort a moi-meme; pardonne-moi». Et II 
lui pardonna. C'est Lui vraiment le Pardonneur, le Misericordieux ! 

17. II dit: « Seigneur, grace aux bienfaits dont tu m'as comble, jamais je ne 
soutiendrai les criminels». 

18. Le lendemain matin, il se trouva en ville, craintif et regardant autour de 
lui, quand voila que celui qui lui avait demande secours la veille, I'appelait 
a grands cris. Moise lui dit: «Tu es certes un provocateur declare ». 

19. Quand il voulut porter un coup a leur ennemi commun, il (I'lsraelite) dit: 
«0 Moise S veux-tu me tuer comme tu as tue un homme hier? Tu ne veux 
etre qu'un tyran sur terre; et tu ne veux pas etre parmi les bienfaiteurs». 

20. Et c'est alors qu'un homme vint du bout de la ville en courant et dit: «6 
Moise, les notables sont en train de se concerter a ton sujet pour te tuer. 
Quitte (la ville). C'est le conseil que je te donne». 

21. II sortit de la, craintif, regardant autour de lui. II dit: « Seigneur, sauve- 
moi de [ce] peuple injuste!» 



1.6 Moise: certains commentateurs estiment que c'est Tennemi de MoVse qui parle. 



(im\M 






» ^ ^ 






28. AI-Qasas (le recit) 



E 



a 



as 



ae 



sessss 



K 



22. Et lorsqu'il se dirigea vers Madyan, il dit: «Je souhaite que mon Seigneur 
me guide sur la voie droite». 

23. Et quand il fut arrive au point d'eau de Madyan, il y trouva un attroupe- 
ment de gens abreuvant [leurs betes] et il trouva aussi deux femmes se 
tenant a I'ecart et retenant [leurs betes]. II dit: «Que voulez-vous?» Elles 
dirent: «Nous n'abreuverons que quand les bergers seront partis; et notre 
pere est fort age». 

24. II abreuva [les betes] pour elles puis retourna a I'ombre et dit: « Seigneur, 
j'ai grand besoin du bien que tu feras descendre vers moi». 

25. Puis Tune des deux femmes vint a lui, d'une demarche timide, et lui dit: 
«Mon pere t'appelle pour te recompenser pour avoir abreuve pour nous». 
Et quand il fut venu aupres de lui et qu'il lui eut raconte son histoire, il 
(le vieillard) dit: «N'aie aucune crainte: tu as echappe aux gens injustes». 

26. L'une d'elles dit: «0 mon pere, engage-le [a ton service] moyennant salai- 
re, car le meilleur a engager c'est celui qui est fort et digne de confiance». 

27. II dit: «Je voudrais te marier a l'une de mes deux filles que voici, a condi- 
tion que tu travailles a mon service durant huit ans. Si tu acheves dix 
[annees], ce sera de ton bon gre; je ne veux cependant rien t'imposer 
d'excessif. Tu me trouveras, si Allah le veut, du nombre des gens de bien». 

28. « C'est (conclu) entre toi et moi, dit [Moise]. Quel que soit celui des deux 
termes que je m'assigne, il n'y aura nulle pression sur moi. Et Allah est 

Garant de ce que nous disons». 




[fM^^s^ 



28. Al-Qasas (le recit) 



29. Puis, lorsque Mo'ise eut accompli la periode convenue et qu'il se mit en 
route avec sa famille, il vit un feu du cote du Mont. II dit a sa famille: 
«Demeurez ici. J'ai vu du feu. Peut-etre vous en apporterai-je une nouvel- 
le ou un tison de feu afin que vous vous rechauffiez». 

30. Puis quand il y arriva, on I'appela, du flanc droit de la vallee, dans la 
place benie, a partir de Tarbre: «0 Moi'se! C'est Moi Allah, le Seigneur de 
I'univers)). 

31. Et: «Jette ton baton »; Puis quand il le vit remuer comme si c'etait un 
serpent, il tourna le dos sans meme se retourner. «0 Moise! Approche et 
n'aie pas peur: tu es du nombre de ceux qui sont en securite. 

32. Introduis ta main dans Touverture de ta tunique: elle sortira blanche sans 
aucun mal. Et serre ton bras contre toi pour ne pas avoir peur. Voila done 
deux preuves de ton Seigneur pour Pharaon et ses notables. Ce sont vrai- 
ment des gens pervers». 

33. « Seigneur, dit [Mo'ise], j'ai tue un des leurs et je crains qu'ils ne me tuent. 

34. Mais Aaron, mon frere, est plus eloquent que moi. Envoie-le done avec 
moi comme auxiliaire, pour declarer ma veracite: je crains, vraiment, 
qu'ils ne me traitent de menteur». 

35. [Allah] dit: «Nous allons, par ton frere, fortifier ton bras, et vous donner 
des arguments irrefutables ; ils ne sauront vous atteindre, grace a Nos 
signes [Nos miracles]. Vous deux et ceux qui vous suivront seront les 
vainqueurs. 



am^m 



Q>m^ 



•*' f^^ / ^ ^ ^ ^ 



-i >^7>.::;<^ 






y^ ^ 



.O" .> >f^*^ 



> */^-f :: \o> ^^A^^ -^ 






>-^»<x- '■''f^i 



»^>'» 



lIijCjijjEI o^>-_>liJ\<^S*rt-'^4-li^ 



-r-S 






28. Al-Qasas (le recit) 

36. Puis, quand Moise vint a eux avec Nos prodiges evidents, ils dirent: «Ce 
n'est la que magie inventee. Jamais nous n'avons entendu parler de cela 
chez nos premiers ancetres». 

37. Et Moise dit; «Mon Seigneur connait mieux qui est venu de Sa part avec 
la guidee, et a qui appartiendra la Demeure fmale. Vraiment, les injustes 
ne reussiront pas». 

38. Et Pharaon dit: «0 notables, je ne connais pas de divinite pour vous, 
autre que moi, Haman, allume-moi du feu sur I'argile puis construis- 
moi une tour peut-etre alors monterai-je jusqu'au Dieu de Moise. Je pense 
plutot qu'il est du nombre des menteurs». 

39. Et il s'enfla d'orgueil sur terre ainsi que ses soldats, sans aucun droit. Et 
ils penserent qu'ils ne seraient pas ramenes vers Nous. 

40. Nous le saisimes done, ainsi que ses soldats, et les jetames dans le flot. 
Regarde done ce qu'il est advenu des injustes! 

41. Nous fimes d'eux des dirigeants qui appellent les gens au Feu. Et au Jour 
de la Resurrection ils ne seront pas secourus. 

42. Nous les fimes suivre, dans cette vie ici-bas, d'une malediction. Et au Jour 
de la Resurrection, ils seront parmi les honnis. 

43. Nous avons en effet, donne le Livre a Moise, — apres avoir fait perir les 
anciennes generations, — en tant que preuves illuminantes pour les gens, 
ainsi que guidee et misericorde afin qu'ils se souviennent. 



d^m 



^^B 



^ ^ -^ -^ jf' ^ ^ ^ 

-;^-*i,'»^i>* ^ 1 6^ J-^' (>1? ^ *1>* '<S^>*^^ 



TTT 



28. Al-Qasas (le recit) 



44. Tu n'etais pas^ sur le versant ouest (du Sinai), quand Nous avons decrete 
les commandements a Moise; tu n'etais pas parmi les temoins. 

45. Mais Nous avons fait naitre des generations dont I'age s'est prolonge. Et tu 
n'etais pas [non plus] resident parmi les gens de Madyan leur recitant Nos 
versets; mais c'est Nous qui envoyons les Messagers. 

46. Et tu n'etais pas au flanc du Mont Tor quand Nous avons appele. Mais 
(tu es venu comme) une misericorde de ton Seigneur, pour avertir un 
peuple a qui nul avertisseur avant toi n'est venu, afin qu'ils se souviennent. 

47. Si un malheur les atteignait en retribution de ce que leurs propres mains 
avaient prepare, ils diraient: « Seigneur, pourquoi ne nous as-Tu pas en- 
voye un Messager? Nous aurions alors suivi Tes versets et nous aurions 
ete croyants». 

48. Mais quand la verite leur est venue de Notre part, ils ont dit: «Si seule- 
ment il avait re^u la meme chose que Moise !» Est-ce qu'ils n'ont pas nie 
ce qui auparavant fut apporte a Moise? lis dirent: «Deux magies se sont 
mutuellement soutenues!» Et ils dirent: «Nous n'avons foi en aucune»^. 

49. Dis-leur: «Apportez done un Livre venant d'Allah qui soit meilleur guide 
que ces deux-la, et je le suivrai si vous etes veridiques». 

50. Mais s'ils ne te repondent pas, sache alors que c'est seulement leurs pas- 
sions qu'ils suivent. Et qui est plus egare que celui qui suit sa passion sans 
une guidee d'Allah? Allah vraiment, ne guide pas les gens injustes. 



1. Tu n'etais pas: (O Muhammad) (pbAsl) sur le versant ouest: du Sinai. 

2. lis dirent : les Mecquois dirent deux magies. Les paiens de la Mecque ne voient, dans la Thora et 
le Coran que deux magies qui se soutiennent I'une I'autre. 



IS 



28. Al-Qasas (le recit) 

51. Nous leur avons deja expose la Parole (le Coran) afin qu'ils se 
souviennent. 

52. Ceux a qui, avant lui [le Coran], Nous avons apporte le Livre, y croient^ 

53. Et quand on le leur recite, ils disent: «Nous y croyons. Ceci est bien la 
verite emanant de notre Seigneur. Deja avant son arrivee, nous etions 
Soumis»^. 

54. Voila ceux qui recevront deux fois leur recompense pour leur endurance, 
pour avoir repondu au mal par le bien, et pour avoir depense de ce que 
Nous leur avons attribue^; 

55. et quand ils entendent des futilites, ils s'en detournent et disent: «A nous 
nos actions, et a vous les votres. Paix sur vous. Nous ne recherchons pas 
les ignorants». 

56. Tu (Muhammad) ne diriges pas celui que tu aimes: mais c'est Allah qui 
guide qui II veut. II connait mieux cependant les bien-guides. 

57. Et ils dirent"^: «Si nous suivons avec toi la bonne voie, on nous arrachera 
de notre terre». — Ne les avons-Nous pas etablis dans une enceinte sacree, 
sure, vers laquelle des produits de toute sorte sont apportes comme attri- 
bution de Notre part? Mais la plupart d'entre eux ne savent pas. 

58. Et combien avons-Nous fait perir de cites qui etaient ingrates (alors que 
leurs habitants vivaient dans Tabondance), et voila qu'apres eux leurs 
demeures ne sont que tres peu habitees, et c'est Nous qui en fumes 
I'heritier. 

59. Ton Seigneur ne fait pas perir des cites avant d'avoir envoye dans leur 
metropole un Messager pour leur reciter Nos versets. Et Nous ne faisons 
perir les cites que lorsque leurs habitants sont injustes. 



1. Ce verset fait allusion aux gens du Livre qui embrasserent I'lslam. 

2. Soumis: Musulmans. C'est a la revelation coranique qu'ont cru les croyants d'avant Muham- 
mad (pbAsl). Quand on leur recita le Coran, par la suite ils y crurent d'emblee, le reconnurent, 
et s'aper9urent que de tout temps ils avaient ete Musulmans. Deja a la Mecque, certains 
Chretiens avaient embrasse I'lslam. A Medine aussi, certains Juifs s'etaient convertis. II est a 
noter que tous les versets de cette Sourate ont ete reveles avant I'Hegire, excepte les versets de 
52 a 55 qui I'ont ete apres I'Hegire. 

3. A qui... deux fois leur recompense: les Juifs et les Chretiens, qui embrasserent I'lslam, meritent 
double recompense parce qu'ils ont cru aux deux livres (leur propre livre et le Coran). 

4. Et ils dirent: les paifens de la Mecque. 



6^4j;:^Tijj|;>,^-5a^^^^^^^ 



28. Al-Qasas (le recit) 



60. Tout ce qui vous a ete donne est la jouissance ephemere de la vie ici-bas et 
sa parure, alors que ce qui est aupres d' Allah est meilleur et plus durable... 
Ne comprenez-vous done pas? 

61. Celui a qui Nous avons fait une belle promesse dont il verra Taccomplis- 
sement, est-il comparable a celui a qui Nous avons accorde la jouissance 
de la vie presente et qui sera ensuite, le Jour de la Resurrection, de ceux 
qui comparaitront (devant Nous). 

62. Et le jour ou II les appellera, II dira: «Ou sont ceux que vous pretendiez 
etre Mes associes?» 

63. Ceux contre qui la Parole se realisera diront: «Voici, Seigneur, ceux que 
nous avons seduits. Nous les avons seduits comme nous nous sommes 
devoyes nous-memes. Nous les desavouons devant Toi: ce n'est pas nous 
qu'ils adoraient». 

64. Et on [leur] dira: «Appelez vos associes». lis les appelleront, mais ceux-ci 
ne leur repondront pas. Quand ils verront le chatiment, ils desireront alors 
avoir suivi le chemin droit (dans la vie d'ici-bas). 

65. Et le jour ou II les appellera et qu'Il dira: «Que repondiez-vous aux 

Messagers?» 

66. Ce jour-la, leurs arguments deviendront obscurs et ils ne se poseront point 
de questions. 

67. Mais celui qui se sera repenti, qui aura cru et fait le bien, il se pent qu'il 
soit parmi ceux qui reussissent. 

68. Ton Seigneur cree ce qu'Il veut et II choisit; il ne leur a jamais appartenu 
de choisir^ Gloire a Allah! II transcende ce qu'ils associent a Lui! 

69. Ton Seigneur sait ce que cachent leurs poitrines et ce qu'ils divulguent. 

70. C'est lui Allah. Pas de divinite a part Lui. A Lui la louange ici-bas comme 
dans I'au-dela. A Lui appartient le jugement. Et vers Lui vous serez 
ramenes. 



1. Autre comprehension de cette partie du verset: Ton Seigneur cree ce qu'Il veut et choisit [pour 
les hommes] ce qui leur convient le mieux. 



B 



■JF^ffffFIF 



i^l ^ljr\C ^ICj^ ^^'S^\ 
















28. Al-Qasas (le recit) 



71. Dis: «Que diriez-vous? Si Allah vous assignait la nuit en permanence 
jusqu'au Jour de la Resurrection, quelle divinite autre qu'Allah pourrait 
vous apporter une lumiere? N'entendez-vous done pas?» 

72. Dis: «Que diriez-vous? Si Allah vous assignait le jour en permanence 
jusqu'au Jour de la Resurrection, quelle divinite autre qu'Allah pourrait 
vous apporter une nuit durant laquelle vous reposeriez? N'observez-vous 
done pas?» 

73. C'est de par Sa misericorde qu'Il vous a assigne la nuit et le jour: pour 
que vous vous y reposiez et cherchiez de Sa grace, et afin que vous soyez 
reconnaissants. 

74. Et le jour ou II les appellera, II dira: «Ou sont ceux que vous pretendiez 

etre Mes associes?» 

75. Cependant, Nous ferons sortir de chaque communaute un temoin, puis 
Nous dirons: «Apportez votre preuve decisive ». lis sauront alors que la 
Verite est a Allah; et que ce qu'ils avaient invente les a abandonnes. 

76. En verite, Core [Karoun] etait du peuple de Moise mais il etait empli de 
violence envers eux. Nous lui avions donne des tresors dont les clefs pe- 
saient lourd a toute une bande de gens forts. Son peuple lui dit: «Ne te 
rejouis point. Car Allah n'aime pas les arrogants. 

77. Et recherche a travers ce qu'Allah t'a donne, la Demeure derniere. Et 
n'oublie pas ta part^ en cette vie. Et sois bienfaisant comme Allah a ete 
bienfaisant envers toi. Et ne recherche pas la corruption sur terre. Car 
Allah n'aime point les corrupteurs». 



1. N'oublie pas ta part...: verset sou vent cite en Islam pour inviter le croyant a ne pas deserter ses 
interets materiels au profit d'une piele exageree. 



is^mm 



^^-t*^^^ 



^ <^ 



» - *:'r^<'. 






.x^o 



<j::f^j^\ 



-^^>>* t^ 



^> 



»?^ 






»^ xx/xxx 



> *>ff> ^^ ^>^x>>, 






j\::3; J5^^^1:.yi,ijia^^<:3jt: ji^ 















J^^^ 



/iJ\ 



>f'^ 



^p»15 J^ h,jyf^^l>t'^^^^^^ 



jji>^Jj^i Ji^^4litv^lSoJ 6>J>^o^*^ W^^ 



tv -^/'";.-'r''>iJt"i:< 






/A>< > >. 



0!sAtii•I;lla^/i^:sfl45K6,5ei•^^ 



!iC3 ^.il-iJ V ^^^<>*J I^.j5i-j4^ h^J^\> Xl^<>* 



J^ -^ 



rjtjii^ris-jioiiiisw^ir^:^. 



28. Al-Qasas (le recit) 



78. II dit: «C'est par une science que je possede que ceci m'est venu». Ne 
savait-il pas qu'avant lui Allah avait fait perir des generations superieures a 
lui en force et plus riches en biens? Et les criminels ne seront pas interro- 
ges sur leurs peches»M 

79. II sortit a son peuple dans tout son apparat. Ceux qui aimaient la vie 
presente dirent: «Si seulement nous avions comme ce qui a ete donne a 
Core. II a ete dote, certes, d'une immense fortune ». 

80. Tandis que ceux auxquels le savoir a ete donne dirent: « Malheur a vous! La 
recompense d'Allah est meilleure pour celui qui croit et fait le bien». Mais 
elle ne sera re9ue que par ceux qui endurent. 

81. Nous fimes done que la terre I'engloutit, lui et sa maison. Aucun clan en 
dehors d'Allah ne fut la pour le secourir, et il ne put se secourir lui- 
meme. 

82. Et ceux qui, la veille, souhaitaient d'etre a sa place, se mirent a dire: «Ah! 
II est vrai qu'Allah augmente la part de qui II veut, parmi Ses serviteurs, 
ou la restreint. Si Allah ne nous avait pas favorises, II nous aurait certai- 
nement fait engloutir. Ah! II est vrai que ceux qui ne croient pas ne 
reussissent pas». 

83. Cette Demeure derniere, Nous la reservons a ceux qui ne recherchent, ni a 
s'elever sur terre, ni a y semer la corruption. Cependant, I'heureuse fin 
appartient aux pieux. 

84. Quiconque viendra avec le bien, aura meilleur que cela encore; et quicon- 
que viendra avec le mal, (qu'il sache que) ceux qui commettront des me- 
faits ne seront retribues que selon ce qu'ils ont commis. 



1. Ne seront pas interroges sur leurs peches: car Allah les connait parfaitement. 



fi^ttc<^>. 



^.-iiltll 



> c: ^^ X ^>-^^ 



i>^ oi^^^-^ ^-^ <ji ^!j ^^ i^bii i^-u; ^^ 




">-- 






w^m§mm 




28. Al-Qasas (le recit) 



85. Celui qui t'a present le Coran te ramenera certainement la ou tu (souhai- 
tes) retoumer^ Dis: «Mon Seigneur connait mieux celui qui a apporte la 
guidee et celui qui est dans un egarement evident. 

86. Tu n'esperais nullement que le Livre te serait revele. Ceci n'a ete que par 
une misericorde de ton Seigneur. Ne sois done jamais un soutien pour les 
infideles; 

87. et que eeux-ei ne te detournent point des versets d'Allah une fois qu'on les 
a fait deseendre vers toi. Appelle les gens vers ton Seigneur et ne sois 
point du nombre des Assoeiateurs. 

88. Et n'invoque nulle autre divinite avec Allah. Point de divinite a part Lui. 
Tout doit perir, sauf Son Visage^. A Lui appartient le jugement; et vers 
Lui vous serez ramenes. 

SOURATE 29 
AL-^ANKABUT (L'ARAIGNEE)^ 

69 versets 
Pre~heg, n'> 85 

Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Alif, Lam, Mim^. 

2. Est-ee que les gens pensent qu'on les laissera dire: «Nous croyons!» sans 
les eprouver? 

3. Certes, Nous avons eprouve ceux qui ont veeu avant eux; [Ainsi] Allah 
connait ceux qui disent la verite et ceux qui mentent. 

4. Ou bien ceux qui commettent des mefaits, comptent-ils pouvoir Nous 
echapper? Comme leur jugement est mauvais! 

5. Celui qui espere rencontrer Allah, le terme fixe par Allah va certainement 
venir. Et c'est Lui TAudient, I'Omniscient. 

6. Et quiconque lutte, ne lutte que pour lui-meme, ear Allah peut Se passer de 
tout I'univers. 



1. Presage du retour du Prophete a la Mecque. 
Autre interp.: te ramenera au Paradis. 

2. Son Visage: selon Ibn Katir: «Tout doit perir sauf Lui». II est prouve qu 'Allah ne ressemble 
point aux creatures. 

3. Titre tire du v. 41. 

4. Cf. note a S.2, v. 1. 



^> ^x^^X -»<-<.< 






^^ ^9^,^ < »■>, < 



/ . -^.;?' ♦> *-/. 






<^^ <>'?•''. '^'^■^K^ <>•{ 



h >.^ ^ x<»^iy y 



S*^^\(^^'p\ ^j^^IilU^U j_^4>*o^ul<>^ 



ojli^fii J^ir4i\<^^t^til^<l^ 



29. Al-'^Ankabut (I'araignee) 

7. Et quant a ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, Nous leur efface- 
rons leurs mefaits, et Nous les retribuerons de la meilleure recompense 
pour ce qu'ils auront accompli. 

8. Et Nous avons enjoint a Thomme de bien traiter ses pere et mere, et «si 
ceux-ci te forcent a M'associer, ce dont tu n'as aucun savoir, alors ne leur 
obeis pas». Vers Moi est votre retour, et alors Je vous informerai de ce 
que vous faisiez. 

9. Et quant a ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, Nous les ferons 
certainement entrer parmi les gens de bien. 

10. Parmi les gens il en est qui disent: «Nous croyons en Allah »; puis, si on 
les fait souffrir pour la cause d'Allah, ils considerent I'epreuve de la part 
des hommes comme un chatiment d'Allah. Or, s'il vient du secours de ton 
Seigneur, ils diront certes: «Nous etions avec vous!» Allah n'est-Il pas le 
meilleur a savoir ce qu'il y a dans les poitrines de tout le monde? 

11. Allah connait parfaitement les croyants et connait parfaitement les 
hypocrites. 

12. Et ceux qui ne croient pas disent a ceux qui croient; «Suivez notre sentier, 
et que nous supportions vos fautes». Mais ils ne supporteront rien de leurs 
fautes. En verite ce sont des menteurs. 

13. Et tres certainement, ils porteront leurs fardeaux et d'autres fardeaux en 
plus de leurs propres fardeaux. et ils seront interroges, le Jour de la Resur- 
rection, sur ce qu'ils inventaient. 

14. Et en effet. Nous avons envoye Noe vers son peuple. II demeura parmi 
eux mille ans moins cinquante annees. Puis le deluge les emporta alors 
qu'ils etaient injustes. 



29. Al-*^Ankabut (Faraignee) 

15. Puis Nous le sauvames, lui et les gens de I'arche; et Nous en fimes un 
avertissement pour I'univers. 

16. Et Abraham, quand il dit a son peuple; «Adorez Allah et craignez-Le: 
cela vous est bien meilleur si vous saviez». 

17. Vous n'adorez que des idoles, en dehors d'Allah, et vous forgez un men- 
songe. Ceux que vous adorez en dehors d'Allah ne possedent aucun 
moyen pour vous procurer nourriture; recherchez votre subsistance aupres 
d'Allah. Adorez-Le et soyez-Lui reconnaissants. C'est a Lui que vous serez 
ramenes. 

18. Et si vous criez au mensonge,d'autres nations avant vous, ont aussi traite 
(leurs prophetes) de menteurs. Au Messager, cependant, n'incombe que la 
transmission claire. 

19. Ne voient-ils pas comment Allah commence la creation puis la refait? 
Cela est facile pour Allah. 

20. Dis: «Parcourez la terre et voyez comment II a commence la creation. 
Puis comment Allah cree la generation ultime.Car Allah est Omnipotent ». 

21. II chatie qui II veut et fait misericorde a qui II veut; et c'est vers Lui que 
vous serez ramenes. 

22. Et vous ne pourrez vous opposer a Sa puissance ni sur terre, ni au ciel; et 
il n'y a pas pour vous, en dehors d'Allah, ni allie ni secoureur. 

23. Et ceux qui ne croient pas aux versets d'Allah et a Sa rencontre, desespe- 
rent de Ma misericorde. Et ceux-la auront un chatiment douloureux. 



29. Al-*^Ankabut (I'araignee) 



24. Son peuple ne fit d'autre reponse que: «tuez-le ou brulez-le»^ Mais Allah 
le sauva du feu. C'est bien la des signes pour des gens qui croient. 

25. Et [Abraham] dit: «En effet, c'est pour cimenter des liens entre vous- 
memes dans la vie presente, que vous avez adopte des idoles, en dehors 
d'Allah. Ensuite, le Jour de la Resurrection, les uns rejetteront les autres, 
et les uns maudiront les autres, tandis que vous aurez le Feu pour refuge, 
et vous n'aurez pas de protecteurs. 

26. Lot crut en lui. II dit^:«MoiJ 'emigre vers mon Seigneur, car c'est Lui le 
Tout Puissant, le Sage»- 

27. Nous lui donnames Isaac et Jacob, et plagames dans sa descendance la 
prophetic et le Livre. Nous lui accordames sa recompense ici-bas, tandis 
que dans I'au-dela, il sera parmi les gens de bien. 

28. Et Lot, quand il dit a son peuple: «Vraiment, vous commettez la turpitu- 
de ou nul dans I'univers ne vous a precedes. 

29. Aurez- vous commerce charnel avec des males? Pratiquerez-vous le brigan- 
dage? Commettrez-vous le blamable dans votre assemblee?» Mais son 
peuple ne fit d'autre reponse que: «Fais que le chatiment d'Allah nous 
vienne, si tu es du nombre des veridiques». 

30. II dit: « Seigneur, donne-moi victoire sur ce peuple de corrupteurs ! » 



1. Son peuple...: on revient a Fhistoire d'Abraham. 

2. // dit: Abraham dit. 

Lot etait le neveu d'Abraham. 



mm 



m^\}» 




29. Al-*^Ankabut (raraignee) 



S 



31. Et quand Nos Anges apporterent a Abraham la bonne annonce^ ils di- 
rent; «Nous allons aneantir les habitants de cette cite car ses habitants 
sont injustes». 

32. II dit: «Mais Lot s'y trouve!» Ils dirent: «Nous savons parfaitement qui y 
habite : nous le sauverons certainement, lui et sa famille, excepte sa femme 
qui sera parmi ceux qui periront». 

33. Et quand Nos Anges vinrent a Lot, il fut afflige pour eux, et se sentit 
incapable de les proteger. lis lui dirent: «Ne crains rien et ne t'afflige pas... 
Nous te sauverons ainsi que ta famille, excepte ta femme qui sera parmi 
ceux qui periront. 

34. Nous ferons tomber du ciel un chatiment sur les habitants de cette cite, 
pour leur perversite». 

35. Et certainement. Nous avons laisse (des ruines de cette cite) un signe 
(d'avertissement) evident pour des gens qui comprennent. 

36. De meme, aux Madyan (Nous envoyames) leur frere Suayb qui leur dit: 
«6 mon peuple, adorez Allah et attendez-vous^ au Jour dernier, et ne 
semez pas la corruption sur terre». 

37. Mais ils le traiterent de menteur. Le cataclysme les saisit, et au matin, ils 
gisaient sans vie dans leurs demeures. 

38. De meme (Nous aneantimes) les Aad et les Tamud. — Vous le voyez 
clairement a travers leurs habitations ^ — Le Diable, cependant, leur avait 
em belli leurs actions, au point de les repousser loin du Sentier; ils etaient 
pourtant invites a etre clairvoyants. 



1. Lm bonne annonce: la naissance de Isaac et de son fils Jacob. 

2. Attendez-vous...: craignez ce jour et oeuvrez avec Tespoir d'obtenir la recompense d'Allah en ce 
jour. 

3. Leurs habitations: les ruines de leurs anciennes demeures. 



m^m 







EH 



29. Al-'^Ankabut (I'araignee) 



39. De meme (Nous detruisimes) Core, Pharaon et Haman. Alors que Moise 
leur apporta des preuves, ils s'enorgueillirent sur terre. Et ils n'ont pas pu 
[Nous] echapper. 

40. Nous saisimes done chacun pour son peche: II y en eut sur qui Nous 
envoyames un ouragan; il y en eut que le Cri saisit; il y en eut que Nous 
fimes engloutir par la terre; et il y en eut que Nous noyames. Cependant, 
Allah n'est pas tel a leur faire du tort; mais ils ont fait du tort a eux- 
memes * . 

41. Ceux qui ont pris des protecteurs en dehors d' Allah ressemblent a I'arai- 
gnee qui s'est donnee maison. Or la maison la plus fragile est celle de 
I'araignee. Si seulement ils savaient! 

42. Allah connait toute chose qu'ils invoquent en dehors de Lui. Et c'est Lui 
le Tout Puissant, le Sage. 

43. Telles sont les paraboles que Nous citons aux gens; cependant, seuls les 
savants les comprennent. 

44. C'est pour une juste raison qu'AUah a cree les cieux et la terre. Voila bien 
la une preuve pour les croyants. 

45. Recite ce qui t'est revele du Livre et accomplis la Salat. En verite la Salat 
preserve de la turpitude et du blamable. Le rappel d 'Allah est certes ce 
qu'il y a de plus grand. Et Allah sait ce que vous faites. 



1. L'ouragan: (et sa pluie mortelle): vise le peuple de Lot, les Sodomites. 
le Cri: destructeur des Tamiid; 
Vengloutissement par la terre: Core; 
la noyade: Pharaon, et le peuple de Noe. 



m^mm 







> »> 






y ^ '^ 






ON 













29. Al-*^Ankabut (raraignee) 



46. 



47. 



48. 



Et ne discutez que de la meilleure fa9on avec les gens du Livre, sauf ceux 
d'entre eux qui sont injustes. Et dites: «Nous croyons en ce qu'on a fait 
descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre 
Dieu est le meme^ et c'est a Lui que nous nous soumettons». 

C'est ainsi que Nous t'avons fait descendre le Livre (le Coran). Ceux a 
qui Nous avons donne le Livre y croient. Et parmi ceux-ci, il en est qui y 
croient. Seuls les mecreants renient Nos versets^. 



Et avant cela, tu ne recitais aucun livre et tu n'en n'ecrivais aucun de ta 
main droite. Sinon, ceux qui nient la verite auraient eu des doutes. 

49. II consiste plutot en des versets evidents, (preserves) dans les poitrines de 
ceux a qui le savoir a ete donne. Et seuls les injustes renient Nos versets. 

50. Et ils dirent: «Pourquoi n'a-t-on pas fait descendre sur lui des prodiges de 
la part de son Seigneur?» Dis: «Les prodiges sont aupres d'Allah. Moi, je 
ne suis qu'un avertisseur bien clair». 

5L Ne leur suffit-il done point que Nous ayons fait descendre sur toi le Livre 
et qu'il leur soit recite? II y a assurement la une misericorde et un rappel 
pour des gens qui croient. 

52. Dis: « Allah suffit comme temoin entre moi et vous». II sait ce qui est dans 
les cieux et la terre. Et quant a ceux qui croient au faux et ne croient pas 
en Allah, ceux-Ia seront les perdants. 



1. Le meme: un Dieu Unique. 

2. Ceux... a qui... le Livre: ceux qui possedent la Thora et I'Evangile et qui sont devenus 
Musulmans. 

Et parmi ceux-ci: parmi ces Arabes (non Juifs). 



e 



^mmm 



»^ » y y^ 



4>0>ai.^3;i'^:^Jvi'A'^^>U:^J 



'"'-err'' ''-'itt''* '-"' '' •NfT'' '""^tf'"i'r "^ -^''1't'' 
^_>x ^.'f ''4.rf \"'*\ "'v' T-'<tf ^^ 't''^ <i 



29. Al-'^Ankabut (I'araignee) 



53. Et ils te demandent de hater [la venue] du chatiment. S'il n'y avait pas eu 
un terme fixe, le chatiment leur serait certes venu. Et assurement, il leur 
viendra soudain, sans qu'ils en aient conscience. 

54. lis te demandent de hater [la venue] du chatiment, tandis que TEnfer cerne 
les mecreants de toutes parts. 

55. Le jour ou le chatir^/nt les enveloppera d'en haut et sous leurs pieds. II 
[leur] dira: «Goutt. a " que vous faisiez!» 

56. O Mes serviteurs qui avaient cru! Ma terre est bien vaste. Adorez-Moi 
done ! 



57. Toute ame goutera 
ramenes. 

58 



la mort. Ensuite c'est vers Nous que vous serez 



Et quant a ceux qui croient et accomplissent de bonnes oeuvres, Nous les 
installerons certes a I'etage dans le Paradis sous lequel coulent les ruis- 
seaux, pour y demeurer eternellement. Quelle belle recompense que celle de 
ceux qui font le bien, 

59. qui endurent, et placent leur confiance en leur Seigneur! 

60. Que de betes ne se chargent point de leur propre nourriture! C'est Allah 
qui les nourrit ainsi que vous. Et c'est Lui I'Audient, I'Omniscient. 

61 . Si tu leur^ demandes: «Qui a cree les cieux et la terre, et assujetti le soleil et la 
lune?», ils diront tres certainement: « Allah ». Comment se fait-il qu'ensuite ils 
se detournent (du chemin droit)? 

62. Allah dispense largement ou restreint Ses dons a qui II veut parmi Ses 
serviteurs. Certes, Allah est Omniscient. 

63. Si tu leur demandes: «Qui a fait descendre du ciel une eau avec laquelle II 
fit revivre la terre apres sa mort?», ils diront tres certainement: « Allah ». 
Dis: «Louange a Allah !» Mais la plupart d'entre eux ne raisonnent pas. 



I. Leur: aux mecreants. 



^ssnr 



y ,yy 



4 i^:;\i^ <<^i;i^jjii^'t^ 






'>^i/*«>xx ^-^tY 



il^^ y i(>«^ ^ Q^^ 



X ^^>*> 






,»^ ^lE- 






^ '^^x 



6:J^55^ iL^;j^^^====^<^S^^^ 



6i^'i2aS]jl3iii-^:j^^ llibi^ 




^Jl^^ 








29. Al-*^Ankabut (I'araignee) 



64. Cette vie d'ici-bas n'est qu' amusement et jeu. La Demeure de I'au-dela est 
assurement la vraie vie. S'ils savaient! 

65. Quand ils montent en bateau, ils invoquent Allah Lui vouant exclusive- 
ment leur culte. Une fois qu'Il les a sauves [des dangers de la mer en les 
ramenant] sur la terre ferme, voila qu'ils [Lui] donnent des associes. 

66. Qu'ils nient ce que nous leur avons donne et jouissent des biens de ce 
monde! lis sauront bientot! 

67. Ne voient-ils pas que vraiment Nous avons fait un sanctuaire sur [la 
Mecque], alors que tout autour d'eux on enleve les gens? Croiront-ils done 
au faux et nieront-ils les bienfaits d' Allah? 

68. Et quel pire injuste que celui qui invente un mensonge contre Allah, ou 
qui dement la Verite quand elle lui parvient? N'est-ce pas dans I'Enfer une 
demeure pour les mecreants? 

69. Et quant a ceux qui luttent pour Notre cause, Nous les guiderons certes 
sur Nos sentiers. Allah est en verite avec les bienfaisants. 



SOURATE 30 

AR-RUM (LES ROMAINS)i 

60 versets 
Pre-heg, n''84 



Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Alif, Lam, Mlm^. 

2. Les Romains-^ ont ete vaincus, 

3. dans le pays voisin"^, et apres leur defaite ils seront les vainqueurs, 

4. dans quelques annees^ A Allah appartient le commandement, au debut et 
a la fm, et ce jour-la les Croyants se rejouiront 

5. du secours d'Allah. II secourt qui II veut et II est le Tout Puissant, le Tout 
Misericordieux. 



1. Titre tire du v. 2. 

2. Voir S. 2, v. 2. 

3. Les Rum: (les Romains); designent ici les byzantins. Nous avons la une allusion a leur defaite 
par les Perses, et la prediction de leur victoire sur les Perses plus tard. 

4. Dans le pays voisin: I'empire byzantin avait des frontieres communes avec I'Arabie, a cette 
epoque-la. 

5. Dans quelques annees: dans moins de dix ans. 



\>3sm 



o>'^:^Y:iV>:\\'A 



>-«i*S-^ o^ (»-«-^ <y^ f4j 5? 4>^^*^ 



fJe-^O 



W.> o> y x- ^> ^'^^ 






jca-iiu 






30. Ar-Rum (les romains) 






6. C'est [la] la promesse d'Allah. Allah ne manque jamais a Sa promesse 
mais la plupart des gens ne savent pas. 

7. lis connaissent un aspect de la vie presente, tandis qu'ils sont inattentifs a 
I'au-dela. 

8. N'ont-ils pas medite en eux-memes? Allah n'a cree les cieux et la terre et 
ce qui est entre eux, qu'a juste raison et pour un terme fixe. Beaucoup de 
gens cependant ne croient pas en la rencontre de leur Seigneur. 

9. N'ont-ils pas parcouru la terre pour voir ce qu'il est advenu de ceux qui 
ont vecu avant eux? Ceux-la les surpassaient en puissance et avaient 
laboure et peuple la terre bien plus qu'ils ne I'ont fait eux-memes. Leurs 
messagers leur vinrent avec des preuves evidentes. Ce n'est pas Allah qui 
leur fit du tort; mais ils se firent du tort a eux-memes. 

10. Puis, mauvaise fut la fin de ceux qui faisaient le mal, ayant traite de 
mensonges les versets d'Allah et les ayant railles. 

11. C'est Allah qui commence la creation; ensuite II la refait; puis, vers Lui 
vous serez ramenes. 

12. Et le jour ou I'Heure arrivera, les criminels seront fi-appes de desespoir. 

13. Et ils n'auront point d'intercesseurs parmi ceux qu'ils associaient [a Al- 
lah] et ils renieront meme leurs divinites. 

14. Le jour ou I'Heure arrivera, ce jour-la ils se separeront [les uns des 
autres]. 

15. Ceux qui auront cru et accompli de bonnes oeuvres se rejouiront dans un 
jardin ; 



E 



i^Jii^ 




30. Ar-Rum (les remains) 



16. et quant a ceux qui n'auront pas cru et auront traite de mensonges Nos 
signes ainsi que la rencontre de I'au-dela, ceux-la seront emmenes au 
chatiment. 

17. Glorifiez Allah done, soir et matin! 

18. A Lui toute louange dans les cieux et la terre, dans I'apres-midi et au 
milieu de la journee^. 

19. Du mort, II fait sortir le vivant, et du vivant, II fait sortir le mort. Et II 
redonne la vie a la terre apres sa mort. Et c'est ainsi que Ton vous fera 
sortir (a la resurrection). 

20. Parmi Ses signes: II vous a crees de terre, — puis, vous voila des hommes 
qui se dispersent [dans le monde]— . 

21. Et parmi Ses signes II a cree de vous, pour vous, des epouses pour que 
vous viviez en tranquillite avec elles et II a mis entre vous de I'affection et 
de la bonte. II y a en cela des preuves pour des gens qui reflechissent. 

22. Et parmi Ses signes la creation des cieux et de la terre et la variete de vos 
idiomes et de vos couleurs. II y a en cela des preuves pour les savants. 

23. Et parmi Ses signes votre sommeil la nuit et le jour, et aussi votre quete de 
Sa grace. II y a en cela des preuves pour des gens qui entendent. 

24. Et parmi Ses signes II vous montre I'eclair avec crainte (de la foudre) et 
espoir (de la pluie), et fait descendre du ciel une eau avec laquelle II 
redonne la vie a la terre apres sa mort. II y a en cela des preuves pour des 
gens qui raisonnent. 



I. Ces deux versets 17 et 18 se referent aux cinq prieres quotidiennes : 

Soir: veut dire les deux prieres apres le coucher du soleil (Magrib et Isa). 
Matin: veut dire la priere d'avant le lever du soleil (Fajr). 
Midi: priere du Zuhr; et Vapres-midi : la priere d'Al ^Asr. 



ZtSSBSSOStL 



imm 



^mmm 




30. Ar-Rum (les remains) 



25. Et parmi Ses signes le ciel et la terre sont maintenus par Son ordre; 
ensuite lorsqu'Il vous appellera d'un appel, voila que de la terre vous 
surgirez. 

26. A Lui tous ceux qui sont dans les cieux et la terre: tous Lui sont entiere- 
ment soumis. 

27. Et c'est Lui qui commence la creation puis la refait; et cela Lui est plus 
facile. II a la transcendance absolue dans les cieux et sur la terre. c'est Lui 
le Tout Puissant, le Sage. 

28. II vous a cite une parabole de vous-memes: Avez-vous associe vos esclaves 
a ce que Nous vous avons attribue en sorte que vous soyez tous egaux [en 
droit de propriete] et que vous les craignez [autant] que vous vous craignez 
mutuellement? C'est ainsi que Nous exposons Nos versets pour des gens qui 
raisonnent. 

29. Ceux qui ont ete injustes ont plutot suivi leurs propres passions, sans 
savoir. Qui done pent guider celui qu' Allah egare? Et ils n'ont pas pour 
eux, de protecteur. 

30. Dirige tout ton etre^ vers la religion exclusivement [pour Allah], telle est la 
nature qu'Allah a originellement donnee aux hommes — pas de change- 
ment a la creation d' Allah — . Voila la religion de droiture; mais la plupart 
des gens ne savent pas. 

31. Revenez repentants vers Lui; craignez-Le, accomplissez la Salat et ne 
soyez pas parmi les associateurs, 

32. parmi ceux qui ont divise leur religion et sont devenus des sectes, chaque 
parti exultant de ce qu'il detenait. 



1. Ton etre: litteralement: ton visage. 



i;m\m 



^mmm 




30. Ar-Rum (les romains) 

^fstsBgsm k ■ ■ ■ ■ P > ■ > ■ > 1 i , ss^^mm I ■ I ^i^^^^w 

33. Et quand un mal touche les gens, ils invoquent leur Seigneur en revenant a 
Lui repentants. Puis s'll leur fait gouter de Sa part une misericorde, voila 
qu'une partie d'entre eux donnent a leur Seigneur des associes, 

34. en sorte qu'ils deviennent ingrats en vers ce que Nous leur avons donne. 
«Et jouissez done. Vous saurez bient6t». 

35. Avons-Nous fait descendre sur eux une autorite (un Livre) telle qu'elle 
park de ce qu'ils Lui associaient? 

36. Et quand Nous faisons gouter une misericorde aux gens, ils en exultent. 
Mais si un malheur les atteint a cause de ce que leurs propres mains ont 
prepare, voila qu'ils desesperent. 

37. N'ont-ils pas vu qu'Allah dispense Ses dons ou les restreint a qui II veut? 
II y a en cela des preuves pour des gens qui croient. 

38. Donne done au proche parent son du, ainsi qu'au pauvre, et au voyageur 
en detresse. Cela est meilleur pour ceux qui recherchent la face d'Allah (Sa 
satisfaction); et ce sont eux qui reussissent. 

39. Tout ce que vous donnerez a usure pour augmenter vos biens au depens 
des biens d'autrui ne les accroit pas aupres d'Allah, mais ce que vous 
donnez comme Zakat, tout en cherchant la Face d'Allah (Sa satisfaction)... 
Ceux-la verront [leurs recompenses] multipliees. 

40. C'est Allah qui vous a crees et vous a nourris. Ensuite II vous fera mou- 
rir, puis II vous redonnera vie. Y en a-t-il, parmi vos associes, qui fasse 
quoi que ce soit de tout cela? Gloire a Lui! II transcende ce qu'on Lui 
associe. 

41. La corruption est apparue sur la terre et dans la mer a cause de ce que les 
gens ont accompli de leurs propres mains; afm qu' [Allah] leur fasse gouter 
une partie de ce qu'ils ont oeuvre • peut-etre reviendront-ils (vers Allah). 



ii^JJ^ 



m^mm 






-^ ^ -^ 



, >>*'^'^-^r^ -^1.1 ^/^^^\^ ^-^^j^X^.^ ^^^^^^'^ii > 

^i><^teijSp'i^'d>i5i!;i;: 



30. Ar-Rum (les romains) 

^^^■^^'■^^^^■^^■■^^■^^ 

42. Dis: «Parcourez la terre et regardez ce qu'il est advenu de ceux qui ont 
vecu avant. La plupart d'entre eux etaient des associateurs». 

43. Dirige tout ton etre^ vers la religion de droiture, avant que ne vienne 
d'Allah un jour qu'on ne peut repousser. Ce jour-la [les gens] seront 
divises : 

44. Celui qui aura mecru subira [les consequences] de son infidelite. Et quicon- 
que aura oeuvre en bien... Cest pour eux-memes qu'ils preparent (leur 
avenir), 

45. afin qu' [Allah] recompense par Sa grace ceux qui croient et accomplissent 
les bonnes oeuvres. En verite, II n'aime pas les infideles. 

46. Parmi Ses signes, II envoie les vents comme annonciateurs, pour vous faire 
gouter de Sa misericorde et pour que le vaisseau vogue, par Son ordre, et 
que vous recherchiez de Sa grace. Peut-etre seriez-vous reconnaissants ! 

47. Nous avons effectivement envoye avant toi des Messagers vers leurs peu- 
ples et ils leur apporterent les preuves. Nous Nous vengeames de ceux qui 
commirent les crimes [de la negation]; et c'etait Notre devoir de secourir 
les croyants. 

48. Allah, c'est Lui qui envoie les vents qui soulevent des nuages; puis II les 
etend dans le ciel comme II veut; et II les met en morceaux. Tu vois alors 
la pluie sortir de leurs profondeurs. Puis, lorsqu'Il atteint avec elle qui II 
veut parmi Ses serviteurs, les voila qui se rejouissent, 

49. meme s'ils etaient auparavant, avant qu'on ne I'ait fait descendre sur eux, 
desesperes. 

50. Regarde done les effets de la misericorde d'Allah comment II redonne la vie 
a la terre apres sa mort. C'est Lui qui fait revivre les morts et II est 
Omnipotent. 



1. Ton etre: litt... ton visage. 



i;m\m 



mamm 



< >>^ '-f \\\,\/-< '-'-'•V'rO \V'VV 



■^Xi . .xrfx-> /^-'x-^ -^ >>»^ 



y.y^y <.> 










30. Ar-Rtim (les romains) 



51. Et si Nous envoyons un vent et qu'ils voient jaunir [leur vegetation], ils 
demeurent apres cela ingrats (oubliant les bienfaits anterieurs). 

52. En verite, tu ne fais pas entendre les morts; et tu ne fais pas entendre aux 
sourds I'appel, s'ils s'en vont en tournant le dos. 

53. Tu n'es pas celui qui guide les aveugles hors de leur egarement. Tu ne fais 
entendre que ceux qui croient en Nos versets et qui sont alors entierement 
soumis [musulmans]. 

54. Allah, c'est Lui qui vous a crees faibles; puis apres la faiblesse, II vous 
donne la force; puis apres la force, II vous reduit a la faiblesse et a la 
vieillesse: II cree ce quTl veut et c'est Lui TOmniscient, rOmnipotent. 

55. Et le jour ou I'Heure arrivera, les criminels jureront qu'ils n'ont demeure 
qu'une heure. C'est ainsi qu'ils ont ete detournes (de la verite); 

56. tandis que ceux a qui le savoir et la foi furent donnes diront: «Vous avez 
demeure d'apres le Decret d'Allah, jusqu'au Jour de la Resurrection, — 
voici le Jour de la Resurrection, — mais vous ne saviez point ». 

57. ce jour-la done, les excuses ne seront pas utiles aux injustes et on ne leur 
demandera pas a chercher a plaire a [Allah]. 

58. Et dans ce Coran, Nous avons certes cite, pour les gens, des exemples de 
toutes sortes. Et si tu leur apportes un prodige, ceux qui ne croient pas 
diront: « Certes, vous n'etes que des imposteurs». 

59. C'est ainsi qu'Allah scelle les coeurs de ceux qui ne savent pas. 

60. Sois done patient, car la promesse d'Allah est verite. Et que ceux qui ne 
croient pas fermement ne t'ebranlent pas! 






■ i ■ wmT - 

r i i &^ 



i^mm 



^^^^^^^^^^^^^^^^ 



BBB 




m2^m 



**>- 










' ^ "try ^-' »^ ff ^tf^ .''''»''» ^^ »^ ^'"'i'' 



31. Luqman 

SOURATE 31 

LUQMANi 

34 versets 
Pre-heg. ff 57 

Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Alif, Lam, Mim^. 

2. Voici les versets du Livre plein de sagesse, 

3. c'est un guide et une misericorde aux bienfaisants, 

4. qui accomplissent la Salat, acquittent le Zakat et qui croient avec certitu- 
de en I'au-dela. 

5. Ceux-la sont sur le chemin droit de leur Seigneur et ce sont eux les 
bienheureux. 

6. Et, parmi les hommes, il est [quelqu'un] qui, denue de science, achete de 
plaisants discours pour egarer hors du chemin d'Allah et pour le^ prendre 
en raillerie. Ceux-la subiront un chatiment avilissant. 

7. Et quand on lui recite Nos versets, il tourne le dos avec orgueil, comme 
s'il ne les avait point entendus, comme s'il y avait un poids dans ses 
oreilles. Fais-lui done Tannonce d'un chatiment douloureux. 

8. Ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres auront les Jardins 
des delices, 

9. pour y demeurer eternellement, — c'est en verite une promesse d'Allah—. 
C'est Lui le Puissant, le Sage. 

10. II a cree les cieux sans piliers que vous puissiez voir; et II a enfonce des 
montagnes fermes dans la terre pour I'empecher de basculer avec vous; et 
II y a propage des animaux de toute espece. Et du ciel. Nous avons fait 
descendre une eau, avec laquelle Nous avons fait pousser des plantes 
productives par couples de toute espece. 

11. «Voila la creation d'Allah. Montrez-Moi done ce qu'ont cree, ceux qui 
sont en dehors de Lui?» Mais les injustes sont dans un egarement evident. 



1. Titre tire du v. 12. 

2. Alif...: cf. note a S.2, v. 1. 

3. Le: le chemin d'Allah, ou bien les versets du Coran. 






^m&m 






^ ^ 









TTf 



31. Luqman 



12. Nous avons effectivement donne a Luqman la sagesse: «Sois reconnaissant 
a Allah, car quiconque est reconnaissant, n'est reconnaissant que pour soi- 
meme; quant a celui qui est ingrat..., En verite, Allah se dispense de tout, 
et II est digne de louange». 

13. Et lorsque Luqman dit a son fils tout en I'exhortant: «0 mon fils, ne 
donne pas d'associe a Allah, car I'association a [Allah] est vraiment une 
injustice enorme». 

14. Nous avons commande a I'homme [la bienfaisance en vers] ses pere et 
mere; sa mere I'a porte [subissant pour lui] peine sur peine; son sevrage a 
lieu a deux ans. «Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes pa- 
rents. Vers Moi est la destination. 

15. Et si tous deux te forcent a M'associer ce dont tu n'as aucune connaissan- 
ce, alors ne leur obeis pas; mais reste avec eux ici-bas de fa^on convena- 
ble. Et suis le sentier de celui qui se tourne vers Moi. Vers Moi, ensuite, 
est votre retour, et alors Je vous informerai de ce que vous faisiez». 

16. «0 mon enfant, fut-ce le poids d'un grain de moutarde, au fond d'un 
rocher, ou dans les cieux ou dans la terre, Allah le fera venir^ Allah est 
infiniment Doux et Parfaitement Connaisseur. 

17. O mon enfant, accomplis la Salat, commande le convenable, interdis le 
blamable et endure ce qui t'arrive avec patience. Telle est la resolution a 
prendre dans toute entreprise! 

18. Et ne detourne pas ton visage des hommes, et ne foule pas la terre avec 
arrogance: car Allah n'aime pas le presomptueux plein de gloriole. 

19. Sois modeste dans ta demarche, et baisse ta voix, car la plus detestee des 
voix, c'est bien la voix des anes». 



1. Le fera venir: pour en rendre compte au Jour du Jugement dernier. 



i^]mm 



a 



m^mm 



J^ Tf ./ 






;> ^f»' 



y^ 



'^j^j^i; 



->^ 



^^^^ 









o^j 



> -i.f 



f> 



''■i ^i; . »--?• 



^jL^ioiJb^4ii(Sljy^C 



Ji-ii> ^_j^ j^i^iJ^^yi^ 



> t^i-f-i-* > 






»^> 



^t 






*-U £_b 









TTr 





31. Luqman 

20. Ne voyez-vous pas qu'Allah vous a assujetti ce qui est dans les cieux et sur 
la terre? Et II vous a combles de Ses bienfaits apparents et caches. Et 
parmi les gens, il y en a qui disputent a propos d'Allah, sans science, ni 
guidee, ni Livre eclairant. 

21. Et quand on leur dit: «Suivez ce qu' Allah a fait descendre», ils disent: 
«Nous suivons plutot ce sur quoi nous avons trouve nos ancetres». Est-ce 
done meme si le Diable les appelait au chatiment de la fournaise! 

22. Et quiconque soumet son etre^ a Allah, tout en etant bienfaisant, s'accro- 
che reellement a Tanse la plus ferme. La fin de toute chose appartient a 
Allah. 

23. Celui qui a mecru, que sa mecreance ne t'afflige pas: vers Nous sera leur 
retour et Nous les informerons de ce qu'ils faisaient. Allah connait bien le 
contenu des poitrines. 

24. Nous leur donnons de la jouissance pour peu de temps; ensuite Nous les 
forcerons vers un dur chatiment. 

25. Si tu leur demandes; «Qui a cree les cieux et la terre?», ils diront, certes: 
« Allah !» Dis: «Louange a Allah !». Mais la plupart d'entre eux ne savent 
pas. 

26. A Allah appartient tout ce qui est dans les cieux et en terre. Allah est 
Celui qui se suffit a Lui-meme, II est Le Digne de louange! 

27. Quand bien meme tous les arbres de la terre se changeraient en calames 
[plumes pour ecrire], quand bien meme Tocean serait un ocean d'encre ou 
conflueraient sept autres oceans, les paroles d'Allah ne s'epuiseraient pas. 
Car Allah est Puissant et Sage. 

28. Votre creation et votre resurrection [a tous] sont [aussi faciles a Allah] 
que s'il s'agissait d'une seule ame. Certes Allah est Audient et Clairvoyant. 



1. Etre: litteralement : visage 






wmm^ 



M«^^ ^< 



4Jiii jLcjCl^).l!uj:i»<:-5 jj\^(j^3U^ -tr-^^X^^^r^o^ 



':,-rii^ -^^Tf 



, ^^ '^, ^ •*■ rf 






^ 'm^m^ 




HEHai^ 



31. Luqman 



29. N'as-tu pas vu qu'Allah fait penetrer la nuit dans le jour, et qu'il fait 
penetrer le jour dans la nuit, et qu'Il a assujetti le soleil et la lune chacun 
poursuivant sa course jusqu'a un terme fixe? Et Allah est Parfaitement 
Connaisseur de ce que vous faites. 

30. II en est ainsi parce qu'Allah est la Verite, et que tout ce qu'ils invoquent 
en dehors de Lui est le Faux, et qu'Allah, c'est Lui le Haut, le Grand. 

31. N'as-tu pas vu que c'est par la grace d' Allah que le vaisseau vogue dans la 
mer, afin qu'Il vous fasse voir de Ses merveilles? II y a en cela des preuves 
pour tout homme patient et reconnaissant. 

32. Quand une vague les recouvre comme des ombres, ils invoquent Allah, 
vouant leur culte exclusivement a Lui; et lorsqu'Il les sauve, en les rame- 
nant vers la terre ferme, certains d'entre eux deviennent reticents; mais, 
seul le grand traitre et le grand ingrat renient Nos signes. 

33. O hommes! Craignez votre Seigneur et redoutez un jour ou le pere ne 
repondra en quoi que ce soit pour son enfant, ni I'enfant pour son pere. 
La promesse d'Allah est verite. Que la vie presente ne vous trompe done 
pas, et que le Trompeur (Satan) ne vous induise pas en erreur sur Allah! 

34. La connaissance de I'Heure est aupres d'Allah; et c'est Lui qui fait tomber 
la pluie salvatrice; et II sait ce qu'il y a dans les matrices. Et personne ne 
saifce qu'il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mour- 
ra. Certes Allah est Omniscient et Parfaitement Connaisseur. 



B 



m^m 



^m^}m 



— i 






32. As-Sajda (la prosternation) 



vr^r^f^r'r'r'^nr^r 



SOURATE 32 

AS-SAJDA (LE PROSTERNATION) i 

30 versets 
Pre-heg. rf 75 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux 

1. Alif, Lam, MTm^. 

2. La Revelation du Livre, nul doute la-dessus, emane du Seigneur de 
I'univers. 

3. Diront-ils qu'il (Muhammad) I'a invente? Ceci est, au contraire, la verite 
venant de ton Seigneur pour que tu avertisses un peuple a qui nul avertis- 
seur avant toi n'est venu, afin qu'ils se guident. 

4. Allah qui a cree en six jours les cieux et la terre, et ce qui est entre eux. 
Ensuite II S'est etabli«Istawa»^ sur le Trone. Vous n'avez, en dehors de Lui, ni 
allie ni intercesseur. Ne vous rappelez-vous done pas? 

5. Du ciel a la terre, II administre I'afTaire, laquelle ensuite monte vers Lui en 
un jour equivalent a mille ans de votre calcul. 

6. C'est Lui le Connaisseur [des mondes] inconnus et visibles, le Puissant, le 
Misericordieux, 

7. qui a bien fait tout ce qu'Il a cree. Et II a commence la creation de 
I'homme a partir de I'argile, 

8. puis II tira sa descendance d'une goutte d'eau vile [le sperme]; 

9. puis II lui donna sa forme parfaite et lui insuffla de Son Esprit"^. Et II 
vous a assigne Tome, les yeux et le coeur. Que vous etes peu 
reconnaissants! 

10. Et ils disent: «Quand nous serons perdus dans la terre [sous forme de 
poussiere], redeviendrons-nous une creation nouvelle?» En outre, ils ne 
croient pas en la rencontre avec leur Seigneur. 

11. Dis: «L'Ange de la mort qui est charge de vous, vous fera mourir. Ensui- 
te, vous serez ramenes vers Votre Seigneur ». 



1. Titre tire du contenu du v. 15. 

2. Cf. note a S.2, v. 1. 

3. «Istawd»: voir la note S, 25, v. 59. 

4. Et lui insuffla de Son Esprit: II lui insuffla la vie apres avoir ete inerte. 



32. As-Sajda (la prosternation) 



12. Si tu voyais alors les criminels [comparaitre], tetes basses devant leur 
Seigneur! « Notre Seigneur, Nous avons vu et entendu, renvoie-nous done 
afin que nous puissions faire du bien; nous croyons (maintenant) avec 
certitude ». 

13. «Si Nous voulions, Nous apporterions a chaque ame sa guidee. Mais la 
parole venant de Moi doit etre realisee; «J'emplirai I'Enfer de djinns et 
d'hommes reunis». 

14. «Goutez done! Pour avoir oublie la rencontre de votre jour que voici. 
Nous aussi Nous vous avons oublies. Goutez au chatiment eternel pour ce 
que vous faisiez». 

15. Seuls croient en Nos versets ceux qui, lorsqu'on les leur rappelle, tombent 
prosternes et, par des louanges a leur Seigneur, celebrent Sa gloire et ne 
s'enflent pas d'orgueiP. 

16. lis s'arrachent de leurs lits pour invoquer leur Seigneur, par crainte et 
espoir; et ils font largesse de ce que Nous leur attribuons. 

17. Aucun etre ne sait ce qu'on a reserve pour eux comme rejouissance pour 
les yeux, en recompense de ce qu'ils oeuvraient! 

18. Celui qui est croyant est-il comparable au pervers? (Non), ils ne sont point 
egaux. 

19. Ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres, auront leur residen- 
ce dans les Jardins du Refuge, en recompense de ce qu'ils oeuvraient^. 

20. Et quant a ceux qui auront ete pervers, leur refuge sera le Feu: toutes les 
fois qu'ils voudront en sortir, ils y seront ramenes, et on leur dira: 
« Goutez au chatiment du Feu auquel vous refusiez de croire». 



1. A ce verset on se prosterne. 

2. Le Refuge: «Ma^wa» un des noms du Paradis. 



mmm 



mmm 




32. As-Sajda (la prosternation) 



21. Nous leur ferons certainement goiiter au chatiment ici-bas, avant le grand 
chatiment afin qu'ils retournent (vers le chemin droit)! 

22. Qui est plus injuste que celui a qui les versets d' Allah sont rappeles et qui 
ensuite s'en detourne? Nous nous vengerons certes des criminels. 

23. Nous avons effectivement donne a Moise le Livre — ne sois done pas en 
doute sur ta rencontre avec lui* — , et I'avons assigne comme guide aux 
Enfants d'Israel. 

24. Et Nous avons designe parmi eux des dirigeants qui guidaient (les gens) 
par Notre ordre aussi longtemps qu'ils enduraient et croyaient fermement 
en Nos versets. 

25. Ton Seigneur, c'est Lui qui decidera entre eux, au Jour de la Resurrection, 
de ce sur quoi ils divergeaient. 

26. N'est-ce pas pour eux une indication le fait qu'avant eux, Nous ayons fait 
perir tant de generations dans les maisons desquelles ils marchent? II y a 
en cela des preuves! N'ecouteront-ils done pas? 

27. N'ont-ils pas vu que Nous poussons I'eau vers un sol aride, qu'ensuite 
Nous en faisons sortir une culture que consomment leurs bestiaux et eux- 
memes? Ne voient-ils done pas? 

28. Et ils disent: «A quand cette victoire, si vous etes veridiques »? 

29. Dis: «Le jour de la Victoire,^ il sera inutile aux infideles de croire! Et 
aucun delai ne leur sera donne ». 

30. Eloigne-toi d'eux et attends. Eux aussi demeurent dans Tattente. 



1. Ta rencontre avec lui: il s'agit de la rencontre du Prophete Muhammad avec Moise lors de la 
nuit de I'Ascension. 

2. Victoire: certains commentateurs pensent que ceci se refere au jour du Jugement dernier; 
d'autres pensent que c'est la victoire de Badr ou la reconquete de La Mecque. 



m^\m 



mmm 




33. Al-Ahzab (les coalises) 



SOURATE 33 

AL-AHZAB (LES COALISES)' 

73 versets 
Post-heg. rf90 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Miser icordieux. 

1. O Prophete! Grains Allah et n'obeis pas aux infideles et aux hypocrites, 
car Allah demeure Omniscient et Sage. 

2. Et suis ce qui t'est revele emanant de Ton Seigneur. Car Allah est Parfaite- 
ment Connaisseur de ce que vous faites. 

3. Et place ta confiance en Allah. Allah te suffit comme protecteur. 

4. Allah n'a pas place a rhomme deux coeurs dans sa poitrine. II n'a point 
assimile a vos meres vos epouses [a qui vous dites en les repudiant]: «Tu es 
[aussi illicite] pour moi que le dos de ma mere^». II n'a point fait de vos 
enfants adoptifs vos propres enfants. Ce sont des propos [qui sortent] de 
votre bouche. Mais Allah dit la verite et c'est Lui qui met [I'homme] dans 
la bonne direction. 

5. Appelez-les du nom de leurs peres: c'est plus equitable devant Allah. Mais 
si vous ne connaissez pas leurs peres, alors considerez-les comme vos freres 
en religion ou vos allies. Nul blame sur vous pour ce que vous faites par 
erreur, mais (vous serez blames pour) ce que vos coeurs font deliberement. 
Allah, cependant, est Pardonneur et Misericordieux^. 

6. Le Prophete a plus de droit sur les croyants qu'ils n'en ont sur eux-memes; 
et ses epouses sont leurs meres. Les liens de consanguinite ont [dans les 
successions] la priorite [sur les liens] unissant les croyants [de Medine] et 
les emigres [de la Mecque] selon le livre d'Allah, a moins que vous ne 
fassiez un testament convenable en faveur de vos freres en religion. Et cela 
est inscrit dans le Livre"*. 



1 . Titre tire des v. 20 et 22. 

2. «Le dos de ma mere»: Tune des formules de divorce chez le Bedouin arabe. 

3. Appelez-les: les enfants adoptifs. 

Ce verset fut revele a propos de Zayd Ibn Harita qui vivait sous le toit du Prophete comme son 
propre enfant et qu'on appelait Zayd Ibn Muhammad. Ce verset et ce qui le precede rendent 
inoperante I'adoption et le Prophete fut le premier a I'appliquer a I'egard de Zayd. 

4. Ses epouses sont leurs meres: les croyants n'ont pas le droit de les epouser. 

Priorite: ce verset met fin a I'autorisation accordee aux Mouhajirounes et Ansars de s'heriter 

mutuellement 

Le livre: La Table bien gardee; Al-Lawh-al-Mahfuz, 



m^im 



^mmm 



^^^:^^^M;0<^X^c^ 



33. Al-Ahzab (les coalises) 



7. Lorsque Nous primes des prophetes leur engagement, de meme que de 
toi, de Noe, d'Abraham, de Moi'se, et de Jesus fils de Marie: et Nous 
avons pris d'eux un engagement solennel, 

8. afin [qu' Allah] interroge les veridiques sur leur sincerite. Et II a prepare 
aux infideles un chatiment douloureux. 

9. O vous qui croyez! Rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous, quand des 
troupes vous sont venues et que Nous avons envoye contre elles un vent et 
des troupes que vous n'avez pas vues. Allah demeure Clairvoyant sur ce 
que vous faites^ 

10. Quand ils vous vinrent d'en haut et d'en bas [de toutes parts], et que les 
regards etaient troubles, et les coeurs remontaient aux gorges, et vous 
faisiez sur Allah toutes sortes de suppositions... 

11. Les croyants furent alors eprouves et secoues d'une dure secousse. 

12. Et quand les hypocrites et ceux qui ont la maladie [le doute] au coeur 
disaient: « Allah et Son messager ne nous ont promis que tromperie». 

13. De meme, un groupe d'entre eux dit: «Gens de Yatrib^! Ne demeurez pas 
ici. Retournez [chez vous]». Un groupe d'entre eux demande au Prophete 
la permission de partir en disant: «Nos demeures sont sans protection », 
alors qu'elles ne I'etaient pas: ils ne voulaient que s'enfuir. 

14. Et si une percee avait ete faite sur eux par les flancs de la ville et qu'ensui- 
te on leur avait demande de renier leur foi, ils auraient accepte certes, et 
n'auraient guere tarde, 

15. tandis qu'auparavant ils avaient pris I'engagement envers Allah qu'ils ne 
tourneraient pas le dos. Et il sera demande compte de tout engagement 
vis-a-vis d'Allah. 



1. Allusion a la bataille du Fosse (an 5 de I'H.) oii les coalises assiegerent Medine. 

2. Yatrib: ancien nom de Medine. 



/ y ^-^tf t *^Xi 






tt 




33. Al-Ahzab (les coalises) 

16. Dis: « Jamais la fuite ne vous sera utile si c'est la mort (sans combat) ou 
le meurtre (dans le combat) que vous fuyez; dans ce cas, vous ne jouirez 
(de la vie) que peu (de temps) ». 

17. Dis: «Quel est celui qui peut vous proteger d'Allah, s'll vous veut du mal 
ou s'll veut vous accorder une misericorde?» Et ils ne trouveront pour 
eux-memes en dehors d 'Allah, ni allie ni secoureur. 

18. Certes, Allah connait ceux d'entre vous qui suscitent des obstacles, ainsi 
que ceux qui disent a leurs freres: «Venez a nous», tandis qu'ils ne de- 
ploient que peu d'ardeur au combat, 

19. avares a votre egard. Puis, quand leur vient la peur, tu les vois te regarder 
avec des yeux revulses, comme ceux de quelqu'un qui s'est evanoui par 
peur de la mort. Une fois la peur passee, ils vous lacerent avec des langues 
affilees, alors qu'ils sont chiches a faire le bien. Ceux-la n'ont jamais cru. 
Allah done, rend vaines leurs actions. Et cela est facile a Allah. 

20. Ils pensent que les coalises ne sont pas partis. Or si les coalises revenaient, 
[ces gens-la] souhaiteraient etre des nomades parmi les Bedouins, et [se 
contenteraient] de demander de vos nouvelles. S'ils etaient parmi vous, ils 
n'auraient combattu que tres peu. 

21. En effet, vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modele [a sui- 
vre], pour quiconque espere en Allah et au Jour dernier et invoque Allah 
frequemment. 

22. Et quand les croyants virent les coalises, ils dirent: «Voila ce qu' Allah et 
Son messager nous avaient promis; et Allah et Son messager disaient la 
verite». Et cela ne fit que croitre leur foi et leur soumission. 



m^^m 



^mmm 



^ >>'f'^ <'^^'i;^f>^^i^*^^^'*^,^ ^ •'^f"'^ 






frL-^Ol"^ 



^ 'f>^<»'^^ 






t^<;X-^^.^£^Z\'^^f(^\ 



» ^ 









EJ i:jJ^i;^<4:i -C.l§c^LL^iiJ^*u:i! 



33. Al-Ahzab (les coalises) 

23. II est, parmi les croyants, des hommes qui ont ete sinceres dans leur 
engagement envers Allah. Certains d'entre eux ont atteint leur fin, et 
d'autres attendent encore; et ils n'ont varie aucunement (dans leur 
engagement) ; 

24. afm qu' Allah recompense les veridiques pour leur sincerite,et chatie, s'll veut, 
les hypocrites, ou accepte leur repentir. Car Allah est Pardonneur et 
Misericordieux. 

25. Et Allah a renvoye, avec leur rage, les infideles sans qu'ils n'aient obtenu 
aucun bien, et Allah a epargne aux croyants le combat. Allah est Fort et 
Puissant. 

26. Et II a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre^ qui les 
avaient soutenus [les coalises], et II a jete I'effroi dans leurs coeurs; un 
groupe d'entre eux vous tuiez, et un groupe vous faisiez prisonniers. 

27. Et II vous a fait heriter leur terre, leurs demeures, leurs biens, et aussi une 
terre que vous n'aviez point foulee. Et Allah est Omnipotent. 

28. O Prophete! Dis a tes epouses: «Si c'est la vie presente que vous desirez et 
sa parure, alors venez ! Je vous donnerai [les moyens] d'en jouir et vous 
libererai [par un divorce] sans prejudice. 

29. Mais si c'est Allah que vous voulez et Son messager ainsi que la Demeure 
derniere, Allah a prepare pour les bienfaisantes parmi vous une enorme 
recompense. 

30. O femmes du Prophete! Celle d'entre vous qui commettra une turpitude 
prouvee, le chatiment lui sera double par deux fois! Et ceci est facile pour 
Allah. 



1. Ceux des gens du Livre: ce sont les Barii-Qurayza, Juifs de Medine. 



tHHH"Hi-W ^ 



33. Al-Ahzab (les coalises) 



31. Et celle d'entre vous qui est entierement soumise a Allah et a Son messa- 
ger et qui fait le bien, Nous lui accorderons deux fois sa recompense, et 
Nous avons prepare pour elle une genereuse attribution. 

32. O femmes du Prophete! Vous n'etes comparables a aucune autre femme. Si 
vous etes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes ^ dans votre langage, 
afin que celui dont le coeur est malade [I'hypocrite] ne vous convoite pas. 
Et tenez un langage decent. 

33. Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas a la maniere des femmes 
d'avant I'lslam (Jahiliyah). Accomplissez la Salat, acquittez la Zakat et 
obeissez a Allah et a Son messager. Allah ne veut que vous debarrasser de 
toute souillure, o gens de la maison [du prophete], et veut vous purifier 
pleinement. 

34. Et gardez dans vos memoires ce qui, dans vos foyers, est recite des versets 
d'Allah et de la sagesse. Allah est Doux et Parfaitement Connaisseur. 

35. Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, obeissants et obeis- 
santes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et crai- 
gnantes, donneurs et donneuses d'aumone, jeunants et jeunantes, gardiens 
de leur chastete et gardiennes, invocateurs souvent d'Allah et invocatrices : 
Allah a prepare pour eux un pardon et une enorme recompense. 



1. Trop complaisantes : Ne montrez pas trop de complaisance dans vos paroles par crainte que 
I'homme qui vos ecoute ne con9oive de la passion pour vous. 



m^\m 



m^mm 



a 






1? 






i?-^-) 



,)*Si^ ''^ '>T'r-^i<- -^'^'^♦I'l. ^■^^ki'^" 



iV?_ 



33. Al-Ahzab (les coalises) 



36. II n'appartient pas a un croyant ou a une croyante, une fois qu'Allah et 
Son messager ont decide d'une chose d'avoir encore le choix dans leur 
fa^on d'agir. Et quiconque desobeit a Allah et a Son messager, s'est egare 
certes, d'un egarement evident. 

37. Quand tu disais a celui qu'Allah avait comble de bienfait, tout comme toi- 
meme I'avais comble: « Garde pour toi ton epouse et crains Allah », et tu 
cachais en ton ame ce qu'Allah allait rendre public. Tu craignais les gens, 
et c'est Allah qui est plus digne de ta crainte. Puis quand Zayd eut cesse 
toute relation avec elle, Nous te la fimes epouser, afin qu'il n'y ait aucun 
empechement pour les croyants d 'epouser les femmes de leurs fils adoptifs, 
quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d'Allah 
doit etre executed 

38. Nul grief a faire au Prophete en ce qu'Allah lui a impose, ^ conformement 
aux lois etablies pour ceux qui vecurent anterieurement. Le commandement 
d'Allah est un decret ineluctable. 



39. 



40 



Ceux qui communiquaient les messages d'Allah, Le craignaient et ne 
redoutaient nul autre qu'Allah. Et Allah suffit pour tenir le compte de 
tout. 



Muhammad n'a jamais ete le pere de I'un de vos hommes^, mais le messa- 
ger d'Allah et le dernier des prophetes. Allah est Omniscient. 

41. O vous qui croyez! Evoquez Allah d'une fa9on abondante, 

42. et glorifiez-Le a la pointe et au declin du jour, 

43. C'est Lui qui prie"^ sur vous, — ainsi que Ses Anges, — afin qu'Il vous 
fasse sortir des tenebres a la lumiere; et II est Misericordieux envers les 
croyants. 



1. Ce verset fait allusion a un incident qui a souvent fait I'objet d'une exploitation malveillante de 
la part d'adversaires de I'lslam. L'incident se resume en ce qui suit: Zayd Ibn Harita etait un 
esclave de Muhammad avant I'lslam. Ensuite le Prophete I'affranchit et I'adopta comme fils. 
Dans le dessein de I'anoblir, il decida de lui donner en mariage sa propre cousine, Zaynab bint 
Jahs. Tres fiere de sa naissance, celle-ci s'opposa d'abord au projet puis obtempera a I'ordre du 
Prophete. Le mariage fut neanmoins difficile, et Zayd finit par divorcer malgre les conseils du 
Prophete. Par la suite Muhammad (pbAsl) epousa Zaynab sur I'ordre d'Allah pour demontrer 
pratiquement qu'il n'etait pas retenu par les liens de I'adoption, celle-ci ayant deja ete declaree 
interdite par les versets 4 et 5 de cette meme Sourate. 

2. Ce qu'Allah lui a impose: ce qu'Allah a impose en sa faveur. 

3. Pere de I'un de vos hommes: les fils de Muhammad (pbAsl) etaient tous morts en bas age, il 
n'avait que des fiUes et il avait adopte Zayd comme fils. 

4. Prie sur vous...: la priere d'Allah est une benediction et celle des anges est une demande 
d'absolution des peches. 



'mmws^ 




33. Al-Ahzab (les coalises) 

44. Leur salutation au jour ou ils Le rencontreront sera: «Salam» [paix], et 
II leur a prepare une genereuse recompense. 

45. 6 Prophete! Nous t'avons envoye [pour etre] temoin, annonciateur, 
avertisseur, 

46. appelant (les gens) a Allah, par Sa permission; et comme une lampe 
eclairante. 

47. Et fais aux croyants la bonne annonce qu'ils recevront d'Allah une grande 
grace. 

48. Et n'obeis pas aux infideles et aux hypocrites, ne prete pas attention a 
leur mechancete et place ta confiance en Allah et Allah suffit comme 
protecteur. 

49. 6 vous qui croyez! Quand vous vous mariez avec des croyantes et qu'en- 
suite vous divorcez d'avec elles avant de les avoir touchees, vous ne pou- 
vez leur imposer un delai d'attente^ Donnez-leur jouissance [d'un bien] et 
liberez-les [par un divorce] sans prejudice. 

50. O Prophete! Nous t'avons rendu licites tes epouses a qui tu as donne leur 
mahr (dot), ce que tu as possede legalement parmi les captives [ou escla- 
ves] qu'Allah t'a destinees, les fiUes de ton oncle paternel, les fiUes de tes 
tantes paternelles, les filles de ton oncle maternel, et les filles de tes tantes 
maternelles, — celles qui avaient emigre en ta compagnie, — ainsi que 
toute femme croyante si elle fait don de sa personne au Prophete, pourvu 
que le Prophete consente a se marier avec elle: c'est la un privilege pour 
toi, a I'exclusion des autres croyants. Nous savons certes, ce que Nous 
leur avons impose au sujet de leurs epouses et des esclaves qu'ils posse- 
dent, afin qu'il n'y eut done point de blame contre toi. Allah est Pardon- 
neur et Misericordieux. 



1. Vn delai d'attente: la periode de viduite (4dda). 



m^m 



m^mm 



J^mJ^^^mJ^m 



Wj d S p 



»^^»^ ^^ 



'' <_-:. '■>^^>. /T'^^ ^ *-* 



^,c^ ^4 '' ^-^ >>v1''f > -T':»>» t^i''i''M> ""r^ 






♦ Ya ^amtmmm 




33. Al-Ahzab (les coalises) 

51. Tu fais attendre qui tu veux d'entre elles, et tu heberges chez toi qui tu 
veux. Puis il ne t'est fait aucun grief si tu invites chez toi Tune de celles 
que tu avais ecartees. Voila ce qui est le plus propre a les rejouir, a leur 
eviter tout chagrin et a leur faire accepter de bon coeur ce que tu leur as 
donne a toutes. Allah sait, cependant, ce qui est en vos coeurs. Et Allah 
est Omniscient et Indulgent. 

52. II ne t'est plus permis desormais de prendre [d'autres] femmes, ni de 
changer d'epouses, meme si leur beaute te plait; — a I'exception des escla- 
ves que tu possedes. Et Allah observe toute chose. 

53. O vous qui croyez! N'entrez pas dans les demeures du Prophete, a moins 
qu'invitation ne vous soit faite a un repas, sans etre la a attendre sa 
cuisson. Mais lorsqu'on vous appelle, alors, entrez. Puis, quand vous aurez 
mange, dispersez-vous, sans chercher a vous rendre familiers pour causer, 
Cela faisait de la peine au Prophete, mais il se genait de vous (congedier), 
alors qu'Allah ne se gene pas de la verite. Et si vous leur demandez (a ses 
femmes) quelque objet, demandez-le leur derriere un rideau: c'est plus pur 
pour vos coeurs et leurs coeurs; vous ne devez pas faire de la peine au 
Messager d'Allah, ni jamais vous marier avec ses epouses apres lui; ce serait, 
aupres d'Allah, un enorme peche. 

54. Que vous divulguiez une chose ou que vous la cachiez,... Allah demeure 
Omniscient. 



BdE 



'■^^'^'iii^ 






?»'' 



i! 



^ llAj;Ubl:^!^u3>-^ J^b; '■■'^-^^^ ^^ 



1-^ -tfr-^i 






< y^ ^< 






<: X 






'^1^'' •>"♦ -^ ^1 



> »> ff'' ^ ''^ 






trn 



33. Al-Ahzab (les coalises) 



55. Nul grief sur elles^ au sujet de leurs peres, leurs fils, leurs freres, les fils de 
leurs freres, les fils de leurs soeurs, leurs femmes [de suite] et les esclaves 
qu'elles possedent. Et craignez Allah. Car Allah est temoin de toute chose. 

56. Certes, Allah et Ses Anges prient^ sur le Prophete; 6 vous qui croyez 
priez sur lui et adressez [lui] vos salutations. 

57. Ceux qui offensent Allah et Son messager, Allah les maudit ici-bas, 
comme dans I'au-dela et leur prepare un chatiment avilissant. 

58. Et ceux qui offensent les croyants et les croyantes sans qu'ils I'aient 
merite, se chargent d'une calomnie et d'un peche evident. 

59. O Prophete! Dis a tes epouses, a tes filles, et aux femmes des croyants, de 
ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et 
eviteront d'etre offensees. Allah est Pardonneur et Misericordieux. 

60. Certes, si les hypocrites, ceux qui ont la maladie au coeur, et les alarmistes 
[semeurs de troubles] a Medine ne cessent pas. Nous t'inciterons contre 
eux, et alors, ils n'y resteront que peu de temps en ton voisinage. 

61. Ce sont des maudits. Ou qu'on les trouve, ils seront pris et tues 
impitoyablement : 

62. Telle etait la loi etablie par Allah envers ceux qui ont vecu auparavant et 
tu ne trouveras pas de changement dans la loi d'Allah. 



1. Nul grief a elles: les femmes du Prophete ainsi que toute autre musulmane d'etre vues sans 
voile. 

2. Prient sur lui: la priere emanant d'Allah est misericorde, celle des anges et des hommes est 
invocation des benedictions d'Allah par la formule: «Allahoumma salli...» 



m^m 



m^mm 



dL^ J^^U^ AisIjCj&l^it Qi j^5^liif^^ 






33. Al-Ahzab (les coalises) 

63. Les gens t'interrogent au sujet de I'Heure^ Dis: «Sa connaissance est 
exclusive a Allah ». Qu'en sais-tu? II se peut que I'Heure soit proche. 

64. Allah a maudit les infideles et leur a prepare une fournaise, 

65. pour qu'ils y demeurent eternellement, sans trouver ni allie ni secoureur. 

66. Le jour ou leurs visages seront tournes et retournes dans le Feu, ils diront: 
«Helas pour nous! Si seulement nous avions obei a Allah et obei au 
Messager ! » 

67. Et ils dirent: « Seigneur, nous avons obei a nos chefs et a nos grands. C'est 
done eux qui nous ont egares du Sentier. 

68. 6 notre Seigneur, inflige-leur deux fois le chatiment et maudis les d'une 
grande malediction ». 

69. O vous qui croyez! Ne soyez pas comme ceux qui ont offense Moise. 
Allah I'a declare innocent de leurs accusations, car il etait honorable 
aupres d'Allah. 

70. O vous qui croyez! Craignez Allah et parlez avec droiture, 

71. afin qu'Il ameliore vos actions et vous pardonne vos peches. Quiconque 
obeit a Allah et a Son messager obtient certes une grande reussite. 

72. Nous avions propose aux cieux, a la terre et aux montagnes la responsabi- 
lite (de porter les charges de faire le bien et d'eviter le mal). lis ont refuse 
de la porter et en ont eu peur, alors que I'homme s'en est charge; car il 
est tres injuste [envers lui-meme] et tres ignorant. 

73. [II en est ainsi] afm qu' Allah chatie les hypocrites, hommes et femmes, et 
les associateurs et les associatrices, et Allah accueille le repentir des croyants 
et des croyantes. Allah est Pardonneur et Misericordieux. 



1. L'Heure: I'Heure du Jugement dernier. 



ia^jsiiiw 




34. Saba^ 



SOURATE 34 

SABA^i 

54 versets 
Pre-heg. rf 58 

Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Miser icordieux. 

1. Louange a Allah a qui appartient tout ce qui est dans les cieux et tout ce 
qui est sur la terre. Et louange a Lui dans I'au-dela. Et c'est Lui le Sage, le 
Parfaitement Connaisseur. 

2. II sait ce qui penetre en terre et ce qui en sort, ce qui descend du ciel et ce 
qui y remonte. Et c'est Lui le Misericordieux, le Pardonneur. 

3. Ceux qui ne croient pas disent: «L'Heure ne nous viendrapas»2 . Dis: «Par 
mon Seigneur! Tres certainement, elle vous viendra. [Mon Seigneur] le 
Connaisseur de I'lnconnaissable. Rien ne Lui echappe fut-il du poids d'un 
atome dans les cieux, comme sur la terre. Et rien n'existe de plus petit ni de 
plus grand, qui ne soit inscrit dans un Livre explicite, 

4. afin quTl recompense ceux qui croient et accomplissent les bonnes ceuvres. 
Pour ceux-ci, il y aura un pardon et un don genereux. 

5. Et ceux qui s'efforcent de rendre vains Nos versets, ceux-la auront le chati- 
ment d'un supplice douloureux. 

6. Et ceux a qui le savoir a ete donne voient que ce qu'on t'a fait descendre 
de la part de ton Seigneur est la verite qui guide au chemin du Tout 
Puissant, du Digne de Louange. 

7. Et ceux qui ne croient pas dirent: «Voulez-vous que Ton vous montre un 
homme qui vous predise que lorsque vous serez completement desintegres, 
vous reparaitrez, sans nul doute, en une nouvelle creation? 



1. Titre tire du verset 15. 

2. L'Heure: de la fin du monde et du Jugement. 



^•'^i^^'i<^A 



'^mm 







34. Saba^ 



8. Invente-t-il un mensonge contre Allah? ou bien est-il fou?» [Non], mais 
ceux qui ne croient pas en I'au-dela sont voues au chatiment et a I'egare- 
ment lointain. 

9. Ne voient-ils done pas ce qu'il y a comme ciel et comme terre devant et 
derriere eux? Si Nous voulions, Nous ferions que la terre les engloutisse, 
ou que des morceaux du ciel tombent sur eux. II ya en cela une preuve 
pour tout serviteur repentant. 

10. Nous avons certes accorde une grace a David de Notre part. O montagnes 
et oiseaux, repetez avec lui (les louanges d'Allah). Et pour lui, Nous avons 
amolli le fer, 

11. (en lui disant): «Fabrique des cottes de mailles completes et mesure bien 
les mailles ». Et faites le bien. Je suis Clairvoyant sur ce que vous faites. 

12. Et a Salomon (Nous avons assujetti) le vent, dont le parcours du matin 
equivaut a un mois (de marche) et le parcours du soir, un mois aussi. Et 
pour lui Nous avons fait couler la source de cuivre. Et parmi les djinns il y 
en a qui travaillaient sous ses ordres, par permission de son Seigneur. 
Quiconque d'entre eux, cependant, deviait de Notre ordre, Nous lui fai- 
sions gouter au chatiment de la fournaise. 

13. lis executaient pour lui ce qu'il voulait: sanctuaires, statues ^ plateaux 
comme des bassins, et marmites bien ancrees. — «0 famille de David, 
oeuvrez par gratitude », alors qu'il y a eu peu de Mes serviteurs qui sont 
reconnaissants. 

14. Puis, quand Nous decidames sa mort, il n'y eut pour les avertir de sa mort 
que la «bete de terre », qui rongea sa canne. Puis lorsqu'il s'ecroula , il 
apparut de toute evidence aux djinns que s'ils savaient vraiment I'inconnu, 
ils ne seraient pas restes dans le supplice humiliant [de la servitude]^. 



1. Statues: la fabrication des statues n'etait pas interdite dans la loi de Salomon. 

2. La «bete de terre »: il s'agit du termite qui rongea la canne qui soutenait le corps de Salomon, mort. 

Ce verset prouve que les djinns n'ont aucune connaissance de I'lnconnaissable [Ghai'b]; 
et encore moins les humains. 



'm^mnm 



^y- ». 






^ ^v ^-^ 



►(jL-lJooJii 






yZ'^ ^ 



<^i"^r^>T^? >^^ 



Jj^ A^ 1 JIIj ^^^ 



♦^ x/ *^< 






-^ i« 






</L. ^..y'< 






^<.^» h. 









> >^':^f^ 






<'' >*-'./' 



^ »4T^^.,.-*^ ^ 









34. Saba^ 




II y avait assurement, pour la tribu de Saba^ un Signe dans leurs habitat: 
deux jardins, I'un a droite et Tautre a gauche. «Mangez de ce que votre 
Seigneur vous a attribue, et soyez-Lui reconnaissants : une bonne contree 
et un Seigneur Pardonneur». 

16. Mais ils se detournerent. Nous dechainames contre eux I'inondation du 
Barrage, et leur changeames leurs deux jardins en deux jardins aux fruits 
amers, tamaris et quelques jujubiers. 

17. Ainsi les retribuames Nous pour leur mecreance. Saurions-Nous sanction- 
ner un autre que le mecreant? 

18. Et Nous avions place entre eux et les cites que Nous avions benies, d'au- 
tres cites proeminentes, et Nous avions evalue les etapes de voyage entre 
elles. «Voyagez entre elles pendant des nuits et des jours, en securite»^ 

19. Puis, ils dirent: « Seigneur, allonge les distances entre nos etapes», et ils se 
firent du tort a eux-memes. Nous fimes d'eux, done, des sujets de legendes 
et les desintegrames totalement. II y a en cela des avertissements pour tous 
grand endurant et grand reconnaissant. 

20. Et Satan a tres certainement rendu veridique sa conjecture a leur egard. Ils 
Font suivi done, sauf un groupe parmi les croyants. 

21. Et pourtant il n'avait sur eux aucun pouvoir si ce n'est que Nous vouhons 
distinguer celui qui croyait en I'au-dela et celui qui doutait. Ton Seigneur, 
cependant, assure la sauvegarde de toute chose. 

22. Dis: «Invoquez ceux qu'en dehors d'Allah vous pretendez [etre des divini- 
tes.] lis ne possedent meme pas le poids d'un atome, ni dans les cieux ni 
sur la terre. Ils n'ont jamais ete associes a leur creation et II n'a personne 
parmi eux pour Le soutenir». 



1. Nous avions place ...: entre le pays ravage (Saba') et le pays beni (Ach-cham) s'etendait une 
route aisee jalonnee de cites, separees par de courtes distances, ou Ton pouvait s'arreter. Or ces 
gens (v. 19) prefererent les voyages longs et aventureux... 



Q 



a 



griao" 



^PBlilp 




34. Saba^ 

23. L'intercession aupres de Lui ne profite qu'a celui en faveur duquel II la 
permet. Quand ensuite la frayeur se sera eloignee de leurs coeurs, ils^ 
diront: «Qu'a dit votre Seigneur ?» lis repondront: «La Verite; C'est Lui 
le Sublime, le Grand ». 

24. Dis: «Qui vous nourrit du del et de la terre?» Dis: « Allah. C'est nous ou 
bien vous qui sommes sur une bonne voie, ou dans un egarement 
manifeste». 

25. Dis: «Vous ne serez pas interroges sur les crimes que nous avons commis, 
et nous ne serons pas interroges sur ce que vous faites». 

26. Dis: « Notre Seigneur nous reunira, puis II tranchera entre nous, avec la 
verite, car c'est Lui le Grand Juge, rOmniscient». 

27. Dis: «Montrez-moi ceux que vous Lui avez donnes comme associes. Eh 
bien, non! C'est plutot Lui, Allah, le Puissant, le Sage». 

28. Et Nous ne t'avons envoye qu'en tant qu'annonciateur et avertisseur pour 
toute I'humanite. Mais la plupart des gens ne savent pas. 

29. Et ils disent: «A quand cette promesse, si vous etes veridiques?» 

30. Dis: «Le rendez-vous est pour un jour que vous ne saurez retarder d'une 
heure, ni avancer!» 

31. Et ceux qui avaient mecru dirent: « Jamais nous ne croirons a ce Coran ni 
a ce qui I'a precede ». Et si tu pouvais voir quand les injustes seront debout 
devant leur Seigneur, se renvoyant la parole les uns aux autres! Ceux que 
Ton considerait comme faibles diront a ceux qui s'enorgueillissaient: «Sans 
vous, nous aurions certes ete croyants». 



1. Us: les anges de I'Enfer, ou les mecreants entre eux. 



^PJ^l3],P 



-^f »^T^ i-'iT'^ '5"''-* '»i'^ ^ 



<; ^ 






34. Saba^ 



32. Ceux qui s'enorgueillissaient diront a ceux qu'ils consideraient comme 
faibles ; « Est-ce nous qui vous avons repousses de la bonne direction apres 
qu'elle vous fut venue? Mais vous etiez plutot des criminels». 

33. Et ceux que Ton considerait comme faibles diront a ceux qui s'enorgueillis- 
saient: «C'etait votre stratageme, plutot, nuit et jour, de nous commander 
de ne pas croire en Allah et de Lui donner des egaux». Et ils cacheront 
leur regret quand ils verront le chatiment. Nous placerons des carcans aux 
cous de ceux qui ont mecru: les retribuerait-on autrement que selon ce 
qu'ils oeuvraient?» 

34. Et Nous n'avons envoye aucun avertisseur dans une cite sans que ses gens 
aises n'aient dit: «Nous ne croyons pas au message avec lequel vous etes 
envoyes». 

35. Et ils dirent: «Nous avons davantage de richesses et d'enfants et nous ne 
serons pas chaties». 

36. Dis: «Mon Seigneur dispense avec largesse ou restreint Ses dons a qui II 
veut. Mais la plupart des gens ne savent pas». 

37. Ni vos biens ni vos enfants ne vous rapprocheront a proximite de Nous. 
Sauf celui qui croit et oeuvre dans le bien. Ceux-la auront une double 
recompense pour ce qu'ils oeuvraient, tandis qu'ils seront en securite, aux 
etages superieurs (du Paradis). 

38. Et quant a ceux qui s'efforcent a rendre Nos versets inefficients, ceux-la 
seront forces de se presenter au chatiment. 

39. Dis: «Mon Seigneur dispense avec largesse ou restreint Ses dons a qui II 
veut parmi Ses serviteurs. Et toute depense que vous faites [dans le bien], 
II la remplace, et c'est Lui le Meilleur des donateurs». 



-mmw^ 



,>^ < ,<'' » ''-'-^''' -^t^> ."^•^1 x> *, ^i; 



trr 



34. Saba^ 

40. Et un jour II les rassemblera tous. Puis II dira aux Anges: «Est-ce vous 
que ces gens-la adoraient?» 

41. lis diront: «Gloire a Toi! Tu es notre Allie en dehors d'eux. lis adoraient 
plutot les djinns, en qui la plupart d'entre eux croyaient. 

42. Ce jour-la done, vous n'aurez aucun moyen pour profiler ou nuire les uns 
aux autres, tandis que Nous dirons aux injustes : « Goutez au chatiment du 
Feu que vous traitiez de mensonge». 

43. Et quand Nos versets edifiants leur sont recites, ils disent: Ce n'est la 
qu'un homme qui veut vous repousser de ce que vos ancetres adoraient ». 
Et ils disent: «Ceci (Le Coran) n'est qu'un mensonge invente». Et ceux qui 
ne croient pas disent de la Verite quand elle leur vient: «Ce n'est la 
qu'une magie evidente!» 

44. [Pourtant] Nous ne leur avons pas donne de livres a etudier. Et Nous ne 
leur avons envoye avant toi aucun avertisseur. 

45. Ceux d'avant eux avaient [aussi] dementi (leurs messagers). [Les Mec- 
quois] n'ont pas atteint le dixieme de ce que Nous leur avons donne [en 
force et en richesse]. lis traitaient Mes Messagers de menteurs. Et quelle 
reprobation fut la mienne! 

46. Dis: «Je vous exhorte seulement a une chose: que pour Allah vous vous 
leviez, par deux ou isolement, et qu'ensuite vous reflechissiez. Votre compa- 
gnon (Muhammad) n'est nullement possede: il n'est pour vous qu'un avertis- 
seur annon^ant un dur chatiment ». 

47. Dis: «Ce que je vous demande comme salaire, c'est pour vous-memes. Car 
mon salaire n'incombe qu'a Allah. II estTemoin de toute chose ». 

48. Dis: «Certes, mon Seigneur lance la Verite, [a Ses messagers], II est le 
Parfait Connaisseur des inconnaissabIes». 



Qp;'2\mi\\vi 











"^■^■■''^^■^^■^ 



34. Saba^ 



49. Dis: «La Verite [rislam] est venue. Et le Faux [la mecreance] ne peut rien 
commencer ni renouveler». 

50. Dis: «Si je m'egare, je ne m'egare qu'a mes depens; tandis que si je me 
guide, alors c'est grace a ce que Mon Seigneur me revele, car II est Au- 
dient et Proche». 

51. Si tu les voyais quand ils seront saisis de peur, — pas d'echappatoire pour 
eux, — et ils seront saisis de pres! 

52. lis diront alors: «Nous croyons en lui^». — Mais comment atteindront-ils 
la foi de si loin? 

53. alors qu'auparavant ils y avaient effectivement mecru et ils offensent 
rinconnu a partir d'un endroit eloigned ! 

54. On les empechera d'atteindre ce qu'ils desirent, comme cela fut fait aupa- 
ravant avec leurs semblables, car ils se trouvaient dans un doute profond. 



SOUR ATE 35 

FATIR (LE CREATEUR)^ 

45 versets 
Pre-heg. n943 

Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Louange a Allah, Createur des cieux et de la terre, qui a fait des Anges des 
messagers dotes de deux, trois ou quatre ailes. II ajoute a la creation ce 
qu'Il veut, car Allah est Omnipotent. 

2. Ce qu'Allah accorde en misericorde aux gens, il n'est personne a pouvoir le 
retenir. Et ce qu'Il retient, il n'est personne a le relacher apres Lui. Et c'est 
Lui le Puissant, le Sage. 

3. 6 hommes! Rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous: existe-t-il en de- 
hors d'Allah, un createur qui du ciel et de la terre vous attribue votre 
subsistance? Point de divinite a part Lui! Comment pouvez-vous vous 
detourner [de cette verite]? 



1 . En lui: Allah, le Prophete ou le Coran. 

2. Ils disaient a propos du domaine de I'lnconnaissable des choses tres eloignees de la verite. II 
s'agit surtout ici des commentaires des Mecquois sur la partie du Coran relative a 
I'eschatologie. 

3. litre tire du v.l. 






r^ 






35. Fatir (le Createur) 



4. Et s'ils te traitent de menteur, certes on a traite de menteurs des Messagers 
avant toi. Vers Allah cependant, tout est ramene. 

5. O hommes! La promesse d'Allah est verite. Ne laissez pas la vie presente 
vous tromper, et que le grand trompeur (Satan) ne vous trompe pas a 
propos d'Allah! 

6. Le Diable est pour vous un ennemi. Prenez-le done pour ennemi. II ne fait 
qu'appeler ses partisans pour qu'ils soient des gens de la Fournaise. 

7. Ceux qui ont mecru auront un dur chatiment, tandis que ceux qui croient 
et accompli ssent les bonnes oeuvres auront un pardon et une grosse 
recompense. 

8. Ehquoi! Celui a qui on a enjolive sa mauvaise action au point qu'il la voit 
belle...? — Mais Allah egare qui II veut, et guide qui II veut — Que ton 
ame ne se repande done pas en regrets pour eux: Allah est Parfaitement 
Savant de ce qu'ils fabriquent. 

9. Et c'est Allah qui envoie les vents qui soulevent un nuage que Nous 
poussons ensuite vers une contree morte; puis, Nous redonnons la vie a la 
terre apres sa mort. C'est ainsi que se fera la Resurrection! 

10. Quiconque veut la puissance (qu'il la cherche aupres d'Allah) car la puis- 
sance tout entiere est a Allah : vers Lui monte la bonne parole, et II eleve 
haut la bonne action ^ Et quand a ceux qui complotent de mauvaises 
actions, ils auront un dur chatiment. Cependant, leur stratageme est voue 
a I'echec. 

11. Et Allah vous a crees de terre, puis d'une goutte de sperme, II vous a 
ensuite etablis en couples. NuUe femelle ne porte ni ne met bas sans qu'Il 
le sache. Et aucune existence n'est prolongee ou abregee sans que cela soit 
consigne dans un livre^. Cela est vraiment facile pour Allah. 



1 . // eleve la bonne action : II accepte la bonne action, qui doit accompagner la bonne parole. 

2. Un livre: la tablette conservee. 



>^i<'A. 



'^mmf^ 



y ♦^ , ^ ^ 



.< -^^ »^ -^>>Yx- ^ //•» r^.<^^ i^'-^TT '^*^|^^ 



Trng 



%wiSiw<SPi5i 




35. Fatir (le Createur) 



12. Les deux mers ne sont pas identiques: [I'eau de] celle-ci est potable, douce 
et agreable a boire, et celle-la est salee, amere. Cependant de chacune vous 
mangez une chair fraiche, et vous extrayez un ornement que vous portez. 
Et tu vois le vaisseau fendre I'eau avec bruit, pour que vous cherchiez 
certains [des produits] de Sa grace. Peut-etre serez-vous reconnaissantsM 

13. II fait que la nuit penetre le jour et que le jour penetre la nuit. Et II a 
soumis le soleil et la lune. Chacun d'eux s'achemine vers un terme fixe. Tel 
est Allah, votre Seigneur : a Lui appartient la royaute, tandis que ceux que 
vous invoquez, en dehors de Lui, ne sont meme pas maitres de la pellicule 
d'un noyau de datte. 

14. Si vous les invoquez, ils n'entendent pas votre invocation; et meme s'ils 
entendaient, ils ne sauraient vous repondre. Et le jour du Jugement ils 
vont nier votre association. Nul ne pent te donner des nouvelles comme 
Celui qui est parfaitement informe. 

15. O hommes, vous etes les indigents ayant besoin d 'Allah, et c'est Allah, Lui 
qui se dispense de tout et II est Le Digne de louange. 

16. S'll voulait, II vous ferait disparaitre, et ferait surgir une nouvelle creation. 

17. Et cela n'est point difficile pour Allah. 

18. Or, personne ne port era le fardeau d'autrui. Et si une ame surchargee [de 
peches] appelle a I'aide, rien de sa charge ne sera supporte par une autre 
meme si c'est un proche parent. Tu n'avertis en fait, que ceux qui craignent 
leur Seigneur malgre qu'ils ne Le voient pas, et qui accomplissent la Salat. Et 
quiconque se purifie, ne se purifie que pour lui-meme, et vers Allah est la 
destination. 



1. Les deux mers: la mer, les fleuves, les lacs, etc. 
Une chair fraiche : celle des poissons. 
Et extrayez un ornement: (perles, coquillages, corail, etc). 



'^mmnm 




35. Fatir (le Createur) 



19. L'aveugle et celui qui voit ne sont pas semblables, 

20. ni les tenebres et la lumiere, 

21. ni rombre et la chaleur ardente. 

22. De meme, ne sont pas semblables les vivants et les morts. Allah fait entendre 
qui II veut, alors que toi [Muhammad], tu ne peux faire entendre ceux qui 
sont dans les tombeaux. 

23. Tu n'es qu'un avertisseur. 

24. Nous t'avons envoye avec la Verite en tant qu'annonciateur et avertisseur. 
II n'est pas une nation qui n'ait deja eu un avertisseur. 

25. Et s'ils te traitent de menteur, eh bien, ceux d'avant eux avaient traite 
(leurs Messagers) de menteurs, cependant que leurs Messagers leur avaient 
apporte les preuves, les Ecrits et le Livre illuminant. 

26. Puis J'ai saisi ceux qui ont mecru. Et quelle reprobation fut la Mienne! 

27. N'as-tu pas vu que, du ciel, Allah fait descendre I'eau? Puis Nous en 
faisons sortir des fruits de couleurs differentes. Et dans les montagnes, il y 
a des sillons blancs et rouges, de couleurs differentes, et des roches excessi- 
vement noires. 

28. II y a pareillement des couleurs differentes, parmi les hommes, les ani- 
maux, et les bestiaux. Parmi Ses serviteurs, seuls les savants^ craignent 
Allah. Allah est, certes, Puissant et Pardonneur. 

29. Ceux qui recitent le Livre d'Allah, accomplissent la Salat, et depensent, en 
secret et en public de ce que Nous leur avons attribue, esperent ainsi faire 
un commerce qui ne perira jamais, 

30. afin [qu'Allah] les recompense pleinement et leur ajoute de Sa grace. II est 
Pardonneur et Reconnaissant. 



1. Les savants: II faut entendre par la science, aussi bien la science «revelee» que la science 
acquise. Cela prouve que les savants croyants sont plus aptes a craindre Allah, et cela rend un 
vibrant hommage aux hommes de science. 



B 



£ 



^J^IP 



^> ^w^.'^-^i '1 x'^'^Tf f-* 1^ »>» ''-** ^t-S 
»>':ii'"'i;'' ^i^Mfi^^ ^-^'.l^ -If^ >'-'^fl'^l--- 






35. Fatir (le Createur) 



31. Et ce que Nous t'avons revele du Livre est la Verite confirmant ce qui I'a 
preceded Certes Allah est Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant sur Ses 
serviteurs. 

32. Ensuite, Nous fimes heri tiers du Livre ceux de Nos serviteurs que Nous 
avons choisis. II en est parmi eux qui font du tort a eux-memes, d'autres 
qui se tiennent sur une voie moyenne, et d'autres avec la permission d'Al- 
lah devancent [tous les autres] par leurs bonnes actions; telle est la grace 
infinie. 

33. Les jardins d'Eden ou ils entreront, pares de bracelets en or ainsi que de 
perles; et la, leurs vetements sont de soie. 

34. Et ils diront: «Louange a Allah qui a ecarte de nous Taffliction. Notre 
Seigneur est certes Pardonneur et Reconnaissant. 

35. C'est Lui qui nous a installes, par Sa grace, dans la Demeure de la stabili- 
te, ou nulle fatigue, nulle lassitude ne nous touchent». 

36. Et ceux qui ont mecru auront le feu de TEnfer: on ne les acheve pas pour 
qu'ils meurent; on ne leur allege rien de ses tourments. C'est ainsi que 
Nous recompensons tout negateur obstine. 

37. Et la, ils hurleront: « Seigneur, fais-nous sortir; nous ferons le bieE, 
contrairement a ce que nous faisions». «Ne vous avons-Nous pas donne 
une vie assez longue pour que celui qui reflechit reflechisse? L'avertisseur, 
cependant, vous etait venu. Et bien, goutez (votre punition). Car pour les 
injustes, il n'y a pas de secoureur». 

38. Allah connait Tlnconnaissable dans les cieux et la terre. II connait le 
contenu des poitrines. 



1. Ce qui I'a precede: les livres anterieurs au Coran. 



Bg 



ssCjr 



m^\ti\^m 



^i^j of^Vlci i^SlI-t ^J^^'^l ^iljU 







35. Fatir (leCreateur) 



39. C'est Lui qui a fait de vous des successeurs sur terre. Quiconque mecroit, 
sa mecreance retombera sur lui. Leur mecreance n'ajoute aux mecreants 
qu'opprobre aupres de leur Seigneur. Leur mecreance n'ajoute que perte 
aux mecreants. 

40. Dis: «Voyez-vous vos associes que vous invoquez en dehors d'Allah? 
Montrez-moi ce qu'ils ont cree de la terre. Ont-ils ete associes a la creation 
des cieux? Ou leur avons-Nous apporte un Livre qui contienne des preu- 
ves [pour ce qu'ils font?]» Non! Mais ce n'est qu'en tromperie que les 
injustes se font des promesses les uns aux autres. 

41. Allah retient les cieux et la terre pour qu'ils ne s'affaissent pas. Et s'ils 
s'affaissaient, nul autre apres Lui ne pourra les retenir. II est Indulgent et 
Pardonneur. 

42. Et ils ont jure solennellement par Allah, que si un avertisseur leur venait, 
ils seraient certes mieux guides que n'importe quelle autre communaute. 
Puis, quand un avertisseur (Muhammad) leur est venu, cela n'a fait qu'ac- 
croitre leur repulsion, 

43. par orgueil sur terre et par manoeuvre perfide. Cependant, la manoeuvre 
perfide n'enveloppe que ses propres auteurs. Attendent-ils done un autre 
sort que celui des Anciens? Or, jamais tu ne trouveras de changement dans 
la regie d'Allah, et jamais tu ne trouveras de deviation dans la regie 
d'Allah. 

44. N'ont-ils done jamais parcouru la terre pour voir ce qu'il est advenu de 
ceux qui vecurent avant eux et qui etaient plus puissants qu'eux? Et rien, 
dans les cieux ni sur terre ne saurait reduire I'autorite d'Allah. Car II est 
certes Omniscient, Omnipotent. 



fell^ 



'^mw§^ 




36. Ya-STn 



45. Et si Allah s'en prenait aux gens pour ce qu'ils acquierent, II ne laisserait a 
la surface [de la terre] aucun etre vivant. Mais II leur donne un delai 
jusqu'a un terme fixe. Puis quand leur terme viendra... (II se saisira d'eux) 
car Allah est Tres Clairvoyant sur Ses serviteurs. 

SOURATE 36 

YA-SIN^ 

83 versets 
Pre-heg, n^41 

Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Ya-Sln. 

2. Par le Coran plein de sagesse. 

3. Tu (Muhammad) es certes du nombre des messagers, 

4. sur un chemin droit. 

5. C'est une revelation de la part du Tout-Puissant, du Tres Misericordieux, 

6. pour que tu avertisses un peuple dont les ancetres n'ont pas ete avertis: ils 
sont done insouciants. 

7. En effet, la Parole^ contre la plupart d'entre eux s'est realisee: ils ne 
croiront done pas. 

8. Nous mettrons des carcans a leurs cous, et il y en aura jusqu'aux mentons: 
et voila qu'ils iront tetes dressees. 

9. et Nous mettrons une barriere devant eux et une barriere derriere eux; 
Nous les recouvrirons d'un voile: et voila qu'ils ne pourront rien voir. 

10. Cela leur est egal que tu les avertisses ou que tu ne les avertisses pas: ils ne 
croiront jamais. 

1 1 . Tu avertis seulement celui qui suit le Rappel (le Coran), et craint le Tout 
Misericordieux, malgre qu'il ne Le voit pas. Annonce-lui un pardon et une 
recompense genereuse. 

12. C'est Nous qui ressuscitons les morts et ecrivons ce qu'ils ont fait [pour 
I'au-dela] ainsi que leurs traces^. Et Nous avons denombre toute chose 
dans un registre explicite. 



1. Ya-Sm: cette sourate n'a d'autre titre que les deux lettres Y.S. du premier verset. Cf. la note a 
S.2, V. 1. 

2. La Parole: la sentence deja prononcee dans le livre eternel. 

3. Leurs traces: les consequences de leurs actes. 



36. Ya-Sin 



13. Donne-leur comme exemple les habitants de la cite, quand lui vinrent les 
envoyes^ 

14. Quand Nous leur envoyames deux [envoyes] et qu'ils les traiterent de 
menteurs. Nous [les] renfor^ames alors par un troisieme et ils dirent: 
«Vraiment, nous sommes envoyes a vous». 

15. Mais ils [les gens] dirent: «Vous n'etes que des hommes comme nous. Le 
Tout Misericordieux n'a rien fait descendre et vous ne faites que mentir». 

16. Ils [les messagers] dirent: « Notre Seigneur sait qu'en verite nous sommes 
envoyes a vous, 

17. et il ne nous incombe que de transmettre clairement (notre message) ». 

18. Ils dirent: «Nous voyons en vous un mauvais presage. Si vous ne cessez 
pas, nous vous lapiderons et un douloureux chatiment de notre part vous 
touchera». 

19. Ils dirent: «Votre mauvais presage est avec vous-memes. Est-ce que (c'est 
ainsi que vous agissez) quand on vous [le] rappelle? Mais vous etes des 
gens outranciers ! » 

20. Et du bout de la ville, un homme vint en toute hate et dit: «0 mon 
peuple, suivez les messagers: 

21. suivez ceux qui ne vous demandent aucun salaire et qui sont sur la bonne 
voie. 

22. et qu'aurais-je a ne pas adorer Celui qui m'a cree? Et c'est vers Lui que 
vous serez ramenes. 

23. Prendrais-je en dehors de Lui des divinites? Si le Tout Misericordieux me 
veut du mal, leur intercession ne me servira a rien et ils ne me sauveront 
pas. 

24. Je serai alors dans un egarement evident. 

25. [Mais] je crois en votre Seigneur. Ecoutez-moi donc». 

26. Alors, il [lui] fut dit: «Entre au Paradis». II dit: «Ah si seulement moT 
peuple savait! 

27. ... en raison de quoi mon Seigneur m'a pardonne et mis au nombre de 
honores». 



1. La cite: Antioche. 
Les envoyes: les apotres de Jesus. 



i^M 



^mm\m 



tesBs 






9 y 






< . < 






11 




36. Ya-Sln 



28. Et apres lui Nous ne fimes descendre du ciel aucune armee. Nous ne 
voulions rien faire descendre sur son peuple. 

29. Ce ne fut qu'un seul Cri et les voila eteints. 

30. Helas pour les esclaves [les humains]! Jamais il ne leur vient de messager 
sans qu'ils ne s'en raillent. 

31. Ne voient-ils pas combien de generations avant eux Nous avons fait perir? 
Lesquelles ne retoumeront jamais parmi eux. 

32. Et tous sans exception comparaitront devant Nous. 

33. Une preuve pour eux est la terre morte, a laquelle Nous redonnons la vie, 
et d'ou Nous faisons sortir des grains dont ils mangent. 

34. Nous y avons mis des jardins de palmiers et de vignes et y avons fait 
jaillir des sources, 

35. afin qu'ils mangent de Ses fruits et de ce que leurs mains ont produit^ Ne 
seront-ils pas reconnaissants? 

36. Louange a Celui qui a cree tous les couples de ce que la terre fait pousser, 
d'eux-memes, et de ce qu'ils ne savent pas! 

37. Et une preuve pour eux est la nuit. Nous en ecorchons le jour et ils sont 
alors dans les tenebres. 

38. et le soleil court vers un gite qui lui est assigne; telle est la determination 
du Tout-Puissant, de I'Omniscient. 

39. Et la lune, Nous lui avons determine des phases jusqu'a ce qu'elle devien- 
ne comme la palme vieillie^. 

40. Le soleil ne peut rattraper la lune, ni la nuit devancer le jour; et chacui 
vogue dans une orbite. 



1 . Ce que leurs mains ontproduit : autre interpretation : et ce ne sont pas leurs mains qui les ont fabriques 

2. Comme la palme vieillie: le croissant de lune ressemble a la palme dessechee. 






^mmmm 



y^yy 



> *^\t .MTf • •>''*''-* i^T''^ !'*•*» '?''.'''' 



>'r r^ ..'»'' vrf'ij^Kt'' 9-^*^ x'^'>'A» '' »> .''1''- ^ -^ 



iir 






36. Ya-Srn 



41. Et un (autre) signe pour eux est que Nous avons transporte leur descen- 
dance sur le bateau charge^; 

42. et Nous leur creames des semblables sur lesquels ils montent. 

43. Et si Nous le voulons. Nous les noyons; pour eux alors, pas de secoureur 
et ils ne seront pas sauves, 

44. sauf par une misericorde de Notre part, et a titre de jouissance pour un 
temps. 

45. Et quand on leur dit: «Craigne2 ce qu'il y a devant vous et ce qu'il y a 
derriere vous afin que vous ayez la misericorde »^!... 

46. Or, pas une preuve ne leur vient, parmi les preuves de leur Seigneur sans 
qu'ils ne s'en detournent. 

47. Et quand on leur dit: «Depense2 de ce qu' Allah vous a attribue», ceux qui 
ont mecru disent a ceux qui ont cru: « Nourrirons-nous quelqu'un qu'Al- 
lah aurait nourri sll I'avait voulu? Vous n'etes que dans un egarement 
evident ». 

48. Et ils disent: «A quand cette promesse si vous etes veridiques?» 

49. Ils n'attendent qu'un seul Cri qui les saisira alors qu'ils seront en train de 
disputer. 

50. Ils ne pourront done ni faire de testament, ni retourner chez leurs families. 

51. Et on soufflera dans la Trompe, et voila que, des tombes, ils se precipite- 
ront vers leur Seigneur, 

52. en disant: « Malheur a nous! Qui nous a ressuscites de la ou nous 
dormions?» C'est ce que le Tout Misericordieux avait promis; et les Mes- 
sagers avaient dit vrai. 

53. Ce ne sera qu'un seul Cri, et voila qu'ils seront tous amenes devant Nous. 

54. Ce jour-la, aucune ame ne sera lesee en rien. Et vous ne serez retribues que 
selon ce que vous faisiez. 



1. Le bateau: I'arche de Noe. 

2. Craignez: a) pour vos peches anterieurs, presents et futurs; b) le sort des anciens mecreants; 
c) la punition de Tau-dela. 



^mBMB 




36. Ya-Sln 



55. Les gens du Paradis seront, ce jour-la, dans une occupation qui les remplit 
de bonheur; 

56. eux et leurs epouses sont sous des ombrages, accoudes sur les divans. 

57. La ils auront des fruits et ils auront ce qu'ils reclameront, 

58. «Salam» [paix et salut] ! Parole de la part d'un Seigneur Tres Misericordieux. 

59. «0 injustes! Tenez-vous a I'ecart ce jour-la! 

60. Ne vous ai-Je pas engages, enfants d'Adam, a ne pas adorer le Diable?Car 
il est vraiment pour vous un ennemi declare, 

61. et [ne vous ai-Je pas engages] a M'adorer? Voila un chemin bien droit. 

62. Et il a tres certainement egare un grand nombre d'entre vous. Ne 
raisonniez-vous done pas? 

63. Voici TEnfer qu'on vous promettait. 

64. Brulez-y aujourd'hui, pour avoir mecru». 

65. Ce jour-la. Nous scellerons leurs bouches, tandis que leurs mains Nous 
parleront et que leurs jambes temoigneront de ce qu'ils avaient accompli. 

66. Et si Nous voulions. Nous effacerions leurs yeux et ils courront vers le 
chemin. Mais comment alors pourront-ils voir? 

67. Et si Nous voulions. Nous les metamorphoserions sur place; alors ils ne 
sauront ni avancer ni revenir. 

68. A quiconque Nous accordons une longue vie. Nous faisons baisser sa 
forme. Ne comprendront-ils done pas? 

69. Nous ne lui (a Muhammad) avons pas enseigne la poesie; cela ne lui 
convient pas non plus. Ceci n'est qu'un rappel et une Lecture [Coran] 
claire, 

70. pour qu'il avertisse celui qui est vivant et que la Parole se realise contre 
les mecreants. 



^^mw^ 






R^?:¥?»" 



iP«: s::-i*: 



tto 



36. Ya-Sm 



71. Ne voient-ils done pas que, parmi ce que Nos mains ont fait, Nous leur 
avons cree des bestiaux dont ils sont proprietaires ; 

72. et Nous les leur avons soumis: certains leur servent de monture et d'au- 
tres de nourriture; 

73. et ils en retirent d'autres utilites et des boissons. Ne seront-ils done pas 
reeonnaissants? 

74. Et ils adopterent des divinites en dehors d'Allah, dans I'espoir d'etre 
seeourus... 

75. Celles-ei ne pourront pas les seeourir, elles formeront au contraire une armee 
dressee eontre eux. 

76. Que leurs paroles ne t'affligent done pas! Nous savons ee qu'ils eachent et 
ce qu'ils divulguent. 

77. L'homme ne voit-il pas que Nous I'avons eree d'une goutte de sperme? Et 
le voila [devenu] un adversaire declare! 

78. II cite pour Nous un exemple, tandis qu'il oublie sa propre creation; il dit: 
«Qui va redonner la vie a des ossements une fois reduits en poussiere?» 

79. Dis : « Celui qui les a crees une premiere fois, leur redonnera la vie. II Se 
connait parfaitement a toute creation; 

80. c'est Lui qui, de I'arbre vert, a fait pour vous du feu, et voila que de cela 
vous allumez. 

81. Celui qui a cree les cieux et la terre ne sera-t-Il pas capable de creer leur 
pareil? Oh que si! et II est le grand Createur, I'Omniscient. 

82. Quand II veut une chose, Son commandement consiste a dire: «Sois», et 
c'est. 

83. Louange done, a Celui qui detient en sa main la royaute sur toute chose! 
Et c'est vers Lui que vous serez ramenes. 



mmmm 




37. As-Saf!at (les ranges) 



s 



M'^f-'ip^rT^rT^r^r^p'pvMiByfirjg^ 



SOURATE 37 

AS-SAFFAT (LES RANGES)! 

182 versets 
Pre-heg, n"" 56 
Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Par ceux qui sont ranges en rangs^. 

2. Par ceux qui poussent (les nuages) avec force. 

3. Par ceux qui recitent, en rappel : 

4. «Votre Dieu est en verite unique, 

5. le Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui existe entre eux et Seigneur 
des Levants »^. 

6. Nous avons decore le ciel le plus proche d'un decor: les etoiles, 

7. afin de le proteger contre tout diable rebelle. 

8. lis ne pourront etre a I'ecoute des dignitaires supremes [les Anges] ; car ils 
seront harceles de tout cote, 

9. et refoules. Et ils auront un chatiment perpetuel. 

10. Sauf celui qui saisit au vol quelque [information]; il est alors pourchasse 
par un meteore transper9ant. 

11. Demande-leur s'ils sont plus difficiles a creer que ceux que Nous avons 
crees? Car Nous les avons crees de boue coUante"^! 

12. Mais tu t'etonnes, et ils se moquent! 

13. Et quand on le leur rappelle (le Coran), ils ne se rappellent pas; 

14. et quand ils voient un prodige, ils cherchent a s'en moquer, 

15. et disent: «Ceci n'est que magie evidente. 

16. Lorsque nous serons morts et que nous deviendrons poussiere et ossements, 
serons-nous ressuscites? 

17. ainsi que nos premiers ancetres?» 

18. Dis: «Oui! et vous vous humilierez». 

19. II n'y aura qu'un seul Cri, et voila qu'ils regarderont, 

20. et ils diront: « Malheur a nous! c'est le jour de la Retribution ». 

21. « C'est le jour du Jugement que vous traitiez de mensonge». 

22. «Rassemblez les injustes et leurs epouses et tout ce qu'ils adoraient, 

23. en dehors d' Allah. Puis conduisez-les au chemin de la Fournaise. 

24. Et arretez-les: car ils doivent etre interroges». 

1. Titre tire du v. 1. 

2. Les ranges en rangs: les Anges, dont les attributions sont definies aux vv. 2 et 3. 

3. Seigneur des Levants: le soleil se leve en des endroits differents suivant la saison. 

4. Demande-leur: (aux mecreants mecquois). 

Ceux qui...: tout le reste de la creation: les cieux, la terre, etc. 



mmm 



a 



^^miiiP 




37. As-Saffat (les ranges) 



25. «Pourquoi ne vous portez-vous pas secours mutuellement»? 

26. Mais ce jour-la, ils seront completement soumis, 

27. et les uns se tourneront vers les autres s'interrogeant mutuellement ; 

28. Ils diront: «C'est vous qui nous forciez (a la mecreance)»^ 

29. «C'est vous plutot (diront les chefs) qui ne vouliez pas croire. 

30. Et nous n'avions aucun pouvoir sur vous. C'est vous plutot qui etiez des 
gens transgresseurs. 

31. La parole de notre Seigneur s'est done realisee contre nous; certes, nous 
allons gouter [au chatiment]. 

32. «Nous vous avons induits en erreur car, en verite, nous etions egares 
nous-memes». 

33. Ce jour-la done, ils seront tous associes dans le chatiment. 

34. Ainsi traitons-Nous les criminels. 

35. Quand on leur disait: « Point de divinite a part Allah », ils se gonflaient 
d'orgueil, 

36. et disaient: «Allons-nous abandonner nos divinites pour un poete fou?» 

37. II est plutot venu avec la Verite et il a confirme les messagers (precedents). 

38. Vous allez certes, gouter au chatiment douloureux. 

39. Et vous ne serez retribues que selon ce que vous oeuvriez, 

40. sauf les serviteurs elus d'Allah, 

41. Ceux-la auront une retribution bien connue: 

42. des fruits, et ils seront honores, 

43. dans les Jardins du delice, 

44. sur des lits, face a face. 

45. On fera circuler entre eux une coupe d'eau remplie a une source 

46. blanche, savoureuse a boire, 

47. Elle n'offusquera point leur raison et ne les enivrera pas. 

48. Et Ils auront aupres d'eux des belles aux grands yeux, au regard chaste, 

49. semblables au blanc bien preserve de I'oeuf^. 

50. Puis les uns se tourneront vers les autres s'interrogeant mutuellement. 

51. L'un d'eux dira: «J'avais un compagnon 



1. Litteralement : Vous veniez a nous du cote droit (au nom de la religion et de la verite pour nous 
en detourner). 

2. Autre interp,: comme pedes cachees. 






'mmmm 






JfryasasK 



37. As-Saffat (les ranges) 



52. qui disait : « Es-tu vraiment de ceux qui croient ? 

53. Est-ce que quand nous mourrons et serons poussiere et ossements, nous 
aurons a rendre des comptes?» 

54. II dira: « Est-ce que vous voudriez regarder d'en haut?» 

55. Alors il regardera d'en haut et il le verra en plein dans la Fournaise, 

56. et dira: «Par Allah! Tu as bien failli causer ma perte! 

57. et sans le bienfait de mon Seigneur, j'aurais certainement ete du nombre 
de ceux qu'on traine [au supplice]. 

58. N'est-il pas vrai que nous ne mourrons 

59. que de notre premiere mort et que nous ne serons pas chaties?» 

60. C'est cela, certes, le grand succes. 

61. C'est pour une chose pareille que doivent oeuvrer ceux qui oeuvrent. 

62. Est-ce que ceci est meilleur comme sejour, ou Tarbre de Zaqqum*? 

63. Nous I'avons assigne en epreuve aux injustes. 

64. C'est un arbre qui sort du fond de la Fournaise. 

65. Ses fruits sont comme des tetes de diables. 

66. lis doivent certainement en manger et ils doivent s'en rempHr le ventre. 

67. Ensuite ils auront par-dessus une mixture d'eau bouillante. 

68. Puis leur retour sera vers la Fournaise. 

69. C'est qu'ils ont trouve leurs ancetres dans Tegarement, 

70. et les voila courant sur leurs traces. 

71. En effet, avant eux, la plupart des anciens se sont egares. 

72. Et Nous avions certes envoye parmi eux des avertisseurs. 

73. Regarde done ce qu'il est advenu de ceux qui ont ete avertis! 

74. Exception faite des elus, parmi les serviteurs d'AUah: 

75. Noe, en effet, fit appel a Nous qui sommes le Meilleur Repondeur (qui 
exauce les prieres). 

76. Et Nous le sauvames, lui et sa famille, de la grande angoisse, 



1. Zaqqum: arbre en Enfer dont le fruit amer et repoussant servira de nourriture aux damnes. 



9^mli)p 




37. As-Saffat (les ranges) 



77. et Nous fimes de sa descendance les seuls survivants. 

78. et Nous avons perpetue son souvenir dans la posterite, 

79. Paix sur Noe dans tout Tunivers! 

80. Ainsi recompensons-Nous les bienfaisants. 

81. II etait, certes, un de Nos serviteurs croyants. 

82. Ensuite Nous noyames les autres. 

83. Du nombre de ses coreligionnaires, certes, fut Abraham. 

84. Quand il vint a son Seigneur avec un coeur sain. 

85. Quand il dit a son pere et a son peuple: «Qu'est-ce que vous adorez?» 

86. Che rchez- vous, dans votre egarement, des divinites en dehors d' Allah? 

87. Que pensez-vous du Seigneur de I'univers?)) 

88. Puis, il jeta un regard attentif sur les etoiles, 

89. et dit: «Je suis malade»^ 

90. lis lui tournerent le dos et s'en allerent. 

91. Alors il se glissa vers leurs divinites et dit: «Ne mangez-vous pas? 

92. Qu'avez-vous a ne pas parler?» 

93. Puis il se mit furtivement a les frapper de sa main droite. 

94. Alors [les gens] vinrent a lui en courant. 

95. II [leur] dit: «Adorez-vous ce que vous -memes sculptez, 

96. alors que c'est Allah qui vous a crees, vous et ce que vous fabriquez?» 

97. lis dirent: «Qu'on lui construise un four et qu'on le lance dans la 
fournaise ! » 

98. lis voulurent lui jouer un mauvais tour; mais ce sont eux que Nous 
mimes a bas. 

99. Et il dit : « Moi, je pars vers mon Seigneur et II me guidera. 

100. Seigneur, fais-moi don d'une [progeniture] d'entre les vertueux». 

101. Nous lui fimes done la bonne annonce d'un gar^on (Ismail) longanime. 

102. Puis quand celui-ci fut en age de I'accompagner, [Abraham] dit: «0 mon 
fils, je me vois en songe en train de t'immoler. Vois done ce que tu en 
penses». (Ismael) dit: «0 mon cher pere, fais ce qui t'es commande: tu 
me trouveras, s'il plait a Allah, du nombre des endurants». 



1. Je suis malade: il faut entendre qu 'Abraham est vraiment attriste par le fait que son peuple 
adore les idoles. 



'mmmm 




37. As-Saf!at (les ranges) 

103. Puis quand tous deux se furent soumis (a I'ordre d'Allah) et qu'il I'eut 
jete sur le front, 

104. voila que Nous I'appelames « Abraham! 

105. Tu as confirme la vision. C'est ainsi que Nous recompensons les 
bienfaisants ». 

106. C'etait la certes, I'epreuve manifeste. 

107. Et Nous le ran9onnames d'une immolation genereuse^ 

108. Et Nous perpetuames son renom dans la posterite: 

109. «Paix sur Abraham ». 

110. Ainsi recompensons-Nous les bienfaisants; 

111. car il etait de Nos serviteurs croyants. 

1 12. Nous lui fimes la bonne annonce d'Isaac comme prophete d'entre les gens 
vertueux. 

113. Et Nous le benimes ainsi que Isaac. Parmi leurs descendances il y a 
[rhomme] de bien et celui qui est manifestement injuste en vers lui-meme. 

114. Et Nous accordames certes a Moise et Aaron des faveurs, 

115. et les sauvames ainsi que leur peuple, de la grande angoisse, 

116. et les secourumes, et ils furent eux les vainqueurs. 

117. Et Nous leur apportames le livre explicite 

118. et les guidames vers le droit chemin. 

119. Et Nous perpetuames leur renom dans la posterite: 

120. «Paix sur Moise et Aaron » 

121. Ainsi recompensons-Nous les bienfaisants; 

122. car ils etaient du nombre de Nos serviteurs croyants. 

123. Elie etait, certes, du nombre des Messagers. 

124. Quand il dit a son peuple: «Ne craignez-vous pas [Allah] ?» 

125. Invoquerez-vous Baal (une idole) et delaisserez-vous le Meilleur des 
createurs, 

126. Allah, votre Seigneur et le Seigneur de vos plus anciens ancetres?» 



1. Ce verset et le verset suivant rapportent qu' Abraham fut autorise par Allah a racheter la vie de 
son fils unique d'alors, Ismael, qu'il devait immoler, par le sacrifice d'un animal. 



&mm 



a 



'^mmm 



SB 



m^^^^^^m 






oi&(;^a0oAi::3i4iiUi^t3i0c5^^^ 
ii^^0<<:Jij^o^^'rSfi ^^ 



37. As-Saffat (les ranges) 



127. lis le traiterent de menteur. Et bien, ils seront emmenees (au chatiment). 

128. Exception faite des serviteurs elus d' Allah. 

129. Et Nous perpetuames son renom dans la poster! te; 

130. «Paix sur Elie et ses adeptes». 

131. Ainsi recompensons-Nous les bienfaisants, 

132. car il etait du nombre de Nos serviteurs croyants. 

133. Et Lot. etait, certes, du nombre des Messagers. 

134. Quand Nous le sauvames, lui et sa famille, tout entiere, 

135. sauf une vieille femme qui devait disparaitre avec les autres, 

136. Et Nous detruisimes les autres 

137. Et vous passez certainement aupres d'eux^ le matin 

138. et la nuit. Ne raisonnez-vous done pas? 

139. Jonas etait certes, du nombre des Messagers. 

140. Quand il s'enfuit vers le bateau comble, 

141. II prit part au tirage au sort qui le designa pour etre jete [a la mer]. 

142. Le poisson I'avala alors qu'il etait blamable^. 

143. S'il n'avait pas ete parmi ceux qui glorifient Allah, 

144. il serait demeure dans son ventre jusqu'au jour ou Ton sera ressuscite. 

145. Nous le jetames sur la terre nue, indispose qu'il etait. 

146. Et Nous fimes pousser au-dessus de lui un plant de courge, 

147. et I'envoyames ensuite (comme prophete) vers cent mille hommes ou plus. 

148. Ils crurent, et nous leur donnames jouissance de la vie pour un temps. 

149. Pose-leur done la question: «Ton Seigneur aurait-Il des fiUes et eux des 
fils? 

150. Ou bien avons-Nous cree des Anges de sexe feminin, et en sont-ils 
temoins?». 

151. Certes, ils disent dans leur mensonge: 

152. « Allah a engendre»; mais ce sont certainement des menteurs! 

153. Aurait-Il choisi des filles de preference a des fils? 



1. Aupres d'eux: sur la route des caravanes. 

2, // etait bldmable: pour avoir quitte son peuple sans la permission d' Allah. 



v\\-i\^,^tt > 



^^m\m 






-!>«^_/^b^ <J!ier(l^(»^ J^-^^<^-^^ 







37. As-Saf!at (les ranges) 



154. Qu'avez-vous done a juger ainsi? 

155. Ne reflechissez-vous done pas? 

156. Ou avez-vous un argument evident? 

157. Apportez done votre Livre si vous etes veridiques!» 

158. Et ils ont etabli entre Lui et les djinns une parente, alors que les djinns 
savent bien qu'ils [les meereants] ^ vont etre emmenes (pour le ehatiment). 

159. Gloire a Allah. II est au-dessus de ee qu'ils deerivent! 

160. Exeeption faite des serviteurs elus d'Allah. 

161. En verite, vous et tout ee que vous adorez, 

162. ne pourrez tenter [personne], 

163. exeepte eelui qui sera brule dans la Fournaise. 

164. II n'y en a pas un, parmi nous, qui n'ait une plaee eonnue^; 

165. nous sommes eertes, les ranges en rangs; 

166. et e'est nous eertes, qui eelebrons la gloire [d'Allah]. 

167. Meme s'ils disaient: 

168. «Si nous avions eu un Rappel de [nos] aneetres, 

169. nous aurions ete eertes les serviteurs elus d'Allah! 

170. lis y ont meeru et ils sauront bientot. 

171. En effet, Notre Parole a deja ete donnee a Nos serviteurs, les Messagers, 

172. que ee sont eux qui seront seeourus, 

173. et que Nos soldats auront le dessus. 

174. Eloigne-toi d'eux, jusqu'a un eertain temps; 

175. et observe-les: ils verront bientot! 

176. Quoi! est-ee Notre ehatiment qu'ils eherehent a hater? 

177. Quand il tombera dans leur plaee, ee sera alors un mauvais matin pour 
eeux qu'on a avertis! 

178. Et eloigne-toi d'eux jusqu'a un eertain temps; 

179. et observe; ils verront bientot! 

180. Gloire a ton Seigneur, le Seigneur de la puissanee. II est au-dessus de ee 
qu'ils deerivent! 

181. Et paix sur les Messagers, 

182. et louange a Allah, Seigneur de I'univers! 

1. Qu'ils: soit les meereants soit les djinns eux-memes. 

2. Ce sont les Anges qui parlent ici, les « ranges en rangs » du v. 1. 






mmmm 






38. Sad 

SOUR ATE 38 

sAd^ 

88 versets. Pre-heg. n^38 
Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Sad. Par le Cor an, au renom glorieux (dikr)^! 

2. Ceux qui ont mecru sont plutot dans I'orgueil et le schisme! 

3. Que de generations avant eux avons-Nous fait perir, qui ont crie, helas, 
quand il n'etait plus temps d'echapper? 

4. Et ils (les Mecquois) s'etonnerent qu'un avertisseur parmi eux leur soit 
venu, et les infideles disent: «C'est un magicien et un grand menteur, 

5. Reduira-t-il les divinites a un Seul Dieu? Voila une chose vraiment 
etonnante». 

6. Et leurs notables partirent en disant: «Allez-vous en, et restez constants a 
vos dieux: c'est la vraiment une chose souhaitable. 

7. Nous n'avons pas entendu cela dans la derniere rehgion (le Christianisme); 
ce n'est en verite que pure invention! 

8. Quoi! C'est sur lui, parmi nous, qu'on aurait fait descendre le Rappel [le 
Coran]?» Plutot ils sont dans le doute au sujet de Mon message. Ou 
plutot ils n'ont pas encore goute a Mon chatiment! 

9. Ou bien detiennent-ils les tresors de la misericorde de ton Seigneur, le 
Puissant, le Dispensateur par excellence. 

10. Ou bien ont-ils le royaume des cieux et de la terre et de ce qui existe entre 
eux? Eh bien, qu'ils y montent par n'importe quel moyen! 

11. Une armee de coalises qui, ici-meme, sera mise en deroute! 

12. Avant eux, le peuple de Noe, les Aad et Pharaon I'homme aux pals-* (ou 
aux Pyramides), 

13. et les Tamud, le peuple de Lot, et les gens d'Al-Aykah"^, (ont tons dementi 
leurs Messagers). Voila les coalises. 

14. II n'en est aucun qui n'ait traite les Messagers de menteurs. Et bien. Ma 
punition s'est averee contre eux! 

15. Ceux-ci^ n'attendant qu'un seul Cri, sans repetition. 

16. Et ils disent: « Seigneur, hate-nous notre part avant le jour des Comptes»*^. 

1. Titre tire du v. 1. $ad: lettre de I'alphabet. Voir S.2, v. 1. 

2. Dikr: signifie egalement: ce qu'on doit se rappeler pour suivre le chemin droit. 

3. L'homme aux pals: (pour le supplice). 

4. Les gens d'Al-Aykah: du buisson (de Madyan). 

5. Ceux-ci n'attendent : ce sont les paiens de La Mecque, interlocuteurs de Muhammad (pbAsl). 

6. Seigneur.., Comptes: dit ironiquement. 

Notre part: le chatiment dont nous sommes menaces. 



E 






^m!mm 



3 U J^ t-iUai-^ 4^iij y^i^^U lifl J^S 

/ Cv/c^<r<i< ^ ^-iy^".'"" t >^'\< \'<-X> >i-'^ if''*> 1-2 



to: 



^1^1 





38. Sad 

17. Endure ce qu'ils disent; et rappelle-toi David, Notre serviteur, doue de 
force [dans I'adoration] et plein de repentir [a Allah]. 

18. Nous soumimes les montagnes a glorifier Allah, soir et matin, en sa 
compagnie, 

19. de meme que les oiseaux assembles en masse, tous ne faisant qu'obeir a lui 
[Allah]. 

20. Et Nous renfor9ames son royaume et lui donnames la sagesse et la faculte 
de bien juger^ 

21. Et t'est-elle parvenue la nouvelle des disputeurs quand ils grimperent au 
mur du sanctuaire^ ! 

22. Quand ils entrerent aupres de David, il en fut effraye. Ils dirent: «N'aie 
pas peur! Nous sommes tous deux en dispute; I'un de nous a fait du tort a 
I'autre. Juge done en toute equite entre nous, ne sois pas injuste et 
guide-nous vers le chemin droit. 

23. Celui-ci est mon frere: il a quatre-vingt-dix-neuf brebis, tandis que je n'ai 
qu'une brebis. II m'a dit: «Confie-la-moi»; et dans la conversation, il a 
beaucoup fait pression sur moi». 

24. II [David] dit: «I1 a ete certes injuste envers toi en demandant de joindre 
ta brebis a ses brebis ». Beaucoup de gens transgressent les droits de leurs 
associes, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres — 
cependant ils sont bien rares. — Et David pensa alors que Nous I'avions 
mis a I'epreuve. II demanda done pardon a son Seigneur et tomba pros- 
terne et se repentit^. 

25. Nous lui pardonnames. II aura une place proche de Nous et un beau 
refuge. 

26. «0 David, Nous avons fait de toi un calife"^ sur la terre. Juge done en 
toute equite parmi les gens et ne suis pas la passion: sinon elle t'egarera 
du sentier d'Allah». Car ceux qui s'egarent du sen tier d' Allah auront un 
dur chatiment pour avoir oublie le Jour des Comptes. 



1. Bienjuger: autre sens — parler peu et aller droit au but. 

2. Grimperent,.. sanctuaire: David etait en train de prier dans son sanctuaire. 

3. Apres ce verset on se prosterne. 

4. Un calife [HalTfa] : le detenteur du pouvoir pour gouvemer les gens avec equite. 






^ 



wmw^ 









,60 



38. Sad 



27. Nous n'avons pas cree le del et la terre et ce qui existe entre eux en vain. 
C'est ce que pensent ceux qui ont mecru. Malheur a ceux qui ont mecru 
pour le feu [qui les attend] ! 

28. Traiterons-Nous ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres 
comme ceux qui commettent du desordre sur terre? ou traiterons-Nous les 
pieux comme les pervers? 

29. [Voici] un Livre beni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils 
meditent sur ses versets et que les doues d 'intelligence reflechissent ! 

30. Et a David Nous fimes don de Salomon, — quel bon serviteur! — II etait 
plein de repentir. 

31. Quand un apres-midi, on lui presenta de magnifiques chevaux de course, 

32. il dit: «Oui, je me suis complu a aimer les biens (de ce monde) au point 
[d'oublier] le rappel de mon Seigneur jusqu'a ce que [le soleil] se soit 
cache derriere son voile. 

33. Ramenez-les moi.» Alors il se mit a leur couper les pattes et les cous^ 

34. Et Nous avions certes eprouve Salomon en plagant sur son siege un 
corps ^. Ensuite, il se repentit. 

35. II dit: « Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d'un royaume tel que nul 
apres moi n'aura de pareil. C'est Toi le grand Dispensateur». 

36. Nous lui assujettimes alors le vent qui, par son ordre, soufflait modere- 
ment par tout ou il voulait. 

37. De meme que les diables, batisseurs et plongeurs de toutes sortes. 

38. Et d'autres encore, accouples dans des chaines. 

39. «Voila Notre don; distribue-le ou retiens-le sans avoir a en rendre 
compte». 

40. Et il a une place rapprochee de Nous et un beau refuge. 

41. Et rappelle-toi Job, Notre serviteur, lorsqu'il appela son Seigneur: «Le 
Diable m'a inflige detresse et souffrance». 

42. Frappe [la terre] de ton pied: voici une eau fraiche pour te laver et voici 
de quoi boire. 



1. Repentant pour avoir rate la Salat d'al-*^Asr, Salomon sacrifia ses chevaux et les donna a 
manger aux pauvres. 

Autre interpretation : Salomon ordonna qu'on lui ramene les chevaux. II se mit alors, par bonte, 
a leur caresser les pattes et les cous. 

2. Corps: Salomon ayant declare son intention d'engendrer des gargons sans ajouter: «S'il plait a 
Allah)), Allah lui donna un enfant malforme (note extraite d'un Hadit). 



IS 



mmm 



a 



gfisr 






^ 



^mmm 




38. Sad 

43. Et Nous lui rendimes sa famille et la fimes deux fois plus nombreuse, 
comme une misericorde de Notre part et comme un rappel pour les gens 
doues d'intelligence. 

44. «Et prends dans ta main un faisceau de brindilles, puis frappe avec cela^ 
Et ne viole pas ton serment». Oui, Nous I'avons trouve vraiment endu- 
rant. Quel bon serviteur! Sans cesse il se repentait. 

45. Et rappelle-toi Abraham, Isaac et Jacob, Nos serviteurs puissants^ et 
clairvoyants. 

46. Nous avons fait d'eux I'objet d'une distinction particuliere : le rappel de 
I'au-dela. 

47. lis sont aupres de Nous, certes, parmi les meilleurs elus. 

48. Et rappelle-toi Ismael et Elisee, et Dal Kifl, chacun d'eux parmi les 
meilleurs. 

49. Cela est un rappel. C'est aux pieux qu'appartient, en verite, la meilleure 
retraite, 

50. Les Jardins d'Eden, aux portes ouvertes pour eux, 

51. ou, accoudes, ils demanderont des fruits abondants et des boissons. 

52. Et aupres d'eux seront les belles au regard chaste, toutes du meme age. 

53. Voila ce qui vous est promis pour le Jour des Comptes. 

54. Ce sera Notre attribution inepuisable. 

55. Voila! Alors que les rebelles auront certes la pire retraite, 

56. L'Enfer ou ils bruleront. Et quel affreux lit! 

57. Voila! Qu'ils y goutent: eau bouillante et eau purulente, 

58. et d'autres punitions du meme genre. 

59. Voici un groupe qui entre precipitamment en meme temps que vous, nulle 
bien venue a eux. Ils vont bruler dans le Feu^. 

60. Ils dirent: «Pas de bienvenue pour vous, plutot. C'est vous qui avez prepa- 
re cela pour nous». Quel mauvais lieu de sejour! 

61. Ils dirent: « Seigneur, celui qui nous a prepare cela, ajoute-lui un double 
chatiment dans le Feu». 



1 . Puis frappe (ta femme) : il avait jure de battre sa femme, apres sa guerison, parce que celle-ci 
I'a, un jour, importune. 

2. Puissants: dans I'obeissance a Allah. 

3. V.59 et 60: ce sont les meneurs et les suiveurs qui se parlent, dans I'Enfer. 






mmmm 







,-^rj:?,,< t.-^.1^T, 









38. Sad 




Et ils dirent : « Pourquoi ne voyons-nous pas des gens que nous comptions 
parmi les malfaiteurs? 

63. Est-ce que nous les avons rallies (a tort) ou echappent-ils a nos regards ?» 

64. Telles sont en verite les querelles des gens du Feu. 

65. Dis: « Je ne suis qu'un avertisseur. Point de divinite a part Allah, I'Unique, 
le Dominateur Supreme, 

66. Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui existe entre eux, le Puissant, le 
Grand Pardonneur». 

67. Dis: «Ceci (le Cor an) est une grande nouvelle, 

68. mais vous vous en detournez. 

69. Je n'avais aucune connaissance de la cohorte sublime au moment ou elle 
disputait^ 

70. II m'est seulement revele que je suis un avertisseur clair». 

71. Quand ton Seigneur dit aux Anges : «Je vais creer d'argile un etre 
humain. 

72. Quand Je I'aurai bien forme et lui aurai insuffle de Mon Esprit, jetez-vous 
devant lui, prosternes». 

73. Alors tons les Anges se prosternerent, 

74. a I'exception d'Iblis qui s'enfla d'orgueil et fut du nombre des infideles. 

75. (Allah) lui dit: «6 Iblis, qui t'a empeche de te prosterner devant ce que 
J'ai cree de Mes mains? T'enfles-tu d'orgueil ou te consideres-tu parmi les 
hauts places ?» 

76. «Je suis meilleur que lui, dit [Iblis,] Tu m'as cree de feu et tu I'as cree 
d'argile ». 

77. (Allah) dit: «Sors d'ici, te voila banni; 

78. et sur toi sera ma malediction jusqu'au jour de la Retribution ». 

79. « Seigneur, dit [Iblis,] donne-moi done un delai, jusqu'au jour ou ils seront 
ressuscites». 

80. (Allah) dit: «Tu es de ceux a qui un delai est accorde, 

81. jusqu'au jour de I'lnstant bien Connu». 

82. «Par Ta puissance! dit [Satan]. Je les seduirai assurement tous, 

83. sauf Tes serviteurs elus parmi eux». 



1. Cohorte sublime: les Anges. 
Eiie disputait: avant de se prosterner devant Adam. 



!mm 



a 



^^miiiP 



^ ^'^^^ t'iif^^ ^^t^-'f f^^^r r^ < -" 





iHruTuiE 









39. Az-Zumar (les groupes) 

84. (Allah) dit: «En verite, et c'est la verite que je dis, 

85. J'emplirai certainement TEnfer de toi et de tous ceux d'entre eux qui te 
suivront». 

86. Dis: «Pour cela, je ne vous demande aucun salaire; et je ne suis pas un 
imposteur. 

87. Ceci [le Coran] n'est qu'un rappel a Tunivers. 

88. Et certainement vous en aurez des nouvelles bient6t!» 

SOURATE 39 

AZ-ZUMAR (LES GROUPES) i 

75 versets 
Pre-heg. n"59 

Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. La revelation du Livre vient d'Allah, le Puissant, le Sage. 

2. Nous t'avons fait descendre le Livre en toute verite. Adore done Allah en 
Lui vouant un culte exclusif. 

3. C'est a Allah qu'appartient la religion pure. Tandis que ceux qui prennent 
des protecteurs en dehors de Lui (disent) : « Nous ne les adorons que pour 
qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah ». En verite, Allah jugera parmi 
eux sur ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et 
grand ingrat. 

4. Si Allah avait voulu S'attribuer un enfant, II aurait certes choisi ce qu'Il 
eut voulu parmi ce qu'Il cree. Gloire a Lui! C'est Lui Allah, I'Unique, le 
Dominateur Supreme. 

5. II a cree les cieux et la terre en toute verite. II enroule la nuit sur le jour et 
enroule le jour sur la nuit, et II a assujetti le soleil et la lune a poursuivre 
chacun sa course pour un terme fixe. C'est bien Lui le Puissant, le Grand 
Pardonneur! 



1. Titre tire des vv. 71 et 73. 



'jmm^ 



^mB&m 







39. Az-Zumar (les groupes) 



E 



a 



6. II vous a crees d'une personne unique et a tire d'elle son epouse. Et II a 
fait descendre [cree] pour vous huit couples de bestiaux. II vous cree dans 
les ventres de vos meres, creation apres creation, dans trois tenebres^. Tel 
est Allah, votre Seigneur! A Lui appartient toute la Royaute. Point de 
divinite a part Lui. Comment pouvez-vous vous detourner [de son culte]? 

7. Si vous ne croyez pas, Allah se passe largement de vous. De Ses serviteurs 
cependant, II n'agree pas la mecreance. Et si vous etes reconnaissants, II 
I'agree pour vous. Nul pecheur ne portera les peches d'autrui. Ensuite, 
vers votre Seigneur sera votre retour: II vous informera alors de ce que 
vous faisiez car II connait parfaitement le contenu des poitrines. 

8. Et quand un malheur touche I'homme, il appelle son Seigneur en se tour- 
nant vers Lui. Puis quand II lui accorde de Sa part un bienfait, il oublie la 
raison pour laquelle il faisait appel, et il assigne a Allah des egaux, afin 
d'egarer (les gens) de Son chemin. Dis «Jouis de ta mecreance un court 
moment. Tu fais partie des gens du Feu». 

9. Est-ce que celui qui, aux heures de la nuit, reste en devotion, prosterne et 
debout, prenant garde a I'au-dela et esperant la misericorde de son Sei- 
gneur... ^ Dis: «Sont-ils egaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» 
Seuls les doues d 'intelligence se rappellent. 

10. Dis: «0 Mes serviteurs qui avez cru! Craignez votre Seigneur ». Ceux qui 
ici-bas font le bien, auront une bonne [recompense]. La terre d' Allah est 
vaste et les endurants auront leur pleine recompense sans compter. 



1. Dans trois tenebres: le ventre, la matrice et le placenta. 

2. Dans cette phrase on sous-entend: ... est egal a celui qui ne le fait pas? 



IB 



!mm 



^mmmm 






>^ ^ 









39. Az-Zumar (les groupes) 

11. Dis: «I1 m'a ete ordonne d'adorer Allah en Lui vouant exclusivement le 
culte, 

12. et il m'a ete ordonne d'etre le premier des Musulmans. 

13. Dis: «Je crains, si je desobeis a mon Seigneur, le chatiment d'un jour 
terrible ». 

14. Dis: «C'est Allah que j'adore, et Lui voue exclusivement mon culte. 

15. Adorez done, en dehors de Lui, qui vous voudrez!» — Dis: «Les perdants 
sont ceux qui, au Jour de la Resurrection, auront cause la perte de leurs 
propres ames et celles de leurs families ». C'est bien cela la perte evidente. 

16. Au-dessus d'eux, ils auront des couches de feu, et des couches au-dessous 
d'eux. Voila ce dont Allah menace Ses esclaves. «0 Mes esclaves, craignez- 
Moi donc!» 

17. Et a ceux qui s'ecartent des Tagut^ pour ne pas les adorer, tandis qu'ils 
reviennent a Allah, a eux la bonne nouvelle ! Annonce la bonne nouvelle a 
Mes serviteurs 

18. qui pretent I'oreille a la Parole, puis suivent ce qu'elle contient de meilleur. 
Ce sont ceux-la qu 'Allah a guides et ce sont eux les doues d'intelligence ! 

19. Et bien quoi! Celui contre qui s'avere le decret du chatiment,... est-ce que 
tu sauves celui qui est dans le Feu? 

20. Mais ceux qui auront craint leur Seigneur auront [pour demeure] des 
etages [au Paradis] au-dessus desquels d'autres etages sont construits et 
sous lesquels coulent les rivieres. Promesse d'Allah! Allah ne manque pas 
a Sa promesse. 

21. Ne vois-tu pas qu 'Allah fait descendre du ciel de I'eau, puis II I'achemine 
vers des sources dans la terre; ensuite, avec cela, II fait sortir une culture 
aux couleurs diverses, laquelle se fane ensuite, de sorte que tu la vois 
jaunie; ensuite, II la reduit en miettes. C'est la certainement un rappel aux 
[gens] doues d'intelligence. 



1 . « Tagut» : tout ce qui est adore en dehors d'Allah. 



!Mm 



a 



9^mi3P 



■^>-i- >::r^^ ^-^-^,:r, ,^ ^ >-<,^^j1, ^l-c^^Y ^ -"'•^rT 



tn\ 



39. Az-Zumar (les groupes) 



IHfW"*Hr^^ 



22. Est-ce que celui dont Allah ouvre la poitrine a I'lslam et qui detient ainsi 
une lumiere venant de Son Seigneur...^ Malheur done a ceux dont les 
coeurs sont endurcis contre le rappel d'Allah. Ceux-la sont dans un egare- 
ment evident. 

23. Allah a fait descendre le plus beau des recits, un Livre dont [certains 
versets] se ressemblent et se repetent. Les peaux de ceux qui redoutent leur 
Seigneur frissonnent (a I'entendre); puis leurs peaux et leurs coeurs s'apai- 
sent au rappel d'Allah. Voila le [Livre] guide d'Allah par lequel II guide 
qui II veut. Mais quiconque Allah egare n'a point de guide. 

24. Est-ce que celui qui, au Jour de la Resurrection, se sera protege le visage 
contre le pire chatiment...^ Et Ton dira aux injustes: «Goutez a ce que 
vous avez acquis ». 

25. Ceux qui ont vecu avant eux ont dementi (les Messagers), le chatiment leur 
est venu par ou ils ne le pressentaient pas. 

26. Allah leur a fait gouter I'ignomonie dans la vie presente. Le chatiment de 
I'au-dela, cependant, est plus grand, si seulement ils savaient! 

27. Nous avons, dans ce Coran, cite pour les gens des exemples de toutes 
sortes afin qu'ils se souviennent. 

28. Un Coran [en langue] arabe, denue de tortuosite, afin qu'ils soient pieux! 

29. Allah a cite comme parabole un homme appartenant a des associes se 
querellant a son sujet et un [autre] homme appartenant a un seul homme: 
sont-ils egaux^ en exemple? Louanges a Allah! Mais la plupart d'entre eux 
ne savent pas. 

30. En verite tu mourras et ils mourront eux aussi; 

3L ensuite, au Jour de la Resurrection, vous vous disputerez aupres de votre 
Seigneur. 



1. Dans cette phrase on sous-entend: ... est meilleur ou est-ce celui qui est reste mecreant? 

2. On sous-entend: ... est comparable a celui qui sera au Paradis? 

3. Sont-ils egaux...: le polytheiste qui s'adresse a plusieurs divinites a la fois est-il comparable au 
monotheiste qui ne s'adresse qu'a Allah? 



mm 



0>miAW^l 














39. Az-Zumar (les groupes) 

32. Quel pire injuste done, que celui qui ment contre Allah et qui traite de 
mensonge la verite quand elle lui vient? N'est-ce pas dans I'Enfer qu'il y a 
un refuge pour les mecreants? 

33. Tandis que celui qui vient avec la verite et celui qui la confirme, ceux-la 
sont les pieux. 

34. lis auront tout ce qu'ils desireront aupres de leur Seigneur; voila la re- 
compense des bienfaisants, 

35. afin qu'AUah leur efface les pires de leurs actions et les recompense selon 
ce qu'ils auront fait de meilleur. 

36. Allah ne suffit-Il pas a Son esclave [comme soutien]? Et ils te font peur 
avec ce qui est en dehors de Lui. Et quiconque Allah egare n'a point de 
guide. 

37. Quiconque Allah guide, nul ne peut Tegarer. Allah n'est-Il pas Puissant et 
Detenteur du pouvoir de chatier? 

38. Si tu leur demandais: «Qui a cree les cieux et la terre?», lis diraient 
assurement: « Allah ». Dis: «Voyez-vous ceux que vous invoquez en dehors 
d'AUah; si Allah me voulait du mal, est-ce que [ces divinites] pourraient 
dissiper Son mal? Ou s'll me voulait une misericorde, pourraient-elles 
retenir Sa misericorde?» — Dis: « Allah me suffit: c'est en Lui que placent 
leur confiance ceux qui cherchent un appui». 

39. Dis: «0 mon peuple, agissez selon votre methode, moi j'agirai [selon la 
mienne]. Bientot vous saurez 

40. sur qui s'abattra un chatiment qui I'avilira; et sur qui se justifiera un 
chatiment durable ». 



B 



!mm 



1st »^ 



u;l 



rt^lk> oil Uj L^^ Jwyky UjLj t>-^<>t? ^4_-uuld 










^i^^- 



rji 



''i ^ ."t iV 









^^ 






>«.^. /'^ 



>iij. 



i;tb^i45l54j;i 












io>i^iy^,^i^^i> 



nr 



39. Az-Zumar (les groupes) 



41. Nous t'avons fait descendre^ le Livre, pour les hommes, en toute verite. 
Quiconque se guide [le fait] pour son propre bien; et quiconque s'egare, 
s'egare a son detriment. Tu n'es nullement responsable [de leurs propres 
affaires]. 

42. Allah re9oit les ames au moment de leur mort ainsi que celles qui ne 
meurent pas au cours de leur sommeil. II retient celles a qui II a decrete la 
mort, tandis qu'Il renvoie les autres jusqu'a un terme fixt. II y a certaine- 
ment la des preuves pour des gens qui reflechissent. 

43. Ont-ils adopte, en dehors d 'Allah, des intercesseurs? Dis: «Quoi! Meme 
s'ils ne detiennent rien et sont depourvus de raison? 

44. Dis: « L'intercession toute entiere appartient a Allah. A Lui la royaute des 
cieux et de la terre. Puis c'est vers Lui que vous serez ramenes». 

45. Et quand Allah est mentionne seul (sans associes), les coeurs de ceux qui 
ne croient pas en I'au-dela se crispent et quand on mentionne ceux qui 
sont en dehors de Lui, voila qu'ils se rejouissent. 

46. Dis: «0 Allah, Createur des cieux et de la terre, Connaisseur de tout ce que 
le monde ignore comme de ce qu'il per9oit, c'est Toi qui jugeras entre Tes 
serviteurs ce sur quoi ils di vergeaient ». 

47. Si les injustes possedaient tout ce qui se trouve sur la terre, — et autant 
encore, — ils I'offriraient comme ran9on pour echapper au pire chatiment 
le Jour de la Resurrection; et leur apparaitra, de la part d'Allah, ce qu'ils 
n'avaient jamais imagine ; 



1. Nous t'avons..,: Muhammad. 



39. Az-Zumar (les groupes) 



48. et leur apparaitront les mefaits qu'ils ont commis, et ce dont ils se rail- 
laient les enveloppera. 

49. Quand un malheur touche rhomme, il Nous invoque. Quand ensuite Nous 
lui accordons une faveur de Notre part, il dit: «Je ne la dois qu'a [ma] 
science ». C'est une epreuve, plutot; mais la plupart d'entre eux ne savent 
pas. 

50. Ainsi parlaient ceux qui vecurent avant eux. Mais ce qu'ils ont acquis ne 
leur a servi a rien; 

51. Ils furent done atteints par les mauvaises consequences de leurs acquis. 
Ceux de ces gens [les Mecquois] qui auront commis I'injustice seront 
atteints par les mauvaises consequences de leurs acquis et ils ne pourront 
s'opposer a la puissance [d' Allah]. 

52. Ne savent-ils pas qu'Allah attribue Ses dons avec largesse ou les restreint a 
qui II veut? II y a en cela des preuves pour des gens qui croient. 

53. Dis: «0 Mes serviteurs qui avez commis des exces a votre propre detri- 
ment, ne desesperez pas de la misericorde d'Allah. Car Allah pardonne 
tous les peches. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Tres Misericordieux. 

54. Et revenez repentant a votre Seigneur, et soumettez-vous a Lui, avant que 
ne vous vienne le chatiment et vous ne recevez alors aucun secours. 

55. Et suivez la meilleure revelation^ qui vous est descendue de la part de votre 
Seigneur, avant que le chatiment ne vous vienne soudain, sans que vous 
ne [le] pressentiez; 

56. avant qu'une ame ne dise: « Malheur a moi pour mes manquements en vers 
Allah. Car j'ai ete certes, parmi les railleurs»; 



1. La meilleure revelation: le Coran. 



E 



J^IM 






39. Az-Zumar (les groupes) 

57. ou qu'elle ne dise: «Si Allah m'avait guidee, j'aurais ete certes, parmi les 
pieux»; 

58. ou bien qu'elle ne dise en voyant le chatiment: «Ah! S'il y avait pour 
moi un retour! Je serais alors parmi les bienfaisants». 

59. «Oh que si! Mes versets te sont venus et tu les as traites de mensonge, tu 
t'es enfle d'orgueil et tu etais parmi les mecreants». 

60. Et au Jour de la Resurrection, tu verras les visages de ceux qui mentaient 
sur Allah, assombris. N'est-ce pas dans I'Enfer qu'il y aura une demeure 
pour les orgueilleux? 

61. Et Allah sauvera ceux qui ont ete pieux en leur faisant gagner [leur place 
au Paradis]. Nul mal ne les touchera et ils ne seront point affliges. 

62. Allah est le Createur de toute chose, et de toute chose II est Garant. 

63. II detient les clefs des cieux et de la terre; et ceux qui ne croient pas aux 
versets d'AUah, ce sont ceux-la les perdants. 

64. Dis: «Me commanderez-vous d 'adorer autre qu' Allah, O ignorants?» 

65. En effet, il t'a ete revele, ainsi qu'a ceux qui t'ont precede: «Si tu donnes 
des associes a Allah, ton oeuvre sera certes vaine; et tu seras tres certaine- 
ment du nombre des perdants. 

66. Tout au contraire, adore Allah seul et sois du nombre des reconnais- 
sants». 

67. Ils n'ont pas estime Allah comme II devrait I'etre alors qu'au Jour de la 
Resurrection, II fera de la terre entiere une poignee, et les cieux seront 
plies dans Sa [main] droite^ Gloire a Lui! II est au-dessus de ce qu'ils Lui 
associent. 



1. Sa main droite: Allah ne ressemble pas aux creatures. 



'jmm^ 



mmw^ 




39. Az-Zumar (les groupes) 



68. Et on soufflera dans la Trompe, et voila que ceux qui seront dans les cieux 
et ceux qui seront sur la terre seront foudroyes, sauf ceux qu'AUah voudra 
[epargner]. Puis on y soufflera de nouveau, et les voila debout a regarder. 

69. Et la terre resplendira de la lumiere de son Seigneur; le Livre^ sera depose, 
et on fera venir les prophetes et les temoins; on decidera parmi eux en 
toute equite et ils ne seront point leses; 

70. et chaque ame sera pleinement retribuee pour ce qu'elle aura oeuvre. II 
[Allah] connait mieux ce qu'ils font. 

71. Et ceux qui avaient mecru seront conduits par groupes a TEnfer. Puis, 
quand ils y parviendront, ses portes s'ouvriront et ses gardiens leur di- 
ront: «Des messagers [choisis] parmi vous ne vous sont-ils pas venus, vous 
recitant les versets de votre Seigneur et vous avertissant de la rencontre de 
votre jour que voici?» Ils diront: si, mais le decret du chatiment s'est avere 
juste contre les mecreants. 

72. «Entrez, [leur] dira-t-on, par les portes de I'Enfer, pour y demeurer 
eternellement». Qu'il est mauvais le lieu de sejour des orgueilleux! 

73. Et ceux qui avaient craint leur Seigneur seront conduits par groupes au 
Paradis. Puis, quand ils y parviendront et que ses portes s'ouvriront, ses 
gardiens leur diront: «Salut a vous! Vous avez ete bons: entrez done, pour 
y demeurer eternellement». 

74. Et ils diront : « Louange a Allah qui nous a tenu Sa promesse et nous a fait 
heriter la terre ^1 Nous allons nous installer dans le Paradis la ou nous 
voulons». Que la recompense de ceux qui font le bien est excellente! 



1. Le Livre: oii sont consignees les actions des hommes. 

2. La terre: le sol du Paradis. 



mmm^ 



5U^Oj>x-— ^o^/« '<-b*"<l>5 ^-1-^**^ 4>^^jLj I (Sy-j 
5^ oU:*3i<^<u j^i J^j^U^^_^^^^ 








-< r-i* 



-iy^^ <^^<r^ </ 






nv 




40. Gafir (le pardonneur) 



75. Et tu verras les Anges faisant cercle autour du Trone, celebrant les louan- 
ges de leur Seigneur et Le glorifiant. Et il sera juge entre eux en toute 
equite, et Ton dira: «Louange a Allah, Seigneur de runivers». 

SOURATE 40 

GAFIR (LE PARDONNEUR) 1 

85 versets 
Pre-heg. n^'SO 

Au nom d' Allah, le Tout Miser icordieux, le Tres Misericordieux. 

1. H'a,Mrm2. 

2. La revelation du Livre vient d'Allah, le Puissant, TOmniscient. 

3. Le Pardonneur des peches, TAccueillant au repentir, le Dur en punition, le 
Detenteur des faveurs. Point de divinite a part Lui et vers Lui est la 
destination. 

4. Seuls ceux qui ont mecru discutent les versets d'Allah. Que leurs activites 
dans le pays ne te trompent pas. 

5. Avant eux, le peuple de Noe a traite (Son Messager) de menteur, et les 
coalises apres eux^ (ont fait de meme), et chaque communaute a con9u le 
dessein de s'emparer de Son Messager. Et ils"^ ont discute de faux argu- 
ments pour rejeter la verite. Alors Je les ai saisis. Et quelle punition fut la 
Mienne ! 

6. Ainsi s'avera juste la Parole de ton Seigneur contre ceux qui ont mecru: 
«Ils seront les gens du Feu». 

7. Ceux (les Anges) qui portent le Trone et ceux qui Tentourent celebrent les 
louanges de leur Seigneur, croient en Lui et implorent le pardon pour ceux 
qui croient: « Seigneur! Tu etends sur toute chose Ta misericorde et Ta 
science. Pardonne done a ceux qui se repentent et suivent Ton chemin et 
protege-les du chatiment de I'Enfer. 



1. Titre tire du v. 3. 

2. H'd MTm: deux lettres de I'alpahabet, Cf. note a S. 2, v. 1. 

3. Apres eux: apres le peuple de Noe, d'autres peuples ont fait de meme, tels les Aad et les 
Tamud. 

4. lis ont discute: les membres de la communaute. 



9PJISIIP 




40. <jrafir (le pardonneur) 



8. Seigneur! Fais-les entrer aux jardins d'Eden que Tu leur as promis, ainsi 
qu'aux vertueux parmi leurs ancetres, leurs epouses et leurs descendants, 
car c'est Toi le Puissant, le Sage. 

9. Et preserve-les [du chatiment] des mauvaises actions. Quiconque Tu pre- 
serves [du chatiment] des mauvaises actions ce jour-la, Tu lui feras 
misericorde». Et c'est la I'enorme succes. 

10. A ceux qui n'auront pas cru on proclamera: «raversion d'Allah [envers 
vous] est plus grande que votre aversion envers vous-memes, lorsque vous 
etiez appeles a la foi et que vous persistiez dans la mecreance». 

11. lis diront: « Notre Seigneur, Tu nous as fais mourir deux fois, et redonne 
la vie deux fois^ : nous reconnaissons done nos peches. Y a-t-il un moyen 
d'en sortir»? 

12. «... II en est ainsi car lorsqu' Allah etait invoque seul (sans associe), vous ne 
croyiez pas; et si on Lui donnait des associes, alors vous croyiez. Le 
jugement appartient a Allah, le Tres-Haut, le Tres Grand ». 

13. C'est Lui qui vous fait voir Ses preuves, et fait descendre du ciel, pour 
vous, une subsistance. Seul se rappelle celui qui revient [a Allah]. 

14. Invoquez Allah done, en Lui vouant un culte exclusif, quelque repulsion 
qu'en aient les mecreants. 

15. II est Celui qui est eleve aux degres les plus hauts^, Possesseur du Trone, II 
envoie par Son ordre I'Esprit sur celui quTl veut parmi Ses serviteurs, afin 
que celui-ci avertisse du jour de la Rencontre 2, 

16. le jour ou ils comparaitront sans que rien en eux ne soit cache a Allah. A 
qui appartient la royaute, aujourd'hui? A Allah, TUnique, le Dominateur^. 



1. Mourir deux fois... vie deux fois: la premiere «mort» c'est avant la naissance, et la deuxieme 
celle d'ici-bas. La premiere «vie» est la naissance ici-bas, et la deuxieme lors de la Resurrection. 

2. // est Celui qui...: autre interp.: Celui qui eleve les degres des croyants au Paradis. 
Sur celui qu'Il veut: (il s'agit la du Prophete de I'epoque voulue). 

3. Allah pose la question et donne la reponse. 



)isi%b:^ 









^^>?> 






iaJLu^^ 



40. Gafir (le pardonneur) 



17. Ce jour-la, chaque ame sera retribuee selon ce qu'elle aura acquis. Ce jour- 
la, pas d'injustice, car Allah est prompt dans [Ses] comptes. 

18. Et avertis-les du jour qui approche, quand les coeurs remonteront aux 
gorges, terrifies (ou angoisses). Les injustes n'auront ni ami zele, ni inter- 
cesseur ecoute. 

19. II (Allah) connait la trahison des yeux, tout comme ce que les poitrines 
cachent. 

20. Et Allah juge en toute equite, tandis que ceux qu'ils invoquent en dehors 
de Lui ne jugent rien. En verite c'est Allah qui est I'Audient, le 
Clairvoyant. 

21. Ne parcourent-ils pas la terre, pour voir ce qu'il est advenu de ceux qui 
ont vecu avant eux? lis etaient [pourtant] plus forts qu'eux et ont laisse sur 
terre bien plus de vestiges. Allah les saisit pour leurs peches et ils n'eurent 
point de protecteur contre Allah. 

22. Ce fut ainsi, parce que leurs Messagers leur avaient apporte les preuves, 
mais ils se montrerent mecreants. Allah done les saisit, car II est fort et 
redoutable dans Son chatiment. 

23. Nous envoyames effectivement Moise avec Nos signes et une preuve 
evidente, 

24. vers Pharaon, Haman et Core. Mais ils dirent: «Magicien! Grand 
menteur ! » 

25. Puis, quand il leur eut apporte la verite venant de Nous, ils dirent: «Tuez 
les fils de ceux qui ont cru avec lui, et laissez vivre leurs femmes». Et les 
ruses des mecreants ne vont qu'en pure perte. 






40. Gafir (le pardonneur) 



E 



se 



mfmpmfmfmf 



26. Et Pharaon dit : « Laissez-moi tuer Moi'se. Et qu'il appelle son Seigneur ! Je 
crains qu'il ne change votre religion ou qu'il ne fasse apparaitre la corrup- 
tion sur terre». 

27. Moi'se [lui] dit: «Je cherche aupres de mon Seigneur et le votre, protection 
contre tout orgueilleux qui ne croit pas au jour du Compte». 

28. Et un homme croyant de la famille de Pharaon, qui dissimulait sa foi, dit: 
«Tuez-vous un homme parce qu'il dit: «Mon Seigneur est Allah »? Alors 
qu'il est venu a vous avec les preuves evidentes de la part de votre Sei- 
gneur. S'il est menteur, son mensonge sera a son detriment; tandis que s'il 
est veridique, alors une partie de ce dont il vous menace tombera sur 
vous». Certes, Allah ne guide pas celui qui est outrancier et imposteur! 

29. «0 mon peuple, triomphant sur la terre, vous avez la royaute aujour- 
d'hui^ Mais qui nous secourra de la rigueur d'Allah si elle nous vient?» 
Pharaon dit: «Je ne vous indique que ce que je considere bon. Je ne vous 
guide qu'au sen tier de la droiture». 

30. Et celui qui etait croyant dit: «0 mon peuple, je crains pour vous un jour 
semblable a celui des coalises. 

31. Un sort semblable a celui du peuple de Noe, des "^Aad et des Tamud, et de 
ceux [qui vecurent] apres eux». Allah ne veut [faire subir] aucune injustice 
aux serviteurs. 

32. «0 mon peuple, je crains pour vous le jour de I'Appel Mutuel^, 

33. Le jour oii vous tournerez le dos en deroute, sans qu'il y ait pour vous de 
protecteur contre Allah ». Et quiconque Allah egare, n'a point de guide. 



1. O mon peuple.,.: suite du discours du croyant anonyme. 

2. Appel Mutuel: dans leur detresse, les gens s'interpelleront les uns les autres tel que c'est men- 
tionne dans S. 7, v. 44: les gens du Paradis poseront des questions aux gens de I'Enfer; et aussi 
dans S. 7, vv.48 et 50: les gens de I'Enfer crieront aux gens du Paradis pour leur demander a 
boire, etc... 



\m 



'l^AM.n.K^MH 



%Wb 



^^a^^^^^^^^mm 






> '^f ^.'^ ^'^ t'-*!- ^(k"' k<\J^''' ^ ^ ^T^ I -i " 
•H >/ '-^ 1^ . ^-S^'X-^ff ^^ -?> *^ -^t ^-t .Ir 



» .x>^>^ .'I^-^ 



tv^ 



40. Gafir (le pardonneur) 



34. «Certes, Joseph vous est venu auparavant avec les preuves evidentes, mais 
vous n'avez jamais cesse d'avoir des doutes sur ce qu'il vous avait apporte. 
Mais lorsqu'il mourut, vous dites alors: « Allah n'enverra plus jamais de 
Messager apres lui». Ainsi Allah egare-t-Il celui qui est outrancier et celui 
qui doute. 

35. Ceux qui discutent les prodiges d'Allah sans qu'aucune preuve ne leur soit 
venue, [leur action] est grandement haissable aupres d'Allah et aupres de 
ceux qui croient. Ainsi Allah scelle-t-Il le coeur de tout orgueilleux tyran. 

36. Et Pharaon dit: «0 Haman, batis-moi une tour: peut-etre atteindrai-je les 
voies, 

37. les voies des cieux, et apercevrai-je le Dieu de Moi'se; mais je pense que 
celui-ci est menteur». Ainsi la mauvaise action de Pharaon lui parut en- 
johvee; et il fut detourne du droit chemin; et le stratageme de Pharaon 
n'est voue qu'a la destruction. 

38. Et celui qui avait-cru dit: «0 mon peuple, suivez-moi. Je vous guiderai au 
sentier de la droiture. 

39. O mon peuple, cette vie n'est que jouissance temporaire, alors que I'au- 
dela est vraiment la demeure de la stabilite. 

40. Quiconque fait une mauvaise action ne sera retribue que par son pareil; et 
quiconque, male ou femelle, fait une bonne action tout en etant croyant, 
alors ceux-la entreront au Paradis pour y recevoir leur subsistance sans 
compter. 



mmmm 






e:^. 



1^^-^ >'?f>. -:' 






^^T'? i 






.o. 






^l 



ISju-dJCx-v 






f ^> ^ -y, ^ » f 



'*i^ ^ '^ 



10-i!l JU E 






IVY 



^>»J 



40. Gafir (le pardonneur) 



41. O mon peuple, mais qu'ai-je a vous appeler au salut, alors que vous 
m'appelez au Feu? 

42. Vous m'invitez a nier Allah et a Lui donner des associes dont je n'ai aucun 
savoir, alors que je vous appelle au Tout Puissant, au Grand Pardonneur. 

43. Nul doute que ce a quoi vous m'appelez ne peut exaucer une invocation ni 
ici-bas ni dans I'au-dela. C'est vers Allah qu'est notre retour, et les outran- 
ciers sont eux les gens du Feu. 

44. Bientot vous vous rappellerez ce que je vous dis ; et je confie mon sort a 
Allah. Allah est, certes Clairvoyant sur les serviteurs. 

45. Allah done le protegea des mefaits de leurs ruses, alors que le pire chati- 
ment cerna les gens de Pharaon: 

46. le Feu, auquel ils sont exposes matin et soir^ Et le jour ou I'Heure arrive- 
ra (il sera dit): «Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du 
chatiment». 

47. Et quand ils se disputeront dans le Feu, les faibles diront a ceux qui 
s'enflaient d'orgueil: «Nous vous avions suivis: pourriez-vous nous preser- 
ver d'une partie du feu?» 

48. Et ceux qui s'enflaient d'orgueil diront: «En verite, nous y voila tous». 
Allah a deja rendu Son jugement entre les serviteurs. 

49. Et ceux qui seront dans le Feu diront aux gardiens de I'Enfer: «Priez votre 
Seigneur de nous alleger un jour de [notre] supplice». 



1. Us sont exposes: ils sont brules. 

Ce verset fait allusion au chatiment de la tombe. Un hadit dit: «La tombe est ou bien I'un des 
jardins du Paradis ou bien Tune des fosses de I'Enfer ». 



B 



^ 



40. Gafir (le pardonneur) 



51. 



52 



50, «Ils diront: «vos Messagers, ne vous apportaient-ils pas les preuves 
evidentes»? lis diront: «Si»! lis [les gardiens] diront: «Eh bien, priez»! 
Et I'invocation des mecreants n'est qu'aberration. 

Nous secourrons, certes, Nos Messagers et ceux qui croient, dans la vie 
presente tout comme au jour oii les temoins [les Anges gardiens] se dresse- 
ront (le Jour du Jugement), 

au jour ou leur excuse ne sera pas utile aux injustes, tandis qu'il y aura 
pour eux la malediction et la pire demeure. 

53. En effet. Nous avons apporte a Moise la guidee, et fait heriter aux Enfants 
d'Israel, le Livre, 

54. une guidee et un rappel aux gens doues d'intelligence. 

55. Endure done, car la promesse d'Allah est verite, implore le pardon pour 
ton peche et celebre la gloire et la louange de ton Seigneur, soir et mating 

Ceux qui discutent sur les versets d'Allah sans qu'aucune preuve ne leur 
soit venue, n'ont dans leurs poitrines qu'orgueil. lis n'atteindront pas leur 
but. Implore done la protection d'Allah, car c'est Lui I'Audient, le 
Clairvoyant. 

La creation des cieux et de la terre est quelque chose de plus grand que la 
creation des gens. Mais la plupart des gens ne savent pas. 

L'aveugle et le voyant ne sont pas egaux, et ceux qui croient et accomplis- 
sent les bonnes oeuvres ne peuvent etre compares a celui qui fait le mal. 
C'est rare que vous vous rappeliez! 



56 



57 



58 



1. La parole divine est ici adressee a Muhammad. Et le peche qui lui est attribue ici se limite selon 
certains exegetes, a des erreurs minimes commises avant la Prophetie. D'autres exegetes estiment 
qu'Allah demande a Son Prophete d'implorer le pardon pour sa communaute. 



mmm^ 







40. Gafir (le pardonneur) 



59. En verite; L'Heure va arriver: pas de doute la-dessus; mais la plupart des 
gens n'y croient pas. 

60. Et votre Seigneur dit: « Appelez-Moi, Je vous repondrai. Ceux qui, par 
orgueil, se refusent a M'adorer entreront bientot dans I'Enfer, humilies>h 

61. Allah est celui qui vous a assigne la nuit pour que vous vous y reposiez, et 
le jour pour y voir clair. Allah est le Pourvoyeur de grace aux hommes, 
mais la plupart des gens ne sont pas reconnaissants. 

62. Tel est votre Seigneur, Createur de toute chose. Point de divinite a part 
Lui. Comment se fait-il que vous vous detoumiez (du chemin droit)? 

63. Ainsi ceux qui nient les prodiges d' Allah se detournent-ils[du chemin droit.] 

64. C'est Allah qui vous a assigne la terre comme demeure stable et le ciel 
comme toit et vous a donne votre forme, — et quelle belle forme II vous a 
donnee! — et II vous a nourris de bonnes choses. Tel est Allah, votre 
Seigneur; gloire a Allah, Seigneur de I'univers! 

65. C'est Lui leVivant. Point de divinite a part Lui. Appelez-Le done, en Lui 
vouant un culte exclusif. Louange a Allah, Seigneur de I'univers! 

66. Dis: «I1 m'a ete interdit, une fois que les preuves me sont venues de mon 
Seigneur, d'adorer ceux que vous invoquez en dehors d'Allah, et il m'a ete 
ordonne de me soumettre au Seigneur de I'univers ». 



&'i^ 






tVo 



40. Gafir (le pardonneur) 



E 



67. C'est Lui qui vous a crees de terre, puis d'une goutte sperme, puis d'une 
adherence; puis II vous fait sortir petit enfant pour qu'ensuite vous attei- 
gniez votre maturite et qu'ensuite vous deveniez vieux, — certains parmi 
vous meurent plus tot, — et pour que vous atteigniez un terme fixe, afin 
que vous raisonniez. 

68. C'est Lui qui donne la vie et donne la mort. Puis quand II decide une 
affaire, II n'a qu'a dire: «Sois», et elle est. 

69. N'as-tu pas vu comment ceux qui discutent sur les versets d'AUah se 
laissent detourner? 

70. Ceux qui traitent de mensonge le Livre (le Coran) et ce avec quoi Nous 
avons envoye Nos Messagers; ils sauront bientot, 

71. quand, des carcans a leurs cous et avec des chaines ils seront traines 

72. dans I'eau bouillante; et qu'ensuite ils bruleront dans le Feu. 

73. Puis on leur dira: «Ou sont ceux que vous associez 

74. a Allah?»«Ils se sont ecartes de nous, diront-ils. Ou plutot, nous n'invo- 
quions rien, auparavant». Ainsi Allah egare-t-Il les mecreants. 

75. Voila le prix de votre exultation sur terre, sans raison, ainsi que de votre 
joie immoderee. 

76. Franchissez les portes de I'Enfer pour y demeurer eternellement. Qu'il est 
mauvais le lieu de sejour des orgueilleux! 

77. Endure done. La promesse d'Allah est vraie. Que Nous te montrions une 
partie de ce dont Nous les mena9ons ou que Nous te fassions mourir (avant 
cela)... c'est vers Nous qu'ils seront ramenes. 



B 



■'i^ 



:'iit^^.titt.^-!t 



a 



■IW^F 






40. Gafir (le pardonneur) 



78. Certes, Nous avons envoye avant toi des Messagers. II en est dont Nous 
t'avons raconte I'histoire; et il en est dont Nous ne t'avons pas raconte 
rhistoire. Et il n'appartient pas a un Messager d'apporter un signe [ou 
verset] si ce n'est avec la permission d'Allah. Lorsque le commandement 
d 'Allah viendra, tout sera decide en toute justice; et ceux qui proferent des 
mensonges sont alors les perdants. 

79. C'est Allah qui vous a fait les bestiaux pour que vous en montiez et que 
vous en mangiez, 

80. et vous y avez des profits et afin que vous atteigniez sur eux une chose 
necessaire qui vous tenait a coeur^ C'est sur eux et sur les vaisseaux que 
vous etes transportes. 

81. Et II vous montre Ses merveilles. Quelles merveilles d'Allah niez-vous 
done? 

82. Ne parcourent-ils done pas la terre pour voir ce qu'il est advenu de ceux 
qui etaient avant eux? lis etaient [pourtant] plus nombreux qu'eux et bien 
plus puissants et lis [avaient laisse] sur terre beaucoup plus de vestiges. 
Mais ce qu'ils ont acquis ne leur a servi a rien. 

83. Lorsque leurs Messagers leur apportaient les preuves evidentes, ils exul- 
taient des connaissances qu'ils avaient. Et ce dont ils se moquaient les 
enveloppa. 

84. Puis, quand ils virent Notre rigueur ils dirent: «Nous croyons en Allah 
seul, et nous renions ce que nous Lui donnions comme associes». 

85. Mais leur croyance, au moment ou ils eurent constate Notre rigueur, ne 
leur profita point; Telle est la regie d'Allah en vers Ses servi teurs dans le 
passe. Et c'est la que les mecreants se trouverent perdants. 



1. Qui vous tenait a caeur: litteralement : dans vos poitrines. 



lA^^^-j.ijA 



mimm> 



mi^m 




a^c^0 ^j\;0'^M 



v./' ^^./^ 



^ ^'' 



-::^>- 1 • .''>'^-i'ti:r''r»^-^ >''-'' vf-'*'^ ''*'*^^ "t 




41. Fussilat (les versets detailles) 



SOUR ATE 41 

FUSSILAT (LES VERSETS DETAILLES) ^ 

54 versets 
Pre-heg. n^'Ol 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux, 

1. H'a,MTm2. 

2. [C'est] une Revelation descendue de la part du Tout Misericordieux, du 
Tres Misericordieux. 

3. Un Livre dont les versets sont detailles (et clairement exposes), un Coran 
[lecture] arabe pour des gens qui savent, 

4. annonciateur [d'une bonne nouvelle] et avertisseur. Mais la plupart d'en- 
tre eux se detournent; c'est qu'ils n'entendent pas. 

5. Et ils dirent: «Nos coeurs sont voiles contre ce a quoi tu nous appelles, 
nos oreilles sont sourdes. Et entre nous et toi, il y a une cloison. Agis 
done de ton cote; nous agissons du notre». 

6. Dis: «Je ne suis qu'un homme comme vous. II m'a ete revele que votre 
Dieu est un Dieu unique. Cherchez le droit chemin vers Lui et implorez 
Son pardon ». Et malheur aux Associateurs 

7. qui n'acquittent pas la Zakat et ne croient pas en I'au-dela! 

8. Ceux qui croient et accomplissent de bonnes oeuvres auront une enorme 
recompense jamais interrompue. 

9. Dis: « Renierez-vous [I'existence] de celui qui a cree la terre en deux jours, 
et Lui donnerez-vous des egaux? Tel est le Seigneur de I'univers, 

10. c'est Lui qui a fermement fixe des montagnes au-dessus d'elle, I'a benie, et 
lui assigna ses ressources alimentaires en quatre jours d'egale duree. [Telle 
est la reponse] a ceux qui t'interrogent. 

11. II S'est ensuite adresse au ciel qui etait alors fumee et lui dit, ainsi qu'a la 
terre: «Venez tous deux, bon gre, mal gre». Tous deux dirent: «Nous 
venons obeissants». 



1. Les versets detailles: titre pris des vv. 3 et 44. Autre titre donne parfois: «H'a Mim», la 
Prosternation» tire des initiales du debut de la Sourate ainsi que du fait qu'il y a un lieu de 
prosternation dans cette Sourate. 

2. H'a Mim (voir la note a S.2, v. 1). 



41. Fussilat (les versets detailles) 



12. II decreta d'en faire sept cieux en deux jours et revela a chaque del sa 
fonction^ Et Nous avons decore le ciel le plus proche de lampes [etoiles] 
et Tavons protege. Tel est TOrdre etabli par le Puissant, rOmniscient. 

13. S'ils s'en detournent, alors dis-leur; «Je vous ai avertis d'une foudre sem- 
blable a celle qui frappa les *^Aad et les Tamud». 

14. Quand les Messagers leur etaient venus, de devant eux et par derriere^, 
[leur disant]: «N'adorez qu' Allah », ils dirent: «Si notre Seigneur avait 
voulu, II aurait certainement fait descendre des Anges. Nous ne croyons 
done pas [au message] avec lequel vous avez ete envoyes». 

15. Quant aux *^Aad, ils s'enflerent d'orgueil sur terre injustement, et dirent: 
«Qui est plus fort que nous?» Quoi! N'ont-ils pas vu qu'en verite Allah 
qui les a crees est plus fort qu'eux? Et ils reniaient Nos signes. 

16. Nous dechainames contre eux un vent violent et glacial en des jours nefas- 
tes, afin de leur faire gouter le chatiment de Tignominie dans la vie presen- 
te. Le chatiment de Tau-dela cependant est plus ignominieux encore, et ils 
ne seront pas secourus. 

17. Et quant aux Tamud, Nous les guidames; mais ils ont prefere I'aveugle- 
ment a la guidee. C'est alors qu'ils furent saisis par la foudre du supplice 
le plus humiliant pour ce qu'ils avaient acquis. 

18. Et Nous sauvames ceux qui croyaient et craignaient Allah. 

19. Et le jour ou les ennemis d' Allah seront rassembles en masse vers le Feu... 
Puis on les poussera [dans sa direction]. 

20. Alors, quand ils y seront, leur oui'e, leurs yeux et leurs peaux temoigneront 
contre eux de ce qu'ils oeuvraient. 



1. Sept cieux en deux jours: avec 4 jours pour la terre, cela fait six jours, comme cela est repete 
maintes fois ailleurs. 



2. De devant eux et par derriere: de tous cotes, avec toutes les preuves. 



l<'i<^^ 



r^VOitUi!^ 



y ^ ^-o^^'tyo 



^t^ ^ A'Ci" ^^"^ ^<^ yy^"^ 't'' >-^,<:»>»^^^ 



tVH 



^a 




41. Fussilat (les versets detailles) 



21. lis diront a leurs peaux: «Pourquoi avez-vous temoigne centre nous?» 
Elles diront: «C'est Allah qui nous a fait parler, Lui qui fait parler toute 
chose. C'est Lui qui vous a crees une premiere fois et c'est vers Lui que 
vous serez retournes». 

22. Vous ne pouviez vous cacher au point que ni votre ouTe, ni vos yeux et ni 
vos peaux ne puissent temoigner contre vous. Mais vous pensiez qu'Allah 
ne savait pas beaucoup de ce que vous faisiez. 

23. Et c'est cette pensee que vous avez eue de votre Seigneur, qui vous a 
ruines, de sorte que vous etes devenus du nombre des perdants. 

24. S'ils endurent, le Feu sera leur lieu de sejour; et s'ils cherchent a s'excuser, 
ils ne seront pas excuses. 

25. Et Nous leur avons destine des compagnons inseparables [des demons] qui 
leur ont enjolive ce qui etait devant et derriere eux^ Et le decret s'est 
avere juste contre eux, comme contre les autres communautes de djinns et 
d'hommes qui ont vecu avant eux. Ils sont certes perdants! 

26. Et ceux qui avaient mecru dirent: «Ne pretez pas Toreille a ce Coran, et 
faites du chahut (pendant sa recitation), afm d'avoir le dessus». 

27. Nous ferons certes, gouter a ceux qui ne croient pas un dur chatiment, et 
les retribuerons certes [d'une punition] pire que ce [que meritent] leurs 
mefaits. 

28. Ainsi, la retribution des ennemis d'Allah sera le Feu ou ils auront une 
demeure eternelle, comme punition pour avoir nie Nos versets [le Coran]. 

29. Et les mecreants diront: « Seigneur, fais-nous voir ceux des djinns et des 
humains qui nous ont egares, afin que nous les placions tous sous nos 
pieds, pour qu'ils soient parmi les plus bas». 



1, Devant eux.., derriere eux: leurs actions presentes et futures. 



^l-.i'sYii, 






-> >^ 






L? 



-^ ^r-f .^ 






V 




41. Fussilat (les versets detailles) 



30. Ceux qui disent: « Notre Seigneur est Allah », et qui se tiennent dans le 
droit chemin, les Anges descendent sur eux^. «N'ayez pas peur et ne soyez 
pas affliges; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous etait promis. 

31. Nous sommes vos protecteurs dans la vie presente et dans I'au-dela; et 
vous y aurez ce que vos ames desireront et ce que vous reclamerez, 

32. un lieu d'accueil de la part d'un Tres Grand Pardonneur, d'un Tres 
Misericordieux». 

33. Et qui profere plus belles paroles que celui qui appelle a Allah, fait bonne 
oeuvre et dit: «Je suis du nombre des Musulmans?» 

34. La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) 
par ce qui est meilleur; et voila que celui avec qui tu avais une animosite 
devient tel un ami chaleureux. 

35. Mais (ce privilege) n'est donne qu'a ceux qui endurent et il n'est donne 
qu'au possesseur d'une grace infinie. 

36. Et si jamais le Diable t'incite (a agir autrement), alors cherche refuge 
aupres Allah; c'est Lui, vraiment I'Audient, I'Omniscient. 

37. Parmi Ses merveilles, sont la nuit et le jour, le soleil et la lune: ne vous 
prosternez ni devant le soleil, ni devant la lune, mais prosternez-vous 
devant Allah qui les a crees, si c'est Lui que vous adorez^. 

38. Mais s'ils s'enflent d'orgueil... ceux qui sont aupres de ton Seigneur [les 
Anges] Le glorifient, nuit et jour, sans jamais se lasser! 



I. Les Anges descendent sur eux: au moment de la mort. 
2.Apres ce verse t, on se pro Sterne. 



:vi-4'r^ 



m^^W'tll 



^ «- r'f ^^ 






./ > 



>< <sr^s-.V 



.^-Jl 






^> f > ^1^ 



.> ^>>^ 

!••«*, 



cl3:JJiyii:i^J^«5Jjfclyw-u^j4yb J5 iijjl^J 



-^^ 



-T" ^>^>^Z- 






tA' 



41. Fussilat (les versets detailles) 



39. Et parmi Ses merveilles est que tu vols la terre humiliee (toute nue). Puis 
aussitot que Nous faisons descendre I'eau sur elle, elle se souleve et aug- 
mente [de volume]. Celui qui lui redonne la vie est certes Celui qui fera 
revivre les morts, car II est Omnipotent. 

40. Ceux qui denaturent le sens de Nos versets (le Coran) ne Nous echappent 
pas. Celui qui sera jete au Feu sera-t-il meilleur que celui qui viendra en 
toute securite le Jour de la Resurrection? Faites ce que vous voulez car II 
est Clairvoyant sur tout ce que vous faites; 

41. Ceux qui ne croient pas au Rappel [le Coran] quand il leur parvient...^ 
alors que c'est un Livre puissant [inattaquable] ; 

42. Le faux ne Tatteint [d'aucune part], ni par devant ni par derriere^: c'est 
une revelation emanant d'un Sage, Digne de louange. 

43. II ne t'est dit que ce qui a ete dit aux Messagers avant toi. Ton Seigneur 
est certes, Detenteur du pardon et Detenteur aussi d'une punition 
douloureuse. 

44. Si Nous en avions fait un Coran en une langue autre que I'arabe, ils 
auraient dit: «Pourquoi ses versets n'ont-ils pas ete exposes clairement? 
quoi? Un [Coran] non-arabe et [un Messager] arabe?» Dis: «Pour ceux 
qui croient, il est une guidee et une guerison». Et quant a ceux qui ne 
croient pas, il y a une surdite dans leurs oreilles et ils sont frappes aveu- 
glement en ce qui le concerne; ceux-la sont appeles d'un endroit lointain. 

45. Nous avons effectivement donne a Moise le Livre. Puis, il y eut contro ver- 
se la-dessus. Et si ce n'etait une parole prealable de ton Seigneur, on aurait 
certainement tranche entre eux. Ils sont vraiment, a son sujet, dans un 
doute troublant. 

46. Quiconque fait une bonne oeuvre, c'est pour son bien. Et quiconque fait le 
mal, il le fait a ses depens. Ton Seigneur, cependant, n'est point injuste 
envers les serviteurs. 



1. II faut sous-entendre: ...seront chaties. 

2. Ni par devant.. ni par derriere: II est inaccessible a I'erreur. 



41. Fussilat (les versets detailles) 



47. A Lui revient la connaissance de THeure. Aucun fruit ne sort de son 
enveloppe, aucune femelle ne con9oit ni ne met bas sans qu'II n'en ait 
connaissance. Et le jour ou II les appellera: «Ou sont Mes associes?», ils 
diront: «Nous Te declarons qu'il n'y a point de temoin parmi nous»^! 

48. Et ce qu'auparavant ils invoquaient les delaissera; et ils realiseront qu'ils 
n'ont point d'echappatoire. 

49. L'homme ne se lasse pas d'implorer le bien. Si le mal le touche, le voila 
desespere, desempare. 

50. Et si nous lui faisons gouter une misericorde de Notre part, apres qu'une 
detresse Tait touche, il dit certainement : «Cela m'est du! Et je ne pense 
pas que I'Heure se levera [un jour]. Et si je suis ramene vers mon Sei- 
gneur, je trouverai, pres de Lui, la plus belle part». Nous informerons 
ceux qui ont mecru de ce qu'ils ont fait et Nous leur ferons surement 
gouter a un dur chatiment. 

51. Quand Nous comblons de bienfaits Thomme, il s'esquive et s'eloigne. Et 
quand un malheur le touche, il se livre alors a une longue priere. 

52. Dis: «Voyez-vous ? Si ceci (le Coran) emane d'Allah et qu'ensuite vous le 
reniez; qui se trouvera plus egare que celui qui s'eloigne dans la 
dissidence?» 

53. Nous leur montrerons Nos signes dans I'univers et en eux-memes, jusqu'a 
ce qu'il leur devienne evident que c'est cela (le Coran), la Verite. Ne suffit- 
il pas que ton Seigneur soit temoin de toute-chose? 

54. Ils sont dans le doute, n'est-ce pas, au sujet de la rencontre de leur Sei- 
gneur? C'est Lui certes qui embrasse toute chose (par Sa science et Sa 
puissance). 



1. II n'y a point de temoin parmi nous pour attester que Tu as des associes. 



^ 



jSGl! 



i^^ii^ 



mrnm^ 



mmm 



^^*<^f /. 



il^iiiiM^^y-^i'^i iui 



42. As-Sura (la consultation) 



SOURATE 42 

AS-SURA (LA CONSULTATION)! 

53 versets 
Pre-heg.n'' 62 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. H'a,Mim^ 

2. Arn,STn,Qaf. 

3. C'est ainsi qu'Allah, le Puissant, le Sage, te fait des revelations, comme a 
ceux qui ont vecu avant toi. 

4. A Lui appartient ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre. Et II est 
le Sublime, le Tres Grand, 

5. Peu s'en faut que les cieux ne se fendent depuis leur faite quand les anges 
glorifient leur Seigneur, celebrent Ses louanges et implorent le pardon 
pour ceux qui sont sur la terre. Allah est certes le Pardonneur, le Tres 
Misericordieux. 

6. Et quant a ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui, Allah 
veille a ce qu'ils font. Et tu n'es pas pour eux un garant. 

7. Et c'est ainsi que Nous t'avons revele un Coran arabe, afin que tu avertis- 
ses la Mere des cites (la Mecque) et ses alentours et que tu avertisses du 
jour du rassemblement, — sur lequel il n'y a pas de doute — Un groupe 
au Paradis et un groupe dans la fournaise ardente. 

8. Et si Allah avait voulu, II en aurait fait une seule communaute. Mais II 
fait entrer qui II veut dans Sa misericorde. Et les injustes n'auront ni 
maitre ni secoureur. 

9. Ont-ils pris des maitres en dehors de Lui? C'est Allah qui est le seul 
Maitre et c'est Lui qui redonne la vie aux morts; et c'est Lui qui est 
Omnipotent. 

10. Sur toutes vos divergences, le jugement appartient a Allah. Tel est Allah 
mon Seigneur; en Lui je place ma confiance et c'est a Lui que je retourne 
[repentant] 



1. Titre tire du v. 38. 

2. Cf. note a S.2, v. 1. 



^m^\m 



mmm^ 






42. As-Sura (la consultation) 



11. ...Createur des cieux et de la terre. II vous a donne des epouses [issues] de 
vous-memes et des bestiaux par couples; par ce moyen II vous multiplie. II 
n'y a rien qui Lui ressemble; et c'est Lui I'Audient, le Clairvoyant. 

12. II possede les clefs [des tresors] des cieux et de la terre. II attribue Ses dons 
avec largesse, ou les restreint a qui II veut. Certes, II est Omniscient. 

13. II vous a legifere en matiere de religion, ce qu'Il avait enjoint a Noe, ce 
que Nous t'avons revele, ainsi que ce que Nous avons enjoint a Abraham, 
a Moi'se et a Jesus: «Etablissez la religion; et n'en faites pas un sujet de 
divisions ». Ce a quoi tu appelles les associateurs leur parait enorme. 
Allah elit et rapproche de Lui qui II veut et guide vers Lui celui qui se 
repent. 

14. lis ne se sont divises qu'apres avoir regu la science et ceci par rivalite entre 
eux. Et si ce n'etait une parole prealable de ton Seigneur pour un terme 
fixe, on aurait certainement tranche entre eux^ Ceux a qui le Livre a ete 
donne en heritage apres eux sont vraiment a son sujet, dans un doute 
troublant. 

15. Appelle done (les gens) a cela^; reste droit comme il t'a ete commande; ne 
suis pas leurs passions; et dis: «Je crois en tout ce qu 'Allah a fait descen- 
dre comme Livre, et il m'a ete commande d'etre equitable entre vous. 
Allah est notre Seigneur et votre Seigneur. A nous nos oeuvres et a vous 
vos oeuvres. Aucun argument [ne peut trancher] entre nous et vous. Allah 
nous regroupera tous. Et vers Lui est la destination »3. 



1. Si I'Heure du Jugement n'avait pas ete fixee pour une date ulterieure par une Parole prealable, 
il y a longtemps que la discorde aurait valu aux hommes jugement et condamnation definitive. 

2. A cela: a la foi dont parle le v. 13. 

3. Allah nous regroupera tous: (pour confrontation). II est done commande a Muhammad (pbAsl): 
et de s'adresser aux gens du Livre (judeo-chretiens, etc.) et de faire la justice, meme envers ceux 
qui ne partagent pas notre religion. 



rc 



i^^ii^ 



a 



mmm» 




42. As-§ura (la consultation) 



16. Et ceux qui discutent au sujet d'Allah, apres qu'il a ete repondu a [Son 
appel], leur argumentation est aupres d'Allah sans valeur. Une colere 
tombera sur eux et ils auront un dur chatiment. 

17. C'est Allah qui a fait descendre le Livre en toute verite, ainsi que la 
balance. Et qu'en sais-tu? Peut-etre que THeure est proche? 

18. Ceux qui n'y croient pas cherchent a la hater; tandis que ceux qui croient 
en sont craintifs et savent qu'elle est la pure verite. Et ceux qui discutent a 
propos de THeure sont dans un egarement lointain. 

19. Allah est doux en vers Ses serviteurs. II attribue [Ses biens] a qui II veut. 
Et c'est Lui le Fort, le Puissant. 

20. Quiconque desire labourer [le champ] de la vie future. Nous augmenterons 
pour lui son labour. Quiconque desire labourer [le champ] de la presente 
vie. Nous lui en accorderons de [ses jouissances] ; mais il n'aura pas de 
part dans Tau-dela. 

21. Ou bien auraient-ils des associes [a Allah] qui auraient etabli pour eux des 
lois religieuses qu' Allah n'a jamais permises? Or, si Tarret decisif n'avait 
pas ete prononce, il aurait ete tranche entre eux. Les injustes auront 
certes un chatiment douloureux. 

22. Tu verras les injustes epouvantes par ce qu'ils ont fait, et le chatiment 
s'abattra sur eux (ineluctablement). Et ceux qui croient et accompHssent 
les bonnes oeuvres, seront dans les sites fleuris des jardins, ayant ce qu'ils 
voudront aupres de leur Seigneur. Telle est la grande grace! 



m^\m 



a 



wmmM 




42. As-Sura (la consultation) 

23. Telle est la [bonne nouvelle] qu'Allah annonce a ceux de Ses serviteurs qui 
croient et accomplissent les bonnes oeuvres! Dis: «Je ne vous en demande 
aucun salaire si ce n'est I'affection eu egard a [nos liens] de parente». Et 
quiconque accomplit une bonne action. Nous repondons par [une recom- 
pense] plus belle encore. Allah est certes Pardonneur et Reconnaissant. 

24. Ou bien ils disent il a invente un mensonge contre Allah. Or, si Allah 
voulait, II scellerait ton coeur. Par Ses Paroles cependant, Allah efface le 
faux et confirme le vrai. II connait parfaitement le contenu des poitrines. 

25. Et c'est Lui qui agree de Ses serviteurs le repentir, pardonne les mefaits et 
sait ce que vous faites, 

26. et exauce [les voeux] de ceux qui croient et accomplissent les bonnes 
oeuvres et leur accroit Sa faveur, tandis que les mecreants ont un dur 
chatiment. 

27. Si Allah attribuait Ses dons avec largesse a [tous] Ses serviteurs, ils 
commettraient des abus sur la terre; mais, II fait descendre avec mesure ce 
qu'Il veut. II connait parfaitement Ses serviteurs et en est Clairvoyant. 

28. Et c'est Lui qui fait descendre la pluie apres qu'on en a desespere, et 
repand Sa misericorde. Et c'est Lui le Maitre, le Digne de louange. 

29. Parmi Ses preuves est la creation des cieux et de la terre et des etres 
vivants qu'Il y a dissemines. II a en outre le pouvoir de les reunir quand II 
voudra. 

30. Tout malheur qui vous atteint est du a ce que vos mains ont acquis. Et II 
pardonne beaucoup. 

31. Vous ne pouvez pas echapper a la puissance d' Allah sur la terre; et vous 
n'avez en dehors d'AUah, ni maitre ni defenseur. 



^■"'^^-■^■^'-'-'< 



m^\m 



mm^^ 



-* ^ ^ ^ ^ "^ ^ 



V >^x^?>^'^x' <^z. >, 






. ^ < < >x 9 .^ ^9^ 









42. As-Sura (la consultation) 



32. Et parmi Ses preuves, sont les vaisseaux a travers la mer, semblables a des 
montagnes. 

33. S'll veut, II caime le vent, et les voila qui restent immobiles a sa surface. 
Ce sont certainement la des preuves pour tout [homme] endurant et 
reconnaissant. 

34. Ou bien, II les detruit en punition de ce qu'ils ont acquis [comme peches]. 
Cependant, II pardonne beaucoup. 

35. Ceux qui disputent a propos de Nos preuves savent bien qu'ils n'ont pas 
d'echappatoire. 

36. Tout ce qui vous a ete donne [comme bien] n'est que jouissance de la vie 
presente; mais ce qui est aupres d 'Allah est meilleur et plus durable pour 
ceux qui ont cru et qui placent leur confiance en leur Seigneur, 

37. qui evitent [de commettre] les peches les plus graves ainsi que les turpitudes, 
et qui pardonnent apres s'etre mis en colere, 

38. qui repondent a I'appel de leur Seigneur, accompHssent la Salat, se consul- 
tent* entre eux a propos de leurs affaires, depensent de ce que Nous leur 
attribuons, 

39. et qui, atteints par I'injustice, ripostent. 

40. La sanction d'une mauvaise action est une mauvaise action [une peine] 
identique^. Mais quiconque pardonne et reforme, son salaire incombe a 
Allah. II n'aime point les injustes! 

41. Quant a ceux qui ripostent apres avoir ete leses,.-ceux-la pas de voie 
(recours legal) contre eux; 

42. il n'y a de voie [de recours] que contre ceux qui lesent les gens et commet- 
tent des abus, contrairement au droit, sur la terre: ceux-la auront un 
chatiment douloureux. 

43. Et celui qui endure et pardonne, cela en verite, fait partie des bonnes 
dispositions et de la resolution dans les affaires. 

44. Et quiconque Allah egare n'a aucun protecteur apres Lui. Cependant, tu 
verras les injustes dire, en voyant le chatiment: «Y a-t-il un moyen de 
retourner [sur terre] ?» 



1. Se consul tent.,.: important verset pour mettre en relief les traits caracteristiques de I'lslam: la 
Consultation entre musulmans est un principe constitutionnel de la communaute islamique. 

2. Par application de la loi du talion. 



^^^\m 



mm^m 



^gst 



.>x r 






f-P ^9^^ 



jL4=^4i\Si::^%jrj;iii 



»>*-^ 




42. As-Sura (la consultation) 



45. Et tu les verras exposes devant I'Enfer, confondus dans Favilissement, et 
regardant d'un oeil furtif, tandis que ceux qui ont cru diront: «Les per- 
dants sont certes, ceux qui au Jour de la Resurrection font leur propre 
perte et celle de leurs families ». Les injustes subiront certes un chatiment 
permanent. 

46. lis n'auront pas de protecteur en dehors d'Allah pour les secourir et 
quiconque Allah egare n'a plus aucune voie. 

47. Repondez a I'appel de votre Seigneur avant que ne vienne un jour dont 
Allah ne reportera jamais le terme. Ce jour-la, nul refuge pour vous et 
vous ne pourrez point nier (vos peches). 

48. S'ils se detournent,... Nous ne t'avons pas envoye pour assurer leur sauve- 
garde: tu n'es charge que de transmettre [le message]. Et lorsque Nous 
faisons gouter a Thomme une misericorde venant de Nous, il en exulte; 
mais si un malheur les atteint pour ce que leurs mains ont perpetre..., 
rhomme est alors tres ingrat! 

49. A Allah appartient la royaute des cieux et de la terre. II cree ce qu'Il veut. 
II fait don de filles a qui II veut, et don de gar^ons a qui II veut, 

50. ou bien II donne a la fois gar^ons et filles; et II rend sterile qui II veut. II 
est certes Omniscient et Omnipotent. 

51. II n'a pas ete donne a un mortel qu' Allah lui parle autrement que par 
revelation, ou de derriere un voile, ou qu'Il [lui] envoie un messager 
(Ange) qui revele, par Sa permission, ce qu'Il [Allah] veut. II est Sublime et 
Sage. 



E 



m'im 



mm^m 







a^lM 




^/^-^ •k^(^^pi:^j\li: 



iA' 



43. Az-Zuhruf (i'ornement) 



52. Et c'est ainsi que Nous t'avons revele un esprit [le Coran]^ provenant de 
Notre ordre. Tu n'avais aucune connaissance du Livre ni de la foi; mais 
Nous en avons fait une lumiere par laquelle Nous guidons qui Nous 
voulons parmi Nos serviteurs. Et en verite tu guides vers un chemin droit, 

53. le chemin d' Allah a Qui appartient ce qui est dans les cieux et ce qui est 
sur la terre. Oui c'est a Allah que s'acheminent toutes les choses. 

SOURATE 43 

AZ-ZUHRUF (L'ORNEMENT)^ 

89 versets 
Pre-heg. rf63 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. H'a,Mrm3. 

2. Par le Livre explicite! 

3. Nous en avons fait un Coran arabe afin que vous raisonniez. 

4. II est aupres de Nous, dans I'Ecriture-Mere (Foriginal au del), sublime et 
rempli de sagesse. 

5. Quoi! Allons-Nous vous dispenser du Rappel [le Coran] pour la raison 
que vous etes des gens outranciers? 

6. Que de prophetes avons-Nous envoyes aux Anciens! 

7. et pas un prophete ne leur venait qu'ils ne le tournaient en derision. 

8. Nous avons fait perir de plus redoutables qu'eux! Et on a deja cite I'exem- 
ple des anciens. 

9. Et si tu leur demandes: «Qui a cree les cieux et la terre ?» lis diront tres 
certainement : «Le Puissant, I'Omniscient les a crees». 

10. Celui qui vous a donne la terre pour berceau et vous y a trace des sentiers 
afin que vous vous guidiez; 



1. Un esprit [le Coran]: parce qu'il revivifie les coeurs. 

2. Titre tire du v. 35. 

3. Ha Mim: note a S.2, v. 1. 



mm 



a 



mm^^ 



^^^^ x^^Kt^'^ '^'^\X'f ^<^ ^^f^ 4^^ ^ >^'^^ <i^'^ 

<^.>i.«JS.^.<.«< / 



"> ^ .If 






43. Az-Zuhnif (romement) 



11. Celui qui a fait descendre Teau du ciel avec mesure et avec laquelle Nous 
ranimons une cite morte [aride]. Ainsi vous serez ressuscites; 

12. Celui qui a cree les couples dans leur totalite et a fait pour vous, des 
vaisseaux et des bestiaux,des montures, 

13. afin que vous vous installiez sur leurs dos, et qu'ensuite, apres vous y etre 
installes, vous vous rappeliez le bienfait de votre Seigneur et que vous 
disiez: «Gloire a Celui qui nous a soumis tout cela alors que nous n'etions 
pas capables de les dominer. 

14. C'est vers notre Seigneur que nous retournerons». 

15. Et ils Lui firent de Ses serviteurs une partie [de Lui-Meme]. L'homme est 
vraiment un ingrat declare! 

16. Ou bien Se serait-Il attribue des filles parmi ce qu'Il cree et accorde a 
vous par preference des fils^? 

17. Or, quand on annonce a I'un d'eux (la naissance) d'une semblable de ce 
qu'il attribue au Tout Misericordieux, son visage s'assombrit d'un chagrin 
profond. 

18. Quoi! Cet etre (la fille) eleve au milieu des parures et qui, dans la dispute, 
est incapable de se defendre par une argumentation claire et 
convaincante^? 

19. Et ils firent des Anges qui sont les serviteurs du Tout Misericordieux des 
[etres] feminins! Etaient-ils temoins de leur creation? Leur temoignage 
sera alors inscrit; et ils seront interroges. 

20. Et ils dirent: «Si le Tout Misericordieux avait voulu, nous ne les aurions 
pas adores ». lis n*en ont aucune connaissance ; ils ne font que se livrer a 
des conjectures. 

21. Ou bien, leur avions-Nous donne avant lui [le Coran] un Livre auquel ils 
seraient fermement attaches? 

22. Mais plutot ils dirent: «Nous avons trouve nos ancetres sur une religion, 
et nous nous guidons sur leurs traces ». 



1. Les infideles designaient les Anges comme filles de Dieu. 

2. II ne s'agit la que de souligner la grande sensibilite de la femme et sa sentimentalite. 



imim 



mmm^ 



0^15iij»v^l^^ Ij}^ 4^1;^ llifciils ji^lil^ 



6ea^/44>^c^iWi^o^XiiiyC^ 



,>*►'»* -5-*? > --'"J^f f>-* Y'' ^^''> T^K^ X'T-*-^'^ > »i;^ 
J^ jru« Jr-jj^>*-^> ^ Vd^ j^ ^Wl<L? mP** ^^^**^ 

|v^v2^ ■A:>a-J yl:?::; .3 ^j^ <j^f» f >^ < j ^-'^Jj ^ -^ ' 



43. Az-Zuhruf (rornement) 



23. Et c'est ainsi que Nous n'avons pas envoye avant toi d'avertisseur en une 
cite, sans que ses gens aises n'aient dit: «Nous avons trouve nos ancetres 
sur une religion et nous suivons leurs traces ». 

24. II dit : « Meme si je viens a vous avec une meilleure direction que celle sur 
laquelle vous avez trouve vos ancetres ?» lis dirent: «Nous ne croyons pas 
au message avec lequel vous avez ete envoyes»^ 

25. Nous Nous vengeames d'eux. Regarde ce qu'il est advenu de ceux qui 
criaient au mensonge. 

26. Et lorsqu' Abraham dit a son pere et a son peuple: «Je desavoue totale- 
ment ce que vous adorez, 

27. a I'exception de Celui qui m'a cree, car c'est Lui en verite qui me 
guidera». 

28. Et il en^ fit une parole qui devait se perpetuer parmi sa descendance. 
Peut-etre reviendront-ils? 

29. Mais a ces gens ainsi qu'a leurs ancetres, J'ai accorde la jouissance jus- 
qu'a ce que leur vinrent la Verite (le Coran) et un Messager explicite. 

30. Et quand la Verite leur vint, ils dirent: «C'est de la magie et nous n'y 
croyons pas». 

31. Et ils dirent: «Pourquoi n'a-t-on pas fait descendre ce Coran sur un haut 
personnage de Tune des deux cites ?» (la Mecque et Ta^iO^. 

32. Est-ce eux qui distribuent la misericorde de ton Seigneur? C'est Nous qui 
avons reparti entre eux leur subsistance dans la vie presente et qui les 
avons eleves en grades les uns sur les autres, afin que les uns prennent les 
autres a leur service. La misericorde de ton Seigneur vaut mieux, cepen- 
dant, que ce qu'ils amassent. 

33. Si les hommes ne devaient pas constituer une seule communaute (mecrean- 
te), Nous aurions certes pourvu les maisons de ceux qui ne croient pas au 
Tout Misericord ieux, de toits d'argent avec des escaliers pour y monter; 



1. // dit: il s'agit de I'avertisseur, Prophete de celte ville. 

Vous avez ete...: transition du singulier au pluriel impliquant que la reponse des mecreants vise 
a la fois le Prophete et ceux qui avaient embrasse sa religion. 

2. // en fit : II fit de cette declaration. 

3. Allusion est faite dans ce verset a deux notables: Al-Walid Ibn al-Mugira de la Mecque et 
*^Urwa Ibn Mas*^ud de Ta'if. 



E 



^iliJ^ 



a 



imim^ 




J^^ J^ ^^"^ L?^P-^' $3:^^' t^' 

i-^ t^'^ K •--'* ""^siT. "'?''' ^^if^". --'*Tt 



43. Az-Zuhruf (rornement) 



34. (Nous aurions pourvu) leurs maisons de portes et de divans ou ils 
s'accouderaient, 

35. ainsi que des ornements. Et tout cela ne serait que jouissance temporaire 
de la vie d'ici-bas, alors que I'au-dela, aupres de ton Seigneur, est pour les 
pieux. 

36. Et quiconque s'aveugle (et s'ecarte) du rappel du Tout Misericordieux, 
Nous lui designons un diable qui devient son compagnon inseparable. 

37. Ils [Les diables] detournent certes [les hommes] du droit chemin, tandis 
que ceux-ci s'estiment etre bien guides. 

38. Lorsque cet [homme] vient a Nous, il dira [a son demon]: «Helas! Que 
n'y a-t-il entre toi et moi la distance entre les deux orients [I'Est et 
rOuest]!» — Quel mauvais compagnon [que tu es]! 

39. II ne vous profitera point ce jour-la — du moment que vous avez ete 
injustes — que vous soyez associes dans le chatiment. 

40. Est-ce done toi qui fait entendre les sourds ou qui guide les aveugles et 
ceux qui sont dans un egarement evident? 

41. Soit que Nous t'enlevons [te ferons mourir] et alors Nous Nous vengerons 
d'eux ; 

42. ou bien que Nous te ferons voir ce que Nous leur avons promis [le chati- 
ment] ; car Nous avons sur eux un pouvoir certain. 

43. Tiens fermement a ce qui t'a ete revele car tu es sur le droit chemin. 

44. C'est certainement un rappel [le Coran] pour toi et ton peuple. Et vous en 
serez interroges. 

45. Et demande a ceux de Nos messagers que Nous avons envoyes avant toi, 
si Nous avons institue, en dehors du Tout Misericordieux, des divinites a 
adorer? 

46. Nous avons effectivement envoye Mo'ise avec Nos miracles, a Pharaon et 
a ses notables. II dit: «Je suis le Messager du Seigneur de runivers». 

47. Puis, lorsqu'il vint a eux avec Nos miracles, voila qu'ils en rirent. 



IS 



imim 



a 



mmm^ 



i* ,-* 













3- *:^k^>'5£iiij4|^tiii j^^ijiii 

6>iic^3^"4^jCuaiiimi;0 



At 



is 




43. Az-Zuhruf (rornement) 

48. Chaque miracle que Nous leur montrions etait plus probant que son pre- 
cedent. Et Nous les saisimes par le chatiment, peut-etre reviendront-ils 
[vers Nous]. 

49. Et ils dirent: «0 magicien! Implore pour nous ton Seigneur au nom de 
Tengagement^ qu'Il a pris en vers toi. Nous suivrons le droit chemin». 

50. Puis quand Nous eumes ecarte d'eux le chatiment, voila qu'ils violerent 
leurs engagements. 

5 1 . Et Pharaon fit une proclamation a son peuple et dit : « 6 mon peuple ! Le 
royaume de Misr [I'Egypte] ne m'appartient-il pas ainsi que ces canaux 
qui coulent a mes pieds? N'observez-vous done pas? 

52. Ne suis-je pas meilleur que ce miserable qui sait a peine s'exprimer? 

53. Pourquoi ne lui a-t-on pas lance des bracelets d'or? Pourquoi les Anges ne 
Tont-ils pas accompagne?» 

54. Ainsi chercha-t-il a etourdir son peuple et ainsi lui obeirent-ils car ils 
etaient des gens pervers. 

55. Puis lorsqu'ils Nous eurent irrite, Nous Nous vengeames d'eux et les 
noyames tous. 

56. Nous fimes d'eux un antecedant et un exemple [une le9on] pour la 
posterite. 

57. Quand on cite I'exemple du fils de Marie, ton peuple s'en detourne^, 

58. en disant: «Nos dieux sont-ils meilleurs, ou bien lui?» Ce n'est que par 
polemique qu'ils te le citent comme exemple. Ce sont plutot des gens 
chicaniers. 

59. II (Jesus) n 'etait qu'un Serviteur que Nous avions comble de bienfaits et 
que Nous avions designe en exemple aux Enfants d'Israel. 

60. Si Nous voulions. Nous ferions de vous des Anges qui vous succederaient 
sur la terre. 



1. L' engagement : la promesse faite a Moise de dissiper le mal du peuple de Pharaon des lors qu'ils 
croient en Allah et au message de Moise. 

2. S'en detourne: autre sens, s'en rejouit. 



mm 



^M^m 






rj u rj iB m 



43. Az-Zuhruf (rornement) 



61. II sera un signe au sujet de I'Heure. N'en doutez point. Et suivez-moi: 
voila un droit chemin. 

62. Que le Diable ne vous detourne point! Car il est pour vous un ennemi 
declare. 

63. Et quand Jesus apporta les preuves, il dit: «Je suis venu a vous avec la 
sagesse et pour vous expliquer certains de vos sujets de desaccord. Crai- 
gnez Allah done et obeissez-moi. 

64. Allah est en verite mon Seigneur et votre Seigneur. Adorez-Le done. Voila 
un droit chemin ». 

65. Mais les factions divergerent entre elles^ Malheur done aux injustes du 
chatiment d'un jour douloureux ! 

66. Attendent-ils seulement que I'Heure leur vienne a Timproviste, sans qu'ils 
ne s'en rendent compte? 

67. Les amis, ce jour-la, seront ennemis les uns des autres; excepte les pieux. 

68. «0 Mes serviteurs! Vous ne devez avoir aucune crainte aujourd'hui; vous 
ne serez point affliges, 

69. Ceux qui croient en Nos signes et sont musulmans^ 

70. «Entrez au Paradis, vous et vos epouses, vous y serez fetes ». 

71. On fera circuler parmi eux des plats d'or et des coupes; et il y aura la 
[pour eux] tout ce que les ames desirent et ce qui rejouit les yeux; — «et 
vous y demeurerez eternellement. 

72. Tel est le Paradis qu'on vous fait heriter pour ce que vous faisiez. 

73. II y aura la pour vous beaucoup de fruits dont vous mangerez». 



1. Les factions divergerent: au sujet de Jesus. Certains en firent un Dieu, d'autres dirent qu'il est le 
fils de Dieu et d'autres encore le prirent pour le troisieme de trois [pere, fils et saint-esprit], 

2. Ceux: les serviteurs d'Allah, mentionnes dans le verset precedent. 



mm 



a 



wm^m 






43. Az-Zuhruf (rornement) 



74. Quant aux criminels, ils demeureront eteraellement dans le chatiment de 
I'Enfer, 

75. qui ne sera jamais interrompu pour eux et ou ils seront en desespoir. 

76. Nous ne leur avons fait aucun tort, mais c'etaient eux les injustes. 

77. et ils crieront: «0 Malik ^! Que ton Seigneur nous acheve!» II dira: «En 
verite, vous etes pour y demeurer [eternellement]»! 

78. «Certes, Nous vous avions apporte la Verite; mais la plupart d'entre vous 
detestaient la Verite ». 

79. Ont-ils pris quelque decision^ [entre eux]? Car c'est Nous qui decidons! 

80. Ou bien escomptent-ils que Nous n'entendons pas leur secret ni leurs deli- 
berations? Mais si! Nos Anges prennent note aupres d'eux. 

81. Dis: «Si le Tout Misericordieux avait un enfant, alors je serais le premier a 
radorer». 

82. Gloire au Seigneur des cieux et de la terre. Seigneur du Trone; II transcen- 
de ce qu'ils decrivent. 

83. Laisse-les done s'enfoncer dans leur faussete et s'amuser jusqu'a ce qu'ils 
rencontrent le jour qui leur est promis. 

84. c'est Lui qui est Dieu dans le ciel et Dieu sur terre; et c'est Lui le Sage, 
rOmniscient ! 

85. Et beni soit Celui a qui appartient le souverainete des cieux et de la terre 
et de ce qui est entre eux. II detient la science de I'Heure. Et c'est vers Lui 
que vous serez ramenes. 

86. Et ceux qu'ils invoquent en dehors de Lui n'ont aucun pouvoir d'inter- 
cession, a Texception de ceux qui auront temoigne de la verite en pleine 
connaissance de cause. 

87. Et si tu leur demandes qui les a crees, ils diront tres certainement : 
« Allah ». Comment se fait-il done qu'ils se detournent? 

88. Et sa parole (la parole du Prophete a Allah): « Seigneur, ce sont la des 
gens qui ne croient pas». 

89. Et bien, eloigne-toi d'eux (pardonne-leur) ; et dis: «Salut!» Car ils sauront 
bientot. 



1. Malik est le nom de TAnge charge de garder I'Enfer. 

2. II s'agit des Mecquois qui cherchaient le moyen d'en finir avec Muhammad. 



&m}m 



m^smm 



mmm 






44. Ad-Duhan (la fumee) 



SOURATE 44 

AD-DUHAN (LA FUMEE)! 

59 versets 
Pre-heg. n'>64 

Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le tres Misericordieux. 

1. H'a,Mrm^ 

2. Par le Livre (le Coran) explicite. 

3. Nous I'avons fait descendre en une nuit benie, Nous sommes en verite 
Celui qui avertit, 

4. durant laquelle est decide tout ordre sage, 

5. c'est la un commandement venant de Nous. C'est Nous qui envoyons [les 
Messagers], 

6. a titre de misericorde de la part de ton Seigneur, car c'est Lui I'Audient, 
rOmniscient, 

7. Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui est entre eux, si seulement 
vous pouviez en avoir la conviction. 

8. Point de divinite a part Lui. II donne la vie et donne la mort, et II est 
votre Seigneur et le Seigneur de vos premiers ancetres. 

9. Mais ces gens-la, dans le doute, s'amusent. 

10. Eh bien, attends le jour ou le ciel apportera une fumee visible 

1 1 . qui couvrira les gens. Ce sera un chatiment douloureux. 

12. « Seigneur, eloigne de nous le chatiment. Car, [a present] nous croyons». 

13. D'oii leur vient cette prise de conscience^ alors qu'un Messager explicite 
leur est deja venu, 

14. Puis ils s'en detournerent en disant: « C'est un homme instruit [par d'au- 
tres], un possede». 

15. Nous dissiperons le chatiment pour peu de temps; car vous recidiverez. 

16. Le jour ou Nous userons de la plus grande violence et Nous Nous 
vengerons. 

17. Et avant eux, Nous avons deja eprouve le peuple de Pharaon, quand un 
noble Messager leur etait venu'*, 

18. [leur disant]: «Livrez-moi les serviteurs d'Allah! Je suis pour vous un 
Messager digne de confiance. 

1. Titre tire du v. 10. 

2. H'd Mint: voir la note a S. 2, v. 1. 

3. Litteralement : comment le rappel les atteindrait-il...? 

4. Avant eux...: avant les interlocuteurs de Muhammad (pbAsl). 
Un noble Messager: Moise. 



Qm\m 



mmm^ 






44. Ad-Duhan (la fumee) 

19. Ne vous montrez pas hautains vis-a-vis d'Allah, car je vous apporte 
une preuve evidente. 

20. Et je cherche protection aupres de mon Seigneur et votre Seigneur, pour 
que vous ne me lapidiez pas. 

21. Si vous ne voulez pas croire en moi, eloignez-vous de moi». 

22. II invoqua alors son Seigneur: «Ce sont des gens criminels». 

23. « Voyage de nuit avec Mes serviteurs; vous serez poursuivis^ 

24. Laisse la mer calme; [telle que tu I'as franchie] ce sont, des armees [voues] 
a la noyade». 

25. Que de jardins et de sources ils laisserent [derriere eux] 

26. que de champs et de superbes residences, 

27. que de delices au sein desquels ils se rejouissaient. 

28. II en fut ainsi et Nous fimes qu'un autre peuple en herita. 

29. Ni le ciel ni la terre ne les pleurerent et ils n'eurent aucun delai. 

30. Et certes. Nous sauvames les Enfants d'lsrael du chatiment avilissant 

31. de Pharaon qui etait hautain et outrancier. 

32. A bon escient Nous les choisimes parmi tous les peuples de Tunivers^, 

33. et leur apportames des miracles de quoi les mettre manifestement a 
Tepreuve. 

34. Ceux-la (les Mecquois) disent: 

35. «I1 n'y a pour nous qu'une mort, la premiere. Et nous ne serons pas 

ressuscites. 

36. Faites done revenir nos ancetres, si vous etes veridiques». 

37. Sont-ils les meilleurs ou le peuple de Tubba*"^ et ceux qui les ont precedes? 
Nous les avons fait perir parce que vraiment ils etaient criminels. 

38. Ce n'est pas par divertissement que Nous avons cree les cieux et la terre et 
ce qui est entre eux. 

39. Nous ne les avons crees qu'en toute verite. Mais la plupart d'entre eux ne 

savent pas. 



1. C'est Allah qui repond a la priere de Moise. 

2. Les peuples de leur epoque. 

3. Tubba'^: un prophete ou un homme pieux. 



5m\m 



mmmm 




44. Ad-Duhan (la fumee) 



40. En verite, le Jour de la Decision^ sera leur rendez-vous a tous, 

41. le jour ou un allie ne sera d'aucune utilite a un [autre] allie; et ils ne 
seront point secourus non plus, 

42. sauf celui a qui Allah fera misericorde. Car c'est Lui, le Puissant, le 
Tres Miser icordieux. 

43. Certes I'arbre de Zakkum 

44. sera la nourriture du grand pecheur. 

45. Comme du metal en fusion; il bouillonnera dans les ventres 

46. comme le bouillonnement de I'eau surchauffee. 

47. Qu'on le saisisse et qu'on I'emporte en plein dans la fournaise; 

48. qu'on verse ensuite sur sa tete de Teau bouillante comme chatiment. 

49. Goute! Toi [qui pretendait etre] le puissant, le noble. 

50. Voila ce dont vous doutiez. 

51. Les pieux seront dans une demeure sure, 

52. parmi des jardins et des sources, 

53. lis porteront des vetements de satin et de brocart et seront places face a 
face. 

54. C'est ainsi! Et Nous leur donnerons pour epouses des houris aux grands 
yeux. 

55. lis y demanderont en toute quietude toutes sortes de fruits. 

56. Ils n'y gouteront pas a la mort sauf leur mort premiere. Et [Allah] les 
protegera du chatiment de la Fournaise, 

57. c'est la une grace de ton Seigneur. Et c'est la I'enorme succes. 

58. Nous ne I'avons facilite^ dans ta langue, qu'afm qu'ils se rappellent! 

59. Attends done. Eux aussi attendent. 



1. Le Jour du Jugement. 

2. Nous ne I'avons facilite : Nous avons facilite la recitation du Coran. 



ij^wm- 



^mmm 



■"'\» ^.^ ^'.f "c:^,'' "'^'^ ''*Vn \'''\< ''■' 
v^-u>(^^J\ ij>>AU Jill li^L^Uj^^^lijj JaJ 



45. Al-Jatiya (ragenouillee) 



SOURATE 45 

AL-JATIYA (L'AGENOUILLEE)i 

37 versets 
Pre-heg. n^'dS 

Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux, 

1. H'a,Mrm2. 

2. La revelation du Livre emane d'Allah, le Puissant, le Sage. 

3. II y a certes dans les cieux et la terre des preuves pour les croyants. 

4. Et dans votre propre creation, et dans ce qu'Il dissemine comme animaux, 
il y a des signes pour des gens qui croient avec certitude. 

5. De meme dans Talternance de la nuit et du jour, et dans ce qu'Allah fait 
descendre du ciel, comme subsistance [pluie] par laquelle II redonne la vie 
a la terre une fois morte, et dans la distribution des vents, il y a des signes 
pour des gens qui raisonnent. 

6. Voila les versets d'Allah que Nous te recitons en toute verite. Alors 
dans quelle parole croiront-ils apres [la parole] d'Allah et apres Ses 
signes? 

7. Malheur a tout grand imposteur pecheur! 

8. II entend les versets d'Allah qu'on lui recite puis persiste dans son orgueil, 
comme s'il ne les avait jamais entendus. Annonce-lui done un chatiment 
douloureux. 

9. S'il a connaissance de quelques-uns de Nos versets, il les tourne en deri- 
sion. Ceux-la auront un chatiment avilissant: 

10. I'Enfer est a leurs trousses. Ce qu'ils auront acquis ne leur servira a rien, 
ni ce qu'ils auront pris comme protecteurs, en dehors d'Allah. lis auront 
un enorme chatiment. 

11. Ceci [le Coran] est un guide. Et ceux qui recusent les versets de leur 
Seigneur auront le supplice d'un chatiment douloureux. 

12. Allah, c'est Lui qui vous a assujetti la mer, afin que les vaisseaux y vo- 
guent, par Son ordre, et que vous alliez en quete de Sa grace afin que vous 
soyez reconnaissants. 

13. Et II vous a assujetti tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, le tout 
venant de Lui. II y a la des signes pour des gens qui reflechissent^. 



1 . Titre tire du v. 28. 

2. ITa MTm: voir S. 2, v. 1. 

3. II est du devoir du croyant de mediter sur les donnees de la nature afin d'en tirer profit. 



i^mm 



mm^m 




45. Al-Jatiya (I'agenouillee) 



14. Dis a ceux qui ont cru de pardonner a ceux qui n'esperent pas les jours 
d'Allah afin qu'Il retribue [chaque] peuple pour les acquis^ qu'ils faisaient. 

15. Quiconque fait le bien, le fait pour lui-meme; et quiconque agit mal, agit 
contre lui-meme. Puis vous serez ramenes vers votre Seigneur. 

16. Nous avons effectivement apporte aux Enfants d'Israel le Livre, la sagesse, 
la prophetie, et leur avons attribue de bonnes choses, et les preferames 
aux autres humains [leurs contemporains] ; 

17. Et Nous leur avons apporte des preuves evidentes de I'Ordre^. lis ne 
divergerent qu'apres que la science leur fut venue, par agressivite entre 
eux. Ton Seigneur decidera parmi eux, au Jour de la Resurrection, sur ce 
en quoi ils divergeaient. 

18. Puis Nous t'avons mis sur la voie de I'Ordre [une religion claire et parfai- 
te]. Suis-la done et ne suis pas les passions de ceux qui ne savent pas. 

19. Ils ne te seront d'aucune utilite vis-a-vis d'Allah. Les injustes sont vrai- 
ment allies les uns des autres; tandis qu'Allah est le Protecteur des pieux. 

20. Ceci [le Coran] constitue pour les hommes une source de clarte, un guide 
et une misericorde pour des gens qui croient avec certitude. 

21. Ceux qui commettent des mauvaises actions comptent-ils que Nous allons 
les traiter comme ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres, 
dans leur vie et dans leur mort? Comme ils jugent mal! 

22. Et Allah a cree les cieux et la terre en toute verite et afin que chaque ame 
soit retribuee selon ce qu'elle a acquis. Ils ne seront cependant pas leses. 



1. Ceux qui n'esperent pas: ceux qui ne craignent pas. 

Les jours d'Allah: les evenements qu'Allah peut faire arriver. 
Ce verset exclut I'esprit de vengeance envers les non-Musulmans. 

2. L'Ordre: le commandement; les lois imposees anterieurement ayant trait aux obligations reli- 
gieuses contenues dans la Thora ainsi qu'a Tannonce de la prophetie de Muhammad (pbAsl). 



^mm 



mmm^ 



0^y-te~J j^;.*-*^ J^_ji A£>LlJ 1 >yu /»yj O^S^ L? t_J]^-*-^ 



45. Al-Jatiya (ragenouillee) 



23. Vois-tu celui qui prend sa passion pour sa propre divinite? Et Allah I'ega- 
re sciemment* et scelle son oui'e et son coeur et etend un voile sur sa vue. 
Qui done peut le guider apres Allah? Ne vous rappelez-vous done pas? 

24. Et ils dirent: «I1 n'y a pour nous que la vie d'ici-bas: nous mourons et 
nous vivons et seul le temps nous fait perir». lis n'ont de cela aucune 
connaissance : ils ne font qu'emettre des conjectures. 

25. Et quand on leur recite Nos verse ts bien clairs, leur seul argument est de 
dire: «Faites revenir nos ancetres si vous etes veridiques». 

26. Dis: « Allah vous donne la vie puis II vous donne la mort. Ensuite II vous 
reunira le Jour de la Resurrection, il n'y a pas de doute a ce sujet, mais la 
plupart des gens ne savent pas. 

27. A Allah appartient le royaume des cieux et de la terre. Et le jour ou 
I'Heure arrivera, ce jour-la, les imposteurs seront perdus. 

28. Et tu verras chaque communaute agenouillee. Chaque communaute sera 
appelee vers son livre. On vous retribuera aujourd'hui selon ce que vous 
oeuvriez. 

29. Voila Notre Livre. II parle de vous en toute verite^ car Nous enregistrions 
[tout] ce que vous faisiez». 

30. Ceux qui ont cru et fait de bonnes oeuvres, leur Seigneur les fera entrer 
dans Sa misericorde. Voila le succes evident. 

31. Et quant a ceux qui ont mecru [il sera dit]: «Mes versets ne vous etaient- 
ils pas recites? Mais vous vous enfliez d'orgueil et vous etiez des gens 
criminels». 

32. Et quand on disait: «La promesse d'Allah est verite; et THeure n'est pas 
Tobjet d'un doute », vous disiez: «Nous ne savons pas ce que c'est que 
I'Heure; et nous ne faisions a son sujet que de simples conjectures et nous 
ne sommes pas convaincus [qu'elle arrivera]. 



1. Sciemment: autre sens: apres que le message lui soit communique. 

2. Il parle de vous: il temoigne pour ou contre vous. 



B 



m^ym 



mmmm 



4?S9 <>«^ \ ^^j u^^ ^^-->j ^j^ \^-;-^^ '^ 

jL^'f>p't;ij::^:?-iiJ4,Si:iJ\aitja 



C}^^ClSt(_i4^ liL^l(^^l S^l^iii-li «jjJ^lo/:> 



0* 



BESS 




46. Al-Ahqaf 



33. Et leur apparaitra [la laideur] de leurs mauvaises actions. Et ce dont ils se 
moquaient les cernera. 

34. Et on leur dira: «Aujourd'hui Nous vous oublions comme vous avez 
oublie la rencontre de votre jour que voici. Votre refuge est le Feu; et vous 
n'aurez point de secoureurs. 

35. Cela parce que vous preniez en raillerie les versets d' Allah et que la vie 
d'ici-bas vous trompait». Ce jour-la on ne les en fera pas sortir et on ne 
les excusera pas non plus. 

36. Louange a Allah, Seigneur des cieux et Seigneur de la terre: Seigneur de 
I'univers. 

37. Et a Lui la grandeur dans les cieux et la terre. Et c'est Lui le Puissant, le 
Sage. 

SOURATE 46 

AL-AHQAF 1 

35 versets 
Pre-heg. n''66 



Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. H'a,Mrm2. 

2. La revelation du Livre emane d'Allah, le Puissant, le Sage. 

3. Nous n'avons cree les cieux et la terre et ce qui est entre eux qu'en toute 
verite et [pour] un terme fixe. Ceux qui ont mecru se detournent de ce dont 
ils ont ete avertis. 



4. 



5. 



Dis: «Que pensez-vous de ceux que vous invoquez en dehors d'Allah? 
Montrez-moi done ce qu'ils ont cree de la terre! Ou ont-ils dans les cieux 
une participation avec Dieu? Apportez-moi un Livre anterieur a celui-ci (le 
Coran) ou meme un vestige d'une science, si vous etes vefidiques)). 

Et qui est plus egare que celui qui invoque en dehors d'Allah, celui qui ne 
saura lui repondre jusqu'au Jour de la Resurrection? Et elles [leurs divini- 
tes] sont indifferentes a leur invocation. 



1. Titre tire du v. 21 

Al-Ahqaf: signifie «les dunes », mais designe une eontree desertique de I'Arabie du Sud. 

2. Cf. note a S.2, v. 1. 



m^y^ 



mmmm 






^HEs 



a B a e a a a g 



46. Al-Ahqaf 



6. Etquand les gens seront rassembles [pour le Jugement] elles seront leurs 
ennemies et nieront leur adoration [pour elles]. 

7. Et quandonleur recite Nos versets bien clairs,ceux qui ont mecru disent a 
propos de la verite, une fois venue a eux: «C'est de la magie manifeste». 

8. Ou bien ils disent: «I1 I'a invente!» Dis: «Si je Tai invente, alors vous ne 
pourrez rien pour moi contre [la punition] d'Allah. II sait parfaitement ce 
que vous propagez (en calomnies contre le Coran): Allah est suffisant 
comme temoin entre moi et vous. Et c'est Lui le Pardonneur, le Tres 
Misericordieux ». 

9. Dis: «Je ne suis pas une innovation parmi les messagers; et je ne sais pas 
ce que Ton fera de moi, ni de vous. Je ne fais que suivre ce qui m'est 
revele; et je ne suis qu'un avertisseur clair». 

10. Dis: «Que direz-vous si [cette revelation s'avere] venir d'Allah et que vous 
n'y croyez pas, qu'un temoin parmi les fils d'lsrael en atteste la conformite 
[au Pentateuque] et y croit pendant que vous, vous le repoussez avec 
orgueil... En verite Allah ne guide pas les gens injustes!» 

11. Et ceux qui ont mecru dirent a ceux qui ont cru : « Si ceci etait un bien, ils 
(les pauvres) ne nous y auraient pas devances». Et comme ils ne se seront 
pas laisses guider par lui ils diront: «Ce n'est qu'un vieux mensonge!» 

12. Et avant lui, il y avait le Livre de Moise, comme guide et comme miseri- 
corde. Et ceci est [un livre] confirmateur, en langue arabe, pour avertir 
ceux qui font du tort et pour faire la bonne annonce aux bienfaisants 

13. Ceux qui disent: « Notre Seigneur est Allah » et qui ensuite se tiennent sur 
le droit chemin. Ils ne doivent avoir aucune crainte et ne seront point 
affliges. 

14. Ceux-la sont les gens du Paradis ou ils demeureront eternellement, en 
recompense de ce qu'ils faisaient. 



SCSSSSSSL 



m^m 



mmmm 






ms 



46. Al-Ahqaf 

15. Et Nous avons enjoint a rhomme de la bonte envers ses pere et mere: sa 
mere I'a peniblement porte et en a peniblement accouche; et sa gestation 
et sevrage durent trente mois; puis quand il atteint ses pleines forces et 
atteint quarante ans, il dit: «0 Seigneur! Inspire-moi pour que je rende 
grace au bienfait dont Tu m'ascomble ainsiqu'a mes pere et mere, et pour 
que je fasse une bonne oeuvre que Tu agrees. Et fais que ma posterite soit 
de moralite saine. Je me repens a Toi et je suis du nombre des Soumis». 

16. Ce sont ceux-la dont Nous acceptons le meilleur de ce qu'ils oeuvrent et 
passons sur leurs mefaits, (ils seront) parmi les gens du Paradis, selon la 
promesse veridique qui leur etait faite. 

17. Quant a celui qui dit a ses pere et mere: «Fi de vous deux! Me promettez- 
vous qu'on me fera sortir de terre alors que des generations avant moi ont 
passe ?» Et les deux, implorant le secours d' Allah, [lui dirent]: « Malheur a 
toi! Crois. Car la promesse d'Allah est veridique ». Mais il (repond): «Ce 
ne sont que des contes d'Anciens». 

18. Ce sont ceux-la qui ont merite la sentence [prescrite] en meme temps que 
des communautes deja passees avant eux parmi les djinns et les hommes. 
lis etaient reellement perdants. 

19. Et il y a des rangs [de merite] pour chacun, selon ce qu'ils ont fait, afin 
qu'Allah leur attribue la pleine recompense de leurs oeuvres; et ils ne 
seront point leses. 

20. Et le jour oii ceux qui ont mecru seront presentes au Feu (il leur sera dit) : 
«Vous avez dissipe vos [biens] excellents et vous en avez joui pleinement 
durant votre vie sur terre: on vous retribue done aujourd'hui du chatiment 
avilissant, pour I'orgueil dont vous vous enfliez injustement sur terre, et 
pour votre perversite. 



tHr-Wi"Hr^fefataaC jE 



m^y^ 



mmmm 



4^ /*>slJ.>>JitJj^La^p>^:aN-^ JUftjj> «^ t'JU .>iiJ I ^^ 1 



=»v, 



^T^^ gggg 




46. Al-Ahqaf 



21. Et rappelle-toi le frere des Aad (Hud) quand il avertit son peuple a Al- 
Ahqaf — alors qu'avant et apres lui, des avertisseurs sont passes — [en 
disant]: «N'adorez qu'Allah. Je crains pour vous le chatiment d'un jour 
terrible ». 

22. lis dirent: «Es-tu venu a nous pour nous detoumer de nos divinites? Eh 
bien, apporte-nous ce que tu nous promets si tu es du nombre des 
veridiques». 

23. 11 dit: «La science n'est qu'aupres d'AUah. Je vous transmets cependant 
le message avec lequel j'ai ete envoye. Mais je vois que vous etes des gens 
ignorants». 

24. Puis, voyant un nuage se dirigeant vers leurs vallees, ils dirent; «Voici un 
nuage qui nous apporte de la pluie». Au contraire! c'est cela meme que 
vous cherchiez a hater: C'est un vent qui contient un chatiment 
douloureux, 

25. detruisant tout, par le commandement de son Seigneur ». Puis, le lende- 
main on ne voyait plus que leurs demeures. Ainsi retribuons-Nous les gens 
criminels. 

26. En effet. Nous les avions consolides dans des positions que Nous ne vous 
avons pas donnees. Et Nous leur avions assigne une oui'e, des yeux et des 
coeurs, mais ni leur oui'e, ni leurs yeux, ni leurs coeurs ne leur ont profite 
en quoi que ce soit, parce qu'ils niaient les signes d'Allah. Et ce dont ils se 
moquaient les cerna. 

27. Nous avons assurement fait perir les cites autour de vous; et Nous avons 
diversifie les signes afin qu'ils reviennent (de leur mecreance). 

28. Pourquoi done ne les secourent pas, ceux qu'ils avaient pris, en dehors 
d' Allah, comme divinites pour [soi-disant] les rapprocher de Lui? Ceux-ci, 
au contraire, les abandonnerent ; telle est leur imposture et voila ce qu'ils 
inventaient comme mensonges. 



B 



m^m 



mmmm 



<ry^^' 






9^ ^ 9 **; 









/^« ^>^ -'/^ tf I < ^ ^^ 













f^^K235 



^m^a 



46. Al-Ahqaf 



29. (Rappelle-toi) lorsque Nous dirigeames vers toi une troupe de djinns pour 
qu'ils ecoutent le Coran. Quand ils assisterent [a sa lecture] ils dirent: 
«Ecoutez attentivement»... Puis, quand ce fut termine, ils retournerent a 
leur peuple en avertisseurs ^ 

30. lis dirent: «0 notre peuple! Nous venons d'entendre un Livre qui a ete 
descendu apres Moise, confirmant ce qui I'a precede. II guide vers la verite 
et vers un chemin droit. 

31. O notre peuple! Repondez au predicateur d' Allah et croyez en lui. II 
[Allah] vous pardonnera une partie de vos peches et vous protegera contre 
un chatiment douloureux. 

32. Et quiconque ne repond pas au predicateur d'AUah ne saura echapper au 
pouvoir [d'Allah] sur terre. Et il n'aura pas de protecteurs en dehors de 
Lui. Ceux-la sont dans un egarement evident. 

33. Ne voient-ils pas qu'Allah qui a cree les cieux et la terre, et qui n'a pas ete 
fatigue par leur creation, est capable en verite de redonner la vie aux 
morts? Mais si. II est certes Omnipotent. 

34. Et le jour ou seront presentes au Feu ceux qui ont mecru (on leur dira) : 
«Ceci n'est-il pas la verite ?» lis diront; «Mais si, par notre Seigneur ». II 
dira: «Eh bien, goutez le chatiment pour votre mecreance». 

35. Endure (Muhammad) done, comme ont endure les messagers doues de 
fermete; et ne te montre pas trop presse de les voir subir [leur chatiment]. 
Le jour ou ils verront ce qui leur est promis, il leur semblera qu'ils 
n'etaient restes [sur terre] qu'une heure d'un jour. Voila une communica- 
tion. Qui sera done aneanti sinon les gens pervers? 



I . II est dit que trois ans avant I'Hegire, lorsque Muhammad (pbAsl) rebroussa chemin de Ta'if, 
ou il etait alle chercher asile, un groupe de djinns I'entendit reciter le Coran, durant la priere 
nocturne et se convertit aussitot a 1 'Islam. 



IS 






^IglgllgH 






^4;Vi^to1;i;:CS:| 



o« 



47. Muhammad 



SOURATE 47 

MUHAMMAD 1 

38 versets 
Post-heg. n95 

Au nom d'Aiiah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Ceux qui ont mecru et obstrue le chemin d'Allah, II a rendu leurs oeuvres 
vaines. 

2. Et ceux qui ont cru et accompli de bonnes oeuvres et ont cru en ce qui a 
ete descendu sur Muhammad — et c'est la verite venant de leur Seigneur 
— II leur efface leurs mefaits et amehore leur condition. 

3. II en est ainsi parce que ceux qui ont mecru ont suivi le Faux et que ceux 
qui ont cru ont suivi la Verite emanant de leur Seigneur. C'est ainsi qu'Al- 
lah propose leurs exemples aux gens. 

4. Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mecru frappez-en les 
cous. Puis, quand vous les avez domines^, enchainez-les solidement. Ensui- 
te, c'est soit la liberation gratuite, soit la ran^on, jusqu'a ce que la guerre 
depose ses fardeaux. II en est ainsi, car si Allah voulait, II se vengerait Lui- 
meme contre eux, mais c'est pour vous eprouver les uns par les autres. Et 
ceux qui seront tues dans le chemin d'Allah, II ne rendra jamais vaines 
leurs actions. 

5. II les guidera et ameliorera leur condition, 

6. et les fera entrer au Paradis qu'Il leur aura fait connaitre. 

7. O vous qui croyez! si vous faites triompher (la cause d') Allah, II vous 
fera triompher et raffermira vos pas. 

8. Et quant a ceux qui ont mecru, il y aura un malheur pour eux, et II rendra 
leurs oeuvres vaines. 

9. C'est parce qu'ils ont de la repulsion pour ce qu'Allah a fait descendre. II 
a rendu done vaines leurs oeuvres. 

10. N'ont-il pas parcouru la terre pour voir ce qu'il est advenu de leurs 
predecesseurs? Allah les a detruits. Pareilles fms sont reservees aux 
mecreants. 

11. C'est qu'Allah est vraiment le Protecteurde ceux qui ont cru; tandis que 
les mecreants n'ont pas de protecteur. 



1. Titre tire du v. 2. 

2. Vous les avez domines: quand vous les aurez affaiblis par un grand nombre de morts et de blesses. 



la 



m^m 



^mimm 






47. Muhammad 



12. Ceux qui croient et accomplissent de bonnes oeuvres, Allah les fera entrer 
dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. Et ceux qui mecroient 
jouissent et mangent comme mangent les bestiaux; et le Feu sera leur lieu 
de sejour. 

13. Et que de cites, bien plus fortes que ta cite qui t'a expulse, avons-Nous fait 
perir, et ils n'eurent point de secoureur. 

14. Est-ce que celui qui se base sur une preuve claire venant de son Seigneur 
est comparable a ceux dont on a embelli les mauvaises actions et qui ont 
suivi leurs propres passions. 

15. Voici la description du Paradis qui a ete promis aux pieux: il y aura la des 
ruisseaux d'une eau jamais malodorante, et des ruisseaux d'un lait au gout 
inalterable, et des ruisseaux d'un vin delicieux a boire, ainsi que des ruis- 
seaux d'un miel purifie. Et il y a la, pour eux, des fruits de toutes sortes, 
ainsi qu'un pardon de la part de leur Seigneur. [Ceux-la] seront-ils pareils 
a ceux qui s'eternisent dans le Feu et qui sont abreuves d'une eau bouil- 
iante qui leur dechire les entrailles? 

16. Et il en est parmi eux qui t'ecoutent. Une fois sortis de chez toi, ils disent 
a ceux qui ont re9u la science: «Qu'a-t-il dit, tant6t?» Ce sont ceux-la 
dont Allah a scelle les coeurs et qui suivent leurs propres passions. 

17. Quant a ceux qui se mirent sur la bonne voie, II les guida encore plus et 
leur inspira leur piete. 

18. Qu'est-ce qu'ils attendent sinon que I'Heure leur vienne a I'improviste? Or 
ses signes avant-coureurs sont certes deja venus. Et comment pourront-ils 
se rappeler quand elle leur viendra (a I'improviste)? 

19. Sache done qu'en verite, il n'y a point de divinite a part Allah, et implore 
le pardon pour ton peche, ainsi que pour les croyants et les croyantes. 
Allah connait vos activites (sur terre) et votre lieu de repos (dans I'au- 
dela)i. 



1. Vos activites... lieu de repos: autre sens: vos activites pendant la journee et votre lieu de repos 
pendant la nuit. 



VS 






^mimm 






f-^ a 4^'^X'X' x^^ ^ -^ 







47. Muhammad 



20. Ceux qui ont cru disent: «Ah! Si une Sourate descendait!» Puis, quand on 
fait descendre une Sourate explicite et qu'on y mentionne le combat, tu 
vois ceux qui ont une maladie au cceur^ te regarder du regard de celui qui 
s'evanouit devant la mort. Seraient bien preferables pour eux 

21. une obeissance et une parole convenable. Puis, quand I'affaire est decidee^, 
il serait mieux pour eux certes, de se montrer sinceres vis-a-vis d'Allah. 

22. Si vous vous detournez^, ne risquez-vous pas de semer la corruption sur 
terre et de rompre vos liens de parente? 

23. Ce sont ceux-la qu 'Allah a maudits, a rendus sourds et a rendu leurs yeux 
aveugles. 

24. Ne meditent-ils pas sur le Coran? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cceurs? 

25. Ceux qui sont revenus sur leurs pas apres que le droit chemin leur a ete 
clairement expose, le Diable les a seduits et trompes. 

26. C'est parce qu'ils ont dit a ceux qui ont de la repulsion pour la revelation 
d'Allah: «Nous allons vous obeir dans certaines choses». Allah cepen- 
dant connait ce qu'ils cachent. 

27. Qu'adviendra-t-il d'eux quand les Anges les acheveront, frappant leurs 
faces et leurs dos? 

28. Cela parce qu'ils ont suivi ce qui courrouce Allah, et qu'ils ont de la 
repulsion pour [ce qui attire] Son agrement. II a done rendu vaines leurs 
ceuvres. 

29. Ou bien est-ce que ceux qui ont une maladie au coeur escomptent qu'Al- 
lah ne saura jamais faire apparaitre leur haine? 



1. Ceux qui ont une maladie au coeur: ceux qui doutent; les hypocrites. 

2. L'affaire est decidee: le combat a ete impose. 

3. Si vous vous detournez: autre interpretation: si vous etes investis de pouvoir. 



gfior 






^^^M^ 




47. Muhammad 



30. Or, si Nous voulions Nous te les montrerions. Tu les reconnaitrais certes a 
leurs traits; et tu les reconnaitrais tres certainement au ton de leur parler. 
Et Allah connait bien vos actions. 

31. Nous vous eprouverons certes afin de distinguer ceux d'entre vous qui 
luttent [pour la cause d'Allah] et qui endurent, et afin d'eprouver [faire 
apparaitre] vos nouvelles. 

32. Ceux qui ont mecru et obstrue le chemin d'Allah et se sont mis dans le 
clan oppose au Messager apres que le droit chemin leur fut clairement 
expose, ne sauront nuire a Allah en quoi que ce soit. II rendra vaines leurs 
oeuvres. 

33. O vous qui avez cru! Obeissez a Allah, obeissez au Messager, et ne rendez 
pas vaines vos ceuvres. 

34. Ceux qui ont mecru et obstrue le chemin d'Allah puis sont morts tout en 
etant mecreants, Allah ne leur pardonnera jamais. 

35. Ne faiblissez done pas et n'appelez pas a la paix alors que vous etes les 
plus hauts, qu'Allah est avec vous, et qu'Il ne vous frustrera jamais [du 
merite] de vos ceuvres. 

36. La vie presente n'est que jeu et amusement; alors que si vous croyez et 
craignez [Allah], II vous accordera vos recompenses et ne vous demandera 
pas vos biens^ 

37. S'll vous les demandait importunement, vous deviendriez avares et II 
ferait apparaitre vos haines. 

38. Vous voila appeles a faire des depenses dans le chemin d'Allah. Certains 
parmi vous se montrent avares. Quiconque cependant est avare, Test a son 
detriment. Allah est le Suffisant a Soi-meme alors que vous etes les beso- 
gneux. Et si vous vous detournez, II vous remplacera par un peuple autre 
que vous, et ils ne seront pas comme vous. 



I. Ei ne vous demandera pas vos biens: selon «A1-Jalalayn», Allah ne vous demandera pas la 
totalite de vos biens mais vous demande de vous acquitter de la Zakat imposee. 



W^}^ 



mmmm 





,y -i.^'-r -'.r, 






«J d jfl^^w-^Oj <Lt;^>J 0_^)-*t> 



48. Al-Fath (la victoire eclatante) 



SOURATE 48 

AL- PATH (LA VICTOIRE ECLATANTE) i 

29 versets 
Post'heg, n"" HI 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. En verite Nous t'avons accorde une victoire eclatante, 

2. afm qu 'Allah te pardonne tes peches^, passes et futurs, qu'Il paracheve sur 
toi Son bienfait et te guide sur une voie droite; 

3. et qu'Allah te donne un puissant secours. 

4. C'est Lui qui a fait descendre la quietude dans les coeurs des croyants afin 
qu'ils ajoutent une foi a leur foi. A Allah appartiennent les armees des 
cieux et de la terre; et Allah est Omniscient et Sage 

5. afin qu'Il fasse entrer les croyants et les croyantes dans des Jardins sous 
lesquels coulent les ruisseaux ou ils demeureront eternellement, et afin de 
leur effacer leurs mefaits. Cela est aupres d'Allah un enorme succes, 

6. Et afin qu'Il chatie les hypocrites, hommes et femmes, et les associateurs et 
les associatrices, qui pensent du mal d'Allah. Qu'un mauvais sort tombe 
sur eux. Allah est courrouce contre eux, les a maudits, et leur a prepare 
I'Enfer. Quelle mauvaise destination! 

7. A Allah appartiennent les armees des cieux et de la terre; et Allah est 
Puissant et Sage. 

8. Nous t'avons envoye en tant que temoin, annonciateur de la bonne nouvelle 
et avertisseur, 

9. pour que vous croyiez en Allah et en Son messager, que vous I'honoriez, 
reconnaissiez Sa dignite, et Le glorifiez matin et soir. 



1. Titre tire du v. 1 : en I'an 6 de I'Heg. le Prophete avait conclu a Hudaybiyah une treve avec les 
paiens de la Mecque. Cette treve est qualifiee ici de « victoire eclatante » et de « puissant secours » 
(versets 1 et 3) parce qu'elle conduisit a la conquete de la Mecque. 

2. II s'agit d'erreurs minimes considerees par Allah comme etant des peches par rapport au rang 
du Prophete. Plusieurs commentateurs interpretent 1 'expression «tes peches » par « les peches de 
ta communaute ». 



B 



Bfl 



m^m 



,^ '^f<''*t'f ^iT 1-^^^ ;f^i- t.^i'^'l -:>^<^-T 






> r-^^^r^t.^t^ ;l: 



V^^ Jil^L^==»jiLLaa« s-* j^ *-^-^(>4>r5*i 



•<. '> '■'I'i^-f.-^. 









e<Y 



48. Al-Fath (la victoire eclatante) 



10. Ceux qui te pretent serment d'allegeance ne font que preter serment a 
Allah: la main d'Allah est au-dessus de leurs mains. Quiconque viole le 
serment, ne le viole qu'a son propre detriment; et quiconque remplit son 
engagement envers Allah, II lui apportera bientot une enorme recompense. 

11. Ceux des Bedouins qui ont ete laisses en arriere* te diront: «Nos biens et 
nos families nous ont retenus: implore done pour nous le pardon ». lis 
disent avec leurs langues ce qui n'est pas dans leurs coeurs. Dis: «Qui 
done peut quelque chose pour vous aupres d'Allah s'll veut vous faire du 
mal ou s'll veut vous faire du bien? Mais Allah est Parfaitement Connais- 
seur de ce que vous oeuvrez. 

12. Vous pensiez plutot que le Messager et les croyants ne retourneraient 
jamais plus a leur famille. Et cela vous a ete embelli dans vos coeurs; et 
vous avez eu de mauvaises pensees, Et vous futes des gens perdus». 

13. Et quiconque ne croit pas en Allah et en Son messager... alors, pour les 
mecreants. Nous avons prepare une fournaise ardente. 

14. A Allah appartient la souverainete des cieux et de la terre. II pardonne a 
qui II veut et chatie qui II veut. Allah demeure cependant, Pardonneur et 
Misericordieux. 

15. Ceux qui resterent en arriere diront, quand vous vous dirigez vers le butin 
pour vous en emparer ; « Laissez-nous vous suivre ». lis voudraient changer 
la parole d'Allah. Dis: « Jamais vous ne nous suivrez: ainsi Allah a deja 
annonce». Mais ils diront: «Vous etes plutot envieux a notre egard». Mais 
ils ne comprenaient en realite que peu. 



1. Ont ete laisses en arriere: sont testes en arriere en raison de leur hypocrisie et par crainte de 
participer au combat opposant le Prophete aux Coraychites. 



B 



mmmm 




48. Al-Fath (la victoire eclatante) 



16. Dis a ceux des Bedouins qui resterent en arriere: «Vous serez bientot 
appeles contre des gens d'une force redou table. Vous les combattrez a 
moins qu'ils n'embrassent I'lslam. Si vous obeissez, Allah vous donnera 
une belle recompense, et si vous vous detournez comme vous vous etes 
detournes auparavant, II vous chatiera d'un chatiment douloureux ». 

17. Nul grief n'est a faire a I'aveugle, ni au boiteux ni au malade^ Et quicon- 
que obeit a Allah et a Son messager, II le fera entrer dans des Jardins sous 
lesquels coulent les ruisseaux. Quiconque cependant se detourne, II le 
chatiera d'un douloureux chatiment. 

18. Allah a tres certainement agree les croyants quand ils font prete le ser- 
ment d'allegeance sous I'arbre^, II a su ce qu'il y avait dans leurs coeurs, et 
a fait descendre sur eux la quietude, et II les a recompenses par une 
victoire proche 

19. ainsi qu'un abondant butin qu'ils ramasseront. Allah est Puissant et Sage. 

20. Allah vous a promis un abondant butin que vous prendrez, et II a hate 
pour vous Celle-ci^ et repousse de vous les mains des gens, afin que tout 
cela soit un signe pour les croyants et qu'Il vous guide dans un droit 
chemin; 

21. II vous promet un autre butin'^que vous ne seriez jamais capables de 
remporter et qu 'Allah a embrasse en Sa puissance, car Allah est 
Omnipotent. 

22. Et si ceux qui ont mecru vous combattent, ils se detourneront, certes; 
puis ils ne trouveront ni allie ni secoureur. 

23. Telle est la regie d' Allah appliquee aux generations passees. Et tu ne 
trouveras jamais de changement a la regie d'Allah. 



1. Les infinnes et les malades sont dispenses de participer au Jihad, (le combat dans le sentier 
d'Allah). 

2. La prestation de serment eut lieu a Hudaybiya pres de la Mecque. 

3. Allusion est faite ici a la prise sans combat de la ville de Haybar en I'an VII de I'Hegire. 

4. Les termes « autre butin » recelent une allusion a la conquete de la Mecque. 



m^m 




48. Al-Fath (la victoire eclatante) 

24. C'est Lui qui, dans la vallee de la Mecque, a ecarte leurs mains de vous, 
de meme qu'Il a ecarte vos mains d'eux, apres vous avoir fait triompher 
sur eux. Et Allah voit parfaitement ce que vous oeuvrez. 

25. Ce sont eux qui ont mecru et qui vous ont obstrue le chemin de la Mos- 
quee Sacree [et ont empeche] que les offrandes entravees parvinssent a 
leur lieu d'immolation. S'il n'y avait pas eu des hommes croyants et des 
femmes croyantes (parmi les Mecquois) que vous ne connaissiez pas^ et 
que vous auriez pu pietiner sans le savoir, vous rendant ainsi coupables 
d'une action reprehensible...^ [Tout cela s'est fait] pour qu' Allah fasse 
entrer qui II veut dans Sa misericorde. Et s'ils [les croyants] s'etaient 
signales. Nous aurions certes chatie d'un chatiment douloureux ceux qui 
avaient mecru parmi [les Mecquois]. 

26. Quand ceux qui ont mecru eurent mis dans leurs cceurs la fureur, [la] 
fureur de I'ignorance... Puis Allah fit descendre Sa quietude sur Son 
Messager ainsi que sur les croyants, et les obligea a une parole de piete, 
dont ils etaient les plus dignes et les plus proches. Allah est Omniscient. 

27. Allah a ete veridique en la vision par laquelle II annon9a a Son messager 
en toute verite: vous entrerez dans la Mosquee Sacree si Allah veut, en 
toute securite, ayant rase vos tetes ou coupe vos cheveux, sans aucune 
crainte. II savait done ce que vous ne saviez pas. II a place en de^a de cela 
(la treve de Hudaybiya) une victoire proche^. 

28. C'est Lui qui a envoye Son messager avec la guidee et la religion de verite 
[I'lslam] pour la faire triompher sur toute autre religion. Allah suffit 
comme temoin. 



1. Les Mecquois auraient ete durement chaties a cause des souffrances qu'ils ont infliges aux 
Musulmans, s'il n'y avait pas eu dans leurs rangs des Musulmans et des Musulmanes qu'on ne 
pouvait distinguer. 

2. ...Allah vous aurait permis de combattre pour conquerir la Mecque. 

3. Ces versets visent la conquete de la Mecque deux ans apres la treve. 



B 



(^mm 



orni-^-mm 



■'• w^fCTi^r^ J > 



i-'^^i \ M^'-^^ 






>> 



^^ »f^ "i <■"' »-f^>''^,^^ >^»''< ^""'ir "•^i>', . 7f . 






m^m^ 







*A 







5? <:j3>i-*3 V pjbA^==»l o2^ 



TTT^ ggga as 




49. Al-Hujurat (les appartements) 



29. Muhammad est le Messager d'Allah. Et ceux qui sont avec lui sont durs 
en vers les mecreants, misericordieux entre eux. Tu les vols inclines, 
prosternes, recherchant d'Allah grace et agrement. Leurs visages sont 
marques par la trace laissee par la prosternation. Telle est leur image dans 
la Thora. Et I'image que Ton donne d'eux dans I'Evangile est celle d'une 
semence qui sort sa pousse, puis se raffermit, s'epaissit, et ensuite se dresse 
sur sa tige, a I'emerveillement des semeurs. [Allah] par eux [les croyants] 
remplit de depit les mecreants. Allah promet a ceux d 'entre eux qui croient et 
font de bonnes oeuvres, un pardon et une enorme recompense. 

SOURATE 49 

AL-HUJURAT (LES APPARTEMENTS)^ 

18 versets 
Post-heg. rf 106 

Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. O vous qui avez cru! Ne devancez pas Allah et Son messager 2. Et craignez 
Allah. Allah est Audient et Omniscient. 

2. O vous qui avez cru ! N'elevez pas vos voix au-dessus de la voix du Prophe- 
te, et ne haussez pas le ton en lui parlant, comme vous le haussez les uns 
avec les autres, sinon vos oeuvres deviendraient vaines sans que vous vous 
en rendiez compte. 

3. Ceux qui aupres du Messager d'Allah baissent leurs voix sont ceux dont 
Allah a eprouve les coeurs pour la piete. lis auront un pardon et une 
enorme recompense. 

4. Ceux qui t'appellent a haute voix de derriere^ les appartements, la plupart 
d'entre eux ne raisonnent pas. 



1 . Titre tire du v. 4. 

2. Ne devancez pas...: dans vos initiatives et dans vos decisions. 

3. De derriere: de I'exterieur de tes appartements. 



^mm^ 



^mimm 



''^pi^J^j^^S^iJ^^ 4jiU_^j p^6^ i^iui^ 

5^Tp:jiggd:pV;Ij^f ^:4^*' 



49. Al-Hujurat (les appartements) 



V^-d,^''.i,^^''^^<^'^^'^^d^''JSR 



5. Et s'ils patientaient jusqu'a ce que tu sortes a eux, ce serait certes mieux 
pour eux. Allah cependant, est Pardonneur et Misericordieux. 

6. O vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien 
clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte a des gens 
et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait. 

7. Et sachez que le Messager d'Allah est parmi vous. S'il vous obeissait dans 
maintes affaires, vous seriez en difficultes. Mais Allah vous a fait aimer la 
foi et I'a embellie dans vos coeurs et vous a fait detester la mecreance, la 
perversite et la desobeissance. Ceux-la sont les bien diriges, 

8. c'est la en effet une grace d'Allah et un bienfait. Allah est Omniscient et 
Sage. 

9. Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre 
eux. Si I'un deux se rebelle contre I'autre, combattez le groupe qui se 
rebelle, jusqu'a ce qu'il se conforme a I'ordre d'Allah. Puis, s'il s'y confor- 
me, reconciliez-les avec justice et soyez equitables car Allah aime les 
equitables. 

10. Les croyants ne sont que des freres. Etablissez la concorde entre vos freres, 
et craignez Allah, afin qu'on vous fasse misericorde. 

11. O vous qui avez cru! Qu'un groupe ne se raille pas d'un autre groupe: 
ceux-ci sont peut-etre meilleurs qu'eux. Et que des femmes ne se raillent 
pas d'autres femmes: celles-ci sont peut-etre meilleures qu'elles. Ne vous 
denigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). 
Quel vilain mot que « perversion »lorsqu'on a deja la foi^ Et quiconque ne 
se repent pas... Ceux-la sont les injustes. 



1. II n'est pas permis d'etre taxe de pervers quand on a la foi. 



(^mm 



mmwm 









4U> 



.*f ^ >i;^'!rTif 






49. Al-Hujurat (les appartements) 



12. O vous qui avez cru! Evitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie 
des conjectures est peche. Et n'espionnez pas; et ne medisez pas les uns des 
autres. L'un de vous aimerait-il manger la chair de son frere mort? (Non!) 
vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant 
au repentir, Tres Misericordieux. 

13. O hommes! Nous vous avons crees d'un male et d'une femelle, et Nous 
avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre- 
connaissiez. Le plus noble d'entre vous, aupres d'Allah, est le plus pieux. 
Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur. 

14. Les Bedouins ont dit: «Nous avons la foi». Dis: «Vous n'avez pas encore 
la foi. Dites plutot: Nous nous sommes simplement soumis, car la foi n'a 
pas encore penetre dans vos coeurs. Et si vous obeissez a Allah et a Son 
messager, II ne vous fera rien perdre de vos oeuvres». Allah est Pardon- 
neur et Misericordieux. 

15. Les vrais croyants sont seulement ceux qui croient en Allah et en Son 
messager, qui par la suite ne doutent point et qui luttent avec leurs biens et 
leurs personnes dans le chemin d'Allah. Ceux-la sont les veridiques. 

16. Dis: «Est-ce vous qui apprendrez a Allah votre religion, alors qu' Allah 
sait tout ce qui est dans les cieux et sur la terre?» Et Allah est Omniscient. 

17. lis te rappellent leur conversion a I'lslam comme si c'etait une faveur de 
leur part. Dis : « Ne me rappelez pas votre conversion a I'lslam comme une 
faveur. C'est tout au contraire une faveur dont Allah vous a combles en 
vous dirigeant vers la foi, si toutefois vous etes veridiques ». 

18. Allah connait I'lnconnaissable des cieux et de la terre et Allah est Clair- 
voyant sur ce que vous faites. 



Is 






mmmm 






;S^ ^^cf 



^ 1^ < * -Si :*-■ 



jl^ Jd»U o^i*- b jX3 \J 5 



\t-.o-j 






o^A 



50. Qaf 

SOURATE 50 

QAFi 

45 versets 
Pre-heg. n^ 34 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Qaf. Par le Coran glorieux^! 

2. Mais ils s'etonnent que Tun des leurs leur vint comme avertisseur; et les 
mecreants dirent: «Ceci est une chose etonnante». 

3. QuoilQuand nous serons morts et reduitsenpoussiere...?Ce serait revenir 
de loin»! 

4. Certes, Nous savons ce que la terre rongera d'eux [de leurs corps]; et 
Nous avons un Livre ou tout est conserve. 

5. Pluto t, ils traitent de mensonge la verite qui leur est venue: les voila done 
dans une situation confuse. 

6. N'ont-ils done pas observe le ciel au-dessus d'eux, comment Nous I'avons 
bati et embelli; et comment il est sans fissures? 

7. Et la terra, Nous I'avons etendue et Nous y avons enfonce fermement des 
montagnes et y avons fait pousser toutes sortes de magnifiques couples de 
[vegetaux], 

8. a titre d'appel a la clairvoyance et un rappel pour tout serviteur repentant. 

9. Et Nous avons fait descendre du ciel une eau benie, avec laquelle Nous 
avons fait pousser des jardins et le grain qu'on moissonne, 

10. ainsi que les hauts palmiers aux regimes superposes, 

11. comme subsistance pour les serviteurs. Et par elle (I'eau) Nous avons 
redonne la vie a une contree morte. Ainsi se fera la resurrection. 

12. Avant eux, le peuple de Noe, les gens d'Ar-Rass et les Tamud crierent au 
mensonge, 

13. de meme que les *^Aad et Pharaon et les freres de Lot, 

14. et les gens d'Al-Aykah et le peuple de Tubba*^. Tous traiterent les Messa- 
gers de menteurs. C'est ainsi que Ma menace se justifia. 

15. Quoi? Avons-Nous ete fatigue par la premiere creation? Mais ils sont dans 
la confusion [au sujet] d'une creation nouvelle. 

1. Titre tire du v. 1. 

2. Cf. note a S. , v.l: pour I'initiale qaf. 






mmmm 



"^^-^ 













50. Qaf 

16. Nous avons effect! vement cree rhomme et Nous savons ce que son ame lui 
suggere et Nous sommes plus pres de lui que sa veine jugulaire 

17. quand les deux recueillants, assis a droite et a gauche, recueillent^ 

18. II ne prononce pas une parole sans avoir aupres de lui un observateur 
pret a I'inscrire. 

19. L'agonie de la mort fait apparaitre la verite: «Voila ce dont tu t'ecartais». 

20. Et Ton soufflera dans la Trompe: Voila le jour de la Menace. 

21. Alors chaque ame viendra accompagnee d'un conducteur et d'un temoin. 

22. «Tu restais indifferent a cela. Et bien, Nous otons ton voile; ta vue est 
per9ante aujourd'hui.^. 

23. Et son compagnon dira: « Voila ce qui est avec moi, tout pret»^. 

24. «Vous deux, jetez dans I'Enfer tout mecreant endurci et rebelle"^, 

25. acharne a empecher le bien, transgresseur, douteur, 

26. celui qui pla9ait a cote d' Allah une autre divinite. Jetez-le done dans le dur 
chatiment». 

27. Son camarade (le Diable) dira: « Seigneur, ce n'est pas moi qui I'ai fait 
transgresser; mais il etait deja dans un profond egarement». 

28. Alors [Allah] dira: «Ne vous disputez pas devant moi! Alors que Je vous 
ai deja fait part de la menace. 

29. Chez Moi, la parole ne change pas; et Je n'opprime nullement les 
serviteurs». 

30. Le jour ou Nous dirons a I'Enfer; «Es-tu rempli?» II dira: «Y en a-t-il 
encore »? 

31. Le Paradis sera rapproche a proximite des pieux, 

32. « Voila ce qui vous a ete promis, [ainsi qu'] a tout homme plein de repentir 
et respectueux [des prescriptions divines] 

33. qui redoute le Tout Misericordieux bien qu'il ne Le voit pas^ et qui vient 
[vers Lui] avec un coeur porte a I'obeissance. 

34. Entrez-y en toute securite». Voila le jour de I'eternite! 

35. II y aura la pour eux tout ce qu'ils voudront. Et aupres de Nous il y a 
davantage encore. 

1. Les deux recueillants: sont deux anges, et ce qu'ils recueillent , ce sont les paroles et les actions 
de rhomme qu'ils inscrivent sur le livre des comptes. 

2. C'est Allah qui interpelle le mecreant. 

3. Voila ce qui est avec moi tout pret: I'Ange presente a Allah ce qu'il a recueilli et redige pour le 
compte de I'homme (V. 17 et v. 18). 

4. Allah s'adresse aux deux Anges. 

5. Bien qu'il ne Le voit.,.: autre sens: alors qu'il n'est vu par personne. 






mmmM 



>.^< 









^ -^..-^rr. 



<'^ -^ >^ 



3 J^jciliio^oCj^l^ 



©IgililJiJ^ 






or 



50. Qaf 



36. combien avons-Nous fait perir, avant eux, de generations bien plus fortes 
qu'eux. lis avaient parcouru les contrees, cherchant [vainement] ou fuir. 

37. II y a bien la un rappel pour quiconque a un coeur, prete I'oreille tout en 
etant temoin. 

38. En effet, Nous avons cree les cieux et la terre et ce qui existe entre eux en 
six jours, sans eprouver la moindre lassitude. 

39. Endure done ce qu'ils disent; et celebre la louange de ton Seigneur avant 
le lever du soleil et avant [son] coucher; 

40. et celebre Sa gloire, une partie de la nuit et a la suite des prosternations 
[prieres]. 

41. Et sois a I'ecoute, le jour ou le Crieur criera d'un endroit proche, 

42. le jour ou ils entendront en toute verite le Cri. Voila le Jour de la 
Resurrection. 

43. C'est Nous qui donnons la vie et donnons la mort, et vers Nous sera la 
destination, 

44. le jour ou la terre se fendra, les [rejetant] precipitamment. Ce sera un 
rassemblement facile pour Nous. 

45. Nous Savons mieux ce qu'ils disent. Tu n as pas pour mission d'exercer sur 
eux une contrainte. Rappelle done, par le Coran celui qui craint Ma 
menace. 

SOURATE 51 

AD-DARIYAT (QUI EPARPILLENT)^ 

60 versets 
Pre-heg. no 67 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Miser icordieux. 

1. Par les vents qui eparpillent! 

2. Par les porteurs de fardeaux! 

3. Par les glisseurs agiles! 

4. Par les distributeurs selon un commandement^! 

5. Ce qui vous est promis est certainement vrai. 

6. Et la Retribution arrivera inevitablement. 



1. Titre tire du v. 1. 

2. Ce commentaire concerne les quatre premiers versets. D'apres les commentateurs, les 
«eparpilleurs» sont les vents; les « porteurs de fardeaux »: les nuages; les « glisseurs » (litter.: ceux 
qui coulent): les bateaux; les « distributeurs selon un cotnmandement d'Allah»: les Anges qui 
nous apportent notre subsistance suivant Son ordre. 

Cette fa9on de jurer, de prendre a temoins, est propre aux Sourates du debut de la revelation. 



^m}m 



mmm^ 




51. Ad-Dariyat (qui eparpillent) 

7. Par le del aux voies parfaitement tracees! 

8. Vous divergez sur ce que vous dites^ 

9. Est detourne de lui^ quiconque a ete detourne de la foi. 

10. Maudits soient les menteurs, 

11. qui sont plonges dans rinsouciance. 

12. lis demandent: «A quand le jour de la Retribution?)) 

13. Le jour ou ils seront eprouves au Feu: 

14. «Goutez a votre epreuve [punition]; voici ce que vous cherchiez a hater ». 

15. Les pieux seront dans des Jardins et [parmi] des sources, 

16. recevant ce que leur Seigneur leur aura donne. Car ils ont ete aupara- 
vant des bienfaisants : 

17. ils dormaient peu, la nuit^, 

18. et aux dernieres heures de la nuit ils imploraient le pardon [d' Allah]; 

19. et dans leurs biens, il y avait un droit au mendiant et au desherite. 

20. II y a sur terre des preuves pour ceux qui croient avec certitude; 

21. ainsi qu'en vous-memes. N'observez-vous done pas? 

22. Et il y a dans le ciel votre subsistance et ce qui vous a ete promis. 

23. Par le Seigneur du ciel et de la terre! Ceci est tout aussi vrai que le fait que 
vous parliez. 

24. T'est-il parvenu le recit des visiteurs honorables d 'Abraham? 

25. Quand ils entrerent chez lui et dirent: «Paix!», il [leur] dit: «Paix, visiteurs 
inconnus)). 

26. Puis il alia discretement a sa famille et apporta un veau gras. 

27. Ensuite il I'approcha d'eux... «Ne mangez-vous pas?)) dit-il. 

28. II ressentit alors de la peur vis-a-vis d'eux. Ils dirent: «N'aie pas peur)). Et 
ils lui annoncerent [la naissance] d'un gar^on plein de savoir. 

29. Alors sa femme s'avanca en criant, se frappa le visage et dit: «Une vieille 
femme sterile..."^ 

30. Ils dirent: « Ainsi a dit ton Seigneur. C'est Lui vraiment le Sage, 
rOmniscient)). 



1. Ce que vous dites: a propos du Prophete et du Coran. 

2. De lui: du Coran ou du Prophete. 

3. lis passaient la plus grande partie: de la nuit en priere. 

4. Une femme sterile comme moi peut-elle donner des enfants ? 



i^mm 



wmm^ 



^mftmm 






li'^\il^==.^l, CS/y^ 7?jipaJ^ C^,;r;f^^lj^°^J 






oYT 




51. Ad-E>ariyat (qui eparpillent) 

31. Alors [Abraham] dit: « Quelle est done votre mission, 6 envoyes?» 

32. lis dirent: «Nous avons ete envoyes vers des gens criminels, 

33. pour lancer sur eux des pierres de glaise, 

34. marquees aupres de ton Seigneur a I'intention des outranciers». 

35. Nous en fimes sortir alors ce qu'il y avait comme croyants, 

36. mais Nous n'y trouvames qu'une seule maison de gens soumis. 

37. Et Nous y laissames un signe pour ceux qui redoutent le douloureux 
chatiment ; 

38. [II y a meme un signe] en MoYse quand Nous Tenvoyames, avec une 
preuve evidente, vers Pharaon. 

39. Mais [celui-ci] se detourna confiant en sa puissance, et dit: «C'est un 
magicien ou un possede!» 

40. Nous le saisimes ainsi que ses troupes, puis les jetames dans les flots, pour 
son comportement blamable. 

41. De meme pour les "^Aad, quand Nous envoyames contre eux le vent 
devastateur 

42. n'epargnant rien sur son passage sans le reduire en poussiere. 

43. De meme pour les Tamud, quand il leur fut dit: «Jouissez jusqu'a un 
certain temps !» 

44. lis defierent le commandement de leur Seigneur. La foudre les saisit alors 
qu'ils regardaient. 

45. lis ne purent ni se mettre debout ni etre secourus. 

46. De meme, pour le peuple de Noe auparavant. lis etaient des gens pervers. 

47. Le ciel. Nous I'avons construit par Notre puissance: et Nous I'etendons 
[constamment] dans I'immensite. 

48. Et la terre. Nous I'avons etendue. Et de quelle excellente fa9on Nous 
I'avons nivelee! 

49. Et de toute chose Nous avons cree [deux elements] de couple. Peut-etre 
vous rappellerez-vous? 

50. «Fuyez done vers Allah. Moi, je suis pour vous de Sa part, un avertisseur 
explieite. 

51. Ne plaeez pas avec Allah une autre divinite. Je suis pour vous de Sa part, 
un avertisseur explieite ». 



^m^m 



ma^BmB 










J^ii^ 




"^ 






51. Ad-Dariyat (qui eparpillent) 

52. Ainsi, aucun Messager n'est venu a leurs predecesseurs sans qu'ils n'aient 
dit; «C'est un magicien ou un possede»! 

53. Est-ce qu'ils se sont transmis cette injonction? lis sont plutot des gens 
transgresseurs. 

54. Detourne-toi d'eux, tu ne seras pas blame [a leur sujet]. 

55. Et rappelle; car le rappel profile aux croyants. 

56. Je n'ai cree les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent. 

57. Je ne cherche pas d'eux une subsistance; et Je ne veux pas qu'ils me 
nourrissent. 

58. En verite, c'est Allah qui est le Grand Pourvoyeur, Le Detenteur de la 
force, rinebranlable. 

59. Ceux qui ont ete injustes auront une part [de tourments] pareille a celle de 
leurs compagnons^ Qu'ils ne soient pas trop presses. 

60. Malheur done a ceux qui ont mecru a cause du jour dont ils sont 
menaces ! 

SOURATE 52 

AT-TUR2 

49 verse ts 
Pre-heg. no 76 
Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Par At-Tur! 

2. Et par un Livre ecrit 

3. sur un parchemin deploye! 

4. Et par la Maison peuplee^! 

5. Et par la Voute elevee! 

6. Et par la Mer portee a ebullition! (au Jour dernier) 

7. Le chatiment de ton Seigneur aura lieu inevitablement. 

8. Nul ne pourra le repousser. 

9. Le jour ou le ciel sera agite d'un tourbillonnement, 

10. et les montagnes se mettront en marche. 

11. Ce jour-la, malheur a ceux qui traitent (les signes d'Allah) de mensonges, 

12. ceux qui s'ebattent dans des discours frivoles 

13. le jour ou ils seront brutalement pousses au feu de I'Enfer: 

14. Voila le feu que vous traitiez de mensonge. 

1. Leurs compagnons: ceux qui les ont precedes dans Tinjustice. 

2. At-tur: le mont de Sinai. Titre tire du v. 1. 

3. La Maison peuplee: une demeure celeste autour de laquelle circulent les Anges. 



[^ 



m\m^ 



m^pBmm 



a 



f-<> »'i^i^*'f ■> -f 









^^t. 



'^< 









*T>^ » <* , 



^ '9-. 



'^J- 









Jj 



HTsa 




52. At-Ttir 



15. Est-ce que cela est de la magie? Ou bien ne voyez-vous pas clair? 

16. Brulez dedans! Supportez ou ne supportez pas, ce sera egal pour vous: 
vous n'etes retribues que selon ce que vous faisiez. 

17. Les pieux seront dans des Jardins et dans des delices, 

18. se rejouissant de ce que leur Seigneur leur aura donne, et leur Seigneur les 
aura proteges du chatiment de la Fournaise. 

19. «En recompense de ce que vous faisiez, mangez et buvez en toute serenite, 

20. accoudes sur des lits bien ranges », et Nous leur ferons epouser des houris 
aux grands yeux noirs, 

21. Ceux qui auront cru et que leurs descendants auront suivis dans la foi, 
Nous ferons que leurs descendants les rejoignent. Et Nous ne diminuerons 
en rien le merite de leurs oeuvres, chacun etant tenu responsable de ce qu'il 
aura acquis. 

22. Nous les pourvoirons abondamment des fruits et des viandes qu'ils 
desireront. 

23. La, ils se passeront les uns les autres une coupe qui ne provoquera ni 
vanite ni incrimination. 

24. Et parmi eux circuleront des gar^ons a leur service, pareils a des perles 
bien conservees. 

25. Et ils se tourneront les uns vers les autres s'interrogeant ; 

26. lis diront: «Nous vivions au milieu des notres dans la crainte [d'Allah]; 

27. Puis Allah nous a favorises et proteges du chatiment du Samum^ 

28. Anterieurement, nous L'invoquions. C'est Lui certes, le Charitable, le 
Tres Misericordieux». 

29. Rappelle done et par la grace de ton Seigneur tu n'es ni un devin ni un 
possede. 

30. Ou bien ils disent: « C'est un poete! Attendons pour lui le coup de la 
mort». 

31. Dis: «Attendez! Je suis avec vous parmi ceux qui attendent». 



1. Samiim: le supplice du souffle de I'Enfer. 



M\m 




52. At-Tur 



32. Est-ce leur raison qui leur commande cela? Ou sont-ils des gens 
outranciers? 

33. Ou bien ils disent: «I1 Ta invente lui-meme?» Non... mais ils ne croient 
pas. 

34. Eh bien, qu'ils produisent un recit pareil a lui (le Coran), s'ils sont 
veridiques. 

35. Ont-ils ete crees a partir de rien ou sont-ils eux les createurs? 

36. Ou ont-ils cree les cieux et la terre? Mais ils n'ont plutot aucune 
conviction. 

37. Possedent-ils les tresors de ton Seigneur? Ou sont-ils eux les maitres 
souverains? 

38. Ont-ils une echelle d'ou ils ecoutent? Que celui des leurs qui reste a 
Tecoute apporte une preuve evidenteM 

39. [Allah] aurait-Il les filles, tandis que vous, les fils? 

40. Ou leur demandes-tu un salaire, de sorte qu'ils soient greves d'une lourde 
dette? 

41. Ou bien detiennent-ils I'lnconnaissable pour le mentionner par ecrit? 

42. Ou cherchent-ils un stratageme? Mais ce sont ceux qui ont mecru qui sont 
victimes de leur propre stratageme. 

43. Ou ont-ils une autre divinite a part Allah? Qu'Allah soit glorifie et purifie 
de tout ce qu'ils associent! 

44. Et s'ils voient tomber des fragments du ciel, ils disent: «Ce sont des 
nuages superposes ». 

45. Laisse-les done, jusqu'a ce qu'ils rencontrent leur jour ou ils seront 
foudroyes, 

46. le jour ou leur ruse ne leur servira a rien, ou ils ne seront pas secourus. 

47. Les injustes auront un chatiment prealable. Mais la plupart d'entre eux ne 
savent pas. 

48. Et supporte patiemment la decision de ton Seigneur. Car en verite, tu es 
sous Nos yeux. Et celebre la gloire de ton Seigneur quand tu te leves; 

49. Glorifie-Le une partie de la nuit et au declin des etoiles. 



1. D'ou ils ecoutent: ce qui se dit au ciel. 



wmwB 



-■'TSisjiui^i; 



X 






^^> 



^^^tf 






53. An-Najm (retoile) 






SOUR ATE 53 

AN-NAJM (L'ETOILE)i 

62 versets 
Pre-heg. no 23 

Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Par Tetoile a son declin! 

2. Votre compagnon ne s'est pas egare et n'a pas ete induit en erreur^ 

3. et il ne prononce rien sous Teffet de la passion; 

4. ce n'est rien d'autre qu'une revelation inspiree. 

5. Que lui a enseigne [FAnge Gabriel] a la force prodigieuse, 

6. doue de sagacite; c'est alors qu'il se montra sous sa forme reelle [angelique], 

7. alors qu'ils se trouvait a I'horizon superieur. 

8. Puis il se rapprocha et descendit encore plus bas, 

9. et fut a deux portees d'arc, ou plus pres encore. 

10. II revela a Son serviteur ce qu'Il revela. 

11. Le coeur n'a pas menti en ce qu'il a vu. 

12. Lui contestez-vous done ce qu'il voit? 

13. II I'a pourtant vu, lors d'une autre descente, 

14. pres de la Sidrat-ul-Muntaha^ , 

15. pres d'elle se trouve le jardin de Mawd"^: 

16. au moment ou le lotus etait convert de ce qui le couvrait. 

17. La vue n'a nullement devie ni outrepasse la mesure. 

18. II a bien vu certaines des grandes merveilles de son Seigneur. 

19. Que vous en semble [des divinites], Ldt et Uzzd, 

20. ainsi que Mandt, cette troisieme autre ?^ 

21. Sera-ce a vous le gar^on et a Lui la fille? 

22. Que voila done un partage injuste! 

23. Ce ne sont que des noms que vous avez inventes, vous et vos ancetres. Allah n'a 
fait descendre aucune preuve a leur sujet. lis ne suivent que la conjecture et les 
passions de [leurs] ames, alors que la guidee leur est venue de leur Seigneur. 

24. Ou bien I'homme aura-t-il tout ce qu'il desire? 

25. A Allah appartiennent la vie future et la vie d'ici-bas. 

26. Et que d'Anges dans les cieux dont I'intercession ne sert a rien, sinon qu'apres 
qu'Allah I'aura permis, en faveur de qui II veut et qu'il agree. 

1. Titre tire du v. 1. 

2. Votre compagnon: Muhammad (pbAsl). Les 18 premiers versets de cette Sourate parlent du 
«Mi'raj» [1 'Ascension]. 

3. Sidrat-ul-Muntaha: le lotus de la limite, un arbre au septieme ciel que I'Ange Gabriel ne pouvait 
depasser; ce fut lors de T Ascension du Prophete. 

4. Le jardin de Ma'wd: I'asile paradisiaque. 

5. Al-Ldt etait adoree a Ta'Tf; 

Al-Uzzd: a Nakhla, entre la Mecque et Ta'Tf; 

Manat: a Sayf-al-Bahr qui se trouvait au niveau de Medine sur la Mer Rouge. 

Ces fetiches etaient veneres aussi dans la Ka'ba. Toutes les trois etaient des idoles. 



m-\m 



a 



^mW'^ 




53. An-Najm (I'etoile) 



27. Ceux qui ne croient pas en I'au-dela donnent aux Anges des noms de 
femmes, 

28. alors qu'ils n'en ont aucune science: ils ne suivent que la conjecture, alors 
que la conjecture ne sert a rien contre la verite. 

29. Ecarte-toi done, de celui qui tourne le dos a Notre rappel et qui ne desire 
que la vie presente. 

30. Voila toute la portee de leur savoir. Certes ton Seigneur connait parfaite- 
ment celui qui s'egare de Son chemin et II connait parfaitement qui est 
bien guide. 

31. A Allah appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre afin qu'Il 
retribue ceux qui font le mal selon ce qu'ils oeuvrent, et recompense ceux 
qui font le bien par la meilleure [recompense], 

32. ceux qui evitent les plus grands peches ainsi que les turpitudes et [qui ne 
commettent] que des fautes legeres. Certes, le pardon de Ton Seigneur est 
immense. C'est Lui qui vous connait le mieux quand II vous a produits de 
terre, et aussi quand vous etiez des embryons dans les ventres de vos 
meres. Ne vantez pas vous-memes votre purete; c'est Lui qui connait 
mieux ceux qui [Le] craignent. 

33. Vois-tu celui qui s'est detourne, 

34. donne peu et a [fmalement] cesse de donner? 

35. Detient-il la science de llnconnaissable en sorte qu'il voit? 

36. Ne lui a-t-on pas annonce ce qu'il y avait dans les feuilles de Moise 

37. et celles d'Abraham qui a tenu parfaitement [sa promesse de transmettre] 

38. qu'aucune [ame] ne portera le fardeau (le peche) d'autrui, 

39. et qu'en verite, I'homme n'obtient que [le fruit] de ses efforts; 

40. et que son effort, en verite, lui sera presente (le jour du Jugement). 

41. Ensuite il en sera recompense pleinement, 

42. et que tout aboutit, en verite, vers ton Seigneur, 

43. et que c'est Lui qui a fait rire et qui a fait pleurer, 

44. et que c'est Lui qui a fait mourir et qui a ramene a la vie. 



B 



imm 



mmmB 







i^\ $. y y ^ > 






$. ^ y '> .1^ 






"^yA-^^"-<-*i 




53. An-Najm (retoile) 



45. et que c'est Lui qui a cree les deux elements de couple, le male et la 
femelle, 

46. d'une goutte de sperme quand elle est ejaculee 

47. et que la seconde creation Lui incombe, 

48. et c'est Lui qui a enrichi et qui a fait acquerir. 

49. Et c'est Lui qui est le Seigneur de Sirius\ 

50. et c'est Lui qui a fait perir les anciens *^Aad, 

5L ainsi que les Tamud, et II fit que rien n'en subsistat, 

52. ainsi que le peuple de Noe anterieurement, car ils etaient encore plus 
injustes et plus violents, 

53. de meme qu'Il aneantit les villes renversees^. 

54. Et les recouvrit de ce dont II les recouvrit. 

55. Lequel done des bienfaits de ton Seigneur mets-tu en doute? 

56. Voici un avertisseur analogue aux avertisseurs anciens: 

57. rimminente (L'heure du Jugement) s'approche. 

58. Rien d'autre en dehors d' Allah ne pent la devoiler. 

59. Quoi! Vous etonnez-vous de ce discours (le Coran)? 

60. Et vous [en] riez et n'[en] pleurez point? 

61. absorbes [que vous etes] par votre distraction. 

62. Prosternez-vous done a Allah et adorez-Le^. 



SOURATE 54 

AL-QAMAR (LA LUNE)^ 

55 versets 
Pre-heg. no 37 

Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux, 

1. L'Heure approche et la lune s'est fendue. 

Et s'ils voient un prodige, ils s'en detournent et disent: «Une magie 
persistante», 

3. Et ils [le] traitent de mensonge et suivent leurs propres impulsions, or 
chaque chose arrivera a son terme [et son but]. 

4. Ils ont pourtant re^u comme nouvelles de quoi les empecher (du mal); 

5. [Cela est] une sagesse parfaite. Mais les avertissements ne [leur] servent a 
rien. 

6. Detourne-toi d'eux. Le jour ou I'appeleur appellera vers une chose affreuse. 



2. 



1. Astre adore par la tribu de Huza'a. 

2. Les villes renversees: les villes du peuple de Lot. 

3. A la fin de ce verset, il est recommande de se prosteraer. 

4. Titre tire du v. 1 . 



ymim 



wmm3 




54. Al-Qamar (la lune) 

E 

7. les regards baisses, ils sortiront des tombes comme des sauterelles 
eparpillees, 

8. courant, le cou tendu, vers Tappeleur. Les mecreants diront: «Voila un 
jour difficile ». 

9. Avant eux, le peuple de Noe avait crie au mensonge. lis traiterent Notre 
serviteur de menteur et dirent: «C'est un possede!» et il fut repoussse. 

10. II invoqua done son Seigneur: «Moi, je suis vaincu. Fais triompher (Ta 
cause) ». 

1 1 . Nous ouvrimes alors les portes du ciel a une eau torrentielle, 

12. et fimes jaillir la terre en sources. Les eaux se rencontrerent d'apres un 
ordre qui etait deja decrete dans une chose [faite]. 

13. Et Nous le portames sur un objet [fait] de planches et de clous [I'arche], 

14. voguant sous Nos yeux: recompense pour celui qu'on avait renie [Noe]. 

15. Et Nous la laissames, comme un signe [d'avertissement]. Y a-t-il quel- 
qu'un pour reflechir? 

16. Comment furent Mon chatiment et Mes avertissements? 

17. En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la meditation ^ Y a-t-il 
quelqu'un pour reflechir? 

18. Les ^'Aad ont traite de menteur (leur Messager). Comment furent Mon 
chatiment et Mes avertissements? 

19. Nous avons envoye contre eux un vent violent et glacial, en un jour nefas- 
te et interminable; 

20. il arrachait les gens comme des souches de palmiers deracines. 

21. Comment furent Mon chatiment et Mes avertissements? 

22. En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la meditation. Y a-t-il 
quelqu'un pour reflechir? 

23. Les Tamud ont traite de mensonges les avertissements. 

24. Ils dirent: «Allons-nous suivre un seul homme (Salih) d'entre nous- 
memes? Nous serions alors dans I'egarement et la folie. 

25. Est-ce que le message a ete envoye a lui a I'exception de nous tous? C'est 
plutot un grand menteur, plein de pretention et d'orgueil». 

26. Demain, ils sauront qui est le grand menteur plein de pretention et 
d'orgueil. 

27. Nous leur enverrons la chamelle, comme epreuve^. Surveille-les done et 
sois patient. 



1. La meditation: (autres sens) pour la recitation, ou la comprehension ou I'exhortation, ou pour 
I'apprendre par coeur. 

2. Sur cette chamelle, voir S. 7, v. 73 et la note. 



laa 



h^^y^ 



im\Mm^ 



if0afm 



■W-W" 






of. 



54. Al-Qamar (la lune) 

28. Et informe-les que I'eau sera en partage entre eux [et la chamelle] ; chacun 
boira a son tour. 

29. Puis ils appelerent leur camarade qui prit [son epee] et [la] tua. 

30. Comment furent done Mon chatiment et Mes avertissements? 

31. Nous lachames sur eux un seul Cri, et voila qu'ils furent reduits a I'etat de 
paille d'etable, 

32. Et vraiment, Nous avons rendu le Coran facile pour la meditation. Y a-t-il 
quelqu'un pour reflechir? 

33. Le peuple de Lot traita de mensonges les avertissements. 

34. Nous lachames sur eux un ouragan, excepte la famille de Lot que Nous 
sauvames avant Taube, 

35. a titre de bienfait de Notre part: ainsi recompensons-Nous celui qui est 
reconnaissant. 

36. II les avait pourtant avertis de Nos represailles. Mais ils mirent les avertis- 
sements en doute. 

37. En effet, ils voulaient seduire ses hotes. Nous aveuglames leurs yeux 
«Goutez done Mon chatiment et Mes avertissements ». 

38. En effet, au petit matin, un chatiment persistant les surprit. 

39. Goutez done Mon chatiment et Mes avertissements. 

40. Et vraiment. Nous avons rendu le Coran facile pour la meditation. Y a-t-il 
quelqu'un pour reflechir? 

41. Les avertissements vinrent certes, aux gens de Pharaon. 

42. Ils traiterent de mensonges tons Nos prodiges. Nous les saisimes done, de 
la saisie d'un Puissant Omnipotent. 

43. Vos mecreants sont-ils meilleurs que ceux-la? Ou bien y a-t-il dans les 
Ecritures une immunite pour vous?^ 

44. Ou bien ils disent: «Nous formons un groupe [fort] et nous vaincrons». 

45. Leur rassemblement sera bientot mis en deroute, et ils fuiront. 

46. L'Heure, plutot, sera leur rendez-vous, et I'Heure sera plus terrible et plus 
amere. 

47. Les criminels sont certes, dans Tegarement et la fohe. 

48. Le jour ou on les trainera dans le Feu sur leurs visages, (on leur dira): 
« Goutez au contact de Sakar [la chaleur brulante de I'Enfer] ». 

49. Nous avons cree toute chose avec mesure. 



1. Vos mecreants: a vous, habitants de la Mecque. 
Ceux-la: les mecreants des peuples passes. 



il^li^ 



mmmB 



•BBS 



7',t>^!r^'^'|-^::^a 0v?->9^4 




il^Ji^ 






^mM 



iiit ^ijii i^ij cjiy t4i;ie^1 
0>^u^,^4i>ji6^/tj06!ytyJ^^/; 

ri:^'tj5y0^Li;iJ?4ja:;;o;6^f 



»T" 




55. Ar-Rahman (le Tout Misericordieux) 



50. et Notre ordre est une seule [parole] ; [il est prompt] comme un clin d'oeil. 

51. En effet, nous avons fait perir des peuples semblables a vous. Y a-t-il 
quelqu'un pour s'en souvenir? 

52. Et tout ce qu'ils ont fait est mentionne dans les registres, 

53. et tout fait, petit et grand, est consigne. 

54. Les pieux seront dans des Jardins et parmi des ruisseaux, 

55. dans un sejour de verite, aupres d'un Souverain Omnipotent. 

SOURATE 55 

AR-RAHMAN (LE TOUT MISERICORDIEUX) ^ 

78 versets 
Post-heg. no 97 



Au nom d' Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux. 

1. Le Tout Misericordieux. 

2. II a enseigne le Cor an. 

3. II a cree I'homme. 

4. II lui a appris a s'exprimer clairement. 

5. Le soleil et la lune [evoluent] selon un calcul [minutieux]. 

6. Et rherbe et les arbres se prosternent^. 

7. Et quant au ciel, II I'a eleve bien haut. Et II a etabli la balance, 

8. afin que vous ne transgressiez pas dans la pesee: 

9.Donnez [toujours] le poids exact et ne faussez pas la pesee. 

10. Quant a la terre, II Ta etendue pour les etres vivants: 

11. il s'y trouve des fruits, et aussi les palmiers aux fruits recouverts 
d'enveloppes, 

12. tout comme les grains dans leurs balles, et les plantes aromatiques. 

13. Lequel done des bienfaits de votre^ Seigneur nierez-vous? 

14. II a cree Thomme d'argile sonnante comme la poterie; 

15. et II a cree les djinns de la flamme d'un feu sans fumee. 

16. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

1 . Titre tire du v. 1 . 

2. Se prosternent: obeissent aux commandements d'Allah. 

3. De votre Seigneur: votre conceme rhomme et le djinn, comme le suggerent les v. 14, 15, 31 et 39 
infra. 



m\^ 



mmmB 




55. Ar-Rahman (le Tout Misericordieux) 



17. Seigneur des deux Levants et Seigneur des deux Couchants!^ 

18. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

19. II a donne libre cours aux deux mers pour se rencontrer^; 

20. il y a entre elles une barriere qu'elles ne depassent pas^. 

21. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

22. De ces deux [mers] sortent la perle et le corail. 

23. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

24. A Lui appartiennent les vaisseaux eleves sur la mer comme des montagnes. 

25. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

26. Tout ce qui est sur elle [la terre] doit disparaitre, 

27. [Seule] subsisteraLa Face [Wajh]"^ de ton Seigneur, plein de majeste et de 
noblesse. 

28. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

29. Ceux qui sont dans les cieux et la terre L'implorent. Chaque jour, II 
accompli t une oeuvre nouvelle. 

30. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

31. Nous allons bientot entreprendre votre jugement, 6 vous les deux charges 
[hommes et djinns]. 

32. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

33. O peuple de djinns et d'hommes! Si vous pouvez sortir du domaine des 
cieux et de la terre, alors faites-le. Mais vous ne pourrez en sortir qu'a 
I'aide d'un pouvoir [illimite]. 

34. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

35. II sera lance contre vous un jet de feu et de fumee [ou de cuivre fondu], et 
vous ne serez pas secourus. 

36. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

37. Puis quand le ciel se fendra et deviendra alors ecarlate comme le cuir 
rouge. 

38. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

39. Alors, ni aux hommes ni aux djinns, on ne posera des questions a propos 
de leurs peches. 

40. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

1. Des deux Levants,., des deux Couchants: se refere a la lune et au soleil (voir v. 5). 

2. Sur ces deux masses d'eau: voir S.25, v. 53. 

3. Qu'elles ne depassent pas: de sorte qu'elles ne se melangent pas. 

4. Wajh: mot arabe qui signifie « visage ». Bien entendu, Allah ne ressemble point aux creatures. 



mm 



mmmM 









55. Ar-Rahman (le Tout Misericordieux) 



41. On reconnaitra les criminels a leurs traits. lis seront done saisis par les 
toupets et les pieds. 

42. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

43. Voila I'Enfer que les eriminels traitaient de mensonge. 

44. lis feront le va-et-vient entre lui (I'Enfer) et une eau bouillante extreme- 
ment chaude. 

45. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

46. Et pour celui qui aura eraint de eomparaitre devant son Seigneur, il y aura 
deux jardins; 

47. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

48. Aux branehes touffues. 

49. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

50. lis y trouveront deux sourees eourantes. 

5L Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

52. lis eontiennent deux espeees de ehaque fruit. 

53. Lequel done des bienfaits de vote Seigneur nierez-vous? 

54. lis seront aeeoudes sur des tapis doubles de broeart, et les fruits des deux 
jardins seront a leur portee (pour etre eueillis). 

55. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

56. lis y trouveront [les houris] aux regards ehastes, qu'avant eux aueun hom- 
me ou djinn n'aura deflorees. 

57. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

58. Elles seront [aussi belles] que le rubis et le eorail. 

59. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

60. Y a-t-il d'autre reeompense pour le bien, que le bien? 

61. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

62. En de^a de ees deux jardins il y aura deux autres jardins. 

63. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

64. lis sont d'un vert sombre. 

65. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

66. Dans lesquelles il y aura deux sourees jaillissantes. 

67. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 



&w\m 



^jjsaiai 



gCi^i^'r^c^li^Sis^Kt^^iV 

sjCS^&j^'CiU 0^0.1 4^,:;^^ 



^Ji%^\^',^y^\iji0c^^^ 






m^\m 




5y^'(i^i o^fo^i;0 jjslt 



^.>^ < 



S^'SfiS^^iiO ojl^VtS^^' 0^'^^4 



^^v,i 




^t 




56. Al-Waqi'^a O'evenement) 



68. lis contiennent des fruits, des palmiers, et des grenadiers. 

69. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

70. La, il y aura des vertueuses et des belles. 

71. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

72. Des houris cloitrees dans les tentes, 

73. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

74. qu'avant eux aucun homme ou djinn n'a deflorees. 

75. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

76. lis seront accoudes sur des coussins verts et des tapis epais et jolis. 

77. Lequel done des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? 

78. Beni soit le Nom de ton Seigneur, Plein de Majeste et de Munificence! 

SOURATE 56 

AL-WAQFA (L'EVENEMENT)i 

96 verse ts 
Pre-heg. no46 

Au nom d'Allah, le Tout Misericordieux, le Tres Misericordieux, 

1. Quand I'evenement (le Jugement) arrivera, 

2. nul ne traitera sa venue de mensonge. 

3. II abaissera (les uns), il elevera (les autres). 

4. Quand la terre sera secouee violem