Skip to main content

Full text of "Catalogue de Micrographie Les Fils D'Émile Deyrolle"

See other formats


Maison EMILE DEYROLLE 

LES FILS D'EMILE DEYEOLLE 

SUCCESSEURS 

PARIS. 46, RUE DU BAC. PARIS 

(Usine à vapeur, 9, rue Chanez, PARIS-AUTEUIL) 



CATALOGUE 



DE 



MICROGRAPHIE 




HOROSCOPES COMPOSES 

LOUPES MONTEES 

NSTRUMENTS ET ACCESSOIRES 

MEUBLES 

LABORATOIRES DE MICROGRAPHIE 

RÉACTIFS ET COLORANTS 

PRÉPARATIONS MICROSCOPIQUES 

PROJECTION 



JUILLET 1900 



CE CATALOGUE ANNULE LES PRÉCÉDENTS 



«•Maison Emile Deyrolee 

LES FILS D'EMILE DEYROLLE, successeurs 

PARIS, 46, rue du Bac (Téléphone). 



LES FILS D'EMILE DEYHOF.LE, 46, me du Bac, PARIS 



CONDITIONS D'ENVOI 



EMBALLAGE ET PORT. L'emballage et le port, n'étant pas compris dans 
les prix du présent catalogue, sont h la charge du destinataire : les caisses 
et emballages, étant comptés au prix coûtant, ne sont pas repris en compte. 

PAIEMENTS. Nos marchandises sont vendues au comptant. 

Toute commande inférieure à où francs, ne pouvant donner lieu à l'ouver- 
ture d'un compte, devra être accompagnée du montant, de la commande en 
mandat-poste ou chèque sur Paris, sauf pour les clients ayant un compte 
dans notre maison et pour les établissements officiels. 

Les timbres-poste ne sont acceptés que pour les paiements de moins do 
2 francs ; ceux de io centimes et au-dessous doivent être envoyés à l'exclusion 
de tous autres, 

EXPÉDITIONS. La maison n'étant pas responsable des pertes ou avaries qui 
peuvent arriver dans les expéditions qui sont faites par la Voie de la poste, 
ce mode d'envoi n'est employé que lorsque l'ordre en est donné par le client 
qui en reste seul responsable. 

Les objets, pesant pins de 350 grammes et ne pouvant se diviser, ne peu- 
vent pas' s'expédier par cette voie, de même que les objets ayant plus de 
30 centimètres carrés. 

Les colis postaux, dont la valeur dépasse l'indemnité allouée par les Com- 
pagnies en cas de perte ou d'avarie, seront expédiés recommandés ou en 
grande vitesse s'il y a avantage pour le client. 

Les caisses ne pouvant partir comme colis postaux sont envoyées en grande 
ou en petite vitesse suivant le poids du colis. 

ADRESSE DU DESTINATAIRE. Nous ne saurions trop insister auprès de nos 
clients en les priant de bien désigner, pour la France, le département et le 
nom de la station du chemin de fer la plus proche; pour l'Etranger, la voie 
à employer, afin d'éviter les retards occasionnés souvent par manque d'in- 
dications précises. 

Par suite de la hausse constante des matières premières, nous ne garantis- 
sons pas la fixité des prix de ce catalogue. 



CATALOGUES EN DISTRIBUTION 
Les Catalogues cqeic8e™î les branches suivantes seront adressas « GRATIS ET FRANCO » 

Pièce» «t'axtatomie humaine et 

comparée, en staff et cire. 

Mammifèrtïs, prix à ta pli 

Oiseaux, prix à la pièce, 

Reptiles et IPoïssons^riEà la pièce. 

Coléoptères d'Europe, prix â la 
pièce. 

Coléoptères exotiques, pria 
pièce. 

Papillons d'Europe, prix à la pièce. 

Papillons erotiques, prix à la pièce. 

Coqnilles, prix à l'a pièce, 

Fossiles, prix à la pièce. 

Minéraux, prix à la pièce. 

Collections et Cabinets d'his- 
toire naturelle pour les enseigne- 
ments primaire, secondaire cl, supé- 
rieur. 



Livrer (Phi «gloire naturelle, 

Instruments pour VeLude des scien- 
ces naturelles, 

Meuble* ponr le rangement des 
collée Lions d'histoire naturelle. 

Installai iou» complètes de mu- 
sées et cabinets d'histoire naturelle. 

Xante» ux d'histoire naturelle, 
collés snr toile, avec bâton haut et bas 
mesurant 1 m , 20 X 9% t 9& destinés à 
] % n s e i gne m ei i Ls eco n d a i i ■ e e t su p é r i eu r , 

Mobilier et Matériel d'Ensei- 
gnement pour les écoles enfantines, 
primaires, lycées, collèges, facuUéSjCtc. 

Musée scolaire pour leçons de choses 
comprenant 700 échantillons en nature, 
3.000 dessins coloriés. 

Tableaux et Instruments pour 
cabinets de physique., 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS I 



MICROSCOPES COMPOSÉS 




EXPOSITION UNIVERSE LLE DE 1900 

GRAND PRIX 
MÉDAILLE D'OR 




Fig. 1. — Microscope grand modèle n° 1. 
[Voir page suivante la description du Microscope grand modèle n° < .) 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac; PARIS 1 



MICROSCOPES COMPOSÉS 




ï«'ïg. 1. — Microscope grand modèle n° I. 
[Voir page suivante la description du Microscope grand modèle n° ' .) 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



MICROSCOPES COMPOSÉS . 

MICROSCOPES DE LABORATOIRE 

Objectifs à grand angle d'ouverture) 



Microscope jçrand modèle ïi« 1 (K&. 1). C'est un grand modèle (voir 
flg* 1, paye précédente) perfectionné reposant sur deux colonnes, monté sur axe, 
avec arrêt à volonté, permettant à l'instrumentde s'incliner et de prendre toutes les 
positions, depuis la verticale jusqu'à l'horizontale. L'arrêt à levier, que nous avons 
aiouté à cet instrument, maintient absolument le microscope dans la position qui 
lui a été donnée. Cet instrument, comme tous ceux de la série Deyrolle, est cons- 
truit avec précision et est d'une solidité et d'une rigidité extrêmes. La platine est 
tournante et est pourvue d'une plaque noire pour l'emploi des acides. 

Un grand condensateur, a grand angle d'ouverture, se trouve sons la platine et 
peut être monté ou descendu à volonté à l'aide d'une crémaillère ; un diaphragme iris 
accompagne le condensateur; le porte-diaphragme est à mouvement excentrique, 
latéral et circulaire. Le condensateur peut être supprimé à volonté, 

Le mouvement rapide, pour la mise au point, se fait par nne ercmailhVe. et le 
mouvement lent par vis micrométrique; ces deux mouvements, d'une si grande 
importance dans un microscope, sont d'une grande précision et d'une extrême sen- 
sibilité. 
L'éclairage des corps transparents est obtenu au moyen d'un miroir double, c'est- 
. à-dire plan d'un côté et concave de l'autre; il est monté de telle façon qu'il peut se 
mettre dans tontes les positions, permettant ainsi de donner tous les effets de 
lumière. L'éclairage des corps opaques se fait au moyen d'une grande loupe sur 

pied. 

La partie optique du Microscope immd modèle N° i se compose de : 4 oculaires 
No* i, 2, 3, 4, dont un (le X a 2) à micromètre et de JO objectifs ainsi composés : 
N° s \\ 2! 3, 4, o, 6, 7, 8, a sec, .V @ à immersion à eau, N° 10 à immersion homo- 
gène,' grossissement maximum 1850 diamètres. Les objectifs à sec sont rangés dans 
une boîte en chêne à fermeture.. Les objectifs k immersion sont contenus chacun 
dans une boite en cuivre avec couvercle vissé. 

Revolver automatique à trois objectifs. — Chambre claire. — Micromètre objectif 

au centième. 

Accessoires : aiguilles, scalpels, pince, lames, lamelles, préparations spéci- 
mens, etc.. 

Ce microscope se trouve contenu dans une boîte en chêne, à serrure, avec poignée 
et ferrures • les accessoires sont renfermés dans un tiroir placé en haut de la 
boîte ' lMWfr. 

En ajoutant un appareil de polarisation, un goniomètre s'adaptant sur la platine, 
un oculaire analyseur avec cercle divisé, et à fils croisés, le microscope serait ainsi 
transformé pour les études pétrogTapliiques. Ainsi disposé,le prix serait de l^SïO fr. 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 




Fig> 2. — Microscope grand modèle n° 2. 



Microscope modèle o° S. — Microscope (fig. 2) monté très solidement sur une 
colonne qui repose sur un lourd pied. Il est mouté sur un axe. La platine est fixe, 
et garnie ou non d'une plaque noire pourl'emploi des acides. Pour la miseau point, 
le mouvement rapide se fait au moyen d'une crémaillère de précision, le mouvement 
lent par une vis micrométrique ; condensateur puissant à grand angle d'ouverture 
qui peut être à volonté' monté ou descendu à laide, d'une crémaillère; le porte- 
diaphragme est à mouvement excentrique, latéral et circulaire. Double miroir, 
plan d'un côté et concave de l'autre, et mobile sur ses articulations, permet de 
donner tous les effets de lumière. L'éclairage des corps opaques se fait au moyen 
d'une grande loupe sur pied. La partie optique se compose de 4 oculaires îr 3 * i 5 2, 
3, -i, dont un, le n° 2, à micromètre; de 6 objectifs n 0s 2, 4, 6, 7, 8, à sec, et il à 
immersion, grossissement maximum J 300 diamètres ; les objectifs à sec sont rangé?» 
dans une boite en chêne à fermeture, l'objectif à immersion est contenu dans une 
monture en cuivre à couvercle vissé. Accessoires: aiguilles, scalpel, pince, lames, 
lamelles, préparations spécimens, etc. Le tout se trouve contenu dans une boîte en 
chêne ciré, avec poignée et ferrures ; les accessoires sont placés dans un tiroir mé- 
nagé à la partie supérieure de la boite. Prix ^XfiS fr. 



4 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac. PARIS 



Microscope modèle n« 3 (fl«. »). -C'est, un -modèle moyen à mdhiaîsoi, : 
il Ui.ose sur un lourd pied qui d&ae à l'instrument une grande stabilité même 
sju'il Test incliné jusqu'à Imposition horL.onUb, Le "<»^^n?St Ç^lîS 
mise au point, se fait par crémaillère de précision et le ^^e^eMP^* 
micrométrique; ce mouvement micrometnque est ] très eu b e et dune extrême 
solidité; il est établi à l'aide d'un système de para^Pf V?™ dateur àSd 
prime tout frottement dans le mouvement micrometnque. Le coude sa leOT 
angle d'ouverture, qui se trouve sous la platine, est u«*gM« r "" cê'conden ateur 
phragme spécial qui l'accompagne est à mouvement uearinguft. Le condensateur 





Fïg\ 4. — Condensateur mohilu 
nouveau modèle pour le mi- 
croscope n° : J > et n° 4 bis, 




ï%. 5. — Forki-diaphragnie mo- 
bile, nouveau modèle pour le 
microscope n° 3 et n° 4 bis. 



Fïg. 3. — Microscope modale tiP 3. 



Ml mobile (Ng. 4) ; il se place à volonté dan, une grande bague eu cu«^«g£ 
sous la platine, à l'aide d un mouvement a ™«™*g« nièce analo-ue (flg. 5) qui 
n'est pas utile, on l'enlève et on le remplace par ™f Jf f ^ °r fl ue f% fi ; g q 3 ., 
peut, recevoir les diaphragmes ordinales. Les deux figure ? «-^e ^ ' » 

montrent isolés le condensateur et le ? «le ; W g côté e cf^ave 
corps transparents se fait au moyen à un double miroii pUD»™ d'obtenir tous 
de l'autre ; le miroir est à mouvement la ^a^t ,erlu^ P «™g^ oBW 
le. effets de lumière ; l'éclairage des corps opaques est opte in 
grande loupe sur pied (flg. Si. La part, explique de ce .microscope, mode e y 
S- 3, se compose de : 3 oculaires n* 1, 2,4, et de* ■ objecti s n - 4 
f-ro ss issement maximum 930 diamètres. Les objectifs son ; eniermes 
boite en chêne à fermeture. Accessoires divers, pinces, lames, etc., le torn^ ^ 

une boite en chêne avec poignée, ferrures u6g fr _ 

Avec un objectif 9 à immersion 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS o 

Microscope modèle n° -£ bis (fig. €»). — Modèle moyen à inclinaison qui 
ne diffère comme construction du modèle n° 3 que par l'absence de crémaillère ; 
le mouvement rapide pour la mise au point a lieu par Je tirage du tube dans le 
canon, le mouvement lent par vis micrométrique, mouvement micrométrique établi 
à l'aide du système parallélogramme articulé; condensateur à grand angle d'ouver- 
ture identique à celui du modèle n° 3 ; miroirdouble ; l'éclairage des corps opaques 
est obtenu par une loupe qui se fixe à volonté sur la platine. Composition optique : 
3 objectifs n os 1 ,, 4 et 7, 2 oculaires n os 2 et 4, grossissement maximum 600 diamètres. 
Les objectifs sont enfermés dans une boîte en chêne à fermeture. Accessoires, etc., le 
tout dans une boite en chêne ciré à serrure, avec poignée, ferrures nickelées. 
Prix S7ÎÎ fo. 





Fig. 6. — Microscope n° 4 bis. 



FI ff . 7. 



fil 

Microscope modèle n° 4. 



Microscope modèle n° -4 (ûg. T). ■ — Modèle moyen à'inclinaison analogue 
comme construction au n° 4 bis; il en diffère essentiellement par l'absence de con- 
densateur ; porte-diaphragme à coulisse et à mouvement vertical; mouvement 
micrométrique établi à l'aide du parallélogramme articulé; la composition optique 
est de 2 objectifs n os 4 et 7 et 2 oculaires n oS 2 et 4, grossissement maximum 600 ; 
les objectifs sont renfermés dans une boîte en chêne ciré à fermeture, accessoires, 
etc., Je tout contenu dans une boîte chêne avec serrure, poignée, ferrures. 
Prix I9K fr. 



LES FILS D'EMILE DEYliULLK, 4G 7 rue du Hac, PARIS 




MICROSCOPE DE POCHE 

DIT 

POCHETTE MIGROGRAPHIQUE 



Ce microscope de poche (fïg. S él 0), 
indispensable pour les voyages et les dé- 
placements et même utile pour les labo- 
ratoires, est un microscope d'étude, en 
tenant guère plus de place qu'un étui] t à 
cigares. Le microscope entier, y compris 
les oculaires, les deux objectifs, lefpied, 
le miroir, la loupe d'éclairage des corps 
opaques, se trouve renfermée dans nu 
même écrin mesurant 49 cent, sur 7 cent, 
La mise au point rapide se fait par le 
tirage du tube dans le canon; la mise au 
point lente parvis micrométrique; com- 
position optique : deux oculaires et deux 
objectifs donnent un grossissement maxi- 
mum de 500 diamètres. 

Prix : 14LO fiuncs 



F3g. 8, — Microscope de poche 

monté sur son pied. 




Fig. 9. — Microscope de poche dans son écrin. 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



TABLEAU 



indiquant le prix et le grossissement de nos objectifs 
en combinaison avec les oculaires 



NUMÉROS 

DES 
OBJECTIFS 


OCULAIRES 


PRIX 


FOYERS 

EN 

POUCES ANGLAIS 


FOYERS 

EN 
MILLIMÈTRES 


1 


S 


a 


^ 


1 


do 


20 


25 


40 


»0 FR. 


2 ' 


60 


S 


2S 


30 


45 


60 


&& » 


1 30 


3 


40 


55 


70 


11U 


«25 » 


3/4 


22,5 


S, 


60 


70 


100 


140 


30 » 


1/2 


15,5 


S 


100 


150 


220 


300 
350 


3£î » 


1/4 

1/5 


5,4 


O 


150 


180 


240 


&& » 


4,3 


1 || 260 


305 


450 


610 


^O » 


1/0 
1/11 


3,0 


é 


305 


*60 


690 


930 eo » 


V 


à 4 letiLillt s 


303 


460 


690 


930 


lOO « 


J/H 


2,1 


î> 


500 


680 


950 


1300 


@o » 


1/12 


2 


à 4 1 en Lille s 


n50 


730 


1100 


1350 


I io » 


1 / 1 2 


2 


1€> 


600 


810 


iâsis 


1500 


1 &ZI » 


1/15 


A,7 


OBJECrrr \ ^eg et a immersion (à correction) 


ê* 550 


730 


1150 


1275 


ISO » 


1/14 


1,85 


OBJECTIF A IMMERSION A EAU 


O 


590 | 740 


H 75 | 1300 


11K » 


1/16 


1,5 


OBJECTIF A IMMERSION HOMOGÈNE 


^ 


600 


740 
1060 


î 100 


1400 


1^^ » ; 


1/16 


1,5 


GO 


650 


1370 


1850 


S-^ftO » 


1/24 


1,1 


1 1 


780 • 


1200 


1750 


2300 | 3SSS> » 


1/25 


1 



Oculaires n° 



2, 3, 4, 5. Chaque ÎO fr. 



8 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 4% rue du Bac, PARIS 



MICROSCOPES ÉLÉMENTAIRES 

(OBJECTIFS A PETIT OU MOYBÎT AMIilS D'OUVERTURE) 
MICROSCOPES DROITS 

Microscope à colonne droite, modèle Al, (H^. ÎO), mesurant 170 mil- 
limètres de hauteur, pied rond, mise au point par crémaillère, miroir par l'éclairage, 
loupe pour l'éclairage des corps opaques. I oculaire, i objectif formé de deux 
lentilles donnant un grossissement de SO, en boîte acajou îfcS fr. 

Le même, sans crémaillère, c'est-à-dire avec la mise au point par le tirage du 
tube dans le canon, et sans loupe pour les corps opaques, en boîte acajou. l£i fr. 









Fig. iS. 



Mod'leG 



— Modèle B 
Microscope » colonne droite, modèle II 

(«g. 11), pied fer à cheval, mesurant 2o0 millim. 
de hauteur, mise an point par crémaillère à double 
bouton, miroir concave pour Féclairage des corps 
transparents, loupe articulée pour 1 éclairage des 
corps opaques, diaphragme à ouvertures variables, 
1 oculaire, i objectif formé de 3 lentilles donnant 
un grossissement de -200, en boîte acajou. ïîO fr. 
Microscope à colonne droite, Mod. C 
(fig. l^i. mesurant 2f30 % de hauteur, mise au 
point rapide par le tirage du tube dans le canon, 
vis micrométrique pour fa mise au 
point lente, double tirage du tube, 
miroir double plan et concave pour 
Féclairage des corps opaques, loupe 
sur pied articulée pour l'éclairage 
des corps opaques, 3 oculaires, 2 
objectifs à moyen angle d'ouver- 
ture donnant des grossissements de 
140 à 700, le tout en boîte acajou. 

Prix l^Si f r . 

Les mêmes avec trois objectifs 
donnant un grossissement de 1100, 
Prix 17U fr. 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE. 46, rtie du Bac, PARIS. 



MICROSCOPES A RENVERSEMENT 



Microscope à renversement Mod. ï> (iftg- 13), mesurant 190 % de 
hauteur, mise au point par crémaillère, miroir plan pour l'éclairage des corps trans- 
parents, f oculaire, \ objectif formé de 3 lentilles, grossissement de 90, boîte 
acaj ou : 1 © fr . 

microscope à renversement, modèle E (fig. l-£), mesurant 220 % de 
hauteur, mise au point par crémaillère, miroir plan pour l'éclairage des corps trans- 
parents, 1 oculaire, 1 objectif donnant un grossissement de 110, boîte acajou ^Sï fr. 





Fig. 1-8. — Modèle D 



Fig, 14. — Modèle E 




Microscope à renversement Mod, B\ 

(ftg. 1K), mesurant âÇO % de hauteur, colonne 
incline'e, mise au point par crémaillère à double 
bouton, miroir concave pour l'éclairage des corps 
transparents, loupe pour l'éclairage des corps opa- 
ques, diaphragmes à ouvertures variables, 2 oculai- 
res et 1 objectif formé de 3 lentilles achromatiques 
donnant % grossissements de 200 et 300, boîte 

acaj ou , 25S fr. 

Le même avec 2 objectifs et % oculaires donnant 
un grossissement maximum de S60 >£» fr. 



Fig, 15. — Modèle F.' 



10 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



Microscope à renversement. Mod, G (fi#. 16), mesurant 270 % de 
hauteur, mise au point par crémaillère à double bouton, miroir concave pour l'éclai- 
rage des corps transparents, loupe pour l'éclairage des corps opaques, diaphragme 
à ouvertures variables, platine recouverte d'une plaque d'ébonite pour l'emploi 
des acides, 1 oculaire, 2 objectifs achromatiques, donnant des grossissements de 
80 et 200, en boîte acajou 8» fr. 

Le même, avec 3 objectifs donnant un grossissement maximum de 350. HO fr. 





Jfâg. mi — Mod. G 



Fig. 1?. — Mod, H 



Microscope à renversement. \Socl. 1-E {f\&* 1 ^'), monture à colonne 
double, mesurant 200 % de hauteur, mise au point par crémaillère à double bouton, 
miroir pour l'éclairage des corps ftnuspareuts. loupe articulée pour l'éclairage des 
corps opaques, i oculaire, 1 objectif formé de 3 lentilles achromatiques donnantun 
grossissement de 200, boite acajou £>& fr. 



Le même, avec 2 objectifs et 2 oculaires, donnant un grossissement 
maximum de 300 



isO ir. 



Microscope à renversement. Mod. K, grand modèle mesurant 330% 
de hauteur, crémaillère double bouton, vis micrométrique pour la mise au point 
lente, tube à double tirage, miroir double plan et concave, loupe sur pied, pour 
l'éclairage des corps opaques, diaphragme à ouvertures variables, 3 oculaires, 
% objectifs à moyen angle d'ouverture, donnant un grossissement de 180 à 900. 
boite acajou à serrure et poignée cuivre ITK fr. 

Le même, avec 3 objectifs donnant un grossissement de" 1100 ?$ï*> fr. 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 11 



LOUPES MONTÉES 



Loupe montée modèle IV O (fig. 17 bis). — Cette 
loupe montée, très simple et très pratique, se met au point 
en vissant le doublet sur le collet de la loupe, pourvu d'un 
pas de vis; une glace transparente fixée par une bague sur 
la tige forme platine; miroir pour l'éclairage, en boîte acajou 
verni IS-fr. 

JLoupe montée modèle M° 1 («g. 18). — Ce modèle 

perfectionné repose sur un lourd pied en cuivre; la mise au 

point se fait à l'aide d'une crémaillère : le bras porte-doublets 

est à mouvement latéral. La platine porte deux appuie-mains 

qui peuvent être enlevés à volonté. L'éclairage se fait au 
Fie. 1? bis „ ...,-, • , - . .' 

Loupe montée n° 0. moyen a un miroir a triple articulation permettant ainsi 

l'éclairage par en dessous et par en dessus. Composition 

optique : '2 doublets N os 2 et 4 achromatiques fournissant des grossissements de 6 à 

40 ; boîte chêne 90 fr. 





Fig\ 18. — Loupe montée n° 1. 



Fig. 19. — Loupe montée n° 2. 



Loupe montée modèle Uï° Sft (fig. 19). — Lourd pied en fonte de fer; 
mise au point par une crémaillère, bras porte-doublets à mouvemeut latéral; miroir 
articulé pour l'éclaîra'ge". Composition optique deux doublets N os 1 et 3 donnant des 
grossissements de 4 à 2-0; boîte chêne, etc «>0 fr. 

Loupe-loûgue-vue ou Télémicroscope. — Ce nouvel appareil a l'aspect d'une 
longue-vue; il permet d'examiner à distance avec des grossissements relativement 
forts : à 30-eent. on obtient 12 diamètres. Cette loupe-longue-vue est fort utile pour 
l'examen des insectes, par exemple, dont on peut étudier la vie sans modifier leurs 
habitudes. Prix *»*> fr. 



1-2 



LES FILS D'EMILE NKYROLLE, 46', rue du Bac, PARIS 



LOUPES SIMPLES 



Loupe binoculaire stéréoscopique du I> T Berger (fig\ 5£0). — 
La théorie de cette loupe a été déjà exposée à l'Académie des Sciences de Paris. 
Grâce à une action prismatique très forte, deux lentilles convexes, inclinées l'une 
par rapport à l'autre, donnent d'un objet rapproché, deux images différentes, lune 




Fig. £0. ■ — Loupe binoculaire stéréoscopique. 

pour l'œil droit, l'autre pour Yœ il gauche» Les deux images viennent se dessiner 
sur deux points identiques des deux rétines et, par suite, le cerveau les perçoit 
comme émanant d'un seul objet. La nouvelle loupe remplace la loupe monoculaire 
actuellement en usage. Elle en conserve le grossissement et le foyer, agrandit le 
champ visuel, elle rend la vision binoculaire. Elle produit un effet stéréoscopique 
très marqué, effet si nécessaire faux travaux qui nécessitent une grande finesse 
d'observation ou d'exécution. Prix ., && fr. 





M-, SI 



I ig. &» 



Loupe sur pied cuivre, pour l'éclairage ou observation (tig. 3fc*), à. 
double articulation et tirage ; lentille ordinaire de 50 m / m 1» fr. 

Loupe sur pied cuivre, pour dissection et observation (fig, 5fc») avec 
pince, double articulation, lentille double verre de 40 m / m 1^ fr. 

ISed de loupe à crémaillère, avec doublet à large champ, modèle de la Fa- 
culté des sciences de Bordeaux 30 fr. 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



1.3 




l'ig. 23 



ï*orte«doufoïet sur* pi 

modèle qui est appelé à ren 
rapides. Ce porte-loupe peut 
permet de disséquer et d'ob 
40. Le pied est suffisamment 




l^iç. 24. — Loupe sur pied 
grand modèle. 



ed (fig. »&). — Cet instrument est un nouveau 
dre les plus grands services dans les observations 
recevoir tous les doublets des loupes montées, ce qui 
server tous les grossissements assez forts, jusqu'à 
lourd, ce qui est indispensable pour donner une 
stabilité nécessaire. Les articulations fonctionnent 
à frottement doux et restent bien dans la position 
qu'on détermine; en un mot, l'instrument peut 
prendre toutes les positions, toutes les inclinai- 
sons, ctc- Le porte-doublet seul.. ISîfr. 

Doublets.— Cesdoubletssontceuxutiliséspourles 
loupes montées N" s 1 et 2 et pour les porte-doublets. 

r „" ]g» . 4 , e fr. 

_ ___ 2 " ô ft 

_ __ 3" ....." 10 » 

4 l^L » 

Loupe sur i>ied grand modèle 1%° 1 

(fig. »-£). Cette loupe est éminemment utile pour 
l'éclairage dans les dissections et pour l'éclairage 
des corps opaques dans les observations au micros- 
cope, etc. C'est ce modèle qui est joint aux micros- 
copes N M 1, 2, 3. Le pied est suffisamment lourd, 
les articulations fonctionnent bien, la tige qui porte 
la loupe est à tirage. 11 peut aussi Hre employé 
TDûurles dissections qui ne réclament pas de forts 

grossissements ** il * 

Loupe sur pied modèle M° S («%• »»)• 
— Cette loupe est analogue, comme monture, au 
porte-doublet sur pied que nous décrivons plus 
haut (fig. 23). Cette loupe sera utilement employée 
pour lesdissections ordinaires, soitpour tonte obser- 
vation qui ne réclame pas de forts grossisse- 
ments * » ir. 




La même, avec loupe Steinheil, aux lieu et place.de la lampe ordinaire (modèle 
adopté par la Faculté des sciences de Paris) ^S fr. 



U LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



MICROSCOPES SOLAIRES 




Fig. es A 



Microscope solaire (fig- ^*î A), avec porte-lumière, crémaillère, vis de 
rappel, etc 4®S! fr. 

Microscope solaire, nouveau modèle, simplifié et perfectionné ?££ïO fr. 



APPAREIL DE MICROPHOTOGRAPHIE 

Pouvant s'adapter sur toute chambre noire. 



Cet appareil (fig, 25 B) se fixe sur une chambre noire ordinaire aux lieu et place 
de l'objectif photographiipm Uig. 2S G}. 



■■■ 



*w»i^--.~ p=7? 





Fig. 25 B. 



Fig. 25 C. 



En se place L'objectif muni d'un mouvement micro métrique M ; en D est un 
diaphragme ; la partie G est un condensateur. L'appareil s'éclaire par une source 
lumineuse quelconque placée en avant et à hauteur du condensateur, à peu de 
distance de celui-ci. La préparation se trouve maintenue par les valets V, 

L'appareil de Microphotographie (fig* Sêï B), avec diaphragme iris 
•et condensateur, écrans colorés, porte-objectifs à pas universel, permettant l'emploi 
de tous objectifs , lentille divergente à tirage pour agrandir le champ. 
Prix 130 fr. 

L'appareil ci-dessus, monté, sur chambre, 18X24 (fig. 25 G), avec pied. S6Ê5 fr. 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue 



du Bac, PARIS 13 



INSTRUMENTS ET A€GESSOIRES 

Pour les Études Nlicrographiques 



Agitateurs en verre, assortis, la douzaine * fr - ^ 4> 

Aiguille droite moulée (» B . *«), pour préparations anatonnqii^et d^ 
sections fines - 



Aiguille courbe montée (fig. **), pour préparations anatomiques a dissec- 

lions fines ■ - « ■ -, i f r >so 

jPorte-Àiguille, métal nickelé 

Balance de précision, sous cage vitrée : 

Portée 30 grammes*: — Sensibilité 5 milligrammes ' 

- ~ 1 milligramme ..... *£g £ 

Portée 50 grammes, — Sensibilité S milligrammes ■ 

_ — 1 milligramme - ' 






Fig. 29 



Boîtes en bois pour préparation mto^cMque. posées a 

plat (fis- ^ s ) : 

Pour 1-2 préparations.., . 
— 24 — 



Pour 72 préparations. . , 
— 1 44 — 



y fr. îîo 

ISS fr. » 



.. ^ fr. » 
>>£ fr. KO 

Boîtes cartonnage a rainure» pour preparauo 

piques (fig. »») : 8 éparations ...... 1 fr. » 

Pour 6 préparations O lr. .>*> rom jo pi^i 

— 12 — O fr. >» ' 



Boîtes en oois blanc à rainures pour f^R*!?^ 1 ^^ 

piques, pour 30 préparations placées dos a dos, soit 2o raniures cie cnaque 

côté 

Ballons de Pasteur en 

verre (&&. âO\ pour cultures avec 
capuchon rodé émeri, 2 modèles 
1 fr. 50 et « fr. S*° 

Boîtes plates en verre 

(fig. 31), pour cultures 1 fr.,€*£î 





Fis. 30 



Fig. 31 



16 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 




Ballon de 

tations 

Ballon tubulé 

21r, m et 



Fïg. 33 
Pasteur 



verre 



de Pasteur 




Flg. 36 



Fig. 3? 







à col effilé, pour fermen- 

• O fr, &Si 

(flg. 33), pour la culture des Bactéries, 

.^ fr- 

Ballon tabulé de Pasteur 

avec entonnoir (fig. 3^5) à robinet 

pour la culture des Bactéries. . » fr. 

Ballon tubulé (!îg. 3ÎÎ). pour 

fermentation, typèPasLéttr^ de 2^0 gr. 

à 2000 gr. i 455 à. 1 »Sî 

Ballon à toxine, fond plat 3s 90 

.■# Boîte cylindrique à gorge, en 

W cristal, avec couvercle de 40% 1 30 

'■"^ — — 60 % X ^O 

Boîte rectangulaire 

(flg. 36), en verre, avec 
couvercle, pour lames porte- 
objets o 60 



Appareil du O r Ber- 

dal, pour les inclusions 
dans la paraffine (flg. sy). 
— Appareil comprenant le 
[e en chêne la ta blette 
♦-n cuivre nickelé, la cloche 
à robinet, la plaque rodée 
formant joint hermétique, 
la pompe pneumatique, les 
veilleuses employées pour 
rendre la paraffine liquide 
et les capsules étain. La 
pompe fait l'office de ma- 
chine pneumatique en aspi- 
rant l'air, la paraffine pénè- 
tre entièrement dans les 
tissus ^o fr. 



Hi 



— ^w \->r 




Burette de Gay-Lussac de 10 cc par */ l0 3 SO 

— ™ — — b0 cc — % \.\ 4 00 

Burette anglaise de 10 cc par Vio -* **<> 

— — _ 50 cc — % ' [ 4 00 

Capsule forme verre de montre, avec bec (fige 38). 



De 40 % de diamètre. . O 30 
50 — — .. o >ftO 

65 — - ., OÎÎS 



De 70 % de diamètre. O 68 

80 — — . o >K 

105 — — . . 1 OO 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Lue, PARIS 17 

Cuambre claire perfectionnée, pour dessiner les objets contenus dans le 

champ du microscope 3B fr. 

Carafe jaugée, de 250'^, S fr. BO; de 500" 4 fr. 

Oiseaux droit» (fîg. 39), petit modèle, de 14 cent, de longueur. ... * fr. 

— — de 18 centimètres de longueur S fr. >SS 

— de i3 centimètres, nouveau modèle, pointu d'un bout, rond 

de l'autre, nickelé S fr. SB 

— -- fins pour préparations anafromiquos (fig. -£0)... S fr. BO 







Fig. 41 



Flgr. 4» 



Fig. 40 

Ciseaux courbes (fig. ^\ ) de 14 centimètres de longueur S fr. 

— de 18 centimètres de longueur S fr. TK 

(fig. -£S) fins pour préparât ions anatomiques. S fr. BO 

Compte-Goutte Raiwier O fr. 80 

Condensateur Dujardîn, consistant essentiellement en 
un coiiccuLraLeiir à distance focale très courte, donnant un 
fni sceau de rayons lumineux à très grande ouverture. Ce con- 
densateur peut être adapté aux porte-diaphragmes à coulisse 
du microscope N° 4 . S5 fr. 

Crîsïaïlî^oîrs en v&rt*& (fig. 4tS). 
De40mil.dediam. O fr. 30 I De "Omil. de diam. O fr. £5K 
— 30 — — O fr. 40 | — 70 — O fr. 6B 
De 80 mil. de diam O fr. ^B I De 10o mil. de diam 1 fr. 





D 



180! 
- 200 
- - 220 

240 
-260 

280 



I de diam. 



Cuvettes de dissection en vnrv^^ 

liégé (fi©. 'sÀ\m 

\ de diam. O TB 

— , O 90 
. 1 ÎO 

— . 1 SO 

— . I SB i 

— . I BO i 



300 — 



à fond 

S SO 

S 4G 

» ©O 

3 OO 

B SB 

Ô OO 

y oo 



— . s oo | 
Cloeïie pour microscope à bouton, haut. 

environ m 30, diam. environ m 15... B fr. 

La même 35 X 24 S 1 fr. 

Plaque $ïe glace carrée et dépolie, pour dessous de microscope. 
tO cent .,.., O 6Q I lo cent..... 1 BO | 25 cent â BO 



18 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS. 




Cloche basse (fig. *£*?), à bou- 
ton pour couvrir les préparations. 
O fr. <££î à 1 fr. 



Fis. 45 




Fig*. 46 




Fig. 4? 



Crietallïsoir pour cultures 

avec couvercle plat sans bouton fig. 
46) ■- ° fr - 

Avec bouton (fig. 4iï "> &- 

Cuvette rectangu- 
laire (fig. -£»}, avec 
couvercle plat en glace. 
avec bouton, long. 20 cent. 
largeur 5 cent. >£ir. 90 

Diamant monté (Kg. 

4L»)., pour graver sur les 
Ç~ lames de préparations mi- 
croscopiques, pour mar- 
quer le verre et autres 
objets S fr. 

Diamant pour couper le verre . 

Densîmctres s 

Alcoomètre ordinaire 

Alcoomètres contrôlés par l'Etat. 

série de o.allant de à 100" 

Àéromètre universel 

— Cartier 

— Baume 





40 



12 3 4 



I\ Tos 'l, 
» 3, 
» 5, 



7 8 9 10 



Fie. 50 



Epingles perfectionnées , fa- 
brication française, de 36 ou 42 
millimètres de longueur (fig. SSO). 



ïç cent 

M<> i O «£ï 

» % O SK 

» 3. 1.5, 6,7,8. . 0. O SO 
» 10 OSK 



Epingles nickel. (Ces épin- 
gles ne sont pas en nickel absolu- 
ment pur qui tréfile mal, mais en 
un alliage de plusieurs métaux 
dont le nickel est la base/ 








Fig. 51 


le 


mille 


le cent 


3 


1K 


O <££* 


4 


» 


O <&& 



le mille le cent | 

2 3 » O 3SS ' >* 7. 8 

V!.' , 3 SÏ5Ï 40 » 9,10 

6 3 *SO O ^O 

Lonnoir (fig. *>1) à séparation, à robinet K fr. 

Eprouvette à pied et à bec. graduée de : 

15. gr ..... 1.80 125 gr. » -£0 

30 gr 1 30 250 gr 3 KO 

60 gr 1 SO 500 gr -fi » 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



19 



Ec^an sur pied pour microscope ^ 1© fr. 

Violes à toxines (fîg. ts»), pour microbiologie, modèle de l'Institut 

Pasteur 3 fr. »$£ 

Flacon à baume du Canada (flg. B3), à capuchon rodé de 100 gr. I fr. ^O 




Fig. 5» 



Flacon barboteur (flg. 25^), pour ballon à toxine, d'après Pasteur 
Flacon «le I*asteur, forme conique (flg. *58S), pour culture 



fr. KO 
fr. »:; 





Fîg. se 



Fis. 57 



Godet carré (flg\ S©L en cristal taille', dessus rodé avec couvercle en verre 
dépoli ; 1 fr. OO 

Godets en porcelaine (Rg. WT) à recouvrement, la série de o pièces : 

De 55 % ." 14KI De 90« 3 fr, 250 

De 65 % ...... ^ » I De 100 % 4fc fr. »K 



. 





Xfatras de cuïtnre, à col droit (fig. »8), Si f r . ^25;à d tubulure S fr, OO 

Matras de culture, dStMatras de Fernbach (fig. K9) à 

2 tubulures " *> 



20 



LES FILS D'EMILIE DEYROLLE, 40, rue du Bac, PARIS 



Lames porte-obj et» (format 76X2fi) 3 P our l es préparations microscopiques, 
verres 1 er choix, rodées, le cent © fr. OO 

:\'»n rodées, le cent S fr. ^O 

I, allies (format 76 X %$) é avec la concavité ronde seule transparente, le reste 
mât, la pièce O fr. TK 

Lames (format 76 X 26} , avec une seconde lame servant de couvre-objet et de 
deux brides en cuivre (fig. Iâ8) pour appliquer les deux lames Tune sur l'autre, 
pour observer les animaux vivants, la pièce î 1 fr. KO 

La me lies couvre -objets. — £Le verre n° 1 est le plus mince.) 



carrées le cent le eem 

20 % Verre n° 1 T » Verre n°2 6 KO 

22 — K » — ^ »0 

20 _ 4L » — » TK 

18 — 3 » » KO 

10 — SJ KO S ?£K 



22 
-20 

16 
J2 



KON0ES 

; Verre n° 1 



Lamelles couvre-objets, rectangulaires : 



40 % X 30 X, le cent X* fr. T« 

32 % X 22 % — T fr. KO 

28 % X 20 % — - K fr. OO 

Lïè^e en plaques. 

De 41 cent , sur 11 cent., épaisseur 7 

» 38 — sur 11 — — 7 

» 32 — sur M — — 4 

)> 2ft — sur 19 — — 10 



21 
18! 



X 16 
X tà 

X 10 



le cent le cent 
y » Verre n° 2 O KO 

6 » — K KO 

£S /> ^ KO 

4 » — 3 KO 

a » — » ko 

« y» s »k 

le cent . . 3 fr. ys 

— , 3 fr. OO 

— » fr. OO 



millim. La douzaine. 



4 KO 
4 SfcK 

3 » 

© ko 



Meubles à préparations microscopiques (voir plu s loin pages 26 et 27). 

Micromètre oculaire, consistant en un oculaire N° 2, qui peut recevoir à 
l'intérieur une lamelle de verre circulaire, divisée; le verre de l'œil est mobile 
pour pouvoir être adapté à la vue de l'observateur ; 18 fr. 

Micromètre objectif* sur verre, avec monture en cuivre. 

Millimètre en 100 parties 1» fr. 

— 300 — 3SK 

— 1000 — 30 » 





Fig, es 



Fig. 60 Fi g. 61 

Microtoine Uanvier (ft&. OO), deux tubes intérieurs permettant de 

varier le diamètre du microtome »... 

Microtome sans tube intérieur,, dit Microtome à manchon 

(«g. 61) v < y • 

Nécessaire Raavier («g. ei*}, avec six flacons à pipette pour les 



études micrographicjues... 

Le même avec re'actifs et colorants. 



1^ fr. 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



:>i 



Outils pour dissections et préparations microscopiques (fïg. 63 » 
60) : ces petits instruments de précision sont montés sur manches ' j n 
ébène. 




lîg, 00 

N° 1 Couteau de Iiicbter (flg. OS) manche ébène, ï$ £5© : 
)> £ Aiguille de Cusco (flg. ©-£) ® », 

» 3 Couteau de Necker (flg. OK) & Sio, 

» 4 Couteau de Béer (iïç. o©) — » ko, 

» 5 Couteau en faulx — » £i©, 

» 6 Couteau harpon — Sfc £îO. 

Plaque de porcelaine de 20 centim. sur 5 centim., moitié Manche et 
moitié noire , 3 fr. 

Pierre à aiguiser pour scalpels, outils de dissections, etc. 

Pierres douces de . 78 à ii . 50 

Pierres très douces de !î.SO à S? » et au-dessus. 



FÏÇ. 07 



Pinces \ pointes fines, nouveau modèle supérieur (flgf» 0>), 




*i"_ 08 



I*5nees à dissection, à bouts droits tailli's intérieurement à leur extré- 
mité' (fig. C8)..; ,„ » 



Oïl 



Pinces pour dissections fines (53s*. 4ïS*) SS fr. £5© 

Pince à tourmalineâ (flg, 70) avec écrin et une série de cris- 
taux préparés montrant tous les phénomènes des anneaux colorés y© fr. 





Fîg. ¥0 



Pipette effilée à étranglement pour culture, La douzaine. 
Pipette «le Pasteur pour culture 



a fr. T& 
Ofr. 9© 



ÏS LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 

l*rîsme redresseur, combiné avec un oculaire (généralement le 
N° 2) pour dissections sous le microscope composé ï*£5 l'r , 




Fig. ?i 

Porte-tubes en chêne («g. Tl et Y&). 



Fis. ?5£ 



Dimensions 

des 

tubes en millimètres 




►MX Ï>ES PORTER BES POUR 


10 tubes 


àû tubes 


30 tubes 


sans tubes j avec tubes 


saxts tubes 


avec ÊuJies 


sans tubes 


avec tubes 


40 X 17 
70 X 13 
80 X 16 

100 X 18 
120 X 'U 


1.00 
1.00 
1.00 
1.15 
1.2,5 


1.95 
1.85 
2.25 
3.05 
5.75 


1.85 
1.85 
1.85 
2.15 
2,20 


3. 73 

3:70 

4.3:; 

5.90 
9 . 70 


2.80 
2.75 
2.80 
:j. 25 
3/35 


5.65 
5.40 
6.55 

8.95 
10.85 

1 



ScaSpels, petit modèle (.ffg. rzi à T6) * fr. 3è^ 




Fie. ?3 



Fis 



Fîg Ï5 



Fi ff , ?« 



fecalpeï» lame fixe, manche éhène, modèle ordinaire, (flgr. ^3 ù ^ffe) , . . i IV. 
Hevdïvor pour fi objectifs ordinaire 'fig. »). . .. ^K fi , 




Fig. "T? 

Fig. $$ 
Itevolver pour 3 objectifs (flg. ¥©), avec vis universelle, 



<£€> fr, 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



c 23 



Seringues à injeetion» ordioaïres (Bg. ?&), avec une canule : 
N° 1 contenance 15 grammes.. . S fr. I N° 3 contenance 60 grammes.. IK fr. 
No 2 — 20 — . - . ÎO fr. ) N° 4 — 120 — . . ^O IV. 

Canules de différents calibres pour seringues à injections n os 1 et 2, 
f Via eu ne • • ■ - •■ ■ . - •....*..«••.•..*.«»•••'•*■*..» J^ ir» # *» 

Canules "de'di'fférènts calibres à oreilles pour seringues à injections n 0s 3 et 4, 
chacune â fr. ^Sï 



Fi^. ?0 




Fia 



80 



eerfngues à injection* Onea (tig. $©), avec deux canules-aiguilles creuses, 
le tout renfermé dans une boîte à gainerïe (contenance 1 gramme). . ..... ÎO fr. 

Contenance 2 grammes • . v • ■ • ï£ ^ h '■ 

Table <ie Micrographie (flg. SI), de m Vo de hauteur X 1 mètre de lon- 
gueur X 0«60 de largeur, b$P en chêne, dessus en peuplier avec partie mobile et 



coulissante. 



tj; 




Thermomètre* de précision <I S vases s iië> lo tï«e en verre. 
i3 e _ iqû a + 150° à mercure. . ^ ©0 De — 20 » à - 60* à alcool » &© 



1.0Pàr| 250* 
10* ù ; 3ô0° 




3 o© 



Tournette (fig. S») pbj r Caire l&s relaies et litter les préparations. ÏB fr. 



"lk 



LES FILS D'JÏMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



Trousse de Micrographie dans une boîte en gainerie, contenant les instru- 
ments indispensables à tout étudiant micrographe comprenant * 

1 mîcrotome. — 1 tranchoir. — 2 pinces. — 1 paire ciseaux pour dissections fines. 
— • 1 aiguille droite. — 1 aiguille courbe. — 1 couteau de Richter. - — 1 couteau de 
Béer. — 1 aiguille de Cusco KO fr. 



F£g. 84 




Fig. sa 



Rasoirs pour faire les coupes microscopiques, manche droit (flg. S3). £5 so 

-^ — manclir pliant (fig. S4t). 4 OO 

Ttibes en \/<*vr&, avec bouchon en liège fin, à fond plat ou à fond rond. 
Lon ; !?. 35 mili. Diamètre 10 mill. Le cent O fr. La douzaine O fr. 80 



40 
50 

70 

80 

100 

J20 



17 
7 
13 
16 
18 



é » 

y » 

lO )) 



1 fr. lO 

fr. SîO 

1 fr. » 
1 fr. SSO 

^ fr. »:ï 
» fr. » 






Fîg. 8 S 



Fi g. 8 © 



Fîg, 8? 




88 



Xwbe «le fftorel (flg. 8ê5)pour la coloration des lames avec couvercle O fr. g s 

La série de 7 tubes sur socle bois S fr. ko 

Xube b&rbotteui* de Strauss (f%, 80) pour Fanai yse bactériologique de 
J 'wr ,..':.. . ÏMr. » 

Xube capillaire avec capuchon pour ensemencer les liquides 1 fr. » 

Xube à cultures («g. 87) 1 fr. ft&K ffig, gt*SÎ O fr. y» 

Xube de Pasteur pour anacrobîes : 

à î effilure droite ou courbe, O fr, H£î 

à 2 cffilnres courbes avec réservoir 3 fr. SîO 



LES FILS D'fiMÏLE DEYROLLE, $6, rue du Bac, PARIS 



TOUR POÏÏS PRÉPAEATIOIS DE ROCHES 



ET DE MINÉRAUX 



Ce tour («g. 89) s'emploie pour préparer les sections minces de roches et de 
minéraux pour l'examen microscopique; pour la taille des cristaux et pour le pohs- 
sageMes échantillons divers. 

11 se compose d'un bâti en chêne massif lui assurant une bonne stabilité en même 
temps qu'une grande solidité. 

Le mouvement est donné par une manivelle sur l'axe de laquelle se trouve un 
volant en fonte qui commande par une corde à boyaux une poupée en cuivre; la 
boite figurée sur le dessus du tour est destinée à maintenir l'émeri en poudre qui 
tombe des disques par le mouvement de rotation ; un tube entoure l'axe afin d'éviter 
également que les poussières d'émeri ne pénètrent dans le coussinet qui maintient 
l'axe, ce qui ne pourrait que le détériorer. 




FJg. 89 



Le mime tour peut être mù à pédale. 

Le Mtï mesure 1 m T 10 cent, de longueur, m. 00 conL de largeur, ni, 80 cent. 
de hauteur. 
Prix du tour marchant à la main : -3 KO francs. 

Aecesaolre* 5 disque en cuivre, en fonte, en glace, émeri de diverses grosseurs ; 
verre d'épreuve, calles en glace, colophane, machine pour scier les pierres, fils 
pour scier, etc * ^** f f - 



26 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE. 46, rue du Bac, PARIS 



MEUBLES 

POUR PRÉPARATIONS MICROSCOPIQUES 

Les meubles pour préparations microscopiques sont en acajou verni ou en chên e 
ciré : ils contiennent des tiroirs dont le cadre intérieur est en bois, le fond est en 
carton fort; les préparations y sont classées horizontalement, position indispen- 











~^" : — - - »—p— »^— ww 




liHB 


=©': = ■ ;r— =L:Ct- "-'—-= 








- €■ . - - - f - 




"""-■ ' ■ c ~"~ ° " 






t, — - ' G - 










1 1 


c ■_ t . 




v -.-.--.-■--- --:— =^-— "c 








.-_-... C -:: — - --"' ^ - - -=C --- _ 








- -. c - - ■ . - ■ -- — . __ u _ -- 




!i yhi\ 


C = — ~. ^ ^ -:--= - . — - ô =— 












■-■& ' -- ,. .- - c 










iil-;{ 


:C . - -- ~ : :^-= ■== -^ 




X-\\ 


__- . Q- _= - -/ ~ ." - — ■ - - " ■ - --- Q ■ _ _- 












- ~ — ^T " "~- 


^v 






^ pj^^^^^^glggg^BfffclgBHtf^iPI^B^=gBggW^giJ - _ — -.-• 1 







Fi,»*. $>0. — Moufle u° 82 de 12 tiroirs pour préparations micro ;4(:opiqties. 

sable_ pour la bonne conservation des préparations. Chaque tiroir peut contenii 
vingt- quatre préparations dont les lames mesurent n, ,7 G X ra /2if et est muni en 
façade de deux boutons en cuivre nickelé. 



Numéros 


Tiroirs 


'Préparations 


SI 


fi 


tu 


82 


12 


288 


82 bis 


18 


m 


83 


24 


516 


S4 


36 


864 


m 


48 


usa 


86 


GO 


■14 in 



H eu tueur 



0.14 
0.21 
0.28 
U.tJti 
0.-28 
0.38 



Large UT Profondeur 



0.40 
0.40 
0.40 
. \\\ 
0,56 
0.S6 
0.H6 



0.25 

().<£ 
0.23 

0:34 
0.34 

0.34 



PU ix 
i ehéiie]en acajou 



30 fr. 

:J6 » 

!ÎÏ » 

K;i » 

110 >; 

13?! i? 



4S fr 

50 j 

62 » 

Ï5 > 

lu:; ) 

1 43 i 

180 3 



GRAND MEUBLE DE 300 TIROIRS 



Ce meuble (ïïg, 91) contient trois rangées de cent tiroirs pouvant renfermer 
chacun 30 préparations microscopiques, es qui fait 10.800 préparations posées aplat. 

Ce meuble mesure â ni. 10 cent, de haut: t m, 18 cent, de largeur; m. 30 cent. 
de profondeur ; connue l'indique la ligure ci -contre, il contient deux parties indi- 
visibles: le corps du haut comprenant' les tiroirs, avec 'portes vitrées fermant à clef; 
le corps du bas, une petite armoire nécessaire pour lé rangement des produits 
employés pour faire tes préparations microscopiques, avec portes pleines fermant 
à c i c f . La f aç a d e t \ E s g ô lé s et les fa cade s des t i ro i rs de ce meuble sont en çh ê j i e : 
les côtés des Lirôïïs sont soit en cuicédrat, soit en noyer, soit cnac.ajon ; ïeut fabri- 
cation est identique à celle des meubles précédents; le fond du meuble est monté 
à panneau* et est en boïâ blanc TtHb k. 

Nous pouvons! sur demande, faire exécuter des meubles analogues pouvant con- 
tenir jusqu'à 100.000 préparations et en fout autre bois, tels qu'acajou, noyer, eic- 
Ton? peuvent être faits en meuble démontable ou non; les devis et plans seront 
adressées sur demande. 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



Pli PRÉPARATIONS 1HMC0PIIS 

CONTENANT 300 TIROIRS 




Fi«\ 01. — Meuble à tiroirs et à portes Titrées pouvant contenir 10.300 prépara Lions 

microscopiques. 



28 



IiBS FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



LABORATOIRE DE MICROGRAPHIE 

Collections générales d'instruments et d'objets destinés à 
composer des lal> oratoires pour les études micrographiques. 



PETIT LABORATOIRE DE MICROGRAPHIE 



ï*rix 



700 franc». 



I Microscope modèle moyen n° 3 avec 
sa série d'oculaires etd'objectifs^c'est-â- 
dire : 3 oculaires 1, 2, 3, el 4 objectifs 2, 
*, % 8. 

1 Revolver à 2 objectifs. 

1 Chambre claire. 

i Micromètre sur verre en iOQ parties. 

1 Loupe de dissection modèle n° 2. 

4 Scalpels et outils de dissection. 

1 Microtome à. main avec l tranchoir. 



2 Cuvettes de dissection. 

10 Capsules, cristallisons, etc. 

1 Meuble pour \kk préparations mi- 
croscopiques. 

1 Tournette. 

100 Lames de vene (76 X 20). 

100 Lamelles. 

1 Table à tablette mobile pour études 
micrograplriques. 



LABORATOIRE DE MICROGRAPHIE 



JPrix, : l.OOO francs. 



1 Microscope grand modèle n° 2, avec 
sa série d'oculaires et d'objectifs, c'est-à- 
dire : 4 oculaires n &s 1, % % 4, dim\ i y. 
micromètre ; 6 objectifs- n os 2,4, 6, 7, 8 à 
sec, 9 à immersion. 

1 Revolver à 2 objectifs. 

i Chambre claire. 

I Micromètre objectif sur verre en 500 
parties. 

i Loupe de dissection n° 2. 



8 Scalpels et outils de dissections fines. 
2 Microtomes à main avec 2 tranchoirs. 
4 Cuvettes de dissection. 
12 Capsules, cristallisoirs, etc. 
1 Meuble pour 288 préparations. 
1 Tournette. 

250 Lames de verre (76 X 26). 
250 Lamelles assorties. 
1 Table à tablette 'mobile pour éludes 
micrographiques. 



GRAND LABORATOIRE DE MICROGRAPHIE 



I*ri2L : l.&OO francs. 



Microscope, faraud modèle n° 1 avec 
sa série d'oculaires et d'objectifs, c'est-à- 
dire : -i oculaires n° & 1. 2, 3, 4 dont i à 
m i e r o i n è L re \ 10 ob j ec ti f s n os i , 2 , 3 , k , 
«, 6, 7 ? 8 à sec, 9 à immersion et 10 à 
immersion, condensa teur perfectionna 
loupe sur pied, etc. 

t Revolver à 3 objectifs. 

■1 Chambre clairei 

1 Micromètre objectif sur verre en SQti 
parties. 

2 Loupes de dissection modèle n° 1, 
J Loupe de dissection modèle n* 2. 

4 Ciseaux (2 droits, % courbes). 

10 Scalpels et outils de dissections fines. 

1 Seringue à injections fines. 

2 Micro tomes à main avec 2 tranchoirs. 



6 Cuvettes de dissections. 

25 Capsules, cristallisoirs et ttibes 
assortis. 

i Lampe à alcool tubule'e. 

t Boîte à épingles, 

3 pinces (divers modèles), 

! Boite à réactifs avec produits, 

6 Pipettes. 

1 Diamant monte. 

1 M e ub te p our ran ge. r 576 p répa rat l on s « 

1 Tournette. 

500 Lames de verre (76 X 26). 

500 Lamelles assorties rondes et car- 
rées. 

Table à tablette mobile pour études 
micrographiques. 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, tt, ruo du Bac, PARIS S9 



RÉACTIFS ET COLORANTS 

EMPLOYÉS El ÏÏISTOLQG-IE, MICRO GKAPHIE 



Acétate d'alumine liquide 250 gr. 

— dépotasse — 

— de soude cristall.. — 

Acétone pure — 

Acide acétique purcrist. — 

— azotique 100 gr. 

— acétique chromé. — 

— formique chromé. — 

— osmique à 1/100. — 

— sulfo-picrique ... — 

— chlorhydrique ... — 

— chromique çrist. . — 

— citrique pur crist. — 

— lactique pur, .... - - 

— phénique cribt ... - - 

— picrique pur — 

— picro-nitrique ... — 

— sulfurique pur. . . — 

— picrique amrnon, —- 

Alcool absolu - 

Aldéhyde formique le litre 

Acéto-glycérique ...... 500 gr. 

. Agar-Agar — 

Albumine glycérinée. . . 50 gr. 

Aniline blanche 50 gr. 

Baume du Canada 50 gr. 

— dans le xylol . . . (tube). 

— dans le chloroforme (tube). 

Bitume de Judée - 100 gr. 

Bleu de méthylène — 

— de Prusse Ranvier. — 

— de quinoiéine 50 gr. 

Celloïdine plaque 

Ghlorure de zinc iodé . . 100 gr. 
Chlorhydrate d'aniline.. — 
Carmin acétique 50 gr. 

— alcool, de Greenacher — 

— aluné — 

— ammoniacal. ...... — 

— borate neutre — 



o 


70 


^ 


KO 


1 


©o 


1 


ko 


r$ 


ko 


o 


60 


i 


KO 


i 


KO 


o 


» 


i 


SK 


o 


60 


1 


?&o 


1 


eo 


1 


tk 


o 


60 


o 


so 


1 


60 


o 


60 


1 


SS 


1 


%» 


4L 


KO 


1 


80 


1 


H£U 


** 


»K 


1 


KO 


1 


60 


1 


TK 


1 


TK 


o 


TK 


#* 


KO 


â 


KO 


& » 


K 


KO 


K » 


O 


90 


1 


TK 


1 


KO 


1 


ss 


O 90 


1 


KO 



Carmin au lithium 40 gr. 1 4to 

Cochenille aluné -=- 1 -4M> 

Essence de girofle — 1 OO 

— de bergamote. . — ti » 

— de cédrat — 3 » 

— de lavande, — S » 

— de térébenthine 100 gr. o KO 

Fuchsine oarh .... 50 gr. 1 ^SO 

Eosine — 1 4LO 

— hématoxylique.. — O ©O 
Gélatine pure 100 gr. 1 » 

— glycérinée — 1 **0 

Glu marine ( — 1 » 

Gomme Damar au xylol — 1 ?& 

Glycérine iodée — 1 £*o 

alcoolisée — 1 £*o 

HématoxylinecTErlich.. 50 gr. l KO 

— alcoolique — 1 KO 

Liqueur d'Erlecki — O eo 

— deFehling — * && 

— de Frankel 50 gr. jl *o 

— mereurique - • • ^00 gr. ï s 

deMuller — i » 

de Merkel 50 gr. S KO 

— de Gram — 1 **o 

Maskenlack 1 00 gr. 1 30 

Picro-carrain Ranvier. . 50 gr. 1 KO 

Picro bleu — * **° 

Purpurine Ranvier — & >** 

Paraffine, blanche 250 gr. 1 KO 

Sérum 50 gr. 1 40 

Sérum iodé — O ©O 

Teinture cochenille aqueuse 100 gr . o 90 

— — . alcoolique ■ 1 KO 

Térébenthine de Venise - * £>o 

Vert de méthyle acétique.. 50 gr. 1 ^O 

— d'iode — 1 ^O 

Violet d'Erlich — I ^> 

Xylol pur .......... ." — O ^ K 

— phénique — * w 



30 LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 




Toutes les préparations mentionnées ci- après sont de premier choix; 
le prix de chaque préparation est de I fr. 50, sauf celles dont le prix sait le 
nom de l'objet. 

Toutes les préparations de Zoologie et de Botanique sont faites sur des lames du 
format courant 76x26. Les préparations de Géologie et de Minéralogie sont faites 
sur lames de 76X26 ou de 30X45. 



ANATHIE HUMAINE ET ANATOIIE COIPARÉE 



Prix de chaque préparation, 1 fr. 50, sauf celles dont le prix 
suit le nom de l'objet. 



I. — Etudes de la Cellule et des 
Épithéliums. 

Cellules épithéliales du pou- 
mon (Grenouille) 

Cellules filamenteuses de Mal- 
pighi 2 » 

Cellules à cils vibratiles 

Cellules cylindriques 

Cellules caliciformes (estomac 
Grenouille) 

C. épi. de la vessie (Cobaye).. 

Cellules de la face antérieure 
de la cornée 

Endothélium du mésentère . . , 

Endothélium de Fépiploon 

Endothélium des vaisseaux san- 
guins (imprég. d'argent).... % n 

Endothélium du poumonimpré- 

gné par l'argent 2 * 

Coupe de l'estomac de la Gre- 
nouille 

Coupe de Fépiderme après l'ac- 
tion de l'acide osmique 2 » 

Coupe de Fépiderme parallèle à 
la surface 

Glande sous-maxillaire du Chien 

Epithélium pigmenté de la 
rétine 

1I« — Tissu cartilagineux. 

Cartilage embryonnaire 

Cartilage hyalin 

Cartilage articulaire 

Cartilage du fémur au niveau du 

lig. rond . 2 » 

Fibro-cartilage (de Fartic. du 

genou) 



Cartilage élastique. 

homme 

Cartilage costal 

Périchondre 



Epiglotte 



III, 



Tissu osseux. 

Coupe transversale d'un os sec 
infiltrée de baume 

Coupe longitudinale infiltrée de 
baume 

Coupe transversale (corpus, et 
canal, pleins d'air) 

Coupe transversale (corpus, et 
canal, injectés en bleu) 2 

Lamelle osseuse de l'opercule 
du Cyprin doré 

Tissu spongieux (os sec macéré). 2 

Tissu spongieux f os frais décal- 
cifié) . . , 

Coupe transversale d'un os plat 
pariétal 

Périoste.. 

Cellules de la moelle osseuse, 

IV. — Tissu conjonctif. 



50 



Tissu conjonctif lâche 

Fibres de Henle 

Fibres tendineuses dissociées . 

V. — Tissu adipeux. 

Cellules adipeuses 

Lobules adipeux dans Fépi- 
ploon (acide osmique) 

Lobules adipeux colorés à For- 
canette 

Lobules adipeux injectés 

VI. — Tendons. 

Cellules tendineuses (tendons 
de la queue du Rat) 



2 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, Paris. 



31 



lfr. 



Prix de chaque prép* , 

Coupe transversale d'un tendon 

Revêtement endothélial des 
tendons 

Aponévrose fémorale de la Gre- 
nouille 

Nodule sésamoïde du tendon 
d'Achille 

Coupe d\m tendon ossifié et sec. 

Coupe d'un tendon ossifié frais 
et décalcifié 



50, sauf celles dont le prix suit le nom de l'objet. 

■%.. — l'issu musculaire strié. 

Faisceaux striés dissociés colo- 
rés au picrocarmin 

Coupe transversale d'un petit 
muscle (Homme) 

Coupe transversale d'un muscle 
de Grenouille 

Coupe transversale des muscles 
striés rouges du Lapin 



VII. 



membranes, 



Mésentère du Lapin. Impré- 
gnation d'argent 

Grand épiploon. Imprégnation 
d'argent. 

Grand épiploon. Color. au picro- 
carmin 

Réseau élastiquedu mésentère. 

Grand épiploon réticulé du Co- 
baye 

Grand épiploon plein 

Plaques laiteuses et réseaux 
vasoformatifs de l'épiploon . 

Mésentère de la Grenouille, im- 
prégné d'argent : 

item coloré au picrocarmin. . . 

Ligament suspenseur du foie. . 

Coupe du centre phrénique. . . 

Puits lympathique du centre 
phrénique 

Endothélium 



VIII- 



Xissu élastique. 



Réseau élastique de la peau. . . 
Réseau élastique du tissu con- 

jonctif lâche • 

Lames élastiques de l'aorte 

de l'Homme 

Lames élastiques de l'aorte du 

Veau 

Lames et grains élastiques des 

nerfs OiJ S 

Grains élastiques del'épiglotte.' 

JX. — Développement des tissus 

conjonctif» et osseux. 

Coupe du cordon ombilical . . . 
Tissu adipeux embryonnaire. . 

Sclérotique de la Raie 

Cartilage arythénoide du Chien 

adulte. 

Coupe longitudinale d'un os 



long en voie d'ossilication. 

Coupe transversale 

Coupe transversale du radias et 

du cubitus. 

Encoche d'ossification du cal- 

canéum. 

Tendon ossifié des Oiseaux . . . 
Coupe des os du crâne et de la 

fontanelle antérieure 



2 30 



X.1» — Tissu musculaire lisse. 

Cellules musculaires lisses iso- 
lées 2 

Cellules musculaires lisses des 
Àstérioles 

Réseau musculaire de la vessie 
de la Grenouille 2 

Ciment unissant les cellules 
musculaires lisses (veine ju- 
gulaire) 2 fi 

Coupe transversal e des tuni ques 
musculaires de l'intestin. . . . 

Injection des vaisseaux du tissu 
musculaire lisse 2 



XII. 



Coeur, 



Fibres de Purkinje 

Fibres du myocarde de l'Hom- 
me isolées 

Fibres du myocarde de la Gre- 
nouille isolées 

Coupe du myocarde 

Endothélium de l'endocarde . . 

Coupe de l'endocarde 

Valvule sigmoïde (Homme). . . . 

Valvule mitrale (Homme) 

Valvule tricuspide (Homme). . . 

Valvule sigmoïde du Bœuf. . . . 

Valvule mitrale du Bœuf 

Endothélium du péricarde 
(Grenouille) 

item (Rat) 

Item (Cobaye) 

XIII. — Artères, Veines, 
Capillaires. 

Artériole (coupe transversale) . 
Artériole (imprégnée d'argent). 2 
Artériole vue à plat (épiploon 

du Lapin adulte) ? 

Artère du type élastique. Aorte. 
Coupelon^itudinale (Homme) 
Item. Coupe transversale (Hom- 
me). 

Aorte du Veau 

Lames et fibres élastiques de l'a- 

ortedeTHomme (coloration). 2 
Cellules musculaires de la tuni- 
que moyenne isolées 

Lames élastiques isolées (Hom- 
me, aorte) 

Item du Veau 



3 C 2 



LES FILS D'EMILE DEVROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



Prix de chaque prép ", 1 fr. 50, sauf celles dont le prix suit le nom de l'objet. 



Artères du type musculaire (fé- 
morales Homme. Coupe lon- 
gitudinale) 

Item. Coupe transversale 

Endothélium des artères (im- 
prégné d'argent) 

Veinule vue à plat (grand épi- 
ploon) 

Endothélium des veines 

Valvules des veines 

Types des différentes veines : 
sinus de la dure-mère. . 

Item. Jugulaire 

Item. Fémorale 

Item. Veine cave inférieure.. . 

Item. Sus-hépatique 

Item. Mésentérique 

Capillaires du grand épiploon 
(col. au carmin) 

Endothélium des capillaires . . 

Endothélium des capillaires du 
poumon de la Grenouille .. . 

Pointes d'accroissement. Grand 
épiploon. Chat nouveau-né. 
injection 

Réseaux vaso-formatifs. Epi- 
ploon du jeune Lapin (car- 
min) 

Item imprégné d'or 

Item coloré à Téosine et i'hé- 
matoxyline 

XIV. — Sang. 

Globules elliptiques du sang 
de Grenouille 



Globules discoïdes du sang do 



l'Homme 

Hem (Grenouille) 

Item (Lapin) 

Item (Poisson) 

Item (Oiseau) 

Réseaux de fibrine. Coagula- 
tion du sang. 



;.io 



XV. — Lymphatiques. 

Renflements supra-val vulaires 
et fibres lisses des lymphati- 
ques 

Endothélium sinueux des lym- 
phatiques 

Membrane rétropéritonéale de 
la Grenouille. Face lymphati- 
que 

Centre phrénique et puits lym- 
phatiques vus à plat 

Item, Imprégnation d'argent. 
Face péritonéale 

Item. Imprégnation d'argent. 
Face pleurale,. 

Injection des voies caverneuses 
d'un ganglion lymphatique. 

Coupe d'un ganglion lympha- 
tique 

Tissu réticulé (cellules chassées 
au pinceau).. . , 



Endothélium des travées du 
tissu réticulé 

Tissu réticulé après injection 
interstitielle d'acide osmique 

Injection des vaisseaux san- 
guins d'un ganglion 

XVI. — Merf». 

Tubes nerveux à myéline iso- 
lés 

Imprégnation des tubes ner- 
veux par le nitrate d'argent, 

libres sans myéline isolées. . . 

Coupe transversale d'un nerf. 
Bichromate 

Item, après l'acide osmisque.. 

Coupe du pneumogastrique de 
la Grenouille. Fibres sans 
myéline , 

Gaine de Henle 

Cellules endothéliales de la 
gaine de Henle 

Gaines lamelleuses 

Action du nitrate d'argent sur 
les gaines lamelleuses 

Dissociation des lames de la 
gaine lamelleuse 

Vaisseaux sanguins des nerfs. 

Voies lymphatique? des nerfs. 



;iO 



XVII. 



— Système nerveux 
eentr*»!. 



Circonvolution cérébrale (car- 
min) 

Circonvolution cérébrale co- 
lorée d'après Weigert-Pal. 

Circonvolution cérébrale jeune 
Chat, d'après la méthode de 
Golgi 

Item de l'Homme adulte 

Hem. coloration de Weigert- 
Pal 

Item du jeune Lapin, d'après 
Goigi 

Circonvolution du cervelet (car- 
min) „ 

Hem, coloration d'après Wei- 
^.ert-Pal 

Item, imprégnation d'après 
Golgi, Lapin 

item, Homme adulte, d'après 
Golgi .... 

Moelle cervicale (carmin)...,..,. ... 

Item dorsale (carmin). 

ïtem lombaire (carmin) 

Filum terminale (carmin) 

Moelle cervicale (méthode de 

Weigert-Pal) . ... . . 

Item dorsale (méthode de Wei- 
gert-Pal) 

Kern lombaire (méthode de Wei- 
gert-Pal) 

ïtem d'un embryon (d'après 
Golgi) 



3 50 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE , 46, rue du Bac, PARIS 



33 



Prix de chaque prép <m , 1 fr. 50, sauf celles dont le prix suit le nom de l'objet. 



XVIIIi — Terminaisons ner- 
veuses. 

Plaques motrices du Lapin. 

Acide osmique 2 50 

Item. Chlorure d'or 3 » 

Plaques motrices de l'œso- 
phage 3 » 

Item. Vessie de la Grenouille., 2 » 
Terminaisons intra-e'pithéliales 

de la peau 1 80 

Item du groin du Cochon 3 » 

Corpuscules de Grandry. Bec 

dû Canard 3 » 

Item, traités par le chlorure 

d'or i » 

Me'nisques tactiles du groin du 

Cochon 3 » 

Corpuscules de Meissner 

Item, méthode de For 4 » 

Pour les autres terminaisons ner- 
veuses, voir les organes des sens. 



XIX. 



Appareil digestif. 



Cellules isolées de lamuqueuse 

huccale 

Gencives 

Muqueuses des lèvres 

Item des joues 

Item du palai s 

Coupe du voile du palais et 

de la luette 2 

Muqueuse de la langue. Pointe. 

Item. Région verticale 

Item. Région des papilles cali- 

ciformes 2 

Bourgeons du goût. Papilles 

foliées du Lapin 2 

Papilles caliciformes de 

l'Homme 2 

Glandes muqueuses 

Coupe d'une dent fraiche dé- 
calcifiée (color. des fibres de 

la dentine) 

Glande parotide 

Glande sons- maxillaire. 

Muqueuse et glandes du pha- 
rynx. ..... , 

Œsophage. Région supérieure. 

Item. Région moyenne 

Item. Région inférieure 

Estomac. Région du cardia. , , 
Item. Région delà grosse tubë- 

rosité 

Item. Région du pylore 

Duodénum 

Intestin grêle 

Gros intestin 

Injection des vaisseaux de l'in- 
testin (Lapin) 

Cellules du foie isolées 

Coupe du foie du Porc 

Coupe du foie. Col. à l'éosine 
et Fhématoxyline 



Item, après Faction de l'acide 

osmique 

Injection des capillaires san- 



guins du foie. 



Imprégnation des canalicules 

biliaires (méth. de Golgi). . . 3 '% 
Pancréas. Col. à l'éosine et 

Fhématoxyline 

Item, après Facide osmique 

Cellules pancréatiques isolées. 2 t 
.Plexus nerveux intrapancréa- 

tiques (d'après Golgi) 3 r. 

Imprégnation des canalicules 

glandulaires (d'après Golgi). <> 
Rate. Col. au picrocarmin. . . . 

X.X. — appareil respiratoire. 

Muqueuse des fosses nasales. „ 

Coupe longitudinale de F épi- 
glotte 

Muqueuse du larynx (vesti- 
bule) 

Corde vocale 2 » 

Coupe longitudinale de la 
trachée 

Item (région membraneuse). . , 

Coupe longitudinale d'une 
grosse bronche 

Coupe transversale d'une 
petite bronche 

Plèvre pariétale 

Fibres élastiques du poumon. 2 » 

Coupe transversale des lobules 
pulmonaires 

Epithélium pulmonaire, impré- 
gné d'argent 2 » 

Injection des capillaires du 
poumon 2 » 

Imprégnation par l'argent des 
capillaires du poumon chez 
la Grenouille 

Corps thyroïde 

"XXI. — Appareil urinaire. 

Coupe du rein perpendiculaire 

à la surface. Picrocarmin. . . 
Item. Eosmejhémaloxyline . . . 
Coupe du rein parallèle à la 

surface. Eosine et bématoxy- 

line 

Cellules striées du rein. .... . 2 » 

Injection des vaisseaux du 

rein 2 » 

Coupe de Furetère 

Epithélium de Furetère 

Epithélium vésical 

Coupe de la vessie 

Fibres musculaires de la vessie 

de la Grenouille 

Item de la portion spongieuse 

de l'urètre 

Item de la fosse naviculaire. . . 
Capsules surrénales 



M 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



Prix de chaque prép on , 1 fr. 50, sauf celles dont le prix suit le nom de l'objet. 



XXII. — Appareil génital. 

Testicule 2 » 

Dissociation des cellules du 

testicule • . 2 30 

Epididyme 

Canal déférent 

Sperme 

Prostate du Chien 

Corps caverneux 

Muqueuse du gland 

Coupe de l'ovaire de la Femme 
adulte 2 » 

Ovule du Rat - 

Trompes utérines. 

Utérus en dehors de la gros- 
sesse 

Col de l'utérus 

Vagin 

Glande mammaire pendant la 
lactation 

lient en dehors de la lactation. 

Mamelon 

Aréole 

XXIII. — Peau. 

Coupe perpendiculaire à la sur- 
face de la peau. Picrocar- 
min I £0 

lient. Hématoxyline et éosine 
(Pulpe du doigt) 

Glandes de Faisselle 

Coupe de la peau. Acide os- 
mique - 

Fibres élastiques de la peau. . 2 » 

Vaisseaux sanguins de la peau. 

Glandes sébacées 

Coupe transversale de la ra- 
cine d'un poil 

Coupe transversale du lit de 
l'ongle 

Coupe longitudinale 

XXIV. — Organe du goût. 

Organe folié du Lapin (Bour- 
geons du goût) 

Item. Chlorure d'or 2 SU 

Papilles caliciformes de 

l'Homme % » 

Item. Chlorure d'or 2 50 

Item. Méthode de Golgi S » 



XX. V. — Appareil olfactif. 



Epithélium olfactif. . .• 

Muqueuse pituitaire 

Item. Chlorure d'or.. 

Coupe des nerfs olfactifs. . 
Bulbe olfactif. Méthode 



de 



de la 



XXVI. — Appareil de la vision. 

Coupe de la sclérotique 

Epithélium antérieur de la 
cornée 

Epithélium postérieur. . 

Coupe- perpendiculaire 
cornée de l'Homme 

Fibres suturales de la cornée 
(C. de la Raie) 2 

Structure fibrillaire des lames 
de la cornée 2 

Imprégnation négative par l'ar- 
gent des cellules fixes 2 

Imprégnation positive par l'or 
des cellules fixes, type cor- 
pusculaire,. 2 

Rcra, type merobraiiifonne. - • 2 

iNcris de la cornée, coupe per- 
pendiculaire à la surface. Or. 2 

Itëtftf coupe tan gémi elle au 
niveau de la surface 2 

Coupe démonstrative de la 
rétine (Triton crété) 3 

Eléments isolés de la rétine 
(Triton crété). 3 

Coupe de la rétine du Lapin. . 4 

Item de l'Homme. 

Epithélium pigmenté de la 
rétine . ... 2 

Imprégnation de la rétine d'a- 
près Golgi. < J 

Coupe du nerf optique 



:>o 



XXVII. — Appareil auditif. 



Lobule de ForeiLLe 

Conduit auditif externe. ..... 

Coupe du Limaçon parallèle à 
l'axe (Cobaye) 

Item, imprégné par l'or 

Cellules nerveuses des gan- 
glions du nerf acoustique 
(Poissons). 

Item (Mammifères) 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



35 



ARTHROPODES, MOLLUSQUES, VERS, COMTlRlS, ETC. 



Prix de chaque prép ", 1 fr. 50, sauf celles dont le prix suit le nom de l'objet. 



Coléoptères* 

Antenne de Hanneton 

Tête de Coccinelle 

Patte de Gyrinus 


^oscopi- 

2 » 

2 » 

2 » 

3 50 

2 » 
30 » 

4:; » 

2 » 


Trompe de Macroglossa 

Antenne 

Aile 

Ecailles de Satyre 

-— de Piéride 


Téléphore entier 


Stigmates de Dytique 


Peau de Chenille glabre 

— avec poils. . . 

— avec pointes. 
Trachée de Chenille 


— de Hanneton 

Estomac de Dytique 


Larve de Coccinelle 


— de Meloe 




— de Dermestes 

Orthoptères 


Hémiptères 

Punaise des lits entière, 

Tète de NoLoneete 


Thrips entier 


Patt'î ' 


Lepisma saccharina 


Puceron lanière 


Podurelle 

Tête de Blatte 


Aphis 

Cochenille 


— de Grillon 


(Voir collection de préparations 
concernantïavigne, pa^e 40.) 

Oïptères 

Trompe de Mouche domestique 
— d'Eristale. 


— de Criquet 

— de Locuste 

Hyménoptères 

Collection de préparations ttuci 
ques concernant l'Abeille 

Tête 

Œil 

Trompe 

Patte 

Antenne 

Aile 


— de Taon 

— de Volucelle 

OEil de Taon 

— de Volucelle 

Tête de Cousin 


— de Tipule 

— de Stomoxys 

Patte de Taon 


Abdomen reine coupe long . . . 
Abdomen et thorax mâle coupe 


Larve de Cousin 


Melopha^us ovin us 2 


Leptotena rem 2 


Abeille ouvrière coupe long. . . 
Abdomen ouvrier coupe trans. 
Thorax — — 


Puces 

Puce de l'Homme 


Aiguillon abeille ouvrière 


— du Chien 


Trompe — .... 

Patte 

Système nerveux 


■ — d'Oiseau 

I*oux 

Pediculus capitis 


Tête de Nymphe 

Patte •— 


Braula cseca 


— veslimenti 


Les 19 préparations, prix 

Collection plus complète de 30 
préparations 


Phthirius higuinalis 3 

Hsematopinus macrocephalus. . 
Trichodectes latus 




Menopon pallidum 


TOévroptères 

Tête de Panorpe 

Aile 

Larve de Fourmilion 


Lipeurus bacillus 

Arachnides 

Tête d'Araignée 




Patte — 


Ijépicloptères 

Trompe de Piéride 


Filière 


Chelifer cancroides 3 

Ixode 



36 LES FILS D'EMILE 

Prix de chaque prép 011 , 1 fr. 50 

Trombidium 

Dermanysse . 

Gamase 

Tyroglyphus 

Sarcoptes scabiei 

Demodex 

Tetranychus 

Pentastome , 

Crustacés 

Asellus aquaticus 

Branchipus stagnalis 

Daphnia pulex 

Caprella linearis 

mollusques 

Radules de: 

Limnée 

Hélix 

Arion 

Ghiton 

Littorina 

Patelle " 

Trochus 

Cyprœa 

Olive 

i&xmélides 

Nereis (coupe) 

Polynoe (coupe) 

Poils de Polynoe 

— de Nereis 

Ëntozoaïres 

Tœnia solium, scolex 

— ■ — anneau 

Cysticercus cellulosœ 

Gœnurus cerebraiis 

Tœnia echinococcus 

Bothriocephalus 

Distoma hepaticum entier.. . 

— cirrhigera 

Echinorhynchus 

Trichine 

— dans les muscles... 

Oxyurus vermicularis 

Trichocephalus 



DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



, sauf celles dont le prix suit le nom de l'objet. 



5 » 



50 



Ascaris (coupe) . , 

Anguillula tritici . 

— ■ aceti , 



Bryozoaires 

20 espèces à. pièce 

Coelentérés 

Tubularia coronata 

Pennaria Gavolini 

Obelia geïatinosa 

Sertùlârella argentea 

Aglaoplienîa pluma 

Plumularia setacea 

Gorgonia llabelluni (spicules) . 

Jsis elongala (spicules] 

Melitœa ochracea (spicules).. . 

Muricea glabra (spicules) 

Plexaura antipatbes (spicules). 
Alcyonumpalmatum (spicules) 

JEeliinodermes 

Coupe piquant Acrocladïa .... 

— * Cidaris. 

— Toxopneusles. . 

Asteracanthion, corpuscules . . 

Ophiotrix — 

Holothuria — 

Mulleria . — 

Psolus — 

Synapta 

Thyone *— 



Tuniciers 



Salpa 



Foraminifères 



40 espèces isolées et nommées 
25 — — — 

50 — — — 

10 Foraminifères sur la même 

plaque 

25 Foraminifères sur la même 

plaque I 

50 Foraminifères sur la même 

plaque 



2 » 



1 50 



15 

40 
125 



12 
23 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARI? 



BOTABIQUE 



Prix de chaque préparation, 1 fr. îiO. 



Physiologie botanique. 

Structure et éléments 

des Végétaux. 

Cellules. 

Cellules rondes. 

— cylindriques. 

— polygonales. 

— muriformes. 

— quadrangulaires. 

— tabulaires. 

— étoilées. 

— réticulées. 

— poreuses. 

Racines. 

Racine de dicotylédone. 

— de monocotylédone. 

— d'acotylédone. 
Coupe d'une jeune racine. 

— d'une radicelle. 

— d'un rhizome. 
Racine aérienne. 

— adventive. 
Tubercule. 
Bulbe. 



Tige d'une dicotylédone, 

— d'une monocotylédone. 

— d'une acotylédone. 
Goupe d'une tige d'un an. 

— — de deux ans. 

Bois. 
Ecorce. 
Moelle. 



Feuilles. 

Goupe transversale dicotylédone. 

Goupe transversale monocotylédone. 

Goupe transversale acotylédone. 

Goupe d'épine. 

Spathe. 

Bractée . 

Vrille. 

Epiderme supérieur. 

— intérieur. 

— siliceux. 

— à surface laineuse. 

— — cotonneuse. 

— — soyeuse. 

— — duvetée. 
Gaine. 

Stomates» 

Contenu des Cellules. 
Chlorophylle. 



Pigment vert. 

— rouge. 

— jaune. 

— bleu. 
Grains d'aleurone. 
Inuline. 

Protoplasma et nucleus. 
Cristaux raphides. 

— sphairoraphides. 

— prismatiques. 

— cystolithes. 

Poils, Glandes, Ecailles. 
Poils simples. 

— ramifiés. 

— étoiles. 

— en écusson. 

— glanduleux, 

— articulés. 

— de fougère. 

— moniliformes. 
Ecailles. 
Glandes odorantes. 

— basales. 

— sessiles. 

— digestives. 

Fleurs. 
Pétale. 
Ovaire à une loge, 

— à deux loges. 

— à trois loges. 

— à plusieurs loges. 

Coupe transversale d'un bourgeon. 
Coupe longitudinale d'un bourgeon. 
Placentation pariétale. 

— axile. 
Ovules fécondés. 

— non fécondés. 
Grains d'amidon. 
Poils intercellulaires. 

Tissu vasGUlaire. 

Vaisseaux spirales. 

— annulaires. 

— réticulés. 

— laticîfères. 

— parie'tinés. 

— s calari formes. 

— grillagés. 

Bois. 

Goupe de bois, 150 espèces. 
Èl> préparations 3£S 

m — ro 

100 — ISiO 

150 — »Ï*ÎS 



m 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 



rue du Bac, PARIS 



Prix de chaque prép on , 1 fr. 50, sauf celles dont le prix suit le nom de l'objet. 



Pollens. 

Pin. 

Mauve. 

Lis. 

Pomme de terre. 

Fritillaire. 

Aristoloche. 

Spores et organes des Cryptogames. 

Equisetum (spores). 

Lycopodium. 

Fougère. 

Mousse. 

Lredo. 

Lycoperdon. 

Prothale de fougère. 

Conidies d'aspergillus. 

Apothécie. 

Anthéridie. 

Archégone. 

Tige de mousse. 

Urne de mousse 

Capsule de mousse. 

Champignons . 

Entomopthora muscae. 
Tilletia caries. 
Lrocystis occulta. 
Ustilago oarbo. 
Peridernium pini. 
Puccinia asparagi. 

— • graminis. 
Bovista plumbea. 
Exoascus pruni. 
AspergiUus glaucus. 

— orizœ. 

Erysiphe communis. 
PeuiciLlum giaucum. 
Claviceps purpurea. 
Sclerotium clavus. 
Geoglossum hirsutum. 
Tuber œstivum. 
Didymium farinosum. 
Trichium rubiforme. 
Mucor mucedo. 
Cystopus candidus. 
Peronospora viticola. 
Saprolegnia. 
Cladosporium fumago. 
Botrytis cinerea. 

Trichophyton tonsurans 4- 

Achorion Schœnleinii 4 



Algues. 
Batrachospernum moniliforme. 
Gonferva subsetacea. 
Xostoc commune. 
Spirogyra crassa. 
Asperococcus compressus. 
Cladophora cristallina. 
Fucus vesiculosus. 
Plocamium cocineum.. 
Polysiphonia tubulata. 
Bryopsis plumosus. 



Diatomées 

Collection de diatomées isolées 
et nommées. 
1 00 espèces 1 *ïO 


200 — 


ss*o 


500 — 


ÎOOO 


1000 — 

1500 — 




2000 — 


;;:;oo 


Collections de diatomées 
plaque (avec catalogue). 

10 Diatomées 

25 — 


sur 


50 — 


. . 1» 


75 — 


. . . 1$ 


100 — 


r$£ï 



Collection de Diatomées Tests, 
sur plaque (avec Catalogue) : 

8 Diatomées 

15 - 

25 — 

50 — 



ÏO 



Microbes 

Genre Bat-illus. 

Bacille de la fermentation lactique. 
Bacillus alvei (bacille de la maladie des 

abeilles connue sous le nom de Fool- 

brod). 
Bacille du charbon. 
Bacillus bruneus. 

Bacille de la fermentation butyrique. 
Bacillus capsulatus de Pfeiffer. 

— anlhracoïdes. 

— cavicida (fermentation propio- 
nique). 

Bacille du choléra des poules. 
BuciUus crasuss sputigenus. 

— cuniculicida. 

— cyaneofuscus. 
Bacille du lait bleu. 

— de la diphtérie des pigeons. 

— de )u diphtérie de Phomme. 
Bacillus disf.'ifornians. 

— cndocarditis griseus. 
Bacille du rouget de porc. 
Bacillus erythrosporus. 

— fluorescens aureus. 

Bacille de la septicémie de la grenouille. 
Bacillus fuscus. 

Bacille de la septicémie des oiseaux. 
Bacillus helvolus. 

— indicus ruber. 
Bacille de Kiel. 

— de l'entérite membraneuse du 
lapin. 

Bacillus lateritia. 
Bacille de la morve. 
Septicémie de la souris. 
Bacillus megatherium. 

— mesenteriscus fuscus. 

— — vu'gatus. 



LES FILS DÉMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



39 



Prix de chaque prép on , 1 fr. 50, sauf celles dont le prix suit le nom de l'objet. 



Bacilius miniaceus. 

— murisepticus. 

— mycoides. 

— Neapolitanus d'Emmerich. 

— ochraceus. 

Bacille de la septicémie gangreneuse. 
Bacilius oxalaticus. 

— o\ytocus perniciosus. 

Bacille de la pneumonie de Friedlander. 
Bacilius pseudo-pneumonicus. 

— pseudo-Luberculosus. 
Bacille pyocyanique (du pus bleu). 
Bacilius pyogenes fœtidus. 

— radicicola. 

— ramosus. 

— — non liquefaciens. 
Bacille du charbon symptomatique. 
Fièvre du Texas. 

Bacille du Rhinosclérome. 

— rou^e de l'eau. 

— de Plymuuth. 

— de la peste porcine. 
Bacilius spinosus. 

B. Billings swine-plague. 

B. Salmons — 

B. subtilis. 

B. synxanthus. 

B. du tétanos. 

B. de la tuberculose humaine. 

B. de la tuberculose aviaire. 

B. de la coqueluche. 

B. de la fièvre typhoïde. 

Bacilius ureûe. 

— vernicosus. 

— vermieulosus. 

— violaceus. 
Bacille de la gangrène. 
Sforl choléra. 

— enteritis. 
Bacilius lactis acrogenes. 

— — erythrogenes. 

— tremelloïdes. 

— Zopti-. 

Bacille de la diarrhée verle. 

Bacilius termo. 

Bacterium coli commune. 

Photobacterium balticum. 

Ph. Fischeri. 

Pu. Indîcum.. 

Ph, lurninosum. 

Ph. pathogène. 

Ph. Pflugeri. 

Ph. phosphorescens. 



Profceus hominis. 

— mirabilis, 
vulgaris. 

— Zenkeri. 

Genre Micrococcus. 

Micrococcus agilis. 
M. aurantiacus. 
M. béribéri albus. 
M. béribéri llavus. 
Micrococcus candicans. 

— cinnabareus. 
concentricus. 
rodochrous. 

— roseus. 
sordidus. 
tetragenus. 
ureie. 
versicolor. 
violaceus. 

Sarcine jaune, 

Staphilococcus pyogenes albus. 
Stap. pyogenes aoreus. 
— citreus. 

Streptococcus de l'érysipèle. 

Genre Spirilîum. 

Spirille du choléra asiatique l'Koch). 
Spirille du choléra nostras (Fmckler et 

Prior). 
Spirilîum concentricum ilCitasatoï. 
Vibrion avicide (Gamaleia). 
Spirille de Miller. 
Spirilîum rubrum. 

— de Deneke. 

Genre Cladoihrix. 

Actyno mycose. 
Cladoihrix alba. 

. — astéroïdes. 

— dichotoma. 
Streptothrix du farcin de bœuf 

Microbes divers. 

Gonococcus de Neisser. 
Diplocoque delà pneumonie (Frœnkel). 
Bacille de la tuberculose dans le pou- 
mon. 
Item dans les crachats. 
Item dans le foie. 




Diplocoque de la pneumonie dans les 

crachats. 
Bacille du charbon dans le rein. 



Bacille du charbon dans le foie. 
Bacille du charbon dans la rate. 



VOIR PLUS LOIN LES CULTURES-TYPES DE 1ICR0BES ET GHAIPtANONS PATHOGÈNES FIXÉES (PAGE 44). 



m LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PALUS 



TECMOLO&IE 



Laine» et poils. 

Collection de 20 préparations 
concernant les laines et poils 
d'animaux 30 » 

Séi*ieieultwre . 

Préparations concernant la séri- 
ciculture. 

Prix de chaque préparation 1 *»0 

Soie de Sericaria mori. 
Saturnia ricini. 

— Cyntliia. 

— Atlas. 

— Mylitta. 

— Pernyi. 

— Polyphemus. 

— Promethea. 

— Isabellaî. 

— Luna. 

— Cecropia. 
- — Ceanothi. 

— Selene. 

— Yama-maï. 
Cricula trifenestrata. 

La collection des 15 préparations. SO » 

Fibre* végétales» 

Collection de 25 préparations. ttll » 
50 — ^<> » 

75 — lOSS » 

Bièi*e et houblon. 

Collectionjde 25 r proparations con- 
cernant la^biërc et le houblon. 3£> » 

iVniidons et fécules. 

Collections de 30 préparations 
d'amidons et fécules, produits 
purs -4=0 .-> 

Épïces, 

Collection de 30 préparations 
d'épices (cannelle, girofle, gin- 
gembre, poivre, moutarde, chi- 
corée, safran, salep, etc.), pro- 
dui ts purs 4^0 » 



Vigne et vin. 

Préparations concernante vigne 
et le vin. 

Prix de chaque préparation 1 ï>0 

Tige de vigne (coupe). 
Racine de vigne. 
Feuille de vigne. 

Phytoptus vitis ** » 

Coccus vitis. 

Phylloxéra vastatrix adulte. 

— larve. 

• — œufs. 

Tetranychus tiliarins. 
Peronospora viticola. 
Oidium ïuckeri. 
Botrytis cinerea. 
Penicillum glaucum. 
Bacillus aceti. 

Saccharomyces ellipsoideus. 
apiculatus. 
— mycoderma. 
Levure de vin. 
Les 18 préparations ^> » 

Produits pharmaceutiques. 

Collection de préparations con- 
cernant les produits pharma- 
ceutiques naturels (racines, 
rhizomes, galles , écorces , 
fruits, semences, poudre, etc.) 

50 préparations ^O » 

100 - l^îî » 

150 — ^SO i } 

200 — »oo » 

falsifications 

des matières alimentaires. 

Collection de 50 préparations 
concernant les matières ali- 
mentaires falsifiées, avec l'indi- 
cation des produits servant à 
les falsifier (farines, cacao, cho- 
colat, cannelle, poivre, café, 

etc.) : >« » 



GÉOLOGIE. — IIIÉEALOfrIE 



Roches* 

Prix de chaque préparation : 2 francs. 

Àrkose. 

Argilophyre. 

Andésite. 



Amphiholite. 

Asphanite. 

Basalte. 

— avec péridot. 
Diorite. 

— épidotifère. 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 41 



Dolérite. 
Dolomie. 
Eurite. 
Gneiss. 

— grenatifère. 

— graphiteux. 
Grès. 

Jaspe noir. 

Leptynite. 

Leucitophyre. 

Labrador. 

Mélaphyre. 

Obsidienne 

Ophite. 

Protogine. 

Porphyre. 

— quartzifère. 

— bleu. 
Pegmatite. 
Perlite. 
Phonolite. 
Quartzite. 
Syénite. 
Serpentine. 
Trachyte. 

Rochas sédimentaïres mel«- 

morphique^. etc, 
Prix de chaque préparation : 2 francs. 

Roches des terrains primitifs. 
Gneiss. 

— granulitique. 
■ — à amphibole. 

Leptynite. 
Cipolin., 
Amphibolite, 
Micaschiste. 
Schiste à sériai te, 

— à gl au cop hane. 

Roche* ërupli'-es. 
Granité. 
Granulite. 
Pegmatite. 
Protogine. 
Microgranulite. 
Micropegmatite. 
Porphyre. 
Pechstein. 

Roches bash fîtes. 
Syénite. 
Orthophyre. 
Kersanitte. 
Diorite. 
Diabase. 
Norite. 
Porphyrite andésîtiqne. 

— labradorique., 

Mélaphyre. 
Syénite éléolithique. 
Serpentine. 
Péridotite. 

Série post- teri in ire . 
Granité. 
Rhyolithe. 
Trachyte. 
Euphotide. 



Andésite. 

Labradorite. 

Basalte. 

Phonolilhe. 

Leucitophyre. 

Leucoléphrîte. 

Leueitit c . 

Minéraux entrant dans la 

composition clés roches. 

Prix de chaque préparation : S francs. 

Eléments ai an es. 
Quartz . 
Mica blanc. 
Orthose. 
Microcline. 
Albite. 
OligocIasG . 
Labradorite. 
AnorLhite. 
Népheline. 
LeucUe. 
Topaze , 
Emeraude. 
Apatite. 
Cordiérite. 
Sphène. 
Wernerite. 
Hauyne et Noséàne. 

Eléments colorés. 
Mica noir. 
Pyroxène. 
Amphibole. 
Hypers thène. 
Eustatite. 
Peridot. 
Tourmaline. 
Grenat. 
Zircon. 
Rutile. 

Spinelle (fer oxydulé). 
Fer oli^iâte.. 
Fer titane. 
Pyrite. 

Minéraux secondaires. 
Calcédoine. 
Opale. 
Tritymite. 
Epidote. 
Talc ; 
Bastite. 
Serpentine. 
Chloriie. 
Pinite et var. 
Sodalite. 
Andalousie. 
Disthène. 
Staurotide. 
Corindon. 
Graphite. 
Wollastonite. 
Zéolithe. 
Calcite. 
Aragonite. 
Gypse. 
Alunite. 



& LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS. 



PREPARATIONS DE SPATH 

Rhomboèdres avec les face? do clivage naturelles polies (suivant dimen- 

slon j de 155 à $00 fr. » 

Les mêmes avec faces (aillées perpendiculairement à l'axe, de SO à dOO » 

Les mêmes avec faces perpendiculaires et parallèles à Taxe, de SO à 300 » 

Rhomboèdres avec hémitropie de ISfi à VOO » 

avec goutte d'eau dé ' 125 â 60 1 

— montrant l'asiérism^ de O à $0 » 

Pr ! t smes équilatéraux perpendiculaire* à taxe, 10 millimètres de 

cote *0 fr. et au-deafetts 

Prismes parallèles à J'axe »„ e( au . (lessus 

— avec buses polios ^ 5 et au _ d essus 

— achromatiques, selon la grandeur, depuis e fr. » 

— a triple réfringence, depuis.. lîî }} 

— de Muller de IO à 30 » 

de M. Bertrand, montraut à simple vue le phénomène des 
anneaux de a à SO 

— d'aragonite, montrant le même phénomène. . de l£î à 30 « 

— polarisateur de Poix, depuis ^O » 

flaques de spath en deux prismes en crown, montrant d'un ùM4 le alterne 

des anneaux et de l'autre la double réfraction de & à î&o '" » 

Appareil composé de deux plaques de spath et une plaque de 

mica pour la démonstration de l'hémitropie de IO à 30 » 

Appareil pour démontrer la double réfraction du spath. 

de s:> à isîo' » 
Deuv rhomboèdres de spath dans une monture tournante. 

de 80 à lOO » 
Cube de spath perpendiculaire et parallèle, suivant la grandeur. 

de SO à îfcOO » 
Sphère en spath, suivant la grandeur, depuis. . . riO ; IOO, lîîO 

Presse pour la production des surfaces glissantes du spath et du sol avec prépa- 
^tion.. de *B à ' . «> V 

Préparations comprimées et non comprimées. 

de & à & » 

Baguette de spath pour l'ophtalnui mètre. , de IO à 30 » 

Prismes Foucault. 

20 millimètres *>o fr. f XI millimètres <so fr. 

30 — 3*ï » | 40 — ©O » 

Prismes de Sénarmont. 

20 millimètres KO fr>,' I 35 millimètres 100 fr. 

30 — *»■» | 40 — 1«0 » 

Plaques de spath perpendiculaire à l'axe de à 1» fr. » 

— avec hémitropie ; de S à 1^ 

— oblique, deux plaques superposées et croisées donnent les franges de 
de Savart ou les franges de Ohin et Berf in, chaque plaque, de 3 à 1^ » 

Plaques de spath parallèle à Taxe pour les hyperboles et. les franges de 
Ohm et Bertin de K à IO » 



LES FILS D'EMILE DKYROLLE , 46 , rue dû Bac, PARIS *3 

COLLECTIONS DE PREPARATIONS fflCROSCOPl«EES 

Ces Collections sont choisies parmi les spécimens 
caractéristiques. 

COLLECTIONS GÉNÉRALES 

Danatomïe animale, d'anatomie végétale, d'échantillons de géo- 
logie. 

50 préparations ™ fr * £ 

ig - ■ ;*:*:::::::::::: l& » 

iooo - ::::7.;:::::::.^."/.'^-. ito ° 

iooo ~ : .:.. seo ° 

3000 — OÎ>UO 

COLLECTIONS SPÉCIALES 

ZOOLOGIE 

25 préparations, anatomîe, zoologie générale . &* fr. KO 

50 — — — yi * y> 

} qo - - ~ • 1KO 

52 - . - ::::::.::: *<>oo » 

BOTANIQUE 

25 préparations (ser-lion tige, boîs, renilles) . . . . ^» ft- » 

5 QQ __ _ - .- 800 

\o préparations (ovaire, graines, pollen, spores, etc.). 3£> » 

*0 — " — ■ , 

200 - - ' °?° 

m préparations {Algues, Mousses, Uépatlqiie») SO 

^A __. * ** 

300 - - - - ..-- * S 2 !! 

25 préparations (niatomées isolées et nommées) ^»^ SO 

ion -" Z- - - ..'.'•'•- I»»» » 

,000 .'- - - ***** 

1500 - - . — - Sort 

2000 — — — — *»*>00 » 

50 préparations de Microbes de culture pure ou in BiiU *>0 » 

100 préparations de bois (d'arbres et d'arbustes) l*»« 

900 — 8WU 

GÉOLOGIE 

28 préparations (secfitfiis de roches et minéraux) KO fr. » 

20°0 - - - '■•■'■'■■■'■ * SO " 

™ _ _ ■_ 1800 

4000 - 300 ° 

Préparations microscopiques de grand format pour projections. 

*<> es p èces ■ :;: i^o » 

go z y ':'\'.'.:v." '.'.'.'.'.'.'.'.'.. .:...::... * o ° 

100 — ***" 



te LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, P:\HIS 




CULTURES-TYPES 

DE MICROBES ET DE CHAMPIGNONS PATHOGÈNES 

FIXÉES DÉFINITIVEMENT 

POUR DÉMONSTRATIONS 



Les cultures de microbes ont un aspect particulier, caractéris- 
tique, qui peut permettre de déterminer à première vue, par 
examen macroscopique, la nature de la culture; ces caractères 
sont des indications précieuses pour ladiagnose. C'est ainsi que 
la culture du microbe de la tuberculose humaine, par exemple, 
présente un aspect croûteux, etc. La couleur des cultures est 
aussi remarquable : les Staphylococcus sont jaune 
orange ou jaune citron, le Baoillus rubcr est d'un beau 
. , *■ rouge, le B. pyocyanem vert, le B, vwiamts, d'un 
-/::' violet foncé, etc. Il était donc utile de pouvoir mon- 
trer pour la démonstration des cultures vraies des 
Fig. 9S principaux microbes fixées définitivement, culture 

offrant bien la caractéristique de l'espèce, comme 
aspect, couleur, etc. Ces cultures sont presque toutes faites sur gélose ou a^ar- 
^gar qui reste solide jusqu'à + 60- ; elles sont présentées dans des tubes cylindri- 
ques en verre, mesurant 15 cent, de hauteur (fig. »% portés sur pied bouchés 
hermétiquement. ' 

Prix de chaque culture-type i « f r 



Achorion Schomleinii 

Actynomycose. 

Aspergillus niger. 

Bacille du Charbon. 

Bacille du choléra des poules. 

Bacillus cyanogenus. 

Bacille de la diphtérie des oiseaux. 

Bacille de la diphtérie de l'homme. 

B du rouget du porc. 

B. de la septicémie de la grenouille. 

B. de la morve. 

B. de la septicémie des souris. 

B. de la gangrène gazeuse. 

B, de Friedlander. 

B. pyocyanique (du pus bleu). 

B. durhinosclérome. 

0. rouge de Kiel. 

B. du tétanos 



B. de la tuberculose humaine. 

B. de la tuberculose aviaire. 

B. de la fièvre typhoïde. 

B. violaceus. 

B. coli commune. 

Botrytis Bassii. 

Diplococcus de la pneumonie (Fraenkel). 

Micrococcus agilis. 

Proteus hominis. 

Saccharomyces niger. 

Spirille du choléra asiatique. 

Spirille du choléra nostras (Finkler et 

Prior). 
Staphylococcus pyogenes aîbus. 
Staphylococcus pyogenes aureus. 
Staphylococcus pyogenes citreus. 
Streplothrix du farcin du bœuf. 
Tricophyton tonsurans. 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, m du Bw, PARIS 



PROJECTIONS 

MICROPHOTOGRAPHIES POliU PROJECTIONS 



Ces microphotographies sur verre ont été obtenues avec des préparations de 
mûrifie? ordre etVune rigoureuse exactitude scientifique. Ce ne sont pas des 
reproductions de dessins ou de gravures, mais la photographie même des prépa- 
rions exécutées avec tous les derniers perfectionnements de la technique micro- 
graphique et photographique. Ces plaques sont sur format 8, 5 X 10. 



Le prix de chaque microphotographie est de. 



» fr. VK 



HISTOLO&IE ANIfflALE 

Karvokinèse (larve de batracien). 
KpithéUum pavimenteux (bouche de 

l'Homme). 
Kpittiérium vibrât! L 
Mésentère de Grenouille (Délimitât, des 

celL épiLh. parle nitrate d* A g,). 
Globules rouges e! blancs ^sang de 

l'Homme), 
Item (sang de Grenouille;. 
Hem (sang d'oiseau). 
lUtm (sang de poisson). 
Lymphe de lu Grenouille, 
Cristaux d'hémoglobine. 
Fibrine du sang ils mammifère. 
Cellules de la moelh de 
CeUules et fibres eonjouctî 
Cellules adipeuses. 
Cartilage. 
< .anaux de ïlavers et osÉéoplû 

_ __ _ C, longu 

tud.) ios long). 

Fibres de Sharpey, ' 

Fibres muscles striés. 
— lisses. 

G. trans. striés. 
— lisses. 

Cellules musculaires du cœur. 

Fibres nerveuses à myéline. 

Terminaisons nerveuses dans les mus- 
cles striés. ^ , 

i Pilules ganglionnaires de la moelle epi- 
nière. 

Distribution des vaisseaux sanguins dans 
l'intestin (injection). 

Coupe de ganglion lymphatique. 

Coupe de rate. 

CEsophage de Grenouille. 

C. transv. de la paroi stomacale (porlion 
cardiaque). 



Item (portion pylorique). 

Glande salivaire. 

Foie. 

Glande thyroïde. 

Canaiicules urinifères des reins. 

Glomérules de Malpîghî (injection). 

Spermatozoïdes de la Grenouille. 

ANATOmiE MICROSCOPIQUE 
ET ZOOLOGIQUE 

Polyeystine des liarbades. 

Badioïaire. 

FoTaminïfèïvs. 

[illusoires. 

S pi cules ne Gorgone. 

AnguillulîL aceli. 

Anguillule du blé. 

Oxyurus vermictilaris mâle et femelle. 

>ticerque de tœnia serrata. 
Tète de face du cyst. 
Tri china spiralis dans un muscle. 
Vers à soie venant d 7 éclore. 
Acarùs de la gale de l'homme. 
Phylloxéra vastatrix: 
Pediculus vestimenti. 
Phtirius pubis. 
Trompe d'abeille. 
Patte d'abeille. 
Aile d'abeille. 

Patte de mouche commune. 
Dard de. l'abeille. 
Trompe de mouche commune. 
Aile ~ 

Antenne — 

Œil — 

Ecailles de l'aile du Piens brassicn- 
Ecailles de Lepisma saccharina. 
Antenne — 

Pattes. — 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, m, me du Bac, PARIS. 



Prix de chaque microphotographie S.SJ 



HISTOLOGIE VÉGÉTALE 

Mucor mucedo. 

Basides de Basidiomycète. 

Coupe du périthèce de Peziza vesiculosa. 

Levure de bière. 

Bàcillus anthracis. 

Micrococcus gonorrheœ. 

Spyrogyra quinina. 

Gallithamnius plunula. Ensemble. 

— Détails; tétrasporange. 

Treceratium armatum. 

Navicula lyra. 

Heliopelta Metii. 

Auliscus sculptus. 

Pleurosigma angulatum. 

Amphitetras antediluviana. 

Actinocyclus Ralssii. 

Arachnoïdiscus Ehrenbergii. 

Surirella lata. 

Ai^achnoïdiscus japonicus. 

Sporange et spores de Polypodium vul- 
gare . 

Epidémie de foliole de Polypodium bul- 
gare. 

C. transv. tige d'Equisetum arvense. 

Spores d'Equisetum. 

Cellules étoilées^ïge de Juncus glaucus. 

Kariokinèse, racine d'oignon. 

Pollen de Pinus maritima. 

— de Cheiranthus fruticulosus (<n- 

rollée). 

— de courge. 

— de M--. 



Pollen avec tube pollinique de fumaria 
officinalis. 

— en tétrade de Rhododendron Veit- 
ch ianu m. 
Fibres aérolées de sapin. 
Fibres spiralées de tige de Vinea major. 
Tubes criblés de Cucnrbila pepo (C. 

transv. tige). 
Tubes criblés de Cucurbita pepo (C. 

longit.). 
Vaisseaux spirales ponctués. 
Fo rm a ti o n d u li è ge , R ib e s n i grum . 
Formations secondaires, tige de Aristo- 

lochia sipho. 
G. transv. tige de Ranunculus aquatiiis. 
C. transv. tige dePoligonatum multiflo- 

rum. 
G. longit tige de Polygonatum multillo- 

rum. 
Vaisseaux laticifères de Scorzonera his- 

panica. 
G. transv. 

bants. 

Canaux sécréteurs de pinns sylvestris. 
Cystolittus de feuille de Ficus elastica. 
Epidémie et stomate d'Iris llorentina. 
Cavités sfcomatifères de la feuille du 

Nerium oleander. 
Stomates de la feuille du Pinus maritima 

[C, transv.). 
Inuline dans les tubercules de dahlia. 
Poils à l'intérieur des cellule;,, tige de 

Monstera deliciosa. 
Poils spirales, feuille de Crinum asiati- 

cum. 
Coupe de caryopse de Zea mays. 



racine de maïs, poils absor- 



PHOTOGRAPHIES POUR PROJECTIONS 

(D'après des phototypes récents). 

Prix de chaque photographie 



SJ.V 



^> *> >î 



GÉOLOGIE -GÉOGRAPHIE PHYSIQUE 



Cratère-lac. — Lac Pavisy (Auvergne;. 
Carrière. —Carrière de craie surmontée 
de tablrs tertiaires fBlandecqueP.de C.) 
Falaise. — Falaise de Roulogne. 



Ripple-marks. — Ripple-marks sur la 
falaise de Boulogne, au PorteL 

Dunes, — Dunes de Zuydecote (i\ord). 

Basaltes. — La chaise du Diable, près 
Vais-les-Bains. 



LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



Prix de chaque photographie • ~.^S*> 



ASTUOÏÏOIIE 



Lune. 



Pleine lune. 

Aspect général au l l - r quartier. 

Les Atpes et la grande vallée. 

Les cirques Arcbimède, Autolycus, Aris- 
tille, Gassini. 

Les trois cratères Ptoléraee, Alphonse 
et ArzacheL 

Le mur droit. 

Le grand cirque Clavius. 

Le massif des Apennins, 

Le terminateur austral au 1 er quartier. 

Les cratères Cyrille, Théophile, Cathe- 
rine, Fracastor. 

Lumière cendrée de la lune. 

Soleil. 

Aspect général, taches, facules, gra- 
nulations. 
Taches et pénombres, granulations. 



Eclipses. 



Éclipse totale de soleil, vue générale. 
Protubérances solaires photographiées 

pendant une éclipse totale. 
Eclipse partielle de Lune. 
Eolipsedu 28 mai 1900. 

Comètes. 

Comète b. 1893. Bordame-Quénis-seL 
Comète a. î&$\ SwïïL 

Étoiles. 

Constellation de la Couronne boréale. 

Constellation de la Lyre. 

a du Cygne (voie lactée). 

7 du Cygne (voie lactée). 

Les Pléiades. 

Les 3 rois de la nébuleuse d'Orion. 

La grande nébuleuse d'Orion. 

Amas du Canoë r. 

Amas des Gémeaux. 



PHYSIQUE 



Étincelle électrique. 

Effluve pôle positif. 
— — négatif. 

Radiographies. 

Main d'enfant i ans. 

— 13 ans. 

— adulte. 
Articulation du coude. 



Articulation du genou. 

Thorax. 

Bassin d'enfant. 

Pied. 

Bout d'ai^aîlle dans une main. 

Epingle dans l'articulation du 

d'unenfauL. 
Chrysalides de papillons. 
Coquillages. 



nenou 



IETE0E0L0GIE 



Ëcïaii*s. 



Foudre frappant le sol. 

Éclair jaillissant entre doux nuages. 



Nuages, 



Cirrus. 



Cîrro-Statrus et halo solaire. 
Cirro-Cumulus et Alto-Cumulus. 
Nimbus. Pluie au loin. 
Cumulus. 
Cumulo-Nimbus. 

Coucher* de soleil. 

Déformation elliptique à l'horizon. 



AGRANDISSEMENTS 

Épreuves photographiques sur papier au Gélatino-bromure mat 

Toutes les microphotographies et photographies pour projections mentionnées 
précédemment peuvent êlre reproduites en agrandissements sur papier mat au 
gélatino-bromure. Ces agrandissements se font sur papier lk X a" ou U X i». 

Prix de chaque épreuve' agrandie : ,-,«<■„ «*» 

En format 24 X30 H ^Pf e î-fr «« 

Enformat 13 X 18 : ••■ la P we * h ' 3 ° 



48 LES FILS D'EMILE DEYROLLE, 46, rue du Bac, PARIS 



LANTERNE DE PROJECTION 



Cette Lantemedeprojection présente de grands perfectionnements sur 
toutes celles faites à ce jour. Dans toutes les lanternes existantes, à éclairage de 
pétrole, le réservoir à pétrole de la source lumineuse se trouve soit renfermé dans 
le corps même de 1 appareil, soit faisant partie de la lampe elle-même- il s'ensuit 
que, par suite de 1 echauffement de la lanterne, le récipient de pétrole s'échauffe 
dans les mêmes proportions au point souvent de faire éclater le récipient par le 
dégagement considérable des vapeurs de pétrole. Dans le nouveau modèle dont 



ci-contre la figure, le récipient est complètement isolé 



et 



de l'appareil et 




Fi g. !>3. — Lanterne de projection. 

de la lampe; la lanterne peut fonctionner de longues heures, le récipient de 
pétrole ne s échauffe jamais. Ce dispositif a une ininortance capitale, qu'il suffit 
de signaler. La source lumineuse consiste en une lampe avec verre à double 
mèche plate : c'est encore un avantage sur les lampes sans verre qui, si bien réglées 
qu elles soient, finissent toujours par fumer, incommodant les assistants et altérant 
de plus L éclat de la lumière. Dans cette Lanterné de projection, la lampe 
peut s allumer dans l'intérieur même de l'appareil sans que besoin soit d'enlever le 
verre ou de sortir la lampe. Pour l'extinction, un levier placé hors du corps de 
la lanterne permet d'éteindre sans avoirbesoin de souffler la flamme. Les deux clefs 
de réglage de la lumière sont également hors du corps de l'appareil. En un mot, nous 
avonsreahse ces desiderata : réchauffement du récipient de pétrole est totalement 
supprime, la lampe ne fume pas, quelle que soit la durée de l'opération ; le réglage 
de la flamme et l'extinction de la lumière se font en dehors du corps de l'appareil. 
La partie optique de cette lanterne se compose d'un réflecteur, d'un condensateur 
puissant, d'un objectif à crémaillère. La partie portant l'objectif est montée sur 
chariot a crémaillère, de façon à pouvoir permettre l'introduction de clichés, 
tableaux, etc., de toutes épaisseurs et dans tous les sens. 

ï ** >îx I ISS francs 



PARIS. — UiPUlMKRIE F. LEVÉ, '17, RUK CASSKTl'J! 



LES FILS D'EMILE DEYROLLK, 46, rue du Bac, PARIS. 



HISTOIRE NATURELLE DE LA FRANCE 

La collection des ouvrages comprendra vingt-six volumes tous du format et à 
oeu près de l'importance de ceux qui viennent de paraître. La plupart sont sur le 
chantier» entre les mains de véritables maîtres; quelques-uns sont même sous 
presse. L'exécution des planches, toujours si minutieuse et qui demande le concours 
de spécialistes, retardera l'apparition de l'ouvrage, mais nous espérons maintenant 
terminer la publication en peu d'années. 

Seize volumes sont déjà parus : nous les indiquons ci-dessous en caractères 
gras: la plupart des autres sont en préparation 

Nous donnons ci-après la nomenclature des diverses parties de 1 ouvrage : 

\*« Partie. Généralités. 

2* 



3* — 



Se __ 



9 e 
10* 
M* 



m 



14* 



Mamniifèrcî*. 360 pagas et 
143 figures clans le texte, b'r. 

3 fr. 50, franco 3 ÎJP. 93; cart. 
4.25, franco 4 ♦"5. 

Oiseaux. 21 planches en cou- 
leurs et 132 figures dans le 
texte. br. S fr- GÛ , franco 
6 francs; carl h 6.25; franco 6/îS- 

Reptiles et Batracien s. ■''> li- 
gures dans le teste, br. 2 Iran es, 
franco 2 fr. 50 ; cart. 2.75. 
franco 3 fr. 

Poissons. 

M oilu s*i ues . Cê-phalopodes/las- 
tërotfodes. 2i ilg. dans te texte, 
19 planche*, fc 4 francs, franco, 

4 fr. 41 J ; cart. 4 fr. 75, franco 

5 fr. 20 

mollusques. Bivalves. Tuni- 
ciers, Bryozoaires. 15 Ug. dans 
le texte, 18 planches, br.4 francs, 
franco 4 fr. 40; cart. 4 fr. 75, 
franco 5.20. 

Coléoptères. 356 pages, 27 
planches, br. 4 francs, franco 
4 fr. 45; cart. 4.75, franco '5. 25. 

Orthoptères. Névroptères. 

Hyménoptères. 

Hémiptères. 203 pages et 9 
planches, br. « francs, franco 
3 fr. 35; cart. 3.7ii, franco 4.15. 

Lépidoptères, 236 pages* p 
planches en couleurs, br. '6 \\\ y 
franco 3 fr. 4-j : cart. ".7'j, fran- 
co 6.25. 

Diptères, Aptères. 

Arachnides 



Partie. Acariens, Crustacés, Myria- 
podes. 18 planches, br. 3 fr. 50 T 
franco 3 l>. 90; cart. 4 fr. 2îj, 
franco 4.70. 



in* — 



n e — 



L8* — 



19e 



20« — 



22 e 
23* 
2 7 t c 

2;>* 



26 e — 



Vers, avec 203 tig. dans le texte, 

br. 3 .50 ; franco 3". 90 ; cart- 4.25, 

franco 4.75. 
Cœlentérés, Echinodermes, 

Protozoaires, ele, avec 187 fifr. 

dauaie texte, br. 3.50 t franco 3.90 

cart. 4.25, franco i.70. 
Plantes vase ni aire s (Noit- 

valle flore de MM. Bonnier et 

rie T-ayens). 2145 figures, hv. 

4 fr. 50, franco 5 fr. 30 ; cart. 
iî. 25, franco 5.80. 

Mousses et Hépatiques (Nou- 
velle flore des Muscinées, par 
M. Douiu)* 1288 figures, fit» 

5 francs, franco 5 fr. 30 ; cart. 
5.75, franco 6.25. 

Champignons (Nouvelle flore) 
de MM. Constantin et Dufour. 
3842 ligure?, br. 5 fr. 50, franco 
5 fr. 90 ; cari . 6.25, franco 6.7)>. 

Lichens (Nouvelle flore de M. 
Boistel). 1178 figures, br. §M, 
franco, 5.90; cart. 6,25, f° 6.75. 

Algues. 

Géologie. 

Paléontologie. 

Minéralogie, avec 18 planchas 

en couleurs, ht. 5 fr., franco 

5 . 5 ; cari o n n é 5 , 7 o , fran co 6 . 23 . 

iologie [Application des 



LE NATURALISTE 

REVUE ILLUSTRÉE DES SCIENCES NATURELLES 

Journal de vtâgan&iïiiûn méitifi0e 

Paraissant le 1 CI et le 12* de clia<iue moi* 



o 

CD 

■*| 

m 
& 

m 
i—i 



Paul Groult, §eùrétmrë de là t$$mti 
Bureaux à Paris, 46, rue du Bac 

ABQHNEfllÎEHT ANNUEL 

en un mandat :i l'ordre Les FUâD'.ÉïnUe Doyroilc). 



ce 
i-d 

tel- 

O 

t— i 

m- 

tel. 

<n 
o 



payable 

France el Aigrie *P lL ^ UCii 

Paya ÇompM« dans l'Union P jvmii.'s 

Tous les. autres pays J~ Irancs 

Chaque numéro comprend 12 on 16 ps^es in-4°, quelquefois ^^ & ,^ v ^M e v|^ 1 
publie de nombreux articles de vulgarisation rédigés dans un sLyle simple et . awi 
permettant d'ôire lus par tous ceux mêmes qui ne se spécialisera pas et slo ire 
naturelle, des travaux inédits de savauls spécialistes, le tout avec un grand nomnre 
de gravures. CeUe publication date de 1879. 

Envoi de spécimens franco sur demande adressée a 

Lee l?ÎIs U'ÉuiUc Ocyroiïo, -£ô. ntte <1« llae, Pari». 



* 



Ipiiir " ; -■wwwwfc 




Parie.— Imprimerie ï. Lev«, rue Cass«U« 17. 



ÉbË^ÉÉiÉi