(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Traité de paléontologie : ou, Histoire naturelle des animaux fossiles : considérés dans leurs rapports zoologiques et géologiques"

.-T,- 









,^^ 



-y;,- .> 




.d^ 




>>• ij-. 




^- 


i -^B 


.ii»'_' 


....-ï-^ 












%3l 


«'■m:^ 





;»> », »4> > .^ 



'^=^^- 

^^m^ 






li:^"? 



^.^))")'5>:3»'> 






L S»l-=*^ 









— a» _ .s 



^ 















\^ 






> '^^^■ 






*^-^?^- 



3»' . ■' ' - 






-^^.W^ 



M- 



Jii»«-- 



.•^.,.,^^ 






>'a> - 



?_3?"l» 



=^ -^ ^-" ■ 


. 1 ^> ' î 


^^5> ^ 


VTx"»" 




.... oi» 

> 


ir^>v^^^ 




|9 


.... . .»r»> 



3^ 



^ >>^> 



-, :>j- :*e^ 



t^^ 



^ ^::" -w^ 









Ȉfe^^^-r 






^^.^^ 









âJ> "^^ 



u ;i;3>$ 



— .3J».. j i— 

^ .OR» , .' 



f'P&^ 



-ïEi^m > TT-î 









i*>^::>'' 









'//u..'^^^^-^ -^y 



f^y J 1 ' '^^'^ 






TRAITÉ 



DK 



PALÉONTOLOGIE 



ou 



niSTOIRE IVATllRELLE DES AlVIMAUX FOSSILES 

CONSIDÉI'.ÉS DANS LEURS lîAPPOP.TS 

ZOOLOGIQUES ET GÉOLOGIQUES 



F.-J. PIGTET, 

Professeur de zoologie et d'anatomie compare à l'Académie de Gentve. 



ATLAS DE HO PLANCHES. 



PARIS 



J.-B. BAILLIÈRE et FILS 

LIBRAIRES DE l'aCADÉMIE IMPÉRIALE DE MÉDECINE 
Rue Hautefeuille , 19 



LO%'DRES 

n. BilLLItllE, 219, RECm-STIlCET 



KEW-YORK 

II. Bailiièke, 200, Bbojdwit 



MADRID, C. BAILLY-BAILLIÈRE , CALLE DEL PRINCIPE, H 

^"' 1853 — 1857 



Paris. — Imprimerie de L. MabtîNET, rue Mignon, 9. 



MAMMIFERES 



PU. 




RwoTeax lith 



'T.eraer.r âe Seine S2PâTis 



Quarlruninnr.s , Chéiroptères et Insectivores 



Pullié partl.B. Baillière , Librajre à Paris 



TRAITÉ 



DE PALÉONTOLOGIE. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


/). 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


14. 



EXPLICATION DES PLANCHES. 



PLANCHE I. 

MAILMIFÈRES. — quadrumanes, cheiroptèkes et insectivoues. 

Fragment de la mâchoire inférieure du Macacus cocœiuts, U\\en, p. 158, de l'argile de 
Londres :1a, vue par sa surface triturante ; Ib, vue de profil. De grandeur naturelle. 

Mâchoire inférieure du Pliopithecus antiquus , Gervais, p. 159, du terrain miocène de 
Sansau : '2o., vue de profil; 2b, par sa surface de trituration. De grandeur naturelle. 

Portion de squelette du Vcspertilio parisiensis , Cuv., p. 166, des gypses de Montmartre. 
De grandeur naturelle. 

Dentition de VEi-inaceus europœus vivant. De grandeur naturelle. 

Crâne mutilé, vu en dessous, de VFrinaceus ari'ernensis, Pomel, p. 170, des terrains mio- 
cènes d'Auvergne. De grandeur naturelle. 

Mâchoire inférieure de XErinacms fossilis, Schmcrling, [). 171, des cavernes de Belgique. 

Mâchoire inférieure du Galerix viverroïdes, Pomel, p. 171, de Sansan. De grandeur natu- 
relle. 

Dentition de la musaraigne ii'orfi' ^tV/'(j(/o(»H'«s) vivante, ]). 173, grossie. 

Mâchoire inférieure d'une musaraigne des cavernes (Schnierling, pi. V, lig, 10), grossie. 

Mâchoire inférieure du l'iesiosorex suricinoides, Pomel, p. 175, des terrains miocènes d'Au- 
vergne. La figure au trait indique la grandeur naturelle. 

Dentition de la taupe commune [Talpa europœa, L.) \ivante, grossie. 

Humérus de la tau[)e de Sansan, ra))porté ii l'espèce commune par M. de DhiinviUe, et a 
VlJijponjssvs telliiris. p. 179, par M. Pomel. De grandeur naturelle. 

Mâchoire inférieure du l'alœospalax mof/niis, Owen, p. 178, des terrains diluviens d'Angle- 
terre : 13a, vue de profil ; ioO, par la surface triturante. De grandeur naturelle. 

Mâchoire inférieure du Gcotnjpus o.ntiquus, Pomel [Tulpa ocutidentata, Dlainv.), \\. 178, de.s 
terrains miocènes d'Auvergne. La figure au trait indique la grandeur naturelle. 



— 2 — 

PLANCHE H. 
MAMMIFÈRES CARNASSIERS. — ursides. 

Fig. 1. — Tète de Vours des ai\m\cs {L'rsus spelceus, Blum.\ p. 187. Un sixième de la grandeur na- 
turelle. 

Fig. 2. — Humérus de la même espèce. 

Fig. S. — Fèmujde la même espèce. 

Yig. k- — Tète de l'ours brun d'Europe (Urstis nrctos. Lin.) trouvée fossile dans Cambridgeshire, 
p. 189. Un (piart de la grandeur naturelle. 

Fig 5, — Dents de la mâchoire supérieure de l'nurs brun d'Europe, vues en dessus et de prolil. Moitié 
de la grandeur naturelle. 

Fjo (i. — Dents de la mâchoire inférieure de la même es|)èce, vues de même et au même grossissement. 

Fio 7. — Mâchoire supérieure de \ Hijœnorctos sivalensis, Owen, p. 189. Un tiers de la grandeur natu- 
relle. 

Fig. 8. — Portion de la mâchoire inférieure de la même espèce; ii la même réduction. 



Fig. 


1, 


Fig. 


2, 


Fig. 


3. 


Fig. 


i 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7, 


Fig. 


8. 


Fig. 


9 


Fig. 


10 


Fig. 


11 


Fig. 


12 


Fig. 


13 


Fig. 


l/i 


Fig. 


15 



PLANCHE IIL 
MAMMIFÈRES CARNASSIERS. — ursides et canidés. 

Tèle de VArtoryon primœvus, Bl.. p. 193, du terrain suessonien de la Fère, vue en dessus. 

Un tiers de la grandeur naturelle 
Dentition de la mâchoire supérieure de la même espèce, vue par la surface de trituration. 

Moitié de la grandeur naturelle. 
Humérus de la même espèce. Un ([uart de la grandeur naturelle. 
Fragment de la tète de Y Amphicyon major, Lartct, de Sansan, p. 195 : a, vue de profil; 

h, dentition vue parla surface de trituration. Un quart de la grandeur naturelle. 
Humérus de la même espèce. Un quart de la grandeur naturelle. 
Cubitus de la même espèce. Un quart de la grandeur naturelle. 
Tibia de la même espèce. Un quart de la grandeur naturelle. 
Tête du Hyœnodon bmchyrhynchus, Bl,, p. 196, du terrain miocène inférieur du dejnirle- 

nicnt du Tarn. Moitié de la grandeur naturelle. 
Mâchoire inférieure du Hyœnodon lepior/iync/nis, de Laiser et de Parieu, p. 200, du terrain 

miocène inférieur d'Auvergne. Moitié de la grandeur naturelle. 
Molaires de la mâchoire supérieure du Ilya-uodon ( Taxotherium) Cuvicrii, Pom., p. 200, de 

Montmartre. Moitié delà grandeur naturelle. 
Cubitus rapporté ;i la même espèce, de Montmartre. Moitié de la grandeur naturelle. 
Dentition du chien, pris comme type de la tribu des canidés : a, dents de la mâchoire supé- 

lieure; 6, dents de la mâchoire inférieure. 
Mâchoire inférieure du Cynodon lacus/ris, p. 207, des lignites de la Débruge (sous-genre 

Cynodictis). De grandem- naturelle. 
La même, vue par la surface de trituration. 

Les deux molaires tuberculeuses de la mâchoire supérieure, vues par leur surface de tritura- 
tion De crandeur naturelle. 



/'/// 




LàCt: '- 



l i\si(le.s 



L :_in! 



carnassier? 



PL III. 




> Lemercjcrrét Sein'-.âl FatJs 



'i-sides cl (';i 11 1(1 es. 



FEREiS Carnassiers. 



/'/ IV. 




U 




- ^ 








éf' 
f 




■ -"*-< 



"dte 



^>5; 







■ t ■• . «■■- 



%^ 





t: 



P'-'iW. 



^^ 




Lackerba{ier Lith 



> h imercier. r de Semé 57, Pàrjô 



Vivci'nilf'LS cl V(;rinif'()i'nie&. 



Publie jiar j,b bailiiere, Libraire ciParis. 



MAMMIFEBES Carnassiers 




lackerhaaer hlh 



Jmp.Lemsreier.r de Seine SlPaiis 



Hjéiudes el i'^elides. 



PuWiè par J B Bailliere.Libraire a Pam . 



— ;î — 



PLANCHE IV. 



MAMlMIFKUKS CAUNASSIEUS. — viveiuudes et veumifobmes. 



Fij:. 1 . 



Fi?. -2. — 
Fig.- 3. - 
Fiff. û. — 



Fig. 5. — 
Fis. (■). — 



Fig. 7 

Fig. s. 

Fig. 9. 

Fi-. 10. 



Dentition de la eivelte eoinniune i^Viverra civelta, Un.;, vue de prolil , |i. 21 1, représenti^e 
])Our servir de type à la l'aniiile des vivcrride.s. De grandeur naturelle. 

Fragment de laniàehoire inlërieure de la Viverra zil/ethoïdes, p. 211. De grandeur naturelle. 

Fragment de la niàcliuire inlërieure de la Palwonictis (jiyantea, \). 212. De grandeur naturelle.' 

Dentition du glouton eonunun ^Gulu hiscus, L.), comme un des types de la l'aniiile des ver- 
mifonnes : a, mâchoire supérieure; //, mâchoire inférieure. Les dents sont vues par 
leur surface de trituration. 

Tête du (jiilo .yie/inis, ]). 21/i, des cavernes d'Allemagne. Un tiers de la grandeur naturelle. 

Dentition de la louine commune {Muslela fuitia, L.), comme type du genre des martes : a, mâ- 
choire supérieure; b. mâchoire inférieure. Les dents sont vues [)ar leur surface de tritura- 
tion. 

Portion antérieure de la tèledu Plesiogale angustifrons, Pomel, p. 217, des terrains miocènes 
d'Auvergne : «, vue en dessus; à, vue en dessous. 

Mâchoire inférieure du Plesictis Croizeti, p. 218, des mêmes gisements; de grandeur na- 
turelle : a, la carnassière vue de prolll. 

Dentition de la loutre commune [Luira vulijaris, L.), comme type du genre : a, mâchoire 
supérieure; 0, mâchoire inférieure. Les dents sont vues par leur surface de trituration. 

Mâchoire supérieure du Potamotherium ou [I.utriclis?) Valletoni, Pomel, |i. 220, des ter- 
rains tertiaires miocènes d'Auvergne. Celte figure montre en arrière de la tuberculeuse 
la petite alvéole qui indique l'existence d'une fort petite dent ipii manque aux loutres, et 
(jui est le caractère dilTérentiel de ce genre perdu. Les dents sont vues par leur surface de 
trituration. 



PLANCHE V 



mammiffrï:s carnassiers 



HYÉMDES ET FELIDES. 



Fig. 


1 


Fig. 


2 


Fis. 


3 


Fig. 


/i 


Fig. 


5 


Fig. 


6 


Fis. 


7 



Fig. 8 
Fig. 9 



Fis. 10. — 



Dentition de l'hyène commune, comme tyi)e du genre. Moitié de la grandeur naturelle. 

Tète de la Hyœnaspelœa, Goldf., p. 223, de la caverne de Kent. Un quart de la grandeur 
naturelle. 

Mâchoire inférieure de la même espèce. Moitié de la grandeur naturelle. 

Carnassière et tuberculeuse supérieures de la Hyœna crncota, p. 22^i. Moitié de la grandeur 
naturelle. 

Les mêmes dents de la Hyœna spelœa, GoldL, p. 223. Même réduction. 

Les mêmes dents de la Hyœna arvernensis, Croiz. et Job, p. 223. Même réduction. 

Dentition du lion, mâchoire supérieure [Fclis Ico, Lin.), pris comme type du genre des chats, 
p. 225. Moitié de la grandeur naturelle. 

Mâchoire inférieure de la même espèce. Même réduction. 

Tête du Fetis spelœa, Goldf., des cavernes d'Allemagne, p. 228. Moitié de la grandeur na- 
turelle. 

Tête du Machairodus cultridcns, \). 230, des terrains pliocènes d'Auvergne. Moitié de la 
grandeur naturelle. 



- 4 — 

Fig. 11. — Dent canine de la même espèce, vue par son diamèlre anlcro-postérieur et par son diamètre 
transversal. Même réduction. 



PLANCHE VI. 

MAMMIFÈRES CARNASSIERS ET RONGEURS. — phoques et rongeurs. 

Fig. 1. — Dents molaires du l'hr'cn ambigua, H. de Meyer, p. 233 : 1, r?, et 1, #, dent vue de profil 

et en dessus; 1, 4, 1, c, deux autres dents; de grandeur naturelle. 
Fig. 2 et 3. — Dents canines de la même espèce ; de grandeur naturelle. 
Fig. h. — Dents de la mâchoire supérieure de la marmotte des Alpes, Arctowi/s n/pimt'f!. Lin, p. 237, 

prise comme type des rondeurs à 5 molaires. 
Fig. 5. — Dents de la mâchoire supérieure de la marmotte des terrains pliocèncs d'Auvergne, Arctomys 

arvernemis, Gervais, p. 236; de grandeur naturelle. 
Fig. C. — Dents de la mâchoire supérieure de V hsiocloromt/s pseudanœmo, Gervais, p. 2/i0, du terrain 

miocène d'Auvergne; grandeur triple. 
Fig. 7. — Denis de la mâchoire inférieure de X Archœomijs cliinc/iilloïdes, Gervais, p. 2?il, du terrain 

miocène d'Auvergne ; grandeur douhle. 
Fig. 8. — Dents de la mâchoire supérieure du J'/œi-idomi/s Lemhronka, (Servais, p. 243, du terrain 

miocène d'Auvergne; grandeur triple. 
Fig. 9. — Dents de la màclioirc inférieure du Thcridoinys aquatiUs, (lervais, p. 2hZ, du terrain mio- 
cène inférieur des environs du Puy ; grandeur triple. 
Fig. 10. — Denis de la mâchoire supérieiu-e du T/ieridomi/s Ithnnvillci. Gei'vais, du terrain miocène 

d'Auvergne, grandeur triple. 
Fig. 11. — Dents de la mâchoire inférieure de la même espèce, et au mêuie grossissement. 
Fig. 12. — Dents de la mâchoire inférieure du il/'/.t Gerc/ovinnus, Gervais, p. 2h~ , du terrain, miocène 

d'Auvergne; grandeur triple. 
Fig. 13. — Tète vue en dessus, du castor commun, p. 251, C«s/or/^'Ac;-, Lin., trouvée fossile dans le Gam- 

hridgeshire (diluvien); deux tiers de la grandeur naturelle. 
Fig. \h. — La même tète vue en dessous; même réduction. 
Fig. 15. — Mâclioire inléricure de la même espèce trouvée près de Newhury (diluvien), de grandeur 

naturelle. 
Fig. 16. — Mâchoire inférieure {\\.i Castor Trngonikerium, p. 252, trouvée fossile à Bacton (diluvien) : 

moitié de la grandeur naturelle. 
Fig. 17. — Dents de la mâchoire supérieure du Castor Issiodorcnsis, (Servais, p. 251, du terrain pliocène 

d'Auvergne ; de grandeur naturelle. 
Fig. 18. — Dents du Castor siibpijrcnaicus, GiTvais, p. 2J3, du terrain miocène; de grandeur naturelle. 

(Genre Chalicomys, Gervais.) 
Fig. 19. — Tête du Sleneofiber Viciacensis , Gervais, vue en dessous, p. 252 (miocène d'Auvergne); 

de grandeur naturelle. 
Fig. 20. — Mâchoire inférieure de la même espèce; de grandeur naturelle. 

Fig. 21. — Dents de la mâchoire inférieure du Clialichomys Jaegeri: p. 253 (miocène d'Allemagne). 
Fig. 22. — Dent de r//ys/r/x rc/'o.s.M, Gervais, p. 255 (pliocène d'Auvergne). 
Fig. 23. — Dents du Li-pus lo.ndas, Gervais, p. 256 (pliocène de Montpellier). 



MAMMIFERES Carnassiers elRon^^eiirs 



l'i \ 7 




imp.Lemer:: 



Plioijues et Rongeurs. 



Publié par J .B. Baillière , Libraire à. Pans 



:FERES Edentet 



PI vu 




B 10 or eux liili 



Imp lemeraer,r. de Seine JTPâns 



le^atheriLim el M^lodon, 



Publié par J B Bailhère, Libraire aParis. 



FERES Edeiités . 



F] VIÏÏ. 




Hiocreux hth 



JniD iemsTcietrciSejnt ù^Pan. 



Me'^'iloiiv.x. ScplirlonKM'iiim , nivpUninn 



Pulliè par J B Bailliere.LiliTaire aParis. 



PLANCHE YII. 

M.\.MMil"KIll::S ÉDENTÉS. — megatherium et m\lodo.n. 

Fi^. 1. — S(|iieletto du Majathcrium Cuvicri , p. 20^1, de l'Amérique niéiidionalf, un tronle-sixièmc 
de la grandeur nfrtincile. 

Fig. 2. — Tèlo de la nu'ino espèce reiluile à un (li\-luiiliéiiie de la grandeur nalurelle. 

Fig:. 3. — Denis molaires de la même esi)éee. 

Fig. !\. — Coupe théorique deslinée il montrer la nuuiiérc dont les dents molaires se rencontrent dans 
la mastication. 

Fig. 5. — Squelette du Mijtodon ndnistm, Owen, p. 270, de 1 Améri([ue méridionale, rcdiiil ii un trente- 
sixième de la grandeur naturelle. On a adopté la même réduction (pie |)our le megatlieriun» 
alin de montrer le rapport de taille de ces deux espèces. 

Fig. 6. — Tète delà même espèce; un <lou7.iènic de la grandeur naturelle. 

Fig. 7. — Mâchoire inférieure du .)////or/o// //arwinii, Owen, p. 270, de l'Amérique méridionale, l'n 
cinquième de la grandeur naturelle. 7, n, dernière molaire moins réduite. 

Fig. 8. — Dernière molaire de la même mâchoire, vue de profd. Un cin<iuième de la grandeur naUircUe. 



PLANCHE YIll. 
MAMMIFÈRES ÉDENTÉS. — meg.vlonvx, ecelidotherium et glyptodon. 

Fig. 1. — Mâchoire inlerieure du Mcgalonijx Jeffcrsonii, Cuv., p. 269, d'Amérique. Deux neuvièmes de 

la grandeur naturelle. 
Fig. 2. — Surface de trituration des molaires de la même espèce. 
Fig. 3. — Une des phalanges uuguéales antérieures de la même espèce. 
Fig. /i. — Tête du Sceliclot/ierium Bronrjniarfi , Lund. ]). 271, de l'AnuMiiiue méridionale. Un luii- 

lième de la grandeur naturelle. 
Fig. 5. — Surface de trituration des dents du Scelidotheriwn leptocepfialum, Owen, ]). 271, d'Amérique 
méridionale. Deux cinquièmes de la grandeur naturelle, a, mâchoire supérieure; /j , mâ- 
choire inférieure. 
Fig. 6. — Pied antérieur restauré du Scelidothcrium Cuvicri, Lund, p. 271 . Un sixième de la grandeur 
naturelle. 
Fémur du Scelidothcrium leptocepftaluin, Owen. Un sixième de la grandeur naturelle. 
Carapace et portion du squelette restauré du Glyptodon davipes, Owen , p. 273, d Wnieiique 

méridionale. 
Une portion de carapace du Glyptodon, vue à une réduction moindre. 
Dent du Glyptodon davipes. Moitié delà grandeur naturelle, —a. Surface de trituration de 

grandeur naturelle. 
Pied postérieur du Gbjptudon davipes. Un sixième de la grandeur naturelle. 
Mâchoire inférieure du Chlamydotherium Humboldtii, Lund: p. 27'i, d'Amérique méridio- 
nale, montrant les alvéoles des dents ; un tiers de la grandeur naturelle. 
Fig. 13. — Phalange unguéale id'après Cuvier) du .l/«crû//(«-('«»! d'Eppelsheim, p. 277. 



Fig. 
Fig. 


7 

8. 


Fig. 
Fig. 


9. 
10. 


Fi-. 
Fiir. 


11 
12 



— 6 — 

PLANCHE IX. 

MAMMIFÈRES PROBÛSCIDIENS. —éléphants et mastodontes. 

pji; 1 — Copie souvent reproduite du squelette du grand niauiniouth [Elephas primigenius, Bluin.), 
trouvé en 1799 dans les jilaees de la Sibérie, p. 283. 

Y\^. 2. — Tète de la même espèce, montrant la longueur des alvéoles des défenses (os incisifs) et 
l'aplalissenient du front, caractéristiques de l'éléphant fossile. 

Fig. 3. — Sixième molaire supérieure du même éléphant: a, vue de prolil; b, vue par la surface 
triturante. Un sixième de la grandeur naturelle. 

Fig. h. — Cinciuienic molaire inférieure de l'éléphant d'Asie. Un sixième de la grandeur naturelle. 

Fig. 5. — Sixième molaire inférieure de l'éléphant d'Afrique. Même réduction. 

Pig. (3. — Mâchoire inférieure d'un jeune mastodonte de l'Ohio (.1/rts/of/o/( giijanteum, Cuv. ), p. 287. 
On y voit encore les deu\ petites défenses qui tombent avec l'âge. Un sixième de la gran- 
deur naturelle. Cette même mâchoire montre la brièveté de la symphyse dans cette espèce. 

l.'jg 7. — Troisième molaire supérieure du même mastodonte adulte. Même réduction. 

Fig. S. — Mâchoire inférieure du Mastodon longirostris, Kaup, p. 289, des terrains miocènes européens, 
montrant rallongement extraordinaire de la symphyse qui caractérise cette espèce : a. 
vue en dessus ; 6, vue de prolil. Un douzième de la grandeur uaturelle. 

Fig g, — Sixième molaire supérieure de la même espèce ; a, vue de [>rolil ; l> , vue par la surCice 
triturante. Un sixième de la grandeur naturelle. 

Fig 10. — Sixième molaire supérieure du Maslndon topirokh-s, p. 289, des terrains miocènes d'Europe: 
a. vue de prolil ; 0, vue par la surface triturante. Un sixième de la grandeur naturelle. 



PLANCHE X. 

MAMMIFÈRES PACIHYDERMES PERISSODACTYLES. — rhinocéros et tapiroïdes. 

Fig. 1. — Tète du rhinocéros sans cornes et à quatre doigts aux pieds antérieurs, formant le genre 
ou sous-genre des Acerotherium (A. incisivimi), p. 296 et 297, des terrains miocènes. Un 
neuvième de la grandeur naturelle. 

Fig. 2. — Tête d'un rliinocéros à corne, à dents incisives i)ersislantes, à trois doigts aux pieds anté- 
rieurs. Cette tète est celle qui a- été décrite sous le nom de Rhinocéros Schleijernuwlieri, 
p. 297, espèce qui doit être réunie aux Rhinocéros des terrains miocènes. Un neuvième 
de la grandeur naturelle. 

— Tête du rhinocéros ii narines cloisonnées {II. tichorhinm), p. 298, des terrains diluviens. 
Même réduction que les deux précédentes. 

— Dents de la mâchoire sujjérieure du Ithinoceros mecjarhinm, de Christel, p. 297, des terrains 
pliocènes. Un tiers de la grandeur naturelle. 

— Dents de la mâchoire inférieure de la même espèce, à la même réduction. 

— Une des dents de \ Elasmotherium Fischeri, p. 300, telle qu'elle a été reproduite par divers 
auteurs, d'après la figure originale de M. Fischer. 

— Mâchoire supérieure du Tapirus priscus, Kaup, p. 301 , du terrain miocène d'Eppelsheim. 
Moitié de la grandeur naturelle. 

— Dents de la mâchoire inférieure de la même espèce, à la même réduction. 



Fig. 


3. 


Fig. 


h. 


Fig. 


•S 


Fig. 


(i. 


Fig. 


7 


Fig. 


S, 



MAMMIFERES Prokscidiens. 



l'I IX 




■np. Lemeraer.r du Seine S?, Panz- 



li'iiliiiiil.N ri MasloilDiili'.s 



p„i,i;; Ti=r .1 p ;■ 



MAMMIFÈRES PaclrvdeTmes pèrissodactyles 



/'/ \ 




Lackerhsaer Irih. 



Imp. LemcrcKTX de Ham S7Piii 



Rhinocéros el Tapiroïdes. 



PublièpaT JB.Baillière Likaire à Pans. 



FÈRES Pachyderme; 



PI.XI. 




Làckerlmier Uh 



imp lemero)er. r rk Semé SI, Psru 



Tapiroides et Paleollienoidi 



■'S , 



Publie par J B Biilliere , Libraire a Pans 



MAMMIFERES Pac^^dermeG 



Pi^lll. 




Lsuterbsuerhlii 



fmpUimrcKT.ré. Seim SjPans 



Solipèdes.Marraiichenia , Hippopotames. 



PuWiè pr J S Bcrlliere , Lilraire à Pâ' 



ans 



— 7 - 
pj<r y — Miii-lioiro siipi'riouredii 'J'apirus Arn'nwnsit:, Cnnv . et Joli., p. 301, rhi ((Mraiii jiliocono il'.Vii- 

voriiiu'. à la iiu'-iik' R-duction. 
Fis. 10. — Dents do la niàchoiro inrcriotirc de la nuMuc ospéco, à la iiumiu" nMhiclion. 
pj<r 11 — Frafïmonl de iiiiulioiro cl dornifirs iiiolaires du ('(iri/ji/iodon ciira'nii^, Owon, p. 'H)h, du 

terrain éocene dAuiikiei re. In quart de la firaudeur naturelle. 
Y\,r i-j — Dentition de la niàihoiro supérieure du grand Lopfiiodon d'Jssc/. Cuv., p. IlO,"), du parisien 

inl'erieur Moitié de la jirandeur naturelle. 
Fis. 13. — Mâchoire inférieure du /.o/i/iioi/on de .Xanterre [/.nji/iiddon pnriaieiifi'-, (ieivais), p. 305, du 

calcaire grossier. rn(piart de la grandeur naturelle. 



PL.VNCnE M. 

MAMMIFÈRES PACHYDERMES. — tapiroïdes et r.\LÉoTHÉRioïDES. 

• Dernière dent molaire Inférieure du facliynolop/ius cesseracicvs, Gervais, p. 307. De gran- 
deur naturelle. 

Denis molaires supérieures du Pacltijnolojilms Duvcdii, Poniel , p. 307, du ealeaire grossier 
de Paris. La première molaire antérieure mancpie, on voit une double alvéole pour ses 
deux racines; de grandeur naturelle. 

- Mâchoire inférieure de la même espèce ; moitié de la grandeur naturelle. 

• Dents de la mâchoire inférieure du Zoy7/(/o//(er»/Hi cervuluni, Gervais, d'Alais, p. 308; de 
grandeur naturelle. 

■ Fragments de mâchoire inférieure avec les deux dernières molaires du Tajiindus hijracinus. 
Gervais, des environs d'Apt, p. 308 ; de grandeur naturelle. 

■ Fragments de mâchoire supérieure du Listriodon [Tapirothcriwn, Larlet\ de Siniorrc (Z.. 
splendens, H. de Meyer), p. 308 ; un quart de la grandeur naturelle. 

• Mâchoire inférieure de la même espèce ; même réduction. 

■ Squelette restauré du Pdœotherium magnum, d'après Cuvier. 

- Contour probable du même animal. 

- Tèle du Pidcrodicrium mediuiK, des gypses de Jfontmartre, p 310; de grandeur nalurelle. 

- Tète du l'alœotltcrium crassum, Cuvier, des mêmes gisements, et à la même réduction. 

- Dentition de la mâchoire supérieure du Palœotherium girondicwn , Blainv. , de la Grave 
iDordogne , p. 311 ; un tiers de la grandeur naturelle. 

- Denlition de la mâchoire inférieure du Polœol/ieriwn médium, Cuv.; même réduction. 

- Tarse et métatarse de la même espèce ; un cpiart de la grandeur naturelle. 

- Pied postérieur du Polœothcrium crassum , Cuv.; un quart de la grandeur naturelle. 

Fig. 16. — Fragment de mâciioirc inférieure portant les trois dernières molaires du Propalœotherium 
d'/ssel, Cuv., |). 312 ; moitié de la grandeur naturelle. 



Fig. 


\. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


U. 


Fig. 


.). 


Fig. 


(i. 


Fig. 


7, 


Fis. 


8 


Fig. 


9 


Fis. 


10. 


Fig. 


H 


Fig. 


12. 


Fi-. 


13 


Fig. 


ik 


Fig. 


15 



PLANCHE Xn. 
MAJLMIFÈRES PACHYDERMES. — solipèdes, MAcr,AUcnE>i\ et hippopotames. 

Fig. 1, rt. — Denlition de la mâchoire supérieure de \ Ancinfherium nurelianeme, Gervais [Palœothe 

rium hippùïdes, Blainv.). p. 31?i; du terrain miocène; moitié de la grandeur naturelle. 
— 1 , i. — Dentition de la mâchoire inférieure de la même es[)èce ; à la même réduction. 



— 8 — 

Os métacarpiens de la même espèce : a, mélacarpion médian; 0, un des métacarpiens acces- 
soires ou latéraux ; un quart de la grandeur naturelle. 
Dentition de la mâchoire inférieure de \' Hipparion jirostyhtm , Gervais, p. 315, du terrain 

pliocène de Cucuron ; de grandeur naturelle. 
Trois molaires supérieures de la même espèce; de grandeur naturelle. 
Dents molaires supérieures de ï Hipparion gracile [Hippotlw ixmi gracile, Kaup.), j). 314, 

du terrain miocène d'Eppelsheim , de grandeur naturelle. 
Dentition du cheval actuel (£"ç(((« vuballus, Linné); moitié de la grandeur naturelle : a, 

mâchoire supérieure; 6, mâchoire inférieure. 
Molaire du cheval trouvé fossile, par M. Dar\^in , dans l'Américpjc méridionale, p. 318; 

de grandeur naturelle. 
Avant-dernière molaire inférieure du Muo-auchenia patagonica, Ow en, p. 319, de Pata- 

gonie; moitié de la grandeur naturelle. 
Vertèbre cervicale de la même espèce ; un sixième de la grandeur naturelle. 
Fémur de la même espèce; même réduction. 
Tibia de la même espèce ; même réduction. 
Pied antérieur de la même espèce ; même réduction. 
Dentition de la mâchoire supérieure de l'Hijipopolame fossile du Val d'Arno, p. 321; moitié 

de la grandeur naturelle: n, dernière molaire, de grandeur naturelle. 
Dentition de la mâchoire inférieure de la même espèce; moitié de la grandeur naturelle. 
Fig. 15. — Mâchoire inférieure de l'Hijjpopotame à six incisives, des montagnes SiwaliL (Ilexopro- 

lodùH aiiak'Hsis, Caulley et Falconer;, p. 322; un (juavt de la grandeur naturelle. 



Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


U. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7 


Fig. 


8 


Fig. 


t) 


Fig. 


10 


Fig. 


11 


Fig. 


12 


Fig. 


13 


Fig. 


il) 



PLANCHE XIII. 

MAMMIFÈRES PACHYDERMES. — suillie.ns (Cochons, etc.). 

Fig. 1 . — Tète du Sus priscus, Marcel de Serres, des cavernes du midi de la France, p. 325. Un sixième 
de la grandeur naturelle. 
Tête de la même espèce, vue en dessus. 
Dentition de la mâchoire supérieure de la même espèce. 
Dentition de la mâchoire inférieure de la même espèce. 

Les deux dernières molaires inférieures du Palœochœrus -inajur, p. 327, des terrains mio- 
cènes d'Auvergne; de grandeur naturelle. 
Mâchoire supérieure du Palœoc/uents ti//nis, p. 327, des terrains miocènes d'Auvergne: 

de grandeur naturelle. 
Dentition du Chœromoms mamillutus , Gervais, p. 327, de Sansan; de grandeur naturelle : 

a, les trois dernières molaires supérieures ; h, les trois dernières molaires inférieures. 
Mâchoire supérieure de YEntelodon magnu», AymarJ, du Puy-en-Velay, j). 328: un tiers 

de la grandeur naturelle: a, dents vues par leur surface de trituration. 
Dentition de la mâchoire inférieure de la même espèce; à la même réduction. 
Dentition de la mâchoire supérieure du Cltœropoiamus parisiensis , Cuv., des gypses de 
Jlontmarlre, p. 329; moitié de la grandeur naturelle. 
■ Les ([uatre dernières molaires supérieures du II ijothcrium Suuniierinfjii, H. de Mever, de 
Georgensgmund, p. 330 ; les deux tiers de la grandeur naturelle. 
Fig. 12. — Dentition de la mâchoire supérieure du HijopnAamus vcctiam.s, Owen, ii. c32, des terrains 

éocènes d'Angleterre; un quart de la grandeur naturelle. 
Fig. 13. — Dentition de la mâchoire inférieure; à la même réduction. 

Fig. l/i. — Dentition de la mâchoire supérieure de l'hyopotame duPuy {llijojiùfanïusvcluunvs), p. 331, 
l\pe du genre Bot/iriodon, Aymanl. Moitié de la grandeur naturelle. 



Fig. 


•) 


Fig. 


3. 


Fig. 


U 


Fig. 


5 


Fig. 


6. 


Fig. 


7 


Fig. 


8. 


Vie- 


9 


Fig. 


10 


Fig. 


11 



MAMMIFERES PHo>.yderTnes 



PLAlll. 




iaciisrùauerm 



Suilliens (Cochons &c.) 



PuWlé-par J "5531111616,111)13116 a. Pans 



MAMMIFERES P aclwdernie s 



PI XN 




Lackerlauer hih. 



Imp lewercicr.rde ôeine 5'I Pari^ 



SuilluMi.s ('l Anoplolhérioïdes. 



Putilie parJ B Bailliere, Libraire a Pans 



/'/ XI/, 




BiacreuK lith 



IiTip Lemercter.T âe Seine SZParis 



Aiiopluihcrioides 



Putlié par J B Baûliere Lilraire aPans 



— 9 — 

PLANCHE xiy. 
MAMMIFKUES PACHYDEUMES. — si illiens et anoplotuérioïdes. 

Deiililioii lie lu niàilioirc siipiTiovirc de VAntliracotltcrium (««(/nnw de Digoin, p. 333. Vn. 

quart de la grandeur nalurelle. 
Denlitiou de la niàclioire inlerieuro de la même espèce, des lignites de Cadiliona. A la même 

réduction. 
Dentition de la niàdioire supérieure de \' Hijracothcrium leporininn, Owen, p. 33'i, du ter- 
rain tertiaire éocène d'Angleterre. De grandeur naturelle. 
Dentition du Microchœrus erinaccus , Wood., p. 334, du terrain éocène d'Angleterre. De 

grandeur naturelle : a, mâchoire supérieure; b, mâchoire inférieure. 
Dentition de la mâchoire supérieure de Y Acothendum saturninum, Gervais , p. 33.'i , des 

lignites de la Déiuuge. De grandeur naturelle. 
Tète de Y AiWjAolherhan commune , Cuv., p. 336, des gypses de Montmartre. Un ipiarl de 

la grandeur nalurelle. 
' Denlilion de la mâchoire supérieure de la même espèce, ;i la même reducli(Ui : u. dernière 

molaire, moitié de la grandeur naturelle. 
Fig. 8. — Dentition de la mâchoire inférieure de la même espèce. Untpiartde la grandeur naturelle. 

'?, pénultième molaire; moitié delà grandeur naturelle. 
Pied antérieur de la même espèce. Un cpiart de la grandeur naturelle. 
Pied postérieur de la même espèce, à la même réduction. 
Forme prohahlc de la même espèce , d'ajjrès Cuvier. 
Squelette de la même espèce , d'après Cuvier. 
Pied antérieur de Y Eurytherium latipcs, Gervais, p. 337, des lignites de la Débruge. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


O. 


Fig. 


h. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 



l'-ig. 


9 


Fig. 


10 


Fig. 


11 


Fig. 


12. 


Fig. 


13 



PLANCHE XV. 

MAMlliFÈP.ES PACHYDERMES, — anoplothérioïdes. 

Forme probable du Xiphodon yracile, Cuv., p. 338, des gypses de Paris. 
Squelette restauré de la même espèce. 
Dentition de la mâchoire supérieure. De grandeur naturelle. 
Dentition de la mâchoire inférieure. De grandeur naturelle. 
Pied antérieur de !a même espèce. Moitié de la grandeur naturelle. 

Les (juatre dernières molaires supérieures do Cludicottœrium grande^ Gervais, p. 337, de 
Sansan. Un ([uart de la grandeur naturelle. ^ — a, la dernière molaire, moitié de la grandeur 
naturelle. 
Fig. 7. — Pied postérieur du Dichobune leporina, Cuv.. p. 338, des gypses de Montmartre. Moitié de 

la grandeur naturelle. 
Fig. 8. — Mâchoire supérieure de la même espèce. De grandeur naturelle. 
Fig. 9. — Mâchoire inférieure Ac YAp/iclofherium Duvcvnoiji, Gervais, p. 339, des gypses de Paris. 

De grandeur naturelle. 
Fig. 10. — Tèlç ût YOjjlol/ierium commune d'Auvergne, p. 3^i0. De grandeur naturelle. 

2 



Fig. 


1 


i\- 


2, 


Fig. 


3 


Fig. 


U 


Fig. 


5 


Fig. 






~ 10 



Fig. 11. — Dentition de la mâchoire supérieure de la même espèce. 

Fig. 12. — Molaires supérieures du Dichodon cuspidatus, Owen, p. 342, des terrains éocènes d'Angle- 
terre. De grandeur naturelle. 

Fig. 13. — Mâchoire inférieure de la même espèce. Moitié de la grandeur naturelle. — a, les deux der- 
nières molaires, de grandeur naturelle. 



PLANCHE XVI. 

MAMMIFÈRES RUMINANTS. — cerfs et sivatheriu.m. 

Fig. 1. — Squelette du Cerf à bois (jigantesques, d'Irlande, p. 355. 

Fig. 2. — Tète de la même espèce. Un quatorzième de la grandeur naturelle : «, vue de face; b, vue 

de profil. 
Fig. 3. — Molaire supérieure de cerf, montrant la petite colonnette et la brièveté du fût, caractéris- 

tifiucs de ce genre. 
Fig. /|. — Bois du Cerms pardinensis, Croizet et Jobert, p. 354. Un sixième de la grandeur naturelle. 
Pig. 5. — Tvia du Sicathei'ium gignnfeum, p. 348, des tertiaires subhimalaycns, d'après MM. Cautley 

et Falconer. 
Fig. 6. — Dents molaires supérieures de la même espèce. 



PLANCHE XVII. 

MAMMIFÈRES RUMINANTS. — cervidés et boeufs. 

Fig. 1. — Dentition delà mâchoire inférieure de rAHip/»'^ra(/!^/î« e/(?(7««.s, Poniel, p. 348, des terrains 
miocènes d'Auvergne. De grandeur naturelle. — a, la dernière molaire vue en dessus. 

Dent canine de la mâchoire supérieure de la même espèce. De grandeur naturelle. 

Dentition de la mâchoire inférieure du Dremot/ierimn Feigmuxii, Geoffroy, p. 349, dos ter- 
tiaires miocènes d'Auvergne ; de grandeur naturelle. — a, la dernière molaire vue en dessus. 

Surface trituiantc d'une molaire de mouton. 

Une arrière-molaire de la mâchoire inférieure du bœuf, avant que la trituration ait allcint 
la colonnette. 

La même, lorst[uc la colonnette fait partie de la surface triturante de la dent. 

Surface triturante d'une molaire supérieure du bœuf. 

Tète du Bos priscus ou Bison, p. 364, souche des [Aurochs de Lithuanie. 

Tête du Bos Urus de César, p. 364, souche probable de nos races domestiques. 



Fig. 


\b 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


4. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fis. 


8. 



MAMMIFERES Rummarits. 



PI XVI. 




Juocreua.hth. 



Imp Lemercier.T de Semé S7. Paris 



Cerfs et iSivallin'imn 



Publié par JB'. BaïUiére Libraire à Paris. 



MAMMIFERES RummaTils. 



PI AVII. 



i -Jk 



ri6^<t<^^- 



<«-' 
V 












^:- <^^ 






a. 




Siocre, 



htip Lemsraer.r de Sam 51 Paris 



Cervidés et Bœufs 



Publié par J B Baillière, Libraire à Paris 



MAMMIFERES mceTtams 



PI XVIII 






r>^ ^^"^^'^X^-^.^-^u 




iSiocreux. litk 



• Iinp Lemeraer r de Semé 07 Pan^ 



ToxodoTi et Dmotherium 



Putlie par J B Baillièrc, LiWaire a Pans, 



MAMMIFERES Aquatiques 



PI. XIX. 




Biocreux hth 



jmp. Lenicrcisr, tari^ 



Siréuoïdes ,Zeu!^lo(loiUe,s .Cétacés. 



Publié par J,B Bailliert Libraire à Pan 



— 11 — 

PLANCHE XVllI. 

MAMMIFÈRES INCERTAINS. — toxodon et dinotqerium. 

Fig. 1. — Tète du ToxoJun jjlalensis, Owoii, ]). 3()(i, do l'Anicriquc méridionale, vue en dessous. Un 
neuvième de la grandeur naturelle. 
La même, vue de prolil. Même réduction. 
Région occipitale de la mènie tète. 
Sixième molaire supérieure, vue dans sou diamètre anléro-postérieur. Un cinquième de la 

grandeur naturelle. 
La même, vue par la face externe. 

Fragment de la mâchoire inlerieure de la même espèce; même réduction ; — n, une des 
arrière-molaires grossie. 
Fig. 7. — Portion incisive de la mâchoire inférieure de la même espèce. Un quart de la grandeur 
naturelle. 
Une des incisives vue de proOl. Un cinquième de la grandeur naturelle. 
Tête du Dinotherium (/igantcurn. Kaup, p. 369, des terrains tertiaires d'Eppelsheim. Un 

quinzième de la grandeur naturelle. 
La même tète vue en dessous, à la même réduction. 
La même tête vue en dessus, ii la même réduction. 
Cinquième molaire supérieure. Un sixième de la grandeur naturelle. 
Fig. 13. — Troisième molaire supérieure. Un sixième de la grandeur naturelle. 



Fi-. 


2 


Fig 


3 


Fig 


U 


Fig. 


5 


Fig. 


fi 



Fig. 


8. 


Fig. 


9 


Fig. 


10 


Fig. 


11 


Fig. 


12 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


U. 


Fig. 


5. 


Fig. 


fi. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fis. 


9 


Fig. 


10 


Fig. 


11 


Fig. 


12 


Fig. 


13 


Fig. 


lU 



PLANCHE XIX. 
MAMMIFÈRES AQUATIQUES. — sirénoïdes , zelglodontes et cétacés. 

Tète de VHalitherium Serresii, Gervais, p. 37/i, vue de profil. Un cinquième de la grandeur 
naturelle. 

La même tète vue en dessus, à la même réduction. 

Région palatine et maxillaire de la même tête, à la même réduction. 

Dent molaire de la même espèce. Deux cinquièmes de la grandeur naturelle. 

Fragment de mâchoire supérieure du Sgualodou Gmleloupii, Gervais, j). 379, de Dax. 

Une molaire du Trachytherium liaulinii, Gervais, p. 371. Moitié de la grandeur naturelle. 

Tête du Zniglodon Hijdrorchus, Koch, p. 376, du terrain tertiaire de l'Amérique septen- 
trionale, d'après les ligures publiées par M. Koch, dans les mémoires de Haidinger. 

Mâchoire inférieure de la même espèce. 

Une des dents molaires de la même espèce. Un quart de la grandeur naturelle. 

Coupe d'une dent de la même espèce, d'aj)rès M. Owen. 

Deux vertèbres lombaires de la même espèce, d'après M. Koch. 

Trois vertèbres dorsales et leurs côtes, d'après M. Koch. 

Tète réduite du Zip/iius cavirostris, Cuv., p. 385. 

Tête du Delp/nnus (Phocaena) crassidens, Owen, p. 382, d'Angleterre. 



— 12 — 

PLANCHE XX. 

MAMMIFÈRES DIDELPHES et traces d'oiseaux. 

Fig. 1. « cl i. — Mâchoire inférieure du Tlnjlacotheriwn Prevoslii, Cuv., p. 393, trouvée à Slonesfield. 

De grandeur double. 
Fig. 2. — Màciioire inférieure du Tlnjlacotlœriinn Brodcripii, Cuv., p. 393, du luèuie gisement. Au 

même grossissement. 
Fig. 3. — Mâchoire inférieure du P/iascolof/icrium Bucldarulii, l'rod., ]>. 39/i, du même gisement. Au 

même grossissement. 
Fig. ti. — Dentition de la mâchoire inférieure du Diprotodon mistralis, Owen, p. 399 (les 5 dernières 

molaires), de la NouvcUc-IIollande. Moitié de la grandeur naturelle. 
Fig. 5. a Q\b. — Mâchoire inférieure du Nototlieriwn inerme, Owen, p. /lOO, de la Nouvelle-Hollande. 

Un quart de la grandeur naturelle. 
Fig. 6. — Portion d'un squelette de sarigue découvert dans les gypses de Montmartre par Cuvier, 

p. 395 {Dide/phis Cvvieri). De grandeur naturelle. 
Fig. 7. — Impression de pas d'oiseau avec des empreintes de gouttes de pluie, du tcirain triasique 

des États-Unis, p. /i0.5. 
Fig. 8. — Empreinte du pied de VOrnitichnitcs giganleiis, Hitchcock. Un huitième de la grandeur 

naturelle, \t. i06. 
Fig. 9. — Empreinte du jjied de VO. tuôerosus, Hitchcock. 
Fig. 10. — — — del'O, ingens, 

Fig. 11. — — — dcA'O. diversus, — (var. <?/«■;«). 

Fig. 12. — — — de 10. divrrsus, — (var. platydactylus). 

Fig. 13. — — — daïO. tetradactyliis, — 

Fig. 1^. — — — d&VO.pahnatus, — 

Fig. 15. — — — de VO. minimus, — 

Les ligures fi-l.') ont toutes été réduites dans la même ])roportion [un huitième de leur grandeur naturelle). 



PLANCHE XXL 

OISEAUX DES TEHRAINS TERTIAlItES ET DE LA .NOUVEI.LE-nOLLANDE. 

Fig. 1. — Squelette d'un oiseau, p. /i08, trouvé à Montmartre par Cuvier. Moitié de la grandeur natu- 
relle. 
Fig. 2. — Sternum du Lithornis vulturinus , Owen, p. /ilO, de l'argile de Londres. De grandeur 

naturelle. 
Fig. 3. — Tête de Dinornis {D. casuarimis ? Owen), p. /iI7 , de la Nouvelle-Zélande. Moitié de la 

grandeur naturelle. 
Fig. /i. — Membre postérieur du Dinornis giçjanteus, Owen, p. /rI7, réduit à peu près au douzième de 

sa grandeur naturelle. 
Fig. 5. — Tète de Palapteryx {P. geranioïdrs) Owen, p. ttll, de la Nouvelle-Zélande. Moitié de la 

grandeur naturelle. 
Fig. 6. — Tarse et pied du Palapteryx robustus, Owen, ji. /il7, de la Nouvelle-Zélande. Un sixième 

de la grandeur naturelle. 
Fig. 7. — Membre postérieur et contour du corps du Casoar à casque, réduit dans la même proportion 

que la lig. h, pour montrer ses rapports de taille avec le iJinornis giyanfens. 



MAMMIFERES DidelpKes el OISEAUX: 



PI. A'.V 




Riocreux liih. 



Imp. Lemercier à PariJ- 



MarsupiaiK. et Iraces d'Oiseaux. 



e Libraire à. Pans. 



OISEAUX. 



Pl.AÀ'l. 




&o<:reuth!r Jmo LemeTcier,PârM . 

Oiseau\ des Terrains l'erliaires, Oiseaux de la AOuvcUc Zèlaude. 



Publie par J.B.Bailliere Libraire iParis 



REPTILES Cliélomens. 



Pl.XXlI. 




.1 : _;. .. 


■ à-"' ^-' 


> 


*-^;it:. 


' ^^ 


1 








■ A ''.rr~-~ ' 


■ ■■ '•;.'''^"''' ] 


-V ■^^'T-w'' 


5 p. .:' 




rX 



Rutaeuj^iith 



Imp Lemeraei .Pariô 



Tortues 



PuMiépar JB Baillierc, Libraire a Pan 



REPTILES Dmosaunen^ 



pixxni. 




LackerbmeT hiL 



Imp Lenercier Pans 



Meéalosaiiru.s et liylœosauras 



Piitliè par J B Bailli ère, Lftraire a Pan; 



— 13 — 

PLANCHE XXII. 
REI»T1LES CIIKLONIENS. 

pio-. 1. _ Carapace de la Tcsludo duHijna, lîroiin, p. /i'i:5, comme type des Idilucsde lene. l'ii tpiarl 
lie la g:randeur nalurelle. — a, vue en dessus; b, vue de piolil. I.cs lignes doubles repré- 
senlenl les sillons d'impressions formés par le bord des écailles., les lignes déniées les 
sé|)aralions des pièces osseuses. 

l.'jo. 2. — Plaslron de la même espèce. Même réduction. 

Fjn- 3. _ Carapace de \'Em)js lœoh, Owen, p. ^i/i9, des terrains éorèues d'Angleterre, vue en dessus. 
Moitié de la grandeur naturelle. 

Fjo-. ?,. _ Plastron de la C/ieli/dm Miirchhoni, Bell, p. ^l^i, des schistes tertiaires d'OEningcn. ITn 
sixième de la grandeur naturelle. 

Fjg_ 5. — Carapace du Tvionyx Barbara', Owen, p. 'i.")7, des terrains éocènes d'Angleterre, l'n 
sixième de la grandeur naturelle. 

Fig. (j. — Doux pièces costales du Triimyx rivosus, Owen, p. U'û, des mômes gisements. Moitié de 
la grandeur naturelle. — a, face externe; b, face interne. 

Fig. 7. — Squelette d'une tortue de mer vivante, comme type des Cbelonécs [Chclom'e caouane): 
a, sipielclte vu en dessous, le plastron ayant été enlevé; b, le plastron. 

Fig. 8. — Tète, vue de prolil, de la Chelnne loiujicep^, Owen, p. /i(51, des terrains éocènes d'Angle- 
terre. Un tiers de la grandeur naturelle. 

Fig. 0. — Tète, vue de i)rulil, de la C/iclone breviceps, Owen , p. ^lOl, des mêmes gisements. Fn tiers 
de la grandeur naturelle. 

Fig. 10. — Portion de la carapace et fragments des pattes postérieures de ïldiur/ie/ijs Wat/neri, 
H. de Meyer, p. /i63, des schistes lithographiques de Kelheim. l'n tiers de la grandeur 
naturelle. 



PLANCHE XXIIL 
REPTILES DINOSAURIENS. — meualosalris et iiyl.eosal'rus. 

Fig. 1. — Mâchoire inférieure du Megalosaurus Bucklartdi, Cuvier, p. /i67, de l'oolithe de Stoneslield. 
l'n ipiart de la grandeur naturelle. — a, vue en dedans; b, vue en di'hors. 

Fig. 2. — Dent du même animal : a, vue parallèlement à son diamètre antéro-iio.-terieur : //, vue trans- 
versalement. Deux tiers de la grandeur naturelle. 

Fig. 3. — Os du même animal, cpii est considéré comme un coracoïdicn. Un huitième de la grandeur 
naturelle. 

Fig. h. — Clavicule probable de la même espèce. Même réduction. 

Fig. 5. (', b. — Fémur de la même espèce. Même réduction. 

Fig. 6. — Omoplate et os coracoïdien de Vl/ylceosauriis Mantelli, p. 'i69, du terrain wealdien d'Angle- 
terre. L'n sixième de la grandeur naturelle. 

Fig. ~. a, b. — Humérus de la même espèce. Même réduction. 

Fig. 8. — Phalange des doigts de la même espèce. Mêmereductiou. 

Fig. 9. — Épines dorsales formant probablement dans le même animal une crête dorsale semblable 
il celle des iguanes. Même réduction. 

Fig. 10. — Ecussou osseux de la peau du même animal. Même réduction. 

Fig. 11.— Dents attribuées ii la même espèce. De grandeur naturelle. 



14 



PIANCHE XXIV. 

REPTILES DINOSÂURIENS. — iguanodon et pelorosaurus. 

Fig. 1. — Mâchoire inférie\ire àaïlguanodon Mantel/i, p. /i70, du terrain ^^caldien d'Angleterre; d'a- 
près le bel exemplaire figuré par M. Manlell, vue en dehors. Un quart de la grandeur na- 
turelle. 
Fig. 2. — La même, vue du côté interne. 

Fig. 3 !i 7. — Dents de Y Iguanodon Mantelli. Moitié de la grandeur naturelle. — Fig. 3. Dent de la 
mâchoire supérieure, côté gauche: a, vue en dehors; b, vue décote ; c, surface triturante. 
— Fig. h. La même, plus usée. — Fig. 5. Dent de la mâchoire inférieure, côté gauche, 
vue en dedans, usée. — Fig. 6. Dent de la mâchoire inférieure, côté droit, non usée : a, 
vue en dedans; b, vue en dehors. — Fig. 7. Dent de la même mâchoire, côté gauche, com- 
mençant à s'user, vue en dehors. 

Section d'une dent non usée, grossie quatre fois. 

Vertèbre dorsale de V Iguanodon du Kentish rag, p. 472. Un sixième de la grandeur naturelle. 

Vertèbre caudale. A la même réduction. 

Clavicule de la même espèce. Même réduction. 

Humérus de la même espèce. Même réduction. 

Fémur de la même espèce. Même réduction. Le fémur et l'humérus appartiennent au même 
individu et montrent la singulière disproportion qui existe entre ces deux os. 

Phalanges des doigts des pieds postérieurs. Même réduction. 

Phalanges unguéales des mêmes pieds. Même réduction. 

Vertèbres du l'donmurus Conybeari, Mantell, p. 473. Un huitième de la grandeur naturelle. 

Os en V, ou arc hsemal d'une vertèbre caudale du même animal. Même réduction. 

Humérus de la même espèce , vu par sa face antérieure. Un douzième de la grandeur na- 
turelle. 



Fig. 


8 


Fig. 


9 


Fig. 


10 


Fig. 


11 


Fig. 


12 


Fig. 


13, 


Fig. 


ih. 


Fig. 


15 


Fig. 


16 


Fig. 


17 


Fig. 


18 



PLANCHE XXV. 

REPTILES SAURIENS. — crocodiliexs. 

TêteduC/rxo(///«.': //rts//»(/s/(/% Owen, p. 679, des terrains éocènes d'Angleterre. Un sixième 

de la grandeur naturelle. — a, vue en dessus; b, vue en dessous. 
Extrémité du museau du Crocodilus Hantoniensis, Owen, p. 480 (sous-genre des Caïmans), 

des terrains éocènes d'Angleterre, vu en dessous. Un quart de la grandeur naturelle. 
Têle du Tdeosaums ininiinus, Quenstedl, p. 486, du lias supérieur d'Allemagne. De grandeur 
naturelle. 
Fig. 4. — Tête restaurée, vue de profil, du Teleosaurus [Mystriosaurm Laurillardi, Kaup), p. 484, du 

lias supérieur d'Allemagne. Deux septièmes de la grandeur naturelle. 
Fig. 5. — Dents du Tdeosnurus Mandelduki, Kaup, p. 485, du lias supérieur d'Allemagne. Grandeur 

naturelle. 
Fig. 6. — Écusson dernial du Tdeosaurus bollmsis, Jacger, [Macrospondi/lus], p. 486, du lias supé- 
rieur d'Allemagne. Moitié de la grandeur naturelle. 
Fig. 7. — Tête restaurée, vue de prûfd, du Teleosaurus [Pelagosaurus] typxis, Bronn, p. 487, du lias 
supérieur d'Allemagne. Un tiers de la grandeur naturelle. 



Fig. 


1, 


Fig. 


2 


Fi:.. 


3 



REPTILES Dmosai^nens 



PI. XXIV. 




làckerhaver h!h 



'mp.Lemercier, Pans 



léuanodoii et Pelorosaurus . 



^ 'RaiMip-? 1 iVaire à Pans. 



REPTILES Sauriens 



Pl.XXY. 




li:},erbmierliih 



Jmf .Lemercier Pans. 



Ci'ocodiliens . 



PuMiè par J B.Baillière.Lftraire à Paris 



REPTILES 



PJ.XXVI. 




Ldckerlauerhih 



Imp .LemsTcier Taris. 



Lacer lifomies et PtérodactylieTis. 



Piil)l:é "p ar J .B .Baillière .Libraire a Pan s 



REPTILES Eualiosaunenr:, 



n.Livji. 




Lé veillé htb. 



,'mD Lsmercisr, Varj.^ 



IchthvosauriKs el S i m o. saur us 



Putliépar JEBaïUière Librairs iPans 



— 15 — 

Fig. 8. — Disposition des eiailles ou ccussons dcrmaiix de lalidomcn, dans la iiumiu- csirto. Même 
réduclion. 

Pijr. 0. — ExliTMiilc du iiuisoau du Stoimsaums rostrnminor, GoolTr. , p. /i9'2, d'après rcxcniplairc 
(irii;iaal du musée de Geiié\e, pro\enaiil des niâmes kinuueridfiiennes de Ndiinaiulie. Un 
tiers de la jirandeur naturelle. — a, vu eu dessus: ù, vu en dessous: c, de prolil. 

Y\a. m. — Dents du Succ/umntnis ciiUrideris, Owen. p. ?iy^i,du terrain wealdien d'Aufileterre. De gran- 
deur naturelle. 

Fig. 11. — Dent du Honiup/iolis crassidens, Owen, ji. /i9,"), du même terrain. Grandeur naturelle. 



Fig. 


1 


Fiu. 
Fig. 


2 
3 



PL.^NCllE XXVI. 

Hf^PTlLES. — L.\CEKTIFORMES ET PTÉRODACTÏ LIENS. 

Dent du Palœosaurus ptatyodon, Riley et Sluteli., ]). 503, du terrain pénécn. De iirandeur 
naturelle. 

Dent du Cladyodon Lloijdii, Owen, p. 503, du terrain triasique. De grandeur naturelle. 

Tète du Mosasaiiriis Camperi, p. 50^i, du terrain crétacé supérieur de Maëstrieht. V\\ dou- 
zième de la grandeur naturelle. 
Fig. li. — Tète du Gcosaurm Sœmmcriiigii, p. 506, des schistes lilhographiqnes de Havière. Deux 
neuvièmes de la grandeur naturelle. 

Dents du Leiodon anceps, Owen, p. 507, de la craie. Moitié de la grandeur naturelle. 

Coupe d'une des mêmes dents pour montrer la cavité centrale. 

Mâchoire inférieure du liap/uosaurus subididens, Owen, p. 507, de la craie. De grandeur 
naturelle. — a, vue de profd ; fj, vue par sa face dentaire. 

Dent du Coniosauriiscrassidcns, Owen, p. 508, de la craie. Grossie cinii fois. 

Dents du Pliytosaurus cylimlricodon, Jaeger, p. 5H, du Keuper; «, la vraie dent de gran- 
deur naturelle; b. remplissage des alvéoles (jue l'on avait anciennement confondu avec les 
dents. 
Fig. 10. — Mâchoire inférieure du Menodon plicatus, H. deMeyer, p. 515, du grès bigarré. De grandeur 
naturelle. — a, une dent grossie. 

Deux dents du Termatosmrus Alberti, Plieninger, p. 515, du Keuper. De grandeur naturelle. 

Dents du Brachylœnius pcrennis. II, de Meyer, p. 519, du terrain jurassique. Moitié de la 
grandeur naturelle. 

Dent du Polyptycliodon interruptus, Owen, p. 522, de la craie. De grandeur naturelle. 

Squelette restauré du Pterodactylus cras»irostris ,Ç,oW . , p. 525, des scliistes lithographiques 
de Bavière. Moitié de la grandeur naturelle. 

Tète du Pterodactylus longirostris, Oken, p. 525, de Pappenheim. 

Tête et cou du Pterodactylus brevirostris, Cuvier, p. 525, dEichslaedt. De grandeurna- 
turelle. 

Dent du Pterodactylus compressirostris, Owen, p. 527, de la craie. De grandeur naturelle. 

Tète du Itumpkorhynchus Germniwjii, II. de Meyer, p. 528, des schistes lithographiques de 
Bavière. Moitié de la grandeur naturelle. 



Fig. 


5 


Fig. 


6 


Fig. 


7 


Fig. 


8 


Fig. 


9 



Fig. 
Fig. 


11 

12 


Fig. 


13 


Fig. 


\h. 


Fig. 
Fig. 


15. 
16, 


Fig. 
F.g. 


17. 
18, 



PLANCHE XXVII. 

REPTILES EXALIOSAIRIP^NS. — ichthyosaurus et simosaurus. 

Fig. 1. — Squelette restauré de Y Ichthyosaurus commiinis, De la Bêche et Conyb., p. 531, d'après Co- 
nvbeare. 



— 16 — 

Fig. 2. — Tète de Y Ichthyosmrus platyodon, De la Bèclic et Conyb., p. 531, du lias de Lyiue Kegis; 

d'après sir Everard Home. 
Fig. 3. — La même, vue eu dessus, d'après Conyheare. 
pj„ ;,. — Coupe théorique destinée à montrer le mode de remi)hirenienl et de réahsorplion des dents: 

a, l'ancienne deul; è, la nouvelle; c, coupe de la mâchoire. 
Fjg 5. — Coupe horizontale d'une dent de \' Ichthyosaurus commimis, faite près de la hase, grossie au 
microscope, d'après Owcu. 
Dent de la même espèce. De grandeur naturelle. 

Dent de V Iclitliyosaurus intermedius, De la Bêche etConyh., p. ."^33. De grandeur naturelle. 
\)çVi\.àç,\'IchtItyosam'us tenuirostris, Id., p. 533. Id . 

Dent de la mâchoire supérieure de V Ichthyosaurus campylodon. Carier, p. ô3/i, do la craie. 

De grandeur naturelle. 
Dents de la mâchoire inférieure de la même espèce. 

Dent de V Ic/ithyosaiirus platyodon, De la Bêche et Conyb , p. 533. Moitié de la grandeur na- 
turelle. 
Appareil sternal restauré d'un ichthyosaure, avec les pattes ou nageoires antérieures. 
Vertèbres dorsales d'un ichthyosaure, figurées de manière à montrer la forme des corps et la 
manière dont ils s'unissent aux arcs neuraux ; a, les corps; h, les arcs neuraux. 
Fjo;. 1^. — Coupe théorique, pour montrer le mode d'articulation des corps entre eux et les cavités (jui 

les séparent. 
Fig. 15. — 'Vertèbre caudale, disposée comme la figure 13. 

Fju id . — Tète du Simosaurus Gaillardoti, p. 5.'il, du terrain triasique. Un (juarl de la grandeur na- 
turelle, d'après MJI. H. de Meyer elPIieninger. 
Fig. 17. — Dent de la même espèce de grandeur naturelle. 
Fig. 18. — La même dent coupée, et sa tranche. 



Fig. 


6. 


Fig. 


7 


Fig. 


8 


Fig. 


9, 


Fig. 


10 


Fig. 


11 


Fig. 


12 


Fie. 


13 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


k. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fis. 


9. 


Fig. 


10. 


Fis. 


11. 



PLANCHE XXVIir. 

REPTILES ENALIOSAURIENS. — plesiosalkus et nothos.\ukus. 

Squelette restauré du Plesiosaurm dolichodeinis, Conyb., p. 534, d'après Conybeare. 
Squelette de la même espèce, vu du côté du ventre. L'exemplaire original est long de 5 pieds 

7 pouces anglais. 
S([uelette du Plesiosaurus macrocepkalus, p. 535, d'après M. Buckland. 
Dent de Plésiosaure, fortement grossie, d'après Conybeare. 
Dent de Plinsaure, p. 537. Moitié de la grandeur naturelle. 
Tète du ISotliosaurus mirabilis, Miinslcr, p. 539, du terrain triasitiue d'Allemagne: «, \uc 

en dessus; b, vue de prolil. Un quart de la grandeur naturelle. 
Dent d'une espèce du même genre, de grandeur naturelle. 
Coprolitc du lias de Lyme Régis, p. 5/i2, d'après M. BucUaud. 

Coupe transversale d'un autre coprolitc du même gisement, montrant 1 enroulement spiral. 
■ Coprolitc de la craie marneuse de Lewes. 
Coupe longitudinale d'un coprolite du même gisement. 



REPTILES EïialiosauneTis. 



PI.XWIL 






^^»^%s^.. 




^'^iâ^ 



LeveiUe hth 



Imp. Zeniarcier. Paru- 



Plesiosaurus vA Xothosaurus. 



JE.BaJlièi'e Libraire a Pans 



REPTILES LabyrmtKo doutes. 



PL XXII. 



1 m. 

if 7^"' l'i' rf^'. 



-^sir 



i 











te 

j w 



Ml 






aih^^i 












À->- 



Rmcroux , hlh . 



!mp Lemercitr , Pans 



Ma.stodonsosaiirus Arche^osaurtis , 8: C 



Publié par JB. Bailhère Libraire aParis. 



REPTILES OpliidieTis et BatracieTis 



PLXXK. 




rtiocreax. , lith . 



Imp Lemsrcier Paris 



Serpents, r;renouil]e.s, Salainandres el Traces de pas 



Publie, par J B. BaïUiere Libraire à Pans 



— 17 — 
PLANCHE XXIX. 

REPTILES. — LABYRINTHODONTES. 

Fig. 1. — Tèle du Mastudonsaurus Jwgrri, \\\wr[\, d\i kcu|)or inférieur du Wurtemberg, vueendessus, 

tome I, p. 5'i7. Un douzième de la grandeur naturelle. 
La même, vue en dessous. 
Dent de la même espèce. 
Coupe transversale de cette même dent, grossie. 

Bouclier pectoral d'un Mastodotuawtts de Saildorf. Un douzième de la grandeur naturelle. 
Pièces scapulaires de la même espèce ; même réduction. 
Tète vue en dessous du Capitosaumsrobustus, H. de Meyer, du keuper de Stuttgard, tomeL 

p. 5Ù8. Un douzième de la grandeur naturelle. 
Fig. 8. — Tète du /{/liiiosminm Jasikowii, Fischer, tome I, p. 552, du lias de Russie. Moitié de 

la grandeur naturelle. 
Fig. 9. — Tète de VArc/iegnsaurus Dcchmu,GoWms, tome I, p. 551 ; du terrain carbonifère. Un tiers 

de la grandeur naturelle. 
Coupe d'une dent : a, dent tronquée, h, coupe. 

Restauration des écailles du tronc d'un Archegosaurm, d'après M. Goldfuss. 
Quelques écailles grossies. 
Tronc du Telerpeton elginense, Mantcll, tome I, p. 55i, des terrains dévoniens d'Ecosse. 

De grandeur naturelle. 



Fig. 


2. 


Fig. 


3 


Fig. 


4, 


Fig. 


5 


Fig. 


6. 


Fis. 


7. 



Fig. 


10 


Fig. 


11 


Fig. 


12. 


Fig. 


13 



Fig. 


1 


Fig. 
Fig. 
Fig. 


2 
3 
U 


Fig. 
Fig. 
Fig. 


5. 
6 

7, 


Fig. 
Fig. 


8. 
9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11, 


Fig. 


12. 



PLANCHE XXX. 

REPTILES OPHIDIENS et BATRACIENS, et traces de pas. 

Vertèbre du milieu du corps du Palœophis typheus, Owen, tome I, p. 557; de l'argile 
éocène de Braklesham (Sussex), vue par la face antérieure. De grandeur naturelle. 

La même, vue de profil. 

La même, vue par sa face postérieure. 

Vertèbre du milieu du corps du Paleryx rhombifei\ Owen, tome I, p. 557, du terrai» 
éocène d'Hordvvell-Clifl". 

La même, vue de profil. 

La même, vue par sa face postérieure. 

Squelette du l'alœobatracltus Goldfimii, Tschudi [Rana diluviana, Goldfuss), tome I, p. 56'J. 
des lignites des Siebengebirge. De grandeur naturelle. 

Têtard probable de la même espèce. De grandeur naturelle. 

SquekUi; de V Andi'ias Scheuchzeri, Tschudi (Homo diluvii testis, Scheuchzer), tomel, p. 565, 
des schistes d'tJEningen. Un tiers de la grandeur naturelle. 

Squelette de la Salamandra Ogygia, Goldfuss, tome I, p. 566, des lignites des Siebenge- 
birge. De grandeur naturelle. 

Squelette du Triton Noachicus, Goldfuss, tome I, p. 566, du même gisement. De grandeur 
naturelle. 

Empreintes de pas attribuées au genre Cheiorotherium, tome I, p. 569, du grès rouge de 
Hildburghausen. Un huitième de la grandeur naturelle. 



— 18 — 

PLANCHE XXXI. 

POISSONS TÉLÉOSTÉENS. — cténoides et pleuronectes. 

Fig. 1 , — Squelette de la Perche commune, [Perça fluviatilis, Linné). — 1, colonne épinièreet arcsueu- 
raux ; 2, arcs hémaux ; 3, côtes; h, apophyses des côtes; 5, première nageoire dorsale, 
soutenue par des rayons épineux; 6, seconde dorsale, soutenue par des rayons mous; 
7, nageoire caudale ; 8, nageoire anale; 9, rayons porte-nageoires ou osselets interapo- 
physaires supérieurs; 10, les mêmes, inférieurs; 11, nageoire pectorale; 12, nageoire 
ventrale. 
Fig. 2. — Tète de la même espèce, dans laquelle les os sont numérotés par les mêmes chiffres qui ont 
été employés par MM. Cuvicr, Meckel, Agassiz, etc. — 1, frontaux principaux ; 2, frontaux 
antérieurs; 3, nasaux; i, frontaux postérieurs; 7, pariétaux; 8, occipitaux supérieurs; 
9, occipitaux externes; 12, écailles du temporal; 17, intermaxillaires; 18, maxillaires 
supérieurs; 19, jugaux ou sous-orbitaires; 20, os mobiles du nez; 21, surtemporaux; 
23, mastoïdiens; 2U, transverses; 26, os carrés; 27, caisse; 28, opercule; 30, préoper- 
cule; 31, tympanomalléal ou symplectique; 82, sous-opercule; 33, interopercule ;'3i, den- 
taire; 35, articulaire; 36, angulaire; /i3, rayons branchiostéges ; M et kl, scapulaires; 
/i8, clavicule; 51 et 52, bras et avant-bras. Les numéros qui manquent correspondent k 
des os qui ne sont pas visibles dans la tète, telle que nous l'avons disposée. 
Fig. 3. — Ecailles d une jeune perche. 3 a, une écaille de la ligne latérale avec le canal muqueux; 
3 b, écaille ordinaire. 

Smerdis minutus, Agass., tome H, p. 65, d Ai\ en Provence. De grandeur naturelle. 

Ecailles du 5erya; microcephalus, Agass., tome H, p. 49, de la craie blanche du Sussex. 

Crislkeps paradoxus, Mullcr [Pterygocephalus paradoxus, Agass.), tome II, p. 61, du Monte 
Bolca. Ue grandeur naturelle. 

Serniophorus velicans, Agass., tome II, p. 68, du Monte Bolca. De grandeur naturelle. 

Pygœus nobilis, Agass., tome II, p. 68, du Monte Bolca. De grandeur naturelle. 

Hhombus minimus, Agass., tome II, p. 76, du Monte Bolca. De grandeur naturelle. 



Fig. 


t\. 


Fig. 


5 


Fig. 


6, 


Fig. 


7. 


Fig. 


6. 


Fig. 


9. 



PLANCHE XXXn. 
POISSONS TÉLÉOSTÉENS et GANOIDES. — cycloides et hoplopleurides. 

Fig. 1. — Tête de truite [Salmo truttu, Linné). Les os du crâne sont marqués des mêmes numéros que 

dans la ligure 2 de la planche XXXI. 
Fig. I-U. — Écailles de différents poissons cycloides : 2, Osmeroides Lewesiensis, Agassiz; 3, Brochet, 

Esox liicius, Linné; &, Tinca leptosoma, Agassiz. 
Fig. 5. — Mâchoire inférieure de VEncliodus halocyon, Agass., tome II, p. 81, de la craie de Lewes. 
Fig. 6. — Portion de la mâchoire du Smrodon leanus, Agass., tome II, p. 9/i, de la craie de Lewes. De 

grandeur naturelle. 
Fig. 7. — Dents isolées du Sawncephalus lanci forints, Agass., tome II, p. 93, de la craie de New 

Jersey. De grandeur naturelle. 
Portion dune plaque calcaire contenant une accumulation de Lebias cephalotes, Agass., 

tome II, p. 107, des plàtrières d'Aix en Provence. De grandeur naturelle. 
Tête du Spaniodon Blondelii, Pictet, tome II, p. 115, des terrains crétacés du Liban (cal 

caire tendre de Sach-el-Aalma). De grandeur naturelle. 
Squelette itVAnffuilla brevicula, Agass., tome II, p. 118, du Monte Bolca. De grandeur 

naturelle. 



Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10 



rOlSSONS Telèoslèenc 



PL XXXI. 




Lackerhauer Itth 



!mp. Lemerciet, Pans 



Cleiioide\s et Pleuronectes 



Publié par J B Baillière LiVaire àFkris . 



POISSONS Tèleosléens el Canoides 



l'I X.UII. 

















LackerbauerdeL 



lîltp i^'Ulif.l cir.i J'dtl^ 



Cycloïdes et lioplopleurides 



Publié par JBBailliere,Lil3raire a ftns. 



POISSONS Ganoid 



es 



PL. XXX m. 




Lackerbsuer.hlh 



Imp Lemerciev, Pans 



Ganoides Cvclifères,. 



PuUiê par J B Baillicre, Libraire à Pans 



POISSONS Ganoides 



?L XXXIV. 




Lackeriauer hlh 



•:i Lemerrjtra Pau. 



[.(.'[jiilusléidcs 



hoiiiocci(|UPS 



PuWié par J.B.Bailliere, Libraire a Pans 



— 19 — 

Fig. 11. _ Sîiiielellc du Saurotamphus Freyeri, Heckel, loine 11 p. 215, du terrain crétacé de Comen. 

Un pou plus petit que nature, a, nageoire anale un peu grossie, pour montrer les osselets 

surapoi)hysaircs. 
Ewijjiliiilis /ioissieri, Pictet, tome II, p. 216, des terrains crétacés du mont Liban (calcaire 

de Ilakel . De grandeur naturelle. 
Derceiiseloitijatiis, Agass., tome 11, p. 217, de la craie de Lewes. De grandeur naturelle. 
Écussons latéraux de la même espèce, grossis. 
Écussons latéraux ^rosali d\i Dercetistriqueter, Pictet, tome II, p. 217, des calcaires tendres 

de Sacli-el-Aahna. 
Fig. 16. — Écussons latéraux grossis da Dercetis lingui fer, Pictet, du même gisement. 



Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


lu. 


Fig. 


15. 



PLANCHE XXXllI. 

POISSONS GANOIDES. — ganoujes cyclifèues. 

Restauration du genre Leptolepis, Agass., tome H, p. 136. 

Restauration du genre Megalunis, Agass., tome 11, p. 139. 

Écailles du Mogalurus lephlotus, Agass. 

Coccolepis Bucklandi, Agass., tome II, p. 160, de Solenhoi'eu. De grandeur naturelle. 

Écailles de la même espèce, grossies. 

Coupe tlicori(iue d'un rayon de nageoire, d'un rayon porte-nageoire et d'un arc hémal du 
genre Cœclacant/ius, Agass., tome II, p. 141. 

Écailles du J/rtfro/jo?«a Mantelli, Agass., tome II, p. 142, de la craie blanche d'Angleterre. 

Écailles du Gbjptolepismicrolepidotus, Agass., tome II, p. 143, des vieux grès rouges d'An- 
gleterre. 

Holoptyc/iius Andersonii, Agass., tome II, p. 145, vu par sa face ventrale. Moitié de la gran- 
deur naturelle. Des mêmes grès rouges d'Angleterre. 

Écailles de V Holopfychins giganteus, Agass., tome II, p. 146, des mêmes gisements. 

Écailles de ÏActinolepis tubirculatus, Agass., tome II, p. 146, du terrain dévoniendes envi- 
rons de Saint-Pétersbourg. 

Dents du Dendrodus strigatus, Owen, tome II, p. 147, du terrain dévonien d'Elgin. De 
grandeur naturelle. 

Dent du Lamnodus biporcatus, Agass., tome II, p. 148, du même gisement. De grandeur 
naturelle. 

Dent du Crkodus incurvus, Agass., tome II, p. 149, des mêmes gisements. De grandeur 
naturelle. 

Écailles de [ Asterolepis o?via^a, Eichwald, tome II, p. 149, des terrains dévoniens de Riga. 
De grandeur naturelle. 

Une portion d'uuc autre écaille du même poisson, grossie. 

Portion d'une écaille osseuse du Dotltriolepis favosa, Agass., tome II, p. 151, des terrains 
dévoniens d'Elgin. a, de grandeur naturelle. 
Fig. 19. — Écailles du Psammosteus paradoxiis, Agass., tome II, p. 151, du terrain dévonien de Riga. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3 


Fig. 


4. 


Fig. 


5, 


Fig. 


6 


Fig. 


7-8 


Fig. 


9. 


Fig. 


10 


Fig. 


11, 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


^u 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 


Fig. 


18. 



PLANCHE XXXIV. 
POISSONS GANOIDES. — lépidostéides homocerqces. 

Fig. 1. — Figure restaurée du genre Aspidorhynchus , kgAss., tome II, p. 154. 
Fig. 2. — Figure restaurée du genre Lepidotm, Agass., tome II, p. 160. 
Fig. 3-4. — Écailles du LepAdotus semiserralus, Agass., grossie, du lias de Whitby. 
Fig. 5. — Dents du Lepidotus Mantelli, Agass., des sables d'Hastings. 



Fig. 
Fi?. 


6 

7. 


Ki^. 


8, 


Fig. 
Fig. 


9. 
10. 


Fig. 


M. 


Fig. 
Fig. 


12. 
13. 


Fig. 


lit. 


Fig. 
Fig. 


15. 
16. 



— 20 — 

• Écailles du Pholidophorus limbatus, Agass., lome 11, p. 164, du Lias de Lynie-Regis. 

■ Queue du Lepidosteus ossetis , tome II, p. 170, vivant; pour montrer le mode de terminaison 

des écailles dans une queue hétérocerque et la disposition des fulcres sur la nageoire 
caudale. 

■ Squelette de la même queue, représenté comme type de la terminaison la plus fréquente de 

la colonne épinière dans les ganoïdes homocerques. 

• Disposition des écailles dans la même espèce, prise comme type des Ganoïdes rhombifères. 

• Squelette restauré du genre Catiwus, Agass., tome H, p. 170, comme type d'un Lépidostéide 

homocerque à corde dorsale persistante. 
Demi-vertèbres (supérieure et inférieure) qui enveloppent la corde dorsale dans plusieurs 

Ganoïdes, tome II, p. 6. 
Ces mêmes pièces dans leur position relative. 
Queue de VEugnathus orthostomus, Agass., tome il, p. 176, du liasde Lyme-Regis. Un tiers 

de la grandeur naturelle. 
Dapc'dius Colet, Agass., tome II, p. 168 du lias de Lyme-Regis. Un tiers de la grandeur 

naturelle. 
Mâchoire du Tetragonniepîs mastodonteus, Agass., tome II , p. 166, des sables d'Hastings. 
Écailles du Tetragonolepis monilifev, Agass., du lias d'Angleterre. 



Fig- 


1 


Fig. 


2, 


Fig. 


3, 


Fig. 


h. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


\h. 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 



PLANCHE XXXV. 

POISSONS ganoïdes. — LÉPIDOSTÉIDES HÉTÉROCERQUES. 

■ Tète du Megalichthys Hibberli, Agass., tome II, p. 179, du terrain carbonifère de Glascow, 

vue en dessus. Un huitième de la grandeur naturelle. ^ 

. La même, vue en dessous. 

■ La même, vue de profil. 

Dent du Saurichthys acwninatus, Agass., tome II, p. 178, du muschelkalk d Auslclifl. 

Dent du Saurichthys longidens-, Agass., id. 

Dent du Saurichthys apicalis, Agass., du muschelkalk de Bayreuth. 

Saurichthys Mougeoti, Agass., du muschelkalk de Lunéville. — Dans les figures U, 5, 6 et 7, 
les petites dents figurées sous la lettre a indiquent la grandeur naturelle. 

Écailles de YAcrolepis Sedgivicki, Agass., tome II, p. 180, du terrain magnésien d'An- 
gleterre. 

Forme probable des poissons du genre Amblypterus, Agass., tome II, p. 181. 

Écailles de \ Amblypterus striatus, Agass., du terrain carbonifère de New-Haven. 

Écailles de Y Amblypterus nenwpterus, Agass., du même gisement. 

Forme d'une espèce allongée appartenant au genre Palœoniscus , Agass., tome II, p. 184. 

Forme d'une espèce courte du même genre. 

Palœoniscus Vrntislaviensis , Agass. , des schistes de Ruppcrsdorf eu Bohème. De grandeur 
naturelle. 

Écailles du Palœoniscus glaphyrus , Agass., du calcaire magnésien d'Angleterre. 

Écailles du Palœoniscus carinatus, Agass., du terrain carbonifère de New-Haven. 

Écailles du Palœoniscus angustus, Agass., des schistes carbonifères de Muse, près Autun. 



PLANCHE XXXVI. 

poissons ganoïdes. — ACANTHODIENS ET PYCNODONTES. 

Fig. 1. — AcanthodesvesXAMxè, tome II, p. 189. 

Fig. 2. — Écailles de YAcanthodes sulcatus, Agass., du terrain carbonifère de New-Haven. 



POISSONS Ganoides. 



Pt.XAXV. 




Aiocreux uui. 



Imp Lemtrcier ,Pan3 



Lépidostéides hètérocerqiies 



PuUié par J.B Bailliere Libraire à Pans. 



POISSONS Ganoides. 



PI.ÂXAVI. 







P.wcreux Jilh 



Imp Lemercier à Paas 



Acanthodicns cl Pvcnodontes. 



faoiie parJ.B Baillieve Libraire a Parus. 



POISSONS GaTioides et Placoides 



PI. X.UV11 




^ L*^' 



-iâckerbâuer litti. 



Irnp Lemercier, Parjs 



Ilipièriens, Céphalaspides, Chiméndej 



s . 



PnUié par J B Bailliere Libraire à Pans 



Fig. 


3. 


F'K- 


U. 


Fig. 


f). 


Fig. 


6. 



Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 



— 21 — 

— Écailles (lo Y Acanthodes Bronni, Agass., de la houille de Saarbruck. 

— Z)i"/j/acan^//i« restauré , lome II, p. 190. 

Écailles du nif)lncanlhus s/rintiis, .\gass., du vieux grès rouge d'Angleterre. 

Rayon qui soutient la nageoire dorsale dans la même espèce. 

Fig. 7. Manière dont les ares neuraux et liéniaux s'é|)atent ;i leur base pour |>rotégcr la corde doi- 

sale, en formant ce que M. Heckel appelle des demi-vertèbres, lome II, p. 6 et 195. 

Fig. 8. Les mêmes demi-vertèbres dans une espèce où elles ont le bord dentelé. 

Forme des mènu's dcMii-verlèbies dans les Pycnodontes tertiaires. Ces organes s'engrèucut 

ensemble par une sorte de dentelure. 
l'ijcnodus rhotnbus, Agass., tome II, p. 199, de Torre d'Orlando, près Naples. De grande\ir 

naturelle, dessiné d'après un échantillon du musée de Genève. 
Pycnodusxt^Vmxx, tome II, p. 197. 

Dent molaire d'un poisson du même genre. «, vue en dessus; 6, vue en dessous. De gran- 
deur naturelle. 
Dents du Pycnodus rugtdostis, Agass., tome II, p. 198, de l'oolithe sableuse du Northaniptou 
shire. De grandeur naturelle. 
Fig. 14. — Dents du Gyrodusumbilicus, Agass., tome II, p. 201, de l'oolithe de Durheim (grand-duché 
de Bade\ De grandeur naturelle. 
Dents du Periodus Konigii, Agass., lome II, p. 204, de l'argile de Sheppy. De grandeur 

naturelle. 
Dents du Gyronchus oblongus, Agass., lome II , p. 204 du calcaire de Slonesfield. De 

grandeur naturelle. 
Trois dents de VAcruteuDuis fuba, Agass., lome II, p. 204, de la craie de Kent. De grandeur 

naturelle. 
Dent du Sp/i/vrodus gigas , Agass., lome II, p. 205, des terrains kimméridgiens. De gran- 
deur naturelle. 
Portion de mâchoire du même genre, figuré, mais non décrit par M. Gervais. De grandeur 
naturelle. 
Fig, 20. — Dent du Phacodus punctatus , Dixon, tome II, p. 208, de la craie de Lewcs. Ue grandeur 

naturelle. 
Fig. 21. — Platysotnus Tcsianré, lome II, p. 208. 
Fig. 22. — Dentition de la mâchoire supérieure du Placodus Andryani , iMiinsler, lome II, p. 210, du 

terrain triasique. Un tiers de la grandeur naturelle. 
Fig. 23 — Une des dents de la même espèce, de grandeur naturelle. 



Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 


Fig. 


18. 


Fig. 


19. 



PLANCHE XXXVll. 

POISSONS GANOIDES ET PLACOIDES. — diptérie.ns, cèphalaspides et cuimérides. 

Fig. 1. — Restauration du genre Diplems, lome II, p. 192. 

Fig. 2. — Cephcdaspis Lyelli, Agass., lome II, ]). 219, du vieux grès rouge du pays de Galles. Moitié 
de la grandeur naturelle. 

Fig. 3. — Restauration du genre Coccoslens, Agass., loine H, p. 220. 

Fig. 4. — Restauration du ^eme Pteric/it/iys , Agass., tome II, p. 221 (face ventrale). — i, pre- 
mière paire de plaques du bouclier ventral ; e, seconde paire ; /", troisième paire ; // , qua- 
trième paire; g, pièce impaire, désignée par M. Agassiz sous le nom de plaque centrale. 

Fig. 5. — Restauration du profil de la région thoracique du même genre. «, plaque dorsale anté- 
rieure; b, plaque dorsale postérieure; c, plaque latérale antérieure; d, phKpie latérale 
postérieure; t, e,fe\,k, les quatre paires de plaques ventrales, comme dans la figure 
précédente. 



— 22 — 

Fig. 6. — Ptericlithys productus , Agass., du vieux grès rouge d'Anglelerre. Moitié de la grandeur 

naturelle. 
Fig. 7. — Boucle de Baie vivante, prise comme type des téguments de la sous-classe des Placoïdes : 

a, vue en dessus, ù, \uc de profil. 
Fig. 8. — Mâchoire d'une Chimère vivante, prise comme type de l'organisation de la famillle des 

Cliimérides, tome II, p. 230. 
Fig. 9. — La même bouche, vue de l'ace et largement ouverte. 
Fig. 10. — Maxillaire antérieur de YJschyodon Ecjertoni, Buckland, tome II, p. 231, du terrain kiminé- 

ridgien de Shotover : a, vue en dehors; 6, vue en dedans. 
Fig. H. — Surface de trituration de la plaque principale de la mâchoire supérieure dans le même 

genre. 
Fig. 12. — Appareil maxillaire du genre Edaphodon, Egerton, tome II, p. 232 {E. gigas). a, maxil- 
laire supérieur principal; b, maxillaire inférieur; c, maxillaire supérieur antérieur, quia 

été décrit comme type du genre Passalodon, Buckland. 
Fig. 13. — Vertèbre appartenant au genre des Lamna, tome II , p. 249. 



PLANCHE XXXVIII. 

POISSONS placoïdes. — SQUALIDES et cestraciontes. 
(Toutes li-s figures de cette planche out été dessinées de grandeur naturelle). 

Fig. 1. — Dent du Carcharodon heterodon, Agass., du terrain tertiaire de Normandie, tome II, p. 237. 

Fig. 2. — Dent du Carcharodon auriculatus , Agass., du terrain miocène de Dax. 

Fig. 3. — Dent du Carcharodon sulcidens, Agass., de Soissons. 

Fig. U. — Dent du Galeocerdo latidens, Agass., tome II, p. 241, du terrain tertiaire du bassin de 
Vienne. 

Fig. 5. — Dent du Galeocerdo aduncus, Agass., du terrain tertiaire miocène. 

Fig. 6. — Dent du Corax falcatus, Agass., tome II, p. 240, de la craie blanche. 

Fig. 7. — Dent du Corax Kaiipii, Agass., des mêmes gisements. 

Fig. 8. — Dent de YHmiiprisiis serra, Agass., tome II, p. 242, des terrains miocènes. 

Fig. 9. — Dent de Y Hemipristis paucidens, Agass., de la mollasse du Wurtemberg. 

Fig. 10. — Denis du Notidamts primigenius, AgAss., tome II, p. 243, de la mollasse suisse. 

Fig. 11. — Dent du Sphynia lata, Agass., tome II, p. 244, de la mollasse. 

Fig. 12. — Dent de la Ghjphis haslalis, Agass., tome II, p. 236, de l'argile de Londres. * 

Fig. 13. — a et 6. Dents de YOtodiis appendiculatus, Agass., tome II, p. 245, delà craie blanche. 

Fig. 14. — Dent de YOxijrhina xip/iodon, Agass., tome U, p. 247, des gypses de Paris. 

Fig. 15. — Dent de la Lamna elegans, Agass., tome II, p. 249, des terrains tertiaires éocènes d'An- 
gleterre. 

Fig. 16 et 17. — Denis de YOdontaspis Hopei, Agass., tome II, p. 251, de l'argile de Sheppy. 

Fig. 18. — Dent du Sphenodus longidens , Agass., tome II, p. 252, des marnes oxfordiennes d'Alle- 
magne. 

Fig. 19. — Dent du Scyliiodus antiquus, Agass., tome II, p. 254, de la craie d'Angleterre. 

Fig. 20. — Portion de la peau de la même espèce. 

Fig. 21. — Dent du Strophodus tenais, Agass., tome II, p. 260, de l'oolilhe deStonesfield. 

Fig. 22. — Dent de YAcrodvs nobilis, Agass., tome II, p. 261, du lias de Lyme-Regis. 

Fig. 23. — Dcni de Y Acrodm ininimus, Agass. , des terrains triasiques supérieurs d'Angleterre. 

Fig. 24. — Dent de YOrodus cinclus, Agass., tome II , p. 263, des terrains carbonifères des environs 
de Bristol. 

Fig. 25. — Dent du ('tenoptychius apicalis , Agass., tome II, p. 264, des schistes houillers de Stafford. 

Fig. 26. — Dent du l'tychodus latissimus, Agass., tome II, p. 264, de la craie blanche. 

Fig. 27. — Dent du Ptychodus mamillaris, Agass., du même gisement. 



POISSONS Pkcoides 



rj.xxxvui. 




Zackerbausr lié. 



Imp Lemercier Pans 



Squiilides el Cesti'acionle.s 



PuWié par J.B Baillière. Litraire à Pans 



POISSONS Placoides 



PI.XXXIX. 







iii'jkerbuuerhtb 



l_.3o, [lyboiiontes, Rajidiens el Icluhvddnnilite.s, ol ('dlnliihc 



PuWiè par J.B, Baillière Libraire a Pan: 



Fip. 


28. 


Fifï. 


29 


Fig. 


30. 


Fig. 


31. 


Fig. 


32. 


Fig. 


33. 


Fig. 


34. 


Fig. 


35. 



— 23 — 

Dent du Psammodus porosus, Agass., tome II, p. 266, du calcaire carbonifère de Bristol. 

Dont du Clionmlodus ctnctus, Aga-^s., tome II, p. 266, du même gisement. 

Dent de VNe/odussimptex, Agass., tome II, p. 266, des schistes houillers d'Angleterre. 

Dent du Campodus Ayassizianus , de Koninck, tome II, p. 2()7, des terrains liouiilers de 
Belgiiiue. 

Dent du Coc/iliwitis cunlortus, Agass., tome II, p. 267 , des calcaires carbonifères d'Angle- 
terre et d'Irlande. 

Dent du Crratudus scrratus, Agass., tome II, p. 267, du grès supérieur d'Argovie. 

Dent du Cemtoditscdtus, Agass., du terrain triasique supérieur d'Angleterre. 

Dent du Ctenodus cristal us , Agass., tome 11, p. 269, des terrains houillers d'Angleterre. 



PLANCHE XXXIX. 

POISSONS PLACOIDES. — hybodontes, rajidiens et icbthyodorulites. 
Fig. 1-2. — Dents de r//yiof/i« rt/j(«//("s, Agass., tome II, p. 255, grossies; du terrain triasique de 

Hildesheim. 
Fig. 3. — Dent de VHi/bodus minor, Agass., grossie ; du lias de Lymc-Regis. 

Fig. U. — Dent de VHybodus polyprlon , Agass., de l'oolithc de Stonesficld. De grandeur naturelle. 
Fig. 5. — Epinedorsale de Vf/y/jodus sicbcarina/us, Agass., du terrain wealdien de la forêt de Tilgate. 

De grandeur naturelle. 
Fig. 6. — Dent du Cladodu^ Milleri, Agass., tome II, p. 258, dn terrain carbonifère de Bristol. De 

grandeur naturelle. 
Dent du Cladodus mirabilis, Agass., du calcaire carbonifère d'Armagh. 
Dent du Dipludus gibbosus Agass., tome II, p. 259, de la houille de Carlukc. 
Squelette complet de Cyclobatis olygodactylus, Egerton, tome II, p. 278, des terrains cré- 
tacés du mont Liban. De grandeur naturelle. 
Profil de la tête d'une Myliobate vivante, tome II, p. 279, pour montrer la disposition des 

plaques dentaires. 
Plaque dentaire du Myliobntes tolinpicus, Agass., tome II, p. 280, de l'argile de 

Londres, a, vue par sa surface triturante ; b. vue par la racine. Moitié de la grandeur 

naturelle. 
Plaque dentaire à\i Myliobatcs suluralis, Agass., des terrains tertiaires des environs de 

Maëstricht. De grandeur naturelle. 
Plaque dentaire de W^Etobatis irregularis, Agass., tome II, p. 281 , de l'argile de Londres. 

Moitié de la grandeur naturelle. 
Restauration d'une plaque dentaire du genre Zygobates, Agass., tome II, p. 282. 
Ichthyodorulite du Gyracantlms tiibercidatus, Agass., tome II, p. 284, du terrain carbonifère 

d'Angleterre. «, vue par sa face antérieure ; 6, vue de profil ; c, vue par la face postérieure. 

Environ un tiers de la grandeur naturelle. 
Fig. 16. — Ichthyodorulite de rOnc/Hts sulcatus, Agass., tome II, p. 283, du calcaire carbonifère de 

Bristol. 
Fig. 17. — Ichthyodorulite de VOnc/ius hetcrogyras , Agass., du terrain dévonien des environs de 

Saint-Pétersbourg. De grandeur naturelle. 
Ichthyodorulite de V Haplacant/ms margiwdis, Agass., tome II, p. 286, du même gisement. 

De grandeur naturelle. 
Ichthyodorulite du Aarcodes pustulifer, Agass., tome II, p. 286, du même gisement. De 

grandeur naturelle. 
Ichthyodorulite du Byssacanthus crenulatus, Agass., tome II, p. 287, du même gisement. De 

grandeur naturelle. 
Ichthyodorulite du Cosmacanthus Malcolmsomii, Agass.. tome II, p. 287, du terrain dévo- 
nien des environs d'Elgin. De grandeur naturelle. 



Fig. 
Fig. 
Fig. 


7. 

8. 
9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 
Fig. 


15. 



Fig. 


18 


Fig. 


19 


Fig. 


20, 


Fig. 


21. 



— 2i — 

Fig. 22. — Ichthyodorulite de r/^omacan^Aus arcuatus, Agass., tome H, p. 288, du terrain dévonien 

des environs de Saint-Pétersbourg. De grandeur naturelle. 
Fig. 23. — \(\\\\Yjo&ov\i\\\.ç.à&\'Asteracanthusornatissïmus, Agass., tome II, p. 288, du terrain iîim- 

niéridgien. Environ moitié de la grandeur naturelle. 
Fjo 24. — Ichthvodorulite du Pristacanthus securis, Agass., tome II, p. 289, de la grande oolithe. 

Moitié de la grandeur naturelle. 
Fig. 25. — Ichthyodorulitedu J/i//(V»e«/i</ms/3«)'arfoxMs, tomen,p. 289, du lias de Lynie-Regis. Réduit 

à peu près au tiers de sa grandeur naturelle, a, face postérieure ; h, face latérale, 
pio-. 2ô. — Ichthyodorulite à\i Piychacanthus dubius , Agass., tome II, p. 291, du vieux grès rouge 

d'Obergavenny. De grandeur naturelle, 
pjo-. 27. Ichthyodorulite du Climat ius t-eliculatus, Agass., tome II, p. 293, du vieux grès rouge 

d'Angleterre. De grandeur naturelle. 
Fig. 28. — Ichthyodorulite du Parexus recurvus, Agass., tome II, p. 293, des mêmes gisements. De 

grandeur naturelle, 
pjo 29. — Ichthyodorulite de Y Odontacanthus hetcrodon, Agass., tome II, p. 293, du vieux grès rouge 

de Riga. De grandeur naturelle. 
Fjfr 30. — Ichthvodorulite du Plenycwonthm la'vissimus, Agass., tome II, p. 29/i, des terrains carboni- 
fères de Dudley. Moitié de la grandeur naturelle. 
Fig. 31. Cololite ou intestin de poisson pétritic. Cette espèce est celle qui a été désignée parlecomte 

de Munster sous le nom de Lumbricaria intestinum, tome H, p. 295. 



PLANCHE XL. 

ARTICULÉS. — INSECTES. 

iToutes les figures de cotte planche sont de grandeur naturelle, à l'exception de quelques-uns des insectes de l'arabre, 

figures 23 à 28). 

Fig. 1. — Aile trouvée dans le terrain carbonifère de Coalbrook-Dale et rappoitée par M. Audouin a 

une Curydole, tome II, p. 377. 
Fig. 2. — Aile de la Blattina didyma, Germar, tome II, p. 362, des terrains carbonifères de Wettin. 
Fig 3_6. — Insectes du lias d'Argovie décrits par M. Ileer. —Fig. 3, Euchroma liosino, Hcer, tome II, 

p. 331.— Fig. U, Hydrophilus Acherontis, Hcer, tome II, p. 341.— Fig. 5 , Gomplwcerites 

Bucklandi, Heer, tome U, p. 365. — Fig. 6, Blatlina formoso, Hcer, tome II, p. 362. 
Fig. 7. — Libclluliue du lias de Chcltenham, décrite par M. Rrodie sous le nom de Heterophlebia dis- 

locata, Rrodie, tome II, p. 374. 
Fig. 8-10. — Insectesdesschisteslithographi(iuesdeRavière(terraincorallien).— Fig. 8, Cerambycinus 

dubius. Munster, tome II, p. 355.— Fig. 9, Asilicus lithophilus, Germar, tome II, p. 400. 

— Fig. 10, Phaneroptera Germari, Munster, tome 11, p. 366. 

Fig. 11. — Lépidoptère fossile trouvé dans les marnes insectifères d'Aix en Provence et décrit par 
M. Roisduval, sous le nom de Cyllo sepidtu, tome II, p. 393. 

Fig. 12-20. — Insectes d'OEuingen décrits par M. Heer. —Fig. 12, Hydrophilus spectabilis , Heer, 
tome H, p. 341. — Fig. 13, Protactus Erichsoni, Heer, tomell, p. 327.— Fig. 14, Capnodis 
antiqi(a',-RçcT, tome U, p. 331. — Fig. 15, Clems Adonis, tome H, p. 335.— Fig. 16, Gom- 
phocerus femoralis, Heer, tome II, p. 364. —Fig. 17, Imhoffia nigra, Heer, tome II, p, 383. 

— Fig. 18, Formica primordialis, Heer, tome II, p. 383. — Fig. 19, larve de Ltbellula 
Calypso, Heer, tome H, p. 374. —Fig. 20, Cephites fragilis, Heer, tome II, P- 381. 

Fig. 21 et 22. — Insectes de Radoboj en Croatie, décrits par M. Hcer. — Fig. 21, Vanessa Pluto, Heer, 
tome II, p. 393. —Fig. 22, Attopsis longipennis, Heer, tome II, p. 383. 

Fig. 23-28. — Insectes névroptères de l'ambre décrits par MM. Pictel et Rerendt. — Fig. 23, Termes 
Picteti, Rerendt, de grandeur naturelle avec son aile grossie, tome H, p. 369. — Fig. 24, 
Chauliodesprisca, P. et B., de grandeur naturelle avec son antenne grossie, tomell, 



ARTICULES Insectes 



/'/ M. 




mp Lemeraer Fans 



Insectes de divers gisements. 



Publie par J.b. ûai.usrt , _iora;r^. a ."ans 



ARACHNIDES ET 



CRU STAGE S ^ 



/'/. XI.J. 




Lackerlauer liUi 



Imp Lernftirwr ,Pans. 



Décapodes brachvurps et anoinoiires 



Pubhépar J B Baillière, Libraire àParis 



p. 377. — Fig. 25, Pmtdoperla grncitijws, P. et B., tome II, p. 26/», de grandeur double. 
— Fig. 26, /iitfactisnntiijitiis, P. et B., tome II, p. 379, une fois et demie de la grandeurna- 
turelle. — Fig. 27, Aiiiphientomiu» imradoxum, B. et P., loniell, p. 376, grossi (pnitrc fois 
avec sa patte postérieure et sou aile inférieure sous un grossisseuient plus fort. — Fig. 28, 
Embiaantiquii, P. et I>., tome II, p. 370, trois fois et demie de la grandeur naturelle. 



PLANCHE XM. 

AUACHMDES. — CRUSTACÉS DÉCAPODES. — brachyures et anomoures. 

Fig. 1. — Scorpion du terrain liouiller de Bohème [Cyclophthalmus Sternbergi), tome II, p. 'i07. 
Fig. 2. — Paljiipcs j)risctis, Roth, de Solenhofen, tome II, p. i07. 

Fig. 3. — Carapace du Cancer niamas, Linné, vivant, pour montrer la disposition des régions, 
tome II, p. il9. — s, région stomacale ; g, région génitale; c, région cordiale ; b, ré- 
gions branchiales;/;, régions hépatiques antérieures; h, région hépatique posté- 
rieure. 
Fig. U. — Carapace du Cancer quadrilobatus, Desiiiarcst, tome II, p. 623, des faluns de Dax. Moitié 

de la grandeur naturelle. 
Fig. 5. — Carapace du Cancer punctid al us . Desniarest, tome II, p. /i22, des environs de Vicence. 

Moitié de la grandeur naturelle. 
Fig. 6. — Carapace du crabe à grosses pinces de Desmarest {Carpiliiismacrocheilus, Milue Edwards), 
tome II, p. /i23. Moitié de la grandeur naturelle. 
Carapace et palte antérieure du Podopilumnus Fittoni, M' Coy, tome II, p. Wik. 
Carapace du Portunus Hericarti, Desmarest, tome II, p. 426. Grossi d'un quart. 
Pince attribuée par M. Milne Edwards au genre Lupée, tome II, p. 626, cl décrite j)ar 

Desmarest sous le nom de Portunus leucodon. 
Macrophthabiats Desniareslii, Lucas, tome II, p. 629, trouvé au détroit de Malaca. Un 
peu grossi. 
■ Crustacé du même genre, suivant M. Milne Edwards, décrit par Desmarest sous le nom de 
Gonoploj: cmurginata, tome II, p. 629. 
Pattes d'un crusiacé voisin des Grapses, trouvées dans la craie blanche du comté de Sussex, 

tome II, p. 629. Moitié de la grandeur naturelle. 
Carapace appartenant au genre /*/«'/(/;•«, Leach, tome II, p. 631, et décrite par Desmarest 

sous le nom de Leucosia cranium. 
Carapace appartenant au genre Alelecychis, Leach, tome II, p. 632 {A. rngosus, Des- 
marest). 
Carapace et patte antérieure du Nolopocoristes Mantelli, M' Coy, tome II, p. 633. 
Carapace du crustacé décrit par Reuss sous le nom de Dromititespustulosus, tome II, p. 635, 

des terrains crétacés supérieurs de Bohème. 
Figure au trait, d'après M' Coy, du Basinotopus Lamarckii , M' Coy, tome II, p. 635, de 

l'argile de Shcppy. 
Carapace et abdomen de la Hunina palmcu, Eugène Sismonda, tome II, p. 636, des terrains 

miocènes de la montagne de Turin. Moitié de la grandeur naturelle. 
Carapace appartenant probablement au même genre et décrite par le comte de Munster 
sous le nom de Uella speciosa, tome II, p. 636, des terrains tertiaires des environs de 
Cassel. 
Fig. 20. — Carapace appartenant au genre Prosopun , Hermauu de Meyer, sous-genre Pithonoton 
[P. rosfratum), tome II, p. 638. De grandeur naturelle. — a, vue en dessus; b, vue 
de profil. 
Fig. 21. — Carapace du Prosopon spvwsum, Hermanu de Meyer, tome II, p. Zi38. De grandeur 
naturelle. 



Fig. 
Fig. 
Fig. 


7 
8. 
9 


Fig. 


10 


Fig. 


11 


Fig. 


12 


Fig. 


13 


Fig. 


16. 


Fig. 
Fig. 


15 
16 


Fig. 


17 


Fig. 


18. 


Fig. 


19 



— 26 — 
Fig. 22. — Carapace du Prosopon tuberosum, Heniianii de Meyer, tome II, p. i38, du terrain néoco- 
mien du département du Jura. De grandeur double. — «, vue en dessus; b, vue de profil. 



PLANCHE XLTI. 

CRUSTACÉS DÉCAPODES MACROURES. — ciirassés et astaciens. 

Fig. 1. — Carapace de l'écrevisse commune {Astacus fliœiatilis, Gessner), vivante, pour montrer la 
disposition des régions, tome II, p. ^39. — .«, région stomacale; </, région génitale; 
c, région cordiale; b, région branchiale ; /(', région hépatique postérieure. Ces lettres sont 
les mêmes que celles qui ont été employées dans la figure 3 de la planche XLI. 

Fig. 2. — Eryon m^ctiformis, Bronn {E. Cuvieri, Desm.), tome II, p. htil, des schistes lithographi- 
ques de Solenholcn. De grandeur naturelle. 

Fig. 3. — Archœocarabus Boiverbankii, M' Coy, tome II, p. 443, de l'argile de Londres. Un peu réduit. 

Fig. U. — Palinurina lonyipet:. Munster, tome II, p. 443, des schistes lithographiques, vue en dessous. 
Moitié de la grandeur naturelle. 

Fig. 5. — Pemphix Sueurii, H. de Meyer, tome II, p. 444, du terrain triasique. Moitié de la grandeur 
naturelle. 

Fig. 6, a. — Carapace du Litogaster oblusa, H. de Meyer, tome II, p. 444, du terrain triasique. De 
grandeur naturelle. 

Fig. 6,6. — Carapace du Zi7o(/asto- venusla, id., du même terrain. De grandeur naturelle. 

Fig. 7. ■ — Cancrinos daviger. Munster, tome II, p. 445, des schistes lithographiques de Solenhofen, 
vu en dessous. Moitié de la grandeur naturelle. 

Fig. 8. — Faites attribuées par Desmarest au Pngurus Fuujasii, et par M. Milne Edwards au genre 
Callianassa, tome II, p 446, du terrain crétacé supérieur de Saint-Pierre de Maëstricht. 

Fig. 9. — Orphnea squamosa, Mtinsler, tome II, p. 447, des schistes lithographiques de Solenhofen. 
De grandeur naturelle. 

Fig. 10. — Carapace de VBoploparia prismatica, M' Coy, tome II, p. 449, de l'argile de Speeton. De 
grandeur naturelle. 

Fig. 11. — Palwastncus Bixoni, Bell, tome II, p. 4r)0, de la craie blanche du Sussex. Moitié de la gran- 
deur naturelle. 

Fig. 12. — Patte de la même espèce, même réduction. 

Fig. 13. — Carapace de la Glyphœa liasina, II. de Meyer, tome II, p. 450, du lias. De grandeur na- 
turelle. 

Fig. 14. — Carapace de la Glyphœa Jieglcyana, H. de Meyer, du terrain à chailles de la Haute-Saone. 
De grandeur naturelle. 

Fig. 15. — Eryma elongata, MUnster, tome II, p. 451, des schistes lithographiques de Solenhofen. Un 
peu réduite. 

Fig. 16. — Carapace de la Ctytia ventrosa, H. de Mever, tome II, p. 452. Moitié de la grandeur na- 
turelle. 

Fig. 17. — Portion antérieure de la carapace de \ Enoplodytia brevimana, M' Coy, tome'II, p. 452, de 
la craie inférieure d'Angleterre. De grandeui- naturelle. 

Fig. 18. — Meyeria magna. M' Coy, tome II, p. 447, du lower green sand d'Angleterre. De grandeur 
naturelle. — a, la carapace vue en dessus. 

Fig. 19. — Bolina pushdosa. Munster, tome II, p. 452, des schistes lithographiques de Solenhofen. De 
grandeur naturelle. 

Fig. 20. — Patte de V Undina Posidoniœ, Quenstedt, tome II, p. 453, du lias. Un tiers de la grandeur 
naturelle. 

Fig. 21. — Aura Desmarestii, Miinster, tome II, p 454, des schistes lithographiques de Solenhofen. 
De grandeur naturelle. 



rpiT^TACE? 



/'/ XI. IL 




iicterianer hth. 



/mp Lemerder .Pans . 



Décapodes macroures. (Cuirassés & Astaciens). 



Pullié par J.B.Bailliére ,LiT)raire à Paris . 



CRUSTACES 



ri. A un. 




Lnckerhsuer luh 



imp LemercKr.Paris 



Siili coq lies, Isopodes et Tnlolite.s. 



Publie par J B.Bailliere Litraire aPans 



— 27 — 
PLANCIIR XLllI. 

CRUSTACÉS. — SALICOOL'ES , ISOPODES et THiLOBITES. 

Fig. 1. — Aiitrimims Iri/îdiis, Miinstor, des schistes lilhograpliiques d'ELchslaedl , lome II, p. û56. 
Deux cia(|uiciiies de la i;raiuleur nalmelle. 

Bylgia hexadun , MiiQSler , de Soleuliofon, lome 11, p. i56. Moitié de la grandeur naturelle. 

Drobna ilcfitrniis, Jliiustcr, de Solenliolen , lome il, p. 656. Deux ciniiuièmes de la gran- 
deur naUirelie. 

^gei- spinipes , Miinsler, de Solcnliofen, tome H , p. 457. Moitié de la grandeur naturelle. 

Dusa monocera, Miinsler, de Solenliolen, lome II , p. 458. Moitié de la grandeur naturelle 

IJefrigascrrata, Munsler , de Solenliolen, tome II , p. 458. De grandeur naturelle. 

Baima multipcs , Miinsler, de Solenliolen, lome II , p. 459. Un peu jikis petite que nature. 

Mecochirus; locusla, Gerniar, de Solenliofen, tome II, p. 460. Moitié de la grandeur naturelle. 

Squillaantiqua, Miinsler, du Monte Bolca, tome II, p. 462. Moilié de la grandeur naturelle. 

Gampsonyx /intùriaitis, Jordan, des terrains carbonifères des environs de Saarbruck, tome II, 
p. 464. De grandeur naturelle. 

Sp/ueroma Gustaldi , Eug. Sismouda , du terrain miocène de la colline de Turin , tome II , 
p. 466. Moilié de la grandeur naturelle. 

Arc/ueoniscus Brodai , Milne Edwards, du terrain wealdien d'Angleterre , tome II , p. 467. 
De grandeur naturelle. 

Urda decorata , Miinsler, de Solenliofen , tome II , p. 467. Un peu plus petit que nature. 

Sculda peimata , Miinsler , de Solenhofen , tome II , p. 468. Un peu plus petit que nature. 

Alvis octopus, Munster, de Eichstaedt, tome II , p. 468. Un peu plus petit que nature. 

Figure au Irait du Dalmanites Hansmanii , Brongniart, comme type de l'ordre des Trilo- 
bites, lome II, p. 474. — A. Tèle. 1, bord extérieur du limbe ou filet marginal; 
2, sillon ou rainure du bord ; 3, anneau occipital ; 4, glabelle ; 5, grande suture passant 
en avant de la glabelle et en dedans des yeux; 6, yeux et suture suboculaire. — a, joue 
lixe, formant du lùté de l'œil, en a 5, le lobe palpébral ; b, joue mobile; g, pointe gé- 
nale. — B. Thorax. 7, anneau de l'axe de chaque segment du thorax; 8, plèvres de l'axe 
de chaque segment du thorax. — C. Pygidium. 9, continuation de l'axe ; 10, continua- 
tion des plèvres. 

• OEil du Pliacops lalifrons grossi. — a, l'œil entier; b, une partie des lentilles plus 
grossies. 

Section verticale théorique d'un œil du même genre. 

Section verticale théorique d'un œil du second type 'genre Asnp/ms). 

OEil de YAcidaspis Verneuilii, grossi , vu du côté externe , pour représenter les yeux du 

second type de la forme panorami(iue. 
Le même , vu du côté interne. 
Quelques lentilles du même œil. 

• Coupe verticale des mêmes. 

■ OEil de V Harpes v.iujula, représentant le 3' type. 
Deux anneaux du thorax pris dans le type de la plèvre à sillon , chez le Paradoxides spi- 

nosus. 
Le même type de plèvre chez le Harpes ungula. 

■ Type de la plèvre à bourrelet chez le Placoparia Zipei. 

■ Type de la plèvre à bourrelet chez le Cheirurus Hanlei. 

■ Type de la plèvre à bourrelet chez YAcidaspis mira. 



Fig. 


2. 


l'-ig- 


3. 


Fig. 


h. 


Fig. 


5 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13, 


Fig. 


14 


Fig. 


15 


Fig. 


16, 



Fig. 


17. 


Fig. 


18. 


Fig. 


19. 


Fig. 


20. 


Fig. 


21. 


Fig. 


22. 


Fig. 


23. 


Fig. 


24. 


Fig. 


25. 


Fig. 


26. 


Fig. 


27. 


Fig. 


28. 


Fig. 


29. 



Fig. 


i 


Fin;. 


2. 


Fig. 


3 


Fig. 


U. 



— 28 — 
PLANCHE XLIV. 

CRUSTACÉS. — TRILOBITES. 

Harpes imgula , Sternborg , tome II , p. 687, du terrain silurien supérieur. 

Rcmoplewides radians, Barrandc, tome II, p. 488, du terrain silurien inférieur de Bohême. 

Paradoxides Bohémiens , Boeck, tome II, p. iSS, du terrain silurien inférieur. 

Ilydrocephalus saturnoides, Barrande, tome II , p. 489 , du terrain silurien inférieur de 
Bohème. — a, forme du jeune Age; b, forme de l'adulte. 
Fig. 5. — Saohirsuta, Barrande, tome II, p. 490, du terrain silurien inférieur de Bohème. — 
rt, forme du jeune âge; b, c, d, formes des états de croissance successifs; e et f, formes 
de ladultc. La grandeur naturelle est indiquée par des traits à côté des figures akd. 

Olenus gibbosiis, Dalman , t. II , p. 491 , du terrain silurien inférieur de Suède. 

PeUvra scarabœoides {Olenus scarabœoides , Dalman), tome II, p. 492 , du même gise- 
ment. 

Conocephalites Sulzeri, Schlot., tome II, p. 493, du terrain silurien inférieur. 

Proetus Ihjcholli , Barr. , tome II , p. 494 , du terrain silurien supérieur. 

Proetus myops , Barrande , du même gisement. 

Proehis sliiatiis , Barrande , tome II , p. 495 , comme type du sous-genre des Phaeton , du 
terrain silurien supérieur. 
Fig. 12. — Pldllipsia Derbyensis, Martin, tome II, p. 496, des terrains carbonifères. Ce genre est le 

seul qui, en Europe, ait vécu jus([u'à cette époque. 
Fig. 13. — Cyphasjiis Burmeisteri , Barrande, tome II , p. 497, du terrain silurien de Bohème. 

Tête du Cyphaspis Barrandei , Corda, du terrain silurien supérieur. 

Tète de V Arel/msina Koninckii, Barr., tome II, p. 498 du terrain silurien supérieur. 

Phacops latifrons , Bronn (Ca/ymenc macropht/ia/ma. Brong.), tome II , p. 499, des terrains 
dévoniens.— f, l'animal étendu : b, enroulé et vu de côté ; c, enroulé et vu de face. 



Fig. 


6 


Fig. 


7 


Fig. 


8, 


Fig. 


9, 


Fig. 


10. 


Fig. 


11, 



Fig. 


14 


Fig. 


15 


Fig. 


16 



PLANCHE XLV. 

CRUSTACÉS. — TKILOBITES. 



Dabnania caudata, Brun , du terrain silurien supérieur, tome II, p. 501 (comme type des 
espèces à pygidium simple). 

Dalmania punctata , Barr. [P/iacops arachnoides , Burm.) , du terrain dèvonicn , tome II , 
p. 502 (comme type des espèces à pygidium denté). 

Calymene Bluinenbachii, Bi'ongniart, du terrain silurien supérieur. — a, l'animal étendu; 
b, l'animal enroulé. — Tome II , p. 503. 

Homalonotus artnatus, Burmeister, du terrain dévonien, tome II, p. 504. 

IJchas palmata , Barrande, du terrain silurien supérieur, tome II, p. 506. 

Trinucleus ornatus , Sternbcrg, du terrain silurien inférieur de Bohème, tome II, p. 508. 

Trinucleus Pongerardi , Rouault, du terrain silurien inférieur de Bretagne , espèce remar- 
quable par la bifurcation de ses épines génales , tome II , p. 509. 

Ampyx Rouaulti, Barrande , du terrain silurien supérieur de Bohème, tome II, p. 509. 

Dionide formosa, Barrande , du terrain silurien inférieur de Bohème, tome II , p. 510. 
■ Asap/nis tyrannus, Murchison (sous-genre des Basilicus), du terrain silurien inférieur d'An- 
gleterre, tome II, p. 511, moitié de la grandeur naturelle. — 10, «, l'hypostome du 
même individu, même réduction. 
Fig. 11. — Oyygia Buchii , Brongn., du terrain tilmien inférieur d'Angleterre, tome II, ]). 513. — 
10, «, l'hypostome. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


4. 


Fig. 


5. 


Fig. 


0, 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 



CRUSTACES, 



PI. XI. IV 




i.3LKSIùàder liui 



Imjj Lcmtraer a tans. 



Trilobites, 



Riblié par J BBaïUière, Libraire à tes 



'RLISTACRS, 



PL.XLY. 




Lackerbauer iilh 



Jmp Lemercier, Vafis. 



Trilobites 



Publié par J.B Baillière Libraire à Paris. 



CRUSTACES 



PL. XL Vf 




y -^:l^ 



Lickerlauer IHh 



Imp.Lemercier Paris. 



Tj'iloliiles, Cyproides el Xiphosures 



Putlié par J BBailliere Litraire à Pans . 



ARTICULES 



PL XLVJI. 




LacXerhàuer Lith . 



Jmp LemercisT, Pari2_ 



Cirrhipodcs , Aiiiiplides , &' 



Publié par cj B BailliPfP., LiWaire à Pari.rv 



— 29 — 

Fig. 12. — .Eylim rediviva , Barrande, du tfiraia silurien inftM-ioiir de Bolu-m;^ , toinc II , p. r)l,'i. 

Fig. 13. — ///œ»!« A(('/.<i'!', Saller, du terrain silurien infcrienr d'.Viigletcrre , tome II, p. 516. 

Fig. iti. — Illciuis Bfirriensi.f , Murcliison (sous-genre des Buinastus), du terrain silurien supérieur 

d'Angleterre, tome II, p- 516. 
Fig. 15. — \ilet(s annadillo, Burm. , du terrain silurien du Golhland, tome II, p. 517. 



Fig. 


1 


Fig. 


2 


Fig. 


3 


Fig. 


U 


Fig. 


5 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10 


Fig. 


11. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


\t^. 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 


Fig. 


18. 


Fig. 


19. 


Fig. 


20. 


Fig. 


21. 


Fig. 


22. 


Fig. 


23. 



PLANCIII' \F.VI. 

CRUSTACÉS. — TRILOBITES , CYrnOÏDES ET XIPHOSUUES. 

Acidaspis mira , Barr., du terrain silurien supérieur de Bohème, tome II , p. 518. 
• Acidaspis clliptica [Odontoplenru elliptica, Rurni.), du terrain dévonien, tome II, p. 518. 
Cheivurus Quenstcdli , Barninde . du terrain silurien supérieur de Bohème, tome II, p. 520. 
S/ihœrexochus ntirus, Beyrich, du terrain silurien supérieur de Bohème, tome II, p. 521. 
Stauroccp/ia/us Murchisoni , Barrande , du terrain silurien supérieur de Bohème, tome H , 

p. 521. 
Tète du Dciphon Furbesi , Barrande, du terrain silurien supérii'ur, tome II , p. 522. 
Tèie ày\ Dindi/menc Fredcrici-Atifjusli , Corda, du terrain silurien inférieur de Bohème, 

tome II, p. 522. 
Pygidium de \' Ainphion Lindaueri , Barrande, du terrain silurien inférieur de Bohème , 

tome II , p. 523. 
Cromiis intcrcostatus , Barrande, du terrain silurien supérieur de Bohème, tome II, p. 523. 

— «, la tête; b, le pygidium. 
Bronleus Parlsc/ii, Barrande, du terrain silurien supérieur de Bohême, tome II, p. 525. 
Pygidium du Bronteus Haidingeri , Barrande, du même terrain, tome II, p. 525. 
Jeune âge de \'A(jnoshts mal us , Beyrich, du terrain silurien inférieur de Bohème, tome II , 

p. 527. — a, grandeur naturelle. 
La même e.spèce, adulte, grossie 2 fois et demie. 
Eitrypterus remipes , Dekay , des schistes dévoniens de rAmérif[ue du Nord , tome II , 

p. 529. Un tiers de la grandeur naturelle. 
Cythere reniformis , Bosquet, de la craie de Maëstricht , lome II , p. 532, vue sous divers 

aspects. 
Cl/pris fiiba , Desmarest , des terrains tertiaires d'eau douce, tome II , |). 535. 
Cypridinn fusiformis , Bosquet, de la craie de Maëstricht, tome II, p. 535; typ'.> des 

espèces lisses. 
Cypridina Rœmeriana , Bosquet , du même gisement ; type des espèces sillonnées. 
Cyprella chrysalidea , de Koninck , des terrains carhnniféres de Belgique, tome II, p. 53G. 
Cypridella cruciata, de Koninck , des mêmes gisements , t. II , p. 536. 
Limulus Walchii , Desmarest, des schistes lithographiques de Bavière , tome II, p. 537, 

moitié de la grandeur naturelle. 
Halycine aynota, Herm. de Mcyer , du muschclkalk , tome II , p. 538. 
Bellinurus bellulus, Koenig, du terrain carhonifère d'Angleterre , tome II , p. 538. 



PLANCHE XLVII. 
CRUSTACÉS. — ciRRHipÈDEs, ETC. — ANNÉLIDES. 

tig. 1. — Balanus latiradiatus. Munster, des terrains tertiaires marins d'Allemagne, tome II, p.5'i3. 
F'?- 2. — Espèce des mêmes gisements rapportée par le comte de Munster au Balanus pusti'Jaris, 

Lamk? tome II, p. 543. 
Fig. 3. — Pyrgoma sulcata, Philippi, tome II, p. 546. 



— 30 — 

Fig. U. — Anatife vivante, tome II, p. 546. 

Fig. 5. — Poucepied y'wnQt (Pollicipes), tome II, p. 547. 

Fig. 6. — Pollicipes concinmis, Morris, du terrain oxfordien d'Angleterre, tome II, p. 548. 

Fig. 7. — Les diverses valves du Scalpellwn quadratum [Xiphidium quadratum, Dixon), du terrain 
tertiaire éocène d'Angleterre, tome II, p. 549. — a, échantillon à peu près complet ; è, scu- 
tum; c, tergum; d, carina (vue de côté) ; e, flanc supérieur ; /", fume rostral ; g, flanc cmn- 
nal ; h, scutum (vu en dedans); i, earina (vue du côté dorsal); k, section de la même 
pièce. 

— Loi-icula jndcliella, G. B. Sowerbv, do la craie de Cuxton, tome II, p. 550. 

— Restauration pruinibie de VApfi/chus, d'après M. d'Orbigny, tome II, p. 552. 

— Aptyclius latus, de la division des Cellulosi, tome II, p. 556. Vu en dehors. 

— Intérieur d'une valve de la même espèce. 

— Surface du même aptychus, grossie pour montrer les trous qui terminent les tubes. 

— Surface usée de la même espèce, pour montrer l'apparence de la surface lorsque la couche 
superficielle est en partie détruite. 

— Coupe de la même coquille perpendiculairement à sa surface. — a, surface externe. 

— Aptijc/ms jjrofitndus, Vollz, du grou[)e des Imbricati, tome II, p. 556, du terrain oxfordien 
des Voirons. Échantillon recouvert en partie de couches superficielles. 

— Aptijchm lamellosus, Voltz, tome II, p. 558, de l'oolithe inférieure. — a, vu en dehors; 
i, vu en dedans. 

— Aptyclim Didot/i, Coquand, tome U, p. 558, du terrain néocomien du midi de la France. 

— Cruziana furcifera, d'Orb., des terrains siluriens de Bolivia, tome II, p. 559. 

— Bostrichopus antiquus, Goldfuss, du terrain devonien d'Allemagne, tome II, p. 560. De grau- 
dcur double. 

— Serpula cincta, Goldfuss, du terrain aptien des environs de Genève, tome II, p. 564. 

— Serpula antiquata, Sow., du même gisement. 

— Serpula fliformis, Sow., id. 

— Serpjula spirulea, Lamk, du terrain numniulitique, lome II, p. 565. 

— Spirorbis ûmphalodes, Miinster, du terrain devonien, tome II, p. 567. — a, de grandeur 

naturelle et fixée; b, grossie. 
Fig. 25. — Ih-ebi-'lla lopilloides,Mi\as[('r, du terrain jurassique, tome II, p. 570. 



Fig. 


8 


Fig. 


9. 


Fig. 


10, 


Fig. 


H. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


14. 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 


Fig. 


18, 


Fig. 


19 


Fig. 


20 


Fig. 


21 


Fig. 


22 


Fig. 


23 


Fig. 


24 



Pi.ANCHE -XLVIII. 

MOLLUSQUES CÉPHALOPODES ACÉTABULIFÉRES. — octopides, sépides, loligides. 
Artjonauta Jiians, Solander, des terrains pliocènes du Piémont, tome U, p. 588. 
Coquille inlerne de la Sepia Orbigni/ana , Férussac , vivante, conune type du genre, 

tome II, p. 591. 
Sejna hastiformis, Riippcl, de Solenhofen. Moitié de la grandeur naturelle. 
Restauration de l'osselet d'une s -iche tertiaire, type du genre Belosepia, Voltz, lome II, 

]). 591 [B. sepioidea). 
Terminaison de l'osselet de la même espèce. De grandeur naturelle. 

Rostre de la coiiuillc interne de la Belopjlera beleinnitoidea, Blainville, tome II, p. 593. ■ — 
d, coujje longitudinale do la même. 
Fig. 7. ^ Rostre du Dclemnosis anomala, Sowerby, de l'argile de Londres, tome II, p. 594. De gran- 
deur naturelle. 
Fig. 8. — Rostre et aUeoIe du ^eme Spirulirosira, d'Orb., tome II, p 594. — a, vu de profil; 

b, coujie du même ; c, vu de face ; d, entonnoir conduisant ii l'alveolc. 
Fig. 9. — Coupe de la coquille de la S)j/rî</e vivante, tome II, p. 593. 

Fig. 10. • — Le Calmar commun , pour montrer la forme des Cëpdialopodesacétabulifères. — a, son osselet 
interne. — Tome II, p. 594. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


4. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 



MnfT.USOUKS CEPHAI.OPODF 



i1iTp.tp.s 



l'LXI.VIfl 




iickêTbaiitrblh. 



Octopidcs . Sépide.s, I.olij^ides , Pï' 



ïHiblièpar J.B BaïUière Libraire kîans, 



MOLLUSQUES CEPHALOPOLES Aœtakliferes. 



VIXL'X. 




Lacherbaiier h'ih. 



'mpLemercier, Pans 



Beleniiulidcs 



Publié pai'.I B Baillière, Libraire àParis 



Fi?. 


11. 


Fig. 


12. 


Fis;. 


13. 


Fi^'. 


\U. 



ol 

Teudopsis Bollensi's, Bronn, tome II, p. .■)95, du lias supérieur. Moitié do la grandeur na- 

lurollo. 
Bilolitithis sitbcostata, d'Orb. . touic II, p. .">9l}, du lias supérieur, lloilié de la grandeur 

nalurelle. 
Lcptoleuthis giganlea, H. de Me\er, tonu' 11, p. 596, de S;)lenholen. 
ffelemnoscjiiii pexiiosa, d'Orl)., lome 11, ]). 597, du lias supérieur. Moitié de la grandeur 

naturelle. 

■pj.T 15. Belemnoscpia Dollcnsii', d'Orl»., avoe sa |)Oihe à encre, tome 11, \). 597, du lias supérieur. 

Environ un tiers de la grandeur natunMle. 
Enoploleuthis sub/uisUitn , d'Orb , tome 11, p. 599, de Solenhofen. Moitié de la grandeur 

naturelle. 
Empreinte de X Acanthoteulhis prisco, d'Orb., tome 11, p. 599, de Solenhofen. Réduite. — 

a, crochet des bras. 
Osselet interne de la même espèce. 
Coquille interne de YOmmastraplies intermcdia, d'Oib., tome II, p. 600, de Solenhofen 

Moitié de la grandeur naturelle. 



Fig. 


16 


Fig. 


17 


Fig. 


18 


Fig. 


19 



PLANCHE XLIX. 
MOLLUSQUES CÉPHALOPODES ACÉTABULIFÈRES. — iîélemnitides. 

Fig. 1. — Conoteuthis Dupinianus, d'Orb., tome IL p. 601, du terrain aptien du département de l'Aube. 
Fig. 2. — Corps désigné par M. Pearce sous le nom générique de Belemmteuthis , tome II, p. 601, 

et considéré par d'autres auteurs comme un alvéole de l)éleninitc. 
Fjg. 3. — Restauration fle la coquille interne des bélemuiles d'après M. d'Orbigny. — a, l'osselet 

corné; b, l'alvéole; c, le rostre. — Tome II, p. 607. 
Fig. U. — Coupe d'un rostre de béleinnite pour montrer la disposition des stries d'accroissement et 

la position de l'alvéole. 
Fig. 5. — Coupe transversale d'un rostre de bélcninile pour montrer la disposition des couches con- 
centriques. 
Fig. 6. — Coupe d'une portion de rostre destinée k montrer la forme de la première loge de l'alvéole 

dans une espèce où elle est sphérique, lome II, p. 609. 
Fig. 7. — Portions molles des bélemuites trouvées dans les terrains oxfordiens d'Angleterre et décrites 

par M. Owen, tome II, p 606. Ce sont ces mêmes parties qui sont attribuées au genre 

Belemnoteutitis par M. Pearce. 
Pig. 8. — Terminaison de l'osselet et rostre de la même espèce. 
Fig. 9. — Restauration de l'animal de la bélemnite d'après M. Owen. 
Fig. 10. — Idem, d'après M. d'Orbigny. 

Fig. 11. — Belemnitesiripartavs,^A\\»\\w\m,\>T\iQ: commet type du groupe des vlcîwrù', tome 11, p. 612. 
Fig. 12. — Belemnites unicanaliculutus, Voltz, de l'oolithe inférieure, comme type du groupe des Cana- 

liculati. 
Fig. 13. — Belemnites hastatus, Blainville, du terrain oxfordien, comme type du groupe des Hastati. 
Fig. \h. — Belemnites clavatus, Blainville, du lias moyen, comme type du groupe des Clavati. 
Fig. 15. — Belemnites dilatatus , Blainville, du terrain néocomien , comme type du groupe des 

Di/atati. 
Fig. 16. — Rupture du rostre des belemnites qui produit la modification connue sous le nom d'Actino- 

camax, tome II, p. 610. 
Fig. 17. — Belemnitella mucronata, d'Orbigny, tome II, p. 615, de la craie blanche. — a Cl b, rostre ; 

c, l'alvéole vu en dedans ; rf, alvéole vu extérieurement, et montrant la côte par 

laquelle il se distingue de celui des belemnites. 



— 32 ~ 

PLANCHE L. 

MOLLUSQUES CÉPHALOPODES TENTÂCULIFÉRES. — nautilides. 

pjtr 1. Le nautile vivant, représenté dans unecoquille sciée longitudinalenient. — a, le tube loco- 
moteur; 6, les tentacules; c, prolongement ventral du manteau qui couvre une partie du 
tour de spire précédent ; d, aile triangulaire qui sert d'opercule et de pied; e, l'œil; f, 
ligament traversant les cloisons fl'. Voy. tome II, p. 617. 
Fjo-. 2. — Nautilus compressas, Sow,, des terrains carbonifères, comme type des Nautiles lisses et 

discoïdes, tome II, p. 622. 
Fig. 3. — Nautilus Leveliiaims, de Koninck, des mêmes terrains, pris comme type du sous-genre des 
Temnocheilus. 

Fjo-. 4. Nautilus clitellarius , Sow., du même terrain, pris comme lype des Nautiles globuleux de 

cette époque. 

Nautilus Koninckii, d'Orb. , du même terrain, comme type des Nautiles à carènes. 

Nautilus tuberculatus, Sow., comme type des Nautiles à ornements. 

Nautilus Neckerianus, Pict. , des grès verts inférieurs de la perte du Rhône, comme type 
du groupe des Rudiati. 

Nautiloceras aïgoceras, d'Orb. {Gjjroceras aïgoceras, de Koninck), tome II, p. 629, du terrain 
carbonifère de Tournai. 

Lituites Odini, Eicliwald, tome II, p. 630, du terrain silurien de Russie. 

Hortolus perfeclvs, d'Orb. {Lituites lituus , Hisinger), tome II, p. 631, du terrain silurien 
supérieur de Suède. 

Coupe théorique d'une coquille du même genre. * 

Aploccrc(sPu:.osianiim, d'Orb. {C yrtoccras Puzosianum , de Koninck), des terrains carbonifères 
de Belgique, tome II, p. 631. 



Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8, 


Fig. 


9. 


Fig. 


10, 


Fig. 


11 


Fig. 


12 



PLANCHE LI. 

CÉPHALOPODES TENTACULIFERES. — nautilides, oompuocératides, clvménides et gyrocératides. 

Fin-. 1, _ Orthoceratites regularis, Schl., tome II, p. 634, du terrain silurien supérieur, comme type 
des Orthoceratites régulières. 

Fjn 2. — Orthoceratites suhannuloris, Miinster, tome II , p. OS^i, du terrain dévonicn, comme type 
des Orthoceratites annelées. 

Y\,j 3. _ Orthoceratites lineutus, Hisinger, tome II, p. 63'j, du terrain silurien supérieur, comme 
type des Orthoceratites rayées. 

Fjo II. — Actinoceras cochleatum [Orlh. cochlcatum, Schl.), tome II, p. 638, du terrain silurien supé- 
rieur. — a, la coquille brisée montrant le siphon; b, uu siphon détaché. 

FJo-. 5. — Endoceras duplex [Orth. duple.r, 'Wahl.), tome II, p. 641, du terrain silurien supérieur. 

Fig. 6. — Figure théorique de la même espèce, donnée par M. Hisinger, etc. Elle montre le cas où une 
petite orlhocératite est comprise dans la grande. 

Y\cr 7. _ La même espèce, montrant les couches superposées qui entourent le sijihon, caractère géné- 
rique des Endoceras. 

Fig. 8. — Cloison du Camoceras vaginatus, Schl., tome H, p. 642, du terrain silurien supérieur. 

Fig. 9. _ Melia trochlearis [Orth. trochlearis, Hisinger), tome II, p. 643, du terrain silurien supérieur. 

Fig. 10. — Gomphoceras ellipticum, M'Coy, tome H, p. 644, du terrain silurien supérieur. 

Fio-. 11. _ Sycoceras ficus {Gomphoceras ficus, Roemer), tome H, p. 645, du terrain dévonicn. 

Fig. 12. — Campulitesvcntricosus[Phragmocerasventricosus, Sow.), tome II, p. 646, du terrain Silurie 
supérieur. 



MOLLUSQUES CEPHALOPODES TemarAiliferes 



PI L 




Làshsrààuer hth. 



Imp Lf.meroiu .Farii 



Naulilides. 



Publié par J.BBaili: reaParis 



CEPHALOPODES lenlaculifères. 



FLU 




Lackerbauer 



Imp. Lemeraer i Pans . 



Xautilides, Uoiiiplioceratites, ClviTiénides, elc . 



CEPHALOPODES Tentaculifères. 



PL LU. 




Lâckerbaaerîfîh. 



Imp Lemercier è. Paris. 



AiniTLonitides. 



PuMiepar J.B.Baillièr'î .Libraire, aParjs 



CEPHALOPO-DES Tentaculiferes^ 



PL. LUI 




Lackerhauer Mh 



[mp-lemercisr à Pans. 



Ammonites. 



Publié par J B Bailli ère. Libraire à Pans, 



— 33 — 

Fig. 13. — rroc/ioli/rs angiistiseptatm {Clymevia angiis/)septo/a, Miinslcr), tome H , p. 6/i7, du lorrain 
dovonien. 

Fig. iU. — r/,y»(f«(Vi 5frf(7«vV7.//, Miiiislcr, lonie 11, p. 668, du terrain dévoiiipii. 

Fig. 15. — A/uria zigzag, Sow. {Megasi/i/umiu zigzag, d'Orb.), tome il, p. VihQ, de l'argile de Lon- 
dres (parisien inférieur). 

Fig. 16. — Cri/ptoccras sttblubci-ciilalus [Maiitihis sublubercidatus, Sandl).), tome 11, ]). 651, du terrain 
dévonien. 

Fig. 17. — Gijroccros ùruatum, (ioldf., tome II, p. 651, du terrain dévonien du Riiin. 



PLANCHE LU. 

CÉPHALOPODES TENTACULIFÉRES. — Ammomtides 

Fig. 1. — Goniutiles clacilobus, Sandberger, du terrain dévonien, comme type du groupe des G. lan- 

ceolati , tome 11, p. 657. — a, ges cloisons. 
Fig. 2. — Goniatites crenistria , l'Iiillips, du terrain dévonien , comme type du groupe des G. gcmi- 

fiuc/i. — a, ses cloisons. 
Fig. 3. — Goniutiles sagitlai'itis , Sandb., du terrain dévonien, comme type du groupe des 6'. scrrati. 

— a, ses cloisons. 

Fig. 6. — Goniatites lamellusus, Sandb., du terrain dévonien, comme type du groupe des G. crenati. 

— a , ses cloisons. 

Fig. 5. — Cloisons du Goniatites terebratus, Sandb.. du terrain dévonien, comme type du groupe 

des (/'. acutolaterait'S. 
Fig. 6. — Cloisons du Goniatites retroisus, de Bucii , du terrain dévonien, comme type du groupe des 

G. niagnosellarcs. 
Fig. 7. — Goniatites subnaiitilinus , Schlot., du terrain dévonien , comme type du groupe des G. sub- 

nautilini. 
Fig. 8. — Ceratites semipartitus,GA\\\AïAQ{, tome II, p. 661, du terrain triasicpie. 
Fig. 9. — Ceratites sijriacas, de Bucli. du teirain cénomanien du mont Liban. 
Fig. 10. — Bactrilcs gracilis, Sandb., tome II, p. 062, du terrain dévonien. 
Fig. 11. — Baculina acuaria [Baculites acuarius, Quenstedt), tome H, p. 663, du Jura brun de 

Gammelshausen. 
Fig. 12. — Coupe d'une Ammonites discus, Sow. , pour montrer la disposition des cloisons et la dernière 

cliambre, tome II. p. 604. 
Fig. 13 et l/i. — Fragment d'Ammonite pour montrer les lobes et les selles, tome II , p. 008. — Fig. 13, 

vue sur la face du sipbon; fig. l/i, vue de côté. 



PLANCHE Lin. 

CÉPHALOPODES TENTACULIFÉRES. — Ammonites. 

Fig. 1. — Ammonites bisulcatus , Brug. , du lias inférieur, comme type des Ammonites aiictes , 

tome II , p. 671. — a, cloisons. 
Fig. 2. — Ammonites serjjetUinus , Schl. , du lias supérieur, comme type des A. (aleiferi , lomc II , 

p. 672. — 0, cloisons. 
Fig. 3. — Ammonites bifrons , Brug., du lias supérieur, du même groupe. 
Fig. li. — Ammonites inflatus , Sow., du gault , comme type des A. cristati , tome II , p. 676. 
Fig. 5. — Ammonites cordatus, Sow., du terrain oxford ien , comme premier type des A. amali/iei , 

tome H , p. 676. 

5 



— 3i — 

Fig. 6. — Ammonites margaritatus , Sow., du lias moyen, comme second type du même groupe. 
Fig. 7. — Ammonites Brottianiis , d'Orb., dugault , comme type du groupe des A. pulc/ielli, tome 11, 

p. 678. 
Fig. 8. — Ammonites crenatus , Brug., du terrain oxfordien, comme ayant une partie des caractères 

du même groupe. 
Fig. 9. — Ammonites Iteqinenanus , d'Orh., du terrain turonien d'Uciiaux , comme type du groupe 

des A. clypcifortni , tome II , p. 680, 
Fig. 10. — Ammonites denarivs , Sow., du gault, comme type normal des A. dentoti, tome II , p. 681. 
Fig. 11. — Ammonites Jason , Zieten, du terrain kellowien, comme, i\\:ie des A nunonites ornati , groupe 

réuni au précédent. 
Fig. 12. ■ — Ammonites Aon, Miinster, des terrains salifériens d'Autriche, comme type du groupe des 

A. gemmât i , tome II, p. 685. 



PLANCHE LIV. 

CÉPHALOPODES TEiNTACULIFÈRES. — Ammonites. 

Fig. 1. — Ammonites radialus , Brug., du terrain néocomien inférieur, comme type du groupe des 

A. flexuosi , tome II , p. 686. 
Fig. 2. — Ammonites Bemiinontianus , d'Orb., du terrain cénomanien, comme type du groupe des 

A. compressi , t. II, p. 686. 
Fig. 3. — Ammonites perarmatus , Sow., du terrain oxfordien, comme type du groupe A. onna<4 , 

tome II , p. 687. 
Fig. /i. — Ammonites Milletianiis, d'Orb., du gaalt , comme type du groupe des A. angidicostati, 

tome II , p. 687. 
Fig. 5. — Atnmonites armotus, Sow., du lias moyen, comme type des A. capricorni armés d'épines, 

tome II , p. 689. 
Fig. 6. — Ammonites planicosta, Sow., du lias moyen, comme type des A. capricorni h côtes lisses. 
Ammonites Guettardi , Raspail , du terrain aptien, comme type des A. heterophylli, tome II, 

p. 61)0. 
Cloisons de la même espèce. 

Ammonites Mayorianus , d'Orb., du gault , comme type des A. ligati , tome II , p. ôi)!. 
Ammonites biplex, Sow., du terrain oxfordien, connue \.\\>ede?iA. planuluti, tome II, p. 693. 
Cloisons de la même espèce. 



Fig. 


7, 


Fig. 


8 


Fig. 


9, 


Fig. 


10 


Fig. 


11, 



PLANCHE LV. 

CÉPHALOPODES TENTACULIFÈRES. — Ammonites. 

Fig. 1. — Ammonites Humphriesianus, Sowerby, de i'oolithe inférieure, comme type du groupe des 
A. coronarii, tome H, p. 695. 

Fig. 2. — Ammonites microsloma, d'Orbigny, de la grande oolilhe, comme type du groupe des A. ma- 
crocepkali, tome II, p. 696. 

Fig. 3. — Ammonites globns, Quenstedt, du terrain saliféricn, comme type du groupe des A. globosi. 
tome II, p. 6i)7. 

Fig. It. — Ammonites subftmbriatns, d'Orb., du terrain néocomien inférieur, comme type du groupe 
des A. fmbiinti, lome II, p. 697. 

Fig. 5. — Figure tliéoriciue du genre Crioceras, t. H, p. 700. Le dessinateur n'a pas rendu exacte- 
ment les caractères spécifi(pies. 

Fig. 6. — Scaphites i'vmni, Pusoz, du terrain néocomien supérieur, lome H, p. 701. 

Fig. 7. — Scaphites Astierianus, d'Orbigny, du gault. 



ini.MISniIKS CEP]:1A1,0P0T:)ES tcTTlaculifères 



/V,. /,/K 




Lackero^urrrh' 



"ip lemeTcier,J^aris 



Aminomles. 



Publiepar J B Bailliere, Libraire à. Paris 



MOL].IJSQUES CEPH.A],nPnTlF.S tentaculiferes 



/■'/.. IX 




^\ 




jàcïerodaerhih- 



Iwp Lemercier .Paris 



AirniionUides 



Publié par JB Baillière, Libraire à Paris 



MOLLUSQUES CEPHALOPODES TeiitaculifpTPs 



PL LVI. 




Lackerhauer lilh . 



hnp L c-mt-rcwr, Pans. 



AmmoTLitides 



P-ul)he;par JE.Baillière, Libraire a Pans. 



LLUSOUES &ASTERO^^i^'^^~ Pnlmj^ 



l'Li.yiL 




uàckerlmer lith 



Jmn IsTnercier.Pata 



Limacides , Colnnacirle.s, Auriculides . 



Publié par J B B ailli ère .Libraire à Pans . 



— 35 — 

Fig. 8. — Scnphites (equalin. A'Orhis^ny. du terrain cénomanien. 

Fip. 9. — Ancijloceras M(tt/ii'r(miaiiii.<, ir()il)i;;ny, du terrain aptien, tome II, p. 703. 

Fig. 10. — Ancylocerds C(d/uL'ieiisis, Mcinis, du terrain kcllovien. 

Fig. 11. — Aiicyloceras Jmibeî'ti, Astier, du terrain néocomien supérieur d'Angles. 

Fig. 12. — Toxoceras biliibcrculotus, d'Orl)., du terrain néocomien inférieur, tome II, p. 706. 

Fig. 13. — Toxocerus L'mericianus, d'Orb., du terrain néocomien supérieur. 

Fig. lU. — Toxoceras obliqualus, d'Orl)., du lorrain néocomien su|)érieur. 



PLANCHE LVI. 

CÉPHALOPODES TENTACULIFÉRES. - Ammonites. 

Hami/cs attcmiattis, So\veri)y, du gault. Échantillon ligure dans le mémoire de Fitton et 

présentant ses deux crosses, tome II, p. 707. 
Hamites rotumlii!i, Sow., restauré, du gault. 
Fragment de Y Hamites punctntm, d'Orb., du gault. 
Bouche de \' Hamites virgulatus, Brongniart, du gault. 

Ptyclioceras Pusozianiis, d'Orl)., du terrain néocomien su|)érieur de Barrème, tome II, p. 709. 
Baculites aiiccjjs, Laiidv, de la craie blanche, tome II, p. 710. — a, la bouche vue du cùlo 

siphonal ; 6, la bouche vue du côté opposé. 
Turrilites Bergeri , Brongniart, du gault, tome II, p. 711. 
Turrililes Boblayei, d Oib., du lias inférieur. 

Helicoceras Teillcuxi, Baugier et Sau^é, del'oolilhe inférieure, tome II, p. 713. 
Helicoceras Bobertianus {Tm'rilites Bobertianus, d Orb.), du gault. 

Heteroceras Emericiamts, d'Orb., du terrainnéocomien supérieur (urgonien),tomeII, p. 714. 
Aniaocems Saussurenuus, Pictet, du gault, tome II, p. 704. — a, courbure du jeune âge.. 
Bec de nautile du terrain jurassique, tome II, p. 715. 

Bec connu sous le nom de Conchorhynchus avirostris, Bronn, du muschelkalk, tome II, p. 715 . 
Fig. 15. — Bec décrit sous le nom de B/iynchoteut/tis Astierianus, d'Orbigny , du terrain aptien , 

tome II, p. 716. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


h. 


Fig. 


5, 


Fig. 


6. 


Fig. 


7, 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10, 


Fig. 


11. 


Fig. 


12 


Fig. 


13 


Fig. 


14, 



PLANCHE LVIL 

MOLLUSQUES GASTÉROPODES PULMONÉS. — Limacides, Colimacides et Auriccilides. 

— Coupe d'une coquille de gastéropode [Triton nodiferim, Lamk), pour montrer l'enroulement. 

— a, le labre; b, bord columellaire de la bouche; c,lacoluinelle; (/,1c sinus, tome 111, p. 3. 

— Hélicométre de M. d'Orbigny, un peu modifié, tome III, p. 5, placé pour mesurer l'angle 
s/j(Vn/ d'une coquille, p. 5. 

— Le même instrument disposé pour mesurerTangle suturai delà même coquille, tome III, p. 6. 

— Coquille interne de limace {Limax Lartetii, Dupuy), des terrains miocènes de Sansan, 

tome III, p. 16. — a, grandeur naturelle. 
Fig. 5. — Coquille de testacelle {Tcstacella Lartetii, Dupuy), du même gisement, tome III, p. 17. 

— a, grandeur naturelle. 

Fig. 6. — Vitrifia intermedia, ï{&uss, tome III, p. 17, des calcaires lacustres de Bohême, grossie. Le 

trait indique la grandeur naturelle. 
Fig. 7. — Hélix Braunii, Thomae, tome III, p. 18, des terrains miocènes d'Allemagne, de grandeur 

naturelle. 
Fig. 8. — Belix subsulcosa, id.. du même gisement, de grandeur naturelle. 
Fig. 9. — Hélix Bahtii, id., du même gisement et de Bohême, de grandeur naturelle. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


4. 



Fig. 
Fig. 


10. 
H. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


1^1. 


Fig. 


15. 


Fig. 
Fig. 


16. 
17. 



— 36 — 

— Hélix oxijstomn, Reuss, des calcaires lacustres de Bohème, de grandeur naturelle. 

— Anastoma Mat/ieroni [Lychnus Matheroni, Requien), des ligniles de Provence, tome III, 
p. Ih, un i)C» réduit. 

— Buliimis auljci/lindriciis, Matheron, loinc III, p. 25, des ligniles de Provence; de grandeur 
naturelle. 

— Bulimus dlijiticus, Sowerby, des terrains éocènes de l'Ile de Wighl , de grandeur 
naturelle. 

— Bulimus cr.mji/an.itus, Reuss, des dépôts d'eau douce du nord de la Bohême ; double de la 
grai:deur naturelle. 

— Achatina similis, de Boissy, réunie aux Bulimes, du calcaire lacustre de Rilly-la-Montagne, 
tome III, p. 25, grossie. 

— ,lc/(«///K/ /.'////yci/67's, de Boissy, idem. 

— Acliatina inflatu, Reuss, réunie aussi aux Bulimes, des dépôts d'eau douce du nord de la 
Bohème ; de grandeur naturelle. 

pjo. 18. — Ptijja liit/i/ensis. de Boissy, tome III, p. 27, du calcaire lacustre de Rilly-la-Montagne; 
de grandeur naturelle. 

pjg, 19. — Pupa adlovi {Vrrtiijo callosa, Reuss), des dépôts d'eau douce de Bohème, l'ortemenl grossie. 

pjg_ 20. — Pupa minulissima, llarlm., vivante, et fossile dans les mêmes terrains, fortement grossie. 

Fig. 21. — Megaspira Jtilli/ensix,d(i^o\tis\\ tome III, p. 29, du calcaire lacuslrede Rilly-la-Montagne ; 
de grandeur naturelle. 

Fig. 22. — Clausilia conlorln, de Boi-^sy, tome III, p. 29, du même gisement. 

Fig. 23. — Clmi.silia Eihiitmdi, de Boissy, tome 111, p. 29, du mèmegi.senient. 

Fig. 2/i. — Clausilia maxiina, Grateloup, tome III, p. 30 (note), de Dax ; de grandeur naturelle. 

Fig. 25. — 67a«si7ia;;erej?'»i«, Reuss, des dépôts d'eau douce de la Bohème, grossie. 

Fig. 26. — Siicciiifa Pfeiffuri, Rossmasler, tome III, p. 30, vivante et fo.ssile en Bohème, grossie. 

Fig. 27. — Auricula Hcmiensis, de Boissy, tome III, |). 32, du calcaire lacustre de Rilly-la-Montagne, 
grandeur naturelle. 

Fig. 28. — Auricula Michclini, id , id. 

Fig. 29. — Auricula tridentata {Mt'lampus trident'ttus,V. Edw".), du terrain éocène du Hampshire, gran- 
deur naturelle. 

Fig. 30. — AuriculasubJudœ,A'Q'[h.[AuriculaJudœ,Ç>XA\.),i\ç)^ fa! uns blancs de Dax, grandeur naturelle. 

Fig. 31. — Auricula costcllata [Acmc costellata, Reuss), des dépôts lacustres de Bohème, grossie. 



PLANCHE LVllI. 

MOLLUSQUES GASTÉROPODES PULMONÉS ET PECTINIBKANCIIES. — Lymnéides, Cvclostomides, 

Pai.udimdes, Mélamdes et Littorimdes. 

— Lymncus Iluiuiei, Duiiker, tome III, p. 3:'i, du terrain wealdicn d'.'illemagne. 

— L. acutus, A. Braun {su/j/mluslris, Thoma>), du terrain miocène de Wiesbaden et deBohème. 

— P/iysa gigantea, Michaud, tome III, p. 37, du calcaire lacustre de Rilly-la-Montagne. 

— Planorbis Jur/teri, Dunker, tome III, p. 38, du terrain wealdien d'Allemagne. 

— Planorbis upplanatus, Thoma", du terrain miocène de Wiesbaden. 

— Planorbis j}sevdamnionius, "Voitz, du terrain pliocène du Wurtemberg. 

— Ancijlus Mathn-oni, dc Boissy, tome III, p .'lO, du calcaire lacustre de Rilly-la-Monlagne. 

— Ancylus eletjuns, Sowerby, type du groupe des Vei.letia, du terrain éocène d'Hordwell. 

— Ancylus decu^salus, Reuss, du terrain miocène de Bohème. 

— Cyclostoma Arnouldi, Michaud, tome III, p. 46, du calcaire lacustre dc Rilly-la-Montagne. 

— Cyclostoma, rapporté par M. Deshayes au C. cleyans. 

— Cyclostoma bisulcatum, Zieten, du terrain miocène de Wiesbaden. 
Fig. 13. — Cï/c/os^ma f/y/H(w, Thoma?, du même terrain. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


?i. 


Fig. 


."). 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11. 


Fig. 


12. 



A10LLUSQUES GASTÉROPODES Tukoiaés à PectmiVanrlu 



os 



PI. I.VIII 




iidcierhauer liA- Imp Lemercier.Pana. 

Lymnèides , Cyclostomides , Paludimdes , Mélarades , Littormides . 



Pablié par J B B aillièr e .Liliraire à Paris . 



MOLLUSQUES GASTEROPODES PectimLrcmcLes 



PI.LR. 




LdckerbduerMi. 



Jmp Zemeraer.I'urjs 



Pyramidellides. 



Publié par J B Baillière.Litraire aPans 



Fig. 


14 


Fig. 


15, 


Fip. 


16 



— 37 — 
Ferussina iinastomiforiin:t, (îrateloup {Strophostoma lœvigata, Deshayes), des faluns bleus de 

Dax, tome III, p. AS. 
Ferussina tri cari ml a (Slrnp/iostuma tricavinulwn, Braun), du terrain miocène de Mayence. 
PaludiiiaaiKjiilaln {Amputlaria mgulata, Dunker), tome III, p. Û9, du lias d'Halberstadt. 
Fi<;. 17. — Espèi-e rapportée par M. Dunker à \à Paludina jluviorum, Sowerby, du terrain wealdien 

d'Allemagne. 
Fig. 18. — /'o/i«//ju(rt5/>erirt, Miiliaud,de Rilly-la-Montagne. 

- Palti'liwi gloliidtif, Desliayos, du calcaire grossier de Houdan. 

- /*rt/u(/j"rt rapportée il la /'. scmicarinata , Brard, vivante, des terrains miocènes inférieurs du 
bassin de Paris. 

• ValvatuLeopoldi, de Roi.ssy, tome III, p. 52, de Rilly-la-Monlagne. 

■ Vulvatd mitl/ifunnif, Ueshayes, et ses principales variétés, des terrains miocènes du grand 
duché de Bade. 

■ Melania Zmkeni, Dunker, tome III, p. 5ù, du lias d'Halberstadt. 

- Melania tiinilcllo, Muiiker, du même gisement. 
Melariia strombifonnis. Scblotiieim, du terrain wealdien d'Allemagne. 
Melania hnr/Kefbrmis, Dunker, du même gisement. 
Melania Iricarinata, Dunker, du même gisement. 

■ Melania teiiuistriata, Melleville, de l'argile plasticpjc de Ciry-Salsognc. 
Melania inqtiinala, Defraucc, des tertiaires inférieurs d'Epernay. 
Melanopsis buccimilum, Melleville, tome III, p. 56, des sables inférieurs de Chàlons. 
Mclanopsis Friizii. Tlinma\ du terrain miocène de 'NViesbaden. 
Melanopsis Lvs-Ilani, de Verneuil, des terrains miocènes de la Turquie d'Europe. 
Rissoa duplicata, Sowerby, tome III, p. 57, de la grande oolilhe d'Angleterre. 
Nissoa Iricarinata, Morris, du même gisement. 
/{issoa /rancoiana, d'Ori)igny, «le la grande oolilhe du Calvados. 
/Ussoa bisulcata, Buvignier, du terrain corallien de Saint-Mihiei 

liissoa inarf/inata {Melania uiarginala, Lamarck), du calcaire grossier du bassin de Paris. 
Risi-oa cliiunla [Melania clavula, Deshayes), du même gisement. 
Cochlearia carinala, Braun, tome III, p. 60, de Saint-Cassian. 
Turritella Ponti, Goldfuss, tome III, p. 61, du terrain dévonien. 
Turritella gracilis, Goldfuss, du lias. 
Turritella iinbricaloriu, Lanik, du calcaire grossier. 
Turritella fasciata, Lamk, du même gisement. 
Scalaria gurgitis, Piclet et Roux, tome III, p, 66, du gault. 
Scalaria pseudoscalaris, Rrocchi, du terrain pliocène du Piémont. 
Scalaria scaborima, Micheiotti, du terrain miocène du Piémont. 
Littorina litlorea {Turbo littoreus, Lin.), tome III, p. 71, du terrain pliocène d'Asti. 



Fig, 


19. 


Fig. 


20. 


Fig. 


21. 


Fig. 


22. 


Fig. 


23. 


Fig. 


2U. 


Fig. 


25. 


Fig. 


26. 


Fig. 


27. 


Fin. 


28. 


Fig. 


29. 


Fig. 


30. 


Fig. 


31. 


Fig. 


32. 


Fig. 


33. 


Fig. 


34. 


Fig. 


35. 


Fig. 


36. 


Fis. 


37. 


Fig. 


38. 


Fig. 


39. 


Fig. 


40. 


Fig. 


41. 


Fig. 


42. 


Fig. 


43. 


Fig. 


44. 


Fig. 


45. 


Fig. 


46. 


Fig. 


47. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


4. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 



PLANCHE LIX. 

MOLLUSQUES GASTÉROPODES PECTINIBRANCHES. — Pyramidellides. 

Chemnitzia antiqua { Tun'itella antiqua. Munster), tome III , p. 75, du terrain dévonien. 
Chemnitzia prisca {Melania prisca, Miinsler), du même terrain. 

Chemnitzia rngiferu, de Koninck {Loxonema rugifemm, d'Orbigny), du terrain carbo- 
nifère. 
Chemnitzia subnodosa. d'Orbigny, du lias moyen. 
Chemnitzia undulata, d'Orbigny, du lias moyen. 
Chemnitzia Periniana, d'Orbigny, du lias moyen. 



— 38 — 
Fig 7. — Ckemnitzia condensata {Melania condensata, Deslongchamps), du terrain oxford i en de Nor- 
mandie. 

— Chemnitzia variabilis, Morris et Lycett, de la grande oolillie d'Angleterre. 

— Chemnitzia Heddingtonensis [Melania ffeddingtonensis, Sowerby), du terrain oxfordien. 

— Chemnitzia lactea [Melania lactea, Lamarck, M. Sttjgi, Brongniart), du calcaire grossier de 
Grignon. 

— Turbonilla acicula [Auricula acicula, Lamarck), tome III, p. 82, du terrain tertiaire infé- 
rieur de Chaumont. 

— Turbonilla spina [sUiricula spina, Dcshayes], du calcaire grossier de Grignon. 

— Turbonilla turrella [Pyramidella turrclln, Mcllevillol, du terrain tertiaire inférieur. 

— Turbonilla dubia [Acteon dubia, Grateloup), du terrain miocène de Dax. 

— Variété de la même espèce [Acteon marginalis, Grateloup). 

— Machrocheilus Schlotheimi, d'Archiac et Verncuil, tome III, j). 83, du terrain dévonien du 
Rhin. 

— Eulima Phillipsiana, de Koninck, tome 111 , p. 8i, du terrain carbonifère de Belgique. 

— Eulima nitida [Melania nitida, Lamarck), du calcaire grossier de Grignon. 

— Pyramidella elongata [Pupa elongata, Mellevillc), tome III, p. 86, du terrain tertiaire infé- 
rieur de Chcâlons-sur-Vcsle. 

— Pyramidella terebellafa. Desliayes, du calcaire grossier de Grignon, etc. 

— Niso tercbellum, Chemnitz, tome III, p. 87, du terrain pliocène du Piémont. 

— Nerineasalinensis, d'Orbigay, tome III, p. 88, du terrain portlandien.— «, le test; 4, le moule. 

— Nerinea dilolata, d'Orbigny, du terrain corallien, itrésenlant une coupe médiane. 

— Nerinea Cabanctiuna, d Orbigny, du terrain corallien, espèce remarijuable par sa forme 

courte. 
Fig. 25. — Nerinea Renauxiana, d'Orbigny, du terrain néocomien supérieur (urgonien). Le test a été 

cassé de manière à montrer une portion du moule. 
Fig. 26. — Nerinea bisulcata, d'Archiac [N. Espaillociana, d'Orbigny), de la craie blanche, montrant 

à la fois le test et le moule. 



Fig. 


8 


Fig. 


9 


Fig. 


10 


Fig. 


11 


Fig. 


12 


Fig. 


13 


Fig. 


\k 


Fig. 


15 


Fig. 


16 


Fig. 


17 


Fig. 


18, 


Fig. 


19 


Fig. 


20. 


Fig. 


21 


Fig. 


22. 


Fig. 


23, 


Fig. 


24. 



PLANCHE LX. 
MOLLUSQUES GASTÉROPODES PECTINIBRANCHES. — Pyramidellides et Naticides. 

Nerinea, rapportée par d'Orbigny à la N. subpyramidal is, Miinster. — a, vue de profil ; b, vue 

du côté de l'ombilic ; c, coupe. 
Acteon Frearsianus, d'Orbigny, tome III, p. 9i, du terrain oxfordien de Russie. 
Acteon biplicatus, Melleville, des terrains tertiaires inférieurs de Chàlons-sur-VesIc. 
Avellana incrassata, d'Orbigny, tome III, p. 97, figurée d'après un échantillon de la perte 

du Rhône. — F'ig. h, b, le moule. 
Acteonella gigantea, d'Orbigny [Tornatellu gigantca, Lamarck), tome III, p. 99, de la craie 

blanche; moitié de la grandeur naturelle. 
Acteonella kevis, d'Orbigny, du terrain turonien d'Ucbaux. 

Voimria bulloides, Lamarck, tome III, p. 99, du calcaire grossier de Grignon, etc. 
Ringicula ringens, Deshayes, tome III, p. 100, du calcaire grossier des environs de Paris. 
Ringicula Grateloiipi , d'Orbigny [FUngictila ringens, Grateloup), des faluns bleus de Dax. 
Ringicula subventricosa, d'Orbigny (/?. ventricosa, Grateloup), du même gisement. 
Pedipes crassidens, Melleville, tome III, p. 101, des terrains inférieurs de Châlons-sur- 

Vesle. 
Fig. 12. — Pedipes ovatus, d'Orbigny (AwiCi/Za oyate, Lamarck), du calcaire grossier de Grignon, etc 
Fig. 13. — Acteonina Lorieriana, d'Orbigny, tome III, p. 102, de l'oolithe inférieure. 



Fig. 


1 


Fig. 


2 


Fig. 


3 


Fig. 


U 


Fig. 


5 


Fig. 


6 


Fig. 


7 


Fig. 


8, 


Fig. 


9 


Fig. 


10. 


Fig. 


11 



MOLLUSQUES GA^TF.ROPODES V^m^rmcl^^. 



ri.i.x. 




L aûerhauerith 



Jyrip Lemercier,Pans 



Pyramide 111 de S et Naticides. 



Publié par J B Baillière.Litraire àPans 



MOLLUSQUES GASTEROPODES Pectintoanclies 



Pl.LXl . 




Làclerlaner Tith 



7mp LemeraeT ,'Psns 



Nalicides, Nèrilides, Trochides . 



PuHiëjar J B Bailhere , litraiTe àTans 



— 39 — 

Fig. l.'i. — Acteonina cadomensis, dOibigny {Conus codomemis, Deslongcliamps), du lias de Nor- 
mandie. 
Fig. 15. — Acteonina concnva, d'Orbigny (Conus concacus, Dcslongchamps), du même gisement, 

— Acteonina jjyrifoimis [Cijlindrites pi/riformis, Morris et Lycctt), de la grande (Kilitiic d'An- 
gleterre. 

— Acteonina cijlindrica [Cylindrites cylindiicus, Morris et Lycett), du même gisement. 

— Acteonina aculii ^Cylindrites actttus, Morris et Lycett), du même gisement. 

— Acteonina esparcyensis, d'Orbigny {Cassis esparcyensis, d'Archiac), de la grande oolithe 
d'Esparcy. 

— Acteonina Marrotiana {Giobiconcha Marrotiana, d'Orbigny), de la craie blanche. 

— Acteonina Fleuriausa [Giobiconcha Flcuriaiisa, d'Orbigny), de la craie supérieure de Royan. 

— Acteonina C/iacannesi, Piclet et Rencvier, du terrain aplien de la perle du Rhône. 

— Varigera Rocliatiana, d'Orbigny, tome III, p. 106, moule, du terrain aptien de la perte du 
Rhône. 

— Pterodonta in/lata, d'Orbigny, tome III , p. 107, du terrain cénonianien. 

— Narica Genevensjs, Pictel et Roux, tome III, p. 117, du gault des environs de Genève. 

— Sigaretus clathratus, Réduz {S. cimalicidatus, Sowerby), tome III, p. 117, du calcaire gros- 
sier des environs de Paris. 

— Sigarettis turonicus, Récluz, des faluns de laTouraiue. 

Fig. 28. — Deshayesa neritoides [Naticella neritoides, Grateloup), tome III, p. 119, des faluns bleus de 
Dax. 



Fig. 


16 


Fig. 


17. 


Fig. 


18, 


Fig. 


19. 


Fig. 


20. 


Fig. 


21. 


Fig. 


22. 


Fig. 


23. 


Fig. 


24. 


Fig. 


25. 


Fig. 


26. 


Fig. 


27. 



PLANCHE LXI. 

MOLLUSQUES GASTÉROPODES PECTINIBRANCHES. — Naticides, Néritides, Tbochides. 

Fig. 1. — Matica plicislria, Phillips, tome III, p. 108, du terrain carbonifère. 

Fig. 2. — Nalic'i bajocensis, d'Orbigny, de l'oolithe inférieure, comme type des Natieœ prœlongœ. 

Fig. 3, — Nutica excavatu, Michelin, du gault, comme type des Natieœ excavatce. 

Fig. U. — IVatica Favrina, Pictet et Roux, du gault. 

Fig. 5. — yatica cœpacea, Lamarck, du calcaire grossier. 

Fig. 6. — Yatica siyaretina, Lamarck, du calcaire grossier. 

Fig. 7. — .\atica mille/mnctaia, Lamarck, dessinée d'après un individu fossile de lAstesan. . 

Fig. 8. — Velutina virgata, Wood, tome III, p. 119, du crag corallien d'Angleterre. 

Fig. 9. — Nerita minuta, So\\erby, tome III, p. 120, de la grande oolithe. 

Fig. 10. — Nerita ovula, Buvignier, du terrain oxfordien des Ardennes. 

Fig. 11. — Nerita Schmideliana, Chemnilz, des terrains tertiaires inférieurs. 

Fig. 12. — Nerifa consobrina, Férussac, des terrains tertiaires inférieurs de Cuisc-la-Motle. 

Fig. 13. — Nerita granulosa, Deshayes, du calcaire grossier. 

Fig. l'4. — iVe?"i'?a ^?'îc«r(nn^a, Lamarck, du calcaire grossier. 

Fig. 15. — Nerita gregaria, Thoma?, du terrain miocène de Wiesbaden. 

Fig. 16. — :Vi?)-i/(; It/wnanu, Thoma>, du terrain miocène de Wiesbaden. 

Fig. 17. — Neritoma angulata [Nerita angidata, Sowerby), tome III, p. 12i, du terrain portlandien 

d'.\ngletcrre. 
Fig. 18. — Neritopsis Philea, d'Orbigny, tome III, p. 125, du lias supérieur de Semur. 
Fig. 19. — Neritopsis moniliformis, Grateloup, des faluns jaunes de Dax. 
Fig. 20. — Pileolus lœvis, Sowerby, tome III, p. 127, de la grande oolithe. 
Fig. 21. — /*j7eo/«s rarf/a/«s, d'Orbigny, du terrain corallien de Saint-Mihiel. 
Fig. 22. — /*i'/eo/((.* ner('^o(</M, Deshayes, du calcaire grossier. 

Fig. 23. — Turbo funatus [Ewimphalits funotiis, Sowerby), tome III , p. 129, du terrain silurien supérieur. 
Fig. 24. — Turbo Wwmii, Rœmer, du terrain dévonien du Hartz. 



Fig. 


25. 


Fig. 


26, 


Fig. 


27 


Fig. 


28, 


Fig. 


29 



— 40 — 

Turbo G}-eslyaniis, Pictet et Roux, du gault. 

Turbo Faucignyanus, Pictet et Roux, du gaidt. 

Turbo sulciferus, Deshayes, du calcaire grossier de Grignon. 

Delphinula reflexilabrim, d'Orbigny, tome III, p. IZil, du lias du Calvados. 

Delphinula Warnii, Defrauce, du calcaire grossier. 



Fig. 


1 


Fig. 


2 


Fig. 


3 


Fig. 


k 


Fig. 


5 


Fig. 


6 



PLANCHK LXII. 
MOLLUSQUES GASTÉROPODES PECTINIBRANCHES. - Trochides. 
Phasianella submnbi/icata, d'Orbigny, tome III, p. 137, du lias moyen. 
Phasianella striata, Sowerby, du terrain oxfordien. 
Phasianella melanoidcs, Deshayes, du calcaire grossier. 

Trocbus lepidus, de Koninck, tome III , |). l/.,3, du terrain carbonifère de Belgique. 
Troc/tus glaber, Kocb, du lias d'Allemagne. 

Trochus Guyotianus, Pictet et Roux, du gault de la perte du Rhône. 
Fig. 7. — l'roc/ius moniUfcr, Lamarck, du terrain éocène supérieur de Valmondois. 
Fig. 8. - Trochus Araonis, Graleloup, ai,pHrlcn:int au groupe des il/m!orfo«r<,; du terrain miocène 

de Bordeaux. 
Fig. 9. - Trochus cypris, d'Orbigny {Monodon/a elegans, Baslerot), appartenant au groupe des Movo- 

donta ; du terrain miocène de Bordeaux. 
Fig. 10. - Trochus jmrpureus [Monodonta purpurea, d'Archiac et Verneuii), du terrain dévonien du 

bassin du Rhin. 
V-^' Il ~ ^''^'•'^^ '^■onchyliophorus, Deshayes, tome III, p. 151, du terrain parisien supérieur. 
Fig. 12. - Solarium olatum [Euomphahu^ nlatus, Wablcnbcrg), tome III, p. 153, du terrain silurien 
supérieur de Suède. 

Fig. 13. - Solarium Irigorwle {Euomphalus trigonalis, Goldfuss), du terrain dévonien du bassin du 
Rhin. 

Fig. 14. — Solarium lœve {Euomphalus Icevis, d'Archiac et Verneuii), des mêmes gisements 

Fig. 15. — Solarium pugile {Euomphalus pugi lus, Phillips), du calcaire carbonifère. 

Fig. 16. — Solarium serratum {Schizostoma serrala. Munster), de Saint-Cassian. 

Fig. 17. — Solarium tuberculosum {Straparolus tuberculùsus, dOrbigny), de l'oolithe inférieure 

Fig. 18. — Solarium Baugieri, d'Orbigny, de l'oolithe inférieure. 

Fig. 19. — Solarium Martinianum [Straparolus Martinianus, d'Orbignv), du gault. 

Fig. 20. — Solarium cirroide, Brongniart, du gault. 

Fig. 21. — ■S'o/anuw ?nûr^ma/,/m, Deshayes, des sables inférieurs du Soissonuais. 

Fig. 22. — liifrontia disjuncta, Deshayes, tome III, p. 161, du calcaire grossier. 

Fig. 23. — liifrontia laudincnsis, Deshayes, des terrains tertiaires inférieurs de Cuise-la-Motte. 

Fig. 24. — Serpularia serpula, d'Orbigny {Euomphalus serpula, de Koninck), tome III, p. 162, du 

calcaire carbonifère de Belgique. 
Fig. 25. — Scalitesangulatus, Hall, lome III, p. 163, du terrain silurien inférieur des Étals-Unis. 
Fig. 26. — Scalites staminea {Raphistoma staminea. Hall), du même gisement. 
Fig. 27. - Pitonnellus conicus, d'Orbigny, tome III, p. 164, du lias supérieur de Normandie. - 

Fig. 27, a, la coquille de grandeur naturelle. 
Fig. 28. - Pitonnellus Archiacianus, dOThignj {liofella Archiaciana, id), du terrain cénomanien du 

Mans. 

Fig. 29. - Helicocryptus pusillus, d'Orbigny, tome III, p. 165, du terrain corallien de Saint-Mihiel. 
— Fig. 29, a, la coquille de grandeur naturelle. 



MOLLUSQUES GASTEROPODES PeclmiliraTickô 



l'I. J.XII. 




Jmp Iemerai;r,Pans 



Trochides 



Publié par J.B.Bailliere Liliraire a Pans . 



MOLLUt^QUES CzASTEROPOLES PectimkaTiclies 



PL LU II. 




VL a ci er hauer litJi 



r ::.ii cn^r . Pai 



Haliotides et Cyprèade.s 



Publié par JB.BaiIliere Libraire a Pans 



— ki — 

PLANCIIl': LXIII. 
MOLLUSQUES GASTÉROPODES PECTINIBRANCHES. — Haliotides et Cypréades. 

Stomatta carnmia, Buvignier, tome 111, ]). 165, du lerraiii corallien de Saiut-Mihiel. 

Stomiitia (jaullina, Pidet et Roux, du gaiilt des environs de Genève. 

l'ieiuotumaria callvsu, de Kouinei^, louie 111, p. 1G8, du terrain carbonifère de Belgique. 

Pleurotomaria bilorquala, d'Orbigny, du lias moyen. 

l'inii-iilumnrid /ii/ji/miitn, Deslongchamps, du même gisement. 

Pleurotomaria platijupira, d'Orbigny, id. 

Pleurotomaria Thurmanni, Pictet et Roux, du gaultde.s environs de Genève. 

Pleurotomaria regina, Piclel et Roux, du même gisement. 

Pleurotomaria Allobro(jensis, Pictet et Roux, du gault de la perte du Rbône. 

Obs. Dans les figures 4, 5 et 9, la lettre a désigne la bande du sinus. 
Pleurotomaria concava, Deshayes, du calcaire grossier du bassin de Paris. 
Scissurella aspera, Philippi, tome 111, p. 175, des terrains tertiaires supérieurs de Calabre. 
Murc/iisonia bigranulosa, à' AvàùaiC èl Verneuil, tome 111, p. 17G, du terrain dévoniea du 

bassin du Rhin. 
.Murc/tisonia intermcdia, d'Archiac et Verneuil, du même gisement. 
Murchisonia sttbsulcata, de Koninck, du terrain carbonifère de Belgi([uc. 
Catantostoma clathralion, Sandberger, tome III, p. 178, des terrains dévoniens de Wilmar. 
Porcellia puzo, Léveillé, tome III, p. 178, des terrains carbonifères de Belgique. 
Trochutoma amata, d'Orbigny, tome II!, p. 179, du terrain corallien de France. 

■ Trochotoma affinis, Deslongchamps, de l'oolithc inférieure de Normandie. 
Cirrus spimmis, Goldfuss (£'«»?;:»/in/«s Goldfussi, d'Archiac et Verneuil), tomelll, p. 180, du 

terrain dévonien du bassin du Rhin. 
Polytremaria catenata, de Koninck, tome III, p. 182, des terrains carbonifères de Belgique. 

— a, bande du sinus, grossie. 
ffaliotis tubcrculuta, L\nnv, lomelll, p. 1S2, dessinée d'après un échantillon fossile d'Asti. 

• Huliotis monilifera, Bonelli, des terrains miocènes du Piémont. 

■ Cyprœa elegans, Defrance, tome III, p. 181, du calcaire grosaier des environs de Paris. 

■ Ci/prœa crenata, Deshayes, du môme gisement. 
Cyprwa, rapportée par M. Hcrnes a la C. fabagina, Lamarck, des terrains miocènes du bassin 

de Vienne. 

• Cyprœa, rapportée par le même auteur à la C. offinis, Dujardin, du même gisement. 
Cyprœa Angliœ, Wood, du crag d'Angleterre. 

• Ovula tuberculosu, Duclos, tome 111, p. 186, des terrains tertiaires inférieurs de Cuisc-la- 

Molte. 
Fig. 29. — Ovula, rapportée par M. Bornes à VO. spella, Lamarck, des terrains miocènes du bassin de 
Vienne. 

— Ovula Leathesii, Wood, du crag d'Angleterre. 

— Erato lœvis. Don., tome lit, p. 188, des terrains miocènes du bassin de Vienne. 

— Fralo Maugeriw, Sowerby, du crag d'Angleterre. 

— Marginclla ovulata, Deshayes, tome III, p. 188, du calcaire grossier du bassin de Paris. 

— Marginclla eburnea, Lamarck, du même gisement. 

— Marginclla angystoma, Deshayes, du même gisement. 

— Marginclla ampulla, Deshayes, des sables tertiaires supérieurs de Valmondois. 

— Marginclla miliacea, Lamarck, des terrains tertiaires du bassin de Vienne. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fii;. 


h. 


Fiir. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


H. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


\k. 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 


Fig. 


18. 


Fig. 


19. 


Fig. 


20. 


Fig. 


21. 


Fig. 


22. 


Fig. 


23. 


Fig. 


•2h. 


Fig. 


25. 


Fig. 


26. 


Fig. 


27. 


Fig. 


28. 



Fig. 


30. 


Fig. 


31. 


Fig. 


32. 


Fig. 


33. 


Fig. 


34. 


Fig. 


35. 


Fig. 


36. 


Fig. 


37. 



— ^2 — 

PLANCHE LXIV. 

MOLLUSQUES GASTÉROPODES PECTINIBRANCHES. — Olivides, Strombides et Conides. 

— Tenhelhmi convolutum, Laniarck, lonie III, p. IQO, du calcaire grossier du bassin de Paris. 

— Terebelhim fusi forme, Laniarck, des terrains tertiaires inférieurs de Cuise-la- Motte. 

— Oliva Branderi, Sowerby, tome III, p. 191, des terrains éocènes supérieurs d'Angleterre ot 
de France. 

— Oiiva /lammulafa, Laniarck [0. Nor, d'Orbigny), des terrains tertiaires du bassin de Vienne. 

— Ancillaria canalifera, Lamarck, tome III, p. 193, du calcaire grossier et dessables inférieurs 
du bassin de Paris. 

— Ancillaria çjlandina, Desbayes, du calcaire grossier du bassin de Paris. 

— Ancillaria obsoleta, Brocchi, des terrains miocènes du bassin de Vienne. 

— Ancillaria glandiformis, Laniarck, du même gisement. 

— Variété de la même espèce décrite sous le nom à' Ancillaria olivnla, Lamarck. 

— Strombus ornatiis, Deshayes, tome III, p. 195, du calcaire grossier du bassin de Paris. 

— S(7'ombiis Mercati, Deshayes [Sfrombux italiens, Bonelli), des terrains pliocènes d'Italie. 

— PU'Tûcera paradoxa, Eudes Deslougchamps, tome III, p. 197, de la grande ooiithe de 
Normandie. 

— Pterocera Oceani, Alex. Brongniart, du terrain kimméridgien. 

— Pterocera Pelagi, Alex. Brongniart, du terrain néoconiien supérieur de la perte du Rhône. 

— Pterocera Jiocliatiana, d'Orbigny, du terrain aptien de la perte du Rhône. 

— Rostellaria trifida, Phillips, tome III, p. 200, du terrain jurassi(iue de Normandie. 

— Rostellaria myurus, Eudes Deslongchamps, de l'oolilhe inférieure de Normandie. 

— Rostellaria ornata, d'Orbigny, du terrain luronien d'Uchaux. 

— Rostellaria Requieniana, d'Orbigny, du même gisement. 

— Rostellaria lœvigata, Melleville, des terrains tertiaires inférieurs de Laon. 

— Rostellaria fjiipei, Alex. Ronault, du terrain nummulitique des environs de Pau. 

— Rostellaria fissurella, Lamarck, du terrain tertiaire du bassin de Paris. 

— Rostellaria pcs pelicani, Laniarck, du crag d'Angleterre. 

— La même espèce, éclianlillon plus adulte. 

— Coupe d'un cône, tome 111, p. 207, pour moalrerla manière dont les tours se réabsorbent. 

— Conus tuberculatus, Dujardin, de la craie blanche des environs de Tours. 

— Conus diversiformis, Deshayes, du calcaire grossier du bassin de Paris. 

— Conus bicoronatiis, Melleville, des terrains tertiaires inférieurs de Cuise- la-Motle. 

— Conus extensus, Partsch, des terrains miocènes du bassin de Vienne. 
Fig. 30. — Conus raristi'iatus, Bellardi, du même terrain. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


h. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


\h. 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 


Fig. 


18. 


Fig. 


19. 


Fig. 


20. 


Fig. 


21. 


Fig. 


22. 


Fig. 


23. 


Fig. 


1k. 


Fig. 


25. 


Fig. 


26. 


Fig. 


27. 


Fig. 


28. 


Fig. 


29. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


h. 


Fig. 


5. 



PLANCHE LXV. 
MOLLUSQUES GASTÉROPODES PECTINIBRANCHES. —Volutides et Moricides. 

— Vuluta Requieniana, d'Orbigny, tome III, p. 210, du terrain crétacé d'Uchaux. 

— Voluta cithara, Lamarck, du calcaire grossier de Grignou. 

— Voluta rnilrata, Deshayes, du même gisement. 

— Voluta rarispina^LunvAxdi, des terrains miocènes de Vienne. 

— Voluta Larnberti, Sowerby, du crag d'Angleterre. 



^AnTTTïS^I^F,S ^'ASTF'.ROPOnF.S . PprlmilirHnrhp;-' 



PI I.XIV 




Lackerhaaer li'J. 



Imp Lemerasr.Pans. 



Olivides, .Slroinbides, ('oni(leî=, 



Publié par J.B Baillière. Lilirair-p à Paris 



MOLLUSQUES GASTEROPODES, Peclmikancks 



/'/ /,.\i 




Ldckerbauer iit. 



Imp 1 emercier, Pans 



Volutides et Muricides . 



Pubhé par J.B Baillière, Lilraire a Pans . 



MOLLUSQUES GASTEROPODES Pedmikaaches , 



Tl.LXVI. 




-PXackerhaver litk 



iplemerciûrPans . 



Murjcides et Buccinides. 



PubliépaT JB Bailhexe Libraire a. Pans , 



Fig. 


6. 


Fis. 


7. 


Fi-. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11. 


Fis-. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


l-'i. 


Fig. 


13. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 


Fig. 


18. 


Fig. 


19. 


Fiii. 


20. 


Fig. 


21. 


Fig. 


22. 


Fig. 


23. 


Fig. 


24. 


Fig. 


25. 


Fig. 


26. 


Fig. 


27. 


Fig. 


28. 


Fig. 


29. 


Fig. 


30. 


Fig. 


31 


Fig. 


32. 


Fig. 


33, 



— Uo — 

— Mitra cassisiana, d'Orbigny, tome III, p. 21'i, du terrain cconomanien de Cassis. 
Mitra clougdla, Lainarek, du caleaiie gros.sier du i)assiii de Taris. 

— .1//V/(t Lajoiji, Desliayes, des grès marins supérieurs de Valiuoudois. 

— Mitra scrobiculata, Brocchi, du bassin de Vienne. 

— Murex culcitrapa, Lam;irck, tome III, p. 217, du caleairc grossier deGrignon. 

— Murex trirarinoides, Doshayes, du même gisement. 

— Ti/p/iis tubifer, Deshayes {Murex fîstulosus, Sowerby), tome III, \). 219, du même gisement, 

— lianelln De^liui/e^ii, MicluMntti, lome \\\, p. 220, des terrains miocènes du Piémont. 

— /{wiella Graleloupi, d'Orbigny, des terrains miocènes du bassin de Bordeaux. 

— lianella lœvigata, Laraarck, des terrains miocènes et pliocènes du Piémont. 

— Triton viperinum, Lamarck, tome III, p. 221, du cab'aire grossier de Paris. 

— Triton Lejeunei, Meilevilie, des terrains tertiaires inférieurs deCuise-la-Motte. 

— Triton nodularium, Lamarck, d'après un individu du terrain nummulitique de Pau. 

— Spinigera longispina, Deslongebamps, tome IK, p. 223, del'oolillie inférieure de Normandie. 

— Fusus Renauxianus, d'Orbiguy, lome III, p. 22'i, du terrain crétacé d'Ucliaux. 

— Fusus Noe, Lamarck, du calcaire grossier de Paris. 

— Fusus scrralus. Desbayes, du même gisement. 

— Fusus bulbiformis, Lamarck, du même gisement. 

— Pyrula lœvigata, Lamarck, tome III, p. 228, du même gisement. 

— Pyrula nexilis, Lamarck, du même gisement. 

— Trichotrojiis borealis, Broderip, tome III, p. 230, ducrag d'Angleterre. 

— Fasciolaria funiculusa, Deshayes, tome III, p. 230, du calcaire grossier des environs de 

Paris. 

— Fasciolaria uniplicata {Fusus uniplicatus, Lamarck), du même gisement. 

— Turbitielln parisicnsis, Deshayes, tome III, p. 232, des grès supérieurs de Valmondois. 

— Cuncellaria volutella, Lamarck, tome III, p. 233, du calcaire grossier. 

— Cancelluria evulsa, Sowerby, du même gisement. 

— CanceUarin scabra, Deshayes, des terrains pliocènes du Piémont. 

— Cancellaria lyrata, Bellardi, des terrains miocènes du Piémont. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


k. 


Fig. 


5. 


Fig 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 






Fig. 


9. 


Fig. 


10, 


Fig. 


11. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13 



PLANCHE LXVI. 
MOLLUSQUES GASTÉROPODES PECTINIBRANCHES. — Muricidks et Buccinides. 

— Pleurotoma transversaria, Lamarck, tome III , p. 235, du calcaire grossier de Paris. 

— Plewo/omn uiu'serialis, Deshayes, du même gisement. 

— Pleurotoma labiata, Deihayes, du mèm > gisement. 

— Pleurotoma cataphracta, Brocchi, des terrains miocènes du Piémont. 

— Pleurotoma cœrulans, Bellardi (-^ous-genrc des Naphitoma), des terrains pliocènes du Pié- 

mont. 

— Cordieria pyrenaica, Rouaull, lome III, p. 239, des terrains nummulitiques. 

— Cordieria Biarritzina, Rouault, des terrains nummulitiques de Pau. 

— Harpa clegans, Deshayes, tome III, p. 2/il, des grès supérieurs de Valmondois. 

— Dolium denticulatum, Deshayes, tome III , p. 2/12, des terrains tertiaires de Vienne. 

— Oiiiscia cilliara, Sowerby, tome III, p. 2i3, du même gisement. 

— Cassis cancellata, Lamarck, tome III, p. 2i3, du calcaire grossier des environs de Paris. 

— Cassis mamillaris, Grateloup, des terrains tertiaires de Vienne. 

— Mario nodosus, d'Orbigny, rapporté par M. Deshayes à la Cassidaria carimta, Lamarck, 

tome III, p. 2kh, du calcaire grossier des environs de Paris. 



— /i4 — 

Fig. 14. — Columbella discors, Desliayes, tome 111, p. 1k& (groupe des Strombiformes) des terrains mio- 
cènes du Piémont. 
Fig. 15. — Columbella curta, Bcllardi (groupe des Nassœ formes), du même gisement. 
Fig. 16. — Columbella nossoides, Bellardi (groupe dss Fusiformcs), des terrains miocènes et pliocènes 

du Piémont. 
Fig 47. , — Columbella Dellardii, Ilornes, des terrains tertiaires de Vienne. 
jTjg 18. — Columbellina monodacti/lus , d'Orbigny, tome III, p. 248, du terrain néocomien de 

Marolics. 
Fig. 19. — Co/(«?(èfV/r/ia onîft/rt, d'Orbigny, du terrain cénomanien. 

Fig. 20. — Purpura hœmasfoma, Linné, tome 111, p. 248, des terrains tertiaires de Vienne. 
Fig. 21. — Purpura exilis, Partsch, du même gisement. 
Fig. 22. — Purpuroidea Thorenti {Fusus y/wren/;', d'Archiac), tome III, p. 250, de la grande oolilho du 

bois d'Éparcy. 
Fig. 23. — Purpuroidea cjlabra [Purpura glabra, Buvignier), de la grande oolithe d'Angleterre. 
Fig. 24. — Purpuroidea mdidala, Morris et Lycett, du même gisement. 
Fig. 25. — Ceritella acuta, Morris et Lycett, du même gisement, tome III, p. 251. 
Fig. 26. — Ceritella conica, Morris et Lycett, du même gisement. 
Fig. 27. — Buccinum eburnoide {Buccinanops ebvrnoides, d'Orbigny), tome III, p. 252, des terrains 

miocènes du bassin de Vienne. 
Fig. 28. — Buccinum priswaticum {Nassa prismatica, Brocchi), du même gisement. 
Fig. 29. — Buccinum decussatum, Lamarck, du calcaire grossier des environs de Paris. 
Fig. 30. — Buccinum stromboide, Lamarck, du même gisement. 



PLANCHE LXVII. 

MOLLUSQUES GASTÉROPODES PECTINIBRANCHES. — Buccinides, Vermétides, Ciiépidulides. 

Fig. 1. — Buccinum thiara, Deshayes, tome III, p. 253, des terrains éocènes inférieurs de BriicheuN, 

tvpe du groujic des Sulcobuccinum. 
Fig. 2 et 3. ■ — Buccinum fissuratum , Deshayes, du même gisement, et appartenant au même 

groupe. 

— Buccinum /jalulum, Deshayes, des grès éocènes supérieurs de Valmondois, du groupe du 
Bullia. 

— l'erebraplicalula, Lamarck, tome III, p. 256, du calcaire grossier de Grignon. 

— Terebra fusciita, Bi'occhi , des terrains miocènes et pliocènes. 

— Terebra pertusu, Baslerot, du terrain miocène. 
8. — Cerithivm Brongniarti, d'Archiac, tome III, p. 258, de la grande oolilhc d'Éparcy. 

— Cerithium ajitiensc, d'Orbigny, du terrain aptien. 

— Cerithium excavatum, Brongniart, du gaull. 
11. — Cerithium hexagonum, Lamarck, des terrains éocènes supérieurs. 

— Cerithium cinclum, Lamarck, du même gisement. 

— Cerithium tricarinatum, Lamarck, du même gisement. 

— Cerithium crenatum, Brocchi, du terrain pliocène d'Asti. 

— Triforis plicatus, Deshayes, tome III, p. 263, des terrains éocènes supérieurs de Val- 

mondois. 
Fig. 16. — Vermetus Rouyanus, d'Orbigny, tome IIÎ, p. 265, dos terrains aptiens du département de 

l'Aube. 
Fig. 17. — lerme/îis <)'/(?i«7<?r, Bivona, des terrains pliocènes d'Asti. 
Fig. 18. — ler^îf^ws ^/omerft;(/5, Bivona, des terrains quaternaires de Sicile. 



Fig. 


4. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


14. 


Fig. 


15. 



MOLLUSQUES GASTEROPODES. Pecumbranches. 



PI. Lxvn 




Lackcrbduer kh . 



Jmp Lemeraer.àns 



Buccinides.Vermètitlcs. Crépi dulides. 



Publié par J. B. BaiUière Libraire aPans 



MOLLUSQUES GASTEROPODES Peetmibranehes 



PI Lxvm 




Lakerbaver hth 



Imp Jjemermr Fcir,^ 



Crépidulides et Fissurellides 



PuMie par J B Bailliere , Libraire a Pans 



— tiô — 

Fig. 19. — Siliquoria s:pit}osa, Laniarck, lomo 111, p. 2f)7, du calcaire grossier. 

Fig. 20. — Siliqm7-ia lima, Lamarck, du incmc giscinciil. 

Fig. 21. — Silùjuwia $iilca/a, UelVancc, d'origine douteuse. 

Fig. 22. — Siliqum-ia anguim, l.ainarck, des terrains pliocènes d'Asti. 

Fig. 23. — Cajmlusradinfiis, Laniarck, vivant, tome 111, p. 270, figuré pournioiUrer le support séerélé 

et ses impressions musculaires, 
pjg. O-'i. — Capultis troclilealus. Munster, du terrain dévonien de Shubelhanimcr, type des espèces à 

crochets enroulés. 
Fig. 25. — Capulus priscus, (\o\ài\MS, du terrain dévonien de l'Eifel, type des espèces à ouvertures 

tubulaires. 
pig 26. — rrt/H//î/.''7r('(;on('.«,Gol(!fuss, du même aisément, ty|)e des espèces élevées, à crochets peu enroulés. 
Fig. 27. — Copulus psitlucinus, Sandbcrgcr, du terrain dévonien du duché de Nassau. 
Fig. 28 et 29. — Capulnsvehistiis, deKoninck, du terrain carbonifère, type des espèces à bord sinueux. 
Fig. 30. — Capuliis f/artlrbenii, Dunker, du muschelkalk d'Allemagne. 
Fig. 31. — Capulus miliaris, Muller, des lerraius crétacés supérieurs de Vaels. 
Fig. 32. — Capulus elegans, Lamarck, du calcaire grossier. 
Fig. 33. — Copu/us cornwo/iùe, id., du même gisement. 
Fig. Zl\. — Capulus sulcatus, Borson, du terrain miocène du Piémont. 



PLANCHE LXYllI. 

MOLLUSQUES GASTÉROPODES PECTINIBRANCHES. — Crépidulides et Fissurellides. 

— Brocc/iia sinuosa, Bronn, tome 111, p. 273, du terrain pliocène d'Asti. 

— Brocchia lœvis, Bronn, du même gisement. 

— Spiricella tinguicuhts, Rang, tome III, p. 27/i, des terrains miocènes de Mérignac (grossie). 

— Dispotea cûstata, Conrad, tome 111, p. 27^1, des terrains tertiaires de l'Amérique septen- 
trionale. 

— Calyptrœa cquestris, Linné, vivante, tome III, p. 275, figurée pour montrer les véritables 
caractères du genre. 

— Calyptrœa deformis, Laniarck, des terrains miocènes de Bordeaux. 

— Infundibulum cretaceum, dOrbigny, tome III , p. 278, de la craie de Royan. 

— Infundibulum Ivoclii forme, Lamarck, d'Orbigny, du calcaire grossier. 

— Infundibulum crepidulare, Lamarck, dOrbigny, du même gisement. 

— Infundibulum sinense, Linné, d'Orbigny, des terrains tertiaires récents. 

— Crepidula unguis, d'Orbigny, tome III , p. 278, des terrains miocènes et pliocènes. 

— Parmaphorus Bellardii, Michelotti , tome III , p. 280, des terrains miocènes du Piémont. 

— Emanjinula Munsleri, Pklel [Em. Goldfussii,Umsi<iT, non Roemer), tome III, p. 281, de 
Saint-Cassian. 

— Emarginula scalaris, Sowerby, de la grande oolithe d'Angleterre. 

— Emarrjimda Guerangueri, d'Orbigny, du terrain cénomanien du Mans. 

— Emarginula pelagica, Passy, des craie.^ cbloritées de Rouen. 

— Emarginula dypenta, Lamarck, du calcaire grossier de Grignon. 

— Emarginula dathrata, Deshayes, du calcaire grossier de Parnes. 

— Rimuïa dathrata, Sowerby, de la grande oolithe d'Angleterre, tome 111 , p. 283. 

— Rimida Blainvillii, Defrance, du calcaire grossier d'Hauteville (Manche). 

— Bimula Xoacbina, Linné, Wood, du crag récent d'Angleterre. 

— Fissurella conoidea, Goldt'uss, tome 111, p. 28i, des terrains dévoniens de l'Eifel. 

— Fissurella patelloidea, Reuss, du plaener kalk de l'Allemagne. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


U. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11, 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


Ih. 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 


Fig. 


18. 


Fig. 


19. 


Fig. 


20. 


Fig. 


21. 


Fig. 


22. 


Fig. 


23. 



— 46 — 

Fig. 24. — Fissurella acuta, Sowerby, de la grande oolithe d'Angleterre. 
Fig. 25. — Fissurella labiata, Lamarck, du calcaire grossier de Grignon. 
Fig. 26. — Fissurella ne(jlecta, Deshayes {F. (Va/îca, Defrance), des terrains miocènes du Piémont. 



PLANCHE LXIX. 

MOLLUSQUES GASTÉROPODES. — Fissurellidks, Acméides, Cyclobrancues et Dentaudes. 

Fig. 1. — Bellerophûii vasuliies,Monl{oT{, tome III, p. 287, du terrain carbonifère, comme exemple 

des espèces carénées et non ombiliquées. 
Fig. 2. — Belleroplwn cornu arietis, Sow., du même terrain, comme exemple des espèces carénées et 

ombiliquées. 

— Dellerophon bicarenus, Léveillé, du même terrain, comme exemple des espèces à sillon dorsal. 

— Bellerophun expansus, Hall, des terrains siluriens inférieurs d'Amérique, comme type du 
groupe des Bucania. 

— Bellerophon bilobatus, d'Orbigny, du terrain silurien inférieur. 

— Bellerophina Yibiotjei, d'Orbigny, tome III, p. 291, du gault de Dienville. 

— Siplionariu bisijj/tites, Michelin, tome III, p. 292, des faluns miocènes de Dax. 

— Paiel/a rugosa [Metoptoma rugosa. Hall), tome III, p. 29û, du terrain silurien inférieur de 
l'Amérique. 

— Patella solaris, de Koninck, du terrain carbonifère, comme exemple des véritables Melo- 
ptoma, tome III, p. 294. 

— Patella ntgosa, Sowerby, de la grande oolilhe d'Angleterre. 

— Patella paradoxti, Morris cl Lycetl, du même gisement. 

— Patella virdunensis, Buvignier, du terrain corallien du département de la Meuse. 

— Patella (jaultina [Acmœa gault ina, Pictet et Roux), du gault de la perle du Rhône. 

— Patella costaria, Dcsliayes, des terrains éocèncs supérieurs de Valinondois. 

— Patella elonguta (Parmapkorus elongaius, Lamarck), du calcaire grossier du bassin de Paris. 

— Patella polijgona, Sismonda, du terrain miocène du Piémont. 

— Delongehampsia Eugcnii, M'Coy, tome III, p. 299, de la grande oolithe d'Angleterre. 

— Cliitonpriscus, Munster, tome III, p. 300, du terrain carbonifère. 

— Cliitoncorrugatus, Rocmer, du terrain dévonien de Nassau. 

— Dentaliwn priscum, ?iliiu.?ler, lome III, p. 303, du terrain carbonifère de Tournay. 

— Dentalium ornatuni, de Koninck, du calcaire carbonifère de Visé. 

— Pentalimn Bliodani .Pkicl cl Roux, du gault de laperte du Rhône. — a, moule; b, fragmentdutesl- 

— Bentuliuiii Musœ, Bronn, du terrain crétacé supérieur de ÎMaestricht. 

— Dentaliiun subeburneuni, d'Orbigny, du calcaire grossier du bassin de Paris. 

— Dentalium abbreviatuin, Deshayes, des dépôts éocènes inférieurs de Cuisc-la-Molte. 

— Dentalium coarctatum, Lamarck, des terrains miocènes du Piémont. 

— Dentalium fossile, Linné, du même gisement. 

— Dentalium Bouei, Deshayes, du même gisement. 

— Dentcdium asperum, Michelotli, du même gisement. 



Fig. 


3. 


Fig. 


k. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig.. 


11. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


la. 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 


Fig. 


18. 


Fig. 


19. 


Fig. 


20. 


Fig. 


21. 


Fig. 


22. 


Fig. 


23. 


Fig. 


2U. 


Fig. 


25. 


Fig. 


26. 


Fig. 


27. 


Fig. 


28. 


Fig. 


29. 



MOLLUSQUES Gastéropodes 



i'Lim 




LàckerhsuerM Jmp.LemercierPms 

Fissurellides , Acmèides , CvcloWanclies , Dentalides . 



Publié par J.BBaillière.LThraire a Pans 



MOLLUSQUES GASTEROPODES 



S E^ ACEPHALES 



r'i Lxx. 




Lackerbaiier iilii 



Imp licmcracr Parri 



Tectibranches . llèLéropodcs , Plcropodcs 

Caractcrcs ^cnéraiiK drs ACI'il'IlMilip 



Publié par Jli Baillièrn , dibrairc aPar-is 



— /i7 — 



PLANCHE LXX. 

MOLLUSQUES GASTÉROPODES l't ACÉPHALES. — TECTinnANcnES, Hétéhopodes, Ptéropodes 

— (laractt'ies généraux des AcÉrnALEs. 

Umbrella LamUnemis, Melleville, tome 111, p. 307, des sables Icriiaires inférieurs de Laon. 
Bulla Michel initma, Biiviguier, tome 111, p. 309, des terrains kinmiéridgiens du département 

de la lieuse. 
Bulla seinislriata, Desliayes, dos terrains tertiaires inférieurs de Soissons. 
Bulla ovulala, Lamarck, du calcaire grossier du bassin de Paris. 
Bulla pliintii, Desliayes, du même gisement. 

Bulla s/riatetla, Lamarck, du même gisement, comme exemple du groupe des Bulina. 
Bulla Lajorikaireana, Basterot, des terrains miocènes. 
Sca/iliander pari.tirnsis, d'Orbigny, tome III, p. 312, des terrains tertiaires inférieurs de 

Cuise-la-Molte. 
Scapkunde?- lignurius {Bulla lignaria, Lin.), d'après un échantillon du crag. 

■ Philina itria/a {Bullii'n striata, Desh.), tome III, p. 313, du calcaire grossier de Grignon. 

■ Philina quadrala [IhdU(:aquœlruta, Wood), du crag. 

■ Carinaria Hugardi, Bellardi, tome 111, p. Z\h, du terrain tertiaire miocène de Turin. 

- Limacina sterwgyra [Scœa stcnogijra , Phi!., Peracle phgsoidcs, Forbes), tome III, p. 317, 
dos lorrains (pialcrnaires de Sicile. 

- Hyalivn uncinata, Rang, vivante, tome III, p. 317, figurée pour montrer plus clairement les 
caractères de la coquille. 

- f/i/aliea aqtiensis, Grateloup, des faluns jaunes deDax. 

■ Clio de//rcssa [Vaginella depi-essa, Daudin), Creseis vaginella, Rang, Cleodora strangulata, 
Desh., tome III, p. 318, des terrains tertiaires miocènes de Bordeaux. 

- Clio infundibulum [Cleodora infundibulum, AYood), du crag. 

■ Espèce des terrains subapcnnins du Piémont, rapportée à la Clio lanceola/a, Pérou et 
Lesucur. 

- Triplera astesana [Cuvieria astesana, Rang), tome III, p. 319, des terrains subapennins du 

Piémont. 

Fig. 20. — Conuluria ortialu, d'Archiac et de Verneuil, tome III, p. 319, des terrains dévoniens du 
bassin du Rhin. 

Fig. 21. — Colenprion gracilis, Sandhcrgcr, tome III, p. 320, du terrain dévonien d'Obcrlahnstein. 

Fig. 22. — Pugiunculus ftriatuhix, Barrando, lomc 111, p. 321, des terrains siluriens de Bohême. 

Fig. 23. — Trigoncllapiperatu, Deshaycs, d'après M.Deshaycs, vivante, pour montrer les principaux traits 
de l'organisation dos mo!lusf|ues acéphales, tome III, p. 322. — «, le bord du manteau. 
6, cul-de-sac destiné à recevoir les sipiions pendant la contraction de l'animal ; c, muscle 
rétracteur des siphons; d, siphon branchial, destiné à amener l'eau aux branchies : cet 
organe aélécou[)é j)rès de la coquille , il était beaucoup j)lus long qu'elle; f, ouverture 
interne du même siphon ; /, siphon anal, coupé comme le siphon branchial : il est encore 
beaucoup plus long; g, ouverture interne du même siphon; h, section du muscle posté- 
rieur adducteur des valves (muscle anal) ; ;', section du muscle antérieur ou buccal; k, \q 
pied ; /, les deux palpes labiaux couvrant l'entrée de la bouche ; m, portion du foie ; n, les 
feuillets branchiaux; o, le cœur. 

Fig. 2i. — Lutraria oblonga, Turlon , vivante, dans sa position naturelle, l'animal et la coquille 
(moitié de grandeur naturelle). — p, les deux siphons réunis en un seul tube ; q, le pied. 

— Valve gauche de la coquille de la même espèce, de grandeur naturelle. 

— Valve droite de la Venus gallina, Linné, vue du côté externe. 

— La même vue en dedans. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3, 


Fig. 


U. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


\h. 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17 


Fig. 


18. 


Fig. 


19. 



Fig. 


25 


Fig 


26. 


Fig. 


27 



Fig. 


28, 


Fis. 


29. 


Fig. 


30. 


Fig. 


31 


Fig. 


32. 



— /i8 — 

— Les deux valves de la même espèce vues du côté des crochets. 

— L'animal delà Venus fasciata, Donovan, extrait de sa coquille. 

— La cocjuillc de la Cytherea chione, Liu., vue du côté des crochets. 
■ — Valve gauche du Cardiwn himis, Brocchi, vue en dedans. 

— L'animal de la même espèce extrait de sa coquille. 

Dans les figures 25 à 32, les mêmes lettres ont été employées comme suit : AB, longueur de 
la coquille; C P, largeur de la coquille; MN, épaisseur de la coquille; A, région anale; 
B, région buccale; C, région cardinale; P, région palléale; a, l'apex et les crochets; b, 
la lunule; c, les dents cardinales; d, l'écusson ou suture; e, le ligament; f, les dents 
latérales; g, l'impression musculaire buccale ou antérieure; /i, l'impression musculaire 
anale ou postérieure; (', l'impression palléale; /■:, le sinus anal. 
pj.T. 33. _ Osirea aquila, Brongn., réduite et placée dans sa position normale comme exemple des 
Pleuroconqucs. 



PLAiSCIlE LXXI. 



Fig. 


1 


Fig. 


2 


Fig. 


3 


Fig. 


h 


Fig. 


5 


Fig. 


6 


Fig. 


7 



MOLLUSQUES ACÉPHALES ORTHOCONQUES SINUPALLEALES. — Clavagellides, PnoL.iDiDES, 

SCLÉ.MDES. 

Aspcrgillum Leognanian, Hœninghaus., tome Ul, p. 338, du tertiaire miocène de Bordeaux. 

Clavagella cretacra, d'Orbigny, t. HL p. 338, du terrain crétacé de Royan. 

Clavagella echinata, Lamk, du calcaire grossier de Grignon. 

Clavagella Brongniarti, Desh., des sables éocènes supérieurs de Valmondois. 

Clavagella coronata, Deshayes, des sables supérieurs de Meaux, etc. 

Gaslrochœna Moreana, Buvignier, tome IH, p. 3ZiO, du terrain corallien du département de la 

Meuse. 
Remplissage d'un trou creusé par la Gaslrochœna angusla, Desh., des sables éocènes supé- 
rieurs de Valmondois. 
pjg_ 8. — Gaslrochœna Provignyi, Deshayes, du même gisement, 
pig 9 — Teredo argonensis, Buvignier, tome III, p. 5Uli, du gault de Varennes. 
pig_ 10. — Remplissage des trous creusés par le Teredo /Jejiu'enionMS, Matheron, des craies chloritées 

d'Uchaux. 
Fig. 11. — Moule de la coquille de cette même espèce. 

Fig. 12. — Teredinapersonala, Lamarck, tome III, p. 3Zi7, des dépôts éocènes de France. 
Fig. 13. — Pholas daclylus, vivante, Linné, tome III, p. 348, pour montrer les caractères génériques. 
— Fig. 13, a, la coquille vue par ses crochets et montrant la lame calcaire qui les protège; 
13, b, profil de la valve droite ; 13, c, charnière et cuilloron ; 13, d, coupe théorique de 
la coquille perpendiculaire à sa longueur, montrant à l'intérieur la position des cuil- 
lerons. 

— Pliolas Cornueliana, d'Orbigny, du terrain aptien. 

— /'//o/r«si<icy/;'nrfrira, d'Orbigny, du gault du nord de la France. Les coquilles se trouvent 
encore dans la roche qu'elles ont percée. 

— Pholas aperta, Deshayes, des sables éocènes supérieurs de Valmondois. 

— Pholas conoidea, Deshayes, du même gisement. 

— Solen costatm, Sandberger, tome III, p. 352, du terrain dévonien de Nassau. 

— Solen vaginalis, Deshayes, du calcaire grossier de Grignon. 

— Siliqua Moreana, Leguminaria Moreana, d'Orbigny, tome III, p. 355, du terrain céno- 
manien. 

— Siliqua papyracea [Solen papy raceus, Deshayes), du calcaire grossier de Mouchy. 

— Solecurtus parisiensis, Desh. [Solen strigillatus, Lamk, non Lin.), tome III, p. 355, du même 
gisement. 



Fig. 


\h. 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 


Fig. 


18, 


Fig. 


19. 


Fig. 


20. 


Fia;. 


21 


Fig. 


22 



MOLLUSQUES ACEPHALES Orihoconques Smupalléales 



PI.LX.\1 




impJjeruercier Pans 



ClavagelMes , Pholadides , Solénides. 



Publie aarJ.B.Bailliëre, Libraire à Pans. 



MOLLUSQUES ACEPHAT,ES , Orthoconques Smnpallealp" 



/'/, I..WI 




LàCÀerhaiiei'liih. 



J 



hnp Leinei'cier, Parjs 



PaiTopèes el Pliolaclomves 



RMèparJBBaillière Libraire à P; 



ans 



MOI.IXISOUES ACEPHALES Ortlio conques Smupallea] 



es 



pi.LXXin. 




Lâchrbaner M 



Imp Lemercî^t Pans 



Myacides, Mactrides , Corbulides , Anatinides 



Paris.Publiépar JBBailliere Litraire 



49 



PLANCHE lAXlI. 

MOLLUSQUES ACÉPHALES ORTHOCONQUES SINUPALLÉALES. — P vnopkes et Pholadomyes. 

Fig. 1. — Panopœa Aldrovandi, Lamarck, tome 111, p. 359, des terrains quaternaires de Sicile, comme 

type des vraies Panopées. 
Fig. 2. — Charnière de la Panojtée vivante de la iVléditerranée. 

Fig. 3. — Panopœa plicata, Sowerby, du terrain aptien, comme type des Myopsis, Agassiz. 
Fig. U. — Panopœa clongata, Agassiz, de l'oolillie inférieure, comme type des Pleuromya, Agassiz. 
Fig. 5. — Panopœa mbaudiana, Piclel et Roux, du gault de Savoie. 
Fig. 6. — Allorisma sulcata, Fleni., tome 111, p. 371, des terrains carbonifères de Coalbrook-Dale, k 

réunir probal)iement aux Pboladomyes. 
Fig. 7. — Pholadumya multicoslala, Agassiz, tome 111, p. 370, connne type des Pholadomyes multi- 

costéf's, espèce caractéristicpic du terrain kimméridgien. 
Fig. 8. — Plioladomya crassa, Agassiz, du terrain keliowien, comme type des Pholadomyes parci- 

costées. 
Fig. 9. — Plioladomya Volzii, Agassiz, du lias, comme type des Pholadomyes ovalaires. 
Fig. 10. — Pholadomya cancellaCa, Agnss'iz, d\i terrain oxfordicn, comme type des Pholadomyes cardis- 

soïdes. 
Fig. 11. — Pholadomya Genevensis, Piclel et Roux, du gault, appartenant au groupe des Pholadomyes 

bucaudiennes réticulées. 
Fig. 12. — Pholado/nyasubplicala, dOrh\^n\ [P. /;/;'«(/«, Melleville), du terrain tertiaire inférieur de 

Chàlons-sur-Vesie. 
Fig. 13. — /Vio/rtrfo«)/« .)/e//ei'(Y/e(',d'0rbigay(/'.warg'an7aa'«,MeIIeville), du terrain tertiaire inférieur 

de Laon. 
Fig. l/i. — Pholadomya Itorlulana, Agassiz, du terrain kimméridgien, comme type du groupe des 

HOMOMYES. 

Fig. 15. — Pholadomya poboscidea, Agassiz, de la grande ooiiliie de Soleure, comme type du groupe des 

GOMOUYES. 

Fig. 16. — Pholadumya trapezina, Buviguier, du lorrain oxfordien, du même groupe des Goniomïes. 



PLANCHE LXXllI. 



Fig. 


1 


Fig. 


2 


Fis. 


3. 



.MOLLUSQUES ACEPHALES ORTHOCONQUES SINUPALLÉALES. — Myacidides, Mactrides, 

CORBULIDES, AnaTINIDES. 

Glycimeris angusta, Nyst et Westendorp, tome 111, p. 379, du crag d'Anvers. 

Charnière de la iVya arenaria, Linné, vivante, tome 111, p. 379. 

Lutraria sanna, Basterot, tome 111, p. 380, des terrains miocènes de Bordeaux. 
Fig. U. — Macira depressa, Dcshayes, tome 111, p. 383, des terrains éocènes supérieurs du bassin de 

Paris. 
Fig. 5. — Corhula striululu, Goldfuss, non Sowerby, lome 111, p. 389, du terrain crétacé supérieur 

d'Aix-la-Chapelle. 
Fig. 6. — Corbula gallica, Lamarck , du calcaire grossier du bassin de Paris. 

Corbula gibba, Oliv., des terrains miocènes de Belgique. 

Corbula complanata [Corbulomya, Sow.), des mêmes gisements. 

Neœra Vicloriœ, Mellevilie, tome 111, p. 392, des terrains tertiaires inférieurs de Laon. 

Neœra disjjar, Morris [Corbula dispar, Deshayes), du calcaire grossier du bassin de Paris. 

T 



Fig. 


7, 


Fig. 


8 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 



1-ig. 


11. 


Fig. 


12, 


Fig. 


13. 


Fis. 


14 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17 


Fig. 


18. 


Fig. 


19. 


Fig. 


20, 


Fig. 


21 


Fig. 


22, 



— 50 — 

PoronDja yranulata {Corbula granulata, Nyst), lonie III, p. 39i, du ciag d' Anvers. 

Charnière A'Anatina h'uncata, vivante, tome III, p. 396. 

Anatina versicostata, Buvignier, du terrain oxfordicn du département de la Meuse. 

Anatina Carteroni, d'Orbigny, du terrain ncoroinien du département duDoubs. 

Anatina tkraciformis, Buvignier, du gaull de Varennes. 

Thracin phaseoliim, Linné, vivante, tome III, p. 399. — a, eiiarnière; b, moule artificiel de la 

même espèce. 
Thracia Studeri, Agassiz, du terrain kimméridgien de la Suisse. 
Thracia rotiinda, Pictet et Roux, du gault des environs de Genève. 
Thi'acia Bellnrdi, Pictet [Anatina rugosn, Beilardi), du terrain nummulitique des environs 

de Nice. 
Valve droite du Periploma incequivolvis, Sowerby, vivant, tome III, p. ù03. 
Lyonsia norvegica, Sowerby, vivante, tome III, p. 40.'). 
Lyomia coruscans [Osteodesma coriuscans, Scacchi), des terrains quaternaires de Sicile. 



PLANCHE LXXIV. 



MOLLUSQUES ACÉPHALES ORTHOCONQUES SINUPALLEALES. - Anatinides, Mesodesmides, 

AmphidesiMIdes, Tellinides. 

— Cei'omya excuntricn, Agassiz, tome III, p. 606, du terrain kimméridgien de Porrentruy. 

— Ceromya pinguis, AgAfsh [Grossi ija), du lias du département du Bas-Rbin. 

— Pandora rostrota, Lamarck, tome III, p. 409, vivante, et fossile dans le crag. 

— Mcsodesma cornea, Deshayes, tome III, p. 411, vivante, et fossile en Italie. 

— Cumingla imttica, tome III, p. 414, vivante. 
6. — Syndosmya alba, Recluz, tome III, p. 41.'), vivante. 

— Amphidisma solida, Gray, tome III, p. 416, vivante. 

— Teliina jttrensis, Buvignier, tome 111, p 418, du calcaire kimméridgien à aslartés. 

— Tellina biangnlaris, Desbayes, du calcaire grossier de Grignon. 

— Tellina planata, Linn. , vivante, et fossile en Italie. 

— Argopagia concentrica, à'0^h\gay, tome III, p. 422, du terrain néocomien. 

— Arcopagia crycinoidcs[Tdlinacryciri(jides, Lau'.arck), du calcaire grossier du bassin de Paris. 

— Fragilia fragilis, Desbayes, tome 111, p. 423, vivante, et fossile en Italie. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


4. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 



PLANCHE LXXV. 



MOLLUSQUES ACÉPHALES ORTHOCONQUES SINUPALLEALES. — Tellinides, Pétricolides. 

CïTUÉUlDES. 

Fig. 1. — Psammobia Studeri, Pictet et Renevicr, tome III, p. 424, du terrai naptien de la perte du Rhône. 

Fig. 2. — Psaynmubia rudis, Deshayes [Tellina 7'udis, Lamarck), du calcaire grossier. 

Fig. 3. — Sanguinolaria sangiiinolenfa, Lamarck, tome III, p. 426, vivante. 

Fig. 4. — Capsa de/lorala, Desbayes, tome III, p. 428, vivante, 

Fig. 5. — Po7ia.r l'eiusa, Lamarck, tome III, p. 429, du terrain éocène supérieur du bassin de Paris. 

Fig. 6. — /'ojîox oi^!(s«/î'.?, Lamarck, du même gisement. 

Fig. 7. — Isodonta Desliayesiana, Buvignier, tome III, p. 431, du terrain oxfordien des Ardeunes. 

Fig. 8. — Valve gauche de \n Saxicava gallicana, Lamarck, tome III, p. 432, vivante. 



MOLLUSQUES ACEPHALES Orthoconques Smupalléales , 



/'/ I.XXIV 




^acaeroauer if. 



]mp LemeTCier.Pans 



Analinides . Mèsodesmides, Amphidesmides .Tellinides. 



Publié par J £ Bailliére .Libraire à Pans . 



MOLLUSQUES ACEPHALES Onhoconqup.s Sinupallealer 



PI LXXW 



.v-^^AV. 




ffnp l emerner , PâPîâ 



Tollmides, Pelricolidos, Cythèi-ides. 



PuMépar JBBaillière .libraire a Pans. 



MOLLUSQUES ACEPHALES Onlioconques Smupalléales , 



PI LX.WI. 




Laclerbàuer hth 



Jmp J.pmernPT .Vans 



Cylhéi'ides, Cyclasides , Cypnnides 



Publié par J B Baillierehbraire à. Pans , 



— 51 — 

Fig. 9. — Saxicava arctica, Philippi, décrite par Goldfuss, sous le nom de Mi/tilus carinatus, des ter- 
rains niiocC'ues d'Alloinagnc. 

Petricola lîhodani, Pictet et Roux, tome 111, p. tiih, du piiilt des environs de Clenèvc. 
— Petricola elegaiis, Deshayes, du calcaire grossier et des sai)les supérieurs du bassin de Paris. 
— Petricola rariflamma, Deshayes, vivante. 

Venerupis coralliensis, Buvignier, tome IIl, p. /i36, du terrain corallien ilu département de 
la Meuse. 

Venerupis mosensis, Biivignier, du même gisement. 

Venerupis irus, Lamarck, d'après un échanlillou du crag d'Angleterre. 

Corallioplmga oblonga [Cypricardia oblonga, Desliaycs), tome III, p. h'Al, du calcaire gros- 
sier de Cliaumont. 

Pacliymija gii/ns, Sowerby, tome 111, p. 638, du terrain cénomanien. 

Charnière du genre Tapes, Megerle, tome III, p. IxkO. 

lapes Bronyniartiana [Venus Drongniartinna, d'Ori)igny), du lorrain néocomien. 

Tapes decussata, figurée d'après un échantillon du terrain nuu)iuulitique du Vicentin, iden- 
tique avec la Corbis Aglaurce, Brongniart. 

Charnière du genre Vénus, tome III, p. Uk2. 

Venus plicata, Gmelin, des terrains miocènes d'Europe. 



lig. 


10. 


■ — 


Fig. 


H, 


". - 


Fig. 


il, 


b. 


Fig. 


12. 


— 


Fig. 


13. 





Fig. 


Mi. 


— 


Fig. 


I.ï. 


— 


Fig. 


Ki. 


. — 


l'ig. 


17. 


— 


Fig. 


18. 


— 


Fig. 


19. 


— 


Fig. 


20. 


.^_ 


Fis. 


•21. 


— 



PLANCHE LXXVI. 



ACÉPHALES ORTHOCONQUES SINUPALLÉALES. — Cytdèrides, Ctclasides, Cyprinides. 

— Venus Vibratjeana, d'Orbigny, tome III, p. Uhh, du gault. 

— Thetis Genevensis, Pictet et Roux, tome III, p. 666, du gaull des eaviroas de Genève. 

— Charnière du genre Cytdérée, tumc 111, p. 667. 

— Cythcrea trigonellaris, Goldfuss, du lias d'Allemagne. 

— Cytherea erycinoides, Lamarck, du terrain miocène de Bordeaux. 

— Dosinia orbicularis, Agassiz, tome 111, p. 651, du terrain pliocène de l'Astezan. 

— Valve droite de la Cyclina Chinensis vivante, tome III, p. 652. 

— Grateloupia donaciformis. Desmoulins, tome III, p. 652, des terrains tertiaires de Bor- 
deaux. 

— Cyrena cuneiformis, Férussac, tome 111, p. 659, des terrains éocfenes inférieurs d'Épernay. 

— Cyrena semislriata, Deshayes, des terrains miocènes inférieurs de France et de Belgique. 
Tig. 11. — Cyclas Verneuilli , Saint-Ange de Boissy, tome 111, p. 657 du calcaire lacustre de Rilly- 

la-Moutagne. 

— Cyclas lœvigata, Deshayes, des environs d'Épernay. 

— Valve gauche du Gnathokoncunea(us,Gr^', tome III, p. 662, vivante etfossile dans l'Amérique 

septentrionale. 
Fig. 16. — Cyprina Saussuri, Pictet et Roncvier [Donacites Saussuri , Brongniart), tome III, \). 666, du 

terrain aptien de la perte du Rhône. 
Fig. 15. — C(//j/-('7îrt fo^soiWno, d'Orbigny, du terrain turonien. 
Fig. 16. — Cyprina tunida, Nyst, du crag de Belgique et d'Angleterre. 

Fig. n. _ C>/w('ear<f('acari"na;a, Deshayes, tome 111, p. 666, du calcaire grossier du bassin de Paris, 
Fig. 18. — Cypricardia peetinifera, Morris , des dépôts éocènes de Belgique et d'Angleterre. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


6. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Tig. 


11. 


Fig. 


12. 


Fis. 


13. 



Fig. 
Fig. 


1. 

2. 


Fig. 
Fig. 

Fig. 
Fig. 


3. 
k. 
5. 
6. 


Fig. 
Fig. 
Fig. 


7. 
8. 
9. 


Fig. 
Fig. 


10. 
11, 


Fig. 


12, 


Fig. 
Fig. 
Fig. 


13. 
lu. 
15. 


Fig. 


16 


Fig. 


17 



52 — 



PLANCHE LXXVII. 

ACÉPHALES ORTHOCONQUES INTÉGROPALLÉALES. — Cardides et Ldcinides. 

— Cardium pes-bovis, d'Archiac, lome HL p ^170 delà grande oolilhe d'Eparcy. 

— Cardium sept iferum, Buvigaier, du terrain corallien de la Meuse, comme type des espèces 

à cloison interne. 

— Cardium Hillanum, Sowerby, du grès vert de Blackdown. 

— Cardium porulosum, Lamarck, du calcaire grossier de Paris. 

— Cardium avicidare, Lamarck, du même gisement. 

— Unicardium inornatumà'Qvh'v^'aw, tome \\\, p. 476, du terrain néocomien de la Haute- 

Marne. 

— Comcardiumali forme, Sowerby, tome HL p. hll, du terrain carbonifère. 

— Isocardia truncata, Goldfuss, tome HL p- ^179, du terrain oxfordien. 

— Isocardia longirostris, Rotmcr [Isocardia ataxcusis, d'Orbigny), des terrains crétacés su- 

périeurs. 

— Isorardia crassa, Nyst et Weslendorp, du crag de Belgique. 

— Cardiomorpha oblongn, Sowerby, de Koninck, lome HL p. 'i83, du terrain carbonifère 

de Belgique. 

— Cardiola coi-nucopiœ, Goldfuss, tome HL p.iS/j, du terrain dévonien. 

— Lumdacardiwii Parlscftii, Munster, tome HL p. 485, du terrain dévonien de Schubelhammcr. 

— Lunulacardium excrescens. Munster, du même gisement. 

— Hetlungia Dionvillensis, Terquem, tome HL p. 485, du lias supérieur des environs de 

Thionville. 

— Corbis subdecussata, Buvignicr, tomelH, p- 487, du terrain corallien du département de la 

Meuse. 

— Coi-bis pectunculus, Lamarck, du calcaire grossier de Valogues. 



PLANCHE LXXVIIL 



ACÉPHALES ORTHOCONQUES INTEGROPALLE.VLES. — Lucinides et Astartides. 

Fig. 1. — Lucina s^na^?</a, Buvignier, tome HL p- 490, du terrain corallien du département de la 

Meuse. 
Fig. 2. — Lucina aspera, id., du même gisement. 
Fig. 3. — Lucina ienuislrio, Hébert {Lucina uncinaln, Goldfuss, Defrance), du terrain tongrien de 

Belgique. 
Fig. 4. — Diplodonta dilatata, Philippi, tomcHL p- 496, du cragctdcs terrains quaternaires de Sicile. 
Fig. 5. — Scacchia inversa, Philippi, tome HL p- 497, du calcaire quaternaire de Sicile. 
Fjg. 6. — Ungulinaunguifo}-mis,BcshsLYes{Clothounguifo7-mis,BsLSleTO\.),tome\ïl, p. 497, des terrains 

miocènes de Bordeaux. 
Fig. 7. — Cyrenella lucinoides, Desbayes, tome HL p- 498, des sables moyens de Senlis (parisien 

supérieur). 
Fig. 8. — Erycinaorbicularis, Deshaycs, tome HL p- 498 du calcaire grossier de Paris. 
Fig. 9. — Poronia rubra, Recluz [Cardium rubrum, Montagu), tomeHL p. 500, vivant, et fossile dans 

les dépôts quaternaires de Sicile. 
Fig. 10. — Cardilia semisulcata, Deshayes, vivante, tomelH, p. 500. 



MOLLUSQUES ACEPHALES Orihoconques Inte^^ropalleales 



PL LXXVll 





// J 




f 1 


\ 


/ 


1 


T* 


1 


1^; 


-r 
7 


V 


-^i-i-^t'^'^/7 



Lsrkerbauer lut 



Iwp Lemercier, Pavi^ 



Cardides et Lucinides . 



Publié par J.BBailUère, Libraire à Pans 



MOLLUSQUES ACEPHALES Orthoconquesmiegropalieales. 



PLLXXVIII. 




Lackerbauer de: 



Imp Lemercier. Pans 



Ludnides et Astartides. 



Publié par J B.Bailliere LiWaire à.Paris. 



LLUSQUES ACEPHALES OnliocoTiques m^opalleales , 



Pl.LXXIX 




fjarkerhaaer ici 



Imp LemercieT,?ans 



Astartides , Unionides , Cœlonolides, Trigomdes. 



PuUiepar J.B.Baillière Libraire à Pans, 



MOLLUSQUES ACEPHALES Orthoconqiies kié^ropalleales. 



PII.XXX. 




Hvmbert lith 



Imp lejnerier, Paris 



Trkomdes et Arcacides 



Pullié par J BBaffliere LiWaire aParis 



Fis. 


11. 


Fig. 


12. 


Fi-. 


13. 


Fig. 


lu. 


Fifï. 


15. 


Fig. 


16 


Fig. 


17 


Fig. 


18. 


Fig. 


19. 


Fig. 


20 



— 53 — 

— Edmondia uniom'formif, de Koninck, tome 111. p. 501 , du terrain carbonifère de Belgiiiue. 

— Crassntella Gallienei, d'Orbigny, tome III, \). 502, du grès vert du Mans. 

— Crassalclld simiosn, Dcsliayes, du calcaire grossier de Paris. 

— Opis rt/-rfi/c«»cn.';('.'--, Buvignier, tome III, p. 505, du terrain oxfordien du département de la 

Meuse. 

— Opis Huf/ardiana, d'Orbigny, du gault. 

— As(arie detrita, Goblfuss, tome 111, p. 507, de l'oolithe inférieure de l'Allemagne. 

— Astarte Buchii, Uoeitior, des luarnes apticnnes de la perte du Rhône. 

— Circe minima, Forbes et Hanley. tome 111, p. 51."5, du crag d'Angleterre. 

— Carditacrenata, Goldfuss, tome lll, p. 513, du terrain triasiqucde Sainl-Cassian. 

— Cardita planicosta, Deshayes, des terrains tertiaires inférieurs du bassin de Paris. 



P [.ANCHE LXXIX. 



ACÉPHALES ORTHOCONQllES INTEGROPALLEALES. — Astartides, Unionides, Coelonotides, 

Trigonides. 

— Hippopodium pondcrosum , Sowerby, tome III, p. 51 5, du lias, d'ajjrès la planche de Sowerby. 

— Pacinjrisma grande, Jlorrisct Lyccit, lome III, p. 518, de la grande oolitbe d'Angleterre. 

— Megalodon cucullatus, Sowerby, tome III, p. 518, du terrain dévonien. 

— Pleurophorus costatus, King, tome 111, p. 520, du terrain pcrmien d'Angleterre. 

— Mijoconcha croMo, Sowerby, tome 111, p. 520, de la grande oolitbe d'Angleterre. 

— Cardinia hybrida, Stulchbury, tome III, p. 522, du lias moyen. 

— Cardinia fascicularis, Buvignicr, du lias de la Meuse. 
8. — l'nio subsimiatus, Kocb et Dunkcr, tome 111, p. 528, du terrain wealdicn d'Allemagne. 

— L'y^io flabellalus, Goldfuss, de la mollasse suisse. 
10. — Grammysia Hamiltonensis, de Verneuil, tome III, p. 530, des terrains dévoniens d'Amérique 

et d'Europe. 

— Grammysia ovata, Sandberger, var. ahbreviata, du terrain dévonien du duché de Nassau. 

— Leptodomus angu/iferus, [Sanguinolites unguliferos, Mac Coy), tome III, p. 531, du terrain 
silurien supérieur d'Angleterre. 

— Leptodomus truncatus, Mac Coy, du même gisement. 

— Dolabra elliptica, Mac Coy, tome III, p. 532, du même gisement. 

— Modiolopsis .\ilsoni, Hiesinger, Mac Coy, lome III, p. 533, du même gisement. 

— Anodontopsis angustifr-ons, Mac Coy, tome IIF, p. 533, du même gisement. 

— Lyrodesma plana, Conrad, tome III, p. 53i, des mêmes gisements. 

— Cleidophorus planulatus. Hall, tome III, p. 534, des mêmes gisements. 

Fig. 19. — Tellinomya nasuta, Hall, tome III, p. 53ù, des terrains siluriens d'Amérique. 

Fig. 20. — Myophoria mlgaris, Schlolhcim, Bronn, tome 111, p. 5/i0, du niusclielkalk. 

Fig. 21. — Schizodus obscurus, Sowerby, tome 111, p. 541, du Icrrain pcrmien d'Angleterre. 

Fig. 22. — Schizodus Iruncatus, King, du même gisement. — 22, b, charnière de la même espèce. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


U. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


U. 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 


Fig. 


18. 



PLANCHE LXXX. 
ACÉPHALES ORTHOCONQUES INTEGROPALLEALES. — Trigonides et Arcacides. 

Fig. 1. — Trigonia navis, Lamarck, lome III, p. 586, du lias moyen. 
Fig. 2, a, b. — Trigonia aliformis, Parkinson, des grès aptiens. 



— 5i - 

Fiir 2, c. — Charnière de la même esi)èce. , „ , . 

FiT 3 _ Arca Lacordaireana, de Koninck, tome 111, p. 5/i3, du terrain carbonifère de Belgique. 

Yi'„ U _ Arca Birsonensis, d'Archiac, de la grande ooliliie,lype du genre Macuodon, Morrisct Lycelt. 

Fig. 5. — Moule de VArca obesa, Piclet et Roux, du groupe des Cocullées, montraul l'impression de la 

côte anale. . u • 

Fig. 6. - Arca crassatina, Lainarck, du groupe des Cocullées, des dépôts éocènes inferieurs du bassin 

de Paris. 
Y\a- 7 _ Arca latesidcata. Nvst, du terrain tongrieu de Belgique. 

Arca biangula, Laniarck, du calcaire grossier ; elle appartient au groupe des Byssoarca. 
Pectunculus subpilùsus, dOrbigny {P. pilosus, var., Nyst), tome 111, p. 552, du terrain 

campinieu de Belgique. 
Limopsis coratlensis, Buvignier, tome III, p. 556, du terrain corallien du département de 

la Meuse. .ni- 

Limopsis Goldfussii [Triyonocœlia Goldfussii, Nyst), du terrain tongnen de Belgique. 

. Limopsis aurita [Pectunculus auritus, Brocchi), du terrain pliocène et du crag d'Angleterre. 

■ hoarca texata, Munster, tome III, p. 558, du terrain corallien d'Allemagne. 
Lsoarca Agassizii, Piclet et Roux, du gaull des environs de Genève. 

- Cucullellaovata, Sowerby, Mac Coy, du terrain silurien supérieur d'Angleterre, tome III, 

p. 559. 
. Cucullelladiicnle par M. Portlock, sous le nom iVArcaregularis, du même gisement. 

- Cucullella décrite par le même auteur sous le nom de Pectunculus Apjohni, du même gisement. 

- Nuculapulchella[Lyrodesmapulchella, Hall), tome lll, p. 560, du terrain silurien inférieur 

d'Amérique. 

- A'z<ci//rtff(««mm', Defrancc, du lias. 

- Moule de la Nucula Neckcriana, Pictet et Roux, du gault des environs de Genève. 

- Nucula similis, Sowevhy [yuculamaryaritana, Lamarck], du calcaire grossier et des sables 
supérieurs du bassin de Paris. 

Fig. 22. - Nuculina miliaris, Deshayes, d'Orbigny, tome III, p. 566, des dépôts éocènes du bassin de 

pRris 
Fig. 23 - NucuneUa Nystii, d'Orbigny, tome lll, p. 566, des dépôts éocènes de Belgique. 
Fig. 2^1. - NucuneUa aviculoides {Stalagmium aviculoides, d'Archiac, du terrain nummulilique de 

Biarritz. 
Fig. 25. — Leda Philippiana, Nyst, d'Orbigny, tome III, p. 567, du crag de Belgique. 
Fig. 26. — Leda lanceolata, Sowerby, du crag d'Angleterre. 



Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig, 


11. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


14. 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 


Fig. 


18. 


Fig. 


19 


Fig. 


20. 


Fig. 


21 



Fig. 27. — 



Orthonota contracta, Conrad, tome III, p. 571, du terrain silurien inférieur d'Amérique. 



PLANCHE LXXXI. 

MOLLUSQUES ORÏHOCONQUES INTÉGROPALLÉALES ET MOLLUSQUES PLEUROCONQUES. 

MïTiLiDES, Tridac.nides, Chamides. 

Fi<^ 1 - Pinna Hartmanni, Zieten, tome III, p. 573, du lias inférieur du Wurtemberg. 

Fig. 2. - Pinna Gallienei, dOrbigny , du terrain cénomanien du département de la Sarllie. - a, coupe 

des deux valves de la même espèce. 
Fig. 3. - Mytilus eduliformis, Scblotheim, tome III, p. 577, du muschelkalk. 
Fig U. — Mytilus [Modiola) scalprum,Phi\\n->ii,da lias moyen. 
Fig. 5. - Mytilus ( Modiola) Sowerbyanus, dOrbigny, de la grande oolithe d'Angleterre. 



MOLLUSQUES ACEPHALES Orthoconques a Pleuroconques: 



pi.Lxni. 




**^l>s0^ 



Laa.erha.uer ad. 



Imp. Lemerder. Fans. 



Mylilides , Tridacnides, Chamides. 



Publié par JB.Baillière Libraire à Pans 



MOLLUSQUES ACEPHALES Pieu 



roconques. 



Pl.LXMII 




Lâckerhsuer iel 



Imp Lemeraer,Pans 



Mallèacés . 



Pul)]iépaTj.BEail]iere Libraire à Paris 



— 55 — 

Fig. 6. — Mytilus acutangnlus, Deshayes, des sables supériouis de Valmondois. 

Fiii. 7. — .Mi/(ilus{Mo(liola) sttbcariiiattis, Lainank, du taleaire grossier du liassin de Paris. 

Fig. 8. — /.if/iop/iaf/iis subci/liiidrici'n, Buvigniev, tome III, p. 582, du calcaire Ji astartés. 

Fig. 9. — IJthopItagus std/lil/iofj/iagiiK [Mudioln I il/iop/iufjc, Laniarck), du calcaire grossier du bassin de 

Paris. 
Fig. 10. — Dreissena palatonka [Congcria pulatonica, Parlscb), lonic III, p. fiS/i, du terrain tertiaire du 
bassin de Vienne. 
Dreisscnn Brardi [Mijti/ns flrnrdl Faujasi, du terrain miocène des environs de Mayence. 
Tridacnu média, Pusch, tome 111, [). .")85, du terrain tertiaire de Pologne. 
C/iama lamellosa, Lamarck, tome III, p. 588, du calcaire grossier des environs de Paris. 
Diceras goiiUina, Pictet et Roux, tome III, p. 591, espèce du gault intermédiaire entre les 

diceras et les cbanies. 
Diceras Lucii, Defrance, tome III, p. 590, du terrain corallien du nionl Salève. 



Fig. 


11 


Fig. 


12, 


Fig. 


13 


Fig. 


14 


Fig. 


15 



Fig. 


1, 


Fig. 


2 


Fig. 


3, 


Fig. 


;i, 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 



PLANCHE LXXXII. 
3I0LLUSQUES ACÉPHALES PLEUROCONQUES. — Malléacés. 

Bakcvelliaantiqua,')\[ms\.cv, tomelll, p. 59/i, du terrain permien d'Angleterre et d'Allemagne. 
Pterinea lœvis, Goldfuss, tome III, p. 595, du terrain dévonien d'Allemagne. • — a, coquille 

vue en dedans ; ô, moule. 
Pterinea elongata, GoldfufS, des mêmes gisements. 
Pteroperna costulata, Morris et Lycett [Gcrvilia costtdala, Deslongchamps), tome III, p. 596, 

de la grande ooiithe d'Angleterre. 
Myalina lamellosa, de Koninck, tome III, p. 596, du terrain carbouil'ère de Belgicpie. 
Avicula reticulata, tome III, p. 597, du terrain silurien supérieur d'-Angleterre. 
Avicula Cotfaldina, d'Gri)igny, du terrain néocomien de Fiance. 

Avicula fragilis, Delrance, du calcaire grossier et des sables marins supérieurs du bassin 
de Paris. 
Fig. 9. — Monotis speluncnria, Schlotheim, tome III, p. 603, du terrain permien d'Angleterre i'i 

d'Allemagne. 
Fig. 10. — Vulsella falcala, Goldfuss, tomelll, p. (iOû, du terrain numiiiulitique du Kresscnberg. 
Fig. 11. — Tricbiles Saimuri, Defrance, tome III, p. 60A, du terrain corallien du mont Salève, des- 
sinée de grandeur naturelle d'après un échantillon du musée dcGenéve. — a, fragment du 
test pris sur un gros échantillon, non grossi. 
Fig. 12. — Trichites nodosus, Lycett, de la grande oolilhe d'Angleterre. 

Posidonoiaya Becheri, Broun, tome III, p. 606, du terrain dévonien d'Allemagne. 
Posidonoinya Brotmi, Yoltz, du lias, échantillons de divers âges, de grandeur naturelle. 
Perna vetusta, Goldfuss, tome III, p. 609, des marnes irisées et du muschelkalk. 
Fig. 16. — Pei-na mitlleti, Deshayes, du terrain néocomien et du terrain aptien de France, d'Angleterre 

et d'Allemagne. 
Fig. 17. — Fragment de charnière de \a.Pcrna rnaxillata, Sowerby, fréquente dans les terrains pliocènes. 
Fig. 18. — Inoceramus cmcentricns, Parkinson, tome III, p. 613, espèce fréquente dans le gault. 
Fig. 19. — Inoceramus Lamai-ckii {Catillus Lamor'ckii, Brongniart), de la craie blanche des 'enviions 

de Paris. 
Fig. 20. — Charnière de V Inoceramus problematicus, d'Orbigny, du terrain turonien. 



Fig. 


13 


Fig. 


14 


Fig. 


15, 



h-g. 


1 


Fig. 


2 


Fig. 


3 


Fig. 


U 


Fig. 


5 


Fig. 


6 


Fig. 


7 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10, 



— 56 — 

PLANCHE LXXXIII. 
MOLLUSQUES ACÉPHALES PLEUROCONQUES. — Malléacés, Li.mides, Pectinides. 

. — Gervilin Hartmanni, Munster, tome IH, p. 611, du lias. — a, coquille vue'.de profil ; b, moule 
de la même espèce; c, charnière. 

. — Gervilia anceps, Deshayes, du terrain uéocoraien de France. 

. — Lima succincta, Bronn [Plagiostoma Hermanni, Zieten), tome IH, p. 616, du lias d'Alle- 
magne. 

. — Lima proboscidea, Agassiz, de l'oolithe inférieure. 

. — Lima spatulata, Lamk, du calcaire grossier du bassin de Paris. 

. — Limea duplicata, WùasiQv, loine III, p. 621, de l'oolithe ferrugineuse de Thuruau. 

. — Limea strigillata, hvoïiii [Ostrea strigillata^ Brocchi), du terrain pliocène du Piémont. 

. — Pecten lœvigatus, Bronn, t. \\\, p. 622, du muschclkalk. 

. — Pecten œquiualvis, Sowerby, du lias. 

. — Pecten subreconditus, d'Orbigny, du terrain tongrien de Belgique, rapporté par M. Nyst à 
YOstrea recondita, Brander. 



PLANCHE LXXXIV. 

MOLLUSQUES ACÉPHALES PLEUROCONQUES. — Pecti.mdes. 

Fig. 1. — Hinnites velalus [Spondylus velatus, Goldf.), tome HL p. 629, du terrain oxfordicn. 

Fig. 2. — Hirmites crispus,ïiroan{H. Coj-toiï, Defr.), dessiné d'après un exemplaire d'Asti, moitié de 

la grandeur naturelle. 
Fig. 3. — Charnière de la Janira Jacobwus, Lamk, vivante, tome HI, p. 631. 
Fig. h. — Janira quinquecostata, Sovv., espèce caractéristique du terrain cénomauien. 
Fig. 5. — Charnière de 6)Mîif/(//e vivant, tome 111, p. 633. 

Fig. f). — Spondylus Bninncri, Pictet et Roux, du terrain aplien de la perle du Rhône. 
Fig. 7. — Spondylus spinosus, Deshayes, espèce caractéristique des craies blanches. 
Fig. 8. — Spondylus truncatus, Goldfuss, du même gisement. 
Fig. 9. — Spondylus ci-assicosta, Lamk, du terrain pliocène de lAslezan. 
Fig. 10. — Piicatula spinosa, Sowerby, tome HF, p. 636, du lias. 
Fig. U. — Piicatula radiola, Lamk, du terrain aplien (argile à plicatules). 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


U. 


Fig. 


5, 


Fig. 


6, 


Fig. 


7. 


Fig. 


8 


Fig. 


9, 


Fig. 


10. 


Fig. 


11. 



PLA^JCHE LXXXV. 

MOLLUSQUES ACÉPHALES PLEUROCONQUES. — Ostkacés. 

Ostrea rapporlée par Goldfuss à VO. edulis, tome IH, p. 6/i6. 

Ostrea arcuata [Gryphceaarcuata, Lamk), tome HL p. 639, du lias. 

Ostrea dilata, Desh. [Gryphœa Mac Culloc/iii, Goldf.), du terrain kellowien. 

Ostrea flabella, d'Orb. {Exogyra plicata, Goldf.), du terrain céuomanien. 

Ostrea virgata, Goldf. , des dépôts éocènes de Belgique. 

Ostrea cotumba [Exogyra columba, Goldf.), du terrain cénomanien. 

Ostixa Doussingaulti, d'Orbigny, du terrain néocomien. 

Ostrea macroptera, Sowerby, du terrain néocomien. 

Placunopsis Jurensis, Morris etLvcelt [Anomia furensis, Roemer), tome HL p- 6'i7, de la 

grande oolilhe d'Angleterre. 
Anomia lenuistriata, Deshayes, tome Hl, p. 6i7, du calcaire grossier du bassin de Paris, 
Pulvinites Adansoni, Defrance, tome Hl, p. 6i9, de l'étage crétacé supérieur. 



MOLLUSQUES ACEPliALES Pleuro conques 



PJ.I.XLWl. 




Ldckerbaaerdel. 



Imp Lemprripr,p3ris 



Malléacès , Limides , Pectmides. 



Piibliépar J.B BaiDière LibraireàPans 



MOLLUSQUES ACEPHALES Pleurocoaques 



PI.LIXXIY. 




Humbert Jich 



Imp . L emerder , Pans 



PecLmides 



Publié par JB .Bailliere .Libraire à Paris 



.ViULi^USQUES ACEPPiALES Pleuroconques 



PL Lxxxy 




Lackcrbauer hth 



Imp Lemcrciçr^ Pans 



Os tracé s 



Publié par J BBaillière Libraire à Pana 



MOLLUSQUES Brachiopodes. 



PLLXXXVI. 




Lackerbauer dd 



Imp'LemeraerJans 



TerebraUilidcs ei Thècideide.'^ 



PiiblieparJ BBailliére, Libraire à Paru 



MOLLUSQUES Brachiopodes 



PI. LXXWJI. 








:J*\ 



%.// 



kl 



f/ 



Lackerbauerlilh 



Imp- Lewpvner Paris 



Spiriférides ot Khynclioiiellides 



Putlié par J B Bail hère Libraire à Pans 



— 57 - 

PLANCIIK LXXXVI. 

MOLLUSQUES BUACllIorOOES. — téhébratulides et TnÉcmÉiDES. 

Fig. 1. — Anatoinio de la Terebratitla fîavescens vivante, d'après M. Owen, l. IV, p. /i, — o, labouche ; 

b, l'estomac ; r, l'intestin ; ri, l'anu-; e, le foie; /, le cœur; g, les bras. 
Fig. 2. — Muscles princi|)au\ chez la même espèce, t. IV, ]).(>. — a, le pédoncule ipii fixe laco(iuiIle; 

l), le long ailducknir anlcrieur; c, le loni; adducteur postérieur; d, le court adducteur ; 

e, le rétractcur intérieur;/', le cardinal; y, le rélracleur supérieur; A, l'appareil cpii 

supporte les bras. 
Fig. 3. — La même Trrclmilula flavcarenswMxwiQ, t. IV, p. 12, comme type des térébratulos à supports 

des bras allongés, ou Waldbcimia. 
Terebratulii vitrea, vivante, t. IV, p. 12, type des vraies térébratules Ji supports des bras 

courts. 
Terebralula numismalis, Lainarck, du lias moyen. 
Terebratula Marcousana , d'Orbiguy, du terrain néocomien inféiicur. 
Terebralula Coliinaria, d'Orb., du même gisement. 
Terebratula prœlonfja, Sow., du même gisement. 

Terebratula diphyoïdes , d'Orbiguy, du terrain urgonien, type du groupe des Antinomta. 
Terebrutella chilensis vivante, t. IV, p. 20. 

Terebratella pcctunrulus , Scidolheim, du terrain oxfordien et du terrain corallien. 
Terebratella Menardi, d'Orb., du terrain ccuomanien du Mans. 
Terebratella truncata vivante, type du groupe des Megerlia. 
Trigonosenms l'ecurvus , [Terebratula recurva , Defrauce, Fhsurirostra recmva, d'Orb.), 

t. IV, p. 22 , delà craie blanche du département de la Manche. 
7'ei'ebrirost7'a neocomicnsis. d'Orb., t. IV, p. 23, du terrain néocomien inférieur. 
Terebratulina caput- serpent is \ivante, t IV, p. Ili. 
Terebratulinu striata, \YahIcmberg, de la craie blanche. 
Magaspumilus, Sowerby, t. IV, p. 25, de la craie blanche. 
Argiope decollata, Chemnitz, vivante, t. IV, p. 26. 
Argiope decemcostata, Rœmer, de la craie blanche. 

Stringocephalus Burtini, Dcfrance, t. iV, p. 27, du terrain dévonien ; restauration théorique. 
La même espèce. 
Tltecidea radiata, Defrance, t. IV, p. 28, de la craie supérieure de Maeslricht. 



Fig. 


U. 


Fig. 


5, 


Fig. 


6 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11 


Fig. 


12. 


Fig. 


13 


Fig. 


1-'». 


Fig. 


15 


Fig. 


16, 


Fig. 


17. 


Fig. 


18. 


Fig. 


19, 


Fig. 


20 


Fig. 


21. 


Fig. 


22 


Fig. 


23. 



TLANCHE LXXXVII. 
MOLLUSQUES BRACHIOPODES. — spiriférides et rhynchonellides. 

Fig. 1. — Spirifer macropterus, Goldfuss, t. IV, p. 31, du terrain dévonien. 

Fig. 2. — Moule du Spirifer cultrijugatvs, Rœmer, du terrain dévonien, ressemblant à celui dont on 

a fait un desHYSTÉROLiniES, t. IV, p. 31. 
Fig. 3. — Spirifer striatus, Martin, du terrain carbonifère. — «, la coquille, vue de côlé de la petite 

valve; b, intérieur de la petite valve, montrant les supports spiraux ; c, inlerieur de la 

grande valve. 
Fig. Ix. — Spirifer glaber, Martin, du terrain carbonifère. 

PicTET. — Paléontologie. " 



— 58 — 

Cyrlia tropezoïdalis, Sow., t. IV, p. 35, du terrain silurien supérieur. 

Cyrtia he.tcroclyta, Defr. , du terrain dévonicn. 

Spiriferina rostrata, Schloth., sp., t. IV, p. 36, du lias. — o, vu en dehors ; h, intérieur. 

Spiriferina Wakotii, Sowcrby, du lias. 

Spirujera concenfrica, de Buch, t. IV, p. 37, du terrain dévonien. — o, vu en dehors; fj, in- 
térieur de la grande valve ; c, intérieur de la petite valve. 

Spiiigera herculea, Barrandc, sp., du terrain silurien de Bohème. 

Spirigerina reticularis, (Lin.)d'Orh., t. IV, p. 39, du terrain dévonien.— «, vue en dehors; 
b, intérieur de la petite valve; c, charnière delà petite valve lorsqu'on a enlevé les 
supports spiraux ; d. intérieur de la grande valve. 

Retzia Adriani, (Vern.) King, t. IV, p. iO, du terrain dévonien des Asturies. 

Uncites gryphus, Dofrauce, t. IV, p. /il, du terrain dévonien du Bhin. 

Koninckia Leonhardi, (Wissmann) Davidson, t. IV, p. /il, du terrain saliférien de Saint- 
Cassian. 
Fig. 15. — Il/iynchonella psittacea vivante, t IV, p. 42. — «, intérieur de la grande valve; b, intérieur 
de la petite valve. 

Rhynclionelln inauriia, Sandherger, du terrain dévonien du Harlz. 

Rhynchonellu rimosa, de Buch, du lias. 

Rhynchonella ringens, Hérault, de l'oolilhe inférieure. 

Rhynchonella spinosa, Thill., de l'oolithc inférieure, type du groupe des Acanthothyris, 
t. IV, p. 43. 

Rhynchonella lata, d'Orhiguy, du terrain néocomien inférieur. 

Rhynchonella vcspcrtilio, d'Orhigny, de la craie blanche. 



Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


\k. 



Fig. 


16. 


Fig. 


17 


Fig, 


18, 


Fig. 


19. 


Fig. 


20. 


Fig. 


21. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2, 


Fig. 


3 


Fig. 


h. 


Fig. 


5, 


Fig. 


6, 


Fig, 


7 



PLA^CHE LXXXVIII. 

MOLLUSQUES BBACHIOPODES. — rhynchonellides et proddctides. 

Atrypavelox, Barrande, sp. , t. IV, p. 48, du terrain silurien de Bohème. 
Cumarophoria Schlotheimi, (de Buch] King, t. IV, p. 51, du terrain pennien. 
Coupe du Canuirophoriamidtiplicata, King, du terrain pcrmien. 
Pentamerus gnleatus, Dalman, t. IV, p. 52, du terrain silurien supérieur. 
Pommbonites interccdcns, (Schloth.) Pander, t. IV, p. 53, du terrain silurien inférieur. 
Poranibonites Ribeiro, Sharpe, du terrain silurien supérieur. 

Orthis rvstica, Sowerhy, t. IV, p. 55, du terrain silurien supérieur. — o, vue en dehors; 
b, intérieur de la grande valve ; c, intérieur de la petite valve. 
Fig. 8. — Orthis strialula[Terebratuliles striatulus, Schl.), du terrain dévonien.— rt, vue en dehors ; 

b, intérieur de la grande valve ; c, intérieur de la petite valve; d, moule intérieur dont 
on a fait un des Hvstékolithes, t. IV, p. 55. 

Orthisima Vernemli, (EichwaldJ d'Orb., t. IV, p. 57, du terrain silurien inférieur de Bussie. 
Orthisina plana [Pronites plana, Pander), du même gisement. 

Orthisina pelargonata [Terebratv.Utes pelargonalus, Schl.), du terrain permien de Bussie. 
Strophomena rhomboidalis, Walh. [Leptœna depressa, Verneuil), t. IV, p. 58, du ter- 
rain silurien supérieur. — a, vue du côté de la petite valve ; b, vue du côté de la grande ; 

c, intérieur de la petite valve ; d, intérieur de la grande. 

Fig. 13. — Leptœnn transversal is, Dalman, t. IV, p. 60, du terrain silurien supérieur. — a, vue en 
dehors; b, intérieur de la petite valve. 



Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11 


Fig. 


12 



MOLLUSQUES Bradiiopodes 



PI IJXXVIII 




Isckerhauerhlh 



!mp LemeraeT Pans. 



Hhynclioiiellides et Productides 



Publié par JB.Bailliére Libraire à Paris . 



MOLLUSQUES Brachiopodes 



PI.LXWIX 




Lackerbsuei de! 



Imp Lemeracr, Pans 



Cidcéolides , Cranidcs .Orbiculides, Lin^ulides_Kii(listes. 



Publié par J B Baillière,] libraire à Paris 



— 59 — 

Fig. ih. — /;e/rfrt'«a J/oore/, Davidson, du lias. 

Fig. 15. — Prodttctus srabriciitus, Martin, t. IV, p. 62, dn terrain cari)onifèrc. 

Fig. 16. — Proc/tictus jjroboscideus,\m\. , du même gisement ; type dos espèces it firandc valve prolongée 
en tube. 

Fig. 17. — Prodiiciiis /inrrkiKs, Sow. ,du terrain perinien. — a, vue du e(Hé de la grande valve- h char- 
nière de la même valve; c, intérieur de la petite valve. 

Fig. 18. — Chonetes sarcintilata, SMoih., s\)., t. IV, p. 6/i, du système dcvonicn. 

Fig. 19. — Clwnetes concentrir/i. deKoninck, du terrain caiiioniierc. 

Fig. 20. — Duvidsonia Vernvuilli, Bouchard, t. .IV, p. 65, du terrain dévonien. 



l'J.ANCHE LXXXiX. 

MOLLUSQUES BRACHIOPODES. — calcéoudes, cuanides, orbiculides, lingulides. — RUDISTES. 

Fig. 1. — Calceolasandalina, Lamarck, t. IV, p. 65, du terrain dévonien. 

Fig. 2. — Crania divaricata, Mac Go y, t. IV, p. 66 (sous-genre Pseudocrania) , du terrain silurien 

inférieur d'Angleterre. 
Fig. 3. — Crania craïuoloris, MuL- Coj {sotts-gcnrc Spondylolobus), du terrain silurien inférieur d'An- 
gleterre. 
Crania tmmmulus, Lam. {Muminnlus ôrattenburgensis, Slohœus), de la craie blanche du nord 

de l'Europe. 
Cimnia antiqua, Def., de la craie blanche de France. 
Orbiculn /ainellosa, Broderip, vivante, t. IV, p. 68. 
Trematis terminal is, Emmons, t. IV, p. 69, du terrain silurien d'Amérique (calcaire bleu 

de Cincinnati). 
Orbiculoidea Towskendii, Forbes, t. IV, p. 70, du terrain oxfordien d'Angleterre. 
Siphomtreta unguiculatn, Eichwald , t. IV, p. 72, du terrain silurien inférieur de Russie. 
Acrotreta subconica, Kutorga, t. IV, p. 72, du terrain silurien inférieur de Russie. 
Linijida ovafa, Mac Coy, t. IV, p. 73, du terrain silurien inférieur d'Auglelerrc. 
Obolus Apollinis, Eichwald, t. IV, p. 75, du terrain silurien inférieur de Russie. 
Fig. 13. — Hippurites bioculata, Lara., t. IV, p. 81, de l'étage turonien. — a, la coquille entière, vue 

deprofd; S, dessus delà valve supérieure, avec différents degrés d'altération, d'après 

M. d'(3rbigny ; c, coupe de la même valve, pour montrer la direction des canaux et la 

jonction des valves. 
Fig. \.k. — Capr-inaArjuilhoni, d'Orbiguy, t. IV, p. 82. — «, la coquille complète; 6, la valve supérieure 

montrant la dent allongée qui sert à l'articulation ; c, iniérieur de la même valve montrant 

les tubes ramilles du bord. 
Fig. 15. — Caprinella triangularis, d'Orb. , t. IV, p. 83, du terrain cénomanien. 

Radiolites Fleuriausa, d'Orb. , t. IV, p. 84.— a, la valve inférieure, vue de profil ; b, la valve 

supérieure, montrant les dents allongées qui entrent dans la valve inférieure ; c, coupe 

de la valve inférieure, montrant la position qu'y occupe la valve supérieure. 
Radiolites Hœaingliausii, Desm., à l'étal de moule, dont on a fait le genre Birostrites et le 

genre Jodamia. 
Biradiolites cornu-pastoris , d'Orb., t. IV, p. 86, de la troisième zone de Rudistes (étage 

turonien). 
Caprotina semistriata, d'Orb., t. IV, p. 86, du terrain cénomauien. —a, la coquille entière, 

vue de profil ; b, intérieur de la valve inférieure ; c, intérieur de la valve supérieure. 



Fig. 


U 


Fig. 


5 


Fig. 


6 


Fig. 


7 


Fig. 


8 


Fig. 


9 


Fig. 


10, 


Fig. 


U. 


Fig. 


12, 



Fig. 


16 


Fig. 


17 


Fig 


18, 


Fig. 


19 



— GO — 

PLANCHE XC. 
MOLLUSQUES BRYOZOAIRES. — cellarioïdes, escoaroïdes, flustrinoïdes, crisides, opercdlinés. 

Fig. 1. — Canda schizostoma , t. IV, p. 9^ {Daclridimn schizostomum, Reuss), du l)assia miocène de 
Vienne. 

Fig. 2. — Cellarin cadi forints, d'Orl). , t. IV, p. 95, de la craie blanche. 

Fig. ,". — Fî)ic«/«7'2a rfi'c/wtowa, d'Orb., t. IV, p. 97, de lacraie blanche de France. 

Fig. U. — Vinciilaria normanioriu, d'Orb., du même gisement. 

Fig. 5. — Fsc/iara cenomana, d'Orb., t. IV, p. 98, de l'étage cénomanien. 

Fig. 6. — Luindites Dourgeoisi, d'Orb., t. IV, p. 100, de la craie blanche. 

Fig. 6 bis. Lunulites Goldfussii, Hagenow, delà craie supérieure deMaestricht. 

Fig. 7. — Retepora frustulata, Defrauce, t. IV, p. 101, du terrain miocène. 

Fig. 8. — Hippotlmn eler/aus, d'Orh., t. IV, p. 102, de la craie iilanchc. 

Fig. 9. • — Vincularina sidcata, d Orb. , t. IV, p. 105, de la craie blanche. 

Fig. 10. — Porina angustala, d'Orb., t. IV, p. 107, de la craie blanche. 

Fig. 11. — Escharellina ocidata, d'Orb., t. IV, p. 108, de la craie blanche. 

Fig. 12. — Escharifora Cure, d'Orb., t. IV, p. 109, de la craie blanche. 

Fig. 13. — Escliitrclluarrje, d'Orb., t. IV, p. 109, de la craie blanche. 

Fig. \h. — Discûjioi-elln umbellatu, d'Orb., t. IV, p. 111, du terrain miocène de France. 

Fig. 15. — • Ponllina coscinophord, Rouss, t. IV, p. 111, du bassin miocène de Vienne. 

Fig. IR. — Escharipora incrassala, d'Orb., t. IV, p. 112, de la craie blanche. 

Fig. 17. — Steyiwipora iiregtdaris, d'Orb., t. IV, p. 113, de la craie blanche. 

Fig. 18. — Sip/irjiiella subcoinpressa, Hagenow, t. IV, p. lli, de la craie de Maeslricht. 

Fig. 19. — Discoflustrelluria doma, d'Orb., t. IV, p. llZi, de la craie blanche. 

Fig. 20. — Fluslrdla pulchella, d'Orb., t. IV, p. 126, de la craie blanche. 

Fig. 21. — Flustrina eleyans, d'Orb., t. IV, p. 117, de la craie blanche. 

Fig. 22. — Crisia Hnueri, Reuss, t. IV, p. 120, du bassin miocène de Vienne. 

Fig. 23. — Nodelca angulosa, d'Orb., t. IV, p. 121, de la craie blanche. 

Fig. 2U. — Melicertites gracilis, d'Orb. (Ceriopora gracilis, Michelin), t. IV, p. 122, de l'étage céno- 
manien. 

Fig. 25. — Elca triaiigularis , d'Orb., [Eschara trianguluris, Michelin), t. IV, p. 123, du gault des 
Ardennes. — a, la colonie de grandeur naturelle; b, cellules grossies; c, deux cellules 
plus grossies dont l'une avec son opercule. 

Fig. 26. — Dillerents degrés d'usure de la Diaslopora lamellosa, Michelin, d'après M. Ilaime, t. IV, 
p. 123. — «, état de conservation où ce fossile est une véritable Diastapora; b, étal 
usé oii elle devient VElea Ranvilliana. 

Fig. 27. — Foricula spinosa, d'Orb., t. IV, p. 125, de la craie blanche. 

Fig. 28. — Myriozoum punctalum, d'Orb., t. IV, p. 125, de la craie blanche. 



PLANCHE XCI. 
MOLLUSQUES BRYOZOAIRES, —tcboliporides. 

Fig. 1. — Fascindipora Marsillii, d'Orl). [Frondipora Marsillii, Midi.), t. IV, p. 126, du terrain 

pliocène de l'Astézan. 
Fig. 2. — Discofascigera radiuta, d'Orb., t. IV, p. 127, de la craie blanche. 



MOLLUSQ.UES Bryozoaires, 



l'I.XC. 











tel S&S /|s 











%. . 














u3ckerbâuer del Imp.Lemercier, fans 

Cellarioïdes , Escharoïdes.î'luslrino'ides .('tisides ,0|)t'iculinés. 



Publié par J.B Raillière .Lribraire àPans 



MOLLUSQUES , Bryozoaires 



PI. xci. 




Làckerbauer Jiih 



ImpLemercier, Pans- 



Tu b li 1 1 p r i(J (• S 



Publié par J.B.Bainière Libraire àPans . 



MOLLUSQUES Bryozoaires 



pi.xcn 




Lackerbâuer iel 



Imp Lemeraer, Fans. 



Tuhnlipnrifles . 



Putlièpar JB.Bailhère et Fil:-. 



Fi-. 


3 


Fis. 


/i 


Fis. 


5 


Fit'. 


6. 


Fig. 


7. 


Fis. 


8, 



— 61 — 

Cyrtopora eîegam, Hagenow, t. IV, j). 127, de la craie blanclie. 
l\. — Osculipora tninciila, d'Orb. [Truncatula tnmcn/a, Hagenow), t. IV, p. 128, du terrain 
sononien. 

— Apstudcsia crisla/a. I.amouroiix, t. IV, p. 129, de la grande oolitiic de Normandie. 

— Tlieonea iiregu/aris, d'Ori). [Lopltolepis irregularis, Hagenow), t. IV, |). 130, de la craie 
de Macsiricht. 

— Corijinbopora Menardi, Michelin, t. IV, p. 130, de l'élage cénomanien du Mans. 

— Fascipora pavonina , d'Orb. [Diastopora pavoninu, Michelin), t. IV, p, 131, de l'élage céno- 

nianieu du Mans. 
Fig. 9. — Spiropora antiqua, d'Orb. [Cricopora verlicilla/a, Goldf.), l. IV, p. 131, de la craie de 

Macstricht. 
Fig. 10. — Fntalopliora cellario'ides, LaniourouN, t. IV, p. 133, de lagrande oolilhe de Normandie. 
Fig. 11. — f: ntalophora teiniis, d'Ovh., de l'étage cénomanien. 

Fig. 12. — Diastopora foliacea, Lamouroux, t. IV, j). 135, de la grande oolilhe de Normandie. 
Fig. 13. — Idmonca carantina, d'Orb., t. IV, p. 138, du terrain turonien d'Angoulèmc. 
Fig. l/i. — Idmonca cancellata, Reuss, du bassin miocène de Vienne. 

Fig. 15. — Tubigcra dislic/ia, d'Orb. {/ie/epora disficha, GoW.), t. IV, p. 138, de la craie blanche. 
Fig. 16. — C/ausa licleropora, d'Orb., t. IV, p. l.'iO, de l'étage cénomanien. 
Fig. 16 bis. Claviclausa globulosa, d'Orb., t. IV, p. l^iO, de la craie blanche. 

Fig. 17. — TerebeUaria ramosissima, Lamouroux, t. IV, p. 1^1, de la grande oolilhe de Normandie. 
Fig. 18. — Tubulipora fascicitlaris, d'Or!)., t. IV, p. Ih'l, de l'étage néocomien de Wassy. 
Fig. 19. — Siomatopora parvula {Alecto parmlu, Michelin), t. IV, p. \h1, du terrain miocène de Douai. 
Fig. 20. — Proboscina ramosa, d'Orb., t. IV, p. H3, de l'étage cénomanien. 
Fig. 21. — /ladiotiibigero organisans, d'Orb., l. IV, p. 14/i, de la craie blanche. 
Fig. 22. — Discosparsa tuberculala, dOrb. , t. IV, p. l/i6, de la craie blanciie. 
Fig. 23. — Conotubigcra irregularis, d'Orb., t. IV, p. l/i6, de la craie de Meudon. 
Fig. 2Zi. — Horncra amiegaverisis, Michelin, t. IV, p. 1^6, du terrain miocène de Douai. 
Fig. 25. — Crisina pjeriusa, d'Orb. {Idmonca perlusa, Reuss), t. IV, p. l/i7, du terrain miocène de 

Vienne. 
Fig. 26. — Zonopwra pseudotorquala , d'Orb. [Plethopora pseudotorquata , Hagenow), de Macslricht, 

t. IV, p. U9. 
Fig. 27. — Cavea regularis, d'Orb., t. IV, p. 150, de l'étage turonien. 
Fig. 28 — Ditaxia anomalopora, Hagenow, t. IV, p. 150, de la craie de Maestricht. 
Fig. 29. — Pyricavca Fnmcqana, d'Orb., t. IV, p. 151, de la craie de Meudon. 
Fig. 30. — Lic/tenofjora P/iillipsii, Haime, t. IV, p. 151, de lagrande oolilhe d'Angleterre. 



PLANCHE XCil. 
MOLLUSQUES BRYOZOAIRES. — tubulipokides. 

Fig. 1. — Radiopova licheniformis {Ceriopora licheni/onnis,W\ch.), t. IV, p. 153, de l'étage miocène 
c!c Douai; a, grandeur naturelle. 
Domopora Muktiann, d'Orb., t. II, p. 15i, de l'élage aptien. 

Constellaria anteloïdca, Dana, t. IV, p. 15i, du terrain silurien inférieur des États-Unis. 
Cea digitala, d'Orb., t. IV, p. 155, de la craie blanche; a, grandeur naturelle. 
Filicea regidoris, d'Orb., t. IV, p. 156, de la craie blanche; a, grandeur naturelle. 
■ Ceriopora tubiporacca, (Joldf., t. IV, p. 156, de la craie de Maestricht. 
Sulcocava sidcata, d'Orb., t. IV, p. 157, de la craie blanche; a, grandeur naturelle. 



Fig. 


2 


Fig. 


3 


Fig. 


U. 


Fig. 


5 


Fig. 


6 


Fig. 


7 



— 62 — 

Fig. 8. — Heteropora ramoso, Mich., t. IV, p. 160, de la grande oolithe de Nonnandic; a, grandeur 

naturelle. 
Fig. 9. — Nodicrcseis inœrjualis, d'Orb., t. IV, p. 161 , de !a grande oolillie, rapportée par M. Hairae à 

V Heteropora pustulosa ; de grandeur naturelle. 
Fig. 10. — Cliilopora Guernoni, Hainie, t. IV, p. 162, de la grande oolithe deGranville, grossie. 
Fig. 11. — Plrthopm-à trimcata, de Hagenow, t. IV, p. 163, de la craie blanche; a, grandeur naturelle. 
Fig. 12. — Unicijtis falcaia, d'Orh.,l.\Y p. 163, de la craie blanche ;«, grandeur naturelle. 
Fig. 13. — Discocytis Eudesii, d'Orb. [Pelagia Eudesii, Mich.), t. IV, p. 16/i, de l'étage cénomanien du 

Mans. 
Fig. 14. — Fenestella retiformis, Schloth., t. IV, p. 165, de l'étage permien d'Angleterre; a, grandeur 

naturelle. 
Fig. 15. — Polypora incepta, Hall, t. IV, p. 166, du silurien moyen d'Amérique, groupe du Niagara; 

a, grandeur naturelle. 
Fig. 16. — Plajllopora Ekrenbergi, King [Gorgonia Ekrenbergi, Geinitz), t. IV, p. 161, du terrain 

permien. — a, face externe ou inférieure grossie ; b, face interne grossie. 
Fig. 17. — Synocladia virgulacea, King [Rctepora virgulacea, Phillips), t. IV, p. 167, du terrain per- 
mien, grossie. 

— Acanthocladia anceps, (Schloth.) King, t. IV, p. 168, du terrain permien. 

— Thamniscus dubius, (Schloth.) King, t. IV, p. 168, du terrain permien; a, grandeur naturelle. 

— Ptilndyctia eosfellaln , Mac Coy, t. IV, p. 169, du terrain silurien supérieur d'Angleterre; 
a, grandeur naturelle. 

— Seriatopora flexuosa. Hall, t. IV, p. 170, du silurien moyen d'Amérique , groupe du Niagara. 

— Oldhamia antirpta, Forbes, I. IV, p. 171, du terrain camhrien (le plus ancien des êtres 
organisés connus). 



Fig. 


18. 


Fig. 


19. 


Fig. 


20. 


Fig. 


21. 


Fig. 


22. 



PLANCHE XCllI. 

ÉCHINODERMES ÈCHINIDRS. - spatangoïdes. 

Fig. 1. _ Collyrites ellipticm, Desm. [Dysaster elliptims, Agàss.), l. IV, p. 188, du terrain kelloviea 

de la Suisse. 
Fig. 2. — Ananchytes ovata, Leske, t. IV, p. 190, de la craie blanche. — a, vue de profil ; h, vue en 
dessous; c, l'appareil apicial grossi. 
Holaster lœvis, Agàss., t. IV, p. 191, du gault de la Suisse et de la Savoie. — a, vu en 

dessus; b, vu en dessous; c, l'appareil apicial grossi. 
Echinospatagus cordiformis, Breyn, t. IV, p. 19i, espèce plus connue sous le nom de 

Toxaster coinplanatus, fréquente dans le terrain néocomien de la Suisse. 
Portion supérieure de l'ambulacre antérieur grossi. 

Même organe chez YUeteraster Couloni, d'Orb ,' du terrain urgonicn, t. IV, p. 195. 
Même partie chez \ Ennallaster Greenovi, Forbes, du grès vcrl de Blackdown, t. IV, p. 195. 
Micraster co7'-anguinum, Klein, t. IV, p. 196, de la craie blanche, vu en dessous. 
Epiaster polygonus, d'Orb., t. IV, p. 196, du terrain aptien de la perte du Rhône. 
• Hemiasfer minimvs, Desor, t. IV, p. 197, du gault de la j)erle du Rhône. 
Periaster conicus, d'Orb., t. IV, p. 198, de l'étage cénomanien. 
Schizaster rimosus, Desor, t. iV, p. 199, du terrain nummulitique de Biarritz. 
■ Spatangns Desmarosti, Munster, l. IV, p. 199, de l'époque miocène. 

- Anipludetus Goldfvssi, Agass., t. IV, p. 202, espèce d'une origine douteuse, mais figurée 
comme donnant bien les caractères du genre. 



Fig. 


3. 


Fig. 


h 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7, 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10 


Fig. 


11. 


Fig. 


12, 


Fig. 


13 


F g. 


li 



RClilNODERMES, Echmides 



ri.xcn/. 




iaciierbàuer 'l'h 



Spalangoidcs 



Publié par J.B.Baillière, Libraire à Paris-. 



ECHINODEBMES - Eclimides 



Pl.XClv. 




Lackerbaiwr deï 



hnp Leiuercier^ Pans 



Cljpéa.slroïdes 



Publié par JB Baillière et Fils a Pans 



ECHINODERMES Echinides, 



PI. xcv. 




lackerhàuer. del 



lith£ecquei frères. 



Clypéastroïdes 



Publié parJ.B.Baillière et fik, Libraires SI Paris, 



— G3 — 

Fig. 15. — Gtialtieria Orhignyanu, Agass., l. IV, |). 2(I2, du U'iTiiiu uuminulitiqiic de Royan. 
Fig. 16. — lirissus Scillœ, Agass., l. IV, p. 202, du crag corallion d'Angleterre. 

iV. B. Dans toutes les figures de cette planche, la partie antérieure est en haut; de sorte (pie, lors(pi'on 
voit la bouche, elle est au-dessus de la moitié, et que l'anus est l'ouvorlurc située vers le bas de la figure. 



Fig. 


1 


Fig. 


2. 


Fig. 


3, 


Fig. 


U. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 



PLANCHE XCIV. 

ÉCHINODERMES ÉCHINIDES — clypkastruïdes. 

• Archiacia sandulina, Ag. (Clypeaster sandalinus, d'Archiac), I. IV, p. 207, du terrain céno- 

nianien de France. 
Conocbjpus Leskei, Ag. {Clypeaster Leskei, Goldf,), t. IV, p. 208, de la craie de Maastricht. 
Echinolumpas Escheri, Ag., t. IV, p. 209, du terrain nuiiimulili(iue de la Sui.-;so. 
Pijf/urus rostratus, Ag., t. IV, p. 211, de l'étage néocomien inférieur (vaianginieu). 
Pygurusminor, Ag., du terrain néocomien supérieur (urgonien), de Lassaraz. 
Pyyuuhts dcpressus, Ag. [Aucleolitcs depressa, Brongniart), t. IV, p. 213, du terrain néo- 
comien supérieur (urgonien). 
Fig. 7. — Catopygmcarinatus, Ag. [Nucleoliles carimtus, Goldf.), t. IV, p. 211*, du terrain cénomanien 
de France et d'Angleterre. 
Cassididiis lapis cancri, Laniarck, t. IV, p. 2U, delà craie de Maestricht. 
Clypeus Huyii, Ag., t. IV, p. 215, del'oolithe inférieure de la Suisse. 
Nucleolites clunicula)is,'K\à\nv . {Clypjcus climimlaris, Lhwyd), t. IV, p. 216, delà grande 

oolilhe et de l'oolithe inférieure d'Angleterre. 
Echimcyamus occùanicus, Ag., t. IV, p. 218, du calcaire grossier cocènc du Médoc et 
de l'Espagne. 
Fig. 12. — Fibularia subglobosa, Lamarck [Echinoneus subglobosus, Goldf.), t. IV, p. 219, de la craie 

de Maestricht. 
Fig. 13. — Lenila patellaris, Ag,.,t IV, p. 219, du calcaire grossier de Grignon. 



Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11. 



PLANCHE XCV. 

ÉCHINODERMES ÉCHINIDES. — clypéastroïdes. 

Fig. 1. — Clypeaster scutellatiis , Jlarcel de Serres, t. IV, p. 219, du terrain miocène de Boutonnet, 

près de Montpellier. 
Fig. 2. — Sciitellina nuimmdariu, Ag., t. IV, p. 220, du calcaire grossier du bassin de Paris. 
Fig. 3. — Echinaracimius incisiis, Ag., t. IV, p. 221, du calcaire grossier de lîautcville (Manche). 
Fig. h. — Scutella truncata, Valenciennes, t. IV, p. 221, du terrain miocène de la Touraine. 
Fig. 5. — Lohùpfiora bioculata, Ag., du sous-genre des Amphiope, t. IV, p. 222 ; du terrain miocène 

du midi de la France. 
Fig. 6. — Hybodypus gibberulus, Ag., t. IV, p. 223, de l'oolithe inférieure d'Angleterre. 
Fig- 7. — Mucleopygus minor, Ag., t. IV, p. 22Zi, de la craie blanche de Royan. 
Fig. 8. — Desoria incisa, Conem {.\ucleopygus incisas, Ag.), t. IV, |). 224, du terrain néocomien. 
Fig. 9. — Desoria Orbtgnyana, Cotteau, du terrain corallien. 



— 64 — 

Fig. 10. — Pyrina ovulum, Ag., t. IV, p. 225, delà rraic blanche de Tours. 

Fig. 11. — Caratomus avellana, Ag. {Calopijgus avellana, Dubois), t. IV, p. 225, de la craie blanche de 

Ciply. 
Fig. 12. — Galerites albogalerus, Lamarck, t. IV, p. 226, de la craie blanche. 
Fig. 13. — Discoicleacijlindrka, Ag., l. IV, p. 227, du terrain cenomanicn. 
Fig. 1/}. _ Moule du Discoidea conica, Desor, du gaull de la perle du Rhône, monlranl les entailles 

caractéristiques du sous- genre des Discoidea proprement dites. 
Fig. 15. — Discoidea depressa, Lamarck, de Toolithe inférieure, appartenant au sous-genre àcsHolcc- 

typiis. 
Fig. 16. — Pygaster trimcatus, Ag., t. IV, p. 228, du terrain cénomanien. 



PLANCHE XCVI. 
ÉCHINODERMES ÉCHINIDES. — cidarides {Latistellés). 

Dans ces figures, les lettres a désignent les anibulacrcs, et les lettres i les aires interambulacraircs. 

Echinus rtobinaldirms, Cotleau, t. IV, p. 234, du terrain corallien du départemenlde l'Yonne. 
Polijci/phuscomllinus, Colluau, t. IV, p. 237, du terrain àchaillesdu département de l'Yonne. 
Glypticus hicroglyphicus, Agass., t. IV, p. 238, du terrain corallien. 
Temnechinus excavatus, Forbos, t. IV, [). 239, du crag d'Angleterre. — «, grossissement 

du test. 
Grossissement d'une portion du lest du Salmncis bicolor, t. IV, p. 239, espèce vivante. 
Pedina subUevis, Agass., t. IV, p. 239, du terrain corallien. 
Codiopsis doma (Desm.), Agass, t. iV, p. 2/tO, du terrain cénomanien. 
Cœlopleuriis Agassizii, d'Archiac, t. IV, p. 2/i0, du terrain nummulitiquedeBiarritz. 
Arbacia Forbesi, Wright, t. IV, p. 241, de l'oolithe inférieure d'Angleterre. 
Zone porifére de ÏEcliinopsis Edivarsi, Forbes, t. IV, p. 242, de l'argile de Londres. 
Cypjltosorna Beaumonti, Agass., t. IV, p. 242, de la craie de Plaisance. 
Diademu Rhodani, Agass , t. IV, p. 243, du gault de la perte du Rhône, avec le grossissement 

d'un des gros tubercules. 
Acrocidaris formosa, Agass, t. IV, p. 246, du terrain kimméridgien inférieur (séquanien), 

de la Suisse. 
Fig. \tf, — Gonyopygiis major, Agass., t. IV, p. 246, du terrain cénomanien delà Charente, avec le 

grossissement de la rosette apiciale. 



Fig. 


1 


Fig. 


2 


Fig. 


3 


Fig. 


4. 


Fig. 


5, 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8 


Fig. 


9 


Fig. 


10 


Fig. 


11, 


Fig. 


12 


Fig. 


13 



PLANCHE XCVII. 

ÉCHINODERMES ÉCHINIDES. — cidarides [Sahhiiens, Angmtistellés et Archéocidariens). 

Fig. 1. _ Saleniu personata, Defr., t. IV, p. 247, du terrain cénomanien, avec le grossissement de la 

rosette apiciale. 
Fi". 2. — Pcltnsics arant/iodes, Agass., t. IV, p. 248, du terrain cénomanien. — a, la rosette ajiiciale 



ECHINODERMES Echmides. 



Pl.lCVI. 




lâcierbduer. àel 



Li&Becquetû^es 



Cidaritles lalistellés 



PutliéparJB.Baïlliéreetfils,LitrairesàParis. 



ECHINODERMES .Echmides 



/'/. AT 17/. 




..âckerbauer M 



Paris, hnp Lemercier. 



Cldar'lde.S ( Sàlémens, An^siistellés et Archœoadariem ) 



PuUiepar JB.Baillière d : us a Paris. 



■HINODKRMES Stellendes 



/'L.icrm. 




Lackerhmer iel 



]mp lemeraer,Pan.^ 



Astèrides et Opli ni rides 



PuUie par J BBailhere , :t Fils a Pans, 



— 65 — 

Fig. 3. — Goniop/ionts apictilatus, Agass., t. IV, p. 2fi8, du terrain cénomanicn du Havr«>. — a, 

roscllc apiciale. 
Fig. U. — Acrusnleni'i /icmiciilaroides, Wright, t. IV, p. 2^9, de l'oolitlie inférieure d'AngIctorrc. 
Fig. 5. — Milnia decornta, Haime, t. IV, p. 2ù9, du terrain corallien d'Angleterre. — a cl 0, de gran- 
deur naturelle; c, grossissement d'une rosette apiciale normale; (/, grossissement d'une 
rosette apieiale îi plaques anales nombreuses. 
Fig. 6. — Hemicidaiis intennedia, Fleming, t. IV, p. 251, du terrain jurassique d'Angleterre. — a, b 
etc, de grandeur naturelle ; d, un des grands radioles de grandeur naturelle ; c, un des 
radioles secondaires l'orteinent grossi ; /', rosette a|)ieiale. 
Cidaris suevica, Desor, t. IV, p. 252, du terrain oxfordien supérieur (argovien) de Suisse. 
Cidaris clfn'i(jera. Ka-nig, de la craie blanche d'Angleterre, trouvé avec ses radioles. 
Radioledu Ciilaris Blumcnbuc/ii, Munster, du terrain ii ehailles. 
Radiole du Cidaris cticumifera, Agass., du terrain corallien. 
Radiole du Cidaris i/landifera, Goldf., du mont Carinel. 
Portion du lest du Ithabdocidoris Orbiijni/ana, Desor, t. IV, p. 255, du terrain kininiéridgien 

de France. 
Radiole du Rluibdocidaris maxima, (Goldf.) Desor, de l'oolithe inférieure. 
Radioledu Jl/mbdaciduris Moraldiiw, (Cotteau) Desor, du lias. 
Portion du lest du Diplocidaris gigan/ea, Desor, t. IV, p. 256, du terrain corallien. 
Radiole du Diplocidaris Wrigkti, De.sor, de l'oolithe inférieure d'Angleterre. 
Fragment de test du Porocidaris vcronensis, (Mérian) Desor, l. IV, p. 256, du terrain num- 

niulili([ue de Vérone. 
Radiole du Cidaris Sclimideli, Munster, rapjjorté avec doute au genre Porocidaris. 
Archœocidaris Aerii, (Munster) Mac Coy, t. IV, p 258, du terrain carbonifère de Relgique. 

— a elb, deux plaques isolées du test ; c, un radiole. 
Archœocidaris Verneuiliana, King, [Archœocidaris Aciscrlingii, Geinitz), quel(|ues plaques 
du test. 
Fig. 21. — Détails du test et des zones poriféres du Pcrischodomus biserialis, Mac Coy, l. IV, p. 259; 

du calcaire carbonifère inférieur d'Irlande. 
Fig. 22. — Palechinus elegans, îilacCo\, t. IV, p. 259, du calcaire carbonifère d'Irlande. 
Fig. 23. — Zones poriféres (aires amhulacraircs) du Mcloniles multipora, D.-D. Owen, t. IV, p. 260, du 
calcaire carbonifère de Saint-Louis (Missouri). 



Fig. 


7, 


Fig. 


8 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11 


Fig. 


12, 


Fig. 


13 


Fig. 


lû 


Fig. 


15 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 


Fig. 


18. 


Fig. 


19 


Fig. 


20. 



PLAXCIIE XCVIII. 
ÉCHINODERMES STELLÉRIDES. — astérides et ophiurides. 

Fig. 1. — Uraster Ruthveni, Forbes, t. IV, p. 263, du terrain silurien d'Angleterre. 

Fig. 2. — Palœaster niagarensis, Hall, t. IV, p. 265, du silurien moyen (groupe du Niagara) des Étals- 
Unis d'Amérique. 

Fig. 3. — Ti-opidaster pectinatus, Forbes, t. IV, p. 265, du lias du Gloucestershire. — a, un des rayons 
vu du côté ventral; 6, le même vu du côté dorsal. 

Fig. h. — Palmipes antiqua, Forbes {Asterias antiqua, Hisinger), I. IV, p. 266, du grès vert du Goth- 
land. 

Fig. 5. — Fragment de VAslrogonium Stokesi, Forbes, t. IV, p. 267, de l'argile de Londres. 

Fig. 6. — Stcllaster Comptoni, Forbes, t. IV, p. 268, du grès vert de RIackdown. 

Fig. 7. — Pentagonnster uncatus, Forbes, t. IV, p. 269, de la craie supérieure d'Angleterre. 

Fig. 8. — Crenasler Hastingsiœ, Forbes, t. IV, p. 270, du lias du Yorkshire. — a, fragment d'un des 
bras grossi. 
PlciET. — Paléontologie. 'J 



— 66 — 

Fig. 9. — Fragment du Lepidaster Grayi, Forbes, t. IV, p. 273, du terrain silurien supérieur de Dudley. 
Fig. 10. — Acrovra prisca, Agass. [Ophiura prisca. Munster), t. IV, p. 273, du muschelkalk. — «, gran- 
deur naturelle. 
Fig. 11. — Aplocoma ^fyassmV, d'Orb. [Acroura Agassizii, Munster), t. IV, p. 275, du musclielkalk de 
Leineck. ■ — a, grandeur naturelle. 

Oplnitra W'et/ierelli, Forhes, t. IV, p. 21h, de l'argile de Londres. 

Aspidura loricuta, Agass. [Ophiura loricata, Goldl'uss), t. IV, p. 276, du muscbelkalk du 
Wurtemberg. — o, grandeur naturelle; 6, lace dorsale grossie; c, lace ventrale grossie. 

Fragment à'Ophicovm yranulosa, d'Orl). [Opkiura granulosa, Roemer), t. IV, p. 276, de la 
craie inférieure du Hanovre. 

Ophiurclla speciosa, Agass. [Opinura speciosa, Goldfuss), t. IV, p. 276, du calcaire litho- 
graphique d'Eichstffdi. — a, grandeur naturelle; b, fragment de bras grossi, vu du côté 
dorsal; c, le même vu du cùlé ventral. 

Geocoma carinatn, d'Orb. [Ophiura carinata, Munster), t. IV, p. 277, des schistes lithogra- 
phiques de Solenhofen. — o, grandeur naturelle; b, grossissemeut d'une portion du bras 
prise vers sa base ; c, grossissement d'une partie du bras prise près de l'exlrémité. 

Protaster Sedgvjickii, Forbes, t. IV, p. 277, du terrain silurien su[)érieur d'x\nglelerre; 
a, de grandeur naturelle; b, restauré et grossi. 



Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


\U. 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


!i. 


Fig. 


5. 



PLANCHE XCiX. 

ÉCHINODEMIES CRINOIDES. — comatclides, pentrémitides, cystidées et cupressocrinides. 

Solanocrinus coslatus, Goldf. , t. IV, p. 288, type du genre Solanocrinus, du terrain corallien 

de Natthcim. 
Solanocrinus Jœgeri, Golûf., appartenant probablement au genre Comatula, t. IV, p. 288, du 

corallien de Streitberg. — a, vu en dessus; b, vu en dessous. 
Decameros mysticus [Hciilia inijstica, Ilagenow), 1. IV, p. 289, de la craie de Rugen; a, vu 

en dessus, et b, vu en dessous. 
Pterocoma pinnafa, Agass. [Comatula pinnata, Goldl'.), t. IV, |i. 289, des schistes de Solen- 
hofen. Un quart de la grandeur naturelle. 
Glenotremites pai-adoxus, Goldf.; t. IV, p. 290, de la craie de Maestrichl. — a, vu en dessus; 
b, vu en dessous. 
Fig. 6. — Succocomatenella, Goldf., t. IV, p. 290, des schistes lithographiques de Solenhofen. — a, de 
grandeur naturelle; b, un des bras grossi. C'est par erreur que le texte porte Saccosoma. 
Fig. 7. — Marsupites ornatus, Miller, t. IV, p. 291, de la craie blanche. — «, plaque centrale isolée. 
Fig. 8. — Astylocrinus lœvis, F. liœmer, l. IV, p. 291, du lerraiucaihonifèrede rillinois. — a, plaque 

centrale entourée des basales. 
Fig. 9. — Pentreinites pyriformis, Say., t. IV, p. 292, du terrain carbonifère du Kentucky. — a, vue 

de profil; b, surface supérieure; c, surface inférieure. 
Fig. 10. — Eleacrinus Verneuilli, Rœmer [Pentreinites Verneuili, Troost), t. IV, p. 294, du terrain 

dévonien de lOhio. — a, vu de profil ; b, vu en dessus; c, vu en dessous. 
Fig. M. — Codonaster acutus, Mac Coy, t. IV, p. 295, du terrain carbonifère d'Angleterre. — a, vu 

de profil; //, vu en dessus; c, vu en dessous. 
Fig. 12. — Restauration du Pseudocrinus bifasciatus, Pearce, t. IV, p. 298, du terrain silurien supérieur 

de Dudley. 
Fig. 13. — Pseudocrinus quadrifasciutus, Pearce, du terrain silurien supérieur de Dudley. 



ECHINODERMES Crinoides. 



PL XCIX. 




Zâ^lcerbâ-^er :>."" 



Ii'h-B'^cffuet frères 



Comaluliflcs. Pentrémitides. Cvstidees el Cupressocniudes 



Publié par J.B.Bailliereetfils. Libraires àParis. 



ECHINODERMES Cnnoides 



PL C. 




Lsc7fe^^.^^"^'' dp] 



Zi tbBeagaet frères. 

roljcniiidcsjlaplocriiiidps, AnUioci'iiiidcs et Cvalhocnnidcs ( Cvaihomninis ). 



Futile par J BBailliere etfils, Libraires, àPans . 



— 07 — 

Fig. lu. — Apiocystitespcntremntoi'/cs, ForlK\s, l. IV, p. 298, du mèmegisemenl. — a, vu de profil; b, vii 

en dessus ; c, vu en dessous. 
Fig. 15. — C(illori/'sti/f'sJeweitii\\là\\, t. IV, p. 29S, du silurion moyen d'Autériquo (groupe du Niagara). 
Fig. 16. — Piunocijstites Flelc/it-ri, Forbes, l. IV, p. 299, du lerraiu silurien su|>erieur ilc Dudley. — 

a, de grandeur naturelle. 
Fig. 17. — Echinoencrinites armatus, Forbes, t. IV, p. 299, du terrain silurien inférieur d'Angleterre. 

— a, une des pla(|ues (jui porte un losange pectine grossi. 

— Caryocrinus ornât us , Say, t. IV, p. 300, du lerraiu silurien su|)érieur d'Angleterre et 
d'Amérique. 

— Bciiiicosiiiitcs jji/riforinis, de Bach, t. iV, p. 301. du silurien inférieur. 

— Calliucriytvs coslatus, d'Orh. {Eiujcniacriniis costdtus ,li\s\f\gGT), t. IV, p. 301, du terrain 
silurien supérieur du Gothiand. 

— Cariocystites tcstiidinarius, Ilisinger, t. IV, p. 302, du terrain silurien inférieur de Suède. 

— Echinosphœrites auranlium, de Bueh, l. IV, p. 302, du silurien infeiieur. 

— Steplianocrinus angvlatus, Conrad, t. IV, p. 304, du silurien moyen d'Amérique. 

— Cryptocrinus cerasus, de Buch, t. IV, |). 304, du silurien inférieur de Russie. 

— Ilemicystites parasitica, Hall, t. IV, p. 305, sur une valve de Brachiopode, du silurien moyea 
d'Amérique. 

— Cupressocrùms crassus, Goldfuss, t. IV, p. 306, du terrain dévonicn de l'Eit'el. — a, frag- 
ment de la lige. 



Fig. 


18. 


Fig. 


19. 


Fig. 


20. 


Fig. 


21, 


Fig. 


22. 


Fig. 


23. 


Fig. 


2!i. 


Fig. 


25, 


Fig. 


26 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


;i. 


Fig. 


5. 



PLANCHE C. 

ÉCHINODERMES CRINOIDES. — polycrinides, HAPLOcaiNioES, anthocrinides et cyathocrinides 

(Cyat/tocriniens). 

Eucalyptocrînus rosaceus, Goldf. , t. IV, p. 307, du terrain dévonien du Rhin. — «, sur- 
face supérieure. 

Haplocrinus mespiliformis, Rœmer, t. IV, p. 309, du terrain dévonicn du Rhin. — « , vu 
de profd; b, en dessus; c, en dessous. 

Coccocrimis rosaceus, .1. Sltiller, t. IV, p. 310, du terrain dévonien du Rhin. — a, vu de 
profil; b, en dessus; c, en dessous. 

Myrtillocrinus elongatus, Sandb., t. IV, p. 311, du terrain dévonien du Nassau. — a, vu 
de profil ; b, en dessous. 

Ceramocrinus eifeliensis, Wirtgcn et Zeiler, t. IV, p. 310, du terrain dévonien de l'Eifel. 
— a, vu de profil du côté anal; b, vu du côté opposé. 
Fig. 6. — Epaclocrinus irreg>ilnris,'\\\v\'Jicn et Zeiler, t. IV, p. 31 1, du terrain dévonien de l'Eifel. — 
a, vu de profil du côté anal ; //, vu du côté opposé; c, vu en dessus. 

— Gasterocoma antiqua, Goldl., t. IV, p. 311, du terrain dévonien de l'Eifel. — a, vu de profil 
du côté anal; 6, vu en dessus; c, vu en dessous. 

— Antkocrimis Luweni, J. Millier, t. IV, p. 312, du silurien inférieur de l'île de Gothiand. — 
a, le sommet vu de profil ; b, coupe du même pour montrer l'enroulement des bras pétali - 
formes; c, calice vu en dessons; d, grossissement d'une portion des bras. 

— Rhodocrinusuniarticulatus, de Koniuck, t. IV, p. 314, du terrain carbonifère de Belgique. 

— Jihodocrinus crenatus, Goldf., du terrain dévonien du Rhin. 

— Acanthocrinus longispina, Rœmer, t. IV, p. 315, du terrain dévonien du Rhin. 

— Poteriocrinus radiatus, Austin, t. IV, p. 315, du terrain carbonifère de Belgique. 

— TItysanocrinus aeuleatus. Hall, t. IV, p. 317, du .silurien moyen d'.\mérique (groupe du Nia- 
gara). — «, le calice vu de profil ; A, disposition des pièces. 

— Dendrocrims longidaclylus. Hall, t. IV, p. 317, du silurien moyen d'Amérique. 



Fig. 


7 


Fig. 


8 


Fig. 

Fig. 


9, 
10. 


Fig. 

Fig. 
Fig. 


11, 
12 
13 


Fig. 


\k 



— 68 — 
Fig. 15. — Disposition théorique des pièces du calice du genre Cya^/w(?r(««s, Miller, t. IV, p. 317. s, les 

cinq sous-radiales ; r, les premières radiales; i, les inlerradiales ; a pièce anale. 
Cyathocrinus planus, Miller, du terrain carbonifère d'Angleterre. 
Ichthijocrinus lœvis, Conrad, t. IV, p. 319, du silurien moyen d'Amérique. — a, le calice 

avec les bras épanouis; b, le calice avec les bras fermés. 
Woodacrinusmacrodacli/lus, dcKoninrk, t. IV, p. 319, du calcaire carbonifère du Yorkshire. 
Mespilocrinus Forbcsinnus, de Koiiiuck, t IV, p. 320, du terrain carbonifère de Belgique. 
Mespilocrinus granifcr, de Koninck, du même gisement. 
Ennnlloci-inus scriptus, d'Ori). [Apiocriuitcs scriptiis , Hisinger), t. IV, p. 320, du terrain 

silurien supérieur de Suède. Moitié de la grandeur naturelle. 



Fig. 


16. 


Kig. 


17. 


Fig. 


18. 


Fig. 


19. 


v>s- 


20. 


Fig. 


21. 



PLANCHE CI. 
ECIIINODEUMES CRINOIDES. — CY.vthocrinides {Actinocriniens, Carpocriniens ti Platycriniens). 

Fig. 1. — Ctenorrinus steltaria. RoMiicr, t. IV, p. .'',22, du terrain dévonicn. 

Fig. 2. — l'radocriims Baylei, Verneuil, t. IV, p. 322, du terrain dévonien des Asluries. 

Fig. 5. — Disposition des plaques du calice dans le genre Aclinocrinus, t. IV, p. 323, où l'on voit trois 

pièces basales entourées de cinq radiales (r) et d'une anale (a). 
Fig. U. — Actinocrinus tricuspidatus, de Koninck, du terrain carbonifère de Belgique. 
Fig. 5. — Aclinocrinus stellaris, de Koninck, avec son tube, du même gisement. 
Fig. 6. — Bulocrinus icosudaclylus, Ca.ssedy, t. IV, p. 32^i, du calcaire carbonifère de Louisville 

(Kentucky). 
Fig 7. — Atnphorncrinm Gilberlsnni, Auslin {Melocriniles ainphom, Goldf.), t. IV, p. 324, du terrain 

carbonifère des îles Britanniques. 
Fig. 8. — Melocrinvs verrucosus, Goldf, t. IV, p. 325, du terrain dévonien d'Allemagne. 
Fig. 9. — Disposition des plaques du calice dans le genre Forbesiocrinus, t. IV, p. 326, montrant cinq 

basales et cinq rayons de quatre radiales (r), avec des anales {n) et des inlerradiales [i]. 
Fig. 10. — Taxocrinus tuberculatus, Miller, t. IV, p. 327, du terrain silurien supérieur d'Angleterre. 
Fig. 11. — Gi-ajj/iwcrinus encrinoides, de Koninck, t. IV, p. 327, du Ctalcaire carbonifère de Belgique. 
Fig. 12. — Lyriocrinusdactylus, Hall, t. IV, p. 329, du silurien moyen des États-Unis. 
Fig. 13. — Disposition des pièces du calice du genre Platycrinus, t. IV, p. 330, où l'on voit trois pièces 

basales entourées de cinq rayons de deux radiales [r] et des interradiales {i). 
Fig. 14. — Platycrinus trigintadnciylus, Austin, du terrain carbonifère d'Angleterre. 
Fig. 15. — Edwnrdsocrimis ornaïus, d'Orb. [Platycrinus ornatus, Mac Coy), t. IV, p. 331, du terrain 

carbonifère d'Irlande. 
Fig. 16. — Culicocriims nodosus, i. Muller, t. IV, p. 332, du terrain dévonien du Rhin, —a, surface 

supérieure du calice. 
Fig. 17. — Atocrinus Milleri. Mac Coy, t. IV, p. 332, du terrain carbonifère d'Irlande. 
Fig. 18. — Dichocrinm radiatus. Munster, t. IV, p. 333, du terrain carbonifère de Belgique, —a, ca- 
lice vu de prolil ; b, calice vu en dessous. 



l'UNCIII^ Cil. 

ECillNODERMES CRINOIDES. — pycnocrinidées [Eurjéniacriniens, Encriuiens, Apiocriniem , 

et Pentacrinicns). 

Fig. 1. - Eugcniacrinus nulam, Goldfuss, t. IV, p. 335, du terrain oxfordicn. - « , de grandeur 
naturelle ; b et c, calice grossi. 



ECHlNODERM.ES Crmoides. 



Pi. CI. 




Zâckerbâuer del 



litkBecquetS'éres . 



CvathocrinideS ( Actinocrimens.Carpocriniens et PlaUcnniens. ) 



Publié parJB.Éafllière et fils.Libraires àftris. 



ECHINODERMES Crinoïdes. 



PL eu. 







"fîx 




% ^ 




lackerbaver de). liÛLBecjuet£-éres. 

PvCnOCrinidéCS < EuoeTnacnniens.Encriniens.Apiornniens et PcnUicViniens .; 



Publié par J J.Bafllière et fils , libraires à Pans . 



POLYPES. Zoanthaires apores 



PI cm. 




V'^'T-vIdif II • ■ •/ 
















^^éM^^J, 



'^. 



\ 



\ 



f 









v*.' *' 







\::^' 






J:) 



^âcierïiauer (?e/ 



LithBpcoxiet S-én 



Turbinolidcs et Uculiiiulcs. 



Publié parJ B.Baillière et fils, libraires à Paris 



— 69 - 

Fig. 2. — Tctrarrinus nioniliforini)', Miinsler, t. IV, p. 335, du corallien de Slreilberg, grossi. — n, face 
supérieure du calice. 

Fig. 3. — J'/icalociiitus hexagonus. Munster, t. IV, p. 335, du corallien de Slreilberg. — «,1e calice vu 
en dessous. 

Fig. h. — Encrinus liliiformis, Schlolheini, t. IV, p. 337, du nnischelkalk.— «, l'ensemble un peu plus 
pelil que nature ; /^ le calice vu en dessus ; c, le inènic, vu eu dessous ; rfel c, surfaces 
d'articulation des articles de la lige. 

Fig. 5. — C/fe/oc/'ùiMS/jen/acri'nus, Broun, l IV, p. 337, du niuschelkaik. 

Fig. 6. — Dadocrinus(/racili^, Heruiaïui de Meyor, t. IV, p. 337, du musciielkalk supérieur de Silésie. 

Fig. 7. — Gtw/lardicriuitsdilatatus, d'Orliigny, t. IV, p. 339, du corallien. — «, la lète réduite au cin- 
quième de sa grandeur naturelle ; b, le calice au tiers de la grandeur naturelle ; c, coup^ 
du même ; rf, les deux assises (pii précèdent la bifurcation des bras. 

Fig. 8. — Ajiiiicrinus J'arkinsoni, Scblolhi'iiu, t. IV, p. 339, de la grande oolitbc. — a, le soinmel, 
moitié de la grandeur naturelle ; ô, coupe du même; c, rayonnement des pièces du calice ; 
d, bas de la tige et racine. 

Fig. 9. — Apiocrinus Miirc/iisoniinttfi, d'Orbigny, du terrain corallien, réduit au.\ deux neuvièmes de 
sa grandeur naturelle. 

Fig. 10. — .yilleric7-intis ^;'«i- //('s, d'Orbigny, t. IV, p. 3/i0, du corallien. — a, sommet de grandeur 
naturelle; b, calice grossi. 

Fig. n. — Tige d\i iMillericriiius acidcotus, d'Orh'igny, de l'oxfordicn. 

Fig. 12. — Tige du Bourgueticrinus etliptict/s, d'Orbigny, t. IV, p. 3(^1, de la craie blanche. 

Fig. 13. — Pentacriniis fasciculosus,^ih\olhc\m, t. IV, p. 343, du lias d'AUeniagne. — a, sommet et por- 
tion de la lige de grandeur naturelle; b et c, articles de la tige grossis. 

Fig. lU. — Jsocrinus pemluluSjUeTmdnn de Meyer, t. IV, p. 3.'i5, du terrain coi'allien. 



PLANCHE cm. 
POLYPES ZOANTHAIRES APORES. — torbinouues et oculimdes. 

F"'c- L — Figure théorique d'un poiypiérile pour montrer la disposition des six cloisons primaires (1) 

et des six cloisons secondaires (2). 
Fig. 2. — Polypiérite dans lequel ont apparu les cloisons du troisième ordre (3), constituant ainsi le 

troisième cycle. Les numéros 1 et 2 continuent à représenter les cloisons de premier et 

de second ordre. 
Fig. 3. — Un des six systèmes du quatrième cycle limité par des cloisons primaires (1), coupé dans son 

milieu par une cloison secondaire (2) et montrant les cloisons des troisième, ([ualrième 

et cinquième ordres (3, h, 5). 
Un des systèmes du cinquième cycle, où l'ou voit les cloisons de neuf ordres désignés par 

leurs chiiïres correspondants. 
Cyalhina Icevigata, Edwards et Haime, t. IV, p. 366, de la craie blanche d'Angleterre. — 

«, de grandeur naturelle; b, le calice grossi. 
Discocyathus Eudesii, Edwards et Haime [Cyclolites Eudtsii, Michelin), t. IV, p. 367, de 

l'oolilhe inférieure du Calvados. 
Trocltocyathus revolutus, Edwards et Haime, t. IV, p. 369, du terrain miocène du Piémont ; 

type des vrais Trochocyalhus. 
Fig. 8. — Troclwcyathvs obesus, Edwards et Haime {Turbinolia obesa, Michelin), du même gisement. 

— a, de grandeur naluiclle ; b. calice grossi ; type du groupe des AjJocyathus. 
Fig. 9. — l'ai-acyatlms cnryophyllus, Edwards et Haime [Turbinolia caryophyllus, Lamarck), t. IV, 

p. 370, de l'argile de Sheppy. 



Fig. 


U 


1-ig. 


5 


Fig. 


6 


F.g. 


7, 



■— -70 — 
Deltocyatims itolicus, Edwards el Haiiiie {Stephmwphyllia italica, Michelin), t. IV, p. 371, 

du terrain miocène de Tortone. 
Turhinolin Dixoni, Edwards el Haiiiie, t. IV, p. 372, de l'argile de Londres. — a, de gran- 
deur naturelle ; b, grossi ; c, coupe de la même. 
Smilotrochm liiberoms, Edwards et Haime, t. IV, p. 372, du grès vertde Blackdown , de 

grandeur naturelle. 
Pliihjlroc/inx Stocfu'si, Edwards et Haime [TurbinoliaStockesi, Lea), t. IV, p. 373, du ter- 
rain éocène de l' Alabama ; grossi. 
Ceratotrochits multiseriulh, Edwards et Haime {Turbinolia nn/^/^.swi'a/î's, Michelotti), t. IV, 

p. 373, du terrain miocène de Tortone. 
DiscofrorhusOrbignyanus, Edwards et Haime, t. IV, p. 373, du tertiaire éocène de l'Alabama, 
Flnbelhiiii Woo(Ji, Edwards et Haime, t IV, p. 376, du crag d'Angleterre. 
Fliibellum extemum, Michelin, du terrain miocène du Piémont. 

Dasmia Sowcrbyi Edwards el Haime, t. IV, p. 375, du terrain éocène de Highgate. — 
a, grandeur naturelle : b et c, grossie. 
Fjg. 19. _ 0,fî//n(/7cott/('r^rt, Edwards el Haime, t. IV, p. 376, de l'argile de Londres.— a, de grandeur 

naturelle ; b, grossissement d'un des calices. 
Fig. 20. — Asthrelia crnssoramnsa, Edwards et Haime [Oculina crassoramosa, Michelin), t. IV, p. 376, 

du terrain miocène deMantelan. 
Fig. 21. — Synhclin Sbnrpemui, Edwards el Haime, t. IV, p. 377, de la craie de Douvres. 
Fig. 22. — Diplhelin pnpillosa, Edwards et Haime, t. IV, p. 377, de l'argile de Londres. 
Fig. 23. — Evhelia gemmatn, Edwards et Haime {Oculina gemmata, Michelin), t. IV, p. 378, de la 

grande oolithe du Calvados. 
Fig. 24. — Stylophorarugosa, Edwards el Haime (Ocu^i'na 7-M^o«a, d'Archiac), t. IV, p. 379, du terrain 

nummulitique de Biarritz. 
Fiff. 25. — Arcacis auvertiaca, Edwards et Haime (/Is^î'eaaui^er^wffl, Michelin), t. IV, p. 379, du terrain 
éocène supérieur d'Auvert. — o, grandeur naturelle; b, quelques calices grossis. 



Fig. 


10. 


Fig. 


11. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


lu. 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 


Fig. 


18. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


k. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6, 


Fig. 


7, 


Fig. 


8 


Fig. 


9. 


Fig. 


10 


Fig. 


11 


Fig. 


12 



PLANCHE CIV. 
POLYPES ZOANTHAIRES APORES. — astréides eusmilides. 

Cylicosmilia alfavillensis, Edwards et Haime, t. IV, p. 381, du calcaire grossier d'Hauteville. 
Placosmilin Parkinsoni , Edwards et Haime (7'urènio/irt r!«//s, Michelin), t. IV, p. 382, du 

terrain turonicndu département du Var. 
Trochosmilia Fmijasi, Edwards et Haime, t. IV, j). 382, de la craie de Maestricht. 
Trochosmilia cuneoliis, Edwards el Haime ( Turbinolia cuneolus, Michelin) , du terrain turonien. 
Paraimilia rentralis, Edwards et Haime [Madreporn centralis, Mantell), t. IV, p. 383, de la 

craie blanche. 
Diplosteniiiin cordatum, Goldfuss, t IV, p. 384, de la craie de Maestricht. 
Peploemilia Austini, Edwards el Haime, t. IV, p. 384, du grès vert (cénomanien) deHaldon. 
Stylosmilia Âncheliiii, Edwards et Haime, t. IV, j). 285, du terrain corallien du Doubs. 
Dendrosmilia Duvolann . Edwards el Haime , t. IV, p. 385 , du terrain éocène supérieur 

d'Auvert. 
Aplosmilia semisidcata, Edwards et ]ia.ime {Lobopkylliii semistdcata, Michelin), t. IV, p. 386, 

du terrain corallien de Verdun, moitié de la grandeur naturelle. 
Hhipidogyra Martiniana, Edwards et tt Aime (Lobophyllia Martiniana , Michelin), t. IV, 

p. 387, du terrain turonien des Martigues, moitié de la grandeur naturelle. 
■ Po.clujgyro labyrinthica, EdwArds el Uaune { Lobopkyllia labyrint/iicu, Michelin), t. IV, 

p. 388, du terrain turonien des Corbières, moitié de lagrandeur naturelle. 



P LY P K s ^ Zoanthaires ap r 



PI. civ. 






# 











■à'-S^mV, 



■=a^*i 






Slf 



^4#p^- - V V "l 'i ' '7 -«^--4^ w - "'^ 







Zdckerhauer de. 



litiLBec^uet frères. 



AstréidçS Eusmllides. 



MiliÉpaTj.B.Baillière etfllsXftraires a Paris. 



POLYPES ZOANTHAIRES apores 



FL.CV 



-^^Nwwihry 



\y A y} Il .,V, :#s 











^ ^ eK 



m 




Xacieriduer deJ 



Lith.Becqnetiréres . 



AstréideS proprement dites. 



Putlié par J.B BaïUière etflls,lil)raaTes àParis 



Fig. 13. — Sti/linasolida, M. Coy, l. IV. p. 388, deroolillii' iiileiicureol de l;i faraude oolillicd'An^eterre 
— a, grandeur luUurollo d'un nuiulc; l>, grossisseiiiciil dune partie du uièiue • c éta 
naturel du |)olypier, grossi. 

iJccacœnia tubulofa, d'Orbigiiy {Stijlina tnbii/osa, Mielieliu, nciu Goldfuss], t. IV, p. G95, du 
terrain eorallien. — a, grandeur iialiirelie ; l>, (pu'Kpies ealices gro.ssis. 

Lobuca-via o/idinciis, d'Orbigny {Mad r<jpura oùcliscus, Mi(:iielin),t. IV, p. 389, du terrain 
eorallien. 

Coiivexaslrea regidurh. d'Orbigny [As/rm rcf/idnris, Kli|).slcin), t. IV, p. 391, du terrain 
saliierien deSainl-dassian. — n, grandeur naturelle;!!', un ealiee grossi. 

Stylûcœnia emaciata, Edwards et Hainie {Astrea emaciata, Lainarck), t. IV, p. 391, du cal- 
caire grossier de Paris. — n, grandeur n;iturelle : //, cpielipies calices gro.ssis. 

Astrocœnia decnphijll/i, Edwards et Haiine (.l.sV;v',i decn/j/ii/llu, MichaWa), t. IV, p. 392, du 
terrain luronien. — o, grandeur naturelle ; b, (juelqucs calices grossis. 
- S/ep/miioiu'uia mlcfsf'j,lii, Edwards et Haiiiie, t. IV, p. 393, espèce vivante liguréepour mon- 
trer les coupes plus visibles que dans les los^iles.- a, grandeur naturelle ; b, coupe longi- 
tudinale ; c, coupe transversale. 

Coluinuastrea striata, Edwards et Hainie {Asfren siriata, Goldl'uss; Astroa variolaris , 
Michelin), t. IV, p. 39i, du terrain luronien des Corbières. — a, grandeur naturelle; b, 
calices grossis. 
Fig. 21. — Phyllocœrda compressa, Edwards et Haime (/is/rea compressa, Michelia), t. IV, p. 39/j, du 

terrain turonien. 
Fig. 22. — Heterocœniaexigua, Edwards et Haime (XiVAûrfenrfron ext^î^ww, Michelin), t. IV, p. 396, du 
terrain luronien des Martigucs. — a, grandeur naturelle; é, calices grossis. 



Fig. 


lu. 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 


Fig. 


17. 


Fig. 


18. 


Fig, 


10 


Fig. 


20. 



PLANCHE CV. 

POLYPES ZOANTIIAIRES APORES. - astréidks proprement dites. 

Circoplnjllia truncata, Edwards cl Hainie {Anthoplvjllum truncatuin, Goldfuss), t. IV, p. 398, 

du terrain éocène. 
Afonllà-allmlroc/ioïdes, Edwards et Hainie, t. IV, p. 398, de l'oolillie inférieure. 
Lasmosmilia lobatn, d'Orlnsm {Lobnij/njU ta lobata, Blainv.), t. IV, p. ùOl, de l'étage turo- 
nien, moitié de la grandeur naturelle. 
Eunomiaradiata, Lamouroux, t. IV, p. ùOl, de la grande oolilhc. — a, de grandeur natu- 
relle ; b et c, grossissement de quelques poh piérites. 
Gyrophyllia ccrebrifnrmis , d'Orbigny [MfMndrina bisinuosa, Michelin), t. IV, p. 404, du 

terrain miocène du Piémont. 
Latomeumlra Davidsoni, d'Orbigny, I. IV, p. 405, de l'oolitbe inférieure. 
Aspidhcus cristatus, Edwards et Haime {Cydolites cristuta, Lainarck), t. IV, p. 407, du ter- 
rain cénomanien des monts Aurès— a, vu en dessus; 6, en dessous; f, de prolil, de gran- 
deur naturelle, d'après un échantillon du musée de Genève. 
Fig. 8. — Stelloria elegans, d'Orbigny, t. IV, p. 407, du terrain cénomanien. — a, grossi ; b, grandeur 

naturelle. 
Fig. 9. — Meandrina pyrenaïca, Michelin, t. IV, p. 408, du terrain turonien des Corbières. 
Fig. 10. — Hydnopora Slyriana, Edwards et Haime {Monticularia Styriana, Michelin), t. IV, p. 409, 

du terrain crétacé de Gosau. 
Fig. 11. — Cladocora muUlcaulis {Uthodendron multkaule, Michelin), t. IV, p. 410, du terrain miocène 
de la Touraine. —a, grandeur naturelle; b, un polypiéri te grossi. 



Fig. 


1. 


Fig. 
Fig. 


2. 
3. 


Fig. 


4. 


Fig. 


5. 


Fig. 
Fig. 


6. 
7. 



— 7t> — 

Fig. 12. — Pleurocnra rjemmaris, Edwards et Ualme {/Jlhodendron gemmans,îilkhc\in), t. IV, p. ilO, 

de l'étage turonien. 
Fig. 13. — Aslren Argus, ^\khe\\ïi,{. IV, p. ?iH, du terrain miocène. 
Fig. li. — Solenasiren turonensis, Edwards et Hainie [Astrca tia-onensis, Michelin), de l'étage miocène 

de Touraine. — «, grandeur naturelle; b, (pielques polypiérites grossis. 
Fig. 15. — Isastr<a helianthoides, d'Orbigny (4s/)w /iclicmthoides, GoWuss), t. IV, p. /il3, de l'étage 

oxfordien. 
Fig. 16. — Plerastrea fes.tellata, Edwards cl Haime {Astreatessellata, Michelin), t. IV, p. &15, du terrain 

éocène du déparlement de l'Oise.— «, grandeiirnaturelle ; h, quelques polypiérites grossi.^. 
Fig. 17. — MorphastrenLudoviciana, d'Orhigny [AgariciaLudoviciana, Michelin), t. IV, p. /rlô, du céno- 

maniendu Mans. 
Fig. IR. — Thamnastrea micraxona {Astrea micraxona, Michelin), t. IV, p. hl6, de l'étage eénomanien. 
Fig. 19. — l'aimlrea lifolinna, Edwards et Haime [Astrea lifoliana, Michelin), t. IV, p. ûl8, du lerraia 

corallien. 
Fig. 19 bis. Quelques polypiérites du Parastrea meandrites, (Mich.) Edwards et Hainie. 
Fig. 20. — Cryptcmgin Woodi, Edwards et Haime, t. IV, p. Z(l9, du crag.— a, une masse de cellépores 

dans laquelle les polypiérites sont engagés; b, un y)olypiérite isolé. 
Fig. 21. — Rhizangia breuàsirna, Edwards et Haime {Astrea brevissima, Deshayes], t. IV, p. 620, de 

l'éocène de Gap. 
Fig. 22. — Cladangia semisphœrica, Edwards cl tiàima [Astrea sctninp/tœrica, Defrance), t. IV, p. 620, 

du terrain miocène de la Touraine. 



PLANCHE CVr. 
POLYPES ZOANTHAIRES APORES, PERFORÉS ET TARULÉS. — fungides, madréporides, 

PORITIDES, MILLIÎPORIDES. 

Fig. 1. — Microbacia coromila, Edwards et Hainie [Fungia coronula, Goldfuss), t. IV, p. 621, du grès 

vert d'Angleterre. 
Fig. 2. — Anabacia Doiicliardi , Edwards et Haime, t. IV, p. 621, delà grande oolithe. — a,\\i en 

dessus; i, vu en dessous; c, une jiartie grossie. 
Fig. 3. — Genabacia stellifera, Edwards et Haime {Fungia stellifera, d'Archiac), t. IV, p. 622, de la 

grande oolithe. 
Fig. 6. — Cyclolltes ellipticn, Lamarck, t. IV, p. 623, de l'étage turonien. 
Fig. 5. — Palœocijclus Fletcheri, Edwards et Haime, t. IV, p. 626, du terrain silurien supérieur. 
Fig. 6. — Cycloseris andianensis, d'Anliiac, t. IV, p. 626, du terrain nummulitique de Riarrilz. 
Fig. 7. ■ — CyatlwserhVutmoiidoisiaca, Edwards et Haime (jl/ff«if/r/)(fl Valmondoisiaca, Michelin), l. IV, 

p. 625, du terrain éocène supérieur de Valmondois. 
Fig. 8. — Comoserisvermicularis, (Mac Coy) Edwards et Haime, t. IV, p. 626, de la grande oolithe 

d'Angleterre. 
Fig. 9. — Eupsannnia trocldformia, Edwards et Haime [Turbinolia clliptica, Rrongniarl), t. IV, 
p. 627, du calcaire grossier du bassin de Paris. 
Endopachys iMaclwii, (Lea) Edwards et Haime, t. IV, p. 628, du tcrrain'éocènede l'Alabama. 
Stephanopj/iyllia agaricioides, (Risso) Michelin, t. IV, p. 629, du terrain pliocène d'.'\sli. 
Dendrophylliu digitulis, RIainville, t. IV, p. 629, du terrain miocène. 
Stereopsatnmia humilis, Edwards et Haime, t. IV, p. 630, de l'argile de Londres. 
Madrepora cariosa, Goldfuss (il/. Sotandei-i, Defrance), t. IV, p. 630, de l'étage cocène 
supérieur. 
Fig. 15. — Turbinaria cyathiformis [Gemntipora cyathiformis, Blainville), t. IV, p. 631 , du terrain miocène. 



Fig. 


10 


Fig. 


11, 


Fig. 


12, 


Fig. 


13, 


Fig. 


16, 



POLYPES ZOANTHAIRES ap ores, perforés et tabulés . 



PL.CVI. 




lackerhauer del 



litÎLBecquet fi 



Fungidcs, Mcidréporides, Poritides , Milléporides 



Publié par JB.Bailliére et filslibrairesâPans. 



POLYPES ZOANTHAIRES Tabulés et Ruoueux. 



PI. CVIL 







^ i ma 



m m 












'# 





Zdckerhauer; d'?ï 



LilhB&cqaetU'ere^ . 

Favositidcs.Sériatoporides,Thccides,Stauridcs, Cvathaxonides et Cyathophyllides. 



TuUiéparJ B BaiUière etfilslibrau-es iPans. 



— 73 — 

Fig. 16. — Astreopoia aspcrrma, (Rliclu'lin) Edwards cl Haimc, l. IV, p. û31, du Icn-ain éocène supé- 
rieur. — a, (juclqucs ijolypioritcs grossis. 

Fig. 17. — Porites iiwruslans, Defraïuiî (P. Colleyniana, Michelin), t. IV, p. /i32, du terrain miocène. 
— (I, queliiucs polypiérites grossis. 

Fig. 18. — Lititarea AmcUana, Edwards el Haimc, t. IV, p. /(32, du calcaire grossier de Paris. 

Fig. 19. — Microsolena porosa, Lamouroux (A/yco/wra wi'croso/cufl, Michelin), t. IV, p. û33, de la grande 
oolillie de Caen. — a, fragment grossi. 

Fig. 20. — Pleurodi/cliiiin problcmaticiif)i,GM(\Mi^,{-\'^,\y- i3/i, du terrain dévonien. — a, échantillon 
de grandeur naturelle; b, grossissement; c, coupe verticale. 

Fig. 21. — Heliolitcs inter.^tincta, Edwards elHaime [Mndrepora interstincta, Linné), t. iV' , p. /i38, du 
terrain dévonien. — <i, quelques puly|)iériies grossis. 

Fig. 22. — Coupe verticale de Y Heliolitcs Mwcliisoni, Edwards el Ilaiine, du terrain silurien supérieur. 

Fig. 23. — Fistiilipom tniiior, Mac Coy, t. IV, p. ^38, du terrain carbonifère d'Angleterre. 

Fig. 2!i. — Azopora parisivnsis, Edwards et Uaime. {Alvéolites parisiensis, Michelin), t. IV, p. ^39, du 
calcaire grossier de Grignon. 



PLANCHE CVII. 



POLYPES ZOANTHAIRES TABULES ET RUGUEUX. - favositides, sériatoporides , tiiécides, 

STAURIDES, CYATHAXONIDKS ET CYATUOPUYLLIDES. 

— Favûsites Gothlandiea, Lamarck, t. IV, p. /i/»0, du terrain silurien. 

— Michelinia teiiuisepta, Phillips, t. IV, p. 641, du terrain carbonifère. — a, coupe longitu- 
dinale d'un polypiérite. 

— Chaetetes Trigeri, Edwards et Haime, t. IV, p. hU2, du terrain dévonien. — a, grandeur 
naturelle; b, coupe grossie. 

— Monticulipora pupillata, Edwards et Haime, t. IV, p. UdZ , du terrain silurien supérieur. 

— a, grandeur naturelle; b, grossissement d'une partie de la surface. 

— Beaurnontia Egertoni, Edwards et Haime, t. IV, p. hhZ, du terrain carbonifère ; grandeur 
naturelle. 

— Cœnites interiextus, Eichwald, t. IV, p. l^hU, du terrain silurien supérieur. — a, grandeur 
naturelle; b, une portion grossie. 

— Halysitcs catcmdaria, Fischer, t. IV, p. l\hS, du terrain silurien. — a, surface supérieure 
de grandeur naturelle; b, coupe verticale. 

— Syringopora geniculata, Phillips, t. IV, p. /i45, du terrain carbonifère; de grandeur naturelle. 

— Dendropora explicita, Michelin, t. IV, p. l\kf>, du terrain dévonien de Ferqucs. 

— Rhubdopora megastoma, Edwards et Haime, t. IV, p. khi, du terrain carbonifère d'Angle- 
terre. ■ — «, grandeur naturelle; b, une portion grossie. 

— Tachypora Davidsoni, Edwards el Haime, t. IV, p. khi, du terrain dévonien de Feripies. 

— a, de grandeur naturelle ; b, une portion grossie. 

— Columnaria Gothlandiea, Edwards et Haime, t. IV, p kk?>, du terrain silurien supérieur. 

— a, vue de profil; b, vue en dessus; de grandeur naturelle. 

— Stauria astreifoi-mis, Edwards et Haime, t. IV, p. 449, du silurien supérieur. — a, grandeur 
naturelle ; b, un calice grossi. 

— Metriophyllum Douchardi, Edwards et Haime, t. IV, p. 450, du terrain dévonien de Fcrques. 

— a, vue de profil, de grandeur naturelle; b, calice grossi. 

— Cyathaxonia cornu, WK\\t\m, t. IV, p. 451, du terrain carbonifère. — a, grandeur natu- 
relle; b, grossissement. 

— Zaphrentis Phillipsi, Edwards et Haime, t. IV, p. 452, du terrain carbonifère. — a, vue 
de profil, de grandeur naturelle; b, calice grossi. 

PiciET. — Paléontologie. * *^ 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


4. 


Fig. 


5. 


Fig. 


6. 


Fig. 


7. 


Fig. 


8. 


Fig. 


9. 


Fig. 


10. 


Fig. 


11. 


Fig. 


12. 


Fig. 


13. 


Fig. 


14. 


Fig. 


15. 


Fig. 


16. 



— Ih — 

Fig. 17. — AmfjleTus cornu-bovis, Michelin, l. IV, p. ^52, du terrain cari)OQifère. — a, vu de profil, de 

grandeur naturelle: i, calice; c, coupe grossie. 
Fig. 18. — Lohojthijlliim Diniioiiti. Eiwards et Haime, t. IV, p. /i53, du terrain carbonifère de Belgique. 

— Il, vu de priilil, de grandeur naturelle; b, calice grossi. 
Fig. 19. — AnisophyUum Agassizi, Eldwards et Haime, t. IV, p. i53, du terrain dévonien d'Amérique. 
Fig. 20. — AularnpJvjllum mi/ratiiiu, Edward.s et Haime, t. IV, p. 454, du terrain silurien supérieur, 

calice grossi. 



PIANCilE CVIII. 



POLYPES ZOANTHAIRES ET ALCYONAIRES. — cyathophyllides, auloporides, alcyonides, 

GUAPTOLITHIDES. 

Fig. 1. — Cyutlmplijilluin Iwteropliyllum, Edwards, t. IV, p. 455, du dévonien de l'Eifel. — «, de profil; 

b, coupe verticale. 
Fig. 2. — Chonophylluniperfoliatum, Edwards et Haime, t. IV, p. 457, du terrain dévonien. 
Fig. 3. — Acervnlarin pentn/jona, Edwards et Haime, t. IV, p. 457, du terrain dévonien. 
Fig. 4. — Lit/wsli'otion Stokesi, Edwards et Haime, t. IV, p. 460, du terrain carhonifi're de l'Amérique 

septentrionale. 
Fig. 5. — Coupe verticale de VAxophi/l/um radicatum, Edwards et Haime {Cyallmphylluin radicatum, 

de Koninck), t. IV, p. 461, du terrain carbonifère de Belgique. 
Fig. 6. — Lonsdalia floriformis, Edwards et Haime, t. IV, p. 462, du terrain carbonifère. 
Fig. 7. — Coupe verticale du Cystiplryllum sUuriense, Lonsdale, t. IV, p. 462, du silurien supérieur 

d'Angleterre. 
Fig. 8. — Pyrgiu Michclini, Edwards cl Haime, du carbonifère de Belgiijue. 
Fig. 9. — Aulopora tidjœformis, Goldfuss, t. IV, p. 463, du terrain dévonien (sur une valve de Bra- 

chiopode). 
Fig. 10. — Cladocliunus crassus, Mac Coy, {Jania crassa, idem), t. IV, p. 463, du terrain carbonifère. 
Fig. 11. — Disticliopora antiquu, Defrance, t. IV, p. 466, du calcaire grossier de Chaumout. 
Fig. 12. — Isis melitensis, Goldfuss, t. lY, p. 467, des terrains récents de Sicile. Deux articles, a et b, 

moitié de grandeur naturelle. 
Fig. 13. — Mopsea costata, Edwards et Haime, t. IV, p. 467, du terrain éocène d'Angleterre. —a, gran- 
deur naturelle; è, un fragment grossi. 
Fig. 14. — Gropludaria Wltetherdli , t. IV, p. 468, de l'argile de Londres. — «, grandeur naturelle; 

b, fi'agment grossi. 
Fig. 15. — 6ra;>/o/iV/iMs;3r<W(/«, t. IV, p. 473, du terrain silurien, o, grandeur naturelle; 6, fragment 

grossi vu de c(Mé ; c, section longitudinale du même ; rf, le même vu du côté du dos ; c, le 

même vu du coté des cellules. 
Fig. 16. — Groptolùhus nuntius, Barrande, du terrain silurien, de grandeur naturelle. 
Fig. 17. — Uraptolithus turricuUUus, Barrande, du terrain silurien, de grandeur naturelle. 
Fig. 18. — rtastrites Linnœi, Barrande, t. IV, p. 473, du terrain silurien de Bohème, —a, grandeur 

naturelle; la plus grande impression représente l'individu adulte, la plus petite le jeune; 

b, deux cellules grossies. 
Fig. 19. — DiprioH pcdmcus, Barrande, l. IV, p. 474, du terrain silurien de Bohême. — a, grandeur 

naturelle; è, fragment grossi. 
Fig. 20. — /v</ir/on/)r«'s</s, Hisinger, du terrain silurien. — a, grandeur naturelle ; i, fragment grossi. 
Fig. 21. — Cladograpsm furcatus,W2i\\,\..\\\^. 474, du silurien inférieurd'Amérique, degrandeurdouble. 
Fig. libis. Cladogropsus 7-innosus, Hall, du même gisement. 
Fig. 22. — Didiinograpsus Forchameri, Gciuilz, t. IV, p. 474, du terrain silurien supérieur, grandeur 

naturelle. 



ZOANTHAIRES et ALCYONAIRES 



PL CYIII. 







lackerhaner. àd. 



Zith-Becffuet û-ércs. 



Cyathophyllkles , Auloporides , Âlcyonides , Graptolithides . 



Publié par J.B.BailHèreelfils, libraires. à Paris. 



FORAMINIFERES 



PI CIX. 




lackerhduer de! 



lith-Bec^ueiirëvez 



Ibraminifères 



Publié parJB BaïUière et fils, Libraires aPans 



JO 

Fig. 23. — Didimograpsus serratuliis. Hall, du siluriiii d'Amérique, de grandeur double. 

Fig. 24. — (11(1(1 iol ites <'i<initzi<inus, Barrande, t. IV, p. 475, du terrain silurien. — o, grandeur natu- 
relle; i, fraguieut grossi. 

Fig. 25. — Weùbsteria a-isioides, Edwards cl Haime, t. IV, p. 347, de l'argile de Londres. —«, gran- 
deur naturelle; b, fragment grossi. 



Fig. 


1. 


Fig. 


2. 


Fig. 


3. 


Fig. 


4. 


Fig. 


5, 



PLAINCHE CIX. 
F0IL\M1N1FÈRES. 

A'. B. Toutes les figures de celle planche sont 1res fortement grossies à l'exception des figures 4, 5 et 
19 à 23, dont les grossissements sont indi(iués. 

— Orbulina imiversa, d'Orbigny, t. IV, p. 483, du terrain tertiaire de Vienne. 

— Oolina clncnla, d'Orbigny, t. IV, p. 483, du même terrain. 

— Fissurina ulatn, Rcuss, t. IV, p. 483, du terrain tertiaire éocène des environs de Berlin. 

— Dactylopora cylindracea, Laniarck, I. IV, p. 484, du calcaire grossier de Paris, de graudeur 
double. 

— Conodictyum striatwn. Munster, t. IV, p. 484, du terrain corallien de Slreitberg; au même 

grossissement. 
Fig. 6. — Cyclolina cretacea, d'Orbigny, t. IV, p. 485, du terrain cénomanien , fortement grossie. 

— rt, grossissement encore plus fort de deux tours consécutifs. 

Fig. 7. — Orbitolina lenticulata, Lamarck, t. IV, p. 486, du terrain aptien de la perte du Rliône. 

— «, grandeur naturelle; i, côté convexe en partie usé, pour montrer la disposition des 
loges; c, côté concave. 

Fig. 8. — Glandulinn ovula, d Orbigny, t. IV, p 487, du terrain miocène de Vienne. 

Fig. 9. — Xodosaria rudis, d'Orbigny, t. IV, p. 488, du même gisement. (C'est par erreur que le texte, 

t. IV, p. 488, indique la ligure 10.) 
Fig. 10. — Dentnlina elagans, d'Orbigny, t. IV, p. 489, du même gisement. 
Fig. 11. — Fnmdicularia foliain, Alth, t. IV, p. 490, de la craie de Lemberg. 
Fig. 12. — Marginulina ciistellartoides, Czjzek, t. IV, p. 491, du terrain miocène de Vienne. 
Fig. 13. — Cristelluria reniformis, d'Orbigny, t. IV, p. 494, du terrain miocène de Vienne. 
Fig. 14. — Flabellina rugosa, d'Orbigny, t. IV, p. 496, de la craie supérieure. 
Fig. 15. — Robulina ornata, d'Orbigny, l. IV, p. 496, du terrain miocène de Vienne. 
Fig. 16. — Fumlina cylindrica, Fischer, t. IV, p. 497, du terrain carbonifère de Russie. 
Fig. 17. ^ .\onioninn Boucana, d'Orbigny, t. IV, p. 497, du terrain miocène de Vienne. 
Fig. 18. — Coupe de la Nummulitcs granulosa, d'Archiac, t. IV, p. 498, du groupe des Assilina grossi 

16 fois. 
Fig. 19. — yumriiulites Puschi, d'Archiac. — a, vue par sa tranche; b, surface en partie enlevée de 

manière à montrer la coupe sur la moitié de l'étendue; grandeur naturelle. 
Fig. 20. — .\ummiilites Garnnsensis, Joly et Leymerie, du terrain nummulilique des Landes. — «, gran- 
deur naturelle ; b, segment de la spire grossi huit fois; c, coupe transverse grossie 4 fois ; 

d, portion de la même grossie trente fois; e, portions de tours découverts et portions de la 

lame grossies trente fois; d'après MM d Archiac et Haime. 
Fig. 21. — Nmnmulites lœvigata, Lamarck, variété subglobuleuse du calcaire grossier, de grandeur 

naturelle. 
Fig. 22. — yummvlites Lyelli, d'Archiac et Haime, du Véronais, grandeur naturelle. 
Fig. 23. — Oy^e?v.«/»(a^;/((?a;fl, Czjzek, t. IV, p. 304, du terrain miocène de Vienne. 
Fig. 24. — Poltjstomella rugosa, d'Orbigny, t. IV, p. 504, du même gisement 
Fig. 25. — Spirolina austriuca, d'Orbigny, t. IV, p. 505, du même gisement. 



Fig. 


26. 


Fig. 


27. 


Fig. 


28 


Fig. 


29. 


Fig. 


30. 


Fi-. 


31. 


Fig. 


32. 


Fig. 


33. 


Fig. 


3^1. 


Fig. 


35. 


Fig. 


36. 


Fig. 


37. 


Fig. 


38. 


Fig. 


39. 


Fig. 


tiO. 


Fig. 


41. 


Fig. 


U-2. 


Fig. 


63. 


Fig 


W. 


Fig. 


45. 


Fig. 


46. 


Fig. 


47. 



- 76 — 

Orbiculina rolella, d'Orbigny, I. IV, p. 506, du même gisemeul. 

■ Alveolina Haueri, dOrbigny, t. iV, p. 507, du même gisement. 

■ Rotiilia calembergensis, d'Orbigny, l. IV, p. 507, du même gisement. 
Globigerina bidloides, dOibiguy, t. IV, p. 509, du même gisement. 
Truncatulina lobulata, d'Orbigny, t. IV, p. 510, du terrain pliocène d'Italie. 
BuUmina Uuchiann, d'Orbigny, t. IV, p. 513, du terrain miocène de Vienne. 
Uvigerinaurnula, dOrbigny, t. IV, p. 513, du même gisement. 

Clavulina communis, d'Orbigny, t. IV, p. 514, du même gisement. 

Gaudryina siphonella, Reuss, t. IV, p. 514, du tertiaire éocèuc de Berlin. 

Amphistegina mamillata, d'Orbigny, t. IV, p. 515, du terrain miocène de Vienne. 

Heterostegina simplec , d'Orbigny, l. IV, j). 516, du même gisement. 

Guttulina atistriaca, dOrbigny, !. IV, j). 517, du même gisen.ent. 

Globidinu gultula, Reuss, t. IV. p. 518, du terrain êocènc de Berlin. 

Pobjmoi'phina lanceolata, Reuss, t. IV, p. 519, du même gisement. 

Chilostomclla cijlindroides, Reuss, t. IV, p. 520, du même gisement. Le texte porte par 

erreur le mot cylindrops au lieu de cg/indroides. 
Textularia Meyeriana, d'Orbigny, t. IV, p. 521, du terrain miocène de Vienne. 
Biloculina turgida, Reuss, t. IV, p. 523, du terrain éocène de Berlin. 
Spirolnculinn ccnicdici/hda, d'Orbigny, t. IV, p. 524, du terrain miocène de Vienne. 
Trilimdina emplostoma, Reuss, t. IV, p. 524, du tertiaire êocène de Berlin. 
Articulina gibbosula, dOrbigny, 1. IV, p. 525, du terrain miocène de Gallicie. 
Sphœroidina variabilis, Reuss, t. IV, p. 525, du tertiaire èocèue de Berlin. 
Quinqueloculina Maria, d'Orbigny, t. IV, p. 526, du terrain miocène de Vienne. 



PL.ANCHE ex. 

SPONGIAIRES. — CLioNiDES, pétrospongides. 

Perforations produites par la CUona Duvermyi, Michelin, sur une valve d'huître, t. IV, 

p. 535, du terrain miocène des environs de Tours. 
Bélemnitelledc la craie blanche, percée par des Tulpiua et des Dendrina, l. IV, p. 535. 

— a, Talpina ramosa, de Hagenow ; b, Dendrina. 
Coscinopora cupuliformis, d'Orbigny, t. IV, p. 537, de la craie blanche; un tiers de la gran- 
deur naturelle. — a, grossissement d'une portion du test. 
Guetturdiu anguluris [Bracidolites aiujularis, T. Siiiilh; Ventriculites quadrangularis , 

Mantell), t. IV, p. 537, de la craie blanche, moitié de la grandeur naturelle. 
Ocellari'i drcurrens [l'en/ricidites decuircns, T. Sniilh), t. IV, p. 538, de la craie supérieure 
d'Angleterre. 
Fig. 6. — Cep/udites longiludinalis, T. Smith, t. IV, p. 538, du groupe des Annulati, provenant de la 

craie blanche. 
Fig. 7. — Cephalites campanulatus, T. Smith, du groupe des Bilataii, provenant également de la craie 

blanche. 
Fig. 8. — Cribrospongia relictda/a, (Goldfuss) d'Orbigny, t. IV, p. 539, du terrain corallien, moitié de 

la grandeur naturelle. — a, grossissement d'une partie du test. 
Fig. 9. — Cœlopiychiumagaricioides, Goldl'uss, t. IV, p. 539, de la craie supérieured'Allemagne, moitié 

de la grandeur naturelle. 
Fig. 10. — Fragment du Porosponyia tnarginata, Goldfuss, t. IV, p. 540, du terrain jurassique de 
Mandach. 



Fig. 


1 


Fig. 


2 


Fig. 


3 


Fig. 


4 


Fig. 


5 



SPONGIAIRES 



?i ex. 




lackerbauer del. 



LifhMeoçuet S'btçs 



Clionides et Pétrospoiiêides. 



Publié pœJ.B.BàiUière etfils.Libraires à Paris. 



_ 77 — 

Fig. 11. — Eudea clavala, Lamouroux {Eude.i cribariu, Michelin), t. IV, p. r)!il, de la grande oolilhc, 

de grandeur naturelle. — '/, grossissenieiit d'une |)artie du test. 
Fig. 12. — Eudea lageiiurifi, \Aimouron\, de la grande oolitlie. 
Fig. 13. — Bippnlimus Bronni, d'Orbigny, t. IV, p. 5/(2, du lerrain eorallien du Wurleniberg. — «, Irag- 

inenl grossi. (Voyez, sur ces trois dernières es|)èi'es, la note de la page ;Vi"2. ) 
Fig. H. — Ciiemidium slellntuni, C.oldfuss, t. IV, p. .Vi/|, du terrain oxlordien du nionl Randen, nioilic 

de la grandeur naturelle. 
Fig. 15. — Si/diouia ficus, (îolilfuss [Si/i/ionid /iy/'i'/î^v/HS, Sowerlty), t. IV, p. 5/|/i, du grès verl de Black- 

down. — <i, un échantillon entier, moitié de la grandeur naturelle; ô, une tête un peu 

plus pclilc que nature; c, coupe de la même. 
Fig. 16. — llallirhoa costata, Lamouroux, t IV, p. 5i5, de l'étage cénomanien : genre à réunir aux 

Sip/ioniii, un tiers de la grandeur naturelle. 
Fig. 17. — Uippalimits funyioides, Lamouroux, t. IV, p. 545, du terrain cénomanien du Calvados, uu 

tiers de la grandeur naturelle. 
Fig. 18. — Ljj))iiiorea Micheliid, d'Orbigny, t. IV, p. 5'i7, de la grande oolithe de Normandie. 
Fig. 19. ■ — Actinnsponfjia nianon, (Munster) Pictet, (Ilellispoiu/in, d'Orbigny), t. IV, p. 5/i8, du terrain 

saliférien deSaint-Cassian. — n, vu de profil; fj, vu en dessous, 
Fig. 20. — Climendoporn reticulahi, (Goldfuss) d'Orbigny, t. IV, p. 5/i9, du terrain corallien de Streit- 

herg, moitié de la grandeur naturelle. — a, un fragment grossi. 
Fig. 21. — leren pistillum, (Goldluss) d'Orbigny, t. IV, p. 550, de la craie blanche d'Allemagne; deux 

cinquièmes de la grandeur naturelle. 
Fig. 22. — Vcn-iicospongia armafa, d'Orbigny [Scyphia armnta, Kli|)Stein), t. IV, |). 551, du terrain 

saliférien de Saint-Cassian. Le trait indique la grandeur naturelle. 
Fig. 23. — Spardspongia concinna, i! Qrh\^Xiy [Cnemidiumconcinnum,VA\^s\.e\xî), t. IV, p. 551, du même 

gisement. — a, fragment grossi. 
Fig. 2k- — Stellispongia substellata, d'Orbigny [Tragos stellatum, Goldfuss), dessinée d'après un échan- 
tillon de la craie cénomanienne d'Essen. — a, grandeur naturelle. 
Fig. 25. — Amorp/wspongia tuberosa, (Goldfuss) d'Orbigny, t. IV, p. 555, du terrain corallien ; moitié de 

la grandeur naturelle. 
Fig. 26. — Sl)-oma(opo7-aconcentrica, LoQsda.\e,l.l\, p. 556, du terrain silurien supérieur d'Angleterre. 

— a, portion d'une coupe verticale. 



FIN DE L EXPLICATION DES PLANCDES. 



Paria. ■ — Imprimerie de L. Martinet, rue Mignon, 2. 






-&*j 



airz 



< < < 



■'■-; «EL 



. 


BkI 


■ <<< 


'"'f 


^^^ 


.' t c<r 


::^;: 


3v. 




"^ 


Pé^ 


< ce 


"""Sfc-^- 


^^ 










^^^ -"""'- <i 




Cl- 




5ij»'--- j 


« 


i. t. 












•' :cr%:3''><mf^' 



*î-. 'CCX 






^«!<:<c</«C«C- 






CL <2gt ■ ■- : 

< <gri<L 






^«iLt^JCj-Ss;:^^ 









'c t, ce *- 
f c te « 

- c Ç CC'L*, 






"sr:.: 



^,^ 



«..ç-^^ 






%^-^ 






:'<i ç ' 









"ïï-^i*^ 



fci^^'^ 



'-. ... «se 






__. -^^. 



'^S^ t^^^^^^^t 






âCT'ê 



"Sir- 









- «<:«: î 






"L^^*- '■'"-'Wl 



■^ 









^W^!ïr^.|ï 




<L,«:_. 



-<■ ^'-''C _ 



<. < .f« 



•SC^