Skip to main content

Full text of "Tableaux & dessins : panneaux décoratifs, gouaches, oeuvres de Chabal-Dussurgey"

See other formats


i^Y ^^^^^^ yf^^ 












r 



VENTE 



r».A.i=ft. ^sxjriTEî IDE: ideîgeïis 



ATELIER 



ŒMWlSa 



TABLEAUX 

DESSINS M ^ GOUACHES 
ET tr 13 e: s 




M' LÉON TUÂL 1. M. ARTHUR BLOQUE 

COMMISSAIRE -PRISEUR | EXPERT PRÉS LA COUR D'aPPEL 



G j\.rrj^ iL^ o Gr nj e: 

DES 

TABLEAUX 8- DESSINS 

PANNEAUX DÉCORATIFS, GOUACHES 




ET DONT LA VENTE AURA LIEU, PAR SUITE DE SON DECES 

HOTEL DROUOT, SALLE N° 11 

Le AeiuliTili 27 Mai li»Oi, h 2 Iichits 

^lèi^ - - 



W LÉON TUÂL 

GOMMISSAIRE-PRISEUR 

56 j Rue de la Victoire, 56 



M. ARTHUR BLOCHE 

EXPERT PRÉS LA COUR D'APPEL 

51, Hue Saint- Georges, 51 



e: ix: i=» cz> :s irr I CD IV is 

Du Jeudi 19 au Mercredi 25 Mai, de 10 h. du matin à 6 h. du soir 

GALERIE ARTHUR BLOCHE, 51, RUE SAINT-GEORGES 
Le Jeudi 26 Mai, de 2 à 6 li., Hôtel Drouot, Salle n' 11. 




•%i^_ 






Les œuvres que CHABAL- DUSSURGEY a 
laissées et qui uout èlre exposées Galerie Arthur 
Bloche d'abord, et à l'Hôtel Drouot^ avaut leur 
dispersion aux enchères, témoigneront de la variété, 
de la finesse de la maîtrise de ce talent si justement 
apprécié et récompensé. 

La majeure partie de ses peintures était com- 
mandée et classée d'avance autrefois à la Cour de 
Napoléon III et chez les grands collectionneurs qui 
leur réservèrent des places d'honneur en leurs palais 
ou leurs demeures. Le Duc de Lugnes lui confia en 
18H la décoration du grand salon du château de 
Dampierre. Le Comte Tiirpin de Crissé, Inspecteur 
des Beaux-Arts, lui fit exécuter le portrait du Duc 
d'Orléans entouré d'une guirlande de fleurs. Plus 
tard Xapoléon III lui commanda une décoration 
pour les Tuileries. Il était depuis 18^9 le peintre des 
Manufactures des Cobelins et de Beauvais. On peut 
dire que presque toutes les tapisseries nouvelles exé- 
cutées depuis 1850 jusqu'à la fin du règne de Xapo- 
léon III pour les résidences impériales sont dues aux 
cartons de CHABAL- DUSSURGEY. Puis, c'est à 
Biarritz, au palais de l Impératrice, que le maître 
décora tous les salons; au Théâtre français, quatorze 



panneaux lui jurent commandés ; chez le Comte de 
Pourtaîès on retrouve de merveilleux plafonds et des 
dessus de portes qui font encore radmiration des 
visiteurs. 

La croix de la Lé(jion d'Honneur, en 1857, 
était venue récompenser le peintre de talent. Malheu- 
reusement, entraîné par le désir toujours ardent en 
lui et très respectable, du reste, de répandre le goût 
du dessin et de la peinture un peu partout, il se retira 
Cl Nice pour ij fonder ÏEcole Nationale d'Arts déco- 
ratifs. 

Lci aussi, ses œuvres firent l admiration de 
tous les étrangers qui affluèrent sur la côte méditer- 
ranéenne, mais (i Paris, on loubtia un peu, et ce 
nest qu après sa mort, lorsque la Direction des Beaux- 
Arts lui fd ïhonneur de lui consacrer la salle de l'E- 
cole des Beaux-Arts de Paris, ci une exposition de ses 
oeuvres, que les amateurs retrouvèrent dans ses dé- 
corations, clans ses peintures et dans ses dessins, toutes 
les exquises qualités que les biographies conscien- 
cieuses lui avaient reconnues. 

Les expositions cjiii vont avoir lieu confirmeront 
nous nen doutons pas, limpression que ses œuvres 
ont toujours produite. 

Arthur BLOCHE. 



^^-7.^^ ^.^A f-^J^ - 



^l'^l^'^l^ ^ ^ 



DÉSIGNATION 

des Œuvres de CHABAL-DUSSURGEY 



s~ .^h ^h. 



TABLEAUX ET ETUDES 



1. Cardons en fleurs. 

Un coin de Nice près la villa Arson. 

2. Bouquet de roses et lilas. /.^/^ 

Grand Prix à l'Expcsition Universelle de Lyon 
1889. 

3. Hommage à Philibert Delorme. 

Le sujet arch-itectural sur lequel repose la gerbe 
d'Althéas et de Tournesols est une copie de Phi- 
libert Delorme (Musée de Cluny). 

4. Couronnes de roses. 

Le jour de la St-Valentin. Légende anglaise qui 
veut que ce jour la, le jeune liomme fiancé 
dans l'année offre en hommage à l'élue de son 
cœur, des fleurs sous la forme d'une couronne. 



5. Pavots, fleurs de carottes, camomille, 

6. Papavers et soleils. 

7. Raisins. 

8. Roses jaunes (Gloire de Dijon). 

9. Anémones et mimosas. 

10. Boules de neige. 

11. Pavots et Choreopsis. 

12. Esquisse d'un tableau pour le palais du 

Sénat. 

13. Eglantines variées. 

14. Lauriers variés. 

15. Bouillons blancs. 

16. Lys et tubéreuses. 

17. Plante de Cardon. 

18. Iris. 

19. Fleurs de cardon. 

20. G-eraniums dans les rochers (Nice). 

21. Etude d'Althéas. 

22. Cardons en fleurs (réduction du grand ta- 

bleau). 

23. Anémones et rliododendrons. 

24. Vigne en automne. 

25. Tulipes. 

26. Bignolias. 

27. Figues de Barbarie. 



iMM^^^êé^iÊÊi^^^Ê^iÊ^ÊiêmMém 



38. Marrons d'Inde, 

29. Giroflées. 

30. Passiflora et lys. 

31. Trois roses "Cent feuilles". 

32. Roses et églantines. 

33. Lilas roses et jonquilles, 

34. Jasmin de Virginie et camélias. 

35. Fleurs de cardon. 

36. Deux caniélias. 

37. Camélias. 

38. Anémones doubles. 

39. Etudes de lys blancs. 

40. Perroquet. 

41. Esquisse d'un modèle de tapisserie avec 

médaillon, 

42. Prunes et pêches. 

43. Feuilles de cardon. 

44. Plante de cardon. 

45. Les Ponchettes (coin de villa à Nice). 



46. Roule de Gênes (Nice). 

47. Route forestière Montboron à Nice. 

48. Berthemont, station estivale Alpes (mari- 

times). 

49. Le Moulinet, station estivale (Alpes mari- 

times). 

50. La Loire a Villeret (Loire). 

51. La Madone (Moulinet, station estivale, Al- 

pes maritimes). 

52. Villa Joséphine (Nice). 

53. Villa Anney, Montboron (Nice). 

54. Agaves, coin de rocher a Nice. 

55. Le puits fleuri (Nice). 

56. Portique à la Mantega (Nice). 

57. Rocher à. Berthemont, station estivale (Al- 

pes maritimes). 

58. Orangers à Nice. 

59. Fontaine rustique à Nice. . 

60. Fontaine rustique fleurs des champs. 

61. Portique avec balustres à Nice. 

62. Saint-Martin, Vésubie (station estivale dans 

les Alpes maritimes). 

63. Puits avec lianes (La Mantega, Nicei. 



GOUACHES 



64. Le nid sauvé. 

65. Plumbago et vigne vierge. 

66. Coquelicots et blevets. 

67. Eventail pensées. 

68. Pied d'alouette et passiflore, 

69. Iris. 

70. Eglantines jaunes. 

71. Fleurs de pêcher, éventail, 

72. Cliardons. 

73. Luzerne. 

74. Luzerne. 

75. Eventail avec attributs Louis XVI. 

76. Etude de pensées. 

77. Feuilles de vigne. 



Mmmr^ 



MèM^Mè_MèMàMëè 



DESSINS AU FUSAIN 



78. Cardons. 

79. Suspension. 

80. Bouillon blauc. 

81. Plante de tabac. 

82. Panneau. 

Esquisse d'une peinture acquise par Meari 
Lhenaann, men:ibre de l'Institut. 

83. Le Printemps. 

84. Liserons blancs. 

Original de l'ouvrage lithograpliique adopté 
par les Ecoles, 

85. Prerniére ébauche de Concordia. 

Tableau acquis par le Musée de Lyon. 







SÉRIE DE DESSINS 

exécutés pour les Manufactures des Gobelins et de Beauvais 



86. Cardons. 

Dessin du grand tableau. 

87. Suspension. 

88. Bouillon blanc. 

89. Tabac. 

90. Panneau Lhémann. 

91. Dessin de liseron. 

Reproduit en lithographie. 

92. Couronne, Le Printemps. 

93. Première ébauche de Concordia. 

94. Lilas, églantines, daliahs. 

95. Pavots. 

96. Panneau de Beauvais. 



97. Vase et fleurs. 

98. Tulipes. 

99. Magnolias. 

100. Dessin esquisse d'un tableau "Le Paon". 

101. Esquisse d'un tableau de Beauvais. 

102. Esquisse d'un panneau (Grand vase). 

103. Dessin a corbeille. 

104. Eventail. 

105. Ebauche d'une couronne avec nid. 

106. Corbeille. 

107. Grandes cornes d'abondance. 

108. Oranges. 

109. Citrons. 

110. Nèfles. 

111. Pêcbes. 

112. Deux petits panneaux avec petits vases, 

faisant pendant. 

113. Grand panneau niédaillon. 

114. Sujet guerrier. 

115. Queues de renard. 

116. Grande guirlande, althéas, etc. (pendant 

du 20). 

117. Trois bouquets. 

118. Guirlande, faisant pendant au n» 18. 

119. Dossier de canapé, liserons. 




'mifi 



a 




tmm\ 



120. Le nid. 

121. Médaillon. 

122. Feuilles de chêne. 

123. Une gerbe. 

124. Liserons. 

125. Tulipes. 

126. Gerbe enrubannée. 

127. Panier suspendu. 

128. Deux dessins dans un cadre Louis XVI. 

129. Lilas (siège). 

130. Hortensias et liserons. 

131. Etude d'altliéas (pour le tableau de Phi- 

libert Delorme). 

132. Siège de fauteuil, marguerite et roses. 

133. Roses-Camélias. 
Deux sanguines. 

134. Couronnes d'églantines. 

135. Bouquet de mauves. 

136. Vase et coquelicots. 

137. Dessin, crayon et gouache sur papier bleu. 

138. Dessin de tapisserie, trois bouquets. 

139. Eventail (branche d'églantines» couronne. 

140. Dossier de canapé, corbeille et cornes d'a- 

bondance. 



141. Fond de tapisserie. 

142. Vierge et fleurs (petit dessin). 

143. Nid et tourterelle. 

1-14. Grand panneau décoratif. Tulipes, ané- 

145. mones, camélias. 



€1 o m © T 

UNE LISIÈRE DE LA FORÊT DE FONTAINEBLEAU 

TABLEAU APPARTENANT A m"« G. 



m 



ViCTOi^ BARBIER, Imprimeur-Graveur, G8, Boulevard Beaumarchais (bastille; 



Vi(GT©M BAMBÏEB. 

iMPRIMEUR-Gl^AVEUR 

68, BOULEVARD BEAUMARCHAIS 



PARIS